Вы находитесь на странице: 1из 26
JSK 1 Ebossé propulse JSMB 0 la JSK à la 1 re place «Content que
JSK 1
Ebossé propulse
JSMB 0
la JSK à la 1 re place
«Content que mon 1
er
but
à Tizi ait ramené la victoire»
Aït Djoudi
en colère
«Certains joueurs sont
égoïstes sur le terrain !»
MCA 0
DIMANCHE 29 SEPTEMBRE 2013
ASO 0
www.lebuteur.com
QUOTIDIEN NATIONAL SPORTIF N° 2420 PRIX 20 DA
Son avenir se décidera aujourd’hui
GeigerGeigerGeigerGeigerprèsprèsprèsprèsdududududu
Geiger près
Geiger près
du
«Rien à me reprocher,
c’est l’arbitre qui nous a
privés d’un penalty»
Les joueurs insultés
JSS 0
USMA
0
Khoualed, Koudri et Djediat
suspendus face au CSC
Les dirigeants crient au
●USMH 2 - MCO 0
complot
Equipe nationale
! Enfin !
une
Ouf victoire
millions
●CABBA 1 - CRB 1
4
le billet
Alger-
Hanifi, lui !
encore
●ESS 0 - RCA 1
Ouaga
Herrouche
assomme
Sangaré (pdt FBF)
l’Entente
«On a réservé une
tribune de 1 500
places aux
Algériens»
●CSC 0 - MCEE 0
Sanafir
s’en
Les prennent
Courbis : «Je me demande
comment le CSC a pu
gagner à Béchar !»
aux
joueurs
02
02

N° 2420

www.lebuteur.com Ligue 1 Coup neuf
www.lebuteur.com
Ligue 1
Coup neuf

Dimanche 29 septembre 2013

Ebossé booste Ebossé booste Ebossé booste Ebossé booste Ebossé booste Ebossé booste les Canaris les
Ebossé booste
Ebossé booste
Ebossé booste
Ebossé booste
Ebossé booste
Ebossé booste
les Canaris
les Canaris
les Canaris
les Canaris
les Canaris
les Canaris

U n but d’Ebossé en première mi- temps a été suffisant à la

JSK pour remporter le grand derby de la Kabylie et surtout faire oublier à ses fans la défaite de la semaine passée au stade 20-Août contre le CRB. Les Jaune et Vert ont eu toutefois toutes les peines du monde à enta- mer ce derby qui a com- mencé sous une affluence très moyenne. C’est plutôt les Béjaouis qui ont voulu faire forcer le respect pour du moins éviter le scénario de Sétif. Très équilibré ce début de partie, les deux antagonistes ont dû atten- dre dix grosses minutes, avant d’aller réellement en attaque. C’est l’ancien Ca- nari, Chalali, qui s’est mis le premier en évidence en ti- rant juste à côté des bois de Assalah, avant que Rial ne réponde d’un tir des 25 mè-

tres que le portier de la JSMB a capté difficilement. Donnant l’impression d’être décomplexés, les Béjaouis ont mis la JSK en difficulté à deux reprises. Aggoune, sur un coup franc direct, voit le cuir passer à côté (28’). Deux minutes plus tard, Meddahi a failli profi- ter d’une erreur d’apprécia- tion de Mekaoui en redressant le cuir vers les buts d’Assalah, mais Ben- lamri, bien placé, écarte le danger

33’, Ebossé libère les siens

Sentant le danger venir, les Canaris ont opté pour l’at- taque. Pour sa première ac- tion réelle, la JS Kabylie a réussi à ouvrir le score par le biais d’Ebossé qui a hérité d’une passe lumineuse de Belakhdar. Parti à la limite du hors-jeu, Ebossé, d’un tir croisé, arrive à ouvrir le score et par la même son

compteur buts au stade du 1 er -Novembre de Tizi Ouzou et le troisième per- sonnel. La JSM Béjaïa a tenté de réagir, après le but de la JSK, mais la défense locale emmenée par Ben- lamri, égal à lui-même, s’est montrée imperméable.

La JSK rate le break

Mieux armés mentalement que leurs homologues, les gars de la ville des Genêts ont commencé très fort la deuxième mi-temps, ratant coup sur coup le but du break par Ebossé qui a mal repris un centre bien tra- vaillé de Mekaoui, avant que Belakhdar, d’un tir en- veloppé, ne loupe le cadre (50’). Cinq minutes plus tard, ce même duo a été à l’origine d’une action dan- gereuse, mais Belakhdar en- voie le cuir loin au-dessus. A la 68’, c’est au tour de Yesli de gâcher une autre

occasion de doubler la mise. Alors qu’il avait les bois grands ouverts, le joueur a trop temporisé, avant de frapper. Ce même Yesli a buté à la 72’ sur le portier Kacem qui s’est dé- ployé à deux reprises, pour éloigner le danger.

Ebossé manque le doublé

Au fil des minutes, les gars de la Soummam ont com- mencé à sortir de leur co- quille, ce qui a permis aux locaux d’avoir l’opportunité d’aggraver la marque. Ebossé, à cinq minutes de la fin du match, a vu son tir détourné du bout des doigts par le gardien Kacem en corner. La réaction de la JSM Béjaïa en fin de match n’a rien donné, car la JSK a réussi à préserver son mince avantage et se rache- ter de sa défaite face au CRB.

Iliès Aouiche

Bencherifa rejoue Après une longue période de convalescence, le latéral gauche Walid Bencherifa a retrouvé
Bencherifa
rejoue
Après une longue période de
convalescence, le latéral gauche
Walid Bencherifa a retrouvé le goût
de la compétition, à l’occasion du
derby face à la JSMB. Et c’est à la
80e minute que le joueur a pris
la place de Madi au milieu
du terrain.
Une
vingtaine de
supporters
béjaouis présents
On s’attendait à une affluence faible
des supporters de la JSMB, vu la crise
que traverse leur club en cette période
de la saison. Ils étaient une vingtaine
seulement à avoir fait le déplacement
au stade du 1er -Novem-
bre hier pour sui-
vre ce derby
kabyle.
Pas
de fin de match
sur Canal Algérie !
Les téléspectateurs qui ont suivi le
derby kabyle sur Canal Algérie ont été
déçus de ne pas pouvoir suivre l’intégra-
lité de la rencontre. Après l’appel à la
prière d’El Maghreb, les responsables de
la chaîne nationale ont jugé utile de dif-
fuser un reportage, au lieu de passer
les dernières minutes de ce JSK-
JSMB. Décidément, on aura
tout vu chez Canal Al-
gérie !

Aït Djoudi

«Mes joueurs ont bien réagi»

Al- gérie ! Aït Djoudi «Mes joueurs ont bien réagi» «Nous avons, une nouvelle fois, as-

«Nous avons, une nouvelle fois, as- suré l’essentiel à domicile, face à une équipe qui ne s’est pas mal dé- fendue. Mes joueurs ont bien réagi, après la défaite face au CRB. Ils ont compris le message et ont fait de leur mieux pour se racheter. Aujourd’hui, on a visé les 3 points et c’est mission accomplie. Je sou- haite maintenant qu’on puisse en-

Redjradj assiste au derby

Le manager général de la JSMB, Redjradj, a tout de même effectué le déplacement avec l’équipe, hier après-midi.

chaîner d’autres succès, à com-

mencer par le pro- chain déplacement.»

D’après nos sources, ce dernier devrait poursuivre sa mission à la tête du club, en attendant de connaître le sort de Tiab.

«On aurait pu marquer plus d’un

but»

Par la suite, le coach a estimé que son équipe aurait pu ga-

«C’est fini, je pars !»

De son côté, le manager général de la JSMB a bel et bien confirmé son dé- part du club. Il dira à ce sujet : «C’est fini, je quitte officiellement la direc- tion de la JSMB.

gner par plus d’un but, si ce n’est l’égoïsme de certains joueurs. Il

J’ai décidé de partir, c’est mieux ainsi. Cela fait un bon moment que les choses ne

fonction-

nent plus. Je préfère m’en

aller !»

L. A.

dira à ce sujet : «On au- rait pu marquer plus d’un but. Ce qui m’a le plus déçu, c’est l’égoïsme de certains joueurs qui préfèrent dribler, au lien de faire la dernière passe. On doit mettre fin à certains agissements de joueurs sur le terrain. Tout le

monde doit travailler pour l’inté-

rêt de la JSK.» S. D.

JSK JSMB Stade : 1 1 er -Novembre 0 (Tizi Ouzou) JSK : Asselah, Remache,
JSK
JSMB
Stade :
1
1 er -Novembre
0
(Tizi Ouzou)
JSK : Asselah, Remache, Me-
Affluence :
moyenne
Arbitres :
Ghorbal,
Serradj, Cherchar
kaoui, Rial, Benlamri, Sedkaoui,
Yesli, Belakhdar (Messaâdia, 60’),
Madi (Bencherifa, 82’), Beziouen
(Chibane, 60’), Ebossé
Entraîneur : Aït Djoudi
Avertissements :
Sedkaoui (65’)
Madi (78’) (JSK) ;
Tatem (90’+2)
(JSMB)
But :
Ebossé (33’)
(JSK)
JSMB : Kacem, Zafour, Ag-
goun, Niati (Tatem, 79’) Laribi,
Meddahi, Boukmacha, Mebara-
kou, Chalali (Belagherbi, 63’),
Hamouche (Mebarki, 46’), Couli-
baly.
Entraîneur : Tallah
LE CHIFFRE
Beziouen
et Belakhdar
dans le onze
rentrant
3
Comme il fallait s’y atten-
dre, l’entraîneur en chef
de la JSK, Azzedine Aït
Djoudi, a apporté deux
changements dans son
onze. Le choix s’est donc
porté sur Beziouen et Be-
lakhdar qui ont, tout
deux, débuté la rencontre.
Des changements positifs
puisque Belakhdar a été
l’auteur de la passe déci-
sive pour Ebossé qui a
ouvert le score à la 33’.
Messaâdia
sacrifié
C’est Ahmed Messaâdia
qui a payé les frais de la
concurrence dans le com-
partiment offensif. Le
joueur kabyle a débuté la
rencontre sur le banc des
remplaçants, pour la pre-
mière fois cette saison. Le
coach a préféré aligner
Belakhdar, un joueur de
couloir, contrairement à
Messaâdia qui est un atta-
quant de pointe.
L’attaquant kabyle, Bod-
jongo Ebossé, vient d’ins-
crire son 1er but à Tizi
cette saison et le 3e sous les
couleurs de la JSK. En effet,
après El Eulma et Aïn Fe-
kroune, c’est face à la JSMB
que le Camerounais a, une
nouvelle fois, frappé de-
vant. Il conforte ainsi son
statut de titulaire puisqu’il
est le buteur N°1 de la JSK.
TOP
Les Ultras rendent
hommage aux 2
Usmistes décédés
Les Espoirs
s’imposent par
4 buts à 2
Les Espoirs de la JSK ont
enregistré, hier après-
midi; leur 3 e victoire de la
saison, cette fois sur le
score de 4 buts à 2 face à
la JSMB. Ihadjadène s’est
illustré en inscrivant un
doublé. Hikem et Sehnine
ont, eux aussi, marqué un
but cha-
cun en
offrant à
la JSK un
nouveau
succès à
domicile.
Les supporters de la JSK
n’ont pas manqué l’occa-
sion de rendre hommage
aux 2 supporters usmistes
décédés lors du match
USMA-MCA, suite à l’ef-
fondrement d’une partie
de la tribune n°13. Les Ul-
tras de la JSK ont accroché
une banderole avec leurs
noms en hommage, qui a
été accrochée dans les tri-
bunes.
Désor-
mais, les
Kabyles
voyage-
ront avec
un excellent moral à
Chlef.
FLOP
Hikem termine
blessé
Encore un faux
pas des Béjaouis
Mauvaise nouvelle pour
le défenseur de la JSK,
Mohamed Hikem. Et
pour cause, il a contracté
une blessure au niveau
des adducteurs, à
quelques minutes de la
fin de la partie. Il devra
passer une échographie
aujourd’hui, pour en sa-
voir davantage sur la na-
ture de sa blessure.
Les Béjaouis continuent
de manger leur pain noir,
après 6 journées de Ligue 1.
La JSMB s’est, une nouvelle
fois, inclinée à l’extérieur
sur le score de 1 but à 0. Du
coup, les Béjaouis n’ont tou-
jours pas décroché leur pre-
mier succès cette saison.
Décidément, même le dé-
part de Saâdi n’aura pas ar-
rangé les choses.
www.lebuteur.com Ligue 1 Coup d’œil
www.lebuteur.com
Ligue 1
Coup d’œil

N° 2420

03
03
www.lebuteur.com Ligue 1 Coup d’œil N° 2420 03 Les dirigeants kabyles en force Comme à leur

Les

dirigeants

kabyles

en force

Comme à leur habitude, les diri- geants de la JSK se sont dépla- cés en force au stade lors de ce derby. Ils ont insisté à être présents afin d’encourager les joueurs lors de cette affiche. De même pour le président Hannachi qui a, lui aussi, as- sisté à l’intégralité de la ren- contre.

Tatem évacué

à l’hôpital

Le milieu de terrain béjaoui, Tatem, qui a fait son entrée en seconde période, a eu une fin de match difficile. Et pour cause, il a été évacué au CHU de Tizi Ouzou à la fin de la rencontre, après avoir contracté une blessure à un tibia. Il a dû effectuer des exa- mens, pour connaître la na- ture de sa blessure.

«Allahou Akbar, Malik Asselah» a retenti au stade

Les supporters de la JSK ont réédité leur soutien au portier Malik Asselah avant le match, histoire de lui faire compren- dre que le but encaissé face au CRB ne remet rien en ques- tion. Avant le match, les sup- porters ont longuement scandé «Allahou Akbar, Malik Asselah». Une ovation qui a bien évidemment gonflé à bloc Asselah.

Dimanche 29 septembre 2013

Ebossé

6 e journée
6 e journée

JSK-JSMB

«Comblé d’avoir marqué mon premier but à Tizi»

Une fois de plus, le Camerounais, Ebossé Bojongo, a frappé en cham- pionnat, inscrivant son 3e but sous les couleurs de sa nouvelle forma- tion. Dans l’entretien qu’il nous a accordé, Ebossé se dit réjoui d’avoir débloqué son compteur à Tizi Ouzou. Il dit qu’il se souviendra long- temps de ce but marqué devant le public kabyle.

