Вы находитесь на странице: 1из 24
USMA Le coup de gueule de Courbis MCA J-1 «Je commencerai le match avec 10
USMA
Le coup de gueule de Courbis
MCA
J-1
«Je commencerai le
match avec 10 joueurs !»
«C’est nous qui recevons, mais
nous jouerons à… l’EXTERIEUR !»
Besseghier
«Battre l’USMA ne suffit
pas pour être champion»
VENDREDI 20 SEPTEMBRE 2013
Les
du
dirigeants
TP Mazembe
confirment
«Chaouchi
au nous
www.lebuteur.com
intéresse
plus
QUOTIDIEN NATIONAL SPORTIF N° 2411 PRIX 20 DA
haut
point»
CRB-JSK
16h45
Les Kabylesveulent leur REVANCHE
Ebossé : «La victoire,
rien que la victoire !»
Ammour :
Hannachi :
«Actuellement,
Asselah est le meilleur
gardien en Algérie»
USMH
«La JSK nous
fera oublier
nos 3 défaites
consécutives»
Sit-in des
supporters
pour exiger le
départ des
dirigeants
JSMB
Megatli :
«Je rejouerai
en novembre»
MOB
Bouchebah
a démissionné
ESS
Hadzibegic,
nouvel
entraîneur
Equipe nationale
ESS Hadzibegic, nouvel entraîneur Equipe nationale Le staff technique renforcé Halilhodzic : «Si on ne se

Le staff technique renforcé

Halilhodzic : «Si on ne se qualifie pas, ce sera une catastrophe !»

Slimani : «Je dois jouer un maximum de matchs, avant le Burkina»

02
02

N° 2411

Jeudi 20 septembre 2013

www.lebuteur.com Équipe nationale Coup franc
www.lebuteur.com
Équipe nationale
Coup franc

Ghoulam brise le silence

«En brandissant le drapeau algérien, je n’avais aucune intention de créer la polémique»

Yebda et Brahimi ont repris

l’entraînement collectif

Après s’être entraînés en solo durant la séance de mer- credi, les deux joueurs internationaux
Après s’être entraînés en solo durant la séance de mer-
credi, les deux joueurs internationaux de Granada CF, Has-
san Yebda et Yacine Brahimi, ont repris le chemin de
l’entraînement collectif, hier matin, avec leurs coéquipiers.
Les deux joueurs se sont entraînés normalement et demeu-
rent aptes à jouer ce dimanche en championnat face au
Bétis Séville.
Des supporters ont eu leur visa
pour Ouaga
Les supporteurs des Verts se préparent dès maintenant
pour le déplacement à Ouagadougou. Les plus fidèles d’en-
tre eux ont déjà récupérés leur visa d’entrée pour le Burkina
Faso, hier matin. Un déplacement des fans est attendu.

Ghilas continue

de chauffer le banc

Les semaines se suivent et se ressemblent pour l’interna- tional algérien, Nabil Ghilas, au sein de sa formation du FC Porto. En effet, pour le match de la première journée de la Ligue des champions disputé avant-hier soir en Autriche, face à l’Austria Vienne, le joueur s’est de nouveau contenté de chauffer le banc, durant l’intégralité des 90’. Une partie qui a vu le club portugais l’emporter sur le score d’un but à zéro, entamant ainsi de la plus belle des manières la compétition.

Sa situation inquiète

L’ancien buteur de Moreirense vit un début de saison ex- trêmement difficile, auquel il ne s’attendait certainement pas. En effet, sur les quatre journées de championnat dis- putées par le FC Porto cette saison, le joueur a toujours été remplaçant, n’entrant même pas en cours de jeu. Aucune minute de disputée sur les 360 possibles. Et pourtant, l’at- taquant algérien ne se plaint d’au- cune blessure. Un choix technique du coach, Paulo Fonseca, qui sur- prend même au Por- tugal. Ainsi et en plus du champion- nat, le joueur n’a pas été aligné en Ligue des cham- pions, ce qui com- plique davantage sa situation. Pen- dant ce temps-là, le joueur prend son mal en patience, en espérant bénéficier d’une chance ce di- manche, à l’occasion du déplacement sur la pelouse de l’Estoril Praia, pour le compte de la 5 e journée du championnat. S. F.

pour le compte de la 5 e journée du championnat. S. F. A près plusieurs mois
A près plusieurs mois de mutisme, le latéral gauche algérien, Faouzi «Je voulais partir pour
A près plusieurs mois de mutisme, le
latéral gauche algérien, Faouzi
«Je voulais partir pour découvrir
autre chose»
Ghoulam, a enfin brisé le si-
lence, en s’exprimant pour le
journal français, Le Progrès,
dans son édition d’hier. Le
joueur, qui a été au centre d’une vive polémique
ces dernières semaines, en raison notamment de
son transfert capoté au Torino qui n’a pas man-
qué d’irriter les dirigeants stéphanois, est revenu
sur cet épisode, affichant toutefois son soulage-
ment quant au dénouement heureux qu’a
connu cette affaire. Ghoulam est aussi re-
venu sur cette histoire du drapeau algérien
qu’il avait brandi à l’issue de la finale de
Dans son entretien, Ghoulam a confirmé l’en-
vie de partir qui l’animait l’été dernier, lui qui as-
sure avoir voulu découvrir d’autres sensations
et se lancer de nouveaux défis. «J’ai 22 ans, c’est
normal, je voulais découvrir autre chose. Je suis
à l’ASSE depuis 1998. À un moment donné, tout
le monde peut avoir envie de sortir de son
quotidien et se donner des défis.»
«Je n’avais guère
l’intention de perturber
le club»
la Coupe de la Ligue, disputée le 20
avril dernier et remportée par les Verts
de Saint-Étienne. Un geste qui n’a pas
été vraiment du goût des dirigeants du
club. «Peut-être que cela a dérangé le
club. Mais il n’était pas dans mon inten-
tion de créer la polémique. Ce jour-là,
je voulais juste faire profiter notre vic-
toire au peuple algérien. L’ASSE est un
club très suivi en Algérie. Je souhaitais
leur faire partager mon bonheur», a-t-
il expliqué.
«Jouer pour l’Algérie
m’a fait grandir et je ne
regrette pas mon choix»
Concernant son choix pour l’Algé-
rie, une nouvelle fois, Faouzi Ghou-
lam a affirmé qu’il ne regrettait pas
sa décision, assurant que jouer pour
les Verts lui a permis de grandir et de
devenir plus mature. «On m’a appelé
pour jouer avec les A de l’Algérie, c’était
une opportunité. Je l’ai saisie. Je ne regrette
pas mes choix. Ça m’a fait avancer. Dans un
sens, ça m’a fait grandir. J’ai beaucoup ap-
pris. Je suis plus mature.»
Le 5 septembre dernier, sur
les mêmes colonnes du jour-
nal Le Progrès, le président
des Verts, Roland Ro-
meyer, avait déclaré : «Le
départ de Guilavogui
n’aurait pas été une né-
cessité, si Ghoulam
était parti. Même si
au prix proposé par
l’Atletico (12 M€,
ndlr) je l’aurais
peut-être vendu
quand même. L’af-
faire Ghoulam
nous a perturbés
sportivement et éco-
nomiquement.» Le
joueur a pris acte de
cette déclaration et s’en
excuse. «Si j’ai perturbé
l’ASSE dans sa volonté de re-
cruter tel ou tel joueur, je m’en
excuse. En tout cas, je n’avais
guère l’intention de perturber le
club, le staff ou le groupe», a-t-il
souligné.
«Il s’est dit beaucoup
de choses à mon sujet»
«J’ai été relégué
en CFA2 car j’étais
en instance de départ»
Au sujet de la situation conflictuelle qui l’a
opposé à ses dirigeants, au mois d’août, l’inter-
national algérien a rétorqué : «Il s’est dit beau-
coup de choses à mon sujet. Sur ma famille, ou
les personnes qui gèrent mes intérêts. Moi, je n’ai
pas communiqué depuis le mois de juin. Ce que
les gens ne savaient pas, c’est que j’étais tout le
temps en relation avec le président. J’ai toujours eu
de très bonnes relations avec lui. On se parlait une
ou deux fois par semaine. De son point de vue, d’ail-
leurs, ce n’était pas une mise à l’écart. Entre le club
et moi, il n’y a pas eu de cassure. Il y a juste eu
des discussions qui ont permis de remettre les
choses à plat et de repartir sur de bonnes
bases.»
Concernant la décision de sa
direction de le reléguer avec la
CFA2, Faouzi Ghoulam, pas du
tout rancunier, a répondu :
«Comme j’étais en instance de dé-
part, c’était plutôt pour ne pas dé-
ranger la vie du groupe, sa
préparation. Les matches impor-
tants s’enchaînaient. Le président
a décidé avec le coach de me
mettre à la disposition de la
CFA2 pour garder le
rythme, dans l’optique
d’un transfert.»
S. F.
Feghouli et Valence
battus par Swansea
Le FC Valence a débuté de la plus
mauvaise des manières la phase des
poules de l’Europa League en subis-
sant une défaite à domicile face à
Swansea City (0-3). Sofiane Feghouli
a cette fois-ci été titularisé, mais son
équipe a été vite handicapée par l’ex-
pulsion de Adil Rami à la 9’ et cela
été difficile de faire grand-chose à dix
contre onze. L’Algérien a été remplacé
à
la 59’. Le prochain match de Valence
sera dans deux semaines sur le terrain
des Russes du FC Kuban, battus hier par
les Suisses de Saint-Gall (2-0).
Le milieu de terrain interna-
tional algérien du Sporting de
Bastia, Ryad Boudebouz, souffre
d’une blessure au pied droit. Il
est resté aux soins, avant-hier,
alors que ses coéquipiers avaient
repris l’entraînement sous la
houlette du coach Fréderic
Hantz. L’Algérien, qui a été tou-
ché lors de la dernière rencontre
jouée à l’extérieur face à Guin-
dernière rencontre jouée à l’extérieur face à Guin- Remis de sa blessure contractée face à Guingamp

Remis de sa blessure contractée face à Guingamp

Boudebouz d’attaque contre l’OM

gamp, a repris hier les entraîne- ments. Boudebouz, qui récupère bien de ce petit bobo de santé, est annoncé d’attaque pour le derby face au voisin marseillais.

Son retour en sélection dépendra de ses performances avec Bastia

Le coach Halilhodzic ne ferme pas la porte à Ryad Boudebouz. C’est ce qu’il a souvent déclaré

aux journalistes, lors de ses dif- férents points de presse. Seule- ment, Ryad, qui a quitté Sochaux pour se relancer, doit absolument profiter du manque de temps de jeu de certains élé- ments de l’EN. Pour ce faire, il faudra qu’il affiche une régula- rité constante lors de ses pro- ductions avec sa nouvelle équipe, le Sporting de Bastia.

www.lebuteur.com Équipe nationale Coup franc N° 2404 03 Vendredi 13 septembre 2013 Halilhodzic «Si l'Algérie
www.lebuteur.com Équipe nationale Coup franc
www.lebuteur.com
Équipe nationale
Coup franc

N° 2404

03
03

Vendredi 13 septembre 2013

Halilhodzic «Si l'Algérie n'élimine pas le Burkina Faso, ce serait une catastrophe»

L'Algérie n'est plus qu'à deux matchs du Mondial-2014. Ils se tiendront entre le 11 et le 15 octobre puis entre le 15 et le 19 novembre, face au Burkina Faso, vice-champion d'Afrique en titre. Un barrage à hauts risques que le sélectionneur des Fennecs, Vahid Halilhodzic, ne prend pas à la légère.

a payé notre inexpérience. Cette équipe a été for-

mée il y a seulement deux ans. Ensuite, il nous a fallu tirer les leçons de tout ça en incorporant de nouveaux joueurs, pour renforcer la concur- rence. Et depuis, ce groupe enchaîne victoire sur victoire. C'est de bon augure pour la suite mais il ne faut pas se dire qu'on y est. La Coupe du monde est encore loin.

Cette CAN a donc été une sorte de nouveau départ Ces matches à enjeu étaient en tout cas une bonne préparation pour ce barrage. On a pu voir qu'ils demandaient plus de sérieux. C'est un

autre niveau d'exigence, beaucoup plus élevé, qui

a fait peur à mes joueurs.

Quels seront les pièges à éviter dans ce match couperet ? Sous-estimer l'adversaire, en premier lieu. Et penser que la qualification va venir d'elle-même.

Il faut bien que mes joueurs aient en tête qu'ils

devront réaliser un match référence pour élimi- ner cette très belle équipe burkinabée. Mon souci actuellement, c'est que beaucoup d'entre eux évoluent à l'étranger et n'ont que très peu de temps de jeu. Difficile de dire dans quelle condi- tion physique seront-ils dans un mois. Ça ne dé- pend pas de moi, mais je les ai avertis. J'ai dit aux gars de s'astreindre à un travail spécifique pour garder la forme et le rythme de la compétition. In Metronews.fr

la forme et le rythme de la compétition. In Metronews.fr Sadi, Zefzef et Tasfaout depuis hier

Sadi, Zefzef et Tasfaout depuis hier à Ouagadougou

C’est hier qu’une première délégation de la Fédération algérienne de football s’est envolée à destination de la capitale burkinabaise, Oua- gadougou, pour préparer le séjour des Verts dans ce pays, en prévision du match aller des barrages prévu le 15 octobre prochain. La dé- légation algérienne était composée de trois per- sonnes, le vice-président de la fédération, Djahid Zefzef, le président de la commis- sion des Equipes nationales, Walid Sadi, et le manager général de l’EN, Abdelhafid Tasfaout. Cette délégation inspectera des hôtels à Oua- gadougou et établira un rap- port détaillé au sélectionneur national, Vahid Halilhodzic, pour choisir définitivement l’éta- blissement qui sied à l’EN. Ils opteront pour un endroit sûr et calme, afin de permet- tre aux joueurs de se concentrer sur leur sujet du- rant leur séjour dans ce pays.

Ils négocieront le quota de supporters algériens

Selon nos informations, ces émissaires vont entamer des discussions officielles sur place avec les responsa- bles de la Fédération burki-

nabaise, à leur tête le prési- dent de la fédération, et son vice-président Vincent Kambiré, sur le nombre de place que celle-ci mettra à la disposition des supporters de l’Equipe nationale, sa- chant surtout qu’un nombre important de fans des Verts souhaite se rendre à Ouaga- dougou pour soutenir les leurs. La délégation algé- rienne demandera un quota de 15% par rapport à la ca- pacité d’accueil du stade du 4-Août de Ouagadougou. Le volet sécuritaire des suppor- ters sera aussi évoqué, avant, pendant et après le match. Reste à savoir qu’elle sera la réaction des responsables du football burkinabé, du mo- ment que ce stade peut contenir plus de 40 000 sup- porters.

Ils récupèreront d’autres vidéos des Etalons

L’autre mission de la dé- légation est de coordon- ner, avec les représentants de la di- plomatie algérienne à Ouagadougou, le dé- placement des Verts et des supporters.

L’ambassade algé- rienne au Burkina Faso se chargera, en effet, d’assurer cette mis- sion avec les autorités burki-

nabaise, dans le but de ga- rantir la sécurité de la séle- tion nationale, des journalistes algériens et des supporters qui seront, sans aucun doute, en grand nom- bre. Par ailleurs, Zefzef et Sadi vont essayer de récupé- rer quelques vidéos de matchs de l’équipe du Bur- kina Faso et les remettre au sélectionneur national, Vahid Halilhodzic, pour les visionner. Il est à noter que le Bosniaque a déjà super- visé trois matchs de cette équipe, disputés à domicile face au Niger, le Gabon et le Congo, pour le compte du deuxième tour des élimina- toires de la CAN. Le coach veut ainsi avoir le maximum d’informations sur son ad- versaire, pour préparer le programme du stage de Sidi-Moussa.

Hamza R.

La fédération burkinabaise saisira la FIFA lundi Selon une source autorisée auprès de cette fédération,
La
fédération
burkinabaise
saisira la FIFA lundi
Selon une source autorisée auprès
de cette fédération, celle-ci saisira offi-
ciellement la FIFA ce lundi, pour l’aviser
de la date du match et de l’horaire du
coup d’envoi. Cette demande sera faite
après la réunion qui regroupera les
responsables de cette instance et
la délégation algérienne com-
posée de Sadi, Zefzef et
Tasfaout.

On disait qu'il fallait éviter l'Égypte, voire le Sénégal et le Cameroun. Mais finalement, jouer contre le vice-champion d'Afrique, c'est un bon tirage ? Ce ne sera un bon tirage que si on passe cet obstacle. Sinon, c'est une catastrophe. Jouer une place à la Coupe du monde sur un barrage, ça ne peut de toute façon pas être un match facile. En- core moins face au Burkina Faso… Je connais bien cette équipe, ses joueurs évoluent ensemble depuis plusieurs années, il y a beaucoup de com- plicité et de complémentarité entre eux. Ils sont aussi très appliqués tactiquement, très bien orga- nisés. Ce sera un match extrêmement difficile. Et pour nous, un vrai, vrai, vrai challenge. Votre équipe reste sur une belle série de vic- toires, en quoi a-t-elle spécifiquement pro- gressé depuis la dernière Coupe d'Afrique des nations ? Avant la CAN aussi, on restait sur une série de bons résultats. À l'époque, la presse et les sup- porters s'étaient un peu enflammés. Tout le monde nous voyait finalistes et on s'est fait élimi- ner au premier tour. Mais la plupart des observa- teurs pointaient la qualité de notre jeu, disant qu'on avait joué l'un des meilleurs footballs d'Afrique. Et c'est vrai qu'on s'était procurés beaucoup d'occasions. Sur ce point, le bilan était très positif. Mais il nous a manqué l'efficacité. On

Sandy Guichard a rejoint l’EN A

Le staff technique des Verts renforcé !

Après la dernière Coupe d’Afrique des nations qui s’est déroulée en Afrique du Sud, le renfort de la barre technique a été évo- qué par le président de la fédération, Mohamed Raouraoua, et le sélection- neur national. Ensuite, ce point n’était pas à l’ordre du jour. Seulement, il faut savoir que Vahid Halilhod- zic voulait le faire au mo- ment opportun. V.H a donc laissé passer certains rendez-vous importants, avant de trancher la ques- tion. Il a géré le match face au Bénin du mois de mars dernier, qui était d’une très grande importance pour les Verts contraints de le gagner pour effacer le dé- sastre de Rustenburg, seul. Ensuite, les deux sorties du mois de juin à Porto Novo face au Bénin et une semaine plus tard à Kigali contre le Rwanda. Ce n’est que dernièrement qu’il a procédé au renforcement de la barre technique. En effet, Sandy Guichard a rejoint offi- ciellement le staff technique de l’Equipe nationale A. Ce tech- nicien a déjà travaillé comme assistant d’entraîneur et prépa- rateur physique. Il a été recruté en avril dernier par la Fédéra- tion algérienne de football, pour rejoindre le staff de l’EN A’, sous la coupe de Taoufik Korichi. Mais après le retrait de celle-ci des éliminatoires du CHAN-2014, Sandy Guichard est resté à la disposition de la FAF, vu le contrat le liant à cette instance. Dans cette situa- tion, le coach national a décidé de faire appel à l’ancien prépa- rateur physique et adjoint de Dijon FCO, pensionnaire de la Ligue 2 française, profitant ainsi des nouvelles données.

