Вы находитесь на странице: 1из 24
MCA Vers la mise à l’écart de Djallit, Bachiri, Yahia-Cherif et Besseghier Sayeh : «Je
MCA
Vers la mise à l’écart de
Djallit, Bachiri, Yahia-Cherif
et Besseghier
Sayeh : «Je
USMA
MOB
veux mon 9 e but
à Bologhine»
Amrani
VENDREDI 27 SEPTEMBRE 2013
«Cette équipe
a besoin d’être
renforcée»
www.lebuteur.com
Les
FAR de
Rabat
veulent
Courbis
QUOTIDIEN NATIONAL SPORTIF N° 2418 PRIX 20 DA
JSK-JSMB
Aouadj out
Hannachi :
«Le recrutement ? Ce sera
à Aït Djoudi d’en décider»
USMH
●●«La lenteur des
travaux du nouveau
stade retardera
sa livraison»
●●«Les
Béjaouis sont
les bienvenus
à Tizi»
Hanitser : «Ce
samedi, on signera
notre 1
re
victoire
de la saison»
CRB
Gamondi :
«Face au CABBA,
mon atout sera
Bourekba»
JSMB
B. Tiab
démissionnaire
ESS
Hameur Bouazza
aujourd’hui à
Sétif, Meghni
proposé
Equipe nationale
Halilhodzic tranchera après les matchs du week-end
Aoudia à la place de Ghilas ?
N° 2418 www.lebuteur.com 02 Vendredi 27 septembre 2013 Équipe nationale Coup d’œil La semaine décisive
N° 2418
www.lebuteur.com
02
Vendredi 27 septembre 2013
Équipe nationale
Coup d’œil
La semaine décisive
Il se trouve en France

Halilhodzic sera de retour la semaine prochaine

Comme nous l’avions indiqué dans l’une de nos précédentes li- vraisons, Vahid Halilhodzic a quitté Alger au début de cette se- maine pour passer quelques jours chez lui en France, avant de rega- gner Alger pour le stage de pré- paration d’avant-match des barrages. Le sélectionneur natio- nal avait quitté Alger après avoir supervisé l’équipe du Burkina Faso et établi la liste élargie des 36 joueurs retenus. Selon une source autorisée auprès de la FAF, Halilhodzic sera à Alger la se- maine prochaine, soit quelques jours avant le coup d’envoi de ce stage prévu le 7 octobre au Cen- tre technique national de Sidi Moussa.

Il a prévu une réunion avec les différents staffs

Sachant que ce match aller face au Burkina Faso sera carrément très important pour la qualifica- tion en Coupe du monde, prévue au Brésil, l’été 2014, Vahid Halil- hodzic a programmé une réunion avec les différents staffs, avant le début de ce stage à Sidi Moussa. Pour l’instant, la date officielle n’est pas encore connue, mais la- dite réunion devrait avoir lieu le 5 ou le 6 octobre au CTN. Au cours de cette réunion, Halilhodzic se penchera avec ses assistants sur le programme de ce stage qui va durer deux jours à Alger avant de se rendre au Burkina Faso, et ce en fonction du rapport établi sur l’adversaire. Par ailleurs, Halil- hodzic abordera plusieurs sujets avec les autres

des barrages de la Coupe du Mission difficile pour les Ziti, Koudri, Tedjar, El Orfi
des barrages de la Coupe du
Mission difficile pour les Ziti,
Koudri, Tedjar, El Orfi et Karaoui

L e compte à rebours du match aller

monde 2014, face au Burkina

Faso, a commencé depuis le ti-

rage au sort qui a eu lieu au Caire.

Les préparatifs pour cette rencon-

tre ont ainsi commencé depuis presque une se- maine. Il y a eu tout d’abord une première délégation de la FAF, qui s’est rendue à Ouaga- dougou pour préparer le séjour des Verts ainsi que le déplacement des supporteurs algériens pour les encourager. Cette délégation était composée de Tasfaout, le manager général, Djahid Zefzef, le vice-président de la fédération et le président de la Commission des équipes nationales. Puis il y a les préparatifs techniques menés par le sélectionneur national Vahid Ha- lilhodzic. Ce dernier a commencé tout à vi- sionner les matches de son adversaire à domicile. De ce fait, il a suivi les trois rencon- tres des Etalons durant la phase des poules, res- pectivement face au Niger, au Gabon et au Congo, dans le but d’avoir une idée générale avant de se pencher sur la liste des joueurs à re- tenir pour le match. Le sélectionneur national a décidé d’établir une liste élargie avant de choisir 25 ou 26 éléments qui effectueront le déplace- ment à Ouagadougou pour affronter le Burkina Faso. Justement, à propos de cette liste, on a ap- pris d’une source bien informée, que le coach des Verts tranchera d’une manière finale sur- cette liste, après la journée du championnat prévue ce week-end. Autrement dit, ce sera la semaine décisive pour l’EN.

Belhadji suivra demain les prestations des gardiens locaux

Pour ce qui est des gardiens de but locaux, on est sûrs désormais d’en avoir deux ou peut- être trois. Mis à part M’bolhi, assuré d’être là, on devrait trouver le portier usmiste, Zemma- mouche et celui du CS Constantine, Cédric. Dans le cas où Halilhodzic décide de faire le voyage à Ouagadougou avec quatre gardiens de but, il prendra Azzedine Doukha. Le portier harrachi paie, en effet, sa piètre prestation du derby algérois USMH-USMA, suivi par Halil- hodzic. Pour cette sixième journée de cham-

pionnat national, Halilhodzic a confié la mis- sion de superviser les gardiens de but à son as- sistant, Hassan Belhadji, pour lui établir un rapport sur ceux retenus dans cette liste élargie.

Entre Halliche et Rial, ça va se discuter

En défense, Halilhodzic ne va pas opérer de grands changements. En effet, dans l’axe cen- tral, on trouvera le capitaine Madjid Bou- gherra, Essaïd Belkalem, Carl Medjani et Liassine Cadamuro qui sera utilisé comme dé- fenseur central et en même temps sur l’aile droite au cas où. Par ailleurs, le Bosnien suivra de près la situation du défenseur central de l’Académica de Coimbra, Rafik Halliche. Blessé, ce dernier n’a pas joué depuis un bon moment. Dans le cas où il ne rejoue pas cette semaine, Halilhodzic optera, selon une source bien in- formée, pour Ali Rial. Le défenseur de la JS Ka- bylie joue régulièrement avec son équipe. Le coach national préfère avoir des joueurs com- pétitifs afin d’avoir plus de solutions.

Ghoulam renvoie Harek comme réserviste

Fethi Harek, le défenseur polyvalent du SC Bastia, a été renvoyé à la liste des réservistes par le revenant Faouzi Ghoulam. Appelé pour pal- lier l’absence de Ghoulam, due au manque de compétition, lors du dernier match face aux Ai- gles du Mali, Fethi Harek paie le retour en forme du Stéphanois. En effet, Ghoulam a été titularisé à deux reprises et avec deux excel- lentes prestations et un but à la clé, face à l’Olympique de Marseille. Halilhodzic va ainsi lui renouveler sa confiance, après que ce der- nier ait passé des moments difficiles.

Yebda, Lacen, Brahimi, Taïder et Guedioura assurés d’être là

Au milieu de terrain, le technicien national n’opérera pas de grands changements. Medhi Lacen sera retenu comme d’habitude, tout comme Yacine Brahimi, Saphir Taïder, Adlane Guedioura et Hassan Yebda. Tous les joueurs sont compétitifs et ce point jouera surtout en faveur de Yebda, étant donné que les quatre au- tres sont des éléments importants dans l’échi- quier de Vahid Halilhodzic.

Pour ce qui est des joueurs locaux évoluant au milieu de terrain, le coach Vahid a retenu quatre éléments. Il y a les deux joueurs de l’USM Alger, Hamza Koudri et Hocine El Orfi. Puis, on trouve le sociétaire de l’ASO Chlef, Saâd Tedjar et le Sétifien Amir Karaoui. Les quatre joueurs cités seront en effet en rude concurrence. Selon une source bien informée, Halilhodzic pourrait prendre un joueur seule- ment parmi eux ou au pire deux. Du coup, le plus chanceux sera retenu parmi le groupe. Ha- lilhodzic choisira le joueur le plus compétitif et le plus performant. Par ailleurs, l’arrière droit de l’ES Sétif, Khoutir Ziti, sera réserviste.

Khoualed, seul local assuré d’être retenu

Outre les gardiens de but, le seul joueur local assuré d’être retenu parmi le groupe pour cette première manche face au Burkina Faso, c’est bien Nacereddine Khoualed. Le capitaine de l’USM Alger avait en effet donné entière satis- faction au sélectionneur national, à l’issue des deux matchs qu’il a disputés face à la Guinée et au Mali. Il a trouvé en Khoualed un arrière droit combatif, vif et rigoureux, qui peut aider les Verts en défense. D’ailleurs, selon les pre- mières informations, l’entraîneur national pourrait carrément aligner le natif de Biskra d’entrée, le 12 octobre prochain.

Djebbour, Ghilas et Aoudia, le choix sera difficile

En attaque, on note que Sofiane Feghouli du FC Valence, Foued Kadir du Stade Rennais se- ront retenus en compagnie de Soudani et Dja- bou. Foued Kadir va effectuer ainsi son retour après avoir été écarté face au Mali. En pointe, Islam Slimani du Sporting de Lisbonne et Ishak Belfodil de l’Inter Milan seront eux aussi rete- nus. Par contre, Vahid Halilhodzic aura à tran- cher parmi Nabil Ghilas, Rafik Djebbour et Amine Aoudia, même si tous les chemins mè- nent vers ce dernier, buteur du Dynamo de Dresde. Hamza R.

staffs. Le retour en forme de Ghoulam soulage Halilhodzic H.R. Juste après le tirage au
staffs.
Le retour en forme de Ghoulam soulage Halilhodzic
H.R.
Juste après le tirage au sort des barrages,
Vahid Halilhodzic nous a fait une déclaration
où il s’est lui-même posé la question sur l’état de
forme de ses joueurs lors de ce match, étant
donné qu’ils accusent un manque de compéti-
tion. Mais, depuis ce jour, les choses se sont un
peu améliorées pour certains, notamment les
deux joueurs, écartés face au Mali, l’attaquant
du Stade Rennais Foued Kadir et l’arrière
gauche de l’AS Saint-Etienne, Faouzi Ghoulam.
Les deux joueurs ont retrouvé leurs meilleures
formes et sont devenus compétitifs avec leurs
clubs. Néanmoins, ce qu’il faut savoir, c’est que
le retour de Ghoulam, notamment après sa
belle prestation face à l’OM au Vélodrome, a
beaucoup réjoui le sélectionneur national, qui
aura un atout de plus dans son effectif lors de
ce match aller face au Burkina Faso.
Il lui donne plus de solutions même
pour les avant-postes
Halilhodzic se réjouit du retour au premier
plan de Ghoulam, car ce dernier lui donne plus
de solutions. En effet, son retour permettra à
Halilhodzic d’être rassuré sur le flanc gauche
dans le cas où il décide de compter sur Djamel
Mesbah comme milieu défensif ou même
dans le cas où il décide d’avancer d’un
cran Mesbah sur le côté gauche. L’on se
souvient qu’en juin dernier, à l’occasion
du match contre le Bénin à Porto-
Novo, Halilhodzic avait incorporé
Ghoulam en cours de jeu comme ar-
rière gauche, mais avancé Djamel Mes-
bah. Le sociétaire du FC Parme a pris la
place de Soudani et a hérité d’une tâche
plus offensive, alors que Ghoulam s’est oc-
cupé du volet défensif.
H.R.
www.lebuteur.com Équipe nationale Coup franc
www.lebuteur.com
Équipe nationale
Coup franc

N° 2418

03
03

Vendredi 27 septembre 2013

Mesbah «Je suis heureux car cela faisait longtemps que je n’ai pas marqué un aussi joli but»

B uteur lors de la dernière sortie de Parme AC contre Atalanta

lors de la dernière sortie de Parme AC contre Atalanta «Ce but est pour mon directeur

«Ce but est pour mon directeur sportif qui a voulu que je reste à Parme»

Bergame, l’Algé- rien, Djamel Mes- bah, était tout heureux de re- trouver son vrai niveau en Serie A. Fort de son expérience, Mes- bah qui part fa- vori pour une place de titulaire le 12 octobre prochain contre le Burkina Faso à Ouagadougou est revenu dans son in- tervention d’après-match à la presse italienne sur la mission qui attend ses coéquipiers dans ce match aller décisif avant la confrontation retour,

prévue le mois de novembre prochain à Blida : «Cela fait un an et demi que je n’ai pas marqué, je suis heureux, surtout que c’est un joli but. On a eu un bon rende- ment offensif mais on n’a pas encore at- teint notre meilleur niveau. Maintenant, il va falloir aller se battre à Florence. Si on est bien, on pourra battre cette équipe de la Fiorentina.»

«Il n’y a pas de message à passer, chaque joueur peut postuler à une place de titulaire»

Auteur d’un but splendide, Djamel Mesbah reste très modeste. A la question s’il n’avait pas à faire passer un message après sa belle production d’avant-hier

contre Atalanta Bergame, Djamel rétorque : «Il n’y a aucun message à faire passer, on est un groupe de 23 joueurs, tous mûrs et d’un bon niveau. On veut réussir une grande saison cette année.»

Poursuivant sa déclaration, l’Algérien, Djamel Mesbah, très apprécié à Parme, a tenu à dédier son but à

l’ensemble de ses respon- sables et plus particulière- ment à son directeur sportif, Leonardi : «Je dédie ce but pour toute l’équipe, la direction du club et mon directeur sportif Leonardi qui a voulu que je continue l’aventure avec Parme.»

«Atalanta me réussit bien»

Connu pour être un rigoureux défenseur, le latéral gauche de l’équipe nationale, Djamel Mesbah, sait aussi se rendre effi- cace sur le plan offensif. Son but inscrit mercredi en championnat, de fort belle

manière, n’est pas le premier contre cette équipe de l’Atalanta Bergame : «Atalanta me réussit bien, c’est la deuxième fois que

je marque contre cette équipe.»

«Je ne peux pas m’empêcher de penser au Burkina Faso»

La presse italienne n’a pas laissé passer cette occasion d’interviewer Djamel Mes-

bah sur la prochaine confrontation aller contre le Burkina Faso, prévue le 12 octo- bre prochain à Ouagadougou. A ce sujet Djamel dira : «Je ne vous cache qu’il m’est difficile de m’empêcher de penser à ce match contre le Burkina Faso. Il est bien dans ma tête mais je dois rester concentré sur mon parcours avec Parme pour continuer sur ma lancée.»

Moumen A.

Alcarez (ent. Granada CF) «Brahimi aura été très bon face à Valence»

Habituellement positionné sur le flanc droit de l’attaque de Granada CF, lAlgérien Ya-

ce mercredi, face à Valence sur le côté

cine Brahimi a été utilisé par son entraîneur, gauche. De retour de blessure, Brahimi qui

d’Alcarez a

est revenu dans l’équipe-type

la dailleurs désigné parmi les meilleurs

sorti une partie honnête. La presse espagnole

joueurs de ce duel perdu par le club Andalou face à Valence 1-0. L’entraîneur de

Gra-

d’après-match, fait l’éloge de son international algérien :

nada a, dans son intervention

de Brahimi qui

de tous mes joueurs, particulièrement

«Je suis content du rendement

capable doccuper tous les postes au

est un excellent joueur, il est polyvalent, donc,

côté gauche.

Je ne pense pas qu’il a été mauvais sur le

milieu sans aucun problème.

Indépendamment du rendement global de l’équipe et du résultat du match, je dirai

que comme d’habitude, Brahimi ne m’a pas déçu, il aura été très bon.»

M. A.

L’absence prolongée de Paul Put inquiète les Burkinabés

L’absence prolongée de Paul Put inquiète les Burkinabés leur billet pour la Coupe du monde 2014.

leur billet pour la Coupe du monde 2014. Cette manche aller revêt une

importance si particulière que le Bur- kina Faso ne s’est jamais présenté de si près et nez à nez face à ce rendez- vous mondial du football. Le peuple burkinabé devra encore montrer et traduire son amour pour son onze national. Cela peut se faire à travers différents actes. Certes, on ne demandera pas aux Burkinabés

d’investir le stade du 4- Août pour invoquer la protection de Dieu. Mais si chaque confession religieuse acceptait de choisir un jour pour adresser ses prières exclusive- ment pour les Etalons et avoir une pensée pieuse

pour le onze national, des ondes posi- tives vont converger pour aller donner plus de force à l’équipe nationale.» Ecrit notamment l’auteur de l’article consacré à la mobilisation générale au Burkina pour ce match contre les Verts.

Yago : M. A. (défenseur Burkinabé de Toulouse) «Le Mondial est une chance historique» Le
Yago :
M. A.
(défenseur
Burkinabé de
Toulouse) «Le Mondial
est une chance historique»
Le défenseur central du Burkina Faso, Steeve
Yago, estime que ses camarades et lui n’ont jamais
été aussi proches de disputer un Mondial : «On
est face à une chance historique qu’on n’aura
peut être plus la possibilité d’avoir à l’avenir.
On veut jouer le Mondial et faire bonne fi-
gure pour honorer le Burkina Faso. Si
on est qualifié, on se contentera
de la participation.»

A Burkina Faso, joueurs, encadrement technique

u

et dirigeants sont opti-

mistes avant ce match aller du 12 octobre pro-

chain face à l’Algérie. Seulement, l’absence du sélectionneur national, Paul Put, dérange les responsables de la Fédération burkinabaise. Selon le journal Sidwaya.bf,, Put qui se trouve en Belgique depuis le dernier tirage au sort qui a eu lieu au Caire tarde à rallier Ouagadougou, et cela

inquiète au plus haut point les Bur- kinabés.

Il était en tournée pour suivre ses joueurs

Selon notre collègue du journal Sid- waya.bf, l’entraîneur belge des éta- lons du Burkina Faso retarde son retour à Ouagadougou pour éviter toute pression supplémentaire avant ce prochain match aller du dernier tour des éliminatoires CM 2014. At- tendu hier, Paul Put était sûrement en tournée en Europe pour suivre ses joueurs, à quelques jours du début du stage d’avant match Bur- kina Faso-Algérie.

