Вы находитесь на странице: 1из 50

Toutexcités parI'enthousiasme

qu'ilsontsoulevé lorsde laparution


du premier volumedesCahiers de
vaÇonces,Léaet Léoont décidéde
repartir
à I'aventure et de s'offrirun
longvoyage à traversI'Europe.
DeParisà Londres, du Sudde
la Francejusqu'à Venise enpassant
Ouvrageélaboré
par MarcDannam parlesîlesde la MerÉgée,
O La Musardine, 2009 lesjeunesamants vousinvitent
Illustrationde couverture
Arthur de Pins à parcouriraveceuxlessentes
Illustrationsde I'intérieur
Axterdam coquines et lespetitschemins
vicieuxqu'ilsvontfouleraucours
Conceptiongraphique:
MoniquePlessis de leurpériple, et à découvrir
La Musardine, laculture érotique despaysqu'ils
I22, rue du Chemin-Vert,
7501IParis vontvisiter.
www.lamusardine.com

ISBN: 978-2-8427l -44I-3


1 sera t ne
C'est'effervescen
cedansl e p e tit
Yavillonde Léaet Léo: à q u e lq u e s
ne u r e so u départ
,l resteencore

tantde choses c^
à td re...Ma isl e s
nouveaux érotiquesqul
horizons
se pr ofilent
méritentbiende faire
quelques
effortsI

Lavalisede Léa
Lesamoureux fontleursvalises,jetant
en vractoutce qui leursembleindispensable
pour passerde bonnesvacances, érotiqueset amusantes. Maisattentron
auxexcèsde bagages !
AidezLéaà choisirce qu'elledoit emporter: trèscinéphile,
ellea décidéde ne prendre
quedesobjetsassociés auxscèneslesplusérotiques de sesfilmsfavoris.

Faitescorrespondre
lesobjetsci-dessous
en vis-à-vis
de la description
tiréedesflms
danslesquelsilsapparaissent.

AUn bikinibla nc D Un c ollier de c hien E Un s hor ten jea n I Des bottinesà


B Des lunettesen avec un anneau F Un c ollierde pe r l e s lacets
formede cæ u r Poury accrocher G Desgantsnoirs I U n ec e i n t u r e
C Un fouet u ne lar s s e H Une petiteculotte de chasteté
Le , . , - r r r r l ;,,' d'un.leu crotlqLlc clans( r'l trbstrir rrbjt'l , / r r, l, r ii, c lc l- t t tsIJult Ltct , tn 1077, rrtlrtptc
d'Ltn ronlalt clePlerrc Louys.

]+
l'
_ eLd'aillcursle scul - \'êtcnrcntcllrcl<lll
I .- Irr-r'n r i ,- r '-
l!_ l! llil)\\()l'l ll(rl( l( rl': Ll llll clestri p-
sintttlrter-c
tc a s edans
, ( ,ildri.clcC-harlcs
Vrclor,er.r1946.

2
O Ce derrièreclLroi
la très.jeune
SucLtotrsedissimr-rle
ponr"r.nie
ux sédurre lr4ason
Jaures dansl-olitrr,
de 5tanlcyKrrbri.k.cn Iab2.

O La seuleparuredont Sylr'iaKlistcl déct',re


sesseinssr-rrla célèbreaffichedr,rfilnr Ln ll(lll rrtl l e, de
T r r < .rJ aec k i r r c n I O 7 4

O Larmc[avrrriteclcHrllc Ber.r;'krrsqtr'clle (-rrtrlorrrrrrr,


devientfélineclar.rs de Pirof, en 2004.

O Le vêtemcuL
de pctitctaillequi n'empêchait
pasChnstineBoisson
de senrasturber
devantnne
photode PaulNewmandansErrrrrrrnrrrcllc,
deJustJaeckin,
en7974.

O Ce dont sc pssse
fort bienSharonSLone
dansBrrsrtlrrstirrct,
de PaulVerhoeven,
en 1992.

0 Ce cluechoisissrtit de portcl Ulsr,rhAndrcsspour sapremièreapparitionà 1'ccran


dansJrorrcs
li1r11,f
t i)ll t t? llr No, de TerenceYoung,en 1962.

O Ce que seslraîtresadoraient
dansle costlrme
dc fernmede chambreportéparJeanne
Moreauclirns
I r'f r, irn i ( r (i l ' r n r ' . / {r i r t n td c ch a n ' tb r t'd,e L u is Br - r n u eel,n I9 6 3 .

0 La seuledécoration
du corpsde la belleCorinneCiélydanslJi-stoir.c
rl'(),clcJusrJaeckin,
en I975.

3
Lavalisede Léo
Léo,quantà lui,comptebiens'encombrer dequelquesjouetssusceptiblesdefaireplaisirà sa
petiteamie...Habiledesalangueen toutescirconstances,
il n'apaslésinésurI'usage
dela
méthode Assimilpouracquérir et préfère
celledeShakespeare pourdésigner
I'anglais sessextoys.
It'ssochic,n'est-ilpasI
Et vous,savez-vous
dequoiil s'agit?

A Rabbit C Vacuum E P lu g
B Cockring D DoubleDong

Lescapotes
Malgrésongoûtpourle cuir et le latex,Léoa de ferventes
convictions
écologistes que
et n'utilise
despréservatifs
bioen latexsansadjonction decomposants chimiques.Maiscombien deboîtes
doit-ilemmener...

Sachantque lescapotesbio sevendentpar boîtesde 12


Sachantque Léaet 1uipartentpendantcinq semaines
Sachant
qu'ilsne lesutilisentque parJeu,maisen moyennetroissoirees
parsemaine

4
Sachant qu'ilsne conçoivent pasune soirecreussie sansau moinsdeuxrapportssexuels ei
qu'ilschangentde capoteévidemmentà chaquenouveaucolt
. Sachant qu'ilschangent egalement de presenatiien casdc passagc
de la sodomie a h fellation,
ce qul leur arnvetoulours
. Sa c n a nqt l l l l s ar m enlD r enal l ernerla couleuroe leurscapotes
et que ce|lcs-cr
e.\lstenten
, .1
- -.
deux Leintes roseet noir chaqucbt'rîtene contenanL despreservalllsque o uneseulecouleur.

Combiendeboltesdepréseruatifi
roses deboltesdepréseruatifi
et combien notrs
mettredanssovalise?
Léodevra-t-il

r oses
Boîtesde préservatifs Boîtesde préservatifs
norrs

Où partirenvacances
I
Avantde choisirleursdestinations, Léoet Léase sontinquiétésde la vitalitéérotique
desdifférents
paysdu globeen sebasantsurle grandclassement annueldespeuples qui passent
le plusdetempsau lit. Etquellenefut pasleurdéception quela France,
de constater quiarrivait
régulièrementen tête,n'apparaît plusqu'enrz'position(hum!) du classement en<<nombre
de rapportssexuels>>paran : il y a fort à parier,en tout cas,queLéaet Léoont étéoubliés
danscesstatistiques!

Le nombre de < rapports >


Lespremierspaysdu classement (selonl'enquêtede la sociétéDurex,réaLisée
en 2008)setrouvent
dansla listeoui suit. tout comrrrele nom du dernier.

MettezdansI'ordrelescinqpremiers le dernierà satristeplace.


avantdereléguer
Brésil B Russie C Pologne D Grèce E f apon F lnde

La précocitésexuelle
De même,voiciune listedespaysarrivantparmilescinq premiersdu classement, établiselonl'âge
moyendespremiersrapportssexuels(enquêteDurexde 2004).Le prernierétantceluiou lesjeunes
genssontlesplus precoces, reconslituez
le podrum,et trouvezle loser,puisquenousavonsune fois
de olus aioutéle dernierà la liste.

Placezlescinqpremiers le dernierduclassement.
à leurplaceet désignez
A B résil B Autriche C Vietnam D l s lande E Allemagne F Hollande

5
Un peude poésie
Ardentelectrice,
Léasongeà glisserquelques livresdanssesaffaires. Surtoutde ceuxqui pour-
raientenrichir
sonlexiquepersonnel de motsdélicats et imagéspropres à décrirelesbeautés
de
deuxcorpsen harmonie, dansleurensemble... et dansleursdétails...
Voiciquelquesextraitsde seschoix.Maisde quoiparlent-ilsau juste,touscesgrandsauteurs I

Quedésignentainsilesécrivains
et lespoètes?
(Unepartiedu corpspeutapporaître dansdeuxertraitsdiférents.)
A Leclitoris D Le gland G Ltanus
B Lecerveau E Lesny m phes H Lepubis
c Lesexefémintn F La cyprine Lesexemasculin

<<
Semence et sèvededouceur,I' acideavecIelaitn'Lele,
rc selayecle sangtrèsvif
etl'oretl'iode,
et Lasayeur aussidu cutvreet sonprLncipe
d'amertume. .. >
Çeinr-lnh n Porco

O < Décalottezbien
cettetêterubiconde,nela reclu\)rcZ . . tene
iamais. z-Ianue. .
Marquisde Sade

@ n Eumolpesupplialajeunef\le de s'asseoir
sttrsa bontési connue.. . >
Pétrone

@ < Monbien-aimé a avancé


samainpar le guichet,et mesentrailles
sesontémues
a cause
delui.. . >
LeCantiquedesCantiques
I
O <rBlotti souslatiédetLr
desnymphesrepliées
Commeun pistilde chair àtutsutLlysdoulourew... ,

nerre Louys

@ u C'estun pluspetit cæur


Avecla pointeen l'air... " Verlaine

O( ... le palaisdecetteétrangebouche
Pâleet rosecomme un coqulllage
main.
Stéphane Mailarmé

6
@ . , O t ii,, it \ / , \ r i. ' iir t \ . i,( l( 'slc r r e s s a v o t r r eus c s
À,{cris
rl'unerhcrilplu.s
lcncLt't'lpla.s.lrzrgile ,,
enLorc.
PicrrcL(ru)'s

€)<Nousr.rous
lli)nloii()nsnlrs, Ie deltaglctbre...l
Aristop[ranc

{t n Obscuret froncécontnleun æilletviolet


1lrr-yirr,/runrltlorrr' . , Arthnr Rinrltlud
t1tt LIpl|(l l .l l l i lrrmorL-sse

Leszonesérogènes
Quandon aime,la moindreparcelle de peauappelle
la caresse.
Pourtant,certainesparties
du
corpssontplussensibles et leurstimulation
estunesourceinfiniede plaisirs
et devoluptés.
Trouvez lesprincipales
zonesérogènesdechacundesdeuxsexes,
et coloriez-les.
Laviedesanimaux
à la causeanimaledepuisbellelurette(Léauseet abusedefausses
Sensibilisés et ne
fourrures
setartinequede cosmétiques nontestéssurlesanimaux), nosdeuxglobe-trotters
sePromettent
commedesbêtes!
de faireI'amour...
ainsi,en guisede soutiensupplémentaire,

cnacuneaespostr.tons
ci-desso lesidentifer
ceà un onimal.Saurez-vous
usfait référen ?

