Вы находитесь на странице: 1из 26
Ghoulam Après sa déclaration à l’encontre de Houasnia intéresse le Milan AC Hannachi suspendu 6
Ghoulam
Après sa déclaration
à l’encontre de Houasnia
intéresse
le Milan AC
Hannachi
suspendu
6 mois…
avec sursis
MERCREDI 23 OCTOBRE 2013
www.lebuteur.com
QUOTIDIEN NATIONAL SPORTIF N° 2442 PRIX 20 DA
MCA-JSK J-3
Haïmoudi
désigné pour
le Clasico
LeLeLeLeLeLe MouloudiaMouloudiaMouloudiaMouloudiaMouloudiaMouloudia
crie au
Une prime
de 20 millions
pour battre
la JSK
scandale
Bachiri «La JSK
Ghazi out
ne nous fait
pas peur»
Mekkaoui
Yesli «On ne
suspendu
reviendra pas
avec zéro point
de Bologhine»
CRB-USMH J-2
Cela s’est passé
hier face au RCK
ESS-CSC J-3
Azzi et Belkaroui
se blessent
Legraâ «Le record
du CSC tombera
au 8-Mai»
USMA
Boucherit
Kerrar «Aucune
revanche à prendre
sur El Harrach»
«On ne craint
pas l’Entente !»
Courbis secoue
Koudri, Feham, Gasmi,
Djediat et Andria
02
02

N° 2442

Mercredi 23 octobre 2013

www.lebuteur.com Coup d’œil Équipe nationale
www.lebuteur.com
Coup d’œil
Équipe nationale
Le sélectionneur a moins de pression qu’avant le match aller Les 4 atouts de Halilhodzic
Le sélectionneur a moins de pression qu’avant le match aller
Les 4 atouts de Halilhodzic
A vant le match aller des bar-
rages de la Coupe du
monde, nous avions an-
noncé que le sélectionneur
dans cette enceinte, c’est le grand pu-
blic qui assiste au match des Verts,
avec la pression terrible qu’il exerce
sur l’adversaire.

national, Vahid Halilhodzic, traver- sait une période difficile, avec une terrible pression sur ses épaules. Après avoir supervisé les Etalons du Burkina Faso, il craignait pour son

équipe. L’on se souvient qu’il avait constaté que le point fort des adver- saires des Verts était la ligne offen- sive. Mais après cette première manche qui s’est tenue le 12 octobre

à Ouagadougou, le coach de l’EN se

sent plus soulagé. Il a des atouts à faire valoir lors de la deuxième manche prévue au stade Mustapha- Tchaker de Blida, le 19 novembre prochain. Assurément que le Bos- niaque nourrit quelques appréhen- sions sur ce match, ce qui est tout à fait logique, car les Verts ne sont qu’à 90’ du Mondial brésilien, où il fau-

dra surtout gagner la rencontre. Mais ce que nous a révélé une source proche du sélectionneur, c’est que ce dernier est con ant pour quatre rai- sons. Les Etalons étaient prenables à Ouagadougou La première raison qui a poussé Vahid Halilhodzic à être con ant, c’est le visage montré par les Burki- nabés au cours de l’aller, le 12 octo- bre dernier. En effet, il les craignait, après avoir visionné les anciens matchs des Etalons, notamment

ceux des éliminatoires du Mondial, sans oublier surtout ceux de la CAN-2013. Mais durant cette pre- mière manche des barrages, le Bur- kina Faso n’a pu montrer son véritable visage face à une équipe al- gérienne bien organisée. Pis encore, les Etalons de Paul Put étaient pre- nables. Si Soudani, Slimani et même Feghouli étaient plus efficaces de-

vant, l’EN aurait pu prétendre à une victoire au Burkina Faso. Cela l’a rassuré, car en face, l’adversaire est loin d’être inquiétant, mais il faut se mé er tout de même. Le stade Tchaker et le public Le stade Mustapha-Tchaker de Blida, théâtre de la rencontre du 19 novembre, en est la deuxième raison pour le technicien. Il faut dire que cette enceinte est devenue un atout supplémentaire pour les Verts. Ils ont réussi à se quali er à la Coupe du monde 2010 et à la CAN-2013 dans ce stade. Durant les élimina- toires, l’EN y a réalisé un parcours sans faute. Depuis l’arrivée du Franco-Bosniaque, la sélection na- tionale a remporté tous ses matchs dans la ville des Roses, sauf le match amical international du 14 août der- nier, face à la Guinée, où le sélec- tionneur avait essayé plusieurs variantes dans le jeu. L’autre atout

Un but suffit au bonheur des

Verts La troisième raison en est les deux buts inscrits par l’EN à Ouagadou- gou. En dépit des trois buts encais- sés, les deux inscrits par Bouguerra et consorts ont leur pesant d’or pour le match retour. Une petite victoire pour les Verts (1-0) suffira large-

ment au bonheur de l’EN et des qua- rante millions d’Algériens pour investir la rue et dé ler. En réalité, la quali cation n’est pas si loin. Un but suffit pour se quali er, c’est ce qui laisse Halilhodzic con ant.

Dix jours pour préparer le

match En n, l’autre atout de Vahid, c’est le temps assez large qui lui permet

de préparer ce match retour. Contrairement à l’aller où les Verts ont eu droit à trois jours seulement pour peau ner leur préparation, avant de se rendre à Ouagadougou, cette fois-ci, ils vont avoir neuf jours de regroupement au CTN de Sidi Moussa avant de disputer ce match retour. Du coup, le coach pourra ap- porter les retouches nécessaires, suite aux erreurs commises à l’aller. Pour lui, neuf jours de travail seront béné ques pour mettre les derniers réglages dans son groupe, a n qu’il entame cet ultime match des élimi- natoires sous de meilleurs auspices, avant d’arracher le billet quali catif en Coupe du monde. Il pro tera de ce temps pour visionner encore une fois ou deux les Etalons en compa- gnie des joueurs, tout en organisant des séances tactiques.

Hamza R.

Le stage de l’EN commencera le 11 novembre Selon une source autorisée auprès de la
Le
stage de l’EN
commencera le 11
novembre
Selon une source autorisée auprès de la
Fédération algérienne de football, le stage de
l’Equipe nationale d’avant-match retour face
au Burkina Faso commencera le lundi 11 novem-
bre. Celle-ci a affirmé que le sélectionneur natio-
nal n’accordera pas de repos pour les joueurs,
après avoir vu les matchs qu’ils auront disputés le
9 et le 10 novembre. Tous les joueurs rejoindront
le Centre technique national de Sidi Moussa, lieu
du stage des Verts, le lundi 11 novembre, avant
la séance d’entraînement prévue à 17h30, à
Blida.
Une
partie des
joueurs sera là le
10
Selon notre source, certains joueurs re-
joindront le CTN de Sidi Moussa avant même
le lundi 11 novembre. En effet, ils rallieront
Alger le dimanche, soit une journée avant, afin
de rentrer dans le bain, puisque l’échéance est
vraiment importante. En tout cas, le secrétariat
de la fédération va commencer à élaborer les
plans de vol de tous les
joueurs, afin qu’ils
puissent rejoindre
le regroupe-
ment de
l’EN à
temps.
Le staff
technique se
réunira avant le
stage
Avant le début du stage, les différents
staffs de l’Equipe nationale seront tous à
Sidi Moussa. Vahid Halilhodzic profitera de
cette occasion pour réunir tous les mem-
bres du staff technique et mettre en place
le programme du stage. Halilhodzic l’éla-
borera selon les lacunes constatées au
sein de son team, lors du match aller,
tout en tenant compte des points forts
du Burkina Faso hors de ses bases.
Par ailleurs, on ignore s’il va
réunir les autres staffs.
H.R.

Réunion FAF - MJS - présidents de club

Le discours de Raouraoua motive les joueurs

L’ESS et le CSC participeront bien à la Coupe d’Afrique

Une réunion a regroupé hier les présidents de clubs professionnels, la Fédération algérienne de football ainsi que des représentants du minis- tère de la Jeunesse et des Sports. Cette réunion qui a eu lieu au centre

Tout le monde sait que Vahid Halilhodzic et ses joueurs n’ont pas admis la défaite. Au coup de sifflet nal de l’arbitre, le Zambien Janny Si- kazwe, synonyme de défaite des Verts, les ca- marades du capitaine Madjid Bougherra n’en revenaient pas de ce mauvais résultat. Une dé- faite amère, surtout avec ce penalty imaginaire et inexistant sifflé en n de match par l’arbitre. Dans le vestiaire et à l’hôtel, les joueurs étaient tous abattus, tout comme Vahid Halilhodzic qui ne pouvait se présenter à la conférence de presse. Seulement, il faut dire que l’intervention de Mohamed Raouraoua, le président de la FAF,

a redonné le sourire aux Verts, en leur faisant

oublier cette défaite au goût amer, alors que l’EN pouvait largement l’emporter. Raouraoua a tenu un discours motivant dans le vestiaire, après le match, selon une source crédible pré- sente sur les lieux. Il a, tout d’abord, félicité les joueurs de leur production, en citant notam- ment les deux buts inscrits, lesquels auront une grande importance au retour. Il leur a fait savoir qu’ils sont (les joueurs) les favoris pour la Coupe du monde. Par ailleurs, nous tenons à préciser à nos lecteurs que nous ne pouvons dé- voiler l’intégralité de son discours, histoire de garder la con dentialité de son message, car les Burkinabés suivent de près la presse algérienne. Les joueurs avaient les larmes aux yeux, après avoir visionné une vidéo d’Oum Dourmane Si le discours de Raouraoua dans le vestiaire et même à l’hôtel a été motivant, un autre élé- ment et pas des moindres a stimulé aussi les joueurs. En effet, la majorité d’entre eux avaient les larmes aux yeux, en suivant une vidéo de la quali cation historique de l’Equipe nationale, en 2009, à Oum Dourmane, face à l’Egypte, en voyant surtout la joie et le déplacement massif de nos supporters au Soudan. Une vidéo qui a servi de motivation à nos joueurs.

Ils sont décidés à offrir aux Algériens la qualification Tous les joueurs sont motivés pour offrir à l’Algérie sa

quatrième partici- pation en Coupe du monde. Après avoir vu les vidéos d’Oum Dourmane, la majorité des joueurs, qui n’ont pas participé à ce match, veu- lent rentrer dans l’his- toire et faire comme la génération d’avant. Les Feghouli, Taïder, Ghoulam et Brahimi, qui sont considérés comme l’avenir du football algérien, veu- lent dédier cette quali- cation aux supporters algériens, lesquels les ont soutenus durant les

technique national de Sidi- Moussa a permis aux clubs d’avoir une idée sur les nouvelles dispositions réglementaires. Parmi les sujets les plus importants, la participation africaine des clubs algériens, sachant que le président de la FAF, Mohamed Raouraoua, avait évoqué un éventuel re- trait des clubs algériens des compétitions internationales. Au cours de cette réunion, une mise en garde a été signi ée aux quatre clubs : pas de report de match dans le cas où ils participeraient à la Coupe d’Afrique. L’ES Sétif, l’USM El Harrach ainsi que le CS Constantine joueront bien la

coupe d’Afrique, malgré la décision de la FAF. L’USMA décision reportée Par ailleurs, pour l’USM Alger, aucune décision n’a encore été prise par

les dirigeants du club. La décision des Rouge et Noir a été reportée le temps que les dirigeants se concertent entre eux et prennent l’avis de l’entraîneur Rolland Courbis. Une grille des salaires va être adoptée Au cours de réunion, il a été décidé aussi de plafonner les salaires des joueurs professionnels entre 10 et 100 millions de centimes. Une décision adoptée à l’unanimité par les présidents de club. Reste à sa- voir si cette démarche sera suivie. Le MJS promet d’aider les bons gestionnaires pour le centre de formation Le dernier point abordé lors de cette réunion concerne les centres de formation. Le MJS a promis d’aider les clubs bons gestionnaires, sur le plan nancier, pour pouvoir baptiser leur centre de formation.

H. R.

éliminatoires, même à Ouagadougou. Tout comme les joueurs, Moha- med Raouraoua est plus que jamais décidé à offrir à l’Algérie sa deuxième participation de suite au Mondial. L’on se sou- vient qu’après le «caillassage» du bus algérien au Caire, Raouraoua avait promis la quali cation. Cette

Ramtane Lamamra :

(ministre des AE)

«Le fair-play doit l’emporter»

A l’occasion de la réception d’une délégation burkinabée à Alger, conduite par son homologue burkinabé, le ministre des Affaires étran- gères, Ramtane Lamamra, s’est exprimé à propos de cette rencontre re-

tour des barrages pour la Coupe du monde : «C’est un match entre deux pays frères. Les Algériens ont été très bien accueillis lors du match aller, j’espère que ce match aura lieu dans le fair-play. Que l’équipe la mieux préparée aille en Coupe du monde !».

fois-ci, il a fait la même chose à par- tir du sol burkinabé, devant les jour- nalistes algériens. Hamza R.

www.lebuteur.com Équipe nationale Coup d’œil N° 2442 Mercredi 23 octobre 2013 03 Il a interrompu
www.lebuteur.com Équipe nationale Coup d’œil
www.lebuteur.com
Équipe nationale
Coup d’œil

N° 2442

Mercredi 23 octobre 2013

03
03

Il a interrompu la séance d’entraînement

Yebda se blesse au genou

«Les supporters de Naples me font penser aux Algériens» L’ancien sociétaire de Portsmouth a ajouté
«Les supporters de Naples me font
penser aux Algériens»
L’ancien sociétaire de Portsmouth a ajouté que
l’amour qu’ont les Napolitains pour leur équipe est ex-
ceptionnel, soulignant au passage que ces derniers lui
rappelent les supporters algériens. «Ce que ce club a de
particulier ? Un stade mythique, déjà. Et des supporters
qui sont de vrais fanatiques. C’est vraiment de la folie, ça
me fait penser un peu aux Algériens, sans oublier cette
ville extraordinaire», a-t-il dit, avant de revenir sur
son départ du club : «Normalement, je devais
rester, mais on ne s’est pas entendus sur les
termes du contrat, donc j’ai dû partir.
Mais c’est sûr que c’était un crève-
cœur, car Naples c’est Na-
ples.»
S. F.

N on convoqué pour le dernier match de championnat face à Getafe, en raison notamment d’une petite blessure de la cuisse que le joueur aurait contractée lors du match aller face au Burkina Faso, l’international algérien de Granada CF,

Hassan Yebda, a repris hier le chemin de l’entraînement collectif avec ses coéquipiers. Toutefois, cette séance de reprise ne s’est pas déroulée comme prévu, puisque le joueur s’est blessé au genou et a dû quitter précipitam- ment le terrain d’entraînement.

Le même genou qui l’a éloigné des terrains plus d’un an…

D’après les médias espagnols, cette nouvelle blessure de Yebda est intervenue sur le même genou, qui l’a éloi- gné des terrains durant plus d’un an et demi. Le joueur a ressenti des douleurs qui l’ont donc contraint d’arrêter immédiatement l’entraînement et aller vite suivre les soins appropriés. Hassan, qui espérait tant être épargné par les blessures, a quitté le terrain dépité. A Granada, on craint que cette blessure soit sérieuse.

«Naples, l’une de mes meilleures saisons»

Avant le match Olympique de Marseille-Naples qui s’est disputé hier soir au Vélodrome, pour le compte de la 3e journée de la phase de poules de la Ligue des champions, le site football365.fr a pris attache avec l’ancien Napolitain, Yebda, pour parler notamment de cette rencontre. L’interna- tional algérien, nostalgique des bons mo- ments passés dans le club du Sud de l’Italie, a déclaré : «Avec le Napoli, ça avait été une de mes meilleures saisons sur le plan footballistique et humainement aussi. C’est une très belle ville et le club a une grande histoire, avec notamment Maradona qui avait joué dans ce club.»

Bougherra rassuré par la direction de son club

Le secrétaire général de La-

khouiya, Adnane Al-Ali, a déclaré

avant-hier que l’encadrement technique et administratif du club est très satisfait des trois joueurs profes- sionnels que compte le club dans ses rangs (Bougherra, Msakni et un Sud-Coréen), soulignant qu’il n’y aura pas de départ cet hiver : «On a une con ance totale en nos trois joueurs professionnels, même s’ils n’ont pas encore brillé jusque- là. Le championnat n’est qu’à son début et on ne doit pas encore les juger. Pour le moment, on n’envisage pas de ramener de nouveaux professionnels.». Notons que pas mal de critiques ont visé der- nièrement les trois professionnels de Lakhouiya, notamment le Tunisien, Msakni.

Ghoulam intéresse le Milan AC

le Tunisien, Msakni. Ghoulam intéresse le Milan AC   Selon le ● ● site web ita-
le Tunisien, Msakni. Ghoulam intéresse le Milan AC   Selon le ● ● site web ita-
 

Selon le

site web ita-

lien, Tuttomer- catoweb.com, la direction du Milan AC s’inté- resserait au joueur de l’AS Saint-Étienne, Faouzi Ghou- lam. En effet, le club milanais, qui chercherait à étoffer son effectif à l’occasion du prochain mercato hivernal, aurait été séduit par le pro l de l’international algérien, auteur d’un début de saison tonitruant avec le club français. Pour l’heure, ça ne reste que des rumeurs, mais il n’est pas à écar- ter que les choses deviennent officielles dans les prochaines semaines, sachant que le prix du transfert du joueur ne dé- passe pas les trois millions d’euros. Une somme qui ne devrait pas poser un gros problème à la direction du Milan AC.

S. F.

Medjani affrontera Benfica Pour le compte de la 3 e journée de la phase de
Medjani affrontera Benfica
Pour le compte de la 3 e journée de la phase de poules de la Ligue
des champions, la formation de l’Olympiakos ira dé er, ce soir, son
homologue de Ben ca sur sa pelouse. Une rencontre que l’interna-
tional algérien, Carl Medjani, ne devrait pas débuter d’entrée, ont an-
noncé les médias grecs hier.
S. F.

Thohir (nouveau propriétaire de l’Inter Milan) :

«Belfodil et Taïder représentent l’avenir du club»

A uteur d’une superbe entrée de jeu, dimanche soir, face au Torino, Ishak Belfodil continue de recevoir les éloges de la presse ita- lienne et des spécialistes de la balle ronde transalpine. Hier, c’était au tour du nouveau prioritaire du club, l’Indonésien Erick ohir

d’évoquer l’attaquant algérien et son compatriote, Saphir Taïder, dans une longue interview accordée à la chaîne officielle du club, Inter Channel. ohir, qui a racheté 70% des actions du club Nerrazzuri, est notamment revenu sur le match nul face au Torino : «Tout le monde était unanime à dire que l’Inter méritait la victoire ce soir-là. Nous avons joué presque tout le match en infériorité numérique et on était très proches de la victoire. Je re- mercie les joueurs pour les efforts fournis sur le terrain et je tiens surtout à sa- luer le coach Mazzarri pour ces excellents changements, notamment avec la rentrée de Belfodil, qui a contribué grande- ment à ce 3e but», a-t-il dit, avant d’enchaîner : «Je pense que Belfodil, Taïder, Icardi et aussi Juan représentent l’avenir de

l’Inter. Ils sont encore très jeunes, mais ont beaucoup de ta- lent. Le club pourra compter sur eux.»

Costacurta : «L’entrée de Belfodil face au Torino fut bénéfique à l’équipe, je salue le bon choix de Mazzarri»

Par ailleurs, l’ancien international italien, Alessandro Costacurta, qui a longtemps évo- lué au sein du club rival du Milan AC, a salué la bonne décision de Mazzarri de faire incorporer Belfodil à cette 61’ face au Torino : «C’est bizarre que les médias n’aient pas trop parlé de Belfodil. Je salue l’entraîneur Mazzarri pour ses bons choix lors de ce match face au Torino et notamment sur sa décision d’in- corporer le jeune Belfodil à la place de Taïder. Une entrée qui fut très béné que.»

Guedioura n’a pas été convoqué face à Fulham

du tout été convoqué par son coach, Halloway, pour cette partie, bien que le mi- lieu de terrain des Verts se soit entraîné le plus norma- lement du monde avec ses coéquipiers, depuis son re- tour de sélection, la se- maine passée. Certains médias britanniques ont révélé, hier, que cette non convocation demeure sur- tout d’ordre technique, af- rmant que le joueur ne se plaint d’aucune blessure particulière.

Ça se complique pour lui…

Ce qu’il faut souligner, c’est que ce n’est pas la pre- mière fois qu’Adlène Gue- dioura n’est pas retenu par son coach pour les matchs de championnat, lui qui a intégré le club de Crystal Palace dans les ultimes mi- nutes du mercato estival. Déjà, l’Algérien avait été mis à l’écart pour la récep- tion de Southampton, lors de la 6e journée du cham- pionnat, avant de refaire son retour sur le banc des remplaçants la journée sui- vante face à Liverpool, mais sans pour autant être ali- gné. Avec le match d’avant- hier, ça fera donc trois rencontres consécutives qu’il n’est pas aligné.

Les supporters de Palace veulent le voir sur le terrain

Pour leur part, les sup- porters de Crystal Palace n’ont pas caché leur désar- roi avant-hier, après la nou- velle défaite subie à domicile, face à cette équipe de Fulham. Une lourde défaite (1-4), qui met déjà le club en extrême difficultés, en ce début de saison, lui qui vise à se maintenir parmi l’élite. Sur les forums et autres réseaux sociaux affiliés au club, les fans de Palace se deman- dent les raisons qui pous- sent le coach à ne pas faire con ance à Adlène Gue- dioura, lui qui a été pour- tant recruté en urgence pour amener plus de stabi- lité à ce milieu de terrain, très fragile. Les supporters réclament des guerriers sur le terrain, qui se donnent à fond pour le club, et savent que l’international algérien a le pro l pour cela.

Le moral à plat…

Toujours selon les mé- dias britanniques, cette mise à l’écart persistante des matchs officiels com- mence à inquiéter le joueur, le décourageant surtout, lui qui se donne à

L international al- gérien de Crystal Palace, Adlene Guedioura, n’a

pas participé à la rencontre face à Fulham, disputée avant-hier soir, et comptant pour la 8e journée de Pre- mier League. En effet, l’an- cien sociétaire de Nottingham Forest n’a pas

fond aux entraînements durant toute la semaine. Guedioura, qui s’attendait à être titulaire pour ce match face aux Cottegers, n’a pas du tout compris la décision de son entraîneur, et aurait du coup perdu le moral. Il espère que cette nouvelle défaite des siens va changer les choses et contraindre Halloway à compter de nouveau sur lui, dès la pro- chaine journée. La question qui mérite d’être posée à présent, est de savoir si le joueur a fait le bon choix en quittant Nottingham Forest, avec lequel il enchaînait les matchs, pour rejoindre cette équipe de Crystal Pa- lace qui aura pour princi- pale mission d’éviter la relégation.

Ce n’est pas un souci pour Vahid

Evidemment, cette situa- tion embarrassante que traverse actuellement Gue- dioura ne va pas trop in- quiéter le sélectionneur national, en prévision de ce match retour des barrages pour le Mondial-2014, puisque l’ancien sociétaire de Wolverhampton est sus- pendu.

S. F.

S. F.
S. F.
04
04

N° 2442

Mercredi 23 octobre 2013

www.lebuteur.com JSK Coup dur
www.lebuteur.com
JSK
Coup dur
Dernier avertissement pour le stade de Tizi, avant le huis clos Le terrain du 1er-Novembre
Dernier avertissement pour le
stade de Tizi, avant le huis clos
Le terrain du 1er-Novembre n’a pas échappé aussi aux sanc-
tions prononcées par la commission de discipline. Cette dernière
a retenu un avertissement avant sanction de huis clos et une
amende de 40 000 DA (art. 69), lit-on dans le communiqué de la
LFP. Ainsi, les supporters kabyles devraient se montrer prudents
lors des prochaines sorties pour ne pas priver l’équipe de leur
soutien.

Suite à l’étude des différents rapports supplémentaires du dossier JSK-ESS

Hannachi écope de six mois de suspension avec sursis et d’une amende de 50 000 DA

M oins de

vingt qua-

tre heures

après avoir

prononcé

tions du président kabyle à la n de la ren- contre traitant Houasnia de «minable», qua-

li ant son arbitrage de scandaleux et partial. La commission de discipline s’est donc basée sur le règlement du Code disciplinaire du football pour sanctionner le premier res- ponsable de la JSK. Selon un proche du pré- sident Hannachi, ce dernier fera appel dans les prochaines heures.

