Вы находитесь на странице: 1из 25
Les demandes de visas d’entrée au Burkina Faso dépassent le millier Les Algériens vont envahir
Les demandes de visas d’entrée au Burkina Faso dépassent le millier
Les Algériens vont
envahir Ouaga !
Mobilis emmènera
2 avions de supporters
SAMEDI 28 SEPTEMBRE 2013
www.lebuteur.com
QUOTIDIEN NATIONAL SPORTIF N° 2419 PRIX 20 DA
MCA-ASO, aujourd’hui à 18h
La dernière victoire du MCA face
à l’ASO à domicile remonte à 2010
Le Mouloudia face
à sa bête noire !
Djemili
«Cette fois-ci, Chlef
laissera les trois points»
Les 2 consignes
de Geiger
● Jouer à terre
● Faire attention aux contres
JSK-JSMB,
aujourd’hui à 16h45
Entre frères «amis»
Aït Djoudi «Que
la fête soit totale !»
Zafour «Chaque équipe
doit accepter le résultat final»
Aouedj et Maroci préservés pour l’ASO
JSS-USMA, aujourd’hui à 16h
Une victoire pour
Sofiane et Sifou
USMH-MCO,
aujourd’hui à 16h
El Harrach veut sa première
Sochaux met 100 000 euros
pour Courbis
02
02

N° 2419

www.lebuteur.com Équipe nationale Coup tordu
www.lebuteur.com
Équipe nationale
Coup tordu

Samedi 28 septembre 2013

Ça ne s’arrange toujours pas pour Belfodil

L situation de Ishak Belfodil demeure

inchangée, lui qui a suivi une nouvelle fois la performance de son équipe face

la Fiorentina à partir du banc des

a

à

remplaçants. L’ancien sociétaire de Parme n’a pas du tout été aligné et cela

commence à inquiéter le joueur, qui n’a plus rejoué avec le club italien depuis son retour de sélection. Notons que grâce à sa victoire face à la Viola, l’In- ter revient à hauteur de la Juventus et Naples, à la deuxième place du clas- sement général.

Mazzarri :

«L’attaque carbure, pourquoi apporter des changements ?»

Face aux interroga- tions de la presse ita-

changements ?» Face aux interroga- tions de la presse ita- Taïder A la fin du match

Taïder

A la fin du

match de

l’Inter face à

la Fioren-

tina, Saphir Taïder, toujours aussi disponi- ble avec les médias, s’est exprimé pour la chaîne officielle du club, Inter Channel, où il a notamment confié la difficulté que l’équipe intériste a trouvé pour s’emparer des trois points, devant une formation de Fio- rentina, qui ne s’est pas déplacée en touriste au stade Giuseppe Meazza : «Notre vic- toire aujourd’hui n’a pas du tout été simple. L’adversaire nous a posé beaucoup de problèmes et nous avons dû forcer notre talent pour l’em- porter. L’essentiel pour

lienne, au sujet de la situation de Belfodil, le coach intériste, Walter Mazzarri, a répondu : «Notre ligne offensive marche très bien depuis l’entame de

la saison et je ne pense pas qu’il y ait nécessité de faire des changements, que cela concerne Belfodil ou un autre joueur.» L’attaquant titulaire à l’Inter est Palacio, qui a inscrit jusque-là 3 buts en 5 jour- nées disputées. Icardi et le revenant Milito se dis- putent la place de doublure.

Giovanni Consiglio :

«Le problème de Belfodil est que ce n’est pas Mazzarri qui l’a recruté»

Le site italien spécialisé Ilsussidiario.net, très proche des affaires de l’Inter de Milan, a pris at- tache avec un agent FIFA très connu en Italie, Giovanni Consiglio, pour avoir son avis sur cer- tains sujets relatifs au club nerrazzuri. Ayant sou- vent travaillé avec la direction de l’Inter, Consiglio

a parlé de la situation de Belfodil : «Le problème de Belfodil est simple :
a parlé de la situation de Belfodil : «Le problème de
Belfodil est simple : il n’a pas été recruté par Maz-
zarri. Ce n’est pas lui qui l’a réclamé aux dirigeants.
C’est surtout le directeur sportif, Branca, qui a in-
sisté pour le recruter. Belfodil n’entre pas dans
les plans de Mazzarri et c’est pour cette raison
qu’il ne joue pas actuellement.»
«Plusieurs clubs
le veulent, à leur tête
l’AC Milan»
Et d’ajouter : «Belfodil pourrait
très bientôt changer d’air et, selon
mes informations, il est très cour-
tisé. Plusieurs clubs veulent le re-
cruter, à leur tête l’AC Milan et
aussi la Fiorentina. Le Milan a be-
soin de renfort devant et Belfodil
peut constituer la bonne solution.»
S. F.
Belkalem
«Le match
de Norwich
fut une bonne
expérience
pour moi»

Le défen- seur inter- n a t i o n a l , Essaïd Bel- kalem, est revenu sur sa partici- pation au match de la Coupe de la Ligue face à Norwich disputé mardi dernier. «Ce fut une bonne expérience pour moi. Norwich évolue en Premier League et c’était une bonne opportunité pour notre club de l’affronter. On a failli l’emporter, mais on a commis quelques erreurs qui nous ont coûté très cher. L’élimination fut très diffi- cile à accepter pour nous, mais c’est ça le football», a notamment déclaré l’ancien joueur de la JSK sur le site du club.

déclaré l’ancien joueur de la JSK sur le site du club. «Je veux rester 15 ans

«Je veux rester 15 ans à l’Inter»

permet de progresser davantage. La route est longue et semée d’em- bûches, mais avec l’état d’esprit qu’on a actuel- lement, on peut réaliser beaucoup de choses. A l’Inter, nous constituons une véritable équipe cette saison, et chacun de nous, lorsqu’il entre sur le terrain, se donne à fond pour permettre au club d’engranger les bons résultats.»

«La confiance de l’entraîneur m’a libéré»

Avant le début de la rencontre Inter-Fio- rentina, la chaîne Al- Jazeera Sport a diffusé une interview de Taï- der où il est revenu sur sa signature à l’Inter et parlé de ses objectifs futurs. «Je suis un

joueur qui donne tout sur le terrain. Je joue de la même façon que je m’entraîne et cela me plaît. J’aime relever le défi et viser toujours plus haut. L’entraîneur me fait confiance et cela m’a beaucoup aidé à bien me sentir dans mon nouveau club et jouer libéré», a-t-il dit, avant de rajouter :

«L’Inter est un très grand club et joue uni- quement pour la gagne. On est qu’en début de saison et rien ne sert de se précipiter. Pour ma part, je suis super à l’aise à l’Inter et si j’au- rai l’occasion d’y rester durant 15 ans, je le ferai volontiers. Ici, je ne pense pas à autre chose.»

S. F.

nous est d’avoir obtenu ces nouveaux trois points. On a eu une très bonne réaction, après avoir encaissé ce but de la Fiorentina. On a cru en nous et c’est ce qui nous a permis de rem- porter ce succès.»

«A l’Inter,

nous

constituons

une véritable

équipe»

Questionné sur cet excellent état d’esprit qui se dégage de l’Inter en ce début de saison, le joueur a répondu :

«Nous travaillons très bien et cela se voit sur le terrain lors des matches. Ce que nous faisons aux entraîne- ments est très impor- tant, car cela nous

L’inscription des supporteurs pour le déplacement à Ouagadougou débute demain

L e directeur général du Tou- ring Voyages Algérie (TVA), Sahri Tahar, a assuré hier, au cours de son inter-

vention sur les ondes de la radio Chaîne III, que le ministère de la Jeunesse et des Sports et la FAF sont en train de mettre en place un dis-

positif spécial qui permettra à un millier de fans algériens de faire le déplacement à Ouagadougou, capi- tale du Burkina Faso, pour soutenir les Verts lors de leur rencontre de- vant les Etalons, le 12 octobre pro- chain. Le DG de TVA a souligné

que les inscriptions débuteront ce dimanche au niveau de toutes les agences Touring du pays.

Sahri Tahar : «Soutenu par l’Etat, le prix du billet sera largement à la portée des supporteurs»

«Les inscriptions pour le voyage à Ouagadougou se feront à partir de ce dimanche au niveau de tout le terri- toire national auprès de nos agences. Je peux assurer que le prix du billet d’avion sera largement à la portée de

tout le monde, du moment qu’il est soutenu par les pouvoirs publics», a déclaré M. Sahri.

«Le départ se fera la matinée du 12 et le retour après le match»

Sahri Tahar a expliqué que le voyage pour Ouaga se fera le jour du match et le retour juste après la fin de la rencontre. Il a assuré que les supporteurs seront bien pris en charge et ne manqueront de rien :

«Les supporteurs effectueront le voyage durant la matinée du match,

alors que le retour s’effectuera juste après la fin de la rencontre en soirée. L’arrivée à Ouagadougou est prévue à midi. Les fans auront trois heures pour récupérer, avant le début du match. Le transfert de l’aéroport au stade et vice-versa est assuré par des navettes de notre partenaire sur place à Ouaga. On a décidé de pro- grammer le retour après le match en raison surtout de la capacité d’ac- cueil limitée des infrastructures hô- telières au Burkina Faso.»

S. F.

Ghezzal

prend

3 matchs

Exclu en fin de match face

à Padoue, l’atta- quant algérien de Latina, Abdelkader Ghezzal, écopa d’une suspension de trois matchs fermes de la part de la commission de discipline de la Ligue italienne de football. Le joueur avait pourtant était exclu, suite à un deuxième avertissement, mais c’est le rap- port de l’arbitre qui l’a accablé.

mais c’est le rap- port de l’arbitre qui l’a accablé. Kadir et Rennes ramènent le nul

Kadir et Rennes ramènent le nul de Montpellier

Le Stade Rennais est revenu avec un

bon point de son déplacement effectué sur

la pelouse de Montpellier, avant-hier soir (0-0).

Foued Kadir, auteur d’un doublé samedi der- nier, n’a pas été recon- duit en tant que titulaire. Toutefois, il a fait son entrée en jeu assez rapi- dement dans le match, précisément à la 26’, suite à la blessure d’un de ses coéquipiers.

la 26’, suite à la blessure d’un de ses coéquipiers. Lacen retrouve le banc Après trois

Lacen retrouve le banc

Après trois semaines d’absence, en rai- son d’une blessure, le milieu de terrain Medhi Lacen a retrouvé le groupe de Ge- tafe, à l’occasion de la rencontre de cham- pionnat disputée avant-hier soir face au Celta Vigo (2-0). L’international algérien a suivi néanmoins l’intégralité de cette par- tie sur le banc.

Luis Garcia : «Lacen est apte à jouer, mais… »

L’entraîneur de Getafe, Luis Garcia, a parlé du retour de Lacen, expliquant pour- quoi il ne l’a pas aligné face au Celta Vigo. «Lacen s’est complètement rétabli de sa bles-

Vigo. «Lacen s’est complètement rétabli de sa bles- sure et demeure apte à jouer. Cela dit,

sure et demeure apte à jouer. Cela dit, je ne compte pas procéder à des changements au milieu de terrain. Pedro Mosquera a

saisi sa chance et est actuellement en super forme. Il restera cer- tainement titulaire encore quelques

matches», a-t-il dit. Lacen devra redoubler d’efforts pour reprendre sa place de titulaire.

S. F.

www.lebuteur.com Équipe nationale Coup fort N° 2419 03 Samedi 28 septembre 2013 Des Burkinabés à
www.lebuteur.com Équipe nationale Coup fort
www.lebuteur.com
Équipe nationale
Coup fort

N° 2419

03
03

Samedi 28 septembre 2013

Des Burkinabés à Gaborone pour affronter le Botswana

C omme nous l’avions indi-

qué dans l’une de nos pré-

cédentes éditions, la

sélection du Burkina Faso,

futur adversaire des Verts lors des barrages de la Coupe du monde 2014, disputera un match amical face au Botswana à Gaborone. Bien que la FIFA n’autorise pas le dérou- lement d’un match amical le 30 sep- tembre, la Fédération burkinabé de football a profité pour avoir un match de plus dans les jambes avant d’affronter les Verts le 12 octobre prochain à 15h00 heure locale. En effet, c’est la Fédération du Botswana qui a invité son homologue du Bur- kina Faso pour commémorer l’indé- pendance du pays. Une invitation que les Etalons ont acceptée puisqu’une première délégation s’est envolée hier pour Gaborone afin de préparer cette rencontre. Selon nos informations, c’était les staffs tech- niques des A et des A’ qui se sont dé- placés en compagnie de quelques joueurs locaux.

Des professionnels vont rejoindre le Botswana directement

Selon nos informations, il y aura quand même quelques joueurs pro- fessionnels, évoluant à l’étranger, qui participeront à ce match. On croit savoir, selon nos informations, que Moumouni Dagano, l’attaquant d’Al Khor, sera de la partie et rejoindra ses coéquipiers directement à Gabo- rone. Il devrait y avoir aussi François Yabre, qui évolue en Norvège, Wil- frid Balima (Sherrif Tirasport en Moldavie) ainsi que deux ou trois autres évoluant en Europe. Selon des responsables de la FBF, cette der- nière a réussi à obtenir l’accord des clubs pour les avoir pendant 72h. Par ailleurs, on ne sait pas en-

core si Johnatan Pitriopa sera de la partie, étant donné qu’il est actuelle- ment en instance de transfert vers un club du Golfe.

Ceux qui évoluent en Afrique n’auront pas de problème

Pour ce qui est des joueurs évo- luant en Afrique, la FBF n’aura pas le moindre souci puisqu’il y aura Mo- hamed Koffi (Petrojet d’Egypte), Henry Traore (Ashante Gold du Ghana), Jean-Noël Lingani (Horuya Conakry), tous trois défenseurs. Il y aura aussi les trois gardiens de but habituellement retenus, à savoir Ab- doulaye Soulama (Ashante Kotoko du Ghana), Daouda Diakité qui évo- lue au Gabon ainsi que Mohamed Laré Diarra du Real Kadiogo (Burkina Faso).

La FBF n’a pas pu avoir tous les professionnels

Selon une source autorisée auprès de la Fédération burkinabé, cette dernière n’a pas pu avoir l’aval de tous les clubs ayant des joueurs bur- kinabés. Puisqu’il ne s’agit pas d’une date FIFA, il fallait s’attendre à ce que des clubs opposent leurs véto.

Le match servira à la préparation des A et des A’

Pour les responsables de la FBF et Paul Put, ce match sera bénéfique pour certains joueurs de l’équipe A qui souffrent d’un manque de com- pétition avant le match de l’Algérie, mais aussi une bonne préparation pour les joueurs A’ en prévision de la phase finale du Championnat d’Afrique des nations, prévue en jan- vier sur le sol sud-africain. C’est pour cela d’ailleurs que les deux staffs seront là.

Hamza R.

Forfait ce soir face à l’ASSE Harek blessé au genou Pour le déplacement de ce
Forfait
ce soir face à l’ASSE
Harek
blessé
au genou
Pour le déplacement de ce soir au stade Geof-
froi-Guichard de Saint-Etienne, le SC Bastia sera privé
du défenseur polyvalent algérien, Fethi Harek. Ce der-
nier souffre, en effet, d’une blessure au genou et il est inca-
pable de prendre part à cette rencontre importante de son équipe. Face à
l’AS Monaco, pour le compte de la 7
e journée de la Ligue 1 française et qui a
vu Bastia chuter lourdement (3-0), Fethi Harek a été touché au genou et il
ne peut depuis plus s’entraîner. Il était contraint de suivre des soins chez le
staff médical, le temps que l’on en saura plus sur cette blessure.
Pour le
joueur, cette blessure est venue au mauvais moment dans la mesure où le
stage de l’Equipe nationale approche à grands pas pour préparer le match
aller des barrages du Mondial à Ouagadougou face au Burkina Faso. De
son côté, Vahid Halilhodzic, qui comptait au départ de reverser Harek
dans la liste des réservistes, après le retour en forme de Faouzi
Ghoulam, n’aura pas de soucis à se faire. Il prendra cette décision
sans consulter ses assistants, étant donné que Harek ne sera
prêt que d’ici une semaine ou deux, alors que la liste des
joueurs retenus pour le voyage sera finalisée au plus
tard lundi matin, si ce n’est pas dimanche soir.
H. R.
L’ENTV presque d’accord avec Al Jazeera pour la retransmission terrestre Comme nous l’avions indiqué après
L’ENTV
presque d’accord
avec Al Jazeera pour la
retransmission terrestre
Comme nous l’avions indiqué après le tirage au sort des
barrages du Mondial, la télévision algérienne avait trouvé un
accord verbal avec Sportfive, qui détient les droits de retrans-
mission des barrages, pour pouvoir retransmettre le match aller
des barrages, avant même de connaître l’identité de l’adversaire.
Cet accord a été trouvé grâce à la médiation de Mohamed Raou-
raoua. Finalement, après le tirage au sort, Sportfive a pensé à ses
intérêts financiers, en décidant de vendre les droits à la chaîne qata-
rie Al Jazeera Sport contre une somme mirobolante. Du coup, l’ac-
cord verbal, qui allait être signé plus tard, est devenu caduc. L’ENTV
s’est vue ainsi contrainte de négocier avec le groupe qatari pour
pouvoir retransmettre la rencontre du 12 octobre prochain. Selon
nos informations, l’Entreprise publique et la chaîne qatarie sont
presque d’accord pour permettre aux Algériens de suivre le
match uniquement sur la chaîne terrestre, sans retransmission
satellitaire. Les Tunisiens sont dans le même cas que les Al-
gériens, tandis que les Egyptiens seront carrément pénali-
sés à cause du conflit opposant les responsables
politiques du pays à ceux de la chaîne.
H. R.

Alors que la FAF aura un quota de 1000 places seulement

Les Algériens risquent d’être plus nombreux

P our le déplacement des Verts à Ouagadougou pour affronter les Etalons du Bur- kina Faso, en match aller

des barrages de la Coupe du monde 2014, la FAF a eu droit à un quota de 1000 tickets pour les supporteurs de la sélection nationale désireux se rendre à Ouagadougou. Une fois que Saâdi, Zefzef et Tasfaout sont rentrés à Alger après leur séjour au Burkina

Faso, les préparatifs du voyage des supporteurs algériens ont com- mencé. On sait déjà que le déplace- ment sera effectué avec quatre avions le jour de la rencontre. Seule- ment, les supporteurs algériens pourrait être plus nombreux que le quota mis à la disposition de la FAF par son homologue burkinabée. Cette nouvelle donne pourrait carré- ment mettre les responsables algé- riens et burkinabés dans une situation embarrassante.

Des compatriotes en Europe et en Afrique ont déjà eu les visas pour le Burkina Faso

Selon nos informations, beaucoup d’Algériens résidant hors du pays souhaitent tout de même se rendre à Ouagadougou pour encourager la sélection nationale algérienne dans ce match capital. On croit savoir que beaucoup d’Algériens, en France no- tamment, ont entamé les démarches administratives auprès du consulat général du Burkina Faso à Paris, pour obtenir le visa et se rendre di- rectement dans un vol d’Air France. En Italie et en Espagne également. Par ailleurs, même les Algériens éta- blis en Afrique, notamment en Mau- ritanie, au Bénin et d’autres pays, souhaitent eux aussi se rendre à Ouagadougou pour encourager les Verts, ceci sans compter la centaine d’Algériens vivant au Burkina Faso. Autrement dit, il y a de très fortes

chances que les Algériens seront en très grand nombre dans les gradins du stade du 4-Août, le 12 octobre prochain.

Quelle réaction des autorités du Burkina ?

La décision prise par l’opérateur de téléphonie mobile Mobilis d’orga- niser lui aussi un déplacement de supporters vient accréditer la thèse d’un surplus de monde. Pour l’ins- tant, aucune décision n’a encore été prise, puisqu’on s’attend à ce que les organisateurs du voyage des suppor- teurs terminent l’opération. Si l’on atteint le nombre de 1000 qui se dé- placeront à Ouagadougou, les res- ponsables de la FAF tenteront de trouver une solution avec la FBF, mais aussi avec l’ambassade d’Algérie à Ouagadougou qui tentera de négo- cier une nouvelle fois avec la partie burkinabée le nombre d’Algériens qui effectueront le déplacement.

Hamza R.

d’Algériens qui effectueront le déplacement. Hamza R. Mobilis affrètera 2 avions pour des supporters M obilis

Mobilis affrètera 2 avions pour des supporters

M obilis partici- pera à la mo- bilisation des supporters au-

tour de la sélection natio- nale de football, appelée à affronter le Burkina Faso en barrages pour la qualifi- cation à la Coupe du monde 2014. Ainsi, l’opé- rateur de téléphonie mo- bile, en collaboration avec le Touring club Algérie, or- ganisera un déplacement de supporters le jour du match aller à travers l’affrè- tement de deux avions gros porteurs de la compagnie Air Algérie. Le départ se fera le jour du match et le retour en soirée.

Le départ se fera le jour du match et le retour en soirée. de vente des

de vente des 48 wilayas du pays, les meilleurs clients de Mobilis et des représentants des partenaires de l’opérateur de téléphonie mobile. La formule de participation

(prise en charge totale ou partielle du prix du billet d’avion) est encore à l’étude. Une chose est sûre : Mobilis tient à être au rendez-vous encore une fois, après l’avoir

Les meilleurs agents et clients de Mobilis et ses partenaires en priorité

Les supporters concernés seront, en priorité, des em- ployés des meilleures agences

été lors de la Coupe d’Afrique des nations où elle avait effectué une opération similaire en transportant des sup- porters algériens en Afrique du Sud.

Damma (P.D-G Mobilis) : «Comme d’habitude, nous accompagnons l’Algérie»

Dans une déclaration qu’il nous a faite, Saâd Damma, président direc- teur-général de Mobilis, a souligné que «cette opé- ration de Mobilis vise, comme c’est devenu une

habitude, à accompagner l’Algérie dans les plus grands événements inter- nationaux», affirmant que «des mesures ont été prises pour que les supporters soient transportés dans les meilleures conditions».

