Вы находитесь на странице: 1из 24

Après son but

SLIMANI SE RELANCE

AU BON MOMENT

contre Sunderland
contre Sunderland

Cumul entre responsabilité exécutive et élective

Ould-Ali désavoue Rebouh Haddad

Zetchi se penchera sur la question

www.competition.dz JEUDI 6 AVRIL 2017 30 DA N°4960 ISSN 1111

QUOTIDIEN NATIONAL 100% FOOT 2-1
QUOTIDIEN NATIONAL 100% FOOT
2-1
LA VICTOIRE DE L'ESPOIR Moussouni : «La JSK ne descendra pas» Baïtèche : «Le plus
LA VICTOIRE DE
L'ESPOIR
Moussouni : «La JSK ne descendra pas»
Baïtèche :
«Le plus important
était de gagner»
INTERDIT DE
VOYAGE AU CONGO
VERS
L'EXCLUSION
DE ZERGUINE
La JSK dès
aujourd'hui à
Lubumbashi
RAHMOUNI :
«IL NOUS A MANQUÉ
DE RESPECT»
ALAIN MICHEL
DÉMISSIONNAIRE ?
Domiciliationdesdemi-finales
USMH Pas de salaires pour les joueurs
LA SITUATION S'AGGRAVE
La commission
tranchera aujourd'hui
Il y aura des mécontents
USMA La CAF suspend
Sayoud pour 2 matches
des mécontents USMA La CAF suspend Sayoud pour 2 matches J-2 DÉPART AUJOURD'HUI POUR DAR ES
J-2 DÉPART AUJOURD'HUI POUR DAR ES SALAM LE MOULOUDIA À L'ASSAUT DES YOUNG AFRICANS GOURMI
J-2
DÉPART AUJOURD'HUI
POUR DAR ES SALAM
LE MOULOUDIA
À L'ASSAUT
DES YOUNG
AFRICANS
GOURMI : «JE FERAI
TOUT POUR MARQUER»
Il souffre d'une tendinite
CEO incertain samedi
Il souffre d'une tendinite CEO incertain samedi La FIFA somme le club de payer Ngomo LE

La FIFA somme le club de payer Ngomo

LE CHABAB

RISQUE DE PERDRE

3 POINTS

www.competition.dz

Jeudi 6 avril 2017

2

À LA UNE

www.competition.dz Jeudi 6 avril 2017 2 À LA UNE 1 loi et 3 décrets interdisent le

1 loi et 3 décrets interdisent le cumul entre responsabilité exécutive et élective

ZETCHI

SE PENCHERA

sur la question

PAR ASMA H. A.

Au cours de ces derniers jours, beaucoup de choses ont été dites et redites quant à la présence de deux per- sonnes au niveau du bureau fédéral présidé par Kheireddine Zetchi :

Rebbouh Haddad et Bachir Ould Zmirli. Pourquoi spécialement ces deux per- sonnes sur les onze autres qui compo- sent le nouveau bureau fédéral ? Et bien tout simplement parce que pour l’opi- nion publique, que ce soit Ould Zmirli ou Haddad, tous les deux occupent des postes de responsabilité au sein de leurs clubs. Des responsabilités qui leur inter- disent de ce fait le cumul entre une fonc- tion exécutive et élective pour laquelle l’assemblée générale les a élus le mois dernier. Et bien, et afin d’apporter un peu plus d’éclaircissements à ce sujet, nous nous sommes penchés sur la ques- tion en épluchant toutes les lois et décrets qui évoquent justement l’inter- diction de cumul entre responsabilité exécutive et élective. Mais aussi, nous avons pris la peine de nous informer sur l’exactitude de la fonction des deux vice- présidents du BF au sein de leurs clubs, l’USMA et le NAHD en l’occurrence.

