Вы находитесь на странице: 1из 1

LEADERS

Marco Föllmi: un relais


de la politique monétaire
Entré officiellement en fonction le 1er mai 2004 en remplacement de Yves Lieber, parti en
retraite, Marco Föllmi est le nouveau délégué de la Banque nationale aux relations avec
l’économie pour la région genevoise. Un poste stratégique où il est à la fois l’antenne et le
porte-parole de la direction générale de la BNS auprès des milieux économiques. Portrait.
© MAGALI GIRARDIN

aux relations avec l’économie pour la région sables économiques genevois leur pertinen-
genevoise passe une bonne partie de son ce pour l’intérêt général du pays. Une tâche
temps au contact direct des acteurs écono- qui peut nécessiter un certain sens de la
miques: entreprises, syndicats patronaux, diplomatie; qualité dont Marco Föllmi ne
chambre de commerce. Objectif: dresser un manque pas. ■
panorama précis de la santé des différents Olivier VACHERAND
secteurs de l’économie. «Il s’agit de regrou-
per des données qualitatives qui viennent en
complément des données chiffrées qui sont
récoltées par les instituts conjoncturels et les
offices cantonaux de la statistique», explique
Marco Föllmi. Ces données font l’objet d’un
rapport trimestriel adressé au service de la
conjoncture de la Banque nationale. La
direction générale, en croisant les diffé-
rentes sources d’information macro et
microéconomiques, est alors en mesure

V
ous trouvez que le niveau du d’arrêter sa politique monétaire en fonction
franc suisse pénalise votre de l’état précis de l’économie. Voilà pour le
volume de ventes à l’étranger. premier grand volet de son action.
Vous considérez que la hausse Mais sa mission ne s’arrête pas là. Une fois
des taux d’intérêt n’est pas les décisions prises à Zurich ou à Berne, il
une bonne décision. Et bien, dites-le à revient à Marco Föllmi de les expliquer sur
Marco Föllmi! Au-delà de la boutade et de le terrain et de justifier auprès des respon-
son aspect réducteur, la formule n’est pas si
usurpée que l’on pourrait le croire. Car le
délégué aux relations avec l’économie est
une véritable interface entre les acteurs Marco Föllmi, un économiste de formation
économiques et les services de la Banque
nationale suisse qui, depuis Berne ou Après des études économiques à l’Université de Genève, Marco Föllmi a occupé divers
Zurich, décident de la politique monétaire postes à responsabilité, notamment dans le secteur bancaire comme analyste financier
du pays. Une interface qui travaille senior. Il effectue la suite de sa carrière à l’Etat de Genève en tant que trésorier; une
d’ailleurs dans les deux sens. «Mon rôle position stratégique où sa principale mission visait à assurer une gestion dynamique de
la dette. Douze ans au cours desquels Marco Föllmi peut se targuer d’une certaine
consiste à la fois à prendre le pouls de l’éco-
réussite. «Cette gestion dynamique de la dette a fait gagner environ un demi-point d’in-
nomie genevoise et, en retour, à justifier térêt par année», assure-t-il. Ce qui a permis à l’Etat… et au contribuable genevois,
auprès des acteurs économiques les décisions d’économiser une véritable petite fortune sur la charge de la dette; sachant que cette
prises par la direction générale de la dernière est passée de 6 milliards à 11,5 milliards entre 1991 et 2003.
banque», explique Marco Föllmi. Douze ans, c’est aussi le temps passé par Marco Föllmi au sein du Conseil administratif
de la Ville de Lancy, 3e commune du canton en termes d’habitants. Au sein de cet exé-
Un rapport trimestriel détaillé cutif, il a cumulé les dossiers importants: les finances bien sûr, mais aussi l’aménage-
Comme sept autres de ses confrères aux ment du territoire ou encore la sécurité publique. Une vie d’élu qu’il a quitté en mai 2003
quatre coins du pays, le nouveau délégué au terme de trois mandats bien remplis.

8 B&F SEPTEMBRE - OCTOBRE 2004

Похожие интересы