Un appel aux prières des fans est lancé

Pour ce rendez-vous historique, dé- cisif pour une qualification au Mon- dial 2014, les Burkinabés appellent carrément à l’union sacrée. Certains, à l’image du journal local, Sid- waya.bf, appellent les supporteurs, de toutes confessions, musulmans, chérifiens ou autres, à prier et im- plorer Dieu pour que le Burkina Faso passe ce dernier tour contre l’Algérie : «Le 14 octobre 2012, les Etalons étaient à un tournant décisif de leur avenir dans le football conti- nental et ils ont su bien le négocier face à la Centrafrique. Presque une année jour pour jour, ils doivent en- core arpenter un virage mais cette fois plus serré. Et ce ne sera pas le mo- ment de commettre une sortie de route. En effet, le 12 octobre prochain, les poulains de Paul Put seront face à l’Algérie pour essayer de composter

Bounedjah marque d’entrée L’Etoile du Sahel s’est imposée hier sur le score sans appel de
Bounedjah
marque d’entrée
L’Etoile du Sahel s’est imposée hier sur le
score sans appel de 3 buts à 0 face à l’US Mo-
nastir. Pour sa première titularisation en champion-
nat de Tunisie, l’ex-baroudeur de l’USM El Harrach,
Baghdad Bounedjah n’a pas déçu. L’Algérien a su com-
ment profiter de cette occasion qui lui a été donnée par son
entraîneur pour se mettre en valeur. Auteur du second but de
son équipe à la 32’, Bounedjah qui a bien déjoué le piège du
hors jeu, tendu par les défenseurs de Monastir, a devancé la
sortie du gardien de but adverse pour aller déposer le ballon
dans les buts vides.
Yebda
est resté sur le
banc face à Valence
En Liga espagnole,
Hassan Yebda n’a
pas été aligné par
son entraîneur,
ce mercredi soir
contre Valence.
Dans son duel
face à Fe-
ghouli, l’ex-
joueur de
Naples s’est
contenté
d’une place
sur le banc
de touche.
Mostefa le
plus sollicité des pros algériens !
L’AC Ajaccio a souffert mais a pu quand même réaliser l’essen-
tiel ce mercredi face à l’Olympique Lyonnais. Les capés du
coach Fabrizio Ravanelli l’ont remporté sur le score de 2 buts
à 1. Mehdi Mostefa Sbaâ a de nouveau été intronisé d’entrée
au milieu du terrain, avant-hier soir, contre Lyon. Très régu-
lier en matière de présence sur le terrain, l'Algérien s'est
distingué en sortant un match plein. Présent dans les
duels et assez bon dans le marquage, son entraîneur,
l'Italien Fabrizio Ravanelli ne l'a d'ailleurs pas
remplacé dans ce match. Un état de fait qui
fait de lui, le joueur professionnel le plus
sollicité parmi ses camarades en
sélection, avec son club.

Moumen A.

Mbolhi victime de la forme de son concurrent au CSKA

A. Mbolhi victime de la forme de son concurrent au CSKA Buteur dès sa première titularisation

Buteur dès sa première titularisation en Ligue 1

Arrache «Maintenant, il ne faudra pas s’arrêter là»

Le CSKA Sofia n’a pas fait dans le dé- tail dans

son match hier après- midi contre la formation de Lyubimets 2007. Les gars de la capitale bulgare ont étrillé

2007. Les gars de la capitale bulgare ont étrillé Salim Arrache se lâche enfin. L’ancien Marseillais

Salim Arrache se lâche enfin. L’ancien Marseillais qui a inscrit son premier but en Ligue 1 cette année, avant-hier, est en train de revivre à Ajaccio. Titularisé pour la première fois depuis son arrivée en Corse, l’ex-international algérien a signé son retour en championnat de France par une réalisation qui a pesé dans le score final du match gagné par son équipe, 2 buts à 1 contre l’Olympique Lyonnais. In- terrogé à propos de ce succès qui vient relancer l’AC Ajaccio en championnat, l’Al-

gérien déclare : «On a fait un beau match contre une grosse équipe de Lyon. Mainte- nant, il ne faudra pas s’arrêter là, il faut absolument enchaîner contre Montpellier. J’espère que ce succès face à l’OL est le vrai déclic pour notre équipe.»

«Ça me fait du bien d’avoir retrouvé le chemin des buts»

Revenant sur sa performance et celle de son équipe, ce mercredi, Salim Arrache

qui s’est confié au micro du site internet officiel de l’AC Ajaccio, ne s’est pas trop attardé sur son but. Il a préféré plutôt parlé de l’exploit réalisé contre l’une des grosses cylindrées de la Ligue 1 : «Ça fait plaisir, individuellement, c’est toujours bien de marquer des buts. Aujourd’hui (mercredi), contre Lyon, c’est la victoire de tout un groupe. On a été bien collecti- vement, et je crois qu’on a été récompen- sés.»

«Voilà pourquoi j’ai tenu à fêter mon but avec le public»

Lorsqu’il a marqué, Salim Arrache s’est di-

rigé directement vers ses supporters. In- terpellé par le journaliste du site Ajaccien, Arrache explique les raisons qui l’ont poussées à partager sa joie avec ses fans : «J’ai tenu à fêter ce but avec nos supporters parce qu’lis étaient toujours derrière nous. Ils nous ont toujours en- couragés, malgré les mauvais résultats. A mon avis, c’est une belle petite commu- nion.»

«J’espère que c’est le déclic tant attendu»

Avant de clore son entretien, L’ancien joueur de l’Olympique de Marseille et de Toulouse FC ap- pelle ses camarades à confirmer cette belle performance lors des prochaines rencontres de cham- pionnat. Arrache affirme aussi que ce succès devrait servir de match de référence pour prépa-

rer l’avenir avec plus de sérénité en Ligue 1 : «J’espère que c’est le déclic parce qu’on a quand même battu Lyon, qui n’est pas du tout une petite équipe. Il faudra se servir de ce match pour pouvoir avancer.»

Son dernier but en Ligue 1 remonte au mois d’octobre 2004

Après une longue période de disette qui l’avait notamment emmené en Grèce et au Koweït, l’attaquant ajaccien, Salim Arrache, a retrouvé les terrains de la Ligue 1, ce mer- credi à l’occasion de la réception de

leur vis-à-vis sur le score de 3 buts à 0. Le portier interna- tional algérien, Rais Ouaheb Mbolhi n’a pas été aligné dans ce duel. Comme indi- qué hier, Rais qui s’est contenté de suivre la victoire de ses camarades à partir du banc de touche, est victime de l’excellente forme de son concurrent Thomas Cerny.

Sa situation pourrait changer en hiver

Le gardien international tchèque, Thomas Cerny, enchaîne les bonnes performances et hier, il est parvenu encore une fois à préserver sa cage vierge. Ce qui rend la mission de Rais Mbolhi difficile et sa situation sportive de plus en plus délicate à quelques jours du début du stage de l’EN. Cela pourrait durer, selon la presse bulgare,

jusqu’à l’ouverture du prochain mercato hivernal. En effet, le dé- part annoncé du gardien Cerny, très sollicité sur le marché européen, de- vrait ouvrir la porte à Mbolhi et lui per- mettre de préparer le Mondial avec plus de matchs dans les jambes.

M.

A.

l’Olympique Lyonnais. Arrache s’est particulièrement illustré en ouvrant le score pour son équipe. Il s’agissait là de son premier but en Ligue 1 depuis neuf ans. Sa dernière réalisation remonte au 23 octobre 2004. Déjà buteur avec Toulouse, Arrache venait aussi de marquer son second but de sa carrière en Ligue 1.

04
04

N° 2418

www.lebuteur.com JSK Coup dur
www.lebuteur.com
JSK
Coup dur

Vendredi 27 septembre 2013

Il traîne une blessure depuis le match face au CRB

Aouadj out,

Beziouen pour le remplacer

Sur initiative de la direction kabyle Des cartes d’accès au 1 -Novembre pour tous les
Sur initiative de la
direction kabyle
Des
cartes
d’accès
au
1
-Novembre
pour tous
les anciens
er
et joueurs
athlètes
du club
C’est désormais officiel, l’en-
semble des anciens
joueurs et
athlètes, figures de proue de la
JSK, auront dans les prochains
jours leurs cartes
d’accès gra-
tuitement au stade du 1
er
-No-
vembre
Cette
et le Ainsi, se décision
été
prise
de de à conjointement Tizi. toutes une
par
direction
JSK
la
DJS
de
Tizi,
suite
réunion
tenue
la a il
quelques
la jours.
tous
y les
anciens,
qui
ont
fait
les
beaux
jours
du
club
plus
titré
a du
pays,
disciplines
confondues,
peuvent
rappro-
cher des services
de la DJS,
munis d’une attestation
et d’une
photo pour que leur carte leur
soit établie sur place.
Toute une tribune
couverte est déjà
dégagée
Toujours dans le cadre de
cette opération initiée par la di-
rection kabyle, à sa tête le pré-
sident Hannachi, nous avons
appris que toute une tribune
couverte sera réservée aux an-
ciens de la JSK pour pouvoir sui-
vre les matches de
leur club du
cœur. Selon nos informations,
la
DJS se chargera de mettre en
place toutes les commodités
pour permettre aux anciens qui
ont beaucoup donné au club de
suivre les performances des ca-
marades
Rial dans de bonnes
de conditions.
L’opération des
d’établissement
cartes sera finalisée
d’ici le match de l’ESS
A en croire notre source, les
anciens joueurs peuvent dès
maintenant se rapprocher des
services de la DJS pour présen-
ter les
pièces nécessaires
pour
avoir leurs nouvelles
cartes
d’accès. En principe,
cette opé-
ration sera prête d’ici le match
prochain que joueront les Lions
du Djurdjura à domicile face
au
champion en titre, l’ESS, pour le
compte de la 8e journée du
championnat.
Relier l’ancienne
génération à la
nouvelle,
l’autre
objectif
Aussi, à travers la présence
des anciens joueurs de la JSK
dans la tribune
officielle, des
fi-
gures
qui
ont
laissé
des
pages
d’histoire
écrites
en
lettres
d’or
sur
les
annales
du
club
le
plus
titré
du
pays,
les
joueurs
de
la
nouvelle
génération
donneront
le
meilleur
d’eux-mêmes
pour
en
être
les
dignes
successeurs.
Lyès A.

Historique des matchs JSK-JSMB depuis la saison 2003/2004

Les Canaris intraitables

à domicile

U n autre coup dur pour la JSK ! Après Tayeb Maroci qui est officiellement
U n autre coup dur pour la JSK !
Après Tayeb Maroci qui est
officiellement out devant
la JSMB, un autre
joueur vient tout
juste de déclarer
forfait du moment
qu’il ne se sent pas apte à prendre sa
place, ce samedi. Il s’agit de l’atta-
quant, Sid Ahmed Aouadj. Même
s’il reste encore une journée avant
le derby, nous avons appris d’une
source bien informée que le méde-
cin de la JSK, D r Djadjoua aurait
pris la décision de ménager son pa-
tient, lequel traîne une blessure
contractée au cours du match JSK-
CRB. Devant cette délicate situation, le
premier responsable à la barre tech-
nique, Azzedine Aït Djoudi, devrait trou-
ver une solution pour le remplacer. Du
coup, il compte accorder une chance au jeune
émigré Farid Beziouen. Ce dernier, qui a tou-
jours été à la hauteur à chaque incorporation,
devrait profiter de cette occasion pour prouver
son talent et essayer de convaincre son entraî-
neur.
Il ne s’est pas entraîné hier soir
Et pour ne pas prendre de risque avec son pa-
tient, le D r Djadjoua a décidé de préserver son
joueur, qui n’a pas été autorisé à s’entraîner hier
soir. Le moins que l’on puisse dire est que Sid
Ahmed sera de retour lors de la prochaine jour-
née qui verra la JSK se rendre à Chlef pour défier
l’ASO.
Un seul changement dans l’équipe
la tension monte d’un cran au sein
des deux équipes. Alors que les Bé-
jaouis traversent des moments très
difficiles en ce début de saison, les Ca-
naris, eux, se portent bien. Et pour es-
pérer garder ce rythme, l’entraîneur en
chef ne compte pas apporter trop de
changement ce samedi. D’ailleurs, un
seul sera opéré au niveau de l’attaque.
Ce sera l’occasion à Beziouen d’enre-
gistrer sa première titularisation à la
place de Sid Ahmed Aouadj, qui souf-
fre toujours des adducteurs.
A l’approche du derby entre la JSK et la JSMB,
Saïd D.

Ebossé

du derby entre la JSK et la JSMB, Saïd D. Ebossé quelques statistiques entre les deux

quelques statistiques entre les deux équipes lors des dix dernières sai- sons. Le moins que l’on puisse dire est que la formation du Djurdjura est intraitable à domicile. En 10 matchs, les Béjaouis n’avaient réussi aucun succès. Cela prouve que la JSK a toujours été au rendez- vous lors de ces derbys qui ont toujours été marqués par une forte présence des supporters.

Aït

Djoudi

garde un

bon

souvenir

S’il y a bien une personne qui garde un bon souvenir des derbys entre la JSK et la JSMB, c’est l’entraîneur en chef des Jaune et Vert, Azzedine Aït Djoudi. Ce dernier

qui a été sacré champion d’Algérie avec la JSK en 2004 avait réussi à sur- classer les Béjaouis au stade du 1 er - Novembre de Tizi Ouzou, sur un score

de deux buts à zéro. L’ancien sélec-

tionneur de l’équipe Olympique, qui a

tenu à féliciter ses joueurs malgré la défaite face au CRB, attend d’eux une bonne réaction ce samedi et ce, pour

ne pas tomber dans le doute et re-

nouer avec le succès.

12 buts inscrits contre quatre d’encaissés

Sur le plan de l’efficacité, les Cana-

ris

ont toujours été au top. Lors des

dix

derniers matchs, la JSK a inscrit 12

buts (12 en 8 matchs du moment que la JSMB jouait en Ligue 2 lors des deux saisons 2004/2005 et 2005/2006). Par ailleurs, la défense kabyle a souvent tenu son rôle du mo- ment qu’elle n’a pris que 4 en 8 matchs. Des statistiques rassurantes, quelques jours avant le derby qui, faut-il le dire, s’annonce palpitant.

Perpétuer la tradition ce samedi

L’amère défaite essuyée contre le CRB a complètement faussé les cal- culs d’Aït Djoudi. La JSK qui occupait la première place du classement, s’est retrouvée d’un jour à l’autre re- léguée à la troisième place, avec un point de retard sur le leader constan- tinois qui possède 11 unités. Du coup, une victoire ce samedi est plus qu’obligatoire pour rester collé au classement. Toutefois, les Canaris doivent perpétuer la tradition et offrir

à leurs supporters une autre rassu-

rante victoire.

Saïd D.

Toute la Kabylie vibre au rythme du derby ! La formation de la JSK, qui a été tenue en échec dernière- ment par le CR Belouizdad, s’apprête à accueillir dans son stade fétiche la JSM Béjaïa dans un derby 100% ka- byle. De l’avis de tout le monde, les deux équipes entameront la rencon- tre avec deux objectifs différents. Alors que les Jaune et Vert prépa- rent convenablement cette rencon- tre pour espérer se racheter de leur dernière défaite et enchaîner avec une deuxième victoire consécutive à Tizi Ouzou, les visiteurs eux, livre- ront ce derby sans la moindre pres- sion. Autrement dit, les Béjaouis qui ne parviennent toujours pas à ga- gner même à domicile n’auront désormais rien à perdre après le li- mogeage de Nouredine Saâdi, mer- credi. Et comme les supporters des deux équipes attendent avec impa- tience cette chaude rencontre, nous avons jugé utile d’établir

«Je suis au courant que le derby est un match référence»

Titulaire indiscutable lors des trois derniers matchs de la JSK, l’attaquant, Albert Ebossé, qui brille d’une journée à l’autre, estime que la victoire devant la JSMB est plus que nécessaire pour re- nouer avec les bons résultats et soulager les sup- porters qui attendent ce derby depuis quelque temps. Pour lui, une victoire permettra à la JSK de rester collée au classement.

Racontez-nous comment se déroulent les en- traînements, 48 heures avant le derby contre la JSMB ? Depuis la reprise, les entraînements se dérou- lent dans les meilleures conditions. Tous les joueurs se donnent à fond. Même l’ambiance est formidable. Nous préparerons sereinement notre prochaine journée de championnat. J’espère qu’on sera à la hauteur. Etes-vous au courant que les Béjaouis ont été surclassés par l’Entente de Sétif cinq buts à zéro ? Oui, je suis au courant du moment que je suis l’actualité de tous les autres clubs. Le fait que la JSMB ait concédé une telle défaite, cela ne signifie rien du tout. Les matchs ne se ressemblent pas et on doit faite très attention, car rien n’est gagné d’avance. A ce que je sache, il s’agit d’un derby entre deux équipes qui se connaissent parfaite- ment bien. Et ce genre de rencontre se joue sur un détail. Du coup, il faut rester serein et surtout effi- cace. Selon vous, ce résultat vous motivera-t-il à en faire de même samedi ? Non, on ne doit pas se focaliser sur ce genre de détails. Comme je viens de vous dire, les matchs

ne se ressemblent pas et le football n’a ja- mais été une séance exacte. De ce fait, il faut poursuivre sereinement les entraîne- ments jusqu’au jour J. Si la JSMB traverse des moments pénibles en ce début de sai- son, cela ne nous concerne pas. Le plus important pour nous, c’est de rester sur notre lancée et essayer de faire plaisir à nos supporters. Revenons à vous. Depuis l’entame de la saison, vous fournissez de très grands efforts sur le terrain. Peut-on dire que vous vous êtes complètement libéré ? Oui, je me sens très à l’aise à la JSK et je m’entends parfaitement bien avec tous les joueurs. J’essaye à chaque rencontre de donner le meilleur de moi-même et contri-

buer aux succès de mon équipe. Etes-vous prêt à débloquer votre compteur but à Tizi Ouzou ? Tout à fait. Certes, je n’ai pas encore inscrit de but à domicile, mais ça viendra. D’ailleurs, je vais faire de mon mieux pour être efficace lors du derby. Qu’avez-vous à dire aux supporters de la JSK ? Je profite de cette occasion pour leur lancer un appel pour qu’ils soient nombreux dans les gra- dins, samedi. De notre côté, nous allons faire de notre possible pour leur offrir une belle et

Tableau des rencontres entre les deux clubs Saison score 2003/2004 2 - 0 2004/2005 la JSMB en Ligue 2 2005/2006 la JSMB en ligue 2 2006/2007 1 - 0 2007/2008 4 - 2 2008/2009 0- 0 2009/2010 1-1 2010/2011 1 - 0

