Вы находитесь на странице: 1из 26
Bougherra se souvient d’Omdourman Rien de grave pour Ghoulam «On ira à la guerre !»
Bougherra se souvient
d’Omdourman
Rien de
grave pour
Ghoulam
«On ira à la
guerre !»
MARDI 8 OCTOBRE 2013
Une trentaine
de supporters
déjà à Ouaga !
www.lebuteur.com
QUOTIDIEN NATIONAL SPORTIF N° 2429 PRIX 20 DA
JSK
Hannachi veut
maintenant
le titre !
MCA
Le Mouloudia
«On mettra les
moyens qu’il
faut pour être
champions»
en stage
d’une
semaine à Tlemcen
Bellaïd «C’est dans
le mental que ça coince,
on doit chasser le doute»
Yesli «Il faut
battre Sétif
pour rester sur
le podium»
USMA
Courbis
tempère
les ardeurs
USMH
Laïb met au défi
ses détracteurs
«Le titre ?
On en reparlera à la
fin de la phase aller»
CRB
«Qu’ils soient des
hommes et qu’ils viennent
prendre le club !»
Gamondi «Cette trêve
risque de nous freiner»
02
02

N° 2429

Mardi 8 octobre 2013

www.lebuteur.com équipe nationale Coup d’œil
www.lebuteur.com
équipe nationale
Coup d’œil

Lacen, le joueur le moins compétitif des26 !

Son dernier match remonte au 31 août dernier

A près une attente in- terminable, la FAF a officialisé hier très tôt dans la
A près une attente in-
terminable, la FAF a
officialisé hier très tôt
dans la matinée, sur
son site internet, la
liste des 26 joueurs
convoqués pour la rencontre face au
Burkina Faso. Une liste que Le Bu-
teur avait déjà publiée dans son édi-
tion d’hier. Comme prévu,
l’attaquant de l’Inter de Milan, Ishak
Belfodil n’a pas été retenu par le sé-
lectionneur national, de même pour
les deux anciens de la sélection,
Rafik Djebbour et Rafik Halliche.
Dans cette liste, on a pu constater
que le coach national a fait appel à
plusieurs joueurs qui manquent
cruellement de compétition avec
leurs clubs respectifs. Le plus handi-
capé demeure incontestablement le
milieu de terrain de Getafe, Medhi
Lacen, qui a débarqué hier en stage,
sans avoir disputé le moindre match
depuis plus d’un mois. En effet, son
dernier match en championnat re-
monte à un certain 31 août 2013,
face au Real Valladolid. Ce jour-là,
l’ancien capitaine des Verts, titulaire,
avait été remplacé à la 70’. Par la
suite, il a dû déclarer forfait pour la
rencontre de l’EN face au Mali, en
raison d’une blessure de la cheville.
Une blessure, qui l’a éloigné des ter-
rains durant près de trois semaines
et qui a permis à son concurrent di-
rect à Getafe de lui chiper sa place.
Apte à reprendre la compétition, il y
a une dizaine de jours, le joueur est
resté confiné sur le banc des rempla-
çants par son entraîneur, Luis Gar-
cia.
Mohamed Amine Aoudia, ses statis-
tiques demeurent faibles mais plus
ou moins acceptables lui qui a re-
joint assez tardivement sa nouvelle
formation du Dynamo Dresden. Il
cumule depuis le dernier match des
Verts, 118 minutes en trois rencon-
tres disputées, avec, à la clé, deux
buts inscrits. Notons enfin que Bel-
fodil; qui n’a pas été convoqué pour
ce match, a pour sa part 64 minutes
de jouées.
ment deux. Toutefois, les choses ne
devraient cependant pas changer et
Halilhodzic va sans surprise mainte-
nir sa confiance, lors de ce match
face au Burkina, à Mbolhi. Rappe-
lons que ce dernier a rejoint en pre-
mier le centre technique de Sidi
Moussa, jeudi dernier pour ainsi
combler le manque qu’il accuse.
Ghoulam et Soudani, les
plus en forme
Mbolhi avec un seul
match, mais assuré d’être
titulaire
Pour ce qui est du poste de gar-
dien de but, et comme souvent, le
problème de compétitivité concerne
le portier numéro 1, en l’occurrence,
Ouhab Raïs Mbolhi. Ce dernier, qui
Du côté des joueurs, ayant joué
un maximum de matchs depuis cette
rencontre face au Mali, on retrouve
surtout deux éléments, qui sont Hil-
lal Soudani (Dinamo Zagreb) et
Faouzi Ghoulam (AS Saint-Étienne).
Ces deux joueurs ont en effet, dis-
puté cinq matchs chacun, avec un
total de 450 minutes disputées. Une
a
rejoint le CSKA Sofia vers la fin du
mercato dernier, n’a pas réussi à dé-
crocher sa place et s’est contenté
jusque-là de ne disputer qu’un seul
match avec sa formation en
Coupe du Bulgarie. Une
rencontre durant la-
quelle il a pris deux
buts. Des quatre
gardiens retenus
par Vahid,
c’est Zemma-
mouche qui
bonne nouvelle, surtout pour le Sté-
phanois qui avait raté les premiers
matchs de la saison, suite à sa mise à
l’écart par la direction de l’ASSE. S. F.
a
le plus
joué de
matchs, à
savoir
quatre, et
encaissé le
Les attaquants peinent à
avoir du temps de jeu
Le registre qui fait le plus peur à
Vahid Halilhodzic demeure celui de
l’attaque, notamment en ce qui
concerne le poste de centre avant.
En effet, les trois attaquants de
pointe retenus par le coach national
pour cette partie face au Burkina
Faso, accusent tous un manque
criant de compétition. Islem Sli-
mani, le buteur attitré des Verts, n’a
joué que deux matchs avec le Spor-
ting Lisbonne depuis le 10 septem-
bre dernier, avec un total de 25
minutes seulement. Ghilas cumule
lui aussi deux apparitions, mais pour
seulement deux minutes de jouées.
Un ratio très faible, sauf qu’il faut
rappeler que l’ancien socié-
taire de Moreirense a dis-
puté l’intégralité de la
partie face au Mali.
Pour ce qui est de
moins de
buts, seule-
Le groupe désormais au complet
Feghouli
C’est hier que le groupe des Verts s’est complété pour ce
stage de préparation qui va durer jusqu’à jeudi matin, avant que
l’EN se déplace à la capitale burkinabé, Ouagadougou, pour dis-
puter le match aller des barrages de la Coupe du monde 2014,
samedi prochain. Au vu du caractère capital de cette rencontre,
Vahid Halilhodzic a décidé d’avancer le stage de quelques jours
afin de pouvoir gagner du temps, étant donné que le sélection-
neur national n’a que de deux jours pour préparer cette rencon-
tre. Ainsi, pour la séance de décrassage qui a eu lieu dimanche
après-midi au centre technique national de Sidi-Moussa, dix-neuf
joueurs y ont pris part. Il y avait treize joueurs professionnels et
six locaux, dont trois gardiens de but. Ce n’est qu’hier seulement
que le groupe de l’EN s’est complété. Le premier arrivé hier
matin, c’est l’attaquant du Club Africain, Abdelmoumen Djabou.
L’ex-Sétifien a en effet rejoint Alger à 11h30 à bord d’un vol de
la compagnie tunisienne Tunisair. Juste après, c’était le tour de
Sofiane Feghouli de rejoindre l’aéroport international d’Alger en
provenance de Paris. A ce moment-là, il était midi. 12h05,
l’avion en provenance de Barcelone s’est posée sur le tarmac de
l’aéroport Houari-Boumediene. Ce vol concernait Medhi Lacen,
milieu de terrain de Getafe CF ainsi que l’attaquant du FC Porto,
Nabil Ghilas. Enfin, quelques minutes plus tard, c’était au tour
de Djamel Mesbah et Carl Medjani de rejoindre Alger. Ils sont
venus tous deux en provenance de Rome.
de Sidi-Moussa, le plus rapidement possible.
Ainsi, le joueur était hier en fin d’après-midi
à Alger. Il a quitté Zagreb pour rallier Ge-
nève, avant d’être ici Alger. Hillal Soudani
est le joueur sur lequel Vahid Halilhodzic
mise beaucoup du fait que l’ex-
Chélifien affiche une
excellente forme
depuis plus
d’un an.
continue à briller
H.R.
Boudebouz
Après un match plein jeudi dernier
en Europa League, ponctué par un
somptueux but sur coup franc, So-
fiane Feghouli a de nouveau été titu-
larisé par son coach, Miroslav Djukic,
avant-hier soir, lors du déplacement ef-
fectué sur la pelouse de l’Athlétic Bilbao,
pour le compte de la 8e journée de Liga.
Le milieu de terrain algérien, qui a repris
confiance après quelques semaines difficiles,
a fourni un très bon match et contribué au
match nul ramené par le club valencian. En effet,
virevoltant sur son couloir droit, Feghouli a réussi
à provoquer un penalty à la 42’, parfaitement
transformé par son coéquipier, Ever Banega, ou-
vrant ainsi la marque. Malheureusement pour
Valence, Bilbao parviendra à égaliser lors du
dernier quart d’heure de la rencontre et arra-
cher le point du match nul. Sofiane Feghouli, a
disputé l’intégralité de la partie et a pris un
avertissement à la 20’.
Soudani le dernier arrivé
dans
l’équipe
Hillal Soudani est le dernier arrivé. En raison d’un problème
de vol, le secrétariat de la FAF a pu comme même trouver un
moyen pour que l’attaquant du Dinamo Zagreb rejoigne le CTN
type
de
la 8e
journée de
Il est le joueur ayant disputé
le plus de match depuis le
Mali
Ligue
1
Djabou «Si le sélectionneur me
fait confiance, je marquerai encore»
Ils
ne
sont
pas
beaucoup
de
joueurs
algériens
luer
en
française,
mais
pour
le
peu
qu’ils
sont,
ils
ne
cessent
de
démarquer
semaine
après
semaine.
en
Kadir
et
c’est
au
tour
de
Ryad
Boude-
Contrairement à la majorité des joueurs pro-
fessionnels, Sofiane Feghouli cumule un temps
de jeu conséquent depuis le match disputé par
les Verts face au Mali, le 10 septembre dernier.
En effet, Soso est le seul joueur a avoir dis-
puté six matchs durant un mois. Néanmoins,
le joueur n’a pas été tout le temps titulaire et
totalise du coup 303 minutes. Son grand re-
tour au premier plan ces derniers jours ne
fera que rassurer le sélectionneur national,
Vahid Halilhodzic, qui mise énormément sur
lui en perspective de ce match face au Bur-
kina Faso.
bouz
de
figurer
S. F.
l’équipe
type
de
8e
jour-
née
de
Ligue
1,
établie
sue
de
chaque
journée
par
le
journal,
l’Equipe.
L’ancien
Sochalien,
auteur
d’un
à à su-

L’attaquant du Club Afri- cain, Abdelmoumen Djabou, a été peu bavard comme à son habitude. L’ex-Sétifien estime, en effet, que les joueurs sont tous prêts pour cette rencontre capitale, car l’enjeu prime. Pour lui, une qualification de l’EN en Coupe du monde pour la deuxième fois d’affilée sera synonyme de montée puis- sante du football algérien.

Vous êtes ici à Alger pour préparer cette rencontre face au Burkina Faso. Justement, on aimerait avoir votre avis sur ce match… Ce sera un match très dif- ficile du fait qu’on est tout près de la Coupe du monde.

On va affronter une très bonne équipe du Burkina Faso, qui a réussi à atteindre la finale de la dernière CAN. Je pense que ce sera difficile, mais il va falloir bien gérer cette rencontre. Serez-vous prêt pour cette rencontre ? Oui, bien sûr. On va se préparer comme il se doit pour cette rencontre. On a trois jours pour préparer ce match. On va se donner tous à fond pour réussir un bon résultat à Ouagadou- gou, pour être à l’aise lors du match retour. Dans ce type de rencontre à élimina-

tion directe, il faut bien négocier le match à l’extérieur et une fois à domicile, il faut gagner. Le moral de tous les joueurs est au beau fixe, on est vrai- ment en pleine confiance après les bons résultats que nous avons réalisés durant la phase éliminatoire. Sur le plan personnel, êtes-vous prêt pour ce match ? J’ai tout le temps été prêt pour les matchs de l’équipe nationale. C’est un immense honneur pour moi de dé- fendre les couleurs de mon pays. Actuellement, je suis

1 dans Ghoulam, Ghoulam, RMC. la retenu 8 se évo- l’is- pa- S. sur perbe
1 dans Ghoulam, Ghoulam, RMC. la retenu
8 se évo- l’is- pa- S. sur
perbe
match
face
à
Lorient
vendredi
a encore dernier Ligue Après à
(il
inscrit
un
but),
eu
la
note
a de
10.
Il
a
aussi
été
dans
l’équipe
type
de
Bou-
debouz
devra
enchaîner
reilles
prestations
lors
des
semaines
venir
pour
espé-
rer,
pourquoi
pas,
réussir
son
retour
en
sélection
na-
tionale.
F.

forme avec mon club et en pleine confiance. Si le sélectionneur me fait confiance face aux Burki- nabés, je n’hésiterai pas à refaire le coup du match de la Guinée, lorsque j’avais réussi à marquer un but. Je ferai de mon mieux pour contribuer à la qualification des Verts. Le fait que le sé- lectionneur national m’ait convoqué, veut dire qu’il me fait confiance. A mon tour, je dois être à la hauteur. Entretien réalisé par H.R.

Mostefa élu meilleur joueur du mois de septembre de l’ACA

Les supporters de l’AC Ajaccio ont élu le défenseur, Mehdi Mostefa, meil- leur joueur du mois de septembre lors d’un sondage réalisé par le site officiel du club. L’ancien Nîmois est arrivé lar- gement en tête des suffrages avec 864 votes favorables, soit 40% du total des votes. Il devance Poulsen, qui a récolté 480 votes, et le gardien, Ochoa, qui en a eu 415. Comme l’an dernier, Mostefa réalise jusque-là un début de saison parfait.

www.lebuteur.com Équipe nationale Coup d’œil N° 2429 Mardi 8 octobre 2013 03 Mesbah «Les Burkinabés
www.lebuteur.com Équipe nationale Coup d’œil
www.lebuteur.com
Équipe nationale
Coup d’œil

N° 2429

Mardi 8 octobre 2013

nationale Coup d’œil N° 2429 Mardi 8 octobre 2013 03 Mesbah «Les Burkinabés ont Pitroïpa, l’Algérie
03
03

Mesbah «Les Burkinabés ont Pitroïpa, l’Algérie a aussi de bons joueurs»

Le compte à rebours pour le match du Burkina Faso a commencé. Comment voyez- vous cette rencontre ? Pour être honnête avec vous, on pense à ce match du Burkina Faso, depuis le ti- rage au sort des barrages de la Coupe du monde. Depuis ce jour, on pense à cette rencontre. Maintenant, on est là, on va se préparer durant quelques jours pour cette rencontre, a n d’être en forme le jour J et surtout bien en place. Etes-vous prêt pour ce match ? Oui, bien sûr. Je suis en forme ces jours-ci ainsi qu’en pleine con ance. Mentalement, je suis prêt pour ce match car ça va se jouer beaucoup plus sur le plan mental. Je suis con ant car je l’ai été déjà même lorsque je ne jouais pas beau- coup. Pour ce match, êtes-vous con ant ou nourrissez-vous des appréhensions, surtout que l’adversaire n’est autre que le dernier naliste de la CAN ? Comme je vous l’ai dit, on est vraiment con ants. Contrairement à ce qui a été dit par la presse ces derniers jours, le Burkina Faso reste une très bonne équipe, qui a réalisé un très bon parcours durant l’année 2013. Ils ont tout d’abord réussi à atteindre le stade de la nale de la CAN. Puis, ils ont réussi aussi à se quali- er aux barrages de la Coupe du monde. Cela veut dire tout simplement qu’on va affronter une équipe respectable, qu’on doit prendre très au sérieux. Il ne faut surtout pas sous-estimer les Burkinabés car ça sera une grosse erreur. Nous de notre côté, on a aussi une bonne équipe. Je pense qu’on a réalisé de bons résultat dernièrement, ce qui démontre que nous

avons un bon niveau et surtout qu’on peut être parmi les meilleures nations d’Afrique. Donc, on fera de notre mieux pour revenir à Alger avec un très bon ré- sultat, a n de donner la joie à notre pu- blic.

A votre avis, quel est le scénario idéal

face au Mali à cause des conditions climatiques dif-

ciles. Bien que le coup

d’envoi de cette rencontre ait été donné dans la soi-

rée, le climat était quand

même lourd. En tout cas,

on sait que les conditions climatiques seront diffi- ciles, mais nous allons tout de même faire

le maximum pour

revenir de Ouaga- dougou avec un bon résultat. On est devenu habi- tués de l’Afrique, on a fait pas mal

de déplacements

dans le continent avec cette jeune géné- ration.

pour ce match ? Pour tout match aller, il ne faut pas prendre de buts et essayer de marquer. Mais je vous dis une chose, le scénario idéal est d’aller gagner là-bas à Ouaga- dougou, même si on sait tous que ce sera un match extrêmement difficile, du fait qu’on va affronter une bonne équipe chez elle. Cette semaine, on va travailler et on verra avec le coach quelle stratégie sera adoptée.

Il va y avoir environ 1400 supporters

qui vont se rendre à Ouagadougou

pour vous soutenir. Pensez-vous que

ce sera un atout de plus pour vous ou

bien une pression supplémentaire ? Je ne vous le cache pas, j’ai été très content quand j’ai appris que des suppor- ters vont se rendre à Ouagadougou pour soutenir les Verts. Vraiment, c’est une très bonne chose pour nous, on va avoir du soutien de la part de nos supporters. Je pense que ce sera un atout pour nous. On sait aussi qu’il y aura trente-cinq millions d’Algériens qui seront derrières nous, sans oublier ceux qui vivent en Europe.

Vous avez joué dans ce stade face au Mali et vous avez perdu justement à cause des conditions climatiques. Pen- sez-vous à ce paramètre ? Ah, oui bien sûr. On pense beaucoup aux conditions climatiques. Je me sou- viens qu’on avait perdu cette rencontre

En face, vous allez avoir un certain Pitroïpa… Pitroïpa est un bon joueur,

mais sachez que même nous, nous avons de très bons joueurs, qui chaque dimanche, démontrent qu’ils sont à la hauteur du niveau européen. Le Burkina Faso n’a pas uniquement Pitroïpa, il

y a aussi d’autres joueurs

qu’il faut surveiller de près. Il faut faire attention au collectif du Burkina Faso.

Entretien réalisé par Hamza R.

Une trentaine de supporters se sont rendus hier à Ouagadougou Une trentaine de supporters se
Une
trentaine de
supporters se sont
rendus hier à
Ouagadougou
Une trentaine de supporters se sont rendus
hier à Ouagadougou pour assister au match de
samedi prochain entre les Verts et les Etalons du
Burkina Faso. C’est le premier convoi de suppor-
ters qui s’est déplacé vers Ouagadougou par
leurs propres moyens, sans passer par
l’agence de voyage Touring club. Ce qui
veut dire qu’il y aura plus de sup-
porters que le nombre prévu.
Ils seront de
retour à Alger
le 15 octobre
Les supporters qui ont effectué le
déplacement à Ouagadougou seront de
retour à Alger le 15 octobre, soit le premier
jour de l’Aïd. Ils ont sacrifié la fête sacrée par
amour à la sélection nationale. Ils ont préféré
ce plan de vol, afin d’éviter tout risque de
rater le match. D’ailleurs, ils ont dépensé
une forte somme pour être sûrs d’être
là le jour J.
Entraînement
hier matin pour
les joueurs qui
accusent du retard
Hier matin, Vahid Halilhodzic a pro-
grammé une séance d’entraînement uni-
quement pour certains joueurs, au centre
technique national de Sidi-Moussa. Le sé-
lectionneur a pris cette décision pour
rattraper le retard chez certains
joueurs, qui accuse un déficit sur le
plan physique. Les joueurs ont
ainsi été soumis à un tra-
vail spécifique.
ont ainsi été soumis à un tra- vail spécifique. Le match sur la chaîne terrestre, pas

Le match sur la chaîne terrestre, pas si sûr

Alors que certaines informations évoquaient il y a quelques jours qu’un accord avait été trouvé entre les responsables de l’ENTV et Sport Five au sujet de la re- transmission en direct du match Burkina Faso -Algérie sur la chaîne terrestre, il semblerait en vérité que rien n’ait été officialisé puisque, jusqu’à hier après-midi, «les négo- ciations étaient toujours en cours» a annoncé l’Entreprise de télévision publique hier à l’APS. Un accord devrait être trouvé dans les prochaines heures pour la retransmission de cette rencontre sur la terrestre uniquement. Nos compatriotes qui vivent un peu partout dans le monde, auront la possibilité de suivre la rencontre sur Al Jazeera Sport et aussi sur la chaîne fran- çaise, Canal+ Sport, en image haute définition.

fran- çaise, Canal+ Sport, en image haute définition. Départ de l’EN jeudi à 11h C’est désormais
fran- çaise, Canal+ Sport, en image haute définition. Départ de l’EN jeudi à 11h C’est désormais
fran- çaise, Canal+ Sport, en image haute définition. Départ de l’EN jeudi à 11h C’est désormais

Départ de l’EN jeudi à 11h

C’est désormais officiel ! La sélection nationale algérienne s’en- volera jeudi à 11h, à destination de Ouagadougou. C’est la FAF qui a pris cette décision, du moment que le voyage durera qua- tre heures seulement. Cela permettra aussi aux joueurs de bien se reposer.

Cela permettra aussi aux joueurs de bien se reposer. Le groupe désormais au complet C’est hier

Le groupe désormais au complet

C’est hier que le groupe des Verts s’est complété pour ce stage de préparation qui va durer jusqu’à jeudi matin, avant que l’EN ne se déplace à la capitale burki- nabé, Ouagadougou, pour disputer le match aller des barrages de la Coupe du monde 2014, samedi prochain. Au vu du caractère capital de cette rencontre, Vahid Halilhodzic a décidé d’avancer le stage de quelques jours afin de pouvoir gagner du temps, étant donné que le sé- lectionneur national n’a que de deux jours pour préparer cette rencontre. Ainsi, pour la séance de décrassage qui a eu lieu dimanche après-midi au centre technique national de Sidi-Moussa, dix- neuf joueurs y ont pris part. Il y avait treize joueurs professionnels et six lo- caux, dont trois gardiens de but. Ce n’est qu’hier seulement que le groupe de l’EN s’est complété. Le premier arrivé hier matin, c’est l’attaquant du Club Africain, Abdelmoumen Djabou. L’ex-Sétifien a en effet rejoint Alger à 11h30 à bord d’un vol de la compagnie tunisienne Tunisair. Juste après, c’était le tour de Sofiane Fe- ghouli de rejoindre l’aéroport internatio- nal d’Alger en provenance de Paris. A ce moment-là, il était midi. 12h05, l’avion en provenance de Barcelone s’est posée sur

le tarmac de l’aéroport Houari-Boumediene. Ce vol concernait Medhi Lacen, milieu de terrain de Getafe CF ainsi que l’attaquant du FC Porto, Nabil Ghilas. Enfin, quelques minutes plus tard, c’était au tour de Djamel Mesbah et Carl Medjani de rejoindre Alger. Ils sont venus tous deux en prove- nance de Rome.

Soudani, dernier arrivé

Hillal Soudani est le dernier arrivé. En raison d’un problème de vol, le secrétariat de la FAF a pu comme même trouver un moyen pour que l’attaquant du Dinamo Zagreb rejoigne le CTN de Sidi-Moussa, le plus rapidement possible. Ainsi, le joueur était hier en fin d’après-midi à Alger. Il a quitté Zagreb pour rallier Genève, avant d’être ici Alger. Hillal Soudani est le joueur sur lequel Vahid Halilhodzic mise beau- coup du fait que l’ex-Chélifien affiche une excellente forme depuis plus d’un an.

