Вы находитесь на странице: 1из 65

Manier la trigonométrie

Manier la trigonométrie www.openclassrooms.com Par Nath22 Licence Creative Commons 4 2.0 Dernière mise à jour le

Par Nath22

Licence Creative Commons 4 2.0 Dernière mise à jour le 5/02/2012

2/66

Sommaire

Sommaire

2

Partager

1

Manier la trigonométrie

3

Partie 1 : Les bases de la trigonométrie

4

Avec un triangle rectangle

4

La trigonométrie, c'est quoi ?

4

Définition de cos, sin et tan

4

Valeurs remarquables

5

Avec le cercle unité

8

Le cercle unité et le radian

9

Définitions avec le cercle unité

11

Valeurs remarquables, le retour

12

Formules trigonométriques (1/2)

20

Continuons sur de bonnes bases

21

Résumé

21

Une formule à retenir

22

Histoires de symétries

22

Autres formules

25

Résumé

30

Formules trigonométriques (2/2)

30

Point de vue fonction

31

Ensemble de définition

31

Représentations graphiques

31

Quelques propriétés

33

Les équations trigonométriques

40

Au boulot !

44

Mode d'emploi

45

Niveau 1

45

Niveau 2

49

Partie 2 : Annexes

La trigonométrie, côté calculatrice

56

56

Les CASIO

56

Choisir l'unité de mesure

56

Effectuer les calculs trigonométriques de base

56

La calculatrice de l'ordinateur

57

Où est cachée cette calculatrice ?

57

Calculs de base

58

Formulaire

60

Définitions de base

60

Valeurs remarquables

60

Formulaire

61

Lexique

64

Lexique : notions de base

64

A

64

C

64

D

64

I

64

M

64

P

64

R

65

Sommaire

3/66

Sommaire 3/66 Manier la trigonométrie Par Nath22 Mise à jour : 05/02/2012 Difficulté : Intermédiaire 1

Manier la trigonométrie

Par

Sommaire 3/66 Manier la trigonométrie Par Nath22 Mise à jour : 05/02/2012 Difficulté : Intermédiaire 1

Mise à jour : 05/02/2012 Difficulté : Intermédiaire

Mise à jour : 05/02/2012 Difficulté : Intermédiaire 1 visites depuis 7 jours, classé 1/27 Amis
Mise à jour : 05/02/2012 Difficulté : Intermédiaire 1 visites depuis 7 jours, classé 1/27 Amis

1 visites depuis 7 jours, classé 1/27 Amis zéros, bienvenue ! Vous découvrez la trigonométrie ? Vous n'y comprenez rien ? Ou bien vous voulez élargir vos

connaissances en trigonométrie ? Pas de souci, vous avez frappé à la bonne porte. Nous allons voir cela (presque) à partir de

zéro, normal me direz-vous pour des zéros comme nous. l'abréviation "trigo" à la place de "trigonométrie".

"trigo" à la place de "trigonométrie". Dès à présent, je vous précise que j'utiliserai

Dès à présent, je vous précise que j'utiliserai très souvent

La trigo c'est quoi ça ? Si je vous parle de sinus, cosinus, tangente, ça vous évoque quelque chose ? Ma mission, si vous

l'acceptez : faire de la trigo un outil facile à manier pour vous, ou au moins qui ne vous pose plus de problèmes.

vous ne tomberez plus dans les pièges de la trigo, mais pour cela il faut bien suivre le cours. Les bavardages ne seront pas tolérés.

suivre le cours. Les bavardages ne seront pas tolérés. Oui, oui, Vous verrez que la trigo

Oui, oui,

le cours. Les bavardages ne seront pas tolérés. Oui, oui, Vous verrez que la trigo ne

Vous verrez que la trigo ne se résume pas à un ensemble de formules, c'est aussi une interprétation géométrique qui a toute son importance. Et puis la trigo n'a pas été inventée pour rien : les applications sont nombreuses en physique.

pour rien : les applications sont nombreuses en physique. Aborder la trigonométrie nécessite néanmoins quelques

Aborder la trigonométrie nécessite néanmoins quelques prérequis (fonctions, dérivées, vecteurs début de chapitre lorsque c'est nécessaire. Ce tutoriel est basé sur de la géométrie euclidienne.

) que je précise en

Manier la trigonométrie

4/66

Partie 1 : Les bases de la trigonométrie

Cette première partie permet de poser les bases de la trigonométrie. Elle correspond à peu près auxniveauxcollège/lycée 4 e à 1 ère S. Elle permet surtout d'acquérir des techniques de base pour la résolution d'exercices trigonométriques.

base pour la résolution d'exercices trigonométriques. Avec un triangle rectangle Cosinus, sinus, tangente,

Avec un triangle rectangle

Cosinus, sinus, tangente, c'est quoi tout ce charabia ?

permet de présenter ces trois fonctions trigonométriques par rapport à un triangle rectangle, comme vu au collège.

par rapport à un triangle rectangle, comme vu au collège. Pas de panique, nous allons voir

Pas de panique, nous allons voir ici les bases. Ce premier chapitre

Prérequis : le théorème de Pythagore.panique, nous allons voir ici les bases. Ce premier chapitre La trigonométrie, c'est quoi ? Voici

La trigonométrie, c'est quoi ?

Voici ce que dit wikipedia de la trigonométrie :

La trigonométrie (du grec τρίγωνος / trígonos, « triangulaire », et μέτρον / métron, « mesure ») est une branche des mathématiques qui traite des relations entre distances et angles dans les triangles et des fonctions trigonométriques telles que sinus, cosinus et tangente.

Les fonctions trigonométriques peuvent être définies à partir d'un triangle. Nous les aborderons sous ce point de vue. Ces définitions pourront être étendues grâce au cercle unité que nous verrons un peu plus tard.

Dans un premier temps, à partir d'un triangle, nous n'utiliserons comme mesure d'angle que les degrés. Ce n'est qu'avec le cercle unité que nous utiliserons les radians.

Les présentations faites, le chantier peut à présent commencer.

faites, le chantier peut à présent commencer. Définition de cos, sin et tan Considérons un triangle

Définition de cos, sin et tan

Considérons un triangle

également et et
également
et
et
cos, sin et tan Considérons un triangle également et et rectangle en . Notons et respectivement

rectangle en

tan Considérons un triangle également et et rectangle en . Notons et respectivement les longueurs ,

. Notons

et
et

respectivement les longueurs

,
,
et rectangle en . Notons et respectivement les longueurs , et . Notons , respectivement les

et

rectangle en . Notons et respectivement les longueurs , et . Notons , respectivement les angles

. Notons

, respectivement les angles rouge, bleu (cyan) et vert, c'est-à-dire associés respectivement auxsommets

vert, c'est-à-dire associés respectivement auxsommets puisque l'on a supposé le triangle rectangle en . Voici

puisque l'on a supposé le triangle rectangle en

puisque l'on a supposé le triangle rectangle en . Voici un schéma de la situation :

. Voici un schéma de la situation :

, . On précisera ici que

Voici un schéma de la situation : , . On précisera ici que Bien sûr, on

Bien sûr, on aurait pu utiliser un triangle rectangle en

Bien sûr, on aurait pu utiliser un triangle rectangle en ou en , mais quitte à

ou en

sûr, on aurait pu utiliser un triangle rectangle en ou en , mais quitte à changer

, mais quitte à changer de lettres, ça revient au même.

,
,

Nous allons utiliser quelques notions relatives à un triangle rectangle et utiles pour la suite :

côté adjacent à un anglerelatives à un triangle rectangle et utiles pour la suite : côté opposé à un angle

côté opposé à un angleet utiles pour la suite : côté adjacent à un angle hypoténuse : c'est le côté

hypoténuse : c'est le côté opposé à l'angle droit.: côté adjacent à un angle côté opposé à un angle : c'est le côté en

: c'est le côté opposé à l'angle droit. : c'est le côté en commun avec et

: c'est le côté en commun avec

et l'angle droit du triangle ;à l'angle droit. : c'est le côté en commun avec ; : c'est le côté qui

le côté en commun avec et l'angle droit du triangle ; ; : c'est le côté

;

: c'est le côté qui est inutile pour former l'angle

Regardons ce qui se passe dans notre cas. Par exemple avec l'angle

opposé c'est

, le côté qui lui est adjacent c'est .

c'est , le côté qui lui est adjacent c'est . . L'hypoténuse c'est le côté opposé
c'est , le côté qui lui est adjacent c'est . . L'hypoténuse c'est le côté opposé

. L'hypoténuse c'est le côté opposé à

. . L'hypoténuse c'est le côté opposé à : c'est donc . Le côté qui lui

: c'est donc

. Le côté qui lui estc'est le côté opposé à : c'est donc Avant de passer à la suite, je tiens

Avant de passer à la suite, je tiens à faire une précision : le mot "hypoténuse" ne prend qu'un seul "h" en début de mot.

une précision : le mot "hypoténuse" ne prend qu'un seul "h" en début de mot. www.openclassrooms.com

Partie 1 : Les bases de la trigonométrie

5/66

Bon nous entrons enfin dans le vif du sujet.

5/66 Bon nous entrons enfin dans le vif du sujet. Les définitions qui sont données par

Les définitions qui sont données par la suite se réfèrent au triangle rectangle montré plus haut et sont appliquées au cas de l'angle .

plus haut et sont appliquées au cas de l'angle . Définitions Le cosinus d'un angle l'hypoténuse.

Définitions

Le cosinus d'un angle l'hypoténuse.et sont appliquées au cas de l'angle . Définitions Le sinus d'un angle La tangente d'un

Le sinus d'un angle. Définitions Le cosinus d'un angle l'hypoténuse. La tangente d'un angle , noté , est égal

La tangente d'un angled'un angle l'hypoténuse. Le sinus d'un angle , noté , est égal au rapport (de la

, notéLe sinus d'un angle La tangente d'un angle , est égal au rapport (de la longueur)

Le sinus d'un angle La tangente d'un angle , noté , est égal au rapport (de

, est égal au rapport (de la longueur) du côté adjacent sur (la longueur de)

, noté , notée
, noté
, notée

, est égal au rapport du côté opposé sur l'hypoténuse. , est égal au rapport du côté opposé sur le côté adjacent.

Autrement dit, cela nous donne dans le cas du triangle montré plus haut :

On peut remarquer ici que :

du triangle montré plus haut : On peut remarquer ici que : = Mais comment je
du triangle montré plus haut : On peut remarquer ici que : = Mais comment je
du triangle montré plus haut : On peut remarquer ici que : = Mais comment je

=

triangle montré plus haut : On peut remarquer ici que : = Mais comment je vais

Mais comment je vais faire pour retenir tout ça ?triangle montré plus haut : On peut remarquer ici que : = Pas d'affolement, c'est au

Pas d'affolement, c'est au début un peu déroutant toutes ces notations mais ça se retient bien. D'une part, il faut associer les formules à un schéma comme présenté plus haut.

les formules à un schéma comme présenté plus haut. L'erreur consiste souvent à ne retenir que

L'erreur consiste souvent à ne retenir que les formules ce qui devient impossible à gérer à la fin. L'apprentissage par cœur est nécessaire, mais il faut savoir l'utiliser à bon escient. En mathématiques (comme en physique), il est important de savoir retrouver des résultats par un raisonnement à partir de quelques formules connues.

par un raisonnement à partir de quelques formules connues. Moyen mnémotechnique Ici, il y a un

Moyen mnémotechnique

Ici, il y a un moyen mnémotechnique (c'est un moyen comme un autre, après c'est à vous de choisir le vôtre) qui est très utile :

SOHCAHTOA.

