You are on page 1of 13

Bonjour, je voudrais qu’on m’explique comment fabriquer une chaise d’implantation et à quoi elle sert.

Comment
s’installe-t-elle ? Merci.
Notre réponse

Les 4 angles (ou plus) d’une construction sont implantés en général par un géomètre. Ils sont matérialisés par des
piquets. Lorsque vous allez terrasser les fondations, ces piquets vont obligatoirement disparaître alors que vous
aurez besoin d’en connaître les positions pour bâtir. Pour cela, hors emprise des terrassements, en général à 3 ou
4 mètres, on pose dans le prolongement de l’alignement de chaque façade (ou de 2 angles consécutifs) et
perpendiculairement à ce dernier, une chaise constitué par 2 piquets plantés dans le sol et reliés entre eux par une
planche. Ces chaises sont posées 2 par 2 sur chacun des alignements et de part et d’autre de la future maison. Sur
chaque chaise on plante un clou situé exactement sur l’alignement formé par les 2 piquets du géomètre. On fait la
même chose pour chacun des alignements. On peut alors terrasser les fondations.

Quand le terrassement est terminé, il suffit de tendre un


fil de chaise à chaise (clou à clou) sur 2 alignements
perpendiculaires.
En plombant l’intersection des fils, on retrouve la
position exacte de l’angle de la maison (piquet du
géomètre) qu’il suffit de rematérialiser.
Bonne construction...
JP modérateur du forum Bricovidéo.
Implantation des angles de la construction
Une fois que j’ai eu de quoi stocker le matériel, j’ai gagné beaucoup de temps. Donc j’ai implanté les
fondations, puis creusé.
Les fondations font 60/25, semelles de 45, avec écarteurs de 5 cm, vus sur les photos.

Ecarteur de 5 cm

Important : Il y a forcément par endroit une rupture de continuité du ferraillage. Dans ce cas, le
recouvrement entre deux fers est de 50 fois leur diamètre pour être considèrés comme soudés.
Equerre pour la doublaison

angle de maison

Utilisez du fer a béton dans les angles, pliés à l’équerre (à l’aide d’un tube en ferraille de 50 cm, cela
fonctionne bien).
Un petit plus pour pas que ça bouge au coulage : ligaturez avec du fil de fer. Mettez un cordeau de
niveau sur la périphérie 5 a 10 cm au dessus des fondations comme repère de niveau.

Extremité du mur de refent

Jonction
Vue générale avant coulage

Fondation terminée
Une fois que j’ai eu de quoi stocker le matériel, j’ai gagné beaucoup de temps. Donc j’ai implanté les
fondations, puis creusé.
Les fondations font 60/25, semelles de 45, avec écarteurs de 5 cm, vus sur les photos.

Ecarteur de 5 cm

Important : Il y a forcément par endroit une rupture de continuité du ferraillage. Dans ce cas, le
recouvrement entre deux fers est de 50 fois leur diamètre pour être considèrés comme soudés.
Equerre pour la doublaison

angle de maison

Utilisez du fer a béton dans les angles, pliés à l’équerre (à l’aide d’un tube en ferraille de 50 cm, cela
fonctionne bien).
Un petit plus pour pas que ça bouge au coulage : ligaturez avec du fil de fer. Mettez un cordeau de
niveau sur la périphérie 5 a 10 cm au dessus des fondations comme repère de niveau.

Extremité du mur de refent

Jonction
Vue générale avant coulage

Fondation terminée
Une fois que j’ai eu de quoi stocker le matériel, j’ai gagné beaucoup de temps. Donc j’ai implanté les
fondations, puis creusé.
Les fondations font 60/25, semelles de 45, avec écarteurs de 5 cm, vus sur les photos.

Ecarteur de 5 cm

Important : Il y a forcément par endroit une rupture de continuité du ferraillage. Dans ce cas, le
recouvrement entre deux fers est de 50 fois leur diamètre pour être considèrés comme soudés.
Equerre pour la doublaison

angle de maison

Utilisez du fer a béton dans les angles, pliés à l’équerre (à l’aide d’un tube en ferraille de 50 cm, cela
fonctionne bien).
Un petit plus pour pas que ça bouge au coulage : ligaturez avec du fil de fer. Mettez un cordeau de
niveau sur la périphérie 5 a 10 cm au dessus des fondations comme repère de niveau.

Extremité du mur de refent

Jonction
Vue générale avant coulage

Fondation terminée

Fondation
Imagineriez-vous mettre votre échelle dans un sable mouvant avant de monter dessus ? Non ! Et bien
sans être aussi extrême, poser votre maison sur un terrain relève de la même logique.

Une maison qui pèserait 40 tonnes, posée à l’emporte pièce sur un terrain non stable, finirait par subir
un tassement ou un affaissementpouvant lui être fatal. Pour éviter ce genre de catastrophe, deux
précautions :
1. l’analyse du terrain par une personne compétente
2. réalisation de fondations adaptées
Pour l’analyse du terrain, on peut faire appel à un géologue qui engagera sa responsabilité par une
garantie décennale. Ce dernier, par sa connaissance des caractéristiques géotechniques et
géomorphologiques des terrains, saura, en sondant, si oui ou non le terrain nécessite une préparation
spéciale (fondation profonde, pieux, etc…).

