Вы находитесь на странице: 1из 26
CRB-JSK J-2 Les Kabyles n’ont plus gagné au 20-Août depuis 2004 9 ans, ÇA SUFFIT
CRB-JSK J-2
Les Kabyles n’ont plus gagné au 20-Août depuis 2004
9 ans, ÇA SUFFIT !
Merbah «Il est temps de
mettre fin à la suprématie du CRB»
Ouaddah
titulaire
«Gamondi ne
sera pas déçu»
MERCREDI 18 SEPTEMBRE 2013
www.lebuteur.com
QUOTIDIEN NATIONAL SPORTIF N° 2409 PRIX 20 DA
USMA-MCA J-3
GeigerGeigerGeigerGeigerGeigerGeigermetmetmetmetmetmetenenenenenengardegardegardegardegardegarde
ses joueurs
«L’USMA vous bouffera
si vous jouez comme
face au CRB»
Kerbadj «On n’a reçu
aucune demande pour faire
jouer ce match au 5-Juillet»
Bellaïd «Il n’y a pas de
problème en défense,
on battra l’USMA»
Metref
out
Necib
arbitrera
le derby
Ferhat «Si on joue notre
football, la victoire
ne nous échappera pas»
USMH
Halilhodzic a eu une longue
discussion avec lui
Voilà pourquoi
Charef veut
partir
Mandi, seul renfort
pour le Burkina
Harek
«Vahid peut
compter sur moi»
«Je suis souvent
avec Boudebouz,
il a vraiment envie
de revenir en EN»
02
02

N° 2409

www.lebuteur.com Coup neuf équipe nationale
www.lebuteur.com
Coup neuf équipe nationale

Mercredi 18 septembre 2013

Après avoir reçu l’appel de Halilhodzic

Mandi prépare son passeport

L e défenseur polyvalent du Stade de

Reims, Aïssa Mandi, a toujours figuré

dans la liste élargie des joueurs appelés

sélectionnables en équipe d’Algérie. C’est

l’entraîneur national, Vahid Halilhodzic,

qui avait fait part de cela lors de sa dernière confé- rence de presse, tenue à Alger. Ainsi, Mandi, qui

peut évoluer à gauche ou à droite de la défense, peut aussi tenir sa place dans l’axe. Un profil qui plait beaucoup à Halilhodzic et lui offre plusieurs solutions en défense. Le sélectionneur a donc dé- cidé de passer à l’acte en prenant attache avec lui de manière officielle. Il lui a demandé de se tenir prêt à tout moment pour répondre à une convoca- tion en sélection nationale.

président de la FAF, du coach Halilhodzic ou d’un émissaire officiel de la fédération pour donner son accord.

La procédure administrative entamée

International algérien potentiel, le joueur formé au Stade de Reims veut gagner du temps pour ac- célérer son arrivée parmi les Verts. Possédant la nationalité franco-algérienne, Mandi a, selon notre source, entamé la procédure administrative néces- saire pour établir son passeport algérien afin de pouvoir postuler à une place parmi le groupe dirigé par Halilhodzic.

Mostefa «Le Burkina ? Ça ne s’annonce pas du tout facile»

Mehdi Mostefa Sbaâ, le latéral droit de la sélection nationale, estime que le ti- rage est clément mais prédit une féroce explication contre une équipe du Bur- kina Faso, athlétique et techniquement très appréciable. Mostefa, qui n’avait aucune préférence quant à l’adversaire, avance que le fait de jouer le match retour at home sera un avantage non négligeable pour l’EN : «Il y avait de toute façon dix grosses équipes dans ces barrages de la zone Afrique. Le plus important à mes yeux était de recevoir au match retour, c’est déjà très bien.»

«C’est une équipe avec des attaquants puissants et physiques»

Invité à donner son avis sur les principales qualités du futur adver- saire de l’Equipe nationale, Mehdi Mostefa Sbaâ, qui est bien attentif

aux directives du coach Halilhodzic qui a interdit les déclarations eu- phoriques qui avaient coûté cher aux Verts lors de la phase finale de la dernière Coupe d’Afrique, disait : «Cette équipe est quand même vice- championne d’Afrique en titre, elle possède des attaquants puissants et très physiques. La rencontre ne s’annonce pas facile pour nous, mais je suis satisfait de ce tirage. Il y aura beaucoup de ferveur au pays pour le match retour !»

Moumen A.

Guedioura «Ça va être très difficile face au Burkina Faso»

«Ça va être très difficile face au Burkina Faso» tout donner pour se qualifier pour le

tout donner pour se qualifier pour le Mondial brésilien. «Nous y sommes. Ça sera donc le Burkina Faso. Une équipe très difficile. Inch’Allah, on va tout

M. A. Il n’a jamais refusé l’appel de la sélection Aïssa Mandi n’a, en réalité,
M. A.
Il n’a jamais refusé l’appel
de la sélection
Aïssa Mandi n’a, en réalité, pas refusé de jouer
pour l’Algérie. Engagé la saison passée avec son
club dans une saison difficile en Ligue 1, Mandi
était concentré sur sa mission. Un intermédiaire,
qui s’était fait passer pour un représentant de la
FAF, l’avait abordé un jour pour lui demander s’il
était prêt à jouer pour l’Algérie. Comme le joueur
ne le connaissait pas et ne voulait pas formu-
ler une réponse favorable au premier
venu, sans être sûr que son interlocu-
teur était bien mandaté par la FAF, il
avait envoyé cette personne bala-
der, lui signifiant, pour qu’il ne
le dérange plus, qu’il n’était
de toute façon pas inté-
ressé par sa proposi-
tion. Mandi attendait
donc un appel du
A l’instar de certains de ses co-
équipiers, le milieu de terrain des
Verts, Adlene Guedioura, a
choisi Twitter pour exprimer
son avis sur le tirage au sort
des barrages. L’ancien socié-
taire de Nottingham Forest a
estimé que le Burkina Faso était
une équipe coriace et qu’il faudra
faire pour nous qualifier», a-t-il écrit.
Ghoulam dans l’équipe
type de la 5 e journée
Pour son premier match cette saison avec l’AS
Saint-Étienne, le latéral gauche, Faouzi Ghou-
lam, a épaté tout le monde par sa belle presta-
tion face à Valenciennes samedi dernier. Une
performance qui n’est pas passée inaperçue,
puisque le journal L’Equipe l’a retenu dans
l’équipe type de la 5e journée de L1, avec une
note de 6.
Ça ne s’arrange toujours pas
pour Mesbah
note de 6. Ça ne s’arrange toujours pas pour Mesbah En clôture de la 3e journée

En clôture de la 3e journée de Serie A ita- lienne, la formation de Parme recevait avant-hier soir son homologue de l’AS Rome. Une rencontre qui a vu les Par- mesans s’incliner lourdement sur le score de 1 à 3. Une nouvelle fois sur le banc, Djamel Mesbah n’est entré en jeu qu’à la 89’. C’est d’ailleurs sa première apparition en championnat cette saison.

sa première apparition en championnat cette saison. Cadamuro non convoqué face au Shakhtar Donetsk Le

Cadamuro non convoqué face au Shakhtar Donetsk

Le défenseur algérien, Liassine Cadamuro, n’a pas été convoqué par son coach pour la ren- contre de Ligue des Champions disputée hier soir face aux Ukrainiens du Shakhtar Donetsk. Il semblerait en effet que le joueur n’est pas encore guéri à 100% de sa dernière blessure.

n’est pas encore guéri à 100% de sa dernière blessure. Tafer s’illustre avec Lausanne Après une

Tafer

s’illustre

avec Lausanne

Après une saison passée en demi- teinte, l’attaquant franco-algérien, Yan- nis Tafer, revient fort en ce début de saison avec sa formation de Lausanne Sport. En effet, après avoir bien réussi le début du championnat, l’ancien Lyonnais s’est illustré de fort belle manière le week-end dernier en guidant son équipe à la qualification pour le 3e tour de la Coupe de Suisse. Le joueur a inscrit le seul but du match et a affiché d’excel- lentes dispositions.

Mbolhi a joué son premier match avec le CSKA

dispositions. Mbolhi a joué son premier match avec le CSKA Comme anticipé par nos soins, le

Comme anticipé par nos soins, le gardien des Verts, Raïs Ouhab Mbolhi, a bien été titulaire hier lors du match de la Coupe de Bulgarie face à l’équipe de Haskavo. L’ancien keeper du Gazélec Ajaccio a pris part à son tout pre- mier match avec le CSKA Sofia cette saison, lui qui s’est contenté du banc des remplaçants lors des matchs du championnat. Pour l’anec- dote, le CSKA l’a emporté sur le score de (6-2).

Tahmi «Un léger avantage de recevoir au retour»

Le ministre de la Jeunesse et des Sports, Mohamed Tahmi, a déclaré hier lors d’une émission à la Chaîne II que les chances des Verts de se qualifier au Mondial sont grandes et que le fait de recevoir au match re-

tour constituait un léger avantage : «Je ne vais pas dire que le tirage au sort est favorable car, à ce stade de la compétition,

toutes les équipes se valent. Tous les matches sont difficiles. Peut-être que jouer le match retour à domicile constitue un petit avantage pour l’Algérie.»

«Nous avons beaucoup de chances de nous qualifier»

«Nous avons beaucoup de chances de passer contre le Burkina Faso. Nous possédons une équipe qui progresse régulièrement et qui est capable d’aller au

Mondial-2014», a-t-il dit, en ajoutant : «La qualification se joue en deux matchs. Notre équipe va maintenant se préparer en fonction de l’adversaire. La pression sera

grande et il faudra gérer tous les paramètres qui entourent cette double confrontation décisive.». Enfin, M. Tahmi a affirmé que «tous les moyens ont été mis à la disposition de cette équipe pour qu’elle puisse at- teindre ses objectifs».

Halilhodzic-Belfodil, tout est au beau fixe

a

révélé le contraire. La même source indique

que les relations entre les deux hommes sont vraiment au beau fixe. D’ailleurs, on indique qu’au cours du tête-à-tête ayant regroupé Halil- hodzic et Belfodil, après le match, l’entraîneur

national a expliqué son choix à Belfodil, tout en

lui

assurant qu’il ne lui tient pas rancune. Halil-

hodzic a en effet fait savoir à Belfodil que, pour ce match face au Mali, son objectif était de voir

le plus de défenseurs et le comportement dé-

fensif de toute l’équipe et ce, en prévision du match barrage, car V.H. sait qu’il n’aura pas le temps de voir la défense de son équipe avant ce rendez-vous important. Belfodil s’est montré compréhensif par rapport à la décision du sélec- tionneur, alors que tout le monde attendait son

du sélec- tionneur, alors que tout le monde attendait son incorporation en cours de jeu. Halilhodzic

incorporation en cours de jeu. Halilhodzic a tenu à discuter avec Ishak Belfodil afin de lui remonter le moral, car il avait constaté que le joueur était abattu, lui qui a laissé

l’Equipe de France

pour venir rejoindre l’équipe d’Algérie et donner un plus aux Verts. Rassuré, Belfodil rejoindra sans aucun doute le stage des Verts le 7 octo- bre prochain avec un bon moral, afin de contri- buer à la qualification des Verts.

H. R.

Algérie. Avant eux, une première équipe, com- posée de Tasfaout, Sadi, du chef cuisinier de l’EN, Farid Nemiri, et des agents de sécurité, se rendra le 9 ou au plus tard le 10 octobre à Oua- gadougou pour accomplir tous les préparatifs du séjour des Verts.

Sadi, Zefzef et Tasfaout choisiront le terrain de la première séance

Etant donné que la séance d’entraînement du 14 octobre, soit celle de la veille du match, aura lieu sur la pelouse principale du stade 4-Août de Ouagadougou, comme le stipule les règle- ments de la FIFA, on n’en connaît toujours pas le lieu de la première séance d’entraînement, après l’arrivée de l’EN à Ouagadougou. C’est au cours de cette première visite que Zefzef, Tas- faout et Sadi choisiront aussi l’endroit de cette séance. Elle aura lieu soit sur la pelouse du ter- rain annexe, situé à Ouaga 2000 ou à proximité de l’hôtel où les Verts séjourneront.

Hamza R.

Au lendemain de la rencontre Algérie-Mali pour le compte de la dernière journée du deuxième tour des éli- minatoires, beaucoup de choses ont été dites à propos de Ishak Bel-

fodil, qui n’aurait, soi- disant, pas apprécié les choix du sélectionneur et son incorporation à une mi- nute du coup de sifflet final. On avait en effet même avancé que les relations entre Halilhodzic et l’attaquant de l’Inter de Milan ne sont pas au beau fixe. Mais, hier, une source très proche de l’Equipe nationale nous

Les Verts opteront pour un nouvel hôtel à Ouagadougou

C’est ce jeudi qu’une première délégation de la Fédération algérienne de football se rendra à la capitale burkinabé, Ouagadougou, pour prépa- rer le séjour des Verts, en prévision du match aller des barrages de la Coupe du monde 2014. La première manche est prévue le 15 octobre au stade du 4-Août de Ouagadougou. Du coup, la délégation de la FAF s’envolera dans les pro- chaines heures au Burkina Faso, pour mettre en place tous les moyens à la disposition des Verts. Celle-ci sera composée de Djahid Zefzef, le vice-président de l’instance, de Walid Sadi, président de la commission des Equipes natio- nales et du manager général de l’EN, Abdelha- fid Tasfaout. Selon nos informations, la sélection nationale algérienne n’occupera pas le même hôtel que lors de son séjour au Burkina Faso, à l’occasion du match face au Mali, comptant pour la deuxième journée des élimi- natoires de la CAN, puisque cette rencontre s’est jouée sur ce terrain à cause de la situation tendue au Mali. Durant ce séjour, les Verts avaient opté pour l’hôtel Palace, situé dans le quartier chic de Ouaga 2000.

L’hôtel de juin 2012 n’a pas plu à Halilhodzic

Ce jour-là, Vahid Halilhodzic n’a pas du tout ap- précié cet hôtel, même s’il s’agissait d’un éta- blissement assez luxueux. En effet, le sélectionneur national avait constaté des va-et- vient incessants à la réception de l’hôtel, ce qui pourrait constituer une source de déconcentra- tion pour l’équipe algérienne, en prévision de ce rendez-vous très important. Du coup, Zefzef, Tasfaout et Sadi vont superviser d’autres hôtels et établir des rapports sur toutes les infrastruc- tures et les remettre au sélectionneur national, pour qu’il tranche lui-même.

Départ des Verts pour le Burkina Faso le 13 octobre

En tout cas, la délégation algérienne, composée du staff technique et administratif et des joueurs, s’envolera à destination de la capitale burkinabé, Ouagadougou, le 13 octobre, à bord d’un vol spécial de la compagnie nationale, Air

www.lebuteur.com équipe nationale Coup d’œil
www.lebuteur.com
équipe nationale
Coup d’œil

N° 2409

03
03

Mercredi 18 septembre 2013

Halilhodzic analysera

seul le jeu des Etalons

Les Etalons affronteront le Botswana en amical

La sélection burkinabée disputera le 30 de ce mois un match amical face à la formation du Botswana, à Gaborone. Ce match a été pro- grammé à une date hors FIFA, car Paul Put veut préparer dès mainte- nant le match contre l’Algérie.

La FBF compte avoir quelques pros

Pour ce match, la Fédération burkinabée aura des soucis pour réu- nir tous les joueurs professionnels. Même s’il y aura un certain nom- bre de joueurs locaux, la Fédération burkinabée a déjà pris attache avec certains clubs pour récupérer certains professionnels, comme nous l’a indiqué un responsable de la fédération.

Yacouba Ouédraogo

«Une prime spéciale pour les joueurs en cas de qualification»

A lors que les Verts affronte- ront les Etalons du Burkina Faso aux barrages du Mon- dial, les préparatifs pour cette rencontre ont déjà

commencé. La première étape, c’était les dossiers de visa déposés par Zef- zef, Tasfaout et Sadi pour pouvoir aller à Ouagadougou afin de procéder à l’organisation administrative et lo- gistique du séjour des Fennecs. Par ailleurs, la seconde étape consiste à la préparation technique des Verts à cette rencontre qui sera carrément difficile. Ce point touche particulière- ment le sélectionneur national, Vahid Halilhodzic, et ses assistants, Kourichi et Cyril Moine. Quant à l’adversaire, le Burkina Faso, qui a déjà affronté l’EN en amical, le 2 juin dernier au stade Mustapha-Tchaker de Blida, Vahid Ha- lilhodzic va tout faire pour avoir plus d’informations sur cette équipe, sa- chant surtout qu’il ne pourra pas ex- ploiter les données dudit match. Selon une source proche du coach, ce der- nier supervisera seul les Etalons. Il ne compte pas désigner un autre techni- cien, comme il le faisait auparavant.

Il visionnera les trois matchs joués par le Burkina à domicile

Selon notre source, le Bosnien va se baser sur les matchs disputés par les Etalons à domicile, pour avoir des données importantes sur l’état de la pelouse, l’atmosphère qui y règne et les conditions climatiques. Puis, il su- pervisera l’équipe sur le plan tech- nique, pour déceler les points forts et faibles des coéquipiers de Jonathan Pitroipa, la star des Etalons. Les matchs qui seront suivis par le sélec- tionneur devraient être les affiches suivantes : Burkina Faso-Congo, Bur- kina Faso-Gabon et, enfin, Burkina Faso-Niger.

rant le stage. Il misera beaucoup plus, durant le stage sur l’aspect physique et psychologique pour que l’EN soit bien préparée au rendez-vous.

Moine et Kourichi en France pour superviser les professionnels

Par ailleurs, les deux assistants de Vahid Halilhodzic, Nordine Kourichi et le préparateur physique Cyril Moine, se trouvent en ce moment en France. Ils vont superviser les joueurs de l’Equipe nationale, notamment ceux qui évoluent dans les championnats européens.Les locaux, eux, seront sui- vis par Hassan Belhadji, l’entraîneur des gardiens de but.

le tirage au sort : Ses conclusions détermineront le programme de travail Le stage commencera
le tirage au sort :
Ses conclusions
détermineront le
programme de travail
Le stage commencera
le 7 octobre
Ce suivi durera quelques jours,
peut-être une semaine, ce qui per-
mettra au coach de tirer les conclu-
sions sur cette équipe burkinabée
pour établir, par la suite, le pro-
gramme de préparation de l’EN, du-
Le stage de l’Equipe nationale dé-
butera le lundi 7 octobre, au Centre
technique national de Sidi Moussa.
Tous les joueurs devraient être à Alger
lors de ce premier jour du stage.
Hamza R.
Le ministre des
Sports et des Loisirs
du Burkina Faso, le
colonel Yacouba
Ouédraogo, a pro-
mis aux Etalons
une prime spéciale,
en cas de qualifica-
tion pour le Mon-
dial brésilien, a
rapporté hier
l’APS. «Il y aura
une prime spé-
ciale pour ce
dernier tour des
qualifications
aux Mondial
brésilien. Avec
«Si on veut tenir
compte du classe-
ment Fifa, c’est un
bon tirage pour le
Burkina. Mais
toutes les équipes
se valent et cha-
cune a peur de
l’autre. Il faut réus-
sir le maximum à
Ouagadougou et je
suis convaincu
qu’ils peuvent y
parvenir en mar-
quant un grand
nombre de buts»,
a-t-il affirmé,
le président de
la FBF, nous allons ensemble,
voir ce qu’il y a à faire dans ce
sens», a indiqué le colonel
Ouédraogo au quotidien bur-
kinabé, Le Pays.
avant d’ajouter :
«C’est un bon tirage
pour nous»
«Nous allons mettre les moyens
nécessaires à la disposition de
l’équipe pour ces deux rencontres.
Et je peux vous rassurer que le Pre-
mier ministre nous avait déjà ins-
truit dans ce sens», a conclu le
colonel Yacouba Ouédraogo.
S. F.
Et d’enchaîner concernant
HarekHarekHarekHarekHarekHarek «Sous-estimer le Burkina Faso
serait une grosse erreur»
Après plusieurs années d’absence,
vous avez effectué votre retour en
sélection, en prenant part au der-
nier stage. Dites-nous comment
les choses se sont passées pour
vous ?
Tout d’abord, laissez-moi dire
que j’ai été très heureux de re-
trouver la sélection nationale et
partager ces moments de joie
avec l’ensemble du groupe durant
cette semaine de préparation. J’ai
été très bien accueilli par tous les
joueurs et le staff technique. J’ai eu
du plaisir à travailler au sein de ce
groupe et je ne peux vous décrire ma
satisfaction. Il y a une excellente am-
biance au sein de l’équipe.
gration. Les joueurs sont des gars supers. Il y
a tellement une bonne ambiance que n’importe
quel nouveau joueur se sent à l’aise très rapi-
dement.
parler de ce match. Le coach a certainement
son idée sur cet adversaire et je lui fais
confiance pour qu’il nous guide vers la victoire.
Vous espérez évidem-
De retour en sélection,
après six ans d’absence,
Fethi Harek revient
avec nous dans cet en-
tretien qu’il nous a ac-
cordé hier sur sa
semaine de stage
passée avec les Verts
et nous parle du
prochain adversaire
lors des barrages,
en l’occurrence le
Burkina Faso.
Votre dernière convocation
chez les Verts remonte à
2007. Six ans plus tard, quels
sont les changements nota-
bles que vous avez remar-
qués en sélection ?
Incontestablement, le cen-
«Avec le retour
à Blida et
l’apport de nos
fans, on a plus de
chance de décrocher
tre sportif de Sidi Moussa
la qualification»
ment revenir en sélec-
tion lors du prochain
stage…
Inch’Allah.
Le fait de recevoir au
match retour est-il un
avantage pour l’EN ?
Un avantage ? Peut-être.
qui est un véritable bijou et
aide la sélection à progres-
ser davantage. Les installations sportives sont
de qualité et c’est vraiment un atout pour nous
les joueurs. A l’époque, l’EN résidait souvent
dans les hôtels et s’entraînait sur des terrains
de la caserne militaire. A présent, il y a une
parfaite organisation et une rigueur de travail à
la hauteur. Tout est mis au service du joueur
pour qu’il se prépare idéalement aux matchs.
Il faut surtout bien négo-
cier le match aller, afin de mettre toutes les
conditions de notre côté. Après, jouer le retour
chez nous dans un stade Tchaker plein et avec
l’apport de nos supporters, on parviendra à
réaliser notre rêve.
«Une confronta-
tion pas du tout
facile à abor-
der», a-t-il as-
suré.
Malheureusement pour vous, vous
n’avez pas joué ce match face au
Mali. Un peu déçu ?
Non, pas du tout. Le fait d’être présent à
ce stage est pour moi une satisfaction. Je
débarque à peine en sélection et il est clair
qu’il me faut un peu de temps. Le sélection-
neur a fait son équipe et on a vu que ses choix
ont été payants, puisqu’on a gagné. Me
concernant, mon objectif est surtout de répon-
dre présent lorsque le coach me fera appel.
Selon nos informations, vous
En parlant de méthode de travail, com-
ment avez-vous trouvé celle de Vahid
qu’on qualifie de très rigoureuse ?
Vous savez, elle est normale. C’est ce qu’on
a l’habitude de trouver en Europe. On est habi-
tué à ça. Après, ce que j’ai noté, c’est que le
coach insiste beaucoup auprès des joueurs,
afin que ces derniers s’emprei-
avez beaucoup parlé avec Ha-
lilhodzic, notamment au
début du stage. Quel a été
son discours ?
«Vahid compte
sur moi, surtout
au poste de
Oui, on a parlé tous les
deux, mais pas trop
latéral gauche»
gnent de son style de jeu et
s’adaptent au maximum à ses
plans tactiques.
Parlons un peu du tirage
au sort des barrages. L’Al-
«J’ai
partagé
la même
chambre
avec
Boudebouz
et j’ai senti
qu’il a envie de
revenir en force
et retrouver la
sélection»
néanmoins. Il m’a sur-
tout expliqué sa méthode de travail et la ri-
gueur qu’il prône. Il a aussi insisté sur le
respect des horaires fixés.
Vous n’avez pas parlé du poste que
vous préférez, entre latéral gauche et
défenseur central ?
Cela s’est surtout vu sur le terrain, lors de
nos séances d’entraînements. Le coach m’a
positionné en tant que latéral gauche et cela
ne m’a pas posé de problème.
Quel est le joueur qui vous a facilité
votre intégration ?
C’est tout le groupe qui a facilité mon inté-
gérie a hérité du Burkina
Faso. Votre avis ?
Je ne vais pas dire que c’est un bon tirage,
car à ce stade des éliminatoires, il n’y a plus
d’équipe faible. Le Burkina est un os, il a dis-
puté la finale de la dernière CAN. Il faut res-
pecter cet adversaire et se concentrer surtout
sur nous-mêmes. On devra aborder les deux
matchs avec beaucoup de professionnalisme
pour espérer décrocher notre billet pour le Bré-
sil. Sous-estimer cette équipe serait une grosse
erreur.
Halilhodzic a exprimé son soulagement
après ce tirage, mais a toutefois affiché
son inquiétude par rapport au manque
de compétition des joueurs. Pensez-
vous que cela pourrait être un désavan-
tage, à un mois du match barrage ?
Il faut voir aussi si les joueurs du Burkina
jouent dans leurs clubs aussi. Il est clair que
c’est un souci, mais je pense que les joueurs
en sont conscients et feront en sorte d’être
prêts pour ces deux matchs barrages. Ceux qui
ne jouent pas régulièrement vont faire les ef-
forts nécessaires, comme s’entraîner davantage
en solo pour qu’ils soient au top.
Boudebouz, qui a rejoint Bastia lors du
dernier mercato, a joué son premier
match le week-end dernier. Comment se
passe son intégration ?
Ryad est un joueur très talentueux et son in-
tégration se passe parfaitement bien. Le club
avait besoin d’un joueur de son calibre et je
peux vous dire qu’il est heureux parmi nous.
Vous avez certainement discuté en-
semble ?
Bien évidemment. On a d’ailleurs partagé la
même chambre d’hôtel lors de notre dernier
déplacement à Guingamp. Ryad est quelqu’un
d’intelligent et j’ai remarqué qu’il a très envie
de vite revenir à son meilleur niveau et, pour-
quoi pas, retrouver la sélection.
Quelle sera la clé, selon vous, de cette
confrontation ?
Je pense qu’il est encore un peu tôt pour
Entretien réalisé par
Saïd Fellak
04
04

N° 2409

www.lebuteur.com JSK Coup mou
www.lebuteur.com
JSK
Coup mou

Mercredi 18 septembre 2013

Il a passé une échographie hier matin

Maroci incertain face au CRB

C oup dur pour la

décision inquiète, en effet, le pre- mier responsable à la barre tech- nique, Azzedine Aït Djoudi, qui aimerait bien disposer de tous ses joueurs pour espérer un bon résul- tat contre le Chabab. Au moment où nous mettons sous presse, la décision de la participation de Ma- roci n’a pas encore été prise. Il fau- drait d’abord attendre la veille du match pour se prononcer.

d’abord l’ausculter encore une fois et vérifier les résultats de l’échogra- phie, pour connaître officiellement l’origine de la blessure : «Comme vous le savez, Maroci n’a toujours pas réintégré le groupe. Il a ressenti des douleurs, lundi soir. Donc, je lui ai demandé d’effectuer une échogra- phie pour en savoir plus. Du coup, je dois d’abord le revoir avant de prendre une décision finale. J’espère qu’il sera d’attaque pour le match face au CRB.» Saïd D.