«C’est rassurant de se repositionner sur le podium»

Après la défaite du CRB, vous avez bien réagi en renouant avec le succès. Quel est votre senti- ment après cette belle victoire lors de ce derby kabyle ? Je suis très content. Je ne vous cache pas que la défaite de samedi dernier face au CRB nous a fait très mal. On voulait vraiment réa- gir en renouant avec la victoire, surtout lorsqu’il s’agit d’un derby. Aujourd’hui, nous avons le senti- ment du devoir accompli. J’espère seulement que nous pourrons en- chainer avec d’autres victoires. Nous sommes actuellement sur le podium. C’est important de se re- positionner. Pensez-vous que c’est à nouveau le déclic pour la JSK ? Oui, je le pense vraiment. Nous avons prouvé aujourd’hui que face au CRB, ce n’était qu’un accident de parcours. L’équipe développe du

beau football et nous avons encore beaucoup de choses à prouver à l’avenir. Nous sommes en pleine confiance et nous devons parvenir à enchainer. C’est notre souci ma- jeur à présent. Quel sentiment avez-vous res- senti après ce 1er but inscrit à Tizi Ouzou ? Je suis tout simplement comblé. Cela fait 2 matchs que j’attends ce moment, à savoir face à l’USMA et le MCO. Maintenant que c’est fait, je m’en réjouis. J’espère que c’est bien parti pour une longue série. Marquer devant le public de la JSK ici au stade de Tizi Ouzou est un truc particulier. J’espère que j’ai donné satisfaction. C’est votre 3e concrétisation de la saison. Êtes-vous satisfait ? Jusque-là, oui. Mais je suis conscient que le plus dur reste à faire. L’attaquant performant est

celui qui parvient à rester constant dans ses prestations. Je dois à pré- sent maintenir mon niveau au plus haut jusqu’à la fin de la saison. Je veux encore donner plus pour mon équipe. Je sais que j’ai les moyens pour ça. Je dois seulement travailler davantage sans trop me mettre la pression. Entretien réalisé par Lyès Aouiche

Des frayeurs pour Ebossé Quelques minutes après avoir inscrit le premier but pour son équipe,
Des
frayeurs pour
Ebossé
Quelques minutes après avoir
inscrit le premier but pour son
équipe, l’attaquant kabyle, Bodjongo
Ebossé, s’est fait des frayeurs après
s’être foulé la cheville. Heureuse-
ment pour lui, ce n’était qu’une
fausse alerte. Le staff médical
l’a autorisé à reprendre
le match.
Le staff médical l’a autorisé à reprendre le match. 2 membres des Ultras Kabylie Boys interpellés

2 membres des Ultras Kabylie Boys interpellés par la police

Quelques minutes avant le derby dhier opposant la JSK à la JSMB, les forces de l’ordre ont embarqué au

est davoir trouvé en

leur possession des fumigènes. Les 2 supporters en question ont été relâchés par la suite, mais ont dû tout

de même signer un procès-verbal. Un membre des Ultras Kabylie Boys souhaite lintervention des diri-

geants kabyles, du moment que les 2 membres en question risquent dêtre convoqués

poste de police 2 membres des Ultras Kabylie Boys. Le motif de cette interpellation

à nouveau.

Les consignes de Hamenad à Asselah

Avant le coup d’envoi, plus précisément après l’échauffement, l’entraîneur des gardiens, Omar Hamenad, s’est longue- ment entretenu avec le portier Malik Asselah, pour lui donner les dernières consignes avant ce match. Asselah sem- blait très attentif, ce qui lui a permis de bien débuter sa rencontre en réalisant un sans-faute en première période.

Chalali et Zafour retrouvent Tizi

Deux ex-Kabyles ont retrouvé l’am- biance du 1er-Novembre hier à l’occa- sion du derby kabyle. Il s’agit de Mohamed Cha- lali et Brahim Zafour. Les deux joueurs en question ont laissé plein de bons souvenirs au 1er-Novembre, surtout pour le capitaine Zafour qui a gagné de nombreux titres avec la JSK.

L’accolade

Chalali-Aït

de nombreux titres avec la JSK. L’accolade Chalali-Aït Djoudi De son côté, l’attaquant béjaoui Mohamed Cha-

Djoudi

De son côté, l’attaquant béjaoui Mohamed Cha- lali a retrouvé l’ex-staff de la sélection Olympique, à savoir Aït Djoudi, Gassi et Hamenad. Chalali a salué son ex-sélection- neur ainsi que les mem- bres du staff de la JSK.

neur ainsi que les mem- bres du staff de la JSK. Rachid Dali présent au stade

Rachid Dali

présent au stade

L’ancien joueur de la JSK et de la JSMB des années 1970, en l’occurrence Rachid Dali, a assisté au derby kabyle, hier, au stade du 1er-Novembre. L’ancien joueur kabyle, qui a longuement joué aux côtés de Moh Cherif Hannachi, a pris un énorme plaisir à suivre la partie.

«J’ai tenu à assister à cet événement !»

De son côté, Rachid Dali nous dira : «J’ai tenu à être présent aujourd’hui pour suivre ce derby. Connaissant les deux clubs, je ne pouvais rater un tel événement. J’ai joué pour les deux clubs de la Kabylie et c’est toujours des confrontations particulières».

et c’est toujours des confrontations particulières». Résultats de la 6 e journée de ligue 1  

Résultats de la 6 e journée de ligue 1

 

USM El Harrach CABB Arreridj JS Kabylie MC Alger ES Sétif CS Constantine JS Saoura MO Bejaia

 

2-0

 

MC

Oran

1-1

CR

Belouizdad

1-0

JSM Bejaia

0-0

ASO Chlef

0-1

RC

Arbaa

0-0

MC

El Eulma

0-0

USM Alger CRB Ain Fekroun

1-0

Classement Prochaine journée CR Belouizdad MC Oran CRB Ain Fekroun USM Alger JS Saoura MO
Classement
Prochaine journée
CR Belouizdad
MC Oran
CRB Ain Fekroun
USM Alger
JS Saoura
MO
Bejaia
USM El Harrach
CS
Constantine
ES Sétif
MC
Alger
ASO Chlef
JS
Kabylie
RC Arbaa
CABB Arreridj
JSM Bejaia
MC El Eulma
N° 2420 04 6 e journée JSK-JSMB
N° 2420
04
6 e journée
JSK-JSMB
N° 2420 04 6 e journée JSK-JSMB www.lebuteur.com Coup d’œil Ligue 1 Dimanche 29 septembre 2013
www.lebuteur.com Coup d’œil Ligue 1
www.lebuteur.com
Coup d’œil
Ligue 1

Dimanche 29 septembre 2013

Hannachi

«On va mettre les moyens pour retrouver la Coupe d’Afrique»

C’ est un prési-

dent sou-

lagé par la

victoire de

son équipe lors du derby kabyle que nous avons ren- contré, à l’entrée des ves- tiaires de son équipe. «On savait que le derby allait être difficile pour plusieurs rai- sons. En plus de son cachet, il y avait cette envie de se ra- cheter de la part de la JSMB qui voulait effacer le 5-0 concédé à Sétif. L’essentiel durant ce genre de match est d’engranger les trois points de la victoire, comme nous l’avons si bien fait au- jourd’hui. Concernant notre objectif primordial, c’est de retrouver impérativement la Coupe d’Afrique qui fait par- tie des traditions de la JSK. Nous n’allons pas lésiner sur

les moyens pour permettre à la JSK de participer de nou- veau à une compétition afri- caine», a affirmé Moh Cherif Hannachi, avant d’enchaîner : «Pour le mo- ment, je ne promets rien à nos supporters, notamment le titre. Je pense que ce suc- cès va nous permettre, au pire des cas, de rester sur le podium. Le plus important pour nous en ce début de championnat, c’est de rester sur cette dynamique de bons

résultats. A cet effet, je de- mande à nos fans de rester derrière nous, comme ils l’ont toujours fait. Ils ont rai- son de demander des résul- tats. Nous sommes là pour parfaire l’équipe sur le plan individuel. Pour arriver à nos fins, nous sommes appe- lés à réaliser un bon recrute- ment cet hiver.» Le premier responsable du club phare de la Kabylie, qui a été tou- ché par le décès tragique des deux supporters de l’USM Alger, n’a pas caché sa colère, en demandant même que le constructeur du stade 5-Juillet soit pour- suivi en justice : «Ce n’est pas normal qu’une tribune s’effonde de telle manière.»

Il a encouragé les joueurs avant le match

Le président Moh-Chérif Hannachi n’a rien laissé au hasard avant le grand derby kabyle, puisqu’il a tenu à encourager les joueurs dans le vestiaire. Le boss kabyle, en compagnie de ses diri- geants, s’est exprimé aux joueurs pour les motiver davantage. Il semble tou- jours proche d’eux, notam- ment le jour des rencontres. L. A.

proche d’eux, notam- ment le jour des rencontres. L. A. Aouedj : «J’ai brûlé d’envie de

Aouedj : «J’ai brûlé

d’envie de jouer le derby»

L’attaquant Sid Ahmed Aouedj est certes déçu de n’avoir pas pu récupérer toutes ses forces pour pouvoir prendre part au derby kabyle qui s’est joué hier, néanmoins il accepte sportivement la décision du staff qui n’a pas jugé utile de le retenir dans les 18. Aouedj que nous avons joint au bout du fil nous confie qu’il préfère rater un match que de compliquer son état de santé qui, selon le médecin, nécessite un repos total. Entretien.

Votre blessure aux adducteurs vous a privé du derby de la Kaby- lie, comment avez-vous réagi à la décision ? Honnêtement, je voulais énormé- ment jouer ce match assez spécial pour l’équipe. Depuis le début de semaine, je me suis forcé à me réta- blir avant le match, finalement je n’avais pas eu le temps qu’il fallait pour pouvoir être en possession de tous mes moyens. Je pense que la décision prise par le staff technique et le staff médical est très logique. Selon les propos tenus par Aït Djoudi, votre retour se fera pour le prochain match face à l’ASO, est-ce possible, selon vous ? Je l’espère bien. Pour l’instant, je suis au repos et j’attendrais le retour de mon équipe aux entraînements pour voir si je peux rejoindre le groupe directement où je dois en- core patienter. En tout cas, j’aurai une semaine pour me préparer et d’ici le week-end prochain, je pense que je me porterais mieux. D’aucuns estiment que la JSK qui a réalisé un début de saison positif possède les moyens né- cessaires pour une grande sai- son, quelle est votre propre opinion ? C’est vrai que nous avons bien démarré la saison, à l’exception du dernier match que nous avons perdu à l’extérieur face au CRB. Sinon on a démontré toute notre bonne santé. Personnellement, je

suis très optimiste. Nous avons les moyens nécessaires pour réaliser une grande saison. Le groupe est composé de joueurs jeunes qui jouent pour le même objectif. Nous formons un bon groupe conduit par un staff technique très proche de nous, je pense que toutes les condi- tions sont réunies pour une bonne saison. Au fil des matches, l’équipe continue de drainer plus de sup- porters et cela devrait vous en- courager davantage, n’est-ce pas ? Oui, nos supporters sont de plus en plus nombreux à se ren- dre au stade et cela nous encou- rage beaucoup. Franchement, j’apprécie beaucoup le compor- tement de nos supporters, no- tamment le traitement qu’ils nous ont réservé au 20- Août après la défaite. Franchement, c’est un public connaisseur qui mérite tout le bonheur. Tous les joueurs en sont conscients et nous tâcherons de leur procurer de la joie durant toutes nos sor- ties. Il est probablement encore trop tôt d’en parler, mais dites-nous quand même ce que vous ressentez après six journées en championnat sous vos nouvelles couleurs. Sincèrement et j’ai eu déjà l’oc- casion de le dire sur ces mêmes colonnes du Buteur que j’ai re-

joint un grand club avec qui j’ai envie de décrocher un titre. Je me plais beaucoup sous mes nouvelles couleurs et l’ambiance est très bonne à Tizi. Les conditions tout comme le cadre de travail favori- sent la réussite et c’est une grande détermination qui nous anime tous, les joueurs et membres du staff technique, à offrir à la JSK un titre en fin de saison. Entretien réalisé par Lyès Aouiche

Maroci de retour

face à l’ASO

apparition, le

et Maroci provoquera une rude concurrence dans l’équipe et les places deviendront très chères.

Il suit un programme spécifique avec Djadjoua Dans le but de le remettre sur pied dans les plus brefs délais, le milieu de terrain, Tayeb Maroci, suit un programme spécifique sous la hou- lette du D r Djadjoua. Selon nos échos, l’ex-Béjaouis ne souffre désor- mais d’aucune blessure. Il aura be- soin de quelques temps pour retrouver sa fraîcheur physique, lui qui n’a plus joué depuis presque un mois.

Aït Djoudi très soulagé Le retour de Sid Ahmed Aouadj soulagera davantage le premier res- ponsable à la barre technique, Azze- dine Aït Djoudi, lequel n’aura aucun souci à se faire pour composer ses onze rentrants. Pour preuve, il n’a pas manqué l’occasion de déclarer récemment : «Pour le match face à la JSMB, Aouadj et Maroci ne seront pas retenus. Seulement, je tiens à vous dire que je vais les récupérer face à l’ASO. Ce sera une bonne chose pour nous d’être au complet.» S. Djoudi

F lamboyant au

rain à chaque

milieu du ter-

milieu récupérateur Tayeb Maroci n’a plus rechaussé ses crampons de- puis le match de la troisième journée entre le CRBAF et la JSK. L’ex-Bé- jaoui qui a contracté une blessure aux adducteurs n’a pas encore été autorisé à reprendre avec le groupe. Malgré le fait qu’il ait raté déjà trois rencontres, Maroci, qui commence à se sentir mieux, aurait pu être prêt pour le derby d’hier, face à la JSMB. Seulement, le staff technique, qui ne voulait prendre le moindre risque, a préféré encore une fois le ménager et ce, pour qu’il guérisse compléte- ment. L’absence de Maroci et Aouadj a beaucoup inquiété le premier res- ponsable à la barre technique, Azze- dine Aït Djoudi, qui s’est retrouvé dans l’obligation d’apporter des changements dans l’équipe type pour pouvoir pallier l’absence des deux éléments. Seulement, il faut dire que les deux Canaris qui sont indis- pensables dans l’échi- quier tactique du coach seront officiellement de retour lors de la pro- chaine journée, qui verra la JSK se rendre à Chlef pour défier l’équipe lo- cale. Le retour d’Aouadj

de la pro- chaine journée, qui verra la JSK se rendre à Chlef pour défier l’équipe
de la pro- chaine journée, qui verra la JSK se rendre à Chlef pour défier l’équipe
www.lebuteur.com Ligue 1 Coup à blanc
www.lebuteur.com
Ligue 1
Coup à
blanc

N° 2420

05
05

JSS

USMA

Dimanche 29 septembre 2013

0 Stade : 20-Août 55 - Bechar 0
0
Stade : 20-Août 55 -
Bechar
0

Affluence

: moyenne

Arbitres :

Achouri, Bou-

gherara, Zid

Avertissements :

Belkheir (43’),

Bakayoko (59’)

(JSS). Ferhat

(38’), Andria

(78’), Djediat

(78’), Khoualed

(90’) (USMA)

(78’), Djediat (78’), Khoualed (90’) (USMA) Coup dur ! Khoualed, Koudri et Djediat suspendus face au

Coup dur !

Khoualed, Koudri et Djediat suspendus face au CSC

Pour un coup dur, c’en est un ! Tous avertis pour contestation de décision, trois joueurs de l’USMA manqueront le pro- chain rendez-vous de leur équipe, le week-end prochain. Un rendez-vous d’une grande importance, puisque l’USMA reçoit le leader. Ces joueurs-là ne sont autres que Khoualed, Koudri et Djediat, trois cadres de l’équipe. Ce qui a poussé les dirigeants à crier au complot à la fin du match, hier. Nous y reviendrons…

Ferhat préféré

à Meftah

Rolland Courbis avait le choix entre titulariser Meftah, qui a purgé sa suspension, ou re- nouveler sa confiance à Ferhat qui a occupé le rôle d’arrière latéral droit lors de la seconde période contre l’USMH puis face au MCA, et c’est en fin de compte ce dernier qui a été aligné dans le onze de départ.

Khoualed a pu tenir sa place

Souffrant de poussées hémor- roïdaires, Necereddine Khoualed était incertain pour la rencontre d’hier. Les mem- bres du staff technique pour ne pas prendre le risque ont fait de Laïfaoui son rempla- çant au cas où son forfait ve- nait à se confirmer, mais finalement, le capitaine des Rouge et Noir s’est rétabli avant le jour J et a pu tenir sa place et entamer ainsi le match dans le onze de départ.

