Вы находитесь на странице: 1из 24
CRB MCA Malek Bagarre «Au retour, les Mouloudéens n’auront même pas le Poulailler» entre Ghazi
CRB
MCA
Malek
Bagarre
«Au retour, les
Mouloudéens
n’auront même
pas le
Poulailler»
entre Ghazi et Yahia-Cherif
●●Dimanche, ils seront traduits
devant le conseil de discipline
●●Ils risquent une amende
de 50 millions
VENDREDI 13 SEPTEMBRE 2013
JSK
MCO
www.lebuteur.com
J-1
QUOTIDIEN NATIONAL SPORTIF N° 2404 PRIX 20 DA
Aït Djoudi mise
Aït Djoudi mise
Aït Djoudi mise
Aït Djoudi mise
Aït Djoudi mise
Aït Djoudi mise
sur Aouadj et Ebossé
sur Aouadj et Ebossé
sur Aouadj et Ebossé
sur Aouadj et Ebossé
sur Aouadj et Ebossé
sur Aouadj et Ebossé
Messaâdia : «On ne perdra
plus aucun point à Tizi»
USMH-USMA
aujourd’hui à 17h
Un vendredi 13
à Lavigerie !
Younès : «Pour les
Usmistes, ce sera la
défaite et rien d’autre»
Khoualed : «Une
El-
Orfi
victoire avant d’affronter
le Mouloudia»
out
ESS
Equipe nationale
Ils n’ont pas apprécié que
Soudani ait joué 90’ face au Mali
De notre envoyé
spécial au Congo
Les dirigeants du Dinamo en colère contre Halilhodzic
On parle de
Saâdane !
«J’avais besoin de lui et seul
l’intérêt de l’Algérie m’importe»
Le Buteur du 13-09-2013
02
02

N° 2404

www.lebuteur.com Coup d’œil Équipe nationale
www.lebuteur.com
Coup d’œil Équipe nationale

Vendredi 13 septembre 2013

Le Dinamo n’aurait pas apprécié que Soudani ait joué 90’ face au Mali

Halilhodzic «J’avais besoin de Soudani, ce n’est pas au Dinamo de me dicter mes choix!»»

ce n’est pas au Dinamo de me dicter mes choix!»» S elon la presse croate, la

S elon la presse croate, la direc- tion du Dinamo Zagreb aurait affi- ché son mécon-

tentent suite à la décision du sélectionneur national, Vahid Halilhodzic de faire jouer 90 minutes Hillal Soudani face au Mali, bien que la rencontre ne soit pas d’une grande importance, vu que les Verts étaient déjà qualifiés et sachant qu’un gros derby attend le Di- namo ce dimanche. Contacté par le journal local, Vecernji, Halilhodzic s’est expliqué : «Ecoutez, ce n’est pas au Dinamo de me

dire comment je dois faire pour mon équipe. J’ai re- gardé l’intérêt de la sélection algérienne et rien d’autre. Je ne suis pas là pour calculer les futurs matchs du Di- namo. J’avais besoin de Sou- dani pour ce match et je l’ai fait jouer. Il est arrivé au début du stage un peu fati- gué, mais après, il a su bien récupérer et retrouver sa forme physique.»

«Je n’ai aucune intention d’entraîner le Dinamo»

Certains médias croates ont accusé Vahid de vouloir piétiner déjà le travail du

nouveau coach, histoire de prendre sa place dans les mois à venir, dans le cas où les Verts ne décrocheraient pas leur qualification au Mondial. Une thèse qui n’a pas plu à Vahid. «Vous savez, il n’y a pas une se- maine, j’ai eu au téléphone certains dirigeants du Di- namo. Je suis en contact per- manent avec la direction et certains joueurs aussi et tout se passe bien. Après, les chances de me voir prochai- nement à la tête de l’équipe sont très faibles, donc il faut arrêter avec ça», a-t-il conclu.

S. F.

Taïder et Belfodil reprennent avec l’Inter

Les deux internationaux, Saphir Taïder et Ishak Belfodil ont regagné tôt dans la journée de mercredi Milan. Après s’être reposés quelques heures les deux joueurs ont repris dans l’après-midi le chemin de l’entraînement avec leur club. Ce samedi, l’Inter recevra pour le compte de la 3 e journée de Serie A, la Juventus. Un match qui s’annonce passionnant.

Idrissa Coulibaly «Attention, le Cameroun, le Sénégal, l’Egypte, le Burkina et l’Ethiopie, c’est du lourd !»

Comment évaluez-vous votre rendement face à l’Algérie ?

Pour un retour, je vais dire que ça s’est très bien passé pour moi. Comme vous devriez le savoir, j’ai raté la campagne du mois de juin,

à cause du manque de compétition, et là je

suis très heureux d’avoir retrouvé ma place en Equipe nationale. Maintenant en ce qui concerne la prestation, je dois dire que c’est le fruit du travail et de ma bonne prépara- tion avec mon club.

Le Mali a réalisé un très bon match sur le plan technique, des regrets d’avoir raté cette qualification au Mondial, sachant que vous avez dominé l’Algérie par inter- mittence ? Bien sûr, ça nous fait très mal. On est passés vraiment à côté d’une qualification qu’on au- rait pu mériter. Ce dernier match joué face à l’Algérie aurait pu être aussi notre petite fi- nale, si on avait bien négocié nos deux matchs à domicile contre le Bénin et le Rwanda. On n’a pas assuré chez nous avant ce dernier match, et cela suscite bien des re- grets, c’est normal quoi ! Vous croyez que si ce match avait été dé- cisif, vous auriez pu gagner cette petite fi- nale contre l’Algérie, avec l’apport bien sûr des joueurs absents mardi ? C’est vrai, avec Cheikh Diabaté, Modibo Maiga et les autres qui étaient absents pour ce match, ça aurait été une autre paire de manches. C’est vous dire que le Mali possède un groupe de qualité et ne méritait pas de sortir assez

prématurément de la course pour le Mon- dial. Cela dit, on a prouvé que notre équipe ne repose pas sur un, deux ou trois éléments, il y a en place un effectif de valeur, c’est ce que nous avons pu véri- fier, mardi (entretien réalisé hier matin) face à cette bonne sélection algérienne. Un mot justement sur cette équipe algérienne ? C’est une équipe en nette progression même si mardi,

on les a dominés dans le jeu. Il y

a beaucoup de nouveaux et jeunes

joueurs de talent qui arrivent, mais atten- tion, le football est un sport collectif. Je

Très présent sur son couloir droit, l’international malien Idrissa Coulibaly a signé son retour en
Très présent sur son couloir droit, l’international malien Idrissa
Coulibaly a signé son retour en sélection par une grosse prestation,
mardi contre l’Algérie. Dans cet entretien, Idrissa revient sur ce
match perdu 1 à 0 et nous parle de ses retrouvailles avec ses
anciennes connaissances à la JSK, à l’instar d’El Orfi, Belkalem, Ziti
et Rial. Couli, comme on aime à l’appeler à Tizi Ouzou, évoque aussi
avec beaucoup d’émotions le capitaine de l’EN, Madjid Bougherra,
qu’il a connu à Lekhwiya. Sans langue de bois ni discours de
complaisance, l’ex-Kabyle avertit les joueurs
algériens : «Ce dernier tour ne sera pas une
sinécure devant les grosses cylindrées du
continent.» Entretien !
«J’étais
très ému de
retrouver
mes ex-
équipiers à la JSK»
équipiers à
la JSK»

pense que c’est sur plan que l’Algé- rie a besoin d’améliorer ses automa- tismes. Maintenant, ils sont à deux matchs du Mondial, il faut continuer et je lui souhaite bonne chance

contact sur Facebook, mais ça m’a ému de les revoir. Ils vous ont réservé un accueil spécial, j’imagine. (Rires) oui, Belkalem est resté avec moi pen- dant quelques minutes à la mi-temps. On n’a pas cessé de me taquiner. Ziti disait à ses ca- marades : «Attention ! Couli est dangereux (rires).» Non, ça m’a fait vraiment plaisir de remémorer les bons moments passés à la JSK.

Belkalem à Watford, qu’est-ce vous avez à dire ? Vous savez, Belkalem est un jeune défenseur qui a toujours montré ses qualités. Que ce soit à la JSK ou en Equipe nationale avec surtout cette très bonne CAN qu’il a faite, Essaïd a toujours été un très bon élément. Donc franchement, ça ne me surprend pas de le voir signer son contrat professionnel à Watford. Je le connais assez, je ne me fais pas de souci pour lui, il est très sérieux et il finira par s’imposer. Il a juste besoin de temps pour atteindre le rythme du championnat anglais. Pour terminer, le public de la JSK ne vous a pas oublié, qu’est-ce que cela vous a fait de découvrir ça ? Ça m’a vraiment ému de constater qu’ils sont toujours reconnaissants. Je profite de cette occasion que m’offrez pour les remercier. Je ne les oublierai jamais. En tout cas, sur ma liste d’amis Facebook, je n’ai que des Algé- riens supporteurs de la JSK et je suis fier d’eux. Je n’oublierais jamais

«Belkalem à Watford ? Ça ne surprend personne, je le connais assez bien, il finira
«Belkalem
à Watford ? Ça
ne surprend
personne, je le
connais assez
bien, il finira par
s’imposer»
«Je n’oublierai jamais ce que Bougherra a fait pour moi à Lekhwiya»
«Je
n’oublierai
jamais ce que
Bougherra a
fait pour moi à
Lekhwiya»

que c’est grâce à mon pas- sage à la JSK que j’en suis arrivé là. Pour l’anecdote, ça m’a fait plaisir de voir les employés de l’hôtel où nous avons élu domi-

sion avec votre ex-équipier à

Lekhwiya, Madjid Bou- gherra, en fin de match ; qu’est- ce que vous vous êtes dit ?

On s’est échangé les nouvelles. Madjid Bougherra est un homme qui a beaucoup de valeurs, on s’est rappelé les moments qu’on a passés ensemble à Doha (Qatar) lorsqu’on jouait ensemble à Lekhwiya. Je n’oublierais jamais ce que Madjid a fait pour moi quand je suis arrivé à Lekhwiya, il y a une année. Après, ce match était celui

Quelle analyse faites-vous sur les poten- tiels adversaires de l’Algérie, dans ce der- nier tour des barrages ? C’est des grosses cylindrées du conti- nent. Attention, même l’Ethiopie a démontré qu’elle restait un très sé- rieux client. Ça ne sera pas fa-

cile à Alger me reconnai- tre et me remercier pour tout ce que j’ai donné pour cette équipe. Ce sont tous des Kabyles (il rit franchement). Merci Couli pour cet entre- tien… Il n’y a pas de quoi, c’est avec beaucoup de plaisir que je me suis entretenu avec vous. A bientôt !

Entretien réalisé par Moumen Aït Kaci Ali

t ô t ! Entretien réalisé par Moumen Aït Kaci Ali «Sans la JSK, je ne
«Sans la JSK, je ne serai jamais arrivé là où j’en suis !»
«Sans
la JSK, je
ne serai
jamais arrivé
là où j’en
suis !»

cile pour tout le monde. A mon avis, à ce stade de la compétition, il n’y a pas de favoris. Il suffit de mettre le pa- quet sur un, voire deux matchs pour rendre le rêve réalité. On vous a vu en grande discus-

des retrouvailles pour moi, parce qu’en plus de Bou- gherra, j’ai revu, avec plaisir, mes anciens amis à la JSK, Ziti, El Orfi et Essaid Belkalem. Je dois dire qu’on est tout le temps en

www.lebuteur.com Équipe nationale Coup d’œil N° 2404 03 Vendredi 13 septembre 2013 Raouraoua de retour
www.lebuteur.com Équipe nationale Coup d’œil
www.lebuteur.com
Équipe nationale
Coup d’œil

N° 2404

03
03

Vendredi 13 septembre 2013

Raouraoua de retour à Alger aujourd’hui

Etant au Maroc pour prendre part à la réunion de la commis- sion d’organisation de la Coupe du monde des clubs, dont il est le président, Mohamed Raou- raoua sera de retour à Alger au- jourd’hui. Le premier responsable du football algérien avait, en effet, raté la dernière rencontre des Verts face au Mali, pour le compte de la sixième et dernière journée du deuxième tour des éliminatoires de la Coupe du monde 2014.

Réunion du BF demain

Le retour à Alger du président de la FAF, Mohamed Raou- raoua, coïncide avec la réunion mensuel du Bureau fédéral. Celle-ci aura lieu demain au siège de la Fédération algérienne de football, sous la présidence de ce dernier. Plusieurs points seront déballés, notamment le programme de préparation de l’EN, en prévision des barrages.

Départ pour Le Caire dimanche

La délégation algérienne s’en- volera au Caire ce dimanche, pour assister au tirage au sort des barrages de la Coupe du monde. Elle sera composée du président de la FAF, Mohamed Raouraoua, du vice-président, Djahid Zefzef, du secrétaire gé- néral, Nadir Bouzenad, et du président de la commission des Equipes nationales, Walid Sadi. On notera aussi l’absence du sé- lectionneur national, Vahid Ha- lilhodzic, à cette cérémonie prévue au Caire.

Kerbadj ne sera pas du déplacement

Par ailleurs, il était prévu au départ à ce que le président de la Ligue de football professionnel, Mahfoud Kerbadj, fasse lui aussi le déplacement au Caire, pour assister au tirage au sort, lui qui est membre de la commission juridique de la CAF. Finalement, il ne sera pas du déplacement, puisqu’il s’est excusé de ne pou- voir assister à cette cérémonie, à cause de certains empêchements professionnels.

Abdelmoumn Djabou estime que le match du Mali a été un bon test pour les
Abdelmoumn
Djabou estime
que le match du
Mali a été un bon test
pour les Verts pour se
préparer aux barrages.
Le joueur du Club Africain
nous parlait dans cet
entretien de sa prestation
face aux Aigles, de son
objectif et des barrages.
Devenu titulaire depuis
un mois, Djabou est en
pleine confiance
pour ces barrages.

Galtier se trompe de c…

-
-

ponible dans les archives de notre site web www.lebuteur.com).

4- L’article en question

n’a fait que reprendre des élé- ments publiés la veille, soit le 10 septembre, par «But ! Saint- Etienne (et c’est clairement men- tionné dans notre article) et

intitulé «Ghoulam : ce qu’il s’est vraiment passé» où il est écrit no- tamment à propos de Faouzi

Ghoulam :

- «On le sait, l’entraîneur stéphanois Christophe Galtier n’avait pas apprécié que le joueur de 22 ans, quelques mois après avoir prolongé son contrat, aille disputer la CAN avec l’Algérie l’hi- ver dernier, un départ qu’il n’avait pas programmé, et il n’a pas ap- précié non plus que Ghoulam sou-

haite quitter le club cet été, ainsi que la pression mise par son en- tourage.»

- «Le président stépha-

nois Roland Romeyer a également

eu cette petite phrase : «Je lui ai dit que certaines choses nous avaient déplu. Politique et religion doivent rester en dehors du foot- ball. Il l’a compris.»

«La direction (de l’AS Saint-Etienne, ndlr) aurait peu ap- précié que l’enfant de Montrey- naud brandisse le drapeau algérien lors de la célébration de la victoire en Coupe de la Ligue, le 21 avril, dans les rues de Saint-Étienne, ni qu’il fasse le Ramadhan en pleine préparation estivale.»

5- Cela est étonnant que

M. Galtier critique la copie plutôt que l’original. Le Buteur a repris des éléments figurant dans l’article

de But ! Saint-Etienne, mais l’en-

traîneur de l’ASSE n’a vu que Le Buteur. C’est flatteur pour nous que, même en France, Le Buteur soit plus lu et plus connu que But !, au point de figurer en ouverture d’une conférence de presse d’un entraîneur de la Ligue 1.

6- Plutôt que d’insulter

notre journaliste avec un mot in-

digne d’un éducateur, M. Galtier

aurait gagné à vérifier la véracité de «l’insulte» au préalable avant de s’enflammer. Le vrai c… dans l’affaire, c’est celui qui attaque un journaliste algérien et épargne le journaliste français qui a donné l’information à l’origine.

P lutôt que de parler de son équipe, appelée à affronter Valenciennes ce samedi, l’entraîneur de l’AS Saint-Etienne,

Christophe Galtier, a débuté la conférence de presse d’avant- match qu’il a animée hier matin en

s’en prenant à notre journal. «Ce matin, j’ai lu un article du journal Le Buteur dans lequel je suis traité de raciste. Je ne suis pas raciste,

je ne l’ai jamais été et je ne le serai jamais. Celui qui a écrit cela est un c… et un incompétent. Je me suis senti insulté et agressé, je

réponds par une insulte», a-t-il dé- claré. Cela appelle de notre part

plusieurs précisions.

1- «Ce matin, j’ai lu un

article du journal Le Buteur dans lequel je suis traité de raciste.»

Cela laisse entendre que l’article

en question a été publié dans

notre édition d’hier. Or, nous n’avons publié hier aucun article concernant M. Galtier. Donc, nous invitons ce dernier à donner les bonnes dates quand il porte des accusations.

2- Le Buteur n’a jamais

traité M. Galtier de raciste, dans

aucun de ses articles.

3- L’article auquel il fait

référence a été publié mercredi sous le titre «Ghoulam ou les vraies raisons d’une mise à l’écart diplomatique» et il n’y est fait au- cunement mention que M. Galtier est un «raciste» et nous mettons au défi quiconque qui pourrait pré- tendre le contraire (l’article est dis-

pourrait pré- tendre le contraire (l’article est dis- Le Buteur Djabou «L’Egypte ou une autre équipe,
pourrait pré- tendre le contraire (l’article est dis- Le Buteur Djabou «L’Egypte ou une autre équipe,

Le Buteur

pré- tendre le contraire (l’article est dis- Le Buteur Djabou «L’Egypte ou une autre équipe, seule

Djabou «L’Egypte ou une autre équipe, seule la qualification compte»

Vous avez été titu- larisé pour la deuxième fois de suite après avoir joué face à la Gui- née, un commen- taire ? Je suis très content d’avoir la confiance du sélectionneur. Déjà, c’est un honneur pour moi de défendre les couleurs nationales, que dire alors du fait de disputer un match comptant pour les élimina- toires de la Coupe du monde. Je suis content et je veux garder ma place, il va falloir démontrer beaucoup de choses. Que vous a dit Halilhodzic à l’annonce de l’équipe type ? Il ne m’a rien dit. Halilhodzic avait rendu publique la liste des joueurs retenus quelques heures seulement avant le coup d’envoi. Seule- ment, il avait essayé l’équipe type deux jours avant, au cours d’un entraînement, et c’est à ce moment là que j’ai su que j’allais jouer cette ren- contre. Et au moment où il a prononcé l’équipe rentrante ? A ce moment-là, il avait parlé avec tous les joueurs, pas uniquement avec moi ; il nous a demandé d’éviter les erreurs commises face à la Guinée. On avait visionné le match dans le but de corri- ger nos erreurs. Satisfait de votre prestation ?

