Вы находитесь на странице: 1из 1
Version 1.19 : Avril 2012 Le mouvement de la Souveraineté Individuelle Présentation pour les démocraties

Version 1.19 : Avril 2012

Le mouvement de la Souveraineté Individuelle Présentation pour les démocraties du Monde Exemple de démocratie
Le mouvement de la
Souveraineté Individuelle
Présentation pour les démocraties du Monde
Exemple de démocratie directe grâce à l’internet
Voici des éléments de solutions pour libérer l’humanité
des chaînes de l’oligarchie mondialiste. La vision présentée ici
est basée sur la thèse suivante : pour tout système politique,
s’il n’y a qu’une seule et petite chance que la tyrannie
s’instaure, alors nous pouvons être assurés qu’avec le temps,
celle-ci s’installera. L’objectif est d’utiliser l’intelligence et la
créativité humaine pour établir de nouvelles bases politiques
afin d’exclure cette dangereuse possibilité à jamais.
Voici donc les grandes lignes d’une vision révolutionnaire
pacifique qui a pour but d’exploiter les structures des
gouvernements actuels pour METTRE-À-JOUR les démocraties en
modèles politiques où les individus, souverains d’eux-mêmes,
sont véritablement maîtres des gouvernements. Il s’agit d’un
projet de coopération mondiale pour la co-création de
systèmes politiques fonctionnels, transparents et unifiés par
les peuples et pour les peuples.
Il est à souhaiter que cette vision inspire le cœur des
révolutionnaires pour que ceux-ci s’activent en groupes pour
arriver à la réalisation d’au moins une des multiples variantes
potentielles du Mouvement de la Souveraineté Individuelle.
Que la créativité des humains souverains s’active pour
assurer à l’humanité un avenir digne de son potentiel
créateur. Assumons cette responsabilité qui nous incombe.
Vous êtes priés de suivre ce parcours d’idées point par
point. Le mouvement de la Souveraineté Individuelle ne propose
pas l’application des RÉFLEXIONS OUVERTES, qui ne sont
présentées ici et là qu’à titre d’inspiration.
Résumé
• Création d’un parti politique auquel les citoyens peuvent
prendre part à toutes les activités politiques grâce à une
plateforme internet interactive open source entièrement
transparente. Appel spécial aux programmeurs pour engendrer
un tel système web et diffuser le code source sur la toile.
• Le pouvoir décisionnel ne serait plus condensé entre les
mains d’individus corruptibles. Ces individus en qui nous
devons aujourd’hui avoir confiance pour qu’ils représentent
l’intérêt commun, sans même nous consulter.
• Le peuple serait en mesure de contribuer directement aux
affaires politiques, à la fois en soumettant des propositions
de lois, mais aussi en votant pour celles présentées à
l’Assemblée Législative.
• Il ne s’agirait pas d’une plateforme politique, mais bien
d’une multi-plateforme dynamique et interactive où la
créativité de chacun contribuerait à l’édification d’un
système toujours plus fonctionnel.
• Une constitution, rédigée par les initiateurs du parti,
témoignerait des valeurs par lesquelles l’évolution des
affaires sociales et politiques suivrait son cours.
• Le Mouvement de la Souveraineté Individuelle ne fait pas la
promotion d’une idéologie spécifique (voir la capsule 7.1). Il
ouvre toutefois la porte à un consensus idéologique collectif.
L’objectif est de produire un système fonctionnel durable.
(Réflexion ouverte : l’indice de fonctionnalité d’un système
doit être lié au degré de bonheur et de satisfaction ressenti
par la population.)
• Enfin, et surtout, il s’agit d’assurer, de façon durable, la
protection des droits fondamentaux, dont le droit à la
souveraineté individuelle en matière de gouvernance.
Commencez par le point 1
1
1

Prendre connaissance des modalités de création d’un nouveau parti politique officiel dans votre province, département ou état, et réaliser un tel parti qui se présentera dans le plus grand nombre de circonscriptions possible aux prochaines élections.

2
2

Si le parti est élu, le pouvoir

sera automatiquement entre les mains de l’électorat. Aucune relation de confiance envers un politicien ne sera nécessaire. Le peuple aura donc voté pour une vision d’avenir offerte par un parti politique dirigé par le peuple lui-même.