Baïteche sacrifié

Comme ce fut le cas contre le MCA, Abdelkrim Baïteche a été une nouvelle fois sacrifié face à la JSS. C’est donc à par- tir de la tribune que ce milieu de terrain offensif, promu cet été en équipe première, a suivi ce match. Pour rappel, Baï- teche n’a été titularisé qu’une fois cette saison, ce fut à l’oc- casion du déplacement à Tizi Ouzou lors de la deuxième journée.

U21 : JSS 4 – USMA 2

C’est sur le score de quatre buts à deux que les espoirs de la JSS se sont imposés face à leurs homologues usmistes. Ce suc- cès est le cinquième en autant de matchs pour les U21 qui survolent ainsi le classement de leurs catégories. Champion en titre la saison passée, les Rouge et Noir, affaiblis par les nombreux départs à l’intersai- son, doivent se ressaisir pour remonter la pente.

:

Zemmamouche,

LE CHIFFRE

70

70, c’est le nombre des supporters de l’USMA qui étaient présents dans les tribunes du stade du 20- Août-55 de Béchar. Fidèles aux traditions, la plupart de ces fans usmistes ont ef- fectué le trajet par route et ce n’est que dans la journée d’hier qu’ils sont arrivés à destination.

TOP

Zemma,

le sauveur

Il y a une semaine, dans la même rubrique, Moha- med-Lamine Zemma- mouche a été désigné comme étant l’homme du match. Cette fois-ci, le gar- dien de but des Rouge et Noir est aussi présent, après avoir fourni une énorme prestation face à la JSS. Affi- chant une forme éblouis- sante, Zemma prouve qu’il mérite d’avoir sa chance en sélection. Reste à savoir si Vahid finira par céder et lui accordera sa confiance un jour ? Réponse dans les se- maines à venir.

FLOP

Achouri

soupçonné

de sabotage

L’arbitre de cette rencon- tre a été le sujet de discus- sion des Usmistes après la fin de la partie. En effet, selon les échos qui nous sont parvenus de Béchar, les dirigeants de l’USMA l’ont pointé du doigt comme étant à l’origine du sabotage dont ils ont été victimes, puisque le week- end prochain face au CSC, l’équipe phare de sa ville na- tale, les Rouge et Noir abor- deront la rencontre sans trois joueurs titulaires à cause des cartons jaunes qu’il leur a distribués pour contestation de décision. Il s’agit de Khoualed, Koudri et Djediat.

JSS : Sefioune, Toubal, Ter-

bah, Bakayoko, Madouni, Zaoui, Bousmaha (Amri 75’), Belkheir (Aoudou 67’), Hamzaoui, Mebarki (Sayah 88’), Beldjillali Ent : Mechiche

USMA

Ferhat, Benmoussa, Chafaï, Khoua- led, Koudri, Bouchema (El-Orfi 46’), Djediat, Andria (Chettal 80’), Gasmi, Feham (Meftah 59’) Ent : Courbis

80’), Gasmi, Feham (Meftah 59’) Ent : Courbis I ls avaient pour ob- jectif de réussir

I ls avaient pour ob- jectif de réussir la passe de trois, mais en fin de compte, face à la JSS dans

son fief à Béchar, les Rouge et Noir se sont contentés d’un point. Un résultat po- sitif qui permettra aux pro- tégés de Rolland Courbis de préparer leur prochain ren- dez-vous dans les meil- leures conditions, eux qui accueilleront à Bologhine le CSC, le week-end prochain.

21’ Benmoussa exécute un coup franc, les locaux retiennent leur souffle

Lors de ce match, il nous a fallu attendre la 21’ pour as- sister à la première vraie oc- casion des visiteurs. Sur un

Un bon point !

coup franc direct, Ben- moussa a failli donner l’avantage aux siens n’était la transversale qui a repoussé le ballon. Une action qui a donné des sueurs froides aux locaux. Sentant le dan- ger, les protégés de Me- chiche ont pris les choses en main et sont sortis de leur zone pour passer à l’at- taque, essayant ainsi de trouver la faille dans la dé- fense usmiste.

La transversale et Zemma repoussent tout !

Les locaux ont répliqué à la 35’. Servi au point de pe-

nalty après un bon travail de Zaoui sur le côté droit, Belkheir, seul, a tiré mais le ballon a heurté la transver- sale avant qu’il soit dégagé par un défenseur de l’USMA. Cinq minutes après, c’est Zemma qui a sauvé les siens d’un but tout fait en repoussant une tête de Hamzaoui suite à un coup franc botté par Ter- bah. C’était tout lors de cette première période.

La JSS a poussé en 2 e période, l’USMA a résisté

De retour des vestiaires, les locaux ont pu dominer leur

vis-à-vis mais sans pouvoir pour autant prendre l’avantage. Visiblement satisfaits du résultat, les Rouge

et Noir ont préféré défendre tout en opérant par des contre-attaques. Beldjillali et ses coéquipiers se sont créés de nombreuses occa- sions, comme ce fut le cas à la 66’ puis à la 69’ lorsque Zemma a remporté son duel face au capitaine de la JSS, ou encore Aoudou qui a failli faire mouche à son tour à la 81’ et 84’, mais en- core une fois Zemma s’est montré imbattable même si sur la dernière action il a été aidé par le poteau. Le score en restera là jusqu’au coup de sifflet final.

Billel G.

Mechiche : «Satisfait du résultat»

Courbis : «Je me demande comment le CSC a pu gagner à Béchar !»

«Je ne sais toujours pas pourquoi on nous a fait jouer à 16h. C’est toujours difficile de jouer dans de telles conditions, mais au

final, ça ne nous a pas empêchés de prendre un bon point. Mes joueurs sont à féliciter pour les efforts qu’ils ont fournis. Ce que je me demande, c’est comment le CSC a pu gagner à Béchar avec un large score à la clé ? S’ils sont aussi bons, pourquoi continuons-nous à nous battre pour le titre ?»

ne disposons pas de joueurs expérimentés au plus haut niveau. Nous aurions pu gagner, mais nous n’avons pris qu’un seul point et nous n’avons pas à faire la fine bouche puisque, pour nous, c’est un bon résultat.

«Je pense que l’expérience nous a fait défaut face à l’USMA. Contrairement à notre adversaire, nous

Le vent de sable

a gâché la fête

Le match ayant opposé la JSS à l’USMA ne s’est pas joué dans un stade plein. Voulant savoir la rai- son de cette absence des suppor- ters de l’équipe locale, nous avons interrogé les dirigeants qui nous ont fait savoir qu’une tem- pête de sable en est la cause.

Une minute

de silence

a été observée

Comme nous l’avons annoncé, une minute de silence a été ob- servée avant l’entame de la ren- contre d’hier après-midi. Les joueurs des deux équipes por- taient des crêpes en signe de deuil.

Le conseil de Courbis

à Feham, Gasmi et Djediat

Ayant constaté que le vent était favorable à son équipe, Rolland Courbis a appelé Gasmi, Feham et Djediat pour leur demander de tirer de loin pour espérer sur- prendre Sefioune, mais en fin de compte cela n’a pas suffi pour que les visiteurs trouvent la faille.

Zerouati a longtemps discuté avec Dziri

trouvent la faille. Zerouati a longtemps discuté avec Dziri Présent au stade comme c'est le cas

Présent au stade comme c'est le cas à chaque fois que la JSS joue à domicile, Mohamed Zerouati a eu une longue dis-

cussion avec Billel Dziri avant le coup d’envoi. Les deux hommes qui semblent entretenir de bonnes relations ont eu l’occasion d’aborder plusieurs sujets, ce qui leur a sûrement fait plaisir.

Les joueurs de l’USMA se plaignent de la chaleur

A Béchar depuis vendredi matin, les joueurs de l’USMA, et d’après ce que nous avons pu apprendre, se sont plaints de la chaleur suf-

focante, surtout durant la matinée, où le mercure indiquait 38° à midi. Au coup d’en- voi, la température a chuté pour atteindre les 32°. N’ayant pas l’habitude de jouer dans de telles conditions, les coéquipiers de Chafaï ont eu du mal donc à s’adapter au cli- mat qui règne au Sud du pays.

Les familles des deux supporters décédés honorés

Le week-end passé, un tragique incident s’est produit au 5-Juillet où deux supporters de l’USMA ont perdu la vie suite à l’effondrement d’un morceau de

la tribune 13. Tous peinés par ce qui s’est passé, plusieurs supporters des autres clubs ont apporté leur soutien aux Usmistes, et parmi eux figurent ceux de la JSS, dont la di- rection n’a pas hésité à rendre hommage aux familles de Sofiane et Sifou avant l’entame de la rencontre d’hier.

Les locaux ont réclamé un penalty à la 12’

Les supporters, joueurs et dirigeants de la JSS ont réclamé énergiquement un penalty à la 12’, suite à une main dans la surface usmiste que l’arbitre n’a pas

sifflé. Des contestations qui n’ont rien apporté, du fait que M. Achouri n’a pas bronché

ordonnant aux vingt-deux acteurs de continuer de jouer au grand dam des responsa- bles et des fans de la JSS.

Courbis et Dziri ont la cote à Béchar

Le constat n’a pas été difficile à faire, Rolland Courbis et Billel Dziri jouis- sent d’une grande estime de la part des supporters de la JSS. En tout cas, c’est

ce que nous avons confirmé lorsque les deux hommes ont fait leur apparition sur le terrain du 20-Août 55. En effet, une fois qu’ils les ont vus, les présents leur ont ré- servé un accueil chaleureux qui a sûrement fait plaisir aux deux hommes qui les ont salués à leur tour.

06
06

N° 2420

www.lebuteur.com Coup d’œil Ligue 1
www.lebuteur.com
Coup d’œil
Ligue 1

Dimanche 29 septembre 2013

Coup d’œil Ligue 1 Dimanche 29 septembre 2013 Le faux pas de trop ! P our

Le faux pas de trop !

P our leur retour à Bolo-

ghine, les Moulou- déens se devaient de réagir, après la défaite

essuyée face au club voisin. Mais face à un adversaire idéa- lement placé, les hommes de Geiger ont éprouvé toutes les peines du monde à porter le danger dans le camp adverse. Pire encore, ce sont les visi- teurs qui allumeront la mèche à la 5’ sur un centre de Tedjar qui a trouvé la tête de Daham. Ce dernier s’élève plus haut que tout le monde pour mettre le cuir hors de portée de Dje- mili. Une réalisation refusée à

juste titre pour un hors- jeu in-

discutable. Incapable de titiller les gars du Chéliff, il faudra at- tendre la 27’ pour assister à la première incursion des Mou-

loudéens dans la «surface de vérité» adverse. Hachoud, sur un corner, trouve Bachiri qui se heurte au brio de Salhi qui était sur la trajectoire d’un coup de tête que tout le monde voyait au fond des filets. Ha- choud, dans ses œuvres, tirera un corner direct qui sera re- poussé in extremis par le der- nier rempart chélifien, très inspiré. Voulant conjurer le sort, les Mouloudéens vont

s’en remettre une nouvelle fois

à la frappe de leur latéral droit qui trouvera la transversale, peu après la demi-heure de jeu. Moins percutant et pé- chant par excès de précipita- tion dans le dernier geste, la ligne avant mouloudéenne était loin d’afficher une séré- nité face à une défense recro- quevillée autour d’une tour de contrôle nommée Zaoui. Après la pause, les Moulou- déens reviendront avec de meilleures intentions mais Bentocha était à deux doigts de planter une banderille sur une frappe lointaine.

Hachoud, encore lui, a essayé

de forcer à la 50’ le destin sur un coup franc qui a été re- poussé sur sa ligne de but par Salhi. En incorporant Ouali et Sayeh, les Vert et Rouge vont pousser un peu plus, dans l’es- poir de trouver la faille, mais la

réussite n’était pas au rendez- vous. Une fois de plus, le MCA concédera le nul face à cette équipe de l’ASO qui reste sur quatre bonnes performances à Alger. Ce deuxième échec, en l’espace d’une semaine, devrait être celui de trop pour Geiger. K. M.

Babouche au côté de Kaci-Saïd

L’ancien capitaine Réda Ba- bouche a accompagné ses partenaires, à l’occasion de leur retour à Bologhine. C’est sous un tonnerre d’applau- dissements que Babouche a pris place dans la tribune d’honneur aux côtés de Kamel Kaci-Saïd. «Djich chaâb maak ya Babouche» a été entonné à l’unisson par les Chnaoua, ravis de revoir leur latéral gauche.

Les Chéliffiens insultent Gherbi

Ils étaient près de 150 sup- porters de l’ASO à avoir fait

le déplacement à Bologhine,

pour soutenir leur équipe. Au moment de regagner le ves- tiaire, après l’échauffement, Sabri Gherbi a été copieuse- ment insulté pas les fans de Chlef qui n’ont toujours pas digéré le départ de leur pro- tégé au Mouloudia. Un dé- part qualifié par certains de trahison.

Une première

pour Sabri

Remplaçant face à la JSMB, Sabri Gherbi a été blessé au cours de ce match. Long- temps indisponible, Gherbi a dû attendre la venue de son club formateur à Bologhine,

pour fêter sa première titula- risation de la saison. Gherbi

a salué comme il se doit ses

ex-partenaires et son coach Ighil, avant le coup d’envoi du match.

K. M.

et son coach Ighil, avant le coup d’envoi du match. K. M. La der de Geiger

La der de Geiger ?

Loin de jouir du soutien des membres du conseil, Alain Geiger pourrait être limogé pour insuffisance de résultat.

Aujourd’hui, le CA décidera de l’avenir du Suisse Plus que jamais menacé, surtout après le faux pas contre Chlef, le conseil d’administration devra se réunir aujourd’hui en urgence pour décider de l’avenir du coach suisse qui s’inscrit en pointillés.

«L’arbitre nous a privés d’un penalty indiscutable» «Nous avons préparé ce match dans des conditions difficiles, en raison du changement de domiciliation. Les repères n’étaient par les mêmes, car Bologhine arrange plus l’adversaire. Nous avons dominé les débats, mais une nouvelle fois, nous étions incapables de concrétiser les occasions qu’on s’est offertes, car si on veut ga- gner, on doit marquer. Encore une fois, l’arbitre nous a privés d’un penalty indiscutable. Il faudra à présent se projeter vers le pro- chain match contre Sétif.»

Ighil : «Nous aurions pu empocher les trois points»

«Nous avons produit ce soir un match solide. Nous étions bien en place face à un adversaire qui a essayé de faire la différence en fin de match. Nous aurions même pu empocher les trois points de la victoire. Mais bon, je me contente de ce point ra- mené de Bologhine.»

Gherbi : «Nous avons été, encore une fois, victimes de l’arbitrage»

«On s’est donnés à fond ce soir face à une équipe qui était bien regroupée derrière. On s’est créé beaucoup d’occasions mais la réussite nous a fui une nouvelle fois. C’est malheureux, mais en- core une fois, nous avons été victimes de l’arbi- trage, car il y avait un penalty indiscutable qui n’a pas été siffl» en notre faveur. Nous devons mainte- nant penser au prochain match face à Sétif.»

Kaci-Saïd : «Je n’ai rien à reprocher aux joueurs, ce qui n’est pas le cas de l’arbitrage»

«Aujourd’hui, je n’ai rien à reprocher à mes joueurs qui

ont tout donné. Malheureusement, je ne pourrais dire au- tant de l’arbitrage qui nous a encore une fois pénalisés. Il faudra qu’on se penche sur ce problème devenu récurrent pour le club.»