H. R.

04
04

N° 2429

Mardi 8 octobre 2013

www.lebuteur.com Coup tordu JSK
www.lebuteur.com
Coup tordu
JSK
2429 Mardi 8 octobre 2013 www.lebuteur.com Coup tordu JSK L’égoïsme, un défaut à corriger chez les

L’égoïsme, un défaut à corriger chez les Canaris !

nées, redonner une âme à cette jeune équipe qui possède tous les atouts pour finir leader du championnat. Malheureusement, il est encore trop tôt de parler du titre, d’autant plus lorsqu’on remarque qu’un gros problème se pose au sein de l’équipe : l’égoïsme ! Depuis la première journée, la JSK aurait pu inscrire plus d’un but à chaque rencontre, seulement, cer- tains joueurs préfèrent le geste de trop, faisant ainsi preuve d’égoïsme sur la pelouse tout en privant leur équipe d’inscrire des buts. Ce n’est vraiment pas le moment de citer les noms de

ces joueurs. Pourquoi blâmer Messaâdia seulement ? De l’avis de tous, la JSK possède un bon ef- fectif qui pourrait finir l’exercice actuel en beauté. Seulement, les joueurs doivent se mon- trer solidaires sur le terrain. Jusqu’à présent, plusieurs failles ont été enregistrées. Pour preuve, après le match face à la JSMB, l’entraî- neur a déclaré qu’il y avait de l’égoïsme sur le terrain. Certes, chaque joueur veut prouver ses qualités en marquant des buts, seulement, il ne

C ela fait exactement trois ans que la JSK n’a plus joué les pre- miers rôles. Malgré

faut pas blâmer Messaâdia. Ce dernier, même s’il n’a pas encore marqué, effec- tue un très grand travail sur le terrain, contrairement à d’autres qui ne font que dribbler, avant de perdre le ballon.

le recrutement de qualité qui

se faisait au sein de l’effectif, les Jaune et Vert ne se contentaient que de jouer le bas du tableau. Pis encore, la forma- tion kabyle a failli même rétrograder en Ligue 2, l’an dernier. Une situation très critique que le club n’a jamais connue auparavant. Et pour ne pas revivre le même scénario cette saison, le premier responsable du club, Moh-Chérif Hannachi, a fait appel à l’un des enfants du club pour prendre l’équipe en main et replacer la JSK en haut du tableau. Il s’agit d’Azzedine Aït Djoudi. Ce dernier, qui exerce son travail convenablement, a su, en l’espace de sept jour-

Aït Djoudi est intransigeant Le premier responsable à la barre technique est au courant de tout. Même s’il donne l’im- pression de tout ignorer, l’ancien sélectionneur de l’équipe olympique est intransigeant. Le moins que l’on puisse dire est qu’il ne tardera pas à apporter plusieurs changements dans l’équipe type et laisser certains éléments sur le banc des remplaçants. A la JSK, on tire cha- peau à celui qui joue pour l’équipe, pas à celui qui veut se faire un nom !

S. A.

Merbah prend son mal en patience

A la JSK, la concurrence bat son

plein depuis quelque temps.

Avec un effectif valable, le pre-

mier responsable à la barre

technique trouve, à chaque fois, la diffi- culté de composer son onze rentrant, d’autant plus que plusieurs joueurs, qui croient pouvoir apporter un plus à l’équipe, se retrouvent sur le banc des remplaçants, à l’image de Belakhdar, Chibane, Beziouen et Merbah. La déci- sion qu’Aït Djoudi prend à chaque fois est très logique, du moment que l’effectif qui est toujours aligné accomplit conve- nablement son rôle sur le terrain. Du coup, difficile d’apporter des change- ments pour ne pas perturber les autres places du classement, mais ce cirque doit s’arrêter au plus vite. Alors que Be- lakhdar, Chibane et Beziouen ont tous eu une chance à chaque fois, le défen- seur Abdelmalek Merbah s’est retrouvé relégué sur le banc des remplaçants, juste après le retour de Remache, lequel avait écopé d’une suspension de deux matchs. Depuis, l’ex-joueur de la JSS n’a fait aucune apparition. Une situation qui l’inquiète d’avantage, d’autant plus qu’il se sent capable de donner un plus. Malheureusement pour lui, Azzedine Aït Djoudi ne pourra pas chambouler son effectif à l’heure actuelle. La meil- leure solution pour Merbah actuelle- ment est de patienter et attendre sa chance qui finira certainement par se présenter. Difficile de détrôner Remache, Rial ou Benlamri Si Abdelmalek Merbah ne joue plus, c’est parce que ses concurrents respirent la forme. Depuis quelque temps, les ob- servateurs ne parlent que du rendement des deux axiaux Rial et Benlamri, les- quels affichent une éblouissante forme depuis quelque temps. Tout comme face à la JSMB, les deux défenseurs kabyles ont tout verrouillé face à l’ASO. Cela ex- plique que Merbah ne pourra pas détrô- ner l’un d’eux en ce moment. Il n’aura désormais qu’à patienter et travailler da- vantage.

«Je travaille sans relâche pour gagner ma place»

Quelques heures avant la reprise des entraînements, nous avons joint le défenseur Abdelmalek Merbah, lequel s’est montré très patient, en attendant de retrouver son poste de titulaire. Toutefois, il en a profité pour nous dire que le match face à l’ESS est décisif et que l’erreur est interdite.

Je suis entièrement d’accord, le match amical contre l’équipe d’Agadir tombe à pic. Nous allons
Je suis entièrement d’accord, le match amical contre
l’équipe d’Agadir tombe à pic. Nous allons essayer
de nous mesurer à une bonne équipe et connaître
notre vrai niveau. Toutefois, nous allons essayer
de bien réagir sur le terrain et ne pas nous
laisser faire.
Comment s’annonce pour vous le match
de l’Entente, actuellement leader du
championnat ?
Le match face à l’Entente s’annonce
très délicat. Nous allons recevoir le pre-
mier du classement et la victoire nous
placera en tête du classement. Donc,
nous allons faire de notre mieux
pour rester sur cette lancée et stop-
per les Sétifiens qui affichent une
belle forme en ce début de saison.
Nous aurons besoin de l’apport de
nos supporters. J’espère qu’ils seront
très nombreux sur les gradins pour
nous encourager.
Revenons à vous, êtes-vous inquiet
par rapport à votre statut de rempla-
çant ?
Non, je ne suis pas inquiet du mo-
ment que je connais ma valeur. Les
joueurs affichent une bonne forme et
c’est difficile pour l’entraîneur d’appor-
ter des changements. Je dois travailler
sans relâche et prouver de quoi je suis
capable. Il faut profiter de la prochaine
occasion pour s’imposer et donner sa-
tisfaction. Il ne faut jamais brûler les
étapes. Le banc des remplaçants me
forge pour être encore meilleur.
Entretien réalisé par
Saïd D.

Quel commentaire faites-vous sur le semi-échec enregistré dernièrement face à l’ASO ? C’est vraiment décevant ! Nous avons livré une excellente prestation, avant d’encaisser un but dans les toutes dernières minutes de la rencon- tre. On ne s’y attendait pas. Nous avons pris un but surpre- nant. Sincèrement, on voulait vraiment offrir à nos suppor- ters une troisième victoire à l’extérieur. Dommage ! Ne pensez-vous pas que vous auriez pu revenir avec les trois points ? Tout à fait, on aurait pu revenir avec les trois points et inscrire plus qu’un but. Malheureusement, l’effi- cacité nous a fait défaut. On n’a qu’à accepter ce ré- sultat et travailler davan- tage pour pouvoir se racheter à l’avenir. On doit se montrer solidaires pour renouer avec les bons résul- tats. La JSK occupe la 2 e bonne place. Nous allons faire de notre mieux pour rester sur cette lancée. Vous allez vous rendre au Maroc ce mercredi pour af- fronter l’équipe d’Agadir. Ne pensez-vous pas que ce match vous servira de préparation pour la suite du parcours ?

Messaâdia

et Chibane

souhaitent

jouer en

pointe

Après sept journées de championnat, un seul attaquant seule- ment a réussi à se- couer à trois reprises les filets. Il s’agit du Camerounais Albert Ebossé. Ce dernier, qui évolue seul en pointe de l’attaque, accomplit convena- blement son rôle sur le terrain. Par ailleurs, plusieurs personnes se demandent pour- quoi Messaâdia et Chibane ne marquent pas. Il est vrai qu’Ah- med Messaâdia est devenu un titulaire indiscutable dans l’échiquier d’Azzedine Aït Djoudi, mais ce que les gens doivent savoir, c’est qu’il n’évo- lue plus dans son vé- ritable poste. Depuis l’entame de la saison, l’ex-Batnéen joue sur les ailes. De ce fait, il ne se sent plus à l’aise. D’ailleurs, il souhaite retrouver son poste en pointe de l’attaque. C’est le même cas pour le jeune Youcef Chibane. L’ancien pensionnaire de Ché- raga souhaite avoir une chance d’évoluer en pointe de l’attaque et ce, pour pouvoir prouver son talent et apporter un plus à l’équipe.

S. D.

www.lebuteur.com JSK Coup risqué
www.lebuteur.com
JSK
Coup risqué

N° 2429

Mardi 8 octobre 2013

JSK Coup risqué N° 2429 Mardi 8 octobre 2013 05 A deux points de l’Entente, son
05
05

A deux points de l’Entente, son prochain adversaire à Tizi

Hannachi veut

maintenant le titre !

à Tizi Hannachi v e u t maintenant le titre ! L es Canaris du Djurdjura,

L es Canaris du Djurdjura, qui ont laissé filer deux précieux points lors de la dernière rencontre face à l’ASO, ont cédé leur poste de leader à l’Entente de Sétif qui

s’empare de la première place en sol à deux points seulement de la JSK. En fait, le résultat du match nul a été considéré comme une défaite pour les Kabyles qui ont tenu bon jusqu’aux ul- times instants de la rencontre qui ont vu l’équipe de Meziane Ighil revenir de très loin. Toutefois, les joueurs comme tous les membres du staff kabyle res- tent mobilisés et concentrés sur leur travail. Hier, la reprise des entraîne- ments s’est déroulée normalement et tout le monde ne parle que d’une réac- tion face à l’ESS dans deux semaines à Tizi, un match qui polarise déjà toute l’attention, sachant que le résultat sera important pour les deux parties. Après un bon début de saison, la JSK affiche déjà ses ambitions. Après trois années de disette, le club le plus titré du pays veut renouer avec ses traditions. D’ail- leurs, le président Hannachi lui-même a parlé de l’objectif à ses proches en dé- clarant : «Certes, la Coupe d’Algérie rapporte de l’argent à celui qui la rem- porte, mais nous concernant, nous sommes beaucoup plus intéressés par le

Yesli

titre de champion d’Algérie. Il faut dire que la JSK, qui reste le club le plus titré du pays avec 14 titres de champion, es- père renouer avec la compétition afri- caine, à savoir la Ligue des champions.» Hannachi promet de mettre les moyens pour un recrutement hivernal de qualité Après sept rencontres jouées, plu- sieurs informations font état de la venue de nouveaux joueurs à la JSK au prochain mercato hivernal. Le prési- dent Hannachi estime que jusqu’à l’heure, la direction n’a contacté aucun joueur mais affirme qu’un recrutement qualitatif sera procédé en fonction des besoins qu’aura à exprimer l’entraîneur en chef, Aït Djoudi, à la fin de la fin de la phase aller. Il soutient à fond le staff technique Très optimiste de voir son club reve- nir en force en championnat, le prési- dent Hannachi joue la carte de la stabilité et affirme qu’il accorde une to- tale confiance au staff technique en place qui est en train de faire un travail remarquable avec cette jeune équipe. Hannachi accorde tout son soutien à Aït Djoudi et ses collaborateurs et les assure qu’il mettra tous les moyens né-

cessaires pour concrétiser les objectifs tracés. «Aït Djoudi est en train de faire du bon travail avec l’équipe, il a mon soutien total et je suis prêt, en tant que premier responsable, à mettre les moyens dont il aura besoin pour ac- complir sa mission dans les meilleures conditions possibles.» Le club va s’autofinancer d’ici à la fin de la saison Sachant que jouer le titre de cham- pion nécessite inévitablement des moyens colossaux, notamment sur le plan financier, le président Hannachi reste très optimiste concernant cette question, tout en affirmant que pour le moment, le club se porte bien et que d’ici à la fin de saison, la JSK pourra s’autofinancer grâce à certaines opéra- tions que le club devra concrétiser. Hannachi avoue que les responsables locaux de la wilaya l’ont assuré que le club recevra des aides de l’Etat : «La JSK, à l’instar de tous les autres clubs du pays, a besoin de gros moyens. Ce n’est pas avec des entreprises de 250 millions qu’on peut prétendre jouer les premiers rôles. Je tiens à annoncer que le club vise à s’autofinancer et je pense que ce projet pourra se concrétiser d’ici à la fin de la saison en cours», a tenu à dé- clarer Hannachi. L. A.

Reprise des entraînements hier à 16h

24 heures après le match en dépla- cement face à l’ASO, les Canaris ont repris le chemin des entraînements, hier après-midi, au stade de Tizi. Le moins que l’on puisse dire est que les joueurs regrettent toujours les deux points perdus à Chlef dans les ul- times secondes de la rencontre. Sur une erreur d’inattention, la JSK a laissé échapper une victoire certaine et se trouve à deux points du leader l’Entente de Sétif, son prochain ad- versaire à Tizi pour le compte de la 8 e journée.

Le MJS attendu à Tizi prochainement

Le ministre de la Jeunesse et des Sports, Mohamed Tahmi, est attendu dans la wilaya de Tizi Ouzou. C’est ce qu’a annoncé le président de la

SSPA/JSK, Moh-Chérif Hannachi, lors de sa dernière intervention sur le pla- teau d’Echorouk-TV. En effet, le MJS sera à Tizi pour inspecter l’état d’avancement du projet du

stade des 50 000 places

ainsi que d’autres pro- jets inscrits au profit du secteur de la jeu- nesse. A cette occa- sion, le président Hannachi a annoncé qu’il fera visiter au ministre le terrain de la JSK, sis à côté du futur complexe sportif, où sera érigé le centre de préparation

propre à la JSK ; un ter- rain acquis par les pouvoirs publics, dans le cadre des aides attribuées aux clubs professionnels.

Madi, Benlamri et Rial absents

Après le match nul concédé à l’extérieur devant l’ASO, les joueurs de la JSK ont eu droit à une seule journée de repos. Les coéquipiers de Merbah ont été appelés, hier soir, à repren- dre le chemin de l’entraîne- ment, avant de s’envoler à destination du Maroc demain. En effet, la séance a été carac- térisée par l’absence de trois joueurs. Il s’agit de Madi, Ben- lamri ainsi que Rial qui se trouve avec l’Equipe nationale.

Belakhdar souffre d’une élongation à la cuisse

L’autre élément qui n’était pas présent au stade du 1 er -No- vembre est le milieu de terrain Fayçal Belakhdar. Ce dernier n’a pas été retenu pour le match de l’ASO à cause d’une échographie de contrôle effec-

tuée, hier, pour connaître l’origine de la blessure. D’après les résultats, il s’est avéré que le joueur souffre d’une élon- gation à la

cuisse. Du coup, il ne sera pas d’attaque contre l’équipe d’Agadir ce vendredi.

Sedkaoui ménagé Par ailleurs, le staff médi- cal de la JSK a jugé utile de
Sedkaoui
ménagé
Par ailleurs, le staff médi-
cal de la JSK
a jugé utile de mé-
nager hier son milieu de terrain,
Kaci Sedkaoui. Selon nos informa-
tions, le Canari souffre d’une légère
blessure aux adducteurs. D’après le
médecin, il reprendra le plus nor-
malement du
monde aujourd’hui.
Interrogé par nos soins, Kaci
dira : «Je n’ai rien de grave.
Je reprendrai aujourd’hui
avec
le
groupe.»

Aït Djoudi s’est entretenu

avec le groupe.» Aït Djoudi s’est entretenu Comme à l’accoutumée, l’entraî- neur Aït Djoudi

Comme à l’accoutumée, l’entraî- neur Aït Djoudi s’est entretenu avec ses poulains, hier, à la re- prise. Le coach ka- byle est revenu sur le dernier match de l’ASO. Tou- jours frustré d’avoir perdu deux précieux points, il a fait part aux joueurs des in- suffisances enre- gistrées, non sans leur demander de maintenir cette mobilisa- tion pendant les deux pro- chaines semaines, en prévision d’un autre rendez-vous im- portant, celui de la venue du leader à Tizi.

Il a communiqué le programme de travail au Maroc Avant de donner le coup d’envoi de la séance de reprise des entraînements, Aït Djoudi a pro- fité également pour communi- quer le pro- gramme du déplacement de la JSK demain à Agadir. Il a expliqué aux joueurs que cette sortie au Maroc intervient suite à l’invi- tation du club d’Agadir, mais sera une occasion pour les Canaris de préparer leur match de champion- nat prévu dans deux semaines, face au leader.

de champion- nat prévu dans deux semaines, face au leader. «Seule une victoire face à Sétif
de champion- nat prévu dans deux semaines, face au leader. «Seule une victoire face à Sétif

«Seule une victoire face

à Sétif nous fera oublier notre

match nul à Chlef»

Avec du recul, qu’avez-vous à dire concernant le dernier match nul concédé à Chlef ?
Avec du recul, qu’avez-vous à
dire concernant le dernier
match nul concédé à Chlef ?
Honnêtement, nous sommes très
déçus du résultat final. C’est un
match nul au goût d’une défaite.
Nous tenions la victoire entre nos
mains jusqu’à l’ultime seconde de
la rencontre qui a vu l’équipe ad-
verse revenir dans le match. C’est
vraiment dommage de perdre deux
points. Néanmoins, il faudra rester
solidaires et mobilisés, pour pou-
voir se racheter.
Alors que vous teniez la vic-
toire, qu’est-ce qui s’est réelle-
ment passé pour que l’ASO
revienne dans le match ?
Je vous assure qu’on n’était pas
préparés à ce scénario. Bien au
contraire, on était confiant de pou-
voir ajouter un autre but. Au vu de
toutes les occasions que nous nous
sommes offertes, nous avions la
possibilité de tuer le match en pre-
mière mi-temps. Malheureuse-
ment, le manque d’efficacité nous a
encore fait défaut. C’est vraiment
dommage.
Ce match nul ne risque-t-il pas
de freiner votre dynamique ?
Je ne pense pas que cela va nous
empêcher de travailler encore da-
vantage pour récupérer les points
perdus. On a encore du temps pour
se racheter.
Votre prochain match aura lieu
dans deux semaines face au lea-
der, l’ESS, vous y pensez déjà ?
Effectivement, le prochain match
polarisera toute l’attention, dans la
mesure où il opposera le premier
au deuxième. Nous concernant,
nous allons préparer cette rencon-
tre convenablement et nous accor-
dons une attention particulière à ce
match. Je ne vous cache pas que
notre seul mot d’ordre sera de ga-
gner le match et de surclasser l’ESS.
Nous jouerons devant notre public,
une victoire s’impose donc, pour
espérer rester collés au podium.
Avant cette affiche, la JSK se
rendra à Agadir où elle est
conviée à une joute amicale
face à l’équipe d’Agadir, à l’oc-
casion de l’inauguration du
nouveau stade, un commen-
taire ?
C’est vraiment un
honneur et un
plaisir d’affronter
une équipe ma-
rocaine dans
un cadre ami-
cal. Ce sera
une opportu-
nité de nous
mesurer à
cette bonne
dans le
choix
de son
dispo-
sitif.
Après 7
jour-
nées du
cham-
pionnat,
comment
é
q
u
i
p
e
évaluez-
d
’A g a d i r.
vous
Sur le plan
technique, ce
match nous servira
également de prépa-
rer le match contre
l’ESS. La JSK est très
respectée au Maroc
et nous tâcherons
d’honorer digne-
ment ses cou-
leurs.
votre ren-
dement ?
D’abord,
je dois dire
que
je
suis
très content
que l’entraî-
neur
en
chef
me
fasse
tou-
j
o
u
r
s
Sur le plan per-
sonnel, l’entraî-
neur Aït Djoudi
compte beau-
coup sur vous
confiance.
Moi
per-
s o n n e l l e -
ment,
je
me
être toujours prêt. C’est très impor-
tant de rester compétitif et je fais de
mon mieux pour être régulier.
J’avoue que je dois encore redou-
bler d’efforts pour pouvoir être en-
core plus utile à mon groupe.
Concernant les supporters,
tout le monde aura remarqué le
soutien qu’ils vous apportent,
tant à domicile qu’en déplace-
ment. Les Kabyles attendent
beaucoup de vous cette saison,
quel est votre commentaire ?
Je pense m’être déjà exprimé sur
cette question sur ces mêmes co-
lonnes. Qui ne souhaiterait pas
porter le maillot de ce prestigieux
club d’Algérie qui compte des mil-
liers de supporters ? Franchement,
jouer au stade du 1 er -Novembre de
Tizi, plein comme un œuf, est très
particulier. Nos supporters jouent
leur rôle convenablement, que ce
soit à Tizi ou en déplacement.
Croyez-moi, notre public mérite
dêtre récompensé et c’est notre
souhait le plus cher de voir la JSK
décrocher un titre en fin de saison.
Entretien réalisé par Lyès A.
donne à fond pour
06
06

N° 2424

Mardi 8 octobre 2013

www.lebuteur.com MCA Coup d’œil
www.lebuteur.com
MCA
Coup d’œil

Le Mouloudia en stage d’une semaine

dès aujourd’hui à Tlemcen

I l est des moments où l’on a be- soin de faire un break. S’arrê- ter, cogiter et se remettre en question. Ceci est valable pour le Mouloudia, présenté

comme un candidat en puissance pour le titre, mais qui semble éprouver du mal à rentrer dans son costume de potentiel champion. Des défaites par-ci, des approxima- tions par-là, de polémique, de plus est, qui ont plombé le départ d’un groupe qu’on a doté, pourtant, de moyens colossaux. C’est dire que cette trêve ne pouvait mieux tom- ber pour le Mouloudia qui va de- voir recharger les accus en perspective d’une reprise autrement plus prolifique. Pour ce faire, les di- rigeants ont songé à «s’exiler». Aller

loin d’Alger, sans pour autant quit- ter le pays pour s’entraîner. Une sorte de remise en question qui sera accompagnée des correctifs néces- saires pour une meilleure remise en train. Les dirigeants ont décidé d’al- ler à Tlemcen. Une semaine «d’exil» dans la ville des Zibans pour fuir la pression d’Alger et trouver une cer- taine sérénité qui, il faut le dire, a beaucoup manqué au groupe de- puis le début de la saison.

Une thérapie de groupe !

A la base, Alain Geiger tentera de mettre à profit cette trêve pour cor- riger les lacunes. Faire travailler au groupe l’aspect physique qui a fait

défaut à l’équipe jusqu’ici. Mais il s’agit aussi d’une thérapie de groupe. Un travail plus psycholo- gique. Les joueurs ont besoin d’éva- cuer la pression qui pèse sur eux. Tous l’ont dit de manière ouverte :

le doute subsiste. Conséquence d’une pression de plus en plus pal- pable. Le Mouloudia n’avait le droit de perdre. C’est un champion en de- venir qui devait tout «écraser» sur son passage et le fait qu’il cale à l’al- lumage a du mal à passer auprès des supporters. C’est donc une thérapie de groupe qui devra se faire.

Evacuer les tensions

Aussi, les dirigeants veulent, par ce stage, éteindre les foyers de ten- sion qui subsistent au sein du

groupe. Or, on nous a déjà rapporté quelques escarmouches entre joueurs (Bellaïd-Moumen, Yahia Cherif-Ghazi !) qui renseigne, si be- soin est, sur l’ambiance délétère qui règne dans le vestiaire mouloudéen. Les dirigeants veulent, en effet, res- souder le groupe. Les joueurs sont appelés à se réconcilier et à resser- rer les rangs. Un séjour à Tlemcen devrait faire l’affaire.

Mise au Vert à Lala Setti

Le Mouloudia a choisi de baser son camp à l’hôtel La Renaissance à Lala Setti, sur les hauteurs de Tlem- cen. Ce lieu a été choisi, après mûre réflexion, car répondant parfaite-

ment aux exigences d’une telle pré- paration, dans tous ses aspects, tel qu’énumérés plus haut.

Repartir du bon pied

Il n’y aura donc pas de chambou- lement dans le staff technique ni dans le groupe. Juste une mise au point en «famille» au cours d’un stage à visées multiples. L’arrivée d’un préparateur physique devrait mettre en place un travail de remise en forme. Techniquement, Geiger cherchera à trouver la meilleure formule. Ayant déjà fait ses preuves, le Suisse maîtrise son sujet. Il lui reste à maîtriser son groupe, pour espérer pour repartir du bon pied. A. A. A.

groupe, pour espérer pour repartir du bon pied. A. A. A. Tourqui «Les Mouloudéens doivent s’unir

Tourqui «Les

Mouloudéens doivent s’unir autour de leur équipe»

L’ancien président de la section football du MCA Messaoudi Tourqui, que nous avons sollicité pour s’exprimer au sujet de cette opposition qu’on accuse d’être der- rière l’échec de l’équipe n’a pas manqué de dire : «L’opposition peut être responsable de l’échec, mais les dirigeants actuels doivent faire la différence entre gérer et dé- penser l’argent du club. Je pense toutefois que le mal est profond et il faut que tous les Mouloudéens s’unissent derrière leur équipe, car depuis plusieurs saisons chaque équipe dirigeante est contestée et il faut que cela cesse.»

Chaâbane Louanès

«On doit dévoiler le nom de ces perturbateurs»

A son tour, l’ancienne figure em-

blématique du club, Chaâbane Louanès, que nous avons contacté afin de donner son point de vue sur ce qui se passe au MCA dira :

«Ce qui se passe au Mouloudia est vraiment regrettable et je pense que ceux qui crient à la déstabilisation et à la manipulation doivent dévoi- ler le nom de ceux qui veulent nuire au club car ils doivent être respon- sables de leur actes.»

