Вы находитесь на странице: 1из 26
MCA Kaci-Saïd Avec le retour du duo Bouguèche- Yachir et le réveil de Sayeh «J’ai
MCA
Kaci-Saïd
Avec le retour du duo Bouguèche-
Yachir et le réveil de Sayeh
«J’ai discuté
avec Djousse
Donald dont
le profil nous
intéresse»
Djallit menacé
par le banc !
MERCREDI 30 OCTOBRE 2013
www.lebuteur.com
QUOTIDIEN NATIONAL SPORTIF
N° 2449 PRIX 20 DA
JSK
Mekkaoui
confirme
«Oui, l’Etoile
«Oui, l’Etoile
«Oui, l’Etoile
«Oui, l’Etoile
«Oui, l’Etoile
«Oui, l’Etoile
du Sahel me
du Sahel me
du Sahel me
du Sahel me
du Sahel me
du Sahel me
veut»
veut»
veut»
veut»
veut»
veut»
Il est Congolais et il joue actuellement en Arménie
Ngavouka Pato
proposé
USMA
Courbis
Courbis
Courbis
Courbis
Courbis
Courbis
«Mon avenir ?
se lâche
se lâche
se lâche
se lâche
se lâche
se lâche
Rien ne presse» sse»sse»sse»sse»sse»
«Je n’ai pas besoin
d’excuse pour partir»
«J’ai renoncé à 35% de mon
salaire à RMC pour rester»
«A la CAN-2015, pourquoi pas une finale Maroc-
Algérie, moi d’un côté et Halilhodzic de l’autre ?»
Equipe nationale
USMH
Raouraoua met les
joueurs devant leurs
responsabilités
Younès «On ne peut pas
attendre notre argent
éternellement»
CRB
«Une 4 e qualification
au Mondial ne doit pas
nous échapper !»
Bourekba «2 matchs de
suspension, c’est juste !»
02
02

N° 2449

Mercredi 30 octobre 2013

www.lebuteur.com équipe nationale Coup d’œil
www.lebuteur.com
équipe nationale
Coup d’œil

Il n’a pas été retenu face à Brighton avant-hier

Belkalem s’est blessé

à l’entraînement

Soudani a reçu un coup au bassin F inalement, Hillal Soudani s’est blessé au bassin
Soudani a reçu
un coup au bassin
F inalement, Hillal Soudani s’est
blessé au bassin et non pas au
genou, comme cela a été révélé
par les médias croates avant-
hier et repris par Le Buteur dans
notre dernière livraison. En effet,
une source très proche du joueur
nous a révélé hier que l’internatio-
nal algérien avait ressenti de fortes
douleurs au bassin suite à un
violent coup qu’il a
reçu de la part
d’un joueur
adverse,
disputé dimanche face au Hrvatski Dra-
govoljac. Une rencontre qui a vu l’an-
cien Chélifien ouvrir le score, avant
qu’il ne cède sa place à la mi-
temps, justement en raison
de ces douleurs ressenties
au niveau du bassin.
Toujours selon notre
source, cette
bles-
lors de ce
dernier
match de
cham-
pion-
sure
n’a rien de
très grave et ne
devrait pas éloigner le joueur
très longtemps des entraînements.
Sa participation au prochain match
de championnat face au NK Lokomo-
tiva Zagreb n’est pas compromise. Pour
sa part, Vahid Halilhodzic peut se ras-
surer quant à la présence du buteur des
Verts pour la rencontre retour face au
Burkina Faso.
nat
S. F.
L’Inter fera appel
pour la sanction de
Belfodil
Yebda a repris
l’entraînement
Le site Internet officiel de
l’Inter de Milan a révélé
avant-hier soir que la direc-
tion du club allait
ces jours-ci
faire appel
de la déci-
sion de la
C omme cela était attendu, l’international algé-
rien, Hassan Yebda, a bel et bien repris le che-
min de l’entraînement collectif, lundi
après-midi, lors de la séance de reprise de son
commis-
équipe de Granada CF. Le joueur s’est entraîné le plus
normalement du monde et ne semblait plus ressentir
de douleurs. Il a effectué tous les exercices de cet en-
traînement sans souci. Rappelons que Yebda s’était
blessé mardi dernier au genou, lors d’une séance d’en-
traînement, ce qui lui a valu près d’une semaine de
repos, afin de ne pas compliquer davantage sa blessure.
sion de
disci-
pline de
la Ligue
italienne de
football qui a
décidé de sanc-
tionner pour deux matchs
fermes son attaquant Ishak
Belfodil suite au carton rouge
qu’il a reçu lors du match de
championnat face au Hellas
Vérone. Le club Nerrazzuri
espère réduire cette sanction
à un seul match, afin que l’in-
ternational puisse être de la
partie face à l’Udinese le
week-end prochain.
Sa participation au match face à
l’Atletico Madrid n’est pas certaine
Taïder : «Heureux
de travailler sous
les ordres de
Mazzarri»
Hier encore, Hassan Yebda s’est
entraîné normalement avec le
groupe lors de la séance mati-
nale et paraissait bien apte à
retrouver très rapidement la
compétition officielle. Toute-
fois, pour l’heure, rien n’est
certain au sujet de sa partici-
pation au match de cham-
pionnat face à l’Atlético
Madrid, prévu ce
jeudi soir, pour
le compte de la
11 e journée de
Liga. L’ancien
Napolitain
pourrait fi-
gurer parmi
la liste des
convoqués,
mais débu-
tera certaine-
ment cette
partie sur le
banc.
S. F.
S. F.
Dans une interview accor-
dée à la chaine de télévision
officielle de l’inter de Milan,
Inter Channel, l’international
algérien, Saphir Taïder, a évo-
qué la rencontre de son
équipe face à l’Atalanta Ber-
game (disputée hier soir) et
affirmé une nouvelle fois sa
grande satisfaction de travail-
ler sous la houlette d’un
coach comme Walter Maz-
zarri. «Je suis très heureux
d’évoluer dans un grand club
comme l’Inter de Milan et sur-
Slimani a joué 90’ avec
la réserve du Sporting
tout de travailler sous les or-
dres d’un coach comme
Mazzarri. C’est un entraîneur
qui a énormément de mérite
et qui fait tout pour améliorer
et développer
tous ses
joueurs»,
a-t-il no-
tam-
ment
déclaré.
S. F.
Non aligné face au FC Porto dimanche soir, Islem
Slimani a pris part avant-hier à un match de cham-
pionnat avec la réserve du Sporting Lisbonne face à
l’équipe de l’Académica Viseu. L’ancien goléador du
CR Belouizdad, titulaire, a disputé l’intégralité de la
partie, mais n’a pas pu trou-
ver le chemin des filets. Il a
écopé un avertissement à la
17’. Bien que le niveau du
championnat réserve du
Portugal ne soit pas très fa-
meux, il n’empêche que le
fait que le joueur ait disputé
ces 90’ va l’aider à retrouver
quelque peu le rythme des
matchs, en attendant de bé-
néficier prochainement de
la confiance de son coach,
Jardim, pour les matchs de
l’équipe professionnelle.

S. F.

L a formation de Wat- ford est parvenue à revenir avant-hier soir avec le résultat nul (1-1), à l’occasion du déplacement qui

l’a mené sur la pelouse de Brigh- ton pour le compte de la 13 e journée de Championship. Une rencontre à laquelle l’inter- national algérien, Essaid Belka- lem, n’a pas participé. En effet, l’ancien pensionnaire de la JS Ka- bylie s’est blessé la veille lors de l’entraînement et n’a pas été du coup retenu par son coach Gian-

franco Zola pour cette partie. Contacté par nos soins, le joueur nous a confirmé qu’il s’était bel et bien blessé au thorax.

Une blessure au thorax, mais rien de grave

Cependant, cette blessure de Belkalem au thorax n’est pas du tout grave puisque c’est surtout par mesure de précaution qu’il a été ménagé par le staff technique. Le joueur a suivi les soins que lui a prodigués le staff médical et a

été mis au repos. Le rugueux défenseur des Verts ne devrait pas s’éloigner trop longtemps des entraîne- ments de sa team et son retour pour le prochain match de championnat, prévu ce samedi face à Leicester City, est espéré. Rappelons que Belkalem n’est pas concerné par la rencontre re- tour des barrages pour le Mon- dial 2014 face au Burkina Faso, en raison de sa suspension.

Matmour et K’lautern accrochés par Bochum l l En clôture de la 12 e journée
Matmour et K’lautern accrochés par Bochum
l l
En clôture de la 12 e journée de Bundesliga 2, le FC Kaiserslau-
tern n’a pas réussi à ramener les trois points de son déplacement à
Bochum, actuellement relégable. La rencontre s’est terminée sur un score
vierge. Karim Matmour, titulaire, a cédé sa place à la 89’.
Eliminatoires de la CAN 2015

Un calendrier démentiel attend les Verts

L a CAF a dévoilé dernièrement son pro- gramme de compétitions pour l’année pro- chaine dans lequel ont été programmés les éliminatoires pour la phase finale de la

Coupe d’Afrique des nations de 2015 prévue au Maroc. L’instance africaine a communiqué les dates de ces éliminatoires et le moins que l’on puisse dire, c’est que le calendrier s’annonce démentiel pour les sélections engagées. Il y aura un seul vrai tour de qua- lification, précédé toutefois, par un tour préliminaire, qui concernera surtout les petites sélections afri- caines. Il y aura en tout 48 pays en lice, qui seront re- versés sur 12 groupes de quatre nations. Le premier de chaque groupe validera automatiquement sa qua- lification pour la phase finale. Le Maroc, pays hôte,

est déjà qualifié. Pour les trois places restantes, on prendra les trois meilleurs deuxièmes de ces élimi- natoires.

Six matchs en seulement deux mois et demi !

Si par le passé, les éliminatoires pour la CAN s’étalaient au minimum sur une période d’un an et demi, voire deux ans, cette fois-ci et au vu du manque de temps et de dates FIFA, en raison no- tamment de la tenue de la Coupe du monde en juin prochain, la CAF a été contrainte de programmer ces matchs des éliminatoires en un laps de temps très réduit. Ça se jouera en deux mois et demi seu- lement, puisque la première journée est prévue pour les 5 et 6 septembre 2014, tandis que la sixième et dernière est pour le 18 novembre 2014.

Deux matchs en quatre ou cinq jours se joueront par mois en septembre, octobre et novembre.

Le tirage au sort est prévu pour le 31 janvier 2014 et l’Algérie sera tête de série

Pour ce qui est du tirage au sort de ces élimina- toires, la CAF a souligné que celui-ci se déroulera au Maroc, le 31 janvier 2014. L’Algérie évidemment sera tête de série, bien que jusqu’à l’heure actuelle la CAF n’ait pas encore précisé si elle compte pren- dre en compte son classement ou bien celui de la FIFA pour désigner les têtes de série. Il est à noter qu’il n’y a qu’une seule date FIFA de prévue jusqu’à la fin mai prochain, celle du 5 mars, dédié aux matchs amicaux. Début juin, les sélec- tions qualifiées au Mondial joueront des test- matchs, alors qu’en août, la date FIFA habituelle a été supprimée.

Programme des dates des éliminatoires de la CAN 2015

1 re journée : 5 – 6 septembre 2014 2 e journée : 10 septembre 2014 3 e journée : 10 – 11 octobre 2014 4 e journée : 15 octobre 2014 5 e journée : 14 -15 novembre 2014 6 e journée : 18 novembre 2014

Yahia s’attaque aux médias tunisiens

Après Youcef Belaili, c’est au tour de l’autre joueur algérien de l’ES Tunis, Anthar Yahia, de s’attaquer aux médias tunisiens et de dénoncer leurs agissements. «Malheureusement, j’ai remar- qué qu’ici en Tunisie, certains journalistes ne se contentent pas de faire leur boulot convenablement, qui consiste à rapporter une information en toute objectivité. Ils font un travail malsain et demeurent quasiment des agents. Je n’ai pas le temps de répondre à leurs inventions, mais qu’ils se respectent un peu et respectent surtout les joueurs», a répondu hier l’ancien capitaine des Verts au journal Al-Tunisia, à propos des soi-disant informations révélées par la presse locale dernièrement, qui ont évoqué l’intention de la direction de l’EST de se séparer cet hiver du joueur, en raison de son niveau jugé peu satisfaisant.

de la direction de l’EST de se séparer cet hiver du joueur, en raison de son
www.lebuteur.com équipe nationale Coup d’œil N° 2449 Mercredi 30 octobre 2013 03 Affaire Ghoulam Halilhodzic
www.lebuteur.com équipe nationale Coup d’œil
www.lebuteur.com
équipe nationale
Coup d’œil

N° 2449

Mercredi 30 octobre 2013

03
03
Affaire Ghoulam Halilhodzic induit en erreur par un de ses assistants C haque week-end, tous
Affaire Ghoulam
Halilhodzic induit en erreur
par un de ses assistants
C haque week-end, tous les
Algériens qui suivent la
Ligue1 française se posent la
technique (il n’a rien à voir avec le
volet technique). Cet assistant a en
effet pour mission de préparer les vi-
déos de match de l’EN et les statis-
tiques des matchs. Notre source
nous a révélé : «C’est cet assistant qui
a induit en erreur Halilhodzic en lui
donnant de fausses statistiques et des
chiffres erronés sur le rendement dé-
fensif et offensif de Ghoulam».
Le meilleur arrière gauche
en L1 se retrouve sur le banc
Ayant une confiance aveugle dans
cet assistant, Halilhodzic prend au
sérieux les chiffres et statistiques.
Selon ces chiffres, Ghoulam ne peut
pas du tout être une assurance pour
le sélectionneur. On évoque que cet
assistant a présenté au sélectionneur
Faouzi Ghoulam comme étant faible
sur le plan défensif et que durant les
matchs de l’ASSE qu’il a suivis (ndlr :
«L’arbitre n’a pas
encore été désigné»
question concernant la mise à l’écart
de Faouzi Ghoulam, l’arrière gauche
de l’AS Saint-Etienne, de la sélection
nationale. Depuis sa venue chez les
Verts en décembre 2012, Faouzi
Ghoulam n’a pas joué le match qu’il
attendait face à l’Afrique du Sud à
Soweto, juste avant la CAN. Vahid
Halilhodzic, qui avait décidé de re-
conduire Mesbah, ne voulait pas
chambouler son effectif. Le joueur a
suivi par la suite la CAN d’Afrique
du Sud sur le banc de touche. Il lui
aura fallu attendre le match du
Bénin, le 26 mars dernier, qui s’est
déroulé au stade Mustapha-Tchaker
de Blida pour le compte de la troi-
sième journée de la phase de poules.
La prestation du joueur a été excel-
lente. L’on se souvient qu’il avait
contribué au premier but de l’EN
avec une passe lumineuse à destina-
tion de Sofiane Feghouli qui avait
ouvert le score pour les Verts. De-
puis ce match, Ghoulam est re-
tourné sur le banc de touche. A
Porto- Novo, il avait fait son entrée
en cours de jeu, au milieu de la se-
conde mi-temps, alors qu’à Ouaga-
dougou, au cours du dernier match
l’assistant), il avait constaté que
Ghoulam a commis plus d’une ving-
taine d’erreurs sur le plan défensif.
Mais la réalité est tout autre. Faouzi
Ghoulam a figuré depuis le début de
la saison à quatre reprises dans
l’équipe type de la Ligue1 française.
Cela dit, il est considéré comme l’un
des meilleurs arrières gauche du
championnat de France.
Concernant l’arbitre qui va diriger
la rencontre, Mohamed Raou-
raoua annonce qu’il n’a pas encore
été désigné de manière officielle.
Le président de la FAF a déclaré :
- Halilhodzic
Raouraoua,
réunion
ces
jours-ci
Avec le retour de Vahid
hodzic à Alger, les choses sérieuses
des Verts, il était resté sur le banc de
touche. Néanmoins jusqu’à pré-
sent, personne n’a pu avoir de ré-
ponse à cette question.
Seulement, nous avons eu une
Halil-
vont vraiment
commencer. Le sélection-
«Pour l’instant, rien n’est clair. On
s’approche du match mais les ins-
tances n’ont pas encore désigné l’ar-
bitre du match retour du Burkina
Faso, contrairement à tout ce qui a
été dit».
neur va s’atteler
l’Equipe nationale
à préparer le stage de
qui va commencer
novembre prochain.
Mais, à en croire
information de la part d’une
source très proche de Vahid
Halilhodzic nous révélant ainsi
le secret de cette énigmatique
le 10
une
bien informée, un tête-à-tête entre
source
Vahid Halilhodzic
et le président de la
Fédération algérienne de football, Mo-
hamed Raouraoua, serait prévu
H.R.
dans
les jours à venir, au niveau du
centre technique
national de
Sidi-Moussa.
mise à l’écart. Selon notre source,
Halilhodzic n’a aucune rancune
envers Faouzi Ghoulam et les rela-
tions entre les deux hommes ont
(presque) tout le temps été
bonnes. La même source ré-
vèle que Vahid Halilhodzic a
Le déroulement du stage et le
volet organisationnel
seront
Le sélectionneur étonné et
embarrassé…
Vahid Halilhodzic, qui pensait que
son assistant était dans le vrai, s’est
rendu finalement compte du
contraire. Avec les très belles presta-
tions de Faouzi Ghoulam, Halilhod-
zic, qui l’a suivi de près, aurait
constaté cela. Le rendement de
Ghoulam qui attire les convoitises
en ce moment l’a étonné et en même
temps, mis dans l’embarras, comme
nous l’a annoncé la même source,
même si rien n’indique que Halil-
hodzic remplacera Mesbah par
Ghoulam, lors du match retour face
au Burkina Faso.
Parmi les
abordés
points importants qui seront
été induit en erreur par un
de ses assistants, qui ne fait
pas partie du staff
Hamza R.
évoqués au cours de
cette réunion, le dé-
roulement du prochain stage de l’Equipe
pas besoin d’être motivés, vu l’enjeu
capital de cette rencontre. Notre
source évoque en effet que les respon-
sables de la FAF comptent program-
mer une séance cinéma aux joueurs
afin de pouvoir tous voir le film de
Bataille d’Alger, afin de montrer aux
joueurs, notamment les nouveaux,
l’importance de bien représenter le
drapeau algérien et donner la joie
au peuple algérien qui a souffert
pendant sept longues années, durant
la glorieuse guerre de Libération na-
tionale.
nationale algérienne,
prévu au centre
technique national de Sidi-Moussa. Le
volet organisationnel du match re-
tour du Burkina Faso
ainsi que le
stage
seront évoqués par les
deux hommes,
afin de
tout régler.
La
liste
des
de aussi joueurs pour
retenus
Par
ailleurs,
à Mohamed
Raouraoua
et
Vahid
Halilhodzic
vont
aborder
sujet
des
joueurs
retenus
ce
match
impor-
tant
face
au
Burkina
Faso.
Il
faut
la à dire le
que
beaucoup
de
choses
ont
été
dites
propos
de
ce
sujet,
notamment
après
non
H.R.
convocation
Ishak
Belfodil
au
cours
du
match
aller
qui
avait
eu
lieu
Ouagadougou.
H.R.

Raouraoua : «Une quatrième qualification pour le Mondial ne doit pas nous échapper»

E n marge de la cérémo- nie du Comité olym- pique algérien, qui a vu le président de la FAF, Mohamed Raou-

raoua, honoré parmi les meilleurs dirigeants du football algérien, ce dernier s’est exprimé à la fin de la cérémonie sur le match du Bur- kina Faso : «La sélection nationale et le staff techniques sont mis dans les meilleures conditions possibles. Je pense que l’équipe est capable de jouer un bon match pour battre le Burkina Faso et se qualifier au Mondial-2014. Nous allons jouer sur notre terrain et nous devons montrer que nous sommes supé- rieurs. Nous sommes à un pas du Mondial et une quatrième qualifi- cation pour le rendez-vous mondial ne doit pas nous échapper».

«Nos supporters doivent être fair-play et ne doivent pas siffler l’hymne burkinabé» a- t-il ajouté.

Le président de la FAF, Mohamed Raouraoua, a lancé un appel aux supporters de l’équipe d’Algérie pour les sensibiliser : «Je tiens à lancer un appel aux supporters al- gériens. Il faut se comporter d’une manière exemplaire le jour du match. J’espère que le match sera une fête. Il faut respecter les Burki- nabés, notamment leur hymne na- tional».

En prévision du match retour Algérie-Burkina Faso

La Bataille d’Alger

pour motiver les Verts !

S elon une source autorisée auprès de la Fédération algérienne de football, les responsables de

l’Equipe nationale ont déjà trouvé un moyen pour motiver les joueurs pour le match retour des barrages de la Coupe du monde, prévu le 19 novem- bre prochain au stade Mustapha-Tcha- ker de Blida, face au Burkina Faso. Suite à la défaite des Verts lors du match aller à Ouagadougou par trois buts à deux, l’Equipe nationale algé- rienne est dans l’obligation de rempor- ter cette rencontre. Du côté de la FAF, on est persuadés que les joueurs n’ont

50 e

anniversaire du COA

L’Ordre de mérite olympique décerné à Hayatou

neur national et de Musta- pha Berraf, président du COA. Un dîner en l’honneur du président de la CAF Mohamed Raouraoua a aussi invité Issa Hayatou à un dîner en son honneur à Sidi- Moussa. Le président de la

cinquante ans, lundi, dans une cérémonie grandiose qui a eu lieu à Alger, a décerné l’Or- dre de mérite olympique au président de la Confédération africaine de football, Issa Haya- tou, qui se trouve à Alger depuis quelques

jours.

Le président de la CAF a visité hier le CAF a apprécié l’accueil qu’il

CTN de Sidi-Moussa Par ailleurs, le président de la Confédération africaine de football, Issa Hayatou, a effectué hier une visite de courtoisie au niveau du cen- tre technique national de Sidi-Moussa, où il a visité toutes les installations. Issa Hayatou a fé- licité Raouraoua pour le travail effectué à la tête de la FAF et surtout pour l’infrastructure qui est devenue le camp de base de l’Equipe nationale. On notera aussi durant cette visite la présence de Vahid Halilhodzic, sélection-

C omme nous l’avions indiqué dans une de nos précédentes livraisons, le Co- mité olympique algérien, qui fêtait ses

lui a été réservé par l’Algérie. Visite par la suite au stade de Baraki Par la suite, Issa Hayatou a visité le stade de Baraki qui est en construction et qui fait partie des projets construits en prévision de l’organisation par l’Algérie, de la Coupe d’Afrique des nations 2019.

Belloumi, Khalef et Hannachi ont quitté la salle en colère

Lakhdar Belloumi, Mahiedinne Khalef et Mohand Chérif Hannachi ont marqué leur présence durant cette cérémonie. Seulement, les trois hommes ont quitté l’hôtel Hilton très en colère, de n’avoir pas été honorés par le Comité olympique. Ils ont été très déçus par l’attitude du Comité olympique algé- rien, malgré ce qu’ils ont donné au football algérien.

très déçus par l’attitude du Comité olympique algé- rien, malgré ce qu’ils ont donné au football
04
04

N° 2449

Mercredi 30 octobre 2013

www.lebuteur.com Coup neuf JSK
www.lebuteur.com
Coup neuf
JSK

Belakhdar

reprend en solo

Enfin !

Belakhdar reprend en solo Enfin ! Après plu- sieurs jours d’indisponibi- lité, le milieu de terrain

Après plu-

sieurs jours

d’indisponibi-

lité, le milieu de terrain of- fensif, Fayçal Belakhdar, re- prend progres- sivement les entraînements. L’ancien joueur du MCEE, qui n’a pas été retenu pour les deux derniers matchs de son équipe, respectivement face à l’ESS et le MCA, a repris hier matin en solo. Il s’est contenté de quelques tours de piste en compagnie du jeune défenseur Hikem.

«Les résultats de l’échographie sont rassurants» Interrogé par nos soins à la fin de la séance, l’ancien Eulmi, qui a ef- fectué récemment une échographie de contrôle pour l’évaluation de sa blessure, nous a révélé qu’il était prêt à réintégrer le groupe et que les résultats étaient rassurants : «Tout d’abord, je tiens à dire que j’ai hâte de rechausser mes crampons. J’aimerais bien renouer avec la compétition le plus vite possible. Comme vous le savez, j’ai effectué récemment une échographie de contrôle pour en sa- voir davantage sur ma blessure. Hamdoullah, les résultats sont posi- tifs. Je suis vraiment soulagé. Pour preuve, j’ai repris progressivement les entraînements, d'abord en solo. Jusqu’à présent, je ne sais pas encore si je serai retenu pour le match de sa- medi. L’essentiel, c’est que je vais me donner à fond pour revenir le plus tôt possible».