Oui, je suis satisfait de ma prestation, mais je ne me dis pas que j’ai atteint mon objectif. Il faut que j’améliore ma prestation d’un match à un autre, c’est comme ça que je pourrais progresser. Je vais garder ma concentration et multiplier le travail pour atteindre une meilleure forme. On a constaté que vous avez trouvé des difficultés en cours du match… Oui, c’est vrai, nous avons trouvé quelques difficultés au cours de la rencontre. Nous avons voulu gérer le match. Nous avons tout fait pour battre les Maliens et terminer les éliminatoires en beauté. Dieu merci, nous avons réussi notre mission. Pour revenir à votre ques- tion, le Mali est une bonne équipe ; d’ailleurs, elle nous a permis de bien nous préparer pour les barrages, car c’était un très bon test pour nous. Les barrages approchent, vous y pensez ? Oui, bien sûr. On pense beaucoup aux barrages. On sait que le temps est insuffisant pour les préparer, mais on va tout faire pour être prêts. Déjà, on s’est entendus entre nous pour qu’on se prépare bien dans nos clubs respectifs, afin d’être prêts en sélection. Entre l’Egypte, le Cameroun, le Sénégal, le Burkina Faso et l’Ethiopie, quel adversaire préférez-vous ? Sincèrement, je n’ai pas la moindre préférence. N’im- porte quelle équipe qualifiée à ce stade de la compétition mérite le respect. De notre côté, on fera le maximum pour atteindre notre objectif. On pourra affronter l’Egypte aux barrages comme en

2009…

Normal, ce sera un simple match pour nous, car le plus important dans tout ça est la victoire. Notre ob- jectif, c’est la qualification en Coupe du monde, on doit à tout prix l’atteindre. Entretien réalisé par Hamza R.

04
04

N° 2404

www.lebuteur.com Équipe nationale Coup franc
www.lebuteur.com
Équipe nationale
Coup franc

Vendredi 13 septembre 2013

Classement FIFA Yebda «Content de mon retour, mais j’ai du travail à faire» C’est une
Classement FIFA
Yebda «Content de mon
retour, mais j’ai du travail à faire»
C’est une victoire difficile que vous avez pu
enregistrer aujourd’hui face au Mali (NDLR :
entretien réalisé mardi soir) ?
Effectivement. C’était toutefois une victoire dif-
ficile pour nous car nous avons affronté une très
bonne équipe malienne qui pratique du beau
football. Je pense qu’aujourd’hui, nous n’avons
pas affronté n’importe quelle équipe. Avec une
telle victoire, nous sommes très contents et c’est
ce qui va nous donner plus de confiance.
On a constaté que le rendement de l’équipe
n’était pas aussi excellent comme c’était le cas
par le passé .
Je vous ai dit, aujourd’hui on a affronté une très
bonne équipe malienne. C’est pour cela qu’on a
éprouvé quelques difficultés, mais on a su gérer le
match. On a fait une excellente première mi-
temps, ce qui nous a permis d’ouvrir le score en
seconde période.
Pour votre retour en sélection nationale, vous
avez été titularisé. Un commentaire ?
Je suis très content, surtout que je suis resté
loin de la sélection nationale depuis un bon mo-
ment. Pour mon retour, j’étais content que le sé-
lectionneur national m’ait donné la chance de
jouer comme titulaire. C’était vraiment un mo-
ment magique pour moi. En plus de ça,
c’était devant une forte affluence.
Nos supporteurs étaient venus
nombreux et de partout.
Que pouvez-vous dire
sur votre prestation ?
Je suis satisfait de ma
prestation. Je me
suis donné à fond
au cours de cette
rencontre afin de
donner raison à Ha-
lilhodzic qui m’a fait
confiance. J’ai essayé
de tenir mon rôle
convenablement. Il ne
faut pas oublier que je suis resté loin de la com-
pétition pendant un très bon moment, à cause
de ma blessure au genou.
Si on comprend bien,
La Fédération internationale de foot-
ball (FIFA) a rendu public hier son
classement mensuel des sélections na-
tionales via son internet officiel. Grâce
notamment à sa belle victoire face au
Mali mardi soir dernier, l’Equipe na-
vous êtes encore loin de
votre forme
C’est le cas. Il me reste
encore du travail à faire.
Avec des matches dans les
jambes, je serai plus perfor-
mant d’ici un mois. L’essen-
tiel du travail a été effectué,
mais il reste encore notam-
ment des matches pour que
plus compétitif. Rien ne
peut remplacer la compéti-
tion.
Comment avez-vous
trouvé votre forme sur le
plan physique ?
Ça va, c’était tout d’abord bénéfique pour moi
physiquement, puis sur le plan technique. Pour
revenir à votre question, je vous dirai que j’ai
commencé à sentir une certaine fatigue au cours
des vingt dernières minutes. Mais, c’est tout à fait
logique.
Pour les barrages, avez-vous une
préférence ?
Non, pas du tout. Je suis
prêt à affronter n’importe
quelle équipe. Person-
nellement, je n’ai pas la
moindre préférence à
ce sujet. Il y a cinq
formations qu’on
peut affronter, il
faudra attendre le
tirage au sort, prévu
prochainement pour
connaître notre ad-
versaire.
Entretien réalisé par
Hamza R.
Victor Cissé
Parmi les équipes qualifiées aux barrages du
Mondial, on trouve les Lions de la Terranga.
L’équipe sénégalaise a réussi avec brio à accé-
der aux barrages. Donc, elle peut être sur le
chemin des Verts prochainement. Seulement, ce
qu’il faut savoir, c’est que les Lions de la Ter-
ranga jouent hors du Sénégal, à cause des
graves incidents ayant émaillé la rencontre Sé-
négal-Côte d’Ivoire du 13 octobre 2012, qui
s’est déroulée au stade de Dakar, où le Sénégal
s’est incliné sur le score de deux buts à zéro. Ce
jour-là, le match a été interrompu au dernier
quart d’heure, suite aux graves incidents qui se
sont produits dans les gradins. La CAF a sanc-
tionné le Sénégal, en lui interdisant de jouer,
durant une année, chez lui. Du coup, pour les
barrages, cette équipe recevra son adversaire
en dehors de ses bases, comme l’explique le se-
crétaire général de la Fédération sénégalaise,
Victor Cissé : «Nous avons été sanctionnés par
la CAF pour une année. La suspension a été
prononcée le 29 novembre 2012, après ce qui
a été prononcée le 29 novembre 2012, après ce qui L’Algérie gagne six places tionale a

L’Algérie gagne six places

tionale a gagné six places et se retrouve désormais classée au 28 e rang des meil- leures sélections mondiales. Les Verts comptabilisent 762 points.

L’EN, 3 e au niveau africain

La nette progression de la sélection algérienne lui a per-

mis de dépasser juste- ment l’équipe du Mali au classement africain et d’occuper à présent le 3 e rang derrière les intouchables, Côte d’Ivoire (19 e ) et le Ghana (24 e ). Suivent le Nigeria (36e), le Mali (38 e ), le Cap- Vert (44e) et la Tuni- sie (46 e ). Soulignons que ce classement est toujours dominé par l’Espagne.

S. F.

(SG de la Fédération sénégalaise de football)

«Notre suspension prend fin le 29 novembre»

s’est produit lors du match face à la Côte d’Ivoire. Du coup, celle-ci prend fin le 29 no- vembre 2013. Ainsi, on ne pourra recevoir lors des barrages chez nous, et on sera dans l’obli- gation de jouer ailleurs.»

Si c’est l’Algérie, la FSF souhaite recevoir à Bamako ou à Conakry

Par ailleurs, à en croire une source crédible auprès de la Fédération sénégalaise de football, cette dernière ne compte pas recevoir au Maroc lors des barrages, dans le cas où le tirage au sort du 16 septembre prochain donnerait l’Algé- rie comme adversaire. Les Sénégalais ont argu- menté cette décision par le fait que l’Algérie sera carrément avantagée. La même source in- dique que les responsables de la Fédération songent à opter pour le stade de Bamako ou celui de Conakry, si l’Algérie est leur adversaire.

H. R.

Coup de théâtre

Repêchée par la FIFA, la Tunisie se

qualifie pour le 3 e tour aux dépens du Cap-Vert

La Fédération cap-verdienne crie au complot !

Quelques heures seulement après l’annonce de la décision de la FIFA, la Fédération cap- verdienne a émis à son tour un communiqué où elle s’étonnait de cette décision, qu’elle a jugée injuste. En effet, selon la FCF, le joueur Varela qui a été mis en cause dans cette affaire avait certes reçu un carton rouge lors du match aller face à la Guinée équatoriale (il avait manqué par la suite le match retour et celui face à la Sierra Leone et lui restait encore 2 matchs de suspension à purger), mais, selon elle, la FIFA lui avait en- voyé à la fin juin une corres- pondance pour lui signifier que la sanction du joueur pre- nait fin, puisque les Cap-Ver- diens avaient remporté ce match face à la Guinée équa- toriale sur tapis vert (les Gui- néens avaient aligné lors des matchs aller et retour un joueur non qualifié). C’est de là que la Fédération cap-ver- dienne a décidé de faire joueur Varela face à la Tuni- sie, pensant réellement que l’instance internationale avait effacé tous les cartons (jaunes et rouges) de ce fameux match

S. F.

Défaite et éliminée par le Cap-Vert lors de la sixième et dernière journée du 2
Défaite et éliminée par le
Cap-Vert lors de la sixième et
dernière journée du 2 e tour
des éliminatoires du Mondial
2014, la Tunisie a été repêchée
hier par la FIFA et se qualifie
du coup pour le 3e tour, à la
faveur des réserves qu’elle a
formulées sur un joueur cap-
verdien, initialement sus-
pendu et qui a pris part à
cette dernière rencontre.
«Réunie hier dans le cadre
d’une conférence téléphonique,
la commission de discipline de
la FAF a décidé de sanctionner
la Fédération capverdienne de
confrontation entre l’Algérie et les
Pharaons en barrage ne pourra
pas avoir lieu. Une information
bien entendu fausse, puisque, c’est
bien la Tunisie qui grimpe dans
ce premier chapeau, en lieu et
place du Cap-Vert. En effet, grâce
à cette victoire sur tapie vert (3-0)
devant les Cap-Verdiens, les Tu-
nisiens ont récupéré leurs points
perdus au départ, et ont aug-
menté au passage leur capital
points. Ça leur a permis de repas-
ser devant l’Egypte (50 e ) et le
Burkina Faso (51 e ) et ainsi occu-
per la 46 e place dans ce classe-
ment FIFA, avec un total de 643
football (FCF) pour avoir ali-
gné un joueur non qualifié lors du match de la
compétition préliminaire de la Coupe du monde de
la FIFA, Brésil 2014 disputé le 7 septembre 2013
entre la Tunisie et le Cap-Vert. La Tunisie est dé-
clarée vainqueur de ce match par forfait sur le score
de 3-0 et se qualifie ainsi pour le troisième et der-
nier tour des qualifications africaines pour la
Coupe du monde de la FIFA en terminant en tête
du groupe B du deuxième tour avec quatorze
points, le Cap-Vert étant relégué à la deuxième
place avec neuf points. La FCF s’est également vu
infliger une amende de CHF 6 000 après que la
Commission de discipline de la FIFA l’a jugée cou-
pable d’une violation de l’article 55, alinéa 1 du
Code disciplinaire de la FIFA et de l’article 8 du rè-
glement de la Coupe du monde de la FIFA, Brésil
2014. La sanction en question résulte du fait que le
joueur cap-verdien, Fernando Varela, a été aligné
avant d’avoir purgé l’intégralité de sa suspension de
quatre matches dont il a écopé après avoir reçu un
carton rouge pour comportement antisportif envers
un officiel de match lors du match de qualification
pour la Coupe du monde disputé le 24 mars 2013»,
a annoncé la FIFA via un communiqué paru hier
en début d’après-midi sur son site officiel.
Les Aigles de Carthage
se positionnent dans le 1 er chapeau
points. Quelques minutes juste-
ment après la parution de son communiqué, la
FIFA a vite retiré son classement, qu’elle avait
dans un premier temps mis en ligne la matinée,
afin qu’elle le réajuste et le mette à jour.
Comme une bonne nouvelle ne vient jamais
seule, la Tunisie, et en plus d’accéder aux
barrages, a été placée dans le premier chapeau en
vu du tirage au sort qui se tiendra, pour rappel, le
16 septembre prochain au Caire. En effet, les
Aigles de Carthage occupent le 7e rang sur le plan
africain lors du dernier classement FIFA parue
hier. Toutefois, avec les éliminations du Mali et
donc du Cap-Vert, les Tunisiens demeurent
cinquièmes parmi les qualifiés pour ces barrages
et éviteront ainsi les cadors africains lors de ce
dernier tour.
La composition
officielle des chapeaux
Ainsi et après la parution
hier du classement FIFA et
comme déjà souligné
dans nos précédentes
éditions, la compo-
sition des deux
Le Congo
formule aussi
des
réserves contre le
Niger
chapeaux en pré-
vision du tirage
au sort des bar-
rages s’établit
comme suit :
L’amateurisme continue à sévir
au sein du foot-
ball africain et cela même en 2013. En effet, après
les réserves formulées par la Tunisie, c’était au tour
de la Fédération congolaise de porter une réserve au-
près de la FIFA, contre la sélection
les Congolais tenus en échec par le
L’Algérie n’évitera pas l’Egypte
Chapeau 1 :
la dernière journée de ce 2e tour
du Niger. En effet,
Nigériens lors de
des éliminatoires
Après que la FIFA eut confirmé le repêchage de
la Tunisie, beaucoup d’informations ont circulé
sur le net notamment, affirmant que désormais,
c’était l’Egypte qui allait être placée dans le pre-
mier chapeau et que, du coup, la probable
ont des doutes quant à la naturalisation de Maha-
Côte-d’Ivoire,
Ghana, Algérie,
Nigeria et Tunisie
Chapeau 2 : Egypte,
Burkina Faso, Came-
mane Cissé, Malien d’origine. Ce dernier, buteur
lors de ce match, ne serait pas
devait du coup pas prendre
en règle et ne
part à cette
rencontre. Toutefois, selon certaines
informations, la FIFA aurait re-
jeté ces réserves.

face à la Guinée équatoriale. La FCF qui s’est dite confiante a déposé hier en fin d’après-midi un recours. Selon la presse lo- cale, la Fé- dération

cap-ver-

dienne croit surtout à un complot. Affaire à suivre…

www.lebuteur.com Coup oséJSK
www.lebuteur.com
Coup oséJSK

N° 2404

05
05

Vendredi 13 septembre 2013

Sedkaoui-Yesli, seuls à la récupération

A J-1 de cette 4 e journée de championnat face au MCO, l’entraîneur en chef Azzedine

Aït Djoudi trouve juste le temps d’apporter quelques retouches sur le plan tactique avant de mettre en place son équipe type qui affron- tera le Mouloudia demain à 17h. Et c’est lors de la séance d’hier que le coach ainsi que ses assistants ont apporté les réglages nécessaires au niveau des trois compartiments de jeu. Et d’après cette même séance, on a constaté que le coach ne compte nullement apporter des changements dans son onze. Si tout se passe comme prévu à l’en- traînement de ce soir, la JSK retrouvera à nouveau son 4- 3-3 au stade de Tizi Ouzou. Avec des joueurs aussi of- fensifs que Messaâdia, Ebossé, Madi et Aouedj, l’en- traîneur Azzedine Aït Djoudi n’a pas trouvé mieux que le 4-3- 3 comme dispositif tactique pour contrer ses adversaires. Après 2 victoires et 1 nul, le coach s’attend à une autre victoire lors de cette 4e journée de championnat, ce qui li- bèrera davantage ses joueurs. Contrairement au match de l’USMA, le 4-3-3 sera légèrement modifié. Pour cause, face aux Algé- rois, les Kabyles avaient débuté la partie avec trois récupérateurs, à savoir Sedkaoui, Yesli et Maroci. En les alignant d’entrée, le coach vou- lait faire face aux milieux de terrain usmistes. Mais cette fois, ce ne sera pas le cas, puisque seul Sedkaoui et Yesli seront alignés à la récupéra- tion. Aouedj sera le troisième mi-

Il n’a pas

été convoqué

hier soir

Bencherifa

pas encore prêt

minutes en amical face à la formation de Tixe- raïne est déjà un bon signe. L’important pour Bencherifa est qu’il n’est plus très loin de la com- pétition. Même s’il au- rait souhaité renouer avec l’ambiance des matchs, il prend son mal en patience et sem- ble attentif aux consignes de son entraî- neur et du médecin.

Il sera probablement sur le banc face au CRB Même si rien n’est en- core officiel, il est fort probable que Benche- rifa soit promu rempla- çant lors du prochain match de championnat face au CRB. Bien évi- demment, cela dépen- dra de sa forme physique durant la se- maine, mais aussi du programme spécifique auquel il sera soumis. Si le staff médical juge qu’il est opérationnel, Aït Djoudi pourra faire appel à ses services, vu sa polyvalence. Pour un début, Walid pourrait être un excellent joker, du moment qu’il oc- cupe le poste d’arrière gauche, de milieu récu- pérateur mais aussi d’ai- lier gauche. Le fait qu’il puisse jouer dans les trois compartiments de jeu est un atout pour l’équipe.

lieu de terrain dans l’animation du jeu. Quant au trio offensif, il sera composé de
lieu de terrain dans l’animation du
jeu. Quant au trio offensif, il sera
composé de Messaâdia, Madi ainsi
que Ebossé en pointe
de l’attaque.
sont unanimes à dire que c’est le
meilleur choix à faire, surtout après
le succès décroché à l’extérieur. Les
joueurs titularisés à Aïn
M’lila sont extrê-
mement
L e latéral droit Walid
Bencherifa ne re-
prendra pas du ser-

Aucune surprise n’est attendue dans le onze D’après les trois dernières séances d’entraînement, rien n’in- dique que le coach apportera des changements dans son onze. Azze- dine Aït Djoudi ainsi que ses assis- tants opteront pour la stabilité, sauf en cas d’imprévu de dernière mi- nute. De nombreux observateurs

motivés et veulent prouver davantage, surtout pour ceux qui ont débuté la saison sur le banc.