K. M.

car ils doivent être respon- sables de leur actes.» K. M. Ketrandji «Un bilan ne se

Ketrandji «Un bilan

ne se fait pas au bout de 7 journées»

Appelé en période de crise, Omar Ketrandji a accepté de présider le directoire et mener le Mouloudia à gagner sa seconde Coupe d’Algérie consécutive : «Pour moi, le problème n’est pas l’opposition et on ne peut l’accuser de quoi que ce soit. Au contraire, j’ai toujours pris les choses du bon côté, car l’opposition vous pousse à travailler plus. Per- sonnellement, et lorsque j’avais présidé le directoire, nous avons eu affaire à une opposi- tion monstre, mais on a gagné la Coupe d’Algérie. Je tiens à dire, toutefois, qu’on ne peut établir un bilan, après sept journée de championnat seule- ment.»

Zenir «Les joueurs ne doivent pas se ranger contre leur employeur»

«Il ne faut pas que les joueurs soient dupes et se met- tent contre leur employeur qui les paye régulièrement en mar- chant dans les combines de ceux-là mêmes qui n’arrivaient même pas à les payer dans un passé récent.» K. M.

Affaire de la villa de Chéraga

Il s’est réuni avec Mihoubi pour arrêter son plan de travail

Geiger prépare déjà le match du RCA

Mohamedi était attendu hier
Mohamedi
était attendu hier

La justice déboute la SSPA/MCA

Suite à l’appel introduit au niveau de la cour de Blida, les responsables du club amateur nous ont révélé qu’ils étaient confiants d’avoir gain de cause, du fait que tous les documents prouvent que la villa, qui a été achetée en 2001, au profit du club et non pas de la section football, ap- partient bel et bien au CSA/MCA. En effet, tout a commencé lorsque les instances compétentes ont délivré l’agrément à Amar Brahmia en sa qua- lité de président du club sportif amateur, ce qui lui a ouvert le droit d’occu- per le siège du club. Toutefois, le jour où les responsables du CSA/MCA se sont installés à la villa de Chéraga, le président de la SSPA/MCA a déposé plainte contre Brahmia, réclamant la propriété de la villa de Chéraga à la société sportive commerciale. Toutefois, la justice a tranché en faveur du club sportif amateur, avant que la SSPA/MCA fasse appel devant la cour de Blida. Ainsi, la justice a mis fin à cette affaire. Reste à savoir quelle sera maintenant la réaction des pensionnaires d’El Achour.

Boumella : «La villa n’appartient à personne, elle est mise aux enchères»

Après que le président Boudjemaâ Boumella lui ait renouvélé sa confiance, le technicien suisse pense déjà au match du RCA, en tenant compte que la prochaine journée de championnat pourrait être maintenue

à sa date initiale, soit le 19 octobre prochain. Alain Geiger s’est réuni avec son adjoint, Mohamed Mihoubi, avec lequel il a élaboré son plan de travail durant cette courte trêve. Les deux hommes se sont penchés sur le pro- gramme et le travail qui doit être effectué, afin de remédier à cette situation et préparer le match qui opposera leur équipe à la

Les joueurs n’auront trois jours de repos que si la journée est reportée Quant au
Les
joueurs
n’auront trois jours
de repos que si la journée
est reportée
Quant au repos qui sera accordé aux joueurs, à
l’occasion de la fête de l’Aïd, là non plus, Geiger n’a
rien laissé au hasard. Il a pris la décision d’accorder
aux joueurs trois jours de repos, à l’occasion de l’Aïd,
sauf si la prochaine journée du championnat est repor-
tée. Si elle est maintenue à sa date initiale, les joueurs
ne pourront passer que le premier jour de la fête en
famille, avant de se remettre au travail et préparer
leur confrontation. Ainsi, Geiger a décidé de pren-
dre le taureau par les cornes et mettre les
bouchées doubles, car la manière avec la-
quelle le MCA a évolué face à l’ESS lui
a donné à réfléchir.
Comme nous l’avons déjà rap-
porté dans ces mêmes colonnes, le
préparateur physique, Boudjemaâ
Mohamedi, a donné son accord pour
intégrer le staff technique. Cependant,
selon des indiscrétions, les responsa-
bles mouloudéens auraient renoncé à
sa venue. Ce dernier était toutefois at-
tendu hier à Alger pour entamer sa
mission au cours de cette semaine. Un
gros travail attend Mohamedi qui
devra combler le déficit physique
qu’accusent les joueurs, eux qui
éprouvent les pires difficultés à ter-
miner leurs matchs sur le même
rythme.

formation du RCA qui se trouve en pleine confiance.

Il veut un stage bloqué de cinq jours

Afin que les joueurs puissent se concentrer sur leur travail, mais aussi fuir la pression qui pèse sur leurs épaules, Alain Geiger a de- mandé à la direction du club de programmer un stage bloqué de cinq jours, à Alger ou bien dans une localité limitrophe. Le mana- ger général du club, Kamel Kaci Said, va se charger de préparer le stage en question, afin

de mettre tous les moyens à la disposition de

Lors de la discussion que nous avons eue avec le président du conseil d’administration de la SSPA/MCA, Boudjemâa Boumella, ce dernier n’a pas manqué de parler de la villa de Chéraga, esti- mant qu’elle n’appartient à personne pour le mo- ment : «La villa du Mouloudia n’appartient à personne, elle est mise aux enchères. Sachez que les personnes qui avaient acheté cette villa pour le Mouloudia ont voulu offrir un gîte au club, ce qui est tout à leur honneur.” “Mais aujourd’hui, cette bâtisse est mise aux enchères et le club est endetté, c’est la triste réalité du MCA», nous a dit Boumella dimanche dernier, avant que la justice tranche en faveur du club sportif.

K. M.

que la justice tranche en faveur du club sportif. K. M. Geiger auquel la direction a

Geiger auquel la direction a accordé une nou- velle chance, car il est évident que le match du RCA sera son dernier s’il échoue une nouvelle fois. K. M.

www.lebuteur.com N° 2429 MCA Mardi 8 octobre 2013 Coup sûr la y Après les critiques
www.lebuteur.com
N° 2429
MCA
Mardi 8 octobre 2013
Coup sûr
la
y
Après les critiques dirigées
contre les défenseurs…
Bachiri
«Notre défense aurait été
responsable si les deux buts avaient
été inscrits par des attaquants»
Pointée du doigt, la défense moulou-
déenne est accusée d’avoir été très per-
méable face à l’ESS. Redouane Bachiri
s’est défendu en nous déclarant avec
beaucoup de franchise : «Certes, nous
avons pris deux buts en début de rencon-
tre. Cela dit, je tiens à préciser que c’est
Ziti, un défenseur, qui a marqué le premier
but et Karaoui, un milieu de terrain qui
nous a crucifiés. On aurait été responsa-
bles si c’était des attaquants qui avaient
planté les deux banderilles, mais ce n’est
pas le cas. Nous avons marqué de très
près les attaquants mais ce sont les
joueurs qui sont venus de derrière qui ont
fait la différence. Ces éléments auraient
dû être suivis comme leur ombre par nos
attaquants. Dans le football, je sais qu’on
doit défendre tous ensem-
ble. Alors qu’on cesse de
nous rendre coupables à
chaque fois qu’il y a un mauvais
résultat». Bachiri est dépité par
les critiques dont lui et ses cama-
rades de la défense ont été victimes.
07
07

Bellaïd «il n’y a que la victoire qui pourrait nous sortir de la crise»

Très professionnel dans son approche, Habib Bellaïd estime qu’il est nécessaire de tourner la page et de se focaliser sur le prochain rendez-vous, celui de la rédemption, car tout le monde doit mettre le paquet pour mettre fin à cette série noire.

qui maintient cette dynamique positive. Quelles sont, selon vous, les solu- tions pour sortir de cette crise ? Nous devons effectuer, durant cette mini-trêve, un gros travail sur le plan psychologique. C’est au niveau mental que ça coince. Lorsqu’on perd un, puis un deuxième match, c’est le doute qui s’installe. Et lorsqu’une équipe doute,

elle perd toute sa lucidité et cette confiance qui la caractérisait en début de saison. Mais vous savez, tout peut changer en l’espace d’un match. C’est aussi cela le charme de ce sport. Vous allez recevoir une équipe du RCA qui affiche une confiance à toute épreuve. Tout le contraire du Mouloudia… Nous allons bien nous préparer du- rant cette mini-trêve. Nous allons faire un travail de fond. On va s’armer comme il se doit pour la reprise du championnat, parce que maintenant, il est vital qu’on gagne ce match et qu’on mette fin à cette série noire. Vous allez récupérer Bouguèche et

Metref dont l’absence s’est fait res- sentir… C’est très important pour nous de ré- cupérer Hadj et Hocine qui sont indis- pensables dans notre dispositif tactique. Je suis sûr que le staff tech- nique saura trouver la bonne for- mule pour remettre le groupe sur les rails.

Vous devez être très déçus d’être re- venus bredouilles de Sétif, alors que vous nourrissiez de grands es- poirs… On était très motivés. Et personne ne pourra remettre en question notre

envie de gagner. Certes, nous avons très mal débuté le match mais par la suite, nous sommes parvenus à revenir dans

partie. La réussite semble, une nou-

velle fois, nous fuir. On aurait pu arra- cher, dans le temps additionnel, le point

du match nul, mais la tête à bout por- tant de Hachoud a été repoussée in ex- tremis par la gardien de Sétif. C’est dommage, car il y avait de la place pour inscrire ce deuxième but. Après vous avoir soutenus, vos sup- porters ont été impitoyables en vous abreuvant d’insultes au coup de sif- flet final… Logiquement lorsqu’on enchaîne trois mauvais résultats, c’est sûr qu’on s’expose à la colère de nos supporters qui nous ont toujours soutenus. Mais forcément, à un moment ou un autre, il

a cette rupture, à cause des mauvais

résultats. C’est à nous de réparer tout cela en renouant avec le succès. Il n’y a que la vic- toire

Les Chnaoua attendus ce matin à la reprise pour demander des explications Après avoir observé
Les Chnaoua
attendus ce matin à la
reprise pour demander des
explications
Après avoir observé deux jours de repos qui ont
surtout permis aux joueurs de faire une petite cou-
pure et de s’éloigner de cette tension, les camarades
de Besseghier devront se remettre ce matin au boulot, à
Entretien réalisé par
Tarek-Che
l’annexe du 5-Juillet. C’est du biquotidien qui a été pro-
grammé, afin de remettre un peu d’ordre au sein du
groupe miné par le doute et les incertitudes. Il est plus que
probable que les Chnaoua se rendent en grand nombre au
stade olympique, afin de demander des explications. Les
fans, qui sont dépités par le parcours en dents de scie de
leur équipe favorite, vont exiger des résultats, à com-
mencer par la prochaine journée qui s’annonce déci-
sive, avec la réception du RCA. Les supporters
voudront aussi mettre les joueurs au pied du mur
Probablement
un match test
face au NAHD
Pour meubler cette mini-
trêve, le staff technique songe
à mettre sur pied un match test
qui pourrait se jouer le week-
end prochain. Même si rien n’est
car avec les gros moyens dont dispose le club,
les hommes de Geiger n’ont plus aucune
excuse pour justifier leur échec.
officiel, on parle d’un match entre
le Mouloudia et le Nasria qui
devrait rappeler aux deux
galeries de très bons
souvenirs.
T. Che
aux deux galeries de très bons souvenirs. T. Che Proche du brasier mais souvent loin des

Proche du brasier mais souvent loin des feux de la rampe, le bras droit de Geiger, Mo- hamed Mihoubi, n’intervient que très rare- ment dans les médias. Homme de l’ombre, l’ex-technicien du Raed revient dans cet en- tretien qu’il nous a accordé sur ce week-end qui a enfoncé encore plus le club dans la crise. Mihoubi, avec son œil avisé, met l’accent sur la nécessité de faire un travail en profondeur sur le plan psychologique, car il est évident que les joueurs souffrent d’un blocage. «Nous avons perdu ce match face à Sétif, alors qu’on méritait de revenir au moins avec le partage des points. Il est plus que nécessaire de faire un gros travail sur le plan psychologique car nos joueurs affichent un manque de confiance. Et lorsqu’on doute, il est évident que l’équipe ne parvient plus à se libérer sur le terrain. Elle a

Mihoubi «Un gros travail psychologique nous attend, car nos joueurs manquent de confiance»

toujours cette crainte de mal faire. Et cela se répercute négativement sur les résultats.»

«Nous voulons effectuer un mini-stage pour requinquer le groupe»

L’un des remèdes préconisé par le staff technique consiste à effectuer un mini- stage loin de la pression de la rue. «Nous voulons effectuer un mini-stage pour re- charger nos batteries et faire un travail en profondeur pour requinquer le groupe qui est envahi par les incertitudes.»

teurs. Mais la direction, dans le souci de pré- server la stabilité de l’équipe, a décidé de réité- rer sa confiance au coach suisse. Une décision qui réjouit Mihoubi qui se dit boosté par cette marque de confiance. «Bénéficier du soutien de sa direction qui a une nouvelle fois réitéré sa confiance ne pourra que nous encourager et nous booster à nous surpasser. A nous de tout faire pour être à la hauteur de cette confiance placée en nous», dira Mihoubi.

«Une erreur d’arbitrage face à l’USMA nous a plongés dans une grosse crise»

Le derby perdu face à l’USMA a constitué un tournant dans le parcours des Vert et Rouge victime, ce soir-là, de l’arbitrage de Necib. «Cette crise ne date pas d’hier, elle a commencé après notre défaite face à l’USMA dans les conditions que l’on sait. Une erreur d’arbitrage et voilà que l’équipe s’est enlisée dans une grosse crise. Dans le foot, tout bas- cule très vite dans un sens comme dans l’au- tre», nous a-t-il expliqué.

«Renouer avec le succès face au RCA pour sortir de la crise»

Le prochain match de championnat est prévu face à l’équipe la plus en forme du mo- ment, à savoir le RCA. Une affiche que les

Chnaoua appréhende plus que tout au monde. «Il n’y a pas trente-six solutions pour sortir de la crise. Renouer avec le succès face au RCA est le seul remède à tous les maux. Nous allons profiter de cette mini-trêve, afin de bien s’armer pour ce match et ceux qui suivront derrière.»

«Aksas n’a pas été convoqué pour des choix tactiques, pas à cause d’une sanction disciplinaire»

Ayant eu une friction avec Amine Aksas qui avait valu à celui-ci d’être traduit devant le conseil de discipline. Mohamed Mihoubi nous explique que la non-convocation d’Aksas est due à un choix tactique, pas pour autre chose. «Il y a eu une petite friction avec Aksas, sans plus. La direction a jugé utile de l’entendre. Per- sonnellement, je n’ai pas l’habitude de jouer avec le gagne-pain des joueurs ou de mes col- lègues. Je suis au Mouloudia pour bosser et ap- porter ma pierre à l’édifice. Je peux vous dire que la non-convocation d’Aksas pour le match face à l’ESS est due à un choix tactique. Ce ne sont que des choix que chaque joueur doit ac- cepter en toute sportivité», a conclu le collabo- rateur de Geiger.

T. Che

«Nous sommes tous responsables, pas uniquement les joueurs !»

C’est avec une vision de groupe que Mi- houbi nous parle de la situation qui prévaut actuellement au sein du club. «Vous savez, il ne sert à rien de pointer du doigt ceux qu’on juge coupables. Lorsqu’il y a une défaite, on de- vient tous responsables, pas uniquement les joueurs. Dans un sport comme le foot, on gagne et on perd tous ensemble.»

«Le fait de bénéficier du soutien de la direction nous encourage»

La défaite essuyée face à l’Entente aurait pu coûter la tête de Geiger et de ses collabora-

08
08

N° 2429

Mardi 8 octobre 2013

www.lebuteur.com Coup d’œil USMA
www.lebuteur.com
Coup d’œil
USMA
Mardi 8 octobre 2013 www.lebuteur.com Coup d’œil USMA «Parler du titre après six journées est ridi-

«Parler du titre après six journées est ridi- cule.» Telles sont les dé- clarations tenues par Arsène Wenger juste avant le match d’Arse- nal face à Naples en

Ligue des champions estimant qu’aborder ce sujet actuellement est une grosse erreur. Un avis que semble partager son compatriote, Rolland Courbis. Annoncé comme étant un candidat sé- rieux pour jouer les premiers rôles, l’USMA dont l’objectif principal n’est autre que remporter le championnat ou au moins finir à la seconde place pour assurer une place qualificative pour la C1 en 2015, pointe à la cinquième place après sept journées à quatre longueurs du leader. Ayant même eu la possibilité de s’installer sur la plus haute marge provisoirement si les coéqui- piers de Chafaï avaient gagné le match du week- end passé contre le CSC à domicile. Le premier responsable de la barre technique ne veut tou- jours pas entendre parler du titre préférant gérer match par match comme le confirment ses dé-

Le coach refuse de parler du titre !

clarations après que nous l’avons sollicité au mo- ment où il allait rentrer chez lui samedi. Au club depuis presque un an, le coach usmiste qui a été nommé à la tête de la barre technique le 1 er no- vembre 2012 veut donc éviter de mettre une pression supplémentaire sur le dos de ses joueurs. Une manière, peut être, de les pousser à redoubler d’efforts afin qu’ils soient plus perfor- mants et c’est ce qui leur permettra de récupérer les points perdus à Bologhine.

Le MCEE et l’ASO, un virage déterminant Après avoir bénéficié de trois jours de repos, c’est aujourd’hui que les Rouge et Noir repren- dront le service. Les coéquipiers de Djediat enta- meront donc la préparation pour les deux

prochains rendez-vous de leur équipe cet après-midi. Des rendez- vous qui s’annoncent d’une grande important puisque les Rouge et Noir joueront deux fois de suite à l’extérieur. Le premier déplace- ment, ils l’effectueront à El Eulma

où ils affronteront le MCEE. Quelques jours plus tard, ils pren- dront la route pour rallier Chlef avant de rece- voir le CRB Aïn Fekroun au stade Omar-Hamadi. Un virage déterminant donc pour l’USMA dont les résultats seront les seuls à révéler si Courbis et ses protégés peuvent bel et bien atteindre leur objectif ou bien ils faut qu’ils revoient leur copie. Plus à l’aise en dehors de leur base que chez eux, les Usmistes auront une nou- velle occasion pour confirmer leurs intentions. Disposant de la confiance des Haddad, Courbis, dont le bilan depuis qu’il a pris les rênes de l’équipe est positif, pourrait soigner ses statis- tiques et c’est à lui de montrer tout son savoir faire pour mener son équipe vers de nouveau succès.

Adel Cheraki

Courbis :

«On en reparlera après la fin de la phase aller»

L’ USMA aurait pu réaliser un début de saison parfait si ce n’est les deux faux pas concédés à domicile face au

CABBA et au CSC. Ayant laissé filer es précieux points à Bologhine, les Rouge et Noir pourraient bien le re- gretter en fin de saison, mais pour le premier responsable de la barre technique, il est tôt pour parler de calcul comme il nous l’a confié quelques minutes seulement avant qu’il prenne l’avion pour la France :

«Ce n’est pas le bon moment pour parler du titre. On en reparlera qu’après la fin de la phase aller.»

«Si la situation ne change pas, on risque de ne pas en parler tout simplement» Rolland Courbis ne s’est pas arrêté là, puisque il a enchaîné : «Tout le monde connaît nos ambitions, mais si la situation que nous avons connue jusque-là ne change pas, je ne crois pas qu’on pourra parler du titre. On risque de ne pas y penser si la donne ne change pas.» En tenant ce genre de propos, il faisait allusion aux grosses fautes d’arbitrage dont son équipe a été victime depuis le début de l’exercice actuel. En effet, face au CSC, un but hors-jeu a été validé pour l’équipe adversaire. Un but va- lable inscrit par Gasmi lors du grand derby n’a pas été accepté, Djediat, Khoualed et Koudri ont tous été sus- pendus pour contestations de déci- sions et ont donc raté le dernier match disputé par leur équipe et les expulsions d’Andria contre l’USMH et de Boudebouda face au CABBA jugées trop sévères. Adel Cheraki

Chettal : «Je vise une place de titulaire»

Djamel Eddine Chettal est jusque-là l’auteur du but le plus rapide depuis le début de l’exercice actuel. Un but qui aurait pu faire de lui l’homme le plus heureux de la soirée vendredi passé, mais le faux pas enregistré par son équipe a tout gâché. Joint par nos soins hier, le jeune attaquant revient sur ce match qui a opposé les Rouge et Noir au CSC, mais aussi sur sa première titularisation cette saison. Ecoutons-le.

Avec un peu de recul, quelle analyse faites-vous à propos de ce match qui a mis aux prises votre équipe avec le CSC ? Dans l’ensemble, ce fut un bon match. Le seul point noir lors de cette rencontre fut le résultat final. C’est difficile d’ac- cepter un tel scénario. Perdre deux points de cette manière a gâché ma joie qui aurait pu être totale si ce n’est ce faux pas. Que voulez-vous que je vous dise ? Nous avions dominé notre adversaire tout au long de la rencontre. Nous avions fourni des efforts tout au long de la partie, seulement ces efforts-là ne se sont pas avérés suffi- sants. C’est clair que nous aurions voulu gagner, hélas ça n’a pas été le cas. Nous allons donc nous remettre au travail pour espérer nous racheter dès notre prochain rendez-vous. Selon vous, quelles sont les raisons de ce faux

Selon vous, quelles sont les raisons de ce faux p a s ? Je ne suis

pas ? Je ne suis pas le mieux placé pour ré- pondre à une telle question. L’USMA a trouvé du mal à rempor- ter les deux derniers matches à domicile. Pourquoi ? Bologhine est petit par rap- port à d’autres stades, donc les visiteurs ont tendance à défen- dre et opérer par des contre- attaques et c’est ce qui les arrange contrairement à nous. Nous sommes obligés de produire du jeu, c’est ce qui est plus compliqué de rester derrière pour défen- dre. Ce stade est le nôtre, donc il va falloir que nous cherchions une manière qui nous permettra de remporter nos prochains rendez-vous à domicile. Vous avez inscrit le but le plus ra- pide depuis le début de la saison. Pour une première titularisation, on imagine que vous n’avez pas espérer un meilleur scenario ? La soirée aurait pu être meilleure si mon

équipe avait empoché les trois points. Ma joie n’a pas été to- tale, et c’est ce qui est tout à fait normal. Nous avions perdu deux précieux points sur notre propre terrain, donc ma joie sera complète que lorsque je jouerai et je partici- perai à la victoire de mon équipe.

Cette première réalisation doit vous encoura- ger pour la suite, n’est-ce pas ? Oui, bien sûr. J’ai débuté pour la première fois un match officiel et j’espère que ça ne sera pas une dernière. Chaque jour je me donne à fond pour progresser et mon but est de montrer à l’avenir que je peux apporter un plus à chaque fois que les mem- bres du staff technique me feront confiance. Est-ce c’est une manière de dire que vous visez une place de titulaire ?

Oui. Je sais que ça sera difficile pour moi de me faire une place en présence de plusieurs joueurs de talent que je côtoie toujours aux entraînements, mais en même temps quand je vois Ferhat jouer, je me dis que rien n’est impossible. Lui aussi est jeune,

Reprise cet après-midi à 17h Les joueurs de l’USMA ont eu droit à 72h de
Reprise
cet après-midi
à 17h
Les joueurs de l’USMA
ont eu droit à 72h de repos, et
c’est donc aujourd’hui qu’ils re-
prendront le chemin des entraî-
nements. La premiere séance de
la semaine se déroulera
comme d’habitude au stade
Omar-Hamadi et elle dé-
butera à 17h.
Les
joueurs se sont
entraînés lors des
trois jours de repos
Même s’ils ont bénéficié de
trois jours de repos, nous avons
appris d’une source digne de foi
qu’un programme spécifique a été
établi pour les joueurs. Un pro-
gramme qu’ils devaient appliquer
le samedi, le dimanche et le
lundi.
Bayle et Séne
attendus aujourd’hui
Rolland Courbis n’a pas été
le seul membre du staff technique
à rentrer chez lui samedi, puisque
Jacques Bayle et Armand Séne ont,
eux aussi, pris un avion pour la
France. Les deux hommes devront
rentrer une nouvelle fois sur Alger ce
matin pour reprendre le service
dans l’après-midi en dirigeant la
reprise aux côtés de Billel Dziri
et Farid Belmellat.

et il a pu s’imposer jusqu’à ce qu’il devienne un cadre de l’équipe. Son éclosion a encouragé les autres espoirs du club dont je fais partie et c’est pour cette raison que je continuerai à cravacher dur jusqu’à ce que j’atteigne mon objectif. La Ligue 1 observera une halte. Pensez-vous que cet arrêt est tombé au bon moment ?

Personnellement, je pense que cette mini-trêve est

bénéfique puisqu’elle va nous permettre de revoir notre copie. De préparer aussi de la meilleure des manières la suite du parcours. A nous donc d’en profiter pour recharger les batteries afin d’espé- rer repartir du bon pied.

Que pensez-vous du parcours effectué par votre équipe jusque-là ? Nos résultats n’ont pas été mauvais, mais nous pouvons faire mieux. Tout ce que nous demandons, c’est que nous soyons soutenus par nos supporters. Ils doivent être patients. Pour eux, nous sommes prêts à faire d’im- menses efforts, mais ils doivent croire en nous et continuer à nous soutenir comme ils l’ont tou- jours fait.