S. D.

Ngavouka Pato

proposé

A la veille de recruter les meilleurs joueurs dans le but d’apporter un léger

équilibre à l’équipe, laquelle compte finir l’exercice actuel parmi les trois premiers, et après un début de cham- pionnat très prometteur, le club kabyle a enregistré trois mauvais résultats de suite respectivement face à l’ASO (1-1), ESS (1-1) et le Mou- loudia (1-0). Devant cette si- tuation, le premier responsable à la barre technique, Azzedine Aït Djoudi, n’a pas mis trop de temps pour reconnai- tre que son équipe a be- soin de renforcement lors du pro- chain

Hannachi ainsi que l’entraî- neur Aït Djoudi ne tarderont pas à se réunir encore une fois, pour faire le point sur le recrutement.

Son salaire ne dépassera pas 8000 euros Côté financier, le joueur congolais ne coûtera pas une fortune à la JSK. En effet, la direction kabyle ne dépen- sera pas plus de 8000 euros de salaire pour s’atta- cher les ser- vices de Ngavouka Pato. Par ail- leurs, il faut dire aussi que d’autres managers ont pris l’ini- tiative de pro- poser des éléments que la direction de la JSK ne tardera pas à superviser avant de prendre une déci- sion finale. Rappelons que le président Hannachi avait déclaré que la JSK ne recrutera pas plus de trois joueurs.

Une seule sélection avec l’EN de son pays Ngavouka Pato est un in- ternational congolais, qui évolue depuis trois saisons au FC Ulisses. D’après les informations qui nous ont été communiquées, ce milieu de terrain de 22 ans a été déjà sélectionné, une seule fois, en équipe nationale du Congo. En outre, il compte neuf participations avec l’équipe espoirs. Saïd D.

Nom et prénom :

Ngavouka Tseke Lie Pato Date de naissance : 15 Janvier 1991 Poste : Milieu de terrain Taille : 1m79 Poids : 69 kg Nationalité : congolaise Club actuel : FC Ulisses 2010 /2013

mercato hivernal. Et comme c’est la période des propositions, nous avons ap- pris d’une source bien infor- mée qu’un manager avait proposé aux responsables kabyles un joueur congolais, qui évolue actuellement en Arménie. Il s’agit de Nga- vouka Pato, un milieu de terrain de 22 ans, qui, selon nos informations, possède d’énormes quali- tés. Au moment où nous mettons sous presse, au- cune décision n’a été prise. Le président

Du biquotidien hier Après les deux jours de repos que la direction a accordés aux
Du
biquotidien
hier
Après les deux jours de repos
que la direction a accordés aux
joueurs, les coéquipiers de Malik
Asselah ont repris hier matin, le
chemin de l’entraînement. Toute-
fois, le staff technique a pro-
grammé une seconde
séance l’après-midi.
Séance de
décrassage la
matinée
Contrairement à la séance de
l’après-midi, dans laquelle l’entraî-
neur a soumis ses joueurs à des exer-
cices physiques et techniques, la
séance de la matinée a été consacrée
à la récupération. Les joueurs se
sont contentés de quelques
tours de piste avant de re-
gagner les vestiaires.
Yesli absent
autorisé
Titulaire indiscutable depuis l’en-
tame de la saison, le milieu de terrain
Kamel Yesli, auteur d’un bon début de
saison, ne s’est pas entraîné hier matin.
Selon nos sources, le joueur qui s’est rendu
au stade en début de séance, a été autorisé
à s’absenter pour régler quelques affaires
personnelles. Il faut dire qu’il a repris
l’entraînement normalement, l’après-
midi.
depuis la
Sedkaoui
tribune
offi-
en soins
Blessé lors du match MCA-
JSK, le milieu de terrain, Kaci Sed-
kaoui, qui a été contraint de céder sa
place en première mi-temps, n’a pas
repris l'entraînement. D’ailleurs, il s’est
rendu au stade hier matin, pour se
faire administrer quelques soins par
le Dr Djadjoua.
?

lité de la rencontre

Comme révélé exclusivement par nos soins dans notre précédente édition, le club de l’ES Sahel s’intéresse aux services de l’arrière gauche de la JSK, Zinedine Mekkaoui. Auteur d’un début de saison extraordinaire, l’ancien joueur du CSC, toujours sous contrat avec la JSK, nous a dit avérée, hier, l’information que les Tunisiens le veulent pour le prochain mercato hivernal. Entretien.

réussi à avoir cette information, mais je tiens à dire que c’est vrai. Récemment, mon manager m’avait parlé de ce contact avec l’ES Sahel. Seulement, il faut que vous sachiez que je n’ai pas encore mon destin entre mes mains. J’appartiens toujours à la JSK et je n’ai pas le droit de parler de mon avenir. Le plus important actuelle- ment, c’est l’avenir du club. Souhaitez-vous décrocher un contrat à l'étran- ger ? Je ne pense pas qu’il existe un joueur qui ne souhai- terait pas décrocher un contrat à l'étranger. Dans mon cas, et comme je viens de le dire, je ne suis pas encore libre de tout engagement. Je suis toujours lié à la JSK jusqu’en 2014. Toutefois, il faut dire que je suis concentré avec mon équipe, qui entame parfaitement bien la saison. Nous allons faire de notre mieux pour replacer le club en haut du tableau. Entretien réalisé par H. B.

On parle de Khoudi à la JSK

Selon une source bien informée, Khoudi serait suivi de près par la JS Ka- bylie. Lors de la confron- tation entre les deux clubs au 20-Août, le dé- fenseur central du CRB s’est illustré, attirant ainsi les regards des diri- geants kabyles qui se sont informés sur sa si- tuation au club.

kabyles qui se sont informés sur sa si- tuation au club . Il réintégrera le groupe

Il réintégrera le groupe aujourd’hui

Le défenseur central Hakim Khoudi, selon le staff du club interrogé par nos soins hier, re- prendra le travail avec le groupe aujourd’hui. Ce qui lui laissera donc une marge de temps suffisante pour préparer le prochain déplace- ment à Constantine.

Lamine Amimi

Mekkaoui : « Oui, l’ES Sahel me veut pour le mercato »

Avec un peu de recul, qu'en est-il après le dernier échec de votre équipe face au Mouloudia d’Alger ? C’est une défaite amère pour l’équipe vu le rendement global lors de cette rencontre. Mes équipiers étaient tous à la hauteur. Ils ont réussi à se créer plusieurs occasions. Malheureusement, la chance

leur a tourné le dos. Ça arrive ! Des fois, on passe à côté. Ce n’est pas trop tard, i l reste en- core plusieurs matchs. Nous allons faire de notre mieux pour nous ra-

cheter. Quel a été votre sentiment après le match, vous qui avez suivi

cielle Comme je n’étais pas autorisé à jouer ce match après la suspension dont j’ai
cielle
Comme je
n’étais pas autorisé
à jouer ce match après
la suspension dont j’ai
écopé à l’issue du match
genre de match depuis la tribune.
J’avais envie de rentrer et
donner un coup
de main à
mes coéqui-
piers. Heu-
reusement,
je serai de
retour dès
le pro-
chain
match.
Pensez-vous
revenir en force
lors des pro-
chaines rencontres ?
Tout à fait ! Après
tout, ce n’est qu’un pas-
sage à vide. Certes, nous
n’avons pas goûté à la victoire
depuis trois journées, mais je
suis persuadé que nous allons
retrouver notre vitesse de croi-
sière dès la prochaine journée. On
doit impérativement battre le RC
Arbaâ puis le CABBA. Si vous per-
mettez, je voudrais ajouter quelque
chose…
Allez-y…
Dernièrement, nous les joueurs
avions décidé de nous mobiliser
pour retrouver notre efficacité.
Donc, nous avons pris la décision de
nous donner à fond, gagner les deux
prochains matchs à Tizi Ouzou et
finir la phase aller leader du cham-
pionnat. Autrement dit, le titre de
champion d’automne est notre objectif
actuellement.
Récemment, nous avons appris que
l’ES Sahel vous suit de très près. Confir-
mez-vous l’information ?
Je me demande comment vous avez

l’intégra-

face à l’Entente de Sétif, j’ai tenu quand même à me rendre à Bologhine, pour suivre le match. Croyez-moi, c’est difficile d’assister à ce

www.lebuteur.com Coup d’œil JSK
www.lebuteur.com
Coup d’œil
JSK

N° 2449

Mercredi 30 octobre 2013

05
05

Beziouen : «Joker, c’est bien, titulaire c’est mieux !»

Le milieu de terrain, Farid Beziouen, était bien évidemment déçu de cette seconde défaite à l’extérieur cette saison, au même titre que ses partenaires. Toutefois, Farid rassure en affirmant qu’il n’y a pas le feu à la JSK. L’équipe jouera 2 rencontres à domicile lors des 2 prochaines journées. Aux yeux du milieu de terrain kabyle, il faudra faire le plein.

«Il ne faut plus se focaliser sur l’arbitrage !»
«Il ne faut
plus se
focaliser sur
l’arbitrage !»

Que vous a-t-il manqué face au MCA pour réaliser un résultat sa- tisfaisant ? Je pense qu’il ne nous a manqué que le but. Tout le monde a vu notre rendement sur le terrain. A mes yeux, le nul aurait été plus équitable. Mais bon, ça ne reste qu’un match. Il ne faut pas trop penser à cette défaite. Nous n’avons pas été mauvais. Nous avons juste besoin de revoir cer- taines choses sur le plan tactique et tout rentrera dans l’ordre. C’est du moins ce que je souhaite. Mais à chaque fois, la JSK fait le jeu. Ne pensez-vous pas que vous souffrez de l’inefficacité en attaque ? Ce n’est pas mon point de vue. Pour- quoi lorsqu’on gagnait on n’a jamais évo- qué le manque d’efficacité devant les buts ? Nous sommes efficaces devant. Perdre un match ne veut pas dire que nous sommes mauvais. Il y a des fois où ça ne marche pas. C’est le cas cette fois-ci face au MCA. Il ne faut pas remettre en cause les qualités de ce groupe. Nous avons vraiment du potentiel. Il faut se remettre au travail, un point c’est tout. La saison est encore longue et nous devons maintenir cette bonne dynamique. Pensez-vous que l’arbitre vous a réelle- ment privés d’un penalty en première période ? Oui, c’est mon avis. Mais que voulez-

vous que je vous dise ? Tout le monde a vu le match à la télé, comme ça été le cas face à

Sétif. Je pense que si l’arbitre avait sifflé, le match aurait pris une autre tournure. Après ce qu’on a vécu lors des deux derniers matchs, je dirai qu’il n’est plus nécessaire de parler de l’arbitrage. Il est préférable de ne plus évoquer ces erreurs, car cela ne servira

à rien. On doit se concentrer sur le jeu uni-

quement. Beaucoup pensent qu’il n’y a pas le feu du moment que c’est votre seconde dé- faite à l’extérieur cette saison. Partagez- vous ce point de vue ? Ce n’est pas faux. Il est vrai que ce n’est

que notre seconde défaite à l’extérieur cette saison. Il ne faut pas oublier aussi que lors de ces défaites, nous avons dominé notre adversaire. Face au CRB, nous avions réa- lisé notre meilleur match depuis le début de saison. C’est aussi le cas face au MCA. C’est vraiment rassurant pour la suite. Il ne faut surtout pas douter de nos qualités. Jouer les deux prochains matchs à Tizi est-il un avantage ? Absolument. A condition d’en profiter. Nous devons faire le plein. Le staff tech- nique n’a plus besoin de nous motiver. On sait tous ce qu’il nous reste à faire. Nous avons vraiment l’occasion de nous racheter

à domicile et il est impératif de gagner si on

veut rester sur cette courbe ascendante. C’est à nous de faire le travail. On bossera très dur cette semaine pour être prêts.

A part 2 succès, aucun autre résultat ne pourrait vous satisfaire, n’est-ce pas ? C’est clair. Je pense que si on parvient à empocher les 6 points, on retrouvera forcé- ment notre place sur le podium. Ce n’est pas se mettre la pression, mais c’est la réa- lité. Nous n’avons pas le droit de laisser filer des points à la maison. J’espère qu’on sera à

la hauteur. Revenons à vous. Cela fait maintenant plusieurs rencontres que le coach vous aligne comme joker. Êtes-vous satisfait de votre rendement ? Je me sens très en forme. Ravi aussi de savoir que l’entraîneur veuille compter sur moi. J’essaye à chaque match de donner le meilleur de moi-même. Mais ma joie n’est pas totale, car j’aurais souhaité qu’on re- vienne de Bologhine au moins avec le point du nul. J’espère que je pourrai donner en- core plus à l’équipe. En tout cas, je travail très dur au quotidien pour être à la hauteur des attentes de tous. Vous visez certainement une place de ti- tulaire… C’est l’objectif de n’importe quel joueur ambitieux. Je sais qu’à ce rythme, je m’im- poserai davantage dans l’équipe. Une place de titulaire se mérite. Je bosse pour ça. Je sais que le coach veut me lancer dans le

bain. C’est motivant sur le plan mental. Entretien réalisé par Abdelatif Azibi

Tout pour récupérer Sedkaoui face au

Comme nous l’avions annoncé pré-

cédemment, le milieu récupé- rateur kabyle, Kaci Sedkaoui, souffre d’une tendinite au dos. Des dou- leurs qui l’on empêché d’aller au terme du match de sa- medi dernier face au MCA. Le joueur a tout naturellement raté la reprise des entraîne- ments, puisqu’il a été soumis à des soins inten- sifs sous la coupe du staff médical. Toutefois, la nouvelle de la journée est que Sedkaoui est officiellement out face au RCA ce samedi. La raison est toute simple, le staff médical l’a soumis à un programme spéci- fique jusqu’à jeudi prochain. A ce rythme, le joueur ne pourra en aucun cas être remis sur pied pour la rencontre du week-end. Il est donc plus judicieux de préser- ver le joueur jusqu’au prochain RDV de championnat face au CABBA au stade de Tizi. C’est la seule manière de préserver le joueur contre une éventuelle re- chute.

CABBA

teurs seulement face au RCA. Cela ne pose

aucun pro- blème à Aït Djoudi du mo- ment que son équipe évo- luera à domi- cile. On s’attend aussi à quelques chan- gements dans l’animation du jeu et en at- taque. Le staff technique ne devrait pas avoir de pro- blème pour mettre en place le onze qui af- frontera le RCA, du mo- ment que la plupart des joueurs sont à sa disposition.

«Je préfère rater un match plutôt que le reste de la phase aller»

Pour sa part, Kaci Sedkaoui semble prendre son mal en pa- tience. Il nous dira à ce sujet : «J’ai discuté avec le médecin de l’équipe. Il m’a fait savoir que l’échographie n’est pas nécessaire. Je dois seule- ment poursuivre les soins. Ça de- vrait aller mieux d’ici à jeudi. Pour la rencontre de ce samedi, je ne sais pas trop si je peux jouer. Je préfère rater un match que le reste de la phase aller. Je ne m’impa- tiente pas. Je vais suivre mon pro- gramme en attendant le feu vert du médecin de l’équipe».

A. A.

en attendant le feu vert du médecin de l’équipe». A. A. Seuls Maroci et Yesli à

Seuls Maroci et Yesli à la récupération

A présent, le staff technique devra gérer l’absence de Sedkaoui en alignant 2 milieux récupéra-

Cela s’est passé à la séance de reprise d’hier

Le staff remobilise

C’est dans la matinée d’hier que les joueurs ka- byles ont repris le chemin du travail, en réalisant 2

séances l’une le matin, l’autre le soir. Les Kabyles ont débuté la prépa- ration du match de samedi face au RCA par un biquo- tidien. L’occasion pour le staff tech- nique de beaucoup parler aux joueurs, surtout après la défaite face au MCA. Dans leur discours, l’entraîneur Azzedine Aït Djoudi et ses assistants ont expliqué aux joueurs que la défaite de samedi dernier ne remet rien en question. Le groupe a du potentiel et il est impératif de rester sur cette dyna- mique quelles que soient les cir- constances. Toutefois, le coach n’a pas manqué l’occasion de décorti- quer le rendement de chaque élé- ment. Aït Djoudi a clairement affiché son mécontentement sur le manque d’efficacité devant. Il es- time que lorsqu’on domine son adversaire de cette manière, on mérite au moins d’empocher le

le groupe

haut du tableau, il va fal- loir être intraitable à do- micile. Après avoir perdu des points face à l’USMA

et l’ESS, il hors de ques- tion de tré- bucher de nouveau. Par ailleurs, voilà ce qu’a dit le coach à ses hommes :

Par ailleurs, voilà ce qu’a dit le coach à ses hommes : point. Un message reçu

point. Un message reçu 5/5 par les joueurs, qui promettent une réac- tion positive ce samedi.

«Les 6 points face au RCA et au CABBA sont indiscutables»

Le staff technique n’a pu moti- ver les joueurs sans évo- quer les 2 prochains RDV importants face au RCA et au CABBA.

Normal, lorsque l’on sait que la JSK jouera les 2 prochains matchs au stade du 1er-Novembre de Tizi Ouzou. Le staff a clairement signifié que, pour équipe qui joue le

«Certains doivent se re- mettre au tra- vail, car ils sont de moins en moins per- formants. Lorsqu’on joue le po- dium, il faut toujours être à la hau- teur. Maintenant, nous avons la chance de jouer 6 points à domi- cile. Nous devons avoir la totalité des points pour se relancer. Cet ob-

jectif est indiscutable».

A. C.

pour se relancer. Cet ob- jectif est indiscutable». A. C. Félicitations Kichane Lahlou s’est enfin décidé
pour se relancer. Cet ob- jectif est indiscutable». A. C. Félicitations Kichane Lahlou s’est enfin décidé

Félicitations

Kichane Lahlou s’est enfin décidé à mettre fin à son célibat. En cette heu- reuse occasion, son meilleur ami et fi- dèle supporter de la JSK, Younès Mahbouse, le félicite et souhaite bon- heur et longue vie au nouveau couple.

et fi- dèle supporter de la JSK, Younès Mahbouse, le félicite et souhaite bon- heur et
06
06

N° 2449

Mercredi 30 octobre 2013

www.lebuteur.com MCA Coup risqué
www.lebuteur.com
MCA
Coup risqué

Avec le retour du duo Bouguèche-Yachir et le réveil de Sayeh

Djallit pourrait être relégué sur le banc !

D epuis le match de championnat face au MCO qui fut marqué par la réalisation
D epuis le match de
championnat face au
MCO qui fut marqué
par la réalisation de
Mustapha Djallit sur
penalty, aucun autre
attaquant n’a, depuis, réussi à se dis-
tinguer. Il aura fallu attendre la 9’
journée avec la venue de la JSK à Bo-
loghine pour voir un animateur de la
ligne avant, en la personne de Sid-Ali
Yahia-Cherif, mettre fin à cette tra-
versée du désert qui aura duré six
rencontres, soit 540’ de jeu sans qu’un
attaquant ne parvienne à secouer les
filets adverses. Ayant pleinement
conscience de ce passage à vide qui
devient récurrent, Alain Geiger n’aura
cette fois que l’embarras du choix
pour composer sa ligne d’attaque. En
effet, le retour de Hadj Bouguèche,
qui semble totalement rétabli de sa
blessure, et la disponibilité de Samy
Yachir, qui a purgé son match de sus-
pension pour contestation, et surtout
la bonne production de Réda Sayeh
face aux Canaris devraient totalement
changer la donne. Mustapha Djallit,
qui reste sur une série de six rencon-
tres sans la moindre banderille, pour-
rait en faire les frais en se voyant
relégué sur le banc de touche contre
les Bordjiens. Yachir, Yahia-Cherif et
Bouguèche devront constituer sans
l’ombre d’un doute le trio qui sera ali-
gné ce week-end. Toujours est-il,
Alain Geiger n’hésitera pas à appor-
ter quelques rectificatifs à sa partition
qui manque encore de sonorité de-
vant. Et pour battre le CABBA, il
faudra pourtant que les attaquants
mouloudéens se mettent enfin en
évidence car l’équipe ne pourra
pas indéfiniment reposer unique-
ment sur la frappe du pied droit de
Hachoud, l’homme providentiel de
ce mois de d’octobre.
T. Che
Ghazi et Metref
toujours aux soins
l l Les deux milieux de terrain,
Hocine Metref et Karim Ghazi,
Gherbi absent à la reprise Bellaïd «Que je sois titulaire ou joker, l’important est de
Gherbi
absent
à la reprise
Bellaïd «Que je sois
titulaire ou joker, l’important
est de gagner à Bordj»
Une nouvelle fois, l’entrée
de Habib Bellaïd a été sal-
vatrice à son équipe face à
la JSK. Très professionnel
dans son approche, l’ex-in-
ternational préfère passer
l’intérêt collectif car pour
lui, le plus important, c’est
de ramener un très bon ré-
sultat de Bordj.
Aux soins, Sabri Gherbi n’était
pas de la partie lors de la reprise
des entraînements, hier matin, à
l’annexe du 5-Juillet. Souffrant
d’un hématome au niveau de la
cuisse blessure, Gherbi garde
toutefois un espoir infime de
prendre part au match de ce sa-
medi.
Il sera fixé
aujourd’hui
La reprise a dû se dérouler dans
une très bonne ambiance. On est
bien loin des doutes et des incer-
titudes qui ont envahi les
troupes, non ?
Comme je le dis souvent, il n’y a
pas mieux qu’une victoire pour boos-
ter le moral des troupes. C’est le seul
remède à tous les maux. Et forcément
lorsqu’on bat succes-
sivement des
équipes comme
le RCA et la
JSK, cela a
pour effet de
r e d o n n e r
confiance à
tout le groupe.
Et cela se
ressent à
l’entraînement. Nous avons bien re-
pris le boulot et on prépare déjà notre
prochain rendez-vous qui sera tout
aussi important que le Clasico.
A la fin du match face à la JSK, on
vous a vu partager cette joie in-
commensurable avec le public de
Bologhine. Vous avez même of-
fert votre maillot aux supporters.
C’était la moindre des choses. Les
supporters du Mouloudia nous sou-
tiennent avec force et conviction de-
puis le début de la saison. Il était
logique qu’on partage ce moment si
intense avec nos fans. Leur offrir mon
maillot était une forme de reconnais-
sance pour ce merveilleux public.
Après s’être blessé lors du stage à
Tlemcen, vous avez perdu votre
statut de titulaire. Est-ce que
cette situation pèse négativement
sur votre mental ?
Pas du tout. Et puis à deux reprises
daires pour venir à bout de la JSK.
C’est cet état d’esprit qui nous a per-
mis de sortir de cette crise de
confiance et de résultat. Vous croyez
que s’il y avait des clans ont serait re-
venu à la deuxième place au général ?
Personnellement, je m’entends très
bien avec tout le monde, y compris
Aksas qui est un chic type et un va-
leureux combattant sur le terrain. Il
transmet à tout le monde cette hargne
de vaincre propre aux compétiteurs.
On s’entend à merveille. C’est sûr
qu’en tant que professionnel, il y a
cette concurrence qui est bénéfique
pour l’équipe car chacune doit donner
le meilleur de soi.
Vous allez négocier ce week-end
un match choc face au CABBA
qui est dans l’obligation de ga-
gner pour sortir de la zone de re-
légation. Encore un sérieux défi à
relever…
le coach m’a incorporé en cours de
Face à cette incapacité à re-
prendre le travail, il ne faut pas
sortir de Saint-Cyr pour déduire
que Sabri Gherbi sera forfait
pour la rencontre face aux
Bordjiens. Toutefois,
Gherbi refuse de
s’avouer vaincu et
fait tout pour que
son hématome se
résorbe dans les
prochaines
heures. Le
joueur qui
devait se re-
mettre
hier
après-midi
au boulot
sera fixé au-
jourd’hui de
manière dé-
finitive sur sa participa-
tion ou non contre le
CABBA.
rencontre. Vous savez, souvent les
matches se gagnent grâce au banc de
Vous savez, nous avons tellement
souffert et peiné pour sortir de cette
crise qu’on ne pas se laisser piétiner
sur les pieds aussi facilement. Nous
touche. Chacun de nous doit être près
à entrée pour faire la différence. Cela
s’est confirmé avec Sayeh qui a fait la
différence sur le premier ballon qu’il
avait touché.
Geiger avait déclaré à l’issue de ce
match que sans votre entrée, la
JSK aurait fini par égaliser. Quel
est votre sentiment ?
Cela me touche beaucoup. J’ai es-
sayé de faire mon boulot convena-
blement. Le mérite revient à tout le
groupe qui s’est battu comme des
forcenés sur le terrain. C’est notre
solidarité qui a fini par avoir raison
de la JSK qui est une très bonne
équipe, il ne faut pas l’oublier.
Nous avons affronté un sérieux pré-
tendant au titre.
En concurrence directe avec
Aksas, on vous a vu ensemble
fêter cette victoire. Ce qui dénote
du très bon état d’esprit qui règne
au sein du groupe, non ?
Cela me fait rire lorsqu’on dit qu’il
allons nous battre avec nos tripes et
nos qualités pour réussir une très
bonne performance. Je sais que ce ne
sera pas facile face à un adversaire qui
a battu l’USMA à Bologhine. Dans un
bon jour, le CABBA est une équipe
qui est capable de battre n’importe
quel adversaire. A nous d’être très vi-
gilants pour ne pas se faire piéger.
Est-ce que vous avez bon espoir
de retrouver votre place de titu-
laire ?
Je vais vous dire une chose : que je
joue titulaire ou joker, le plus impor-
tant est qu’on gagne ce match pour
éventuellement prendre cette place de
leader. C’est comme cela que je per-
çois les choses.
Avec le probable forfait de
Gherbi, il est possible que vous
soyez aligné au milieu du terrain.
Qu’en pensez-vous ?
Je suis à la disposition du coach. Je
jouerai là où il estime utile de le faire.
y des frictions dans le vestiaire ou
C’est aussi simple que cela. C’est l’en-
traîneur qui est le seul maître à bord.
bien des dissensions. Il n’y a rien de
cela. La preuve, nous étions tous soli-
T. Che
Entretien réalisé par Tarek-Che

sont toujours soumis à des soins. C’est ce qui explique leur absence lors de la reprise. L’un encore indisponi- ble pour une semaine, alors que le se- cond devrait se soigner pour une durée de trois semaines, tel est le topo d’une situation qui met Geiger dans l’embarras. Le coach suisse voudrait disposer de toutes ses forces vives surtout que les matches se corsent et qu’il faudra être très costauds pour négocier les trois prochains matches face au CABBA, à l’USMH et le CSC.