2011/2012 1 - 0 2012/2013 2 - 1

La réussite du derby passe également par un bon arbitrage C’est demain site du derby.
La réussite du derby passe
également par un bon arbitrage
C’est demain
site du derby. Il y a lieu de citer également le
rôle que devra jouer l’homme en noir, en l’oc-
currence l’arbitre Ghorbal. La réussite du
derby passe inéluctablement par un bon ar-
bitrage.
Ghorbal vient de passer
international, il sera très
attendu
L’arbitre du derby kabyle, prévu demain
après-midi, est Ghorbal. Ce dernier qui vient
tout récemment d’accéder au titre d’arbitre
international fera certainement très attention
et officiera la rencontre avec toute la rigueur
qu’il faut pour prouver que le titre qu’il lui a
été décerné est humblement mérité.
Éviter l’épisode
de la saison dernière
Tout le monde se souvient de la saison
dernière où malgré la victoire de la JSK sur le
score de deux buts à un, la rencontre fut des
plus électriques. En effet, l’arbitre désigné, en
l’occurrence Saâdi, a été sévèrement critiqué
par tous les présents, sachant qu’il a failli tout
simplement gâcher la fête.
Lyès A.

après-midi que la JSK recevra la JSMB dans un derby très attendu par les sup- porteurs des deux formations. Le stade du 1 er -Novembre renouera avec l’ambiance des retrouvailles entre deux clubs voisins repré- sentants la Kabylie. Depuis quelques jours, les discussions dans les milieux des suppor- teurs, notamment ceux de la JSK, ne portent que sur cette rencontre que tout le monde plaide pour qu’elle réussisse. Certes, les deux équipes vont s’affronter avec des objectifs diamétralement opposés. La JSK qui réalise un bon début de saison fera en sorte de re- trouver dès ce samedi les résultats positifs et de se relancer, tandis que la JSMB, qui a viré son entraîneur en chef Saâdi pour absence de résultats, cherchera à amorcer son déclic à partir de Tizi. C’est dire que l’enjeu de cette empoignade est de taille et la rencontre va être très serrée. Si les dirigeants des deux camps appellent les supporteurs à se rendre en force au stade de Tizi et de se comporter sportivement ainsi que les joueurs qui doi- vent faire preuve de professionnalisme sur le terrain, tout ça a pour but de garantir la réus-

convaincante victoire. Entretien réalisé par Saïd D.
convaincante victoire. Entretien réalisé par Saïd D.
www.lebuteur.com JSK Coup de cœur
www.lebuteur.com
JSK
Coup de cœur

N° 2418

05
05

Vendredi 27 septembre 2013

«Les Béjaouis sont les bienvenus, que la fête soit à la grandeur de toute la
«Les Béjaouis sont les bienvenus,
que
la fête soit à la grandeur de toute
la région»
A vingt-quatre heures du
derby de la Kabylie, JSK-
JSMB, nous avons jugé utile de
prendre attache avec le prési-
dent de la SSPA/JSK, Mohand-
Chérif Hannachi, pour connaître les conditions
de préparation du match et de tout ce qui a
trait à l’organisation, sachant que le
derby est le match qui draine la
grande foule. Hannachi est
très optimiste, son équipe
est suffisamment prépa-
rée pour renouer avec le
succès et il rassure les
hôtes de la ville des
Genêts qu’un accueil
chaleureux et fra-
ternel leur sera
réservé. En-
tretien
bienvenue à la délégation béjaouie à Tizi.
Leurs supporteurs également seront les bien-
venus et nous avons déjà pris nos disposi-
tions pour leur réserver des places. Pour
nous, ce match, qui polarise toute l’actua-
lité en Kabylie, doit se dérouler dans de
bonnes conditions et constituer une fête
pour tous.
D’aucuns estiment que la JSK réalise un
bon début de saison. Les observateurs
sont unanimes à dire que le club va
jouer les premiers rôles cette saison,
quelle est votre réaction après maintenant
cinq journées du championnat ?
C’est vrai que nous réalisons un début de
saison positif. Les joueurs comme tous les
membres du staff technique font de leur
mieux pour satisfaire nos supporteurs. Nous
Soyez plus explicite…
Tout le monde a eu l’occasion de voir les
photos du drame. Je parlerai d’abord de l’en-
treprise qui a réalisé ce stade, cette dernière
doit vraiment s’expliquer sur la nature des
matériaux utilisés. Il est inadmissible qu’un
stade qui a été réalisé, il n’y a pas beaucoup
d’années se dégrade aussi rapidement. J’en
appelle aux hauts responsables de notre pays
pour faire toute la lumière sur ce drame, et
ceux qui ont été à l’origine de ces défaillances
doivent être sévèrement sanctionnés. Le
stade est un lieu où l’on doit procurer de la
joie au peuple et non le contraire.
Une minute de silence sera décidée par
les responsables du football à travers tous
les stades du pays pour cette 6 e journée en
guise de solidarité avec les familles des
victimes…
Exactement, nous à Tizi
Ouzou, avant le coup d’envoi
Il ne reste que vingt-qua-
tre heures pour le derby de
la Kabylie qu’abritera Tizi,
ce samedi après-midi, selon
vous, comment se dérou-
lent les préparatifs du
match ?
Je peux vous assurer que les
préparatifs de ce match, qui est
particulier, vont bon train. Tout
se déroule dans de bonnes
conditions et tout est prêt pour
que Tizi renoue avec l’ambiance
des derbys de la Kabylie. Sur le
plan technique, je tiens à dire
que le staff poursuit sa prépara-
tion du match dans la sérénité
totale, les joueurs sont très
concentrés sur leur mission.
En ce qui nous concerne,
nous veillons sur tous les
détails pour que ce sa-
medi le stade du 1 er- No-
vembre soit le lieu où
règnera la sportivité
entre les deux équipes
de la même région.
ne lésinerons pas sur les moyens pour offrir
un cadre de travail agréable à notre
équipe. L’effectif est composé de
jeunes joueurs pétris de qualité et
«Le
sur lesquels nous avons placé
notre entière confiance. Je ne
veux pas parler dès maintenant
des objectifs, nous sommes qu’à
la cinquième journée du cham-
pionnat, mais une chose est sûre,
nous ne ménagerons aucun effort
et nous ne lésinerons pas sur les
moyens pour que la JSK retrouve
le sommet. Avec la mobilisation
de tous les amoureux du club,
on atteindra nos objectifs.
On croit savoir que la JSK
songe d’ores et déjà au pro-
chain mercato hivernal. Des
renforcement
au mercato
hivernal se fera en
fonction des besoins
que l’entraîneur en
chef exprimera»
«De
gros moyens
sont mis à la
disposition de notre
sélection nationale,
on est très optimiste
d’être qualifié au
Mondial du
Après la défaite du CRB,
l’équipe est donc déterminée
à reprendre avec un résultat
positif, n’est-ce-pas ?
Je l’ai déjà déclaré sur ces
mêmes colonnes que nous avons
fourni une très belle prestation au
stade du 20-Août. Nos joueurs ont été
bons dans l’ensemble et il nous manquait
que la réussite. Tout le monde a vu le
nombre d’occasions prodiguées, dommage
que l’efficacité nous ait fait défaut. J’ai
constaté avec beaucoup de plaisir que les
joueurs ont oublié ce faux pas et ne pensent
qu’à reprendre dès ce week-end. J’espère
que la victoire sera de notre côté.
Comme chaque saison, ce
informations circulent à pro-
pos de la venue de nouveaux élé-
ments, quelle est votre version ?
Je tiens à préciser qu’actuellement, l’équipe
travaille bien et les joueurs en place se don-
nent à fond pour réaliser une bonne phase
aller et ils ont toute notre confiance. Sachez
bien qu’il est encore trop tôt de parler des
nouvelles arrivées qui vont avoir lieu lors du
prochain mercato. Néanmoins, la possibilité
d’être renforcés durant le prochain mercato
n’est pas à écarter. C’est une opération qui va
avoir lieu en concertation avec le premier
responsable de la barre technique, en l’occur-
rence Aït Djoudi, c’est lui qui nous exprimera
ses besoins et nous, en tant que direction,
nous mettrons les moyens qu’il faut pour
cela. Pour l’instant, je tiens à dire que l’équipe
marche bien et nous ne souhaitons pas qu’elle
soit perturbée.
Brésil»
du derby, nous allons obser-
ver une minute de silence à
la mémoire de ces deux
supporteurs. J’invite tous
nos supporteurs et ceux
de l’équipe invitée à res-
pecter ce moment.
Parlons justement du projet
du nouveau stade de 50 000
places de Tizi. Où en sont
les travaux ?
Si vous voulez vrai-
ment connaître mon avis
là-dessus, je suis très pes-
simiste. Je m’explique : les
travaux avancent au ra-
lenti. Je vais régulièrement
«La
JSK
nécessite la
mobilisation de
tout son entourage
pour pouvoir
atteindre ses
objectifs»
match très spécial fait parler
de lui, tant il met aux prises
deux équipes de la même ré-
gion, que pouvez-vous nous
dire à ce propos ?
Effectivement, ce match op-
pose deux équipes de la même
région. Nous nous respectons mu-
tuellement, nos relations sont tou-
jours solides. Sur le terrain, les joueurs
doivent être à la hauteur de l’événement et se
comporter en toute sportivité. Les suppor-
teurs également sont attendus en grands
«Les
responsables
du décès des
deux jeunes
supporteurs au
5-Juillet doivent
être sévèrement
sanctionnés»
nombre et c’est pour cela que j’en ap-
pelle au fair-play.
Outre les supporteurs de la JSK
qui seront attendus en force, ceux
de la JSMB également feront le
déplacement à Tizi, qu’avez-
vous prévu pour les recevoir ?
Je tiens en mon nom person-
nel et au nom de tous les diri-
geants à souhaiter la
Tout le monde s’accorde à dire que les
nouvelles recrues possèdent de bonnes
qualités et qu’avec un peu plus de matches
dans les jambes, le rendement sera meil-
leur, quel jugement faites-vous après cinq
journées du championnat ?
En début de saison, j’ai bien dit que les
nouveaux joueurs, qui nous rejoignirent l’été
dernier, possèdent de bonnes qualités et tous
ont suivi des formations. Je suis certain qu’ils
vont apporter un grand plus à l’équipe et avec
les anciens, l’équipe est homogène. Je suis op-
timiste que l’avenir sera encore meilleur pour
peu qu’ils soient encouragés.
Président, le football national a vécu, le
week-end dernier, un drame avec ce tra-
gique accident qui a causé le décès de
deux jeunes supporteurs, suite à l’effon-
drement d’une partie de la tribune n°13,
quel a été votre sentiment ?
Je vous assure que le décès de ces deux
jeunes supporteurs est une tragédie, elle nous
a tous bouleversés. Aussitôt informés, nous
avons exprimé officiellement nos sincères
condoléances aux familles des deux
jeunes ainsi qu’à toute la famille de
sur le chantier et sur place
j’aperçois une seule équipe qui
travaille alors que lors de la dernière vi-
site du Premier ministre, M. Sellal, il a été dé-
cidé solennellement de mettre en place trois
équipes. Il faut savoir que nous sommes aux
portes de la saison hivernale et si l’on ne pro-
fite pas maintenant du beau temps qu’il fait
pour accélérer les travaux, le projet accusera
un retard supplémentaire. Encore une fois, il
est de mon devoir d’appeler les responsables
de ce projet à redoubler d’efforts notamment
en moyens humains pour que ce stade puisse
voir le jour.
Avant de conclure, notre sélection natio-
nale connaît depuis le 16 septembre der-
nier son adversaire en match barrage
pour les qualifications en Coupe du
monde, en l’occurrence le Burkina-Faso.
Quelles sont nos chances de nous quali-
fier au Mondial du Brésil 2014, selon
vous ?
Personnellement, je suis très optimiste de
voir notre sélection nationale arracher sa
qualification pour la deuxième fois de suite
au Mondial du Brésil 2014. Le sélectionneur
national est en train de travailler et il faut le
soutenir pour réussir. De gros moyens sont
mis à la disposition de la sélection et nous
sommes tous tenus de rester derrière elle.
J’espère que nous allons réaliser un bon résul-
tat au match aller ce qui nous permettra de
jouer le match retour dans de bonnes condi-
tions.
On vous laisse le soin de conclure …
Ma conclusion est pour rappeler une fois
de plus que la JSK se porte bien et qu’elle a
besoin de tout le monde pour aller de l’avant.
Nous avons besoin de nos supporteurs. Les
joueurs sont pleins de motivation et d’ambi-
tion. Je connais la valeur de tout un chacun
et qu’avec le soutien de tous, l’équipe retrou-
vera son sommet.
Entretien réalisé par Lyès Aouiche
l’USMA, tout en les assurant de
notre profonde sympathie. C’est
vraiment déplorable ce qui s’est
passé et les responsables doivent
être sanctionnés.
«La lenteur de l’exécution des
travaux du nouveau stade
risque de retarder encore la
date de sa livraison»
06
06

N° 2418

www.lebuteur.com Coup de balai MCA
www.lebuteur.com
Coup de balai
MCA

Vendredi 27 septembre 2013

Après avoir été très critiqués face à l’USMA T rès déçu par la pres- tation
Après avoir été très critiqués face à l’USMA
T rès déçu par la pres-
tation de certains
joueurs, Alain Geiger
n’a pas hésité à décla-
rer ouvertement à ses joueurs
qu’il comptait bien opérer des
changements, en laissant sur
Vers la mise à l’écart de
Djallit, Bachiri et Yahia-Cherif
central qui n’a pas été
épargné par les mesures
drastiques préconisées
par Geiger. La titularisa-
tion en défense centrale
d’Abdelmalek Djeghbala
qui, selon nos informa-
le banc certains cadres de
l’équipe. Aussitôt dit, le coach
suisse veut passer à l’action en ap-
portant des changements sur le
onze qui a affronté l’USMA avec
le résultat que l’on sait. Trois
joueurs et pas les moindres de-
vront faire les frais de cette mini
révolution. Il s’agit de Mustapha
Djallit en méforme depuis le
derby face au Chabab, Redouane
Bachiri qui est loin d’afficher la sé-
rénité qui était la sienne lors de
l’exercice précédent et Sid Ali
Yahia-Cherif qui n’a pas
convaincu le week-end passé le
pas le sien.
Geiger devra choisir
entre Hachoud
et Besseghier
T. Che
public du 5-Juillet, même s’il s’est
produit dans un registre qui n’était
Et même si Abdelkader Besse-
ghier a montré toute sa polyva-
lence depuis le début du
championnat en se produisant
tantôt au poste de latéral droite et
parfois sur le côté gauche, il n’en
demeure pas moins que ce n’est
pas un latéral gauche de métier.
Ne pouvant exploiter comme il se
doit les deux couloirs, jadis le
point fort du Mouloudia, Geiger
devra choisir entre le capitaine
Besseghier et Hachoud. Ce der-
nier, auteur de deux buts depuis le
début du championnat sur balle
arrêtée, constitue une solution
pour déverrouiller le bloc défensif
des Chélifiens, ce qui rend la si-
tuation encore plus difficile et dé-
licate pour Geiger. Face à ce
dilemme, le coach suisse devra
trancher entre les deux cadres.
Zeghdane, Gherbi,
Sayeh et probablement
Djeghbala dans le onze
de départ
Les changements qu’entend
opérer Geiger face à l’ASO vont
être forcément accompagnés par
des solutions, pour redonner de la
fraîcheur et du punch à son onze
majeur qui a montré toutes ses li-
mites face à l’USMA. Ainsi, la
première solution préconisée se-
rait d’aligner sur le couloir gauche
le jeune Toufik Zeghdane qui a
cette capacité d’alimenter ses atta-
quants par ses centres précis.
Sabri Gherbi, qui a fait son retour
face à l’USMA, sera aligné pour la
première fois de la saison comme
titulaire. Réda Sayeh remplacera
Mustapha Djallit, probablement
en pointe de l’attaque. Mais la
grande surprise toucherait l’axe
tions, aurait été préféré à
Amine Aksas, est certaine. L’ex-
Harrachi sera aligné en lieu et
place de Bachiri qui est loin d’affi-
cher une sérénité à toute épreuve.
Djeghbala devra donc évoluer
pour la première fois de la saison
aux côtés de Habib Bellaïd qui bé-
néficie toujours de la confiance du
staff technique. C’est donc une
équipe remaniée qui foulera ce sa-
medi le stade Omar-Hamadi avec
l’obligation de gagner, surtout
qu’un périlleux déplacement au 8-
Mai-45 se profile à l’horizon.

Le MCA n’a jamais battu Chlef avec Abid-Charef

Depuis le 1 er Mai et cette finale de coupe, celle de toutes les contro- verses, les Mouloudéens n’ont pas été très gâtés par l’arbitrage. Ghor- bal avait dirigé de manière scanda- leuse le premier match de la saison face à la JSMB, avec deux buts re- fusés à Hadj Bouguèche pour un hors-jeu imaginaire. Nacib avait gâché le derby algérois face à l’USMA en privant le Doyen de deux penaltys flagrants. Mais voilà, la désignation de la com- mission d’arbitrage d’Abid-Charef pour être ce samedi aux manettes devait, a priori, réjouir les Moulou- déens. Seulement, les statistiques démontrent que le MCA n’a jamais battu Chlef avec Abid-Charef au sifflet. Ce soir, ce sera la quatrième fois en cinq ans que cet arbitre diri- gera un MCA-ASO. Le premier, c’était le 14 août 2008 avec une vic- toire de Chlef sur son terrain sur le score de 2 à 1. Le 21 octobre 2011, Abid-Charef sera aux manettes d’une affiche qui se soldera sur un score vierge au stade de Bologhine. Le 29 septembre 2012, c’est encore le même score qui sanctionnera les débats entre le MCA et les Chélif- fiens, mais cette fois-ci au stade du 5-Juillet. Entre-temps, Abid-Charef avait dirigé un certain USMH- MCA, le 2 août en 2010, qui avait fait polémique avec un but refusé d’Attafen qui avait vu son tir fran- chir la ligne de but. Il avait offert un penalty à Berradja, en 2010, qui avait permis au MCO d’infliger la première défaite du Doyen, depuis trois saisons au stade olympique. A travers la lecture de ses statistiques, on constate que le Mouloudia n’a jamais battu Chlef avec Abid-Cha- ref qui sera suivi à la loupe par les Chnaoua. Pour la petite histoire, Abid-Charef sera épaulé dans sa lourde tâche par Bazine et Bela- khal. Le quatrième arbitre n’est autre que Bichari.