Un match ferme pour Mekkaoui

Concernant le latéral gauche Zinedine Mekkaoui, qui a écopé d’un avertisse- ment pour contesta- tion de décision, il a écopé d’un match de suspension automatique et sera donc privé du match face au MCA de sa- medi prochain à Bologhine. L’absence de Mekkaoui, même

elle tombe au

l’équipe, à la défense en particulier, il n’en demeure pas moins que l’entraîneur Ait Djoudi possède une autre solution en rap- pelant Walid Bencherifa, totalement rétabli de sa blessure.

et 50 000 DA d’amende pour la JSK

En n, la commission de discipline a in- igé une amende de 50 000 DA à la JSK pour mauvaise organisation, signalée par le commissaire au match, Medjiba, avons-nous appris de la même source. En effet, le der- nier match JSK-ESS a été organisé dans de très bonnes conditions, mais c’est l’arbitre international, Houasnia, qui a été à l’origine de tout ce qui a succédé à la n de la ren- contre.

La direction introduira un autre recours

Selon un dirigeant kabyle, devant ces sanctions prises par la commission de disci- pline de la LFP, si elles venaient à être con rmées, la direction ne restera pas les bras croisés et introduira un deuxième re- cours, notamment pour ce qui est de la

sanction prononcée contre le président Hannachi, le latéral gauche Mekkaoui et le club en général.

A. L.

une sanc- tion de deux mois de suspen- sion ferme contre l’arbitre international Houasnia qui a raté complètement son match ESS-JSK, samedi dernier à Tizi, la commission de discipline rele- vant de la LFP a pris, selon une source digne de foi, d’autres mesures, cette fois contre la JSK, son président Mo- hand Cherif Hannachi en particulier qui, selon le site de la LFP, a écopé de six mois de suspension avec sursis en plus d’une amende de 50 000 DA. Cette sanction a été prise, selon notre source, suite aux déclara-

si
si

mauvais moment, au vu de tout ce que le joueur apporte à

Le Camerounais Christian Mbondi et le Malien Ismaïl Diarra sur les tablettes

A la recherche d’un atta- quant pour le prochain mer- cato hivernal, les responsables kabyles se sont mis au travail depuis plusieurs jours, pour espérer trouver le second joueur étranger qui épaulera Ebossé. Et c’est à partir des CV qu’ils reçoivent au quotidien que les dirigeants étudient les pistes. A ce sujet, nous avons appris que le président Hanna- chi est sur les traces de 2 joueurs étrangers. Le premier est le Camerounais Christian Mbondi. Agé de 21 ans, l’ex- international des U20 joue ac- tuellement dans le championnat taïlandais de 1 re Division. L’autre attaquant est le Malien Ismaïl Diarra, âgé lui aussi de 21 ans. Toutefois, ce dernier évolue toujours dans le championnat de son pays, sous les douleurs du Cercle de Bamako. Les deux joueurs res- tent pour l’instant les deux pistes plausibles pour la direc- tion, surtout que le boss de la JSK et l’entraîneur Aït Djoudi

ont été séduits par leurs quali- tés.

Hannachi est en contact direct avec l’agent des joueurs

Aux dernières nouvelles, le président Moh-Cherif Hanna- chi est entré en contact avec l’agent des deux joueurs, il y a une semaine de cela. Mais comme il était préoccupé par le match du week-end passé face à Sétif, le premier respon- sable des Canaris a reporté son entrevue avec cet agent pour la semaine prochaine. Pour l’instant, nous n’avons pas beaucoup de détails sur les négociations, mais ce qui est néanmoins certain, c’est que le président de la JSK reste convaincu que l’un deux pour- rait faire l’affaire. Evidemment, la JSK ne pourra recruter qu’un seul étranger, suivant la réglementation de la FAF. Le boss discutera à nouveau avec son entraîneur, avant d’être xé. Par la suite, l’aspect nan-

cier sera abordé, surtout que les deux joueurs sont tou- jours sous contrat avec leurs clubs respectifs.

Le Camerounais a pris part à la Coupe du monde des U20 en Colombie

En visualisant les vidéos des deux Africains, il semble- rait que c’est le Camerounais qui aurait le plus convaincu les dirigeants. Et pour cause, Christian Mbondi semble avoir une bien meilleure ex- périence que le Malien. A 19 ans, le joueur était un titu- laire indiscutable au sein de la sélection camerounaise des moins de 20 ans. Il a même pris part à la Coupe du monde des U20 qui s’est dé- roulée en Colombie, en 2011. Lors du tournoi, le Camerou- nais a brillé par ses qualités techniques. Reste maintenant à connaître le montant de son transfert. A. C.

A J-3 du Clasico

Fiches

techniques

Nom : Mbondi Prénom : Christian Date et lieu de nais- sance : 02/02/1992 au Cameroun Poste de jeu : atta- quant. Club actuel : Bangkok Glass (1 re division, aïlande) Carrière

2010 : Académie de

Bamenda

2010-2012 : FC Sion II

2013 à ce jour : Bang-

kok Glass

Nom : Diarra Prénom : Ismaïl Date et lieu de nais- sance : 16/01/1992 au Mali Poste de jeu : attaquant Club actuel : Cercle de Bamako

Le onze se dessinera ce soir

A la veille du déplacement

de l’équipe à Alger pour effec- tuer l’habituelle séance de mise au vert, le staff technique des Jaune et Vert est sur le point de mettre en place le onze type qui affrontera le Mouloudia d’Alger, ce samedi, au stade Omar-Hamadi. Comme à ses habitudes, l’entraîneur Azze- dine Aït Djoudi teste la forme de ses joueurs durant les deux premières séances d’entraîne- ment, histoire d’être xé sur le niveau de chacun d’eux. En gé- néral, c’est les mercredis soirs que le staff arrête le onze type,

avant de le mettre à l’essai jeudi matin, car les séances d’avant- match sont toutes très légères et ne dépassent pas en moyenne les 70 minutes. De leur côté, les joueurs savent qu’il va falloir prouver ce soir, pour espérer décrocher une place dans le onze. Même si le

Vers un léger remaniement

Aux yeux de nombreux observa- teurs, Aït Djoudi devra opérer un à ou deux changements ce samedi. Déjà, le anc gauche verra le pro- bable retour de Walid Bencherifa. Et l’autre changement touchera le milieu du terrain. Pour l’instant, la stratégie du coach à l’extérieur semble bien fonctionner, en ali- gnant souvent un seul attaquant de pointe, Ebossé en l’occurrence. Pour le reste, ce sont les joueurs de couloirs qui assurent l’animation du jeu en attaque.

Certains n’ont pas convaincu face à Sétif

Il faut dire que si le coach des Canaris a pris la décision d’opérer des changements dans son onze, c’est parce qu’il n’a pas été convaincu du rendement de cer- tains éléments lors du match face à l’ESS. Il devra donc relancer la concurrence dans certains postes. D’aucuns estiment que le staff tech- nique va surprendre son adver- saire, par sa stratégie. Con rmation ce samedi ! A. C.

Hannachi OK pour un stage hivernal au Maroc staff ne va pas opérer beaucoup de
Hannachi OK pour un stage
hivernal au Maroc
staff ne va pas opérer beaucoup de
changements, cela n’empêchera pas
certains de donner le meilleur
d’eux-mêmes en cette n de se-
maine.
Il faut dire que le dernier déplacement de la
JSK au Maroc, plus précisément à Agadir, a
donné de nouvelles idées à son président, en
prévision du prochain stage hivernal. C’est
ainsi que le premier responsable du club, avant
de quitter Agadir, a fait savoir à ses homo-
logues marocains qu’il souhaiterait organiser le
prochain stage hivernal chez eux. La raison est
toute simple, le boss était très satisfait des in-
frastructures de la ville d’Agadir et des condi-
tions d’hébergement. Même si les frais du
séjour seront endossés par son club, le prési-
dent est convaincu des bienfaits de ce lieu,
avant d’entamer la phase retour du champion-
nat. Quant au staff technique et aux joueurs,
personne ne s’opposera à cette idée, car leur
passage dans cette ville les a marqués.
riennes ni dans les hôtels. Sauf que les diri-
geants songent à le faire prochainement.
D’après la même source, la délégation kabyle
devrait organiser son voyage en deux parties. La
première à Casablanca, plus précisément au
centre de préparation Kahrama. L’équipe pas-
sera cinq jours, avant de poursuivre sa route
vers le Sud.
La 2 e étape du stage à
Agadir
Première destination,
Kahrama
Aux dernières nouvelles, aucune réservation
n’a été faite, ni au niveau des compagnies aé-
La seconde partie du stage devrait avoir lieu
à Agadir. L’équipe s’installera sur place pour
poursuivre la préparation qui sera caractérisée
par la programmation de plusieurs matchs
amicaux. La JSK devrait affronter, à nouveau,
la formation de Hassania d’Agadir, comme il a
été convenu l’autre fois. En tout et pour tout,
les Kabyles devraient effectuer un stage de 12
jours, avant de rentrer au pays. Evidemment,
ce programme pourrait être revu en fonction
de la date de la reprise du championnat.
www.lebuteur.com Coup d’œil JSK
www.lebuteur.com
Coup d’œil
JSK

N° 2442

Mercredi 23 octobre 2013

05
05

Suite à la suspension de Houasnia

23 octobre 2013 05 Suite à la suspension de Houasnia C omme nous l’avons rapporté dans

C omme nous l’avons rapporté dans notre édition d’hier, l’arbi- tre international Fa- rouk Houasnia, qui a

dirigé le match JSK-ESS, samedi dernier à Tizi, a été suspendu pour deux mois par la commis- sion de discipline de la LFP, suite au rapport présenté par la JSK concernant ses erreurs d’arbi- trage. La commission de disci- pline n’a donc pas perdu son

temps dans le traitement de cette affaire qui a fait couler beaucoup d’encre pendant les deux jours qui ont suivi le match. Selon une source crédible, Houasnia a été décrié même en commission de discipline par les responsables du football qui ont suivi la rencontre à travers le petit écran. Notre source ajoute que même le rap- port du commissaire au match, M. Medjiba, a accablé Houasnia à qui il a aussi imputé la responsa- bilité de tous les incidents de n de match. Hier

matin, la nouvelle de la suspen- sion de Houasnia a fait l’actualité majeure à travers tout Tizi et par- tout dans les villages les plus re- culés de la région. Pour les supporters que nous avons ren- contrés très tôt au centre-ville de Tizi, ce n’est qu’une justice rendue pour le club kabyle. Cette sanc- tion aura donc soulagé tout le monde en Kabylie, mais ne leur fera pas oublier de sitôt le match nul qui a coûté à la JSK la pre- mière place. «C’est bien fait pour lui, nous sommes très soulagés d’apprendre qu’il ne sifflera pas pendant deux mois. C’est déjà une sanction qui nous fera oublier tout ce qu’il a fait face à l’Entente. Nous attendons de la FAF une sanction encore plus lourde. C’est un arbitre qui va nuire à la corpo- ration et portera atteinte à l’image de notre football. La LFP ne doit plus donner le sifflet à des incom- pétents», diront quelques suppor- ters rencontrés à Tizi.

Les dirigeants contents d’avoir eu gain de cause Pour leur part, les dirigeants kabyles, qui ont été les plus fu- rieux contre l’arbitrage scanda- leux de Houasnia, ont exprimé leur soulagement d’apprendre qu’ils ont eu gain de cause à la commission de discipline et que le recours déposé a porté ses fruits. Tous les dirigeants que nous avons contactés dans la ma- tinée d’hier nous ont fait savoir que cette sanction est plus que lo- gique et devrait encore être ap- puyée par la commission des arbitres à la FAF.

Tizi attend sa radiation à vie par la commission fédérale d’arbitrage Scandalisés suite au match nul concédé face à l’Entente, à cause d’un arbitrage incorrect de Houasnia, les supporters kabyles attendent de voir Houasnia radié à vie lors de sa prochaine compa- rution devant la commission fé-

Les joueurs ont saisi le message
Les joueurs ont saisi le
message

Aït Djoudi aux joueurs :

«Oubliez le match nul, place au MCA ! »

Comme à l’accoutumée, l’entraîneur Azze- dine Aït Djoudi a réuni ses joueurs, avant d’entamer le programme de la semaine. Lors de la séance de reprise de lundi après- midi, Aït Djoudi s’est quand même attardé avec ses poulains, avant de les inviter à en- tamer la séance. Ce qui était des plus lo- giques, dans la mesure où le groupe reste sur un amer match nul face à l’ESS avec tout ce que l’arbitre a laissé comme sé- quelles sur le mental des Canaris. Ainsi, Aït Djoudi a tenu à féliciter ses joueurs pour leur rendement qu’il a jugé positif, tout en les appelant à fournir davantage d’efforts pour récupérer les points perdus, de manière à rester collés au podium d’ici à la dernière journée de la phase aller :

«Nous avons produit un bon match dans l’ensemble face à l’ESS. N’étaient les erreurs de l’arbitre, nous aurions pu gagner sans que personne ne trouve à redire. Je vous de- mande d'oublier le match et de n’avoir qu’une seule idée en tête : la préparation du match du MCA. Encore une fois, nous au- rons à jouer un autre match difficile face à une grosse cylindrée. Il va falloir bien prépa- rer le match pour revenir avec un résultat positif.»

Très réceptifs au message que leur a adressé leur entraîneur, les Lions du Djurdjura promettent une grande rencon- tre, ce samedi, à Bologhine. Pour la majo- rité des joueurs que nous avons interrogés, l’équipe n’est pas tombée dans le doute et le match nul face à l’Entente de Sétif ne les freinera pas. Les camarades de Rial mesu- rent bien la complexité de la mission qui les attend et, du coup, veulent réunir tous les atouts pour revenir d’Alger avec le sou- rire.

L. A.

dérale des arbitres, et cela servira de leçon à tous les arbitres malin- tentionnés qui font dans la com- bine des matches et qui aident certains clubs au détriment d'au- tres.

Les dirigeants kabyles unanimes :

«La JSK n’attend aucune aide des arbitres !» Pour les dirigeants kabyles, la JSK, qui détient le record des ti- tres, a toujours remporté ses ti- tres proprement, et n’a jamais attendu d’aide des arbitres. «Si nous parlons cette saison de titre, c’est parce que nous avons les moyens de notre politique et que nous ne voulons l’aide de per- sonne. Si nous méritons le titre, nous le décrocherons sur la pe- louse, pas ailleurs», nous a déclaré un membre in uent de la direc- tion kabyle.

Lyès A.

L’entraînement toujours sous haute sécurité Benlamri et Belakhdar n’ont toujours pas repris La deuxième
L’entraînement
toujours sous haute
sécurité
Benlamri
et Belakhdar n’ont
toujours pas repris
La deuxième séance d’entraînement de la se-
maine, qui s’est déroulée hier matin, a été carac-
térisée par la présence de quelques éléments du
service d’ordre. En effet, la présence de la police
devant le stade avait pour objectif de garantir le
bon déroulement des entraînements, sachant
que la JSK prépare un match capital prévu
ce samedi face au MCA.
Des
exercices de
résistance en début
de séance
Quelques
applications techniques
vers la fin
Absents à la reprise de lundi soir, Djamel
Benlamri et Fayçal Belakhdar n’ont pas re-
pris hier matin. Selon les informations par-
venues d’un membre du staff technique,
Belakhdar n’a toujours pas récupéré de sa
blessure, et Benlamri doit gérer sa bles-
sure à l’adducteur pour être présent face
au Doyen.
Le programme de la séance d’hier a été
scindé en deux parties. La première a été
consacrée à l’aspect physique. Aït Djoudi
a soumis ses poulains à des exercices de
résistance, a n de mieux les préparer
pour le match face au MCA à Bolo-
ghine.
Lors de la deuxième partie de la séance, les Canaris
ont effectué des exercices techniques variés. Il faut dire
qu’à l’approche du Clasico, Aït Djoudi multipliera les
matches d’application et mettra en place plusieurs
variantes, avant d'opter pour celle qui sera
mise en place, ce samedi, face au MCA à
Bologhine.
sera mise en place, ce samedi, face au MCA à Bologhine. Yesli : « Les supporters

Yesli : « Les supporters nous procurent de l’énergie et face au MCA, on se défoncera pour eux»

pas, ça ne vous met pas sous pression ? Pas du tout, nous ne sommes pas sous pres- sion et nous gérons convenablement notre parcours. Nous sommes à la phase aller, j’es- time qu’il reste encore beaucoup de matches à jouer. Le doute ne s’installera jamais tant que nous formons un groupe solide et homogène. La reprise des entraînements s’est effectuée dans de très bonnes conditions. On tâchera de bien travailler cette semaine pour réaliser un bon résultat face au MCA. Un autre gros match vous attend face au MCA à Bologhine, comment allez-vous le préparer ? À mon avis, il faudra bien se concentrer sur cette rencontre. Les matches entre la JSK et le MCA ont de tout temps été une attraction. Je sais que ça va être très difficile. Les deux équipes occupent actuellement le haut du ta- bleau, et l’objectif est commun. Nous concer- nant, nous allons préparer cette sortie de la même manière que les précédentes, notre unique objectif est de ne pas revenir bre- douilles. Les deux points perdus face à l’ESS vous mettent dans l’obligation de ne pas perdre samedi face au MCA, si vous ne souhaitez

pas être distancés au classement, est-ce une pression supplémentaire ? Croyez bien que nous sommes très conscients de la mission qui nous attend. On sait que tous les points sont importants. Les matches sont difficiles, notamment entre les équipes du haut du tableau. Il n’existe aucune pression sur nous. Au contraire, nous gérons sereinement cette phase aller. La mobilisation de tout le monde est de mise pour rester collés au po- dium. Un mot sur le soutien que vous apportent vos supporters depuis le début de saison ? Je ne vous cache pas que si nous sommes ac- tuellement en haut du tableau, le mérite re- vient à nos chers supporters qui con rment de match en match leur délité. Évoluer dans un stade archicomble donne des frissons, notam- ment pour ceux qui en sont à leur première année à la JSK. Personnellement, je trouve que le public est formidable et joue son rôle de 12 e homme convenablement. Je les appelle à rester tous mobilisés comme ça pendant toute la sai- son et nous leur offrirons quelque chose à la n de la saison.

Entretien réalisé par Lyès A.

Alors Kamel, vous avez sans doute oublié le dernier faux pas… Effectivement, nous ne restons pas sur le dernier faux pas et les raisons de ce match nul. Nous avons repris les en- traînements et toute notre concen- tration porte sur notre prochain déplacement à Alger où est prévu le Clasico face au MCA. Tout le monde s’accorde à dire que n’était le mau- vais arbitrage de Houas- nia, la JSK aurait remporté le match, est- ce votre avis ? Même si je n’aime pas trop commenter l’arbitrage, je recon- nais que nous aurions pu terminer avec un résultat meilleur, si au moins on avait béné cié de ce qui nous revenait de droit. L’erreur sur Benlamri était visible de tous et l’arbitre aurait pu siffler. Je dirais qu’il ne faut pas trop s’attarder sur la question, nous avons d’autres matches à jouer, on fera de notre mieux pour se relancer. Cela fait trois matches que vous ne gagnez

06
06

N° 2442

Mercredi 23 octobre 2013

www.lebuteur.com JSK Coup de force
www.lebuteur.com
JSK
Coup de force
Saïd D.
Saïd D.

Aït Djoudi «Je n’ai jamais fait

partie de la caravane»

Q uelques jours après le match nul à domicile face à l’Entente de Sétif, le premier responsable à la barre technique de la JSK, Azzedine Aït Djoudi, a été invité à

l’émission «Djazaïria foot» en présence du président de la Ligue de football professionnel, Mah- foud Kerbadj, ainsi que du manager gé- néral du Mouloudia d’Alger, Kamel Kaci Saïd. Le technicien kabyle a tenu, au

cours de l’émission, à apporter quelques explications concernant le différend qui existait entre lui et le président Hanna- chi, sachant que Azzedine Aït Djoudi a fait partie de l’opposition qui appelait au départ de Hannachi et laisser son poste à un autre homme capable de redorer le blason de la JSK. D’après l’ancien sélec- tionneur de l’équipe olympique, il n’a ja- mais fait partie de la caravane. Il a reconnu cependant qu’il faisait partie des anciens joueurs qui se réunissaient pour trouver des solutions et sortir

l’équipe de son trou noir : «Ecoutez, je n’ai jamais fait partie de la caravane. Certes, je faisais partie de l’opposition, mais on se réunissait pour trouver des so- lutions. Personne n’a été contre Hannachi en tant que personne car tout le monde sait que cet homme a beaucoup donné à la JSK. Seulement, à cette époque, il avait commis des erreurs, donc on avait décidé d’apporter notre touche pour sauver le club. Hamdoullah, aujourd’hui, tout est rentré dans l’ordre.»

«Certes, je voulais présider la JSK…»

Revenant sur le jour où il avait déclaré qu’il était prêt à présider la JSK et rem- placer le président Hannachi, Azzedine Aït Djoudi s’explique : «Je reconnais que j’avais déclaré que j’étais prêt à présider la JSK, mais à une condition : si personne ne s’était présenté pour prendre le relais. En tant qu’enfant du club, je ne pouvais pas rester les bras croisés devant une telle si- tuation.»

«On était contre l’idée de vendre la JSK à un Espagnol»

Pour bien s’expliquer, Azzedine Aït Djoudi estime que les enfants de la JSK étaient tous contre l'idée de vendre la JSK

de la JSK étaient tous contre l'idée de vendre la JSK à un Espagnol qui voulait

à un Espagnol qui voulait racheter l’équipe fanion : «Si on s’est mobilisés à cet époque, c’est pour que la JSK ne soit pas vendue à un Espagnol qui voulait racheter l’équipe première. On s’est mobilisés pour que la JSK soit kabyle.»

«Aujourd’hui, j’entretiens de bonnes relations avec le président Hannachi»

Pour ce qui est de la relation entre l’en- traîneur et son président, le technicien kabyle estime que tout est rentré dans l’ordre et que la JSK commence progres- sivement à retrouver sa vitesse de croi- sière : «Comme je viens de le dire, je n’ai jamais été contre Hannachi en tant que

personne. Pour preuve, j’entretiens de bonnes relations avec lui, et la JSK com- mence à retrouver sa forme. C’est le plus important.»

«Nous n’avons encore contacté aucun joueur»

Avant de conclure, le premier respon- sable technique de la JSK a déclaré que son équipe n’a jusqu’à présent contacté aucun joueur en prévision du prochain mercato : «Jusqu’à présent, nous n’avons contacté aucun joueur en prévision du prochain mercato. Je pense que nous avons encore assez de temps pour entamer les négociations.»

ASO

Ighil était très

content après la

dernière victoire à

l’extérieur, il n’a pas

caché sa satisfaction

Il attend le retour de Daïf

Zaouche «Mes

respects à l’USMA, mais

CABBA, heureusement que le jeune Salhi a bien assuré l’intérim et gagné la con ance de Ighil qui en est satis- fait.

elle laissera les 3 points»

sixième place du classement, pensez-vous pouvoir encore l'améliorer ? Il ne faut pas se mettre la pres- sion, il faut jouer match par match et voir après nos chances, certes on a un groupe solidaire et qui veut réaliser une belle performance cette saison, mais il ne faut pas s'en ammer. Nous devons remet- tre les pieds sur terre et continuer à travailler et je crois qu’on a les moyens d’améliorer ce classement. Vous aurez l’USMA au menu cette semaine, comment voyez- vous ce match ? On revient à Boumezrag pour défendre nos chances et essayer de se racheter devant nos supporters qui attendent de voir une nouvelle victoire à domicile cette fois-ci. Ce match sera un vrai test pour nous après la victoire de la semaine der- nière, c’est pour cela qu’il faut être au rendez-vous. L’USMA a un potentiel expéri- menté, pensez-vous pouvoir con rmer votre dernier résultat ? On respecte l’adversaire, mais on fera tout a n de ra er les trois points, on n’a plus le droit à l’erreur et on doit gagner pour améliorer notre classement, c’est une occa- sion à ne pas rater, et les joueurs veulent réussir ce match. Entretien réalisé par Ahmed Feknous

Comment se porte le groupe après la dernière victoire ? On est vraiment soulagés car on a traversé un moment difficile après les deux mauvais résultats chez nous, il fallait absolument se ressaisir et ga- gner trois points pour se relancer. On a livré un bon match sur le plan tactique et on a retrouvé notre effica- cité avec trois buts inscrits qui nous ont rendu la con ance. Vous étiez l’auteur du premier but, qu’avez vous ressenti ? J’étais très heu- reux de ce but qui nous a donné l’avantage. Je ne marque pas beaucoup de buts, et c’est mon premier cette saison. Ça m’a fait très plaisir car ça prouve notre grande envie de mar- quer et de ga- gner, ce but sera une bouffée d’oxygène et me donnera plus d’envie d'en ins- crire d’autres à l’avenir. L’équipe s’est re- placée à la

Daham sera présent

Noureddine Daham sera présent lors du prochain match puisqu'il était suspendu lors du dernier match. Il a purgé sa suspension au- tomatique et s’entraîne normale- ment avec le groupe, ce qui veut dire qu’il gurera à nouveau dans les plans d'Ighil qui compte sur lui surtout que le joueur connaît par- faitement l’adversaire.