Les joueurs quittent le stade sous les insultes

Au moment de quitter le stade dans l’autocar du club, les joueurs ont eu droit à la colère des suppor- ters qui les ont copieusement in- sultés.

MCA ASO Stade : 0 0 Omar-Hamadi Bologhine MCA : Djemili, Hachoud, Affluence : moyenne
MCA
ASO
Stade :
0
0
Omar-Hamadi
Bologhine
MCA
:
Djemili,
Hachoud,
Affluence :
moyenne
Arbitres : Abid-
Charef, Bazine,
Belakhal
Zeghdane, Bachiri, Bellaïd, Ghazi,
Kacem (Yahia-Cherif 90’), Gherbi,
Bouguèche (Ouali 64’), Djallit
(Sayeh 56’), Yachir.
Entraîneur : Geiger
Avertisse-
ments : Daham
(10’), Tedjar (33’)
(ASO) ;
Ouali (84’) (MCA)
ASO : Salhi, Araba, Zazou,
Lakhdari, Zaoui, Zaouche, Bento-
cha (Messaoud 61’), Tedjar (You-
cef 90’+3), Meliani, Daham (Ali
Hadji 82’), Hadouche.
Entraîneur : Kebir
Daham s’attire la
colère des
supporters
LE CHIFFRE
Ancien attaquant du Moulou-
dia, Nourredine Daham a re-
trouvé, hier, le Mouloudia dans
l’antre de Bologhine. Ce dernier
est parvenu à ouvrir la marque à
la 5’de jeu. N’ayant pas vu le
drapeau se lever signalant un
hors-jeu indiscutable, Daham
était tout heureux d’avoir crucifié
le Mouloudia, avant de se rendre
compte de la décision de Abid-
Charef. Par la suite, Daham a eu
un geste envers le public qui a
soulevé le courroux du public de
Bologhine qui a aussitôt répliqué
par des insultes. En l’espace de
quelques minutes, Daham s’est
mis à dos tous les Chnaoua pré-
sents qui avaient toujours voué
du respect pour l’enfant d’Oran.
15
Vers la fin de la pre-
mière mi-temps, les
gars de l’ASO ont réussi
à enchaîner plus de
quinze passes, faisant
ainsi tourner les
joueurs adverses en
bourrique. De quoi sou-
lever la colère des
Chnaoua qui ont com-
mencé à insulter leurs
joueurs.
TOP
«Je ne comprends pas
toutes ces insultes»
«Je ne m’attendais pas à une
telle attitude des Chnaoua. J’ai
quitté le club dans de très bons
termes. C’est la première fois
que je vis une pareille situation.
Il était dans mon droit de fêter
le but que j’ai inscrit, avant
qu’on me le refuse.»
Une banderole
pour dénoncer
la négligence
de l’OCO
Besseghier laissé
sur le banc
Comme annoncé précédem-
ment, Abdelkader Besseghier
était plus que jamais menacé
pour ce match face à l’ASO.
Face à la forme éblouissante af-
fichée par Hachoud, le capi-
taine d’équipe a dû céder sa
place. C’est donc sur le banc
que le joueur a débuté le
match. Une situation inédite
pour le natif de Mascara qui
devra convoler, aujourd’hui, en
justes noces.
Le décès des deux
supporters de l’USMA, à
cause de la vétusté du
stade olympique, conti-
nue de faire débat.
D’ailleurs, les suppor-
ters du Mouloudia et
ceux de Chlef ont accro-
ché une banderole pour
dénoncer la négligence
des responsables de
l’Office olympique. On
pouvait lire sur la ban-
derole en question :
Hachoud occupe
le couloir droit
«On n’a pas les mêmes
couleurs, unis contre
l’incompétence !» Une
autre banderole a été
accrochée où les
Chnaoua ont présenté
leurs condoléances aux
familles des deux sup-
porters décédés.
Auteur de deux buts depuis
le début du championnat, Ha-
choud constituait une arme fa-
tale pour son équipe. Geiger
comptait beaucoup sur son dé-
fenseur pour faire parler sa
frappe du droit. C’est ce qui a
motivé son choix, sacrifiant
ainsi Besseghier.
FLOP
Bouguèche sort
sur blessure
Zaoui, la cible
privilégiée des
Chnaoua
En l’absence de Besse-
ghier relégué sur le banc,
c’est Hadj Bouguèche qui a
hérité, à juste titre, du bras-
sard de capitaine. C’est la
première fois de la saison
que Bouguèche entame un
match officiel dans la peau
du leader. Un brassard qui ne
portera pas chance au natif
d’Arzew qui sortira, peu
après l’heure de jeu sur bles-
sure. On craint que le joueur
fasse l’impasse sur le dépla-
cement au 8-Mai- 45.
Dès son entrée sur la pe-
louse pour l’échauffement, le
capitaine et leader charisma-
tique de l’ASO, Samir Zaoui, a
été la cible privilégiée des
Chnaoua qui l’ont traité de tous
les noms d’oiseau. Et comme à
son habitude, l’ex-international
est resté de marbre face aux
provocations du public de Bolo-
ghine.
Les Espoirs du
MCA tenus en
échec
La sécurité
renforcée
Encore sous le choc du
drame qui a endeuillé le derby
entre le MCA et l’USMA, les
forces de sécurité ont redoublé
de vigilance. Un important dis-
positif de sécurité a été donc
déployé dans et autour du
stade Omar-Hamadi, pour s’as-
surer que le retour du Doyen à
Bologhine puisse se passer
dans les meilleures conditions
et sans le moindre incident.
Après un début toni-
truant, les Espoirs du
Mouloudia semblent mar-
quer le pas. Battus par le
CRB et l’USMA, les
hommes de Abrouk ont
été tenus en échec par une
valeureuse équipe de
Chlef. Une contre- perfor-
mance qui pourrait inciter
la direction à mettre fin
aux fonctions de l’entraî-
neur des Espoirs. a
www.lebuteur.com Ligue 1 Coup d’œil
www.lebuteur.com
Ligue 1
Coup d’œil

N° 2420

07
07

Dimanche 29 septembre 2013

6 e journée MCA-ASO Aujourdʼhui à 18h ASO- JSK le Yalaoui, Moumen et Daoud dans
6 e journée
MCA-ASO
Aujourdʼhui à 18h
ASO-
JSK le
Yalaoui, Moumen
et Daoud dans le
creux de la
vague
dimanche 6 octobre
Suite à la demande de l’ASO
de retarder son match face à la
JSK du week-end prochain, la
Ligue nationale a accepté cette
demande et le match se dérou-
lera le dimanche 6 octobre au
stade de Boumezrag. L’ASO qui
a joué hier et jouera mardi un
match de retard a demandé à
décaler son troisième match de
la semaine afin de bénéficier de
plus de repos pour récupérer.
Ighil espère ne pas avoir de
nouvelles blessures pour avoir
suffisamment de choix durant
les deux prochains matches.
Alors qu’ils avaient
tous de grands es-
poirs de se retrouver
au minimum sur le
banc de touche face
à l’ASO, Nabil Ya-
laoui, Billel Mou-
men et Farid
Reprise demain
Après un jour de repos donné
aux joueurs aujourd’hui afin de
récupérer leurs moyens, la re-
prise sera demain à l’heure du
match et sera consacrée au volet
tactique surtout que ce sera la
seule séance avant le match de
l’Entente de Sétif. Ighil est tran-
quille sur le côté physique sur-
tout que l’équipe n’a pas négligé
ce segment durant les deux se-
maines de travail passées avant
le match de samedi.
Daoud se sont tous
retrouvés en dehors
de la liste. C’était le
coup de boutoir pour
les joueurs en question
qui ne cessent de se sur-
passer à l’entraînement
pour gagner leurs ga-
lons. Moumen qui
avait été écarté
contre
l’USMA avait
soulevé alors
le courroux
des suppor-
ters qui ne
compre-
Daif incertain face à
l’ESS
Amara Daif est toujours in-
certain pour reprendre le travail
ce mardi. Le portier chélifien,
qui a repris les entraînements
en solo il y a quelques jours,
devra attendre le verdict du staff
technique qui n’a pas encore
tranché pour le faire revenir
face à l’Entente ou le laisser
pour le match de la JSK le di-
manche prochain car il a com-
mencé à peine à travailler avec
le ballon.
Essaïd n’a pas été
convoqué
Le jeune Ibrahim Essaïd était
très affecté de ne pas pouvoir
jouer le match du Mouloudia, il
espérait faire son retour lors de
cette rencontre, mais Ighil a
préféré Badarou et Naas Araba.
Essaïd est en train de payer son
tempérament sur le terrain sur-
tout qu’il était derrière un pe-
nalty face à Béjaïa, chose qui n’a
pas été du goût de son entraî-
neur qui veut lui laisser plus de
temps pour travailler avant de
pouvoir revenir à la compéti-
tion.
naient pas ce
qui avait pu
motiver une telle
décision. N’ayant
pas besoin de sortir de
Saint-Cyr pour savoir que le
milieu de terrain usmiste
constituait la force majeure
des Rouge et Noir, l’absence
de Moumen avait alors été
préjudiciable à son équipe.
Daoud lui aussi connaît une
saison difficile qui ressemble
à la précédente. Depuis
deux ans, Daoud ne par-
vient plus à s’imposer, ce
qu’il le pousse à songer sé-
rieusement à partir au mer-
cato hivernal. Et que dire de
Nabil Yalaoui qui doit se
contenter de quelques appa-
ritions depuis le début de la
saison. Décisif à plusieurs
reprises la saison dernière,
Yalaoui avait l’espoir d’aug-
menter son volume de jeu
avec la venue d’Alain Geiger
qui fut son entraîneur en
2010 à la JSK. Après avoir
connu quelques déboires
lors du stage au Maroc avec
une blessure de la cheville
qui l’a sérieusement handi-
capé, Yalaoui ne sait désor-
mais plus à quel saint se
A.F.

vouer. Le fait de se voir éjec- ter du groupe n’est pas du tout reluisant pour l’ex- Tlemcenien qui veut encore se donner une chance de conjurer le sort. Faute de quoi, Yalaoui pourrait être contraint de prendre cette décision de partir vers une autre destina-

Boumella a dîné avant-hier avec ses joueurs à l’hôtel Afin de leur montrer tout son
Boumella
a dîné avant-hier
avec ses joueurs à
l’hôtel
Afin de leur montrer tout son soutien et
celui de la direction, le président Boudjemaâ
Boumella n’a pas hésité à se rendre à l’hôtel d’El
Biar afin de dîner avec ses troupes. Sans interve-
nir à travers un discours comme il avait l’habi-
tude faire, la présence du boss a suffi à booster
le moral des troupes qui n’ont plus le droit à
l’erreur. Boumella a profité de cette occasion
pour s’entretenir avec Geiger, à qui il avait
réitéré sa confiance alors que des ru-
meurs de séparation enflaient
après l’échec face à
l’USMA.

tion qui lui offri- rait l’opportunité

de jouer. Tous les trois dans le creux de la vague, Daoud, Moumen et Yalaoui vont se battre pour essayer d’inver- ser la tendance. T. Che

Metref passera la semaine prochaine

son contrôle médical

Toujours proche et très solidaire avec ses partenaires, Hocine Metref n’a pas manqué l’oc- casion
Toujours proche et très solidaire
avec ses partenaires, Hocine
Metref n’a pas manqué l’oc-
casion de rendre visite
aux joueurs la veille du
match à leur hôtel.
Metref a voulu par
son attitude afficher
son soutien au
groupe qui s’ap-
prête à aborder un
virage décisif dans
la course au titre.
Indisponible pour
une durée de quatre
semaines en raison
d’une blessure du
genou contractée face
au CRB, Metref passera
la semaine prochaine, soit
juste après le match contre
Sétif, le contrôle médical. Et c’est à
l’issue de cet examen que le joueur sera
fixé sur son avenir immédiat. Dans le cas où
il n’obtiendrait pas l’aval de son médecin
traitant, Metref poursuivra ses soins jusqu’à
la guérison totale.
«La trêve et la fête de l’Aïd vont
me permettre de me remettre à
temps pour la venue du RCA»
Affichant un optimisme à toute épreuve,
le milieu de terrain mouloudéen ne pouvait
rêver d’un meilleur calendrier avec la mini
trêve qui se profile à l’horizon, équipe natio-
nale oblige, et la fête de l’Aïd El Kebir qui
devront lui offrir plus de temps pour se ré-
tablir de sa blessure. «La mini trêve que nous
devons observer à cause de l’équipe nationale
et la fête de l’Aïd El Kebir vont me donner
plus de temps. J’entends bien en profiter pour
me rétablir à temps pour le match contre l’Ar-
baâ. C’est l’objectif que je me suis fixé. En at-
tendant mon retour, je vais soutenir mes
camarades qui j’espère parviendront à redres-
ser la barre» dira Metref dont l’absence s’est
fait ressentir lors du derby face aux gars de
Soustara.
T. Che
Hameur Bouaza a été proposé au
Mouloudia
Alors qu’il était en pourparlers avec l’ESS, le manager de l’ex-interna-
tional Hameur Bouaza a été proposé au Mouloudia, en prenant attache
avec Kamel Kaci Said, lorsqu’on sait que le vieux club algérois était inté-
ressé par le recrutement d’un attaquant depuis l’intersaison. Comme le
MCA ne totalise que vingt-quatre licences seulement, le joueur ouvre droit à
une dérogation pour qu’il soit qualifié au MCA en sa qualité d’ancien interna-
tional. Le recrutement de Bouaza représentait une belle opportunité pour le
vieux club algérois, qui allait même débuter les négociations avec le joueur.
Toutefois, et le fait que l’ESS était le premier à le contacter, les Moulou-
déens ont renoncé à son recrutement pour ne pas envenimer les re-
lations avec l’ESS. Il est clair que le recrutement d’un attaquant
reste une priorité pour le MCA.
Aksas inquiet pour
sa situation au
MCA
Kaci Said «On a préféré
préserver
nos bonnes relations avec l’ESS»
«Effectivement, Hameur Bouaza nous a été pro-
posé pour renforcer notre ligne d’attaque et nous
avons pensé à la possibilité de son recrutement car
son profil nous intéressait. Seulement du fait que
l’ESS l’ait convoité, on a préféré préserver nos bonnes
relations avec les Sétifiens» dira Kaci Said.
nos bonnes relations avec les Sétifiens» dira Kaci Said. Le Mouloudia attend avec impatience la décision

Le Mouloudia attend avec impatience la décision du MJS

Bien que l’USMA ne trouve aucun inconvé- nient à ce que le Moulou- dia reçoive ses hôtes à Bologhine jusqu'à la fin de saison, la LFP a facilité à son tour les choses pour le MCA. Les responsables du vieux club algérois veulent voir leur équipe revenir au 5-Juillet, du fait que c’est le stade qui convient à leur équipe sur un plan purement sportif, mais aussi sur le plan des recettes, lorsqu’on sait que le stade de Bologhine a une capacité réduite, le MCA aura à négocier avec l’USMA la réparti- tion des recettes. Ainsi les pensionnaires d’El Achour attendent avec

impatience le rapport d’expertise du CTC et qui sera remis au MJS, qui est seul habilité à prendre la décision au sujet de la réouverture du stade du 5-Juillet ou de sa ferme- ture de manière défini- tive.

du 5-Juillet si elles ne re- présentent pas un danger pour les supporters, à tra- vers le rapport d’expertise du CTC. Reste à savoir quelle suite sera donnée à cette demande du Mou- loudia, motivée par les données évoquées ci-des- sus. Cependant et si le MJS décide de fermer le stade de manière défini- tive, le Mouloudia sera dans l’obligation de passer à la table des négociations avec l’USMA et le club ne pourra que bénéficier de recettes minimes pour reste de la saison, ce qui est doublement pénali- sant pour le club. K. M.