Sedkaoui

«Tout pour une troisième victoire à l’extérieur»

JSK ! Le bril- lant milieu de terrain, Tayeb Maroci, qui n’a pas joué der-
JSK ! Le bril-
lant milieu de
terrain, Tayeb
Maroci, qui n’a
pas joué der-
nièrement contre le MCO, à cause
d’une blessure aux adducteurs, de-
vait reprendre sa place ce ven-
dredi, à l’occasion du derby contre
le CRB. Seulement et jusqu’à
preuve du contraire, l’ex-milieu de
la JSMB pourrait faire de nouveau
l’impasse sur cette importante ren-
contre, du moment que, jusqu’à
présent, il n’a toujours pas réinté-
gré le groupe. Donc, pour connaî-
tre l’origine de sa blessure, le
joueur s’est rendu, hier matin, à
Alger, pour effectuer une échogra-
phie et savoir s’il sera apte à re-
prendre son poste ou patienter
jusqu’à la prochaine journée. Cette
Pour le milieu de terrain, Kaci Sedkaoui, le match de
championnat face au CRB s’annonce des plus difficile,
du moment que la rencontre aura lieu au stade du 20-
Août. Toutefois, il n’a pas manqué de nous dire que
tous les joueurs sont plus que jamais déterminés à
revenir avec un résultat positif.
Dr Djadjoua : «Je dois
d’abord l’examiner»
A la fin de la séance d’entraîne-
ment d’hier matin, nous
avons interrogé le mé-
decin de la JSK, Dr
Djadjoua, sur la bles-
sure de Tayeb Maroci.
D’après lui, la décision
d’aligner Tayeb n’a
pas encore été
prise. Il préfère
Aouadj reprend
l’entraînement
La séance d’entraînement
de lundi soir a été caractéri-
sée par l’absence du meneur
de jeu, Sid-Ahmed Aouadj.
Auteur d’un but splendide
contre son ancienne équipe,
le fils d’El Bahia, et selon nos
échos, a été autorisé à faire
l’impasse sur la séance de re-
prise. L’ex-international
Olympique, qui est arrivé en
retard hier, a repris normale-
ment l’entraînement. Pour
rappel, Aouadj souffre d’une
légère blessure aux adduc-
teurs, mais sans gravité.
Aït Djoudi compte l’aligner sur le flanc
droit face au CRB
Après sa belle prestation de samedi dernier, contre le
MCO, le premier responsable à la barre technique
compte aligner Sid-Ahmed Aouadj sur le flanc droit,
pour permettre à Madi et Yesli de se libérer davantage.
Toutefois, l’Oranais se sent très à l’aise dans ce poste.
«Meneur ou ailier, l’essentiel est
d’apporter un plus à mon équipe»
D’après Aouadj, jouer sur le flanc droit ou meneur de
jeu ne lui pose aucun problème. Pour lui, le plus im-
portant, c’est d’être performant et apporter un plus à la
JSK : «Meneur ou ailier ne me pose pas de problème. Le
plus important, c’est d’être tout le temps à la hauteur et
apporter un plus à mon équipe.» Saïd D.

Nous sommes très contents d’avoir réussi à faire revenir les fans au stade. Que pensez-vous de la presta- tion des Oranais ? Sincèrement, nous avons croisé une très bonne équipe du MCO, qui nous a créé beaucoup de pro- blème, en seconde période notam- ment. Je ne vous cache pas qu’ils nous avaient dominés pendant plusieurs minutes. Seulement, il faut dire que nous étions réa- listes et efficaces. Nous avons su profiter des deux occasions nettes pour scorer et prendre l’avantage. Vous avez été aligné aux côtés de Yesli. Sincèrement, commencez-vous à vous ha- bituer à son système de jeu ? Oui, Yesli est devenu l’un des nôtres. Il s’est vite intégré dans le groupe. On essaie tout le temps de s’adapter, pour que l’entraîneur ait plusieurs solutions au cas où l’un d’entre nous serait absent. Sincère- ment, la JSK possède un riche ef- fectif cette saison. Nous allons faire de notre mieux pour replacer le club en haut du tableau. Vous allez affronter le CRB, vendredi, au stade du 20-Août. Comment s’annonce pour vous cette empoignade ? Ce sera une rencontre très diffi- cile pour les deux équipes. D’un côté, le CRB fera son possible pour retrouver la joie de la gagne et se réconcilier avec ses supporters. De l’autre côté, nous allons faire de notre mieux pour garder notre in- vincibilité et prouver notre bonne santé. La rencontre se jouera sur un détail. L’équipe qui sera mieux préparée l’emportera. Selon vous, la JSK est-elle capa- ble de revenir avec un bon ré- sultat ? Oui, avec notre bon début, je pense qu’on est capables de sur- classer n’importe quelle équipe. Nous allons prendre notre adver- saire très au sérieux et essayer de profiter de la moindre de ses er- reurs pour le surprendre et rester sur notre dynamique. Après plu- sieurs saisons de disette, il est grand temps pour la JSK de domi- ner le football algérien. Donc, nous allons tout faire pour y par- venir.

Entretien réalisé par Saïd D.

Avec un peu de recul, qu’avez- vous à nous dire sur le dernier succès à domicile contre le MCO ? Ce fut un match très difficile, du moment que nous étions sous pression. Il fallait gagner notre premier match à domicile et confirmer les deux premiers suc- cès à l’extérieur. Je pense que nous avons assuré le plus important en décrochant les trois points de la rencontre. Le fait de faire plaisir aux supporters compte beaucoup.

Plus de peur que de mal pour Ebossé

Apparemment, la guigne des blessures poursuit toujours les joueurs de la JSK. Après Tayeb Maroci, qui n’a toujours pas repris les entraînements, un autre joueur souffre, en effet, de légères bles- sures au genou. Il s’agit de l’atta- quant Albert Ebossé. Ce dernier, qui traîne cette blessure depuis quelque temps, a été victime d’un faux geste, hier, à l’entraînement. Il a été donc contraint d’interrompre la séance pour se faire administrer les premiers soins. Bien que la JSK renferme un effectif riche, le pre- mier responsable technique aura besoin de tous ses atouts pour bat- tre le CRB et revenir avec un bon résultat. La méthode du coach est simple, on ne change pas une équipe qui gagne. Avec l’absence de Maroci, la JSK affrontera le Chabab avec le même effectif que celui aligné face au MCO. Rappe- lons que l’arrière droit, Belkacem Remache, enregistrera son retour dans le onze. Il remplacera sans le

moindre doute Abdelmalek Mer- bah.

Il sera prêt pour le match

Même s’il n’a pu aller au terme de la séance d’entraînement, le centre-avant, Albert Ebossé, ne ra- tera pas le match de vendredi soir. Selon le médecin de l’équipe, la blessure d’Albert nécessite un léger repos.

«Je n’ai rien de grave »

Pour avoir plus de détails sur les douleurs qu’il a res- senties au cours de l’entraî- nement d’hier soir, Albert Ebossé, dit Djongo, nous fait savoir qu’il n’a ressenti que de légères douleurs et qu’il sera à 100 % prêt pour le match de vendredi soir, contre le CRB : «Ce ne sont que des douleurs passagères. Je n’ai rien de grave. Pour preuve, je vais m’entraîner le plus normalement du monde avec mes coéquipiers au-

jourd’hui et je serai à cent pour cent d’attaque contre le CRB. J’espère re- trouver mon efficacité et inscrire mon troisième but en champion- nat.» Saïd D.

et inscrire mon troisième but en champion- nat.» Saïd D. Entraînement dans la soirée Une fois

Entraînement dans la soirée

Une fois à Alger, l’entraîneur Azze- dine Aït Djoudi pro- grammera une ultime séance de tra- vail, pour apporter les derniers réglages et mettre en place le schéma tactique appro- prié qui sera adopté le jour de la rencontre.

Départ jeudi matin à Alger

Contrairement aux précé- dentes séances, l’entraîne- ment d’hier s’est déroulé la matinée au stade du 1er-No- vembre. Et pour garder le rythme, Aït Djoudi a pro- grammé une avant-dernière séance ce matin, à 9h. Le dé- part pour Alger est prévu pour demain, à 10h.

www.lebuteur.com Coup d’échec JSK
www.lebuteur.com
Coup d’échec
JSK

N° 2409

05
05

Mercredi 18 septembre 2013

Aït Djoudi prépare le plan anti-Gamondi

C ’est lundi dernier que les Kabyles ont repris le chemin des entraîne- ments dans une excel- lente ambiance. Normal

diront certains, après un si bon dé- part en championnat, où la JSK vient d’empocher un total de 10 points en 3 matchs. Sauf qu’aux yeux du staff technique, on est loin d’être satisfait des performances de l’équipe. C’est ce que Azzedine Aït Djoudi essaie de faire comprendre à ses joueurs. Pas plus tard qu’hier matin, le coach a

attiré l’attention de ses hommes, en les sommant de garder les pieds sur terre, car d’après lui, le vrai test dé- butera ce vendredi au stade du 20- Août, face au CRB. Il a d’ailleurs même mis en place le plan anti-Ga- mondi, pour espérer revenir à la maison avec un résultat satisfaisant, qui ne freinerait pas l’élan de son équipe. Et pour ne rien laisser au ha- sard, nous avons appris que l’entraî- neur kabyle a, une nouvelle fois, visionné le match MCA-CRB, afin de noter les points faibles de l’adver-

saire. Et c’est lors des deux pro- chaines séances qu’il donnera les dernières consignes aux joueurs.

Le dispositif tactique ressemblera à celui adopté face à l’USMA D’après la même source d’infor- mation, il semblerait que le dispositif tactique de vendredi prochain res- semblera à celui de la seconde jour- née adopté face à l’USMA. Autrement dit, Aït Djoudi veut faire confiance au même onze qui a af-

fronté l’USMA au stade de Tizi Ouzou, avec des modifications dans le jeu. Une seule différence, cette fois-ci, l’équipe jouera moins en at- taque, du moment qu’elle est appelée à évoluer à l’extérieur. Il est fort pro- bable que le coach aligne deux atta- quants, Ebossé et Messaâdia, avec deux joueurs de couloir.

ment renforcer son milieu de ter- rain. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle il a souhaité récupérer Tayeb Maroci cette semaine. Le coach sait qu’avec un milieu de terrain com- posé de Ammour et Rebbih, il fau- dra être costaud derrière, à commencer par les milieux récupé- rateurs. A la veille du déplacement au 20-Août, il semble préoccupé par ce compartiment. Il aura désormais 48 heures pour trouver les solutions de rechange.

Gagner la bataille du milieu pourrait être la clé Connaissant la qualité des joueurs du
Gagner la bataille du milieu
pourrait être la clé
Connaissant la qualité des joueurs
du CRB, Aït Djoudi veut absolu-
A. A.
La dernière victoire
au 20-Août remonte à 2004

Merbah «Il est temps de mettre fin à la suprématie du CRB»

«Il est temps de mettre fin à la suprématie du CRB» Le défenseur central de la

Le défenseur central de la JSK, Merbah, nous a fait savoir qu’après un si bon départ, l’erreur est impardonnable. Sachant que son équipe ne s’est pas bien défendue ces dernières années dans cette enceinte, Merbah estime que l’occasion est venue de retrouver la suprématie à Belouizdad.

Il ne vous reste que deux séances d’entraî- nement, avant la grande affiche face au CRB. Etes-vous prêts pour ce match ? La préparation s’effectue dans les meilleures conditions. Les joueurs sont très motivés pour réussir notre prochaine sortie. A mon avis, vu ces conditions, nous sommes prêts pour cette grande affiche. Nous avons maintenant juste le temps d’appor- ter quelques retouches sur le plan collectif, avant de boucler la pré- paration. Que vous a-t-il de- mandé le coach pour rester le plus concentré possible ? Il nous a expliqué que le match de vendredi pro-

chain est un nouveau défi pour nous tous, et que chacun doit donner le meilleur de lui- même. Evidemment, nous sommes conscients de cela et nous n’avons pas besoin d’une autre motivation. Nous sommes des pro- fessionnels et nous sa- vons ce qui nous attend. Cela fait 9 ans que la JSK n’a pas gagné en championnat au 20- Août. Avez-vous les moyens de mettre fin à cette suprématie de l’adversaire ? Evidemment. Je vous dirais même que nous allons nous déplacer à Alger en conquérants. Le temps est venu pour mettre fin à cette supré- matie. Nous avons l’avantage d’avoir réalisé

un superbe départ en championnat, notam- ment à l’extérieur. Nous devons rester sur cette dynamique. Avec le retour de Re- mache sur le flanc droit, pensez-vous pouvoir jouer ce ven- dredi ? Je ne peux pas vous en dire davantage à ce sujet, du moment que cela relève des choix tactiques de l’entraîneur. Je pense que le coach est le mieux placé pour vous répondre. Tout ce que je peux vous dire, c’est que je me tiens prêt à faire mon apparition si l’entraîneur me le de- mande. Je suis à 100 % pour ce match.

Entretien réalisé par H.B.

Un nouveau point de vente sera inauguré cet après-midi à Mohammadia

Les joueurs invités par City Sport

de la 5e journée du championnat face au CRB. Une source nous a confié qu’il s’agirait d’un nouveau jeu de maillots.

Le nouveau maillot de la JSK bientôt sur le marché Les supporters de ce club pourront bientôt acquérir le nouveau maillot de l’équipe. C’est ce que nous a confié un proche de l’équi- pementier City Sport. Ses amoureux trouveront le maillot officiel dans les boutiques, et dans tous les points de vente City Sport. Toutefois, son prix n’a toujours pas été communiqué. Il sera dé- voilé une fois exposé dans les magasins. A. C.

9

ans, baraket !

La grande affiche du week-end, entre le CRB et la JSK, au stade du 20- Août, tient d’ores et déjà toutes ses promesses. D’un côté, les Ka- byles semblent dans une excel- lente forme et veulent confirmer les succès enregistrés en ce début de saison. De l’autre, la formation du CRB tentera de se remettre debout, après l’échec subi face au MCA. Toutefois, et même si les deux équipes se trouvent dans une position dif- férente au classement, il est néanmoins certains qu’elles par- tent à chances égales. A la JSK, la rencontre de ce vendredi est assez spéciale, pour la simple raison que cela fait maintenant neuf ans qu’elle n’a pas gagné en championnat dans cette en- ceinte. Le dernier succès réalisé à Belouizdad remonte à la saison 2004-2005, sous l’ère Moussa

Saïb, où les Jaune et Vert avaient gagné sur le score de 1 but à 0, signé Berguigua. Depuis, plus aucune victoire au 20-Août, ex- cepté celle de la Coupe d’Algérie, en 2010. Les chiffres plaident pour les locaux, puisque sur les

Les Canaris restent sur un sans-faute à l’extérieur L’autre avantage, c’est que la formation kabyle reste sur un sans-faute à l’extérieur. Sur les deux déplacements, à El Eulma et Aïn Fekroun, la JSK a empo- ché la totalité des points, six en tout. Effectuer la passe de 3 se- rait le vrai départ pour les hommes de Azzedine Aït Djoudi, face à une équipe du CRB difficile à manier. Quant au staff, il ne se focalise pas trop sur les chiffres, car selon ses dires, la rencontre du week-end sera la plus complexe de ce début de saison. D’ailleurs, le coach a clai- rement expliqué à ses joueurs que seule une préparation de qualité, cette semaine, permettra à l’équipe de revenir avec un bon résultat de ce déplacement. Il faudra donc gérer la pression et surtout l’état d’esprit, la veille de cette grande affiche. A. A.

Les fans des Canaris achèteront leurs billets au 20-Août Comme nous l’avons annoncé dans notre
Les fans des
Canaris achèteront leurs
billets au 20-Août
Comme nous l’avons annoncé dans
notre précédente édition, les dirigeants be-
louizdadis ne feront aucun traitement de fa-
veur aux centaines de supporters de la JSK qui se
déplaceront ce vendredi au stade du 20-Août.
Pour cause, les Kabyles auront 1500 places seule-
ment. D’après la même source, la vente des billets
débutera vendredi matin dans cette enceinte.
Du coup, les supporters de la JSK, qui dési-
rent suivre le match, devront se déplacer
tôt dans la matinée pour bénéficier
d’un ticket d’accès.

10 dernières rencontres entre les deux formations dans ce stade, le CRB en a gagné 6, dont le fameux 7 à 1 sous l’ère Rachid Belhout, en 2011. C’est dire que le match de ce vendredi est

bien plus qu’une rencon- tre pour la formation du Djurdjura. Maintenant que la JSK a réalisé son meilleur départ depuis 2005, il faudra qu’elle in- verse, une nouvelle fois, la tendance.

Les joueurs de la JSK se déplaceront, cet après-midi, à Alger, pour prendre part à une collation organisée par l’équipementier City Sport, à l’occasion de l’inauguration d’un nouveau point de vente à Mohamma- dia. Les joueurs n’y seront pas seuls, car

même les dirigeants seront là. Le président Hannachi devrait, lui aussi, prendre part à la collation. D’après la même source, le P-DG de City Sport, Mohamed Djouadj, réserve une surprise aux dirigeants et aux joueurs cet après-midi, à la veille

06
06

N° 2409

www.lebuteur.com CRB Coup flou
www.lebuteur.com
CRB
Coup flou

Mercredi 18 septembre 2013

Gamondi à la recherche de

son équipe type face à la JSK

L technicien du Chabab aura du pain sur la

planche cette semaine. En pleine préparation du prochain match face

e

à

la JSK, Gamondi ne va

pas se contenter de remonter le moral de ses joueurs après le revers subi devant le MCA lors du derby algérois. Mais durant cette semaine qui précède la réception des Ka- byles, le staff technique songera à l’équipe type qui prendra part à cette confrontation. Deux joueurs ne se- ront pas concernés par ce match, il s’agit de Bouregba, suspendu, et Chouih, blessé. Là, le choix semble avoir déjà été fait. Depuis hier, le staff s’est attelé à préparer Ouadah, le deuxième gardien, et Hanifi qui de- vrait sans doute combler l’absence du buteur de l’équipe Bouregba. Néanmoins, il reste encore quelques détails à revoir durant cette semaine. Nous pensons plus précisément au poste de latéral droit. Gamondi ne serait plus tenté par Naïli.

de latéral droit. Gamondi ne serait plus tenté par Naïli. Abdat, un choix plausible Afin de

Abdat, un choix plausible

Afin de combler ce vide à droite de la défense, Gamondi pourrait bien se tourner vers Abdat. Le central du Chabab est le seul

joueur dans l’effectif qui a les capa- cités d’évoluer dans ce poste. A titre d’information, c’est Gamondi qui a fait découvrir le joueur au monde du football, et comme le hasard fait bien les choses, Abdat a commencé comme arrière droit

lors du premier passage du techni- cien argentin.

Chouih officiellement out pour la JSK

Victime d’une tendinite au genou, Chouih, le premier portier

du CRB, sera officiellement écarté du match face à la JSK comptant pour la 5e journée du champion- nat. Une blessure qui ne lâche pas le gardien. Celle-ci avec l’accumu- lation d’efforts se serait compli- quée, et Chouih aurait besoin de quelques jours de repos, une se- maine, selon le médecin de l’équipe.

Il est affecté moralement

L’habituel portier de CRB Chouih n’a toujours pas accepté le fait de ne pas assister à la rencon- tre face à la JSK. Contacté, il nous a semblé atteint moralement. Longtemps critiqué, il voulait prouver sa vraie valeur lors de la réception des Canaris. Pour le remplacer, Gamondi devra sans doute compter sur les services de Ouadah.

Lamine Amimi

Les titulaires ont pris part à un match d’application hier rer ma première titulari- sation
Les titulaires ont pris part
à un match d’application hier
rer ma première titulari-
sation et satisfaire le staff
qui m’a donné cette
chance de m’exprimer.
Comment voyez-
vous cette rencontre ?
C’est une rencontre
décisive pour nous, ce
sera le tournant de
notre saison. La JSK est
une équipe très en forme
en ce début de saison, ils
sont à l’aise quand il s’agit
de jouer à l’extérieur. Il
faut s’attendre à un
match difficile. Nous au-
rons l’avantage de jouer à
domicile, il faudra en
profiter, le club a besoin
d’une victoire pour se re-
lancer et faire tomber un
prétendant serait le déclic
parfait.
Vous sentez-vous prêt à
apporter ce plus qui
manque au club ?
A 100 %. Comme je vous l’ai
dit, je suis toujours à la disposi-
tion du club. Cela me fera du
bien de reprendre la compétition.
C’est une chance pour moi à ne
pas rater, c’est pourquoi je vais tra-
vailler dur cette semaine afin d’être
prêt pour la rencontre face à la JSK.
Entretien réalisé par
Lamine Amimi
C omme nous en avions fait
mention dans notre der-
nière édition, seuls les
joueurs qui ont pris part
à la rencontre face au MCA samedi
dernier ont été concernés par l’en-
traînement d’hier matin. Cela n’a
pas empêché la présence du reste
du groupe qui s’est contenté des
échauffements et de quelques
touches de balle avant de quitter
l’entraînement afin de se préparer
pour le déplacement à Aïn El Beïda
pour prendre part à la joute amicale.
En ce qui concerne ceux qui sont restés
au 20-Août, Gamondi, le premier res-
ponsable de la barre technique, leur a
programmé un match d’application.
forme physique et adroit devant le but. Il réussira à
marquer trois buts dont un d’une magnifique frappe
de loin. On dirait que les quelques mots échangés
hier avec Gamondi la fin de la séance d’entraînement
l’ont motivé.
Amour a réintégré le groupe
Voilà une bonne nouvelle pour tous les fans du
Chabab. Amar Amour, le meneur de jeu de l’équipe,
a assisté à la totalité de la séance d’entraînement
d’hier. L’ancien Umiste a même pris part à la ren-
contre d’application programmée à la fin de l’entraî-
nement.
Abdat s’est contenté
de quelques tours de piste
Hanifi et Ouadah ont participé
à la séance
Lors de cette deuxième séance d’entraînement de
la semaine, le coach Miguel Angel Gamondi a de-
mandé à l’attaquant Hanifi et au gardien Ouadah de
rester s’entraîner avec des habituels titulaires. Le staff
technique a voulu les voir de près, il y a de fortes
chances qu’ils prennent part à la rencontre face à la
JSK.
Comme lors de la première séance, Abdat, le dé-
fenseur du CRB, s’est contenté de quelques tours de
piste pour cette seconde séance d’entraînement au
20-Août. Pas d’inquiétude pour l’habituel titulaire au
côté de Khellili en défense centrale, Abdat ne souffre
que d’une réaction allergique à un médicament qui
était censé calmer ses douleurs à la tête.
Chouih en tenue de ville
Hanifi s’est illustré
En mauvaise posture en ce début de saison, Ha-
nifi, l’ancien attaquant de l’USMA, n’a pas manqué
l’occasion de briller. Le joueur était en très bonne
Ouadah était le seul portier présent hier à la séance
d’entraînement. Chouih, le premier gardien de
l’équipe, quant à lui, s’est présenté en début d’entraî-
nement en tenue de ville. Il a demandé la permission
au staff de lui accorder quelques jours de repos afin de
soigner sa tendinite. Bien évidemment, il a apporté
un certificat du médecin qui confirme ses propos.
L. A.
CRB 1 - Dar El Beïda 1
Afin de donner un temps de jeu à tout le monde, Ga-
mondi a programmé hier une rencontre amicale face à la
formation de Dar El Beïda. Pour ce match, les habituels
remplaçants n’ont pas pu faire mieux qu’un résultat nul
1-1. C’est Benaldjia qui marque le seul but du Chabab avant
de se faire rejoindre au score en seconde mi-temps.
Mouloudia avec des douleurs
à la jambe : «Ma blessure s’est
aggravée avec le temps. Cela
fait quelque temps qu’elle me
fait souffrir. D’ailleurs j’ai joué le
match du MCA amoindri.
Mais je voulais vraiment pren-
dre part à la rencontre c’était
important pour l’équipe.»
Benaldjia se démarque
et lance un appel à Gamondi
La satisfaction lors de cette rencontre est le milieu de ter-
rain, Billel Benaldjia. Outre son joli but dans cette partie, il
s’est montré très altruiste par ses passes souvent bien ajus-
tées. Même si le but de cette joute est de donner de plus de
temps de jeu aux remplaçants, Gamondi est à la recherche
d’une nouvelle composante pour son équipe qui pourrait
mettre fin au calvaire de ce début de saison. A voir la pres-
tation de Benaldjia, ce dernier pourra bien avoir sa chance
pour concurrencer les titulaires.
L. A.

dans une situation délicate et j’aurais aimé être la pour mes coéquipiers.»

«J’ai pu supporter ma blessure face au MCA»

Cette tendinite du genou n’est pas nouvelle pour Chouih, qui avait même parti- cipé à la rencontre face au

Ouadah «Je suis prêt à honorer ma première titularisation»

Aujourd’hui, vous avez entamé votre deuxième séance de pré- paration. Comment cela se dé- roule-t-il ? Ce n’est pas facile de reprendre les entraînements après une défaite en championnat, surtout quand il s’agit d’un derby. Le moral pour le moment n’est pas au top mais nous essayons de passer à autre chose afin de préparer la JSK dans les meilleures conditions. Comment le staff vous aide-t-il à passer cette mauvaise phase ? Le coach s’est basé sur le plan psychologique lors de ces deux premières séances d’entraînement, cela fait du bien d’en parler. Vous savez, avec ce mauvais début de championnat nous avons pas mal de pression sur les épaules, nous sommes appelés à réagir. Mais avant cela, il faudrait se remettre en question, c’est ce que le staff technique nous aide à faire. Parlons de vous maintenant. Il est fort probable que le coach vous aligne face à la JSK. Que pourriez-vous nous dire sur ce point ? Moi, je suis toujours à la dispo- sition du club. J’ai toujours travaillé dur pour avoir ma chance. En ce qui concerne la JSK, si cela se confirme, je ferai tout pour hono-

Chouih «Déçu de manquer un tel match»

A bsent à la séance d’hier,

c’est par téléphone que

nous avons joint le gar-

dien du CRB, Chouih. Ce der- nier, pour sa blessure nous dira : «On m’a donné une se- maine de repos ce qui me sort de la course pour la rencontre de la JSK» avant d’ajouter : «Je suis vraiment déçu de manquer un tel match, nous sommes

www.lebuteur.com USMA Coup d’œil
www.lebuteur.com
USMA
Coup d’œil

N° 2409

07
07

Mercredi 18 septembre 2013

Course contre la montre pour récupérer Koudri

A quelques jours du jour J, les Rouge et Noir continuent de pré-

jours du jour J, les Rouge et Noir continuent de pré- parer le grand derby algérois,

parer le grand derby algérois, prévu pour cette fin se semaine. Une préparation qui s’effectue sans Hamza Koudri qui continue de s’entraîner en marge du groupe à cause de la blessure, dont il souffre au niveau du genou, contractée face à l’USMH. Le milieu de ter- rain usmiste doit mener une course contre la montre s’il veut ne pas rater le prochain rendez-vous de son équipe. Considéré comme un élément important dans l’entre- jeu de son équipe, les membres du staff médical sont en train de faire des mains et des pieds pour qu’il guérisse le plus tôt possible. Ceux du staff technique, quant à eux, suivent l’évolution de l’état du natif de Mila avec un grand intérêt. C’est ce qui est normal, vu son poids au sein du groupe.

