Вы находитесь на странице: 1из 5

fvxÇtÜ|É WÉÅ|ÇtàxâÜ

b∞ R dâtÇw R WâÜ°x R
Chez vous A un moment où vous serez Entre 60 et 90 mn
Dans un hôtel seuls dans l'endroit que vous
Le scenario s'adaptera n'importe aurez choisi.
où en fait…

`tà°Ü|xÄ R
Lit ou table basse
De quoi attacher votre partenaire : menottes ou gros cordage
Bandeau pour les yeux.
Gode ou tout autre objet que vous pourrez introduire dans votre soumis
2 pinces à linge
Optionnellement : barre d'environ 1m de long

_x Åxáátzx
Une séance de domination se prépare, Pour faire monter la tension, vous pourriez envoyer à votre
soumis un petit message, quelques jours ou quelques heures avant votre "séance" :
Demain soir, tu seras à ma merci. Tu devras te présenter à moi uniquement vêtu de (à vous de
choisir!), et tu m'attendras à genou devant le lit

Ce soir... je ferai ce que je veux de toi

Soit mon jeu, juste pour ce soir

Ce soir, tu m'appelleras maitre, et je te ferai crier de plaisir

Pourquoi ne pas convoquer votre soumis dans une chambre d''hôtel ?

Lorsque votre séance commencera, vos consignes doivent avoir été respectées (selon le contenu de
votre message). Si ça n'est pas le cas, cela méritera une punition, un peu plus tard
_t vÉÇàÜt|Çàx
Commencez par attacher les poignets de votre soumis dans son dos. Si vous avez une paire de
menottes, parfait. Sinon, n'importe quelle corde un peu épaisse fera l'affaire. (Pour des raisons
évidentes de sécurité, pas de ficelles ou autres qui pourraient entailler la peau de votre partenaire. Le
but est de l'exciter, pas de lui faire mal !)

Ensuite, bandez-lui les yeux. Rien de plus excitant pour lui que de ne pas savoir ce que vous
manigancez. Choisissez un bandeau bien large qui rendra votre soumis complètement dépendant de
vos volontés.

Demandez-lui de se mettre à genoux.


Option : pourquoi ne pas utiliser un bâton pour maintenir ses pieds (et du coup ses cuisses) écartées ?
Prenez n'importe quel bâton (manche à balai, barre en bois) et attachez une cheville à chaque
extrémité. Pas en grand écart non plus hein ?

Une fois ces préparatifs terminés, à vous de jouer.


Votre soumis ne peux plus bouger, ne peut plus résister à vos assauts.
_t ÑâÇ|à|ÉÇ
C'est le moment de le punir. Soit parce qu'il ne vous a pas attendu selon vos désirs (voir plus haut),
soit parce qu'il a bougé pendant la mise en place, ne s'est pas laissé faire… soit parce que c'est un
esclave, et qu'un esclave se doit d'être puni. Dites-le lui !

Demandez-lui de poser sa tête sur le sol.


Puisqu'il était à genou, cela va automatiquement lui faire présenter les fesses
Administrez-lui une bonne fessée, juste ce qu'il faut pour lui faire rougir les fesses. Demandez-lui s'il
aime. Continuez jusqu'à ce qu'il vous crie qu'il aime.
Pour la fessée, libre à vous d'utiliser votre main, ou tout autre accessoire qui vous plaira (fouet si vous
avez, ustensile de cuisine…)
Une fois que votre soumis vous a crié qu'il aimait ça, passez à autre chose.

_xá à°àÉÇá
Aidez-le à se remettre à genoux. C'est le moment de s'occuper de ses seins ou de ses tétons (oui,
rappelez-vous que le soumis est un homme ou une femme)
Trois mots d'ordre : lécher, sucer, pincer. Mais plus on monte dans l'excitation, plus faut mordre ou
pincer fort.
Si jamais votre soumis, pendant que vous vous occupez de ses tétons, montre quelque signe de
rébellion (il tente d'attraper votre oreille avec sa bouche, ou autre), n'attendez pas ! Mot d'ordre : action,
réaction : tête au sol, fessée, jusqu'à ce qu'il crie qu'il aime.

_x áxåx
Après il faut descendre aux caresses du sexe. Point trop. Juste assez pour exciter. Quand ça excite
trop, arrêter et revenir un peu aux tétons et autres caresses et mordillages. Toujours sur le bord de
l'excitation.