Ligue 2 française, profitant ainsi des nouvelles données. Il a entamé son travail face au Mali

Il a entamé son travail face au Mali

Diplômé du DUPP, Sandy Guichard a laissé une bonne impression au cours de son passage chez les A’. En plus, Cyril Moine, l’assistant de Ha- lilhodzic, connaît bien ses qua- lités, c’est pour cela que le Bosniaque a décidé de lui faire appel. C’est après la tournée africaine des Verts, en juin, que le technicien de l’EN a com- mencé à penser à faire appel à

Sandy Guichard. Et ce n’est qu’au cours de la dernière ren- contre des Verts face aux Ai- gles du Mali, pour le compte de la sixième et dernière jour- née du deuxième tour des éli- minatoires du Mondial-2014, que Sandy Guichard a pris offi- ciellement ses nouvelles fonc- tions. Durant le stage d’avant-match au CTN de Sidi Moussa, le nouvel assistant était présent avec le staff. Ce renforcement de la barre tech-

nique s’est déroulé dans la discrétion la plus totale, sans que personne ne le constate.

Le sélectionneur satisfait de son travail

Par ailleurs, selon les échos qui nous sont parve- nus, Vahid Halilhodzic est satisfait du travail effectué jusque-là par Sandy Gui- chard, durant le stage qui avait précédé la rencontre face au Mali. Au cours des séances d’entraînement, Sandy Guichard a dirigé tous les exercices physiques, permettant à Cyril Moine de s’occuper d’autres choses. En plus, sa venue n’a pas influé sur le groupe, puisqu’il s’en- tend bien avec Cyril Moine, Nordine Kourichi et surtout le sélectionneur national.

Voilà pourquoi Halilhodzic a décidé de renforcer la barre technique

Dans ce contexte, on peut dire que Vahid Halilhodzic a été intelligent, en procédant au renforcement de la barre tech- nique par un technicien qui maîtrise les deux sujets, le volet technique et physique. En effet, Halilhodzic a voulu avoir un technicien pour le physique, pour suivre les joueurs juste après les barrages et préparer la Coupe du monde. Malgré la

présence de Cyril Moine et de l’Italien Gianni Biscotti, Halil- hodzic tenait à avoir un troi- sième spécialiste dans ce domaine pour prendre en charge tous les joueurs, notam- ment ceux qui accusent un re- tard physique et ceux qui manquent de compétition.

Hamza R.

04
04

N° 2411

www.lebuteur.com Coup neuf Équipe nationale
www.lebuteur.com
Coup neuf Équipe nationale

Vendredi 20 septembre 2013

Doukha et Khedaïria en baisse de forme

Asselah candidat pour le prochain stage

L e driver des Verts cherche toujours un sérieux concurrent à son gardien de but numéro 1, Raïs Ouahab Mbolhi. Si Azzedine Doukha, qui a sorti le grand jeu face à la Guinée, a

démontré qu’il demeurait une menace pour le keeper du CSKA Sofia, il reste que ces derniers temps, il a quelque peu flanché. Doukha, qui paie la méforme de son équipe, encaisse prati- quement à chaque sortie de l’USMH. Par ail- leurs, Khedaïria, le gardien de l’ES Sétif, n’est pas aussi en forme rassurante. Ce qui a poussé le sélectionneur national, Vahid Halilhodzic, à cocher le nom du keeper de la JS Kabylie, As-

selah, sur son calepin.

Il a séduit Halilhodzic face à l’USMA

La rencontre JS Kabylie - USM Alger, qui s’est terminée sur un score vierge, a été suivie de près par le sélectionneur national, Vahid Halilhodzic. Le coach des Verts, qui était allé superviser Ali Rial et d’autres joueurs ciblés, à l’instar de Hocine El Orfi qu’il a d’ailleurs convoqué, a été séduit par la performance de l’ex-gardien de but du NAHD Hussein Dey, Malik Asselah, irréprochable ce jour-là sur le terrain du stade du 1 er -

Novembre de Tizi Ouzou.

dial-2014, prévue au mois d’octobre prochain à

Sa prestation contre le MCO l’a convaincu

Ouagadougou face au Burkina Faso. Après avoir sorti un match correct face à l’USM

Ainsi, mis sur la liste des joueurs locaux à

suivre de près, le sélectionneur national a donc

Alger qui lui a valu du reste l’intérêt du sélec- tionneur national, Asselah, étincelant face au

mandaté ses collaborateurs pour superviser

MC

Oran, a marqué des points précieux et se

sans cesse les potentielles nou- velles recrues des Verts, pour ce

présente comme un sérieux candidat pour le prochain regroupement des Verts.

prochain stage de l’EN qui

Ses statistiques plaident pour lui

précédera la rencontre déci-

Aligné à trois reprises en ce début de saison,

sive pour une qualifica-

le gardien de but de la JS Kabylie s’est à chaque

tion au prochain

fois

distingué. Titulaire face à l’USMA, Asse-

Mon-

lah,

qui a préservé sa cage vide contre le CRB

Aïn

Fekroun, a permis à son équipe de s’impo-

ser face au MC Oran 2 à 0. Ainsi donc, en trois matchs, ses statistiques plaident pour lui.

Moumen A.

Raouraoua devrait être de retour à Alger mardi

Selon une source bien informée, le pré- sident de la Fédération algérienne de foot- ball, Mohamed Raouraoua, sera de retour à Alger lundi ou au plus tard mardi pro- chain, après avoir passé une semaine en Egypte. Membre influent du comité exécu- tif de la CAF, Raouraoua a pris part à des réunions du comité exécutif de la CAF mais aussi à des réunions des commissions permanentes qu’il préside. Dès son retour, il se penchera sur la rencontre des barrages face au Burkina Faso, de la Coupe du monde 2014.

8 joueurs du Burkina Faso sous la menace d’un carton

Plusieurs joueurs du Burkina Faso sont sous la menace d’un deuxième carton jaune, synonyme de suspension pour la rencontre retour contre l’Algérie, prévue à Blida en novembre. Ainsi, si l’Algérie compte 6 titulaires sous la menace, à savoir Belkalem, Bougherra, Guedioura, Yebda, Feghouli et Slimani, les Etalons devraient faire très attention puisqu’ils ont pas moins de 8 joueurs, dont 6 alignés habituellement d’entrée, sous la menace d’un deuxième avertissement.

Slimani

«La meilleure manière de préparer le Burkina Faso est de parler moins et travailler plus»

Islam, le tirage au sort nous a fait tomber contre le Burkina Faso, un mot d’abord sur ce tirage et sur l’ad- versaire de l’Equipe nationale… C’est un tirage normal, je pense. Le Burkina Faso n’est pas un ogre du foot- ball africain, mais ces derniers temps, cette équipe a énormément progressé, donc, à mon avis, il faudra faire très at- tention et préparer ce match barrage avec la même détermination que lors des précédentes rencontres du mois de juin. D’aucuns estiment qu’il est plutôt fa- vorable à l’Algérie, est-ce votre avis ? Ecoutez, je pense que ce n’est pas le bon discours à proférer. Comme tout le monde le sait, un match se gagne sur le terrain et non pas ailleurs. Ainsi, la meilleure façon de préparer cette dou- ble confrontation est de parler moins et travailler plus. Avouez que le fait de recevoir à Blida en retour sera avantageux pour l’Al- gérie… Assurément que c’est mieux de jouer cette deuxième manche là-bas chez eux, seulement, recevoir en retour chez nous ne peut être un avantage que si on négocie bien le match aller. Vous connaissez bien cet adversaire que vous avez vu à l’œuvre lors de la CAN-2012 et en match amical… Effectivement, c’est pour cela que je vous ai dit que ça va être très difficile de faire bouger cette équipe. Et puis, un match amical sert beaucoup plus pour essayer des variantes tactiques et parfaire les automatismes, donc, on ne peut se référer à ce match, même si on a vu un adversaire très intéressant sur le plan physique. Il faut bien se prépa- rer, chacun dans son club, pour répon- dre présent le jour du match. Certains parlent des blessures, de joueurs peu compétitifs, on appré- hende beaucoup de choses, ça va se jouer sur quoi, selon vous ? C’est sûr qu’il s’agit là de facteurs im- portants dans notre métier de footbal- leur, mais vous savez, dans des matchs comme ça, c’est bien d’être prêts sur tous les plans. A mon avis, ça va se

Le buteur attitré de l’Equipe nationale, Islam Slimani, qui a déjà secoué les filets du stade du 4- Août de Ouagadougou en match officiel contre le

Mali, souhaite rééditer cet exploit, le mois d’octobre prochain, contre le Burkina Faso, futur adversaire de l’EN lors de ce dernier tour des éliminatoires CM-

2014. Islam s’invite au classic CRB-JSK et souhaite

que ses anciens camarades reprennent le chemin du succès, dès demain après-midi.

reprennent le chemin du succès, dès demain après-midi. jouer dans le mental, et au plus déterminé.

jouer dans le mental, et au plus déterminé. Il faut du cœur pour aller au Brésil.

Le fait d’avoir marqué sur ce terrain du 4-Août contre le Mali est un avantage pour vous sur le plan personnel, non ? Vous savez, en sélection, on préfère plutôt parler collectif. Bien sûr, je serai l’homme le plus heureux du monde si je marquerai de nouveau sur ce terrain de Ouagadou- gou. On est avertis, on doit sortir deux gros matchs pour aller au Brésil. Vous connaissez aussi les conditions cli- matiques dans ce pays… (Il nous coupe) Vous savez, à ce stade de la compétition, on n’a pas le droit d’évoquer les

«Les conditions climatiques ? On est des pros, on doit s’adapter à toutes les circonstances»
«Les
conditions
climatiques ?
On est des pros,
on doit s’adapter
à toutes les
circonstances»
«J’ai déjà marqué à Ouagadougou, je serai comblé de rééditer cet exploit»
«J’ai déjà
marqué à
Ouagadougou,
je serai comblé
de rééditer
cet exploit»

conditions clima- tiques. On est des professionnels, on doit s’adapter à toutes les cir- constances de jeu. Donc, rien ne

devrait nous em- pêcher de tout don- ner pour offrir une qualification à notre public et rendre notre peuple heureux.

Concernant votre nouvelle vie au Spor- ting, ça se passe comment ? Tout va bien, je commence à bien prendre mes re-

pères à Lisbonne. Je travaille sereinement, et je ferai tout pour être prêt pour le match du Burkina, il me restera encore quelques matchs à jouer, et je ferai tout

pour disputer un maxi- mum de matchs.

«Je commence à prendre mes repères à Lisbonne et j’espère jouer un maximum de matchs
«Je
commence
à prendre mes
repères à Lisbonne
et j’espère jouer
un maximum
de matchs avant
le Burkina»

Avant de terminer, on aimerait avoir un mot sur ce classic CRB-JSK de ce samedi… Ça va être un grand match, comme d’habitude. J’espère

que le CRB va gagner et re- prendre ses habitudes. Entretien réalisé par Moumen Aït Kaci Ali

Burkina Faso-Algérie

L’arbitre du match sera désigné ces jours-ci

C’est ces jours-ci qu’on connaî- tra l’identité de l’arbitre qui va of- ficier le match aller des barrages de la Coupe du monde 2014, qui mettra aux prises le Burkina Faso avec l’équipe d’Algérie, le 15 octo- bre prochain, au stade du 4-Août de Ouagadougou. A en croire une source fiable, la Confédération africaine de football a préparé une liste d’arbitres susceptibles de diri- ger les matchs barrages. Ainsi, la commission d’arbitrage dans sa réunion du Caire a retenu les sept trios présélectionnés pour la Coupe du monde 2014 et d’autres trios, dans le but de procéder à des désignations plus logiques par rapport à la situation géogra- phique et les précédents matchs officiers. Pour sa part, la commis- sion d’arbitrage de la Fédération internationale de football procé- dera aux désignations dans les prochaines heures. Aujourd’hui ou au plus tard demain, on connaîtra les noms des arbitres qui vont diriger les matchs aller et retour des barrages du Mondial. Dans ces désignations, la FIFA prendra compte de plusieurs cri- tères. Concernant le match des Verts face au Burkina Faso, le nom du Sud Africain, Daniel Ben- nett, a été cité pour l’officier en compagnie de ses deux assistants, Range Marwa du Kenya et du Sud Africain Siwela Zakhele Thusi. Néanmoins, jusqu’à présent, au- cune information officielle n’a fil- tré.

H. R.

www.lebuteur.com Ligue 1 Coup osé
www.lebuteur.com
Ligue 1
Coup osé

N° 2411

05
05

Vendredi 20 septembre 2013

5 e journée CRB-JSK Aujourdʼhui à 16h45
5 e journée
CRB-JSK
Aujourdʼhui à 16h45

Les coups de pied arrêtés travaillés en fin de séance

Le staff technique avait travaillé avec les joueurs quelques situations de balles arrêtées. Jusqu’ici, l’équipe n’a profité d’aucun de ses coups francs sifflés depuis le début du championnat. Il faut dire qu’ils ne sont pas bien exécutés, c’est pour- quoi la fin de la séance était desti- née à revoir ce point. C’est Rebih, comme d’habitude, qui s’est chargé de les exécuter. Ce dernier se rap- pelle sans doute très bien de son coup-franc complètement raté face au Mouloudia, dans un moment crucial de la rencontre.

La liste des 18 révélée à la fin de l’entraînement

Bien évidemment, le moment qu’attendait tout le monde pour cette dernière séance de la semaine était l’annonce des 18 joueurs ap-

pelés pour cette confrontation face

à la JSK. Cela a bien eu lieu en fin

de séance. Dans la liste qui nous a été livrée nous avons pu remarquer quelques changements comparati- vement à celle dévoilée la semaine passée face au MCA.

Retour de Hanifi

Le premier changement qui a attiré notre attention est l’incorporation de l’attaquant Hanifi. Nous nous attendons un peu au retour de l’an- cien attaquant de la JSK, après avoir constaté que ce dernier avait rejoint la première équipe lors de la préparation durant la semaine. Il est fort probable de le voir à l’en- trée de jeu, car avec la suspension de Bourekba le staff n’aura d’autre alternative en attaque que Hanifi.

Tiza convoqué pour la première fois

Cette fameuse liste comporte aussi le nom d’Amine Tiza, l’arrière gauche de l’équipe. C’est la pre- mière fois que Gamondi fait appel

à l’ancien latéral du WAT. Ce der-

nier sera un alternatif à Bouked- jane durant cette rencontre.

Herkat non appelé

Pour ce qui est de ceux qui ne se- ront pas concernés par cette ren- contre, ce sera le cas pour Herkat. Le défenseur central du Chabab souffrirait d’une blessure au genou, contractée lors de la rencontre amicale face à Dar El Beïda.

Bichari dirigera la rencontre

Pour diriger la rencontre du CRB

face à la JSK, le comité des arbitres

a pioché le nom de Bichari. Pour le

seconder, il y aura Gourari et Sa- laouadji comme premier et second assistant. Pour ce qui est du qua- trième assistant, cette tâche sera confiée à Bouzerar.

Son nom fait peur aux supporters

Il faut dire qu’entre Bichari et les

supporters du CRB, on ne vit pas vraiment le grand amour. Tout le monde se rappelle de la défaite du Chabab contre l’USMA en 2009 sur le score de 1 à 2. C’était Bichari qui avait dirigé la partie. Ce der- nier est tenu responsable par les supporters du club d’avoir causé la défaite des Rouge et Blanc en ne sifflant pas un penalty à leur faveur.

Battez la JSK

et on pardonne tout ! Gamondi «Il faut qu’on fasse zéro erreur» Hannachi sera honoré
et on pardonne tout !
Gamondi
«Il faut qu’on
fasse zéro
erreur»
Hannachi
sera honoré
par le public
du CRB
Aujourd’hui, avant la rencontre, les
supporteurs du CRB ont décidé d’ho-
norer le président de la JSK Moh Che-
rif Hannachi. Ce geste vient en
réponse au soutien du président ka-
byle quand le club du CRB était plon-
geait en pleine crise l’année dernière.
Ce dernier s’était exprimé sur les
ondes de la Chaîne III, où il avait
évoqué la situation du club. Au-
jourd’hui, les supporters du Chabab
comptent rendre la pareille au prési-
dent kabyle avant le début de la
rencontre. Ce qui renforce
encore la relation entre
les deux clubs.
C’ est aujourd’hui dans l’après-midi que la for-
mation du Chabab croisera le fer avec la
JSK, pour le compte de la 5 e journée du
championnat. La rencontre aura lieu au
Les joueurs veulent la victoire
pour Gamondi
stade du 20-Août. En plein doute après trois défaites
consécutives dont une dans le derby face au MCA, les
coéquipiers de Ammour ne peuvent plus se permettre de
faire un nouveau faux pas en championnat, au risque de
s’enfoncer dans une nouvelle crise quelques semaines
seulement après avoir remonté la pente. La victoire dans
l’après-midi sera donc impérative devant les Kabyles,
cela n’aura peut-être pas une grande répercussion sur le
tableau cette semaine. Mais si les gars de Gamondi arri-
Bien que le mauvais début de championnat ait fait naî-
tre quelques tensions au sein de l’effectif du Chabab, le
groupe de cette nouvelle saison est toujours aussi soli-
daire. Nous avons eu l’occasion de vivre ça tout au long
de cette semaine de préparation. Une solidarité que par-
tagent les joueurs entre eux et même le staff. C’est pour-
quoi, pour aujourd’hui, les coéquipiers d’Ammour sont
prêts à tout donner pour renvoyer l’ascenseur au techni-
cien argentin, Gamondi qui est toujours là pour défen-
dre ses joueurs.
Outre l’efficacité en attaque, Mi-
guel Angel Ga-
mondi a exigé
de ses joueurs
de se mon-
trer irré-
prochables
en dé-
fense, c’est
le point
sensible de
l’équipe en
ce début de
saison : «Pour
gagner ce match, il
faut que l’équipe fasse zéro erreur
en défense. C’est souvent ces
quelques erreurs qui nous ont coûté
cher lors de nos dernières rencon-
tres. Prenez par exemple les deux
dernières défaites face à l’ESS et le
MCA, à chaque fois, nous sommes
arrivés à remonter le score mais il a
suffit d’une erreur pour que l’équipe
sorte de son match. Contre la JSK,
il faut se montrer irréprochables.»
vent à prendre le dessue aujourd’hui, tout changera au
niveau du club et à commencer par l’esprit qui règne au
sein du groupe depuis quelques semaines.
Dernière séance
d’entraînement hier
au stade du 20-Août
La victoire plutôt que le beau jeu
L’opportunité
de se racheter du derby
La défaite de la semaine dernière face au Mouloudia
dans le derby algérois a fait couler beaucoup d’ancre, les
critiques n’ont épargné personne à commencer par le
staff technique. Pour ce match au 20-Août, les suppor-
ters du CRB sont prêts à pardonner la contre-perfor-
mance de la semaine dernière ainsi que ce début du
championnat complètement raté. Ce sera ainsi l’occasion
pour les joueurs de commencer un nouveau début, mais
pour cela, il est crucial de faire tomber la JSK.
Depuis le début de la saison en dépit des mauvais ré-
sultats, le jeu du CRB s’est beaucoup amélioré. Dans
toutes ses confrontations, c’est les gars de Gamondi qui
sont toujours à la manipulation de la balle. C’est le
manque de confiance des attaquants qui fait que cette
possession de balle est souvent stérile. Pour cette ren-
contre, l’entraîneur Gamondi, lors des rassemblements
cette semaine, a demandé à ses joueurs de donner plus
d’importance à cette efficacité en attaque, quitte à pro-
duire un jeu pas au goût de tous les présents au stade du
20-Août aujourd’hui. Après tout, ce n’est seulement
qu’avec les buts qu’on gagne un match de football.
Lamine Amimi
Les coéquipiers de Harket se
sont retrouvé hier pour l’ultime
fois de la semaine, afin de répéter
la rencontrer face à la JSK. Celle-ci
a profité au staff de se réunir une
dernière fois avec l’ensemble du
groupe, afin de lui rappeler l’im-
portance d’un tel match pour l’ave-
nir du club. Aussi, Gamondi s’est
arrêté sur le travail tactique, no-
tamment sur la couverture afin
d’éviter de revivre le même scéna-
rio du MCA.
afin d’éviter de revivre le même scéna- rio du MCA. Ammour : «La JSK est une

