You are on page 1of 1

En Espagne et Portugal

La Tuna, en deux mots, qu'est ce que c'est

La Tuna, c'est un groupe musical d'étudiants, amateurs de musique populaire, de voyages et


d'aventures, qui aiment à dispenser leur musique, leurs chants et leur bonne humeur en toute
occasion.
La Tuna c'est aussi et surtout la plus ancienne et la plus originale des traditions universitaires au
monde toujours en activité.
Elle est l'héritage direct des Goliards, ces étudiants troubadours du XI° siècle qui trouvaient
subsistance grâce à leurs poésies et leurs chansons.
Ainsi, depuis plusieurs siècles, les tunos parcourent le monde, désargentés, animant ruelles, gargotes,
noces et banquets, et faisant la cour aux dames.

Le Costume :
C'est certainement l'élément le plus caractéristique
de la tradition tuníl car le plus voyant.
Le jubón :
Pourpoint de velours noir.
Les tunos ont pour habitude d'y accrocher des pin's, des badges et autres breloques,souvenirs de leurs rencontres et de leurs périples..

Le pantalon (bombacho ou gregüescos) :


Le pantalon peut être de style corsaire ou haut-de-chausses.

La beca (prononcer béca):


C'est une écharpe de feutre coloré, brodée du sceau de la Faculté ou de l'Université.
C'est aujourd'hui le symbole majeur de la Tuna car seuls les vétérans peuvent la porter.
La couleur de la beca identifie la Faculté d'origine du tuno suivant un code couleur établi
(rouge/Droit, jaune/Médecine, orange/Économie, etc.…)
ou de ville quand la Tuna n'est pas rattahée à une Faculté.

La capa :
Demie-cape de lainage noir doublée de satin de couleur.
La Tuna

Plus que la fidèle protectrice du tuno durant les nuits froides,


elle porte les écussons des villes parcourues et les cintas (rubans) brodées de douces dédicaces

Mais c'est aussi des musiciens


Les instruments utilisés par la Tuna sont essentiellement acoustiques.