2.1
2.1

Ainsi, le pouvoir décisionnel n’est pas concentré en un

seul individu capable d’abuser de la confiance du peuple qui l’a élu, ce qui limite grandement la corruption dans les affaires gouvernementales. Mais par-dessus tout, le citoyen maintient son droit direct à la souveraineté en matière de gouvernance. La volonté du collectif remplace la volonté du député, pour le plus grand bien commun.

2.2
2.2

À des fins légales, des personnes physiques devront

s’enregistrer comme représentants du parti politique. Cependant, ils auront tous préalablement consenti, grâce à des contrats officiels, à se soustraire de toutes responsabilités décisionnelles généralement octroyées à un député. Leur travail officiel se résumera à exprimer, à l’Assemblée Législative, la volonté du peuple selon ce qu’indique la plateforme informatique

du parti. À la limite, ce rôle d’interface pourrait être attribué

à un écran d’ordinateur. Les débats se feront à l’intérieur du parti via la plateforme internet.

3
3

L’électorat exercera son pouvoir

grâce à une plateforme internet open source hyper transparente. Le citoyen pourra exprimer sa souveraineté par un moyen semblable à un référendum pour chaque proposition de loi. Une véritable démocratie, enfin.

2.3
2.3

La vision du parti sera déterminée par les initiateurs du parti qui formuleront une série de règles à suivre semblables à une constitution, mais qui ne serviraient que de lignes directrices. Celles-ci témoigneront des tendances

évolutives de la collectivité, préférablement pour bâtir un avenir

à l’image de la grandeur du potentiel humain. Les éléments de

cette nouvelle constitution pourraient être nommés « Règles d’Or ». Un nouveau paradigme s’impose si l’on souhaite s’assurer un avenir dans la dignité. Le futur est entre nos mains. Vers quoi nous dirigeons-nous maintenant?

3.1
3.1

La plateforme internet du parti sera le centre principal

des activités. On y observera les activités en cours et on pourra y participer sous une vraie identité. L’accès à la plateforme sera sécurisée à l’aide d’informations personnelles, tel un numéro d’assurance sociale et un numéro de permis de conduire. Chacun votera principalement pour les propositions qui l’intéressent et le concernent. L’électorat aura accès à toutes les motions qui seront présentées à l’Assemblée Législative et pourra voter à n’importe quel moment jusqu’au temps limite prédéterminé. Votes transparents visibles par tous offrant des résultats infraudables. L’électorat pourra aussi avoir accès à la section des votes par voie téléphonique. L’électorat pourra voter pour des mises à jour de la plateforme du parti qui sera en perpétuelle évolution. L’électorat pourra proposer des motions et les soumettre à l’évaluation des autres citoyens.

4
4

Les propositions de lois

présentées à l’Assemblée Législative seraient affichées sur la plateforme internet en plus d’être présentées par les médias. Ceux-ci seraient invités à discuter de leurs implications, initier des débats publics et promouvoir la participation citoyenne.

5
5

Chaque citoyen pourrait

soumettre une proposition de loi via la plateforme internet. Selon la popularité de celle-çi, elle fera peut-être son chemin jusqu’à l’Assemblée Législative pour une première lecture.

6 Invitation à l’ingéniosité et à la créativité humaine via la plateforme internet. Objectifs :
6
Invitation à l’ingéniosité et à la
créativité humaine via la
plateforme internet. Objectifs : la
résolution des dysfonctionnalités et
l’amélioration des conditions humaines et
environnementales, tout en respectant les
« Règles d’Or » (voir la capsule 2.3.1).
7.1 Réflexions ouvertes sur les fondements du système 7 Transformation progressive du gouvernement et du
7.1
Réflexions ouvertes sur
les fondements du système
7
Transformation progressive du
gouvernement et du système pour
les rendre à l’image du peuple qui
en est véritablement maître. Il
revient au peuple de se définir dans la
suite des événements, en agissant
directement sur les fondements du
système.
Tendre vers un système en harmonie avec les lois de la
Nature et de l’Univers. Vers ce qui engendre la Vie, la
néguentropie. Tendre vers plus de fonctionnalité. L’époque des
batailles idéologiques est révolue. Ce qui importe est le
fonctionnement de la Vie avec la Vie elle-même. Un mélange
d’idéologies est une concoction fertile d’où émerge des solutions
pour résoudre les problèmes auxquels l’humanité fait face.
L’espoir réside dans l’expression véritable de la Liberté et dans
la confiance au bon sens commun. L’estime d’un humain ou d’une
humanité incapable de se gouverner soi-même invite des factions
de contrôleurs à limiter la Vie à un jeu de pouvoir coercitif
austère. Ultimement, c’est être en contrôle ou être controlé.
8
8

