Вы находитесь на странице: 1из 27
La Gazzetta dello Sport lui a attribué la meilleure note La presse italienne encense Belfodil
La Gazzetta dello Sport lui
a attribué la meilleure note
La presse italienne
encense Belfodil
MARDI 22 OCTOBRE 2013
Slimani : «Le Burkina est
www.lebuteur.com
QUOTIDIEN NATIONAL SPORTIF N° 2441 PRIX 20 DA
redoutable à l’extérieur ? Et
JSK
Après le recours déposé hier par
Hannachi auprès de la LFP
après ! Nous, on est
intraitables à Blida»
Houasnia suspendu
pour la phase aller
●● Il risque la radiation
●●Suspension de Mekkaoui :
décision aujourd’hui
●●Pas de huis clos
pour la JSK
Beziouen
«J’espère que
l’arbitre face au
MCA sera
correct»
Le Mouloudia
Le Mouloudia
Le Mouloudia
Le Mouloudia
Le Mouloudia
Le Mouloudia
Le Mouloudia
Le Mouloudia
veut Khoukhi
veut Khoukhi
veut Khoukhi
veut Khoukhi
veut Khoukhi
veut Khoukhi
veut Khoukhi
veut Khoukhi
Djeghbala : «Si on bat
CRB
Gamondi sermonne
ses joueurs
la JSK, on jouera le titre»
Ouali : «Benouza m’a
totalement déstabilisé»
ESS
USMH
Laïb : «On veut jouer la
Ligue des champions»
Hammar
USMA
Zemmamouche :
«Nous n’avons jamais
promis le titre de
champion»
«L’Entente n’est
pas leader
grâce aux
arbitres !»
MCA
N° 2441 Mardi 22 octobre 2013 «Sur l’action du but, je n’ai pas eu assez
N° 2441
Mardi 22 octobre 2013
«Sur l’action du but, je n’ai
pas eu assez de temps pour
dégager le ballon»
C
omme
Belkacem Remache, défenseur de la JSK
il a dit
l ui
Mais suffisamment
pour le mettre dedans !

Lang, Amazigh d’un jour, Amazigh pour toujours !

Ce n’est pas de la langue de bois «Je dédie mon but aux deux supporters
Ce n’est pas
de la langue
de bois
«Je dédie
mon but
aux deux
supporters du
CRB décédés»
Islam Slimani,
attaquant du Sporting
Lisbonne
MCO-CABBA décalé
à cause du Clasico
Alors MCO-CABBA ou Barça-Real ? Norma-
lement la question ne se pose même pas.
Pourquoi ? Tout simplement, il faut avoir un
goût très discutable du beau jeu pour sacrifier
le Clasico pour un MCO-CABBA au cours du-
quel gageons qu’on poussera autant la ba-
balle que la gueulante ! Comme à Oran, le
choix est vite fait, Youcef Djebbari a été offi-
ciellement saisi de toutes parts pour avancer
ou reculer le prochain MCO-CABBA pour per-
mettre à tout le monde de mater tranquille-
ment Barça-Real, prévu samedi à 17h. Après,
tout le monde pourra redescendre de son
petit nuage ! A ce rythme, c’est toute la jour-
née de samedi qui risque d’être avancée. Si
Kerbadj n’est pas déjà au Camp Nou !
02
02

Houasnia

«jugé»
«jugé»
n’est pas déjà au Camp Nou ! 02 Houasnia «jugé» dimanche ! Farouk Houasnia, l’arbitre de

dimanche !

Farouk Houasnia, l’arbitre de JSK-ESS (1-1) a eu le génie de faire oublier à l’Algérie du foot, Janny Sikazwe. Il fallait faire pire que le Zambien, très contesté lors de Burkina Faso- Algérie pour lui voler la vedette. Et à ce jeu, Houasnia a sif- flé de tra- vers plus ou tout autant que Si- kazwe pour que son image soit ternie comme pas possible de- puis samedi. L’a r b i t r e risque tout simplement le frigo. En ces temps tantôt chauds, tantôt froids, ce n’est pas conseillé ! En tout cas, la Commission fédérale d’arbitrage se réunira ce dimanche pour traiter certains cas. Houasnia en premier.

Jean-Christian Lang avait reçu un cadeau à l’époque où il officiait sur le banc de la JSK. Un pendentif en or en forme de « Z » Imazi- ghen qu’il portait fièrement à l’époque en guise d’attachement à la Kabylie qui l’avait adopté. Eh bien, ce pendentif, Lang ne l’a pas balancé dans l’oued Aïssi avant de repartir en France après son renvoi pas très classe de la JSK. Ce fameux cadeau, l’actuel entraîneur de l’ESS l’avait encore autour du cou lors de ESS-JSK. Et n’allez pas croire que c’est un port de circonstance, l’homme ayant déjà fait preuve de fidélité à ses amitiés. La Kabylie aussi !

ESS TV, c’est déjà fini ? ESS TV, la télévision 100% Entente de Sétif, lancée
ESS TV, c’est
déjà fini ?
ESS TV, la télévision 100% Entente de Sétif, lancée
il y a quelques semaines, risque de ne plus émettre, et
ce, en raison d’un contentieux entre l’ESS et l’entreprise
Sahli, partenaire de la chaîne. Le sigle n’apparaît plus sur la
chaîne depuis dimanche dernier, chose qui a poussé la direc-
tion de l’Entente de Sétif a faire appel à un huissier de justice
pour faire condamner son associé. Un contentieux d’ordre fi-
nancier serait à l’origine du conflit. La société réclamerait des
factures de l’ordre de 100 millions de centimes que l’ESS juge
imaginaires. Entre les deux parties, la guerre est déclarée.
Déjà que la chaîne avait du mal à trouver de la matière à
diffuser après avoir épuisé le stock des anciens match de
Coupe du monde 98, ce conflit risque sérieusement
de précipiter sa disparition.

Pierre Ménès

pense envoyer des

fleurs à Evra

Il y en a un au moins qui a pris les attaques de Patrice Evra de bon cœur. Pierre Ménès ! Le consul- tant du Canal Football Club que le latéral gauche de Manchester avait pourtant menacé de lui péter la gueule s’il le rencontrait - «Çui là, j’ai- merais bien le choper» - s’est félicité de l’audience atteinte grâce à l’interview- règlement de comptes d’Evra.

Une Sanfoura, plutôt deux et trente mille Sanafir !

Dans un univers de Sana- fir surexcité, où il faut peser au moins 95 kilos
Dans un univers de Sana-
fir surexcité, où il faut peser
au moins 95 kilos tout en
muscles pour être admis, deux
femmes ont pourtant égayé
l’ambiance. La femme de Diego
Garzito, évidemment et une
Sanfoura, venue nous dit-on de
France. Une supportrice incon-
ditionnelle du CSC qui a
tenu à mater le dernier
CSC-CRBAF depuis
la tribune officielle.
L’on comprend
maintenant la sur-
motivation des
joueurs. Ils doivent
avoir été informés de
cette présence !
Asprilla,
une
proposition
Aït Djoudi devrait remettre
sa chemise à carreaux
Non,
Faustino
Asprilla
ne
viendra
pas
acteur.
Sollicité
par Santa Latina, qui des films adultes, l’ancien attaquant colombien décliné l’invitation. un «C’est
par
Santa
Latina,
qui
des
films
adultes,
l’ancien
attaquant
colombien
décliné
l’invitation.
un «C’est
une
des
choses
les
plus
étranges
que
l’on
m’ait
: pour osée proposées,
mais
ne
l’ai
pas
acceptée»,
s’est
expli-
qué
l’ex-international
a cafetero. pour produit
La
proposition
était
pourtant
tentante
7800
euros
je une de-
semaine
de
travail.

Etrangement, la JSK ne gagne plus depuis que Azzed- dine Aït Djoudi a décidé de tomber la chemise à carreaux. Ce n’est qu’une constatation, loin de toute superstition mal placée de notre part, mais le bleu uni de la chemise que l’en- traîneur de la JSK a portée à Agadir, puis samedi à Tizi lors de JSK-ESS a eu l’effet inverse des fameuses chemises à carreaux fétiches d’Aït Djoudi. Du moins, jusqu’à il y a peu.

L ’ i n f o p e o p l e
L
i
n
f
o
p
e
o
p
l
e
Il marque pour les USA et qualifie le Mexique ! «1 969 000 pour le
Il marque pour les USA
et qualifie le Mexique !
«1 969 000 pour le CFC. Ne pas
oublier : aller chez Interflora
pour envoyer un bouquet à
Evra», a tweeté le consultant ce
lundi matin. La veille, il avait
plutôt défié Evra
«d’arrêter sa
carrière le
jour où il
fera une in-
terview
sans massa-
crer la
langue fran-
çaise». Sar-
castique !
on l’appellerait comment… Zeus ?
Une hadja à Bologhine Il semblerait que la hui- tième journée de cham- pionnat de
Une hadja
à Bologhine
Il semblerait que la hui-
tième journée de cham-
pionnat de la Ligue 1
ait été dédiée à la
femme. Pourtant,
on n’est pas un 8
mars. Mais peu im-
porte. Deux femmes
assez classe ont maté CSC-CRBAF
au stade Chahid Hamlaoui de Constan-
tine, et une hadja, MCA-RCA, à Bologhine.
Une révolution féminine dans le foot est
en train de se préparer.
Footaises

Rolland Courbis a vissé

sa place à l’USMA.

Farouk Houasnia va

demander l’asile politique en Zambie !

Match serré entre l’ESS et

la société Sahli sur ESS TV !

serré entre l’ESS et la société Sahli sur ESS TV ! Graham Zeus ne se doutait

Graham Zeus ne se doutait pas un instant que son but contre le Panama (3-1) allait faire de lui un héros… au Mexique. L’attaquant américain a reçu, aussi surprenant que cela puisse paraitre, des di- zaines de cadeaux depuis qu’il a aidé le Mexique à se qualifier en Coupe du monde. Ce but a même valu à l’Américain le nom de «Saint» au Mexique. Et en Grèce,

Communiqué
Communiqué

L'Organisation Nationale des Journalistes Sportifs Algériens (ONJSA) organise, mardi prochain

à partir de 8h55, à la salle des conférences du Complexe Olympique " Moha- med Boudiaf" (Alger), une conférence-débat, sur le thème "histoire de la presse sportive algérienne". Cette initiative qui s'inscrit dans le cadre de la célébration de la "Journée nationale de la presse algérienne", coïncidant avec la date du 22 octobre 2013 et décrétée par le président de la Ré- publique, se veut un espace convivial, entre les journalistes sportifs des différents secteurs qui témoigneront de leur expérience dans le domaine et qui constituent l'histoire de la presse sportive algérienne.

Voici le programme de la journée: 08h55 : Allocution du Président de l’ONJSA 09h00 :
Voici le programme de la journée:
08h55 : Allocution du Président de l’ONJSA
09h00 : Allocution du Ministre de la communica-
tion
09h10 : Allocution du Ministre de la jeunesse et
des sports
09h20 : Allocution du PDG de MOBILIS
09h25 : Présentation d’un Film sur l’histoire de la
presse sportive algérienne
(52m)
10h20 : Pause-café
10h35 : Conférences-débats sur le Thème : " l'his-
toire de la presse sportive algérienne"
12h30 : Déjeuner
14h00 : Match gala entre journalistes des diffé-
rents organes de presse

La journée, parrainée par Mobilis, sera marquée par la projection d'un film de 52 mn sur les différentes étapes (histoire) de la presse sportive algérienne, et un débat s'en suivra avec plusieurs interventions au programme des journa- listes dont ceux qui ont marqué de leur empreinte cette histoire. Outre les journa-

listes (anciens et nouveaux) et des invités de marque, la journée sera rehaussée par des personnalités sportives et politiques.

www.lebuteur.com N° 2441 Équipe nationale 03 Mardi 22 octobre 2013 Coup d’œil Il a inscrit
www.lebuteur.com
N° 2441
Équipe nationale
03
Mardi 22 octobre 2013
Coup d’œil
Il a inscrit son 1
er
but samedi en Coupe du Portugal
Slimani «Le Burkina est redoutable à l’extérieur ?
Et après ! Nous aussi, on est intraitables à Blida»
Une réaction à
chaud après ce pre-
mier but de votre car-
rière professionnelle ?
Cela fait longtemps que
j’attendais une chance pa-
reille. Je crois l’avoir bien
exploitée en marquant ce
but qui va inch’Allah me
libérer et me redonner plus
de confiance pour les matchs
à venir.
Islam Slimani n’a pas raté sa première véritable occasion qui s’est
présentée pour lui, samedi, pour ouvrir son compteur buts avec le
Sporting Lisbonne, le premier de sa nouvelle carrière de joueur
professionnel à l’étranger. Le meilleur buteur de l’Equipe na-
tionale, lors des éliminatoires CM-2014, affirme que cette
première réalisation n’est pas du tout une fin en soi. Il
promet de tout faire pour s’imposer
et être du coup prêt pour la ba-
taille de Blida, le 19 novem-
bre prochain, contre
le Burkina Faso.
me mets à la disposition du
coach et de la sélection. La fa-
tigue, la chaleur ou je ne sais
quoi d’autre, je ne les calcule
même pas.
Une passe décisive
sur le but de Fe-
sir ma chance à chaque fois qu’elle
se présente, pour convaincre l’en-
traîneur et le mettre dans le doute
concernant ses choix.
Le match retour face
«Le
coach
ghouli et une
bonne pré-
sence physique
durant le match, et
aujourd’hui (sa-
medi), vous marquez
votre premier but avec
le Sporting, on imagine
que coach Vahid vous
a bien boosté par sa
Jardim me
parle beaucoup,
il me fait
confiance, à moi
au Burkina aura
lieu dans moins
d’un mois, com-
ment vous le
voyez déjà ?
Ça va être dif-
est
Une première devant
votre public, vous ne pou-
vez pas espérer mieux
Oui, je suis très heureux de
cette première réalisation. Le
public a beaucoup applaudi et j’ai
trop apprécié sa réaction. Cela
prouve qu’on croit en moi, et je
suis très fier.
Physiquement, vous vous êtes
senti comment ?
conscient
de l’am-
pleur de notre
objectif, on doit
bien travailler cha-
cun de nous dans son
club et répondre présent le mois
de novembre prochain.
de saisir ma
chance»
Je
suis en nette progression. Je
L’Algérie a laissé filer une multi-
tude d’occasions de marquer
d’autres buts, cela ne laisse pas
des regrets par rapport à ces
opportunités gâchées ?
Effectivement, lorsqu’on re-
voit le match dans notre
confiance…
C’est sûr, le coach
m’a beaucoup aidé, il
nous parle souvent, si
je ne reconnais pas
son mérite, c’est que je
suis ingrat. C’est pour
vous dire que sa confiance m’a
vraiment transcendé. Ça m’a
donné une énorme envie
de me battre sur le ter-
ficile, mais sa-
chez que notre
objectif sera tou-
jours le même, à sa-
voir décrocher la
qualification au Bré-
sil. Maintenant,
c’est clair, net et
précis, il faut ga-
gner chez nous, et
on va tout faire
pour accomplir le
boulot entamé à Oua-
gadougou.
«Main-
tête et qu’on se rend compte du nombre d’occasions créées, on a bien des regrets,
tête et qu’on se rend
compte du nombre
d’occasions créées,
on a bien des regrets,
mais ce qui nous
hante toujours, c’est
cet arbitrage catastro-
phique qui nous a joué
un mauvais tour. L’adver-
saire était certes coriace et il
le sera encore à Blida, mais sachez
que sans ce grain de sel de l’arbi-
tre, on n’aurait certainement pas
perdu cette manche aller. Ce aurait
peut-être un score nul de 2 à 2,
mais ce penalty imaginaire ac-
cordé au Burkina a faussé le ré-
sultat
Le fait d’avoir créé du jeu et
des occasions de but, en ins-
crivant même deux buts,
est-il de bon augure pour
la rencontre retour ?
Oui, c’est déjà rassurant.
Je pense que le fait d’avoir
marqué deux buts à l’exté-
rieur est toujours récon-
fortant sur le plan mental.
Cela nous permet d’aborder
la rencontre retour avec plus
de confiance et une énorme
détermination à décrocher
le billet qualificatif au

travaille beaucoup à l’entraîne- ment, je donne le meilleur de moi- même à chaque exercice proposé par l’entraîneur pour lui prouver que je méritais une chance. Main- tenant, Hamdoulilah. D’habitude, je me contentais de 10, voire 5 mi- nutes par match, et là, j’ai bénéficié d’un peu plus de temps de jeu et grâce à Dieu, j’ai réussi à profiter de ma première véritable occasion de but.

On a beaucoup parlé de cette équipe burkinabè, certains l’ont présentée à notre portée, d’au- tres soutiennent qu’elle sera fa- cile à battre chez nous. Quelle impression vous a laissée cette équipe ? C’est une bonne équipe, il faut arrêter de trop sous-estimer nos adversaires. Ils ont des qualités qu’on a pu vérifier sur le terrain à Ouagadougou. Il va falloir bien préparer ce match et ne pas trop s’étaler sur cette équipe au risque de perdre notre objectif. C’est une équipe qui a

tenant, je dois m’imposer et retrouver mon efficacité en sélec- tion»
tenant, je
dois m’imposer
et retrouver
mon efficacité
en sélec-
tion»

rain. Je veux m’im- poser avec mon club et retrouver mon efficacité en Equipe nationale pour lui montrer que je méritais bien sa confiance. A

A qui avez-vous pensé au mo-

chaque fois que je joue, j’essaie de tout donner pour lui donner raison.

ment où vous étiez en train de célébrer votre but ?

A

plusieurs personnes que

Vous avez quand même

j’aime et qui ont été toujours der- rière moi. Franchement, j’ai eu une sincère pensée aux deux supporteurs du CRB qui ont laissé leur vie à Béjaïa samedi dernier. Allah yarhamhoum, et que Dieu puisse les accueillir en Son Vaste Paradis.

Justement Islam, qu’est-ce qu’on ressent lorsqu’on sait que ces deux fans étaient peut-être un jour en train de scander votre nom quelque part dans les tri- bunes du 20-Août ? (Il soupire). C’est triste ! Croyez-moi, c’est exactement ce que je me disais dans ma tête. J’ai appris la nouvelle la veille du match et je vous assure que je voulais tel-

laissé filer une belle occasion C’est vrai, j’ai re- pris le ballon comme il se doit, j’ai bien cadré, mais le gardien de but était bien vigilant et a arrêté le cuir. C’est dommage, sinon ça aurait été une belle récompense.