Entretien réalisé par Adel C.

www.lebuteur.com Coup risqué CRB
www.lebuteur.com
Coup risqué
CRB

N° 2429

Mardi 8 octobre 2013

09
09

La trêve pas si bénéfique que ça pour le Chabab

2013 09 La trêve pas si bénéfique que ça pour le Chabab D epuis maintenant trois

D epuis maintenant trois jour- nées, la formation du CRB semble avoir retrouvé la verve qu’elle avait perdue en début de saison. Les gars de Gamondi avec cette der-

nière victoire à domicile devant la formation de la JSS, sont arrivés à enchainer une troisième bonne performance consécutive. C’est une équipe en plein essor que nous sommes en train de suivre. Cette continuité dans les résultats pourrait bien être déstabilisée par la mini-trêve

qu’observe actuellement le championnat. En effet, cette équipe du CRB vient tout juste de se mettre en marche. Il a fallu un grand travail psychologique après les trois revers enregistrés en début de championnat pour que l'équipe ar- rive à relever de la tête. Ce que pourrait crain- dre le staff c’est que cet arrêt du championnat coupe l’élan. À cette période, la formation de Belouizdad aurait plutôt besoin d’enchaîner les confrontations afin de profiter au maximum de cette bonne forme. L.A.

Gamondi

Dahar

«Nous aurons tout à y gagner»

Tout d’abord, parlez-nous de l’état d'esprit du groupe au lendemain de cette précieuse victoire face à la JSS… Je vous dirais que tout va bien au- jourd’hui, c’était très important de gagner ce match face à la JSS avant la trêve… Comment analysez-vous cette ren- contre ? Nous avons affronté une belle équipe de la JS Saoura qui pratique un beau foot- ball collectif. Nous avons tenté d’imposer notre jeu, je pense que cela nous a bien réussi puisque nous avons pu pren- dre le dessus sur notre ad- versaire. A la différence des autres rencontres, je pense que nous avons produit un meilleur jeu offensif. Nous sommes arrivées à créer pas mal d’occasions de- vant les buts, c’est un bon point qui nous motive pour la suite. Vous nous avez habitués à un statut de titulaire de- puis quelques journées, à quoi est due votre mise à l’écart face à la JSS ? Malheureusement, ce n’est pas moi qui prends ce genre de décision. C’est un choix de l’entraîneur que je res- pecte d’ailleurs. Je n’ai pas trop cherché à savoir. Quand j’ai signé avec le club per- sonne ne m’a garanti une place de titulaire, il faut se battre pour la mériter. Moi je me donne tou- jours à fond en espérant d’avoir ma chance pour le prochain match. C’est comme ça que ça marche. Après un début de championnat plutôt pénible, le groupe a

poil de la bête depuis trois rencon- tres… Je pense qu’en début de saison on man- quait plus de réalisme devant les buts. Sur le plan de la production du jeu, l’équipe était bien rodée. Pour ces derniers matches, le groupe a repris confiance en soi, notam- ment les attaquants. Comme vous le savez, le cham- pionnat ob- servera une mini-trêve. Comment voyez-vous ces quelques jours d’ar- rêt ? Cela va nous per- mettre de

retravail-

r q u e l q u e s points décelés lors des derniers matches du cham- pionnat. C’est toujours une bonne occasion. Quand ça arrive, il faut en profiter au maxi- mum pour recharger les batteries et peaufiner le travail. Le coach craint que celle- ci casse votre élan après trois bons résultats consécu- tifs, qu’en pensez-vous ? Oui, c’est vrai que cela va nous ralentir. Quand on enchaine des victoires comme ça après une période délicate, il est im- portant de continuer sur cette dynamique. Si nous gérons bien ces quelques jours de trêve, je pense que nous aurons tout à y

l

e

jours de trêve, je pense que nous aurons tout à y l e gagner. Entretien réalisé

gagner. Entretien réalisé par Lamine Amimi

«A première vue, cette trêve va nous ralentir» avancer des conclusions, mais à première vue
«A première vue, cette trêve va nous ralentir»
avancer des conclusions, mais à
première vue cette trêve vient
casser un peu notre rythme. Je
ne sais pas comment mes
joueurs vont réagir mais il faut
savoir qu’on s’est donnés beau-
coup de mal pour arriver là.
Dans ce genre de situation, il
serait meilleur d’enchaîner
match par match, cela permet-
tra au groupe de gagner une
confiance supplémentaire à
chaque journée.»
nous arrangera pas du tout, car
le déplacement à Béjaïa sera
éprouvant et nous n’auront pas
assez de temps pour préparer le
prochain rendez-vous.»
«Il faut aussi voir le
bon côté des choses»
«Notre calendrier
risque d’être
chamboulé»
Le point positif de cette
trêve pour l’entraîneur du CRB
sera peut-être dans le fait que
ces jours de plus de prépara-
tion lui permettront de récu-
pérer quelques joueurs blessés.
«Il faut aussi voir le bon côté
des choses. Cet arrêt
du championnat
Meghout
toujours
absent
La blessure de Me-
ghout semble bien plus
sérieuse
que
nous
l’avons
imaginé. En
effet,
ce dernier, lors après de la
s’être entraîné
Pour cette période de trêve,
il était important de connaitre
l’avis du premier responsable
de la barre technique Ga-
mondi qui n'est d’ailleurs pas
très loin de notre raisonne-
ment. «Il serait trop tôt pour
Finalement, la trêve n’est pas
le seul souci pour le techni-
cien Angel Miguel Gamondi,
ce dernier a attiré notre atten-
tion sur un sujet qui le tra-
casse tout autant. «Ce n’est pas
seulement la trêve qui m’in-
quiète, il y a aussi le risque de
voir notre programme cham-
boulé. Avec les fêtes de l’Aïd on
est bien partis pour jouer le
match du MOB un mardi
avant d’accueillir l’USMH,
dans un derby algérois. Cela ne
nous donnera l’op-
portunité de récupé-
rer quelques cadres.
Aussi, nous aurons
tout le temps pour
bien préparer le pro-
chain rendez-vous
face au MOB. C’est
un match qu’on
devra aussi assurer
car nous sommes si
prêts du but, il ne
faut pas se relâcher.»
L.A.
dernière séance avant le
match de la JSS, il s’est
encore
porté
absent
pour la séance d’avant-
hier et celle d’hier. Selon
des proches du joueur le
médecin de l’équipe au-
rait décidé de lui accor-
der plus de temps de
récupération afin qu’il
puisse se
Hadjadj ménagé hier
plètement
rétablir com-
d’ici la ren-
contre du MOB.
Le milieu de terrain du CRB, Fodil Hadjadj, n’a pas
pris part à la séance d’entraînement. Ce dernier souffre
d’une blessure au dos contractée à la suite d’une mau-
vaise chute face à la JSS, samedi. Le joueur a tenu
quand même à assister à la séance d’entraînement en
tenue de ville.
« L’entame de match était
en notre faveur pour une
fois »
Des jeunes
s’entraînent
avec l’équipe A
Nous avons aussi profité de l’occasion afin
d’avoir les impressions du milieu de terrain
quant à la dernière rencontre face à
Hadjadj : « Rien de grave, il
me fallait juste un jour
de repos »
Profitant de la présence du joueur
à la séance d’entraînement, nous
avons décidé d’échanger quelques
mots avec lui afin d’en savoir plus
la JSS. «Je pense que nous
avons montré une assez belle
prestation. L’entame de
match était en notre fa-
veur pour une fois, c’est
ce qui nous a permis de
prendre confiance et
de gagner nos duels.
Cette victoire nous
permettra de profiter
de ces quelques jours
d’arrêt du championnat
afin de recharger les
batteries dans les meil-
leures conditions, aussi je
suis certain que nous allons
passer de belles fêtes de l’Aïd.»
Comme nous l’a an-
noncé le technicien ar-
gentin lors de la dernière
conférence de presse,
l’équipe misera gros sur
les jeunes. On dirait bien
que le tri commence
déjà. Lors de la dernière
séance d’entraînement,
quelques
jeunes
élé-
sur sa blessure. «Ma blessure
n'est pas inquiétante. Ce sont des
pépins qui arrivent souvent quand
on est joueur. Cette blessure, je
l’ai contractée contre la JSS, j’avais
perdu mes appuis au moment de la
chute, donc j’ai pris un coup au dos.
D’après le médecin, il n’y a rien de
grave, il me fallait juste une journée de
repos le temps que je récupère un peu.»
ments de l’équipe espoir
ont intégré l'équipe
fa-
nion.
Ceux-là seront
sans doute suivis par
le
staff technique qui pren-
dra en charge quelques
uns afin de renforcer
l’effectif pour l’hiver.

pu reprendre du

Communique 7e Salon Professionnel International «ALGER INDUSTRIES» Nedjma présente ses innovations aux entreprises
Communique
7e Salon Professionnel
International «ALGER INDUSTRIES»
Nedjma présente ses innovations
aux entreprises et aux professionnels
Nedjma participe à la 7ème édition du Salon Professionnel Inter-
national «
ALGER IN-
DUSTRIES »,
qui se tient
du 7 au 10
octobre 2013,
au Palais des
Expositions
de la SAFEX -
Pins Mari-
times à Alger.
Placée sous
le Haut Pa-
tronage de
Monsieur
Amara Be-
nyounes, Ministre du Développement industriel et de la Promo-
tion de l’investissement, la 7ème édition de ce salon regroupe les
principales entreprises algériennes et étrangères activant dans le
secteur de l’industrie. Pour ce salon professionnel, Nedjma pré-
sente dans le cadre d’ateliers spécialisés, ses innovations desti-
nées aux entreprises et ses différentes offres Voix et Data
adaptées aux besoins des professionnels. «ALGER INDUSTRIES »
est devenu au fil des années, un rendez-vous incontournable et
un espace d’échanges fortement apprécié par les promoteurs in-
dustriels, les entrepreneurs, les chefs de projet et les cadres
techniques du secteur de l’industrie. A travers sa participation à
ce salon, Nedjma confirme sa volonté d’accompagner le dévelop-
pement de l’activité industrielle de l’Algérie en offrant dans son
cœur de métier, des produits à même de contribuer aux perfor-
mances de l’entreprise algérienne.
10
10

N° 2429

Mardi 8 octobre 2013

www.lebuteur.com ESS Coup réussi
www.lebuteur.com
ESS
Coup réussi

En adoptant un nouveau schéma tactique…

Lang a réussi son coup !

L ors du match de samedi

passé contre le MCA,

Lang a fait jouer cer-

tains éléments contre

nature. En optant pour

une organisation tac-

tique basée sur le contre, le coach sétifien a réussi son pari. A la ques- tion de savoir s’il avait donné les moyens à son équipe pour attaquer, le technicien de l’ESS nous répondra qu’il ne connaît pas beaucoup d’équipes dans le championnat na- tional qui alignent quatre attaquants et qui abordent les matchs «la fleur au fusil».

Le jeu à une touche de balle

Lors de toutes les dernières séances d’entraînement qui ont pré- cédé le choc face au MCA, Lang a menacé d’infliger à chacun de ses joueurs qui gardaient le ballon «cinq pompes» exécutables immédiate- ment. En décortiquant le jeu de cette formation sétifienne, lors des matchs qu’elle a gagnés, ce qui saute aux yeux, c’est cette réelle envie de porter le danger dans le camp ad-

verse, chez les joueurs de la ville des Hauts-Plateaux. Tout le jeu de l’équipe était porté vers l’offensive. Les meilleures preuves pour ne citer que celles-là sont les buts qui sont venus ponctués des offensives générées par des défen- seurs. Sa- medi passé, encore une fois, la forma- tion sétifienne

Lamri «Un rêve qui se réalise»
Lamri
«Un rêve qui se réalise»

Tout d’abord qu’éprouvez-vous après la victoire de votre équipe face au MCA? Surtout de la joie et beaucoup de bonheur. Je suis content pour nos supporters qui étaient encore une fois présents pour nous soutenir et à qui, je pense, nous avons offert un beau cadeau. Il y a aussi les énormes efforts fournis au cours de ce match et qui, au final, se sont avé- rés payants puisque nous avons réussi à prendre les trois points. Qu’est-ce qui vous a permis de faire la différence au cours de ce match ? C’est le fait de ne pas avoir baissé les bras, dans les moments difficiles de la rencontre. Mes co- équipiers y ont cru et ils ont fait les efforts nécessaires pour domi- ner leur adversaire et aussi mar- quer deux buts en tout début de match. Cela prouve qu’il y a un excellent mental et un grand es- prit de solidarité dans le groupe. Pour ce qui est du match en lui- même, les joueurs l’ont abordé avec la volonté de réaliser une belle performance. Je peux vous dire qu’ils ont mouillé le maillot pour nos supporters. Suite à votre blessure, vous étiez absent. Quelles sont les nouvelles ? Elles sont bonnes car je suis maintenant totalement rétabli. Je reprendrais normalement les en- traînements le moment venu. Vouas avez réalisé de belles prestations avant votre bles- sure. C’est encourageant, n’est- ce pas ? Je n’ai fait que mon travail, en essayant de m’appliquer du mieux que j’ai pu. Comme mes coéqui- piers, j’ai donné le meilleur de moi-même au cours des matchs que j’ai joué. Porter les couleurs de l’ESS est pour moi un rêve qui se réalise. La victoire face au Mouloudia vous a permis d’occuper seuls la place de leader. Un com- mentaire. C’est le fruit du travail et des sacrifices consentis pendant plu-

le fruit du travail et des sacrifices consentis pendant plu- sieurs mois. cela nous fait plaisir

sieurs mois. cela nous fait plaisir car, au départ, ce n’était pas du tout évident. Le fait d’avoir gagné nous a fait gagner en confiance et c’est dans cette voie que nous de- vons continuer. Il faut dire que personne ne nous a fait cadeau de cette première place. Il nous faut maintenant confirmer lors des prochains matchs. Justement, le prochain, vous allez le jouer contre La JSK, votre poursuivant direct. Dans quel état d’esprit allez-vous l’aborder ? Nous devons impérativement réaliser une belle performance et cela pour confirmer notre dernier succès. Ce match se déroule chez notre adversaire et je pense qu’en premier lieu, il s’agit de ne pas perdre. Par ailleurs, il n’est pas question de lâcher le moindre point. Vos supporters attendent de vous un bon parcours en championnat, le leur promet- tez-vous? Il est trop tôt pour promettre quoi que ce soit. Nous avons des qualités et des arguments à faire valoir et en plus un formidable esprit d’équipe. C’est surtout cela qui va nous permettre d’aller de l’avant. Entretien réalisé par Akram F.

Benabderrahmane aux soins conformes qui nous a parlé du Alors que ses coéquipiers ont profité
Benabderrahmane
aux soins
conformes
qui nous a parlé du
Alors que ses coéquipiers ont
profité de la première journée
du repos que leur a accordé
Lang, Benabderrahmane a subi
des examens médicaux. Les ré-
sultats de ces derniers ne seront
disponibles qu’aujourd’hui. Le
médecin qui l’a examiné lui a
confié que son état de nécessite
un repos de plusieurs jours.
purement technique, il y
Zerrara et Gourmi
chez le kiné
Deux joueurs qui étaient dans
l’équipe qui a battu le Moulou-
dia samedi passé se sont rendus
au stade. Il s’agit de Zerrara et
de Gourmi qui ont été pris en
charge par le kiné du club Ab-
dellatif. Il leur a prodigué des
massages qui leur ont fait le
plus grand bien.
De la bicyclette
pour Nadji
L’attaquant sétifien Nadji est
en train de voir le bout du tun-
nel. Blessé lors de la toute pre-
mière journée de championnat
contre Aïn Fekroun, il n’a plus
remis les pieds sur un terrain.
Totalement rétabli, il a entamé
depuis quelques jours sa réédu-
cation. Celle-ci comporte des
séances de bicyclette que le
joueur exécute de bon gré. Il
pourrait effectuer son retour
dans l’équipe lors du déplace-
ment à Constantine, le 26 octo-
bre prochain.
A. F.

a joué avec, et

cela tout le long de la seconde pé- riode, quatre élé- ments à vocation offensive. En plus des bons choix des hommes, le coach de l’ESS a contraint ses éléments à jouer à une touche de balle et surtout d’aller à l’essen-

tiel. Cela leur a particulièrement réussi. S.B.

Madoui : «Des résultats

à notre tableau de marche»

C’est un Madoui rayonnant que nous avons rencontré et

nous dira en substance : «Mis à

part un ou deux petits couacs,

marche. Le mérite revient en

premier lieu aux joueurs qui ont fait les sacrifices

nécessaires pour cela. Notre mission, nous les membres du staff est de préparer

les joueurs et cela sur tous les plans. En plus du travail

nos résultats sont conforme à notre tableau de

parcours réalisé par son équipe jusque-là.

Il

a une approche psychologique. Il faut dire que nous avons affaire à un groupe de

Pour ce qui est des résultats, ils

sont satisfaisants et quelque chose me dit que nous allons battre quelques re-

joueurs de bonne moralité et qui sont réceptifs.

cords. Nous gardons cependant les pieds sur terre.»

Les Sétifiens sont sur la brèche depuis le 19 juillet

S’il y a une équipe de la L1 pour qui cette trêve fera le plus grand bien, c’est bien celle de l’ESS. Celle-ci se trouve sur la brèche depuis le 19 juillet der- nier et cela à cause des matchs comp- tant pour la phase de poules de la CAF. Ces rencontres se succédées à une al- lure folle et cela au sortir d’une saison pour le moins éprouvante. Les cama- rades de Delhoum vont décompresser, sans pour autant observer un repos total.

Le retour des blessés

Il y a une autre bonne raison qui fait que les Sétifiens ont accueilli cet arrêt du championnat avec satisfaction. La trêve va permettre aux blessés, Ma- douni, Nadji et Djahnit de totalement se rétablir et être d’attaque le jour de la reprise.

La JSK et le CSC au menu

Les membres du staff sé- tifien ont décidé de n’ac- corder que deux jours de repos à leurs poulains à l’occasion de la fête de l’Aïd. Il faut dire que l’ESS doit rencontrer coup sur coup deux de ses princi- paux concurrents. Les poulains de Lang doivent se déplacer lors du match de reprise à Tizi-Ouzou pour y défier la JSK le 19 octobre. Une semaine plus tard, ils recevront le CSC. Du côté du staff séti- fien, on table sur au moins quatre points lors de ces deux confrontations.

Nouvelle réunion avec la direction du stade

Après qu’un accord a été trouvé il y a de cela un peu plus d’un mois, le stade du 8-Mai a été loué au club noir et blanc contre la somme de 40 millions de cen-

times et cela lors des derniers matchs joués par les Sétifiens à Sétif. La direction de l’ESS veut que cette somme soit revue

la baisse lors du prochain match. On es- time que le manque à gagner sera impor- tant car un grand nombre de rencontres

que jouera l’ESS seront diffusées en direct

la télévision. Un autre point sera dé-

à

à

battu. La direction du club veut disposer des trois tribunes d’honneur.

Après un jour de repos, la reprise cet après-midi

Aussitôt après la fin de la séance de décrassage qui s’est déroulée dimanche passé, Lang a informé ses joueurs qu’ils avaient un jour de repos et que la reprise se ferait ce mardi. Les joueurs de Sétif ont profité de ce quartier libre pour décom- presser.

La bonne formule, enfin trouvée ! Juste avant que Ziti n’ouvre forme éblouissante. Samedi der-
La bonne formule, enfin trouvée !
Juste avant que Ziti n’ouvre
forme éblouissante. Samedi der-
le score, son compère, Touahri,
nier, contre la formation du Doyen,
a vu son tir des vingt mètres
raser le poteau. Ces deux-là, en
plus de leurs grandes qualités,
s’entendent comme «larrons en
foire». Il semblerait qu’après
avoir essayé plusieurs combinai-
sons, le coach sétifien est en
voie de trouver la bonne for-
mule en ce qui concerne le
compartiment offensif de son
équipe. Le retour en forme du
transfuge d’El Harrach a été le
il était presque toujours dans tous
les bons coups. Le duo Touahri-Ma-
douni pourrait donc former la nou-
velle force de frappe de cette
équipe de l’ESS et avec juste un
soupçon de cohésion, cette asso-
ciation pourrait mettre à mal les
défenses les plus hermétiques du
championnat. Lang pourrait ainsi
enlever une bien grosse épine de
son pied.
bienvenu et ce joueur pourrait,
dans un très proche avenir, être
ce finisseur qui fera le plus
grand bien à l’équipe de Sétif.
Même s’il ne l’a pas encore
montré, il possède ce sens du
but assez rare dans notre cham-
pionnat. Touahri sera donc as-
socié lors des prochains matchs
13 points qui ont
coûté 470 millions
de centimes
La direction du club sétifien a
tenu à régulariser les joueurs, en
ce qui concerne les primes des
matchs gagnés jusque là. La
somme totale perçue par l’ensem-
à Madouni, quand ce dernier
sera rétabli, pour composer la
ligne offensive sétifienne. Il se
trouve maintenant en pleine
confiance et surtout dans une
ble des joueurs est de l’ordre de
470 millions de centimes et cela
pour récompenser les 13 points
comptabilisés jusque-là.
S.B.
www.lebuteur.com Coup d’accélérateur MOB
www.lebuteur.com
Coup d’accélérateur
MOB

N° 2429

Mardi 8 octobre 2013

11
11

Stage d’une semaine à Tipasa

2429 Mardi 8 octobre 2013 11 Stage d’une semaine à Tipasa Nemdil «On doit profiter de

Nemdil «On doit profiter de cette trêve pour bien préparer la suite du parcours»

L’attaquant du MO Béjaïa, Nemdil Zahir, affirme dans cet entretien qu’il nous a accordé que son équipe aurait pu espérer revenir avec un bon résultat d’Oran, samedi dernier face au MCO. Par ailleurs, il estime que lui et ses coéquipiers doivent travailler encore plus pour corriger les erreurs constatées, mais aussi profiter de cette trêve pour rechar- ger les batteries et être prêts pour faire le plein lors des trois pro- chaines rencontres à domicile devant respectivement le CRB, la JSMB et l’ESS.

