Вы находитесь на странице: 1из 3

PARTIE VI : IMMUNOLOGIE

Chapitre I : Une maladie qui touche le système immunitaire : le SIDA (Syndrome dImmunodéficience Acquise

Le système immunitaire dun organisme est lensemble coordonnée déléments qui permet de discriminer le soi du non soi. Il sagit dun mécanisme de défense contre les cellules pathogènes (virus, bactérie, parasite, cellule cancéreuse devenant étrangère à lorganisme). Il est responsable du rejet de greffe.

I. Le VIH et la primo-infection I.1 Les particularités structurales du virus

Il est responsable du rejet de greffe. I. Le VIH et la primo-infection I.1 Les particularités

Le VIH (Virus de lImmunodéficience Humaine) est une particule de 90 à 140 nm constituée dun patrimoine génétique (2 ARN simple brin) et dune enveloppe virale double couche lipidique dans laquelle est enchâssé une glycoprotéine ( gp140 ) sur laquelle sattache la gp120 et un core viral (ou nucléocapside protéique) avec une capside externe (ou matrice) p17 et une capside interne p24 . Le VIH appartient à la catégorie des rétrovirus (virus à ARN). Le génome est associé à plusieurs protéines : la Transcriptase inverse p64 ; une Intégrase p32 ; la Protéase p10 .

Le VIH est un virus, cest-à-dire un parasite cellulaire incapable de se reproduire seul

I.2. Les particularités fonctionnelles du virus

Le virus doit franchir les défenses immunitaires non spécifiques, innées. Ces barrières sont au nombre de 4 :

La barrière externe : peau et muqueuses

La Phagocytose des cellules

Présence de protéines antimicrobiennes

La réaction inflammatoire

Le VIH peut franchir la peau et les muqueuses par voies sexuelles, par voies sanguines ou au cours de la grossesse de la mère à lenfant (par le placenta ou le lait). Plus la quantité de particules virales est élevée, plus le risque de transmission est important.

Le virus doit pénétrer des cellules cibles pour sy reproduire : ces cellules cibles sont des cellules immunitaires, les lymphocytes T4 ( LT4 ) mais aussi les monocytes et macrophages qui vont jouer un rôle de réservoir. Ces cellules possèdent un marqueur de surface que le virus reconnaît, qui est une molécule que lon appelle CD4 .

Dans les cellules cibles, il y a également dautres cellules comme les Cellules Dendritiques, les Ilots de Langerhans et les Cellules Microglyales Cérébrales.

La réplication virale a lieu dans de nombreux tissus (intestins, cerveau, et organes lymphatiques). Les organes lymphoïdes constituent les principaux sites de réplication du virus.

Les différentes étapes de la réplication du virus se nomment : le Cycle Viral

Le Cycle Viral se fait en plusieurs étapes :

La fixation qui repose sur la reconnaissance entre le gp120 (protéine à la surface du virus) et les récepteurs de la cellule cible CD4 . Intervient alors un corécepteur (le CCR5 chez les Macrophages).

La pénétration : la membrane lipidique virale et la membrane cellulaire fusionnent