Hein ? C'est quoi ça ?

qui est très utile : SOHCAHTOA. Hein ? C'est quoi ça ? C'est un terme facile

C'est un terme facile à retenir qui permet de retrouver les formules. Pour cela, il faut quand même savoir ce que sont l'hypoténuse et les côtés opposé et adjacent à un angle. Décomposons ce terme en 3 parties : SOH-CAH-TOA, qui décrivent les trois formules de , et , où A, C, H, O, S, T sont les initiales de "adjacent", "cosinus", "hypoténuse", "opposé", "sinus" et "tangente".

"opposé", "sinus" et "tangente". SOH : Sinus = Opposé sur Hypoténuse ; CAH : Cosinus

SOH : Sinus = Opposé sur Hypoténuse ;"opposé", "sinus" et "tangente". CAH : Cosinus =Adjacent sur Hypoténuse ; TOA : Tangente =

CAH : Cosinus =Adjacent sur Hypoténuse ;"tangente". SOH : Sinus = Opposé sur Hypoténuse ; TOA : Tangente = Opposé surAdjacent. Autre

TOA : Tangente = Opposé surAdjacent.sur Hypoténuse ; CAH : Cosinus =Adjacent sur Hypoténuse ; Autre version (pas très sympa, mais

Autre version (pas très sympa, mais bon

Valeurs remarquables

Nous allons ici découvrir plus précisément les fonctions trigonométriques ou plutôt quelques valeurs remarquables pour les

angles suivants :

ou plutôt quelques valeurs remarquables pour les angles suivants : ) : CAHSOHTOA. , et .

) : CAHSOHTOA.

,
,

et

.
.

Partie 1 : Les bases de la trigonométrie

6/66

Dans la suite, je vous propose une démonstration pour obtenir ces valeurs remarquables, résumées dans un tableau à la fin.

Reprenons notre triangle. Le voici :

un tableau à la fin. Reprenons notre triangle. Le voici : Supposons que . On a

Supposons que

. On a donc quela fin. Reprenons notre triangle. Le voici : Supposons que . Pourquoi ? Pour ceuxqui auraient

notre triangle. Le voici : Supposons que . On a donc que . Pourquoi ? Pour

. Pourquoi ?

Pour ceuxqui auraient oublié ou ne sauraient pas :

? Pour ceuxqui auraient oublié ou ne sauraient pas : La somme des angles d'un triangle

La somme des angles d'un triangle vaut

.
.

C'est donc logiquement que

+ +
+
+

c'est-à-dire

vaut . C'est donc logiquement que + + c'est-à-dire donc . Et voilà. À présent, on

donc

. C'est donc logiquement que + + c'est-à-dire donc . Et voilà. À présent, on veut

. Et voilà.

logiquement que + + c'est-à-dire donc . Et voilà. À présent, on veut calculer , et

À présent, on veut calculer

,
,

et

donc . Et voilà. À présent, on veut calculer , et . Pour cela, il faut

. Pour cela, il faut connaître les longueurs

À partir du triangle

, on va placer un pointcela, il faut connaître les longueurs À partir du triangle qui sera le milieu de On

les longueurs À partir du triangle , on va placer un point qui sera le milieu

qui sera le milieu de

On obtient ce schéma :

un point qui sera le milieu de On obtient ce schéma : . , et .
.
.
,
,

et

.
.

Montrons que

le milieu de On obtient ce schéma : . , et . Montrons que est équilatéral.

est équilatéral.

On a déjà

partie inférieure droite d'un rectangle dont le milieu des diagonales est

droite d'un rectangle dont le milieu des diagonales est . Les diagonales d'un rectangle ont la

. Les diagonales d'un rectangle ont la même longueur et se coupent en leur milieu.

ont la même longueur et se coupent en leur milieu. car et constitue ici la est
ont la même longueur et se coupent en leur milieu. car et constitue ici la est

car

ont la même longueur et se coupent en leur milieu. car et constitue ici la est
ont la même longueur et se coupent en leur milieu. car et constitue ici la est

et

constitue ici la

est une diagonale de ce rectangle.

. On en déduit que

.
.

sont donc des demi-diagonales de même longueur.

est donc isocèle en

et donc

Donc

de même longueur. est donc isocèle en et donc Donc est équilatéral. Ensuite, on en déduit

est équilatéral.

est donc isocèle en et donc Donc est équilatéral. Ensuite, on en déduit que . Il

Ensuite, on en déduit que

.
.

Il reste à présent à trouver la longueur

fallait bien qu'il intervienne à un moment ou un autre. Voici le fameuxthéorème de Pythagore appliqué à notre triangle :

fameuxthéorème de Pythagore appliqué à notre triangle : en fonction des autres. Et depuis le temps

en fonction des autres. Et depuis le temps que je vous parle de triangle rectangle, il

Théorème de Pythagore

Dans un triangle

rectangle enDans un triangle , .

, .
,
.

Donc

rectangle, il Théorème de Pythagore Dans un triangle rectangle en , . Donc et comme alors

et comme

rectangle, il Théorème de Pythagore Dans un triangle rectangle en , . Donc et comme alors

alors

rectangle, il Théorème de Pythagore Dans un triangle rectangle en , . Donc et comme alors

Partie 1 : Les bases de la trigonométrie

7/66

Ainsi :

Partie 1 : Les bases de la trigonométrie 7/66 Ainsi : Il reste à présent à
Partie 1 : Les bases de la trigonométrie 7/66 Ainsi : Il reste à présent à
Partie 1 : Les bases de la trigonométrie 7/66 Ainsi : Il reste à présent à
Partie 1 : Les bases de la trigonométrie 7/66 Ainsi : Il reste à présent à
Partie 1 : Les bases de la trigonométrie 7/66 Ainsi : Il reste à présent à
Partie 1 : Les bases de la trigonométrie 7/66 Ainsi : Il reste à présent à

Il reste à présent à regarder le cas de l'angle

: Il reste à présent à regarder le cas de l'angle (et donc . On obtient

(et donc

. On obtient un triangle rectangle isocèle enreste à présent à regarder le cas de l'angle (et donc . Comme le triangle est

(et donc . On obtient un triangle rectangle isocèle en . Comme le triangle est isocèle,
.
.

Comme le triangle est isocèle,

rectangle isocèle en . Comme le triangle est isocèle, donc par le théorème de Pythagore, on

donc par le théorème de Pythagore, on a :

Donc

isocèle, donc par le théorème de Pythagore, on a : Donc En résumé, voici les valeurs
isocèle, donc par le théorème de Pythagore, on a : Donc En résumé, voici les valeurs
isocèle, donc par le théorème de Pythagore, on a : Donc En résumé, voici les valeurs

En résumé, voici les valeurs remarquables que l'on peut retenir :

Valeurs remarquables

que l'on peut retenir : Valeurs remarquables Nous verrons pour le niveau 1 è r e
que l'on peut retenir : Valeurs remarquables Nous verrons pour le niveau 1 è r e

Nous verrons pour le niveau 1 ère S, dans le prochain chapitre, une façon plus pratique que du "par cœur" pour retenir ces valeurs.

Partie 1 : Les bases de la trigonométrie

8/66

L'essentiel à retenir de ce chapitre ce sont les définitions données dans la deuxième partie.

Il est l'heure de mettre en pratique ce que vous avez retenu jusqu'alors. Attention auxpièges. Ce QCM est là pour vérifier

que vous avez compris et retenu l'essentiel. Vous venez de terminer ce chapitre introductif sur la trigonométrie avec les triangles rectangles. L'essentiel à retenir de ce chapitre, ce sont les définitions avec le schéma correspondant.

ce sont les définitions avec le schéma correspondant. Comme vous le verrez par la suite, à
ce sont les définitions avec le schéma correspondant. Comme vous le verrez par la suite, à

Comme vous le verrez par la suite, à part quelques formules de base à retenir, l'essentiel c'est de savoir retrouver les formules. Le prochain chapitre est basé sur l'utilisation du cercle unité pour obtenir nos fonctions trigo et vous verrez notamment une façon bien plus pratique de retrouver les valeurs remarquables citées dans ce chapitre.

une façon bien plus pratique de retrouver les valeurs remarquables citées dans ce chapitre. www.openclassrooms.com
une façon bien plus pratique de retrouver les valeurs remarquables citées dans ce chapitre. www.openclassrooms.com

Partie 1 : Les bases de la trigonométrie

9/66

Avec le cercle unitéPartie 1 : Les bases de la trigonométrie 9/66 Nous allons voir dans ce chapitre la

Nous allons voir dans ce chapitre la "vraie" base de la trigonométrie : celle basée sur le cercle unité. Elle va permettre de définir

plus précisément , et

Elle va permettre de définir plus précisément , et comme des fonctions, c'est-à-dire avec leur domaine

comme des fonctions, c'est-à-dire avec leur domaine de définition, dérivées et autres

avec leur domaine de définition, dérivées et autres propriétés. À cela s'ajoute une nouvelle (ou pas

propriétés. À cela s'ajoute une nouvelle (ou pas ) mesure d'angle qu'est le radian.

Prérequis : les vecteurs.nouvelle (ou pas ) mesure d'angle qu'est le radian. Le cercle unité et le radian Le

Le cercle unité et le radian

Le cercle unité, c'est la base de la trigonométrie. Dans un repère orthogonal

et de rayon

.
.
la trigonométrie. Dans un repère orthogonal et de rayon . , le cercle unité c'est le

, le cercle unité c'est le cercle de centre

de rayon . , le cercle unité c'est le cercle de centre J'ai deuxremarques à faire

J'ai deuxremarques à faire ici :

et
et

sont des vecteurs orthogonauxcar on a parlé de repère orthogonal ;le cercle de centre J'ai deuxremarques à faire ici : et dans la suite, nous prendrons

dans la suite, nous prendrons un repère orthonormal c'est-à-direvecteurs orthogonauxcar on a parlé de repère orthogonal ; et auront la même norme (même longueur

et
et

auront la même norme (même longueur égale à

).et auront la même norme (même longueur égale à Notons alors configuration : le point tel

Notons alors

configuration :

(même longueur égale à ). Notons alors configuration : le point tel que et le point

le point tel que

etégale à ). Notons alors configuration : le point tel que le point tel que .Ainsi

le point tel que

alors configuration : le point tel que et le point tel que .Ainsi . Nous avons

.Ainsi

configuration : le point tel que et le point tel que .Ainsi . Nous avons alors

. Nous avons alors cette

tel que et le point tel que .Ainsi . Nous avons alors cette En trigonométrie, on

En trigonométrie, on utilise une autre mesure d'angle que le degré : le radian, dont l'unité est notée "rad". Un angle mesure

radian lorsqu'il intercepte un arc de longueur

, sur le cercle unité.mesure radian lorsqu'il intercepte un arc de longueur L'arc (en vert) a une longueur égale à

intercepte un arc de longueur , sur le cercle unité. L'arc (en vert) a une longueur
intercepte un arc de longueur , sur le cercle unité. L'arc (en vert) a une longueur

L'arc

un arc de longueur , sur le cercle unité. L'arc (en vert) a une longueur égale

(en vert) a une longueur égale à

cercle unité. L'arc (en vert) a une longueur égale à . Le rayon du cercle unité

. Le rayon du cercle unité vaut

.
.

Comme la circonférence du cercle unité mesure

vaut . Comme la circonférence du cercle unité mesure , l'arc qui intercepte le cercle entier

, l'arc qui intercepte le cercle entier a pour mesure

Pour la conversion degrés/radians, on pourra donc retenir : rad. Pour plus d'informations, allez voir l'article radian sur Wikipédia.

: rad. Pour plus d'informations, allez voir l'article radian sur Wikipédia. www.openclassrooms.com rad.
: rad. Pour plus d'informations, allez voir l'article radian sur Wikipédia. www.openclassrooms.com rad.

rad.

Partie 1 : Les bases de la trigonométrie

10/66

Attention, car la mesure d'angle en radian dépend du sens pris contrairement au degré. Voici un schéma pour vous éclaircir les idées :

degré. Voici un schéma pour vous éclaircir les idées : Avant d'expliquer ce schéma, je vais

Avant d'expliquer ce schéma, je vais ajouter la notion de "sens trigonométrique" ou "sens direct" qui est l'inverse du sens des aiguilles d'une montre. Le sens des aiguilles d'une montre est donc appelé "sens anti-trigonométrique" ou "sens indirect".