V oulant profiter de cette mini- trêve qu’observera le champion- nat, le staff technique du
V oulant profiter de cette mini-
trêve qu’observera le champion-
nat, le staff technique du MOB,
sous la houlette du coach Ab-
delkdaer Amrani, en concerta-
tion avec la direction du club, a
d’espérer un meilleur rendement à l’avenir. D’ail-
leurs, les dirigeants sont en train de multi-
plier les contacts pour trouver un autre
décidé d’effectuer un stage d’une semaine à Ti-
pasa, à partir d’aujourd’hui mardi. En effet, vu le
rendement fourni par les camarades de portier
Zaïdi jusque-là, le staff technique béjaoui est ap-
pelé à effectuer un grand travail pour permettre
à l’équipe d’être à la hauteur et redresser la situa-
tion, avant qu’il ne soit trop tard. D’ailleurs, le
coach Amrani a déjà déclaré qu’un grand chan-
tier l’attendait pour mettre l’équipe sur rails et
que cela devrait commencer dès maintenant
avec ce mini-stage qui lui permettra de s’arrêter
sur les capacités du groupe et, par là même,
d’apporter les correctifs qui s’imposent pour que
l’équipe soit à la hauteur.
adversaire sur place, surtout que le
staff technique n’a pas caché son
vœu de conclure des matchs
amicaux avec des sparring-
partners pour bien préparer la
suite de la compétition.
Adrar : «Je
remercie tous
ceux qui m’ont
fait confiance»
Le nouveau président du
conseil d’administration, à
savoir Akli Adrar a, de son
MOB-USOA
en amical
cet après-midi
à Béjaïa
En attendant de rallier la
ville de Tipasa dès ce soir, les
Crabes du MO Béjaïa auront à
disputer un match amical, cet
côté, pris la parole et a remer-
cié les autres actionnaires qui
ont voté pour lui : «Je tiens à
remercier mes collègues qui ont
voté pour moi et je ferai de
mon mieux pour faire avan-
cer le club et le mener à
bon port.»
après-midi à partir de 16h, au stade
de l’Unité-maghrébine, devant la
formation de l’US Oued Ami-
zour évoluant en DNA. Soit
une belle opportunité pour le
Amrani :
Deux matchs amicaux au
programme
«Emu par l’accueil !»
Toutefois, au cours de ce stage d’une semaine
dans la capitale, les Crabes du MOB, qui traver-
sent une mauvaise passe en championnat actuel-
lement, devraient disputer deux matchs amicaux
sur place dont l’un face à la formation du RC
Arbaâ. Soit une aubaine pour le nouveau coach,
en l’occurrence Amrani, d’apporter les correctifs
qui s’imposent et surtout corriger les erreurs
constatées lors des précédentes rencontres, afin
coach Amrani de s’arrêter
sur les capacités de son
équipe et procéder aux ré-
glages nécessaires. Mieux
encore, cela permettra aux
joueurs d’avoir de la compé-
tition dans les jambes et cor-
riger leurs erreurs.
Yugurtha A.
Le coach Amrani, qui était présent
lors de cette réception, n’a pas caché
son émotion. «Franchement, je ne m’at-
tendais pas à cela et je suis ému par un tel
accueil qui va me pousser à travailler da-
vantage pour sortir le club de cette situa-
tion et remonter au classement. C’est une
tâche difficile, mais avec l’apport de tout le
monde, je suis convaincu qu’on va sortir
de cette situation et le club retrou-
Tikhroubine
vera sa sérénité.»
honoré
Une réception à l’occasion
de l’élection du nouveau bureau
Au cours de cette
réception qui a eu
lieu à l’hôtel Zyphir,
les nouveaux diri-
geants n’ont pas ou-
blié d’honorer l’un
des hommes qui a
beaucoup travaillé
pour le club. Il s’agit
de Mohamed Tikh-
roubine, actuelle-
ment malade, qui a
été honoré en rece-
vant un cadeau sym-
bolique reçu par son
frère présent à cette
réception.
Suite à l’élection du nouveau bureau du
conseil d’administration à sa tête Akli
Adrar qui a été élu par ses paires, une ré-
ception a été organisée dans la soirée de
dimanche dernier au niveau de l’hôtel Zy-
phir en présence des autorités locales, les
actionnaires du club, la nouvelle équipe
dirigeante ainsi que la
presse locale. D’ailleurs, cela est dans le
cadre de la présentation du nouveau bu-
reau qui vient de prendre les rênes du
club, en remplacement de l’ancien présidé
par Mustapha Bouchebah qui a été pré-
sent à cette réception.
Zizi «Je remercie tout le monde
d’avoir soutenu l’équipe»
deux, afin que les deux
clubs retrouvent leur séré-
nité pour sortir de cette
mauvaise situation.»
Ifri a remis un
chèque de 500
millions de
centimes
«Nous demandons
un grand sponsor
et Bouchebah a fait
du bon travail»
Ayant déjà accepté
de sponsoriser le club
pour cette nouvelle
saison sportive, le re-
présentant de l’entre-
prise des eaux
minérales, à savoir
Ifri, était présent à
cette réception où il a
remis un chèque de
500 millions de cen-
times aux dirigeants.
Ce qui va permettre
au club de souffler un
peu face à la crise fi-
nancière qu’il tra-
verse actuellement.
Mandaté par ses pairs,
c’est l’actionnaire Farid
Zizi qui a pris la parole
pour souhaiter la bienve-
nue à tous les présents,
avant de déclarer : «Je
tiens à remercier tous ceux
qui ont soutenu le club
dans ces moments diffi-
ciles, notamment les auto-
rités locales, que ce soit le
wali de Béjaïa ou les élus
locaux de l’APC qui ont
tenu à soutenir l’équipe
dans les moments diffi-
ciles. Soit un soutien qui
nous a tous marqués, sur-
tout qu’il s’agit d’un club
de la ville qu’ils ont aidé
financièrement, afin de le
faire sortir de la crise dans
laquelle il est plongé.»
Farid Zizi, ajoutera : «Le
club a traversé une situa-
tion difficile récemment
avec les mauvais résultats
enregistrés, mais actuelle-
ment, la situation s’amé-
liore et cela est une bonne
chose pour nous. Le club a
traversé des moments dif-
ficiles, mais grâce aux
hommes, il s’est permis de
redémarrer de nouveau et
on espère être à la hauteur
des attentes à l’avenir.»
«Le MOB et la
JSMB, la fierté de
toute la wilaya»
«Le club a traversé
une situation
difficile»
Poursuivant sa prise de
parole, le porte-parole des
actionnaires, à savoir
Toutefois, Zizi n’a pas
raté l’occasion de dire que
les deux clubs de la wi-
laya, à savoir le MOB et la
JSMB, sont la fierté de
toute la wilaya, dans la
mesure où ils évoluent
parmi l’élite. Ce qui est
une bonne chose pour la
région. «Je crois que nous
allons travailler tous les
Profitant de la présence
des députés et les élus lo-
caux dans la salle, le porte
parole Farid Zizi n’a pas
laissé filer cette belle op-
portunité pour demander
des aides pour le club à
travers un grand spon-
sor : «Nous demandons
un grand sponsor pour le
club, car le MOB a grandi
et a besoin de grands
sponsors, tels que l’EPB et
Sonatrach qui appartient
à tous les Algériens. Je
tiens à dire aussi que Bou-
chebah a fait du bon tra-
vail lorsqu’il était
président, il est à remer-
cier.»
Vous
venez de
concéder
une autre dé-
faite à l’extérieur qui n’arrange
pas vos affaires, un commen-
taire ?
Effectivement, la défaite que
nous venons de concéder à Oran
face au MC Oran n’arrange pas
nos affaires, étant donné que nous
avons misé sur un bon résultat
pour quitter la zone des turbu-
lences et confirmer le dernier ré-
veil. Mieux encore, je crois que
nous ne méritions pas de perdre,
vu le rendement que nous avons
fourni sur le terrain, notamment
en deuxième période où on s’est
procurées quelques occasions mais
sans pour autant réussir à les
transformer en buts.
Votre situation se complique
davantage puisque vous occu-
pez une place dans le bas du ta-
bleau, ce qui vous pousse à
réagir et vite…
Bien évidemment, je crois que
notre situation se complique de
plus en plus, après cette défaite
dans la mesure où nous occupons
une mauvaise position au classe-
ment. Devant cela, nous n’avons
pas droit à l’erreur lors des pro-
chaines rencontres, puisqu’on doit
réagir positivement et renouer
avec les résultats positifs afin de
quitter cette zone rouge et aborder
un nouveau départ. Les joueurs
sont conscients de la tâche qui les

attend et décidés à mettre un terme à cette mauvaise série. La trêve arrive à point nommé pour vous, afin de corriger vos erreurs, n’est-ce pas ? Effectivement, cette trêve tombe à pic pour nous, car elle nous permettra de travailler da- vantage sur tous les plans, afin de reprendre nos forces et être à la hauteur des attentes. Certes, la tâche ne sera pas facile, mais on va profiter au maximum pour recharger nos batteries et surtout ap- porter des correctifs pour espérer livrer une belle prestation à l’avenir et en- granger le maximum de points qui vont nous per- mettre de sortir de cette mauvaise situation. Vous aurez une belle opportunité de faire le plein en disputant trois matchs à domi- cile face respective- ment au CRB, à la JSMB et l’ESS ; que pensez-vous ? Comme vous venez de le dire, nous aurions une belle opportunité de faire le plein et d’améliorer notre classement à travers le reste du parcours, puisqu’on aura à jouer trois fois à domicile consé- cutivement devant le CRB, la JSMB et l’ESS. De ce fait, on doit faire le plein et éviter le moindre faux-pas pour remonter dans le classement et reprendre confiance pour la suite de la compétition, bien que nous soyons conscients que la tâche sera difficile. Qu’en est-il de l’arrivée du coach Amrani à la barre tech- nique ? Je ne vous cache pas que l’arri- vée de l’entraîneur Amrani à la barre technique nous a donné un sang neuf, sans pour autant igno- rer le travail effectué déjà par Rah- mouni. De ce fait, Amrani ne cesse de donner des conseils pour un bon rendement et je suis persuadé qu’on sera encore meilleurs avec lui dans les jours à venir. Que pensez-vous de la suite du parcours ? Nous sommes appelés à disputer des matchs importants à l’avenir, à commencer par les trois rendez- vous à Béjaïa que nous devons bien négocier. De notre côté, on va travailler à fond, en appliquant le programme mis en place par le staff technique, afin de reprendre nos forces. Entretien réalisé par Yugurtha A.

le programme mis en place par le staff technique, afin de reprendre nos forces. Entretien réalisé
12
12

N° 2429

Mardi 8 octobre 2013

www.lebuteur.com Coup d’envoi JSMB
www.lebuteur.com
Coup d’envoi
JSMB

Djabour, ce jeudi à Béjaïa

C omme annoncé dans notre édition d’hier, c’est finalement le coach, Kamel Djabour, qui suc-

cédera à Saâdi. On a appris d’une source proche de la direction bé- jaouie que l’entraîneur franco-algé- rien est attendu à Béjaïa ce jeudi. En effet, l’ancien sélectionneur du Congo-Brazzaville a obtenu son visa d’entrée sur le sol algérien après avoir reçu une invitation de la direction du club. Le technicien franco-algérien a promis de se dé- placer dès que possible à Béjaïa, pour finaliser les négociations, sa- chant qu’il signera son contrat. Pour rappel, les dirigeants de la JSMB, à leur tête le nouveau direc- teur général, Rachid Redjradj, ont pris attache avec Djabour, après avoir abandonné la piste de Fouad Bouali. Le technicien franco-algé- rien semble faire l’unanimité, que ce soit au niveau de la direction ou des supporters

Il s’engagera jusqu’à la fin de la saison Bien qu’il n’ait pas encore signé son contrat de manière officielle, Kamel Djabour a évoqué quand même plusieurs sujets au télé- phone avec la direction de la JSMB. Selon le chargé de la com- munication au sein de la JSMB, le coach s’engagera jusqu’à la fin de la saison. Il affirme aussi que «l’accord est définitif entre la direction et le coach. Kamel Djabour prendra ses nouvelles fonctions avec sa nouvelle équipe dans la semaine», précise le

chargé de la communication au sein du club béjaoui, sans toutefois indiquer les conditions ayant pré- sidé à son engagement avec le club béjaoui.

Il a déjà eu sous sa coupe Coulibaly au Stade Malien Durant sa carrière d’entraîneur qu’il a dé- butée au Racing de Paris, Kamel Dja- bour a déjà dirigé la prestigieuse équipe du Stade Malien. Ainsi, il eu l’occasion d’avoir sous sa coupe, durant l’année 2011, l’ac- tuel joueur de la JSMB, Moussa Couli- baly, avec lequel il a gagné la Supercoupe du Mali. L’axial de la JSMB, Coulibaly, nous a fait savoir que Dja- bour est un très bon entraîneur et que c’est avec un grand plaisir qu’il le retrouvera. En tout cas, le coach en question possède une carte de visite bien soi- gnée dont devrait profiter l’équipe de la JSMB pour rebondir et sauver sa sai- son, avant qu’il ne soit trop tard.

S. A.

Reprise ce matin au stade de l’UMA Après le nul concédé samedi dernier à domicile
Reprise ce
matin au stade
de l’UMA
Après le nul concédé samedi dernier
à domicile contre le MCEE, le staff tech-
nique de la JSMB a décidé d’accorder deux
journées de repos à ses capés. C’est au-
jourd’hui dans la matinée, à 10h, que Talah et
ses protégés ont rendez-vous pour la séance
d’entraînement, en prévision du match contre
l’USMH au cours de cette mini-trêve. Dans
son programme de préparation, le coach
des Vert et Rouge s’attellera, entre autres,
à apporter les correctifs nécessaires au
jeu de l’équipe qui, doit-on le dire,
n’est pas vraiment au point, no-
tamment en attaque.

Laribi passera une échographie aujourd’hui

Le jeune axial de la JSMB, reconverti en milieu récupérateur cette saison, Laribi Hocine, devrait passer aujourd’hui une échographie pour en savoir davantage sur la blessure de la cuisse qu’il a contractée lors du dernier match joué face au MCEE. Avant qu’il passe cette échographie, nous l’avons contacté, hier, pour nous donner plus de détails. Laribi nous dira : «Je crois que c’est une déchirure, mais je pense que je dois quand même passer une échographie afin de me fixer sur la nature de ma bles- sure. En tout cas, ce soir ou au plus tard demain, je connaîtrai la nature de ma blessure.»

Il en aura pour au moins dix jours

Même si pour le moment, rien n’est encore confirmé, tout porte à croire que Laribi, qui a joué tous les matches de son équipe depuis le début de saison, ne jouera pas la rencontre de son équipe lors de la pro- chaine journée face à l’USMH, le 19 octobre, au stade de Lavigerie. Le joueur devra d’abord connaître le rapport du médecin, avant de reprendre le tra- vail. Il pourrait être indisponible pour une période d’au moins dix jours. S. A.

Samer passera un contrôle médical cette semaine à Alger Absent depuis son premier match joué
Samer
passera un
contrôle médical
cette semaine à Alger
Absent depuis son premier match joué
face au MCA, le jeune gardien de la JSMB,
Yakoub Samer, qui souffre d’une blessure à
l’épaule, devra passer des examens demain ou
après-demain au CNMS à Alger, pour être fixé
de manière définitive sur sa blessure. C’est à
partir de là qu’il en saura un peu plus quant à
son intervention ou non. D’après le staff médi-
cal, le joueur devra être opéré afin qu’il puisse
rejouer le plus normalement du monde.
Talah veut
un match amical
pour ce vendredi
En plus du travail qui attend les joueurs
durant cette période de trêve avant le
match de l’USMH, le coach béjaoui compte
programmer au moins un match amical ou
deux. Ce sera donc une occasion pour le staff
de tester encore certains joueurs qui n’ont
pas eu l’occasion de jouer lors des sept
premiers matches en championnat. Ainsi,
la direction a déjà entamé les contacts
avec quelques équipes pour des
joutes amicales.
23 millions
de recette, après
JSMB-MCEE
Les dirigeants béjaouis ont reçu
comme recette 23 millions de cen-
times, lors de la rencontre face au
MCEE pour le compte de la première
journée du championnat. Une somme
très mince par rapport à l’importance
du match. Toutefois il faut dire aussi
que samedi dernier, les supporters de
la JSMB n’étaient pas assez nom-
breux pour remplir les gradins du
stade de l’UMA et… les
caisses du club.
S. A.

Le wali évoque déjà le derby béjaoui

I nvité à l’occasion de

la cérémonie orga-

nisée par la direc-

tion du MOB, afin

de présenter la nouveau président du CA, Akli Adrar, et son équipe diri- geante à l’hôtel Zéphyr dans la soirée d’avant- hier, le wali de Béjaïa, M. Ahmed Hamou Touhami, n’a pas raté l’occasion d’évoquer le derby entre les deux clubs béjaouis très attendu par les amou- reux de la balle ronde. Le premier responsable de la wilaya a voulu surtout passer un message aux supporters des deux équipes pour faire preuve de maturité et de fair-play.

«Ce sera avant tout une fête pour toute la région de Béjaïa» «Vous savez, je pense qu'il est inutile de vous dire que ce match est spé- cial. Ce sera avant tout une fête entre les deux équipes, notamment pour toute la région de Béjaïa et de la Kabylie en géné- ral. Donc que la fête soit grandiose. Tous les moyens seront mis à la disposition des deux équipes pour réussir un tel événement et je pense que les supporters vont assister à un bon match. Ainsi, je tiens à leur de- mander de se montrer fair-play, c’est le plus im- portant, à mon avis.»

«On fera tout pour aider les deux clubs» «Je sais que les deux clubs, que ce soit la JSMB ou bien le MOB, n’ont pas réalisé de bons résultats en ce début de saison, mais je suis très confiant quant à leur retour en force dès les prochaines journées. C’est ce que je souhaite, en tout cas, aux deux équipes qui repré- sentent toute la wilaya. Les deux clubs ont besoin d’aide, je sais. Ainsi, on fera de notre mieux pour leur trouver un très grand sponsor pour les aider. On est là pour les servir, comme d’habitude.»

«L’assiette de terrain accordée par l’Etat est désormais propriété de la JSMB» «Dans le cadre du pro- jet du MJS, la JSMB, à l’instar des autres clubs, a bénéficié d’une assiette de terrain dans la région de Souk-Tenine. Une assiette de trois hectares pour réa- liser enfin le centre de for- mation du club. Au début, il y a eu quelques soucis mais désormais, je tiens à vous informer qu’on a pu récupérer le document qui manquait (l’expropria- tion du terrain), ce qui veut dire que l’assiette est désormais une propriété de l’Etat et de la JSMB aussi.» S. A.

Megatli entame la course en solo Chalali C’est peut-être la sortie du tun- nel pour
Megatli entame
la course en solo
Chalali
C’est peut-être la sortie du tun-
nel pour Megatli qui devra se dé-
placer en Tunisie, pour un dernier
examen de contrôle, avant de re-
prendre les entraînements. Entre
temps, le joueur a déjà entamé la
couse en solo chez lui à Médéa.
C’est ce qu’il nous a confirmé d’ail-
leurs cette semaine. Cela fait
presque sept mois que le joueur est
loin des terrains, une période qui a
été très compliquée pour lui. Et
comme on le sait déjà, Megatli ne
dispose pas de licence pour l’exer-
cice en cours, suite à une décision
de la direction du club qui ne
pense pas qu’il sera opérationnel
avant le mois de janvier. Si tout va
comme prévu le joueur sera opé-
rationnel dès la phase retour.
a résilié son
contrat hier
«Je taperai dans
un ballon au début
du mois prochain»
«Après mon dernier contrôle ef-
fectué à Tunis, le médecin m’a
donné son feu vert pour rependre
la course en solo. Je ne sais pas en-
core quand je vais reprendre les
entraînements avec le reste du
groupe, la décision finale revient à
mon médecin traitant. C’est à lui
de fixer la date de mon retour à
l’entraînement. Je suis en nette pro-
gression et je tâcherai de suivre à la
lettre le programme spécial que
m’a tracé mon médecin. Cette bles-
sure m’a vraiment fait souffrir,
alors je vais bien gérer tout cela
sans me précipiter, pour éviter de
rechuter. Toutefois, si tout va
comme prévu, je peux vous dire
que je pourrai même taper dans un
ballon dès les premiers jours du
mois de novembre.»
rence, où il n'a passé que
trois mois. Le joueur en
question n’a pas vraiment ap-
précié les insultes des sup-
porters lors du dernier
match face au MCEE et
c’est pour cette raison
qu’il a demandé la rési-
liation de son contrat.
Ainsi, la direction bé-
jaouie de Tiab n’a
trouvé aucun souci
pour le libérer, du mo-
ment qu’il n’a pas ap-
porté le plus escompté à
l'équipe béjaouie.
Comme
annoncé en exclusivité par
nos soins dans l’édition
d’hier, la direction du club
béjaoui a procédé hier à la ré-
siliation du contrat du joueur
franco-algérien, Mohamed
Chalali à sa demande, après
que les deux parties eurent
trouvé un accord à l’amiable.
C'était dans l'air depuis plu-
sieurs semaines. L’ex-capi-
taine de la sélection nationale
Espoirs a fini par claquer la
porte et quitter définitive-
ment son désormais ancien
club, la JSMB en l'occur-
Il retournera en
France ce week-end
Pour le moment, le joueur
se trouve toujours à Béjaïa.
Bien qu’il ait tout réglé hier
avec la direction, ce dernier
préfère attendre encore
quelques jours, avant son re-
tour en France. Ainsi, après
Salim Mezriche qui a déjà ré-
silié son contrat la semaine
dernière, Chalali est désor-
mais le second joueur franco-
algérien à avoir demandé sa
libération, avant même le
mercato hivernal. Cela
confirme aussi, d’un autre
côté, que mis à part Zerdab et
Si Mohamed, aucun autre
joueur n’a réussi son passage

à la JSMB. Toujours dans ce même contexte, on a appris aussi que le joueur en ques- tion devait rembourser le club, du moment qu’il a perçu pas moins de six mois de salaire comme avance.

Messara pourrait lui emboîter le pas Après le départ de Mez- riche et Chalali, il ne reste que le gardien Farid Messara parmi les joueurs franco-al- gériens recrutés l’été dernier par la direction de Tiab. Pour le moment, le gardien bé- jaoui, qui a perdu son statut de titulaire au profit du jeune Sofiane Kacem, n’a pas mani- festé son désir de partir, mais il faut dire qu'après le départ des deux joueurs cités plus haut, la donne pourrait bien changer. L’ex-gardien de Noisy-le-Sec ne semble pas se plaire lui aussi à la JSMB, ce qui nous amène à dire qu’il pourrait bien lui aussi demander son départ, sur- tout que la direction envisage de recruter un gardien l’hiver prochain, en plus de la réin- tégration de Djebarat dès sa sortie de prison.

S. A.

www.lebuteur.com N° 2429 USMH 13 Mardi 8 octobre 2013 Coup de feu Laïb «Je mets
www.lebuteur.com
N° 2429
USMH
13
Mardi 8 octobre 2013
Coup de feu
Laïb
«Je mets au défi les manipulateurs, qu’ils
viennent prendre le club s’ils sont des hommes !»
A près plusieurs
semaines de
perturbations
et d’incerti-
tude pendant
l e s q u e l l e s
Mohamed Laïb est resté sans
réagir à ce qui se tramait au-
tour de lui, le président de
l’USMH a enfin rompu le si-
lence en décidant de répondre
Lavigerie, en plus particulier
les vestiaires. Tout le monde
voit aujourd’hui tout le travail
qui a été fait depuis, et à tous
les niveaux, que ce soit au ni-
veau des vestiaires ou des au-
tres infrastructures. Ce n’est
pas en claquant les doigts qu’on
peut faire tout ce que nous
avons fait», a-t-il dit entre au-
tres.
à ceux qui veulent le renverser
et qui, selon lui, tentent d’in-
duire les supporters en erreur
pour donner plus d’impact à
leur action au détriment de
l’intérêt du club. Le premier
responsable du club revient la
situation difficile que vit son
équipe depuis le début de la
saison et n’hésite pas à pointer
du doigt l’opposition qui «en a
profité pour déstabiliser davan-
tage le club». «Ils prétendent
aimer le club mais ils font tout
pour le détruire», dit-il, non
sans nous confirmer sa démis-
sion de la présidence du CA,
«cela fait trois jours que j’ai dé-
posé ma démission».
«Que les
manipulateurs me
signent une lettre
de garantie et je
leur donne les
clés»
l’USMH qui risquent de se
faire embobiner par ceux
qu’ils qualifient toujours de
manipulateurs. «Les suppor-
ters, les vrais, ceux qui aiment
leur club et qui lui sont fidèles,
et ils sont nombreux, doivent
protéger leur équipe et faire
très attention à ce qui se trame
dans la rue. Je suis sûr que c’est
l’amour des supporters pour
leur club qui va triompher»,
lance-t-il en direction des
fans, tout en s’interrogeant :
«Je ne comprends pas pourquoi
on me rendre responsable des
mauvais résultats de l’équipe.
Ce n’est pas Laïb qui est sur le
terrain et ce n’est pas Laïb qui
doit marquer des buts. Moi, j’ai
réuni toutes les conditions né-
cessaires à cette équipe et j’ai
régularisé la situation finan-
cière de tous les joueurs. Il n’y a
aucun problème à ce niveau.»
plus, on ne pouvait pas satis-
faire les exigences financières
de Bounedjah qui avait de-
mandé un salaire de 300 mil-
lions de centimes. C’était
inacceptable pour nous de lui
octroyer un tel salaire. Je dois
préciser aussi que le transfert
de Biunedjah à l’ESS a été fait
avec l’accord de Boualem Cha-
ref et de tous les membres du
conseil administratif».
d’autres clubs», défie-t-il une
nouvelle fois ceux qui exigent
l’ouverture du capital du club.
«Le transfert de
Bounedjah était
une question de vie
ou de mort pour
nous»
ponsables d’Air Algérie qui ont
accepté d’aider le club, mais
uniquement pour financer le
centre de formation. Ils n’ont
pas voulu tomber dans le
même piège que Sonatrach.
Nous n’avons pas été très
convaincus par cette proposi-
tion, surtout que cela allait
prendre beaucoup de temps.
Nous avons donc fait une autre
proposition qui a été acceptée
par Air Algérie, celle de pren-
dre en charge les déplacements
de l’USMH en Ligue des
champions africaine qu’elle
disputera prochainement.»
«L’USMH n’est pas
responsable de ce
qui s’est passé à
Aïn Fekroun et les
points du match
nous reviennent de
droit»
«Ils font semblant
d’oublier tout ce
que nous avons fait
pour le club»
Le président Laïb a surtout
voulu démasquer ceux qui
manipulent les supporters et
qui exigent son départ. «Ils
font semblant d’oublier dans
quel état se trouvait le club il y
a quelques années. Rappelez-
vous les déclarations de Han-
nachi durant la première
saison de l’USMH parmi l’élite
après son retour en première
division lorsqu’il a émis de sé-
vères critiques sur l’état des in-
frastructures du stade
Poursuivant son offensive
sur ceux qu’ils qualifient de
manipulateurs, le premier
responsable du club harrachi
les défie en public : «Je les mets
au défi. S’ils aiment vraiment
le club comme ils le prétendent,
si vraiment leurs intentions
sont bonnes, s’ils sont des
hommes, qu’ils viennent me
voir et je suis prêt à les recevoir
et à les affronter. Qu’ils rédi-
gent uniquement une lettre
dans laquelle ils garantissent ce
qu’ils peuvent apporter au club
et je suis prêt à leur remettre les
clés et me retirer définitive-
ment, mais je suis sûr qu’ils ne
vont pas le faire car ils sont
tout simplement incapables
d’apporter quoi que ce soit au
club.»
«L’ouverture du
capital ? Je ne suis
pas contre»
«Les supporters
doivent
être vigilants et
protéger
leur équipe»
Laïb a également profité de
cette occasion pour envoyer
un message aux supporters de
Cette nouvelle sortie mé-
diatique a été l’occasion aussi
pour Mohamed Laïb de rou-
vrir une nouvelle fois le dos-
sier Bounedjah, car ses
opposants n’hésitent pas à re-
mettre en cause ce transfert
qui, selon eux, a eu des consé-
quences négatives sur le ren-
dement de l’équipe. Laïb dit
que «le transfert de Bounedjah
à l’ES Sahel était une question
de vie ou de mort pour le club
qui avait du mal à débuter la
saison. Je pense qu’une offre de
300 000 euros ne se refuse pas
dans la situation où se trouvait
le club en début de saison. En
«Air Algérie a
proposé de financer
le centre
d’entraînement,
nous lui avons
proposé de prendre
en charge nos
déplacements en
Afrique»
Sur un autre registre, le pré-
sident de l’USMH a abordé
un autre sujet, celui qui a rela-
tion avec les négociations qui
avaient été entreprises avec la
compagnie aérienne Air Al-
gérie. Il révèle : «Il y a eu
quelques entrevues avec les res-
«Concernant l’ouverture du
capital du club, je ne suis pas
contre. J’attends toujours les
propositions de ceux qui exi-
gent l’ouverture du capital. Je
les attends pour aller avec eux
chez le notaire, même si je pré-
fère, pour le bien du club, que
l’USMH soit plutôt confiée à
une société nationale comme
Pour terminer, Mohamed
Laïb a déploré ce qui s’est
passé à Aïn Fekroun le week-
end dernier en condamnant
le comportement «des
pseudo-supporters de Aïn Fe-
kroun». «L’USMH n’est pas res-
ponsable de ce qui s’est passé et
le règlement est clair dans ce
genre de situations. Les trois
points doivent nous revenir,
d’autant qu’on menait au score,
sans oublier que nous avons
déploré un joueur blessé, Ha-
nitser notamment, qui a été
touché par des projectiles», a-
t-il fini.
H. M.