«Montero ne concède rien, il marque tout le temps, mais je vais me battre pour
«Montero
ne concède
rien, il marque
tout le temps,
mais je vais me
battre pour
jouer»

ramené plusieurs victoires de l’exté- rieur, elle voyage bien, des appré- hensions ? Vous dites qu’elle marche fort bien en dehors de

ses bases, moi je vous réponds que nous aussi on est intraita- bles à Tchaker, mais bon, de grâce, il faut ces- ser de parler, c’est le terrain qui tranchera, de toute façon. Essaïd Belkalem et Adlène Guedioura, deux grosses pièces de l’EN, ne seront pas là, et seront difficiles à remplacer… Je crois que l’Equipe nationale a tout le temps démontré qu’elle ne se repose pas sur un tel ou tel joueur. C’est vrai qu’il s’agit de deux joueurs importants, mais à mon avis, on a des éléments qui sont prêts à tout donner pour as- sumer leur rôle sur le terrain.

lement faire quelque chose pour eux que j’ai envie maintenant de dé- dier ces buts
lement faire quelque
chose pour eux que j’ai
envie maintenant de dé-
dier ces buts à leur mé-
moire, lesquels je
garderai toujours dans
mon cœur. Permettez-moi par le
biais de votre journal de présenter
mes sincères condoléances à la fa-
mille des deux fans et à la grande
famille du CRB.
«La nouvelle des deux
supporteurs du CRB
décédés à Béjaïa m’a
Mondial, devant notre
public.
Revenons à vous. On a
beaucoup parlé de
beaucoup attristé»
votre manque de
temps de jeu, et du fait
que vous n’êtes
pas assez compétitif,
mais cela ne vous a
pas empêché de
Le coach Jardim, qui a refusé de
vous mettre à la disposition de
l’équipe réserve, vous a-t-il en-
couragé avant de rentrer ou en
fin de match ?
L’entraîneur m’encourage beau-
coup. A l’entraînement, il ne rate
aucune occasion pour me conseil-
ler et m’apprendre des choses,
mais en fin de match, on n’en a pas
encore parlé.
Ce but va quand même vous
donner plus d’envie de vous
battre pour gagner votre
place…
C’est normal. Si j’ai opté pour le
Sporting, ce n’est pas pour voir
mes camarades jouer. Je vais tout
faire pour m’imposer et jouer un
maximum de matchs avec mon
équipe.
Et si on revenait au match aller
jouait à Ouagadougou. Après
plus d’une semaine de cette ren-
contre, quelle analyse faites-
vous de ce résultat ramené de
l’extérieur ?
Je crois qu’il faut maintenant le
dépasser, et ne penser qu’à la pro-
chaine rencontre qu’on doit abso-
lument négocier à notre avantage
chez nous à Blida. Tout le monde
tenir le coup pen-
dant 90 minutes,
certains parlent
même d’exploit,
votre avis ?
Vous savez, je ne fai-
sais pas trop attention
à ce qui se disait à
mon sujet. Je sais
une chose, lorsque
je joue pour mon
pays, je me donne
jusqu’à la dernière
goutte de mon sang.
Je me livre à fond et je
Et concernant
votre situation au
Sporting ?
Je ne stresse pas,
je prends les choses
de manière positive.
Déjà, j’ai réussi à dé-
bloquer mon compteur
buts et j’espère mainte-
nant avoir plus de chances
pour confirmer. Ce n’est pas en 20
minutes ou en 10 minutes qu’on
pourra me juger, j’espère avoir plus
de temps de jeu pour montrer mes
qualités d’attaquant au Spor-
ting.
Montero claque des
buts à tout-va,
c’est un concur-
rent qui ne cède
rien, c’est diffi-
cile de décrocher
cette place de ti-
tulaire au Spor-
«Ne
pas
reconnaître le
mérite de
Halilhodzic dans
ma réussite
serait ingrat de
ma part»
ting…
C’est exact. Fran-
chement, il est
tout le temps
présent, mais la
saison est longue
et beaucoup de
choses peuvent se
passer. Comme je
l’ai dit, à moi de sai-
En tout cas, les fans algériens
sont très optimistes, on est
même presque sûrs de disputer
le Mondial, votre réaction…
Inch’Allah, c’est notre souhait à
tous, mais ils doivent être là
jusqu’au bout pour leur Equipe na-
tionale. On a besoin de leur sou-
tien, et avec l’aide de Dieu, on va
réaliser ensemble le rêve de jouer
un Mondial au Brésil.
Entretien réalisé par
Moumen Aït Kaci Ali
Dieu, on va réaliser ensemble le rêve de jouer un Mondial au Brésil. Entretien réalisé par
04
04

N° 2441

Mardi 22 octobre 2013

www.lebuteur.com Coup d’œil Équipe nationale
www.lebuteur.com
Coup d’œil Équipe nationale
Saâdane : «L’Algérie a l’avantage de se qualifier au Mondial, mais…» L’ ancien sélec- tionneur
Saâdane : «L’Algérie a l’avantage
de se qualifier au Mondial, mais…»
L’ ancien sélec-
tionneur na-
de presse Reuters, en évoquant
notamment le match retour
des barrages qui opposera
l’EN au Burkina Faso, le 19
novembre prochain à Blida. Le
cheikh des entraîneurs algé-
riens a affirmé que les Verts
gardent toutes leurs chances
de qualification pour le Mon-
dial brésilien, après leur petite
défaite à Ouagadougou et
qu’avec l’apport du public de
Blida, les coéquipiers de Mad-
jid Bougherra ne devraient
pas avoir trop de mal pour va-
lider leur billet qualificatif.
«Les chances de la sélection al-
gérienne pour se qualifier à la
Coupe du monde sont grandes,
si on regarde le résultat du
match aller. Il lui faut gagner
par un but d’écart pour obtenir
son billet qualificatif. Néan-
moins, il ne faut pas croire que
la qualification est déjà ac-
quise. Il faut rester méfiant et
respecter jusqu’au bout cette co-
riace équipe burkinabé. L’EN
ne doit pas prendre ce match à
la légère et les joueurs doivent
absolument suivre à la lettre les
consignes du sélectionneur. Evi-
demment, ils devront aborder
le match avec volonté et grosse
motivation pour espérer faire la
différence.»
terre ghanéenne (6-1), Saâ-
dane a déclaré :
tional, Rabah
Saâdane, s’est
exprimé hier
pour l’agence
«La sélection égyptienne a sur-
tout payé les frais de ce qui se
passe au pays depuis plusieurs
mois. On ne peut pas deman-
der beaucoup aux joueurs, eux
qui ont réussi déjà à aligner six
victoires en six matchs disputés
lors du 2e tour. Je regrette cette
défaite et je pense que le match
retour va être tout aussi diffi-
cile. Enfin, je crois que cette
équipe égyptienne a du poten-
tiel et reviendra en force, si ja-
mais le championnat venait à
être relancé prochainement.»
Aboutrika, de prendre sa re-
traite définitive à l’issue de la
finale de la Ligue des cham-
pions africaine, Saâdane dira :
«Je regrette la
défaite de l’Egypte»
«J’espère que
Aboutrika reviendra
sur sa décision»
Appelé à donner son avis sur
la lourde défaite subie par
l’Egypte au match aller en
Enfin, et concernant la déci-
sion de l’illustre milieu de ter-
rain égyptien, Mohamed
«Au début, je n’ai pas cru à
cette information, disant
qu’Aboutrika allait prendre
prochainement sa retraite dé-
finitive. Ce joueur est un
exemple pour les jeunes
joueurs arabes et c’est
quelqu’un que j’ap-
précie beaucoup.
J’espère vraiment
qu’il reviendra
sur sa décision,
sachant qu’il
peut encore
jouer au haut
niveau durant
trois à quatre
ans encore.»
S. F.

Raouraoua a inspecté le

stade Tchaker hier matin

E n prévision du match retour des bar- rages de la Coupe du monde 2014, le président de la Fédération algérienne

de football, Mohamed Raouraoua, a visité le stade Mustapha-Tchaker de Blida qui va abri- ter le match du Burkina Faso, prévu le 19 no- vembre prochain. Le président de la Fédération était accompagné du chef de cabi- net du ministre de la Jeunesse et des Sports ainsi que d’autres responsables de la Fédéra- tion. Les deux hommes ont longtemps dis- cuté avec le DJS de Blida, Bouziane et le nouveau directeur du stade, Zidoun. Les dis- cussions ont porté sur l’organisation de la ren- contre des Verts face aux Etalons qui sera très importante pour l’EN et qui va drainer la grande foule. En tout cas, au cours de cette vi- site, une série de mesures a été prise par le président de la Fédération en compagnie du directeur du stade ainsi que les autorités lo- cales de la ville de Blida.

nie Herzégovine au stade du 5-Juillet qui s’est déroulé sur une pelouse dans un piteux état. Le président de la FAF et le sélectionneur craignent beaucoup le terrain au cas où il y aurait de la pluie, mais finalement Raouraoua

a été rassuré hier. Le président de la FAF a été

séduit par l’état de la pelouse du terrain prin- cipal et même du terrain annexe.

Raouraoua rassure Vahid D’après nos informations, le président de la Fédération algérienne de football, Mohamed Raouraoua, a joint hier par téléphone le sé- lectionneur national, Vahid Halilhodzic, et l’a

Une délégation burkinabé à Alger

pour préparer le séjour des Etalons

L a Fédération burkinabé de football a indiqué hier, sur son site internet of- ficiel, qu’une délégation de la Fédé-

ration se trouve depuis samedi dernier à Alger pour préparer le séjour des Etalons dans la capitale algérienne, en prévision du match retour prévu face aux Verts, le 19 no- vembre prochain au stade Mustapha-Tcha- ker de Blida. Cette délégation est constituée de Vincent Kambiré (le chargé des Equipes nationales) et Boureima Maïga (consultant de la FBF), précise le site officiel de la FBF. «Cette mission de cinq jours permettra de

Ils devraient élire domicile à l’hôtel Mazafran

Selon nos informations, la délégation bur- kinabé, présente actuellement à Alger, a ins-

pecté quelques hôtels de la capitale, et aurait choisi de placer son Equipe nationale à l’hô- tel Mazafran de Zéralda. Un établissement que connaissent parfaitement les joueurs pour y avoir déjà séjourné au mois de mai dernier, à l’occasion du match amical ayant opposé les deux sé- lections.

rassuré quant à l’excellent état dans lequel se trouve actuellement la pelouse principale du stade
rassuré quant à l’excellent état dans lequel se
trouve actuellement la pelouse principale du
stade Mustapha-Tchaker et ses terrains an-
nexes. Halilhodzic, qui avait eu dernièrement
quelques inquiétudes par rapport justement
rencontrer la partie algérienne et notre am-
bassade sur place, afin de prendre les disposi-
tions utiles pour le bon séjour des Etalons en
Algérie, dans moins d’un mois», a expliqué
la FBF.
Un
S. F.
à l’état de la pelouse de l’enceinte de Blida,
peut être rassuré à présent et pourra du coup
s’entraîner normalement durant le stage.
H.R.
30 000 billets
seront mis en vente
Contrairement aux précédentes ren-
contres, la direction du stade a décidé d’un
commun accord avec la Fédération algérienne
de football d’imprimer 30 000 billets à l’occasion
de cette rencontre. En effet, il y aura 4 000 billets
pour les deux tribunes couvertes et 26 000 pour le
reste du stade. Par le passé, le directeur du stade impri-
mait seulement 22 000 billets, mais cette fois les orga-
nisateurs ont décidé d’ajouter 4 000 autres tickets. Le
match Algérie-Burkina Faso aura lieu à guichets
fermés. La vente des billets devrait commencer le
15 ou le 16 novembre prochain, au niveau des
guichets du stade Mustapha-Tchaker de
Blida.
parking VIP sera
mis en place à proximité
du stade
Par ailleurs, un parking VIP sera mis en
place à proximité du stade où les cadres de
l’Etat et certains responsables qui se déplaceront
au stade auront l’accès facile, puisque les véhi-
cules seront interdits de stationner à l’entrée du
stade, dans le but de permettre aux forces de sé-
Pas
d’invitations pour
cette rencontre !
Au cours de cette visite, Mohamed
Raouraoua a donné des instructions
aux responsables du stade concernant
l’organisation de la rencontre. Parmi les
décisions prises, la direction du stade
n’imprimera pas d’invitation pour cette
rencontre. L’accès à la tribune officielle sera
réservé uniquement aux personnalités. Du
coup, une organisation très stricte sera mise
en place pour qu’aucun intrus ne pénètre à
la tribune officielle, contrairement aux
précédentes rencontres des
Verts.
curité de maitriser la situation comme il se
doit, sachant surtout que ce sera un match
important où il y aura une foule record.
L’EN
s’entraînera
plusieurs fois à Blida
Par ailleurs, on a appris que les
joueurs de l’EN effectueront plusieurs
séances d’entraînement au stade Tchaker. Mis
à part les deux premiers jours du stage (lundi
11 et mardi 12 novembre), où l’EN se conten-
tera de rester au Centre technique de Sidi
Moussa, par la suite, les séances de l’après-
midi auront lieu à Blida, afin de mettre
dans les meilleures conditions les
joueurs et les habituer à la
pelouse.
conditions les joueurs et les habituer à la pelouse. Le président satisfait de l’état des infrastructures…
Le président satisfait de l’état des infrastructures… Mohamed Raouraoua en compagnie du chef de cabinet
Le président satisfait de l’état des
infrastructures…
Mohamed Raouraoua en compagnie du chef
de cabinet du ministre, Mohamed Tahmi, ont
inspecté les infrastructures du stade ainsi que
les annexes. Le président de la Fédération al-
gérienne de football était carrément satisfait
de l’état des infrastructures qui sont prêtes
pour ce rendez- vous important.
… Et notamment de la pelouse du
terrain principal et de l’annexe
Raouraoura ou Halilhodzic, les deux
hommes nourrissaient des appréhensions
quant à l’état de la pelouse du stade Tchaker
en prévision de cette rencontre importante.
Les deux hommes ont toujours en mémoire
ce qui s’est passé lors du fameux Algérie- Bos-

du

En prévision

retour face

match

aux Etalons

p r é v i s i o n retour face match aux Etalons www.lebuteur.com N°
www.lebuteur.com N° 2441 Équipe nationale 05 Mardi 22 octobre 2013 Coup de main Abeïd remplaçant
www.lebuteur.com
N° 2441
Équipe nationale
05
Mardi 22 octobre 2013
Coup de main
Abeïd
remplaçant face
à Panthrakikos
qui font de lui un très sérieux candidat
au poste de titulaire pour les prochains
matchs. Les médias italiens, réputés
pour leur intransigeance et leurs cri-
tiques souvent très sévères, n’ont pas
manqué hier de souligner l’excellente
entrée de Belfodil, appelant même le
coach Walter Mazzarri à lui faire da-
vantage confiance lors des prochains
rendez-vous.
La Gazzetta Dello Sport lui
a attribué la meilleure
note
Gazzetta Dello Sport, a at-
tribué la note de 7 sur 10 à
l’ancien Lyonnais pour ce
match face au Torino. Ledit journal
a beaucoup encensé le joueur, sou-
lignant notamment son esprit col-
lectif sur ce troisième but inscrit
par les Intéristes qui aurait pu
donner la victoire aux siens.
Notons que seuls Belfodil et
l’Argentin Palacio (auteur
d’un doublé) ont obtenu
cette note.
Alors qu’il
avait débuté
la saison en
tant que titu-
laire indiscu-
table, le
milieu de
terrain algé-
rien, Mehdi
Abeïd, a
S. F.
Le très célèbre quotidien sportif, La
Fonseca : «Ghilas aurait
mérité de marquer»
perdu sa
place dernièrement avec le
Panathinaikos. Avant-hier,
lors de la rencontre face au
Panthrakikos pour le compte
de la 8e journée du champion-
nat grec, l’ancien sociétaire de
Newcastle a été incorporé à la
82’. Une entrée qui n’a pas fait
bouger les choses, puisque le
Pana’ s’est de nouveau incliné
sur le score de (1-2).
Zeffane et l’OL
évitent la défaite
T itularisé pour la pre-
mière fois cette sai-
son, samedi soir
dernier, lors du pre-
mier match de la
Coupe du Portugal face à Tro-
fense, l’attaquant Nabil Ghilas a
laissé une bonne impression,
même s’il n’a pas réussi à marquer
de but. A l’issue de cette partie,
l’entraîneur du FC Porto, s’expri-
mant face aux médias, n’a pas tari
d’éloges sur l’international algé-
rien, soulignant notamment son
excellent match : «Je pense que
nous aurions pu marquer plus de
buts ce soir. Certes, la victoire est là
et c’est ce qui nous importe le plus,
mais on aurait aimé inscrire d’au-
tres buts. Le plus intéressant, c’est
que j’ai lancé d’autres joueurs du-
rant ce match et ils ont, dans l’en-
semble, bien joué. C’était une bonne
occasion pour eux de se mettre en
évidence et montrer que je peux
réellement compter sur eux, pour
les prochains rendez-vous. Pour
Ghilas, je suis très heureux de sa
prestation. Compte tenu de ce qu’il
a fait durant le match, il aurait mé-
rité de marquer au moins un but.»
S. F.
Face aux absences que
compte l’ef-
fectif lyon-
nais en ce
moment, le
défenseur al-
gérien,
Mehdi Zef-
fane, a de
nouveau été
aligné d’en-
Kadir dans l’équipe
type de la Ligue 1
la phase de poules
de la Ligue
Encore une fois, Foued Kadir, qui a marqué un
d’Old Traford, son homologue
de Manches-
ter United. Hier, l’entraîneur
du club basque, Arrasate,
a
doublé samedi soir face à son ancien club, Valen-
ciennes FC, a été très bien noté par les différents
sites français spécialisés. Foued, qui a eu droit à
8/10, a été désigné homme du match. Il figure aussi
dans l’équipe type de la 10e journée de la Ligue 1.
trée par son
coach Rémi Garde au poste de
latéral droit, avant-hier soir,
face aux Girondins de Bor-
deaux, pour la clôture de la 10e
journée de Ligue 1. Benzia a lui
aussi été aligné en tant que titu-
laire, avant de céder sa place à la
74’, pour l’autre Franco-Algé-
rien, Nabil Fekir. Mené au
score, l’OL a égalisé en toute fin
de match (1-1).

La presse italienne encense Belfodil

I ncorporé à la 61’ du match face au Torino d’avant-hier soir, à la place de son compa- triote, Saphir Taïder, Ishak Belfodil a su tirer son épingle

du jeu et montrer l’étendue de son ta- lent, malgré le peu de temps de jeu dont il a bénéficié et les conditions dif- ficiles qu’il a eues à affronter (l’Inter évoluait à 10, après l’expulsion du gar- dien, Handanovic, dès la 5’). En plus de la passe décisive offerte à Palacio pour le 3e but, l’international algérien a montré d’excellentes dispositions,

algérien a montré d’excellentes dispositions, Cadamuro du voyage à Manchester Pour l e c o m

Cadamuro du voyage à Manchester

Pour le compte de la 3e journée de

des champions, la formation de la Real Sociedad rencontrera, mer-

credi soir sur la pelouse

chester, communiqué prévu ce la matin. liste des Le joueurs nom de concernés linternational par le algérien, voyage à Liassine Man-

Cadamuro, figure bien parmi les 23 retenus, mais n’est pas pour au- tant certain de figurer dans la feuille de match.

Le milieu de terrain pose problème à Halilhodzic

J uste après le retour de la délé- gation algérienne de Ouaga- dougou où elle avait pris part au match aller des barrages de la Coupe du monde 2014 face aux Etalons du Burkina Faso,

Vahid Halilhodzic a entamé les pré- paratifs pour le match retour, prévu le 19 novembre au stade Mustapha- Tchaker de Blida. Le sélectionneur national veut à tout prix atteindre son objectif, la qualification à la Coupe du monde, après avoir raté un pre- mier objectif tracé avec la FAF, lors de la dernière Coupe d’Afrique des nations qui s’est tenue en Afrique du Sud. Pour se qualifier au mondial,

Halilhodzic sait qu’il va falloir gagner

à tout prix, compte tenu du résultat

du match aller (3-2). Du coup, avant de rallier son domicile en France, le sélectionneur s’est réuni avec ses as- sistants pour tracer une feuille de route en prévision du match retour. Ainsi, les préparatifs pour cette ren-

contre ont commencé chez le staff technique pour dégager la liste des joueurs qui seront retenus pour cette rencontre, la plus importante de l’EN depuis l’arrivée de Halilhodzic en juin 2011. Mais ce qu’il faut savoir, c’est que le sélectionneur pense aussi

à l’équipe type qui va commencer la

partie, en supervisant tous les joueurs. En tout cas, une source très proche du sélectionneur national nous a révélé que ce dernier est très inquiet quant au milieu de terrain et les joueurs qu’il va aligner d’entrer.

de terrain et les joueurs qu’il va aligner d’entrer. Medjani retrouvera l’axe de la défense Avec

Medjani retrouvera l’axe de la défense

Avec l’avertissement qu’il a écopé à Ouagadougou, Essaid Belkalem est automatiquement suspendu pour le match retour face au Burkina Faso. Du coup, c’est Carl Medjani qui

jouera dans l’axe de la défense au côté du capitaine, Madjid Bou- gherra. Le joueur de l’Olympiakos du Pirée, qui avait joué en tant que milieu défensif à Ouagadougou, jouera ainsi au retour dans son poste de prédilection, à savoir défenseur central. Du coup, ce sera une solu- tion de moins pour Vahid Halilhod- zic au milieu de terrain, lui qui aligne Medjani en récupérateur à chaque fois qu’il se retrouve dans une situation embarrassante.