Tedjar

incertain

Saad Tedjar est toujours incer- tain pour le pro- chain match, bien qu'il ait re- pris cette se- maine. Le joueur n’étant pas en possession de tous ses moyens physiques, Ighil attendra la n de semaine pour prendre une dé- cision à son égard, mais Ted- jar veut absolu- ment revenir lors de ce match sur- tout qu’il sent qu’il a un grand rôle à jouer. A.F.

mais Ted- jar veut absolu- ment revenir lors de ce match sur- tout qu’il sent qu’il
tout qu’il sent qu’il a un grand rôle à jouer. A.F. Meliani souffre de la cheville

Meliani souffre de la cheville

Le milieu de terrain, Karim

Meliani, qui a été blessé à la

cheville lors du match face au CABBA, n’a pas pu reprendre à la reprise, il s’est contenté de se soi- gner en marge de cette séance. Le joueur devra reprendre les entraî- nements aujourd’hui ou demain et

il est incertain pour le match de ce week-end.

Medouar a suivi la séance de reprise

Le président du club, Me- douar, a tenu à suivre la pre-

mière séance de la semaine a n de donner un coup de pouce moral aux joueurs. La direction devra ver- ser la prime du CABBA dans les

prochains jours a n de motiver les joueurs et les inciter à gagner le prochain match face à l’USMA

Hier, biquotidien

Le groupe s’est entraîné hier deux fois, le staff technique a

axé son travail sur le plan physique a n d’améliorer ce volet, d'abord dans la salle de musculation le matin avant de reprendre à 18h au

stade Boumezrag. Cette séance a vu la présence de tout l’effectif, même des blessés qui sont venus pour se soigner.

Nasri toujours

convalescent

Le jeune Cherif Nasri souf- fre toujours d’une blessure à la

cuisse, il n’a pas repris les entraîne-

ments cette semaine, se contentant des soins nécessaires. Aucune chance qu'il joue le prochain match face à l’USMA.

cette semaine, se contentant des soins nécessaires. Aucune chance qu'il joue le prochain match face à

Ighil affûte ses armes pour battre l’USMA

A la reprise, lundi soir,

à ses joueurs lors de cette séance avant de leur demander une con r- mation face à l’USMA. Un match encore plus important car les cama- rades de Messaoud espèrent con r- mer devant leurs supporters face à un grand concurrent cette saison. La défaite contre Sétif et le semi- échec face à la JSK ont aiguisé l'ap- pétit des joueurs qui veulent que ce match soit une occasion pour se ré- concilier dé nitivement avec les supporters le week-end prochain. La pression a beaucoup diminué cette semaine après cette victoire, et les joueurs veulent en pro ter pour sortir un grand match et avancer encore au classement. Les choses ne seront pas faciles devant un concur- rent tel que l’USMA surtout qu’il vient de perdre son dernier match et qu'il voudra absolument se rache- ter. Ighil devra changer de stratégie a n de donner à son équipe plus de force sur le plan offensif surtout que le dernier dispositif était plutôt dé- fensif.

Le staff technique espère le retour de Amara Daïf, qui n’a pas été chan- ceux en ce début d’exercice, avec une vilaine blessure à la cuisse, et voilà qu’il ressent des douleurs au poi- gnet, ce qui l'a privé du match du

www.lebuteur.com ESS Coup d’œil
www.lebuteur.com
ESS
Coup d’œil

N° 2442

Mercredi 23 octobre 2013

ESS Coup d’œil N° 2442 Mercredi 23 octobre 2013 07 Khedaïria a été victime d’un malaise
07
07

Khedaïria a été victime d’un malaise lundi dernier

Le gardien international de l’ESS Sofiane Khe- daïria a souffert de douleurs au dos lors de la séance d’avant-hier et de douleurs musculaires au niveau de la poitrine. C’était un peu sérieux puisque le portier sétifien a eu du mal à respirer, ce qui a nécessité l’intervention du staff médical qui l’a évacué à l’infirmerie du club pour le soi- gner. On a pu apprendre qu’on a dû lui faire une injection pour le soulager, mais Khedaïria n’a pu reprendre les entraînements pour autant. Il est à rappeler que le gardien de l’Entente s’était plaint des mêmes soucis avant le déplacement à Tizi Ouzou, mais cela ne l’a pas empêché de prendre part à la rencontre.

Il pourrait reprendre l’entraînement cet après-midi

Khedaïria a même été contraint de faire l’im- passe sur la séance d’hier matin, c’est-à-dire au lendemain de ce malaise. Il s’est contenté durant cette matinée d’une séance de soins qu’il devra poursuivre encore aujourd’hui. Selon son méde- cin traitant, Khedaïria pourrait reprendre les en- traînements cet après-midi.

Lang tourne la page de Tizi et se concentre sur le CSC

L oin du match nul réalisé à Tizi Ouzou et qui a frustré tout le monde dans la mesure où il y avait place de revenir

avec les trois points de la rencontre, le staff technique veut tourner cette page et se concentrer entièrement sur le prochain rendez-vous face au CSC qui s’annonce très difficile. Lang et son adjoint Madoui ont déjà commencé à préparer cette rencontre en tentant de réunir toutes les condition possibles pour une meilleure concentration du groupe. Pour ce faire, le coach séti- en a réuni ses joueurs avant-hier lundi, juste avant le début de la séance, pour un discours qui a duré une dizaine de minutes. Le techni- cien français est revenu évidem- ment sur le match face à la JSK, mais sans s’y attarder. Car pour lui, le plus important maintenant, c’est

la prochaine rencontre contre le CSC qui va constituer pour lui un vrai tournant pour le championnat, car il s’agit d’un concurrent direct pour le titre qu’il faut maintenir à distance. C’est ce qui explique les trois réunions avec les joueurs te- nues avant et après la séance d’en- traînement de lundi dernier.

Madoui réunit les joueurs à la fin de la séance

Et à la n de la séance, l’entraî- neur adjoint Kheïreddine Madoui a provoqué une autre réunion avec les joueurs où il a abordé une nou- velle fois avec eux le prochain match contre le CSC en leur faisant comprendre que les points de ce match seront décisifs au décompte nal et en les sensibilisant pour bien préparer ce rendez-vous. Ma- doui aurait également abordé d’au- tres sujets ayant relation avec la vie

du club, mais le plus important pour lui, c’était ce match face au CSC et la nécessité de se concentrer entièrement sur cette rencontre.

Une autre réunion en aparté avec Delhoum

Après cette deuxième réunion, Christian Lang et Madoui ont es- timé qu’il était nécessaire de parler en aparté avec Mourad Delhoum et c’est ce qui a été fait. C’était la troi- sième réunion de la journée si on peut appeler cela comme ça. Lang a demandé à son capitaine de discu- ter avec ses coéquipiers et de les sensibiliser en prévision du pro- chain match contre l le CSC. En sa qualité de capitaine et de représen- tants des joueurs, Delhoum se de- vait de son côté de transmettre les préoccupations de ses camarades que le staff technique a bien notées.

Le coup de gueule du coach

Entre ces deux réunions qui n’ont pas duré longtemps, il y a eu cette séance de la reprise qui s’est dérou- lée sous l’œil vigilant de Christian Lang, durant laquelle le coach séti-

en a piqué une colère noire lorsqu’il s’est aperçu que ses joueurs n’étaient pas assez concentrés sur leur sujet en commettant des er- reurs à répétition sur un des exer- cices proposés. Le coach était tellement en colère que Madoui a dû intervenir pour demander aux joueurs de reprendre l’exercice du début. C’est peut-être la première fois qu’on a vu le coach séti en réa- gir de la sorte, ce qui dénote du grand intérêt qu’il accorde au grand derby de l’Est qu’abritera le stade 8-Mai-45 le week-end prochain.

A. F.

Il a effectué une échographie en début de semaine

Rien de grave pour Elamri

   

Lagraâ «Le record du CSC tombera au 8-Mai-45»

Lagraâ revient dans cet entretien sur le dernier match contre la JSK sans vouloir émettre le moindre jugement sur l’arbitrage. Le joueur aborde aussi le prochain

 
 

match contre le CSC.

Si on revient sur le match face à la JSK, que pouvez-vous nous dire là-dessus ? Je pense que nous ne devons pas cracher sur ce point même s’il était possible de reve- nir avec les trois points de la rencontre. Notre objectif avant de nous déplacer à Tizi Ouzou était de garder la tête du classement et réaliser le meilleur résultat possible. Je crois que c’est un bon résultat, car la JSK n’est pas la JSK des années précédentes, c’est une équipe qui s’est beaucoup améliorée. Mais vous avez tout de même raté la vic- toire dans les dernières minutes… C’est cela le football, ce match, on pouvait effectivement le gagner, comme on pouvait tout simplement le perdre. Même si on avait bien défendu notre acquis, on a ni par com- mettre une erreur en n de match qui nous a coûté le but égalisateur. J’attire votre attention sur un fait, c’est que la JSK a l’habitude ces dernières saisons de nous marquer des buts dans les dernières minutes. L’Entente mène à chaque fois au score et la JSK revient dans les derniers instants du match. L’essentiel, c’est de n’avoir pas perdu. L’arbitrage a été montré du doigt durant cette rencontre et on en a beaucoup parlé. Quel est votre avis sur ce sujet ? Je ne peux pas porter de jugement sur un arbitre, je ne suis pas habilité à le faire. Il y a des spécialistes pour le faire. Personnelle- ment, en tant que joueur, j’accepte toutes les décisions de l’arbitre, je n’ai pas d’autre choix. Par conséquent, je ne peux pas dire que l’arbi- tre a lésé la JSK ou l’ESS. Comment évaluez-vous aujourd’hui la si- tuation à l’Entente ? L’Entente est passée par une période très difficile, surtout en Coupe de la CAF, car nous n’avons pas fait une bonne préparation. Mais l’équipe a pu redresser la barre en domi- nant le championnat. C’est dans ces moments qu’on montre que notre équipe a du caractère.

moments qu’on montre que notre équipe a du caractère. Nous avons su, en effet, comment gérer

Nous avons su, en effet, comment gérer les moments les plus difficiles et comment s’en sortir indemnes. Un match très important vous attend sa- medi prochain contre le CSC. Comment le voyez-vous ? Ce match nous opposera à une équipe res- pectable et j’espère qu’elle se déroulera dans un fair-play total. Bien entendu, notre objectif est de gagner ce match sans se poser des questions. J’espère qu’on sera dans notre jour pour offrir une belle victoire à nos suppor- ters. Les Constantinois restent invaincus de- puis 24 matchs. Pensez-vous que l’Entente sera en mesure de faire tomber son record ?

C’est vrai le CSC est invaincu depuis la sai- son passée, ils ont réussi à aligner 24 matchs

sans défaite, et je pense qu’ils vont se déplacer

à Sétif avec la ferme intention de préserver

leur invincibilité, c’est qui va compliquer da- vantage notre tâche. Mais nous, on ne va pas rester les bras croisés et on ne va pas se laisser faire. On doit coûte que coûte préserver notre première place et mettre un terme à leur série, comme ils l’ont fait avec nous la saison passée en mettant un terme à une bonne série sans défaite au 8-Mai-45.

On ne sait pas encore si l’ESS va participer à la Ligue des champions africaine ou non. Quel est votre avis sur cette question, l’Entente doit y aller ou non ? Cette décision revient bien sûr à la direc-

tion du club qui est la seule à pouvoir la pren- dre. Nous les joueurs, on doit suivre et c’est tout. Mais puisque vous me demandez mon avis, en tant que joueur, je veux prendre part

à cette compétition. Et en tant que groupe,

l’ESS doit jouer cette compétition, elle ne doit pas s’absenter de la scène africaine. Et je pense aussi que notre équipe a vraiment les moyens de faire un bon parcours dans cette compétition. Tout ce qu’il faut

Comme nous l’indiquions hier, Si Ali Elamri, qui a été contraint de déclarer forfait pour le dernier match contre la JSK, a effectué en début de semaine une échographie sur son dos afin de déterminer avec exactitude les raisons des douleurs dont souffre le joueur et d’établir un diagnostic plus précis. Elamri n’a pas attendu le retour de l’équipe de Tizi pour le faire, car les douleurs étaient vraiment insupportables. L’at-

taquant sétifien a donc remis les résultats de cette échographie au staff médical qui l’a examiné, et grand fut son soulagement lorsqu’il a appris que sa blessure n’a rien de grave et que cela était dû simplement à un petit hématome suite à un contact avec son coéquipier Ziti lors de la séance d’entraînement de jeudi dernier.

Son retour dépend de l’évolution de son état de santé

On ne sait pas toutefois quand il va reprendre les en- traînements. Le staff médical a tout de suite établi un programme de soin pour l’attaquant sétifien qu’il devra suivre jusqu’à aujourd’hui. On verra après, en fonction de l’évolution de son état de santé, s’il peut réintégrer le groupe ou non.

A. F.

Nadji bon pour le service

Après une longue période de convalescence, deux mois environ, depuis qu’il a contracté cette méchante blessure lors du premier match du championnat, Rachid Nadji a enfin pu reprendre les entraînements lundi passé. Et d’après les deux séances de lundi et mardi, il s’est avéré que le joueur s’est complètement rétabli de sa blessure, une fracture de la cheville.

Un programme de remise en forme lui sera établi

A présent, Nadji devra récupérer ses moyens physiques

faire, c’est de bien la gérer, surtout au niveau des dé- placements. Souvent, on perd le match du- rant le voyage avant même de le jouer.

Si on peut trouver de bons plans de vol, on peut mieux négocier les matchs. Entretien réalisé par Akram F.

Le problème de l’appartement de Ze Ondo sera réglé ce jeudi Le président Hassan Hammar
Le
problème de
l’appartement de
Ze Ondo sera réglé ce
jeudi
Le président Hassan Hammar nous a fait
savoir que le problème d’hébergement de Ze
Ondo sera définitivement réglé ce jeudi. Il pa-
raît que le problème de l’appartement qu’il
occupe est sur le point d’être réglé, nous af-
firme-t-il. Il nous a également indiqué que
la personne qui vient souvent déranger
le joueur n’est pas la propriétaire de
l’appartement comme elle le pré-
tend.

dans la mesure où il est resté deux mois sans activité. Un programme spécifique lui sera établi afin qu’il puisse revenir peu à peu à son meilleur niveau, mais cela ne sera pas facile pour lui en ce

sens qu’il a accusé beaucoup de retard par rapport à ses coéquipiers. Mais le joueur semble décidé à rattraper son retard et il est prêt à faire d’énormes sacrifices.

«Le plus important, c’est que je m’en suis remis»

Nadji était très soulagé après les deux

séances d’entraînement de lundi et mardi.

«Dieu merci, je n’ai rien ressenti. Je pense que je me suis complètement remis de ma

blessure, et maintenant, je dois travailler très dur pour reprendre mes forces en prévision de mon retour à la compétition», nous a-t-il déclaré.

A. F.

08 Après la nomination de Haimoudi, les Mouloudéens crient au scandale L es craintes des
08
Après la nomination de
Haimoudi, les Mouloudéens
crient au scandale
L es craintes des
Chnaoua se sont
con rmées après la
nomination de Djamel
Haimoudi pour offi-
cier le Clasico. Au centre de
la polémique lors de la nale
de la coupe d’Algérie perdue
le 1er mai dernier face à
l’USMA, Haimoudi est loin
d’être apprécié par les
Chnaoua qui lui reproche
son arbitrage vicieux. Ce sa-
medi il aura une très forte
pression sur les épaules car il
dirigera un match d’une
équipe mouloudéenne qui a
été trop lésé ces dernières se-
maines par l’arbitrage. Et que
dire de la JSK qui a crié sur
tous les toits à l’injustice suite
au penalty non sifflé par
Houasnia. Une contestation
qui a été accompagnée par la
suspension de Houasnia
alors que Nacib avait saboté
le Mouloudia lors du derby
face à l’USMA sans qu’il soit
officiellement inquiété. Au-
tant dire que Haimoudi ne
fera certainement pas l’una-
nimité d’autant plus qu’il est
connu pour réussir très sou-
vent à la JSK. Pour la petite
histoire, Haimoudi sera aidé
par Etchiali et Benmensour.
Il était derrière les
suspensions de Ghrib,
Babouche et Menad
Suite à un rapport très ac-
cablant qu’il avait rédigé,
Djamel Menad, Omar Ghrib
et Réda Babouche ont été
lourdement sanctionnés par
la commission de discipline
de la LFP.
T-Che.

Une prime de 20 millions pour battre la JSK

La victoire réalisée aux dépens du RCA a permis

au Mouloudia de chasser le doute qui a failli s’installer dans l’équipe, mais aussi de ré- duire l’écart des points qui le sépare du leader. Les résultats de la précédente journée ont ainsi pro té au vieux club al- gérois, du fait que la JSK et l’ESS se sont neutralisés. Pro- tant d’un calendrier qui lui est favorable dans cette pé- riode, le MCA jouera de nou- veau au stade de Bologhine et accueillera la JSK. Ce qui re- présente une aubaine pour le MCA a n de se positionner à la deuxième place du classe- ment et même pour se rap- procher du leader qui accueillera une équipe du CSC qui reste sur une série de vingt-quatre matchs d’invin- cibilité. Ainsi la direction du MCA compte octroyer une prime de 20 millions de cen- times aux joueurs en cas de victoire face à la JSK a n de les motiver, car ce Clasico est un match à six points. Cette prime exceptionnelle pour un match à domicile atteste que les pensionnaires de Cheraga ne sont pas prêts à lésiner sur les moyens pour que le club réalise le meilleur résultat et offre un titre aux supporters du MCA qui rêvent de voir le Mouloudia reconquérir le ter- rain qui était le sien par le passé.

Le Clasico, une occasion pour se mettre en confiance à Bologhine

Bien que les poulains de

Geiger aient réussi à chas-

ser la guigne qui les a poursui- vis au stade de Bologhine, le match de ce samedi qui les op- posera à la JSK sera celui de la con rmation. Face à une équipe de la JSK qui est actuellement l’une des meilleures équipes du championnat, les joueurs du Mouloudia auront l’opportunité de con rmer leur retour en force et une victoire les mettra en con ance pour le reste de cette phase aller du champion- nat. Ce qui explique aussi l’inté- rêt qu’accorde la direction du club à cette confrontation, du fait que Bologhine ne deviendra plus un obstacle pour l’équipe, lorsqu’elle gagne face à un gros calibre comme la JSK.

Le Mouloudia ne veut pas d’un retour à la case départ

Ainsi, l’enjeu de ce match

est de taille, car tout autre

résultat que la victoire pourrait tout remettre en cause, et l’équipe se retrouverait à la case départ. D’ailleurs les joueurs sont conscients de la mission qui les attend ce samedi, où une victoire va les réconcilier d’une manière dé nitive avec les sup- porters.

N° 2442

Mercredi 23 octobre 2013

www.lebuteur.com MCA Coup de manivelle
www.lebuteur.com
MCA
Coup de manivelle

Une proposition à Hachoud pour prolonger son contrat

Mouloudia n’aient pas abordé le sujet

K.M.
K.M.

Kaci Saïd : «A l’exception d’une offre de l’étranger, Hachoud restera au MCA»

avec le joueur qui a eu juste un écho de la volonté du club de prolonger son contrat, Hachoud ne serait pas contre cette idée mais il souhaite prendre tout son temps, car il est prématuré pour lui de penser au prolongement de son contrat, même si au MCA on est prêt à laisser le joueur partir s’il reçoit une offre de l’étranger. Toutefois, les pensionnaires d’El Achour sauront comment réus- sir à avoir l’aval du joueur d’ici à la n de la phase aller du championnat. «Prêt à prolonger, mais en fin de saison»

«Je

me

«Hachoud est en train de réaliser une bonne saison et il ne manquera de rien au Mouloudia, au même titre que les autres joueurs. Personnellement j’ai tenu à aider Hachoud en

l’encourageant à chaque fois et il s’est montré attentif aux conseils que je lui ai prodigués. Je tiens à assurer que Hachoud restera au Mouloudia à l’exception d’une offre de l’étranger», dira Kamel Kaci Saïd au sujet de l’avenir de Ha- choud dont le contrat arrivera à son terme en fin de saison.

sens

bien au Moulou- dia et je remercie les dirigeants du MCA qui m’ont aidé cette saison et le manager Kaci Saïd qui m’a toujours encou- ragé et m’a mis en con ance. Person- nellement je veux bien rester au MCA et je suis prêt à rempiler, mais je préfère atten- dre la n de saison. Ce qui me préoccupe le plus actuellement c’est de retrouver tous mes moyens, car même si j’affiche une belle forme je peux mieux faire et je tiens à donner le plus qu’on attend de moi et retrouver la sé- lection nationale», dira Hachoud

«Les joueurs vont sortir un grand match face à la JSK»

Pour ce qui est du prochain match face à la JSK, Kamel Kaci Saïd semble confiant.

«C’est un match difficile face à un adversaire qui n’est plus à pré- senter. J’ai dis- cuté avec les joueurs à l’en- traînement et je suis p e r s u a d é qu’ils vont sortir un grand match face à la JSK. Je leur ai expliqué que c’est

un match important mais qui n’est pas décisif car il ne faut pas qu’on se mette la pression du fait que dans un grand rendez-vous les joueurs sont motivés par eux- mêmes», conclut le manager général du Mouloudia.

K. M.

E n ce début de saison, Hachoud est en train tout simplement de prendre une revanche sur le sort, après avoir traversé des mo- ments difficiles lors du précé-

dent exercice. Ayant signé pour un salaire mensuel de 300 millions de cen- times au MCA, une terrible pression a pesé sur les épaules de Hachoud qui n’a pas réussi à la gérer au point d’avoir pensé à quitter le club au mercato et même en n de saison. Toutefois l’ex- Séti en a essayé de forcer le destin et d’aller au bout de son contrat. Hachoud n’a pas eu tort d’avoir pris cette décision, puisqu’il est en train de revenir à son meilleur niveau, et il comptabilise cinq réalisations, faisant valoir sa réputation de son bon pied droit sur les balles ar- rêtées. Par la qualité de ses prestations, l’arrière droit du Mouloudia est bien parti pour réaliser une saison excep- tionnelle avec son équipe, mais le fait qu’il soit libre de tout engagement en n de saison n’a pas laissé les dirigeants du MCA indifférents et ils vont lui propo- ser lors du mercato de prolonger son contrat d’une durée minimale de deux saisons, car ce joueur est une valeur sûre pour le vieux club algérois, lui qui frappe à nouveau aux portes de l’EN. Le Mouloudia veut faire barrage aux autres clubs Sachant que Hachoud sera libre d’op- ter pour le club de son choix en n de saison, il suscitera l’intérêt de plusieurs formations qui peuvent faire monter les enchères même si le joueur perçoit maintenant un salaire faramineux. Ainsi, les pensionnaires de Cheraga vont-ils essayer de convaincre Hachoud de s’asseoir à la table des négociations pour prolonger son contrat, d’autant plus qu’il ne trouvera pas mieux que le Mouloudia qui pourra lui permettre de réaliser son rêve, celui de décrocher un contrat en Europe. Le joueur n’est pas contre l’idée mais souhaite prendre tout son temps Malgré le fait que les responsables du

Moumen : «Geiger qui me critique ne tarissait pas d’éloges sur moi»

C ontrairement au précédent exercice, Billel Moumen traverse une situation difficile cette saison au Moulou- dia. Ce dernier n’arrive même pas à décrocher une

dia. Ce dernier n’arrive même pas à décrocher une je faisais partie. Je n’arrive pas donc

je faisais partie. Je n’arrive pas donc à compren- dre pour quelle raison on me marginalise, au moment où je me sens en forme et prêt à rem- plir ma tâche convenablement sur le terrain. Geiger m’appelait même le gladiateur lors du stage de préparation au Maroc, comment se fait-il donc maintenant que je ne fasse plus partie de ses calculs ?». Ce dernier aurait con é à ses proches qu’il songe sérieuse- ment à changer d’air au mercato, car il n’arrive plus à supporter son statut actuel au MCA, et le fait que l’équipe songe à recruter un milieu de terrain défensif, cela est une preuve irréfutable qu’on ne comptera pas sur lui à l’avenir. Toutefois, Geiger n’a pas lésé Moumen, du fait qu’il lui a donné sa chance face au MCO, mais ce dernier l’a déçu à plus d’un titre, face à une équipe qui n’est pas pourtant un fou- dre de guerre. Moumen il ne doit s’en vouloir qu’à lui-même de ne pas avoir saisi sa chance. Ainsi l’enfant de Guelma n’a qu’à prendre son mal en patience et at- tendre une autre chance d’ici le mercato du fait qu’il reste huit journées au joueur, et s’il réussit à montrer de quoi il est ca- pable sur le terrain, à ce moment-là les données pourraient changer pour lui et il renoncerait peut-être à l’idée de quit- ter le MCA.