R. B.

04 6 e journée JSK-JSMB Aujourdʼhui à 16h45
04
6 e journée
JSK-JSMB
Aujourdʼhui à 16h45

N° 2419

www.lebuteur.com Ligue 1 Coup neuf
www.lebuteur.com
Ligue 1
Coup neuf

Samedi 28 septembre 2013

Tous les chemins mènent à… la victoire

28 septembre 2013 Tous les chemins mènent à… la victoire U ne semaine jour pour jour

U ne semaine jour pour jour après la défaite es- suyée devant le CR Be- louizdad, au stade du 20-Août, à Alger, les

poulains d’Azzedine Aït Djoudi s’ap- prêtent à livrer une autre rencontre, ce soir, face à la JSMB. Un derby que les amoureux de la balle ronde at- tendent depuis quelque temps, du moment qu’il s’agit d’une partie entre deux équipes qui se connais- sent bien. Et comme tout le monde le sait, les deux formations débute- ront la rencontre d’aujourd’hui avec des objectifs différents. Alors que la JSK n’a désormais plus le choix que de récolter les trois points pour se racheter de la dernière défaite à l’ex- térieur, et enregistrer une deuxième victoire de suite à domicile, les Bé- jaouis, eux, essayeront de défendre leurs chances et limiter les dégâts après tout ce que le club endure der- nièrement. Le limogeage de Noured- dine Saâdi et la démission du président Tiab, 48 heures avant le derby, ne jouera certainement pas en faveur des Rouge et Vert, qui débu- teront cette partie avec un moral à plat. Du coup, la JSK doit en profiter pour assurer le plus important, en décrochant les trois points qui leur permettront de rester collés au clas-

sement. Malgré l’absence de Tayeb Maroci et Sid-Ahmed Aouadj, qui souffrent tous les deux d’une bles- sure aux adducteurs, le premier res- ponsable à la barre technique n’aura pas à s’inquiéter pour les remplacer, du moment que Beziouen, Yesli, Chibane, Benchérifa et Belakhdar sont tous prêts à tenir convenable- ment leur place.

Aït Djoudi met en garde ses défenseurs

Mis à part les deux joueurs cités, aucun autre ne sera absent devant la JSMB. En effet, l’entraîneur en chef, Azzedine Aït Djoudi, disposera de tout son effectif et de ses atouts pour battre les Béjaouis et leur refaire le coup de 2003. Et pour y arriver, il faudrait que les joueurs, et les défen- seurs surtout, soient à la hauteur. Les Benlameri, Rial, Mekaoui et Re- mache doivent impérativement sor- tir le grand jeu en se montrant solides, et se concentrer pour contrer toutes les actions de l’adver- saire et garder les cages de la JSK vierges.

Les attaquants doivent cracher le feu

Par ailleurs, ce qui inquiète désor- mais l’ancien sélectionneur de l’équipe Olympique, c’est le compar-

timent offensif. Malgré une belle prestation face au CRB, les atta- quants kabyles, qui avaient pourtant créé plusieurs occasions, ne sont pas parvenus à inscrire le moindre but. L’inefficacité offensive a joué un mauvais rôle aux Canaris lors des derniers matchs. Désormais, il est grand temps pour les avants-centres de retrouver leurs sensations et re- nouer avec les buts.

Les Béjaouis à la recherche de la première victoire

Si les Jaune et Vert occupent la qua- trième place du classement, les Bé- jaouis, quant à eux, ils sont loin de faire pareil. En effet, la formation de Yemma Gouraya, qui ne possède que trois points, n’a réussi, jusqu’à présent, à gagner aucune rencontre. Avec trois matchs nuls, les coéqui- piers d’Ibrahim Zafour se rendront à Tizi Ouzou dans le but de stopper la JSK et offrir à leurs supporters une première victoire de la saison. Mal- gré le départ de l’entraîneur Saâdi et la démission de Tiab, les Rouge et Vert sont plus que jamais détermi- nés à sortir le grand jeu et prouver que la JSMB ne mourra jamais.

Saïd D.

Asselah : «Il faut se méfier de la bête blessée»

Ebossé, Beziouen, Messaâdia, Madi et Chibane les atouts majeurs

S ur le plan tactique, la JSK domine convena- blement ses adver- saires. Pas plus loin que la précédente jour-

née, les Jaune et Vert avaient donné une bonne leçon au Cha- bab de Belouizdad, malgré la dé- faite, qui faut-il le rappeler, imméritée. Seulement, le beau football ne suffit généralement pas. Pour gagner des matchs, il faudrait être efficace. Donc, les attaquants de la JSK, qui avaient raté plusieurs occasions de but devant le CRB, doivent impérati- vement se racheter pour renouer avec les victoires. Alors que le Camerounais est à la recherche de son premier but au 1er-No- vembre, lui qui a déjà inscrit deux réalisations à l’extérieur, les Chibane, Belakhdar et Messaâdia n’ont toujours pas débloqué leur compteur but. Le match de ce soir sera, en effet, une meilleure opportunité pour eux, en profi- tant du passage à vide des Bé- jaouis, de retrouver leurs efficacités et se libérer psycholo-

giquement.

Asselah déterminé à garder sa cage vierge

De son côté, le gardien de but

d’Aït Djoudi

Malik Asselah, auteur d’un bon début de saison, aura une énorme pression à gérer dans ce derby, du moment que tous les observateurs jugeront sa produc- tion, lui qui n’a toujours pas été convoqué en Equipe nationale. Certes, plusieurs personnes l’avaient accusé d’être le seul res- ponsable de la défaite face au CRB, mais ces critiques sont loin d’affecter le keeper kabyle, qui s’est dit prêt à se racheter et don- ner de l’assurance à ses coéqui- piers.

L’appel des joueurs aux supporters

La force de la JSK version 2013- 2014 réside dans ses supporters. Les fans kabyles, qui remplissent les gradins à chaque rencontre, donnent du courage aux équi- piers de Djamel Benlameri pour sortir le grand jeu et donner le meilleur d’eux-mêmes. Les Cana- ris n’ont pas manqué l’occasion de lancer un appel aux supporters pour qu’ils soient nombreux ce soir, en participant à la deuxième victoire consécutive de l’équipe à domicile cette saison.

Saïd D.

Benlameri : «Chalali est un bon ami, mais sur le terrain pas question de le laisser faire»

ami, mais sur le terrain pas question de le laisser faire» A la fin de la

A la fin de la séance

d’entraînement d’hier matin, nous nous sommes entretenus avec le défenseur cen- tral, Djamel Benla- meri. Ce dernier, serein et optimiste, re- connaît que Chalali était un bon ami mais

sur le terrain, il n’aura aucune chance d’ins- crire le moindre but.

A ce sujet, il dira :

«Chalali est un bon ami, mais sur le ter-

rain, pas question de

le laisser faire. On

S. D.
S. D.

doit rester vigilants pour ne pas prendre de but. Toutefois, il faut dire que la ren- contre se jouera sur des détails. Profiter de la moindre occa- sion pour débloquer la situation et se met- tre à l’abri dès le début.»

Le gardien de but de la JSK, Malik Asselah, estime que la JSK a plus que ja- mais besoin des trois points pour rester collée en haut du tableau. Selon lui, il faut entamer à 100% la partie et prendre les commandes dès le début. Toute- fois, il n’a pas manqué l’occasion de dire : «Je vais faire de mon mieux pour être à la hauteur et contribuer au succès de mon équipe.»

cinq buts à zéro face à l’En- tente, mais cela ne signifie rien. Il faut les prendre très au sérieux et ne jamais se focali- ser sur leur mauvais départ. Mais psychologiquement, vous êtes meilleurs qu’eux, n’est-ce pas ? Peut-être, du moment que nous avons réussi un meilleur départ, mais comme je viens de vous le dire, les données changent d’un match à l’autre. Donc, il faut se méfier de la bête blessée et prendre le tau- reau par les cornes. Comment s’annonce pour vous ce derby ? Ce sera un derby très difficile, entre deux équipes qui se connaissent parfaitement. Ce genre de confrontation a tou- jours eu un charme particulier. En ce qui nous concerne, nous allons faire de notre mieux pour renouer avec les bons ré- sultats et se racheter de la der-

nière défaite devant le CRB. Ne pensez-vous pas que vous n’avez désormais plus le droit à l’erreur ? Tout à fait, après notre match nul à domicile contre l’USMA, je pense que nous n’avons plus le droit d’être tenus en échec par n’importe quelle équipe. Donc, pour ne pas tomber dans le piège, on doit se mon- trer entreprenants dès l’entame de la rencontre et offrir à nos supporters une belle victoire. Qu’avez-vous à dire aux sup- porters ? Je profite de cette occasion pour lancer un appel aux sup- porters de la JSK pour qu’ils soient au rendez-vous. Dans ce genre de rencontre, les sup- porters ont toujours été un atout majeur. De notre côté, nous allons faire notre possi- ble pour leur offrir les trois points. Entretien réalisé par Saïd D.

«Il nous faut la victoire pour rester en haut du tableau»

Tout d’abord, comment se dé- roule votre préparation pour le derby face à la JSMB ? Dans les meilleures conditions possibles. Les joueurs se don- nent à fond depuis quelque temps. Nous allons essayer de faire de notre mieux pour nous racheter de la dernière défaite essuyée à l’extérieur face au CRB. D’après vous, le fait que la JSMB traverse des mo- ments difficiles, cela vous facilite-t-il la tâche de les battre demain soir ? (En- tretien réalisé hier, Ndlr) Non, je ne le pense pas. Le football n’est pas une science exacte et les matchs ne se ressem- blent pas. C’est vrai, la JSMB traverse des mo- ments très difficiles, suite à sa lourde défaite de

Pour ce qui est de la rencontre, Ben- lameri estime que la victoire, ce soir,

est plus que ja- mais obligatoire et ce, pour que la JSK reste en haut du tableau : «Sin- cèrement, le match s’annonce très dif- ficile, même si la JSMB traverse des moments difficiles. Il nous faut la vic- toire pour rester en haut du tableau.

Gagner nos matches à domi- cile est obliga- toire.»

www.lebuteur.com Ligue 1 Coup d’œil
www.lebuteur.com
Ligue 1
Coup d’œil

N° 2419

05
05

Samedi 28 septembre 2013

6 e journée Pour un sursaut JSK-JSMB Aujourdʼhui à 16h45 d’orgueil à Tizi C ’est
6 e journée
Pour un sursaut
JSK-JSMB
Aujourdʼhui à 16h45
d’orgueil à Tizi
C ’est dans un contexte très particulier
et dans une ambiance peu récon-
fortante que la JSMB s’apprête à
prendre part au grand derby ka-
byle. Cet après-midi à Tizi
Ouzou, elle fera face à la JSK. Le
crise de confiance et de résultat. C’était lors de la saison
2009/2010, à l’occasion de la septième journée du
championnat, où la JSMB était toujours à la re-
cherche de son premier succès de la saison, après
avoir enregistré six faux pas, quatre défaites et
deux matchs nuls contre le CRB, l’USMA,
l’USMB, l’USMAn, le MCEE et le CAB. Ce
jour-là, Djamel Menad avait pris les com-
mandes, suite au départ de Jean-Yves
Chay et la JSMB a pu provoquer le déclic
sur le terrain de l’Unité-Maghrébine en en-
registrant sa première victoire en cham-
pionnat et en enchaînant avec de très bons
résultats qui lui ont permis de sortir la tête de
l’eau et de revenir en haut du tableau. C’est pour
dire que rien n’est impossible et qu’un sursaut
d’orgueil cet après-midi à Tizi, sur le terrain du 1er-
Novembre, est bien possible. Les coéquipiers de Me-
barakou, qui ont une grande envie d’effacer ce
dernier échec contre l’ESS, sont prêts à le faire.
Le 1er-Novembre ne sourit
souvent pas aux Béjaouis

moins que l’on puisse dire, c’est que les Bé- jaouis auraient tant souhaité, en se levant ce matin, d’apprendre que ce match ait été re- porté. Ce derby, faut-il le dire, tombe très mal pour l’équipe de Yemma Gouraya qui vit l’une des crises les plus aigües de son histoire, suite à un début catastrophique en championnat, au- quel personne ne s’y attendait. Avec seulement trois points dans son escarcelle, après cinq jour- nées, la JSMB est à un point du premier reléga- ble. En se déplaçant mardi passé à Sétif, les Béjaouis espéraient arriver à Tizi Ouzou dans de meilleures conditions et avec un meilleur état d’es- prit. Sauf qu’à Sétif, les choses se sont empirées. Une défaite lourde et humiliante qui a saccagé le moral des troupes et a eu d’abord raison de l’entraî- neur Noureddine Saâdi, qui a préféré jeter l’éponge. Il sera suivi par Boualemn Tiab qui, à travers un communiqué rendu public hier, a annoncé sa dé- mission en raison de l’agression du bus des joueurs par quelques supporteurs en colère et déchaînés. Pendant ce temps-là, l’équipe a pris ses quartiers à Azeffoune où elle a élu domicile loin de la pression et de la colère de ses supporteurs. Une décision qui sera suivie par la désignation d’Abdelhamid Talah, le direc- teur sportif des jeunes catégories, comme entraîneur intérimaire en remplacement de Saâdi. Ce dernier, sans se poser de questions, devoir oblige, accepta la mission. C’est dans ce contexte peu rassurant, et trois jours seule- ment après la déroute d’Aïn El Fouara, que les camarades de Bra- him Zafour vont tenter de relever le plus grand défi de la saison, celui de redresser la barre loin de leurs bases, face à une équipe qui respire la confiance et dans un derby chaud, chaud, très chaud. Auront-ils la force mentale suffisante pour y faire face ? Les jambes vont-elles répondre ? Sauront-ils sortir indemnes de ce rendez-vous qu’ils auraient tant aimé, comme indiqué plus haut, être repoussé le plus loin possible ? On en saura plus cet après-midi.

Talah s’est attelé à remonter le moral des troupes

En attendant, il faut savoir que l’entraîneur intérimaire de la JSMB, Abdelhamid Talah, s’est dit très satisfait de la réaction des joueurs ces deux derniers jours à Azeffoune. «Ils ont bien réagi et ont compris qu’il ne sert à rien de se lamenter et que le plus im- portant est de savoir se relever», a-t-il déclaré avant-hier. Talah sait que le problème de l’équipe est mental et rien d’autre. C’est la

Il faut dire, cependant, qu’il est rare que le stade du 1er-Novembre de Tizi Ouzou réussisse aux Bé- jaouis. Mais pour le match de cet après-midi, les Vert et Rouge vont tenter de renouer avec les bons résultats sur ce terrain, notamment les deux matchs nuls réalisés lors des saisons 2008/2009 et 2009/2010 où ils avaient réussi l’exploit d’obliger leurs vis-à-vis au partage des points. A part ces deux matchs nuls, l’antre des Canaris ne leur rappelle pas forcément de bons souvenirs si l’on se réfère aux sept défaites concédées à Tizi. En termes de chiffres, les deux équipes s’étaient rencontrées en championnat, avant le match d’aujourd’hui, à 26 reprises. La JSK a bien montré sa suprématie avec 12 victoires contre six pour la JSMB. Les huit autres rencontres s’étaient sol- dées par des matches nuls. Le dernier en date est celui qui a op- posé les deux formations la saison passée à Béjaïa avec un score de deux buts partout.

Menad, le seul entraîneur qui a accroché la JSK à Tizi

Toujours en ce qui concerne l’historique des confrontations entre les deux équipes, il faut savoir que Djamel Menad est le seul entraîneur de la JSMB qui a pu accrocher la JSK sur son ter- rain en revenant à deux reprises avec le point du match nul, 2008/2009 et 2009/2010. Aussi, Nour Benzekri est le seul entraî- neur de la JSMB qui a pu battre la JSK à l’extérieur, c’était en 2002/2003 sur le terrain de Boumerdès, où recevait la JSK, en rai- son des travaux dans le stade du 1er-Novembre.

S. H.

raison pour laquelle il a axé son travail durant les deux séances d’entraînement de jeudi et vendredi sur le plan psychologique. Il a fait savoir à ses joueurs que ce qu’ils vivent est tout à fait nor- mal et que «cela arrive à toutes les équipes, mais la meilleure façon de montrer que vous êtes capables de faire mieux et que ces résultats ne sont que des accidents de parcours, c’est de se re- lever au plus vite. Et ce match est le mieux indiqué pour le faire. Gagner un derby pareil va tout effacer et va vous permettre de retrouver la confiance et toutes vos capacités mentales», leur au- rait-il dit entre autres. C’est de cette manière que l’entraîneur in- térimaire de la JSMB a essayé de secouer le groupe qui semble avoir pris conscience de la situation et qui paraissait déterminé à relever ce grand défi de la saison.

La JSMB a déjà affronté la JSK dans des conditions plus difficiles

Cela dit, ce n’est pas la première fois que la JSMB croise le che- min de ses voisins de la région dans une pareille situation. Les Bé- jaouis ont déjà eu affaire aux Canaris alors qu’ils souffraient d’une

Saâdi se trouve toujours à Béjaïa Noureddine Saâdi, qui a jeté l’éponge à la suite
Saâdi
se trouve
toujours à Béjaïa
Noureddine Saâdi, qui a jeté
l’éponge à la suite de la déroute de
Sétif et
des évènements qui ont eu lieu après cette
lourde défaite, se trouve toujours à Béjaïa où
il attend de rencontrer les responsables du
club pour résilier son contrat à l’amiable.
C’est aussi le cas des ses adjoints Tribèche,
Kacem et
Branci.
C’est Tiab qui
ramènera le nouvel
entraîneur
Même s’il a décidé de se retirer des affaires
du club en annonçant sa démission avant-hier,
Boualem Tiab ne compte pas partir en laissant son
équipe sans entraîneur. Il aurait confié à ses proches
qu’il procèdera d’abord au recrutement du nouvel en-
traîneur avant d’officialiser son départ en déposant sa
démission au conseil d’administration de la SSPA/JMB.
Des indiscrétions font part aussi de la préférence de
Tiab pour un techni-
cien français.
Talah
ne dévoile pas ses
cartes
Contrairement à ce qu’il faisait avant, l’ef-
fectif type qui débutera le match d’aujourd’hui
ne sera pas connu avant ce matin, lors de la réu-
nion technique qui précèdera la rencontre. L’entraî-
neur intérimaire, Talah, n’a pas voulu dévoiler ses
cartes et a même tenu à ne pas communiquer la compo-
sante de son équipe aux joueurs. Toutefois, une chose
est sûre, l’équipe de la JSMB, qui affrontera la JSK, sera
différente de celle qui a pris part au dernier match
contre l’ESS, d’autant plus que Talah nous a déjà fait
part de son intention d’y apporter quelques chan-
gements, sans nous en dire plus.

Neuf joueurs découvriront le derby pour la première fois

Neuf joueurs de l’effectif de la

JSMB découvriront pour la pre-

mière fois l’ambiance d’un derby ka- byle. Il s’agit de Messara, Aggoune, Kacem, Meddahi, Mezriche, Bel- gherbi, Bouziani, Tatem et Bouyous- sefi. Par ailleurs, Brahim Zafour est le joueur qui compte le plus de partici- pations dans ce derby, après avoir dé- fendu les couleurs des deux équipes des années durant. Zafour avait en plus trois buts qu’il avait inscrits dans ce derby sous les couleurs de la JSK.

Gherbal a dirigé le derby de la saison passée

L’arbitre Gherbal, qui

dirigera le derby de cet après-midi entre la JSK et la JSMB, a déjà offi- cié un match entre les deux équipes. C’était le match aller de la sai-

son passée qui s’est soldé par un nul au stade de l’UMA (2-2). Les Béjaouis espèrent, toutefois, que ledit arbitre et ses assis- tants, Serradj et Cherchar, soient à la hauteur de l’évène- ment.

Après Boualem Tiab

Redjradj annonce sa démission après le derby

A près la démission de Noured-

dine Saâdi, qui a été suivie de

celle du président Boualem

Tiab, c’était hier au tour du directeur général du club Rachid Redjradj d’an- nocer sadémission de son poste, juste après le derby de cet après-midi. Une annonce qui survient 24

d’une réunion du conseil d’adminis- tration du club.

«J’en ai mare de rendre des comptes chaque semaine»

Contacté par nos soins afin de connaître les rai- sons de cette démarche, Redjradj nous a fait sa- voir qu’il en a marre de rendre des comptes chaque semaine. «Je vais démissionner pour satis- faire les exigences de cer- tains supporters qui ne cessent de demander mon départ ainsi que celui de Boualem Tiab et de Noured- dine Saâdi afin de laisser la place à ceux qu’ils veulent placer à la tête du club. J’en ai marre de rendre des comptes chaque semaine. Je ne fuis pas mes responsabi- lités, mais je me vois obli- ger de partir».

Niati et Laribi de retour heures après celle faite par Boualem Tiab. Et l’on s’attend,
Niati
et Laribi de
retour
heures après celle faite
par Boualem Tiab.
Et l’on s’attend,
selon le
L’effectif de la JSMB bénéficiera au-
jourd’hui du retour de Niati et Laribi. Le
premier était suspendu et le second s’est réta-
bli de la blessure dont il souffrait à la cuisse.
Le retour de ces deux joueurs
donnera plus de choix
à Talah pour la
composante
de son
équipe.
Kacem
pourrait
concerné,
qu’il officiali-
sera sa dé-
marche au
cours de la
semaine
prochaine
lors
remplacer Messara
Même si le coach béjaoui a refusé de
nous
en dire plus, quelques indiscrétions
ont laissé entendre que le gardien Messara
pourrait laisser sa place à Kacem Sofiane après
les cinq buts qu’il vient d’encaisser contre l’ESS.
Si tel sera le cas, le gardien de la sélection na-
tionale des moins de 20 ans fera sa première
apparition de la saison dans le onze type
après avoir été sur le banc contre le
CABBA et l’ESS.

S. H.

Zafour et Chalali reviennent à Tizi

Parmi l’effectif de la JSMB, qui affron-

tera cet après-midi la JSK, deux joueurs ont déjà porté les couleurs des Canaris. Il s’agit évi- demment de Brahim Za- four, mais aussi de

Mohamed Chalali qui a évo- lué toute la phase retour de la saison passée sous les couleurs

de la JSK, qu’il avait rejoint au mercato hivernal en prove- nance de Sétif, avant qu’il

ne résilie son contrat avec les Kabyles l’été passé.

Saâdi, le grand absent

Un homme, Nou- reddine Saâdi, qui

avait certainement hâte de diriger ce match contre

l’équipe qu’il avait entraînée durant les années 90, sera ab- sent aujourd’hui, et qui au-

rait certainement voulu être présent, mais les cir- constances et les der- niers évènements l’ont obligé à déclarer for- fait. Malheureusement pour lui, les choses ne se sont pas déroulées comme il le souhaitait et a fini par quitter le na- vire.

