Вы находитесь на странице: 1из 39

>EDITO#58

LA CULTURE HIP HOP AU POUVOIR ?


Evènement mondial, un homme de couleur à Washington. Barack Obama
élu, l’espoir d’une nation et de toute une planète. Comme si un homme
pouvait guérir, en s’installant dans un siège, les nombreux maux qui gan-
grènent le monde ? Quoi qu’il en soit, c’est un bel exemple de diversité et
un symbole très fort. YES WE CAN. Revenons en France, où le hip hop
français a lui en revanche du mal à se faire élire dans l’Hexagone, à prendre
du poids chez les « décideurs ». Bien entendu, depuis ses premiers pas, le
hip hop français a évolué, que ce soit au niveau de ses auditeurs, de la
mentalité de ses acteurs ou encore de sa visibilité. Tout comme l’élection
d’un homme de couleur, la présence de la culture urbaine est une chose
difficile au sein de la société française, mais possible. Car elle est la plus
représentative dans sa diversité. Au delà des clichés, le rap est la voix de
la banlieue, c’est la voix des jeunes. Quels que soient leurs quartiers.
Malgré les critiques sur le genre et les reproches du manque de message MAGAZINE GRATUIT DIFFUSE
et d’originalité. Notre génération a évolué, celles derrière nous sont dans DANS LES RESEAUX
un autre délire, laissons-les vivre leur truc car cela leur parle. Tout comme FNAC, COURIR, SNCF.
nos parents ont pu ne pas comprendre nos goûts.
5 STYLES “Le gratuit N°1 de la culture urbaine”
La question est de savoir si le hip hop français s’attirera un jour les faveurs Espace d'entreprise Bel Air 113 -115 rue
des décideurs. Existera-t-il un décideur influent issu de la culture achipé- Danielle Casanova - 93200 Saint Denis.

achopé ? Faut-il attendre ce cas de figure pour espérer voir le hip hop re- COMITÉ DE DIRECTION :
connu comme support d’expression et de créativité ? Depuis plus de vingt Rachid Santaki - Felix “Joncquet”
ans, ce mouvement et ses performances restent en marge. Certains cra- DIRECTION ARTISTIQUE/GRAPHISME :
chent sur les gros diffuseurs, les diffuseurs sur les uns etc. Mais qu’en est- Frédéric Klock (Deryv)
il réellement de l’avancée de ce mouvement ? Un an plus tôt, les médias RÉDACTEUR EN CHEF :
s’emparaient de la Tecktonik pour l’étiqueter « relève de la culture hip hop Rachid Santaki
». Pronostic totalement faux, le mouvement alternatif entrevu s’est éteint COORDINATRICE :
comme l’avaient prédit certains anciens. Un mouvement ne se construit Sophia Benbachir
pas sur la forme mais sur le fond. Reste à savoir si de véritables figures de
JOURNALISTES :
la culture hip hop s’impliqueront un jour dans les partis politiques ? Est-ce Serge Boumsong, Bzit, le Coach, Adnen,
qu’un jour un artiste pourrait être élu ? La culture hip hop au pouvoir, c’est Bruce La Secousse, Karim Madani, Julie Pujols,
peut-être la prochaine étape pour changer la mentalité de notre pays… Mehdi, Badrou, Boto, Suge Nyatta, Caroline,
Benoit Jourdain, Thomas Fédérici
La rédaction
PHOTOGRAPHIE :
Couverture MOVEZ LANG : SAM
Couverture KASSOVITZ & KERY JAMES : KORIA

RÉDACTION :
5 STYLES - Tél : 01 48 09 53 10,

>SOMMAIRE#58 MOBILE : 06 27 03 04 08
Contact : rachid@5styles.com

MULTIMEDIA :

08 NEWS
10 LABELLEMEUF
ADMINISTRATION : 5 STYLES
12/14 LESRENCONTRES5STYLES
PUBLICITÉ : pub@5styles.com
16 ROCKINSQUAT 5 Styles est édité par 5 Styles Editions sarl
de presse - RCS Bobigny 448548818 B
17 ZAHO
19 MOVEZLANG ISSN 1638-8194
MENSUEL GRATUIT NE PEUT ETRE
20/23 DOUBLEDUTCH VENDU. 5 STYLES et HIP HOP LE MAG
sont des marques déposées à l'INPI.
24/26 TVSTORY
©Tous droits réservés
28/29 MULTIMEDIA La rédaction n'est pas responsable des
textes et des photos publiées qui engagent
30/31 LECLASH la seule responsabilité de leurs auteurs.
Toute reproduction de textes, photos, logos
36 C’ETAITMIEUXAVANT ou autres est strictement interdite sans ac-
cord écrit de la part de l'éditeur sous peine
38 MODE:LACHAUSSUREDUMOIS de poursuite. Les documents reçus ne sont
pas retournés et leur réception implique
l'accord de l'auteur.
dant sur un trait de la personnalité
du gangster. Le second volet de la
vie de Mesrine sort le 19 novembre,
et il serait encore meilleur que le
premier. La grande nouvelle de cette
fin d’année, c’est que Maradona a
décidé de laisser tranquille ses na-
rines pendant un temps pour se
consacrer à son équipe nationale. Si
! Si ! Enfin il va essayer. Il a pour mis-
sion de relancer l’Argentine dans la
course à la qualification pour la
coupe du monde de 2010. On te
souhaite bon courage, Diégo. Bon
je parle, je parle, mais en fait, la
grosse surprise de cette fin d’année
c’est « La Petite Cité dans la
Prairie », le bouquin de notre coach,
qui sort le 15 novembre.
BOOBA, MEDINE, MAC Chanceuse, j’ai pu le lire en avant-
première (merci Rachid) et, en toute
TYER… DEBARQUENT, franchise, je ne peux que vous le
conseiller. Niveau sport, le 06 dé-
MESRINE REDEBARQUE cembre, on vous donne rendez
vous à l’Ile des Vannes pour voir un
POUR BRAQUER, ET MA- plateau organisé par Rachid Saadi.
Sur le ring on retrouvera notre ami
RADONA S’EMBARQUE… Grégory Choplin, Karim Aliouane qui
tentera de conquérir une ceinture
Ce mois-ci, c’est NoëL avant d’agréables surprises, certains al- mondiale. Ainsi que Florence
l’heure. Si ! Si ! C’est la déferlante bums seraient de vraies tueries. Delaroche.
dans les sorties d’albums de rap Niveau son, la B.O d’ « Ennemi pu-
français. Dans l’ordre, Bustaflex et blic numéro 1 », le film sur Jacques
Sinik le 10 novembre, Medine, Mac Mesrine réalisé par Jean-François
Tyer et Booba le 24, et juste après Richet, sera dans les bacs ce mois-
Seth Gueko le 1er décembre. Quant ci aussi. C’est le duo White&Spirit
à Rohff, il faudra patienter jusqu’au (qui a aussi réalisé la B.O de « Ma
15 pour écouter « Le Code de l’hor- 6té va craquer ») qui s’en est
reur ». Donc en définitive, pas de chargé. Et franchement l’album va
clashs de dates entre B2O et Rohff, plus loin qu’une B.O classique, on y
TEXTES : LE COACH
façon Fifty et Kanye West, et on pré- retrouve Kery, AKH, Nessbeal, Seth
fère ça. Apparemment, beaucoup Gueko, les X-men… chacun s’attar- PHOTOS : D.R

06 /5STYLES59/WWW.5STYLES.COM
X MEN…MUTANTS B.O D'UN
PROLIFIQUES GANGSTER
La B.O de Mesrine est dans
La saga cinématographique X-
les bacs. Et c'est White&Spirit
men se développe de plus en de Cercle Rouge Productions
plus vite. Avec la sortie immi- (qui avaient déjà réalisé la
nente de X-Men Origins : bande originale de « Ma 6T va
Wolverine, le prochain X-Men ar- craquer ») qui s'en sont
rive déjà ! Le film X Men : First chargé. Une B.O de qualité,
Class nous fera découvrir les avec des artistes qui se sont
élèves du professeur Xavier : approprié des tranches de vie
Rogue, Iceman, Angel, Colossus du gangster. On y retrouve
Kery, Nessbeal, Seth Gueko,
et leurs amis. C’est Josh
Tunisiano. Mais aussi les X-
Schwartz qui devrait diriger le Men en pleine forme, AKH
tournage, dans lequel on devrait pour un duo surprenant avec
retrouver les acteurs initiaux Admiral-T... Bref, comme
OXMO… pour « Ma 6té va craquer »,
on imagine que cet album ira
NOUVEL ALBUM plus loin qu'une B.O clas-
L’auteur de grands classiques du sique.
rap français revient avec un nouvel
album pour le printemps 2009. NOUVELLE
Après « Opéra Puccino », « L’amour DONNE
Est Mort », « Le Cactus De Sibérie », Le coffret « La Légende » est
« Lipopette Bar ». C’est son cin- enfin dans les bacs. A l'inté-
rieur, deux cds et un dvd de 7
quième album, et pour ce nouvel
clips regroupant les compila-
opus, le black desperados sera de
Crédits photos : D.R.

tions qui ont marqué le hip-


nouveau entouré de musiciens. hop français avec entre autres
Récemment on a pu le retrouver sur Lunatic, Kery James, Diam's,
la BO du film : Mesrine avec le titre « Zoxea... En bonus, on re-
Les Chemins De La Gloire » trouve des inédits de
Nessbeal, Kamnouze,
Kamelancien et Ibtissem.

MAYRINA
CHEBEL
AP DU 113 EN SOLO Cette jeune lyonnaise d'ori-
gine algérienne nous livre son
Le troisième membre du 113, premier album « Ailleurs ».
AP, prépare actuellement son C'est aux studios de la Cosca
premier album solo. Produit à Marseille que la chanteuse a
par la structure Frenesik, enregistré cet opus, qui est
(sous la direction de Rim-k, d'ailleurs réalisé en grande
et Mouch), l’album est enre- partie par Akhénaton. On y re-
gistré dans le studio du label trouve des duos avec le rap-
de son acolyte Rim-K. Un peur, qui a écrit de nombreux
Crédits photos : D.R.

premier titre « Discret » titres, ainsi que Shurik'n. Mais


aussi des featurings avec
tourne actuellement, et per-
Sako de Chiens de Paille, et
mets de donner un avant
Disiz La Peste. Un vrai album
goût de cet album. Soul, comme on n'en a pas
eu depuis longtemps en
France.

STREETLIVE
MESRINE La troisième édition du DVD
Streetlive est dispo. Même
formule, mais cette fois-ci
Le second volet de Jean- l'accent est mis sur la ville de
François Richet retraçant la Marseille, notamment avec un
vie de Mesrine, « Ennemi pu- focus sur le Rat Luciano. Mais
blic numéro un », sort dans les on y retrouve aussi Mac Tyer,
salles le 19 novembre. Aux Seth Gueko, La Fouine en
dires de certaines critiques, studio... Des reportages in-
cette deuxième partie serait édits.
encore meilleure que la pre-
Crédits photos : D.R.

mière, « L'instinct de mort ». SOLANGE


Avec Vincent Cassel, Ludivine Dans la famille Knowlès, on
Sagnier, Mathieu Amalric... demande la petite soeur...
Solange, la soeur de Beyonce

08 /5STYLES59/WWW.5STYLES.COM
ALYSSA MILANO
> Âgée de 36 ans, les plus jeunes la connais-
sent en tant que sorcière, les anciens en tant
que fille de Tony Danza. Les mecs de ma géné-
Crédit Photo : D.R

ration, ne l’ont jamais avoués mais leur intérêt à


la série « Madame est servie », est due à Alyssa,
qui jouait le rôle de Samantha Micelli. C’est pour
ces raisons que j’ai imposé Alyssa (genre on est
intime), à la rubrique de meuf du mois.
GRÂCE À 5STYLES, EN MATIÈRE DE RENCONTRES FÉMININES
J’AI RÉALISÉ PAS MAL DE MES FANTASMES, MAIS IL FAUT DIRE
QUE CELLE-CI EST ASSEZ SPÉCIALE, UN ENTRETIEN AVEC
MAREVA GALANTER, MISS FRANCE 1999. C’EST À TROIS HEURES DU
MATIN, APRÈS L’AVOIR VU SUR LE NET, QUE J’AI DÉCIDÉ DE LA CONTAC-
TER. C’EST DONC QUELQUES JOURS PLUS TARD, QUE J’AI PU LA REN-
CONTRER POUR PARLER D’ELLE, DE SA CARRIÈRE DE MISS, DES MÉ-
DIAS, GENEVIÈVE DE FONTENAY, ET DE LA DE LA SORTIE DE SON NOU-
VEL ALBUM « HAPPY FIU ». MAREVA, C’EST LA GRANDE CLASSE !

Si tu devais te présenter ? qui j'ai collaboré. Par exemple pour le titre « Miss U »,
Mareva, une tahitienne qui a débarqué a Paris il y a dix ans Samuel Benchetrit qui est connu pour être un réalisateur de
et qui a fait un super album en Angleterre.(rires) qualité et assez cher en terme de tarifs, a été enchanté de
travailler avec moi et n’a pas pris un rond !
J’ai vu que tu as un peu fait le tour du monde
avec ta musique, qu’est-ce qui t’en as donné En même temps quand c’est une ancienne
envie ? Miss qui demande c’est simple de dire oui !
Déjà je viens de loin ! Et je ne te cache pas que quand tu Il n’aurait pas aimé ma musique je pense qu’il aurait refusé !
viens d’une petite île, tu as vraiment l’impression d’être une Ça n’a rien à voir avec ça. Tu sais quand tu te déplaces toi-
étrangère en arrivant à Paris. J'adore découvrir les cultures même pour parler de ta musique aux gens avec qui tu veux
des gens, leurs caractères et surtout leur mode de vie. Dès travailler ils sont plus flexibles. J’ai construit mon album
qu’on me propose un voyage je saute sur l’occasion ! grâce à myspace, c’est vraiment pratique !

Quand tu as sorti ton disque au Japon, c’est Tu as choisi de faire tout ce que tu as fait
parce qu’il y avait de la de- après Miss France, pour ne
mande ou c’est toi qui les a pas qu’on t’oublie comme les
démarchés ? TOUT LE MONDE autres ?
Il y a un label japonais qui a découvert C’est soit tu choisis de t’incliner et de
tout laisser derrière toi après ton règne
ce que je faisais via myspace, et ils
m’ont proposé de sortir un disque là-
A CRU QUE MA ou soit tu fais autre chose. Tu sais
avec miss France j ai vécu des mo-
bas. Ils m’ont fait venir, ça s’est vrai-
ment bien passé. Il y a eu un joli mé-
VICTOIRE À ments difficiles quand même. Je suis
arrivé, à 18 ans, dans un milieu que je
lange entre nos deux cultures. Mais
malheureusement je ne parle pas le ja-
L’ÉLECTION DE ne connaissais pas. Après l’année que
ponais couramment. (Rires)
MISS FRANCE j’ai passée je me suis dit que plutôt
que de retourner à la plage de Tahiti, je
Du coup, maintenant que tu ÉTAIT TRUQUÉE préfère rester ici pour faire des choses
qui me plaisent. A 19 ans tu ne sais
vends tes disques au Japon et
en Russie par exemple, tu pas ce que tu dois faire, on m’a pro-
n’as plus besoin de la France ? (rires) posé plein de trucs et j’acceptais tout à l’époque ! Et c’est
C’est mon pays ! Je ne peux pas le négliger. Quand tu es quand tu grandis que tu apprends à prendre les bonnes
français et que tu parles une langue étrangère c’est ce qui décisions.
fait ta force. Ça fascine les gens des autres pays de savoir
qu’une française parle un peu leur langue. Quand tu T’as pas peur en arrivant sur un plateau TV
voyages tu te rends compte des valeurs que tu as dans ton avec ta petite fleur sur l’oreille et ton ukulélé
pays. que ça fasse cliché ?
Sincèrement je n’ai pas peur de ça, j’ai toujours affirmé
Comment on fait pour passer de Miss France à mon identité partout où j’ai été. Et aujourd’hui ma culture
chanteuse ? c’est ce qui fait ma force. Alors si j’ai envie de me balader
(rires) Et bien on s’accroche ! Avant d’arriver au stade de avec une fleur sur l’oreille c’est plus par plaisir qu’autre
Miss France, je suis passée par plusieurs étapes telles que chose. J’ai apporté de ma bonne humeur partout où j’ai

MAREVA GALANTER
des participations dans des téléfilms, des émissions TV. été.
Après il y a eu les élections et j’ai découvert un univers dif-
férent. Toutes ces expériences m’ont indirectement Même avec Geneviève de Fontenay ?
construite. Je dis ça dans le sens où aujourd’hui je suis fière (rires) Elle est un peu relou ! C’est très difficile de travailler
de pouvoir construire ma musique avec les gens que j'ai avec elle. Elle a des idées très précises et a la tête dure. Il
choisi, et surtout par mes propres moyens. Je me suis y a surtout un décalage de génération, elle est d’une autre
« J’AI CONSTRUIT MON ALBUM GRÂCE À MYSPACE » battu et j'ai été toute seule vers toutes les personnes avec époque, forcement c’est difficile de communiquer. Et je ne

12 /5STYLES59/WWW.5STYLES.COM WWW.5STYLES.COM /5STYLES59 /13


rêvais pas d’être Miss France à l’époque, je n’avais jamais Pour faire tout ce que tu as fait, la TV et les té-
vu l’émission à la TV, c’était une amie qui m’avait inscrit au léfilms, est-ce que tu penses que la beauté ça
concours de Miss Tahiti. Tout ça pour dire que malgré le fait compte ?
que Geneviève soit dure à suivre, elle est respectable, Je pense que ça peut être un avantage, mais quand on a
parce qu’elle s’est vraiment battue pour le concours Miss été Miss France c’est un gros handicap. Parce qu’on ne te
France. demande pas autre chose que d’être jolie. On ne cherche
pas à savoir quel est ton tempérament. C’est soit belle et
tais-toi ! Si t’es jolie et que tu as été Miss France c’est vrai-
Du coup, c’est vrai que t’es l’une des seules ment compliqué !
Miss qui n’a pas pleuré lors de ta victoire à
l’élection ?
Oui. Je ne savais pas l’ampleur que ça prenait je ne l’avais Mais tu as quand même le bras un peu plus
jamais vu à la TV !Et tout le monde a cru que ma victoire long ?
était truquée parce que je n’avais pas versé de larmes. Ça Ça dépend pour quoi et avec qui ! Si tu parles des médias
a été très loin cette histoire, il y a eu un jugement ! Ce soir c’est clair qu’ils sont plus facilement accessible parce que
là il y avait Sacha Distel dans le jury et sa femme était tahi- Miss France ça fait vendre. Mais la façon dont on parle de
tienne donc les gens ont dit que c’était mon oncle. C’est n toi en tant que femme ça fait mal, c’est une fois que tu as
importe quoi ! fait des choses par tes propres moyens qu’on te respecte !