La suspension de Guedioura laisse un vide

Le second joueur averti à Ouaga- dougou et qui sera absent lors du match retour, c’est Adlane Gue- dioura. Le milieu de terrain de Crys- tal Palace, tout comme Belkalem, venait en effet de recevoir son deuxième avertissement lors des éli- minatoires. Il sera du coup absent pour le match retour. Halilhodzic est vraiment embarrassé pour trouver un remplaçant à Guedioura. Une ab- sence qui va laisser un vide au sein de l’effectif.

Taïder comme

d’habitude

Saphir Taïder est assuré de figurer parmi le onze rentrant de l’équipe nationale, le 19 novembre prochain à Blida. Le milieu de terrain de l’In- ter de Milan avait en effet fait une très bonne première mi- temps lors du match aller à Ouagadougou,

avant de céder aux conditions clima- tiques. En seconde période, Taïder ne pouvait pas bouger à cause du cli- mat difficile. Mais avec son club, l’Al- gérien demeure un élément très important dans l’échiquier de Walter Mazzarri. D’ailleurs, lors du dernier match de l’Inter à Torino, il a fait un bon match en livrant une passe déci- sive qui a ramené le deuxième but de l’Inter. La situation de Taïder sou- lage le sélectionneur national.

Yebda et Lacen dans une situation délicate

En revanche, Vahid Halilhodzic va se retrouver dans l’embarras avec Medhi Lacen et Hassan Yebda. Les deux joueurs ne jouent plus en effet. Lacen a été relégué sur le banc de touche à cause du manque de com- pétition avec Getafe, puisque cela fait déjà longtemps qu’il n’a pas joué. Pour Hassan Yebda, sa situation à Ouagadougou a démontré que c’est un joueur qui peut donner un plus à l’EN mais avec le manque de compé- tition, il est loin de son niveau. Avant hier, à l’occasion de la récep- tion de Getafe, Yebda n’a même été retenu parmi les dix-huit joueurs concernés par le match.

Mostefa, une solution de rechange…

Mehdi Mostefa constitue une solu- tion pour Vahid Halilhodzic au mi- lieu du terrain. Face à la Guinée par exemple, en match amical qui s’est tenu à Blida, le défenseur d’Ajaccio

avait joué en tant que milieu récupé- rateur et avait fait une première mi- temps presque parfaite. Ce n’est qu’après son remplacement en deuxième mi-temps que la Guinée a pris la maîtrise du jeu pour revenir au score par la suite.

… Sinon Brahimi !

Par ailleurs, Halilhodzic a un joueur qui peut constituer une solution au milieu du terrain. Il s’agit du socié- taire de Granada CF, Yacine Bra- himi. Bien qu’il ait été utilisé à Kigali face au Rwanda comme ailier gauche, Brahimi constitue tout de même une solution dans la mesure où il joue dans ce registre à Granada. La seule question qui se pose, c’est est-ce que Halilhodzic va l’aligner dans ce poste, sachant qu’il l’avait in- corporé comme milieu offensif à Blida face au Bénin.

Halilhodzic pourrait décaler Feghouli au milieu et aligner Kadir en attaque

Par ailleurs, Vahid Halilhodzic pourrait opter à un remaniement dans le onze type. Ainsi, le sélection- neur national pourrait aligner Fe- ghouli au milieu du terrain, un poste dans lequel il avait joué avant la CAN. Si Halilhodzic opte pour cette solution, il alignera Foued Kadir sur le flanc droit de l’attaque, étant donné qu’il affiche une excellente forme avec le Stade-Rennais.

Hamza R.

06
06

N° 2441

Mardi 22 octobre 2013

www.lebuteur.com JSK Coup de force
www.lebuteur.com
JSK
Coup de force

Il était muni, hier, d’un recours en béton à la commission de discipline…

Hannachi défend les intérêts de la JSK et enfonce Houasnia

Auteur de la passe décisive qui a amené le but égalisateur…

Beziouen

Avec du recul, quelle analyse faites- vous du der- nier match contre l’ESS ? Fran-
Avec
du recul,
quelle
analyse
faites-
vous
du
der-
nier
match
contre
l’ESS ?
Fran-

C omme prévu,

le président

de la

SSPA/JSK,

Mohand-

Cherif Han-

nachi, n’a pas attendu longtemps pour passer à l’action, suite au mau- vais arbitrage de M. Houasnia lors du match JSK-ESS de samedi der- nier. En effet, après l’avoir descendu en flammes, juste après le coup de sifflet final, en le traitant de tous les noms d’oiseau, Hannachi s’est dé- placé hier, muni d’un recours en béton, au siège de la LFP pour faire valoir les droits de son club devant la commission de discipline. Selon les informations que nous avons re- cueillies, le président kabyle a dé- fendu crânement les intérêts de son équipe, en faisant savoir aux mem- bres de ladite commission que la JSK a été lésée par l’arbitre Houas- nia, qui a refusé pas moins de trois penalties valables à son team, et le peuple algérien pourra confirmer, du moment que le match a été re- transmis en direct sur le petit écran. Il a insisté et dit que ce n’est pas la première fois que la JSK subit cet arbitre car, face à l’ESS, M. Houas- nia a dépassé les limites allant jusqu’à fermer les yeux sur des er- reurs que tout le monde a vues.

Avant de quitter la salle, le prési- dent des Canaris n’a pas manqué de signaler qu’à la JSK, on refusera ca- tégoriquement sa désignation pour les matchs de Tizi et qu’une sanc- tion sévère contre lui doit être pro-

Han-

nachi a, selon notre source, plaidé la cause de son latéral gauche, Chemseddine Mekkaoui, qui a écopé d’un avertissement pour contestation de décision, donc sus- pendu pour le match face au MCA. Le président de la JSK a précisé que Mekkaoui n’a rien fait pour mériter une telle sanction, car il avait juste attiré l’attention de Houasnia sur la faute commise sur Benlamri. Han- nachi et tous les dirigeants espèrent

une prise en charge de ce cas, afin de ne pas priver l’équipe des ser- vices de son joueur pour le pro- chain big match contre le Doyen.

Il a rendu un vibrant hommage aux supporters

Au cours de son audition par les membres de la commission de dis- cipline, nous avons également ap- pris que Hannachi a rendu un vibrant hommage aux supporters de la JSK, lesquels ont fait preuve de responsabilité durant toute la partie et même après le coup de sifflet final. Hannachi disait que les nom- breux fans de la JSK sont restés sportifs, malgré l’arbitrage scanda- leux de Houasnia, et n’ont à aucun moment envahi le terrain. Le boss kabyle a rajouté que c’est grâce à la sagesse des supporters que rien ne s’est passé de grave, et les jets de bouteilles d’eau minérale n’ont eu aucune conséquence, car aucun blessé n’a été déploré ce jour-là dans les deux camps.

Aucun rapport du service d’ordre sur la JSK

si-

gnalé, malgré leur déception et le mauvais arbitrage.

Houasnia et Medjiba ont été auditionnés

Lors de cette séance, l’ar- bitre du match JSK-ESS, Houasnia, et le commis- saire au match, Medjiba, ont été aussi audition- nés, en donnant leur version des faits. Ainsi, Houasnia a rédigé un rapport accablant sur la JSK.

Les décisions

tomberont

aujourd’hui

Quant aux décisions qui seront prises, la commis- sion de discipline les annoncera au- jourd’hui. À la JSK, on souhaite que cet arbitre soit sévèrement sanctionné et que le club jouera son pro- chain match en présence du pu- blic. Lyès A.

Il assistera à la réunion : présidents de club - FAF aujourd’hui à Alger

noncée pour que de tels dérapages ne se reproduisent plus dans nos stades.

Il a même plaidé la cause de Mekkaoui

Profitant du recours qu’il a dé- posé sur le mauvais arbitrage de Houasnia,

Mohand-Cherif Hannachi prendra part au- jourd’hui aux travaux de la réunion des prési- dents de
Mohand-Cherif Hannachi prendra part au-
jourd’hui aux travaux de la réunion des prési-
dents de club avec la Fédération algérienne de
football à Sidi Moussa. En plus de la situation fi-
nancière des clubs que présenteront les acteurs
de la balle ronde nationale, il sera également
question de faire le bilan des huit journées du
championnat des Ligues 1 et 2. Le président
des Jaune et Vert dénoncera encore une
fois le mauvais arbitrage de Houasnia,
tout en demandant aux responsables
de prendre en charge sérieuse-
ment ce dossier très sen-
sible.

chement, nous sommes très déçus. On aurait pu gagner sans que personne ne crie au scandale, au vu de notre domi- nation de bout en bout. Nous étions largement supérieurs à l’ad- versaire et on méritait de gagner. J’estime que le match nul arraché est mille fois mieux qu’une défaite et je peux vous assurer que cela ne va pas nous affaiblir et qu’on conti- nuera à nous donner toujours à fond. L’arbitre de la rencontre a été dé- crié par tous les responsables et ceux qui ont suivi le match, quelle est votre opinion ? J’estime qu’on a été victimes d’un arbitrage partial. Il est vrai que l’er- reur est humaine, mais lorsqu’il y a faute flagrante, je ne vois pas com- ment il a fait pour ne pas siffler au moins un penalty. Sur la faute de Benlamri, tout le monde l’a vue sauf lui, alors que ça pouvait constituer le tournant du match. Dieu merci, comme je vous le disais, nous n’avons pas baissé les bras malgré le premier but de l’Entente. Franchement, on y a cru jusqu’au bout pour remettre les pendules à l’heure. C’est un bon point de pris et nous en chercherons d’au- tres lors de nos prochaines sorties. L’entraîneur Aït Djoudi a fait appel à vous au dernier quart d’heure, comment évaluez-vous votre prestation ? Comme je l’ai toujours dit, moi je me tiens toujours prêt à prendre ma place. Lorsque l’entraîneur m’a ap- pelé, je savais que ma mission était claire, donner un plus à mon équipe qui cherchait l’égalisation. Je suis ren- tré frais et déterminé à honorer la confiance placée en moi. Après

Et pour prouver que le match s’est déroulé dans la sérénité to- tale, et éviter à la JSK un match à huis clos, il est important de si- gnaler que le service d’ordre n’a formulé aucun rapport contre le club kabyle. Les nombreux suppor- ters ont quitté le stade normale- ment et aucun incident n’a été

Aucun Reprise des entraînements blessé après hier à 16h l’ESS Le staff technique s’est montré
Aucun
Reprise des entraînements
blessé après
hier à 16h
l’ESS
Le staff technique s’est montré
soulagé qu’aucun élément n’ait été
blessé lors du précédent match. Ainsi,
face au MCA, l’entraîneur disposera de
tous ses éléments, ce qui le mettra inévi-
tablement dans une situation conforta-
ble, pour choisir son plan. Excepté
Belakhdar que le Dr Djadjoua de-
vait examiner, hier après-midi,
les autres sont d’attaque.
Qui dirigera
le Clasico ?
Aït Djoudi
remobilise ses
troupes
Quarante-huit heures après le match
face à l’ESS, les supporters kabyles par-
laient toujours de l’arbitrage scandaleux de
Houasnia. La plupart d’entre eux évoquaient
ce match nul contre l’ESS, que les Canaris
méritaient de gagner. Les dirigeants kabyles
ne comptent pas faire passer cela sous silence,
MCA-
en préparant un recours en béton qui devait at-
terrir, hier matin, sur le bureau de la commission de
discipline de la LFP, dont une copie sera adressée au
président de la commission de désignation des arbitres,
Belaïd Lacarne. Comme nous l’avons rapporté dans
JSK confirmé
pour samedi à
17h45
À travers son site officiel, la
LFP a annoncé la programmation
de la 9e journée du championnat
qui aura lieu les vendredi et sa-
medi prochain. Le match qui
opposera la JSK au MCA à
Bologhine aura lieu sa-
medi à 17h45.
notre précédent numéro, les Kabyles ne veulent plus
de Houasnia à Tizi. Une polémique sur le niveau de
nos arbitres refait surface, alors que nous ne
sommes qu’à la première phase du championnat.
Par ailleurs, à quatre jours seulement d’un autre
big match entre la JSK et le MCA, pour le compte
de la 9e journée du championnat, qui ne man-
quera pas d’attrait, de nombreux observateurs
s’interrogent sur l’identité de l’arbitre qui offi-
ciera cette partie. Cette question taraude les es-
prits des deux camps, et à la JSK, on espère que la
LFP optera pour celui qui sera à la hauteur de l’évé-
nement, qui saura diriger les débats avec correction, à
Après avoir accordé aux
joueurs une seule journée de
repos, l’entraîneur des Cana-
ris, Azzedine Aït Djoudi, a rap-
pelé ses troupes, hier
après-midi, pour la reprise
des entraînements. Les ren-
dez-vous s’enchaînent pour
les Lions du Djurdjura et ce
week-end, ils se déplaceront à
Bologhine pour affronter le
MCA. Après le nul concédé
face au leader, les Kabyles ont
repris sereinement les entraî-
nements. Le coach axera son
travail sur l’aspect psycholo-
gique et tentera de remobili-
ser son groupe pour ce
Clasico. Ayant raté deux pré-
cieux points à domicile, les
Jaune et Vert vont devoir s’ar-
mer de volonté pour revenir
d’Alger avec un résultat pro-
bant qui leur permettra de
coller toujours au podium.
même de garantir la fête entre les deux clubs amis.

«Nous ne baisserons pas les bras et nous irons à Alger en conquérants !»

Incorporé à quelques minutes de la fin de la rencontre, le jeune émigré, Farid Beziouen, a apporté le plus attendu de lui. Après avoir tenté sa chance à deux reprises, Beziouen donne la balle du but à Ebossé qui a délivré ses partenaires en égalisant. Pour Beziouen, un match nul est mieux qu’une défaite et pour lui, l’équipe ne baissera pas les bras.

quelques tentatives personnelles, je suis parvenu à servir mon partenaire Ebossé qui a été efficace pour cette fois. Ce but vaut de l’or, car il est venu confirmer que nous ne méritions pas de perdre. Les supporters y ont aussi contribué énormé- ment, en vous en- courageant sans cesse, bien que vous étiez menés au score… Tout à fait, nos sup- porters sont à féliciter pour leur contribution. Vraiment, je n’ai aucun commentaire à faire. Le stade était archicomble et ils ont continué à nous soutenir jusqu’à la fin. A mon avis, ce sont leurs encou- ragements qui nous ont donné des ailes pour revenir dans le match. Je comprends parfaitement à quel point ils sont attachés à leur club, quant à nous, nous ne baisserons jamais les bras. Certains pensent que le fait de jouer devant un stade archicom- ble vous met sous une forte pres- sion, quel est votre avis ? Je vous assure que la présence de nos supporters nous galvanise beau- coup et croyez-moi, nous voulons que le stade affiche complet à chaque ren- contre à Tizi. Donc, je peux vous as- surer que nous ne ressentions aucune pression, et tous mes partenaires pen- sent pareil. Ce match nul ne va-t-il pas vous saper le moral à quelques jours d’une autre rencontre difficile face au MCA ? Pas du tout. Ce match nul au goût de défaite ne va pas nous freiner dans notre dynamique. Nous avons fourni l’un de nos meilleurs matches de cette phase aller et nous allons encore nous donner à fond. Nous avons une bonne semaine pour préparer notre prochaine sortie et on doit bien se concentrer pour réaliser un bon ré- sultat. Les matches face au MCA ont toujours été difficiles. Comment appréhendez-vous celui de sa- medi au stade de Bologhine ? Je sais que les matches entre ces deux formations ont toujours été ser- rés. Les deux équipes vont jouer pour le même objectif : gagner le match. Nous occupons le haut du tableau et chacun de nous essayera de s’accro- cher au podium. Nous avons un bon groupe et les joueurs sont conscients de la mission qui les attend. Nous al- lons nous déplacer à Alger avec la ferme intention de gagner. Vous souhaiteriez que le Clasico soit confié à un arbitre de haut niveau, n’est-ce pas ? Je n’ai pas pour habitude de juger les arbitres, mais il y a bien des matches qu’il ne faut absolument pas rater. Le match face au MCA drainera la grande foule et où l’enjeu sera de taille. J’espère que l’arbitre qui sera dé- signé sera à la hauteur de l’événement et accomplira sa mission correcte- ment.

Entretien réalisé par Lyès A.

www.lebuteur.com Coup réussi JSK N° 2441 Mardi 22 octobre 2013 07 Ebossé, la bonne affaire
www.lebuteur.com Coup réussi JSK
www.lebuteur.com
Coup réussi
JSK

N° 2441

Mardi 22 octobre 2013

07
07

Ebossé,

la bonne affaire !

D e l’avis de tous, la JSK avait un immense pro- blème au ni- veau de

l’attaque la saison passée. Mal- gré le recrutement de plusieurs centres avant, à l’image de Cha- lali, Bouchouk et Boulaïnceur, aucun d’entre eux n’a réussi à tirer son épingle du jeu. Pour preuve, la direction kabyle n’a pas trop tardé à les libérer quelques jours après la fin de saison. Et pour ne pas revivre le même scénario, le président Hannachi ainsi que ses collabo-

rateurs étaient les premiers à avoir ouvert le marché des transferts à l’intersaison. En effet, la formation kabyle en a profité pour engager deux joueurs de qualité, Aymen Madi et Youcef Chibane. Seulement, les supporters habitués aux grands noms, réclamaient chaque jour, un grand joueur capable de faire la différence. Devant cette situation, le prési- dent Hannachi s’est mis à la re- cherche de la perle rare. Après plusieurs jours, on a annoncé la venue d’un brillant Camerou- nais. Il s’agit d’Albert Ebossé. Avec son physique impression- nant, Bodjongo n’a pas trop tardé à faire parler de lui. A peine arrivé à Tizi Ouzou, l’at- taquant commençait à gagner des points avant de devenir ti- tulaire indiscutable. En sept

journées, Ebossé à déjà inscrit quatre buts décisifs, respective- ment devant le MCEE, la JSMB, le CRBAF et l’ESS. Des perfor- mances qui lui ont valu le res- pect des supporters qui l’apprécient et comptent beau- coup sur ses qualités pour re- placer la JSK en haut du tableau. Même s’il est encore trop tôt pour parler d’un quel- conque objectif, Ebossé s’est dit prêt à finir meilleur buteur de la JSK cette saison.

