Вы находитесь на странице: 1из 1

Jim Harrison : Un bon jour pour mourir

#Fait du jour

Transcription
Extrait du Journal international du 28/03/2016 (13h)
Chantal Loreau :
Il est mort d'une crise cardiaque, le stylo la main alors qu'il crivait un nouveau pome.
L'crivain amricain Jim Harrison s'est teint samedi l'ge de 78 ans. Il laisse derrire lui une
uvre traduite en 23 langues.
Considr comme un romancier de l'Amrique rurale et de celle des grands espaces, il tait l'un
des reprsentants du mouvement littraire The nature writing. Lgendes d'automne est le recueil
de nouvelles qui l'a rendu clbre.
Olivier Roger.

Olivier Roger :
Jim Harrison aimait la culture indienne, le bon vin, la gastronomie et surtout les grands espaces.
Son amour de la nature traverse son uvre, pour autant ses romans n'idalisent pas la vie
champtre. Harrison portraitise l'Amrique rurale, mais c'est un portrait sans concession.
Dans Dalva, publi en 88, il est question de l'oppression des indiens qui peinent retrouver une
identit. Jim Harrison explore les bas-fonds de la ruralit dans Lgendes d'automne, la nouvelle
qui l'a rendu clbre : la violence, la rdemption et la vengeance sont les thmes centraux.
Ses romans sont noirs, ses rfrences vont vers Faulkner et Chandler. Lui-mme revendiquait
une parent artistique avec le Franais Jean Giono. La France tait son deuxime jardin : trs tt
il lit Rimbaud, Apollinaire et voue un respect immense Ren Char.
C'est d'ailleurs par la posie qu'il entame son uvre littraire. Au milieu des annes 60, il publie
ses principaux recueils avant de s'essayer la nouvelle et au roman.
Durant ces annes difficiles d'un point de vue financier, c'est son ami l'acteur Jack Nicholson qui
lui donne les moyens de poursuivre son travail. Jim Harrison a toujours eu ses cts des mes
bienveillantes. Ainsi, lorsqu 16 ans il explique son pre, simple fermier, qu'il veut devenir
crivain, celui-ci vide aussitt son portefeuille et court lui acheter une machine crire.
Chantal Loreau :
Olivier Roger.

Extrait du Journal en franais facile du 07/02/2016


Rdactrice : Marion Perrard