C’est vrai que tu as fait souffrir Geneviève T’as un mot de la fin ?


quand tu as fait la couverture du magazine « J’ai beaucoup apprécié notre rencontre, c’est spontané…
Entrevue » , un peu dénudée ? J’aime beaucoup ! Je vous laisse découvrir mon album,
Ah oui, elle a appelé tous les médias en disant que je l’avais j’espère que vous l’aimerez parce qu’il a été fait avec le
trahi, que c’était inadmissible qu’une femme qui aie repré- cœur et la détermination.
senté la France pendant un an puisse faire ça après son
règne. Toute ma vie on me dira que j’ai été Miss France, Son album « Happy Fiu » (Warner Music), est
mais après je pensais pouvoir faire ce que je veux. déjà disponible.

J’ai l’impression que c’est devenu un rituel, TEXTES : ADNEN


depuis que tu l’as fait, non ? PHOTOS : D.R
Si tu veux tout savoir je suis la première à l’avoir fait, c’est
pour ça que je suis passé pour la Miss rebelle à l’époque !
Après les autres Miss on choisit d’elles-mêmes de le faire
ce n’est pas moi qui les ai conseillées (rires)
MAMANE
dit qu'il ne fait pas de politique, sans le savoir il en fait. Car j'ai été intégré dans l'équipe radio-télé. C'est tout bête.
en disant cela, il fait justement le jeu de nos élites qui veu- C'est l'un des seuls qui opère ainsi.
lent que la politique soit leur chasse gardée, qui veulent que
le peuple se contente juste d'acheter des écrans plats, Quand tu acceptes de bosser avec un mec
payer des impôts et voter comme des moutons. En tant qu' comme Ruquier, c'est vraiment un choix, ou
humoriste je ne fais que transposer ma colère sur scène. plutôt une opportunité?
Colère devant le sort fait aux pauvres partout dans le Laurent Ruquier n'a jamais oublié qu'il est un homme de
monde. Colère devant les manipulations des médias. scène monté de la ville du Havre pour faire son trou à Paris.
« MA SEULE LIGNE DE CONDUITE EST D'ÊTRE DRÔLE ET VRAI » Colère devant l'égoïsme de ceux pour qui tout va bien. Il connaît toutes les galères que nous traversons. Il ne fonc-
Quand un humoriste monte sur scène pour justement ne tionne pas comme un homme de télé, il protège ses colla-
pas aborder ces sujets-là, il fait juste du divertissement, il borateurs et reste fidèle. A toi de lui rendre la confiance qu'il
fait le jeu de cette vaste entreprise de diversion qui veut dé- te donne. C'est le seul à qui je me suis adressé; il m'a ré-
tourner nos regards ailleurs. pondu. Cool.

Tu te mets des limites au niveau de ta prise de Comment se fait il que souvent les mecs qui
tes positions politiques ? viennent du bled, se construisent plus vite que
No limits. J'évite juste les attaques personnelles basée sur les mecs issus de l'immigration, mais nés ici ?
le physique, la vie privée. Ma seule ligne de conduite est (rires)
d'être drôle et vrai. Ce n'est pas toujours vrai. Les pauvres bougres qui ramas-
sent les poubelles dans nos villes, ils viennent du bled. Les
Quels sont les humoristes qui te font rire ? nounous qui gardent les enfants dans les beaux quartiers,
Les dessinateurs politiques. Dieudonné. Les Guignols de ils viennent du bled. Les mecs qui font la plonge dans les
l'Info. Chris Rock. Et une multitude d'anonymes du net qui restos, ceux qui risquent leurs vies sur tous les chantiers de
parfois frisent le génie. France, ils viennent du bled. On peut faire tous les raccour-
cis qu'on veut, il y a une vérité incontournable : si tu es né
en France, tu es Français et DONC tu n'as pas à accepter
Et ceux qui ne te font pas rire ? tous les boulots de merde que le sys-
Je parlerais plutôt de ceux qui ne me
tème te concède. Tu as droit aux
font plus rire : Nicolas Sarkozy (depuis
meilleurs écoles, aux meilleurs di-
qu'il se prend trop au sérieux) et PPDA
(son numéro de victime de Lolo Ferrari « MON RAP AVAIT plômes, aux meilleurs jobs. Il faut tou-
jours garder cela à l'esprit : ça prend
est assez pathétique).
UN DISCOURS,ET EN du temps, c'est plus dur à atteindre
mais faut rien lâcher. Pour un mec né
Tu connais un peu ton public ? A TOUJOURS UN » au bled qui réussit, il y en a des milliers
Après chaque spectacle je partage qui usent leurs vies dans les chantiers,
toujours des moments de dialogue les cuisines de restaurants et les
avec les spectateurs. Mon public, champs de vigne.
IL S’EST FAIT CONNAÎTRE AU SEIN DU DJAMEL COMEDY CLUB. c'est la France entière: blancs, noirs, arabes, jeunes, vieux,
chômeurs, sans-papiers, bourges. Je joue beaucoup dans
ET DEPUIS A FAIT SON CHEMIN EN TANT QUE CHRONIQUEUR les villes de province, l'accueil y est toujours chaleureux; les
Au final, on s'est un peu embourgeoisé en de-
venant français ? On a perdu l’œil du tigre.
TÉLÉ ET RADIO. IL EST ACTUELLEMENT SUR SCÈNE AVEC SON gens attendent qu'on les fasse rire de ce que vit le monde,
qu'on mette le doigt sur les absurdités de cette société de
Quand tu retournes en Afrique très régulièrement, tu n'as
aucun risque de t'embourgeoiser. Toute ma famille y est,
SPECTACLE « MAMANE MALMÈNE LES MOTS », L’OCCASION POUR dingues qui va droit dans le mur. Nous sommes le klaxon :
tous mes repères y sont puisque j'y suis né, j'y ai grandi et
ça ne sert à rien quand tu fonces dans le mur mais peut-
NOUS, DE LE RENCONTRER. être que ça pourrait permettre à quelques-uns de sauter de
je m'y suis ouvert au monde. La nationalité française est
une sorte de joker en cas de problème avec certains prési-
la voiture.
dents "à vie" africains que je n'épargne pas dans mon
été : tu ne peux pas te promener, tu ne peux pas voyager, spectacle et mes chroniques radio. Si Ingrid Bétancourt
Présentation en deux trois mots ? Il y a une chose qui m'a étonné, je t'ai croisé à avait été uniquement Colombienne elle serait encore dans
Mamane, citoyen du monde. Né et grandi en Afrique, tu ne peux que te cacher. Prisonnier dehors.
la Fnac lors de la rencontre pour mon bouquin, la jungle.
contribuable en France. et du peu de ce que j'ai vu, j'ai capté quel-
C'est une belle histoire, ton parcours ! qu'un de très terre à terre, sérieux, et simple.
Comment ta famille voit ça ? Tu comptes continuer en tant qu'humoriste,
On te reconnaît dans la rue ? C'est peu commun dans le milieu ? ou à terme tu souhaites te diriger vers autre
Oui, ça m'arrive. Du coup je ne fraude plus dans le métro. Belle histoire, ça dépend. Tous mes frères et sœurs sont Je n'ai pas encore rencontré de collègue qui "se la pète chose ?
ingénieurs ou médecins. Vu sous un angle strictement grave". Quand tu fais ce métier tu te mets en danger L'humour n'est pour moi qu'un moyen de lutte comme tout
scientifique, finir comique après des études aussi poussées chaque fois que tu montes sur scène ; tu n'as droit à au-
Quand tu es venu en France c'était dans le autre. Si je trouve une autre voie pour combattre ce sys-
cadre de tes études, ou bien pour t'installer ? peut ressembler à un échec…sauf si, comme le fait ma fa- cune erreur. C'est une école d'humilité. Quand tu attrapes tème inique de la société de consommation où chacun doit
Pour terminer un troisième cycle en physiologie végétale et mille, tu juges la réussite de la vie d'une personne par le le melon, tu ne fais pas long feu sur scène. Tu finis au ci- abattre l'autre pour manger, j'irai vers cette voie-là. Pour le
rentrer travailler au Niger. J'y ai rencontré une Marocaine bonheur et l'épanouissement personnel que cette vie lui noche ou à la télé où le montage te montrera toujours à ton moment l'humour reste la politesse du désespoir, comme a
venue également pour ses études. En est née une petite procure. C'est mon cas. Je suis heureux de représenter, avantage. dit le poète.
Franco-Nigéro-Marocaine, moitié Arabe, moitié noire, juste comme disent les rappeurs. Représenter pour l'Afrique, le
pour faire chier Brice Hortefeux. Comme dit Barack, Yes we Niger, les miens. Laurent Ruquier t'as remarqué, comment s'est
can. faite la connexion ?
Souvent les comiques disent qu'un humoriste On lui a envoyé une petite lettre avec des articles de la
T'es sérieux quand tu dis que tu t'es retrouvé doit être neutre, à travers ton humour tu es presse quotidienne régionale qui parlaient de moi. En lec-
assez engagé ? TEXTES : RACHID SANTAKI
bloqué ici, et que t'attends qu'elle renaisse ? teur assidu de journaux il en avait déjà eu des échos. Il m'a
Je faisais allusion à ce que vivait le sans-papiers que j'ai C'est impossible d'être neutre. Même quand un humoriste fait passer des essais dans son émission sur Europe 1 et PHOTOS : JANA DE MATTOS / DECK 2

16 /5STYLES59/WWW.5STYLES.COM WWW.5STYLES.COM /5STYLES59 /17


BUSTAFLEX LIVRE SON CINQUIÈME ALBUM, « SEXE,
VIOLENCE, RAP ET FLOOZE 2 ». L’OCCASION D’EN
SAVOIR UN PEU PLUS SUR CE NOUVEL OPUS, SA
VISION DU RAP FRANÇAIS ET LA TOURNÉE NTM.

« Sexe, Violence, Rap et Flooze 2 ». Pourquoi vous, alors que le morceau contient à la base
sortir la suite d’un mini EP, qui date de 2000 ? un vrai message d’unité ?
J’avais précisé sur le projet à l’époque que c’était le volume Honnêtement, c’est pas la même chose qu' il y a dix ans
Un, donc c’est la suite. mais ça reste toujours un kif de le faire . Au delà de ça il ne
faut pas croire qu' on est remonter ensemble sur scène par
Il y en aura un troisième du coup ? magie, on a des répétitions qui nous ont permis de renouer
Non. La boucle est bouclée avec ce second volume. certain liens, mais moi je n’ai vraiment pas senti ce que tu
dis. Quel jour, es-tu venu au concert ?
Je n’ai pas l’impression que les morceaux
dans ce volume traite des éléments comme le … Samedi…
sexe, violence rap et flouze … (rires) c’est mortel ce que tu dis, tu as bien analysé parce
Si, j’ai été cohérent, même si c’est amené de manière dif- qu’en fait Samedi c’est la plus mauvaise prestation qu’on a
férente. Dans Deuspi, je parle d’argent, dans Bling String faites des cinq dates. C’était peut-être dû a un coup de fa-
de sexe etc. Dans le premier volume, j’ai fait un morceau tigue, en tous cas je me souviens qu’on s’était un peu fait
sur l’oseille en disant « j’espère faire de l’oseille ! ». remonter les bretelles par Kool Shen, ce jour-là ! (rires)
Aujourd’hui, je dis « Il faut du fric maintenant». Il y a tout de
même une cohérence. Avec tout ce que tu as vécu aujourd’hui , tu
n’as pas la nostalgie du succès du premier
Dans les morceaux, tu joues beaucoup sur la album ?
forme, t’as déjà essayé de changer et d’écrire Biensûr, j’étais jeune. J’avais 20 ans, mon album s’est très
un peu plus ? bien vendu. Et je n’ai pas vécu ça complètement Je suis
C’est ma nature de faire un truc hip hop, de jouer sur le nostalgique et surtout je me dit que j’en aurai mieux profité
forme, selon le délire. Je pourrais faire des morceaux de rap aujourd’hui à mon âge, avec l’expérience, je pense que
tristes, mais c’est pas mon truc, je suis plus à me lâcher sur j’aurais mieux gérer, mais je ne regrette rien.
le flow, les techniques que l’écriture et
c’est quelque chose qu’on m’a reproché Y a un truc qui m’a fait rire,
mais je ne peux pas changer (rires). Par dans un des morceaux tu dis
exemple quand j’écoute un gars comme j’en ai marre des petites, des
AKH, ce qu il fait artistiquement, je res- « ???????? » grosses boulettes, des petites
pecte grave, et j’apprécie quand il le fait. zulettes, tu vises Diam’s…
Mais je ne me vois pas le faire. J’étais sûr quand écrivant ça, on me fe-
rait la réflexion. Et depuis que Diam’s a
Par exemple, y a un morceau officialisé boulette, on pense à elle. Mais
que je trouve super léger, c’est « Bling String ». ça ne vise pas Diam’s. Quand je dis boulette, c’est peut
C’est clair, c’est un morceau léger. Le plus important c’est être une boulette de sh**.
que j’en suis conscient (rires)
Je me dis que c’est une forme de provocation,
C’est paradoxal, car si il est léger c’est pour tu sais très bien qu’en écrivant ça, on pense-
danser dessus mais peu de gens dansent sur rait à Diam’s…
du rap français… Oui, quelque part, c’est un peu de la provoc.
Oui, mais c’est un délire, c’est comme je te le dis jouer sur
la forme, avec un esprit hip hop. Comme invités, on retrouve Lord Kossity,
Disiz, ou encore Nayobé, elle rappe ?
Il y a dix ans, tu sortais ton album chez Warner Non, c’est une chanteuse. Et là je l’ai fait rapper. Mais à la
sous la direction artistique de Kool Shen, puis base elle chante, elle a posé sur son premier disque sur
ensuite tu as volé de tes propres ailes. Il y avait mon album. Après à coté de ça, elle est coach pour pas
un froid, et tu as participé à la tournée de NTM, mal d’artistes au niveau du champ, elle a coaché Sheryfa
vous vous étiez revus depuis ? Luna.

BUSTA FLEX
Non ! Et ça m’a fait bizarre de se revoir. C’est Joey qui m’a
contacté pour participer à la tournée, et ensuite j’ai eu Kool Le rap ça t’a rapporté en cinq albums ?
Shen. Et c’est vrai qu’on s’est pas parlé depuis mais ça J’en vis correctement. Et j’ai commencé à en vivre à partir
s’est super bien passé. du second album. Avec le succès du premier album, je ne
savais pas trop comment ça fonctionnait, et le temps que
Malheureusement, quand je vous ai vu sur les choses se mettent en place.
PHOTOS : D.R.

« ???????????????? » scène, on ne sentait une véritable unité entre


TEXTES : BZIT, ADNEN, JULIE

18 /5STYLES59/WWW.5STYLES.COM WWW.5STYLES.COM /5STYLES59 /19


« JUST ME », DERNIER ALBUM DE KEITH SWEAT SORTI
AU PRINTEMPS DERNIER SE RÉVÈLE ÉTONNANT, ET
FRAIS. À BIENTÔT CINQUANTE BALAIS, LE ROI DE
LA NEW JACK SWING, A LA LONGÉVITÉ ARTISTIQUE
IMPRESSIONNANTE, NOUS FAIT PARTAGER QUELQUES POINTS
DE VUE SUR LE BIZ, L’AMOUR, LE GAME ET LA VIE…

L'un des survivants de la new jack, Keith Sweat, est né à pression, en me poussant à faire des featurings
Harlem. C'est la rencontre et la collaboration avec Teddy avec les jeunots, les artistes de la nouvelle ten-
Riley, qui va donner cette sonorité, propre à la New Jack, dance R’NB, mais je me dis qu’à ce point de ma
entre funk et RnB et faire de l'homme un des précurseurs carrière, avec tous les hits que j’ai additionnés,
et fondateurs de ce mouvement né à la fin des années 80. tous les classiques que j’ai pondus, sans parler
Après son boulot de courtier à Wallstreet, Keith Sweat réa- des ventes, je n’ai pas besoin de suivre la ten-
lise des sons. « J’ai grandi dans les cités HLM dance. J’essaie juste de leur donner la même
General Grant à Harlem, et tu peux t’imaginer musique que j’ai toujours eu l’habitude de faire
qu’on ne roulait pas sur l’or avec ma famille. Je depuis toutes ces années, si quelque chose
me débrouillais pour avoir les trucs dont j’avais n’est pas cassé, a quoi ça sert d’essayer de le
besoin, je n’étais pas du genre à fantasmer sur réparer ou de la remettre en place, c’est con
une grosse voiture, si un mec de mon quartier nan ? Je donne juste aux gens ce son qui leur
s’achetait une montre serti de diamants, je n’al- est familier, le son de Keith Sweat. Je suis un vé-
lais sûrement pas faire la même connerie que téran dans ce game, c’est un jeu, je crois qu’il le
lui… Les mecs achètent des bijoux au lieu faut le prendre comme cela sinon c’est trop dé-
d’acheter des couches pour leurs mômes, c’est moralisant. Je vois des vétérans de la soul et de
une espèce de mentalité tordue du ghetto, c’est la funk crever la dalle et je remercie dieu chaque
très matérialiste, j’ai appris à me contenter du jour pour continuer à vivre de ma musique ».
nécessaire, et pas du superflu, ça a forgé ma
mentalité dans le business, quand des labels ont Après avoir enchaîné depuis 1998, huit albums, dont cinq
voulu me maquer… » A force de tra- sont des live et best of, le voilà avec un
vail, et de passion, le résultat prends, et album très surprenant, Just Me. Si le
le business man, connaît la notoriété en style Keith Sweat était installé, avec ses
1987, avec son premier album "Make it ballades, son grain de voix, et ses pro-
last forever". Enorme succès puisque « ???????? » ductions à la page, le vétéran a signé un
l'opus se vend à plus de trois millions album de très grande qualité, alliant sa
d'exemplaires, des ventes boostées par personnalité artistique, aux éléments
les singles I want her, Something just d’aujourd’hui. Un résultat plus que satis-
ain't right et Make it last forever. faisant : Just Me. Une formule identique
à ses débuts : « Mon nouvel album parle toujours
Trois ans plus tard, le crooner de la New Jack Swing remets des mêmes thèmes que j’ai pu développer ou
ça avec l'album I'll give all my love to you qui contient les seulement évoquer auparavant : Les relations
singles à succès Make you sweat, Merry go round et I'll de couple, l’amour, le sexe, l’investissement
give all my love to you. Keith Sweat enregistre ensuite les dans une relation, les compromissions, la tris-
albums Keep it comin' (1991) puis Get up on it (1994). Cet tesse, la joie » Des productions musicales tendances,
album annonce la rupture avec l’air de la new jack, puisqu’il des invitées de qualité Keyshia Cole, Paisley Bettis.
est RnB, de la trempe des artistes de l’époque : TLC,
Jomanda, Montell Jordan, Allyah ou encore R-Kelly avec Que les meufs qui le kiffent depuis toutes ces années se
son « 12 play ». rassurent, vous ne pourrez pas pécho, le roi de la new jack
en soirée : « Déjà je voudrais dire que je suis un
C’est sur ce même album que Keith sweat produit un mec plutôt casanier, je ne vais pas en club, je
groupe, qu’on retrouve en featuring sur « Get Up On It ». sors uniquement pour le business, sinon tu peux
Kut Close, trois protégées du chanteur. Un excellent album me croiser chez l’épicier. Je ne suis définitive-
sortira, mais ne permettra pas au groupe d’exploser, le ment pas un clubber. Je fais plutôt de la mu-
groupe se sépare, mais on retrouve régulièrement l’une des sique pour les chambres à coucher ! ».