Expansion, fusion et adaptation

en paliers du mouvement révolutionnaire pour inclure l’ensemble des circonscriptions d’une province, l’ensemble des provinces d’un pays, l’ensemble des pays d’un continent, l’ensemble des pays du monde. Viendra l’altermondialisation par la Souveraineté Individuelle et dans la liberté des peuples. Unis et Libres nous sommes. Gouvernons-nous donc à cette image.

8.1
8.1

Réflexions ouvertes sur les paliers gouvernementaux

Il pourrait y avoir, éventuellement, plusieurs paliers pour mieux répondre et aborder les projets sociaux, de recherche et de développement.

Régional, provincial, national et mondial

Chacun ayant à sa disposition des moyens et des ressources équivalents à son palier.

2.3.1
2.3.1

Réflexions ouvertes sur

quelques « Règles d’Or » potentielles (abrégées)

Favorise la décentralisation des pouvoirs décisionnels.

Favorise l’efficacité économique des pouvoirs exécutifs.

Favorise l’autosuffisance collective et individuelle.

Favorise l’indépendance collective et individuelle.

Libère l’humanité du labeur nécessaire à la survie.

Améliore les conditions humaines et environnementales en général.

Harmonise les activités humaines avec l’évolution naturelle de la biosphère.

Respecte la Vie et l’intérêt du plus grand ensemble.

Favorise et respecte les droits fondamentaux chez le citoyen, dont le droit à la liberté d’être et le droit à la souveraineté individuelle.

Favorise un degré de bonheur plus élevé chez la population, ce qui est un indice de fonctionnalité du système.

3.1.1
3.1.1

Un espace web dédié aux affaires internes du parti

Soumission de propositions de loi et de projets par le citoyen.

Chaque nouvelle proposition sera évaluée par le Conseil Populaire afin de lui attribuer une cote constitutionnelle (voir les capsules 3.1.2 et 3.1.3). Ceci donnera un indice pour savoir si les propositions sont constitutionnelles ou non (degré d’accord avec les « Règles d’Or »).

Les participants pourront influer sur l’ordre prioritaire des propositions en donnant leur avis ⇧⇩, en plus de pouvoir ajouter un court commentaire.

Seules les propositions au sommet du palmarès se retrouveront officiellement à l’Assemblée Législative. Ce palmarès considérera les niveaux prioritaires atteints et le temps passé à chacun de ces niveaux.

Un cabinet spécialisé s’occupera de formuler les propositions de manière officielle. Ce même cabinet présentera clairement les conflits occasionnés à l’intérieur des lois existantes et les abrogations requises.

Un espace web du genre forum sera dédié à chaque proposition.

Un espace web public sera dédié au profil de chacun des contributeurs et affichera l’historique des contributions et l’indice de popularité de ceux-çi.

Un espace web sera dédié à la structure et au fonctionnement de la plateforme. On pourra y proposer des mises à jour pour améliorer les fonctions internes de la plateforme et l’efficacité du parti.

Un espace web dédié aux affaires législatives

Le citoyen pourra voter ici pour chacune des motions en cours de lecture ou qui seront éventuellement présentées à l’Assemblée Législative de façon officielle.

Un compte à rebours indiquera combien de temps il reste pour voter. Il sera possible de changer son vote avant la fin du scrutin.

On y verra aussi, pour chacune des propositions présentées par le parti, un indicateur du pourcentage de vote favorable nécessaire en fonction de la cote constitutionnelle (voir la capsule 3.1.3). Pour les propositions de l’opposition, l’indicateur de vote favorable nécessaire ne servira, dans un premier temps, qu’à titre indicatif et témoignera de la légitimité des propositions de l’opposition.

On pourra y voir en temps réel le compte des votes et voir l’identité et le vote de tous les contributeurs.

Lors du vote, on pourra aussi laisser quelques lignes de commentaire qui seront visibles par tous.

