Вы находитесь на странице: 1из 27
Halilhodzic Mazzarri encense choisit ses Taïder 36 ! «Il s’est rapidement intégré au jeu de
Halilhodzic Mazzarri encense choisit ses Taïder 36 ! «Il s’est rapidement intégré au jeu de
Halilhodzic
Mazzarri encense
choisit ses
Taïder
36 !
«Il s’est
rapidement intégré
au jeu de l’Inter»
MARDI 24 SEPTEMBRE 2013
www.lebuteur.com
QUOTIDIEN NATIONAL SPORTIF N° 2415 PRIX 20 DA
Boumella accuse
«Des personnes veulent
PERTURBER le Mouloudia»
«Même avec
Capello sur le
banc, on n'aurait
pas gagné avec
Necib»
et rassure
Geiger
CRB
Ammour
«Il a toute ma
confiance»
«Ma n’est grave» blessure pas
USMH
ESS
Lang, nouvel
entraîneur !
Les supporters
exigent le départ
de Laïb
JSK
Il assistera aujourd’hui
à son match face à l’ESS
Aït Djoudi espionne la JSMB
Remache : «Béjaïa ne provoquera
pas le déclic à Tizi !»
à son match face à l’ESS Aït Djoudi espionne la JSMB Remache : «Béjaïa ne provoquera
à son match face à l’ESS Aït Djoudi espionne la JSMB Remache : «Béjaïa ne provoquera
N° 2415 02 Mardi 24 septembre 2013 Taïder «Content d’avoir marqué, mais l’essentiel était la
N° 2415
02
Mardi 24 septembre 2013
Taïder
«Content d’avoir
marqué, mais l’essentiel
était la victoire»
C’ est un Saphir Taïder
très heureux de son
premier but inscrit
sous les couleurs de
l’Inter de Milan qui
s’est présenté à la fin
de ce match face à Sassuolo, devant les re-
présentants des médias présents au stade.
L’international algérien a, néanmoins,
contenu sa joie devant les micros, affirmant
que le plus important était la victoire de son
équipe qui maintient ainsi son invincibilité
et demeure toujours au contact des deux lea-
ders, l’AS Rome et Naples. «Mon but ? Evi-
demment que je suis heureux. J’aurais pu
m’offrir un doublé, mais sur le troisième but,
c’est le défenseur qui a mis le ballon dans ses
propres filets. Je pense que le plus important
pour nous, c’était la victoire et on est très heu-
reux du rendement qu’on a eu. Ce résultat
nous satisfait amplement, même si je le redis
une nouvelle fois, on n’a encore rien accompli.
On doit continuer sur cette lancée, pour gar-
der le rythme et maintenir notre bon classe-
ment. Il faut travailler davantage pour
s’améliorer constamment et être meilleurs
dans notre jeu.»
suré que la tâche des siens ne fut nullement
facile, notamment au cours des premières
minutes du match. Ce n’est qu’après le 3e but
que la mission des Intéristes est devenue
plus facile. «Nous voulions démarrer fort et
c’est ce que nous avons réussi à faire. Ce n’était
pas facile, notamment lors de la première pé-
riode aun cours de laquelle l’adversaire nous a
posé quelques problèmes et la chaleur se fai-
sait beaucoup ressentir. On a essayé, malgré
tout, d’imposer notre jeu et cela a bien fonc-
tionné. Après notre troisième but, c’était de-
venu plus facile pour nous.»
Mazzarri : «Saphir s’est
rapidement intégré au jeu
de l’Inter»

«Nous voulions frapper fort d’entrée, c’est ce qu’on a réussi à faire !»

Victorieux sur un score sans appel de 7 à 0, l’Inter de Milan a littéralement écrasé son adversaire. Pour autant, Saphir Taïder a as-

Pour sa part, l’entraîneur de l’Inter, Walter Mazzarri, n’a pas tari d’éloges sur l’interna- tional algérien, en conférence de presse d’après-match, soulignant l’intégration ra- pide et parfaite de l’ancien sociétaire de Bo- logne au sein de l’effectif Nerrazzuri. Pour l’ancien coach de Naples, si Saphir venait à maintenir cette évolution, il finira bien par devenir un très grand joueur. «J’ai insisté pour que Taïder vienne à l’Inter, car c’est un joueur que je voulais absolument. Son inté- gration rapide au sein de l’équipe m’a surpris et on voit qu’il a beaucoup de qualités. S’il continue ainsi, il rendra beaucoup de services à l’Inter et deviendra assurément un très grand joueur», a-t-il déclaré. S. F.

Soudani : «Je me sens vraiment bien»

Le fer de lance du Dinamo Zagreb enchaîne les belles presta- tions. Hilal Soudani est,
Le fer de lance du Dinamo Zagreb enchaîne les belles presta-
tions. Hilal Soudani est, incontestablement, l’homme fort de ce der-
nier mois. Même s’il est resté deux matchs sans marquer, Hilal, qui
a retrouvé le chemin des filets en sélection, réalise un début de sai-
son prometteur. Avant-hier, il a marqué son 8 e but de la saison. In-
terrogé par la presse locale sur ce but décisif, inscrit en
déplacement chez l’Osijek, Soudani déclare : «Je me sentais vrai-
ment très bien, je suis content de mon but mais je dirai que le plus
important est d’avoir réussi à stopper cette série de deux matchs
sans victoire.»
«Le mérite revient à tous
mes coéquipiers»
Hilal Soudani, encore une fois décisif avec son club, reste hum-
ble et préfère ne pas trop s’enflammer. Le meilleur buteur de l’EN
ces deux dernières années met en exergue le mérite de ses cama-
rades dans ce succès ramené de l’extérieur, grâce à une réalisation
signée… Soudani : «Nous avons joué un bon match. Nous avons
aussi pleinement mérité de gagner et le mérite revient à tous mes
coéquipiers. On a dominé la majorité de la rencontre, on aurait pu
marquer un second but, mais on aurait pu aussi encaisser vers la
fin de la rencontre. Nous sommes de retour et je suis sûr que c'est
le début de la série gagnante.»
M. A.
www.lebuteur.com Équipe nationale Coup d’œil
www.lebuteur.com
Équipe nationale
Coup d’œil

Sa situation sportive ne s’arrange pas à l’Inter

Belfodil déjà annoncé

sur le départ

L’international algérien de l’Inter de

Milan, Ishak Belfodil, n’a encore une fois pas joué la moindre minute du dernier match du championnat. Lors de ce match gagné 7 à 0 par son équipe, l’entraîneur Mazzarri n’a pas jugé utile de l’incorporer, ne serait-ce pour lui permettre de gagner un peu en temps de jeu. L’ex-coach de Na- ples ne semble pas trop compter sur l’ex- Lyonnais, du moins pour le moment. Une situation qui n’a pas été sans susciter l’inter- rogation de la presse italienne qui com- mence déjà à parler du départ de l’Algérien, l’hiver prochain, sous forme de prêt.

La Fiorentina est toujours sur le dossier

Comme déjà annoncé, l’Algérien Ishak Belfodil intéresse plusieurs équipes de Série A. Après Sassuolo, c’est au tour de la Fio- rentina de renouveler son intérêt pour le jeune attaquant formé à Lyon. La Viola veut profiter de la situation de Belfodil à l’Inter de Milan, pour le convaincre de terminer la saison en Florence. Selon la presse ita- lienne, le dossier Belfodil a été réactivé par les dirigeants de la Fiorentina, après que l’entraîneur Montela ait demandé à ses res- ponsables de faire le nécessaire pour s’atta- cher les services de l’ex- buteur algérien de Bologne et Parme AC.

Genoa et la Sampdoria n’abdiquent pas aussi

Toujours selon la presse transal- pine, l’avenir d’Ishak Belfodil pour- rait être ailleurs qu’à Milan. En plus de Sassuolo et la Fiorentina, d’autres formations de première division ita- lienne ont émis le vœu d’engager Belfodil, l’hiver prochain. En effet, Genoa et la Sampdoria, deux clubs de la même ville, suivent avec intérêt l’évolution du dossier de l’international algérien. Elles se sont posi- tionnées dès maintenant sur Belfodil, rap- porte un site italien, très au fait des affaires du mercato des clubs de la Série A.

Ishak n’entre pas dans les plans de Mazzarri

En concurrence avec deux avants de pointe de métier, en l’occurrence Palacio et Diego Milito, l’Algérien Ishak Belfodil éprouve des difficultés à surclasser ses deux concurrents. Il faut dire que le schéma de jeu prôné par Walter Mazzarri, l’entraîneur de l’Inter de Milan, qui évolue avec une seule pointe devant soutenue par un milieu offensif positionnée juste derrière, n’offre pas beaucoup d’opportunités à l’attaquent algérien Belfodil qui est obligé donc de se

l’attaquent algérien Belfodil qui est obligé donc de se battre à chaque entraînement pour espérer figurer

battre à chaque entraînement pour espérer figurer dans le onze de base de Mazzarri qui continue à faire confiance au duo Pala- cio-Milito.

Il ne veut pas rater le Mondial

Retenu par Vahid Halilhodzic, Ishak Bel- fodil est présenté comme le futur grand ba- roudeur de l’Equipe nationale. Il va sans dire que si Belfodil enchaîne les matchs, le coach des Verts va certainement compter sur ses services. Le joueur de l’Inter, qui ne veut pour rien au monde rater le prochain Mondial prévu au Brésil, n’entend pas du tout continuer à chauffer le banc à l’Inter. C’est pour cette raison qu’un prêt est envi- sageable pour l’hiver prochain. M. A.

Francesco Cozza (coach italien et ancien joueur de Mazzarri) «Belfodil doit rester à l’Inter, même
Francesco Cozza
(coach italien et ancien joueur de Mazzarri)
«Belfodil
doit rester à l’Inter,
même avec le retour de Milito»
Le retour gagnant de Milito sur les pelouses italiennes, à l’occasion
du dernier match face à Sassuolo
(il a inscrit un doublé), après près
d’un an d’absence, suite à une grave blessure, a fait la une des journaux
sportifs italiens, hier. Tous ont salué le retour de l’Argentin, condam-
nant au passage pratiquement l’avenir de l’attaquant algérien, Ishak Bel-
fodil,
avec le
club Nerrazzuri.
Cependant, interviewé
par
le site,
ilsussidiario.net, Francesco Cozza, le coach italien et ancien joueur du
Milan AC et de la Reggina, a souligné que le retour de Milito ne signi-
fie pas pour autant que l’Inter devra se séparer de l’ancien Lyonnais.
«Oui, le retour de Milito est une bonne chose, mais pourquoi se séparer
de Belfodil pour autant ? Je pense que le joueur doit juste prendre un peu
son mal en patience et continuer à travailler. Mazzarri saura comment
le gérer et le faire jouer au bon moment», a-t-il déclaré. Soulignons que
Cozza connaît parfaitement bien Mazzarri pour avoir été son joueur
durant son passage à la Reggina.
S. F.
Coup multiple www.lebuteur.com Équipe nationale N° 2415 Mardi 24 septembre 2013 03 3 6 ont

Coup multiple

www.lebuteur.com

Équipe nationale

N° 2415

Mardi 24 septembre 2013

03
03

36

ont noms

été

retenus

Halilhodzic communique

C omme nous l’avions déjà indi- qué dans une de nos précé- dentes livraisons, Vahid Halilhodzic était tout au long de la semaine dernière en train de préparer la liste élargie en

prévision du match Burkina Faso-Algérie pour le compte de la première manche des barrages du Mondial. Finalement, cette liste a été rendu publique hier matin via le site offi- ciel de la Fédération algérienne de football. Cette liste contient 36 joueurs. C’est à travers de ladite liste que Vahid Halilhodzic choisira le groupe qui effectuera le déplacement à Ouagadougou pour défendre les cou- leurs nationales face aux Etalons.

Il n’y a pas de nouveau

Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il n’y aura rien de nouveau dans cette liste de joueurs retenus au match barrage face aux Etalons, même s’il s’agit d’une liste élargie. En effet, on re- trouve les mêmes joueurs ayant été re- tenu lors des derniers matchs. Aucun nouveau ne l’a été. Sans aucun doute, Vahid Halilhodzic n’a pas voulu injec- ter du sang neuf en prévision des bar- rages, afin de ne pas trop perturber le groupe.

Mandi, peut-être pour la prochaine fois…

Des joueurs étaient pressentis pour renforcer la sélection nationale. Le

sa liste élargie

quant de l’Espérance de Tunis n’a pas été re- tenu.

Toujours pas de Boudebouz !

Un autre point important, concernant l’ex- Sochalien et actuel attaquant du SC Bastia, Ryad Boudebouz. Le nom de ce dernier ne fi- gure en effet toujours pas dans la liste des joueurs retenus pour les matchs officiels ou amicaux de l’EN depuis la dernière CAN en Afrique du Sud. Cela fait en effet presque huit mois que le joueur n’est plus retenu pour l’his- toire évoquée. Seulement, on se demande maintenant quelles sont les raisons de cette mise à l’écart. Cela est-il dû à ce qui s’est passé

premier, c’est l’arrière droit du stade de Reims, Aïssa Mandi. Ce dernier avait eu une discus- sion franche avec Vahid Halilhodzic. Une in- formation a même circulé faisant état de démarches administratives de la part du joueur afin d’obtenir le passeport algérien im- médiatement après avoir été rassuré par le sé- lectionneur national pour une éventuelle convocation. Finalement, le nom de Mandi n’a pas figuré sur cette liste. Il se pourrait que le sélectionneur national ait préféré le convo- quer pour le match retour ou bien carrément juste après les barrages. Le nom de Youcef Be- laïli a lui aussi filtré mais finalement, l’atta-

en Afrique du Sud, ou cela concernerait-il le volet technique ? On ne sait pas encore mais, une chose est sûre, c’est qu’en club, Ryad Bou- debouz n’est pas si mal par rapport à d’autres joueurs retenus pourtant chez les Verts.

Kadir, Ghoulam et les autres de retour

L’on constate aussi le retour de Foued Kadir et de Faouzi Ghoulam. L’attaquant du Stade Rennais, écarté à l’occasion du dernier match, face au Mali, à cause du manque de compéti- tion, a retrouvé sa forme à Rennes. Halilhod- zic n’a ainsi pas trouvé d’inconvénient à lui faire appel de nouveau, sachant qu’il connaît parfaitement ses qualités. Idem pour Faouzi Ghoulam. Ecarté du groupe de l’EN à cause du manque de compéti- tion pour le match face aux Aigles du Mali, l’arrière gauche de l’AS Saint- Etienne enchaîne les matchs. Cela a joué en sa faveur puisqu’il retrouve sa place dans cette liste de Halilhodzic. H. R.

La liste des 36 joueurs retenus Gardiens de but : Mbolhi, Zemmamouche, Doukha, Si Mohamed,
La liste des 36 joueurs retenus
Gardiens de but : Mbolhi, Zemmamouche, Doukha, Si Mohamed, Khedaïria.
Défenseurs : Rial, Halliche, Cadamuro-Bentaïba, Ziti, Khoualed, Mesbah,
Ghoulam, Harek, Mostefa, Bougherra, Medjani, Belkalem.
Milieux de terrain : Yebda, Lacen, Guedioura, Agouazi, Tedjar, El Orfi, Koudri,
Karaoui, Brahimi, Taïder.
Attaquants : Belfodil, Ghilas, Djebbour, Slimani, Feghouli, Djabou, Soudani,
Kadir, Aoudia.

En prévision des éliminatoires de la CAN-2015

Le problème de domiciliation risque de refaire surface

L a sélection nationale algé- rienne entamera, au début de l’année 2014, les élimina- toires de la Coupe d’Afrique

des nations 2015. Une question est sur toutes les lèvres actuellement : où l’EN recevra-t-elle ses adversaires durant cette campagne importante. Il faut dire que le problème de do- miciliation de l’EN a refait surface depuis l’année 2011. L’on se souvient que durant le passage de Abdelhak Benchikha en tant que sélectionneur national, les Verts avaient un

énorme souci de recevoir le Maroc, du fait que la pelouse du stade du 5- Juillet était dans un état lamentable, tandis que le stade Mustapha-Tcha- ker de Blida était en plein dans des travaux de rénovation de la pelouse, qui était dans le même état que celle du 5-Juillet. Cela avait obligé la Fé- dération et le sélectionneur de se ra- battre sur le stade du 19-Mai-56 de Annaba pour recevoir les Lions de l’Atlas.

Le 5-Juillet fermé pour expertise, Tchaker sera fermé pour travaux

Cette fois, les conditions seront presque les mêmes. Le stade du 5- Juillet a été fermé il y a deux jours sur décision du ministre de la Jeu- nesse et des Sports, Mohamed Tahmi, à la suite du drame survenu

samedi soir au stade olympique à l’occasion du grand derby algérois mettant aux prises l’USM Alger avec son voisin, le Mouloudia d’Alger. L’effondrement d’une partie de la tri- bune supérieure a provoqué le décès de deux jeunes supporters et causé des blessures à plusieurs autres. Ce qui a conduit le MJS à prendre cette décision. Du coup, le stade sera fermé pour une longue durée. Pour ce qui est du stade Mustapha-Tcha- ker de Blida, il a été décidé que le stade fermerait ses portes, juste après le match retour des barrages de la Coupe du monde 2014 face au Burkina Faso, le 19 novembre. Des travaux d’extension des gradins se- ront entamés pour contenir plus de spectateurs. Du coup, le stade OPOW de Blida sera fermé pour une durée qui pourrait durer entre six et neuf mois, afin que le stade soit carrément rénové.

Annaba et Constantine, les seules solutions

Ainsi, la sélection nationale risque de ne pas avoir d’autre choix que d’opter pour le stade du 19-Mai- 56 de Annaba ou le stade Hamlaoui de Constantine, dans le cas où le premier match des éliminatoires au- rait lieu à domicile. Ce sont les deux seuls stades capables d’abriter les matchs de l’Equipe nationale. Hamza R.