KEITH SWEAT
membres Athena Cage en qualité d’invitée sur les mor-
ceaux de Keith Sweat. C’est d’ailleurs sur son album épo-
nyme, qu’elle connaîtra le succès avec « Nobody », ballade
sur laquelle la chanteuse pousse la voix. Keith Sweat a
donc vu arriver un nombre important d’artistes, quelle est
sa vision des collaborations entre ancienne et nouvelle gé- PHOTOS : D.R.

« ???????????????? » nération : « Les gens essaient de me mettre la TEXTES : BZIT, ADNEN, JULIE

20 /5STYLES59/WWW.5STYLES.COM WWW.5STYLES.COM /5STYLES59 /21


Présentations ? rappeur !
Movez Lang, Tous illicites, avec Boulox Force, LIM, R.A.T et L : C’est vrai, je ne suis pas un rappeur, je ne suis pas là
moi-même Cens Nino. pour balancer du « Yo Yo Yo ». Je ne suis ni « achipé », ni
« achopé ». Tu vois ce que je veux dire…
Vos débuts dans le rap ?
Cens Nino : On a commencé à rapper dans les années 90, T’as bien commencé par la danse, par la cul-
avec les Sages Po et le label Beat 2 Boul. On a fait notre ture hip hop…
apparition sur la compilation Cool Sessions, de Jimmy Jay. L : J’ai commencé par la culture musicale. Qu’elle soit hip
Et depuis nous avons fait notre petit chemin… hop ou pas. En réalité, le réel mouvement hip hop, c’est
plutôt une culture hip hop. Après ce qui est du hip hop, et
C’est impressionnant, vous avez commencé de faire les pantins avec des casquettes retournées, c’est
très jeune le rap, à neuf ans… pas notre truc… On est là pour amener un message, re-
C : Ouais. On devait avoir neuf, dix ans, je crois. A l’époque, présenter une certaine catégorie de la population. On ex-
on participait aux ateliers d’écriture et on nous montrait plique notre vie et c’est tout.
comment faire les rimes, tout ça…
Boulox : Y avait Guégué, Arafat… Achipé, achopé, Sidney a été un peu un cliché ?
C : Ouais. L.I.M dansait. R.A.T rappait. On nous a montré L : C’est pour cela que je te dis que je ne suis pas Achipé,
les bases et dès douze, treize ans, on savait écrire un texte. achopé. Je ne suis pas ce qu’on appelle un MC, un Maître
de Cérémonie. Sauf si MC veut dire Mec de Cité. On n’est
Du fait que vous avez fait un premier album en pas là pour faire les fanfarons mais pour apporter une réa-
1999, le deuxième était attendu ? lité qui existe sous forme de musique.
C : Non. Parce que l’album on l’a fait en 1999 mais on a Boulox : Sidney a apporté quelque chose au hip hop, on
participé à pas mal de projets, compil’, mixtape, appari- crache pas sur lui, mais on n’est pas des clichés.
tions sur le premier album des Sage Po, dans les volumes
de Beat De Boul. On a pris notre temps, vu le monde qu’il La culture hip hop au final, elle est d’après
y avait : Malekal, Lunatic, Sir Doum’s. On a sorti un album vous plus une culture de « Zulus » ?
parce que c’était une opportunité. L : Faut pas dire Zulus, parce que c’est
l’histoire d’un peuple en Afrique. Et
Pourquoi tant d’années avant c’est comme si tu dis aujourd’hui tu dis
de sortir le second ? : « Arrêtes de faire le Zouave ». Ce sont
LIM : C’est la vie, le destin. Chacun a des soldats algériens, donc tu ne peux
ses priorités, ses préoccupations. On pas faire des métaphores sur des
n’est pas le genre de personnes à trop
gens, des peuples.
prévoir, on fait les choses au feeling et
le destin a fait qu’il apparaît que main- « ???????» (Cens Nino regarde LIM et lui
tenant.
dit : « Pourtant dans un de tes
A quel moment vous vous êtes textes, tu dis que tu n’es pas
dit que vous feriez ce second un zulu… » )
album ? L : (Rires) Je ne suis pas un Zulu, ce
L : En fait, on est tout le temps en- n’est pas péjoratif. Voilà, quand tu me
semble, en studio. Donc on a pas eu la parles de rappeurs, de hip hop, ça me
démarche de se dire : « On rentre en fait penser à cette accordéoniste qui a
studio ». L’idée était là, même quand je faisais mes projets. fait un rap, avec sa casquette retour-
née. Il ne faut pas mélanger les trucs, le rap c’est un mou-
vement.
Le fait de faire les morceaux, sans se dire « On
rentre en studio », y a-t-il des morceaux qui ont
mal vieilli ? Et cette vision, vous l’aviez quand vous étiez
L : Un bon morceau ne vieillit jamais…. petits ?
B : On l’a pas fait en neuf ans…(rires) C : Non…Quand on a commencé à l’époque, on ne savait
pas ce que c’était l’esprit hip hop. Mais en grandissant, on
n’a jamais adhéré à ce délire. On a grandi dans une cité.
Vous l’avez fait sur six, sept mois… Le Rat : On dansait, on kiffait et on se disait qu’on n’était

MEDINE
L : Ouais, voilà mais je le redis un bon morceau ne vieillit
pas dans un mouvement.
pas.

Souvent, je demande aux rappeurs leur avis


Elle était pas mal ta phase : « Si tu te lèves sur Benny B, à l’époque…
avec la gaule, t’es né pour tout n***** »… L : Benny B, il nous a fait rigoler. Quand il est arrivé, on était
L : C’est vrai, non ? (sourire)
tout petit, c’était le début du rap français. Que ce soit lui ou
ensuite la compilation « Rapattitude », c’était quelque
C’est étonnant des phases de rappeurs. chose de plus sérieux, des mecs comme les Little MC’s ont
L : Je ne suis pas un rappeur. Je suis un frère de la rue. aussi eu une influence sur ce qu’est le rap aujourd’hui. Et le
J’amène un discours pour les frères…
« ON EST LÀ POUR AMENER UN MESSAGE, REPRÉSENTER rap français a ainsi de suite évolué. Donc Benny B fait par-
tie du début de l’histoire du rap. Après quand tu regardes
UNE CERTAINE CATÉGORIE DE LA POPULATION » C’est pas mal comme titre : je ne suis pas un aujourd’hui, c’est une vision différente, mais cela a fait

22 /5STYLES59/WWW.5STYLES.COM WWW.5STYLES.COM /5STYLES59 /23


avancer le rap. L : Et si tu prends toute ma discographie, tu verras que quelque part avancer…Les Nas etc…
B : L’esprit hip hop, tous ensemble, quand on était petit, Movez Lang a toujours été présent sur mes projets.
c’était du mytho. T’es un mec reconnaissant…
Avec qui vous ne vous associerez jamais ? B : C’est vrai. Bien sûr. Mais bon, si tu regardes bien, les
Quelque part, tu penses avoir apporté C : Avec le Diable ! mecs ont apporté quelque chose au rap mais quand tu re-
quelque chose au rap français avec le succès gardes leur attitude quand ils viennent en France, ils nous
de ton album l’année dernière ? D’après vous, le rap c’est une musique vio- négligent, ils s’en battent les couilles. Et c’est ce qu’on a
L : Je pense pas avoir apporté quelque chose au rap fran- lente ? souligné. On est issu du même quartier, on a la même vi-
çais, ni à personne. Si j’apporte quelque chose à ma fa- B : Je te demanderai alors si nos vies sont violentes… sion, avec certaines subtilités bien sûr. Et des choses nous
mille, mes proches, c’est déjà beaucoup, même énorme. C : Notre rap, c’est ce qu’on vit, et s’il est violent, c’est que tiennent à cœur.
J’ai juste fait une chose, faire un truc que j’aime depuis la vie l’est.
tout petit, c'est-à-dire du son, du bon rap, dénoncer des L : Tu ne crois pas que les chansons d’Hélène Ségara sont Sur l’album, que ce soit au niveau des pro-
choses. violentes ? Il n’y a pas qu’une seule forme de violence, cer- ducteurs, des invités, vous ne vous êtes pas
taines chansons parlent de personnes délaissées, seules, mélangés.
Donc t’as apporté quelque chose au rap ! qui vivent en souffrant, ça aussi c’est violent. Le rap n’est C : Ça fait neuf ans qu’on devait faire l’album et qu’on s’est
L : Non, c’est le rap qui m’a apporté. Il y a d’autres gens pas violent, il est plus explicite. pas retrouvé, alors je pense qu’on avait déjà de quoi faire,
qui font des choses bien. Et qui te ramènent dans de tous les trois. On avait déjà pas mal de choses à dire, alors
bonnes vibes. Si j’avais été là ou pas là, le rap français au- Pourquoi il y autant de clichés dans le rap ? Et on n’a même pas pensé à aller travailler avec d’autres rap-
rait existé. Je ne peux pas prétendre avoir apporté quelque les rappeurs dont les attitudes tendent le peurs.
chose au rap français parce que j’ai réalisé de bonnes bâton pour se faire taper ? B : Et puis, il y a tellement de rappeurs… On a préféré tra-
ventes en tant qu’indépendant, sans publicité, sans rien. L : Il y a des trucs à côté desquels tu ne peux pas passer, vailler avec des mecs de la cité.
comme les problèmes sociaux, et ça se ressent dans ta
Il y a une anecdote par rapport à ton classe- musique. Après les gens peuvent reprocher des choses, Si vous aviez des choses à dire, pourquoi ne
ment en tête des ventes, Marc Lavoine de- mais notre musique est le reflet de ce que l’on vit. pas avoir fait un double album ?
mandait qui était LIM ? C : Non, parce qu’on préfère dix sept titres au lieu d’un
L : Tu vois, faudrait que la France se réveille un peu. Le rap n’est pas poussé par les grands mé- double avec des titres qui pourraient être moins bons.
dias. Mais quand je te vois en photo en train de
faire des doigts, je ne pense pas que ça va
Et tu ne penses pas l’avoir réveillée ? aider le rap ? LIM, pourquoi tu ne contrôles pas ton image
L : Non. Sinon beaucoup de choses auraient changé. L : Le doigt, il représente notre idée. Le fait qu’on n’est pas
sur le Net ?
L : Le fait de rester authentique, c’est de ne pas contrôler
content de vivre dans ces conditions, dans les quartiers. Ce
son image, non ?
En tant que groupe, vous l’avez vécu com- n’est pas un truc pour insulter notre public ou les gens qui
ment le succès de LIM? nous supportent. C’est un geste de contestation, faut pas
B : C’est un kiffe de voir que ton pote plaît à toute une mélanger les trucs, tu vois ce que je veux dire. Après, le rap Tu vas lâcher des vidéos, dire tout ce que tu
communauté, ça fait plaisir. Et on est derrière lui. est victime de racisme social. Pourquoi un jeune de quar- veux… Et ça a un impact vis-à-vis de ceux qui
tier qui rappe va lutter pour se faire connaître ? Pourquoi un te voient.
Kamini qui vient de la campagne est-il surexposé ? Chacun L : C’est être hypocrite… Pour moi ce que tu dis, c’est une
« Associés à vie », c’est pour faire référence à a sa manière de s’exprimer. On est dans un pays où la li- question de merde, sans vouloir te manquer de res-
un reproche ? berté d’expression est mise en avant, alors pourquoi juger pect…Et est-ce que le fait que je te réponde comme ça,
L : C’est totalement faux ce que tu dis. Le titre n’est pas ainsi les rappeurs ? c’est une manière de ne pas contrôler mon image ?
fondé sur ça, sur le groupe, mais il traite le truc de manière
générale. Tu me donnes ton avis, mais ça veut dire que
Oui, mais après faut pas s’étonner que le rap
soit arrêté à une image, un cliché… tu t’en fous de la vision qu’aura le mec qui te
On peut le prendre comme ça… L : Je ne pense pas que le rap soit boycotté. Tu le mets voit insulter, menacer…
L : Si on cherche, peut-être mais ce n’est en aucun cas dans les bacs, il n’est pas boycotté, les gens l’écoutent. Et Pourquoi je devrais cacher ces images, elles sont là. Et
une provocation ou une réponse à des reproches. On n’est je te demanderai alors si le rap est fait pour briller, pour faire dans ce cas pour faire mes photos, je dois filtrer et te ren-
pas des hypocrites, on fait pas partie de cette catégorie. le beau ? Tu vois… Le rap est fait pour pouvoir avancer, il y voyer à quelqu’un. On n’a pas à filtrer quoi que ce soit, je
Tu vois ce que je veux dire ? a des métiers autour de cette musique. Aujourd’hui, c’est ne suis pas un politicien.
un moyen de s’en sortir socialement pour beaucoup de
Quand tu dis ces gens-là, tu vises qui ? gens. Des métiers de managers, ingénieur du son, attaché (Sam, le photographe, intervient) Y a des gens
L : Je te parle de manière générale. Les hypocrites, ça de presse etc. qui sont dans une attente, en faisant de la mu-
peut être des gens autour de toi, dans ta vie. Il y a des sique, des conséquences de tes interven-
gens qui sont hypocrites et on ne fait pas partie de ces Ça vous motive Boulox et Cens de faire vos tions…
gens-là. On essaye de faire les choses honnêtement. Le solos ? L : Je suis pas du tout d’accord. On est conscient, la
titre de l’album, c’est une manière d’expliquer que c’est C : Oui, parce que c’est trois personnes différentes au sein preuve, ce qu’on fait, on le fait depuis de nombreuses an-
possible. de Movez Lang. nées, on va sur le terrain, dans toute la France, et on ren-
C : Avant le rap, on était associé, et même après le rap. Même si on se confond bien. contre beaucoup de gens qui comprennent notre état d’es-
B : C’est même normal de faire son solo. prit. Y a même des gens qui viennent du Canada pour nous
NTM, aussi se déclarait dans ses textes indivi- C : Ce que tu peux retrouver dans Movez Lang, c’est une voir. On est le plus naturel possible, on n’est pas là pour
sible, indestructible etc. partie de nous… faire un truc de starification. Après tu nous rends respon-
L : Chaque individu est comme il est. Et chaque généra- sable sur fait qu’un jeune va voler…
tion est différente, nous, on est sûr de ce qu’on dit, la Avez-vous été influencés par le rap US ?
preuve c’est que neuf ans après le premier opus, l’album B : LIM est venu me voir un jour pour me dire : « Viens, on Mais t’as conscience …
est là malgré tous les projets que j’ai pu sortir ! TEXTES : ADNEN, LE COACH ET SAM
fait un morceau style « On les b***e ». J’ai réfléchi un peu et L : On a conscience, car quand on apporte un projet, c’est
B : Et il n’y pas eu un pet ou une prise de tête. personnellement je trouve que les cainri nous ont fait de la qualité. PHOTOS : SAM

24 /5STYLES59/WWW.5STYLES.COM WWW.5STYLES.COM /5STYLES59 /25


LA CULTURE HIP HOP EST PASSÉE D’UN MOUVEMENT
À UNE ÉCONOMIE. LESKIS EST UNE DE CES ENTRE-
PRISES, À L’ÉTAT D’ESPRIT URBAIN, RENCONTRE AVEC
SES FONDATEURS.
Présentations ? rallèle ?
Noël, 30 ans et Arnaud, 33 ans. A nous deux, on a 35 ans Quand on travaille sur les décorations, on utilise toutes les
de graffiti ! Et c’est par cette passion qu’on s’est rencontré techniques du graffiti. Que ce soient les techniques de let-
dans le courant des années 90. Des tunnels du métro, aux trages, ou même le matériel. Alors on peut dire que oui !
toits parisiens : on a beaucoup performé par le graffiti avant C’est hip hop. Et quelque soient les travaux qu’on réalise :
de penser à la création de notre société : LESKIS. un petit village, des vaches dans une prairie, ou une souris
avec du fromage.
Pourquoi avez-vous monté votre société ?
A la base, c’était une association loi 1901. On réalisait des Cela ne vous pose pas problème de vivre de la
travaux pour les mairies. Des décorations, et aussi des af- culture hip hop ?
fiches, plaquettes d’information. On travaillait aussi avec les C’est notre passion. Et quelque soit ton kif, tu aspires à
MJC, les centres sociaux en dirigeant des ateliers d’initia- vivre de ce que tu aimes. C’est pour tout le monde un rêve
tions au graffiti pour les jeunes. Sous le statut d’association d’enfant. Et je ne vois pas pourquoi on laisserait faire des
on a aussi organisé des soirées de soul, et de funk à Paris sous à un rappeur, et pas à un graffeur ? On a pas d’état
et l’Ile de France. Et on a décidé de passer sous forme d’âme à faire de l’argent avec le graffiti, c’est légitime.
d’entreprise en 2006, suite aux conseils de plusieurs amis.
Avec un numéro SIRET, et donc une existence légale nous Vous qui êtes là depuis des années, la culture
a permis de vivre de cette passion. hip hop a-t-elle changé ?
Oui ! Elle a changé depuis les premiers messages origi-
C’est assez originale de monter une entreprise naux. A la base cette culture était composé d’éléments unis
par le biais de sa passion. Est ce que la réali- le hip hop de New York, les breakeurs dans la rue, les beat
sation et le montage entre le moment de l’idée boxeurs. Les rues de Paris étaient complètement diffé-
et de sa mise en place ont été longs ? rentes d’aujourd’hui ! En 1994, dans les rues, sur les wa-
On était déjà dans le bain. Et c’était surtout comme je te le gons et tunnels du métro il y avait des tags de Boxer,
disais, officialiser notre activité, et avoir Bando, Koolshen sur les rideaux de
une vitrine. C’est facile d’obtenir les fer. Aujourd’hui, les graffitis sont sys-
papiers, de faire les démarches de tématiquement effacés. Tant mieux
création d’entreprise, mais la régularité comme ça on peut placer nos déco !
demande de l’organisation. Quand on (rires)
vit de sa passion, il est essentiel de
s’organiser, de se professionnaliser. Et
« ????????? »
Et que pensez vous du rap
donc entre l’idée et la mise en place, le qui s’est détaché de la cul-
temps de concrétiser est assez rapide. ture hip hop ?
C’est la suite qui demande plus de Le rap est moins revendicatif, les rap-
temps. Pour installer une entreprise, peurs jouent aux gangsters, le rap est
cela demande du temps, et du sérieux. bling bling avec des femmes à poil
dans les clips. Heureusement qu’il reste de vrais artistes hip
De quelle manière vous-êtes vous fait hop. Pas la peine de citer de noms !
connaître ?
Internet, et la création de notre site nous a beaucoup aidé. Et sur Paris, vous participez à des évènements
Grâce aux mailing list, les contacts des entreprises deman- hip hop ?
deuses de nos prestations nous ont beaucoup aidé. A part quelques évènements comme le festival de Swen
(93MC) à Saint Denis il y a trois ans, et la déco du Stade de
Vous-vous déplacez sur toute la France, vous France, lors de la première édition d’Urban Peace, on fait
arrive t-il d’avoir des commandes à l’étranger ? peu d’évènements. Quand on le fait, c’est plus du soutien

LESKIS
Oui. On a des demandes sur tous le territoire français. La à des potes.
dernière fois nous sommes partis réaliser une décoration
pour un nouvel établissement à Lyon. Nous avons été sol- Et au niveau du graffiti, avec la tolérance Zéro,
licité dans la même ville pour des ateliers de graffiti. Quand comment ça se passe ?
on se déplace en province, on est souvent réclamé pour Le graffiti est composé de plusieurs graffeurs. Il y a ceux de
plusieurs demandes. rue, les purs et durs. Ceux des terrains vagues, et ceux des
galeries d’art.
L’idée de faire de la décoration par le graffiti
est-ce pour vous quelque chose qui fait partie Contact : www.leskis.com / leskis@hotmail.fr
de la culture hip hop ou quelque chose de pa-
« HEUREUSEMENT QU’IL RESTE DE VRAIS ARTISTES HIP HOP »
RTEXTES : KARIM MADANI PHOTOS : D;R

28 /5STYLES59/WWW.5STYLES.COM WWW.5STYLES.COM /5STYLES59 /29


????????????.