Les résultats de l’échographie se sont révélés rassurants

Ayant effectué une échographie avant-hier, les examens se sont ré- vélés en fin de compte rassurants puisque d’après une source digne de foi, Koudri ne souffre pas tant de la blessure qui risque de le contraindre à déclarer forfait pour ce choc face au Mouloudia. Ayant besoin d’un programme spécifique pour s’en remettre plus vite que prévu, Koudri est donc en train de faire tout son possible afin qu’il puisse se joindre à ses co- équipiers avant la fin de la se-

maine. «Une mission difficile, mais pas impossible», toujours selon notre source.

Il n’allait pas être aligné hier face aux

U21

Hamza Koudri, contrai- rement à ses coéquipiers, n’était pas concerné par le match qui devait avoir lieu hier face aux U21. Si une telle décision a été prise, c’est surtout pour éviter toute complica- tion. Souhaitant le ré- cupérer avant le choc de samedi. Courbis a donc ordonné à son joueur de se conten- ter de quelques

soins et des exer- cices en solo avant de rentrer chez lui.

Adel C.

Courbis et ses joueurs superviseront aujourd’hui le MCA

L a préparation pour le grand derby de la capitale bat son plein du côté de Saint-Eugène. En effet, en plus des séances de travail

effectuées jusque-là depuis le début de semaine, les Rouge et Noir seront appelés à se présenter au stade Omar-Hamadi plus tôt que d’habi- tude. Si une telle décision a été prise, c’est tout simplement pour permettre aux joueurs de superviser leur pro- chain adversaire avant l’entame de l’entraînement de ce mercredi. Les coéquipiers de Mohamed Seguer, en

présence de Courbis et ses adjoints, suivront quelques séquences de la confrontation ayant mis aux prises le Doyen au CRB, le week-end passé. Un match que les Mouloudéens ont remporté sur le score deux buts à un. Les Usmistes auront donc l’occasion cet après-midi de voir les coéquipiers de Yachir à l’œuvre et c’est ce qui leur permettra bien sûr de déceler leurs points forts, mais aussi leurs points faibles. Des constats qui ne pourront que faire du bien aux protégés de Courbis puisqu’à leur sortie de la salle de conférences, ils auront une

idée précise de l’équipe adversaire qu’ils vont affronter samedi au stade 5-Juillet à partir de 17h45. Actuelle- ment à la quatrième place, avec sept points à leur actif et à trois longueurs des Vert et Rouge, les joueurs de l’USMA auront donc une occasion lors de ce choc de la cinquième jour- née de la Ligue 1 de se rapprocher un peu plus du podium, mais aussi infli- ger la première défaite aux protégés de Geiger qui n’ont toujours pas perdu le moindre match depuis l’en- tame du championnat.

Adel C.

le moindre match depuis l’en- tame du championnat. Adel C. Ferhat «Nous mesurons l’importance de ce

Ferhat «Nous mesurons l’importance de ce derby, pas question donc de passer à côté»

Que retenez-vous de votre dernier match ? La belle prestation des jeunes. C’est vrai que j’en fais partie, mais si j’ai utilisé ce mot, c’est pour les encourager tout simple- ment, parce qu’ils ont été pro- mus cet été et qu’ils n’ont pas joué beaucoup de matchs offi- ciels avec l’équipe première. Ils ont été épatants. Je les remercie pour les efforts qu’ils ont fournis. Nous avons vécu une semaine difficile, mais cela ne les a pas empêchés de bien travailler pour confirmer tout le bien qu’on pen- sait d’eux. Comment se déroule la pré- paration du grand derby ? A ce sujet, nous n’avons pas à nous plaindre, puisque tout se passe à merveille. La victoire dé- crochée le week-end passé nous a fait énormément de bien. C’est dans la bonne humeur que nous sommes en train d’appliquer le programme mis en place par les membres du staff technique. Nous nous donnons à fond tout en espérant que cela nous per- mettra d’être prêts ce week-end. Le groupe a été renforcé par le retour de quelques joueurs suspendus et blessés, qu’est- ce que cela vous fait ? Personnellement, ça me fait plaisir parce que des éléments comme Benmoussa, Boude-

Forfait de Bekakchi

Souffrant d’une élongation au niveau des adducteurs, le défenseur central, Bekakchi, qui a occupé le poste d’arrière latéral gauche contre l’USMH se contentera d’encourager ses coéquipiers à partir de chez lui ce week-end.

ses coéquipiers à partir de chez lui ce week-end. Le match face aux espoirs annulé à

Le match face aux espoirs annulé à la dernière minute

Prévu pour hier à 17h, le match d’application qui devait mettre aux prises les seniors avec U21 n’a pas eu lieu en fin de compte. Les joueurs de l’équipe première ainsi que ceux de la formation espoir des Rouge et Noir se sont présentés à la caserne de Ben Aknoun, comme prévu, soit à 16h, mais une fois sur place, ils ont été informés par la décision prise par les res- ponsables du club.

L’état du terrain à l’origine de cette décision

Voulant savoir pourquoi ce match a été annulé, nous avons pris attache avec un responsable du club qui nous a confié que l’état de la pelouse a été à l’origine de cette décision. Jugeant qu’elle n’était pas dans un état d’abriter une telle rencontre, Rolland Courbis a dé- cidé, en concertation ses adjoints, de renoncer à cette rencontre.

Les Rouge et Noir se sont entraînés en fin de compte à Bologhine

Le match annulé, le premier res- ponsable de la barre technique des Rouge et Noir a décidé de le rem- placer par une rencontre d’entraî- nement. Cette séance a eu lieu au stade Omar-Hamadi, comme nous l’avons pu l’apprendre.

faire le nécessaire pour prendre le meilleur. Je suis convaincu que si nous jouons notre vrai foot- ball, nous gagnerons. Faites-vous partie des joueurs qui ont voulu jouer ce choc au 5-Juillet ? Il est impossible de jouer une telle rencontre dans un stade autre que l’enceinte olympique. Présent à Lavigerie, Halilhod- zic aurait été séduit par votre prestation… Ça ne fait que m’encourager pour continuer sur cette lancée. Défendre les couleurs de mon pays sera un grand honneur pour moi. Je suis à la disposition du sélectionneur. S’il me fait signe, c’est avec un grand plaisir que je rejoindrai les Verts. Dans la vie, rien n’est impossible. Seul le travail paye, je continuerai de travailler, en attendant que mon heure sonne. Les Verts affronteront le Bur- kina Faso lors des barrages, vos impressions à propos de ce tirage ? Cette sélection burkinabée est redoutable. Il ne faut surtout pas la sous-estimer. Les Burkinabés ont beaucoup progressé, il va fal- loir que les Verts soient vigilants. En tout cas, je souhaite bonne chance à notre Equipe nationale. Entretien réalisé par Adel Cheraki

Equipe nationale. Entretien réalisé par Adel Cheraki bouda et El-Orfi ne pourront qu’être bénéfiques à

bouda et El-Orfi ne pourront qu’être bénéfiques à l’équipe. Ce sont des éléments d’expérience. Leur disponibilité offrira plus de choix au coach au moment de composer son équipe-type. Vous allez affronter le MCA, avez-vous suivi leur dernier match qu’ils ont disputé face au CRB ? Non, je n’ai pu voir que les dix dernières minutes, je crois. Très peu pour pouvoir parler de cette équipe ou pour faire une analyse de cette rencontre. Ce ne sera pas, toutefois, la première fois que vous allez jouer ce grand derby, que pourriez-vous nous dire à propos de cette rencontre ? C’est un match spécial, mais c’est aussi un match que les joueurs des deux équipes veulent remporter. Comme ça a toujours été le cas, cette rencontre sera difficile pour les deux forma- tions. Les trois points sont im- portants. Nous allons faire tout notre possible pour avoir le der- nier mot. Le MCA réalise un bon début de saison, seulement une fois sur la pelouse, nous parti- rons à chances égales. Quelles sont les clés de cette rencontre ? L’équipe qui saura le mieux gérer ses nerfs finira par avoir le dernier mot. A nous donc de

Titularisé lors des quatre rencontres disputées jusque-là, Zinedine Ferhat est bien parti pour être reconduit, une nouvelle fois, ce week- end. Le jeune attaquant des Rouge et Noir aura donc une nouvelle occasion de débuter le choc de la cinquième journée, un choc qu’il a pris l’habitude de jouer, puisqu’il a participé à tous les grands derbys de la capitale, depuis qu’il a été promu en équipe première. C’est d’ailleurs pour cette raison que nous l’avons joint au bout du fil pour nous parler de cet USMA-MCA. Ecoutons-le !

08
08

N° 2409

www.lebuteur.com MCA Coup d’œil
www.lebuteur.com
MCA
Coup d’œil

Mercredi 18 septembre 2013

Les instructions du coach à ses joueurs

Geiger : «Si vous jouez contre

l’USMA comme face au CRB,

vous allez être bouffés»

L ors de la reprise de l’entraîne- ment à l’annexe du 5-Juillet, il fallait s’attendre à une inter- vention assez énergique d’Alain Geiger au cours d’un briefing avec ses troupes. Le

coach suisse a été très critiqué pour ses joueurs qui n’ont pas eu le rende- ment escompté face au Chabab. La preuve, l’équipe s’est mise en difficulté alors qu’elle aurait dû plier le match en première mi-temps. Geiger a mis en garde ses joueurs d’autant plus qu’il a visionné les matches de l’USMA en fi- nale de la Coupe d’Algérie et face à l’USMH. Le constat du coach helvète est dur à entendre et à accepter. «Le point fort de l’USMA, c’est son agressi- vité sur le porteur du ballon et les contre-attaques rapides. Sincèrement, si vous jouez comme vous l’avez fait face au CRB, vous risquez de vous faire bouffer. Alors il faut se ressaisir très vite. Vous devez éviter à tout prix de commettre les mêmes erreurs», a lancé Geiger aux joueurs.

«Bien que le CRB vous ait facilité la tâche, vous n’avez pas été très percutants» Poursuivant son analyse très cri- tique envers ses joueurs, Geiger dira en toute franchise : «Bien que le CRB vous ait facilité la tâche en se montrant moins agressif sur le porteur du ballon et dans les duels, vous n’avez pas été percutants en attaque et très laxistes en défense.»

«Ce n’est pas de cette manière que vous serez les rois de la capitale» Ayant fait du titre de Roi de la capi- tale la condition sine qua non pour

pouvoir prétendre au sacre, Geiger a lancé à ses éléments : «Ce n’est certai- nement pas de cette manière que vous serez les rois de la capitale. Vous devez être plus efficaces et plus attentifs dans le jeu.»

«Samy, tu dois t’en remettre très vite car personne n’est à l’abri d’une défaillance » Geiger en fin psychologue a eu les mots justes pour remonter le moral de son attaquant qui est dans le creux de la vague. Très affecté par son ratage, l’intervention de Geiger devenait né- cessaire pour remettre son joueur d’aplomb. «Samy, tu dois t’en remettre très vite car personne n’est à l’abri d’une défaillance. Cela peut arriver à tout le monde», a conclu Geiger.

Il a revu le ratage de Yachir sur une chaîne suisse Après avoir fait le point, Gei- ger a voulu détendre l’at- mosphère en évoquant le ratage de Yachir. Le coach mouloudéen a fait savoir à ses joueurs qu’il a vu l’action manquée par le joueur émi- gré sur une chaîne suisse. «Maintenant, t’es devenu une célé- brité, même les Suisses parlent de ton action man- quée», a dit Geiger avec un zeste d’hu- mour.

Besseghier

«Seule une

victoire face à l’USMA pourrait

satisfaire les Chnaoua»

Vous devez être sous pression à quelques jours de ces retrou- vailles avec l’USMA ? C’est classique en championnat na-

rend cette affiche très particulière. Le fait de jouer ce derby au 5-Juil- let doit vous réjouir, n’est-ce pas ? Cela réjouit tous les suppor- ters, que ce soit ceux du Mou- loudia ou ceux de l’USMA. Cette affiche attirera des milliers de supporters au 5-Juillet qui est la seule enceinte qui puisse ac- cueillir 80 000 fans. Face à la pression exercée par les Chnaoua, vous serez dans l’obligation de gagner surtout que vous avez une revanche à prendre… Je ne veux pas parler de re- vanche car un match de cham- pionnat ne peut jamais ressembler à une rencontre de Coupe. Nous avons par contre cette obligation de gagner pour rester leader. Et puis il n’y a que la victoire qui pourrait satisfaire les Chnaoua. Affichant une forme éblouis-

sante, Hachoud est pressenti fort logiquement au poste de laté- ral droit… ce qui vous incitera à vous produire sur le couloir gauche… Cela ne me dérange nullement du moment que je suis sur le terrain. Et puis nous avons besoin de Hachoud qui est redevenu celui qui brillait à Sétif et à Bordj. Le plus important, c’est qu’on parvienne à s’imposer. C’est notre objectif et notre leitmotiv. Entretien réalisé par

Tarek-Che

et notre leitmotiv. Entretien réalisé par Tarek-Che T.Che tional. Ce derby tient à chaque fois tout
T.Che
T.Che

tional. Ce derby tient à chaque fois tout le monde en haleine. C’est l’un des matches les plus importants pour les deux clubs durant la saison. C’est un évé- nement qui génère une grosse pression car chaque équipe voudra s’imposer. Et le fait de se connaître sur le bout des doigts

Necib désigné pour arbitrer le derby

Alors que le MCA a affiché clairement ses appréhensions au sujet de l’arbitre qui sera désigné pour officier le derby face à l’USMA, la commission d’arbitrage a décidé de confier les destinées de cette confrontation à Necib qui est connu pour être un arbitre ferme dans ses décisions. La saison passée, ce dernier n’a officié qu’une seule rencontre du MCA, celle qui a opposé les coéquipiers de Yachir à la JSMB au stade du 5-Juil- let, et qui s’est soldée par le score de trois buts à un en faveur du Doyen.

Une simple contracture

musculaire pour Djemili

La défense, maillon faible du Mouloudia

L e Mouloudia qui occupe actuelle- ment la tête du classement sera mis à rude épreuve ce samedi face

fébrilité, notamment dans le mar- quage de l’adversaire, mais aussi dans le placement et le repli défensif. Bien que le MCA ait mérité amplement sa victoire dans ce derby, les Belouizda- dis ont mis à nu les carences de cette défense du Mouloudia, et ils pou- vaient marquer plus d’un but n’était la maladresse de ses attaquants face aux buts, mais aussi le manque d’agressi- vité dans la surface de réparation.

nière pour ce derby face à l’USMA qui reste une équipe redoutable, et voudra profiter sans aucun doute de cette fébrilité défensive du Moulou- dia. Reste à savoir donc si Geiger va miser sur Hachoud ou bien Zegh- dane, lorsqu’on sait que Besseghir a gagné la confiance de son coach. Toutefois, on n’écarte pas la possibi- lité de voir le technicien suisse opé- rer des changements selon l’adversaire. Ce dernier et lors de la conférence de presse qu’il a animée à l’issue du derby face au CRB, n’a pas manqué de faire allusion à un chan- gement en défense lorsque cela s’avère nécessaire. Le coach du MCA doit apporter les correctifs néces- saires, à l’occasion de ce derby, car même le milieu de terrain n’accom- plit pas sa tâche d’une bonne ma- nière, lui qui est censé être la première ligne défensive.

Souffrant d’une blessure à l’ischio- jambier droit, Houari Djemili a passé hier une échographie. Les ré- sultats des examens ont été rassu- rants puisque le portier mouloudéen ne souffre que d’une simple contrac- ture musculaire qui ne remet pas du tout en question sa participation au match derby. Soulagement dans le camp mouloudéen car, au fil des matches, Djemili a endossé le cos- tume de numéro un même si Mi- chael Fabre pourrait le lui contester dans les semaines à venir.

Lors de la session d’hier matin, Mus- tapha Djallit et Habib Bellaid ont eu droit
Lors de la session d’hier matin, Mus-
tapha Djallit et Habib Bellaid ont eu droit
un programme spécifique. Les deux joueurs
ont dû se contenter d’une longue séance de
ting, question de se mettre en jambes. Il est à si-
gnaler que la participation des deux éléments au
derby n’est pas du tout remise en cause. C’est le
principe de précaution qui a incité le défen-
seur et l’attaquant à s’entraîner en solo en
attendant de réintégrer le groupe dans
les prochaines heures.
T.Che
Programme spécifique pour Djallit et Bellaid à l’USMA, dans un derby qui s’an- nonce palpitant
Programme
spécifique pour
Djallit et Bellaid
à l’USMA, dans un derby qui s’an-
nonce palpitant en raison de son
enjeu. Restant sur une victoire face au
CRB, les poulains de Geiger veulent
préserver leur invincibilité et prendre
le large sur l’USMA. Alors que les
Rouge et Noir tiennent à leur tour à
confirmer leur succès face à l’USMH,
et rejoindre leur frère ennemi à la tête
du classement. Bien que Geiger
compte sur la volonté de ses joueurs
pour cette confrontation, il n’en de-
meure pas moins que la défense a
montré des signes de fébrilité depuis
l’entame du parcours, du fait qu’elle a
concédé quatre buts en quatre matchs
seulement, dont deux face à la mo-
deste formation de Aïn Fekroun. Bien
que ce soit tout le bloc défensif qui est
responsable de cette situation, il sem-
ble bien que c’est l’axe central qui a
montré jusqu’à présent des signes de
Geiger fera-t-il confiance à
la même défense ?
Sur les quatre rencontres que le
MCA a disputées jusqu’à présent, le
coach du Mouloudia n’a pas changé
la paire centrale de la défense qui est
composée de Bachiri et Belaid. Tou-
tefois il met sur les deux couloirs Bes-
seghir et Zeghdane lorsque l’équipe
évolue en déplacement et Hachoud
remplace Zeghdane lorsque l’équipe
joue au 5-Juillet. Toutefois, les choses
ne s’annoncent pas de la même ma-
K. M.
à
foo-
T.Che

«Je rassure tout le monde, je jouerai le derby» C’est en des termes très rassurants

que Djemili s’est adressé aux suppor- ters, lui qui ambitionne de jouer son premier derby face au club de Sou- stara. «Je rassure les Chnaoua car je

jouerai ce samedi face à l’USMA. J’ai passé une échographie qui n’a rien révélé de grave. C’est une simple contracture musculaire que j’ai soignée. Je vais me pré- parer comme il se doit pour le match de ce samedi que nous devons absolument gagner», nous a confié Djemili qui devait, hier en fin d’après-midi, se remet-

tre au boulot sous la houlette de Az- zedine Berarma.

remet- tre au boulot sous la houlette de Az- zedine Berarma. www.lebuteur.com MCA Coup d’œil N°
www.lebuteur.com MCA Coup d’œil
www.lebuteur.com
MCA
Coup d’œil

N° 2409

09
09

Mercredi 18 septembre 2013

Kaci-Saïd Gherbi s’est fondu dans le groupe Metref forfait face à l’USMA Blessé depuis la
Kaci-Saïd
Gherbi s’est fondu
dans le groupe
Metref forfait
face à l’USMA
Blessé depuis la première journée
l l
«La décision de
jouer au 5-Juillet
contre Béjaïa, Sabri Gherbi a dû soi-
gner une élongation à l’ischio-jambier.
Depuis hier, l’ex-Chélifien a été autorisé
à
réintégrer le groupe. Une bonne nou-
ne peut qu’honorer
Haddad et l’USMA»
velle pour Gherbi qui se dit apte à jouer
contre l’USMA.
Finale-
Tennis-ballon
pour les titulaires
ment hier
en fin
L égèrement blessé face au CRB suite à un choc
avec Amar Ammour en seconde mi-temps, Ho-
cine Metref n’avait alors pas prêté attention à ce
dence. «Moi je suis prêt à répondre présent si le coach
fait appel à mes services. Je travaille très dur à l’entraî-
nement pour justement être prêt à toute éventualité»,
l lLors de cette journée très chargée,
les éléments qui ont été titularisés
d’après-
midi, le
dira le natif de Guelma
manager
général du
club, Kamel
contact qui, finalement, va le priver de ce derby face
à son club formateur. Absent à l’entraînement, le gau-
cher mouloudéen à passé hier matin une échographie
qui a révélé une tendinite au niveau du genou qui né-
cessitera une dizaine de jours de repos total. De quoi
priver le milieu de terrain d’une affiche alléchante. Un
véritable coup dur pour Alain Geiger qui sera dans
l’obligation de composer sans l’un de ses cadres
qui connaît parfaitement la maison usmiste.
Après la blessure de Sabri Gherbi face à la
JSMB, Metref est le deuxième joueur du
milieu de terrain à être sérieusement
touché. Encore une problématique
qu’il faudra résoudre au plus vite
car il ne reste que quatre jours
avant le coup d’envoi d’un derby
qui se jouera sous très haute ten-
sion.
qui est déterminé et décidé à rendre la vie dure à Bou-
chema et Koudri, ses ex-partenaires avec lesquels il
avait remporté le titre en
face au CRB ont eu droit hier matin à une
séance de tennis-ballon afin de se dé-
gourdir les jambes. Ghazi et consorts s’en
sont donnés à cœur-joie dans une partie
très disputée.
Kaci-Saïd, a
2010.
scellé le
T.Che
pacte avec
Conservation du ballon,
vitesse et accélération pour les
remplaçants
Rebouh
Pour ceux qui n’ont pas joué face
Haddad concernant la domicilia-
tion du derby au 5-Juillet. Ainsi,
les deux clubs se partageront à
parts égales les gradins du stade.
Concernant la recette, l’USMA
empochera la totalité de la somme
du match aller, alors que les Mou-
loudéens en feront de même lors
de la rencontre retour. «Je remercie
le président Haddad de sa compré-
hension. La décision de jouer au 5-
Juillet ne peut qu’honorer le
président et le grand club de
l’USMA. Le fait de jouer au 5-Juil-
let permettra aux supporters des
deux clubs d’affluer par milliers au
stade pour assister à une fête du
football, et que le meilleur l’emporte
en toute sportivité», dira Kaci-Saïd.
l l
au Chabab ou même qui disposent
d’un temps de jeu assez faible, ils ont eu
droit à un programme classique.
Conservation du ballon, vitesse et
accélération ont été donc au menu
de cette matinée.
Biquotidien au
programme
l l Afin de bien préparer
l’événement de ce samedi,
Moumen en pole
position
Geiger a concocté pour hier
deux séances d’entraînement.
Cela a donné toute latitude au
coach suisse pour régler les in-
cohérences constatées face au
CRB.
Aujourd’hui à 14 h
conférence de presse de
Geiger au 5-Juillet
l l Comme à son habitude,
Alain Geiger animera une
La LFP attend
toujours une
demande de l’USMA
Face à un milieu de terrain
aussi agressif composé de Bou-
chema et Koudri, Billel Moumen
est le joueur indiqué pour pallier la
défection de Metref. Sabri Gherbi
aurait pu prétendre à ce statut mais
son manque de compétition, puisqu’il
n’a plus joué depuis la première journée
de championnat, pousse Geiger à la pru-
conférence de presse cet après-midi à 14
h
à la salle de conférences du stade du 5-
Bien que les responsables de
l’USMA aient décidé de jouer le
derby face au MCA au stade du 5-
Juillet, ils n’ont pas encore formulé
leur demande à la LFP pour lui
demander de délocaliser le derby
programmé initialement à Bolo-
ghine. Une source digne de foi
nous a confié que les Usmistes
vont acheminer leur demande au-
jourd’hui, et le derby se jouera bel
et bien au 5-Juillet. Pour preuve,
les séances d’entraînement de
l’équipe sont programmées sur un
terrain gazonné
Juillet. Devant un parterre de journa-
listes, le coach suisse sera questionné sur
tout ce qui se rapporte au rendez-vous de
samedi.
T.Che
Bellaid «Il n’y a pas
de problème en défense»
Kerbadj : «Pour
l’instant, nous
n’avons rien reçu »
De son côté, le président de la
LFP, Mah-
foud Ker-
badj, qui est
favorable à
ce que le
derby se
joue au 5-
Juillet, a
confié à
l’APS hier
en début
d’après-midi
que, jusqu’à
preuve du contraire, aucune dé-
marche n’a été faite dans ce sens
par l’USMA : «Pour l’instant nous
n’avons reçu aucune demande, pour
programmer le derby au 5-Juillet».
K. M.
Vous allez jouer votre se-
cond derby qui vous oppo-
sera à l’USMA
Cette victoire face au CRB a
fait du bien au groupe, car on
était un peu sous pression, du
fait que le derby avait une
grande valeur. Contrairement à
notre premier match à domicile
face à la formation de Aïn Fe-
kroun, où les supporters
n’étaient pas assez nombreux,
face au CRB il y avait beaucoup
de monde, et je ne vous cache
pas que c’était impressionnant
de voir ce grand nombre de
supporters, et je me suis dit
qu’on n’avait pas le droit de dé-
cevoir notre public, ce que nous
avons réussi à faire. Maintenant
on se prépare d’une bonne ma-
nière pour cette rencontre face
à l’USMA qui sera aussi intense.
Il faut s’attendre à une plus
grande affluence par rap-
port à celle du CRB…
Dans la grande ambiance qui
règne lors des rencontres entre
le MCA et l’USMA, il y a vrai-
ment une motivation de plus à
jouer face à une importante ga-
lerie. Je pense que le match sera
très disputé. Notre adversaire
reste à son tour sur une victoire
et on doit jouer avec la même
détermination.
Justement, nous avons
constaté que vous étiez vo-
lontaire sur le terrain…
Nous avons affronté une belle
équipe du CRB, et la victoire
n’était pas facile pour nous, car
elle ne s’est dessinée qu’en fin de
partie. Ce qui a fait la différence
dans ce derby c’est cette volonté
qui nous a caractérisés. Si on
veut gagner samedi prochain
face à l’USMA, on doit avant
tout se battre sur le terrain et af-
ficher cette détermination qui
nous permettra de faire la diffé-
rence, mais je suis persuadé que
notre mission ne sera pas facile.
Bien que vous ayez gagné ce
derby, vous avez encaissé un
autre but et votre défense a
montré des signes de fébri-
lité…
Je reconnais qu’à un certain
moment de la rencontre notre
défense a un peu subi le jeu et
on a fini par encaisser le but
égalisateur. Le but de Hachoud
a débloqué la situation et, par la
suite, on a pu retrouver notre
équilibre. Ce sont des choses
qui arrivent et il n’y a pas de
problème dans notre défense, et
lorsque nous concédons un but
on ne peut imputer la responsa-
bilité à un joueur car on forme
tous le même bloc et nous
sommes tous responsables.
Vous êtes la révélation du
MCA en défense, avec quel
joueur préférez-vous jouer
au niveau de l’axe central ?
Depuis que je suis au Mou-
loudia j’essaye d’accomplir
convenablement ma tâche et
donner ce qu’on attend de moi.
Je remercie mes coéquipiers qui
ont facilité mon intégration
dans le groupe, et je m’entends
avec les trois joueurs qui jouent
dans l’axe, à savoir Bachiri,
Aksas et Djeghbala. Ce qui
nous intéresse le plus c’est la
victoire.
Les supporters attendent
une victoire face à l’USMA
car ils veulent prendre leur
revanche de la finale de la
coupe d’Algérie…
Je sais que ce genre de ren-
contre est particulier pour les
supporters et nous allons tout
faire pour battre l’USMA et leur
offrir la victoire. Nous sommes
leader actuellement et on doit
préserver cette première place.
Entretien réalisé par K. M.
Les joueurs touchent l’intégralité de leurs primes

Au cours de la semaine et comme nous l’avions rapporté dans notre précédente livraison, les joueurs du Mouloudia ont eu écho que la direction du club allait ré- duire le montant, qui était fixé à 15 millions de centimes, de la prime du match gagné face au CRB. Toute- fois, les responsables du MCA ont vite apporté leur réponse à cette ru-

meur, du fait qu’ils ont procédé hier au versement de toutes les primes des matchs gagnés, et les joueurs peuvent donc retirer leur argent dès aujourd’hui. Les coéquipiers de Bouguèche vont donc se rendre compte que leurs dirigeants ont respecté leur engagement, et que ceux qui sont derrière ces rumeurs n’ont pas eu gain de cause. Sinon,

comment expliquer qu’au moment où le Mouloudia est en train de réa- liser de bons résultats, on essaye à tout prix de casser cette dyna- mique ? En concrétisant leurs pro- messes, les pensionnaires de Cheraga ont gagné la confiance de leurs joueurs. La balle est donc dans leur camp pour remplir leur part de contrat sur le terrain.