T. Che

Le quatrième arbitre n’est autre que Bichari. T. Che U ne nouvelle fois, la commis- sion

U ne nouvelle fois, la commis- sion de discipline de la Ligue

nationale a réprimandé le Moulou- dia en lui infligeant une amende de 30 000 dinars pour utilisation de fumigènes. En colère contre leur équipe, les Chnaoua ont tout inté- rêt à canaliser leur énergie, afin de

Quatre ans après, Bouguèche retrouve Bologhine

Toujours scotché au chiffre zéro, Hadj Bouguèche aurait pu entamer cette saison par un doublé contre la JSMB, n’était l’ar- bitre Ghorbal qui l’a privé d’une telle performance. Cinq jour- nées se sont écoulées et Bouguèche n’a toujours pas retrouvé le chemin des filets. Au moment de fouler l’enceinte de Bolo- ghine, Hadj se souviendra que la dernière fois qu’il s’était pro- duit dans cette enceinte, c’était le 4 juin 2009. Face à l’Entente de Sétif, dans une rencontre qui s’était soldée sur un score de 2 à 1 en faveur du Doyen, grâce à un doublé de Boumechra. Bouguèche avait provoqué le premier penalty, suite à une faute de Ferradji. C’est donc avec beaucoup d’émotions que le natif d’Arzew foulera de nouveau la pelouse d’Omar Hamadi qui a souvent été son théâtre de rêves.

Il est considéré comme la bête noire des Chéliffiens

Hadj Bouguèche est sans conteste la bête noire par excel- lence des Chéliffiens. Il n’y a qu’à jeter un petit coup d’œil sur les performances de l’attaquant pour se rendre compte qu’il a été souvent le bourreau de Zaoui et consorts. En 2009, Bou- guèche a été l’auteur d’un doublé à Bologhine qui était frappé par le huis clos. Le match s’était soldé sur un score de parité. Lors de la saison du septième sacre, Hadj a inscrit, au stade Boumezrag, l’un des deux buts de son équipe qui était revenue avec les trois points. Il récidivera, quelque mois plus tard au 5- Juillet, permettant à son équipe de se diriger tout droit vers le sacre suprême. Après quelques saisons passées dans les pays du Golfe, Bouguèche retrouve le Mouloudia. Son retour aux sources lui a permis de mettre fin à l’hégémonie des Chéliffiens, en ayant inscrit l’unique but du match à Boumezrag. C’était le 2 février dernier. Face à des statistiques aussi ahurissantes, Bouguèche a, à l’occasion, rêvé de vaincre le signe indien face à l’équipe qui lui réussit le mieux dans le championnat national.

T. Che

Les Chnaoua doivent se tenir à carreau pour éviter de pénaliser leur équipe

ne pas pénaliser leur équipe qui avait déjà écopé d’une amende as- sortie d’un avertissement face au MCO. Et pour ne pas connaître le même sort qui a été réservé au Chabab qui vient d’écoper d’un match à huis clos, les fans du Mou- loudia doivent jouer leur rôle de

douzième homme, comme ils ont toujours su le faire. La finale de la Coupe d’Algérie atteste de leur fair- play. Tout le monde derrière les Vert et Rouge, tel devrait être le leitmotiv du public de Bologhine. T. Che

6 000 tickets ont été imprimés pour le match

Avant-hier, la wali délégué, le commissaire principal de Bab El Oued et le chef de la Gendarmerie nationale se sont tous réunis à la daïra de Bab El Oued, avec le directeur du stade Omar-Hamadi. Côté mouloudéen, on notera la pré- sence de Hariti, de Doumache, représentant du Comité de supporters, et du secrétaire gé- néral du club, Attalah. A l’ordre du jour, prendre les mesures nécessaires pour que le retour du Mouloudia à Bologhine se déroule dans les meilleures conditions possibles. Et pour que la sécurité des présents sera pleinement assurée, il a été décidé d’imprimer 6 000 tickets. On est bien loin des 50 000 mis en vente lors du des derbies face au CRB et l’USMA. Par ailleurs, il a été décidé qu’il n’y aura pas d’invi- tation pour cette affiche. Seuls les responsables de chaque club seront admis dans la tribune d’honneur.

Les portes du stade seront ouvertes à 14 h

C’est à 10h précises que la vente des tickets débutera aux guichets du stade Omar-Ha- madi. Et ce n’est que vers les coups de 14h que les portes de l’enceinte seront ouvertes, afin de permettre aux supporters d’y prendre place. C’est juste- ment pour éviter la cohue que les services de sécurité ont dé- cidé d’ouvrir les portes, deux heures avant le coup d’envoi du match, afin de se donner le temps de bien filtrer tous les présents. L’accès à l’enceinte se fera avec la pièce identité pour éviter que les mineurs n’entrent dans le stade, ce qui est stricte- ment interdit par la loi.

T.Che

Il devra jouer en pointe de l’attaque Face à l’ASO, Geiger aurait décidé d’aligner carrément

Il devra jouer en pointe de l’attaque

Face à l’ASO, Geiger aurait décidé d’aligner carrément Réda Sayeh en pointe de l’attaque. Le joueur pourra compter sur l’appui de Hadj Bou- guèche qui jouera sur le couloir gauche, alors que Samy Yachir prendra celui du droit, lui qui a évolué ces derniers temps au poste d’avant-cen- tre. Geiger compte sur la fraîcheur qu’apportera Sayeh pour donner une nouvelle impulsion à son équipe.

www.lebuteur.com MCA Coup osé
www.lebuteur.com
MCA
Coup osé

N° 2418

07
07

Vendredi 27 septembre 2013

Sayeh : «J’ai inscrit huit buts à Bologhine, j’espère marquer face à l’ASO»

que traverse actuellement Djallit devrait profiter à Réda Sayeh qui se dit prêt à relever le défi, même s’il manque cruellement de compétition. Ayant réussi tous ses faits d’armes dans l’enceinte de Bologhine, Sayeh veut retrouver le chemin des filets dans le stade qui l’a vu prendre une dimension nationale.

être prêt à répondre présent dès que le coach fait appel à ses services. En ce qui me concerne, j’attends depuis le début de la sai- son qu’on me donne la chance. Alors lorsqu’elle s’offre à moi, je ne vais pas la lais- ser passer. Je dois me montrer à la hauteur de cet événement.

J’ai envie de montrer au coach qu’il peut compter sur moi lors de ce match et les sui- vants.

Bologhine vous réussit bien, contraire- ment à vos camarades…

Pour ma première saison,

Moumen aux aguets Billel Moumen, lui aussi, a une envie folle de jouer ce match
Moumen
aux aguets
Billel Moumen, lui aussi, a une
envie folle de jouer ce match contre Chlef.
L’enfant de Guelma avait d’ailleurs disputé ces
meilleurs matchs dans l’enceinte de Bologhine.
Le très rugueux demi-défensif mouloudéen a tou-
jours bénéficié du soutien indéfectible du public de
Bologhine. Sa hargne et sa volonté de gagner lui ont
valu d’ailleurs le surnom de gladiateur. Ce soir, Mou-
men n’a qu’une seule envie : enflammer Bologhine
en allant chercher; comme il sait si bien le faire,
une victoire avec les tripes. «Je n’attends qu’un
signe du coach», se contentera de
nous dire l’enfant du club.
T. Che

j’avais inscrits neuf buts dont huit rien qu’au stade de Bologhine. J’avais alors ter- miné deuxième

meilleur buteur de l’équipe juste derrière Djallit. Bologhine m’a souvent réussi et j’espère que ce sera le cas pour l’équipe. Vous gardez un mauvais souvenir toute- fois de vos deux

dernières presta- tions dans cette en- ceinte si particulière… Nous avons perdu le titre la saison passée dans ce stade. Nous avons été tenus en échec par le CABBA et le MCEE. Deux matchs nuls qui ont pesé lourd lors du décompte final.

Mais Chlef vous a aussi accroché au 5-Juillet la saison passée et celle même d’avant… Justement, c’est pour cela que ce

Le passage à vide

sif. C’est pour cela qu’il faudra être très efficaces dès le début du match, afin

d’éviter de douter. Faisant partie de cette ligne avant tant décriée, vous aurez une forte pression sur vos épaules… Cette pression, elle sera partagée sur l’en- semble du groupe, pas uniquement sur moi. C’est tous ensemble qu’on pourra vaincre et empocher les trois points. Vous êtes donc conscient que tout faux pas est proscrit ?

C’est une évidence. Nous devons gagner coûte que coûte, surtout que derrière, nous un périlleux déplacement

nous attend à Sétif. Contre Chlef, à Bologhine de surcroît, on n’a pas

droit à l’erreur. Nous devons gagner pour

rendre le sourire aux Chnaoua qui m’ont beaucoup soutenu lorsque je suis rentré face à l’USMA. Entretien

réalisé par

Tarek-Che

Est-ce que vous êtes prêt à répondre présent contre Chlef qui signera votre retour au premier plan ? Je suis prêt à 200%. Et même si cer- tains pensent que je manque de compé- tition, j’attends avec impatience de jouer ce match. Certes, ce ne sera pas facile, mais la volonté et la détermination de bien faire me permettront de compenser tout cela. Est-ce que Geiger vous a parlé, question de vous préparer pour le match de la ré- demption ? Effectivement, il m’a parlé en aparté. Il m’a demandé de me tenir prêt. Il m’a prodigué quelques conseils pour ce match. Que vous a-t-il dit au juste ? Je n’ai pas le droit de vous divulguer cela. Ça reste un secret entre le coach et moi. Je n’ai pas le droit de donner la moindre indica- tion à notre adversaire. Ne pensez-vous pas que ce retour au pre- mier plan s’apparente à un cadeau em- poisonné, surtout qu’il intervient, après la défaite face à l’USMA ? Tout le monde est mobilisé. Chacun doit

Il a mis une nouvelle fois ses joueurs devant le fait accompli Geiger : «Vous
Il a mis une
nouvelle fois ses joueurs
devant le fait accompli
Geiger : «Vous devez battre
l’ASO, sinon ce sera la crise»
Sachant qu’il jouera gros avec la venue de
l’ASO à Bologhine, Geiger sait bien que sa
marche de manoeuvre est très réduite.
De ce fait,
lors de la séance d’entraînement, le
coach suisse
a une nouvelle fois donné de la voix en met-
tant ses joueurs devant le fait accompli.
«Vous devez absolument battre l’ASO. Ce
ne sera pas facile, mais il faut le
sinon ce sera la crise.»
T. Che
faire,

match contre Chlef reste compliqué. Je sais de quoi je parle puisque cette équipe nous avait accrochés, il y a deux saisons à Bologhine, sur un score vierge. Nous sommes tombés ce soir-là sur un bloc défen-

ASO Messaoud Bentoucha absent Les titulaires rassurent l’entraîneur Le meneur de jeu de l’ASO, Mohamed
ASO
Messaoud
Bentoucha
absent
Les titulaires
rassurent l’entraîneur
Le meneur de jeu de
l’ASO, Mohamed Mes-
saoud, a brillé lors de la
séance de mercredi par
son absence, car beau-
coup de supporters se
sont demandés si Mes-
saoud n’est pas blessé et
s’il peut jouer le pro-
chain match. Ce dernier
a été autorisé par l’en-
traîneur à s’absenter
pour régler une affaire
personnelle et il sera
présent lors du match
du MCA, chose qui ré-
confortera certaine-
ment les supporters.
Ighil a permis à tout le monde
de jouer lors du match d’applica-
tion. Il a aligné une équipe de ti-
tulaires face à l’équipe des
remplaçants. Les titulaires l’ont
remporté sur le score de 4 buts
à 0 inscrit par Daham sur un
doublé et Bentoucha et Had-
douche qui ont corsé l’addition
et rassuré leur entraîneur.
«À Bologhine, la pression
est trop forte»
Daïf officiellement
out
Daham s’illustre
en application
Le buteur de l’équipe,
Nour Eddine Daham,
s’est illustré lors du
match d’application de
mercredi dernier. Il a
sorti une bonne presta-
tion qui prouve qu’il est
en pleine forme, en
ayant marqué un dou-
blé qui a fait plaisir à
l’assistance présente
mais aussi à son entraî-
neur qui attend beau-
coup de lui lors du
match de Bologhine.
Le premier portier de l’ASO,
Amara Daïf, est officielle-
ment out pour le match de
ce samedi. Ne pouvant pas
jouer, il est aussi incertain
pour le match contre
l’Entente. C’est Abdou
Salhi qui sera dans les
buts, malgré le retour
de Hamzaoui qui sera
sur le banc des rempla-
çants lors de cette ren-
contre.
Une première
pour Meliani
Karim Meliani a reçu
sa première convoca-
tion, cette saison, pour le
match de ce samedi. Me-
liani était très heureux
d’avoir la chance de com-
mencer la compétition et il a
même des chances de se re-
trouver dans l’équipe type face
au Mouloudia, une grande res-
ponsabilité pour lui surtout que les
supporters attendent beaucoup de
lui.
Comment s’est déroulée la prépara-
tion de ce match ?
Le travail était varié cette semaine, le
staff technique a essayé de toucher à
tous les aspects du travail. L’entraîneur
a beaucoup parlé avec nous, afin de
nous mettre dans le bain du match.
Le travail tactique était lui aussi
présent, car on doit faire beau-
coup d’efforts, pour améliorer
nos prestations.
C’était dur de rester deux se-
maines sans compétition,
non ?
C’est vrai, on est en début
de saison et on a toujours
soif de compétition. On au-
rait aimé jouer la semaine
dernière, afin de maintenir
notre forme, mais malheu-
reusement. Reprendre la
compétition cette semaine
nous fera du bien.
Ce sera votre match le plus dif-
ficile à l’extérieur depuis le
début de saison, êtes-vous d’ac-
cord ?
Effectivement, pour plusieurs rai-
sons d’ailleurs, car l’adversaire possède
beaucoup de bons joueurs qui ont de
l’expérience mais aussi à cause de la
mauvaise passe qu’il traverse, ce qui
sera une arme à double tranchant pour
ce match et qui augmentera la pression
sur les deux formations. Mais la réalité
du terrain sera complètement autre et
tout peut arriver dans une telle affiche.
Vous avez récupéré de votre blessure,
pensez-vous être aligné pour ce
match ?
Franchement, je ne le sais pas, seul
l’entraîneur le sait. Pour moi, c’est sim-
ple, je travaille pour cette raison afin
d’être prêt, mais il y a le choix de l’en-
traîneur qui doit être respecté dans tous
les cas, je ne peux qu’espérer jouer un
tel match afin d’aider mon équipe à réa-
liser un bon résultat.
Jouer à Omar-Hamadi sera-t-il une
difficulté de plus pour vous ?
Ça dépend, c’est un petit stade où il
ya beaucoup de pression sur les joueurs,
mais je crois que notre équipe a aussi
beaucoup d’expérience afin de gérer la
situation et ce n’est pas ça qui va nous
priver de nos moyens. Dans ce genre de
match, il faut surtout oser et ne pas re-
venir derrière.
Êtes-vous optimiste pour ce match ?
Certainement, on a un bon groupe
capable de défier n’importe qu’elle for-
mation. L’essentiel sera d’être dans notre
jour.
Entretien réalisé par
Ahmed Feknous
N° 2418 n’a pas été acceptée et c’est ce qui a poussé Courbis à re-
N° 2418
n’a pas été acceptée
et c’est ce qui a
poussé Courbis à re-
venir à de meilleurs
sentiments, après avoir
été réconforté par le pa-
tron de l’ETRHB qui lui
a fait savoir qu’il n’était
pas question qu’il parte,
pour la simple raison
qu’il est en train d’effec-
tuer du bon travail. Des
propos qui ont fait
chaud au cœur de Cour-
bis.
Adel C.
08
08
www.lebuteur.com USMA Coup osé
www.lebuteur.com
USMA
Coup osé

Les supporteurs de l’USMA ainsi que les ultras des autres équipes se mobilisent

Il était prévu que les suppor- teurs de l’USMA et des autres clubs algérois se rassemblent ce vendredi au parking du stade olympique, afin de faire part de leur grosse déception, à cause de tous les incidents qui se produisent chaque week-end, un peu partout dans nos stades. En fin de compte, ce rassemblement a été annulé, il a été remplacé par le message suivant : «On n'a pas les mêmes couleurs mais unis contre l'incompé- tence» que les ultras de tous les clubs affichent ce message demain dans les gradins, en marge des matches de la sixième journée de la Ligue 1.

En deuil, les Usmistes évolueront en noir

Attristés par le décès de deux de leurs supporters, suite à l’ef- fondrement d’une partie de la tribune 13 du stade 5-Juillet, le week-end passé, les Usmistes sont en deuil; raison pour la- quelle les joueurs évolueront ave une tenue noire, demain, à l’occasion du match de la sixième journée qui opposera les coéquipiers de Hamza Koudri à la JSS, à Béchar.

Une minute de silence sera observée avant l’entame du match

En plus de la tunique noire qu’aborderont les protégés de Courbis, nous avons appris d’une source digne de foi qu’une minute de silence sera observée, avant l’entame de la partie, en hommage à Seif Ed- dine et Sofiane qui sont décé- dés, suite à l’effondrement d’une partie de la tribune. Adel C.

Vendredi 27 septembre 2013

Les FAR de Rabat veulent Courbis

A la recherche d’un nouvel entraîneur capable de faire de leur équipe l’une des meilleures du

Royaume chérifien, les dirigeants des Forces Armées Royales de Rabat s’intéressent particulière- ment au profil de deux entraî- neurs français. Si le premier est Luis Fernandez, le second n’est autre que Rolland Courbis. Même s’il est sous contrat avec les Rouge et Noir jusqu’à la fin de l’exercice actuel, soit en juin 2014, l’entraî- neur de l’USMA attire les convoi- tises et c’est ce qui ne devra pas

faire plaisir aux Haddad, puisque même s’il n’a pas été encore offi- ciellement contacté comme l’ont révélé nos confrères marocains, le fait que son nom soit cité pour succéder à Abderrazak Khaïri est mal vu, surtout qu’il est toujours en poste. N’ayant pas hésité à af- firmer qu’il pouvait partir à tout moment, les dernières déclara- tions du technicien français, sur- tout après la fin de la rencontre face à l’USMH, puis lors de la conférence de presse qu’il a ani- mée avant le grand derby algérois, ont donné des idées aux respon- sables du club marocain qui veu- lent saisir cette occasion pour l’attirer du côté de Rabat. Une mission qui ne sera, toutefois, pas facile à réaliser, pour la simple raison que le président de l’USMA tient à son entraîneur qui a été l’artisan des deux trophées

son entraîneur qui a été l’artisan des deux trophées remportés par les coéquipiers de Khoualed au

remportés par les coéquipiers de Khoualed au mois de mai dernier en battant le MCA puis le club Al-Arabi en finale de la Coupe d’Algérie et l’UAFA Cup.

