Вы находитесь на странице: 1из 4

, A ,

LE THEATRE CHRETIEN POUR


Il Les douze adolescents forment
une troupe unie et complice.
Pourtant, il y a cinq jours encore, la
Redynamisez
rendent compte tout de suite, elle che-
mine dans leur tête », explique Vin-
cent Buron. Formé à l'école Jacques-
plupart ne se connaissaient pas. Ce le message des Lecoq, à Paris, le comédien met en
matin, dans la chaleur de la fin de scène des spectacles chrétiens depuis
l'été, ils s'échauffent dans une salle Évangiles en le plus de vingt ans. La pièce Georges ou
de la maison paroissiale: en chœur, lefils aîné lui tient particulièrement
sans se regarder, ils se concentrent mettant en scène à cœur. L'inspiration lui est venue
pour respirer au même rythme. Puis, . une nuit, en 1993,lors d'une retraite .
comme un seul homme, ils se dépla- en paroisse Depuis, le succès ne se dément pas.
cent à la même vitesse, accélèrent, Pour sa 100· représentation, en sep-
ralentissent et s'arrêtent. Un exer- tembre, au théâtre d'Écully; 550spec-
cice pas si facile, basé sur l'écoute de groupe, où ilfaut s'adapter à chacun ii, tateurs étaient au rendez-vous. Sa
ses partenaires. D'autant qu'à part confirme 1arin, 14 ans. Les jeunes version moderne de la parabole
une jeune fille ce sont tous des acteurs ont aussi grandi spirituellement. - Georges part en train et appelle son
en herbe. Leur point commun? Ils Depuis toute petite, Camille, jeune père avec son téléphone portable -
sont catholiques et viennent d'Écully; fille blonde de 15ans, a plusieurs fois séduit, car elle mélange émotion,
dans la banlieue lyonnaise. Le père entendu la parabole, sans pour autant humour et références à l'actualité.
Bertrand Carron a fait appel à Vin- comprendre le pardon du père accordé ((L'important, c'est de conserver l'es-
cent Buron: ce comédien se balade de à son fils cadet. À force de répéter la prit du texte. Je-ne crois pas en l'an-
paroisse en paroisse pour monter pièce, le sens du texte est devenu plus nonce de l'Évangile triste. Le rire ouvre
avec des jeunes, pendant une semaine concret: ((À un moment, je joue une le cœur et permet de mieux intégrer la
intensive, son spectacle Georges ou le fidèle perdue, le corps courbé à moitié Parole ii, affirme l'acteur aux grands
fils aîné, inspiré de la parabole du fils par ses péchés. Jésus, incarné par mon yeux expressifs, passant en deux
prodigue. frère aîné, Antoine, vient alors se met- minutes du ton sérieux à des pitreries
tre plus bas que moi pour m'ouvrir les de clown,
Le théâtre, c'est d'abord une école yeux et me délivrer. C'est un symbole:
de la vie, un esprit proche de valeurs Dieu nous accueille comme on est, Grâce à la mise en scène de thèmes
chrétiennes: on y apprend la rigueur, même le pire des hommes. )) universels, comme le pardon, le théâ-
la maîtrise du corps, la solidarité, tre peut toucher un plus large public.
l'écoute et le respect de l'autre. ((Grâce « Ils entendent toute la journée Déjà, à l'époque médiévale, l'Église
à cette expérience, je me sens plus épa- la Parole de Dieu et la vivent dans l'avait compris: ses « mystères» - des
noui et mieux capable de gérer la vie en leur corps. Peu à peu, sans qu'ils s'en grandes représentations conçues
pour faire vivre l'histoire sainte -
constituaient des leçons vivantes de
catéchisme. Aujourd'hui, certaines
troupes dépoussièrent le message
LES. BONNES RAISONS POUR S'ENRÔLER biblique, afin de le rendre plus percu-
tant. Comme la compagnie Sketch
• Créer des moments • Faire du catéchisme • (Re)donner envie Up, formée il y a plus de vingt ans. Un
forts dans la vie de autrement. Enjouant de s'investir dans la vie de ses comédiens, Gilles Galiano,
la paroisse à l'occasion ou en répétant les pièces, paroissiale. Chacun des présente leur démarche: ((Nous reli-
des représentations les acteurs s'évangélisent participants à l'aventure sons la Bible, en restant fidèle aufonâ,
qui y seront données. d'abord eux-mêmes. apporte son talent. mais en changeant le contexte
• Toucher un plus large • Encourager les • Apprendre à vivre et les mots. Ainsi, l'histoire de David et
public. Le message échanges entre ensemble au sein d'une Goliath est représentée sur scène par
chrétien est rendu plus générations. Lethéâtre troupe. S'adapter aux un jeune confronté à des adultes. Nous
vivantet plus accessible rassemble tous les personnalités de chacun sommes convaincus. de la modernité
à des personnes âges, que ce soit sur permet de progresser du texte: il peut être utile à toutes les
éloignées de l'Église. scène ou dans la salle. personnellement. • époques et pour tout le monde, même