K. M.

place dans la liste des dix-huit, même lorsque l’équipe est amoindrie, comme cela a été le cas face au RCA, samedi der- nier. En effet, Alain Geiger qui était contraint de se passer des services de Metref et Ghazi pour cause de blessure, a pré- féré convertir Djeghbala en milieu de terrain pour son ex- périence, mais sans pour autant convoquer Moumen pour qu’il soit une solution de rechange. Ainsi, le technicien suisse a fait son choix et affirme qu’il ne pourra pas compter sur Moumen pour le moment. En termes à peine voilés, il semble bien qu’il a passé son message au joueur. Ce dernier s’étonne de la posi- tion de son coach actuel- lement et dira : «Je respecte les choix de Geiger mais je n’arrive pas à comprendre pour quelle raison il me critique alors qu’il ne tarissait pas d’éloges sur moi. Geiger m’encourageait et de mon côté j’ai fait de mon mieux pour que je puisse être en forme. A mon jeune âge et en 2010 j’ai pris part à des matchs lorsque nous avons gagné le cham- pionnat, et lorsque l’équipe a frôlé la relé- gation on l’a sauvé avec un effectif jeune dont

www.lebuteur.com Coup d’œil MCA
www.lebuteur.com
Coup d’œil
MCA
N° 2442 09 Mercredi 23 octobre 2013 Entretien réalisé pa Tarek-Che
N° 2442
09
Mercredi 23 octobre 2013
Entretien réalisé pa
Tarek-Che

Ghazi a rechuté et sera forfait face à la JSK

Alors que tout le prédestinait à reprendre du service face à la JSK, Karim Ghazi à rechuté lors de la séance effec- tuée hier après-midi. Une très mauvaise nouvelle pour le joueur qui sera forfait pour le Clasico.

nouvelle pour le joueur qui sera forfait pour le Clasico. Entraînement spécifique pour Moumen Victime, la

Entraînement spécifique pour Moumen

Victime, la veille, d’une in- toxication alimentaire dou- blée d’une grippe, Billel Moumen a pris son courage à deux mains et repris l'entraî- nement, hier matin, à l’an- nexe du 5-Juillet. Seulement, encore affaibli, le milieu de terrain s’est contenté de s’en- traîner en solo, en suivant un programme spéci que. Ce n’est que lors de la seconde séance du jour que Moumen a réintégré le groupe.

Bensalem au

repos forcé

Cloué au lit par une forte grippe, Zinedine Bensalem n’a pu se remettre au travail. Le jeune gaucher moulou- déen a été contraint de faire l’impasse sur la session du matin, en attendant d’aller mieux. Zinou a dû suivre un traitement très consistant pour se rétablir.

Bachiri

«On ne craint pas la JSK»

Après un début de saison diffi- cile, Redouane Bachiri semble avoir repris du poil de la bête. Le défenseur central fut, avant le doublé de Hachoud, le der- nier buteur mouloudéen à Bo- loghine. Ce week-end, il espère réussir la passe de deux pour accaparer cette deuxième place au classement.

Lors de la reprise des entraînements, on imagine que le doute a laissé place à la sérénité… Il est certain qu’il n’y a pas meilleur re- mède que la victoire pour panser les bles- sures et redonner con ance aux troupes. Cette victoire a mis n à une série noire qui nous a enfoncés dans la crise. Mainte- nant, nous devons entrevoir l’avenir avec plus d’optimisme. Avant le doublé de Hachoud, vous étiez le dernier buteur du Mouloudia à Bolo- ghine… Nous étions tous contents d’avoir mis n à cette traversée du désert. Grâce à Ha- choud, on s’est même permis le luxe d’ins- crire deux buts. A présent, on peut tourner la page pour ne plus évoquer le syndrome de Bologhine. Vous avez tout de même souffert pour

Des sixtes pour stimuler les troupes

Après avoir travaillé l’aspect phy- sique sous les directives de Moha- med Mihoubi, les joueurs ont eu par la suite droit à une série de matches tests avec des vainqueurs. Le but était de stimuler les troupes qui se sont donnés à fond car les places étaient chères à décrocher. Le groupe de Djemili a réussi le carton plein en s’imposant à quatre reprises. Inutile de préciser qu’à la n de la séance, l’équipe domina- trice n’a pas manqué de taquiner les vaincus qui, eux, ont promis de prendre leur revanche prochaine- ment.

Auteur d’un doublé, Bouguèche avertit les Canaris

Contraint à un entraînement spéci-

que, suite à la blessure qu’il a

contractée dernièrement à l’ischio- jambier, Hadj Bouguèche a pu tra- vailler, hier, normalement. D’ailleurs, il a fait mieux que de

participer puisque le natif d’Arzew

a marqué de son empreinte les

matches d’application. Celui qui n’a toujours pas débloqué son comp- teur buts en championnat a été l’auteur d’un doublé, lançant ainsi un signal fort aux Canaris. Une bonne nouvelle pour les Chnaoua, surtout que Bouguèche fut par le passé le bourreau du club kabyle, avant de quitter le Mouloudia, pour se rendre dans les pays du Golfe. Alain Geiger, qui nourrit beaucoup d’espoir sur son joueur, sait désormais qu’il pourra comp- ter sur son meilleur atout offensif pour affronter les hommes d’Aït Djoudi. T. Che

venir à bout de cette équipe du RCA… On savait cela. Le RCA possède une belle équipe qui pratique du beau jeu. On sait que cette équipe avait l’habitude de jouer à Bologhine, ce qui n’est pas notre cas. Mais grâce à notre abnégation et au soutien des Chnaoua, nous sommes parvenus à rem- porter ce derby qui constitue une bouffée d’oxygène. L’autre satisfaction, c’est d’avoir préservé votre cage… Absolument. Cela a pu se faire aussi grâce à un grand Djemili qui a repoussé ce pe- nalty de Harrouche. C’est à ce moment que le match a été dé nitivement plié. Même notre adversaire a pris un coup sur la tête. Votre association avec Aksas semble avoir donné satisfaction… En toute sincérité, nous sommes tous complémentaires en défense. Aksas s'est montré très solide. Ce n’est d’ailleurs pas une surprise, vu ses qualités et son expé- rience. Mais le coach sait qu’il peut comp- ter sur chaque défenseur pour pallier la défection de l’un de nous. Le Mouloudia compte vingt-quatre joueurs tous capables de jouer et donner du répondant sur le ter- rain. C’est aussi cela la vertu des grandes équipes. A présent, il y a ce Clasico qui se pro le à l’horizon. Qu’en pensez-vous ? Ce sera une rencontre très compliquée face à une équipe qui affiche une forme

éblouissante. Nous devons hausser notre niveau de jeu si on veut sortir victorieux de ce face-à-face. J’espère seulement que le match sera dirigé par un arbitre de qualité. Tout le monde a vu les erreurs d’arbitrage dont nous avons été vic- times face au RCA. Après le nul concédé à Tizi Ouzou, la JSK aura à cœur de récupérer les points per- dus à domicile… Ecoutez, nous respectons cette équipe de la JSK, mais on ne la craint pas. Nous aussi nous avons des atouts à faire valoir. Nous avons un groupe bien dé- terminé qui a envie de réussir la passe de deux. On sait qu’une victoire conjuguée à un faux pas du CSC ou de l’ESS nous permet- tra de nous placer sur le podium. A nous donc de saisir cette opportu- nité pour redonner le sourire à nos fans qui ont été exceptionnels face au RCA. Je pro te de l’occasion pour leur lancer un appel a n qu’ils nous soutiennent jusqu’à la dernière se- conde.

Kaci-Saïd rassure Moumen,

Kaci-Saïd rassure Moumen,
Daoud, Bensalem et Bouzidi R elégués au second plan de- puis le début de la
Daoud, Bensalem et Bouzidi
R elégués au second plan de-
puis le début de la saison,
Billel Moumen, Zinedine
Bensalem, Farès Bouzidi et Farid
Daoud ont ni par perdre tout
espoir de se produire en match
officiel. C’est ce qui explique cette
volonté des éléments précités de
rejoindre des clubs qui leur offri-
ront l’opportunité de se retrouver
et comme tels votre avenir s’inscrit
au club et nulle part ailleurs.
Soyez patients et vous aurez tôt au
tard votre chance au même titre
que vos camarades», a lancé Kaci-
Saïd aux joueurs concernés.
Cette intervention improvisée
traduit l’envie des pensionnaires
d’El Achour de ne pas se sé-
nutes de jeu dans les jambes, ce
qui est très peu surtout pour
Daoud et Moumen qui ont
contribué grandement au titre
décroché en 2010 sous l’ère
Bracci.
T. Che
Geiger
sous les feux de la rampe.
Convoité par plusieurs équipes
de l’élite qui veulent saisir cette
opportunité pour faire leur mar-
ché hivernal du côté du Moulou-
dia, le manager général, Kamel
Kaci-Saïd, a décidé d’agir a n de
mettre un terme à toutes ces ru-
meurs de départ. L’ex-internatio-
nal s’est adressé donc aux quatre
enfants du club pour les rassurer
sur leur avenir qui s’inscrit dans
la durée au Mouloudia. «Il ne
faut pas croire à tout ce qui se dit
dans les médias. Nous avons be-
soin de vous et personne au Mou-
loudia n’a envie de se défaire de
vous. Vous êtes les enfants du club,
parer de Moumen, Ben-
salem, Bouzidi et
Daoud. Les propos
lourds de sens de
Kaci-Saïd ont
met les bouchées
doubles pour préparer
le Clasico
eu pour effet
de rassurer
les quatre
joueurs qui
ne savaient
plus à quel
saint se
vouer. A titre
d’indication,
après huit jour-
nées de cham-
Après une reprise somme toute tranquille, Alain
Geiger a décidé de passer la vitesse supérieure en met-
tant ses troupes à rude épreuve. Hier, l’heure était à la mo-
bilisation générale avec deux sessions de travail
programmées. L’une le matin et la seconde l’après-midi, tou-
jours à l’annexe du 5-Juillet. Le coach suisse a décidé de met-
tre les bouchées doubles, a n de préparer au mieux ce
Clasico qui aura un parfum très spécial pour Geiger. Le
technicien helvète n’a rien voulu négliger, car on sait
pertinemment que ce type d’affiche va se jouer sur un
tout petit détail. Il faudra donc faire en sorte que
ce petit détail soit mouloudéen pour ra er la
pionnat, les quatre
éléments ne dépas-
sent pas les cent mi-
mise et accaparer cette deuxième place,
celle de toutes les convoitises.
10
10

N° 2442

Mercredi 23 octobre 2013

www.lebuteur.com Coup de gueule USMA
www.lebuteur.com
Coup de gueule
USMA

Courbis secoue ses joueurs et compte

faire des changements face à l’ASO

A près avoir vécu un début de se-

maine mouvementé à cause de la

nouvelle défaite essuyée par les

Rouge et Noir samedi passé à El

Eulma face au MCEE, mais aussi

après tout ce qui a été dit à son sujet et à pro- pos de son avenir à la tête du staff technique usmiste, Rolland Courbis a repris les choses en main ces dernières heures préférant passer aux choses sérieuses au lendemain du décrassage effectué à Bologhine. En effet, selon nos infor- mations, le coach français de l’USMA, et après avoir dirigé le plus normalement du monde la séance d’entrainement de lundi soir, a convo- qué cinq éléments dans son bureau a n de s’entretenir avec eux comme nous l’avions ré- vélé dans une de nos précédentes éditions. Si une telle décision a été prise par le technicien qui occupe également le poste de consultant

chez RMC, c’est beaucoup plus pour les se- couer et les pousser à fournir plus d’efforts à l’avenir a n que leur rendement soit meilleur.

Non satisfait de leur rendement, il s’est réuni en aparté avec Koudri, Feham, Djediat, Gasmi et Andria

passer de leurs services lors des prochaines rencontres s’ils n’arrivent pas à retrouver leur meilleur niveau. Des propos qui pousseront ces joueurs à réagir au plus vite s’ils veulent faire partie de nouveau de ses plans.

Plusieurs jeunes seront alignés à Chlef

Rabti et Frioui pourraient donc pro ter de la situation que leur club vit pour renouer avec la compétition officielle.

Meftah de retour à droite ?

Depuis quelques semaines, Mohamed Rabie Meah a perdu sa place de titulaire au pro t de Zinedine Ferhat mais d’après une source digne de foi le natif de Tizi Ouzou a de fortes chances de la retrouver à l’occasion du pro- chain match de son équipe. Dans le cas où cette information se con rmait, Ferhat retrou- vera son poste de prédilection, ce qui ne de- vrait faire que du bien aux Rouge et Noir puisque son association avec Meah sur le couloir droit a souvent été réussie, créant ainsi des difficultés aux adversaires que ce soit sur le plan défensif ou offensif.

Pas du tout satisfait de la prestation de cer- tains de ses joueurs, Rolland Courbis
Pas du tout satisfait de la prestation de cer-
tains de ses joueurs, Rolland Courbis a donc
convoqué plusieurs éléments et parmi ceux
qui ont été obligés de se présenter à ce tête-à-
tête avec le coach gurent Koudri, Djediat,
Gasmi, Feham et Andria. Les trois premiers
ont été d’ailleurs remplacés lors de la dernière
sortie de leur équipe, ce qui prouve déjà qu’ils
ont été dans un jour sans à El Eulma. Lors de
ces entrevues avec eux, Rolland Courbis a été
clair en leur affirmant qu’il n’hésiterait pas à se
En plus du discours qu’il a tenu à ses
joueurs, Rolland Courbis ne s’est pas contenté
de les savonner puisqu’il les a également me-
nacés, laissant entendre qu’il allait effectuer
beaucoup de changements dans le onze face à
l’ASO Chlef avant d’espérer remettre l’équipe
sur les bons rails. N’ayant emmené à El Eulma
qu’un seul jeune promu lors de l’intersaison,
Chettal en l’occurrence, le Français compte
bien convoquer d’autres espoirs en n de se-
maine actuelle pour faire le voyage à Chlef. Les
Adel Cheraki
Seguer
Le tête-à-tête Haddad-Courbis
n’a pas eu lieu hier
«Pas d’autre choix que de
battre l’ASO à Boumezrag»
Le onze se dessine
samedi, Rolland Courbis pourrait bien comp-
Pour le match face à l’ASO Chlef prévu
ce
fense, Meftah retrouvera
onze composé de
ter sur un
Mohamed-Lamine Zemmamouche dans les buts. En dé-
gardera son poste. Dans cette compose, la
son poste de
Mokhtar Benmoussa.
prédilection. Son alter ego ne sera autre que
sera formée par
La charnière centrale
duo Chafaï-Khoualed. Faisant partie des joueurs qui l’ont déçu par son rende-
ment à El Eulma
Koudri par El-Orfi.
ailier droit, tandis que Seguer gardera son
le
usmiste remplacera
meneur de jeu de l’USMA. Ferhat évo-
avoir pour nom Rabti.
le week-end passé,
le coach
dont on dit beaucoup
Bouchema
grande surprise pourrait bien
poste à gauche et épauleront Andria.
Cet Espoir,
de bien,
sera le
Sauf changement de dernière minute, c’est avec
septième au classement
luera comme
prochain adversaire.
ce onze
que l’actuel
ira défier son
Adel C.

Prévu pour les heures à venir, le tête-à-tête entre le président et le coach de l’USMA n’a pas encore eu lieu. A ce sujet, nous avions appris que Ali Haddad n’a pas renoncé à l’idée de rencon- trer Rolland Courbis afin de lui demander des explications suite à la défaite concédée par les coéquipiers de Zemmamouche à El Eulma et seules ses obligations l’ont empêché de recevoir le tech- nicien français dans son bureau à Dar El Beida. Toujours selon notre source, cette réunion se déroulera avant jeudi. Ce sera donc une occasion pour les deux hommes d’aborder plusieurs sujets et de mettre par la même occasion les points sur les i.

Le coach s’est entretenu avec Zemma

Rolland Courbis a eu hier matin une discussion avec Mo- hamed-Lamine Zemma- mouche qui a duré plusieurs minutes. Rien n’a filtré, toute- fois, quant aux points qu’ils ont étalés ensemble.

Une séance de visionnage à partir de 15h

Les joueurs de l’USMA ont vu hier des séquences du der- nier match qu’ils ont disputé et perdu à El Eulma face à l’équipe locale. Cette séance a débuté à 15h. Profitant de leur présence, les membres du staff technique ont fait plu- sieurs remarques aux coéqui- piers de Benmoussa. Des remarques qui ne devront être qu’utiles à l’avenir puisque désormais les protégés de Courbis tenteront de ne pas les commettre une nouvelle fois afin d’éviter ce genre de scenario.

La seconde séance a débuté à 16h

Comme on l’avait annoncé, les Rouge et Noir ont effectué deux séances d’entrainement hier. La première a débuté à partir de 9h30 durant laquelle les membres du premier groupe ont effectué quelques

exercices de musculation avant de céder la place à leurs coéquipiers. Dans l’après-midi, une seconde séance a été ef- fectuée. Elle a été consacrée au travail technique et elle a débuté à 16h.

Certains joueurs n’ont pas quitté Bologhine

Ne disposant pas d’assez de temps pour rentrer chez eux et revenir, certains joueurs ont préféré donc res- ter au stade Omar-Hamadi après le déjeuner. Parmi les éléments qui n’ont pas quitté Bologhine nous pouvons citer Zemmamouche, Mazouzi et Ferhat. Les trois joueurs ont été aperçus dans la cafétéria du club où ils sont restés pour récupérer leurs forces après les efforts fournis dans la ma- tinée avant de rejoindre la salle de conférences à 15h.

Courbis a déjeuné avec les joueurs

Le premier responsable à la barre technique a déjeuné hier matin avec ses protégés. Il faut dire que c’est l’une des rares fois que les Rouge et Noir déjeunent à Bologhine depuis le début de saison puisque la plupart du temps les séances d’entrainements se déroulent le soir.

Adel C.

Le seul attaquant à n’avoir toujours pas trouvé le chemin des filets depuis le début de saison, Mohamed Seguer, continue de fournir des efforts en espérant qu’il sera récompensé dans les jours à venir. Joint par nos soins, l’ex-international nous parle de cette situation, mais aussi de celle que son équipe est en train de vivre.

mais aussi de celle que son équipe est en train de vivre. Avec un peu de

Avec un peu de recul, quelles sont selon vous les raisons de la défaite concédée à El Eulma ? Personnellement, je pense que la mini-trêve nous a perturbés. Nous avions entamé la prépara- tion pour ce match tôt, mais il y a eu aussi l’Aïd donc nous étions obligés de tout arrêter, de rentrer chez nous puis revenir et se re- mettre au travail une nou- velle fois après tant de temps d’arrêt, ce n’est pas facile. D’ailleurs, nous n’étions pas les seuls à ne pas fournir une bonne prestation. Plusieurs clubs ont trouvé des difficultés. Même les joueurs du MCEE, mis à part le but qu’ils nous ont inscrit, n’ont pas réalisé une prestation extraordinaire. Une défaite qui a fait hausser la pression sur vous, n’est-ce pas ? Oui, et c’est normal. Quand vous portez les cou- leurs d’un grand club, il faut s’attendre à vivre une telle situation. Tout le monde sait que seuls les ré- sultats positifs peuvent nous permettre de travail- ler dans la joie et la bonne humeur. Le moral ne peut pas être au top après une défaite, c’est pour cette rai-

son que nous sommes en train de faire le nécessaire aux entrainements a n de tenter de se racheter dès que l’occasion se présen- tera. Après huit journées, pensez-vous que le titre est déjà perdu ? Il reste vingt-deux matches à disputer. Dire dès à présent que le titre est perdu est inadmissible. Per- sonne ne sait ce qui pourra se produire à l’avenir. Je crois aussi qu’aucune équipe ne pourra éviter un passage à vide. Je pense donc que c’est encore joua- ble à condition que nous nous ressaisissions. Il ne faut pas oublier que nous n’avons pas été gâtés par le sort. La phase aller a été difficile puisque nous avons joué à plusieurs reprises en dehors de nos bases. Au re- tour, nous aurons donc notre mot à dire. Sur le plan personnel, vous n’avez toujours pas marqué cette saison. Est- ce que cette situation vous inquiète ? Marquer des buts est la mission des attaquants. Réussir à le faire fait du bien à n’importe quel joueur. C’est vrai que j’au- rais voulu débloquer mon compteur, mais jusque-là je

n’ai pas eu cette chance. Je sais que cela arrivera tôt ou tard, et c’est pour cette rai- son que je cravache dur à l’entrainement. J’ai fourni des passes décisives. J’ai inscrit des buts lors des matches d’application, mais le plus important c’est les résultats de l’équipe. Donc mon premier objectif est d’aider mes coéquipiers à gagner et si l’occasion se présente pour que je marque, sachez que je ne vais pas hésiter à le faire. L’USMA ira à Chlef en n de semaine, qu’avez- vous à nous dire à pro- pos de cette rencontre ? L’ASO réalise jusque-là un bon parcours. C’est la seule équipe qui a gagné à l’extérieur lors de la der- nière journée en allant bat- tre le CABBA chez lui. Tout cela prouve que nous allons avoir affaire à un gros mor- ceau. Notre mission ne sera pas facile. Elle ne l’a en tout cas jamais été que se soit à domicile ou en dehors de nos bases. Notre situation actuelle ne nous permet pas de réaliser un autre faux pas, à nous donc de faire tout notre possible pour ga- gner ce match. Ça sera dif- cile, mais c’est faisable. Entretien réalisé par Adel C.

www.lebuteur.com MOB Coup d’œil
www.lebuteur.com
MOB
Coup d’œil

N° 2442

Mercredi 23 octobre 2013

11
11

C omme il fallait s’y attendre, c’est lundi dernier que les Vert et Noir ont repris le che-

Le MOB gagne la bataille psychologique

compté qui leur permettra de réaliser un bon résultat. D’ail- leurs, les joueurs se sont mon- trés conscients de la tâche qui les attend et décidés à décro- cher le troisième succès de la saison.

Le moral au beau fixe

Lors de la séance de reprise effectuée en n d’après-midi de lundi dernier, nous avons constaté que les joueurs se sont présentés avec un moral

min des entraînements au stade de l’Unité Maghrébine de Béjaïa a n de se préparer pour le rendez-vous de ce week-end face à la JSM Bé- jaïa dans le cadre de la 9 e journée du championnat. Un match capital pour les pou- lains de Abdelkader Amrani

qui n’auront pas droit à l’er- reur dans la mesure où une défaite risque d’avoir des effets négatifs sur le moral des joueurs pour la suite de la compétition. En effet, ayant déjà pris un ascendant psychologique après leur dernière victoire face au CR Belouizdad, les Crabes se préparent actuellement dans de bonnes conditions avec une concentration maximale durant les deux séances de lundi et mardi. Les joueurs semblent conscients de son im- portance et ne pensent qu’au rendez-vous de ce vendredi face à la JSMB et aux trois points de la victoire a n de con rmer leur déclic amorcé le week-end écoulé et surtout remonter au classement d’autant plus qu’ils n’ont pas encore quitté la zone de turbulences.

Amrani a discuté longuement avec les joueurs

Vu l’importance de ce rendez-vous face à la JSM Béjaïa, ce vendredi, le premier responsable de la barre technique, en l’occurrence Amrani, a discuté longuement avec les joueurs dans les vestiaires avant le début de la séance de reprise, lundi dernier, où il a tenu à les féliciter pour le rendement qu’ils ont eu face au CR Belouizdad le week-end écoulé tout en leur demandant de se concentrer sur le derby. Cela dit, il a tenu à miser sur le volet psychologique vu la difficulté de la rencontre pour que les joueurs soient à la hauteur et puissent avoir le rendement es-

au beau xe, notamment après le succès précieux arraché face au CRB. D’ailleurs, ils sont concentrés sur ce match face à la JSMB où ils n’ont pas caché leur vœu d’enchaîner par un troisième succès qui leur permettra de faire le plein lors des trois rendez-vous à Béjaïa. Cependant, les camarades de Chebana se montrent vigilants et ne comptent pas sous-estimer leur adversaire en dépit de la mauvaise situation dans laquelle il se trouve actuellement.

Le staff technique apporte les ultimes réglages

A quarante-huit heures seulement de ce premier derby en Ligue 1 entre les deux clubs de la ville de Béjaïa, le staff technique du MOB compte en pro ter pour apporter les réglages nécessaires pour espérer rééditer le match livré face au CRB la semaine dernière. Le coach Am- rani a demandé déjà aux joueurs d’oublier ce succès et de se concentrer uniquement sur cette rencontre qui revêt une grande importance pour les Crabes dans la mesure où une deuxième victoire d’affilée leur per- mettra de se libérer totalement et d’aborder la suite du parcours dans de bonnes conditions pour s’éloigner de la zone rouge.

Yugurtha A.