Il a déposé sa démissionné avant le match face à l’USMH, Haddad l’a refusée

Ne se sentant pas trop soutenu comme il l’a affirmé lors d’une conférence de presse qu’il a tenue

avant le match contre le MCA, Rolland Courbis a failli quitter le navire plus tôt que prévu, si ce n’est le refus de Haddad qui a su faire le nécessaire pour le convaincre de revenir sur sa décision. En effet, d’après ce que nous avons pu appren-

Des changements face à la JSS Privés des services de Meftah mais aussi d’Andria contre
Des
changements
face à la JSS
Privés des services de Meftah mais aussi
d’Andria contre le Mouloudia, Rolland Courbis
pourra compter de nouveau sur ces deux éléments
face à la JSS, après qu’ils aient purgé leur suspension.
Un retour qui le poussera fort probablement à faire
des changements dans le onze qui entamera la partie
demain. Titulaire au poste d’arrière latéral droit, Meftah
est bien parti pour retrouver sa place dans l’équipe et c’est
qui poussera Ferhat à lui libérer de la place pour qu’il
puisse renouer avec la compétition officielle. Le retour
d’Andria et le fait que Ferhat soit de nouveau disponible
pour assurer un rôle offensif, après avoir été utilisé
comme défenseur lors de la dernière sortie de son
équipe, poussera certainement les membres du staff
technique à bien réfléchir, avant de choisit les élé-
ments qui auront pour mission de mener
l’attaque de la formation algéroise, de-
main, face aux coéquipiers de
Sayah.

dre, l’ex-entraî- neur de l’OM avait remis sa démission à son prési- dent, quelques jours après que les Rouge et Noir aient concédé leur première dé- faite cette sai- son face au CABBA, sur le

score de trois buts à

un. Une démission qui

Boudebouda «A Béchar pour rééditer les exploits de la saison passée»

Auteur de l’unique but la saison passée lors de la rencon- tre de championnat ayant mis aux prises la JSS avec l’USMA, au stade 20-Août, Brahim Boudebouda, qui était également présent lors de la rencontre de Coupe d’Algérie remportée par son équipe, nous affirme dans cet entre-

Comment s’est déroulée la prépa- ration de votre prochain rendez- vous ?

Pour le moment, tout s’est bien passé et c’est tout à fait normal, après nos deux derniers résultats. Remporter deux derbies de suite a fait beaucoup de bien aux joueurs, ce qui nous a donc permis de travailler dans les meilleures conditions possibles. Il nous reste une séance à effectuer, avant d’aborder cette rencontre face à la JSS

Vous allez affronter la JS Saoura chez elle, comment comptez-vous aborder cette rencontre ?

Comme nous avons abordé les précé- dentes, c'est-à-dire pour la remporter. Nous savons que ce sera difficile de battre cette équipe chez elle. Plusieurs clubs sont revenus bredouilles de Bé- char, mais contrairement à eux, nous comptons faire tout notre possible

pour ne pas connaître le même sort. Nous avons perdu deux supporters le week-end passé, et nous voulons ab- solument leur rendre hommage, à notre manière. Le mieux serait de leur offrir un titre en fin de saison, mais pour commencer, nous comp- tons leur dédier une victoire, que ce soit à Béchar ou contre le CSC puisque ça sera la première fois que nous jouerons à Bologhine depuis ce tragique événement.

L’USMA s’est imposée à deux re- prises la saison passée à Béchar, visiblement la JSS vous réussit bien…

Oui, mais cette fois, ce sera différent parce que les joueurs de cette équipe savent que nous les avons battus à deux reprises et qu’ils devront se montrer plus vigilants, s’ils veulent mettre fin à cette série. Nous nous at- tendons à ce que le match soit serré, mais comme le coach le dit toujours,

tien qu’il nous a accordé que lui et ses coéquipiers feront le maximum pour rééditer les exploits de l’exercice pré- cédent, même si leur mission s’annonce difficile face à un adversaire qui n’a pas le droit de fauter surtout sur son terrain et devant ses supporters.

nous allons être difficiles à battre. Nous viserons une victoire, et nous allons faire de notre mieux pour ré- éditer les exploits de la saison passée.

C’est à Béchar et face à cette équipe que vous avez inscrit votre unique but depuis que vous avez opté pour l’USMA. Comptez-vous refaire le coup de la saison passée ?

Exactement ! C’est toujours agréable de marquer des buts, donc si l’occa- sion se présente, je n’hésiterai pas à mettre le ballon au fond des filets. J’aimerais bien le faire, mais sachez que le plus important, c’est de revenir à la maison avec les trois points, peu importe le nom du buteur.

Le fait de revenir à seul point du leader sera-t-il une motivation supplémentaire ?

Oui, c’est clair, seulement il faut sa-

voir que récupérer cette première place que nous avons occupée lors de la première journée dans l’immédiat n’est pas une obsession pour le mo- ment. La saison vient à peine de dé- buter, le plus important, c’est de glaner le maximum de points, sur- tout à l’extérieur, sans se soucier du parcours de nos adversaires. Les comptes, on les fera au moment op- portun.

Quel est votre pronostic pour ce match ?

Je n’aime pas faire de pronostic. Je ne répondrai pas à cette question, je me contenterai de dire seulement qu’à Béchar, nous allons faire de notre mieux pour honorer les couleurs de notre club. Nous avons un objectif et nous nous donnerons à fond pour l’atteindre, ça je peux vous l’assurer.

Entretien réalisé par Adel Cheraki

www.lebuteur.com CRB Coup d’œil
www.lebuteur.com
CRB
Coup d’œil

N° 2418

09
09

Vendredi 27 septembre 2013

Gamondi compte sur Bouregba et Hanifi pour battre le CABBA

M ême si le coach s’est montré discret quant au schéma qu’il compte mettre en place devant le CABBA, lors de la tradition- nelle conférence de presse du

mercredi, on croit déceler quelques ficèles que le coach argentin pourrait tirer pour en venir à bout de la défense des Bourdjis. En effet, il de- vrait apporter quelques changements dans son équipe type. Cela concernerait plutôt le secteur offensif, avec le retour de Bouregba, après avoir purgé sa suspension d’un match, et la bonne forme de Hanifi. Le technicien devrait proba- blement compter sur ce duo pour cette rencon- tre de samedi.

Les deux joueurs associés à l’entraînement

Ce qui confirme nos soupçons sur le duo Bouregba-Hanifi, c’est que le coach avait long- temps supervisé les deux hommes lors de la séance du mercredi matin. Dans un match d’application, l’Argentin avait décidé d’associer la paire Bouregba-Hanifi. On peut dire que ça s’est plutôt bien passé, les deux joueurs se sont montrés complémentaires. De surcroit, la pe- tite blessure de Dehar durant cette semaine de préparation pourrait peser sur ce choix tac- tique devant le CABBA.

Le CRB procèdera par des contres

Vu que la confrontation aura lieu à l’exté- rieur, le technicien argentin est contraint d’ap- porter quelques changements tactiques dans le jeu de l’équipe. Ainsi, en se basant sur le pro- gramme de la préparation, nous sommes obli- gés de constater qu’il se prépare à jouer les contres. L’objectif est de mettre la pression sur cette équipe bourdjie qui devrait tenter le tout pour le tout pour enregistrer sa première vic- toire de la saison dans ses terrains.

Gamondi exige du beau jeu

Pour cette rencontre devant le CABBA, le coach du CRB s’est arrêté longuement sur la production du jeu lors des rassemblements avec ses joueurs. Il n’a visiblement pas été charmé par la prestation de ses gars, la semaine dernière, face à la JSK, malgré la victoire. C’est pourquoi il leur a demandé de s’appliquer en- core plus techniquement, en gardant en même temps cette efficacité en attaque, devant le CABBA.

«Nous devons améliorer notre production»

A ce sujet, nous avons décidé de prendre at- tache avec le technicien du CRB pour nous donner plus d’informations. «Face la JSK, on pouvait comprendre leur réaction, en laissant le jeu aux Kabyles. Avec un seul but d’écart et

toute cette pression des trois matchs, mes joueurs se sont contentés de protéger cet avantage. En revanche, pour samedi, il n’y aura pas d’excuses. Le groupe s’est débarrassé de cette pression qui l’em- pêchait à penser à la production du jeu. Pour cette rencontre, je leur ai exigé une bien meilleure prestation.»

«Le CABBA cherchera le déclic à domicile»

Ayant étudié le jeu du prochain adversaire de l’équipe, Gamondi sait bien ce qui l’attend. Le CABBA, en dépit de son parcours moyen à domicile, ne sera pas là pour faire de la figura- tion. «Je les ai vu face à la JSMB, j’avoue que c’est une équipe très impressionnante. Ce match nul devrait les encourager devant nous, samedi. Pour ce qui est de leur bilan à domi- cile, nous ne sommes pas beaucoup attardés là- dessus. Il faut savoir que dans le football, aucun match ne ressemble à un autre. Même si le CABBA n’est pas à l’aise dans ses terrains en ce début de saison, ses joueurs feront tout pour provoquer le déclic, comme nous la semaine dernière. Donc, il ne faut pas se fier à ce genre de statistiques.»

«Bouregba un atout de taille»

La satisfaction de l’Argentin est sans aucun doute le retour de Bouregba, après avoir purgé sa semaine de suspension. «Bouregba est une valeur sûre en attaque pour l’équipe. C’est le seul vrai avant-centre dans notre effectif cette saison. Sa présence samedi sera un atout supplémentaire pour l’équipe, dans le secteur offensif», nous dira-t-il. Néanmoins, il ne s’est pas empêché d’évoquer la sus- pension de son joueur lors de la rencontre face au MCA. «Il n’avait pas le droit de parler à

face au MCA. «Il n’avait pas le droit de parler à Gamondi écarte Benaldjia pour la

Gamondi écarte Benaldjia pour la première fois

Hier, comme convenu, le staff technique a annoncé la liste des joueurs qui se- ront concernés par la ren- contre de ce samedi, à 18 heures. Dans cette liste, le technicien Miguel Ga- mondi a décidé d’effectuer un seul changement, com- parativement à l’équipe ar- rêtée la semaine dernière, à la réception de la JSK, en écartant Benaldjia, pour la première fois de la saison. Le staff vou- lait le ménager, car le joueur souffrait en début de semaine d’une bles- sure au mollet.

Ammour sera bel et bien là Messaoudi et Comme annoncé par le préparateur de l’équipe
Ammour
sera bel et bien là
Messaoudi et
Comme annoncé par le préparateur
de l’équipe dans notre dernière édition, le ca-
pitaine du CRB, Amar Ammour, sera bel et bien
de la partie face au CABBA. Bien que le joueur n’ait
pas au top physiquement, Gamondi a décidé de ne pas
s’en passer de ses services. Il compte profiter de l’expérience
de l’ancien Ustimte pour ce déplacement périlleux à Bordj.
Herkat toujours non
convoqués
Chouih
Il revient au CABBA après 3 ans
ménagé
En dépit de sa bonne forme du-
rant toute la semaine de prépara-
tion, Herkat, le central-avant du
CRB, se verra encore une fois
écarté du groupe pour ce match
contre le CABBA. D’ailleurs, même
Messaoudi, pourtant titulaire en
début de saison, semble avoir com-
plètement perdu la confiance de son
Pour la deuxième fois de la
saison, l’habituel gardien de
l’équipe se trouve hors de la liste des
joueurs appelés, après la confronta-
tion face à la JSK, pour le compte de
la 5e journée. Cette fois-ci, la même
raison a été évoquée, il ne s’est
pas encore rétabli de sa bles-
sure au genou.
coach. A titre d’information, la der-
nière convocation des deux hommes
remonte à la 3e journée, lors du re-
vers subi à domicile face à la
formation de l’ESS.
Ce déplacement au CABBA sera spécial pour le
meneur de jeu du CRB, Ammour. En effet, il retrou-
vera son ancien club, le CABBA, après l’avoir quitté
il y a trois saisons. C’est la première fois qu’Am-
mour retrouve la ville de Bordj depuis qu’il l’a
quittée en 2010. Durant son passage au MCA, il
n’a pas eu l’occasion d’affronter son ancien club.
Même avec le CRB, l’ex-stratège du MCA n’a
pas eu la chance de prendre part au voyage,
lors des précédents rendez-vous. Le même
scénario allait se reproduire si Ammour
ne s’était pas remis sur pied à
temps.

la rencontre. Quel est votre avis ? Cette rencontre face à Bordj dif- fère un peu de celle de la JSK. La se- maine dernière, nous étions dans l’obligation de gagner, car la pres- sion s’abattait sur nous, après trois défaites consécutives. Pour cette se- maine, les choses se présentent dif- féremment. Certes, nous ne sommes pas sous pression, mais cette fois-ci, c’est la volonté de confirmer le dernier succès qui nous pousse à vouloir prendre les trois points. Cette partie constitue-t-elle une opportunité pour vous de rat- traper les points perdus à domi- cile ?

Oui, on peut dire que nous sommes dans cette étape. En début de saison, nous avons fait plusieurs faux pas, notamment à domicile, face à l’ESS. Maintenant que cette étape est dépassée, nous voudrions récupérer quelques points. Cette rencontre face au CABBA serait une bonne opportunité pour nous. Le CABBA est à la recherche d’une première victoire de la sai- son à domicile. Comment voyez- vous cette fébrilité de votre adversaire dans ses terrains ? Il est vrai que le CABBA ne se sent pas à l’aise chez lui, c’est le cas de pas mal de formations cette sai- son. Néanmoins, il ne faut pas ou- blier que, pour le moment, il n’a pas connu de défaite. Personnellement,

je ne fais pas trop atten- tion à ça, nous sommes décidés à remporter cette rencontre et on fera tout pour y arriver. Parlons-en de vous. Quelle est votre position sur votre statut au club cette saison ? Je me sens plus à l’aise cette sai- son. Après six mois passés au club, je commence à prendre mes repères sur le terrain. Aujourd’hui, tant mieux pour moi, mes efforts com- mencent à porter leurs fruits, je ne voudrais pas m’en arrêter là, et je dois encore travailler dur pour gar- der cette place de titulaire dans léquipe.

Entretien réalisé par F.A

l’arbitre. C’est un joueur expéri- menté, il aurait dû penser à l’in- térêt du groupe. J’étais vraiment contrarié par son geste. On en a parlé durant la semaine dernière, il semble regretter ce qu’il a fait. Aujourd’hui, il est passé à autre chose. Es-

pérons qu’il sera dans sa meilleure forme

samedi».

F.A

Dahar «Nous

allons à Bordj pour les trois points»

F.A Dahar «Nous allons à Bordj pour les trois points» Vous avez pris part aujourd’hui à

Vous avez pris part aujourd’hui à la dernière séance d’entraî- nement, avant le départ au Bordj. Comment est l’es- prit du groupe ? Cela s’est déroulé dans les meilleures condi- tions. Le groupe est très motivé pour la rencon- tre de demain, nous sommes conscients de la tâche qui nous at- tend. Après ce déclic face à la JSK, nous sommes décidés de conti- nuer sur notre lancée. Gamondi nous a déclaré hier qu’il voulait les trois points de

N° 2418 10 Vendredi 27 septembre 2013 Amrani succède officiellement à Rahmouni C’ était dans
N° 2418
10
Vendredi 27 septembre 2013
Amrani succède
officiellement à Rahmouni
C’ était dans l’air depuis quelques jours
désormais, c’est officiel ! Abdelkader
Amrani est le nouveau coach du
MOB. L’ancien coach du WAT et de
l’ASO a paraphé son nouveau contrat
dans la journée d’hier, succédant
Son principal objectif : maintenir le
club en Ligue 1
Evidemment, l’objectif principal qui a été assigné à Abdel-
kader Amrani, c’est d’assurer le maintien du club en Ligue 1. Le
départ catastrophique qu’a enregistrée l’équipe en ce début de
saison n’a pas fait peur au coach Amrani qui s’est dit prêt à re-
donc à Mourad Rahmouni, démissionnaire de son poste
en début de semaine. Amrani, libre de tout engage-
ment après son départ de la JS Saoura, il y a un mois,
fait l’unanimité dans la maison béjaouie et aura désor-
mais la lourde tâche de redresser le club et lui éviter la
descente en Ligue 2.
lever le défi et faire de son mieux, pour atteindre l’objectif tracé.
Reste à savoir s’il arrivera à supporter la pression des Crabes et
l’entourage du club. L’ancien entraîneur, Mourad Rahmouni, a
rendu le tablier principalement à cause de la grosse pression qui
a entouré ce début de saison raté du club.
Son contrat court jusqu’à la fin
de la saison
Dernier match pour le duo Moussouni-
Zerrouki
Bien que la direction du MOB n’ait pas encore com-
muniqué la durée du contrat signé par Amrani, selon
nos sources, ce dernier court jusqu’à la fin de cette sai-
son. Sa prolongation pourrait être envisagée, dans le
cas où le club assurerait son maintien et terminerait la
saison sur une bonne note. Amrani, qui a débarqué à
Béjaïa avant-hier soir, n’a pas tardé à trouver un accord
avec la direction du MOB qui a satisfait à toutes ses condi-
tions.
La rencontre de cet après-midi face à Aïn Fekroun sera la der-
nière que dirigera le duo Faouzi Moussouni-Chérif Zerrouki qui a
pris en main l’équipe, au lendemain de la démission de Mourad
Rahmouni. Les deux coachs avaient révélé qu’ils déposeraient
leur démission, dès que la direction du club aura trouvé un nou-
vel entraîneur. Amrani nommé, Moussouni et Zerrouki quitteront
le
navire l’esprit tranquille. Notons que Amrani suivra le match de
cet après-midi à partir de la tribune officielle. Il ne prendra ses
fonctions que dimanche.
«La situation est délicate, mais
je me sens prêt à relever le défi»
sens déjà à l’aise. Je suis heureux de
venir dans un grand club comme le
MOB. La situation est quelque délicate
avec l’entame difficile de la saison du
club, mais si j’ai accepté d’entraîner
l’équipe, c’est que je me sens prêt à rele-
ver le défi et honorer mon contrat
jusqu’au bout.»
«Objectif : récolter 19
à 20 points à l’issue
de la phase aller»
«Je ne connais pas
l’équipe»
A la question s’il a une idée sur le
MOB, Amrani rétorque : «A vrai dire,
pour être franc, je ne connais pas tout
à fait l’équipe. Je l’ai vue une seule fois
cette saison, à l’occasion du match face
au CSC. Le MOB a de bons joueurs,
mais il y a quelques manques et des
imperfections qu’on doit corriger en-
semble pour espérer redresser la barre
très rapidement. Mon objectif sera évi-
demment de maintenir le club en L1.»
«Pour l’instant, je vais
surtout superviser
l’équipe lors de son match
face à Aïn Fekroun. Je
vais ensuite réunir les
joueurs et sensibiliser tout
le monde. Notre objectif
sera de récolter un maxi-
mum de points avant la fin de
la phase aller. Je dirais 19 à
20 points. Je pense que
c’est possible.»
«On va se
renforcer au
mercato»
Pour finir, Amrani
a parlé de la nécessité
de recruter lors du
mercato hivernal :

Le nouvel entraîneur du MOB, Abdelkader Amrani, a été présenté, hier après-midi aux médias. Très content de prendre la barre technique du promu béjaoui, l’ancien

entraîneur de la JSS a as- suré qu’il est prêt à relever le défi, en dépit de la si- tuation délicate dans la- quelle se trouve actuellement l’équipe :

«Tout d’abord, laissez-moi dire que je suis très touché par l’accueil qu’on m’a ré- servé ici. Je me

efficacité pour gagner notre

comment la direction d’Aïn

vais tout faire pour prendre

Match spécial pour Mesbah

La rencontre de cet après-midi face à l’équipe du CRB Aïn Fekroun demeure spéciale pour l’attaquant du MOB, Bacha Mesbah, qui affrontera son an- cienne équipe. Le joueur n’a que très moyennement apprécié sa libération du club, en fin de saison dernière, malgré le fait qu’il ait participé activement à l’ac- cession des Tortues. Mesbah tentera de prendre sa revanche et prouver à ses an- ciens dirigeants qu’ils ont eu tort de l’avoir libéré.

dirigeants qu’ils ont eu tort de l’avoir libéré. «C’est le match de la saison pour moi

«C’est le match de la saison pour moi !»