Ammour : «La JSK est une opportunité pour nous racheter, il ne faut pas la rater»

Pour commencer, comment vous vous en sortez avec votre blessure au genou ? Ça va très bien aujourd’hui. J’ai eu une semaine pour me préparer et soi- gner cette blessure au genou, mainte- nant je ne ressens presque plus rien. Tant mieux pour moi, je voudrais vraiment prendre part à la rencontre face à la JSK. C’est notre chance de nous rattraper, il ne faut pas passer à côté. A J-1 de la rencontre, quel état d’esprit règne au sein du groupe ? C’est très difficile d’oublier trois dé- faites consécutives. En début de se- maine, je ne vous cache pas que le groupe était complètement abattu. C’est là que le rôle du staff est inter- venu, ils nous ont longtemps parlé, cela nous a fait du bien. Aujourd’hui, je vous dirais que le groupe est déter- miné à se rattraper. Nous avons vrai- ment besoin d’un déclic et le faire face à la JSK, sera un très bon coup pour le moral. Peut-on en déduire par vos pa- roles que vous vous êtes débarras- sés de cette pression de trois défaites ? Non, cela nous fait encore mal d’y penser, mais nous voyons cette ren- contre de la JSK comme une oppor-

tunité de se racheter. Donc, on se concentre là-dessus. Sur le terrain, il y aura bien sûr une pression, nous al- lons quand même affronter la JSK. Mais, c’est une pression que nous avons l’habitue de ressentir à chaque rencontre, on arrivera à l’absorber dès que la partie commence. En tant que joueur expérimenté, comment selon vous on doit sur- monter ce genre de situations ? Je ne vous cache pas que c’est une situation inédite pour moi autant que mes coéquipiers. Je ne me souviens pas dans ma carrière avoir perdu trois matchs consécutifs. Mais, j’ai vécu quelques moments difficiles quand j’étais à l’USMA. A mon avis, le plus important, c’est de garder son calme. Il faudrait se dire que c’est une pé- riode qui finira par passer. Le déclic se fera-t-il face à la JSK ? Pourquoi pas ? Nous avons déjà confronté à cette équipe en prépara- tion, le niveau entre les deux clubs se rapproche beaucoup. C’est juste que lors de cette rencontre, ils rentreront avec un petit avantage psychologique. Ils sont en bonne forme et cherche- ront à continuer leur belle série en nous battant. Pour nous, la motiva- tion sera dans la volonté de rattraper notre mauvais début de championnat.

C’est une sorte de revanche qu’on voudrait prendre. Comment voyez-vous cette ren- contre ? Vu l’adversaire de la semaine, nous nous attendons à une rencontre très difficile. N’oubliez pas que la JSK est le leader du championnat en ce mo- ment, elle réussit très bien à l’exté- rieur. Vous aurez quand même un petit avantage de jouer à domicile… Croyez-moi, dans le football mo- derne ce concept n’a plus son sens. Tous les clubs cherchent à gagner, et le faire à domicile ne suffit plus. Pre- nons exemple de la JSK, c’est en ga- gnant des matchs à l’extérieur que ce club est arrivé à s’emparer de la tête du championnat. Quelles sont les clés de la réussite

?

Tout d’abord, il ne faudrait plus faire d’erreurs, nous en avons commis quelques-unes lors des précédentes rencontres et regardez où cela nous a menés. Aussi, il faudrait rester calme, attendre que la chance nous sourit. On aura 90’ et je suis sûr qu’au moins une action de but se présentera, même à la dernière minute. Entretien réalisé par

Lamine Amimi

06
06

N° 2411

www.lebuteur.com JSK Coup risqué
www.lebuteur.com
JSK
Coup risqué

Vendredi 20 septembre 2013

Battre la bête noire !

Les supporters viendront en force «Gagnez ce match pour nous !» La JSK est en
Les supporters
viendront
en force
«Gagnez
ce
match
pour nous !»
La JSK est en train de réaliser
son meilleur début de saison de-
puis quelques saisons. En effet,
avec trois victoires et un match
nul, la JSK occupe à présent la
première place au classement gé-
néral en compagnie du MCA et
le CSC. Ce bon départ n’est pas
resté sans avoir son impact posi-
tif au sein des supporters qui
croient beaucoup en cette jeune
formation. Les gradins du temple
du 1
er
-Novembre ont retrouvé
leurs couleurs et cela ne fera que
du bien pour une équipe qui
cherche à retrouver son lustre
d’antan. Pendant toute la se-
maine de préparation du dépla-
cement à Belcourt, les supporters
ont, pour leur part, préparé
le
voyage et compte envahir cet
après-midi le stade du 20-Août
qui risque de ne pas contenir
cette marée humaine qui sou-
haite prêter main-forte aux Lions
du Djurdjura pour effacer un
vieux mauvais souvenir
qu’est la
lourde défaite de 7 à 1 subie en
2011. Quoique la rencontre soit
retransmise en direct sur le petit
écran, les fans du club le plus
titré du pays sont décidés
de faire
le déplacement. Les joueurs
comme tous les autres dirigeants
kabyles sont conscients de la
tâche qu’il faudra réussir
ce soir,
celle de vaincre. Pour les nom-
breux supporters que nous avons
rencontrés hier à Tizi, la JSK a
les moyens nécessaires de gagner
ce
match, reste aux joueurs de
montre de volonté
pendant
les
faire quatre-vingt-dix
minutes
de
la rencontre. «Notre équipe est
capable de réaliser un grand
match face au CRB. Depuis le
début de saison, les joueurs
cessent de progresser. Nous leur
assurons notre soutien et que
nous allons être nombreux
stade du 20-Août pour les encou-
rager. Nous demandons aux
joueurs de gagner ce match pour
Une victoire face au CRB ce
vendredi va nous ouvrir la voie
vers d’autres performances et nous
ne
au
nous.
sommes de plus en plus optimistes
de
voir la JSK de cette année rem-
porter un titre», nous ont déclaré
plusieurs supporters rencontrés
lors de l’avant dernière
séance
d’entrainement avant la mise au
vert au Mouflon d’Or.
L.A.
avant la mise au vert au Mouflon d’Or. L.A. T out auréolés de leur encore troisième
T out auréolés de leur encore troisième victoire quelques cette saison face au jours sup-
T out auréolés de leur
encore
troisième victoire
quelques
cette saison face au
jours sup-
MCO le week-end
plémen-
dernier, la pre-
mière à domicile,
les Canaris ont préparé leur dépla-
cement d’aujourd’hui à Belcourt
pour affronter le CRB dans les
meilleures conditions possibles.
l’entraîneur Aït Djoudi s’est dit très
satisfait de l’ambiance qui a régné
durant toute la semaine de travail
et les joueurs sont plus que jamais
déterminés à enchaîner avec un
autre résultat positif cet après-
midi. Le match du CRB est sur
toutes les lèvres depuis plusieurs
jours tant la rencontre s’inscrit
sous le signe de la revanche. Il faut
dire que cela fait plusieurs saisons
que la JSK trouve les pires difficul-
tés à dicter sa loi au stade du 20-
Août et la lourde défaite essuyée
sur cette même pelouse il y a de
cela deux saison hante toujours les
esprits des amoureux du club ka-
byle. Il est utile de dire que pour
ce match d’aujourd’hui, les Canaris
sont animés d’une très bonne vo-
lonté à même de revenir de Bel-
court avec un résultat positif.
taires pour
mieux se ré-
tablir, la JSK
se présentera
cet après-midi
avec un effectif
assez étoffé dans
les trois compar-
timents. C’est dire
que le premier
responsable tech-
nique se trouve
dans une situation
confortable pour
composer son onze
et mettre en place sa
stratégie avec laquelle
il est lui aussi décidé à
battre la bête noire de
la JSK.
Chasser le doute
face aux équipes d’Alger
Un dispositif au complet,
Aït Djoudi avec tous
ses atouts
Excepté le milieu de terrain ré-
cupérateur Tayeb Maroci qui
devra une fois de plus faire l’im-
passe de cette sortie ô combien
importante, lui qui tarde à se dé-
barrasser de ses douleurs aux ad-
ducteurs et du latéral gauche Ben
Cherifa à qui Aït Djoudi a accordé
Une autre raison qui n’est pas
des moindre qui pousse les cama-
rades du capitaine Rial à se sur-
passer cet après-midi devant le
CRB qui traverse des moments
difficiles après les trois défaites
consécutives, c’est inévitablement
pour chasser le doute qui s’est ins-
tallé au sein de la JSK depuis que
les Canaris n’arrivent plus à s’im-
poser devant les clubs d’Alger.
Pour le petit rappel, la saison der-
nière la JSK n’a pu battre aucune
des équipes d’Alger, trois défaites
l’exercice écoulé face au MCA dont
une en match de Coupe d’Algérie,
deux fois contre l’USMH en aller
et retour puis devant l’USMA et le
CRB. Le dernier faux pas en date
remonte à la deuxième journée de
la saison en cours où la JSK a
perdu deux précieux points contre
les Rouge et Noir. C’est pour dire
que pour cet après-midi la JSK se
doit impérativement de revenir
avec un résultat positif qui ne fera
que confirmer les intentions des
poulains d’Aït Djoudi de jouer
pour le titre.
Grande mobilisation
chez les Kabyles
Si du côté des dirigeants l’on
évite de trop s’avancer sur le score
de la partie se limitant parfois à ré-
véler que la JSK nécessite une vic-
toire pour amorcer son véritable
départ de la saison, il n’en est pas
le cas chez les joueurs qui nous
ont à l’unanimité fait savoir qu’ils
sont décidés à mettre fin à la su-
prématie du CRB à domicile qui
aura trop duré. La mobilisation
chez les Canaris est très grande et
en vue de toute cette détermina-
tion qui anime les joueurs, il est
fort à parier que la JSK reviendra
de Belcourt avec un succès qui si-
gnera d’une manière effective son
début de saison en apothéose tout
en se montrant réguliers en ma-
tière de résultats pendant toute la
phase aller.
L. A.
tière de résultats pendant toute la phase aller. L. A. «Je veux retrouver le sens du

«Je veux retrouver le sens du but face au CRB»

Ebossé
Ebossé

Le jour du match face au CRB

Vous ne connaissez pas peut-être l’adversaire vous qui êtes nouveau en championnat algérien mais vos coéquipiers vous ont certainement confié que cette empoignade revêt un caractère particulier ? Pour ne pas vous mentir, je n’ai pas eu l’occasion de demander la spécifi- cité particulière de la rencontre, n’em- pêche je sais que c’est tout le monde qui en parle et qui attend de nous une bonne réaction ce vendredi. Je peux vous assurer que nous avons bien tra- vaillé durant toute la semaine et nous sommes hyper motivés à enchaîner avec une autre victoire. Le compartiment offensif conti- nue de faire preuve d’efficacité, ce qui rassure de plus en plus le staff technique et tous les observateurs ; un commentaire ? Nous continuons toujours à nous donner à fond aux entraînements pour nous montrer efficace le jour du match. En tant qu’attaquant, je peux vous dire que notre mission est de marquer le plus grand nombre de buts possibles. J’espère que la réussite sera de notre côté tout le temps pour faire plaisir à nos chers supporters. L’entraîneur Aït Djoudi est très sa- tisfait de vous et mise beaucoup sur votre apport notamment ce vendredi pour pouvoir revenir d’Alger avec la victoire, quel est votre sentiment ?

Je suis très heureux que l’entraîneur en chef et les responsables soient sa- tisfaits de moi. Je considère que j’ai une mission à accomplir je me dois de travailler dur pour la réussir. Je ne vous cache pas que je ferai de mon possible pour retrouver le sens du but ce vendredi face au CRB. Je saisirai la moindre occasion qui se présentera pour marquer. Même les supporters vous réser- vent toujours un accueil chaleu- reux à chacune de vos apparitions, quel effet cela vous fait ? C’est avec un grand plaisir que je pénètre toujours sur la pelouse tant à domicile qu’à l’extérieur vu ce bel ac- cueil qui nous est à chaque fois ré- servé. Personnellement, je suis heureux que le public m’ac- clame à chaque fois et je me donne à fond pour leur faire plaisir. Face au CRB, je mar- querai pour ce char- mant pu- blic.

Entre-

tien réa-

lisé par

Lyès A.

char- mant pu- blic. Entre - tien réa - lisé par Lyès A. L’attaquant camerou- nais

L’attaquant camerou- nais Albert Ebossé, qui comptabilise pour l’instant deux buts respectivement inscrits face au MCEE et le CRBAF, est déterminé à retrouver dès ce soir son sens de buteur face au CRB. Ebossé, comme tous les autres Canaris, est dé- terminé à réaliser un bon résultat et l’entraîneur ka- byle est décidé à lui re- nouveler sa confiance en pointe attendant de lui d’autres réalisations. Joint par nos soins, Ebossé nous parle du match de cet après midi. Entretien.

est arrivé, peut-on connaître l’ambiance qui règne au sein du groupe? Permettez-moi de vous dire que nous avons préparé notre match dans la sérénité totale. Le dernier résultat, une victoire devant nos supporters, nous a fait du bien et nous a offert un cadre de travail idéal pour bien préparer notre match, je peux donc vous dire que nous sommes prêts pour en- chaîner avec un autre

succès. Après quatre matches sans dé-

faite, l’objectif principal fixé pour cette sortie est de rester in- vincibles le plus longtemps possible, quel est votre avis ? Tout à fait, nous avons réalisé un bon début de saison dont trois vic- toires et un match nul. Personnelle- ment, je considère que c’est un bon résultat que nous tâcherons de main- tenir voir poursuivre le plus longtemps possible. Nous allons jouer un autre match difficile à l’extérieur, il va falloir se montrer solides pour gagner le pari.

il va falloir se montrer solides pour gagner le pari. Benlamri : «On doit imposer notre

Benlamri : «On doit imposer notre jeu face au Chabab»

Avant l’entame de la dernière séance d’entraînement qui s’est déroulée hier soir, à Texeraine, nous nous sommes approchés du défenseur central, Djamel Benlamri, pour lui demander de nous parler de cette difficile rencontre contre le CRB. Selon l’ex-Nahdiste, la JSK doit dès le début imposer son jeu pour pou- voir dominer son adversaire : «Certes, le match face au CRB s’annonce difficile,

mais nous devons dès le début imposer notre jeu et forcer l’adversaire à suivre notre rythme. On doit impérativement sortir le grand jeu pour rester sur notre lancée et prouver à tout monde que la JSK renferme un effectif capable de jouer les premiers rôles. J’espère aussi que l’arbitre sera à la hauteur.»

