Вы находитесь на странице: 1из 2

2nd discours de rousseau

I. Thème→ nature humaine


• Différence spécifique entre l’animalité/essentielle culture/processus
• On pourrait se demander si la différence H/A n’est pas que de degré et que
l’hOmme se leurre quand il se pense être le seul doué de raison et de
liberté : cette illusion est anthropocentriste
• Il ignore tout simplement les causes de son déterminisme
• A cela rousseau oppose une différence indubitable qui justifierait une
rupture
• Problématique : qu’est ce qui fonde la différence h/A
• Plan : dans un premier temps critère indubitable de la perfectibilité = diff
nature
Puis dans un second temps → ambivalence de la perfectibilité
• I→ progrès II→ remise en question
• II image du dé gagne sur une face on le perde sur l’autre opposition à
l’escalier du faux évolutionnisme
• 2nd problème : cela implique-t-il une supériorité de la nature humaine
culture/liberté

A. Qu’est ce que la perfectibilité


• 1 paragraphe rousseau définit d’abord positivement faculté de
développer des facultés
• Négativement par opposition à la condition animal/stabilité, fixité →
déterminée, nécessité de l’instinct
• Evolution darwin → involontaire →innée comme une mutation hasard
= subie !
• Culturelle→ histoire → acquis
• Dans cette phrase Rousseau convoque un fait indubitable : l’Homme
a une Histoire voir est une HHHHHHHHhhhhhhHistoire.
• La culture n’est pas qu’un contenu à déverser, il modifie l’âme →
processus
• Contrairement à l’animal entièrement déterminé au niveau individu
que espèce
• Il ne s’agit pas de dire le temps n’a pas d’effte, mais qu’il ne modifie
pas ce qu’il peut être → déterminée , a priori
• Fixité de l’animal comportement , animal réagit l l’Homme choisit !
• Naturalité de l’animal exclue tt liberté tt créativité et possibilité de
s’améliorer
• Cela s’oppose à la dimension culturelle de l’existence , ce qui fait
l’Homme c’est moins la nature que la culture. Que historicité /
éducation
• Temps modifie mon être pas reproduction identique ‼ ‼ ‼
• Définition : s’adapter développer créer faculté de dev d’autres à l ‘est de
nature virtuelle
• Exemple : raison ; maitrise de soi ; moralité, langage, socialité , la
technique -> condition du développement culturel de l’existence.
• Son dev n’est pas déterminé à l’avance ( comme le corps ) il est au
contraire contingent ( ce qui aurait pu ne pas être et ce qui aurait pu être
autre )
• La diversité culturelle en fonction des milieux et ce qui pose la question de
la responsabilité de l’Homme par rapport avec son devenir
• Responsable de laisser perdurer une situation.
• => Bilan la nature humaine se définit par son incapacité à être enfermée
dans des limites ( naturelles, culturelles ) en rasions de son
indétermination foncière
• Cela valant également au niveau de l’individu , il semble que chacun
pourrait s’échapper de sa culture et peut être la modifier en retour
• Nature humaine -> donnée naturelle de fait
• -> essence , ce qui pourrait être, voire devrait être tout Homme
• Le néant de nature = indétermination -> liberté -> faculté de recevoir
n’importe quelle seconde nature

• Condition humaine de Sartre


• On entend par là qu’on ne peut pas définir l’Homme de tout éternité a
priori mais que ce qu’il est son identité ce définit par son rapport à
l’extériorité ( pas humain ) -> rapport dialectique
• Sartre critique l’idée selon laquelle on pourrait définir la nature humaine ->
sens de s’enfermer dans des limites, l’Homme est celui qui cherche à
s’échapper de ces limites
• L’existence précède l’essence
• Cela renvoi à ce statu à part de l’Homme qui est d’échapper à la naturalité
-> transformer sa nature et son monde ( cf. H nature / H H )

I. Rousseau est moins optimiste quand il aborde la


contrepartie de la perfectibilité

• Précarité des acquis, sans la mémoire des acquisitions l’Homme retombe


dans un état inférieur à l’animal n’yang ni mémoire ni instinct pour se
guider
• Cela devrait valoir tant individu que culturellement , un peuple sans
mémoire est sans histoire -> incapable de mettre le présent en
perspective avec d’autre évènement , il ne serait pas vraiment libre
• Pérennité d’une culture d’une civilisation ; ce rejoue à chaque génération,
dans la transmission des savoirs et techniques