Ceci dit, une petite interprétation du schéma s'impose.

dit, une petite interprétation du schéma s'impose. sont mesurés en radian d'où l'apparition de

sont mesurés en radian d'où l'apparition de flèches indiquant un sens de mesure.dit, une petite interprétation du schéma s'impose. est positif. En l'occurrence, il fait plus que rad

est positif. En l'occurrence, il fait plus que

mesure. est positif. En l'occurrence, il fait plus que rad car un demi-tour de cercle fait

rad car un demi-tour de cercle fait

il fait plus que rad car un demi-tour de cercle fait rad. est mesuré dans le

rad.

il fait plus que rad car un demi-tour de cercle fait rad. est mesuré dans le

est mesuré dans le sens direct, alors il

, quant à lui, est mesuré dans le sens indirect et est alors négatif. On peut même dire qu'il est inférieur àcercle fait rad. est mesuré dans le sens direct, alors il n'écrirai plus "rad" car, sauf

n'écrirai plus "rad" car, sauf exceptions, j'utiliserai toujours dans la suite des radians.

j'utiliserai toujours dans la suite des radians. . Dorénavant, je Notation d'un angle orienté Je vais

. Dorénavant, je

Notation d'un angle orienté

Je vais à présent vous parler de la notation d'un angle orienté grâce auxpoints du plan que l'on connaît.

Dans le schéma précédent,

Vous aurez peut-être remarqué aussi que

La confusion, vient du fait que un angle orienté avec la notation de uniquement.

c'est l'angle formé par les vecteurs

de uniquement. c'est l'angle formé par les vecteurs c'est l'angle formé par et et . ,

c'est l'angle formé par

et et .
et
et
.

, ce qui se note :

.
.
l'angle formé par et et . , ce qui se note : . aura une valeur

aura une valeur comprise dans

et et . , ce qui se note : . aura une valeur comprise dans On
et et . , ce qui se note : . aura une valeur comprise dans On

On doit donc écrire :

: . aura une valeur comprise dans On doit donc écrire : et . On dit

et

.
.

On dit que

valeur comprise dans On doit donc écrire : et . On dit que est la mesure

est la mesure principale de

donc écrire : et . On dit que est la mesure principale de . J'en reparle

. J'en reparle plus loin dans ce chapitre.

. C'est le cas

Nous avons vu précédemment qu'avec les angles orientés, on a le sens direct et le sens indirect.Avec la notation ici, on constate

cette différence de sens par la formule :

.
.

Addition d'angles

Partie 1 : Les bases de la trigonométrie

11/66

Partie 1 : Les bases de la trigonométrie 11/66 Ce schéma illustre l'égalité suivante : Avec

Ce schéma illustre l'égalité suivante :

Avec la notation précédente, on obtient :

.
.
suivante : Avec la notation précédente, on obtient : . Pour avoir l'égalité, il faut ajouter

Pour avoir l'égalité, il faut ajouter à .

obtient : . Pour avoir l'égalité, il faut ajouter à . à près. On peut y

à

: . Pour avoir l'égalité, il faut ajouter à . à près. On peut y voir

près.

On peut y voir une analogie avec la relation de Chasles pour les vecteurs :

Définitions avec le cercle unité

pour les vecteurs : Définitions avec le cercle unité Les définitions que nous allons voir ici

Les définitions que nous allons voir ici sont, en quelque sorte, une extension des définitions vues dans le chapitre précédent. Comme souvent, un schéma est plus parlant qu'un long discours incompréhensible.

est plus parlant qu'un long discours incompréhensible. Tout d'abord, on se place dans le repère .

Tout d'abord, on se place dans le repère

.
.
Tout d'abord, on se place dans le repère . . Quoi ? En gros, c'est le
. Quoi ? En gros,
. Quoi ?
En gros,

c'est le point sur le cercle unité tel que

.A partir de là,

le point sur le cercle unité tel que .A partir de là, est le projeté orthogonal

est le projeté orthogonal de

tel que .A partir de là, est le projeté orthogonal de sur la droite est défini

sur la droite

est défini comme

est le point d'intersection de

droite est défini comme est le point d'intersection de et de la droite perpendiculaire à sur

et de la droite perpendiculaire à

d'intersection de et de la droite perpendiculaire à sur . passant par . est défini comme

sur

.
.

passant par

de et de la droite perpendiculaire à sur . passant par . est défini comme étant

. est défini comme étant l'ordonnée de

étant l'abscisse de ce point. De même

ce point.

est le projeté orthogonal de

Et

point. De même ce point. est le projeté orthogonal de Et est définie de la façon

est définie de la façon suivante :

orthogonal de Et est définie de la façon suivante : Notez qu'il y a une façon

Notez qu'il y a une façon d'obtenir graphiquement

: Notez qu'il y a une façon d'obtenir graphiquement : mais ça nous le savions déjà.

:

mais ça nous le savions déjà.

Partie 1 : Les bases de la trigonométrie

12/66

Partie 1 : Les bases de la trigonométrie 12/66 On a placé le point à l'intersection

On a placé le point

Les bases de la trigonométrie 12/66 On a placé le point à l'intersection de la perpendiculaire

à l'intersection de la perpendiculaire à

passant parle point à l'intersection de la perpendiculaire à (c'est la tangente au cercle en ) et

à l'intersection de la perpendiculaire à passant par (c'est la tangente au cercle en ) et

(c'est la tangente au cercle en

) et .
) et
.
Avec les triangles
Avec les triangles

et

et de centre

au cercle en ) et . Avec les triangles et et de centre et en leur
au cercle en ) et . Avec les triangles et et de centre et en leur

et en leur appliquant le théorème Thalès (ou bien en utilisant l'homothétie de rapport

Thalès (ou bien en utilisant l'homothétie de rapport donc . ), on obtient : a donc

donc

.
.

), on obtient :

l'homothétie de rapport donc . ), on obtient : a donc pour ordonnée . Valeurs remarquables,

a donc pour ordonnée

.
.

Valeurs remarquables, le retour

Maintenant que vous avez une définition plus élargie de , et , vous allez pouvoir retenir plus facilement les valeurs remarquables vues dans le chapitre précédent et on va même en ajouter. Pas de craintes, ça devrait aller, si vous suivez normalement le cours. Cela nécessite tout de même d'avoir bien compris ce qui précède.

tout de même d'avoir bien compris ce qui précède. Avant de passer à la suite, voici

Avant de passer à la suite, voici un tableau de correspondance degrés/radians qui peut vous être utile dans un premier temps pour comprendre :

Angle (en radians)

Angle (en radians)
Angle (en radians)
Angle (en radians)
Angle (en radians)
Angle (en radians)
Angle (en radians)
Angle (en radians)
Angle (en radians)
Angle (en radians)

Angle (en degrés)

Angle (en degrés)
Angle (en degrés)
Angle (en degrés)
Angle (en degrés)
Angle (en degrés)
Angle (en degrés)
Angle (en degrés)
Angle (en degrés)
Angle (en degrés)

Nous allons parcourir le cercle de

à
à

dans un premier temps.

est alors confondu avec

et que

de à dans un premier temps. est alors confondu avec et que Commençons par . Que
Commençons par
Commençons par

. Que se passe-t-il ? c'est-à_dire

. Et comme

par . Que se passe-t-il ? c'est-à_dire . Et comme a pour coordonnées et a pour

a pour coordonnées

et

a pour coordonnées? c'est-à_dire . Et comme a pour coordonnées et alors Les valeurs seront résumées plus bas

alors

. Et comme a pour coordonnées et a pour coordonnées alors Les valeurs seront résumées plus

Les valeurs seront résumées plus bas dans un tableau.

Ensuite, pour

seront résumées plus bas dans un tableau. Ensuite, pour , nous avons le schéma suivant :

, nous avons le schéma suivant :

.
.

Partie 1 : Les bases de la trigonométrie

13/66

Partie 1 : Les bases de la trigonométrie 13/66 Regardez le triangle : on a déjà

Regardez le triangle : on a déjà traité un cas similaire dans le premier chapitre avec un triangle rectangle et notamment un angle de 30° (regardez le tableau précédent si vous êtes perdus dans la conversion des degrés en radians et vice-versa).

dans la conversion des degrés en radians et vice-versa). Il ne nous reste donc qu'à retrouver
dans la conversion des degrés en radians et vice-versa). Il ne nous reste donc qu'à retrouver

Il ne nous reste donc qu'à retrouver les valeurs de et (et ) en :

reste donc qu'à retrouver les valeurs de et (et ) en : Regardons ce qui se
reste donc qu'à retrouver les valeurs de et (et ) en : Regardons ce qui se
reste donc qu'à retrouver les valeurs de et (et ) en : Regardons ce qui se
reste donc qu'à retrouver les valeurs de et (et ) en : Regardons ce qui se

Regardons ce qui se passe sur le schéma :

de et (et ) en : Regardons ce qui se passe sur le schéma : a

a pour coordonnées

.
.
C'est ici qu'apparaît toute l'utilité du cercle unité : retenez les valeurs ( et )
C'est ici qu'apparaît toute l'utilité du cercle unité : retenez les valeurs (
et
) puis pour savoir laquelle est associée au cosinus
et l'autre au sinus, il suffit de placer le point
pour un angle de
et de regarder la position de
sur le segment
et celle

de

et de regarder la position de sur le segment et celle de sur . Vous constatez

sur

.
.

Vous

constatez que

est plus proche dede sur le segment et celle de sur . Vous constatez que que de donc son

et celle de sur . Vous constatez que est plus proche de que de donc son

que de

celle de sur . Vous constatez que est plus proche de que de donc son abscisse

donc son abscisse

. Vous en déduisez alors queconstatez que est plus proche de que de donc son abscisse c'est l'autre valeur ( ).

de que de donc son abscisse . Vous en déduisez alors que c'est l'autre valeur (

c'est l'autre valeur (de que de donc son abscisse . Vous en déduisez alors que ). est plus proche

).

est plus proche deen déduisez alors que c'est l'autre valeur ( ). que de : c'est donc Sinon, on

que de
que de

: c'est donc

Sinon, on peut partir du point

.
.
de que de : c'est donc Sinon, on peut partir du point . et constater qu'il

et constater qu'il est au milieu de

partir du point . et constater qu'il est au milieu de donc et vous en déduisez

donc

du point . et constater qu'il est au milieu de donc et vous en déduisez la

et vous en déduisez la valeur de

Mais c'est trop long ta méthode !

la valeur de Mais c'est trop long ta méthode ! Bon que quelques secondes. Tracez rapidement

Bon

que quelques secondes. Tracez rapidement le cercle unité sur un coin de brouillon, sans le compas bien sûr, puis placez

approximativement le point

D'autre part, vous verrez que vous aurez moins de choses à retenir et ça vous évitera surtout de ne pas vous embrouiller.

déballé comme ça, ça semble peut-être inutile mais avec la pratique vous verrez que cette gymnastique ne vous prendra

pratique vous verrez que cette gymnastique ne vous prendra avec l'angle souhaité et il n'y a

avec l'angle souhaité et il n'y a plus qu'à associer les valeurs à la bonne fonction (

ou
ou

).

Passons à la suite !

Pour

les valeurs à la bonne fonction ( ou ). Passons à la suite ! Pour ,

, on a le schéma suivant :

Partie 1 : Les bases de la trigonométrie

14/66

Partie 1 : Les bases de la trigonométrie 14/66 Ici, c'est facile puisque si vous vous

Ici, c'est facile puisque si vous vous rappelez :

14/66 Ici, c'est facile puisque si vous vous rappelez : . Cela se voit sur le

. Cela se voit sur le schéma : l'abscisse et

l'ordonnée de

voit sur le schéma : l'abscisse et l'ordonnée de sont égales. Il n'y a donc pas

sont égales. Il n'y a donc pas

de risque de s'embrouiller ici entre

et .
et
.