Si le soumis est un homme : il faut caresser le gland avec un doigt humide ou la langue. Mais attention :
lécher est autorisé à ce stade, pas sucer ! Pour cela, juste du bout de la langue, faire le tour du gland
tout en maintenant fermement la verge.
On peut aussi chatouiller les testicules et la base du sexe masculin

Si le soumis est une femme : il faut lui écarter les lèvres pour à peine jouer avec le clitoris, le frôler
pour le faire vibrer, pour le faire entrer en érection, et dès que c'est le cas, arrêter un peu et pénétrer le
sexe d'un doigt. Revenir ensuite doucement tapoter le clitoris. Quand l'excitation se fait vraiment bien
voir, revenir aux seins. N'hésitez pas à alterner.
_:tààxÇàx
Puis demandez à votre soumis de se mettre à genou face à un lit ou une table basse. Il devra alors y
poser sa tête, de façon à avoir la tête et la fesses au même niveau, de façon à ce que vous ayez un
accès facile à son derrière…

Puis laissez-le là, et allez chercher la suite de votre "matériel".

Nous vous proposons maintenant de choisir un objet que vous pourrez introduire… où vous voudrez
pour une femme soumise, dans l'anus pour un homme soumis (gode, concombre, carotte…) Prenez
aussi deux pinces à linge…
Prenez bien votre temps, et revenez vers votre soumis. Cette attente va décupler son plaisir.

_xá Ñ|Çvxá õ Ä|Çzx


Pour une femme, ses seins pendent dans le vide… Saisissez-en un, tirez délicatement sur le téton... Et
accrochez-y la pince à linge. Sans attendre, faites de même avec l'autre téton. Demandez-lui s'il aime.
Tout comme pour une punition, fessez-le jusqu'à ce qu'il vous crie combien il aime.

Pour un homme, tout dépendra de sa morphologie. Peut-être qu'il ne sera pas possible d'utiliser les
pinces. Ca n'est pas grave, passez à l'étape suivante !
Une fois que les pinces sont posées sur chacun des tétons, il est temps de s'occuper des orifices de
votre soumis.

\ÇàÜÉwâvà|ÉÇ‹
Prenez l'objet que vous avez choisi : tout doucement, petit à petit, introduisez-le de plus en plus loin à
chaque aller. Introduisez, puis ressortez, mais jamais entièrement. Et de plus en plus loin. Vous
pouvez aussi le laisser un peu dedans aussi et le bouger circulairement.

YxÄÄtà|ÉÇ Éâ vâÇ
vâÇÇ|Ä|Çzâá
Ç|Ä|Çzâá
Lorsque vous aurez épuisé les réserves de plaisir de votre soumis, à vous de prendre un petit plaisir
"forcé"…
Demandez-lui de se remettre à genou.

Retirez le bandeau des yeux de votre soumis. Forcez-le à vous regarder dans les yeux pour ce qui va
suivre. S'il ne fait pas ce que vous lui dites, fessée obligatoire. A genoux, fesses tendues, avec
ustensile ou non

Si vous êtes un homme, demandez-lui d'ouvrir la bouche, et introduisez votre sexe dedans. Maintenez
lui la tête, et faites vous-même le mouvement de va et vient que vous souhaitez.

Si vous êtes une femme, placez-vous au-dessus de lui, et forcez votre soumis à vous lécher le sexe.
Ecartez votre sexe pour que votre soumis y ai bien accès (puisque ses mains sont toujours attachées).
Lorsque vous serez vous même complètement excité, il est temps de vous laisser aller au plaisir,
ensemble !

_x y|ÇtÄ
Retirez-vous de sa bouche sans dire un mot,

Si votre soumis est une femme : reposez lui la tête sur le lit/table fermement, et pénétrez le tout aussi
fermement, derrière. Après avoir (ou non) retiré le gode. Pourquoi ne pas le pénétrer par le trou restant
inoccupé ? Et laisser le gode dans l'autre… A vous de choisir.

Si votre soumis est un homme : allongez le fermement sur le dos, et chevauchez le sauvagement.
Pourquoi ne pas lui demander s'il aime ?

A partir du moment où vous pénétrez ou vous faites pénétrer par votre soumis, vous pouvez lui retirer
les liens et les pinces à linges, s'il le demande. Il faut lui assurer à lui aussi le plus bel orgasme
possible. Et il se fera avec ou sans accessoires.