Les joueurs s’inquiètent pour leur situation

I l est vrai que la démission du prési-

dent Laïb fait l’actualité dans l’en-

tourage du club harrachi, mais cela

n’a pas empêché les joueurs de s’in-

quiéter à propos de leur situation qui ne voit aucune solution à l’horizon. Car, ce qui les inquiète le plus, c’est justement la démission de Mohamed Laïb alors que personne n’est venu discuter avec pour éclaircir les choses ou du moins pour les rassurer. En plus, il y a le sujet des primes qui risque de se transformer en un autre problème dans les prochains jours. Car malgré la présence de quelques dirigeants

à Aïn Mlila, personne n’est venu leur parler de ce sujet.

Reprise aujourd’hui après-midi

après-midi le chemin des entraînements après avoir bénéficié de deux jours de repos au lendemain de leur retour de Aïn Fekroun. Les joueurs étaient en effet très fatigués après ce long voyage et après tout ce qui s’est passé durant cette rencontre.

Deux matchs amicaux au programme ce jeudi

Selon le programme du staff technique durant la semaine en cours, il y aura deux matchs amicaux qui sont au menu des joueurs jeudi prochain. Le premier se dis- putera la matinée sur le terrain du stade Mohammadia contre le NAHD. L’autre se déroulera au stade Brakni de Blida face au RC l’Arbâa.

El Hadi Hamdouche répond à Laïb

«Je ne veux pas de la présidence du club et je vais dévoiler d’autres secrets sur toi»

D e son côté, le prési- dent du club amateur CSA/USMH El Hadi Hamdouche a lui

aussi rompu le silence en tenant à répondre aux accusations de Mohamed Laïb qui, selon lui, lui sont destinées. «Tous les suppor- ters s’aperçoivent aujourd’hui que la politique de Laïb en matière de gestion a été un échec. Tout ce qu’il nous cachait avant a fini par faire surface aujourd’hui et les jours qui viennent vont le mon- trer davantage. Personne à El Harrach ne veut aujourd’hui que Laïb reste à la tête du club», af- firme-t-il.

«C’est l’Etat qui a rénové le stade et non toi, et les bus, c’est le ministère de la Solidarité»

Concernant les travaux de ré- novation qui a été au niveau des vestiaires ou des autres infra- structures, le restaurant entre autres, que Laïb affirme avoir

été derrière cette réalisation, El Hadi Hamdouche n’hésite pas à révéler : «C’est l’Etat qui a fait tout cela et non lui. C’est la DJS de la wilaya d’Alger qui s’est chargée de la rénovation de toutes ses infrastructures et non Laïb. Les bus du club, ce n'est pas lui également, c’est le ministère de la Solidarité et l’opérateur de la téléphonie mobile Nedjma qui les a offerts au club. Et en cette occasion, je lui demande où est passé le milliard que lui a octroyé le ministère pour l’achat d’un nouveau bus que personne n’a encore vu.»

«Je veux que tu rendes les 10 milliards du club amateur»

Au sujet du défi que Laïb a lancé à ses opposants pour venir prendre le club, Ham- douche répond : «Je ne suis pas preneur et je ne suis pas intéressé par la présidence du club. Mais j’exige que Laïb rembourse les 10 milliards qu’il a pris du club

CSA/USMH. Je ne renoncerai pas à cet argent.»

«Tu dis qu’El Harrach est ton club de toujours et tu oublies que tu as été dirigeant à l’USMA et à l’OMR»

Pour finir, notre interlocuteur remet en question l’amour que Laïb présume, selon lui, porter à l’USMH en soulignant qu’il lui a été toujours fidèle. «Il pré- tend qu’El Harrach est son club de toujours, mais je lui rappelle qu’il a été dirigeants dans d’au- tres clubs, comme l’USMA et l’OMR. Il a même failli être pré- sident du RCK n’était l’opposition des supporters koubéens qui s’y sont farouchement opposés. Le président Laïb me pousse à révé- ler d’autres secrets sur lui et je ne vais pas hésiter à le faire pour le mettre devant ses responsabilités face aux supporters», a-t-il me- nacé.

H. M.

Boussehaba reprendra aujourd’hui Les coéquipiers de Hin- dou reprendront cet Après une longue absence pour
Boussehaba
reprendra aujourd’hui
Les coéquipiers de Hin-
dou reprendront cet
Après une longue absence pour cause
de blessure, l’attaquant Boussehaba re-
prendra les entraînements au-
jourd’hui à l’occasion
de la reprise. Le
joueur s’est complè-
tement rétabli de
sa blessure qui l’a
éloigné des ter-
rains depuis le
match face à
l’USMA.
H. M.
14
14

N° 2429

Mardi 8 octobre 2013

www.lebuteur.com MCO Coup difficile
www.lebuteur.com
MCO
Coup difficile

Récupérer les blessés et vite

La trêve sera l’occasion pour le staff médical du Mouloudia d’Oran de soigner tranquillement certains éléments qui souffraient de bobos au cours de ces deux dernières se- maines. Des absences qui ont pesé dans l’entrejeu des Rouge et Blanc. Si l’absence d’Aouamri et Saïdi ne se faisait pas trop sentir, il faut dire que la défection pendant trois matchs de suite d’un certain Djamel Bouaïcha a laissé un grand vide au sein du secteur offensif des Ham- raoua. Il a fallu attendre un défen- seur qui est Nessakh pour que le MCO arrive à prendre à défaut une très modeste défense du MO Bé- jaïa, malgré les multitudes d’occa- sions créées par le Mouloudia, notamment en début de match. En tout cas, la récupération de tous les blessés sans exception est primor- diale en prévision de ce déplace- ment à Béchar, où les matchs sont souvent éprouvants sur le plan phy- sique, surtout avec cette chaleur inhabituelle à cette période de l’an- née. Solinas doit donc avoir sous la main des solutions de rechange, car en plus du périlleux voyage, la cha- leur torride à Béchar, la JSS sera motivée à l’idée de gagner ce match qui ne sera pas une partie de plaisir pour les Hamraoua. A.L.

Pas de programme

spécial pour la trêve

A yant réalisé l’essen-

tiel, à savoir re-

nouer avec le

succès après une

série de cinq

matchs sans vic-

toire, les Hamraoua sont appelés à partir d’aujourd’hui à ouvrir une nouvelle page et préparer comme il se doit le prochain match du cham- pionnat. En quête de confirmation face à un adversaire qui se trouve logé à la même enseigne, les gars d’El Hamri sont dans l’obligation de revenir avec un résultat probant. Il faut dire que la trêve tombe à point nommé pour cette formation ora- naise, afin de préparer bien comme il se doit ce derby de l’Ouest mais aussi récupérer les blessés absents depuis deux semaines déjà. C’est donc aujourd’hui que les coéqui- piers de Mohamed Amine Aoued

vont reprendre l’entraînement au stade Ahmed-Zabana. Le staff technique espère que le groupe sera au complet au cours de cette re- prise, dans la mesure où les joueurs ont bénéficié de deux jours de repos.

Aucun match amical

C’est une préparation assez spé- ciale à laquelle les joueurs du Mou- loudia d’Oran seront soumis durant ces dix jours qui nous sépa- rent du match contre la JS Saoura. C’est pourquoi, l’entraîneur n’a pas jugé utile de meubler cette mini- trêve par un match amical en fin de semaine. Les coéquipiers de Hi- chem Cherif vont se contenter de quelques séances d’entraînement, comme ils ont l’habitude de faire chaque semaine avant de se rendre à Béchar. Il faut dire aussi que l’en-

traîneur n’a pas l’intention d’expo- ser ses éléments à d’éventuelles blessures, surtout que l’on sait que plusieurs joueurs sont encore en période de convalescence à l’image de Aouamri et Saïdi ainsi que Bouaïcha qui n’a pas encore repris.

Comment gérer les jours de l’Aïd ?

Jusqu’à présent, la direction du club ne sait pas si la LFP va prendre en considération sa demande, celle de reporter le match contre Saoura afin de lui permettre de donner plus de temps de repos aux joueurs. En tout cas, le MCO a peu de chance d’avoir une réponse favora- ble de la part de la LFP, sachant que le match sera retransmis sur le petit écran. Les joueurs bénéficieront au maximum de deux jours de repos, soit la veille et le jour de l’Aïd. Ils

devront selon nos sources repren- dre au lendemain de l’Aïd, soit deux jours avant le match contre la Saoura.

Départ jeudi pour Béchar

Faute de vol direct à la veille du match à Béchar, soit jeudi 17 octo- bre, la direction du MCO va procé- der comme la dernière fois, c'est-à-dire, programmer une es- cale à la capitale. Les Oranais comptent en effet se rendre par avion à Béchar via Alger. Un voyage qui risque de prendre beau- coup de temps, puisqu’il faudra une heure de vol vers Alger et deux heures et demi de la capitale à Bé- char. Les joueurs risquent d’arriver exténués là-bas.

A. L.

Les joueurs risquent d’arriver exténués là-bas. A. L. Bouterbiat bien parti pour rester dans l’axe Si
Bouterbiat bien parti pour rester dans l’axe Si Solinas a décidé en concertation avec le
Bouterbiat bien parti
pour rester dans
l’axe
Si Solinas a décidé en
concertation avec le staff mé-
dical de ménager Aouamri,
c’est aussi parce qu’un
joueur est en train de rem-
plir convenablement sa
mission dans l’axe de la dé-
fense du Mouloudia. Il
s’agit, en effet, de Sofiane
Bouterbiat qui en est à
son quatrième match
comme libero de
l’équipe. Ayant réussi un
sans faute impression-
nant contre le MCA
dont l’attaque était
armée par des élé-
ments comme Djallit,
Yahia Cherif et Yachir,
avant de museler un
certain Boulemdaïs,
obligé de céder sa place
lors du MCO-CSC, Bou-
terbiat a géré avec une fa-
cilité déconcertante son
rôle face au MO Béjaïa. A
l’aise que ce soit avec Be-
labbès ou Aouamri, l’ex-
joueur de l’USM Annaba
donne l’impression d’avoir
retrouvé ses repères dans
cette partie du terrain. Chose
qui donnera plus de solutions
dans l’axe central pour l’en-
traîneur Solinas, appelé désor-
mais à chercher à renforcer
d’autres postes…
A. L.

mon sort n’est pas entre mes mains. J’essaye seulement de faire preuve de patience et de continuer à travailler dans un groupe qui me plait beaucoup. J’aurai certes aimé commencer progressivement la compétition, comme par exemple le match face au MOB. C’est important pour moi de commencer à jouer dix à quinze minutes, histoire de re- nouer avec la compétition. Mais que voulez-vous que je vous dise ? Je patiente…»

A. L.
A. L.
Benyettou : «Je connaissais bien les points faibles de Zaïdi» Le centre avant des Hamraoua
Benyettou : «Je connaissais
bien les points faibles de
Zaïdi»
Le centre avant des Hamraoua a
l l
fini par chasser le doute en inscri-
vant un but de toute beauté dans les bois
de Zaïdi, le gardien de but du MO Bé-
jaïa : «Je suis content d’avoir retrouvé le
chemin des filets samedi passé. Il était
temps pour moi de marquer à nou-
veau», affirme Mohamed Benyettou
avant d’enchaîner : «Je sentais le but
venir c’est pourquoi, j’ai pris la décision
d’exécuter le coup franc. D’ailleurs, j’ai
demandé à Nessakh et Aoued de me
laisser le soin d’exécuter cette balle ar-
rêtée, car je connaissais bien les points
faibles du gardien Zaïdi qui a évolué
à mes côtés au SA Mohammadia.»
Le joueur qui a rejoint Bouaïcha à
la tête des buteurs avec deux réali-
sations, ne compte pas s’arrêter là
: «J’espère que ce succès sera un dé-
clic pour l’équipe et pour moi. Je ne
veux pas m’arrêter là, je compte
marquer d’autres buts.»
Djebbari relance
Naftal par courrier
Le président du MCO,
l l
Youssef Djebbari, a profité
de cette trêve pour se pencher à
nouveau sur le dossier de Naal.
Le PDG de la société a saisi la so-
ciété de livraison des hydrocar-
bures et même la société-mère,
Sonatrach, par le biais d’un cour-
rier. Djebbari se dit, en effet, prêt à
les rencontrer n’importe où, pour
lui donner une réponse claire et
limpide au sujet de la venue ou non
de la société qui, pour rappel, avait
signé avec le MCO un protocole
d’accord depuis plus d’une année.
L’hôtel El Mouahidine
réclame ses arriérés
L’hôtel El Mouahidine qui
l l
abritait les joueurs du MCO
que ce soit pour les mises au vert ou
l’hébergement de certains éléments
externes la saison passée, réclame 230
millions de centimes aux dirigeants
du MCO. Faute de quoi, les responsa-
bles de cet établissement envisagent
d’ester le MCO en justice.

Amri Chadli rentre en Allemagne

«Je patienterai le temps qu’il faut»

Dans une situation embarrassante de- puis la sortie médiatique du président de la LFP, Mahfoud Kerbadj, qui a déclaré que sa qualification et celle de Bouaâzza Hameur sera difficile, l’ex-joueur de Mayence 05 semble avoir reçu un autre coup au moral, lui qui comptait faire son come back dans les stades le plus rapide- ment possible. «Je suis déçu d’apprendre un peu partout que ma qualification, risque d’être difficile. Je ne vois pas où ré- side le problème, dans la mesure où je suis libre de tout engagement. Pour moi, je pourrai signer là où je veux à n’importe quelle période de la saison», affirme Amri Chadli dans un brin de causette à côté des vestiaires de l’équipe avant d’ajouter : «Person- nellement, je n’im- pute la responsabilité à personne, car, sincère- ment, à chaque fois j’entends un son de cloche différent. Bon,

D éçu de ne pas pou- voir jouer avant le mercato hivernal, Amri Chadli, qui

risque de rester les bras croisés à Oran aurait décidé de prendre les choses en main. Selon la direction du club, l’ex-joueur de Kaiserslau- tern s’est envolé avant-hier vers l’Allemagne. Le joueur devra ren- contrer son avocat afin de saisir la FIFA, seule instance à pouvoir dans l’heure actuelle qualifier le joueur.

L’ancien club d’Amri Chadli devait lui remettre hier sa lettre de sor- tie

Raouraoua prêt à lui délivrer une dérogation spéciale

A en croire notre source, le pré- sident de la FAF, Mohamed Raouraoua, est prêt à lui délivrer une dérogation spéciale si jamais il a l’aval de la FIFA. Donc, sur ce plan, la direction du club n’aura pas de souci à se faire. Le joueur sera immédiatement qualifié si jamais, la FIFA faisait une ex- ception et remettait en marche le système TMS.

Haddou en France

l l Le manager général de l’équipe, Had- dou Moulay, s’est envolé avant-hier en

fin d’après-midi vers la France pour un court séjour. L’ex-arrière gauche de la sélection algé- rienne attend un heureux évènement, a-t-on

appris. Il sera de retour aux affaires du club à partir de jeudi prochain.

www.lebuteur.com Ligue 1 Coup d’œil
www.lebuteur.com
Ligue 1
Coup d’œil

N° 2429

Mardi 8 octobre 2013

15
15
CSC Les Garzitto en France ce week- Lemerre candidat pour end diriger l’Académie du CSC
CSC
Les Garzitto
en France
ce week-
Lemerre candidat pour
end
diriger l’Académie du CSC
A Constantine, on entretient toujours le rêve de
voir du foot de qualité dans les saisons à venir,
et l’académie de football reste la seule solution
pour améliorer le triste niveau de notre foot-
ball actuel. Mais l'espoir demeure, avec cette
échos, Lemerre ne refuse pas l’idée et serait intéressé par le
challenge, ce qui veut dire qu’il est possible de revoir un
jour Lemerre à Constantine.
idée de créer cette saison une académie de foot dans la ville
des Ponts, qui sera celle du Chabab de Constantine. La
bonne envie existe bien chez les dirigeants du CSC, même
les autorités de la ville adhèrent à ce bon projet d’avenir qui
ne fera que du bien au niveau technique et tactique au foot-
ball constantinois. Sauf que pour réussir ce projet gran-
diose, il faudrait plus de volonté et de courage en plus d’une
bonne planification et avoir aussi les moyens financiers et
humains pour arriver à l’objectif recherché. Sur le plan fi-
nancier, l’arrivée de Tassili Airlines en plus des aides de la
DJS et des autorités vont largement suffire pour financer le
projet. En principe, une Académie devra avoir des pelouses
impeccables, piscines et villas pour loger les jeunes. C’est
sur le plan humain qu’on se penche actuellement, le direc-
teur sportif Boulhabib, qui se trouve en France, veut déni-
cher une collaboration et un partenariat avec l’une des
académies françaises pour avoir une correcte évolution.
L’autre point à éclairer est l’identité du directeur de cette
Académie. Après la démission sans classe de Saâdane à tra-
vers la presse, Sous-
sou a bien une bonne
idée de rechange, il a
rencontré précédem-
ment l’ancien entraî-
neur de l’équipe,
Roger Lemerre. Les
deux hommes s’en-
tendent bien, cela
met déjà fin aux ru-
meurs nauséabondes
qui parlent d’un diffé-
rend existant entre
Boulhabib et Le-
merre. Bref, Soussou
a proposé le poste de
directeur technique
sportif à l’ex-sélec-
tionneur des Trico-
lores. D’après des
Boulhabib : «On attend la désignation
du nouveau wali et le patron de la
SSPA/CSC pour relancer le projet»
En France pour une période de repos obligatoire im-
posée par son médecin, Boulhabib profite de son séjour
en Hexagone, et pense en même temps aux affaires ad-
ministratives du CSC. Hier, dans une interview accordée
à nos confères d’El Hadef, Boulhabib a confirmé les
contacts avec Roger Lemerre : «On attend la désignation
du nouveau wali, en plus de celle du président du conseil
d’administration par notre actionnaire majoritaire afin
de relancer le projet de l’Académie de football du CSC, il
y a de fortes chances que Roger Lemerre soit son gestion-
naire, du moment qu’il ne refuse pas l’idée de revenir au
Chabab de Constantine.»
Profitant de
cette mini-
trêve interna-
tionale, le coach
du CSC Diego
Garzitto et son fils
adjoint Antonio Gar-
zitto quitteront le pays ce
week-end après le match
amical du CSC face au
CABBA. Les deux Juras-
siens iront se reposer
quelques jours en France
pour recharger leurs bat-
teries auprès de leurs
proches, c’est Noured-
dine Bounaâs qui s’occu-
pera des entraînements
dans cette petite pé-
riode, et cela jusqu'à
la date de retour des
Garzitto en Algérie.
Dès leur retour, le
staff technique com-
mencera les prépara-
tifs pour le match de
la huitième journée
face au CRBAF.
Le départ du wali ne remet
rien en cause
L’Académie est une bonne idée, malheureusement les
dirigeants du CSC rencontrent déjà les premiers soucis,
comme ce départ du
wali Badaoui, un dé-
part qui a engendré
avec lui le départ dé-
finitif de Saâdane, qui
CSC-CABBA
confirmé
pour ce jeudi
a été pourtant très en-
thousiaste à l’idée de
gérer l’Académie du
CSC, mais ce dernier
a posé un lapin aux
dirigeants constanti-
nois précédemment
après son interview
au Buteur, à travers la-
quelle il a déclaré qu’il
n’est plus intéressé par
l’idée après le départ
de M. Badaoui.
Abdou H.
CABBA
Comme annoncé hier
dans nos colonnes, le CSC
disputera un match amical ce
week-end face au CABBA. La
rencontre est maintenue pour
jeudi à 16h. D’après nos informa-
tions, la rencontre aura lieu au
stade Hamlaoui de Constantine.
Une partie qui servira au staff
technique de faire tourner un
peu son effectif et donner plus
de temps de jeu à certains
joueurs. On fait allusion à ceux
qui reviennent de blessures
comme les Benattia, Derrag,
Bezzaz, Gil, Hadiouche et
Sebbah et un degré moindre
Houri. Ces éléments vont
profiter largement de ce
match pour gagner des
points et relancer la concur-
rence dans leurs postes res-
pectifs.
Dernière chance pour
Belhout contre l’ASO
L’absentéisme
aux entraînements
mis en cause
A. H.
MCEE
C’ est ce qu’a insinué en
tout cas le directeur
sportif lors de sa der-
nière intervention sur
les ondes de la radio lo-
Au courant de la semaine
qui avait précédé le match
contre le RCA et même avant
cette période, on avait
constaté qu’un bon nombre de
joueurs avait séché des
séances d’entraînement sans
qu’ils ne soient inquiétés outre me-
sure. On avait évoqué qu’ils seront sanc-
tionnés financièrement, mais ça n’a pas
été fait par l’administration pour on ne
sait quelle raison. L’absentéisme est inévi-
tablement l’une des raisons, et qu’il serait
temps de résoudre avant la totale déban-
dade.
Ousserir peut reprendre,
Hamiti attendra

cale avant-hier, puisqu’il a parlé de la façon d’évoluer des joueurs et ceux qui peuvent apporter un plus et qui sont res- tés sur le banc. «Je n’ai pas l’intention de m’émincer dans les affaires techniques du coach qui a eu carte blanche depuis l’en- tame de la saison, mais cette fois en ma qualité de directeur sportif, je pense que l’équipe a paru jouer au-dessous de ses moyens contre le RCA. Des joueurs pa-

raissaient perdus sur le terrain et, les choix du coach prêtent à équivoque. Donc, il est tout à fait normal que l’on de- mande des explications sur cette défaite devant le RCA, qui est loin d’être un fou- dre de guerre et qui était à notre portée

durant la première demi-heure de jeu du- rant laquelle on pouvait prendre le dessus. Nous allons tout faire pour remettre en ordre ce qui n’a pas marché d’ici le match face à l’ASO, qu’il s’agit de ne pas rater en aucun cas», a déclaré Radjeh Belouahri. Autrement dit, l’administration du club veut mettre tous les atouts du côté du coach qui sera condamné à récolter les trois points face à l’ASO ou déposer les clés sous le paillasson. Ainsi, on ne veut pas le limoger mais le contraindre à dé- missionner de son gré. D’autre part, on a appris que des membres qui sont contre son maintien ont déjà pris leurs devants en entreprenant des contacts officieux, pour préparer le terrain au successeur de Belhout dont les jours paraissent comp- tés à la tête de la barre technique de l’équipe.

A.B.

tés à la tête de la barre technique de l’équipe. A.B. Les joueurs ont été régularisés

Les joueurs ont été régularisés avant le RCA

On a appris de la bouche même du di- recteur sportif Belouahri que les joueurs avaient perçu leurs primes de matchs avant le match contre le RCA. Par consé- quent, le problème de la motivation qui a été évoqué comme le principal motif de la défaite est à chercher ailleurs.

Regroupement de 4 jours

L’une des décisions qui a été prise afin de redresser la barre est le regroupement de l’effectif pendant 4 jours avant le match contre l’ASO. Le lieu de ce mini stage n’a pas été précisé, mais il est sûr que les joueurs devront mettre les bou- chées doubles afin de rattraper leur déficit sur le plan physique. Sachant qu’ils ont paru émoussés en seconde mi-temps.

Deux matchs amicaux

Le CABBA disputera, par ailleurs, deux matchs amicaux au courant de la période la séparant du rendez-vous face à Chlef. Le premier a été déjà conclu, puisqu’il aura lieu contre le CSC au stade Hamlaoui de Constantine jeudi prochain à partir de 16h. Le second, quant à lui, aura lieu la semaine prochaine contre un adversaire qui n’a pas été désigné et qui serait pro- bablement de la Ligue 1.