Pour

, on se retrouve dans une configuration similaire àdonc pas de risque de s'embrouiller ici entre et . Pour : Les valeurs possibles sont

:
:
Pour , on se retrouve dans une configuration similaire à : Les valeurs possibles sont déduit

Les valeurs possibles sont

déduit

.
.
et
et

(ça il faut le savoir). Cette fois-ci

sont déduit . et (ça il faut le savoir). Cette fois-ci est le milieu de donc

est le milieu de

. et (ça il faut le savoir). Cette fois-ci est le milieu de donc Pour ,

donc

(ça il faut le savoir). Cette fois-ci est le milieu de donc Pour , le point

Pour

, le point
, le point

est confondu avec

est le milieu de donc Pour , le point est confondu avec qui a pour coordonnées

qui a pour coordonnées

Pour , le point est confondu avec qui a pour coordonnées donc et et on en

donc

et, le point est confondu avec qui a pour coordonnées donc et on en n'est pas

, le point est confondu avec qui a pour coordonnées donc et et on en n'est

et on en

est confondu avec qui a pour coordonnées donc et et on en n'est pas définie en
est confondu avec qui a pour coordonnées donc et et on en n'est pas définie en

n'est pas définie en

puisque
puisque

vaut 0 en cette valeur.

Graphiquement, quand l'angle s'approche de basse) :

Graphiquement, quand l'angle s'approche de basse) : , sa tangente tend vers (partie haute de la

, sa tangente tend vers

(partie haute de la droite) ouvaleur. Graphiquement, quand l'angle s'approche de basse) : , sa tangente tend vers (partie www.openclassrooms.com

s'approche de basse) : , sa tangente tend vers (partie haute de la droite) ou (partie

(partie

Partie 1 : Les bases de la trigonométrie

15/66

Partie 1 : Les bases de la trigonométrie 15/66 Pour les angles , et , on

Pour les

angles

,
,

et

Les bases de la trigonométrie 15/66 Pour les angles , et , on a le schéma

, on a le schéma suivant :

15/66 Pour les angles , et , on a le schéma suivant : On remarque des

On remarque des similarités avec les angles déjà vus. En effet, le point

par rapport à l'axe des ordonnées

, et .
,
et
.

obtenu pour chacun de ces 3 angles est le symétrique

d'un autre point

de ces 3 angles est le symétrique d'un autre point obtenu avec les angles Si l'on

obtenu avec les angles

Si l'on note

d'un autre point obtenu avec les angles Si l'on note le point associé à l'angle et

le point associé à l'angle

et
et

celui associé à

note le point associé à l'angle et celui associé à , alors est le symétrique de

, alors

point associé à l'angle et celui associé à , alors est le symétrique de par rapport

est le symétrique de

et celui associé à , alors est le symétrique de par rapport à . Ainsi et

par rapport à

.
.

Ainsi

à , alors est le symétrique de par rapport à . Ainsi et ont les mêmes

et

à , alors est le symétrique de par rapport à . Ainsi et ont les mêmes

ont les mêmes ordonnées et des abscisses opposées, c'est-à-dire de signes opposés. On obtient donc :

Partie 1 : Les bases de la trigonométrie

16/66

; .
;
.

pour l'ordonnée :Partie 1 : Les bases de la trigonométrie 16/66 ; . pour l'abscisse : donc :

pour l'abscisse :de la trigonométrie 16/66 ; . pour l'ordonnée : donc : et De façon analogue (soyez-en

donc :

; . pour l'ordonnée : pour l'abscisse : donc : et De façon analogue (soyez-en convaincu,

et

; . pour l'ordonnée : pour l'abscisse : donc : et De façon analogue (soyez-en convaincu,

De façon analogue (soyez-en convaincu, cherchez-les par vous-même

analogue (soyez-en convaincu, cherchez-les par vous-même et et . ; ) , on en déduit que

et

et

(soyez-en convaincu, cherchez-les par vous-même et et . ; ) , on en déduit que :
.
.

;

(soyez-en convaincu, cherchez-les par vous-même et et . ; ) , on en déduit que :

) , on en déduit que :

Exercice 1

Et pour finir ce demi-tour de cercle, regardons le cas de l'angle .Allez, si vous avez compris le principe de fonctionnement ça ne devrait pas vous poser problème.

de fonctionnement ça ne devrait pas vous poser problème. Quelles sont alors les coordonnées de Secret

Quelles sont alors les coordonnées de Secret (cliquez pour afficher)

alors les coordonnées de Secret (cliquez pour afficher) ? Déduisez-en , puis .   est placé

? Déduisez-en

,
,

puis

.
.
  est placé en donc
 
  est placé en donc

est placé en

  est placé en donc

donc

  est placé en donc
et
et

d'où

  est placé en donc et d'où

Nous n'avons fait qu'un demi-tour de cercle. Comme vous vous en doutez (ou pas), il va encore y avoir des histoires de symétries pour parcourant la partie inférieure du cercle. Pour ne pas paraître rébarbatif — quoique vous avez peut-être déjà

rébarbatif — quoique vous avez peut-être déjà cette impression —, vous allez faire un exercice guidé
rébarbatif — quoique vous avez peut-être déjà cette impression —, vous allez faire un exercice guidé

cette impression —, vous allez faire un exercice guidé avec un angle de .

Exercice 2

Voici le schéma correspondant :

un angle de . Exercice 2 Voici le schéma correspondant : Tiens, tiens c'est quoi le

Tiens, tiens c'est quoi lefaire un exercice guidé avec un angle de . Exercice 2 Voici le schéma correspondant :

un angle de . Exercice 2 Voici le schéma correspondant : Tiens, tiens c'est quoi le

déjà ?

Partie 1 : Les bases de la trigonométrie

17/66

c'est un angle mesuré dans le sens indirect. Il est donc négatif. Ce que vous remarquez ici c'est quePartie 1 : Les bases de la trigonométrie 17/66 point final . et donnent le même

point final

.
.
et
et

donnent le même

ici c'est que point final . et donnent le même Voici donc une propriété essentielle des

Voici donc une propriété essentielle des fonctions trigonométriques : elles sont -périodiques (on dit aussi qu'elles

, .
,
.

sont périodiques de période ). Cela veut dire que pour tout réel , et par conséquent

). Cela veut dire que pour tout réel , et par conséquent À dessous par :

À

dessous par : Le point obtenu en faisant un tour et demi du cercle (dans le sens direct, en rouge) a la même abscisse que celui obtenu en faisant un demi-tour du cercle (dans le sens direct, en vert) et pour cause : on retombe sur le même point en ajoutant un tour de cercle, soit .

titre d'exemple, on aura :

un tour de cercle, soit . titre d'exemple, on aura : , ce qui se transcrit
un tour de cercle, soit . titre d'exemple, on aura : , ce qui se transcrit

, ce qui se transcrit sur le cercle unité du schéma ci-

: , ce qui se transcrit sur le cercle unité du schéma ci- Revenons à nos

Revenons à nos moutons : pourquoi tombe-t-on sur le même point en passant par l'angle ou ? Pour faire un tour de cercle,

va prendre car permet d'aller de à d'où le même point à la fin.
va prendre
car
permet d'aller de
à
d'où le même point
à la fin.

on peut utiliser un angle de . Utilisons alors l'addition d'angles (on l'a vue précédemment). Pour aller de à dans le sens

l'a vue précédemment). Pour aller de à dans le sens dans le direct, il y a

dans le

direct, il y a un angle et pour aller de à dans le sens direct, on sens indirect. Donc . C'est donc logiquement que

on sens indirect. Donc . C'est donc logiquement que À présent, on peut réellement commencer l'exercice.

À présent, on peut réellement commencer l'exercice. En utilisant le même principe de déduction qu'à l'exercice 1, que vaut

(qui estprincipe de déduction qu'à l'exercice 1, que vaut égale à par ailleurs) ? Indication : Secret

de déduction qu'à l'exercice 1, que vaut (qui est égale à par ailleurs) ? Indication :

égale à

par ailleurs) ?

Indication :

Utilisez la symétrie par rapport à l'axe des abscisses.   Solution : Secret (cliquez pour
Utilisez la symétrie par rapport à l'axe des abscisses.   Solution : Secret (cliquez pour

Utilisez la symétrie par rapport à l'axe des abscisses.

 
symétrie par rapport à l'axe des abscisses.   Solution : Secret (cliquez pour afficher)   On
symétrie par rapport à l'axe des abscisses.   Solution : Secret (cliquez pour afficher)   On

Solution :

 
  Solution : Secret (cliquez pour afficher)   On utilise le point obtenu avec un angle
  Solution : Secret (cliquez pour afficher)   On utilise le point obtenu avec un angle

On utilise le point

On utilise le point obtenu avec un angle de

obtenu avec un angle de

puis on applique la symétrie par rapport à l'axe des

puis on applique la symétrie par rapport à l'axe des

abscisses et on trouve notre point

abscisses et on trouve notre point

donc

abscisses et on trouve notre point donc  
 

Si l'on place le point

, intersection de

, intersection de

et de la perpendiculaire à

et de la perpendiculaire à

Si l'on place le point , intersection de et de la perpendiculaire à passant par ,

passant par

Si l'on place le point , intersection de et de la perpendiculaire à passant par ,

, on verra effectivement que

l'ordonnée de

(qui vaut

(qui vaut

(qui vaut

) est positive et inférieure à

.
.
à passant par , on verra effectivement que l'ordonnée de (qui vaut ) est positive et
à passant par , on verra effectivement que l'ordonnée de (qui vaut ) est positive et
,
,
de (qui vaut ) est positive et inférieure à . , Je ne m'attarderai pas sur

Je ne m'attarderai pas sur les autres valeurs (

, etc.), vous pouvez à présent les retrouver en connaissant le schéma du

, , , et
,
,
,
et

).

cercle unité, puis les valeurs de bases (celles associées auxcosinus et sinus des angles

Partie 1 : Les bases de la trigonométrie

18/66

Dans la suite, vous avez un récapitulatif des valeurs que l'on obtient pour des mesures principales d'angles.

Mesure principale d'angle, c'est quoi ça ?l'on obtient pour des mesures principales d'angles. Comme je vous l'ai dit rapidement, que l'on fasse

Mesure principale d'angle, c'est quoi ça ? Comme je vous l'ai dit rapidement, que l'on fasse

Comme je vous l'ai dit rapidement, que l'on fasse

fonctions trigonométriques sont inchangées. On choisit donc, par convention, de définir la mesure principale d'un angle comme

étant sa valeur, à un nombre relatif de tours de cercle près, dans l'intervalle

tours ourelatif de tours de cercle près, dans l'intervalle tours de cercle en plus, on retombe sur

de tours de cercle près, dans l'intervalle tours ou tours de cercle en plus, on retombe

tours de cercle en plus, on retombe sur nos pattes : les

.
.

Toujours pas compris ? Voici des exemples qui devraient vous aider :

pas compris ? Voici des exemples qui devraient vous aider : c'est . Donc la mesure
c'est
c'est

. Donc la mesure principale de

vous aider : c'est . Donc la mesure principale de en vert et . On est

en vert et

. On est à

. Donc la mesure principale de en vert et . On est à près, c'est-à-dire à

près, c'est-à-dire à un tour de cercle près. Voici

en rouge) :près, c'est-à-dire à un tour de cercle près. Voici un schéma de la situation ( Autre

à un tour de cercle près. Voici en rouge) : un schéma de la situation (

un schéma de la situation (

Autre exemple :

en rouge) : un schéma de la situation ( Autre exemple : donc la mesure principale

donc la mesure principale de

la situation ( Autre exemple : donc la mesure principale de c'est J'ai compris mais moi

c'est

( Autre exemple : donc la mesure principale de c'est J'ai compris mais moi j'y arriverai

J'ai compris mais moi j'y arriverai jamais ! Pas de souci, je vous propose une méthode pour trouver la mesure principale d'un angle.