O Laqu eu ed e I'autruche

O Le coiï de la brebis

O La nagede la grenouille

O La levretteserrée

I
2esem aine

Première étaped u voyage,


d'unpetitbonddeT C V:
Paris, capitale detousles
pla i si rs.
Au programme de Léa
et Léo: visitedessex-shops,
petittourdu côtédessaunas
échangistes et dessalles
de spectacles licencieux.
Ma i sé g a l e me u nn
t
pèlerinage s u r estraces
d u Pa ri sl ibertin d u te mp s
jad i s.
On l e ssu i tl
Allez,fouette, cocher!

Enguisede guidede promenade historique,LéofeuilletteleJournoldesfrèresGoncourt. À la page


du r3 décembret857,il trouvela description
suivantedu Farcy, un célèbrebordelde la rueJoubert,
dansle quartier
de la Chaussée-dAntin.

LesFrèresGoncourt- LeBordel
<<Nousvoilàdoncdanslepetitparadis
dontlesattachésd'ambassa
deparlentcomme
d'unrêvedesMilleet unenuitsI Lesalonestun salondedentiste[..], dixfemmes
panachées- bleues,
rouges,blanches,jaunes- couchées, vaLttrées,
ffilées surle
divanavecdescoquetteries
devaches...
Jemontedansunechambre
: c'estunetrèsmauvaise
chambre
d'auberge
dansuneville

9
oùnepassent pluslesdiligences.
[...]llfautconvenirqueleshommes nesontpasbien
dfficiles
surlamiseenscène deleursplaisirs.
Comment ! rienquecesalehôtelgarnipour
lessensduxtx siècle! Pasunpalais,desfleurs,desjetsd'eau,desféeries,
desfemmes
nuagées degaze,despein-
tures,desthermes,tout
cequi[...]enchantait les
sensdel'Antiquité.>

À Quelssontlessentiments
quianimentlesdeuxfrères
Iorsqu'ils
découvrent
le Farcy2

B Relevez
quelques et expressions
adjectifs qui lesexpriment.

C Lesclientspotentielsdu Farcysontdécritsgrâceà l'allusion


à leurstatutsocial.Qui sont-ils
? Et que
svmbolisent-ils
auxveuxdesGoncourl?

D Quesignifientdanscecontertelesexpressions
* panachées
>>et <<nuagées
r, ?

t0
sonobiet
Chacun

Léoet Léaontvisitétouslessex-shopsparisiens,
ilsensontrevenus avecdesidéestrès
sensuellesentête.Pourquoi- pourchanger un peu- nepasfaireI'amouravec
desobjetsl Lesvoicien action.Léoet Léa,toujoursaussicomplices,
sedonnentdu plaisiravecdesgadgets douxet vibrants...

leur nouveau
Tentezde découvrir partenaire
en
associant
un objetà chaque
dessin.

ll
= Lesex-shop
de monsieur
Albert
MonsieurAfberttientboutiqueboulevard de Clichy.Sonmagasin joyeux! - brillede
- Au Sexe
millenéonsquandla nuittombesurParis.Lesaffairessontflorissantes,
depuisquelques années
lessextoyset lespréservatifs
parfuméssevendentbien,toutcommelescombinaisons en latex
pourlessoirées fetichistes
entreamis...

Léafait quelques
emplettes
chezmonsieur AIbertet achète,entreautres: despréseruatifs
XXLà tj,5o €,
un lot derevues
pornographiquesà 4o €, maissoldéesà - z5%o,
despetitsdessous pourun totalde
t59€, deuxguidesdela collection
Osezà 8,to € le volume,un vibromasseur à troisvitesses
et ses
accessoires
pourtz7,6o€, un masqueen latexà 62,8o€...
Maisun objetet sonprixont étéfficés dela notelorsqueLéadéballesesachatspourlesessayer.
Sachantquela notetotalesemonteà $6,90 € - ehoui,quandmême! -, quelestle prixdece
mystérieux
objet

Etdequois'agit-il?Pourcela,déchffiez
le rébus...

tz
.5 Parislibertin
Léaet Léosepromènent le nezen I'airen évoquant
lesgrandspersonnages
de I'histoire
libertine
de la capitale
et découvrentquechaqueguartierpeutêtreassociéà uneaventurecoquine.
Découvrez quellesen sontleshéroïnes.

Dequis'agit-il?
A C a s qu ed ' O rI B Pa u lin eBonaparte/ C MataHari I D La Goulue/ E MartheR i c h a r d

O Placed'Iéna
Au muséeGuimet,Léaet Léosontétonnésd'apprendre qu'unecélèbreespionne
de la Première
Guerremondialeselivra ici à un spectaclede strip-tease.
Malheureusement,quelquesannéesplus
tard,elle lut lusi11ée
au fort de Vincennes.
ll ç ' : o i t dc

€) Placede I'Hôrel-de-Ville
Le conseilur.rnicipalde l'l-iôtelde ville de Parisvotaen 1946la fermeturedesmaisonscloses
de la capitale.
Il allaitbientôtêtresuivipar l'Assemblée nationale.
À I'originede ceuedécision,
uneancienne prostituée, pseudo-resistanle et elueMRP
S onn o m

O Menilmontant
Surla collinede Ménilmontant,rue desCascades, Léaet Léocroisentla rnaisond'unecélèbre
prostltuéequi défrayala chroniqueallrêsque deuxde sesalnantssefurent entretues.
Srmone Signore
t
I'incarnaà l'écran.

O n la su rn om m a i t

O Ruedu Faubourg-Saint-Honorc
Malgréleslourdesresponsabilités de son frère,ellc passasavie à coliectionner
desamants,
de toutesnationalités
et de toutesconditions.Elleépousaun prince,cequi ne l'ernpêcha pas
de se fairereprésenter'
nue allongée sur un sofa.EllevécuI clrtnsun hotelprrrticulier
qui rltrrte
l'ambassade
au.lourd'hr-ri d'Angleterrc.

E l lea va itp o u r n o m

@ PlaceBlanche
EIleiut l'unedesstarsde la fin dr-rxtx' siècleà Paris.Elledansaitle frenchcancanau Moulin-Rclr-rge ,
l cv antla lan l D ea s s e zl r a ut pourdévoil
eT I|n r lel].lr ' ncâll nlr " 1u- dessusde la i q r r , . t iè r ' e Ar r r - ic a r r , r ir
étéla stal la mieux payéeciesontenrps . e llc lln lt c a n 5 la r n ls c le ,\ ' lV a n ldansune roLllotteau marché
aux puces.

On l'a p p e l a i t :

t3
p Littérature/ Vocabulaire
Surlesbordsde Marne,Léaet Léofeuillettentun recueilde nouvelles pour
de Guyde Maupassant
sereplonger
dansI'ambiancedu xrx"siècle.

Guyde Maupassant,
l)neportiedecampagne
Unejeunefille,Henriette passant
Dufour, lajournéeenfamillesurlesbords
deMarne,
SC laisse
entraîner suruneîle parun <<canotier>rbienentreprenant
en barque :
<<Latêtede Henriétaitsur sonépaule; et,brusquement, il la baisasurleslèvres.
[...]
Alors,ffilée por un désirformidable,
ellelui renditsonbaiserenl'étreignant sursa
poitrine,et toutesaré,sistance
tombacommeécrasée par un poidstroplourd.
Toutétaitcalmeauxenvirons. lloiseauseremità chanter.lljeta d'abordtroisnotes
pénétrantesquisemblaient un appeld'amour,puis,aprèsun silence d'unmoment,
il commença d'unevoixffiiblie desmodulations trèslentes.
[...]
Uneivresse envahissaitl'oiseau, peuà peucommeun in-
et sa voix,s'accélérant
cendiequi s'allumeou unepassion quigrandit,semblait accompagner sousl'arbre
un crépitement de baisers.Puisle déliredesongosiersedéchaînait éperdument. ll
avaitdespâmoisons prolongées surun trait, degrandsspasmes mélodieux.
Quelquefois il sereposaitun peu,flant seulement deuxou troissonslégersqu'ilter-
minaitsoudain parunenotesuraiguë. Ou bienil partaftd'unecourseffilée, avec
desjaillissements de gammes,desfrémissements, dessaccades,commeun chant
d'amourfurieux, suivipar descrisde triomphe.Maisil setut, écoutantsouslui un
gémissement tellement profondqu'onl'eûtprispourl'adieud'uneâme...>>

A QuedécritréellementMaupassanten détaillant C Comment, ennechangeantquequelques mots


chaquesonproduitpar un rossignol
assistant
aM du krte, revenir précise
à unedescription - et
scène? quasipornographique- desamoursdelajeune
fille?

B Relevez lesmotsqui décrivent


Iechant
de l'o$eau, touten appartenant
ou champ
Iexical-:,de l'érotisme.

*C h a m p l e x i c:atlermnologieprét ent iarde


employédeé so rma ipsa rl e sl i vre sd e fra n ça idsecl a sse
d e 6 ' p o u rd é si gner .es
. r not sde la m êm ef am ile" .
14
Au Louvre!

ll faut déiàquitterParis,et Léaet Léon'ontpasencoreeu letempsdevisiterle Louvre. Pouraller


à I'essentiel materlestoileslesplusérotiques
(c'est-à-dire du musée), nosamoureux suiventau
pasde courseleurami Robert, plusportésurle sexequesur I'histoire desArts.
Tentez dedécouvrirdeauelstableaux cedésolant
Robertfait la description
demanièresi débridée.
(P ourvousaid er. no trede ssinat eur
a reproduit
cerlainsd'entreeux.)