A.B.

Finalement, plus de peur que de mal pour le portier du MC El Eulma, Nacim Ousserir, qui a écourté le match contre la JSMB à cause d’une blessure au genou. L’ancien Belouizdadi a été admis à l’hôpital durant la pause. L’échographie passée le lendemain a montré que sa blessure n’était pas aussi grave. Il a bénéficié de quelques jours de soins et de repos. Il devrait reprendre les en- traînements avec le groupe normalement mercredi (demain), ap- prend-on de source proche du club. Il aura ainsi tout le temps pour préparer le prochain match contre l’USM Alger. En re- vanche, l’attaquant Hamiti qui a quitté lui aussi le terrain durant la pause face à la JSMB attend toujours le diagnostic des méde- cins. Le joueur a été victime d’une déchirure musculaire et pourra bénéficier d’une période de repos plus longue que celle de son équipier Ousserir.

Les blessés reprennent

Lors de la reprise demain, l’équipe connaîtra le retour aux en- traînements des deux jeunes Keffi et Naâmane qui ont été dis- pensés du match contre la JSMB pour blessure. Les deux joueurs sont complètement rétablis et vont rejoindre le groupe demain, ajoute notre source. Tout comme le milieu de terrain Gherbi qui était suspendu pour le dernier match.

S. H.

MCEE-CAB, dimanche à 15h30

Profitant de la mini trêve du championnat national de Ligue 1 à cause du déroulement du match barrage Burkina Faso-Al- gérie, l’entraîneur Abdelkader Iaïche a programmé un match amical dimanche prochain. Le choix s’est porté sur une équipe de l’est du pays, le CA Batna, qui évolue en Ligue 2. La ren- contre est prévue à 15h30 au stade Messaoud-Zeggar.

Le programme

jusqu’à l’Aïd

L’entraîneur en chef Abdelkader Iaïche a tracé le programme de préparation en prévision du pro- chain match à domicile contre l’USM Alger. L’équipe reprendra de- main (mercredi) avec du biquoti- dien jusqu’à lundi prochain, ponctué par un match amical contre le CAB. Les joueurs vont bénéficier d’un jour de repos (le jour de l’Aïd) et reprendront les entraînement le lendemain jusqu’au jour du match.

16
16

N° 2429

Mardi 8 octobre 2013

www.lebuteur.com Ligue 1 Coup d’œil
www.lebuteur.com
Ligue 1
Coup d’œil
 

JSS

RCK-JSS,

aujourd’hui à 10h

Mechiche compte corriger toutes les lacunes

La mini-trêve du mois d’octo- bre tombe à pic pour les pou- lains de Mechiche après la défaite face au CRB. Le staff technique a programmé ce matin un match amical face au RC Kouba au stade Ben Haddad à 10h. Les Sudistes sont passés directement aux choses sérieuses puisque le début du stage d’Alger va connaître un programme in- tense afin de régler les soucis des Jaune et Vert. La rencontre de ce matin va permettre aux joueurs et au staff technique de poursui- vre le travail technico-tactique et revoir les défauts de la ligne of- fensive qui n’arrive pas à éloi- gner Saoura du danger. La preuve, l’équipe n’a pas inscrit le moindre but depuis la rencontre du MCEE, qui remonte à la troi- sième journée du championnat, et depuis les attaquants n’ont trouvé le chemin des filets que face au CRB sur penalty.

Bouguelmouna va intégrer le groupe après le MCO

Après avoir contracté une blessure méchante au genou, l’at- taquant des Vert et Jaune, Habib Bouguelmouna a repris le che- min des entraînements, après six mois d’absence suite à l’opération qu’il a subie au niveau des liga- ments croisés du genou droit. L’ex-Harrachi peut rejoindre le reste du groupe après le match du MCO.

Bousmaha «On est obligés de revoir notre style de jeu»

Vos impressions après la dé-

faite contre le CRB ? Je ne vous cache pas que je ne sais pas quoi dire. Nous sommes tous très abattus surtout que nous sommes venus à Alger pour repartir avec au moins le match nul. C’est vraiment dom- mage de rater un tel match qui aurait pu être la fin du passage à vide si nous avions gagné. Après un mauvais départ, vous avez pu revenir dans le match avec le but de Mebarki, non ? Heureusement qu’il y avait le but de Mebarki qui a su tirer l’équipe vers le haut. C’est lui qui nous a remis dans le match. On aurait pu par la suite égaliser, mais une autre fois l’arbitrage nous a lésés, malheureusement ce n’était pas notre jour. Saoura vit-il un passage à vide ? Effectivement, on traverse un passage à vide. Il ne faut pas ou- blier que toutes les équipes tra- versent des périodes difficiles pendant la saison. Prenez l’exemple du MCA ou de l’USMH qui a débuté très mal la saison, mais là ils sont en train de revenir petit à petit. C’est maintenant à nous de réagir dès

la prochaine journée. En tout cas, on est obligés de revoir notre style de jeu. Entretien réalisé par Billel G.

ASO RCA Medouar pense déjà au mercato Le staff écarte l’idée d’un stage pour le
ASO
RCA
Medouar pense
déjà au mercato
Le staff écarte
l’idée d’un stage
pour le moment
Il y a quelques jours de cela,
le staff technique de l’Arbâa
nous avait fait part d’une pos-
sibilité de prendre part à un
stage de préparation de cinq
jours durant cette mini-trêve. Il
semblerait aujourd’hui que ces
derniers ont changé d’avis. En
effet, selon les dernières infor-
mations qui nous sont parve-
nues, le premier responsable
de la barre technique aurait
écarté cette idée. Selon lui, il
serait plus juste que le groupe
garde cette même dynamique
de préparation qu’en cham-
pionnat. En plus, la direction
du club aurait promis au staff
de lui fournir toutes les com-
modités afin que cette prépa-
ration à l’Arbâa se déroule dans
les meilleures conditions.
Chérif El
Ouazzani :
L e président Abdelkrim Medouar était convaincu plus
«Nous allons
continuer notre
que jamais après la fin du match face à la JSK, de la
nécessité de renforcer son équipe lors du prochain
mercato, notamment au niveau du compartiment of-
attaquant de pointe, une imperfection qui a privé l’ASO de
plusieurs points à domicile durant les derniers matches.
préparation à
l’Arbâa»
fensif. Medouar est maintenant sûr que l’effectif actuel ne
pourra faire grand chose surtout qu’il a trouvé d’énormes
difficultés devant les grosses cylindrées surtout quand il
s’agit de faire le jeu chez lui, c’est pour cette raison que Me-
douar a commencé déjà la prospection afin de dénicher un
meneur de jeu, un milieu offensif et un avant-centre. Il mise
surtout sur la carte étrangère et la filière des Franco-Algé-
riens, il a contacté pour cela plusieurs managers, pour ga-
gner du temps et ne pas attendre le mercato. Il veut finaliser
maintenant et officialiser les choses au début du mercato afin
de permettre aux nouveaux éléments d’intégrer le groupe
lors de la préparation hivernale. Ighil est du même avis car il
qualifié l’effectif actuel de limité et qu’il n’avait pas de dou-
blure à certains postes, notamment milieu offensif et aussi
a
Medouar : «On essayera d'étoffer cet effectif en
décembre»
«Je crois que l’équipe tient le coup malgré cette grande dif-
ficulté et elle devra progresser lors des matches à venir, sur-
tout avec le retour des joueurs blessés. On n’a pas dit notre
dernier mot et j’ai confiance en cette effectif qui peut revenir
dans les prochains matches, toutefois, il est clair que l’équipe
a besoin d’être renforcée lors du mercato pour paraître avec
un meilleur niveau et on tâchera de trouver les éléments qui
pourront donner le plus à l’équipe suivant les critères de-
mandés par le staff technique et les postes qui nécessitent
d’être renforcés. Mais pour le moment, on doit se contenter
de cet effectif qui doit se racheter dans les prochains matchs
en attendant la fin de la phase aller.» A. F.
Bien évidemment, c’est au-
près du premier responsable
du staff que nous nous
sommes renseignés sur cette
histoire de stage bloqué. «A
moins qu’il y ait un change-
ment à la dernière minute, je
ne pense pas que l’équipe en-
trera en stage bloqué. Nous al-
lons continuer notre
préparation ici à l’Arbâa car
nous estimons que nous avons
à notre disposition toutes les
infrastructures qui nous per-
mettront de réaliser une bonne
préparation. Aussi, je pense
Naceri toujours marginalisé
Ighil veut deux matches amicaux
Le jeune meneur de jeu, Chérif Naceri, n’a pas eu la chance de
jouer ce match, l’entraîneur s’est contenté de le convoquer
qu’il est important de donner
aux joueurs un peu de répit,
surtout pour l’Aïd. Ainsi, les
joueurs émigrés pourront pas-
ser la fête avec leurs familles.»
sans lui donner l'occasion de jouer, contrairement à
son camarade Farhi qui est entré lors du dernier
quart d’heure et a réussi à marque le but de
l’égalisation. Les supporters se demandent la
Farhi
Ighil a demandé à la direction de lui trouver deux spar-
ring-partners durant la période de trêve. Il compte
essayer de nouveaux schémas tactiques afin de
permettre à ceux qui ne jouent pas beaucoup
d’avoir des matches dans les jambes. La di-
«Ce but m’a fait
beaucoup plaisir»
raison de cette mise à l'écart depuis le début
de l’exercice au moment où l’équipe souf-
frait de l’absence de milieux de terrain of-
fensifs.
«C’est toujours important de marquer,
pour un attaquant. J’ai eu enfin l'occasion
de jouer, et je pense que je n’ai pas démé-
rité dans ce match. Ce but m’a fait tellement
rection devra trouver un match pour la
fin de la semaine et un autre pour la se-
maine prochaine.
Bobakar Fofana,
un attaquant
guinéen pour
remplacer
Georges ?
Reprise mercredi
Le groupe reprendra demain pour pré-
parer les prochaines échéances, les joueurs
devront s’entraîner jusqu’au 13 octobre pro-
chain avant de prendre trois jours de repos
plaisir surtout que ça nous a permis d’égaliser
et prendre un point à la dernière seconde du
match. Je crois que c’est un bon début pour
moi cette saison et j’espère avoir à nouveau
des occasions d'aider mon équipe et aussi
me faire une place dans le groupe, je
dois continuer à travailler afin de bé-
Daïf reprendra la
semaine prochaine
Le portier Amara Daïf devra re-
prendre la semaine prochaine afin de
préparer les prochains matches, il es-
père revenir au plus vite à la compéti-
tion. Daïf avait arrêté les entrainements
pour passer l’Aïd en famille et revenir le 17,
pour reprendre et préparer le match du CABBA,
Ighil sera en chantier durant tout ce temps afin de
rectifier les erreurs des derniers matches.
néficier plus souvent de la
confiance de l’entraîneur.»
A.F.
après avoir ressenti des douleurs à la
cuisse. Inutile de dire qu'il manque beau-
coup à son équipe surtout que son apport est
indispensable pour le reste de la compétition.
CRBAF
Bekkouche jette l’éponge
C’est une situation très
difficile que vit le nouveau
promu de la Ligue 1, le CRB
Aïn Fekroun ces derniers
temps. N’ayant pas encore
gagné le moindre match en
championnat, le club se di-
rige vers la catastrophe. Et
pour cause, le président du
club, Hassan Bekkouche, a
décidé, ainsi que les mem-
bres de la SSPA, de jeter
l’éponge. Le départ de
l’homme fort du CRBAF
était prévisible après que
certains perturbateurs et
pseudo-supporters eurent
réussi à déstabiliser l’équipe,
comme en témoignent les
tristes événements qu’a
Il n’a pas hésité un seul instant
à remettre sa démission au
wali d’Oum El Bouaghi, au di-
recteur de la jeunesse et des
sports, et au P/APC de Aïn
Fekroun. Bekkouche veut
ainsi sensibiliser les autorités
locales sur la gravité de la si-
tuation que vit la formation
de Aïn Fekroun, cette saison.
«Il est impossible de
continuer à travailler
dans de telles
conditions»
Dans une déclaration à la
radio Chaîne I, Hassan Bek-
kouche a expliqué les raisons
qui l’ont poussé à partir.
«Franchement, il est devenu
impossible de continuer à tra-
vailler dans de telles conditions. Le club
créer des problèmes au club», dira Bek-
kouche et d’ajouter : «J’ai travaillé de-
puis de nombreuses années pour
apporter de la joie aux supporters du
club. Nous avons tous œuvré ensemble
pour réaliser une accession historique en
Ligue 1. Malheureusement, certains
pseudo-supporters sont en train de tout
faire pour nous mettre les bâtons dans
les roues. Les tristes événements qu’a
connus notre précédent match face à
l’USMH illustrent parfaitement ce que je
suis en train de vous dire.»
Hammouche est resté chez lui
à Alger
De son côté, l’entraîneur Saïd Ham-
mouche a préféré rester chez lui à
Alger en attendant l’éclaircissement de
la situation. Ayant appris le départ du
président Bekkouche ainsi que des
membres de la SSPA, l’entraîneur du
CRBAF a préféré rester solidaire avec
ses dirigeants tout en espérant que la
situation s’éclaircisse le plus rapidement
possible.
Arrivé cet été, l’attaquant
camerounais Georges ne de-
vrait pas faire long feu à l’Ar-
bâa. Depuis son arrivée, il n’a
pas pu convaincre le staff
technique, il ne compte
jusqu’ici aucune apparition
dans l’équipe. Le président du
club Amani s’est vite mis à la
recherche d’un substitut à son
attaquant. Il est fort possible
qu’il fasse son marché en
Afrique. Selon nos sources, la
direction serait très intéressée
par les services d’un certain
Bobakar Fofana. Ce Guinéen
d’origine âgé de 23 ans aurait
épaté le premier responsable
du club du club par son CV
bien garni.
Il s’est forgé en
Europe
connus le précédent match disputé face
à
l’USM El Harrach.
Il a remis sa démission aux
autorités locales
Hassan Bekkouche est décidé à quit-
ter la présidence du CRB Aïn Fekroun.
vit une grave crise financière. Nous
n’avons pas de stade où recevoir nos ad-
versaires. Sans oublier la pression exer-
cée en permanence par certains
pseudo-supporters qui font tout pour
Bobakar Fofana est un
joueur qui a beaucoup voyagé
en Europe. La dernière desti-
nation de l’attaquant était en
Allemagne à Karlsruhe, le club
de Benyamina. Aussi, le joueur
a fait de brèves apparitions en
championnat turc et en D2
portugaise avec la formation
de Tendela.
Sami
www.lebuteur.com Ligue 2 Coup d’œil N° 2429 Mardi 8 octobre 2013 17 NAHD Il a
www.lebuteur.com Ligue 2 Coup d’œil
www.lebuteur.com
Ligue 2
Coup d’œil

N° 2429

Mardi 8 octobre 2013

17
17
Ligue 2 Coup d’œil N° 2429 Mardi 8 octobre 2013 17 NAHD Il a entamé hier

NAHD

Il a entamé hier son travail

Ifticen veut un stage bloqué

C omme annoncé dans notre précédente édi- tion, le nouveau coach des Sang et Or a entamé hier matin

son travail à la tête de la barre tech- nique. En présence de Kamel Saoudi et certains dirigeants, Younès Iicen a été présenté aux joueurs avant l’en- tame de la séance d’entraînement. Après une prise de contact avec le groupe, le nouveau coach a dirigé sa première séance d’entraînement. Avant cela, Iicen avait rencontré les dirigeants husseindéens dimanche soir pour prendre connaissance de la feuille de route. En effet, le coach nahdiste veut programmer un stage bloqué d’une semaine durant cette mini- trêve. Un vœu ratifié par la di- rection du club qui a déjà entamé les démarches pour concrétiser la pre- mière partie de la feuille de route de son entraîneur. Selon une source bien informée, le stage se déroulera à l’hô- tel d’Ouled Fayet et devrait avoir lieu avant la fin du week-end. Durant ce séjour, Iicen espère disputer deux matches tests avant la reprise du championnat. Une clause recevable dans la mesure où toutes les forma- tions de Ligue 1 et 2 seront, elles aussi, au repos forcé. L’ex-entraineur de l’USMB aura du temps pour ap- porter quelques changements de taille au sein du groupe et surtout trouver des solutions fiables et adéquates… «Ma mission ? Accéder en fin de saison»

Pour sa première déclaration offi- cielle comme entraîneur en chef du

déclaration offi- cielle comme entraîneur en chef du NAHD, Younès Iicen dira : «Je suis officiellement

NAHD, Younès Iicen dira : «Je suis officiellement le nouvel entraîneur du NAHD. J’ai été approché par les diri- geants husseindéens après mon dernier match avec l’USMB, vendredi dernier soir. Etant démissionnaire de Blida, j’ai entamé les négociations avec les res- ponsables du NAHD. Avec ces der- niers, on s’est entendu de jouer l’accession dans la mesure où c’est l’ob- jectif tracé avant l’entame du cham- pionnat». Boudjemaâ renforce le staff technique En plus de Faouzi Lafri et Brahim Boumaâchouk, le nouvel entraîneur du NAHD, Younès Iicen, vient de recruter un troisième membre. Ali Boudjemaâ, qui a travaillé avec Iicen depuis sept ans déjà, renforce ainsi le staff technique nahdiste. Une trêve qui tombe à pic L’annonce de la trêve n’a fait que des heureux au sein de la famille du NAHD. Pour l’ensemble des Hussein- déens, le report de la prochaine jour- née du championnat, au 18 octobre prochain, est venu au moment op- portun car cela permettra aux joueurs de respirer un peu et surtout retrou- ver le moral après le dernier faux pas à domicile contre l’ABS. Les joueurs, quant à eux, ne pouvaient «espérer mieux», selon la plupart d’entre eux. «C’est une bonne décision et cette trêve est salvatrice. L’équipe est déconcentrée suite à notre mauvais résultat contre Boussaâda et n’arrive plus à se fixer sur son prochain match. C’est une coupure

plus à se fixer sur son prochain match. C’est une coupure qui tombe à point nommé

qui tombe à point nommé et nous don- nera le temps pour revoir nos calculs», nous dira le milieu Hamza Aliouane. Afin de permettre à ses joueurs de faire une cassure, l’entraîneur Faouzi Lafri avait accordé deux jours de repos au groupe. Ainsi, les Sang et Or ont repris hier matin les entraîne- ments au stade Zioui. «Ce repos ac- cordé par le staff technique nous a soulagé. Nous avons eu deux jours de détente où nous avons profité au maxi-

mum pour décompresser et faire la coupure. La pression sera apaisée pour quelques jours avant de se retremper dans l’ambiance du championnat. Per-

sonnellement, j’aurai plus de temps pour soigner ma blessure», ajoute l’ar- rière latéral, Yazid Bessaha. Ainsi, cette trêve tombe à pic pour tout le monde qui devrait bien réfléchir pour la reprise de la compétition officielle et ce périlleux déplacement à An-

naba…

Youcef M.

Le match de Saoura non confirmé nn Prévu pour jeudi matin au stade Zioui, le
Le match de
Saoura non
confirmé
nn Prévu pour jeudi matin au
stade Zioui, le match amical
que devrait disputer le NAHD
contre la JSS n’a pas encore été
confirmé. La direction hussein-
déenne attend la confirmation
de son homologue de Saoura.
Bessaha au repos
total, Mograni
attend l’avis du
médecin
nn Souffrant d’une contrac-
ture à la cuisse, le gardien Sed-
dik Mograni et l’arrière latéral
Yazid Bessaha ne s’entraînent
plus. Si le deuxième a été
contraint au repos total pen-
dant une semaine à cause des
adducteurs, Mograni n’est tou-
jours pas fixé sur la nature de sa
blessure. Il attend l’avis du mé-
decin pour connaître la durée
de son indisponibilité.
Boussaïd entendu
hier
nn Le milieu Rafik Boussaîd a
été traduit hier soir en conseil
de discipline. Le joueur a donné
sa version concernant son com-
portement avec un journaliste à
la fin du match contre Bous-
saâda. Les membres du conseil
devront prononcer leur verdict
dans les prochaines 24 heures.
Y. M.

USMB

Blida à la recherche d'un entraîneur

Y. M. USMB Blida à la recherche d'un entraîneur Iicen est parti, victime des mauvais ré-

Iicen est

parti, victime des mauvais ré- sultats de l’équipe et suite

aux multiples problèmes relation- nels. Enfin, c’est ce qu'il dit. Cette décision a été entérinée, et il est le premier technicien que l'USMB aura «consommé», cette saison. On se rappelle qu'Iicen a participé activement au recrute- ment lors de la trêve estivale, qu’il a effectué toute la prépara- tion durant cette période, qu’il a libéré des joueurs et surtout qu’il est, qu’on le veuille ou non, direc- tement responsable des résultats enregistrés par l’équipe lors d’une bonne partie de la première phase du championnat.

Trancher dans le vif !

Zaïm a, comme on dit, tranché dans le vif quand le navire s’est mis sérieusement à tanguer. Celui qui doit prendre la place d’Iicen doit être prêt à relever le pari et cela n’est pas du tout une

V

oilà

mince affaire. Il ne peut y avoir que constat d’échec, quand une équipe joue cinq matchs et n’en gagne que deux, et qu’elle n'oc- cupe pas la place au classement voulue par les dirigeants. Ce sont-là quelques indicateurs de la santé moyenne de l’équipe de Blida. Vu que son équipe n'est pas arrivée à véritablement dé- coller, le président Zaïm a ac- cepté l’idée qu’un profond changement à la tête de la barre technique s’impose.

D'abord, changer l'état d'esprit

Le nouvel entraîneur n’a pas d’autre choix que de faire confiance au groupe de joueurs qu’il a sous la main. Il aura à faire les bons choix pour donner toute l’assurance voulue à une équipe qui bat sérieusement de l’aile. En plus d’apporter de substantielles modifications sur le plan tech- nico-tactique, ce sera surtout l’état d’esprit qui règne dans le groupe qui doit changer et cela

fait aussi partie du job de l’entraî- neur, qui aura à administrer une thérapie de choc, avant les pro- chaines échéances.

C’est OK pour Bensalem

L’un des joueurs de l’USMB qui étaient blessés est maintenant to- talement rétabli. Il s’agit du dé- fenseur Bensalem. Ce dernier se plaignait d’une blessure à la cuisse. Il peut reprendre les en- traînements avec le reste du groupe.

L'USMB avec un tout autre état d’esprit !

Dorénavant, les données seront tout autres pour les Blidéens puisque bien des choses ont changé depuis vendredi passé. Il y a surtout eu ce changement d’entraîneur qui pourrait être an- nonciateur de déclic pour l’équipe de la ville des Roses. L’équipe va aborder les pro- chaines rencontres avec un autre état d’esprit. L’effectif blidéen qui était réduit à une peau de cha- grin, il y a quelques jours de cela, s’est quelque peu étoffé en début de semaine. Plusieurs joueurs qui étaient absents pour cause de blessure, ont repris le chemin des entraî- nements, car rétablis. Le nouveau coach blidéen disposera surtout d’un banc de touche qui sera plus riche, et sûrement ne se risquera pas à chambouler un groupe qui commence à retrouver ses auto- matismes. S. B.

Belhocine : «Il faut se battre, c’est tout»

Même si son équipe reste sur une belle victoire, le milieu de ter- rain blidéen estime que le plus dur attend son équipe. Pour cela, il faut se battre et qu’il n’y a rien d’autre à faire.

Peut-on dire que vous êtes en pleine forme, ces derniers temps ? Il est vrai que je me sens très bien sur le plan physique, surtout depuis une se- maine. Des douleurs à la cuisse qui me faisaient souffrir quelque peu, ont tota- lement disparu car tout en continuant à m’entraîner, je me soignais. Cela va très bien, pour moi. Vous restez sur une belle victoire face à Mostaganem. Un commen- taire ? Cette fois-ci, la chance a été de notre côté, et je pense que nous les joueurs, nous nous sommes bien battus. Ce match fait maintenant partie du passé et nous l’avons oublié. Il nous faut aller de l’avant. Cela vous laisse quand même quelques regrets, après avoir perdu des points face à certaines équipes qui étaient à votre portée… C’est certain et il nous faut reconnaî- tre que nous aurions dû gérer avec beaucoup plus d’intelligence tous ces matchs. La déception chez nos suppor- ters est tout à fait légitime, mais que voulez-vous, le football est ainsi fait. Vous allez jouer le prochain match contre Merouana. Un pronostic ? Nous ferons ce déplacement avec la volonté de réaliser un bon résultat. Ce sera très difficile car cette équipe, et je suis bien placé pour le savoir, est prati- quement intraitable à domicile. Peu de clubs ont réussi à prendre des points

à domicile. Peu de clubs ont réussi à prendre des points face à Merouana, mais cela

face à Merouana, mais cela ne nous dé- courage pas du tout. Il y a chez nous une grande volonté de nous battre et c’est ce que nous avons l’intention de faire. Nous défendrons crânement nos chances dans ce match. Que craignez-vous le plus ? Personnellement, je crains surtout l’entame du match. Si nous tenons le coup durant les vingt premières mi- nutes, nous aurons des atouts à faire va- loir. Optimiste donc ? Absolument, je ne rentre sur un ter- rain que pour gagner.