Le compartiment offensif, un vrai casse-tête

Bien que les Béjaouis aient réussi à s’im- poser de fort belle manière face au CR Be- louizdad, cela n’a pas pour autant caché quelques lacunes, notamment en ce qui concerne le compartiment offensif où les at- taquants n’arrivent pas à inscrire beaucoup de buts lors des rencontres officielles. D’ail-

leurs, c’est le constat qui a été fait par le pre- mier responsable de la barre technique du MOB qui a tenu à demander à ses joueurs de bien réagir lors des prochaines rencontres et de profiter de toutes les opportunités pour inscrire le maximum de buts. Cela dit, à la veille du derby de la Soummam, le coach Amrani se trouve déjà dans une situation où

il doit impérativement trouver des solutions

en attaque et combler les lacunes afin que l’équipe soit à la hauteur et réussir un bon résultat.

Les attaquants

doivent réagir

De leur côté, les attaquants du MOB, qui trouvent d’énormes difficultés pour convertir en buts les occasions créées, doivent bien

réagir lors de ce match qui revêt une grande importance pour le club. Cela dit, le staff technique a axé son travail devant les buts en demandant aux attaquants de se montrer plus efficaces pour bien exploiter les occa- sions surtout qu’un but en début de partie leur permettra de se motiver pour la suite du match. Ce qui est d’une grande importance pour la bande à Abdelkader Amrani afin d’es- pérer empocher les trois points de la victoire.

Amrani compte

jouer l’offensive

Bien que les Crabes soient les hôtes de

leur adversaire du jour, cela n’a pas empêché

le coach Amrani de compter sur les atta- quants ce vendredi à l’occasion de la rencon- tre face à la JSMB où il compte jouer l’offensive. D’ailleurs, il ne devrait pas procé- der à beaucoup de changements, surtout après le succès de samedi dernier face au CRB où il compte reconduire le même groupe afin d’espérer réussir une autre belle presta- tion.

Yugurtha A.

La signature de la convention avec Mobilis la semaine prochaine

A en croire une source bien in-

formée, la direction du MOB devrait parapher le contrat de sponsoring avec l’opérateur de

la téléphonie mobile Mobilis la

semaine prochaine après que toutes les démarches eurent

été entreprises entre les deux parties. D’ailleurs, les diri- geants devraient se déplacer à Alger pour signer ce contrat qui sera d’un grand apport sur

le plan financier pour le club.

Sandjak

devrait assister

au derby

A en croire une source proche de l’ex-coach de la JSK, en l’occurrence Nas- ser Sandjak, ce dernier serait à Béjaïa ce vendredi pour assister au derby de la Soummam entre la JSMB et le MOB. Il aurait été invité par un proche du club pour voir ce pre- mier rendez-vous en Ligue 1 entre les deux clubs. Cela lui permettra aussi de découvrir la ville, surtout l’ambiance du match.

Benouza pour

officier la

rencontre

Le premier derby de la Soummam en Ligue 1 entre le MOB et la JSMB pour le compte de la 9e journée sera officié par l’arbitre in- ternational Benouza qui sera assisté de Bouhas- soune et Omari. Les deux clubs espèrent que ce der- nier sera à la hauteur de ce choc surtout qu’il revêt une grande importance pour les deux formations qui sont à la recherche des points.

Les Crabes

se mobilisent

Après la réunion tech- nique qui s’est tenue hier entre les directions des deux clubs ainsi que les différentes parties concernées, il a été dé- cidé de faire une réparti- tion équitable des billets. Les supporters du MOB ont, de ce fait, béné cié de 8 000 billets pour ce match. Cela dit, les prix varient entre 200 et 300 DA et les supporters du MOB semblent mécon- tents du quota qui leur a été réservé à l’occasion de ce premier derby de la Soummam en Ligue 1.

La ville aux couleurs des deux clubs

A quelques heures seulement de ce premier rendez-vous en Ligue 1 entre le MOB et la JSMB, voilà que la ville s’est mise déjà aux cou- leurs des deux clubs. On a remarqué des fanions dans certains quartiers, à l’instar de la wilaya, quartier Seghir, la haute ville, Ihaddadène et au- tres. Une ambiance par- ticulière et spéciale pour ce derby qui devrait être une grande fête entre deux clubs de la même ville.

Du biquotidien hier

Pour bien se préparer sur tous les plans, le staff tech- nique a programmé un bi- quotidien pour la journée d’hier où les joueurs se sont entraînés à deux reprises (matin et après-midi). Les ca- marades de Yettou retrouve- ront leur programme habituel dès aujourd’hui où le staff technique va procéder aux ré- glages nécessaires a n que l’équipe soit à la hauteur et puisse réussir le meilleur ré- sultat possible bien que la tâche ne soit pas facile.

Benjenine s’est entraîné en solo

Ayant contracté une bles- sure à la cuisse, à la veille de la rencontre face au CR Be- louizdad, le défenseur Benje- nine a repris les entraînements en solo lors de la séance de la reprise, avant- hier lundi, au stade de l’Unité Maghrébine. D’ailleurs, il de- vrait réintégrer le groupe pro- bablement aujourd’hui a n de se préparer avec ses cama- rades et reprendre des forces pour le match de ce vendredi face à la JSMB bien que sa participation en tant que titu- laire demeure incertaine puisque Amrani ne compte pas procéder à beaucoup de changements.

Yugurtha A.

Amrani s’adresse aux joueurs à la veille de derby

«Oubliez le CRB et

concentrez-

vous sur la JSMB !»

Avant le début de la séance de reprise, lundi dernier, le responsable de la barre technique du MOB a tenu un discours franc à ses joueurs dans le but de les motiver pour le derby face à la JSMB et de les pousser à enchaîner par un autre succès qui sera la meilleure manière pour con rmer le déclic et surtout s’éloigner de la zone rouge. De ce fait, Amrani a déclaré aux joueurs : «Vous devrez vous concentrer sur le match face à la JSMB car il revêt une grande importance pour le club. D’ailleurs, on doit rééditer l’exploit face au CRB et avoir un bon rendement a n d’es- pérer réussir un autre succès qui sera encore motivant pour la suite du parcours».

«Il faut être efficaces devant les buts»

Par ailleurs, ayant constaté quelques la- cunes lors de la rencontre face au CR Be- louizdad, notamment sur le plan offensif, le coach Amrani a demandé aux attaquants d’être efficaces devant les buts : «Il faut être efficaces devant les buts et bien pro ter des oc- casions créées pour inscrire le maximum de buts, car il est important de marquer dès l’en- tame de la partie. De ce fait, on doit bien ex- ploiter les occasions et les mettre au fond des lets, cela nous permettra d’aborder la suite de la rencontre avec un moral au beau xe.»

«Un succès est d’une grande importance pour la suite du parcours»

Malgré la difficulté de la tâche et a n de pousser les joueurs à fournir plus d’efforts, le patron de la barre technique a évoqué l’im- portance de la rencontre de ce vendredi face à la JSMB : «Le match face à la JSMB est d’une grande importance pour la suite du par- cours car un bon résultat vous permettra d’aborder la suite du parcours avec le moral au beau xe et d’enchaîner par d’autres bons résultats.» Yugurtha A.

la suite du parcours avec le moral au beau xe et d’enchaîner par d’autres bons résultats.»
J - 2
J - 2
12
12

N° 2442

Mercredi 23 octobre 2013

www.lebuteur.com JSMB Coup d’œil
www.lebuteur.com
JSMB
Coup d’œil
www.lebuteur.com Coup d’œil JSMB
www.lebuteur.com
Coup d’œil
JSMB

N° 2442

Mercredi 23 octobre 2013

13
13
Afin de les soutenir et les encourager Des supporters rendent visite aux joueurs à Azeffoun
Afin de les soutenir
et les encourager
Des supporters
rendent visite
aux joueurs à
Azeffoun

Mebarki finalement out

Boukmacha pour le remplacer

Mebarki finalement out Boukmacha pour le remplacer Blessé au genou lors du match face à l’USMH,
Mebarki finalement out Boukmacha pour le remplacer Blessé au genou lors du match face à l’USMH,

Blessé au genou lors du match face à l’USMH, l’attaquant béjaoui, Bilel Mebarki, n’est toujours pas à 100% de ses moyens. Et c’est dans la journée d’hier que le joueur a été xé sur sa participation au match derby. Aux dernières nouvelles, il ressent toujours des douleurs. D’après les spécialistes, quelle que soit la forme de Bilel demain, il serait préférable de le ménager. Cela ne servirait absolument à rien de prendre des risques inutiles alors que le joueur ressent des douleurs, à quelques heures du derby. La décision la plus sage est de le ménager, nous dira le médecin du club, Moulay Idriss.

Il souffre d’une rupture partielle du ligament interne

Sachant qu’ils ne pour- ront pas compter sur La- ribi, les membres du staff technique ont préféré cher- cher une solution pour pal- lier cette défection. Ne disposant que de deux op- tions, Djabour aurait opté pour Boukmacha, au lieu d’une conversion. Ce der- nier, qui n’a pas été titula- risé lors les deux derniers matches pour des choix tactiques, retrouvera certai- nement une pace dans le onze de départ pour former avec Neyati le duo au mi- lieu du terrain.

Tatem

opérationnel

Neyati le duo au mi- lieu du terrain. Tatem opérationnel Il aura fallu attendre les ré-

Il aura fallu attendre les ré- sultats des tests d’hier pour en connaître davantage sur la nature de la blessure du joueur. Toujours d’après le médecin, il s’agit d’une rup- ture partielle du ligament droit interne au niveau du genou gauche. D’après le staff médical, le joueur devrait être soumis à quelques jours de repos avant de se lancer dans le bain. La moindre surcharge pourrait entraîner une com- plication. Tous ces paramè- tres indiquent donc que Mebarki sera officiellement out pour le derby.

Laribi ne s’est pas complètement rétabli

La bonne nouvelle est le rétablissement du milieu de terrain béjaoui, Islam Tatem. Blessé lors du match face à la JSK, le joueur a pu revenir plus tôt que prévu aux entraînements, en réin- tégrant même le groupe lors de la séance d’hier. D’après le staff médical, Tatem, qui a raté les deux derniers matches de son équipe est opérationnel pour le derby et sa blessure n’est qu’un mauvais souve- nir. Une décision qui a sou- lagé le joueur et ce, même s’il n’a été titularisé qu’une fois jusque-là. Reste à sa- voir maintenant la décision du coach quant à sa partici- pation ce vendredi ou non.

Béjaïa commence à prendre des couleurs

vendredi ou non. Béjaïa commence à prendre des couleurs Incertain pour le match derby, Hocine Laribi,

Incertain pour le match derby, Hocine Laribi, qui a fait le déplacement à Azef- foun avec le reste du groupe ne sera, en n de compte, pas prêt pour ce choc. C’est ce que le médecin du club nous a con é. En effet, toujours pas rétabli de sa blessure de la cuisse, le défenseur central des Vert et Rouge, reconverti en milieu récupérateur, ratera son deuxième match de suite, après celui face à l’USMH. Un autre coup dur pour les Bé- jaouis, à 48h de cette rencon- tre qui tient en haleine tous les amoureux du club.

La JSMB veut gagner à tout prix le match de ce vendredi, pour se relancer en championnat. Il n’y a qu’à se balader dans les rues de la ville pour s’en rendre compte. En effet, le centre-ville surtout com- mence à prendre des cou- leurs, le vert et le rouge bien évidemment, celles du club phare de la Soum- mam. Des banderoles ont été accrochées partout. Certains des supporters se trouvent être des amoureux de la JSMB, se sont mis sur leur vert et rouge en en - lant le maillot de la JSMB en attendant la surprise que prépare les Ultras le jour du match. S. A.

16000

billets seront mis en vente pour le derby

Il faut dire que les joueurs appréhendaient cette reprise de travail avec les rumeurs d’une
Il faut dire que les joueurs appréhendaient cette reprise de
travail avec les rumeurs d’une présence massive de supporters
qui viendraient exprimer leur mécontentement et c’est pour
cette raison que la direction a pris les mesures nécessaires pour
éloigner les joueurs de la pression et des perturbations. Finale-
ment, les camarades de Mebarakou ont eu l’agréable surprise,
avant-hier dans la soirée à l’hôtel Le Marin, leur quartier géné-
ral depuis lundi dernier, de recevoir la visite de leurs dèles sup-
porters. Environ 100 inconditionnels ont fait le déplacement
jusqu’à à Azeffoun, avant-hier soir, pour transmettre un message
aux joueurs, à quelques jours du derby face au MOB.
P rogrammé pour ce vendredi à
17h 45, une grande affluence
est attendue pour ce derby qui
mettra aux prises la JSMB
avec le MOB. La direction de
tion du match, lorsqu’on connaît son enjeu pour
les deux formations. Les responsables des deux
équipes ont été d’ailleurs sollicités pour une réu-
nion, hier, pour mener une campagne de sensibi-
lisation, a n que le derby soit une grande réussite.
qui reçoit son adversaire ce vendredi. La réunion
de sécurité d’hier en présence des autorités lo-
cales et des représentants des deux équipes s’est
déroulée comme prévu, suite à quoi il a été décidé
d’accorder le même nombre de billets aux sup-
porters des deux équipes qui auront droit à 8 000
billets. Par ailleurs, les deux galeries seront sépa-
rées par les tribunes n° 8 et 9.
se connaissent parfaitement bien. En effet, une
réunion entre les responsables des deux équipes a
été programmée hier matin. D’ailleurs, même le
directeur du stade de l’UMA a été convié à y as-
sister.
l’OPOW a décidé de mettre en vente 16
000 billets pour permettre aux suppor-
ters des deux galeries d’assister à la
rencontre. Des mesures sécuritaires
seront prises pour assurer une
bonne organisa-
8 000 places pour les supporters
de la JSMB et autant pour ceux
du MOB
Aïssat Idir, au centre-ville de Béjaïa, concernant
les supporters des Vert et Rouge. De leur côté, les
dirigeants du MOB ont refusé de s’occuper du
quota qui leur a été réservé et donc il y aura des
guichets spécialement ouverts pour les supporters
du MOB au niveau du stade le jour du match, soit
vendredi matin.
L’entrée au stade à partir de 13h
Le match se jouera
à guichets fermés
Environ 3 000 policiers
pour assurer la sécurité
«Relevez-vous, on est derrière vous !»
Si leur équipe n’a pas réalisé ce qu’on attendait d’elle depuis le début
de saison, ce n’est pas le cas des supporters de la JSMB qui ont prouvé,
encore une fois, qu’ils sont toujours là pour jouer leur rôle de douzième
homme. Les supporters se sont déplacés, en effet, en nombre et ont créé
une bonne ambiance sur le parking de l’hôtel, sous le regard des joueurs
et du staff technique. Ces derniers n’ont pas hésité à allumer des fumi-
gènes et à déployer une banderole géante, sur laquelle on pouvait lire : «Re-
levez-vous, on est derrière vous !» Une manière de rassurer les joueurs que
les supporters sont toujours derrière eux et qu’ils devront faire de leur mieux
pour leur rendre la pareille, ce vendredi, en gagnant le derby.
A n d’assurer une certaine équité entre les
deux galeries, un nombre de places égal a été ré-
servé aux supporters de la JSMB et à ceux du
MOB, sachant aussi que c’est la
JSMB
Les billets pour le match JSMB-MOB, qui aura
lieu vendredi à 15h 45 au stade de l’Unité-Ma-
ghrébine, seront mis en vente à partir d'au-
jourd'hui au niveau du cercle du club de la
JSMB, sis au Boulevard
Apparemment, les supporters des deux équipes
s’apprêtent à envahir le stade, vendredi prochain,
en prévision de la 9 e journée de championnat qui
verra la JSMB accueillir le MOB. Pour éviter que
ce match ne connaisse de dérapage, que ce soit
avant, pendant ou après, plus de 3000 policiers
seront installés pour assurer une grande fête de
football entre deux clubs qui
A n d’assurer une bonne organisation, avant l’en-
tame de la rencontre, les responsables du stade qui
abritera la partie ont jugé utile d’ouvrir les portes aux
supporters à partir de 13h, juste après le match d’ou-
verture des Espoirs. Ainsi, les inconditionnels de la
JSMB et du MOB auront plus de quatre heures pour
bien s’installer et attendre le coup d’envoi de ce pre-
mier derby entre les équipes en Ligue 1 qui s’annonce
prometteur, malgré la situation difficile que traversent
les deux équipes.
S. A.
Ils ont longuement discuté avec Djabour
Les supporters présents sur place ont tenu aussi à discuter avec le coach bé-
jaoui, Kamel Djabour. Ces derniers lui ont demandé de trouver des solutions
pour sortir l’équipe de cette mauvaise passe et surtout de faire le nécessaire pour
que l’équipe gagne ce vendredi. De son côté, le coach n’a pas hésité à demander
le soutien du public le jour du match et d’être un peu patients avec ce jeune groupe.
Les joueurs ont apprécié le geste de leurs fans
Les supporters présents sur les lieux ont offert des eurs aux joueurs, a n de les
encourager, en prévision de la prochaine rencontre de championnat. Un geste qui
leur a fait énormément plaisir, notamment Brahim Zafour qui a été choisi par les fans
pour représenter les joueurs, en sa qualité de capitaine d’équipe. Il a tenu à les remer-
cier au nom de ses coéquipiers et n’a pas manqué d’expliquer à ce groupe de fans que
tous ses camarades feront de leur mieux pour améliorer les résultats de l’équipe et ga-
gner le match de ce vendredi face au MOB.
S. A.
Il a porté les couleurs des deux clubs par le passé
Hellal : «Ce sera très difficile pour les deux équipes»
Nadir Hellal, connu sur le nom de
Rahim, a inscrit son nom en lettres
d’or dans l’histoire du derby
béjaoui, en ayant participé à
plusieurs matchs, que ce soit
avec la JSMB ou le MOB. Ce
dernier, qui a fait surtout les
beaux jours de la JSMB où il a
passé pas moins de 14 ans,
reste aussi le buteur des
matchs derby avec
plusieurs buts inscrits ces
dernières années. Son
nom et ses buts
resteront à jamais
gravés dans la
mémoire de tous les
Béjaouis, notamment
les supporters de la
JSMB. Avant le
match de ce
vendredi, le
premier entre la
JSMB et le MOB
en Ligue 1,
nous avons
recueilli ses
impressions
sur cette
affiche.
Alors Nadir, comment sont les
nouvelles ?
Tout va bien, pour le moment. Je
suis à la retraite depuis trois ans main-
tenant, après avoir tenté une dernière
expérience avec l’équipe de ma région
natale, la JS Tichy, qui évoluait en Ré-
gionale 2.
Comment Hellal mène-t-il sa nou-
velle vie loin du monde football ?
Là aussi, je peux vous dire que tout
baigne pour moi. Je ne joue pas au
c’est ce qui explique ses derniers revers.
L’équipe, qui n’a pas gagné le moindre
match depuis la première journée, oc-
cupe l’avant-dernière place et je pense
que cela devient un peu pénible. J’es-
père de tout mon cœur que le club re-
trouvera le sourire le plus vite possible,
car la JSMB a l’habitude de jouer les
premiers rôles et participer aussi aux
compétitions africaines.
Qu’en est-t-il du parcours du
leur maintien en Ligue 1 avant la n de
l’exercice actuel. Ainsi, je tiens à lancer
un appel aux supporters des deux
équipes a n de rester toujours derrière
leurs équipes pour arriver à réaliser cet
objectif.
Les deux équipes s’apprêtent à dis-
puter leur premier derby en Ligue
1 ce vendredi, un commentaire ?
Ce sera un match difficile pour les
deux équipes qui traversent une pé-
riode de doute en ce moment. Une
chose qui rendra les choses encore
plus difficiles. Les deux équipes ont be-
soin des trois points. La JSMB fera de
son mieux a n de réaliser une pre-
mière victoire cette saison alors que le
MOB, qui a repris des couleurs après
sa dernière victoire face au CRB, cher-
chera une con rmation ce vendredi
tout en essayant de réaliser une se-
conde victoire de suite.
Quel est votre pronostic ?
Je suis vraiment désolé, je ne peux
pas donner le moindre pronostic, car
ce sera un match serré. Je pense que les
deux équipes vont se donner à fond
sur le terrain. Le derby se joue sur de
petits détails alors je pense que le ré-
sultat du match se décidera sur des er-
reurs. Cela ne m’empêchera pas quand
même de dire que le match se termi-
nera par un nul.
A votre avis, quel volet sera le plus
important ?
Tout d’abord, les joueurs doivent
être concentrés sur le match. Il ne faut
pas oublier que celui qui marque en
premier jouera plus à l’aise, c’est clair,
car ce sera très serré. En plus, je pense
que dans ce genre de confrontation qui
se joue sur un match seulement, l’ex-
périence sera très importante. Les
joueurs d’expérience peuvent faire la
différence.
Serez-vous au stade ce vendredi
pour suivre ce match ?
chance de jouer au MOB, après mon
retour de France en 2003-2004 où j’ai
vécu des moments inoubliables. Ce
club m’a permis aussi de relancer ma
carrière, avant de retourner à la JSMB
une année après.
Parlons maintenant de cette
époque, quel est votre meilleur
souvenir durant les derbies ?
Sans hésiter, je dois dire que c’est le
but que j’ai inscrit lors du match re-
Oui,
je
compte
en
football, mais je passe
MOB ? Tout comme la
principe me rendre
«Ça
temps à gérer mes affaires
personnelles et diriger ma
propre société que j’ai
créée récemment.
Suiviez-vous le par-
cours de votre équipe
de toujours, la
JSMB ?
Je suis de très près tout
se qui se passe au sein de
la JSMB. Je suis informé à
au stade
de
l’Unité-Maghré-
«J’ai
comme le
bine que je n’ai
pas revu de-
puis la saison
pressentiment
2006-2007,
que
ce match se
terminera
sur
JSMB, le MOB a réa-
lisé un parcours très
mitigé. Je pense que
cette équipe, fraiche-
ment promue en
Ligue n’a pas assez
d’expérience pour
gérer ses premiers
un nul»
matches du fait qu’elle
occupe la 14e place
après deux victoires, un
travers la presse, la télévi-
sion et mes amis aussi. Je tiens aussi à
vous dire que je suis même les nou-
velles du Mouloudia de Béjaïa où j’ai
joué durant la saison 2003-2004.
nul et quatre défaites. Ainsi,
les joueurs doivent encore fournir plus
d’efforts pour essayer de sortir de la
zone rouge.
Qu’avez-vous à nous dire donc sur
cette situation catastrophique que
vivent le deux équipes ?
Je ne vous cache pas que ça me fait
très mal de voir la JSMB et le MOB oc-
cuper les dernières places. Les deux
clubs représentent toute une wilaya et
j’espère qu’ils pourront se ressaisir lors
des prochaines journées pour assurer
durant la-
quelle j’ai
porté les cou-
leurs de la
JSMB pour la
dernière fois,
a n de d’assis-
ter au derby.
J’espère qu’on
me fait très
mal de voir les
deux équipes
occuper les dernières
places, j’espère
qu’elles vont se
maintenir en
Ligue 1»
tour de la saison
2005-2006 par pe-
nalty. Ce but était
précieux du fait
qu’il nous a permis
de gagner ce
match et de pren-
dre notre re-
vanche sur le
MOB qui nous a
battu à l’aller sur
le même score.
Et quel est votre
plus mauvais souve-
nir ?
Mon
mauvais souvenir,
c’était aussi lors de la même sai-
Comment évaluez-vous le par-
cours réalisé par la JSMB lors des
huit premières journées ?
Je ne peux pas dire le contraire, la
JSMB a réalisé l’un de ses plus mauvais
parcours depuis plusieurs saisons. Le
club traverse une très mauvaise passe,
assistera à un
grand match et que la fête soit gran-
diose.
Quel est le club que vous allez sou-
tenir ?
En vérité, mon cœur balancera cer-
tainement entre la JSMB et le MOB.
J’ai pas moins de 14 ans dans ce club
qui m’a fait un nom. J’ai eu aussi la
son, lorsque les supporters du MOB
ont saccagé ma voiture, ce qui a poussé
le coach Latrèche à ne pas me convo-
quer pour le match contre le MOB
suite à cet incident alors que j’étais
quand même prêt sur tous les plans.
Certains disent que les supporters
du MOB vous détestent ?
Non, c’est complètement faux. Ma
relation avec les supporters du MOB
est intacte et l’incident qui s’est produit
en 2005-2006 n’a été réalisé que par
une minorité qui ne représente qu’elle-
même. Le MOB possède un public en
or et ainsi je saisi cette occasion pour
le saluer.
Vous vous êtes illustré lors des
matches derbies, en sus des buts
que vous avez marqués avec la
JSMB
Je pense que la chance me sourit
toujours lorsqu’il s’agit d’un match
contre le MOB et ce depuis le premier
derby que j’ai joué et marqué malgré
mon jeune âge. Je suis très er des buts
que j’ai marqués car j’ai contribué lar-
gement à la réussite de la JSMB et j’ai
procuré par la même occasion la joie à
ses supporters.
On vous laisse conclure ?
Tout d’abord, je veux saisir cette oc-
casion pour remercier Le Buteur qui
m’a offert l’occasion de m’exprimer. Je
tiens aussi à exhorter les supporters
des deux équipes à se rendre au stade
en grand nombre pour soutenir leur
équipe mais surtout pour contribuer à
la réussite de cet événement car, pour
moi, le derby entre la JSMB et le MOB
est le symbole de toute la vallée de la
Soummam et la Kabylie. J’espère que
le fair-play sera total entre les deux ga-
leries et les vingt-deux acteurs sur le
terrain aussi.
S. A.
14
14

N° 2442

Mercredi 23 octobre 2013

www.lebuteur.com CRB Coup difficile
www.lebuteur.com
CRB
Coup difficile

Gamondi

sous pression

L’ entraîneur du CRB, Angel Miguel Ga- mondi, doit faire face à une grosse pression, avant ce derby de n semaine face à la formation de l’USMH. En effet, cette reprise du championnat est

loin de satisfaire le coach qui a assisté, impuissant, à la défaite de son équipe face au promu béjaoui. Un revers qui a soulevé pas mal d’interrogations, surtout que la prestation des coéquipiers d’Am- mour était catastrophique sur tous les plans. Un moment de doute qui surgit, à une semaine du deuxième derby du Chabab face à une formation harrachie qui semble avoir repris des couleurs de- puis quelques journées. Dans tous les cas, cette équipe belouizdadie ne peut se permettre de laisser ller des points lors de cette prochaine journée, au risque de plonger dans une nouvelle crise de résul- tat.