A.A.

 

Voici à quoi

ressemblera le onze :

Asselah, Merbah, Rial, Ben- lamri, Mekkaoui, Sedkaoui, Yesli, Aouedj, Madi, Messaâdia, Ebossé.

vice ce samedi face au MCO. Pour cause, le joueur n’a pas été convoqué par l’entraî- neur Aït Djoudi. Le staff médical juge qu’il est encore trop tôt de s’aventurer avec lui, du moment qu’il n’est pas à 100% de ses moyens.

Bencherifa devra donc attendre une semaine pour espérer retrouver sa place sur le banc des remplaçants. Du coup, le joueur se voit dans l’obligation de poursui- vre son programme spécifique sous la coupe du médecin Djadjoua. Aux yeux du joueur, rien ne presse. Le fait qu’il ait joué plus de 60

Chibane : «Je rêve d’un 1 er but

Chibane : «Je rêve d’un 1 e r but à Tizi !»
Chibane : «Je rêve d’un 1 e r but à Tizi !»

à Tizi !»

L’attaquant Yousef Chibane, qui est ali- gné comme joker à chaque match, rêve d’une première concrétisation au stade de Tizi Ouzou sous les yeux du pu- blic kabyle. Chibane souhaite que le match de demain face au MCO soit l’occasion pour lui de débloquer son compteur de buts. Remplaçants ou pas, le jeune atta- quant de la JSK veut seulement contribuer au succès de son équipe.

Plus qu’une seule séance d’entraînement avec d’af- fronter le MCO. Com- ment est l’état d’esprit du groupe ? Nous sommes en pleine confiance. Il y a de quoi après un si bon départ. Mais au même temps, nous ne sommes pas vraiment comblés car on cherche notre premier succès à do- micile au 1er- Novembre. Je ne suis pas le seul, puisque tous mes partenaires ne parlent que de ça. Cela fait plus d’une semaine qu’on a parle de cette rencontre. On ne veut pas passer à côté.

On vous sent très opti- miste. Il faut l’être, car nous avons une excellente équipe qui peut faire des mer- veilles cette saison. Nous devons seulement être ré- guliers. Je pense que nous nous sommes préparés convenablement cette se- maine. Nous avons aussi eu la chance de jouer un match amical. J’espère qu’on sera aussi efficace que face à El Eulma et Aïn Fekroune.

Revenons à vous. Cela fait trois rencontres de suite que le coach vous aligne en cours de jeu. Êtes vous satisfait jusque-là ? Tout d’abord, je tiens à dire que c’est un honneur pour moi que l’entraîneur me fasse confiance à chaque match. Cela me procure une énorme énergie car je veux toujours au top et sur- tout à la hauteur de la confiance du coach. Pour l’instant, il ne me manque que le but pour me libérer.

Promettez-vous de mar- quer ce samedi face au MCO ?

Vous savez, je rêve d’un 1er but au stade du 1er-No- vembre. Je vais faire de mon mieux pour débloquer mon compteur buts. Si le coach me fait appel, je ré- pondrai favorablement sur le terrain. Mais avant tout, j’espère qu’on pourra gagner à nouveau, et peu importe le buteur. L’intérêt collectif est plus important à mes yeux.

Comment appréhendez- vous cette équipe du MCO, qui vient de reve- nir avec un nul de Sétif ? Pour tout vous dire, on ne se focalise pas trop sur les performances de l’adver- saire. Quel que que soit le nom de l’équipe visiteuse, on pourra la battre. La seule condition est d’être présents sur le terrain avec la même rage de vaincre que les précédentes rencon- tres. Nous avons réalisé un bon départ en championnat et le moindre faux pas sera fatal pour nous. Chaque match est important. Ce sa- medi, on se donnera à font pour prouver qu’on mérite de jouer les premiers rôles. Entretien réalisé par Saïd Djoudi

les premiers rôles. Entretien réalisé par Saïd Djoudi Les primes pour après le MCO Finale- les

Les primes

pour après

le MCO

Finale-

les

ment,

Saïd Djoudi Les primes pour après le MCO Finale- les ment, joueurs de la JSK n’ont

joueurs de la JSK n’ont toujours pas en- caissé les primes de matchs des trois premières rencontres de championnat. Après deux suc- cès à l’extérieur, les camarades de Ali Rial devraient empocher la somme de 20 millions de centimes. Au départ, le prési- dent Hannachi avait promis de régulariser ses joueurs avant la rencontre du MCO, avant de changer de stratégie. Le boss kabyle a confié à son entourage que les primes seront versées après le match du MCO, his- toire de motiver davantage ses joueurs pour un résultat positif demain au stade de Tizi Ouzou. En cas d’un succès, les joueurs empocheront trois primes à la fois.

A.C.

Condoléances

Les familles Aït Djoudi, Aït Mokhtar et Bara de Tizi Ouzou, d’Alger et de Tébessa sont très peinées par le décès tragique de leur fille Saliha Bara, née Aït Mokhtar. En cette douloureuse circonstance, le collectif du Buteur présente ses sincères condoléances à l’en- traîneur de la JSK, Azzedine Aït Djoudi, et aux familles de la défunte. «A Dieu nous ap- partenons et à Lui nous retour- nons.»

06
06

N° 2404

www.lebuteur.com JSK Coup de force
www.lebuteur.com
JSK
Coup de force

Vendredi 13 septembre 2013

Aït Djoudi compte sur Aouadj et Ebossé pour battre le MCO

F inalement, recruté un entraîneur étranger n’assure pas automatique- ment une place sur le podium. Pour preuve, la JSK occupe la première place du classement avec un entraî-

neur local, qui a déjà fait ses preuves en Algé- rie. Alors que tout le monde croyait que la JSK jouera pour la relégation cette saison, après le départ de plusieurs joueurs, comme Belkalem, Mokdad, Boulaïnceur, Bouchouk et Bouaïcha, le club phare du Djurdjura, et sans faire trop de bruit, domine, jusqu’à présent, tous ses ad- versaires. Ainsi, les Canaris sont parvenus à revenir avec deux succès de l’extérieur, avant de tomber dans le piège des Usmistes, qui ont réussi à repartir avec un point de Tizi Ouzou. Et pour éviter le même scénario, le premier responsable à la barre technique ne s’est pas arrêté de mettre en garde ses poulains qui, faut-il le dire, n’ont pas le droit à un autre faux pas à domicile. D’ailleurs, plusieurs schémas tactiques ont été testés dernièrement aux en- traînements. Apparemment, Aït Djoudi ne compte pas changer une équipe qui gagne. Au contraire, il comptera sur le duo Ebossé– Aouadj pour débloquer la situation et prouver l’efficacité du club kabyle en ce début de sai- son. Ces deux éléments, pétris de qualités, sont désormais la force tranquille de ce club version 2013-2014. Avec un aussi brillant duo et un effectif riche, les supporters ont raison de croire au titre, qui fuit la maison kabyle de- puis 2008.

le dernier mot en recrutant Sid-Ahmed Aouedj. L’ancien international olympique, qui s’est distingué de fort belle manière en Tunisie, n’a toujours pas montré ce qu’on attendait de lui. Pour preuve, il n’a toujours pas trouvé le chemin des filets. Le fils d’El Bahia, qui brille à chaque séance d’entraînement, devrait profiter de l’occasion d’affronter son ancienne équipe pour débloquer son compteur buts et offrir à la JSK les trois premiers points à domicile.

Le Camerounais doit confirmer à Tizi

Pour sa part, l’attaquant Albert Ebossé, au- teur de deux réalisations jusqu’à présent, contre le MCEE, attend avec impatience le match de demain, pour faire de son mieux et inscrire son premier but à domicile. Les sup- porters de la JSK, qui l’ont vite adopté, atten- dent beaucoup de lui, car il a été recruté pour régler le problème de l’inefficacité offensive dont souffrait l’équipe depuis quelque temps. Malgré sa blessure au genou, le centre-avant camerounais est prêt à prendre part à cette rencontre.

Une victoire prouvera le bon départ des Canaris

Après trois journées de la compétition, la JSK occupe la première place du classement avec 7 unités. Malgré le match nul enregistré à domicile contre l’USMA, les Jaune et Vert se sont vites ressaisis en revenant avec une bril- lante victoire d’Aïn M’lila, contre le nouveau promu de la Ligue 1, le CRBAF. Cela explique que les joueurs kabyles répondent parfaite- ment bien sur le terrain. Du coup, cette per- formance doit être confirmée ce samedi, contre le MCO.

L’Oranais cherche toujours son premier but

Ciblé par la majorité des clubs algériens, et après un long bras de fer avec la direction du MCO, le président Hannachi a finalement eu

la direction du MCO, le président Hannachi a finalement eu Ebossé «Un but samedi serait l’idéal
Ebossé «Un but samedi serait l’idéal pour moi» Interrogé par nos soins avant la séance
Ebossé
«Un but samedi
serait l’idéal pour
moi»
Interrogé par nos soins avant la séance d’entraînement d’hier
soir, l’attaquant Albert Ebossé espère retrouver son efficacité ce
samedi face au MCO en marquant son premier but à domicile
cette saison : «Après avoir inscrit deux buts à l’extérieur, je dois
absolument confirmer ma bonne santé. Je ferai tout mon possible
pour secouer les filets samedi contre le MCO. Au début, je crai-
gnais beaucoup la blessure au genou. Seulement, je tiens à
vous dire que je suis prêt à 100%. Je voudrais aussi lancer un
appel aux supporters de la JSK pour nous soutenir à fond
en cette période. J’espère que le stade du 1er-Novem-
bre sera plein à craquer. De notre côté, nous al-
lons faire notre possible pour décrocher les
trois points.»
faire notre possible pour décrocher les trois points.» Quel accueil sera réservé à Nessakh et à

Quel accueil sera réservé à Nessakh et à Bouaïcha ?

La prochaine journée de championnat, qui verra la JSK accueillir le MC Oran, sera, en effet, l’occasion pour certains joueurs de retrouver leur ancienne équipe. Alors que Sid-Ahmed Aouedj affrontera, pour la pre- mière fois, son équipe du cœur, deux autres joueurs retrouveront de nouveau le stade du 1er-Novembre de Tizi. Il s’agit du me- neur du jeu, Djamel Bouaïcha, et de l’ar- rière gauche, Chamseddine Nessakh. Alors que le premier qui a connu une saison diffi- cile sous l’ère d’Enrico Fabbro, avant qu’il ne soit libéré en fin de l’exercice, le deuxième a quitté la JSK, pour signer à l’USM Alger. Une décision qui n’a pas été du goût des supporters kabyles, qui, pourtant, aimaient beaucoup

cet élément, suite à ces performances sous le maillot jaune et vert.

A l’approche de la rencontre, plusieurs personnes se posent la

question sur l’accueil que les fans de la JSK comptent réserver aux deux joueurs ? Cette saison, et contrairement à l’an passé, la JSK

se porte bien. Donc, même celui qui a fauté devrait être pardonné, pour prouver que la JSK est au-dessus de tout le monde.

S. D.

prouver que la JSK est au-dessus de tout le monde. S. D. Saïd D. Messaâdia «On
prouver que la JSK est au-dessus de tout le monde. S. D. Saïd D. Messaâdia «On

Saïd D.

Messaâdia «On ne doit plus perdre de points à Tizi»

Après avoir fini l’exercice précédent à la tête des meilleurs buteurs de l’équipe, avec 11 réalisations, l’attaquant Ahmed Messaâdia, qui a été complètement libéré depuis l’arrivée d’Azzedine Aït Djoudi, n’a raté aucune rencontre depuis l’entame du championnat. L’ex-Batnéen, qui épaule souvent Ebossé en attaque, espère inscrire son premier but de la saison, ce samedi, contre le MCO.

toujours créé des surprises à l’extérieur, n’est-ce pas ? Certes, le MCO a toujours été une équipe accrocheuse. Je me souviens l’an dernier, même avec leurs problèmes, ils avaient réussi à revenir avec un match nul à Oran. Donc, on doit pren- dre cette équipe très au sérieux, d’autant plus qu’elle renferme des joueurs de qualités qui peu- vent faire la différence à n’im- porte quel moment. Vous n’avez toujours pas ins- crit votre premier but cette saison. Pouvez-vous le faire ce samedi ? Inch’Allah ! Sincèrement, je me donne à fond aux entraîne- ments. Je reste à la disposition du coach et je suis prêt à m’in- vestir complètement pour ap- porter un plus à mon équipe. Toutefois, je tiens à vous dire que je ferai le maximum pour débloquer mon compteur buts. Cette saison, je veux faire plai- sir aux supporters de la JSK. Qu’avez-vous à dire à vos sup- porters ? Je tiens à leur dire que nous avons plus que jamais besoin d’eux. Avec notre bon départ, j’espère qu’ils continueront à nous soutenir durant chaque rencontre. J’aimerais bien voir le stade du 1 er -Novembre plein à craquer ce samedi. Nous avons tous replacé la JSK en haut du tableau. Entretien réalisé par Saïd D.

48 heures avant le match face au MCO, comment préparez- vous cette rencontre ? Nous la préparerons dans les meilleures conditions possibles. Une bonne ambiance règne au sein du groupe depuis très longtemps. Je pense que le match amical pro- grammé récemment contre la JST nous a bien servi pour renouer avec la compétition. Nous avons encore trois jours pour appliquer à la lettre les consignes du coach et faire de notre mieux pour être à la hauteur. Après deux succès à l’extérieur, ne pensez-vous pas que vous êtes dans l’obligation de décrocher les trois premiers points à domicile ? Tout à fait, jusqu’à présent, nous sommes avec un sans-faute à l’exté- rieur, du moment que nous avons réussi deux victoires. Malheureuse- ment, l’USMA nous a accrochés de- vant nos supporters. Du coup, nous devons coûte que coûte gagner pour rester sur notre lancée. Les suppor- ters nous soutiennent et ils ont droit d’être heureux. Comment comptez-vous gérer cette rencontre ? Tout d’abord, je tiens à vous dire que ce sera une rencontre très diffi- cile, donc nous devons être très at- tentifs et essayer de débuter en force la rencontre. On doit profiter de toutes les occasions qui nous serons pré- sentées pour débloquer la situation. Comme vous le savez, on n’a pas le droit à l’erreur encore une fois. Si on veut

pas le droit à l’erreur encore une fois. Si on veut jouer le titre, on ne

jouer le titre, on ne doit perdre désor- mais aucun point à Tizi. Mais n’oubliez pas que vous allez avoir affaire à une bonne équipe qui a

www.lebuteur.com Coup osé MCO
www.lebuteur.com
Coup osé
MCO

N° 2404

07
07

Vendredi 13 septembre 2013

Les Hamraoua ne craignent

pas les Kabyles

A J-1 du match face à la JS Kaby- lie, les

Hamraoua sont plus

que jamais prêts à rele- ver le défi et confirmer leur bonne entame de la saison. Après trois journées de champion- nat, les hommes de So- linas n’ont pas encore concédé la moindre défaite. Même s’ils ont perdu deux points à domicile face au MCA, les Hamraoua ont, de l’avis de tous les sup- porters, réalisé un bon début de saison. Ce qui

a satisfait les supporters du MCO, c’est la belle qualité du football dé- veloppé par les coéqui- piers de Bouaïcha lors des trois premiers matchs de la saison. Tous les fans du Mou- loudia sont unanimes à

dire que l’équipe est sur

la bonne voie. Le

match de ce samedi s’annonce comme un autre bon test pour les hommes de Solinas qui veulent rééditer l’ex- ploit de Sétif, pour re- venir de Tizi Ouzou avec au moins le point du match nul. Mais la tâche des Hamraoua ne sera pas facile, car la JSK a réussi un bon

début de saison en en- grangeant sept unités sur les neuf possibles. Les coéquipiers de Bourzama affichent une grande détermina- tion à aller accrocher cette équipe de la JSK chez elle. Plusieurs joueurs nous ont fait savoir qu’ils n’ont pas peur de leur adversaire et qu’ils sont animés d’une grande volonté pour enchaîner un autre résultat positif.

Deux changements prévus dans l’équipe-type face à la JSK

L’entraîneur italien du Mouloudia d’Oran, So- linas, a trouvé son équipe-type. Ce n’est d’ailleurs pas par ha- sard qu’il n’a pas ap- porté beaucoup de changements à son onze lors des trois pre- miers matchs de la sai-

son. Ce samedi, l’ancien driver de la JSMB va, certainement, faire confiance à la même équipe qui avait réussi à décrocher le précieux point du match nul à Sétif ven- dredi dernier face à l’ESS. Deux change- ments sont, toutefois, attendus dans le onze de départ du Moulou-

dia qui affrontera la formation kabyle. Ab- sents lors du précédent match face à l’Entente de Sétif, le latéral gauche Nessakh ainsi que le milieu de terrain Dagoulou devraient re- trouver leur place de ti- tulaire face à la JSK. Ainsi donc, l’ancien joueur de l’ASO serait très certainement ali- gné au poste de latéral gauche. Saïdi, qui avait occupé ce poste face à l’ESS, retrouvera son poste de prédilection, celui d’arrière droit. Pour sa part, le joueur centrafricain prendrait la place de Kouriba. Pour le reste, Solinas ne compte pas apporter de modification à son équipe. C’est ainsi que Dahmane devrait gar- der la cage du Moulou- dia. Aouamri et Bel-Abbès vont com- poser la charnière cen- trale de l’équipe, Heriet et Aoued composeront, en compagnie de Da- goulou, le trio du mi- lieu de terrain du Mouloudia. Alors qu’en attaque, le technicien italien misera sur le trio Bouaïcha-Benyet- tou -Hichem Cherif. Riad O.

Bouaza jouera avec les Espoirs S. Aouina au sifflet ! En revanche, le jeune Bouaza
Bouaza
jouera avec les
Espoirs
S. Aouina
au sifflet !
En revanche, le jeune Bouaza n’a
pas été convoqué pour ce match. Le
défenseur mouloudéen jouera avec les
Espoirs. Pour sa part, l’attaquant Mokh-
tar n’a pas été retenu par le staff tech-
nique pour cette rencontre. Il est à
noter que les gars d’El Hamri ont pris,
hier en fin d’après-midi, la route
sur Alger, pour préparer le
match de demain face à
la JSK.
Le match de demain qui op-
posera la JS Kabylie au
Mouloucia d’Oran sera ar-
bitré par S. Aouina. Ce der-
nier sera assisté par T.
Benaissa et F. Aouina. Par
ailleurs, le match qui op-
posera les U21 des deux
formations sera dirigé
par le trio Boudjerada,
Badache et Kobbi de la
Ligue d’Alger.

