Вы находитесь на странице: 1из 4

Université Mohamed / E.N.S.A.H

deuxième année filière STPI

2013/2014

Manipulation 2

FILTRES PASSIFS

Introduction

Le filtrage est l’une des façons pour traiter un signal électrique, il nous permet d’éliminer des fréquences bien déterminées, d’éliminer une bande de fréquences ou de favoriser une bande de fréquences. Dans cette manipulation on fera l’étude pratique des trois filtres passifs : passe-bas, passe-bande et passe-haut.

Soit le montage de la figure suivante :

et passe-haut. Soit le montage de la figure suivante : E : la tension d’entr ée

E : la tension d’entrée E = Vm sin(t),

V R : la tension de sortie

La fonction de transfert

T

j

=2f.

j

0

V

R

E 1

j

0

(1)

avec

0 =1/RC f 0 =0 /2= 1/2RC est appelée fréquence de coupure du filtre. Elle correspond au gain maximum 3 db. Toutes les fréquences qui sont inférieurs à f 0 sont « rejetées » par le filtre passe-haut.

La grandeur G =

20log T

est appelé gain du filtre et est exprimée en db (décibel).

La courbe suivante représente la variation du gain en fonction de la fréquence dans une représentation semi-log (diagramme de Bode) où l’axe des l’abscisses est une échelle logarithmique (non linéaire) et l’axe des ordonnées est une échelle linéaire ; d’où l’appellation de représentation semi-log .

Remarque :

Le logarithme utilisé est le logarithme de base 10 (logarithme décimal).

1

Réalisation : A. MESSAOUDI

Manipulation N° 2 : filtres passifs

Université Mohamed / E.N.S.A.H

deuxième année filière STPI

2013/2014

/ E.N.S.A.H deuxième année filière STPI 2013/2014 Filtre passe-bande Le montage de la figure 3 est

Filtre passe-bande

année filière STPI 2013/2014 Filtre passe-bande Le montage de la figure 3 est celui d’un filtre

Le montage de la figure 3 est celui d’un filtre passe-bande. Les fréquences de coupure ainsi que la bande passante de ce filtre dépendent des valeurs de R et de C. les deux courbes suivantes du gain sont obtenues pour deux valeurs différentes de R et de

C.

sont obtenues pour deux valeurs différentes de R et de C. Partie théorique Pour le montage

Partie théorique

Pour le montage de la figure.1

2

Réalisation : A. MESSAOUDI

Manipulation N° 2 : filtres passifs

Université Mohamed / E.N.S.A.H

deuxième année filière STPI

2013/2014

1)

établire l’équation (1).

2)

Pour une résistance R = 2.2 K , déterminer la valeur de la capacité C pour que

3)

la fréquence de coupure soit égale à 7.234 k Hz. Quelle est la valeur du déphasage correspondant à la fréquence de coupure.

4)

Quelle est la tension qui est en retard par rapport à l’autre.

Pour le montage de la figure 3

5)

6) Déterminer l’expression des deux fréquences de coupure en fonction de f 0 (fréquence centrale du filtre).

7)

Déterminer la fonction de transfert de ce filtre passe-bande.

Donner l’expression de la bande passante du filtre.

Partie pratique

Filtre passe-haut

Réaliser le montage de la figure.1 en appliquant à l’entrée une tension sinusoïdale de valeur maximum 2V

1)

2) Tracer l’évolution du déphasage en fonction de la fréquence sur un autre papier semi-log.

Tracer l’évolution du gain en fonction de la fréquence sur un papier semi-log.

3)

A partir du graphe du gain, relever la fréquence de coupure du filtre.

4)

Que vaut le déphasage à cette fréquence (en utilisant le deuxième graphe).

5)

Commenter les deux tracés relevés.

Filtre passe-bande

Réaliser le montage de la figure 3 et appliquer à l’entrée E une tension maximale de 2V.

1)Déterminer pratiquement le gain maximum et quelle est la fréquence correspondante. 2) A cette fréquence, décrivez le comportement des deux tensions l’une par rapport à l’autre (quelle est la tension qui est en avance ou en retard) 3) Déterminer la phase à la fréquence pour laquelle le gain est maximum. 4) Déterminer pratiquement les deux fréquences de coupure et déduire la bande passante du filtre 5) Comparez les résultats théoriques avec ceux obtenus en pratique.

Utilisation du filtre passe-haut

Le filtrage des signaux électriques est utilisé dans plusieurs domaines, le son audible (ondes acoustiques) en est un. On se propose d’étudier un signal sonore composé de deux fréquences audibles, l’une d ‘elle basse et l’autre haute. Le signal résultant est obtenue grâce à un additionneur réalisé à base d’un amplificateur opérationnel. (figure.3).

3

Réalisation : A. MESSAOUDI

Manipulation N° 2 : filtres passifs

Université Mohamed / E.N.S.A.H

deuxième année filière STPI

2013/2014

/ E.N.S.A.H deuxième année filière STPI 2013/2014 U1 est une tension sinusoïdale de fréquence 400Hz

U1 est une tension sinusoïdale de fréquence 400Hz délivrée par un premier générateur basse-fréquence. U2 est une tension sinusoïdale de fréquence 12 KHz délivrée par un deuxième générateur basse-fréquence.

S=U1+U2. On rappelle que les quantités S, U1, et U2 sont des quantités vectorielles.

Dans un premier temps on va écouter les signaux sonores suivants : (figure. 4).

U1, U2

puis U1+U2.

signaux sonores suivants : (figure. 4). U1, U2 puis U1+U2. Dans un deuxième temps on va

Dans un deuxième temps on va intercaler un condensateur entre notre dispositif et le haut parleur (figure. 5).

entre notre dispositif et le haut parleur (figure. 5). L ’ensemble condensateur Haut-parleur joue le rôle

L’ensemble condensateur Haut-parleur joue le rôle dun filtre passe-haut. Pour ses deux derniers montages, on vas utiliser un haut parleur de 16 , avec l’approximation suivante : on vas considérer que l’impédance du haut parleur vari légèrement dans le domaine de fréquences utilisées pour le son (20Hz 20KHz). Pour le cas de la figure. 4 on utilise un condensateur C de valeur

4

Réalisation : A. MESSAOUDI

Manipulation N° 2 : filtres passifs