Вы находитесь на странице: 1из 32
Une collection des plus belles histoires pour enfants de tous temps et de tous pays. A A be ALP [i a07-9-F] _ LES HISTOIRES DU N° 9: UN CONTE FOLKLORIQUE: Abdullah et le genie ——_______p. 225 Jans ce conte des Mille ef Une Nuits, Abdullah, un pouvre pécheur, ramasse dons son filet Une bouieille contenant un génie moffisant. UNE SERIE Mouche et le uu __p. 230 Mouche et son amie kangourou sont poursuivies par des ‘aborigénes qui veulent les tuer. Elles vont heureusement leur échapper, mais Mouche cherche toujours la bergeronette qui soura luiindiquer le chemin de sa maison UNE BANDE DESSINEE: Petit Fou p.235 Peiit Fou est ovjours ala recherche de son chateau disporu tila trés peur, carilse trouve & bord de I’avion du commandant Pleindevent et, de plus, c'est la premiére fois de sa vie qu'il quitte son grenier. UNE FABLE CELEBRE Le garcon qui criait au lowe rer 2° le Une histoire firée dune fabh RAQONTE MOL DES HISTOIRES Service de vente aux deposits: Eli7. ©1983 by Marshall Cavendish Abdullah © 1983 by ALP. Distrib pr les N.MP.P. Dep legal free 1984 ISBN. : 21365-00016 EDITEUR: ALP & Cie 26, rue des Carmes, 3005 Pars. Fondateur: Armand Berea d'Esope qui nous montre que le mensonge peut attrer beaucoup dennis! UNE HISTOIRE D‘'AUJOURD’HUI Assez de bruit! p. 242 Uharmonie entre voisin n'est pas toujours facile mais lorsque ces voisins sont porticuligrement bruyants, comme un réporateur de motos et un professeur de musique, la vie devient vraiment insupporteble! UN CONTE DE FEES. Lejoueur de flate de Hamelin ____p. 244 Lo ville de Hamelin, envahie par les rats, fait appel & un étranger, un joveur de fidte, pour s’en débarrasser. II entraine tous les rats hors de la ville mais, son travail accompli, le maire refuse dele payer. Ce conte populaire ollemand nous raconte se terrible vengeance. UNE COMPTINE Lachatte et le hibou ___p. 252 Miss Miaou et Beau Hibou s‘ciment d'amour tendre et Partent dans un bateau vert. Aprés ovoir trouvé un onneau doré, ils finissent par se marier. AUTEURS ETILLUSTRATEURS Peter Seven Mouche: Ethel C. Pedley Richard Hook Pevt Fou: Peter Wingham Le argon gut cra au lou: Malcolm Livingstone Directeur général: Alnin Devanlay. LEFASCICULE Ames de bat: Kien Whytrow Direetice du marketing: Frederique Réaction: Catherine Picard, Lachane ete hibou: Jansen. Sectéariat general Catherine Schram. Eland LeayMask Copeland Philippe Garnier, Syivie Joly. Erades Technique: Jacky Requet cet pojets: Dominique Aubert Direction artsique: Joelle Brose. Direction technique: Monique Muller, Luce Gérard-Saladenne Marie Tenalle Adapeations et traduction Jeanne Bounvor, Yasmine Haddad, Jax: Yasmine Haddad. LACASSETTE roction: TRALALA Enregurement ct elation Didier Brn et Jean-Louis Delaunay RACONTE-MOIDES HISTOIRES sc compose 4 36 fascicles (de 36 pags) ee 36 chacun au mown sx heeosmm Come donc 23 teal 728 page fees + 130 pages de jouer de onl pts de 200 histone pln de eres out Vous trveres RACONTE 360 DES HISTOIRES cn mand mr deo. che: vote marchand de pmo POUR TOUTE COMMANDE: Abonnaments et complement Se Celie France, fadremer RACONTE MOI DES HISTOIRES, 99. rue Amend 75385, Pacis CEDEX 08. Bafeimuc Luxemboure, Suse, Fadrener SOUMILLIONRACONTE- Mot DES HISTOIRES, 28, vere Matenct, 119 Braellen Beinave Poursout Perens Lele: vortecheaue ordre de. ALP & CIERACONTE MOI DES HISTOIRES Abonnemenss Tymumeros 300 FF 1 990 FRVAL 80 FS, 26 numéro 565 FF 3 00 FIL 155 FS. Toure demande doit die expédige 20 ‘SERVICE ABONNEMENTS accompagnée du riglement 15 FFL - 05555) Les cassettes ne peuvent eve venues sdparments toutes, en ese perteoude deterioration, vous Pouve: vous les procure prox ‘tate de: 11,60 FF- 85 FRVFL 3,25 FS, plus es fas de pore suivanes 6,50 FF-45 FBC Raises voli & covsatios (Change da dev relives plasifies tlutaes, vores collection ‘complate de fascicules se teansormera en deux