Solinas convoque 20 joueurs

L es gars d’El Hamri ont effectué, hier matin, leur ultime séance d’entraînement, avant d’affronter la JS Kabylie. Cette séance s’est déroulée au stade Ahmed-Zabana, dans de bonnes conditions. Le staff technique a es-

sayé d’apporter les derniers correctifs à son team, avant le match de demain face à la JSK. A l’issue de cet en- traînement, le premier responsable de la barre tech- nique du Mouloudia, l’Italien Solinas, a dévoilé la liste des joueurs convoqués pour le match de demain.

Comme attendu, le premier responsable de la barre technique du Mouloudia a fait appel à 20 joueurs. Ab- sents lors du précédent match face à l’ESS, l’arrière gauche Nessakh ainsi que le joueur milieu de terrain centrafricain Dagoulou seront du voyage à Tizi Ouzou.

Liste des joueurs concernés :

Dahmane, Belarbi, Saïdi, Bourzama, Nessakh, Be- labbes, Aouamri, Djahel, Abdelli, Heriet, Kouriba, Dagoulou, Bouterbiet, Aoued, Nait Slimani, Hichem Cherif, Bouaicha, Benyettou, Amrane, Benamar.

Tout d’abord, comment est l’am- biance au sein du groupe ? Dieu merci, l’ambiance est
Tout d’abord, comment est l’am-
biance au sein du groupe ?
Dieu merci, l’ambiance est parfaite au
sein de notre groupe. Il faut dire que
les bons résultats que nous avons
réussi à décrocher en ce début de
saison nous ont mis en
confiance. Après trois journées
de championnat, notre équipe
n’a pas encore perdu le
moindre match. Cela nous
permet de bien aborder la
suite de la compétition.
Notre moral est au beau
fixe et tous les joueurs
sont déterminés à réaliser
une bonne saison,
inch’Allah.
Justement, comment expli-
quez-vous le bon
démarrage du
Mouloudia en
championnat ?
Contrairement
aux précédentes
saisons, nous
avons bien entamé
le championnat cette
fois. Mais en plus des résultats, nous
avons réussi à développer un beau
football lors des trois précédents
matchs de championnat. Nous avons

Belabbès «On a les moyens de réaliser un résultat positif à Tizi Ouzou»

Le capitaine du Mouloudia d’Oran, Farid Belabbès, qui a porté le maillot de la JSK, estime que son équipe a les moyens de revenir de Tizi Ouzou avec un résultat positif. Il nous a dit aussi que son équipe a bien préparé ce match et que lui et ses coéquipiers ont à cœur de rester sur leur lancée et réaliser un bon résultat au stade du 1 er -Novembre, demain.

Ce sera un match difficile, car nous al- lons affronter la JS Kabylie. Notre ad- versaire a bien entamé sa saison et va tout faire pour décrocher sa première victoire à la maison. Il sera poussé par ses supporters et cela va rendre notre tâche davantage compliquée. Toutefois, je pense que nous avons les moyens de réaliser un résultat positif à Tizi Ouzou. Nous allons aborder ce match avec un bon état d’esprit. Nous avons bien préparé ce match et nous allons donner le meilleur de nous-mêmes pour revenir de Tizi avec un résultat positif. Peut-on qualifier ce match de spécial pour vous, sachant que vous avez déjà porté par le passée le maillot de la JSK ? Non, ce match est tout ce qu’il y a de plus ordinaire pour moi, dans la me- sure où j’ai déjà affronté mon ancienne équipe. J’ai joué à la JSK et j’en suis fier, mais cela fait désormais partie du pas- sée. A présent, je suis un joueur du Mouloudia d’Oran et je vais défendre crânement les couleurs de mon équipe. Je ferai tout mon possible pour aider mon team à revenir de Tizi Ouzou avec un résultat positif. Entretien réalisé par Riad O.

bien travaillé cet été sous la conduite de notre staff technique. Il faut aussi reconnaître que les nouvelles recrues ont apporté un plus à l’équipe. Nous avons un groupe soudé qui a envie de réaliser une bonne saison. Cela dit, le championnat n’est qu’à sa troisième étape. Il ne faut donc pas trop s’enflam- mer, mais garder les pieds sur terre pour rester sur notre lancée et enchaî- ner les bons résultats. Pensez-vous que le Mouloudia de cette saison a les moyens de jouer les premiers rôles ? Pour les objectifs, il ne faut pas mettre beaucoup de pression sur les joueurs. Je pense qu’il faut gérer la compétition match par match et attendre la fin de la saison pour faire le bilan. Nous jouons chaque match pour le gagner. Nous avons l’ambition de réaliser une bonne saison et nous n’allons ménager aucun effort pour atteindre notre objectif. Je demande aux supporters de rester der- rière nous et de continuer à nous sou- tenir. De notre côté, nous allons continuer à donner le meilleur de nous-mêmes pour leur faire plaisir et être à la hauteur de leurs attentes. Comment se présente pour vous votre prochain match face à la JSK ?

08
08

N° 2404

www.lebuteur.com CRB Coup franc
www.lebuteur.com
CRB
Coup franc

Vendredi 13 septembre 2013

Les supporters dans le 20 et le 21, une humiliation !

K amel Kaci-Saïd a mis ses menaces à exécution ! Le ma- nager du MC Alger a réussi, avec l’accord des

services de sécurité, à placer les supporters du CR Belouizdad dans les gradins supérieurs du stade du 5-Juillet. Plus même : il leur a octroyé un nombre restreint de places, les confinant dans les secteurs 20 et 21 (au-dessus du vi- rage nord). C’est le résultat de la réunion de coordination qui a réuni hier des dirigeants des deux clubs et des cadres des services de sécurité.

Kaci-Saïd se venge du refus du Chabab de recevoir au retour au 5-Juillet

Cela s’apparente clairement à un règlement de comptes. Com- ment peut-il en être autrement puisque le virage nord restera vide ? Cela dénote que ce n’est pas la grande affluence attendue des supporters du MCA, en tant que club recevant, qui a déterminé ce choix, mais juste le souci de se venger de la direction du CRB qui a refusé que le match retour se joue au stade du 5-Juillet. Ainsi, Kaci-Saïd joue avec la vie des sup- porters juste pour faire payer au CRB son choix de recevoir dans

son propre stade.

Le CRB va réagir au retour

Criant à l’injustice, la direction du Chabab a promis de se venger de son côté lors de la confronta- tion retour en ne donnant aucun ticket aux supporters du MCA, même pas dans le virage dit «Le poulailler» où sont généralement placés les supporters des clubs ad- verses. D’ailleurs, les supporters du CRB sont d’ores et déjà favora- bles à cette mesure extrême, seule façon, pour eux, d’effacer l’humi- liante déception de la direction du MCA.

Des supporters du MCA au 5-Juillet pour faire pression sur les organisateurs

Selon des dirigeants du CRB qui ont assisté hier à la réunion de coordination qui s’est tenue au stade du 5-Juillet, des supporters mouloudéens y étaient présents, ce qui les avait d’ailleurs étonnés. Cela est interprété comme une manière d’exercer une pression populaire sur les services de sécu- rité afin que ces derniers cèdent aux desiderata des dirigeants du MCA. Tout cela confère à cette af- faire, selon les dirigeants du Cha- bab, les allures d’un complot.

F. A.

dirigeants du Cha- bab, les allures d’un complot. F. A. Malek «Cette décision est inacceptable !»

Malek «Cette décision est inacceptable !»

Le président du CRB, Redha Malek, n’a pas caché sa

colère à l’issue de la réunion de coordination qui a eu lieu avec les services de sécurité au sujet du derby MCA-CRB de ce samedi. «Franchement, je suis extrêmement déçu. C’est vraiment insensé qu’on nous octroie une petite partie seulement des gradins supé- rieurs alors que le stade est assez grand pour contenir les supporters des deux clubs. Donc, pour préserver nos sup-

porters, nous refusons cette part que nous jugeons inac- ceptable», nous a-t-il déclaré.

que nous jugeons inac- ceptable», nous a-t-il déclaré. « Notre réaction sera à la me- sure

«Notre réaction sera à la me- sure de cette décision au match retour. Nous étudierons la question comme il se doit et nous réfléchissons sérieuse- ment à ne leur donner aucune place, même pas le poulailler.»

«Pas d’entraînement, pas assez de tickets, c’est une honte !»

Le patron de Chabab a éga- lement réagi au sujet du refus du MCA d’autoriser ses joueurs à s’entraîner sur le terrain an-

«Au retour, nous ne leur donnerons aucune place»

Il n’arrive surtout pas à s’expliquer le

refus d’octroyer aux supporters des clubs le virage nord. «Comment admettre que tout un virage de ce stade reste vide pour confi- ner nos supporters dans les gradins supé- rieurs, au milieu de supporters du

Mouloudia ? Cela ne relève d’aucune lo- gique», s’est-il écrié, avant d’enchaîner :

nexe du stade du 5-Juillet, sous prétexte que la demande pour une telle

séance n’a pas été envoyée à temps : «On nous refuse de s’entraîner sur un terrain an- nexe, on nous donne un nombre limité de tickets, on nous confine dans les gradins su-

périeurs… Tout ça est une honte ! C’est un grave précédent honteux de la part des res- ponsables de telles décisions.»

F. A.

Une prime spéciale en cas de succès

La fièvre du derby monte jour après jour à Belouizdad et dans tous les fiefs du CRB. Pour les supporters du Chabab et même pour les joueurs, la victoire devient un impé- ratif, voire une question d’honneur et de principe, surtout après les «af- faires» dites de la volonté des diri- geants du MC Alger d’interdire les gradins inférieurs du stade du 5- Juillet aux supporters du CRB et de l’interdiction d’entraînement sur le terrain annexe du stade. Cela amène la direction du club à réserver une prime spéciale pour la victoire face au Mouloudia, histoire de motiver les joueurs davantage.

Des amoureux du club prêts à mettre la main à la poche

Le président du Chabab, Redha Malek, nous avait déclaré, au début de la semaine, qu’il réfléchissait à augmenter la prime de match si cela était susceptible de booster ses joueurs. A présent, ce n’est plus au stade des intentions puisqu’une dé- cision en ce sens a été prise et enté- rinée. Une décision encouragée par l’initiative prise par des amoureux du club de contribuer à motiver les joueurs en mettant la main à la poche. Malek a, bien sûr, salué cette initiative, surtout que son intention initiale, faute de moyens financiers conséquents, était plutôt de payer aux joueurs une avance d’un ou deux mois.

Ce sera aux joueurs de fixer le montant de la prime

Cela dit, il est fort probable que la direction ait recours à une méthode efficace qui a fait ses preuves par le passé : laisser les joueurs fixer eux- mêmes le montant de la prime après la victoire, à condition, bien sûr, que ce soit dans les moyens du club. C’est comme ça que cela s’était passé à plusieurs reprises avant des ren- dez-vous importants (derbies ou matches décisifs) et cela avait très bien marché. Ce vendredi, l’idée sera proposée aux joueurs lors de la mise au vert d’avant-match à l’hôtel.

Les dirigeants en force à l’hôtel

Justement, les dirigeants du CRB comptent être présents au complet à l’hôtel pour encourager les joueurs et leur montrer qu’il y a des gens derrière eux. Cela fait suite à cer- taines critiques formulées après la défaite contre l’ES Sétif sur l’absence des dirigeants avant et pendant ce match. Comme il s’agira, ce samedi, d’une confrontation particulière, tout le monde sera sur le pont. D’ailleurs, une réunion est prévue entre le président Malek et ses col- laborateurs d’une part et les joueurs et staff technique d’autre part afin d’expliquer aux joueurs l’importance qu’ils accordent au résultat de ce match, sur le plan comptable d’abord et, surtout, sur un plan mental et de nif.

Les joueurs sereins

En attendant, la préparation pour ce match se poursuit dans la de sé- rénité. A voir l’ambiance formidable qui a régné tout au long de la se- maine aux entrainements, il est clair que les joueurs ont tourné la page de la défaite à domicile face à l’En- tente et entendent bien se racheter samedi en battant le MCA, ne se- rait-ce que pour rendre hommage à leurs supporters qui les avaient quand même applaudis malgré la défaite contre l’ESS. F. A.

Hadjadj

«Une victoire contre le Mouloudia, le meilleur déclic possible»

Ancien joueur du MC Alger, Fodhil Hadjadj sera l’un des joueurs d’expérience sur lesquels comptera Mi- guel Gamondi face au Mouloudia demain. Il se dit prêt pour ce derby dont il a l’habitude.

Où en est la préparation pour le match face au MC Alger ? Tout se passe bien. Nous nous préparons depuis une semaine dans une totale séré- nité et nous sommes parfaite- ment conscients qu’il s’agira d’un match particulier puisque les der- bies ont toujours eu une saveur spéciale. J’espère que celui de ce samedi ne déro- gera pas à la tra- dition. Ne ressentez- vous pas une pression sup- plémentaire de- puis la défaite subie à domi- cile face à l’ES

Sétif ? Je vous mentirais si je vous di- sais qu’il n’y a pas de pression, mais je peux vous assurer qu’il s’agit d’une pression positive. Il ne faut pas oublier que nous avons débuté la préparation avec du re- tard par rapport aux autres clubs, mais nous avons fait de notre mieux pour rattraper un tant soit peu le retard. En dépit de notre dé- faite à Chlef face à l’ASO, nous avions sortit une belle prestation. Face à l’ES Sétif, c’était très serré et équilibré. En dépit d’une mauvaise première période, nous avons fait une bonne deuxième mi-temps, ratant des occasions. Nous avons juste manqué de réalisme. Il n’y a pas de quoi s’alarmer. On apprend de ses erreurs.

Une victoire contre le MCA ne serait-elle pas la meil-

Une victoire contre le MCA ne serait-elle pas la meil- leure manière de vous racheter ?

leure manière de vous racheter ? De par mon ex- périence, je pense que l’équipe a be- soin d’un déclic psychologique afin que les joueurs jouent plus libérés. Une victoire dans ce derby serait, effec- tivement, un ex- cellent déclic. Pour ce faire, il faut jouer à notre véritable niveau, ce que nous n’avons pas encore fait depuis le début de la saison parce que, juste- ment, nous ne sommes pas au top de nos moyens. Ce n’est qu’après cinq matches que nous pourrons attein- dre notre niveau. Peut-on considé-

rer que ce match sera particu- lier pour vous étant donné que vous aviez évolué au MCA ? Un derby algérois est toujours particulier pour tout joueur qui y prend part. J’ai, certes, joué au MCA par le passé, mais je suis au- jourd’hui joueur du CRB et je dé- fendrai à fond les couleurs de mon club. Ce ne sera pas la première fois que j’affronte le Mouloudia, puisque je l’ai déjà fait sous les couleurs du CS Constantine.

Comment prépariez-vous ce match lorsque vous étiez au MCA ? Surtout, par une grande concen- tration car, dans ce genre de matches, le niveau entre les deux équipes est presque le même et tout se joue sur les petits détails et sur le degré de concentration. Etes-vous personnellement prêt pour ce match ? Je suis prêt depuis le début de la saison. Je de- mande à nos supporters

Bourekba et Dahar joueront d’entrée Faute de pouvoir s’entraîner sur le ter- rain annexe du
Bourekba
et Dahar joueront
d’entrée
Faute de pouvoir s’entraîner sur le ter-
rain annexe du stade du 5-Juillet, à cause du
refus de la direction du MC Alger de les y autori-
ser, les joueurs du CR Belouizdad se sont rabattus
hier sur l’annexe du stade Mustapha-Tchaker de
Blida afin de s’habituer quelque peu au gazon natu-
rel. Le staff technique a eu ainsi l’occasion de mettre
au point le schéma tactique qu’il compte appliquer
face au Mouloudia ce samedi, avec plu-
sieurs changements dans le onze
de se déplacer en
nombre au stade afin
de rééditer le scéna-
rio de la saison pas-
sée.
Entretien réalisé
par Farid Ab-
boud
rentrant par rapport aux précé-
dentes matches, comme déjà
rapporté dans nos co-
lonnes.
Hanifi
et Kherbache
relégués en jokers
Hadjadj
revient
au milieu
La principale nouveauté sera le
changement de la ligne d’attaque,
avec la titularisation de Bourekba
à la pointe de l’attaque à la place
de Hanifi, ainsi que Dahar
comme pivot de l’attaque en lieu
En défense, l’entraîneur Miguel
Gamondi continue d’entretenir le flou.
On parle de la titularisation de trois
joueurs pour la première fois (Naïli,
Khoudi et Tiza) puisqu’il ne semble pas
avoir été convaincu par les prestations
de Messaoudi, Khelili et Boukedjane.
Au milieu du terrain, il devrait y avoir
un seul changement notable, avec
la titularisation de Hadjadj
(peut-être au détriment de
Bilel Benaldjia).
et place de Kherbache. Ainsi,
Hanifi et Kherbache payent le
manque d’efficacité dont ils
ont fait preuve lors des trois
premiers matches du cham-
pionnat et seront donc relé-
gués au rôle de jokers.
Bourekba, auteur d’une
bonne rentrée contre l’ES
Sétif, aura donc la
confiance du coach
dès le départ.
www.lebuteur.com Coup d’œil MCA
www.lebuteur.com
Coup d’œil
MCA

N° 2404

www.lebuteur.com Coup d’œil MCA N° 2404 09 Vendredi 13 Septembre 2013 Cela s’est passé hier matin
09
09

Vendredi 13 Septembre 2013

Coup d’œil MCA N° 2404 09 Vendredi 13 Septembre 2013 Cela s’est passé hier matin à

Cela s’est passé hier matin à l’entraînement

Bagarre entre

Ghazi et Yahia-Cherif

S ous tension, à l’approche du premier derby de la saison, les joueurs du Mouloudia ne se font aucun cadeau lors des

matches d’application. Soumis à une concurrence rude, les joueurs du Mouloudia doivent en perma- nence se remettre en question pour rester en haut de l’affiche. Avec pratiquement des doublures à chaque poste, Geiger n’a que l’embarras du choix, avant chaque match de championnat. C’est ce qui explique l’engagement total des joueurs à l’entraînement. Hier matin, les camarades de Besse- ghier abordaient l’avant-dernière session de travail avant le jour J. Et forcément, il y avait une certaine tension, à 24 heures de l’annonce du groupe qui sera retenu pour le derby tant attendu. Ayant pro- grammé des sixtes avec des vainqueurs, l’équipe de

Ghazi était au coude à coude avec celle de Yahia-Cherif. Le demi-dé- fensif, dans le souci de récupérer le ballon, a utilisé son coude dans un duel avec Yahia- Cherif. Dépité par le geste jugé antisportif de son camarade, s’en suivra alors une ex- plication verbale entre les deux protagonistes. Quelques minutes plus tard, Ghazi commet de nou- veau une faute sur l’ex-Canari en le taclant cette fois-ci de derrière. Réagissant très mal à l’interven- tion énergique de Ghazi, Yahia- Cherif lui a assené instantanément un coup de pied. Surpris par la réaction de son partenaire, Ghazi a riposté par un coup de poing. Durant quelques minutes, la pe- louse de Hadjout s’est transformée en une arène de combat de boxe sous l’œil d’Alain Geiger. Surpris par la tournure des événements, Bouguèche, Besseghier et autres Bachiri sont intervenus pour sépa-

rer les deux joueurs qui étaient dans un état second.