.
.

Exemple 1 :

.
.

ici) comme somme d'un multiple detrouver la mesure principale d'un angle. . Exemple 1 : . La première étape revient à

La première étape revient à écrire la fraction devant

l'intervalle

revient à écrire la fraction devant l'intervalle . On fait "tout simplement" une division

. On fait "tout simplement" une division euclidienne.

On fait "tout simplement" une division euclidienne. et d'une fraction appartenant à La division euclidienne

et d'une fraction appartenant à

division euclidienne. et d'une fraction appartenant à La division euclidienne de reste, il vérifie . Par

La division euclidienne de reste, il vérifie

. Par exemple, la division euclidienne de

reste, il vérifie . Par exemple, la division euclidienne de par un entier naturel par s'écrit

par un entier naturel

exemple, la division euclidienne de par un entier naturel par s'écrit : où est le quotient,

par

la division euclidienne de par un entier naturel par s'écrit : où est le quotient, il

s'écrit :

où

est le quotient, il est entier et

par s'écrit : où est le quotient, il est entier et est le s'écrit : .
par s'écrit : où est le quotient, il est entier et est le s'écrit : .

est le

s'écrit :s'écrit : où est le quotient, il est entier et est le . est le quotient

.
.

est le quotient et

est le reste. On a bien

s'écrit : . est le quotient et est le reste. On a bien Ici on effectue

Ici on effectue la division euclidienne de

reste. On a bien Ici on effectue la division euclidienne de par : donc multiple de

par

:
:

donc

multiple de

multiple de donc est la mesure principale de l'angle recherché.

donc

multiple de donc est la mesure principale de l'angle recherché.

est la mesure principale de l'angle recherché.

Exemple 2 :

.
.
 

. Par chance icidonc est la mesure principale de l'angle recherché. Exemple 2 : .   est www.openclassrooms.com

mesure principale de l'angle recherché. Exemple 2 : .   . Par chance ici est www.openclassrooms.com

est

Partie 1 : Les bases de la trigonométrie

19/66

On effectue la division euclidienne de

par19/66 On effectue la division euclidienne de s'offrent à nous (qui consistent à ajouter : et

s'offrent à nous (qui consistent à ajouter

de par s'offrent à nous (qui consistent à ajouter : et auxbons endroits). donc . Ensuite
:
:

et

auxbons endroits).de par s'offrent à nous (qui consistent à ajouter : et donc . Ensuite deuxsolutions .

donc

nous (qui consistent à ajouter : et auxbons endroits). donc . Ensuite deuxsolutions . 1 e

. Ensuite deuxsolutions

.
.

1 er cas :

l'intervalle

. Ce premier cas ne mène à rien car

n'est pas dans danscas : l'intervalle . Ce premier cas ne mène à rien car 2 e cas :

2 e cas : .
2 e cas :
.

. Cette fois-ci c'est bon car

pas dans dans 2 e cas : . . Cette fois-ci c'est bon car est multiple

est multiple de

ete cas : . . Cette fois-ci c'est bon car est multiple de Donc est la

Donc

. . Cette fois-ci c'est bon car est multiple de et Donc est la mesure principale

est la mesure principale recherchée.

Exemple 3 :

.
.
l'intervalle .
l'intervalle
.

donc

recherchée. Exemple 3 : . l'intervalle . donc . La fraction n'est pas dans . est

. La fraction

n'est pas dansExemple 3 : . l'intervalle . donc . La fraction . est la mesure principale de

. est la mesure principale de .
.
est la mesure principale de
.

est multiple de

etpas dans . est la mesure principale de . est multiple de est dans l'intervalle donc

est dans l'intervalledans . est la mesure principale de . est multiple de et donc : On dit

de . est multiple de et est dans l'intervalle donc : On dit que est égal

donc :

de . est multiple de et est dans l'intervalle donc : On dit que est égal

On dit que est égal à modulo ou plus exactement que est congru à modulo si

à modulo ou plus exactement que est congru à modulo si étant un relatif), c'est-à-dire si
à modulo ou plus exactement que est congru à modulo si étant un relatif), c'est-à-dire si
à modulo ou plus exactement que est congru à modulo si étant un relatif), c'est-à-dire si

étant un relatif), c'est-à-dire si suite, je noterai plutôt

Si l'on revient à l'exemple 3 précédent, on a :

auquel on ajoute un multiple de .

3 précédent, on a : auquel on ajoute un multiple de . est égal à (
3 précédent, on a : auquel on ajoute un multiple de . est égal à (

est égal à

( . Dans la
(
. Dans la

. Cela se note

En l'occurrence, un angle et sa mesure principale sont égauxmodulo

Résumé

.
.

Voici donc un tableau récapitulatif des mesures principales. Ne retenez que l'essentiel : les valeurs associées auxcosinus et sinus

des angles

connaissez par coeur

, , , et ).
,
,
,
et
).

. Sachez néanmoins retrouver rapidement les autres valeurs (donnez l'impression que vous les

X X
X
X

Je vous rajoute le tableau dans une version plus mnémotechnique (proposé par Nicolas M.) :

Partie 1 : Les bases de la trigonométrie

20/66

X X
X
X
trigonométrie 20/66 Secret (cliquez pour afficher) X X Voilà qui clôt ce 2 e chapitre, certes

Voilà qui clôt ce 2 e chapitre, certes fastidieuxmais essentiel pour la suite. Pour finir, un petit QCM pour apprendre à manier le cercle trigo. L'idéal étant bien sûr de répondre sans regarder le cours. Allez, tous à vos crayons ! Voilà pour ce chapitre qui fixe les bases de la trigonométrie pour le niveau 1 ère . J'espère que vous tenez encore le coup. Vous devez avoir compris ce cours et retenu ce qu'il a à retenir pour aborder la suite.

et retenu ce qu'il a à retenir pour aborder la suite. Le prochain chapitre va être
et retenu ce qu'il a à retenir pour aborder la suite. Le prochain chapitre va être

Le prochain chapitre va être en quelque sorte un formulaire dont il faudra connaître ou savoir retrouver les formules.

Partie 1 : Les bases de la trigonométrie

21/66

Formules trigonométriques (1/2)Partie 1 : Les bases de la trigonométrie 21/66 Bon, vous suivez toujours ? C'est une

Bon, vous suivez toujours ? C'est une bonne chose. Si vous avez tenu jusqu'ici, ce chapitre, bien que long, ne devrait pas trop vous poser de problèmes. Il faut avoir acquis les bases du chapitre précédent pour ne pas être perdu. Si c'est votre cas (ben oui

) il suffira en gros d'utiliser ces bases pour en déduire les formules que vous verrez ici.pour ne pas être perdu. Si c'est votre cas (ben oui Continuons sur de bonnes bases

Continuons sur de bonnes bases Résumé

Pour commencer dans de bonnes conditions, je vais vous résumer ce que nous avons vu d'essentiel jusqu'ici. Néanmoins, je ne reviendrai pas sur les définitions avec le triangle rectangle qui sont un peu à part et qui ne serviront pas dans la suite.

Revenons sur la définition de

, et
,
et

avec ce dessin :

suite. Revenons sur la définition de , et avec ce dessin : Si des détails sur

Si des détails sur ce dessin vous échappent, je vous suggère de relire le chapitre précédent en partie ou en totalité (ça c'est à

vous de voir

en partie ou en totalité (ça c'est à vous de voir ) Notez la relation :

)

en partie ou en totalité (ça c'est à vous de voir ) Notez la relation :

Notez la relation :

Je vous rappelle que

, et
,
et

sont

voir ) Notez la relation : Je vous rappelle que , et sont -périodiques : pour

-périodiques :

relation : Je vous rappelle que , et sont -périodiques : pour tout réel pour tout

relation : Je vous rappelle que , et sont -périodiques : pour tout réel pour tout

relation : Je vous rappelle que , et sont -périodiques : pour tout réel pour tout

pour tout réel pour tout réel pour tout réel

: pour tout réel pour tout réel pour tout réel , pour tout relatif , pour

: pour tout réel pour tout réel pour tout réel , pour tout relatif , pour

: pour tout réel pour tout réel pour tout réel , pour tout relatif , pour

, pour tout relatif , pour tout relatif , pour tout relatif

, , ,
,
,
,
tout relatif , pour tout relatif , pour tout relatif , , , Notez que "pour

Notez que "pour tout réel

signifie "quel que soit" ou "pour tout", et le reste vous connaissez. Pour ne pas vous encombrer l'esprit je ne le noterai cependant pas ainsi dans la suite.

" se note aussi "je ne le noterai cependant pas ainsi dans la suite. ". De même "pour tout relatif

cependant pas ainsi dans la suite. " se note aussi " ". De même "pour tout

". De même "pour tout relatif

se note aussi " ". De même "pour tout relatif " se note " ". En

" se note "

". De même "pour tout relatif " se note " ". En fait " " Je

". En fait "

"
"

Je vous rappelle au passage que, par définition, pour tout relatif si ce n'est pas clair ).

définition, pour tout relatif si ce n'est pas clair ). , (revoyez-le dans le chapitre précédent
,
,

(revoyez-le dans le chapitre précédent

Et enfin voici le tableau des valeurs remarquables dont seulement quelques-unes sont à connaître, les autres se déduisant par symétries grâce au cercle unité. À moins que vous ayez une mémoire d'éléphant et infaillible , ne retenez pas tout le tableau mais sachez le retrouver.

mémoire d'éléphant et infaillible , ne retenez pas tout le tableau mais sachez le retrouver. www.openclassrooms.com
mémoire d'éléphant et infaillible , ne retenez pas tout le tableau mais sachez le retrouver. www.openclassrooms.com

Partie 1 : Les bases de la trigonométrie

22/66

X X
X
X

Une formule à retenir

Avant de passer à la suite, nous allons voir une formule essentielle en trigo. Reprenons notre ami le cercle unité :

Prenez le triangle

absolues car il s'agit de longueurs).

Prenez le triangle absolues car il s'agit de longueurs). . On sait que , et (n'oubliez

. On sait que

absolues car il s'agit de longueurs). . On sait que , et (n'oubliez pas les valeurs
, et
,
et

(n'oubliez pas les valeurs

Appliquons-y le théorème de Pythagore :

aussi

Vous obtenez ainsi une des (si ce n'est LA) formules fondamentales en trigo : pour tout réel

, de même
, de même

donc

peut remplacer

.
.

. Notez que l'on écrit

,
,
de même donc peut remplacer . . Notez que l'on écrit , à la place de

à la place de

Prêts pour la suite ? Attention, vous allez être mitraillés de formules

faire. En effet, je ne vous demanderai pas de tout retenir, après si vous voulez le faire, allez-y mais je ne rembourserai pas les dégâts causés.

, mais si vous suivez le cours, il n'y a pas de soucis à seallez-y mais je ne rembourserai pas les dégâts causés. Histoires de symétries Parlons maintenant des formules

si vous suivez le cours, il n'y a pas de soucis à se Histoires de symétries

Histoires de symétries

Parlons maintenant des formules liées à des symétries.

Parité du cosinus

Commençons par le cas du cosinus et observez ce schéma :

Partie 1 : Les bases de la trigonométrie

23/66

Partie 1 : Les bases de la trigonométrie 23/66 On a représenté deuxangles opposés (de même

On a représenté deuxangles opposés (de même valeur absolue et de signes différents).

