Вы находитесь на странице: 1из 2

GRANGIER Mélanie

Fiche de lecture

Etape 1 :
• GOMARASCA Alessandro, est un spécialiste de la culture, des coutumes et de la
consommation du Japon contemporain, il est diplômé en langues et littératures
orientales de l’université de Venise. Pour ce livre, il s’est entouré d’autres
spécialistes du Japon : Sharon KINSELLA (études sur les tendances sociales,
culturelles et politiques du Japon contemporain), Toshio MIYAKE (études sur la
subalternité et les problèmes du multiculturalisme à l’université Ritsumeikan de
Kyôto) et Anne ALLISON (enseigne l’anthropologie aux Etats-Unis et auteur de
deux livres sur le Japon contemporain).
• POUPEES, ROBOTS La culture pop japonaise
• Editions Autrement, Collection Mutations, 159 pages
• Première publication italienne en 2001, édition française en 2002
• ISBN : 2-7467-0190-1

Etape 2 :
1. Descripteurs : poupées, robots, culture, japon, jeunes, lolitas, monstres,
mangas, déviance, solidarité, patrimoine, groupe social, rôle, statuts,
valeurs, normes, niveau de vie
2. Ce livre peut correspondre au chapitre de seconde : La consommation : une
activité économique, sociale et culturelle, car il est démontré que selon les
classes sociales et leurs revenus, les japonais n’ont pas les mêmes
consommations. Il peut aussi correspondre au chapitre de première :
L’organisation sociale, et aux chapitres de terminale : Stratification sociale
et inégalités et Intégration et solidarité, pour les mêmes raisons.

Je pense que ce livre peut permettre de clarifier certains points du cours, car c’est une enquête
qui a pour but d’enrichir le cours et de montrer l’intérêt des démarches étudiées en étudiant un
cas particulier. Il peut aussi permettre d’en savoir un peu plus sur le Japon et sa culture.

Etape 3 :
1. Dans l’introduction : l’auteur s’interroge sur les nouvelles modes que suivent les
adolescents japonais. Il propose d’étudier l’évolution de la société japonaise, pour
expliquer ce changement « brutal ». Il adopte un plan en deux parties : les lolitas et les
monstres rêvés.
2. Dans le développement, les auteurs observent les nouvelles modes et les nouveaux
goûts des jeunes japonais et essayent de trouver leurs provenances. Ils analysent les
comportements des japonais et leurs causes, comme par exemple la seconde guerre
mondiale ou l’autorité des parents.
3. Les auteurs expliquent que ces changement viennent de beaucoup de facteurs
différents, mais sur tout d’un ras-le-bol général des jeunes d’aujourd’hui qui veulent se
différencier des générations précédentes et créer leur propre culture (en en prenant pas
forcément exemple sur le modèle américain comme les autres pays du monde).
Etape 4 :
1. Ce livre utilise un vocabulaire compréhensible pour un élève de lycée, pas trop de
termes de sociologie ou d’économie, ce qui permet à un élève ne suivant pas l’options
de le lire et le comprendre facilement. Une diversité des points de vus des auteurs
permet de se faire sa propre opinion en connaissance de cause. Et les termes japonais
sont traduits et expliquer pour une meilleur compréhension. Ce livre parle d’un sujet
d’actualité puisque la mode, les jeux vidéos, les mangas… sont de plus en plus
appréciés en occident, certaines personnes peuvent donc vouloir en savoir plus et lire
ce livre. Autre point fort : il y a des illustrations dans ce livre, des photos montrant les
jeunes femmes japonaises dans la rue, en tenue « à la mode »
2. Cependant ce livre a des limites : on peut parfois confondre les termes japonais, qui
dans certains chapitres sont trop nombreux et diverses. Pour la lecture de ce livre, il
faut également avoir quelques notions d’histoire, comme le cas du Japon pendant la
seconde guerre mondiale, et les conséquences sur le pays. Une autre limite : la date de
publication, il a été publié en 2002, et la mode évoluant assez rapidement, la situation
a changé, et cette mode qui n’était pas développée en Europe en 2002, se développe de
plus en plus, et les japonais développent de nouvelles modes. Les illustrations ne sont
par contre présentes que pour une partie du livre.
3. J’aurais aimé trouver dans ce livre plus d’exemples de problèmes liés à la nouvelle
génération japonaise, des exemples de références plus modernes, pour avoir une
meilleure idée de ce dont parle l’auteur (mangas, jeux,…), une vision plus récente du
Japon, des témoignages de jeunes japonais donnant leur avis sur comment ils sont
perçus par les autres générations, et des illustrations pour la deuxième partie.

Похожие интересы