Вы находитесь на странице: 1из 26
Lemmouchia, ça se précise JSK Sedkaoui «La défaite de Béjaïa à Sétif ne doit pas
Lemmouchia, ça se précise JSK Sedkaoui «La défaite de Béjaïa à Sétif ne doit pas
Lemmouchia, ça se précise
JSK
Sedkaoui «La défaite de Béjaïa
à Sétif ne doit pas nous endormir»
JEUDI 26 SEPTEMBRE 2013
MCA
www.lebuteur.com
QUOTIDIEN NATIONAL SPORTIF N° 2417 PRIX 20 DA
Geiger
enenenenenen colèrecolèrecolèrecolèrecolèrecolère
Necib
mis au
placard
«Après la défaite face
à l’USMA, tout le monde
est devenu entraîneur»
Hachoud
USMH
«Le Mouloudia
est ciblé»
Laoufi
limogé
USMA
Courbis se lâche
«Ici, je travaille gratuitement !»
«Lors du derby face au MCA, c’est
la meilleure équipe qui a gagné»
«J’ai revu trois fois le
match, il n’y avait pas
penalty pour Gasmi, mais
l’arbitre lui a refusé un but»
«C’est difficile de
nous battre, allez le
demander à la JSK !»
CRB
Gamondi
Equipe
nationale
Kadir
«Objectif : disputer
les barrages pour
le Mondial»
«Le terrain du
20-Août devient
impraticable»
JSMB
Ghoulam a marqué,
Mesbah aussi !
«J’ai bien compris le
message de Halilhodzic»
Saâdi, c’est fini…
Sandjak et
Albert Cartier
pressentis
02
02

N° 2417

Jeudi 26 septembre 2013

www.lebuteur.com Équipe nationale Coup pour coup
www.lebuteur.com
Équipe nationale
Coup pour coup
La concurrence à distance entre eux fait rage Ghoulam a marqué, Mesbah aussi ! E
La concurrence à distance entre eux fait rage
Ghoulam a marqué,
Mesbah aussi !
E ntre Djamel Mesbah et Faouzi Ghou-
lam, le «match» est lancé ! Titulaire
habituel lors des derniers matches
des Verts, le premier nommé risquait
de perdre sa place au profit du se-
cond du fait de son manque de
temps de jeu avec Parme. D’ailleurs, Ghoulam
avait pris un ascendant psychologique ces deux
dernières semaines en alignant trois titularisa-
tions avec l’AS Saint-Etienne. Plus même : il a
inscrit un but sur penalty mardi en championnat
contre l’Olympique de Marseille, confirmant ainsi
sa belle forme et son mérite d’être titularisé
contre le Burkina Faso.
Mesbah inscrit un but
du pied
droit
Mais voilà que Mesbah se rebiffe à son tour !
Hier, il a non seulement été titularisé à Parme –
ce qui ne lui est pas arrivé depuis le début de la
saison- dans le match de Serie A contre Atalanta
de Bergame, mais il a même inscrit un but –sur
une superbe frappe du pied droit en pleine lu-
carne, lui le gaucher !, le premier de son équipe
qui a gagné 4-3. Cela change complètement la
donne puisque le défenseur de Parme a désor-
mais du temps de jeu (vu sa prestation d’hier, on
voit mal l’entraîneur Donadoni ne pas le titulariser
lors des prochains matches) et redevient le favori
pour le poste de titulaire contre le Burkina Faso à
Ouagadougou. Autant dire que la concurrence –
saine, faut-il le préciser- entre les deux latéraux
gauches des Verts fait rage, pour le plus grand
plaisir de Vahid Halilhodzic.
Faouzi pète la forme
Même s’il n’a pas effectué une préparation esti-
vale adéquate et parfaite avec l’ASSE, en raison
notamment du différend qui l’avait opposé à la di-
rection de son club, il n’empêche que Faouzi Ghou-
lam montre un visage très reluisant, depuis son
retour dans le onze titulaire, il y a de cela trois
journées maintenant. Le joueur affiche une excel-
lente forme et semble bien décidé à conserver sa
place de titulaire même avec le retour prochain de
Brison, son principal concurrent à ce poste d’ar-
rière gauche. Avant-hier face à l’OM, l’international
algérien a sorti une bonne copie, et cela en dépit
de la défaite des siens. Très remuant sur son cou-
loir gauche, Faouzi a démontré d’excellentes dispo-
sitions, de quoi rassurer davantage le sélectionneur
national, Vahid Halilhodzic, à moins de trois se-
maines du match aller face aux Etalons du Burkina
Faso.
Ghoulam : «Je me dois d’être compétitif pour mon pays» Feghouli rentre, Valence gagne à
Ghoulam : «Je me dois d’être
compétitif pour mon pays»
Feghouli
rentre, Valence
gagne à Grenade
Premier
Faouzi Ghoulam, qui a aligné les titularisations
depuis son match livré face à Valenciennes,
s’est dit heureux d’enchainer les matchs. En
effet, dans une déclaration accordée en fin de
match à la presse française, Ghoulam a dit :
but de
Trois Algériens étaient concernés hier par le
«C’est sûr que c’est important de jouer, parce
qu’il y a une qualification à la Coupe du
monde qui arrive là rapidement. C’est prévu
le mois d’octobre. Donc, il reste 15 ou 20
jours avant ce rendez-vous. Je me dois d’être
compétitif pour mon pays. Jouer le maximum
de matchs pour retrouver le rythme de la com-
pétition, c’est ce que j’essaye de faire.»
match Granada-Valence : Yacine Brahimi, titu-
laire dans le onze rentrant de Granada, Hassan
Yebda, remplaçant, ainsi que Sofiane Feghouli,
lui aussi remplaçant avec Valence. Ce dernier
a été incorporé à la 74’ alors que le score
était de 0 à 0 et sa rentrée à contribué à
booster l’attaque de son équipe qui s’est
montrée entreprenante durant la fin de par-
tie et a pu inscrire le but de la victoire au
bout du temps traditionnel (0-1). Brahimi,
lui, a joué un match plein alors que Yebda
n’a pas été incorporé.
Matmour
«On les a battus en amical,
mais on sait que cette fois ça
ne sera pas pareil»
Titulaire indiscutable au FC Kaiser-
lautern depuis le début de la saison,
Karim Matmour a encore renforcé
son statut en contribuant largement
hier à la victoire de son équipe
contre Hertha Berlin en Coupe d’Al-
lemagne (3-1). En effet, il a été
l’auteur du deuxième but de son
équipe à la 63’. C’est une belle
performance pour Kaiserslautern
et Matmour qui éliminent ainsi
un pensionnaire de la
Bundesliga.
Sur les chances de qualificationdes Verts, Ghou-
lam se dit confiant : «Bien sûr que c’est jouable
! Le Burkina Faso est le finaliste de la dernière
CAN. On les a joués au mois de juin et on les a
battus, mais après on sait qu’un match amical
ne ressemble pas à un match officiel. On doit
absolument bien négocier le match aller à l’ex-
térieur, pour pouvoir se qualifier à domicile.»
Halliche ne devrait pas être
retenu pour le Burkina Faso
S. F.
Ghezzal
expulsé !
Le sélectionneur natio-
nal, Vahid Halilhodzic a
communiqué lundi
dernier sa liste des
36 joueurs pré-sé-
lectionnés pour la
rencontre aller des
barrages face au Burkina
Faso. Dans cette liste élar-
gie figure le défenseur central,
Rafik Halliche, mais selon nos infor-
mations, ce dernier n’a pas beau-
coup de chance de se retrouver
parmi la liste définitive pour cette ren-
contre. En effet, devant l’indisponibilité du
joueur depuis plus d’un mois maintenant
(il s’est blessé à la pommette lors d’un
match de championnat), le coach natio-
nal ne songe pas vraiment à compter sur
lui. Le joueur s’entraîne certes toujours
en solo, avec une protection au visage,
mais n’est pas encore apte à reprendre
l’entraînement collectif, ni même la compéti-
tion officielle avec sa formation de l’Acadé-
mica Coimbra. L’ancien Nahdiste
accuse déjà un gros retard sur
le plan physique, dû à son
manque de compétition, et
lorsqu’on sait qu’il ne reste
encore qu’une seule jour-
née de championnat à dis-
puter, avant que Vahid
n’établisse sa liste défini-
tive, il est fort à parier que
le nom du joueur ne sera
pas présent.
Pour le compte de la 6e journée de Serie B,
l’équipe de Latina où évolue l’ancien international
algérien, Abdelkader Ghezzal, a ramené avant-hier
soir un match nul de son déplacement effectué sur
la pelouse de Padoue (0-0). Kapsoula, comme ai-
Il a repris
l'entrainement en solo
ment à
l’appeler les supporters algériens, rempla-
çant au coup d’envoi, a été incorporé à la 65’.
Toutefois, le joueur n’est pas allé au bout de la
partie, puisqu’il a été expulsé par l’arbitre,
après avoir reçu un second carton jaune
dans les arrêts de jeu. En six journées
disputés, la formation de Latina n’a
Rafik Halliche, blessé en début de saison, fi-
gure bien dans la liste élargie révélée par Vahid
Halilhodzic. La situation du défenseur central
de l’Académica Coimbra n’a pas changé. Tou-
jours absent en matchs officiels, l’Algérien se
contente de quelques entrainements en solo,
révèle abola.pt.
S. F.
pas obtenu la moindre vic-
toire.
Djakaridja Koné (international burkinabé)

d’une qualification pour le 3e tour. Pour sa part, l’ancien sociétaire de la JS Kabylie, qui est en train de pren- dre ses marques tout doucement, a été aligné d’entrée par son coach, Gianfranco Zola. Il est allé au bout du match, disputant l’intégralité des 120 minutes de jeu. Une bonne nouvelle pour le joueur, mal- gré l’élimination concédée et pour Vahid Halilhodzic surtout, qui pourra ainsi compter sur lui pour la rencon- tre face au Burkina Faso, prévu le samedi 12 octobre prochain.

«Le match de l’Algérie ? Je n’y pense pas encore»

Il a joué 120 minutes Belkalem et Watford éliminés Un match sans faute Selon la
Il a joué 120 minutes
Belkalem
et Watford
éliminés
Un match
sans faute
Selon la presse britan-
nique, Belkalem a réalisé un

La formation de Watford était à deux

doigts de créer l’exploit avant-hier soir, à l’occasion du deuxième tour de la Coupe de

la Ligue anglaise face au pensionnaire de la

Premier League, Norwich City. En effet, le club du nord-ouest de Londres menait par deux buts à zéro (23’ et 55’), avant de se faire rejoindre au score en toute fin de match (77’ et 90’). Les deux teams ont été donc contraints de jouer les prolongations. 30 minutes supplémentaires qui ont été fa-

tales à Essaid Belkalem et sa formation, qui

a concédé un troisième et dernier but à la

115’. Une réalisation qui a éliminé Watford

match très correct et aucun des trois buts encaissés ne lui in- combe. Physiquement, il est en train de retrouver sa forme op-

Physiquement, il est en train de retrouver sa forme op- Le joueur burkinabé d’Evian TG, Djakaridja
Le joueur burkinabé d’Evian TG, Djakaridja Koné, s’est présenté en conférence de presse avant le
Le joueur burkinabé d’Evian TG, Djakaridja Koné, s’est présenté en conférence de presse avant le match de
championnat face à Lille. Le milieu de terrain et après avoir répondu aux questions relatives à son début de
saison avec le club haut-savoyard, a été interrogé sur la rencontre importante qui se profile face à l’Algérie
pour le compte du match aller des barrages du Mondial 2014. Koné a avoué ne pas y penser encore :
«Je n’y pense pas. Je suis focalisé sur le match de Lille, puis celui de Bordeaux. Je me concentrerai sur
l’Equipe nationale après le match à Nantes. Entre Africains de l’équipe, on s’est chambrés après le ti-
rage au sort, mais c’était juste pour amuser la galerie, car on reste tous concentrés sur les objectifs
du club. On ne veut pas revivre une saison comme l’an dernier.»
Cadamuro joue 90 minutes face au Barça
La Real Sociedad s’est lourdement inclinée avant-hier soir sur la pelouse du Camp Nou, de-
vant le FC Barcelone (4-1), lors du match comptant pour la 6e journée du championnat espa-
gnol. Les coéquipiers de Liassine Cadamuro ont eu beaucoup de peine à stopper l’armada
offensive des Blaugranas, emmené par un excellent Lionel Messi. L’international algérien, qui
avait manqué les trois précédents matchs de Liga en raison de sa blessure, a retrouvé une place
de titulaire à l’occasion de ce match, mais n’a pas eu le rendement escompté, notamment
en première période. A l’instar de ses coéquipiers en défense, Cadamuro a eu beau-
coup de difficultés à bien défendre, et a souvent été pris de vitesse par les atta-
quants barcelonais. L’entame du match fut d’ailleurs catastrophique pour les
Basques, qui ont concédé 3 buts en un peu moins de 20 minutes.
Replacé en 2 e mi-temps,
Liassine s’en est mieux sorti
S. F.
Au début du match, Cadamuro a été aligné en tant que défenseur
central. Néanmoins, et face à la fébrilité défensive criante de l’équipe,
le coach de la Real, Arrasate, a procédé à quelques changements tac-
tiques en début de seconde période. Parmi ces changements, l’entrée
en jeu d’un nouveau central et le repositionnement du coup de Lias-
sine au poste d’arrière droit. Un remaniement tactique qui a plus ou
moins porté ses fruits, puisque le Barça a trouvé beaucoup plus de
mal par la suite à se créer des occasions, n’inscrivant au final qu’un
but supplémentaire. Dans ce couloir droit, Cadamuro a dû museler
l’attaquant brésilien, Neymar. L’Algérien s’est assez bien débrouillé,
bloquant son couloir comme il se doit. Il faut dire que le manque de
compétition a beaucoup pesé sur le rendement de l’ancien joueur de
Sochaux. Le joueur aura besoin d’enchaîner les matchs pour retrouver
sa forme optimale.
S. F.

timale. Le Daily Mail lui a même accordé la note de 6 sur 10, qui demeure la deuxième meilleure note de la partie. Le joueur devrait préserver sa place de titulaire pour le pro- chain match de championnat, prévu ce week-end face à Wigan.

www.lebuteur.com équipe nationale Coup franc
www.lebuteur.com
équipe nationale
Coup franc

Roberto Carlos (ent. Sivasspor) «J’espère que

N° 2417

Jeudi 26 septembre 2013

03
03

Kadir

«Halilhodzic a été clair avec moi, j’ai bien compris son message»

me rappellera sans aucun souci.»

La situation de Mbolhi demeure inchangée Le CSKA Sofia se déplacera au- jourd’hui à Lyubi-
La situation
de Mbolhi
demeure
inchangée
Le CSKA Sofia
se déplacera au-
jourd’hui à Lyubi-
mets, pour le
compte de la neu-
vième journée du
championnat.
Raïs Mbolhi, qui a
été relégué au
poste de dou-
blure, sera de
nouveau sur le
banc de touche.
La
presse bulgare
d’hier affirme que
l’international
bulgare, invulné-
rable depuis
quelques matchs, sera le titulaire, cet
après-midi. Recruté cet été, Raïs, qui
a disputé une seule rencontre
de
Coupe de Bulgarie mardi passé, du-
rant laquelle il a encaissé deux buts,
n’est toujours pas en mesure de dé-
trôner le portier tchèque,
Cerny.
Thomas
Il reste indétrônable
en sélection
Malgré cette situation des plus dé-
plorables que traverse Raïs Ouheb
Mbolhi, en manque de compétition
depuis plusieurs semaines, tout
porte à croire que le sélectionneur
national devrait de nouveau compter
sur l’actuel keeper du CSKA Sofia. Il
faut dire qu’en dépit du déficit
en ma-
tière de présence sur le terrain,
Rais
a toujours réussi ses sorties avec
l’Equipe nationale. Attendu à chaque
sortie de l’EN, Mbolhi
a tout le temps
relevé le défi en sortant des presta-
tions correctes. Par ailleurs, si Vahid
a déjà aligné Raïs alors qu’il était
sans club, on voit mal comment les
autres portiers, eux aussi en manque
de confiance avec leurs clubs respec-
tifs, vont pouvoir détrôner
le portier
numéro des Verts.
1
M. A.
Mahrez
offre la victoire
au Havre AC
Le Havre AC s’est imposé un but à zéro, ce
mardi en championnat de Ligue 2 française.
L'autre Algérien du doyen des clubs français,
Riad Mahrez, s'est distingué dans ce duel livré
contre le FC Istres. Mahrez a inscrit l'unique
but de la partie, offrant ainsi les 3 points
du match à son équipe. Quant à Walid
Mesloub, titulaire, il n’est pas allé au
bout de cette rencontre. Blessé, il
a dû quitter ses camarades
à la 25’.
Agouazi
cumule du
temps de jeu
Laurent Karim Agouazi est l’un des joueurs pro-
fessionnels algériens qui cumulent un temps de jeu
assez conséquent. Le milieu de terrain du Stade Mal-
herbe de Caen, retenu par Vahid Halilhodzic pour le
stage qui précédera le déplacement à Ouagadou-
gou, où l’Algérie affrontera le Burkina Faso dans
un match décisif pour une qualification au pro-
chain Mondial, a joué un autre match com-
plet, ce mardi, face à Clermont Foot.
Titulaire, le capitaine d’équipe de
Caen a été bon dans ce duel
Abdoun ménagé, Nottingham éliminé de la Coupe de la Ligue Nottingham Forest a été sorti
Abdoun
ménagé,
Nottingham
éliminé
de la Coupe
de la Ligue
Nottingham Forest a
été sorti avant-hier de la
Capital One Cup (Coupe de
(2-2).
la Ligue) par Burnley. Battus 2-1,
les Diables rouges quittent ainsi cette
compétition et peuvent désormais se concen-
trer à fond sur le championnat où ils seront
en rude concurrence pour arracher
l’une des deux premières places du
classement, qui offrent le droit de
remonter directement en Premier
League, ou à tout le moins une
place de barragiste. Abdoun, au-
teur d’une entrée en jeu assez
convaincante contre Doncaster
samedi, a été laissé sur le banc et
n’a pas été incorporé. D’après les
médias anglais locaux, l’Algérien
a été préservé par son entraîneur,
en prévision du prochain derby
face à l’autre formation londo-
nienne. C’est aussi le cas des autres
joueurs importants de Nottingham :
Cohen, Cox et Miller.
M. A.
importants de Nottingham : Cohen, Cox et Miller. M. A. Djebbour retrouvera vite son vrai niveau»

Djebbour retrouvera vite son vrai niveau»

Arrivé en provenance de l’Olympiakos le Pirée, l’Algérien Rafik Djebbour tarde encore à s’imposer au sein de sa nouvelle formation du Sivasspor. Incor- poré lors du dernier quart d’heure de la dernière rencontre disputée par son équipe contre Kasimpasaspor, Djebbour, qui a raté pratiquement toute l’inter- saison avec son ancien club, ac- cuse un retard en matière de préparation. C’est la raison pour laquelle le célèbre arrière gauche de la Seleção et actuel entraîneur du Sivasspor, Roberto Carlos, a décidé de le mettre sur le banc de touche. Interrogé à propos de la non titularisation du buteur de l’Olympiakos, l’ex-Galactique du Real Madrid dira : «Je pense que Djebbour a besoin encore de temps pour bien s’adapter à l’envi- ronnement de l’équipe. Après, bien sûr qu’on aura besoin de ses ser- vices. Je souhaite qu’il soit bien prêt pour les matchs à venir. J’es- père qu’il va vite retrouver son vé- ritable niveau.»

«On compte sur lui pour améliorer le rendement offensif de l’équipe»

Soumis à un travail spécifique pour combler son déficit physique par rapport à ses camarades, Rafik Djebbour, qui a été recruté sous forme de prêt, sera à coup sûr uti- lisé par son entraîneur, lors des prochaines journées de champion- nat. Seulement, Roberto Carlos veut le lancer progressivement dans le bain. Il veut lui donner le temps de bien se fondre dans le groupe et surtout s’adapter au sys- tème de jeu prôné par le Brésilien au Sivasspor : «Le plus important pour le moment, c’est de bien tra- vailler. Il va bien se fondre dans le groupe et je reste convaincu qu’il va ramener le plus attendu pour amé- liorer le rendement offensif de notre équipe.» M. A.

liorer le rendement offensif de notre équipe.» M. A. F oued Kadir renaît à Rennes. C’est

F oued Kadir renaît à Rennes. C’est le cas de le dire puisque depuis qu’il a retrouvé son ancien coach en Bretagne, l’ex-buteur de Valenciennes a retrouvé son véritable niveau. Comme il nous l’avait bien signi- fié, au lendemain de son arrivée à

Rennes, Foued veut d’abord renouer avec la compéti- tion et ensuite s’imposer au sein de sa formation comme un élément incontournable. C’est ce qu’il a déclaré à Radio Maritima : «C’est vrai que ça a bloqué au départ, ça s’est joué sur quelques détails. Mais après, on est parvenus à un accord. Le plus important est qu’aujourd’hui, je suis heureux d’être à Rennes.»

«J’ai trouvé un club où je me sens très bien»

Comme il nous l’avait annoncé dans ces colonnes, Foued Kadir n’a qu’une seule ambition : retrouver la sélection et participer avec les Verts à ce dernier tour des éliminatoires du Mondial-2014 prévu contre le Burkina Faso le 13 octobre prochain à Ouagadougou, puis au mois de novembre à Blida. A ce sujet, il dé- clare : «Mon objectif à court terme est de retrouver la sélection. J’ai eu une discussion franche avec mon en- traineur en sélection. Il a été très clair avec moi. Il m’a expliqué que si je ne retrouvais pas de temps de jeu et que si je manquais de rythme, je ne pourrais pas pré- tendre à une place en sélection. Maintenant, j’ai trouvé un club où je me sens très bien.»

«Je ne pouvais espérer meilleur début à Rennes»

Concernant sa performance réalisée contre Ajaccio, juste après une production difficile à Gerland contre Lyon, Foued Kadir avance : «Le match face à Lyon m’a fait beaucoup de

bien. Il m’a permis de retrou- ver du rythme et du temps de jeu. Ça a été très difficile physi- quement, mais cela est normal parce que cela faisait longtemps que je n’avais pas joué. Pour une première à domicile, j’ai eu la chance de marquer deux buts, j’espère que ça va continuer comme ça.»

«Cette année, j’ai de quoi me régaler»

Élément important dans le jeu of- fensif rennais, Foued Kadir, qui connaît très bien son entraîneur, promet une grande saison. En tout cas, jouissant de la confiance de son coach, tout dépendra de sa réaction sur les terrains de la Ligue 1 : «Le jeu du Stade Rennais me convient bien, c’est basé sur la viva- cité et des passes en une-deux, je connaissais aussi la philosophie du coach Montanier que j’ai eu déjà à Va- lenciennes. Donc voilà, j’ai de quoi me régaler et re- trouver le plaisir de jouer ici à Rennes.»

«Aucun regret d’avoir quitté Marseille, je suis heureux à Rennes»

Voulant savoir s’il ne regrettait pas d’avoir quitté l’OM, Foued Kadir est plutôt heureux en Bretagne. «Comme je ne regrette pas d’avoir mis les pieds à l’Olympique de Marseille, je n’ai aucun regret d’avoir quitté ce grand club. Je suis très heureux d’y être passé. Maintenant je suis à Rennes et je suis heureux. Je ne me pose pas de question.»