Geiger les a arrêtés durant dix minutes, avant de les autoriser à reprendre le travail

Alors que le match derby face au CRB approche à pas de géant,

Alain Geiger n’avait certainement

pas besoin de cette bagarre entre

Ghazi et Yahia-Cherif pour prépa-

rer l’affiche de demain. Voyant

qu’ils étaient dans un état second, Geiger a demandé aux deux

joueurs d’arrêter la séance. Ghazi et Yahia-Cherif sont restés près de

dix minutes à l’arrêt, le temps de

reprendre leurs esprits. Et ce n’est

qu’après qu’ils ont été autorisés à reprendre le travail.

Ils seront traduits ce dimanche devant le conseil de discipline

La direction mouloudéenne, qui

ne badine pas avec la discipline de groupe, pourrait traduire les deux joueurs devant le conseil de disci- pline, après le match derby face au CRB. Ayant installé la commission de discipline présidée par Yaïci, un cadre de Sonatrach, elle devra en- tendre les deux joueurs, avant de les sanctionner. Ne voulant pas porter préjudice à la stabilité du groupe, à quelques heures d’une affiche importante, les deux prota- gonistes seront normalement tra- duits ce dimanche devant le conseil de discipline.

Les deux joueurs encourent une amende de 50 millions de centimes

Face à des faits aussi graves, car les deux joueurs se sont livrés à une scène qui porte atteinte à l’image du club, Ghazi et Yahia- Cherif encourent chacun une

amende de 50 millions de centimes. Une sanction financière qui leur sera infligée selon le règlement inté- rieur du club. Nabil Yalaoui et Billel Moumène, pour des faits beaucoup moins graves, ont été sanctionnés financièrement pour comporte- ment antisportif lors du match test disputé face au Raja Al Jadidi au Maroc.

T. Che Friction entre Belaïd et Moumène Après la séance de travail, les joueurs se
T. Che
Friction
entre Belaïd
et Moumène
Après la séance de travail, les
joueurs se sont rendus à l’hôtel du
5-Juillet pour le déjeuner. C’est à ce
moment qu’il y a eu un accrochage
verbal entre Billel Moumène et
Habib Belaïd, sans plus. D’ailleurs,
Kamel Kaci-Saïd, qui était pré-
sent, est intervenu rapide-
ment afin de remettre
de l’ordre.
est intervenu rapide- ment afin de remettre de l’ordre. Kacem «L’équipe qui marquera la première remportera

Kacem «L’équipe qui marquera la première remportera le derby»

Les Belouizdadis auront 5 000 tickets, les Chnaoua 45 000

Meilleur passeur de son équipe lors de l’exercice précédent, Kacem Mehdi abordera le derby de demain avec la ferme détermination de décrocher les trois points. Pour lui, la victoire passe par la nécessité de remporter la bataille du milieu.

Battu à domicile par Sétif, le CRB est loin d’aborder ce derby avec le plein de confiance. Tout le contraire de votre équipe qui est sur une bonne dyna- mique… Lorsqu’on aborde les derbys, il ne faut ja- mais prendre en ligne de compte les résul- tats précédents. Les compteurs sont remis à zéro car chaque équipe se donne à 200 % pour sortir victorieuse. Chaque club sait qu’une victoire face au voisin lui permet totalement de se relancer et surtout de ga- gner la confiance des supporteurs. C’est pour cela que ce samedi, c’est l’équipe qui sera la plus volontaire et qui en voudra le plus qui l’emportera. Toujours sans passe décisive, ce sera l’oc- casion pour vous de vous mettre en évi- dence… Le plus important pour nous sera de ga- gner ce match. Maintenant, peu importe si c’est moi ou un autre joueur qui livrera la passe décisive. Notre objectif c’est que les trois points restent au 5-Juillet. Ayant battu le Chabab la saison dernière, c’est un adversaire revanchard que vous allez affronter ce week-end, n’est-ce-pas ? Le match de la saison dernière fait partie du passé. Maintenant, il faut se projeter vers l’avenir avec ce rendez-vous que chaque équipe voudra remporter. La spéci- ficité des matches derbys, c’est qu’on ne sait jamais à quoi s’en tenir. On ne peut jamais jurer du résultat final. C’est le suspense et l’incertitude qui caractérisent ce type d’af- fiche.

Souvent on dit que les derbys se jouent sur des petits détails. Qu’est-ce qui pour- rait faire donc la différence ce samedi ? C’est simple. Souvent c’est l’équipe qui mar- quera la première qui remportera ce match. A nous d’être concentrés pour être les premiers à trouver la faille. Le fait de récupérer Hadj Bouguèche pour cette affiche est très important pour l’équipe ? Hadj est un élément incontournable. Il est partout sur le terrain. Il tire toute l’équipe vers le haut. Il a une influence telle sur le jeu qu’on ne peut se passer de ses services. Et c’est très important de l’avoir récupéré pour ce derby. Il est capital de jouer ces matches en étant au grand complet. Est-ce aussi important de recevoir le Chabab au 5-Juillet, après avoir évoqué un retour à Bologhine ? Nous sommes domiciliés au 5-Juillet. Nous avons produit nos meilleurs matches dans cette enceinte. Nous avons nos points de repère dans ce stade. Donc il était inconce- vable de partir à Bologhine au risque d’avantager le CRB. Nous avons eu la sai- son passée une très mauvaise expérience avec les matches contre le MCEE et le CABBA. Nous avons été tenus en échec parce que les équipes en question avaient refusé de jouer. Ils se sont contentés de dé- fendre et cela nous a mis dans une mau- vaise posture.

Entretien réalisé par Tarek-Che

On imagine que la pression est montée d’un cran, à quelques heures du coup d’envoi de votre premier derby de la saison ? La pression, on la ressentira crescendo, au moment de fouler la pelouse du 5- Juillet. Mais vous savez, lorsque vous portez les couleurs du Moulou- dia, vous devez apprendre à vivre en permanence avec cette pres- sion. C’est à nous donc de gérer tout cela, car on sait que nos supporteurs attendent beaucoup de nous cette saison, pas uniquement face au CRB. Mais êtes-vous conscients qu’une dé- faite face au Chabab serait très mal perçue par les Chnaoua ? L’envie des Chnaoua de voir leur équipe s’imposer est totalement légi- time. Il faut qu’on se montre costauds pour répondre à leurs attentes. On sait ce qui nous attend et ce que nous devons faire pour y parvenir. Quelle est donc cette formule magique ? La concentration doit être de mise jusqu’à la dernière seconde de la partie. Souvent les derbys se jouent dans le money-time. Il y a aussi cette bataille du milieu qui sera rude. Le CRB possède un très bon milieu de terrain qui peut nous poser des pro- blèmes. A nous donc de se montrer à la hauteur pour remporter cette bataille cruciale dans le résultat final.

Comme convenu, les dirigeants du Mouloudia et ceux du CRB se sont réunis hier dans l’enceinte olym- pique, en présence du nouveau directeur du stade, Hakim Chelfi, et les services de sécurité. Il a été convenu que les supporteurs du Chabab obtiennent 5 000 places contre 45 000 pour les Chnaoua.

La vente des billets débutera demain au 5-Juillet

Pour s’offrir le droit d’assister à ce 87 e derby, la vente des billets débutera demain matin à partir du 10h dans les différents gui- chets du stade olympique. Les supporteurs des deux clubs sa- vent ce qu’ils doivent désormais faire pour se procurer le fa- meux sésame. T. Che

10
10

N° 2404

www.lebuteur.com MCA Coup d’œil
www.lebuteur.com
MCA
Coup d’œil
10 N° 2404 www.lebuteur.com MCA Coup d’œil Vendredi 13 Septembre 2013 Voilà à quoi ressemblera le

Vendredi 13 Septembre 2013

Voilà à quoi ressemblera le onze de Geiger

D epuis qu’il est à la tête de la barre technique du club, Alain Gei- ger préfère culti-

ver le mystère en brouillant les cartes. Opérant à chaque fois des changements qui surpren- nent les observateurs, on ne peut jurer de rien avec le coach suisse. Toutefois, à travers les matchs d’application et la forme des uns et des autres,

nous avons pu dégager avec certitude le onze qui sera de- main soir au coup d’envoi du derby face au Chabab. A un élément près, ce sera l’effectif qui disputera ce derby, 87 e du nom.

Djemili toujours numéro 1

Très critiqué face au CRBAF, Houari Djemili s’est refait une santé face au MCO en sortant un gros match. Et fort logique- ment, il sera reconduit demain pour garder la cage de son équipe avec l’ambition de pré- server ses buts vierges.

Hachoud dans son couloir de prédilection

Incorporé face au MCO au poste de milieu de terrain, Ab- derrahmane Hachoud a de très fortes chances de retrouver son couloir droit. C’est dans son re- gistre de prédilection que Ha- choud affrontera le Chabab.

Besseghier sur le côté gauche

Affichant toute sa polyvalence depuis le début de la saison, le capitaine Abdelkader Besse- ghier, en leader, devra de nou- veau se sacrifier pour la bonne cause en prenant le flanc gauche de la défense. Un choix qui reléguera Toufik Zeghdane sur le banc de touche.

choix qui reléguera Toufik Zeghdane sur le banc de touche. Bachiri et Belaïd composeront l’arrière- garde

Bachiri et Belaïd composeront l’arrière- garde mouloudéenne

Très solides face aux Ham- raoua, Redouane Bachiri et Habib Belaïd affichent une complicité à toute épreuve. De- main, la paire centrale devra être reconduite pour former une muraille qu’elle espère être infranchissable. Amine Aksas reste en stand-by car il est pos- sible que Geiger prennent tout le monde à contre-pied en fai- sant appel aux services de l’ex- Belouizdadi.

Kacem, Ghazi et Metref pour remporter la bataille du milieu

L’expérience et le vécu de Kacem, Ghazi et Metref sera d’une aide précieuse pour les Vert et Rouge. C’est d’ailleurs

sur ce trio de récupérateurs que Geiger compte pour remporter la bataille du milieu face à Amour et les siens.

Bouguèche et Djallit pour faire la différence sur les côtés

Le retour de Hadj Bouguèche pourrait être salutaire à son équipe. D’ailleurs, Geiger en- tend aligner Hadji et Mustapha Djallit sur les flancs droit et gauche. Les deux joueurs au- ront pour mission d’étirer sur la largeur l’arrière-garde du Cha- bab et n’hésiteront pas à repi- quer au centre pour être à la finition.

Yachir en pointe de l’attaque

Auteur d’un doublé la saison

dernière face au Chabab, Samy Yachir avait fait forte impres- sion contre le CRBAF. Comme l’avait fait Djamel Menad qui était le premier à faire jouer Yachir en pointe de l’attaque, Geiger devra laisser Samy seul en pointe pour essayer de faire parler sa frappe de mam- mouth.

Yahia-Cherif en joker de luxe

Sid-Ali Yahia-Cherif, qui re- vient en force, constituera une solution de rechange pour Gei- ger. L’ex-Canari abordera ce match dans la peau d’un joker de luxe. Yahia-Cherif voudra frapper fort et prendre sa re- vanche, lui qui reste sur un 7 à 1 infligé par le CRB à la JSK en mai 2011.

T. Che

Combinaisons devant les buts au menu

Pour cette avant-der- nière séance, Geiger a entamé le programme du jour par des combi- naisons devant les buts. Le coach suisse veut tout mettre en œuvre pour que sa ligne avant soit très efficace ce sa- medi face au Chabab. Le trio de choc com- posé de Bouguèche,Ya- chir et Djallit a affiché toute sa détermination à faire la différence face aux Belouizdadis qui sont ainsi avertis.

L’équipe de Fabre étincelante lors des sixtes

Une fois n’est pas cou- tume, c’est l’équipe de Fabre qui a fait des étin- celles lors des sixtes avec vainqueurs. Habi- tuellement, c’est le groupe de Bouguèche qui faisait main basse sur les rencontres. La formation composée de Fabre, Djeghbala, Mou- men, Ghazi, Metref, Kacem et Sayeh ont réussi à enchaîner trois victoires de rang avant que l’incident entre Ghazi et Yahia Chérif ne plombe l’ambiance. Au lieu de taquiner leurs camarades, le groupe en question a quitté le lieu d’entraîne- ment dans un silence de plomb.

Ultime séance

ce matin

à Hadjout

Habituellement, l’équipe

s’entraîne l’après-midi à l’heure du match. Mais cette fois-ci, les cama- rades de Besseghier de- vront effectuer leur dernière séance de tra- vail ce matin à 9h30, toujours à l’annexe du 5-Juillet. Ce sera l’occa- sion pour Geiger d’ap- porter les derniers réglages avant de rendre publique la liste des élé- ments retenus. Il se pourrait que le coach suisse retienne 20 joueurs avant d’en reti- rer deux avant le coup d’envoi.

Mise au vert à l’hôtel d’El Biar

Une nouvelle fois, c’est à l’hôtel d’El Biar que les joueurs du Mouloudia effectueront la mise au vert. Malgré toute la po- lémique qui avait suivi ce choix de s’établir à l’hôtel El Biar, Kamel Kaci-Saïd a décidé de ne plus effectuer de re- groupement dans les grands établissements de la capitale, estimant que les joueurs ne sont pas là pour faire du tou- risme.

Un grand tifo sera exhibé demain

Les supporteurs du Doyen ont œuvré du- rant plusieurs jours, afin que le tifo soit prêt pour le rendez-vous de ce sa- medi. Ainsi, une grande banderole a été confec- tionnée à l’occasion et sera exhibée par les Chnaoua à l’occasion de leur premier derby de la saison.

T.Che

CSC

CSC

Bedoui, l’homme qui manquera au CSC

Un seul être vous manque et tout est dépeuplé, tel est le sentiment de tous les Constantinois, après la nomination de monsieur Bedoui à la tête du ministère de la For- mation et de l’Enseignement pro- fessionnel. C’est le sentiment constaté auprès de tous les sup- porters Sanafir. Pas ingrats pour un sou, tous sont unanimes à re- connaître à cet homme le rôle très important qu’il a joué non seule- ment dans la gestion de la wilaya et la réalisation de grands projets, mais surtout dans la restructura- tion du club préféré des habitants de la ville des Ponts. Ils lui recon- naissent son rôle de rassembleur, de pompier étouffeur de crises et de dénicheur de fonds. Tous sont profondément convaincus qu’il est pour beaucoup dans la bonne tenue de route du CSC. Appré- hendant les jours à venir, ils espè- rent avoir la main heureuse avec la nomination du nouveau wali et souhaitent trouver en lui la dispo- nibilité et les aptitudes d’écoute et de conseil que prodiguait aux di- rigeants monsieur Bedoui. Parmi ses hauts faits d’armes, aucun d’eux n’oublie que c’est grâce à lui que le CSC et Tassili se sont unis et font leur chemin ensemble, que c’est aussi grâce à lui que Roger Lemerre a atterri à Constantine et c’est surtout aussi grâce à lui que les Vert et Noir vont jouer la Coupe de la CAF cette saison. Bon vent monsieur le ministre et merci pour tout, tiennent à lui dire les Sanafir.

