Вы находитесь на странице: 1из 3

Origine et fonction du système de grade actuel

daprès un article en anglais de Christopher Lee.

d ’ après un article en anglais de Christopher Lee. Le fondateur du Judo Jigoro Kano

Le fondateur du Judo Jigoro Kano a l’origine du système de grade Dan actuel.

Il promu Shiro Saigo et Tsunejiro Tomita pour la premiére fois au Shodan en 1883. Ce système de classement sera très populaire à l'époque d'avant-guerre et sera adopté par la quasi-totalité des arts martiaux japonais modernes (gendai budo).

Avant cela, pendant plus de 400 ans, il n'y avait pas de grades Dan, pas de ceintures noires, dans les Budo japonais.

Jusqu'à l'introduction moderne du système de grade en 1883 (et près de 60 ans plus tard pour l’Aïkido et en 1924 pour le Karate) les gens obtenaient un « Menkyo » qui était un système de certification montrant la qualification des personnes dans le Ryu (école).

certification montrant la qualification des personnes dans le Ryu (école). Certificat de Nihon den Kano-Ryu Judo

Certificat de Nihon den Kano-Ryu Judo de 1885

Ce certificat montrant que la transition du système des certificats menkyo vers le système de grade Dan moderne était encore en cours à cette époque.

Lorsque Jigoro Kano a utilisé le système Kyu-Dan de grades pour son judo , il a adopté un système qui était en usage dans le jeu de Go japonais depuis les années 1600,en effet il y a été introduit par Dosaku Honinbo (本因坊 道 策).

a été introduit par Dosaku Honinbo ( 本因坊 道 策 ). Shodan Certificat en Go de

Shodan Certificat en Go de Shusaku Honinbo (本因坊秀策)

vers 1840

Même la "ceinture noire" introduite trois ans après le système Kyu-Dan lui-même, peut éventuellement avoir été adopté par Kano à partir d'un système scolaire dans lequel les élèves avancés de natation avaient été divisé des étudiants débutants par des rubans noirs portés autour de leur taille.

Jigoro Kano était un grand éducateur, et était en fait le directeur de l'enseignement primaire pour le Ministère de l'Education (文部省) depuis plusieurs années. Il était aussi profondément attaché à la modernisation du système éducatif du Japon, qui était au milieu d'une transition du système traditionnel de Temple éducation (Terakoya Kyoiku / 寺 子 屋 教育) au Gakusei (学制) système moderne d'éducation calqué sur les méthodes d'enseignement occidentaux qui a été institué et commençant en 1872.

Et ce fut vraiment l'accent et le but de Jigoro Kano d'ajouter le Judo dans le système éducatif moderne comme une forme complémentaire déducation physique.

Le système de ceintures de couleur (par exemple : blanc jaune orange vert bleu marron noir) n'a pas été inventé au Japon du tout ! Il a été introduit en Europe en 1935 par Mikonosuke Kawaishi, qui a joué un rôle dans la propagation de Judo puis y a été amené plus tard au Japon.

Encore une fois, il était un système qui a été mis en place pour les enfants

fonctionné

pour les enfants.

et cela a bien

(Remarque: Demetrio Cereijo note que les ceintures de couleurs aurait été introduites dans le London Budokwai par Gunji Koizumi autour de 1927 et popularisé plus tard par Kawaishi)

Alors

pourquoi Jigoro Kano n’ a-t-il pas gardé le système « Menkyo » traditionnel?

1) Selon les Ryu, le système se compose de deux à huit certificats Menkyo voir même plus, avec des années (parfois peu ou parfois beaucoup) entre les certifications.

Ce système de Menkyo était est bien adapté pour les adultes, qui ont une capacité d'attention plus longues et sont engagés (normalement) pour une durée de formation sur plusieurs années, mais ce système n’est pas tellement adapté pour les enfants.

2) Dans les systèmes traditionnels des Menkyo , le certificat reconnait la transmission dun enseignement mais ne sanctionne pas une compétence quelconques dans lart.

Avantages et inconvénients d’un système de grade

Avantages :

Il est source de motivation pour les élèves

Il permet d’échelonner la progression de l’élève

Inconvénients :

Il développe l’esprit de compétition et donc l’égocentrisme chez les membres

Il est souvent une importante source de revenu financier pour les organisations ou fédérations

Les grades sont parfois décernés de façon aléatoire ou parfois selon des critères politiques ou relationnels

Pourrait-on se passer d’un quelconque système de grades ou de certificats ?

La triste réalité est que la plupart des gens dans les arts martiaux vous traitent différemment selon votre grade. Ceci malgré le fait que la plupart des gens disent également que le grade n'a pas vraiment d'importance pour eux !

En France un grade « officiel » délivré par une fédération agréé et/ou délégataire de l’état est également nécessaire pour obtenir un diplôme d’enseignement (bénévole ou professionnel) et une reconnaissance officielle par une fédération est parfois imposée par certaines mairies afin dobtenir une salle municipale.