«Je suis toujours les résultats de l’OM»

On le sait, Kadir est un fan de l’Olympique

de Marseille. Le natif de Martigues avoue qu’il est toujours Marseillais de cœur : «Rennes est une très belle ville, je n’ai pas encore eu l’occasion de bien la décou-

vrir. Avec l’enchaînement des matchs et des entraîne- ments, ce n’était pas évi- dent. Mais voilà, le peu de fois où je suis allé en ville, j’ai été agréable-

ment surpris par le temps parce qu’on me disait qu’en Bretagne, il pleuvait beaucoup (rires), et là je me consi-

dère chanceux parce que j’ai du soleil. Concernant les résultats de mon ancien club, j’avoue que je suis toujours branché sur les résultats de l’OM.» Moumen A.

toujours branché sur les résultats de l’OM.» Moumen A. «Je sais comment Vahid fonctionne, je n’ai

«Je sais comment Vahid fonctionne, je n’ai aucun souci à me faire»

Toujours aussi prudent lorsqu’il s’agit de se confier à propos du sélectionneur national et sa manière de travailler, Foued Kadir, qui a été in- terrogé si le driver des Verts, Vahid Halilhodzic, l’avait appelé au téléphone, dira : «Non, je n’ai pas eu Vahid au téléphone, mais après je sais comment il fonctionne. Donc, je ne m’en fais pas du tout pour

ça. Je sais que si je continue à enchaîner les bonnes per- formances comme je l’ai fait ce

Medjani titulaire en Coupe de Grèce week-end (contre Ajaccio, ndlr), il L’Olympiakos Le Pirée n’a
Medjani titulaire
en Coupe de Grèce
week-end (contre Ajaccio,
ndlr), il
L’Olympiakos Le Pirée n’a fait hier qu’une bouchée de
son adversaire en coupe de Grèce. Les camarades de
Carl Medjani, titulaire en la circonstance, ont écrasé la
modeste formation de seconde division, Fokikos sur
le score de 5 à 1. Medjani a disputé l’intégralité de la
rencontre, consolidant ainsi son temps de jeu.
Soudani
ménagé pour
le match de coupe
Le
Dinamo Zagreb s’est largement im-
1 er succès de Djabou en
championnat de Tunisie
posé hier après-midi en Coupe de Croatie
sur le score de 6 à 0. L’Algérien Hilal Sou-
dani n’était pas concerné par cette ren-
contre. Il a été certainement ménagé par
Le Club Africain a réalisé l’essentiel hier après-midi
dans son classique face au Club Sportif Sfaxien. Pour
ce premier match du championnat, les Clubistes se sont
imposés 1-0. Abdelmoumen Djabou a été titularisé d’en-
trée dans ce duel disputé au stade El Menzah.
son entraîneur en prévision de la se-
maine prochaine où le Dinamo
sera appelé à enchaîner trois
matchs en une semaine.
04
04

N° 2417

Jeudi 26 septembre 2013

www.lebuteur.com JSK Coup neuf
www.lebuteur.com
JSK
Coup neuf
En prévision du mercato hivernal Lemmouchia proche de la JSK ! À en croire des
En prévision du mercato hivernal
Lemmouchia
proche de
la JSK !
À en croire des indiscrétions, l’ex-international
et milieu défensif, Khaled Lemmouchia, a
été récemment proposé par son agent
au président de la JSK Mohand Cherif
Hannachi, pour un éventuel recrute-
ment au mercato hivernal. Selon
notre source, le joueur, qui a
rompu son contrat avec le Club Africain de
Tunisie, n’a pas écarté la possibilité de reve-
nir dans le championnat national et signer
pour un club qui joue les premiers rôles.
Son manager insiste beaucoup pour le
faire signer à la JSK. Selon les élé-
ments d’information en notre pos-
session, le joueur a été
officiellement proposé aux Kabyles
qui sont, pour leur part, très inté-
ressés par l’idée d’enrôler Lemmou-
chia. Il y a lieu de dire que la venue de
Lemmouchia à la JSK serait une très
bonne chose, surtout que le joueur a ac-
quis une riche expérience en tant qu’inter-
national et pourra rendre d’énormes services
au club dont l’effectif a été rajeuni. Toujours
dans le même contexte, nous avons appris que la
venue d’un milieu récupérateur l'hiver prochain
n’est pas à écarter, sachant que l’enfant de Maghnia,
en l’occurrence Tayeb Maroci, est souvent absent pour
blessure et le staff technique souhaite vraiment renforcer
ce compartiment.
A. L.
Driouèche «La défaite de
la JSMB 5-0 devant l’ESS
pourrait être trompeuse»
prendre son adversaire très
au sérieux, du moment que
les Béjaouis n’auront rien à
perdre. Ils viendront à Tizi
sans la moindre pression.»
leur équipe. Ils doi-
vent apporter leur
contribution tout au
long de la saison.»
«Les supporters
de la JSK ne doivent
pas lâcher leur
équipe»
«Le derby de
1999 restera
gravé à jamais
dans ma
mémoire»

48 heures nous séparent du derby JSK-JSMB et la tension monte d’un cran à Tizi Ouzou. Les supporters de la JSK, qui étaient très déçus après l’amère défaite concédée face au CRB, ne sont pas prêts de lâcher leur équipe. Pour preuve, ils se préparent à envahir les gradins du sate du 1 er -No- vembre pour soutenir à fond les co- équipiers de Belkacem Remache. Après avoir sollicité Mounir Dob, nous avons jugé utile de prendre at- tache avec l’un des piliers de la dé- fense kabyle par le passé, Noureddine Driouèche. Ce dernier, qui suit tou- jours l’actualité du club kabyle, pour lequel il a joué pendant plusieurs sai- sons, nous a fait savoir que la défaite de la JSMB mardi soir, devant l’ESS, cinq buts à zéro est une arme à double tranchant. Pour lui, les Kabyles doi- vent prendre ce derby très au sérieux :

«Vous savez, les matchs ne se ressem- blent pas et la défaite de la JSMB 5-0 devant l’Entente est une arme à double tranchant. Autrement dit, la JSK doit

De l’avis de tous, la force de la JSK en ce début de sai- son, ce sont ses supporters. Ces derniers, qui ne se déplaçaient plus au stade depuis quelques années, envahissent, désormais à chaque ren- contre, le stade du 1 er -Novembre pour pousser les coéquipiers de Benlamri. Selon Nouredine Driouèche, la force de la JSK version 2013/2014 réside, ce sont ses supporters qui, selon lui, ne doivent pas lâcher leur équipe, en aucun cas : «Cette saison, la force de la JSK, ce sont ses supporters. Ces der- niers, qui se déplacent à chaque ren- contre au stade, ne doivent pas lâcher

Avant de conclure, l’ancien défenseur de charme de la JSK a tenu à nous rappeler le derby de 1999. Alors que la JSK menait au score (3-0), les Béjaouis se sont rachetés en seconde période en inscrivant deux buts : «Je me souviens comme si c’était hier du derby de 1999. En première mi-temps, nous avions réussi à inscrire trois buts. En se- conde mi-temps, les Béjaouis se sont ré- veillés en nous mettant deux buts. Heureusement que nous n’avons pas pris un autre but. Le score final était de trois buts à deux.»

autre but. Le score final était de trois buts à deux.» Benlamri «Les trois points resteront

Benlamri

«Les trois points resteront à Tizi»

Selon le défenseur central, Djamel Benlamri, la victoire contre la JSMB est plus qu’obligatoire et les trois points resteront à Tizi Ouzou : «Après notre

première défaite face au CRB, je pense qu’on doit vite se ressaisir. Donc, nous devons prendre le derby

très au sérieux et renouer avec les victoires. Il est vrai que la JSMB traverse des moments difficiles, mais il ne faut jamais les sous-estimer. Ils joueront certainement sans la moindre pression. On doit rester attentifs et surtout efficaces devant le but.» S. D.

Bencherifa, la nouveauté du chef face à la JSMB

Brillant sur l’aile gauche la saison pas- sée, Mohamed Walid Bencherifa n’a tou- jours pas rechaussé ses crampons. L’ex-Koubéen, qui a été victime d’un ac- cident domestique la veille de la reprise des entraînements, le 1 er -juillet dernier, n’a pas joué le moindre match. D’ailleurs, le premier responsable à la barre tech- nique, qui ne voulait pas prendre de risque avec son élément, avait pris la décision de ne pas le convoquer lors des trois derniers matchs. Malgré le fait qu’il soit à cent pour cent apte à reprendre, Bencherifa a accepté sportive- ment la décision de son entraîneur, lequel lui a promis d’être retenu pour le derby kabyle face à la JSMB. Benchérifa, qui attend ce jour depuis belle lurette, est désormais prêt à donner le meil- leur de lui-même pour apporter un plus au compar- timent offensif, du moment qu’il sera dorénavant aligné au poste de milieu gauche.

Un dribleur-buteur, c’est ce qui manquait à l’attaque kabyle

Blessé depuis presque deux mois, Bencherifa n’avait besoin que de quelques jours, pour se remet- tre au travail. Pour preuve, à moins de dix jours de son retour, l’ex-Koubéen a joué 77’ face à la JST. Le retour de Walid apportera des solutions à Aït Djoudi qui n’hésitera pas à compter sur son élé- ment qui est pétri de qualités. Dribleur-buteur, le retour de Bencherifa ne pourra être que bénéfique pour la JSK.

«J’ai hâte de rejouer !»

Alors que la participation de Sid Ahmed Aouedj, ce samedi, n’est pas encore confirmée, Aït Djoudi pourrait compter sur Mohamed Walid Bencherifa qui attend ce jour depuis très longtemps. A la fin de la séance d’hier matin, nous avons contacté le numéro 22 pour nous li- vrer ses impressions, quant à sa première participation cette saison. A ce sujet, il dira : «Tout d’abord, je tiens à vous dire que la préparation du derby se déroule dans les meilleures conditions. Les joueurs se don- nent à fond. Je pense que nous n’avons pas le choix que de nous rache- ter. En ce qui me concerne, j’attends ce match avec impatience. J’espère que l’entraîneur me fera jouer un peu pour retrouver mes sensations. Nous allons faire de notre mieux pour offrir à nos supporters une deuxième victoire à domicile.» S. D.

S. D. L. A.
S. D.
L. A.
une deuxième victoire à domicile.» S. D. S. D. L. A. Tizi prête pour le derby

Tizi prête pour le derby !

domicile.» S. D. S. D. L. A. Tizi prête pour le derby ! Deux jours seulement

Deux jours seulement nous séparent du derby de la Kabylie. Après leur échec face au CRB, les Canaris ont repris les entraine- ments avec comme principale mission de se relancer en champion- nat dès ce week-end, dans l’optique de rester collés au podium. Il faut dire que l’écart d’un point qui les sépare du leader, le CSC, mo- tive les Kabyles à gagner leur sortie ce samedi, afin de rester en haut du tableau. Depuis le début de la semaine, les préparatifs de ce rendez-vous qu’abritera Tizi vont bon train. En matière d’organi- sation du match, les responsables locaux rassurent que toutes les dispositions ont été prises et que tout est prêt pour la rencontre. Aussi, il y a lieu de signaler que les deux antagonistes, la JSK et la JSMB, et contrairement aux années précédentes, partent avec des objectifs diamétralement opposés. Les Canaris chercheront une vic- toire pour mieux se positionner en haut du tableau, tandis que les Vert et Rouge, battus lourdement à Sétif lors de la rencontre de mise à jour du calendrier jouée mardi dernier, veulent provoquer le déclic, sachant qu’après cinq matchs, la JSMB n’a gagné aucune fois et compte trois points seulement.

Tout est réuni pour garantir la réussite de la rencontre

Comme à l’accoutumée, les responsables de l’OPOW et leurs col- lègues de la DJS de Tizi, en collaboration avec les dirigeants de la JSK, tiennent des réunions régulièrement, pour débattre des moda- lités de l’organisation des matches. Pour ce derby, qui va certaine-

ment drainer la grande foule, nous avons appris d’un res- ponsable que le dispositif est prêt pour garantir la réussite de la rencontre. Que ce soit la sécurisation de l’enceinte sportive ou l’opération vente des tickets, tout est au point, assure notre source.

Les supporters attendus en force

Depuis le début de saison, les supporters de la JSK sont pré- sents. D’après les échos qui nous parviennent, les fans du club ka- byle se préparent à envahir leur stade, ce samedi, sachant que l’avancement de l’horaire du match leur convient parfaitement, no- tamment pour une bonne partie d’entre eux qui résident hors de la ville des Genêts. Côté JSMB, ce prochain derby risque de ne pas les intéresser, à cause de ce mauvais départ enregistré cette saison.

La direction kabyle souhaite la bienvenue aux Béjaouis

À travers un communiqué officiel publié sur le site officiel du club, la direction de la JSK a tenu à souhaiter la bienvenue à la dé- légation béjaouie, ce samedi, à Tizi. Le président de la SSPA/JSK, Mohand Cherif Hannachi, ainsi que l’ensemble des dirigeants appel- lent les deux galeries à se comporter sportivement e faire du derby une fête de toute la région.

Coup osé
Coup osé

Sedkaoui

«Surtout ne pas sous-estimer la JSMB ! »

À quarante-huit heures du derby de la Kabylie, JSK-JSMB, les Canaris affûtent leurs armes. L’ambiance affichée aux entraînements nous renseigne sur l’état d’esprit qui existe au sein de l’équipe. C’est ce que nous confirme justement le milieu récupérateur Sedkaoui qui avoue que la partie sera très difficile, mais le résultat ne doit pas leur échapper. Selon ses propos, la victoire est impérative. Entretien.

À deux jours du derby kabyle, comment se déroule la préparation de ce match et dans quel état d’esprit travaille le groupe ? Je peux vous dire que nous préparons le match dans un climat très serein. Nous sommes concentrés sur notre mission et nous voulons tous réaliser une belle performance. Nous restons sur une défaite amère que nous aurions pu éviter, n’était le manque de réussite. Désor- mais, l’heure est au rachat et croyez-moi, tout le monde est conscient de cette mission. On comprend bien que vous êtes déterminés à renouer avec les résultats positifs, sachant que l’équipe a enregistré un bon début de saison… Oui, nous sommes prêts à renouer, dès ce week-end, avec les victoires. Nous avons enregistré un bon début de saison et nous comptons maintenir ce rythme le plus longtemps possi- ble. Nous avons reçu le message de l’entraîneur et nous sommes déterminés plus que jamais à renouer avec le succès. Vous allez jouer la JSMB dans un derby ka- byle, comment ça se présente, selon vous ? Ce match revêt un cachet spécial. Il va oppo- ser deux équipes de la même région. C’est une fête avant tout et à nous les joueurs de prouver toute la grandeur des deux clubs. Personnelle- ment, je suis certain que la fête sera totale, tant sur la pelouse que sur les gradins. La JSMB reste sur une cuisante défaite essuyée mardi au stade du 8-Mai 45, c’est dire que les Béjaouis viendront à Tizi avec

le moral sérieusement atteint Certes, l’équipe de la JSMB peine vraiment à réaliser son vrai départ et la dernière défaite a dû faire beaucoup mal aux gars de Béjaïa. Nous concernant, nous ne nous occupons pas de ce que font les autres clubs. Nous ne sommes qu’au début de la saison et notre principal objectif est d’enchaîner les résultats positifs et rester collés au podium. Une seule unité nous sépare du leader, le

CSC, donc ce samedi, on n’aura pas droit à l’erreur. Les supporters sont très confiants pour cette saison. Pour preuve, ils vous accompagnent même en dehors de Tizi, un com- mentaire ? Honnêtement, le rôle de nos supporters sera important cette saison. Nous comptons énormément sur le soutien du public pour aller de l’avant. C’est vrai que depuis le premier match de la saison, nous évo- luons devant des gradins bien garnis et nous souhaitons que cette si- tuation dure jusqu’à la fin de la saison. Nous sommes tous mobilisés pour réaliser une grande saison avec nos supporters. Entretien réalisé par Lyès A.

www.lebuteur.com N° 2417 JSK 05 Jeudi 26 septembre 2013 Aït Djoudi n’a pas dirigé toute
www.lebuteur.com
N° 2417
JSK
05
Jeudi 26 septembre 2013
Aït Djoudi n’a pas dirigé
toute la séance
L’entraîneur de la JSK, Aït Djoudi, n’a pas pu
diriger toute la séance d’entrainement d’hier.
Renseignements pris, le coach kabyle a chopé
une grippe qui l’a empêché d’assurer son tra-
vail jusqu’au bout. Toutefois, l’entraîneur ka-
byle a tenu à parler aux joueurs et leur a
demandé de ne pas trop se fier au résultat de
la JSMB face à l’ESS et de se concentrer
au maximum sur ce derby.
Karouf et Gaci ont assuré
la suite du programme
du jour
Peu avant de quitter le
terrain, Aït Djoudi a
chargé ses deux assis-
tants, Karouf et
Gaci, de pour-
suivre le pro-
gramme tracé
pour la séance
d’hier. Hamened, quant à
lui, a travaillé avec Asselah et Ma-
zari.
Aouedj toujours en solo
Le milieu offensif Aouedj
n’avait, jusqu’à hier matin, pas
rejoint le groupe. Le joueur
s’est contenté de quelques
exercices en solo, avant de
rejoindre le vestiaire. En
principe, l’état de santé
du joueur s’améliore
et il pourra dès
aujourd’hui re-
prendre avec
le groupe.
Aït Djoudi dévoilera la liste des 18 demain Concernant la liste des 18 joueurs convoqués
Aït
Djoudi dévoilera
la liste des 18 demain
Concernant la liste des 18
joueurs convoqués pour le derby,
nous avons appris que l’entraîneur Aït
Djoudi dévoilera les noms des joueurs
concernés, demain vendredi, à l’occasion de
l’ultime séance d’entraînement. Il y a
lieu de dire qu’excepté Maroci,
Mise
officiellement out, les au-
Ghorbal
Maroci
officiellement out
Pour sa part, le milieu ré-
au vert
au Amraoua
Les Canaris, qui effectue-
ront ce matin l’avant-dernière
séance, entreront en mise au vert
demain vendredi, à l’hôtel Am-
raoua. Le staff technique mise
énormément sur la bonne
concentration de l’équipe, afin
de remporter les trois
points du match.
tres sont tous d’at-
taque.
pour officier
le derby
La commission de la LFP,
chargée de la désignation des arbi-
Ebossé
cupérateur Maroci est officielle-
ment out face à la JSMB. Le staff
décidé à
marquer
tres, a communiqué hier la liste des
arbitres devant arbitrer les rencontres
de la 6 e journée. C’est ainsi que le
derby kabyle, JSK-JSMB, prévu ce
samedi à 16h45 au stade de Tizi
Ouzou, a été confié à M. Ghor-
bal qui sera assisté de Ser-
médical n’a pas encore donné son
aval pour que le joueur reprenne l’en-
traînement. Maroci, qui souffre des
adducteurs depuis plus d’une se-
maine, devra se préparer pour
Auteur de deux
radji et Cherchar.
la prochaine sortie face à
l’ASO.
Le travail axé
devant le but
Visiblement, le staff
technique kabyle a tiré

beaucoup d’enseignements du précédent match face au CRB. Pour ce qui est du comparti- ment offensif, les Kabyles ont avoué que lors du der- nier match, l’efficacité a fait défaut, ce qui a privé la JSK d’une victoire certaine. Ainsi et en prévision du derby kabyle prévu dans deux jours, les Canaris mul- tiplient le travail devant le but. Hier encore, l’entraî- neur Karouf a pris a soumis les attaquants à une série d’exercices au cours desquels Asselah et Mazari étaient très sollicités.

buts depuis le début de la saison, l’attaquant camerounais, Ebossé, sera de la partie samedi face à la JSMB. Albert travaille beaucoup cette semaine dans l’optique de se relancer et retrouver ses sensations de buteur.

Messaâdia plus efficace en pointe ? Pour sa part, l’attaquant Ahmed Messaâdia, qui n’a pour l’ins- tant pas secoué les filets, reste serein et promet de donner le meilleur de lui-même, ce samedi, pour débloquer son compteur buts. Par ailleurs, de l’avis de nombreux observateurs, Messaâdia pourrait être plus efficace, s’il joue en pointe. Reste maintenant à savoir si le coach a prévu des remaniements dans son plan d’at- taque, en prévision de la rencontre de ce samedi. L. A.

Après avoir supervisé le match ESS- JSMB Aït Djoudi décortique le jeu des Béjaouis Cette
Après avoir supervisé
le match ESS- JSMB
Aït Djoudi décortique le jeu des Béjaouis
Cette saison, les supporters de la JSK ne parlent que du titre ! Même
s’il est encore tôt pour faire du championnat un objectif, du moment que
l’équipe n’a toujours pas retrouvé sa vitesse de croisière, la direction de
la JSK espère finir l’exercice actuel parmi les trois premiers. Et pour le
réaliser, il faudra faire preuve de maturité et de solidarité. Après un début
très encourageant où l’équipe kabyle a enregistré deux victoires à l’exté-
rieur, respectivement contre le MCEE et le CRBAF, les poulains d’Azzedine
Aït Djoudi sont tombés au stade du 20-Août devant le CRB. Certes, les
Jaune et Vert ne méritaient pas de perdre, vu leur belle prestation, mais
le dernier mot est revenu au locaux qui se sont ressaisis, après leur échec
face au MCA. Suite à cette première défaite de la saison, Aït Djoudi a
tenu à encourager ses joueurs et les réconforter, avant le derby kabyle
face à la JSMB prévu ce samedi à Tizi Ouzou. Dans le but de connaître les
points faibles et forts de son adversaire, le coach de la JSK a décortiqué
le jeu des Béjaouis, mardi soir, contre l’Entente de Sétif. Le moins que
l’on puisse dire est que les poulains de Noureddine Saâdi n’ont rien mon-
tré devant une formation sétifienne très réaliste. Avec une défaite de cinq
buts à zéro, le technicien béjaoui a reconnu, après le match, que son
équipe est totalement out en ce début de saison.
Leur mauvais départ jouera en faveur de la JSK
La JSMB ne convainc plus en ce début de saison. Les coéquipiers
d’Ibrahim Zafour éprouvent du mal à gagner même à domicile. Ce pas-
sage à vide a provoqué la colère des supporters qui se sont rendus der-
nièrement à l’entraînement pour s’en prendre à Saâdi qui, selon eux, doit
impérativement rendre le tablier et laisser sa place à un autre entraîneur
capable d’apporter la stabilité à l’équipe. Selon les observateurs, le mau-
vais départ des Béjaouis jouerait en faveur des Canaris qui devraient em-
pocher les trois points pour rester collés aux équipes du haut du tableau.
Seulement, les coéquipiers de Remache doivent prendre ce match très au
sérieux, car les derbies entre la JSK et la JSMB ont toujours été serrés.
Lors des trois derniers matchs, l’attaque de la JSK n’a inscrit que trois
buts, soit une moyenne d’un but par match. Pis encore, les joueurs ka-
byles n’ont réussi à inscrire aucun but face au CRB, malgré les nom-
breuses occasions qu’ils ont eues durant la rencontre. Du coup, les
coéquipiers d’Albert Ebossé doivent impérativement retrouver leur effica-
cité. Les Aouedj, Chibane et Messaâdia doivent retrouver leurs sensations
et mettre la JSK à l’abri, à une semaine du périlleux déplacement à Chlef.
Saïd D.
06
06

N° 2417

www.lebuteur.com MCA Coup de gueule
www.lebuteur.com
MCA
Coup de gueule

Jeudi 26 septembre 2013

MCA Coup de gueule Jeudi 26 septembre 2013 Geiger : «Après la défaite face à l’USMA,

Geiger : «Après la défaite face à l’USMA, tout le monde est devenu entraîneur !»

A deux jours de la ren- contre qui mettra aux prises le Mou- loudia avec l’ASO, Alain Geiger, qui a

su trouver les justes mots pour ré- conforter ses joueurs, s’attend à ce qu’ils donnent le meilleur d’eux- mêmes, samedi prochain, face à l’ASO. «Nous avons repris notre travail de manière ordinaire pour préparer notre prochain match du championnat. Ce n’est pas la défaite du week-end dernier qui remettra tout en cause. Tout le monde a vu ce qui s’est passé le jour de la ren- contre et l’arbitrage dont nous étions victimes. Personnellement, j’attends une forte réaction de mes joueurs face à l’ASO et une victoire sera le meilleur moyen de renouer

Tout pour contrer Messaoud, Daham et Tedjar

La formation de l’ASO se présen- tera à Bologhine avec tous ses atouts, notamment avec le retour de Bentocha à la compétition. Toutefois, les joueurs les plus re- doutables de cette formation chélifienne restent incontestable- ment Mohamed Messaoud qui a souvent donné du fil à retordre au MCA, Saâd Tedjar et Nourre- dine Daham qui sera dans son jardin et qui est en train de réali- ser un bon début de saison avec son équipe. Ainsi le staff tech- nique sait pertinemment que la force de leur adversaire repose particulièrement sur ces élé- ments et fera tout pour les muse- ler samedi prochain.

Necib mis au placard par la commission d’arbitrage

L’arbitre du derby, en l’occur- rence Necib, a été mis au pla- card par la commission d’arbitrage qui ne l’a pas dési- gné à arbitrer aucune rencontre ce week-end, après avoir raté son match. En effet, les respon- sables de la dite commission ont jugé que Necib a commis trop d’erreurs en l’espace de quelques minutes, influant ainsi sur le résultat de la rencontre. Ce dernier perdra ainsi des points et si à l’avenir il récidive, il en perdra d’autres et risque de ne plus être désigné pour arbi- trer les matchs de l’élite. De son côté, le MCA compte récuser cet arbitre à l’avenir et une let- tre sera même envoyée à la commission d’arbitrage.

avec notre série de bons résultats», dira-t-il.

«Cette défaite n’est pas la fin du monde !»

Le technicien suisse estime qu’il ne faut plus parler de ce match de l’USMA, alors que l’équipe s’ap- prête à recevoir l’ASO. «La défaite contre l’USMA n’est pas la fin du monde, il faut oublier ce match. Nous étions confrontés à une forma- tion qui renferme dans sa compo- sante une pléiade de bons joueurs et qui a gagné deux titres la saison passée. Je ne vois aucune raison pour faire de cette défaite toute une montagne. On se prépare pour le match de ce samedi dans un climat serein et on va faire de notre mieux pour le gagner, même si ça s’an- nonce difficile», ajoute-t-il.

«Jouer l’ESS et la JSK ne me posera aucun problème, à condition d’avoir tous les joueurs à ma disposition»

Après la défaite concédée face à l’USMA, certains qualifient la pro- chaine rencontre face à l’ASO de virage, du fait que les poulains de Geiger vont effectuer un périlleux déplacement à Sétif, avant d’ac- cueillir la JSK, deux équipes affi- chant une belle forme actuellement. «Avant de parler des prochaines rencontres, on a un match important à disputer ce sa- medi. Par la suite, on pensera à la suite du parcours. Le fait de jouer respectivement l’ESS et la JSK ne me posera aucun problème, car toutes les rencontres sont difficiles à

négocier. Le plus important est d’avoir tous les joueurs à ma dispo- sition, car les blessures nous ont pé- nalisés», nous confia-t-il.

«Il y aura des améliorations sans chambouler mon équipe»

En parlant du match contre l’ASO et les changements qu’il effectuera au niveau de l’effectif, Alain Geiger nous dira : «Il y aura des améliora- tions dans l’équipe sans chambouler l’effectif, car cela dépendra de la stratégie de jeu qu’on prônera. Vous me parlez des changements dans la stratégie de jeu, du fait que l’équipe jouera à Bologhine, mais depuis le début de saison, nous avons joué sur différents terrains, donc cela ne pose pas de problème, même si qon aurait souhaité rester au 5-Juillet»,

Le Mouloudia réussit bien

à Ighil à Bologhine

L e match, prévu ce sa- medi entre le MCA et l’ASO s’annonce très

fort pour les deux forma-

tions. Le Mouloudia sera confronté à une équipe qui ne lui a pas souvent réussi, mais aussi à un entraîneur qui reste sur deux résultats positifs à Bologhine face au Doyen. En effet, et lorsque l’ASO a été sacrée champion d’Algérie avec Ighil, les Chélifiens sont allés damer le pion aux MCA dans son stade fé- tiche, et c’est Ali Hadji qui a marqué le but de la victoire en toute fin de partie. Une défaite qui avait plongé le Moulou- dia dans le doute, car l’équipe luttait pour sa survie parmi l’élite, il y a deux années de

cela, quand Ighil avait pris en main la JSK, et à l’occasion de la première jour- née de la phase re- tour du championnat. Ce dernier a réussi à tenir le MCA en échec sur un score vierge au stade de Bologhine qui

était plein comme œuf, lorsqu’on sait que les Chnaoua ne voulaient pas rater ce Classico, mais aussi voir à l’œuvre leurs nouvelles recrues qui étaient Saâyoud, Dja- lit et Yachir.