Comme nous l’avions rap- porté dans notre précédente li- vraison, l’entraîneur du Mouloudia a créé une grande surprise en établissant la liste des joueurs convoqués pour le match de l’ASO, en se passant des services d’Aksas qui était la saison passée l’un des cadres de cette équipe du MCA. Ce der- nier s’est abstenu de demander des explications à son entraî- neur au sujet de sa mise à l’écart le moins que l’on puisse dire, inattendue. Aksas est in- quiet pour sa situation au MCA, et si par le passé il a fait ban- quette, il n’est pas prêt à accep- ter à ne pas être convoqué à l’avenir. La saison passée, Aksas, qui était en rupture de ban avec le CRB, manquait de compétition lorsqu’il a rejoint sa nouvelle équipe. Bien que la paire centrale composée de Ba- chiri et Djeghbala fonctionnait convenablement, il a réussi à déclasser ce dernier, et Aksas est devenu le patron de la dé- fense de son équipe. Ainsi, on se pose la question pour quelle raison le joueur est relégué au second plan sans aucune expli- cation logique. Pour ceux qui ne le savent pas, Aksas pouvait même constituer une solution au milieu du terrain pour Gei- ger, lorsqu’on sait qu’il avait joué comme milieu défensif par le passé. Cependant, certains pensent que la situation de Aksas s’est compliquée depuis la prise de bec qu’il a eue avec Mihoubi, ce qui explique le fait qu’il ne soit pas convoqué pour ce match. Toutefois cet incident où tout a fini par rentrer dans l’ordre ne peut à lui seul expli- quer ce qui arrive à Aksas qui traverse une période très diffi- cile, lui qui n’a jamais été titu- larisé depuis l’entame de la saison. A en croire une source digne de foi, le joueur risque de changer d’air au mercato si les choses n’évoluent pas pour lui positivement.

K. M.

Une proposition sera faite pour l’utilisation de la tribune inférieure Toutefois personne ne sait quand
Une proposition
sera faite pour
l’utilisation de la
tribune inférieure
Toutefois personne ne
sait quand les services du
CTC, qui sont sur le dos-
sier, vont achever leur
mission. Au MCA on
compte toutefois faire une
proposition qui consiste à
utiliser seulement les tri-
bunes inférieures du stade
08
08

N° 2420

www.lebuteur.com Ligue 1 Coup d’œil
www.lebuteur.com
Ligue 1
Coup d’œil

Dimanche 29 septembre 2013

2 Affluence : Moyenne Arbitres : Arab, Dilmi, Baaziz Avertissement : Azzi (28') Sylla (89’)
2
Affluence :
Moyenne
Arbitres : Arab,
Dilmi, Baaziz
Avertissement :
Azzi (28') Sylla
(89’) (USMH)
Heriat (51’) Dja-
hel (55’) Bouter-
biat (80’)
Buts : Amada
(82' sp), Sylla
(89') (USMH)

Enfin une première victoire

par

Younes, a vu son tir pas-

concentration verra son tir

ser

à côté. S'en est suivie,

passer légèrement à côté.

dix

minutes plus tard, celle

Après la pause, les Harra-

de Hanitser qui a hérité d'une belle remise de Younes mais, tirant en dés- équilibre il n'a pu trouver le cadre. Une minute après, c'est El Amali qui confir- mera la maladresse des Har- rachis. A quatre mètres des

chis donnaient l'impression d'être plus organisés et plus motivés, mais c'était sans compter sur la rigueur des joueurs du Mouloudia d'Oran qui, tout en blo- quant les espaces, procé- daient toujours par des

buts, le virevoltant ailier de l’USMH ratera son tir de- vant Dahmane. Ces nom- breux ratages ont donné confiance aux visiteurs qui, sans trop fermer le jeu, pro- cédaient par des contres vifs et rapides. En conclusion d'un bon travail de Dagolo, Heriat avait même au bout du pied le but quand il s’est retrouvé seul face à Dou- kha. Heureusement pour les Jaune et Noir, l’attaquant du MCO par manque de

contres dangereux par l'in- termédiaire de Heriat et Da- goulou. Il faut dire que la domination des Jaune et Noir fut anarchique pen- dant la majeure partie de cette seconde période. Les nombreuses occasions à l'actif des coéquipiers de Boumechra ont trouvé à la parade un certain Dahmane dont les interventions ont découragé les attaquants d'El Harrach qui ont donné l'impression d'être dans un

L es Harrachis ont enregistré leur première victoire de la saison en disposant de leur

adversaire le Mouloudia d’Oran sur un score de 2-0. Une victoire longue à se concrétiser en raison de l’ex- cès de précipitation des atta- quants harrachis. Les Jaune et Noir ont dû attendre les dernières minutes de la ren- contre pour trouver le che- min du but. Les locaux ont, dès l’entame du match pris les choses en main en se créant les premières occa- sions de scorer. Mais les at- taquants de l'USM Harrach, apparemment mal inspirés en ce début de match, ont gâché trois opportunités pour prendre l'avantage. A

commencer par l'action de Boumechra qui, bien servi

jour sans. Après tous les ef- forts déployés les Jaune et Noir bénéficieront d'un pe- nalty suite à une faute de main à l’intérieur de la sur- face de vérité. L'arbitre Arab a hésité un moment avant de siffler le penalty que transformera Amada. Un but qui a, toutefois, mis à genoux cette équipe du Mouloudia d'Oran très fra- gile mentalement. Encoura- gés par cette réalisation , les Jaune et Noir maintiendront la pression sur la défense adversaire qui s’inclinera une seconde fois une mi- nute avant la fin de la ren- contre. une offensive ponctuée par un tir de Sylla qui secouera les filets à la grande joie des supporters de l’USMH.

N. R.

Sylla «Très heureux d'avoir contribué à ce succès» «Je suis très heureux d'avoir marqué ce
Sylla
«Très heureux
d'avoir contribué à ce
succès»
«Je suis très heureux d'avoir marqué ce but
qui nous a permis d'assurer un précieux succès.
C'est la victoire qui me fait plaisir car ce but, je
l'ai inscrit grâce à un travail collectif. Le plus im-
portant pour nous est d'avoir réussi à arracher les
trois points de la victoire. Je dédie cette victoire à
notre public qui croit toujours en cette équipe
comme en témoigne sa présence dans les gra-
dins aujourd'hui à El Harrach. On compte
toujours sur son apport pour les pro-
chains matches que ce soit à do-
micile ou à l'extérieur».
Amada
sacrifié
Dans l'obligation de choisir
deux éléments sur les trois qu'il a
entre les mains afin de composer son
milieu du terrain, Boualem Charef a
dû finalement sacrifier Amada qui est
resté sur le banc. Le coach a préféré la
paire Hendou Ait Ouamar.

Haniched «Victoire logique»

la paire Hendou Ait Ouamar. Haniched «Victoire logique» Belkaroui «Normalement je serai prêt lors du prochain

Belkaroui «Normalement je serai prêt lors du prochain match»

L'entraîneur des gardiens de but de l'USM Harrach, Mo- hamed Hani- ched, pense que la victoire de son équipe ne souffre au- cune contesta- tion : «Je pense que le score reflète

Totalement remis de sa bles- sure de la cuisse qui l’a éloi- gné des terrains pendant plus deux semaines, l’élé- gant défenseur central et milieu de l’USMH, Belka- roui, qui a repris le chemin des entraînements depuis quelques jours devrait repren-

dre avec le groupe ce lundi. Cela fait que Charef pense déjà à lui pour les prochains matches de championnat. Selon une source proche du staff technique, ce joueur est

parfaitement la phy-

sionomie du match. Nous avons manqué beau- coup d’occasions de but par manque de concentration. Ce qui a permis au MCO de revenir dans le match car cette équipe renferme dans ses rangs d'excellentes individualités et joue bien au football. Les consignes et les changements opérés en seconde période ont fini par por- ter leurs fruits par ces deux buts qui ont conforté notre succès. On est très heureux de cette victoire»

sur le point de repren- dre la compétition of- ficielle. «Cela fait plusieurs jours que j’ai repris les entrai- nements en solo. Mais je ne me presse pas pour reprendre la compétition officielle. Je continue à travailler avec le ballon tout en participant aux

séances technico- tactiques», af- firme l'ex-défenseur de l'ASMO, avant d'ajouter :

«Normalement je serai pas prêt pour

Amada «C’est grâce à la solidarité du groupe»

Amada l’auteur de la pre- mière réalisation de l’USMH sur penalty nous déclaré après la fin de la rencontre: «Ce succès confirme le nul réalisé à El Eulma contre le MCEE et le regain de forme de notre équipe. On a bien préparé le match. On a joué groupés. Ces trois points ont été arrachés grâce à la soli- darité du groupe. En face, il y avait une équipe du MCO qui ne déméritait pas, bien au contraire. On est satisfaits de ce résultat».

U21 : USMH 0 - MCO 0 En lever de rideau match USMH- MCO comptant
U21 :
USMH 0 - MCO 0
En lever de rideau match USMH-
MCO comptant pour le championnat
des U21, les Harrachis et Hamraouas
se sont neutralisés au terme d’une ren-
contre serrée et animée de bout en bout.
Malgré les nombreuses occasions de
but de part et d’autres, les deux
équipes n’ont pu se départager
terminant la partie sur un
score vierge 0-0.
départager terminant la partie sur un score vierge 0-0. le prochain match contre Ain Fakroun.» USMH

le prochain match contre Ain Fakroun.»

USMH MCO Stade : du 1er-Novembre 0 (El Harrach) USMH : Doukha, Boula- khoua, Belkheir,
USMH
MCO
Stade :
du 1er-Novembre
0
(El Harrach)
USMH : Doukha, Boula-
khoua, Belkheir, Azzi, Mazari,
Hendou, Ait Ouamar , El Amali
(Amada 46’), Boumechra (Sylla
89’) Younès, Hanitser (Abid 60’)
Entraîneur : Charef
MCO : Dahmane , Bour-
zama (Nait 65’), Nessakh, Aoued,
Djahel, Bouterbiat, Cherif, Heriat
(Kouriba 79’), Benyettou, Dagolo,
Mokhtar (Amrane (85’)
Entraîneur : Solinas
LE CHIFFRE
Insulté par
quelques jeunes
manipulés, son
équipe gagne !
200
Laïb
défie ses
opposants Bizarre fut ce compor-
tement d’une partie des
supporters qui, avant
même le coup d’envoi du
match, n’ont pas trouvé
mieux que de s’en pren-
dre au président Laïb. Le
premier responsable du
club a été pris à partie
par quelques jeunes sup-
porters visiblement ma-
nipulés qui l’ont accueilli
par des insultes. Quelque
peu déçu, Laïb n’a pas
voulu assister à la ren-
contre. Il a préféré repar-
tir après avoir parlé avec
les joueurs, les incitant à
faire preuve de volonté
pour gagner. Le message
de Laïb a apparemment
été reçu cinq sur cinq
puisque son équipe n’a
pas fait dans la dentelle
en disposant la formation
du MCO sur le score de
2-0. Belle réponse du
président à ses opposants
Ils étaient presque deux
cents supporters du MCO
à avoir effectué le déplace-
ment à la capitale pour
soutenir leur équipe. En
effet, les fans du Moulou-
dia ont tenu à être présents
dans les travées du stade
du 1er-Novembre d'El
Harrach pour encourager
leur équipe. Certains d'en-
tre eux ont choisi de rester
parmi les fans de l'USM
Harrach sans que le moin-
dre incident ne se pro-
duise. Chose qui dénote de
la parfaite entente qui
existe entre les deux gale-
ries.
TOP
Hanitser retrouve
sa place
Absent à El Eulma face au
MCEE pour purger sa sus-
pension d’un match, Ha-
nitser a retrouvé sa place
en attaque. Auteur d’un
but face à son ex-équipe
!
Une réunion
Laib-joueurs
prévue cette
l’USMA, il a apparemment
gagné la confiance de
Boualem Charef qui l’a
préféré à Sylla le Guinéen
mis sur le banc de touche
depuis deux rencontres
semaine
Le premier responsable
de Jaune et Noir, en l’oc-
currence Mohamed Laib,
devrait se réunir cette se-
maine avec les joueurs.
L’ordre du jour les négo-
ciations financières pour
cette nouvelle saison. En
effet, le premier respon-
sable harrachi a promis
déjà à ses joueurs qu’il
devrait débuter les négo-
ciations à partir de la se-
maine prochaine, sachant
que les caisses vont êtres
renflouées de façon
conséquente. A signaler
que Laib s’est aussi réuni
avec son coach, Charef,
afin d’apaiser les tensions
qui sont nées entres les
deux hommes ces der-
niers jours, à cause no-
tamment du volet
financier, qui handicape
l’équipe et sa marche en
avant, et apparemment
les choses semblent aller
mieux, après une longue
discussion.
FLOP

Les Kawassirs moins nombreux que d’habitude

Apparemment, les mauvais résultats de l’USMH en ce début de saison ont quelque peu découragé les supporters harrachis. En effet la rencontre USMH MCO n’a pas drainé la grande foule. Ils étaient quelque 4000 fans des Jaune et Noir à avoir pris place dans les gradins du stade Lavigerie, un peu moins que d’habitude.

www.lebuteur.com Ligue 1 Coup fort
www.lebuteur.com
Ligue 1
Coup fort

N° 2420

09
09

Dimanche 29 septembre 2013

Ligue 1 Coup fort N° 2420 09 Dimanche 29 septembre 2013 Historique ! C ette confrontation

Historique !

C ette confrontation entre le RCA et l’ESS, deux équipes qui ont un besoin pressant de points, a tenu toutes ses promesses et elle s’est terminée par un résul-

tat des plus surprenants. D’entrée de jeu, le coach du RCA annoncera la couleur en tis-

sant une véritable toile d’araignée pour faire échec aux velléités offensives des Sétifiens. Ce sont les poulains de Madoui qui se montreront les premiers menaçants. Ce sera par l’intermédiaire de Gourmi qui mettra à contribution le portier du RCA à

la 3’. Ce dernier se mettra encore une fois

en évidence de fort belle manière en dé-

viant, à la 8’, un tir de Karaoui. La première occasion des Arbéens aurait pu être la bonne. A la 15’, Meklouche obligera Ghoul

à se détendre pour dévier le cuir en corner, suite à un coup franc des vingt mètres. La

réplique de l’ESS se fera à la 22’, Ogbi en- verra un missile qui rasera la transversale de Fellah. La réussite pour l’ESS ne sera au rendez-vous lors de cette première période.