www.lebuteur.com JSK Coup de gueule
www.lebuteur.com
JSK
Coup de gueule

N° 2411

07
07

Vendredi 20 septembre 2013

Hannachi «Actuellement, Asselah est le meilleur gardien de but en Algérie» A près plusieurs jours
Hannachi
«Actuellement, Asselah est
le meilleur gardien de but en Algérie»
A près plusieurs jours d’attente, c’est
mercredi soir que le sponsor de
la JSK, City Sport en l’occur-
toires de l’extérieur. S’il y a bien une personne qui
mérite une reconnaissance, c’est l’entraîneur Aït
Djoudi. D’après le président Hannachi, son entraî-
neur a su replacer la JSK en haut du tableau :
Ultime séance
hier à Texraine
La formation kabyle
rence, a organisé sa cérémonie
pour dévoiler le nouveau maillot
du club et inaugurer, du coup, le
nouveau magasin sis à Mohammadia. Et pour que
tout soit à la hauteur, certains joueurs de la JSK,
les Algérois principalement, ont été invités à assis-
ter à cette présentation. Il s’agit de Rial, Chibane,
Madi, Bencherifa, Merbah, Aouedj, Yesli, Be-
ziouen et Ebossé. Quelques minutes après notre
arrivée sur les lieux, le président kabyle, Mohand
Cherif Hannachi, a fait son apparition au niveau
du show room. Profitant de cette occasion, nous
nous sommes approchés de lui demander de nous
livrer ses impressions par rapport à ce partenariat
avec City Sport et nous parler de divers sujets qui
concernent la JSK. En effet, l’homme fort du club
kabyle a déclaré : «City Sport est à féliciter, après
tout ce qu’il a fait pour la JSK. Le nouveau maillot
est vraiment beau. J’espère qu’il nous portera bon-
heur cette saison.» En outre, il a tenu, devant tout
le monde, à encenser son gardien de but, Malik
Asselah, auteur d’un début de saison excellent. A
ce sujet, il dira : «Contrairement à la saison passée,
Malik Asselah est en train de progresser davantage.
Pour moi, il est le meilleur gardien de but en Algé-
rie actuellement. J’espère bien qu’il garde cette
forme le plus longtemps possible.»
«Avec le bon effectif qu’on a, on avait besoin d’Aït
Djoudi qui, jusqu’à présent, réalise un excellent tra-
vail. Si on continue sur cette lancée, il sera double-
ment remercié.»
«Les joueurs de la JSK
ont été bien formés»
La JSK est leader du championnat et selon le
président Hannachi, cela n’est pas une surprise.
Pour lui, les joueurs qui défendent ce grand club
ont tous eu une bonne formation : «Si aujourd’hui
nous sommes leaders, c’est parce que nous avons un
bon effectif. Nous avons recruté des joueurs qui ont
tous eu une bonne formation, à l’image de Chibane
et Madiavec (RCK), Aouedj (MCO), Yesli (Paris
FC), Beziouen (Sedan) et Ebossé dans des centres
formations au Cameroun. Cela explique vraiment
le bon début de la JSK.»
Hannachi n’a pas
caché sa crainte
envers l’arbi-
trage : «Le
match face
au CRB est
très difficile,
mais les
joueurs sont
prêts à relever le
défi. Seulement,
l’arbitre doit être
correct. Il faut
savoir bien gérer
la partie pour ne
provoquer au-
cune colère. D’ail-
leurs, les matchs
CRB-JSK ne sont
jamais sortis de
leur cadre
sportif.»
a effectué hier soir sa
dernière séance en-
traînement en prévi-
sion du match de ce
soir contre le CRB. Le
premier responsable à
la barre technique en
a profité pour mettre
en place le schéma
tactique qui sera
adopté contre les Al-
gérois.
«Tôt ou tard, Aouedj et Benlamri
joueront en Equipe nationale»
En évoquant les joueurs, Mohand Cherif Han-
nachi estime que certains de ses joueursméritent
vraiment une place en Equipe nationale. Il citera
Aouedj et Benlamri : «Sid Ahmed Aouedj et Dja-
mel Benlmeri méritent incontestablement une place
en Equipe nationale. Ils sont en train de démontrer
de très belles choses avec la JSK. Tôt ou tard, ils fini-
ront par recevoir une convocation chez les Verts.»
«L’Algérie a
hérité d’un
tirage au sort
clément»
Hannachi assiste
à la séance
Le premier respon-
sable du club kabyle,
Mohand Chérif Han-
nachi, s’est rendu, hier,
au stade de Texraine
pour assister au der-
nier entraînement de
son équipe. Même les
dirigeants, Azouaoua
et Yarichène y étaient
présents.
Azouaoua :
«Hamenad est en train de réaliser
du très bon travail»
Si Malik Asselah a vite retrouvé son meilleur
niveau, c’est parce qu’un grand travail est en train
de se faire à chaque séance. Pour le président
Hannachi, Aomar Hamenad est à féliciter pour
tout ce qu’il fait avec les gardiens de but : «Je pro-
fite de cette occasion pour remercier Aomar Hame-
nad qui est en train de faire du très bon travail.»
«Un magasin de City Sport
à Tizi Ouzou arrangerait
nos supporters»
Quelques jours après le
tirage au sort des barrages,
plusieurs techniciens et pré-
sidents ont émis le même
avis : jouer le match retour
en Algérie est un avantage
pour les Verts. C’est le cas du
président Hannachi qui dira :
Après l’inauguration du nouveau magasin de
City Sport, le premier responsable du club kabyle,
qui était entouré des journalistes, estime que l’ou-
verture d’une boutique City Sport à Tizi Ouzou
arrangera beaucoup les supporters de la JSK :
«La JSK n’aura
désormais aucun
problème de
maillot»
Selon Rachid
Azouaoua, la JSK
n’aura désormais
aucun problème de
maillot et ce, après
avoir signé un contrat
avec City Sport :
«Si on continue sur cette lancée,
Aït Djoudi sera doublement
remercié»
Y a-t-il vraiment une personne qui avait misé
sur un début aussi brillant de la JSK, cette saison ?
Non ! Les coéquipiers de Djamel Benlamri n’ont,
jusqu’à présent, concédé aucune défaite. Au
contraire, ils ont réussi à revenir avec deux vic-
«City Sport est une société ambitieuse. Donc, j’ai-
merais bien voir une boutique à Tizi Ouzou, pour
permettre aux supporters de la JSK d’acheter des
maillots, sans avoir à se déplacer à Alger.»
«Que l’arbitre soit correct
face au CRB !»
Abordant le match d’aujourd’hui contre le CRB,
«Sincèrement, l’Algérie n’a pas
démontré grand-chose lors des
deux derniers matchs, mais je suis
très optimiste quant à une qualifi-
cation en Coupe du monde. Pour ce
qui est du tirage, je pense qu’on est
tombés sur un adversaire qu’on doit
respecter. Certes, le tirage a été clé-
ment par rapport à d’autres équipes,
mais rien n’est encore gagné. Je pense
que le fait de jouer le match retour en Al-
gérie constitue un grand avantage.»
Saïd D.
«Tout d’abord, je tiens
à remercier les res-
ponsables de City
Sport, qui ont tou-
jours été à nos côtés.
Désormais, la JSK
n’aura aucun pro-
blème de maillot.»
S. D.
Non retenu pour la 2 e fois consécutive
Bencherifa s’est longuement
entretenu avec Aït Djoudi
Madi
Le malheur des uns fait le bonheur des autres ! Alors
que l’arrière droitBelkacemRemache, qui n’a pas joué les
deux derniers matchs à cause d’une suspension écopée
lors du match face à l’USMA, a été retenu pour la ren-
contre face au CRB, l’arrière gauche Mohamed Walid
Bencherifa, qui a repris les entraînements, n’a pas été,
pour la deuxième fois de suite, convoqué. En effet, le
premier responsable à la barre technique a préféré épar-
gner son joueur, pour lui permettre de retrouver ses re-
pères, avant de le replonger dans le bain prochainement.
Avant de quitter Mohammadia mercredi soir, le premier
responsable de la barre technique a eu un tête-à-tête avec
son joueur et lui a demandé de faire preuve de patience,l’as-
surant qu’il finira par avoir sa chance. Les propos d’Aït Djoudi
semblent avoir convaincu le joueur qui a retrouvé le moral.
«La rencontre sera difficile,
mais on aura les trois points»
Pour le jeune milieu de terrain kabyle, Aymen Madi, le
match de ce soir est très difficile face à une équipe du CRB
qui cherche à démarrer en championnat. Madi estime que la
confrontation entre les deux équipe va se jouer serrée, néan-
moins il souligne que lui comme tous ses partenaires sont
suffisamment préparés pour enchaîner avec un autre résultat
positif : «Juste après notre victoire face au MCO, nous avons en-
tamé notre préparation de notre prochain match du CRB. Nous
mesurons bien l’importance de ce rendez-vous dans la mesure où
l’on cherchera à garder notre invincibilité le plus longtemps possible
et du coup rester coller au podium. Le match est certes difficile mais
nous devons le remporter. Toute l’équipe est mobilisée et les joueurs sont
motivés pour la gagne.»
Il sera de retour face à la JSMB
Deux mois et demi se sont écoulés et Benchérifa n’a toujours pas re-
chaussé les crampons. L’ex-Koubéen, qui a déjà raté cinq rencontres de
championnat, sera, en effet, de retour à la compétition officielle, la se-
maine prochaine, à l’occasion du derby kabyle qui mettra aux prises la
JSK avec la JSMB. Une rencontre qui sera permettra à Benchérifa de
jouer son premier match cette saison sous la coupe d’Aït Djoudi.
Yarichène : «On remercie City
Sport pour son professionnalisme»
de la section football de
la
«La présence en force de nos
supporters nous galvanisera
davantage»
Sollicité par nos soins, le président
JSK, Yazid Yarichène, estime
que la société multimarques, City
Sport, est professionnelle. Pour
lui, les responsables de la
marque en Algérie ont
tout fait pour satisfaire
les demandes du
club kabyle :
«Sincèrement, je remercie les responsable de City
Sport pour leur professionnalisme. Certes, on a
eu quelques diffi-
«Il faut respecter les choix du coach»
cultés la saison passée, mais les
gens doivent savoir que le
Interrogé par nos soins, Mohamed Walid Bencherifa, très patient,
nous a fait savoir qu’il voulait vraiment jouer face au CRB : «Certes, je
voulais jouer contre le CRB, mais le dernier mot revient à l’entraîneur. Je
dois continuer à travailler sérieusement. J’espère avoir ma chance contre
la JSMB.»
S. D.
contrat a été signé au mois de
décembre dernier. Donc, il leur a
fallu du temps pour qu’ils
je
soient à jour avec nous. Toutefois,
profite de cette occasion
pour remercier les supporters
de la JSK,
qui sans eux, la JSK n’aurait
jamais aussi bien débuté
le cham-
pionnat. Inch’Allah ils rempliront
sion.»
les gradins à chaque occa-
Pour Madi que l’entraîneur Aït Djoudi compte
aligner encore une fois dans son onze d’entrée, la
présence des supporters ce soir à Belcourt va don-
ner des ailes aux joueurs pour pouvoir réaliser un
bon résultat : «Depuis le premier match de la sai-
son, les supporters ont fait preuve de présence en
force dans les gradins tant à domicile qu’en déplace-
ment. Face au CRB, nous comptons énormément
sur leur apport et on donnera tout ce qui a dans nos
tripes pour leur dédier un autre succès.»
L. A.
08
08

N° 2411

www.lebuteur.com MCA Coup d’œil
www.lebuteur.com
MCA
Coup d’œil

Vendredi 20 septembre 2013

Les quatre conseils de Geiger :

«Il faut être très efficaces devant en saisissant la première occasion de but»

devant en saisissant la première occasion de but» P endant que les joueurs s’adonnent à un

P endant que les joueurs s’adonnent à un exercice axé sur le travail de- vant les buts, l’entraîneur Alain Geiger ne s’est pas du tout ménagé

en prodiguant à très haute voix ses conseils à ses troupes : «Il faut être très ef- ficace devant en saisissant la première oc- casion de but car ce n’est que de cette manière qu’on pourra rendre le match plus facile.» «Vous devez marquer les premiers car c’est souvent celui qui trouve la faille qui

l’emporte» Ayant raté beaucoup d’occasions nettes de scorer face au CRB, le Mouloudia s’était mis en difficulté au lieu de plier la rencontre en première mi-temps. Geiger refuse de revivre le même scénario stres- sant, c’est pour cette raison qu’il a mis ses

joueurs devant le fait accompli : «Vous devez tout faire pour marquer les premiers car c’est souvent celui qui trouve la faille qui l’emporte. C’est aussi cela la particula- rité des matches derbys. A nous d’être concentrés pour livrer un match sans fiori- ture.» «Il faut absolument gagner la bataille du milieu» La bataille du milieu sera l’une des clés lors de ce derby. Geiger qui connaît les forces en présence a mis en garde ses joueurs qui doivent impérativement se montrer intraitable face à Koudri, Bou- chema et El Orfi : «Il faut absolument ga- gner la bataille du milieu si on veut mettre en difficulté notre adversaire. On sait tous que la force de l’USMA réside dans son mi- lieu de terrain, très agressif sur le porteur du ballon.»

«Aucun relâchement ne sera toléré, soyez concentrés jusqu’au coup de sifflet final !» Le manque de concentration de cer-

tains joueurs contre le Chabab a failli être fatal au Doyen. C’est pour cette raison que Geiger a exigé

Besseghier

«Un match de championnat ne pourra jamais remplacer une finale de coupe»

Le capitaine Abdelkader Besseghier ne veut surtout pas parler de revanche en évoquant ces retrouvailles avec l’USMA, son ancien club. Le latéral droit reconverti sur le côté gauche refuse de faire la comparaison entre une fi- nale de Coupe d’Algérie perdue et une rencontre ordinaire de champion- nat : «On parle à chaque fois de re- vanche. Moi, je dis qu’il n’y a aucune re- vanche à prendre dans la mesure où un match de championnat ne pourra jamais rempla- cer une finale de coupe. Ce match de championnat face à l’USMA est ordi- naire.»

Ce match de championnat face à l’USMA est ordi- naire.» «Battre les Usmistes ne suffit pas

«Battre les Usmistes ne suffit pas pour être champion, il faut être régulier toute la saison»

Mise au vert toujours à El Biar Au Mouloudia, on ne change pas une tactique
Mise
au vert
toujours
à El Biar
Au Mouloudia, on ne change pas
une tactique qui gagne. C’est donc à
l’hôtel d’El Biar qui a, jusqu’à présent,
porté chance aux Mouloudéens
qu’ils effectueront en fin d’après-
T.Che
midi la mise au vert.
Le derby
face à l’USMH
avancé au vendredi
8 novembre
Par ailleurs, il a été mentionné que le
match derby entre le MCA et l’USMA a
été avancé au vendredi 8 novembre.
Cette décision a été motivée par le fait
de diffuser en direct cette affiche
comptant pour la 11e journée de
championnat et qui aura lieu au
stade olympique.
T.Che

une concentration de tous les instants et à toute épreuve : «Je veux que vous soyez concentrés jusqu’au coup de sifflet final. Donc, aucun re-

Avec beaucoup de philosophie, Besseghier nous parle de ce match face à l’ennemi juré : «Vous savez, battre l’USMA ne suffit pas pour être champion, il faut être régulier toute la saison, car il n’y aura que trois points en jeu.»

«C’est l’USMA qui a une revanche à prendre en championnat»

lâchement ne

sera toléré.»

Besseghier, avec ruse, a voulu, par ses propos,

inverser les rôles et mettre toute la pression sur les gars de Soustara. «Vous savez, c’est plutôt l’USMA qui doit parler de revanche, car cette équipe reste sur une défaite face à nous en championnat. En ce qui nous concerne, si on veut notre revanche à nous, il faudra la réaliser en Coupe d’Algérie et pas du tout en championnat», nous a-t-il déclaré. Besseghier a su à chaque fois faire de gros matches face à son ancien club.

Ce matin, dernier réglage pour les Mouloudéens

C’est ce matin à partir de 9h30 que les camarades de Besseghier devront effectuer leur dernière séance d’entraînement toujours à Hadjout. Geiger et son bras droit, Mihoubi, ont profité de cette dernière pour mettre en place des schémas tactiques. Et c’est à l’issue de cette session matinale que le coach suisse va dévoiler la liste des joueurs convoqués pour le derby.

Le Clasico MCA-JSK ne sera pas retransmis

«Si on veut gagner, il faudra être très performants en attaque»

La Ligue nationale vient de publier via son site internet le programme des prochaines journées de championnat. Et le plus surprenant dans toute cette histoire, c’est que le Clasico entre le MCA et la JSK, qui se jouera lors de la 9 e journée, ne sera pas retransmis sur le petit écran. Une décision somme toute étonnante et curieuse d’autant plus que les deux clubs se portent bien et jouent le haut de l’affiche. Le fait de ne pas retransmettre cette rencontre pourrait faire polémique, car on voit mal en France par exemple un Clasico entre le PSG et l’OM complètement délaissé par la télévision.

Avec son expérience, Besseghier nous a livré la for- mule magique pour sortir victorieux de ce 7 e derby du nom : «Si on veut gagner et empocher les trois points, il faudra être très performants en attaque car on sait qu’on n’aura pas trente-six occasions pour marquer. Ce sera un match très serré où la moindre erreur se paye cash.» T.Che

Une séance à huis clos pour préparer le derby

T.Che Une séance à huis clos pour préparer le derby Bayer Leverkusen et de celui d’Aubameyang

Bayer Leverkusen et de celui d’Aubameyang contre le FC Naples, Samy Yachir s’est refait une santé morale. Le joueur a constaté de visu que même les meilleurs joueurs du monde peuvent rater l’immanquable. Des faits de jeu qui ont contribué à remettre Yachir d’aplomb. Le joueur émigré a montré hier à l’entraîne- ment qu’il était totalement concentré sur le derby et que son raté face au CRB n’était désor- mais qu’un mauvais souvenir. Alain Geiger compte beaucoup sur l’ex-Harrachi pour met- tre à mal l’arrière-garde usmiste, grâce à son sens de la percussion et sa force athlétique.

Hachoud affûte ses armes Lors de la session d’entraînement d’hier, Ab- derrahmane Hachoud a donné un petit aperçu sur ce qui attend Zemmamouche ce samedi. Le héros du match face au CRB a décoché deux frappes surpuissantes dont l’une est allée mourir sur la transversale de Fabre. Un mes- sage lancé à l’endroit des Usmistes qui sont avertis. Djemili retrouve toute sa verve Blessé à l’ischio-jambier, Houari Djemili a rassuré tous les supporteurs et surtout Alain Geiger sur sa forme actuelle. Mis à rude

Afin de préserver la concentration ex- trême des joueurs, la séance de travail

d’hier matin a eu lieu

huis clos. Loin des

regards indiscrets et du grabuge provoqué par les fans, Geiger a pu mettre en place son plan anti-USMA

dans la tranquillité la plus totale. L’accent sur le travail devant les bois Pour conjurer le sort qui semble s’acharner sur cette équipe moulou- déenne, Alain Geiger

dédié l’essentiel de

la séance d’entraîne-

a

à

épreuve par Azze- dine Berarma, Dje- mili a montré face aux bombardements nourris de ses parte- naires qu’il était prêt à disputer son pre- mier derby face à l’USMA, lui qui avait dû œuvrer dans l’ombre de Chaouchi lors de l’exercice pré- cédent. «Je suis tota- lement remis. Je ne ressens aucune dou- leur. De ce fait, je suis prêt pour jouer ce match face à l’USMA. Nous avons tous hâtes d’y être pour en découdre», a lancé Djemili qui avait assuré comme un grand face au

CRB. Fabre revient en force Alors que certain l’avait trop vite enterré, Fabre est en train de revenir en force. En si- lence et sans faire de bruit, l’ex-portier de Cler- mont foot, retrouve grâce au travail méticuleux de Berarma toutes ses sensations. A l’affût de la moindre opportunité, il continue à bosser très dur, avec professionnalisme, en attendant de montrer aux Chnaoua ce qu’il vaut sur le terrain.

T.Che

ment d’hier matin au travail devant le but. Affichant un manque d’efficacité flagrant face à la JSMB, Aïn Fe- kroun et le CRB, Geiger insiste sur ce point important afin que sa ligne avant soit à l’avenir très performante. A ce jeu, Hadj Bouguèche a affiché clairement ses ambitions et a montré qu’il fallait compter sur lui lors de ce rendez- vous tant attendu.

Yachir reprend du poil de la bête En constatant lors de cette première journée de la Ligue des champions, les ratages de Wayne Rooney et Robin van Persie contre le

www.lebuteur.com Coup d’œil MCA
www.lebuteur.com
Coup d’œil
MCA

N° 2411

09
09

Vendredi 20 septembre 2013

Il est pressenti pour remplacer Metref

Les dirigeants du

TP Mazembe confirment pour Chaouchi

Moumen : «Je ne ferai aucun cadeau à Bouchema, Bedbouda et Koudri»

Le gladiateur mouloudéen, Billel Moumen, sauf revirement de situation, devrait être titulaire en lieu et place de Hocine Metref. Connaissant sur le bout des doigts ses adversaires directs, le natif de Guelma est bien décidé à rendre à Bouchema, Koudri et Bedbouda la vie dure.