Contacté par nos soins, hier après- midi, Bacha Mesbah nous a parlé du match de cet après-midi, affirmant que seule la victoire comptera pour le club béjaoui : «On est bien préparés pour la rencontre face à Aïn Fekroun. On s’est

bien entraînés durant la semaine et mal- gré notre début de saison très difficile, je pense qu’on est plus que déterminés à re-

trouver notre

premier match de la saison. La rencontre sera très spéciale pour moi, sachant que je

n’ai pas oublié

Fekroun s’est séparée de moi ainsi que d’autres joueurs, en fin de saison, alors que nous avions contribué à la montée du

CRBAF. Je

ma revanche et prouver ma valeur. Ça sera le match de la saison pour moi et, Inch’Allah, tous ensemble, on parviendra à enregistrer la victoire, même si je dois reconnaître que la partie ne sera guère fa- cile.» N. F.

«La pression ne me fait pas peur»

Au sujet de la grosse pression qui en- toure le club le plus populaire de la ré- gion, le nouveau coach déclare : «Vous savez, je ne crois pas qu’il y ait un club en Algérie où il n’existe pas de pression. J’ai de l’expérience pour ça et je n’ai pas peur. S’il n’y avait pas eu de pression ici, je crois que Rahmouni serait resté et ma venue n’aurait pas été d’actualité. Je sais ce qui m’attend.»

6 e journée
6 e journée

«Certes, je n’ai pas une idée précise sur l’équipe, mais il est clair qu’il faut

www.lebuteur.com MOB Coup d’œil
www.lebuteur.com
MOB
Coup d’œil
Akli Adrar «Amrani est l’homme qu’il nous faut» N. F. Le porte-parole des actionnaires du
Akli Adrar
«Amrani est
l’homme qu’il
nous faut»
N. F.
Le porte-parole des actionnaires
du club, en l’occurrence Akli
Adrar, s’est exprimé en marge de la
conférence de presse sur la nomi-
nation d’Abdelkader Amrani, af-
firmant que c’est l’homme de la
situation actuellement : «Je pense
que tout le monde connaît Am-
rani. C’est un très bon coach qui a
fait ses preuves dans tous les clubs
où il est passé. Je crois que c’est
l’homme de la situation. On es-
sayera de l’aider pour faire sortir
le MOB de cette situation et lui
permettre de se maintenir en
Ligue 1. Je tiens à saluer surtout
Amrani pour sa disponibilité et
sa franchise. Le côté financier n’a
pas été un obstacle dans les négo-
ciations, tant il a montré son
envie de driver le club. C’est
quelqu’un qui aime vraiment
son métier.»
N. F.
Khedis
non convoqué
Le défenseur central, Sid
Ahmed Khedis, n’a pas été convo-
qué par le staff technique pour la
rencontre de cet après-midi devant le
CRB Aïn Fekroun, pour des raisons
techniques, a-t-on appris. Le joueur
avait, pour rappel, pris part en tant
que titulaire aux deux précédents
matchs face au MCEE et le RC
Arbaâ.
Bahri retenu
par Moussouni
Les deux anciens adjoints de
Mourad Rahmouni, Moussouni et Zer-
rouki, qui assurent l’intérim en attendant
que Amrani débute son travail, ont convo-
qué le latéral droit, Abdelhamid Bahri, bien
que celui-ci ne soit pas encore totalement
remis de sa blessure. Le joueur n’a repris le
chemin de l’entraînement collectif qu’en fin
de cette semaine et ce serait prendre un
risque de l’aligner cet après-midi.
Rappelons que le joueur avait
déjà rechuté auparavant.
19
joueurs convoqués
N. F.
Le staff technique du MOB a fait
appel à 19 joueurs pour la rencontre
de cet après-midi. Les joueurs retenus
sont Berrefane, Zaïdi, Bahri, Bouam-
ria, Chebana, Gedjali, Benjenine, Yet-
tou, Ferhat, Dehouche, Bounechada,
Betrouni, Akrour, Yaya, Rehal,
Nemdil, Boulaïncer, Mesbah et
Semani.
Houasnia
au sifflet
La Commission d’arbi-
trage fédérale a désigné
Houasnia, pour diriger la ren-
contre de cet après-midi entre le
MOB et le CRBAF. Il sera as-
sisté de Hamou et Badache.
Quant au 4 e arbitre, il
s’agit de Bousster.

se renfoncer lors du prochain mercato. On essayera de rame- ner quelques bons éléments, histoire de combler le manque et entamer la se-

conde moitié de saison dans des conditions meil- leures.»

MOB-CRBAF Aujourdʼhui à 16h45
MOB-CRBAF
Aujourdʼhui à 16h45

L’équipe probable :

Zaïdi, Chebana, Bouamria, Bendjenine, Yettou, Ferhat, De- houche, Akrour, Rehal, Nemdile, Semani.

Une victoire pour désamorcer la crise !

saison. Le duo Moussouni-Zer- rouki compte énormément sur la volonté des joueurs pour que ces derniers se surpassent et permet- tent au vieux club béjaoui de remporter son premier match de son histoire en Ligue 1. Comme à leurs habitudes, les Crabes enva- hiront le stade pour apporter leur soutien à l’équipe et l’aider à se sortir de cette situation très diffi- cile. Selon nos informations, et

malgré les mauvais résultats en- registrés jusque-là, le staff tech- nique ne compte pas procéder à beaucoup de changements dans le onze rentrant. Mis à part le poste d’arrière droit où le mystère demeure, en raison de la partici- pation incertaine de Bahri (il n’est pas encore totalement remis de sa blessure), c’est pratique- ment le même onze qui a affronté le RCA qui sera reconduit, ex-

cepté Khedis, non convoqué pour le match de cet après-midi et peut-être l’entrée d’un nouvel attaquant à la place de Boulaïn- cer. En attendant que le nouvel entraîneur Abdelkader Amrani débute officiellement son travail, une victoire face à l’autre promu cette saison est plus que néces- saire pour éviter l’implosion.

N. F.

Pour le compte de la 6 e jour- née du championnat national, le MO Béjaïa reçoit, cet après-midi au stade de l’Unité-maghrébine, en match avancé, la formation du CRB Aïn Fekroun. Une partie que les Béjaouis doivent impéra- tivement remporter pour rebon- dir au classement et faire ramener le calme à la maison, après le début catastrophique en- registré depuis le début de cette

www.lebuteur.com Ligue 1 Coup d’œil
www.lebuteur.com
Ligue 1
Coup d’œil
www.lebuteur.com Ligue 1 Coup d’œil N° 2418 11 Vendredi 27 septembre 2013 6 e journée MOB-CRBAF

N° 2418

11
11

Vendredi 27 septembre 2013

6 e journée MOB-CRBAF Aujourdʼhui à 16h45
6 e journée
MOB-CRBAF
Aujourdʼhui à 16h45

Tout pour décrocher les trois premiers points

C’ est un début de saison complètement raté

qu’enregistre Aïn Fekroun depuis l’entame

du championnat. En effet, les poulains de

Saïd Hamouche, qui traversent des mo-

ments très difficiles depuis quelques temps, n’arrivent toujours pas à débloquer la situation et offrir à leurs supporters une première victoire de la saison. Malgré ces moments de détresse, les coéquipiers de Mohamed Amroune, sont plus que jamais solidaires pour sortir le club de cette situation critique. Et pour y arriver, il fau- drait renouer avec les bons résultats. Du coup, les joueurs doivent faire preuve de plus de réalisme et ap- prendre à bien gérer les rencontres. De l’avis de tous, le CRBAF pratique un très beau football. Malheureuse- ment, la chance leur tourne à chaque fois le dos. Le match de ce samedi, contre l’autre bête blessée, à sa- voir le MOB sera en effet, l’occasion pour Aïn Fekroun de reprendre confiance et revenir avec les trois points de la saison. Une mission très difficile mais pas impos- sible vu les capacités et les qualités de chaque joueur.

L’heure de vérité sonne pour les attaquants

Le problème du CRBAF en ce début de saison, c’est l’attaque. Depuis la première journée, l’efficacité est to- talement absente chez les attaquants. Demain, sera un autre jour, soit une nouvelle opportunité pour les atta- quants de se racheter. Donc, il faut en profiter et se ressaisir avant qu’il ne soit trop tard.

Samy

Hamouche

«Ce match s’annonce très difficile»

Selon le premier responsable à la barre technique, le match face au MOB s’annonce très difficile. Seulement, ses joueurs doivent être au rendez-vous pour essayer de revenir avec un bon résultat à Aïn M’lila : «Nous sommes au courant que notre tâche sera des plus diffi- ciles devant le MOB qui livrera cette rencontre devant ses supporters. Seulement, je tiens à vous dire que nous allons défendre à fond nos chances dans le but de revenir avec un très bon résultat.»

Samy

dans le but de revenir avec un très bon résultat.» Samy CSC Le Chabab fourbit ses

CSC

Le Chabab fourbit ses armes
Le Chabab fourbit ses armes

C’ est la joie et la bonne hu- meur au sein du CSC, à 24h du coup d’envoi du match qui l’opposera au MCEE demain soir. Tout est presque prêt pour le

rendez-vous qui s’annonce chaud. Garzitto a consacré la semaine pour les entraînements techniques et tactiques pour l’amélioration de

la cohésion et la synchronisation entre les

trois lignes, car le CSC est appelé à faire le jeu

et créer des occasions offensives, sans parler

de la circulation du ballon et l’organisation sur

le terrain qui reste à revoir avant chaque ren-

contre. Le technicien clubiste a programmé aussi la séance d’hier dans l’heure de la ren- contre, alors que celle d’aujourd’hui se dérou- lera sur la pelouse principale de Hamlaoui. On peut dire que tout est réuni pour voir de- main un grand CSC qui devra juste garantir un bon spectacle.

Le MCEE est à prendre au sérieux

En plus des six millions promis par la di- rection du MCEE à ses joueurs, en cas de vic- toire demain à Constantine, les visiteurs comptent garder leur acquis de zéro défaite à l’extérieur pour le moment. Le MCEE n’a tou- jours pas perdu en déplacement, avec une victoire arrachée de Béjaïa et un nul ramené de BBA, cela donne déjà un aperçu sur les envies des coéquipiers de Hamiti qui comp- tent bien faire les choses demain à Hamlaoui. Le MCEE est à prendre très sérieusement, Garzitto le sait très bien, la mission de son équipe s’annonce compliquée devant un ad- versaire solide qui voyage assez bien et qui pratique un bon football, surtout sur du gazon naturel. Ça reste un test pour le CSC qui ne doit pas oublier que le MCEE a déjà arraché un succès à Hamlaoui l’an passé, presque à la même période, même si les don- nées sont différentes cette saison, du moment

que les locaux sont favorisés par un effectif plus riche et rodé, réussissant un parcours de tout premier ordre. Des choses qui n’exis- taient pas l’an passé, il faut juste confirmer tout cela sur le tapis vert demain.

Les Sanafir comptent faire la fête

Le club est classé premier. Il y a belle lurette que les Sanafir n’ont pas vu leur équipe fétiche, leader du championnat, donc on essaye de pro- fiter largement de ce mini évènement. L’heure du coup d’envoi de la rencontre est program- mée pour 18h, un horaire qui arrange la majo- rité des fans constantinois. En outre, on sera un samedi et le match n’est pas télévisé, donc tout indique qu’il y aura une foule importante dans les tribunes de Hamlaoui. Les images des 60 000 spectateurs qu’on avait l’habitude de voir l’année passée risquent bien de se répéter demain. Aux coéquipiers de Zerdab d’être à la hauteur pour faire vibrer les tribunes.

Abdou H.

Des bricoles pour «le bricoleur»

C ette semaine a connu quelques re- tours de joueurs rétablis de leur an- ciennes blessures, alors que d’autres sont blessés ou suspendus pour le

match de ce week-end, cela a offert à Garzitto

la possibilité d’apporter des changements lors

des séances d’entraînements de la semaine, voire des bricoles qui s’imposent par la force des choses. L’entraîneur du CSC a la possibi-

lité d’improviser et tenter des combinaisons de jeu qui porteront leurs fruits à l’arrivée et avec

la forme éblouissante de certains éléments, on

risque de voir un nouveau schéma tactique demain avec de nouvelles têtes sur le terrain. Les Si Mohamed, Sameur et Sebbah seront sû- rement hors des calculs demain car le trio sera remplacé par trois éléments qui, d’habitude, sont des remplaçants. Ces derniers savent que c’est le moment de profiter de la situation, es-

sayer de faire bonne figure et arracher une place de titulaire une fois pour toute. Cela va sûrement rallumer la concurrence dans ces postes. Des choses de ce genre font le bonheur de Garzitto qui a bien d’autres astuces et nu- méros à sortir de son chapeau.

Houri et Berthé en super forme

Deux joueurs sont en super forme ces jours- ci, il s’agit du milieu du terrain Samy Houri et du défenseur central Berthé Oussmane. Le duo a raté le rendez-vous oranais samedi passé, mais leurs ennuis de santé se sont bien évaporés. Le Malien sera titulaire à 99% de- main, ce dernier remplacera Sebbah qui s’est blessé après la rencontre du MCO. Alors que Houri sera certainement aligné, une première pour le joueur qui n’a jusqu'à présent joué au- cune minute en compétition officielle avec le CSC. Si tout va pour le mieux pour le CSC de-

main, l’ex-Stéphanois jouera ses premières mi- nutes au milieu du terrain face au MCEE. Cela lui fera énormément plaisir.

Le milieu au grand complet

S’il y a un compartiment où la concurrence est bien rude chaque semaine c’est bien le mi- lieu du terrain du Chabab, un compartiment bien riche cette saison et qui fait la force du CSC. Cette semaine, Garzitto a travaillé avec les trois créateurs Zerdab, Houri et Naït Yahia, en plus de Sameur. Mais Zerdab a un avantage pour jouer demain titulaire, même si son ren- dement n’était pas très rassurant face au MCO. Mais l’ex-Rouennais a déjà gagné la confiance de Garzitto en début de saison, mais ce dernier nous a habitués aux surprises. Tout reste possi- ble dans ce compartiment.

Abdou H.

RCA Si Salem qualifié pour l’ESS
RCA
Si Salem qualifié pour l’ESS

R ecruté lors du mercato estival, Yassine Si Salem pourra enfin prendre part aux compétitions officielles avec l’équipe d’Ez- zergua. En effet, la situation du joueur formé au Havre s’est enfin dénouée. Ce dernier vient d’être qualifié par la Fédéra-

tion algérienne de football, à la grande satisfaction de son coach Ché- rif El Ouazzani qui était justement à la recherche d’un joueur capable d’apporter un plus à une attaque quasi absente en ce début de saison.

Il n’est pas tout à fait au top physiquement

nous dira : «J’ai travaillé dur durant cette semaine de préparation. Je voulais vraiment reprendre ma place pour ce déplacement à Sétif, ça me tenait à cœur. Mais c’est le football, c’est une décision du staff et je l’ac- cepte. Je profite de cette occasion pour souhaiter bonne chance à mes co- équipiers.»

Départ aujourd’hui dans la matinée

Pour le déplacement à Sétif, le voyage se fera aujourd’hui tôt dans la matinée. Le club passera la nuit dans un hôtel de la ville avant de re- prendre le chemin pour l’Arbâa directement après la rencontre à 20 heures.

JSS

Aoudou annonce la couleur :

«Je n’hésiterais pas à faire trembler les filets de Zemmamouche»

Auteur de deux buts lors du match d’application qui a eu lieu avant-hier, Aoudou, l’attaquant béninois de la JSS a adressé un message fort à Mechiche. Affichant une belle forme, les supporters de l’équipe locale misent beaucoup sur lui pour faire la différence demain. Interrogé à ce sujet, le joueur nous a dit : «Je me sens en bonne forme et le fait d’avoir marqué lors de ce match m’a fait du bien. Je sais ce qu’on attend de moi, et je n’hésiterais pas à faire trembler les filets du gardien de but adverse si l’oc- casion se présente samedi» Zemma est donc averti.

Mebarki sera présent face à l’USMA

Victime d’une intervention musclée de la part d’un défen- seur des U21, Sid Ahmed Mebarki a été contraint de quit- ter le terrain plus tôt que prévu après avoir ressenti des douleurs. Une scène qui a coupé le souffle aux présents vu le poids du joueur dans le groupe. Meilleur buteur du club jusque-là, nous avons appris que Mebarki a passé des examens médicaux qui se sont avérés rassurants et c’est ce qui a soulagé les membres du staff technique. Ne souffrant de rien de grave, l’attaquant de la JSS sera donc d’attaque pour le match de demain. Une nouvelle qui ne devra que réjouir les supporters.

En dépit de sa qualification pour ce match face à l’ESS, le baptême du feu de Si Salem pourrait bien ne pas se faire ce samedi. Cela se tient bien évidemment à la décision du coach Chérif El Ouaz- zani, néanmoins, n’ayant pas pris à une rencontre officielle de- puis plus de cinq mois, Si Salem souffrirait du manque de compétition, donc le coach du RCA pourrait bien le préserver pour les prochaines journées.

Lamine Lamini
Lamine Lamini

Mechiche tient son onze de départ

Pour bien préparer le match face à l’USMA prévu ce sa- medi à 16h, Mechiche, l’entraîneur de la JSS a pro- grammé avant-hier soir un match d’application durant lequel il a pu voir tous ses joueurs à l’œuvre et a eu du coup une idée précise de la forme de chacun d’eux. Ayant effectué les retouches nécessaires avant d’aborder la ren- contre de la sixième journée, le coach de la JSS a égale- ment profité pour faire ses choix puisque le onze qui débutera la confrontation demain a été défini. Un onze dans lequel il faut s’attendre à ce que deux changements auront lieu par rapport à celui qui a entamé la dernière rencontre disputée par les coéquipiers de Beldjillali.