Abdou Henine

Battre la JSS et le MCO = 20 millions en une semaine

24 h nous séparent du coup d’envoi de la rencontre entre la bande à Mechiche et celle

du CSC. Le staff technique constanti- nois a terminé, hier, les derniers ré- glages sur le schéma de jeu, sans dévoiler le plan de Garzitto qui a préparé une surprise pour la JSS, on peut juste dire que le CSC n’a pas l’intention de jouer la défensif de- main soir. Le 4-2-3-1 à vocation of- fensive prôné face à l’USMH et le MOB garde encore ses chances pour demain, Garzitto a remporté avec cette stratégie sept points en l’espace de trois matchs, et changer une mé- thode qui fonctionne à merveille se- rait un risque inutile, sauf que les rencontres se différent et changent de caractéristiques, surtout que le

match va se dérouler sous une cha- leur torride et sur une pelouse en tartan sec, dure et épaisse, ce qui va rendre la possession de balle difficile et fatigante, donc la tâche des co- équipiers de Hadiouche sera moins compliquée si Garzitto décide de jouer les contres rapides pour éviter l’épuisement de ses joueurs. Cela reste du domaine de l’entraîneur qui reste optimiste et motivé à l’idée de battre la JSS pour la première fois en cette nouvelle saison. Gil encore et toujours blessé Le calvaire du Camerounais Gil N’gomo tarde à prendre fin, le joueur

qui pensait être apte pour les entraî- nements, a été contraint d’arrêter la séance d’avant-hier, le milieu défensif a ressenti une douleur subite au ni- veau de la cuisse et cela est arrivé à quelques heures du départ de l’équipe vers Béchar, mauvaise nou- velle pour Garzitto qui aura un tête- à-tête avec le staff médical de l’équipe pour avoir des précisions sur la santé du joueur, après cela, Garzitto aura le dernier mot et lui seul décidera ce matin de prendre Gil ou pas avec le groupe au sud-ouest du pays. Berthé et Sebah, une paire qui a ses chances Ce qu’il y a de bon avec les techni- ciens étrangers, c’est qu’ils détectent rapidement le détail qui fait mal à leurs équipes, et ils ne se gênent pas pour apporter des modifications pour préserver la bonne marche de l’équipe. Au CSC, Garzitto a un souci au niveau de la défense centrale, l’équipe est fébrile sur ce comparti- ment, après la blessure surprise de Gil juste avant le début du cham- pionnat, la paire centrale est depuis formée du Malien Berthé et de Adel Maiza, improvisé par Garzitto, cette dernière n’a jamais donné satisfac- tion ni d’assurance derrière. Pour de- main il y a de forte chance de voir une nouvelle paire centrale, Berthé Oussmane sera assisté par l’Oranais Sebbah, ce dernier est vif et rapide et n’a rien en commun avec le Malien, la complémentarité va se faire d’une

avec le Malien, la complémentarité va se faire d’une manière rapide, quant à Maiza, il a

manière rapide, quant à Maiza, il a de fortes chances de chauffer le banc des remplaçants. Comme décidé en début de saison, les victoires arrachées à l’extérieur coûteront à la caisse de l’équipe dix millions pour chaque joueur, la prime de victoire est importante et motivante, et pour donner déjà un avant-goût aux joueurs, les cama- rades de Zerdab ont déjà empoché les deux primes de l’USMH et du MOB cette semaine, soit 15 millions pour chaque élément qui a fait du bien à tout l’effectif. Demain encore, l’enjeu sera important, dix millions sont en jeu pour les Vert et Noir, si

on ajoute les 10 millions d’Oran la semaine prochaine, cela peut donner un total de 20 millions en l’espace d’une seule semaine ! Bichari pour officier JSS-CSC La commission arbitrale a désigné Bichari pour officier la rencontre qui se déroulera au stade du 20-Août, à Béchar, entre l’équipe locale et le CSC. Médecin dans la vie profes- sionnelle et arbitre les week-ends, Bi- chari sera assisté par les deux assistants Salaouadji et Gourari, un choix qui rassure un peu les Sanafir, vu la large expérience dont bénéficie le referee central. Abdou H.

www.lebuteur.com Ligue 1 Coup d’œil
www.lebuteur.com
Ligue 1
Coup d’œil

N° 2404

11
11

Vendredi 13 septembre 2013

ASO

Ighil prévient ses joueurs

Badarou

veut jouer

Nana Badarou Nafiou qui est de retour veut absolument jouer le match de samedi et reprendre sa place, il a d’ailleurs essayé de convaincre Ighil de sa forme ac- tuelle afin de bénéficier d’une place dans le onze et ce dernier songe sérieusement à le faire in- corporer sur le couloir droit ou dans l’axe central, surtout qu’il peut évoluer dans les deux postes et son expérience aidera sûrement le compartiment dé- fensif.

Zaouche : «On ne doutera pas de nos moyens»

«Nous avons préparé ce match comme il se doit car nous donnons une grande importance aux matches qui viennent, la pé- riode de repos qu’on a eu et la semaine de travail ont contribué dans cette préparation car on s’est ressaisis et on ne pense qu’à cette rencontre. Le match amical qu’on a joué nous a beaucoup aidés à travailler nos automatismes, maintenant, il faut paraître avec un meilleur ni- veau lors de cette rencontre, jouer à Chlef nous met plus en confiance car on sait que notre public sera là pour nous soute- nir.»

Essaïd : «Gagner les duels»

«Ce match intervient après une petite période de repos suite au match de l’EN. Nous de- vrons garder notre concentration durant ce match qui sera difficile pour nous car on doit mener le jeu et faire aussi attention de ne pas être piéger chez nous. L’ad- versaire veut lui aussi confirmer sa première victoire et il viendra pour réaliser un bon résultat. Il faut qu’on soit intraitable et il faudra gagner tous les duels, car c’est la clé pour gagner cette rencontre, il faudra être à la hauteur sur le plan physique et donner le même rendement dans les deux mi-temps.»

A .F.

Aujourd’hui, à l’heure du match La dernière séance de la se- maine pour l’ASO sera
Aujourd’hui,
à l’heure du match
La dernière séance de la se-
maine pour l’ASO sera au-
jourd’hui à 18h00 sur la pelouse
de Boumezrag, cette séance ne
sera pas chargée et sera desti-
née au volet tactique. Ighil tra-
vaillera surtout avec le onze
qui sera sur le terrain durant
le match de demain, il aura
aussi des difficultés à compo-
ser son 18 surtout qu’il enre-
gistre pas moins de six
absences pour ce match.
Ighil divulguera
le 18 en fin de
cette séance
La fin de la séance sera un
grand suspense pour les
joueurs, surtout les jeunes,
pour connaître les convo-
qués pour ce match. Plu-
sieurs jeunes seront
appelés en renfort pour ce
match à cause des ab-
sences enregistrées. Ighil
devrait donner cette liste
à ses poulains à la fin de
la séance et les concer-
nés iront directement à
l’hôtel pour leur mise
au vert
Tedjar reprend
et rassure
Saâd Tedjar sera pré-
sent demain dans le onze
de l’ASO, le joueur a re-
pris le service hier, chose
qui a rassuré tout le
monde et le staff tech-
nique compte beau-
coup sur lui pour
animer le jeu offensif
de l’équipe pour ce
match. Tedjar qui
souffrait de sa dent
a subi des soins in-
tenses pour revenir
avant le match, le
joueur sera alors
d’action demain.
avant le match, le joueur sera alors d’action demain. joueurs afin qu’ils soient plus agressifs et

joueurs afin qu’ils soient plus agressifs et plus volontaires sur le terrain surtout que cette rencontre nécessite un très bon enga- gement physique. Les absences compli- quent plus la tâche de l’équipe et du staff technique durant ce match, mais Ighil ne semble pas inquiet, sauf au niveau des buts où il a perdu les services des deux gardiens, et la prestation du jeune Salhi reste impré- visible puisque c’est un jeune espoir qui n’a jamais joué en senior. Pour les autres

postes, Ighil n’est pas inquiet, surtout qu’il a d’autres choix qui peuvent assurer sans sou- cis. Le coach de l’ASO a exigé à ses joueurs une grande victoire pour bien entamer la suite des matches et ne veut pas parler d’un faux pas surtout qu’il n’a jusqu’à présent pas assimilé la première défaite lors de la pre- mière journée en demandant à ses joueurs de remplacer cette défaite par une victoire à l’extérieur.

A.F.

L e staff technique s’est en- tretenu en privé avec l’en- semble des joueurs les mettant en garde pour le

match de samedi. Ighil ne veut sur- tout pas perdre le moindre point à domicile et craint une baisse de forme de son équipe qui n’a pas donné satisfaction lors du match ami- cal face à Relizane. C’est pour cette rai- son qu’il va essayer de bousculer ses

Bouhella sera le deuxième gardien

L’entraîneur des gardiens Sid Rohou n’a pas encore tranché l’identité du keeper qui sera présent demain comme deuxième gardien mais à première vue, le junior Bouhella semble le plus prêt pour avoir cette chance, il devrait être sollicité avec son camarade Salhi pour être dans le 18 de demain.

Lakhdari pressenti comme récupérateur

le stoppeur de l’équipe Lakhdari a beaucoup travaillé lors dernières séances comme récupérateur, un poste attribué par Ighil qui n’a pas d’autre choix puisqu’il ne dispose pas des services de trois éléments, à savoir Bentoucha, Sel- lama et Meliani qui sont out pour ce match. Lakhdari semble prêt à jouer dans ce poste et aider Zaouche dans la récupération.

RCA

Dernière séance hier dans la matinée C’est hier dans la matinée que les coéquipiers de
Dernière séance hier
dans la matinée
C’est hier dans la matinée que les
coéquipiers de Cherfaoui se sont réu-
nis une dernière fois au stade Smail-
Mekhlouf, avant le départ pour Chlef.
Cette ultime séance d’entraînement
avait pour but de peaufiner le travail
tactique du groupe. Cela fut aussi
l’occasion pour Cherif El Ouazzani
d’annoncer les 18 qui seront en dé-
placement aujourd’hui.
Il a insisté
sur le travail
psychologique
Bien évidemment que le
coach du RCA, appuyé par
son staff, a profité de cette
dernière séance d’entraîne-
ment pour remotiver une
dernière fois ses troupes. C’est
le vrai test de ce début de sai-
son pour le club de l’Arbaâ, le
groupe se trouve devant l’obli-
gation de confirmer sa bonne
prestation de la semaine der-
nière qui s’est soldée sur une
victoire devant l’USMH. Che-
rif El Ouazzani attend de ses
gars qu’ils gardent ce même état
d’esprit qui leur a permis de faire la
différence la semaine passée.
Qu’attendez-vous de cette
rencontre face à l’ASO ?
Georges,
Bouchouk,
Meklouche et
Boukatouh non
convoqués
Comme annoncé, le coach Cherif El
Ouazzani a hier annoncé les 18
joueurs qui iront à Chlef. Pour cette
quatrième rencontre de la saison, il
a décidé de se passer des services
de Georges, Bouchouk, Me-
klouche et Boukatouh.

Herrouche : «Le coach peut compter sur moi»

Boukatouh victime de la concurrence

Pour ce qui est de Boukatouh, formé à l’USMA, il est victime de la concurrence. Cherif El Ouazzani a décidé de faire confiance, pour la seconde fois de suite, à Nemdil pour ce déplacement à Chlef.

Pour Meklouche, rien n’est clair

Concernant Meklouche, son cas de- meure un vrai mystère. L’attaquant de l’Ar- baâ sera mis sur la touche pour la deuxième fois, après la rencontre contre l’USMH. Il est possible que Cherif El Ouaz- zani soit séduit par la prestation d’Abdel- kadous buteur la semaine dernière et serait décidé à le titulariser encore de- main.

Comment est l’esprit du groupe, à quelques heures de la rencontre ? Nous sommes très motivés, avant ce match contre l’ASO. Cette rencontre, nous l’avons préparée dans d’excel- lentes conditions. Il faut dire que notre victoire la semaine dernière nous a fait beaucoup de bien et cela nous a permis de croire en nous. Vous sentez-vous prêt pour ce premier véritable test à l’exté- rieur ? Bien sûr, nous sommes en préparation depuis plus d’une semaine. A la veille de la ren- contre, nous nous sentons prêts sur tous les plans, physique tac- tique et surtout psychologique.

une place titulaire. Pour mon cas, j’es- saye de garder toujours la même dyna- mique à chaque rencontre et rester régulier. Pour le moment, ça me réussit plutôt bien. En plus, je me suis fixé quelques objectifs qui me boostent en ce début de saison. Faites-les nous partager… En fait, j’ai deux objectifs cette saison : contribuer au maintien de mon club en Ligue 1 et taper dans l’œil du sélec- tionneur de l’EN locale. Je sais bien que j’en suis capable, j’attends que ma chance arrive.

Le coach pourra-t-il compter sur vous, demain ? Bien évidemment. Je suis et je serai toujours à la disposition de mon club. Durant cette semaine, j’ai redoublé d’ef- forts, tout comme mes coéquipiers. La victoire face à l’USMH m’a ouvert l’ap- pétit et m’a fait comprendre que nous sommes capables d’atteindre nos objec- tifs. Il faudra juste garder la même dynamique durant toute la sai- son.

Un dernier mot pour conclure ? Je demanderai à nos supporteurs de faire le dé- placement en masse. C’est eux notre second souffle, vous n’avez qu’à voir leur contribution à notre ac- cession la saison dernière. Entretien réalisé par Lamine Amimi

Meklouche :

«J’accepte les décisions du coach»

Joint par nos soins, hier après la fin de l’entraînement, l’attaquant de l’Arbaâ, qui n’a pas été convoqué pour cette rencon-

tre, s’est montré plutôt discret sur le choix de son coach : «Je ne sais pas trop quoi vous dire. C’est le choix du coach, même si je le contestais, rien ne pourrait lui faire

changer d’avis. En tout cas, je suis der- rière mes coéquipiers et je leur souhaite bonne chance pour cette rencontre.»

Nous nous déplacerons avec un seul mot d’ordre : ramener au moins un point de Chlef. Je suis d’accord avec ceux qui disent que notre tâche ne sera pas facile, mais on croit en nos capaci- tés. Nous avons un très bon groupe ca- pable de tenir tête à de bonnes formations, la victoire face à l’USMH la semaine dernière en est la meilleure preuve. Revenons à vous maintenant. Mal- gré la concurrence, vous avez réussi à vous faire une place dans les 11 de départ de Chérif El Ouazzani en ce début de saison ; un commentaire ? Je dois dire que le travail finit tou- jours par payer. Cette nouvelle équipe du RCA se compose d’excellents joueurs, tous peuvent se battre pour

Départ pour

Chlef

Georges et Bouchouk pas encore prêts Dernièrement qualifié, Georges n’aura pas la chance de faire
Georges
et Bouchouk
pas encore prêts
Dernièrement qualifié, Georges
n’aura pas la chance de faire ses dé-
buts avec le club. L’attaquant came-
rounais, blessé à la cheville, a été
laissé au repos par le staff médical.
C’est aussi le cas de Bouchouk qui
paye son manque de fraîcheur phy-
sique. Rappelons que Bouchouk n’a
rejoint le groupe qu’à la dernière
phase de la préparation lors du
retour à l’Arbaa, après 11
jours passés à Aïn Dra-
hem.

aujourdhui C’est aujourd’hui à 15h que la for- mation de l’Arbaâ prendra la route à destination de Chlef, afin d’af- fronter la forma- tion de l’ASO, pour le compte de la quatrième journée du cham- pionnat. La rencon- tre se jouera demain samedi, à 18 heures,

alors que les Espoirs dé- buteront à 15h.

12
12

N° 2404

www.lebuteur.com Coup sûr Ligue 1
www.lebuteur.com
Coup sûr
Ligue 1

Vendredi 13 septembre 2013

4 e journée
4 e journée
USMH-USMA Aujourdʼhui à 17h
USMH-USMA
Aujourdʼhui à 17h

Benamara jouera à droite, Baïteche ou Bekakchi à gauche

En défense, Youcef Benamara oc-

cupera le poste d’arrière latéral droit.

Un poste occupé face au CABBA par

Ferhat. A gauche, et jusqu’au moment

ou nous mettons sous presse, le

coach n’a toujours pas fait son choix.

Disposant de deux solutions, Courbis

choisira donc entre Karim Baïteche et Brahim Bekakchi. Le premier est un milieu offensif de formation, mais

il peut tenir ce rôle surtout que c’est

un gaucher, tandis que Bekakchi est

un défenseur central. En étant poly- valent, il peut lui aussi remplacer Bedbouda, expulsé lors de la précé- dente rencontre de son équipe.

Khoualed et Chafaï, quant à eux, for-

meront la charnière centrale.

Une victoire pour bien préparer le MCA

D ix jours

après

avoir

perdu

leur

premier

match de cette saison, face au CABBA, à Bolo- ghine, c’est aujourd’hui que les Rouge et Noir re- noueront avec la compé- tition officielle, en allant défier l’USMH sur son propre terrain et devant ses supporters pour la quatrième journée de la Ligue 1. Un derby d’une grande importance pour les deux formations, puisque d’un côté les lo- caux espèrent profiter de cette occasion pour dé- crocher leurs premiers points lors de cet exer- cice. Avec zéro point à leur actif, les protégés de Charef vivent un début de saison compliqué et seule une victoire ce vendredi leur permet- tra de sortir la tête de l’eau et souffler un peu. De l’autre côté, les Usmistes sont à la recherche du rachat et d’un résultat rassu- rant pour qu’ils puissent préparer leur prochain rendez-vous dans les meilleures conditions possi- bles. Un rendez-vous qui les op- posera à leur plus grand rival, le MCA. Ne disposant pas d’un autre choix que de gagner pour retrouver le sourire, la mission des Rouge et Noir s’annonce diffi- cile mais pas impossible.

Rouge et Noir s’annonce diffi- cile mais pas impossible. L’Equipe probable : Zemmamouche, Be- namara, Baïteche
L’Equipe probable : Zemmamouche, Be- namara, Baïteche ou Be- kakchi, Chafaï, Khoualed, Laïfaoui, Koudri, Feham,
L’Equipe
probable :
Zemmamouche, Be-
namara, Baïteche ou Be-
kakchi, Chafaï, Khoualed,
Laïfaoui, Koudri,
Feham, Frioui, Fer-
hat, Seguer

Les absences ne feront que compliquer la mission de l’USMA

Les jeunes

doivent saisir

leur chance

A cause des nombreuses absences, le coach usmiste pourra bien aligner un onze dans lequel fi- gure au moins deux jeunes joueurs promus cet été. Les autres débuteront la partie sur le banc de touche, mais pourront bien faire leur entrée en cours de jeu. N’ayant jamais eu une telle occasion pour montrer ce dont ils sont capables, les Frioui, Baïteche ou encore Bekakchi doivent donc saisir l’occasion cet après-midi pour prouver qu’ils peuvent apporter un réel plus à leur club formateur.

Adel C.

Face à l’USMH, les Rouge et Noir se présenteront avec un groupe amoindri par les nombreuses ab- sences. En effet, en plus de Ben- moussa, Meftah, Bedbouda et Ziaya, tous suspendus, Rolland Courbis a été obligé de se passer des services de Bouchema, Gasmi et El-Orfi, blessés. Djediat, quant à lui, grippé, débutera la partie sur le banc de touche et c’est ce qui ne fera que compliquer la si- tuation des Usmistes, qui débuteront la confrontation avec un onze large- ment remanié.

El-Orfi out à son tour !

En fin de compte, les mau- vaises nouvelles continuent de s’enchaîner à Bologhine jusqu’à la dernière minute, puisque le premier responsa- ble du staff technique n’a été informé par le forfait de Ho-

cine El-Orfi que la veille de la rencontre face à l’USMH.

Souffrant d’une légère contracture, Rolland Courbis n’a pas voulu prendre de risque d’aligner son interna- tional, préférant le préserver pour les prochains rendez- vous de son équipe. Un for- fait qui s’ajoute à celui de Gasmi qui avait renoncé à ce derby au milieu de la se- maine, après avoir ressenti des douleurs au mollet, ce qui l’a contraint de rater deux séances d’entraînement, se contentant de soins et de quelques exercices à la salle de musculation.

Laïfaoui le

remplacera

L’absence de Hocine El- Orfi permettra à Abdelkader Laïfaoui de retrouver une place de titulaire, puisque,

d’après ce que nous avions pu apprendre, le défenseur cen- tral des Rouge et Noir sera

aligné en tant que milieu

de

terrain défensif en compa- gnie de Hamza Koudri.