La Cruchecassée, A Deuxc opinesdans , qu i se caressent


une baignoir e,
vers t76t, Jean-Ba
r les nic hons . . .
tiste C reuze
LeBainlurc,t862,
Je a nAu g u s t e B Une gamineeffarée,ellevient sûrementde voir le l o u p . . .
Do min r q u len g r e s
Saint-Sébastien ,
ve rsr 5 o o ,Pi e t r o
Va n n u c cdi i t l e C Unm ec à poil,qui attendqu' onv ienn el e consoler...
Pérug in
@ Andromède
a tta ch éeau rocner
par les éréides, u une lrlle loute nue, en pleinr it uelS M. G enre:
r 84o, Hrnnolvle <<t - 1oll,
t at s - m o'tl p e u r .
r r - /' -
Ch a ssérA Ui
6 J eu neh o m m en u
455tS au bordde la
r
mer, 836 ,H i p p o E Un type avec un pagne lais s ant
s upp o s eqr u 'i l e s t s u p e r
ryreFlandl n bienmonté...
@ Portraitprésuméde
Gabrielle d'Estrées
et de sa sæurla F La plusgr andeconcentration de fillesa poilau c m 2
duchesse de Villars, de peinture...
\/êr<
r-'J IEÔÀ t aat laj a1l\
' ) J +,

ront at n e D t e a u

l5
3e semarne

Avantde sediriger
ver sle Sud,Léa
et Léos'octroient
un petitaller-retour
à Londr es,
c'estsi
f a ciledepuisP aris!
CarLondres a
l a r éputation
(qui
n'estpassurfaite)
d'offr irle plus
vastechoixde
boutiques
coqur nes
qul
soiten Europe...
Un détourobligépo
notr ejeunecouple!

Do youspeakrealEnglish?
Bieninstallés
dansI'Eurostarquifileà 3ookm/h versLondres,
Léaet Léorévisentle vocabulaire
anglaisdontils risquentd'avoirbesoinlorsde leurséjourI

Retrouvez
danscettelisted'expressions
en anglaisleuréquivalent
enfrançais
(plusieurs
termes
anglais
peuventcorrespondre,4 au maximum):

Melons . Cclck. Bushy park o Boobies. Balls . Going down . Blowjob o Button . Backdoor
. Beaver. Yodelling in the canyon. Clit . Hairy Mary. PearI . Cunt . Pink bud . Playthe
magicflute. Rosebud. Pussy. Givel-read.Brçwneye. Jugs . Deepthroat o Bollocks.
Drinking frorn the fur cup
An u s:
C lit oris:
C unnilingu s:

l6
Fellation:
i pu bie nn e(le pubi s ,quoi ! ) :
Fro n d ason
P énis:
Seins :
Sexefémin in:
Testicu
les ;

Cepetit voyageest égalementI'occasion


de revenirsurquelques so British.
définitions

t - Les<<capotes >>,avent
anglaises
d'êtrerebaotisées
ainsi.
oortaienten Franceun autrenom:
fl A tes redin g o t e sa n g l a i s e s
D B Lescas q u e t t eas n g l a i s e s
n C Lesenvelo pp esan gla is es
u lesAnglaisont débarqué,r,
L'expression
pour désigner estliée:
lesrègles,
E a nu dr a p e a u
a n g la isà c r o ixrouge
T---1
iJ B Au costumedes soldatsanglais
E C Rrr voilesde la flotteanglar s e

<<éducation
j - llexpression ,r,
anglaise
utiliséepar lesadeptes
depratiquesSM,désigne :
T--1
tJ A La sodomie

tr B La flagellation
tr C La miseau cachot

17
Ittir' Édouard
Vll, le roi paillard
Pours'imprégnerdecultureanglaise, Léaet Léosesontpenchés sur lesmésaventuressexuelles
desfigureshistoriques
de la Perfide
Albion,en particulier
surlesfrasques du sémillant
roiÉdouard
Vll (r84r-r9ro).

Saurez-vous
répondre
auxquestions
concernant
cetrèsdignepersonnage
?

A v a ntd ' a c c é d earu t r ô n ed u Ro ya u me -Un e ni r9 o r, le ro i É d ouard


Vll, fils de la reine
V i c tor iaé, t a itu n h a b it u éd u b o rd epl a risie nle Ch a b a n a is,a u pointde s'y êtrefait
aménager unechambreà songoût,réservée à son seulusage.
E vrai fl F"rt

B Le P n n c eAlbertde Saxe-Cobourg-Gotha, mari de la reineVictoriaet papad' Édouard


VI l , av a itune caractéristique
étonnante: un pier c ingdu glan d .
fl vrai D Fart

C J en ni eCh ur c h ill,la mèredu Premierm inis t r eW ins t onChur c h i l lf,u t s a n sd o u t el a


maîtresse du futur roi ÉdouardVll !
D vrai fl Fart

AIi c eK e p p e l,m a î t r e s sde'É d o u a rd


V ll, étaitI ' ar r ièr e- gr and . m d
èer el a p r i n c e s s D
e iana,
l a célèbreLadyDi.
fl vrai E F"rt

m'Lessixfemmesd'HenriVIll
Leroi H en riVlll(t49t-t5z7l,contemporain
de notrebonroi FrançoisI e',eut six épouseslégitimes
!
Cequi lui vautd 'êtrebaptiséle < Barbe-Bleue
anglais Caraveclui,être reine d'Angleterre
n'était
pasun métierdetout repos... ".
Deuxde sesfemmesfurentrépudiées, deuxmoururentde mortnaturelle, et deuxenfinfurent
exécutées...

Rendez
à cnacuneAecessx lemmesle sortquifut le sienet reclassez-les
dansI'ordredeleurrègne.

Oui, c'estdifficile! Pourvousaider,voici quelquesindices:


La premièreet la deuxièmesontdansun ordrelogique
La quatrièmea un point communavecla deuxième

l8
. Lcsdcr-rxdernières
ont un polnt coltllTlLtnavecla p rentièr'eet sont
chnsun L)rdrelogique

A C atherine d'Ara go n C Annede Clèv es


B An n e Bo l e y n E Catheri
neParr
D Cat her ine
Howar d F Jeanne
Seymour
a) Répudiée b) M or t nat ur elle c) Exécutée

Epouse
A/'r Epouse
N" j Epouse
N" 5
Epouse
/V': Epouse
N" 4 Epouse
N'6

subsidiaire
' Question : racomédienne portman,universerement
Natarie
,;::,;Eii,":1",:y::,:1,.:,':!:l!n decesi,f"i),i,,,"ines
I
danslef lm Deuxsceurspourun roi,deyteleLune d,Angteterre
Chadwick:,
Justin
enzoo8.Laquelle
?

Lrtthcr-ir-tc
lSLr11

Cathcrinc ['rlr-

C-athcrine
I lon r lcl

AnneBoleyn
Se1'nro
Jeannc ur' AnncclcClcvcs
uecrrvarn
llécrivain
Johncleland
John Cleland(f7o7"r7E9l
r 8 étaiten prisonpourdettelorsqu'ilcomposalesMémoires de
FannyHill,fe-ry?.d"plaisir, considéré
commeI'undespremiers ior"n, pornographiquesanglais
ouvertement publiés.
A oeinesortide prison,il fut à nouveauarrêtéet incarcéré
pouravoirincitélessujetsdu royaume
à la débauche! Lelivrecirculalongtemps sousle manteauet nereparutofficiellement qu'en1963,
cequivalutà sonéditeurd'êtreencorepoursuivi, jusqu'àcequ'unjugement der955enautorise
la publication,
récusant le vocable d'<<
obscène >>pour'endéciirelecontenu.

Lerécitde FannyHill
<<Lavued'unescène sitouchante portalecoupdemortà moninnocence. Pendant la
chaleur de l'.ac.tion,
glissant
ma main soLts ma chemise, j'enflammailepointcentral
dem.a.sensibilitéetje tombaitout à coupdanscettedeticieuse ertase'oùt
la nature,
accablé.edeplaisir,sembleseconfondre et s'anéantirQuandj'eLtsossez reprismes
sensp^ourêtreattentive aurestedelafête,j'aperçus la vieille
dameembrassani comme
uneforcenéesongrenadier qui paraissait èn àet instantplusrebutéquetouchéde
sescaresses' Maisunerasade d'uncordialqu'elleluifit avaleret certainmouvement
fficieuxlui rendirentbientôtsonpremierétat.Alors jleustoutle loisirderemarquer le
mécanisme admirable decetteparrieessentielledei'homme. Lesommetécarl'ate de
l'instrument, sesdimensions, un buisson qui enombrageait joint au vaste
la racine,
gousset qui l'accompagnait, toutfxa monattentionit augmenta mestransports,
qui frent ques'accroître par ljaspect desplaisirs d'unicond combat,quema
.n.e
positionmeft voirdistinctement. >>

À Résumez
en quelquesmotsla situationquedécritceturte,ertraitdeI'unedeslettres
composant
LesMémoiresde FannyHill,femmede plaisir.Quesavons-nous destrois
personnages,
que
pouvons-nous
déduiredela manièredontsedéroule la scène?

B Fannyestencorevtergelorsqu'elle
assiste
à cettescène.
Relevez
dansIeturtecequi nousendonnera
certitude

20
C Quelssontlesmotsou expressions
quidésignent
:
Lesexeféminin:
L'érection
L'orgasme
:
Lesexemasculin
lacte sexuel
:

@Sex,drugandrock'n'roll
Léaet Léofont un petitpèlerinage
à AbbeyRoad,le mythiquestudiodesBeatles.
MaispourLéa,ces<<quatregarçonsdansle vent>>devaient êtreennuyeux
à
mourir: John,Paul,Georges et Ringosesonttousmariés trèsjeunes,
puis
remariésplustardavecdespestes... pastrèsrock'n'roll
toutça! Maisd'autres
rockeursonteu desviessexuelles plusagitées.

Retrouvezlesprotagonistes
desmésaventures décritesci-dessous.
A E l vsi Presley c RonWood E f erryHall G f imi Hendrix
B sidVicious f a n isf o p lin F ChuckBerry H TinaTurner

O Quel rockeurnoir américain fut condamné en r 958 pour détournement de


m in e u r ea lo r smê meq u 'il co n n a issale it su ccè savecunechansondédiéeà
unedoucepetitefillede 16 ansl
@Avecquelcélèbremannequin fut mariéMickJagger I
llun desquatreRollingstones,largement quinquagénaire, a fait scandaleen
ayantuneliaisonavecunejeuneRussetop modelâgéede rg ans.Lequel)
une groupiesculpteur, cynthiaPlaster caster,avaitpourmaniede conserver
un moulage du sexeen érectionde sesamantsrockeurs. Lechef-d'æuvre de
sacollection étaitle souvenir de l'érection d'unguitariste brûteurdeguitares
Fender. Qui I
@ Michaelf acksona été mariéavecla filled,une stardu rockprénommée Lisa
Marie.Qui étaitle papade cettedemoiselle )

@ Uundesmusiciens du groupelesSexpistolsfut soupçonné du meurtrede sa


petiteamie,NancySpungen. LequelI
Selonla légende, cettechanteuse noirequittason mariet partenaire - dro.
gué et violent:-avecen poche36 centset une carted'abonnement a une
station-service. Elles'estbienrattrapée depuis.eui est-ceI
@Cettechanteuse hippieapparaît lesseinsnussur lesaffiches de sesconcerts
à SanFrancisco, q u e lq u easn n é e sa va n td e mo u rirà l'âgede z7 ans.De qui
s'agit-ilI
4esemaine

De retou
de Londr
€S,

Léaet Léo
nt
m usar de
e n or eun peu
a
d ans I'Hexagone
a l a recherche
d e Iieuxadaptésà leursdés irstra
, v ers an t
a Fr anceparla Nationale
7.