8.1.1
8.1.1

Réflexions ouvertes sur quelques exemples de projets prioritaires inhérents à chaque palier gouvernemental

Régional : Autosuffisance alimentaire régionale, alimentation locale biologique hautement nutritive gratuite, instrumentation d’usines multifonctionnelles communautaires, habitation décente gratuite, etc.

Provincial : Évaluation et mise à jour des pouvoirs exécutifs, évaluation de l’efficacité financière des organismes privatisés, développement de réseaux de communication haute performance gratuits et accessibles à tous, développement de la médecine holistique et préventive, etc.

National : Transportation zéro pollution, détoxication des aliments industriels, centrales encyclopédique, de recherche et d’innovation, etc.

Mondial : Énergie libre, transmutation de la matière, copie conforme moléculaire, technologies de la gravitation, étude de la conscience, étude sur le Prana, etc.

3.1.2
3.1.2

Conseil Populaire

Le Conseil Populaire sera chargé d’analyser les propositions de loi et de leur attribuer une « cote constitutionnelle » indiquant la compatibilité avec les Règles d’Or avant que l’électorat ne puisse y voter. Cette cote déterminera le pourcentage de vote favorable nécessaire afin qu’une décision devienne légitime moralement (voir la capsule 3.1.3). Cette tâche critique et très sensible doit être effectuée par des moyens sûrs auxquels les tendances misanthropes sont strictement exclues.

Réflexions ouvertes sur le fonctionnement du Conseil Populaire

N’importe quel citoyen en âge de voter peut poser sa candidature pour devenir membre du Conseil Populaire.

Il n’y a pas de nombre limite à ce conseil, bien que quelques centaines de membres soient suffisants pour représenter légitimement l’étique populaire.

Les grands intellectuels et ceux qui incarnent une grande sagesse seront invités à prendre part au Conseil.

Pour tout candidat, au moins 20 références scellées seront nécessaires afin de témoigner de la bonne volonté et de la sagesse des intéressés.

Sur la plateforme internet, il y aura un espace qui listera chacun des membres du Conseil Populaire. On pourra accéder à l’historique de leurs contributions ainsi qu’à tous les commentaires qu’ils auront émis sur la plateforme. Les utilisateurs de la plateforme auront aussi la possibilité de signaler leur approbation face au jugement général d’un membre du conseil (Cote d’approbation populaire du conseiller).

Pour toute proposition il sera possible de voir quelle a été la cote constitutionnelle accordée par chaque conseiller.

S’il advenait que la population soit indignée quant au jugement d’un des membres du Conseil Populaire, la cote d’approbation populaire en témoignerait d’elle-même. Passé une valeur minimale critique de cette cote, le conseiller devra se soustraire de ses fonctions. L’attribution d’une cote constitutionnelle à une nouvelle proposition de loi ne devrait pas dépasser 48 heures.

3.1.3
3.1.3

Graphique du pourcentage de vote favorable nécessaire en fonction de la cote constitutionnelle

100 % 88 % 75 % 63 % 50 % 0 2,5 5 7,5 10
100 %
88
%
75
%
63
%
50
%
0
2,5
5
7,5
10
Pourcentage de vote favorable nécessaire

Cote constitutionnelle de la proposition

3.1.4
3.1.4

Chaque utilisateur de la plateforme pourra concevoir une

suite logique de propositions de loi et la soumettre sous forme de paquet au Conseil Populaire. Les autres utilisateurs du site pourraient alors voter par anticipation, non seulement pour une seule proposition de loi, mais pour une série de propositions. La première devrait être votée OUI pour que la seconde puisse être officiellement présentée. Des flux RSS pourraient avertir tous les utilisateurs ayant voté par anticipation qu’une modification a été faite à la proposition originale, ce qui annulerait automatiquement tout vote anticipé. L’utilisateur responsable de la soumission du paquet de propositions pourra offrir des explications approfondies sur son profil et ouvrir des discussions sous forme de forums. Les citoyens pourraient ainsi participer activement à l’aiguillage et à la redirection intelligente de l’évolution sociale.

