Вы находитесь на странице: 1из 2

mémoire

«L’âge est un facteur de risque pour certaines pathologies et non


une pathologie» affirme le professeur Roger Gil, qui présente les missions
du Centre mémoire ressources recherche de Poitiers

Par Laetitia Rouleau Photos Claude Pauquet

Prolonger l’identité
de l’autre
L
e Centre mémoire ressources recherche de cherche fondamentale. L’équipe de biologie est dirigée
Poitiers (cm2r), dont le professeur Roger Gil par le professeur Guylène Page et effectue ses travaux
est à l’initiative, a été labellisé le 18 novembre sur les facteurs précipitant ou retardant l’apoptose
2002. Chaque région administrative est aujourd’hui c’est-à-dire la mort des cellules neuronales. «Je suis
dotée d’au moins un tel centre. Ceux-ci ont été créés pour ma part responsable de la thématique clinique
à la suite de la circulaire du 16 avril 2002, relative à de l’équipe. Nous avons actuellement en cours, dans
la mise en œuvre du programme d’actions pour les le cadre du programme hospitalier de recherche clini-
personnes souffrant de la maladie d’Alzheimer ou que, un essai visant à évaluer l’action d’acides aminés
maladies apparentées. Leur originalité repose sur la dans la maladie d’Alzheimer (responsable : professeur
mise en commun des compétences des trois grandes Marie-Christine Perrault-Pochat, chef du service de
spécialités s’intéressant au vieillissement que sont pharmacologie clinique et vigilance du CHU). Un pro-
la neurologie, la gériatrie et la psychologie. «A jet de vaccination par un anticorps monoclonal destiné
Poitiers, se regroupait déjà en 2002 autour de ces à détruire la substance amyloïde va très prochainement
spécialités tout un plateau technique de base, pré- débuter en collaboration avec le centre d’investigation
cise le professeur Gil, particulièrement l’unité de clinique. Enfin, je citerai d’autres recherches touchant
neuropsychologie, avec des psychologues et sans au diagnostic et à la prise en charge  : dosages de
oublier des orthophonistes. De plus, pour appuyer ce marqueurs biologiques et démences (sous la respon-
dossier, en plus de l’expérience du CHU en matière sabilité du professeur Marc Paccalin et du docteur
de viellissement, nous avions un certain nombre de Foucaud du Boisgueheneuc), les délires d’identité
travaux de recherche dans le domaine.» (sous la responsabilité du docteur Claudine Nédé-
Quelles sont les missions des cm2r ? Dans un premier lec), conduite automobile (Marc Paccalin), anesthésie
temps, leur rôle est de fédérer l’activité des consulta- et démences (docteur Isabelle Merlet et docteur J. A.
tions mémoire de proximité et d’être un recours en Chaumier), conscience de soi, Self et démences (Roger
cas de difficultés. Dans la région, on Gil), mémoire et émotion.»
peut noter celles de La Rochel- Troisième mission attribuée au cm2r  : assurer des
le, Rochefort, Saintes, Angoulê- formations universitaires. A cet effet, un diplôme inter-
me, Niort, Châtellerault, Montmo- universitaire dévolu au diagnostic précoce de la maladie
rillon, Jonzac, Barbezieux, le cm2r d’Alzheimer et des troubles apparentés a été créé il y
assurant cette fonction pour son a cinq ans à l’Université de Poitiers et va devenir un
propre territoire de Poitiers. diplôme interuniversitaire en commun avec Tours. Ce-
La deuxième mission est de déve- lui-ci est scindé en deux parties, une attestation d’études
lopper des travaux de recherche. universitaires et un diplôme d’université.
Dans ce cadre, le centre fait partie du Enfin, le dernier rôle des centres mémoire est de struc-
Grevic (ea 3808 dirigé par Bernard turer le dispositif régional concernant les démences, de
Fauconneau), dont l’ambition est de faire le lien entre les acteurs territoriaux pour un
réunir la recherche clinique et la re- meilleur partage des compétences. Des rencontres sont

34 ■ L’Actualité Poitou-Charentes ■ N° 82 ■
Rue Saint-Médard,
Thouars,
Deux-Sèvres,
15 juillet 2007.

donc organisées tout au long de l’année. Les nouvelles teur général a validé la création d’un espace éthique
technologies de l’information et de la communication régional au CHU avec des cafés éthique dont le pro-
permettent ainsi la mise en place de visioconférences chain traitera de la vulnérabilité, du libre arbritre et
à partir du CHU de Poitiers, en commun actuellement du vieillissement. Il existe aussi à la Faculté de méde-
avec les hôpitaux d’Angoulême, Châtellerault, Mont- cine et de pharmacie de Poitiers un diplôme d’éthique
morillon, La Rochelle et Niort. Ce dispositif devrait médicale et pratique des soins dont une partie des
s’étendre. Des dossiers médicaux compliqués sont enseignements est réservée aux problématiques du
examinés, évitant souvent le déplacement des malades vieillissement que peuvent être le consentement de
ou permettant un déplacement ciblé de ces derniers. la personne, le recours à la personne de confiance, à
Une journée de la recherche sur le vieillissement a lieu l’aidant principal, le statut de la personne humaine
une fois par an. L’objectif est d’y faire se rencontrer les quand le malade est en rupture identitaire.» Dans la
acteurs des consultations mémoire de proximité et des maladie d’Alzheimer, la mémoire inconsciente (celle
cm2r avec le monde universitaire des chercheurs en des habiletés) est conservée. Aussi, lorsque l’on sait
sciences humaines, sciences du sport, sciences fonda- que les patients sont encore capables de jouer du
mentales et appliquées, non seulement de Poitiers mais piano si ils le savaient auparavant, de «taper» un
aussi des universités et hôpitaux de la région. Les as- numéro de téléphone déjà connu sur un clavier (mais
sociations de malades et d’aidants, par exemple France pas de le répéter à voix haute), on s’aperçoit alors
Alzheimer, sont conviées à ces manifestations. qu’il faut apprendre à redécouvrir toute la valeur de
l’instant présent dans le temps et celle des facteurs
la valeur des facteurs émotionnels émotionnels. Il faut s’apprendre à mieux regarder ce
Les nombreuses questions d’éthique se posant dans qui reste du malade et peut-être, pourquoi pas, ban-
le domaine du vieillissement ne sont pas oubliées et nir le mot démence, «nous avons perdu l’esprit», du
sont abordées sous différents angles. «La culture de vocabulaire usuel. Demandons-nous plutôt : que me
l’éthique est depuis longtemps ancrée à Poitiers, note donne ce malade, cette personne qui m’est chère, à
le médecin, puisqu’un comité d’éthique existe depuis voir de lui-même ? S’il ne sait plus dire de lui qu’une
plus de vingt ans au sein du CHU. Le cm2r appuie histoire chaotique, c’est à chacun de nous d’attester de
des travaux très intéressants sur l’annonce du dia- son histoire et de son identité qui demeurent au nom
gnostic (effectués par les docteurs Isabelle Merlet et d’une humanité partagée dont nous restons jusqu’au
Isabelle Migeon-Duballet). Tout récemment le direc- bout solidaires. n

■ L’Actualité Poitou-Charentes ■ N° 82 ■ 35