Bachiri a repris du service

l l

Comme promis, Redouane

Bachiri s’est remis au boulot avec

ses camarades. Portant les stigmates du Clasico avec un pansement qui cache les cinq points de suture au ni- veau du cuir chevelu, Bachiri a tra- vaillé sans le moindre souci. La situation se corsera lorsqu’il prendra part aux matches d’application car à ce moment, il faudra faire très atten- tion lors des duels aériens, le point fort du libéro mouloudéen.

La conservation du ballon était au menu

Pour cette reprise des entraî-

l l

nements, Alain Geiger a fait de

la conservation du ballon l’essentiel de sa séance matinale. Cela dénote de l’envie du coach suisse de priver les Bordjiens du ballon, afin d’absorber la pression qui sera exercée sur son arrière-garde et son milieu de terrain. Tout le monde sans exception s’est appliqué à circuler convenablement la sphère, même si la pelouse de Had- jout ne se prêtait pas à ce type d’exer- cice.

Hier, séance l’après- midi à l’ISTS

l l

Dans le souci de parfaite-

ment préparer le match face au

Bordj, les Mouloudéens se sont en- traînés hier après-midi à 17 h à l’ISTS. Disposant d’un stade doté d’une pelouse en synthétique de la cinquième génération, cela permet à Besseghier et les siens de s’accommo- der surtout que les dimensions du stade de l’ISTS ressemblent à celui de Bordj Bou-Arréridj.

www.lebuteur.com Coup d’œil MCA
www.lebuteur.com
Coup d’œil
MCA

N° 2449

Mercredi 30 octobre 2013

07
07
Kaci-Saïd Il s’est adressé à ses joueurs à la reprise des entraînements Geiger «J’ai discuté
Kaci-Saïd
Il s’est adressé à ses joueurs
à la reprise des entraînements
Geiger
«J’ai discuté avec Djousse Donald,
et son profil nous intéresse»
C omme rapporté ex-
«Gardez les pieds sur terre
pour gagner face au CABBA»
clusivement dans
«On veut un joueur prêt
pour la phase retour»
les colonnes du
Buteur, le Moulou-
dia s’intéresse à
l’attaquant came-
rounais Djousse qui évolue au
profit du club polonais Pogon
Szczecin. Le manager général du
MCA confirme l’intérêt que son
club porte au joueur. Il dira : «Ce
joueur nous a été proposé par un
manager très sérieux et qui a été
derrière le transfert de bons joueurs
en Algérie, dont Ezéchiel. Il était
prévu que je fasse le déplacement
en Pologne, mais j’étais contraint de
reporter mon voyage en raison des
préparatifs pour le match du
CABBA. Il se pourrait donc que
j’aille en Pologne. Le cas échéant,
Djousse sera invité en Algérie, pour
que je puisse le voir à l’œuvre. J’ai
discuté au téléphone avec le joueur
et il est très intéressé par l’idée de
venir tenter une expérience profes-
sionnelle en Algérie.»
Kamel Kaci-Saïd a eu même l’oc-
casion de voir les vidéos du joueur
et il est convaincu par ses qualités,
lui qui veut un élément prêt pour
le reste du parcours. Il nous confie
: «En visionnant ses vidéos, le
joueur possède de bonnes qualités,
et même s’il est sous contrat, l’une
de ses clauses lui permettent de
changer d’air et d’évoluer pour un
club en dehors de la Pologne. Ce
que nous cherchons, c’est un joueur
prêt pour cette phase retour du
championnat et je pense que
Djousse répond à notre profil, seule-
ment on veut le voir de près avant
de prendre une quelconque décision
quant à son recrutement.» Ainsi, le
manager général du MCA veut
réaliser un recrutement digne de
ce nom pour le prochain mercato.
K.M.
A l’occasion
de la reprise des en-
traînements qui s’est déroulée hier
matin au stade annexe du 5-Juillet,
Mihoubi explique à Moumen
le coach du Mouloudia a saisi cette
occasion pour
Ce dernier n’a
parler à ses joueurs.
pas tari d’éloges sur
les raisons de sa mise à l’écart
T out porte à croire que Billel Moumen sera de retour dans la
liste des dix-huit, à l’occasion du prochain match de son
équipe face au CABBA. Face à l’absence de Gherbi qui sera
Moumen
«Je connais
maintenant les raisons
de ma mise à l’écart»
leur prestation face à la JSK, du
fait qu’ils aient réussi une bonne
opération qui leur a permis de re-
venir à un point seulement du lea-
nier est ainsi conscient de l’enjeu
de la prochaine confrontation, car
un succès à Bordj Bou-Arréridj
mettra le Mouloudia dans une po-
sition idéale afin de décrocher le
titre honorifique de champion
d’automne.
« Ne vous attendez
pas à gagner facilement
à Bordj »
der. Alain Geiger a bien choisi ses
mots pour motiver ses poulains,
indisponible pour cause de blessure, lui qui était contraint de quit-
ter le terrain après vingt-cinq minutes de jeu seulement face à
la JSK. Moumen constitue l’une des solutions pour Alain
Geiger samedi prochain face aux Criquets, lorsqu’on sait
que Ghazi et Metref sont toujours indisponibles. Si le
technicien suisse pourra aligner Farid Daoud dans le
onze rentrant pour la confrontation de samedi, il sera
évident qu’il prépare une solution de rechange sur le banc. Hier
toutefois il
les a mis en garde
contre tout excès de confiance
«Certes je suis affecté du fait de ne pas figu-
rer dans la liste des dix-huit, mais suite
à la
discussion que j’ai eue avec Mihoubi, je connais
maintenant les raisons de ma mise à l’écart, et
je pense que cela n’à rien à voir avec mes quali-
tés. Le coach m’a parlé de certaines choses que
je ne veux pas développer. Toutefois, je n’ai
jamais baissé les bras et je reste à la disposi-
pour le reste du parcours, car
l’heure est à la confirmation.
Geiger ne veut plus enten-
dre parler d’aucun relâche-
ment de la part de ses
joueurs,
Mou-
à
la reprise des entraînements, Mohamed Mihoubi a discuté
tion du coach s’il a besoin de moi», dira
men
versé des
car l’équipe a tra-
moments très diffi-
avec Billel Moumen auquel il a expliqué les raisons de sa mise
l’écart même de la liste des dix-huit. Ce dernier a fait com-
prendre à Moumen que le staff technique a voulu le pousser
à
à
travailler davantage pour qu’il puisse redémarrer du bon
pied, tout en évoquant ses écarts de discipline, et c’est pour
cette raison aussi que le milieu de terrain du MCA ne figurait
plus dans les plans de Geiger. En effet, le joueur avait eu sa
chance à la troisième journée du championnat à l’occasion du
match livré face au MCO à Zabana, et même s’il n’avait pas
Il est
convoqué au siège
du club
ciles qu’il ne veut plus revivre.
«Vous avez fourni une bonne
prestation et je vous remercie pour
les efforts que vous avez déployés
face à la JSK où vous étiez volon-
Après avoir discuté avec Mohamed Mihoubi
qui lui a fait part des raisons de sa mise à
l’écart, le milieu de terrain du MCA, Billel
Moumen, lors de la séance d’entraînement
qui s’est déroulée à l’ISTS, a voulu en sa-
voir plus auprès du manager général du
club, Kamel Kaci-Saïd. Ce dernier, ju-
geant qu’il était inopportun d’en par-
ler à l’entraînement, a demandé à
Moumen de passer au siège du
club, avant de se rendre à la
séance d’entraînement mati-
nale, pour discuter du
sujet.
taires sur le terrain. Maintenant il
faut que vous remettiez les pieds
sur terre, car le chemin est en-
core long et
on doit se remettre
donné satisfaction, il criait à qui voulait l’entendre qu’il méri-
tait de bénéficier d’une seconde chance. Suite à cette discussion
qu’il a eue avec Mihoubi, il semble bien que Moumen avait
compris le message que son coach lui a lancé et qu’il pourrait
même être un signe pour qu’il fasse partie du voyage vendredi
prochain. Ainsi Moumen doit se remettre en cause et saisir
au travail pour préparer le
match du CABBA qui sera plus
difficile que celui de la JSK. Si on
veut donc gagner notre prochain
match, il faut qu’on reste concentrés
car rien n’est encore joué», aurait
dit Geiger à ses joueurs. Ce der-
Le technicien français et afin de
préparer ses joueurs sur le plan
psychologique, a tenu à leur rap-
peler que leur mission ne sera pas
facile samedi prochain, une ma-
nière de leur demander de fournir
une fois de plus des efforts supplé-
mentaires, face à un adversaire en
quête de rachat. «Ne vous attendez
pas à gagner facilement face au
CABBA. Il faut éviter de refaire les
mêmes erreurs commises lors du
dernier match. Nous avons gagné
face à la JSK, mais on doit être vigi-
lant et se corriger pour notre pro-
chaine rencontre», a dit Geiger à
ses joueurs. Ce dernier se montre
réaliste, car la victoire réalisée face
aux Kabyles ne doit en aucun cas
cacher les erreurs commises sur le
terrain. Certes, la victoire du Mou-
loudia est amplement méritée,
mais les coéquipiers de Yahia Che-
rif n’étaient pas à l’abri d’une mau-
vaise surprise où le suspense a
duré jusqu’au bout.
cette ultime chance.
K. M.
K. M.
«Avec plus de matchs dans les jambes,
Ouali
vous allez connaitre ma véritable valeur»
Vous êtes en train de réaliser de bonnes presta-
tions à chaque fois que l’entraîneur vous fait
confiance…
Je pense avoir donné le meilleur de moi-
même sur le terrain lors des deux matchs
durant lesquels le coach m’a fait confiance,
et je laisse le coach et les supporters pour
faire un jugement de valeur sur ma presta-
tion. Toutefois je suis loin de ma forme ha-
bituelle et je pourrais beaucoup mieux
faire à l’avenir.
Vous estimez donc que vous n’êtes pas
au sommet de votre forme…
Vous savez bien qu’un joueur ne
pourra jamais jouir de tous ses moyens
s’il ne joue pas d’une manière régulière.
Personnellement j’ai manqué de chance à
l’intersaison en étant victime de blessures,
et j’ai essayé de rattraper le retard que j’ac-
cusais en redoublant d’efforts. Maintenant
que le coach m’a offert la chance de jouer face
au RCA et le JSK, je pense qu’avec plus de
matchs dans les jambes, vous allez connai-
tre ma véritable valeur.
La concurrence sera très rude pour
que vous puissiez préserver votre
place dans l’équipe, n’est-ce pas ?
J’essaye à chaque fois de sai-
sir ma chance, et la néces-
sité d’avoir un
bon volume
de jeu c’est
très impor-
tant pour
moi, car il est difficile pour n’im-
porte quel joueur de préserver sa
forme où de donner satisfaction s’il ne
joue pas d’une manière régulière. Je sais
que la concurrence sera très rude pour
tous les joueurs car nous avons un riche
effectif, mais je reste confiant pour préserver ma place dans
l’équipe.
Vous avez quitté le terrain dix minutes seulement après
l’entame de la seconde période, souffrez-vous d’une
blessure ?
Il ne s’agissait que d’un choix tactique de la part du coach,
et je ne souffre d’aucune blessure. Actuellement je me
concentre sur mon travail afin d’être prêt pour le prochain
match qu’on va livrer face au CABBA et qui sera aussi diffi-
cile. Je pense que le Mouloudia sera l’équipe à battre après
que nous soyons revenus à un point du leader.
Comment se présente pour vous ce match ?
C’est un match très difficile, notamment face à une équipe
qui est en mauvaise posture. Le CABBA est tenu par l’obli-
gation du résultat face à son public alors que de notre côté
on est appelés à confirmer les deux victoires que nous avons
réalisées à domicile. On se prépare donc pour ce match et il
faut absolument qu’on revienne avec un bon résultat.
Entretien réalisé par Kamel M.
08
08

N° 2449

Mercredi 30 octobre 2013

www.lebuteur.com Coup de tam tam ESS
www.lebuteur.com
Coup de tam tam
ESS

L e site officiel de l’ES Sétif vient de confir- mer la participation de l’Entente à la nou- velle édition de la

Le site officiel de l’Entente confirme la participation à la LDC

officiel de l’Entente confirme la participation à la LDC Leur message était clair face au CSC

Leur message était clair face au CSC

Les supporters sétifiens avaient, dans un pre- mier temps, exigé des dirigeants de confirmer la participation de leur équipe à la LDC à travers les sondages lancés ça et là sur la toile et les dif- férents réseaux sociaux, avant de le faire savoir d’une manière très claire à l’occasion du dernier match qui a eu lieu samedi passé contre le CSC. Les Sétifiens avaient clairement mis en garde leurs dirigeants d’un éventuel forfait.

Ammour soutient les Sétifiens

Lors d’une émission de télévision où était invité l’ex-président de l’ESS Abdelhaim Serrar qui voit que l’ESS doit se retirer de la LDC, Ammar Ammour, le meneur de jeu du CRB, qui était lui aussi invité sur le même plateau, s’est montré contre cette idée, et surtout contre le principe qui dit que les clubs algériens doi- vent faire l’impasse sur ces compétitions parce qu’ils n’ont aucune chance de les gagner. «Dans

parce qu’ils n’ont aucune chance de les gagner. «Dans ce cas, la Ligue des champions doit

ce cas, la Ligue des champions doit se jouer avec huit équipes seulement, et l’autre compétition avec six équipes uniquement. Je crois que ce n’est pas une lo- gique», s’était-il exprimé en sou- tenant la décision de l’ESS.

Deux équipes pour relever le défi

Ligue des champions africaine malgré le souhait, la pression parfois, de la Fédération algé- rienne de football de voir tous les clubs algériens engagés dans les différentes compétitions continentales se retirer de ces nouvelles échéances pour di- verses raisons, entre autres, la surcharge des calendriers et les problèmes financiers, sans par- ler du niveau des autres clubs africains avec lesquels nos équipes seraient, selon la FAF, incapables de rivaliser. Cette pression de la part de l’instance fédérale n’a pas influencé le choix des responsables de l’ESS qui pensent que le retrait de leur équipe d’une compétition d’une telle envergure ne sera pas sans conséquences, et que son ab- sence de cette nouvelle édition pourrait lui coûter très cher, sportivement parlant.

La pression des supporters a pesé dans la balance

Cela dit, il est important de noter que la direction de l’En- tente, par le biais de ses respon- sables, avait beaucoup hésité avant de prendre une telle déci- sion. Hammar, dans une inter- vention à la radio, avait même annoncé, dans un premier temps, le retrait de l’ESS de la Ligue des champions, avant qu’il ne revienne sur cette décision suite à la pression des sup- porters qui ne voulaient pas entendre d’un tel retrait. Aussi, l’argument selon lequel les dates de la LDC pourraient chevaucher avec celles de l’Equipe nationale ne tenait pas la route, idem pour le calendrier du championnat et celui de la Coupe d’Algérie qui ne peuvent en aucun cas perturber la participation de l’ESS à la Ligue des champions.

Maintenant que cette décision a été prise, les responsables de l’ESS doivent prendre leurs res- ponsabilités et les mesures qu’il faut afin d’affronter toutes les prochaines échéances. Dans cette

perspective, l’on apprend que l’Entente va désormais jouer avec deux équipes, une qui sera enga- gée sur le plan local avec le championnat et la Coupe d’Algé- rie, et une autre qui jouera les matchs de Coupe d’Afrique. Cette décision vient d’être prise suite à celle de la Ligue de foot- ball professionnel, soutenue par la FAF, qui a affirmé dans un ré- cent communiqué qu’elle ne re- portera aucun match de championnat aux clubs qui veu- lent s’engager dans les compéti- tions africaines, justifiant les dates libres en milieu de semaine seront réservées aux différents tours de la Coupe d’Algérie. La direction de l’Entente, son staff et ses supporters sont donc avi- sés, les choses ne seront pas fa- ciles pour leur équipe et ils doivent assumer la responsabilité de leur décision. Pour ce faire, les responsables du club envisagent déjà de renforcer leur effectif lors du prochain mercato avec un recrutement de qualité qui puisse leur permettre de faire face à la multiplication des matchs et à un calendrier démentiel, plus particulièrement au mois de mars qui s’annonce très compliqué. On prévoit, en effet, un effectif de 26 joueurs pour pouvoir faire face aux aléas de la programmation.

K. L.

Entraînement hier matin Après la séance de la reprise de lundi passé, les Sétifiens se
Entraînement
hier matin
Après la séance de la reprise de
lundi passé, les Sétifiens se sont entraî-
nés hier matin à partir de 9h30. La séance
a été caractérisée par la présence de l’en-
semble de l’effectif et de ceux qui se sont
absentés de la reprise, à l’exception du
gardien Khedaïria qui poursuit les soins.
Toutes les séances de cette semaines
auront lieu la matinée et il n’y aura
qu’une seule séance par jour.
Elamri
réintègre
le groupe
Après s’être entraîné en solo
lors de la séance de la reprise en
raison de douleurs au dos, l’atta-
quant Sidali Elamri a réintégré le
groupe hier matin et l’on s’at-
tend à ce qu’il soit d’attaque
face au MOB.
Demou
reprend
les entraînements
Comme indiqué hier, Abdelghani
Demou a dû faire l’impasse sur la
séance de lundi passé en raison d’une
blessure au pied contractée dans les
dernières minutes face au CSC. Le
joueur s’en est remis et a repris les
entraînements hier matin avec le
groupe après avoir été soumis à
pas moins de quatre séances
de soins.
Aroussi
pourrait
remplacer Ziti
Comme il nous l’a fait savoir dans
l’entretien qu’il nous a accordé, Ziti n’est
pas encore sûr de pouvoir jouer le pro-
chain match contre le MOB. Dans le cas où
cette défection se confirmerait, le staff tech-
nique envisage de le remplacer par Aroussi
qui n’a pas fait partie de la liste des 18 ces
derniers matchs. Il est à rappeler que
Ziti, qui ne s’est pas entraîné lundi, a
dû suspendre hier sa séance en
raison des douleurs qui ont
refait surface.

Ziti «Il faut motiver les joueurs pour qu’ils puissent garder la tête du classement»

pour qu’ils puissent garder la tête du classement» Oui, c’est sûr, surtout sur le plan psycholo-

Oui, c’est sûr, surtout sur le plan psycholo- gique. Mais il faut conforter cette première place en revenant avec un bon résultat de Béjaïa. Il faut continuer comme ça jusqu’au mercato afin de décrocher le titre hivernal, mais je sais que ça ne sera pas facile par rap- port à la concurrence des équipes de tête. On vous a vu durant ce match essayer de donner un plus en attaque. Aviez-vous envie de marquer ? Nous avons manqué d’efficacité contre le CSC et nous avons manqué beaucoup d’oc- casions. C’est pour ça que je voulais donner un coup de main en attaquent et j’avais effec- tivement envie de marquer en tentant ma chance avec des tirs de loin, surtout après l’expulsion de Ghoul qui a complètement faussé nos calculs. Nous n’avons pas eu de chance cette fois-ci et nous n’avons pu mar- quer qu’un seul but qui nous a assuré un

Ziti reste incertain pour le match de samedi prochain contre le MOB. Le défenseur sétifien n’a pu s’entraîner lundi et hier mardi en raison de douleurs au dos. Il nous en parle.

MOB. Le défenseur sétifien n’a pu s’entraîner lundi et hier mardi en raison de douleurs au
hier mardi en raison de douleurs au dos. Il nous en parle. Pourquoi étiez-vous ab- sent

Pourquoi étiez-vous ab- sent à la séance de la re- prise ? J’avais très mal au dos, et, de ce fait, je ne pouvais

point. C’est cela le football, on ne peut pas gagner toujours. Comment est l’état psychologique du groupe après ce semi-échec à domicile ? Cela ne nous a pas affectés du tout. C’est un match que nous

Deux changements attendus Par rapport aux données ac- tuelles au sein de l’effectif sétifien, Christian
Deux
changements
attendus
Par rapport aux données ac-
tuelles au sein de l’effectif sétifien,
Christian Lang envisage d’opérer deux
changements samedi prochain contre le
MOB par rapport au dernier match face au
CSC. Le premier concerne le poste de gar-
dien de but où Belhani devra remplacer
Ghoul qui écope d’une suspension de
deux matchs, et le second concerne le
retour de Karaoui qui a purgé sa sus-
pension et qui va retrouver sa
place de titulaire.
d’autres
peuvent avoir lieu
En plus de ces deux change-
ments, il se peut que l’effectif sétifien
connaisse d’autres nouveautés dans sa
composante par rapport au dernier
match, surtout si la forfait de Ziti se
confirme. Il se peut également que le
staff technique ne compte pas sur
Demou s’il voit qu’il ne sera pas tout
à fait prêt pour le match de sa-
medi prochain.
Belhani
signera sa
première apparition
La suspension de Nadjib
Ghoul et la blessure de Khedaï-
ria vont permettre au gardien
Belhani de faire sa première
apparition officielle de la sai-
son sous les couleurs de
l’Entente.

pas m’entraîner. Je me suis contenté d’une séance de soin. Même aujourd’hui (entretien réa- lisé hier mardi, ndlr), je n’ai pas pu terminer l’entraînement. J’avais essayé de reprendre les entraînements, mais je n’ai pas pu, j’ai ressenti une nou- velle fois les douleurs.

avons joué et que nous avons déjà oublié. Nous sommes en train de préparer celui du MOB et le champion- nat ne va pas s’arrêter au match contre le CSC, le parcours est encore long. Justement, comment voyez-vous cette rencon- tre face au MOB ?

Peut-on supposer par là que vous serez absent lors du prochain match contre le MOB ? Pour être franc avec vous, je ne sais

Notre prochain adver- saire a du mal en ce début de saison et la majorité des équipes de tête sont allées gagner là-bas. C’est ce que nous comptons faire aussi. Sauf que ça sera plus difficile pour nous car toutes les équipes qui nous affrontent sont doublement motivées. C’est ce qui va compliquer da- vantage notre tâche, mais nous allons tout faire pour gagner ce

pas si je vais jouer ou non. Je ne peux savoir comment évoluera mon état de santé d’ici le jour du match. J’ai discuté avec le soigneur et il m’a

demandé de me soigner et d’attendre ce que cela ça va donner. Mais j’espère que je serai prêt pour ce match inch'Allah. Revenons sur le dernier match contre le CSC. Quel commen- taire faites-vous sur ce nul concédé sur votre terrain ?

match, à condition de motiver un peu les joueurs, car garder la tête du classement ne se fait pas gratuitement. Voulez-vous parler de l’aspect fi- nancier et de votre dû ? Oui, nous sommes leaders du cham- pionnat, nous avons accompli de bons résultats depuis le début de la saison, mais nous n’avons encore pas touché le moindre sou. Je crois qu’il faut moti- ver les joueurs au moins en leur payant une partie de leur dû. Les

C’est un nul qui ne nous arrange pas évidemment dans la mesure où nous avons perdu deux points à domicile. Par rapport aux occasions que nous avions eues, on aurait pu gagner le match, surtout en première mi-

temps où nous étions nette- ment meilleurs que notre adversaire. Mais bon, on doit maintenant se concentrer sur notre prochain match. Malgré ce faux pas, vous êtes toujours leaders du cham- pionnat. C’est réconfortant, non ?

joueurs ont toujours besoin d’être moti- vés financièrement, il va falloir tenir compte de cela. Entretien réalisé par Khalil L.

www.lebuteur.com Coup d’œil USMA
www.lebuteur.com
Coup d’œil
USMA

N° 2449

Mercredi 30 octobre 2013

09
09

Courbis : «Mon avenir ?