ChezSade
Arrivésen Provence, ils se rendenttout naturellementLaCoste,a 4o km à I'estd'Avignon,pour'
découvrir le château du marquis de Sade.
Léa,décidément trèsérudite,ne voyagejamaissansun exemplaire dela Philosophiedansle
oouaQ f qan
t s t e o u e le DivinMarquis décritI'apprentissage d'unetrèsjeunefillelivréeen
érotique
pâtureà quelques libeftins, dontla belleMadame de Saint-Ange.
Elleen lit un extraità Léo:
I
I

dansle boudoir
La PhilasoBhie
MmedeSaint-Ange: ,, Cesceptre
deVénus,quetu voissouslesyeux,
Eugénie, estle
premieragentdesplaisirs
enamour:on le nommemembre parexcellence
; il n'est

?:J
pasuneseuleparliedu corpshumaindanslequelil nes'introduise. Toujours docile
auxpassions deceluiqui le meut,tantôtil senichelà t...1: c'estsarouteordinaire
la plususitée,maisnonpaslo plusagréable ; recherchant un templeplusmysté-
rieux,c'estsouvent ici [...]quele libertinchercheàjouir : nousreviendrons surcette
jouissance, la plusdélicieuse detoutes; la bouche, le sein,Iesaisselles
lui présentent
souvent encore desautelsoù brûlesonencens ; et quelquesoitenfn celuidetous
lesendroits qu'ilpréJère, on le voit,aprèss'êtreagitéquelques instants,lancerune
liqueurblanche et visqueuse dontl'écoulement plongel'hommedansundélireassez
vifpourlui procurer lesplaisirslesplusdouxqu'ilpuisse espérer desavie.,,

À Maisaufait, dequoiparleexactement
MmedeSaint-Ange
?

Et quedésignent
lesadverbes
,, Ià r, (4' Iigne)et <<ici >>6' Iigne)?

B A quoiesttrèsexplicitement cette<<chose,,?
comparée

Et quelsmotsou expressions
viennent
soutenir
cettecomparaison

C Sadeabandonne brièvement à ,, l'objet,, pourendésigner


sondiscoursc onsacrë le ,, propriétaire
,,
d'unseulmot.Leauel?

D Cette< chose>>peutsedistraireen étanten contactovec< la bouche. ,r. Quels


rcsein,Iesaisselles
sontrlesnomsdespratiquessexuellesainsiévoquées

24
p, Laboîteéchangiste
du CapdAgde...
Léaa retrouvésescopinesAnita,Nicole,Roseet f uliedansuneboîteéchangistedu Capd'Agde.
I Lesquatrecoquines sonttrèsfièresd'annoncer per{ormances.
à Léaleursincroyables Depuis
I
qu'elles
fréquententle BIueLagon,ellesontfini paravoirdesrelations avectousles
sexuelles
garçonsqui s'ytrouventen ce moment.Ellesfont leurscomptes:

Depuisle débutde l'été,Anitaa fait I'amouravecz8 habitués soitrr deplusque


du BlueLagon,
z deplusqueRose,mais6 demoinsqueJulie.
Nicole,

Combien d'hommessetrouventcesoirdansl'immense BlueLagon:


. sachant queLoutes
lesfllesontaussicouché avecLéo,maisn'ontpasoséleatreen oresenceqe Lea.
et nel'ontpascompté;
- sachant quelesquatre
gourgandinesnefont jamaisl'amouraveclesmêmeshommes carellesn'ont
aucungott encommun - saufavecceveinard deLéo,maischut!

tr Bamouren pleinenature
Léoet Léafont du camping,ils ont vitesympathisé
avecleursvoisinset lesont invitésà venir
dansleurtentepour...poursedétendreun peu.Maisla tentes'esteffondrée
e ! Devinezcequi s'y
passaitau momentde I'incidenten choisissant
le dessincorrespondant.

\r

25
Histoires
de plages
Lesplages de la régioninspirentLéaet Léo.lls adorentparticulièrementcelles
où il estpossible de s'exposernusau soleil.Suivons-les...
Rendez à chacune desvillesdela côteméditerranéenne et parfois
Ia plagenaturiste <<libertine >>
qui lui revient.
A Île du Levant C Cas s is E G r uis s an
B Saint-Tropez D Le G r au- du- Roi F Arles

La plagede Piémançon, ditedesSalins-de-Giraud, ne portepasle nomde


la villesur le territoirede laquelleellese trouve,maisceluidu hameaule
plusproche.C'estune plagenaturisteau débouché du Rhône,sur le sol de
la <.plusvastecommunede France>>.
La plagedesGrottesfut l'une des premières en France
à accueillir
des
naturistes en r93r. Ellese trouveà deuxpasd'uneinstallation
militaire
d a n su n lie ucélèbresituénon loin de Hyères.
@ La plagede I'Espiguette est la plus longueplagenaturistede Méditerranée.
Pluson s'éloignedesparkingset plusI'ambiance y devient.<<
amusante)>.
Ellese trouvesur le territoired'unecommunese rappelant du souvenirdu
passage desarméesde LouislX.
La Calanque
de PierresTombées, non loin de Marseille, aux
est accessible
bons marcheurs.lls serontrécompensés Par le spectaclede nageurset de
nageusesnus sur les rochers,et il en est ar nsi depuislesannées5o.
Lesplagesde Pampelone
symbolisèrent longtempsle luxeet la luxureaux
yeuxdes Français
moyens.LesfTllesy étaientnues,il fallaitparfoismême
envoyerdesgendarmespourqu'ellesse rhabillent.
G)La plagedes Ayguadesse trouvesur le territoiredtunecommunerendue
célèbrepar le film 37"2le matin qui présentait
sesmaisonssur pilotisau
bord de mer.

Savez'vous quela plageet lesdunessontdesécosystèmes fragilesI Léaet LéoI'ontbien


comprismaispasleursvoisinsde serviettes, quisecomportent
semblerait-il au mépris
de I'environnementet de leurpropresanté.Relevez
et entourezleserreursà nepascommettre
en pareille
circonstance.

zo
Sensuelle
Côted'Az'
Sousle soleildu Sud,quede personnages truculents,y comprisparmilesgrandsnomsde la
lrttereture lra ncarse! Et,disons-le,
ils- ou elles- n'hésitentpasà se lâcher.
Voici,rapportées,
trois
mésaventu res.
Quia bienpu lesraconter :
StendhalO Daudet6 Colette (quiaimaitaussi lesfemmes, rappelons-le)

A Qui a écrit: .. Toutes lesfemmesquej'ai eues, je lesai euesà mopremière


rencontreet en leur disantdeschosesindécentes, énormes, dégoûtontes... tI
Parla su ite,l'éc r iv aindut s uiv r eunec ur eà Lam al o u - l e s - B a idnasn, s
I'Héra ult,où I'on s oignaitalor sles m aladies v énér i e n n e s .
B Qui a racontécettemésaventure survenueà Marseille en r8o5: r. Unjour
en allantdonsle monde,X porvintà mettrele doigtà uneautrefemme;
elledéchargea tont, pourtrancherle mot, que sonhabitfut mouillé
jusqu'au coude,,, I
C Qui décritainsila première extased'unejeunefemmeinstallée à Monaco:
<<Tantôtellehaletait,boucheouverte,enfonçontouxbrasd'Antoineses
onglesvéhéments. L'unde sespieds,pendonthorsdu lit,,selevo,brusque,et
seposoune secondesurla cuissebruned'Antoinequi tressaillit de délice...,, )

4n.

tl rl
ll,
-@ . llr t

\t(,- '-"9rj
]-t .r;
Ji H. t\il/
,(//z
ç F .. 'l'(/
ilû, ^,

. . f-)".
LesfilmsdeSaint-Tropez
Au cinéma,la villede Saint-Tropez
estle cadrede scènesaffriolantes,
présentant
le plussouvent
desjeunesfemmespeufarouches, nuesou presque. Retrouvezlestitresdeceschefs-d'ceuvre
de
I'espritfrançais.
Dequelflm reconnaissez-vousIe<<pitch>>?

Unemèreet sa fille,en vacances à Saint-


Trop',passentle plusclairde leurtemps
toplesssur uneplageoù un drameva se
nouer.
Et Dieucréala femmeO
B Unefemme,amoureuse du frèrede son
mari,va retrouver sonamantsur uneplage
La Collectionneuse de Saint.Trop', aprèsavoirsensuellement
O
d a n séa u xryt h med'unemusiquecubaine.

C Un clubde vacances esten proieà la


L'Année
des médusesO jalousiede sesvoisins,il va recevoirI'aide
inattendue d'un personnage qui ne devrait
passe trouverlà.

Mon cu réch ezles nu dist es@ Saint-Tropezest le cadrede la tentative


de vol mal préparée de deuxstatuettes
appartenant à un personnage peu
recommandable.
Deuxenfoirésà Saint-Tropez
€)
E Da n su n ema iso nsituéedanslescollines
dominantSaint-Trop', deuxamisen
vacances sonttroubléspar I'attitudede
leurcolocataire.

Question subsidiaire:
Lespluscinéphiles
d'entrevous00urront- s donnerle nom aesactncesq utYapporatssatentr
nues- ou
presque2

28
L éaet Léoar r iv entà V enis e
r om pusoe fatiguemars
ré j o ui s.Carlor s quona CT

ch ancede passera nuit oa n s


e co mp ar t r m ent
sI n g e d'u n
t r a r nd e t eg endeen route
VCTS 'unedesplusbelles
v i llesdu monde,il aurait
é tétout à fait anorma d e
n e paS en profiterpour
f a ireI a m o ur.tt c est Dten
ce qu'i s ont f a L, du g rê
b-

o esro ul i sdu wagon,


t out en pens antâ eur
p roj e tde sejourvenitien:
re ndrehom m ageà 'un desg ra n d s
nnagesde I'histoire
Pe rso d u l i b e rtin a gC
e ,a s a n o v a .