Entretien réalisé par Slimane B.

18
18

N° 2429

Mardi 8 octobre 2013

www.lebuteur.com Ligue 2 Coup d’œil
www.lebuteur.com
Ligue 2
Coup d’œil
8 octobre 2013 www.lebuteur.com Ligue 2 Coup d’œil ASK Khettabi décide de prendre du recul V
8 octobre 2013 www.lebuteur.com Ligue 2 Coup d’œil ASK Khettabi décide de prendre du recul V

ASK

Khettabi décide de prendre du recul

2 Coup d’œil ASK Khettabi décide de prendre du recul V oilà une nouvelle décision professionnelle

V oilà une nouvelle décision professionnelle que le prési- dent du club amateur El Hani Khettabi vient de prendre. Selon nos informations,

Khettabi a décidé de prendre du recul et s’éclipser un moment. Une réaction toute logique après l’incident fâcheux de ven- dredi dernier qui s’est produit entre lui et l’entraîneur Zekri. Khettabi souffre d’une pression terrible depuis la défaite de l’ASK en championnat à domicile contre le MSPB. Dpuis ce jour-là, le public khroubi ne déco- lère plus, Khettabi est dans la cible à chaque

rendez-vous ou faux pas, on osera dire même que c’est pire que le scénario cauche- mardesque de la saison passée, cela influe négativement sur le moral du boss du CA. Khettabi n’arrive plus à supporter les re- proches, les insultes, les menaces d’une par- tie des supporters. Prendre du recul est peut-être la meilleure décision à prendre pour éviter d’autres mauvaises situations plus compliquées à l’avenir.

Zekri a remporté une manche

Cette décision de Khettabi veut dire que

ce dernier va éviter les affaires du club se- nior actuellement, comme le souhaite Zekri qui a posé cette condition au début de la sai- son. Khettabi a cédé à la demande de l’en- traîneur en chef, il a pris la décision qui fait le bonheur du technicien qui a eu le dernier mot dans cette guerre. Mais attention, cela peut générer une pression supplémentaire sur le coach khroubi qui n’a plus le droit à l’erreur à l’avenir ni la moindre excuse.

L’entraîneur s’accroche à son poste

Il y a des entraîneurs qui n’accepteraient jamais ce que vient de vivre Houcine Zekri à l’ASK, la majorité auraient déjà jeté l’éponge à la moindre remarque de leurs présidents, alors que Zekri continue à s’ac- crocher à son poste, pourtant il a eu droit à la totale, menaces, deux altercations ver- bales, bagarres, en plus de beaucoup de re- marques déplacées et sans parler des démissions de ces deux adjoints en cours de route. On voit que Zekri s’est beaucoup sa- crifié pour son poste et pour l’ASK. Ce qui est certain, c’est que ce dernier va encore bé- néficier d’une semaine de bonus à la tête de l’équipe. Zekri avait rendez-vous hier avec le responsable du club professionnel Laïfaoui, ce dernier est un très bon ami à Zekri et va certainement lui renouveler sa confiance. A Zekri de profiter de cette nouvelle chance pour faire sortir l’équipe de cette situation embarrassante. A commencer par une vic- toire lors de la prochaine journée où l’ASK recevra le MCS à Abed-Hamdani. Enfin, l’équipe a repris les entraînements hier soir à la forêt El Baâraouia.

Abdou H.

hier soir à la forêt El Baâraouia. Abdou H. MSPB Tebib : «Des clauses dans le

MSPB

Tebib : «Des clauses dans le contrat restent à définir»

Tebib : «Des clauses dans le contrat restent à définir» L ors d’un entretien qu’il nous

L ors d’un entretien qu’il nous a ac- cordé, Mohamed Tebib dit être intéressé par une expérience avec

le Mouloudia de Batna. Mais, jusqu’à di- manche dernier, le coach n’avait pas en- core signé son contrat : «Je suis venu à Batna pour négocier dans la semaine qui a précédé le derby. J’ai assisté au derby, mais nous n’avons pas repris les contacts à la fin du derby parce que le match en lui-même avait mis une certaine pression sur tout le monde. Il fallait laisser passer quelques jours pour reprendre les contacts, il y aura d’autres rounds de négociations. Il y a des clauses dans le contrat qui ne sont pas en- core définitives.»

«Le spectacle était dans les gradins»

En ce qui concerne le match en lui- même entre le MSPB et le CAB, Tebib semble être plus ébloui par le spectacle of- fert par les galeries des deux équipes, dans

les gradins, que par le match en lui-même : «Un derby comme le CAB-MSPB est une fête. J’ai vu beaucoup d’engagements de part et d’autre. Il faut reconnaître que, cette fois, le spectacle était dans les gradins.»

«Des jeunes volontaires, mais manquant d’expérience et parfois naïfs»

En ce qui concerne les jeunes du MSPB, qu’il a eu à observer, Tebib dira : «J’ai vu de la volonté de la part des jeunes du MSPB et le désir de faire un bon résultat, mais aussi de la naïveté et un manque d’expé- rience. Du boulot est à faire, il faut de la patience pour réussir un bon travail. Un derby comme celui auquel on a assisté peut laisser des traces et mentalement faire sor- tir une des deux équipes du championnat. Le nul était équitable.»

M. B.

L’ère Tebib n’a pas encore débuté

Mohamed Tebib n’a pas encore commencé son travail à la tête du Mouloudia de Batna. Il semble que la conclusion d’un contrat entre l’entraîneur et le club ne s’est pas encore faite, mais cela ne saurait tarder. A moins d’un concours de circonstance exceptionnel, Tebib devrait entraîner le Boubiya. Avec la trêve an- noncée pour cette semaine, aussi bien en Ligue 1 et 2, pour cause d’éliminatoires de Coupe du monde, zone Afrique, les deux Ligues font relâche. Les joueurs ont bénéficié de jours de repos supplémentaire après le derby.

4 e carton pour Benhabrou et suspension contre l’USMBA

Benhabrou a écopé d’un nouveau carton ce week-end. C’est son quatrième, synonyme de suspension. Contre Bel-Abbès, le défenseur du MSPB sera absent, il purgera son match de suspension automatique avant de revenir à la compétition à l’occasion de la 9 e journée et le déplacement à Médéa, pour jouer contre l’OM.

C’est sa 2 e suspension depuis le début de la saison

C’est la 2 e suspension pour Benhabrou de- puis le début de la saison. Il avait été expulsé contre l’ASMO, pour cumul de deux cartons dans le match et cette fois de quatre.

Khelil Ben Boulaïd décède à l’âge de 58 ans

Pas seulement ancien dirigeant du MSPB, Khelil était surtout l’un des cinq fils de Mus- tapha Ben Boulaid. Khelil Ben Boulaïd est dé- cédé à la suite d’une longue maladie. Il a été enterré hier à Batna. Le Buteur se joint à la fa- mille du Mouloudia de Batna pour présenter à la famille Ben Boulaïd ses sincères condo- léances.

M. B.

famille Ben Boulaïd ses sincères condo- léances. M. B. CAB Soualah : «Boubiya c’est du pain

CAB

Soualah :

«Boubiya c’est du pain béni, mais…»

O n peut

dire qu’on

avait af-

du pain béni, mais…» O n peut dire qu’on avait af- faire à un joueur du

faire à un joueur du cru, quand on parlait avec Samir Soualh, le défenseur polyvalent du CAB, au sujet du dernier derby. Une carrière pleine et près d’une dizaine d’an- nées sous le maillot des Rouge et Bleu. Quand le défenseur du CAB évoque le derby, c’est aussi le supporter qui parle : «Boubiya est du pain béni. On n’a pas rencontré des difficul- tés. On s’est offert des occasions de but, mais qu’on n’a pas su concrétiser. Il ne faut pas se prendre la tête, le championnat est encore long, on doit penser aux prochains matchs de la saison.»

«Le match n’a pas atteint le haut niveau et c’est comme ça depuis deux semaines»

Soualah parle du niveau du derby sans langue de bois. Pour le défenseur du CAB, «le match n’a jamais atteint le haut niveau. Ça a eu l’air du déjà vu, et ça se passe comme ça depuis deux semaines, nous sortons le même rendement et jeu. En face de nous, il y avait des jeunes joueurs qui n’ont sans doute jamais connu le derby CAB-MSPB, et qui ont bataillé».

«De nombreux paramètres ont joué contre nous»

Il semble que les évènements par lesquels le CAB est passé ont laissé quelques séquelles au sein des joueurs. Sans donner des détails, Soualah évoque des paramètres déstabilisants : «On avait les moyens de battre le MSPB et offrir la victoire à notre public, mais il y a des paramètres qui ont joué contre nous. Je ne veux pas rentrer dans les détails ou m’étaler sur ce sujet, je dirai simplement que ce n’est pas comme ça qu’on prépare un derby qu’on n’y peut rien parfois, quand cela ne se passe pas comme on le souhaite. Il faut essayer de faire mieux la pro- chaine fois.»

«L’entraîneur est une affaire de l’administration»

Prié de donner son avis sur le départ de Fergani en tant que cadre, Samir Soualah préfère botter en touche : «Vous me parlez du départ de l’entraîneur, je crois que cette affaire concerne en premier lieu la direction du club. Je ne savais même pas que l’en- traîneur avait quitté. Certes la télévision en a parlé, mais ce qui s’est passé avant le match a influé sur le groupe à coups sûr.»

M. B.

Fergani : «Le président aurait tenu des propos indécents devant les joueurs»

Ali Fergani n’a pas apprécié les propos du pré- sident du CAB, qui remettait le semi-échec contre le MSPB sur Fergani. L’ancien capitaine des Verts dans les années 80 se dit outré par les propos que Nezzar aurait tenus en présence des joueurs dans le vestiaire. «J’étais surpris d’enten- dre dire que le président du CAB aurait tenu des propos indécents dans le vestiaire et cela devant les joueurs. Inadmissible et inimaginable», dira Fergani qui a tenu à expliquer qu’il ne se trou- vait pas à ce moment dans le vestiaire de son équipe.

Retour à l’entraînement, ce mardi

Les coéquipiers de Hichem Merazka ont béné- ficié de trois jours de repos, après leur derby contre le MSPB. Le retour à l’entraînement se fera demain, mardi, probablement sous la hou- lette de Malik Magra.

M. B.

18
18

N° 2429

Mardi 8 octobre 2013

www.lebuteur.com Ligue 2 Coup d’œil
www.lebuteur.com
Ligue 2
Coup d’œil
8 octobre 2013 www.lebuteur.com Ligue 2 Coup d’œil MCS Boukhari : «Ce but face à l’USC
8 octobre 2013 www.lebuteur.com Ligue 2 Coup d’œil MCS Boukhari : «Ce but face à l’USC

MCS

Boukhari : «Ce but face à l’USC va me libérer»

Ce succès est venu au bon moment pour le MCS, n’est-ce pas ? Exactement, cette victoire est venue au bon moment. En accueillant l’USC, il fallait réagir et pas question de rater cette confrontation, sinon ça sera le doute qui va s’installer. Dieu merci, nous avons réalisé cet exploit et le MCS a fait le match qu’il fallait et ces trois points nous ont fait beaucoup de bien sur le plan moral et la confiance est revenue au sein de notre groupe. Maintenant, on pourra continuer notre chemin en championnat avec plus de confiance et de sé- rénité. Mais la rencontre n’a pas été du tout facile pour votre équipe ? Oui, ce match face à cette équipe de Chaouia n’a pas été du tout facile du moment que nous avons affronté un adversaire qui était en pleine confiance après sa dernière victoire à domicile et le MCS était sous une grande pression du mo- ment que nous avons raté tous nos matchs chez nous et devant notre public et nous avons joué avec une grande peur, mais Dieu merci, le but de Mohamed Rabah nous a galvanisés et après nous avons bien géré le reste de la rencontre malgré que l’USC soit revenue au score, mais le dernier mot nous est revenus et le MCS a mis fin à cette mauvaise série en allant arracher ses trois points de la victoire malgré la difficulté de notre mission. Quel sentiment aviez-vous après avoir ins- crit le deuxième but de votre équipe ? J’avais une double joie au moment où j’ai ins- crit mon premier but que j’ai marqué à domi- cile et cette réalisation c’était synonyme de victoire pour mon équipe car il reste juste quelques minutes avant la fin de la rencontre, donc il fallait juste gérer le reste du parcours et le fait de mettre fin à cette disette à Saïda et d’of- frir la première victoire à mon équipe, j’ai été très content et il y avait une grande satisfaction chez moi, car il fallait que je me révolte afin de met- tre fin à cette stérilité et enfin de compte je marque mon premier but et j’offre le succès au MCS. Je pense que c’était la totale pour moi et j’ai été très heureux. Ce but inscrit face à l’USC est le déclic pour vous ? Avant le match face à l’USC, j’avais une

grande pression sur moi car cette stérilité m’a suivi depuis la saison dernière, mais Dieu merci, la chance a été de mon côté et durant toute cette confrontation, je voulais débloquer mon comp- teur de buts et Dieu merci, ce déclic est venu et maintenant je vais jouer avec moins de pression et ce but face à l’USC m’a libéré et j’espère conti- nuer sur cette lancée. Ce qui veut dire que vous devriez confirmer votre réveil lors des prochains matchs ? Ce but que j’ai inscrit face à l’USC c’est le dé- clic pour moi, mais je ne dois pas rester sur cette seule réalisation car je dois confirmer mon ré- veil lors des prochains matchs et cette fois je vais jouer le reste du parcours avec moins de pres- sion mais mon rôle sera d’inscrire le maximum de buts et d’offrir à mon équipe, le MCS, les suc- cès. Le plus important, c’est que je suis en pleine confiance et j’espère être à la hauteur de la mis- sion qui m’attend et je ferais tout pour que je reste efficace devant les bois adverses. Revenons à votre équipe après cette victoire face à l’USC, comment voyez-vous le reste du parcours ? En gagnant notre match face à l’USC, le MCS a fait le premier pas, qui est de mettre fin à cette mauvaise série à Saïda, mais avant on doit confirmer ce réveil à domicile et de ne plus rater aucun match à domicile et surtout de bien né- gocier nos confrontations en dehors de nos bases et je pense que le MCS a les moyens de re- venir en force en championnat du moment que nous avons créé le déclic et le moral est au beau fixe Donc le MCS devra bien négocier le reste du parcours pour espérer jouer les premiers rôles ? Nous avons raté le début de saison et de pré- cieux points se sont envolés et nous sommes en train de rattraper ce retard, mais et afin de jouer les premiers rôles, le MCS devra frapper fort à domicile et en déplacement ce qui veut dire que dorénavant nous n’avons plus le droit à l’erreur, car pour rattraper le peloton de tête, on doit sor- tir le grand jeu à chaque fois et je pense que le MCS a les moyens de le faire et nous avons juste besoin de notre public pour nous soutenir lors

des prochaines confrontations. Entretien réalisé par Amar B.

prochaines confrontations. Entretien réalisé par Amar B. Le stage bloqué a commencé avec l’absence de sept

Le stage bloqué a commencé avec l’absence de sept éléments

Le MCS a entamé son stage bloqué dimanche après-midi et la première séance d’entraînement de ce regroupe- ment s’est faite au stade du 13-Avril 1958 et il y avait un tiers de l’effectif qui était absent avec six joueurs qui étaient autorisés à s’absenter. Il s’agit de Guenifi, Allaoui, Mokrani, Naïli, Antar et Moha- med Rabeh. Ces joueurs ont eu le OK de la part de l’entraîneur Mekhazni de prolonger leur séjour chez eux. Ils de- vraient intégrer le reste du groupe hier matin pour la deuxième séance d’entraî- nement où le groupe devait être au grand complet.

Le président Khaldi en colère contre Belloufa

Les absences à répétition de Belloufa

à chaque début de semaine n’ont pas du

tout plu au président du MCS, Khaldi. Ce dernier était présent, dimanche après-midi, lors du stage bloqué et il a remarqué l’absence non autorisée de l’attaquant Belloufa. L’attitude de ce joueur n’a pas été du goût de Khaldi qui

a été très en colère et il devrait passer à

l’acte en sanctionnant le joueur lourde- ment. Belloufa n’a respecté personne, malgré les avertissements qui lui ont été infligés par la direction du club. Il continue à faire à sa guise comme s’il était intouchable. Son attitude pourra nuire à la stabilité du groupe et même d’affecter le moral de l’effectif. Mais cette fois-ci, Khaldi veut frapper fort. Di- manche soir, il attendait l’arrivée de ce joueur pour le faire passer en conseil de discipline où la sanction sera très lourde. Au moment où le MCS a besoin de sérénité, le joueur se moque des diri- geants et du staff technique

A. B.

se moque des diri- geants et du staff technique A. B. ESM Benmoulay : «On doit

ESM

Benmoulay : «On doit tout donner sur le terrain pour décrocher un autre billet pour le prochain tour»

Le défenseur de l’équipe d’El Terradji El Moustaghanemi, Benmoulay, se dit prêt pour le match de la Coupe d’Algérie, prévu ce vendredi contre l’équipe voisine, l’US Mostaga- nem dans le cadre de Dame coupe. Aussi Benmoulay pense que la rencontre de ce ven- dredi sera difficile pour les deux équipes. Pour le joueur des Vert et Blanc, l’équipe qui gardera son sang-froid aura de fortes chances de l’emporter.

Comment est l’ambiance dans le groupe à trois jours du match de Coupe ? L’ambiance est excellente, il y a une grande concentration de la part des joueurs qui attendent avec impa- tience la rencontre face à l’US Mos- taganem. Comment avez-vous préparé ce match ? Le plus normalement du monde, mais avec une grande concentration lors des deux dernières séances pré- cédant le derby. Ce dernier, comme d’habitude, aura un cachet particu- lier… Oui, le derby ESM-USM a été toujours un match particulier avec des retournements de situations in- croyables. Encore une fois, le match de ce vendredi sera certainement chaud et se jouera sur des détails. Avec les pluies qui se sont abat-

tues sur la wilaya de Mostaganem ces derniers jours, ne craignez- vous pas que la pelouse soit en mauvaise état ce vendredi ? C’est la seule chose que j’appré- hende beaucoup, car la pelouse du stade Bensaïd-Mohamed n’est pas bonne, surtout lorsqu’il y a beau- coup de pluie. J’espère que les res- ponsables de ce stade ont pris leurs dispositions pour que la pelouse soit en mesure de bien tenir le jour du match. Pensez-vous que l’équipe est prête pour ce rendez- vous de Dame coupe ? Oui je le pense, car comme vous le savez ça fait deux mois et demi que nous sommes en préparation. J’es- père que l’équipe répondra à l’attente du public. Vous aurez en face une équipe qui s’est beaucoup renforcée à l’inter- saison ? On a une idée sur l’adversaire qui renferme en son sein des joueurs ex- périmentés. On doit se méfier de l’US Mostaganem pour éviter toute mauvaise surprise. Pensez-vous jouer titulaire contre l’US Mostaganem ? Ce n’est pas de mon ressort, il faut poser cette question à l’entraîneur- adjoint Bentrikly. En tout cas, de mon côté, je suis prêt pour ce match .Maintenant si le coach décide de me

mettre sur le banc je respecterai sa décision. Le public mostaganémois attend beaucoup de l’équipe, avez-vous des appréhensions pour cette sor- tie officielle de la Coupe ? On est conscient de cela et de ce fait, on va faire le maximum sur le terrain pour remporter les 3 points de la victoire. Le public de l’Espérance de Mos- taganem attend beaucoup de son équipe, ce qui va exercer une pression supplémentaire sur l’équipe ? On doit être à la hauteur des espé- rances placées sur nos épaules pour satisfaire le public de l’ES Mostaga- nem, qui reste sur sa faim d’une vic- toire depuis le match de l’USM Annaba. On doit tout donner sur le terrain pour décrocher un autre bil- let pour le prochain tour, Inch’Allah. Et comment allez-vous aborder ce match ? Ce match est le tournant de notre parcours, pour cela, nous allons aborder avec l’attaque à outrance pour faire pression sur notre adver- saire, car le plus important pour nous, ce sont les trois points de la victoire, il y a une grande détermina- tion chez tous les joueurs. Entretien réalisé par Ettaoui Wassim

Démission du président Zerrouki du club

nn N'ayant pu redresser la situation après quatre empoignades (perdues), le président du club de l’ES Mostaganem, évoluant en championnat de Ligue 2, Zerrouki Sayeh, en l’occurrence, a dé- posé sa démission hier, a-t-on appris de la direction du club. Cette démission est motivée par des raisons familiales et l’environne- ment que connaît l’équipe depuis le début des préparatifs de la sai- son version 2013/2014, ont indiqué les mêmes sources.

Le calendrier du championnat n'a pas du tout gâté l’ESM

nnIl importe de rappeler que le calendrier du championnat n'a pas du tout gâté la nouvelle équipe d’El Terradji El Moustagha- nemi, remaniée à 96%, qui a entamé la saison avec trois grosses cylindrées de Ligue 1, qui ne sont autres que l’AS Khroub, le NA Hussein-Dey, le Mouloudia de Saïda et l’USMBA.

L’Espérance de Mostaganem SDF

nn Dans l'attente de la décision du conseil d'administration, dont la réunion est prévue pour les prochaines heures, en vue de valider ou invalider la décision prise par le président, l’Espérance de Mostaganem est devenue SDF.

Le club peut se ressaisir

nn Néanmoins, comme la saison vient de débuter les chances du club pour se ressaisir demeurent intactes, d'autant plus que le groupe des Haouata a toujours su relever le défi et achever la sai- son dans de très bonnes conditions.

Un successeur en pole position

nn Le moins que l'on puisse dire, c'est que les sportifs mosta- ganémois sont frustrés par la situation de leur chère équipe d’El Terradji El Moustaghanemi, qui va de mal en pis, avec des crises à répétition et des parcours sportifs indignes de ce grand club. Ac- tuellement, l’ES Mostaganem est livrée à elle-même après la dé- mission du président Zerrouki. Mais cette situation a poussé, membres du CA et membres de la LFP, en l’occurrence maître Mani Saâda, avocat de profession, à réagir. La seule information du probable retour aux affaires de Mani Sâada a créé un certain optimisme dans le milieu sportif de la ville, car l'homme est connu par son dynamisme et son savoir-faire.

E. W.

www.lebuteur.com Coup d’œil Clubs de Kabylie
www.lebuteur.com
Coup d’œil
Clubs de Kabylie

N° 2429

Mardi 8 octobre 2013

19
19
d’œil Clubs de Kabylie N° 2429 Mardi 8 octobre 2013 19 Honneur Tizi-Ouzou (3 e journée)

Honneur Tizi-Ouzou (3 e journée)

L e duel au sommet qui a opposé le DC Boghni à l’USM Draâ Ben Khedda est revenu aux Montagnards qui l’ont

emporté au forceps. Une unique réa- lisation, signée Samir Amhis, suffi- sante pour offrir à sa nouvelle équipe, lui qui jouait la saison dernière sous les couleurs de l’USMDBK, le gain du match qui a donné une autre tour- nure au classement puisque le DCB a pris en solo les commandes du clas- sement. L’autre grand bénéficiaire de cette journée c’est l’ASC Ouaguenoun qui a battu l’Etoile de Draâ El Mizan. Un succès qui propulse les hommes de Chabane Dahleb à la deuxième place du classement avec sept unités au compteur. Un fauteuil que les gars d’Ath Ouaguenoun partagent avec l’un des trois nouveaux promus, à sa- voir l’OS Mouldiouane qui s’est im-

Le DC Boghni dicte sa loi

posé devant la JS Boukhalfa (3-1). L’US Azazga qui recevait le KC Ta- guemount Azouz au stade de Tirsa- tine n’a pas raté l’occasion de se racheter de sa dernière défaite dans le derby face à l’OC Azazga. L’Espérance de Draâ El Mizan s’est défait (3-1) également de son invité du jour, le MS Aït Abdelmoumene qui tombe pour la troisième fois de suite. De leur côté, les Olympiens de Tizi-Rached qui re- cevaient pour la première fois cette saison sur leur terrain n’ont pas laissé filer l’occasion pour signer leur pre- mière victoire (2-1) devant l’US Dje- maâ Saharidj. Pour rappel, les jeunes olympiens de Moh Younsi comptaient un nul et une défaite lors des deux premières journées jouées à l’exté-

rieur. Le LC Iflissen qui accueillait le CRB Mekla au stade de Tigzirt s’est offert les trois points à l’issue d’un match qui s’est soldé à son avantage sur le score de deux buts à un. Enfin,

la

inclinée au

final

deux buts

à

vant

hôte

jour, l’OC

A z a z g a .

Une

conde vic-

toire

p e r m e t

aux Olym-

piens de s’accrocher à la quatrième place en compagnie de leur voisin de l’US Azazga et de l’USM Draâ Ben Khedda.

 

S. S.

 

Les résultats

 

O. Tizi-Rached

2 –

US Djemaâ Saharidj CRB Mekla USM Draâ Ben Khedda KC Taguemount Azouz

1

LC Iflissen

2 –

1

DC

Boghni

1 –

0