Rien ne presse !»

A près la n de la séance d’entraînement

d’hier après-midi, Rolland Courbis s’est

présenté à la salle de conférence du stade

Omar-Hamadi pour évoquer plusieurs sujets qui lui tiennent à coeur. Tout d’abord, le coach usmiste a apporté quelques précisions au sujet de son avenir, en déclarant : «J’ai annoncé que j’allais prendre une importante décision, mais je n’ai toujours pas rencontré mon président. Sa- chez que je n’ai pas changé de position. Si je n’ai pas pu m’entretenir avec Ali Haddad, c’est tout simplement parce qu’il était occupé ces derniers temps. En ce qui me concerne, ça ne me dérange, parce que rien ne presse. Nous allons disputer un autre match de championnat puis effectuer un déplacement. Ce n’est donc qu’au prochain arrêt du championnat que ça devrait se faire.»- Nommé à la tête du staff technique, le 1er no- vembre 2012, le Français a enchaîné : «Je vais diriger le week-end prochain mon 50e rencontre en tant qu’entraîneur. Nous allons faire tout notre possible pour que cet événement coïncide avec une victoire.» «J’ai renoncé à 35% de mon salaire pour renouveler à l’USMA» En plus d’être l’entraîneur de l’USMA, Rol- land Courbis occupe le poste de consultant sur RMC. «J’ai constaté qu’on trouve du plaisir à le répéter. Oui, je suis consultant sur RMC. Mais ce qu’il faut savoir aussi c’est qu’après la n de la saison, pour l’USMA, mon travail s’est réduit à trois jours seulement. Du coup, j’ai renoncé à 35% de mon salaire pour renouveler mon contrat à l’USMA. Un contrat que j’ai signé sans même pas le lire. Ali Haddad peut d’ailleurs vous le con rmer.» Une manière de montrer sa grosse envie de

continuer le boulot qu’il a débuté l’an passé. «Pas moins de trois jeunes seront titularisés face à Aïn Fekroun» Pour le prochain match, l’USMA recevra le CRB Aïn Fekroun. Pour ce match, Courbis devra continuer à faire con ance aux jeunes, comme il l’a annoncé mardi soir : «Je ne com- pose pas mon onze par rapport aux salaires que touchent les joueurs. Je ne tire pas les noms au hasard. Si j’aligne des éléments, c’est qu’ils sont légèrement meilleurs que les autres. Lors de notre prochaine rencontre par exemple, pas moins de trois jeunes feront partie du onze de départ. Je

fais attention au dosage, et c’est pour cette raison que j’étudie bien les situations, avant de prendre des décisions.» «J’ai RDV le 18 novembre dans une clinique à Monaco» A l’occasion de l’arrêt du championnat ob- servé en ce mois d’octobre, Rolland Courbis s’est rendu chez lui en France où il a été hospi- talisé pour des calculs rénaux. A ce sujet, il a dit : «On a osé pré-

obligé de le faire, mais je peux vous révéler aussi que mon prochain rendez-vous est prévu le 18 novembre, à 10h, à la clinique Princesse Grace de Monaco où mon mé- decin me fera des tests et verra s’il d’au- tres calculs ne se sont pas formés dans mes reins.» «Je ne cherche pas d’excuse pour partir !» Le Marseillais a tenu à affirmer également qu’il ne cherchait pas d’excuse pour partir. «Je ne

ferai jamais ça ! Le jour où je voudrais partir, je sais ce que j’aurai à faire. Jusque-là, je tiens le coup. Je tiens aussi à préciser que jamais j’impo- serai mes choix au premier responsable du club.» «J’aimerais bien être sur le banc pour diriger une finale de la CAN Maroc-Algérie avec en face mon ami Vahid, mais… » Son nom a circulé comme étant un sérieux candidat pour succéder à Rachid Taoussi à la tête des Lions de l’Atlas. A ce sujet, Cour- bis a précisé : «Le jour où on me contac-

Il s’est réuni avec les jeunes en fin de soirée Rolland Courbis, après avoir quitté
Il s’est réuni
avec les jeunes en
fin de soirée
Rolland Courbis, après avoir quitté
la salle de conférence, s’est réuni avec
les jeunes qui sont en pole position
pour jouer le prochain match de leur
équipe, en présence des autres mem-
bres du staff technique. Parmi les
joueurs concernés, nous pou-
vons citer Baïtèche et
Rabti.

tendre que j’ai simulé une maladie pour rester cinq jours de plus en France. C’est faux ! Le jour où je

tera de manière officielle, j’irai voir le président. Etre le sélectionneur du Maroc est intéressant, surtout que c’est une grande nation de football comme l’Algérie. J’ai- merais bien être sur le banc de touche pour diriger une nale de CAN face à l’Algérie avec mon ami Vahid en face, mais nous n’en sommes pas encore là», a-t-il

Adel C.

compte prendre des vacances, je le dirai directement à mon président. J’étais bel et bien à l’hôpital et j’ai même pris des photos avec des in r-

mières et des patients. D’ailleurs, je ne suis pas

dit pour nir.

La direction récupère les licences de Madani, Belkhemassa et Abdellaoui

 

Lors de la période d’intersaison, trois jeunes joueurs de l’USMA

ont préféré quitter le club pour

re-

joindre une autre équipe au sein de laquelle ils pourraient conti- nuer leur apprentissage et viser une place parmi le groupe seniors. Tous des internationaux juniors,

Madani, Belkhemassa et Abdel- laoui, puisque c’est d’eux qu’il s’agit, ont donc opté pour

l’USMH. Une initiative qui n’a été du goût des responsables

pas

us-

mites. Selon eux, ces joueurs

n’étaient pas en n de contrat, après avoir passé une année à

l’Académie de la FAF où ils

ont

préparé la CAN, et c’est ce qui les a poussés à faire un recours pour les récupérer. Ayant eu gain de

cause, ce n’est qu’hier qu’ils ont

ré-

cupéré les licences de ces jeunes.

N’étant pas quali és à l’USMH, les Madani, Belkhemassa et Abdel- laoui porteront donc une nouvelle fois le maillot de l’USMA et c’est

celui des U21 qu’ils devront

dé-

fendre.

Leur retour fera beaucoup de bien aux U21

Le retour de ces trois joueurs ne devra que réjouir les membres du staff technique, puisque étant tous des éléments prometteurs, la pré- sence de Madani, Belkhemassa et Abdellaoui ne devra faire que du bien au groupe. Actuellement

deuxièmes au classement, les

Es-

poirs de l’USMA ont pour objectif de nir champions pour la deuxième année consécutive. Adel C.

Benmoussa «Surtout ne pas croire que le prochain match est déjà gagné !»

Les joueurs perturbés par l’affaire Courbis ! Depuis quelques jours, Rolland Courbis est le sujet
Les joueurs
perturbés par
l’affaire Courbis !
Depuis quelques jours, Rolland
Courbis est le sujet de discussion
n°1 des Usmistes. Sous pression à
cause des résultats décevants et
juste moyens décrochés par son
équipe depuis le début de la sai-
son, le premier responsable du
staff technique n’a pas hésité à
déclarer, juste après la fin de la
dernière rencontre disputée par
les Rouge et Noir à Chlef, qu’il
comptait prendre une importante
décision, dans 48 heures. Mais
jusqu’au moment où nous met-
tons sous presse, il ne l’a tou-
jours pas fait. Ayant pris
beaucoup d’ampleur ces derniers
temps, cette affaire commence
sérieusement à agacer les
joueurs. Même s’ils ne l’ont pas
dit à leur entraîneur, certains
éléments n’ont pas apprécié que
ce sujet ne soit toujours pas
clos, alors qu’ils ne disposent
que de peu de temps pour pré-
parer leur prochain rendez-
vous qui s’annonce d’une
grande importante pour eux.
En fait, ne pas savoir ce que
leur coach compte faire les
perturbe énormément. L’infor-
mation que nous avons révélée
dans notre précédente édition
n’a fait que compliquer la si-
tuation. Comptant faire le mé-
nage, dans le cas où il décidait
de poursuivre sa mission, en
se séparant de cinq éléments,
certains joueurs que nous
avons eus au bout du fil nous
ont fait savoir que ce n’est
guère le moment de laisser
filer une telle information de
sa part. Surtout que le plus
important pour le moment
est de trouver la bonne re-
cette pour réapprendre à ga-
gner et mettre fin à cette
série de mauvais résultats
qui dure depuis quatre ren-
contres. Rolland Courbis,
qui a animé hier soir une
conférence de presse, doit
tenir une réunion avec ses
protégés pour remettre de
l’ordre dans le vestiaire.
Adel Cheraki

Depuis qu’il a purgé la suspension qui lui a été infligée avant le début de la saison, Mokhtar Benmoussa ne cesse d’enchaîner les titularisa- tions. La dernière en date remonte à samedi passé lorsqu’il a débuté le match à Chlef face à

l’ASO, dans le onze de départ. Joint par nos soins, le natif de Tlemcen est revenu sur cette rencontre, avant de nous parler de celle qui aura lieu, ce week-end, à Bologhine contre le CRB Aïn Fekroun.

Tout d’abord, quel commentaire faites-vous à propos du dernier ré- sultat décroché par votre équipe ? Je pense que c’est un résultat positif. Ce n’est pas facile de tenir en échec une équipe en con ance chez elle et devant ses supporters. Nous sommes parvenus à le faire, donc pour moi, ce résultat est une bonne opération. Les joueurs de l’ASO Chlef voulaient enchaîner un autre succès. En ce qui nous concerne, nous avons abordé cette rencontre dos au mur. Le faux pas était interdit, après la défaite concédée à El Eulma. Malgré la pression, nous avons pu gérer la par- tie et revenir à la maison avec un bon point. L’USMA visait les quatre points, non ? C’est vrai que nous aurions voulu prendre plus. La suite du parcours est encore longue, donc à nous de faire le nécessaire a n de récupérer ceux que nous avons perdus à domicile. Le titre est-il perdu; selon vous ? Nous n’en sommes qu’à la neuvième journée, à cinq points du leader. Ce n’est pas beaucoup, donc à mes yeux, tout demeure possible. Le titre de champion se jouera jusqu’à la dernière minute, il reste beaucoup de points en jeu. Le mieux serait que nous nous concentrons sur notre parcours, a n de récolter le maximum de points. Pourquoi l’USMA éprouve-t-elle des difficultés à enchaîner les bons résultats ?

C’est simple, si nous vivons une telle situation, c’est tout simplement parce que chaque week-end, nos adversaires jouent le match de l’année. Toutes les équipes veulent nous battre, que ce soit celles qui jouent les premiers rôles ou qui luttent pour le maintien. C’est diffi- cile, donc, de gagner lorsque nous sommes attendus, mais nous continue- rons à faire ce qu’il faut pour avancer. Sur le plan personnel, vous êtes uti- lisé en tant qu’arrière latéral gauche. Qu’avez-vous à nous dire à ce sujet ? Je suis un joueur offensif, mais si le coach a besoin de moi en défense, je suis prêt à faire le nécessaire pour tenir mon rôle. J’aime marquer des buts, mais le plus important, c’est que nous gagnions, peu importe celui qui loge le cuir au fond des lets. Vous recevez le CRB Aïn Fe- kroun, une bonne occasion de re- nouer avec le succès, n’est-ce pas ? Il va falloir que nous soyons vigi- lants. Il ne faut surtout pas croire que ce match est déjà gagné. Cette équipe occupe la dernière place, mais je suis sûr qu’ils vont tenter de nous surprendre. Ils joueront sans pression, vu qu’ils n’ont rien à perdre, donc nous sommes dans l’obligation d’être mé ants. Il faut gagner ce match et nous allons faire tout notre possible pour re- trouver le sourire et nous relan- cer. Entretien réalisé par Adel C.

et nous allons faire tout notre possible pour re- trouver le sourire et nous relan- cer.
10
10

N° 2449

Mercredi 30 octobre 2013

www.lebuteur.com mob Coup osé
www.lebuteur.com
mob
Coup osé

Les Crabes veulent

s’offrir le leader

En amical

:

ne rassurent

hier face à la formation de

1-0 sur une réalisation de

changements à effectuer

compliqué face au leader pionnat.

MOB 1 – USO A 0

Les Béjaouis

pas

Voulant assurer une bonne prépa-

ration pour le prochain match face à la formation de l’ES Sétif qui aura lieu samedi prochain, le staff technique du MOB a programmé une joute amicale

l’US Oued

L es Crabes du MO Béjaïa qui ont re- pris le chemin des entraîne- ments dimanche

qui ont re- pris le chemin des entraîne- ments dimanche journées déjà. Un autre derby pour

journées déjà.

Un autre derby pour les Béjaouis

Mis à part que le match s’annonce important pour les Béjaouis, vu leur position au classement, il n’en demeure pas moins que la rencontre de ce samedi entre le MOB et l’ESS s’annonce comme un autre derby pour les Béjaouis dans la mesure où les deux équipes semblent être motivées pour arracher les trois points.

Alors qu’elles ne se sont pas déjà rencontrées beaucoup dans le passé, étant donné qu’elles évoluent dans des pa- liers différents, les

de la mauvaise situation dans la- quelle ils se trouvent actuelle- ment. C’est l’avis même des joueurs qui sont unanimes à dire que ce match revêt une grande importance pour eux, où aucun faux pas n’est permis au risque de se compliquer la tâche à l’avenir.

Un rendez-vous historique pour les deux équipes

Bien que les deux formations se soient déjà rencontrées une pre- mière fois en championnat et une autre fois en Coupe d’Algérie, il n’en demeure pas moins que la rencontre de ce week-end s’an- nonce déjà historique pour les deux clubs qui vont se rencontrer pour la première dans un tel pa- lier, à savoir la Ligue 1 profession- nelle. Les Béjaouis veulent rentrer dans l’histoire et s’offrir le leader afin de remonter dans le classe- ment et part la même avoir un moral au beau fixe pour la suite du parcours. Pour les poulains de coach Amrani, il n’est pas ques- tion de céder encore des points à

domicile mais surtout laisser filer cette occasion pour engranger d’autres points afin de garder leurs chances intactes pour réali- ser leur objectif primordial : le maintien.

Les Crabes font peur aux Aigles noirs

Décidément, le MOB fait peur aux Sétifiens et ce, en dépit de la place que les Crabes occupent ac- tuellement au classement par rap- port à leur adversaire du jour. En effet, le staff technique de l’ESS a tenu à superviser le MOB lors de la rencontre qui les a opposés à la JSMB, afin d’avoir une idée pré- cise sur le rendement de chaque joueur et préparer un plan pour contrer la formation d’Abdelkader Amrani. Le coach adjoint de l’ESS Madoui a tenu à insister sur l’obli- gation de faire un marquage strict sur certains joueurs notamment Yaya, Rehal, Akrour.

Yugurtha A.

Amizour évoluant en division de

DNA. Un match qui s’est soldé par la victoire des camarades de Berrefane

Ferhat à la

33’. D’ailleurs, le coach Amrani a pro- fité de cette opportunité pour donner l’occasion aux joueurs n’ayant pas pris part au dernier match face à la JSM Béjaïa d’avoir de la compétition dans les jambes et de s’arrêter sur la presta- tion du groupe avant de croiser le fer avec la formation de l’ESS qui n’est autre que le leader du championnat.

dernier ont décidé déjà de mettre de côté le match nul concédé face à la JSMB et de se concentrer uniquement sur le rendez-vous impor- tant de ce week-end face à l’ES Sétif. Bien qu’ils aient laissé filer une belle oppor- tunité de prendre trois pré- cieux face aux voisins de la JSMB, les camarades de Chebana auront une autre occasion de se racheter et de se motiver pour la suite de la compétition ce week-end lorsqu’ils affronteront le lea- der sétifien dans un match qui ne s’annonce pas facile pour les Vert et Noir. Cela dit, les joueurs affi- chent une grande détermination pour ne pas céder des points et surtout de glaner les trois points afin de quitter la zone des turbu- lences et gagner plus de confiance en prévision de la suite de la com-

pétition. Un souhait qui demeure réalisable, surtout que le fait d’af- fronter le leader est une motiva- tion pour les joueurs afin de démontrer qu’ils ont repris leurs forces depuis

Le coach a aligné deux équipes différentes

Pour mieux jauger son équipe avant de croiser le fer ce week-end

avec l’ES Sétif, le premier responsable de la barre technique a décidé d’ali- gner tous les joueurs pour avoir une bonne idée sur eux et décider des

lors de la

rencontre de ce samedi. D’ailleurs les

coéquipiers de Yettou n’ont pas livré le rendement escompté se contenant d’une prestation juste moyenne. Ce qui n’est pas rassurant pour la suite de la compétition d’autant plus que le prochain match s’annonce difficile et

du cham-

Betrouni, Benjenine, Nemdil et Laincer n’ont pas joué

Betrouni, Benjenine, Nemdil et Laincer n’ont pas joué quelques La direction écope d’une amende de 40
quelques La direction écope d’une amende de 40 000 DA La commission de discipline dépendant
quelques
La
direction
écope d’une amende
de 40 000 DA
La commission de discipline dépendant de la Ligue na-
tionale a infligé une amende de quatre millions de centimes
au MOB suite aux jets de projectiles lors du derby face à la
JSMB. Une amende qui a fait éviter au club le huis clos
comme cela est le cas pour le club voisin. Néanmoins, les
supporters du MOB doivent être vigilants dans les pro-
chains matchs pour éviter une telle sanction.
Belaïd :
«Le MOB a affronté
aussi l’ESS en Coupe
d’Algérie»
L’ancien joueur du MOB Hassan Belaïd nous a appe-
lés hier pour apporter une précision à propos de l’histo-
rique des rencontres entre le MOB et l’ESS. De ce fait, il a
tenu à préciser que le MOB a déjà affronté cette équipe de
l’ESS en Coupe d’Algérie et s’est incliné difficilement au stade
de Jijel : «Le MOB et l’ESS se sont déjà rencontrés Coupe
d’Algérie où nous avons perdu à l’époque sur le score de 1-0
dans un match qui s’est joué à Jijel. C’est pour dire que le
rendez-vous de ce samedi sera le troisième entre les
deux formations toutes compétitions confon-
dues.»
Nemdil
manquera
le rendez-vous
face à son ex-équipe
Le grand absent pour le rendez-vous de ce week-
end entre le MOB et l’ESS sera certainement l’attaquant
du MOB, Zahir Nemdil, qui n’affrontera son ex-équipe
pour cause de blessure qu’il a contractée lors du stage ef-
fectué par son équipe à Tipaza. De ce fait, il ne sera pas
présent pour ce choc de l’aller en attendant le match
retour qui aura lieu dans quelques mois. Le joueur
en question n’a pas caché sa déception de ne pas
pouvoir aider ses camarades dans ce match
important.
pas pouvoir aider ses camarades dans ce match important. En alignant tous les joueurs, sauf Nemdil

En alignant tous les joueurs, sauf Nemdil (blessé), Betrouni, Benjenine et Laincer, pour des choix tactiques, le coach compte avoir une idée pré- cise sur ses poulains avant le rendez- vous important contre les Sétifiens. L’équipe alignée : Zaidi (Berre- fane), Bahri (Benhocine), Guedjali, Baâouali (Bouaâmria), Kheddis, Yet- tou (Dehouche), Ferhat, Rehal (Bou- nechada), Akrour (Mesbah), Yaya (Boulaincer), Semani.

Y.A.

Crabes le consi- dèrent comme un

derby qu’ils doivent remporter pour aug- menter leur capital point et es- pérer sortir

Amrani insiste sur les trois points

quitte cette zone des turbulences.»

sur les trois points quitte cette zone des turbulences.» «Je n’ai pas peur de l’Entente» En

«Je n’ai pas peur de l’Entente»

En dépit de la difficulté de la tâche qui attend ses poulains ce samedi face au leader, le pa- tron de la barre technique du MOB Am- rani a tenu à déclarer : «Je ne vous cache pas que la rencontre s’annonce difficile, étant donné que nous aurons affaire au leader du championnat. Entre le papier et le terrain, il y a une différence et, personnelle- ment, je n’ai pas peur de cette équipe de l’ESS.» Un message clair de la part de techni- cien tlemcénien aux Ententistes pour leur dire que le match n’est pas gagné d’avance et tout reste possible pour eux en dépit de la diffi- culté de la tâche.

Y. A.

L e premier responsable de la barre tech- nique du MOB, sous la houlette du coach Abdelkader Amrani, a tenu à in-

sister sur le fait d’arracher les trois points de la victoire ce samedi face à l’ES Sétif. Pour lui, le fait d’avoir laissé filer une chance de décrocher la victoire face à la JSMB vendredi dernier va mettre davantage la pression sur les joueurs

pour tenter de se ressaisir de ce faux pas et re-

prendre le chemin des victoires afin d’espérer d’aborder la suite du parcours avec un moral au beau fixe. Il a tenu à demander aux joueurs de fournir plus d’efforts afin qu’ils atteignent leur ob- jectif.

plus d’efforts afin qu’ils atteignent leur ob- jectif. Il est conscient du grand chantier qui l’attend

Il est conscient du grand chantier qui l’attend

Bien qu’il ait réussi à instaurer une discipline dans le groupe, il n’en demeure pas moins qu’un grand chantier attend le coach Amrani afin de redresser la situation. D’ailleurs, lors de son passage dans l’émission «Canalfoot», il a re- connu les manques dont souffre son équipe tout en estimant qu’il y a encore un grand travail à ef- fectuer pour redresser la situation : «Je ne vous cache pas qu’il y a encore du travail à effectuer sur tous les compartiments, afin de redresser la barre et espérer être encore plus efficaces à l’avenir. On doit travailler afin que l’équipe retrouve sa sérénité et

www.lebuteur.com Coup juste CRB N° 2449 Mercredi 30 octobre 2013 11 Gamondi en colère contre
www.lebuteur.com Coup juste CRB
www.lebuteur.com
Coup juste
CRB

N° 2449

Mercredi 30 octobre 2013

11
11

Gamondi en colère contre les employés du stade

Depuis déjà un bon moment, l’effectif du CRB se plaint de la mauvaise organisa- tion au stade du 20-Août. Le club s’est trouvé, plus d’une fois, dans des situations très inconfortables. Cette fois, le coach du club, Miguel Angel Gamondi, a décidé de passer à l’acte. Alors que les joueurs se dirigeaient pour effectuer une séance d’entraînement, ils ont été surpris de voir le terrain occupé par la formation du NAHD. Ne supportant plus cette situation, le coach a passé un savon aux em- ployés du stade.

Les blessures, le casse-tête du coach

Plus que trois jours nous séparent du prochain déplacement du CRB à Constantine, et le coach Gamondi se trouve toujours dans l’embarras. En fait, depuis le match contre El Harrach, l’infirmerie du club ne désemplit pas. D’ailleurs, Meghout et Hadjadj sont in- certains pour le prochain déplacement à Constantine. Ce duo indispensable dans l’échi- quier de l’Argentin n’a pas encore réintégré le groupe. Malheureusement, ce ne sont pas les seules défections. Khoudi, l’habituel titulaire aux côtés de Khelili en défense centrale, n’est pas sûr lui aussi de prendre part à cette rencontre. Ce qui pousserait Ga- mondi à lui chercher un remplaçant.