Il veut gagner ce match pour les supporters A n d’éviter au groupe de sombrer dans le doute, le staff technique du CRB a décidé de s’en- tretenir avec les joueurs durant la séance d’entraî- nement d’hier. Le sujet portait sur cette prochaine rencontre de l’USMH. A n de remotiver ses troupes, Gamondi a tenu à s’adresser à eux non sans leur dire que la grande famille du CRB tra- verse des moments douloureux, suite à la perte de

deux de ses supporteurs en début de semaine. Ce derby, Gamondi veut le gagner pour les familles des deux victimes, pour les supporteurs et tous ceux qui ont été affectés par ce terrible acci- dent. Un message très bien saisi par les joueurs qui ont entamé cette prépa- ration pas comme d’habitude.

Réunion staff-direction avant-hier dans la soirée Durant la soirée d’avant-hier, la di- rection du Chabab s’est entretenue avec le staff technique, dans l’inten- tion d’avoir des explications sur ce dernier revers, mais surtout cette prestation médiocre des acteurs. Selon certaines indiscrétions, le technicien argentin n’avait pas oc- culté sa déception quant au niveau de certains de ses éléments. Ce der- nier s’est dit désespéré de revoir certains retrouver leur vrai niveau. Ce qui a fait dévier la discussion sur la période des transferts. Gamondi veut du renfort à tout prix. Pour lui, il serait impossible que le CRB at- teigne ses objectifs avec un état d’esprit pareil. Il se- rait donc indispensable d’injecter du sang neuf, en prévision de la phase retour. L. A.

la 2

e

masse, après les bons

équipe ces

louizdadis et jusque-là,

n’a

anché. Pas

pas

Le père de Zinou se confie au Buteur

«Je ne voulais pas qu’il aille à Béjaia»

Mohamed Drissi, le père du jeune Zinou qui a perdu la vie en début de semaine lors d’un terrible accident en déplacement à Béjaïa, a accepté de se livrer à nous, en dépit de cette peine que traverse la famille du jeune homme. «Mon ls se préparait à ce déplacement depuis une semaine. Il voulait absolument y aller. J’ai tenté de l’en dissuader, car j’estimais que c’était un match sans enjeu et qu’il pouvait donc patienter encore une se- maine pour assister au derby. Mais rien à faire, son amour pour les cou- leurs du Chabab ne pouvaient pas lui permettre de rater ce déplacement.»

«Il nous a appelés pour nous dire qu’il était en route» Ne voulant pas froisser ses pa- rents, le jeune supporteur du Cha- bab ne leur aura annoncé son départ que le jour même du match. Il avait appelé ses parents pour leur an- noncé qu’il était déjà en route vers Béjaïa. «Il avait déjà entamé son che- min vers Béjaïa, quand nous fumes informés de son voyage. Il nous a ap- pelés a n de nous rassurer. A ce mo- ment, je lui ai passé sa mère. Il a échangé quelques mots avec elle, avant que je prenne la parole pour lui demander d’être prudent. C’était mes dernières paroles à mon ls, c’est maintenant que je me rends compte que c’étaient des adieux.»

«Son premier déplacement pour encourager le CRB, c’était à Béjaïa» Durant notre entretien avec Mo- hamed Drissi, le père de Zinou, il nous a révélé que l’aventure de son ls avec ce club du CRB avait com- mencé lors d’un déplacement à cette même ville de Béjaia, à l’âge de six ans. «Je me souviens parfaitement de

son premier déplacement avec le club. C’était lors d’un match de coupe. Il n’avait pas plus que 6 ans. C’est son mektoub… Son

aventure avec le CRB a commencé à Bé- jaïa et s’est termi- née là-bas.»

Suite à ce qui

pense à

«Je remercie la direction du Chabab pour son soutien» A la n de notre entretien avec le père de la

victime, ce dernier a tenu à remercier

toute la famille du CRB qui lui a apporté beau- coup de sou-

tien dans cette diffi- cile pé- riode. «Je pro te de l’occasion pour re- mercier du fond du cœur la di- rection du

Chabab qui est restée à nos côtés durant cette dure épreuve de la vie. Aussi, il ne faut pas oublier tous ces supporteurs qui nous ont soutenus, que ce soit le jour de l’en- terrement en s’occupant de toutes les procédures ou par leur présence quo- tidienne à nos côtés.»

Kerrar «Je n’ai aucune revanche à prendre sur El Harrach»

Comment s’est déroulée la prépa- ration, après ce revers concédé à Béjaïa ? J’avoue qu’au début, ce n’était pas facile de reprendre la préparation

avec ce qu’on a vécu la semaine pas- sée. Mais aujourd’hui que nous sommes en pleine préparation de l’USMH, cette peine a

repos… ce qui fait que nous avons un peu perdu de notre forme. Au début du match, on était vraiment motivés, on ne pensait qu’à la vic- toire. Mais au l des minutes, on voyait qu’on était pas dans notre jour, alors que cette équipe béjaouie était animée d’une grande volonté durant cette partie. Ce qui fait que nous avons décidé de nous replier en défense, en attendant qu’une brèche s’ouvre. Ce n’est pas ce qui s’est passé malheureusement pour nous. En ce qui vous concerne, c’était votre retour en équipe première ; comment avez-vous vécu cette rencontre ? J’avoue que c’était un retour inat- tendu. C’est seulement au match de Blida que j’ai su que j’allais être de la partie. Durant toute la semaine, je me suis préparé dans mon rôle de défenseur central, puis Gamondi est venu m’annoncer que j’allais être mis à l’essai face

chance et je pense que cette presta- tion aura suffi au coach pour me ti- tulariser dans ce poste face au MOB. Toutefois, je suis certain que si j’évo- luais dans mon poste de prédilec- tion, j’offrirais un meilleur rendement. Parlons un peu de cette pro- chaine rencontre en championnat ; comment voyez- vous ce derby face à l’USMH ? Je pense que nous n’aurons pas d’autre choix que de gagner ce match. On le jouera à domicile de- vant nos supporteurs qui espèrent une réaction, après ce revers concédé la semaine dernière. Il y a comme une atmosphère de revanche dans l’air, n’est-ce pas ? La saison passée, l’USMH avait mis à pro t nos problèmes internes pour nous battre sur notre propre terrain. Cette saison, on voudrait se racheter et prouver que ce n’était qu’un accident. Ce sera aussi un match spécial pour vous… Effectivement ! Je garde un souvenir amer de la saison dernière. Mais je ne vois pas ça comme une revanche, réaliser une bonne prestation la semaine prochaine sur le plan personnel et collectif me permettra de me racheter aux yeux de nos supporteurs. C’est l’opportunité pour moi d’ou- blier ce qui s’est passé la saison écoulée. Entretien réalisé par Lamine Amimi

La direction changer sa stratégie avec les joueurs a été dit lors de cette réunion
La direction
changer sa
stratégie avec les joueurs
a été dit lors de cette
réunion direction-staff, la direction du
CRB pense sérieusement à changer sa stra-
tégie avec les joueurs. Ce serait la seule solu-
tion pour redonner une âme à cette équipe
dans la seconde partie de la saison. Comme
le font certains clubs, la direction de Malek
songerait à pénaliser nancièrement les
joueurs quand il y a de mauvais résul-
tats à domi-
cile.
Harrachis Les veulent
tribune
Selon des sources bien informées, les sup-
aux di-
porteurs de l’USMH auraient demandé
rigeants du CRB d’avoir accès à la seconde tribune
du 20-Août. Ces derniers
comptent se déplacer en
résultats enregistrés par leur
dernières semaines.
La formation harra-
chie n’est pas la première à
faire part de
cette demande aux dirigeants be-
qu’ils feront une excep-
tion.

contre ?

laissé place à la dé- termination. Nous voulons rendre

le sourire à nos supporteurs et aux fa- milles des défunts… Comment

expliquez-

vous la

prestation

moyenne de l’équipe lors de cette ren-

à Blida sur le côté droit. J’ai saisi ma
à Blida
sur le
côté
droit. J’ai
saisi ma

A mon avis, c’est dû à la mauvaise préparation du

match. Cette

deuxième se- maine de trêve était un peu ha- chée avec l’Aïd, les jours de

le club sûr On parle de Hemani au CRB Laissé libre par son club actuel,
le
club
sûr
On
parle de
Hemani au CRB
Laissé libre par son club actuel,
le NAHD, l’attaquant Hemani est
du
annoncé du côté de la formation
CRB qui est en
ce moment à la re-
cherche d’un avant-centre pour ré-
gler ses problèmes
offensifs. Pour le
moment, la direction
du club n’a ni
con rmé ni in rmé l’information.
En tout cas, s’il
y a une part de vérité
dans
cette histoire,
prendre de l’ampleur
elle pourrait
dans les pro-
chains
jours.
Lamine Amimi
www.lebuteur.com USMH Coup de vent
www.lebuteur.com
USMH
Coup de vent

N° 2442

Mercredi 23 octobre 2013

15
15

Bechouche : «On doit se montrer plus volontaires que l'adversaire»

 

Charef, le coach des Jaune et Noir, et ses

adjoints continuent de prépa- rer l'équipe en perspective du derby face au rival belouiz- dadi. A défaut de recueillir les propos de l'entraîneur en chef, nous avons approché Be- chouche, un de ses adjoints, juste après la séance d’entraî- nement d’avant-hier. L'ancien défenseur de l'USMH des an- nées 80 nous dira : «Le groupe suit assidûment le programme de préparation en perspective de cet important rendez-vous. On se prépare le plus normale- ment du monde. C'est un match où on doit arracher un résultat positif pour con rmer notre regain de forme. Le CRB possède plus d'expérience certes, mais pour l'instant, elle ne l'a pas encore prouvé. En plus de son expérience, elle pos- sède un milieu de terrain royal. On doit donc se montrer deux fois plus volontaires si on ne veut pas être au-devant d'une mauvaise surprise.»

USMH 4 - RCK 2

 

El Harrach rassure, avant le CRB

Enprévision de la rencon- tre face au CRB, Boualem Charef a programmé, hier, un match amical face au RCK. Les Harrachis se sont impo- sés 4-2, grâce à Boumechra, Allam, Khadir et Amer Yahia.

Azzi et Belkaroui se blessent

 

Cette rencontre amical n’a pas été sans conséaunce pour la formation d’El Harrach. Deux joueurs n’ont pas pu aller au bout de ce match. Il s’agit de Belkaroui et Azzi qui ont quitté le terrain en pre- mière mi-temps. Blessé à un orteil, Belkaroui a même été transporté à l’hôpital pour se faire examiner.

A J-2 du derby Charef prépare ses onze guerriers !
A J-2
du
derby
Charef prépare ses
onze guerriers !

A deux jours du derby USMH-CRB, les Jaune et Noir continuent leur préparation en prévi- sion de cette grande af- che. Les coéquipiers de

Hendou qui misent sur une victoire face à leurs voisins se préparent comme il se doit. Charef et ses deux adjoints ne laissent rien au hasard pour la réalisa- tion de leur objectif. Les Harrachis sont con ants, mais restent tout de même mé ants d'un adversaire qui cherche à tout prix à renouer avec les bons résul- tats. Cela dit, cette prochaine confron- tation entre Belouizdadis et Harrachis paraît donc comme une rencontre in- décise. Si l'on tient compte de ce que l'on a constaté lors des dernières séances d'entraînement, on comprend que les Harrachis ont bien l'intention d'arracher un bon résultat dans ce match face à Chabab. Cette rencontre est considérée pour les Jaune et Noir comme un dé . Depuis hier, Charef et ses deux adjoints préparent avec le plus grand sérieux cette confrontation. Pour dégager un groupe capable de s'impo- ser, le coach harrachi a insisté sur une seule stratégie : la récupération de balles. Auparavant, il a pris le soin de parler avec ses joueurs pour les moti- ver, mais aussi pour leur faire com- prendre l'importance de ce rendez-vous. Hendou et ses camarades ont donné l'air d'être très concentrés sur leur sujet. Cela prouve qu'ils sont plus que jamais déterminés pour arracher un bon résultat. Le coach harrachi est persuadé que son groupe est déterminé à remonter au classement a n d'entre- voir l’avenir avec beaucoup d'espoir. Conscient de la tâche qui attend ses joueurs ce samedi, Boualem Charef a

tenu à insister sur le volet psycholo- gique.

Reprise au complet

Comme annoncé dans notre der- nière livraison, c'est avant-hier que les Jaune et Noir ont repris le chemin du service après avoir béné cié d’une jour- née de repos. Il faut dire que lors de cette première séance de la semaine, nous avons constaté la présence de tous les joueurs. C'est donc avec un groupe au complet que Charef et ses adjoints ont entamé la préparation pour le derby de samedi qui opposera les Harrachis à leurs voisins belouizdadis à l'occasion de la neuvième journée. Notons que cette empoignade sera l'une des plus belles affiches de cette journée, ajouter au derby de la Kabylie, JSMB-JSK en l'occurrence.

El Harrach avec tous ses atouts face au CRB

kha devrait donc retrouver sa place dans les bois à l’occasion de cette em- poignade. C'est également le cas de Boulakhoua qui s'est remis de sa bles- sure et souhaite être aligné. Son dernier match, c'était face au CRB Aïn Fa- kroun. Le jeune arrière latéral pourrait faire partie du groupe qui sera appelé à affronter le CRB ce samedi au stade du 20-Août. Aujourd'hui, ces deux joueurs semblent avoir récupéré toutes leurs forces, et il est fort probable qu’ils soient présents lors de ce premier derby de la saison.

Doukha rétabli

La première séance de la semaine a été marquée par la présence du gardien de but, Azeddine Doukha. Le portier international souffrait d'une luxation au niveau d'un doigt, ce qui l'avait contraint de rester au repos pendant quelques jours. Le gardien harrachi s'est entraîné le plus normalement du monde avec son coéquipier Houssam Limane sous la houlette de M’hamed Haniched.

concernant le onze qui affrontera le Chabab ce week-end. Le coach de l’USMH attendra jusqu'à la dernière minute pour trancher. Des solutions, il en a à gogo mais le coach semble tergi- verser pour le choix de la meilleure for- mule qui permettra à son équipe de se comporter de la meilleure des façons.

Entraînement à l'heure du match

A n de permettre à son équipe d'être prête pour le match contre le CRB, le coach harrachi a programmé une dernière séance d'entraînement qui aura lieu ce soir à 18 h, c’est-à-dire à l'heure du match. Cette séance per- mettra au technicien harrachi d'ap- porter les dernières retouches, avant de composer le onze qui affrontera le Chabab.

Mobilisation générale Pas de repos aujourd'hui Comme prévu, le staff technique n'a accordé aucun jour
Mobilisation générale
Pas de repos aujourd'hui
Comme prévu, le staff technique n'a
accordé aucun jour de repos pour les
joueurs. Après la rencontre amicale
d'hier soir programmée à 18h, les
joueurs poursuivront les entraîne-
ments jusqu'à vendredi soir, avant
de boucler leur préparation par
une séance de mise au vert.
Pour cette affiche contre le CRB tant
attendue, les fans des Jaune et Noir
comptent se déplacer en très grand
nombre au stade du 20-Août pour sou-
tenir leur équipe favorite. Les sup-
porters sont déterminés à
créer une ambiance de folie
comme ils ont l'habitude
de le faire.
R. N.
L’équipe pas
encore connue
Boualem Charef n'a
toujours pas tranché

Lors du dernier match face à la JSMB, Boualem Charef a dû se passer des services du défenseur latéral Bou- lakhoua et du gardien international Azeddine Doukha qui n'avait repris les entraînements qu'à quelques jours de la rencontre. Il souffrait d’une blessure au poignet et pendant toute la période qui a suivi ce match, le joueur était au repos. Aujourd'hui, ces deux joueurs semblent avoir récupéré tous leurs moyens. Il y a donc de fortes chances pour que le portier harrachi soit présent lors de ce premier derby de la saison. Le gardien harrachi s'est entraîné le plus normalement du monde avec son co- équipier, Houssam Limane, sous la houlette de M’hamed Haniched. Dou-

Belkheir «Evitons de nous mettre la pression !»

façon, cette rencontre sera autant importante pour nous que pour notre adversaire. Mais vous imaginez bien que nous n'allons pas nous laisser faire aussi facilement.

Comment comptez-vous procéder pour ar- racher des points ? Dès le coup d'envoi, on essayera de prendre les choses en main pour non seulement rester dans le match, mais aussi pour pousser l'adver- saire à l'erreur.

Mais dans le camp adverse, on pense la même chose C'est sûr que l'équipe belouizdadie jouera pour la gagne. Mais nous aussi. J'espère que le meilleur l'emportera.

Les derbys ont un cachet particulier, ce n'est donc pas toujours le plus fort qui vaincra Je dirai plutôt que la logique n'est pas souvent

Vous êtes sûrement concentrés sur le derby face au CRB. Comment préparez-vous cette rencontre ? Dans de bonnes conditions, d'autant plus que le groupe est animé d'une grande volonté pour réussir un résultat positif.

Le Chabab est connu pour un être un adver- saire redoutable dans les derbys. Cela fait que votre tâche ne sera pas simple. C'est sûr que cette rencontre sera difficile, je le reconnais. Mais le fait que le Chabab soit le club recevant est un avantage psychologique pour nous.

Soyez plus explicite. En fait, je veux dire que pour nous, ce match est considéré en déplacement alors que nous jouerons sur un terrain qui nous convient et où nous nous avons l’habitude de gagner. Donc, l'avantage psychologique est là. Mais de toute

respectée. D'abord, quels que soient les deux antagonistes, le résultat nal d'un match dépend de plusieurs para- mètres. Dans une ren- contre, on peut dominer et se créer de nombreuses occasions et puis à la n, on peut perdre. Cela dit, on ne peut avancer aucun pronostic, avant le coup de sifflet nal de l'arbitre.

A votre avis, quels sont les atouts majeurs pour gagner un tel match ? A mon avis, une bonne organisation, une grande volonté et beaucoup de réalisme sont des paramètres très importants dans le résultat nal d'un match. Aussi, on ne doit pas négliger l'arbi- trage qui peut in uer sur le résultat d'un match.

Entretien réalisé par Nacer-Eddine Ratni

16
16

N° 2442

Mercredi 23 octobre 2013

www.lebuteur.com MCO Coup de force
www.lebuteur.com
MCO
Coup de force

Dahmane out face au CABBA

CABBA. Le gardien numéro 1,

Hamza Dahmane, souffrant d’une

angine, ne jouera pas le match

contre les Criquets. Le joueur a senti

un malaise au moment il devait quitter l’autobus à son arrivée à Oran. Pris en charge par le soigneur de l’équipe, il a été transféré à l’une des cliniques pri- vées de la ville d’Oran. Ausculté par un spécialiste, le joueur devra garder le lit pas moins d’une se- maine. Ainsi donc, il sera absent pour le prochain match contre le CABBA.

Deux raisons peuvent expliquer la détérioration de l’état de santé de Dahmane. Soit le joueur a dû souffrir terriblement de la chaleur qui a régné à Bé- char, vu qu’il était le plus exposé au soleil en restant debout devant ses bois, soit c’est la colère due à son

Belarbi «Si je joue, je me défoncerai pour gagner»

la déroute de votre équipe

Sincèrement, je n’ai rien compris. J’ai l’habitude de voir les matches de mon équipe à partir du banc de touche mais pour cette rencontre, je n’ai pas reconnu le Mou- loudia. J’avais l’im- pression que c’était une autre équipe par rapport à celle qui a joué les sept précé- dents matches. Je pense que l’arrêt du championnat et les conditions du match ont in ué de manière négative sur le rendement de l’équipe samedi passé. Après le match, on a an- noncé la probable absence de Dahmane pour la pro- chaine rencontre du cham- pionnat. Etes-vous au courant ? J’ai eu vent de cette infor- mation. D’ailleurs, je constate l’absence de Dahmane depuis la reprise des entraînements. Je ne sais pas au juste ce qu’il a, mais je ne peux lui souhai- ter un retour rapide parmi nous. Si l’absence de Dahmane se con rme, ce sera certai- nement vous qui le supplée- rez contre le CABBA. Etes-vous prêt pour ce match ? Je suis prêt pour la compé- tition, depuis le stage effectué en Tunisie. Je n’attendais pas un forfait de Dahmane ou d’un autre pour me remettre au travail. Je me donne à fond depuis que j’ai intégré le MCO dans l’espoir de jouer. J’avais déjà déclaré à maintes reprises que le coach peut compter sur moi à n’importe quel moment. En tous les cas, si Dahmane est out, je serai prêt à le remplacer samedi prochain contre le CABBA.

N’appréhendez-vous pas le manque de compétition ? Quel manque de compéti- tion ? J’ai joué les trente matches de la saison passée,

Coupe d’Algérie. Ce n’est pas le fait de rester six à sept matches de ce début du cham- pionnat qui va me faire perdre mes repères. Sur ce plan-là, je ne suis guère inquiet. Au contraire, je suis très motivé à l’idée de reprendre la compé- tition et faire ma première apparition sous le maillot du Mouloudia. Ce sera l’occasion pour vous de prouver vos quali- tés, n’est-ce pas ? Pour moi, l’objectif person- nel est lié à celui du groupe. Je vais tout faire pour aider mon équipe à gagner ce match. Sincèrement, je préfère en- caisser des buts et gagner que de terminer le match sur un score vierge. Samedi pro- chain, nous aurons pour mis- sion de renouer avec le succès. Les autres objectifs sont facultatifs pour moi. Le fait d’effectuer votre baptême du feu au stade Zabana vous arrange-t-il ? Il n’y a pas de différence entre le fait de prendre part à mon premier match à Zabana ou à l’extérieur. Me concer- nant, je me sens prêt à jouer sur le double plan mental et physique. Je n’attends qu’un signe de mon coach. Justement, le coach vous a-t-il saisi à propos de cette rencontre ? Non, pas du tout. On n’a pas encore parlé de cette rencontre. Mais je reste à la disposition de mon entraîneur. S’il juge utile que c’est moi qui défen- drai les bois de l’équipe ce samedi, il pourra compter sur moi. Entretien réalisé par Amine L.

il pourra compter sur moi. Entretien réalisé par Amine L. C oup dur pour les Hamraoua,

C oup dur pour les Hamraoua, à

quelques jours de la réception du

mea culpa, après le second but encaissé par l’équipe sur une mauvaise sortie. Une forte dé- ception accompagnée d’une colère peut, en effet, provoquer une angine. En tous les cas, les angines du joueur étaient très en ées, au point de le met- tre KO. Le staff technique, qui a eu le rapport mé- dical concernant la santé du joueur, ne prendra pas de risque en astreignant le joueur au repos.

A. L. en plus ceux de la
A. L.
en plus ceux de la

Belarbi pour le suppléer

Si l’absence de Dahmane se con rme à 100%, c’est l’ex-gardien de but de l’ES Mos- taganem, Belarbi Abdallah qui le rempla- cera samedi prochain. N’ayant pas disputé le moindre match officiel sous le maillot du Mouloudia cette saison, le portier en question, qui avait pris son mal en patience ces derniers temps, aura ainsi l’occasion de prou- ver ses qualités.