60 La Vie - 8 octobre 2009


IRE ACTE DE FOI

« Le rire ouvre le cœur et permet de mieux intégrer la Parole» : le credo décomplexé de l'acteur et formateuryincent Buron.

pour les athées. Il Les limites? ((Éviter théâtre chrétien. ((Les acteurs sont
la dérision gratuite. Il L'expérience Festival de Théâtre biblique tous des amateurs. L'important est de
vous fait envie? Elle n'est pas réser- trouver le temps pour s'investir. Nous
vée aux professionnels! Les acteurs • Du 9 au 17 octobre, 17 troupes de mélangeons les générations, de 7 à
et les metteurs en scène aguerris peu- comédiens professionnels vous proposent 77ans. Chacun arrive avec des convic-
vent vous fournir une aide précieuse, de (re)découvrir les textes de la Bible à travers tions religieuses différentes. Unepetite
des spectacles, des débats et des stages,
notamment grâce à leurs textes déjà fille non baptisée est même venue nous
qui auront lieu dans plusieurs villes d'Auvergne
publiés (voir encadré page 62). il est rejoindre. C'est un partagefort d'expé-
- dont Clermont-Ferrand, Riom ou Ambert.
utile de trouver une personne qui Créé en 2001, le festival de Théâtre biblique riences variées Il, raconte Martine
puisse fédérer le groupe, idéalement est, à ce jour, le seul événement de ce genre Conquéret.
quelqu'un qui connaît déjà le monde en Europe. Vous pourrez, entre autres, applaudir
du spectacle. L'abbé François de Mes- sur scène Alain et Marion Combes dans Créativité et détirouillardise sont les
David et Bethsabée, ou le Théâtre buissonnier avec peu
may voulait ainsi faire bouger sa clés pour monter des pièces
de Rosy Demaret dans Jean Baptiste. Les
paroisse, dans les Landes. il acon tacté de moyens, comme l'affirme la met-
représentations se tiendront dans des lieux
Martine Conquéret, formée au chant de culte, mais aussi dans des établissements
teuse en scène belge Rosy Demaret :
et à la comédie, et donc familière de la scolaires ou dans le milieu carcéral. Il Il faut mobiliser les dons de tous les

scène. Et les voilà lancés, en 2007, RENS. : 04 73 98 27 77.


paroissiens. Musicien, danseur, coutu-
dans l'ouverture d'un atelier de WWW.FESTIVALTHEATREBIBUQUE·CLERMONT.COM rier, décorateur, chacun peut apporter ~ ~

La Vie - 8 octobre 2009 61


À VOUS de jouer!
De nombreuses ressources existent
pour mettre en place des animations
théâtrales dans votre paroisse:
• Mettre en scène la Parole, de Rosy Demaret,
éditions Lumen Vitae, 13 €.
Rens. : www.theatre-buissonnier.be
• Llntégra/e pas intégriste, 60 sketches autour
de la Bible, par la compagnie Sketch Up,
éditions la Cause, 22 e.
Rens. : www.sketchupcie.com
• Sketches, Saynètes et Dialogues,
d'Alain et Marion Combes, Olivétan, 14 €.
Rens. : www.alaincombes.fr
• Jean Paul Il : Santo Subito! et Charles
de Foucauld, prince du désert, de Pierre Amar,
éditions Parole et Silence, 7 €.
Rens. : www.temoinsdesperance.fr

Si vous voulez monter dans votre


paroisse Georges ou le fils aÎné,
contactez l'association culturelle Saint-Jean.
Rens. : Vincent et Mireille Buron,
0686470376, www.acsj.fr
• La troupe Duc in Altum accueille toute
personne âgée de 17 à 30 ans.
Rens. : Hélène G'féhant, 06 70 9710 74,
www.duc-in-altum.fr
• l'atelier théâtre de Notre-Dame, à Bayonne,
propose des cours pour les enfants
et les adultes de tout âge.
Rens. : Martine Conquéret, 0603294922,
www.atelier-theatre-notredame.com