à

donc dire que :

des grand(e)s. Pour ceuxqui bloqueraient : définissez un point projection

et et de
et
et de
bloqueraient : définissez un point projection et et de sur sont respectivement associés sur . Cela

sur

sont respectivement associés

sur

projection et et de sur sont respectivement associés sur . Cela veut c'est . et et

. Cela veut

et et de sur sont respectivement associés sur . Cela veut c'est . et et vous

c'est

.
.
et
et

et vous pouvez constater que le point

veut c'est . et et vous pouvez constater que le point est à la fois la
veut c'est . et et vous pouvez constater que le point est à la fois la

est à la fois la projection de

. Je vous

sur laisse faire la démonstration tous seuls comme

de

. Cela est valable pour tout réel

tous seuls comme de . Cela est valable pour tout réel et montrez que Pour résumer,

et montrez quetous seuls comme de . Cela est valable pour tout réel Pour résumer, on a la

Pour résumer, on a la relation : pour tout réel

,
,

On dit que

remarqué qu'il s'agit en fait d'une symétrie par rapport à l'axe des abscisses

est une fonction paire : une fonction paire : une fonction

des abscisses est une fonction paire : une fonction est paire si pour tout réel ,

est paire si pour tout réel

, .
,
.

. Vous aurez peut-être

Imparité du sinus

Reprenons le même cas que précédemment. Que se passe-t-il quant au sinus ? Voyez ce schéma :

Que se passe-t-il quant au sinus ? Voyez ce schéma : est le projeté (orthogonal) de

est le projeté (orthogonal) de est le projeté (orthogonal) deQue se passe-t-il quant au sinus ? Voyez ce schéma : sur . sur . Vous

sur . sur .
sur
.
sur
.

Vous voyez (si vous n'en êtes pas convaincu, démontrez-le.

c'est

vous n'en êtes pas convaincu, démontrez-le. c'est ) que et ont des ordonnées opposées et leurs

) que

et
et

ont des ordonnées opposées et leurs ordonnées

.
.
et
et

. Donc

, ceci étant valable pour tout réel

Retenez donc que : pour tout réel

, .
,
.

On dit que

est une fonction impaire : une fonction impaire : une fonction

, . On dit que est une fonction impaire : une fonction est impaire si pour

est impaire si pour tout réel

, .
,
.

Autre symétrie : par rapport à l'axe des ordonnées

Deuxpoints et seront symétriques par rapport à l'axe des ordonnées si les angles correspondant ont une somme égale à

si les angles correspondant ont une somme égale à modulo . Comme d'habitude, un petit schéma

modulo

si les angles correspondant ont une somme égale à modulo . Comme d'habitude, un petit schéma

. Comme d'habitude, un petit schéma pour illustrer mes propos :

Partie 1 : Les bases de la trigonométrie

24/66

Partie 1 : Les bases de la trigonométrie 24/66 Les angles qui nous intéressent sont (en

Les angles qui nous intéressent sont (en rouge) et (en orange). Je ne vous ferai pas l'offense de vous demander ce que fait la somme. Bref, les points et sont symétriques par rapport à l'axe des ordonnées. Observez (et vérifiez si vous êtes sceptiques), on obtient le même point et des points et d'abscisses opposées.

le même point et des points et d'abscisses opposées. Conclusion : et , ceci étant valable
le même point et des points et d'abscisses opposées. Conclusion : et , ceci étant valable
le même point et des points et d'abscisses opposées. Conclusion : et , ceci étant valable

Conclusion :

et
et

, ceci étant valable pour tout angle

.
.

On retiendra donc : pour tout réel

,
,

et

.
.

Et encore des symétries

Tout d'abord avant de vous présenter graphiquement ces autres symétries reprenons la partie de tableau à connaître. La voici :

reprenons la partie de tableau à connaître. La voici : Vous avez dû remarquer ces valeurs

Vous avez dû remarquer ces valeurs récurrentes et peut-être une symétrie (qui à proprement parler n'en est pas une) par rapport à une certaine valeur

Revenons-en au tableau et réécrivons son contenu d'une autre façon :

tableau et réécrivons son contenu d'une autre façon : , et ). . Vous aurez donc
tableau et réécrivons son contenu d'une autre façon : , et ). . Vous aurez donc
tableau et réécrivons son contenu d'une autre façon : , et ). . Vous aurez donc
tableau et réécrivons son contenu d'une autre façon : , et ). . Vous aurez donc
tableau et réécrivons son contenu d'une autre façon : , et ). . Vous aurez donc
,
,

et

et réécrivons son contenu d'une autre façon : , et ). . Vous aurez donc compris

).

.
.

Vous aurez donc compris que : pour tout réel

Encore une fois, si vous n'êtes pas complètement convaincu, vérifiez-le graphiquement. À partir de maintenant je ne vous le dirai plus et à vous de faire comme bon vous semble : vérifier ou pas, c'est juste une question de géométrie, pas bien compliquée (un

coup d'œil au cercle unité et vous en êtes convaincu, moi c'est ce que je fais.

Partie 1 : Les bases de la trigonométrie

25/66

Pour en revenir à la formule, je vous propose plutôt la forme suivante, plus visuelle graphiquement :

pour tout réel ,

suivante, plus visuelle graphiquement : pour tout réel , et . Exercice L'exercice que je vous

et

.
.
plus visuelle graphiquement : pour tout réel , et . Exercice L'exercice que je vous propose

Exercice

L'exercice que je vous propose ici est un complément au cours : démontrez les formules suivantes (attention, cette fois je vous demande de vérifier par le calcul) :

cette fois je vous demande de vérifier par le calcul) : et . La réponse à

et

.
.

La réponse à cet exercice tient sur 2 lignes et on peut même la caser sur une ligne. À vous.

Une solution :

  Posons . On a alors : . De façon analogue,
  Posons . On a alors : . De façon analogue,
 

Posons

. On a alors :

. On a alors :

  Posons . On a alors : .

.

De façon analogue,

De façon analogue,
  Posons . On a alors : . De façon analogue,
  Posons . On a alors : . De façon analogue,

Autres formules

. On a alors : . De façon analogue, Autres formules Vous tenez encore le coup

Vous tenez encore le coup ? Bravo. Nous avons vu déjà pas mal de formules, que je vous conseille de revoir si vous ne les connaissez pas encore, ou si vous ne savez pas les retrouver avec le cercle unité. Elles vont resservir ici.

Dans cette partie, nous allons voir les formules :

de soustraction et d'addition,ici. Dans cette partie, nous allons voir les formules : de duplication ; de transformation produit

de duplication ;voir les formules : de soustraction et d'addition, de transformation produit -> somme ; de transformation

de transformation produit -> somme ;: de soustraction et d'addition, de duplication ; de transformation somme -> produit ; puis des

de transformation somme -> produit ;de duplication ; de transformation produit -> somme ; puis des formules utilisant la fonction .

puis des formules utilisant la fonction .-> somme ; de transformation somme -> produit ; En bref, il va y avoir pas

-> produit ; puis des formules utilisant la fonction . En bref, il va y avoir

En bref, il va y avoir pas mal de formules, mais si vous retenez la façon de déduire ces formules, tout devrait aller comme sur des roulettes.

ces formules, tout devrait aller comme sur des roulettes. L'addition Nous allons ici commencer par calculer

L'addition

tout devrait aller comme sur des roulettes. L'addition Nous allons ici commencer par calculer . Nous

Nous allons ici commencer par calculer . Nous allons pour cela utiliser le produit scalaire. Le produit scalaire de 2 vecteurs et , noté est défini de cette façon :

de 2 vecteurs et , noté est défini de cette façon : Pour déterminer une expression

Pour déterminer une expression de

, on va utiliser le schéma suivant :défini de cette façon : Pour déterminer une expression de On se place dans le repère

une expression de , on va utiliser le schéma suivant : On se place dans le

On se place dans le repère orthonormal

produit scalaire : pour des vecteurs

et
et

. Dans ce repère qui est orthonormal, on a la propriété suivante pour le

du plan muni de ce repère,

ce repère qui est orthonormal, on a la propriété suivante pour le du plan muni de
ce repère qui est orthonormal, on a la propriété suivante pour le du plan muni de

Partie 1 : Les bases de la trigonométrie

26/66

Utilisons tout d'abord la première formule du produit scalaire appliquée auxvecteurs

première formule du produit scalaire appliquée auxvecteurs On a : et donc car est paire. On
première formule du produit scalaire appliquée auxvecteurs On a : et donc car est paire. On

On a :

formule du produit scalaire appliquée auxvecteurs On a : et donc car est paire. On va

et

formule du produit scalaire appliquée auxvecteurs On a : et donc car est paire. On va

donc

du produit scalaire appliquée auxvecteurs On a : et donc car est paire. On va à

car

produit scalaire appliquée auxvecteurs On a : et donc car est paire. On va à présent

est paire.

On va à présent utiliser la seconde formule appliquée auxmêmes vecteurs

etutiliser la seconde formule appliquée auxmêmes vecteurs On connaît les coordonnées : Ainsi on a :

utiliser la seconde formule appliquée auxmêmes vecteurs et On connaît les coordonnées : Ainsi on a

On connaît les coordonnées :

Ainsi on a :

, et
,
et

et

et On connaît les coordonnées : Ainsi on a : , et et : d'où Ainsi
et On connaît les coordonnées : Ainsi on a : , et et : d'où Ainsi

:

d'où

les coordonnées : Ainsi on a : , et et : d'où Ainsi pour tous réels

Ainsi pour tous réels

et ,
et
,

La formule pour

et : d'où Ainsi pour tous réels et , La formule pour se déduit facilement. Elle

se déduit facilement.

Elle s'écrit pour tous réels

et ,
et
,

Démonstration :

et

et , Démonstration : Secret (cliquez pour afficher) et : Posons . . Pour ceuxqui ne

:

Posons . . Pour ceuxqui ne l'auraient pas vu, j'ai utilisé la parité de et
Posons
.
. Pour ceuxqui ne l'auraient pas vu, j'ai utilisé la parité de
et l'imparité de
dans la dernière égalité.
Un détail d'ordre rédactionnel (au sens mathématique du terme) : je ne l'ai pas écrit en début de démonstration, mais
pour être rigoureux, il faudrait ajouter un "Soit deuxréels et .". Dernière remarque : on peut utiliser "Soit" ou
"Soient", les deuxformes sont acceptées.

Pour

ou "Soient", les deuxformes sont acceptées. Pour , on va utiliser une formule pour passer d'un

, on va utiliser une formule pour passer d'un sinus à un cosinus :

une formule pour passer d'un sinus à un cosinus : . En résumé, pour tous réels

.

En résumé, pour tous réels

et ,
et
,

De la même façon qu'avec le cosinus précédemment, vous obtenez le résultat voulu pour

tous réels et ,

vous obtenez le résultat voulu pour tous réels et , qui est le suivant : pour
vous obtenez le résultat voulu pour tous réels et , qui est le suivant : pour
vous obtenez le résultat voulu pour tous réels et , qui est le suivant : pour

qui est le suivant : pour

Moyen mnémotechnique

Pour retenir les 4 formules encadrées, vous pouvez retenir que :

le sinus est gentil,retenir les 4 formules encadrées, vous pouvez retenir que : le cosinus est méchant. (Ou une

le cosinus est méchant.encadrées, vous pouvez retenir que : le sinus est gentil, (Ou une autre version : le

retenir que : le sinus est gentil, le cosinus est méchant. (Ou une autre version :

(Ou une autre version : le Sinus est Sympathique et le Cosinus est Chiant, désolé pour la grossièreté). Cosinus est méchant, donc il ne veut pas aller voir les sinus, et ne veut pas les laisser passer devant. Par ailleurs, étant méchant, il change les signes. Ce qui donne :

pas les laisser passer devant. Par ailleurs, étant méchant, il change les signes. Ce qui donne

Partie 1 : Les bases de la trigonométrie

27/66

Par contre, le sinus va aller à la rencontre des cosinus, et ne va pas toucher au signe :

à la rencontre des cosinus, et ne va pas toucher au signe : Passons à présent

Passons à présent à la fonction

Soient et deuxréels tels que

.
.