Ce qui pousserait Ga- mondi à lui chercher un remplaçant. sera L’attaque remaniée Bourekba ne constituera
sera L’attaque remaniée Bourekba ne constituera pas le L’absence seul souci de de Gamondi dans
sera L’attaque
remaniée
Bourekba
ne
constituera
pas le L’absence
seul
souci
de de
Gamondi
dans
le
secteur
offensif
qui
pourrait
bien
de la être
remanié
ce
prochain
rendez-vous
semaine.
L’autre
pour atta-
début de
saison, est lui aussi dans le flou. Blessé
quant de l’équipe Dehar, la sensation de ce
au talon, sa
par-
Pas seule-
rater son
ticipation au prochain match est incertaine.
ment, Kherbache est bien parti pour
qu’il
a contractée à Béjaïa.
deuxième match de la saison, après la blessure
Benaldjia
et Anane,
les solutions
Le
coach
la CRB
est
en
train
de
pré-
parer
les
éventuels
remplaçants,
pour
s’éviter
toute
surprise
veille
match.
Depuis
derby face à l’USMA. A ce sujet, il nous
dira. «Ça tombe bien. Ce sera une autre
grosse affiche et je ne compte la rater
pour rien au monde. Je travaillerai dur
durant ces deux semaines, afin d’être prêt
pour ce match et apporter le plus qu’on
attendra de moi. Je tiens à profiter de
cette occasion pour demander une énième
fois pardon à mes coéquipiers et aux sup-
porters.»
début
de
la
semaine,
les
yeux
du
staff
sont
rivés
sur
Benaldjia
et du
Anane
qui
du sont
susceptibles
le de
remplacer
Meghout
et
à Hadjadj
pour
ce
déplace-
ment
Constantine.
Les
deux
joueurs
s’entraînent,
d’ail-
leurs,
avec type. l’équipe-
Il a joué l’intégralité du
match face au RCK
L’attaquant Ramzy
Bourekba participé à
cette rencontre qui
s’est déroulée au
stade Benhaddad de
Kouba. Il a pris
part à l’intégralité
de la confronta-
tion. C’est lui qui a
été derrière la
passe de l’unique
but de la rencon-
tre signée Tafet.
Lamine Amimi
L’équipe (A)
s’est entraînée
au 20-Août
Pour ce qui est de
l’équipe première, elle a
effectué, hier, une séance
d’entraînement au 20-
Août. Le coach Gamondi,
qui a assuré l’entraînement,
a axé son travail sur le plan
tactique. Ce dernier avait
simulé quelques situations
de jeu, notamment de contres.
«Si nous sommes dans un
bon jour, nous mettrons fin
à l’invincibilité du CSC»
Les balles arrêtées
en fin de séance
Comment se
déroule la pré-
paration du
match face au
CSC ?
Cette semaine
de préparation
s’est déroulée
dans les meil-
leures conditions.
Notre victoire lors
du derby face à
l’USMH nous a per-
mis de souffler un
peu. Nous sommes
prêts à arracher une
victoire en déplace-
ment cette fois.
Durant la séance
d’aujourd’hui, nous
vous avons vu très
concentrés sur
votre travail…
Oui, nous sommes
en plein dedans,
comme on dit.
C’est une rencon-
tre qui reste très
importante pour
nous et le sort a
fait qu’on devra
affronter une
équipe du CSC très
en forme. Nous vou-
lons vraiment faire un
bon résultat là-bas.
Le CSC part avec un
ascendant psycholo-
gique, grâce à ses 25
matchs sans dé-
faite…
Aligner 25 matchs
sans défaite est une
grosse performance.
C’est dire qu’ils sont
en pleine confiance.
Pour notre part, nous
sommes sur une
bonne dynamique,
après notre bon résul-
tat face à l’USMH. Si
on est dans un bon
jour, on mettra un
terme à leur invinci-
bilité.
La défaite de la sai-
son dernière n’est-
elle toujours pas
oubliée ?
Le coup franc de
Bezzaz réussi à la der-
nière minute, je ne l’ai
toujours pas oublié.
Mais il faut savoir que
nous étions plongés
dans le doute. Je
pense que cette fois,
nous ferons mieux et,
pourquoi pas, pren-
dre notre revanche
sur le CSC.
Parlons de vous
maintenant, seriez-
vous aligné dans
l’axe central, lors du
prochain match ?
Malheureusement, je
ne pourrais pas vous
répondre, le coach est
le seul habilité à le
faire. En ce qui me
concerne, bien sûr
que je voudrais jouer
ce match et les autres
aussi. Mais il faut gar-
der cet esprit de
groupe. Le plus im-
portant, c’est que
nous réussissions à
revenir de là-bas avec
un bon résultat.
Comme à chaque fin de
séance d’entraînement, le
coach fait travailler les balles
arrêtées qui pourraient bien
être une arme que Gamondi
voudrait utiliser en déplace-
ment face au CSC.
Meghout, Khoudi
et Kherbache
toujours à l’écart
Meghout, Khoudi et Kher-
bache n’ont toujours pas repris
les entraînements avec le
groupe. Encore une fois, ils se
sont contentés de quelques
tours de piste, avant d’entamer
leur programme de rééduca-
tion sous les ordres du prépa-
rateur physique, Dahmane
Sayeh.
Hadjadj présent
en tenue de ville
Un autre joueur se trouve à
l’infirmerie, depuis l’entame de
la préparation. Il s’agit du mi-
lieu, Fodil Hadjadj. Toutefois,
il s’est présenté, hier, en tenue
de ville. Ce qui soulève des
in-
Entretien réalisé par
Farid Abboud
terrogations sur sa participa-
tion au prochain match à
Constantine. Rappelons que
trois jours nous séparent de ce
rendez-vous.

Ayant écopé d’une suspension de deux matchs

Bourekba

«Une décision juste»

A près que la commission de disci- pline a suspendu Bourekba pour deux rencontres, nous nous

sommes entretenus avec le joueur, afin d’avoir ses impressions sur cette déci- sion. «Je pense que c’est une décision juste, car je ne méritais pas la sanction maximale. Je ne suis pas un joueur à pro- blème. Néanmoins, je suis très affecté de devoir laisser mes camarades pour ce pro- chain déplacement à Constantine.»

«Mes camarades sauront comment surprendre le CSC»

En parlant de cette rencontre contre le CSC, Bourekba s’est dit confiant, malgré la difficulté de la tâche. «Certes, ce ne sera pas une partie de plaisir, nous allons affronter une équipe qui n’a pas encore connu la défaite. Néanmoins, je reste confiant quant aux capacités de mes co- équipiers. Après ce match contre l’USMH, ils sont plus que jamais motivés à renouer avec les bons résultats à l’extérieur.»

«Je travaillerai dur pour retrouver ma place face à l’USMA»

Suspendu pour deux matchs, Bourekba retrouvera la compétition à l’occasion du

RCK 0 - CRB 1 L’équipe «B» rassure La formation du Chabab (B) a pris
RCK 0 - CRB 1
L’équipe «B»
rassure
La formation du Chabab (B) a
pris part, hier, à une joute ami-
cale face à la formation du RCK
qui s’est soldée par une courte
victoire des joueurs belouizdadis
dirigés, à l’occasion, par l’adjoint
de Gamondi, Benchirioui. C’est
le jeune Tafet qui s’est illustré à la
suite d’un joli mouvement indi-
viduel en seconde période.
Chouih était
présent
Dans la composante de
l’équipe qui a fait le court dépla-
cement à Kouba, on comptait le
gardien de but Chouih qui a pris
part à la première mi-temps de
ce match sans être inquiété. Le
deuxième portier du Chabab cé-
dera sa place, en seconde pé-
riode, au gardien des Espoirs,
Adidi.
Tariket fait bonne
impression
En plus du buteur Tafet, un
autre élément de cette équipe be-
louizdadie a fait parler de lui lors
de cette rencontre. Il s’agit du
milieu de terrain Tariket qui a
rendu une excellente copie dans
son rôle de récupérateur.
12
12
12 N° 2449 Mercredi 30 octobre 2013 www.lebuteur.com USMH Coup dur L’argent, l’éternel problème L es

N° 2449

Mercredi 30 octobre 2013

www.lebuteur.com USMH Coup dur
www.lebuteur.com
USMH
Coup dur

L’argent, l’éternel problème

L es mois passent et se res- semblent pour les joueurs Harrachis qui doivent se montrer plus patients et surtout téméraires. En at-

tendant que les caisses soient ren- flouées, le président Laïb essaye tant bien que mal de rassurer tous les sa- lariés - staffs technique, médical, joueurs et employés du club - dont certains n'ont pas touché le moindre sou depuis quatre mois. L'éternel problème financier de l’USMH de- vrait accélérer l'ouverture du capital dans les plus brefs délais, permettant ainsi aux véritables investisseurs d'intégrer le conseil d'administra- tion. Selon un membre actionnaire influent, on annonce pompeusement l’arrivée d’un gros sponsor et que l’USMH ne serait plus confrontée à cet épineux problème financier :

«L’USMH, désormais, sera dans une autre dimension, il y a un gros spon- sor avec lequel on est en négociation et dont l’apport financier tourne au- tour de 16 milliards. Cette somme

contribuera non seulement à couvrir les besoins de l'équipe, mais elle per- mettra également au club de franchir un autre palier.»

Laïb : «Les joueurs doivent patienter»

Devant les incessants appels des joueurs aux dirigeants concernant leurs salaires, le premier responsable du club, comme tous les autres diri- geants, est dans une situation très embarrassante. C'est du moins ce qu'il nous a semblé après notre en- tretien avec Mohamed Laïb hier matin : «Je mesure l'inquiétude des joueurs quant à leur dû, mais ils doi- vent comprendre que le payement des salaires nécessite de grosses sommes d'argent. Si cela ne n'avait concerné qu'un seul joueur, on aurait pu régler le problème facilement. Mais ils sont presque une dizaine à attendre. On ne peut pas régler un joueur et laisser les autres. Cela dit, je leur demande de patienter encore, et sitôt que l'ar- gent arrive dans nos caisses, tout le

monde sera payé. L'USMH est l'un des rares clubs à être à jour avec tous ses joueurs. Il faut savoir qu'au ni- veau de la FAF nous sommes classés parmi les clubs les moins endettés par rapport de la première division. C'est une preuve que j'ai toujours honoré mes engagements avec tout le monde. C'est vrai que nous accusons des re- tards dans le payement des joueurs, ce qui est tout à fait normal pour un club qui ne vit que des subventions étatiques.»

Younès : «La patience a des limites»

Le retard accusé quant à l'arrivée de l'argent dans les caisses du club met les dirigeants dans une situation des plus embarrassantes. Pour la plupart des joueurs, la subvention qui tarde à renflouer les caisses de la formation harrachie est un pro- blème qui concerne les dirigeants, non pas les joueurs comme nous l'a clairement avoué Sofiane Younès, le milieu de terrain harrachi, juste

avant le match amical disputé contre le RCB : «A chaque fois qu'on ré- clame notre argent, on nous raconte la même histoire. Personnellement, je n'ai aucun doute sur la bonne foi des dirigeants, l'argent arrivera tôt ou

Les dirigeants

rantie à ses joueurs pour les rassurer, comme le font d'autres présidents de club. C'est pourquoi il se retrouve à court d'arguments à même de lui permettre de rassurer les joueurs quant à leur dû.

tard. Mais pendant ce temps, il y a des joueurs qui sont sans le sou. La

L’inquiétude

plupart se débrouillent en emprun-

des supporters

tant de l'argent. Cette situation ne peut plus durer encore.»

Nous avons rencontré un groupe des jeunes supporters qui nous ont avoué leur attachement à l'USMH et ont saisi cette aubaine pour lancer

N. R.

dans l'embarras

un appel au président Laïb : «Nous

Mohamed Laïb, le président de l'USMH, qui avait promis à tous les joueurs qui n'ont pas été payés qu'ils percevront bientôt une partie de leur deuxième tranche, se trouve dans une situation des plus embarras- santes. En effet, il ne sait plus com- ment procéder pour les convaincre de patienter. Le hic, c'est qu'il ne sait toujours pas quand l'argent arrivera dans les comptes du club. Connu pour sa méfiance, Laïb ne s'amuse jamais à remettre des chèques de ga-

avons appris que les joueurs ont voulu faire grève pour leur argent. D'un côté, on leur donne raison et de l'autre, on n'est pas d'accord pour le moment choisi. On craint que cette petite grève les démobilise et se réper- cute directement sur les résultats. Laïb doit les payer pour ne pas gâcher cette aubaine. On est avec lui, il doit lui aussi régulariser ses joueurs pour qu'ils restent concentrés sur l'acces- sion.»

pour qu'ils restent concentrés sur l'acces- sion.» Hanitser «J’espère garder cette efficacité dans les

Hanitser «J’espère garder cette efficacité dans les matches officiels»

Pour commencer, un mot sur l'ambiance qui règne au sein du groupe, après votre défaite contre le CRB ? On n'a pas à se plaindre de ce côté-là, l'ambiance est formida- ble au même titre que le moral qui est au beau fixe. Je ne vous cache pas que cette reprise des entraînements s'annonce sous de bons auspices. Pourtant, d'aucuns à El Har- rach pensaient que vous al- liez pouvoir arracher une victoire à Belouizdad … En effet, malheureusement la chance ne nous a pas souri. Pourtant, on bien joué, sauf qu'on n'a pas pu concrétiser nos occasions qui se sont présentées à nous. Vous avez l'air de regretter ce match… Cela ne sert à rien de regret- ter. Mieux vaut continuer à tra- vailler et corriger nos lacunes pour faire mieux la prochaine fois. De toute façon, seul le tra-

vail compte. Mais par rapport à ce que l'on a réalisé, personnel- lement, je reste optimiste. Par rapport à votre presta- tion en amical face à Bou- merdès et les deux buts que vous avez inscrits, on pense que vous avez retrouvé votre efficacité face aux buts… Il est vrai que j’étais l’auteur d’un doublé, mais on ne peut pas se référer à une rencontre amicale pour tirer des conclu- sions. Par contre, ce que je peux dire, je me sens en nette pro- gression. J’espère rester sur cette lancée. L’ASO est votre prochain ad- versaire en championnat. Comment se présente pour vous cette rencontre ? Elle est autant difficile que toutes les autres. L’ASO est une équipe qui a fait ses preuves dans le championnat, par conséquent elle n'est plus à pré- senter. C'est vrai que parfois, elle donne l'impression de tré-

vrai que parfois, elle donne l'impression de tré- serez diminués par rapport à votre adversaire ?

serez diminués par rapport à votre adversaire ? Cela dépendra du déroule- ment du match. A mon avis, le facteur expérience n'influera pas beaucoup. Ce sera un match très serré et donc la vo- lonté sera notre principal atout pour sortir victorieux de cette confrontation. Entretien réalisé par Nacer- Eddine Ratni

bucher, mais elle est aussi capable de sortir le grand jeu face à n'importe quelle formation. Nous devrons donc nous en mé- fier. C'est une ren- contre où nous devrons impérati- vement réussir à arracher les points de la victoire. Pensez-vous vraiment que l'USMH a les moyens de s'imposer ? Pourquoi pas ? Un match reste toujours un match où la logique est souvent respectée. A mon avis, ce sera difficile pour les deux équipes mais croyez- moi qu'on ne se laissera pas faire. L'effectif de l'USMH est assez jeune et donc sans ex- périence. Ne pensez-vous pas que sur ce plan vous

Vainqueurs 7-1 face au RC Boumerdès

Les Harrachis avertissent les Chélifiens

La rencontre amicale ayant opposé, hier matin, au stade Lavigerie, l'USMH au RC Bou- merdès s'est achevée par la victoire des Harrachis sur le score sans appel de 7 à 1. Le score à la mi-temps 2-0 en fa- veur des Jaune et Noirs. En in- fligeant une cinglante défaite à leur adversaire, les Harrachis ont déjà fait part de leurs pré- tentions en prévision de leur match face à l’ASO qu'ils ac- cueilleront ce samedi à Lavige- rie. Au-delà du résultat, cette rencontre amicale aura surtout permis aux deux équipes de parfaire leur cohésion et être prêtes pour les matchs de championnat, notamment pour les Harrachis pour qui cette joute aura été une belle réplique avant leur confronta- tion avec les Chélifiens.

Plusieurs titulaires absents

Plusieurs titulaires n'ont pas participé à cette rencontre amicale contre Boumerdès, parmi eux Boussehaba, Ela- mali. Il faut souligner que ce dernier était présent au stade Lavigerie en tenue de ville. Les autres sont blessés. Le coach Boualem Charef a préféré les préserver contre d'éventuelles blessures en perspective du match contre l’ASO prévu ce samedi.

Azzi en

récupérateur

Revenu parmi le groupe, après plusieurs jours d'ab- sence, le défenseur Azzi a pris part à la rencontre amicale, lui qui a été incorporé en deuxième mi-temps. Ayant oc- cupé le poste de milieu récu- pérateur, l'ex-joueur de

le poste de milieu récu- pérateur, l'ex-joueur de Mekhadma a laissé apparaître des capacités lui permettant

Mekhadma a laissé apparaître des capacités lui permettant de tenir son rôle comme il se doit. Dès son entrée en jeu, il a permis à l'entrejeu de re- trouver une certaine stabilité. Le staff technique a dû sûre- ment prendre note de la pres- tation d’Azzi en tant que récupérateur.

L'USMH avec deux variantes de jeu

Lors de la rencontre amicale livrée hier matin, le coach a aligné deux équipes distinctes. Pour être plus clair, le coach a mis en place deux stratégies dont l'une pourrait être celle qui sera mise en place face à l’ASO. En fait, il voulait surtout jauger les capacités de ses joueurs à s'adapter à deux va- riantes de jeu et d'appliquer l'une ou l'autre pendant le match, en cas de nécessité. Etant certain que la force de l'équipe adverse se situe au ni- veau de l'entrejeu, Boualem Charef a décidé de renforcer le milieu du terrain en intégrant un élément supplémentaire. On peut donc dire que ce com- partiment sera, sans risque de nous tromper, composé de cinq joueurs, dont deux auront un rôle offensif. Cette façon de faire n'est pas une nouveauté, lui qui a déjà tenté cette expé- rience plusieurs fois cette sai- son passée, surtout lorsque qu'il s'agit de matchs à domi- cile au cours desquels l'USMH s'était très bien débrouillée. Si l'entraîneur harrachi espère aujourd'hui renouveler cette expérience, c'est qu'il a dû ap- précier le comportement de son équipe lorsqu'elle est ap- pelée à jouer avec le schéma dont on vient de parler.

CRBAF

Oukrif : «On doit confirmer face à l’USMA»

L’attaquant du CRB Aïn Fekroun, Oukrif, pense que l’ambiance est formidable au sein du groupe qui doit, selon lui, profi- ter de cet état d’es- prit pour enchaîner un autre bon résultat face à l’USM Alger ce samedi. Appréciez.

Le moral des troupes est au beau fixe, après ce succès contre le MCEE ? L’ambiance est formidable au sein du groupe. Nous avons repris le chemin des entraînements avec un moral au beau fixe, car nous avons réussi à chasser le doute qui nous a envahis après la série de plusieurs matchs sans succès. Notre seule préoccupation est d’enchaîner d’autres résultats po- sitifs.

Ce ne sera, toutefois, pas fa- cile, notamment à l’extérieur Nous avons fait le plus difficile qui est d’assurer le premier succès en championnat. Nous sommes en pleine confiance et très moti- vés, à nous de tirer profit de cet état d’esprit pour réaliser d’autres résultats positifs susceptibles de nous faire sortir de la zone rouge. Quel est le secret de votre succès, malgré l’absence du public ?

Nous savions qu’il ne fallait plus trébucher à domicile, c’était en quelque sorte le match de la dernière chance. Nous avons fait preuve de beaucoup de volonté et de générosité sur le terrain. Main- tenant avec cette confiance re- trouvée, nous sommes capables de surmonter n’importe quel écueil. Votre équipe a-t-elle les moyens de confirmer sa ré- cente victoire par un résultat

positif face à l’USM Alger ? Pourquoi pas ? Le match s’an- nonce difficile pour les deux équipes, pas seulement pour nous. C’est vrai que l’USMA part avec les faveurs du pronostic mais une fois sur le terrain, les choses seront différentes. En tous les cas, mes coéquipiers sont décidés plus que jamais à réaliser un résultat probant à Bologhine. Un résultat positif nous permettra de croire vraiment au maintien.

Vous donnez l’impression d’être optimistes… Il faut qu’on se montre opti- mistes. C’est d’ailleurs la clé pour revenir dans ce championnat et lutter bec et ongles pour le main- tien. C’est vrai que le match en lui- même s’annonce difficile voire compliqué, mais il faut rester op- timistes et confiants. En tous les cas, nous préparons le match avec tout le sérieux voulu. Entretien réalisé par Sami

www.lebuteur.com Coup difficile JSMB N° 2449 Mercredi 30 octobre 2013 13 Tandis que la forme
www.lebuteur.com Coup difficile JSMB
www.lebuteur.com
Coup difficile
JSMB

N° 2449

Mercredi 30 octobre 2013

13
13
Tandis que la forme physique des joueurs est remise en cause Les blessures risquent de
Tandis que la forme physique des joueurs est remise en cause
Les blessures risquent de jouer
un mauvais tour aux Béjaouis
L a chance
semble bien tourner
le dos à la JSMB cette saison.
in-
tervention chi-
rurgicale. La déchirure est
due à un dépassement des possibilités
physiologiques du muscle. Dépasse-
ment souvent causé par un geste incor-
rect en particulier dans son amplitude.
D’ail-

Les blessures et plusieurs défections hantent l’esprit du staff technique qui est en train de chercher des solutions à chaque séance d’entraînement. En effet, au forfait de Zafour et Mebarki, s’ajoute la blessure de Bouyoucefi. Des éléments qui seront absents face à la JSS, dans un rendez-vous où les Bé- jaouis sont censés réaliser une victoire pour sauver leur peau. Le staff tech- nique a besoin de tous ses éléments pour réaliser le travail souhaité, car il sera dur pour lui d’être privé des ser- vices de joueurs clefs à la veille de chaque match. Ces défections de taille ont engendré un climat de panique chez le staff, les dirigeants et les sup- porters. Ces derniers n’en reviennent pas et déplorent le mauvais sort qui s’abat sur leur équipe.

Des déchirures musculaires à la pelle A la JSMB actuellement, la majorité des joueurs blessés, trainent des déchi- rures musculaires. C’était d’ailleurs le cas depuis le début de saison avec des blessures similaires pour Laribi, Che- haïma et d’autres. Une question se pose d’elle-même : pourquoi tant de déchirures alors que les joueurs n’ont joué que neuf matches pour le mo- ment… Certes, les sportifs de haut ni- veau ne sont pas les seules victimes de traumatismes musculaires et il faut sa- voir que, si les élongations et les cla- quages sont réputés réversibles, les déchirures et les désinsertions ne le sont pas totalement. Le muscle peut parfois se rompre totalement, c'est la déchirure musculaire qui est un acci- dent très grave nécessitant parfois une

Mais ce que les obser- vateurs ont remarqué lors des derniers matches, c’est surtout l’ab- sence de résistance de la part des joueurs béjaouis au-delà des 20 pre- mières minutes. Et cela, personne ne peut le nier, à commencer par Djabour qui l’a reconnu ouvertement : «L’équipe joue bien lors du premier quart d’heure mais les joueurs de peuvent pas tenir plus. L’équipe souffre d’un dé- ficit physique». Et si un joueur ne peut pas assurer pendant 90 minutes un rendement régulier, c’est qu’il y a un souci à se faire quant à sa forme mus- culaire aussi car, comme on l’a bien in- diqué plus haut, les déchirures sont dues à un dépassement des possibilités physiologiques du muscle.

Le staff technique sortant pointé du doigt Pour leur part, les supporters de la JSM Béjaïa se sont montrés très en co- lère à voir ce qui se passe malheureu- sement au sein de leur équipe cette saison. Certains supporters ont pointé du doigt le staff technique ayant en- tamé la saison. Ces supporters ont remis en cause son travail lors de la

période estivale. D’après eux, leur club accuse à énorme retard en matière de préparation. Les joueurs ne peuvent même pas terminer un match sur le même

Les conséquences d’une mauvaise préparation… Faut-il rappeler qu’au vu de son mau- vais parcours et toutes ces blessures, la formation des Vert et Rouge n’a fait que confirmer les craintes des suppor- ters béjaouis, dont certains avaient même prédit une saison catastro- phique. Car d’aucuns ont constaté que ni les dirigeants ni les responsables n’ont trouvé une issue favorable pour mettre l’équipe dans de bonnes condi- tions de travail lors de la période esti- vale. Ces blessures ne sont donc pas le fait du hasard. La JSMB n’a pas fait, l’été dernier, une bonne préparation qui lui permettra de réaliser un bon parcours ni d’éviter aux joueurs des blessures à répétition. Tout le monde est unanime à dire que ces blessures sont la conséquence d’une mauvaise préparation qui risque même de faire d’autres victimes lors des prochaines rencontres.

L’équipe ne va pas tenir 20 minutes dans un match

Il est vrai qu’on ne peut pas faire de ju- gement sur les directives tactiques du staff technique. C’est lui qui gère ses joueurs au quotidien et c’est lui le seul à pouvoir

leurs, même le coach, Djabour, affirme que l’équipe n’est pas au point sur le plan physique. Dans l’entourage du club, on pense aussi que l’ancien staff n’aurait

pas dû annuler le stage prévu à l’étran- ger. Se contenter de séances de travail

à Béjaïa était une grosse erreur. Un

stage à l’étranger aurait permis aux joueurs une préparation de qualité évi- tant ainsi le risque de voir leurs mus- cles se relâcher au bout de 20 minutes de jeu.