Le MCA ne lésinera pas sur les moyens pour encourager les joueurs

La direction du Mouloudia qui est en train de faire de son mieux pour que l’équipe ne manque de rien, ne lésinera pas sur les moyens finan- ciers, et ce ne sont pas les primes conséquentes qu’elle offre en guise

d’encouragement qui vont nous contredire. Les poulains de Geiger n’ont donc qu’à se concentrer sur leur travail et ne pas accorder de crédit aux rumeurs dont les auteurs ne cherchent qu’à déstabiliser le groupe. S’ils arrivent à battre l’USMA, les coéquipiers de Bou- guèche auront à percevoir une prime de 20 millions de centimes.

Si la direction du MCA a tardé à ver- ser aux joueurs les deux primes de Ain Fekroun et du MCO, c’est uni- quement pour des raisons adminis- tratives car il fallait suivre une certaine procédure. Ainsi ils peu- vent donc percevoir la prime de l’USMA avant même la fin du mois, s’ils arrivent à assurer leur second succès d’affilée. K. M.

N° 2409 www.lebuteur.com 10 Mercredi 18 septembre 2013 JSMB Coup de vent
N° 2409
www.lebuteur.com
10
Mercredi 18 septembre 2013
JSMB
Coup de vent

Dans un match amical qui a duré deux heures

Les titulaires écrasent les Espoirs 9-1

L es titulaires écrasent les Espoirs. Les seniors de la JSM Béjaïa ont écrasé l’équipe Espoirs sur le score sans appel de 9-1. Cela s’est passé lundi après-midi au stade de l’Unité-Maghrébine à l’occa-

sion d’une rencontre amicale sortant de l’or- dinaire dont la finalité, pour l’entraîneur Noureddine Saadi, est d’effectuer une large revue d’effectif tout en permettant à ses joueurs d’avoir un match dans les jambes puisque l’équipe n’a pas joué le week-end passé en raison de la participation de son ad- versaire, l’ES Sétif, à la Coupe de la CAF. D’ailleurs, ce match a duré deux heures, à rai- son d’une heure pour chaque mi-temps, afin qu’il y ait de l’intensité.

Les remplaçants font la démonstration en première période

La première mi-temps a vu l’entraîneur ali- gner une équipe senior composée des joueurs qui avaient été remplaçants lors du dernier match de championnat, renforcée par quelques Espoirs. Cette équipe a écrasé son

adversaire en terminant la première mi- temps sur le score de 6 à 0. Les buts ont été inscrits par Chalali (3 buts), Bangoura (2 buts) et Hamouche. Et encore, ce n’était pas cher payé pour l’équipe Espoirs puisque le score aurait pu être de 7 à 0 si Chalali n’avait pas raté un penalty que le gardien de but Mes- saoudi – très bon, par ailleurs – a réussi à dé- tourner en corner. L’équipe qui a joué cette mi-temps était composée comme suit :

Kacem, Benmansour, Zemiti, Mezghiche, Saïdani, Mezriche, Hamouche, Tatem, Cha- lali, Aoures, Bangoura.

Les titulaires achèvent le travail en seconde période

Durant la deuxième période, Saadi a aligné les titulaires habituels. Ces derniers ont ag- gravé la marque en ajoutant trois buts signés Belgherbi. Là aussi, ils pouvaient inscrire plu- sieurs autres buts, n’étaient l’excès de précipi- tation et la maladresse devant le but adverse. De son côté, l’équipe des Espoirs s’est montrée plus solide et moins perméable en défense, prenant de l’assurance au fil de la partie. Elle a pu réduire la marque vers la fin de la partie

grâce à Mezghiche. L’équipe première alignée était composée comme suit : Messara, Couli- baly, Mebarakou, Zafour, Meddahi, Aggoun, Laribi, Boukmacha, Bouziani, Mebarki, Bel- gherbi.

Saâdi expérimente le 3-4-3

Ce qu’il y a lieu de noter d’intéressant, c’est que Noureddine Saâdi a expérimenté un nou- veau plan de jeu tactique au cours de la se- conde période. En effet, il a mis 3 défenseurs seulement (Coulibaly, Mebarakou et Zafour) et 4 milieux de terrain (Aggoun, Meddahi, Laribi et Boukmacha). Cela laisse à supposer que le coach compte apporter des change- ments tactiques lors des prochains matches, à commencer peut-être par la confrontation de samedi prochain, face au CA Bordj Bou Arréridj.

L’équipe de la deuxième période débutera le match face au CABBA

Cela amène à penser que l’équipe alignée lors de la deuxième mi-temps de ce match

amical a de fortes chances, à un élément près, de débuter la partie contre le CABBA. La seule variante est que Saâdi décide de jouer avec un schéma classique à quatre défenseurs, auquel cas ce serait Chehima, absent lundi, qui prendra le flanc droit, Mebarakou, lui, se décalant vers la gauche.

L’attaque se réveille, en attendant la vraie confirmation samedi

Le point positif à retenir de ce match est le réveil brutal de la ligne d’attaque de la JSMB. Certes, il s’agissait d’un simple match amical, de surcroît face à l’équipe Espoirs du club, et il faut donc relativiser cette performance, mais il y a bien eu sur le terrain des combi- naisons offensives intéressantes qui deman- dent confirmation en match officiel. La réception du CABBA, qui possède la meil- leure défense du championnat avec un seul but encaissé en quatre matches, sera juste- ment un excellent révélateur de la qualité de l’attaque béjaouie.

S. H.

Bouabta, Aït Fergane et Chehima ont fait de la course face au CA Bordj Bou
Bouabta, Aït Fergane et Chehima
ont fait de la course
face au CA Bordj Bou Arréridj pour
Trois joueurs se sont contentés courir sur la
Saâdi emmène les joueurs
en virée à Yemma Gouraya
Boukmacha remplacera Niati
Niati sera suspendu pour le match
l l
l l
main courante et n’ont pas pris part au match ami-
cal. Il s’agit de Bouabta et Aït Fergane, qui suivent un
programme de remise en forme spécifique, et Che-
hima, lequel avait été autorisé à s’absenter samedi et di-
manche afin de régler une affaire personnelle à Alger et
qui reprendra les entrainements aujourd’hui avec le
groupe.
H ier, les joueurs de
la JSM Béjaïa
étaient au repos
du point de vue
Niati a passé une IRM
l l Le milieu de terrain, Niati, blessé à l’entraîne-
ment dimanche, a passé hier une IRM afin de dé-
Seuls Niati, Debka
et Aït Fergane n’étaient
pas de la virée
l l Non utilisé durant les trois pre-
miers matches disputés par la JSM Bé-
Debka et Saïghi reprennent en solo
travail, mais ils ne sont pas
restés toute la journée chez
eux. En effet, l’entraîneur,
Noureddine Saâdi, a pris
l’initiative d’organiser une
virée à Yemma Gouraya, le
col surplombant la ville. C’est
à 9h30 que la délégation,
dans laquelle il y avait même
les adjoints de Saâdi, à savoir
Tribèche, Kacem et Branci, a
pris le départ du stade vers la
colline qui fait la réputation de la ville.
Cette virée de deux heures a permis aux
joueurs de décompresser et s’éloigner de la
pression et aussi, pour ceux qui ne sont pas
de la ville, de découvrir un site féérique.
cœur. Cela a permis de raf-
fermir les liens au sein du
groupe de joueurs et renfor-
cer la solidarité entre les
joueurs en prévision du
match face au CA Bordj Bou
Arréridj que tout le monde,
au sein de la JSMB, espère
être celui de la première vic-
toire de la saison et du vrai
départ dans le championnat.
Vers midi, tout le monde
était de retour au stade de
l’Unité-Maghrébine pour un
déjeuner en commun, avant
que les joueurs soient libérés
pour rentrer chez eux.
cumul de cartons jaunes. C’est Islam Bouk-
macha qui le remplacera au poste de mi-
lieu récupérateur. C’est ce qui ressort de la
rencontre amicale que l’équipe première de
la JSMB a disputée face à l’équipe Espoirs
du club. Ce remplacement est logique vu
terminer la nature exacte de sa blessure et la période
d’indisponibilité à laquelle il sera soumis. Il faut préci-
ser que ce joueur n’est de toute façon pas concerné par
le match de samedi face au CA Bordj Bou Arréridj
puisqu’il est suspendu pour avoir écopé d’un carton
lors du dernier match.
que Boukmacha était titulaire au poste la
saison passée et il est donc le mieux indi-
qué pour occuper le poste. Ce serait alors
sa première titularisation cette saison
puisqu’il n’a joué, en tout et pour tout, que
cinq minutes lors du match face au RC
Arba.
Tatem sera convoqué
face au CABBA
Debka et Saïghi devraient reprendre au-
l l
jourd’hui les entrainement par des courses en solo.
Guéris de leurs blessures de la cuisse, ils devront débu-
ter par un travail physique avant d’intégrer le groupe
dans les prochains jours. Une chose est sûre, ils ne se-
ront pas prêts pour le match de samedi contre le
Il a discuté avec eux et
leur a demandé de dire ce
qu’ils avaient sur le cœur
CABBA.
Profitant de ce moment de convivialité,
Saâdi a improvisé une discussion infor-
melle avec les joueurs en tenant une dis-
cussion à bâtons rompus avec eux et en
leur demandant de dire tout
ce qui leur tenait à
Tous les joueurs étaient présents à la
virée à Yemma Gouraya, sauf trois d’entre
eux. En effet, Niati avait rendez-vous dans
une clinique privée pour une IRM alors
que Debka et Aït Fergane devaient suivre
une séance de soins à l’infirmerie du club,
sise au stade de l’Unité-Maghrébine. Cela
n’empêche que cette petite excursion a fait
un bien énorme au groupe.
jaïa en championnat d’Algérie, Islam Tatem
devrait être convoqué pour le match face
au CA Bordj Bou Arréridj. En effet, il a dé-
montré lundi, en match amical, qu’il est à
présent opérationnel et qu’il peut jouer à
son niveau, en étant auteur d’une très
bonne mi-temps, assortie d’une passe déci-
sive pour Bangoura. D’ailleurs, dans l’inter-
view publiée hier sur nos colonnes, Tatem
a bien dit qu’il est désormais prêt à jouer.
Zemiti,
Mezghiche
et Saïdani ont joué
avec les deux équipes
S. H.
Messara rétabli
Repos hier
Le gardien de but, Farid Messara, a
l l
L’entraîneur Noureddine Saadi a
7 éléments
n’ont pas joué
participé au match amical de lundi
Zemiri, Saïdani et Mezghiche ont joué le
match amical de lundi avec les deux équipes. En
effet, ils ont disputé la première période dans les
rangs de l’équipe première, avant d’être intégrés
dans cette des Espoirs au cours de la seconde
période. D’ailleurs, c’est Mezghiche qui a été
auteur du seul but de l’équipe Espoirs
dans ce match.
octroyé une journée de repos hier
aux
joueurs de la JSMB afin qu’ils
puissent récupérer des efforts
fournis tout au long de la semaine
passée, avec des entrainements bi-
quotidiens intenses. La reprise des
entrainements se fera cet après-
midi.
Pas moins de 7 joueurs n’ont pas parti-
cipé au match amical de lundi. Il s’agit de Sa-
meur, Chehima, Bouabra, Niati, Saïghi, Debka
et Aït Fergane. De son côté, le joueur
Bouyousfi a joué avec les Espoirs bien
qu’il soit dans le groupe des seniors.
après avoir été soumis au repos dimanche
du fait de douleurs qu’il avait ressenties.
Cela démontre qu’il est bien rétabli et qu’il
pourra tenir sa place samedi face au
CABBA, surtout que Yacoub Sameur,
blessé à l’épaule et devant subir une inter-
vention chirurgicale, sera absent pour six
mois.
www.lebuteur.com ESS Coup d’œil
www.lebuteur.com
ESS
Coup d’œil

C’était le premier joueur à avoir signé cette saison

Le cas Ze Ondo

intrigue le Tout-Sétif

L oin des préparatifs de l’Entente en vue de la reprise du cham- pionnat, l’affaire Ze Ondo conti- nue à intriguer plus d’un à Sétif

où la direction du club n’arrive toujours pas à le qualifier alors qu’il s’agissait du premier joueur qui a signé cet été au profit de l’Entente. C’était vers la fin du mois de mai, juste après le match aller contre l’US Bitam. Quatre mois après, Ze Ondo n’est pas encore qualifié. Il est à rappeler que son dossier a été déposé au niveau de la ligue une semaine avant

l’expiration des délais, mais jusqu’à pré- sent, aucune réponse n’a été donnée à son sujet. Tous les joueurs ont été in- formés de leur situation, sauf lui. Il est vrai qu’il y avait dans un premier temps un problème avec son club qui ne l’a pas enregistré dans le TMS, mais cela a été réglé après l’intervention de la FIFA. Hier, la direction de l’ESS a une nou- velle fois saisi la FAF pour savoir où en sont les choses avec le dossier de son joueur, d’autant que l’ESS a été privée de ses services durant les trois dernières journées du championnat et cette si- tuation risque de durer encore. Les Sétifiens menacent Bitam de ne pas payer la deuxième tranche de son transfert Et en marge du dernier match entre le Gabon et le Burkina Faso, un match

auquel Ze Ondo était convoqué, le joueur et son agent ont essayé de savoir où est le problème, mais les responsa- bles de la Fédération gabonaise leur ont fait savoir qu’ils ont fait tout le néces- saire dans ce transfert et que le pro- blème est posé au niveau de la Fédération algérienne qui n’a pas en- core saisi son homologue du Gabon pour qu’elle lui envoie la lettre de sortie du joueur. Malgré ces explications, la direction de l’Entente a encore une fois pris attache avec les responsables de l’US Bitam où ils ont tout simplement menacé de ne pas payer les deux autres tranches du montant du transfert de Ze Ondo si le cas de ce dernier n’est pas réglé au plus vite, car les Sétifiens tien- nent les dirigeants du club gabonais pour responsables de cette situation. Sachant que le montant de ce transfert est de 100 000 euros, l’Entente a payé 50% à la signature et le reste devrait être versé en deux tranches de 25 000 euros au mois d’octobre et au mois de décem- bre. L’ESS menace de ne pas payer la tranche du mois d’octobre si Ze Ondo n’est pas qualifié contre la JSMB. Car, selon Hammar, la somme de 100 000 euros c’était pour bénéficier des ser- vices du joueur à partir du début de sai- son et non après quatre matchs.

S. B.

N° 2409

11 Frank Mado devra rentrer chez lui aujourd’hui ou demain Il n’y a pas que
11
Frank
Mado devra
rentrer chez lui
aujourd’hui ou demain
Il n’y a pas que le cas de Ze Ondo
qui n’a pas été réglé, celui de Frank Mado
également. En raison d’un problème admi-
nistratif, de visa notamment, le Franco-Ivoi-
rien sera obligé de quitter l’Algérie aujourd’hui
ou demain après avoir reçu un visa spécial de
cinq jours seulement après son retour de Lu-
bumbashi. Le joueur, après avoir signé comme
étant un citoyen ivoirien, se doit de se faire déli-
vrer un passeport ivoirien pour qu’on puisse lui
délivrer un visa, un passeport qu’il ne possède
pas encore. Son absence risque de durer
cette fois-ci.
Défalcation
de points
L’Entente ne risque plus rien
Comme nous l’indiquions hier, l’ES Sétif
qui était menacée par la ligue et qui risquait
une défalcation de trois points et d’autres me-
sures disciplinaires en raison des arriérés de
quelques joueurs anciens qui ne leur ont pas été
versés, ne risque plus rien selon les dirigeants. Ces
derniers nous ont fait savoir que la direction de l’En-
tente vient de signer un engagement pour céder ses
droits TV au profit des joueurs plaignants et il s’agit
entre autres de Benhamou, Zaâboub et Samer. Les
droits TV s’élèvent à 1,167 milliard de dinars que l’ESS
n’encaissera pas pour payer les joueurs en question.
La
cérémonie du
lancement de la
chaîne du club est
prévue vendredi
Après deux mois de diffusion expéri-
mentale, la cérémonie du lancement offi-
ciel de la chaîne de l’Entente aura lieu
après-demain vendredi. La direction
du club, en concertation avec les
autorités locales, est en train de
chercher pour choisir le lieu
de ladite cérémonie.

Mercredi 18 septembre 2013

Boukria : «On a ouvert le jeu et on a attaqué, c’est ce qui explique les quatre buts encaissés»

Boukria n’y va pas par le dos de la cuillère pour expliquer l’élimination en quarts de finale de la Coupe de la CAF. Pour lui, l’Entente a été éliminée bien avant son déplacement au Congo.

Quel commentaire faites-vous de la dernière défaite contre le TP Mazembé

?

Il est vrai qu’une défaite avec un tel

score est lourde et inattendue, mais cela

a ses raisons. Nous sommes allés au Congo avec un seul objectif, c’est de revenir avec les trois points du match qui nous permettent de rester en course pour la qualifi- cation. Cela nous a obligés d’ou- vrir le jeu et d’attaquer, c’était la seule manière d’aller chercher la victoire. On n’avait plus rien à perdre et le point du match nul n’aurait pas arrangé les choses pour nous non plus. Et je pense sincèrement qu’on pouvait ga- gner. Si on avait fermé le jeu, si on avait cherché le point du match nul, on l’aurait eu mal- gré le statut de notre adversaire et la pression de son public. Mais vous avez encaissé trois buts en moins d’une demi- heure. Pourquoi selon vous ? C’est vrai, nous avons très mal en- tamé le match et cela est dû à la cha- leur et à la fatigue du voyage. Il faut ajouter à cela la détermination de notre adversaire à faire la différence dès le début pour se mettre à l’abri. Je vous rappelle que nous sommes parve- nus à revenir à la marque avant que nous encaissions deux autres buts à cause d’er- reurs défensives. Mais nous avons mieux joué en deuxième mi-temps où nous avons pu ajouter un deuxième but. Mal- heureusement, nous avons encaissé un quatrième sur une autre erreur défensive, et quand on fait des erreurs face à un ad- versaire comme le TP Mazembé, on le paye cash. Mais je pense que la messe a été dite dans les premières 25 minutes.

C’est une défaite qui a officialisé votre élimination avant la dernière journée. Un commentaire ?

On ne souhaitait pas un tel scénario, et franchement, je pense que nous étions éli-

minés bien avant ce match contre Mazembé. Car il était évident que ça allait être presque impossible de revenir avec la victoire du Congo. Je crois que nous avons anéanti nos chances bien avant, particulièrement face à Bizerte où nous n’avons pas profité de l’ab- sence du public tunisien ou même au Maroc face au Fus de Rabat, sans oublier le match concédé à domicile contre cette même équipe marocaine. Ce sont ces points per- dus qui nous ont éliminés trop tôt. Comment voyez-vous la suite après cette élimination ? Il ne faut pas s’arrêter là, nous ne sommes qu’en début de saison. Il nous reste le cham- pionnat où l’Entente est appelée à défendre son titre et où elle sera attendue par toutes les autres équipes. Nous avons discuté entre nous après le match de Mazembé et nous avons décidé d’oublier cela pour nous concentrer sur le championnat et mettre la main dans la main pour faire oublier cet échec à nos supporters. Mais, nous ne sommes pas sortis les mains vides de cette compétition dans la mesure où c’est une ex- périence de plus pour l’équipe. Qu’est-ce qui vous a manqué pour aller en demi-finale ? Parfois, ce sont des détails. Je pense que le ratage d’occasions nettes a été fatal pour nous. On pouvait bien gagner contre Bizerte ou face au FUS surtout sur notre terrain. Mais bon, le football est ainsi fait. Il y a évi- demment d’autres paramètres, mais au- jourd’hui, il faut penser à se corriger et à progresser en tenant compte de ce parcours en Coupe de la CAF. Entretien réalisé par Samir B.

Le nouvel entraîneur sera nommé avant le match contre la JSMB

J usqu’à l’heure où nous met- tons sous presse, le nom du nouvel entraîneur de l’ESS n’est pas encore connu. La di-

rection du club n’a pas encore fait

son choix et n’a même pas entre- pris des négociations avec d’éven- tuels prétendants pour remplacer Hubert Velud à la barre technique de l’Entente. Des noms sont cités ici et là, mais jusqu’à présent, il n’y a rien de concret. Cela dit, la piste George Leekens est toujours d’ac- tualité même si l’ancien sélection- neur national intéresse la Fédération tunisienne de football qui a pensé à lui pour remplacer Nabil Maâloul. Les responsables sétifiens ont dû se retirer pour sui- vre l’évolution des choses entre Leekens et les Tunisiens sans abandonner la piste du Belge pour autant. Ils ont d’ailleurs sollicité Rabah Saâdane pour leur donner son avis sur lui du moment qu’il était le directeur technique natio- nal quand Leekens entraînait les Verts. Et ce qui les encourage à rester sur cette piste, c’est que la Fédération tunisienne vient d’en- trer en contact avec un autre en- traîneur, le Hollandais Ruud Krol, l’actuel coach du CS Sfax. Cela sous-entend que les pourparlers avec Leekens n’ont pas abouti ou n’ont pas beaucoup de chances pour aboutir. Ce sera un étranger Toujours à ce sujet, le président Hassan Hammar a confirmé que sa direction n’a pas encore tranché sur le nom du futur entraîneur de l’ESS, mais nous a fait savoir en même temps qu’elle est en train d’étudier plusieurs dossiers, dont ceux de deux entraîneurs étrangers qu’il n’a pas divulgué les noms. Mais selon nos informations, il pourrait s’agir de l’ancien entraî- neur du CSC, Roger Lemerre et son compatriote Amoros. D’autres noms seraient également sur la liste, dont un Brésilien, mais pour l’instant, on est loin d’être fixés sur

l’identité de celui qui remplacera Velud. Il est à rappeler par ailleurs que les quelques pistes locales, comme celles de Rabah Saâdane et Boualem Charef, sont tombées à l’eau. Le premier préfère, d’après ce qu’on nous a fait savoir, s’investir plutôt dans la formation et le se- cond aurait décliné l’offre pour d’autres raisons, entre autres ses engagements avec l’ISTS. Son nom sera connu avant samedi Cela dit, si le P-DG de l’Entente, Arab, nous a déclaré hier que le nouvel entraîneur de l’ESS sera connu avant jeudi, il semble que cette question va être retardée de 48 heures. Il est clair que Hammar et Arab veulent conclure le plus tôt possible avec le remplaçant de Velud, mais cela ne les empêche pas de bien réfléchir et de prendre leur temps avant d’engager qui que ce soit. Ce qui est sûr, c’est que le nouvel entraîneur sétifien sera nommé avant le match en retard contre la JSMB, et sera connu avant samedi prochain. Un préparateur physique et vite ! Toujours en ce qui concerne la barre technique de l’équipe, la di- rection n’est pas uniquement à la recherche d’un entraîneur en chef, mais aussi d’un bon préparateur physique après le départ de Cydric et Benameur sur décision de ladite direction. L’état physique actuel des joueurs nécessite quelqu’un de très compétent pour y remédier, surtout après la participation à la Coupe de la CAF qui a dû lessiver les camarades de Khedaïria qui doivent se pencher maintenant sur le championnat après avoir anéanti toutes leurs chances en Afrique. Un nom circule déjà pour occuper ce poste, c’est celui d’Idriss Labane qui a déjà travaillé à l’USMA. Il aurait été proposé par Kheireddine Madoui.

K. L.

12
12

Bouaïcha forfait face au CSC

C’est officiel ! L’homme en

forme des Hamraoua, Djamel

Bouaïcha, manquera à l’appel ce sa- medi contre le CS Constantine. Une absence qui représentera un coup dur pour les Rouge et Blanc qui se- ront face à l’obligation du résultat, contre le CSC qui crache le feu en dehors de ses bases. Le joueur qui souffre d’une entorse de la cheville n’est pratiquement pas guéri trois jours après sa blessure. Même si le joueur qui devait rentrer hier à Oran récupère de cette blessure, le staff médical n’a pas l’intention de donner son feu vert pour faire par- ticiper le joueur au cours de ce match contre le CSC au risque de rechuter.

Benarmas : «Vaut mieux qu’il rate ce match»

l l

Benarmas : «Vaut mieux qu’il rate ce match» l l l’équipe, Amar B e n a

l’équipe, Amar

B e n a r m a s , la

participation de

Bouaïcha est in- certaine voire

:

que le

joueur souffre de douleurs, c'est-à-dire que l’œdème n’a pas disparu, ça va être extrêmement difficile pour que le joueur récupère d’ici le jour du match et soit à 100% de ses moyens. Je ne pense pas qu’il va être prêt pour ce match. Vaut mieux qu’il se soigne au lieu de jouer avec un bandage au risque de rechuter et com- pliquer davantage sa blessure. La che- ville est très sensible, il ne faut surtout pas prendre à la légère ce genre de blessures.»

pense

que

impossible

«Tant

On regrette

son absence

l l

Tout le monde reconnaît que

l’absence de Bouaïcha sera per-

çue comme un coup dur pour MC Oran, qui sera appelé à donner la ré- plique à une équipe du CSC très en forme en ce début de saison. Le joueur qui a réussi à inscrire les deux buts au stade Ahmed-Zabana est devenu

dans un laps de temps relativement court le chouchou du public oranais. Son absence risque de se faire dou- loureusement sentir samedi après- midi, surtout que l’on sait que

l’entraîneur n’a pas trop de solutions de rechanges précisément dans ce

poste.