N° 2419 www.lebuteur.com 06 Samedi 28 septembre 2013 6 e journée JSK-JSMB Aujourdʼhui à 16h45
N° 2419
www.lebuteur.com
06
Samedi 28 septembre 2013
6 e journée
JSK-JSMB
Aujourdʼhui à 16h45
Beziouen
«Nous avons un seul
objectif : gagner»
«Je me suis toujours
préparé pour être
d’attaque»
Interrogé sur sa probable partici-
pation comme titulaire, Beziouen
dira tout modestement : «Person-
nellement, je me suis toujours pré-
paré pour être d’attaque le jour du
match. J’estime que nous sommes
tous au service de l’équipe et pour
un but commun. C’est l’entraîneur
en chef qui décide en fonction des
spécificités de chaque match, qui
d’entre nous doit jouer d’entrée ou
rentrer en cours de match. Je ne
discute jamais les choix et lorsqu’on
m’appelle sur le terrain, je me
donne à fond pour la gagne.»
Le jeune milieu de terrain kabyle,
Farid Beziouen, est pressenti ce soir
pour prendre la place de Sid-Ahmed
Aouedj dans le onze de départ. L’en-
traîneur Ait Djoudi l’a préparé pen-
dant toute cette semaine et semble
très satisfait des qualités de son
joueur qu’il a toujours incorporé en
cours de match. Beziouen, pour sa
part, a continué à travailler avec la
même détermination avec ses parte-
naires, à savoir remporter le derby
qui va relancer la JSK en champion-
nat après sa défaite la semaine pas-
«Nous formons un
bon groupe et
l’intérêt de l’équipe
passe avant tout»
A propos de ses sentiments après
cinq journées dans sa nouvelle
équipe, Beziouen avoue qu’il ne
manque de rien et se plait beau-
sée. «Nous nous sommes bien
préparés pendant la semaine pour
ce match qui est spécial pour le club
et pour toute la région. Les joueurs
se portent très bien et nous sommes
tous déterminés à réaliser un grand
match. Nous nous présenterons sur
la pelouse avec un seul objectif à
savoir gagner les trois points.»
coup à la JSK : «J’ai rejoint un
grand club. La JSK n’est pas à pré-
senter et je rêve de décrocher un
titre sous mon nouveau maillot.
Nous formons un bon groupe, tous
jeunes, et nous plaçons l’intérêt de
l’équipe au dessus de tout. L’am-
biance qui règne au sein de
l’équipe favorise le bon travail et
nous misons beaucoup sur l’apport
de nos supporters pour aller tou-
jours de l’avant.»
L. A.
Aït Djoudi pense aussi à Belakhdar à la place de Aouedj ! Aouedj pas le
Aït Djoudi
pense
aussi
à Belakhdar
à la place de
Aouedj !
Aouedj
pas le ne une derby. jouera
Après
se-
maine
de
travail
spécifique,
il
s’est
avéré
que
joueur
n’est
le pas
apte
à prendre
sa
place
dans
l’équipe.
Djad-
joua,
de Dr
concert
avec
Aït Djoudi,
a décidé
de ne
prendre
aucun
risque
avec
lui.
Selon
les
décla-
rations
d’Aït
Djoudi,
Aouedj
souffre
d’une
tendinite
aux
et adducteurs tout ment, dans suspense Aït annoncé en
reviendra
normalement
face
tout
bien.
Par
ailleurs
pour
ce
concerne
son
remplace-
jeune
émigré
Beziouen
a
été
grande
va des pas Aït pompe
vu
de
qu’il
montré
lors
de
der-
nières
le participations. l’ASO le veille
Djoudi
est
très
satisfait
de
Néanmoins,
l’entraîneur
dévoiler
son
plan
a du
match,
laisse
au à planer ses
le
ne en capable concernant qui lui. pense et si voulant
ce
changement
onze.
Selon
indiscrétions,
Djoudi
également
Fayçal
Belakhdar
lui
aussi
d’accomplir
cette
à chef la ce mission.
Belakhdar
est
donc aussi
pressenti dans le onze de cet après-
la discussion qu’il
midi, ce qui explique
l’ultime séance d’en-
a eue hier lors de
traînement avec son coach. Belakhdar
avoue qu’il est prêt
décision finale, Aït
pour le match,
et la
Djoudi compte la
ses
prendre ce matin et en informer
joueurs lors de la
réunion technique.
«Je
suis prêt
pour
le derby»
Joint par nos soins
dans l’après-midi
Belakhdar
d’hier, le milieu de terrain
nous a confié qu’il s’est bien préparé
pour ce derby
qu’il ne souhaite
pas
rater :
«Je me suis préparé convena-
blement avec mon équipe pendant
toute la semaine. Mon souhait est de
faire partie
des choix du coach. J’es-
père
pouvoir bénéficier
de sa confiance
pour jouer ce match
assez spécial et je
vous assure que
sur le
plan personnel
je suis prêt
et le groupe aussi est prêt
pour décrocher
une victoire cet après-
midi face à la JSMB.
Nous voulons nous
racheter de
notre dernier faux pas
en
déplacement pour
faire plaisir
à nos
supporters.»
L. A.

En cas de jets de fumigènes sur la pelouse cet après-midi…

Le 1er -Novembre risque le huis clos face à l’ESS !

A près cinq matchs joués de- puis le début de saison dont deux à domicile res- pectivement face à l’USMA et le MCO, voilà

que le stade du 1er-Novembre risque déjà le huis clos. En effet, la LFP a déjà infligé deux avertissements à la JSK suite au jet de fumigènes par les suppor- ters. Tout le monde aura remarqué le re- tour en force des supporters kabyles au stade. Les fans du club kabyle sont déci- dés plus que jamais à accompagner leur équipe partout où elle se déplacera cette saison, néanmoins leur comportement au stade doit également être correct pour ne pas priver l’équipe de son public lors des matchs à domicile. Comptabili- sant donc deux avertissements, le stade du 1er-Novembre est déjà menacé d’un match à huis clos, et si jamais l’arbitre Ghorbal désigné pour le derby signale dans sa feuille de match quoi que ce soit aujourd’hui, la JSK jouera son prochain match face à l’ESS à huis clos. Ainsi, pour ce 25e derby de la Kabylie, les sup- porters doivent faire preuve de vigilance et faire la fête dans les gradins sans pour autant jeter les fumigènes sur la pelouse afin de revenir encore plus nombreux dans deux semaines à l’occasion de la venue du champion en titre, l’ESS, pour le compte de la 8e journée et ne pas pri- ver l’équipe de leur soutien. Grande mobilisation chez les supporters Depuis plusieurs jours, les supporters ont préparé le déplacement au stade à

l’occasion de la venue de la JSMB. C’est vrai que contraire- ment aux éditions précédentes, on aura tendance à remarquer qu’il y a moins d’engouement que d’ha- bitude. Toutefois, une présence remarquable est attendue ce jour pour donner de la voix, gagner et reprendre la tête du classement. La mobilisation est grande au milieu des supporters, l’appel des joueurs et du staff technique n’est pas tombé dans l’oreille d’un sourd, le derby se jouera à gui- chets fermés, selon les échos.

Les joueurs leur promettent une belle victoire cet après-midi

Défaits lors de la précédente journée face au CRB, les Cana- ris ont profité de cette semaine pour apporter les corrections nécessaires et semblent déter- minés à renouer dès ce soir avec la victoire. Le déroule- ment des entraînements à huis clos cette semaine a permis à la bande à Aït Djoudi de tra- vailler dans de meilleures conditions, loin de toute forme de pression. Pour le match de cet après-midi, les joueurs sont unanimes à dire qu’ils feront de leur mieux pour offrir une belle victoire aux supporters, la deuxième cette saison à domicile. Lyès A.

Ligue 1 Coup neuf
Ligue 1
Coup neuf

Madi : «Je veux gagner mon premier derby avec la JSK»

L e derby entre la JSK et la JSMB a toujours

été important pour les supporters des deux équipes. En effet, les Jaune et Vert qui soutien- nent à fond leur équipe depuis l’en- tame de la saison es- pèrent voir leurs joueurs prendre le dessus sur les Béjaouis qui traversent des moments pénibles en ce début de saison. A la fin de la séance d’entraînement d’hier matin, nous nous sommes entretenus avec le meneur de jeu Aymen Madi qui dis- putera ce soir son premier derby. Il espère l’emporter et contribuer au succès de son équipe, laquelle a été prise au piège dernièrement contre le CRB : «Comme ce fut le cas avant chaque rencontre, on travaille d’ar- rache-pied pour bien pré- parer ce derby qui s’annonce très difficile

contre la JSMB. Nous allons faire notre possible pour rendre le sourire à nos supporters, qui ont été déçus après

l’amère défaite essuyée contre le CRB. Sincèrement, je tiens à vous dire que je veux gagner mon premier derby cette saison. J’espère qu’on sera à la hauteur.»

«On doit prendre la JSMB très au sérieux»

En ce qui concerne la mauvaise pé- riode que traverse la JSMB qui n’a toujours pas gagné le moindre match, Aymen ajoutera : «C’est vrai que la JSMB traverse une période très délicate surtout après le limogeage de Noureddine Saâdi. Seulement, je tiens à vous dire que rien n’est gagné d’avance. Il faut s’en méfier. Nous al- lons avoir affaire à une bête blessée. On doit les prendre très au sérieux.»

«Que les supporters soient au rendez-vous !»

Avant de conclure, le nouveau me- neur de jeu de la JSK n’a pas man- qué l’occasion de lancer un appel aux supporters de la JSK pour qu’ils soient nombreux dans les gradins :

«Je profite de cette occasion pour lan- cer un appel à nos fans pour qu’ils viennent nombreux face à la JSMB. Sincèrement, nous avons plus que ja- mais besoin de leur aide, car la vic- toire est obligatoire. Le meilleur scénario pour nous est de bien débu- ter le match et ouvrir le score pour pouvoir bien dominer notre adver- saire.»

S. D.

Zafour «Que ce derby soit une fête de la Kabylie»

Brahim Zafour, 36 ans, envisage- rait, selon ses proches, de met- tre fin à sa car- rière de footballeur au terme de la saison en cours. Si tel se- rait le cas, le dé- fenseur béjaoui

jouera cet après- midi son dernier match sur le ter- rain du 1er-No- vembre de Tizi Ouzou, le terrain où il a vécu les plus beaux moments de sa carrière sous le maillot de la JSK, le club qu’il a quitté à l’issue de la saison 2007/2008. En termes de participa- tions à ce derby de la Kabylie, Zafour sera cet après-midi le joueur le plus capé de tous pour avoir porté les couleurs des deux formations. Intervenant hier sur les ondes de la Chaîne II, le capitaine de la JSMB avoue que son équipe va jouer un derby exceptionnel dans un contexte très particulier par rapport

exceptionnel dans un contexte très particulier par rapport à la période difficile que traverse le club.

à la période difficile que traverse le club. «On va jouer un match très diffi- cile contre la JSK dans un contexte très particu- lier après la lourde dé- faite que nous avons concédée contre l’ESS, sachant que nous n’avons pas bénéficié d’assez de temps pour récupérer et bien préparer ce rendez- vous. Mais nous sommes bien conscients de cette situation et nous sommes très déterminés à réagir et a enregistrer un bon résultat pour nous rache- ter», a-t-il déclaré.

«Ça se jouera sur des détails»

Zafour a parlé aussi de son ancienne équipe, in- diquant que «la JSK a bien débuté la saison en enregistrant de bons ré- sultats et qu’elle va tout faire pour ne pas rater ce rendez-vous sur son ter- rain. Ils vont certaine- ment nous mettre la pression dès le début, mais je pense tout de même que ce match sera difficile pour les deux équipes et qu’il se jouera très probablement sur des détails».

«Chaque équipe doit accepter le résultat final»

Le défenseur béjaoui a terminé son interven- tion en appelant les deux parties à «tout faire pour que ce match soit une fête de la Kabylie et pour qu’il puisse se dé- rouler dans une bonne ambiance et dans les meilleures conditions possibles. Il faut que chaque équipe, ainsi que les supporters des deux camps, acceptent le résul- tat de la rencontre, qu’il soit pour la JSK ou pour la JSMB».

S. H.

www.lebuteur.com Ligue 1 Coup d’œil N° 2419 07 Samedi 28 septembre 2013 Aït Djoudi 6
www.lebuteur.com Ligue 1 Coup d’œil
www.lebuteur.com
Ligue 1
Coup d’œil

N° 2419

07
07

Samedi 28 septembre 2013

Aït Djoudi

6 e journée JSK-JSMB Aujourdʼhui à 16h45
6 e journée
JSK-JSMB
Aujourdʼhui à 16h45
Les dernières retouches apportées hier matin L’ ultime séance d’entraînement s’est dé- roulée hier matin
Les dernières
retouches apportées
hier matin
L’ ultime séance d’entraînement s’est dé-
roulée hier matin sur la pelouse du
1er- Novembre. Le coach et ses assis-
tants ont profité pour apporter les toutes der-
nières retouches à leur dispositif et donné les
recommandations nécessaires pour le derby. La
séance a eu lieu, pour rappel, à huis clos.
Aouedj et Meftah
écartés des 18
Comme attendu, le milieu
de terrain Aouedj ne pou-
vait faire partie des plans
d’Aït Djoudi pour ce derby.
Souffrant d’une tendinite
aux adducteurs, le coach a
préféré le ménager, de
même que Maroci qui n’est
pas encore rétabli à cent
pour cent. Les deux élé-
ments qui ont donc sauté
de la liste des 18 sont
Aouedj et Meah, ce der-
nier comptabilise jusqu’à
présent une seule convoca-
tion samedi dernier face au CRB.
Bencherifa et Oukal de retour
Pour ce qui concerne les re-
venants dans la liste à l’occa-
sion du derby, l’effectif
enregistre le retour de Ben-
cherifa qui signe ainsi sa
première convocation de la
saison, lui qui a raté toute la
préparation estivale à cause
d’une blessure. Il est convo-
qué avec le jeune Oukal.
Travail d’efficacité devant le but
Comme l’inefficacité devant les bois s’est fait
ressentir face à l’USMA et le CRB, le staff tech-
nique a profité pendant la séance d’hier de pro-
grammer plusieurs exercices devant le but. Les
Canaris sont appelés à ne pas louper des ac-
tions franches.
L.A.

Hannachi présent à l’avant- dernière séance

L’avant-dernière séance d’entraînement des Kabyles a été caractérisée par la présence du

président de la SSPA/JSK Mohand Cherif Hanna- chi. Accordant toute sa confiance au staff tech- nique qui fait du bon boulot, Hannachi a tenu à encourager les joueurs et les motiver pour qu’ils gagnent aujourd’hui et reprennent le poste de commandement au classement général.

Mise au vert à Amraoua

Juste après la séance d’entraînement, les joueurs ont tous rejoint le restaurant du

club sis à la piscine olympique. Juste après la prière du vendredi, tout le monde a regagné sa

chambre d’hôtel à Amraoua où la JSK a pro- grammé sa mise au vert.

Une minute de silence sera observée

Le coup d’envoi du derby kabyle sera pré- cédé par l’observation d’une minute de si-

lence à la mémoire des deux jeunes supporters décédés au 5-Juillet la semaine passée, suite à l’ef- fondrement d’une partie de la tribune 13. Les Ka- byles exprimeront leur solidarité avec les familles des victimes ainsi que leur club préféré, l’USMA.

«Le derby est la fête de la Kabylie, il doit être une réussite totale»

C’ est hier matin que la JSK a effectué sa dernière séance d’entraîne- Ce n’est
C’ est hier matin que
la JSK a effectué
sa dernière
séance d’entraîne-
Ce n’est pas parce que je suis privé
d’un élément que mes calculs vont
être chamboulés. Je travaille avec
un groupe homogène et des
joueurs de qualité. Pour moi, le
collectif est plus important que les
individualités.»
sente un derby qui a son propre
cachet. La JSMB ne viendra pas
en victime expiatoire bien au
contraire, ils viendront motivés
pour chercher leur déclic, d’où
notre vigilance qui doit être de
mise pendant tout le match.»

ment de la semaine. L’occasion fut donnée pour le staff tech- nique d’opérer les derniers ré- glages. L’heure du derby kabyle est arrivée et cet après-midi, le stade du 1 er - Novembre drainera la grande foule. Du côté des sup- porters de la JSK, on annonce un déplacement important au stade pour encourager les cama- rades de Sedkaoui afin de re- nouer avec le succès. C’est pour dire que la dernière défaite subie au stade du 20-Août n’a pas dis- suadé les supporters décidés plus que jamais à accompagner leur équipe partout cette saison. L’entraîneur Aït Djoudi, qui ne sera pas à son premier derby de la Kabylie, lui qui prend les commandes techniques du club phare de la Kabylie pour la troi- sième fois, atteste que la rencon- tre de cet après-midi est une fête pour toute la région et les ac- teurs, les joueurs sur le terrain, les supporters dans les gradins doivent contribuer pour sa réus- site : «C’est un match assez spé- cial voire important pour toute la région. Il oppose deux équipes voisines qui se respectent mutuel- lement et qui ont des relations très étroites. Les deux clubs par- tagent des points en commun. C’est dire aussi que c’est une fête qui fait vibrer, l’espace d’une jour- née, toute la Kabylie. C’est pour cela qu’elle doit être une réussite totale.»

«Notre objectif est très clair : gagner les trois points» Parlant de l’objectif assigné à son groupe pour ce match, Aït Djoudi n’ira pas par trente-six chemins pour révéler que son équipe se doit de renouer avec le succès dès ce week-end : «Nous avons oublié notre dernière dé- faite face au CRB. J’ai dit aux joueurs qu’il ne faut plus penser au dernier match que nous méri- tions de gagner. Toute la semaine, nous avons travaillé beaucoup l’esprit du groupe. Notre objectif face à la JSMB est très clair : ga- gner les trois points et rester en haut du classement.»

«Deux à trois postes au maximum sont concernés par les changements» Interrogé à propos des change- ments qu’il pourrait y avoir éventuellement dans son schéma

tactique par apport au précédent match du CRB, Aït Djoudi a confié : «Avec la blessure de mon milieu de terrain Aouedj et de Maroci également qui n’est pas encore rétabli, je songe à opérer des changements dans mon dis- positif, en principe il y en aura deux à trois postes qui seront concernés. D’ici samedi, on pren- dra la décision.»

«Aouedj et Maroci seront ménagés, je vais les récupérer face à l’ASO» Comme nous l’avons rapporté en exclusivité dans notre édition d’hier, l’attaquant Aouedj est out pour ce derby kabyle. Aït Djoudi n’a voulu prendre aucun risque avec lui : «Je déplore pour ce derby l’absence de Aouedj qui ne s’est pas débarrassé de sa tendi- nite aux adducteurs également pour Maroci qui n’est toujours pas prêt à reprendre. J’ai pris la décision donc de les ménager pour ce match, je compte les récu- pérer face à l’ASO.»

«Ma stratégie se base sur tout le groupe et non pas sur des individualités» Et pour rester toujours dans le sujet des absences pour ce match, Aït Djoudi n’est pas in- quiet dans la mesure où il a tenu de révéler qu’il dispose de plu- sieurs solutions de rechange pour pallier ces deux défections : «Même si je déplore les deux élé- ments blessés, Aouedj et Maroci qui sont très importants, je dois expliquer que mes plans ne se ba- sent pas sur un joueur ou deux.

«Nous avons axé notre travail pendant la semaine sur l’efficacité devant le but» Ayant perdu le match du CRB faute d’efficacité devant les bois adverses, Aït Djoudi a consacré la part du lion de son pro- gramme de la semaine au travail devant le but : «Nous avons ac- cordé une importance particu- lière au travail devant le but pendant toute la semaine. Mes attaquants doivent retrouver leur sensation face à la JSMB ; nous devons faire montre de réussite. Pour vous dire, je ne suis pas trop inquiet du rendement de l’attaque dans la mesure où je dispose de joueurs de valeur et de qualité, il suffit juste de continuer à travail- ler et les choses vont beaucoup s’améliorer.»

«La JSMB ne viendra pas en victime» Ne voulant pas trop s’occuper de la situation de la JSMB qui a li- mogé son entraîneur en chef Saâdi pour absence de résultats, une situation que la JSK pourrait bien en profiter pour empocher le gain du match. Aït Djoudi tient à réagir : «Certes, la JSMB se trouve en mauvaise position et la série des mauvais résultats fait mal à l’équipe. Néanmoins, le face-à-face de ce samedi repré-

«Physiquement, mon équipe s’améliore de match en match» Sur le plan physique, Aït Djoudi affirme que son équipe se porte de mieux en mieux : «Physique- ment, mes joueurs se portent bien. Je tiens à dire qu’au fil des journées, les choses deviennent très satisfaisantes. Personnelle- ment, je suis persuadé que mon groupe peut réaliser une grande saison pour peu qu’il soit bien en- couragé et éloigné de toute forme de pression négative.»

«Les supporters doivent réussir cet événement et porter l’équipe plus haut encore» En conclusion et comme il a l’habitude de le faire, l’entraîneur kabyle lance un nouvel appel aux supporters pour qu’ils ren- dent en force au stade et sou- tiennent leur équipe : «Les supporters se doivent de se mobi- liser pour la réussite de cet événe- ment. Je compte sur eux pour qu’ils continuent à soutenir leur équipe et la porter très haut. J’ai toujours dit que c’est eux qui vont nous redynamiser et nous donner des forces et de l’énergie pour aller

de lavant.» Propos recueillis par Lyès A.

Les anciens apprécient le geste de la direction…

C omme nous l’avons rapporté dans notre édition d’hier, les an-

ciens joueurs et autres athlètes de la JSK auront bientôt leurs cartes d’accès gratuitement au stade du 1er- Novembre valables pour toute la saison. Cette décision est prise par la direction ka- byle en collaboration avec la DJS. Ainsi, une tribune cou-

verte sera réservée aux figures emblématiques du club phare de la Kabylie. De nombreux anciens joueurs ont apprécié ce geste et souhaitent voir leur club de cœur gagner un titre cette saison.

… ainsi que les supporters

Pour leur part, les supporters kabyles sont également ravis

d’apprendre que les anciens joueurs auront l’occasion de venir souvent pour suivre les performances de la JSK cette saison. Selon ceux qui se sont exprimés pour nous, leur pré- sence fera du bien à l’équipe et encouragera beaucoup les jeunes à dicter leur loi comme ce fut le cas par le passé.

L.A.