Vahid décide d’emmener plus de 23 joueurs à Ouagadougou

A près avoir rendu publique une liste de 36 joueurs, Vahid Halilhodzic va se concerter avec ses assis- tants et suivre l’état de forme des joueurs avant de

trancher définitivement. En tout cas, une source autorisée

auprès de la Fédération algérienne de football nous a ré- vélé que Vahid Halilhodzic compte retenir plus de 23 joueurs pour le déplacement à Ouagadougou, le 10 octobre. La même source indique que le nombre de joueurs qui pourrait être pris est 26 ou 27.

La liste finale sera connue d’ici à une semaine

Même si Halilhodzic prendra au Burkina Faso 26 ou

27 joueurs, afin de parer à toute mauvaise surprise, il

compte choisir les joueurs concernés durant cette semaine. D’ici au début de la semaine prochaine, la liste des

26 joueurs sera connue.

Ghoulam, Kadir, Aoudia devraient être sur la liste finale

Trois joueurs sont en effet assurés d’effectuer le déplace- ment au Burkina Faso. Il s’agit de Foued Kadir, l’attaquant du Stade Rennais, de l’arrière gauche de l’ASSE, Faouzi Ghoulam, et de l’attaquant du Dynamo de Dresde, Moha-

Ghoulam, et de l’attaquant du Dynamo de Dresde, Moha- med Amine Aoudia. Les trois joueurs ont
Ghoulam, et de l’attaquant du Dynamo de Dresde, Moha- med Amine Aoudia. Les trois joueurs ont
Ghoulam, et de l’attaquant du Dynamo de Dresde, Moha- med Amine Aoudia. Les trois joueurs ont

med Amine Aoudia. Les trois joueurs ont retrouvé la compétition et sont en excellente forme.

Djebbour en ballottage avec Ghilas, Ziti, Harek, Khedaïria et éventuellement Halliche comme réservistes

Pour ce qui est des réservistes, il faut savoir qu’il devrait y avoir neuf à dix joueurs dans la liste des réservistes. Même si la liste n’est pas connue de ma- nière officielle, on sait déjà que Khoutir Ziti en fera partie, tout comme son co- équipier à l’ES Sétif, Khedaïria. Fethi Harek payera lui aussi le retour de Faouzi Ghoulam. Dans l’axe, Halliche est bien placé par rapport à Rial qui joue régulièrement avec la JSK. Par contre, en pointe, Rafik Djebbour, qui vient de s’engager en Turquie avec le Sivasspor, sera en ballottage avec Nabil Ghilas, l’at- taquant du FC Porto. Les deux joueurs accusent un manque de compétition flagrant. Halilhodzic en choisira un, à moins qu’il décide à la dernière minute de les écarter tous les deux<. Pour les autres, Halilhodzic devra aussi sacrifier un joueur dans l’entre-jeu et un autre défenseur.

H.R.

un joueur dans l’entre-jeu et un autre défenseur. H.R. Zemmamouche : «Je n’ai aucun problème avec
un joueur dans l’entre-jeu et un autre défenseur. H.R. Zemmamouche : «Je n’ai aucun problème avec
un joueur dans l’entre-jeu et un autre défenseur. H.R. Zemmamouche : «Je n’ai aucun problème avec
un joueur dans l’entre-jeu et un autre défenseur. H.R. Zemmamouche : «Je n’ai aucun problème avec

Zemmamouche : «Je n’ai aucun problème avec Halilhodzic, le fait que mon nom figure sur la liste des 36 le prouve»

I nterrogé sur le fait que son nom soit présent sur la liste

des 36 joueurs pré- convoqués pour les bar- rages de la Coupe du monde 2014, Moha- med-Lamine Zemma- mouche nous a dit ce

qui suit : «Ça me fait plaisir de savoir que je fi- gure toujours dans les plans du sélectionneur national. Je n’ai aucun problème avec Halilhod- zic, et le fait que mon nom figure sur la liste le prouve. Je n’ai jamais

tourné le dos et je suis prêt à faire le voyage à Burkina Faso s’il décide de me retenir dans le groupe.» Des propos qui mettent ainsi fin à toutes les spéculations.

Faso s’il décide de me retenir dans le groupe.» Des propos qui mettent ainsi fin à
04
04

N° 2415

Mardi 24 septembre 2013

www.lebuteur.com Equipe nationale Coup mou
www.lebuteur.com
Equipe nationale
Coup mou

Kadir dans l’équipe type de la Ligue 1

Coup mou Kadir dans l’équipe type de la Ligue 1 Il revient fort avec sa nouvelle

Il revient fort avec sa nouvelle équipe, l’international algérien ! Foued Kadir, qui est resté plusieurs mois sans jouer, a effectué sa deuxième titularisation de la saison face à Ajaccio de Mehdi Mostefa. Foued, qui se contentait de quelques bribes de matchs avec Marseille, renaît à Rennes. L’ancien buteur de Valence, qui a marqué, samedi, son premier doublé de l’an- née, a retrouvé ses jambes de 20 ans. L’Equipe, qui lui a accordé la note de 8/10, l’a aussi désigné dans l’équipe type de la sixième journée de Ligue 1 française. Une distinc- tion bien méritée que l’Algérien doit confirmer dès ce jeudi en cham- pionnat face à Montpellier.

Soulagé, Halilhodzic tient sa promesse

S’il y a quelqu’un qui est vraiment content de ce retour au premier plan de l’international algérien du Stade Rennais, c’est bien le sélec- tionneur national, Vahid Halilhod- zic. Régulièrement convoqué depuis l’arrivée du Bosniaque à la tête des Verts, Kadir, qui a payé cash sa si- tuation sportive à Marseille, a été écarté par Halilhodzic mais Foued, qui a pris le soin de suivre à la lettre les consignes de son entraîneur en Equipe nationale, est en train de re- devenir cet élément important sur lequel Vahid aimerait bien compter lors de la rencontre aller de ce der- nier tour des barrages qualificatif au Mondial 2014 face au Bur- kina Faso. Pour rappel, le driver des Verts avait pro- mis au joueur rennais qu’il lui ferait appel dès qu’il aura retrouvé du temps de jeu. Chose promise chose due puisque Kadir figure bien dans les plans de Vahid. M. A.

Incorporé à la 89’ face à Estoril

Première apparition officielle

de Ghilas avec le FC Porto

Première apparition officielle de Ghilas avec le FC Porto I l aura fallu atten- dre la

I l aura fallu atten- dre la 5 e journée du championnat pour voir l’inter- national algérien, Nabil Ghilas, ef-

fectuer ses débuts en Liga Sagres sous le maillot du FC Porto. En effet, il a été

incorporé à la 89’ du match disputé face au Es- toril Praia. Une rencontre qui a vu les deux teams se quitter sur un score de pa- rité (2-2). Le club du Dra- gon perd ses premiers points de la saison, mais demeure toujours premier au classement, avec un point d’avance sur le Spor- ting d’Islam Slimani.

Sa situation ne l’arrange guère

Selon la presse lusita- nienne, la situation que traverse Nabil Ghilas de- puis le début de la saison ne lui plaît pas du tout et commence à l’agacer, lui

qui a opté pour le FC Porto pour progresser davantage et se démarquer sur la scène européenne. Le fait que le joueur ne bénéficie pas de la confiance du coach Fonseca n’est guère en sa faveur et cela risque de perdurer encore. Avant-hier face à Estoril, Ghilas s’attendait à débuter d’entrée, du moins être in- corporé assez tôt dans le match, vu que le club a dis- puté mercredi dernier un match compliqué sur la pe- louse de l’Austria Vienne, pour le compte de la pre- mière journée de Ligue des champions et les joueurs ti- tulaires accusaient de la fa- tigue. Il n’en fut rien et la situation du joueur reste in- changée.

Son poids remis en cause ?

Il n’y a pas longtemps, la presse lusitanienne avait rap- porté que l’entraîneur de club champion en titre du Portu-

gal, en l’occurrence Paulo Fonseca, n’était pas totale- ment satisfait du poids de Nabil Ghilas et lui aurait si- gnifié de travailler plus aux entraînements, pour perdre quelques kilos. Un constat que lui avait déjà fait le sélec- tionneur national, Vahid Ha- lilhodzic, lors du stage effectué au mois de juin der- nier. «Ghilas a une puissance et une technique intéressantes. Il n’a peur de rien. Il est capa- ble de faire le ménage dans les seize mètres. Toutefois, je lui ai demandé de perdre deux ou trois kilos», avait déclaré le coach national sur le site de RFI, quelques jours avant la rencontre face au Rwanda, à Kigali. Reste à savoir mainte- nant si c’est réellement à cause du surpoids que le joueur ne bénéficie pas en- core de la confiance de son entraîneur à Porto ou en rai- son d’un choix technique.

S. F.

Lacen n’a toujours pas repris Il semblerait bien que la blessure de Medhi Lacen soit
Lacen n’a toujours pas repris
Il semblerait bien que la blessure de Medhi Lacen soit plus grave qu’on le
croyait. En effet, le milieu de terrain n’a toujours pas repris le chemin de l’en-
Feghouli
n’a pas joué
face au
FC Séville
traînement collectif avec sa formation de Getafe et continue à suivre les soins. Son
retour à la compétition n’est pas encore fixé, mais il est clair que si ça devait durer
encore, cela ne manquera pas d’inquiéter davantage le sélection-
neur national, Vahid Halilhodzic, à moins de trois semaines
du match aller face au Burkina Faso. Rappelons que Lacen
s’est blessé lors du dernier stage avec les Verts et a dû dé-
clarer forfait pour le match face au Mali.
Le milieu de
terrain Sofiane Fe-
En appel à Marseille, l’aubaine
pour Ghoulam de confirmer
L’AS Saint-Etienne sera en mission de ra-
chat à Marseille face à l’OM. Battus 2 à 1 par
ghouli connaît un début
de saison plutôt difficile
avec le FC Valence. En
effet, l’international algérien, qui a perdu sa
place de titulaire en championnat, s’est de nou-
veau retrouvé sur le banc des remplaçants, à l’oc-
casion de la 5 e journée disputée avant-hier soir,
au Mestalla, devant le FC Séville. Le pire, c’est
que cette fois, l’ancien Grenoblois n’a pas du tout
été utilisé, lui qui s’est contenté de suivre de loin
la victoire difficile des siens sur le score de 3 à 1.
Toulouse, les coéquipiers de Ghoulam Faouzi
tenteront de se racheter de cet échec subi devant
leur public. Titulaire à deux reprises, Ghoulam
devrait enchaîner par une troisième titularisation
de suite ce soir. Chose qui le rend plus compétitif
et donc apte à répondre à l’appel du coach, Halil-
hodzic, si, bien sûr, ce dernier décide de
compter sur ses services lors des matchs bar-
rages, les mois d’octobre et novembre pro-
chains. Avant cela, le jeune arrière gauche de
l’Equipe nationale doit absolument profiter de
cette rencontre face à ce qui se fait de mieux
en Ligue1 française, à savoir l’Olympique de
Marseille.
Medjani
sur le banc
Tout comme
Feghouli, le défen-
seur Carl Medjani n’a
pas participé à la ren-
contre disputée par son
équipe, l’Olympiakos,
dimanche soir devant
l’équipe du Panetolikos. L’ancien Monégasque,
auteur d’un match tout juste moyen face au PSG
en Ligue des champions, mercredi dernier, a
suivi l’intégralité de la partie à partir du banc. La
rencontre s’est soldée par un score vierge.
L’entraîneur de Nottingham
loue le mérite de Abdoun
L’entrée en jeu de Djamel Abdoun,
samedi en championnat, a ramené plus
Cadamuro dans le groupe
qui affrontera le Barça
de stabilité au milieu de terrain de Notting-
ham Forest face à Doncaster en déplace-
ment. Grâce à sa bonne maîtrise technique
et sa vision de jeu, l’Algérien de Notting-
ham, a de nouveau marqué des points pré-
cieux en prévision des prochaines
rencontres de Championship. C’est l’avis en tout
Complètement rétabli de sa blessure,
le défenseur algé-
cas du coach, Davies, qui dira à ce sujet :
«On marque des buts mais on a du mal à
garder notre cage vierge. Nous avons un peu
peiné vers la fin mais l’entrée d’Abdoun nous
a fait du bien. Il a ramené plus d’équilibre.
Abdoun semble à l'aise sur le ballon et son
expérience peut être utile à l’avenir.»
rien de la Real Socie-
dad, Liassine Bentaïba
Cadamuro, a été retenu
hier par son entraîneur
Arrasate, parmi le
groupe des 18 joueurs
qui affrontera le FC
Barcelone ce soir au
Camp Nou. Toutefois, il n’est pas certain que
l’ancien Sochalien soit aligné, lui qui manque
cruellement de compétition et fait face à une
forte concurrence.
S. F.
Halliche toujours hors service Blessé à la pommette, lors d’un match de championnat, il y
Halliche toujours
hors service
Blessé à la pommette, lors
d’un match de championnat, il
y a tout juste un mois, le défen-
seur central Rafik Halliche n’a
toujours pas repris du service et
n’a, de ce fait, pas participé à la dé-
faite concédée par son équipe de
l’Académica Coimbra sur la pelouse du
Nacional Madeira. L’ancien Nahdiste s’en-
traîne, néanmoins, en solo, en attendant d’intégrer dans
les prochains jours le groupe et retrouver la compéti-
tion officielle.
Mbolhi relégué
sur le banc de touche
Le gardien de but international algérien du CSKA Sofia, Rais Ouaheb Mbolhi, qui avait commencé
Le gardien de but international algérien
du CSKA Sofia, Rais Ouaheb Mbolhi, qui
avait commencé le match de Coupe de Bulgarie,
mardi dernier d’entrée, n’a finalement pas été recon-
duit par son entraîneur, ce lundi en
championnat face au Litex Lo-
vech. En rude concurrence
avec le portier numéro 1 de
la sélection bulgare,
Cerny, Mbolhi demeure
donc un second choix
pour le club de la ca-
pitale bulgare.
www.lebuteur.com USMA Coup après coup
www.lebuteur.com
USMA
Coup après coup

N° 2415

Mardi 24 septembre 2013

05
05
Les Rouge et Noir à un point du leader ! l’occasion du choc de la
Les Rouge et Noir
à un point du leader !
l’occasion du choc de la cinquième journée de la Ligue 1, les

E n s’imposant samedi face au MCA sur le score d’un but à zéro à

Rouge et Noir ont réussi à décrocher leur troisième victoire de-

puis l’entame de l’exercice actuel, la deuxième de suite après celle ac- quise à Lavigerie contre l’USMH. Ce nouveau succès permet ainsi aux Usmistes de retrouver le podium après l’avoir quitté suite à la dé- faite concédée à domicile contre le CABBA. Avec dix points à leur actif, les protégés de Rolland Courbis ne sont désormais qu’à une longueur du leader, le CSC. De retour en force après la mi-trêve à la- quelle les clubs de la Ligue 1 ont eu droit, les coéquipiers de Gasmi, auteur de son premier but le week-end passé, doivent, pour rappel, se rendre à Bechar en fin de semaine avant de recevoir l’équipe phare de la ville des Ponts suspendus lors d’une confrontation qui tiendra

les supporters des deux équipes en haleine surtout en cas de résultat positif lors de la prochaine sortie des Algérois.

Les Usmistes regrettent le faux pas face au CABBA

Ayant pour objectif de jouer le titre ou au moins de finir à la se- conde place du classement, les Rouge et Noir ont soigné leurs statis- tiques samedi avec une deuxième place au classement à la clé, mais le résultat après cinq journées aurait pu être meilleur si les cama- rades de Boudebouda avaient évité de concéder une défaite à domi-

cile lors de la troisième journée. Les Rouge et Noir qui se sont inclinés sur le score de trois buts à un face au CABBA regrettent donc les points perdus puisqu’ils au- raient pu leur permettre de dominer le championnat, ce qui n’est pas le cas à présent.

Courbis : «Tout ça sans préparation, sans stage et sans les matches amicaux»

La victoire que les Rouge et Noir ont décrochée samedi a été comme une gifle pour les détracteurs de Courbis. Conscient qu’il sera attendu au tournant lui et son équipe, le coach fran- çais a bien savouré le succès face au MCA. Ses déclarations le prouvent en tout cas, puisqu’il ne s’est pas empêché de lancer une réponse à tous ceux qui ont mis en cause le travail effec- tué lors de la période d’intersaison saison en disant aux jour- nalistes à sa sortie du vestiaire : «Tout ça sans préparation, sans stage et sans les matches amicaux.» Allusion faite à cette nou- velle victoire que ses joueurs ont décrochée. Une phrase lancée sur un ton ironique.

El-Orfi

plus qu’un joker

F ace au MCA, Rolland Courbis a préféré faire confiance au duo Bouchema-Koudri, et si une telle décision a été prise, c’est beaucoup plus parce que ce match est spécial pour ces deux éléments qui

ont porté les couleurs du Doyen par le passé. Laissé donc sur le banc de touche au coup d’envoi, Hocine El-Orfi a été aligné en seconde période et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il a été l’auteur d’une entrée remarquable puisqu’il a pu grâce à sa viva- cité et sa combativité apporter un grand plus à

son équipe donnant plus d’équilibre au milieu du terrain des Rouge et Noir. Généreux dans l’effort, le natif de Boussaâda a été au four et au moulin et c’est ce que les membres du staff technique ont dû sûrement constater. Affichant une belle forme, El-Orfi, qui a montré qu’il mérite plus qu’un rôle de joker, aura l’occasion une nouvelle fois de confirmer qu’il est l’un des éléments les plus en forme côté usmiste à l’occasion de la prochaine journée lorsque son équipe ira à Bechar pour défier la JSS sur son propre terrain et devant ses suppor- ters.

Encore une prestation qui rassurera Halilhodzic

Retenu pour le dernier match disputé par les Verts, le sélectionneur national qui lui a fait appel pour remplacer Lacen doit être rassuré sachant que Hocine El- Orfi affiche une belle forme. Ayant fait par- tie de ses plans avant même ce rendez-vous, le joueur qui fait également partie de la liste des 36 présélectionnés pour les barrages, par ses belles performances ne devra of- frir que plus de choix à Vahid qui a exigé de ses joueurs d’être titulaires s’ils veulent décrocher une place en Equipe nationale.