Megherbi apte à s’entraîner

Le soi-

l l

gneur

Le soi- l l gneur de

de

N° 2409

Mercredi 18 septembre 2013

www.lebuteur.com MCO Coup d’œil
www.lebuteur.com
MCO
Coup d’œil

leures conditions possibles, pour jouer sur sa véritable valeur. L’en- traîneur, pour sa part, est en train de tirer le meilleur de ce groupe en alignant les joueurs les plus en forme. Même les supporters de l’équipe qui sont réputés être exi- geants, donnent l’impression d’être satisfaits de la qualité de jeu de l’équipe et surtout se montrent pa- tients avec cette équipe. La preuve, avant-hier, les coéquipiers de Kou- riba ont été applaudis par une vingtaine de supporters présents dans les travées du stade Zabana. Autant dire que les conditions sont réunies pour que l’équipe aligne son deuxième succès de la saison. A. L.

Solinas veut les trois points

B on, le MCO joue bien. C’est tout le monde qui le sait. Même les plus exi- geants parmi les fans du Mouloudia le di-

sent, mais pour les dirigeants cela ne suffit pas car l’équipe a besoin de points pour se mettre à l’abri le plus tôt possible. Pour le moment, le bilan des Rouge et Blanc n’est pas aussi flatteur que l’on pense avec seulement un succès, deux matchs nuls et une défaite. Les gens qui ont tendance à comparer ce bilan à celui des deux saisons précédentes ont tort, le MCO avait réalisé des débuts de championnat catastro- phiques. Ce serait un manque d’ambitions de comparer les per- formances actuelles avec celle où

l’équipe avait connu les pires mo- ments de son existence. De ce fait, le MCO qui a réussi à éviter un dé- part effrayant est tout de même ap- pelé à renouer avec le succès dès ce samedi contre le CS Constantine. Chose que l’entraîneur ne cesse d’ailleurs de répéter, même après les belles prestations de son équipe.

Loin d’être rassuré par les per- formances de son équipe, même après le nul ramené par son équipe de Sétif, le coach du Mouloudia nous a fait savoir à plusieurs re- prises , que c’est la victoire qui l’in- téresse au plus haut point en ce début de saison et qu’il n’appré- ciera la prestation de son équipe que si elle est accompagnée d’un succès. Solinas sait très bien l’im-

portance d’engranger le maximum de points durant ce début de sai- son, dont le calendrier n’était pas très clément. Le coach du Moulou- dia qui a été le premier à appré- hender ce départ est en train de le vérifier à ses dépens car il reste en- core deux matchs d’une extrême difficulté respectivement face au CS Constantine au stade Ahmed- Zabana suivis par un déplacement choc à El Harrach.

Les joueurs applaudis à la reprise

Jusqu’à présent, toutes les condi- tions sont réunies pour que l’équipe arrive à renouer avec le succès contre le CS Constantine. La direction du club est en train de mettre le groupe dans les meil-

du club est en train de mettre le groupe dans les meil- Le Mouloudia relance Amri
Le Mouloudia relance Amri Chadli N’étant pas parvenu à trouver un accord avec à l’ASO
Le Mouloudia
relance Amri Chadli
N’étant pas parvenu à trouver un accord avec
à l’ASO Chlef, Amri Chadli aurait été relancé
par le Mouloudia d’Oran, avant-hier soir. Selon
les informations en notre possession, le joueur
aurait tout conclu avec le président du MC
Oran qui l’avait contacté l’été passé. N’ayant
certainement pas trouvé
de club employeur du
côté du Vieux continent,
le joueur aurait décidé de
relancer sa carrière dans
le championnat d’Algérie.
Il aurait préféré l’offre du
MCO à celle de l’ASO
Chlef, a-t-on appris.
Selon des proches du
joueur, Amri Chadli au-
rait formulé le vœu de
jouer chez les Hamraoua,
surtout qu’il connaît
beaucoup de monde au
MCO et à Oran où il ne
se sentira pas dépaysé.
A. L.

Hichem Cherif «Un seul mot d’ordre :

battre le CSC» Du biquotidien hier deux jours de suite comme il avait l’habi- tude
battre le CSC»
Du
biquotidien hier
deux jours de suite comme il avait l’habi-
tude de le faire.
Absence
autorisée de
Bouterbiat
La reprise des en-
traînements a été
marquée par l’ab-
sence de Sofiane Bou-
terbiat qui a demandé
à ses responsables de
faire l’impasse sur
cette séance. Le joueur
devait régler une af-
faire personnelle très
urgente. Il a d’ailleurs
repris l’entraînement
hier avec ses co-
équipiers.
Comment expliquez-vous cette
première défaite du championnat
subie à Tizi Ouzou ?
Il fallait s’attendre à ce qu’on perde
un jour ou l’autre. On aurait aimé
qu’elle soit le plus tard possible, sur-
tout que nous avons bien joué
contre la JSK et qu’on méritait
au moins le point du match
nul. Malheureusement, la
chance nous a tourné le dos au
cours de ce match. Il y a des
matchs comme ça où le ballon
ne veut pas entrer.
Ne pensez-vous pas que le pe-
nalty raté en fin de première
période a été le tournant du
match ?
Il n’y avait pas seulement le pe-
nalty, mais nous avons raté plu-
sieurs occasions à scorer durant
toute la rencontre, surtout en fin
de match. Mais bon, ça ne sert à
rien de se lamenter. Maintenant, il
faut tourner la page de la JSK et
penser au prochain match contre
le CSC.
Justement, votre équipe qui reste
sur trois matchs sans victoire est
appelée à mettre un terme à
cette série. N’est-ce pas ?
Le bilan du Mouloudia
en début de saison n’est pas
fameux, mais aussi n’est

Le virevoltant attaquant des Rouge et Blanc pense que la victoire est devenue indispensable samedi prochain contre le CS Constan- tine. Un match que le joueur qualifie de difficile pour son équipe.

pas catastrophique. Il n’y a pas ur- gence, mais à domicile on n’a pas d’autre alternative que de gagner. La victoire est très importante pour la suite de la compétition, car cela va nous permettre de reprendre confiance en nos moyens et se rassu- rer à nouveau. Toujours est-il que l’adversaire n’est pas facile à manier surtout qu’il vient de réaliser un impres- sionnant succès à Béchar. Qu’en pensez-vous ? C’est vrai. Le CSC est une équipe très performante que ce soit chez elle ou à l’extérieur. D’ailleurs, Constan- tine a réussi à gagner ses deux matchs à l’extérieur. Donc, on doit s’en méfier. Mais, je dirai que le CSC respecte tous ses adversaires pas seulement le CSC. On va prendre très au sérieux cette rencontre. Sur le plan personnel, comment vous vous sentez en ce début de saison ? Je sens que je suis en train de pro- gresser au fil des matchs à l’image de l’équipe d’ailleurs. Mon seul souci est de retrouver le chemin des filets. J’es- père que j’aurai la réussite face au CSC, comme ce fut le cas la saison passée où j’ai réussi à marquer en aller-retour face à cet adversaire.

Entretien réalisé par Amine L.

Les coéquipiers d’Aoued ont été soumis hier au biquotidien. Les deux séances d’en- traînements se
Les coéquipiers d’Aoued ont été soumis
hier au biquotidien. Les deux séances d’en-
traînements se sont déroulées au stade Ahmed-
Après une absence de vingt
jours suite à une blessure au mollet,
le libéro Mohamed Megherbi est apte
à reprendre l’entraînement. La radio
passée par le joueur prouve qu’il est
totalement guéri. Il devra com-
mencer à s’entraîner en solo à
partir de cette semaine.
Zabana. La première a eu lieu le matin et la
seconde au milieu de l’après-midi. Les joueurs
vont retrouver un régime normal à partir
d’aujourd’hui, puisque l’entraîneur a décidé
de ne plus assurer le biquotidien pendant
Berradja
reprend les
entraînements
Le milieu-offensif des Hamraoua, Seddik Berradja,
a repris avant-hier en fin d’après-midi le chemin des
entraînements après une absence qui a duré depuis la
veille de la reprise du championnat. C’est en solo que le
joueur du Mouloudia s’est entraîné, se contentant de
quelques tours de piste. Il devra travailler sous la hou-
lette du préparateur physique, Paulo Miranda, et l’ad-
joint, Ricardo San Giuliano, qui ont l’habitude de
prendre en charge les cas des joueurs. En tous
les cas, c’est dans moins de deux semaines
que le joueur devra réintégrer le
groupe au travail.
www.lebuteur.com USMH
www.lebuteur.com
USMH

N° 2409

13
13
Mercredi 18 septembre 2013 Coup de gueule Les Jaune et Noir à El Eulma avec
Mercredi 18 septembre 2013
Coup de gueule
Les Jaune et Noir à El Eulma
avec un moral au plus bas
Voilà pourquoi Charef
veut partir
D epuis quelques
mois, les rela-
tions entre le
président Laïb
et l'entraîneur
se sont dété-
riorées. Et si l'on tient compte
des propos du coach harrachi
dans une de ses rares sorties
médiatiques, Charef avait criti-
qué la gestion du club. Il visait
surtout le premier responsable
de l’USMH et il avait même
brandi la menace d'une démis-
sion si les choses n'évolueraient
pas dans le bon sens. Le driver
harrachi reproche au président
ses tergiversations quand il faut
régler tel ou tel problème. Cha-
ref s'est retrouvé plusieurs fois
contraint d'intervenir auprès du
président pour régler le pro-
blème du payement des salaires
des joueurs qui s'en sont
plaints auprès de l'entraîneur.
Samedi en soirée, et au moment
où il allait quitter le stade Lavi-
gerie, Boualem Charef parais-
sait déçu et a laissé apparaître
des signes de lassitude et de dé-
goût. Le coach avait même avisé
Bechouche et Benomar, ses ad-
joints, de son absence le lende-
main non sans leur avoir laissé
le programme de travail de la
journée. Les deux techniciens
ont senti que quelque chose
n'allait pas, d’où leur conclusion
que c'était son dernier jour à la
barre technique. Quelques mi-
nutes après, le coach harrachi
avait fait part de sa décision de
quitter la barre technique à un
dirigeant. La question qui ta-
raude les esprits des fans harra-
chis, depuis quatre jours, est de
savoir si la décision de Charef
est irrévocable ou juste un coup
de bluff. Il est vrai qu’il n'en est
pas à sa première menace de
démission. Il a plusieurs fois
pris la décision de quitter la
barre technique avant de se ra-
viser quelques jours plus tard.
Même si au niveau de la direc-
tion, on tente par tous les
moyens de rassurer les suppor-
ters, quant à cette absence de
Charef, il n'en demeure pas
moins que le technicien harra-
chi n'est, selon certaines indis-
crétions, pas prêt à reprendre
du service à la tête de la barre
technique.
Son retour est annoncé
pour ce week-end
Aussi, l'entraîneur de
l'USMH avait clairement fait
part de ses intentions à ces ad-
joints, Bechouche, Benomar et
Haniched, qui ont insisté pour
connaître les raisons de son ab-
sence. Officiellement, Charef
n'a pris aucune décision de
quitter l'USMH. Cependant, il
a pris quelques jours pour réflé-
chir. Et son retour est prévu
pour ce week-end. Du moins
c’est ce qu’on laisse entendre
dans son entourage.
N. R.
Après la quatrième défaite consécutive, dont le
derby algérois, les camarades de Hendou s'apprê-
tent à effectuer après de-
main un déplacement des
plus périlleux à El Eulma
pour donner la réplique au
Mouloudia local, dans une
rencontre importante pour
les deux formations. En très
mauvaise posture, cette sor-
tie à l'Est du pays ne se pré-
sente pas sous de bons
auspices pour les Jaune et
Noir qui devront faire fi de
tous leurs problèmes pour
pouvoir présenter leur
meilleur visage face aux
Eulmis dans leur antre. Une
chose est pourtant certaine,
c'est que la défaite est inter-
dite pour les Harrachis
sous peine d'aggraver da-
vantage leur situation qui
ne cesse de se dégrader. Un
nouveau revers face au
MCEE enfoncerait encore
plus l’USMH dans les pro-
fondeurs du tableau. Enfin,
d'aucuns n'ignorent que les
clignotants sont au rouge
au sein de la maison harra-
chie. Les responsables du
club, à tous les niveaux,
doivent trouver les solu-
tions à même de cerner le
problème et redresser la si-
tuation avant qu'il ne soit
trop tard, car à ce rythme,
l'équipe se dirige droit vers
le purgatoire.
Les Harrachis veulent
un sursaut d'orgueil

Très déçus après les dernières contre-perfor- mances de l’équipe, les Harrachis comptent beaucoup sur un sursaut d'orgueil face au MCEE. Le duo Bechouche-Benomar devra mettre tout son savoir-faire pour apaiser un peu la tension et garder l'espoir de voir l’équipe réussir un bon résultat à El Eulma. Reste à sa- voir maintenant si ce travail portera ses fruits lors des prochaines rencontres, notamment celle de ce week-end devant le MCEE. De toutes les façons, les Jaune et Noir n'ont d'autre choix que d'arracher un résultat positif à El Eulma où un autre faux pas aura sûrement des retombées négatives sur le groupe. Il est vrai que le staff technique du club banlieusard ne va pas négliger les autres aspects, à l'image du tra- vail technico-tactique, mais ce n'est pas ce dont les joueurs ont besoin. Les joueurs cherchent surtout à tout oublier et recommencer avec un nouvel état d'esprit et cela ne passera que par un travail psychologique.

AzziAzziAzziAzziAzziAzzi

que par un travail psychologique. AzziAzziAzzi Azzi AzziAzzi «Je joue là où le besoin se fait

«Je joue là où le besoin se fait sentir»

seul maître à bord. Je suis un joueur poly- valent et donc je dois répondre
seul maître à bord. Je
suis un joueur poly-
valent et donc je dois
répondre présent. Je
n'ai éprouvé aucune
difficulté à jouer arrière
droit, et tout le monde
m'a félicité pour ma
production.
Cela ne vous gêne
pas de changer à
chaque fois de
poste ?
Depuis le début de
ma carrière de foot-
balleur, j’ai évolué
dans différents
postes (défenseur
central, arrière
droit et milieu
défensif) et à
chaque fois, je me
suis distingué.
Donc, je peux vous
dire que je suis un
joueur polyvalent qui
renferme des qualités très
intéressantes.
Entretien réalisé par
Nacer-Eddine Ratni

Pour procéder à un remaniement dans son équipe, le duo Bechouche-Benomar n'a que l'embarras du choix, et des solutions, il en a à gogo. Azzi a déjà démontré qu'il était davantage efficace au poste de demi-défensif. C'est d'ailleurs son poste de prédilection et c’est là où il a réussi ses meilleures prestations. Donc, les deux anciens joueurs harrachis des années 80 seraient mieux inspirés s'ils de- vaient avancer Azzi d'un cran.

Avec du recul, quel commen- taire faites-vous sur votre dernier match et la défaite face à l’USMA ? Je dirais que nous ne méri- tions pas un tel sort. Certes, on n'a pas encore retrouvé notre véritable niveau, malgré cela le match contre l’USMA était à notre portée. Malheureusement, on n'a pas su gérer notre acquis de la première mi-temps. Avez-vous digéré le dernier revers contre l'USMA ? Après ce match, on a discuté entre nous, les joueurs, pour oublier cette contre-perfor- mance. Il est vraiment impor- tant de noter qu'il ne sert à rien de revenir sur une rencontre déjà jouée, sauf pour en tirer les enseignements. Pour être plus précis, je dirai que ce n'est pas le moment de fléchir, on doit se remettre en cause. Après cet échec, la suite de l'aventure va être difficile, non ? C’est certain, mais la situation n'est pas aussi dramatique que cela. Je ne vous cache pas que le

moral de la troupe en a pris un coup, mais ce n'est que le début du championnat et si on conti- nue à ne parler que de ces qua- tre matchs perdus, nous n'allons pas avancer, donc mieux vaut penser à l'avenir et surtout au rendez-vous face au MCEE. Comment voyez-vous juste- ment ce match ? Tous les matches sont diffi- ciles et la lutte sera vraiment serrée entre tous les clubs. S'agissant de cette rencontre face au MCEE, c'est sûr qu'elle s'annonce très délicate, au vu de la valeur de l'adversaire qui vise sa première victoire à domicile. Mais on tentera le tout pour le tout pour le contrer. Notre mis- sion sera difficile, mais pas im- possible du tout, surtout que dans un match, tout peut arri- ver. Lors de certaines rencontres, le coach vous a changé de poste. Cela ne vous gêne pas ? Le coach a jugé utile de me confier un autre poste sur le ter- rain et j'ai accepté, car il est le

Bechouche

«C'est un match difficile qui nous attend»

Après la dernière sor-

tie ratée qui a engendré

le retrait de Charef du

staff technique, Be- chouche et Benomar, qui assurent l’intérim, ont

mis en garde les joueurs. La prochaine rencontre

se jouera ce samedi à El

Eulma et l'erreur cette fois-ci n'est pas permise.

A ce sujet, Bechouche

nous dira : «J'estime que cette rencontre sera aussi

difficile que toutes les au- tres, surtout lorsqu'on sait que notre adversaire du jour veut confirmer son réveil après sa pre- mière victoire le week-end dernier en déplace- ment, mais on fera tout pour revenir avec un résultat positif. Ce qui rendra notre tâche plus dure. Malgré la difficulté, je pense qu'on a les moyens nécessaires de la contrer. Avec un peu plus de concentration, les joueurs peuvent ac- crocher leur adversaire. Mais d’abord ils doi- vent oublier la rencontre du week-end dernier.»

14
14

N° 2409

www.lebuteur.com MOB Coup de théâtre
www.lebuteur.com
MOB
Coup de théâtre

Mercredi 18 septembre 2013

La majorité des actionnaires décident de retirer leur confiance à Bouchebah l’actuel président de la

La majorité des actionnaires décident de retirer leur confiance à Bouchebah

l’actuel président de la SSPA/MOB.

Il est sommé de présenter ses bilans

A en croire notre source, les actionnaires

ne se sont pas contentés de demander le dé- part de Mustapha Bouchebah et de lui reti-

rer la confiance, ils ont exigé à ce qu’il présente les bilans et les contrats de certains joueurs qui touchent de gros salaires, tels que Dehouche et Akrour. Cela dit, même si rien n’a infiltré sur les raisons de ce retour- nement de situation, il n’en demeure pas moins que les actionnaires auxquels on s’est adressé pour confirmer l’information esti- ment que le salaire accordé aux joueurs ne reflète pas leur rendement sur le terrain. De

ce fait, d’autres mesures pourraient être prises dans les jours à venir.

Vers la désignation d’un nouveau président

sein de CA, mais surtout les divergences sur le mode de fonctionnement au sein du club. Désormais, les actionnaires qui contestent la gestion de Bouchebah de-

vraient se réunir incessamment pour désigner un nouveau président de CA qui gérera le club.

L’AG des actionnaires aura-t-elle lieu ?

Maintenant que les actionnaires dans leur majorité ont décidé de retirer leur confiance au président démissionnaire Bouchebah lors de leur réunion tenue dans la soirée, on se demande si l’AG qui a été programmée pour au- jourd’hui aura lieu. De ce fait, on croit savoir que la majorité des contestataires ne comptent pas se présenter à cette AG, du moment qu’ils ne reconnaissent pas le prési- dent Bouchebah comme tel, et assis- ter cette AG n’a pas de sens à leurs yeux.

Reprise sous haute tension

La reprise des entraînements, qui a s’est dé- roulée dans la matinée d’hier mardi, n’a pas eu lieu comme d’habitude, étant donné qu’elle a été mouvementée. Bien que le staff technique ait décidé de fuir la pression des supporters, ces derniers ont décidé de se déplacer jusqu’à Aokas pour assister à ladite séance, afin de demander des explications aux joueurs. D’ailleurs, ces derniers ont été pris à partie par une cinquantaine de fans. Leur mécon- tentement risque de prendre de l’ampleur. Ainsi, Yaya, Boulaincer

Alors qu’on s’attendait à une réunion im- portance aujourd’hui pour prendre cer- taines mesures concernant l’avenir du club, voilà que la majorité des actionnaires se sont réunis dans la soirée de lundi dernier où ils ont exigé, à l’unanimité, le départ du président actuel de la SSPA/MOB, Musta- pha Bouchebah. Selon les informations en notre possession, cette décision vient suite

à la réaction des supporters samedi dernier qui ont insulté les joueurs, le staff technique et les dirigeants, tout en leur demandant son départ. Les actionnaires n’ont pas tardé à répondre favorablement à leur sollicita- tion en retirant carrément leur confiance au président du conseil d’administration. Cela intervient quelques jours après la confé- rence de presse tenue par Bouchebah où il a annoncé qu’il allait se retirer de la prési- dence de CA. Cela dit, les actionnaires ne semblent pas satis-

Les supporters ont demandé des

explications à Rahmouni

reusement pour Chebana et consorts que les contestataires n’ont pas utilisé la vio-

lence, se

contentant

d’insultes.

Pendant qu’un groupe de supporters s’expli- quait avec les joueurs, un autre discutait avec le coach Rahmouni lui demandant des explications par rapport à la prestation de l’équipe face au MCE Eulma et la mauvaise série qui persiste depuis le

début de saison. L’entraîneur a tenté de donner les raisons de ce départ raté tout en leur promettant d’effectuer les changements qui permettront au club de livrer une belle prestation dans les prochains matches, à commencer par le

faits du travail accompli jusqu’à Les actionnaires pré- Yugurtha A. sent accordent un sursis à
faits du travail
accompli
jusqu’à
Les
actionnaires
pré-
Yugurtha A.
sent
accordent un sursis
à Rahmouni
déplacement de ce week-end à Brakni
pour affronter le RCA.
par
La majorité des actionnaires qui se sont
Alors que Bouchebah avait déjà déclaré
qu’il allait céder sa place à celui qui veut
présider le CA, voilà que la décision qui
vient d’être prise par les membres de
CA confirme encore les divisions au
réunis dans la soirée d’avant-hier lundi ont dé-
cidé à l’unanimité d’accorder un sursis au coach
Rahmouni qui est appelé à améliorer au plus vite
En amical : MOB 6 - CRB Aokas 0
Bon pour le moral !
les résultats de l’équipe. Ainsi, il doit impérative-
ment revenir avec une victoire de son déplacement
ce samedi à Brakni pour éviter le limogeage. Un
moindre faux pas pourrait lui coûter cher d’autant
plus qu’il se trouve depuis quelque temps sur un
siège éjectable. Son seul salut passe par un bon
Dans le but de bien préparer le prochain rendez-vous du
championnat face au RC Arbaâ, prévu samedi prochain à
Brakni, les Crabes du MO Béjaïa ont disputé une rencontre ami-
cale hier face à la formation du CRB Aokas qui évolue en Régio-
nale 2. Une rencontre qui s’est soldée par la victoire des
résultat face au RCA, s’il espère poursuivre
sa mission à la barre technique des
Crabes.
Baâouali,
Benhocine et
Bounechada en solo
Si la majorité des joueurs ont re-
pris le travail le plus normalement du
monde, ce n’est pas le cas pour Baâouali,
Benhocine et Bounechada qui travaillent en
solo, après avoir raté le dernier rendez-vous
face au MCE Eulma pour cause de blessure.
D’ailleurs, ils devraient s’entraîner durant
quelques jours, avant de rejoindre leurs cama-
rades et prendre part aux prochaines rencon-
tres. Il est à signaler que leur absence s’est
répercutée négativement sur le rendement
de l’équipe.
coéquipiers de Boulaïncer sur le score de 6 à 0, sur des réalisations
signées Betrouni (deux buts), Boulaïncer (deux buts), Yaya, Benje-
nine. Mis à part le résultat, cette rencontre a été une occasion pour le
staff technique d’apporter quelques réglages sur la composante et sur-
tout corriger les lacunes constatées lors de la précédente journée.
Boulaïncer a manqué un penalty
Cinq joueurs n’ont pas
participé
En effet, profitant de cette belle opportunité, le staff tech-
nique a décidé d’incorporer tous les joueurs mis à part les élé-
ments suivants pour de diverses raisons. Il s’agit de Nemdil,
Zaïdi, Baâouali, Bahri et Benhocine. Sinon, tous les joueurs ont
été incorporés durant ce match où Rahmouni s’est arrêté sur
leur niveau de préparation en prévision de la prochaine rencon-
tre qui s’annonce déjà décisive pour le club, dans la mesure où un
résultat positif s’impose afin d’éviter à ce que la situation se com-
plique davantage.
L’attaquant Boulaïncer, qui s’est permis d’inscrire un doublé, avait raté
un penalty, avant d’inscrire deux buts et de se libérer, en prévision de la
suite de la compétition. D’ailleurs, il a estimé que les deux réalisations
pourraient être d’un grand apport pour lui, afin d’aider ses camarades à
revenir avec un succès de Brakni et amorcer le déclic tant attendu, bien
que la tâche s’annonce déjà difficile.
La séance de reprise a débuté avec une
heure de retard
Bahri,
seul absent
La majorité des joueurs
étaient présents hier au stade
communal d’Aokas, à l’occasion de la
séance de reprise, mis à part le défen-
Y. A.
L’équipe alignée : Berrefane (Lainceur), Kheddis, Chebana
(Bouamaria), Bika (Guedjali), Benjenine, Dehouche (Yettou),
Bounechada (Ferhat), Betrouni (Akrour), Semani (Yaya), Boulaincer.
La séance de reprise des entraînements, qui s’est déroulée au stade
communal d’Aokas, a connu du retard, en raison de la présence de
dizaines de supporteurs venus demander des explications aux
joueurs et au staff technique, à propos de leur piètre prestation face
au MCEE. D’ailleurs, la séance a commencé avec une heure de re-
tard.
Communiqué
seur Bahri qui est toujours en convales-
cence. Sinon, le reste du groupe s’est
présenté à ladite séance où Rehal et ses
camarades se préparent le plus norma-
lement du monde pour le match de ce
Les meilleurs employés de Djezzy primés
C’est dans une ambiance chaleureuse et conviviale, au siège de la direction générale de Djezzy, que le P-DG
Vincenzo Nesci a rendu hommage aux meilleurs employés du second trimestre 2013. Les lauréats de
samedi face au RCA, pour
le
compte de la 5 e journée du
championnat.
chaque département de l’entreprise se sont distingués non seulement en atteignant leurs objectifs, mais
aussi en faisant preuve d’ingéniosité, de dynamisme et d’assiduité. Durant cette cérémonie, qui entre
dans le cadre de la valorisation des ressources humaines, le P-DG a mis l’accent sur les valeurs : travail,
engagement et fidélité à l’entreprise. Il a exhorté, en outre, les lauréats à persévérer dans cette voie. Préci-
sons que les employés distingués l’ont été au bout d’un processus rigoureux de sélection en interne basé sur un
certain nombre de critères objectifs.
et autres ont eu à faire face à la furia des supporters qui n’ont pas
et autres ont eu à faire face à la furia des supporters qui n’ont pas
accepté la manière avec laquelle ont
évolué les joueurs. Fort heu-

Boulaïncer et Betrouni s’illustrent par un doublé

Même si cette rencontre amicale n’a pas permisder juger les capacités de l’équipe, en prévision de la suite du parcours, le compartiment offen- sif a bien réagi en inscrivant six buts, dont un doublé de Betrouni et Boulaïncer. Ce qui rassurera le coach béjaoui, afin d’aligner une équipe qui sera en mesure de réaliser le résultat escompté et d’éviter une autre défaite qui pourrait coûter cher aux Béjaouis, dans la mesure où ils n’ont récolté qu’un seul point en quatre matchs.