«Vous n’avez encore rien vu»

A la fin de la rencon- tre JSK-ESS, et malgré le match nul, plu- sieurs supporters de la JSK ne voulaient pas quitter le stade sans avoir remercié leur attaquant Al- bert Ebossé, qui a été retardé par les

journalistes sur la pelouse. Interrogé par nos soins hier après midi, le Ca- merounais dira à propos de ses perfor- mances : «Tout d’abord, je tiens à remercier les supporters qui nous ont soutenus jusqu’à la dernière seconde devant l’ESS. C’est grâce à eux qu’on a réussi à re- mettre les pendules à l’heure.

Quant à mes perfor- mances, je suis très content car je suis à la JSK
Quant à mes perfor-
mances, je suis très
content car je suis à la
JSK pour apporter un
plus. Et vous n’avez en-
core rien vu. Je tâcherai
d’être encore meilleur à
l’avenir.»
Saïd D
Aït Djoudi s’est réuni avec les joueurs Avant l’entame de la séance d’entraîne- ment, l’entraîneur
Aït
Djoudi s’est
réuni avec les
joueurs
Avant l’entame de la séance d’entraîne-
ment, l’entraîneur Aït Djoudi s’est réuni pen-
dant plusieurs minutes avec les joueurs. Il a
tenu à revenir sur le match de samedi soir
avant de leur faire part du programme
de la semaine, avant le Clasico face
au MCA.
Benlamri
et Belakhdar
absents
Deux joueurs n’ont pas assisté à la re-
prise, hier soir. Il s’agit du défenseur cen-
tral, Djamel Benlamri, et du milieu de
terrain offensif, Fayçal Belakhdar. Alors
que le premier a été l’un des meilleurs Ka-
byles face à l’ESS, l’ex-Eulmi, lui, souffre
toujours d’une blessure de la cuisse.
Il devrait reprendre progressi-
vement les entraîne-
ments.

Reprise à huis clos

Après le match nul concédé à domicile devant l’ESS, le pre- mier responsable technique, Azzedine Aït Djoudi, n’a ac- cordé qu’une seule journée de repos à ses joueurs, lesquels ont repris hier soir, le chemin de l’entraînement en prévision du prochain match de championnat face au Mouloudia d’Al- ger.

Sous haute sécurité

Contrairement aux précédentes séances, la reprise d’hier soir s’est déroulée en présence de quelques poli- ciers et ce, pour garantir le bon déroulement de l’entraî- nement et éviter d’éventuels dérapages d’autant plus que la JSK a été accrochée dans son fief par le leader sétifien. Il faut signaler que la séance s’est déroulée dans les meil- leures conditions.

Les travaux n’avancent pratiquement pas !

A

la JSK, on attend la livraison du nouveau stade de

Tizi Ouzou avec impatience. Le club kabyle qui ac- cueille ses adversaires au stade du 1er-Novembre de- puis longtemps, rêve d’avoir un fief digne du nom de la JSK, six fois champion d’Afrique et 15 fois vain- queur du championnat d’Algérie. Le président Han- nachi, qui s’active jour et nuit pour avoir des garanties sur la date exacte de la livraison du nou- veau complexe de 50 000 places, risque d’être déçu. En effet, nous avons appris que le projet accuse un retard remarquable. De ce fait, la JSK ne pourra ja- mais inaugurer son nouveau bijou en 2015, comme nous l’avions déjà indiqué dans l’une de nos précé- dentes éditions. En se rendant au Maroc à l’occasion de l’inauguration du nouveau stade d’Agadir, on avait eu l’impression d’être en Europe. Une enceinte cinq étoiles qui renferme toutes les commodités néces- saires permettant aux joueurs et aux supporters d’être très à l’aise mais l’heure du nouveau stade de la JSK n’a pas encore sonné. Les supporters doivent encore patienter quelques années avant d’être servis.

La livraison risque d’être reportée

Il

y a quelque temps, tout le monde était content du

moment qu’on a annoncé que le stade de 50 000 places serait livré en 2015. Malheureusement, ce n’est

pas le cas aujourd’hui. D’après ce que nous avons eu comme échos, les sociétés chargées de la construc- tion du nouveau stade accusent un retard flagrant. Il paraît même que la livraison risque d’être reportée à plus d’une année. Autrement dit, la JSK n’aura pas son propre stade avant 2016.

Hannachi : «A ce rythme, le stade ne sera jamais livré à temps»

Avant le coup d’envoi du match de samedi soir entre

la JSK et l’ESS, nous nous sommes entretenus avec le

président Mohand Chérif Hannachi, lequel n’a pas caché son mécontentement à propos du retard qu’ac- cuse le nouveau stade de Tizi Ouzou, qui risque d’être livré en retard : «J’ai constaté que les travaux du nouveau stade sont interrompus et que la livraison risque d’être encore reportée. Je ne sais pas pourquoi, mais le stade ne sera jamais prêt d’ici à 2015.» Saïd D.

Communiqué de presse

Nedjma présente ses vœux à la presse algérienne et réitère son engagement envers les médias nationaux

Nedjma marque la Journée nationale de la presse, célébrée pour la pre- mière fois ce 22 octobre 2013, et pré- sente à cette occasion, ses vœux de réussite, de succès et de prospérité à l’ensemble de la famille de la presse nationale. La Journée nationale de la presse a été décrétée par le Président de la répu- blique, Son Excellence M. Abdelaziz Bouteflika, en hommage à la parution, le 22 octobre 1955, du premier numéro du journal « El-Mouqawama El-Djazaï- ria » (La résistance algérienne), organe du Front de libération nationale (FLN) et de l’Armée de libération nationale (ALN). A cette occasion, le Directeur Gé- néral de Nedjma M. Joseph Ged a déclaré : « Je tiens au nom de Nedjma

à présenter nos sincères félicitations aux professionnels des médias à l’occa-

sion de cette Journée nationale de la Presse. L’Algérie peut s’enorgueillir de disposer d’un paysage médiatique aussi diversifié et d’une presse qui gagne chaque jour en notoriété. Nedjma qui a toujours veillé à promouvoir ses liens avec les médias algériens, tous supports confondus, réitère son engagement

à développer et à renforcer davantage ce partenariat. » Pionnière dans la pro-

motion du partenariat avec les médias algériens, Nedjma a lancé de nom- breuses initiatives inédites en direction des journalistes et professionnels du secteur médiatique. Il s’agit à titre d’exemples du concours Média Star qui a fêté cette année sa 7ème édition, gagnant à chaque nouvelle édition un in- térêt incontestable auprès des journalistes ainsi que du lancement en 2006 du Club de presse Nedjma dans le cadre duquel près d’une cinquantaine de for- mation ont été dispensées au profit des professionnels des médias, traitant de divers domaines et thématiques utiles à l’exercice de leur métier. Nedjma tient, en outre, à marquer chaque année, la Journée mondiale de la liberté de la presse du 3 mai mais aussi d’autres dates et évènements impor- tants tout au long de l’année, en associant à leur célébration l’ensemble de ses partenaires médiatiques.

impor- tants tout au long de l’année, en associant à leur célébration l’ensemble de ses partenaires

Chibane : «Le staff technique m’encourage tout le temps, je finirai par m’imposer»

L’attaquant Youcef Chibane estime que la JSK a véritablement dominé son adversaire, leader du champion- nat et que la réussite leur a fait dé- faut. Toutefois, il n’a pas manqué l’occasion d’encenser le staff tech- nique qui l’encourage à chaque séance d’entraînement pour qu’il puisse gagner la confiance de son entraîneur et décrocher une place de titulaire au côté d’Albert Ebossé.

Avec du recul, qu’avez-vous à dire sur le match nul concédé à domicile face au leader sétifien ? C’est vraiment dommage car on avait l’oc- casion de prendre de l’avance et récupérer notre première place au classement. Mal- heureusement, notre belle prestation n’a pas suffi pour gagner et rempoter le gain de la rencontre. De l’avis de tous, on était supérieurs à l’Entente. On les a dominés du début à la fin. Nous avons créé plusieurs occasions, mais une seule a été mise dedans. On demande par- don à nos supporters qui étaient vraiment à la hauteur. Bravo ! Pensez-vous vraiment que l’arbitre vous a privés d’un penalty valable ? Je ne suis pas le seul à avoir dit ça, mais je pense que tout le monde est au courant que l’arbitre nous a privés d’un penalty va- lable. S’il nous l’avait accordé, le résultat aurait été certainement différent. Comme je viens de vous dire, c’est dommage. Il faut aller de l’avant et penser aux prochaines rencontres. Cet échec pourrait-il influer négative- ment sur la suite du parcours ? Non, ce résultat n’influera pas négative- ment sur le groupe. Tout le monde a vu qu’on était supérieurs et qu’on a développé un très beau football. On aurait pu inscrire plus qu’un but. Malheureusement, la réus-

pu inscrire plus qu’un but. Malheureusement, la réus- site nous a fait défaut. Il faut oublier

site nous a fait défaut. Il faut oublier cet échec et préparer sereinement le prochain déplacement. On doit coûte que coûte se racheter. Comment jugez-vous votre presta- tion, vous qui avez été aligné quelques minutes avant la fin de la rencontre ? Je n’aime pas trop me juger. Je préfère laisser ça aux spécialistes. Tout ce que je peux dire c’est que je me donne à fond pendant toute la semaine et, une fois sur le terrain, j’essaie de donner le meilleur de moi-même et d’apporter un plus à mon équipe. Le fait que je joue régulièrement est déjà bénéfique pour moi. J’espère garder cette forme le plus longtemps possible. Le staff technique vous encourage- t-il à donner le meilleur de vous- même d’autant plus que vous êtes l’une des nouvelles recrues ? Oui, et je lui en suis reconnaissant. Le staff technique m’encourage à chaque occasion. D’ailleurs, c’est pour cette raison que je me donne à fond. J’ai- merais bien lui rendre la pareille et prouver que je suis capable de défen- dre le maillot de la JSK. Vous allez affronter le Mouloudia d’Alger dans un match qui s’an- nonce des plus difficiles… La semaine prochaine nous allons nous rendre à Bologhine pour défier le Mouloudia d’Alger. Ce sera un match très difficile vu que nous allons évoluer en dehors de nos bases. Après notre semi échec à domicile, nous allons essayer de donner le meilleur de nous-même pour nous racheter et rester collés en haut du ta- bleau.

Entretien réalisé par Saïd D.

08
08

N° 2441

Mardi 22 octobre 2013

www.lebuteur.com Ligue 1 Coup de vent
www.lebuteur.com
Ligue 1
Coup de vent
22 octobre 2013 www.lebuteur.com Ligue 1 Coup de vent JSK Benlamri plus proche que jamais de

JSK

Benlamri plus proche que jamais de la sélection

de vent JSK Benlamri plus proche que jamais de la sélection S’ il y a un

S’ il y a un joueur

qui mériterait

d’avoir la note

complète, sa-

medi soir, c’est

bien le défen-

seur central, Djamel Benlamri. L’ensemble des observateurs sont unanimes à dire que le jeune

côté droit. Même s’il n’a pas été mauvais, Djamel donne l’impres- sion d’être plus à l’aise dans l’axe que sur le côté droit. Et il le prouve à chaque match. Ben- lamri donne une grande assu- rance dans l’axe aux côtés de Rial. Une fois de plus, le jeune Kabyle a été héroïque samedi soir. Et en plus de son rôle dé- fensif, Benlamri est allé provo- quer les défenseurs adverses. Tout le monde garde en mé- moire l’action enregistrée à la 56’ lorsqu’il a été fauché dans la sur- face sétifienne, mais l’arbitre Houasnia a refusé de siffler le penalty.

Il a fait oublier Belkalem aux Kabyles

Les spécialistes du ballon rond sont unanimes à dire que le poste le plus sensible dans une équipe est l’axe central. Dans la plupart des formations, la paire centrale reste la plus stable au fil des années. Pour cause, il est très difficile de travailler la cohésion à ce poste. La pression est plus grande lorsqu’on sait que la moindre erreur dans l’axe central coûte très cher à l’équipe. Il faut dire que beaucoup étaient très anxieux après le départ de Essaïd Belkalem cet été, lui qui a évolué durant 5 ans dans l’axe défensif de la JSK. Mais voilà que Ben- lamri a brillamment relevé le défi en faisant oublier aux Ka-

byles l’actuel défenseur de Wat- ford. Désormais, c’est la grande assurance derrière. En excellente forme en ce début de saison, le défenseur Djamel Benlamri n’a jamais été aussi proche de la sé- lection nationale que cette fois. Beaucoup misent sur une convo- cation du jeune Kabyle dans les prochains jours, probablement après le match qualificatif pour le Mondial, que Benlamri ne perd toujours pas espoir de jouer. D’ailleurs, le président Hannachi a pris sa défense, en souhaitant qu’il soit rappelé en sélection, avec Asselah. Il faut dire aussi que la JSK a toujours eu pas moins de 3 joueurs en sé- lection. Du temps de Saâdane, de nombreux joueurs étaient ap- pelés régulièrement, à l’image de Cherif Abdeslam, Tayeb Ber- ramla, Nassim Dehouche et Fawzi Chaouchi.

Saâdane vante ses qualités et exhorte Hallilhodzic à le rappeler en EN

Tout le monde s’accorde à dire que l’axial de la JSK, Djamel Benlamri, qui est en train de briller de mille feux sous le maillot de la JSK, mérite bien une convocation en Equipe na- tionale, notamment en ce mo- ment où l’axe national est sujet à beaucoup de critiques, après la défaite face au Burkina-Faso. Les

techniciens et les responsables de club sont unanimes à dire que l’ex-Nahdiste possède toutes les qualités requises pour jouer dans le onze national et s’interrogent sérieusement sur sa non convo- cation en EN. Le dernier à s’ex- primer sur le joueur est l’ex-sélectionneur national, Rabah Saâdane, qui a révélé en termes très clairs sur le plateau d’Echourouk TV que Benlamri a le statut qu’il faut pour être convoqué, et sera d’un grand ap- port pour l’EN, notamment en prévision du match retour Algé- rie-Burkina Faso, pour peu qu’on lui accorde cette chance.

«Je rêve de cette convocation chez les A»

“Evidemment que j’y crois. La sélection est un rêve, pas parce que l’Algérie est à deux doigts d’aller au Mondial, mais parce qu’on veut tous porter le maillot du pays. C’est avant tout un hon- neur pour moi de jouer pour mon pays. J’attendrai la convocation du sélectionneur car je rêve de l’avoir. J’espère qu’on me donnera l'occasion de montrer de quoi je suis capable. Je sais que j’ai les qualités requises pour jouer. Je veux prouver beaucoup de choses. Je suis un joueur ambitieux, je veux aller de l’avant et connaitre de nouvelles sensations”. A. A

axial kabyle a réalisé son meil- leur match depuis le début de saison. Le plus sur- prenant est que le dé- fenseur reste sur une courbe ascen- dante depuis 8 matchs. Beau- coup ne sont pas surpris de la forme ac- tuelle de Benlamri, du moment que tout le monde connait ses qualités tech- niques et physiques. Ceux qui suivent les performances du joueur depuis qu’il est venu à la JSK expliquent cela par le fait que Djamel joue cette saison à son poste de prédilection, à savoir dé- fenseur central, ce qui n’a pas été souvent le cas la saison dernière. En pré- sence de Belkalem et Rial, le staff de l’an dernier était dans l’obligation d’aligner Benlamri sur le

ASO Le conseil d’administration s’est réuni hier Messaoud veut confirmer Boussaïd «Ce but ● ●
ASO
Le conseil d’administration s’est réuni hier
Messaoud veut confirmer
Boussaïd «Ce but
● ● Mohamed Messaoud, qui a inscrit
son premier but face au CABBA, ne
Wahad maintenu
veut pas en rester là. Il souhaiterait se rat-
traper et marquer d’autres buts. Il a mani-
festé sa grande envie de marquer à
Boumezrag devant les supporters, d’autant
plus que ces derniers ont été derrière lui
durant les moments difficiles qu’il a pas-
sés. Il voulait rééditer son exploit de la sai-
son dernière.
m’a redonné confiance»
comme DG
Quel commentaire faites-vous
sur le dernier résultat ?
L e conseil d’administration de l’ASO s’est réuni hier matin pour étudier
plusieurs dossiers. Cette réunion est venue tardivement cette saison,
car l’administration était plus préoccupée par le lancement de l’équipe
en championnat. Trois membres étaient présents sur cinq. L’ordre du
jour, la démission de l’ex-président Sbaïhia et aussi pour élire un nou-
Un match spécial pour Ighil,
Daham, Tedjar et Daïf
● ● Le match face à l’équipe de Sou-
stara sera spécial pour plusieurs élé-
veau P-G. Cette réunion était très importante afin de régler tous les problèmes ad-
ministratifs du club.
Démission acceptée de Sbaïhia
Le CA a accepté hier la démission de l’ex-P-DG, Noureddine Sbaïhia, qui s’est
retiré en fin de saison après que l’équipe ait pu se maintenir en L1 et après avoir
tout réglé au niveau des libérations et du recrutement. Sbaïhia s’est absenté à cette
réunion. Le conseil a jugé bon d’accepter cette démission surtout qu’il ne chan-
gera pas d’avis à nouveau.
ments de l’ASO, entre autres l’entraîneur
Ighil, qui a vécu une expérience la saison
dernière dans cette équipe, et les trois
joueurs Tedjar, Daham et Daïf, qui veulent
faire un big match devant leur ex-club.
On est très heureux de cette vic-
toire qui nous a redonné espoir et
apaisé la pression qui nous en-
toure, après nos contre-perfor-
mances à domicile. Ce succès
prouve que l’équipe a des qualités
et aura son mot à dire, car les der-
niers résultats ne nous ont pas fait
douter de nos moyens, au
contraire, ils nous ont motivés
pour nous relever et défendre nos
chances.
Maâmar Youcef en solo
Vous attendiez-vous à gagner
avec ce score ?
● ● Le jeune défenseur de l’ASO, Maâ-
mar Youcef, continue de s’entraîner
Wahab comme DG du club
en solo, en attendant d’avoir le feu vert du
Le conseil d’administration a maintenu le secrétaire général du club, Abdel-
kader Wahab, comme directeur général afin de gérer toutes les affaires adminis-
tratives de l’équipe comme ce fut le cas depuis la saison dernière. Le CA a opté
pour la continuité, car Wahab fait partie de l’administra-
tion du club depuis des années et pour gérer le club tem-
porairement le temps d’élire un nouveau P-DG. Ce
dernier sera donc le directeur général de la
SSPA/Lions du Chéliff, le temps d’élire un nouveau
P-DG lors d’une prochaine réunion.
médecin pour rentrer en groupe. Il prépare
le prochain match face à
l’USMA, tout en sou-
haitant intégrer le
groupe.
On ne peut pas s’attendre à un
tel résultat, surtout que le match
était très serré entre les deux
équipes, mais notre grande envie
de gagner a fait la différence en fin
de match, car l’adversaire com-
mençait à douter après notre pre-
mier but et s’est découvert avec
notre deuxième but, ce qui nous a
permis de tuer le match après.
Medouar : «On a opté pour la
continuité»
On s’est réuni aujourd’hui pour régler quelques af-
faires administratives dont la démission de l’ex-P-DG
et pour trouver une personne parmi le conseil afin de
gérer les affaires du club sur le plan administratif. Le
conseil a décidé d’accepter la démission de Sbaïhia et
de designer Wahab comme directeur général pour
gérer les affaires du club le temps qu’on choisisse un
nouveau P-DG. J’ai proposé à M. Bennadji la présidence,
mais il a préféré que tous les membres soient présents
pour en parler. C’est pour cette raison qu’on a opté pour
la continuité en laissant les affaires administratives à M.
Wahab.
Vous êtes l’auteur du troi-
sième but et le premier dans
votre carrière en seniors,
qu’en pensez-vous ?
qui en décidera. Pour moi, l’essen-
tiel est d’être toujours prêt et don-
ner le meilleur de moi-même une
fois sur le terrain. Malgré l’im-
mense envie de jouer à Boumez-
rag, devant nos supporters, car
leurs encouragements me feront
beaucoup de bien, le dernier mot
revient au coach.
Comment voyez-vous vos
chances face à l’USMA ?
Vous pouvez imaginer la joie
d’un premier but en seniors et qui
coïncide avec une victoire à l’exté-
rieur ; je suis très heureux,
confiant et motivé par ce début qui
m’ouvre les portes et qui m’incite à
continuer avec la même volonté.
Elles sont intactes, car on revient
d’une victoire qui nous a rendu la
joie de jouer et la confiance aussi.
On abordera ce match la tête haute,
et plusieurs paramètres nous aide-
ront à faire un bon match face à
l’USMA, afin de confirmer le der-
nier bon résultat.
Espérez-vous jouer lors des
prochains matches ?
Entretien réalisé par Ahmed
Feknous
Je ne sais pas, c’est l’entraîneur
www.lebuteur.com Coup de sabre USMA
www.lebuteur.com
Coup de sabre
USMA