.à présent à la fonction Soient et deuxréels tels que . On divise alors le numérateur

à présent à la fonction Soient et deuxréels tels que . . On divise alors le
à présent à la fonction Soient et deuxréels tels que . . On divise alors le

On divise alors le numérateur et le dénominateur par

et. . On divise alors le numérateur et le dénominateur par mais pour éviter une division

. On divise alors le numérateur et le dénominateur par et mais pour éviter une division

mais pour éviter une division par

le dénominateur par et mais pour éviter une division par et et c'est-à-dire Sous ces conditions,
le dénominateur par et mais pour éviter une division par et et c'est-à-dire Sous ces conditions,

et

dénominateur par et mais pour éviter une division par et et c'est-à-dire Sous ces conditions, on

et

c'est-à-dire

Sous ces conditions, on a alors :

et et c'est-à-dire Sous ces conditions, on a alors : D'où le résultat : pour tous

D'où le résultat : pour tous réels

,
,
on a alors : D'où le résultat : pour tous réels , : tels que À

:

tels queon a alors : D'où le résultat : pour tous réels , : À partir de

: D'où le résultat : pour tous réels , : tels que À partir de cette
: D'où le résultat : pour tous réels , : tels que À partir de cette

À partir de cette formule déduisez-en

Solution :

tels que À partir de cette formule déduisez-en Solution : Secret (cliquez pour afficher) avec ,

avec

,
,
Solution : Secret (cliquez pour afficher) avec , et on doit avoir :   Sous ces

et

Solution : Secret (cliquez pour afficher) avec , et on doit avoir :   Sous ces

on doit avoir :

  Sous ces conditions,   Pour ceuxqui ne l'aurait pas compris , j'ai utilisé le
  Sous ces conditions,   Pour ceuxqui ne l'aurait pas compris , j'ai utilisé le
 

Sous ces conditions,

 
 

Pour ceuxqui ne l'aurait pas compris

Pour ceuxqui ne l'aurait pas compris , j'ai utilisé le fait que est impaire.

, j'ai utilisé le fait que

Pour ceuxqui ne l'aurait pas compris , j'ai utilisé le fait que est impaire.

est impaire.

Sous ces conditions,   Pour ceuxqui ne l'aurait pas compris , j'ai utilisé le fait que
Sous ces conditions,   Pour ceuxqui ne l'aurait pas compris , j'ai utilisé le fait que

Après l'addition, on passe à la multiplication ? Eh bien non, il n'y a pas de formule générique du style avec nos deuxformules de base, on peut en faire des choses ! Voyez donc la suite.

La duplication

.
.
Du clonage ? En quelque sorte oui, mais il s'agit tout simplement d'une multiplication par
Du clonage ? En quelque sorte oui, mais il s'agit tout simplement d'une multiplication par
?
Eh bien,
Et
Ensuite sachant que
donc
, vous pouvez écrire :
.
et

. Prenons un réel

Et Ensuite sachant que donc , vous pouvez écrire : . et . Prenons un réel

. Que vaut

Mais

Partie 1 : Les bases de la trigonométrie

28/66

Cela vous donne en résumé : pour tout réel

,
,

Et pour

Cela vous donne en résumé : pour tout réel , Et pour ? Je vous laisse

? Je vous laisse démontrer que :

pour tout réel

,
,

En réécrivant d'une autre manière ces formules (celles de

d'une autre manière ces formules (celles de ), on obtient les suivantes : pour tout réel

), on obtient les suivantes :

pour tout réel

,
,

et

de ), on obtient les suivantes : pour tout réel , et Transformation de produits en

Transformation de produits en sommes

Continuons à tourner nos formules dans tous les sens. Voici de nouvelles formules qui ne nécessitent pas de démonstration (vous pouvez les faire, mais à part une étape, tout est dans la formule) :

pour tout

réels

et ,
et
,

pour tout

réels

et ,
et
,

pour tout

réels

et ,
et
,
tout réels et , pour tout réels et , Observez ce qui se passe quand Transformations
tout réels et , pour tout réels et , Observez ce qui se passe quand Transformations
tout réels et , pour tout réels et , Observez ce qui se passe quand Transformations

Observez ce qui se passe quand

pour tout réels et , Observez ce qui se passe quand Transformations de sommes en produits

Transformations de sommes en produits

Ces formules se déduisent des trois précédentes.

L'objectif est de

Soient deuxréel

calculer , et . et . Posons et . On a alors et
calculer
,
et
.
et
. Posons
et
. On a alors
et

. Donc :

est de Soient deuxréel calculer , et . et . Posons et . On a alors
est de Soient deuxréel calculer , et . et . Posons et . On a alors

Partie 1 : Les bases de la trigonométrie

29/66

En résumé :

pour tous

réels

etpour tous réels ,

,
,

pour tous

réels

etpour tous réels ,

,
,

pour tous

réels

etpour tous réels ,

,
,
réels et , pour tous réels et , (n'oubliez pas le signe " pour ? C'est
réels et , pour tous réels et , (n'oubliez pas le signe " pour ? C'est

(n'oubliez pas le signe "

tous réels et , (n'oubliez pas le signe " pour ? C'est identique à et avec

pour

? C'est identique àréels et , (n'oubliez pas le signe " pour et avec ça vous pouvez vous débrouiller.

pas le signe " pour ? C'est identique à et avec ça vous pouvez vous débrouiller.

et avec ça vous pouvez vous débrouiller.

Formules avec la fonction tangente

")

vous débrouiller. Formules avec la fonction tangente ") , ça fais longtemps qu'on ne l'a pas
vous débrouiller. Formules avec la fonction tangente ") , ça fais longtemps qu'on ne l'a pas

, ça fais longtemps qu'on ne l'a pas vue. La revoilà.

fais longtemps qu'on ne l'a pas vue. La revoilà. Nous allons ici exprimer et en fonction

Nous allons ici exprimer

et
et

en fonction de

vue. La revoilà. Nous allons ici exprimer et en fonction de exclusivement. Soyez prêts à réutiliser

exclusivement. Soyez prêts à réutiliser les formules vues jusqu'alors.

Soit

différent de

modulo
modulo

(ce qui veut dire

réel différent dejusqu'alors. Soit différent de modulo (ce qui veut dire . ). C'est le domaine de définition

différent de modulo (ce qui veut dire réel différent de . ). C'est le domaine de
.
.

). C'est le domaine de définition de

avec

de . ). C'est le domaine de définition de avec , ou encore réel Donc :

, ou encore

. ). C'est le domaine de définition de avec , ou encore réel Donc : Concernant

réel

le domaine de définition de avec , ou encore réel Donc : Concernant , on a

Donc :

le domaine de définition de avec , ou encore réel Donc : Concernant , on a

Concernant

de définition de avec , ou encore réel Donc : Concernant , on a : ,

, on a :

de avec , ou encore réel Donc : Concernant , on a : , avec non

, avec

non multiple dede avec , ou encore réel Donc : Concernant , on a : , avec (pour

(pour éviter la division par zéro)réel Donc : Concernant , on a : , avec non multiple de donc : ,

donc :

non multiple de (pour éviter la division par zéro) donc : , avec non multiple de

, avec

de (pour éviter la division par zéro) donc : , avec non multiple de mais comme

non multiple de

mais comme l'égalité reste valable pour les multiples deéviter la division par zéro) donc : , avec non multiple de domaine de définition pour

domaine de définition pour cette égalité reste le même que celui de

Pour

.
.
modulo
modulo

dans le domaine de définition decette égalité reste le même que celui de Pour . modulo privé de , on peut

que celui de Pour . modulo dans le domaine de définition de privé de , on

privé de

, on peut ajouter :

le domaine de définition de privé de , on peut ajouter : , le Pourquoi on
le domaine de définition de privé de , on peut ajouter : , le Pourquoi on

, le

domaine de définition de privé de , on peut ajouter : , le Pourquoi on ne

Pourquoi on ne prend pas l'ensemble

peut ajouter : , le Pourquoi on ne prend pas l'ensemble ? Eh bien, le dénominateur

?

Eh bien, le dénominateur ne doit pas être nul.

équivalente) pour avoir cela

ne doit pas être nul. équivalente) pour avoir cela Une CNS (condition nécessaire et suffisante,

Une CNS (condition nécessaire et suffisante, c'est-à-dire une condition

et

et suffisante, c'est-à-dire une condition et et est que (on multiplie même le modulo par 2,

et

est que

et suffisante, c'est-à-dire une condition et et est que (on multiplie même le modulo par 2,
et suffisante, c'est-à-dire une condition et et est que (on multiplie même le modulo par 2,

(on multiplie même le modulo par 2, ne l'oubliez pas)

une condition et et est que (on multiplie même le modulo par 2, ne l'oubliez pas)

et

une condition et et est que (on multiplie même le modulo par 2, ne l'oubliez pas)

Partie 1 : Les bases de la trigonométrie

30/66

(aidez-vous d'un dessin pour la conclusion)Partie 1 : Les bases de la trigonométrie 30/66 On doit également tenir compte du domaine

30/66 (aidez-vous d'un dessin pour la conclusion) On doit également tenir compte du domaine de définition

On doit également tenir compte du domaine de définition de

On doit également tenir compte du domaine de définition de , ce qui donne : pour

, ce qui donne :

pour tout réel

différent depour tout réel modulo , et

modulopour tout réel différent de , et

,
,
,

et

pour tout réel différent de modulo , et

pour tout réel

différent depour tout réel et différent de modulo modulo ,

et différent demodulo

modulo

et différent de modulo
pour tout réel différent de et différent de modulo modulo ,

modulo

,
,
,

Résumé

Nous avons revu les définitions et les valeurs remarquables rapidement. Puis il y a ce tas de formules. Certaines sont à connaître, d'autres à savoir retrouver (je pense notamment auxformules de transformation) rapidement, le temps de réécrire la démo sur un

brouillon.Après si un prof vous demande de les connaître toutes, ben là retrouver les formules c'est plus intéressant et moins risqué).

les formules c'est plus intéressant et moins risqué). adaptez-vous (mais je peuxvous dire que Allez, pratiquons

adaptez-vous (mais je peuxvous dire que

Allez, pratiquons un peu avec un exercice puis le QCM.

Exercice

pratiquons un peu avec un exercice puis le QCM. Exercice Calculez . (attention à celui qui
pratiquons un peu avec un exercice puis le QCM. Exercice Calculez . (attention à celui qui

Calculez . (attention à celui qui me sort sa calculatrice )

Si après quelques minutes vous bloquez, voici une indication :

Utilisez Solution : Secret (cliquez pour afficher)   et comme vous avez la formule :
Utilisez Solution : Secret (cliquez pour afficher)   et comme vous avez la formule :

Utilisez

Utilisez
Utilisez Solution : Secret (cliquez pour afficher)   et comme vous avez la formule : pour
Utilisez Solution : Secret (cliquez pour afficher)   et comme vous avez la formule : pour

Solution :

 
Solution : Secret (cliquez pour afficher)   et comme vous avez la formule : pour tout
Solution : Secret (cliquez pour afficher)   et comme vous avez la formule : pour tout
et comme vous avez la formule : pour tout réel

et comme vous avez la formule : pour tout réel

et comme vous avez la formule : pour tout réel , vous l'appliquez à
et comme vous avez la formule : pour tout réel , vous l'appliquez à

, vous l'appliquez à

.
.

Ce qui vous donne :

Ce qui vous donne :
 

En regardant le cercle unité, vous constatez que

a un \co\sinus positif donc

a un \co\sinus positif donc

 
 
à . Ce qui vous donne :   En regardant le cercle unité, vous constatez que
à . Ce qui vous donne :   En regardant le cercle unité, vous constatez que

Vous avez fini avec ce chapitre copieuxsur les formules. Retenez-les ou sachez les retrouver car elles sont essentielles mais apprenez-les à votre rythme quitte à revenir sur ce chapitre ultérieurement.