AvecCasanova

Lepu c e l a gdee e a s s* ; ; wa
,,Je I'aitrouvéeaCCTOupte,et enveloppée
danssa chemise peua peuje l'ai
[ ],

développee,peua peuellesedéploya,
et peuà peupardesmouvements suivis,et
trèslents,maismerueilleusement nature,ellesemit dansuneposition,
biend'après

30
dontellen'auraitpu enoffriruneautreplusagréablequesetrahissant.
J'ai entamé
[..J.J'aitrouvéla première
l'ouvrage exempte dedoute,et nepouvantpasdouter
nonplusdela douleurqu'onavaitdû endurer j'enfus surpris.
,,
Casanova setournealorsversla seconde occupante decegrandlit.
.rJel'aitrouvéeimmobile dansla posture qu'onpeutavoirquandonestcouché sur
ledosdormantprofondément, et sans oucunecrainte.Aveclesplusgrands ménage-
j'ai commencé
ments,et la craintede la réveiller parflattersonâmeet m'assurer
qu'elleétaittouteneuve commesasæur; etje n'aidifféré à la traiterdemêmeque
jusqu'au moment qu'ffictantunmouvementtrès naturel,etsanslequel il m'aurait
étéimpossible decouronner l'æuvre, ellem'aidaà triompher;maisdanslemoment
ellen'eutpaslaforcedepoursuivre
dela crise, lafction. Ellesedémasqua, meserrant
trèsétroitement entresesbras,et collantsabouchesurla mienne.,,

degrandtalent,choisitdesmanières
styliste
Casanova, biendélicates faitset gestes.
dedécrireses
quidésignent:
dansle turtelesmotsou expressions
Retrouvez

L a virg in i t é : . . . . . . . .

Fa ireI'a m o u r : . . . .

:..............
L ' o rg a sme

Laresserle sexeïemrnrn:.........

en autantdelignesqueCasanova,
B Écrivez le rythmedesonterte,le récitdecette
et enrespectant
nuitdu pointdevuedela seconde
sæur.

3l
U Ho m m e
Casanova, symbole de la virilitéet du charme,conquiertlesfemmes,lesséduit,leurfaitI'amour
et en plusleurprocuredu plaisir! C'estI'occasion de le prendrecommeprétexte pournous
intéresserà la sexualité
masculine...

O Casanova
seraitI'inventeur ., capoteanglaise
del'expression , pourdésigner
lespréseruatifs.
fl vrai Q r"r,

Lenomcourantdu complexe dedysmorphophobie penrcnne (c'estquandun monsieurfait


un complexe
- sansraison- del'apparence
de sonzizi !) est., complexedu vestioire>>.
fl vrai fl r"u,
@ Lepréfxen hystéro,, amorcelesmotsliésà la sexualité ou à I'appareil
m ascultne sexuelmasculin.
fl vrai E r"rt
<<lrrumation >>estunsynonymede,<fellationactiveu (celledurantlaquelle
I'homme
vaet vient
dansIa bouche desaportenaire
immobile. commeil leferaitdanssonvaginousonanus).
D vrai E r"rt
6 Lamaladiede La Peyronie
a pourconséquence
le raccourcissement
dela verge.
fl vrai E F"r"

@ I!< oligospermie
* estl'inufisancedespermatozoides
danslesperme
et I'unedescouses
det'infenitité.
I vrai E F"rt

A tn orchidectomie
>>estle nom scientifque
de la circoncision.
fl vrai E r"r,
@ Lepetit nom du ,, Phtiriuslnguinalis,,seraitle morpton.
D vrai f r"u*
@ Uneviragoestun homme.,féminisé,r.
E vrai E r"rt

La,<périoderëfractaire>>estcettepériodequi suitimmédiatement
I'éjaculation
chezl'hommeet
durantlaquelleil estenprincipeincapable
de rebander.
E vrai O F"rt

32
dell'arte
Commedia
de fieffésce'quins: Fierroitrrrmp:ç
rieil'a*;: lont
i] ag*5 ei.=la r.lorn.r;isdia
l- = - r . - - r : i , i . :ll-r+l50ri
i.
i -i;l*r niiine;ver !sabelle. le lui rencibinne* !* trorn6rant
el Cc,ornl-:ir:e âvec,4rleqL.iin.{Vlai*vc,ici
/;r4I iâ n lo l"e, ri €auil'rte su:rhahiler. R*ndezà chacnur: sesvdternet* et ççn ftiôsqu*.
Ëlersoilmfigs

^da\ é&
€it È.j, w

A r l e qui n
C olom bine Pierrot Matamore

lsabelle

33
HistoireérotiquedeVenise
Apollinaire
afhrmaitqueVeniseétait.. le sexefemininde I'Europe',. Érotiqu
e autant
quemystérieuse,la Sérénissime citévénitienne? Pours'enconvaincre, voiciquelqueshistoires,
toutessurprenantes,et toutescroustillantes.
Maisoù se cachela véritéI

A Au xvttt"siècle,
un voyageur qui arrivaità Venise misengardecontreles
sevoyaitimmédiatement
<<3 P >>.De quois'agissait-il
?

t ro Le Palais(de s Do g e s ,a u p o u v o i ri nfini ) , les Proxénètes


et le Painloe mauvatse
qua lité)
D@ Les Pierresbla nche s(glis s ant esdonc
, plouf! ) , les Prêtreset les P u t ai n s
tr G)LesPutains,
les Putainset encorelesPut ains

B A partirde 458,unecommissionseréunissait pourrecevoir


touslesvendredis lestémoignages
des
médecins et desbarbiers,
susceptibles
dedénoncerdescasde...
tr O Mala dievé né rien ne
tr @ Inf id élité, ad ultè re,dis srp a tr o n sd iv er s es
tl @ So d o m i ee n t r e h o m m e s

C Vers151o,pourredonner
dela vigueurà leurpetitcommerce,
lesprostituées
- lesMamole- du
quartierdesCarampanefurent
autoriséesà...
tr O S em o n t r e rle ss e in se t le sja mb e sn u sà le u rb a lco n
tr@ Fairede la p u b icité
l Par voie d'affiche
t ro Insta llerde s .. chambres d'amour >>sur des gondolesaux r i d e a u xp a r f o i s
entrouverts

D Le poètevénitienl'Arétin,d'orig l ne toscane,se renditcélèbrepour...


a Sessonnetsluxurie uxq u l fu r ent illus t r ésde f igur esprésentant
les positionsd e
I' am o ur
tr@ P ou rso n s ur n o m ,...la providencede 5 courtisanes,', car il étaitgrandamat eurde
ce quton a p p e lle r plu
a s t ar d < lesArétln e s >>
tl o Pouravoirformé un .. couplea trois ,t avecI'une de ses maîtresses
et le mari qu'i
lui avaittrouvé...

34
E LedélicatpoèteLordByronséjourna
à Venise
à partirde ût8. tl s'ycomporta
commeun charmant.
petitanimallubrique,
saréputation
étantfondéesursongoûtquasiment exclusif
pour...
D o Lafe lla t io n: i f a l l a i tq u e l e s g r a n d e sd a m e sd e l a v i l l e l u i rendenthommage
a in s i à t o u t p ro p o s
Do L e tri o l i s m e :i l e u t t o uj o u r sd e u xm a îtr e s s eàs l a fo i s , fa i s antcohabit erdansle
mê m el i t c o u r t i s a n e e s t c o m te s s e s
t ro L a s o d o m i e :i l a d o r a i tp a r - d e s s uto
s u t l e s b e a u xfe s s i e r sde cesdames

FD euxstatues,
situées
prèscluRtalto,composent
un savoureux
diptyque:
tr Un e p u t a i ne t u n p r ê tr ep a i l l a r d
tr Un e f e m m eà l a < chatte en feu >>et un homme alr <<sexe c or n u > >
E De uxs e i n se t d e u x t e s ti c u l e ss, u r d i m e n s i o n n é s

Lecarnaval
érotique
Léaet Léoparticipentà unegrandefêtecostuméequi ne le restepaslongtempset d
égénèreviteen orgie.Léoaimeraitbienretrouver
Léaau milieude toutescesnudités,maisoù
setrouve-t'elle
l Retrouvez-la
grâceà unepetiteparticularité
quelesautresn'ontpas...

35
Casanova
au cinéma
Lavietumultueuse
de Jacques
Casanova
de Seingalt
lt7z5-t798)a suscitéplusd'uneadaptation
cinématographique.

Rendez à chaquepériodedesaviele titre duflm correspo


ndant et I'acteur qui I'interprétait,envous
aidantdesdeuxlistesci-dessou
s.

o LeCasonavade Fellini,de FedericoFellini,r976


o Casanova, un adolescent
à Venise,
de LuigiComencini,
r969
o Lo Nuit de Varennes,
de EttoreScola,r98z
@ L e Re to u rd e Co s a n o v ad, e E d o u a r dN i e r m a n s ,r 9 9 z

a Ala in De l o n
b D onaldSuth erla nd
C L e o n a rdW h i t i n g
d Ma rce lloM a s t r o i a n n i

A Casanova, à peinesortidu séminaire


où il a fait sesétudes,s'instal
le
à Veniseet connaîtsespremiersémoisamoureux...

B Aprèsson évasionde la prisondes Plombsde Ventse,Casanova


connaîtde nombreuses femmesqu' il .. honorer>de m a ni è r ed e p l u se n
p lu sm é c an iq u e . . .

C Exilédansle sud de la France, Casanova s'estinstalléchezun v i e i l


a m i n o b le: la s,ru in é ,il e ssa ied e jo u e ru n ed ernièrefois de son c h a r m e
pourconquérirunejeunefille naïveet douce...

D Casanova mèneunevie erranteen Europe, il croisesur sa routeun


groupede personnages filanten diligence
versla frontièreallemande a
la poursuitedu roi LouisXVl...


6" semaine

< EllepréJère l'amouren


mer,c'estJusteunequestion
detempo siffloteLéo
su r e ferry-boat qui l e s
c o ndui ts Léaet ul d e
Ve ni se
en Cr èc e.
A Athène s,
i s v is it ent
II
A CrOpole,
le musee
d e sAntiq uités,
sepromène nàt P la k ae t
boivent de I'ouzo.Mais,ac c a b l épsa rl a c h a l e udr e av l ladecrsron
estviteprised'embarqu ea ru P iré ep o u rl e sîle s .
Instailesa ta terrasseo un Dardu port de l\axo s ,à deuxpasOU
, ll t \ | . lt | | . I
v t a r n t e n ant, I

t e mpled'A pollon
et de la p la g eo ù A ria n efu t a b a n o
d nn e eParT h é s éei l s revlsent
l e urm ythologie
et leurhis to i rea n c i e n n e .