Sur écoute (The Wire) est un The Wire, c’est le micro, planqué l’hébergement du prisonnier. Avec un
show TV dans la catégorie « Drama » sous dans le caleçon, qui permet peu de chance, celui-ci travaillera à
créée par David Simon et co-écrit d’obtenir un enregistrement et qui l’atelier de la prison et fabriquera
avec Ed Burns Sa première diffusion finit généralement sur le bureau d’un des gobelets en carton pour des
date du 2 juin 2002 sur le réseau D.A, District Attorney, le fameux « chaînes de restauration rapide. The
HBO. Le dernier épisode a été dif- proc’ » des séries TV ricaines. The Wire, c’est vraiment une excursion
fusé le 9 mars 2008. En France la Wire, ça sonne plus comme une hallucineé et clinique au sein de l’ap-
série a été diffusée à partir du 8 jan- métaphore, celle du fil qui relierait les pareil productif.
vier 2004 sur Jimmy Produit par différentes entités de la ville entre
l’écrivain Georges Pelecanos, que elles. Les Noirs et les Blancs, les > PREMIÈRE SAISON (2002)
l’on ne présente plus, The Wire (en- dealers et les flics, les jeunes et les
registrement dans la langue de enseignants, les citoyens et les jour- La première saison voit la formation
Shakespeare est une série déjà culte nalistes, les contribuables et les élus d'une équipe d'enquêteurs chargée
dans la lignée des The Shield, Oz, locaux, les travailleurs et les chefs de démanteler le trafic de drogue
Les Sopranos ou bien encore The d’entreprise. Car dans the Wire, il dans un quartier de Baltimore, avec
Corner. s’agit avant tout d’économie. à sa tête un caïd : Avon Barksdale.
L’économie du capitalisme sauvage,
La série, avec une narration com- celle dans laquelle tous les moyens > SECONDE SAISON (2003)
plexe et déstructurée, aborde le trafic sont bons pour gagner trois dollars à
Elle se concentre sur les trafics en
de dope dans les rues de Baltimore, partir d’un billet. Tout le monde doit
tout genre présents dans le port de
comme dans la série The Corner. bouffer : Les ouvriers sur les chan-
Baltimore, où les corps de treize
Baltimore est l’une des villes les plus tiers, les types en entreprise, les
femmes ont été retrouvés dans un
dangereuses des Etats-unis. Épisode profs, les mecs des cités, les flics,
container.
après épisode, on suit le parcours de les avocats. À partir de là les exis-
petits revendeurs de came dans les tences et les parcours se croisent,
tours et les cités pavillonnaires des s’entremêlent, s’enchevêtrent, rico- > TROISIÈME SAISON (2003)
quartiers Noirs de la B’More. D’un chent comme des balles. À l’image Elle marque le retour aux rues de
côté les trafiquants de drogue et de Thomas Carcetti, le maire de Baltimore, théâtre de la première sai-
leurs avocats marron, de l’autre les Baltimore, dont le parcours connaîtra son, et s'attache à développer une
flics corrompus, les politiciens vé- différentes évolutions : Le politicien intrigue politique en prélude aux élec-
reux, les élus locaux, les journaleux, devra avant tout s’adapter a son en- tions municipales de la saison sui-
les profs. L’institution contre la rue. vironnement, couvrir des bavures, vante.
Ou plus exactement, the Wire est la faire des compromission. Mc Nulty, le
dissection des mécanismes intimes flic de la crim’ doit composer avec La quatrième saison insiste sur
qui composent le système. À savoir : les mêmes paramètres. Il est idéa- l'échec de la politique d'éducation
Le système se nourrit autant du liste, faux cynique, mais bascule petit américaine et décortique les méca-
crime et que de la loi. Le crime a petit dans une espèce de corrup- nismes qui mènent la jeunesse à la
abreuve la loi et la loi offre un bon tion purulente. Carcetti tient Mc Nulty violence.
débouché au business du crime par les burnes, et lui même a la pos-
(avocats, cautionneurs, prisons…) sibilité de suspendre à un crochet de Diffusée en 2008, la cinquième sai-
C’est ce que disait en substance boucher le moindre « thug » alpagué son se concentre sur le traitement de
Georges Pelecanos dans une inter- avec un flingue suspect dans la l'information et les médias dans la
view donné a un de nos confrères poche. Numéros de séries qui cor- ville de Baltimore.
américains. respondent avec une analyse balis-
tique « parlante » : C’est l’incarcéra-
> LES CINQ SAISONS tion garantie. Donc la caution plus
les frais de baveux. Si le procureur
La traduction française de The Wire, décide d’un maintien en détention
par Sur Écoute, est un contre-sens (mandat de dépôt) préventive, la pri-
total. Les écoutes téléphoniques, en son municipale, et donc le contri-
anglais, c’est plutôt « phone tap ». buable, devront prendre en charge

TEXTES : JULIE BENOIT PUJOLS PHOTOS : D.R.

30 /5STYLES59/WWW.5STYLES.COM WWW.5STYLES.COM /5STYLES59 /31


> Percushion, l’oreiller Bluetooth > L’avertisseur de mails
Les accros du téléphone au point de s’endormir avec vont Aujourd’hui, les courriers électroniques font partis de notre
en raffoler. L’oreiller « mains libres » permettra aux plus ac- quotidien. Ce petit gadget sympa est une clé USB, qui
cros de finir les discussions au lit. D’une taille de 66 cm, branché, vous averti de l’arrivée des mails. Selon le
l’oreiller en coton contient un haut parleur, un micro, et une nombre de mails arrivés et la quantité, l’enveloppe
connectivité Bluetooth. La batterie offre huit heures d’au- clignote en vert, bleu ou rouge. Compatible avec Outlook,
tonomie en appel, et 300 heures en veille. Au prix de 349 €, mais aussi certains webmail comme Yahoo mail, Gmail
les nuits au téléphone ne sont pas données… etc... Dimensions : 75 x 47 x 30 mm, longueur du câble
120 cm, compatible avec windows 2000, xp, vista.
> PRIX PUBLIC CONSEILLÉ : ENVIRON 349 EUROS
> PRIX PUBLIC CONSEILLÉ : ENVIRON 20 EUROS

> Samsung Blackjack 2 > L’image « écologique »


Samsung propose la nouvelle version de son Smartphone. Sharp a lancé l’été dernier une révolution en présentant un
Moins sérieux que la précédente version en termes de co- écran de télévision alimenté via un panneau solaire, une
loris. Pour les améliorations on a droit à un meilleur clavier première. Le prototype, un écran LCD a une diagonale de
QWERTY et à une molette de défilement qui remplace le 71 cm, et une épaisseur de 20 mm. Le panneau solaire est
jog sur le coté droit de la version originale. Son écran est de la taille de l’écran. Peut être pas pratique, mais écolo-
non tactile QVGA (240 x 320 pixels) gique ! Le prix n’a pas été communiqué, car il s’agit pour
l’heure encore d’un prototype
> PRIX PUBLIC CONSEILLÉ : ?????? EUROS
> PRIX PUBLIC CONSEILLÉ : NON COMMUNIQUÉ

32 /5STYLES59/WWW.5STYLES.COM
Police department » sont des
gros sapeurs mais on ne peut
pas clasher Starsky, le mec
porte ces fameuses Nike en
toile, modèle training dit
Starsky et Hutch. L’arme se-
crète !

> Famille
Starsky est célibataire, père décédé
et mère inconnue. Il a un frère Cadet,
Nicholas Marvin Starsky.

VS
Hutch quant a lui, il est divorcé de

STARSKY & HUTCH


Nancy Vanessa « Van » Hutchinson. Il
a encore son père
James Hutchinson (avocat) et sa

2 FLICS A MIAMI
sœur Lois.
Sonny Crockett est un célibataire en-
durci, il vit avec Elvis, son alligator
domestique. Rico Tubbs a perdu son
frère et n’est pas franchement,
CE MOIS CI, ON OPPOSE DEUX PAIRES DE comme son « podna », versé dans la
FLICS, MAIS PAS N’IMPORTE LESQUELS, DES monogamie.
ANCIENS ! Un point pour Starsky et
Hutch. On ne peut pas faire
> Mental sion américaine donc plus métissée. confiance à un flic dont la fa-
En plus, c’est une série type « Buddy mille se réduit à un alligator !
David Starsky est plutôt du genre su- Movie » avec un Noir et un Blanc. Le
perstitieux et jusqu’au boutiste, tan- duo de flics le plus glamour
dis que Ken Hutchinson aime la d’Hollywood avant l’arrivée de Jamie > Streetcredibility
nourriture bio et l’adrénaline. Une Foxx et de Colin Farrell. Starsky et Hutch sont respectés
paire de flics intelligents, fiables, dans la rue. Starsky vient d’un ghetto
grande gueules mais jamais border- Un point pour les deux flics
de Miami. Chez 5 Styles, on de New York, avec pas mal de «
line. têtes de spaghettis » (« spaghetti
aime la diversité.
Sonny Crockett et son « partner » Head, maffieux italien en argot new-
Ricardo Tubbs sont deux incorri- yorkais) dans le décor. Son père
gibles frimeurs, flambeurs de haut > Look s’est fait fumer par un « don ». Sa
vol, torturés par leur passé. Sonny a street cred est plus balaise que celle
Starsky et Hutch portent des gilets en
servi au Viêtnam, qu’il appelle ironi- de son coéquipier. Bon hutch était
grosse laine, des jeans serrés, en fait
quement et sportivement la « South quand même champion de lutte à la
ils s’habillent chez Wall Mart, ou dans
East Asia Conference » tandis que fac
les boutiques du genre tout a un dol-
Rico Tubbs a perdu son frère, assas- lar, mais oui, peso j’ai acheté un Sonny Crockett a passé pas mal de
siné par un maffieux local, sweat shirt à capuche à 1 dollar dans temps dans la jungle à trucider des
Calderone. une boutique de Coney Island, Vietcongs, ce qui forge un certain
1 Point pour Starsky et Brooklyn. Super qualité. Parfois Hutch caractère. Flic infiltré aux mœurs, il
Hutch : Le duo à la Ford Gran se fend d’une belle veste de cuir, mais connaît la musique. Rico Tubbs est
Torino ne se sert pas de son les deux lascars sont sapés comme un ex flic de NY, qui cherche à ven-
insigne pour exorciser des des flics de terrain. Et ils roulent en ger la mort de son frère, tué par un
démons intérieurs, même si Ford Gran Torino rouge et Blanche, le caïd. Les mecs dealent avec ce qui
le père de Starsky s’est fait classique absolu ! se fait de plus « caillera » a Miami
buter par un parrain New Les deux flics à Miami sont des infil- Un point chacun : Starsky et
Yorkais... trés et doivent donc nager dans Rico Tubbs ont donné cha-
l’aquarium avec des requins et des pi- cun un proche à la rue.
ranhas, j’entends par là les barons de Sonny a largement prouvé
> Physique la coke du port de la drogue de qu’il n’était pas un froussard
Starsky a des origines hongroises, Miami. Pas des Rick Ross. Ils portent en chiant des grenades à
polonaises et juives, ce qui lui donc des costards Liberace, Armani, fragmentation dans la jungle
confère une pure tête d’immigrant de Ralph Lauren, au choix et rarement du et en buvant du napalm au
l’est, petit, vif et musclé. Ken Brook Brothers, il faut le dire. Sonny petit-déjeuner.
Hutchinson est d’origine scandinave, roule en Ferrari, Daytona, Spyder,
wasp pur jus, le blondinet type Ken, Testarossa, et pilote même un « sca-
grand et athlétique. rabée », un hors-bord ultra-rapide.
> Q.I.
Sonny Crockett et Ricardo Tubbs Excusez du peu.
sortent tout droit d’une pub dans la Un point chacun. Les deux TEXTES : KARIM MADANI
page centrale de GQ Magazine, ver- condés du « Metro Dade PHOTOS : DR

34 /5STYLES59/WWW.5STYLES.COM
LA RENAULT 18

Aujourd’hui, les rap- les allers au bled, sa monture était Le dimanche, on était fier de voir
peurs français et bleue nuit, sans les jantes, mais débarquer en bas de la maison le
américains s’affi- l’autoradio autoreverse avec ses bolide, et on frimait devant nos
chent dans les clips sons de oufs. Rewind ! potes et voisins les Boussouira, fas-
avec des grosses cinés par le bolide. Avec mes frères,
caisses, Bentley, Merco, Hormis, les courses du lundi soir au on lavait le véhicule, avec un seau et
Lamborghini…Mais aucun ne peut Casino de Saint Denis - porte de des chiffons pour avoir ensuite une
prétendre avoir eu la meilleure voi- Paris (devenue Leader Price), les pièce de quoi s’acheter un mister
ture des années 80, la Renault 18 pique-niques en famille aux étangs freeze ou aller à la piscine de Saint
GTX. Mon père si ! de Cergy, et les sorties chez mes Ouen. Attends copain lecteur, la
grands parents dans le nord, la Renault 18, a même été exportée
Après la Renault 12, la marque au Renault 18 nous aura bien marqué aux Etats Unis. Mais toutes les
losange a décidé de lancer en 1980 surtout lors des étés au bled, à bonnes choses ont une fin, et mon
un modèle pour répondre à des exi- Marrakech et El Jadida. Sur le trajet, daron est resté bloqué au milieu des
gences internationales, la preuve le mes frères et moi chantions en années 80, son dernier succès, la
slogan de la R18 (pour les bran- cœur les chansons de Kool And Renault 18. Depuis, il n’a plus
chés) : « véritable voiture du The gang, des frères Jackson, ou connu le succès, ni auprès de nous,
monde ». Mon daron a bien kiffé ce Barry White. Oui, parce que mon ni auprès de la coiffeuse, qui kiffait
véhicule, et contrairement aux da- daron c’était un mec de la funk. mon père et SA Renault 18.
rons de mes potes qui ont optés Souvent, et grâce à la R18, on fu-
pour la Renault 21 Nevada diesel, mait les autres voitures, des Diesel, Après avoir eu mon permis, j’ai re-
lui a misé sur la Renault dix huit chargés à bloc. Mais aussi (et) sou- pris le flambeau et me suis fais la
GTX, neuf chevaux, vitres élec- vent, mon père rallait à la pompe à main avec la voiture de mon daron
triques, et fermeture centralisée ! essence. Le top, c’était sur les qui avait bien vieilli en dix ans. Je re-
Pour l’époque, avoir un bouton qui routes du bled avec les sons de vois mon pote Mehdi se foutre de
faisait descendre les vitres c’était l’époque. 1984, hormis la Renault ma gueule, à cause de mes demi
ouf. Ecouter la musique avec une 18 c’était l’année où mourrait as- tours foirés, mon premier carton et
cassette, et changer de face sans sassiné par son père Marvin Gaye. aussi parce que les vitres étaient
retirer la cassette, c’était frais, et Et que sur les ondes les tubes de électriques, bon faut dire que lui et
pire appuyer sur un bouton pour ou- Peter et Sloane « Besoin de rien, sa Renault 5, c’était pas mieux. En
vrir et fermer les portes, c’était la envie de toi », France Gall « tout cas une chose est sure, les voi-
grande classe. A cette époque on Débranche », Jean Jacques tures, et en particulier la Renault 18,
était loin d’imaginer que vingt cinq Goldman « Envole moi ». Et cette c’était mieux avant !
ans plus tard, les voitures parleraient même année, Michael Jackson re-
comme dans « K2000 », ou feraient cevait 8 grammy awards et sortait
TEXTES : LE COACH
des créneaux automatiquement ! En avec ses frères l’album Jackson
1984, pour ses sorties à la Scala, et avec l’excellent titre « Torture ». PHOTOS : D.R

36 /5STYLES59/WWW.5STYLES.COM
> LA SÉLECTION
COPAIN LECTEUR, COMME ON EST SUPER SYMPA CHEZ 5STYLES, ON TE FAIT
DÉCOUVRIR QUELQUES MODÈLES DE LA NOUVELLE COLLECTION AUTOMNE-
HIVER 2008 !

> Nike Flash


Modèle homme, coloris beige.
Pointures disponibles du 40 au 46
> PRIX : ???? €

> Puma the Key


Modèle femme, coloris noir/blanc/argent
Pointures disponibles du 36 au 41
> PRIX : ??? €

> Adidas Stan Smith


Modèle homme, coloris blanc/vert
Pointures disponibles du 40 au 46
> PRIX : ???? €

> DC Shoes Chelsea


Modèle femme, coloris marron/or
Pointures disponibles du 36 au 40
> PRIX : ???? €

38 /5STYLES59/WWW.5STYLES.COM
WRUNG : WINTER COLLECTION
WRUNG : WINTER COLLECTION
WRUNG : WINTER COLLECTION
WRUNG : WINTER COLLECTION
> ????????????????