Coup d’œil
Coup d’œil
www.lebuteur.com N° 2409 Ligue1 Mercredi 18 septembre 2013 «Je n’ai pas le temps de répondre
www.lebuteur.com
N° 2409
Ligue1
Mercredi 18 septembre 2013
«Je n’ai pas le temps de répondre à Velud»
«On souhaite gérer Hamlaoui cette saison»
«Nedjma part, Mobilis arrive»
15
15

Boulhabib «Même Ban Ki-moon

CSC

ne pourra retirer un demi-point au CSC»

I nvité dans une émission sportive de la radio locale, le dirigeant Mohamed Boulhabib

a été prié d'éclairer certains points concernant l’actualité du Chabab de Constantine. Dès le début, le présentateur de l’émission n’est pas allé par quatre chemins, la pre- mière question concernait ces avertissements répétitifs de la ligue de Kerbadj en- vers certains clubs de l’élite, parmi lesquels le CSC. Boulhabib a répondu

Le club sétifien connaît un début de saison très mouvementé, cela n’intéresse pas le CSC, seulement certains, dont l’entraîneur Hubert Vélud, qui ont parlé de contacts qu’il aurait eus avec Boulhabib, sans aucune réaction de ce dernier. Soussou a expliqué sa vision des choses dans l’émission d’avant-hier : «Le projet du CSC marche à merveille, le club se trouve dans une position bien meilleure que celle de l’année précédente, tout cela grâce à nos efforts et nos sacrifices, je n’avais pas le temps de m’occuper des paroles de Velud, il voulait peut-être faire pression sur la direction de l’ESS à un certain moment. Je n’ai pas voulu faire de démenti ou quoi que ce soit, qu’il parle et dise ce qu’il veut, c’est son problème !»

avec son franc-parler habituel sans langue de bois : «On est une direction pro- fessionnelle qui connaît parfaitement les lois et la réglementation, la ligue avertit et parle, c’est son affaire… Moi je dis seulement qu’on n’est pas concer- nés par ces menaces de défalcation de points, aucune instance ne peut nous retirer des points, même Ban Ki-moon ne peut pas toucher à un demi-point du CSC. Je rassure nos supporters, nous sommes une direction très forte qui peut protéger le club et ses droits pendant 100 ans sans le moindre souci.»

Boulhabib a des objectifs a atteindre et compte faire tous les efforts pour arriver à ses fins. Ces jours-ci, on a su que la direction vient de formuler une demande pour gérer le stade Hamlaoui les jours de matchs, une bonne chose pour l’Etat et pour le club, selon Soussou : «Si on jouait les matchs de toute la saison à guichets fermés, les recettes de Hamlaoui pourraient payer presque 20 % du budget dépensé. Avant, on ne pouvait pas s’occuper de la gestion du stade, mais cette année, avec l’expérience acquise et l’aide de notre actionnaire majoritaire, Tassili Air- lines, on souhaite avoir la gestion totale du stade, nous le louer ou autre chose dans le même sens, cela rendrait d’énormes services, même à l’Etat qui, disons-le franchement, ne gagne pas assez dans la gestion des stades.»

«Daniel n’aura aucun centime, qu’il aille se plaindre à La Haye»

Cette plainte déposée contre le CSC au niveau de la FIFA par l’entraî- neur serbe Daniel Djanakovitch continue de faire couler encore de l’encre et gâcher de la salive, après la parution de quelques informations qui parlent de 20 000 euros qui auraient été versés à Daniel par le CSC précédemment. Ce que Boul- habib a nié catégoriquement : «Son cas n’est pas de notre ressort, je dis bien que son problème est avec l’une des anciennes directions, la SSPA ne peut pas assumer et payer une dette d’une autre équipe dirigeante, on n’a donné aucun centime à Daniel et les règlements sont clairs, il ne peut pas nous battre et qu’il aille se plain- dre à La Haye, s'il le souhaite… qu’il sache qu’on est une administration vraiment féroce et forte.»

Mohamed Boulhabib a annoncé une surprise dans cette émission, elle concerne le sponsor majeur Nedjma qui, apparemment, va perdre le CSC dès janvier pro- chain. Pour plus d’explications sur le sujet, Boulhabib a déclaré : «L’an passé, on s’est mis d’accord avec Nedjma pour renégocier le montant de sa contribution au club si on arrivait à décrocher une place qualificative à une compétition continentale. On s’est réunis avec les dirigeants de Nedjma et leur offre était in- téressante, du moment qu’ils ont multiplié le chiffre qu’on touchait par trois, mais on ne s’est pas mis d’accord en fin de compte. Mais je rassure nos fans, un autre sponsor qui exerce dans le même domaine de la téléphonie (Mobilis) arrivera ces jours-ci et va injecter une grosse somme au CSC.»

«La Coupe arabe annulée ? Je le sais depuis juin dernier»

Le deuxième point abordé lors de cette émission radiophonique avec celui qui s’occupe de l’aspect sportif au CSC, concerne les propos de Raouraoua qui ont créé le buzz à Constantine, à commencer par l’annulation de la Coupe arabe pour cette nouvelle année, une information banale et connue d’avance par Boulhabib : «En mai dernier, je savais que la Coupe arabe n’allait pas avoir lieu cette sai- son. Posez la question à nos joueurs et ils vous confirmeront mes dires.» Après cela, on sent à travers les paroles de Boulhabib qu’il s’attendait à tous ces scénarios et que les hautes instances de notre football voulaient faire participer le CSC à cette Coupe arabe, une compétition que la direction du Chabab a bien fait de refuser en début de saison : «Les responsables de notre foot- ball nous ont proposé la compétition arabe et nous ont garanti qu’on générerait plus d’argent si on acceptait de prendre part à cette coupe. Une proposition qu’on a refusée poliment, notre ré- ponse a été directe et claire : au CSC on veut dépenser et perdre de l’argent en Coupe de la CAF, ne vous en faites pas pour nous, on a notre avion privé et si vous ne voulez pas reporter nos matchs de championnat, vous pouvez le faire !» On comprend par là que la direction clubiste est prête à assumer ses res- ponsabilités et faire face à toutes les difficultés qui peuvent survenir.

«On a demandé à Bedoui de devenir notre président d’honneur»

Une petite fête a été organisée par la direction du CSC en l’honneur du wali de Constantine, un geste qui a fait énormément plaisir au futur ministre, le truc nou- veau est que Soussou et les autres dirigeants ont fait une pro- position spéciale pour M. Bedoui : «On ne remerciera jamais assez Badoui pour ses efforts pour le sport à Constantine et pour le CSC spécialement. Donc on lui a fait une proposition, on veut que Bedoui devienne notre président d’honneur.» En attendant la réponse du mi- nistre, une chose est sûre, le CSC est et restera entre de bonnes mains.

Synthèse Abdou Henine

JSS

La direction frappe fort

Une amende de 50 millions pour Boussouf, deux semaines de mise à pied et un changement de résidence

L a lourde défaite concé- dée lors de la dernière journée par la JS Saoura face au CSC a laissé des séquelles.

Elle a fait beaucoup de mal au club. C’est ainsi que la direction a tenu à sanctionner lourdement

ceux qui ont été jugés responsa- bles de cette dérive à domicile, à commencer par le gardien Bous- souf, le principal accusé. Le por- tier de la Saoura a été même soupçonné d’avoir levé le pied lors de cette rencontre, en raison des fautes graves qu’il a com-

mises face au CSC. Hier, l’ex-gar- dien de Aïn El Fekroun est passé en conseil de discipline pour ré- pondre des accusations portées contre lui et expliquer sa piètre prestation. Ses explications n’ont évidemment pas convaincu les responsables du club qui ont dé- cidé de le sanctionner sévère- ment, afin qu’il serve d’exemple à ses camarades. Boussouf a écopé d’une amende de 50 millions de centimes et d’une mise à pied de deux semaines. Il devra s’entraî- ner seul avec un programme spé- cial. On ne s’est pas arrêté là,

puisqu’on est allé jusqu’à lui changer son lieu de résidence en l’obligeant à élire domicile avec les U21.

Terbah exclu du groupe et sommé de payer une amende de 40 millions

L’autre joueur sanctionné par la direction n’est autre que le latéral gauche Djilali Terbah qui devra s’acquitter d’une amende de 40 millions de centimes, en raison de son rendement jugé très insuf- fisant. Il a été également décidé de l’écarter du groupe, jusqu’à ce qu’il soit déclaré capable de dé-

fendre les couleurs de la Saoura.

Beldjilali devant le conseil de discipline

Le capitaine d’équipe, Kaddour Beldjilali, n’y a pas échappé non plus. Il devra comparaître, à son tour, devant le conseil de disci- pline pour répondre de son acte, après avoir rejoint directement les vestiaires au moment de son remplacement, alors qu’il devait prendre place sur le banc. Cet écart disciplinaire sera sanc- tionné, selon nos informations. H. M.

16
16

N° 2409

www.lebuteur.com Ligue 1 Coup d’œil
www.lebuteur.com
Ligue 1
Coup d’œil

Mercredi 18 septembre 2013

RCA Chérif El Ouazzani s’est entretenu avec son groupe Bougueroua «Nous allons nous racheter face
RCA
Chérif El
Ouazzani s’est
entretenu
avec son
groupe
Bougueroua «Nous allons
nous racheter face au MOB»
Le coach de
l l
l’Arbaâ s’est en-
tretenu avec ses
joueurs avant d’enta-
mer l’entraînement
de la matinée. Par
moments et entre les
ateliers de travail,
Chérif El Ouazzani
ne s’est pas empêché
de motiver ses
joueurs.
Le staff
intensifie la
préparation
Le staff tech-
l l
nique a intensi-
fié la préparation du
prochain match face
au MOB. Les gars de
Cherif El Ouazzani
ont pris part, hier, à
du biquotidien. Le
coach a axé son tra-
vail sur la prépara-
tion physique et
tactique.
Comment est l’esprit du
groupe, après cette défaite à
l’ASO ?
C’est une défaite qui fait par-
tie du passé. Nous sommes sur-
tout revenus sur nos erreurs, afin
de les éviter ultérieurement.
Comment vivez-vous les critiques
dont vous êtes la cible ces derniers
temps ?
Avant toute chose, je dois dire que
lorsqu’il y a défaite, c’est toute
l’équipe qui en assume la responsa-
bilité. En ce qui concerne les cri-
tiques, je ne vous cache pas que
cela me perturbe un peu. On s’est
donné du mal pour ce match,
mais malheureusement, la chance
nous a tourné le dos.
Certains vous reprochent le
manque d’efficacité devant le
but…
J’ai conscience qu’il y a des choses à
revoir et les critiques sont faites pour
nous diriger et rectifier nos erreurs.
Mais seulement quand cela sont dans le
domaine du raisonnable.
Parlons maintenant du prochain
match contre le MOB, comment le
voyez-vous ?
Nous n’avons pas d’autre choix que de
gagner la rencontre. C’est une rencon-
tre qui se jouera devant notre public,
nous devons nous racheter de notre
dernier revers.
Il faut savoir que le MOB vous a
tenus en échec la saison écoulée à
domicile…
Pas mal de choses ont changé depuis.
Aujourd’hui, nous évoluons en Ligue 1,
avec un effectif bien renforcé de notre
côté. En plus, notre adversaire se trouve
sous pression depuis le début de saison.
Il n’arrive pas à trouver ses repères dans
ce nouvel exercice. De notre côté, mal-
gré la défaite la semaine dernière, nous
avons prouvé que nous sommes très so-
lides à domicile.
Entretien réalisé par M. A.
MCEE
CRBAF
Douadi apte à jouer
face à la JSS
A lors que le doute pla-
nait sur sa participa-
tion pour le
prochain match du
CRB Aïn Fakroun,
l’attaquant Douadi
Les blessures
inquiètent Iaïche
Résultats de la 4 e journée de Ligue 1
USM El Harrach
CABB Arréridj
1-2
USM Alger
0-0
CRB Ain Fekroun
JS
Kabylie
2-0
MC
Oran
MC Alger
2-1
CR
Belouizdad
ES Sétif
reporté
JSM Béjaïa
ASO Chlef
2-0
RC
Arbâa
L e prochain match
de championnat
contre l’USMH qui
s’annonce des plus
difficiles ne se pré-
sente pas sous de
JS Saoura
0-3
CS
Constantine
MO Béjaïa
1-2
MC
El Eulma
C l a s s e m e n t
bons auspices pour l’équipe d’El
Eulma et l’entraîneur Iaïche
risque de composer sans trois
éléments clés. En effet, les bles-
sures de Hamiti, Naâmane et
Derrardja chiffonnent l’entraî-
neur Iaïche qui n’a pas encore
décidé s’il doit les remplacer ou
les récupérer d’ici samedi. Ha-
miti et Naâmane ont été touchés
aux genoux, alors que l’atta-
quant Derrardja est blessé à la
cuisse. L’échographie passée n’a
pas montré quelque chose de
grave, mais les trois joueurs sont
toujours incertains de se rétablir
d’ici samedi et de jouer contre
l’USMH.
fait l’impasse sur le match du
MOB, s’est rétabli et a repris les
entraînements en prévision du
match contre l’USMH. Si l’an-
cien Blidéen sera au mieux de
sa forme il retrouvera sa place
sur le flanc droit aux dépens de
Naâmane qui est blessé. C’est
dire que l’énigme reste entière
concernant les postes de me-
neur de jeu (Derrardja) et en
pointe de l’attaque (Hamiti).
Match
d’application hier
Oussalah
et Belkheiter
reprennent
En raison de l’absence de
sparring-partner pour l’organi-
sation d’un match amical, l’en-
traîneur Abdelkader Iaïche a
décidé d’organiser hier un
match d’application entre les
joueurs. Un match qui s’est dé-
roulé en l’absence des joueurs
blessés. Le coach eulmi a profité
de l’occasion pour travailler
quelques exercices standards et
voir à l’œuvre les joueurs pour
se faire une idée sur le onze qui
débutera contre l’USMH.
Prochaine journée
Mise au vert au Rif
CR Belouizdad
JS
Kabylie
MC Oran
CS
Constantine
CRB Ain Fekroun
USM Alger
JS Saoura
MC
Alger
MC El Eulma
USM El Harrach
ASO Chlef
ES
Sétif
RC Arbaa
sera bel et bien présent le week-end
prochain face à la JS Saoura.
Contraint de quitter le terrain à la
mi-temps face au CA Bordj Bou Ar-
réridj en raison d’une blessure au ni-
veau de la cheville, l’attaquant
vedette de la formation d’Aïn Fa-
kroun a effectué des tests médicaux
afin d’être fixé sur la gravité de sa
blessure. Finalement, ces tests se
sont montrés rassurants puisque
Douadi pourrait reprendre l’entraî-
nement le plus normalement du
monde avec ses coéquipiers. L’atta-
quant du CRBAF sera bel et bien
présent lors du prochain match de
son équipe face à la JSS. Une bonne
nouvelle qui devrait faire plaisir aux
supporters de la formation d’Aïn Fa-
kroun.
Mouas et Taïbi reprendront l’entraînement
la semaine prochaine
Absents des entraînements depuis environ deux se-
maines, les deux joueurs du CRB Aïn Fakroun en l’oc-
currence, Mouas et Taïbi, devraient reprendre le travail
avec le groupe la semaine prochaine. Selon les informa-
tions en notre possession, ces deux éléments devraient
retrouver très prochainement le chemin de la compéti-
tion.
Amroun : «On ne perdra
plus aucun point à domicile»
Le précieux point du match nul décroché le week-end
dernier à Bordj Bou Arréridj face au CABBA a fait beau-
coup de bien au moral des joueurs du CRB Aïn Fakroun
qui veulent désormais réaliser leur premier succès en
Ligue1 comme nous l’a fait savoir Amroun : «Notre
moral est au beau fixe après le précieux point du match
nul décroché à Bordj Bou Arréridj. A présent, il va falloir
aller chercher notre première victoire en championnat.
Nous sommes déterminés à battre la JS Saoura ce week-
end.» Et d’ajouter : «Nous ne devrons plus perdre de point
à domicile. Nous allons faire le maximum pour faire le
plein à la maison et aller chercher des points hors de nos
bases. Nous sommes motivés pour réaliser notre objectif
qui est le maintien en Ligue1.»
MO
Bejaia
JSM Bejaia
CABB Arreridj
Malgré les craintes nourries
sur la participation des trois
joueurs précités, le coach se dit
satisfait de récupérer les défen-
seurs Oussalah et Belkheiter. Le
premier nommé a été victime
d’une chute dangereuse face au
MOB, il a été évacué à l’hôpital
mais il se sent mieux. Le second,
qui s’était blessé contre la JS
Saoura raison pour laquelle il a
Comme d’habitude, la direc-
tion du club a décidé de regrou-
per les joueurs à l’hôtel Rif, la
veille du match contre l’USMH
afin de fuir la pression du public
et permettre au groupe de
mieux se concentrer sur le sujet.
Sami
S. H.
www.lebuteur.com Ligue 1 Coup d’œil
www.lebuteur.com
Ligue 1
Coup d’œil

N° 2408

17
17

Mercredi 18 septembre 2013

ASO Plus de peur que de mal pour Salhi Le jeune portier, Abdou Salhi, a
ASO
Plus de peur que de mal pour Salhi
Le jeune portier, Abdou Salhi, a contracté une blessure
au niveau du tibia, après une sortie. Le gardien devrait re-
prendre sans problème, car après avoir consulté le méde-
cin de l’équipe, cette blessure s’est avérée légère et ne le
privera pas de reprendre les entraînements. Heureuse-
ment pour l’équipe, puisque les deux autres keepers, Daif
et Hamzaoui, ne se sont pas encore remis au travail.
Les joueurs attendent leurs primes
Les joueurs de l’ASO n’ont pas encore touché leurs
primes de match, après deux victoires et un match nul à
l’extérieur. La direction devra régulariser ses joueurs dans
les jours qui viennent, en attendant de leur verser leur sa-
laire du mois d’octobre. Selon notre source, la direction
attend quelques subventions et l’argent des sponsors dans
les jours à venir pour payer les joueurs.
Tedjar retrouvera son poste
Les Chéliffiens se
remettent au travail
Haddouche:
«Marquer des
Après le retour de pas moins de trois récupé-
rateurs cette semaine et qui seront opéra-
tionnels dès le prochain match, Saâd
Tedjar reprendra, face au Moulou-
dia, son poste initial où il se sent le
buts
me met plus en
confiance»
L es poulains d’Ighil se sont remis au travail, hier en début
de soirée, pour préparer les prochains matchs, après
deux jours de repos. Le staff technique leur a préparé un
programme spécifique pour améliorer le rendement
mission. Une attention particulière sera de mise
pour deux éléments qui reprennent le travail,
après une longue période d’absence. Il s’agit de
Sellama et Bentoucha. Le travail tactique sera en-
tamé dès la fin de semaine, car l’équipe cherchera
un sparring-partner pour la semaine prochaine,
surtout qu’elle ne jouera pas face à l’ESS et devra
attendre jusqu’au 27 septembre pour reprendre la
compétition.
«Je suis très heureux d’avoir réussi à
marquer un deuxième but face au RCA,
chose qui m’a beaucoup mis en confiance,
surtout que l’entraîneur compte sur moi et la
compétition me fait le plus grand bien. L’appé-
physique de l’équipe, surtout qu’Ighil a déclaré, après la fin du
match, qu’il n’était toujours pas satisfait de ses joueurs qui sont
toujours à court physiquement en deuxième mi-temps et n’arri-
vent plus à élever le niveau de jeu. C’est pour cette raison qu’il
tâchera de renforcer leur forme actuelle avec de nouveaux exer-
cices qui devraient les mettre dans de meilleures conditions.
C’est son adjoint, Lamine Kebir, qui devra s’occuper de cette
tit vient en mangeant et moi, j’essaye de rester
concentré et d’avancer dans la compétition.
Aussi, je sens que cette saison sera la
mienne. Mais il va falloir garder les pieds
sur terre
et travailler dur, car les
A. F.
choses vont être plus diffi-
plus à l’aise. Ce dernier a souf-
fert, en ce début de saison, car il
devait à chaque fois jouer dans
un poste différent, chose qui
l’a privé de sortir de grands
matchs. Il va jouer sur le flanc
droit comme récupérateur.
Ighil devra l’utiliser mainte-
nant dans l’animation offen-
sive où il sera plus près des
attaquants. Un poste
qu’il maîtrise
bien.
ciles. C’est un bon
début de saison
Daham : «Tenir
le coup lors des
pour moi.»
Amri attendu hier pour signer
Amri Chadli était attendu hier pour
venir parapher son contrat avec l’ASO,
surtout qu’il n’a pas caché sa satisfaction
après l’offre qu’il a eue, à la fin de son en-
tretien avec le président Medouar. Le
joueur était alors attendu hier au siège du
club afin de signer et commencer les en-
traînements surtout que la direction lui a
demandé d’entrer avec le groupe afin de
préparer les prochains matches mais il
n’avait pas encore paraphé et a préféré en-
core temporiser.
Le MCO le veut aussi
Selon les dernières informations du
joueur, il a hésité à signer à cause d’une
nouvelle offre du MCO qui est entré en
course pour arracher ses services, malgré
qu’il ait arrêté les négociations avant le
début de la saison. Mais en attendant que
l’ASO ne soit en négociations avec le
joueur, plusieurs clubs commencent à
tourner autour de lui afin de le déstabili-
ser malgré qu’elle possède 24 licences à
même de l’enrôler maintenant. Mais
comme d’autres clubs le veulent à nou-
veau, Medouar a dit que la balle est dans
le camp du joueur qui a le choix. L’offre de
l’ASO était très intéressante pour lui et elle
n’est pas prête à lui en faire une autre plus
élevée.
prochains matchs»
«Je crois qu’on vient de passer la pre-
mière étape du championnat avec beaucoup
de succès. On pouvait mieux faire, mais ça reste
une bonne moyenne pour nous, en attendant de
passer la vitesse supérieure. Maintenant, il faut ou-
blier ces résultats et penser à ce qui nous attend. On
aura une période suffisante pour préparer notre re-
tour en compétition où l’on aura un virage dangereux
avec trois matchs en une semaine devant les meil-
leures formations de la L1. C’est pour ça qu’il faut
absolument tenir le coup et ne pas baisser les bras.
Il va falloir bien négocier notre prochaine sortie
et faire le plein devant l’ESS et la JSK. Je crois
que si on arrive à passer ce cap avec suc-
cès, l’ASO aura de grandes chances de
terminer sur le podium lors de
la phase aller.»
A. F.

Communiqué

sur le podium lors de la phase aller.» A. F. Communiqué CABBA Le développement de la

CABBA

Le développement

de la compagnie

Tiaïba : «Face à la JSMB, nous récupérerons les points perdus chez nous»

la JSMB, nous récupérerons les points perdus chez nous» Il est sûr que notre équipe qui

Il est sûr que notre équipe qui s’est débarrassée de toute pression évolue nettement mieux à l’extérieur et cela a été prouvé lors de nos deux pre- miers matchs cette saison durant lesquels nous avons évolué très à l’aise. Nous nous déplacerons avec la ferme intention de récupérer les points perdus contre le CRBAF. Entretien réalisé par A. B.

à l’international

Airbus A 380 et Boeing 787

C’est dans le courant du mois de juin que fut annoncé officiellement la mise en vol de l’Airbus A380 par la compagnie British Airways. Cet avion a été opéra- tionnel à partir du mois de juillet sur la destination Los Angeles. Va suivre très prochainement le vol à destination de Hong Kong, toujours sur le même type d’avion ‘‘A380’’, concrétisant l’investissement établi sur 5 années et qui a mobi- lisé 5 milliards £. Ce lancement est dans la continuité de la stratégie de renfor- cement de la flotte de la compagnie British Airways ; cette stratégie s’accompagne également par l’acquisition d’un Boeing 787. Avec l’entrée en flotte du 787, British Airways devient la première compagnie aérienne en Eu- rope à opérer à la fois avec l'A380 et le 787 Dreamliner. L'A380 et le 787 met- tent en vedette les nouvelles conceptions des élégantes et raffinées cabines du Boeing 777-300ER de British Airways qui se sont révélés extrêmement popu- laires auprès des clients de la compagnie. La compagnie a commandé douze 12 A380 d'Airbus, vingt-quatre (24) Dreamliner et six (06) 777-300ER, pour livrai- son sur les quatre prochaines années. Cet investissement sur de nouveaux pro- duits et services vise à fournir la meilleure expérience de vol possible pour les clients British Airways. C’est une qualité de service et de produit qui permettra sans nul doute aux voyageurs de la compagnie d’apprécier leur déplacement. Le client est et restera le centre d’intérêt pour la compagnie. Cette volonté de qualité demeure intacte, malgré les différents contextes de crise connus ces dernières années. British Airways continue d’investir pour ses clients. Le développement de la compagnie en Algérie British Airways a pu se développer en Algérie, en travaillant sur la qualité de services et en ayant toujours à cœur de placer le client au centre de ce développement. La billetterie électronique et l’enregistrement en ligne furent les premiers produits mis à la disposition de sa clientèle algérienne. Cela rend l'achat d'un billet sur British Airways beaucoup plus facile pour les voyageurs mais aussi les agences de voyages. Dans une seconde étape, la compagnie a lancé un pro- gramme de fidélisation des entreprises qui se nomme « On Business », et ce dernier est venu en appui au programme de fidélité des voyageurs qui se nomme « Executive Club ». Dans cette perspective, la compagnie a mis en place des réductions pour les entreprises inscrites au programme « On Business » et elles bénéficieront de réductions tarifaires.

pour les entreprises inscrites au programme « On Business » et elles bénéficieront de réductions tarifaires.

Mohamed Tiaïba revient sur le nul concédé à domicile face au nouveau promu et le mauvais rendement de la ligne offensive. Le meilleur buteur de l’équipe avec 2 réalisations estime que ce résultat ne va guère influer sur le reste du parcours de son équipe.