à rendre à Bouchema, Koudri et Bedbouda la vie dure. nous S uspendu pour deux ans

nous

S uspendu pour deux ans par la commission de discipline, Fawzi

Chaouchi avait réapparu pour la première fois en public

contre le CRB. Le gardien de but nous a alors fait savoir qu’il

gardait bon espoir de retrouver sa place au Mouloudia, à

La pression a dû monter d’un cran à un jour du coup d’envoi, n’est-ce pas ? On va sentir encore plus la pression à l’ap- proche de la rencon- tre. Il y a cet engouement dans la rue avec nos suppor- teurs qui nous sollici- tent afin qu’on fasse le nécessaire pour s’impo- ser. C’est aussi cela le charme des derbys. Ce sont des matches à part qui n’ont rien à voir avec les autres ren- contres de championnat. En l’absence de Me- tref blessé, c’est vous qui êtes en pole posi- tion pour le rempla- cer dans l’entrejeu. (Sourire) Puisque c’est vous qui le dites. Moi, je suis à la dis- position du coach, en- suite c’est à lui de faire des choix et à nous de les respec- ter. Je ne me suis jamais senti aussi bien. Je ne vous cache pas que j’ai une envie folle de jouer ce match. A moi de saisir cette opportunité, si le coach m’en donne la possibilité. Est-ce que Geiger vous a parlé de la possibilité qu’il vous fasse jouer ? Vous savez, le coach a une de-

vise. Il ne donne jamais d’indica- tion pour garder tout le monde très concentré. Personne ne peut jurer de jouer ce match jusqu’au moment où le coach annonce son onze de départ. Tout le monde reste mobilisé. Et c’est le cas pour ce match face à l’USMA, auquel tout le monde veut y prendre part. Vous semblez mo- tivé plus que jamais ? Comme tout le monde le sait, je suis un pur produit de l’école mouloudéenne et comme tel j’ai été baigné dans cette ri- valité qui existe entre les deux clubs voisins. C’est pour cela que je suis très dé- terminé à l’instar de mes partenaires. Tout le monde est hyper motivé pour gagner ce match car on veut vraiment rester solide- ment ancré à cette première place. Vous allez vous retrouvez face à Bed- bouda, Bouchema et Koudri qui sont tous vos anciens partenaires. Votre sentiment ? Moi, j’ai fait mon cursus sportif avec Bedbouda. Mais par la suite, j’ai remporté le titre en 2010 avec Bouchema et Koudri. Ce sont tous mes amis. Mais soyez-en sûr que sur le terrain je ne leur ferai aucun cadeau. Il y aussi Chafai, qu’il ne faut pas non plus oublier.

Entretien réalisé par

Tarek Che

o u b l i e r . Entretien réalisé par Tarek Che condition bien évidemment

condition bien évidemment qu’il soit gracié par les autorités compé- tentes. Actuellement libre de tout engagement et sans contrat, nous avons appris que le club du TP Mazembe, présidé par le milliardaire et le gouverneur du Katanga, Moise Katumbi Chapwe, s’intéresse de très près au chouchou des Chnaoua. En effet, la direction des quadruples champions d’Afrique et vice-champion du monde des clubs en 2010 veut s’attacher les services du héros d’Oum Dourmane. Possédant Robert Mu- teba Kidiaba, âgé de 36 ans, le club veut faire venir Chaouchi d’au- tant plus qu’il n’a aucun engagement. Reste maintenant à

connaître la position de l’enfant de Bordj Menaïel, qui n’a jamais été confronté à une proposition d’un club de l’Afrique noire. Ayant déjà refusé des offres de clubs turcs, Chaouchi pourrait rejeter cette possibilité de se produire au Congo qui est situé à mille lieux de sa ville natale.

Ouli : «Il nous intéresse au plus haut point»

Voulant avoir plus d’informations sur cette volonté de faire venir Chaouchi, nous avons pris attache avec l’un des dirigeants du TP Mazembe. Il s’agit d’un membre du conseil d’administration, en l’occurrence Ouli. Le responsable en question nous confirma l’en-

vie du club congolais de faire venir l’ex-inter- national : «Je vous confirme que nous avons une volonté de recruter Chaouchi. Nous sa- vons qu’il est libre et qu’il est sanctionné par sa fédération. Nous avons le gardien de but Ki- diaba qui est âgé de 36 ans. Nous voulons le remplacer par Chaouchi qui nous intéresse au plus haut point.»

«Nous allons contacter Chaouchi puis la FAF pour essayer de trouver un

accord»

«Il est évident que nous allons contac- ter dans les semaines qui viennent

Chaouchi pour lui faire une proposition et connaître sa motivation. Par la suite, nous entreprendrons une démarche auprès de la Fédération algérienne pour essayer de trouver un accord et

obtenir sa lettre de sortie»,

confia le dirigeant congolais. S.B.

ASO

ASO

Les supporters solidaires avec Ighil

Suite à la sanction de l’entraî- neur Meziane Ighil, les suppor- ters de l’ASO étaient furieux contre cette punition jugée trop exagérée surtout que l’entraîneur n’a pas fait un acte grave qui la nécessitait. Ighil garde le silence et ne veut plus parler de ce sujet, il continuera d’exercer son mé- tier à l’entraînement et restera loin du banc de touche durant tout la phase aller. Une sanction qui vient déstabiliser le groupe bien lancé pour faire une grande saison. Les joueurs ont eux aussi été surpris de cette suspension de leur entraîneur et ont tenu à lui remonter le moral, ils de- vront être plus unis sur le ter- rain afin de lui offrir d’autres succès comme une réponse à cette décision de la Ligue natio- nale Le plus grand déplacement face au MCA Les supporters préparent un grand déplacement, cette fois-ci pour le temple du foot algérien, le stade du 05 juillet qui sourit d’habitude aux copains de Mes- saoud. Les supporters se sont déplacés à l’entraînement Beaucoup de supporters se sont déplacés au stade de Bou- mezrag après avoir entendu la sanction de Ighil afin de remon- ter le moral à leur entraîneur et le soutenir dans ces moments difficiles pour lui. Le message est passé et Ighil a senti que les supporters sont tous derrière lui, et cela l’a réconforté.

sont tous derrière lui, et cela l’a réconforté. Demain repos Après quelques séances de travail, le

Demain repos Après quelques séances de travail, le staff technique donnera un jour de repos aux joueurs afin de récupé- rer, surtout que le travail de la semaine était un peu chargé, les joueurs repren- dront le service dès samedi où ils auront du pain sur la planche et un match amical pour mardi pro- chain.

Hier, match d’application Le staff technique de l’ASO a organisé un match d’application entre les joueurs afin de travailler le côté tactique, Ighil a essayé de réaliser plusieurs sché- mas tactiques en utilisant les joueurs qui étaient dis- ponibles pour jouer, ce fut un bon exercice pour les joueurs.

Réunion pour la gestion du stade La direction de l’ASO a envoyé une demande au wali de Chlef afin de trou- ver une solution avec la di- rection de la jeunesse et des sports pour la gestion du stade Boumezrag. L’équipe qui a perdu la ges- tion de ce stade la saison dernière a du mal à payer ses joueurs concernant les primes de matches à cause des revenus du stade qu’elle ne gère plus cette saison, une réunion entre les deux parties devrait se faire dans les jours à venir.

Messaoud

«Garder ce rythme»

Comment vous por- tez-vous cette se- maine ? On est dans de bonnes conditions morales surtout après le dernier succès qui nous a beaucoup ras- surés, on n’a plus de pression et on essaye d’en profiter pour tra- vailler sereinement et loin des regards. On ne jouera pas cette se- maine à cause du re- port du match de l’ESS pour le 1 er octobre prochain, alors on es- saye de préparer le prochain match face au MCA. Le report de ce match ne vous affec- tera-t-il pas ? C’est une arme à double tranchant, on peut perdre notre rythme de compéti- tion, mais si on arrive à bien gérer cette pé- riode, on n’aura pas de soucis, ça nous per- mettra aussi de récu- pérer les joueurs blessés qui ont besoin de temps pour repren-

dre et cette période est la meilleure opportu- nité pour eux. L’équipe souffrait de rythme en seconde période, pensez- vous qu’une telle période d’arrêt n’ag- gravera pas encore cette difficulté ? Je crois que le staff technique a noté tous les défauts et il tâchera de travailler avec nous ces lacunes afin d’avoir un meilleur niveau et améliorer notre condi- tion physique. Peut- être que la récupération nous fera du bien et nous per- mettra d’être plus frais physiquement. L’attaque de l’ASO a inscrit cinq buts en quatre matches, trouvez-vous que c’est une bonne moyenne ? Mis à part le pre- mier match, l’équipe a bien négocié ses matches et l’attaque a pu marquer lors de ces rencontre, je crois que

c’est de bonne augure pour nous et une bonne moyenne pour les attaquants, mais je crois que nous sommes loin d’attein- dre notre vitesse de croisière car les atta- quants peuvent faire nettement mieux. Après quatre matches, vous n’avez pas encore inscrit de buts, ça ne vous dérange pas

?

Pas beaucoup, je suis un attaquant et c’est normal que je sois un peu impatient de marquer, mais tant que l’équipe gagne ça me rassure et j’espère que cette situation va se débloquer dans les matches à venir, le plus dur reste le pre- mier but, par la suite, les choses devraient

s’améliorer pour moi. Entretien réalisé par Ahmed Feknous

10
10

N° 2411

www.lebuteur.com USMA Coup de gueule
www.lebuteur.com
USMA
Coup de gueule

Vendredi 20 septembre 2013

Courbis

«Jouer au 5-Juillet, je suis d’accord, mais je ne suis pas content»

Gasmi

«Je ressens une petite pression, mais prêt à tenir mon rôle»

Faisant parti des trois joueurs qui se sont présentés à la salle de conférences pour répondre aux questions des journa- listes hier, Ahmed Gasmi est revenu sur la blessure dont il a souffert avant le match face à l’USMH : «Elle fait désormais partie du passé. Je me sens en bonne forme et je suis prêt à tenir ma place. C’est vrai que je res- sens une petite pres- sion à cause de la suspension d’Andria et la non-convocation de Ziaya, mais il va falloir que je gère bien cette situation et c’est ce que je compte faire.»

«Le match se jouera sur des petits détails»

A propos de ce match face au MCA, il nous a dit : «Il se jouera sur des petits détails. Nous savons tous ce qui nous attend et nous ferons de notre mieux pour le rem- porter. C’est une rencontre spéciale pour nos suppor- ters, à nous de bien la gérer afin d’avoir le dernier mot Inch’Allah.»

A. C.

Le coach a fait appel à 19 joueurs

Pour le match de ce samedi, le premier responsable du staff technique a fait appel à 19 éléments. Ce n’est donc que le jour du match qu’il écartera un joueur pour le laisser soit à la disposition de l’entraîneur des espoirs ou l’envoyer à la tribune de presse d’où il suivra ce choc de la cinquième jour- née. Même si rien n’a filtré quant à l’identité de ce joueur, tout porte à croire que c’est d’un défenseur qu’il s’agit. Nous y reviendrons…

Les non retenus ne se sont pas entraînés avec le groupe hier

C omme fut le cas avant le

choc face à la JSK, Rol-

land Courbis, fidèle à

lui-même, a tenu un

point de presse hier du-

«Jouer cinq des six premiers matchs à l’extérieur, c’est beaucoup !»

Après avoir parlé du stade où le grand derby aura lieu et des expulsions, Cour- bis s’est étalé suer la programmation : «Je suis le seul au monde à entraîner une équipe qui a jouera cinq des six premiers matchs à l’extérieur. J’aimerais bien trou- ver un seul technicien qui vit la même si- tuation que moi. Si jamais cela arrive, je l’inviterai à prendre un café et je lui dirai que lui c’est mon collègue.» En réalité, l’USMA a joué deux fois à domicile cette saison, ce fut face au MOB, puis le CABBA.

«Nous recevons le MCA à l’extérieur, et voilà pourquoi nous avions demandé d’avoir le vestiaire du Mouloudia»

Courbis et lors de cette conférence de presse à parler du match de ce samedi face au MCA : «Nous recevrons notre ad- versaire chez lui. Nous allons faire tout notre possible pour bien gérer ce match à l’extérieur alors qu’en vrai, c’est nous qui recevons les Mouloudéens. Ça ne sera pas facile face à une équipe dont les joueurs ont leurs repères sur cette pelouse, mais comme je l’ai toujours dit, nous serons difficiles à battre.» Et d’ajouter : «Le MCA reçoit au 5-Juillet. Pour sentir que nous allions jouer chez nous, nous avons demandé à prendre leur vestiaire. J’espère

que ça nous fera un petit dé- clic psychologique.»

«A ce rythme-là, il faudra des contrats de trois semaines pour les entraîneurs»

Soumis à une forte pression à cause des résultats, Courbis a affirmé qu’il pourrait ren- trer chez lui à tout moment :

«A ce rythme-là, il faudra des contrats de trois semaines pour les entraîneurs de l’USMA.» Une façon d’expri- mer son ras-le-bol des cri- tiques qu’il a essuyées lui et ses joueurs après la défaite concédée face au CABBA.

«Seul mon président me soutient, ne soyez pas surpris donc si je dis un jour au revoir et merci !»

Rolland Courbis se sent seul contre tous, en tout cas c’est ce qu’il a laissé croire : «Seul mon président me soutient. Son soutien est une bouffée d’oxygène pour moi. Atteindre cinquante matches à la tête de la barre technique, c’est bien mais ne soyez pas surpris si je pars bien avant.» Les Usmistes savent ce qu’ils doivent faire s’ils veulent le voir rester encore l’entraîneur de leur club. Adel C.

rant lequel il a abordé

plusieurs points. Durant toute la période qu’il a passée en face les journalistes, le technicien français s’est longtemps expli- qué sur de nombreux sujets et parmi eux figure celui de la domiciliation du grand derby algérois au stade du 5-Juil- let : «Il y a une grande différence entre être d’accord et être content. Je suis en Al- gérie, et je dois m’adapter à plusieurs ha- bitudes, mais il se pourrait que je parte avant que je m’y adapte.»

«Mon souhait est de finir le match à onze, je suis d’ailleurs prêt à l’entamer à dix»

Contraint de finir les trois derniers matchs à dix, voire neuf, Rolland Cour- bis semble en avoir marre de vivre une telle situation, et face au MCA il espère qu’aucun de ses joueurs ne soit expulsé :

«Mon souhait, c’est de finir le match à onze. Je suis d’ailleurs prêt à l’entamer à dix. Je donnerai un carton rouge à un Andria dans le vestiaire devant ses co- équipiers et lors du dernier quart d’heure je demanderai à l’arbitre d’aligner un on- zième joueur comme ça nous ne risque- rons pas de finir la partie amoindris.»

Ziaya, Benaldjia et Rabti A deux éléments près non convoqués En plus de Meftah, An-
Ziaya,
Benaldjia et Rabti
A deux éléments près
non convoqués
En plus de Meftah, An-
dria et Bekakchi, les deux
premiers suspendus tan-
dis que le dernier est
blessé, trois autres élé-
ments ne seront pas
concernés par le grand
derby algérois demain
pour des raisons pure-
ment technique. Il s’agit
de Mehdi Benaldjia, Ab-
delmalek Ziaya et Djamel
Rabti qui a été laissé à la
disposition des U21.
C’est l’équipe de la finale
qui jouera demain !
Plus que quelques heures seule-
ment nous séparent du coup d’envoi
du choc de la cinquième journée de
la Ligue 1 qui opposera au stade
5-Juillet l’USMA au MCA. Pour le
grand derby de la capitale, Rolland
Courbis a décidé de faire confiance à
ses cadres comme il l’a révélé lors de
la conférence de presse qu’il a tenue
hier. En effet, lors de ce point de
presse, le technicien français a af-
firmé aux présents qu’il compte ali-
gner un onze composé de pas mois
de neuf éléments qui ont eu le privi-
lège de jouer la dernière finale de la
Coupe d’Algérie. Une finale rem-
porté, pour rappel, par les Rouge et
Noir sur le score d’un but à zéro.
Sans aucune surprise, c’est donc Moha-
med-Lamine Zemmamouche qui gar-
dera la cage de son équipe.
charnière centrale de leur équipe.
Bouchema sera titularisé,
Koudri aussi…
Ferhat sera reconduit
à droite, Benmoussa
préféré à Boudebouda
La séance
de visionnage
a eu lieu hier
En fin de compte, ce
n’est qu’hier que la séance
de visionnage vidéo a eu
lieu. Les joueurs ont revu
des séquences du match
du mardi face aux U21.
Une séance qui s’est dé-
roulée en présence des
membres du staff tech-
nique.
En défense, Zinedine Ferhat occupera
le poste d’arrière latéral droit. Un poste
qu’il a déjà occupé après la sortie de Be-
namara juste après la pause face à
l’USMH. Tous les deux de retour de sus-
pension, Mokhtar Benmoussa a été pré-
féré à Brahim Boudebouda. L’auteur de
l’unique but de la finale fera donc sa pre-
mière apparition officielle contre le
MCA. Une équipe qui lui rappelle sûre-
ment que de bons souvenirs. Khoualed
et Chafaï formeront, quant à eux, la
Mokhtar Benmoussa ne sera pas le
seul à faire sa première apparition offi-
cielle ce samedi, puisque Nassim Bou-
chema jouera lui aussi son premier
match cette saison. Éloigné des terrains
depuis plus d’un mois, le n°13 sera donc
titularisé face à son ancienne équipe
tout comme Hamza Koudri. Annoncé
incertain en début de semaine, le natif
de Mila sera en fin de compte présent
sur la pelouse. Ils épauleront donc Dja-
diat et Feham dont la tâche sera beau-
coup plus offensive.
Gasmi et Seguer,
la paire offensive
des Rouge et Noir
Les abonnés
auront droit
à un accès gratuit
Comme c’est le cas à
chaque fois que l’USMA
reçoit au stade 5-Juillet,
les supporters usmistes
abonnés auront droit ce
samedi une nouvelle fois à
un accès gratuit aux tri-
bunes. Pour accéder à l’en-
ceinte olympique, ils
Ahmed Gasmi n’a pas été
titularisé jusque-là, mais il le
sera face au MCA. Le joueur
contraint de déclarer forfait
contre l’USMH évoluera en
pointe. Seguer aura pour
mission de l’épauler. Auteur
de deux passes décisives, Se-
guer qui a assisté à la victoire
des siens de la tribune de
presse le 1 er Mai aura donc
une occasion de prendre sa
revanche sur le sort en parti-
cipant à ce derby, mais sur-
tout en brillant lors de ce
rendez-vous.
devront se présenter à
la
Adel Cheraki
porte 38.

Les trois joueurs non rete- nus pour le match de demain ne se sont pas entraînés hier après-midi avec le groupe. En effet, les Benaldjia, Ziaya et Rabti se sont contentés d’une séance spécifique avant d’être libérés. Si le dernier que nous venons de citer jouera en es- poirs, les deux autres atta- quants se contenteront de suivre cette rencontre à partir des tribunes ou sur le petit écran.

Liste des convoqués Zemmamouche, Mazouzi, Ferhat, Benamara, Baïteche, Boudebouda, Ben- moussa, Laïfaoui, Khoualed,
Liste
des convoqués
Zemmamouche,
Mazouzi, Ferhat, Benamara,
Baïteche, Boudebouda, Ben-
moussa, Laïfaoui, Khoualed,
Chafaï, Koudri, Bouchema,
El-Orfi, Djediat, Chettal,
Feham, Seguer, Frioui,
Gasmi.
www.lebuteur.com JSMB Coup de vis
www.lebuteur.com
JSMB
Coup de vis

N° 2411

11
11

Vendredi 20 septembre 2013

Affaire Zeghli Rien de nouveau !