Frioui sera épaulé par Ferhat et Seguer En attaque, les Rouge et Noir de- vront
Frioui sera épaulé par
Ferhat et Seguer
En attaque, les Rouge et Noir de-
vront entamer la rencontre
de cet
après-midi avec une ligne offensive
composée de trois jours. Si Ferhat et
Seguer ont pour habitude
d’être titu-
larisés, Frioui, lui, fêtera sa pre-
mière apparition depuis le début de
cette saison. Le meilleur
U21 lors de l’exercice
buteur des
précédent a
été préféré à Andria et Benaldjia
qui auront, eux, un rôle de joker
tout comme Chettal et Rabti.

Khoualed «Le match sera difficile pour les deux équipes, mais nous nous donnerons à fond pour le gagner»

Courbis équipes veulent les trois points pour retrouver le sourire, et à mon avis, les
Courbis
équipes veulent les trois points pour retrouver
le sourire, et à mon avis, les joueurs de l’équipe
qui seront les plus réalistes sur le terrain et les
plus déterminés l’emporteront. A nous de faire
le nécessaire pour renouer avec le succès qui ne
pourra que nous faire du bien, avant d’affronter
le Mouloudia.
Lequel des deux voudriez-vous vraiment
gagner ?
Les deux, bien sûr ! Seulement, il faut savoir
que gagner les derbies n’est pas une obsession
pour nous. Entre gagner le titre et battre le
Mouloudia, je préfère la première option. Pour
le moment, c’est l’USMH qui sera notre adver-
saire et nous allons faire tout notre possible
pour bien gérer cette ren-
contre.
Comment avez-vous
vécu les accusations
de certains suppor-
ters qui ont affirmé
que plusieurs élé-
ments ont veillé la
veille
du match face au CABBA ?
Ça m’a mis hors de moi. J’étais en colère. Il ne
faut pas oublier que si un joueur veut faire
la fête, il est libre de la faire, mais qu’il as-
sume les conséquences. Franchement, en
étant le capitaine d’équipe, j’aurais voulu
ressentir plus de soutien de la part de nos
supporters. Qu’ils sachent que plusieurs
joueurs sont des pères de famille, donc de
telles rumeurs pourraient les déstabiliser.
Croyez-moi, même la victoire acquise face
au Mali ne m’a pas fait oublier toute la
peine que j’ai ressentie, après tout ce qui a
été dit à propos de cette affaire. Je profite
de cette occasion pour demander à nos
supporters de rester derrière nous, parce
que nous avons besoin d’eux lors des moments
difficiles. Un joueur comme Ziaya, je suis
convaincu qu’il aurait pu être présent face à
l’USMH s’il avait reçu le soutien néces-
saire, après qu’il ait raté le penalty contre
le CABBA. Nous sommes qu’en début de
saison, donc il faut se montrer patient
et tout finira par rentrer dans l’or-
dre, inch’Allah.
Entretien realisé par Adel
Cheraki
«Tant que je suis
entraîneur,
Khoualed ne jouera
pas à droite»
Joint par nos
soins, Rolland
Courbis a tenu à
tirer les choses au
clair à propos de
Khoualed, en nous
déclarant : «Tant
que je suis l’entraî-
neur de l’USMA,
Khoualed ne
jouera pas à droite.
Nous avons d’au-
tres choix et nous
ferons de notre mieux pour les
exploiter. Il a fourni beaucoup
d’efforts en sélection et ce sera
difficile pour lui d’enchaîner une
autre prestation du genre. C’est
pour cette raison que je préfère
l’aligner dans l’axe.»
«Parler de l’arbitrage
avant chaque match est
agaçant»
L’autre point que le coach us-
miste a traité touche à l’arbitrage
: «J’ai remarqué qu’on parle beau-
coup de l’arbitrage avant le
match, c’est inadmissible. Les
membres de la commission de
discipline devraient se pencher
sur ce sujet pour mettre le
Djediat
«Soupçonner
les
joueurs
sera
d’avoir veillé
remplaçant
holà, parce que ce n’est
guère facile pour un
arbitrer d’entamer
une rencontre,
pourrait les
déstabiliser,
surtout que
nombreux
parmi eux
sont des
pères de
famille»
Auteur du premier but de
l’USMA cette saison, Djediat
sera laissé sur le banc de touche
au coup d’envoi de ce derby.
Face à l’USMH, c’est Feham
Bouazza qui occupera le
rôle de meneur de
jeu.
alors qu’il est déjà
sous pression.»
Parler de l’arbi-
trage avant chaque
match et à chaque
fois, c’est agaçant.
A. C.

L’auteur de l’unique but de son équipe face au CABBA, Khoualed, qui n’est autre que le capi- taine de cette équipe usmiste, nous affirme dans cet entretien qu’il est prêt à tenir son rôle, même s’il a disputé un match plein mardi face au Mali avec les Verts. Le défenseur central in- ternational revient également sur ce qui a été dit et écrit, après la défaite concédée, il y a dix jours, à domicile. Ecoutons-le ! Tout d’abord, comment s’est effectué votre retour à l’entraînement ? Le plus normalement du monde. Le lende- main du match que j’ai disputé avec l’Equipe nationale, je me suis contenté de suivre la séance en tenue de ville, avant de rejoindre mes coéquipiers jeudi. Tout s’est bien passé, je n’ai donc pas à me plaindre. Vous sentez-vous prêt pour disputer ce derby face à l’USMH ? Oui, je le suis. C’est vrai que j’ai fourni beau- coup d’efforts mardi face au Mali, mais je fais de mon mieux pour récupérer mes forces. Si tout se passe comme prévu, je pourrai tenir ma place sans le moindre problème. Je sais que nous allons aborder ce match amoindri, et je ne veux pas compliquer les choses. D’ailleurs, c’est pour cette raison que je compte donner le meilleur de moi- même, pour apporter un plus à l’USMA. Après vos belles performances au poste d’ar- rière latéral droit, y a-t-il des chances pour vous voir occuper ce rôle ce vendredi ? Non, car j’ai fourni beaucoup d’efforts, et ce sera difficile pour moi de tenir le même rôle. Je préfère évoluer en qualité de défenseur central. Dans l’axe, je suis moins sollicité qu’un latéral et le coach a été compréhensif. Vous allez affronter l’USMH, qu’avez-vous à nous dire à propos de cette rencontre ? C’est une rencontre que nous ne devrons pas perdre, tout simplement. Notre mission s’an- nonce difficile, mais il faut savoir qu’elle le sera également pour notre adversaire. Les deux

www.lebuteur.com Ligue 1 Coup d’œil
www.lebuteur.com
Ligue 1
Coup d’œil

N° 2404

13
13

Vendredi 13 septembre 2013

Charef veut piéger Courbis

L a formation harrachie accueillera, cet après-midi dans son chaudron du stade Lavigerie, l’USMA. Les Jaune et Noir, qui n'ont pas encore enregistré la moindre victoire, sont au creux de la

vague, c’est dire qu’un autre échec compliquera davantage la situation de l'équipe en bas du ta- bleau. En plus, le caractère derby devrait sans doute donner plus de tonus et d'intensité à la ren- contre que les poulains de Boualem Charef ne veulent pas rater, pour amorcer le déclic et se réconcilier avec leur public. Le match s'an- nonce donc palpitant et très disputé. La for- mation harrachie devra bien négocier le match pour reprendre des couleurs, eux qui veulent aussi prouver que la place de l’USMH est dans le haut du tableau. Conséquence de leurs tergiversations et de leurs conflits intra muros, les Jaune et Noir n'ont, aujourd'hui face à l’USMA, qu'une seule alternative : empo- cher les trois points. Une empoignade de vérité pour les Jaune et Noir dont la der- nière contre-performance face au RCA a été fatale pour l'équipe qui s’est retrouvée lan- terne rouge, après seulement trois matches. «Nous sommes déterminés à nous battre jusqu'à la dernière seconde pour arracher les trois points», renchérit Younès à propos de la confrontation d'aujourd'hui.

4 e journée USMH-USMA Aujourdʼhui à 17h Bechouche
4 e journée
USMH-USMA
Aujourdʼhui à 17h
Bechouche

«Ce sera le match du déclic»

Bechouche, l’un des ad- joints de Charef, est catégo- rique : «La victoire face à l’USMA est importante, car nous n'avons plus droit à l'er- reur. Après trois journées de championnat, nous n’avons ré- colté aucun point. C'est peu, au vu du potentiel dont dis- pose l'équipe», dira Be- chouche avant d’avouer que ce match sera celui du déclic. «Malgré l'absence de plusieurs joueurs, ceux qui seront alignés doivent se surpasser pour ga- gner ce match important qui

sera celui du déclic», avant d’ajouter : «La force de l'équipe a de tout temps été la motiva- tion. Les joueurs doivent s'ins- pirer de leurs aînés pour être animés d'une bonne dose de motivation, afin d'atteindre leur objectif.» Prié de donner un pronostic concernant la rencontre de cet après-midi, il répondra :

Les supporters

se déplaceront

en force

L’USMH est dernier au classement et mal-

gré cette position de lan- terne rouge, les supporters sont annoncés en force pour soutenir leur équipe favorite à se surpasser et réaliser la victoire. Il y va du devenir de l'équipe.

Charef a plusieurs solutions de rechange

Boualem Charef n'aura que l'embarras

du choix pour composer un onze performant et conquérant, surtout que son buteur maison, So- fiane Hanitser, absent de- puis plusieurs mois, après une intervention chirurgi- cale au genou, a toutes les chances de reprendre du service et d'emmener ses jeunes coéquipiers vers le chemin du succès. Le staff harrachi pourra toutefois compter sur certains bons éléments pour pallier les défections des titulaires. En attaque, Charef comp- tera encore une fois sur la vista d’El Amali, la fougue de Sylla, et l'expérience de Younès et probablement Hanitser en attaque, pour prendre à défaut la solide arrière-garde des Rouge et Noir.

liser la victoire, même si l'équipe sera amoindrie par l'absence d’El Amali et Azzi, et peut être même Belkaroui qui ne s'est pas encore totale- ment rétabli de sa blessure.

Le coach préfère Mazari à Allam

D'un autre côté, la défense connaîtra aussi quelques petits changements, avec l’intégration de Mazari dans l’axe défensif. Ce joueur a été pré- féré à Allam. Ainsi, le coach, qui se trouvait de- vant un vrai dilemme, est aujourd’hui définitivement fixé sur celui qui évoluera aux côtés de Belkaroui. Boualem Charef a préféré s'appuyer l'expérience de Mazari.

Possible titularisation d’Hanitser

Sofiane Hanitser, l'attaquant harrachi, devrait participer à la rencontre de cet après-midi, contre l’USMA. Ayant pris part à la rencontre amicale contre l’ESMK, il a été l'auteur d'un doublé. Hier lors du match d'application qui s'est déroulé à Ti- pasa, il a fait partie de l'équipe composée essen- tiellement des titulaires et a laissé apparaître une forme éblouissante. Donc, tout plaide pour sa participation au match d'aujourd'hui, à moins que l'entraîneur en chef n’en décide autrement, en mettant sur le banc ce joueur pour le faire en- trer en cours de jeu, en cas de besoin en attaque. Nacer-Eddine RATNI

Un seul mot d'ordre chez les joueurs : gagner Baignant dans une atmosphère faite de
Un
seul mot d'ordre
chez les joueurs :
gagner
Baignant dans une atmosphère faite de séré-
nité et de confiance, les Belkaroui, Boumechra, Hen-
dou et autre Doukha clament presque à l'unisson qu'ils
sont prêts, cet après-midi, à offrir un bon résultat à leurs
supporters. «Nous avons besoin des points du match. Il
faut gagner pour notre public et lui rendre le sourire qu'il a
perdu depuis la fin de la saison passée. Nos supporters nous
ont toujours aidés lors des matchs que nous avons disputés,
que ce soit ici à El Harrach ou à l'extérieur. De ce fait, ils
méritent bien une victoire sur le voisin, en contrepartie.
Nous sommes conscients de la difficulté de ce derby,
mais nous avons des arguments à faire valoir», dira
Younès. De son côté, Belkheir dira : «Ce derby sera
difficile pour les deux équipes. Nous tâcherons
de fournir une bonne prestation et de rem-
porter le gain du match.»
La défaite est
interdite
Dans cette rencontre, chaque partie
veut glaner les trois points. Même son de
cloche chez les entraîneurs, joueurs et diri-
geants. Les fans de l'USMH affirment : «Face à
l’USMA, il faudra gagner pour effacer le revers
concédé contre l’Arbaâ. Notre équipe est prête pour
ce rendez-vous et nous allons gagner avec l'art et la
manière. Nous n’avons rien laissé au hasard pour
être à la hauteur et soutenir notre groupe. L’enver-
gure de l’USMH et l'objectif tracé ne nous per-
mettront pas de perdre. La victoire est
impérative, car elle devrait remettre en
confiance cette jeune équipe et lui per-
mettra de continuer son parcours
dans de bonnes conditions.»

«Dans les derbys, il n'y a pas de favori, le mieux préparé psychologi-

Les Jaune et Noir remporteront-ils leur première victoire ?

quement et tactique- ment l'emporte généralement. Jouer à Lavigerie est une arme à double tran- chant, ça pour- rait tourner en faveur de l'adver- saire, en cas d'ex- cès de confiance.»

Mis sous pression depuis une semaine par les supporters du club, au moment où la sérénité doit être de mise, les camarades de Hendou se- ront amputés, pour cette joute, des services de Azzi blessé et El Amali suspendu. C'est dire la poisse qui continue à poursuivre ce club, depuis

plusieurs semaines déjà. Les Jaune et Noir par- viendront-ils à remporter leur première victoire ? C'est la question qui taraude actuellement les es- prits des Harrachis. Quoi qu'il en soit, la ten- sion est montée d'un cran au sein des

L'absence d’El Amali, une aubaine pour Boussehaba Cette confrontation entre l'USMH et l’USMA sera
L'absence
d’El Amali, une
aubaine pour
Boussehaba
Cette confrontation entre l'USMH et
l’USMA sera l'occasion pour Boussehaba
de faire son baptême du
feu au sein du onze
harrachi. Cela fait
bien longtemps
que ce joueur at-
tend une titula-
risation, mais
jusqu'à présent,
il ne l'a pas en-
core eue, en
raison de la
grande
concur-
rence
dans le
com-
parti-
ment
offensif.
L'absence
quasi-certaine
d’El Amali, l'ha-
bituel titulaire
dans le comparti-
ment offensif, se
présente comme
une aubaine pour
Boussehaba qui aura
là une bonne occasion
de prouver au staff
technique qu'il mérite,
autant que ses concur-
rents, une place de titu-
laire. «J'ai envie de jouer et
réussir un grand match. Je
veux prouver mes capacités.
Je ressens la nécessité de mon-
trer ce dont je suis capable»,
nous a déclaré, il y a quelques
jours, l'ex-joueur du WAT.

supporters qui auront les yeux bra- qués sur le stade Lavigerie. Convaincu des capacités de son team, Boualem Charef veut laisser son empreinte en of- frant à l'équipe et aux suppor- ters une victoire face à

l’USMA. Un éventuel succès lui permettra d’amorcer le dé- clic. L'entraîneur harrachi est appelé donc à trouver les solu- tions dans ce match afin de réa-

Younès

«On est condamnés à battre l’USMA»

Comment expliquez-vous ce début difficile de votre équipe en championnat ? Je pense qu'il est un peu tôt pour porter un jugement sur notre équipe, car nous ne sommes qu'à la troisième journée du championnat. C'est vrai que nous n'avons récolté aucun point en trois matchs, mais je suis convaincu que notre équipe va revenir en force lors des prochaines journées du championnat. J'estime sincèrement que nous avons encore largement le temps de nous ressaisir. Il faut tirer les ensei- gnements après chaque match et continuer à travailler. La réussite viendra, j’en suis sûr. Après la mini-trêve de dix jours, vous allez reprendre la compétition avec un derby contre l’USMA. Comment se présente pour vous ce match ? Après trois défaites consécutives, on est condamnés à réagir. Nous mesurons parfaitement l'importance de ce match et donc nous devons faire tout notre possible pour le gagner. Nous savons que notre tâche ne sera guère facile contre une très bonne équipe de l’USMA, mais nous sommes détermi- nés à décrocher les trois points. L'équipe adverse reste sur une défaite à domicile, elle viendra avec l’intention de se racheter… C'est sûr que l'USMA viendra pour gagner ou au moins ar- racher un point au moins, mais nous sommes déterminés à gagner ce match. J'espère que le meilleur l'emportera. C'est

vrai que c'est un match difficile, mais nous sommes suffisamment motivés pour décrocher une vic- toire. Dans un match pareil, la pression pèsera lourd sur les deux équipes ; cela ne vous effraie-t-il pas ? Certes, la pression existe mais elle est positive, car elle nous pousse à faire le maximum pour gagner ce match. De toute façon, il n'y a aucune autre option à prendre que de jouer l'offensive à outrance pour avoir plus de chance de marquer. Il faut savoir aussi que l'USMA est un adversaire qui peut, grâce à ses individua- lités, nous créer beaucoup de problèmes. Cela dit, on ne craint rien car il n'y a que le terrain qui détermine la valeur d'une équipe. Qu'appréhendez-vous, la veille de cette confrontation ? Rien. Toutefois, je reconnais que ce sera une ren- contre extrêmement difficile parce que l'USMA fera tout pour arracher au moins un point. On doit donc se montrer supé- rieurs à notre adversaire pour remporter un succès.

Entretien réalisé par Nacer-Eddine RATNI

14 Khedhaïria, Karaoui et Ziti sont arrivés Les trois internationaux de l’Entente qui étaient concernés
14
Khedhaïria,
Karaoui et Ziti
sont arrivés
Les trois internationaux
de l’Entente qui étaient
concernés par le match de
mardi passé face au Mali
n’ont pris le départ que 24
heures aprés le reste de la
délégation. Ils n’ont pas res-
pecté le même plan de vol
que le reste de la délégation.
Khedhaïria, Karaoui et Ziti
ont rejoint Addis-Abeba
avant de se rendre à Lubum-
bashi. Ce détour leur a per-
mis d’arriver hier en fin de
matinée.
Karaoui,
légèrement blessé
Dès son arrivée à Lubum-
bashi, Karaoui a été soumis
à des soins que lui a admi-
nistrés Fellahi, le kiné du
club. Karaoui s’est blessé
suite à un choc avec un
joueur malien lors du match
remporté par les fennecs
mardi passé. Madoui a bon
espoir de compter sur les
services de son milieu récu-
pérateur pour le match de
ce samedi.
Il sera associé à Ferrahi
En l’absence de Delhoum
qui est suspendu, ce sera
Ferrahi qui sera associé à
Karaoui dans la récupéra-
tion. Il est certain que la
prestation des deux récupé-
rateurs sétifiens sera déci-
sive en ce qui concerne la
performance que réaliseront
les Sétifiens.