N° 2441

Mardi 22 octobre 2013

09
09

HaddadcompterappelerCourbisàl’ordre

ponsable du club ne se contentera pas d’écouter uniquement le Marseillais parler, du moment qu’il compte lui toucher quelques mots à son tour. Disposant de la carte blanche, Courbis et d’après nos informations sera rappelé à l’ordre. Une manière de lui rappeler que l’USMA mérite aussi son attention, tout comme RMC où il occupe également le poste de consultant.

a Seguer de la huitième journée, n’a pas été perdu son oncle onze de depart
a Seguer
de la huitième journée, n’a pas été
perdu
son
oncle
onze de depart
De retour
dans le
à l’occa-
sion du match
MCEE, Mohamed
face au
Seguer
a appris une triste nouvelle à son
Alger après la fin de la rencontre. En
retour sur
effet, l’atta-
des Rouge et
a été informé qu’il
quant
Noir
avait
perdu son oncle.
Du coup, il a été
obligé
de ren-
trer chez lui à Relizane
pour assister
aux funé-
douloureuse circonstance,
railles. En cette
le
collectif du
Buteur
présente au joueur
et aux
membres de la famille du défunt leurs sin-
Dieu nous appar-
cères condoléances.
«A
et Les
Noir Rouge
tenons et à Lui nous
retournons.»
en dents de scie, le coach français
aura une occasion donc
pour défendre ses choix
et sa méthode de tra-
vail, mais il faut sa-
voir que le
premier
au
bord
res-
de la crise !
Actuellement à la septième place au classement avec
douze points
à leur actif, les
réalisé
Rouge et Noir n’ont pas
le début de saison
huit ren-
dont rêvaient les supporters. En
de
contres, les protégés
Rolland Courbis
ont gagné trois
fois. Ils se sont neutralisés à
trois reprises et ont concédé
deux défaites. Il faut dire que la dernière a été celle de trop,
puisque n’ayant pas pu faire
le plein là où aucune équipe ne
s’est inclinée auparavant, n’a
fait qu’affecter le moral des
de Zem-
joueurs. Dans un jour sans, les coéquipiers
mamouche savent qu’ils n’ont pas le droit à l’er-
prochaine sortie, et c’est ce
Courbis
reur lors de leur
dès maintenant. A
qui les met sous pression
à continuera-t-il
Chlef où ils se rendront
en fin de semaine,
nou-
le faux pas est interdit puisque une
à faire
confiance
velle défaite ne pourra que les faire en-
turbulences. Au
trer dans la zone de
ses
cadres
?
bord de la crise, seule
une réaction
Face au
aligné un onze
permettra de retrouver
le sourire.
MCEE, Rolland Courbis a
Disposant d’un groupe au complet,
Courbis, quant à lui, doit trouver
les bons mots pour remobiliser
ses troupes, mais surtout pour
composé de plusieurs joueurs d’expérience préfé-
rant laisser les jeunes à la maison en emmenant
promu lors de
parmi le groupe qu’un seul élément,
l’intersaison, et c’est de Chettal qu’il s’agit. Un onze
du
à se poser
les booster afin de repartir
qui a sombré et c’est ce qui nous laisse
qui
des questions. Le coach fera-t-il des gros change-
bon pied. Une mission
lorsqu’on
ments lors du
prochain rendez-vous
des Rouge et
ne sera pas facile
Noir afin d’essayer
de provoquer le déclic chez
sait que leur futur adver-
saire ne compte pas
leur faire de cadeau.
certains et pour rappeler à
l’ordre d’autres qui
se croient
peut-être intouchables
ou bien va-
en ceux qui ont
t-il maintenir sa confiance
été sur la pelouse du stade Messaoud-
Zeggar, samedi ? Seuls les pro-
chains jours nous dévoileront
les intentions du coach.
Adel C.

sans conséquences, puisque, comme nous l’avions révélé dans notre précédente édition, Rolland Courbis sera appelé à se présenter à Dar El Beïda, où se situe le siège de l’ETRHB, pour avoir un tête-à-tête avec Ali Haddad dans les prochaines heures. Durant cette entrevue, le sujet principal sera les ré- sultats réalisés jusque-là par l’USMA, depuis le début de saison. Auteur d’un parcours

L a défaite concédée par les Rouge et Noir à

El Eumla, face à l’équipe locale sur le score d’un but à zéro pour le
El Eumla, face à l’équipe locale sur le
score d’un but à zéro pour le compte
jourd’hui à Bologhine pour
sion pour le coach de
préparer le

Un limogeage coûtera une fortune à la direction

Sous contrat avec l’USMA jusqu’au mois de juin pro- chain, Rolland Courbis, dans le cas où il voudrait quit- ter le navire, doit payer une somme estimée à 75 000 euros, soit le double de son salaire mensuel. Ce qu’il faut savoir aussi, si les Haddad prennent la décision de met- tre fin à sa mission, ils doivent à ce moment-là sortir à leur tour le ché- quier pour lui payer des indemnités. Des indemnités qui coûteront une fortune au club. C’est donc pour cette raison que son limogeage n’est pas à l’ordre du jour. Auteur d’un parcours décevant en ré- coltant que la moitié des points possibles, Courbis est sous pression. Grand artisan de deux trophées, remportés par les coéquipiers de Khoualed la saison passée, sa cote d’entraî- neur de l’USMA est en baisse depuis quelque temps et sa dernière sortie médiatique, dans laquelle il a répondu à Patrice Evra, n’a fait qu’empi- rer la situation, puisque

Deux séances au menu aujourd’hui Les coéquipiers de Chafaï sont appe- lés à se présenter
Deux
séances
au menu
aujourd’hui
Les coéquipiers de Chafaï sont appe-
lés à se présenter à deux reprises au-
s’entraîner.
La première séance aura lieu dans la
matinée tandis que celle du soir se
déroulera à partir de 17h. Ces
deux séances seront une occa-
faire
le nécessaire afin de

les supporters au- raient aimé qu’il se concentre sur le

parcours de l’équipe qu’il dirige et qu’il cherche un re- mède pour la mettre de nouveau sur les rails que d’aborder d’au- tres sujets moins importants selon eux.

Adel

Cheraki

Zemmamouche : «Remonter la pente et au plus vite !»

Contrairement à Mehsas qui a passé une soirée tranquille, Mohamed-Lamine Zemmamouche, lui, a été contraint de sortir le grand jeu à El Eulma pour repousser quelques tentatives des joueurs du MCEE. C’est donc grâce à ses arrêts que l’USMA a limité les dégâts, se contentant d’une défaite sur la toute petite des marges. Joint par nos soins au bout du fil, le gardien de but international revient sur cette défaite dans cet entretien qu’il nous a accordé.

Tout d’abord, quelle analyse faites-vous à propos de cette rencontre qui vous a opposé au MCEE ? Comme nous nous y atten- dions, ce fut un match difficile à né- gocier. L’équipe adversaire voulait à tout prix gagner son premier match chez elle. Cette équipe restait sur deux résultats positifs

décrochés en dehors de ses bases. Ils étaient en confiance, et c’est ce qui leur a facilité peut-être la tâche. En ce qui nous concerne, nous avions fait le déplacement avec une seule intention en tête, celle de revenir avec un bon résultat. Hélas, ça n’a pas été le cas au final. La partie a été dispu- tée des deux côtés, mais au final c’est le MCEE qui s’est imposé. Leur victoire est mé- ritée. Qu’est-ce qui vous a manqué pour réus- sir à revenir à la maison avec un résul- tat positif ? Franchement, je ne sais pas quoi dire. Je ne suis pas le mieux placé pour ré- pondre à une telle question. Aucune équipe n’entame un match pour le per- dre. Nous avions donc voulu battre le MCEE, mais on ne peut pas tout avoir à chaque fois. Je pense qu’il faut oublier cette soirée que nous avons passée à El Eulma et penser à notre prochain rendez-vous. L’USMA est à cinq points du leader, mais aussi du premier relégable. Comment jugez-vous le parcours réalisé jusque-là ? Enchaîner deux victoires nous permettra de retrouver les premières places, réaliser deux mauvais résultats nous compliquera l’existence. Tout le monde sait que seules les victoires peu- vent nous rapprocher du leader. Pour pouvoir réussir à se joindre une nouvelle fois au pelo- ton de tête, il va falloir enchaîner un maximum de succès. Ce n’est pas la première fois que nous vivons une telle situation, à nous de faire le nécessaire pour retrouver le sourire. Chaque joueur doit se poser des questions et doit cra- vacher dur pour être au top. Nous savons ce qui nous attend et c’est à nous de montrer que nous avons les moyens de réaliser le meilleur

parcours possible. Selon vous, le titre est-il déjà perdu ? Je ne peux pas parler du titre. Je n’ai jamais promis le titre de champion aux supporters et ce n’est pas aujourd’hui que je le ferai. La saison passée, nous avions vécu des moments simi- laires, mais au final nous avions remporté deux trophées. Je pense qu’il faut être patient. Il reste encore vingt-deux matches à disputer, il va fal- loir gérer un par un. Nous verrons par la suite ce que l’avenir nous réservera. Vous irez à Chlef en fin de semaine, com- ment comptez-vous aborder ce match sur- tout que nous savons que le moral des joueurs n’est pas au beau fixe ? Nous allons faire tout notre possible pour bien le préparer. C’est un match comme tous les autres, un match qui ne sera pas facile à né- gocier. Comme je viens de vous le dire, nous n’avons plus le droit à l’erreur. Il faut remonter la pente et c’est ce que nous essayerons de faire. Parlons de l’EN, le sélectionneur ne serait pas satisfait de la forme affichée par Dou- kha et Si Mohamed. C’est une aubaine pour vous afin de gagner des points, non ? Peut-être. Je l’ai toujours dit et je vais le re- dire, je suis toujours à la disposition du sélec- tionneur. S’il me fait confiance, je ferai en sorte de ne pas le décevoir. Dans le cas où il se contenterait de me laisser sur le banc, je conti- nuerai à soutenir mes coéquipiers comme je l’ai toujours fait jusque-là. Le match retour est im- portant. Nous voulons être la source de la joie du peuple algérien, à nous donc de faire ce qu’il faut pour réaliser ce souhait.

Entretien réalisé par Adel Cheraki

10
10

N° 2441

Mardi 22 octobre 2013

www.lebuteur.com MCA Coup de vent
www.lebuteur.com
MCA
Coup de vent
Mardi 22 octobre 2013 www.lebuteur.com MCA Coup de vent Geiger va-t-il Khoukhi intéresse aussi le Mouloudia
Geiger va-t-il Khoukhi intéresse aussi le Mouloudia changer une équipe qui gagne ? A yant
Geiger va-t-il
Khoukhi intéresse
aussi le Mouloudia
changer une équipe
qui gagne ?
A yant fait part de son
S amedi passé, tout le monde
s’attendait à voir le techni-
cien suisse procéder à un
vœu de rentrer au
pays, le joueur algé-
rien, Boualem Khou-
khi, qui évolue
actuellement au Qatar au profit
d’El Arabi a été proposé à la JSK.
Le technicien kabyle, Azzedine Ait
Djoudi, n’a pas tari d’éloges sur le
joueur dont il connait les qualités,
et qui peut évoluer dans différents
postes au milieu de terrain, no-
tamment en meneur de jeu. Toute-
fois, il semble bien que le joueur
âgé de 23 ans seulement et qui a
acquis une certaine expérience au
Qatar, intéresse aussi le Mouloudia
qui est à la recherche d’un bon
joueur qui pourra se charger de
l’animation du jeu. Une source
digne de foi nous a confié que
Khoukhi a été proposé au MCA et
la direction pense à son re-
fait qu’il répond au profil recher-
ché. Toutefois cela ne veut en
aucun cas dire que le joueur en-
dossera le maillot vert et rouge, car
les pensionnaires de Cheraga veu-
lent prendre le temps nécessaire
pour faire le bon choix dès l’en-
tame du mercato.
Un meneur de jeu fait
aussi partie des priorités
du MCA
Maintenant, si le MCA décide
de le recruter, par ses qualités le
joueur, il pourra donner le plus
qu’on attend de lui, mais aussi per-
mettre au MCA de préserver les
deux licences réservées aux
joueurs étrangers pour renforcer
d’autres postes. En effet, le MCA
compte s’offrir les services d’un
milieu de terrain défensif, un me-
neur de jeu et un atta-
crute-
quant de pointe. Un attaquant
ghanéen est déjà sur les tablettes
du vieux club algérois et il est évi-
dent que l’une des deux licences
servira à son recrutement, qui
reste une priorité pour l’équipe.
Avec l’éventuelle venue de l’ex-pen-
sionnaire de la JSMC et d’Al Arabi,
le Mouloudia aura l’opportunité de
s’offrir les services du milieu de
terrain défensif camerounais qui
lui a été proposé et dont on dit
beaucoup de bien. Ainsi, on
pourra dire que l’opération recru-
tement commence à se dessiner au
Mouloudia, à moins que la direc-
tion du club se voit proposer d’au-
tres joueurs qui ont plus de
notoriété que ceux qui sont déjà
sur les tablettes du Mouloudia,
lorsque l’on sait que Sonatrach ne
va pas lésiner sur les moyens pour
donner à l’équipe une grande di-
mension.
ment du
K. M.
certain remaniement dans
l’équipe, en raison des deux ab-
sences enregistrées au sein de son
effectif, à savoir Metref et Ghazi.
Toutefois Alain Geiger en a sur-
pris plus d’un par le onze ren-
trant qu’il a aligné en faisant
titulariser pour la première fois
de la saison Aksas, Djeghbala et
Ouali, tout en laissant Djalit sur
le banc des remplaçants et ce, à la
surprise de tout le monde, pour
faire confiance à Yahia Cherif
qu’il a fait évoluer sur le couloir
droit. En effet, Geiger n’a pas
voulu prendre de risque pour Be-
laïd et c’est pour cette raison qu’il
l’a remplacé par Aksas qui a
réussi une très bonne prestation
lui qui formait un bon duo la sai-
son passée avec Bachiri. Quant à
Djeghbala, qui a déjà joué au mi-
lieu, il a été tout simplement gé-
néreux dans l’effort, réussissant
une honorable prestation.
Contesté en ce début de saison,
Yahia Cherif n’a pas déçu son
coach, réussissant son meilleur
match depuis l’entame de la sai-
son. Il ne lui a manqué que de
trouver le chemin des filets pour
se libérer. L’autre satisfaction
pour Geiger c’est Billel Ouali qui,
lui aussi, a fourni une bonne par-
tie. L’arbitre l’a même privé d’un
penalty flagrant en tout début de
rencontre. C’est donc un Mou-
loudia new look qui a réussi à dé-
bloquer la situation face à une
formation du RCA qui n’est pas
facile à manier. Et comme sou-
vent on ne change pas une équipe
qui gagne, on se demande si Gei-
ger va aligner la même équipe
face à la JSK ou s’il optera pour
des changements. Ce qui est cer-
tain dans le prochain match, c’est
qu’on assistera au retour de Bou-
guèche à la compétition qui rem-
placera sans aucun doute Yachir,
suspendu pour cumul de cartons,
lui qui a réussi un doublé lors du
match retour livré face aux Ka-
byles au stade du 5-Juillet. A l’oc-
casion du clasico, et à l’exception
de Metref, le technicien suisse
aura tout son effectif sous sa
coupe. Avec le retour de Ghazi et
Belaïd, qui était sur le banc sa-
medi dernier, il aura le temps né-
cessaire d’ici le jour de la
rencontre de reprendre ses forces.
Ainsi, Geiger aura le choix de
garder la même équipe qui a
donné la réplique au RCA et re-
nouveler sa confiance à des
joueurs qui veulent prouver qu’il
pourra compter sur eux, ou bien
remanier une fois de plus son ef-
fectif afin de faire jouer les élé-
ments auxquels il a fait confiance
depuis le début de saison.
K. M.
Djeghbala «Une victoire
face à la JSK va nous
relancer pour le titre»
Après avoir réussi à renouer avec le succès,
peut-on dire que le Mouloudia a provoqué
le déclic ?
prestation, et je cherche à ga-
gner ma place dans
l’équipe.
Avant la rencontre que nous avons livrée
face au RCA nous étions sous une forte pres-
sion, du fait qu’on n’avait plus le droit à l’er-
reur. Cette victoire nous a soulagés à plus
d’un titre et nous permettra sans aucun doute
de jouer sur notre véritable valeur à l’avenir.
Maintenant il faut qu’on confirme ce résultat
face à la JSK pour se mettre plus en confiance.
Ghazi absent
● Karim Ghazi a
brillé hier par
son absence. Le
joueur devra se
remettre ce matin au boulot
avec le groupe.

Tout le monde est unanime à dire que l’équipe a joué un match plein et c’est la détermination qui a fait la différence dans cette rencontre… Je pense que nous avons effectué le match qu’il fallait et on a affiché une grande volonté sur le terrain, comme vous dites. Bien que nous n’ayons jamais ménagé nos efforts sur le terrain lors des précédentes rencontres, le fait qu’on ait réussi à ouvrir la marque au bon mo- ment dans ce match nous a permis de nous li- bérer et de bien jouer le reste de la rencontre, et on aurait même pu gagner sur un score très large.

A l’entame du match vous étiez crispé, tel-

lement que vous contestiez même les déci- sions de l’arbitre… Le fait que nous étions tenus par l’obliga- tion de résultat nous a mis plus de pression, ce qui est logique. Quant à l’arbitre, il a failli nous faire sortir du match en nous refusant

un but valable et en nous privant d’un pe- nalty, avant que Hachoud n’ouvre la marque. Ce but était une sorte de déclic et nous avons prouvé que lorsqu’on joue sur notre véritable valeur, on peut réussir de bons résultats Vous avez joué votre premier match en tant que titulaire cette saison… J’ai toujours travaillé d’arrache-pied pour que je puisse être prêt lorsque le coach aurait besoin de moi. A l’occasion de cette rencontre face au RCA, j’ai tenu à saisir ma chance et je me suis donné à fond sur le terrain. Mainte- nant je ne peux émettre un jugement sur ma

Le fait que le coach vous ait donné le brassard de capi- taine atteste de sa confiance en vous… Le coach m’a toujours encouragé et il est proche des joueurs, et cette confiance de me don- ner le brassard de capi- taine d’équipe est une responsabilité, dont je devais être à la hauteur. Une fois sur le terrain et en voyant ce grand nombre de supporters je me suis dit qu’on ne pou- vait pas passer à côté et qu’on avait une dette envers eux, du fait qu’ils nous ont toujours soutenus. Contrairement à vos habi-

tudes, vous avez joué au mi- lieu de terrain… Je suis un joueur polyvalent et j’ai même évolué sur le flanc droit de la défense. J’arrive donc à m’exprimer dans ce nouveau poste et je suis prêt à jouer là où l’entraîneur me le demandera et dans n’importe quel poste… Après cette victoire, vous allez encore recevoir la JSK… C’est une rencontre très impor- tante pour nous face à un adver- saire qui n’est plus à présenter. On

doit donc bien se préparer à cette ren- contre qu’on doit gagner pour confirmer notre retour et se relancer pour la course au titre.