Le coach souhaite que l’infirmerie se vide Même si le staff technique estime qu’il

n’a pas d’autre choix que de faire face à cette situation, bien qu’il s’agisse de trois joueurs qui sont des titulaires à part entière dans l’équipe, néanmoins, il souhaite que l’infirmerie se vide et qu’il bénéficie du retour des tous ses éléments. Même s’il a dû faire sans la présence de bon nombre de joueurs, Djabour pourra néanmoins garder le sourire, après le retour de certains joueurs à l’image de Laribi qui sera opérationnel et Chehaïma aussi. Reste

à savoir maintenant si Boukmacha

et Chehaïma aussi. Reste à savoir maintenant si Boukmacha pourra se déplacer avec le groupe à
pourra se déplacer avec le groupe à Béchar…
pourra se déplacer avec le groupe à
Béchar…
Djabour a repris hier A bsent lors des deux der- nières séances de son équipe,
Djabour a
repris hier
A bsent lors des deux der-
nières séances de son
équipe, le coach de la
JSMB, Kamel Djabour, qui s’est
rendu chez lui en France pour ré-
gler quelques affaires, a repris le
travail hier à l’occasion de la séance
qui s’est déroulée dans la matinée
au stade de l’UMA. Le premier res-
ponsable du staff technique a donc
dirigé cette séance de travail. Une
séance qui s’est déroulée dans une
bonne ambiance d’après ce que
nous avons pu apprendre.
Il s’est réuni avec
ses joueurs
Une fois sur place, le coach de la
JSMB, tout juste avant d’entamer la
séance, a improvisé une petite réu-
nion avec l’ensemble des joueurs
présents hier. Une réunion qui s’est
déroulée dans un climat très dé-
tendu et dans la bonne humeur
malgré la situation que traverse le
club. Le technicien béjaoui en a
profité pour parler aux joueurs et
leur rappeler certains détails qui
semblent leur échapper sur le plan
technique. La discussion a été
fructueuse, franche et traduit toute
la confiance qui règne dans ce
groupe au vu des visages et des
sentiments très optimistes et res-
ponsables que dégageaient les
joueurs à leur sortie des débats
pour entamer la séance d’entraîne-
ment.

Biquotidien au menu

A près les deux premières séances

de la semaine consacrées à la ré-

cupération et au travail foncier,

le staff technique, qui veut profiter au

maximum de cette semaine pour bien préparer le match de la JSS, a décidé d’augmenter la charge depuis hier. C’est ainsi qu’il a programmé deux séances d’entraînement pour cette troisième journée de préparation. La première s’est déroulée dans la matinée, à 9h 30, au stade de l’UMA. La seconde s’y est effectuée à 17h 30.

trancher la forme des uns et des au- tres.

Il ressent toujours des douleurs au genou rythme. S. A. Mebarki déclare forfait L’équipe avec
Il ressent toujours des
douleurs au genou
rythme.
S. A.
Mebarki déclare forfait
L’équipe
avec trois
attaquants à Béchar
Comme paru hier dans ces mêmes colonnes, la séance de
lundi devrait être décisive pour le jeune attaquant de la JSMB,
Bilel Mebarki. En effet, le verdict du médecin est tombé. Le
joueur sera bel et absent face à la JSS, samedi. En dépit donc des
jours de repos dont il a bénéficié et des séances de soins, l’atta-
quant de la JSMB ne jouera pas cette rencontre. Ce sera donc
la deuxième rencontre qu’il devra louper après le derby face
au MOB pour cette même blessure dont il souffre de-
puis le match contre la JSMB. Pour rappel, le joueur
soufre d’une rupture partielle du ligament
droit interne au niveau du genou
gauche.
En plus de la situation générale qui ne
rassure pas à la veille du déplacement à
Béchar, l’effectif de la JSMB qui se rendra
demain à Alger avant de poursuivre la
route ce vendredi à Béchar sera amoindri
de plusieurs joueurs titulaires, et pas des
moindres. En attaque, deux joueurs man-
queront à l’appel, Mebarki et Bouyoucefi.
Ainsi, le club se déplacera-t-il seulement
avec trois attaquants, Bangoura,
Belgharbi et Aourès.
Saïghi, Aribi et Mellal interdits
d’entraînement avec les seniors
Les trois joueurs espoirs de la JSMB qui
ont refusé de jouer un match avec les
U21 récemment ont été sanctionnés par
la direction. En effet, avant-hier, les
trois joueurs en question ont été priés
par le coach adjoint, Karim Khouda, de
quitter l’entraînement de l’équipe pre-
mière pour rejoindre les Espoirs où ils
devront en principe terminer la saison.
Debeka «Ce sera compliqué face à Saoura
mais nous devrons réagir ce vendredi»
L e milieu de terrain béjaoui, Mohamed De-
beka, affirme que tous les joueurs sont
conscients de la mission qui les attend ce sa-
medi face à Saoura. Une rencontre qui s’annonce
très difficile, selon lui, face à une formation qui
pratique un beau football. Mais un bon résultat de-
meure impératif pour son équipe afin d’améliorer
son classement : «Il est clair que ça va être un match
difficile. Nous allons affronter une solide équipe de
la JSS qui n’a pas l’habitude de rater ses hôtes. Nous
mesurons la difficulté de la tâche qui nous attend,
mais nous allons tout faire pour revenir de Béchar
avec un résultat positif.»
«Prêt à tenir ma place si le coach me
fait encore confiance»
«La JSMB dispose d’un effectif composé de plus 30
joueurs et personne n’a signé de contrat pour être ti-
tulaire. Il y a un entraîneur qui décide de l’équipe
qui devra jouer. Même si personne ne m’a signifié
que je vais être titularisé face à la JSS, je peux vous
affirmer que je suis prêt à prendre ma place ce sa-
medi. Je suis à la disposition du staff technique. S’il
décide de me faire jouer face à Saoura, je donnerai
alors le meilleur de moi-même pour aider mon
équipe à réaliser un bon résultat.»
S.A.

Bouyoucefi souffre d’une déchirure

Décidément, la poisse semble poursuivre ac- tuellement les joueurs de la JSMB qui déclarent forfait à tour de rôle. En effet, après la défection de Mebarki, qui a manqué le dernier match de championnat face au MOB, voilà que Hicham Bouyoucefi, qui a joué son premier match de titu- laire le week-end dernier, se blesse, lui aussi, et se retrouve contraint à 10 jours de repos. D’après le staff médical, le joueur, qui n’a pas pu poursuivre les entraînements, souffre d’une déchirure mus- culaire au niveau de la cuisse. Une autre déchi- rure qui conforte notre analyse. Un nouveau coup dur pour Kamel Djabour qui doit composer ce week-end avec une équipe totalement déci- mée.

Il est déjà out face à la JSS

Ainsi, Bouyoucefi est d'ores et déjà out pour le déplacement à Béchar pour affronter la JSS locale dans un match comptant pour la 10e journée de Ligue1. Le joueur, qui souffre d'une blessure de la cuisse, aura 10 jours de repos supplémentaires accordés par le médecin du club. Déjà absent lors de la séance d'entraînement d'hier, il ne devrait reprendre qu’à partir de la semaine prochaine. Entretemps, Bouyoucefi devra effectuer des séances de soins pour espérer une guérison le plus tôt possible.

14
14
14 N° 2449 Mercredi 30 octobre 2013 www.lebuteur.com Ligue 1 Coup d’œil CSC L e Chabab

N° 2449

Mercredi 30 octobre 2013

www.lebuteur.com Ligue 1 Coup d’œil
www.lebuteur.com
Ligue 1
Coup d’œil

CSC

L e Chabab de Constantine de cette nouvelle saison peut s’estimer heureux d’avoir dans son effectif la crème des joueurs de

Les remplaçants

préparent leur révolte !

lui reprochent sa tendance à incorporer presque les mêmes têtes, surtout que le rende- ment collectif reste identique d’un match à l’autre, avec ce manque patent de variation dans la manière de jeu.

Gérer l’ego des Bezzaz, Derrag, Gaouaoui et Hadiouche n’est pas une mince affaire Le banc des remplaçants du CSC est assez riche en matière de talentueux éléments. Qui ne rêve pas d’avoir sur son banc des stars de la trempe de Gaouaoui, Derrag, Bezzaz, ou à un degré moindre Hadiouche, Benattia et Boula- hia, des joueurs qui touchent des mensualités énormes, même irréelles pour la majorité des citoyens algériens ? Ce lot de joueurs est sur le banc des remplaçants la majorité du temps, Garzitto n’a jamais déclaré qu’il n’a pas besoin d’eux, sauf que le Jurassien donne l’air et nous pousse dans cette façon de penser, à part Bez- zaz et Derrag qui restent de pauvres joker» qui font leur entrée de temps en temps, histoire de

claquer leurs jambes usées, le reste est tout le temps cloué au banc, un statut que les joueurs eux-mêmes doivent penser à le changer un jour par l’abnégation et le sérieux dans les en- traînements de chaque semaine. Que dire alors de Garzitto qui fait de son mieux pour gérer les egos de ces ex-starlettes qui pourtant ont promis pas mal de choses aux Sanafirs en début de saison.

Boulhabib pense que le turn-over ne fera pas de mal à l’équipe En parfait connaisseur et aussi expérimenté dans la gestion administrative du domaine footballistique, Boulhabib fait partie de ceux qui pensent que Garzitto est casanier et qui ne profite pas assez des richesses qu’il a dans les mains. La preuve, Boulhabib qui se trouve de- puis vendredi en France a suivi la rencontre du CSC face à l’ESS à la télévision, il n’a pas hésité à contacter Garzitto le lendemain de la ren- contre pour avoir des explications sur certains choix techniques et de joueurs aussi. Mais ce

qui a agacé Boulhabib exactement, il le dit en ces mots : «Il n’y a rien à dire sur les ré- sultats de Garzitto qui restent excellents, mais il existe certains éléments qui ont lar- gement leur place dans le onze de départ et capables de donner un plus au CSC, je sais que je n’ai pas le droit de m’immiscer dans le travail du coach car il le maîtrise parfai- tement, mais je dis cela par bonnes inten- tions, un simple conseil.»

notre championnat, ce sont les ré- sultats et les dépenses faramineuses de l’été dernier qui le prouvent, en quantité et qualité, l’effectif du CSC est un acquis qui n’est pas à la por-

tée de n’importe quelle formation, surtout avec ces temps de crises financières qui frappent de plein fouet la majorité des clubs algériens. Cet effectif fait saliver aussi beau- coup de techniciens algériens. Sans le dire haut et fort, ils souhaitent tous l’avoir un jour. L’ac- tuel staff technique du club profite de ce bonus mais pas assez aux yeux de certains spécialistes et dirigeants aussi.

Certains s’impatientent et menacent de partir au mercato ! En attendant une révolte purement sportive digne des joueurs professionnels, cette situa- tion n’enchante pas certains remplaçants du CSC, ces derniers veulent mettre un terme à ce statut par la manière forte, celle des menaces évidemment. D’après nos informations, les Bezzaz, Derrag, Gaouaoui ont une bonne cote et auraient reçu pas mal d’offres des autres clubs. Ouverts aux négociations cela dit, ils pensent quitter le CSC en ce mercato si leur si- tuation n’évolue pas comme ils le souhaitent. Il reste six journées de championnat à disputer, après les choses seront plus claires. Abdou H.

Des absences à la pelle à la reprise La séance de reprise s’est déroulée dans
Des
absences à la
pelle à la reprise
La séance de reprise s’est déroulée
dans un climat convivial, le dernier bon résul-
tat ramené de Sétif n’a fait qu’améliorer l’am-
biance au sein du groupe. Les préparatifs du match
du CRB ont commencé sur un bon pied, un match
que le CSC va préparer tout au long de la semaine sur
une surface en gazon naturel car il recevra les gars de
Laâkiba à Constantine samedi prochain. Enfin le seul
point noir de cette séance de reprise reste l’absence
de pas moins de neuf éléments, Bahloul, Zerdab et
Benattia avaient comme excuses leurs blessures,
mais le reste de la liste (Boulemdaïs, Allag, He-
naïni, Naït Yahia, Gaouaoui et Sebbah) s’est
absenté pour d’autres raisons.
L’échographie
n’a rien révélé de
grave pour Bahloul
Bonne nouvelle pour le latéral
gauche Bahloul, ce dernier a effectué les
deux jours précédents une échographie
qui n’a rien révéler de grave pour le
joueur. Bahloul a de fortes chances de
participer samedi prochain au match
face au CRB. Il n’a pas pris part à la
séance de reprise de lundi,
quelques jours de repos feront
l’affaire en principe.

Pourtant la concurrence est loyale La concurrence entre les coéquipiers de Boulemdaïs est royale, mais elle bloque l’élan et prive certains de temps de jeu, connaissant l’importance de ce «temps de jeu» qui peut rendre n’importe quel joueur meilleur. Cer- tains éléments ont progressé d’une manière étonnante, allusion faite à Naït Yahia, Houri, Allag, Maïza. Ce quatuor est titulaire presque chaque week-end et rend des copies plus que remarquables, c’est le genre de choses qui ras- sure et conforte les choix du coach en chef Garzitto qui reste toujours à la recherche de la meilleure composante possible, mais certains

recherche de la meilleure composante possible, mais certains CABBA MCEE Senouci «Deux ou trois joueurs seront

CABBA

MCEE

Senouci «Deux ou trois joueurs seront libérés au mercato»

«D eux ou trois éléments sont en train de déstabili- ser le groupe et aujourd’hui nous regrettons de les avoir recrutés. Si d’ici le prochain mercato ils ne rentrent pas dans les rangs, ils seront tout simplement libérés.» Cette déclaration du prési-

dent du club nous amène à penser que les perturbateurs sont à cher- cher parmi les 11 nouvelles recrues et on peut aisément deviner leurs noms, car ils se trouvaient probablement sur le banc des rem- plaçants contre le MCO. Toujours est-il que les observateurs les plus avertis estiment que le groupe est en train de traverser une crise de confiance liée à des problèmes à l’intérieur du groupe et que l’admi- nistration a un rôle à jouer dans ce contexte, car il est inadmissible que des joueurs se comportent comme ils le veulent alors qu’ils sont chichement payés pour soi-disant honorer les couleurs de leur club

employeur. «Pourtant, ils ne manquent de rien», nous dira Hocine Messaâdi, président du conseil d’administration. En somme, seule une victoire pourrait provoquer le déclic tant recherché et dissiper le doute qui s’est installé au sein du groupe.

A.B.

Benkhoudja «Contre le

Mouloudia, ce sera un match d’hommes»

Nassim Benkhoudja qui a encaissés trois nouveaux buts sur

lesquels, faut-il le reconnaître, il ne pouvait rien faire, es- time que le prochain rendez-vous face au MCA sera décisif :

«Nous n’avons d’autre choix que de nous débarrasser de la mauvaise série de résultats négatifs. Trois défaites en trois matchs, c’est trop, par conséquent, il est temps de se ré- veiller. Pour cela, les joueurs doivent être plus solidaires entre eux pour de meilleurs résultats. Nous avons un groupe qui n’a rien à envier aux autres sur le plan tech- nique, mais il faut en plus de cela la motivation et la solida- rité. Le prochain match contre le MCA sera un tournant décisif pour nous, donc le faux pas sera interdit. Ce sera avant tout un match d’hommes, car nous serons 11 contre 11 sur le terrain et il faudra tout simplement y croire pour remporter les trois points qui nous serviront de déclic et qui nous permettront de prendre nos distances par rapport aux équipes de la zone rouge.»

A.B.

Réunion administration-joueurs

Afin de remettre de l’ordre à la maison, une réunion re- groupant les joueurs ainsi que le staff technique avec l’ad- ministration du club devait se tenir avant-hier, mais celle-ci a été renvoyée à hier soir. L’objectif recherché à travers cette réunion importante à la veille d’un match aussi décisif que celui qui sera livré contre le MCA est de mettre le doigt sur le mal et en garde les joueurs sur les erre- ments disciplinaires, comme cela a été le cas face au MCO durant lequel des joueurs ont re- fusé le banc des remplaçants. La situation est grave, par conséquent, toute entreprise dans ce sens doit être réfléchie à fond au risque d’appro- fondir le mal, ce qui serait suicidaire.

L’installation

d’un entraîneur

en stand-by

L’installation d’un successeur à Belhout au sein de l’opinion publique locale ne semble plus être la préoccupation majeure de l’administra- tion. Sachant que les CV en sa possession n’ont pas fait l’unanimité. Ces noms aussi bien locaux qu’étrangers et même émigrés ont peu de chances de se voir confier la barre technique du club. Les décideurs ne veulent pas prendre de décision hâtive qu’ils risquent de regretter plus tard.

Vers un contrat de sponsoring avec Cima

L a direction du MC El Eulma devait signer hier un contrat de sponsoring avec l’entreprise de cimenterie Cima dont le siège est établi à Aïn Kbira, wilaya de Sétif. Cette opération coïn- cide avec la visite du Premier ministre, Abdelmalek Sellal, dans la capitale des Hauts-Plateaux et l’instruction donnée

par ce dernier à toutes les entreprises publiques de venir en aide aux clubs professionnels et les accompagner dans leur passage vers le pro- fessionnel qui est à sa quatrième année. La direction n’a pas communi- qué le montant de cette opération, mais selon notre source, une première tranche devait dépasser les 200 millions de centimes. Même si ce montant reste dérisoire par rapport aux besoins de l’équipe, il n’en demeure pas moins que le geste a été bien accueilli par les responsa- bles du club de Babia qui encourage toute forme d’aide.

S. H.

Benachour «La défaite contre le CRBAF est derrière nous»

L’attaquant Benachour, qui ne cesse de gagner la confiance du coach, ne veut

pas regarder derrière lui. Pour ce jeune attaquant, la défaite face au CRBAF, aussi

amère soit-elle, est déjà derrière. Les joueurs sont plutôt concentrés sur le pro- chain rendez-vous pour se racheter et décrocher le deuxième succès à domicile. Il dira à l’occasion : «La défaite face au CRBAF nous a fait beaucoup de mal, mais elle est déjà oubliée. Nous sommes désormais concentrés sur le prochain match contre le MCO pour éviter un autre faux pas. Nous allons tout faire pour décrocher la victoire et améliorer notre classement.»

Reprise

sans Oussalah

L’équipe a effectué lundi la reprise aux entraîne- ments pour préparer son prochain match contre le

MC Oran, qui a été avancé

à vendredi à 16h45. La re- prise a été marquée par l’absence du latéral gauche, Nacim Oussalah, blessé. Celui-ci devait effectuer son retour hier après-midi en solo, mais il est attendu pour le match de vendredi, aspire le staff technique.

Réunion avec les joueurs

Contrairement à ce qui a été annoncé, la réunion technique entre le staff technique et les joueurs, prévue lundi, a eu lieu hier, ap- prend-on de source proche du club. Au cours de cette réunion, le coach Abdelkader Iaïche devait revenir sur les erreurs commises face au CRBAF et se projeter sur le prochain ren- dez-vous contre le MCO qui s’annonce impor- tant pour l’équipe qui aspire à renouer avec les bons résultats. Une autre réunion dans le même sens est prévue vendredi matin entre la direction et les joueurs au cours de laquelle le président Herrida va sans doute inciter les joueurs à se surpasser pour réussir les trois points de la victoire.

www.lebuteur.com Coup faible MCO
www.lebuteur.com
Coup faible
MCO

N° 2449

Mercredi 30 octobre 2013

15
15

Le Mouloudia a encaissé cinq buts en deux matchs

Solinas doit revoir sa défense !

cinq buts en deux matchs Solinas doit revoir sa défense ! I l est clair que

I l est clair que le Mouloudia, qui a concédé trois défaites à l’extérieur (JSK, USMH et JSS), se rendra, ven- dredi après-midi, à d’El Eulma avec la ferme intention de mettre un terme à cette série. Les Oranais veu-

lent, en effet, récupérer quelques points per- dus à domicile depuis le début du championnat, soit les deux nuls concédés respectivement face au MC Alger et le CS Constantine. Les Rouge et Blanc sont donc appelés à sortir le grand jeu, car l’équipe d’El Eulma est réputée être très redoutable à do- micile, comme nous l’a confié l’ex-Eulmi, Djamel Bouaïcha. En effet, cette formation du MCEE l’a confirmé lors de son dernier match à domicile, où il a pris le meilleur face à l’USM Alger qui dispose pourtant d’une des meilleures défenses du cham- pionnat. C’est ainsi que l’entraîneur du Mouloudia, Gianni Solinas, qui a certaine- ment décélé les failles au sein de son arrière- garde qui a encaissé cinq buts en deux matchs seulement, devra axer son travail sur ce plan, car cette équipe du MCEE pourra marquer à n’importe quel moment du match. Il faut reconnaître que le coach italien n’a pas trop le choix, suite à l’absence d’Aouamri Mohamed Amine qui n’a pas en- core récupéré ses moyens et sera certaine-

ment out pour ce dépla- cement. Solinas, qui sera contraint de reconduire la même composante défen- sive, devra aussi renforcer son milieu de terrain, notam- ment au niveau de la récupéra- tion où il sera forcé de se passer des services de Dagoulou.

Trois jours de repos pour Aouamri

Aouamri est sur les traces de Bouaïcha, apparemment. Alors que sa blessure contractée face à CSC ne semblait pas aussi mé- chante, voilà que l’ancien joueur de l’ASO déclare forfait pour le match de vendredi pro- chain contre le MC El Eulma. Le joueur, qui souffre d’un œdème au niveau de la cuisse, a été autorisé à rentrer chez lui à Alger et se faire soigner. Le joueur y sé- journera pendant trois jours, avant de ren- trer en fin de semaine à Oran. Il sera, par conséquent, out pour la joute de vendredi contre le MCEE.