Mythologie
: lesamoursde Zeus
Zeus,roidesdieux,s'ennuyait sursonOlympeavecsonépouselégitime. Poursedistraire,
jamaisà descendre
il n'hésitait surterrepourconquérirde belleshumaines à quiil faisaitparfois
desenfants. Maislesfemmesde cetempsétanttrop impressionnables,
il leurapparaissait
déguisé, prenantlaformequ'iljugeaitla plusséduisante.
Voiciquelques
récitsdesfrasques enquoicejour-làil s'étaittransformé
deZeus.Découvrez pourarriver
à sesfins.
c EGil!æ G
BEEIIEE D NTEG FNEEIfrTEE
O Zer-rs
ht l'amouravecAlcrncnc,en selaisantpasser
pour soll Dc cctle
Lln1on,une < ,rr-tê rl ' ê l r:rn rrr' adultère.
naquitun demi-dieu: Hér-aclès.
Moliè'r'e
en fit unecttrnédre.
Il rencontraensuiteDanaé.Pourr-enirà boutde sesrésistances,
il prit f irpparence
al ir na r ' f I - : r r r ù. >

De lir n p r tr lr a ltlc
u n io nq u i 5 u ilit n a q u irPcl sti e

37
O Puisil rencontrala belieEurope,jeunefemmeà la sexuaiité
compliquée
puisquepour lui piarre
et faireI'amouravecelleil dut semétamorohoser
en lls eurent
destriplés: Minos,Rhadamanthe Pasiphaé,
et Sarpédon. la femmede l'un d'enrreeux,donna
nalssance
a un monstreayant le corpsd'un hommeet la têted'un lui aussi.
ar
@ PourséduireCanymède,
ce tul.plussrmple: zeusse translorma
en
i1sn'eurentpasd'enfants.
Malheureusement,
l9 Io reconnut-elle
Zeussoussonétranseformede Leurfils Epaphos
devaitêtretête-en-l'airs'il ressemblait sonpère.
@ ZeusrencontraLéda,alorsqu'il avaitI'apparence
d'un blanc,c e qul ne
lesempêcha
pasd'avoirde lolishahac Castoret Pollux.
@ C'estsousl'apparence
peu ragoûtante
d'un queZeusréussita séduire
r e r s e D none. ol m am and'un petit Zagrêe.
D tenl

Vocabu
laire
Aphrodite pourlesGrecsou VénuspourlesRomains, qu'importe, la déesse
deI'amoureut unevie
sexuelleétourdissante! Levocabulaire
de l'érotisme denombreux
lui doitainsibeaucoup, termes
ayantétéformésà partirde I'unou I'autrede sesdeuxnoms,maisaussidesonsurnom,
la Chypriote,puisquecertainsauteursafhrmaient qu'elleétaitnéedeseauxdela Méditerranée,
prèsde l'îlede Chypre.

Trouvez
lesmotsou expressions
formésà partirdesdffirentsnomsdeVénus/Aphrodite,
la Chypriote
:
A Petiteprotubérance
de chair dominantet protégeant
le sexeféminin
B Adjectifdésignant1esmaladiesliéesaux organesgénitauxet à la sexualité

l - >ec reno nos e sg . l a n d edse u a r tn o ltnla clllta n la


l lu b h ca tlo nd u se xeIemtntn

D Propriétéd'un alimentqr-ri[acilitel'érection
È,Etatq une DersonneDr)ssedant
les deux sexes

F Rendreun cultea une pers()nne


d'unegrandebeeute

38
LesdieuxdeI'Olympe
Lesdieuxet déesses de I'Olympe sontdebienjolisjeunesgens.Voicilespluscélèbres
d'entreeux
et lesplusbellesd'entreelles.Nus! ll n'estpasquestion
delesrhabiller,
maisvouspouvezleur
rendreleursattributs! (Pourceuxdontlessouvenirs sontplusvivacesen mythologie
romaine,
nousmettonslesnomsdesdieuxcorrespondants entreparenthèses.)

u)

lCu p r d o n )
(Vénùs)

(Ju te4
p ATnÉNA
(Minerve)

HenmE PoseiooÀ'l
(Mercure)
(Ne p tu n e )

{D i a n e )

39
FaireI'amourcommedesdieux!
TelleuneVénusblonde,vêtuede sa seulechevelure, de sachambre
LéafaitI'amoursurla terrasse
d'hôtel,faceà la merÉgée.Léosecomportecommeun petitdieuentresesreins,maisil n'apas
oubliépourautantde mettreen routele caméscope pourgarder
un souvenirde leursébats....
Quelleestl'imagequi correspond
réellement
à l'arrêtsurimage?
Retrouvez Iedessinqui représente
par-devant
cettescène quevous
vovezpar-derrière...

Aphroditeétaitsi bellequemêmelesstatuesla représentant


suscitaient Voiciu nebien
I'amour.
étrangehistoire:

Lastatued'Aphrodite
Lechef-d'æuvredu sculpteur Praxitèle,
la statuede I'Aphrodite d e C n i d e- vi l l e
grecqued'Asiemineure- étaitunesplendeur I l-écrrv a l ngr e cP a n u d ed, a n su n
de sesépigrammes, le confirme
(rajoutonsiciqueCythéréeest 'un desnombreux
nomsd'Aphrodite):
<<Cythérée, la déessede Paphos,était venueà Cnideportéeparunevague.Elle
voulaitvoirla statuequi la représente. àfond,puisqu'elle
Ellel'examina estplacée
de telleSortequ'onouissela voirde touslescôtés.Et s'écria
: "Maisoù Praxitèle
m'a-t-ilvuetoutenue?" ,,

40
Lastatuefut victime
d'uneodieuse
agressron, à jamais.
qullamarqua Lepoètelatin
LuciennousI'aracontéeendétail.

,, Unjour,verslecoucher dusoleil,sonsquelesassistantss'enaperçussenf,[l'homme]
seglissa derrièrela porte,et secachantdansl'endroitleplusenfoncé, ily restasans
fairele moindremouvement, à peine.Lesprêtresses,
et respirant suivantl'usage,
fermèrent la porteenla tirantsurellesendehors ; et le nouvelAnchisefut enfermé
dansletemple. Qu'est-ilbesoin queje vous
fasseledétailducrimequecettenuitvit
éclore ? Lelendemain, on découvrit lesvestiges
de sesembrassements amoureux, et
la déesse portaitcettetache,commeuntémoindel'outroge qu'elleavaitreçu.>>

À Qu'a-t-ilfait,aujuste,cecriminel?

8E n quo,cepersonnage ,,? (Laréponse


est-ilun <,nouvelAnchise setrouvedansun autreexercice
de
cecnop,ïre...)

C Donnezquelques <<vestiges
del'expression
synonymes de sesembrassements >>.
amoureux

Versiongrossière

Versiondescriptive
et technique

Versionpoétique

Versionargotique

4l
Mythologie
: Aphrodite
Zeusnefut pasle pluschaudlap.inde I'olympe.Enmatière
desexualité
débridée,
personne ne
put concurrencerla belleAphrodite.
AphroditÀ
eut unefoultituded,amants.
Lesconnaissez-vous
Secouezvos méninges !
)

A Adonis C Arès E H e r m è s
Quelsétaientlesnomsdesamantsd,Aphrodite ? B Anc his e D Dionysos

O Aphroditefut mariéede forceà.Hephaistos, pour sedistraire,elle


le dieuforgeron.
prit pour amantlejeunedieude 1aGuerredont on connaît
d'ailreurs
davantage le
nom romain.Commentsenommait_il?

€) Aphroditeeut Llneliaisonavecle messager


desdieux.Un enfantnaquitde cette
union dont le nom combinaitceruide sésdeuxparents.
commentsenommartcet
illustreamantqui inspiraégalementun maroqulnrer
contemporain?

avec
replus paillard
desdieuxdel,otympe,
un erre
1*l:9:1.^::^1.11:_crl.menr
" que lesstatuesreprésententquasimenttoujoursen érectionet
qul inspiradesfêtes
en orgie.commenr.".,o--âit cegrandcoquind;;;;" groupede
::-\.rlinul,
rock trançaisporteaujourd'huile nom ?

@ Zeus,pour la punir, fit en sorrequ'Aphroditetombe


amoureused,un humain,dont
elleeut un enfant,Énée,futur hËrorà" r, gu.... de
Troie.comments'apperait-ir
?

@ Lun desamanrsd'Aphrodirefut cérèbre


pour sabeauté.Malheureusement,
mourutau coursd'unepartiede chasse, il
mortellement
blerrepu, u" sangrier.
commentsenommecejeunehommedont le nom est
encoreaujourd,huiassocié
à la beautémasculine?