Le Mouloudia avait échoué la saison passée face à l’ASO après avoir perdu le derby

La formation de l’ASO, qui a souvent réussi de bons résultats face au MCA, tentera de rééditer le coup, une nouvelle fois. La saison passée, et après que l’USMA eut

pris le dessus sur le Mou- loudia, précipitant le dé- part de Jean-Paul Rabier, les responsables du Doyen avaient fait appel à Djamel Menad qui a dirigé son premier match face à l’ASO dans une rencontre qui s’était dé- roulée au 5-Juillet. Les coéquipiers de Ba- bouche, qui devaient réa- gir, ont été tenus en échec et le capitaine du MCA avait même raté un penalty face aux Chéli-

fiens. Cette saison, les coéquipiers de Ghazi, qui ont été battus par l’USMA, vont en décou- dre avec une formation de l’ASO plus forte que celle de la saison passée, et le Mouloudia comp- tera sur l’appui des sup- porteurs à Bologhine où la pression atteindra sans aucun doute son pa- roxysme, lorsqu’on connaît l’enjeu de cette confrontation pour les deux équipes.

K. M. Le staff technique visionnera MCO-ASO de la première journée La famille Hachoud en
K. M.
Le staff technique
visionnera MCO-ASO
de la première journée
La famille
Hachoud
en deuil
Afin de décortiquer le jeu de l’ASO et bien pré-
parer le match de samedi, le staff technique vision-
nera les Chéliffiens à travers la rencontre qu’ils ont
livrée face à MCO, pour le compte de la première jour-
Hier matin, Abderah-
mane Hachoud s’est
rendu à son domicile fa-
milial à El Attaf, après
avoir appris la triste nou-
velle du décès de sa nièce,
âgée d’à peine deux ans.
Toutefois, le joueur du
Mouloudia est revenu à
Alger en début d’après-
née du championnat et qui a été retransmise sur le petit
écran. Alain Geiger et Mohamed Mihoubi vont ainsi dé-
cortiquer le jeu de leur adversaire, afin d’élaborer la meil-
leure stratégie de jeu pour prendre le dessus sur leur
adversaire du jour. Toutefois Ighil, qui connaît bien le
stade de Bologhine, va sans aucun doute changer la
manière de jeu de son équipe, lorsqu’on sait que le
stade de Zabana offre les espaces nécessaires
pour faire le grand jeu, contrairement au
stade de Bologhine qui arrangent plus
midi pour s’entraîner
avec ses coéquipiers.
les équipes qui optent pour le
contre.

dira Alain Geiger.

«Je ne répondrai pas à Menad»

Quant aux critiques dont il a fait l’objet, après la défaite contre l’USMA où même l’ancien coach, Djamel Menad a ajouté son grain de sel, le technicien suisse ne sem- ble pas prêter attention à ce qui se dit. «Après la défaite contre l’USMA, tout le monde est devenu entraîneur, bien que vous ayez vu ce qui s’est passé sur le terrain. Aussi, je ne répondrai à un confrère», conclut-il. Il ne veut donc pas répondre à Menad au- qeul il a fait allusion (même s’il n’a pas cité son nom) qu’il a déjà battu en finale de la Coupe d’Algérie.

Kamel M.

Abid-Charef pour officier le match face à l’ASO

Les responsables du Mou- loudia n’ont pas caché leur satisfaction, après avoir ap- pris que c’est l’arbitre Abid- Charef qui officiera le match de leur équipe face à l’ASO, samedi prochain, au stade de Bologhine. Ce der- nier a dirigé les rencontres du MCA à plusieurs re- prises et son arbitrage n’a jamais été remis en cause. La commission d’arbitrage semble avoir fait le bon choix. Cet arbitre interna- tional a officié la finale de la CAN U21.

Les joueurs hébergés à l’hôtel du 5-Juillet sans dîner

Mardi soir, les joueurs du MCA, qui sont hébergés à l’hôtel du 5-Juillet, à l’image de Daoud et Hachoud, ainsi que deux membres du staff technique ont été surpris lorsqu’ils étaient informés par le personnel de cet éta- blissement que le dîner ne leur sera pas servi. Après avoir demandé des explica- tions, on leur a tout simple- ment signifié qu’ils ont agi sur demande de la direction du Mouloudia qui ne payera à l’avenir que les frais d’hébergement. Reste à savoir qui a pris cette grave décision qui risque de faire tache d’huile.

www.lebuteur.com Ligue 1 Coup franc N° 2417 Jeudi 26 septembre 2013 07 MCA Hachoud «Le
www.lebuteur.com Ligue 1 Coup franc
www.lebuteur.com
Ligue 1
Coup franc

N° 2417

Jeudi 26 septembre 2013

07
07
Ligue 1 Coup franc N° 2417 Jeudi 26 septembre 2013 07 MCA Hachoud «Le Mouloudia est

MCA

Hachoud «Le Mouloudia

est ciblé, les Chnaoua

doivent nous soutenir»

Le MCA domicilié

officiellement à Bologhine jusqu'à nouvel ordre

A près avoir reçu la de-

mande du Mouloudia,

en tenant compte des

circonstances atté-

nuantes qui ont forcé le Doyen à demander un changement de do- miciliation, la LFP a donné une suite favorable aux responsables du MCA, prenant à la fois la déci- sion de domicilier le Vieux club al- gérois dans ce stade jusqu'à nouvel ordre, car tout dépendra du rapport d’expertise du CTC qui sera remis aux instances, à travers lequel une décision sera prise au sujet de la réouverture du stade du 5-Juillet ou sa ferme- ture d’une manière définitive. Mal- gré le fait que les responsables du MCA ont pris attache avec leurs homologues usmistes, pour la do- miciliation du derby, il n’en de- meure pas moins qu’ils attendaient une réponse de l’instance de Ker- badj. Cette dernière, et en plus de l’accord qu’elle a donné au MCA pour jouer le match de l’ASO à Bo- loghine, a donné

son feu vert pour que le Doyen reste à Bologhine.

La recette du match face à l’ASO reviendra au Mouloudia

Comment préparez-vous votre pro- chain match face à l’ASO ? Après la défaite face à l’USMA, on avait un peu le moral à plat, car on était frustrés par cet échec et la manière avec laquelle nous avons perdu le match, à cause du mauvais arbitrage dont nous étions victimes. Je pense que le Mou- loudia est ciblé, car face à l’USMA on a joué contre douze joueurs. Seulement, on a oublié ce match, et nous sommes prêts à affronter l’ASO. La rencontre qui vous attend sera difficile pour vous… Depuis l’entame du parcours, toutes les rencontres que nous avons jouées jusqu'à présent sont difficiles, et ce n’est pas une mince affaire de livrer deux der- bies de suite. Je pense que l’ASO est une équipe qui n’est plus à présenter et plus forte que la saison passée. C’est pour cette raison qu’il faut faire très attention, car nous sommes dans l’obligation de prendre les trois points du match. La saison dernière, cette même équipe a réussi à vous tenir en échec à domicile… L’ASO est une équipe coriace en de- hors de ses bases, et la saison passée, elle nous a tenus en échec comme vous le dites. On doit donc rester concentrés sur ce sujet, pour qu’on puisse bien aborder notre match et sortir vainqueur de cette confrontation. Ne sentez-vous pas une certaine pression qui pèse sur vos épaules ? La pression fait partie de notre quoti- dien, et on doit gagner face à l’ASO non

de notre quoti- dien, et on doit gagner face à l’ASO non du fait que notre
du fait que notre équipe a perdu le derby, mais pour la simple raison qu’on
du fait que notre équipe a perdu le
derby, mais pour la simple raison
qu’on joue toutes les rencontres
pour les gagner. La défaite
nous a fait mal et je ne pense
pas que ça sera la dernière
de la saison, car le football
est ainsi fait. Seulement, on
tâchera de récolter le maxi-
mum de points que cela
soit à domicile ou en dehors
de nos bases. Je pense aussi
que la pression est une chose
positive, car elle pousse le
joueur à donner le meilleur de
lui-même.
Les supporters ne vont pas
tolérer un autre échec ce sa-
medi…
Je comprends parfaitement
nos supporters qui veulent
voir toujours leur équipe
réaliser de bons résul-
tats, mais ils étaient au
stade et ils ont vu la
manière avec laquelle
nous avons perdu le
match. Je lance un
appel aux Chnaoua,
pour qu’ils viennent en
force nous soutenir face à
l’ASO, car nous avons be-
soin de leur apport. Les trois
points de la rencontre ne doivent
en aucun cas nous échapper, car on tient
à confirmer que la défaite du derby n’est
qu’un faux pas.
Le comité
des supporters
chez les familles
de Sofiane
et Seïf-Eddine
Ayant reçu l’aval de la LFP, les
responsables du MCA se sont mis
d’accord avec leurs homologues
usmistes au sujet de l’organisation
de la rencontre de ce samedi. Pour
ce premier match à Bologhine et
en raison des bonnes relations
entre les deux clubs, le MCA
pourra bénéficier de toute la re-
cette, et se chargera de l’organisa-
tion. Maintenant, si le Mouloudia
sera appelé à disputer d’autres
confrontations à Bologhine, à ce
moment-là, les deux parties vont
passer à la table des négociations,
pour discuter de tous les volets
d’organisation, dont la réparation
de la recette des rencontres et la
possibilité de voir le MCA bénéfi-
cier des créneaux d’entraînement.
Toutefois, et même si l’USMA a
montré sa disponibilité d’aider le
Mouloudia, les responsables du
Doyen souhaitent tout de même
que l’équipe revienne
au 5-Juillet.
K. M.
Entretien réalisé par
Kamel M.
A l’image de toute la
famille sportive, les
membres du comité des
supporters du Mouloudia et
après qu’ils aient assisté aux fu-
nérailles de Sofiane et Seif Eddine,
certains d’entre eux se sont rendus chez les familles des
deux victimes pour les assurer de leur compassion
dans ces moments difficiles. Le comité des suppor-
ters du MCA tient à mener des actions pour que
Seif Eddine et Sofiane ne soient jamais oubliés.
Kaci-Saïd : «Pour
l’instant, le Mouloudia
jouera à Bologhine»
«Oui, nous avons discuté avec les respon-
sables de l’USMA et ils ont donné leur accord
au sujet de la domiciliation à Bologhine pour
notre prochain match face à l’ASO. Pour l’ins-
tant, le MCA jouera à Bologhine et si on ne re-
viendra pas au 5-Juillet, à ce moment-là, il y
aura une nouvelle partie des négociations
avec la direction de l’USMA que je re-
mercie au passage.»
ASO
Demain à 18h, dernière séance ● ● La dernière séance à Chlef aura lieu de-
Demain à 18h, dernière
séance
● ● La dernière séance à Chlef aura lieu de-
main à 18h où le staff technique travaillera
le côté tactique et mettra les derniers réglages.
Ighil devra divulguer à la fin de la séance les
noms des 18 joueurs retenus pour le match du
MCA et qui feront le voyage vendredi matin
pour Alger, où l’équipe sera au vert à Hussein
Dey, comme d’habitude, en prévision de son
match le lendemain.
Daïf risque de rater le match
● ● Le portier Amara Daïf continue de
s’entraîner en solo en effectuant seu-
lement du jogging. Ce qui devra le priver du
prochain match si le joueur ne rejoint pas au-
jourd’hui le groupe. Le jeune
Salhi sera reconduit pour
être titulaire, une dure
mission pour cet élé-
ment qui a brillé lors du
match face à l’Arbâa.
29 joueurs à
l’entraînement
● ● L’équipe s’en-
traîne avec tous
ses éléments pour prépa-
rer les prochains matches.
On a remarqué la présence
de pas moins de 29 joueurs
lors de la séance de mardi,
ce qui prouve le retour
de tous les joueurs
blessés et la présence
aussi de quelques es-
poirs retenus par le
staff technique afin
de les préparer à
prendre leurs places
en cas de nécessité.

Daham

«Une occasion

à saisir»

«Je me sens en pleine forme et la période de repos nous a fait beaucoup de bien sur le plan de la ré- cupération. Maintenant, on est prêts à retrouver la compétition avec un moral au beau fixe. L’essentiel pour nous est d’enchaîner avec une belle performance pour pouvoir bien aborder nos deux matchs à domi- cile. Après, nous avons les moyens de revenir avec un bon résultat si on arrive à gérer le match et gagner les duels. Ce match se jouera sur des détails et il faut bien réussir nos débuts et fins de match. Sur le plan person-

réussir nos débuts et fins de match. Sur le plan person- nel, je suis optimiste et

nel, je suis optimiste et j’es- père que j’aurais l’occasion de marquer encore car je commence à retrouver mes marques, sur- tout à Bologhine, un stade que je connais très bien, ce qui m’aidera beaucoup sur le plan

tech-

nique.»

A. F.

Toutes les primes perçues mardi

U ne agréable sur- prise attendait joueurs et staffs, mardi en fin d’après-midi. La di- rection a tenu à ré-

gulariser ses joueurs concernant les trois primes de matches depuis le début de saison, et a versé onze mil- lions à chaque élément, une somme qui a fait plaisir aux joueurs qui at- tendaient avec impatience cette bouffée d’oxygène de la part de la direction, qui a estimé les primes des deux victoires à domicile, contre le CRB et le RCA, à 4 mil- lions pour chaque match tandis que le match nul face à la JSMB était coté à 3 millions. Un coup de maî- tre pour la direction qui a bien choisi le timing pour payer les joueurs, soit 72 heures avant leur match choc face au MCA. Ighil aura

donc un groupe super motivé, sur- tout que la balle est maintenant dans le camp des joueurs.

Une prime exceptionnelle pour samedi

Afin de motiver encore plus les joueurs, la direction de l’ASO devra mettre une prime de match excep- tionnelle pour le match du Moulou- dia, qui s’élèvera à plus de 10 millions pour chaque élément s’ils arrivent à arracher les trois points au stade de Bologhine. Un pari difficile mais une somme pareille devra mettre l’eau à la bouche des joueurs qui ont soif de ce genre de prime, dont le montant exprime clairement les intentions de la direction de his- ser l’équipe vers le haut du tableau et pourquoi pas jouer le titre si l’occa- sion se présente.

Medouar : «La balle est dans le camp des joueurs»

«Comme attendu, la direction a honoré ses engagements envers les joueurs et les différents staffs afin de leur permettre de faire leur travail dans de bonnes conditions. La ré- gularisation de l’ensemble des primes prouve les intentions de notre direction à ne pas refaire les erreurs du passé et de rester à jour avec nos obligations envers les joueurs. Maintenant, la balle est dans le camp des joueurs qui doi- vent eux aussi montrer qu’ils sont prêts pour porter haut les couleurs de l’équipe. Cette initiative devra re- monter le moral du groupe et le motiver au maximum. Nous atten- dons une bonne réaction samedi prochain.»

A. F.

re- monter le moral du groupe et le motiver au maximum. Nous atten- dons une bonne
08
08

N° 2417

Jeudi 26 septembre 2013

www.lebuteur.com CRB Coup osé
www.lebuteur.com
CRB
Coup osé

Gamondi

«J’exige les

trois points du CABBA !»

H ier, à l’occasion de la conférence de presse, tenue à la fin de la séance d’entraînement,

nous en avons profité pour poser quelques ques- tions au premier responsable de la barre technique du CRB, Ga- mondi, principalement au sujet du déplacement de samedi à Bordj. C’est un entraîneur qui respire la confiance tout comme ses capés. On peut dire que depuis la JSK, pas mal de choses ont changé, et cela se ressent dans les paroles du coach argentin. «C’est toujours bon de faire tomber un grand club comme la JSK, cela nous a permis de reprendre confiance en nos moyens. Mais il ne faut pas s’en contenter, c’est ce que je répète à mes joueurs. Maintenant il faut se dé- placer au CABBA avec cette même rage et conviction de vaincre. Je leur

ai exigé les trois points. Nous avons accumulé du retard avec nos points perdus en début de saison, mainte- nant il faut compenser avant qu’il ne soit trop tard.»

«Nous voudrions rafler 6 points lors des deux prochaines journées»

Le coach du CRB ne parle pas seulement de la rencontre du CABBA quand il dit que son équipe doit rattraper son retard ac- cumulé depuis le début de saison, mais ce dernier fait aussi référence à la rencontre qui suivra ce dépla- cement. «Nous nous sommes fixés un objectif avant la petite trêve qui nous attend dans quelques se- maines. Nous aurons un autre match après celui du CABBA, ce sera à domicile devant l’équipe de la JS Saoura. C’est une rencontre que nous devons gagner aussi. Le club doit rafler tous les points en jeu.

Nous voulons les six points avant l’Aïd.»

«Le CABBA se base sur le jeu collectif»

Afin de bien connaître le pro- chain adversaire du Chabab, Ga- mondi s’est déplacé en début de semaine afin de superviser le CABBA qui était en déplacement face à la JSMB. «Ils ont réussi à re- venir avec un précieux point de Bé- jaïa, cela va sans doute les encourager pour samedi. J’ai décidé de faire moi-même le voyage afin de les voir en action. J’avoue que c’est une équipe très bonne dans le jeu collectif, même à l’extérieur.»

«Le terrain du 20-Août devient impraticable»

Aussi durant la prise de parole de l’entraîneur du CRB, celui-ci s’est exprimé sur les blessures des joueurs. Selon lui, ce petit pro- blème que vit le club actuellement

Abdat

Abdat

lui, ce petit pro- blème que vit le club actuellement Abdat Ammour sera OK pour le
Ammour sera OK pour le CABBA, selon Sayah l l Encore une fois, pour la
Ammour sera OK pour
le CABBA, selon Sayah
l l Encore une fois, pour la séance
d’hier, Amar Ammour a eu droit à
une séance d’entraînement en solo. A
deux jours de la rencontre, cela com-
mence à soulever quelques interroga-
tions sur la participation du joueur face
au CABBA. C’est auprès du préparateur
physique de l’équipe, Dahmane Sayah,
que nous sommes allés nous renseigner.
«Si on a décidé de le ménager, c’est
pour qu’il puisse participer à la ren-
contre face au CABBA. Ammour
souffre d’une tendinite au genou,
il faudrait qu’il évite de faire des
efforts inutiles. C’est pour cette
raison que nous lui avons mis
en place un programme spé-
cial afin qu’il puisse renfor-
cer son genou.»
Des travaux
au 20-Août
durant la trêve
Durant notre
l l
passage, hier au
stade du 20-Août, nous
avons appris par le direc-
teur du stade, Noureddine
Boufsiou, que des travaux de-
vront être entamés juste après
la rencontre face à la Saoura
pour le compte de la 7e jour-
née du championnat. Ces tra-
vaux se feront au niveau de la
pelouse. En effet, vous l’avez
bien compris, les responsables
semblent enfin décidés à changer
le gazon de ce stade mythique.
Dernier entraînement
aujourd’hui
Le staff technique du CRB a
l l
programmé une dernière séance
d’entraînement pour aujourd’hui
avant le départ pour Sétif. Celle-ci
aura pour objectif de mettre en place
les dernières retouches de cette ren-
contre, incluant ainsi la liste des
joueurs qui seront appelés à faire le
déplacement.
L. A.

«On doit rattraper les points perdus»

P our l’avant-dernière séance d’entraînement avant le déplacement face au CABBA, nous

nous sommes rapprochés de Abdat, le défenseur central, afin de connaître son point de vue sur cette semaine de prépara- tion. «Cela s’est déroulé dans de très bonnes conditions. Cette vic- toire face à la JSK aura resserré les liens dans le groupe. Cepen- dant, il ne faudrait pas s’éterniser là-dessus. Dans deux jours nous aurons le CABBA comme adver-

saire, là aussi il faut s’attendre à une rencontre très difficile. On y va avec la mission que le club a besoin de se rattraper après un début de saison très délicat. C’est une occasion pour récupérer les neuf points perdus le mois der- nier.»

«Je sais que j’aurai ma chance»

Sur un plan personnel, le cen- tral du Chabab ne vit pas vrai- ment ses grands jours avec le club. Cette saison, Abdat se trouve relégué sur le banc de touche. Or, cette situation est loin d’affecter le joueur révélé par ce même Gamondi, il y a de cela quelques années. «C’est vrai que cette situation est délicate pour moi. Mais je connais mes qualités et je sais bien que le coach ne m’oubliera pas. Jusqu’ici, nous n’avons joué que cinq rencontres, il reste encore largement de temps pour que je puisse m’imposer comme je l’ai

toujours fait», nous dira-t-il avant d’enchaîner : «Même si je suis sur le banc de touche lors des rencontres, je me sens toujours concerné. J’essaye souvent de mo- tiver mes coéquipiers sur le ter- rain. Le résultat d’un match concerne tous les joueurs, alors j’essaye d’aider comme je peux.»

«Etre privés de nos fans pourrait nous jouer des tours face à la JSS»

Lors de notre entre- tien avec le central du CRB, nous avons voulu avoir son point de vue sur la sanction de la LFP pour le match face à la JSS. «Nous en avons parlé un peu entre nous. Inutile de vous dire que cette décision nous péna- lise. Les supporteurs sont la force qui nous pousse dans les moments dif- ficiles d’une rencon- tre, tout comme face à la JSK dans les dernières minutes. Etant privés de cet avantage, cela pourrait nous jouer des tours face à la JSS.»

a bien ses raisons. «Depuis quelque temps, les joueurs se plaignent de quelques pépins physiques. Certes, ce n’est pas aussi grave pour la plu- part, mais ça reste quand même des coups qui pourront vous gêner du- rant un match. Tout cela revient à l’état du terrain, avec le temps il de- vient impraticable. Jouer sur un gazon comme celui-ci pourrait in- fluer sur notre rendement, et pire, nos résultats. Donc faites quelque chose.»

«Le huis clos ne nous arrange pas»

Outre l’état de la pelouse, Ga- mondi a tenu à exprimer son dé- sarroi pour ce qui est de la sanction du club pour la prochaine journée à domicile, qui se fera, comme vous le savez bien, à huis clos. «Dès que j’ai vu les fumigènes, ce jour-là, j’ai compris qu’on courait vers l’inévitable. Je ne sais vraiment

qu’on courait vers l’inévitable. Je ne sais vraiment pas quoi en penser, ils sont censés soutenir

pas quoi en penser, ils sont censés soutenir le CRB, pas le pénaliser. J’ai parlé avec quelques supporteurs à la fin de la rencontre, ils m’ont certifié que c’était l’attitude de quelques jeunes inconscients. Ce que je peux dire sur cette sanction c’est que ça n’arrange ni le club ni les suppor- teurs. J’espère que ceux-là feront plus attention la prochaine fois.»

Entretien réalisé par Lamine Amimi

Dehar écourte sa séance d’entraînement

L es soucis phy-

siques n’en finis-

sent plus pour le

CRB, apparemment. Hier c’était le tour de Dehar, l’attaquant qui n’a pas pu aller au bout de la séance d’entraîne- ment après avoir res- senti quelques douleurs à la jambe droite. Cette légère blessure a été contrac- tée après une mauvaise manipulation de la balle en raison du

mauvais état du ter- rain.