> ??????????

> IRON WOK


Quand la mafia mets les pieds dans le
plat…C'est le moins qu'on puisse dire
avec cette série. Cette année au grand
concours de cuisine chinoise certains des
lauréats sont assurés de gagner. Avec >> LA GRIFFE DU CHIEN <<
comme appui derrière eux, un sponsor ri- ?????????????
chissime attaché à une bande, celle des
13 Dragons, liés à la mafia. C'est avec La griffe du Chien de Don Winslow est vraiment le genre de bou-
corruption, et coups de pression que le quin que j’aime faire durer. C’est un gros pavé, 700 pages, c’est
plan pour assurer la victoire à ce parfait. Dans ce roman âpre, rugueux, qui pue le bicarbonate de
concours culinaire est en place. Sauf soude, Winslow décrit l’économie de la came des pays produc-
qu'un cuisinier débarque ! Jan, mêlé dans teurs d’Amérique du sud jusqu’aux grandes villes américaines.
le passé, à des assassinats par empoi- Saigneurs de guerre mexicains, barons de la coke qui bouffent
sonnement, est de retour pour performer des insectes da,s la jungle comme des Colonel Kurtz sous acide,
dans la gastronomie. Après avoir disparu agents du DEA qui essaient de comprendre comment tout ce
pendant quelques années, le cuistot merdier a t-il pu être rendu possible, flics de terrains, politiciens
corrompus. Du gros roman américain épique et street comme
quelque peu déjanté remets les tabliers,
on avait pas lu depuis le Trinités de Nick Toshes, des rafales de
et ne craint pas les pressions. Grande mots qui criblent nos rétines comme les fameuses AK 47 russ-
cuisine, et humour. kofs, une narration arachnoïde et reptilienne qui glace le sang et
Crédits photos : D.R.

vrille la cervelle. Un gros classique édité par Fayard, et sorti en


poche pour la modique de 9 euros, ce qui revient pas cher pour
un voyage des hauts plateaux d’Amérique du sud jusqu’aux jungles de béton des inner-cities améri-
caines.

> STARCRAFT FRONTLINE Vol 1 >> BON APPETIT MONSIEUR BOND <<
Futur et conquêtes interplanétaires…C'est C.Dixsaut & V.Chenille (Agnès Vienot Editions)
en explorant l'univers que l'humanité dé-
couvre qu'elle n'est pas la seule vie dans la Bon appétit Monsieur Bond est un très beau livre que nous pro-
galaxie, où d'autres formes de vie existent. pose Claire Dixsaut et Vincent Chenille, gastronomes et fin
Et lors de leur conquête spatiale, les hu- connaisseur de l’œuvre d’Ian Fleming, et de la série des films es-
mains rencontre des races aussi assoiffées tampillés James Bond. L’originalité du bouquin réside dans l’ap-
de triomphe qu'elles. C'est dans cette proche inédite du personnage de James Bond : Qu’est-ce que
compétition et rivalité qu'une lutte va s'en- l’agent secret britannique 007 autorisé a tuer mange au petit dé-
gager pour s'imposer mais surtout sur- jeuner ? Toast au caviar Beluga ou tête de mouton à l’Indienne
vivre. Ce premier volume est axée sur trois ? Véritable encyclopédie de la bouffe dans le monde de James
populations, les terrans, les protos et les Bond, à l’érudition bluffante, Bon appétit Mr Bond entraîne le lec-
Zerg. L'un des auteurs est Richard A. teur dans la cuisine riche, savoureuse et exotique d’un spécia-
Knaak Washio qui a déjà écrit de nom- liste du renseignement dont on connaissait surtout les superbes
breux romans aux univers de Blizzard. conquêtes et les gadgets à 500 000 livres sterling. Les auteurs
Vous l'aurez compris cette série s'adresse ont eu aussi la très bonne idée d’incorporer un quiz très ludique
au public friand des séries Warcraft. Un dans le bouquin. Une quarantaine de questions vraiment ba-
manga d'action et de science fiction. laises sur la cuisine dans les James Bond. Perso, je ne m’en suis
pas trop mal sorti. Une bonne occasion de test vos proches pendant les fêtes.
Crédits photos : D.R.

40 /5STYLES59/WWW.5STYLES.COM WWW.5STYLES.COM /5STYLES59 /41


CONCERTS
SINIK
21/11/2008 ZENITH - 87000 LIMOGES

KERY JAMES
26/11/2008 LA CARTONNERIE - REIMS
21/11/2008 TRANSBORDEUR – VILLEURBANNE
27/11/2008 L’AUTRE CANAL – NANCY
28/11/2008 LE FIL – SAINT ETIENNE

THE GAME
03/12/2008 BATACLAN PARIS

PS4 DE LA RIME
22/11/2008 – LE SCENITH ALBI
05/12/2008 – LE DOME MARSEILLE
16/12/2008 – AERONEF – LILLE
17/12/2008 – ANCIENNE BELGIQUE – BRUXELLES
18/12/2008 – HALLE DE LA TROCARDIERE – REZE
23/12/2008 – OLYMPIA – PARIS

TUNISIANO
22/11/2008 – VICTOIRE II – ST JEAN DE VEDAS
25/11/2008 – L’AFFRANCHI – MARSEILLE
26/11/2008 – OMEGA LIVE – TOULON
06/12/2008 – BARBEY ROCK SCHOOL – BORDEAUX
11/12/2008 – SALLE DES FETES – VANDOEUVRE
12/12/2008 – SPLENDID – LILLE
13/12/2008 – MAROQUENERIE – PARIS

AMEL BENT
04/12/2008 – CC LE FORUM – CHAUNY
05/12/2008 – ESPACE MAC ORLAN – PERONNE
21/02/2009 – THEATRE MUNICIPAL – DENAIN
27/12/2009 – LA FORGE – CHAMBON FEUGEROLLE

SEFYU
22/11/2008 – HAVANA CAFE – RAMONVILLE
28/11/2008 – LE NOUMATROUFF – MULHOUSE
29/11/2008 – LE SAX – ACHERES
04/12/2008 – COOPERATIVE DE MAI – CLERMONT FERRAND
06/12/2008 – TRANSBORDEUR – LYON
12/12/2008 – LA CARENE – BREST
13/02/2009 – LA CONDITION PUBLIQUE - ROUBAIX

GRANDS CORPS MALADE


25/11/2008 – GRAND THEATRE – LIMOGES
26/11/2008 – ZENITH D’AUVERGNE – CLERMONT
02/12/2008 – BOURSE DU TRAVAIL – LYON
11/12/2008 – LE PASINO – AIX EN PROVENCE
12/12/2008 – SALLE LE FIRMAMENT – FIRMINY

MEDINE
29/11/2008 – LE SCARABEE – CHAMBERY
06/12/2008 – TRANSBORDEUR – LYON
19/12/2008 – OMÉGA LIVE – TOULON

POUR APPARAÎTRE DANS LA RUBRIQUE AGENDA, VEUILLEZ NOUS COMMUNIQUER VOS


ÉVÉNEMENTS OU SOIRÉES PAR MAIL : AGENDA@5STYLES.COM.

38 /5STYLES59/WWW.5STYLES.COM
IRON MAN
>
PLAYBOY ET MIL- mouvementée, il porte le film sur ses ce qu’elle peut avec l’habituel rôle de
(larges) épaules acquises pour l’occa- la petite amie que l’on doit sauver, Jeff
LIARDAIRE, TONY sion à coup de pompes et de déve- Bridges, méconnaissable dans la
STARK A TOUT loppés couchés. Lorsque une fran- peau du bad guy, Obadiah Stane, et
chise de super héros se met en place, Terrence Howard, en ami du héros. La
POUR PLAIRE, SEUL INCON- le cahier des charges est simple : pré- palme revient évidemment à ce (pas
VÉNIENT DE TAILLE POUR senter le personnage principal, son si) vieux Bob exploitant à merveille les
histoire, l’origine de son pouvoir, la multiples facettes de son person-
ÊTRE LE GENDRE IDÉAL :
prise de conscience de son pouvoir et nage. Tantôt flambeur, séducteur et
IL FABRIQUE ET VEND DES enfin agrémenter le tout de scènes drôle, tantôt cynique et torturé, il
ARMES. d’action, si possible à couper le ajoute la ligne « super-héros » à son
souffle. Comme tous les premiers vo- CV déjà plutôt chargé. Il porte l’ar-
Inventeur de génie, il se rend en lets des sagas récentes (Spider-Man, mure avec classe, armure par ailleurs
Afghanistan afin de présenter sa der- X-men…), l’intrigue se met en place, plutôt sexy ornée de son rouge métal-
nière composition. Enlevé lors de ce le film pâtît donc d’un manque de lisé.
test grandeur nature, il profite de sa rythme évident, à peine rattraper par
détention pour fabriquer une arme re- Le propos du film reste lui assez sim-
les scènes d’action, impression- pliste, on n’échappe pas comme ça
doutable, une armure high-tech dont nantes certes, mais n’égalant pas la
il se servira pour s’échapper. Sain, aux contraintes des studios et à la né-
scène du métro de Spiderman 2 ou cessité de toucher un très large pu-
sauf et de retour aux Etats-Unis, il dé- celle d’ouverture de X-Men 2. N’est
cide d’améliorer les pouvoirs de cette blic. Alors oui, les armes sont utilisées
pas Sam Raimi ou Bryan Singer qui pour tuer des innocents et pas uni-
armure et de faire régner la justice en veut…
protégeant les innocents… quement pour défendre la veuve et
Jon Favreau, que l’on connaît plus en l’orphelin. L’utilisation du contexte af-
Il aura fallu attendre près de quinze
tant qu’acteur qu’en tant que réalisa- ghan, en pleine guerre contre le terro-
ans avant de voir les aventures de
teur (qui a vu Zathura ?), remplit donc risme, appuie (un peu) là où ça fait
Tony Stark sur grand écran. Durant la
sa tâche sans brio, mais avec sérieux, mal pour l’ancienne administration
décennie 90, les plus grandes stars,
s’appuyant essentiellement sur ses Bush. Malgré une fin un peu déce-
de Tom Cruise à Nicolas Cage, rêve
effets spéciaux et son casting quatre vante, le film introduit bien le person-
d’enfiler l’armure de Iron Man.
étoiles. Autour de Robert Downey Jr., nage principal. Ce premier volet (un
Finalement, les fans s’enthousias-
on retrouve Gwyneth Paltrow qui fait deuxième est déjà prévu pour 2010)
ment au moment du choix de Robert
Downey Jr. Acteur torturé à la vie TEXTES : BENOIT JOURDAIN PHOTOS : D.R

36 /5STYLES56/WWW.5STYLES.COM
DANS LES ANNÉES 80, IL A FAIT PARTIE AUX COTÉS DE SON
FRÈRE, DU BOYS BAND « NEW KIDS ON THE BLOCK »,
NKOTB POUR LES PLUS NOSTALGIQUES. PUIS S’EST RAPI-
DEMENT DÉMARQUÉ, MONTANT SON PROPRE GROUPE
MARKY MARK & THE FUNKY BUNCH. C’EST EN 1992 QUE LE
RAPPEUR UTILISE SON IMAGE POUR LA MARQUE CALVIN
KLEIN ET QU’IL ENCHAÎNE LES RÔLES.
En quatorze ans, il va tenir et interpréter plus d’une ving- Acteur à l’aise aussi bien dans des grosses ou petites pro-
taine de rôles, et ces dernières années Mark Wahlberg a ductions, quand on lui demande si cette interprétation ne
imposé définitivement son caractère et ses personnages. se limite pas à de l’action, sa vision est différente : « C’est
De « Shooter », aux « Quatre frères », en passant par son un rôle qui va au delà de l’action, car il y a une
excellent rôle dans « Les infiltrés », l’ex membre du boys très forte émotion. Cet homme a perdu sa
band le plus sulfureux des blancs d’Amérique a laissé ce femme et son enfant de façon très violente. Il a
passé très loin derrière lui. fallu que pour incarner ce rôle que je me mette
dans la peau de ce personnage, et que j’imagine
Son actualité cinématographique est la version grand- ce drame arrivant à ma propre famille ».
écran de Max Payne. Un jeu vidéo dans lequel le pauvre
Max perd sa famille, et son partenaire, dans des meurtres Les rumeurs annoncent la réformation des New Kids on the
très violents. Alors il se lance dans un monde très sombre, block et la sortie d’un nouvel album. Quand on en parle à
pour retrouver ceux qui sont responsables de ces meurtres. l’ex rappeur, sa réaction est ironique : « Superrrrr ! Mon
Des surprises attendent le flic, et elles sont de taille. Alors frère Donnie est un très bon musicien et un bon
que l’année dernière, Europacorp adaptait le très célèbre producteur, donc je pense qu'il peut le faire et
jeu vidéo Hitman, qui n’aura pas tant marché que ça. Pour que ce sera intéressant, car les gens ont envie
cette version c’est la Twentieth Century Fox qui a récupéré de les revoir en live. Mais je ne serai pas du
le projet. Wahlberg arrive là où l’on ne l’attendait pas. Et lors voyage ! » Alors verra-t-on Mark sur scène, placer
de sa semaine de sortie aux Etats Unis, le film s’est placé quelques mesures ? « Non, pas la moindre ! Je viens
en tête du box office. En dessous de Lara Croft : Tomb rai- du rap, et c’est trop décalé. Tout ça c’est loin de
der, mais au dessus de « Doom » ou « moi, et je ne regarde pas der-
Hitman ». Quelles sont les motivations, rière moi. Et que vais-je dire à
en dehors des rémunérations, qui ont mes enfants qui risquent de me
poussés le bad-boy a incarné ce reprocher ça (rires) ».
condé aux méthodes « musclées » ? «
Quand j’ai lu le scénario du film,
??????? Si les adaptations au cinéma des jeux
je n’avais pas encore vu le jeu. vidéo ne sont pas toujours à succès, la
Mais j’ai tout de suite compris à présence de Mark Wahlberg dans le
la lecture de l’histoire que rôle de Max permettra sûrement d’atti-
l’adaptation du jeu avait du po- rer un public autre que le fan de base
tentiel. J’ai été attiré par le personnage et l’in- du jeu. On a beau dire mais la force de cet acteur est sa ca-
trigue. Je suis ensuite allé voir le jeu, pour voir pacité à tenir des rôles à multiple dimensions, et de pro-
un peu l’évolution de l’histoire, et j’ai aussi es- ductions différentes. Ludacris, rappeur lui aussi, reconnu
sayé de savoir quelles attentes pouvaient avoir dans le hip hop tient aussi un rôle, dans Max Payne.
les fans du jeu, et ceux qui ne connaissaient pas D’autres noms viennent renforcer le film comme la très belle
Max Payne. Pour moi ce projet est très intéres- Olga Kurylenko, ou encore la chanteuse Nelly Furtado.
sant, puis après mes derniers films : Invincible,
Phénomènes et The Lovely Bones, j’avais be-
soin de casser des gueules. (rires). Je ne voulais
plus être un gentil (rires). Et sur le tournage, je
MARK WAHLBERG
me suis éclaté, vraiment ». en 5 chiffres !
> 5 juin 1971 sa date de naissance
Max Payne, est un film à l’univers très glacial, où le contexte
en plus de cette violence est très froid avec une ambiance > 8, son nombre de frères et sœurs
musicale très rock, très trash. Tourné au Canada, pendant > 2, son nombre d’enfants
sept semaines, comment l’acteur a t-il vécu ces conditions > 2, son nombre de films en moyenne
de tournage ? « Même si je me suis amusé, au bout chaque année

MARK WAHLBERG
« JE VIENS DU RAP »
de plusieurs semaines, je n’avais qu’une envie,
dormir au chaud, car on a effectué le tournage à
Toronto en pleine nuit avec des températures
très froides, et c’était pénible. Et aussi pour mon
équilibre mental. Mais c’est ce qu’il fallait pour
> 50, le nombre de jours d’emprisonnement
qu’il a fait âgé de 16 ans

TEXTES : LE COACH

le film ! » PHOTOS : D.R

34 /5STYLES59/WWW.5STYLES.COM WWW.5STYLES.COM /5STYLES59 /35


SANS COMPLAI-
SANCE, OLIVER
STONE LIVRE LE
PORTRAIT OBJECTIF
ET SANS CONCES-
SION DE GEORGE W.
BUSH. UN FILM QUI
DONNE UNE IMAGE
À LA FOIS DÉSAS-
TREUSE ET UN PEU
PATHÉTIQUE DU
43ÈME PRÉSIDENT PORTRAIT D’UN PRÉSIDENT
DES ETATS-UNIS QUI N’AURAIT PAS DÛ L’ÊTRE.
Voici un toute confusion. zel contribue à le décré- rendre un peu plus hu-
film dibiliser. main.
qu’on Le W. d’Oliver Stone est
annon- un portrait, pas un film Si le film fait souvent ré- En effet, on ressent un
çait polé- politique. Il nous montre férence à l’administra- peu de peine pour cet
mique que Junior a très mal tion Bush et à la guerre homme qui a vécu toute
bien avant sa sortie démarré dans la vie. Il en Irak, il se focalise sur- sa vie dans l’ombre de
dans les salles parce est alcoolique, pares- tout sur les relations très son père et de son frère
qu’il met en scène un seux et ne veut faire que tendues entre un père et et qui finit par se rebeller
président toujours en du baseball même s’il son fils. Mais Oliver contre son propre
fonction, George W. n’y connaît absolument Stone parvient tout de clan… au détriment de
Bush. Mais le film n’a rien. Alors Papa rattrape même à pointer les er- son pays et, il faut le
rien de polémique. Il les bêtises de W. à reurs et les échecs de dire, d’une bonne partie
évoque simplement le contrecœur parce que le ce gouvernement. En du monde. Voilà un
parcours de l’homme nom des Bush ne doit revanche, il se garde drôle de paradoxe !
qui est devenu le 43ème pas être terni par ses bien de faire la critique A l’heure où les USA
président des Etats- frasques. Et puis il y a de ces huit années de viennent d’élire un nou-
Unis. Un homme écrasé sa rencontre avec Dieu. débâcle politique. veau président, un dé-
par son père, George Rencontre qui le sauvera Objectif, il dépeint les mocrate, George W.
H.W. Bush, qui le pre- de l’alcoolisme… et forces et les faiblesses Bush semble avoir raté
nait un peu pour un bon c’est tout. Parce que (surtout les faiblesses) le coche, comme le
à rien. Une raison parmi son obsession pour l’ « d’un homme devenu montre la dernière scène
tant d’autres pour le fils axe du mal » l’emmè- président. Avec des du film où on le voit lan-
de se dresser contre nera tout droit en images d’archives et cer une balle de base-
son père. D’ailleurs, Afghanistan puis en Irak, des acteurs qui frôlent ball qui ne retombe pas.
voilà une initiale révéla- et fera de lui l’un des physiquement la perfec- Voilà une fin digne de ce
trice (le « W. ») qui présidents les plus tion en ce qui concerne nom… et une belle
marque clairement la dif- controversés de toute la ressemblance, W. est façon pour Oliver Stone
férence avec le « H.W. » l’histoire des Etats-Unis. un film pertinent. Et s’il de tourner la page des
de Papa. On comprend En outre, le film ne le ne rend pas le 43ème années Bush.
bien que George Bush
met pas en valeur. La président des Etats-Unis
Junior ne veut pas être
scène où on le voit plus sympathique, le film
identifié à George Bush
s’étouffer avec un bret- aura peut-être servi à le
Senior. On l’appelle
donc « W. » pour éviter TEXTES : CAROLINE CARBEL-FORTUNÉE. PHOTOS : D.R