A. C.

Seguer passera une échographie aujourd’hui

Mohamed Seguer a été titularisé une nouvelle fois contre le MCA, mais l’atta- quant des Rouge et Noir a été obligé de quitter la pe- louse quelques minutes après l’entame de la seconde pé- riode. S’il a été remplaçant, ce n’est pas parce qu’il n’était pas bon, mais juste parce qu’il avait demandé à l’être après avoir ressenti des douleurs au ni- veau de la cuisse. Ayant cédé sa place à cause d’une blessure, le n°48 des Rouge et Noir, qui a quitté le stade en boîtant, passera aujourd’hui une échographie pour savoir de quoi il souffre au juste. Se plaignant de douleurs, il doit se contenter ce soir de soins et ne prendra donc pas part de la reprise qui se dé- roulera à Bologhine.

Il sera fixé le jour même ou au plus tard demain Joint par nos soins hier en fin d’après-midi, Mohamed Seguer nous a affirmé qu’il se sent beaucoup mieux mais qu’il ne sait toujours pas de quoi il souffre au juste : «Je dois d’abord passer des tests

il souffre au juste : «Je dois d’abord passer des tests Reprise aujourd’hui Après avoir eu
Reprise aujourd’hui Après avoir eu droit à deux jours de repos, c’est aujourd’hui que les
Reprise
aujourd’hui
Après avoir eu droit à deux
jours de repos, c’est aujourd’hui
que les Rouge et Noir reprendront
le service. Les coéquipiers de Mo-
hamed Rabie Meftah se retrouve-
ront donc ce mardi après-midi au
stade Omar-Hamadi pour effectuer
la première séance d’entraîne-
ment de la semaine.
Plus
de peur
que de mal
pour Ferhat
Zinedine Ferhat a quitté le
stade en boîtant samedi. Ayant
pris un coup, le jeune milieu de
terrain offensif reconverti en ar-
rière latéral droit en l’absence de
Meftah ne souffre de rien de
grave en fin de compte. Une
bonne nouvelle qui ne devra
que réjouir les membres du
staff technique qui pour-
ront ainsi compter sur
lui à Bechar, face
Adel C.
à la JSS.

pour être fixé.» Si tout se dé- roule comme prévu, c’est dans la soirée de ce lundi ou au plus tard demain qu’il saura s’il pourra faire le voyage avec ses coéqui- piers à Bechar où

l’USMA affrontera la JSS ou s’il sera obligé de rester chez lui d’où il soutiendra ses cama- rades. Réponse dans notre prochaine édition… A. C.

Zemmamouche : «Nous sommes solidaires de Courbis»

pourra arriver lors d’un match de foot, mais de mon côté j’étais bien concentré sur mon sujet. Dieu merci, tout s’est bien déroulé sur le terrain. Nous n’avions pas encaissé et c’est le fruit des efforts de tous mes co- équipiers et du travail que nous effectuons avec les membres du staff technique. Personnellement, je fais du bon boulot avec Farid Belmellat et je profite de cette occasion pour lui rendre hommage. L’USMA a remporté sa deuxième rencontre de suite, est-ce on peut dire que c’est votre vrai dé- part ? Seul l’avenir nous le confirmera. Tout ce que je peux dire c’est qu’il est trop tôt pour parler du titre. Nous ne sommes qu’à la cinquième journée. Il ne faut pas s’enflammer juste parce que nous avons battu l’USMH

à Lavigerie et le MCA au 5-Juillet. La suite du parcours

est encore longue, pour poursuivre sur cette lancée il

va falloir continuer à cravacher quotidiennement et gérer match par match. Lors de la conférence de presse qu’il a animée avant le match, Courbis a révélé qu’il ne se sen- tais pas assez soutenu. Etes-vous solidaire avec le coach ? Bien sûr que nous le sommes, et je crois même qu’il

a raison. Je demande donc à nos supporters de nous

soutenir et de rester derrière nous. Nous avons vécu des moments difficiles et nous en vivrons d’autres. Seul leur soutien pourra nous réconforter et nous ai- dera à les surpasser. C’est tout le groupe qui a besoin de soutien. Je me rappelle la saison passée, je n’ai pas joué face au CABBA et j’étais insulté après que notre équipe a perdu. Cette année, j’ai joué, nous avons perdu et j’ai été applaudi alors que d’autres éléments ont été insultés. Après avoir vécu cette situation, je sais

ce que Ziaya par exemple ressent. Moi, ce que je de- mande, c’est que les supporters soient patients parce qu’un joueur peut passer par un passage à vide et re- vient en suite en force. Vous enchaînez les bonnes prestations depuis le début de saison, quel est le secret de cette forme

?

sait

ce

?

Il n’y a aucun secret. Seul le travail paye. Par contre,

j’aimerais remercier les membres du staff médical de l’USMA, mais aussi Mohamed Harb qui est un mem- bre du staff médical de l’EN A’ qui a toujours été pré-

sent pour moi et m’a soutenu lorsque j’étais blessé. Entretien réalisé par Adel Cheraki

De retour dans les plans de Vahid Halilhodzic puisqu’il vient d’être préconvoqué pour les barrages de la Coupe du monde 2014, Mohamed-Lamine Zemmamouche que nous avions eu au bout du fil revient dans cet entretien qu’il nous a accordé sur le dernier match disputé par les Rouge et Noir abordant par la même occasion d’autres sujets qu’on vous laisse découvrir dans cette interview. Avec un peu de recul, quel commentaire faites-vous à propos de la victoire décro- chée face au MCA ? C’est un match spécial, c’est normal que la victoire le soit aussi. Ça fait toujours du

bien de remporter le grand derby de la ca- pitale. Notre joie n’a pas été totale, puisque nous avions appris par la suite le décès de deux de nos supporters suite à l’effondre- ment d’une partie de la tribune 13 et c’est ce qui nous a redescendus de notre petit nuage. Ça nous a tous attristés et je pro- fite de cette occasion pour présenter mes condoléances à leurs familles. Ne pensez-vous pas qu’avec une meilleure pelouse la prestation des deux équipes l’aurait été elle aussi ?

Effective-

ment, la pelouse n’était pas au top. Les vingt-

deux joueurs ont eu du mal à

s’exprimer, mais l’essentiel est que nous avons rem- porté le match. N’avez-vous pas craint de revivre le même scéna- rio que Chouih

Personne ne

qui

06
06

N° 2415

Mardi 24 septembre 2013

www.lebuteur.com Coup d’œil JSK
www.lebuteur.com
Coup d’œil JSK

L’attaque kabyle

L’attaque kabyle

appelée à réagir

appelée à réagir

L’attaque kabyle

L’attaque kabyle

appelée à réagir

appelée à réagir

L’attaque kabyle

L’attaque kabyle

appelée à réagir

appelée à réagir

A près la pluie, le beau temps !

même aux entraînements et ce, pour qu’ils

soient en toute confiance le jour J. Malheureu-

sement, l’attaque s’est montrée muette face au Chabab. L’entraîneur aura désormais moins d’une semaine pour corriger les lacunes et préparer un groupe solide moralement pour surclasser la JSMB.

Messaâdia et Chibane à la recherche de leur première réalisation

S’il y a bien des joueurs qui n’ont toujours pas ouvert leur compteur but, c’est les deux atta- quants, Ahmed Messaâdia et Youcef Chibane. Alors que le premier a été titularisé en cinq re- prises depuis l’entame de la saison, l’ex-Kou- béen n’a été incorporé que dans les dernières minutes. Les deux éléments, qui bossent dur depuis quelques temps, espèrent retrouver leur efficacité à l’occasion du derby face à la formation de Yemma Gouraya.

Des changements en vue face à la JSMB

Certainement, Azzedine Aït Djoudi n’alignera pas le même effectif face à la JSMB. L’ex-sélec- tionneur de l’équipe olympique compte appor- ter quelques changements tactiques pour renouer avec les victoires et mettre fin au doute qui pourrait s’installer dans l’équipe à tout mo- ment. Le joueur qui est pressenti de débuter le match de samedi, c’est Farid Beziouen, qui de l’avis de tous, mérite plus de considération vu ses qualités techniques et tactiques impression- nantes.

Quelques jours après l’amère dé- faite essuyée contre le CR Be- louizdad, au stade du 20-Août, les Canaris, qui ont bénéficié de

deux jours de repos, ont repris hier soir, le chemin des entraînements en prévision du derby kabyle, prévu samedi prochain, au stade du 1 er -Novembre de Tizi Ouzou. Une rencon- tre qui sera l’occasion pour les poulains d’Aït Djoudi de se racheter et de renouer avec le succès. De l’avis de tous, la JSK ne méritait pas de perdre face au Chabab. Les coéquipiers d’Albert Ebossé avaient créé plusieurs occa- sions. Malheureusement, la chance leur, a en- core une fois, tourné le dos. Malgré toutes les tentatives créées tout au long de la rencontre, aucune d’entre elles n’a été mise au fond des fi- lets. Cette maladresse inquiète davantage le premier responsable à la barre technique, qui devrait, en effet, modifier son plan d’attaque et apporter quelques changements dans la com- posante. Inscrire trois buts en trois matches n’est pas trop rassurant pour une équipe qui prétend jouer les premiers rôles et concurren- cer l’ESS, l’USMA, le CSC et le MCA.

Aït Djoudi insiste sur l’efficacité devant le but

A la veille de la rencontre face au CRB, les Ka- byles se sont entraînés à Tixeraïne. La séance a été l’occasion pour l’entraîneur en chef de mettre en garde ses joueurs et d’insister sur l’efficacité devant le but. Pour lui, les atta- quants doivent se montrer entreprenants

JSK-JSMB avancé à 16h45 Halilhodzic renouvelle sa confiance en Rial Le match derby JS Kabylie-JSM
JSK-JSMB
avancé à 16h45
Halilhodzic
renouvelle sa
confiance en Rial
Le match derby JS Kabylie-JSM Béjaïa,
Le sélectionneur national, Vahid Halil-
hodzic, a dressé une liste de 36 joueurs
pour la rencontre Burkina Faso-Algérie,
dont le match aller est prévu le 12 octobre
prochain à Ouagadougou. Cette liste renferme
le nom du défenseur kabyle, Ali Rial, qui
gagne toujours la confiance du sélectionneur
nationale. Par ailleurs, le nom du portier
Malik Asselah ne figure toujours pas chez
les Verts. Le keeper kabyle doit en-
core travailler pour espérer dé-
crocher une convocation à
l’avenir.
comptant pour la sixième journée du
championnat de Ligue 1, prévu initia-
lement pour samedi prochain au stade
du 1 er -Novembre de Tizi Ouzou à par-
tir de 17h45, a été avancé d’une heure,
a indiqué, hier, la LFP. Le derby ka-
byle débutera ainsi à 16h45. Par ail-
leurs, le match opposant les deux
équipes des U21, quant à lui, débu-
tera à 14h. Rappelons que la JSK
aura affaire à une bête blessée, en
l’occurrence la JSMB, qui ne pos-
sède jusqu’à présent que trois
points à son actif.

Saïd D.

Après une belle série de bons résultats, vous êtes avez tombés au 20-Août contre le
Après
une belle série
de bons résultats,
vous êtes avez tombés au
20-Août contre le CRB.
Que pouvez-vous nous
dire là-dessus ?
C’est une défaite au goût très
amer. Nous avons pourtant
dominé notre adversaire. On
aurait pu revenir avec au
moins un match nul, vu toutes
les occasions tout au long de
la partie. C’est vraiment dom-
mage. On ne méritait pas de
perdre. Nous sommes à peine
à la cinquième journée. Rien
n’est encore joué.
Avez-vous oublié totale-
ment ce revers ?
Saïd D.
Oui, comme je viens de
vous le dire, il fallait
tourner la page et pen-
ser à l’avenir. Nous
avons d’autres im-
portantes rencon-
tres qu’on doit
convenablement
préparer. Le cham-
pionnat ne se joue
pas sur un match,
mais sur plusieurs.
Désormais, on doit
rester attentifs et évi-

Mekaoui «L’erreur est interdite face à la JSMB»

Belakhdar, une autre carte à jouer pour Aït Djoudi

Cette saison, la JSK possède un effectif très riche. En plus des onze rentrants qui ren- ferment plusieurs qualités, les rempla- çants, eux aussi, sont bons. A titre d’exemple, Beziouen, Chibane et Belakhdar. Alors que les deux premiers commencent petit à petit à retrouver leur meil- leur niveau, l’ex-joueur du MCEE, attend avec impa- tience un clin d’œil de son entraîneur pour re- trouver sa place de titu- laire. Certes, détrôner Madi, Aouadj ou bien Ebossé ne sera pas facile, mais l’ex- joueur du MCEE, qui a été à la hauteur face au CRB, pourrait être une solution de plus pour Az- zedine Aït Djoudi en attaque. En effet, le coach kabyle n’aura qu’à mo- tiver son joueur, qui, de l’avis de tous, pourrait être une solution de plus pour la JSK, d’autant plus qu’il s’agit d’un technicien qui a fait les beaux jours du MCEE en 2012. «J’ai besoin de plus de temps de jeu pour m’imposer» Quelques minutes avant

Pour l’arrière gauche, Zinedine Mekaoui, la JSK doit impérativement reprendre confiance et surclasser la JSMB, la semaine prochaine, à Tizi Ouzou. Pour l’ex-Constantinois, l’erreur est interdite, donc la victoire est obligatoire avant de se rendre à Chlef, dans moins de deux semaines.

quoi selon vous ?

Je ne pense pas qu’il y ait un problème au niveau de l’at- taque. Pour preuve, nous avons inscrit plusieurs buts depuis l’entame de la saison. Vous savez, l’effectif de la JSK cette saison est pratiquement nouveau. Donc, les joueurs ont besoin de plus de temps pour s’adapter convenable- ment avec leur nouvel envi- ronnement. Je suis persuadé qu’avec plus de temps, nous serons encore au top. La JSK de cette saison est différente et elle finira par dire son dernier mot.

Qu’avez-vous à dire sur les deux supporteurs de l’USMA, décédés samedi soir, après le derby ?

J’ai appris cette nouvelle et j’en suis très affecté. Sincèrement, ce n’est que trop. A chaque fois, on apprend ce genre de mauvaises nouvelles dans nos stades. Un derby s’est trans- formé en larmes. Les deux supporteurs croyaient assister à un match avant de rentrer le plus normalement possible à la maison. Malheureusement, ce n’était pas le cas pour eux. Que Dieu les accueille dans Son Vaste Paradis.

Entretien réalisé par Saïd D.

ter de concéder des dé- faites surtout à domi- cile.

Vous allez reprendre ce soir les entraînements. Com- ment comptez-vous prépa- rer le prochain match ?

Nous allons reprendre ce soir, l’entraînement (entretien réa- lisé hier, ndlr). Nous allons préparer le prochain match comme nous l’avions déjà fait dans les meilleures condi- tions. Il ne faut pas que la dé- faite du CRB nous brise. Au contraire, on doit rester ro- buste et serein. Le fait de li- vrer notre prochain match devant nos supporteurs, qui nous soutiennent à fond, c’est déjà un énorme plaisir. J’es- père qu’on sera à la hauteur.

l’entame de la séance de reprise, nous avons joint Fayçal Belakhdar, qui désormais ne joue qu’oc- casionnellement avec la JSK. L’ancien meilleur joueur du MCEE estime que la JSK a convenable- ment débuté la saison et qu’il faut patienter en- core plus avant de ga- gner la confiance de son entraîneur : «Tout d’abord, je tiens à vous dire que je suis très déçu après la défaite concédée face au CRB. Un match nul aurait été équitable pour nous. Malheureusement, la chance nous a tourné le dos. En ce qui me concerne, je tiens à vous dire que je suis très patient. Je travaille sérieusement et j’attends avec impatience de retrouver une place de titu- laire. Aït Djoudi communique bien avec tout le monde et les joueurs acceptent de bon cœur ses décisions. L’intérêt de la JSK passe avant tout.»

Etes-vous prêts à vous racheter contre la JSMB ?

Effectivement, nous sommes plus que jamais prêts pour cette rencontre. Nous allons faire de notre mieux pour ga- gner notre deuxième match à domicile et se réconcilier avec nos fans, qui étaient tous déçus après le revers face au CRB. Ce sera un match très difficile mais on doit le rem- porter pour rester collés au classement.

L’attaque de la JSK n’est pas encore au top. Cela est dû à

www.lebuteur.com JSK Coup d’œil
www.lebuteur.com
JSK
Coup d’œil

N° 2415

Mardi 24 septembre 2013

07
07

Aït Djoudi supervisera la JSMB ce soir face à l’ESS

L es Canaris ont repris, hier après-midi, le chemin des entraînements. Après deux jours de repos accordés par le staff technique, juste après la défaite

face au CRB, l’heure est à la préparation du derby kabyle qu’abritera le stade de Tizi, sa- medi prochain. Les camarades de Rial, qui ont concédé leur première défaite de la sai- son, sont déterminés à sortir victorieux, ce samedi. Les choses semblent bien claires pour tout le monde, car il faudra s’accro-

cher au podium. A un point du CSC, les Kabyles attendent la venue de la JSMB pour engranger trois autres unités qui leur permettront de se positionner en haut du tableau. Côté effectif, la re- prise d’hier aura permis au staff médi- cal d’examiner ceux qui trainaient quelques petits bobos, à l’instar de Sid Ahmed Aouedj qui devrait en principe entamer un léger travail, avant de réintégrer le groupe et se préparer avec ses partenaires, en prévision de son premier derby qu’il souhaite réussir évidemment. Par ailleurs, l’entraîneur kabyle ten- tera de recueillir le maximum d’infor- mations sur son adversaire, ce soir, à

l’occasion de la rencontre qui mettra aux prises la JSMB avec l’Entente de Sétif, au stade du 8- Mai-45, pour le compte de la mise à jour du calendrier. Aït Djoudi compte relever les points forts et les points faibles de cette équipe pour mieux préparer sa stratégie. Le coach ka- byle sait que malgré la mauvaise passe que tra- verse le club béjaoui, un match derby a son propre cachet. En d’autres termes, Aït Djoudi se montre très prudent et compte justement mettre en garde ses joueurs contre tout excès de confiance.