«Il n y a pas de quoi s’inquiéter»

A la sortie des ves- tiaires, nous avons pu échanger quelques mots avec Dehar dans le but d’en savoir un peu plus sur sa bles- sure. «Je ressens encore quelques douleurs au niveau de l’orteil, mais je ne pense pas que ça

au niveau de l’orteil, mais je ne pense pas que ça soit inquiétant. D’ail- leurs, c’est

soit inquiétant. D’ail- leurs, c’est ce que le mé- decin m’a annoncé. Cela me fait un peu peur d’avoir contracté cette blessure à deux jours de la rencontre. Espérons que je puisse me rétablir avant le match.»

communiqué

Samsung expose ses produits innovants au Med-IT 2013 Pour une vie professionnelle plus facile et plus performante

Samsung Electronics Algérie et son parte- naire Sacomi Informatique participent à la 10e édition du Salon International des Technologies de l’Information Med-it qui se tient du 23 au 25 Septembre 2013, au Palais de la Culture d’Alger. Un rendez- vous incontournable des professionnels dans le domaine des nouvelles technolo- gies de l’information et de la communica- tion. Pour cette édition, Samsung présente ses produits premiums destinés aux profes- sionnels comprenant des Smartphones, des solutions d’impressions de pointes et des solutions sur mesure business to business. Parmi ses innovations, l’on cite les solutions d’impression Samsung CLX-8640ND / CLX-8650ND, CLX-6260ND, les séries Xpress et ProXpress. Ces imprimantes qui of- frent des performances et une fiabilité époustouflantes, ainsi que le meilleur rap- port qualité-prix. En outre, Samsung propose les écrans LFD qui vous propose un affichage d’un mur de 9 écrans. La firme expose également toute sa gamme de Moniteurs dont 1 moniteur 3D, ainsi que le premium Série 9. Les visiteurs de ce salon auront la chance de découvrir le nouveau laptop Ativ Book 9 Lite, qui adopte un design hérité du sensationnel Series 9 avec un prix plus accessible. Au pro- gramme, une démonstration de la nouvelle solution PC-mobile SideSync, qui per- met de transférer des fichiers facilement et rapidement entre un PC et un appareil Android Samsung. Pour les tablettes et les téléphones mobile, Samsung propose l’ATIV TAB 5, le Galaxy S4, le Galaxy S4 Zoom et pour la première fois en Algérie le Galaxy NOTE III. La marque Sud-Coréenne expose également des Appareils photo numériques tels que le NX300 et le NX2000. Samsung confirme une fois de plus, en participant au Med-IT 2013, son engage- ment à œuvrer pour la promotion et le développement des TIC en Algérie en of- frant à chaque fois des produits premiums et innovants.

pour la promotion et le développement des TIC en Algérie en of- frant à chaque fois
www.lebuteur.com USMA Coup d’œil
www.lebuteur.com
USMA
Coup d’œil

N° 2417

Jeudi 26 septembre 2013

09
09

Courbis «Face au MCA, c’est la meilleure équipe qui a gagné»

Quand Courbis parle, il faut l’écouter. Non parce que c’est un imam ou un prêtre
Quand Courbis parle, il faut l’écouter. Non parce que c’est un imam ou un prêtre
qui prêche la bonne parole, mais parce que c’est un homme qui dit ce qu’il
pense sans langue de bois et qu’il y a beaucoup de vérités dans ce qu’il dit,
même si dans cet entretien, il refuse d’en divulguer certaines qu’il promet
toutefois de dévoiler au moment opportun. Ecoutons-le !
«Je travaille gratuitement à l’USMA»
Je dis cela en sachant que certains
gens n’aiment pas l’entendre. Cela
voudrait dire que quelque part, je
suis un entraîneur compétent, non ?
Il n’y a pas que la chance qui est avec
nous, j’estime que je suis aussi un
entraîneur compétent avec plusieurs
années d’expérience, et c’est ce que
certains ont du mal à l’avouer.
Vous parlez de ceux qui vous ont
critiqué en début de saison ?
Ce n’est pas important de savoir qui
sont ces gens. Ce qui est important,
c’est que je suis heureux de savoir
qu’Halilhodzic peut tirer profit du
travail que nous faisons à l’USMA
en disposant de joueurs prêts
pour la compétition et
sur lesquels il peut
compter pour don-
des critiques, j’aimerais parler d’un
sujet qui me parait important.
Allez-y…
On nous a critiqués à l’intersaison
parce qu’on n’a pas fait de recrute-
ment, mais au final, il apparait que
nous avions raison. Contre l’USMH,
et malgré la défection de huit
joueurs, nous avons gagné ce match
et avec un bon rende-
ment en plus. Cela veut
dire que malgré toutes
ces absences, nous avons
trouvé des solutions. En d’au-
tres termes, notre effectif est
suffisamment riche. Je crois que
j’ai fait des choix judicieux et que
j’ai pris les bonnes décisions.
Mieux, j’ai épargné à
l’USMA de dépenser
ner un plus à la sé-
lection nationale.
Quelle victoire
qui a été la plus
difficile, celle face
à l’USMH ou
contre le
«C’est difficile
de battre l’USMA,
demandez-le
à la JSK, au MCA
et aux
autres !»
beaucoup d’argent
pour rien. Au lieu de
donner des salaires
faramineux à quatre
ou à cinq nouveaux
joueurs, le président
s’est retrouvé à octroyer
Mouloudia ?
Difficile de répondre à
cette question, mais je dis que la vic-

trois remplaçants. Encore une fois, ce n’est pas une question de confiance. Comment voyez-vous votre pro- chain match contre la JSS ? C’est un match difficile, encore en déplacement, et il va falloir gérer plusieurs paramètres. Première- ment, l’équipe de la Saoura est l’une des meilleures formations du cham- pionnat, deuxièmement elle joue de- vant son public et sur son terrain et il va falloir gérer cela, et troisième- ment, il s’agira d’un long déplace- ment qu’il faut prendre en compte. Depuis que vous êtes en place, vous avez joué trois fois sur ce terrain et vous n’avez pas perdu le moindre match. Un commentaire ? Mais les matchs ne se ressemblent pas. Il est vrai que nous n’avons pas perdu là-bas à deux reprises et que nous les avons battus chez nous, mais cela ne veut pas dire que ça va être la même chose cette fois-ci. Ce qui est sûr, c’est qu’il sera difficile de nous battre. Vous répétez souvent cela, pour- quoi ? Beaucoup de gens ne comprennent pas cette expression ou font sem- blant de ne pas l’entendre, mais croyez-moi, c’est très difficile de bat- tre l’USMA. Si vous ne me croyez pas, allez demander cela à la JSK, au Mouloudia et aux autres et vous allez comprendre. Il sera aussi très difficile à la Saoura de nous battre. Cela peut arriver, mais pas facile- ment. Que dites-vous alors de la défaite contre le CABBA ? Pour battre l’USMA, il faut que cette équipe sorte d’un match de feu qu’elle joue trois jours auparavant avec neuf joueurs et qu’elle soit amoin- drie en plus de cinq éléments. Malgré cela, nous sommes reve- nus au score, nous avons égalisé et nous avons raté un penalty. Nous avons terminé par la suite le match à dix.

des salaires beaucoup moins importants à de jeunes joueurs. A cela il faut rajouter l’ar- gent que nous avons économisé en décidant de ne pas faire de stage pendant le Ramadhan, un stage qui ne nous aurait servi à rien. C’est pour cela que je peux dire que je tra- vaille gratuitement à l’USMA après l’avoir épargné de toutes ces dé- penses inutiles. Je n’ai pas fait cela rien qu’à l’USMA, mais je l’ai fait dans les clubs français que j’ai entraî- nés comme Toulouse ou Marseille. C’est la méthode Courbis ? Non, ce n’est pas la méthode Cour-

bis, mais cela s’appelle de la compé- tence. Ce sont deux choses différentes. Contrairement aux précédents matchs, vous allez maintenant dis- poser de l’ensemble de votre effec- tif. Est-ce un casse-tête ? Non pas du tout, ce qui me fait mal à la tête

c’est quand je joue un match sans huit de mes joueurs. Mais quand tout le monde est pré- sent, je suis plutôt très content. En parlant de

joueurs, deux d’entre eux ne semblent pas ga- gner votre confiance. Il s’agit de Ziaya et Benaldjia. Pouvez-vous nous parler de ces deux joueurs ? Croyez-moi, ce n’est pas une ques- tion de confiance. Car si c’était le cas, ils ne seraient pas avec nous au- jourd’hui. Le problème, c’est qu’ils ne sont qu’à 50 ou 60% de leurs moyens. En attaque, il y a Gasmi, Seguer, Andria, Chettal, Frioui, Dje- diat, Ferhat et Feham qui sont tous mieux disposés et en meilleure forme que Ziaya et Benaldjia. Et moi, je dois compter sur les joueurs les mieux en forme. J’ai 26 joueurs, je dois faire jouer onze seulement et

toire contre l’USMH était un exploit pour nous, car nous avons joué sur le terrain de notre adversaire et amoindri en plus de pas moins de huit joueurs importants qui sont Benmoussa, Meah, Boudbouda, El Orfi, Bouchema, Djediat, Gasmi et Ziaya. Malgré cela, nous avons gagné ce match et c’est pour ça que je le considère comme une grande réalisation. Avant le derby contre le MCA, vous aviez émis le vœu lors de la conférence de presse d’atteindre les 50 matchs avec l’USMA, mais vous avez dit ne soyez pas surpris si je pars avant. Qu’est-ce qui vous pousse à évoquer votre départ ? Il y a beaucoup de choses que vous saurez lorsque je partirai, mais pour le moment, j’ai encore envie d’aller le plus loin possible avec l’USMA. S’agit-il des mêmes raisons dont vous aviez parlé à la fin de la saison passée ? Je vous demande de m’épargner la réponse, mais je veux que vous soyez sûrs que je ne vais pas partir sans aviser tout le monde à temps. Avant de partir, je vais d’abord parler avec le président, et par la suite, je vais vous en donner les raisons, et soyez sûrs que vous serez être surpris. Quelle est votre relation avec la di- rection ?

Comme je l’ai déjà dit, j’ai le soutien du président et cela me suffit. Car je ne m’occupe que de mon travail et de ma relation avec mon chef hiérar- chique. C’est ce qui m’intéresse le plus, je ne fais pas attention à autre chose. Et puisque

Vous ne vous êtes pas trop exprimé sur le dernier derby, certainement à cause du drame qui a endeuillé ce match. Avec du recul, que pouvez- vous nous en dire ? Cela ne m’empêche pas de revenir sur ce drame pour dire encore une fois que la perte de nos deux sup- porters reste la chose qui nous a marqués et qui nous a affectés le plus dans ce derby. Comme vous dites, leur mort a en- deuillé le derby qui a

perdu toute sa saveur. Nous sommes tous très touchés par ce qui s’est passé, c’est terrible. En ce qui concerne le match ? C’est vrai, je n’ai pas trop parlé de cette ren-

contre, mais maintenant je peux le faire après avoir revu trois fois le match. On a trop parlé de l’arbitrage et je vais vous dire mon avis là-dessus. C’est vrai, il n’y avait pas penalty sur Gasmi, mais une minute auparavant, il y avait un penalty flagrant sur Bouazza qui a en revanche écopé d’un carton pour simulation, ce qui m’a obligé de le faire sortir après de peur qu’il re- çoive un deuxième carton. Un deuxième point, notre adversaire ré- clamait deux penalties, et moi je leur dis pourquoi ils n’en réclameraient pas 15 ? Ils disent qu’il y avait pe-

nalty sur Yachir. Est-ce qu’ils étaient sûrs qu’ils allaient le marquer ? Je ne suis pas si sûr, mais ce dont je suis sûr, c’est que le but qui a été refusé à Gasmi est un but vala- ble à 100% et non une si- tuation de but ou une occasion qu’on ne savait pas si on allait la transformer ou non. Il ne faut pas tout coller à l’arbitre et je crois que c’est la meil-

«J’ai revu trois fois le match, il n’y avait pas penalty sur Gasmi, mais l’arbitre
«J’ai revu trois
fois le match, il n’y
avait pas penalty sur
Gasmi, mais l’arbitre
lui a refusé un but
ainsi qu’un penalty
à Bouazza»
«Je considère que la victoire contre l’USMH, sans huit de mes joueurs, est un exploit»
«Je considère
que la victoire
contre l’USMH,
sans huit de mes
joueurs, est un
exploit»

leure équipe sur le terrain qui a gagné et qui a été en plus privée d’un de ses meilleurs attaquants qui est Andria. L’USMA vient

Cela, les gens refu- sent de le voir. Mais au final nous avons perdu ce match, car nous sommes des humains, Allah gha- leb. Il ne faut pas tou-

jours regarder la moitié vide du verre. Mais celui veut battre l’USMA, il faut qu’il bénéficie de tels paramètres. Allez-vous aborder ce match contre la JSS pour ne pas le per- dre ? Non, nous allons le jouer pour le ga- gner comme on le fait toujours. J’es- père que je vais enregistrer la victoire numéro 30 avec l’USMA. Concernant l’effectif, il se peut qu’on déplore quelques absences. Il y a Se- guer qui est blessé et l’état de Gasmi et de Bouazza n’est pas encore clair. Entretien réalisé par

Youcef K.

de gagner deux derbies de suite. Cela veut-il dire que votre équipe est aujourd’hui mieux armée psychologiquement ? J’estime que je suis un entraîneur chanceux car j’ai une très bonne équipe avec de très bons joueurs qui sont effectivement dans un très bon état psychologique. Mais il y a d’au- tres choses dont il faut parler. Lesquelles ? Je veux parler du niveau des joueurs qui s’est nettement amé- lioré durant tous ces mois où nous avons travaillé ensemble.

Andria vous de retour Le match de ce samedi face à la JS Saoura verra
Andria
vous
de retour
Le match de ce samedi face à
la JS Saoura verra le retour
d’Andria Carollus qui a purgé une
suspension d’un match face au
Mouloudia, après avoir été injuste-
ment expulsé contre l’USMH. Un
atout de plus pour Rolland Courbis
qui compte enchaîner un troi-
sième succès de suite sur un
terrain où il n’a pas en-
core perdu.

par-

lez

Seguer out contre la JSS

Gasmi ne s’est pas entraîné mardi

Ahmed Gasmi, l’auteur du but de la victoire contre le Mouloudia, ne s’est pas entraîné mardi dernier. Le joueur aurait ressenti une grosse fatigue et avait demandé à son entraîneur de le ménager. On ne sait pas au juste pour quelle raison le joueur ne s’est pas senti en mesure de s’en- traîner, mais son entraîneur laisse entendre qu’il pourrait ne pas compter sur lui pour le match de ce samedi.

Seguer était déjà incertain pour ce prochain match contre la JSS, mais au- jourd’hui, sa non-participation à la rencontre est confirmée. Victime d’une élongation lors du derby face au Mouloudia, l’attaquant usmiste n’a pu repren-

dre les entraînements cette semaine. Hier, il s’est contenté de quelques exercices de musculation pour entretenir sa forme, tout en poursuivant son programme de

soins. Il devait également passer, hier, une échographie de contrôle.

10
10
N° 2417 www.lebuteur.com Jeudi 26 septembre 2013 MOB Coup neuf Entraînement aujourd’hui à 17h La
N° 2417
www.lebuteur.com
Jeudi 26 septembre 2013
MOB
Coup neuf
Entraînement aujourd’hui à 17h
La séance d’entraînement d’aujourd’hui est
prévue au stade de l’UMA de Béjaïa, à 17h. Le
duo Moussouni-Zerrouki a programmé cette
séance pour procéder aux derniers réglages,
avant le match contre le CRBAF. Ils avaient dé-
cidé dans un premier temps de démissionner,
par solidarité avec Mourad Rahmouni. Finale-
ment, ils ont décidé de diriger cette rencontre
pour ne pas laisser tomber le club.
C’est la séance
des derniers réglages
Pour Mouassa,
c’est impossible !
Par ailleurs, la direction
du MO Béjaïa avait pensé,
au départ, à l’ex-entraîneur
de la JS Kabylie, du CR Be-
louizdad et de l’USM Alger,
Kamel Mouassa. Seulement,
ce dernier est lié toujours
par un contrat avec l’ASM
Oran, club de Ligue 2. Son
expérience l’avantageait,
Les deux techniciens vont procéder aux der-
niers réglages, avant cette rencontre capitale face
au CRBAF. Les deux entraîneurs testeront la
stratégie qui sera adoptée demain.
Travail physique intense
Depuis le retour du MOB aux entraînements,
après la défaite face au RC Arbaâ, les deux en-
traîneurs, Moussouni et Zerrouki, ont soumis
les joueurs à un travail physique intense
mais les dirigeants asémistes
ont refusé catégoriquement de se sépa-
rer des services de leur entraîneur. C’est
pour cela que l’arrivée de Kamel
Mouassa à la tête de la barre technique
est quasiment impossible.
Le préparateur physique
n’a pas apprécié
Kamel Djabour contacté
pour le poste de DTS
Le préparateur physique, Zaâbar, n’a pas ap-
précié le programme concocté par ce duo. Il es-
time qu’il n’est pas normal de soumettre les
joueurs à un tel rytme durant cette période cru-
ciale du championnat. Pour lui, cela risque de se
retourner contre l’équipe face au CRB Aïn Fe-
kroun.
D’un autre côté, le conseil d’adminis-
tration a pris la décision d’engager un
directeur technique au club, afin de
pouvoir chapoter toutes les catégories.
Ainsi, il a jeté son dévolu sur le techni-
cien franco-algérien, Kamel Djabour.
Ce dernier était, en effet, sélectionneur
national des Diables rouges du Congo
qui avaient failli passer aux barrages,
n’était leur contre-performance face aux
Etalons du Burkina Faso, futur adver-
saire des Verts aux barrages. Les
contacts sont à un stade préliminaire et
le but de la direction du MOB était de
mettre en place une stratégie, pour évi-
ter les précédentes crises.
Zerrouki : «C’est pour permettre
aux joueurs de décompresser»
Pour le co-entraîneur du MOB, Zerrouki, le
programme physique tracé au cours des der-
nières séances d’entraînement a permis aux
joueurs d’oublier les déboires de la saison : «Le
travail physique programmé a permis aux
joueurs de décompresser un peu, après un début
de saison difficile.»
Zaâbar : «Ce rythme est
dangereux pour l’équipe»
Le nouvel entraîneur
sera connu aujourd’hui
Par ailleurs, il se dit que le nouvel en-
traîneur du club sera connu au plus
tard aujourd’hui, en fin d’après-midi.
La direction du club s’est réunie avec les
concernés pour prendre une décision
rapide sur le nouvel entraîneur, qui de-
vrait ainsi entamer le travail après le
match de demain.
Le préparateur physique du club, Salim Zaâ-
bar, s’est exprimé sur ce sujet. Pour lui, c’est un
danger pour le club, à deux jours d’une rencon-
tre importante : «Je pense que programmer des
séances de physique, à deux jours d’un match, est
dangereux pour le club. Cela pourrait influer né-
gativement sur le rendement du groupe le jour de
la rencontre.»
Le match en direct sur
le petit écran
F. N.
Les joueurs
interdits de faire la
moindre déclaration
Pas
d’eau
dans le vestiaire
Quelle drôle de décision prise
par les dirigeants du Mouloudia de
Béjaïa ! Les dirigeants mobistes ont, en
effet, interdit aux joueurs de faire la
moindre déclaration avant ce match
important face au CRBAF. Le motif
est d’éloigner la pression des
joueurs. Reste à savoir mainte-
nant si cette décision sera bé-
néfique pour le club ou
non.
Les joueurs du Mouloudia de
Béjaïa n’ont pas apprécié le
manque d’eau dans le vestiaire du
stade de l’Unité-Maghrébine de
Béjaïa. Durant les deux précé-
dents jours, ils étaient contraints
d’aller prendre leurs douches chez
eux, après les entraînements. Par
ailleurs, aucune explication n’a été
donnée par les responsables du
stade à propos de cette pénurie.
La rencontre qui mettra aux
prises le Mouloudia de Béjaïa
avec le CRB Aïn Fekroun, les
deux nouveaux promus, sera re-
transmise en direct par la Télévi-
sion algérienne. La Ligue de
football professionnel a décidé
d’avancer le match de 24h, afin
de permettre à la Télévision algé-
rienne de retransmettre la ren-
contre en direct. Il est à signaler
que le coup d’envoi de la partie
est prévu à 16h45. En tout cas,
malgré sa retransmission, on s’at-
tend à ce que le match se déroule
devant des gradins pleins à cra-
quer, étant donné que les sup-
porters du MOB voudront à tout
prix assister à la première vic-
toire de leur club en Ligue 1.
Communiqué
Ils misent sur le jeu direct
Ce qu’on a constaté, c’est que ce duo s’est basé
lors des séances d’entraînement sur le jeu direct,
afin de permettre aux attaquant d’être percu-
tants. Le staff technique veut ainsi avoir une
équipe efficace face au CRBAF.
10 e Salon International des Technologies
de l’Information (Med-IT)
Nedjma présente ses innovations
aux professionnels
Les blessés de retour
Les joueurs blessés sont de retour. Les trois bles-
sés, le défenseur central Baâouali et les deux ar-
rières droit Bahri et Benhocine, ont réintégré le
groupe mercredi matin, après avoir été soumis à un
programme spécifique par le préparateur physique
du club, Salim Zaâbar.
Ils sont incertains
Ils sont incertains pour le match de demain
face au CRB Aïn Fekroun. Jusqu’à présent, au-
cune décision finale n’a été prise par Moussouni
et Zerrouki. On n’en sait pas encore s’ils seront
alignés ou pas. Il faut attendre la séance de cet
après-midi pour en savoir plus.
F. N.
Nedjma participe au Salon international des technologies de l’informa-
tion Med-IT dans sa 10 e édition qui se tient du 23 au 25 septembre 2013,
au Palais de la Culture Moufdi Zakaria, à Alger.
Sous le haut patronage du ministère de la Poste et des Technologies de
l’Information et de la Communication, le 10 e Med-IT regroupe les princi-
pales entreprises algériennes et étrangères du secteur des technologies
de l'information et de l’informatique.
Pour ce 10 e Med-IT, Nedjma présente, dans le cadre d’ateliers spéciali-
sés, ses innovations destinées aux entreprises et ses différentes offres
Voix, Data et Blackberry adaptées aux besoins des professionnels.
Aussi, Nedjma participe à l’atelier Entreprise sur «Les applications mo-
biles et outils de gestion en mode Cloud pour l’amélioration de la producti-
vité des PME algériennes sur le marché national et international»,
organisé à l’occasion de ce Med-IT.
Par ailleurs, Nedjma a été le sponsor officiel du cocktail inaugural de ce
salon qui fête son 10 e anniversaire et qui est devenu un événement incon-
tournable et fortement apprécié par les décideurs IT.
A travers sa participation régulière au Med-IT, Nedjma confirme son im-
plication dans les principaux carrefours d’échanges autour des technolo-
gies et sa volonté de participer activement au développement du secteur
des TIC en Algérie.

Succession de Rahmouni

Amrani en pole position

S uite à la démis-

sion de Mourad

Rahmouni, le

conseil d’admi-

nistration du

sion de Mourad Rahmouni, le conseil d’admi- nistration du Mouloudia de Béjaïa est à la recherche

Mouloudia de Béjaïa est à la recherche d’un nouvel entraîneur. Pour le pro- chain match, le problème ne va pas se poser, étant donné que ce sera les deux assistants, Faouzi Mous-

souni et Zerrouki, qui le dirigeront face à l’autre promu, le CRB Aïn Fekroun. Néanmoins, à en croire une source bien informée, les diri- geants du Mouloudia de Béjaïa ont car- rément pris les choses en main pour ce qui concerne l’identité du nouvel en- traîneur. A ce propos, ils ont pris at- tache avec Abdelkader Amrani, l’ex- entraîneur de la JS Saoura, pour le convaincre de prendre la barre tech- nique du club. La même source indique qu’Amrani s’est rendu à Béjaïa, il y a quelques jours, pour négocier sa venue au MOB.

Il assistera au match face au CRBAF

De leur côté, les dirigeants du Mou- loudia semblent vouloir s’attacher les services d’Abdelkader Amrani. Ils veu- lent, en effet, à tout prix l’engager. Vu son expérience, il pourra aider le club à retrouver son meilleur niveau, après un début de saison catastrophique. Selon une source proche du club, Amrani semble intéressé par ce nouveau chal- lenge. Il devrait même marquer sa pré- sence demain au stade de Béjaïa pour suivre les débats entre les deux promus. Le but est d’avoir une idée sur tout le groupe. Du coup, on peut d’ores déjà dire que Abdelakder Amrani a de très fortes chances d’être sur le banc de touche du MOB, à partir de la septième journée de Ligue 1.

Moussouni et Zerrouki veulent sortir par la grande porte

Faouzi Moussouni et Zerrouki veulent quitter le club par la grande porte. En effet, ils ont pris la décision de quitter la barre technique du club, suite à la démission de l’entraîneur en chef, Mourad Rahmouni, par solida- rité avec ce dernier. Seulement, suite à une discussion avec le staff dirigeant du club, il a été décidé que ce duo dirige la rencontre de demain face au CRB Aïn Fekroun. Ce sera le dernier match pour Moussouni et Zerrouki qui tableront sur une victoire pour quitter le club par la grande porte, puisque le nou- veau promu n’a toujours pas enregistré la moin- dre victoire en championnat après cinq matchs.

www.lebuteur.com JSMB Coup de balai
www.lebuteur.com
JSMB
Coup de balai

N° 2417

Jeudi 26 septembre 2013

11
11

Saadi s’en va

N oureddine Saadi n’est plus l’entraîneur de la JSM Béjaïa. Au terme d’une entrevue qu’il
N oureddine Saadi n’est plus l’entraîneur de
la JSM Béjaïa. Au terme d’une entrevue
qu’il a eue hier après-midi avec Rachid
Sandjak et Cartier, les favoris
pour le remplacer
Redjradj, directeur général de la
SSPA/JSMB, une décision a été prise de se
séparer à l’amiable, vu que les résultats obtenus à ce
jour, à savoir trois nuls et deux défaites, ne sont pas
conformes aux espérances et aux attentes des sup-
porters. Vu la tentative d’agression commise par un
groupe de supporters sur le bus qui a ramené l’équipe
de Sétif, la meilleure solution était que Saadi parte et
ce dernier l’a bien compris.
A présent que la séparation d’avec l’entraîneur
Noureddine Saadi a été officialisée, la direction de la
JSM Béjaïa est à la recherche d’un nouveau coach.
Selon nos informations, le président du club, Boualem
Tiab, a établi une liste d’entraîneurs à contacter, à
leur tête Nasser Sandjak et le Français Albert Cartier,
ancien entraîneur du FC Metz.
La JSMB officialise la séparation
Younsi et Aïssat assureront l’intérim
contre la JSK
Une fois cette décision prise, le site officiel de la
JSMB a publié un communiqué annonçant la nouvelle
dans lequel la direction du club remercie Saadi et les
membres de son staff pour le travail accompli depuis
leur prise de fonction à la mi-juillet, en dépit du ra-
jeunissement de l’équipe. A noter que les adjoints de
Saadi (Hamoudi Tribèche, Salim Kacem et Boukhalfa
Branci) quittent le club eux aussi.
En attendant la désignation d’un nouvel entraîneur,
ce sont les deux coachs de l’équipe Espoirs, Hakim
Younsi et Yahia Aïssat, qui assureront l’intérim. Ils di-
rigeront notamment l’équipe dans le derby qui l’at-
tend samedi face à la JS Kabylie à Tizi Ouzou.
D’ailleurs, ils sont attendus aujourd’hui à Boumerdès
pour rejoindre l’équipe qui est déjà sur place.
S. H.

La direction a déposé plainte contre X Le bus de l’équipe caillassé par des supporters, Zafour et Aoures blessés

Les joueurs de la JSM Béjaïa s’attendaient à ce que leur lourde défaite à Sétif face à l’ESS soit mal perçue par les supporters, mais certaine- ment pas à ce qu’ils soient bombardés de projectiles par les leurs. C’est pourtant ce qui s’est passé dans la nuit de mardi à mercredi : arrivé à l’en- trée sud-ouest de la ville de Bé- jaïa, au lieu dit Aboudaou, le bus transportant l’équipe a été bombardé de projectiles par des supporters ayant fait le déplacement à Sétif, ce qui a provoqué le bris de quelques vitres et causé des blessures légères à Zafour et Aoures. Les joueurs n’ont dû leur salut qu’au sang-froid du chauffeur qui a su fuir des lieux.

qu’au sang-froid du chauffeur qui a su fuir des lieux. informations fiables, les deux ont appelé

informations fiables, les deux ont appelé leurs agents pour leur demander de résilier les contrats qui les lient à la JSMB car ils ne s’imaginent pas continuer avec le club jusqu’à la fin de la saison en risquant leur vie après chaque match en cas de mauvais résultats.