32 /5STYLES59/WWW.5STYLES.COM
Depuis 1994, Rachid Saadi, pré- GREGORY CHOPLIN, Au delà de ces trois rencontres phares, la soirée propo-
sera aussi des combats avec des boxeurs comme Djimé
sident et entraîneur du club de BOXE ENFIN DEVANT Coulibaly, Salahdine Ait Naceur, Ekapol, Ozkul, Sekou
Dembelé, Amrouche.
boxe thaïlandaise de Saint Ouen SON PUBLIC ! Lors de l’entretien avec Rachid Saadi organisateur de la
La troisième rencontre phare de la soirée, et très attendue
organise des réunions dans l’en- par nos lecteurs. Elle oppose Grégory Choplin que nous soirée, ce dernier nous précisait qu’afin d’éviter la foule
devant l’entrée comme pour les rencontres précédentes, il
ceinte sportive de l’Ile des suivons depuis sa première ceinture mondiale, et qui a
souvent boxé à l’étranger lors de grands tournois. Il a est conseillé de se procurer les billets auprès des points
Vannes. Toutes les générations également participé au show Times Reality en Thaïlande. de vente officiel. Alors rendez vous le 06 décembre pour
une soirée de qualité.
Ses combats en France sont rares et le dernier s’est dé-
du Muay Thaï français ont com- roulé à Lyon, face à Yohan Lidon. Cette fois ci, Grégory
Choplin est opposé à un combattant respecté et respec- Début du gala, le 06 décembre.
battu dans cette arène, avec les table, Cédric Muller. Si Cheick Kongo, déclarait que « la Palais des Sports de l’Ile de Vannes
15, bd Marcel Paul – Ile Saint Denis – 93400 Saint Ouen
valeurs de ce sport de combat frappe de Grégory était plus puissante que celle de
Crocop ». Muller ne reculera pas, et affectionne ce genre
complet. La liste est longue : de challenge, quelque soit l’adversaire. Une belle opposi-
tion entre deux nak muay de qualité. Cédric Muller, origi-
Dany Bill, Khaled Hebieb, naire de l’est de la France a répondu présent à tous les
combats qu’on lui a proposé, que ses adversaires soient
Yacouben, Moussa Konaté, français ou thaïlandais. L’alsacien est reconnu pour sa ré-
Cédric Muller, Karim Saada, gularité, son courage et sa boxe. Une belle opposition
entre deux styles différents.
Farid Villaume et bien d’autres.
Pour cette soixantième organi-
sation, le programme de la soi-
rée met en avant une nouvelle
génération de combattants avec
trois combats vedettes. Détails
et avant goût de ces belles op-
positions.

KARIM ALIOUANE, FLORENCE DELAROCHE,


L’HEURE DE EN GARDE POUR LE
LA REVANCHE ! TITRE SUPREME !
En février 2008, Karim Aliouane sociétaire du Rmboxing Si souvent la boxe thaïlandaise a été associée à de nom-
depuis son plus jeune âge affrontait le thaïlandais lors du breux clichés, voilà une personne qui démontre bien la di-
gala « LE CHOC DES LEGENDES II ». C’est sans gêne versité et en porte bien les valeurs : Florence Delaroche.
que Karim tente de prendre le titre mondial des moins de Sous ses airs inoffensifs, et son cursus universitaire, elle
70 kg au thaïlandais, Pethnamek. Lors des deux pre- s’avère être une combattante au mental hors du com-
mières reprises, Karim profite de son allonge pour placer mun. Il suffit de voir son palmarès trois fois championne
de belles séries aux poings. Le thaïlandais est touché, et de France, et vice championne du monde en boxe thaï et
gêné par l’anglaise de Karim, qui enchaîne avec les également en Kick-Boxing, et sa détermination.
jambes. Mais le thaïlandais profite d’une blessure à la Passionnée de Muay Thaï, elle a découvert ce sport à
cheville, qui va handicaper Karim, Pethnamek va coller l’âge de douze ans « C’est mon petit ami de l’époque,
Aliouane et saper ses appuis. Sérieusement touché à la qui m’a proposé de pratiquer un sport de combat. Je me
cheville, malgré sa volonté, il ne va pas pouvoir terminer suis mise à faire du kick boxing, et de fil en aiguille, je n’ai
le combat. Au cours de la quatrième reprise, après plu- jamais pu m’arrêter. J’ai fait des compétitions et je suis
sieurs chutes dues à sa blessure que l’arbitre arrête le venue chez Rachid Saadi il y a dix ans ». Après avoir
combat. C’est déçu, que Karim laisse s’échapper cette conquis tous les titres en France et en Europe, il ne
chance mondiale. Le 06 décembre sera donc la revanche manque plus qu’un titre mondial à cette nak muay pour
pour l’audonien qui n’a qu’une chose en tête : décrocher confirmer. Face à elle, une combattante thaïlandaise
ce fameux titre mondial. Pour l’anecdote, Pethnamek est Ploymuangjan. Une rencontre à ne pas manquer.
un thaïlandais, que selon son promoteur, très peu de
boxeurs veulent rencontrer. Alors quelle sera l’issue,
quitte ou double pour le boxeur Karim Aliouane, qui va
nous livrer le meilleur de lui même.

30 /5STYLES59/WWW.5STYLES.COM WWW.5STYLES.COM /5STYLES59 /31


LE CHOC DES
GRANDES
CLASSES LE CLUB DE MUAY THAÏ, RMB ORGANISE UNE
RÉUNION INTERNATIONALE DE BOXE
THAÏLANDAISE « LE CHOC DES LEGENDES
III », LE 06 DÉCEMBRE 2008 À L’ILE DES VANNES DE
SAINT-OUEN. A L’AFFICHE DE CE PLATEAU, TROIS
COMBATS TRÈS ATTENDUS, KARIM ALIOUANE FACE AU
THAÏLANDAIS PETHNAMEK, FLORENCE DELAROCHE
AFFRONTERA ELLE AUSSI UNE THAÏLANDAISE,
PLOYMUANGJAN, DÉTENTRICE D’UNE CEINTURE
MONDIALE. ET NOTRE AMI GRÉGORY CHOPLIN
S’OPPOSERA À CÉDRIC MULLER.

30 /5STYLES59/WWW.5STYLES.COM WWW.5STYLES.COM /5STYLES59 /29


16 OCTOBRE 2008. JEUX OLYMPIQUES D’ÉTÉ DE MEXICO.
LA JOURNÉE S’ACHÈVE AU STADE OLYMPIQUE DE MEXICO.
TOMMIE SMITH VIENT DE REMPORTER LA VICTOIRE SUR LE
200 MÈTRES. EN 19 SECONDES ET 8 DIXIÈMES. DERRIÈRE LUI,
DEUX AUTRES ATHLÈTES DÉCROCHENT LEUR MÉDAILLE. EN
DEUXIÈME POSITION, L’AUSTRALIEN PETER NORMAN ET EN
TROISIÈME POSITION, UN AUTRE AMÉRICAIN, JOHN WESLEY
CARLOS, QUI PORTE LE DOSSARD 259.

lors qu’ils ont terminé leur course, les trois tobre 1968 par un geste qui aura marqué l’Histoire. Le troi-

A athlètes reviennent du vestiaire pour la mon-


tée du podium et la remise des médailles.
Entre-temps, une discussion a eu lieu entre
les deux athlètes noirs américains et
l’Australien dans les vestiaires : ils ont décidé de protester
contre les inégalités sociales dans leur pays, les Etats-Unis.
Comment ? Au moment de l’hymne américain, après avoir
sième homme, Norman, subit lui aussi de lourdes sanc-
tions, puisqu’il sera mis à l’écart des J.O. de 1972 à
Münich. Il tombe malheureusement dans l’alcool et la dé-
pression.

En 1969, Carlos continue l’athlétisme. Il réalise de belles


performances. Deux nouveaux records sur 100 et 220
reçu leurs médailles, les trois champions montent sur le po- yards. Il permet ainsi à l’université de l’Etat de San José de
dium en chaussettes noires, sans chaussures, pour sym- gagner son premier championnat. John Carlos signera en-
boliser la pauvreté ; Tommie Smith, sur la plus haute core quelques coups d’éclats en remportant par exemple le
marche, porte un foulard noir autour du cou en mémoire 200 mètres lors des Jeux Panaméricains au Canada.
des lynchages sudistes et tient un rameau pour la paix ;
John Carlos de son côté arbore un collier. Tous deux têtes Début des années 70, après sa carrière dans l’athlétisme,
baissées, ils lèvent alors un poing ganté de noir vers le ciel. le sprinter ne cesse de courir. Cette fois-ci, c’est sur les ter-
Smith brandit le droit pour le « Black Power », tandis que rains de football américain en NFL, avec l’équipe des Aigles
Carlos exprime la « Black Unity » avec son gauche. Peter de Philadelphie. Il rejoint ensuite l’équipe des Alouettes de
Norman, quant à lui, se contente d’arborer un air grave as- Montréal, dans la ligue canadienne de football américain,
sorti d’un badge de l’OPHR (ndlr : Olympic Project for puis les Argonauts de Toronto. Après sa retraite sportive en
Human Right, une association pour les droits humains). Les 1980, Carlos est employé par la marque Puma, le Comité
spectateurs huent les trois sportifs, c’est le scandale ! Olympique américain et la ville de Los Angeles. Il perd sa
femme en 1977, qui se suicide. Il devient entraîneur d’ath-
Ce geste fort de la part des trois sportifs est l’occasion de létisme dans un lycée en Californie. En 2003, il est inscrit au
dénoncer la pauvreté et plus particulièrement la discrimina- « National Track & Field Hall Of Fame ». Et deux ans plus
tion du peuple noir aux USA. Cet épisode coûtera cher aux tard, une statue de lui et Smith est érigée sur le campus de
trois athlètes. Alors que les spectateurs hurlent des me- San José State University. Sur le podium bien sûr, le poing
naces de mort, Smith déclare : «Nous ne sommes pas des levé.
braves garçons, ni de braves animaux que l’on récom-
pense avec des cacahuètes. Si les gens ne s’intéressent Dernière apparition en date, le médaillé de bronze des JO
pas à ce que les Noirs pensent en temps normal, qu’ils ne de 1968, âgé de 62 ans, a participé en octobre 2008 au re-
viennent pas voir les Noirs courir en public…» lais pour les droits de l’Homme en Californie.
Quand on lui demande qui est à l’initiative de ce geste fort
Les médias de l’Oncle Sam les qualifient de « non patriotes et symbolique du 16 octobre 1968, il répond avec ironie : «
», d’« anti-américains ». Le geste de Smith et Carlos est Je peux répondre que c’est mon idée, mais je suis sûr que
tout de suite relié au Parti des Black Panthers, alors que Tommie Smith (médaillé d’or) affirme que c’est la sienne
ceux-ci s’en défendent. Smith a toujours affirmé et affirme (rires). L’essentiel n’est pas de savoir qui a eu l’idée, mais
encore d’ailleurs que c’était une initiative personnelle, qu’il de l’avoir fait »
n’avait jamais adhéré aux Black Panthers. Le CIO, dirigé Smith a attiré les projecteurs par sa première position sur le
par l’Américain Avery Brundage, déclare qu’une protesta- podium. Mais l’autre homme qui l’a suivi, John Wesley
tion politique n’a pas sa place au sein d’un évènement apo- Carlos, a autant de mérite d’avoir été solidaire de son com-
litique comme les J.O. Brundage est connu à l’époque patriote et de son peuple. Le troisième homme, Peter
comme un sympathisant nazi, ayant entre autres déclaré Norman, meurt en 2006 suite à une crise cardiaque. Ses

JOHN CARLOS
que les Jeux d’Hitler à Berlin avaient été « les plus beaux de deux amis se sont rendus à ses obsèques à Melbourne
l’Histoire moderne ». Cela permet de mieux situer le per- pour porter son cercueil, signe du lien fort qui s’était créé
sonnage. Brundage exige alors en guise de sanctions l’ex- entre ces hommes. Ces hommes qui, l’instant d’un po-
clusion de l’équipe américaine pour les deux sprinters. dium, ont pu s’adresser au monde entier pour délivrer leur
Suite à cela, les deux sportifs Smith et Carlos sont exclus message. Et qui, surtout, ont été entendus.

« L’AUTRE POING LEVÉ SUR LE PODIUM »


du village olympique, interdits de participer aux compéti- Né le 05 juin 1945
tions olympiques. Ils reçoivent des menaces de mort, Médaillé de bronze J.O 1968
contre eux et leur famille. La CIA et le FBI ne les lâcheront Discipline : course 100 et 200 mètres.
TEXTES : RACHID SANTAKI PHOTOS : SIPA PRESSE pas. Leurs carrières olympiques s’arrêtent là, un jour d’oc-

26 /5STYLES59/WWW.5STYLES.COM WWW.5STYLES.COM /5STYLES59 /27


Oui. Il était en train de finir le mixage. Voilà… Et c’est ce que Matthieu souligne en image.

Vous vous étiez déjà rencontrés avant ? Ce n’est pas dangereux de faire un clip aussi
Non. On avait simplement des connaissances communes, engagé… aussi violent ?
mais on ne se connaissait pas. Je ne me suis pas posé la question, comme dans les films
que j’ai pu réaliser. Si on se pose la question, on ne fait rien.
Kery, t’avais pensé quoi de « La Haine » ? J’ai pensé que c’était un truc destiné pour Internet, et je
n’ai jamais pensé voir XY tourner en rotation sur M6.
J’ai kiffé ! C’est un film référence.
Si on voit le clip diffusé sur les grandes chaînes, cinq fois
par jour, l’effet serait inverse à ce qu’on a voulu. Même si
Et toi Matthieu, t’es conscient de ça, que c’est les mecs te disent : « Super, on en veut », ce n’est pas ce
un film culte. qu’on souhaite. On l’a fait pour que ce soit impossible. Tous
Ouais, c’est de la folie. Aujourd’hui encore on me parle de les projets que j’ai fait comme ça, un peu conceptuels, que
« La Haine ». ce soit ce clip ou les trucs que j’ai fait pour Amnesty
International, c’est pour aller dans le sujet. Après il faut être
Ça ne te blase pas qu’on te parle encore de ce prêt à se servir de ça pour passer un message. Le clip sert
film, qui date de 1995 ? à comprendre l’état d’esprit et la vision de Kery. Ce rap-là,
Non, c’est mortel. Et de voir qu’il touche plusieurs généra- qui n’est pas commercial, est mis en scène de façon à être
tions, je trouve ça excellent. Je préfère ça que d’avoir réa- compris par un public qui a une image établie du rap, de la
lisé un film que personne n’a vu. Y a des condés qui vien- musique de voyou. C’est ça, tout le travail est à l’inverse.
nent me voir, qui me disent qu’ils ont été marqués par le C’est bien de pouvoir appuyer ça. Le hip hop et le rap, ça
film. Je ne sais pas si c’est bon ou pas, mais y a plein de fait 25 ans que j’essaye de faire comprendre ce que c’est.
mecs qui me disent quelque chose. J’ai rencontré un
môme de quinze ans qui m’a dit – Oh la haine ! – Le môme Ta vision du rap aujourd’hui ?
n’était pas né quand le film est sorti. C’est de la folie. Le rap français c’est devenu comme la Ligue 1. Tu sais plus
qui est là, y a des mecs qui viennent, qui font un morceau,
qui repartent. Les artistes que je suis sont Kery, Booba. Et
Comment s’est passé le tournage du clip ? en rap, c’est trop rapide.
Une grosse galère. C’était un tournage énorme, parce que
c’est une sorte de jeu d’échec mental : lui, quand il écrit à
l’envers, il écrit avec des phrases qui sont à l’endroit ; tan-
dis que moi, quand un mec ouvre une porte, il le fait à l’en-
vers. Il marche en arrière. Tandis que dans le texte de Kery,
le mec il se lève et il va à la porte. Il fallait réussir sur ce clip
à coordonner tout ça. L’histoire est à l’envers et mon tour-
nage est à l’endroit. Mais il faut visualiser ce que cela va
donner quand tu vas le mettre à l’envers. Et que ça corres-
ponde au texte.

Du coup, Kery, t’as apporté quelque chose ?


Non, c’est Mathieu qui a réalisé, je ne suis pas intervenu. Il
m’a montré les lieux de tournage. Je sais qu’il connaît son
métier, c’est ça l’avantage de bosser avec des gens qui
maîtrisent leur sujet.

Ça va, tu joues bien le jeu…


Non, on les acheté en magasin.

Tu m’en veux ou quoi ? Attends. Non, un peu


plus sérieusement, Kery, j’avais lu que tu vou-
lais t’orienter dans le cinéma.
Ouais, c’est quelque chose qui m’intéresse. Dans le rap,
j’ai fait pas mal de choses, même si je ne dirai pas que j’en
ai fait le tour. Le rap, c’est une histoire de sensations. Des
fois, pendant six mois, je vais avoir l’impression que c’est
bon, que c’est terminé, et je vais entendre une instru’ qui va
réveiller mon instinct de MC. C’est un truc que j’aurai tou-
jours, et je vais arrêter de dire que je vais arrêter le rap.
Quand j’en fais, j’en fais, quand je n’en fais pas, je n’en fais
pas, c’est tout ou rien. Le cinéma, ouais, ça m’intéresse, et
ça m’excite encore un peu.