Il a chargé ses assistants d’assurer la reprise

L’entraîneur en chef des Canaris, Aït Djoudi, qui s’est déplacé en Tunisie, juste après le der- nier match contre le CRB, pour des raisons purement personnelles, n’est rentré en Kabylie qu’hier soir. C’est ainsi qu’il n’a pu assurer la première séance de la semaine. Ce sont ses as- sistants, Karouf, Gaci et l’entraîneur des gar- diens de but, Aomar Hamenad, qui s’en sont chargés. Les collaborateurs d’Aït Djoudi ont tenu à remobiliser les joueurs pour mieux se concentrer sur cette sortie à domicile afin de donner le meilleur d’eux-mêmes, pour espérer

remporter le gain de ce match.

Les joueurs sont déterminés à se racheter

De leur côté, les joueurs kabyles semblent avoir oublié la première défaite de la saison et ne pensent qu’à ce prochain match qui les at- tend, ce samedi, face à la JSMB. Les Canaris sont unanimes à dire que malgré la difficulté de leur tâche devant une équipe béjaouie bles- sée, ils feront de leur mieux pour se racheter auprès de leurs supporters qu’ils souhaitent voir se déplacer en grand nombre.

Une forte prime, en cas de victoire

Alors que la direction kabyle a versé les primes des trois dernières victoires, on a ap- pris d’une source crédible que les joueurs re- cevront une forte prime, en cas de victoire ce samedi face à la JSMB. Certes, les Canaris évolueront à domicile devant leur public, mais comme il s’agit d’un derby, la direction songe à les motiver davantage, afin de re- nouer avec les résultats positifs.

Entraînement à huit clos Après deux jours de repos que la direction a ac- cordé
Entraînement
à huit clos
Après deux jours de
repos que la direction a ac-
cordé aux joueurs, les co-
équipiers de Merbah ont
repris hier soir le chemin
de l’entraînement. La
séance s’est déroulée
Tours
de piste
pour Aouadj
Souffrant d’une bles-
sans la présence du pu-
blic et ce, pour per-
mettre aux joueurs
une meilleure
concentration
sure aux adducteurs, l’atta-
quant Sid Ahmed Aouadj, qui
a effectué samedi matin, une
échographie pour connaître la
nature de la blessure, s’est
contenté de quelques
tours de piste.
Maroci
s’est soigné
la matinée
Le milieu de terrain, Tayeb Ma-
roci, sera officiellement out contre
la JSMB. Le natif de Maghnia qui
souffre des adducteurs est complète-
ment déprimé. Il aurait aimé affron-
ter son ex-équipe et participer aux
succès de la JSK, lui qui n’a plus re-
chaussé ses crampons depuis le
match face au CRBAF. Rappe-
lons que le milieu de terrain
s’est présenté à l’entraî-
nement en soirée.

Remache

Alors Imad, la défaite contre CRB est mise de côté, qu’avez-vous à nous dire ? Effectivement, à l’instar de tous mes partenaires, j’ai bien profité de ces deux derniers jours pour me reposer. Vous savez bien que la dernière défaite face au CRB nous a fait très mal, sachant que nous voulions rester invincibles. Nous avons fourni une très belle pres- tation. J’irai même jusqu’à vous dire que nous avons dominé la rencontre de bout en bout. Malheureusement, on a pêché dans la finition. Nous nous sommes offerts de nombreuses occa- sions qui n’ont pas été exploitées. Il faut à mon avis oublier ce faux pas et pen- ser aux prochains matchs encore plus difficiles qui nous attendent, d’où la né- cessité de revenir au travail. Vous êtes donc décidés à renouer avec les résultats positifs… Oui, nous ne devons pas rester sur cette défaite. Nous avons une semaine de travail pour bien préparer notre prochain match. Ça va être un match à domicile et devant nos supporters. Une victoire nous fera du bien et nous per- mettra de rester toujours sur le po- dium. Il faudra éviter de perdre encore des points, surtout que nous sommes sur une courbe ascendante. Les résultats de la 5 e journée vous ont été favorables… Tout à fait, nous ne sommes qu’à un

Lyès A

«C’est un match derby qu’on doit gagner !»

n’est d’apporter quelques correctifs aux lacunes enregistrées face au CRB.»

A quelques jours seulement du grand derby de la Kabylie, nous avons jugé utile de prendre attache avec le premier res- ponsable technique de la JSK, pour connaître ses sentiments, lui qui a déjà dirigé ce rendez-vous par le passé. De Tunisie où il se trouvait, Aït Djoudi nous a révélé que le prochain

«Les joueurs sont conscients de leur mission» Concernant l’état de son groupe, notamment sur le plan psycholo- gique, Aït Djoudi se montre plutôt optimiste : «Mes joueurs promet- tent de se racheter dès cette sortie. Ils sont conscients de leur mission et je considère que la défaite contre la CRB fait partie du passé.»

«Nos sincères condoléances aux familles des deux supporters décédés» Avant de terminer, Aït Djoudi n’a pas manqué d’adresser ses sin- cères condoléances aux familles des jeunes supporters décédés lors du dernier derby algérois, USMA-MCA, un drame qui a endeuillé tout le pays, le monde sportif en particulier : «En mon nom personnel, au nom de toute la JSK, permettez-moi d’adresser mes sincères condo- léances aux familles des jeunes supporters qui ont perdu la vie au stade du 5-Juillet. Le devoir nous interpelle autant que nous sommes, afin de nous mobiliser pour éviter que de tel drame ne se reproduise plus dans nos enceintes sportives.»

H. B.

match a sa propre spécificité, étant donné qu’il mettra aux prises deux équipes de la Kabylie et que les supporters des deux camps attendent avec impatience : «Le prochain match JSK-JSMB est assez spécial. Il opposera la JSK à la JSMB dans une ambiance que j’espère sera festive entre les deux clubs. Nous devons être tous à la hauteur de ce rendez-vous et permettre aux supporters de vivre un après-midi agréable. Nous concernant, nous allons le préparer avec la ferme intention de le gagner et nous racheter de notre der-

nier faux pas.» «Il n’y aura aucune préparation spéciale» Interrogé sur le programme de préparation tracé pour l’occa- sion, l’entraîneur Aït Djoudi nous a avoué que le groupe tra- vaillera de la même manière avec laquelle il a préparé les derniers matchs. Autrement dit, il n’y aura pas de programme spécial, a tenu à confirmer Aït Djoudi : «Nous allons reprendre les entraînements le plus normalement du monde (entretien réalisé hier matin), il n’y aura aucun programme spécial, si ce

D r Djadjoua : «Aouadj sera prêt pour le derby» D’après le médecin de la
D r Djadjoua :
«Aouadj sera
prêt pour
le derby»
D’après le médecin de la JSK,
Aouadj n’a rien de grave et il
sera prêt pour le match de la
JSMB : «Aouadj n’a rien de
grave. Je viens de consulter les
résultats de l’échographie. Il
sera prêt pour le derby.»
«Maroci
doit revenir
progressivement»
En ce qui est de Maroci,
Djadjoua estime que son pa-
tient ne pourra pas être d’at-
taque face aux Béjaouis du
moment qu’il accuse un
retard physique par rap-
port à ses coéquipiers :
«Maroci doit poursuivre
les soins jusqu’à la fin de la
semaine. Seulement, il ne
pourra pas être d’attaque
contre la JSMB du moment
qu’il accuse un retard phy-
sique par rapport à ses co-
équipiers.»
L.A
Nouvelle tenue
d’entraînement
pour les joueurs
Les joueurs de la JSK ont
reçu hier un nouveau lot
d’équipement de City
Sport. Les coéquipiers de
Remache se sont présen-
tés à l’entraînement
avec une nouvelle
tenue.
tés à l’entraînement avec une nouvelle tenue. «La JSMB ne déclic provoquera pas son à Tizi»

«La JSMB ne

déclic

provoquera pas son

à Tizi»

point du CSC qui occupe seul la pre- mière place. Il va falloir profiter de cette 6e journée pour empocher trois autres points et rester collés au podium. Les joueurs sont tous déterminés à rem- porter ce match que je considère spé- cial, vu son caractère derby. Puisque vous en parlez, la JSK re- çoit la JSMB dans un match qui a un cachet particulier. Vous en tant qu’ancien de l’équipe, comment voyez-vous ce match ? En tant que cadre de l’équipe, je connais bien les matchs derbys. Nous allons recevoir la JSMB dans un match assez particulier pour toute la région de la Kabylie. Les deux formations vont drainer une grande foule et sur le ter- rain, nous ferons tout pour donner une bonne image. Je suis très content de faire partie des joueurs qui vont animer ce derby et j’espère que la victoire nous reviendra. Votre adversaire traverse une situa- tion difficile, serait-ce une aubaine pour vous ? Il faut absolument éviter de prendre ce match à la légère. La JSMB, qui a mal débuté la saison cherchera à tout prix à se relancer lors de ce derby. Les Vert et Rouge viendront avec la ferme in- tention d’engranger une victoire. Nous

concernant, on va bien se pré- parer. La JSMB ne provoquera pas son déclic face à la JSK. Vous revenez à la compéti- tion, après deux matchs de suspension, comment vous sentez-vous ? En super forme. Pendant les deux semaines où j’étais privé de compétition, je n’ai pas arrêté de travailler. Je ferai tout pour maintenir ma forme le plus longtemps possible et res- ter à la disposition du coach. Je peux vous dire que nous avons un bon groupe capable de réaliser une grande saison. Nous avons besoin d’être encouragés et soutenus par nos supporters que je salue au passage. Depuis le début de la saison, vos supporters vous soutien- nent et vous accompagnent dans tous vos déplacements ; un commentaire ? Nous voulons qu’ils nous sou- tiennent régulièrement. Nos sup- porters jouent leur rôle convenablement et nous leur de- mandons de rester à nos côtés. De notre part, nous allons nous donner à fond pour permettre à la JSK de rester

toujours en haut. Entretien réalisé par Lyès A.

08
08

N° 2415

Mardi 24 septembre 2013

www.lebuteur.com MCA Coup de gueule
www.lebuteur.com
MCA
Coup de gueule
«Je crains beaucoup pour le Mouloudia Bologhine» nourrissaient alors un complexe dès qu’il s’agissait de
«Je crains beaucoup
pour le Mouloudia
Bologhine»
nourrissaient alors un complexe dès
qu’il s’agissait de jouer à Bolo-
ghine.»
«J’ai constaté, face à
l’USMA, que Geiger n’a pas
apporté de changement
par rapport à mon équipe»
Sans vouloir faire le parallèle
avec l’équipe version Menad, celui-
ci à toutefois constaté à deux élé-
ments près que c’est le même
groupe de la saison écoulée qui a
été aligné face aux Usmistes. «Je ne
suis pas là pour critiquer Geiger,
mais à travers ce que j’ai vu, j’ai
constaté que c’est avec la même
équipe que le Mouloudia s’est pro-
duit contre l’USMA. Je n’ai donc
constaté aucun changement.»
«L’équipe a perdu son fond
de jeu»
Tandis que le Mouloudia ver-
sion Menad carburait à plein ré-
gime la saison passée avec une
moyenne de trois buts par match,
celle de cette année semble peiner.
«J’ai aussi constaté que l’équipe a
perdu son fond de jeu. Elle n’est plus
aussi dominatrice.»
«C’est le Mouloudia qui a
facilité la tâche à l’USMA»
«L’USMA a abordé le match
avec beaucoup de crainte. Les
joueurs avaient encore en mé-
moire cette finale qui a été totale-
ment dominée par le Mouloudia,
mais la réussite n’était pas au ren-
dez-vous. Cette fois-ci, les joueurs
du MCA moins agressifs et très
fragiles collectivement ont facilité
la tâche aux Usmistes.»
«Comme Haïmoudi, Necib
a fait basculer le match»
«Lors de la finale de la coupe
nous avons été lésés par Haï-
moudi. Avant-hier, Necib a fait la
même chose en privant Yachir
d’un penalty flagrant. Il aurait dû
siffler une faute sur Feham. Mais
au lieu de cela, il a signalé celle sur
Gasmi qui était commise en de-
hors de la surface.»
«En 2006, un expert
allemand nous avait dit
que le 5-Juillet constituait
un réel danger pour
le public»
«Lorsque nous étions en stage
en 2006 au stade olympique,
nous étions sous la tribune 13
avec un expert allemand. L’ex-
pert nous avait alors dit qu’il y
avait un réel danger pour les
supporters. Nous avons dû at-
tendre la perte de deux jeunes
supporters pour que les choses
bougent. C’est malheureux de
voir de jeunes garçons ne pas
renter chez eux à l’issue d’un
match qui aurait dû être une
fête.»
T. Che

Menadà

D epuis sa suspension, Djamel Menad ne s’ex- prime que très rarement dans les médias. Celui

qui avait battu l’USMA la saison dernière en championnat, avant de redonner au Mouloudia ses lettres de noblesses. C’est avec son œil d’expert que Menad nous parle du Mouloudia version Geiger, sans pour autant vouloir entrer dans la polémique. L’ex-international ne cache pas pour autant son inquié- tude concernant la domiciliation du Mouloudia à Bologhine. «Le joueur algérien est de nature très frileux et fragile psychologique- ment. De ce fait, je crains beaucoup pour cette équipe du Mouloudia qui devra jouer à Bologhine. Il suffit d’un faux pas contre Chlef dans cette enceinte et tout s’écroulera. Nous avons été confrontés à la même situation la saison dernière, lorsque nous avons été accrochés par le CABBA et El Eulma. Deux échecs qui ont été suivis par la co-

lère des supporters qui ont totale- ment déboussolés les joueurs qui

Auteur de 4 buts seulement en 5 matchs

Le trio Bouguèche- Djallit-Yachir en panne sèche

«Quand Djallit est en méforme, c’est tout le Mouloudia qui est paralysé.» Cette phrase est devenue au fil des matchs l’expression consacrée au vieux club algérois. Marquant tellement de son empreinte la phase aller de la sai- son écoulée, à telle enseigne que l’équipe en a développé une véritable dépendance. Comment peut-il en être autrement lorsqu’on sait que Mustapha Djallit a ins- crit 13 buts, terminant meil- leur buteur de la saison écoulée. Et malgré un bon début de saison avec une réalisation contre la JSMB, Djallit semble marquer le pas car en cinq matchs, l’enfant de Béchar n’en a inscrits que deux dont l’un sur penalty, c’était face au MCO. Samy Ya- chir, sur qui tous les espoirs mouloudéens reposent, a eu des dé- buts tonitruants avec un doublé contre le CRBAF avant d’accuser le coup. En pleine confiance, tout s’est ébranlé à la 44’ du match face au Chabab, lorsqu’il a été l’auteur d’un ra- tage historique. Et que dire de Hadj Bouguèche, vérita- ble poumon et clé de voûte des Vert et Rouge. Malchanceux certes face à la JSMB où lui ont été refusés deux buts coup sur coup, le natif d’Arzew n’a toujours pas dé- bloqué son compteur buts, lui qui fut l’un des grands artisans du titre remporté en 2010 avec le Doyen avec 17 unités. Avec quatre buts ins- crits par ce trio en cinq matchs de championnat, alors qu’il cartonnait à fond la saison dernière, il est évident que ce passage à vide de la ligne avant se répercute négativement sur le ren- dement et les résultats de l’équipe très dépendante de son trio de choc. Heu- reusement qu’il y a eu le réveil de Ab- derrahmane Hachoud, qui a sauvé à

a eu le réveil de Ab- derrahmane Hachoud, qui a sauvé à deux reprises la baraque

deux reprises la baraque face à Ain Fekroun et le CRB. Face à ce manque de réalisme, car ce n’est certainement pas les occasions qui man- quent, il est évident qu’Alain Geiger doit opérer quelques changements devant pour redonner des couleurs à son at- taque qui manque cruellement de lucidité dans la surface de vé- rité.

Sayeh constitue une solution de rechange

de vé- rité. Sayeh constitue une solution de rechange Intronisé pour la première fois de la

Intronisé pour la première fois de la saison face à l’USMA, Réda Sayeh n’a eu droit qu’à treize mi- nutes au cours des- quelles il a montré de très belles choses. Révélation du Doyen en 2011 avec dix réalisations toutes compétitions confon- dues, Sayeh devait surfer sur cette vague pour devenir indébou- lonnable. Il n’en fut rien et le joueur a perdu toute sa confiance au fil des mois. Contre l’USMA, l’ex-joueur de Mekhadma a montré qu’il fal- lait compter avec lui pour la suite du championnat. Il est donc très probable que Sayeh fasse son retour au premier plan ce samedi contre l’ASO à Bologhine. C’est, en tout cas, une solution de rechange pour Alain Geiger qui doit opérer quelques rectificatifs dans un onze qui est ac- tuellement à l’agonie. Un peu de fraîcheur ne fera pas de mal à un groupe qui doute, car, qu’on le veuille ou pas, une dé- faite face à l’USMA laisse des séquelles. Et pour s’en débarrasser, il faut très vite renouer avec la victoire. Et cela passe forcement par un succès ce week-end face aux Chélifiens.

T. Che

Besseghier

«Si on veut jouer le titre, on n’aura plus droit au moindre faux pas chez nous»

Le capitaine et leader de cette équipe mouloudéenne, Abdelkader Besseghier qui était très remonté après l’arbitre Necib veut tourner la page pour se focaliser sur la réception de l’ASO qui constitue le match piège par excellence.

Ça doit être la grosse déception de ne pas avoir pu laver l’affront de la finale perdue ? Comme je vous l’ai dit, il n’a jamais été question de prendre notre revanche car un match de championnat ne peut rempla- cer une finale de Coupe d’Algérie. Seulement, nous sommes déçus, car nous avons subi un coup d’arrêt en essuyant notre première défaite de la saison. Et on ne mérite cer- tainement pas de perdre au vu des occasions qu’on s’est crées durant le match, surtout en seconde mi-temps. Vous avez été à l’issue du match très critique envers l’arbitre de la rencontre qui, selon vous, a faussé to- talement le match… On n’a pas besoin de sortir de Saint-Cyr pour voir que l’ar- bitre nous a privés de deux pe- naltys valables qui ne souffrent aucune contestation. Il a pris des décisions qui ont faussé le match.