F.H.

Bougueroua et Hadji encore une fois écartés

Pour le match face à Sétif, le staff technique du RCA a décidé de se passer des services de l’attaquant Bougueroua. C’est la se- conde fois de la saison après la réception du MOB que l’attaquant du club trouve son nom hors de la liste des 18. Pour un membre du staff, ce choix est purement technique. Autre joueur écarté

pour ce déplacement, le milieu de terrain Hadji. Blessé au genou,

il n’a pas pu rependre ses forces à temps pour la rencontre. Ce qui

a poussé Chérif El Ouazzani à le ménager.

Bougueroua : «J’accepte la décision du staff»

Interrogé par nos soins à la fin de la séance d’entraînement, l’at- taquant du club Bougueroua non concerné par le match de l’ESS

12
12

N° 2418

www.lebuteur.com USMH Coup risqué
www.lebuteur.com
USMH
Coup risqué

Vendredi 27 septembre 2013

Le Hanitser A la veille du match contre le MCO «Nos supporters méritent qu’on leur
Le
Hanitser
A la veille du match contre le MCO
«Nos supporters
méritent qu’on
leur offre une
grande victoire
pour leur fidélité
Une victoire pour éviter la crise
Baignant dans une atmosphère
faite de sérénité et de confiance,
les Boumechra, Hendou, et autres
Doukha clament presque à l'unis-
son qu'ils sont prêts à offrir un
bon résultat à leurs supporters.
«Nous avons besoin des points du
match. Il faut gagner pour notre
public et lui rendre le sourire qu'il
a perdu depuis la fin de la saison
passée. Nos supporters nous ont
toujours aidés lors des matchs que
nous avons disputés que ce soit ici
à El Harrach ou à l'extérieur. De
ce fait, ils méritent bien une vic-
toire en contrepartie. Nous
sommes conscients de la difficulté
de ce match, mais nous avons des
arguments à faire valoir», dira
hanitser
L a sixième journée du cham-
pionnat professionnel de
Ligue 1, prévue demain, sera
marquée par la rencontre op-
posant l'USMH au MCO. Il
faut dire que l'enjeu est de
taille puisque, outre la rivalité histo-
rique qui existe entre les deux
équipes, le vaincu dans cette
confrontation verra sa situation
se compliquer davantage. Cette
éventualité est beaucoup plus
valable pour l’USMH que
pour son adversaire. Les Jaune
et Noir pour qui une victoire
est impérative auront l'avan-
tage de recevoir sur leur terrain
du stade Lavigerie. Ce sera un
atout majeur pour les Banlieusards
qui devront sortir le grand jeu pour
espérer damer le pion à leur adversaire.
ment de cette équipe. Le contraire des
Harrachis qui ne pourront pas se conten-
ter du nul. Les Jaune et Noir sont donc
condamnés à battre le MCO et arracher
les trois points pour pouvoir respirer un
peu mieux. Il faut dire qu'il n'y a pas d'au-
tres alternatives pour les Banlieusards s'ils
veulent éviter la crise.
plusieurs semaines déjà. Les Jaune et
Noir arriveront-ils à sauver leur
peau ? C'est la question qui taraude
actuellement dans l'esprit du peuple
harrachi. Quoi qu'il en soit, la tension
est montée d'un cran au sein de la fa-
mille harrachie qui, à présent, aura
les yeux braqués sur le stade Lavige-
rie.
tre :
Un match semblable
à un derby
De leur côté, les Hamraoua, classés à la
neuvième place au classement, se
contenteront du partage des points
et donc n'auront besoin que d'un
Le point commun qui caractérise ac-
tuellement ces deux équipes réside dans le
fait indéniable que les joueurs se connais-
sent parfaitement étant donné qu’une par-
tie de l’effectif de l’USMH est originaire
d’Oran, on en citera quelques-uns comme
Mazari El Amali, Hanitser Belkaroui,
Boumechra sans compter Bousehaba,
Belkaroui et Belkheir qui est natif de la
ville de Sidi Bel-Abbès. Ce match aura
donc un caractère derby, sauf que les deux
clubs ne sont pas de la même région.
Les supporters
retiennent leur souffle
Belkaroui-Mazari,
la charnière centrale
Les Jaune et Noir arriveront-
ils à sauver leur peau ?
En l’absence de Belkaroui dans l’axe
de la défense, Charef devrait aligner Ma-
zari aux côtés d’Azzi. Du moins, c’est ce
que l’on peut déduire si l’on tient compte du
match d’application joué hier matin. Ces
deux joueurs qui ont évolué côte à côte à El
Eulma face au MCEE ont parfaitement
accompli leur mission. Par leur entente,
ils ont donné plus confiance aux au-
tres défenseurs ainsi qu’au gar-
dien qui a pu garder sa
cage vierge.
nul. En attendant la suite du
parcours, ils seront donc plus à
l'aise que les Harrachis dans la
mesure où même une défaite
n'influera pas beaucoup sur la
suite du parcours et n'aura au-
cune incidence sur le classe-
Mis sous pression depuis une semaine
par les supporters du club, au moment où
la sérénité doit être de mise, les camarades
de Hendou seront amputés pour cette
joute des services de Belkaroui et de Bou-
sehaba. C'est dire toute la poisse qui conti-
nue à poursuivre ce club et ce, depuis
L'ambiance entre les deux clubs
n'est visiblement pas des meilleures
actuellement. Elle est plutôt chargée
de méfiance et de suspicion, notam-
ment du côté des dirigeants. Toute-
fois, côté supporters, on est plutôt de
plus en plus inquiets à cause des
mauvais résultats enregistrés à ce
jour, et qui ne reflètent pas du tout
les ambitions des deux antagonistes
de demain, surtout les milliers de
fans harrachis qui à l’approche de ce
cette confrontation retiennent leur
souffle. L’USMH est dernier au clas-
sement et malgré cette position de
lanterne rouge, les supporters sont
annoncés en force pour soutenir
leur équipe favorite à se surpasser et
réaliser la victoire. Il y va du devenir
de l'équipe.
N.R.
Belkheir
Il y va du devenir de l'équipe. N.R. Belkheir «On est condamnés à battre le MCO»

«On est condamnés à battre le MCO»

staff

technique évite de mettre la pression sur les joueurs

Le staff technique harrachi ne semble pas du tout pris par la fièvre de ce USMH-MCO. Du moins c’est ce que l’on peut déduire, si l’on tient compte de la dis- cussion que nous avons eue avec Haniched. Ce dernier estime que cette rencontre n'a rien de

spécial.

«L'équipe a

l'obligation de gagner tous ses matchs à domi- cile certes, mais on se prépare le plus normale- ment du monde pour cette rencontre. Je ne nie pas que nous allons avoir en face une bonne équipe, qui recèle beau- coup d’individualités, mais pour nous, toutes les rencontres sont capi-

tales et pas seulement

celle contre le MCO», nous dira l’ancien gar- dien international qui essaye bien sûr de dé- passionner les débats à la veille de cette rencon-

«Inutile pour nous

de motiver les joueurs et de les préparer sur le plan psychologique. Les données de ce match suffisent en elles- mêmes pour leur donner la motivation. Il est vrai

que nous avons une équipe jeune, mais cer- tains éléments jouissent d'une expérience et d'une maturité qui leur permettent de faire face à ce genre d'événe- ments.»

Charef a

plusieurs

solutions de

rechange

Boualem Charef n'aura que l'embarras du choix pour composer un onze performant et conquérant, surtout que son buteur maison So- fiane Hanitser, et Ziane Cherif absent depuis plusieurs mois après une intervention chirur- gicale au genou, a repris du service et a emmené ses jeunes coéquipiers vers le chemin du suc- cès. Le staff harrachi pourra toutefois comp- ter sur certains bons éléments pour pallier les défections des titulaires. En attaque, Charef comptera encore une fois sur la vista d’El Amali, la fougue de Sylla, et l'expérience de Younes et probablement Hanitser en attaque, pour prendre à défaut la solide arrière-garde des Hamraoua.

s’est

Comment expliquez-vous ce

début difficile de votre équipe en championnat ? Je pense qu'il est un peu tôt pour porter un jugement sur notre équipe, car nous ne sommes qu'à la cinquième jour- née de championnat. C'est vrai que nous n'avons récolté qu’un seul point en cinq matchs, mais je suis convaincu que notre équipe va revenir en force lors des prochaines journées du championnat. J'estime sincère- ment que nous avons encore largement le temps pour se ressaisir. Il faut tirer les

enseignements après chaque match et continuer à travailler. La réussite viendra j’en suis sûr. Après votre nul à El

réussite viendra j’en suis sûr. Après votre nul à El ment actuellement, on est condamnés à

ment actuellement, on est condamnés à réagir. Nous mesu- rons parfaitement l'importance de ce match et donc, nous de- vons faire tout notre possible pour gagner ce match. Nous sa- vons que notre tâche ne sera guère facile contre une très bonne équipe, mais nous sommes déterminés à décrocher les trois points. L'équipe adverse reste sur une défaite à domicile et donc elle viendra avec l’intention de se racheter… C'est sûr que le MCO viendra pour la victoire ou au moins ar- racher un point, mais nous sommes déterminés à gagner ce match. J'espère que le meilleur l'emportera. C'est vrai que c'est un match difficile, mais nous sommes suffisamment motivés

pour une victoire.

Dans un match pa- reil la pression est toujours forte sur les deux équipes, cela ne vous effraie pas ? Certes, la pression existe mais elle est positive car elle nous pousse à faire le maximum pour gagner ce match. De toute façon, il n'y a aucune autre option à prendre que de jouer l'offensive à outrance pour avoir plus de chances de marquer. Il faut savoir aussi que le MCO est un adversaire qui peut, grâce à ses individualités, nous créer beaucoup de problèmes. Cela dit, on ne craint rien car il n'y a que le terrain qui détermine la valeur d'une équipe. Qu'appréhendez-vous à la veille de cette confrontation ? Rien. Toutefois, je reconnais que ce sera une rencontre extrêmement difficile parce que le Mouloudia d’Oran fera tout pour arracher au moins un point. On doit donc se montrer supé- rieurs à notre adversaire pour assurer un succès. Entretien réalisé par Nacer-Eddine Ratni

Eulma vous devez reprendre la compétition avec un match contre le MCO. Comment se présente

pour vous ce match ? Au vu de notre place au classe-

Bechouche :«Jouer à Lavigerie est

Bechouche l’un des adjoints de Charef est catégorique.

Prié de donner un pronostic

une arme à double tranchant»

«La victoire face au MCO est importante,

Après cinq journées de championnat,

match important qui sera celui du déclic»,

temps été la motivation. Les joueurs doivent s'inspirer de leurs aînés pour être animés d'une bonne dose de motivation, afin

objectif.»

mieux préparé psychologiquement et tactiquement l'emporte généralement. Jouer à Lavigerie est une arme à double tranchant.»

car nous n'avons plus droit à l'erreur.

dispose l'équipe. C'est un

«La force de l'équipe a de tout

d'atteindre leur

le

«Dans ce match il n'y a pas de favori,

nous n’avons récolté qu’un seul point. C'est peu au vu du potentiel dont

dira l’ancien défenseur de l’USMH des années 80 avant d’ajouter

:

concernant, la rencontre de cette confrontation, il

répond :

Laïb : «Avec Laoufi, on séparés à l’amiable » Laoufi ne fait plus partie de
Laïb : «Avec
Laoufi, on
séparés à l’amiable »
Laoufi ne fait plus partie de l’encadre-
ment technique de l’USMH. Cela est un
fait. Mais la façon dont la direction harra-
chie s’est séparée de son technicien est su-
jette à disscussion. «Laoufi n’a jamais été
limogé. C’est une séparation à l’amiable. Il
n’y a jamais eu de conflit relationnel.
Laoufi est retourné à la DGS d’Oran
dont il a des engagements. Sans
plus», a tenu à expliquer
Mohamed Laïb.
www.lebuteur.com MCO Coup difficile
www.lebuteur.com
MCO
Coup difficile

N° 2418

13
13

Vendredi 27 septembre 2013

Solinas «On s’attend à un match difficile contre l’USMH»

J oint hier matin par téléphone, l’entraîneur du Mouloudia d’Oran, Solinas, a bien voulu nous parler du prochain match qui attend son team, ce week-end, face à l’USMH. L’ancien driver de la JSM Béjaïa a qualifié la rencontre de demain de difficile : «On s’attend à un match difficile contre l’USMH qui est une bonne équipe. Il suffit de voir le

obliger à revoir nos plans pour composer le meilleur onze face à l’USMH. Ce match sera l’occasion pour certains joueurs de prou- ver ce dont ils sont capables. Nous espérons réaliser une bonne prestation et revenir d’El Harrach avec un résultat positif.»

championnat, le coach italien a tenu à préciser : «Je ne com- prends pas pourquoi le groupe pourrait être sous pression. Il faut savoir que l’équipe ne joue pas le titre. C’est une année de transi- tion pour le Mouloudia qui aspire à réaliser un bon parcours en championnat. Il faut aussi reconnaître que l’équipe a toujours raté son entame de championnat ces dernières années. Sachant que l’ef- fectif de l’équipe a été changé à plus de 50% l’été dernier et que nous avons affronté de gros calibres du championnat lors des pré- cédentes journées tels que le MCA, l’ESS, la JSK et le CSC, je reste optimiste et confiant quant à l’avenir de l’équipe. Nous travaillons très dur et je sais que nos efforts vont être récompensés à l’avenir.»

parcours qu’elle a réalisé en championnat la saison dernière pour s’en rendre compte. C’est une
parcours qu’elle a réalisé en championnat la saison dernière pour
s’en rendre compte. C’est une équipe qui possède beaucoup de
bonnes individualités. En plus, l’USMH veut confirmer son résul-
tat positif réalisé à El Eulma le week-end dernier. Nous allons de-
«C’est une année de
transition pour le
Mouloudia»
voir jouer ce match sans plusieurs de nos joueurs, à l’instar de
Saïdi, Aouamri, Bouaïcha, Megharbi et Berradja. Cela va nous
A la question de savoir si le
groupe est déjà sous pression,
après ses derniers faux-pas en
Riad O.
Arab
au sifflet
Le match de demain qui mettra
aux prises l’USM El Harrach avec le
MC Oran sera arbitré par M. Arab qui
sera assisté dans sa tâche par Dilmi et
Baaziz. Le quatrième arbitre étant
Benbraham. Le match qui op-
Djahel
Mise au vert à
l’hôtel El Foursane
C’est ce matin que les gars d’El
Hamri rallieront Alger pour préparer
le match de demain face à l’USMH. Le
voyage de la délégation du Mouloudia
d’Oran vers la capitale se fera par
avion. Les coéquipiers de Dagoulou
prendront leurs quartiers à l’hôtel
El Foursane sis à Baraki.
posera les U21 sera dirigé
par le trio Bousafsaf,
Bengherbia et Ots-
mane de la Ligue
de Blida.
Saïdi
et Aouamri
absents
face à l’USMH
«Le coach peut compter
sur moi face à El Harrach»
C’est désormais officiel : les deux
joueurs du Mouloudia d’Oran, Saïdi et
Aouamri, ne prendront pas part au match
de ce samedi qui opposera l’équipe à
l’USMH. Souffrant de blessure, ces deux
éléments n’ont toujours pas encore re-
pris le chemin du travail avec leurs co-
équipiers. Selon les informations en
avec leurs co- équipiers. Selon les informations en notre possession, ils vont devoir prendre leur mal
avec leurs co- équipiers. Selon les informations en notre possession, ils vont devoir prendre leur mal
avec leurs co- équipiers. Selon les informations en notre possession, ils vont devoir prendre leur mal
notre possession, ils vont devoir prendre leur mal en patience, avant de reprendre le chemin
notre possession, ils vont devoir
prendre leur mal en patience,
avant de reprendre le chemin des
entraînements. Ce qui est cer-
tain, c’est que l’absence de ces
deux éléments constitue un
vrai casse-tête pour l’entraî-
neur, Solinas va devoir pui-
ser dans le fond de son
réservoir pour trouver
son onze de départ.
Les
seniors
s’imposent
face aux U21
Afin de bien préparer le match de
ce samedi face à l’USM El Harrach,
l’entraîneur du Mouloudia d’Oran, So-
linas, a programmé un match amical
contre les U21. Cette rencontre a
permis au staff technique de tes-
ter certains joueurs, vu que
l’équipe sera amoindrie par l’ab-
sence de plusieurs éléments,
demain tels que Bouaïcha,
Aoumari et Saïdi. Cette ren-
contre s’est soldée par une
victoire de deux buts à zéro
en faveur des seniors. Les
buts du Mouloudia ont été
l’œuvre de Mokhtar et
Amrane. Cette rencontre
a été intéressante pour
le staff technique du
MCO qui a apparem-
ment dégagé le onze
qui affrontera
l’USMH ce samedi.
Entretien réalisé par
Riad O.

En l’absence de Belabbès, suspendu, et très certainement d’Aoumari blessé, Djahel a de fortes chances de disputer, ce samedi, son premier officiel sous le maillot du Mouloudia d’Oran face à l’USM El Harrach. L’ancien joueur de l’ESM, qui nous avait affirmé par le passé qu’il attendait avec impatience sa chance, se dit prêt pour ce match face à l’USMH. Djahel affirme que son équipe va tout faire pour revenir du stade du 1 er -Novembre avec un résultat positif et mettre un terme à une mauvaise série de quatre matchs sans le moindre succès.