La réunion du conseil des associés reportée

Moumen et Bensalem victimes d’une intoxication

Billel Moumen et Zinedine Bensalem n’ont pas pu

Bouguèche a réintégré le groupe

Hadj Bouguèche à réintégrer hier le groupe après avoir

été soumis à un programma spécifique. Un retour très pro- metteur pour Hadj qui veut prendre part au clasico.

Prévue en ce début de se- maine, la réunion du

conseil des associés de la SSPA/MCA a été reportée à une date ultérieure pour des raisons d’ordre organisationnel. Une source

s’entraîner hier avec leurs par- tenaires. Les deux joueurs ont été victimes d’une intoxica- tion qui les a contraints au repos. Les deux joueurs espèrent reprendre ce matin.

digne de foi nous a confié que l’ordre du jour portera sur l’augmentation du capital d’une manière considérable, et on assistera ainsi à sa revalorisation à des di- zaines de milliards. Depuis que la firme pétro- lière a racheté la SSPA/MCA, tous les arriérés des salaires des joueurs ont été payés et ces derniers per- çoivent depuis leur salaire d’une manière régulière. Cela sans parler de l’opération recrutement et du budget prévisionnel de cette saison, auquel les

autres associés n’ont pas participé. Ces der- niers sont appelés donc à mettre la main à

la poche pour honorer leurs engage- ments en tant qu’actionnaires, mais aussi participer à l’augmenta- tion du capital. K.M.

La vente aux enchères de la villa fixée au 27 octobre

Prévue lundi dernier et comme nous l’avons rapporté dans les précédentes livraisons, le

tribunal de Cheraga, et pour des raisons d’ordre organisationnel, a reporté la vente aux enchères de la villa du club sise à Cheraga, et fixé la nou-

velle date au 27 octobre prochain. Cependant, les responsables du club sportif amateur, qui ont ré- colté l’argent nécessaire pour payer Hamma- dou, vont entamer la procédure nécessaire pour arrêter la vente aux enchères.

Entretien réalisé par K. M.

www.lebuteur.com MCA Coup d’œil
www.lebuteur.com
MCA
Coup d’œil

N° 2441

Mardi 22 octobre 2013

11
11
MCA Coup d’œil N° 2441 Mardi 22 octobre 2013 11 Ouali : «Le carton que m’a

Ouali : «Le carton que m’a brandi injustement Benouza m’a totalement déstabilisé»

Titularisé pour donner le tempo à son équipe, Billel Ouali a connu des hauts et des bas lors de ce match face au RCA. L’ex-Paciste nous confie dans cet entretien que le carton jaune dont il a écopé pour simulation l’a déstabilisé au point de lui faire perdre ses moyens.

Vous devez être totalement li- béré par cette victoire que vous avez obtenue avec brio face au RCA ? On était dos au mur. On n’avait pas tellement le choix. Il fallait ab- solument renouer avec la victoire pour revenir dans la course au titre et surtout mettre fin à cette série noire. Sur le plan personnel, vous avez réussi à donner le tempo avant de perdre votre lucidité. D’ailleurs, Geiger nous confia qu’il y a eu beaucoup de dé- chets dans votre jeu… Après un bon début de match, j’ai perdu tous mes moyens suite au carton jaune que j’ai reçu pour une simulation imaginaire. Tout le monde a vu dans le stade et sur le petit écran qu’il y avait faute. J’ai été fauché dans la surface. Je pen- sais à ce moment que Benouza avait désigné le point de penalty mais quelle ne fut ma surprise

lorsqu’il m’a brandi un carton jaune pour simulation. J’ai été dé- stabilisé par cette décision au point de perdre mes moyens, car j’avais le sentiment d’avoir été vic- time d’une grave injustice. Et puis il y a eu la fatigue qui s’est accu- mulée. C’est pour cette raison que le coach a préféré me faire sortir pour éviter l’expulsion. Malgré deux décisions d’arbi- trage défavorables, vous avez trouvé les ressources morales pour marquer deux buts grâce à Hachoud… Cela démontre le caractère bien trempé de l’équipe. Il faut aussi souligner la performance de Ha- choud et celle de tout le groupe qui s’est battu avec les tripes. Dje- mili a été l’un des grands artisans dans ce succès grâce à ses arrêts décisifs, notamment le penalty qu’il a repoussé. Cela nous a per- mis de terminer aisément la par- tie.

Grâce à ce succès vous avez mis fin à 18 mois de disette à Bolo- ghine ? J’ai entendu parler de cela. J’espère maintenant que Bologhine rede- viendra une muraille infranchis- sable comme il le fut par le passé. Il faudra désormais confirmer ce regain de forme le week-end pro- chain face à la JSK dans un match très palpitant… On n’a pas le choix, nous devons gagner tous nos matchs à domicile si on veut jouer le titre. La JSK est actuelle- ment en très bonne forme comme l’atteste son classement. Certes, la JSK a été tenue en échec à Tizi Ouzou, mais a fourni un gros match. Il faudra qu’on sorte le grand jeu si on veut sortir victo- rieux. Une victoire conjuguée à un faux pas de l’ESS et du CSC vous permettrait de revenir à la deuxième place… Absolument. L’enjeu sera énorme

lors de ce clasico, car il n’y a qu’un point qui nous sépare de la JSK. Est-ce que vous avez bon es- poir d’être de nouveau titula- risé ? Je suis de nature optimiste. J’ai bon espoir mais la décision re- viendra au coach. Moi, je vais tout faire durant cette semaine pour convaincre Geiger qu’il peut compter sur moi. Une dernière question avant de conclure. Ne pensez-vous pas que Hachoud mériterait de re- venir en équipe nationale ? Il le mérite amplement. Il est ac- tuellement le meilleur joueur à son poste du championnat natio- nal. Il a vécu une période difficile lors de l’exercice précédent mais c’est de l’histoire ancienne. Cette année nous avons retrouvé le grand Hachoud qui brillait au CABBA et à Sétif. Entretien réalisé par Tarek-Che

Le RCA lorgne sur Sayeh Relégué depuis plus d’une saison au second plan, Réda Sayeh
Le RCA lorgne sur Sayeh
Relégué depuis plus d’une saison au second plan, Réda Sayeh ne se sent plus à son aise au Mouloudia.
Le joueur n’a jamais caché ses envies
d’ailleurs, puisque c’était Omar Ghrib qui s’était déjà opposé à son départ en décembre 2012. Ne pouvant plus se contenter de quelques brèves ap-
paritions, Sayeh voudrait bien relancer sa carrière dans un club qui saura l’utiliser à bon escient. Voulant sauter sur cette occasion inouïe, nous
avons appris que le RCA lorgne sur l’ex-attaquant de
Mekhadma. D’ailleurs, avant le coup d’envoi du match, le manager général, Djamel Amani
avait eu une petite discussion avec Sayeh
qui traduit peut-être la volonté du RCA de réussir la passe de trois. En effet, après s’être attaché les ser-
champion d’Afrique 90 avec les Verts voudrait peut être s’attacher
vices de Mouaouia Meklouche
et Hamza Zeddam, l’ancien
les services d’un at-
taquant très prometteur. Preuve à l’appui, les 10 buts qu’il avait inscrits lorsqu’il avait rejoint le Mouloudia en 2011. A cette époque, Sayeh
constituait la grande révélation de la Ligue 1 avant de sombrer dans l’oubli.

Avec cinq buts inscrits en huit journées

Hachoud navigue sur les bases de Djallit

Il répond aux déclarations de Harrouche Hamidouche : «Ayant Attafen et Mokdad, c’est Michel qui
Il répond aux déclarations
de Harrouche
Hamidouche : «Ayant
Attafen et Mokdad, c’est Michel
qui ne voulait pas faire venir
Harrouche»
Le meneur de jeu du RCA, Har-
rouche avait déclaré dernière-
ment qu’il n’avait pas rejoint les
rangs du Mouloudia en 2010-
2011, du fait qu’il y avait des
intermédiaires qui voulaient
toucher des royalties sur son
transfert. L’un des bras
droits de Omar Ghrib à
cette époque, Hamidouche,
a démenti avec vigueur ces
propos. «Ayant à cette
époque sous sa coupe Mok-
dad et Attafen, c’est Alain Mi-
chel qui avait refusé de faire venir
Harrouche qui portait à cette époque les
couleurs du Nasria. Tout ce qu’il a
dit est archifaux. »

gime n’est qu’à trois lon- gueur de Djallit tout en sachant que celui-ci avait terminé la phase aller avec 9 unités dans son escarcelle. Autant dire que le la- téral droit navigue sur les bases de Djallit qui connaît cette saison une traversée du désert qui lui a fait perdre son statut de titulaire.

«L’essentiel c’est de gagner, le titre de meilleur buteur ne m’intéresse nullement»

Ayant actuellement le vent en poupe, Abderrahmane Hachoud frappe plus que jamais aux portes de l’équipe nationale. Et pourtant, ce statut de meilleur buteur n’intéresse nullement l’enfant d’El Attaf qui nous dira à propos du fait de se retrouver meilleur buteur du champion-

nat aux côtés de Hamza Bou- lemdaïs. «Je suis avant tout un défenseur, je ne suis pas un attaquant. Ce qui m’inté- resse le plus c’est qu’on gagne les matches pour rester dans la course au titre. Le statut de meilleur buteur ne m’intéresse nullement. Je veux aider mon équipe à jouer les premiers rôles», nous confia Hachoud.

à jouer les premiers rôles», nous confia Hachoud. Auteur d’un doublé, son premier sous les cou-

Auteur d’un doublé, son premier sous les cou- leurs du Mouloudia, Abderrahmane Hachoud est en train de marquer de son empreinte cette première partie de championnat. Et même si le natif d’El Attaf refuse de faire une fixation sur ce statut de meilleur buteur de la Ligue 1, qu’il partage actuellement avec Hamza Boulemdaïs, toutefois, on ne peut s’empêcher de faire la comparaison avec le parcours de Mustapha Djallit qui avait ter- miné le meilleur buteur du championnat avec 13 réalisations. Au même stade de la compéti- tion, l’enfant de Béchar avait réussi à faire trembler les filets à huit reprises, avant de connaître un très long passage à vide, tout en sachant qu’il avait réalisé un triplé face au Widad de Tlemcen lors du lever de rideau. Hachoud qui carbure actuellement à plein ré-

Metref manquera le match face au

CABBA

Le milieu de ter- rain, Hocine Me- tref sera contraint de faire l’impasse sur le clasico et surtout le match suivant face au CABBA. Le Mouloudéen ne veut prendre aucun risque qui pourrait causer sa perte. La moindre rechute serait fatale à l’ex-international qui

moindre rechute serait fatale à l’ex-international qui veut retrouver la compé- tition en pleine possession de

veut retrouver la compé- tition en pleine possession de ses moyens physiques. Avec cette nouvelle information, Metref aura manqué en

tout et pour tout six rencontres de championnat.

«Je retrouverai la compétition contre l’USMH»

Le clasico sera retransmis en direct par satellite Il y a quelques jours, nous avons
Le clasico sera
retransmis en direct
par satellite
Il y a quelques jours, nous avons souligné
la décision prise par l’ENTV de ne pas retrans-
mettre sur le petit écran le clasico alors que le
Mouloudia et la JSK sont tous deux en course
pour le titre. Finalement, les responsables de la Té-
lévision nationale sont revenus sur leur décision
en programmant MCA-JSK ce samedi à 17 h 45
en direct de Bologhine. De quoi réjouir les
Chnaoua, les supporters kabyles et tous les
amateurs de la balle ronde qui veulent
suivre le déroulement d’une telle
T.Che
affiche.

Même s’il préfère la discrétion à la médiatisation, Hocine Metref se montre toujours disponible pour éclairer la lan- terne des Chnaoua qui attendent avec impatience son retour à la compétition. «Il ne faut pas s’inquiéter, car je suis dans les normes. Au tout début, mon médecin trai- tant m’a prescrit 46 jours de repos. Après en avoir ob- servé un mois, je voulais faire mon retour plus tôt que prévu mais ce ne sera pas le cas. Je veux prendre tout le temps qu’il faudra pour éviter toute rechute. De ce fait, je serai forfait pour le match contre Bordj. Mon retour devrait intervenir lors du derby face à l’USMH. Je suis content pour mes camardes qui ont remporté avec brio ce match contre le RCA. Il faudra continuer sur cette lancée», nous dira Metref.

12
12

N° 2441

Mardi 22 octobre 2013

www.lebuteur.com CRB Coup ferme
www.lebuteur.com
CRB
Coup ferme

Gamondi hausse le ton

2013 www.lebuteur.com CRB Coup ferme Gamondi hausse le ton C’ est dans une am- biance lourde,

C’ est dans une am- biance lourde, causée par la dernière dé- faite inattendue en

championnat face au MOB mais surtout suite à ce tragique acci- dent qui est survenu le jour de la rencontre emportant avec lui deux fervents supporters du club que les camarades de Ammour ont repris les entraînements, hier dans la matinée. Après un mo- ment de recueillement en hom- mage aux deux jeunes hommes, le staff technique, mené par l’Ar- gentin Angel Miguel Gamondi, a organisé un petit rassemblement dans un coin du terrain afin de faire l’autocritique de ce dernier revers à Béjaïa. Dans sa prise de parole, le technicien du CRB n’a pas pris de gants avec ses gars, il ne s’est pas empêché de sermon- ner certains, surtout les atta- quants, quasiment absents, lors de cette rencontre. Aussi le pre- mier responsable du staff a long- temps montré du doigt la prestation offensive de ses capés. Selon lui, ce manque de cohésion était la principale rai-

son de cette prestation qualifiée de pitoyable.

Il exige une révolte face à l’USMH Cette petite réunion programmée au début de la préparation avait aussi pour objectif de préparer les joueurs pour cette prochaine confrontation face à l’USMH. Sur ce sujet, Gamondi se montre in- traitable, il exige une réforme de ses gars. Ce derby algérois sera l’occasion pour l’équipe du CRB d’effacer cette semaine très mou- vementée vécue par la commune de Belouizdad, aussi celle-ci per- mettra au club de prendre sa re- vanche sur son adversaire après s’être fait battre la saison passée sur ce même terrain (4-2), c’était le début d’une crise pour l’équipe qui allait s’étendre jusqu’à la fin de la saison.

Il ne veut plus voir personne contester une décision d’arbitrage Expulsé durant cette partie après avoir écopé de deux avertisse- ments, Boukedjane n’a pas échappé aux foudres de Ga- mondi. Ce joueur, avec un cer- tain Bourekba, a été utilisé comme exemple. L’entraîneur ne veut plus voir ses joueurs contes- ter une décision d’arbitrage quelle qu'elle soit, d’ailleurs il leur dira sur un ton ferme : «Vous êtes les champions, quand il s’agit de par- ler à l’arbitre.» Rappelons que de- puis l’entame de la saison, le CRB a perdu deux de ses éléments, suite à des contestations de déci- sions, c’est Bourekba qui détient le record jusqu’ici avec deux sus- pensions et, derrière, on en compte

une pour le latéral Boukedjane.

Travail physique et technico-tactique pour la journée Pour cette séance de reprise le staff technique a décidé de passer directement aux choses sérieuses. Ces derniers ont voulu allier le travail physique à la préparation technico-tactique. L’entraînement fut entamé par un programme de remise en forme. Quelques ate- liers ont été mis en place pour les joueurs, avant que le staff décide de confronter le groupe dans une rencontre d’application dans le but de retravailler quelques phases de jeu.

Lamine Amimi

Kherbache seul absent à la de reprise

Pour cette séance de reprise, l’équipe du CRB a récupéré la plupart de ses éléments blessés. Mekhout et Hadjadj ont répondu présent. Néanmoins, on compte quand même un absent, il s’agit de Kherbache. Le milieu de terrain du CRB, victime d’une blessure au genou, lors de la der- nière confrontation devant le MOB, a dû déclarer forfait pour le premier entraîne- ment de la semaine.

Il devait passer une échographie hier

Lors d’un entretien téléphonique avec le joueur en début de journée d’hier, ce der- nier nous annonça qu’il devait passer une échographie en fin de journée. La blessure de ce dernier nécessite une observation approfondie, ce qui permettra au staff mé- dical de s’arrêter sur la forme physique de l’ailier du Chabab.

Sa blessure pourrait l’empêcher de jouer le prochain match

Ce qui est certain c’est que cette blessure au genou de Kherbache est plus sérieuse qu’elle en a l’air, sinon pourquoi le staff médical voudrait faire passer plus de tests au joueur. En tout cas, selon une source bien informée, le médecin de l’équipe ne parierait pas trop sur le retour de ce der- nier avant le prochain match devant le l’USMH.

de ce der- nier avant le prochain match devant le l’USMH. Un attaquant africain suivi par
Un attaquant africain suivi par le CRB Hadjadj passera une IRM aujourd’hui Outre Benaldjia attendu
Un attaquant
africain suivi par le
CRB
Hadjadj
passera une IRM
aujourd’hui
Outre Benaldjia attendu au club cet hiver, nous
venons de savoir par le biais d’un manager que le
CRB garderait un œil sur un attaquant africain qui
évolue en Pologne. Afin de garder ce transfert
dans l’anonymat, l’agent s’est suffi de ce peu
d’information tant que Gamondi ne s’est pas
exprimé sur le joueur.
Afin d’avoir une idée précise sur cette
blessure au dos qui le perturbe déjà depuis
trois semaines, le milieu du CRB, Hadjadj,
passera aujourd’hui une IRM à l’hôpital mi-
litaire de Aïn Naâdja. Sa seule crainte est
que cette blessure soit une nouvelle dé-
chirure qui pourrait l’éloigner des
terrains pour un bon mo-
ment.
pourrait l’éloigner des terrains pour un bon mo- ment. Benaldjia présent aux funérailles Un match
pourrait l’éloigner des terrains pour un bon mo- ment. Benaldjia présent aux funérailles Un match
pourrait l’éloigner des terrains pour un bon mo- ment. Benaldjia présent aux funérailles Un match
Benaldjia présent aux funérailles Un match d’application programmé aujourd’hui face aux espoirs Nous
Benaldjia
présent aux
funérailles
Un
match
d’application
programmé aujourd’hui
face aux espoirs
Nous connaissons tous la relation qui lie le
joueur de l’USMA, Mehdi Benaldjia, à cette
équipe du CRB. Ce dernier est d’ailleurs pres-
senti pour retourner au club dès cet hiver
sous forme d’achat cette fois-ci. En atten-
dant, ce dernier s’est montré avant-hier
avec l’ensemble de l’équipe du CRB
aux funérailles des deux jeunes
Houcein et Hamza.
Le staff technique du CRB vient de nous informer
qu’une rencontre d’application sera programmée cet
après-midi. Ce sont les remplaçants et les joueurs
non convoqués pour la dernière rencontre à Béjaïa
qui seront concernés. Pour ce qui est des titu-
laires, ceux-là se contenteront d’un entraîne-
ment dans la matinée.
Le match de
l’USMH avancé
à vendredi
Sachant que deux derbys se joueront cette
semaine avec celui du MCA contre la JSK, la
Ligue de football professionnel, pour des rai-
sons sécuritaires, a pris la décision d’avancer
le match CRB-USMH pour la journée de
vendredi. La rencontre se jouera à 17h
alors que les espoirs quant à eux
s’affronteront à 14h 30.
C’est des moments très difficiles que vit ac-
tuellement la grande famille du CRB avec la
disparition des deux jeunes Houcein et Hamza,
victimes d’un accident de voiture. A cette douleur
vient compatir toute la grande famille du football
algérien. Dans les bureaux du club, beaucoup de
lettres de condoléances ont été reçues dans la
journée d’hier de la part de tous les clubs du
championnat. Ces derniers montrent leur
solidarité avec le Chabab, ainsi qu’avec
les familles des deux défunts.