Vous allez devoir recevoir l’ASO à Bologhine. Un match très compliqué face à un adversaire co- riace. Pas de quoi vous rassurer… Nous devons absolument réagir. Nous avons des joueurs d’expérience qui ne vont certainement pas céder et bais- ser les bras à notre première dé- faite de la saison. Nous allons nous battre pour refaire surface et cela passe par une victoire contre Chlef. Ce ne sera pas facile, mais on se doit de trouver les arguments pour gagner. Si on veut jouer le titre, on ne peut plus se per- mettre un autre faux pas, surtout à domicile. Cette défaite face à l’USMA ne remet-elle pas en question vos capacités à jouer le titre ? Primo, ce n’est pas évident de gagner deux derbys en l’es- pace d’une semaine. Secundo, tout le monde a vu comment

pace d’une semaine. Secundo, tout le monde a vu comment Hier, reprise au CREPS pour éviter
Hier, reprise au CREPS pour éviter les contestataires Très affectés par la défaite et le
Hier, reprise au
CREPS pour éviter
les contestataires
Très affectés par la défaite et le drame qui a frappé ce
77e derby devenu funeste, les joueurs devaient initiale-
ment reprendre hier à 17 h à l’annexe du 5-Juillet. Mais face
au grabuge et à la colère de certains supporters qui ont du
mal à digérer cet échec face au club voisin, la direction du club
a pris la sage décision de programmer la séance d’entraînement
au complexe militaire de Ben Aknoun (CREPS). Loin des re-
gards indiscrets et toute forme de contestation, Geiger a pu
travailler hier avec ses troupes dans un calme absolu. C’était le
seul moyen pour recadrer tout le monde et retrouver cette
sérénité nécessaire, afin de poursuivre le championnat. Le
changement opéré au niveau du lieu de l’entraînement
n’est pas une première, puisque même sous l’ère Omar
Ghrib, l’équipe, pour échapper à la pression exer-
cée par les supporters, avait dû s’entraîner à la
caserne militaire de Ben Aknoun et, par-
fois, au centre sportif de la sûreté
nationale au Cati de Hydra.

L’arbitre et ses assistants n’ont pas été à la hauteur de l’évènement. Justement, cet événement a été marqué par le décès tragique de trois supporters. Cela a dû

beaucoup vous affecter… En tant que capitaine d’équipe, je présente mes condoléances aux familles des défunts. On ne peut conce- voir que des jeunes suppor- ters meurent dans un stade de football pour les raisons que l’on sait. C’est un drame qui ne doit plus se répéter à l’avenir. L’une des décisions serait de délocaliser vos matchs à Bo- loghine…

Je crois qu’il y aura une enquête et des experts qui vont examiner le stade. Maintenant, il faut accepter toute décision qui sera prise, car c’est la vie des supporters qui est en jeu.

nous avons perdu ce match. Il ne faut surtout pas remettre en cause les qualités de notre équipe. Le cham- pionnat est encore

long et nous n’avons perdu que trois points. Certes, nous avons perdu un derby, mais pas le championnat. Nous avons notre mot à dire cette saison et on verra au bout du compte qui de l’USMA ou

du Mouloudia termi- nera sur la plus haute

marche du podium. Entretien réalisé par Tarek Che

www.lebuteur.com MCA Coup de gueule
www.lebuteur.com
MCA
Coup de gueule

N° 2415

Mardi 24 septembre 2013

09
09

Zeghdane

«On ne méritait pas de perdre, il faut vite se ressaisir»

Boumella

«Certains veulent perturber le Mouloudia» T out porte à croire que le président de la
«Certains veulent
perturber le Mouloudia»
T out porte à croire que le président de la
SSPA/MCA est serein et qu'il croit en son
équipe, car ce n’est pas au bout d’une dé-
faite seulement que tout sera remis en
sont habilités à prendre la bonne
décision».
cause. Boudjemaâ Boumella déplore toutefois ce
qu’il qualifie de tentative de déstabilisation de
l’équipe : «Nous avons confiance en notre équipe,
mais certains perturbateurs veulent déstabiliser le
Mouloudia. Nous n'en sommes qu’à l’entame du
parcours et nous sommes dans la bonne voie pour
atteindre nos objectifs. Je remercie les joueurs pour
les efforts qu’ils ont déployés jusqu'à présent et ils
sont à féliciter». Le président se montre rassurant
«Geiger a toute notre
confiance»
quant à l’avenir du Mouloudia et souhaite voir tous
les Mouloudéens autour de leur équipe.
Alors que des voix se sont élevées pour criti-
quer Geiger, faisant croire qu’il est déjà sur la sel-
lette. Boudjemaâ Boumella apporte un démenti
catégorique : «Geiger a toute notre confiance et les
résultats réalisés jusqu'à présent plaident en sa fa-
veur. La défaite subie lors du derby ne peut en
aucun cas remettre en cause le travail effectué
jusqu'à présent, car c’est l’arbitre qui nous a fait
perdre ce match par ses décisions qui ont fini par
perturber les joueurs».
«Même avec Capello sur le banc,
on n'aurait pas gagné avec Necib
comme arbitre»
«Zerguine nous a encouragés,
je ne lâcherai pas l’équipe»
Le président du Mouloudia et dans son inter-
vention, n’a pas manqué de fustiger l’arbitre Necib
et lui incombe la responsabilité de l’échec de son
équipe face à l’USMA : «Je tiens une fois de plus à
remercier les joueurs pour les efforts qu’ils ont four-
nis lors du derby, mais il leur a été impossible de ga-
gner face un tel arbitrage qui a faussé la partie.
Même avec Capello sur le banc, on n’aurait pas
gagné avec Necib qui a manqué son match. Je ne
peux donc en vouloir aux joueurs ou au staff tech-
nique qui n’ont rien à se reprocher. Quant à la do-
miciliation de nos prochaines rencontres, il y a le
manager général du club et le staff technique qui
«Pour ce qui est de la récente réunion
que nous avons tenue avec Zer-
guine, il nous a encouragés, et
cette confiance qu’il a en nous
nous pousse à travailler da-
vantage pour hisser le Mou-
loudia très haut. Je ne vais
pas lâcher l’équipe et je
continuerai ma mission, car
pour bâtir une grande équipe
le chemin est long», conclut
Boumella.
K.M.

Avec un peu de recul, comment avez-vous vécu votre premier derby ? Je ne vous cache pas que je suis encore affecté par le drame qui s’est produit, et c’est vraiment terrible pour ces deux supporters et leurs familles aux- quelles je présente mes condoléances. La grande ambiance qui règne dans les stades prouve que l’Algérie est une terre de football et on doit avoir de nouveaux stades. Mes proches m’ont appelé de France pour savoir ce qui s’est passé au juste, et ils étaient eux aussi affectés du fait que des jeunes trouvent la mort dans un stade. Je souhaite que ce genre d’incident ne se reproduise plus. Pour revenir à votre question, je ne suis pas le seul à dire que l’ambiance était indescriptible dans le stade et lorsque je suis rentré sur le terrain c’était vraiment agréable à vivre des moments pa- reils, car j’ai eu l’occasion par le passé de voir des séquences de cette ambiance, mais lorsque vous êtes sur le terrain c’est vraiment autre chose. Malheureusement, vous avez perdu votre pre- mier derby… Je voulais bien le gagner, mon premier derby, mais je n’ai pas eu cette chance, et je pense que sur l’ensemble de la partie on ne méritait pas de per- dre au vu des occasions qu’on s’est créées, et je pense que l’arbitre a influé sur le résultat final. A mon avis, il a commis des erreurs, que ce soit sur le penalty accordé à l’USMA ou celui dont il a privé Yachir. Bien que vous ayez effectué votre rentrée dans un moment difficile, le coach est satisfait de votre rendement… J’étais prêt à prendre ma place sur le terrain à n’importe quel moment de la partie, car j’étais bien concentré sur mon sujet. J’ai essayé de donner un plus à l’équipe en portant le jeu vers l’avant, et je suis déçu par cette défaite, car la chance nous a tourné le dos. En dépit de la défaite, le fait que le coach soit satisfait de moi est une source de motiva- tion supplémentaire. Bien que cette première défaite de la saison nous ait fait mal, il faut maintenant pen- ser à notre prochain match qu’on jouera face à l’ASO où on doit vite se ressaisir. Les supporters, eux, n’ont pas digéré cet échec face à l’USMA… Je comprends bien que les suppor- ters soient déçus après cette défaite face à l’USMA, et on l’est aussi de notre côté, du fait qu’on aurait aimé leur offrir la victoire. On tâchera de se racheter dès le prochain match face à l’ASO, pour reprendre notre place de leader. Entretien réalisé par Kamel M.

Les joueurs redoutent la réaction des supporters à Bologhine
Les joueurs redoutent la réaction
des supporters à Bologhine

A près avoir juré de prendre leur revanche sur l’USMA qui les a battus en finale de la coupe d’Algérie, les joueurs

du Mouloudia se sont retrouvés dans une position délicate, car les Chnaoua n’ont pas encore digéré cet échec face aux Usmistes, et imputent la faute aux joueurs qui n’ont rien fait sur le terrain pour gagner, contrairement à ceux de l’USMA qui étaient plus volontaires. Maintenant que le stade du 5-Juillet est fermé temporairement pour les rai- sons que tout le monde connait, le Mouloudia recevra ses hôtes au stade de Bologhine, et cette situation a fait nourrir des appréhensions chez les

joueurs du Mouloudia qui redoutent la réaction des Chnaoua qui veulent ma- nifester leur mécontentement, eux qui reprochent à certains joueurs de ne pas avoir mouillé le maillot lors du derby, alors que d’autres éléments ont coûté au club les yeux de la tête sans qu’ils soient capables d’avoir le rende- ment escompté. Ainsi, les poulains de Geiger sont déjà sous forte pression, eux qui sont condamnés à gagner sa- medi prochain face à l’ASO, pour évi- ter que le doute ne s’installe dans l’équipe. Les joueurs du Mouloudia gardent aussi un mauvais souvenir de leur dernier passage au stade de Bolo- ghine la saison passée, où ils ont été

accrochés deux fois de suite par le MCEE et le CABBA. Comme les équipes qui viennent en déplacement à Bologhine ferment le jeu, la tâche du MCA sera plus compliquée, notam- ment si les supporters vont exercer la pression sur leur équipe, et cela a sou- vent profité à l’adversaire.

Du travail psychologique au menu

Conscient que des joueurs sont sous pression, le staff technique du Mou- loudia aura à leur remonter le moral et les encourager, mais aussi les mettre en confiance pour qu’ils puissent abor- der le match de l’ASO dans de meil-

La LFP saisie pour une domiciliation à Bologhine Comme nous l’avons rapporté dans notre der-
La LFP saisie
pour une
domiciliation
à Bologhine
Comme nous l’avons rapporté dans notre der-
nière livraison, les responsables du MCA ont jeté
leur dévolu sur le stade de Bologhine pour que
l’équipe reçoive ses hôtes jusqu'à la réouverture du
stade du 5-Juillet. Hier, une demande a été envoyée
officiellement à la LFP, par la direction du club et qui
sera appuyée par l’aval de la direction de l’USMA
qui ne s’est pas opposée à une domiciliation du
Mouloudia à Bologhine, en raison des bonnes re-
lations entre les deux clubs. Hier, Kamel Kaci
Saïd devait rencontrer son homologue us-
miste Rebouh Haddad, pour régler
quelques détails au sujet de la domici-
liation du MCA à Bologhine.
Mohamedi
renforcera le
staff technique
C’est officiel ! Le préparateur phy-
sique Boudjemaâ Mohamedi renforcera
le staff technique après le match de
l’ASO. C’est ce que nous a confirmé le
manager général du club. Il est à rappeler
que Mohamedi devait faire partie de l’en-
cadrement technique du MCA et il avait
même accompagné Geiger à Alger,
mais il s’est rétracté suite au départ
de Kaoua.
K. M.
K. M.
s’est rétracté suite au départ de Kaoua. K. M. K. M. leures conditions. Alain Geiger sait

leures conditions. Alain Geiger sait déjà que ses joueurs redoutent le stade de Bologhine, eux qui n’ont jamais souhaité y retourner. Si l’équipe a échoué la saison pas-

sée dans ce stade, les données ont bel et bien changé, car les deux rencontres se sont dé- roulées lors de la phase aller, et que l’équipe a connu des changements. De leur côté, les supporters du MCA seront ap- pelés à soutenir leur équipe, car ce n’est pas pour une simple dé- faite qu’ils vont tout remettre en cause.

10 4 e journée ESS-JSMB Aujourdʼhui à 18h JeanChristianLang, entraîneur de l’ESS Hadzibegic, avant que
10
4 e journée
ESS-JSMB
Aujourdʼhui à 18h
JeanChristianLang,
entraîneur de l’ESS
Hadzibegic, avant que ce dernier
ne se rétracte. Jean- Christian
Lang connaît très bien le football
national après son expérience
avec la JSK lors de la saison
2008-2009.
Un salaire
de 11 000 euros
Azzedine Arab, le directeur
administratif de l’ESS, nous a
confié qu’un accord a été trouvé
avec Lang et cela sur tous les
plans. On croit savoir que le nou-
vel entraîneur de l’ESS percevra
un salaire de 11 000 euros et que
la durée de son contrat est de 21
mois.
Il est attendu
ce mardi à Sétif
La nouvelle est tombée hier en
début de soirée. Hassan Hammar
a trouvé un terrain d’entente avec
l’entraîneur français Jean-Chris-
tian Lang. La direction sétifienne
était sur le point de conclure avec
le Bosnien
Faruk
Il est utile de préciser que les
tractations avec Lang ont été te-
nues au secret. Un dirigeant de
l’Entente nous dira que des per-
sonnes malveillantes avaient fait
capoter l’accord avec Faruk Had-
zibegic et qu’on ne voulait pas re-
vivre la même mésaventure
avec Lang. Ce dernier
sera à Sétif au-
jourd’hui et il aura

N° 2415

www.lebuteur.com ESS Coup risqué
www.lebuteur.com
ESS
Coup risqué

Mardi 24 septembre 2013

Dans un match qui s’annonce explosif face aux Béjaouis

L’ESS a les faveurs

des pronostics, mais…

L’ avantage va bien sûr à Sétif qui évolue sur ses terres, devant son bouillonnant public.C’est, bien sûr, une arme à double tran-

chant car ce même public attend les poulains de Madoui au tournant et ne pardonnera aucun revers. L’Entente est condamnée à jouer pour la gagne et elle a les moyens de sortir le match qu’il faut pour glaner la totalité des points mis en jeu cet après-midi.

Des absences à la pelle

Il est certain que Kheireddine Ma- doui attendra le tout dernier moment pour prendre une décision en ce qui concerne la titularisation ou non de certains joueurs au sein du onze de dé-

part pour le match d’aujourd’hui face à

la JSMB. Ils sont déjà quatre joueurs à

être d’ores et déjà non concernés par le match contre la JSMB. Il s’agit de Nadji, Madouni, Djahnit et Lamri. Il y

a donc très peu de chances pour que

l’équipe qui s’est présentée à l’appel de

l’arbitre samedi passé contre le CA Bi- zerte soit reconduite.

Lamri forfait

Blessé vendredi passé lors d’un choc avec un joueur de Bizerte, le milieu de terrain sétifien Lamri ne s’est pas en- core remis. Il ne s’est ailleurs pas en- traîné depuis la reprise. Son nom ne figurera donc pas dans la liste des dix- huit cet après-midi.

«Sur les conseils de mon médecin»

Lamri nous dira en substance :

«Mon médecin m’a vivement décon- seillé de jouer ce match. Il m’a expliqué que cela pourrait aggraver ma blessure. Il vaut mieux faire l’impasse sur un match que de risquer d’être indisponi- ble pour une longue période.»

Amokrane de retour

Au vu des nombreuses absences, Kheireddine Madoui a été dans l’obli-

gation de puiser assez largement dans

l’effectif espoir pour composer la liste

des dix-huit joueurs appelés à affron- ter la JSMB. En plus d’Aroussi, Amo- krane a été convoqué et cela pour la toute première fois de la saison. Ce- pendant, il y a peu de chances pour que ce joueur soit titularisé d’entrée. Il ne s’est entraîné qu’une seule fois et cela à cause des études qu’il poursuit dans un des lycées de Sétif.

La liste des 18 connue

Il est facile d’établir la liste des dix- huit joueurs dont les figureront sur la feuille de match cet-après-midi pour la confrontation face à la JSMB. Il s’agit de Khedaïria, Ziti, Benchadi, Legraa, Mellouli, Demou, Benabderrahmane, Karaoui, Delhoum, Ogbi, Zerrara, Gourmi, Tahraoui, Ghoul, Ferrahi, Be- lameiri, Amokrane L’équipe probable : Khedhaïria, Ziti, Benchadi (Legraa), Mellouli, Demou (Benabderrahmane), Karaoui, Del- houm, Ogbi, Zerrar, Gourmi, Touahri.

A. F.

Les retrouvailles Saïdi au sifflet
Les retrouvailles
Saïdi au sifflet

Les enjeux

du match…

Si l'on s'en tient au classe-

ment de L1, cette rencontre

entre l’ESS et son homologue de Béjaïa nourrit beaucoup d'intérêts. Occupant la septième place du classement avec quatre points de retard sur le leader et en ayant deux matchs en retard, les Sétifiens sont condamnés à gagner pour res- ter au contact des meilleurs. Ma- thématiquement parlant, ce match a aussi beaucoup d’intérêt pour la JSMB qui ne compte que trois uni- tés et dont les joueurs veulent s’éloigner de la zone rouge au plus vite. C’est dire que les deux équipes ont des ambitions dans ce match.

Les Sétifiens doivent réussir l’essentiel :

gagner

Même si ces derniers

temps, les choses semblent

aller pour le mieux, les hommes de Madoui veulent réussir une belle opération, cet après-midi. Il leur faut damer le pion, à une équipe de la JSMB qui elle aussi nage dans le doute et qui surtout veut se récon- cilier avec ses supporters. Elle n’a engrangé que trois points depuis

l’entame de la saison. Malgré cela, prendre des points contre les ca- marades de Niati n’est pas donné à tout le monde. Les Sétifiens auront, pour arriver à ce résultat, à jouer juste et doivent surtout faire preuve d’efficacité et de réalisme.

K.L.