Tout d’abord, comment est l’ambiance au sein de votre groupe ? Parfaite. Nous travaillons dans de bonnes conditions, afin de préparer notre prochain match face à l’USM El Harrach. Il est vrai que nous avons été très déçus d’avoir concédé le nul à domi- cile face au CS Constantine, mais le coach a su comment nous remonter le moral. Nous avons tourné la page du CSC et nous ne pensons désormais qu’à notre prochain match prévu ce week-end face à l’USMH. Nous sommes motivés pour réaliser un bon résultat. Justement, comment expliquez-vous votre dernier faux-pas concédé à la maison face au CSC ? J’estime que nous avons bien joué face au CSC. Nous avons, de l’avis même des Constantinois, dominé notre vis-à-vis. Malheureusement, nous avons manqué d’efficacité en attaque. Il ne nous man- quait que cette touche finale en attaque pour battre notre adversaire. Mais bon, il ne sert à rien à présent de revenir en ar- rière et évoquer cette rencontre. Désor- mais, il va falloir se concentrer sur notre prochain match prévu ce week-end face à l’USMH. Nous allons être dans l’obliga- tion de réaliser un bon résultat pour mettre un terme à notre mauvaise série de quatre matchs sans le moindre succès. Comment expliquez-vous les mauvais résultats concédés par l’équipe en championnat ? Je pense qu’il ne faut pas trop dramatiser

la situation, dans la mesure où nous n’en sommes qu’à la cinquième journée du championnat. Comme tout le monde a pu le constater, nous avons développé une bonne qualité de football depuis le début du championnat. Il ne faut pas oublier non plus que nous avons hérité d’un ca- lendrier difficile. Ce n’est pas évident de jouer successivement le MCA, l’ESS, la JSK et le CSC. Je suis persuadé que nous allons revenir en force lors des prochaines journées du championnat. Pour cela, il va falloir continuer à travailler et appliquer à la lettre les conseils du coach. Vos derniers mauvais résultats ne vous inquiètent-ils pas ? Pas du tout, pour la simple et unique rai- son que le championnat est encore long. Comme je viens de vous le dire, nous avons largement le temps de nous ressai- sir. Il ne faut pas douter. Je reste persuadé que notre équipe a les moyens de revenir en force en championnat. Comment se présente pour vous votre prochain match face à l’USMH ? Il est clair que ça sera un match difficile, car nous allons affronter une solide équipe d’El Harrach. Après une mauvaise série de quatre défaites consécutives, l’USMH a réussi à récolter son premier point depuis le début du championnat face au MC El Eulma. Nous savons donc que les Harrachis vont essayer par tous les moyens de décrocher ce week-end leur premier succès de la saison. De notre côté, nous allons essayer de réaliser un ré-

sultat positif afin de mettre un terme à une mauvaise série de quatre matchs sans victoire. Nous sommes confiants, avant de jouer ce match. Avouez tout de même que votre tâche sera compliquée…

Bien évidement, mais je pense que le match sera difficile pour les deux équipes. Nous mesurons parfai- tement la difficulté de

notre tâche, mais nous sommes persuadés que nous avons les moyens de revenir d’El Harrach avec

un résultat positif. Nous fe- rons de notre mieux pour tenter de renouer avec le suc- cès. Sur un plan personnel, il est fort possible que vous soyez ti- tularisé face à l’USMH. Etes- vous prêt ? Oui, le coach peut compter sur

moi. S’il décide de me faire jouer face à l’USMH, j’essayerai alors de donner le meilleur de moi-même pour apporter un plus à l’équipe et prouver ce dont je suis capable. Le coach peut compter sur moi et je vais faire de mon mieux pour aider mon équipe à revenir d’El Harrach avec un ré- sultat positif.

14
14

N° 2418

www.lebuteur.com JSMB Coup de bluff
www.lebuteur.com
JSMB
Coup de bluff

Vendredi 27 septembre 2013

Dans un communiqué rendu public hier

Boualem Tiab annonce sa démission

A u lendemain de la lourde défaite concé- dée mardi face à l’ESS, les dégâts
A u lendemain de la lourde défaite concé-
dée mardi face à l’ESS, les dégâts son
lourds. En plus de l’état psychologique
critique du groupe suite à l’agression du
bus transportant l’équipe à l’entrée de la ville de
Béjaïa par une partie des supporters de la
JSMB et du départ de Noureddine Saâdi, le
premier responsable du club, le président
Boualem Tiab vient d’annoncer sa dé-
mission à travers un communiqué par-

qui ne servira que les ennemis du club, j'annonce officiellement mon retrait de la présidence du club», pouvait-on lire dans le communi- qué. Le moins que l’on puisse dire, c’est que cette démission n’est pas pour arranger les choses au sein du club de la Soummam qui vit la période la plus difficile de son histoire parmi l’élite, d’autant que ces évènements surviennent à la veille d’un autre important déplacement de l’équipe à Tizi Ouzou où on ne risque pas de lui faire de cadeaux. C’est dire que les choses vont de mal en pis à Yemma Gouraïa depuis l’entame de la nouvelle saison, et cette dernière déroute à Sétif a fini par provoquer l’implosion dont les conséquences seront très difficiles à gérer.

«Les portes sont ouvertes à tous ceux qui veulent reprendre le club»

On apprend également, toujours à travers le communiqué signé par Boualem Tiab, qu’une réunion d’urgence du conseil d’admi- nistration du club «se tiendra incessamment», sans fixer la date. Le président lance par la même un appel, «les portes du club sont désormais ouvertes à tous ceux qui veulent prendre les rênes de la JSMB». Reste à savoir si Boualem Tiab ne revient pas à de meil- leurs sentiments dans les jours qui viennent, comme c’était le cas à plusieurs reprises auparavant.

S. H.

Aït Fergane réintègre le groupe Après deux semaines de travail spéci- fique et d’entraînement en
Aït Fergane
réintègre le groupe
Après deux semaines de travail spéci-
fique et d’entraînement en solo suite à une
méchante blessure au genou, Nabil Aït Fergane
a enfin été autorisé hier à réintégrer le groupe où
Talah
«Je suis content de
la réaction des joueurs»
Contacté par nos soins, l’entraîneur
intérimaire de la JSMB Abdelhamid Talah,
fonctions suite au dé-
part de Noureddine Saâdi, a affirmé que les
joueurs ont pu reprendre leurs esprits après tout
ce qui s’est passé ces derniers jours suite à la lourde
défaite concédée sur le terrain du 8-Mai-45 face à
commencé à oublier cette
mésaventure et ils ont décidé de se concentrer en-
tièrement sur ce prochain match contre la JSK. Je
suis content de la réaction des joueurs sur le ter-
rain, ils ont montré une grande volonté de se
ressaisir et de se surpasser ce samedi
contre la JSK où ils ont les moyens de
revenir avec un bon résultat.»
S. H.

il s’est entraîné le plus normalement du monde avec ses coéquipiers. Quant à sa participa- tion au match de ce samedi face à la JSK,

la décision sera prise aujourd’hui à l’occasion de la dernière séance avant ce derby kabyle qui se tien- dra sur le terrain d’Azeffoune. Rappelons qu’Aït Fergane n’a plus rejoué depuis la deuxième journée à l’oc- casion du match face

au RCA.

qui a pris ses nouvelles

l’Entente de Sétif. «Ils ont

Pour fuir ses supporters

L’équipe a élu domicile à Azeffoun

Contrairement à ce qui a été an- noncé, l’équipe s’est rendue à Azeffoun et non à Boumerdès pour fuir ses supporters qui se sont déchaînés après la déroute de Sétif en tentant d’agresser les joueurs et leur entraîneur à leur retour de Sétif. Les camarades de Brahim Zafour ont élu do- micile dans cette ville côtière de la wilaya de Tizi Ouzou pour préparer dans le calme leur prochain ren- dez-vous contre la JSK. La JSMB quittera Azeffoun sa- medi en début d’après-midi pour rallier la ville de Tizi Ouzou en prévision du derby contre la JSK dont le coup d’envoi est prévu à 16h45.

24 joueurs ont fait le déplacement

C’est avec un groupe de 24 joueurs, soit presque l’en- semble de l’effectif, que la JSMB s’est rendue à Azeffoun où elle est entrée en mise au vert de trois jours. Selon les informations en notre possession, le calme est re- venu au sein du groupe et les entraînements se dérou- lent dans de bonnes conditions.

Talah intérimaire jusqu’à nouvel ordre

Suite au départ de Noureddine Saâdi, la direction du club a désigné Abdelhamid Talah, le directeur spor- tif des catégories jeunes, pour prendre en charge la barre technique de l’équipe jusqu’à nouvel ordre. Talah a d’ailleurs dirigé la séance d’hier matin et c’est lui qui conduira l’équipe ce samedi face à la JSK en compa- gnie des entraîneurs des U21 Hakim Younsi et Yahia Aissat.

Il a discuté avec les joueurs et les

a motivés

Avant l’entame de la séance de jeudi matin, Talah a tenu à réunir les joueurs pour discuter avec eux et leur remonter le moral. Il a essayé de dédramatiser la si- tuation en leur faisant savoir que ce qu’ils vivent est tout à fait normal et que cela peut arriver à n’importe quelle équipe. «Le plus important, c’est de savoir se re- lever, et cela, je suis sûr que vous pouvez le faire», leur aurait-il dit entre autres. Dans son discours, Talah a insisté sur la solidarité entre les joueurs qui sera la seule clé pour sortir de la crise. Il leur a demandé de rester solidaires et de croire en leurs moyens. Ce n’est que de cette manière que l’équipe pourra s’en sortir selon lui. Talah leur a fait savoir qu’ils auront samedi une belle occasion pour mettre fin à cette série de mauvais résultats, il leur suffit simplement d’y croire et de s’armer de volonté même si cela va être difficile. Un discours qui aurait fait beaucoup de bien au groupe qui a bien réagi sur le terrain pendant la séance d’hier matin.

S. H.

venu hier à notre rédaction. Dans ledit communiqué, Tiab explique sa dé- marche par «la descente sur le terrain de quelques pseudos fans pour agresser le doyen des entraîneurs algériens de la Ligue 1, en l’occurrence Noureddine Saâdi». Suite à ce qu’il qualifie de déra- page après «l’agression du bus du club à

son retour de Sétif où les joueurs ont risqué leur vie, et devant cette «soudaine hystérie» et ce comportement inexplicable dans le fond et

dans la forme alors que le championnat n'est qu'a son début et ne cautionnant à aucun cas ce dérapage

Hammouche : «Difficile de digérer la défaite de Sétif, mais il faut réagir face à la JSK»

Hammouche avoue dans cet entretien que la situation de l’équipe est critique, mais ne perd pas espoir de la voir rebondir dès le match prochain contre la JSK en dépit de la difficulté de cette rencontre.

Quel est l’état des lieux au sein du groupe après la lourde défaite face à l’ESS ? En vérité, le moral des joueurs est

à plat, nous sommes tous très affec-

tés par cette lourde défaite qui nous

a fait très mal et qui sera difficile à

digérer, même si on essaye, tant bien que mal, à l’oublier. En même temps, on se doit de passer à autre chose pour préparer notre prochain match qui ne sera pas facile non plus. Justement, un autre match diffi- cile vous attend ce week-end… Nous sommes conscients de la si- tuation, nous savons ce qui nous at- tend et nous allons tout faire pour réagir et mettre fin à cette série noire. Etes-vous vraiment décidés à re- bondir ? Il est vrai que nous sommes en train de vivre un passage à vide, mais ça a trop duré. Il est temps de mettre fin à tout cela et stopper cette hé- morragie. Comme je viens de vous le dire, nous sommes déterminés à réagir, je crois que nous n’avons pas d’autre choix. Il faut qu’on montre que ce n’est qu’un passage à vide en

revenant de Tizi Ouzou avec un bon résultat. Je suis convaincu que nous avons les moyens pour le faire. Comment voyez-vous ce derby contre la JSK ? Ce match ne sera pas différent de ceux que nous avons déjà joués, il sera tout aussi difficile. Réaliser notre objectif ne sera certainement pas facile, et cela va exiger de nous plus d’effort et plus de détermination face à un adversaire qui ne se laissera certainement pas faire sur son ter- rain et devant son public. En plus de

cette difficulté, il y en plus le carac- tère derby qui complique encore

plus les débats. Il ne faut pas oublier aussi que la JSK se porte bien en ce début de saison, non ? Effectivement, contrairement à nous, la JSK a enregistré de bons ré- sultats comme en témoigne sa deuxième place au classement et compte confirmer sa bonne santé en ne ratant pas ce derby. Tout cela nous le savons, et nous savons qu’il va nous falloir beaucoup de sacri- fices sur le terrain pour réaliser notre objectif et rendre le sourire à nos supporters. Pensez-vous que la JSMB est en mesure de sortir de cette crise ? J’en suis certain. Cette situation ne peut pas durer plus que ça. Nous al- lons sortir de cette crise le plus tôt possible, car nous avons les moyens nécessaires pour faire beaucoup mieux. Ces mauvais résultats que nous avons enregistrés depuis le

début de la saison, ne reflètent pas notre vrai niveau et nous allons le prouver. Que pensez-vous du départ de Saâdi ? Je n’ai rien à dire là-dessus, c’est un sujet qui concerne la direc- tion et l’entraîneur. Nous les joueurs, nous sommes appe- lés à nous adapter à ce genre de situations et met- tre l’intérêt du club au- dessus de toute considération. Nous ne pensons qu’à la ma- nière qui peut nous faire sortir de cette situation le plus vite possible. Vous avez cer- tainement quelque chose à dire aux sup- porters, non ? Les supporters ont rai- son d’être en colère contre nous et nous comprenons parfaitement leur déception et leur colère. Car nous n’avons pas été à la hauteur de leurs es- pérances. Mais en même temps, eux aussi n’ont pas d’autre choix que de nous soutenir pour nous aider à sortir de cette crise. Seuls, on ne pourra pas faire grand-chose. Il faut qu’on se serre les coudes pour remettre l’équipe sur rails. Entretien réalisé par H. S.

www.lebuteur.com N° 2418 ESS 15 Vendredi 27 septembre 2013 Coup d’œil Madoui «La même détermination
www.lebuteur.com
N° 2418
ESS
15
Vendredi 27 septembre 2013
Coup d’œil
Madoui
«La même
détermination
face au RCA»
Hameur Bouazza
aujourd’hui à Sétif
«Nous les membres du staff, nous
ne pouvons être qu’amplement sa-
tisfaits. Je
C
omme annoncé dans une précédente édi-
tion, l’ancien international Hameur
Bouazza pourrait porter les couleurs de
l’ESS très bientôt. Il est attendu par les di-
rigeants de l’Entente aujourd’hui et cela en
compagnie de son manager pour finaliser.
concerne Chadli Amri. Pour Hammar, le
problème de la qualification de Hameur
Bouazza, hors délais, ne devrait pas se
suis très
content pour
le club et les
joueurs qui
se sont bien
battus. On a
voulu cette
victoire et on
l’a eue, c’est
tant mieux
pour nous.
Nous n’avons
pas baissé les
bras durant
tout le
Une dérogation
de la FAF pour qu’il soit qualifié
poser. Jouissant du statut de joueur in-
ternational, il devrait bénéficier d'une
dérogation spéciale de la part de la Fé-
dération algérienne de football. Le res-
ponsable sétifien a par ailleurs indiqué
que
son administration enverra une
Si les deux parties arrivent à un accord, Bouazza sera
qualifié dans les plus brefs délais. La direction de l’ESS
aura à exécuter les mêmes démarches que celles effec-
tuées par son homo-
logue de l’ASO
en ce qui
demande à la FAF pour qualifier le
joueur, dés qu’u accord sera trouvé.
Mourad Meghni proposé
match. Ce
fut un match tactique face à une
bonne équipe de la JSMB. Je sou-
haite que cette détermination de-
meure, et que, lors des prochains
matchs, nous retrouverons au mi-
nimum la même volonté de se bat-
tre chez nos joueurs. Pour ce qui
est du match de mardi passé, j’ai
trouvé dans l’équipe une motiva-
tion à toute épreuve. Personnelle-
ment, je suis très heureux.»
Le manager de Hameur Bouazza a
proposé aux dirigeants de l’ESS les ser-
vices de Mourad Meghni. Ce dernier est
libre de tout engagement. Le contrat qu’il a
signé avec le club qatari de Lakhouia étant arrivé
à son terme il y a de cela quelques semaines.
La séance d’aujourd’hui
à 10 heures
La toute dernière séance d’entraînement avant le
match face au RCA, celle d’aujourd’hui, débutera à
dix
heures. Elle sera dirigée par le nouvel entraîneur
Jean Christian Lang. C’est à l’issue de cette séance que
les
membres du staff technique dégageront la liste des
joueurs qui seront convoqués pour le match de ce sa-
medi contre le RCA.
S.B.
Tout
Benabderrahmane «Ce match
baigne
contre l’Arbâa est dans toutes les têtes»
pour
l’Entente…
Tout d’abord, quelles sont les nouvelles ?
Elles sont excellentes, je vous remercie.
Comme vous le voyez, nous nous préparons
pour le match de ce samedi avec le plus grand
sérieux. Tous les joueurs sont hyper motivés et
le moral est au beau fixe.
Cela veut il dire que vous avez oublié la
large victoire acquise contre la JSMB
mardi passé ?
Oublier peut être pas, mais maintenant, elle
fait partie du passé. Je voudrais vous faire une
confidence à ce sujet.
Laquelle ?
Juste après le troisième but face à Béjaïa,
nous avons commencé à penser au match de
ce samedi contre le RCA.
Vous avez réussi à gagner vos deux der-
niers matchs. Qu’est-ce qui vous a permis
de faire la différence ?
La grande solidarité qui existe entre nous. Il
faut dire que nous restons sur une immense
désillusion après notre élimination en Coupe
de la CAF. Nous formons un groupe et nous
ressentonstousquenousprogressonsaufildes
matchs.Jesuis certainquelesrésultatsironten
s’améliorant.
Justement, comment avez-vous vécu cette
élimination ?
Trèsmaletavecunsentimentdefrustration.
Nous nous en mordons encore les doigts car
nous avons le potentiel pour être dans le der-
nier carré.
Le championnat reprend ses droits ce sa-
medi, avec la réception de l’Arbâa, quelles
sont vos chances dans ce match ?
Nousn’avonsaucunequestionànousposer.
Nous sommes à un point du leader et il est,
pour nous, impératif de gagner. Par ailleurs,
nous ne devons pas uniquement compter sur
Les dirigeants, les supporters
et les joueurs de l’ESS ne peu-
vent qu’être satisfaits. L’Entente
s’est hissée à la seconde place, à
les matchs que nous aurons à jouer à domicile.
Il nous faut être capable d’aller chercher des
points chez l’adversaire. Nous ne viserons que
la victoire contre le RCA.
Comment devez-vous jouer face à une
équipe qui est assez difficile à manier ?
Gagner des duels et cela à tous les niveaux.
Même si le RCA est un nouveau promu, la
prudence est de mise.
Surtout que le match se jouera devant
vos supporters.
Celaestunavantage,maisiln’estpasdécisif.
Nous sommes décidés à nous battre sur tous
les ballons et surtout de ne pas subir. Nous
tuent surtout dans notre grande envie de nous
surpasser et la solidarité qui existe entre nous.
Parlons un peu de vous. Le fait d’être
passé par le banc des remplaçants vous a-
t-il contrarié ?
Pas du tout, même si je ne suis pas un titu-
laire à part entière. Sur le plan technique, les
choses sont très claires à l’ESS car le coach
prend le soin avant chaque match de nous ex-
pliquer ce qu’il attend exactement de chacun
de nous.
Un dernier mot.
Nous sommes prêts pour ce match face au
RCA et nous ne viserons qu’une seule chose,
la victoire.
un point du leader du champion-
nat de L1. Tout baigne donc du