Вы находитесь на странице: 1из 4

DEPARTEMENT D’ELECTROTECHNIQUE ELECTRONIQUE DE PUISSANCE

TP N°2

Commande autonome à l’ouverture et à la fermeture d’un transistor de puissance

USTHB 2006

1
DEPARTEMENT D’ELECTROTECHNIQUE ELECTRONIQUE DE PUISSANCE

Manipulation
1/ FONCTION OUVERTURE ET FERMETURE D’UN TRANSISTOR COMMANDE PAR UNE
TENSION UC
Le montage de la figure 1illustre un amplificateur opérationnelle du type µA741 les transistors du
type T1 et T2 ( BD131 et 2N3055 ) sont montes en Darlington , la charge est résistive pour les deux essais.

+15V

A
charge
+15V

e)t(
BD131
1,5 k
2N3055
Signal triangulaire
-15V

Uc Vs)t(
47K

Après avoir réaliser le montage

Uc (V) 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10
I (A) 0 0,11 0,23 0,33 0,43 0,53 0,63 0,73 0,83
T1 (ms) 0 0,15 0,3 0,45 0,6 0,75 0,9 1,02
T1+T2 (ms) 1,02 1,02 1,02 1,02 1,02 1,02 1,02 1,02
α 0 0,1471 0,2941 0,4412 0,5882 0,7353 0,8824 1

Tracés des caractéristiques =f (Uc) I =g (Uc)


=f(Uc)

1,4
 = 0,1446Uc - 0,1397
1,2
1
0,8

0,6
0,4
0,2
0
0 2 4 6 8 10 12
Uc

on remarque que le rapport cyclique varie linéairement avec la tension Uc

2
DEPARTEMENT D’ELECTROTECHNIQUE ELECTRONIQUE DE PUISSANCE

I=g(Uc)

1
I = 0,103Uc - 0,0906
0,8

0,6
I
0,4

0,2

0
0 2 4 6 8 10 12
Uc

2/FONCTION OUVERTURE ET FERMETURE D’UN TRANSISTOR COMMANDE PAR


POTENTIOMETRE

Vcc15 +=V

A
3,3K
Rb
charge
3,3K
BD131
1,5 k
15-V 2N3055

0,1µf
39 k Vs)t(
39K

x 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10
I (A) 0,076 0,14 0,2 0,26 0,32 0,39 0,45 0,51 0,58 0,64
T1 1,4 2,6 3,6 4,8 5,8 6,8 7,8 8,8 9,8 10,8
T1+T2 12,6 13 14,4 13,6 13,6 13,2 13 12,8 12,4 12,2
a 0,1111 0,2 0,25 0,3529 0,4265 0,5152 0,6 0,6875 0,7903 0,8852

3
DEPARTEMENT D’ELECTROTECHNIQUE ELECTRONIQUE DE PUISSANCE

Tracés des caractéristiques =f ‘(Uc) I =g’(x)

=f'(x)

0,8

0,6

0,4

0,2

0
0 2 4 6 8 10 12
x

I=g'(x)

0,7
0,6
0,5
0,4
I
0,3
0,2
0,1
0
0 2 4 6 8 10 12
x

Conclusion :

Le premier type de commande est commandé par une tension Uc c'est-à-dire qu’on à un
amplificateur opérationnel qui amplifie la tension Uc avec le signal triangulaire e(t) à tout instant en
donnant la tension la plus grande et ainsi on obtient un train d’impulsions , qui suivent le rapport cyclique
 dans la commutation.
Les applications concernant ce type de commande sont :la variation de la vitesse d’une machine
Le deuxième type de commande est un peut plus complexe, il fait usage d’un potentiomètre, qui
donne un rapport cyclique  qui dépend de la résistance xP (c’est une fraction total du potentiomètre P)
où x est compris entre [1, 10].

Оценить