08
08

N° 2419

www.lebuteur.com Ligue 1 Coup d’œil
www.lebuteur.com
Ligue 1
Coup d’œil

Samedi 28 septembre 2013

6 e journée MCA-ASO Aujourdʼhui à 18h Depuis le 5 février 2010, le MCA n’a
6 e journée
MCA-ASO
Aujourdʼhui à 18h
Depuis le 5 février 2010, le MCA
n’a plus battu l’ASO à domicile
Djemili :«Nous
respectons Chlef,
mais les trois points
resteront chez nous»
Ayant déjà été aligné au
stade de Bologhine, le 11 mai
dernier lors du match de la
controverse face au CABBA,
Houari Djemili avait dû rempla-
cer au pied levé Fawzi Chaou-
chi. Ce dernier devenu la cible
du public de Bologhine qui l’a
bombardé d’insultes l’accusant
d’avoir fui son devoir, Houari
Djemili a dû se produire dans
un contexte très difficile.
Quelques mois plus tard, Dje-
Tout pour mettre fin
Tout pour mettre fin
Tout pour mettre fin
Tout pour mettre fin
Tout pour mettre fin
Tout pour mettre fin
mili revient dans la peau du nu-
méro un avec l’objectif de
s’imposer même si l’adversaire
a pour nom l’ASO. «Je me sou-
viens de ce match contre Bordj
qui avait viré au vinaigre. C’est
la seule fois où j’ai joué à Bolo-
ghine avec le MCA. On sait ce
samedi que ce sera difficile face
à une redoutable équipe de
l’ASO qui revient en force. Nous
avons perdu le titre à Bologhine
la saison dernière, à nous de
nous racheter en devenant in-
traitables dans cette enceinte.
Ce qui nous fait peur, c’est l’exi-
guïté du terrain qui avantage
plus les équipes qui défendent.
Sinon nous avons confiance
en notre potentiel. Nous
devons absolument
Moumen,
Daoud, Yalaoui
et Aksas non
convoqués
à
à
à
à 43 mois de disette
à
à
43 mois de disette
43 mois de disette
43 mois de disette
43 mois de disette
43 mois de disette
E n crise de confiance depuis la défaite
qui leur a été infligée par l’USMA au
stade olympique, les hommes de Gei-
ger savent qu’ils n’ont plus droit à l’er-
reur. Relégué à la cinquième place au
classement avec un seul point de retard sur le
CSC, le Mouloudia doit retrouver ce week-
end le haut de l’affiche. Mais cela passe bien
évidemment par un succès face
aux Chélifiens. Une mis-
victoire avec les Vert et Rouge. Il aura fallu le
retour de Hadj Bouguèche pour que le Mou-
loudia parvienne à mettre fin au signe indien
mais au stade Mohamed-Boumezrag. Une
réalisation de Hadj a mis fin à la belle série
chélifienne qui est toutefois invaincu depuis
34 mois sur les terres algéroises.
ouvrir la marque
en première mi-
temps pour
nous faciliter
la tâche.
Certes,
Les joueurs
retrouvent
Bologhine
sion bien compliquée
surtout lorsqu’on se
réfère aux statis-
tiques qui mon-
t
clairement la
t
r
e
n
Pour cette première à Bologhine, Geiger a
voulu se donner les moyens pour aborder l’affiche
nous res-
pectons
Chlef,
dans les meilleures dispositions. Et fort logiquement,
il a programmé pour hier une session au stade de Bo-
loghine. Cela a permis à certains joueurs comme Belaïd
mais les
trois
points
et Zeghdane de découvrir cette enceinte. Et c’est donc
à 17 h que les camarades de Besseghier ont effectué
les derniers réglages avant d’en découdre avec les
d i ffi c u l t é
éprouvée par
les Moulou-
déens qui res-
tent face à
resteront
chez
nous», nous
dira le der-
nier rempart
mouloudéen.
Chélifiens. C’est à l’issue de cette séance que le
coach suisse a divulgué la liste des éléments re-
tenus pour le match de ce soir. Juste après la
fin de la session, le groupe retenu a pris la
destination d’El Biar pour la tradition-
nelle mise au vert.
l’ASO sur une
série de trois
matches sans le
moindre succès. Il
faut remonter à l’an-
T.Che
L’échec de 2007 encore dans les
mémoires
Avant que Messaoud ne fasse des siennes le
6 juin 2011, les Chélifiens avaient rarement
réussi des coups d’éclat face au club phare de la
capitale. Il faut remonter au 30 août 2007 pour
assister à une défaite du MCA chez lui contre
l’ASO. C’était au stade de Rouiba pour le
compte de la 2e journée du championnat sai-
son 2007-2008. Cet après-midi a fini par virer
au cauchemar pour des Mouloudéens pour-
tant quasi dominateurs. Mais une erreur de
relance de Smail Chaoui a offert un caviar à
Wilfrid Edzanga à la 85’ lequel ne s’est pas fait
prier pour mettre le cuir au fond des filets de
Benhamou. A ce jour, c’est le seul match perdu
par le Mouloudia au stade OPOW de Rouiba,
qui leur a tant réussi dans la quête du titre en
Alors que tout le monde s’at-
tendait à ce que Billel Mou-
men soit titularisé par Alain
Geiger afin de redonner de
l’équilibre à son milieu du
terrain. Le technicien suisse
et contre toute attente n’a
même pas convoqué son
joueur, malgré le fait que la
nécessité de donner un nou-
veau son au milieu de terrain
s’est fait ressentir. A son
tour, Farid Daoud, qui était
l’un des joueurs qui a fait ses
preuves dans les moments
difficiles la saison passé,
n’arrive toujours pas à com-
prendre pour quelle raison
on ne lui accorde pas la
chance comme les autres.
Outre ces deux joueurs,
Nabil Yalaoui a été dispensé
de cette rencontre, lui qui est
décidé plus que jamais à
changer d’air lors du mer-
cato. Idem pour Aksas pour
qui les choses se compli-
quent d’une semaine à l’au-
tre au point de se retrouver
en dehors de la liste des dix-
huit, alors qu’il était la saison
passée un élément indispen-
sable dans l’échiquier de
Menad
T.Che
née du sacre en 2010
pour assister à une vic-
toire du Doyen chez lui face
aux camarades de Zaoui. Le 5 février 2010, le
MCA de François Bracci avait pris la mesure
de l’ASO par la plus petite des marges. Le héros
de la soirée n’était autre que Hadj Bouguèche
véritable bourreau de Chlef. Mais depuis, le
vieux club algérois a connu des fortunes di-
verses avec tout d’abord une défaite le 6 juin
2011 à Bologhine même sur un but assassin
de Ali Hadji à deux minutes du terme. A cette
époque, c’était Meziane Ighil qui était aux ma-
nettes. L’année d’après, on prend les mêmes et
on recommence avec cette fois-ci un match
nul qui sanctionnera les débats. Un score
vierge dans un stade de Bologhine en effer-
vescence. Abdelhak Meguellati qui avait suc-
cédé à François Bracci n’avait pu trouver les
clés pour transpercer l’arrière-garde chéli-
fienne. Et, comme on le dit si bien, jamais
deux sans trois, les gars de l’ASO vont cette fois
réussir un coup d’éclat au stade du 5-Juillet. Le
29 septembre 2012, les partenaires de
Aouamri allaient réussir l’exploit d’accrocher
un point, grâce notamment à Mohamed Gha-
lem qui a détourné avec beaucoup de sang-
froid un penalty de Réda Babouche. Ce
dernier avait tenté une Panenka qui n’a pas
fonctionné. Une audace très critiquée car elle
avait privé Djamel Menad, fraîchement
nommé entraîneur du club, de sa première
2010.
K.M.
T.Che
Il va découvrir pour la première fois Bologhine
Belaïd : «Pas question qu’on déçoive
une seconde fois nos supporters !»
Le très solide défenseur
Habib Belaïd devra découvrir
ce week-end le stade de
Bologhine. Un changement
qui ne diminue en rien à la
détermination du joueur à
s’imposer face à Chlef. C’est
le seul remède prescrit par
Belaïd pour se réconcilier
avec le public du Mouloudia
très affecté par la défaite
subie contre l’USMA.
Comment est l’ambiance au sein
du groupe à quelques heures de
recevoir l’ASO à Bologhine ?
Il y a une très bonne ambiance au
sein de l’équipe. Nous sommes tous
conscients de la mission qui nous at-
tend ce week-end. Et nous allons tout
faire pour bien préparer cette rencon-
tre où tout faux pas de notre part est
interdit.
Vous avez dû passer par des mo-
ments très difficiles après cette
défaite face à l’USMA, non ?
Pour nous, cette défaite fait partie
du passé. Nous devions tourner la
page et nous focaliser sur le match
suivant. Le championnat est encore
long et on n’a pas le droit de se mor-
fondre et se lamenter sur son sort.
Nous devons aller de l’avant car les dé-
faites font partie de la vie d’un joueur
et d’une équipe. Le plus important
dans un groupe, c’est de trouver les
ressources morales pour rebondir
après une contre-performance.
N’appréhendez-vous pas le fait de
jouer à Bologhine, que beaucoup
de joueurs redoutent à cause de la
pression qui y règne ?
(Entretien réalisé vendredi après-
midi.) Justement, je suis très concen-
tré car la séance que je vais effectuer
maintenant à Bologhine est d’une im-
portance capitale. Je vais découvrir le
stade et surtout prendre mes repères.
Le fait de jouer sur du tartan ne me
dérange pas car j’ai déjà évolué sur ce
type de surface à Béjaïa et à Oran. Ce
qui est important, c’est de visualiser les
dimensions du terrain car je sais qu’il
est exigu et que ça n’a rien à voir avec
le 5-Juillet.
Avez-vous une idée très précise
sur votre futur adversaire ?
Je connais Chlef car lorsqu’on était
au Maroc, j’ai suivi le match amical
entre l’ASO et le RAJA. J’étais agréa-
blement surpris par la qualité de cette
équipe de Chlef. C’est pour cela que je
dis que ça va être très difficile surtout
que Bologhine avantage plus l’équipe
qui opte pour une tactique ultra dé-
fensive. Je sais que Chlef va opérer par
des contres et comme le terrain n’est
pas très grand, cela risque d’aller très
vite. C’est pour cela qu’on doit être très
vigilants.
Ne pensez-vous pas qu’il faudra
faire la différence en première
mi-temps ?
Il est primordial d’ouvrir la marque
en première mi-temps. Cela nous fa-
cilitera la tâche et obligera notre ad-
versaire à sortir de sa zone.
Vous allez connaître la pression
de Bologhine et de son public…
On m’en a parlé. Mais il ne faut pas
trop se focaliser là dessus. Nous de-
vons gagner pour nos supporters qui
ont été très déçus. On n’a pas tenu
notre promesse face à l’USMA. A
nous de nous racheter afin de rendre
le sourire à notre public
On imagine que vous aimeriez
bien marquer un but sous les
couleurs de votre nouveau club…
Certes, la priorité, c’est de ne pas
prendre de but. Mais je ne vous cache
pas que j’aimerais bien monter
quelques fois pour essayer de placer
une tête salvatrice. Ce serait extraor-
dinaire de marquer mon premier but
sous les couleurs du Mouloudia. C’est
toujours un moment inoubliable.
Mais bon, le plus important c’est les
trois points, et tout ce qui viendra
après ne sera que du bonus.
Le fait que Chlef se porte bien en
ce début de championnat n’est
pas fait pour arranger vos af-
faires…
Vu la qualité de cette équipe, ce n’est
pas une surprise de la voir à pareille
fête. Il faudra être très vigilants pour
ne pas se faire surprendre par notre
adversaire qui est très performant
hors de ses bases.
Il faut savoir que Chlef reste sur
trois bons résultats à Alger face
au MCA. Raison de plus pour se
méfier de votre adversaire. Qu’en
pensez-vous ?
Je n’ai pas besoin de cette statistique
pour me méfier de Chlef. Je me suis
forgé une idée sur cette formation au
Maroc. Et je sais qu’on va être
confrontés à une équipe solide qui va
nous rendre la vie dure. Il faut qu’on
soit costauds à tous les niveaux et dans
tous les compartiments de jeu, pour
empocher les trois points. Ils sont vi-
taux pour nous.
Entretien réalisé par
Tarek-Che
www.lebuteur.com Ligue 1 Coup d’œil N° 2419 Samedi 28 Septembre 2013 09 6 e journée
www.lebuteur.com Ligue 1 Coup d’œil
www.lebuteur.com
Ligue 1
Coup d’œil

N° 2419

Samedi 28 Septembre 2013

09 6 e journée MCA-ASO Aujourdʼhui à 18h
09
6 e journée
MCA-ASO
Aujourdʼhui à 18h

La vente des billets ce matin à partir de 10h

En coordination avec le Mouloudia et le comité de supporters, la direction du stade

de Bologhine mettra les 6000 billets en vente à par- tir de 10h ce matin au niveau des cinq guichets du stade. Ainsi toutes les dispositions ont été prises pour que l’opération se déroule dans de bonnes conditions, même si on ne s’attend pas à une grande affluence, côté mouloudéen. Bien qu’ils res- tent fidèles à leur équipe, le stade de Bologhine ne pourra contenir le grand nombre de Chnaoua. Il n’en demeure pas moins qu’une campagne a été lancée dans les fiefs du MCA pour boycotter ce match face à l’ASO en guise de protestation contre l’incident tragique qui s’est produit au 5-Juillet et qui a endeuillé la famille sportive algérienne. Ce- pendant, au Mouloudia, on veille à mettre en place une bonne organisation, car il se pourrait qu’il y ait tout de même du monde dans les tribunes.

Djemili garde un mauvais souvenir de Bologhine

Il n’est un secret pour personne que le portier du Mouloudia, Houari Djemili, a

vécu des moments très difficiles la saison passée, car le staff technique lui préférait Chaouchi même lorsque ce dernier était blessé. Toutefois et parmi les rares fois où Djemili a fait son apparition avec le MCA, avant la suspension de Chaouchi, c’était à l’occasion du match face au CABBA. Alors que Djemili était sur le banc des remplaçants lors de la première période, les Criquets avaient réussi à ni- veler la marque. Chaouchi ayant une part de res- ponsabilité sur le but égalisateur, n’a pas accepté les critiques à la mi-temps et a eu une mauvaise réac-

tion en s’en prenant à son coach, refusant même de continuer la rencontre, laissant son équipe dans une situation difficile. Ainsi, Djemili a fait sa rentrée en seconde pé- riode, où il a réussi à préserver sa cage et sauver son équipe d’un but tout fait. Malheureusement pour lui, le score en restera là et le MCA a concédé son second semi-échec d’affilée. Ainsi Djemili garde un mauvais souvenir de Bologhine, mais il est décidé avec ses coéquipiers à mettre fin au signe indien, comme il nous l’a affirmé.

Les joueurs du Mouloudia

comme il nous l’a affirmé. Les joueurs du Mouloudia R estant sur une défaite face à
comme il nous l’a affirmé. Les joueurs du Mouloudia R estant sur une défaite face à

R estant sur une défaite

face à l’USMA le week-

end dernier, le MCA est

appelé à renouer avec le

succès en cette fin

d’après-midi face à l’ASO, pour se remettre en confiance. Malgré le fait qu’Alain Geiger ait demandé à ses joueurs d’oublier cette défaite, en essayant de les mettre dans de bonnes conditions. A l’approche de la rencontre, la pression com- mence à se faire ressentir dans le

groupe, où les joueurs sont conscients de la mission qui les at- tend, car aucun autre échec ne sera toléré par les Chnaoua. En plus de la difficulté de la rencontre en elle-même, puisque le MCA sera confronté à une équipe chéli-

fienne qui a retrouvé des couleurs cette saison avec la venue d’Ighil Meziane, les coéquipiers de Bou- guèche appréhendent cette ren- contre du fait que c’est pour la première fois de la saison qu’ils vont jouer à Bologhine, et ils n’y ont pas encore leurs repères, ce qui n’est pas fait pour arranger leurs affaires. Les Chélifiens qui connaissent bien le stade de Bolo- ghine, vont essayer de fermer le jeu, ce qui compliquera davantage la mission du Mouloudia. Ce sont donc les raisons pour lesquelles les poulains de Geiger sont sous pres- sion. Le coach du Mouloudia es- saye tant bien que mal de dissiper cette pression sur ses joueurs, en effectuant un gros travail sur le

plan psychologique, car si l’équipe

a été tenue en échec à deux re-

prises à Bologhine, cela ne signifie en aucun cas qu’ils seront pénali-

sés ce samedi. Le technicien suisse

a fait comprendre à ses joueurs

qu’ils peuvent terminer la saison à Bologhine si le stade du 5-Juillet est fermé définitivement. Une ma- nière de les mettre devant leurs responsabilités afin qu’ils évacuent cette pression qui pèse sur leurs épaules.

La balle est dans le camp des joueurs Maintenant que les responsables du MCA et le staff technique ont fait de leur mieux pour que les joueurs soient mis dans les meil-

leures conditions, et qu’une séance

d’entraînement a été même pro- grammée hier à Bologhine pour que les coéquipiers de Ghazi pré- parent bien leur rencontre, la balle

est dans le camp des joueurs qui doivent se montrer à la hauteur, car tout faux pas risque de plonger l’équipe dans le doute, alors qu’une victoire permettra à l’équipe de rester dans le haut du classement, mais aussi de se libérer psycholo- giquement de cette peur du stade de Bologhine. Ainsi, les poulains de Geiger doivent se concentrer convenablement sur leur sujet, car ils ont largement les moyens de sortir vainqueurs de cette confrontation. K. M.

Un match à six points pour le MCA

Il a mis ses défenseurs en garde

Geiger redoute les

en l’occurrence le CSC, qui don-

un point du leader

A

au stade Hamlaoui, le

nera la réplique au MCEE

de résul-

aujourd’hui par lobligation

MCA est tenu

six points, an que l’équipe puisse

tat dans une rencontre à

et guetter à la fois un faux pas

rester dans le haut du tableau

poulains

la tête du classement. Les

du leader pour prendre

mille questions,

pas se poser trente-six

de Geiger ne doivent

de prendre les trois

aucune autre solution que

eux qui n’ont

aux Lions du Chélif, s’ils

points de cette confrontation face

de prétendant au titre. Cer-

veulent confirmer leur statut

qualifier cette ren-

tains peuvent dire quil est prématuré de

du championnat et de

contre face à lASO de premier virage

sur les trois

points. Toutefois, et si on jette un œil

match à six

risque

le MCA, on pourra dire sans

matchs qui suivent pour

Geiger parviennent à

de se tromper que si les poulains de

ils peuvent faire le

bien négocier le match d’aujourd’hui,

en toute quiétude face au RCA et la

des hauts plateaux

voyage dans la capitale

avant de jouer deux fois de suite à domicile

est devant une belle oppor-

JSK. Ainsi, le Mouloudia dAlger

stoppée par l’ASO, car si

sa série de bons résultats

tunité pour reprendre

l’USMA. Ainsi tout passe par cette rencontre de

les Algérois seront tenus en échec une nouvelle fois par cette

le MCA,

équipe chélienne, la situation se compliquera pour

et les camarades de Bouguéche joueront la peur au ventre.

contres des Chélifiens

P our son premier match à Bolo- ghine avec le Mouloudia, Alain Geiger n’est pas prêt à évoluer de

la même manière que celle au stade du 5 juillet. Du fait que son arrière garde ne pourra pas prendre les mêmes risques, la vigilance est recommandée face à une équipe chélifienne qui joue d’une bonne manière même en évo- luant en dehors de ses bases. Geiger a demandé à ses défenseurs de rester vi- gilants et de faite très attention aux contres de leur adversaire, lorsqu’on sait que le stade de Bologhine n’offre pas les espaces nécessaires pour les joueurs. A partir de la défense, il suffit

le technicien suisse a établi son plan d’attaque, tout en tenant compte des erreurs commises lors du derby livré face à l’USMA. De cela, on pourra dire

que Geiger a déjà son idée pour pren- dre le dessus sur l’ASO, mais il n’a pas encore dévoilé ses cartes. En effet, le coach du Mouloudia veut surprendre son adversaire en procédant à certains changements dans l’équipe, tout en se

mon-

les affaires de l’adversaire. Geiger ne veut pas que ses joueurs commettent les mêmes erreurs du derby. Du fait que sur les balles courtes en jouant dans la profondeur de la défense adverse, le MCA s’est montré dangereux. K. M.

grande mobilisation dans léquipe

Une

d’enchaîner trois touches de balles pour se retrouver dans le camp ad- verse. C’est pour cette raison que Gei- ger a demandé à ses joueurs de rester concentrés du fait que l’équipe sera ex- posée à des contres, et il faut assurer une belle couverture pour éviter toute mauvaise surprise.

Il a décortiqué le jeu de son adversaire

Afin de bien préparer ce match, et après avoir demandé le maximum d’informations sur l’ASO, il a décorti- qué le jeu de son adversaire à partir du match que les Chélifiens ont livré à Oran. C’est à partir de ces données que

 

redoutent cette rencontre pour

Bien que les Mouloudéens

est à

Au MCA, l’heure

les raisons que tout le monde connaît.

la mobilisation, les responsables du MCA se sont montrés

et une

aux côtés de leur équipe,

tout au long de la semaine

après la

versée aux joueurs juste

prime de dix millions sera

rencontre en cas de victoire. En eet, les pensionnaires d’El

soutien indéfectible aux

Achour ont essayé de montrer leur

joueurs, car ils ne veulent pas leur mettre plus de pression.

premier responsable du MCA, en loccurrence Boudjemaâ

Le

Boumella, devait aussi rendre visite aux joueurs pour les en-

car ce n’est en cause,

courager mais aussi soutenir le sta technique,

pas un revers face à lUSMA qui va tout remettre

tout le monde, car même si léquipe

une manière de rassurer

du résultat, cela ne pourra en aucun

est tenue par l’obligation

cas remettre en cause sa valeur ou celle du sta technique.

trant hésitant sur cer- tains joueurs.

Les joueurs ne doivent pas abuser des balles aériennes

Parmi les conseils de Geiger à ses joueurs, c’est de poser le jeu et d’essayer de construire à partir de derrière et éviter d’abuser des balles aériennes qui arrangent beaucoup plus

 

K. M.

construire à partir de derrière et éviter d’abuser des balles aériennes qui arrangent beaucoup plus  
10
10

N° 2419

Samedi 28 septembre 2013

www.lebuteur.com Ligue 1 Coup d’œil
www.lebuteur.com
Ligue 1
Coup d’œil

Kaci-Saïd

6 e journée MCA-ASO Aujourdʼhui à 18h
6 e journée
MCA-ASO
Aujourdʼhui à 18h

«On connaît les personnes qui cherchent à déstabiliser le groupe»

D epuis quelques jours, des ru- meurs faisaient état de la volonté des joueurs de se

réunir avec le président Bou- mella pour lui faire part de cer- tains points qui les contrarient. Le manager général, Kamel Kaci-Saïd, est intervenu pour mettre fin à ses allégations. Et d’un revers de la main, il a ba- layé tous ses bruits de couloir :

«Tout ce qui a été dit ou écrit ces derniers jours n’est que pur mensonge. A aucun moment, les joueurs n’ont sollicité le pré- sident Boumella pour une réu- nion. Les joueurs bossent dans de très bonnes conditions. Ils ont tout pour accomplir leur travail. Il y a une très bonne ambiance au sein du groupe et tout le monde est concentré sur sa mission.» Alors que le club se porte bien, beaucoup a été dit sur l’état du vestiaire mouloudéen qui vivrait actuellement une crise de confiance. Le manager général a été franc et direct à ce sujet : «Le Mouloudia se porte bien. Nous sommes idéalement classés, de ce fait il n’y a aucune crise chez nous, contrairement à ce que certaines personnes veulent faire croire. On connaît les personnes qui cherchent à déstabiliser le groupe. On veut nuire au bon fonctionnement de l’équipe en colportant des mensonges afin de nuire à la sé-

rénité du groupe.»

mensonges afin de nuire à la sé- rénité du groupe.» Meliani parmi les 18 convoqués Karim
Meliani parmi les 18 convoqués Karim Meliani a été retenu pour ce match, il sera
Meliani
parmi les 18
convoqués
Karim Meliani a été retenu
pour ce match, il sera présent au-
jourd’hui face au MCA, mais on
ignore s’il pourra rentrer dans le onze,
car Ighil compte renouer sa confiance
à Bentoucha qui a joué avec l’équipe
type lors du match d’application
de mercredi. Ce qui l’avantage
de jouer ce match par rap-
port à Meliani.