Audrey Haag, 16 ans


« J'aime ce rôle d'annonciatrice sa compétence. Par exemple, en pei-
de la Bonne Nouvelle» gnant des cartons pour la création des
décors ou en transformant des objets
récupérés. JI il Ya encore dix ans, Rosy
• « Au départ, j'ai intégré le stage animé par Vincent Buron seulement pour ne connaissait rien au théâtre. Par
découvrir le théâtre. Le côté chrétien me barbait. La liturgie m'ennuie hasard, elle asauté le pas et s'est vite
souvent, car je la comprends mal. Le stage m'a fait réfléchir spirituellement. prise au jeu. Elle dirige aujourd'hui
Désormais, je veux faire plus d'efforts pour écouter et lire la Bible. la troupe du Théâtre buissonnier,
Des liens forts se sont tissés avec les onze autres jeunes de la troupe. Les près de Bruxelles, qui réunit des ama-
moments partagés avec eux m'ont fait prendre conscience que vivre sa foi ne se teurs désireux de témoigner de leur
résume pas à la messe: c'est aussi se retrouver et prier ensemble. Je voulais foi sur scène. Elle veille à impliquer
jouer le personnage de la lectrice de la Bible, car j'aime ce rôle d'annonciatrice la paroisse en reliant le thème des
de la Bonne Nouvelle. Au bout d'une semaine, ma vision de la parabole a pièces jouées à la catéchèse ou au
évolué. Je me suis identifiée au fils aîné, car parfois je ressens de la jalousie groupe biblique.
envers mon frère cadet. J'ai compris à quel point ce sentiment pouvait être
mauvais. Mes parents nous aiment autant l'un que l'autre. Le jour du spectacle, Hormis la Bible, un autre thème
l'émotion fut encore plus forte. Mes larmes sont montées au moment où Jésus fonctionne bien sur scène: retracer la
délivre ses brebis égarées: la musique, la lumière, le costume blanc, la justesse vie d'une figure spirituelle. Cet été,
du jeu d'Antoine m'ont fait oublier un instant qu'il s'agissait d'une pièce. sont parus aux éditions Parole et
Je me suis rendu compte de tout ce que Jésus a fait pour nous. Silence les textes des deux premières
À la fin, beaucoup de spectateurs étaient émus. Cela m'a surpris: je n'imaginais pièces de théâtre jouées par la troupe
pas que nous pouvions à notre âge réussir à toucher des adultes, dont Témoins d'espérance. Des textes
ma famille, et les aider un peu à avancer sur le chemin de la foi. » • simples et drôles, véhiculant des

62 La Vie· 8 octobre 2009


Mêler humour et émotion, c'est la clé de la pièce Georges ou le fils aÎné qui vient de fêter sa 100e représentation.

messages forts. Leur auteur? Pierre Il TOULLe monde écoute lorsque les de rose, j'ai appris que c'était tout le
Amar, du diocèse de Versailles, un acteurs sont des enfants. Cela touche contraire. Elle est devenue un guide
prêtre énergique et proche des jeu- un public familial. Cette expérience spirituel. En jouant sur scène, la bar-
nes. Il Nous sommes une religion de me permet de tisser des liens plus forts rière entre le saint et nous disparaît.
l'imitation, nous voulons reproduire avec mes paroissiens Ji, se réjouit Cela nous renvoie à nous-même et nous
ce que Jésus a dit et montré. Nous Pierre Amar. La troupe Duc in Altum pose des questions sur notre propre
avons besoin de modèles pour nous - ce qui Signifie « avancez au large»- vie. Il Et Hélène de conclure: Il Nous
inspirer. Des personnalités fortes, est quant à elle, depuis sa naissance, nous évangélisons d'abord nous-
comme Jean Paul II, peuvent, en plus, en 2003, entièrement dédiée à la même. Plusieurs vocations religieuses
toucher au-delà du public chrétien Ii, figure de sainte Thérèse de Lisieux. sont ainsi nées au sein de la troupe. Il.
explique-t-il. Au départ, cette aven- En six ans, les comédiens ont joué TEXTE: CÉLINE MARCON
ture ne devait durer que pour le spec- plus de 300 représentations de Briser PHOTOS: PHILIPPE SCHULLER 1
tacle consacré à Jean Paul II. Pour la la statue, une pièce adaptée de l'œu- SIGNATURES POUR LA VIE
première, jouée au Chesnay, dans les vre de Gilbert Cesbron. Tous sont
Yvelines, 1500 personnes sont des jeunes âgés de 17 à 30 ans, la plu-
venues. Suite à ce succès, des prêtres part néophytes dans ce domaine.
de Brest ou de Saumur ont appelé lfIIiI!JI!I Prolongez ces pages
Pierre Amar pour obtenir le texte. Et Jouer peut donner un nouveau ~ Bien vivre Spiritualité
l'aventure a continué. Les acteurs? souffle à sa foi. Comme en témoigne sur RCF le vendredi 9 octobre,
Des jeunes de 8 à 12 ans. Les répéti- Hélène Gréhant, responsable de la à 9 h 19. Avec Élisabeth Marshall,
tions sont aussi une manière de faire Il Duc's team Ji, qui, à 23 ans termine en direct, au micro de Natalia Trouiller.
du catéchisme, pour expliquer cer- des études de vétérinaire: Il J'avais de Fréquences RCF au 0472 38 62 10
tains passages de la vie d'un saint. Thérèse de Lisieux une image à l'eau ou sur www.rcf.fr

La Vie - 8 octobre 2009 63

Похожие интересы