Une autre possibilité est de s’adresser à une société spécialisée qui fera un test à la plaque par exemple
pour voir la résistance du terrain ; sinon le terrassier peut être de bon conseil s'il travaille depuis de
nombreuses années dans la région où vous avez acquis votre terrain.
Si vous passez par un constructeur, il vous donnera un prix pour la maison clef en main ; mais, si lors du
chantier, un imprévu vient compliquer la réalisation des fondations, attendez vous à une rallonge !

fondation :
c'est le lien entre le sol dur et les murs porteurs. Elles ancrent la maison au terrain stable, d’où leur
importance. Mais le sol stable ne se trouve pas à la même profondeur partout. Selon les terrains, il peut
affleurer, mais il faut parfois aller le chercher à 2 ou 5, voire 10 mètres de profondeur, ce qui bien
entendu ne représentera pas le même coût !

Voir Terrain
Les fondations superficielles sur périphérie, ou semelle filante
Les fondations superficielles sur surface complète ou radier
Les fondations semi-profondes
Les fondations profondes

Les différentes sortes de fondations :

La fondation superficielle semelle filante


Elles sont adaptées aux terrains de bonne qualité de portance ; réparties sous les murs porteurs, elles
assurent le support du poids de la maison et donc sa stabilité. On les creuse de 50cm à 1m de
profondeur pour ne pas qu’elles gèlent, et sont enterrées. La préparation se nomme les fouilles.

La fondation superficielle sur surface complète ou radier

Ce sont également des fondations superficielles, mais adaptées aux terrains dont les qualités ne suffisent
pas pour que seuls, les murs porteurs, ne reposent sur cette fondation. Il faut donc que la quasi totalité
de la dalle soit en appui. On fait donc une dalle pleine, armée. Après avoir décapé le sol de la couche de
terre végétale et étendu une bonne épaisseur de pierres ou de remblai, on posera une membrane pour
éviter les remontées d’humidité.

Les fondations semi-profondes

Comme leur nom l’indique, ces


fondations descendent de 2 à 5 mètres, pour pouvoir trouver dans les sous couches un sol de qualité
suffisante qui permettra d’assurer une stabilité à l’édifice.

Les fondations profondes


Au-delà de 6 ou 7 mètres, on parlera de fondations profondes ; les procédés sont un peu techniques
mais l’idée peut être double : soit aller chercher le sol dur à 10 ou 12 mètres par exemple, dans quel cas
on n’utilise plus des semelles mais des pieux ; soit, si le sol dur est trop profond, on répartit la charge
sur des pieux qui seront, par leur diamètre et leur longueur, la base stable de la maison.

Pour les fondations semi-profondes et profondes, il faudra une étude et de bons professionnels pour vous
guider !

Quelques éléments techniques


Le béton pour les fondations est régit par le DTU 13-11, il faut un dosage de 350kg/m3 voire un mélange
spécifique lieux humides.

L'importance de la profondeur de vos fondations, outre la qualité géologique de votre terrain, est de les
mettre à l'abri du gel. Le gel en effet peut endommager de manière irrémédiable les fondations. En
france 3 zones permettent de définir la profondeur minimum allant de 60cm à 1m (ces profondeurs ne
prenant pas en compte la problématique spécifique du terrain).

Calcul de charges /
Nous ne ferons qu'évoquer ici le calcul de charges sans rentrer dans le détail qui, pour être utilisable,
devra être fait par un bureau d'étude.

Fondation maison individuelle


Le calcul de charges se fait en Kilonewton qui correspond à environ 1 tonne. On calcule le report de
charges sur chaque pilier avec des valeurs fonction de l'écartement des poteaux, de la hauteur de
l'étage, du nombre d'étages et de planchers ....

Creusées par le terrassier au tracto, elles ont une largeur et une profondeur déterminées par la nature
du terrain, le type de fondation et le type de maison mis dessus. On pourra utiliser les fouilles pour
mettre un fil de cuivre de bonne section qui servira de fil de terre pour l’installation électrique.

Les fouilles sont creusées et doivent rester propres et pas soumises aux intempéries pour éviter quelles
ne soient remplies par des débris et éboulis. Les armatures posées dedans et armant le béton doivent
être décollées du sol par des cales. Selon leur profondeur et leur largeur on parlera de fouille en rigole ou
en tranchée.

Le dosage du béton pour fondation répond à la norme NF EN 206-1, tous les bétons de structure sont
concernés par cette norme. Sur le chantier c’est l’entreprise utilisatrice qui est responsable envers le
client de la qualité du béton il doit s’informer ou plutôt être informé par le producteur de béton frais des
offres et qualités de béton mises à sa disposition.
Il est composé de ciment, de granulats, d’eau, d’adjuvants et d’air, le meilleur béton est celui préparé en
centrale, car son dosage est extrêmement précis et bénéficie des recettes de fabrication de la marque