Nessakh, Amine L. et Megherbi en tenue de ville à la reprise Rendez-vous avec Naftal
Nessakh,
Amine L.
et Megherbi
en tenue de
ville à la reprise
Rendez-vous avec Naftal
entre les 4 et 10 novembre
C’est pratiquement au
complet que les Ham-
raoua ont repris, avant-hier,
le chemin des entraînements
au stade Ahmed-Zabana, pour
préparer le match de vendredi pro-
chain contre le MC El Eulma. Néan-
moins, quelques éléments souffrants
de bobos se sont présentés en tenue de
ville. Il s’agit de Chems Eddine Nes-
sakh et Mohamed Megherbi.
laire, Mohamed Benyet-
tou prend les choses du
bon côté et reste recon-
naissant envers son
coach. L’enfant de Ba-
rigo n’oublie pas que So-
linas l’a soutenu dans les
moments les plus diffi-
ciles, lorsqu’il ne mar-
quait pas.
A en croire une source autorisée, un
Du biquotidien hier
rendez-vous est prévu entre les respon-
sables du Mouloudia d’Oran et ceux de
Comme d’habitude et à chaque
la firme Naal, entre les 4 et 10 novem-
bre, pour régler une fois pour toutes la
les plus difficiles. Ce n’est pas
maintenant que je vais le
contrarier. Au contraire, je res-
pecte ses choix.
Ne pensez-vous pas que vous
êtes victime de votre rende-
ment à Béchar ?
Je dirai que 90% des joueurs
n’ont pas eu le rendement es-
compté durant ce match. En
plus, l’entraîneur n’a critiqué
aucun joueur à titre individuel
après le match. En tous les cas,
la décision du coach va me
pousser à travailler davantage
pour récupérer le plus rapide-
ment ma place parmi le onze.
Pour le prochain match,
votre équipe se rendra à El
Eulma. Comment se pré-
sente, selon vous, le match ?
Il sera manifestement diffi-
cile face à une équipe qui est
juste derrière nous au classe-
ment. Le MCEE qui a déjà
laissé filer quelques points chez
lui, tentera désormais de faire le
plein à domicile. Donc, pour
espérer contrer cette équipe
dans son antre, il faut qu’on se
montre costauds.
Cette équipe ne réussit pas
trop aux Hamraoua au stade
Messaoud-Zeggar…
Je me souviens la
saison passée
où nous
avons été sévè-
rement battus là
bas, mais ce n’est
pas la même
équipe qui va fou-
ler la pelouse du
stade d’El Eulma.
question de l’intégration de cette so-
ciété à celle de la SSPA/MCO. C’est le
président du MCO qui s’est adressé de
manière officielle aux hauts respon-
sables de Naal, pour obtenir ce ren-
dez-vous et tirer au clair cette
affaire. La réunion, qui est prévue
au siège de Natfal, aura lieu au
lendemain de la reprise, le groupe
est soumis à du biquotidien. Les
deux séances d’hier se sont dérou-
lées au stade Ahmed-Zabana, en
présence de la plupart des joueurs.
Le club écope
d’une amende
de 5 millions
Nous sommes mieux
placés au classement
que la saison passée, et
en pleine confiance. Je
pense que tous les ingré-
dients sont réunis pour
que le MCO mette un
terme à la suprématie d’El
Eulma.
début du mois prochain. On at-
Pour la première fois en
ce début du champion-
nat, on a remarqué que
vous avez commencé le
match en tant que rem-
plaçant. Vous attendiez-
vous à cette situation ?
Disons que l’entraîneur
ne laisse rien filtrer
concernant le onze de dé-
part. Cela date depuis le
début de la préparation.
Personnellement, j’ai pris
la décision du coach le
plus normalement du
monde, car après la dé-
N’appréhendez-vous pas
les matchs sur le gazon
naturel ?
tend, en effet, à ce que le P-DG de
Naal, Saïd Akrèche qui se trouve
à l’étranger, soit de retour au pays
pour tenir cette réunion. L’on ne
sait pas encore qui accompa-
gnera Djebbari avec les mem-
bres du conseil
d’administration à Alger, pour
déposer les bilans financiers,
qui sont actuellement à la dis-
position de la direction.
Personnellement, je trouve
mes repères sur du gazon natu-
rel. Je ne pense pas que ce genre
de surface va constituer un han-
dicap pour nous. Le plus impor-
tant est d’imposer notre jeu et
essayer d’arriver à leurs filets les
premiers, afin de revenir avec le
meilleur résultat possible.
Entretien réalisé par
Amine L.
La direction du MCO a écopé
d’une amende de cinq millions
de centimes, suite à l’absence de
ramasseurs de balle lors du der-
nier match du championnat
face au CA Bordj Bou-Arréridj.
Une sanction somme toute lo-
gique, du moment que la di-
rection du club a fait preuve
d’irresponsabilité en ignorant
complètement ce point. Par
ailleurs, le dossier du match
MCO-CABBA est resté ou-
vert.
Hichem-Cherif
s’entraîne en solo
L’attaquant Hichem-Che-
rif, qui a repris la compéti-
tion à l’occasion du match
contre le CABBA, n’a pas
encore intégré le groupe à
l’entraînement. Le joueur
s’est contenté de
quelques tours de piste,
hier, au stade Zabana.
Pas de match
amical sur du
gazon naturel !
faite à Béchar, on s’atten-
dait en quelque sorte à ce
remaniement. Je n’en veux
pas à l’entraîneur qui
m’a fait
confiance
dans les
Naït
Slimani a
été opéré hier
Saïdi devait
reprendre hier
L’arrière droit des
Hamraoua, Lyès
mo-
Le héros du match contre le CABBA, Naït Slimani, auteur
ments
Saïdi, qui a convolé
en justes noces di-
d’un doublé, ne sera malheureusement pas du voyage à El Eulma. Le
joueur, qui souffrait d’un problème d’appendice, a été immédiatement opéré à
la clinique d’El Nadjah. Alors qu’il devait reprendre le travail, hier, avec le groupe le
plus normalement du monde lors de la séance matinale qui a eu lieu au stade Za-
bana, le joueur a ressenti des douleurs atroces et a été conduit chez un médecin.
Les premiers examens ont montré que Naït Slimani souffrait de l’appendice. Les
dirigeants du MCO ont aussitôt demandé l’autorisation à son père afin qu’il soit
opéré dans l’immédiat. Après le feu vert, le joueur a été opéré avec succès. Il sera
ainsi out pour le match contre le MCEE et vraisemblablement face à l’USMA. Ce qui
constituera un coup dur pour le Mouloudia, vu sa grosse prestation réalisée contre le
CABBA.
manche passé, de-
vait reprendre les
entraînements,
hier, lors de la
séance d’hier
après-midi.
Aucun match amical ne
sera au programme des
Hamraoua, avant le départ
pour El Eulma, pour la
simple raison qu’aucun ter-
rain doté de ce genre de
surface n’est disponible à
Oran ou ses environs.
C’est ainsi que les coéqui-
piers de Berradja vont se
contenter de quelques
séances au stade Zabana,
avant de s’envoler vers
Sétif. Les Oranais auront
tout de même l’occasion
d’effectuer une légère
séance d’entraînement
sur le terrain du stade
Messaoud-Zeggar qui
abritera le match.
le terrain du stade Messaoud-Zeggar qui abritera le match. Benyettou «Je dois reconnaître que le coach

Benyettou

«Je dois reconnaître que le coach m’a soutenu dans les moments difficiles»

Relégué sur le banc de touche, pour la première fois cette saison, lui qui a joué les huit premiers matchs en tant que titu-

C’est une victoire importante que votre équipe a réalisée sa- medi à Zabana… Je dois dire qu’il nous fallait cette victoire, car le CABBA était juste derrière nous au clas- sement. Ce succès nous a égale- ment permis de gagner quelques places au classement, nous éloignant un peu de la zone dangereuse. Pourtant, cette équipe du CABBA n’était pas du tout facile à manier ce jour-là.

Qu’en dites- vous ? Je suis entièrement d’accord. Cette équipe de Bordj Bou-Ar- réridj nous a créé beaucoup de problèmes. Elle est parvenue à revenir à deux reprises au score, chose qui nous a poussés à jouer l’offensive au cours de ce match. Nous avons eu la chance d’avoir repris l’avantage dès les premières minutes de la se- conde période du match. Le plus important est d’avoir as- suré les trois points de la vic- toire.

minutes de la se- conde période du match. Le plus important est d’avoir as- suré les
16
16

N° 2449

Mercredi 30 octobre 2013

www.lebuteur.com Ligue 1 Coup d’œil
www.lebuteur.com
Ligue 1
Coup d’œil
30 octobre 2013 www.lebuteur.com Ligue 1 Coup d’œil ASO Signature lundi dernier au siège de l’ECDE

ASO

Signature lundi dernier au siège de l’ECDE

Badarou consolide sa place dans le onze L’international Badarou Nana a fait un sans-faute face
Badarou consolide sa place
dans le onze
L’international Badarou Nana a fait un
sans-faute face à l’USMA et assuré sur le
couloir droit, consolidant ainsi sa place
de titulaire dans la défense chélifienne,
surtout qu’il apporte beaucoup à l'axe
central et gagne ainsi des points pour
rester dans le onze pour les prochains
matches.
Les primes perçues
Les joueurs ont perçu deux primes,
la veille du match face à l’USMA. La
direction a versé donc toutes les
primes qu’elle devait aux joueurs. Il
s’agissait de la prime du match nul
face au Mouloudia et la victoire face
au CABBA. La direction est à jour
concernant les primes acquises cette
saison.
salaires en novembre
président Medouar a discuté
avec les joueurs, la semaine der-
nière, au sujet de leurs salaires leur
annonçant qu’ils toucheront leurs
salaires en retard, avant la fin du
mois de novembre. Aucun joueur
alors ne pourra parler de retard
dans le versement des salaires, no-
tamment après le mois de janvier
où la direction devra verser le sa-
laire des joueurs à la fin de chaque
mois.
Hier, match
d’application
Le staff technique a pro-
grammé hier un match entre les
joueurs en fin de séance d'entraî-
nement avant le match d’El Har-
rach. Ighil a fait tourner tout son
effectif, même ceux qui n’ont pas
joué le dernier match car il en-
visage d'apporter des change-
ments à son effectif pour le
prochain match.
Travail spécial pour
les portiers
L’entraîneur des gardiens,
Sid Rohou est en train de faire
un grand travail avec les trois
portiers cette semaine, il veut
remettre tout le monde en
forme avant le prochain
match de l’USMH et donner
à Ighil plus de choix quant à
la désignation du premier
portier lors de ce match. Les
trois gardiens ont accompli
lors des dernières 48 heures
un travail très spécifique.
des dernières 48 heures un travail très spécifique. RCA La direction songe à prolonger Cherif El
des dernières 48 heures un travail très spécifique. RCA La direction songe à prolonger Cherif El

RCA

La direction songe à prolonger Cherif El Ouazzani

Le bail renouvelé

Les Le

Les

Le

L a firme ECDE vient de renouveler son

contrat de sponsoring avec l’ASO,

pour une saison renouvelable. Le

contrat qui a été signé dans le bureau

du P-DG, M. Meknassi, et en pré-

sence du DG de l’ASO, M. Wahab, et le président Me- douar, devrait aider le club à tenir ses promesses envers les joueurs, en ce qui concerne leurs salaires en attendant les subventions des autres sponsors.

2 milliards en décembre

L’ECDE devra verser dans les comptes du club la somme de deux milliards de centimes en décembre afin de permettre à l’équipe de passer un mercato hi- vernal sans ennuis financiers et pour payer aussi

quelques salaires. Cette somme sera la bienvenue surtout que l’équipe en a besoin en ce moment pour bien entamer la phase retour avec la tradi- tionnelle préparation durant la trêve.

L’ECDE n’a pas acheté les actions de l’équipe

Contrairement à certaines informations et ru- meurs qui ont circulé ces dernières 24 heures, la firme ECDE n'a pas acheté les actions de l’équipe, mais cette réunion était pour renouveler le contrat de sponsoring. Le P-DG M. Meknassi a déclaré plu- sieurs fois que l’achat des actions de l’équipe ne pouvait se faire sans l’accord du holding. A.F.

Ali Hadji : «On doit récupérer les points perdus chez nous»

Les choses se compliquent pour vous à domicile avec une défaite et deux matches nuls… C’est vrai, on croyait sortir de ce tunnel après notre victoire face au CABBA, mais nous n’avons pas pu confirmer ce résultat avec un nouveau suc- cès chez nous et c’est bien dommage car on a raté une occasion en or de grimper en- core d'une place ou deux au classement.

Qu’est-ce qui vous a manqué face à l’USMA ? Il nous a manqué des buts seule- ment. Vous avez remarqué que nous avons mené le jeu, on a dominé l’ad- versaire, on s'est créé des occasions, mais ça ne voulait pas rentrer, je crois que nous avons besoin d’un but pour que ça se débloque. La réputation de l’adversaire vous

a-t-elle privé de la vic- toire ? L’adversaire ne nous a pas facilité les choses car il a joué derrière et a réduit les espaces, chose qui nous a privés d'occasions plus nettes de sco- rer. Malgré ça, on a pu se créer des occa- sions dangereuses, mais sans pouvoir concrétiser. Ça pourrait devenir un complexe chez vous si ça continue, non ? On travaille pour nous améliorer de match en match et on essayera de se rattraper, je ne crois pas que les choses vont durer, on est obligés de passer à une vitesse supérieure sur- tout chez nous, pour retrouver la

vitesse supérieure sur- tout chez nous, pour retrouver la joie des succès de- vant nos suppor-

joie des succès de- vant nos suppor- ters. Vous avez un match très difficile cette

semaine face à l’USMH, com- ment se pré- sente-t-il pour vous ? L’adversaire est très difficile à manier chez lui, mais on est obligés d’aller jouer pour un bon résultat là-bas, c’est le match des joueurs qui doivent montrer leur volonté de se sur- passer et récupérer les points per- dus à domicile. C’est un pari difficile et motivant à la fois. Entretien réalisé par Ahmed Fek- nous

JSS Zerouati pense déjà au mercato I l ne reste pas beaucoup de temps pour
JSS
Zerouati pense
déjà au mercato
I l ne reste pas beaucoup de temps pour voir le mercato hivernal ou-
vrir ses portes, et la JS Saoura, l’un des clubs qui envisagent de
jouer le haut du tableau, veut se renforcer par un milieu récupéra-
teur et un avant-centre d’envergure. La piste africaine n’est pas
d’actualité, puisque Saoura a deux licences de joueurs étrangers.
Pour le moment, le président Zerouati compte consolider l’équipe
par des éléments du championnat national, même si beaucoup de CV sont
chez le premier responsable du club. Comme toutes les formations, Saoura
prépare son marché d’hiver où il se doit de recruter des joueurs qui appor-
teront un plus. Hier, après la séance d’entraînement, le staff technique s’est
réuni avec le président afin de parler du mercato. Le coach estime que
Saoura a besoin de se renforcer dans deux compartiments et en a fait part
au boss. Les deux hommes se sont entendus sur la piste locale qui sera la
meilleure en cette période, vu que le club a droit à deux licences étrangères.
B.G.
vu que le club a droit à deux licences étrangères. B.G. Ce qu’on peut dire du
vu que le club a droit à deux licences étrangères. B.G. Ce qu’on peut dire du

Ce qu’on peut dire du début de sai- son de Chérif El Ouazzani avec le club du RCA, c’est que ce dernier est allé au-delà des espérances avec cette quatrième place acquise au terme de la 9e journée du championnat. Ce qui pousse la direction du club à revoir le contrat du coach qui, rappelons-le, court jusqu’à fin de la saison. C’est pourquoi Amani pense aujourd’hui à entreprendre des négociations avec le premier responsable de la barre tech- nique afin de le convaincre de prolon- ger son bail. Une idée qui pourrait bien plaire à Chérif El Ouazzani qui nous semble bien investi dans son travail.

«Je me sens chez moi à l’Arbaâ»

Afin de connaître son avis sur cette initiative de la direction de prolonger son bail, nous avons pris contact avec l’entraîneur du RCA, Cherif El Ouaz- zani. Il nous avoue : «Je ne manque de rien ici à l’Arbâa. Pour être franc avec vous, je me sens chez moi à l’Arbâa. L’idée de prolonger mon contrat me plaît bien. Si tout se passe comme prévu, je serai très honoré de rester ici.»

Si Salem et Mohamed Yassine attendus aujourd’hui

N’étant pas concerné par le pro- chain match face à la JSK, le duo émi- gré, Si Salem et Yassine, a bénéficié de quelques jours de repos afin de re- joindre leurs familles à l’étranger. Nous venons d’apprendre que les deux joueurs sont attendus au- jourd’hui pour reprendre la prépara- tion avec le groupe.

Herrouche : «Je veux jouer face à la JSK !»

Incertain pour le déplacement à Tizi, Herrouche se donne à fond du- rant cette semaine pour prendre part au match de ce samedi : «Ma blessure n’est pas grave, sinon je ne prendrai aucun risque. Durant ces derniers jours d’entraînement, je me sens de mieux en mieux et je compte jouer contre la JSK, ce qui me pousse à tra- vailler plus. Je veux aider mon équipe afin qu’elle réalise un bon résultat à Tizi-Ouzou.»

afin qu’elle réalise un bon résultat à Tizi-Ouzou.» Belkhir «On a suffisamment de temps pour revenir

Belkhir «On a suffisamment de temps pour revenir en force»

Qu’avez-vous à dire de la défaite face au RCA ? On est très déçus par le score, car on méritait un sort meilleur. On a bien joué et la meilleure preuve, c’est qu’on s’est créé plusieurs occasions qu’on n’a pas concrétisées. Malgré nos multiples ten- tatives de revenir au score, on a échoué dans notre mission. On doit tirer les le- çons nécessaires et travailler durement pour améliorer notre rendement. En parlant des occasions loupées, vous aussi vous en avez raté une

nette… J’avoue que j’ai raté un but qui au- rait été très précieux. J’ai fait de mon mieux pour marquer, mais je n’ai pas réussi à mettre le cuir au fond. Ce sont des choses qui arrivent en football et les meilleurs attaquants du monde ra- tent des buts. Ce qui est sûr, c’est que je travaille toujours d’arrache-pied, car je ne serai content que lorsque je donnerai un bon rendement pour aider mon équipe à gagner.

Vous paraissez déterminé à revenir en force lors des prochaines sorties. Il ne faut pas dramatiser, on possède un bon groupe qui et capable de faire des prouesses. Le championnat est encore très long et j’estime qu’on a suffisamment de temps pour revenir en force. On doit seulement travailler et je suis persuadé que cette équipe fera parler d’elle lors des prochaines confrontations. Vous paraissez optimiste pour la suite du championnat bien que votre équipe n’ait pas ramené le moindre point de l’extérieur depuis trois matchs… Six points seulement nous séparent du leader et je pense qu’on peut gagner quelques places. On doit seulement tra- vailler et les résultats suivront. Certes, notre mission sera difficile, toutefois on fera de notre mieux pour réaliser de bons résultats et satisfaire nos suppor- ters.

Entretien réalisé par Billel G.

www.lebuteur.com Ligue 2 Coup d’œil N° 2449 Mercredi 30 octobre 2013 17 USMB Six buts
www.lebuteur.com Ligue 2 Coup d’œil
www.lebuteur.com
Ligue 2
Coup d’œil

N° 2449

Mercredi 30 octobre 2013

17
17
Ligue 2 Coup d’œil N° 2449 Mercredi 30 octobre 2013 17 USMB Six buts inscrits face

USMB

Six buts inscrits face aux espoirs

Blida avertit le Nasria

Six buts inscrits face aux espoirs Blida avertit le Nasria L es habituels titulaires de l’USMB

L es habituels titulaires de l’USMB ont donné la ré- plique à la formation es- poirs, avant-hier, dans

un match qu’ils ont dominé de bout en bout. On a noté le réveil brutal des attaquants. Hamia (3 buts), Os- mane (2 buts) et Abdenouri ont permis à l’équipe dirigée par Be- chouia de l’emporter et surtout de se rassurer à quelques jours de leur match contre le NAHD.

Bedrane sur le flanc droit

Bechouia dispose de plusieurs solutions pour le poste de latéral droit. Cependant, la meilleure for- mule semble celle de titulariser Be- drane au poste de défenseur latéral. Ce dernier a pour habitude d'évo- luer dans l'axe de la défense.

Osmane rétabli

Le milieu de terrain blidéen, Os- mane, est totalement rétabli. Il a d'ailleurs inscrit deux buts, en match d'application face aux es- poirs du club. Osmane sera proba- blement dans l’équipe ce vendredi face au NAHD.

Ne rien céder…

Le match qui opposera ce mardi les Blidéens aux joueurs du NAHD promet d’être palpitant. Aucun des deux clubs engagés dans ce match, et cela pour des raisons diverses, ne voudra céder, et un succès mettrait du baume au cœur des joueurs qui en ont vraiment besoin. En cham- pionnat, cette saison est truffée de résultats mitigés pour le club de Blida. On veut donc évacuer la peur teintée de désolation du côté du

grand club de la Mitidja, même si on dit jouer l’accession.

Belhocine et Bendhiaf dans la récupération

Si on prend comme référence le match joué par les camarades de Naâmani face à l'ASK, on peut dire que les Blidéens n’ont pas fait un si mauvais match que ça. Ils ont sé- rieusement bousculé cette forma- tion du Khroub qui ne visait que les trois points, à son entrée sur le ter- rain. En première comme en se- conde période, les attaquants de Blida ont eu le but au bout du pied. Cela ne fut possible que parce que les milieux récupérateurs, Belho- cine et Bendhiaf, ont effectué un travail de titan dans leur zone. Au final, les Blidéens ont gagné et réussi ainsi à se retaper le moral qui n’était pas bien.

Les objectifs revus à la hausse

C’est certain, on veut en finir du côté de la ville des Roses avec des matches «de maintien». On veut re- filer certains complexes à l'adver- saire, et cela pour éliminer des signes alarmants «d'auto-détesta- tion». Le club n'est pas arrivé à se hisser parmi le trio de tête en cette fin de phase aller et cela est assez alarmant. De plus, les Blidéens sont assez éloignés des meilleurs. Pis, l'écart avec le groupe de tête se dis- tend peu à peu et le club va de dés- illusions en grosses carences offensives, notamment avec le manque d’efficacité des attaquants qui n’ont particulièrement pas brillé jusque-là.

S. B.

Hamia : «Nous avons beaucoup

à perdre face au NAHD !»

L’attaquant de Blida, Hamia, nous a dit que sa mission est de trouver le chemin des filets et c’est ce qu’il compte faire dès ce match face au NAHD.

Tout d’abord, nous croyons sa- voir que vous souffrez d’une pe- tite blessure, qu’en est-il exactement ? J’ai reçu un coup lors du dernier match, et cela m’a causé un héma- tome, qui est en train de se résorber. Cela ne me cause aucune gêne et je m’entraîne normalement. Je me pré- pare, comme mes coéquipiers, avec le plus grand sérieux, en espérant être prêt pour le prochain match. L’équipe reste sur une victoire contre l'ASK. C’est rassurant, n’est-ce pas ? Bien sûr, car ce résultat a mis fin à une bien mauvaise série de contre- performances. D’un autre côté, nous sommes tombés sur une équipe de l'ASK très combative et aussi très vo- lontaire qui nous a rendu la tâche difficile. L’équipe a réalisé une très belle première mi-temps et elle a réussi à inscrire deux buts, en in- quiétant le gardien adverse à plu- sieurs reprises. Malgré cela, vous n’avez pas re- trouvé une place parmi le trio de tête. Un commentaire ? Il est vrai que nous n’avons pas réussi de bons résultats lors des der- niers matchs joués. Toutes ces ren- contres sont maintenant oubliées et nous ne voulons penser qu’à celles qui viennent. Il est très important de se ressaisir et surtout montrer un tout autre visage, désormais. Il vous faut pour cela marquer des buts. Qu’en pensez-vous ? Pour ce qui est de l’efficacité, j’es-

pensez-vous ? Pour ce qui est de l’efficacité, j’es- père qu’elle sera au rendez-vous, avec la

père qu’elle sera au rendez-vous, avec la réussite, et c’est surtout cela qui nous fait défaut. Tout le monde a constaté que nous ne ménageons aucun effort, que ce soit à l’entraîne- ment ou en match. Etes-vous capables de bien ter- miner cette phase aller ? Je peux vous dire que c’est notre première préoccupation, nous les joueurs. Nous avons une mission à remplir, celle de réaliser les meil- leures performances possibles et d’honorer les couleurs que nous portons, et nous sommes décidés à la mener à bien, quels que soient les sacrifices que nous aurons à faire. Il vous faut commencer par réa- liser un bon résultat ce vendredi contre le NAHD. En êtes-vous capables ? Ce match est un challenge impor- tant, et un bon résultat ne peut faire que du bien à tout le monde. Main- tenant, l’identité de l’adversaire im- porte peu. Il nous faut engranger la totalité des points, c’est tout. Entretien réalisé par Slimane B.

points, c’est tout. Entretien réalisé par Slimane B. NAHD Du pain sur la planche pour Ifticen

NAHD

Du pain sur la

planche pour Ifticen

A près le dernier revers

concédé at home, c’est le

retour au calme au sein de

la formation nahdiste qui se tourne vers la préparation du prochain match du championnat. Les esprits se sont calmés, même si le prochain adversaire du NAHD n’est autre que l’USMB. Donc, un match, a priori, qui s’annonce explosif et palpitant à la fois, vu la mauvaise passe des Husseindéens. Les Sang et Or, bien précisément les attaquants, atten- dent avec impatience ce rendez- vous, afin de prendre leur «revanche» sur l’inefficacité offen- sive. Concernant la préparation du match face à l’un des prétendants à l’accession, le staff technique du NAHD mise sur une victoire qui lui permettra de sortir la tête de l’eau et échapper à la crise, pour amorcer ainsi la suite de la compétition dans de meilleures conditions. Iicen s’est penché sur un autre volet, celui de la préparation psychologique des joueurs. Depuis trois semaines déjà, les coéquipiers de Bouharbit com- mencent à perdre confiance et n’ar- rivent plus à secouer les filets adverses, malgré les multitudes d’occasions. Ainsi, il n’a pas négligé

ce volet pour remonter le moral plus bas de ses poulains. Après

avoir accordé un jour de repos, l’en- traîneur nahdiste procédera dès au- jourd’hui aux derniers réglages, avant le match de Blida. Même s’il bénéficiera du retour de Khiter et Abdeslam, Iicen semble inquiet de la situation qui prévaut au sein de l’équipe. Les joueurs peinent à dé- marrer et n’arrivent surtout pas à enchaîner deux succès de suite. C’est la mission primordiale pour le coach husseindéen qui veut, avant tout, inculquer aux joueurs la cul- ture de la gagne. Une tâche des plus ardues…

Apporter les correctifs qui s’imposent

Par ailleurs, l’entraîneur Younès Iicen devrait bien choisir son onze et son dispositif s’il veut éviter une autre sortie ratée. Selon des indis- crétions, il compte procéder à de lé- gers changements. Il songe sérieusement à apporter d’autres correctifs dans le groupe qui a af- fronté l’ABM lors de la précédente journée du championnat. L’entraî- neur husseindéen devrait surtout trouver des solutions fiables et effi- caces en attaque pour remédier à cette situation…

Youcef M

Il sera absent contre l’USMB

Trois jours de repos pour Allali

Le stoppeur Slimane Allali a contracté une blessure à la che- ville lors du dernier match du championnat face à l’ABM. Le staff médical lui a prescrit trois jours de repos. Il devrait re- prendre aujourd’hui le chemin des entraînements. Du coup, il est forfait pour le match de ven- dredi face à Blida.

