You are on page 1of 1

IMAGE DU MOIS

Image du mois

Syndrome de Fitz-Hugh-Curtis
Brenda N. Roy MSc, PhD, MD, Togas Tulandi, MD, MHCM
Dpartement dobsttrique-gyncologie, Universit McGill, Montral, Qubec

ette femme infertile de 28 ans prsentait des


antcdents de chlamydiose lge de 15 ans et avait
subi une salpingectomie (trompe droite) en raison dune
grossesse ectopique. Lchographie et lhystrosalpingographie indiquaient la prsence dun hydrosalpinx
dans la trompe gauche et labsence de la trompe droite. Au
moment de la salpingostomie laparoscopique, des
adhrences prihpatiques ont t constates. La patiente
est devenue enceinte trois mois plus tard et a
subsquemment accouch dun enfant en sant.

Linflammation et les adhrences prihpatiques, connues


sous le nom de syndrome de Fitz-Hugh-Curtis, sont
attribuables la dissmination intrapritonale,
hmatogne ou lymphatique de Chlamydia trachomatis ou,

860

l OCTOBER JOGC OCTOBRE 2006

moins souvent, de Neisseria gonorrhoeae. Parmi les autres


causes rares, on trouve la tuberculose pritonale et la
rupture dun kyste dermode.
Lexamen physique chez les femmes prsentant des
adhrences prihpatiques ne montre habituellement rien
de particulier. Au cours de la phase aigu de linflammation
prihpatique, une sensibilit dans le quadrant suprieur
droit imitant une cholcystite peut tre constate.
Cependant, dans la plupart des cas, ces adhrences sont
asymptomatiques et constates de faon fortuite au
moment dune chirurgie.
La patiente a consenti la publication de ces images.
J Obstet Gynaecol Can, vol. 28, n 10, 2006, p. 860