«Je ferais tout pour jouer le derby»

www.lebuteur.com USMH Coup d’envoi N ° 2 4 4 1 Mardi 22 octobre 2013 13
www.lebuteur.com USMH Coup d’envoi
www.lebuteur.com
USMH
Coup d’envoi

N° 2441

Mardi 22 octobre 2013

13
13
Coup d’envoi N ° 2 4 4 1 Mardi 22 octobre 2013 13 La participation à

La participation à la Ligue des champions se décidera aujourd’hui

El Harrach ne compte pas y renoncer

L président de la Fédéra-

e

tion algérienne de football

a

proposé récemment, ou

conseillé, aux clubs qui seront engagés dans les

différentes coupes africaines de se retirer de ces compétitions qui ne peuvent que les encombrer, sans parler des moyens financiers énormes qu’elles exigent au moment où les clubs algériens souffrent sur ce plan, au point où ils sont incapa- bles d’assurer les salaires de leurs joueurs. Une proposition qui a trouvé un écho favorable à la Ligue de football professionnel, dont le président, Mahfoud Kerbadj, a rap- pelé, de son côté, que la Ligue fera en sorte de respecter à la lettre le ca- lendrier de la phase retour et que les clubs qui choisissent d’y participer doivent assumer leurs responsabili- tés. L’USMH ne l’entend pas de cette oreille. Les responsables du club banlieusard ne comptent pas décla- rer forfait pour la Ligue des cham- pions africaine dont les

Il s’est complètement remis de sa blessure

Doukha réintégrera le groupe aujourd’hui

L’on s’attend à ce que le gardien Azze- dine Doukha reprenne les entraîne- ments ce matin avec le groupe, lui qui s’est complètement rétabli de la bles- sure qu’il avait contractée avec l'Equipe nationale et qui l’avait contraint à faire l’impasse sur le dernier match contre la JSMB. Le portier harrachi, après avoir bien soigné sa blessure, a reçu le feu vert pour réintégrer le groupe.

«Nous irons au 20-Août pour gagner»

Dans une conversation que nous avons

eue avant-hier avec Doukha, ce dernier nous a fait savoir, en effet, qu’il s’est remis de sa blessure. «Je ne ressens plus rien et je vais m’entraîner le plus normalement du monde avec mes co- équipiers pour bien préparer le pro- chain derby contre le CRB qui va être très difficile pour nous, eu égard à la

valeur de notre adversaire qui compte parmi son effectif beaucoup de joueurs d’expérience. Mais notre objectif ne change pas pour autant, nous irons au 20-Août pour arracher les trois points et rééditer le scénario de la saison pas- sée», nous a-t-il déclaré.

A.R.

éliminatoires commenceront au mois de février. Après plusieurs an-

nées d’absence sur la scène africaine, les Harrachis ne veulent pas renon- cer à cette compétition dont le droit à la participation a été arraché au prix d’énormes sacrifices et après plusieurs années de travail. Pour eux, il est inconcevable que l’USMH déclare forfait pour la plus presti- gieuse des compétitions continen- tales.

Raouraoua compte convaincre aujourd’hui les présidents des clubs engagés

Et c’est aujourd’hui, durant la réu- nion qui regroupera les présidents des clubs de Ligue 1 et 2 avec le pré- sident de la fédération au siège de la FAF que l'on va décider si l’USMH prendra part à cette compétition ou non. Mohamed Raouraoua a prévu cette question au menu de la réu- nion et compte en profiter pour dis- suader les responsables des clubs engagés en compétitions africaines

d'y prendre part, en leur expliquant les raisons qui l’ont poussé à faire cette proposition. Bien entendu, Mohamed Laïb sera présent à cette réunion et compte, de son côté, réaf- firmer l’engagement de son club à la Ligue des champions. Car, pour le président harrachi, cette compéti- tion va permettre à son équipe de grandir et d’acquérir une certaine expérience à l’échelle continentale.

Laïb : «Nous tenons à participer à la Ligue des champions et je vais le dire au président de la FAF»

Contacté hier par nos soins, le prési- dent Laïb nous a fait savoir une nou- velle fois que son club tient à participer à la Ligue des champions. «Nous n’avons jamais dit que nous al- lions renoncer à cette compétition. Il est vrai que certains clubs ne sont pas très chauds à y aller, mais nous, nous n’avons pas l’intention de déclarer for- fait», a-t-il déclaré. «Comme je viens

de vous le dire, nous tenons à jouer cette compétition qui va nous être très bénéfique, et je vais insister là-dessus lors de la réunion des présidents de club. Nous avons une bonne équipe et nous avons fait beaucoup de sacrifices la saison passée, pour gagner une place qualificative à la Ligue des champions, et je ne vois pas pourquoi on y renoncerait aujourd’hui», a-t-il expliqué.

Charef ne veut pas qu’on prive son équipe de cette expérience

Il n’y a pas que Mohamed Laïb qui veut participer à la Ligue des cham- pions, dirigeants joueurs et suppor- ters le veulent aussi, mais surtout l’entraîneur, Boualem Charef, qui trouve injuste de vouloir priver son équipe d’un droit qu’elle a arraché de haute lutte. Charef estime que cette compétition sera très bénéfique pour les joueurs et pour l’équipe en général qui va se mesurer au très haut niveau à l’échelle continentale.

R.A.

Aujourd’hui, match amical contre le RCK

Les Harrachis entameront dès au- jourd’hui la préparation du prochain derby face au CRB, avec une journée pleine qui se jouera samedi prochain à 17h45 au stade du 20-Août. Il y aura une séance d’entraînement qui sera programmée ce matin, et dans l’après- midi, le staff technique a programmé un match amical contre le RC Kouba. Tout cela pour bien préparer le pro- chain derby auquel Charef et ses colla- borateurs accordent un grand intérêt. L’objectif est d’enchaîner, en effet, avec une quatrième victoire de suite et un cinquième résultat positif après avoir mis fin à l’hémorragie du début de sai- son.

Charef corrigera les lacunes constatées contre la JSMB

Le match amical de ce soir contre le RCK sera l’occasion pour Boualem Cha- ref d’apporter les correctifs nécessaires après le match de la JSMB et de reve- nir sur cette rencontre pour revoir cer- taines choses sur le double plan tactique et technique. Le coach harra- chi pensera également au prochain derby contre le CRB.

Elamali de retour

Il n’y a pas que Doukha qui va réintégrer le groupe à l’entraîne-

ment aujourd’hui, puisque l’on s’attend à ce que l’attaquant Elamali soit lui aussi de retour. On vient d’apprendre, en effet, que le joueur est rétabli de sa blessure et pourrait faire sa réappari- tion, samedi prochain, à l’occasion du derby contre le CRB après avoir raté les deux derniers matchs contre le CRBAF et la JSMB. Les supporters har- rachis seront les premiers à se réjouir de la nouvelle, eux qui attendaient avec impatience le retour de leur chou- chou.

Charef soulagé après le retour des blessés

Aujourd’hui, et pour la première fois depuis très longtemps, Boua-

lem Charef bénéficiera de son groupe au complet à l’entraînement après avoir beaucoup souffert ces derniers temps pour composer son onze en rai- son des nombreuses défections. Et ce qui le soulage le plus, c’est que le re- tour des blessés coïncide avec le derby contre le CRB où l’équipe aura besoin de tous ses atouts pour bien préparer ce rendez-vous.

Les négociations avec Air Algérie reprendront prochainement

Les négociations entre la direc- tion de l’USMH et Air Algérie vont

reprendre très prochainement et, selon nos informations, le président Laïb n’écarte pas un accord définitif dans les jours qui viennent, c’est-à-dire à l’issue des prochaines discussions.

R.A.

Aït Ouamar «Oui, je veux jouer ce derby, mais la décision revient au coach»

Dans cet entretien, le milieu de terrain Hamza Aït Ouamar nous parle du prochain derby face à son ancien club, le CRB. Le joueur estime que ce match sera difficile pour les deux équipes et qu’il se jouera sur des détails.

Comment est l’ambiance au sein de l’équipe ? Il y a une très bonne ambiance, un très bon état d’esprit et le moral des joueurs est au beau fixe après une troisième victoire d’affilée contre la bête noire de l’équipe, la JSMB. Tout le monde est déterminé à rester sur la lancée. En parlant de ce match face à la JSMB, votre entrée en seconde mi- temps a changé les choses et a donné du sang neuf à l’équipe. Un commen- taire ? Je pense que le mérite de cette victoire revient à tous les joueurs qui ont tous contribué à ce succès. Tout le monde a fait des sacrifices et pas seulement Aït Ouamar. Nous sommes un groupe, on fait des efforts ensemble, on gagne en- semble et on perd ensemble. Le prochain match va vous opposer au CRB, qui n’est autre que votre an- cienne équipe, dans un derby qui s’annonce très chaud. C’est spécial pour vous ? Pour moi, c’est un match ordinaire en ce sens que je porte aujourd’hui les couleurs de l’USMH que je vais défen- dre à fond. Je vous rappelle que j’ai déjà joué la saison passée contre le CRB au

match retour lorsque nous avions gagné par deux buts à zéro, alors que j’étais absent à l’aller. Comment voyez-vous ce derby ? Comme tous les autres, il sera très dif- ficile, surtout que le CRB va chercher coûte que coûte à nous battre pour se racheter après sa défaite contre le MOB. Et puis, comme vous le savez, un derby n’est jamais facile à jouer, ça va être compliqué pour les deux équipes. L’on se rappelle que la saison passée, l’USMH a gagné haut la main ce derby au 20-Août. Comptez-vous ré- éditer cet exploit ? Notre objectif est de ne pas perdre ce match, c’est le minimum. On va tout faire pour réaliser un bon résultat et nous allons nous sacrifier pour y par- venir. La plupart des joueurs pensent que le stade du 20-Août les arrange car il ressemble beaucoup au stade Lavige- rie. C’est aussi votre avis ? Oui c’est vrai, le terrain du 20-Août est presque le identique à celui du 1er-No- vembre. Personnellement, je pense que ça va être un grand match et que le spectacle sera assuré. J’espère que ce

match et que le spectacle sera assuré. J’espère que ce sera une fête sur le terrain

sera une fête sur le terrain et dans les tribunes. Psychologiquement, vous êtes mieux lotis après les trois victoires que vous venez de réaliser, non ? Oui, l’équipe se sent beaucoup mieux psycho- logiquement après avoir mis fin aux mauvais ré- sultats, puisqu’on vient d’engranger dix points en quatre rencontres. J’espère qu’on ne va pas s’arrêter là. Vous avez sans doute très envie de prendre part à ce derby, n’est-ce pas ? Est-ce qu’il y a un joueur qui ne veut pas jouer ce derby ? Oui, je veux jouer ce match et aider mon équipe, mais le dernier mot revient à l’entraîneur dont on doit respecter les choix. Mais s’il me fait confiance, je vais me sacrifier sur le terrain. Entretien réalisé par Redouane A.

14
14

N° 2441

Mardi 22 octobre 2013

www.lebuteur.com JSMB Coup d’œil
www.lebuteur.com
JSMB
Coup d’œil

A J-4 du grand derby béjaoui

L’heure est à la mobilisation «Oublions les dernières contre- performances», tel est le mot d’or-
L’heure est à la mobilisation
«Oublions les dernières contre-
performances», tel est le mot d’or-
dre au sein de cette équipe de la
JSMB à la veille du très attendu
derby béjaoui prévu pour ce ven-
dredi à 17h45 d’après la dernière
programmation de la LFP. Joueurs,
dirigeants, staffs et même les sup-
porters sont tous conscients que le
match face au MOB sera crucial
pour le reste du parcours après le
très mauvais départ en début de
saison après huit matches sans la
moindre victoire. D’ailleurs, un
éventuel faux pas, ce vendredi,
contre la formation du Mouloudia
de Béjaïa, sera tout simplement sy-
nonyme d’une crise ouverte à tous
les dangers, sachant que l’entraî-
neur Kamel Djabour dirigera sa
première rencontre à Béjaïa après
sa première sortie ratée, samedi
dernier, face à l’USMH à Lavigerie.
«Le MOB ou une
autre équipe,
on doit gagner,
un point c’est
tout !»
gner ce derby car on a besoin des
trois points du fait que l’équipe
n’a gagné aucun match depuis le
début de saison.»
«Un succès fera
changer beaucoup
de choses»
Djabour
met les bouchées doubles
En entraîneur averti, Djabour fait de
son mieux pour remobiliser ses
troupes après les dernières mésaven-
tures vécues par ses joueurs. Juste pour
information, le coach béjaoui, et afin
d’éviter une pression supplémentaire, a
jugé utile de changer de lieu d’entraîne-
ment et d’opter pour un mini-stage à
Azzefoun. Djabour a profité de chaque
occasion pour galvaniser ses joueurs
qui sont, visiblement, très attentifs du
moment que tout le monde parle des
trois points face au MOB. «La situation
devient de plus en plus délicate et, vous
le savez tous, nous sommes tous respon-
sables de ces mauvais résultats et nous
nous devons de réagir par la meilleure
des façons et, personnellement, je
compte énormément sur vous pour ga-
gner ce derby», dira le coach à ses
joueurs.
ses joueurs, en prévision du derby. Le
coach de la JSMB tente aussi de les
mettre devant leurs responsabilités car
cette rencontre est d’une importance
capitale pour eux lorsqu’on sait l’enjeu
de cette confrontation. En se retrou-
vant au pied du mur, la JSMB est dans
l’obligation de réagir, car une neuvième
contre-performance d’affilée fera sans
aucun doute imploser le groupe, et le
club sera certainement plus menacé
par la relégation que jamais. «Il faut
tourner la page et oublier ces derniers
revers. Nous n’avons plus le droit à l’er-
reur, et seule la victoire face au MOB
nous relancera en championnat, c’est
votre match de la saison et il faut être à
la hauteur de la confiance que le club a
placée en vous», ajoutera Djabour à
l'intention de ses joueurs.
joueurs approchés affirment que le
MOB sera à la hauteur de l’événement.
«Cette fois-ci, ce sera une autre paire de
manches car la situation devient de plus
en plus délicate. Face au MOB, ce ven-
dredi, il faudra tout simplement se sa-
crifier pour arracher cette fameuse
victoire qui va nous remettre sur les
rails. De plus, il est hors de question de
décevoir une nouvelle fois notre grand
public qui est très remonté contre nous,
et il a entièrement raison», nous diront
les joueurs béjaouis. Même son de
cloche chez tous les autres joueurs
contactés qui parlent tous le même lan-
gage : la victoire et rien d’autre ! Reste à
le confirmer ce vendredi où l’erreur est
tout bonnement interdite pour la
JSMB.
Quelques minutes avant le
départ de l’équipe pour Azze-
foun, nous avons eu une petite
discussion avec le coach Kamel
Djabour, qui nous a parlé du
prochain match de son équipe
face au MOB. Il dira d’emblée :
«Nous allons recevoir le MOB
qui revient en championnat.
Donc vendredi, nous allons af-
fronter une équipe solide, et la
rencontre ne sera pas facile pour
nous. Les débats seront sûrement
très chauds entre deux équipes
qui ne veulent pas perdre. Quant
Le coach béjaoui estime que
la victoire ce vendredi pourrait
servir de déclic pour son
équipe : «Je pense que ce match
est très important. Un succès face
au MOB changera, à mon avis,
beaucoup de choses dans cette
équipe. Si on réussit notre coup
ce vendredi, le groupe retrouvera
certainement la confiance. Cela
nous permettra de bien aborder
le reste du parcours avec sérénité
loin des perturbations.»
«L’équipe accuse
un énorme déficit
physique»
S.A.
à nous, après notre défaite face à
l’USMH, nous sommes obligés de
réagir et de renouer avec la vic-
toire, le faux pas n’est donc pas
permis. On est
obligés de
Les joueurs ne jurent que
par la victoire
L’équipe
ga-
depuis hier
Les hommes de Djabour, qui ont
carrément raté leurs premières sorties,
sont, cette fois-ci, bien décidés à pro-
voquer le déclic. En effet, tous les
à Azzefoun
«Le MOB, c’est votre match
de la saison !»
Mebarki
incertain pour le
derby
Comme annoncé par nos soins, la
direction béjaouie, en collaboration
Blessé au genou lors du dernier
match face à l’USMH, l’attaquant bé-
Le coach Djabour essaye de motiver
avec son staff, a décidé d’aller effectuer
un mini-stage loin de Béjaïa afin de
bien prépare le derby contre le MOB ce
vendredi. C’est hier dans la matinée à
10h que la délégation a pris la route à
destination d'Azzefoun où se déroulera
ce mini-stage de la JSMB à l’hôtel Le
Marin. Les responsables béjaouis veu-
lent ainsi éloigner les joueurs de la
pression et leur permettre surtout une
jaoui
Bilel Mebarki risque de rater le
match derby de ce vendredi face au MOB.
Hamouche «Pas d’autre
choix que de battre le
MOB»
Après avoir concédé une dé-
faite face à l’USMH, vous
avez un derby à jouer face au
MOB ce vendredi, dans
quelle situation se trouve le
groupe ?
Nous sommes dans une situa-
tion difficile, car nous n’avons pas
réussi une bonne entame en ce
début de saison. On aurait aimé
aborder cette rencontre face au
MOB dans de meilleures condi-
tions, mais nous n’avons pas d’au-
tre choix maintenant que de nous
ressaisir et battre cette équipe.
C’est la seule manière pour nous
de rebondir et nous relancer.
Les supporters sont déçus
saire qu’il n’est
Pour le moment, il est incertain pour cette
confrontation, mais d’après ce que nous
avons pu apprendre, les membres du staff
médical sont en train de faire leur possi-
ble afin de le remettre d’aplomb avant
ce rendez-vous. Ne voulant pas rater
un tel choc, le joueur veut à tout
Djabour a expliqué la mau-
vaise entame de son équipe par
le manque de fraîcheur phy-
sique de ses joueurs qui subis-
sent toujours le match vers la fin
des première et seconde pé-
riodes : «D’après ce que j’ai vu
jusque-là, je peux vous dire que
l'équipe accuse un énorme retard
sur le plan physique. Face à
l’USMH, par exemple, l’équipe a
bien tenu le coup lors du premier
quart d’heure avant de se relâ-
cher par la suite. C’est pareil en
seconde période que nous avons
bien entamée, mais les joueurs
n’ont pas tenu jusqu’au bout. Un
grand travail nous attend, mais
pour le moment on n’a pas le
temps pour le faire, dommage !»
S.A.
jamais très aisé de
faire plier. Mais, on
fera un match
d’hommes pour venir à
bout de cette équipe.
meilleure préparation psychologique
possible quelques jours seulement
avant le big mach face au
MOB.
prix jouer ce match. Réponse
dans les jours à venir.
Entraînement
hier à 15h
Qu’est-ce qu’il
vous faudra
pour gagner
ce derby ?
Aribi
et Saïghi
sanctionnés
par la direction
Pour préparer ce match, le staff technique bé-
jaoui a emmené avec lui tous les joueurs, y compris les
convalescents à l’image de Laribi, Benmasour et Tatem. Ainsi, la première séance à Azze-
foun s’est déroulée hier après-midi à 15h. La formation béjaouie effectuera trois autres
séances sur place où tous les aspects seront abordés avant le jour du match. Le retour
de l’équipe à Béjaïa se fera ce jeudi dans la matinée, par route également.
Tandis que le quota du MOB sera connu aujourd’hui
Je
pense
Deux joueurs n’ont pas été retenus pour le
voyage à Azzefoun hier, il s’agit donc de Karim
que si on par-
vient à garder
notre
concentration
La direction fixe le prix des billets
Aribi et Abderrahmane Saïghi. En effet, les deux
joueurs ont été sanctionnés par la direction suite
à leur refus de se déplacer, la semaine dernière,
avec les espoirs pour disputer un match avec
Sachant que désormais la gestion du stade, le jour du match, lui re-
par vos résultats, ils ne s’at-
tendaient nullement à ce scénario. Un com-
mentaire ?
Je suis vraiment désolé pour nos supporters qui
nous ont toujours soutenus et je leur lance un appel
pour qu’ils soient toujours à nos côtés et on tâchera
de leur offrir la victoire face au MOB. C’est le seul
moyen de se racheter et de se relancer en cham-
pionnat et atteindre nos objectifs.
Certains qualifient cette rencontre de capitale
car une autre contre-performance plongera
l’équipe dans la crise…
On ne peut qualifier cette rencontre de capitale,
mais je n’imagine aucun autre scénario que la vic-
toire, car on doit récolter les trois points. Je pense
seulement que nous avons manqué de chance, et je
suis persuadé qu’on va se ressaisir.
Comment se présente donc ce match ?
Tout le monde s’attend à une rencontre très diffi-
cile, comme cela a souvent été le cas entre les deux
équipes par le passé. Pour ce qui nous concerne,
nous sommes animés d’une grande détermination
et d’une farouche volonté de remporter le gain du
match. Nous en avons les moyens, même si je dis que
ce genre d’opposition se joue sur des détails. On sait
pertinemment que le MOB est un redoutable adver-
et maîtriser la
situation sur le
plan psycholo-
gique jusqu’à la der-
cette catégorie. Résultats des courses, ils
ne joueront ni avec les espoirs ni avec
les seniors jusqu’à ce qu’ils pas-
sent en conseil de disci-
vient, ce vendredi, du fait que c'est la JSMB qui reçoit, la direction du
club béjaoui s’est réunie au courant de la semaine, pour les préparatifs
du match de ce week-end face au MOB. Pas de changement donc du prix
des billets d’entrée au stade de l’Unité maghrébine pour cette
saison, notamment pour le derby. En effet, le conseil
pline.
nière minute, nous remporterons
ce derby. Ce genre de match se joue
généralement sur de petits détails et chaque erreur
est immédiatement sanctionnée. Je crois aussi qu’il
faut entrer très vite dans le match et surprendre
notre adversaire très tôt. Le meilleur scénario
pour nous est de marquer dans les premières mi-
nutes, car cela va nous libérer psychologiquement
et nous permettre de bien gérer le match par la
suite.
Le club élira
domicile à l’hôtel
Alloui à son retour
d’administration a déjà rendu public le prix des billets
qui a été fixé à 200 DA, pour l’accès aux gradins, et
300 DA, pour la tribune couverte.
La JSMB qui passera quatre jours à
Azzefoun regagnera Béjaïa, ce jeudi,
pour poursuivre la préparation avec une
toute dernière séance dans la soirée au
stade de l’UMA. Pour sa mise au vert
d’avant-match, la JSMB élira domicile à
La réunion du service
de sécurité aura lieu ce matin
l’hôtel Alloui, à Tichy. La direction a dé-
cidé aussi de changer de lieu d’héber-
Dans le cadre de la préparation du derby qui
opposera la JSMB au MOB, vendredi prochain,
la direction de la JSMB compte réserver un
quota de billets aux supporters du MOB, afin
qu’ils puissent assister au derby. Toutefois, toutes
gement afin de fuir la pression de
Vos supporters n’attendent que cela. Le derby,
c’est le match de la saison. Si vous battez le
MOB, ils vous pardonneront tout par la suite,
n’est-ce-pas ?
Exact ! Cela, on en est tous très conscients. On
s’est bien préparés comme on a l’habitude de le
faire pour chaque rencontre, mais, comme celle-
là est spéciale, la préparation psychologique et
mentale de ce match devient particulière. Tou-
la ville.
Tatem
devait
reprendre hier
les décisions seront prises lors de la réunion prévue
avec les services de sécurité, à laquelle assisteront les
responsables de la JSMB et du MOB. Une réunion qui
permettra d’assurer une meilleure coordination entre
toutes les parties et faire en sorte que les tâches de cha-
cune des parties soient bien définies.
Absent depuis plus de 15 jours, le
milieu de
terrain de la JSMB, Islam
tefois, on l’abordera comme on a l’habitude de le
faire avec les autres adversaires, parce que le plus
important pour nous est de jouer notre football,
en évitant de se mettre une trop grande pression
qui pourrait nous être préjudiciable.
Tatem, devait reprendre hier soir le travail
en solo. Souffrant d’une blessure à la che-
ville qu’il a contractée lors du match face
à la JSK, Tatem, qui a raté les matchs du
MCEE et de l’USMH, ne sera pas aussi
Chehaïma rejoindra le groupe sur
place
Bien qu’il ne soit pas concerné par le match de ce ven-
dredi face au MOB, suite à sa suspension lors du dernier
de la partie ce week-end face au
MOB. Il
sera de retour peut-être
à l’occasion du match de la
10 e journée.
Entretien réalisé par S.A.
match après le carton rouge qu’il a reçu à El Harrach, le
jeune arrière droit de la JSMB, Ahmed Chehaïma, qui n’a
pas fait le déplacement avec le groupe hier à Azzefoun, devra
rejoindra l’équipe ce soir ou demain sur place. Le joueur de-
vait régler son cas du service national, hier.