Messaoud

«Notre volonté fera

la différence»

“Tout les joueurs étaient conscients de la difficulté de notre

mission face au MCA, dans une rencon- tre qui se jouera sous une grande pres- sion pour les deux équipes, car on doit confirmer dans ce match pour rester parmi les premiers, tandis que l’adversaire veut se rache- ter de ces derniers résultats. C’est pour cette raison qu’il y aura de l’enjeu dans ce match et beaucoup d’engagement. On a besoin de notre volonté pour faire la différence et beaucoup de courage aussi, car il faut oser et ne pas se contenter de défendre seule- ment. On a aussi les moyens d’attaquer et

d’inquiéter aussi l’adversaire. On jouera pour gagner et rien d’autres, car, nous aussi, on a besoin des points du match.”

Il est du voyage

Mohamed Messaoud a poursuivi les entraîne-

ments, jeudi dernier, lors de la dernière séance avant le départ, après son absence mercredi dernier. Le meneur de jeu de l’équipe a été convoqué pour le match d’aujourd’hui. Messaoud n’a pas encore débloqué son compteur but et veut le faire face au Mouloudia pour reprendre confiance.

A.F.

Remerciement

La famille CHERCHAB remercie vive- ment tous ceux qui se sont associés à sa douleur, suite au décès du cher père SAADI ; ancien sous–officier de l’ALN ; survenu hier à l’âge de 75 ans. L’enterre- ment a eu lieu après la prière du vendredi au cimetière d’EL KATTAR. A Dieu nous appartenons et à Lui nous re- tournons

«Mohamdi sera à Alger le 30 septembre pour entamer ses fonctions»

L’ex-international n’a pas manqué de nous divulguer une information de poids. Kaci- Saïd nous a affirmé que le staff technique devra être renforcé dans les jours qui viennent avec la venue de Mohamdi, le prépa- rateur physique : «Je vous in- forme que Mohamdi sera attendu le 30 septembre à Alger pour entamer ses nouvelles fonctions. Il renforcera donc le staff technique. Avec son expé- rience et son vécu, il apportera beaucoup à l’équipe.»

«J’ai confiance en mes joueurs qui livreront un match d’hommes face à Chlef»

En conclusion, Kaci-Saïd a eu un mot d’encouragement en- vers ses troupes qui, selon lui, sauront trouver les ressources nécessaires pour battre l’ASO :

«Certes, nous avons été très af- fectés par la défaite subie contre l’USMA dans les condi- tions que l’on sait tous. Mais j’ai confiance en mes joueurs qui je suis persuadé livreront un match d’hommes et sauront empocher les trois points face à Chlef qui reste un redoutable adversaire.» T.Che

Ighil cache bien son jeu mais pas son but

Un jour de repos Le staff technique devra donner un jour de repos aux joueurs
Un
jour de repos
Le staff technique devra
donner un jour de repos aux
joueurs pour récupérer du match
d’aujourd’hui. La plupart d’entre eux
devront rester à Alger pour rentrer
chez eux, au moment où les autres re-
viendront avec l’équipe. La reprise se
fera lundi au stade Boumezrag où il
y aura une seule séance avant le
match de mardi face à l’En-
tente.
Daïf
est resté à
Chlef
Amara Daïf est resté à Chlef
pour poursuivre les préparatifs tout
seul, car il est en baisse de forme après
trois semaines de repos. Il a commencé
le travail avec le ballon avec l’entraîneur
des gardiens, mercredi dernier, mais
devra continuer en solo le temps que
l’équipe revienne à l’entraînement.
Daïf veut être prêt pour le match
contre l’ESS, mardi prochain,
à Chlef, pour marquer
son retour.
Ighil
suivra le match
du tunnel
Suite à sa suspension, Ighil
devra suivre
le
math de cet après-
midi du tunnel,
dernier match
comme il l’a fait lors du
face au RCA. Il ne veut
pas suivre le match de la tribune officielle
et préfère rester loin des regards. La
commission de
discipline a maintenu sa
décision, refusant ainsi l’appel qu’a in-
troduit l’ASO et il purgera sa sus-
pension le 9 décembre
prochain.

Après deux semaines de travail, loin de toute compé- tition, les Lions du Chéliff retrouveront le débat, cette fois-ci, dans un match qui s’annonce chaud sur- tout que ça sera devant le Mouloudia qui veut

défenseurs, dont deux latéraux et trois axiaux. Il mise sur le soutien du Béninois, Nana Badarou, qui sera d’un renfort de qualité au compartiment offensif. Il veut jouer avec Zaoui, Badarou et Lakhdari dans l’axe pour fermer toutes les issues à l’adversaire qui compte beaucoup sur les balles en profondeur, une tactique qui devra limiter les actions offensives et obliger les attaquants à être plus efficaces, en profitant de la moindre occasion qui se présente, car l’équipe pro- cèdera par des contres.

Départ hier à 10h La délégation chélifienne a pris son départ hier à 10h par
Départ
hier à 10h
La délégation chélifienne
a pris son départ hier à 10h par
bus, qui attendait les joueurs au
CNFD. Le voyage a duré deux
heures avant que les joueurs ne pren-
nent leur quartier dans un hôtel à
Hussein-Dey où ils ont pris leur dé-
jeuner avant qu’ils ne se dirigent
vers leurs chambres pour se
reposer.
Une
prime de 10
millions
La direction a rappelé aux
joueurs qu’ils auront une prime de
10 millions en cas de succès au-
jourd’hui. Une somme qu’ils perce-
vront la semaine prochaine surtout
que la direction a réglé toutes les
primes des joueurs. De part ce
geste, elle veut les motiver encore
plus pour aller chercher une
victoire au stade Omar-
Hamadi.
Daham
d’un côté, Gharbi de
l’autre
Ce match sera spécial pour Noured-
dine Daham qui a joué pour le Moulou-
dia. Il affrontera son ex-équipe où il a
évolué avant de jouer en Allemagne. Il ne
sera pas le seul, car de l’autre côté, il y
aura Sabri Gharbi qui a joué sept ans à
l’ASO, avant de la quitter au début de
cette saison. Ce dernier devra jouer
son premier match sous les
couleurs du MCA face à
l’ASO.

se relever après deux défaites. La mission des Chélifiens sera doublement difficile au stade Omar-Hamadi qui abritera la rencontre qui sera très serrée entre deux formations qui se connaissent bien. Ighil ne veut pas ex- poser ses plans de bataille, surtout qu’il a essayé plusieurs dispositifs ces deux der- nières semaines, profitant du retour de plusieurs joueurs. Ce qui lui a donné beaucoup de choix sur le plan tactique. Ainsi, il n’a pas caché à ses joueurs son envie de gagner ce match, pour grimper en- core dans le classement et se repositionner,

L’absence de Daïf, le seul point noir

Ighil bénéficiera de la totalité de son effectif qui est prêt pour la compétition, sauf de son portier Amara

Daïf qui n’a pu revenir à temps, chose qui l’a déçu, lui qui compte beaucoup sur sa présence lors de ce match, du moment qu’une grande pression dans ce stade règnera et l’équipe a besoin d’un portier qui sache comment l’absor- ber et donner la confiance à ses cama-

rades. C’est pour cette raison que l’entraîneur a beaucoup parlé au jeune keeper, Abdou Salhi, pour le préparer mentalement à ce match, car ça pourrait être l’une des clés de cette rencontre.

A.F.

surtout qu’il considère le match contre l’ESS comme un bonus. C’est pour cette raison qu’Ighil prépare sa formule pour cet après- midi, afin de surprendre les locaux et re- faire le coup au MCA, comme ce fut le cas il y a deux saisons.

Vers une défense à cinq

Selon les dernières séances tac- tiques de l’équipe, Ighil songe sé- rieusement à jouer avec cinq

défense à cinq Selon les dernières séances tac- tiques de l’équipe, Ighil songe sé- rieusement à
www.lebuteur.com Ligue 1 Coup d’œil
www.lebuteur.com
Ligue 1
Coup d’œil

N° 2419

11
11

Samedi 28 septembre 2013

6 e journée JSS-USMA Aujourdʼhui à 16h
6 e journée
JSS-USMA
Aujourdʼhui à 16h

Le FC Sochaux entre en course pour Courbis

En fin de compte, les dirigeants des FAR de Rabat ne sont pas les seuls à s’intéresser aux services de Rolland Courbis. En effet, selon la presse française, ceux du FC Sochaux, eux aussi, veulent l’enrôler et contrairement aux Marocains, les responsa- bles du club français n’ont pas hésité à prendre attache avec l’entraîneur des Rouge et Noir, quelques heures seulement après qu’Eric Hély ait présenté sa lettre de démission. Une démission qui a été acceptée par les responsables de Sochaux qui veulent donc rapatrier celui qui est en même temps consultant à RMC. Sous contrat jusqu’au mois de juin 2014, l’ex-entraîneur de l’OM, qui dispose d’autres offres, doit donc faire part de ses in- tentions dans les prochaines heures. Une decision que tous les Usmistes attendent avec impatience.

100 000 euros d’indemnités pour qu’il puisse quitter l’USMA

Les Rouge et Noir veulent réussir la passe de trois !

Une victoire pour Sofiane et Sifou

la passe de trois ! Une victoire pour Sofiane et Sifou Conscient qu’il pourrait recevoir une

Conscient qu’il pourrait recevoir une bonne offre à tout mo- ment, Rolland Courbis et lors des négociations pour renouveler son contrat lors de la période de l’intersaison a eu l’intelligence de glisser une condition dans le nouvel engagement qu’il a signé et qui sti- pule qu’il peut à tout moment résilier son contrat pour pouvoir s’engager avec une autre équipe. Pour pouvoir le faire, le technicien français doit mettre la main à la poche et payer pas moins de 100 000 euros comme in- demnités au club usmiste pour pouvoir relever un autre défi. Une somme que plusieurs équipes sont prêtes à la payer pour récupérer un entraîneur de l’envergure du Marseillais.

Adel C.

Khoualed incertain, Laïfaoui pour le remplacer L es Rouge et Noir ont vécu un début
Khoualed incertain,
Laïfaoui pour le remplacer
L es Rouge et Noir ont vécu un début de semaine tra-
gique. En effet, le décès de deux de leurs supporters
suite à l’effondrement d’une partie de la tribune 13
du stade 5-Juillet a été le principal sujet de discussion
des Usmistes ainsi que tous les amoureux du football
sion sur leurs concurrents, et c’est pour cela qu’ils doivent faire
le nécessaire pour briller encore une fois au stade 20-Août
comme ils l’ont fait à deux reprise la saison passée que ce soit
en championnat ou en Coupe d’Algérie.
national. Une semaine après ce tragique incident, c’est au-
jourd’hui que les coéquipiers de Farouk Chafaï renoueront avec
la compétition officielle en disputant leur première rencontre
depuis ce malheureux événement en allant défier la JSS chez
elle cet après-midi. Une rencontre que les protégés de Courbis
veulent remporter pour deux raisons. La première n’est autre
que pour dédier un succès aux deux défunts, et c’est ce qui sera
la moindre des choses de la part des joueurs, tandis que la se-
conde est purement sportive. Sur une série de deux victoires de
suite, Zemma et ses camarades auront donc ce samedi une oc-
casion de réussir la passe de trois. A un point du leader, les
joueurs de l’USMA savent que glaner trois nou-
veaux points ne pourra que mettre la pres-
Courbis optera pour un schéma offensif
Pour ce match comptant pour la sixième journée, Rolland
Courbis affiche ses ambitions et celles de son équipe en comp-
tant entamer cette rencontre avec une tactique offensive. Ce
qui prouve que les Rouge et Noir aborderont une nouvelle fois
un match avec le seul objectif de le gagner, même si leur mis-
sion s’annonce difficile face à une formation qui s’est forgé la
réputation d’être accrocheuse surtout chez elle. Avec une at-
taque composée de trois éléments, les locaux doivent s’atten-
dre à souffrir, comme fut le cas d’ailleurs à chaque fois qu’ils
Si Seguer et Bedbouda ont déclaré
forfait pour le match d’aujourd’hui,
Necer Eddine Khoualed, lui, est incer-
tain. En effet, souffrant, le capitaine
des Rouge et Noir ne pourra être fixé
que dans les heures qui viennent.
N’ayant pas voulu le mettre sous pres-
sion, ce n’est donc que dans la soirée
d’hier ou au plus tard ce matin que
Courbis prendra une décision finale en
ce qui le concerne. Dans le cas où il
pourrait tenir son rôle sur le terrain,
Khoualed sera associé à Chafaï, dans le
cas contraire, Laïfaoui le remplacera.
Ziaya et Benaldjia encore
une fois non convoqués
ont croisé la route des Usmistes qui l’ont battu à trois reprises
lors de l’exercice précédent.
Dans
Adel Cheraki
Abdelmalek Ziaya et Mehdi Benaldjia
n’ont pas été retenus pour le match de
cet après-midi. Pour rappel, ce n’est
pas la première fois qu’ils vivent une
telle situation puisqu’ils ont été non re-
tenus pour la rencontre du week-end
passé contre le MCA.
cet entretien
qu’il nous a
Carolus Andria
accordé,
nous parle
Bedbouda out
Andria
Bien parti pour être titularisé cet après-
midi face à la JSS, Brahim Bedbouda ne
sera pas en fin de compte de la partie. En
effet, l’arrière latéral gauche des Rouge et
Noir a contracté une blessure au niveau de
«L’objectif
la
cheville avant-hier soir, et du coup il a été
obligé de déclarer forfait la veille du départ
pour Béchar. Aligné en seconde pé-
riode contre le MCA, c’est donc à
partir de chez lui qu’il se
contentera de soutenir ses co-
équipiers.
des ambitions de son équipe
face à la JSS, mais aussi des
siens. Auteur de trois buts depuis
le début de l’exercice actuel, le
Malgache veut terminer meilleur
buteur de son équipe et même… du
championnat. Seulement son plus
grand souhait, c’est que l’USMA
réalise le meilleur parcours
possible et pourquoi ne pas
gagner des nouveaux
Pour commencer, pouvez-
vous nous dire comment s’est
déroulé votre voyage à Béchar ?
Dans de bonnes conditions. A ce
titres.
Benmoussa
sera reconduit
en arrière
gauche
Le forfait de Bedbouda
a
poussé les membres du
staff technique de revoir
leur copie. Ne pouvant
pas compter sur le
joueur formé au MCA,
Courbis et ses adjoints
ont décidé au finale de
reconduire Mokhtar Ben-
moussa au poste d’ar-
rière latéral gauche après
mûre réflexion. Un poste
que le natif de Tlemcen a pour habi-
tude d’occuper, d’ailleurs la dernière fois
qu’il a entamé une rencontre à ce regis-
tre là fut le week-end passé à l’occasion
du choc de la cinquième journée ayant
mis aux prises son équipe
avec son grand
sujet, nous n’avons pas à nous plain-
dre. C’est vrai qu’il nous a fallu deux
heures pour arriver à notre lieu de destina-
tion, mais le plus important, c’est que nous y
sommes bien arrivés.
Vous allez affronter la JSS, qu’avez-vous à
nous dire à propos de cette rencontre ?
Ça va être une rencontre difficile pour les deux
équipes. Aucune équipe n’entame un match pour
le perdre, donc il faut s’attendre à ce que la ba-
taille soit rude sur le terrain. Ils joueront à domi-
cile, donc ils n’auront pas le droit à l’erreur. En ce
qui nous concerne, nous cherchons à faire le né-
cessaire pour faire durer le plus longtemps pos-
sible cette série de bons résultats.
Que pensez-vous de votre adversaire du
jour ?
La JSS est une bonne équipe. Il ne faut sur-
tout pas sous-estimer cette formation. Les
joueurs de ce club pratique un joli
rival, le Mou-
loudia en
Sabouni :
l’occur-
«Gasmi passera
un sale après-midi»
Mebarki
et Amri out
Mechiche
rence.
prépare une
Joint par nos soins, Sabouni, le dé-
fenseur de la JSS, a lancé un défi à
Deux, c’est le nombre de
joueurs indisponibles du côté de
la JSS pour le match de ce sa-
medi, à cause de blessures au ni-
veau de la cheville. Les deux
éléments qui ne seront pas
concernés par la rencontre d’au-
jourd’hui ne sont autres que Me-
barki et Amri. C’est donc à partir
des tribunes qu’ils pourront sui-
vre cette confrontation qui tien-
dra en haleine tous les
amoureux de l’équipe
de Béchar.
surprise aux
Ahmed Gasmi en nous déclarant : «Gasmi
est un bon joueur, mais qu’il sache que
ce week-end il ne pourra rien faire. Je
compte faire tout mon possible pour le
Usmistes
Les
Usmistes ont
créé l’événement
à l’aéroport
Des
frayeurs
pendant le vol
neutraliser. Il doit donc s’attendre à ce
qu’il aura des difficultés parce que cette
année ça sera différent de la saison pas-
sée.» Ayant débloqué son compteur but
face au MCA la semaine passée, Gasmi
tentera donc de frapper encore ce sa-
medi, reste à savoir s’il réussira sa
mission ou pas ? Réponse après
Mechiche, l’entraîneur de la
JSS, a bien étudié l’adversaire de
son équipe aujourd’hui. D’ailleurs,
d’après ce que nous avons pu ap-
prendre, le coach de l’équipe lo-
cale a préparé une surprise à
Courbis et ses protégés, reste à
savoir s’il parviendra à guider
son équipe vers un nouveau
succès. Un succès qui sera
le premier contre
l’USMA.
Les joueurs de l’USMA et les
membres du staff technique
ont créé l’événement hier à
l’aéroport d’Alger. En effet,
nombreux sont les voyageurs
qui ont profité de la présence
de Khoualed et ses coéquipiers
pour immortaliser ces ins-
tants. Ayant toujours la cote,
Dziri, lui aussi, a été beau-
coup sollicité.
Ayant pris un avion pour Bé-
char dans la matinée d’hier, les
membres de la délégation usmiste
ont vecu quelques frayeurs à cause
des trous d’air. Chafaï et Khoualed
ainsi que d’autres membres de la dé-
légation ont vécu un mauvais mo-
ment. C’était l’occasion pour leurs
coéquipiers de les taquiner une
fois que tout est rentré
dans l’ordre.
la fin de la rencontre

Vers la titularisation de Meftah et Andria

Meftah a écopé de trois matchs de suspension après avoir été expulsé contre la JSK, Andria quant à lui, d’un seul laissant ses coéquipiers à dix face à l’USMH. Maintenant qu’ils ont purgé, les deux joueurs sont bien partis pour débuter la rencontre de ce sa- medi dans le onze de départ. Le premier occupera son poste de prédilection à savoir arrière latéral droit, le second mènera l’attaque usmiste.

La liste des convoqués :

Zemmamouche, Mazouzi, Meftah, Benamara, Benmoussa, Baïteche, Chafaï, Khoualed, Laïfaoui, Koudri, Bouchema, El-Orfi, Feham, Djediat, Ferhat, Gasmi, Andria, Chettal, Frioui.

est clair, revenir à Alger avec les trois points»

football, mais nous aussi nous avons notre mot à dire et nous comptons faire tout notre possible pour réaliser le meilleur résultat possible. Il faut savoir que nous n’avons pas fait tout ce trajet pour rien. Notre objectif est de revenir sur Alger avec les trois points et nous espérons réussir notre mission. En étant le meilleur buteur de l’équipe, tous les espoirs reposent sur vous. Etes-vous prêt à tenir votre rôle ? Bien sûr que je le suis. En tout cas, il n’y a au- cune raison pour que je ne le sois pas. Si l’entraî- neur fait appel à moi, je ferai tout mon possible pour être à la hauteur et lui prouver qu’il n’a pas eu tort de me faire confiance. Visez-vous le titre de meilleur buteur du championnat ? Pour le moment mon seul souhait, c’est de continuer sur cette lancée. C’est-à-dire enchaîner les matches. Bien sûr que je le veux, mais ce n’est pas une obsession. Le plus important, c’est de ga- gner peu importe le nom du buteur. L’intérêt du groupe passe avant mon intérêt personnel. Entretien réalisé par Adel C.