Se montrer dangereux Les joueurs de l’ESS doivent savoir, dans un premier temps, contenir et
Se montrer
dangereux
Les joueurs de l’ESS doivent savoir, dans un
premier temps, contenir et parfois étouffer dans l’œuf
les velléités offensives des joueurs de Bougie pour arriver
son engagement
dès le lende-
main.
ensuite à se montrer très dangereux. Ils auront sûrement à
user d’une arme redoutable, celle du contre.Pour ne par-
ler que du dernier match qu’ils ont joué, combien de
fois les attaquants de l’ESS se sont retrouvés à
quelques mètres du gardien de Bizerte, obli-
geant ce dernier à sortir le grand jeu pour
éviter le pire. Lors des dernières rencon-
Ouverture
des guichets
à 16 heures
tres, pratiquement tous les contres Séti-
C’est à partir de 15 heures que les spec-
tateurs pourront acheter leurs billets. Le
prix restent inchangés. Il faut débourser 200
DA pour accéder aux gradins et 300 les tri-
bunes couvertes. Le prix de la place au ni-
veau de la tribune d’honneur est fixé à
1000 DA. Les portes du stade seront
ouvertes au public à partir de 16
heures.
Ce sera très certainement
avec grand plaisir que Rachid
Redjradj, le manager général
de la JSMB retrouvera le stade
du 8-Mai. Il avait occupé avec
beaucoup de bonheur la même
fonction au sein du club séti-
fien, ces dernières an-
nées.
La rencontre de cet
après-midi qui compte pour la
mise à jour du championnat
sera arbitrée par Saïdi. Ses
deux assesseurs seront Bé-
chirène et Rezgane.

fiens ont eu pour origine des ouvertures ou des transversales des latéraux. Cela sera aussi le cas cet après-midi.

Ze Ondo n’a pas été qualifié

le cas cet après-midi. Ze Ondo n’a pas été qualifié Après moult tergi- versations, le verdict

Après moult tergi- versations, le verdict est fi- nalement tombé. L’in- ternational gabonais ne défendra pas les couleurs de son nou- veau club et cela au moins jusqu’au pro- chain mercato. En effet, la FAF vient d’en informer officiellement la direc- tion de l’ESS. Le délai imparti pour cela a expiré hier.

Il restera à Sétif jusqu’au mois de décembre

Même s’il ne jouera aucun match lors de la phase aller du champion- nat, Ze Ondo ne quittera pas pour autant Sétif. La direction du club ne veut pas priver l’équipe des services de l’international gabonais au cours de la deuxième manche du cham- pionnat. Ze Ondo continuera à s’en- traîner en attendant d’être officiellement qualifié lors du mer- cato d’hiver.Il est utile de signaler qu’un autre international gabonais a eu sa licence sans aucune difficulté au profit du Raja de Casablanca.

S.B.

Touahri «C’est toujours compliqué de jouer contre la JSMB»

«C’est une rencontre diffi- cile que celle que nous au- rons à disputer face à la JSMB», nous a dit l’atta- quant sétifien. Il nous par- lera aussi des chances de son équipe dans ce cham- pionnat.

Tout d’abord, un mot sur la vic- toire acquise contre le CA Bi- zerte.

Honnêtement, nous la voulions, cette victoire et cela pour quitter la Coupe de la CAF avec les honneurs. Il ne faut surtout pas croire que cela a été facile. Nous sommes tombés sur une équipe du CA Bizerte très volontaire. Nous avons réalisé une très belle pre- mière mi-temps et nous avons réussi à inquiéter le gardien adverse à plusieurs reprises et je pense que c’est durant cette période que nous avons pris une option sur le match. Nous nous sommes battus en développant du jeu. Cela est encourageant pour la suite.

Malgré la victoire, il y a des choses à corriger, n’est-ce pas ?

C’est certain, personnellement, j’ai beaucoup travaillé et cela me permet de donner la plénitude de mes moyens. Maintenant, je peux vous dire que je ne suis pas très loin du top en ce qui concerne ma condition physique.

Etes-vous optimiste, en ce qui concerne la suite du champion- nat ?

L’équipe de l’ESS de cette année aura son mot à dire. Il y a des joueurs de grande qualité qui sont venus et qui vont faire oublier très vite ceux qui sont partis. Le coach nous a dit qu’il était satisfait en ce qui concerne la forme physique des joueurs et cela, nous-mêmes, nous le ressentons. C’est certain, il nous faut confirmer tout cela sur le terrain.

Et pour ce qui est du match de ce mardi contre la JSMB ?

Il est toujours compliqué de jouer contre cette équipe. Il est vrai qu’elle semble ne pas être au mieux de sa forme. Cela ne veut pas dire grand- chose. De toutes les façons, nous abor- derons ce match avec le plus grand sérieux.

Entretien réalisé par Samir B.

le plus grand sérieux. Entretien réalisé par Samir B . C’est certain, même si nous ressen-

C’est certain, même si nous ressen- tons une forme de fatigue et que nous aurions voulu avoir un plus de repos. Sur le plan du jeu, nous devons faire preuve de plus de réalisme et concréti- ser les occasions de but. Il nous faut continuer dans cette voie.

On vous a vu très affûté lors du dernier match disputé par votre équipe. Comment l’expliquez- vous ?

www.lebuteur.com JSMB Coup osé
www.lebuteur.com
JSMB
Coup osé

N° 2415

Mardi 24 septembre 2013

11
11
JSMB Coup osé N° 2415 Mardi 24 septembre 2013 11 Opération 4 e journée ESS-JSMB Aujourdʼhui

Opération

4 e journée
4 e journée
ESS-JSMB Aujourdʼhui à 18h Saâdi expérimentera le 3-5-2 L’entraîneur de la JSM Béjaïa, Noureddine Saâdi,
ESS-JSMB
Aujourdʼhui à 18h
Saâdi
expérimentera
le 3-5-2
L’entraîneur de la JSM Béjaïa,
Noureddine Saâdi, compte pro-
voquer un changement dans les
résultats de son équipe, en mo-
difiant carrément le système de
jeu de son équipe. Ainsi, il
compte abandonner le tradi-
tionnel 4-4-2 des premiers
matchs de la saison et expéri-
menter, pour la première fois, le
3-5-2. Il estime qu’un réajuste-
ment tactique est important,
afin de donner plus de solidité à
la défense béjaouie et une meil-
leure assise au milieu du ter-
rain.
Chehima revient
dans le onze
Pour ce faire, il compte remettre
le latéral droit Ahmed Chehima
dans le onze rentrant, après
l’avoir laissé sur le banc des
remplaçants lors de la précé-
dente confrontation face au CA
Bordj Bou Arréridj. Il occupera
ainsi le flanc droit, alors que
Aggoune sera sur le couloir
gauche. L’axe de la défense sera
occupé par Coulibaly, Mebara-
kou et Zafour.
Niati absent
pour blessure
laissé un goût amer, et se tourne
vers le match contre l’Entente que
nous espérons être celui qui met-
tra un terme à notre début de sai-
son difficile. Nous sommes
vraiment motivés pour ramener
un bon résultat.
Doit-on comprendre que vous
ambitionnez d’effectuer votre
Au milieu du terrain, le milieu
récupérateur Belkacem Niati ne
sera pas de la partie. Bien
qu’ayant purgé la suspension
d’un match, il n’est pas encore
tout à fait remis de la blessure à
la cuisse qu’il avait contractée
au cours d’une séance d’entraî-
nement. Saâdi ne pourra pas
compter sur lui et devra donc
renouveler sa confiance à Islam
Boukmacha.
vrai départ cette saison ?
Oui, c’est bien ça. Un bon résultat
à Sétif, sur le terrain du champion
d’Algérie en titre, sera synonyme
de rupture avec les résultats néga-
tifs et la fin de la mauvaise passe
que nous sommes en train de tra-
verser. Nous sommes déterminés à
relancer la machine. Croyez-moi,
tout le groupe est conscient de
l’importance de ce match et de la
nécessité de réagir le plus rapide-
ment possible.
A quel genre de match vous at-
tendez-vous ?
A un match compliqué,
comme tous ceux qu’on
joue à l’extérieur. De
En faisant quoi, par exemple ?
Il faudra bien entrer dans le match
et rester concentrés tout au long
de la partie et, surtout, veiller à ne
pas commettre d’erreurs. Il s’agira
de gérer intelligemment le match
durant ses 90 minutes. Je suis
convaincu que cette fois, nous ne
décevrons pas nos supporters.
Le résultat de ce match est-il im-
portant, dans la perspective du
derby qui se profile contre la JS
Kabylie
Effectivement, un bon résultat soi-
gnera davantage notre moral,
avant d’aller à Tizi Ouzou affronter
la JSK. Ce sera important d’abor-
der ce genre de derbies, en ayant
gagné en confiance. C’est une rai-
son de plus qui nous poussera à
nous donner à fond contre l’ESS.
Entretien réalisé
par S. H.
Mezriche pourrait
remplacer Laribi
Le deuxième milieu récupéra-
teur pourrait être Salem Mez-
riche, ramené cet été de France
et qui attend sa chance depuis le
début de la saison. C’est lui qui
le plus de chance de remplacer
Laribi, suspendu suite à son ex-
pulsion face au CABBA, même
si Larbi Hammouche est lui
aussi candidat au poste. Dans le
cas où Mezriche serait titularisé,
il retrouverait, sur le terrain,
son ancien coéquipier à Col-
mar, Toufik Zerara, qui était
passé par la JSMB, avant de re-
joindre l’ESS cet été.
Encore un onze
différent !
Saâdi,
Tribèche, Kacem
et Chalali retrouvent
Sétif
surcroît, l’équipe de
l’Entente est solide.
Elle a effectué un bon
début de saison, en
dépit du nul concédé
sur son terrain face
au MC Oran. D’ail-
leurs, ce semi-échec la
motivera à donner le
Pour Noureddine Saâdi, ses adjoints Ha-
moudi Tribèche et Salim Kacem ainsi que l’at-
taquant Mohamed Chalali, le match
d’aujourd’hui constituera une occasion de retrou-
ver Sétif, une ville où ils ont exercé ou joué par le
passé. En effet, Saâdi a entrainé l’ESS à deux re-
prises, la dernière étant au début de la saison
2007-2008, avec Kacem dans son staff comme
préparateur physique. Tribèche, lui, est un
ancien joueur de l’Entente alors que Cha-
maximum pour se rache-
ter et recoller au groupe de
tête. Nous le savons et nous al-
lons prendre nos dispositions.
lali avait joué dans ce club au début
de la saison passée, avant de
partir à la JS Kabylie.
Ce qui est sûr, c’est que Nourre-
dine Saâdi n’alignera pas le
même onze qui avait débuté le
dernier match. D’ailleurs, il n’a
jamais aligné la même équipe
deux fois d’affilée et cela lui a at-
tiré des critiques de quelques
supporters qui lui reprochent de
ne pas avoir pu, après quatre
matchs, dégager le onze-type. Le
changement tactique qu’il prône
est destiné peut-être à trouver
une équipe et un système de jeu
qu’il retiendra pour la suite de la
saison.
S. H.

réhabilitation

vrai que nous allons affronter un adversaire coriace qui aura l’avantage du terrain et du pu- blic, mais nous sommes tenus de défendre nos chances à fond et tout donner, afin d’essayer de ra- mener des points. Nous avons besoin d’une victoire ou, à dé- faut, d’un nul pour lancer notre saison», a-t-il toutefois estimé.

«Je n’accepte pas qu’on me perturbe dans mon travail»

Questionné sur son attitude lors de la séance d’entraînement de dimanche au cours de laquelle il a réagi à des insultes proférées par des supporters présents au stade et quitté le terrain en signe de protestation, Saâdi a répondu : «Je n’accepte pas qu’on me perturbe dans lmon travail. Lors des entraînements, il y a un effort et de la concentration. Je ne réagis pas quand on m’insulte durant un match, mais je n’ac- cepte pas que ça se fasse lors des entraînements

S. H.

N’ ayant en-

core gagné

aucun

match de-

puis le

début de la saison, la JSM Béjaïa aura fort à faire aujourd’hui face

au champion en titre, l’ES Sétif, sur le terrain de ce dernier, en match en retard de la 4 e journée du championnat de Ligue 1. Après le nul inattendu concédé à domicile face au CA Bordj Bou Arréridj, les Béjaouis sont dans l’obligation de se racheter, sous peine de compliquer en- core davantage leur situation, surtout qu’un derby les attend samedi face à la JS Kabylie, une des équipes en forme du mo- ment.

Saâdi : «Nous défendrons nos chances à fond»

Le match que disputera au- jourd’hui la JSM Béjaïa à Sétif contre l’Entente ne sera pas de tout repos. D’ailleurs, le coach lui-même le reconnaît. «C’est

5 nuls et 2 victoires réalisés à Sétif

En 15 confrontations qui ont opposé, par le

passé, l’ES Sétif à la JSM Béjaïa

au stade du 8-Mai-1945 de Sétif, les Béjaouis ont pu réali- ser 5 nuls et 2 victoires (les victoires ont été obtenues lors des saisons 2010-2011 et 2011- 2012). Cela laisse supposer que la JSMB se débrouille plu- tôt bien dans ce stade et peut donc espérer ramener un bon résultat face à l’Entente.

Les Espoirs veulent être seuls leaders

Les Espoirs de la JSM Béjaïa auront l’opportu-

nité, cet après-midi, de pren- dre seule la tête du championnat national de la ca- tégorie, dans le cas où elle a ra- mènerait au moins un point de son déplacement à Sétif. En effet, les Béjaouis sont actuel- lement co-leaders en compa- gnie de l’USM Alger et de l’USM El Harrach. Ce match

retard contre l’ESS est donc une occasion de se détacher de ses concurrents.

19 joueurs ont fait le déplacement

La délégation de la JSM Béjaïa a pris la route, hier

à 13h, de Sétif. A l’issue de la

séance d’entraînement de la matinée, l’entraîneur Noured- dine Saâdi a retenu 19 joueurs pour le déplacement : Messara, Chehima, Aggoune, Coulibaly, Mebarakou, Zafour, Mezriche, Boukmacha, Meddahi, Ban- goura, Mebarki, Belgherbi, Chalali, Aourès, Hamouche, Tatem, Bouziani, Bouabta et Kacem.

Mebarakou «Un bon

résultat à Sétif est important, avant d’aller à Tizi»

résultat à Sétif est important, avant d’aller à Tizi» Pour le défenseur central Mebara- kou, le

Pour le défenseur central Mebara- kou, le match qui attend la JSM Béjaïa face à l’ES Sétif devra être abordé avec beaucoup de volonté et de détermination, pour entamer le vrai départ en championnat. Comment est la situation, la veille du match face à l’ES Sétif (entre- tien réalisé hier, ndlr) ? La situation est à la concentration. Les joueurs ont tourné la page du semi-échec à domicile face au CA Bordj Bou Arréridj, même s’il a

12
12

N° 2415

Mardi 24 septembre 2013

www.lebuteur.com USMH Coup de colère
www.lebuteur.com
USMH
Coup de colère

Tous les regards seront braqués sur Dar El Beïda

Charef devrait diriger la séance de ce matin

Tous les regards seront braqués ce matin sur la caserne de la Pro- tection civile de Dar El Beïda où va se dérouler la séance de la re- prise des entraînements de l’USMH, car l’on s’attend à ce que ladite séance soit dirigée par l’en- traîneur Boualem Charef qui au- rait trouvé un terrain d’entente avec la direction du club pour poursuivre son travail à la barre technique de l’équipe. Il est à rap- peler que tout le monde attendait son retour à l’occasion du dernier match contre El Eulma, mais on ne sait pour quelle raison, cela n’a pu avoir lieu. Cette fois-ci, une source autorisée de la direction de l’USMH nous a affirmé que Charef reprendra son travail le plus nor- malement du monde ce matin à l’occasion de la reprise, et que l’in- téressé avait appelé les dirigeants pour les en informer, et que tout était rentré dans l’ordre. De toutes les manières, on ne parle que de cela en ce moment, car c’est l’évé- nement après dix jours d’absence, au lendemain de la défaite contre l’USMA où Charef avait décidé de partir avant de revenir à de meil- leurs sentiments. H. M.

heure avant de savoir qu’il ne

Le P/APC a essayé de

pour en savoir plus, et

quelques-uns seulement

Après avoir refusé de les rencontrer

le départ

tous les supporters présents.

pal responsable de tout ce qui se

passe en ce début de saison et de

cette situation qui ne s’arrange

pas. Et le fait d’avoir fui ses

responsabilités prouve

qu’il veut à tout prix

éviter les supporters

et d’éviter de discuter

des problèmes du

club. «Il aurait pu au

moins déléguer

quelqu’un de la direc-

tion pour nous rencon-

trer», disaient

quelques-uns d’entre eux. Les supporters har- rachis décident alors d’intensifierleurs actions en multipliant les re-

groupements, notam- ment devant le stade, en revendiquant le départ de Laïb et l’ouverture du capital du club du mo- ment que plusieurs in- vestisseurs sont intéressés à investir dans le club alors que la direction actuelle s’y oppose par tous les moyens. H. M.

On reparle d’Air Algérie

Des négociations et des interrogations

La dernière sortie média- tique du président Mohamed Laïb, où ce dernier a évoqué des négociations avec la com- pagnie aérienne Air Algérie, a soulevé moult interrogation chez les observateurs, et en particulier les supporters, qui ne comprennent pas trop cette nouvelle sortie du premier res- ponsable du club, même si cer- tains d’entre eux estiment que

c’est de la poudre aux yeux afin de détourner l’attention sur la situation critique du club. Ce

qui

intrigue la majorité d’entre

eux, c’est que la compagnie en question, Air Algérie notam- ment, avait démenti il y a deux mois à travers un communi-

qué officiel rapporté par l’APS l’information selon laquelle

elle

n’aurait négocié avec quel-

conque club algérien. C’était au moment où on ne parlait que de ça à El Harrach, de la venue d’Air Algérie pour reprendre le club et racheter la majorité des

actions, et l’on se souvient qu’à cette époque, Laïb est resté muet sur le sujet avant d’évo- quer aujourd’hui une nouvelle fois des négociations avec la- dite compagnie. Ceux qui sui- vent de près ce nouvel épisode font remarquer aussi que le président de l’USMH n’a pas précisé s’il s’agissait de négo- ciations pour un simple spon- soring ou pour le rachat du club. Il est à rappeler que lors

du

premier épisode, le porte-

parole Mana parlait de sponso- ring uniquement. Cette affaire a également fait réagir les op-

posants de l’actuelle direction

qui

parlent d’un scénario qui a

pour objet d’absorber la colère des supporters et se deman- dent pourquoi Laïb n’avait pas

réagi pour défendre l’honneur du club lorsque Air Algérie démenti dans un premier temps avoir négocié avec sa di-

rection. Aussi, les déclarations de Mohamed Zoubiri, qui a fait savoir que le dossier est entre les mains de Laïb et que personne des membres du conseil d’administration ne sont au courant, a laissé le

a

champ

libre aux spéculations

qui vont bon train.