Même si la direction de Béjaïa a introduit un nou- veau recours dans le dossier du joueur Kamel Zeghli, et au moment où l’on s’attendait à ce que la commission des recours et des qualifications tranche sur cette question durant la semaine écoulée, il n’y a rien eu concernant cette affaire. La JSMB, qui n’entend pas laisser ses intérêts ba- foués, est décidée à ne rien lâcher dans cette affaire jusqu’à ce qu’elle obtienne gain de cause dans la mesure où, selon les dirigeants, le joueur est encore lié au club par un contrat jusqu’en juin 2014, et de ce fait, il se doit d’honorer ses engagements jusqu’au bout. Selon nos in- formations, la Ligue devrait se pencher sur ce dossier dans les jours qui viennent ; et selon les dirigeants bé- jaouis, elle tranchera en leur faveur. Pendant ce temps-là, Zeghli continue à s’entraîner avec le CSC, club avec lequel il a signé un contrat de trois ans contre un salaire de 40 millions de centimes.

avec le CSC, club avec lequel il a signé un contrat de trois ans contre un

Saâdi apporte les derniers réglages

A 24 heures du très attendu match contre le CABBA, tout semble au point à la JSMB qui effectuera cet après-midi sa dernière

séance, avant cette importante ren- contre que Saâdi et ses troupes se doi- vent de gagner, au risque d’envenimer davantage la situation. Deux semaines de préparation auront permis au staff technique de revoir beaucoup de choses, aussi bien sur le plan physique que technique. Toutes les lacunes constatées ont été passées au crible, et à quelques heures de la reprise de la compétition, Noureddine Saâdi sem- ble satisfait du travail effectué. Lors de la séance d’aujourd’hui qui débutera à 18h, il aura à apporter les derniers ré- glages tactiques, car il va falloir être

très appliqué sur ce plan face au CABBA qui se porte bien en ce début de saison, notamment à l’extérieur où, grâce à un bon dispositif tactique, a réussi de bons résultats, notamment face à l’USMA et au CSC. «Il faudra les empêcher de développer leur jeu», nous dira le coach béjaoui qui a bien étudié le jeu de son adversaire, avec ses points forts et faibles. Cela dit, le grand souci de Saâdi est bien son at- taque. Durant toutes les séances de ces deux dernières semaines, il a multiplié

les exercices à ce niveau afin que les attaquants soient plus efficaces devant les buts. Car, lors des derniers matchs, l’équipe s’est bien créées des occasions, ce qui est une bonne chose par ail- leurs, mais la finition et la concrétisa- tion lui faisaient défaut. C‘est le plus grand problème de la JSMB que le staff technique a dû revoir plus que les autres.

Des changements tactiques en vue On ne sait pas encore quels sont, avec exactitude, les plans de Saâdi en prévision de ce match, mais tout porte à croire qu’il y aura des changements par rapport au dernier match contre l’ASO, que ce soit sur le plan de l’effec- tif ou du point de vue stratégique. En défense par exemple, il se pourrait que le coach opte pour trois défenseurs axiaux, Zafour, Mebaraou et Couli- baly. Il se peut aussi qu’Aggoune soit aligné à gauche de la défense, comme il est possible que Tatem soit aligné à l’occasion. En tout cas, plusieurs op- tions sont entre les mains de Noured- dine Saâdi qui devra trouver la meilleure formule pour réaliser la pre- mière victoire de la saison et en même temps, un nouveau départ S. H.

Megatli «Je commencerai à courir dans deux semaines»

Comme nous l’indiquions hier, Amine Megatli est rentré de Tunis où il est allé enlever la broche qu’on lui avait posée au niveau du genou gauche, une opération qui s’est déroulée dans de très bonnes conditions, selon l’intéressé. Contacté par nos soins hier après-midi, le dé- fenseur béjaoui nous a fait sa- voir que le professeur Trabelssi lui a tracé un autre programme de rééducation de deux se- maines. «Je vais suivre un pro- gramme spécial pour une rééducation de deux se-

maines. Après, je vais commen- cer à courir, Inchallah. Je vais devoir suivre un programme en solo pendant une certaine pé- riode.»

«Je pourrais reprendre la compétition au mois de novembre»

Megatli s’est montré très

soulagé après cette dernière vi- site chez son médecin traitant. Car, selon lui, «le professeur Trabelsi s’est montré très rassu-

rant. L’examen de contrôle a été très satisfaisant, il a montré que je me suis bien remis de ma blessure et que mon état de santé a bien évolué. Il m’a ras- suré quant à mon avenir en m’affirmant qu’il me sera possi- ble de reprendre à jouer dès le

mois de novembre», nous a-t-il confié, en précisant qu’il devra d’abord intégrer le groupe à l’entraînement et prendre part à quelques matchs amicaux. Car, comme on le sait, Megatli ne pourra pas être qualifié avant la deuxième période des enregis-

être qualifié avant la deuxième période des enregis- trements qui débutera lors du prochain mercato hivernal.

trements qui débutera lors du prochain mercato hivernal.

S. H.

Hammouche «Les trois

Ultime séance avant la mise au vert La JSM Béjaïa effectuera aujourd’hui en fin de
Ultime
séance avant
la mise au vert
La JSM Béjaïa effectuera aujourd’hui
en fin de journée sa dernière séance d’en-
traînement, avant de recevoir le CABBA
ce samedi. La séance est prévue à
Légers
changements
sur la liste des 18
l’heure du match, c’est-à-dire à 18h. Et
l’on s’attend à ce que le staff technique
apporte la les derniers réglages sur
son effectif, après plus de deux se-
maines de travail. A l’issue de cette
ultime séance, les camarades de
Brahim Zafour entreront en mise
au vert à la résidence Providencia
qu’ils quitteront demain peu
avant le coup d’envoi de la
rencontre
La liste des joueurs convoqués
pour le match de ce samedi, devrait
connaître quelques changements par rap-
port aux derniers matchs. Suite à la défec-
tion de Niati qui sera absent pour cause de
suspension, Noureddine Saâdi aurait pensé à
Tatem. L‘ex-Harrachi devrait effectuer à l’oc-
casion sa première apparition officielle de la
saison sous les couleurs de la JSMB.
Comme nous l’avons rapporté récem-
ment, Tatem a travaillé très dur et
serait prêt pour reprendre la
compétition.
Haïmoudi au sifflet

Le match de ce samedi entre la JSMB et le CABBA sera dirigé par l’arbitre international, Djamel Haï- moudi. Ce dernier sera assisté de Bouhassoune et Itchiali, alors que le quatrième arbitre a pour nom Bououassa. C’est la deuxième fois en une semaine que Haimoudi di- rige un match au stade de l’Unité Maghrébine, après avoir arbitré le week-end dernier la rencontre entre le MOB et le MCEE. Il est à noter aussi, que le match des U21 entre la JSMB et le CABBA sera dirigé par le trio Amraoui, Salah et Saâdi de la Ligue régionale d’Alger.

Les derbys kabyles et béjaoui seront retransmis en direct

Les deux derbys régionaux que la JSMB disputera res- pectivement contre la JSK le 28 septembre au stade 1 er -Novembre de Tizi Ouzou et face au MOB le 25 octobre au stade de l’Unité-Maghrébine seront retransmis en di- rect sur le petit écran. Cela a été annoncé hier jeudi par la Ligue de football professionnel qui a dressé la liste de tous les matchs qui seront télévisés durant cette phase aller du championnat.

La LFP arrête les dates et les horaires des matchs de la phase aller La LFP, sur son site officiel, vient d’arrêter les dates et les horaires des matchs qui restent à jouer durant toute la phase aller. Le programme de la JSMB est le suivant :

Samedi 21 septembre à 18h : JSMB-CABA (5 e journée) Mardi 24 septembre à 18h : ESS-JSMB (match en retard) Samedi 28 septembre à 17h45 : JSK-JSMB (6 e journée) Samedi 05 octobre à 18h : JSMB-MCEE (7 e journée) Samedi 19 octobre à 16h : USMH-JSMB (8 e journée) Vendredi 25 octobre à 18h : JSMB-MOB (9e journée) Samedi 02 novembre à 16h : JSS-JSMB (10 e journée) Samedi 09 novembre à 18h : JSMB CRBAF (11 e journée) Samedi 23 novembre à 17h45 : CSC-JSMB (12 e journée) Samedi 30 novembre à 13h : JSMB-MCO (13 e journée) Samedi 14 décembre à 20h : USMA-JSMB (14 e journée) Samedi 28 décembre à 18h : JSMB-CRB (15 e journée).

points resteront à Béjaïa»

Hammouche est complètement rétabli de sa blessure à la tête. A l’image de tout le groupe, il est convaincu que son équipe réagira samedi prochain face au CABBA et empochera les trois points de la victoire.

nouveau départ en champion- nat. Vous allez affronter une équipe qui voyage bien et qui a enregistré de très bons résul- tats hors de ses bases. Un com- mentaire ? C’est vrai, le CABBA a réalisé de bons résultats lors de ses deux derniers déplacements. Il est sûr qu’il se déplacera à Béjaïa avec la même mentalité et les mêmes objectifs, pour confirmer sa bonne santé et récupérer sur- tout les points perdus à domicile contre Aïn Fekroun. C’est ce qui rendra notre mission encore plus difficile, mais nous sommes conscients de tout cela et on n’a pas l’intention de se laisser faire. Bien au contraire, nous allons tout faire pour que les trois points de cette rencontre restent ici à Béjaïa. Pensez-vous que la victoire ar- rangera les choses et remettra de l’ordre dans la maison ? Oui, j’en suis convaincu. La vic- toire mettra certainement fin à cette petite crise et chassera dé- finitivement le doute qui nous

guette. Elle va nous redonner confiance pour mieux aborder nos prochains matchs, à com- mencer par celui de mardi pro- chain contre l’ESS. Qu’en est-il de votre état de santé ? Je vais mieux, je ne souffre plus de douleurs que je ressentais après la blessure que j’ai contractée contre l’ASO. C’est ce qui m’a permis de m’entraîner toute la semaine sans le moin- dre souci. Un dernier mot ? Je veux lancer un appel à nos supporters pour venir en nom- bre ce samedi, afin de nous sou- tenir et nous encourager pour réaliser ensemble une belle vic- toire qui sera synonyme d’un nouveau départ. C’est un match d’une extrême importance pour nous et, nous avons besoin d’eux pour passer ce cap, surtout en ces moments difficiles. De notre côté, nous leur promettons que nous allons tout faire pour leur rendre le sourire.

Entretien réalisé par S. H.

Quel est l’état des lieux au sein du groupe à l’approche du match face au CABBA ? Tout va bien et l’équipe est fin prête pour reprendre la compé- tition, après deux semaines de travail intense où nous avons revu tout ce qui n’a pas marché auparavant. Nous avons travaillé dur en prévision de la reprise du championnat et, notre prochain match contre le CABBA que nous devons gagner après les mauvais résultats enregistrés de- puis le début du championnat, notamment à domicile où la chance et la réussite n’étaient pas au rendez-vous. Tout le monde est décidé à donner le meilleur de soi pour sortir de cette crise. Vous ne pensez donc qu’à la victoire face au CABBA ? Tout à fait. D’ailleurs, on n’a pas vraiment le choix. Comme je viens de vous le dire, nos précé- dents résultats nous obligent à réagir et à mettre fin à cette série noire à laquelle nous nous n’attendions pas. Je suis sûr qu’on est en mesure d’empocher les trois points de la rencontre et effectuer par là même notre

12
12

N° 2411

www.lebuteur.com USMH Coup de chiffon
www.lebuteur.com
USMH
Coup de chiffon

Vendredi 20 septembre 2013

Verra-t-on un autre visage des Harrachis ? El Harrach veut se mettre à l’abri N
Verra-t-on un autre visage des Harrachis ?
El Harrach veut
se mettre à l’abri
N acer Bechouche, dési-
gné entraîneur intéri-
maire, a dressé la liste
des joueurs qui feront
le voyage à El Eulma.
Il a convoqué toute la
d’après-midi à El Eulma. Un effectif
qui ne connaîtra pas de grandes
surprises, surtout qu'il comptera sur
e
Une
délégation de 32
La délégation harrachie sera compo-
chouche pour assurer l’intérim, en
l’absence de Charef qui se fait désirer,
est susceptible de provoquer ce tant
attendu déclic psychologique. En effet,
l’ancien défenseur des Jaune et Noir
souhaiterait bien rééditer le coup de la
saison passée lorsqu'il avait réussi à
enchaîner trois succès consécutifs,
dont deux à l’extérieur. Même si sa
mission s'annonce cette fois plus com-
pliquée, Bechouche s'est donné à fond
cette semaine, en axant son travail sur
le plan physique, avant de se tourner
vers l'aspect psychologique. Autant
dire que le coach harrachi table beau-
coup sur le match de demain pour
réussir son baptême du feu.
devra désigner ses 18, après la
séance de décrassage prévue en fin
composante, en prenant en considéra-
tion même les joueurs blessés. Il
compte énormément sur le retour
d’Azzi, ce joueur polyvalent qui aura
un rôle important à jouer ce sa-
medi contre le MCEE. Après
avoir supervisé l'adversaire
la composante qui a affronté
l’USMA. Les seuls changements
concerneront l'incorporation
attendue de Azzi, vu qu'il y aura
bien deux absences de marque dans
la défense, avec Belkaroui qui se
plaint de douleurs au dos.
personnes, dont 19
joueurs
lors de son dernier match
face à la JSMB, Bechouche
a une idée claire sur sa
composante. Il a dû trou-
ver un schéma à adopter
pour cette rencontre. Il y
aura certainement beau-
coup de changements par
rapport au match précédent. Il
Bechouche : «On a des
joueurs capables de
relever le défi»
sée de 32 personnes, dont 19 joueurs, en
plus des staffs médical et technique et
quelques dirigeants ainsi que du garde-
matériel de l'équipe. Bechouche a
pris tout son effectif, hormis
quelques jeunes blessés, res-
Il ne laisse rien au hasard
tés à El Harrach.
devra jouer sur des contres et
Saïdi
fermer toutes les issues de jeu à
l'adversaire, lequel recèle une at-
taque redoutable. L’ancien dé-
au sifflet
La commission d'arbitrage
de la Ligue nationale de football
(LNF) a désigné l'arbitre Saïdi pour
diriger la rencontre entre l'USM Har-
rach et le MCEE, prévue demain au
stade Zeghar (18h). Il sera assisté de
Hadj Saïd et Rezgane. L'USMH occupe
la dernière place au classement de la
Ligue 1 avec zéro point, alors que
le MCEE se trouve à la 10 e po-
sition avec 4 points.
fenseur ne veut surtout pas
prendre le risque d'ouvrir le
jeu. Les Harrachis doivent
être efficaces en procédant
par des contre-attaques
pour surprendre leur ad-
versaire.
Bechouche, qui pense beaucoup
plus au match d'El Harrach, estime
que son équipe a toutes les chances du
monde de revenir avec un résultat po-
sitif. C'est ainsi que le coach harrachi
est en train de baser son travail sur le
plan psychologique, donnant de l'im-
portance au moindre détail, pour
mettre dans les meilleures conditions
psychologiques ses éléments, en pers-
pective de ce match. Il faut dire qu'il
est très important pour l’adjoint de
Charef de gagner et extirper son
équipe de la zone rouge.
«On dispose d'un groupe de
joueurs capables de relever le défi
qu'on s'est fixé, celui de replacer
l'USMH à la place qui lui sied. La
confrontation face au MCEE sera
certainement difficile mais plaisante
en même temps car elle va opposer
deux bonnes formations, le MCEE
est une équipe que je respecte beau-
coup. Une victoire permettra à notre
formation de s’accrocher à notre ad-
versaire du jour au classement, tous
mes joueurs sont conscients de l'im-
portance de cette partie», nous dira
Bechouche, avant d'enchaîner :
On parle beaucoup, à El
Harrach, du match contre le
MCEE. Chose qui prouve
qu'une pression très impor-
tante pèse de plus en plus au fil
des jours sur les épaules des
joueurs appelés à assurer le
plus tôt possible le maintien.
Ayant raté bêtement des vic-
toires à leur portée, notam-
ment face au CSC et à l’USMA,
les Jaunes et Noirs qui pati-
nent à la 16 place du classe-
ment, avec zéro point, se
voient dans l'obligation de ga-
gner au moins deux matchs.
Une mission qui n'a rien de fa-
cile pour les coéquipiers de
Hendou, si l'on voit de plus
près le calendrier qui les at-
tend pour le reste de la saison.
Comme n'importe quelle for-
mation qui veut se mettre à
l'abri de toute surprise,
l’USMH pense surtout à faire
le plein à domicile. C'est pour-
quoi on pense déjà à ce match
contre le MCEE qui est en
train de faire la Une de l'actua-
lité, avant celui contre le MCO.
Départ aujourd'hui
à 11h
Le coach tient son onze
On attend l'effet
Bechouche
La désignation de Be-
Bechouche tient son onze et il ne reste
qu’à désigner les cartes qu'il utilisera
en tant que jokers lors de ce match. Il
«Pour l’instant, notre objectif est de
sortir de ce marasme dans lequel
nous nous sommes retrouvés, et
après on verra !»
N. R.
Pour son déplacement à El
Eulma, l'USMH prendra l’au-
toroute Est, ce matin à 10
heures, pour un voyage qui
durera trois bonnes heures.
L’arrivée est prévue juste en
début d’après-midi où Be-
Ils se sont regroupés
devant le siège de
l’APC
Les
entraînements à
l’heure du match
Mazari «Ce sera un match
ouvert à tous les pronostics»
chouche a programmé une
séance de décrassage qui se dé-
roulera aux alentours de l’hô-
tel.
Des
supporters
demandent la
démission des
dirigeants
A la veille de votre match face au
Ça chauffe du côté des
tribunes de l’USMH,
même si le président Mo-
hamed Laïb a fourni de
gros efforts l’été dernier
pour conserver les meil-
leurs joueurs et signer des
venues prometteuses, n'en
déplaise a un grand nom-
bre de supporters qui ont
demandé sa démission
avant-hier sur la placette
d’El Harrach où quelques
banderoles ont été dé-
ployées par un autre
groupe de supporters de-
mandant que Boualem
Charef l’entraîneur reste à
l’USMH.
Cette semaine, les en-
traînements se sont dé-
roulés à 18h, autrement
dit à l’heure du match, au
complexe sportif de la
Protection civile. Ce
choix est dû à la chaleur
de la journée, mais aussi
et surtout parce que la
rencontre contre le
MCEE est prévu en fin de
journée. La dernière
séance a été axée sur le
plan tactique car Be-
chouche veut absolument
consolider ce côté, sur-
tout que les joueurs sont
encore loin de leur vi-
tesse de croisière et qu'ils
doivent être prêts sur le
plan tactique devant un
adversaire qui semble
inspiré ces derniers
temps et qui est revenu
avec une victoire de Bé-
jaïa.
MCEE, comment se déroule la prépa-
ration ?
On travaille comme d'habitude avec un
grand sérieux, il y a beaucoup de concen-
tration, car il s'agit d’une rencontre im-
portante pour l’avenir du club. On est
conscients de cette responsabilité et le
groupe est décidé à réaliser un résultat
positif.
Pensez-vous que l'équipe est prête sur
le plan mental, après quatre défaites
consécutives ?
Il est vrai que le groupe est toujours af-
fecté sur le plan moral, mais cela ne veut
pas dire que nous allons perdre. Dans
l’état actuel, on n’est jamais sûr de l’issue
du match. Tous les pronostics sont ou-
verts. Mais pour que l’équipe retrouve
tous ses moyens, on a besoin de temps et
de quelques résultats positifs.
volonté de gagner. On
jouera devant un ad-
versaire costaud et ça
nous motivera afin
d'être à la hauteur de
cet événement, on doit
se surpasser afin d'arri-
ver à franchir cet obs-
tacle. Notre force a
toujours été notre soli-
darité sur le terrain où
les joueurs se donnent
à fond.
Vous êtes l'un des
joueurs les plus in-
Avez-vous une idée sur la forme
actuelle de votre adversaire ?
Nous les avons vus jouer lors de
leurs derniers matches en cham-
pionnat, c'est une équipe très
connue et qui pratique un football
moderne, les choses seront très
difficiles, mais ça sera jouable aussi
pour nous, leur façon de jouer in-
téresse plutôt l'entraîneur qui
devra instaurer son schéma tac-
tique. Pour nous, c'est notre forme
qui nous intéresse et aussi les trois
points.
Comme le groupe est toujours atteint,
comment comptez-vous procéder ?
On essayera de remédier à cela par la
fluents dans le jeu
de l'équipe, continueriez-vous votre
mission comme milieu offensif ?
Je ne sais pas, ça dépendra de la mission
que j'aurais le jour du match. Vous savez
bien que je joue dans différents postes,
donc seul l'entraîneur est capable de vous
répondre. Pour moi, l'essentiel est de jouer,
tenir mon rôle et d’aider mon équipe pour
avoir un bon résultat.
Pensez-vous à une victoire ?
Certainement. Réaliser une victoire a
beaucoup de bienfaits car ça donnera plus
de confiance au groupe, et ainsi on pourra
aborder la suite des matches avec moins de
pression. Nous sommes conscients de l'im-
portance d’une victoire et nous ferons tout
pour réaliser un bon résultat.
Entretien réalisé par
Nacer Eddine Ratni
www.lebuteur.com MCO Coup fourré
www.lebuteur.com
MCO
Coup fourré