Le morceau est vachement violent…


Ouais. Le morceau et le sujet sont violents. Donc le clip est
TEXTES : LE COACH
violent. Cinq, quatre, trois, deux, un, coup de couteau.
C’est la violence made in ghetto, je le disais dans le titre. PHOTOS : KORIA

24 /5STYLES59/WWW.5STYLES.COM
mecs qui me disent quelque chose. J’ai rencontré un Tu m’en veux ou quoi ? Attends. Non, un peu J’ai pensé que c’était un truc destiné pour Internet, et je Chanteloup-les-Vignes, Abdel Ichaha, est grièvement
môme de quinze ans qui m’a dit – Oh la haine ! – Le môme plus sérieusement, Kery, j’avais lu que tu vou- n’ai jamais pensé voir XY tourner en rotation sur M6. blessé lors d’une garde à vue. Trois de ses amis, Hubert,
n’était pas né quand le film est sorti. C’est de la folie. lais t’orienter dans le cinéma. Si on voit le clip diffusé sur les grandes chaînes, cinq fois Saïd et Vince, vont passer une journée où leurs heures sont
Ouais, c’est quelque chose qui m’intéresse. Dans le rap, par jour, l’effet serait inverse à ce qu’on a voulu. Même si comptées. Un décompte avant la chute. Tout le monde
Comment s’est passé le tournage du clip ? j’ai fait pas mal de choses, même si je ne dirai pas que j’en les mecs te disent : « Super, on en veut », ce n’est pas ce connaît la fin du film. Une fin qui ne laisse pas indifférent.
Une grosse galère. C’était un tournage énorme, parce que ai fait le tour. Le rap, c’est une histoire de sensations. Des qu’on souhaite. On l’a fait pour que ce soit impossible. Tous Kassovitz a signé avec « La Haine » un témoignage vibrant,
c’est une sorte de jeu d’échec mental : lui, quand il écrit à fois, pendant six mois, je vais avoir l’impression que c’est les projets que j’ai fait comme ça, un peu conceptuels, que qui a marqué de son style les banlieues françaises. Certains
l’envers, il écrit avec des phrases qui sont à l’endroit ; tan- bon, que c’est terminé, et je vais entendre une instru’ qui va ce soit ce clip ou les trucs que j’ai fait pour Amnesty avaient critiqué ce film : comment, en 24h, trois gars peu-
dis que moi, quand un mec ouvre une porte, il le fait à l’en- réveiller mon instinct de MC. C’est un truc que j’aurai tou- International, c’est pour aller dans le sujet. Après il faut être vent-ils vivre ce que la plupart vivent en une semaine ? Le
vers. Il marche en arrière. Tandis que dans le texte de Kery, jours, et je vais arrêter de dire que je vais arrêter le rap. prêt à se servir de ça pour passer un message. Le clip sert manque de prise de position des jeunes de banlieue ? Pire,
le mec il se lève et il va à la porte. Il fallait réussir sur ce clip Quand j’en fais, j’en fais, quand je n’en fais pas, je n’en fais à comprendre l’état d’esprit et la vision de Kery. Ce rap-là, des vaches qui apparaissent dans le film ?
à coordonner tout ça. L’histoire est à l’envers et mon tour- pas, c’est tout ou rien. Le cinéma, ouais, ça m’intéresse, et qui n’est pas commercial, est mis en scène de façon à être
nage est à l’endroit. Mais il faut visualiser ce que cela va ça m’excite encore un peu. compris par un public qui a une image établie du rap, de la Hubert scandait dans son film : « Le plus dur ce n’est pas
donner quand tu vas le mettre à l’envers. Et que ça corres- musique de voyou. C’est ça, tout le travail est à l’inverse. la chute, mais l’atterrissage.» bien que j’écrive dans l’argu-
ponde au texte. C’est bien de pouvoir appuyer ça. Le hip hop et le rap, ça mentaire de mon livre la petite cité dans la prairie l’inverse,
Le morceau est vachement violent… fait 25 ans que j’essaye de faire comprendre ce que c’est. à savoir que le plus dur ce n’est pas la chute mais le dé-
Ouais. Le morceau et le sujet sont violents. Donc le clip est
collage. « La Haine » se voit plusieurs fois, se lit dans plu-
Du coup, Kery, t’as apporté quelque chose ? violent. Cinq, quatre, trois, deux, un, coup de couteau.
sieurs sens, et passe un message. Comment arrêter ? Et
Non, c’est Mathieu qui a réalisé, je ne suis pas intervenu. Il C’est la violence made in ghetto, je le disais dans le titre. Ta vision du rap aujourd’hui ?
Le rap français c’est devenu comme la Ligue 1. Tu sais plus est-ce possible ? Cette arme à feu, dérobée à un policier,
m’a montré les lieux de tournage. Je sais qu’il connaît son Voilà… Et c’est ce que Matthieu souligne en image.
qui est là, y a des mecs qui viennent, qui font un morceau, est d’ailleurs un élément-clé de l’intrigue. Si ce n’était pas
métier, c’est ça l’avantage de bosser avec des gens qui Vince, cela aurait été ce skinhead, joué par Kassovitz. Ou
maîtrisent leur sujet. qui repartent. Les artistes que je suis sont Kery, Booba. Et
Ce n’est pas dangereux de faire un clip aussi en rap, c’est trop rapide. une tierce personne.
engagé… aussi violent ?
Ça va, tu joues bien le jeu… Je ne me suis pas posé la question, comme dans les films Qu’ils s’appellent Oxmo Puccino, Kery James ou encore
Non, on les acheté en magasin. que j’ai pu réaliser. Si on se pose la question, on ne fait rien. Un album qui t’a marqué ? Bzit, tous les banlieusards classent « La Haine » comme un
Yo Bumrush the show (rires). Les derniers albums qui m’ont
de ces films qui font l’histoire de la banlieue. Et qui fait que
marqué… celui de Kery, mais aussi
la banlieue peut faire son « cinéma »,
d’Abd Al Malik, de Booba. Je trouve
engagé et poignant.
que depuis quelques années en
France, on est revenu à un certain ni-
C’est ce même personnage, à la fois
veau. Je me suis remis dedans, de-
insolent et engagé, qui a décidé de
puis l’avant-dernier album de Kery,
mettre en images le morceau de Kery
ou celui de Booba. Sefyu, qui amène ???????????? James, XY. Un titre qui part de la fin,
quelque chose de plus mature, est
un meurtre, avec tout le retour sur
plus créatif qu’à une époque. Après
cet homicide, qui au final passe un
l’époque de NTM, IAM, Assassin, ç’a
message, les conséquences de la
été un peu difficile pour tout le
violence et des mauvaises fréquenta-
monde.
tions. Un titre qui vous passe l’envie
d’être X, encore moins Y. Le mes-
Le lettrage m’a fait penser à « La Haine ». sage est clair, il n’y a pas un voyou qui fasse long feu.
Y a des gens qui peuvent dire ça, mais ce qu’on a voulu
c’est un minimum d’artifice. On s’en fout, le morceau fonc-
Entretien avec celui qui a fait de la banlieue un
tionne avec une boucle, un texte qui va droit au but. Le clip film figé en noir et blanc… Accompagné de
n’a pas d’effet d’effets spéciaux. Le générique, si tu l’ana- Kery James, pour la sortie du clip XY.
lyses, il est mortel, ça commence par XY, et ça s’inverse
YX. Et t’as cette phrase – « T’es prévenu ! »-
Présentations en deux, trois mots…
Je m’appelle Matthieu Kassovitz… C’est pour une radio ?
Pourquoi ce partenariat avec Myspace ?
Ce n’est pas nous qui décidons sur ce coup. (rires)
Non, non. C’est pour t’introduire auprès de
nos lecteurs…
On se reverra pour mon bouquin, « La petite Pour que tu te souviennes qui c’est sur la cassette…
cité dans la prairie »…
Pas mal le titre ! (rires)
Non y a des étiquettes pour ça, m’embêtes
Le réalisateur est actuellement d’actualité avec son film
pas sinon je le mets sur papier…
Jean Paul…heu… Rapenot.
Babylon A.D., avec Vin Diesel. L’homme aux multiples cas-
quettes, réal’, scénariste, acteur et provocateur, tutoie le ci-
néma dès son plus jeune âge. Il réalise son premier court- Comment s’est faite la rencontre avec Kery
métrage en 1990, « Pierrot Le Fou », puis joue en qualité James?
d’acteur dans la série « 3000 scénarios contre un virus », La connexion avec Kery, c’était à la base pour rencontrer le
ainsi que dans les films « Regarde les hommes tomber » de gars, et ensuite pour éventuellement voir ses qualités d’ac-
Jacques Audiard et « Un héros très discret ». teur. Je voulais savoir s’il voulait rentrer dans des projets de
film. Et on s’est rencontré lorsqu’il finissait son album « A
Matthieu Kassovitz va marquer le cinéma français. Fils du l’ombre du Show Business ».
cinéaste Peter Kassovitz (Drôles d’oiseaux, 1993), il réalise
avec La Haine un film coup de poing. Cité des Muguets à C’était donc lors de la réalisation de l’album…

24 /5STYLES59/WWW.5STYLES.COM WWW.5STYLES.COM /5STYLES59 /23


FIN DE JOURNÉE, DANS UNE RUE PERPENDICULAIRE À
LA PLUS BELLE AVENUE DU MONDE. LES MÉDIAS ET
LES INVITÉS PATIENTENT. L’ÉVÉNEMENT, CENSÉ METTRE
LE PUBLIC, À L’ENDROIT COMME À L’ENVERS : LE CLIP
XY, EXTRAIT DE L’ALBUM DE KERY JAMES « A L’OMBRE DU SHOW
BUSINESS », RÉALISÉ ET MIS EN SCÈNE PAR MATTHIEU KASSOVITZ.
LE RÉALISATEUR DE « LA HAINE », ENTRE AUTRES

Le réalisateur est actuellement d’actualité avec son film Entretien avec celui qui a fait de la banlieue un
Babylon A.D., avec Vin Diesel. L’homme aux multiples cas- film figé en noir et blanc… Accompagné de
quettes, réal’, scénariste, acteur et provocateur, tutoie le ci- Kery James, pour la sortie du clip XY.
néma dès son plus jeune âge. Il réalise son premier court-
métrage en 1990, « Pierrot Le Fou », puis joue en qualité
d’acteur dans la série « 3000 scénarios contre un virus »,
Présentations en deux, trois mots…
Je m’appelle Matthieu Kassovitz… C’est pour une radio ?
ainsi que dans les films « Regarde les hommes tomber » de
Jacques Audiard et « Un héros très discret ».
Non, non. C’est pour t’introduire auprès de
Matthieu Kassovitz va marquer le cinéma français. Fils du nos lecteurs…
cinéaste Peter Kassovitz (Drôles d’oiseaux, 1993), il réalise Pour que tu te souviennes qui c’est sur la cassette…
avec La Haine un film coup de poing. Cité des Muguets à
Chanteloup-les-Vignes, Abdel Ichaha, est grièvement Non y a des étiquettes pour ça, m’embêtes
blessé lors d’une garde à vue. Trois de ses amis, Hubert, pas sinon je le mets sur papier…
Saïd et Vince, vont passer une journée où leurs heures sont Jean Paul…heu… Rapenot.
comptées. Un décompte avant la chute. Tout le monde
connaît la fin du film. Une fin qui ne laisse pas indifférent. Comment s’est faite la rencontre avec Kery
Kassovitz a signé avec « La Haine » un témoignage vibrant, James?
qui a marqué de son style les banlieues françaises. Certains La connexion avec Kery, c’était à la base pour rencontrer le
avaient critiqué ce film : comment, en 24h, trois gars peu- gars, et ensuite pour éventuellement
vent-ils vivre ce que la plupart vivent voir ses qualités d’acteur. Je voulais
en une semaine ? Le manque de savoir s’il voulait rentrer dans des
prise de position des jeunes de ban- projets de film. Et on s’est rencontré
lieue ? Pire, des vaches qui apparais- lorsqu’il finissait son album « A
sent dans le film ? l’ombre du Show Business ».

Hubert scandait dans son film : « Le ???????????? C’était donc lors de la réali-
plus dur ce n’est pas la chute, mais sation de l’album…
l’atterrissage.» bien que j’écrive dans Oui. Il était en train de finir le mixage.
l’argumentaire de mon livre la petite
cité dans la prairie l’inverse, à savoir
que le plus dur ce n’est pas la chute Vous vous étiez déjà rencon-
mais le décollage. « La Haine » se trés avant ?
voit plusieurs fois, se lit dans plusieurs sens, et passe un Non. On avait simplement des connaissances communes,
message. Comment arrêter ? Et est-ce possible ? Cette mais on ne se connaissait pas.
arme à feu, dérobée à un policier, est d’ailleurs un élément-
clé de l’intrigue. Si ce n’était pas Vince, cela aurait été ce Kery, t’avais pensé quoi de « La Haine » ?
skinhead, joué par Kassovitz. Ou une tierce personne. J’ai kiffé ! C’est un film référence.

Qu’ils s’appellent Oxmo Puccino, Kery James ou encore Et toi Matthieu, t’es conscient de ça, que c’est
Bzit, tous les banlieusards classent « La Haine » comme un un film culte.
de ces films qui font l’histoire de la banlieue. Et qui fait que Ouais, c’est de la folie. Aujourd’hui encore on me parle de
la banlieue peut faire son « cinéma », engagé et poignant.

MAC TYER
« La Haine ».
C’est ce même personnage, à la fois insolent et engagé,
qui a décidé de mettre en images le morceau de Kery Ça ne te blase pas qu’on te parle encore de ce
James, XY. Un titre qui part de la fin, un meurtre, avec tout film, qui date de 1995 ?
le retour sur cet homicide, qui au final passe un message, Non, c’est mortel. Et de voir qu’il touche plusieurs généra-
les conséquences de la violence et des mauvaises fré- tions, je trouve ça excellent. Je préfère ça que d’avoir réa-
quentations. Un titre qui vous passe l’envie d’être X, encore lisé un film que personne n’a vu. Y a des condés qui vien-
« AUJOURD’HUI, ON ME PARLE ENCORE DE « LA HAINE » moins Y. Le message est clair, il n’y a pas un voyou qui
fasse long feu.
nent me voir, qui me disent qu’ils ont été marqués par le
film. Je ne sais pas si c’est bon ou pas, mais y a plein de

20 /5STYLES59/WWW.5STYLES.COM WWW.5STYLES.COM /5STYLES59 /21


CONTRE LES IDOLES EN BOIS ET LES VEDETTES D’UNE SAISON, 5STYLES Quel âge avaient les jeunes ? Oui. On était trois accompagnateurs, et dix jeunes. Et parmi
Entre 12 et 17 ans. eux, il y en a qui auraient voulu siffler mais on était là. Et per-
TE PRESENTE CHAQUE MOIS UNE DES 6 MILLIARDS DE STARS QUI, sonnellement, je ne les aurais pas laissé siffler, parce qu’en
les laissant faire ça, on ne se rend pas service.
Tu venais d’arrêter l’école ?
COMME TOI, VIT SUR TERRE EN CE MOMENT. TEXTES : LE COACH PHOTOS : D.R Oui, c’est l’année où je venais d’arrêter. A la base c’était du
bénévolat, parce que je voulais juste essayer. T’en as discuté avec les jeunes ?
On en a parlé avant d’aller au stade, et après. Et c’est ce
qui ressortait, ils voulaient se faire remarquer. Et pour ça ils
T’aurais pu faire autre chose, pourquoi tu as auraient fait ce qu’il fallait. Ils se sont dit, on y va, on fout le
décidé de rester ? bordel.
C’était un vrai coup de cœur. J’aurai pu faire autre chose,
c’est clair.
Et toi, tu te sens français ?
Que cela plaise ou pas, je suis français. J’ai mes origines,
Par rapport à ce domaine, l’animation jeu- ma culture, mais je suis français.
nesse, quel est ton idéal ?
Franchement, tant que je peux me rendre utile, je me sens
épanoui. Et ce que j’espère c’est voir l’évolution des Tu penses à une évolution, je suppose ?
mômes, et qu’ils progressent, de savoir que le passage à Je vais passer les formations nécessaires pour évoluer. J’ai
l’antenne leur apporte un équilibre, et de communiquer. le BAFA, et cela ne suffit pas. Cela fait huit ans que je suis
C’est clair que cela ne marche pas pour tout le monde. dans l’animation, et aujourd’hui je pense qu’il faut avancer.

Quand il y a eu les émeutes, on a dit qu’il n’y Sur ce lieu, les jeunes font quoi ?
avait pas de moyens, alors que je pense que Ici, ils font différentes activités. Jeux de société, livres, dic-
c’est plutôt l’implication de certains éduca- tionnaires…
teurs qui est à revoir ?
C’est comme dans tous les métiers, tu as des gens qui A notre époque, y avait pas tout ça !
s’impliquent et d’autres qui sont là pour l’argent. Ouais, à notre époque il n’y avait pas ça. (rires)
Généralement quand tu es dans ton quartier tu t’impliques
plus, après cela dépend de ta conscience. C’est plus selon
C’est un lieu de vie où ils se retrouvent…
l’état d’esprit de l’animateur, certains sont consciencieux,
Oui. Il y a aussi de la programmation de séjours, de projets.
d’autres pas ou moins. C’est une attitude que tu retrouves
dans n’importe quel métier.
Y a même un coin cuisine !
Ouais ils font de tout, gâteaux, crêpes… Ceux qui sont
Tu t’intéresses à la politique ? prêts à le faire, s’y mettent.
Pour le moment je ne fais que suivre ça, ce n’est pas mon
truc. Je participe, je me renseigne, j’écoute mais pour l’ins-
tant je ne m’implique pas. Ceux qui sont en difficultés viennent ?
Oui, même si c’est pour de la consommation, ils viennent.
Et au lieu d’être dehors, ils sont là. Ils ne sont pas intéres-
Aujourd’hui tu penses que certains rappeurs sés par tout. Ceux qui sont en difficulté ne viennent pas
passent un message ?
pour les activités mais pour discuter.
Tu as Kery James, Assassin. Mais ils ne sont pas nom-
breux. J’aime bien aussi certains groupes festifs comme les
Psy 4. Mais pas tout ce qui est violent. Et qui déclenche le dialogue ?

ISSILAME
Ils attendent un mot, un truc qui déclenche la conversation.
ANIMATEUR ANTENNE Qu’est ce qui t’as marqué dans la culture hip Ils sont là pour parler, échanger.

JEUNESSE A SAINT DENIS hop ?