Djabour

www.lebuteur.com MOB Coup de vent
www.lebuteur.com
MOB
Coup de vent

N° 2441

Mardi 22 octobre 2013

15
15
Les Crabes se mettent Les Crabes se mettent Les Crabes se mettent Les Crabes se
Les Crabes se mettent
Les Crabes se mettent
Les Crabes se mettent
Les Crabes se mettent
Les Crabes se mettent
Les Crabes se mettent
Les Crabes se mettent
Les Crabes se mettent
à
à
à
à
à l’heure du derby
à
à
à
l’heure du derby
l’heure du derby
l’heure du derby
l’heure du derby
l’heure du derby
l’heure du derby
l’heure du derby

R evigorés par le précieux succès arra- ché samedi dernier de- vant la for-

mation de CR Belouizdad 1-0 grâce à Faouzi Rehal, les Crabes du MO Béjaïa ont décidé de mettre déjà de côté cette victoire en se mettant à l’heure de derby de la Soummam prévu pour ce vendredi au stade de l’Unité Maghrébine face à la JSMB. Un match qui sera d’une grande impor- tance pour les coéquipiers de Bahri dans la mesure où ils doivent impérativement bien négocier se rendez- vous afin de remonter dans le classement et espérer at- teindre les objectifs tracés. Ayant bien négocié le match face au CRB en arra- chant les trois points de la victoire, les Crabes n’auront pas le droit à l’erreur étant donné qu’ils doivent éviter le moindre faux pas qui pourrait les remettre à la

case départ au moment où ils sont en train de retrou- ver leur sérénité depuis l’ar- rivée du coach Amrani à la barre technique où il a remis de l’ordre dans la maison.

Le staff technique appelé à combler les lacunes

Même si les Béjaouis ont été à la hauteur lors de la dernière rencontre à domi- cile en livrant une belle pres- tation face au CR Belouizdad, il n’en demeure pas moins que le staff tech- nique du MOB, sous la hou- lette du coach Abdelkader Amrani, est appelé à appor- ter encore des correctifs sur la composante notamment en ce qui concerne le volet technique et le manque d’ef- ficacité chez les attaquants qui créent souvent des occa- sions mais sans pour autant parvenir à les biens exploi- ter. De ce fait, Amrani sem- ble avoir déjà constaté ces

lacunes en se montrant conscient de la tâche qui l’at- tend dans les prochaines journées afin de permettre à son équipe d’être à la hau- teur et de réussir les résultats escomptés bien que la tâche ne soit pas facile.

Les joueurs travaillent dans la sérénité…

Bien qu’ils n’aient pas en- core quitté la zone rouge puisqu’ils occupent la 14 e place avec sept points, il n’en demeure pas moins que le succès de samedi dernier face au CR Belouiz- dad a fait remonter le moral aux joueurs, ce qui leur permettra de bien se prépa- rer pour le derby face à la JSMB. De ce fait, les Crabes qui ont repris le travail de- puis hier au stade de l’Unité Maghrébine se préparent dans la sérénité où tout le monde est concentré sur ce match qui revêt une grande importance pour les deux

formations où aucune équipe n’a le droit de perdre étant donné que cela pour- rait coûter cher pour la suite de la compétition.

… tout en étant optimistes

Les camarades de Bou- laincer savent pertinem- ment qu’un succès aujourd’hui dans ce derby sera d’un grand apport pour la suite de la compétition et leur permettra d’aborder la suite du parcours avec un moral au beau fixe. Ainsi, les poulains de coach Am- rani vont se présenter avec un moral au beau fixe après leur succès face au CRB contrairement à leur adver- saire du jour qui traverse une situation délicate avec une série de mauvais résul- tats. Ce qui pourrait être un avantage supplémentaire pour Yettou et ses cama- rades afin de remporter leur premier derby en Ligue 1 devant la JSMB surtout que

c’est le premier match entre les deux équipes dans l’élite. Dans cette perspective, les joueurs travaillent avec assi- duité et semblent opti- mistes.

La préparation a débuté hier

Après avoir eu droit à une journée de repos accor- dée par le staff technique, les Crabes du MOB ont re- pris le chemin des entraîne- ments hier au stade de l’Unité Maghrébine de Bé- jaïa afin de se préparer dans de bonnes conditions pour ce rendez-vous important et espérer décrocher un autre succès qui sera d’un grand apport pour la suite du parcours. Le staff tech- nique tentera quant à lui d’apporter les réglages né- cessaires pour motiver les joueurs à aborder ce match avec sérénité et réussir un bon succès pour quitter la zone des turbulences. Yugurtha A.

Les supporters se préparent pour la grande fête En dépit de l’impor- ■ ■ tance
Les supporters se
préparent pour la
grande fête
En dépit de l’impor-
■ ■
tance de ce match pour
les deux équipes qui traver-
sent une situation difficile,
les supporters du MOB
se préparent déjà
pour la fête et
compte envahir
le stade de
l’Unité Ma-
ghrébine afin
de soutenir leur
équipe et pous-
ser les joueurs à
glaner les trois
points de la vic-
toire. Cela dit,
nous avons
constaté qu’ils
ont déjà entamé
les préparatifs
notamment les
chants et les
fanions pour
soutenir leur
équipe et ré-
éditer les
belles scènes
de la saison
dernière.
Yugurtha A.
Yugurtha A.

Boulaincer veut se révolter face à son ex-équipe

pas moins que l’attaquant Boulaincer sera l’un des éléments qui seront les plus motivés étant donné qu’il affrontera son ex-équipe pour la première fois depuis qu’il a quitté le club. Formé à la JSMB, Boulaincer aura à dis- puter un match spécial où il fera le maximum pour aider son équipe à s’imposer et ouvrir son compteur buts après huit journées de di- sette. Amrani compte beaucoup sur lui et le considère comme l’un des clés de la rencontre qui s’annonce déjà difficile pour les deux équipes.

vendredi.

Il jouit de la confiance de son coach

Bien qu’il traverse une situation difficile ac- tuellement vu qu’il n’a pas inscrit le moindre but depuis l’entame de la saison, le premier responsable de la barre technique continue de lui donner la chance en décidant de le titu- lariser lors de la rencontre de samedi dernier face au CRB. D’ailleurs, le coach Amrani n’est pas prêt à lâcher son joueur en voulant lui ap- porter son soutien afin qu’il puisse retrouver la confiance et contribuer aux bons résultats de l’équipe à l’avenir. Ce qui pourrait être une bonne chose pour le joueur afin de débloquer son compteur dès ce match face à la JSMB ce

L’ attaquant du MO Béjaïa Rafik Bou- laincer attend avec impatience cette rencontre face à la JSM Béjaïa qui aura lieu ce vendredi au stade de

l’Unité Maghrébine pour la simple raison que le joueur affrontera son ex-équipe dans un match spécial pour lui. Un match qui compte beaucoup pour cet élément qui a re- joint le club lors de l’été dernier. N’ayant pas inscrit le moindre but depuis le début de sai- son en dépit du temps de jeu dont il a bénéfi- cié, Boulaincer veut se révolter contre ses ex et surtout être l’un des partisans d’un proba- ble succès face aux Vert et Rouge. D’ailleurs, il n’a pas caché son vœu de voir le coach

Amrani lui accorder une autre chance pour gagner plus de confiance et d’aider son équipe à réaliser un bon résultat. Cela dit, un but ce vendredi face à la JSMB pourrait le li- bérer pour la suite de parcours et ouvrir son compteur surtout que le staff technique compte beaucoup sur ses capacités pour être plus décisif à l’avenir.

Amrani :

«Boulaincer dispose de beaucoup de qualités, mais il a besoin qu’on le soutienne»

Interrogé à la fin de la rencontre de samedi dernier face au CR Belouizdad sur le cas de l’attaquant Boulaincer qui n’a pas encore trouvé le chemin des filets après huit matches dispu- tés en Ligue 1, le coach du MOB a déclaré ce qui suit : «Je pense qu’on doit soutenir Boulaincer pour qu’il retrouve la confiance qui lui échappe depuis quelques journées. C’est un joueur qui dispose de beaucoup de qualités et je suis persuadé qu’il sera encore meilleur à l’avenir. Il a besoin de soutien de tout le monde pour qu’il puisse retrouver le chemin des filets dans les meilleurs délais.»

Il pourrait être la clé du match

Si tous les joueurs seront motivés pour ar- racher la victoire étant donné que ce match revêt un cachet particulier, il n’en demeure

16
16

N° 2441

Mardi 22 octobre 2013

www.lebuteur.com ESS Coup d’œil
www.lebuteur.com
ESS
Coup d’œil

Hammar monte au créneau

«L'Entente n'occupe pas la première

place grâce à la partialité de l’arbitrage»

L président de l'ESS a tenu à rompre

silence et cela depuis le match joué

e

le

l'ESS. Je rappellerais aux personnes de mauvaise

foi que L'ESS n'occupe pas la première place grâce à l'aide des arbitres.»

ballon à Gourmi qui a inscrit un but qui sera re- fusé par Houasnia. Ce dernier avait estimé que le capitaine de l'ESS avait contrôlé le cuir du bras.

L'ESS jouera la Champions League africaine

Après avoir, dans un premier temps suivi, comme ses homologues de l'USMA et de l'USMH les recommandations de la ligue, le pré- sident de l'ESS vient de faire machine arrière en ce qui concerne la participation de son équipe à la prochaine Ligue des champions. Il faut savoir que les supporters ont exercé un énorme pressing sur la direction du club pour voir leur équipe prendre part à une compétition qui les tient à

cœur. L'ESS a donc envoyé un écrit à l'instance fédérale pour confirmer sa participation aux pro- chaines joutes continentales.

Plusieurs propositions sur le bureau de Kerbadj

La direction de l'ESS a accompagné sa décision de prendre part à la prochaine Coupe des cham- pions d'Afrique de plusieurs propositions en ce qui concerne le nouvel agencement du calendrier. Kerbadj a informé les présidents de club qui per- sisteraient à jouer la Champions League qu'ils su- biraient les désagréments d'une programmation des plus contraignantes.

S.B.

par son équipe samedi passé à Tizi Ouzou. Il a choisi les colonnes du Bu- teur et d'El Heddaf pour mettre au point certaines choses : «Ecoutez, je

ne comprends pas du tout cet acharnement contre mon équipe. Le match contre la JSK a été retrans- mis à la télévision et les images existent pour qui veut les consulter. Que l'arbitre ait jugé bon de re- fuser un penalty à notre adversaire, ceci n'est pas notre problème. Cependant, il a refusé un but par- faitement valable à mon équipe sans pour autant que nous pleurnichions à longueur de journée à travers les médias. Je dirais, pour conclure, que s'il y a une équipe en Algérie qui a été lésée, c'est bien

«La prochaine fois, mets le brassard de capitaine autour de la tête !»

C'est la blague en vogue, ces derniers temps du côté de la ville d'Aïn Fouara. C'est un fervent de l'ESS qui en a eu l'idée et elle est reprise par les joueurs et les supporters. Quand deux fans de l'ESS se rencontrent, ils s'interpellent de cette manière :

«La prochaine fois mets le brassard de capitaine au- tour de la tête !» L'allusion est faite au contrôle de la tête effectué par Delhoum avant de transmettre le

Il était le délégué du match JSK-ESS Le président dénonce la passivité de Medjiba Le
Il était le délégué du match JSK-ESS
Le président dénonce
la passivité de Medjiba
Le président Hacen Hammar est en colère contre le délégué du match JSK-
ESS, qui n’a pas fait son travail, selon lui. «Figurez-vous que notre manager a
été agressé devant le délégué du match M. Medjiba. Lorsque je suis parti
me plaindre chez lui, il m’a dit qu’il ne peut rien faire, ce n’est pas son
travail, il a même fait semblant de ne rien voir. Pire, je viens d’ap-
prendre qu’il n’a absolument rien mentionné sur son rapport, mal-
gré tous les incidents qui ont eu lieu à la fin du match et
l’agression de notre manager. C’est de la passivité totale d’un
homme censé nous protéger et rapporter la vérité. Je suis outré
par son comportement passif. A quoi sert dans ce cas-là un dé-
légué ? J’ai le droit de poser cette question aux membres de la
LFP, qui doivent assainir ce corps. La saison passée face au
WAT, c’est un délégué qui a nous suspendu Khedairia, alors
qu’il n’avait pas le droit d’interférer sur le terrain. Hier, le délé-
gué s’est caché dans sa baraque sans intervenir une seule fois
pour exercer pleinement ses prérogatives. Quant à l’arbitre, il a
commis des fautes de part et d’autre», nous dira-t-il. Par ailleurs,
les spécialistes s’interrogent sur la désignation de ce délégué qui
n’est structuré dans aucune ligue.
Battre le CSC
pour porter un coup
au moral des concurrents
cerise sur le gâteau.

Gourmi «Un match ne se résume pas à une seule action de jeu»

Gourmi est l'un des hommes en forme de l'équipe de Sétif, et cela depuis le début de la sai- son. En plus d'être un régal pour les yeux balle au pied, il a toujours fait preuve d'une extrême amabilité quand on le sol- licite pour un entretien.

Revenons, si vous le voulez, au match disputé samedi dernier à Tizi. Ce fut assez compliqué pour vous, n’est-ce pas ? Même pour nos adversaires ce fut compliqué, il a fallu se battre et se dépenser pour arracher ce nul contre une bonne équipe de la