A la 31’, Boukria adressera un centre que

reprendra Ogbi juste à côté du poteau. Les joueurs du RCA n’auront pas le temps de se ressaisir. Ils ont failli encaisser un but signé Gourmi, si ce n’est une superbe parade de Fellah. Le reste de la première période res- semblera à une véritable bataille pour la conquête du ballon. Juste avant la mi-temps, Ziti effectuera un long centre en cloche que reprendra Touahri pour envoyer le cuir dans les décors. La pause surviendra sur un

score blanc qui ne reflète pas l’outrageuse domination des Sétifiens. Les débats furent très animés en seconde période. Les joueurs de l’Arbâa surprendront les Sétifiens à la 49’. Harrouche exploitera un contre très rapide pour battre Ghoul de près (0-1). On notera quelques belles opportunités côté ESS qui resteront sans suite. A la 54’, Lamri parti à la limite du hors-jeu n’arrivera pas à tromper Fellah. Même menés au score, les joueurs de Sétif n’arriveront à se montrer menaçants qu’à de rares reprises. Ce sont plutôt les joueurs de l’Arbâa qui se créeront les plus belles occasions. A la 67’, Gourmi très actif sur son couloir gauche reprendra un centre de Ziti mais le cuir rasera la transversale. Les joueurs du RCA ne seront pas en reste et par deux fois (64’ et 72’), Herrouche sera tout près de marquer, si ce n’est les belles op- positions de Ghoul. Le portier de l’Arbâa, de son côté, effectuera deux superbes parades pour sauver des situations périlleuses de- vant Gourmi et Karaoui. A partir de cet ins- tant, les joueurs du RCA tisseront un double rideau pour empêcher toute velléité des lo- caux. Il faut dire que ces derniers ont cédé au découragement. Les choses en resteront là et les joueurs de Cherif El Ouazzani ont réussi à s’octroyer le gain du match de la plus belle des manières devant des joueurs de Sétif qui ont manqué de réalisme. Il est certain que cette défaite fera date à Sétif.

S. B.

Lang

«Je compte beaucoup sur Madoui»

Jean-Christian Lang a succédé à Hubert Velud, limogé il y a un peu plus de deux semaines de la barre technique de l’ESS. Le technicien français a assisté au match retard ESS-JSMB. Il se dit content de revenir travailler en Algérie après un passage

qu’il juge de positif à la JSK lors de la saison 2008-2009 : «Entraîner le champion en titre d’Algérie est un challenge intéressant. Avant de parler d’objectifs, je veux avoir un peu de temps pour faire connaissance avec le groupe de joueurs. Honnêtement, je ne connais pas assez cette équipe de Sétif. Je compte d’ailleurs beau- coup sur Madoui pour m’aider dans ma tâche. Dans l’ensemble, je connais très bien le football algérien. Un football technique et qui a tou- jours produit de bons joueurs qui ont fait les beaux jours des grands clubs plus particulièrement en France.»

«Des moments inoubliables avec la JSK»

Pour ce qui est de son passage à la tête de l’équipe de la JSK, Lang nous

dira qu’il en garde d’excellents souve- nirs : «Je ne garde que d’excellents souvenirs de mon passage à la JSK. Ce fut pour moi une expérience enrichis- sante et cela dans tous les domaines. Sur le plan humain, j’ai connu des gens merveilleux en Kabylie. Cela s’est accompagné par une belle réussite dans le domaine professionnel. J’es- père vivement qu’il en sera de même avec l’ESS et les gens de Sétif.»

S. B.

Madoui :

«Je n’ai pas reconnu mon équipe»

«Avant toute chose, on s’attendait

à un match compliqué et j’avoue que nous sommes tombés sur une très bonne équipe de l’Arbâa. Pour ce qui est du but encaissé, mes joueurs ont offert un cadeau à leurs adversaires suite à des erreurs de placement et d’appréciation. Je dois vous avouer que je n’ai pas reconnu mon équipe. Elle est restée sans réaction après le but et ceci est inadmissible.»

Cherif El Ouazzani :

«Mission accomplie de fort belle manière»

«Notre mission était de ne pas perdre ce match devant le double champion d’Algérie. Mes joueurs ont fait mieux que cela, ils ont gagné cette rencontre, en y mettant la ma- nière. Je voudrais pour cela les félici- ter. Ce succès nous permet d’avoir légitimement de l’ambition pour notre avenir en championnat.»

L’imbroglio Ze Ondo !

L’international gabonais

Ze Ondo n’est pas encore qualifié à l’ESS. Pourtant, cela fait maintenant près de trois mois que ce joueur se trouve à Sétif et qu’il s’entraîne régulièrement avec l’effectif professionnel. Si le dossier fourni par la direction de l’ESS a été re- jeté à trois reprises, c’est qu’il y a des raisons à cela. Nous avons pu connaître les explications des parties prenantes dans cette af- faire.

Hammar : «La faute incombe à l’US Bitam et à la Fédération gabonaise»

C’est ce qu’a martelé Hammar sur les ondes de Radio Hidhab, avant-hier. Il ajoutera en substance :

«Il revient à l’ancien club de

Ze Ondo et à la Fédération gabonaise de transmettre les documents nécessaires pour que le joueur soit qua- lifié. Malgré nos innombra- bles rappels, rien n’a été fait. En ce qui nous concerne, nous avons tenu nos enga- gements vis-à-vis du joueur et de son ancien club. Il et certain que c’est l’ESS qui est la grande perdante dans cette histoire.»

Il manque 30 000 euros !

La commission de quali- fication au niveau de la FIFA a donné raison à Bitam et a débouté la di- rection de l’ESS, suite à ses requêtes. Dans une des correspondances de l’ins- tance internationale, il est stipulé que le club d’origine de Ze Ondo n’a perçu que 50 000 euros au lieu des 80

000 stipulés dans le docu-

ment paraphé par les deux parties. C’est pour cette raison que la direction de Bitam tarde à donner son feu vert.

Il y a anguille sous roche

Tout porte à croire que du côté de la direction de Bitam, on veut «caser» Ze Ondo dans un club autre que l’ESS. Ce ne sont pas les offres qui manquent et certaines d’entre elles éma- nent de ténors de notre championnat. Ze Ondo a signé un contrat de deux ans pour une mensualité de 6 000 euros. A titre d’exemple, Franck Madou, qui n’a encore rien prouvé perçoit un salaire de 15

000 euros. Sans commen-

taire.

S. B.

Bouazza a passé la visite médicale LE CHIFFRE 155 C’est hier samedi que Hameur Bouazza
Bouazza
a passé la
visite médicale
LE CHIFFRE
155
C’est hier samedi que Hameur
Bouazza a passé la visite médicale
d’usage qui précède la signature
d’un contrat. Il aura à parapher un
engagement de 21 mois au profit
du club sétifien. Des sources sûres
font cependant état de contacts du
joueur avec la direction du Doyen.
Un salaire
de 13 000 euros
Hameur Bouazza percevra un
salaire de 13 000 euros (environ
190 millions de centimes). Il perce-
vra deux mois de salaire au mo-
ment de la signature du contrat.
155, comme le nombre
de millions de centimes qui
constituent la recette au
guichet du match qui a op-
posé l’ESS au RCA. La tré-
sorerie du club n’a
enregistré aucun bénéfice.
Après avoir payé toutes les
charges inhérentes à l’orga-
nisation de la rencontre,
dont les 40 millions desti-
nés à la location du stade, il
ne restera pas grand-chose.
D’Evry au Rangers,
en passant
par Santander
Hameur Bouazza est né le 22
février 1985 à Évry en France. Il
mesure 1,80 m pour un poids de
TOP
78 kg, Hameur Bouazza est un
joueur physique avec une grosse
pointe de vitesse. Jeune, il a effec-
tué ses classes à Evry avant de
s’expatrier vers la Grande-Bretagne
où il commence sa carrière profes-
sionnelle en club avec Watford Le
Herrouche
époustouflant !
Il en a fait voir de toutes
les couleurs à la défense sé-
tifienne, l’athlétique atta-
18 août 2009, il s'engage pour
deux ans en faveur du club turc de
Sivasspor, pour le quitter
une se-
maine après. Il s'engage finale-
ment avec l'équipe de Blackpool en
Championship (D2 anglaise). Le 13
juillet 2010, il quitte l'Angleterre
pour un retour en France en Ligue
1, en s'engageant pour deux sai-
sons à l'AC Arles-Avignon. Lors du
mercato d'hiver de 2011, il est
prêté au club de Millwall FC et
signe ainsi son retour dans le
championnat anglais. Ses débuts
sont convaincants et, le 19 avril
2011, le club annonce que le
joueur est définitivement transféré
et sous contrat jusqu'à l'été 2013.
Il fera l’objet d’un prêt au Racing
Santander. Son tout dernier club
est écossais, les Glasgow Rangers.
quant de l’Arbaâ,
Harrouche. En plus de se
battre sur tous les ballons, il
a marqué le but victorieux
de son équipe. Un nom
à retenir.
FLOP
Les vestiaires
bombardés
de projectiles
«L’oublié»
de coach Vahid
Non contents d’avoir co-
pieusement insulté les diri-
geants, les membres du staff
et les joueurs, après les
coups de sifflet final, les fans
sétifiens seront les auteurs
d’actes des plus condamna-
bles. Ils ont bombardé les
vestiaires à l’aide de projec-
tiles divers et cela après leur
sortie du stade. Heureuse-
ment que personne n’a été
blessé.
Un supporter
esté en justice
par Hammar

Hameur Bouazza reçoit sa pre- mière sélection en Equipe nationale d'Algérie le 7 février 2007, lors de la rencontre Algérie-Libye. Il marque son premier but en équipe nationale contre le Mali le 20 no- vembre 2007 (victoire des Fennecs 3-2), puis son deuxième en Coupe d'Afrique des nations 2010 lors des prolongations du quart de finale contre la Côte d'Ivoire qui permet à l'Algérie de se qualifier pour la demi-finale. Lors des qualifications pour la CAN 2012, il marque le but de l'égalisation contre la Tanzanie d'une frappe du pied gauche qui lobe le gardien. Cette égalisation est cependant insuffisante pour qualifier l’Algérie à la Coupe d'Afrique des nations. Hameur Bouazza totalise 22 sélections et il a peu de chances d’être présent au Brésil pour le Mondial.

Alors qu’il assistait au match des Espoirs, le président sétifien fut interpellé par un supporter. Le ton montera très vite et les deux hommes ont failli en venir aux mains. Hammar a aussitôt déposé une plainte auprès du procureur de la République.

ESS RCA 0 Stade : 8-Mai (Sétif) 1 ESS : Ghoul, Ziti, Boukria, Affluence :
ESS
RCA
0
Stade : 8-Mai
(Sétif)
1
ESS : Ghoul, Ziti, Boukria,
Affluence :
nombreuse
Arbitres : Sahraoui,
Ayad, Hellal
Avertissements :
Demou, Mellouli, Karaoui,
Zerrara (Ferrahi 77’), Belameiri
(Belamokrane 46’), Gourmi,
Ogbi, Touahri (Lamri 46’)
Entraîneur : Madoui
Belameiri (6’),
Karaoui (76’)
(ESS) ; Zeddam
(56’), Fellah(64’),
Meklouche (76),
Herrouche (76),
Belaïd (76’) (RCA)
But : Harrouche
(49’) (RCA)
RCA : Fellah, Nemdil,
Belaïd, Cherfaoui, Zeddam,
Mashingama, Abbas
(Abdelkaddous 58’), Goumiri,
Raït, Herrouche (Chaoui 81’),
Maklouche (Lazaref 86’)
Entraîneur : Cherif El
Ouazzani

S. B.

58’), Goumiri, Raït, Herrouche (Chaoui 81’), Maklouche (Lazaref 86’) Entraîneur : Cherif El Ouazzani S. B.
10
10

N° 2420

www.lebuteur.com Ligue 1 Coup pour coup
www.lebuteur.com
Ligue 1
Coup pour coup

Dimanche 29 septembre 2013

Ligue 1 Coup pour coup Dimanche 29 septembre 2013 A chacun sa mi-temps L es deux

A chacun sa mi-temps

L es deux équipes apparais- sent dans leur tenue tradi- tionnelle. Chez les locaux, les joueurs sont habillés en

maillots jaunes, shorts noirs et bas jaunes. Les visiteurs ont mis, à cette occasion, des shorts rouges et des maillots rouges coupés par le V de la victoire. On s’observe et on se sur- veille dans le premier quart d’heure. Il a fallu attendre la 22’ pour voir une occasion de jeu intéressante. Un coup franc à environ 20 mètres de distance des buts occupés par Ouad- dah. C’est le spécialiste maison qui va se charger de la frappe. Bendah- mane prend un élan raisonnable et tire à ras de terre. Le ballon passe sous le bras du portier du Chabab. C’est l’ouverture du score au profit du CABBA. 26’, Ammour, sans solution

à l’approche des buts de Toual, lâche une frappe dangereuse mais le por- tier du CABBA est sur la trajectoire du cuir. 31’, la tête d’Ali Guechi n’est pas cadrée. La dernière action en première mi-temps est à mettre à l’actif d’Anane. Seul face au gardien adverse, l’attaquant des Rouge et Blanc rate son duel.

Le 4 e arbitre marque le numéro 18 sur son tableau électronique, Hanifi égalise

Il n’y a pas meilleur moyen de pousser un attaquant à bouger que d’annoncer son changement. C’est ce qui s’est passé. A la 66’, l’adjoint de Gamondi remet un papier, avec comme indication le numéro du joueur qui devait sortir. A cet ins-

tant, le CRB bénéfice d’un contre. Kherbache, qui venait d’effectuer sa rentrée, s’engouffre sur le côté droit, remise dans la surface de réparation et le numéro 18, qui n’est autre que Hanifi, marque du plat du pied sans contrôler le ballon. La petite cham- brée de supporters crie à tue-tête, dans un stade acquis dans sa totalité au CABBA. Tout est à refaire pour les Criquets. Dans le dernier quart d’heure, le CABBA se porte résolu- ment en attaque, dans l’espoir d’arra- cher enfin sa première victoire à domicile. Mais il était dit que le CABBA ne gagnerait pas son troi- sième match à domicile. Les protégés de Gamondi fermeront le jeu et se contenteront de préserver le score.

L. Amimi

Gamondi : «Nous étions naïfs en première mi-temps»

Malgré le nul enregistré en dehors de la maison, Gamondi n’est pas tout à fait satisfait de son équipe. Il est vrai que le CRB a montré deux visages. Comme il nous l’a expliqué à la fin de la partie : «Je ne suis pas satisfait de la prestation de mon équipe, surtout en première mi-temps. Mes joueurs étaient naïfs, à l‘image du but encaissé par Ouaddah.»

«On pouvait marquer deux buts en 2 e période»

Le coach argentin a dû sermonner ses joueurs durant la pause. Le pu- blic du stade du 20-Août de Bordj assistait à une autre physionomie de la rencontre. Ce qui fait dire à Gamondi que le CRB avait les moyens de sur- prendre son adversaire : «En seconde période, mes joueurs sont rentrés sur le terrain avec la hargne de marquer. Ils voulaient revenir sur le score. Ils sont arrivés à rétablir l’équilibre et ils avaient la possibilité de marquer un autre but.»

Belhout : «On a mieux joué que face et au CRBAF» au MCEE «On a
Belhout
: «On a mieux
joué que face
et au CRBAF»
au MCEE
«On a marqué dès le début du match.
En seconde mi-temps,
on voulait marquer
des es-
un autre but, mais on a ouvert
Je remercie
paces. Le CRB en a profité.
mes joueurs pour les
efforts qu’ils ont
fournis.
On
comptait beaucoup sur la
participation
de Mesfar et de Djerrar,
mais à la dernière
minute on a dû faire
Franche-
l’impasse sur leur participation.
ment, on
espérait bénéficier des services
de ses deux joueurs. Mais
on a dû se
ren-
dre à l’évidence. Djerrar et Mesfar étaient
grippés.»
Zorgane a supervisé 2 Espoirs du CABBA Malik Zorgane, l’ancien milieu de ter- rain de
Zorgane
a supervisé
2 Espoirs du CABBA
Malik Zorgane, l’ancien milieu de ter-
rain de l’Entente, aujourd’hui reconverti
comme entraîneur des U21 de l’ESS, était
dans la tribune d’honneur. Renseignement
pris au sujet de sa présence, Zorgane a fait
le voyage pour superviser deux éléments
du CABBA. Il s’agit de Merbai, 5 buts
en championnat avec les U21, et de
son coéquipier, Boufkih.
Une
première pour
Benkhodja
Titulaire indiscutable lors des cinq
premiers matches, Nassim Benkhodja
s’est retrouvé sur le banc des remplaçants
contre le CRB. Une situation logique pour
un élément qui a rejoint tardivement le
groupe sur insistance de son président.
Du coup, c’est Toual qui l’a remplacé
lui qui n’attendait que cette au-
baine pour pouvoir s’imposer.
Mesfar
a joué grippé
Si Mesfar a joué mal-
gré une vilaine grippe, son
coéquipier, Djerrar, est
resté à la maison. Mesfar a
fait une brève apparition en
seconde période, après
l’égalisation du CRB.