Selon Kerbadj Amri Chadli sera qualifié… au mercato ● ● Apparemment, la quali- cation de
Selon Kerbadj
Amri Chadli sera
qualifié… au mercato
● ● Apparemment, la quali-
cation de Amri Chadli
n’est pas aussi évidente qu’on le
pense. Si les dirigeants du MCO
se montrent très optimistes, esti-
mant que la quali cation du
joueur n’est qu’une question de
jours, le président de la LFP,
Mahfoud Kerbadj, a déclaré que
les trois joueurs émigrés, dont
Amri Chadli, ne devront pas être
quali és avant l’ouverture du
marché des transferts hivernal.
Dagoulou renvoyé de
l’entraînement
C’est aussi à cause d’un coup
de colère
● ● S’étant présenté en re-
tard à l’entraînement
d’hier matin, Dagoulou a dû re-
brousser chemin. En effet, le
joueur est arrivé avec une demi-
heure de retard. Ce qui a obligé
l’entraîneur à lui interdire d’inté-
grer le groupe. Le joueur, qui a
accepté le plus logiquement la
sentence de son coach, est rentré
chez lui.
La LFP commence à
régulariser les joueurs
● ● Dans le cadre de la régu-
larisation des dettes de
l’équipe, la Ligue Professionnelle
de Football a commencé, hier, à
régler la situation de certains
éléments ayant eu gain de
cause au niveau de la Cham-
bre des résolutions et des li-
tiges. Près de deux
milliards ont été épongés.
Il se pourrait que la Ligue
accorde une avance des
droits télé de cette saison
de la somme qui sera des-
tinée au MCO en cette n
de saison.
?
Aoued
et Abdelli ratent
la reprise
Deux éléments ont raté la
reprise
des entraînements avant-hier. Il s’agit du
milieu de terrain Mohamed Amine Aoued
et de l’arrière gauche Mohamed Abdelli. Les
deux éléments en question n’ont
pas repris,
hier matin, à l’occasion de la séance qui s’est
déroulée au stade Ahmed- Zabana. Selon
des proches du club, l’absence de ces
deux éléments été autorisée.
Le gardien de but
remplaçant, Ab-
dallah Belarbi,
pense qu’il est
prêt à prendre sa
place dans la cage
du Mouloudia, si ja-
mais
l’absence de
Dahmane se confirme.
Séance d’entraînement
et match amical hier
Solinas augmente la
charge de travail
Bien qu’ils aient disputé, hier, un match
L’ex-portier de l’ES
Mostaganem, qui
devra honorer sa
première titula-
risation sous le
amical l’après-midi, les joueurs
du Mouloudia
ont pris part à une séance d’entraînement au
stade Ahmed- Zabana le matin. Le staff tech-
nique a, en effet, décidé d’augmenter la charge de
travail sentant que ses éléments
avaient souffert
lors du dernier match contre la JSS mais aussi
pour faire travailler certains
éléments en
manque de fraîcheur physique, à l’image
maillot du
MCO, espère
être à la hau-
teur pour ce
match à domi-
cile, mais sur-
tout le gagner.
Saïdi, Aouamri et Berradja.
Bouaïcha a
Comment avez-vous
vécu cette défaite face à la
Saoura ?

repris en solo

C’est une défaite qui nous a fait un peu mal, car on

avait tablé sur un bon ré- sultat. Malheureusement, l’équipe n’a pas marché comme on l’aurait sou- haitée au cours de cette rencontre. Maintenant, il faut oublier ce match et penser à cette prochaine

Comme il fallait s’y attendre, Dja- mel Bouaïcha a repris le chemin des en- traînements en solo, en prévision du match contre le CABBA où il sera fort pro- bablement présent. Si tout se passe bien pour lui, Bouaïcha pourra jouer quelques minutes de cette confrontation. C’est d’ailleurs le souhait le plus cher des supporters du Mouloudia.

rencontre contre le CABBA. Comment expliquez-vous

En amical : MCO 1 - WAM 1 Les Hamraoua, amoindris de plusieurs élé- ments
En amical :
MCO 1 - WAM 1
Les Hamraoua, amoindris de plusieurs élé-
ments clés,
ont concédé
le
nul,
hier
après-
midi, face
au Widad
de Mostaganem, en
match amical joué au stade Ahmed-Zabana.
Ce match devait permettre au coach Solinas
d'essayer quelques variantes, pour préparer la
confrontation de samedi prochain contre le
CABBA. Les Oranais ont menés au score en
première période grâce à un but de Chems
Eddine Nessakh, avant que le Widad de Mos-
taganem
n'égalise
dans
le
dernier
quart
d'heure du match, pro tant de l'infériorité nu-
mérique puisque le MCO a terminé le match
avec neuf joueurs, suite à la sortie de Feddal et
Naït.
Aouamri rechute
Le match d'hier a été marqué par la blessure
du
défenseur
axial,
Mohamed
Amine
Aouamri. Le joueur, qui a pris part d’entrée à
cette joue amicale, n'a pas pu aller au terme
de
la première période puisque après une
demi-heure seulement, le joueur s'est plaint
de douleurs ressenties à l’arrière de la cuisse.
Il sera ainsi très incertain face au CABBA, sa-
medi prochain.
www.lebuteur.com Coup d’œil Ligue 1
www.lebuteur.com
Coup d’œil
Ligue 1

N° 2442

Mercredi 23 octobre 2013

17
17
Coup d’œil Ligue 1 N° 2442 Mercredi 23 octobre 2013 17 MCEE CSC L’effectif au grand
Coup d’œil Ligue 1 N° 2442 Mercredi 23 octobre 2013 17 MCEE CSC L’effectif au grand

MCEE

CSC

L’effectif au grand

complet, une première
complet, une première

L a dernière victoire face au CRBAF a boosté le moral des coéquipiers à Houri. Trois

cela la super forme des rempla- çants, qui sont des titulaires habituels.

Garzitto choisira les meilleurs pour le Clasico

On dit que les big matchs sont pour les grands joueurs.

Garzitto connaît bien cet adage utilisé dans le jargon footballis- tique, avec 22 joueurs à la dis- position de l’Italien. Assurément, il choisira les meilleurs éléments possibles pour former son onze de dé- part, samedi prochain. D’ail- leurs, on comprend mieux l’enthou-

qui est vrai, car en cas de vic- toire des camarades de Dal- houm, ces derniers creuseront l’écart sur leur poursuivant, et l’ESS prendra son envol. Une chose est sûre, le doute planera sur la composition de samedi prochain. Il y aura certaine- ment une bonne ambiance, vu l’importance de ce clasico. Les Constantinois vont se donner à fond aux séances d’entraîne- ment de cette semaine, pour espérer participer à ce derby de lEst.

Abdou H.

points importants ajoutés à leur compteur, lesquels ont permis au CSC de récupérer sa position de dauphin. Mais les Sana r cherchent le fauteuil de leader, au goût assez spécial. La chance de retrouver leur pre- mière place ce week-end reste intacte. Un seul objectif anime la maison du CSC : la fameuse première place. Mais pour l’avoir, il faut battre l’ESS chez elle, devant ses supporters, et refaire le coup du RCA, la seule équipe qui a freiné la machine séti enne, cette saison. Une mission difficile certes, mais qui reste dans les cordes des Constantinois, d’autant plus que l’équipe se déplacera à Sétif au grand complet, car l’in r- merie s’est vidée, après le réta- blissement des Sabbah, Belakhdar et Benattia, qui s’est blessé précédemment. Leur re- tour en forme rassure le staff technique, sans oublier le mi- lieu de terrain Antar Bouche- rit, qui a purgé sa sanction face au CRBAF. Le natif de Bône sera présent dans le onze de départ face à l’ESS. Ajoutez à

Boucherit

«L’ESS, que de bons souvenirs !»

A ntar Boucherit garde de très bons souvenirs de la ville des Hauts-Plateaux, notamment de

la large victoire obtenue par ses co- équipiers l’an passé sur la pelouse du 8-Mai-1945 : «Je me rappelle encore de notre belle soirée qu’on a passée à Sétif lors du dernier match de la saison. L’ESS n’a pas encore oublié notre tri- plette (3-0) de ce jour-là, où on leur a prouvé qu’on avait la meilleure équipe. Malheureusement, Roger Lemerre a découvert en retard les dessous de notre championnat, ce qui nous a pri- vés du titre l’an dernier.»

«Ils ne nous font pas peur du tout»

Par contre, le milieu récupérateur chevronné donne son point de vue spécial sur le prochain adversaire du CSC. Il voue un grand respect pour leur futur adversaire, l’ESS, sans plus :

«Le match est important pour nous comme pour eux. On sait que le per- dant se retrouvera en 3 e ou 4 e position. Mais nous avons l'intention de jouer notre jeu, l’an passé, je me rappelle qu’on les a pressés dès le départ, ce qui nous a facilité la tâche après, en gérant le match à notre guise. Cette saison, il faut gagner tous les duels. On n’a pas peur de l’ESS, et je suis sûr qu’ils nous craignent et font plus de calculs que nous.»

«L’absence de Karaoui nous arrange»

En n, pour le match de samedi prochain, l’adversaire séti en sera amoindri d’un grand joueur, Karaoui entre autres, suspendu pour cumul de cartons. Même si des doublures de qualité existent, Karaoui pèse bien dans l’échiquier de Lang, notamment dans le jeu des Noir et Blanc. Cela ar- rangerait les affaires de Boucherit, en disant : «Une absence qui nous donne un certain avantage, tout le monde connaît la valeur de ce joueur, surtout au sein de son équipe ; je suis sûr qu’il manquera au jeu de l’ESS, notamment au milieu du terrain, et cela nous ar- range, car on veut réussir une victoire là-bas, a n de préserver encore notre record d’invincibilité en championnat, de 25 matchs sans défaite.»

Abdou H.

en championnat, de 25 matchs sans défaite.» Abdou H. Iaïche réunit ses joueurs L’entraîneur Abdelkader

Iaïche réunit ses joueurs

L’entraîneur Abdelkader Iaïche a réuni ses joueurs lundi lors de la re- prise des entraînements, au cours de laquelle il leur a dressé un bilan sur le parcours de l’équipe ces derniers temps. Le coach était très satisfait de la performance obtenue face à l’USMA qui a permis à l’équipe de chasser le doute et amorcer le déclic. Iaïche a déclaré à ses poulains qu’ils ont une bonne équipe qui n’a rien à envier aux autres formations de l’élite et qui peut faire mieux à l’avenir. Le coach eulmi leur a demandé de rester concentrés sur la suite du parcours et surtout lors du prochain match contre le CRB Aïn Fekroune qui aura lieu à huis clos.

Collecte d’argent dans la ville

Des dirigeants ont effectué une tour- née dans la ville des Hauts-Plateaux pour la collecte d’argent a n de payer les joueurs en prévision du match contre le CRB Aïn Fekroune, samedi. Selon notre source, les dirigeants ont réussi jusque-là à réunir la somme de 100 millions de centimes qui sera dis- tribuée équitablement sur les joueurs. L’opération se poursuivra dans les prochains jours pour réunir le maxi- mum d’argent.

Mahfoudi entraîneur des Espoirs

La direction a officiellement désigné Abdenour Mahfoudi comme entraî- neur des Espoirs à titre intérimaire. Mahfoudi dirigera l’équipe samedi à l’occasion du match contre le CRB Aïn Fekroun en attendant la désigna- tion d’un autre coach en remplace- ment de Saâda qui a été démis de ses fonctions après la lourde défaite de l’équipe face à l’USMA (3-0), samedi passé.

Entraînement à Bir El Arch jeudi

L’équipe du MC El Eulma effectuera des séances d’entraînement quoti- dien au stade Messaoud-Zouggar jusqu’à jeudi où elle optera pour le stade de Bir El Arch a n de mieux préparer le match contre le CRBAF. Le lendemain, l’équipe prendra la route vers Aïn M’lila pour y passer la nuit et se concentrer sur le match. S. H.

La direction compte verser trois primes Après une victoire, l’ambiance est toujours conviviale et vivante
La
direction compte
verser trois primes
Après une victoire, l’ambiance est toujours
conviviale et vivante dans une équipe, ce qui caracté-
rise la formation constantinoise actuellement. En effet,
les entraînements se déroulent dans un bon climat qui
rassure le staff technique. Pour maintenir cette bonne dyna-
mique et rester sur cette courbe ascendante, il convenait, tou-
tefois, de gagner la bataille de samedi. Du côté de
l’administration, on veut aider les joueurs à maintenir leur
concentration sur le terrain, en leur faisant oublier le pro-
blème d’argent et le remake de la semaine passée. Pour cela,
Ferssadou and Co ont décidé de verser cette semaine les
primes de matchs non régularisées, allusion faite aux
10 millions, des deux nuls ramenés d’Oran et d’Alger
face à l’USMA, et les 5 millions de la dernière vic-
toire à domicile, face au CRBAF. Ces informa-
tions risquent de provoquer l’effet tonique et
donner des ailes aux coéquipiers de
Berthé, samedi prochain.

siasme de Gar- zitto, pour le Clasico de ce week-end. Diego sem- ble

con ant et pense que le score nal de

cette ren- contre risque d’être déter- minant pour la suite de la compétition. Ce

CABBA

Séparation avec Belhout à l’amiable

A u cours de la réunion avec le désormais ex- coach du CABBA, il a été

question de séparation à l’amia- ble. Un limogeage déguisé en dé- mission pour qu’aucune une partie ne soit lésée dans cette af- faire. Ainsi, l’on a fait comprendre

à Belhout que les circonstances demandent un changement à la tête de la barre technique car les résultats escomptés n’étaient pas au rendez-vous. Pour cela, il a été convenu entre les deux parties que Belhout perçoive une indem- nité symbolique contre son dé- part même si celui-ci a demandé deux mois de salaire. On lui a fait savoir que les caisses du club sont vides. On lui a promis qu’il per- cevra dans les délais son argent sans qu’il ait à recourir aux pro-

cédures légales qui prendront beaucoup de temps à condition bien sûr qu’il revoie sa demande à la baisse. Les négociations ne seront pas éternisées, puisque Belhout a accepté la proposition. A ce sujet, Messaâdi, le président du CA, et Senouci, président du CA, n’ont pas tari d’éloges à son égard. «Lors de notre dernière

réunion avec Belhout, celui-ci s’est montré très compréhensif de la si- tuation. Nous sommes d’ailleurs très reconnaissants de sa position et du travail qu’il a effectué depuis l’entame de la préparation. Mal- heureusement, les résultats surtout

à domicile n’ont pas suivi. Il tenait

à poursuivre sa mission malgré la

difficulté et il a montré qu’il avait du mal à quitter l’équipe et ses joueurs qu’il a fait avec un gros

pincement au cœur. Nous aurions vraiment souhaité qu’il ait plus de réussite, ce qui lui aurait permis de poursuivre sa mission. Il faut reconnaître qu’il a laissé l’image d’un homme sincère tout à fait contraire à celle qu’on faisait de lui et nous l’en remercions», a déclaré Senouci.

Abbas ne sera pas son successeur

Juste après le match contre l’ASO, un membre du CA a contacté Abbas et a même négocié avec lui. Ce dernier n’a pas vu d’incon- vénient à reprendre le relais mais

par la suite plus rien. Il semble

qu’après la réunion qui a rassem- blé la plupart des membres, il a été décidé de temporiser car l’échéance du MCO est très

proche et qu’il ne servait à rien à se précipiter à prendre une déci- sion hâtive. Après cela, la piste Abbas a été écartée.

La piste étrangère réactivée

Vu la rareté des entraîneurs de valeur sur le marché local, les res- ponsables du club se sont tournés vers la piste étrangère. Seulement à la condition que celui qui pren- dra le train en marche connaisse le championnat algérien pour y avoir exercé. Des noms ont été proposés parmi eux, Simondi l’ex-entraîneur de l’ESS, et bien d’autres. Il se pourrait que le pro- chain entraîneur du CABBA soit étranger.

A.B.

Djerrar suspendu

Pour avoir contesté une décision arbi- trale portée d’ailleurs sur la feuille de match de Necib, Adel Djerrar ratera le prochain match de son équipe face au MCO. Avec le retour de blessure de Saâdi, Benaniba le coach qui assurera l’intérim n’aura pas de problème ma- jeur à composer son milieu de terrain défensif.

Départ sur Oran demain

Malgré les événements qui ont eu lieu après le cauchemar contre l’ASO, les di- rigeants du club sont restés beaucoup plus concentrés sur la préparation du match contre le MCO que sur l’installa- tion d’un nouvel entraîneur. On peut dire qu’ils ne se sont pas trompés de cible puisque même s’ils auraient déni- ché l’oiseau, il n’aurait rien fait et c’est plutôt un résultat à Zabana qui remet- trait sur les rails le club. Pour cela, ils comptent sur la réaction des joueurs. A.B.

18
18

N° 2442

Mercredi 23 octobre 2013

www.lebuteur.com Ligue 1 Coup d’œil
www.lebuteur.com
Ligue 1
Coup d’œil
23 octobre 2013 www.lebuteur.com Ligue 1 Coup d’œil RCA JSS Il faut se méfier de cette

RCA

23 octobre 2013 www.lebuteur.com Ligue 1 Coup d’œil RCA JSS Il faut se méfier de cette

JSS

Il faut se méfier de cette attaque de la JSS !

RCA JSS Il faut se méfier de cette attaque de la JSS ! Cherif El Ouazzani

Cherif El Ouazzani

«La défaite contre le MCA nous a fait mal, mais il faudra passer à autre chose»

A la reprise des entraînements, Cherif El Ouazzani, le coach du RCA, semble déjà passé à autre chose. Contacté par nos soins, il nous dira :

«Cette défaite face au MCA nous a fait beaucoup de mal, car nous leur avons offert les deux buts. Nous avons commis pas mal d’erreurs surtout en défense, secteur qu’il faudra revoir cette semaine. Un autre grand ren-

dez vous nous attend face à la JSS, c’est une équipe très diffi- cile à jouer. C’est pourquoi il faudra se donner à fond a n de la contrer.»

«Pas d’autre choix que de gagner !»

Bien évidem- ment, après ce re- vers, l’équipe du RCA est appelée à se ressaisir face à cette formation de la Saoura. «Ce qu’il faut savoir sur la JSS, c’est que cette

équipe a travaillé dur pour arriver à ce niveau de la compé- tition. Ce sera donc une grosse erreur de dire que ce match est déjà acquis. A l’exté- rieur, elle est plus à l’aise et elle l’a prouvé plus d’une fois cette saison. Pour ce qui est de mon équipe, elle n’a pas le choix, elle doit gagner ce match si elle veut se réconcilier avec son public», dira en conclusion le coach. Mohamed Arab

Benhamla

P our le compte de la 9 e jour- née du cham- pionnat face à la JSS, le RCA est contraint

de réaliser un résultat pro- bant à domicile pour faire oublier à leurs supporters la déconvenue subie face au MCA (2-1). Néanmoins, certains observateurs pen- sent que cette rencontre ne sera guère aisée. En effet, la formation de la Saoura, malgré sa mauvaise posi- tion au classement général, se présentera comme un adversaire redoutable à Brakni. Son point fort ré- side dans son comparti- ment offensif. La JSS jusqu’ici a trouvé le chemin des lets à dix reprises, soit une moyenne d’un but par match. Le prochain adver- saire d’Ezzergua a pu laisser

son emprunte à chacune de ses sorties cette saison, hor- mis lors du voyage à Aïn Fekroun où le score est resté vierge. Les coéquipiers de Zeddam sont avertis :

aucune erreur n’est tolérée.

Son point faible, la défense

Si cette équipe de la JSS repose sur un comparti- ment offensif très efficace, ce n’est pas le cas de la dé- fense. Celle-ci a concédé 9 buts depuis l’entame de cet exercice, la plaçant ainsi à la 6e position des clubs qui ont concédé le moins de buts en championnat der- rière le RCA qui en a en- caissé 7. Durant ses sorties en championnat, cette équipe qui représente la wi- laya de Bechar a cédé à qua- tre reprises : contre la JSMB et le MCEE, et un doublé face au CRB.

: contre la JSMB et le MCEE, et un doublé face au CRB. CRBAF «De pseudo-supporters

CRBAF

«De pseudo-supporters sont derrière mon départ»

CRBAF «De pseudo-supporters sont derrière mon départ» Tout d’abord, donnez-nous de vos nouvelles ? Je suis

Tout d’abord, donnez-nous de vos nouvelles ? Je suis actuellement chez moi à Aïn Beïda, après avoir résilié mon contrat suite à ma rencontre avec les diri- geants. Je n’ai jamais songé à quitter de la sorte le club, mais la réaction de cer- tains pseudo-supporteurs lors de notre dernier match, qui ont voulu m’agres- ser devant la présence de mon père et des membres de ma famille, m’a poussé à prendre cette décision. Ne pensez-vous pas que ce n’est nul- lement le moment de quitter le club ? Depuis ma venue au club, j’ai tou- jours essayé de donner le maximum aux entraînements et lors des rencon- tres officielles, en ayant l’honneur et la grande erté de participer à l’accession du CRBAF parmi l’élite. Les vrais sup- porteurs sont conscients que j’ai tou- jours défendu à fond les couleurs du club, mais ce sont quelques parasites qui sont derrière mon départ. Selon vous, pourquoi vous étiez la cible des supporteurs au point de vouloir vous agresser ? J’ai du mal à trouver une réponse convaincante jusqu’à présent. Le fait de rater un penalty n’est pas la n du monde, car j’ai eu le courage de pren- dre ma responsabilité, au moment où

d’autres joueurs ont refusé de le tirer. J’ai certes raté ma tentative, mais cela ne donne nullement le droit à certains pseudo-supporteurs de vouloir m’agresser. Avez-vous une explication concer- nant le visage sombre affiché par l’équipe depuis l’entame du cham- pionnat ? Il faut que tout le monde sache que notre équipe était dans l’étage amateur dans un passé très récent, et c’est pour cela que les supporters devront s’armer de patience et non d’exercer une forte pression sur l’équipe. Il faut donner plus de temps à ce groupe pour re- nouer avec les succès, après notre mau- vaise entame de championnat. Sincèrement, ne pensez-vous pas que votre décision est prise dans un moment de colère ? Je pense que j’ai pris la bonne déci- sion, car je ne peux plus jouer dans un tel climat. Je regrette certes de quitter un club, avec qui j’ai connu des mo- ments inoubliables, en ayant notam- ment la chance de travailler avec des dirigeants très respectés, mais le destin a voulu autrement. J’espère que le club va assurer son maintien parmi l’élite d’ici la n de saison. Entretien réalisé par Sami

Les joueurs ont perçu une prime de 8 millions

C omme promis, la direction du club a remis la somme de 8 millions de centimes hier matin à chaque joueur en guise de prime. Satisfaits du rendement de l’équipe,

les dirigeants ont ajouté 3 millions de centimes, plus des 5 en cas de victoire à domicile a n de féliciter les joueurs pour leur succès arraché face au MC Oran samedi dernier.

Pas d’absence à la reprise

Après une journée de repos, les Vert et Jaune de la JSS ont repris avant-hier dans l’après-midi les en- traînements. La séance a eu lieu au stade du 20- Août-1955 avec un groupe au grand complet. Ce qui va permettre au staff technique, composé par Mechiche et Moussouni, de préparer le match face au RCA dans les meilleures conditions, surtout avec le retour du défenseur axial Sabouni qui a repris sa- medi dernier en solo avant d’intégrer le groupe avant-hier.

Ben Mohamed et Zaïdi en solo

En marge de la séance de reprise, le duo Ben Mo- hamed-Zaidi s’est entraîné en solo. Le premier nommé n’est pas encore prêt à rejoindre le reste du groupe, puisque d’après les derniers examens médi- caux, il souffre de douleurs au dos. C’est pour cela que le staff médical n’a pas encore permis au joueur de reprendre avec ses coéquipiers. Quant au second, il suit encore le programme spéci que pour revenir au top de sa forme après une longue absence d’un an et demi suite à la blessure contractée durant le stage de l’intersaison au niveau du tibia péroné.

Bouguelmouna inopérationnel

Pour le cas de l’ex-Harrachi Habib Bouguel- mouna, l’attaquant n’est pas encore prêt à jouer avec la JS Saoura. Selon le staff médical, Bouguelmouna doit patienter encore jusqu’à la n de la phase aller pour pouvoir taper dans le ballon sans aucun risque.

Mise au vert à Blida avant le RCA

La direction de la JSS prépare déjà le prochain dé- placement à Blida pour affronter le RC l’Arbâa sa- medi prochain. Un dirigeant du club a déjà réservé pour la délégation sudiste dans un nouvel hôtel ap- partenant au président de l’USM Blida, Zaïm. Saoura y sera hébergée à partir de jeudi prochain.

Entraînement la veille à l’annexe de Tchaker

Pour ce qui est de la dernière séance d’entraîne-

ment la veille du match face au RCA, la direction de Saoura a pu avoir le OK du complexe sportif Musta- pha-Tchaker a n de programmer la dernière séance à l’annexe du stade qui abritera le prochain match

des Verts face au Burkina Faso.

Billel G.