H. M.

Les supporters exigent

de Laïb et l’ouverture du capital

C omme nous l’indiquions hier, le président

Mohamed Laïb n’a pas été au rendez-

présentent, chose qui a été refusée par nos interlocu-

teurs qui ont tenu à ce que l’entrevue se déroule devant

vous prévu avec les supporters dimanche

après-midi au stade 1er-novembre pour

Ils comptent multiplier les regroupements devant le stade

discuter avec eux de la situation du club

et pour s’expliquer sur ce début catastro-

Ces explications n’ont évidemment pas convaincu les

phique du championnat suite à quatre défaites consécu- tives avant que l’équipe ne parvienne à arracher son premier point de la saison en revenant samedi avec un match nul d’El Eulma. Ce rendez-vous a été arrangé suite au rassemblement des suppor- ters au centre-ville d’El Harrach mercredi passé. Un grand nombre de fans qui n’ont pas voulu rater cette occasion s’était rendu en effet au stade Lavi- gerie, mais à leur grande déception, Laïb n’a pas été au rendez-vous. Ils ont dû attendre plus d’une

va pas venir. les calmer suppor- qu’ils ont supporters présents, mais qui les re-
va pas venir.
les calmer
suppor-
qu’ils ont
supporters présents, mais
qui les re-

supporters qui ont été à la fois très déçus et

très en colère contre le président Laïb qui,

selon eux, ne leur a accordé aucune im-

portance comme, toujours selon eux, il

n’accorde aucune importance à la situa-

tion du club qui se dégrade de jour en

jour. Pour eux, il est désormais le princi-

Les Kawassir étaient évidemment très en colère. Mais un homme présent sur les lieux a essayé de les calmer

et d’atténuer leur colère. Il s’agit du P/APC d’ El Har- rach qui était venu mercredi passé à leur rencontre lorsqu’ils se sont rassemblés au centre-ville. Il leur a demandé de ne pas se précipiter pour apporter un quelconque jugement avant de savoir qu’un empêchement avait retenu Laïb. Ce dernier, selon nos informations, devait assister à deux enterrements du- rant la journée, l’un à Alger et l’autre à Oran, nous fait-on savoir. Nous avons pu ap- prendre aussi que certains supporters influents et membres du comité de

que certains supporters influents et membres du comité de Reprise ce matin Les Harrachis ont bénéficié
Reprise ce matin Les Harrachis ont bénéficié hier lundi d’une journée de repos après avoir
Reprise ce matin
Les Harrachis ont bénéficié hier
lundi d’une journée de repos après
avoir effectué dimanche matin une
séance de décrassage au lendemain
de leur retour d’El Eulma. La re-
prise des entraînements est pré-
vue ce matin.
Entraînement
à la caserne de la
Protection civile
Les camarades de Sofiane Hanitser
ne sont pas encore prêts à revenir au
stade de 1er-Novembre puisque la
séance de la reprise de ce matin aura
lieu toujours à la caserne de la Protec-
tion civile de Dar El
Beïda. Les diri-
geants veillent toujours à tenir
leur équipe loin
de la pres-
sion des supporters.
Un
match amical
contre Dar El Beïda
Après la séance
de ce matin,
le staff technique de l’USMH a
programmé un match amical dans
l’après-midi afin d’élever le rythme
des joueurs et donner plus de
temps de jeu à certains éléments.
Le match amical aura lieu
contre l’équipe
de Dar El
Beïda, à Dar El
Beïda.

ters ont essayé de contacter le

premier responsable du club

été surpris d’apprendre que Laïb ne veut pas rencontrer tous les

El Aoufi a supervisé le MCO sur demande de Charef

Charef n’a peut-être pas reprise ses fonctions d’une manière officielle à la barre technique de l’USMH,

mais tout porte à croire que rien ne se fait à ce niveau sans son aval

et qu’il continue à tout diriger, mais de loin. C’est ce qui nous a été révélé par son assis-

tant El Aoufi qui est allé

à Oran pour superviser le pro- chain adversaire des Harrachis, le

MCO. El Aoufi était présent au stade Zabana et nous a confié en effet, que c’est Charef qui le lui a demandé.

Amada «Il ne faut pas revenir à la case départ face au MCO»

«Il ne faut pas revenir à la case départ face au MCO» Amada, comme tous ses
Amada, comme tous ses coéquipiers, est très content du point avec lequel l’équipe est re-
Amada, comme tous
ses coéquipiers, est très
content du point avec
lequel l’équipe est re-
venue d’El Eulma.
«C’est peu, mais mo-
ralement, ça va
beaucoup mieux»,
dit-il.
com-
Où en êtes-vous avec votre
blessure que vous avez
contractée face à El Eulma ?
Je vais mieux mais je suis en
train de me soigner chez le méde-
cin du club et c’est lui qui va déter-
miner la durée de ma
convalescence.
C’est cette blessure qui vous a
empêché de terminer le
match ?
Exact, après avoir
contracté cette blessure, j’ai
fait de mon mieux pour sui-
vre le match et aider mes co-
équipiers, mais je n’en pouvais
plus et j’ai été contraint de sortir.
Allez-vous être présent lors du
prochain match contre le MCO ?
Il est encore tôt de pouvoir le
dire. Cela va dépendre de l’évolu-
tion de mon état de santé. On verra
bien les prochains jours comment
cela va être. J’espère que je m’en re-
mettrai à temps.
Si on revient sur ce match face à
El Eulma, que pourriez-vous
nous dire de cette rencontre ?
Cette rencontre était décisive
pour nous, on savait tous que le
moindre faux pas était interdit
compte tenu de notre situation. Il
fallait absolument réagir et nous
avons pu revenir avec un point de
ce déplacement.
Tout le monde s’est réjoui de ce
maigre butin.
C’est peut-être peu, mais ce point
représente beaucoup pour nous,
surtout sur le plan psychologique.
Ce n’est que le commencement de
la fin de cette crise. En tout cas,
nous avons chassé la guigne avec ce
premier point de la saison.
Il paraît que l’équipe avait re-
trouvé sa combativité sur le ter-
rain, c’est vrai ?
Comme je viens de vous le dire,
nous savions tous qu’on n’avait plus
droit à l’erreur et c’est qui a fait que
le groupe s’est montré solidaire sur
le terrain et s’est surpassé pour ar-
racher ce match nul. Je ne peux pas
dire que nous avons manqué de
bativité lors des autres matchs,
mais ce sont les résultats qui n’ont
pas suivi.
Peut-on parler de déclic après ce
match nul ?
C’est ce qu’on espère en tout cas.
Le groupe se porte mieux au-
jourd’hui, mais il faut confirmer ce
réveil face au MCO et signer notre
nouveau départ avec une première
victoire. Il ne faut pas revenir à la
case départ.
Tout le monde attend le retour
de Charef. Un commentaire ?
Effectivement, nous attendons
tous son retour et on espère qu’il
sera avec nous cette semaine afin
de bien préparer le match face au
MCO. J’aimerais souligner toutefois
le travail effectué par les autres
membres du staff technique qui ont
réussi à arrêter l’hémorragie.
Entretient réalisé par Hicham M.
www.lebuteur.com MCO Coup de vent
www.lebuteur.com
MCO
Coup de vent

N° 2415

Mardi 24 septembre 2013

13
13
Amri Chadli «J’ai choisi le MCO par conviction» C’ est avant-hier en milieu d’après-midi que
Amri Chadli
«J’ai choisi le MCO par conviction»
C’ est avant-hier
en milieu
d’après-midi
que la nou-
velle star du
Mouloudia
tion spéciale. Je remplis toutes les
conditions, car j’ai déjà porté les
couleurs de la sélection et je suis
libre de tout engagement cette sai-
son.»
d’Oran, Amri Chadli, a paraphé
son contrat de deux ans avec les
Hamraoua. La cérémonie de si-
gnature a eu lieu dans le luxueux
hôtel Le Méridien, en présence du
président de la SSPA, Youssef
Djebbari, le vice-président, Larbi
Abdelilah, les deux dirigeants
Krimo Hassani et Abdelkader
Benzerbadj, le manager général,
Haddou Moulay, et le secrétaire de
l’équipe, Toufik Belahcène. L’ex-so-
ciétaire de Mayence était accom-
pagné d’un avocat et d’un proche.
Sitôt après avoir signé et posé avec
le maillot du Mouloudia, le joueur
a dû répondre à quelques ques-
tions de journalistes présents à cet
évènement. «Plusieurs raisons
m’ont poussé à choisir le MCO. Tout
d’abord, je suis issu de cette région
part à la préparation d’intersaison
avec mon ancien club et que j’ai in-
terrompue au mois de Ramadan,
car j’ai préféré faire le jeûne en fa-
mille au lieu de rester à l’hôtel en
Allemagne», dira le joueur avant
d’ajouter : «Il me reste seulement à
travailler le volet physique. On a
mis en place un programme de tra-
vail avec le préparateur physique.
D’ici un mois, je pourrai prendre
part à la compétition officielle.
Mais le dernier mot reviendra à
l’entraîneur Solinas.»
«Le MCO possède une
bonne équipe»
«Mon objectif est de
retrouver les Verts»
Tout comme Benhamou, il y a
de cela quatre ans presque, le
joueur en question se lance dans
un pari fou qui est de reprendre le
plus tôt possible la compétition et
par là même convaincre le sélec-
tionneur national de le rappeler,
avant le Mondial du Brésil, si c’est
possible. «Je serai très content de
réaliser une saison pleine, afin de
Ayant suivi le match du Mou-
loudia d’Oran contre le CS
Constantine, Amri Chadli se dit
agréablement surpris par la qualité
de jeu de sa nouvelle équipe. «Sin-
cèrement, j’étais très satisfait de la
prestation du MCO au cours de
cette rencontre. J’ai vu le MCO qui
a dominé le leader alors que ça de-
vait être le contraire. Le CSC n’a fait
que défendre. Je crois qu’il y avait la
place d’en mettre au moins un but
au cours de ce match, mais ça ne
fait rien car dans ses conditions le
match nul n’est pas catastrophique.»
«Moi le joueur le mieux
payé de l’histoire du
MCO ?»
A la question de connaître sa
de l’Ouest du pays. En plus, j’ai plu-
sieurs connaissances dans cette
ville. Autant de raisons qui ont pesé
dans mon choix.»
«Je connais Djebbari
depuis longtemps»
taper dans l’œil du sélectionneur,
car je pense que les portes de la sé-
lection sont toujours ouvertes. En
tous les cas, cet objectif va me moti-
ver et me pousser à mettre les bou-
chées doubles.»
Pour ce qui est du MCO, Amri
Chadli avoue qu’il connaît Djeb-
bari depuis quelques années déjà
et entretient également de bons
rapports avec le manager général,
Haddou Moulay. «Déjà, j’étais à
deux doigts de signer au MC Oran
cet été, mais j’ai préféré encore at-
tendre, car je voulais signer en Eu-
rope mais lorsque l’occasion ne s’est
pas présentée, je me suis rabattu sur
le championnat d’Algérie», affirme
le joueur, avant d’expliquer ses
contacts avec l’ASO : «C’est vrai
que Chlef est entré en contact avec
moi à mon retour au pays, mais
pour les raisons déjà précitées, j’ai
choisi le MCO. Je n’ai jamais voulu
créer un conflit entre les deux
équipes.»
«J’apporterai toute mon
expérience et mon savoir-
faire à l’équipe»
Amri Chadli pense pouvoir ap-
porter un plus certain à l’équipe,
souhaitant retrouver le plus vite
possible ses sensations d’il y a
deux ans. «J’apporterai tout mon
savoir-faire et ma large expérience
sur les terrains allemands. Je n’ai
que 28 ans et je suis très motivé à
l’idée de relancer ma carrière et
par là même aider cette équipe du
MCO.»
réaction par rapport au fait qu’il
soit le joueur le mieux payé dans
l’histoire du Mouloudia d’Oran
avec un salaire de 170 millions de
centimes, Amri, sans pour autant
confirmer la somme, prend les
choses du bon côté. «Je ne sais pas
d’où les gens ont ramené ces chiffres,
mais je dirai si c’est moi le joueur le
mieux payé de l’histoire du MCO,
ce serait une fierté pour moi.»
Amine L.
«Je remplis toutes les
conditions pour être
qualifié dans
l’immédiat»
«Je serai prêt d’ici
un mois»
Concernant son état de santé,
Amri Chadli affirme que sa bles-
sure n’est désormais qu’un lointain
mauvais souvenir et qu’il est apte à
100%. «Côté santé, je n’ai plus de
souci à me faire. J’ai d’ailleurs pris
Amri Chadli se dit confiant
pour être qualifié dans les meil-
leurs délais, sous les couleurs du
MCO. Mis au courant de la loi
qui permet aux ex-internatio-
naux d’être qualifiés en dehors
des délais de signature, le joueur
se montre optimiste. «Je sais que
les anciens internationaux ont le
droit de bénéficier d’une déroga-

Djebbari

«Nous avons un rendez-vous capital avec Naftal» En marge de la conférence de presse qui
«Nous avons un rendez-vous
capital avec
Naftal»
En marge de la conférence de
presse qui a eu lieu avant-hier à
l’hôtel Le Méridien, le P-DG de la
société, Youssef Djebbari, avait dé-
claré aux présents qu’un rendez-
vous imminent et capital avec la
firme Naftal aura lieu en fin de se-
maine. «Nous avons essayé de pren-
dre attache avec le P-DG de Naftal
qui se trouvait à l’étranger. En tous
les cas, en cette fin de semaine un
rendez vous devra avoir lieu afin de
connaître les intentions de NAF-
TAL. Je peux dire qu’à l’issue de
cette réunion que je qualifierai de
capitale, on saura si Naftal viendra
ou pas. Si cette société ne viendra
pas, chose qu’on ne souhaite pas
d’ailleurs, on va procéder à l’ouver-
ture du capital social.»
timiste. «Je pense que sur le plan
comptable, l’équipe a loupé deux
points car notre objectif est de faire
le plein à domicile. Maintenant,
c’est à l’équipe de récupérer les
points perdus à l’extérieur. Sincère-
ment, je trouve que l’équipe est en
progression. L’entraîneur qui fait un
travail remarquable a tout mon
soutien.»
«Amri Chadli ? C’est
Haddou qui a tout fait»
«Solinas a tout mon
soutien»
Le président du MCO a loué les
mérites de son manager général,
Haddou Moulay qui, selon lui, a
été d’un apport considérable dans
le transfert d’Amri Chadli. «Je dois
révéler que Haddou a fait un tra-
vail colossale pour engager Amri
Chadli. Je dirai que c’est à lui en
premier lieu que le mérite revien-
dra.»
Même s’il n’est pas du tout
content du nul concédé par son
équipe au stade Zabana face au CS
Constantine, le P-DG de la société,
Youssef Djebbari, se
montre plu-
tôt op-
A. L.
Djebbari
en Espagne
Son contrat a
été déposé hier
C’est hier matin que le secré-
taire du Mouloudia d’Oran a dé-
posé le contrat d’Amri Chadli, avec
l’espoir de voir le joueur bénéficier
Le P-DG de la société,
Youssef Djebbari, s’est envolé
hier pour l’île Ibérique. Il sera de
retour dans quelques jours, afin
de prendre part à la réunion en
fin de semaine avec le P-DG
de Naftal et assister au
match d’El Harrach.
d’une dérogation spéciale que le FAF oc- troie aux anciens internationaux qui se trouvent les
d’une dérogation spéciale que le FAF oc-
troie aux anciens internationaux qui se trouvent
les conditions,
l’ex-joueur de Mayence 05 pourrait être quali-
fié dans les tous prochains jours. Djebbari
compte également se déplacer en per-
Aouamri
a passé une
échographie
sonne à Alger pour discuter autour
du sujet avec le président de la
Finalement, c’est hier
que l’ex-libero de l’ASO
Chlef, Mohamed Amine

Aouamri, a passé une écho- graphie pour connaître la nature de sa blessure à la cuisse. De toutes les façons, le joueur ne sera fixé qu’à la veille du départ pour El Harrach.

Aoued héritera du brassard de capitaine

Mohamed Amine Aoued va hériter du brassard de capitaine, en l’absence de Farid Belabbès qui a été expulsé samedi passé contre le CSC. L’ex- joueur du CRB sera ainsi le leader du groupe, samedi prochain, à Lavigerie. A. L.

Quel axe central pour les Hamraoua ?

Apparemment, l’axe central com-

sans club. Remplissant toutes

mence à poser des problèmes au coach italien du Mouloudia d’Oran. En plus de l’absence officielle de Belabbès, expulsé pour cumul de cartons face au CS Constantine,

Aouamri demeure toujours incertain pour le match de samedi prochain contre l’USM Harrach, lui qui est sorti sur blessure samedi passé, après seulement 13’ de jeu. Une situation qui semble très compliquée pour l’entraîneur Solinas qui est appelé à trouver des solutions, avant ce déplacement de Lavigerie. Si on est pratiquement sûr que Bouterbiat, auteur d’une prestation de tout pre- mier ordre face au CSC, va pouvoir prendre sa place samedi après- midi, on n’en sait rien sur celui qui l’épaulera dans cette partie de terrain. Si jamais Aouamri ne sera pas de la partie, Solinas disposera de deux choix. Soit il incorporera Djahel qui n’a pas encore joué la moindre minute cette saison ou confier cette tâche à Saïdi et aligner dans la droite Bourzama. En tous les cas, Solinas, qui n’est pas le genre à montrer ses cartes, va garder le suspense jusqu’au jour du match

pour rendre publique la composante de sa défense.