LA LOI N°13-05 PAS TRÈS CLAIRE

C’est d’abord l’article 62 de la loi n°13-05 du 23 juillet 2013 relative à l’organisa- tion et au développement des activités physiques et sportives qui évoquent cette interdiction : «Est interdit le cumul entre la responsabilité exécutive et élective au niveau national et local au sein et entre les structures d’organi- sation et d’animation sportives d’une part et la responsabilité administrative au sein des institutions de l’Etat rele- vant du secteur chargé des sports qui confère au concerné un pouvoir de décision, d’autre part. Les modalités d’application du présent article, notam- ment la détermination des cas de non cumul sont fixés par voie réglementai- re». L’interdiction de cumul est donc claire dans cet article 62, sauf que le décret exécutif n°15-340 du 28 décembre 2015 relatif au non-cumul entre la res- ponsabilité exécutive et élective et la res- ponsabilité administrative au sein des structures d’organisation et d’animation sportives évoquent justement les cas de figure des concernés, n’est pas aussi clair que cela. En effet, dans les articles 2 et 3 du présent décret, on peut lire :

«Les dispositions du présent décret s’appliquent aux structures d’organisa- tion et d’animation sportives suivantes :

fédérations sportives nationales ; les ligues sportives ; les clubs sportifs». «Sont concernés par le non-cumul : les titulaires de la fonction élective de pré- sident de fédération, ligue ou club sportif avec ladite fonction au sein des structures d’organisation et d’anima-

tion sportives de la même ou d’une autre discipline sportive…» L’article 3 sur lequel a certainement dû se baser le boss de l’USMA Rebbouh Haddad il y a trois jours quand il a affirmé : «Je ne suis pas concerné par le non-cumul, du moment que la loi parle seulement du cas du président, Kheireddine Zetchi en l’occurrence», a affirmé le directeur général de l’USMA. Kheireddine Zetchi qui pour rappel occupait le poste de vice-président au PAC.

HADDAD ET KOUSSA CONCERNÉS, PAS OULD ZEMIRLI

Concernant justement la fonction électi- ve de président, l’article 7 du même décret prévoit : «Tout membre d’une fédération, ligue ou club sportif concerné par une interdiction de cumul telle que prévue par l’article 3 ci-dessus et postulant pour une fonc- tion élective au sein d’une structure d’organisation et d’animation spor- tives doit présenter un engagement écrit à démissionner de sa fonction dans les trente (30) jours qui suivent la date de son élection dans cette structu- re. Passé ce délai, et à défaut de présen- tation de sa démission, il est passible de radiation de sa fonction élective conformément à la législation et à la réglementation en vigueur.» La loi n°13-05 évoque donc le non-cumul, mais le décret la complétant n’évoque que le cas du président. Néanmoins, il existe un autre décret sorti le 27 novembre 2014 fixant les modalités d’organisation et de fonctionnement des fédérations sportives nationales ainsi que leur statut-type dans le cha- pitre 4 consacré au bureau fédéral. L’article 23 précise : «La qualité de membre élu du bureau fédéral se perd pour l’un des motifs suivants : décès ; démission ; condamnation à une peine infamante ; entraves au bon fonctionne- ment de la fédération ; faute grave ayant entraîné une sanction disciplinaire de suspension d’une durée de trois (3) mois, au moins ; non-paiement des coti- sations ; non-respect des lois et règle- ments en vigueur, notamment l’article 211 de la loi n° 13-05 du 14 Ramadhan 1434 correspondant au 23 juillet 2013 susvisée, trois (3) absences non justi- fiées ; non-respect du statut du diri- geant sportif bénévole élu.»