12
12

N° 2419

www.lebuteur.com Coup d’œil Ligue 1
www.lebuteur.com
Coup d’œil Ligue 1
Samedi 28 septembre 2013 6 e journée Tout pour une première victoire C ette sixième
Samedi 28 septembre 2013
6 e journée
Tout pour une
première victoire
C ette sixième journée du
championnat de Ligue 1
nous offre un plateau de
choix avec un certain
USMH-MCO. Un match
Younès : «Ce sera dur,
mais on est prêts»
chaud qui drainera à coup sûr la
grande foule parmi les supporters de
l'USMH. Cette confrontation entre
deux grandes équipes constituera sans
conteste une des plus belles affiches de
ce week-end. Bien que les Jaune et
Noir évolueront à domicile, il n'est pas
dit qu'ils sont vainqueurs d'avance. Les
Oranais en déplacement se contente-
ront d'un nul. Par conséquent, on peut
dire qu'ils joueront avec moins de
pression que leurs adversaires. Autant
dire donc que du point de vue psycho-
logique, ils entameront la rencontre
avec un avantage certain. Par ailleurs,
si cela peut constituer une faveur pour
la formation du Mouloudia d'Oran, il
faut s'attendre aussi à une forte réac-
tion des Harrachis qui sont détermi-
nés à arracher leur première victoire
de la saison. En tout cas, c'est ce qui
ressort de la discussion que nous
avons eu avec certains joueurs et
membres du staff technique.
Younès, le milieu offensif harrachi
qui réalise de belles prestations en ce
début de saison, estime que son
équipe tentera de faire l'essentiel dans
ce match. «Le nul que nous avons ar-
raché à El Eulma prouve que l'équipe
est au mieux de sa forme. Donc, les
derniers bons résultats nous permet-
tent d'aborder le MCO avec une
grande confiance. Je reconnais qu'il
s'agit d'un rendez-vous difficile. Af-
fronter le MCO n'est pas chose aisée,
et on sait ce qui nous attend. Mais
nous sommes assez motivés pour réa-
liser un résultat positif».
parcours. Hier matin, l'entraîneur har-
rachi a longuement parlé aux joueurs
de cette perspective en les exhortant à
fournir le maximum d'efforts pour
réaliser cet objectif.
Les absences ne sont
pas un problème pour
le coach !
traîneur. Il est vrai que plusieurs élé-
ments qui, jusqu’à présent, étaient
considérés comme remplaçants, se
présentent aujourd'hui comme des
joueurs capables de combler le vide
que laisseront les habituels titulaires.
Charef n'aura donc que l'embarras du
choix pour composer son équipe.
Il craint l'excès de
confiance
Charef motive ses joueurs
Voulant à tout prix s'assurer une
victoire contre le MCO, Charef fait de
son mieux pour motiver ses joueurs
en perspective de cette rencontre qui
s'annonce importante pour l'avenir du
club en championnat. En effet,
l'USMH, qui veut saisir l'occasion
pour remporter un premier succès,
compte aborder avec force la suite du
Appelée à accueillir le MCO cet
après-midi, l'USMH jouera, encore
une fois, amoindrie de certains élé-
ments. Ils sont au nombre de trois les
joueurs qui feront défaut au sein du
onze harrachi. Mais c'est celle de Bel-
karoui qui inquiète quelque peu les
supporters. Toutefois, cela ne semble
pas effrayer outre mesure Boualem
Charef, qui pense pouvoir pallier cette
défection sans trop de problème. En
fait, l'entraîneur de l'USMH, qui vient
de découvrir de grandes capacités
chez Mazari considéré jusque-là
comme une doublure, est aujourd'hui
plus que rassuré quant aux capacités
de ce jeune issu de l’école asemiste. Par
rapport à ce que l'on a vu lors des der-
nières séances, on comprend
mieux la sérénité de l'en-
En perspective de la confrontation
de cet après-midi qui la mettra aux
prises avec le Mouloudia d'Oran, le
staff technique a dû consacrer la
séance d'hier à un travail psycholo-
gique. En fait, c'est une façon d'éviter à
ses joueurs de tomber dans l'excès de
confiance qui pourrait leur coûter
cher. En homme averti, l'entraîneur
harrachi a longuement parlé à ses
poulains hier avant le début de la
séance pour leur rappeler qu'il est im-
pératif d'oublier les bons résultats.
Charef veut surtout les mettre en
garde pour éviter toute mauvaise sur-
prise face à un adversaire en quête de
rachat.
N. R.
USMH-MCO Aujourdʼhui à 16h Boumechra «Je suis Oranais, mais l’USMH est mon gagne pain» Bechouche
USMH-MCO
Aujourdʼhui à 16h
Boumechra «Je suis Oranais,
mais l’USMH est mon gagne pain»
Bechouche
Vous recevrez, cet après-midi,
au stade Lavigerie, la formation
du Mouloudia d'Oran. Com-
ment est l'état d'esprit du
groupe à quelques heures de ce
rendez-vous ?
Vous serez donc présent face au
MCO, cet après-midi…
Normalement, je serai présent
parce que je m'entraîne comme
l'ensemble des joueurs. Je ne vous
cache pas que j'ai une grande envie
«Seule une victoire
sera considérée
comme un bon
résultat»
A travers l'ambiance qui a régné
lors des dernières séances d'entraî-
nement, je peux vous dire que le
groupe est animé d'une grande vo-
lonté et déterminé à arracher la
victoire.
Vous devez avoir une idée pré-
cise sur votre adversaire. Peut-
on connaître votre avis ?
de participer à cette rencontre.
Le MCO est l'équipe de votre ré-
gion. C'est peut-être cela qui
vous motive, non ?
Pas du tout. Ma motivation ne se
limite pas à certaines équipes seu-
lement. Affronter le MCO ou une
autre formation, pour moi c'est la
même chose. Certes, le MCO est le
Il n'est un secret pour personne
que le MCO est considéré comme
une grande équipe dans notre
championnat. Partant de là, nous
devons être méfiants et prendre
notre adversaire très au sérieux
pour éviter toute mauvaise sur-
prise.
Vous avez contracté une légère
blessure ces derniers jours, et fi-
nalement vous êtes revenu plus
tôt que prévu. Comment expli-
quez-vous cela ?
Effectivement, la blessure que j'ai
contractée contre le MCEE m'a
contraint au repos pendant deux
jours. J'ai passé des radios qui n'ont
rien révélé, si ce n'est une entorse
légère. D'ailleurs, deux jours après,
j'ai repris les entraînements avec le
groupe et je n'ai pas ressenti la
moindre douleur.
club de ma région, mais l'USMH
est mon gagne-pain.
On suppose que vous êtes prêts
pour ce match…
Effectivement, et cela ne fait
aucun doute que tous les joueurs
sont prêts à se donner à fond pour
arracher les trois points. Nous de-
vons impérativement réussir un
bon résultat pour sortir de la zone
rouge. Le fait de recevoir sur notre
terrain est un avantage. A Lavige-
rie, nous avons nos repères, ce qui
constitue un avantage psycholo-
gique par rapport à notre adver-
saire. Par conséquent, je pense
qu'on a suffisamment d'atouts pour
sortir vainqueurs de cette empoi-
gnade.
Entretien réalisé par Nacered-
dine RATNI
Interrogé à la fin de la der-
nière séance d'entraînement sur
la rencontre contre le MCO, le
coach adjoint Nacer Bechouche
s'est limité à la déclaration sui-
vante : «Tout ce que je peux
vous dire, c'est que le groupe est
prêt à surmonter cet obstacle.
Le MCO est, faut-il le préciser,
un sérieux client. Ses résultats
réalisés en dehors de ses bases
cette saison sont une preuve. On
est sûrs que cette équipe viendra
avec la ferme intention d'arra-
cher au moins un point. Il ne
faut pas croire que la rencontre
sera une simple formalité. Ce
n’est pas facile d’affronter une
équipe habituée à réaliser de
bons résultats à l’extérieur.
Néanmoins, le fait que nous
évoluerons sur notre terrain et
devant notre public, cela consti-
tue pour nous un atout qui nous
permettra d'entamer la rencon-
tre avec de meilleures disposi-
tions psychologiques. Tout le
groupe est décidé à fournir un
grand match. Pour réussir à gla-
cer les points, les joueurs doi-
vent s'engager à fond. Pour
nous, seule la victoire compte
sinon tout autre résultat sera
considéré comme négatif.»
N. R.

Un 4-4-2 offensif

L'entre jeu sera constitué de qua-

tre milieux de terrain, et qui évoluera suivant un schéma tactique de 4-4-2 très offensif. En fait, cette stratégie de Charef n'est pas fortuite, mais mûrement ré- fléchie. Ce choix fait suite à une certaine inefficacité, que Charef a constatée dans sa ligne d'attaque. C'est ce qui a poussé l'entraîneur à renforcer le compartiment offensif. Cette stratégie, si elle est bien appliquée, per- mettra aux avants de pointe, comme Hanitser et El Amali, de jouer, en comptant sur d’autres ap- puis, entre autres Younès et Boumechra, deux milieux de terrain connus pour leur efficacité devant les buts. Ayant certainement une idée sur la fébrilité des dé- fenseurs du MCO, le coach harrachi pense que cette option pourrait être une so- lution pour espérer piéger l'adversaire.

Mazari : «On connaît bien le MCO»

Animés d'une vo- lonté d'acier, les capés

de Charef veulent à tout prix passer cet écueil et of- frir une première victoire à leurs supporters. D'ailleurs, pour beaucoup d'observa- teurs, les Jaune et Noir ont beaucoup de chances d'ar- racher les trois points et faire plaisir à leurs milliers de supporters. «On va af- fronter un adversaire qui nous est connu. Nous sommes conscients de la lourde tâche qui nous at- tend, mais on saura com- ment procéder pour arracher une victoire. Nous avons des atouts considéra- bles pour bien négocier ce rendez-vous. Il est donc hors de question pour nous de rater cette rencontre», nous dira Azzi, le jeune dé- fenseur harrachi. En tout cas, à domicile, les coéqui- piers de Younès ne comp- tent pas lâcher cette occasion et sont plus que jamais décidés à enchaîner avec un autre bon résultat. Ce n'est pas impossible, mais ils doivent mettre le paquet pour pouvoir y arri- ver. Une victoire face au MCO leur permettra de quitter la zone rouge.

El Amali et Hanitser en attaque

Concernant la ligne d'attaque, Charef de-

vrait aligner d'entrée Hanit- ser qui sera épaulé par El

Amali, ce milieu offensif qui évolue beaucoup plus en attaque que dans l'entre jeu. En d'autres termes, c'est avec deux attaquants que l'USMH se présentera cet après-midi sous un schéma tactique classique qui devrait permettre aux Jaune et Noir de s’imposer. N. R.

www.lebuteur.com Ligue 1 Coup d’œil
www.lebuteur.com
Ligue 1
Coup d’œil

N° 2419

13
13

Samedi 28 septembre 2013

Ligue 1 Coup d’œil N° 2419 13 Samedi 28 septembre 2013 6 e journée Aoued «C’est
6 e journée Aoued «C’est notre équipe qui nous préoccupe, USMH-MCO Aujourdʼhui à 16h pas
6 e journée
Aoued «C’est notre
équipe qui nous préoccupe,
USMH-MCO
Aujourdʼhui à 16h
pas El Harrach»
Le milieu de terrain des Rouge et
Blanc, Aoued Mohamed Amine pense
que le moment est venu pour que son
équipe fasse preuve de réalisme car en
football il ne suffit pas de bien jouer.
«Il faut marquer et gagner des
matchs», affirme l’ex-meneur de jeu
du CR Belouizdad qui annonce que ce
match contre l’USMH sera celui du ra-
chat pour son team.
Votre équipe a encore une fois
bien joué mais n’a pas gagné face
au CSC. Qu’a-t-il manqué au
Mouloudia ce jour-là ?
Ne pensez-vous pas que l’équipe
n’a pas été gâtée par le calendrier
en ce début de championnat ?
Je dirais que la chance nous tourne
le dos. Face au CSC, comme vous
l’avez si bien dit, nous avons bien joué
et dominé la majeure partie du match
mais le dernier geste souvent décisif
dans le football nous a fait défaut. C’est
clair, il fallait ce jour-là faire preuve de
réalisme en concrétisant au moins une
des nombreuses occasions créées.
Oui, je suis entièrement d’accord. Le
MCO a eu une série de matchs très
compliqués face à des équipes qui
jouent carrément pour le titre. Malgré
cette adversité, nous avons réussi à
tirer notre épingle du jeu mais les ré-
sultats n’ont pas suivi comme nous
l’avons souhaité. Il nous reste encore
ce match contre l’USMH pour nous
rattraper et revenir avec le meilleur ré-
sultat possible.
équipe, pas aux problèmes d’El Har-
rach. Pour nous, ce sera un match que
nous allons jouer à l’extérieur. Nous
sommes appelés à revenir avec un ré-
sultat probant tout en respectant cet
adversaire dont nous connaissons la
réputation.
En parlant de votre équipe, les
absences ne risquent-ils pas de
perturber votre équipe cet
après-midi ?
Mais cela fait quatre matchs que
le MCO joue bien et ne gagne
pas. C’est trop, non ?
Justement, comment s’annonce ce
match contre l’USMH ?
Oui, je dois l’avouer. Le fait de rester
sans gagner pendant quatre matchs
n’est pas du tout satisfaisant. C’est vrai
qu’on doit engranger le maximum de
points durant la phase aller pour jouer
avec une certaine aisance cette
deuxième partie du championnat qui
est réputée être difficile à gérer par
toutes les équipes.
Il ne faut pas se voiler la face, ce
match s’annonce difficile. Qu’on le
veuille ou non, l’USMH va jouer la
Ligue des Champions cette saison,
c’est une équipe très homogène.
J’avoue que certains éléments
qui ne seront pas de la partie ont
leur poids dans l’équipe. Mainte-
nant, ceux qui seront appelés à
les remplacer seront face à une
grande responsabilité. Espérons
qu’ils arriveront à pallier bien
comme il se doit ces défections.
Le plus important reste pour
nous de revenir avec un résul-
tat qui nous arrange.
Mais l’USMH est en difficultés en
ce début de championnat…
Entretien réalisé par
Amine L.
Cela ne nous regarde absolument
pas. On doit s’intéresser à notre
Que des Oranais à
El Harrach
La présence de trois ex-joueurs du Mouloudia à
El Harrach va donner un cachet spécial à cette rencon-
tre. Les Boumechra, Mazari et Hanitser, ayant tous porté les
couleurs du Mouloudia d’Oran, seront aujourd’hui dans l’autre
camp avec l’obligation de gagner. Il faut dire que ces ex-joueurs
du MCO ont souvent mis les bouchées doubles quand ils affrontent
le Mouloudia. Aouedj ayant offert à la JSK son premier succès à Tizi
La
liste
joueurs
retenus
des pour
le match
Dahmane,
Belarbi,
Bourzama,
Bouaâzza,
Nessakh,
Djahel,
Bou-
terbiat,
Heriat,
Dagoulou,
Aoued,
Kouriba,
Benamar,
Naït
Mokhtar, Benyettou,
Slimani,
Hichem Chérif,
Amrane.

contre le MCO, et Sebbah s’est montré un défenseur infranchissable la semaine passée. Les Hamraoua sont désormais avertis. Ces Oranais ne vont pas leur faire le moindre cadeau. Pis encore, ils se- ront les plus moti-

Djebbari prendra dimanche attache avec Naftal

vés à les battre cet après- midi.

Apparemment, le silence radio de tout le monde concernant le rendez-vous manqué avec Naal a
Apparemment, le silence radio de tout le
monde concernant le rendez-vous manqué avec
Naal a poussé le président, qui était à l’étranger, à
réagir. Premier responsable du club, Youssef Djebbari
a décidé de prendre le taureau par les cornes et sollici-
ter demain les hauts responsables de la société des hy-
drocarbures pour régler pour de bon ce problème
qui persiste depuis plus d’une année. C’est demain
que Naal fixera un rendez-vous aux dirigeants
du club.
Berradja
encore convalescent,
Abdelli out

El Hamri veut éviter la défaite à El Harrach

championnat où l’équipe visait carrément le succès en dehors de ses bases. Sans l’apport de leur buteur pro- videntiel qui est Djamel Bouaïcha encore convales- cent ainsi que trois titulaires de la défense que sont Belabbès suspendu, Aouamri et Saïdi blessés, les Hamraoua ne veulent pas se montrer gourmands puisqu’ils visent seulement le point du match nul. Un résultat qui peut s’avérer largement suffisant pour l’équipe au terme de ce virage qualifié en début de championnat de dangereux.

P rivés de leurs meil- leurs éléments, les Hamraoua foule- ront la pelouse syn-

thétique du 1er-Novembre de

Mohammadia avec l’espoir d’évi- ter la défaite et terminer cette in- fernale série de six matchs à couper le souffle sans gros dégâts. Pour boucler ce premier virage, les Rouge

Bourzama «Prêt à prendre ma place» Ayant joué une fois titulaire contre l’ESS et faisant
Bourzama
«Prêt à
prendre ma
place»
Ayant joué une
fois titulaire
contre l’ESS
et faisant
son en-
trée
contre le
MCA,
Chafik
Bour-
zama est
pressenti
pour pren-
dre part à ce
match comme titu-
laire sur le côté droit en rempla-
cement de Saïdi blessé. «Je me
suis toujours montré prêt à jouer.
Je progresse au fil des jours en me
donnant à fond aux entraîne-
ments. Je commence à retrouver
toutes mes sensations», affirme
Bourzama avant d’enchaîner :
«Pour ce match d’El Harrach, je
reste à la disposition de mon en-
traîneur. C’est en tous les cas à lui
que reviendra le dernier mot.»
Toujours pressenti dans les
matchs difficiles, le joueur pense
que la confrontation contre les
Harrachis s’annonce extrême-
ment difficile mais pas impossi-
ble. «Nous allons affronter une
équipe d’El Harrach qui veut se
racheter. On sait bien ce qui nous
attend là bas. Le plus important
est d’être prêt sur le plan psycholo-
gique.»
A. L.

corporation forcée de Mohamed Djahel et le retour de Bourzama sur le côté droit. Bouterbiat qui a rem- placé Aouamri contre le CSC est pratiquement sûr d’être titularisé cet après-midi. C’est la première fois que ces éléments vont devoir se produire ensemble.

L’ombre de Bouaïcha en attaque

Si l’entraîneur va trouver des solutions de rechange en défense, il faut avouer qu’en attaque l’absence de Bouaïcha risque de se faire douloureusement res- sentir. Les Hamraoua ont dû le vérifier à leurs dé- pens samedi passé contre le CSC, où ils étaient incapables de concrétiser les quelques occasions pro- curées au cours de ce match. Solinas qui n’a pas trop le choix, risque de reconduire le même dispositif of- fensif ayant joué contre l’USM Harrach.

Solinas entretient le suspense

Pas du genre à déplorer ses absences, Gianni So- linas qui se trouve dans une situation embarrassante est en train de réfléchir à des solutions de rechange sans vraiment se plaindre. Si auparavant l’entraîneur a enregistré l’absence d’un ou deux éléments au maximum, cette fois-ci, il sera face à un vrai di- lemme dans la mesure où seront absents quatre élé- ments, Belabbès, Aouamri, Saïdi et Bouaïcha. Quatre titulaires à part entière qui représentent 40% de l’entrejeu du Mouloudia. Voulant mettre tous ses éléments sur un pied d’égalité, le coach italien n’a ja- mais voulu dévoiler les noms des éléments devant pallier les absences. Ce n’est qu’aujourd’hui en début d’après-midi que Solinas va rendre public le onze rentrant pour le match face à El Harrach.

fait à la fin de la semaine alors qu’on s’atten- dait qu’ils soient parmi les
fait à la fin de la semaine alors qu’on s’atten-
dait qu’ils soient parmi les 18. Il s’agit de
Seddik Berradja qui a réintégré tout récem-
et Blanc sont appelés à réaliser le meil-
leur résultat possible, histoire de rester en
confiance pour la suite d’un parcours qui
s’annonce beaucoup moins compliqué, notam-
ment avec la réception du MO Béjaïa. Toutefois,
l’absence de certains éléments clés pour la
confrontation a fait que les objectifs des Oranais
soient beaucoup plus mesurés qu’en début de
Une défense remaniée
Deux autres éléments ont déclaré for-
En l’absence de 75% de la composante de la dé-
fense, Solinas est obligé de composer avec une dé-
fense new look. Seul l’arrière gauche Nessakh sera le
rescapé cet après-midi du côté d’El Harrach. Belab-
bès suspendu suite à son expulsion face au CSC,
Saïdi et Aouamri blessés, le MCO devra présenter
une arrière-garde complètement relookée avec l’in-
ment le groupe aux entraînements et
aussi
Abdelli qui a eu un pépin à la toute der-
nière minute.
17 joueurs convoqués C’est finalement avec 17 joueurs que les Oranais se présenteront cet après-midi
17 joueurs
convoqués
C’est finalement avec 17 joueurs
que les Oranais se présenteront cet
après-midi à El Harrach en raison de
l’absence de plusieurs éléments. L’en-
traîneur n’a pas jugé utile de renfor-
cer l’équipe par un des éléments
espoirs.
A. L.
14
14

N° 2419

Samedi 28 août 2013

www.lebuteur.com Ligue 1 Coup d’œil
www.lebuteur.com
Ligue 1
Coup d’œil
28 août 2013 www.lebuteur.com Ligue 1 Coup d’œil 6 e journée CABBA-CRB Aujourdʼhui à 18h Le
6 e journée CABBA-CRB Aujourdʼhui à 18h
6 e journée
CABBA-CRB
Aujourdʼhui à 18h

Le Chabab veut faire

tomber le Bordj

Gamondi- Belhout : comme on se retrouve ! Au-delà de la confrontation sportive entre le
Gamondi-
Belhout : comme
on se retrouve !
Au-delà de la confrontation sportive entre le CABBA et
le CRB, il y aura surtout des retrouvailles particulières entre
Rachid Belhout et Miguel Gamondi. En effet, Gamondi a causé
une humiliation historique à Belhout en le battant 7-0 lors d’un
certain CRB-JSK, ce qui avait d’ailleurs précipité le limogeage
de l’entraîneur actuel de Bordk Bou Arréridj. Nul doute que
ce revers est encore dans l’esprit de Belhout qui cherchera
à prendre sa revanche, alors que Gamondi voudra en-
foncer le clou en faisant subir à son vis-à-vis sa
première défaite de la saison.
La
Trois joueurs du CABBA
ont porté les couleurs du
Chabab
dernière
victoire à Bordj
remonte à 2009
Trois joueurs de l’effectif du CA Bordj Bou Arréridj
ont déjà porté les couleurs du CR Belouizdad. Il y a en
premier lieu le capitaine Lounès Bendahmane, auteur du
La dernière victoire ramenée par
le CR Belouizdad de Bordj Bou Ar-
réridj remonte à la saison 2008-
2009. Cette saison-là, c’est Lounès
Bendahmane qui avait été l’auteur
but victorieux lors du dernier succès du CRB sur le ter-
rain du CABBA lors de la saison 2008-2009. Le
deuxième est Karim Mameri, transféré l’hiver dernier à
l’ES Sétif et qui est passé au CABBA durant l’été. Le
troisième est moins connu, Djerrar, un joueur qui
avait fait toutes les catégories de jeunes du
Chabab afin de partir au CABBA faute
du but de la victoire d’un tir puis-
sant qui avait trompé Kial. La sai-
son passée, le CABBA l’avait
emporté et il y a eu quand même
une petite polémique suite aux
déclarations de l’entraîneur du
Chabab, Fouad Bouali, qui
avait soupçonné des choses
d’avoir eu sa chance chez les Rouge
et Blanc.
bizarres durant ce match.
Des
supporters
seront présents
à Bordj
Décrassage
à Sétif
Des supporters du CRB vont effectuer
le déplacement à Bordj Bou Arréridj afin
de soutenir leur équipe. Revigorés par la
victoire obtenue face à la JS Kabylie, ils
croient de nouveau dans la capacité
de leur équipe à réaliser des per-
formances.
L’équipe du CRB a passé la
nuit d’hier à Sétif, où elle a été
domicile dans la perspective de
son match d’aujourd’hui face au
CA Bordj Bou Arréridj. Elle a
effectué sur place une petite
séance de décrassage afin d’éli-
miner les fatigue du voyage.
de décrassage afin d’éli- miner les fatigue du voyage. L a formation du Cha- bab s’apprête

L a formation du Cha- bab s’apprête à croi- ser le fer avec le CABBA pour le compte de la 6 e jour-

jaïa. C’est une confrontation qui s’annonce donc très serrée entre les deux écuries, mais du côté du Chabab on reste très optimiste, en tout cas c’est l’impression que nous a donnée le technicien argen- tin Gamondi à la vielle du départ. Ce dernier ayant bien étudié l’adversaire du jour en ayant été au stade de Béjaïa lors du match JSMB-CABBA, il semble avoir trouvé la composante parfaite pour faire tomber cette équipe cabbiste à domicile.

Bordj, seule équipe encore invaincue

Autre challenge pour les Belouizdadis : être la première équipe à battre le CABBA cette saison. En effet, la formation de Bordj Bou Arréridj est la seule équipe encore invaincue depuis le début du cham- pionnat et la faire tomber serait un petit exploit. Ce ne sera pas simple, mais cela reste jouable. En tout cas, les Belouizdadis, Gamondi à leur tête, y croient. L. A.

née du championnat national. Les capés de Gamondi, après la délicate vic-

toire arrachée contre la JSK la semaine der- nière, ont la ferme intention de faire un nouveau carton plein en déplacement cette fois-ci. Ce serait la première fois depuis l’entame de la sai- son que cette équipe du Chabab remporterait une victoire en dehors de son terrain.