Votre équipe a surpris par son rendement face au nouveau promu et lanterne rouge samedi dernier ; comment l’expliquez- vous ? Cette équipe ne s’est pas déplacée en victime expiatoire, mais avec la ferme intention de ne pas perdre. Leur nouvel entraîneur a mis en place une stratégie ultra défensive qui nous a considérablement gênés. En plus de cela, il faut ajouter la pression qui a pesé sur les épaules des joueurs Personnellement, je ne suis pas trop surpris par ce résultat qu’il ne faut en aucun cas interpréter comme une catastrophe. En tout cas, on aura d’autres occasions de nous ressaisir. L’attaque en particulier, secteur où vous évoluez, n’a pas donné entière satisfaction… Il n’est pas toujours facile de fran- chir un double rideau défensif comme cela a été le cas contre Aïn Fekroun. Quand un adversaire évo- lue avec neuf joueurs en défense, il

est clair que les opportunités pour marquer deviennent rares. Il aurait suffi qu’on ouvre le score pour que notre mission devienne moins com- pliquée. Personnellement, j’étais à chaque fois obligé de replier au mi- lieu pour pouvoir récupérer quelques ballons. Vos supporters ont été déçus car ils n’ont pu fêter leur première victoire à domicile ; que diriez- vous à ce propos pour les conso- ler ? Avant tout, je les félicite pour leur présence samedi dernier et leur sou- tien indéfectible de la première à la dernière minute du match. Je leur dirai que nous ne sommes qu’à la quatrième journée, donc ils peuvent s’attendre au meilleur de notre part à l’avenir, que ce soit à domicile ou à l’extérieur. Justement, vous vous déplacerez à Béjaïa. Seriez-vous en mesure de rééditer vos exploits réalisés contre le CSC et l’USMA à l’exté- rieur ?

18
18

N° 2409

www.lebuteur.com Ligue 2 Coup d’œil
www.lebuteur.com
Ligue 2
Coup d’œil
18 N° 2409 www.lebuteur.com Ligue 2 Coup d’œil Mercredi 18 septembre 2013 NAHD L’attaque piétine, une

Mercredi 18 septembre 2013

Ligue 2 Coup d’œil Mercredi 18 septembre 2013 NAHD L’attaque piétine, une défense déséquilibrée et

NAHD

L’attaque piétine, une défense déséquilibrée et un milieu perdu

Chercher le déclic psychologique

L es Sang et Or ont concédé lors de la der- nière journée du championnat leur pre- mier revers et le troi-

sième faux pas de la saison. En effet, les camarades de Khiter n’ont finalement pas réussi à enchaîner avec un deuxième succès de suite. Ils ont même laissé filer une belle opportunité pour se hisser sur le podium, vu les résultats de cette quatrième journée du champion- nat. Face à l’ASK, l’équipe hussein- déene a réalisé sa piètre prestation devant un adversaire qui n’a pas fait grand-chose pour la laminer. C’est plutôt les joueurs husseindéens qui lui ont facilité la tâche. Le Nasria n’arrive pas à décoller en ce début de compétition, et tout grince au ni- veau des trois compartiments. La défense prend de l’eau, le milieu ne pèse pas et l’attaque piétine et fait preuve d’une affreuse inefficacité. Désormais, on ne peut pas penser à apporter d’autres grands change- ments, pour rendre l’équipe plus percutante et surtout réaliser les ré- sultats escomptés, en cherchant no- tamment le déclic psychologique. On craint déjà le syndrome de la saison passée où les attaquants nah- distes ont souvent peiné à retrouver leur efficacité devant les buts ad- verses. Les joueurs commencent à perdre confiance et jouent devant leur public la peur au ventre.

Où réside le problème ?

Le NAHD s’essouffle et n’arrive plus à imposer son rythme. Les questions qui taraudent les esprits :

qu’est-ce qui ne marche pas ? Le problème est-il d’ordre technique et psychologique ou c’est le staff tech- nique qui ne maîtrise plus son groupe ? Ce sont des questions qui restent suspendues. Si les suppor- ters mettent déjà la pression et exi- gent les bons résultats, ce n’est pas le cas pour les joueurs. Ces derniers sont bloqués psychologiquement et ne sont plus capables d’enchaîner les victoires. Ils n’arrivent même pas à reproduire la moitié de ce qu’ils ont démontré lors de la phase pré- compétitive.

La priorité au technique

En parallèle, le staff technique n’arrive plus à mettre de l’ordre dans la défense et le milieu. Après quatre matchs joués en championnat, l’équipe a concédé un revers, un succès et deux nuls. Un bilan épou- vantable pour une équipe qui a dé- boursé des sommes colossales lors du recrutement d’intersaison. D’ail- leurs, c’est ce qui tracasse les sup- porters et les responsables du club. Ainsi, les priorités du nouveau coach des Sang et Or sont de re- mettre de l’ordre, en redonnant confiance au groupe, pour renouer avec la dynamique des bons résul- tats, peu importe le rendement. Youcef M.

des bons résul- tats, peu importe le rendement. Youcef M. Il a regagné le pays lundi

Il a regagné le pays lundi et ne sera disponible qu’à partir de la semaine prochaine

Bouali : «Je ne peux répondre à l’offre actuellement»

Fouad Bouali est en Algérie depuis lundi dernier, après un long séjour en France. A présent, il est préoc- cupé à régler quelques affaires personnelles et ne compte, en aucun cas, négocier avec qui que ce soit. En tout cas, c’est ce qu’il nous a révélé : «Je ne peux rien confirmer ou infirmer pour le moment. Je suis ici pour régler une affaire familiale. A partir de la semaine prochaine, je serai disponible à négocier. Je ne veux pas précipi- ter les choses, pour éviter le mauvais choix. Je prendrai tout mon temps pour étudier les différentes offres.» Il semble décidé à ne pas refaire l’erreur de la saison passée, avec le CRB. En parallèle, Bouali nous a déclaré qu’il n’a pas eu de contact direct avec le boss du NAHD, sauf si les discussions sont passées par le biais de son manager.

les discussions sont passées par le biais de son manager. USMB Réapprendre à défendre C’ est

USMB

Réapprendre à défendre

par le biais de son manager. USMB Réapprendre à défendre C’ est rendre service aux Blidéens

C’ est rendre service aux Blidéens que de leur dire que l’une des causes des dernières contre-performances de

leur équipe est son incapacité à tenir une avance au score. Plusieurs fois cette saison, la formation blidéenne s’est faite rejoindre au score, générale- ment dans les toutes dernières minutes du match. Des buts seront encaissés suite à des erreurs de placement, car il manque un véritable patron dans ce compartiment sensible du jeu. Cet élé- ment qui «dirige la baraque» derrière manque terriblement à l’équipe. Les défenseurs, qui sont en poste, ont certes beaucoup de qualités, mais la plupart d’entre eux ne sont pas expérimentés pour les rudes batailles de la L2. C’est ce qui fera dire à Iicen que ses joueurs font preuve de trop de naïveté.

Le syndrome des balles arrêtées

Il faut ajouter à cela un véritable syndrome des coups de pied arrêtés où la défense blidéenne perd pratiquement tous ses moyens. Evidem- ment, les choses ne peuvent aller qu’en s’amélio- rant, car au fil des matchs, les joueurs qui

composent la ligne défensive de l’USMB gagne- ront en cohésion.

Pour plus de percussion en attaque

Si en défense ça grince pour le moment, ce n’est pas mieux en attaque pour l’équipe de Blida. Cette dernière n’a réussi à trouver le chemin des filets qu’à trois reprises, sur les quatre matchs joués. C’est l’une des moyennes les plus faibles du championnat. L’efficacité dont ont fait preuve les attaquants blidéens lors des matchs amicaux n’est qu’un lointain souvenir. Les Boudina et au- tres sont, lors de chacune de leurs sorties, les au- teurs d’un incroyable gâchis. Une maladresse maladive devant les buts désespère leur coach. Ce dernier n’en finira pas d’effectuer des chan- gements dans la ligne avant, sans trop de succès. Iicen a donc du pain sur la planche pour ré- soudre cette double équation qui consiste à ren- dre les lignes défensives de son équipe moins imperméables, et que ses attaquants arrivent à faire parler la poudre.

S. B.

L’USMB se prépare pour Boussaâda

Le challenge est certes ardu, mais comme on dit, le jeu en vaut la chandelle. Réaliser une belle performance face à l’ABS est en soi un petit exploit. C’est pourtant l’objectif assigné aux poulains d’Iicen qui, d’un côté, n’ont plus droit à l’erreur, sous peine de se retrouver dans les fins fond du classement et d’un autre, ils ont à se racheter après les résultats en dents de scie qui les ont tôt mis dans le doute. Dès la reprise, Ii- cen s’est remis au travail, en met- tant les bouchées doubles pour préparer son équipe aux rudes batailles qui l’attendent. Le coach blideen a instauré le biquotidien et les séances furent copieuse- ment meublées pour les Hamia, Belhocine et consorts.

Une baisse de régime prévisible

Concernant la baisse de régime de son équipe, Iicen dira que celle-ci était prévisible : «Tout le monde aura remarqué que nous étions dans l’obligation de chan- ger la composante de l’équipe lors de chaque match. Nous sommes toujours à la recherche de l’équipe type. Il y a tout un travail de re- construction souhaité par la di- rection, qui a été entamé, et cela ne peut se faire sans ce que j’ap- pellerais des accidents de par- cours. La règle veut qu’en cas de mauvais résultat, c’est l’entraîneur qui est envoyé en première ligne, et certains présidents n’hésitent pas à le jeter en pâture. D’ailleurs, je ne suis pas du genre à fuir mes responsabilités.»

S. B.

Bensalem : «Ne rien lâcher à Brakni»

Peut-on dire que vous êtes d’attaque pour ce match face à l’ABS ? Totalement, je me sens en pleine forme et j’ai hâte de retrouver le stade Brakni et nos supporters. Nous res- tons sur un bon résultat face à Hadjout. Le point du nul est amplement mérité et nous avons ef- facé ce signe indien qui nous poursuivait. Votre équipe était très diminuée, et malgré cela, sa pres- tation était appré- ciable. L’avez-vous remarqué ? Il est vrai que plu- sieurs joueurs impor- tants étaient absents, mais je vous dirais qu’il y a un excellent état d’esprit et une grande solidarité entre les joueurs qui composent l’effectif. Cela fait notre force. Les joueurs, qui viennent d’arriver au club, se sont adaptés très vite et c’est tout le monde qui va dans le même sens. A un aucun moment, nous ne sommes désunis, c’est cet esprit de corps qui nous permettra de réaliser de bons résul- tats.

Il vous faudra, ce vendredi, faire preuve du même état d’esprit face à Boussaâda, n’est-ce pas ?

Absolument, et nous nous attendons à un match très difficile. L’équipe de l’ABS n’a rien à perdre et évo- luera sans aucune pres- sion. De plus, je connais plusieurs joueurs de cette forma- tion et je peux vous dire qu’ils ont beaucoup de qualité et l’expérience nécessaire pour tenir un résultat. Comment devez-vous jouer face à une telle op- position ? Etre présents sur tous les ballons et gagner un maximum de duels. Il nous faut aussi exercer rapidement une pres- sion, en jouant haut dans le camp adverse. Nous nous attendons à ce que cette équipe joue derrière et procède par des contres. A nous de trouver la parade adé- quate et faire le néces- saire pour gagner. De toutes les façons, nous ne devons rien lâcher à Brakni.

Entretien réalisé par Slimane B.

18
18

N° 2409

www.lebuteur.com Ligue 2 Coup d’œil
www.lebuteur.com
Ligue 2
Coup d’œil
18 N° 2409 www.lebuteur.com Ligue 2 Coup d’œil Mercredi 18 septembre 2013 USMBA Une reprise des

Mercredi 18 septembre 2013

Ligue 2 Coup d’œil Mercredi 18 septembre 2013 USMBA Une reprise des plus sereines A près

USMBA

Une reprise des plus sereines

18 septembre 2013 USMBA Une reprise des plus sereines A près avoir bénéficié d’un jour de

A près avoir bénéficié d’un jour de ré- cupération, au lendemain du match livré à Boussaâda, les joueurs de l’USMBA ont repris les entraîne- ments, dimanche après-midi, au

stade 24-Février-56, en prévision de la rencontre face à l’Olympique de Médéa, pour la 5e journée de Ligue 2. Ainsi, c’est dans une bonne ambiance que les Vert et Rouge de l’USMBA se sont retrou- vés au stade pour se retremper dans le sérieux. Cette reprise a été marquée par la présence de l’en- semble des joueurs, ce qui renseigne sur l’état d’es- prit du groupe, avant cette rude joute face à l’OM. Pour cette première séance de la semaine, les joueurs ont été soumis à une charge de travail assez immuable, pour leur permettre de recouvrer leur configuration physique.

La présence de tout l’effectif rassure

La reprise des entraînements d’avant-hier était marquée par la présence de tout le groupe. Au- cune autre absence n’a été déplorée, ce qui illustre la mobilisation des Bel-Abbésiens, avant le ren- dez-vous de vendredi prochain face aux Médéens. Cela rassure encore plus l’entraîneur Bira quant à la disponibilité de ses hommes. En effet, ce der- nier n’a pas caché son soulagement, suite au retour des blessés. Bien que leurs contractures n’aient été pas assez graves, cela laissait planer, toutefois, cer- taines inquiétudes pour le premier responsable de

la barre technique. Les blessés ont, donc, retrouvé leurs moyens et s’entraînent avec le groupe.

Cap sur Médéa

Le groupe s’est remis au travail pour préparer leur prochaine rencontre face à l’O Médéa. Cette confrontation est très importante pour les Bel-Ab- béssiens, en quête des points leur permettant de conforter leur chance d’accession, d’où la motiva- tion de ses joueurs. Néanmoins, du côté du staff technique, on préfère garder les pieds sur terre et poursuivre le restant du parcours sans trompette ni tambour, en gardant le même rythme, quoique l’enjeu est le même. Pour Bira, la position de l’équipe doit exhorter davantage ses hommes à se surpasser, afin de réaliser d’autres performances, mais sans pour autant émouvoir la sérénité du groupe.

Maintenir la mesure

L’entraîneur de la formation bel-abbésienne es- time que ses joueurs doivent reconduire la même dynamique, en tentant d’enchaîner les bons résul- tats. «L’équipe doit préserver la cadence sur le plan des résultats et endiguer l’exhortation et la mobi- lisation, car pour nous, le plus dur est à venir. Cela étant, il faut rester concentrés et appliqués, en continuant à jouer assidument et avec constance», dira l’entraîneur de l’USMBA. Et d’ajouter : «Nous nous préparons, désormais, comme il se doit, pour affronter Médéa. Nous fai- sons en sorte de parfaire notre lustrage, en prévi-

sion de ce rendez-vous. C’est un virage qui aura son impact dans la suite du parcours. Ainsi, nous devons bien le négocier et le gagner.»

Encore trois jours pour préparer Médéa

USMBA-OM, un match qui promet et très at- tendu par le public bel-abbésien, eu égard à la po- sition des deux équipes et l’enjeu de la partie. En somme, une grande rencontre que les Unionistes devront fignoler de la meilleure manière possible. Et pour ce faire, Bira et ses adjoints ont encore trois jours devant eux pour tout mettre au point et préparer leurs hommes pour ce match.

Mission : trois points

Pour les Bel-Abbésiens, l’accession exige une suite de résultats positifs. Leur lutte pour attein- dre cet objectif commencera, donc, avec ce sé- rieux test devant les redoutables médéens, réguliers dans leurs performances. C’est pourquoi Bira et ses joueurs savent, assurément, que le fait de jouer dans leur jardin et devant leur public, cela ne constitue pas une substance pour verser dans l’optimisme béat. Suite aux performances réalisées par l’adversaire depuis le début de la saison et la place qu’il occupe au classement, il faut reconnaî- tre que la mission n’est guère aisée pour Achiou et ses compères. Cependant, conscients de la diffi- culté de la mission, les joueurs comptent rester sur leur lancée, même si l’adversaire affiche des am- bitions grandissantes depuis l’entame de la saison. Bira en sait quelque chose : «Médéa est une équipe qui a du potentiel. C’est pourquoi nous tenterons de gérer les débats avec prudence et intelligence, pour arracher la victoire. Cela nous permettrait de gérer au mieux et sans pression le restant des échéances qui seront encore plus compliquées au fur et à mesure que le championnat avance, no- tamment avec les deux prochaines rencontre que l’USMBA aura à livrer, face à l’ESM et le WAT. Quoiqu’il en soit, mes joueurs sont prêts à relever le défi.» Et de poursuivre : «L’équipe se prépare pour cette rencontre, dans l’optique d’arracher les trois points de la victoire.»

Se mettre en évidence

Après leurs dernières performances, les Bel-Ab- bésiens sont dans l’obligation de se mettre en évi- dence face aux gars de Médéa. La victoire est la seule option pour eux. Pour ne pas lâcher le po- dium, les Vert et Rouge doivent gagner, afin de continuer leur course pour l’accession, d’autant plus que la Ligue 1 est, désormais, une priorité. Ainsi, l’USMBA ne manque pas d’atouts et d’am- bitions. Bira, qui a exhorté ses protégés à oublier le nul de Boussaâda, les remobilise, tout en exi- geant d’eux de gagner ce match, pour continuer d’être à l’affut de l’accession.

MO Noureddine

d’être à l’affut de l’accession. MO Noureddine WAT Kada-Benyacine : «Je suis impatient de jouer de

WAT

Kada-Benyacine : «Je suis impatient de jouer de nouveau»

On imagine que le moral est au beau fixe après ce début de saison réussi, n’est-ce pas ? L’ambiance est vraiment formidable au sein du groupe, où on a la chance de s’entraîner dans la joie et la bonne humeur. Maintenant, c’est sûr que c’est plus agréable d’aller aux entraînements après un succès remporté chaque week-end.

Est-ce que le fait de gagner souvent dans la douleur est en train de serrer davantage les liens au sein du groupe ? Vous avez peut-être raison, car je peux vous as- surer que chaque joueur est prêt à se sacrifier pour l’autre, et c’est ce genre d’état d’esprit qui va nous permettre de se transcender et croire en nos forces jusqu’au bout, comme c’était le cas face à l’ABM. On vous a vu souvent en se-

conde période, en train de motiver vos coéquipiers derrière les bois de Ben- moussa, malgré votre ac- tuel statut de remplaçant… Je pense que c’est quelque chose de normal, car on est un groupe assez soudé, et ce n’est pas correct de ma part de faire la gueule alors que mes coéqui- piers se donnent à fond sur le ter-

rieux, avant d’aller partager la joie du succès avec le buteur Tebbal. Le WAT a manqué une nouvelle fois de joueurs qui débordent sur les côtés, ce qui est l’un de vos points forts, non ? C’est vrai que je suis un défenseur à vocation of- fensive, mais je ne vais nullement critiquer les prestations de mes coéquipiers ou les choix du staff technique, car c’est souvent plus facile de le dire que de le faire. Certes, j’aime souvent appor- ter un plus sur le plan offensif, car le football mo- derne exige un certain apport des latéraux, mais tout en accom-

Abdellaoui et Amroune poursuivent les entraînements Alors que la direction widadie a réussi à trouver
Abdellaoui
et Amroune
poursuivent les
entraînements
Alors que la direction widadie a réussi à
trouver un arrangement à l’amiable pour résilier
les contrats du défenseur Zouak et du milieu de
terrain Belgheri, en leur versant une somme d’ar-
gent prochainement. Elle a du mal par contre à
gérer les cas d’Abdellaoui et Amroune, non qua-
lifiés, mais qui continuent de s’entraîner avec
le groupe. En attendant une solution qui ar-
range tout le monde, surtout que les
deux joueurs sont très motivés à
l’idée de poursuivre les entraî-
nements.
bon
Dieu,

plissant correctement mes tâches défensives.

Mais on imagine forcément votre frustration de ne pas re-

trouver une place de ti- tulaire au sein de votre club formateur, après un brillant pas- sage à

l’USMBA la sai-

rain. J’ai essayé de les motiver en leur rappelant qu’il reste encore du temps pour aller chercher le but victo-

son dernière…

car

C’est le destin du

j’ai

contracté une blessure à la cheville tout juste avant l’entame du championnat, et j’ai dû rater quelques matchs pour me soigner. Maintenant, je suis presque à 100% de mes moyens, même si j’ai besoin de jouer de nouveau afin de retrouver mon meilleur niveau. Je me donne à fond aux en- traînements, en attendant tranquillement ma chance, car je suis confiant en mes capacités à bé- tonner ma place de titulaire dès que la chance de jouer me soit donnée. Parlez-nous maintenant du début de saison du jeune Aguid, qui est devenu le titulaire en votre absence Je suis content pour lui, car il a su profiter de cette occasion, en tenant convenablement son rôle. C’est très important pour lui de prendre de la confiance, surtout qu’il a une marge de pro- gression très intéressante. Avant de finir, un dernier mot concernant le match du week-end et le déplacement à Saïda, pour affronter le club voisin du MCS On reste certes sur une série de trois succès de suite, mais il ne faut pas s’enflammer, car ce n’est que le début de saison, et il faut vraiment prendre au sérieux cette formation du MCS qui reste sur un succès ramené de l’extérieur, en s’attendant à un match difficile et disputé face à une équipe en quête de confirmation.

Entretien réalisé par

Othmane Riyad Baba Ahmed

Entretien réalisé par Othmane Riyad Baba Ahmed MCS Baaouche : «On doit confirmer face au WAT»

MCS

Baaouche : «On doit confirmer face au WAT» Un mot sur la victoire contre l’ESM…
Baaouche : «On
doit confirmer
face au WAT»
Un mot sur la victoire contre
l’ESM…
C’est une victoire qui est venue au
bon moment et elle nous a fait beau-
coup de bien sur le plan moral, car de-
puis pas moins de quatre matchs, nous
étions à la recherche de ce premier suc-
cès, et Dieu merci, nous avons réussi
cet exploit, en plus à l’extérieur de nos
bases, après avoir raté la victoire chez
nous face à Boussaâda, qui nous a fait
beaucoup de mal.
C’était donc un match de rachat
pour vous…
Après avoir raté le deuxième match
chez nous face à Boussaâda, nous
étions dans l’obligation de réagir rapi-
dement. Même si en dehors de nos
bases, nous avons misé sur un succès
face à l’ESM, et tout notre groupe était
prêt à réaliser cet exploit. D’ailleurs,
nous sommes entrés sur le terrain avec
un seul objectif : empocher les trois
points, synonyme de rachat envers
notre public. Heureusement, nous
sommes parvenus à concrétiser cet ob-
jectif.
Ce succès a donc mis fin à cette
mauvaise série qui vous pour-
suit…
Depuis le début de la saison, nous
étions en train de jouer nos matchs
sous pression, car on n’arrivait pas à les
gagner même à domicile, et cela a af-
fecté le moral de la troupe, au point où
le doute commençait à s’installer. D’ail-
leurs, cette mauvaise série a trop duré.
Et le dernier succès nous a libérés
mentalement.
Hormis la victoire, la manière n’y
était pas. Votre avis ?
C’est vrai que nous avons subi l’ESM
durant toute la partie, suite à sa grande
pression. Comme vous savez, cette
équipe est solide chez elle et était en
pleine confiance. Malgré tout, nous
avons bien géré cette confrontation, en
fermant toutes les issues, car ce qui
nous intéressait, c’était les trois points
et pas la manière. Mais celle-ci viendra
après la confiance retrouvée, en réali-
sant surtout une série de bons résultats.
Vendredi prochain, vous allez re-
cevoir le WAT, comment ça se pré-
sente cette confrontation ?
C’est un derby entre deux équipes de
la même région. A mon avis, ça sera le
choc, car les deux ne veulent pas per-
dre. D’ailleurs, nous prenons très au sé-
rieux notre adversaire qui viendra
pour confirmer son bon départ cette
saison. Quant à nous, après notre der-
nière victoire en déplacement, nous
sommes dans l’obligation de confirmer
aussi. Comme nous avons déjà raté
deux matchs ici à Saïda, cette fois-ci,
on ne laissera filer aucun point chez
nous. Face au WAT, nous n’avons pas
d’autres choix que de gagner cette ren-
contre.
Aucun glissement n’est donc toléré
pour le MCS…
On doit gagner ce match à domicile
pour soigner notre classement. Saïda
n’est pas sortie de la zone rouge. On
doit confirmer notre réveil, et en cas de
faux pas, le doute s’installera.
Mais ça ne sera pas une mince af-
faire face au leader…
Notre groupe est conscient de sa
mission, en se focalisant uniquement
sur la première victoire à domicile. On
ne lâchera aucune équipe chez nous,
car c’est l’avenir du MCS qui est en jeu.
Ce match sera comme une finale de
Coupe, où seule la victoire compte.
Un mot pour les supporters…
Le match de ce vendredi est capital
pour nous et sera très difficile, car nous
allons affronter le leader. Ainsi, notre
équipe aura besoin de son public, et je
souhaiterais que nos supporters soient
nombreux au rendez-vous pour nous
soutenir. Je voudrais les voir en masse
pour nous pousser vers la victoire.
Entretien réalisé par AMAR B.
www.lebuteur.com Ligue 2 Coup d’œil N° 2409 19 Mercredi 18 septembre 2013 ASK Le coup
www.lebuteur.com Ligue 2 Coup d’œil
www.lebuteur.com
Ligue 2
Coup d’œil

N° 2409

19
19

Mercredi 18 septembre 2013

2 Coup d’œil N° 2409 19 Mercredi 18 septembre 2013 ASK Le coup de colère de

ASK

Le coup de colère de Zekri

Mercredi 18 septembre 2013 ASK Le coup de colère de Zekri C alme de nature mais

C alme de nature mais avec des limites, c’est la principale ca- ractéristique du coach khroubi, Houcine Zekri, ce dernier natif d’El Kentra et

non de Batna comme certains le pensent, a eu une mauvais réaction durant la séance d’en- traînement d’avant-hier. Le technicien qui a dé- marré la séance normalement a demandé au garde matériel de ramener les nouveaux bal- lons pour s’entraîner, seulement le responsable du matériel a ramené les anciennes balles

toutes usées et déformées, cela n’a pas été du gout du coach en chef Zekri qui a demandé des explications au garde matériel, la réponse de ce dernier fut étonnante et inattendu, en effet on a fait comprendre à Zekri que c’est Khettabi qui avait décidé de ne pas utiliser les ballons neufs et de poursuivre les entraînements avec le ma- tériel de l’an passé, chose qui a provoqué la co- lère de Zekri qui trouvait surement cette décision bidon et stupide, quelques instants après, Zekri confia les entraînements à ces deux adjoints et sorti carrément du terrain, un signe

de colère de l’entraîneur askiste qui n’a pas admis cette décision de la direction.

5 millions en cas de victoire à Annaba

Quatre journées de championnat sont pas-

sées, et l’ASK n’est toujours pas leader, dans le top trois du classement malgré les trois matchs sur quatre disputés à EL Khroub. Cette chance

a été gâchée après la défaite surprise face au MSPB à domicile il y a de cela quinze jours,

c’est la seule raison qui prive actuellement l’ASK du bonheur de la première place. Le cham- pionnat vient juste de commencer, le parcours est encore très long et il y aura pas mal de chance pour se rattraper, à commencer par ce court déplacement qui attend l’ASK ce vendredi

à Annaba, une ville voisine où il est facile de

jouer un bon football, sur une pelouse en gazon naturel et loin de la pression du public local. Les Khroubis ont une sérieuse chance d’arra- cher les trois points de la victoire et se relancer dans la course pour les premières places. La di- rection compte apporter une aide morale aux copains de Ouhadda qui ont besoin parfois de gestes de motivation, en effet, la direction a dé- cidé d’accorder une prime de 5 millions pour chaque joueur en cas de victoire ce vendredi face à l’USMAn, une sacrée récompense qui donne vraiment envie de laisser ses tripes sur le terrain, c’est l’effet recherché par Khettabi and Co qui attendent beaucoup de cette génération pour offrir à El Khroub sa deuxième montée historique en Ligue 1.