Classement Prochaine journée CR Belouizdad MC Oran USM El Harrach CABB Arréridj CRB Ain Fekroun
Classement
Prochaine journée
CR Belouizdad
MC Oran
USM El Harrach
CABB Arréridj
CRB Ain Fekroun
MC El Eulma
MC Alger
JS Kabylie
ES Sétif
CS Constantine
ASO Chlef
USM Alger
RC Arbâa
JS Saoura
JSM Béjaïa
MO Béjaïa
www.lebuteur.com Ligue 2 Coup d’œil N° 2442 Mercredi 23 octobre 2013 19 ASK Khettabi démissionne
www.lebuteur.com Ligue 2 Coup d’œil
www.lebuteur.com
Ligue 2
Coup d’œil

N° 2442

Mercredi 23 octobre 2013

19
19
Ligue 2 Coup d’œil N° 2442 Mercredi 23 octobre 2013 19 ASK Khettabi démissionne L a

ASK

Khettabi démissionne

L a journée de lundi été bien chargée en événe- ments, après le mouve- ment de protestation mené par une centaine de

supporters devant l’APC d’El Khroub. La suite des événements a connu du nouveau. On peut dire que les efforts des Diables Rouges ont donné en n de compte le fruit escompté, à savoir la démission de Khettabi de son poste de président du club amateur. Avant d’ar- river à ce dénouement heureux pour les fans, il faut dire que tout a été dé- cidé dans par le maire de Khroub. M. Aberkane a reçu dans son bureau lundi soir le président Khettabi pour une réunion d’urgence qui a duré exacte- ment trois heures. Selon quelques sources, Aberkane a passé toutes ces heures à parler et essayer de convain- cre Khettabi de remettre sa démission et lâcher le poste, cette exigence avait pour but de faire revenir le calme au Khroub, cela a in ué sur le moral de Khettabi qui a accepté difficilement de se retirer et de démissionner des af- faires administratives de l’ASK.

Un directoire assurera l’intérim jusqu'à l’AG

A n de garantir la continuité du tra- vail pour gérer les affaires administra- tives de l’ASK, le maire de Khroub a téléphoné à quelques membres de l’as- semblée générale pour former un di- rectoire qui assurera l’intérim dans les jours à venir, le temps de permettre aux autres membres de l’assemblée d’organiser une AG élective qui déter- minera l’identité du futur président du club amateur de l’ASK.

Abdou H.

du futur président du club amateur de l’ASK. Abdou H. La préparation perturbée Cette semaine, on
La préparation perturbée Cette semaine, on ne peut pas dire que l’ASK se prépare dans
La préparation perturbée
Cette semaine, on ne peut pas dire que l’ASK se prépare dans le calme et
la sérénité, c’est dans d’autres conditions que préparent les copains de Zemit
leur match de ce week-end qui se déroulera en déplacement, précisément à
Blida face à l’USMB sur le terrain de Brakni. Khezzar essaye par tous les
moyens de remotiver son groupe et de l’éloigner de la pression qui existe au
Khroub. Après l’interdiction des entraînements aux joueurs par une centaine
de supporters, Khezzar a été obligé d’accompagner son équipe à la forêt pour
poursuivre le travail sur place, c’était la seule manière a n de ne pas rater une
journée de travail. Le pire dans l’histoire est que le match de ce week-end est
très important car une autre défaite de l’ASK à Blida est synonyme de
zone rouge et de porte vers l’enfer.
est synonyme de zone rouge et de porte vers l’enfer. CAB L’ESM, premier véritable test pour

CAB

L’ESM, premier véritable test pour Prodan !

L e CA Batna qui reste sur une série de trois matches sans la moindre

victoire accueillera ce vendredi l’ES Mostaganem dans le cadre de la neuvième journée de la Ligue 2 sous le signe du renouveau. Un match durant lequel les gars des Aurès ne jureront que par la vic- toire a n de mettre à un terme à cette triste série mais aussi se ré- concilier avec leurs fans. Cette confrontation sera également le premier véritable test pour le nouvel entraîneur de l’équipe, le Roumain Zaharia Prodan, qui a dirigé son premier match contre Tlemcen après seulement quatre séances d’entraînement marquées par un repos de deux jours de l’Aïd. Sachant que la défaite concédée à Tlemcen n’est pas un match référence, l’on s’attend

contre l’ES Mostaganem mal au points en ce début de saison à une réaction positive de la part du CA Batna et surtout à une touche personnelle de la part de l’entraîneur Prodan. Parmi les chantiers sur lesquels l’ex-driver de l’US Chaoui devra baser son travail est relatif au plan offensif où l’inefficacité des attaquants batnéens a souvent empêché l’équipe d’enchaîner par des résul- tats positifs. Le match face à l’ESM, une équipe dont la défense est une passoire, sera l’occasion par excellence pour les attaquants du CAB pour retrouver le chemin des lets et pourquoi pas mettre plus d’un but, chose qui leur per- mettra de provoquer le déclic psychologique.

Y. B.

Nezzar met en garde ses troupes

L e président du CA Batna, Farid Nezzar, a été clair dans son discours aux

joueurs. Le premier responsable du club de la ville des Aurès a mis en garde ses éléments contre tout excès de con ance durant cette rencontre sous prétexte que l’ES Mostaganem dernier du classe- ment du championnat de la Ligue

2 sera facile à battre ce vendredi. Nezzar a fait savoir que cette ren- contre sera un piège pour son équipe qui devra redoubler de vi- gilance face à une formation qui aura certainement l’intention de provoquer le déclic à l’extérieur. Un message qui semble bien reçu par les coéquipiers de Bitam.

B.

Y.

qui semble bien reçu par les coéquipiers de Bitam. B. Y. MSPB Zekri assurera l’intérim en

MSPB

Zekri assurera l’intérim en attendant la désignation de Zemmouri

Osman semblait être le mieux indiqué pour être le futur entraîneur du MSPB, mais en n de

compte la piste qui mène à ce technicien a été écartée par les dirigeants à la toute dernière minute à cause d’un retard qu’il a fait en rejoignant Batna. N’ayant pas été du goût des responsables, ces derniers n’ont pas mis beaucoup temps avant de trouver un nouvel entraîneur puisqu’ils ont pris attache avec Zemmouri qui leur a

donné son OK. Actuellement en Italie, celui qui a déjà drivé le MSPB par le passé rentrera au pays dans les jours à venir en compagnie d’un préparateur physique italien. En attendant, c’est Hocine Zekri qui assurera l’intérim et préparera l’équipe pour le match de ce week-end.

Maâla se défend :

«Je n’ai jamais été à l’origine de la libération de 14 joueurs»

Pointé du doigt comme étant le responsable de la situation que le club vit, Maâla a répondu à l’ex-

président, Mhemdi, en nous déclarant : «Tout le monde sait que je ne suis qu’un bénévole. Je n’ai jamais été à l’ori- gine de la libération de 14 joueurs comme on l’a pré- tendu. Il faut savoir aussi que je n’ai jamais songé à geler

les comptes du club ni l’avoir fait. Tout ça, ce n’est que des mensonges.» Voilà, tout a été dit.

L’état de santé de Bencheira en nette progression

Souffrant d’une blessure, Azzeddine Bencheira

se porte mieux et c’est ce qui nous laisse dire que le joueur sera bientôt disponible. Un retour qui ne pourra que faire du bien à l’équipe vu sa grande expérience et

son poids au sein du groupe.

Khettala ôte le plâtre

Victime d’une mauvaise chute, Khettala a ôté le

plâtre qu’il a porté pendant deux semaines après avoir eu le feu vert des membres du staff médical. Le gardien de but du MSPB doit à présent entamer la ré- éducation avant de réintégrer le groupe une nouvelle fois.

Y. B.

avant de réintégrer le groupe une nouvelle fois. Y. B. ASMO Hadj Merin : «Le match

ASMO

Hadj Merin : «Le match du WAT est tout ce qu’il y a d’ordinaire»

: «Le match du WAT est tout ce qu’il y a d’ordinaire» est avec un moral

est avec un moral gon é à bloc que les gars de M’dina J’dida poursuivent leur

préparation pour le prochain derby face au WA Tlemcen, prévu ce vendredi au stade Habib-Bouakel. Forts d’une série de cinq succès consécutifs, toutes com- pétitions confondues, les Asémistes ne veulent pas rater le moindre point à la maison. Le match de ce week-end face au WAT s’annonce très important pour les hommes de Mouassa qui veulent à tout prix ajouter trois points à leur besace. Cependant, le staff technique asémiste, et conscient de l’importance de ce match, a axé ces derniers temps son travail sur le

C ’

plan psychologique, a n de mettre ses joueurs dans les meilleures conditions possibles, avant cette rencontre, comme nous l’a fait savoir l’entraîneur-adjoint de l’équipe, Hadj Merin : «Il est clair que ce match s’annonce très important pour les deux formations. Toutefois, nous devrons aborder ce match le plus normalement du monde. C’est pourquoi nous avons axé notre travail sur le plan psychologique, a n de sensibiliser les joueurs de la tâche qui les attend. Ces derniers sont conscients de l’importance de ce match et sont déter- minés à donner le meilleur d’eux-mêmes pour battre le WAT, inch’Allah.»

«On fait tout pour éloigner les joueurs de la pression»

Contrairement à ce qu’en pensent cer- tains supporters, l’entraîneur-adjoint, Hadj Merin, a quali é le prochain match de son équipe face au WA Tlemcen d’or- dinaire. Le jeune technicien asémiste veut sans doute éloigner ses joueurs de la pression, pour leur permettre de se pré- parer le plus tranquillement du monde à cette rencontre : «Le derby de ce vendredi qui nous oppose au WA Tlemcen est tout ce qu’il y a d’ordinaire. Ça sera un match entre deux équipes qui se connaissent bien et qui veulent jouer les premiers rôles en championnat. En ce qui nous concerne, nous allons essayer de tout faire pour rem- porter ce match et ajouter trois points à

notre besace.» Et d’ajouter : «On fait tout pour éloigner les joueurs de la pression. Nous avons axé notre travail sur le plan psychologique a n de les sensibiliser de la tâche qui les attend. Vous savez, la pres- sion fait partie du foot. Que ce soit lorsque vous êtes dans le haut ou dans le bas du tableau, la pression est toujours présente. C’est aux joueurs d’être forts mentalement et savoir bien la gérer.»

«L’équipe a besoin du soutien de ses supporters»

Hadj Merin, et à l’instar des autres asé- mistes, a lancé un appel aux supporters du club pour venir en masse au stade ce vendredi, a n d’encourager leur équipe face au WA Tlemcen : «L’équipe est sur une courbe ascendante. Nous restons sur une excellente série de cinq victoires consé- cutives toutes compétitions confondues et c’est à nous de continuer à travailler pour rester sur cette lancée et enchaîner d’autres victoires. Mais pour cela, nous avons aussi besoin de l’aide de nos supporters.» Et de poursuivre : «Je lance un appel aux sup- porters pour venir en masse nous encou- rager lors des prochaines rencontres de championnat, à commencer par celle qui se déroulera ce vendredi au stade Bouakel, face au WAT. Nous promettons à nos fans de tout donner pour remporter la victoire contre Tlemcen.»

Riad O.

Ousmaïl out face au WAT

Victime d’une blessure au dos lors de la dernière séance d’entraînement, avant d’affronter le CRB El Amria en Coupe d’Algérie, le milieu de terrain de l’ASMO, Ousmaïl, n’a toujours pas encore repris le chemin des entraînements avec le groupe. L’ancien joueur du NAHD est forfait pour le match de ce ven- dredi face au WAT. On ne connaît pas la date de son retour au travail. En plus d’Ousmaïl, l’attaquant Benchaâbane sera absent, lui aussi, au match de ce vendredi face au leader.

www.lebuteur.com Ligue 2 Coup d’œil N° 2442 Mercredi 23 octobre 2013 19 ASMO Hadj Merin
www.lebuteur.com Ligue 2 Coup d’œil
www.lebuteur.com
Ligue 2
Coup d’œil

N° 2442

Mercredi 23 octobre 2013

19
19
Ligue 2 Coup d’œil N° 2442 Mercredi 23 octobre 2013 19 ASMO Hadj Merin : «Le

ASMO

Hadj Merin : «Le match du WAT est tout ce qu’il y a d’ordinaire»

: «Le match du WAT est tout ce qu’il y a d’ordinaire» est avec un moral

est avec un moral gon é à bloc que les gars de M’dina J’dida poursuivent leur pré- paration pour le prochain

derby face au WA Tlemcen, prévu ce vendredi au stade Habib-Bouakel. Forts d’une série de cinq succès consécutifs, toutes compétitions confondues, les Asémistes ne veulent pas rater le moindre point à la maison. Le match de ce week-end face au WAT s’annonce très important pour les hommes de Mouassa qui veulent à tout

C ’

pour les hommes de Mouassa qui veulent à tout C ’ prix ajouter trois points à

prix ajouter trois points à leur besace. Cepen- dant, le staff technique asémiste, et conscient de l’importance de ce match, a axé ces derniers temps son travail sur le plan psychologique, a n de mettre ses joueurs dans les meilleures condi- tions possibles, avant cette rencontre, comme nous l’a fait savoir l’entraîneur-adjoint de l’équipe, Hadj Merin : «Il est clair que ce match s’annonce très important pour les deux forma- tions. Toutefois, nous devrons aborder ce match le plus normalement du monde. C’est pourquoi nous avons axé notre travail sur le plan psycholo- gique, a n de sensibiliser les joueurs de la tâche qui les attend. Ces derniers sont conscients de l’importance de ce match et sont déterminés à donner le meilleur d’eux-mêmes pour battre le WAT, inch’Allah.»

«On fait tout pour éloigner les joueurs de la pression»

Contrairement à ce qu’en pensent certains supporters, l’entraîneur-adjoint, Hadj Merin, a quali é le prochain match de son équipe face au WA Tlemcen d’ordinaire. Le jeune technicien asémiste veut sans doute éloigner ses joueurs de la pression, pour leur permettre de se préparer le plus tranquillement du monde à cette rencontre : «Le derby de ce vendredi qui nous oppose au WA Tlemcen est tout ce qu’il y a d’ordinaire. Ça sera un match entre deux équipes qui se connaissent bien et qui veulent jouer les premiers rôles en championnat. En ce qui nous concerne, nous al- lons essayer de tout faire pour remporter ce match et ajouter trois points à notre besace.» Et d’ajou- ter : «On fait tout pour éloigner les joueurs de la pression. Nous avons axé notre travail sur le plan psychologique a n de les sensibiliser de la tâche qui les attend. Vous savez, la pression fait partie du foot. Que ce soit lorsque vous êtes dans le haut ou dans le bas du tableau, la pression est toujours

présente. C’est aux joueurs d’être forts mentale- ment et savoir bien la gérer.»

«L’équipe a besoin du soutien de ses supporters»

Hadj Merin, et à l’instar des autres asémistes, a lancé un appel aux supporters du club pour venir en masse au stade ce vendredi, a n d’en- courager leur équipe face au WA Tlemcen :

«L’équipe est sur une courbe ascendante. Nous res- tons sur une excellente série de cinq victoires consécutives toutes compétitions confondues et c’est à nous de continuer à travailler pour rester sur cette lancée et enchaîner d’autres victoires. Mais pour cela, nous avons aussi besoin de l’aide de nos supporters.» Et de poursuivre : «Je lance un appel aux supporters pour venir en masse nous encourager lors des prochaines rencontres de championnat, à commencer par celle qui se dé- roulera ce vendredi au stade Bouakel, face au WAT. Nous promettons à nos fans de tout donner pour remporter la victoire contre Tlemcen.» Riad O.

Baghor promet aux joueurs deux mois de salaire

Le moins que l’on puisse dire est que les responsables du CSA/ASMO sont en train de tout faire pour mettre les joueurs dans les meilleures conditions possi- bles. Le président du club sportif amateur, Baghor, ainsi que le bail- leur de fonds du club, Saâdoun, mettent la main dans la poche pour subvenir aux besoins du club. D’aucuns estiment que ces deux personnes sont en train d’ap- porter un grand plus au club, no- tamment sur le plan nancier. Il faut dire que ces deux dirigeants ont réussi à régulariser la situation nancière des joueurs, que ce soit en matière de salaire ou en ma- tière de prime de match. A en croire une source autorisée, le pre- mier responsable de l’ASMO a promis aux joueurs de leur oc- troyer deux mois de salaire dans les tous prochains jours. Cela de- vrait les motiver et les inciter à fournir plus d’efforts pour garder cette dynamique de la gagne et jouer les premiers rôles de cham- pionnat. Toujours dans le même chapitre, on a appris que la direc- tion de l’ASMO compte octroyer une forte prime aux joueurs en cas de succès ce vendredi face au WAT. Pour rappel, les coéquipiers de Bensaci devraient toucher la prime de la victoire face à l’ESM demain jeudi. R. O.

Ousmaïl out face au WAT Victime d’une blessure au dos lors de la dernière séance
Ousmaïl
out face au WAT
Victime d’une blessure au dos lors de la
dernière séance d’entraînement, avant d’af-
fronter le CRB El Amria en Coupe d’Algé-
rie, le milieu de terrain de l’ASMO,
Ousmaïl, n’a toujours pas encore repris le
chemin des entraînements avec le groupe.
L’ancien joueur du NAHD est forfait pour
le match de ce vendredi face au WAT. On
ne connaît pas la date de son retour au tra-
vail. En plus d’Ousmaïl, l’attaquant Ben-
chaâbane sera absent, lui aussi, au match
de ce vendredi face au leader.

USMBA

L es joueurs de l’USMBA ont repris les entraîne- ments, lundi après-midi, au stade 24-Février-56,

en prévision de la rencontre qui les opposera au CRB dans le cadre de 9e journée de Ligue 2. C’est dans une ambiance teintée de joie que les joueurs Vert et Rouge se sont re- trouvés dans cette enceinte, pour se retremper dans le sérieux, après deux journées de repos. Cette re- prise a été marquée par la présence de tous les joueurs, ce qui renseigne sur l’état d’esprit du groupe, avant cette rude joute face à El Hadjout.

… et au grand complet

Cette reprise a été marquée par la présence de l’ensemble des joueurs. Cela témoigne de l’état d’esprit du groupe et de la sérénité qui règne dans la maison des Unionistes. En plus de l’assiduité des hommes de Bira, les entraînements se sont dé- roulés dans une ambiance bon en- fant, et cela ne peut que le rassurer. Un présage rassurant, avant la ren- contre de vendredi prochain.

Les blessés dans le groupe

L’autre bonne nouvelle pour l’en- traîneur de l’USMBA est le retour au travail des blessés. En effet, Ouz- nadji, Belkhier et Benyada sont en train de se remettre progressivement de leurs blessures. Ils ont, d’ailleurs, repris du service lundi, en effectuant des tours de piste et de légers exer- cices de récupération, avant d’inté- grer le groupe pour reprendre le travail au même titre que leurs com- pères. Leur participation face à l’USMMH n’est pas hypothéquée. Cependant, il est vrai que Bira a sou- haité les récupérer pour cette ren- contre. Aux dernières nouvelles, ces trois joueurs se sentent d’attaque, ce

Une reprise des plus sereines…

se sentent d’attaque, ce Une reprise des plus sereines… qui rassure encore plus Bira. En effet,
qui rassure encore plus Bira. En effet, le coach de l’USMBA n’a pas caché son
qui rassure encore plus Bira. En
effet, le coach de l’USMBA n’a pas
caché son soulagement quant au ré-
tablissement de ces éléments. Bien
l’USMBA dans leur collecte des
points leur permettant de conforter
leur place de leader, d’où la motiva-
tion qui
que leurs contractures n’étaient pas
assez graves, cela laissait planer, tou-
tefois, certaines inquiétudes pour
le staff technique. Les blessés
ont, donc, retrouvé leurs
moyens et s’entraînent avec
le groupe, après qu’ils
aient été pris en charge
anime le groupe des Vert et Rouge.
Toutefois, du côté du staff technique,
on préfère garder les pieds sur terre
et poursuivre le restant du parcours
sans trompette ni tambour et sur le
même rythme, car l’enjeu est le
même. Pour l’entraîneur Bira, la po-
sition de l’équipe et son statut doi-
vent exhorter le groupe à mettre
les bouchées doubles, sans pour
autant lui mettre de la pression
et ébranler sa sérénité.
par le staff médical, sin-
gulièrement le kiné
Sbaâ Ghalamoune dont
le cabinet a été toujours
au service des joueurs
de l’USMBA.
Un dans
milliard
Hier, une séance
tactique comme
apprêt
les caisses pour
contenir la crise
Pour mieux préparer le
match face à l’USMMH, Bira
Cap sur Hadjout
Les
doléances
des
dirigeants
de
l’USMBA
se tion trouvé
un
écho
favorable
en le pour auprès des en des
du
wali.
Une
fois
Le groupe s’est remis,
n’est
pas
coutume,
ce
dernier
est
intervenu
pour
dé-
donc, au travail pour prépa-
rer sa prochaine rencontre
qui le mettra aux prises avec
l’USMH. Cette confrontation est
importante pour les joueurs de
bloquer
la
situation,
concile
qu'il
aurait programmé une séance
consacrée au volet tactique, a n
d’imprégner ses joueurs à la stra-
tégie mise en place pour ladite
rencontre. Cela constituerait aussi
une opportunité pour remettre le
groupe dans l’ambiance du match et
eu
le
à après
président
«démissionnaire»,
présence
du
DJS,
en
dé-
bloquant
une
aide
d'un
milliard
de
centimes.
un
autre
registre,
le
conseil
d'administration
a de
SSPA
réunira
incessamment,
débattre
de
la Sur envi- avec situa- ont
la
nancière
du
club
et
propositions
sager,
notamment
ce
qui
concerne
de
l'entière
disponibilité
actionnaires
à les
plus
actifs
céder
leurs
actions
à
d’autres
potentiels
repre-
neurs.

tester les dispositions physiques, in- dividuelles et collectives de chaque élément. Le tout est couronné par un match d’application. Une esquisse qui se déroulerait à huis clos.

Les primes seront versées avant vendredi

Les joueurs de l’USMBA perce- vront, en n, leurs primes de matches cette semaine. Après une petite période de vaches maigres, le premier responsable du club, Djil- lali Bensenada, a décidé de régula- riser les arriérés de ses joueurs. D’après nos informations, il versera les trois primes des victoires enre- gistrées face à l’ESM, le WAT et MSPB. Cela donne un total de 32 millions de centimes pour chaque joueur, selon le barème xé. Une somme qui leur fera oublier leurs galères.

Un geste pour la motivation, avant les prochaines joutes

Les billets de banque font toujours de l’effet sur le mental de tout joueur, et les exemples sont légions. De ce fait, les dirigeants de l’USMBA le sa- vent pertinemment et prônent cette stratégie qui s’avère très payante, d’autant qu’un tournant décisif at- tend l’équipe lors des quatre pro- chaines journées, avec ses deux sorties périlleuses à Annaba et Hus- sein Dey, et deux rencontres explo- sives à domicile, face à l’ASK et au MCS. C’est pourquoi la direction de l’USMBA a fait des mains et des pieds pour se procurer l’argent des primes de matches, pour motiver davantage les joueurs. Cela va aussi permettre aux camarades d’Achiou de préparer l’USMMH dans de bonnes prédispositions psycholo- giques.

M O Noureddine

20
20

N° 2442

Mercredi 23 octobre 2013

www.lebuteur.com Ligue 2 Coup d’œil
www.lebuteur.com
Ligue 2
Coup d’œil
23 octobre 2013 www.lebuteur.com Ligue 2 Coup d’œil NAHD L’attaque manque de percussion et d’un meneur
23 octobre 2013 www.lebuteur.com Ligue 2 Coup d’œil NAHD L’attaque manque de percussion et d’un meneur

NAHD

L’attaque manque de percussion

et d’un meneur de jeu

L’attaque manque de percussion et d’un meneur de jeu E dépit du revers concédé à Annaba,

E dépit du revers

concédé à Annaba, d’aucuns se sont rendus compte de

n

la présence de cette

hargne et cette volonté chez les joueurs du NAHD. Sur le plan physique, les coéquipiers de Be- nayache ont pu terminer aisé- ment la rencontre. Sur le plan technique, beaucoup de travail at- tend le nouveau coach du NAHD. Younes Iicen aura du pain sur la planche, pas seulement pour ins- taurer une discipline rigoureuse, mais surtout pour réorganiser son dispositif et redonner une âme à

cette équipe du NAHD. Ce qui

s’est produit vendredi dernier face

à l’USMAN, avec les écarts disci-

plinaires, incite le staff technique

à revoir pas mal de paramètres.

Côté recrutement, il faut dire que la direction Husseindéenne n’a pas réussi une bonne opération cette saison malgré les dizaines de nouvelles recrues qui ont été en- gagées à l’intersaison. Finalement, les dirigeants du club ne sont pas parvenus à dénicher l’oiseau rare. En effet, le président Mahfoud Ould Z’mirli avait jeté son dévolu sur les attaquants Hemani et Bou- harbit mais ces derniers semblent

être très loin du niveau des bu- teurs de métier. D’ailleurs, tous les

joueurs de ce compartiment n’ont pas été à la hauteur et n’arrivent