Il y a 8 mois, des supporters avaient tenté d’incendier le bus de l’équipe

Ce n’est pas la première fois que la JSMB vit pareille mésaventure. En effet, il y a 8 mois, elle avait subi une agression similaire après sa lourde défaite à Alger face au CR Belouizdad (4-1), lors de la 18e journée de la saison passée, puisqu’un groupe de supporters avait tenté d’incendier le but de l’équipe. Cette fois, la direction du club ne compte pas se taire puisque nous avons appris de source sûre qu’elle a déposé plainte contre X afin que les services de sécurité enquêtent sur les responsables de cette agression.

S. H.

Traumatisés, Chalali et Mezriche demandent la résiliation de leurs contrats

De tous les joueurs, deux ont été parti- culièrement traumatisés : les deux émi- grés Mohamed Chalali et Salem Mezriche. Ils ont eu une peur bleue et n’ont pas fermé l’œil de la nuit. D’ailleurs, selon des

pas fermé l’œil de la nuit. D’ailleurs, selon des L’équipe fuit à Boumerdès Afin d’éviter que

L’équipe fuit à Boumerdès

Afin d’éviter que l’équipe soit perturbée par les supporters et lui permettre de préparer dans la séré- nité le derby de samedi face à la JS Kabylie, la direction de la JSMB a envoyé l’équipe en mise au vert dans un hôtel à Boumerdès. Cette mesure est destinée à éviter l’exacerbation des tensions entre les supporters et les joueurs, surtout après la tentative d’agression dont ces derniers ont été victimes à leur retour de Sétif.

Séisme de magnitude 5 à Béjaïa !

journée. Lors de la même saison, elle avait été aussi sévèrement bat- tue 5-1 par l’USMB à Blida.

Cela rappelle la saison cauchemardesque

2003-2004

Ces résultats négatifs avaient été réalisés dans une saison cauchemar- desque qui avait vu la JSMB rétro- grader en deuxième division. Une saison marquée par la mise à la porte de joueurs constituant l’ossa- ture de l’équipe sur décision de l’en- traîneur de l’époque, Nour Benzekri, tels Djilani, Aouameur, Amaouche et autres Hebri. La direction du club avait laissé faire Benzekri, avant de se rendre compte trop tard du carac- tère aventureux de ce choix. Les supporters de la JSMB n’ont pas manqué de comparer le début de saison actuel avec celui de cette sai- son maudite et mettent en garde les joueurs et les dirigeants contre la ré- pétition du même scénario.

Deuxième plus mauvaise défense du championnat

Autre indicateur inquiétant : la défense de la JSMB est désormais la deuxième plus mauvaise du cham- pionnat derrière celle de son voisin et rival, le MOB. Elle avait encaissé un but à chacun de ses quatre pre- miers matchs, mais elle s’est com- plètement écroulée mardi à Sétif en encaissant cinq buts, soit plus que le total des buts encaissés lors des quatre premiers matchs.

Le 3-5-2 de Saadi n’a pas marché

Pourtant, l’entraîneur Noureddine Saadi avait débuté le match avec un dispositif tactique (3-5-2) très défen- sif avec deux latéraux (Chehima et Aggoune) et trois défenseurs cen- traux (Coulibaly, Zafour et Mebara-

Quel choc ! Un vrai tremblement de terre ! La lourde défaite de la JSM Béjaïa à Sétif face à l’ESS a été ressentie comme un séisme de mag- nitude 5 sur l’échelle de Richter. Les supporters béjaouis s’attendaient à tout, même à une défaite de leur équipe, mais certainement pas à une telle débâcle. Il y a une différence entre perdre avec les honneurs et prendre une raclée. Le plus inquié- tant est que ce revers confirme que la JSMB, avec aucune victoire en cinq matchs disputés, est vraiment mal partie cette saison et risque de connaître un parcours compliqué.

La plus lourde défaite du championnat !

Le fait que la JSMB ait perdu sur le score de 5-0 est en soi un indica- teur très préoccupant. C’est la pre- mière défaite de cette ampleur depuis le début de la saison. Plus même : c’est le score le plus lourd jusqu’ici dans le championnat, toutes équipes confondues. C’est une triste «première» dont les Bé- jaouis auraient pu se passer. Ironie du sort : jusqu’à mardi, la défaite la plus lourde était au passif du MO Béjaïa, battue à Alger par l’USMA 4-1. La défaite de la JSMB aurait même pu être plus lourde si Messara n’avait pas limité les dégâts en anni- hilant des tentatives de El Ogbi, Gourmi et Touahri durant le deuxième mi-temps.

Les Béjaouis n’avaient

plus perdu 5-0 depuis

dix ans

La dernière défaite de la JSMB par un tel score remonte à une di- zaine d’années, plus précisément à la saison 2003-2004 durant laquelle elle avait été battue à Bordj Bou-Ar- réridj par le CABBA 5-0. Avant cela, elle avait été balayée par l’USM Alger au stade de l’Unité-Maghrébine de Béjaïa pour le compte de la 16e

kou), mais cela n’a pas empêché la catastrophe. Même la sortie de Za- four en seconde période et son rem- placement par le milieu de terrain Hamouche afin de revenir à une dé- fense traditionnelle à quatre n’a pas arrangé les choses. Ainsi, le coup de poker du coach a échoué.

Deuxième pire

attaque du

championnat

L’attaque n’est pas mieux lotie puisqu’elle a fait montre encore une fois de stérilité. Non seulement elle n’a inscrit aucun but contre l’En- tente, mais elle n’a pu se procurer que deux occasions franches de marquer, l’une sur un coup franc botté par Tatem qui a vu le ballon s’écraser sur la transversale et l’au- tre sur une tête de Bangoura qui a raté le cadre de peu. Ces difficultés offensives font de l’attaque de la JSMB la deuxième plus mauvaise du championnat avec seulement 3 buts de marqués, la pire étant celle du CRB Aïn Fekroun (2 buts).

Une autre défaite face à la JSK mettrait les supporters plus en colère

La crainte des supporters de la JSMB est que la défaite de mardi af- fecte le moral des joueurs et leur fasse faire un match bâclé samedi face à la JS Kabylie à Tizi Ouzou, ce qui serait humiliant non seulement sur le plan comptable des points, mais aussi et surtout sur le plan du prestige car, rivalité régionale oblige, le public des Rouge et Vert n’aime pas perdre face à la JSK. Ce sera donc aux joueurs de se ressaisir afin d’éviter une nouvelle déconvenue qui, si elle venait à arriver, mettrait les supporters encore plus en colère.

S. H.

Chalali non utilisé cette fois-ci Mezriche a enfin joué ! Recruté durant l’été dernier de
Chalali non
utilisé cette fois-ci
Mezriche
a enfin joué !
Recruté durant l’été dernier de
Colmar, le milieu de terrain Salem
Mezriche a joué mardi ses pre-
mières minutes sous la couleurs
de la JSM Béjaïa. Il a été incor-
poré à la 63’ à la place de Ban-
goura après avoir été mis à
l’écart par l’entraîneur, Noured-
dine Saadi, depuis le
début de la saison.
Niati
rétabli pour
le match de Tizi
Le milieu de terrain Belkacem
Niati est rétabli de la blessure
qu’il avait contractée à la cuisse.
Après avoir raté les deux derniers
matches de la JSM Béjaïa face au
CABBA et à l’ESS, il est apte à
tenir sa place samedi contre
la JS Kabylie à Tizi
Ouzou.
Saadi avait mis en garde ses joueurs contre Gourmi Avant le match ESS-JSMB, l’entraîneur Nou-
Saadi avait mis
en garde ses joueurs
contre Gourmi
Avant le match ESS-JSMB, l’entraîneur Nou-
reddine saadi avait mis ses joueurs en garde
contre le milieu de terrain offensif de l’Entente,
Khaled Gourmi, assurant que c’est de lui que
viendrait le danger sur le côté gauche. Cepen-
dant, ces mises en garde n’ont servi à rien
puisque Gourmi a inscrit un doublé et s’est mon-
tré dangereux tout au long des 70 minutes aux-
quelles il a participé, ce qui lui a valu d’ailleurs
de sortir sous les applaudissements des suppor-
ters sétifiens. Même l’entraîneur Kheireddine
Madoui a pris Saadi à contre-pied en po-
sitionnant Gourmi comme ailier
gauche plutôt que comme
ailier droit.
Pour la première fois depuis le début
de la saison, l’attaquant Mohamed Cha-
lali n’a pas été utilisé dans le match face
à l’ES Sétif. Alors que, lors des quatre
premiers matchs, il avait joué soit
comme titulaire soit comme remplaçant,
il est resté mardi sur le banc des rem-
plaçants et n’a pas été incorporé du-
rant le match. Cela pourrait
s’expliquer par le mauvais rendement
du joueur lors des deux précé-
dents matches.
Les Espoirs leaders du championnat A l’inverse de l’équipe première de la JSM Béjaïa, l’équipe
Les
Espoirs leaders
du championnat
A l’inverse de l’équipe première de la
JSM Béjaïa, l’équipe Espoirs se porte très
bien. Tellement bien qu’elle occupe la
place de leader du championnat de la ca-
tégorie. Avec 4 victoires et 1 nul depuis le
début de la saison, elle totalise 13 points,
soit trois de mieux que ses poursuivants,
l’USMA et l’USMH. Les poulains des en-
traîneurs Hakim Younsi et Yahia Aïssat
sont bien partis pour rééditer l’exploit
par l’équipe Espoirs de la saison 2011-
2012 qui avait décroché le titre de
champion et avait même rem-
porté la Coupe d’Algérie de
la catégorie.
12
12

N° 2417

Jeudi 26 septembre 2013

www.lebuteur.com USMH Coup risqué
www.lebuteur.com
USMH
Coup risqué

A deux jours de leur match face au MCO

Les joueurs appréhendent

la réaction des supporters

L es supporters de l’USMH auront l'op- portunité, demain après-midi, à l'occa- sion de la réception du MCO, de pousser

mauvais résultats enregistrés de- puis le début de la saison. «Nous voulons que nos supporters soient derrière nous. Qu'ils nous aident et nous encouragent du début jusqu'à la fin du match et nous promettons

leur équipe au stade Lavigerie. Après un début de saison raté, mou- vementé et marqué
leur équipe au stade Lavigerie.
Après un début de saison raté, mou-
vementé et marqué par la vraie-
fausse démission de Charef, les
Harrachis tenteront, ce samedi, de re-
nouer avec la victoire. Aussi, les co-
équipiers de Hendou devront
faire face à la pression de leurs sup-
porters. Ces derniers temps, des
groupes de supporters tentent par
tous les moyens de chasser les res-
ponsables du club. Cela a influé né-
gativement sur la préparation de
l'équipe, en perspective du match
contre le MCO. En effet, les Jaune et
Noir ont dû parfois s'entraîner à huis
clos au stade Lavigerie ou changer
carrément de lieu d’entraînement,
afin de se préparer dans la sérénité.
Non habitués à la pression du public,
les jeunes joueurs de l’USMH crai-
gnent l'accueil de leurs propres sup-
porters, ce week-end, au
stade Lavigerie. Pour certains, ce ne
sera pas facile de la gérer, à cause du
manque d'expérience. Cette quin-
zième place au classement inquiète
beaucoup les supporters de l’USMH
qui s’interrogent réellement sur l’ave-
nir de leur équipe. Les joueurs espè-
rent mettre fin à leur série de
de leur offrir les trois points de la
rencontre», s'accordent à dire les
joueurs de l’USMH. Ce qui est sûr,
c'est que seule une victoire demain
face au MCO pourra apaiser la ten-
sion et permettre au groupe de re-
trouver sa confiance. N. R
Laoufi limogé
l
Un des entraîneurs-adjoints
de Charef, en l’occurrence
l
Laoufi, a été démis de ses fonctions
hier. Rappel des faits.
Après le coup de gueule de
Charef qui a décidé de jeter l’éponge,
suite à la dé-
faite à domicile face à l’USMA, Laoufi a décidé lui aussi de se retirer. Une déci-
sion mal appréciée
par les dirigeants de l’USMH qui n’ont pas compris pourquoi
Laoufi
avait
décidé mais
de partir.
hier la Avant-hier,
comme
Charef,
il avait fait sa ré-
apparition,
direction lui
tout a fait
savoir
son limogeage.
Allam «Sur notre terrain, on Laïb «Le club est victime a plus de chance de
Allam «Sur
notre terrain, on
Laïb «Le club est victime
a plus de chance de battre le MCO»
de son environnement»
Après le précieux nul
ramené le week-end
dernier d’El Eulma,
Allam affirme que son
équipe accueillera le
MCO avec la ferme in-
tention de gagner. L’ex-
sociétaire de la
formation de Lakhdaria
reconnaît que le Mou-
loudia d’Oran est un ad-
versaire solide, mais
que son équipe a plus
de chance de sortir vic-
torieuse de cette
confrontation.
équipes. En ce qui nous concerne,
nous allons lutter jusqu'à la der-
nière journée minute pour attein-
dre notre objectif.
tard pour le faire. Il suffit juste d’y
croire. Le MCO est une équipe
qui a déjà prouvé ses capacités en
déplacement. Donc, on doit être
vigilants.
C ontacté hier par nos soins, pour
connaître ses sentiments par rap-
port à tout ce qui arrive au club et
les conséquences des agissements
A deux jours du match
Entretien réalisé
par Nacer-Eddine Ratni
contre le MCO, vous devez
être concentré sur cette
confrontation, non ?
Bien sûr que oui ! On y pense
depuis plusieurs jours, pour la
simple raison que le résultat de ce
match est très important. Nous
allons affronter une équipe qui
viendra à El
Harrach pour éviter
Avec du recul, quelle lec-
ture faites-vous du nul ar-
raché à El Eulma ?
la défaite. On doit donc pren-
dre toutes nos précau-
tions, afin d'éviter
toute mauvaise
surprise.
On savait bien à l'avance que
ce match allait être difficile et ce,
pour plusieurs raisons. Le MCEE
est une équipe solide qui nous a à
chaque fois battus sur son ter-
rain. Et puis, cette équipe restait
sur une victoire en déplacement.
Au final, nous avons réussi l'es-
sentiel, en arrachant un point. Je
pense que notre résultat est am-
plement mérité.
Com-
de certains supporters, le président Laïb
s’est montré calme et très ferme, même s’il
avait du mal à contenir sa colère : «Je suis
malade à cause de tout ce qui arrive au club
par la faute de certaines personnes qui, de-
puis plusieurs années, jouent le sale jeu.
Dès que leurs intérêts sont menacés, ils dé-
truisent tout ce qu’on construit. Et je vous
jure que tant que l’environnement du club
demeure nuisible, l’USMH ne relèvera ja-
mais la tête, malgré tous les efforts que
nous aurons consentis.» Profondément
touché, le président nous dira : «Même si je
dois partir aujourd’hui, c’est avec la
conscience tranquille que je le ferai. Je
laisse une équipe qualifiée en Cham-
pions League, des joueurs payés
jusqu’au dernier centime et un staff
en place depuis six ans.»
ment se
présente pour vous
le match face au MCO ?
«Les supporters
sont manipulés»
zanie. J’ai l’impression que certains ne veu-
lent pas que l’USMH rebondisse. Sinon,
comment expliquer le fait que ces agisse-
ments aient commencé, après que l’équipe
eut arraché un nul à El Eulma ? La réaction
de certains supporters me laisse perplexe,
c’est anormal de se comporter ainsi, alors
que le groupe commence à retrouver ses
esprits.» Et de poursuivre : «On a déjà vécu
cette situation. Qu’importe, l’essentiel pour
tout le monde est de bien réfléchir, car le
seul perdant sera l’équipe.» S'agissant de
l'attitude des supporters qui ne lâchent pas
et qui veulent son départ, Laïb n'a pas, en-
core une fois, mâché ses mots envers celui
qu'il considère responsable de tous les
maux du club sans le nommer : «Il est venu
et il est en train de semer la fitna parmi les
supporters. Que Dieu se charge de lui !
D'ailleurs, ne me parlez plus de lui, c'est un
bonhomme qui a été utilisé par certains et
il a fait le mariole, un point c'est tout.
Quant aux supporters, je ne leur en veux
pas, ils ont été déroutés et manipulés», a-t-
il indiqué.
Peut-on parler de déclic ?
Bien sûr, on espère que ce nul
ramené d’El Eulma constituera le
déclic pour l’équipe. On a re-
trouvé une âme et tous les
joueurs sont déterminés à en-
chaîner les succès et améliorer le
classement de l’équipe. Comme
vous le savez, nous n'avons que
deux petites unités de retard sur
les non relégables. Nous sommes
capables de rattraper ce retard et
quitter la zone rouge le plus rapi-
dement possible.
Tous les matchs sont difficiles.
Le MCO, qui réalise un début de
saison moyen, négocie bien ses
déplacements. Donc, on s'attend
à un match très disputé. Toute-
fois, je pense que nous avons
les moyens de réaliser un ré-
sultat positif. En tout cas,
nous sommes déterminés à
gagner.
Ce n’est pas la première fois que
le président Mohamed Laïb parle
de manipulation des supporters,
dans le but de détruire le travail ef-
fectué jusque-là par le président et le
staff technique. D’ailleurs, il n’hésite pas
à affirmer : «Tous les éléments présents me
poussent à me conforter dans l’idée qu’une
manipulation se trame derrière les récents
événements, car je ne trouve aucune autre
explication à ce mécontentement généra-
lisé. Malgré les quatre défaites consécu-
tives, tout allait bien et soudain, les
problèmes refont surface, pour semer la zi-
«J’espère que le nul
ramené d’El Eulma
a été le déclic»
«Le club a traversé un passage à vide. Cela
peut arriver à n'importe quelle équipe. De
même, l'absence de plusieurs titulaires a fait
monter la pression sur l'équipe, sans oublier
la crise financière qu’on a vécue durant l’in-
tersaison. Avec les correctifs apportés, la ré-
cupération des joueurs et notre travail
psychologique, l'équipe reprendra confiance.
J'espère que ce match nul réalisé face à El
Eulma a été le déclic», a-t-il affirmé.
Pensez-vous que
votre équipe a les
moyens de revenir
N. R.
en force, après un
L’USMH évoluera en 4-4-2
début de saison dif-
ficile ?
Quatre joueurs seront alignés au milieu
On n'est qu'au début
de la saison. Nous dis-
posons d'un
bon groupe
dont la grande majorité
Comment voyez-vous la
suite du parcours ?
est issue de l’effectif de la
saison passée. Le par-
cours est encore long, et
Rien n'est encore joué et tout
peut encore basculer. Il n'existe
pas un grand écart entre les
si on veut
revenir en
Le staff technique de l'USMH
ne veut en aucun cas que l'équipe
rate le rendez-vous de ce week-
end contre le MCO. Depuis
mardi dernier, Charef et ses ad-
joints préparent cette confronta-
tion avec une grande
détermination afin de dégager un
groupe capable de s'imposer. Lors
de la dernière séance d'entraîne-
ment qui s'est déroulée hier, le
coach a insisté sur deux variantes
de jeu, en vue de leur application.
Apparemment, c'est pour le 4-4-2
que Charef devrait opter. Sachant
que la force de l'adversaire se
situe au milieu du terrain, il a
prévu de renforcer ce secteur par
quatre éléments, et non des moin-
dres : Hendou, Amada, Bou-
mechra et Younès. Autant dire
qu'on assistera à une grande ba-
taille dans ce compartiment.
force, il n'est pas trop
www.lebuteur.com MCO Coup risqué
www.lebuteur.com
MCO
Coup risqué

N° 2417

Jeudi 26 septembre 2013

13
13
Fortunes diverses pour les Hamraoua à El Harrach Saïdi et Aouamri incertains Apparemment, les regards
Fortunes diverses pour
les Hamraoua à El Harrach
Saïdi
et Aouamri
incertains
Apparemment, les regards sont
tous braqués sur l’infir-
C es dernières années,
les Hamraoua ont
connu des fortunes
diverses du côté
d’El Harrach où les
matches ont été
souvent indécis. Malin, en effet,
celui qui pourra parier sur le ré-
sultat de samedi, car si on fait pas-
ser à la loupe les résultats des cinq
derniers matches entre les deux
formations lors de leurs confron-
tations au stade Lavigerie, vaut
mieux s’abstenir de donner le
moindre pronostic. Tellement les
deux équipes pratiquent un foot-
ball ouvert, basé sur l’attaque, que
nous avons connu toutes sortes de
résultats durant ces cinq dernières
années où les deux équipes ont
commencé à s’affronter de manière
régulière. C’est l’USM Harrach qui
a réussi à infliger en début et au
terme de cette série de quatre
matches du côté du stade de Mo-
hammadia le plus gros score avec
un 5-2, lors du retour des Ham-
raoua en Ligue 1 en 2009-2010, et
aussi la saison passée où le match
s’est soldé par un score sans appel
Les derniers matches USMH-MCO
2009-2010 : USMH 5 MCO 2
2010-2011 : USMH 3 MCO 3
2011-2012 : USMH 0 MCO 1
2012-2013 : USMH 3 MCO 0
merie du Mouloudia.
Quatre éléments et non
des moindres risquent
en effet de rater le match
contre l’USM Harrach.
Deux joueurs sont déjà
forfaits. Il s’agit de Be-
labbès, suspendu, et
aussi Bouaïcha qui va
rater son second match
d’affilée après celui du
CS Constantine,
puisque le joueur n’a pas
récupéré de sa blessure à
la cheville. A ces deux
éléments, deux autres
joueurs peuvent s’ajou-
ter. L’arrière droit, Lyès
Saïdi et le libero, Moha-
Match
face aux
med Amine Aouamri.
Ces deux défenseurs sont soumis
actuellement à des soins intensifs.
Saïdi, qui a passé une radio de la
cheville hier, attend le diagnostic
du médecin. «J’espère que cette
blessure ne sera pas aussi grave car
je risque de rechuter le jour du
match. En tout cas, je serai fixé très
espoirs hier
de trois buts à zéro, profitant de la
mauvaise passe dans laquelle se
trouvait l’équipe à l’époque avec
l’arrivée de Benchadli comme qua-
trième entraîneur en l’espace de
trois mois seulement. Les Noir et
Jaune trouvent par contre toutes
les peines du monde à prendre le
meilleur sur cette équipe du MCO,
quand elle se produit dans un
cadre organisé et dans la sérénité.
La preuve, en 2010, sous les ordres
de Chérif El Ouazzani, les Rouge
et Blanc sont allés imposer le
match nul aux Harrachis dans un
match qui s’est joué à huis clos du-
rant lequel six buts ont été inscrits.
Un match au final hitchcockien
puisque c’est Berradja, à l’époque,
qui a réussi à égaliser sur penalty
durant le temps additionnel.
Mieux encore, le Mouloudia
d’Oran est allé une saison par la
suite s’imposer sur ce même ter-
rain d’El Harrach sur un but d’El
Bahari, qui a permis à un MCO,
relégable à l’époque, de se relancer
dans la course au maintien. Il faut
dire que les Oranais, entraînés par
le très expérimenté Mohamed
Henkouche, ont à l’époque cueilli
dans l’immédiat les fruits d’un
stage hivernal qualifié de réussi à
Marrakech en enchaînant trois
succès consécutifs. En tous les
cas, l’équipe de cette saison
donne l’impression de ressem-
bler beaucoup plus à celle qui a
réussi à obtenir les meilleurs ré-
sultats d’El Harrach qu’à celle
qui s’est effondrée à deux re-
prises. Pratiquant un jeu plai-
sant, manquant seulement d’un
brin de chance, les Hamraoua vont
certainement se déplacer à El Har-
rach avec l’espoir de réaliser ce bel
exploit d’il y a deux ans ou au
moins le match nul de 2010.
A.L.
Obligé d’essayer quelques va-
riantes pour pallier l’éventuelle absence
de certains éléments, toujours blessés,
l’entraîneur, Gianni Solinas, a programmé
hier après-midi un match amical face aux
espoirs. C’est surtout l’axe central qui donne
des soucis au coach italien du Mouloudia en
l’absence de Farid Belabbès, suspendu, et
Aouamri Mohamed Amine, incertain pour
le match de samedi prochain. Le coach
veut certainement avoir dès mainte-
nant une idée sur l’élément qui
sera appelé à épauler Bou-
terbiat.
bientôt», nous a dit le joueur. Par
contre, Aouamri qui ressent en-
core quelques douleurs à la cuisse
veut faire tout son possible pour
prendre part à ce match, à condi-
tion que ses douleurs se dissi-
pent.
Amrane rétabli
Bouterbiat
Aucun
rendez-vous avec Naftal
Décidément, la collaboration de Naftal avec
les Hamraoua n’est pas pour demain. Non seule-
ment les responsables de cette société de distribu-
tion d’hydrocarbures ne donnent pas l’impression
«Revenir au moins avec le point
du match nul d’El Harrach»
d’être intéressés par l’achat du club, mais les diri-
geants du Mouloudia aussi ne semblent pas chauds à
l’idée d’intégrer cette société. Alors qu’un rendez-
vous devait être fixé pour la fin de semaine par les
dirigeants du MCO afin de rencontrer le P-DG
de Naftal, Saïd Akrache, il s’est avéré qu’au-
cune personne parmi le Conseil d’admi-
En revanche, l’attaquant Farès
Amrane, qui a été touché à l’épaule
contre le CSC à son entrée en se-
conde période, semble être com-
plètement rétabli de sa blessure. Le
joueur sera par conséquent opéra-
tionnel pour le match contre
l’USM Harrach, samedi après-
midi. Il sera ainsi une solution de
plus pour Solinas qui va enregis-
trer la défection de Bouaïcha.
Bouaïcha reprendra
samedi avec le groupe
Le milieu de terrain, Sofiane Bouterbiat, transformé
en libéro par nécessité est cette fois-ci sûr de pou-
voir prendre part à ce match comme titulaire, vu la
défection de Farid Belabbès et l’incertitude de la par-
ticipation de Aouamri. Le joueur qui reconnaît
que la mission des siens n’a rien d’une partie de
plaisir pense qu’un point du match nul arrangerait
bien les affaires de l’équipe à Mohammadia.
nistration n’a appelé le P-DG de
Naftal, encore moins celui de
Sonatrach.
Votre équipe reste sur une
série de quatre matches sans
victoire. Cela vous inquiète-t-
il ?
Non pas vraiment, car nous
avons pris part à des matches
vraiment difficiles. Je n’essaie pas
de me justifier derrière cet argu-
ment, mais le plus important est
qu’on arrive à développer un foot-
ball qui plaît à nos fans. Mainte-
nant, il faut qu’on réagisse en
gagnant nos matches.
Justement, un déplacement qui
s’annonce compliqué vous at-
tend du côté d’El Harrach.
Comment préparez-vous ce
rendez-vous ?
La préparation de l’équipe est
un peu perturbée par l’absence de
certains de nos éléments clés à
cause des blessures. Sinon, on se
prépare avec la conviction d’aller
chercher un résultat probant qui
nous permettra de nous racheter
après le semi-échec concédé
contre le CSC samedi passé.
Comment s’annonce ce match
pour votre équipe ?
C’est un match extrêmement
difficile face à une formation de
l’USM Harrach qui n’est pas au
mieux de sa forme en ce début de
saison, mais qui voudrait se réha-
biliter avec son public. Comme je
l’ai dit auparavant, les matches de
ce début de saison sont tous diffi-
ciles. On va faire avec, en essayant
de ramener le meilleur résultat
possible.
Qu’entendez-vous par le meil-
leur résultat possible ?
On doit revenir au moins avec
le point du match nul. Il ne faut
pas trop s’enflammer comme ce
fut le cas face à la JSK lorsqu’on
parlait de victoire. Nous allons
partir à El Harrach pour espérer
réaliser un bon résultat. Le point
du match nul nous arrangerait
aussi. Il faut reconnaître qu’en
face, il y aura une grande équipe.
Personnellement, je ne prends
pas en considération les résultats
de cette équipe en début de sai-
son. La preuve, elle a réussi à re-
venir avec un nul du côté d’El
Eulma et fera tout pour chercher
son premier succès à domicile.
Donc, il faut se méfier d’eux.
Plusieurs joueurs seront ab-
sents et d’autres sont incer-
tains pour ce match. Cela ne
risque-t-il pas de vous handi-
caper ?
C’est vrai qu’on n’a pas cessé de
compter nos blessés cette se-
maine. Les absents ont leur poids
dans l’équipe, mais que voulez-
vous qu’on fasse ? C’est la loi du
football. Nous avons d’au-
tres joueurs prêts à les
remplacer au cours de
ce match.
Cette fois-ci, il est
clair que vous allez
être incorporé
dans l’axe central.
Est-ce que vous
connaissez celui qui
va vous épauler au
cours de cette
rencontre ?
Pour le moment,
je n’ai aucune idée
du joueur qui va
m’épauler dans l’axe
central. Me concer-
nant, je suis tou-
jours prêt à
dépanner l’équipe
dans cette partie
du terrain. Je joue-
rai là où le coach
aura besoin de
moi.
Entretien réalisé
par Amine L.
L’attaquant du Mouloudia, Dja-
mel Bouaïcha, qui sera le grand
absent pour le match de samedi
prochain contre l’USM Harrach,
sera de retour à Oran samedi pro-
chain avec le groupe. Le joueur
commencera les entraînements
lundi prochain afin de préparer le
match du MO Béjaïa.
Berradja ne sera pas prêt
Bien qu’il ait intégré le groupe
au travail, le très expérimenté mi-
lieu de terrain des Rouge et Blanc,
Seddik Berradja, ne sera pas prêt
pour le match de samedi prochain
contre l’USM Harrach. Non parce
qu’il est à court sur le plan phy-
sique, mais c’est pour éviter de re-
chuter à nouveau, car le joueur
veut se sentir à 100 % de ses
moyens avant de renouer avec la
compétition, lui qui n’a pas joué le
moindre match depuis le début de
saison.
A.L.
Félicitations
Les familles Lahlou et Lebbah,
toutes heureuses de voir les
efforts d’un des leurs récom-
pensés par le diplôme su-
prême qui est le Doctorat en
sciences économiques, félici-
tent Lahlou Chérif, tout en lui
souhaitant d’autres succès
dans le monde des études et
espèrent que ses chers en-
fants lui emboiteront le pas.
14
14