N° 2411

13
13

Vendredi 20 septembre 2013

Les responsables du Mouloudia ont réussi à le chiper à l’ASO

Chadli Amri a signé

L a direction du Moulou- dia d’Oran a trouvé un accord avec Chadli Amri. Ce dernier a signé hier soir un

contrat de deux ans avec le MCO. Les événements se sont déroulés à une grande vitesse ces dernières 48 heures dans cette affaire. Les di- rigeants du Mouloudia ont réussi à chiper le joueur de l’ASO Chlef avec lequel l’ancien joueur de Mayence était en contacts très avancés. Les négociations entre la direction du club et le joueur re- montent à l’été dernier. A cette époque, l’ancien joueur de l’EN était sur le point de rejoindre la formation d’El Hamri avant que les négociations n’échouent à la toute dernière minute. On pensait alors que le dossier était définitive- ment clos, mais voila que les res- ponsables du Mouloudia ont décidé de relancer récemment le joueur qui a finalement accepté de porter le maillot rouge et blanc du MCO.

C’est Haddou qui l’a convaincu de rejoindre le Mouloudia

Selon les informations en notre possession, c’est le manager géné- ral du MCO, Haddou Moulay, qui a convaincu Chadli Amri de re- joindre la formation d’El Hamri. C’est d’ailleurs Haddou qui a mené les négociations avec l’ancien joueur de Kaiserslautern. Après que le joueur eut donné son ac- cord de principe à Haddou, le pré- sident du club, Djebbari, a rencontré avant-hier soir Amri Chadli à l’hôtel Le Méridien pour finaliser le transfert. D’aucuns esti- ment que le recrutement de l’an-

D’aucuns esti- ment que le recrutement de l’an- cien joueur de l’EN sera bénéfique pour le

cien joueur de l’EN sera bénéfique pour le Mouloudia, au vu des ses qualités techniques et de son expé- rience.

Il sera présenté à la presse dimanche

Après avoir tout conclu avec lui, Amri Chadli devait parapher hier un contrat d’une durée de deux ans avec le MCO. Toutefois, le joueur ne sera présenté que di- manche prochain à la presse. Le problème de la qualification du joueur au Mouloudia ne devrait pas se poser, dans la mesure où Amri Chadli pourrait prochaine- ment jouer au MCO puisqu’il a déjà porté le maillot de l’EN.

Il entamera lundi les entraînements avec le groupe

A en croire une source autorisée,

le manager général du MCO, Had- dou Moulay, a demandé l’avis de l’entraîneur, Solinas, avant de le faire signer au club. L’ancien en- traîneur de la JSMB a, selon notre source, donné son accord pour le recrutement du joueur. Amri, et après avoir fait un saut au stade Ahmed-Zabana avant-hier pour assister à l’entraînement de l’équipe, devait effectuer un pre- mier entraînement hier avec le préparateur physique du club, Paolo Miranda. L’ancien joueur de Kaiserslautern devait aussi passer la traditionnelle visite médicale avant de signer dans la soirée un contrat de deux ans avec le club. Il est à noter qu’Amri Chadli devrait entamer sa préparation avec le groupe lundi prochain.

Riad O.

Les Hamraoua ne jurent que par la victoire C’ est avec une grande dé- termination
Les Hamraoua
ne jurent que
par la victoire
C’ est avec une
grande dé-
termination
que les gars
d’El Hamri
poursuivent leur préparation
pour le match de ce samedi face
au CS Constantine. Les coéqui-
piers d’Amrane savent qu’ils sont
plus que jamais dans l’obligation
de remporter le math de ce sa-
medi, afin d’oublier définitive-
ment la défaite de samedi dernier
concédée face à la JSK et mettre
un terme à une mauvaise série de
trois matchs sans le moindre re-
vers. Mais la mission des Mou-
loudéens ne sera guère facile ce
week-end face à une bonne
équipe du CSC qui occupe la
première place au classement et
qui reste sur une très bonne série
de trois succès consécutifs. Mais
en dépit de la force de l’équipe
adverse, les Hamraoua sont dé-
terminés à récolter les trois
points du match de ce sa-
ball séduisant. Mais les Moulou-
déens devront allier manière et
résultats pour engranger le maxi-
mum de points. Même s’il est en-
core top tôt d’établir un premier
bilan, il faut reconnaître que
l’équipe reste sur une série de
trois matchs sans le moindre suc-
cès (NDLR : deux nuls face au
MCA et l’ESS et une défaite à
Tizi Ouzou face à la JSK). Du
coup, les coéquipiers de Belabbes
seront ce samedi dans l’obligation
de gagner face au CSC.
Conscients de l’importance de
cette rencontre, les hommes de
Solinas semblent déterminés à
battre le CSC. Plusieurs joueurs
avec lesquels nous avions discu-
tés ces derniers jours, nous ont
fait savoir qu’ils sont armés d’une
grande volonté pour battre le
CSC.
Riad O.
Bousseter
au sifflet
medi. En effet, les coéqui-
piers d’Aouamri ne jurent
que par la victoire.
Mettre un terme
à une série
de trois matchs
sans succès
Du côté des supporters,
l’on est bien satisfait de la
qualité du football développé
par l’équipe en ce
début de saison.
Tous les fans du
Mouloudia s’ac-
cordent à dire
que leur team
pratique actuel-
lement un foot-
Le match Mouloudia d’Oran-
Chabeb de Constantine, comptant
pour la cinquième journée de cham-
pionnat de Ligue1, sera arbitré par
Bousseter. Ce dernier sera assisté dans sa
tâche par Haci et Schamby. Nader.A a été
désigné comme quatrième arbitre. Le
match qui opposera les U21 du MCO
au CSC sera dirigé par Oukil.W,
Arbaoui et Ali Abdellah de la
Ligue d’Oran de football.

Hichem Cherif «Le CSC n’a rien à espérer à Zabana»

Défaits le week-end dernier à Tizi Ouzou, les Hamraoua vont devoir se ressaisir ce samedi face au CS Constantine. Les gars d’El Hamri, qui restent sur une série de trois matchs sans victoire, sont motivés à bloc pour surpasser l’obstacle de la très solide équipe du CSC. L’attaquant du MCO, Hichem Cherif, affirme que son équipe est prête pour le rendez-vous de ce samedi, ajoutant que la formation de la ville de Cirta n’aura rien à espérer au stade Zabana.

Tout d’abord, comment se dé- roule votre préparation pour le match de ce samedi face au CSC ? Nous nous préparons bien pour cette rencontre. Malgré la défaite concédée le week-end dernier à Tizi Ouzou face au CSC, nos supporters sont venus en masse aux entraîne- ments pour nous soutenir. Cela nous a fait beaucoup de bien sur le plan mental et nous permet de bien préparer le match de ce samedi face au CSC. Nous sommes sereins et nous travaillons très dur à l’entraî- nement pour renouer ce samedi avec le succès. Nous sommes conscients de la tâche qui nous at- tend ce week-end et, nous allons faire tout notre possible pour battre le CSC et ajouter trois nouveaux points à notre besace. Avec du recul, comment expli- quez-vous votre dernière défaite concédée face à la JSK ? Sincèrement, j’estime que nous avions très bien joué face à la JS Ka- bylie. En toute modestie, je dirai que nous avions dominé notre adver- saire et nous aurions facilement pu revenir de Tizi Ouzou avec au moins le point du match nul. Mal-

heureusement, nous avions manqué un peu d’efficacité en attaque. Nous avions encaissé deux buts dans des moments où l’on s’attendait le moins. Franchement, cette défaite nous a fait mal, car, j’estime que nous avions la possibilité de revenir de Tizi Ouzou avec un bon résultat. Mais bon, nous allons devoir vite oublier ce revers et se concentrer sur nos prochains matchs, à commen- cer par celui de ce samedi face au CSC. N’êtes-vous pas un pu inquiets, vu que votre équipe reste sur un série de trois matchs sans vic- toires ? Non, pas du tout. Au contraire, j’es- time que nous avons réalisé un bon démarrage en championnat par rapport aux précédentes saisons. Notre satisfaction cette saison de- meure dans le fait que nous déve- loppons un beau football. Je pense que nous sommes sur la bonne voie. Il faut continuer à travailler afin de s’améliorer davantage et être meil- leur lors des prochaines journées de championnat. Aussi, j’estime qu’il ne faut pas tirer des enseignements après seulement quatre journées de

championnat, il faut attendre au moins la fin de la phase aller pour nous juger. Comment se présente pour vous votre prochain match face au CSC ? Il est clair que ça va être un match difficile, car nous allons affronter le leader de la Ligue 1. Le CSC est une très bonne équipe qui reste sur une impressionnante série de trois suc- cès consécutifs. Et renferme dans ses rangs des joueurs d’expérience. Ainsi, notre mission sera très diffi- cile, mais nous allons faire tout notre possible pour décrocher les trois points de ce match. Nous n’avons pas d’autre choix que de ré- colter le gain de cette rencontre. Avouez tout de même que votre mission sera difficile ce sa- medi face au CSC… Bien sûr, et nous mesurons parfai- tement la diffi- culté de notre tâche. Mais, je pense que nous avons les moyens pour surpasser l’obstacle du CSC.

Avec le soutien de nos supporters, nous serons en mesure d’infliger au CSC sa première défaite de la saison. Un mot pour les suppor- ters… Je demande à nos supporters de venir en masse au stade pour nous soutenir face au CSC et, nous leur promettons de don- ner le meilleur de nous- mêmes. Le CSC n’a rien à espérer ce samedi à Za- bana. Nous promettons à nos fans de leur of- frir la victoire face au CSC, InchAllah. Entretien réalisé par Riad O.

14
14

N° 2411

www.lebuteur.com ESS Coup neuf
www.lebuteur.com
ESS
Coup neuf

Vendredi 20 septembre 2013

Faruk Hadzibegic, nouvel entraîneur de l’Entente

P our remplacer Hubert Velud, le choix de Hammar s’est porté sur un

technicien très expéri- menté. Il s’agit du Franco- Bosniaque Faruk Hadzibegic qui est âgé de 56 ans (il est né le 7 octo- bre 1957 à Sarajevo). Il est libre de tout engagement depuis son départ d’Arles Avignon, il y a de cela un peu plus d’une année. Ac- tuellement, il fait partie d’une commission tech- nique auprès de l’UEFA.

Un salaire de 12 000 euros

Lors de la discussion qu’il a eue avec Hammar Faruk Hadzibegic a donné son

accord pour entraîner l’équipe de Sétif et cela pour une mensualité de 12 000 euros. La durée de l’engagement qu’aura à si- gner le technicien bosnien serait de 21 mois.

Défenseur de charme de l’ex- Yougoslavie

Avant d’embrasser une carrière d’entraîneur en 1995, Faruk Hadzibegic a été un excellent joueur. Evoluant au poste de dé- fenseur central, il a dé- fendu les couleurs de Sarajevo, le Bétis Séville, le FC Sochaux et le Toulouse FC. Il compte 61 sélec- tions avec l’équipe de You- goslavie avec laquelle il s’est distingué grâce à une

belle technique, inhabi- tuelle pour un défenseur central.

Une longue carrière d’entraîneur

Le nouveau coach sétifien n’a jamais exercé en Afrique, ni même dans un pays arabe. Cependant, il possède une solide expé- rience acquise en diri- geant plusieurs clubs européens. Nous citerons en vrac le FC Sochaux, le Bétis Séville, l’ES Troyes AC,les clubs turcs de Diyarbakirspor et Deniz- lispor, Niort, Bastia et enfin Avignon. Hadzibegic a même dirigé la sélection bosniaque durant une année en 1999.

A. F.

la sélection bosniaque durant une année en 1999. A. F. Madoui «Sortir de cette épreuve la

Madoui «Sortir de cette épreuve la tête haute»

A. F. Madoui «Sortir de cette épreuve la tête haute» Pour un baroud d’honneur face au
Pour un baroud d’honneur face au CA Bizerte Pour les Sétifiens, le but recherché lors
Pour un baroud
d’honneur
face au CA Bizerte
Pour les Sétifiens, le but recherché lors du
match de ce samedi est surtout de sauver l’hon-
neur. L’Entente est toujours à la recherche de sa
première victoire dans cette épreuve, puisqu’elle
compte deux défaites et trois nuls. Même s’ils sont
confrontés à la triste réalité, les joueurs font preuve
d’un certain optimisme. Un bon résultat est plus que
conseillé pour retaper un moral qui, le mois que l’on
puisse dire, est au plus bas. Mais l’équipe chère à
Hammar a-t-elle les moyens pour obtenir un bon
résultat ? C’est justement ce qui inquiète le
plus, les supporters
de l’ESS.
Khedhaïria
mis au repos
Comme nous l’avions annoncé,
Nadjib Ghoul sera titularisé au poste
de gardien de but ce samedi. Il jouera en
lieu et place de Khedhaïria qui, pour la
circonstance, sera mis au repos. Le gar-
dien international de l’ESS n’est pas
convoqué pour la rencontre de ce sa-
medi. Le jeune Saadoune aura à
suppléer Ghoul, le cas
échéant.
Delhoum
A. F.
suspendu pour
cause de «récidive»
La commission de discipline de la CAF a
répondu à la requête émise par les diri-
geants sétifiens en ce qui concerne la sus-
pension de Delhoum. Ce dernier s’est vu
infliger un match de suspension supplémen-
taire et cela en sa qualité de récidiviste. Cette
sanction qui, apparemment est une exclusi-
vité de la CAF, a pour but de limiter le
nombre d’avertissements et d’exclu-
sions lors des compétitions orga-
Avant toute
chose, quelles
sont les nouvelles ?
Elles sont excel-
nisées par l’instance
africaine.
Benchadi
à la place
de Legraa
lentes. Nous nous
sommes préparés comme
il se doit pour le match de ce-
samedi. Nous regrettons bien
sûr les nombreuses absences
A l’occasion de la réception du CA Bi-
zerte, Madoui a décidé d’effectuer plu-
sieurs changements dans son équipe.
Legraa, qui évoluera au poste de milieu récu-
pérateur, cèdera sa place à Benchadi sur le
flanc gauche de la défense. Ziti retrouvera sa
place au poste
de latéral
droit.
La
réunion
technique
ce matin
Un document comportant tout le pro-
gramme avant le match de ce samedi a
été remis aux dirigeants sétifiens. Il y
est stipulé entre autre que la réunion
technique d’avant-match se déroule-
rait aujourd’hui. Une conférence
de presse sera organisée à
l’issue de cette réu-
nion.
qui affectent l’équipe.
Que pensez-vous des
équipes que vous avez
rencontrées jusque-là,
en Coupe de la CAF?
Ce sont de très bonnes
équipes et elles l’ont mon-
tré contre nous. Le TP tout
comme le CAB, les deux
équipes qui se sont qua-
lifiées pour le dernier
carré, sont des forma-
tions très accrocheuses.
Cette phase de poules a
été, comme cela était
prévu, très serrée et cela
au vu des résultats enregis-
trés jusque-là.

De la «résine» pour Nadji

Suite aux différents examens mé- dicaux, il s’est avéré qu’une im- mobilisation de la jambe est indispensable pour Nadji. Le médecin traitant a préféré pour cela la résine au plâtre. La résine est un matériau utilisé pour réaliser une im- mobilisation de contention. Le plâtre et la résine ont leur utilité, même les deux à la fois. Ils peuvent être associés. Une petite bande de ré- sine permet d’imper- méabiliser le plâtre.

«Le médecin

m’a rassuré»

Nadji nous dira que son absence n’excèdera pas deux semaines : «Bien sûr, il est toujours embê- tant pour un joueur de rester au repos. Cependant, les propos de mon médecin ont été rassurants. Ma période

Pour le technicien sétifien Khei- reddine Madoui, il n’est pas question de ne pas prendre au sérieux ce tout dernier match de poules. Il dira en substance :

«Bien sûr, mes joueurs aborde- ront ce match avec une certaine amertume. Par rapport à notre match face au TP Mazembe, j’ai mon idée sur ce qui doit être amé-

lioré, au plus vite avec le travail. Je

peux vous dire que nous sommes prêts

à relever ce défi. La pression ne man- quera pas car le match est quand même un derby. Notre métier exige de nous d’être im- perméable à toutes les tensions venues de l’extérieur et mener à bien le programme préétabli et surtout notre mission. Nous voulons quitter cette coupe de la CAF la tête haute.»