magnify slbums ills. Une valze en plawique rouge vous permet xalement de anger ede peotéger toute vere collection de caer: Pour aque les elures ea vale éerver: ALPRACONTE MO DESHISTOIRES, BP 382 - 75282 Pars Cedex (adresse valable pour Ja France e ranger) en joignane ‘vote riglement libel Tord de ALP& CIERACONTE- MO! DES HISTOIRES. Poor valive &comettes etl remit ere: 75 FF- 480 FPL 34,50 FS. Pour la deunitme ree 5 ars loin d'ici en Arabie, vivait un pauvre pécheur nommé Abdullah. Tl était si pauvre qu’il avait bien du mal Anourrir sa femme et ses trois enfants. Parfois, rout de méme, la chance était avec lui, et il rapportait quelques poissons pour nourrir sa famille. Mais en ce jour d’été, sa bonne fortune semblait l'avoir abandonné... Tljeta son filet une premiére fois, mais quand il le ramena, il ne contenait qu’un. bouquet d’algues vertes et visqueuses. Il jeta son filet une deuxime fois, et crut que la prise était bonne car il sentit une résistance... Mais il ne ramena qu’un tas de vieux plats ébréchés. Il jeta son filet une troisiéme fois et sentit un poids... II le ramena le plus vite qu'il pouvait, mais il n'y avait pas un seul poisson, seulement de la vase noiratre... Tres découragé, il allait jeter son filet nouveau quand il apergut dans la vase une vieille bouteille, fermée par un gros bouchon. «Cette bouteille est bien lourde! se dit-il. Je me demande ce qu'elle « peut contenir... De ’huile, du parfum? » Abdullah essaya d’enlever le bouchon: il le tira, le tordit, le tira encore, * mais sans résultat. Il allait renoncer quand, * \. soudain, le bouchon finit par sautér tout” S} seul hors du goulot! Aussitét, un nuage de poussiére s’échappa de la bouteille. La poussigre devint fumée, la fumée se colora et une forme se dessina... D’abord un visage, puis un corps... Et cette silhouette grandit, grandit, grandit... Devant le pécheur affolé se dréssait mainténant un gigantesque génie. Libre! Je suis libre ! gronda le génie une voix plusfortedue le tonnerre Libre aprés tantd’ahnées ! Et maintenant je vais te tuer ! — Pourquoi Mais pourquoi 6 Génie? bredouilla Abdallah. Que vous ai-je donc fait? — Je vais tecouperen morceaux ! rugit le génie, sans répondre & la question du malheureux. Ne faites pas ca, Grand Maitre », supplia l'homme en tombant genoux. «Je ne voulais pas vous déranger... Je vous en conjure, épargnez-moi! — Quand je t’aurai découpé en morceaux, je te jetterai en pature aux poisons! Ha! Ha! Ha!» A ces mots, il dégaina son énorme sabre et le pointa juste sous le nez du pauvre Abdullah. « Pitié! s'écria le pécheur. Dites-moi plutét, quel mal vous ai-je fait? — Silence, misérable! » Le hurlement du génie fut si violent que lé volcan yeisin se mit a gronder. « Tais-tof in peu ! reprit le génie. Et je fe dirai pourgtiof je veux te tuer! » Et, ss éloignergon sabre du visage d’Abdullah, il commiénga son récit. .. «lly a bien longtemps de cela, j’exercais:ma profession de mauvais génie en ce pays. Pour me punir, le maitre de ce royaume, le Grand Sultan Soliman, me fit enfermer dans cette bouteille. Je me retrouvai aussi serré dans cette prison de verre qu'une baleine pourrait l’étre dans une coquille d’ceuf! Puis il fit jeter la bouteille a la mer. Et je commengai & dériver, dans un isolement et un silence complets. Je n'avais qu'un espoir: étre repéché et libéré par un pécheur. Un sicle passa ainsi et je m’écriai: Qu’on me fasse sortir! Et & celui qui me libarera, je fais la promesse d’exaucer trois de ses souaits ! Mais nul ne m’entendit.... Un deuxiéme siécle passa, ati bout duquel je m’écriai 4 nouveau: Quon me fasse sortir! A celui qui me libererd, j’offrivai l’ Arabie toute entiere ! Mais nul ne m’entendit, et nul ne me fitSortir... Un toisiéme siécle s'écoula, La haine avaitalors envahi mon cceur et je miéeriai: Si jamais quelqu’tm me libere de cette satanée bouteille, je le tuerai!

Оценить