N° 2417

Jeudi 26 septembre 2013

www.lebuteur.com ESS Coup de cœur
www.lebuteur.com
ESS
Coup de cœur

Ogbi

«Ce sont

des larmes de joie»

C’est une bien belle victoire que vous avez acquise face à la JSMB, n’est-ce pas ? Cela fait surtout du bien de fêter un succès avec nos supporters. Il faut dire que nous la voulions cette victoire. Vous avez vu le stade ? Il était totalement noir et blanc. Tout le monde s’accorde à dire qu’en plus du but que vous avez inscrit, vous avez été l’un des artisans de cette victoire. Qu’en est-il ? Je n’ai pas la prétention de croire que je suis l’un des principaux artisans de cette victoire. C’est toute

l’équipe qui est à féliciter. Cette victoire est d’abord collective car nous avons su faire corps et surtout jouer en- semble. Pour ce qui est du but que j’ai inscrit, j’ai tiré en m’appli- quant à attraper le cadre. Cela est rassurant de marquer, surtout quand on offre au club une vic- toire. Juste après votre but, on vous a vu fon- dre en larmes. Quelle en est l’ex- plication ? Ce sont des larmes de joie. J’ai eu une pensée pour ma maman qui a im- ploré Dieu à plusieurs re- prises pour que je connaisse la réussite dans mon métier. Il s’agit maintenant pour vous de confirmer, après votre belle prestation face à Béjaïa, n’est-ce pas ?

Vous savez, le football est ainsi fait. Le plus important est que l’équipe gagne et qu’elle récolte des points. Je pense avoir été à la hauteur et comme vous dites, il me faut maintenant être régulier dans mes perfor- mances et mes prestations. Le but que vous avez inscrit restera comme un bon souvenir pour vous, n’est-ce pas ? Cela restera comme un souvenir inoubliable, car il y avait de tout dans ce but. Il faut dire que j’ai connu des moments difficiles. Promettez-vous à vos supporters de récidi- ver lors du prochain match face à l’Arbaâ ? Si l’opportunité de le faire se présente, croyez- moi que je ne la laisserai pas passer. Il faut sa- voir que je ne fais pas une fixation de marquer ou non. Le plus important est que l’équipe gagne et engrange des points. On vous laisse conclure… Moi, je voudrais rendre hommage à nos sup- porters. C’est certain, ils adorent leur club et cela se voit. Ils sont avec l’équipe là où elle évo- lue. Cela fait que nous avons des devoirs en- vers notre public à qui nous promettons de belles choses cette saison.

Entretien réalisé par Samir B.

Lang a signé son contrat

C’est hier en début daprès- midi que Christian Lang a signé un contrat qui le lie pour deux ans au club sétifien. Il percevra un salaire de 12 000 euros et des primes dont le montant est en fonction des objectifs atteints par le club.

Il assurera la séance d’aujourd’hui

Cest aujourdhui que Jean Christian Lang débutera son travail à la tête de l’équipe de Sétif. Très certainement, la séance ne débutera qu’une fois les présentations faites. S. B.

ne débutera qu’une fois les présentations faites. S. B. Sétif, avec la tête et les jambes

Sétif, avec la tête et les jambes !

Madoui

«Nous avons gagné parce qu'on a senti qu'on pouvait perdre»

Avait d'ail- leurs re- connu, avec un joli sens de la for- mule, Khei- reddine Madoui. «Mon équipe était entrée dans le match

avec beau- coup de timidité. Notre adversaire aurait pu profiter de son bon dé- part pour nous mettre en diffi- culté», reconnaissait le coach sétifien. C'est là que plusieurs élé- ments se sont conjugués. Une cer- taine solidarité défensive, autour de Benabderrahmane qui dispense une sérénité dont ses coéquipiers ont su s'inspirer. Autre élément, le talent de buteurs providentiels de Karaoui, d’Ogbi et de Gourmi. Et enfin, la chance, la réussite, qu'on l'appelle comme on veut, qui sou- rit à cette ESS qui sait la séduire. Aujourd'hui, tout sourit et l’ESS se retrouve à une longueur du leader, avec un match retard. Tout cela sans se prendre pour une équipe irrésistible, avec le statut d’outsi- der, mais avec la capacité et l'envie de donner encore quelques coups de pied occultes aux pronostics préétablis.

quelques coups de pied occultes aux pronostics préétablis. Confiance renouvelée aux habituels remplaçants l l

Confiance renouvelée aux habituels remplaçants

l l Après leur superbe presta- tion contre le CA Bizerte,

Benchadi, Ghoul, Benabderrah- mane et Ogbi ont été reconduits au sein du onze de départ par Madoui. Ce dernier ne s’est abso- lument pas trompé car ces quatre éléments furent les principaux ar- tisans du succès de l’ESS, mardi passé.

Sanction doublée pour Khedaïria

l l Aprés avoir su qu’il n’était pas titulaire pour le match

contre la JSMB, Khedhaïria a de- mandé des explications à Khei- reddine Madoui. Jusque-là, rien d’anormal. Le coach précisera au joueur que c’était un choix d’or- dre technique. Cette explication n’a, manifestement, pas satisfait l’ex-joueur du Mans. Il refusera le statut de remplaçant et c’est peut- être là qu’il a fauté et qu’il a man- qué de professionnalisme, même si son mécontentement s’explique par la peur de perdre sa place dans la liste de coach Vahid. De toutes les façons, Khedhaïria aura à s’expliquer devant les membres de la commission de discipline.

Un bloc défensif plus solide

l l La grande différence par rapport aux précédents

exercices pour l’équipe de Sétif est la solidité du bloc défensif. Au terme de la quatrième jour- née, les Sétifiens n’ont encaissé que deux buts. Force est de re- connaître que Khedhaïria et Ghoul, les deux portiers séti- fiens, ne sont pas du tout étran- gers au bon comportement de la défense. Combien de fois, lors des quatre matchs de champion- nat joués, n’ont-ils pas sauvé des situations périlleuses.

M aintenant on en est sûrs, l'ESS est capable de réali- ser deux perfor- mances de suite !

Après la victoire acquise contre le CA Bizerte, les Sétifiens ont battu la JSMB sur le tartan du stade du 8-Mai et cela sur le score de 5-0. Une rencontre, contre une équipe mal en point, qu'il fallait absolu- ment gagner pour confirmer sa bonne santé. C'est donc fait et bien fait ! Même si l'ESS a été régulier jusque-là, cette victoire est la bien- venue. Force est de reconnaître qu’en première période, les Séti- fiens ont alterné le bon et le moins bon.

Les conseils de Madoui «écoutés»

Mais les joueurs ont bien écouté les consignes de Madoui. «Soyez réalistes», leur avait-il demandé. Réalistes, ils l'ont été surtout sur le

deuxième but de Karaoui car le premier, Ogbi ne le doit qu'à lui- même avec ce tir rageur à l’entrée de la surface. En seconde période, les Sétifiens ont été bien plus sou- verains. Et Ogbi, sans doute le meilleur joueur du match et excel- lent au milieu de terrain, a orga- nisé de main de maître le jeu des Sétifiens. Ce qui a permis à l’équipe de l’ESS d’avoir la main- mise totale sur le match.

Il claque but sur but :

Gourmi en super forme

Des buts et encore des buts pour l’attaquant sétifien. Quand Gourmi a signé la victoire séti- fienne, dans un match qui com- mençait à sentir le roussi, il a fait rappeler les Koussim, Adjissa et autres Salhi. Il a soulevé le stade du 8-Mai comme ont su le faire ces merveilleux canonniers en des soirées inou- bliables.

Un pied magique…

Celui de Gourmi d'abord. Ferme, adroit, puissant, capable de balan- cer un tir comme les aimaient ceux qui ont fait la légende de l’ESS, comme bon nombre de gar- diens les redoutaient. Car des pieds dorés, on en a connu à Sétif. Le public du 8-Mai l’apprécie à sa juste valeur et il n’hésite pas à se lever et applaudir à tout rompre. Il faut dire que l’attaquant de Sétif sait prendre et donner du plaisir sur un terrain. Evidemment, les deux buts de Gourmi ont été valo- risés par la situation. Celle d'une équipe de Sétif qui s’est montrée dominatrice de la première à la dernière minute du match. Elle a réussi à marquer des buts à des moments clés, comme celui de Gourmi, le premier inscrit juste avant la pause.

S. B.

Zeghlache : Une ligne d’attaque qui crache le feu ! Si l’ESS a récolté jusque-là
Zeghlache :
Une ligne
d’attaque qui
crache le feu !
Si l’ESS a récolté jusque-là dix
points, au lieu de huit la saison passée
à ce stade du championnat, elle le doit
en grande partie à ses attaquants. Ces
derniers ont fait parler la poudre à
neuf reprises. Gourmi, en réalisant
un doublé mardi passé contre la
JSMB, est le meilleur buteur
de l’équipe.
Gourmi
ménagé
L’ESS
parmi les trois
équipes
sans défaites
Gourmi qui, très certaine-
ment, était le meilleur homme
sur le terrain mardi passé, a dû
céder sa place à Ferrahi à la 70’. Il
s’est plaint d’une douleur à la
jambe. Madoui n’a pas hésité à
le remplacer pour le ména-
ger, car le résultat était
largement acquis.
La formation sétifienne figure
parmi les trois équipes qui
n’ont pas connu la défaite
jusque-là. Le CSC, avec trois
victoires et deux nuls, et le
CABBA qui comptabilise un
succès et quatre nuls, res-
tent elles aussi invain-
cues.

La leçon a été bel et bien retenue !

l l Avec dix points au compteur, les Noir

et Blanc de Madoui occu- pent une place au classe- ment, juste derrière le leader, le CSC. C’est connu, les choses vont très vite en football. Les joueurs de Sétif sont bien placés pour le savoir. Ils ont, la sai-

«Je fais de ce match contre le RCA une affaire personnelle !»

Le vice-président de l’ESS, Djaber Zegh- lache, nous a confié que ce match contre le RCA est très important à ses yeux et qu’il en fait une affaire personnelle. «Tout d’abord, il ne faut voir aucune animosité dans mes propos. J’ai une revanche toute sportive à prendre. Cette équipe du RCA que nous avions battue à l’aller comme au retour, du temps où j’étais le pré- sident de M’Sila, nous a coiffés sur

son passée, sué sang et eau pour finalement atteindre leur premier objectif, à savoir le titre de cham- pion. Face à plusieurs équipes, surtout celles largement à leur portée, les joueurs du grand club des Hauts Plateaux ont bêtement perdu des points, se faisant prendre en contre comme des enfants, alors que la victoire, si précieuse, leur tendait les mains. La leçon semble avoir été retenue et la quête des points est déjà dans toutes les têtes.

le poteau pour ce qui est de l’accession en L2.» Zeghlache nous dira qu’il s’ac- quitterait de sa poche des frais inhérents à la mise au vert à

l’hôtel Zidane.

S. B.

www.lebuteur.com Ligue 1 Coup d’œil
www.lebuteur.com
Ligue 1
Coup d’œil

N° 2417

Jeudi 26 septembre 2013

15
15
Ligue 1 Coup d’œil N° 2417 Jeudi 26 septembre 2013 15 CSC L’esprit tourné vers D

CSC

L’esprit tourné vers Des difficultés

le MCEE

doivent passer ce samedi. Le CSC doit faire très attention à ce MCEE qui passe par une période un peu difficile actuellement, ses résultats le démontrent.

Interdit de penser à l’USMA à l’heure actuelle

Garder le bon rythme et rester concentré sur ce match face au MCEE, ce sont les consignes de l’entraîneur Diego Garzitto. Ce

dernier ne veut surtout pas que ses joueurs commencent à penser au match face à

l’USMA, programmé le week- end prochain, c’est l’une des fautes courantes qui existe dans l’esprit de nos joueurs algériens, oublier l’immédiat et penser au plus important. Heureusement que le coach jurassien pense autre- ment et a un plan pour combattre ce genre de souci. Le dialogue constructif résout assez de pro- blèmes dans le foot de nos jours. A. H.

financières

pour Tassili !

L actionnaire majori- taire de la SSPA/CSC, Tassili Airlines, serait dans une situation

délicate sur le plan financier. C’est ce qu’on entend depuis quelque temps déjà. Précédemment, un site d’information électronique a rap- porté la nouvelle, selon le journa- liste du canard électronique, la compagnie aérienne a connu une grosse perte d’argent qui avoisine les 750 millions de dinars, soit un déficit de 300 millions de plus par rapport à 2012. Ces chiffres, jugés négatifs, mettent à rude épreuve l’équilibre financier de TAL, mais cela ne doit pas trop inquiéter les Sanafir et les dirigeants du CSC. La compagnie détenue par le groupe pétrolier national Sona- trach est encore loin du krach fi- nancier. Elle ne compte pas baisser les bras et essaie par tous les moyens de redresser la barre. Cela nous amène à dire qu’il est inutile de s’inquiéter sur l’investissement de la compagnie au sein du CSC, car celui-ci n’est pas en danger, du

moins pour le moment.

I l reste 48h au coup d’en- voi de la rencontre de la 6e journée qui opposera le Chabab de Constan- tine à son homologue

du MCEE, dans une empoignade entre deux équipes qui se connais- sent bien et savent se produire sur du gazon naturel. Avant cela, les Constantinois peaufinent leur pré- paration pour bien aborder cette rencontre et ne pas tomber dans le piège des Eulmis qui ont l’habi- tude de bien négocier leurs matchs à Hamlaoui. C’est déjà un test im- portant que les capés de Garzitto

Cela explique tous ces retards

On l’a déjà mentionné dans ces co- lonnes, le CSC n’était pas la prio- rité de Tassili Airlines cet été. Les dirigeants de la compagnie aé- rienne étaient préoccupés par d’autres affaires plus importantes, comme la création de nouvelles lignes à l’intérieur du pays et à

l’étranger, c’est peut-être le plan de sauvetage qui permettra à TAL d’éviter de nouvelles zones de tur- bulences à l’avenir. C’est d’ailleurs ce qui expliquerait les raisons du retard que la compagnie a mis pour régler certains dossiers, les- quels ont compliqué la vie du club, comme le non-paiement des sa- laires des joueurs du CSC, estimés

à trois mois, ou la désignation du

successeur de Mekroud au poste de président du conseil d’adminis- tration, et, enfin, l’absence de solu- tions pour régler le problème des dettes de Daniel. Heureusement que le CSC profite de temps en temps des voyages gratuits sur les avions privés de TAL. Ces déplace- ments ne coûtent presque rien pour la compagnie aérienne.

Abdou H.

coûtent presque rien pour la compagnie aérienne. Abdou H. Nedjma ou Mobilis, la concurrence s’enflamme Depuis

Nedjma ou Mobilis, la concurrence s’enflamme

Depuis l’annonce du directeur sportif sur les ondes de la radio, la probable arrivée de Mobilis au CSC, l’autre concurrent direct et actuel sponsor du club, Nedjma, essaie de trouver la bonne formule pour bar- rer la route à l’opérateur téléphonique national, pour conserver le CSC dans son équipe. L’offre mirobolante qu’a faite Mobilis à Ferssadou a fait bouger les choses dans le bons sens. Depuis, Nedjma est à la recherche d’un autre rendez-vous avec les dirigeants constanti-

d’un autre rendez-vous avec les dirigeants constanti- Garzitto espionne l’ESS Benouza pour officier CSC -
Garzitto espionne l’ESS Benouza pour officier CSC - MCEE Le coach franco-italien a raté la
Garzitto
espionne l’ESS
Benouza
pour officier
CSC - MCEE
Le coach franco-italien a raté la
La commission arbitrale a dési-
séance d’entraînement d’avant-hier. Diego
Garzitto s’est déplacé à Sétif pour assister à la
rencontre ESS-JSMB qui s’est déroulée sur le ter-
rain du 8-Mai. Celle-ci s’est soldée par un score
lourd de 5 à 0 en faveur de l’Aigle noir. Garzitto a sû-
rement pris des notes pour avoir une idée bien pré-
gné le referee Benouza pour of-
ficier la rencontre de ce samedi
entre le CSC et le MCEE. Ce qui
rassure tout le monde, vu la
bonne réputation de l’arbitre qui
a gagné en expérience ces der-
cise sur cette forte équipe de l’ESS, le futur adversaire
du CSC à la 9e journée du championnat de Ligue 1.
On n’en est qu’à la 6e journée certes, mais le Juras-
sien connaît parfaitement l’importance de voir
un adversaire à l’heure actuelle, car le pro-
gramme de travail lui permet de le faire.
nières années. Le coup d’envoi
du match est prévu à 18h, un
horaire qui arrangerait les fans
et les Sanafir pour envahir les
tribunes de Hamlaoui. Enfin,
la rencontre ne sera pas re-
Enfin, la séance d’entraînement de
mardi soir a été dirigée par
Bounaâs.
transmise sur le bouquet de
l’ENTV.

nois pour peut-être faire une ultime offre financière supérieure à celle de la concurrence. C’est de bonne guerre, car le CSC sort gagnant de ce petit combat. On ignore encore de quoi sera

faite la suite. Une chose est sûre, c’est que

les responsables de Tassili auraient rencon- tré un des patrons de Mobilis, hier, dans la capitale pour un round de négociations.

CABBA

L e comportement de So- fiane Ammour au cours du match contre la JSMB n’a pas du tout plu à l’ad- ministration de son club

employeur qui lui a demandé, par le biais du directeur sportif, des expli- cations. On rappelle qu’à sa sortie à la 65’, lorsqu’il a été remplacé par Hammiche auteur du but égalisateur à 4’ de la fin du match, Ammour a rejoint directement les vestiaires sans saluer le banc ni le coach au passage. Lors de son tête-à-tête avec Belouahri, ce dernier lui a demandé de respecter le staff technique, ses coéquipiers ainsi que les couleurs de son équipe. «Aucun écart discipli- naire ne sera toléré. Les joueurs sont sommés de respecter scrupuleuse- ment le règlement intérieur de l’équipe. Nous veillons à ce qu’ils bé- néficient de leurs droits donc ils doi- vent songer à leurs devoirs», a déclaré Belouahri. Le joueur en question a répondu pour se défendre, qu’il était sous le coup de l’énervement à cause de son rendement sur le terrain qui ne l’avait pas satisfait sans omettre de déclarer qu’il a félicité ses coéqui- piers en fin de match pour le point récolté. On ne sait pas quelle sera la réaction de Belhout pour cet écart disciplinaire. Il pourrait bien le gar- der sur le banc pour le sanctionner

Belouahri a averti Ammour

ment qui le privera du match de la 7e journée du championnat. Le mi- lieu récupérateur devra tempérer ses ardeurs samedi prochain contre le CRB, pour espérer éviter la suspen- sion automatique. Si tel est le cas, le coach perdrait un atout majeur au milieu qu’il lui serait difficile de remplacer.

Gamondi a supervisé pour rien

Samedi dernier, Gamondi était dans

donner une petite idée de ce qui at- tend son équipe samedi à Bordj de- vant un adversaire qui tiendra coûte que coûte à mettre un terme au signe indien qui le poursuit depuis le début du championnat à domicile.

Maâmeri est prêt

Touché aux adducteurs, Maâmeri a repris les entraînements en solo, puis il a réintégré normalement le groupe afin d’être prêt pour partici- per au prochain rendez-vous face au CRB. Maâmeri qui se sent nettement mieux sera certainement de la partie car le coach comptera sur sa motiva- tion sur le couloir droit pour met- tre en péril la défense du CRB.

sportivement contre le CRB afin de permettre à Hammiche, Ferhat ou encore au Tunisien Mosrati de faire leurs preuves. Il faut savoir que les places au milieu de terrain sont chères et que pour en mériter une il faut plusieurs bagages et la discipline est l’un des ingrédients.

Saâdi sous la menace

Ayant écopé jusque-là de 3 cartons jaunes, Mohamed Saâdi demeure sous la menace d’un 4e avertisse-

la tribune officielle à Béjaïa afin de superviser le CABBA son prochain adversaire. Seulement il ignorait sans doute que Belhout a l’intention de changer de stratégie ce samedi. D’autre part, il a l’intention d’opérer au sein même de l’équipe type, au milieu de terrain et en attaque, quelques changements qui pour- raient chambouler les calculs du coach du CRB. Finalement, ce voyage à Béjaïa n’aurait servi qu’à lui

ce voyage à Béjaïa n’aurait servi qu’à lui Une partie de la dette payée Etant dans

Une partie de la dette payée

Etant dans l’œil du cyclone de l’instance qui a brandi la menace de défalcation de points, le prési- dent du CA, Messaâdi, et Mourad Senouci se sont rendus ces der- niers jours à la Ligue pour tenter de se débarrasser du poids de la dette qui empoisonne la vie du club depuis des saisons à cause d’une gestion approximative. En plus du désistement sur les droits TV, ils ont déposé un chèque de garantie en attendant l’assainisse- ment total de la situation.