42
r'" SEMAIN E:L ECRAN DDÉPA R T Anatomie
/ Leszonesérogènes
(p.7)
Culture générale/ Lavalisede Léa(p.z-r)
I/J - Lacerntulede chastetéde Cetobscur
objetdudesu'
2/G -Les gantsde Gilda.
3Æ - Leslunet.tes rosesde Lolita.
4tF - Lecollierde perlesd'Emnranurllr.
5/C -Le fouetde CaLwoman.
6Æ -Le minishortd'Emmanuelk:.
7ÆI- Labsencede culotte de Ba.sic Instinct.
8/A - Lebikini blancdeJames BondtontreDr No.
9/I - Lesbottinesdu Journald'unefemmedechambre.
10/D - Le collierde chiend'Histoind'O.
Sciences naturelles
/ Laviedesanimaux(p.8-S)
Lavalisede Léo(p.4) A/2 ;Bll : C/4:D/3.
A/4 - Rabbit : Vibromasseur avantà la basedeux oro-
tubérancesdestinéesà caresserle clitoris de sa petite
partenalre.
B/5 - Cockring : Anneaude métalou deplastique quel'on 2" SEMAINE:WEEK-END
A PARIS
glisseà la basedu sexemasculinpour le comprimerlors
deI erertionet letarder ainsil'ejaculation.
Accessoire
indis- Français/ Littérature
/ Vocabulaire(p.g-to)
pensable touteviréenocturnedanslesbackrooms.
à A - Déceptionet ironieméchante.
D/l - Double Dong : GodemlchéreproduisantIa forme B - Déception: salonde dentiste,
vautrées,affalées, mau-
d'un sexemasculinà sesdeuxextrémités. Permetà deux vaisechambre,pasbiendifflcile,salehôtelgarni.. .
jeunesfrllesde sefairepénétreren mêmerempset de se lronle : reveoe lvltu((t un( nutls.cooueltenes
oe Vacnes.
donnermutuellement du plaisir. C- Desattachés d'ambassade. autantdlredesétrangersà la
E/2 - Plug : Du verbe< to plug >, cheviller,brancher, vieparisienne et donc,pourlesConcourt.desploucs.
boucher... Sortede godemiché à usageanalquesaforme D - Panachées physiquestrèsvariés(r1y a
: d'aspects
de cheviileévaséepermetde maintenirsolidementen sansdouteuneou deuxftllesde couleurdansl'équipe),
place.Une variantes'appelle<<anuspichet>, la formede et sûrementdetenuesvestimentaires
barioléeset de mau-
la partieà < cheviiler> au corpsétantconstituéede troncs vals goût.
de cônesde plus en plus larges. Nuagées: recouvertes
oe vorlesoe F;aze
Jusqua ngurcï
un nuage.
Mathématiques / Lescapotes (p.4-5)
3 boîtesde roses,3 boîtesde noires Travauxpratiques/ Chacunsonobjet(p.rr)
Car 3 (foispar semaine)x 2 (rapports)x 2 (changements N3 ;B /4 ; C/5;D/l ; E/ 6 ; F1 2.
de capote)x 5 (semaines) = 60
60 : 2 (couleurs)= 30 capotesde chaquecouleur Mathématiques / Lesex-shop
demonsieur Albert(p.tz)
Maisil s'agitde boîtesde 12,doncil faurau moinsrrors Le prix desobjets{âcturés: 13,50+ 30 Isoit40-10,à
boîtesde chacuecouleur.. causedes25 o/ol + 159+ 16,20[soit8,l0 x2l + 127,60
+ 6 2 ,8 0= 4 0 9 ,1 0
Géographie / Où partiren vacances l (p.5) 436,90- 409,10= 27,80euros,c'estle prix de I'oblet
Lenombrede rapports mystèr-e. Il s'agitde boulesdegeisha. (Boule,deux,gai,
Les cinq premiers: l/D (Grèce: 164 rapportspar an), chat,)
2/A (Brésil: 145),318(Russie : I43), 4/C (Polosne: 143),
5Æ(I nde:13 0 ) ,e t l e d e r n i e r : 6 Æ( Ja p o n :4 8 ) . Histoireet Géographie / Parislibertin(p.r3)
La précocitésexuelle l/C - Mata Hari (Margaretha Zelle,1876-f917)
Les cinq premiers : I/D (lslande: plemiersrapportsà 2Æ - MartheRichard(1BBq-IqB2)
15anset 7 mois),2Æ (Allemagne : 16,2),3Æ (Autriche: 3/A - Casqued'Or (AmélieHélie,1879-l933)
16,3),4/A(Brêsil: 16,4),5Æ(Hollande : 16,4)etle dernier, 4Æ- PaulineBonaparte(1780-1825)
6/C (Vietnam: 19,8). 5/D -La Goulue(LouiseWeber,1866-I929)

Français/ Un peude poésie(p.6-Z) / Littérature


Français (p.r4)
/ Vocabulaire
N5 ; BlLecerveau? On vousa bieneus| ; C/4,7;D/2, A - Lorgasme
d'Henriette.
6 ;E /8 I F/l ; G / I O ; W9; U3 B - Pénétrante,
appeld'amour,passion,dé1ire,
spasmes,
frémissements, chantd'amour,gémrssements,
saccades,
etc.

44
c-ll sLrlfrtd e rempl ac er
u l 'ol s eauo t u < iL >, par < la
jeunefllle ,, < mademorselle Dufour >, Henliette> ou
<ell e >- e n accordantlesadjeciils- et Ie tour estJoué!
Sacré Maupassant ! Seuleladernière phrasenecessite
d'être reineCatherine,sonépouse incdpable
deluidonner unhétitrer
relon0ue : {, lvlalstLLt Se lUt. fUU))AL\ | Un qemlsse- mâIe,SirThomas Boltyn
Bole. rêvedegagner Iat'aveur royale graæ
mentte emen[profondqu'onl eùtprispourl adieud une à saflle aînée, Anne.Lambitieux projetde SirThomas esL
âme., . ) cependant quelque peucontrané cluand
Ierois'éprend deson
flle, Mary.> (source
dutre : www.allocine.fr).
AnneBoleyn a
CulturegénéraleI A u L o u v r e! ( p . t S) néanmorns mal fini : ellelut décapitée
surdesaccusations
N6 ; BlI ; C/5 ; D/4 ; E/3 ; F/2. d'adu1tère,d'inceste et de hautetrahison,ric'n .rlto r'e I

Littérature
(p.zo)
A - UneJeunen e encore\'rergeasslste par effraction
3"SEMAINE:
SH O PPI NG
l N L ON D ON aux ébatsamoureuxentreun militaireivre et une vieille
femme: elleen esttout émoustillée.
AnglaisI Do youspeakreolEnglish?
(p.r6-t7) B - < mon innocence), ( i'eustout 1eloisir de remar-
Anus : rosebud,
browneye,backdoor doncla premièrefoisqu'ellevoit un sexe
quer.. . ) : c'est.
C l itoris: button.clit ,pink bud.pea r l masculin.
Cunnilingus : drinking from the fur cup, goingdown, C - Le sexeféminin: ( le point centralde ma sensrbilite.
yodellingin the canyon I ' e re c tin n < c n n n re miPr é t a l "
Fellation : blow job, deepthroat, give head,play the : < délicieuse
Lorgasme où lanature...>,< accablée
extase
magicllute tle
*- olaisir...'.r < mes
r'*'-_' " vv lransDorts
! É'^vr
".
Frondaison pubienne:bushypark.hairyMary Le sexemasculin: ( partieessentielle
de l'homme
Penis: cock ( lnstrumen! ).
Poitrine/ seins: boobies, jugs,melons Lactesexuel: < la fête...>, < second
combat>.
Sexeféminin : beaver,cunt,pussy
Testicules: balis,bollocks Culturegénérale
/ Sex,drugandrock'n'roll(p-zr)
1ÆChuck Berry,auteurdeSweetLittle
Sixteen2/E Jerry
Expressions (p.rz)
britanniques Hall , 3/C RonWood avecla petiteEkatarinaIvanova; 4/G
l /A ; 2/ B ; 3lB Jimi Hendrix ; 5/A Lisa Marie Presley,la fille d'Elvis;
6Æ Sid Vicious,de cettetristehistoireon flt un frim Sid
Vll, le roi paillard(p.r8)
Histoire/ Édouard and Nancy, 7/H Tina Turner, ex-épouse de lke ; 8/D
: Faux,malsil avaitfait construiresaproprebaignoire JanisJoplin.
danslaquellei1barbotaitnu avecquelques jeunesprosti-
tuéesdansun grandbalnde champagne. / Leprixdu flacon(p.zz)
Mathématiques
B : Vrai, un type de piercingbaptisédepr,ris
un Prince Calculons levolumeenml pour 1/2Oz .29,57/ 2 = 14,785
Albert. ml
C : Vrai. Calculons le prix en[, pour Iml . 3 L / 14,785= 0,20290
D: Fauxelle
, étaitl'arrière-grand-mèrede CamillaParker Calculons Iepnx parlitre. 0,20290x 1000= 202,90
Bowles, la nouvellelemmedu princeCharles. Calculons le prixener-rros: 202,90x 1,26= 255,65euros
parlitre-
Lessixfemmesd'HenriVlll (p.t8-t9)
llNa: Catherined'Aragon.cpousee en 150q,repudiee Récréation
en 1532.
2/B/c : Anne Boleyn.epousee en 1 5 3 3 .e x e c u le cen
1536
3/Flb : JeanneSeymour.epouse e n 1 5 3 6 .m ù r lee n
en 153 7 .
cor,rchc
4/C/a: Annede Clèves.Ènousée en I540.r'epudiee six
rnolsp ustard.
5/D/c CatherineHoward, épouséeen 1540,exécutée
en 1542.
6/E/b: CatherineParr,épouscc
cn 15-tl,nrorLe de laçon
naturelle(ouf!)en r1+7
L\ltalleronman a rn(arneAnne boleyn Llilnsuduxsft' rs
poLtrLu't : < Qucrncl
rci dont voici le s1-nopsis la r umculse
rcyttrntl
queb roi HenryVIII ne pttrtagcpluslu couchtck lct

45
: EN ROUTE
4 " SE MA INE VERS
LESUD (p.z8l
Cinéma/ LesfilmsdeSaint-Tropez
IlB - Et Dieu créala femme(RogerVadim,1956),avec
Français / ChezSade(p.z3) Brigitte Bardot.
A - Du sexemasculin. 2/E-LaCollectionneuse (EricRohmer,1967),avecHay-
( L à > : dansle sexeféminin . / < Ici >: dansl'anus.. . dée Politoff.
B _A unedivinité,en toutcas un élémentdivin.CJ.Scep- 3/A - tAnnee ilesméduses (ChristopherFrank,l9B4),
tre de Vénus/ temole/ autelsoù brûlesonencens. . .. avecValérieKaprisky et CarolineCellier.
G- Seulie mot u libertinu désisneI'homme- aimantla 4/C- Moncuréchezlesnudistes (RobertThomas,L9B2),
sodomie- tandisquedansle resledu textec'estsonsexe avecla sculpturale KatiaTchenko.
qui estle sujetdu discours D/5 -Deux enfoirésaSaint-Tropez (MaxPécas,l986)'
D - Avecla bouche: fellation/ Aveclesseins: cravatede avecla futureanimatrice CarolineTresca'
de télévision
notaire/ Aveclesaisselles: foutreen aileron.

/ Laboîteéchangiste
Mathématiques du CapdAgde... (p.zg)
Récréation
(p ' z s )
28 + (28 - 11)+ ( 2 8 - 2 ) + ( 2 8+ 6 ) + I = 1 0 6

Travaux
pratiques
/ lJamouren pleinenature(p.z5)

,f)
t J/
5
î

-t

Géographie / Histoiresde plages(p.z6)


rlF ;2/A ;3/C ; 4/D ;5/B ; 6Æ Attention: en bifulquantà droite,le petit spern-ratozoide
seretrouvecoincéparun stérilet!
Sciences et vie de la terre/ lJamourécoloà la plage(p.z6)
Ils sontvenusen voiture;ils font du feu; ils écrasent des
herbesfragiles; ils sont à mêmele sable,attentionaux
risques en casde contactaveclesmuqueuses;il y a une
capotejetéedansun coin et.de nombreuxdétritus; ils 5esemaine:ENGONDOLE À VENISE
écoutentde la musique; attentionaux coupsde soleil;
il y a du mondequi risquede lesvoir,I'exhibitionnisme Littérature / AvecCasanova (p.3o-3t)
sexuelestpuni par la loi , ne dérangez paslesanimaux A - La virginité : ( exemptede doute > / < touteneuve>.
Faire I'amour : < l'ouvrage> / < l'æuvre > / ( tnom-
sauvages I
ohel >.
CôtedAz' (p. z7)
Littérature/ Sensuelle Lorqasme: < la crise>.
lesFrères
A,/2- Daudet,c'estdu moinscequerapportent Caresserle sexeféminin : u flattersonâme>
Goncourt. B- Parexemple: <Jemetenais immobiledansla posture
B/l - Stendhal qui attribuecette mésaventurea un qu'onpeutavoirquandon estcouchésurle dosdormant
( aml ). profondément,etsansaucune crainte.Aveclesplusgrands
C/3 - Colette qui décritainsiles premiersémoisde son ménagements, caril croyaitqueje dormais,il a commencé
personnageMinne. à rLecaresser au
< 1'âme> lJe voyaisbien qu'il s'assurait

46
passage de ma pureté.Il voulaitdoncme traitet'comme 6 " semaine
: EN GRECEAVECLESDIEUX DE
il venaitde le fairede ma sæur,je facilitaisondessein LAMOUR
en me retournant, d'un mouvement trèsnaturel.ll se
mit à I'ouvrage,je I'aidaiavecardeur...Maisau moment Histoire/ Mythologie: Lesamoursde Zeus(p.37)
d'atteindreleParadisje neréussispiusà feindre.
Jeleserrai IÆ : Amphitryon,le mari d'Alcmène. 2/G : Pluied'or.
de toutesmesforcesentremesbraset collaimabouche 3/A : Taureau.4/C :Aigle. 5/D : Nuage.6Æ : Cygne.
surIasienne,> 7/G : Serpent.