ABASSE
Au niveau des textes, je me retrouvais dans ce qui se disait, Et finalement, on dit que les jeunes d’aujour-
le coté se donner à fond etc. Le coté contestataire. d’hui sont plus durs, c’est vrai ?
Aujourd’hui, on a moins ce coté contestataire. Les jeunes d’aujourd’hui sont les mêmes que des généra-
tions précédentes. Après, peut-être que les besoins ne
sont pas les mêmes, et les moyens de les combler.
T’en as pensé quoi de tout le débat média-
tique autour de la marseillaise ?
Cela va peut être en choquer certains, mais je n’ai pas ap- Cette antenne de jeunesse existait ?
précié le fait que le public siffle. Non, j’ai pas apprécié. Ça Non. Elle a été ouverte en 1998.
a gâché un peu l’ambiance.
Présentations Le responsable d’animation présent à l’époque m’a pro- Le mot de la fin ?
Issilame Abasse, j’habite à Saint Denis, je suis animateur au posé de travailler au service jeunesse. J’ai refusé, je ne C’était quoi la raison de ces sifflets? Un pro- Faut continuer, faut se battre !
service jeunesse. connaissais pas, et ce n’était pas mon domaine. Je n’étais blème d’identité ?
pas chaud au départ. Non, pour eux c’était un moyen de se faire remarquer. Sur
ce coup, ils ont sifflé mais si pour se faire remarquer ils au-
Qu’est ce qui t’as amené à bosser avec la ville ? raient du applaudir, ou mettre le feu, ils l’auraient fait. C’est
C’est un concours de circonstances. Il y avait un tournoi or- Qu’est ce qui t’as fait changer d’avis ? tout simplement ça, et non pas une histoire d’identité.
ganisé, dans le quartier par le service jeunesse. Il y avait Il a insisté, puis je suis parti voir. Et j’ai fait une semaine. J’ai
des mômes qui foutaient un peu le bordel, j’étais là en train accroché un peu, et j’ai commencé. Durant cette semaine,
Vous étiez avec des jeunes ?
de tout simplement regarder, et je les aie un peu recadré. j’ai beaucoup observé.

18 /5STYLES59/WWW.5STYLES.COM WWW.5STYLES.COM /5STYLES59 /19


L’ANNÉE 2008 VOIT liards de dollars en un an, laissant derrière lui le Mexicain
Carlos Slim et en troisième position, son ami, Bill Gates.

EN TÊTE DU Aujourd’hui, la plus grande fortune 2008 n’a plus rien à


prouver. Il a atteint le rêve de nombreux traders et homme
CLASSEMENT DES d’affaires : amasser des dollars à en perdre la tête, et tout
ça en partant de rien, si ce n’est la gestion des portefeuilles.

FORTUNES Et, ses déclarations, sont parfois similaires à celles de notre


Van Damne, « aware » ! Si ses déclarations sont éton-

MONDIALES UN nantes, le milliardaire a une force, arriver là où on ne l’attend


pas !

MILLIARDAIRE Alors que les marchés financiers de la planète s’affolent en


2007, Buffet a réalisé le plus gros investissement de sa
AUX CITATIONS firme, Berkshire Hathaway, dans une entreprise qui fabrique
des conteneurs et des wagons citerne. L’homme d’affaires

FARFELUES QUI A a investi quatre milliards et demi de dollars pour acheter


plus de la moitié des parts de Marmon.

SOUTENU BARACK Acheter au plus bas, revendre au plus cher, telle est la règle

OBAMA. WARREN
d’or du business et également la devise de Buffet. Sa for-
tune s’est construite, grâce à ses investissements dans des

BUFFET SUCCÈDE À
entreprises solides et stables. La liste est longue, Coca
Cola, American Express, Procter & Gamble, de nom-
breuses entreprises en alimentation, bijouterie, matériaux,

BILL GATES (2007) ET pétrole et même la pharmaceutique. L’homme a des biens


partout, jusque des entreprises comme Wells Fargo, fon-

CARLOS SLIM (2006). dée en 1852, à l’époque du Far West.

C’est dans les vieux pots qu’on fait les meilleures soupes.
Ce septuagénaire, peu connu du grand public, est pourtant Et c’est la vision de Buffet, il n’aime pas les technologies
une référence du monde de la finance. Son originalité ? Son complexes et voit d’un œil prudent les entreprises qui gran-
désintérêt, voire son dégoût pour les nouvelles technolo- dissent trop vite. Surprenant, mais l’homme n’a jamais in-
gies, son implication et son soutien à Obama dans la cam- vesti de fonds dans l’informatique ou les nouvelles techno-
pagne électorale américaine. logies. Et ce malgré son amitié avec l’un des magnats de
ce domaine, Bill Gates.
Warren Buffet est né en 1930, à Omaha, dans le Nebraska.
Son père est courtier en bourse et membre du congrès. Si l’homme a fait fortune, il n’a pas quitté sa ville natale. Et
Parti un temps à l’aventure, c’est à vingt-sept ans qu’il re- vit toujours dans cette Amérique profonde. Ce qui ne l’a
tourne dans sa ville natale, où il pas empêché de soutenir les deux
œuvre alors dans la finance, gérant candidats démocrates à la prési-
les portefeuilles boursiers en re- dence, Hillary Clinton et Barack
groupant l’argent de sa famille et de Obama. Un homme qui se situe
ses amis. Douze ans plus tard, il politiquement à gauche et qui ne
réalise des plus-values de presque
30 %. Soit le triple des bonnes
« ?????? » se cache pas de déclarer que les
riches ne sont pas assez taxés aux
moyennes. Warren mise, Warren Etats-Unis, voilà qui détonne au
gagne et dure. La société qu’il gère pays de l’ultra-capitalisme...
réalise des scores sous la direction
du presque quadragénaire. Marié à L’homme aux déclarations chocs
une première femme qui décède en 1952, il se remarie et se fait aussi remarquer en se livrant à des enchères un peu
devient père de trois enfants. Si l’homme n’a pas encore spéciales sur Ebay. Le meilleur enchérisseur remporte un
nommé de successeur potentiel pour régner sur son em- déjeuner avec le milliardaire dans un restaurant de la
pire colossal, il est certain qu’une grande partie de sa for- Grande Pomme. Le vainqueur de l’année 2007, un finan-
tune sera reversée à la fondation Bill et Melinda Gates, cier californien, a déboursé 650 100 dollars pour manger

WARREN BUFFET
comme son ami, Bill Gates. La Bill & Melinda Gates un steak bien saignant avec l’homme le plus riche du
Foundation recevra ainsi 80 % de la fortune du vieux mil- monde. L’argent récolté est reversé à une fondation carita-
liardaire, la modique somme de 37 milliards de dollars, au- tive de San Francisco. Du pur Buffet.
trement dit 24,4 milliards d’euros. L’annonce a été faite le
25 juin 2006.

« ??????? » Si le magazine Forbes estime la fortune de Warren Buffet à


62 milliards de dollars, soit une augmentation de dix mil-
TEXTES : KARIM MADANI
PHOTOS : D.R

16 /5STYLES59/WWW.5STYLES.COM WWW.5STYLES.COM /5STYLES59 /17


1 2

3 4

Manger équilibré… est bon pour leur santé


IMAGE 1 jaunes, rouges, bleues se sont IMAGE 4
Vous les avez reconnus ? Et bien tellement goinfrés qu'aujourd'hui Moralité, quand tu verras la
non ce ne sont pas les teletubbies. comme dirait Tony « regardes dans publicité où il est indiqué que pour
Les apparences sont parfois quel état tu es ! ». ta santé il est conseillé de manger
trompeuses, ces bonhommes équilibré et de ne pas manger trop
jaune, bleu, vert et rouge ne sont IMAGE 3 gras ou trop sucré, tu prendras ça
autres que les…Bioman ! Cher
Force bleu a tellement mangé de au sérieux car à cause de la
copain lecteur, je te vois déjà en
Big mac, que sa couleur a viré du malnutrition, le Docteur Mad risque
train de te dire, purée, c'est vrai,
bleu au violet et qu'en plus d'avoir de conquérir la terre…Et les
ce sont eux avec quinze kilos en
trop…Et oui, le manque d'activité, le corps d'une bouteille Bioman, ne peuvent même plus
la malbouffe et le manque d'Orangina, ou plutôt de enfourcher leurs Biomach, ou
d'exercice, font qu'ils sont loin Powerade (bleue), il est incapable rentrer dans leur Biovaisseau.
d'avoir le boule à Christine Aaron. de gonfler un ballon. Alors Heureusement, Yohan va les
imagines le en train de se taper sauver avec son regime
IMAGE 2 contre l'équipe du Docteur Mad, draconnien !
Alors que les institutions vaut mieux laisser tomber, les
dénoncent un phénomène habitants de la planète sont en «
d'obésité dans l'hexagone, les hass », avec ses forces « grosses »
(comprends ces pommes de terre TEXTES : LE COACH
premiers touchés sont les héros
des enfants. Les nôtres, les forces vico). PHOTOS : D.R

14 /5STYLES59/WWW.5STYLES.COM
LAMBORGHINI
ESTOQUE BERLINE SAUVAGE
> Grande sensation au Mondial de l'auto 2008 de Paris, lors de sa présenta-
tion au public. Une berline à 4 portes ? Peu pensable ou imaginable. Et pour-
tant ! Lamborghini l'a fait ! Ce bolide d'un gabarit de 5,15 de long est un évè-
nement. L'estoque est une voiture au tempérament fort, par son esthétique
mais aussi sa motorisation puissante, ses échappements de demain, et ses
feux à diodes très fins. La voici en quelques images pour le plaisir des yeux.

12 /5STYLES56/WWW.5STYLES.COM WWW.5STYLES.COM /5STYLES56 /13


DANIELCRAIG
> Les meufs et les mecs aussi sont en
hystérie depuis la sortie de son dernier
film « Quantum Of Solace ». A quarante
balais, le Britannique et sa cote de po-
pularité n’ont pas connu la crise, bien
au contraire. Grâce à ses débuts dans
l’univers James Bond, lors du vingt et
unième volet « Casino Royale », il en-
chaîne depuis les contrats et les belles
Crédit Photo : D.R

filles. C’est d’ailleurs Camille, jouée par


Olga Kurylenko, qui tombe dans ses fi-
lets. Les filles de la rédaction aussi, rai-
son pour laquelle il est à l’affiche de
cette rubrique…
CHAQUE MOIS, BZIT LAISSE LIBRE COURS À SON IMAGINATION… ET
NOUS, ON LUI LAISSE CARTE BLANCHE POUR ABORDER LE SUJET
QU’IL VEUT. DÉTOURNANT LE QUOTIDIEN ET S’INSPIRANT
D’ANECDOTES PERSO, BZIT NOUS LIVRE DES CHRONIQUES…

MESURE TON DEGRÉ DE


DEPENDANCE À FACEBOOK
Octobre 2007, pote de l’ambassade qui est venu
m’chercher en Lamborgini à l’aéro-
Facebook. Tu cliques […] NOM
PRENOM DATE DE NAISSANCE
vers 21h chez Chloé. port. J’tai raconté la galère qu’on a […] tu remplis. Jusqu’ici tout va
eu avec mes valises ?! Obligée de bien, c’est juste après que ça se
Pour pas te perdre dès les pre- les mettre sur mes genoux tellement complique : Veuillez choisir votre ré-
mières lignes, on va poser le décor : y’avait pas de place dans le coffre seau… C’est quoi ce délire de ré-
Chloé habite sur Paris, elle est avec le moteur V12 […] (pour éviter seau ? Une secte ? Américaine de
grande, squelettique et s’est faite que t’ailles trouver bonheur chez un surcroît vu que les seuls réseaux
faire une frange bien avant tout le magazine concurrent, j’vais faire fer- proposés se trouvent de l’autre coté zarres mais t’y comprends pas Hug » ou encore le « Super Wall », le T’as acheté le iPhone uniquement
monde. Chloé fait vla les trucs cools mer sa gueule à Chloé) de l’Atlantique ? Ton expérience grand chose donc tu ne t’y risques « Super Mega Wall » jusqu’à l’ultime pour la fonction « Facebook Mobile
à ses yeux qui ne présentent aucun Moi (qui fait un effort de conversa- Facebook s’arrêtera là. Tu lègues à pas un peu comme cette histoire de « Super Mega Banco Wall ». Ton » pour ainsi pouvoir continuer à
intérêt pour les tiens : Chloé passe tion tant que la Chicha est allumée) : la toile une fiche morte comme il en « poke ». En dehors de ça, tu profil que t’avais tant pouponné au Facebooker dans le bus, en cours,
sa vie dans les soirées rallyes, les Ouais en gros ton truc c’est existe des tas avec un point d’inter- trouves ça plutôt plaisant, t’as début, devient très vite illisible. T’as chez tes amis australopithèques dé-
vernissages, les défilés et les toi- Myspace en moche, et t’façon j’ai rogation en guise de photos et même réussi à retrouver ton meilleur signé la pétition « Le nouveau pourvus d’Adsl. Tu passes ton
lettes de boîtes. Chloé rêve de de- pas de potes aux States moi et si comme seule amie, celle qui t’as en- pote de CE2 sur le groupe… Facebook pue sa mère, rendez nous temps à t’balader dans la liste
venir mannequin. Pour Chloé Dieu c’est pour m’retrouver avec toi voyé l’invitation… l’ancien », pour réaliser un mois plus d’amis de tes amis à ajouter des in-
c’est Dior. Mais en dehors de ça on comme unique amie… Symptômes : Ton actuel meilleur tard que le nouveau est pas si mal connues à tes amies, dans l’espoir
l’aime bien, elle est gentille, géné- Symptômes : Petits problèmes fi- ami, jaloux de l’ancien que tu viens que ça. que l’une d’entre elles t’interpelle
reuse et dispose d’un appart au nanciers suite à de mauvais investis-
cœur de la capitale avec chicha in- Un an et 2500 amis sements dans les pierres pré-
de retrouver, t’enlève de ses trois
numéros favoris. Symptômes : Ta petite amie vient
avec un message du type : « Salut
l’inconnu, on se connaît pas mais
corporée, c’est pratique si t’as des plus tard… cieuses. de porter plainte contre Facebook laisse moi te dire que j’ai tilté sur tes
boules Quiès, ah oui : Chloé parle pour « Quizz Mensonger », en effet photos en particulier celle où tu sors
trop… et moi, pourquoi j’en parle Bon ben sur ce coup là, elle avait > Niveau 2 le dernier auquel tu as répondu te de l’eau torse nu, un doigt sur ton
me diras tu ? Tout simplement parce pas tord la pipelette. La suite de l’ar- > Niveau 1 présentait comme « Un supa dupa téton, je sais que tu dois être over-
qu’il y a un an de ça c’est elle la ticle implique que tu fasses partie Toi on t’invite pas, tu trouves tout bête de coup au lit !! ». Etant la pre- booké avec tes 4639 amies mais si
première qui a été amené à me par- des 5 millions d’inscrits français : Internet pour toi se résume à un peu seul. T’as entendu parler du site un mière concernée par ce canular, elle tu trouves le temps d’me répondre,
ler du phénomène Facebook. de recherche pour tes cours ou tes soir sur M6 où un gogole essayait décide de faire appel à un juge pour tu seras pas déçu, bisouxxx… où tu
prochaines vacances, un peu de de s’faire élire président de trancher. veux. » Bien évidemment ces mes-
> Niveau 0 mails et d’MSN. Dans l’excès t’es Facebook avec pour ministre de la sages n’arrivent jamais alors tu in-
Donc Octobre 2007, vers peut être allé faire un tour sur le blog décoration d’intérieur : Valérie sistes en créant un groupe par jour
21h chez Chloé que tu En rentrant des cours ou du taf, tu d’un pote pour aller voir quels com- Damidot. C’est là que tu t’motives > Niveau 3 du type « Nutella, Sex and Sun ».
vas faire un tour sur ta boîte mail mentaires ont pu être laissé sur ta pour t’inscrire. Tu fignoles ta fiche, tu On est tous vraiment triste pour toi
connais désormais. pour effacer les chaînes, les news- photo, mais en dehors de ça on a renseignes toutes les rubriques, en Ton objectif est simple : contrôler en fait…
letters et les pubs qui l’inondent. De vite fait le tour. Jusqu’au jour ou un prenant soin de ne pas oublier un Facebook et ses occupantes. T’as
Chloé (vêtue uniquement d’une cu- temps en temps, y’a quelques mes- Niveau 2 réussit à t’engrainer sur de tes films, livres ou séries TV déjà voulu faire la même avec Symptômes : Tes amis non vir-
lotte Snoopy et d’un tablier de cui- sages qui sortent de l’ordinaire : une Facebook. Il assiste ton inscription, cultes. Tu t’inscris à tous les Caramail, Skyrock, Myspace et tuels t’ont offert 50€ et un billet aller-
sine) : Dis moi Houssam, toi le copine qui te fait un coucou ou un pour éviter que tu fuies la secte groupes dont l’intitulé te correspond Tilllate mais à chaque fois t’arrivais retour pour Amsterdam. T’as re-
toxico du net, obligé tu dois ex dictateur Ivoirien qui te propose comme un niveau 0. Il te familiarise ou te fais rire, t’en arrive même à en trop tard, les Colombiens et les vendu le billet sur eBay et acheté un
connaître Facebook… d’investir dans sa mine de diamant avec les principales fonctions, pré- créer un : « Si ce groupe atteint 100 Russes se partageaient déjà le mar- clavier sans fil avec les 50€. J’en
Moi (en train d’imaginer Maïté dans en lui envoyant un RIB. T’es pas du viens vos amis communs de ton ar- personnes, je me coupe les cheveux ché de la meuf, ne te laissant t’amu- connais un qui va se faire attendre
la même tenue) : Hein ? genre crédule, un coucou ça t’parait rivée et te voilà avec un profil tout ce ». T’as toujours eu le goût du risque, ser qu’avec les obèses et les trans- encore longtemps… Qui ? Ben ton
Chloé (qui défile en même temps vraiment suspect. Tu bloques donc qu’il y a de plus honnête : une petite vieux fou… Tu réalises tous les sexuels. Cette fois ci avec Facebook dépucelage pardis…
qu’elle parle) : Attends faut que j’te ta copine et fais suivre ton em- photo, une trentaine d’amis et t’as tests de personnalité, les quizz, les t’as pris les devants. T’es sur le ter-
montre, tu verras c’est génial, moi preinte carte bleue au Général même réussi à rejoindre le groupe horoscopes, les « Quelle star rain en permanence. A peine Alors ?? A vue de nez, te concer-
ça m’a permis de retrouver tous Mobutu. Là une autre copine en qui des anciens élèves de ton école pri- Hollywoodienne êtes vous ? », tu ra- t’ouvres les yeux que déjà tu nant, on peut te retrouver à quel ni-
mes potes des Etats-Unis, Diego le t’as un peu plus confiance, t’envoie maire. Tu reçois un tas d’invitations joutes toutes les applications inutiles checkes tes messages, tes com- veau ??
DJ dont j’tavais parlé, Calvin mon une invitation pour rejoindre pour ajouter des applications bi- du type « Kiss », « Hug » « Kiss & mentaires, tes tags, tes actualités.

06 /5STYLES59/WWW.5STYLES.COM WWW.5STYLES.COM /5STYLES59 /07


>SOMMAIRE#58
06/07 BZIT KERYJAMES
08 LEBEAUGOSSE 32/33 SPORTSTORY
15 BOLIDES 34/35 SPORTCONTACT
14 VIDEODUMOIS 36/37 LESFABLESDERUE
16/17 WHO'STHEBOSS 38 FILMDUMOIS
18 SOCIAL 38/39 ENTRETIENCINEMA
20/21 6MILLIARDS 38 DVDDUMOIS
DESTARS 40 MANGAS
22/31 KASSOVITZ 41 SELECTIONLIVRE