A. B.

16
16
16 N° 2417 Jeudi 26 septembre 2013 www.lebuteur.com Ligue 1 Coup d’œil RCA L’attaque toujours en

N° 2417

Jeudi 26 septembre 2013

www.lebuteur.com Ligue 1 Coup d’œil
www.lebuteur.com
Ligue 1
Coup d’œil
RCA L’attaque toujours en panne E n début de se- maine, le coach du CRB,
RCA
L’attaque toujours en panne
E n début de se-
maine, le coach du
CRB, Cherif El
Ouazzani nous
l’avoua, le point
sensible de son équipe en ce
débutdesaisonsetrouvedans
le secteur offensif. Jusqu’ici,
aucun attaquant n’a pu trou-
verlechemindesfilets,c’estles
milieuxquis’enchargentpour
le moment. Cette situation
ndemeure inchangée, à trois
jours avant d’affronter l’ESS.
Pour la rencontre d’applica-
gua. Chérif El Ouazzani a es-
sayé toutes les combinaisons,
aucune ne s’est montrée satis-
faisante. Face à Sétif, la tâche
s’annonce de plus en plus dé-
licate pour les Bleus, à moins
qu’un autre milieu de terrain
soit dans un grand jour…
marqués, avant l’ESS, pour-
raient bien donner à réfléchir
au technicien du RCA, Cherif
El Ouazzani, qui est toujours à
la recherche d’une attaque so-
lide.
Meklouche, la
grande
satisfaction de la
semaine
M’changama
toujours en bonne
forme
tionhier,entreleshabituelsti-
tulaires et les remplaçants, six
buts ont été marqués, aucun
n’estsignéd’unattaquant.Une
situation qui inquiète plus
d’un au sein du staff d’Ezzer-
Celas’estconfirmélorsdela
rencontre d’hier, Meklouche
estentrèsbonneforme.L’ailier
de l’Arbaâ n’a pas manqué l’oc-
casion de se faire remarquer
hier avec les remplaçants de
l’équipe dans le match d’appli-
cation. Ces quelques points
Pour ce qui est de M’chan-
gama Youssouf, ce dernier ne
cessed’impressionner.Encore
une fois, le milieu de terrain
comorien a rendu une excel-
lente copie en match d’appli-
cation. Ce qui lui a valu
quelques applaudissements
du public du RCA.
Lamine Amimi
Cherif El Ouazzani songe
à une défense à trois
face à l’ESS
Le match d’application programmé, hier,
était l’occasion pour Cherif El Ouazzani de
tenter quelques combinaisons, en prévision
de la rencontre face à l’ESS. En défense, ce
dernier a essayé le trio Cherfaoui, Chaoui et
Zeddam. Cela en dit long sur le schéma tac-
tique qui pourrait prendre place samedi
pour tenir devant une attaque de l’ESS qui
vient de mettre 5 buts à la JSMB.
MCEE
Iaïche hésite sur
l’option tactique
L’ entraîneur en chef,
Abdelkader Iaïche,
hésite toujours sur
l’option tactique à
adopter, samedi, contre le
CSC, pour le compte de la 6 e
journée du championnat de
Ligue 1. Un match décisif
pour son avenir à la barre
technique du club, puisque la
direction a exigé la victoire,
et rien que la victoire. Le
coach eulmi prend très au
sérieux ce match et compte
préparer la meilleure tac-
tique dans l’espoir de réussir
son pari. Il compte évoluer
en 4-4-2 ou 4-3-3. Deux op-
tions différentes en fonction
des intentions de l’entraîneur,
mais aussi la manière d’agir
pour contrer l’adversaire et
l’empêcher d’imposer son
nihi au lieu de Derrardja qui
sera absent pour ce match.
En attaque, l’entraîneur utili-
sera ses deux fers de lance,
Hamiti et Kadri. Ce dernier
sera sacrifié dans le cas où
l’entraîneur opterait pour le
4-3-3 et sera remplacé par le
jeune Benachour et Abbas
prendra la place de Ben-
tayeb, comme meneur de
jeu. Alors que Chenihi re-
trouvera son poste sur le
flanc gauche.
Benachour : «On
fera tout pour
gagner»
Hamiti reprend
avec le groupe
jeu.
Vers la
titularisation
Le jeune attaquant Bena-
chouresttoutaussimotivéque
ses partenaires, à l’occasion du
prochainmatchcontreleCSC.
Il a affirme que l’équipe est dé-
terminée à gagner contre le
CSC ou, à défaut, faire match
nul, en dépit de la difficulté de
la mission. «Nous nous dépla-
cerons à Constantine avec la
ferme intention de gagner ou à
défaut faire match nul pour
amorcerledéclic.Noussommes
conscients de la difficulté de la
mission face au leader qui af-
de Bentayeb
Dans le cas où Iaïche évo-
luerait en 4-4-2, il serait
contraint de renforcer l’en-
trejeu par un troisième mi-
lieu récupérateur, en
l’occurrence Bentayeb, afin
d’épauler le duo Hammami-
Gherbi. L’animation du jeu
sera confiée au jeune Che-
L’attaquant et buteur de
l’équipe, Hamiti, qui a raté la
séance d’entraînement de
mardi, a repris, hier, pour
préparer avec le groupe le
match contre le CSC. Le
joueur, qui se plaignait de
douleurs à l’œil gauche et à la
cheville, se sent désormais
mieux, a-t-il annoncé au
staff technique. Il a entamé la
séance d’hier en solo avant
de rejoindre le groupe. Ha-
miti a même participé au
match d’application organisé
par l’entraîneur pour se faire
une idée sur les joueurs en
forme sur lesquels il pourra
compter contre le CSC.
ficheunebonnesantéetilestin-
vaincu depuis plusieurs
matches, mais nous aurons
notre mot à dire. Nous sommes
dans l’obligation de réagir pour
améliorer notre classement», a
déclaré en substance l’atta-
quant Benachour.
S. H.
COMMUNIQUÉ
Avec Djezzy, profitez d’un week-end en toute «Liberty»
Djezzy, l’opérateur préféré des Algériens, vient de lancer l’offre «Liberty Week-end» dédiée à ses
clients Djezzy Carte.
En effet, en souscrivant à l’offre «Liberty Week-end», les abonnés Djezzy Carte pourront profiter de
50 DA de crédit offert pendant 4 week-ends consécutifs, soit l’équivalent de 20 minutes de communi-
cation vers le réseau Djezzy ou de 12 minutes 30 vers les autres réseaux nationaux. A cela s’ajoute un
pack de 10 SMS valables vers tous les réseaux mobiles nationaux. Pour ne pas être en reste, l’offre Li-
berty Week-end vous permet de bénéficier d’une tarification exceptionnelle de 2.50 DA la minute vers
le réseau Djezzy et de 4 DA la minute vers les autres réseaux nationaux. Ces avantages uniques sont
valables tous les vendredi et samedi de 00h00 à 19h00, à compter de
la date de souscription. Pour souscrire à l’offre, il suffit de com-
poser la formule *720# et de sélectionner le profile « Liberty
Week-end ». Le coût de la souscription est de 200 DA.

JSS

Bakayoko «Il faut

avoir un mental d’acier pour battre l’USMA»

Bakayoko estime que la prochaine sortie de son équipe sera difficile et que tout se jouera sur des dé- tails. L’attaquant de la JSS avoue que le climat et serein et que les joueurs sont prêts à relever le défi.

On rencontre une équipe expérimentée qui joue les premiers rôles et qui dispose d’un effectif truffé de joueurs d’expérience. Il faut avoir un mental d’acier pour passer le cap de l’USMA. Le doute s’est installé chez certains suppor- ters après l’échec contre le CSC. Qu’en dites- vous ? Ceux qui pensent que la JSS est en proie au doute se trompent. On leur répondra sur le terrain. C’est vrai que le match du CSC a failli nous casser, mais on a vite relevé la tête.

Entretien réalisé par M. H.
Entretien réalisé
par M. H.

Comment ça se passe pour vous ? Ça se passe très bien, le groupe se prépare dans de bonnes conditions. Le moral est au beau fixe, surtout après le nul arraché contre Aïn Fakroun, à Aïn M’lila.

Vous parlez d’Aïn Fakroun, estimez-vous que cela se passe mieux, depuis ce résultat acquis en déplacement ? Bien sûr, on a vécu une forte pression. Elle a diminué et on est soulagé de pouvoir travail- ler et préparer le match contre l’USMA dans des conditions favorables.

Etes-vous prêts pour ce match contre l’USMA ? Bien sûr, on se prépare durement à ce match. Surtout sur le plan physique où l’équipe enregis- tre un manque. On doit tout faire satisfaire notre public. Et cela ne pourra se faire qu’avec une bonne concentration au travail.

La JSS est-elle en mesure de battre l’USMA ? Le match sera difficile et se jouera sur des détails.

? Le match sera difficile et se jouera sur des détails. CRBAF Amroune «Nous sommes capables

CRBAF

Amroune «Nous sommes capables de revenir avec les 3 points de Béjaïa»

sommes capables de revenir avec les 3 points de Béjaïa» A la veille du match MOB-CRBAF,

A la veille du match

MOB-CRBAF, il ap-

paraît que les pou-

lains de l’entraîneur

Hamouche sont déterminés à sa racheter de leur dernier faux pas à domicile face à la JSS. Les

gars du nouveau promu affi- chent leurs ambitions de reve- nir de Béjaïa avec un bon résultat, c’est ce que nous af- firme Amroune qui nous dé- clara : «Juste après notre faux pas à domicile, nous nous sommes remis au travail pour corriger nos erreurs. C’est vrai que nous ne sommes pas au mieux de notre forme sur le plan psychologique, mais je peux vous assurer que nous sommes capables de revenir avec les trois points de la vic- toire face au MOB.»

«Une victoire pour nous libérer»

Après un début de saison difficile, Amrouche affirme que son équipe a besoin de réaliser une victoire pour se relancer en championnat :

«Nous jouons bien nos matchs, mais la chance nous fait vrai- ment défaut, c’est vous dire que les résultats ne reflètent vrai-

ment pas les potentialités de notre groupe. Je peux vous dire qu’une seule victoire nous suf- fira pour nous libérer et nous relancer en championnat.»

«Le message du coach reçu 5/5»

A propos du discours, pro- noncé par Hamouche, Am- roune nous confia : «Notre entraîneur nous a beaucoup

parlé et a remonté notre moral.

Il a fait de son mieux pour re-

mobiliser le groupe pendant toute la semaine. Je peux vous

dire que son message du coach

a été reçu 5/5 et les joueurs

sont tous mobilisés. Je ne man- querai pas de remercier nos fi- dèles supporters qui sont restés avec nous et qui continuent de nous soutenir. Qu’ils sachent que nous feront tout pour leur offrir notre première victoire face au MOB.»

Samy

Rahem : «La direction a mis tous les moyens pour réussir»

Pour sa part, l’un des membres influents de la so-

ciété a affirmé que la direction n’a pas lésiné sur les moyens pour que l’équipe marche bien et puisse réaliser de bons résultats :

«Personnellement, je tiens à rassu- rer qu’en matière de moyens, les joueurs et membres du staff n’ont

matière de moyens, les joueurs et membres du staff n’ont pas à se plaindre, tout est

pas à se plaindre, tout est mis à leur disposition pour réaliser une bonne saison.»

Départ ce matin pour Béjaïa

C’est ce matin à 8h que la dé-

légation du CRBAF pendra la

route à destination de Béjaïa. Les poulains de Hamouche passeront la nuit à l’hôtel abet. Le retour est programmé juste après le match.

www.lebuteur.com Ligue 2 Coup d’œil N° 2417 Jeudi 26 septembre 2013 17 USMB Hamia :
www.lebuteur.com Ligue 2 Coup d’œil
www.lebuteur.com
Ligue 2
Coup d’œil

N° 2417

Jeudi 26 septembre 2013

17
17
Ligue 2 Coup d’œil N° 2417 Jeudi 26 septembre 2013 17 USMB Hamia : «Une place

USMB

Hamia : «Une place sur

le podium est en jeu»

2013 17 USMB Hamia : «Une place sur le podium est en jeu» La victoire face

La victoire face à Bou-Saâda a dû vous faire le plus grand bien, n’est-ce pas ? Et comment ! Je dois vous avouer qu’elle a fait le plus grand bien à tout le monde. Mainte- nant, nous avons un match impor- tant à jouer ce vendredi et il nous faut être au rendez-vous. Nous croyons savoir que la multi- plication des matchs com- mence à peser sur l’équipe. Qu’en pensez- vous ? Oui et non. Nous aurions, cependant, aimé qu’il y ait une pe- tite coupure pour que les blessés aient le temps de récupérer. D’un autre côté, notre entraîneur a tout fait pour que les séances d’entraî- nement soient agréables. Nous nous sommes préparés comme il se doit pour les matchs que nous

aurons à jouer, et c’est cela l’essen- tiel. Justement, dans quel état d’esprit allez- vous aborder ce match face à Annaba ? Il ne faudra pas calculer et se donner à fond sur le terrain. Il y a un enjeu de taille. Il s’agit de pren- dre une des trois premières places. Ce qui fait que cette rencontre est très impor- tante pour nous. Ce match se déroule chez l’adversaire et la prudence est de mise Vous n’avez pas assez

eu de temps pour la préparation de ce match. Cela vous a-t-il contrarié ? C’est certain, mais ce sont des aléas dus surtout à la programma- tion. L’essentiel est que le moral est au beau fixe et qu’il y ait chez l’ensemble des joueurs une réelle envie de bien faire et surtout de se battre.

Dans quelle configuration tactique pen- sez-vous être le plus efficace ? Disons que je peux évoluer à tous les postes de l’attaque. C'est à moi de m'adapter. Je peux jouer sans problème avec mes autres co- équipiers. Pour ce qui est de mon rôle sur le terrain, le dernier mot re- vient évidem- ment à mon entraîneur. Pensez-vous que ce match contre Annaba est déjà un tournant ? Un tournant, peut-être pas car n’en sommes qu’au début du cham- pionnat, mais ce sera pour nous l’occasion de nous rassurer. Il nous faut impérative- ment engranger un maximum de points. A partir de là, les choses iront beaucoup mieux pour nous.

nous

Entretien

réalisé par

Slimane B.

Pas facile, Annaba !

L’ USMB aura à en dé- coudre avec une équipe qui, elle

aussi, est dans l’obligation de ne rien lâcher pour mettre de la distance avec ses poursuivants.

C’est donc une bien délicate empoignade que celle qu’aura à engager la formation sétifienne ce vendredi face à son homo- logue de Annaba. Cela est une certitude. L’équipe de Blida n'a pas le vent en poupe et elle aura à jouer, face à Annaba, un match au couteau pour récolter les trois points qui lui permet- tront d’appréhender avec beau- coup plus de sérénité les prochaines échéances.

Gare aux erreurs défensives

Iicen n’apportera aucune re- touche à sa ligne défensive, qui

a bien tenu le coup lors du der- nier match si ce n’étaient quelques errements qui ont en- traîné un but sur balle arrêtée. Cette ligne arrière sera compo- sée de Bouhoua, Bensalem, s’il est rétabli à temps, Bedrane et Belhadj. Tout ce beau monde aura à être très vigilant et sur- tout ne pas commettre d’er- reurs.

Une place sur le podium en ligne de mire

L’USMB peut accaparer une des trois premières places au classement dès ce vendredi, en venant à bout de la formation annabie. En plus d’augmenter leur capital points, les joueurs de Blida porteront un sérieux coup au moral de leurs concur-

rents. Iicen aura à concocter un schéma tactique adapté à ce genre de confrontation. Cette force tranquille permet au tech- nicien blidéen d’analyser des si- tuations et surtout prendre les décisions appropriées.

Un million le but !

Lors de la réunion qu’il a tenue avant la séance d’avant- hier avec ses joueurs, Zaïm a informé ces derniers d’une toute nouvelle disposition. Do- rénavant celui qui inscrira un but aura une prime de un mil- lion de centimes. Une condi- tion qui ne s’appliquera qu’en cas de victoire. Bien sûr, si les attaquants ont accueilli avec joie cette nouvelle, il n’en est pas de même pour les défenseurs. S. B.

C’est OK pour Khelladi et Belhocine

Deux joueurs qui ne se sont pas entraînés en début de se- maine ont pris part à la séance d’avant-hier. Il s’agit du milieu de terrain, Belhocine, et du gardien de but, Khelladi. Ils sont maintenant totalement ré- tablis et Iicen peut compter sur leurs services ce vendredi contre Annaba

Litime forfait face

Bensalem

à Annaba

incertain

Le remplaçant de Khelladi, Litime, a dû déclarer forfait pour le match de ce vendredi. Sa blessure du genou l’a em- pêché de s’entraîner avant- hier et il aura à observer un repos de trois jours. C’est le gardien de l’équipe espoirs qui sera sur le banc de touche pour remplacer Khelladi, le cas échéant.

C’est aujourd’hui que le coach blidéen prendra une décision sur la participation ou non, au match de ce ven- dredi, du latéral droit, Bensa- lem. Ce dernier s’est entraîné avec le groupe mais il ressent encore une douleur à la cuisse.

S. B.

mais il ressent encore une douleur à la cuisse. S. B. NAHD Le groupe presque au

NAHD

Le groupe presque au complet

à la cuisse. S. B. NAHD Le groupe presque au complet L e staff technique intérimaire

L e staff technique intérimaire du NAHD poursuit son plan de tra- vail pour le prochain choc du

championnat contre le leader, à Tlemcen. Les coéquipiers d’Aliouane, qui sont sou- mis à une légère charge de travail, de- vront clôturer dès aujourd’hui le cycle normal de préparation. L’entraîneur, Faouzi Lafri, devra évaluer aujourd’hui la forme physique et technique de ses joueurs et faire son dernier constat. En parallèle, il ne pourra compter sur un élément, Bendebka, suspendu pour contestation. En contrepartie, le coach nahdiste aura l’embarras du choix avec le retour des blessés et des récalcitrants. En effet, l’attaquant, Bouharbit, est complè- tement rétabli de sa blessure de la cuisse. Après une semaine de travail en solo et des soins intenses, le joueur est prêt pour le service même si le coach du NAHD ne compte pas l’utiliser lors du prochain match contre le WAT. Dans le même re- gistre, Lafri convoquera Hemani et

Boussaîd, grâciés. Ainsi, le groupe sera presque au complet.

Des changements et un nouveau schéma

Sur le plan du jeu, l’entraineur nahdiste appliquera une feuille de route différente de celle prônée le week-end dernier contre l’ESM. En dépit de la disponibilité de tous les joueurs, et même si l’adage précise qu’on ne change pas une équipe qui gagne, Faouzi Lafri apportera cer- tains rectificatifs et fera appel à de nou- velles têtes. Il songe à inculquer plus de maturité au onze rentrant en comptant sur Hemani en pointe et Boussaîd dans le milieu. Zerrouki pourrait aussi faire son retour dans l’équipe type. Ainsi, Lafri sera plus prudent car il sait pertinem- ment que, face à une équipe bien forgée comme le WAT, il doit renforcer son mi- lieu et jouer la défensive. Gagnera-t-il son deuxième défi de suite ? Réponse vendredi après-midi.

Y. M

défi de suite ? Réponse vendredi après-midi. Y. M Bessaha «Le problème est d’ordre psychologique» Votre
défi de suite ? Réponse vendredi après-midi. Y. M Bessaha «Le problème est d’ordre psychologique» Votre
défi de suite ? Réponse vendredi après-midi. Y. M Bessaha «Le problème est d’ordre psychologique» Votre

Bessaha «Le problème

est d’ordre psychologique»

Votre équipe a réussi une bonne opération avec ce deuxième succès de la saison réalisé face a l’ESM, vos impressions ? L’équipe s’est bien comportée et a réussi une belle opération. Nous avons récolté trois précieux points même si cela n’a pas été facile. On appréhendait beaucoup ce match mais, une fois sur terrain, nous étions conscients que nous pouvions faire quelque chose. C’est un succès qui nous rassure et qui nous incite à bien tra- vailler à l’avenir. Cette victoire nous fera beaucoup de bien et nous permettra d’aborder les prochaines rencontres dans de meilleures conditions. Vous attendiez-vous à ce que la tâche soit aussi difficile ? Vous savez, on ne peut rien avancer tant que la rencontre n’est pas entamée. Vu son enjeu, nous savions que cela n’al- lait pas être une mince affaire. Par contre, on savait que le NAHD aurait un bon coup à jouer contre l’ESM et que nous n’aurions rien à perdre. Notre objectif reste l’accession et j’estime que notre équipe est capable de relever le défi. On veut aller doucement mais sûrement. Nous étions plus déterminés et nous avons tenu à cette victoire pour se rache- ter de notre défaite du Khroub qui nous a fait très mal. On n’en est qu’au début du championnat et le plus dur reste à faire. Il faut donc oublier cette victoire et travail- ler très sérieusement pour la suite de la compétition. Mais une chose est sûre, on méritait amplement les trois points. Cette victoire vous permettra de pré- parer le prochain match contre le

WAT dans de bonnes conditions, n’est-ce pas ? Effectivement. Le moral des joueurs est au beau fixe et le groupe reste tou- jours solide après une victoire. On a bien savouré cette belle victoire. Et comment appréhendez-vous ce rendez-vous ? Ce sera un match imprévisible et diffi- cile pour les deux formations. On va af- fronter le leader qui traverse une belle période. Nous ne comptons pas nous dé- placer pour faire de la figuration. On jouera à fond nos chances contre le WAT et on visera un résultat probant. Pensez-vous que cela est possible alors que le NAHD piétine en ce début de saison ? Nous avons les moyens pour revenir de Tlemcen avec un bon résultat. Le pro- blème de l’équipe est d’ordre psycholo- gique. Il suffit d’enchaîner avec deux succès pour voir le vrai visage du NAHD. J’espère que cela ne tardera pas à se réa- liser. Sur le plan personnel, vous disputiez samedi dernier votre premier match officiel avec le Nasr. Comment éva- luez-vous votre rendement ? J’ai fait de mon mieux pour essayer d’aider mon équipe à réaliser la victoire. J’ai tout donné même si je sais qu’un grand travail m’attend. J’ai surtout besoin d’enchaîner les matches et avoir un temps de jeu conséquent pour retrouver mon meilleur niveau. Je veux gagner un statut de titulaire et surtout contribuer à l’ac- cession du NAHD. Entretien réalisé Youcef M.

18
18

N° 2417

Jeudi 26 septembre 2013

www.lebuteur.com Ligue 2 Coup d’œil
www.lebuteur.com
Ligue 2
Coup d’œil
26 septembre 2013 www.lebuteur.com Ligue 2 Coup d’œil WAT Peu nombreux depuis le début de saison…
26 septembre 2013 www.lebuteur.com Ligue 2 Coup d’œil WAT Peu nombreux depuis le début de saison…

WAT

Peu nombreux depuis le début de saison…

Public-WAT, l’heure de la réconciliation a sonné !

Public-WAT, l’heure de la réconciliation a sonné ! L eader du championnat après cinq journées, le

L eader du championnat après cinq journées, le WAT est en train de réussir un excellent début de sai- son, qui devra convaincre les sup-

porteurs widadis à venir en masse demain

pour soutenir la bande à Neghiz face au NAHD, après deux rencontres disputées à domicile devant une affluence peu nom- breuse…

L’excellent début de saison rassure les pessimistes

Après une saison catastrophique l’an der- nier, les amoureux du club phare des Zia- nides ont pris la décision de ne plus suivre de près les performances des Widadis, sauf que l’excellente entame du championnat, est en train de rassurer les pessimistes, vu les

grandes chances du WAT de retrouver rapi- dement l’élite la saison prochaine.

Les résultats passent avant le spectacle

Si la qualité de jeu des Widadis en ce début de saison est loin d’être spectaculaire, le pu- blic tlemcénien doit comprendre, qu’il devra se contenter dans un premier temps de voir le WAT enchaîner les succès afin de prendre une belle avance au classement, avant de pen- ser à faire le show, ce qui n’est nullement le but de l’entraîneur Neghiz à l’heure actuelle.

Le NAHD, un adversaire qui attire

Contrairement au dernier match à domi- cile face à l’AB Merouana, une modeste for-

mation de Ligue 2, le fait de recevoir le NAHD, une grande école de formation avec aussi un riche vécu en D1, devra pousser le public tlemcenien à assister à cette rencontre, qui est forcément la grande affiche de cette sixième journée.

Neghiz ne cesse de demander du soutien

Même s’il est très heureux du traitement du public depuis sa venue à Tlemcen, l’entraî- neur, Nabil Neghiz, ne cesse d’affirmer dans chaque sortie médiatique du grand rôle du public dans la réussite d’une équipe, en espé- rant disputer la rencontre de vendredi devant une affluence record, ce qui va motiver da- vantage les joueurs à se donner à fond sur le rectangle vert.

Les sages préfèrent voir les matches depuis les gradins

A l’instar de tous les stades en Algérie, l’ambiance est peu conviviale dans les tri- bunes du stade Birouana, avec quelques ga- mins qui ne cessent de soutenir leur équipe avec des slogans assez vulgaires. Pour cela, les sages préfèrent s’éloigner de ce climat assez hostile, préférant suivre les rencontres depuis les gradins.

L’heure de la rencontre n’arrange pas tout le monde

Contrairement à d’habitude, la rencontre de demain entre le WAT et le NAHD se jouera à 15h. Une heure qui n’arrange pas les affaires de tout le public tlemcénien. Ceux qui font la prière du vendredi à la mosquée, rateront le début de la rencontre…

Othmane Riyad Baba Ahmed

le début de la rencontre… Othmane Riyad Baba Ahmed ESM Un seul mot d’ordre : sérénité

ESM

Un seul mot d’ordre : sérénité

C onscients de la dif- ficulté de la mis- sion dans les prochaines jour-

nées, qui seront un vrai virage périlleux puisque se jouant en quelques jours et nécessitant une grande disponibilité sur tous les plans, les coéquipiers de Kechairi ont effectué une se- maine de travail pleine avec du biquotidien au menu et dont tous les aspects de préparation ont été abordés pour apporter les correctifs nécessaires tant sur le plan technique et psycholo- gique que sur l’aspect tactique, dont la cohésion et les automa- tismes ont pris la part du lion. Retour du coach Akli à la barre technique

Nous venons d’apprendre de sources crédibles de la maison espérantiste que le coach par- tant, Akli Nacer Eddine, est de retour à la barre technique, après avoir annoncé son départ

quelques heures après la débâcle face au NAHD. Akli Nacer Ed- dine tentera de remobiliser ses poulains et les mettre en confiance à une journée seule- ment de cette rencontre face aux hommes de La Mekerra qui res- tent sur une défaite face au Nasr de Hussein Dey lors de la précé- dente journée. Bentrikly et son staff technique essaient de booster le groupe Les joueurs ont dû faire preuve de patience et surtout de bonne écoute car les prochains matches s’annoncent difficiles. A commencer par celui face à l’USMBA, vendredi prochain. Bentrikly et son staff technique ne lésinent ni sur les discours ni sur les conseils pour orienter les joueurs lors des entraînements où ils essaient de booster le groupe, afin d’être prêts pour le grand rendez-vous. C’est l’objec- tif à atteindre durant cette se-

Un exploit historique, face à La Mekerra

Ainsi, un résultat positif face aux hommes de Sidi Bel Abbès leur permettra de ressusciter et réussir, par là même, un exploit historique, face aux hommes de La Mekerra qui ne viennent pas à Mostaganem en touristes. Un match qui s’annonce déjà très important pour les ca- marades de Hadou, qui veulent gagner en l’honneur de leur entrai- neur.

