Вы находитесь на странице: 1из 36
‘No 5 — Premiére année 15 Octobre 1925 LA REVOLUTION SURREALISTE SOMMATRE Une lettre : E. Gengenbach, Nouvelle lettre sur moicméme: Antonin Artaud. TEXTES SURREALISTE: Ces animaux de a famille : Benjamin Peres, Picere Braticur, Haymond Queneau, bau) liad, CHRONIQUES Dédé Sunbeam, Monny de Boully ‘Au bout du quai les arts décoratifs : POEMES Louis Aregon Giorgio de Chitico, Michel Lettie, Paut Bheard, Le Paradis perdu : Robert Desnor. Robert Desnos, Marco Risch, Pierre Br Léon Trotsky: Lénine : Andté Breton i en er Plerre de Massot : Saint-Just : Paul Ehuard Revue de la Presse : P. Eluard cB, Peret Correspondance, st: ILLUSTRATIONS : Giorgio de Chirico, Max Ernst, André Ma Lettre aux voyantes : André Breton Joan Miré, Picaso, et. ADMINISTRATION : 42, Rue Fontaine, PARIS (IX*) Ger te eens Dépositaire général : Librairie GALLIMARD LE NUMERO Prance : 48 francs 15, Boulevard Raspail, 15 France : 4 francs Etranger : 85 trance PARIS (VII) Etranger : 5 france LA REVOLUTION SURREALISTE Directeur : André BRETON 42, Rue Fontaine, PARIS (1X*) Tél. Trudaine 38-18 OUVRAGES A CONSULTER Antonin ARTAUD LE PESE-NERFS Pou Robert DESNOS CEST LES BOTTES DE SEPT LIEUES CETTE FHRASE JE ME VOIS Gale ie SIMON, Cd Michel LEIRIS et André MASSON SIMULACRE Galerie SIMON, éd Pierre BRASSEUR et Dédé SUNBEAM AILE EST MORTE Dipositae : Librairie GALLIMARD André BRETON MANIFESTE DU SURREALISME POISSON SOLUBLE KRA, ed, Philippe SOUPAULT CHANSONS DES BUTS ET DES ROIS Georges LIMBOUR SOLEILS BAS par “André MASSON ie SIMON, Benjamin PERET IL ETAIT UNE BOULANGERE KRA, ed UNE LETTRE c Messiewrs, le lac Ces joursci, un jeune homme a tenté de se suicider, en s de Geérardmer. Ce jeune homme était, il y a un an, l'abbe Genge cher les Jésuites, a TExternat du Tr Klin... A cause de ce d Gérardmer, mais je sais que le désir de ce jeune hon re quion fit du bruit autour de ce suicid trouvait rue Fran: le scandale a 2 était au cor Ce jeune homme c'est ‘aurai disparu, mais 5 nt pas, je vous aut J. Viry, institutrice a Re Ily aun an exactement, j i Paris et étais appelé a une belle ique. Hm/arriva un ‘i see en civil, au theatre VAchénée. On avec M. Soria. La piece, repr ait beau emu, Le Quelau aprés, j'allai diner 1 Romano, grand restaur, a rue Caumartin, Le le suites me renvoyérent, me laissa sur le pavé de Paris. Je vins a P dans ma famille, et menai une vie daine. En pleine saison, m interdit_de porter la soutane... ei je dus défroquer détorte Je me trouvai ainsi to vingt et un ans, aw milieu Je me tendis compte tres vite que j'étais perdu. J'ai trop subi lempreinte sa dotale pour uvoir étre heureux di monde. D'autre part, ma jeune ami aurait aimé devenir ma maitresse si exerce sur cer ttrait mor bide), qu'un banal civil Je tombai dans la neurasthénie aigué LE LAC OF GfRAROMeER LA NUIT ‘abandonna dés que je ne fus plus

Оценить