• Chaque civilisation a le gouvernement qui lui est dû, conformément au Principe de Cause-à-Effet. • Les affaires collectives résultent du cumul des affaires individuelles. • Tu as le pouvoir de changer le Monde et tu le fais, à chaque instant. • Assumes cette responsabilité qui t’incombes. • Ne sous-estimes pas l’impact d’aucune action, aussi minime soit-elle. • Il ne suffit que d’un seul geste pour initier un mouvement. • Sois maître de toi-même, car sinon, quelque chose d’autre le sera, et ultimement, cela ne te rendra pas service. • Transformes tes comportements réactionnels, conditionnés et compulsifs en actes intentionnés. • Retrouves-toi, toi-même. • Connais-toi, toi-même. • Cela te fera naturellement reconnaître le majestueux pouvoir que tu recèles en toi. • La reconnaissance de cette force innée te donnera confiance et estime. • Rien alors ne t’arrêtera. • En ce grand pouvoir recèle aussi une grande responsabilité. • Le Monde se meurt littéralement en attente que tu l’assumes dans toute son intégrité. • Chacune de tes expériences est une occasion de t’exprimer, de t’affirmer, à l’image la plus grandiose que tu puisses avoir de toi-même. • Tu es un maître en devenir de l’expérience que tu fais de la Vie. • À chaque instant, affirmes-toi avec honnêteté envers toi-même et en toute intégrité. • Sinon, ne te plains surtout pas, car tu es le seul responsable d’avoir failli à une occasion d’être toi-même. • En cela réside la cause de ton malaise. • L’intuition sera ton guide en période de doute, écoutes ton coeur, fais-lui honneur, il recèle la Vérité. • Prends garde aux idées que tu as sur la façon dont tu devrais te sentir. • Ce ne sont que des constructions mentales. • Tu dois choisir la vérité, qui n’est que tienne, et devenir l’expression vivante de celle-ci. • Maintiens ce choix avec toute ta Volonté. • Sache que ta volonté s’exprime en qualité et en quantité limitée. • Alors reposes-toi bien et vitalises ton corps, car ton parcours évolutif n’est pas de tout repos. • Tu devras exprimer ta volonté propre avec habileté pour ne pas être abusé, alors exerces-toi par la vigilance envers ton attitude et tends vers l’anoblissement de ton caractère. • La Vie se chargera de te donner les occasions d’évoluer, de t’affirmer, en t’offrant des défis à ta mesure. • Tu as le pouvoir de tous les transcender. • Ce pouvoir s’active à la mesure de l’estime que tu as de toi-même. • Fais-en bon usage, car le poids de ce qui est récolté excède celui de la semence. •