L’ESS a perdu tous les matchs sans enjeu

Le moins que l’on puisse dire est que les Sétifiens ne trouvent pas du tout leurs marques quand il s’agit pour eux de jouer un match qui, comme on dit, «compte

pour du beurre». L’ESS avait été battue en 2006 par Annaba, il s’en suivra des défaites contre l’ASO, l’OMR, le MCA, le MCEE, l’USMA et la saison passée contre le CSC. Pour ce qui est des compétitions africaines, ce samedi, ce sera la première fois que l’ESS joue un match qui est totalement dépourvu d’en- jeu. Les Sétifiens ayant perdu tout espoir de se qualifier pour les demi- finales après la défaite concédée à Lubumbashi.

d’arrêt sera de tout au plus, deux semaines.»

Benchadi «Quand on voit le degré de professionnalisme du TP Mazembe, il n’y a aucun regret à avoir»

mais sûrement quelques dé- fauts. A nous de les déceler et de les exploiter. De toutes les façons, ce match nous permet- tra d’oublier nos derniers dé- boires. Vous promettez donc un bon résultat à vos supporters… Bien sûr, ils méritent qu’on se sacrifie pour eux. Il faut qu’ils sachent que nous ferons le maximum pour qu’ils soient fiers de leur équipe. On vous laisse conclure Ecoutez, j’ai personnellement bien observé ce club du TP Ma- zembe et nous sommes forcés de reconnaître que nous en sommes très loin et cela dans tous les domaines. C’est d’ail- leurs pour cela que, personnel- lement, je n’éprouve pas beaucoup de regrets en ce qui concerne notre élimination. Entretien réalisé par Akram F.

Nouvelles du CA Bizerte

L’appel du président

Mehdi Ben Gharbia le président du CAB veut que le stade de Bizerte soit opérationnel dans les plus brefs

Vous aurez à en découdre avec le CA Bizerte ce samedi. Un commentaire. Si cette équipe se trouve en demi-finale de la coupe de la CAF, c’est qu’elle a des qualités et nous devons nous en méfier. De nos jours, il n’y a pas de match facile. Ce match est sans enjeu, si ce n’est celui de défen- dre honorablement les couleurs que nous portons. Que savez-vous de cette équipe ? Je suis persuadé que nous al- lons jouer contre une équipe qui ne lâchera rien, et cela ne veut pas dire que nous n’avons pas toutes nos chances. C’est jouable et il nous faut y croire, c’est tout. De toutes les ma- nières, nous viserons la vic- toire. Quelle est l’équipe qui fait fi- gure de favori dans ce match ? Cette équipe de Bizerte a beau- coup de qualités et d’atouts,

délais. Il a lancé, à cet effet, un appel aux autorités : «Pour

améliorer nos recettes, nous demandons à notre public, à la municipalité de Bizerte, au ministère des Sports ainsi qu'au gouvernorat de Bizerte d'activer incessamment l'ho- mologation du stade 15-Octobre afin de pouvoir bénéficier d'une capacité d'accueil plus importante pour les prochains matchs et surtout la demi-finale de la CAF.»

Conférence de presse de Mondhor Kebaïer

A l’occasion du match de la 6 e et dernière journée du groupe B de la Coupe de la Confé-

dération prévu samedi au stade 8-Mai de Sétif entre le CABizertin et l'ES Sétif, l’entraîneur bizertin Mon- dhor Kebaïer a tenu une conférence de presse avant le départ de la délégation en présence de deux de ses joueurs. Il a précisé que son équipe fera le maximum pour gagner ce match et envoyer ainsi un message fort à son futur adversaire pour les demi-finales.

Une délégation de 37 personnes

La délégation tunisienne qui est arrivée à Sétif hier en début de soirée est forte de 37 personnes. La liste

nominative qui a été reçue par la direction de l’ESS ne com- portait que 32 noms.

www.lebuteur.com MOB Coup osé
www.lebuteur.com
MOB
Coup osé

N° 2411

15
15

Vendredi 20 septembre 2013

Les Crabes veulent refaire au RCA

Vendredi 20 septembre 2013 Les Crabes veulent refaire au RCA le coup de Bologhine A quelques

le coup de Bologhine

A quelques heures seu- lement du match face au RC Arbaâ pour le compte de la 5e journée du cham-

pionnat, la concentration est au maximum chez les Béjaouis qui continuent de se préparer dans la sérénité en prévision de ce rendez- vous qui est d’une grande impor- tance pour eux vu qu’un bon résultat demeure impératif afin de sortir de la mauvaise situation et éviter des répercussions négatives sur le groupe à l’avenir. En effet, n’ayant pas pu remporter le moin- dre succès lors des quatre premiers matches du championnat, les Bé- jaouis se trouvent désormais dans l’obligation de réagir dès demain mardi à l’occasion de ce match face au RCA et de tenter de revenir avec les trois points afin d’amorcer le dé- clic et par la même reprendre confiance pour la suite de la compé- tition. De ce fait, les coéquipiers de Zaïdi se sont bien préparés durant la semaine en dépit des perturba- tions connues mardi dernier où un groupe de supporters s’est pris aux joueurs à l’occasion de la séance de la reprise effectuée dans la ville cô- tière d’Aokas. Les joueurs ont bien réagi lors de la joute amicale dispu-

tée face au CRB Aokas en attendant de confirmer demain face au RCA.

Le staff technique insiste sur le volet psychologique

Ayant constaté que les joueurs étaient affectés moralement après la défaite concédée à domicile face au MCE Eulma mais aussi la réaction des supporters envers eux, le staff technique a tenu à axer son travail sur le volet psychologique en de- mandant aux joueurs d’oublier la défaite de week-end dernier à do- micile et de se concentrer unique- ment sur cette rencontre face au RC Abaâ d’autant plus que ce rendez- vous s’annonce décisif pour la suite de la compétition où seul un bon résultat pourrait arranger les af- faires du club à l’avenir. Les joueurs semblent avoir bien retenu le mes- sage du moment qu’ils se sont mon- trés conscients de la tâche qui les attend et déterminés à mettre un terme à la mauvaise série.La majo- rité des joueurs avec lesquels nous avons discuté ont été unanimes à dire que ce match face au RC Arbaâ s’annonce capital dans la mesure où un bon résultat s’impose afin d’évi- ter de se compléter la tâche surtout lorsqu’on sait que le club ne compte qu’un seul point dans son escarcelle

et occupe une place dans le bas du tableau. De ce fait, une réaction po- sitive s’impose demain samedi face au RC Arbâa pour espérer sortir de la mauvaise situation dans laquelle se trouvent les Béjaouis actuelle- ment et de retrouver leur sérénité afin d’atteindre l’objectif tracé. D’ail- leurs, les camarades de Nemdil n’ont pas caché leur vœu de rééditer le scénario de la saison écoulée lorsqu’ils ont battu cette même équipe de CRA au stade de Bolo- ghine 0-1.

Rahmouni va jouer l’offensive

Condamné à réagir et revenir avec un bon résultat afin d’éviter à ce que la situation se complique davantage, le staff technique ne compte pas aller en victime expiatoire à Brakni demain samedi à l’occasion de cette cinquième rencontre du champion- nat. De ce fait, il va opter pour l’of- fensive d’autant plus qu’une victoire demeure le meilleur scénario pour réussir un bon résultat. Cela dit, les attaquants quant à eux qui se sont bien illustrés lors de la rencontre amicale de mardi dernier face au CRB Aokas semblent déterminés à marquer leur présence en revenant avec les trois points mis en jeu.

Yugurtha A.

Chebana : «Nous sommes condamnés à réagir face à l’Arba»

pour la suite du parcours. De ce fait, on tâchera de ré- éditer l’exploit face
pour la suite
du parcours.
De ce fait, on
tâchera de ré-
éditer l’exploit
face au RCA ce
samedi et de reve-
nir avec les trois
points de la victoire
qui sera la meilleure
manière pour réali-
ser le déclic et avoir
un moral au beau fixe
pour enchaîner avec
d’autres bons résul-
tats.
Apparemment, vous
êtes optimistes…
Oui, nous sommes op-
timistes pour réussir un
bon résultat dans la me-
sure où on est
conscients de la tâche
qui nous attend et déci-
dés à décrocher notre
premier succès de la sai-
son après trois défaites et
un nul. Il ne faut pas ou-
blier que nous n’avons
pas droit à l’erreur surtout
que nous occupons une
place dans le bas du
tableau.
MOB-CRBAF et
JSMB-MOB concernés
par la retransmission
télévisuelle
La Ligue nationale vient d’établir le programme des
rencontres pour cette phase aller du championnat. A
la première lecture de ce programme, on constate que
les deux prochains matches du Mouloudia de Béjaïa
(MOB-CRBAF et JSMB-MOB) sont concernés par la re-
transmission télévisuelle. D’ailleurs, le prochain
match à domicile opposera les Crabes à l’autre
nouveau promu, en l’occurrence le CRBAF, sans
oublier le derby béjaoui qui aura lieu lors de
la neuvième journée.
Amalou
pour officier
la rencontre
Entretien réalisé
La commission de la désignation des
arbitres vient d’opter pour l’arbitre
Mokhtar Amalou qui est désigné pour
officier la rencontre de cet après-midi
entre le MOB et le RCA qui aura lieu
au stade de Brakni à partir de
17h. Il sera assisté de Azrine
et Bounoua.
Yugurtha A.

Le défenseur du MOB, Saber Chebana, affirme dans cet entre- tien qu’il nous a accordé que le match de ce samedi face au RC Arbaâ pour le compte de la cinquième journée du championnat revêt une grande importance pour eux dans la mesure où ils doivent réagir positivement et réussir le meilleur résultat possi- ble et éviter la défaite afin de reprendre confiance et aborder la suite du parcours avec un moral au beau fixe. Mieux, il es- time qu’ils sont conscients de la tâche qui les attend et décidés à mettre un terme à la mauvaise série.

Comment se déroule la prépa- ration de match de ce samedi face à l’Arbâa? La préparation se déroule dans de bonnes conditions dans la mesure où on doit être prêts pour ce match et réussir un bon résultat afin d’éviter de se com-

pliquer la tâche davantage. De ce fait, en dépit de quelques pertur- bations que nous avons connues lors de la séance de la reprise, on

a repris nos forces notamment

avec la joute amicale disputée face au CRB Aokas qui nous a permis de corriger nos erreurs pour livrer un bon rendement ce samedi face au RCA.

Peut-on comprendre par là que la défaite à domicile face au MCE Eulma est déjà oubliée ? Bien sûr. On a décidé de mettre cette défaite de côté et de se concentrer uniquement sur cette rencontre face au RCA qui s’an- nonce déjà décisive puisqu’un bon résultat s’impose afin de re- monter dans le classement et quitter la zone des turbulences. Donc, vous êtes décidés à réali- ser un bon résultat… Oui, bien que la tâche s’annonce déjà difficile vu que nous aurons

à faire à une bonne équipe de

RCA qui tentera de se racheter

de sa dernière défaite, nous al- lons faire de notre mieux pour revenir avec un résultat positif et éviter la défaite d’autant plus que nous attendions ce déclic depuis plusieurs journées. Les joueurs sont conscients de la tâche qui nous attend et décidés à réagir et décrocher notre premier succès en championnat. Et comment s’annonce ce match face à l’Arbâa pour

vous ? Comme je viens de le dire, ça sera un match difficile pour les deux équipes dans la mesure où chaque équipe est condamnée à se racheter après avoir concédé des contre- performances lors précédentes journées. De ce fait, nous allons se déplacer à Brakni avec le seul objectif de réaliser un bon résultat et de mettre un terme à la mauvaise série et en- tamer un nouveau départ. Vous avez déjà battu cette équipe de RCA la saison précé- dente et vous allez tenter de ré- éditer un tel exploit, n’est-ce pas ? Certainement, vu notre situation difficile que nous traversons ac- tuellement, nous sommes déjà

condamnés à réagir afin d’éviter de rendre notre mission difficile

16
16

N° 2411

www.lebuteur.com Ligue 1 Coup d’œil
www.lebuteur.com
Ligue 1
Coup d’œil

Vendredi 20 septembre 2013

CSC

CSC

Sebbah va affronter son ancienne équipe Irréprochable face à la Saoura, très à l'aise à
Sebbah va affronter
son ancienne
équipe
Irréprochable face à la
Saoura, très à l'aise à l’occasion
de plusieurs situations défen-
sives, tranchant et bien vivace
aussi, Sebbah a rassuré son en-
traîneur, samedi passé. Il a ap-
porté plus de solidité à la
défense et a fait oublier Boula-
hia en un seul match. Il a mar-
qué des points et le retrouver
demain dans le Onze de départ,
face au MCO, sera tout sauf une
surprise. Garzitto compte l’in-
corporer, surtout que l’adver-
saire et le terrain de Zabana
représentent une motivation
spéciale pour Sebbah. Ce der-
nier affrontera son ancienne
équipe et compte bien laisser
ses sentiments aux vestiaires.
Le joueur a déclaré précédem-
ment qu’il se donnera à fond de-
vant le public des Hamraoua,
une belle manière pour les sa-
luer et leur rendre hommage.
Et maintenant, au
tour des Oranais !
Benattia a le même
souhait, mais
O n l’a bien compris à présent, le coach franco-italien,
Diego Garzitto, n’a vraiment peur de rien. Le CSC, qui a
terrassé la bouillante JSS dans son antre fétiche, samedi
passé, ne compte pas s’arrêter en si bon chemin. Le
chaudes empoignades qui draineront la grande foule dans les tri-
bunes. La rencontre est importante et seule une victoire intéresse
les Vert et Noir qui veulent dépasser le chiffre 20.
Chabab défiera l’un de ses vieux adversaires, en l’occurrence le
MCO, une équipe qu’on connaît très bien à Constantine, avec son
côté sombre ou un autre plus radieux. Le MCO est comme un
livre ouvert, il fait partie des clubs transparents, qu’à force, il ne
joue que pour le maintien durant ces dix dernières années. Pour
le staff technique constantinois, on s’est bien préparé pour ce
rendez-vous, des séances ont été programmées au stade en tar-
Attaquer dès le début,
l’arme favorite de Garzitto
tan d’Aïn Smara, qui a une certaine ressemblance avec celui de
Zabana. Le chantier entamé par Garzitto progresse d’un jour à
l’autre et on arrive légèrement à une constance collective. Tou-
jours invaincu en compétition officielle, le CSC est formé d’un col-
lectif qui n’abdique presque jamais, il lui manque juste quelques
réglages et d’enchaîner les rencontres de haut niveau pour arriver
au top sur le plan du jeu. Le match de demain fait partie des
Le plan de bataille pour contrer le MCO est prêt. Garzitto a
fourbi ses armes et a déjà sa petite idée sur la manière d’aborder
le match de demain soir. Mais les observateurs ont sûrement re-
marqué la philosophie de jeu du Jurassien Garzitto, qui a une pré-
férence pour le jeu offensif, surtout à l’extérieur de ses bases.
Demain par exemple, on s’attend à voir un CSC porté vers l’avant,
surtout lors des dix premières minutes du match. Cela veut dire
que l’adversaire va tout jeter en avant et laissera bien des
brèches pour les Boulemdaïs et Hadiouche. Pour le moment, cette
méthode est payante et le CSC est leader de la Ligue 1. Il n’y a
pas de raison pour changer de stratégie.
Un autre joueur du CSC
éprouvera d’autres sentiments à
la minute où il pénétrera sur la
pelouse de Zabana, il s’agit de
Benattia qui espère lui aussi
disputer ce match face à
l’équipe de son enfance. Seule-
ment Garzitto ne compte pas
toucher à son milieu du terrain,
Boucherit et Allag font un bon
parcours sans faute et ont une
grande implication dans le jeu
offensif du CSC. Benattia est
remplaçant depuis le premier
match de championnat, un sta-
tut qui le suivra même demain,
alors que le joueur souhaite dé-
buter titulaire. Garzitto com-
prend la manière de penser de
son joueur mais cela ne veut
pas dire qu’il changera d’avis.
Benattia croisera les doigts et
doit attendre jusqu’à demain
matin pour voir s’il sera titulaire
ou sur la main courante.
A. H.
Abdou H.
Encore 10 millions de prime en jeu
On parle
d’un contrat
de 10 milliards avec Mobilis
C’est la joie au CSC, le club est bien classé, les joueurs sont payés, la direction est à jour envers l’ef-
fectif en matière de primes de matches, les dix millions de la Saoura ont été réglés hier. Demain les ca-
marades de Berthé auront une autre occasion pour avoir un autre pactole de dix millions pour doubler
leurs gains de cette semaine. La direction de Ferssadou a trouvé la bonne manière pour motiver les
joueurs avant les matches. En tout cas, le CSC jettera toutes ses forces sur le terrain pour sortir vainqueur
et faire perdurer la joie dans la ville des Ponts.
Depuis l’annonce de Boulhabib, sur les ondes de la radio locale,
que des négociations sont en cours avec Mobilis pour un contrat de
sponsoring, à Constantine, les langues ont commencé à se délier,
afin de savoir combien sera le
montant que le premier opérateur de
téléphonie mobile compte injecter dans les caisses du club. Cette
Houri, Derrag, Gil et Bezzaz toujours out
somme, surnommée par Soussou de faramineuse serait de 10 mil-
liards. Une sacrée somme d’argent qui garantira une année bien
Comme chaque week-end, le CSC se retrouve toujours dans la même situation, amoindri de quatre
joueurs, toujours les mêmes, qui sont Gil, Derrag, Houri et la nouveauté de ces deux semaines, Yacine
Bezzaz. Les quatre joueurs suscités sont hors liste des 18. Pour les trois premiers, la raison de leur ab-
sence reste les blessures, par contre pour Bezzaz, tout s’est chamboulé dans la vie du joueur après son
voyage à Dubaï. Le joueur a perdu son statut de titulaire et le brassard de capitaine d’équipe. Il a perdu
la confiance de Garzitto et celle de la direction aussi qui se désintéresse de son cas. A. H.
tranquille pour le CSC sur le plan financier. Une offre de ce genre ne
se refuse pas, mais dans ce genre d’affaire, tant que rien n’est signé,
on ne peut pas dire que l’affaire est conclue, surtout quand on sait
que Nedjma serait sur le point de faire une offre plus alléchante pour
au moins garder le CSC dans son giron. Le Chabab, qui va disputer
la Coupe de la CAF et représenter l’Algérie, n’aura plus de souci d’ar-
gent.
A. H.
l’Algérie, n’aura plus de souci d’ar- gent. A. H. RCA U ne semaine après le revers

RCA

U ne semaine après le revers concédé à l’ex- térieur face à Chlef, la formation du RCA

Une victoire est

impérative face au MOB

la formation du RCA Une victoire est impérative face au MOB bon résultat. En insistant sur

bon résultat. En insistant sur le fait que les atta- quants doivent contribuer plus aux prestations de l’équipe, en marquant des buts.

Il opte pour la stabilité

Pour cette rencontre face au MOB, on s’attend à ce que le technicien de l’Arbaâ n’apporte pas beaucoup de changements dans son effectif. C’est ce que nous avons constaté durant la préparation de cette se- maine. Le technicien opterait sur la stabilité, et arrê- tera donc le même 18 qui s’était déplacé la semaine