Le chapitre suivant sera consacré au point de vue fonction (courbes, dérivées équations trigo.

point de vue fonction (courbes, dérivées équations trigo. ) puis vous pourrez enfin pratiquer avec les

) puis vous pourrez enfin pratiquer avec les

Partie 1 : Les bases de la trigonométrie

31/66

Partie 1 : Les bases de la trigonométrie 31/66 Formules trigonométriques (2/2) Je tiens à vous

Formules trigonométriques (2/2)

la trigonométrie 31/66 Formules trigonométriques (2/2) Je tiens à vous féliciter pour votre ténacité. Ne nous

Je tiens à vous féliciter pour votre ténacité. Ne nous arrêtons donc pas en si bon chemin. On parle depuis le début de fonctions trigonométriques et on n'a jusqu'alors pas vraiment abordé des fonctions. L'heure est venue pour les étudier : courbe, dérivée

Il sera alors venu le temps de faire un point sur ce que vous avez acquis en pratiquant. Comment ? Et bien voici venues les équations trigonométriques.

Prérequis : les fonctions et les bases de la dérivation (définition avec la limite).? Et bien voici venues les équations trigonométriques. Point de vue fonction Ensemble de définition Pour

Point de vue fonction Ensemble de définition

Pour cette partie analytique, nous allons voir les ensembles de définitions. Grâce à ce que vous avez vu précédemment, vous les connaissez a priori déjà. Pour continuer sur de bonnes bases, voyons-les même si cela peut vous paraître évident.

voyons-les même si cela peut vous paraître évident. Nous avons vu, grâce au cercle unité que

Nous avons vu, grâce au cercle unité que pour un angle

à

Nous avons vu, grâce au cercle unité que pour un angle à on lui associe un

on lui associe un point

cercle unité que pour un angle à on lui associe un point . Quel que soit

. Quel que soit

que pour un angle à on lui associe un point . Quel que soit dans ,

dans

un angle à on lui associe un point . Quel que soit dans , le point

, le point

a toujours une abscisse qui vautà on lui associe un point . Quel que soit dans , le point (notons-le .Ainsi

que soit dans , le point a toujours une abscisse qui vaut (notons-le .Ainsi ) dont

(notons-le

.Ainsi

le point a toujours une abscisse qui vaut (notons-le .Ainsi ) dont l'abscisse est égale est

) dont l'abscisse est égale

est définie sur

.
.

De façon analogue avec les ordonnées,

est définie surest définie sur . De façon analogue avec les ordonnées, . Pour , il faut déterminer

.
.

Pour

, il faut déterminer les cas où s'annule.

, il faut déterminer les cas où

, il faut déterminer les cas où s'annule.

s'annule.

est alors définie dans les autres cas.

est alors définie dans les autres cas.

Dans

Dans , cos s'annule en et . Sur , on prend donc ces valeurs modulo .

, cos s'annule en

et

et

. Sur

. Sur

, on prend donc ces valeurs modulo

, on prend donc ces valeurs modulo

.
.

On obtient l'ensemble

prend donc ces valeurs modulo . On obtient l'ensemble qui constitue les valeurs interdites ("\" signifie

qui constitue les valeurs interdites ("\" signifie "tel que").

valeurs interdites ("\" signifie "tel que"). est donc définie sur Représentations graphiques Pour la

est donc définie sur

signifie "tel que"). est donc définie sur Représentations graphiques Pour la fonction sinus , on

Représentations graphiques

Pour la fonction sinus, on obtient cette représentation :

Partie 1 : Les bases de la trigonométrie

32/66

Partie 1 : Les bases de la trigonométrie 32/66 La fonction cosinus donne cette courbe :

La fonction cosinus donne cette courbe :

32/66 La fonction cosinus donne cette courbe : La courbe représentative de a l'allure suivante :

La courbe représentative de

La fonction cosinus donne cette courbe : La courbe représentative de a l'allure suivante : www.openclassrooms.com

a l'allure suivante :

Partie 1 : Les bases de la trigonométrie

33/66

Partie 1 : Les bases de la trigonométrie 33/66 Quelques propriétés Du déjà vu Dans les

Quelques propriétés

Du déjà vu

Dans les chapitres précédents, nous avions remarqué la périodicité de ces fonctions. Cela se voit ici dans la répétition des motifs.

Nous avions également étudié la parité des 3 fonctions trigo de base. Pour rappel,

la parité des 3 fonctions trigo de base. Pour rappel, est paire puis et sont impaires.

est paire puis

des 3 fonctions trigo de base. Pour rappel, est paire puis et sont impaires. D'un point

et

3 fonctions trigo de base. Pour rappel, est paire puis et sont impaires. D'un point de

sont impaires.

D'un point de vue graphique, une fonction est paire si sa courbe est symétrique par rapport à l'axe des ordonnées. C'est le cas de

.
.

Une fonction impaire a sa courbe symétrique par rapport à l'origine du repère : c'est le cas de

rapport à l'origine du repère : c'est le cas de et . Une dernière remarque :

et

.
.

Une dernière remarque : vous avez dû noter la ressemblance entre les allures des courbes de sinus et cosinus. Si vous regardez

bien, la courbe de sinus c'est la courbe de cosinus décalée de

la courbe de sinus c'est la courbe de cosinus décalée de sur l'axe des abscisses. www.openclassrooms.com

sur l'axe des abscisses.

Partie 1 : Les bases de la trigonométrie

34/66

Partie 1 : Les bases de la trigonométrie 34/66 Cela nous ramène à une formule que

Cela nous ramène à une formule que l'on a déjà vue (et démontrée) : pour tout réel

parité de

.
.
,
,
déjà vue (et démontrée) : pour tout réel parité de . , Une translation de sur

Une translation de

: pour tout réel parité de . , Une translation de sur l'axe des abscisses se

sur l'axe des abscisses se traduit dans la formule par "

l'axe des abscisses se traduit dans la formule par " ". Continuité, dérivabilité , en utilisant

".

Continuité, dérivabilité

, en utilisant la

Je suppose ici que ces 2 notions (continuité et dérivabilité) vous sont familières.

, De plus, elles sont dérivables et même infiniment dérivables sur leur ensemble de définition.

Sur leur ensemble de définition, on constate graphiquement que

et
et

sont continues.

Tu as parlé de "infiniment dérivable". Qu'est-ce que c'est que ça ?on constate graphiquement que et sont continues. Pour ceuxque ça intéresse voici une explication, mais

dérivable". Qu'est-ce que c'est que ça ? Pour ceuxque ça intéresse voici une explication, mais

Pour ceuxque ça intéresse voici une explication, mais sachez que ce n'est pas essentiel pour la suite de ce tutoriel. Secret (cliquez pour afficher)

Une fonction

que

Une fonction que est dite infiniment dérivable sur un intervalle sur . est de classe si

est dite infiniment dérivable sur un intervalle

que est dite infiniment dérivable sur un intervalle sur . est de classe si on peut

sur

.
.
que est dite infiniment dérivable sur un intervalle sur . est de classe si on peut

est de classe

infiniment dérivable sur un intervalle sur . est de classe si on peut la dériver autant

si on peut la dériver autant de fois que l'on veut sur

Exemple : sur

En effet pour un réel

. En dérivant ainsi de suite, on retombera sur la fonction nulle. On peut donc dériver tant qu'on veut.

, la fonction , est définie et . , notée aussi
, la fonction
,
est définie et
.
, notée aussi

est infiniment dérivable. . est définie et

, la fonction , est définie et . , notée aussi est infiniment dérivable. . est

est définie et

, la fonction , est définie et . , notée aussi est infiniment dérivable. . est
, la fonction , est définie et . , notée aussi est infiniment dérivable. . est

. On dit

Continuité

sont continues surdérivable. . est définie et est définie et . On dit Continuité Démonstration : . www.openclassrooms.com

Démonstration :

.
.

Partie 1 : Les bases de la trigonométrie

35/66

On dit qu'une fonction

On dit alors que

Et pour être complet sur le sujet :

On dit alors que Et pour être com p let sur le su j et :

définie sur un intervalle

com p let sur le su j et : définie sur un intervalle si est continue

si

com p let sur le su j et : définie sur un intervalle si est continue

est continue si elle est continue en tout point de cet intervalle.

si elle est continue en tout point de cet intervalle. est continue en Secret (cliquez pour

est continue en

continue en tout point de cet intervalle. est continue en Secret (cliquez pour afficher)   On
  On dit que est continue à gauche en si . On dit que Ainsi
  On dit que est continue à gauche en si . On dit que Ainsi
 

On dit que

On dit que est continue à gauche en si

est continue à gauche en

On dit que est continue à gauche en si

si

On dit que est continue à gauche en si

.

On dit que

Ainsi "

On dit que Ainsi " est continue à droite en si est continue en " est

est continue à droite en

On dit que Ainsi " est continue à droite en si est continue en " est
On dit que Ainsi " est continue à droite en si est continue en " est

si

On dit que Ainsi " est continue à droite en si est continue en " est
On dit que Ainsi " est continue à droite en si est continue en " est

est continue en

" est équivalent à "

est continue à gauche et à droite en

 
  ".

".

droite en si est continue en " est équivalent à " est continue à gauche et
droite en si est continue en " est équivalent à " est continue à gauche et

Ici, on va montrer que

Soit

.
.
et
et

sont continues en tout réel

.
.

Montrons que

Commençons par le cosinus. Montrer que

réel . Montrons que Commençons par le cosinus. Montrer que et de même pour le sinus.

et de même pour le sinus.

par le cosinus. Montrer que et de même pour le sinus. revient à montrer que On

revient à montrer que

que et de même pour le sinus. revient à montrer que On veut montrer que et

On veut montrer que

pour le sinus. revient à montrer que On veut montrer que et que . . Vous

et que

.
.
.
.
sinus. revient à montrer que On veut montrer que et que . . Vous l'aurez peut-être

Vous l'aurez peut-être remarqué : on veut démontrer que

c'est-à-dire que

sont continues enremarqué : on veut démontrer que c'est-à-dire que . et que , Pour cela, on va

.
.
démontrer que c'est-à-dire que sont continues en . et que , Pour cela, on va utiliser

et que

,
,
que c'est-à-dire que sont continues en . et que , Pour cela, on va utiliser le

Pour cela, on va utiliser le théorème d'encadrement aussi appelé théorème des gendarmes. C'est un théorème vu en terminale mais il est facile à comprendre. Mettons nous en situation : le bandit nommé est recherché par deuxgendarmes et . et veulent "coincer"/"encercler" pour qu'il ne leur échappe pas. D'un point de vue graphique avec des fonctions :

pas. D'un point de vue graphique avec des fonctions : Ce théorème nous dit que :
pas. D'un point de vue graphique avec des fonctions : Ce théorème nous dit que :
pas. D'un point de vue graphique avec des fonctions : Ce théorème nous dit que :
pas. D'un point de vue graphique avec des fonctions : Ce théorème nous dit que :
pas. D'un point de vue graphique avec des fonctions : Ce théorème nous dit que :
pas. D'un point de vue graphique avec des fonctions : Ce théorème nous dit que :
pas. D'un point de vue graphique avec des fonctions : Ce théorème nous dit que :

Ce théorème nous dit que :

 

Théorème des gendarmes

 

Si sur l'intervalle

privé du réel

privé du réel

,
,

, on a

Si sur l'intervalle privé du réel , , on a (limite finie ou infinie),

(limite finie ou infinie),

alors

alors

.

Notre objectif sera d'obtenir un encadrement de

, pour ensuite appliquer le théorème des gendarmes en passant à laa (limite finie ou infinie), alors . Notre objectif sera d'obtenir un encadrement de www.openclassrooms.com

Partie 1 : Les bases de la trigonométrie

36/66

limite en . Pour obtenir cet encadrement, faisons un peu de géométrie :

On prend