Y a-t-il une «affaire Benkhodja»?

Selon le joueur et même l’administration du club, l’absence de Ben- khodja serait justifiée par une blessure à la cheville mais la réalité est

tout autre. En effet, en boycottant les entraînements cette semaine, le gar- dien n°1 de l’équipe est passé tout simplement à l’acte des menaces qu’il exerçait sur son administration concernant le logement qu’on lui avait pro- mis à la signature de son contrat. On ne sait pas si cette faveur est écrite noir sur blanc sur son contrat sinon le joueur risque une sanction finan- cière comme le stipule le règlement. Toujours est-il que le président du CABBA ne veut pas prendre position dans cette affaire et souhaiterait que ce problème soit réglé à l’amiable dans l’objectif de ne pas perturber Benkhodja

qui a été auteur d’un sans-faute depuis l’entame de la saison. Mieux, il demeure l’élément le plus performant de l’équipe et si la défense est en tête du classement, car n’ayant encaissé que deux buts avant le match contre le CRB, c’est en grande par- tie grâce à ses précieux services.

Trois changements par rapport à Béjaïa

Rachid Belhout a effectué trois change- ments dans l’équipe type puisqu’en plus

du gardien Toual qui a logiquement remplacé Benkhoudja, il faut noter le retour de Maâmeri sur le flanc droit défensif et qui renvoie Charef sur le banc. D’autre part, Chébira, qui a écopé de deux cartons jaunes contre la JSMB, n’était pas concerné par ce match, ce qui a donné l’opportunité à Mansour d’être titularisé pour la première fois cette saison comme arrière la- téral droit.

A. B.

CABBA CRB Stade : 1 1 20-Août (Bordj) CABBA : Toual, Maameri, Affluence : moyenne
CABBA
CRB
Stade :
1
1
20-Août (Bordj)
CABBA : Toual, Maameri,
Affluence :
moyenne
But: Bendah-
mane (22’)
(CABBA) ; Ha-
nifi (66’) (CRB)
Avertissements
: Khoudi (20’,
Mansour, Hamdadou, Bendah-
mane, Saadi Mosrati 83’), Ali-
Guechi, S. Ammour (Hammiche
69’), Tiaiba, Benai (Mesfar87’),
Yaya, Entraîneur : Belhout
CRB
:
Ouaddah,
Naili,
74’) (CRB)
Expulsion :
Khoudi (74’)
(CRB)
Khelili, Boukedjane, Khoudi, Me-
ghout (Anane 36’), A ; Ammour,
Hadjadj, Dahar (Kherbache 52’),
Hanifi, Bouregba (Rebbih 75’)
Entraîneur : Gamondi
LE CHIFFRE
Les U21
dos à dos
En match d’ouverture, les
espoirs des deux équipes
202
n’ont pas fait mieux qu’un
match nul, zéro à zéro.
C’est le CRB, par l’inter-
médiaire de Ramdane, qui
On retiendra le chiffre
202. C’est le nombre de
a
ouvert la marque, avant
que Zerrouk ne rétablisse
l’équilibre du score au
profit du CABBA. A la
mi-temps les deux
équipes étaient à égalité, 1
partout.
minutes avant de voir le
CABBA marquer enfin un
but à domicile. On peut
aussi retenir le chiffre
trois. Le nombre de
matchs nuls à domicile.
Rebbih
sur le banc
TOP
Gamondi a procédé à un
changement dans son ef-
fectif. On a noté la pré-
sence de Rebbih, mais
cette fois-ci sur le banc de
touche. C’est la première
fois, que l’attaquant du
CRB est relégué parmi les
joueurs remplaçants.
Bendahmane
fidèles
à ses frappes
Standing
ovation
Il
s’agit, et on l’aura de-
viné, d’Amar Ammour.
L’ancien sociétaire du
CABBA a reçu un accueil
chaleureux de la part des
supporters de Bordj. L’ani-
mateur du jeu du Chabab
avait fait un bref passage
chez les Criquets en 2010.
2 e titularisation
de Ouaddah
Gamondi a placé, dans le
onze rentrant de son
équipe, le gardien Ouad-
dah. C’est la 2 e titularisa-
tion de ce portier, depuis
le début de la saison. Ce
dernier a joué contre la
JSK, sur le tartan du stade
du 20-Août, Chouih se
plaignant d’une tendinite
au genou
Le top dans un match
qui n’a pas atteint les cimes
est à mettre au profit du
défenseur central de Bordj.
Bendahmane est connu
pour la qualité de ses
frappes sur les balles arrê-
tées. Quand sa frappe est
située à 20 mètres des buts,
autant placer son mur
comme il se doit. Bendah-
mane était au top dans sa
frappe et Ouaddah n’y a vu
que du feu.
Une centaine
de supporters
du Chabab
FLOP
La bévue
Comme à l’accoutumée, le
CRB ne voyage jamais
seul. Certes, il y avait une
centaine de supporters
isolés sur les gradins du
stade. L’ouverture du score
par Bendahmane les avait
quelque peu refroidis.
de Ouaddah
Ali Guechi refait
surface
C’est la première appari-
tion d’Ali Guechi, en
championnat, depuis l’en-
tame de la saison. Le dé-
fenseur central du
CABBA n’avait pas le rôle
habituel. Il a évolué
comme milieu
récupérateur.
Gamondi parle de naï-
veté dans sa déclaration.
Dire que le flop du match
est à mettre à l’actif de
Ouaddah n’est pas exagéré.
Le keeper du CRB est res-
ponsable du but marqué
par le CABBA. On aurait
pu dire aussi que la décla-
ration de Belhout au sujet
des deux grippés est un
flop. On n’attend pas deux
joueurs cloués par la vi-
laine maladie jusqu’à la
dernière minute pour es-
pérer les voir sur le terrain.
www.lebuteur.com Ligue 1 Coup d’œil
www.lebuteur.com
Ligue 1
Coup d’œil

N° 2420

11
11

Dimanche 29 septembre 2013

1 Coup d’œil N° 2420 11 Dimanche 29 septembre 2013 LE CHIFFRE 2 L’entraîneur franco-ita- lien

LE CHIFFRE

2

L’entraîneur franco-ita- lien du CSC a incorporé un onze différent de celui de la semaine passée contre le MCO. En plus de la stratégie de jeu, deux changements ont été apportés sur la liste de dé- part d’hier. Le Malien Be- rhté Oussmane a comblé le vide laissé par Sebbah. Le deuxième changement touchait Naït Yahia pré- féré à Sameur.

TOP

Courageux Maïza

Sachant que son équipe a un manque flagrant en dé- fenseurs centraux, Adel Maïza, le défenseur, n’a pas voulu laisser son équipe dans le besoin, hier. Il est resté à Constantine, malgré la mort de sa grand-mère, deux jours avant la rencon- tre. Le joueur annabi a fait un geste courageux, en marquant sa présence avec ses coéquipiers.

jours avant la rencon- tre. Le joueur annabi a fait un geste courageux, en marquant sa

FLOP

Sebbah, Benattia et Derrag hors des 18

Le staff médical a ordonné Garzitto de ne plus convo- quer le milieu de terrain Majid Benattia, encore blessé. Mohamed Derrag, le milieu de terrain, était, lui aussi, absent hier, car pas au top physiquement. Le retour de ce dernier est prévu face à l’USMA, le week-end prochain. Enfin, Sebbah est le troisième élé- ment à ne pas figurer sur la liste des 18, suite à sa bles- sure aux adducteurs.

CSC

MCEE

Stade : 0 Chahid Hamlaoui 0 (Constantine) CSC : Natèche, Bahloul (Bezzaz 55’), Belakhdar (Boulahia
Stade :
0
Chahid Hamlaoui
0
(Constantine)
CSC : Natèche, Bahloul
(Bezzaz 55’), Belakhdar (Boulahia
19’), Berthé, Maïza, Boucherit,
Allag, Zerdab, Naït Yahia, Henaïni
(Hadiouche 76’), Boulemdaïs
Entraîneur : Diego Garzitto
MCEE : Ousserir, Belkhi-
ther, Zeghidi, Berchiche, Oussa-
lah, Gharbi, Hemmami
(Bourzama 65’), Bentayeb, Che-
nihi (Mebarako 80’), Benachour
(Abbas 67’), Hamiti
Entraîneur : Iaïche

Affluence :

nombreuse

Arbitres :

Benouza, Omari

et Bouhassoun

Avertissements :

Zeghidi (35’),

Oussalah (40’)

(MCEE)

Derrardja, seul absent au MCEE

Les visiteurs du Mouloudia d’El Eulma se sont déplacés à

Constantine avec un effectif presque au grand complet. Il ne manquait que le demi-offensif Der- radja, suspendu et hors des plans de Iaïche lors du match d’hier.

Baptême du feu pour Natèche

Suspendu à cause d’une contestation, le gardien in-

Le Chabab perd sa place de leader

L e petit derby entre les Constantinois et les Eulmis a commencé sur

un rythme très lent, pour- tant Garzitto et Iaïche ont titularisé leurs meilleurs éléments. Après un round d’observation de presque un quart d’heure, on a as- sisté à la première occa- sion des visiteurs. Le capitaine Hemmami tire un coup franc en direc- tion de Zeghidi dont le coup de tête passe juste à côté des bois de Natèche. La réplique des locaux vient des pieds de Naït Yahia qui adresse une grosse frappe du pied droit qui finit dans les bras d’Ousserir. A la

demi-heure de jeu, He- naïni provoque le danger sur le côté gauche, son centre-tir touche la barre transversale, mais aucun attaquant n’a suivi l’ac- tion. Il a fallu attendre la 40’ pour voir le milieu de terrain Allag adresser un bon centre qui atterrit sur la tête du Malien Berthé Oussmane qui reprend de la tête, mais Ousserir sauve son équipe d’un but tout fait. Le score restera inchangé jusqu'au coup de sifflet de Benouza.

Une stérilité

offensive qui

dure

Après la pause, les co- équipiers de Zerdab se montrent plus volon-

taires, physiquement pré- sents dans les duels, ce qui a compliqué la tâche aux locaux qui ont pour- suivi leurs assauts. À la 60’, le remplaçant Bezzaz provoque une situation dangereuse, il remet le

ballon à Boulemdaïs, mais son tir passe à côté de la cage. Les poulains à Garzitto auraient pu tirer profit des qualités du joker Bezzaz qui a fait beaucoup de mal hier à

la défense du MCEE qui

a résisté à toutes les at-

taques constantinoises.

A

quelques minutes de

la

fin du match, Ha-

Garizitto : «L’adversaire est venu pour le nul»

Ha- Garizitto : «L’adversaire est venu pour le nul» Ousserir. Le match se ter- mine sur

Ousserir. Le match se ter- mine sur un nul de parité qui fait les affaires des vi- siteurs. Il faut dire que le CSC a fait preuve d’une stérilité offensive qui lui a coûté sa place de leader de la Ligue 1. Abdou H.

Les Sanafir en colère en fin de match La fin de la rencontre n’a pas
Les
Sanafir en
colère en fin de
match
La fin de la rencontre n’a pas été comme
à son début. Le nul amer enregistré hier a
irrité les Sanafir dont certains sont allés
jusqu’à jeter des projectiles en direction des
joueurs à leur sortie du terrain. Une ma-
nière d’afficher leur mécontement. En
tout cas, ce geste est condamnable,
car les supporters doivent savoir
accepter les faux pas à l’ave-
nir.

ternational Si Mohamed Cédric a raté la rencontre d’hier. Gar- zitto a opté pour Natèche qui a disputé, hier, son premier match de la sai-

son.

Berthé retourne dans l’axe

Rétabli de sa blessure au dos,

le costaud défenseur ma- lien, Berhté Oussmane, a retrouvé son poste de prédi-

diouche rate la balle de match. Ce dernier, en po- sition idéale de marquer, voit sa frappe arrêtée par

lection, l’axe de la défense.

Pub : Le Buteur du 29-089-2013
Pub : Le Buteur du 29-089-2013

«On a affronté un adversaire qui a refusé le jeu et qui est resté rassemblé derrière autour du gardien de but. Le MCEE a évolué avec dix joueurs en défense et cela nous a compliqué la tâche. On ne pouvait pas marquer dans de telles conditions de jeu. Malgré notre domination quasi to- tale, à la fin on perd deux points chez nous, ce qui n’est pas bon, il faut bosser pour rattraper le coup prochainement.»

«Le comportement du public est inacceptable»

«La réaction de notre public est incom- préhensible et inacceptable aussi, je n’ai pas aimé cet acte, alors que le public a vu que l’adversaire est venu faire le nul».

Kettaf : «Un point qui fait notre bonheur»

L’entraîneur-adjoint de Iaïche était très heureux hier après le coup de sifflet final du referee, Benouza. A chaud, Kettaf nous a déclaré : «On ne rentre pas bredouilles, c’est un point de nul bien mérité qui fait largement notre bonheur. On était bien en place et très bien organisés sur le terrain, on a sorti un bon ren- dement collectif. L’équipe a montré deux visages durant ce match, un en chaque mi-temps certes, mais le plus important c’est qu’on n’a pas perdu. A présent, il faut tirer profit de ce ré- sultat positif qui fait du bien, on doit enchaîner avec un autre exploit la semaine prochaine lors de la 7e journée chez nous, on cherche une victoire à domi- cile qui nous permettra de

Belakhdar sort blessé à la chasser la poisse qui nous poursuit depuis le début de
Belakhdar
sort blessé à la
chasser la poisse qui
nous poursuit depuis
le début de saison.»
20’
Le latéral gauche du Chabab,
Amar Belakhdar, a connu un
début de match difficile hier.
Il a reçu un mauvais coup
dans un duel avec l’un des
Bahloul
gravement
blessé
joueurs du MCEE. Les
douleurs au pied l’ont
contraint de céder sa
place à Boulahia, à la
20’. Selon nos informa-
tions, le latéral du CSC
aura juste besoin de
quelques jours de
repos pour récu-
pérer.
On dirait que la guigne des blessures
n’est pas prête de quitter le CSC. Après
Belakhdar, qui a quitté le terrain hier un
peu tôt, un autre joueur a été obligé, lui
aussi, de céder sa place à la deuxième
mi-temps, à cause d’une blessure. Il
s’agit de Bahloul qui a reçu un mé-
chant coup durant le match, ce
qui l’a incité à quitter le ter-
rain à la 55’.
12
12

N° 2420

www.lebuteur.com Équipe nationale Coup d’œil
www.lebuteur.com
Équipe nationale
Coup d’œil

Dimanche 29 septembre 2013

Match amical Botswana-Burkina Faso ce lundi

Pas de superviseurs algériens à Gaborone !