Herida pour

le remplacer

En l’absence de Slimabne Al- lali, le staff technique fera appel à Mohamed Herida. Ce dernier, qui a joué tout le match amical lundi contre Boumerdès, sera incorporé dans l’axe en compa- gnie de Guebli.

Zennou pas encore prêt

Touché au genou lors du match face à l’USMAn, l’atta- quant Samir Zennou n’est tou- jours pas rétabli. Le staff médical ne lui a pas donné le feu vert de reprendre avec le groupe. Il devrait ainsi patienter jusqu’à la semaine prochaine pour réintégrer le groupe. Y. M.

En amical : FC Boumerdès 0 - NAHD 3

Les Nahdistes en force

Le NAHD a battu l’équipe du FC Boumerdès par 3 buts à 0. Le match a eu lieu au stade Djillali-Bou- naâma de Boumerdès. Les réalisa- tions ont été l’œuvre d’Abdeslam, Bendebka et Bouharbit, en seconde période. L’entraîneur du NAHD avait incorporé la deuxième équipe en première mi-temps, avant d’ali- gner l’équipe type en deuxième pé- riode.

Abdeslam et Herida ont joué toute la rencontre

Le milieu, Cherif Abdeslam, et le stoppeur, Mohamed Herida, ont été incorporés d’entrée, lundi dernier contre Boumerdès. Afin d’avoir une idée précise sur leur forme actuelle, Iicen les a fait jouer tout le match. Tout porte à croire que ce duo sera titulaire vendredi contre l’USMB. Y. M.

Ifticen souhaite affronter le WAR à Lavigerie

A l’occasion du dernier tour ré- gional de la Coupe d’Algérie, le NAHD affrontera le WAR. Concernant la domiciliation de cette joute, les responsables nah- distes doivent se concerter avec leurs homologues de Rouiba pour désigner le terrain qui abritera cette partie. A cet effet, l’entraîneur Younès Iicen souhaite affronter le WAR au stade de Lavigerie, à El Harrach. Par ailleurs, le coach du Nasria craint beaucoup cet adver- saire, et se méfie surtout d’une mauvaise surprise…

Y. M.

ailleurs, le coach du Nasria craint beaucoup cet adver- saire, et se méfie surtout d’une mauvaise
18
18

N° 2449

Mercredi 30 octobre 2013

www.lebuteur.com Ligue 2 Coup d’œil
www.lebuteur.com
Ligue 2
Coup d’œil
30 octobre 2013 www.lebuteur.com Ligue 2 Coup d’œil ESM Bentabet : «Nous devons user de prudence
30 octobre 2013 www.lebuteur.com Ligue 2 Coup d’œil ESM Bentabet : «Nous devons user de prudence

ESM

Bentabet : «Nous devons user de prudence face à l’USC»

Bentabet estime que son équipe a raté le coach face au CA Batna. Une défaite mal di- gérée. Le joueur promet un meilleur visage de l’équipe durant la prochaine rencontre face à l’USC, phase retour. Notre équipe devra vite se remettre en question pour réaliser un résultat probant lors du pro- chain match face à l’USC, dans le cadre de la neuvième journée prévue au stade Ben- saïd-Mohamed de Mostaganem.

Comment est l’ambiance après la reprise des entraînements ? Il y a une ambiance maussade, mais on doit oublier ce qui s’est passé contre le CA Batna. Il faut qu’on tourne la page et se préparer pour le prochain match contre l’USC. La prestation de l’équipe lors du match de Batna n’a pas atteint un bon niveau… Même si nous n’avons pas encore atteint notre véritable niveau, il faut dire qu’avec cette presta- tion face au CAB, nous confirmons notre pro- gression de match en match et c’est vraiment de bon augure. Il faut saluer cette prestation et sur- tout la réaction de nos joueurs qui ont joué le jeu, comme il se doit. Je n’en suis que ravi, surtout que les gars ont été très appliqués du début jusqu’à la fin de la rencontre. Je pense que nous avons adressé un meilleur message à nos supporters qui en ont pris conscience. Comment voyez-vous ce match face à l’USC ? Nous aurons à préparer cette empoignade avec le sérieux et la sérénité adéquate, afin d’aborder le match avec les atouts en main. Ce sera difficile, mais nous tenterons de faire de notre mieux pour ne pas perdre du lest. Je pense que nous serons dans l’obligation de nous racheter devant nos supporters et renouer avec la victoire. L’adver- saire fera le maximum pour réussir, pour ne pas retourner bredouille. Et comme c’est une ren-

pour ne pas retourner bredouille. Et comme c’est une ren- contre décisive, ce sera l’occasion pour

contre décisive, ce sera l’occasion pour l’adver- saire de sortir de l’ombre. Nous devons user de prudence et prendre au sérieux cette équipe de l’USC. Un commentaire sur cette rencontre Nous avons une semaine pour préparer ce ren- dez-vous capital. Il y aura certainement un gros travail qui sera fait sur le plan psychologique. Il faut qu’on resserre nos rangs face à l’USC, pour

arrêter cette hémorragie, en commençant par le match de ce week-end qu’on doit gagner à n’im- porte quel prix. Dans quel état d’esprit allez-vous aborder ce second match ? Celui d’être hyper concentrés et surtout jouer juste. Il nous faut, par ailleurs, retrouver notre jeu qui fait notre force. Moi et mes coéquipiers sommes animés d’une grande volonté, et le bon état d’esprit qui règne au sein du groupe plaide pour un retour en force de la formation d’El Ter- radji El Moustaghanemi. Le match qui nous at- tend la semaine prochaine est très important pour nous, et on n’a pas le droit à l’erreur. Seule la victoire nous intéresse et, on fera tout notre pos- sible pour empocher les trois points de la victoire et entrevoir la suite du parcours avec un moral gonflé à bloc. Je pense que les choses sont claires si on veut quitter la zone des turbulences, il ne faut pas rater cette occasion. Depuis un certain temps, votre entraîneur ne cesse de parler à ses joueurs, ça a porté ses fruits, semble-t-il Vous savez, la communication est importante dans notre travail, car je crois que c’est l’une des clés de la réussite en football que dans d’autres domaines de la vie. Quant à la confiance, elle provient et devient par la force des choses le fac- teur de réussite, surtout si elle est mutuelle entre l’entraîneur et ses joueurs. Il faut encourager ces poulains en les boostant davantage dans les si- tuations comme celles que nous avons connues, il y a quelques semaines. Un mot pour conclure… Je rassure nos supporters, en leur disant que l’équipe d’El Terradji El Moustaghanemi renoue avec le meilleur résultat, lors de ce match qui nous attend. On est décidés plus que jamais à gla- ner les trois points de la victoire.

Entretien réalisé par Ettaoui Wassim

Bendriss et Bekakcha écartés

Après avoir écarté le joueur Bendriss, par le président du club, Mani Saâda, maintenant, c’est au tour de l’attaquant Bekakcha de subir le même sort. Ce dernier, du moment qu’il n’a pas honoré son contrat et passe son service national, s’est absenté lors des dernières séances d’en- traînement. La direction n’a trouvé d’autre solution que de résilier son contrat.

Les Haouata auront certes l’avantage du terrain et du public, mais…

Le football n’étant pas une science exacte, il nous a appris que les matchs se gagnent sur le terrain, et même si une équipe reçoit chez elle et devant son public, il n’en demeure pas moins que cela reste insuffi- sant dans bien des cas, au cas où l’équipe locale n’a pas les moyens de venir à bout de son invité du jour. Pour les Espérantistes, il faut s’atten- dre à ce qu’ils sortent le grand jeu pour espérer remporter ce match et effacer la défaite de la dernière journée face à une modeste équipe du CA Batna, mais qui a su comment prendre les trois points de la ren- contre face aux Vert et Blanc.

Mosta dans l’obligation d’un résultat positif pour ne pas fâcher leur galerie

Toutefois, les Haouata qui évolueront ce week-end chez eux au stade Ben- said-Mohamed de Mostaganem feront tout pour que les trois points restent à la maison, conraints à un résultat positif pour ne pas fâcher leur galerie. Les joueurs savent à quoi s’en tenir dans ce match, où ça sera le plus entre- prenant qui l’emportera.

Mise au vert à l’hôtel Mountazah

Afin de leur permettre de se concentrer pleinement pour le match de cette semaine, la direction du club, en concertation avec le coach, a décidé que le groupe fasse sa mise au vert à l’hôtel d’El Mountazah, qui se trouve dans la cote mostaganémois.

Slimani veut des guerriers

Il compte mettre en œuvre une équipe capable de contrer les visiteurs en- marquant aussi. Côté effectif, on ne peut pas s’attendre à des changements dans le onze rentrant, mais tout porte à croire que Slimani Sid-Ahmed fera confiance au même groupe qui a joué à Batna à deux ou trois joueurs près.

E. W.

qui a joué à Batna à deux ou trois joueurs près. E. W. MCS L a

MCS

L a dernière victoire face à l’USMAn à domicile a fait beaucoup de bien, sur le

plan moral, pour cette équipe de Saïda. Le MCS a déjà entamé la pré- paration pour le prochain match en déplacement face à l’ABM, à Me- rouana ce mercredi. Les camarades de Belahouel veulent rester sur cette série de bons résultats, en allant ar- racher un bon résultat contre l’ABM. L’équipe de Saïda a repris les entraînements dans une très bonne ambiance, avant ce déplacement à Merouana. L’entraîneur Mohamed

Mekhazni et les dirigeants du club sont très satisfaits du rendement et de la prestation, suite à la dernière victoire à domicile, vendredi passé, face à l’USMAn. «Nous avons réussi à gagner notre deuxième match de suite à domicile et cette victoire nous a fait beaucoup de bien, la

Le moral de la troupe au beau fixe

troupe a retrouvé confiance et c’est le plus important. Mais nous sommes dans l’obligation de rester sur cette bonne série, et mon mes- sage a été transmis à tout l’effectif ; il faut aller à Merouana pour rame- ner un bon résultat et continuer sur cette bonne dynamique», dira Mo- hamed Mekhazni.

Le groupe hyper motivé avant ce match

Le MCS prépare ce match face à l’ABM avec une grande sérénité et est hyper motivé pour cette pro- chaine rencontre. Les Saïdis sont in- traitables en dehors de leur base et sont confiants de poursuivre cette bonne série. Une grande motivation

les anime et cela en est un bon signe à 48 heures du match contre l’ABM.

Mekhazni songe à surprendre l’ABM chez elle

Depuis son arrivée, Mohamed Mekhazni, l’entraîneur du MCS, n’a pas perdu le moindre match et il ne veut pas s’arrêter là. Ainsi, d’après ses dires, d’ici la fin de la première phase du championnat, il compte récolter le maximum de points, tout en exigeant des succès à domicile et en déplacement. Il songe à surpren- dre l’ABM chez elle et devant son public. Saïda n’ira pas à Merouana pour limiter les dégâts, et Mekhazni prépare un plan pour revenir avec un résultat probant et pourquoi pas les trois points de la partie.

Le MCS sans complexe face à l’ABM

Après qu’elle soit passée par une période de doute, cette équipe de Saïda commence à arracher de bons résultats à domicile et en déplace- ment. Les camarades de Addadi ont en ligne de mire ce match face à Merouana. Une grande motivation anime ses joueurs, pour faire un grand match à l’extérieur.

Le wali de Saïda rend visite au MCS

Le wali de Saïda, qui suit les nouvelles du MCS de près, a saisi l’occasion de la séance d’entraînement qui s’est déroulée mardi au stade Les Frères- Bracci, pour rendre visite au MCS. Il a félicité toute l’équipe suite aux der- niers bons résultats, et a demandé aux joueurs de continuer sur cette lancée. Il a promis d’être le premier supporter de ce club et l’aidera dans la mesure du possible. Son discours a galvanisé les camarades de Mohamed- Rabah qui ont promis de faire un match de haute facture ce vendredi face à l’ABM.

Elle misera sur une deuxième victoire en déplacement

En déplacement, Saïda va s’inves- tir face à l’ABM, car cette dernière est en quête de rachat sur son ter- rain. Les Saïdis sont déterminés à faire un grand match ce vendredi et les camarades de Kadous, qui iront aujourd’hui à Merouana, ont déjà leur objectif, revenir à domicile avec les trois points de la victoire et rééditer l’exploit de Mostaganem, face à l’ESM.

L’appétit vient

en gagnant

L’équipe de Saïda était mécon- naissable en début de saison et jouait les matchs sans la moindre conviction, mais depuis les quatre derniers matchs, elle séduit par son jeu, ce qui lui a permis de re- monter au classement de la Ligue 2. L’appétit vient en gagnant, et vendredi prochain, si elle réalise un autre exploit face à Merouana, sa place sera parmi les premiers au classement général. Un succès est primordial pour se faire une place dans le trio de tête. AMAR B.

pour se faire une place dans le trio de tête. AMAR B. WAT Khaled Fouaz :

WAT

Khaled Fouaz : «Pas le droit à l’erreur face à l’OM» Tout d’abord, comment se
Khaled Fouaz :
«Pas le droit
à l’erreur face à l’OM»
Tout d’abord, comment se déroule
la préparation de la réception de
l’OM ?
Le plus normalement du monde, et
nous avons repris les entraînements
lundi, après avoir bénéficié d’une jour-
née de repos. Tout le groupe est
conscient qu’il faut travailler correcte-
ment pour mieux préparer la réception
de l’OM, ce week-end.
Comment voyez-vous cette rencon-
tre ?
C’est une rencontre ordinaire. D’ail-
leurs, notre tâche ne s’annonce nulle-
ment facile, malgré le fait d’évoluer à
domicile. Néanmoins, nous n’avons
d’autres choix que de faire le nécessaire
sur le terrain pour remporter les trois
points de la victoire.
Vous aurez une surprenante forma-
tion de l’OM, n’est-ce pas ?
Vous avez certes raison, mais nous
sommes d’ores et déjà prévenus que do-
rénavant chaque rencontre sera très
compliquée, que ce soit face aux équipes
du bas du tableau que celles qui jouent
les premiers rôles et l’accession.
Peut-on dire que ce rendez-vous
ressemble étrangement au dernier
match face à l’ASMO, qui joue aussi
les premiers rôles et l’accession ?
En vérité, dans le monde du football,
aucun match n’est similaire à un autre, et
c’est pour cela que nous sommes
concentrés uniquement sur cette ren-
contre face à l’OM, avec comme seul et
unique objectif de faire le plein de points
à domicile.
Sincèrement, est-ce que le groupe a
oublié la déception du match nul
lors du derby, en encaissant un but
dans le temps additionnel ?
C’est vrai que nous avons eu la chance
et l’opportunité de gagner ce derby, mais
il ne faut pas oublier aussi que nous
avons pu revenir avec une nouvelle dé-
faite de l’extérieur, c’est pour cela que ce
match nul est un résultat positif pour
nous.
Selon vos dires, ce n’est nullement
une contre-performance…
Evidemment que ce n’est pas un mau-
vais résultat, vu que nous avons réussi à
tenir tête à une solide équipe de l’ASMO,
qui occupe la seconde place au classe-
ment général, chez elle et devant ses sup-
porters.
Mais un succès ce jour-là aurait pu
vous placer sur la seconde marche
du podium…
Je ne peux pas dire le contraire, mais
pour moi personnellement, ce n’est pas
très important d’être premier ou second
au classement, à ce moment de la saison,
où nous n’avons même pas terminé la
phase aller du championnat.
Néanmoins, vous aurez l’occasion
de vous rapprocher du fauteuil du
leader, en cas d’un revers de
l’USMBA et de l’ASMO ce week-
end…
Pour être franc avec vous, ce qui nous
intéresse le plus, c’est notre rencontre
face à l’OM et l’importance de garder les
trois points à Tlemcen, sans se soucier
des résultats des autres formations qui
sont en lutte avec nous, pour jouer l’ac-
cession cette saison.
Entretien réalisé par Mohamed B.
Mebarki ignore la date
de son retour
Souffrant d’une blessure au pied, le
défenseur central, Sofiane Mebarki, qui
a déjà raté le derby face à l’ASMO, sera
officiellement absent pour la réception
de l’OM ce vendredi, lui qui devra pas-
ser d’autres examens aujourd’hui, pour
connaître encore mieux la gravité de sa
blessure, puisqu’il ignore à l’heure ac-
tuelle la date exacte de son retour à la
compétition.
M. B.
www.lebuteur.com Ligue 2 Coup d’œil N° 2449 Mercredi 30 octobre 2013 19 ASK Beddala accepte
www.lebuteur.com Ligue 2 Coup d’œil
www.lebuteur.com
Ligue 2
Coup d’œil

N° 2449

Mercredi 30 octobre 2013

19
19
Ligue 2 Coup d’œil N° 2449 Mercredi 30 octobre 2013 19 ASK Beddala accepte la présidence

ASK

Beddala accepte

la présidence du directoire

2013 19 ASK Beddala accepte la présidence du directoire L es efforts des autori- tés de

L es efforts des autori- tés de la ville d’El Khroub, à leur tête le président de l’APC Aberkane, ont com-

mencé à donner leurs premiers fruits. Les choses avancent mieux

depuis les dernières 48h. Khettabi

a fini par accepter l’exigence de la

rue et celle du maire de la ville, en démissionnant définitivement du club professionnel et de l’amateur, sans passer par l’assemblée géné- rale, l’étape la plus difficile pour sauver cette équipe. Après sont ve- nues les réunions que le maire a eues avec les actionnaires et les di- rigeants du club qui avaient tous pour objectif de trouver des solu- tions à même de gérer cette pé- riode de turbulence que traverse l’ASK. L’idée de mettre en place un directoire était la première et unique solution possible dans

l’immédiat. Ce dernier va s’occu- per de la gestion de l’équipe dans les prochains jours, en attendant la tenue de la prochaine assemblée générale programmée, en prin- cipe, en décembre. Mais ce direc- toire doit bien avoir un président temporaire, le choix est tombé sur

Ali Beddala, qui a rencontré lundi

soir Abarkane dans son bureau, lequel tenait à le convaincre d’ac- cepter la mission : «J’ai déjà vécu cette situation dans le passé et cela ne s’est pas bien déroulé, cette fois, j’ai accepté la mission, car je veux sauver le club que j’adore plus que tout.» Il faut dire que Beddala était très hésitant et voulait avant tout avoir des garanties, avant de plonger. En fin de compte, le maire a pu le convaincre, lui qui aura comme premier objectif d’apporter de l’ordre au sein de l’équipe et d’essayer de redresser la situation.

Les supporters doivent aider l’équipe

La première partie du plan de sauvetage tient, a priori, à Bed- dala, qui ne va pas trop tarder à accomplir cette mission. Ainsi, les fans devraient aussi jouer leur rôle, en aller doucement avec l’ASK. Cette équipe n’a pas besoin de pression ni de perturbateurs. Ainsi, Beddala et son équipe at- tendent juste d’eux un coup de pouce pour arriver à leur fin. Abdou H.

Les préparatifs pour le CAB se poursuivent

Alors que les affaires administratives se règlent sur un autre terrain, sur la pelouse d’Abed-Hamdani, les coéquipiers d’Ou- hadda poursuivent leurs entraînements quotidiens d’une ma- nière normale. Le coach askiste, El Hadi Khezzar, concentre tous ses efforts sur le plan psychologique. Le driver constantinois tente de faire oublier à ses joueurs les mauvais résultats enregis- trés jusque-là. Pas facile comme mission, car c’est la seule ma- nière pour arriver à remotiver les joueurs. Les heures défilent et le derby face au CAB approche à grands pas. L’ASK sera-t-elle prête pour ce derby de l’Est ? Réponse vendredi soir.

prête pour ce derby de l’Est ? Réponse vendredi soir. MSPB Daâs donne les raisons du

MSPB

Daâs donne les raisons du retrait de confiance à Zender

L es jours se suivent et se ressemblent dans la mai- son du Mouloudia de Batna. Les alliés de Saâd

Zender semblent décider à se dé- marquer du président du CSA, les uns après les autres. Après Fouad Maâla qui s’est exprimé par presse interposée au sujet du départ «sou-

haité» de Zender, c’est un autre diri- geant, le président de la SSPA qui lui emboite le pas. Issam Daâs explique les raisons du lâchage du président du CSA. Pour le président du conseil d’administration du club, le manque de sponsors et de soutien financier ont amené les membres de l’assemblée générale à se détacher de

sion. Zedam avait même passé

quelques jours sombres à la suite de l’affaire Hellal. La justice de Béjaïa avait convoqué le dirigeant Zedam, en l’envoyant même en prison. Au- jourd’hui, on peut discuter de tout avec Zedam, sauf du déblocage des comptes du CSA. La justice lui a donné raison. Il avait récupéré une partie de son argent, mais pas le reste. Zedam doit savourer à son tour la mauvaise passe dans laquelle se trouve son principal opposant. A

la

limite, il ne va pas arrêter la chute

du président du CSA ou s’y opposer.

Zedam contre la gestion de la SSPA avec l’argent de l’APC et de la wilaya

la

démarche du président, en si-

Daâs et Maala ont décidé de ne plus débourser un sou de leur poche

dans la gestion du club. Si le premier

gnant une pétition appelant à sa des- titution ou son départ tout simplement.

a

déjà mis en exécution sa décision,

L’audit a poussé Zedam à bloquer les comptes

le deuxième menace de le faire si on ne trouve pas une solution pour dé- bloquer la situation. Pendant ce temps, le club est endetté jusqu’au cou. La dette se chiffre à plusieurs milliards de centimes. Pour le P-DG d’une entreprise de batteries de Batna, on ne gère pas une SSPA avec l’argent des subventions de l’APC et de la wilaya. «On met de sa poche» Pour l’heure, plusieurs dirigeants

L’audit instruit par un commis- saire aux comptes, et diligenté par Saâd Zender un contrôleur financier

dans la vie active, n’a pas été du goût

de

tous. A l’image de Zidani, ex-pré-

sident du CSA et de la SSPA, qui n’avait pas voulu bloquer les comptes du club, comme il nous

l’avait déclaré à l’époque. Mais, celui-

ci

est sorti de ses gonds quand il a

ont aidé le club par leurs propres moyens et personne ne veut prendre les destinés de la SSPA. Une société sportive qui n’a que le nom. Elle au- rait dû déclarer faillite depuis l’époque de Zidani, elle vivote. Quand une SSPA n’engrange pas de bénéfice, ne fait pas rentrer d’argent, c’est à se demander comment peut- elle continuer à vivre. Et la SSPA- MSPB n’est pas la seule à être dans cette situation.

M. B.

appris qu’on enquêtait sur les dettes contractées par le club auprès de sa personne et Zedam. Ce dernier a, tout de suite après avoir entendu parler de cet audit, contacté le prési- dent du CSA par téléphone. Ça a chauffé entre les deux hommes. Zedam n’en revenait pas, lui qui avait déboursé de sa poche en re- mettant des chèques en son nom aux joueurs. Il a eu maille à partir avec Hellal, un ancien attaquant du MSPB, en 2008, l’année de l’acces-

ancien attaquant du MSPB, en 2008, l’année de l’acces- CAB Dernier tour régional de la Coupe

CAB

Dernier tour régional de la Coupe

d’Algérie contre Ouled Djellal

L e tirage au sort du der- nier tour régional de la Coupe d’Algérie, avant les 32es de finale

et l’entrée en lice des équipes de la Ligue 1, a opposé l’équipe du CAB

à celle d’Ouled Djellal. Le match se jouera ce vendredi, au stade d’El Alia de Biskra. Le championnat observera à cette date une courte trêve d’un week-end, pour des rai- sons évidentes.

Un bon résultat contre le Khroub pour chasser le doute

Le Chabab se déplacera ce week-end au Khroub, pour affron- ter l’ASK, pour le compte de la 11e journée de la Ligue 2. Les résultats du CAB en dehors de ses bases sont en dents de scie. Une seule victoire contre l’USC, en neuf matchs. Les Rouge et Bleu ont perdu quatre fois, contre l’ASMO, l’USMBA, l’ABS et tout dernière- ment face au WAT. Une réconcilia- tion avec son public passe par un bon résultat ce vendredi. Cela reste possible, d’autant plus que le Khroub va mal. Il n’arrive pas à trouver ses marques dans cette di- vision. Les nombreuses difficultés