Créer la surprise et réaliser l’exploit

L’équipe d’El Terradji El Moustaghanemi, qui vise cette saison le maintien en Ligue deux, ne compte pas se présenter au stade Bensaid- Mohamed dans la peau de victime expiatoire, mais tentera de créer la surprise et réaliser l’exploit lors de cette sixième journée face aux hommes de La Mekerra.

Aït Ali absent

Le meneur de jeu, et colonne vertébrale de l’équipe, Aït Ali sera ab- sent ce vendredi face à l’USMBA des suite de sa blessure au cou du dernier match face au NAHD. L’attaquant, Bekachacha et Hadou Belaid, le défenseur, Aoumer et Bentabet et le gardien, Damasse, n’ont pas repris avec leur équipe. L’absence de ces derniers va compliquer davantage l’ossature de l’équipe.

maine de travail sachant qu’ils devront être prudents face à un enchainement infernal de ren- contres face à de grosses cylin- drées l’USMBA, WAT, qui aspirent réussir leur saison. Malgré les turbulences, la sérénité Malgré les turbulences nées du départ du premier responsa- ble à la barre technique, Akli Nacer Eddine, la bande à Ben- trikly a repris dans la sérénité et s’attèle à apporter les corrections nécessaires après le constat ef- fectué par le staff technique, lors des dernières sorties des Vert et Blanc. Une rencontre qui s’annonce d’ores et déjà difficile, face aux hommes de la Mekerra. Les ca- marades de Hadou, qui n’arri- vent toujours pas à relever la tête doivent redoubler d’efforts aux entraînements, tout en rectifiant les erreurs commises, lors des précédents matchs, afin de pou- voir retrouver leur véritable place dans le classement. Les joueurs qui ont une grande part de responsabilité dans la situa- tion dans laquelle se trouve le club, sont condamnés à réagir dans l’intérêt suprême de l’ESM. La mission des hommes du Dahra s’annonce d’ores et déjà difficile, face à une équipe be- labbésienne qui reste sur une série de bons résultats depuis cinq journées. Les joueurs déterminés à s’offrir la victoire Les joueurs qui ont été très af- fectés, à l’issue de la rencontre face au NAHD, comptent rele- ver le défi ce vendredi face à l’USMBA. Ils ont même promis à Akli de faire tout leur possible

pour renouer avec les points de la victoire et ce quel que soit le prix à payer. Ce ne sera pas fa- cile, face à une coriace équipe de Bel Abbés, mais les joueurs Es- pérantistes peuvent bien refaire surface et surmonter cette déli- cate situation pour empocher les trois points de la victoire. C’est là, le plus beau cadeau qu’ils pourraient offrir aux supporters. Le staff technique ne cesse de conseiller les joueurs A cet effet, le staff technique ne cesse depuis une semaine de conseiller les joueurs de faire preuve de patience, de concen- tration et surtout, de bonne écoute car ces trois matches en neuf jours ne sont pas une mince affaire même si l’équipe en jouera deux à domicile. L’équipe aura affaire à des équipes qui feront de leur mieux pour rendre la vie difficile aux Mostaganémois, surtout que les trois ont besoin d’un succès pour confirmer leurs préten- tions. Les joueurs n’ont pas d’autre choix que de se soumettre aux exigences du staff technique Parés pour ces matchs, les joueurs n’ont pas d’autre choix que de se soumettre aux exi- gences du staff technique. Après les constatations et les erreurs notées lors des quatre matches joués, l’entraîneur Bentrikly compte apporter un remède aux automatismes qui devraient être au top d’ici au match face aux hommes de la Mekerra où d’abord les automatismes, sur le terrain doivent être parfaits, afin de retrouver l’efficacité. Ettaoui Wassim

afin de retrouver l’efficacité. Ettaoui Wassim MCS Ghali Belahouel «On doit mettre fin à cette mauvaise

MCS

Ghali Belahouel

«On doit mettre fin à cette mauvaise série»

Un mot sur le faux pas face au WAT… Nous avons raté une bonne occasion de renouer avec la victoire chez nous et devant notre public. Finalement, la chance nous a tourné le dos encore une autre fois à Saïda et c’est rageant de louper un match à notre portée, car le WAT était largement prenable vendredi dernier. Qu’est-ce qui a manqué à votre équipe pour arra- cher la victoire ? Nous avons dominé les débats durant toute la ren- contre et le WAT ne jouait qu’en défense. D’ailleurs, nous avons créé plusieurs occasions nettes de but, mais le manque d’efficacité nous a fait défaut. Tous nos efforts étaient vains. Au dernier quart d’heure, le WAT s’est re- plié derrière, ce qui nous a beaucoup gênés. Le match était à sens unique, mais le manque de réussite et de chance n’était pas au rendez-vous. Pourquoi ces échecs répétés à domicile ? Le fait de louper l’entame à domicile nous a beaucoup affectés moralement. En dehors de nos bases, le groupe développe un bon jeu et réalise de bons résultats, du moment que nous avons réussi à arracher un précieux point face à l’USM Hadjout et battre l’ESM chez elle. Mais à Saïda, notre équipe joue sous une grande pres- sion et avec une peur de commettre d’autres erreurs. Ainsi, cet état d’esprit nous pénalise chez nous. Après ce mauvais départ, comment voyez-vous le reste du parcours ? Comme nous avons laissé passer beaucoup de points à Saïda, maintenant, on devra réagir vite pour nous ras- surer. On devra redoubler d’efforts pour mettre fin à cette mauvaise série, afin de gérer le reste du parcours comme il se doit. Aussi, il faudrait bien négocier les confrontations en dehors de nos bases. Autrement dit, vous n’avez pas le droit à l’er- reur… Notre situation inquiète à plus d’un titre. Ainsi, do- rénavant, on doit se ressaisir à domicile. On est contraint de renouer avec les victoires et rester intrai- table sur notre terrain pour pouvoir redresser la barre et continuer le reste du parcours sereinement, car au fil des matchs, le championnat se corsera davantage. Ce vendredi vous allez affronter le MSPB, com- ment s’annonce cette rencontre ? Face à cette équipe, qui veut se racheter après son faux pas de la dernière journée, nous allons faire le maximum pour repartir de Batna avec un score hono- rable. Donc ça sera un déplacement périlleux… Oui, car le MSPB va miser sur la victoire chez lui. Ainsi, plusieurs paramètres avantageront notre adver- saire. Mais nous allons entrer sur le terrain pour nous racheter, nous aussi, suite à nos échecs chez nous. La pression sera de l’autre côté, et nous jouerons le tout pour le tout pour mettre fin à ce signe indien. Vous misez sur une victoire ? Certes, nous allons jouer l’attaque à outrance pour surprendre notre adversaire pour arracher ces trois points. Notre effectif est conscient de la tâche qui l’at- tend. Et le départ d’Osmane ne vous affecte pas ? Certes, il est parti à la veille de cette rencontre, mais nous sommes conscients de notre mission. Il y aura des guerriers ce vendredi pour remettre sur les rails le club. On ressent le départ du coach, mais on se concentrera sur la rencontre pour l’emporter.

AMAR B.

Osman part avec des regrets

nn L’entraîneur Osmane part avec des regrets, car il voulait terminer sa mission. Il était sûr que le déclic viendra prochainement. Suite à d’énormes pressions, Khaldi était obligé de se séparer à l’amiable de son coach.

Le duo Arra-Guemidi prend l’équipe en charge

nn Ce duo, qui va s’occuper du volet technique et tactique, dirigera l’équipe jusqu’à l’arrivée d’un nou- veau coach.

Khaldi à la recherche d’un nouvel entraîneur

nn Khaldi était à la recherche d’un remplaçant à Osmane. Le départ de ce dernier s’est propagé comme une traînée de poudre et plusieurs managers ont contacté Khaldi pour lui proposer leur service. Cet après-midi, il tranchera sur le successeur à Osmane. Même s’il ne sera pas sur le banc pour diriger l’équipe, ce nouveau coach assistera à la partie des tri- bunes. Dimanche prochain, il entamera son travail.

AMAR B.

www.lebuteur.com Ligue 2 Coup d’œil N° 2417 Jeudi 26 septembre 2013 19 ASK Lesderniersréglagesavantl’ABM 24h
www.lebuteur.com Ligue 2 Coup d’œil
www.lebuteur.com
Ligue 2
Coup d’œil

N° 2417

Jeudi 26 septembre 2013

19
19
Ligue 2 Coup d’œil N° 2417 Jeudi 26 septembre 2013 19 ASK Lesderniersréglagesavantl’ABM 24h nous séparent

ASK

Lesderniersréglagesavantl’ABM

26 septembre 2013 19 ASK Lesderniersréglagesavantl’ABM 24h nous séparent du coup d’envoi de la rencontre qui

24h nous séparent du coup d’envoi de la rencontre qui opposera les Khroubis à leurs homologues de Ma- rouana. Cette empoignade semble jouable et facile sur papier, mais le mieux serait de ne pas donner d’impor- tance à ces données d’avant- match. L’ABML reste une accrocheuse capable du pire comme du meilleur, cela le staff technique askiste le sait bien, qui a basé son travail sur le côté psychologique, pour remotiver les copains

de Bouâafia et les aider à ou- blier la défaite de la semaine passée. Il semblerait qu’il a réussi sa mission, du mo- ment que l’envie de bien faire et la motivation sont bien présentes aux entraîne- ments. Cet optimisme de- meure le maître à bord pour le moment. Sur le plan des chiffres, on s’aperçoit que l’ASK n’a plus le droit de gâ- cher des points si elle sou- haite toujours figurer parmi le trio du podium, en mai prochain. L’accession se joue

dans les dix premières jour- nées du championnat géné- ralement, un bon démarrage facilitera la suite, c’est certain.

Le staff de Zekri n’a plus le droit à l’erreur

Si les préparatifs pour le match de demain se sont bien passés cette semaine, les joueurs de l’ASK n’éprou- vent pas cette grosse et mau- vaise pression sur leurs épaules, malgré la difficulté de la tâche. L’ambiance est

bonne et conviviale au sein de l’effectif. Par contre, on ne peut dire ces chose-là sur le staff technique formé de Zekri, Terraï et Redjimi. Le trio jouera peut-être son avenir demain face à l’ABM, un autre faux pas coûtera cher aux trois techniciens qui seront obligés de rendre le tablier. Imaginons alors la pression qui s’abat sur les épaules des trois entraîneurs lesquels, à vrai dire, n’ont pas leur destin en leurs mains. C’est aux coéquipiers de Zaâlani de relever un notre défi.

Les fans attendent un succès

La dernière défaite face à l’USMAn a eu un effet néga- tif sur le moral des Diables Rouges. Ainsi, on ne s’éton- nera pas de voir, demain, les gradins de Abed-Hamdani à moitié vide, mais ceux qui viendront assister à la partie croient encore aux chances de leur équipe de jouer l’ac- cession. Ces derniers sont très assoiffés de victoire et de moment de joie. La bande à Zekri doit faire le nécessaire et sortir une bonne performance pour maintenir l’espoir et rester sur la voix de l’accession. Abdou H.

l’espoir et rester sur la voix de l’accession. Abdou H. MSPB Seriana 0-MSPB 3 Les attaquants

MSPB

Seriana 0-MSPB 3

Les attaquants marquent enfin!

E n match amical disputé mardi après-midi contre l’équipe de Se- riana (Régionale1), le Moulou-

dia de Batna a pris le meilleur sur son homologue de Seriana sur le score de trois buts à zéro. A la mi-temps, le MSPB menait sur le score de un but à zéro. Les buteurs du match sont Guerrab, Gheribi et Rihani. Selon les spécialistes, le tartan du stade Seriana est un bijou. Son instal- lation est très récente. Le club l’avait inau- guré l’été dernier, lors d’un match amical disputé contre le CAB.

Seriana joue la Coupe d’Algérie, cette semaine

Le championnat de la Régionale1 n’a pas encore démarré. Ce club est drivé par Berrahla, l’ancien joueur du MSPB, et aussi ancien coach des U21 du MSPB, la saison dernière. Seriana terminera cette semaine la préparation de la saison. Ce vendredi, le club jouera la premier tour de la Coupe d’Algérie. Il y aura trois tours régionaux de la Coupe d’Algérie avant les 32es de finale. Les clubs de la Ligue 2 en- treront en lice, à partir du troisième tour régionale. Les 32es de finales de la Coupe d’Algérie verront l’entrée en lice des clubs de la Ligue. Le championnat de la régio- nale 1 débutera le 5 octobre prochain.

de la régio- nale 1 débutera le 5 octobre prochain. Le staff technique a aligné 22

Le staff technique a aligné 22 joueurs

Pour permettre à tous les joueurs de se préparer au prochain match de championnat, le staff technique a mis dans le bain 22 joueurs. Une équipe par mi-temps. Les attaquants s’en sont donnés à cœur joie. Ils ont marqué trois buts.

Chaoui occupé par les catégories jeunes mardi après-midi

Le match s’est joué à Seriana pour ne pas gêner les joueurs des petites catégo- ries du Mouloudia de Batna. En effet, on a appris que les mardis après-midi étaient consacrés à l’entraînement des jeunes du club.

M. B.

Abdesmad débutera probablement après le match de Saïda

L e nouvel entraïneur du Mou- loudia de Batna est connu. Il s’agit de Noureddine Abdes-

mad. Mais jusqu’à ce jour, sa nomina- tion n’est pas encore faite. En tout cas, jusqu’à mercredi dernier dans la mati- née, rien n’a été fait de manière offi- cielle. Pour l’heure, le coach marque sa présence et assiste aux séances d’entraî- nement de l’équipe sans s’ingérer dans

les décisions. On laisse entendre qu’Ab- desmad entamera son travail à partir de dimanche prochain. C'est-à-dire, après le match contre le MCS, de vendredi prochain, dans le cadre de la 6e journée de championnat.

Daas était absent car souffrant

Issam Daas, qui est toujours le pré-

sident de la SSPA, n’a pas assisté aux réunions avec les joueurs parce qu’il serait souffrant. On a appris aussi qu’il avait donné rendez-vous à Ab- desmad pour régler les derniers dé- tails comme on dit dans le jargon footballistique. Comme par exemple, la présentation de l’entraîneur devant les joueurs et sa nomination.

M. B.

l’entraîneur devant les joueurs et sa nomination. M. B. CAB Hadjidj et Hadi Adel non concernés

CAB

Hadjidj et Hadi Adel non concernés

par le match de Boussaâda

U n seul absent était

annoncé en début de

semaine au déplace-

ment de Boussaâda. Hadi Adel n’était pas concerné par la rencontre de vendredi pro- chain contre l’Amel de Bous- saâda, en raison de sa blessure au mollet. Une contracture du muscle qu’il avait ressentie contre l’ASMO. Un autre attaquant ne sera pas disponible, ce vendredi, Hadjidj. L’attaquant du CAB vient d’être convoqué sous les drapeaux. Malgré le souhait de son staff technique de bé- néficier de ses services contre l’ABM, l’absence de Hadjidj est quasi certaine.

L’équipe fuit Sefouhi à cause du mauvais état de la pelouse

La semaine dernière, les Rouge et Bleu ont connu une véritable hécatombe. L’at- taque était presque décimée à cause des nombreuses bles- sures. Et le tartan du stade Sefouhi, le fief des Cabistes, n’y est pas pour rien. Cette aire de jeu est appelée à connaître un changement. Le tartan est souvent responsa- ble des blessures aux articu- lations de la cheville ou du genou. Pour parer à d’autres

blessures, le coach a préféré terminer la semaine à Ma- dher.

Un seul avertissement contre Hadjout

Le match contre Hadjout, comptant pour la 5e journée de la Ligue 2, s’est déroulé sans encombre. L’équipe s’est mieux conduite sur le plan de la prestation et du rendement surtout en 2e mi-temps, comme l’ont noté de nom- breux observateurs sportifs, mais en plus, l’arbitre n’a pas distribué de cartons. En effet du côté du CAB, seul Hamza Ziad, dont c’était la première titularisation après son ex- pulsion, a écopé d’un carton jaune, comme noté sur le site de la Ligue.

Amalou arbitrera ABS-CAB

La Ligue professionnelle vient de désigner l’arbitre, Amalou, pour diriger le match ABS-CAB. Il sera se- condé par Azrine et Bou- noua. A partir de cette semaine, le championnat de la Ligue 2 connaîtra un léger changement. Les matchs ne débuteront plus à 16 heures, mais à 15 heures.

M. B.

ne débuteront plus à 16 heures, mais à 15 heures. M. B. ASMO Balagh : «Revenir

ASMO

Balagh : «Revenir de Hadjout

avec au moins un point»

Tout d’abord, comment s’est déroulée votre préparation pour cette rencontre ? Nous avons bien préparé ce match. Il faut dire que le dernier succès réalisé à la maison face à l’US Chaouia nous a fait beau- coup de bien sur le plan mental. Nous étions dans l’obligation de remporter ce match et nous avons atteint notre objectif. A présent, il va falloir confirmer notre réveil lors des prochaines journées de championnat. Nous avons bien travaillé tout au long de la semaine et je peux vous as- surer que nous sommes prêts pour le match de ce vendredi face à l’USMM Hadjout. Mais d’aucuns estiment que votre équipe n’a pas réalisé une grande prestation face à l’USC… Le plus important est que nous avons récolté les trois points de cette rencontre. En début de saison, il n’y a que le résultat qui compte. Il ne faut pas oublier que nous avons af- fronté une solide équipe de l’USC qui avait fait le déplace- ment à Oran avec la détermina- tion de réaliser un résultat positif. Aujourd’hui, et après 5 journées de championnat, nous avons réussi à engranger 8 uni- tés. Ce qui n’est pas rien à mon avis. Nous allons devoir conti- nuer à travailler pour rester sur la lancée et enchaîner d’autres résultats positifs à l’avenir. Comment jugez-vous les prestations livrées par votre équipe jusqu’à présent en

championnat ?

Pour être franc avec vous, je dirai que nous n’avons pas en- core atteint notre meilleur ni- veau. Toutefois et comme je vous l’ai déjà expliqué, le plus important pour nous est d’en- chaîner les bons résultats. Nous avons joué trois fois hors de nos bases, et malgré cela, nous avons décroché deux précieux points chez l’USM Blida et l’O Médéa. Nous avons également gagné nos deux matchs dispu- tés à la maison face au CA Batna et l’USM Bel Abbes. Il est clair que si nous continuons sur ce rythme, nous allons pouvoir jouer les premiers rôles sans le moindre pro- blème. Je reste persuadé que nous allons nous améliorer au fil du temps. Comment se présente pour vous votre prochain match face à l’USMM Hadjout ? Nous mesurons parfaite- ment la difficulté de notre tâche. Nous allons affronter une équipe de l’USMM Had- jout qui va essayer par tous les moyens de renouer avec le suc- cès. L’équipe adverse va bénéfi- cier des avantages du public et du terrain. En ce qui nous concerne, on est déterminés à donner le meilleur de nous- mêmes pour essayer de revenir de Hadjout avec au moins un point. Nous avons bien préparé ce mach et tous les joueurs sont motivés pour enchaîner avec un troisième match sans dé- faite.

Entretien réalisé par Riad O.

www.lebuteur.com Coup d’œil Clubs de Kabylie
www.lebuteur.com
Coup d’œil
Clubs de Kabylie

N° 2417

Jeudi 26 septembre 2013

19
19
Clubs de Kabylie N° 2417 Jeudi 26 septembre 2013 19 Coupe d’Algérie (2 è m e

Coupe d’Algérie (2 ème tour régional)

ES Azeffoun US Béni Douala :

Quel choc !

P as encore remis de leurs émo- tions comme seule l’épreuve

populaire en procure, les clubs de Kabylie rescapés du précédent tour préliminaire doivent répondre à l’appel demain pour un second tour où il n’y aura que des chocs opposant la crème des clubs de Kabylie impli- qués dans les championnats régionaux. A commencer par l’ES Azeffoun dont l’ad- versaire, cette fois, est du même calibre puisque l’US Béni Douala, un de ses ri- vaux de la Régionale 1, a déjà montré qu’il n’a pas l’intention de se laisser im- pressionner par quiconque. Une entrée de plain-pied en

championnat, et une confir- mation dans ce qui consti- tuait une des grosses affiches du premier tour de Coupe face à l’ASTO la se- maine dernière, font des co- équipiers de Rahim Meah une équipe avec laquelle il va falloir sérieusement compter cette saison. Et comme les Ententistes d’Azeffoun ne sont pas ce qu’on pourrait considérer comme un simple faire-va- loir, cela donne un match à ne pas rater. En tous les cas, il est fort à parier qu’il y aura du monde au stade Tirsatine d’Azazga ce ven- dredi après-midi et bien malin celui qui pourra don- ner le bon pronostic.

M. Ben

ORB Akbou-MC Bouira :

Ils se connaissent tellement bien !

L e stade de M'Chedallah sera le théâtre d'une rencontre très inté- ressante à suivre, celle qui mettra aux prises l’ORB Akbou qui a

réalisé jusque-là un tonitruant début de sai- son avec deux larges victoires, l'une en championnat face au CRB Aokas et l'autre vendredi passé face au NCB en coupe, et le MCB qui certes a raté ses débuts à domicile face à la JSBM mais qui a vite fait de se res- saisir en coupe face au CR ameur qui a craqué dans le derby les mettant aux prises la semaine dernière. Ces retrouvailles se présentent comme étant une belle aubaine pour les deux formations en question pour

améliorer la cohésion et mieux se préparer pour la suite du championnat qui s'annonce des plus difficile autant pour les Olympiens qui, pour le compte de la 2ème journée de championnat prévue la semaine prochaine, rendront visite à la JS Tichy alors que le MCB accueillera le nouveau promu l'ANB Djouab. Si les Olympiens respirent la grande santé, les Mouloudéens de Bouira, quant à eux, après leur rentrée ratée en championnat, ont trouvé en l’épreuve popu- laire une bonne opportunité pour sonner leur réveil. Un bon challenge à prendre pour l’équipe de Bouira drivée par le duo Mezine et son collègue Abdi qui expliquait

que la défaite en championnat n’était qu’un simple accident de parcours et assurait que son équipe se rachèterait plus vite qu’on ne pouvait le croire. Le MCB de cette saison est composé de jeunes, avides de démontrer ce qu’ils valent à l’instar de Ferrah, Salhi, ou encore le gardien de but Achour, pour ne citer que ceux-là, qui évoluaient la saison dernière parmi les juniors, des joueurs qui avaient conduit leur équipe en finale natio- nale des play-offs perdue face à l’USM Alger. C’est donc un défi très intéressant qui leur est présenté en attendant qu’ils retrou- vent leur rythme de croisière.

A. Zahir/Adjaoud

Hadi Billal (ORBA) :

«Un match important pour la suite de notre saison»

«Comme tous les matches de la saison, cette rencontre face au MCB sera difficile pour les deux équipes puisqu’il s’agit des premières sorties en compétition officielle avec en sus ce cachet coupe et derby à la fois. Néanmoins, pour ce qui nous concerne, je pense qu’on n’a pas le droit à l’erreur et qu’on doit faire le maximum pour satisfaire notre entourage et se permettre donc par la même d’aborder les matches restants notamment le championnat dans de meilleures conditions.»

Abdi Mahdi (Entr. MCB) :

«Un bon test pour nous»

«Ce sera sans doute une belle confrontation, un bon challenge pour peaufiner les ultimes ré- glages avant la reprise du championnat. Nous allons faire le jeu et pourquoi pas se qualifier au prochain tour, la victoire est impérative et motivera davantage le groupe».

MB Bouira - HC Aïn Bessam :

Le Mouloudia sûr de lui

A u vu des résultats enreg is- trés par

les deux équipes en ce début de saison, ce sera une simple for- malité pour le Mou- loudia de Bouira. En effet, le MBB d’Ali Tellal a entamé le championnat avec un nul ramené de Bou- chaoui alors que lors du premier tour ré-

gional de la coupe d’Algérie, le Moulou- dia s’est imposé face à l’ANB Djouab sur le score de 2-1. En re- vanche, le Ham- zaouia de Aïn Bessam a plus que jamais be- soin de victoire pour oublier sa débâcle face à Sidi Daoud en championnat, et la dernière victoire étri- quée face à Ouled Moussa n’a rien

changé au doute des dirigeants. L’entraî- neur Boualem Hama- dache a beau justifier la défaite face au NRBSD mais son équipe ne rassure pas plus que cela. C’est dire combien la mis- sion de ce dernier s’annonce rude face à un Mouloudia sûr de lui.

Adjaout

Tellal Ali :

«On jouera sans pression»

«Ce sera une rencontre or- dinaire, pas de préparation spéciale ou autre, notre ob- jectif reste de construire un bon groupe homogène pour gérer le championnat. Comme face à l’ANB Djouab, je vais pratique- ment aligner le même effectif que je renforcerai avec deux ou trois autres joueurs. Le dernier match m’a permis de voir la prestation et disponi- bilité de certains joueurs, il y aura certainement du chan- gement».

JS Akbou – Gouraya :

Gare au «petit» !

L e vieux stade Larbi-Touati d’Amizour abritera une ren- contre très intéressante à sui-

vre, celle qui mettra aux prises un pensionnaire de la Régionale1, la JS Akbou, et le nouveau promu de la Ré- gional 2, le Gouraya de Bejaia, qui a montré d'ores et déjà ses prétentions pour cet exercice. Deux formations

ambitieuses qui se sont déjà croisées en amical tout juste avant le début du championnat. Il va sans dire que ce rendez-vous sera d’une tout autre veine et son caractère à élimination directe donnera un peu plus de pi- ment et d’attrait à cette empoignade.

Z. Aït Hamouda

Ce vendredi (15 heures)

Amizour :

M’Chedallah : ORB Akbou – MC Bouira

JS Akbou –

Gouraya de Béjaïa

Azazga :

ES Azeffoun – US Béni Douala

Lakhdaria :

MB Bouira –

HC Aïn Bessam