FAF, Mohamed

Raouaoua.

N° 2415 www.lebuteur.com 14 Mardi 24 septembre 2013 CRB Coup d’œil Hadjadj «Le CABBA est
N° 2415
www.lebuteur.com
14
Mardi 24 septembre 2013
CRB
Coup d’œil
Hadjadj
«Le CABBA est un adversaire
à prendre au sérieux»
On vous sent plus tôt
soulagé pour cette
séance de reprise…
Oui, nous sommes arri-
vés à nous débarrasser
d’une grande pression.
Ce match de la JSK était
crucial pour l’équipe et on
devait absolument prouver que
nous étions toujours dans la
course malgré les quelques sou-
cis que nous avons vécus en
début de saison.
Peut-on interpréter cette vic-
toire face à la JSK comme un
déclic ?
Pour ma part je pense que oui.
C’est le genre de rencontre qui
vous remet dans la compétition.
C’est très bon aussi pour l’esprit du
groupe. Ce que nous avons vécu ces
dernières semaines n’était pas facile à
gérer. Je n’en suis pas sûr mais je pense
que c’est une situation inédite pour la
plupart de mes coéquipiers. Battre la
JSK nous a redonné confiance en nous
et maintenant il faudrait garder ce
même esprit pour le prochain match
contre le CABBA et aussi pour la suite
du championnat.
La mauvaise note de cette rencontre de
la JSK était peut-être dans votre ren-
dement… Vous nous avez habitués à
bien mieux. Quel est votre avis là-des-
sus?
C’était délibéré. C’est vrai que techni-
quement nous avons l’habitude de jouer
bien mieux, mais pour cette rencontre
on ne pensait pas vraiment à la posses-
sion de balle. Notre seul objectif était de
protéger ce petit avantage.
Comme vous le savez, le club risque
d’être lourdement sanctionné après le
jet de projectiles face à la JSK ; que
pourriez-vous nous dire à ce propos ?
Ce serait vraiment pénalisant pour
nous. Si la commission de discipline dé-
cidait de nous pénaliser ce sera très cer-
tainement d’un match à huis clos. Tout
ce que je peux dire que cela ne jouera
pas en notre faveur. On essaye de se re-
lancer et ce genre de situation pourrait
briser notre élan.
Parlons maintenant du CABBA. Com-
ment voyez-vous cette rencontre ?
C’est un club qui vient de réaliser un
bon point à l’extérieur, ce qui l’encoura-
gera sans doute pour la semaine pro-
chaine devant son propre public. Nous
nous attendons à une rencontre très dis-
putée car nous sommes presque dans la
même situation. Notre groupe aussi
voudrait confirmer sa dernière victoire
face à la JSK et faire oublier cette mau-
vaise phase du début de saison.
Le fait de savoir que votre adversaire
n’est pas à l’aise sur son terrain en ce
début de saison vous aide-t-il un peu ?
C’est vrai qu’ils n’ont pas encore gagné
chez eux, et en même temps ils sont in-
vincibles. Franchement, on n’y pense
pas trop, nous savons que le CABBA est
un adversaire à prendre au sérieux. Il
fera tout pour nous faire tomber chez
lui la semaine prochaine.
Entretien réalisé par
Lamine Amimi
Mekhout écourte la séance
Entraînement
d’entraînement
spécial pour
Bourgba
Ammour
aux soins
Samedi à 18 heures, Bourgba, l’atta-
quant du CRB, signera son retour après
une semaine de suspension. On dirait que
le staff mise gros sur lui pour cette pro-
chaine rencontre du CABBA. En effet,
avec Gamondi, Bouregba était le dernier
élément à rejoindre les vestiaires. Il a
Le staff technique
du CRB a eu droit à
une petite frayeur
hier lors de la pre-
mière séance de la
semaine. Mekhout,
l’un des grands arti-
Il n’est pas allé au bout de la
séance d’entraînement et pas-
sera la matinée en compa-
gnie du kiné du club et du
médecin. D’après ce dernier,
Mekhout serait touché au ni-
veau du quadriceps.
s’entretenir avec le joueur.
C’est à la sortie des vestiaires
que nous avons pu nous en-
tretenir avec lui. Il nous dira :
eu droit à un petit exercice supplé-
mentaire
frappes
afin de travailler ses
et ses face-à-face.
sans de la victoire face
à la JSK, s’était écroulé à
terre après un télescopage
avec l’un de ses coéquipiers.
«Il n’y a pas de
quoi s’inquiéter»
Bien évidemment, afin d’en
avoir le cœur net il fallait
«Il n’y a pas de quoi s’inquié-
ter. Ce n’était qu’un choc avec
un coéquipier. Le staff médical
a décidé de me ménager pour
le reste de l’entraînement afin
qu’il puisse soigner ma bles-
sure de la cuisse.»
Chouih
toujours absent
Encore une fois, la séance d’hier
s’est déroulée sans l’habituel premier
gardien de l’équipe, Chouih. Blessé au
genou il a été mis
au repos pour quelques
jours encore. Il devra reprendre la prépara-
tion dans les jours à
venir. En ce qui concerne
Gamondi appelle ses
joueurs à confirmer
face au CABBA
son retour à la compétition, il faudrait atten-
un grand match
face aux Canaris
vendredi après-
midi.
dre la réception du Saoura dans deux se-
maines, bien évidemment si Gamondi
décide de lui rendre son statut de pre-
mier gardien, surtout avec la bonne
performance d’Ouadah la se-
maine dernière face aux
Ainsi la bande à Gamondi a re-
pris hier dans la matinée, à 9
heures, le chemin de l’entraîne-
ments en prévision de la prochaine
Il veut un bon résultat à Bordj
«Il faut juste
que je prenne
mes précautions»
Kabyles.

En dépit de sa prestation ir- réprochable face à la JSK, Amar Ammour semble tou- jours souffrir de sa tendinite au genou. En effet, le me- neur de jeu du CRB s’était plaint de quelques douleurs qui ont persisté lors de la séance de reprise d’hier. Il n’a d’ailleurs pas assisté au petit match d’application programmé par le staff.

Le staff voudrait le préserver pour le CABBA

La réaction du staff tech- nique à protéger le meneur du CRB est normale. Amar Amour est un élément im- portant dans l’échiquier de Gamondi pour cette saison. D’ailleurs c’est le même scé- nario que nous avons vécu lors de la préparation du match de la JSK. Cela n’a pas empêché le joueur de sortir

sortie face à la formation du CABBA. Cette reprise est survenue après la diffi- cile victoire à domicile face à la JSK. Un suc- cès très attendu par les fans et les joueurs qui semblent avoir repris des couleurs depuis. Bien entendu, le staff tech- nique mené par le technicien Ga- mondi a réuni tout le groupe avant le début de la séance afin d’échanger quelques mots sur cette confrontation avec la JSK. Gamondi ne s’est pas arrêté

aux compliments car, en dépit du bon résultat, il y a quand même quelques points à re- voir, notamment sur le plan technique où les coéquipiers de Ammour se sont montrés un peu courts devant les Canaris. Après ce débriefing qui a servi au technicien argentin à éviter à ses joueurs de prendre la grosse tête, il fut question d’entamer la préparation du CABBA.

Benaldjia ne s’est pas entraîné Présent à la séance de reprise, Benaldjia, le milieu de
Benaldjia
ne s’est pas
entraîné
Présent à la séance de
reprise, Benaldjia, le
milieu de terrain du
CRB, avait suivi cette
séance de reprise de-
puis la touche. N’ayant
pas pu joindre le
joueur c’est au médecin
de l’équipe que nous
avons demandé de ses
nouvelles. Benaldjia souf-
frirait d’une baisse de tonus, c’est pour-
quoi le staff médical a décidé de le
ménager pour cette première
séance de la semaine.

A la fin de la séance d’en- traînement nous nous sommes rapproché du joueur du CRB

afin d’avoir des nouvelles sur son état de santé. «C’est toujours ma tendinite, nous dira-t-il. Mais ce n’est

rien de grave, il faut juste prendre des pré- cautions. Le staff médical prend bien soin de moi et je me

sens mieux de jour en jour.»

Maintenant que le CRB est relancé en championnat après cette victoire face à la JSK, le club, pour la prochaine journée, est appelé à confirmer ce résultat. Ce sont les propos qu’a tenus Gamondi. L’entraîneur du Chabab veut réussir maintenant à relancer son équipe à l’extérieur. Il dira à ses joueurs : «Vous devez croire en vous. Vous êtes capables de faire un bon résultat face à Bordj.»

Le CABBA, un adversaire à prendre au sérieux

Gamondi s’est déplacé en personne samedi après-midi à Bejaïa, afin de voir à l’œuvre le prochain adversaire de son équipe. Il est revenu avec la conclusion que le CABBA est une équipe à prendre au sérieux. En dépit de sa mauvaise forme à domicile, cette équipe bord- jienne ne sera pas une partie de plaisir pour les coéqui- piers du gardien, Fellah, surtout que cette dernière sort d’un résultat positif de son déplacement face à la JSMB.

Il a supervisé les remplaçants

N’ayant pas donné beaucoup de travail à sa première équipe, Gamondi avait programmé un match d’appli- cation entre les remplaçants dans la moitié du terrain du stade. C’était l’occasion pour des hommes comme Herkat ou Annane de montrer l’étendue de leur talent et, pourquoi pas, espérer une place dans la liste des 18 qui sera arrêtée vendredi.

L.Amimi

www.lebuteur.com MOB Coup de balai
www.lebuteur.com
MOB
Coup de balai
N° 2415 15 Mardi 24 septembre 2013 Il a été honoré hier par les dirigeants
N° 2415
15
Mardi 24 septembre 2013
Il a été honoré hier
par les dirigeants
Les dirigeants du MOB ont
tenu à faire un bon geste envers
leur désormais ex-coach, en dé-
cidant de l’honorer lors d’une
réception organisée dans
l’après-midi d’hier, au stade
de l’Unité-maghrébine.
D’ailleurs, ce geste a beau-
coup touché le coach qui
s’est permis d’entrer dans
l’histoire grâce au MOB
qui lui a fait un nom, après
avoir accédé en Ligue 1.
Les dirigeants ont décidé
d’organiser cette réception
en son honneur, en signe
de reconnaissance pour
tout le travail qu’il a fait
durant son passage au
club.
Yugurtha A.

Place à la préparation du match contre Aïn Fekroun

L es Béjaouis ont repris le chemin des entraîne- ments, hier matin, au stade de l’Unité- ma- ghrébine, afin de prépa-

rer le prochain rendez-vous face au CRB Aïn Fekroun. La séance s’est déroulée dans un climat de tristesse, en l’absence du désor- mais ex-coach Rahmouni qui vient de quitter le club, mais à cause aussi de la défaite concédée samedi dernier face au RCA, com- pliquany ainsi la tâche aux Bé- jaouis qui sont appelés à vite réagir, avant qu’il ne soit trop tard.

Zerrouki et Moussouni assurent l’intérim

En raison du limogeage du coach en chef Mourad Rahmouni qui vient de quitter officiellement la barre technique, c’est le duo Moussouni-Zerrouki qui assure l’intérim actuellement en prépa- rant l’équipe pour le prochain match du championnat face au CRB Aïn Fekroun. D’ailleurs, ils comptent apporter les correctifs nécessaires sur la composante et surtout permettre au club de re- trouver sa sérénité, afin d’être apte sur tous les plans pour ce match et, par là même, réussir à décrocher le premier succès de la saison et se libérer pour la suite du parcours.

Quatre joueurs absents

La séance de reprise effectuée hier lundi a été marquée par l’ab- sence de pas moins de quatre élé- ments pour diverses raisons. Il s’agit de Yaya, Bounechada, Nem- dil et Guedjali. Sinon, tout le groupe était présent pour se bien préparer pour ce rendez-vous important qui les attend ce sa- medi face au CRB Aïn Fekroun,

pour le compte de la 6e journée du championnat.

Benhocine, Bahri et Baâouali s’entraînent en solo

Contrairement à leurs cama- rades, les trois joueurs Benho- cine, Baâouali et Bahri se sont entraînés en solo, étant donné qu’ils étaient convalescents, après les blessures qu’ils ont contrac- tées il y a quelques jours. Ils de- vraient se préparer en solo, en attendant de réintégrer le groupe dans les prochains jours, afin de se préparer avec le reste du groupe pour le prochain match face au CRBAF.

Baâouali et Benhocine pourraient revenir face au CRBAF

En attendant de connaître leur état de forme, Benhocine et Baâouali pourraient bien revenir lors du prochain match face au CRB Aïn Fekroun, puisqu’ils affi- chent une bonne forme et sem- blent avoir récupéré leurs forces. Ce qui permettra au staff tech- nique d’avoir l’embarras du choix pour aligner une équipe qui sera en mesure de réaliser le résultat escompté et d’amorcer le déclic tant attendu.

MOB-CRBAF en direct sur le petit écran

La rencontre de ce samedi entre les deux nouveaux promus, à savoir le MOB et le CRB Aïn Fekroun, sera retransmise en di- rect sur le petit écran, à partir de 18 h, sur les deux chaînes A3 et Tamazight. Ce qui permettra aux nombreux des régions lointaines de voir leur équipe, tout en sou- haitant la victoire.

Yugurtha A.

Le contrat de Rahmouni

résilié à l’amiable

C omme il fallait s’y attendre, une réunion a re- groupé les ac- tionnaires de la SSPA du MOB et

le coach, Mourad Rahmouni, dans la soirée d’avant-hier di- manche, afin de débattre de la situation qui prévaut au sein du club et trouver les solutions pour redresser la situation, sur- tout que les choses se compli- quent davantage. De ce fait, après l’exposition de la situa- tion, il a été procédé à la résilia- tion du contrat du coach Rahmouni à l’amiable, après

que les deux parties aient trouvé un accord sur tous les plans. De ce fait, le coach Rah- mouni n’a tenu que cinq matchs, avant de quitter la barre technique, se montrant incapable de redresser la situa- tion, après avoir concédé qua- tre défaites et un nul. Cela dit,

l’ex-entraîneur du MOB, qui a

reconnu que son équipe se trouve plongée dans une crise,

a accepté la proposition des di-

rigeants de se séparer à l’amia-

ble. Un départ qui intervient, après plus de deux années de collaboration ponctuées par une accession en Ligue 1 pro- fessionnelle, après 59 ans d’at- tente.

Il garde un bon souvenir et les supporters ne l’oublieront jamais

Bien qu’il n’ait pas réussi à faire un bon parcours en cham-

pionnat de Ligue 1 cette saison, avec un bilan négatif de quatre défaites et un mal nul concédé

à domicile, il n’en demeure pas

moins que l’ex-coach Rah- mouni garde un bon souvenir de son passage au MOB avec lequel il a accédé en Ligue 1, après plusieurs années d’at-

tente. Les supporters, de leur côté, se sont montrés recon- naissant envers leur coach qui a

effectué du bon travail. D’ail- leurs, ils ont tenu à le remercier pour tout ce qu’il a fait pour le club.

Il a reçu deux mois de salaire et une indemnité

Ainsi donc, après avoir trouvé un terrain d’entente concernant la résiliation de son contrat, il a été convenu que Mourad Rahmouni perçoive deux salaires qu’il doit déjà au club et une indemnité d’un mois. Ce qui a satisfait l’enfant de Sidi Aïch qui pourrait tenter une expérience avec un autre

club, surtout qu’il était convoité à la fin de la saison écoulée, avant de renouveler son contrat avec le MOB. Malheureuse- ment pour lui, ses résultats né- gatifs ont précipité son départ.

ses résultats né- gatifs ont précipité son départ. La direction n’a pas encore tranché la question

La direction n’a pas encore tranché

la question du nouvel entraîneur

n’a pas encore tranché la question du nouvel entraîneur A lors que le départ du coach
n’a pas encore tranché la question du nouvel entraîneur A lors que le départ du coach

A lors que le départ du

coach Mourad Rah-

mouni vient d’être

entériné, suite à la

résiliation à l’amiable de son contrat dans la soirée de di- manche dernier, après avoir ren- contré les actionnaires du club, voilà que l’équipe dirigeante n’a pas encore tranché la question du futur entraîneur qui aura à succé- der à Rahmouni. D’ailleurs, bien que plusieurs noms circulent déjà à propos du prochain patron de la barre technique, rien n’a été en- core décidé par la direction qui préfère prendre tout son temps, avant de désigner un coach qui sera en mesure de redresser la si- tuation et sort-out de permettre au club de retrouver sa sérénité.

Amrani, un nom qui fait l’unanimité

Alors que plusieurs noms d’en- traîneurs ont été évoqués dans l’entourage du club ces derniers jours, voilà que l’ex-coach de la JS Saoura, à savoir Abdelkader Am- rani, semble être la piste qui fait l’unanimité au sein des action- naires, en attendant de prendre attache avec lui probablement dans les jours à venir. Toutefois, le futur driver devrait être connu dans les jours à venir, probable-

ment cette semaine, surtout que le temps presse et que le club tra- verse une situation difficile.

Amrani : «Je suis intéressé par un tel challenge, mais il n’y a pas encore de contact officiel»

Joint par nos soins, afin d’en sa- voir davantage, le coach Abdelka- der Amrani, que nous avons interrogé sur sa probable venue au MOB, a tenu à nous declarer :

«Pour l’heure, il n’y a encore rien d’officiel. Je n’ai encore rien reçu, mais je tiens à dire que je suis inté- ressé par l’idée d’entraîner le MOB. Maintenant si on me contacte de manière officielle, il faudra que je discuter avec les dirigeants du volet sportif.»

Moussouni-Zerrouki pour préparer le CRBAF

En attendant de désigner un nouveau coach à la tête de la barre technique, après avoir mis fin aux fonctions du désormais ex-coach Rahmouni, les dirigeants ont confié la barre technique au duo Moussouni-Zerrouki qui se char- gera de la préparation de la pro- chaine rencontre face au CRB Aïn Fekroun qui aura lieu, ce samedi,

au stade de l’Unité-maghrébine, pour le compte de la sixième jour- née du championnat. Soit un