L a sélection du Burkina Faso, futur adversaire des Verts lors des bar- rages de la Coupe du monde 2014, dispu- tera demain lundi un

match amical face à l’équipe du Botswana, à Gaborone. La Fédéra- tion burkinabé de football a été in- vitée par son homologue du Botswana pour célébrer l’indépen- dance du pays hôte. Ce match ne rentrant pas dans le calendrier de la FIFA, cela a mis le sélectionneur burkinabé, le Belge Paul Put, dans une situation embarrassante, puisqu’il ne pourra pas compter sur les joueurs professionnels. Malgré cela, sa fédération a pris at- tache avec les clubs concernés afin de pouvoir bénéficier des services

de certains joueurs évoluant en Europe. Du côté algérien, on suit avec beaucoup d’intérêt tout ce qui touche à notre futur adversaire. Le staff technique, sous la houlette de

Vahid Halilhodzic, a prévu de vi- sualiser la rencontre. Selon une source autorisée auprès de la Fédé- ration algérienne de football, le sé- lectionneur national a décidé de ne pas envoyer de superviseur à Gaborone pour qu’il puisse établir un rapport détaillé sur les Etalons, alors que par le passé, il dépêchait des techniciens de la DTN pour observer les adversaires de l’EN.

Halilhodzic se contentera de voir le match en vidéo

Malgré qu’il ait décidé de ne pas envoyer de technicien sur place pour assister au match Botswana- Burkina Faso, Halilhodzic a prévu de voir le match en vidéo. L’ambas- sade d’Algérie au Burkina Faso se chargera de lui procurer une copie, puisque cette rencontre de- vrait être retransmise en direct sur la chaîne burkinabaise. Une fois qu’il aura regardé la partie, Halil- hodzic aura une idée plus précise

sur les points forts et les points fai- bles de son adversaire. Il est à rap- peler que le sélectionneur avait supervisé les trois matchs disputés à domicile par les Etalons lors de la phase des groupes face au Niger, le Congo et enfin le Gabon.

Il sait qu’il ne pourra pas avoir beaucoup d’informations lors de ce match

Halilhodzic sait pertinemment que le match de ce lundi au Bots- wana ne lui apparendra pas beau- coup de choses du moment que plusieurs joueurs professionnels burkinabés manqueront à l’appel. Certes, il y aura ceux qui évoluent dans le championnat local ou en Afrique (Egypte, Ghana, Afrique du Sud), mais l’ossature de l’équipe sera absente. C’est pour quoi cette rencontre amicale ne peut être un critère d’évaluation. Hamza R.

Halilhodzic n’aura pas de temps après les barrages

Vahid Halilhodzic sera dans une situa- tion vraiment embarrassante après les barrages de la Coupe du monde 2014. Ce n’est un secret pour personne que le sé- lectionneur national pense dès maintenant à l’après-barrages, surtout en cas de qua- lification des Verts en Coupe du monde. Seulement, il sera victime du manque de temps et de dates FIFA pour pouvoir pro- grammer des stages et, surtout, des matchs amicaux. Le sélectionneur n’aura, en effet, que la date du 5 mars pour pro- grammer un match amical, à l’instar des autres sélections. De plus, la Confédéra- tion africaine de football pourrait program- mer entre-temps un match pour les éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations 2015, dont la phase finale est pré- vue au Maroc.

Il a souhaité donner la chance à Belaïli, Ouali et même Ferhat

Vahid Halilhodzic a émis le vœu de voir certains joueurs qui n’ont pas encore eu leur chance en sélection nationale. On ci- tera le milieu offensif de l’ES Tunis, Youcef

Belaïli, qui brille de milles feux avec le Club Tunisien, Idir Ouali, l’attaquant du Dynamo Dresde qui a fait parler de lui en Bundesliga 2, et même le jeune Usmiste Zineddine Ferhat. Ce dernier avait tapé dans l’œil du sélectionneur la saison pas- sée, notamment lors de la finale de la Coupe d’Algérie 2013, et aussi dernière- ment lors du derby algérois USMH-USMA, avec sa force physique, sa technique et aussi sa polyvalence.

Ces joueurs vont être victimes du timing

La question qui se pose actuellement est : comment faire avec ces joueurs ? Halilhodzic sera vraiment embarrassé. Dans le cas où il n’aurait pas de souci, il reportera cette opération pour l’après- Mondial. Dans le cas contraire, il sera obligé de trouver un moyen de les voir à l’œuvre afin de renforcer son équipe. Du coup, il faut attendre jusqu’au mois de janvier ou février pour savoir ce que va faire Halilhodzic.

H. R.

Olaf Janssen (Ent. Dresde) : «Le jeu de tête puissant de Aoudia ne m’a pas échappé»

L’entraineur de Mohamed-Amine Aoudia au Dynamo de Dresde a loué les qualités de jeu de tête de son international algérien. Dans une déclaration accordée au journal Bild, Olaf Janssen a affirmé :

«Amine a un jeu de tête exceptionnel. Il est très puissant et cela ne m’a pas échappé.»

Il est très puissant et cela ne m’a pas échappé.» «On a réservé une 1500 places

«On a réservé une 1500 places aux fans

victoire va revenir à l’équipe la plus engagée et la plus

Il s’est réuni avec le président

jours. Le sélectionneur belge des Etalons s’est réuni

Sangaré (Pdt FBF)

tribune de algériens»

Comme indiqué hier, le nombre des fans des Verts qui se rendront à Ouagadou-

gou pour encourager l’Algérie dans ce match aller du dernier tour des éliminatoires du Mondial-2014, face au Burkina Faso, sera de 1200 à 1500. C’est le nombre de tickets réservés aux supporters algériens, a déclaré le président de la Fédération burkinabée de football (FBF), Sita Sangaré, à nos confrères de la Radio internatio- nale : «Nous allons réserver une tribune aux supporters algériens pour soutenir leur sélection. Elle peut contenir jusqu’à 1500 places. Nous avons d’excellentes re- lations avec l’Algérie. Le football n’est qu’un jeu pour renforcer les liens d’amitié.»

«Ils seront les bienvenus et leur sécurité sera garantie»

Le premier responsable du football au Burkina Faso, organisateur de ce match

aller qui aura lieu le 12 octobre prochain, affirme que les Algériens seront bien ac- cueillis : «Les supporters algériens seront les bienvenus à Ouagadougou. Il ne vont manquer de rien, en plus de la sécurité qui leur sera garantie.»

«La victoire reviendra à l’équipe la plus engagée et la plus déterminée»

Pour le président de la Fédération burkinabée de football, la victoire reviendra à coup sûr à la sélection qui montrera le plus de détermination sur le terrain : «La

déterminée et qui sera dans

son jour pour réaliser un bon résultat avant le match retour, prévu le 19 novembre au stade Mustapha-Tchaker de Blida.»

Sangaré

Paul Put propose 7 joueurs pour renforcer sa sélection

Après une longue tournée en Europe où il est allé superviser et s’entretenir avec ses internationaux, le sélectionneur Paul Put est rentré au Burkina Faso, il y a 3

avec son président Sita San-

garé avant-hier pour mettre en place le programme de préparation du match aller des éliminatoires du Mondial-2014, prévu le 12 octobre face à l’Algérie.

Le renfort concernera le match retour prévu à Blida

Put a aussi profité de sa rencontre avec le président de la FBF pour proposer 7 nouveaux noms de joueurs possédant la double nationalité, susceptibles de ren- forcer les rangs de cette équipe du Burkina lors du match retour. Il s’agit de joueurs qui évoluent dans les différents championnats européens, notamment en France.

M. A.

Le sélectionneur olympique sera connu début novembre

Du côté de la Fédéra- tion algérienne de foot- ball, on pense beaucoup à la désignation d’un sé- lectionneur national pour l’EN U23 qui sera appelée à disputer les éliminatoires des jeux Olympiques de 2016 à Rio de Janeiro, au Bré- sil. Le coup d’envoi des éliminatoires devrait être donné en 2014, soit d’ici quelques mois. La FAF souhaite ainsi don- ner du temps à cette équipe et à son sélec- tionneur pour bien pré- parer cette échéance afin de se qualifier à la phase finale des JO 2016, qui demeure dés- ormais un objectif pour l’instance dirigée par Mohamed Raouraoua, laquelle avait mis, pour rappel, tous les moyens à la disposition de la sélection nationale olympique en 2011 afin qu’elle se qualifie aux JO de Londres en 2012,

en vain. Selon une source géné- ralement bien informée, la dési- gnation du nouveau sélectionneur national et son staff pour remplacer Azzedine Aït Djoudi devrait être faite dans les jours à venir, avant le mois de novembre, afin de com- mencer le travail le plus vite possible.

Haddouche étudiera le profil de plusieurs techniciens

Le nouveau Directeur tech- nique national, Saïd Had- douche, se concertera avec le président de la Fédération algé- rienne de football, Mohamed Raouraoua, avant de désigner le nouveau staff de la sélection U23 . Les deux hommes veu- lent, en effet, nommer un tech- nicien compétent qui mettra son expérience et son savoir- faire au service de la sélection, sachant que le niveau des joueurs a beaucoup régressé ces dernières années. Le DTN étu- diera le profil et les CV de plu- sieurs techniciens, avant de prendre une décision finale.

La FAF et la DTN favorisent la piste locale

Ce qui est sûr, c’est que le sé- lectionneur national de l’équipe olympique sera un local. C’est l’information que nous avons eue d’une source sûre. Cette dernière affirme qu’aussi bien la fédération que la DTN préfè- rent la piste locale pour plu- sieurs raisons. La première est la mauvaise expérience de Jean- Marc Nobilo qui avait échoué dans sa mission en mars dernier durant la CAN U20, qui s’était pourtant déroulée en Algérie. La deuxième est que le sélec- tionneur doit avoir une connaissance parfaite du foot- ball algérien, notamment le ni- veau des joueurs. Des raisons qui semblent logiques du fait que ce sont ces paramètres qui avaient fait échouer Jean-Marc Nobilo, bien que ce dernier soit parmi les meilleurs formateurs en France et a désigné, après son expérience en Algérie, di- recteur du Centre de formation de l’AJ Auxerre.

H. R.

www.lebuteur.com Équipe nationale Coup d’œil N° 2420 13 Dimanche 29 septembre 2013 Attendu titulaire face
www.lebuteur.com Équipe nationale Coup d’œil
www.lebuteur.com
Équipe nationale
Coup d’œil

N° 2420

13
13

Dimanche 29 septembre 2013

Attendu titulaire face à Nantes

Kadir veut

Abdoun incorporé à la 65’ Nottingham Forest s’est hissé hier à la deuxième place du
Abdoun
incorporé à la 65’
Nottingham Forest s’est hissé hier
à la deuxième place du classement de
la Championship, en s’imposant diffici-
lement at home contre Derby County. Le
milieu de terrain algérien des Reds de
Nottingham, Djamel Abdoun, a
participé au succès de son
équipe. Djamel qui a commencé
le match sur le banc de touche, a ef-
fectué son entrée en jeu à la 65’. Incorporé à la
place de son coéquipier international polonais,
Majewski, Abdoun a ramené le plus attendu
dans le jeu de son équipe. Au dessus
techniquement, il aura été précieux
dans la préservation du ballon.
En Ligue 2 française, le stade Malherbe de Caen a réalisé l’essentiel face à un
En Ligue 2 française, le stade
Malherbe de Caen a réalisé
l’essentiel face à un autre
prétendant pour la mon-
tée en Ligue 1, le Havre
AC en l’occurrence. Le
derby normand a tenu
toutes ses promesses et les
coéquipiers de l’Algérien, Laurent
Agouazi, ont été les plus réalistes dans ce duel. Ti-
tulaire, comme c’est le cas depuis l’entame de la saison,
le capitaine d’équipe de Caen a disputé l’intégralité de la
rencontre. Pour rappel, titulaire indiscutable avec
son club, Agouazi cumule 11 matchs d’affilée
avec Caen, soit 874 minutes dans les
jambes.

Feghouli gagne encore du temps de jeu

Agouazi de nouveau titulaire M.A. «Cette équipe possède des infrastructures dignes des grands clubs et
Agouazi
de nouveau
titulaire
M.A.
«Cette équipe possède des
infrastructures dignes des
grands clubs et il y a
en place un staff
technique de
renommée
mondiale
avec la pré-
sence de Ro-
berto Carlos, que
je respecte beau-
coup. Les fans sont

convaincre

Halilhodzic

L e milieu de terrain polyvalent de l’équipe nationale, Foued Kadir, laissé sur le banc contre Montpel- lier, est attendu titulaire contre le

Le FC Valence a confirmé hier sa belle performance ramenée de Granada, mardi en championnat d’Espagne. Les Valencians de retour en forme après un passage à vide qui les éloigna dans la se- conde moitié de tableau reprennent du poil de la bête. Ils ont battu la formation de Rayo Vallecano (1-0). Une courte vic- toire, mais Ô combien précieuse qui leur permet de se hisser à la 6 e place de la Liga. Sofiane Feghouli a commencé la partie sur le

banc de touche. Il a toutefois été incorporé en seconde mi-temps à la place de son coéquipier Cartabia (68’). Sofiane, qui a raté une occasion en or de marquer son

FC Nantes Atlantique. Arrivé cet été en provenance de Marseille, sous forme de prêt, Kadir qui a déjà marqué 2 buts en 3 matchs avec Rennes, sera de nouveau at- tendu contre les Canaris dans ce derby, très attendu. Auteur d'un doublé face à l’AC Ajac- cio, Foued aura une belle occasion de marquer d'autres points en prévision du match de l'Algérie face au Burkina Faso. Rappelé par Vahid Halilhodzic pour ce prochain match de l’EN prévu le 12 octobre à Ouagadougou, Kadir, qui totalise plus de 224 minutes en trois matchs, aura une très bonne opportunité d’améliorer aussi son temps de jeu, aujourd’hui contre Nantes. De quoi rassurer Halilhodzic qui suivra avec intérêt ce derby qu’il a déjà joué comme joueur avec le FC Nantes et comme entraîneur avec le Stade Rennais.

le FC Nantes et comme entraîneur avec le Stade Rennais. premier but en Liga cette saison,

premier but en Liga cette saison, a donc joué un peu plus de 22 minutes, ce qui est de bon augure en prévision des pro- chaines journées avec Valence et des matchs qui attendent la sélection na- tionale, le 12 octobre et le mois de no- vembre face au Burkina Faso. M. A.

la compétition

: à «On

retour

De

a manqué

Ferradj

physique»

fraîcheur

de

Marginalisé depuis l’entame de la saison, Brahim

Mazzarri annonce Kovacic titulaire Ferradj a disputé sa première rencontre avec le Stade Brestois, cette
Mazzarri annonce
Kovacic titulaire
Ferradj a disputé sa
première rencontre avec le
Stade Brestois, cette
année, avant-hier contre l’US Créteil. L’arrière droit algérien a donc attendu
la septième journée du championnat
pour débuter sa saison. Manquant
raison de son manque de compétition,
un peu de rythme, en
Brahim a
Taïder pourrait
perdre sa place face
à Cagliari
pu
quand même aller jusqu’au
bout de ce match, perdu par ses
camarades sur
le score de 2 à 1 : «C’est
dommage, ce soir, on aurait pu accrocher
le wagon
au prochain match. On a manqué de fraîcheur
de tête. On doit réagir
sur ce
match. On s'est découvert
Vainqueur diffici-
lement lors de la
dernière
après l'égalisation et leur coup franc nous a fait
face
rencontre
à la Fiorentina,
mal.»
De nouveau oublié par son coach