N° 2404

www.lebuteur.com ESS Coup d’œil
www.lebuteur.com
ESS
Coup d’œil

De notre envoyé spécial Samir Bechir

ESS Coup d’œil De notre envoyé spécial Samir Bechir Vendredi 13 septembre 2013 Un accueil royal
ESS Coup d’œil De notre envoyé spécial Samir Bechir Vendredi 13 septembre 2013 Un accueil royal

Vendredi 13 septembre 2013

Un accueil royal à Lubumbashi

Vendredi 13 septembre 2013 Un accueil royal à Lubumbashi internationaux, Madoui a décidé que la séance

internationaux, Madoui a décidé que la séance d’entraînement se déroulerait plutôt en début de soirée. On demandera à un dirigeant du TP si la pelouse disposait d’un éclairage suffi- sant. La réponse de ce dernier fut cinglante : «Notre stade ré- pond aux normes FIFA et je ne pense pas que vous avez le même à Sétif.» Le TP Mazembe, un club professionnel dans les moindres détails En plus de réserver un accueil chaleureux à leurs hôtes, les dirigeants du club le plus titré de la RDC ont fait preuve d’un grand professionnalisme. Ils ont remis plusieurs documents aux Sétifiens et cela au niveau de l’aéroport qui leur facilite- ront la tâche. Plusieurs numéros de téléphone ont été com- muniqués au chef de la délégation et cela pour qu’une solution soit trouvée très vite au moindre petit problème. Le grand Karavia Hotel pour les Sétifiens Les membres de la délégation sétifienne ont pris leurs quar- tiers dans l’hôtel le plus réputé de Lubumbashi. Il s’agit du grand Karavia qui offre toutes les commodités pour un séjour confortable. Sa particularité est qu’il se trouve au bord d’une lagune. Cette résidence se situe dans la proche banlieue de Lubumbashi.

S.B.

Leekens

proche de l’EN de Tunisie

Ce sera peut- être Saâdane

proche de l’EN de Tunisie Ce sera peut- être Saâdane C’est maintenant une certitude, le Belge

C’est maintenant une certitude, le Belge Leekens n’entraînera pas l’équipe de l’ESS. Ce dernier vient de rencontrer les membres de la FTF et il leur aurait donné son accord de principe. Lee- kens aura à rem- placer Nabil Maalouf qui a été limogé après l’élimination des Aigles de Carthage du Mondial brésilien. La piste Leekens étant définitivement abandonnée et de-

vant les exigences financières jugées exa- gérées de Claude Leroy, les responsables sétifiens ont sollicité Rabah Saâdane.

S.B.

Legraa et Delhoum suspendus

En plus de perdre deux points sur son terrain, contre le FUS de Rabat lors du dernier match comptant pour la Coupe de la CAF l’équipe de Sétif ne pourra pas disposer de deux de ses pièces maîtresses lors du pro- chain match de poules face au TP Mazembe. Il s’agit de Delhoum et de Legraa qui doivent tous deux purger un match de suspension. Le pre- mier, Delhoum, a écopé d’un second avertissement, alors que Legraa a été expulsé.

Boukria à la place de Legraa

Un joueur important sera absent ce samedi. Il s’agit de Legraa qui est suspendu. Il sera remplacé par Bou- kria sur le flanc gauche de la dé- fense. Ziti retrouvera sa place au poste de latéral droit.

fense. Ziti retrouvera sa place au poste de latéral droit. L’Aigle noir à l’assaut des Corbeaux

L’Aigle noir à l’assaut des Corbeaux

Le prochain adversaire de l’ESS en Coupe de la CAF affiche une forme époustouflante. Il s’agit du TP Ma- zembe qui a trusté 12 titres de cham- pion depuis sa création. Au-delà du potentiel technique du club de Lu- bumbashi, c’est surtout la forme affi- chée par les joueurs de cette équipe ces derniers temps qui retiennent l’at- tention. C’est incontestablement l’un des favoris du groupe B en Coupe de la CAF et les Sétifiens doivent s’en méfier.

Il n’y a pas que Samatta

Mbwana Aly Samatta est le meil- leur buteur du TP Mazembe. Ce se- rait se tromper que de focaliser sur ce seul élément. La formation congo- laise, futur adversaire des Sétifiens en Coupe de la CAF, est avant tout un collectif qui défend et attaque en bloc. Son entraîneur est un fin stra- tège et c’est peut-être là que réside l’un des principaux atouts de l’équipe de Lubumbashi.

Madoui : «Le TP Mazembe est à prendre très au sérieux»

Kheireddine Madoui qui dirige l’équipe de Sétif depuis le départ de Velud ne laisse rien au hasard. Il a vi- sionné plusieurs matchs de l’équipe congolaise. Il a pris bien sûr plein de notes mais il a surtout retenu la qua- lité des joueurs du TP Mazembe :

«C’est une équipe complète dans toutes ses lignes et qui renferme un grand nombre de joueurs expérimentés. Cela leur a été précieux lors de plusieurs matchs qu’ils ont su gérer de bout en bout. Il y a de la qualité dans cette for- mation du TP Mazembe et aussi quelques défauts. De toutes les façons, c’est une équipe à prendre très au sé- rieux.»

S.B.

une équipe à prendre très au sé- rieux.» S.B. L e moins que l’on puisse dire

L e moins que l’on puisse dire est que les Congolais ont réservé un accueil des plus chaleureux aux Sétifiens et cela dès la descente de l’avion. Plusieurs dirigeants du TP Mazembe étaient présents pour souhaiter la bien-

venue aux membres de la délégation sétifienne. Les officiels avec les Sétifiens Le commissaire du match, le superviseur et le contrôleur des arbitres ont effectué le déplacement de Nairobi à Lubum- bashi à bord de l’avion dans lequel se sont embarqués les Sé- tifiens. Ces trois officiels étaient facilement reconnaissables car ils arboraient des Blazers frappés du sigle de la CAF. Sous l’œil des caméras L’arrivée de la délégation sétifienne à Lubumbashi a fait l’objet d’un reportage qui sera diffusé par la télévision congo- laise. Le journaliste chargé de couvrir l’évènement n’a pas manqué d’interviewer Madoui et Gourmi. «Vous n’avez pas un stade pareil à Sétif» Soucieux de mettre à l’aise leurs hôtes, les dirigeants du TP Mazembe ont informé les Sétifiens qu’ils pouvaient disposer du stade dans lequel se déroulera le match comme bon leur sem- ble. Après mûre réflexion et pour at- tendre l’arrivée des trois

Djahnit

réflexion et pour at- tendre l’arrivée des trois Djahnit «Tout donner pour n’avoir rien à regretter»

«Tout donner pour n’avoir rien à regretter»

Avant toute chose, quelles sont les nouvelles ? Nous sommes très fatigués car le voyage a été fasti- dieux. Nous espérons récu- pérer et être prêts pour le coup d’envoi du match de ce samedi. C’est notre seule appréhension. A part cela, le moral est au beau fixe. Que pensez-vous des équipes que vous avez rencontrées jusque-là en Coupe de la CAF ? Ce sont de très bonnes équipes et elles l’ont montré contre nous. Le TP tout comme le CAB et le FUS sont des équipes très accrocheuses. Je pense que nous avons hypothéqué une grande partie de nos chances de qualification chez nous à Sétif, notamment contre les Marocains du FUS de Rabat. Cette phase de poules est très serrée et cela au vu des résultats enregistrés jusque-là. Vous aurez à en découdre avec le TP Mazembe ce samedi. Un commentaire. Cette équipe a des qualités et nous devons nous en méfier. C’est à mon avis la meilleure du groupe. De nos jours, il n’y a pas de match fa- cile. Le TP Mazembe a tout à gagner dans ce match. En plus de cela, il

joue à domicile, devant ses supporters. Donnez-nous votre avis sur cette équipe ? Avant toute chose, elle est intraitable sur son terrain. Je suis persuadé que nous allons jouer contre une équipe qui ne lâchera rien, et cela ne veut pas dire que nous n’avons pas toutes nos chances. C’est jouable et il nous faut y croire, c’est tout. De toutes les manières, nous viserons la victoire. Vous ne faites pas du tout figure de favori dans ce match… Il est bien sûr facile de deviner pour qui vont les faveurs des pronostics. Ce- pendant, je ne pense pas que les Congolais vont nous prendre à la lé- gère. Cette équipe a beaucoup de quali- tés et d’atouts, mais sûrement quelques défauts. A nous de les déceler et de les exploiter. De toutes les façons, ce match est un tournant. Vous promettez donc un bon résul- tat à vos supporters… Bien sûr, ils méritent qu’on se sacrifie pour eux. Il pour qu’ils sachent que nous ferons le maximum pour qu’ils soient fiers de leur équipe. Nous avons l’intention de mouiller le maillot et cela pour n’avoir rien à regretter après le coup de sifflet final. Entretien réalisé par Samir B.

www.lebuteur.com JSMB Coup difficile
www.lebuteur.com
JSMB
Coup difficile

N° 2403

15
15

Vendredi 13 septembre 2013

Elle est la plus faible du championnat avec deux buts inscrits

L’attaque béjaouie appelée à se réveiller…

inscrits L’attaque béjaouie appelée à se réveiller… P armi les raisons es- sentielles qui ont fait

P armi les raisons es-

sentielles qui ont

fait que la JSMB

peine en ce début

de saison, c’est cer-

tainement l’ineffi-

cacité de son attaque qui s’est montrée incapable de faire la diffé- rence durant les trois matchs dis- putés jusque-là, respectivement contre le Mouloudia, le RCA et l’ASO. Avec deux buts marqués seulement, dont un sur penalty et inscrit en plus par un défenseur,

Coulibaly notamment, l’attaque béjaouie est la plus faible du championnat avec celle de CRB Aïn Fekroun. Une inefficacité qui

inquiète plus d’un à Béjaïa, plus particulièrement l’entraîneur, Noureddine Saâdi qui s’est attelé, depuis l’arrêt du championnat, à régler ce problème en multipliant les exercices devant les buts et en en essayant de trouver la meilleure formule pour redémarrer la ma- chine dès le prochain match contre le CABBA. Le coach bé- jaoui va également accentuer son travail tout au long de la semaine prochaine sur ce volet, afin de trancher sur le duo d’attaque qui doit être aligné samedi prochain. Et l’on s’attend à ce que Saâdi re- voie la composante alignée lors de la dernière rencontre contre l’ASO,

où on a été incapables d’arracher une victoire qui tendait les mains à la JSMB, compte tenu des occa- sions créées et de la physionomie du match.

Face à la meilleure défense du championnat

Un des attaquants de la JSMB reconnaît d’ailleurs qu’il n’a pas été à la hauteur des attentes. Il s’agit du Malien Bangoura qui n’est pas content de son rendement, mais qui est apparemment décidé à se racheter dès le prochain match. Il n’y a pas que le Malien, tous les autres attaquants ont déçu. Seuls Youssefi et Aribi n’ont pas encore

joué la moindre minute et atten- dent tous les deux qu’on leur fasse appel, afin de montrer ce dont ils sont capables. On l’aura compris, l’attaque de la JSMB est appelée à se réveiller dès le prochain match qui va l’opposer à l’une des meil- leures défenses du championnat jusque-là, puisque l’arrière-garde bordjienne n’a encaissé qu’un seul but en trois match, c’était face à l’USMA lors d’un match que le CABBA a remporté par trois buts à un. Autant dire que les cama- rades de Belgherbi n’auront certai- nement pas la tâche facile. S. H.

Les joueurs attendent avec impatience leurs appartements Les joueurs béjaouis résidant dans d’autres wilayas sont
Les joueurs
attendent avec
impatience leurs
appartements
Les joueurs béjaouis résidant dans
d’autres wilayas sont toujours hébergés
dans la résidence Providencia, qui jouxte
le stade de l’Unité-Maghrébine. A part
Chalali, Mezriche et Tatem, tous les au-
tres attendent que la direction du club
leur règle ce problème en leur trouvant
des appartements pour les loger, sa-
chant que l’effectif de la JSMB
compte pas moins de 20 joueurs
qui résident hors wilaya.
Le groupe
se complètera
avec le retour
d’Aït Fergane
L’effectif
béjaoui
registrer
plusieurs
cette
raisons,
à notamment
de
Zafour,
goune,
Hammouche,
nombre de points afin de ré-
cupérer ce que nous avons
perdu sur notre terrain et
améliorer notre classement au
championnat. On doit montrer
durant ces trois matchs que les
faux pas que nous avons enre-
gistrés jusque-là ne sont que
des accidents de parcours et
rien d’autre.
Comment jugez-vous votre
rendement personnel en ce
début de saison ?
En vérité, je ne suis pas
content de mon rendement, car
je n’ai pas encore fait ce que je
devais faire, c’est-à-dire marquer
des buts. Je suis un attaquant et
je crois que c’est pour cette rai-
son qu’on m’a fait venir. Mon rôle
est de marquer des buts et tant
que je n’ai pas marqué, je ne serai
pas satisfait de mon rendement.
Je vais tout faire, toutefois, pour
débloquer mon compteur contre
le CABBA.
Entretien réalisé par S. H.
baly
Bangoura,
s’attend
ce
soit
complet
demain
samedi
tour
Nabil
dernier
s’est
blessure
deux
semaines
mais
retour
tition
va
dispositions
techniques
la
de semaine son semaine et au
sera
certainement
cas lors du prochain
son
match d’application
Aujourd’hui repos
Noureddine
cordé
journée
joueurs,
après
de
travail
été
soumis
La
dernière
maine
s’est
après-midi
entraînements
main
samedi
née
son
retour
samedi
CABBA
pour
cinquième
1,
après
match
vait
avoir

Bangoura

«Je dois débloquer mon compteur contre le CABBA»

fectuer mon retour à la sélection après une longue période, je de- vais donc accepter et comprendre les choix du sélectionneur. Le plus important maintenant, c’est de travailler encore afin de rester parmi la sélection en prévision des prochains rendez-vous. Parlons maintenant de la JSMB. Comment évaluez- vous votre parcours jusque- là ? Il est clair que notre parcours n’a pas été à la hauteur, puisque nous n’avons pu décrocher que deux points sur les neuf possibles après avoir enregistrés deux faux pas à domicile où nous avons laissé cinq points qui nous au- raient permis de figurer au- jourd’hui parmi les équipes de tête. On ne s’attendait vraiment pas à cela, car on voulait débuter en force le championnat et mon- trer dès le départ qu’il faut comp- ter avec nous. Maintenant, il faut regarder vers l’avant et penser à rectifier le tir en améliorant les résultats de l’équipe et en récupé- rant les points perdus. Le prochain rendez-vous, c’est face au CABBA… Je pense que c’est une chance pour nous de reprendre la com- pétition avec un match à domi- cile. Et cette chance, il ne faut surtout pas la gâcher en gagnant ce match et en empochant les trois points. C’est très important pour la confiance et pour la suite. Il faut que ce match constitue le nouveau départ de la JSMB.

Justement, com-

ment-voyez-

vous cette

rencontre ?

sûr

Il

est

com- ment-voyez- vous cette rencontre ? sûr Il est De retour au club après qua- tre

De retour au club après qua- tre jours passés avec la sélec- tion malienne, Bangoura a repris hier les entraînements avec ses coéquipiers en espé- rant un nouveau départ de la JSMB samedi prochain contre le CABBA. Il nous en parle.

Quelles sont vos nouvelles ? Je vais bien, je viens juste de rentrer à Béjaïa (entretien réalisé mercredi, ndlr) après quatre jours passés avec la sélection de mon pays à l’occasion du match contre l’Algérie. Je vais reprendre les entraînements demain jeudi pour préparer notre prochain match en championnat face au CABBA. Quel commentaire faites- vous de la défaite du Mali contre l’Algérie ? Il faut dire que nous avons joué un match sans enjeu et sans inté- rêt sportif, dans la mesure où l’Al- gérie était déjà qualifiée aux barrages. Dans d’autres circons- tances, on aurait enregistré un meilleur résultat. Malgré la dé- faite, je pense que nous avons fait un bon match et nous avons créé beaucoup de problèmes à la sé- lection algérienne qui a eu d’énormes difficultés pour nous battre. Vous n’avez pas pu prendre part à cette rencontre. Vous êtes déçu ? Non, cela ne m’a pas inquiété, car l’entraîneur a fait appel aux éléments les plus compétitifs et les plus prêts pour cette rencon- tre. Il faut savoir que je viens d’ef-

que

cette rencontre soit très difficile pour nous, en ce sens qu’elle revêt une grande importance pour l’équipe. Elle le sera également pour notre adversaire qui va certaine- ment essayer de nous surpren- dre, comme il l’a fait face à l’USMA et le CSC. C’est une équipe qui a montré beaucoup de bonnes choses en ce début du championnat, en enregistrant de très bons résultats. Le CABBA est en confiance, et, apparemment, c’est une équipe qui se comporte bien à l’extérieur. Il faut donc faire très attention. En tout cas, nous n’avons pas le choix, on doit stopper cette équipe du CABBA pour arracher notre première victoire de la saison. Aussi, vous allez jouer trois matchs en une semaine. Un avis là-dessus ? C’est vrai, ça va être un par- cours très difficile face à des ad- versaires de taille comme le CABBA, l’ESS et la JSK. Il faut sa- voir gérer cette semaine qui sera très compliquée pour nous. Mais, si on gagne notre prochain match, tout va se débloquer.

Quel sera l’objectif durant ces trois matchs ? C’est d’engranger le plus grand

16
16

N° 2404

www.lebuteur.com MOB Coup d’œil
www.lebuteur.com
MOB
Coup d’œil
16 N° 2404 www.lebuteur.com MOB Coup d’œil Vendredi 13 septembre 2013 A vingt-quatre heures seulement du

Vendredi 13 septembre 2013

A vingt-quatre heures

seulement du rendez-

vous important face au

MCE Eulma dans le

cadre de la 4e journée

Les derniers réglages

du staff technique

afin de donner un sang neuf à l’équipe et par la même occasion, espérer être à la hauteur des at- tentes. D’ailleurs, le coach Rah- mouni n’a pas encore tranché sur