A Réflexions ouvertes sur le travail • Une personne sincèrement motivée par son travail est
A
Réflexions ouvertes sur
le travail
• Une personne sincèrement motivée par son
travail est un travailleur efficace, dévoué
et heureux.
• Le travail devrait avant tout satisfaire les
besoins d’épanouissement de l’individu et de
la collectivité.
• Ne pas limiter l’accès à l’emploi pour des
raisons d’éducation ou d’expérience. Offrir
des postes en fonction des capacités
professionnelles des intéressés.
• Valoriser l’apprentissage des métiers en
travaillant, avec ou sans l’aide de mentors.
• Encourager le travail dirigé vers
l’amélioration de la fonctionnalité du
système, vers la résolution de problèmes.
• Ne pas honorer le travail pour le simple
travail. Diriger intelligemment les efforts
sur les causes et les systèmes préventifs.
B Réflexions ouvertes sur l’éducation Pour les métiers : • Fournir de brefs programmes d’éducation
B
Réflexions ouvertes sur
l’éducation
Pour les métiers :
• Fournir de brefs programmes d’éducation
approfondie aux métiers de façon
concomitante avec l’ascension professionnelle.
Pour la jeunesse :
• Favoriser d’abord l’auto-apprentissage en
fonction des intérêts personnels de chacun.
• Regrouper les élèves par disciplines en
fonction des niveaux atteints, sans égard à
l’âge ou au temps passé à un niveau.
• Favoriser l’épanouissement des talents et des
habiletés uniques à chaque élève.
• Ne pas normaliser l’apprentissage.
• Ne jamais imposer l’autorité sans respecter
les libertés fondamentales des élèves.
• Encourager l’étude de la philosophie du
progrès à l’école.
C Réflexions ouvertes sur la présence extraterrestre • L’humanité de la Terre se doit d’avoir
C
Réflexions ouvertes sur
la présence extraterrestre
• L’humanité de la Terre se doit d’avoir un
organe officiel qui la représente au niveau
mondial. Cet organe devrait représenter
véritablement la volonté de la population
humaine, tel que le Mouvement de la
Souveraineté Individuelle le propose.
• Cet organe devrait mettre officiellement en
vigueur une « Déclaration de la Souveraineté
Humaine », tel que présenté par la New
Knowledge Library en 2006.
• Il est primordial que la Terre ne soit pas
une colonie d’exploitation et qu’elle interdise
toutes formes d’ingérence qui ne soient pas
conformes à la « Déclaration de la
Souveraineté Humaine » dès maintenant.
• L’Humanité de la Terre doit démontrer sa
capacité et embrasser la responsabilité d’être
l’unique intendante légitime de sa Biosphère.
D Réflexions ouvertes sur la gestion des ressources et du territoire • Chaque région devrait
D
Réflexions ouvertes sur la gestion
des ressources et du territoire
• Chaque région devrait être autosuffisante
en matière de ressources et adapter les
activités humaines en conséquence.
• Certaines portions limitées du territoire
devraient être réservées à l’intendance des
hommes pour l’exploitation contrôlée des
ressources.
• Ne prélever que ce que l’homme a engendré
grâce à son intendance (sauf dans le cas
des minéraux).
• Laisser les autres secteurs (au moins 60 %
des écoumènes) évoluer dans leur état
naturel, sans plus y prélever de ressources.
• Fournir un terrain à chaque famille
intéressée, à perpétuité et exempt de
taxes, à moins de faillir aux normes de
gestion responsable préétablies.
E Réflexions ouvertes sur l’économie • Encourager la création d’un système économique fermé, dont la
E
Réflexions ouvertes sur
l’économie
• Encourager la création d’un système
économique fermé, dont la masse monétaire
est établie par capita, avec des plateaux
d’acquisition individuelle (pour éviter
l’appauvrissement à outrance des classes
inférieures, assurer la circulation monétaire
et éliminer l’inflation).
• Permettre l’union en corporation pour élever
le plateau d’acquisition.
• Rediriger l’excédant du plateau comme impôt
(20 %) et don charitable (80 %).
• Encourager la coopération des marchés au
lieu de la compétition.
• Engendrer un système informatique public
balancé qui trace chaque dollar existant.
Transparent aux notaires et aux enquêtes.
• Interdire les prêts avec intérêts. Payer les
services bancaires selon les honoraires fixés.
F Réflexions ouvertes sur les dépenses budgétaires • Concentrer judicieusement les dépenses dans des projets
F
Réflexions ouvertes sur
les dépenses budgétaires
• Concentrer judicieusement les dépenses dans
des projets engendrant la progression des
conditions humaines et augmentant l’indice
de fonctionnalité du système.
• Investir dans des technologies et des
innovations pour libérer l’humanité du
travail et du labeur non nécessaires.
• Tendre vers la digne satisfaction des besoins
primaires de base pour toute la population
(habitation, nourriture et éducation).
• Réserver les dépenses militaires pour la
défense et la protection de la Souveraineté
sur le territoire national ou allié
uniquement.
• Considérer les bénéfices et les intérêts des
générations futures (Grands travaux,
recherche et développement, etc.).
• Favoriser la production durable de richesses.
G Réflexions ouvertes sur la spiritualité • Reconnaître que les systèmes naturels s’étendent bien au-delà
G
Réflexions ouvertes sur
la spiritualité
• Reconnaître que les systèmes naturels
s’étendent bien au-delà de la physicalité et
que comprendre les mécanismes régissant
ces mondes subtils et intangibles élargirait
grandement la perception de ce qu’est la
Vie.
• Reconnaître l’évolution de la conscience, à
laquelle un paradigme est adapté à chaque
étape. Le changement est naturellement
nécessaire pour évoluer plus avant.
• La syntonisation de Soi et de la Collectivité
avec les systèmes naturels productifs est la
direction naturelle de l’évolution.
• Un collectif se comporte comme un individu.
Les phénomènes sociaux témoignent, comme
des symptômes, de la santé du système. La
dégénérescence n’est pas un signe de santé,
contrairement à la fonctionnalité croissante.

Оценить