Sciences / lJHomme (p.3e) Français


/ Vocabulaire(p.l8)
I : Vrai.2 : Vrai.c'estla Deurdeseorésenter nu enpublic A : Mont de Vénus.B : Vénér iennesf . f "nri -- l.\

quandon estimeavoirune petitequéquette. 3 : Faux, Aphrodisiaque. F : Vénérer.


E : Hermaphrodite.
c'estle préfixeà partir duquelsont composés lesmots
associés à I'utérus,sescaract.éristioues ou sesmaladies. Histoire/ Lesdieuxde I'Olympe (p.39)
4 : Vrai.5 : Non,I'unedesesconséquences estunecour- rlF ; 2/E ; 3/G;4/D ; 5lC ; 6/A ; 7/B
bureanormale dela verge.6 : Vrai. 7 : Faux.Pire,il s'agit
de I'ablation d'un testicule ; la circoncisionsenomme Tnvauxpratiques
/ FaireI'amourcommedesdieux! (p.4o)
posthectomie. 8 : Vrai,maison a vainculabete| 9 : Faux, A.
une lemmeo masculineo. l0 :Vrai,et c'est
c'estl'inverse,
biendommage Linérature/ Lastatued Aphrodite(p.
4r)
Il s'estmasturbécontrele marbrede la statue
A-
Culturegenefa e / Commedia dell'arte(p.33) d'Aphrodite.
Arlequin/3 Colombine/l : Pierrot/2 : Matamore/5: B - Anchisefut I'un desseulsamantsmortels- non di-
;

Isabelle/4. vin- d'Aphrodite.


C- Versiongrossière: destracesde foutre.
Histoire/ HistoireérotiquedeVenise (p.f-ll) Versiondescriptiveet < techniqueo : destachesde
N2. W3,la sodomieétaitconsidérée commele fléaudu sperrne,fruit d'uneéjaculation à mêmele marbre.
moment.C/l, pourredonner de la vigueurauxgarÇons Version poétique : un nuaged'écume.
lentéspar la sodomie! D/Les trois t E/3, sa femmes'en Versionargotique:un reliquatdebranlette, etc.
étaitplaintequasimentpubliquement. F/2, c'estl'æuwe
du sculpteurGuglielmoBergamasco sur le PalaisCa- Histoire/ M)'thologie : Aphrodite (p.4z)
merlenghi.(Surun despiliers: les flammesbrûlentle I tc : Arès (ou Mars),ainsiestne le duo Vénuset Mars.
ventred'unedameassise, sur le pilier opposé,un long 2IE : Hermès; ensemble ils eurentle petit Hermaph-
doigtrecouvert d'unongledescend entrelesjambesd'un rodite.
hommelui aussiassis.) J/U : UTOnySOS ; ensemble lls eurentoeuxenlants,rnape
et Hymen.
Récréation/ Lecarnavalérotique(p. 35) î/b : Ancnrse,un moflel, oe celleunronnaqurlr.neequl
SeulsiesseinsdeLéan'ontpasconnule bistouridu chirur- participaplus tard à la guerrede Troieaux côtésd'Hector
gien.Léaestdonclajeunefemmeavecuneperruquebleue et de Pâris.celuioui availenlevélabelleHé]ène...
et un masoue rose. 5/A : Adonis. Il était le fruit d'amoursincestueuses,car
samèreMy'rrhacouchaitavecsonproprepèreCinyras:
Culturegénérale au cinéma(p.36)
/ Casanova elle accouchad'Adonisaprèsavoir été transforméeen
A/2/c: I-adolescence,
Ccsanov à Venise,
a, un adolccant de arbre.. .
LuigiComencini,1969,avecLeonardWhiting.
Blllb : La maturité,Le Casanova de Fellini,de Federico Récréation/ Souvenirs
devacances... (p.43
Fellini,1976,avecDonaldSr"rtherland qui sefrt limerles A :Marseille;B :P ar is : C : Vennise ; D Athènes;
dentset raserle crânepourl'occasion. E : Londres.
C/4/a.Le debutde la fin,LeRctouldcCasanova, de Ed-
ouardNiermans, 1992,avecAlainDelontentantdesédurre
ElsaLunghini.
D/3/d : Lesdernières années. La Nuit deVarcnnes. de Et-
toreScola,1982,avecMarcello Mastroianni qui séduitau
passage un coifleurroyaliste,
Jean-Claude Brialy,passager
d'unediligcnce suivantla routeempruntée quelquetemps
tôt oarLouisXVI durantsa< fuiteà Varennes
nlr-rs >.
I

Retrouvez
la collection
Osez
(r\ , : l, , lrt\ rr \ r " , \ r ' r i, r/ , / l, r ir , . r rD'
. rr,'
t ./s( : I r' al l r/ 1) {i\ , llr I lr l\ llC Élr nC
Jill] ] ( r lll ll( ir lr r nt saul .lcl,1.\un lil.
\lrt rc Denn.rrl
( )si1 i( 5 fr ( ) ll. lt l(\ ,
-/aLlI
Donrlli.lLlc
i Sain t -L , l l m brtr
( ).r .' i , \, \, . t r r I lt , llt Ll. T h( ' m . r : lùlt r t l

{ ) r r 1 1 1 ' 1 1 \1r l\{r l t \ti l /r ' .SII. G a l aF t i r


(llrtir ltrLii I 'slillist ( )si; I r 'Sa( ) iiSa llS
tl'rrtrLctI Itrtir / r t ilr ' l' ( lr ll( ) t ii u n / t r , r rt rn i
Frili Rér
llCS
()sL 1 /rt I l ; rl t r L\.rie.ri11t
/assaf.
\l t )sta t i r tf tlt r , \ 1lrlc [).tnn;llll
X,,,,,,,
()rr lc ir'{c sail)ll f t . t l. l t r r .
Bri(rl l t c [-;th:ric
( )\.: f bondrit.
2.. 4ftm"'' ( )sfi r)l{l l'lili tr'()fli'/i l nr
()sr'i
/rli'lrrriir \1rtri ( l)l.fs !rl' a {}l t0 ! i .
Itrtloi.laecarcli
( )\(:
l d lI r l r l l l l r r l l f ( l l . .t.+.
\lirrc Drrnnanr
( \ , : , r '\ , l , r l lta ( /l r \ l i t'\ r r r ,l r r i t{r i . Vclvct c
I), rrrrrr i .rrr, \ r r r r r - l r r r r l- r ,
'r
( )sct,:lt't{) l 1 \-t l l
pointci. L)r'iclre
[)sr':lrl l ri s ûu r i L'.Picrrc clesEs' ein lcs
()se1/i Krlrr.r i r t . \ l, r r e Da n n . t n rct
-Srr
/\xtelcLJ l l l
LI 'h()lli Ir. Jilnc Hll|rt
t /sr': ir:rahLl-\s('
( ) 5 f : I i Ll-s-\
I I 'Ir ) l ,f l l l l l l ( /t,l r r a d \,
\l.ttt D.urn.rnr
\:

( )\a: Iri sir,lorliia.(.()f.l t e T n n h T h L


()sL; l' a t n ot i r rtLtrtlltt gi r:l-\54551,( )r'iclic
1,r'r
()st; lrrdragrei't
$@ffi.., .g.lv,
lâ Il,tphaÈl\lorc no
( )st: i o Ii h r'r'
/r r ) i i I
( )i( (I irlie
fusst-rlor,s.
( )s c : lrt lTlatsi
ir t lr ct lioirr tt t t r n r r t tJ. . r r r Ielit r r t
( ): r' i it s io ns r ' i l s , l ' u r,r. tr p rrI(
LLLI\ L \ ( f Tr t |r
,i 11(1,1 (i('ll( l l 5 l t.
tn h(lnrl]](/()11
rË \er \ llltc \ic rg\
()rr' alt s c rrr s i i l isl i r r r i i , s l r r e n n i
l 1 r ) l i/lc l i , i
ddôtrvr1r ie potrrr (i
*
l(lDrr)l . 1rr r r Lf Ù r r r r r L\ l,a r l e c i t n ( 1 | ) e
( )sr': 1cst-ri crrr/rr.\'lrrtr [)atrnanr
l l l r - l t'r l \r ' \i t r leL . rL i. rLp cn L r Ir '
r r i n r ' \i \ 1 J t Lf \ . | r r r . | r r
P i I l-()n at t i , {) lll( llllir lalar 't t lt 't l, f l, , \l rrr.r
\ iil: . t urc t t c c t l ) x n l i c n\ l i t s c r e t

,\r.her i climpnnr'r ( n Lsl)lgrc p:rr S.tgr.rtltt


Dcpt'rtlcgirl mxi 2()()t)
Cettetnrrét,
ntag vtus I
pr0pasons 68
palfair.e
VAS
ÇariïiGis c11
JLtrlt./r/J
L4 t't) {

s à traversun
érotique grandvlyageen yar$.
vrstÏ.anr
Luroqe,
rF\

'
la Côîed'Azur'e{laCrèce.
Venise,
Landres,
notamrnent
Vausdécauvrirez :

,
**
,l *,. :- ^t;..i a r), sfti.ÈÈi
tl
ISBN: 9 7 8 z 8 4 ttt 4 4 t ',

illlrlïuil
lililililllllll
g tt782812t',