Gamondi a étudié le jeu des Bordjis

Pour le moment on en est encore loin, et la tâche s’annonce très délicate pour la formation du CRB, car en face il y aura une équipe du CABBA toute aussi déterminée et poussée par un public encore euphorique de la dernière bonne prestation à Bé-

Absent contre la JS Kabylie après avoir inscrit un b ut contre le LC Alger,
Absent contre
la JS Kabylie
après avoir
inscrit un b ut
contre le LC
Alger, Ramzy
Bourekba sera
de retour dans
l’équipe face
au CA Bordj
Bou Arréridj.
Une occasion
pour lui de
confirmer son
retour en
forme.
Pour commencer,
comment vous sen-
tez-vous à quelques
heures de la rencon-
tre face au CABBA ?
Nous sommes très
concentrés sur notre
mission de la se-
maine. Cette
confrontation du
CABBA nous y pen-
sons depuis déjà un
bon moment. Je peux
vous dire qu’au-
jourd’hui nous
sommes prêts pour ce
déplacement et sur-
tout motivés pour es-
sayer d’obtenir un bon
résultat contre cette
équipe cabbiste.
Comment se présente cette ren-
contre selon vous ?
Quand on joue en Ligue 1,
toutes les rencontres sont difficiles
que celles-ci se fassent chez vous
ou à l’extérieur. Face au CABBA,
nous attendons à ce que cette ren-
contre se joue sur quelques dé-
tails. C’est pour cette raison qu’il
faudrait rester bien concentré, car
la différence pourrait se faire à
n’importe quel moment. Celui qui
fera le minimum d’erreurs gagnera
le match. Le CABBA est plutôt en
forme depuis le début de la saison,
mais nous le sommes aussi de
notre côté. Donc, nous ne crai-
gnons pas cette équipe.
Durant cette semaine de prépa-
ration nous avons senti le
groupe plutôt serein, comment
pouvez-vous nous expliquer
cela ?
Effectivement, après cette vic-
toire face à la JSK nous nous
sommes sentis très apaisés, ce
n’était pas facile de porter ce far-
deau de trois défaites consécu-
tives. Notre bon résultat face à la
JSK nous a permis de retrouver
nos repères en Ligue1. On espère
que celle-ci provoquera le déclic
pour notre saison.
En parlant de cette rencontre
devant la JSK, comment l’avez-
vous vécue alors que vous étiez
suspendu ?
Avec la même pression que mes
coéquipiers qui étaient sur le ter-
rain. C’était une rencontre à quitte
ou double. Heureusement pour
F. A.

Bourekba : «Si le CABBA est en forme, nous le sommes aussi»

Bourekba retrouvera sa place

nous que la chance était de notre côté. Nous avons pu en venir à bout d’une excellente équipe de la JSK, c’était un très bon coup pour le moral du groupe. C’était le match déclic du club n’est-ce pas ? Nous voyons cela de cette ma- nière. Néanmoins, il ne faudrait pas se contenter d’un seul résultat, car le championnat ne se joue pas en une seule rencontre. Il faut donc aller chercher d’autres points, à commencer par ce dépla- cement au CABBA qu’il faudrait bien négocier pour oublier une fois pour toute ce début de saison raté. Et pour cette rencontre du CABBA, sur un plan personnel comment vous sentez-vous ? Très en forme. J’attends ce mo- ment depuis deux semaines déjà. Cela me ferait plaisir de reprendre ma place sur le terrain et tenter d’apporter ce plus à mon équipe. Ne craignez-vous pas le manque de compétition, vous qui n’avez pas joué depuis deux semaines ? Non, pas du tout. Durant ces deux semaines, j’ai suivi le même programme que mes camarades. Donc, j’ai continué sur le même rythme de la préparation durant ma suspension. Je peux vous dire que je suis dans ma meilleure forme pour ce déplacement. Entretien réalisé par Lamine Amimi

L’ entraîneur du CR Belouizdad, Miguel Gamondi, pourrait procéder à quelques changements dans le onze qui affrontera le CA Bordj Bou Arréridj

par rapport à l’équipe qui avait débuté le dernier match face à la JS Kabylie. Ce sera surtout le cas dans le compartiment offensif ou Ramzy Bourekba, qui a purgé sa suspension, devrait retrouver sa place sur le front de l’attaque au côté de Salim Hanifi, bu-

teur face à la JSK.

Boukedjane revient, Naïli maintenu à droite

Ce match verra également le retour de Khalil Boukedjane sur le flanc gauche de la défense après que Gamondi eut donné sa chance, la se- maine passé, au jeune Tiza. Le flanc droit sera occupé une nouvelle fois par Naïli qui semble avoir donné satisfaction dans ce poste et est pré- féré à Messaoudi, encore une fois écarté par Gamondi. Devant la réticence de Abdat à dé- panner à ce poste, l’option Naïli est donc la plus sûre pour l’instant.

Rebbih pourrait être mis sur la touche

Reste l’inconnue Boubekeur Reb- bih. Le milieu gauche du CRB n’est pas au meilleur de sa forme. D’ailleurs, il a été tout juste moyen dans le match face à la JSK et c’est ce qui pourrait lui coûter sa place face au CABBA, surtout si Hanifi sera aligné d’entrée. Seule une décision de Gamondi de mettre Attafen à la place de Dahar pourrait sauver sa place de titulaire, mais cette option est très peu probable.

www.lebuteur.com Coup d’œil Ligue 1
www.lebuteur.com
Coup d’œil
Ligue 1

N° 2419

15
15

Samedi 28 septembre 2013

Djerrar

«C’est le moment de gagner à domicile»

6 e journée CABBA-CRB Aujourdʼhui à 18h Match spécial pour Djerrar et Maâmeri Il n’y
6 e journée
CABBA-CRB
Aujourdʼhui à 18h
Match spécial
pour Djerrar
et Maâmeri
Il n’y aura pas
que Djerrar sur le terrain qui jouera
avec le CRB, puisque même Maâ-
meri aura une belle revanche à
prendre sur son ancienne équipe.
Du spectacle en perspective.
Benkhoudja sur le banc
Absent des entraînements du-
rant presque toute la semaine,
suite à sa blessure à la cheville,
selon la version du joueur,
Nassim Benkhoudja ratera
un match pour la première
fois cette saison, en occu-
pant le banc contre le CRB.
Ce sera l’occasion pour
Toual, qui n’attendait que
cette aubaine pour faire ses
preuves.
Toual : «Je suis prêt»
Toual, qui va disputer son
premier match de la saison,
se dit prêt à enfiler les gants
et réussir son baptême du
feu avec sa nouvelle équipe.
«C’est vrai que je n’ai pas joué
la moindre minute depuis le
début de la saison, mais il
ne faut pas oublier que
l’année passée, j’ai dis-
puté pas moins de 25
matchs avec le
RCA, mon an-
cienne équipe,
donc le problème
ne se pose pas».
A. B.
Comment s’est déroulée la pré-
paration du rendez-vous face au
CRB ?
Il n’y a pas eu de préparation
spéciale, car c’est un match
comme tous les autres. A la dif-
férence des autres séances, ces
dernières ont eu lieu le matin,
ce qui nous a permis de tra-
vailler dans la fraîcheur par
rapport à la chaleur qui sévit
ces derniers temps l’après-
midi.
C’est un match comme tous
les autres, mais vous devez
quand même tenter devant vos
supporters et aussi devant un
adversaire qui ne se rendra pas
à Bordj en victime expia-
toire…
Il est vrai que jusque-là,
malgré que nous soyons in-
vaincus, nous n’avons pas en-
core gagné chez nous. A
présent, c’est acceptable, car on
en est qu’au début du champion-
nat, mais face au CRB, ce sera la 6e
journée, donc il ne faut pas rester
sur le même rythme à domicile.
C’est clair, nous aurons le devoir
d’offrir les 3 points à nos suppor-
ters.
On a laissé entendre que vous
n’avez pas gagné sur votre ter-
rain à cause de la pression qui
pèse sur vos épaules devant vos
supporters qui sont peut-être
trop exigeants ; quel est votre
avis là-dessus ?
La pression, on vit avec à chaque
match, que ce soit à domicile ou à
l’extérieur. C’est pour vous dire
qu’on y est habitués. A mon avis,
c’est plutôt un petit problème d’au-
tomatismes, car nous avons avec
nous de nouveaux joueurs. Cela ne
viendra qu’avec la multiplication
des matches officiels, et comme on
est à la 6e journée, c’est le moment
de passer aux choses sérieuses.
D’autres pensent aussi que le
problème réside au milieu de
terrain qui ne tourne pas comme
il faut ; qu’en pensez-vous ?
Seul le coach pourra vous répon-
dre à ce sujet. Personnellement, je
pense que nous jouons bien et
notre seul problème, c’est que nous
n’avons pas gagné jusque-là à domi-
cile. Une seule victoire sur notre
terrain sera synonyme de déclic et
nous ferons tout pour que cela ar-
rive ce samedi devant le CRB.
Ce match demeure spécial pour
6 e journée
ESS-RCA
Aujourdʼhui à 18h

Chaoui : «Je demande à nos supporters de se déplacer en masse à Sétif»

Match spécial pour Nemdil et Cherfaoui

Le défenseur du RC Arbaâ, Chaoui, affirme que son équipe va faire le déplacement à Sétif avec la ferme intention de réaliser un résultat positif face à l’ESS. L’ancien joueur du MCA lance un appel aux supporters du RCA pour se déplacer en masse à Sétif afin de soutenir leur équipe.

?
?

tout au long des 90 minutes de la partie et profi- ter de la moindre erreur que pourraient com- mettre les défenseurs de l’ESS pour essayer de trouver le chemin des filets. Comment se présente pour vous ce match ? Il est clair que ça va être un match dif- ficile. Nous allons affronter une solide équipe de l’ESS qui n’a pas encore perdu le moindre match en cham- pionnat. Nous mesurons la diffi- culté de la tâche qui nous attend, mais nous allons tout faire pour revenir de Sétif avec un résultat positif. On croit savoir que vous allez être titularisé. Etes- vous prêt pour ce match

Comment s’est déroulée votre prépara- tion pour le match de ce samedi face à l’ESS ? Sincèrement, nous avons bien pré- paré ce match. Notre moral est au beau fixe après le succès réalisé le week-end dernier face au MO Béjaïa. Il faut dire que cette victoire nous a fait beau- coup de bien sur le plan mental. Nous savons que notre mission sera com- pliquée ce samedi face à l’ESS, mais nous sommes déterminés à revenir de Sétif avec un résultat positif.

On sent à travers vos propos que vous avez un peu peur de ce match, non ? Non, ce n’est pas ça. Seulement, il faut reconnaitre que l’ESS est une grande équipe qui fait peur à n’importe quelle for- mation du championnat. Je connais bien l’ESS pour l’avoir déjà affronté par le passé sous le maillot du MCA et de l’ASO. Il faut faire preuve de beaucoup de vigilance et surtout de concentration dans le jeu pour espérer revenir du stade du 8-Mai 1945 avec un résultat positif. Quelles seront, selon vous, les clés de ce match

Même si personne ne m’a signifié que je vais être titularisé face à l’ESS, je peux vous affir- mer que je suis prêt à prendre ma place ce sa- medi. Je suis à la dispo- sition du staff technique. S’il décide de me faire jouer face à l’ESS, je don- nerai alors le meilleur de moi-même pour aider mon équipe à réaliser un bon résultat. Un mot pour les supporters… Je demande à nos supporters de se déplacer en masse à Sétif pour nous soutenir et nous leur promettons de tout faire pour réaliser un bon résul- tat.

Entretien réalisé par

M. A.

?

A mon avis, il ne faut pas laisser d’espace aux at- taquants de l’ESS. Il va aussi falloir rester concentrés

vous, sachant que vous avez fait vos premières classes au sein de cette équipe, n’est-ce pas ? Pas spécialement. C’est vrai que j’ai passé 5 ans au sein de cette équipe dans les jeunes catégories, autrement dit, j’ai été formé là-bas. Seulement, je me suis aguerri au CABBA, puisque j’en suis à ma 4e année ici. Je n’ai donc aucun senti- ment à la veille de cette rencontre et je ne pense qu’aux 3 points. Avez-vous quelque chose à ajou- ter ? Je dirais tout simplement que si nous les joueurs, nous faisons tout pour une bonne entame de la sai- son, ce n’est malheureusement pas le cas du côté financier. Nous sommes en train de souffrir dans ce domaine. Il faut reconnaître, ce- pendant, que par rapport à la saison écoulée, il y a un léger mieux, mais il faut savoir que pour effectuer une très bonne saison, tous les ingré- dients devraient être réunis pour la réussir. En d’autres termes, pour une meilleure motivation. Ainsi, ce problème, on le mettra de côté ce samedi pour ne penser qu’à la vic- toire.

Entretien réalisé par A. B.

penser qu’à la vic- toire. Entretien réalisé par A. B. Le match d’aujourd’hui face à l’ES

Le match d’aujourd’hui face à l’ES Sétif sera spécial pour l’ar- rière droit du RCA, Nemdil, ainsi que le capitaine, Cherfaoui. Et pour cause, Nemdil avait rejoint le RCA l’été dernier en prove- nance de l’ES Sétif. Cherfaoui, pour sa part, va affronter l’équipe de sa ville natale vu qu’il habite à Sétif. Interrogé sur ce match face à l’ESS, Cherfaoui nous a fait sa- voir que cette rencontre est tout ce qu’il y a de plus ordinaire pour lui : «Ce match est tout ce qu’il y a de plus ordinaire pour moi surtout que je n’ai jamais porté le maillot de l’ESS. Je suis un joueur profes- sionnel et je vais donner le meil- leur de moi-même pour apporter un plus à mon équipe et l’aider à

revenir de Sétif avec un résultat positif.»

Vers des changements dans l’équipe type

Si on se fie aux dernières séances d’entraînements de la for- mation de l’Arbaâ, l’entraîneur, Cherif El Ouazzani va apporter des changements à son équipe type. Conscient de la difficulté de la tâche qui attend son équipe à Sétif face à l’ogre sétifien, il compte miser sur une stratégie de jeu défensif pour faire face aux coéquipiers de Karaoui. Ainsi, le milieu de terrain Raït a de fortes chances de retrouver sa place de titulaire. Raït pourrait prendre la place de Abbès. Pour sa part, le défenseur, Chaoui, pourrait être titularisé ce soir face à l’ESS.

Raït : «Le coach peut compter sur moi»

Absent lors des précédentes rencontres de son équipe en championnat, le milieu de ter- rain du RC Arbaâ, Raït nous a confié qu’il était prêt pour le match de ce week-end face à l’ES Sétif : «Bien sûr que je suis prêt pour ce match face à l’ES Sétif. Le coach peut compter sur moi et s’il décide de me faire jouer, j’essaierais alors de don- ner le meilleur de moi-même pour aider mon équipe à reve- nir de Sétif avec un résultat po- sitif. Nous avons bien préparé ce match et nous avons à cœur de réaliser un bon résultat pour confirmer notre précédent suc- cès face au MOB.»

2500 places pour les supporters du RCA

Comme le stipule la régle- mentation, la direction de l’ESS a réservé 2500 places aux supporters du RCA pour le match de ce samedi qui mettra aux prises les deux formations au stade du 8-Mai 1945. Les fans du RCA comptent se ren- dre nombreux à Sétif afin d’en- courager leur équipe. M. A.

16
16

N° 2419

Samedi 28 septembre 2013

www.lebuteur.com Ligue 1 Coup d’œil L’Aigle noir veut se comporter en patron A carrefour d’une
www.lebuteur.com
Ligue 1
Coup d’œil
L’Aigle noir veut se
comporter en patron
A carrefour d’une
u
victoire éclatante
en
Coupe de la CAF,
l’ESS veut frapper
que soit la compétition. C'est l'heure
de la confirmation pour l’ESS. Après
sa victoire face à la JSMB, les Séti-
fiens ont le devoir d'enchaîner afin
de progresser au classement.
L’équipe semble sur la bonne voie au
niveau du bloc et s'attachera à
confirmer son regain de forme face
au nouveau promu qui ne l’entend
pas du tut de cette oreille, ce samedi.
son onze de départ par rapport au
match de Béjaïa.
face à la JSMB (5-0)
et d’une élimination
Des billets
à 300 et 400 DA
La même performance
que face à la JSMB
est-elle possible ?
Khair-Eddine Madoui se méfie en
tout cas de cette équipe de l’Arbâa :
Après la décision prise de rendre
payant l’accès à la tribune d’hon-
neur, le nombre des cartons d’invi-
tations a été considérablement
réduit.20 personnes seulement vont
être invitées. L’accès à la tribune
d’honneur se fera contre le paie-
ment de la somme de 1000 DA.
Quatorze mille tickets donnant
accès aux gradins seront écoulés au
prix de 300 DA l’unité. Chacun des
2000 tickets pour une place en tri-
bune coûtera 400 DA. Les portes se-
ront ouvertes au public dès le coup
d’envoi du match des espoirs.
Les dirigeants en
inspection au 8-Mai

un grand coup et c’est le moment de le faire. Le chaudron du 8-Mai at- tend avec impatience son deuxième succès consécutif. Gagner et sé- duire, on demandera tout à l’ESS cette saison. Le temps des excuses s’est évanoui. Jusqu’à présent, les joueurs ont pu s’entraîner et jouer sans la pression du résultat immé- diat. Désormais, la nouvelle force sétifienne doit s’apprécier à chaque rencontre. «C’est un moment très im- portant pour nous, appuie Madoui. Nous devons confirmer nos dernières performances où nous avons bien joué, avec qualité et vitesse.» Ce sa- medi, c’est un test majeur pour l’ESS, car la formation du RCA joue déjà son avenir. Pour Sétif, la conquête des lauriers commence aujourd’hui.

Une première entre les deux équipes

«Le but sera de gagner et si les joueurs arrivent à réaliser la même performance que face à la JSMB, per- sonne ne sera contre, bien sûr. Nous avions bien joué tactiquement, en mettant de la vitesse, de la qualité. Cette équipe de l’Arbâa est une équipe physique, bien organisée, ce ne sera pas facile. Il faudra surveiller certains éléments qui sont importants. On doit bien les marquer. Il est impor- tant aussi de ne pas manquer de vi- tesse, de mouvements.» Concernant le groupe sétifien, plusieurs élé- ments ont été laissés au repos, d'au- tres reviennent de blessure. Madoui ne devrait pas beaucoup modifier

La direction du club étant l’orga- nisatrice de la rencontre ESS-RCA, des mesures ont été prises pour que la rencontre et l’accueil des suppor- ters se fassent dans les meilleures conditions. C’est pour cela que des dirigeants de l’ESS ont effectué une visite d’inspection au stade du 8-Mai, hier matin.

6 e journée
6 e journée
ESS-RCA Aujourdʼhui à 18h
ESS-RCA
Aujourdʼhui à 18h

Karaoui

«Désormais, l’Entente présentera un tout autre visage»

Avant toute chose, vous restez sur une belle victoire face à la JSMB. Un commentaire. Cette victoire est venue estomper la déception et la frustration géné- rées par notre élimination en Coupe de la CAF. L’ESS présentera désor- mais un tout nouveau visage.

Expliquez-vous. Les mauvais résultats en Coupe de la CAF doivent nous servir de leçon. De toutes les façons, tous les joueurs sont décidés à se battre pour gagner des matchs. Au vu des derniers ré- sultats, pratiquement toutes les équipes se valent et le championnat est très ouvert. Il nous faut nous res- saisir au plus vite. Vous avez été l’auteur d’un dou- blé. C’est assez rare pour un mi- lieu récupérateur. Inscrire deux buts dans un même match procure une sensation unique. Il faut dire que ce sont mes coéquipiers qui m’ont permis de conclure et je les en remercie. Et pour ce qui est de votre posi- tion au classement ? Nous occupons une place au clas- sement qui nous permet de nourrir des ambitions. Elle aurait pu être meilleure. Nous ne nous plaignons pas et il nous faut nous battre car le plus dur reste à venir. Vous savez, les choses vont très vite en football. Êtes-vous prêts pour cela ? Il nous faut l’être car les matchs vont s’en- chaîner. Nous n’avons pas été épargnes par les blessures et les sus-

sions. Nous espérons avoir plus de chance dans ce domaine à l’avenir. Et pour ce qui est de ce match contre le RCA? Nous avons l’intention de réaliser un bon résultat. Il n’est jamais facile de jouer contre un nouveau promu car les joueurs de l’Arbâa vont se bat- tre avec toute leur énergie. On peut donc s’attendre à une belle réaction de votre part… Il est impératif pour nous de ga- gner. Vous faite partie du groupe convoqué par l’entraîneur natio- nal. Cela doit vous faire plaisir, n’est-ce pas ? Et comment ! C’est pour moi une consécration. Il me faut maintenant gagner une place dans l’équipe et, croyez moi, je ferais ce qu’il faut pour cela. Entretien réalisé par Khallil L.