Abdou. H.

Khroub sa deuxième montée historique en Ligue 1. Abdou. H. MSPB Benflis : «On a pris

MSPB

Benflis : «On a pris rendez-vous avec le notaire»

Mohamed Benflis est un ancien diri- geant du Mouloudia de Batna, il a oc- cupé différents postes. De membre du CSA, il est passé à celui de la SSPA et président des catégories jeunes. Son nom est cité depuis quelques jours, pour prendre la place d’Issam Daas à la tête de la SSPA.

Vous êtes pressenti pour prendre en main la tête de la SSPA, qu’en est-il au juste ? C’est vrai, on en a parlé avec les dirigeants ac- tuels, mais pour l’heure, rien n’est encore fait. On vous a annoncé à la tête de la SSPA, avant le match contre le Khroub. Mais à la suite de la victoire sur l’ASK, on a eu l’im- pression que tout était tombé à l’eau. Votre commentaire Ce n’est pas à la suite de la victoire, que le projet est tombé à l’eau. La victoire du MSPB contre l’ASK n’a rien à voir. Il se trouve que le notaire était en congé, on ne pouvait donc pas agir, sans sa présence. Si changement il y a au sein de la SSPA, cela doit se faire en présence du notaire. Avez-vous assisté à la rencontre CABBA- USMAn ? Bien sûr, même si je ne fais pas encore partie de la SSPA, sachez que j’ai fait partie de l’équipe qui a créé la société sportive du Mouloudia de Batna. Celle qui était présidée par Hadj Ferhat. Et si par la suite, j’ai quitté la SSPA avec le dé- part de son premier président, cela ne m’em- pêche pas de venir assister aux matchs de mon club préféré à Batna. Trouvez-vous normal que des supporters investissent le vestiaire des joueurs à la fin du match, sans aucune protection, ni des joueurs ni du staff technique ? D’abord, vous dites que ce sont des suppor- ters, je rectifie, parce qu’il ne s’agit que de deux supporters et ces deux personnes font partie du comité des supporters. Ils n’ont pas digéré le ré- sultat de leur équipe et ils l’ont fait savoir à l’en- traîneur. Mais, je précise que ce qui est arrivé à l’entraîneur n’est pas normal.

ce qui est arrivé à l’entraîneur n’est pas normal. Cela ne s’est pas arrêté à cet

Cela ne s’est pas arrêté à cet incident, puisqu’à la reprise, cette fois, ce sont plu- sieurs supporters qui ont interdit aux joueurs l’accès au terrain du stade Chaoui. Quelle est votre réaction ? Effectivement, à ma connaissance, ils étaient une dizaine de supporters à investir le stade Chaoui. Ces supporters ont profité de l’absence des dirigeants pour se rapprocher des joueurs. On était tous présents aux obsèques du père d’un de nos dirigeants. Je dirais que là aussi, ce n’est pas normal que des supporters puissent

investir les vestiaires, mais il s’agit de pseudo- supporters qui n’avaient rien à faire dans le ves- tiaire des joueurs. Est-ce que le changement à la tête de la SSPA est toujours d’actualité et seriez-vous le nouveau patron du club ? Oui, il est question d’un changement à la tête du club et, le président lui-même a émis le vœu de céder son poste. Tout devrait s’éclaircir, d’ici mercredi matin en présence du notaire. Entretien réalisé par M. B

Abbès : «Je ne pouvais plus continuer dans cette atmosphère» Aziz Abbès a décidé de
Abbès : «Je ne pouvais plus continuer
dans cette atmosphère»
Aziz Abbès a décidé de démissionner, malgré l’insistance des dirigeants, selon les propres
aveux de l’entraîneur. Il nous a accordé une déclaration le jour de sa démission. «Je pars la
conscience tranquille. Le club est classé à la 4e place, sans aucune défaite. Nous avons la meil-
leure défense du championnat. Je ne peux cautionner l’envahissement du vestiaire des joueurs
par des supporters, ce lieu est intime. Il appartient aux joueurs et au staff technique, personne
n’a le droit de nous menacer à l’intérieur du vestiaire. Comme on n’était plus en sécurité, il
n’était plus possible de continuer à travailler.»
Boudemagh a assuré l’intérim
En l’absence d’Abbès qui a décidé de démissionner, c’est son entraîneur adjoint qui a as-
suré l’intérim. Abdeldjalil Boudemagh s’est présenté pour effectuer
la séance de la reprise.
CAB

CAB

Djerbou incertain face à Hadjout

A bsent lors des dernières

séances d’entraînement,

Abdelhakim Djerbou est

incertain, ce vendredi face à l’USMMH. Le joueur devait passer hier, une échographie pour déter- miner l’origine de ses douleurs.

Contacté dans la matinée, de mardi,

le transfuge du WAT nous confiait :

«J’ai contracté une blessure face à l’USC. Je vais effectuer une échogra- phie qui déterminera exactement l’origine de ma blessure.»

Une attaque décimée contre l’USMMH ?

Deux autres attaquants sont bles- sés. En effet, Hadi Adel et Hichem Merazka ont raté les deux derniers

matchs du CAB, contre l’OM et face

à l’USC. Fort heureusement, les

Rouge et Bleu ont gagné les deux rencontres. Mais si l’absence de Djerbou, qui commence à prendre ses marques au sein de sa nouvelle équipe, est quasi-certaine, le staff technique va probablement bénéfi- cier des services de Hichem Me- razka. Ce dernier est revenu à l’entraînement, dès le début de la se- maine mais a raté celle d’avant-hier. Quant à Hadi Adel, il devait atten- dre les derniers jours pour connaî- tre son sort. L’attaquant des Rouge et Bleu n’était pas tout-à-fait rétabli de sa blessure en début de semaine. S’il s’avère que les trois joueurs ne pourraient pas prendre part à la rencontre, on peut dire que le CAB jouera son match avec une attaque décimée.

Hadjout inconnu à Batna

L’USMMH n’a sans doute jamais foulé la pelouse du stade du 1er- Novembre. De mémoire de footbal- leur à Batna, on n’a pas souvenance d’avoir assisté à un match de cham- pionnat ayant opposé le CAB à l’USMMH. La raison est simple. L’équipe de Hadjout a pratiquement

joué en divisions inférieures, sauf cette année où la division profes- sionnelle était divisée en deux groupes et où le MCA avait gagné

le trophée de champion d’Algérie au

détriment de la JSK, en 99. Le CAB

et l’USMMH étaient le plus souvent

dans des divisions différentes. Le

CAB dans le groupe de l’est et Had- jout évoluait dans le groupe centre. Mais depuis une dizaine d’année, l’équipe de la Mitidja a connu une chute vertigineuse. Autant dire, que ni les joueurs du CAB ni le staff technique ne connaissent leur ad- versaire de ce vendredi. L’USMMH

a fait match nul lors de son derby contre l’USMB.

M. B.

Présence remarquée de Nezar cette semaine à l’entraînement

Le président est très visible à l’entraînement, ces derniers temps. Après un début tatillonant, son équipe a repris du poil de la bête et sort de deux victoires consécu- tives. La venue de Hadjiout, un nouveau promu, ne devrait pas re- présenter un écueil et le CAB ne devrait pas tarder à remonter au classement et à venir titiller le lo- cataire de la première place, le WAT en l’occurrence.

www.lebuteur.com Coup d’œil Clubs de Kabylie
www.lebuteur.com
Coup d’œil
Clubs de Kabylie

N° 2409

19
19

Mercredi 18 septembre 2013

Clubs de Kabylie N° 2409 19 Mercredi 18 septembre 2013 Division Nationale Amateur Les Unionistes d’Amizour

Division Nationale Amateur

Les Unionistes d’Amizour annoncent la couleur

Amateur Les Unionistes d’Amizour annoncent la couleur L e nouveau promu en division na- tionale amateur,

L e nouveau promu en division na- tionale amateur, groupe centre, et l’unique représentant de la wilaya de Béjaïa et de la Kabylie, en l’oc- currence l’USO Amizour, n’a pas

raté son premier déplacement de la saison foot- ballistique 2013-2014, en revenant avec un pré- cieux point, lors du match comptant pour la 2ème journée du championnat. Cela s’est passé samedi après-midi au stade communal de M’Sila face au WRBM local (2/2), un des plus sérieux candidats pour l’accession en L2 professionnelle. Les deux réalisations amizouroises ont été l’œu- vre de Dahou Mimoune, en première période, puis de Naceri en seconde mi-temps. Les hommes du coach Hacene Hammouche ont laissé filer deux précieux points, puisqu’ ils ont mené au score jusqu’aux ultimes instants du match avant de se faire rejoindre in-extremis par les locaux, suite à une petite erreur de marquage et de placement. Toutefois, Ce bon résultat ra-

mené de M’Sila contre une coriace équipe du WRBM va stimuler les coéquipiers du capitaine Khaled Bouchetta qui doivent confirmer lors des prochaines confrontations surtout à domi- cile où il va falloir faire du stade Larbi-Touati une forteresse pour réussir leur apprentissage dans l’antichambre de l’élite. Dans l’immédiat, les Rouge et Noir auront une belle opportunité d’engranger trois nouveaux points et rester ainsi collés au peloton de tête à l’occasion de la venue du représentant du sud en l’occurrence le Mou- loudia de Mekhadma. Avec déjà une victoire à domicile face à la coriace formation de l’USM Cheraga et un nul ramené de chez le WRB Msila, l’USOA version Hamouche, est assuré- ment sur la bonne voie pour prétendre jouer les premiers rôles. Et qui sait s’ils ne préparent pas un joli coup dès cette première saison en DNA ? C’est tout le mal qu’on leur souhaite. M. Mustapha

? C’est tout le mal qu’on leur souhaite. M. Mustapha Régionale 2 Boualem Hamadache (Ent. Aïn

Régionale 2

Boualem Hamadache (Ent. Aïn Bessam) revient sur la raclée subie à Sidi Daoud :

«Ce n’était qu’un accident !»

L e Ham-

zaouia de

: «Ce n’était qu’un accident !» L e Ham- zaouia de grant en ratant des buts

grant en ratant des buts nets. Le NRBSD, quant à lui, procédait par des contre attaques et réussit l’exploit en inscrivant trois autres buts». Pour appuyer sa défense, l’en- traîneur bessami mettra également l’accent sur l’absence de plusieurs. « Des éléments qui forment l’ossature de l’équipe avec lesquels j’ai fait la prépa- ration d’intersaison et bâti l’équipe lors des trois rencontres amicales que nous avons livrées. Ajou- tez à cela l’indisponibilité de notre gardien de but Walid Rafaa que j’ai dû remplacer à la dernière minute par le troisième gardien».

«On jouera les premiers rôles»

Aïn Bessam

a entamé le cham-

pionnat avec une sé- vère défaite (0-4) face au NRB Sidi Daoud. Les quatre buts ont été inscrits en deuxième mi- temps. Pour une équipe qui avait réussi la saison der- nière à enquiquiner les favoris pour le

titre, ce revers était très surprenant d’au- tant qu’en face il y avait une équipe du NRB Sidi Daoud qui

a évité d’un rien la

relégation en cham- pionnat de Wilaya. Pour l’entraîneur du Hamzaouia, Boua- lem Hamadache, cette sortie dans la wilaya de Boumer-

Malgré ce faux départ, l’entraîneur du HCAB se dit optimiste et assure que son équipe reviendra dans le cham- pionnat qui vient juste de commencer et jouera les premiers rôles. «Nous avons un bon effectif, il reste quelques réglages seu- lement pour parfaire notre travail». Le Hamzaouia disputera un match de coupe d’Algérie vendredi prochain au stade de Lakhdaria face à l’équipe de Ouled Moussa, une belle opportunité pour l’en- traîneur bessami pour ‘’effacer’’ les la- cunes enregistrées lors du premier match et s’offrir un nouveau départ dans ce championnat sur lequel Aïn Bessam fonde de grands espoirs. Il est à noter que le Hamzaouia recevra son voisin de l’ES Bir Ghbalou, lors de la deuxième journée, pour un derby au sommet.

Adjaout

dès est à mettre au chapitre des accidents. «Nous avons do- miné durant toute la première période, mon équipe s’est carrément installée dans le camp adverse. En deuxième mi-temps, en revanche, on a commis l’erreur fatale de tomber dans la facilité, croyant avoir le match dans la poche, alors les joueurs ont baissé les bras. Mais ce ne fut pas le cas des locaux qui ont redoublé d’efforts et ouvert le score suite à un corner. Quelques mi- nutes plus tard, pour ajouter à notre dé- sarroi, on a raté un penalty, ce que je considère comme le tournant du match parce que à 0-1 on pouvait revenir. Malgré cela, poursuit Hamadache, on n’a pas baissé les bras, nous nous sommes remis à mettre la pression sur la défense de Sidi Daoud mais sans réussite, mes joueurs ont fait montre d’un excès de précipitation fla-

joueurs ont fait montre d’un excès de précipitation fla- Honneur Béjaïa Bouzid Driès président de section

Honneur Béjaïa

Bouzid Driès

président de section

A pres l’élection du nouveau prési- dent, Maître Salim Khatri, à la tête du club, les choses sérieuses

ont commencé et c’est un enfant du club, l’ancien joueur de la JSK, en l’occurrence Bouzid Dries, qui a été nommé président de section. Bouzid Dries avec son expé- rience, sera d'un grand apport pour cette

nouvelle équipe de l’OSEK, qui veut marquer de son empreinte la nouvelle saison footballistique qui se profile à l'hori- zon. Cela semble avoir eu son effet. Bien que le temps ait été très court, sa longue expérience a permis de monter une formation qui semble homogène, expérimen- tée et capable de repré- senter le club comme il

se doit. Le nouveau boss

des Olympiens d’El Kseur a dévoilé son nouveau plan visant à instaurer un change- ment radical tant au ni- veau de l'administration que dans le domaine

technique.

nouvel entraîneur de l'équipe, Azzedine Irid, qui sera assisté de Harzouz Abde- nour et du manager général Amrouche Nabil, Khatri a présidé à l’installation offi- cielle des staffs technique, administratif et médical.

Ainsi après avoir installé le

H. T.

Le staff technique

Senior : Irid Azzedine Juniors : Abdenour Harzouz Cadets : Nait Chabane Lamine Minimes : Samir Makhloufi DTS des jeunes et Ecole : Yahia Cherif Mah- moud

Le staff Administratif

Secrétaire général : Barka Toufik Adjoint : Djedri Farid

Trésorier général : Sayad Kamel Trésorier adjoint : Ghanem Boubekeur

Le staff médical

Médecins : Docteurs Remila et Hamici Soigneurs : Kessas Chérif et Mehidi Hakim

La métamorphose de l’OS El Kseur

L es supporters el- kseurois semblent soulagés comme ils ne l’ont jamais été

depuis des années par le retour de la sérénité et la rigueur au sein de leur équipe. Marqués, ils le sont terriblement par les difficiles années qui ont vu l’OSEK s’enfoncer dans les pro- fondeurs, comme ce fut le cas l’année passée lorsque le club a frôlé la relégation. La nouvelle formation semble avoir la fa- veurs des supporters qui, dans leur grande majorité, ont salué le travail réalisé jusque-là par la nouvelle équipe dirigeante qui a réussi en un laps de temps à redonner vie aux Olympiens. Maître Khatri a fait table rase sur la gestion inté- rieure de leur club en s’entou- rant d'un staff dont l'ambition est de redorer le blason de l’OSEK terni ces dernières sai- sons par des luttes intestines qui se sont irrémédiablement répercutées sur les perfor- mances sportives. Sur le plan de l’effectif, un grand change- ment a été opéré, puisque seuls neuf joueurs de la saison écou- lée ont été retenus.

Les enfants du club reviennent

En effet, Aït Moussa Mou- rad, Yahiaoui Nadir, Ouanou- ghi Sofiane, Boukeriou Bilal, Ami Hamou, Herroudj Youcef, Abdeladim Bilal, Boumraou Nabil et Chikh Amirouche ont été conservés, ceci en plus du retour au bercail d’anciens joueurs de l’OSEK qui évo- luaient ailleurs à l’exemple de Baour Hocine, Sellami Abdel- hamid, Mansouri Farés et Terki Redouane qui revient de chez les Unionistes d’Amizour. Le manager général a renforcé son équipe dans tous les postes par le recrutement de 10 joueurs, entre autres Takorabt Nadir (ROC de Ras el Oued), Laadjab Rachid, un jeune venu de la JSMB, Mammeri Nacim de la JS Béjaïa, Khelaf Baïnou de Sidi Aich, Faham Ouanou- ghi qui a évolué dans les deux formations d’Amizour ( USOA et JSBA), Karim Aït Amara lui aussi de l’USO Amizour, Ghazli Lounis du SS Sidi Aich, ainsi que les deux désormais ex-joueurs de l’AS Protection Civile de Béjaïa. Ce recrute-

ment, que le tout El Kseur juge judicieux, laisse espérer et pré- voir un avenir meilleur pour le club pour réaliser l’objectif as- signé, à savoir l’accession en Régionale 2 et ce, malgré la présence de très bonnes équipes dans le groupe de la division d’Honneur de la wi- laya de Béjaïa. En tous les cas, ces nouveaux éléments de va- leur apporteront sûrement un plus à une équipe de l’OSEK qui désormais compte parmi les formations qui joueront l’accession. Entamée depuis plus d’un mois, la préparation de l’équipe sous la houlette du très compétent coach Azzedine Irid bat son plein afin d’être au top dès l’ouverture du bal de la compétition officielle. Avec au programme d’intenses séances de travail, le staff technique en- tend présenter un bloc homo- gène, capable de lui valoir énormément de satisfactions. Les camarades de Redouane Terki n’ont disputé jusque-là qu’un seul match amical, face au NRB Semaoun qu’ils ont gagné avec l’art et la manière par quatre buts à zéro. H. Tahar

www.lebuteur.com Ligue 2 Coup d’œil N° 2409 19 Mercredi 18 septembre 2013 ASMO Benamar lance
www.lebuteur.com Ligue 2 Coup d’œil
www.lebuteur.com
Ligue 2
Coup d’œil

N° 2409

19
19

Mercredi 18 septembre 2013

2 Coup d’œil N° 2409 19 Mercredi 18 septembre 2013 ASMO Benamar lance un appel aux

ASMO

Benamar lance un appel aux supporters :

«L’équipe a besoin de vous, venez nombreux à Bouakel ce vendredi face à l’USC»

venez nombreux à Bouakel ce vendredi face à l’USC» C omme annoncé dans notre édi- tion

C omme annoncé dans notre édi- tion d’hier, la formation de M’dina J’dida va revenir jouer au stade Bouakel. Ce dernier, et après avoir été homologué par

la commission d’homologation des stades, va accueillir les matchs de l’ASMO cette saison. Cette nouvelle a été très bien accueillie par les Asémistes, qui n’ont jamais caché leur souhait d’évoluer au stade Habib-Bouakel. Pour cer- tains, il est préférable de jouer là où l’équipe s’en- traîne toute la semaine. Pour d’autres, le retour dans ce stade permettra aux supporters de re- venir soutenir leur team. Interrogé sur ce sujet, le manager général du club, Benamar, nous dira : «Nous sommes contents de revenir jouer au stade Bouakel. Les joueurs se sentent bien dans cette enceinte et j’espère que nous allons faire comme la saison dernière où nous avions rem- porté tous nos matchs à Bouakel. Nous sommes motivés pour faire le plein à domicile. Les joueurs son conscients de la tâche qui les attend et sont déterminés à donner le meilleur d’eux-mêmes pour être à la hauteur, inch’Allah.» Il a lancé un appel aux supporters pour venir nombreux au stade, ce week-end : «Même nos supporters se sentent à l’aise à Bouakel. Généralement, ils vien- nent en force lorsque l’équipe évolue dans ce

Benaouameur toujours avec les U21

Le défenseur Benaouameur Akram continue de s’entraîner avec les U21.

L’ancien joueur de l’USMA n’a pas encore été autorisé à reprendre l’entraînement avec les seniors. Pour rappel, la direction du club avait décidé de suspendre Be- naouameur, après avoir exprimé sa colère dans le vestiaire à l’issue du match de son team face à l’USM Bel Abbès.

Pas de match amical cette semaine

Finalement, le staff technique de

l’ASMO a décidé de ne pas program- mer de match amical pour son équipe. Les gars de M’dina J’dida vont se contenter des séances d’entraînement au stade Bouakel, avant d’affronter l’USC vendredi, pour le compte de la 5 e journée de championnat.

Mouassa dévoilera demain la liste des 18

C’est demain, à l’issue de la séance d’entraînement qui aura lieu au stade

Habib-Bouakel, que l’entraîneur de l’ASMO, Mouassa, annoncera la liste des 18 joueurs convoqués pour le match de vendredi face à l’US Chaouia. Tout porte à croire que le staff technique asémistre ne devrait pas procéder à beaucoup de chan- gements, en redonnant con ance au même groupe qui avait fait le déplacement ven- dredi dernier à Médéa pour affronter l’OM.

stade. Je leur demande de venir en masse ce week- end pour encourager leu team qui a plus que ja- mais besoin d‘eux.» Pour rappel, le match ASMO-USC, comptant pour la 5 e journée du championnat de Ligue 2, se jouera ce vendredi à partir de 16h au stade Habib-Bouakel.

Les joueurs ne jurent que par la victoire

Pour leur part, les joueurs de l’ASMO sem- blent motivés avant d’affronter l’US Chaouia, ce vendredi. Pour leur retour dans ce stade, les co- équipiers de l’attaquant Benchaâbane veulent renouer avec le succès. Il faut dire que le pré- cieux point du match nul récolté à Médéa, le week-end dernier face à l’OM, fait beaucoup de bien au moral des joueurs. Désormais, les Vert et Blanc de l’ASMO veulent enchaîner par une victoire. Pour sa part, et conscient de l’impor- tance de ce match, l’entraîneur Mouassa a mo- tivé ses troupes en leur demandant de ne pas sous-estimer l’équipe adverse. L’ancien driver de l’USMA a insisté auprès de ses joueurs de l’im- portance de remporter les trois points du match de ce vendredi. Après quatre journées de cham- pionnat, les Asémistes totalisent cinq unités.

R. O.

Youssef Yacine s’entraîne normalement avec le groupe

Le défenseur Youssef Yacine a repris le travail avec le groupe. Absent lors des trois précédents matchs de championnat de son équipe face au CA Batna, l’USM Bel Abbes et l’O Médéa, ce jeune joueur souffrait d’une blessure à la cheville. Après s’être rétabli, il a réintégré le groupe. Avant-hier, il s’est en- traîné le plus normalement du monde avec le groupe sans ressentir de douleurs. Reste à savoir s’il sera suffisamment prêt à effectuer son retour à la compétition ce vendredi, face à l’US Chaouia.

«J’espère être présent face à Chaouia»

De son côté, Youssef Yacine nous a fait savoir qu’il fera de son mieux pour partici- per au prochain match de son équipe, face à l’US Chaouia : «Dieu merci, je me sens bien. D’ailleurs, j’ai pu m’entraîner avec mes coéquipiers sans ressentir la moindre dou- leur. J’espère être présent sur le terrain ce ven- dredi face à l’US Chaouia.» Et d’ajouter :

«Après le point du match nul décroché à Médéa, nous allons devoir tout faire pour battre l’USC et ajouter trois points à notre be- sace. Nous sommes conscients de la tâche qui nous attend et nous n’allons ménager aucun effort pour atteindre cet objectif.»

R. O.

aucun effort pour atteindre cet objectif.» R. O. ESM Gherbi : «Continuer sur notre lancée» Gherbi,

ESM

Gherbi : «Continuer sur notre lancée»

Gherbi, auteur du but face à l’AB Merouana, continue à s’entraîner d’arrache-pied, tout en restant confiant. En dépit de cela, il ne lâche pas prise et persiste dans la voie du sérieux et du labeur. Dans cet entretien, il nous fait une ré- trospective du parcours de son équipe et de ses chances de jouer les premiers rôles.

Tout d’abord, donnez-nous un aperçu sur le match contre le Mouloudia de Saïda ? C’est un match que nous avons raté. Certes, on a été menés, mais on a réussi à remonter la pente, tout comme on a failli gagner. Pour nous, ce fut une défaite amère à mettre aux oubliettes et penser au match de ce samedi prochain face au NAHD Hus- sein Dey.

Comment se présente la prochaine rencontre face au NAHD ? Même si j’ai une petite idée sur l’équipe du Nasria, on doit préparer sérieusement ce match. Nous n’avons d’autre alternative que de remporter ce match, en alignant les meilleurs et les plus en forme pour gagner les duels sur le terrain et exploiter la moin- dre erreur de l’adversaire. Les supporters attendent beaucoup de vous, qu’avez-vous à leur dire ? L’Esperance de Mostaganem est une grande équipe, les supporters mostagané- mois ne méritent pas de voir leur équipe jouer en Ligue 2. L’accession, ce n’est pas l’affaire d’une ou deux personnes, il faut s’unir pour réussir cet objectif où aucun pa- ramètre ne doit être négligé, en exploitant au maximum les potentialités existantes. Vous avez même marqué un but d’an- thologie face à l’ABM… Je me rappelle qu’en m’emparant de la balle, je n’avais qu’une seule idée en tête, marquer. J’ai tenté ma chance et c’est parti dedans. Dieu merci, je

ne lésine sur aucun effort lorsque le coach me fait con ance. En football, quand il faut marquer, il faut le faire et c’est en marquant qu’un joueur arrive à montrer ce

dont il est capable.

Et comment expliquez-vous ce passage à vide ? Ce n’est pas tellement grave. Certes, on n’a enregistré deux défaites, mais ce n’est pas fatal pour l’équipe. On a repris rapide- ment et il a suffi des matches consécutifs, sans le moindre faux pas pour qu’on re- trouve le podium. Les prochains rendez-vous s’annon- cent difficiles, n’est-ce pas ?

A vrai dire, tous les matches sont diffi-

ciles. Il faut gérer match par match et c’est ce qu’on est en train de faire. Donc, pour moi, la suite du championnat sera difficile à plus d’un titre.

Contre le Mouloudia de Saïda, votre équipe a fourni une belle prestation. Comment l’expliquez-vous ?

Il ne faut pas oublier que notre équipe a

été remaniée à plus de 80%. Nous avons fait une excellente préparation et je pense que c’est le résultat de notre travail qu’on est en train de récolter maintenant. Contre le MCS, on a dominé tout le match ; on a raté la victoire, car il y avait devant nous une grande équipe drivée par l’ex-entraîneur de l’ESM, Ousmane Abderrahmane.

Et qu’avez-vous à dire aux supporters qui attendent beaucoup de vous ? J’espère qu’ils seront derrière l’équipe tout au long de la saison pour nous soutenir. Avec leur aide, je suis convaincu que l’équipe aura son mot à dire. Je leur promets qu’on va tout faire pour réaliser le meilleur parcours possible et leur procurer de la joie à la n de la saison. J’espère qu’ils vont nous soutenir comme ils l’ont admirablement fait devant les hommes de la ville des Eaux, le Mouloudia de Saïda.</