C’est la toute première fois de leur histoire que les équipes de Sétif et de
C’est la toute première fois de leur
histoire que les équipes de Sétif et de
l’Arbâa se rencontrent et cela quelle
K.L.
pen-
Ne pas arriver en retard au stade ! Le groupe sétifien face à l’Arbâa Une
Ne pas arriver en
retard au stade !
Le groupe sétifien face à l’Arbâa
Une victoire vaut mieux que deux nuls.
En football, c’est une lapalissade. L’équipe de
l’ESS a pris les trois points lors du dernier match
et elle voudra faire aussi bien ce samedi. Le RCA
veut tout simplement se dépêtrer de cette situation
peu envieuse dans laquelle il s’est embourbé. Incon-
testablement, il serait judicieux de ne pas arri-
ver en retard au stade. L’ESS, au vu de
On prend les mêmes…
L’importance
du premier but
son dernier match joué à Sétif, a
inscrit trois buts en première
Le secteur défensif
sétifien connaîtra un
seul changement à
l’occasion du match
face au RCA. Celui-
ci consistera en la ti-
tularisation de Ghoul
à la place de Khedhaï-
mi-temps pour en ajouter
Lors de son dernier match à do-
micile, l’ESS a atomisé la JSMB. Il est
certain que pour la confrontation de cet
après-midi, l’équipe de l’Arbâa qui reste sur
une mauvaise série prendra le soin
d’abord d’assurer ses arrières et
ria dans la cage. Benab-
derrahmane et Mellouli
occuperont l’axe central. Ziti
et Aroussi seront sur les flancs
et compléteront la ligne défen-
sive. Celle-ci aura à faire en
sorte que Ghoul ait le moins
de travail possible.
encore une fois, à Okbi. Les
trois hommes qui seront ali-
gnés par Madoui , au niveau de
la zone intermédiaire auront
une influence capitale sur le ré-
sultat final de ce match. C’est en
effet eu milieu du terrain, que
se gagnera, ou se perdra la ren-
contre.
deux autres après la
pause.
Un trio
de feu en attaque
c’est pour cette raison que si
les Sétifiens trouvent le
chemin des filets très
tôt dans le match, ils
Madoui
pour cela jouer collectif et c’est
peut-être à ce niveau qu’appa-
raîtront certaines insuffisances.
Au vu de la dernière séance
d’entraînement qui s’est dérou-
lée au stade du 8-Mai, tout ce
beau monde paraissait en
forme et motivé. C’est exacte-
ment ce que veulent les incon-
ditionnels de l’ESS. Ce sera
donc une équipe de Sétif plutôt
tournée vers l’offensive qui dé-
butera la rencontre face au
nouveau promu et qui, malgré
son départ mitigé, a des argu-
ments à faire valoir.
«L’équipe du RCA mérite
toute notre attention»
Du beau
Les attaquants de l’ESS ont
craché le feu mardi passé en
inscrivant 5 buts contre le CAB.
Ce seront donc les meilleurs
qui seront alignés et pour le
moment ils portent les noms de
Gourmi,Touahri et Lamri. Ce
dernier, dans un poste d’ailier
gauche, inhabituel pour lui, a, à
chaque fois qu’il, été utilisé, su
tirer son épingle du jeu.
Gourmi, par sa vitesse et sa
technique en mouvement,
pourrait gêner considérable-
ment la défense du RCA.
Touahri sera le fer de lance de
l’équipe, avec toutes les qualités
qu’on lui connaît.
Gourmi, l’attraction !
monde
prendront une
large option
sur le résul-
tat final.
«C'est clair que si on venait à gagner ce match,
cela confirmerait notre bonne santé. L’équipe du
RCA est en pleine recherche de confiance après ces
contre-performances et c’est pour cela qu’elle mérite
au milieu
toute notre attention. Elle ne fera pas que défendre. Gé-
néralement, les équipes qui sont en difficulté sont très
difficiles à jouer. A nous de gérer cette rencontre avec
intelligence. Nos attaquants sont capables de faire la
différence à tout moment et il n’y a pas de mauvais
moment pour marquer un but. Il faut faire en
sorte que la victoire vienne sanctionner
Aucun absent
au niveau de la
zone intermé-
diaire, lors de
cette confronta-
tion dans les
rangs sétifiens. Le
poste de milieu ré-
cupérateur, comme
notre main mise sur le match, car il
nous faut imposer notre jeu.»
Jouer collectif
K.L.
d’habitude sera confié à
Legraa qui sera secondé
dans cette tâche par Karaoui.
L’animation du jeu reviendra,
C’est certain que du côté de
l’ESS, l’attraction est Gourmi.
Quand ce buteur patenté est en
baisse de forme, la formation
chère à Hammar semble bien
pâle. Par ailleurs, la réussite
dans ce match passe nécessai-
rement par la capacité qu’au-
ront les défenseurs à neutraliser
les baroudeurs du RCA. Ce
sera justement la prestation de
Benabderrahmane et de ses co-
équipiers de la défense qui sera
intéressante à suivre.
La formation sétifienne a
des atouts à faire valoir et doit
K.L.

Hameur Bouazza

pour 21 mois à l’ESS

L’ex-international Ha- meur Bouazza s’est en- tretenu avant-hier avec les dirigeants sétifiens. Les deux parties ont trouvé un terrain d’en-

tente et cela sur tous les points. Le joueur signera son contrat dès demain. La durée de l’engage- ment est de 21 mois.

Il débutera contre le MCA

C’est le président de l’ESS Has- san Hammar qui nous a confié que le dos- sier de Hameur Bouaza sera transmis à la commission de qualification dans les plus brefs délais. Il a bon espoir que Bouazza ef-

fectue ses débuts contre le MCA, lors de la sep- tième journée.

www.lebuteur.com Ligue 1 Coup risqué
www.lebuteur.com
Ligue 1
Coup risqué

N° 2419

17
17

Samedi 28 septembre 2013

6 e journée CSC-MCEE Aujourdʼhui à 18h 5 millions la prime de victoire Equipe probable
6 e journée
CSC-MCEE
Aujourdʼhui à 18h
5 millions
la prime
de victoire
Equipe probable : Natèche, Belakhdar, Boulahia, Maïza, Berthé, Boucherit,
Allag, Naït Yahia ou Bezzaz, Zerdab, Bahloul, Boulemdaïs.
pas facilité la tâche de l’entraîneur
des gardiens, Laâouar qui a passé
la semaine à réfléchir au bon
choix et à la meilleure doublure
possible pour remplacer le portier
international. Natèche semble
bien parti pour occuper le poste
ce soir et figurer dans la liste du
départ. L’autre élément absent et
hors de la liste des 18, Zinedine
Sebbah, le défenseur oranais
souffre d’une mini déchirure aux
adducteurs qu’il a contractée lors
du match précédent, cela coûtera
au joueur une période de repos
qui peut aller jusqu'à 21 jours.
Pour le troisième élément hors
des calculs de Garzitto, il s’agit de
Derrag, ce dernier a repris certes
les entraînements en solo mais il
reste très loin de la super forme
physique qui lui permet de jouer
des matchs officiels.
Houri, Gil et Berthé arrivent
La semaine a été bonne côté constantinois. Après le
nul ramené d’Oran, le staff technique a pu récupérer
trois éléments qui reviennent de blessure différentes.
En défense, Berthé et Gil sont de retour, les deux
Africains ont raté la rencontre précédente, seul le
Malien peut reprendre sa place de titulaire ce soir.
On ne peut pas dire autant sur Gil N’gomo qui sera
sur le banc des remplaçants, vu qu’au niveau du mi-
lieu, Boucherit et Allag sont devenus inséparables,
alors que Maïza a gagné beaucoup de points précé-
demment et profite de la confiance de son entraî-
neur. Enfin, ce soir les Sanafir verront pour la
seconde foi de la saison la tête du milieu de terrain
Samy Houri qui revient de loin, le joueur s’est com-
plètement rétablie et a participé à toutes les séances
d’entraînements de la semaine et même à une joute
d’application où le joueur s’est montré en super
forme. Mais Garzitto ne compte pas faire les choses
d’une manière brusque et précipitée, Houri débu-
tera sur la touche, il participera peut-être en
deuxième mi-temps, ce qui fera le bonheur des sup-
porters qui se sont attachés à l’ex-Stéphanois.
A.H.
La prime du match
nul ramené de
l’ouest du pays atter-
rira dans les poches
des joueurs après le
match d’au-
jourd’hui, peut-être
une manière indi-
recte pour motiver
encore les coéqui-
piers de Boulemdaïs
ce soir face au
MCEE. Pour la
prime de cette ren-
contre, elle sera nor-
male. Les Clubistes
toucheront 5 mil-
lions chacun en cas
de victoire ce soir,
par contre la règle
est claire en cas de
défaite ou faux pas à
domicile, ça sera
une amende finan-
cière pour tous les
joueurs. Ce qu’on ne
souhaite pas au
CSC, bien sûr.

Un succès pour

rester au sommet

L eader de la Ligue 1 de- puis la 4e journée, le CSC de Diego Gar- zitto a bien l’intention de le rester le plus

longtemps possible. Ce samedi, il

a même l’occasion de conforter

son rang en recevant un MCEE revanchard qui viendra chercher les trois points ce soir pour effa- cer son échec de la semaine pas-

sée, la mission ne devrait pas être de tout repos pour les Constanti- nois. Ces derniers découvrent d’autres sensations en ce début de parcours. Quand on est premier au classement d’un championnat

et qu’on a six points d’avance sur

son adversaire du jour, on ne peut

que voir la vie et la suite en rose. C’est un peu le cas du CSC au- jourd’hui, le séduisant leader de

la Ligue 1 veut encore rester pre-

mier. Après avoir escaladé cinq

obstacles jusque-là, les Clubistes

se sont hissés au sommet du clas-

sement, et c’est un endroit où ils se plaisent beaucoup. La preuve, ils y sont confortablement instal- lés depuis deux semaines déjà et ils seraient également très heu- reux d’y rester jusqu'au week-end prochain du mois d’octobre pro- chain. Cela passe par un sans- faute ou presque ce soir. Zerdab et ses partenaires le conçoivent parfaitement et c’est pourquoi ils sont déterminés à battre cet après-midi l’équipe d’El Eulma sur la magnifique pelouse de Hamlaoui qui sera le théâtre de la rencontre.

Pas important de marquer le premier

La saison dernière, le CSC s’était brûlé les ailes devant ce même ad- versaire à Constantine, s’inclinant en toute logique 2 à 1. Un revers indiscutable qui est resté un peu en travers de la gorge des Sanafir qui depuis éprouvent des craintes quand il s’agit du MCEE, le genre de scénario que les fans des Vert

et Noir n’ont aucune envie de re-

voir une deuxième fois d’affilée. Et c’est pourquoi, c’est avec beau- coup d’ambition et de confiance qu’ils comptent attaquer le match ce soir. Face à un MCEE classé 12e, blessé, puisqu’il reste sur

deux contre-performances consé- cutives, Bezzaz et consorts aspi- rent à faire le plein de points et rien ne laisser filer de Hamlaoui pour maintenir le cap en tête du classement, et se préparer aussi de la meilleure des façons pour le déplacement à Alger samedi pro- chain pour affronter l’USMA. Sauf que pour le moment, on n’y pense pas encore. Le plus impor-

tant est de savoir comment sortir vainqueur. Marquer le premier n’est pas très important ce soir comme en déplacement, le CSC a l’habitude de revenir dans ces

matchs, c’est le résultat final qui reste l’essentiel, et avoir l’avantage au tableau d’affichage garantira

une autre semaine de bonheur.

Boucherit jouera dès le départ

Une rumeur sur la probable ab- sence de Boucherit a circulé dans les dernières 48 heures. Elle est totalement fausse cette informa- tion. Que les fans se rassurent, Garzitto compte bien débuter la rencontre avec son homme du milieu, malgré qu’il y a ce risque de suspension qui plane du mo- ment que Boucherit a trois car- tons jaunes. Un autre, et le joueur ratera le rendez-vous de l’USMA. Pour le joueur, c’est un non-évé- nement et préfère rester concen- tré sur cette rencontre face au MCEE afin de garder cette pre- mière place devenu si chère pour tous les Constantinois.

Le Chabab sans Si Mohamed, Sebbah et Derrag

Pour ce 6e match de la saison, Garzitto devra faire son onze de départ sans le gardien titulaire Cédric Si Mohamed, suspendu à

cause d’une contestation. Cela n’a

Iaïche avide de réhabilitation

T rès critiqué après le nul subi par le MC El Eulma sur son terrain face à l’USM El Harrach,

l’entraîneur Abdelkader Iaïche est appelé à se réhabiliter aux yeux des supporters à l’occasion du déplace-

ment à Constantine. Il comptera sur son expérience pour concocter un plan de jeu à même de pouvoir contrer l’équipe du CS Constan- tine.

Le 4-4-2 plutôt que le 4-3-3

Pour ce faire, il compte tout d’abord changer de plan de jeu. Il devrait renoncer au traditionnel 4- 3-3 pour se mettre à un 4-4-2 plus prudent. Il s’agira plutôt d’un 4-3- 1-2 où il y aura quatre milieux en cas de perte de ballon et deux atta-

quants quand son équipe sera en possession de la balle. Il a expéri- menté ce plan lors des dernières séances d’entraînement.

Hésitation entre Mahsas et Ousserir

Question effectif, l’entraîneur n’a pas encore tranché sur l’identité du gardien de but qui sera titula- risé. Il est bien tenté de renouveler sa confiance au jeune Tarek Mah- sas, qui s’en est très bien sorti face à l’USMH, mais il a peur de son inexpérience alors que Nassim Ousserir est plus expérimenté dans ce genre de confrontations. La seule nouveauté sera la titulari- sions du jeune Smaïl Bentayeb au milieu du terrain afin de solidifier ce compartiment de jeu qui est le point fort du CSC. M. K.

Herrada «A El Eulma, on est jugé dès le premier match !»

Le président du MC El Eulma, Arras Herrada, était hier matin l’invité de l’émission El Gaâda de Radio El Hidhab. C’était l’occasion pour lui de par- ler du début de saison de son équipe et de ses ambi- tions pour la nouvelle sai- son.

«Prêt à rendre des comptes, mais à la fin de la saison»

D’emblée, il a déploré le fait que les supporters d’El Eulma sont trop exi- geants avec leur équipe. «Dans tous les clubs, le pu- blic juge son équipe à la fin de la saison ou, du moins, après quelques matches. Or, l’équipe du MCEE est jugée par ses supporters dès la première journée. On peut difficile-

ment travailler dans de telles conditions ! Je suis prêt à rendre des comptes sans aucun problème, mais à la fin de la saison», a-t-il assuré.

«Des gens ont convaincu les commerçants de ne pas nous aider»

Il ne cache pas, dans le même ordre d’idées, que des personnes complotent indirectement contre sa personne et, partant, contre le club. «Cette sai- son, nous n’avons pas trouvé le soutien néces- saire, que ce soit des sup- porters ou des hommes d’affaires de la région. D’habitude, il y a des com- merçants qui aident l’équipe, mais ils n’ont rien donné cette saison parce

que des personnes malin- tentionnées sont allées les voir pour les convaincre de ne rien donner au MCEE tant que je suis en poste», a-t-il révélé.

«Le MCEE peut réaliser un bon résultat à Constantine»

Sur le match qui attend son équipe cet après-midi à Constantine face au CSC, le patron du MCEE se veut optimiste : «Nous pouvons réaliser un bon résultat à Constantine car notre équipe a prouvé sa solidité lors des matches en déplacement. De plus, le CSC nous a bien réussi durant les dernières sai- sons. L’équipe s’est préparée pour ce match dans de bonnes conditions après que les joueurs eurent ou-

blié le faux-pas face à l’USM El Harrach.»

«Mon deuxième club de cœur, c’est le CSC»

Il a terminé son interven- tion en exprimant sa conviction que le match se déroulera dans d’excel- lentes conditions : «Ce sera une confrontation ser- rée, mais saine. Cela a toujours été le cas entre les deux équipes. D’ailleurs, il y a un grand respect entre nous. Personnellement, mon deuxième club de cœur, après le MCEE, c’est le CSC, de par son histoire et son ancrage populaire. C’est d’ailleurs le cas de nombreux citoyens d’El Eulma.»

M. K.

18
18

N° 2419

www.lebuteur.com Ligue 1 Coup d’œil
www.lebuteur.com
Ligue 1
Coup d’œil

Samedi 28 septembre 2013

Ligue 1 Coup d’œil Samedi 28 septembre 2013 Une première historique signée Semani G râce à

Une première historique

signée Semani

G râce à un but de Walid Se- mani, les gars de Yema Gou-

gauche, le MOB ouvre le score par l’entremise de Walid Semani. A la réception d’un centre

raya ont réussi hier à mar- quer le premier succès de leur histoire en Ligue 1. Le MOB de Béjaïa qui a affronté hier l’autre nouveau promu cette année, le CRB Aïn Fe- kroun, a dominé outrageuse- ment ce duel soldé par une victoire logique des Crabes 1-0. Inhibés par l’enjeu de la rencontre, les Bougiotes très offensifs ont manqué de réa- lisme et de chance en pre- mière mi-temps. Il faut dire que le gardien adverse, Barki, a été impérial sur certaines actions très franches des Mo- bistes. D’entrée, Dahouche allume la mèche Voulant mettre un terme à cette série d’invulnérabilité qui dure depuis l’entame de la saison en Ligue 1, les lo- caux montrent leur ambition d’entrée. A la 2’, l’ex-milieu de terrain de la JSK, Nassim De- houche, met d’emblée en dif- ficulté le gardien d’Aïn Fekroun, obligé de faire appel à toute sa classe pour repousser ce coup franc très

bien botté par Dehouche du gauche. Kara répond et donne des sueurs froides aux Mobistes Le CRB Aïn Fekroun réa- git. L’attaquant Kara aurait pu profiter d’une erreur de la dé- fense mobiste pour surpren- dre le gardien de but Zaidi. A la récupération d’un ballon mal repoussé par la défense de Béjaïa, il a manqué de précision sur sa tentative du droit. Mesbah rate deux belles occasions Pas du tout touché dans leur sérénité après cette réac- tion dangereuse des visiteurs, le MOB repart à l’attaque et Mesbah, sollicité en profon- deur par son camarade Bendjenine, a raté de justesse l’ouverture du score. Quelques minutes plus tard, Mesbah qui venait d’effectuer sa première titularisation de la saison s’infiltre dans la sur- face et au moment d’armer son tir, il a été contré in ex- tremis par l’expérimenté ca-

pitaine du CRBFA, Griche. 44’, Barki sort le grand jeu ! A la dernière minute de cette première période, le portier d’Aïn Fekroun se mettre en valeur encore une fois. Sur ce coup franc puis- sant exécuté de fort belle ma- nière par Mesbah, Barki sauve son camp au prix d’un super plongeant, permettant à son équipe de rejoindre le vestiaire avec un score de pa- rité de 0-0. 52’, Nemdil, à deux doigts d’ouvrir le score

En seconde période, le CRB Aïn Fekroun, venu principalement pour défen- dre, continue sur la même stratégie. Le MOB, décidé à signer son premier succès en Ligue, ne dessert pas l’étau. Nemdil, dans un bon jour, multiplie les tentatives. Sur une action individuelle, ce gaucher, technique et très vif, s’engouffre dans la surface et sort un tir puissant qui rase le montant du gardien Barki. 72’, Semani marque le but historique

millimétré de son coéquipier, l’attaquant mobiste qui venait d’effectuer son entrée en jeu à la place de Mesbah ajuste l’infortuné Barki d’une su- perbe tête qui a eu raison de la vigilance du keeper ad- verse, archi battu. Une réali- sation méritée qui vient matérialiser la domination des Bougiotes dans ce match. 90’, Nemdil trouve la transversale Sur un contre bien mené par l’équipe de Béjaïa, Nem- dil, très pesant dans ce match, accélère et prend tout le monde de vitesse avant de sortir une grosse frappe du gauche qui finit sur la trans- versale du gardien Barki, tout heureux de constater que ce ballon n’avait pas franchi sa ligne de but. Sur cette belle action, l’arbitre de la rencon- tre, Houssnia, siffle la fin de la rencontre à la grande joie des supporteurs du MOB qui venaient de vivre le premier succès de leur équipe favorite en Ligue 1. Grâce à cette vic- toire, les Crabes pourront entrevoir leur avenir avec plus de sérénité parmi l’élite. Natouri Fahim

Résultats de la 6 e journée de Ligue 1 MO Béjaïa 1-0 CRB Aïn Fekroun
Résultats de la 6 e journée de Ligue 1
MO Béjaïa
1-0
CRB Aïn Fekroun
Après un excel-
lent travail, il faut
le dire de Nemdil,
sur le côté
C
l
a
s
s
e
m
e
n
t
Hammouche : «On a perdu
tous nos duels, le MOB mérite
son succès»
«On a raté notre match, on n’a pas gagné nos
duels au milieu, du coup on redonnait trop vite le
ballon à notre adversaire. On était nuls, on n’arri-
vait pas à préserver le ballon. Le MOB nous a do-
minés et mérite donc son succès. C’est tout ce que
j’ai à dire de ce match.»
Semani : «C’est la victoire de
tout un groupe»
Programme dʼaujourdʼhui
Rencontres
Arbitres
1 ers assistants
2 es assistants
Le buteur historique du MOB, Walid Semani,
était aux anges en fin de rencontre. Il s’est dit sur-
tout soulagé de ce premier succès de son équipe
en Ligue 1 : «Enfin, une victoire ! On a trop souf-
fert lors de cinq dernières journées. On avait vrai-
ment hâte d’offrir un beau succès à nos fans et voilà
que c’est fait. On espère que c’est le déclic. Cela va
nous permettre de travailler plus tranquillement à
l’avenir. Pour nous, ce match était une question de
vie ou de mort.»
«Il faut rendre hommage à Rahmouni»
Semani, reconnaissant, a aussi tenu à rendre
hommage à son ex-coach Mourad Rahmouni :
USMH-MCO
16h
ARAB
DILMI
BAAZIZ
CABBA-CRB
18h
SAIDI
BECHIRENE
REZGUANE
JSK-JSMB
16h45
GHORBAL
SERRADJ
CHARCHAR
MCA-ASO
18h
ABID CHAREF
BAZINE
BELAKHAL
ESS-RCA
18h
SAHRAOUI
AYAD
HELLAL
«Mon but, c’est vrai que je l’ai marqué de belle ma-
nière, mais c’est celui de toute l’équipe. Sans mes co-
équipiers, je n’aurai jamais rien pu mettre le ballon
au fond. Il faut aussi rendre hommage à Rah-
mouni.»
CSC-MCEE
18h
BENOUZA
OMARI
BOUHASSOUN
F.N.
JSS-USMA
16h
ACHOURI
BOUGHERARA
ZID
MOB CRBAF 1 Stade : 0 Unité-Maghrébine (Béjaïa) MOB : Zaidi, Khedis, Bahri, Affluence :
MOB
CRBAF
1
Stade :
0
Unité-Maghrébine
(Béjaïa)
MOB
:
Zaidi,
Khedis,
Bahri,
Affluence :
faible
Arbitres :
Houassnia,
Bendjenine, Chebana, Ferhat, Da-
houche (Betrouni 66’), Rahal, Akrour,
Nemdil, Mesbah (Semani 58’)
Hamou, Badache
Entraîneurs : Moussouni et Zerrouki
Avertisse-
ments : Bendje-
nine (12’), Rahal
(90’+2) (MOB) ;
Mouass (61’)
(CRBAF)
But : Semani
(72’) (MOB)
CRBAF : Barki, Bouhafer (Am-
rane 75’), Daira, Oukrif, Griche, Ziad,
Benhamla, Saibi (Amroun 71’),
Chouieb (Mouass 60’), Kara, Douadi
Entraîneur : Hamouche

Les Espoirs

du MOB

s’imposent face

à Aïn Fekroun

Les Espoirs du MOB de Béjaïa se sont difficilement imposés, hier, contre le CRB Aïn Fekroun, 1 but à 0. Les Crabes ont ainsi infligé aux Tortues leur sixième revers de la saison en champion- nat.

Les Crabes n’ont pas été nombreux

Contrairement à l’habi- tude, les supporteurs du MOB n’ont pas été assez nombreux pour vivre cette première victoire historique de leur équipe favorite en Ligue 1. Il faut dire que les mauvais résultats enregis- trés jusque-là par les Mo- bistes ont découragé plus d’un à effectuer le déplace- ment au stade.

Une banderole

à la mémoire

des victimes du drame du

5-Juillet

Les fans du MOB n’ont pas oublié les deux victimes du drame du stade du 5- Juillet. Une banderole a été brandie dans l’une des tri- bunes du stade de l’Unité- Maghrébine en soutien aux deux supporteurs usmistes qui ont laissé leur vie lors du derby algérois, USMA-MCA.

Yaya sanctionné par la direction

Le milieu de terrain du MOB, Yaya, n’a pas été de la partie hier. Renseignements

pris, il s’est avéré qu’il a été mis à l’écart pour des rai- sons disciplinaires. Yaya, qui

a préféré dormir, a été sanc- tionné par la direction de son équipe pour avoir raté

la réunion technique