LES 2 DÉCRETS EXÉCUTIFS N°15-340 ET 16-153 PLUS PRÉCIS

L’alinéa neuf précise donc clairement que la qualité du membre fédéral se perd dans le cas du non-respect du sta- tut du dirigeant sportif bénévole élu. Nous y voilà donc, non-respect du sta- tut du dirigeant sportif bénévole. Et

c’est le décret exécutif n°16-153 du 23 mai 2016, c’est-à-dire un décret tout récent, qui fixe les dispositions statu- taires des dirigeants sportifs bénévoles élus, comme c’est le cas des membres du bureau fédéral. On peut donc lire dans l’article 14 : «Outre les conditions d’éligibilité prévues aux articles 12 et 13 ci-dessus…, les dirigeants sportifs bénévoles élus, postulant pour un nouveau mandat, doivent remplir les conditions suivantes :……ne pas être en conflit d’intérêts avec la structure sportive associative ou le club sportif en rapport avec les responsabilités de la fonction pour laquelle il postule.»

L’article 14 évoque ainsi le conflit d’inté- rêt entre les deux responsabilités. Or, comment ne pas l’être quand on est directeur général d’un club et vice-pré- sident du FAF, ou même président du CFA et président d’une ligue. Impossible donc de rester neutre en cumulant les deux responsabilités sur- tout en cas de conflit entre ledit club et

la FAF, ou ladite ligue et la CFA. En se

basant sur ces deux décrets, à savoir celui du statut du dirigeant bénévole élu, et celui concernant les fédérations, on s’aperçoit que Rebbouh Haddad et Messaoud Koussa devront faire un

choix. Ce qui n’est pas le cas pour Bachir Ould Zmirli qui est seulement action- naire à parts égales avec les autres actionnaires du NAHD, et que le prési- dent du Nasria c’est son frère Mahfoud

et non lui.

ZETCHI CHARGERA DES JURISTES D’ÉTUDIER LES TEXTES EN VIGUEUR

A

cet effet, et à peine rentré de Genève il

y

a de cela deux jours, on croit savoir

d’après une source sûre du Bureau fédéral que le boss de la FAF Kheireddine Zetchi va se pencher sur le sujet, en chargeant quelques juristes d’étudier la question. Ces derniers l’in- formeront donc de leurs conclusions, et

dans le cas où ils lui affirmeront que le cas de cumul existe bel et bien, et bien Zetchi exigera à ses collaborateurs de démissionner de leurs postes en clubs et en ligue afin d’être en conformité avec

la loi, s’ils veulent garder leurs places au

Bureau fédéral. Il est vrai donc que les statuts de la Fédération algérienne de football ne prévoient absolument rien à

ce sujet (cumul des responsabilités exé-

cutives et électives), sauf que l’Algérie est une république régie par des lois, et nul n’est censé les ignorer. Aussi, de l’autre côté, en Hexagone, puisque on a toujours pour habitude de prendre l’exemple de ce qui se passe en France, les choses sont beaucoup plus claires, puisque tout est écrit noir sur blanc dans les statuts de la Fédération françai- se de football concernant justement le cumul des deux fonctions. A. H. A.

concernant justement le cumul des deux fonctions. A. H. A. Le ministre désavoue Rebouh Haddad Dans
concernant justement le cumul des deux fonctions. A. H. A. Le ministre désavoue Rebouh Haddad Dans

Le ministre désavoue

Rebouh Haddad

Dans une déclaration à l’APS, le ministre de la Jeunesse et des Sports, El-Hadi Ould-Ali, a rappelé que les dispositions règlementaires en vigueur interdisent le cumul des fonctions dans les postes de présidents de club, de ligue et de fédération. Il désavoue ainsi Rebouh Haddad, qui a affirmé récem- ment que rien ne lui interdit de garder son poste de boss à l’USM Alger et d’intégrer en même temps sa nouvelle fonction de la Fédération algérienne de football (FAF). Le ministre a même cité le cas de l’ex-président du Paradou AC, qui a démissionné pour occuper le poste de président de la FAF. «Cette question ne se pose pas ici. La loi est claire et les textes réglementaires de la République doivent être seulement appliqués», a clairement laissé entendre le ministre.

Contrairement aux

statuts de la FAF,

CEUX DE LA FFF

SONT TRÈS CLAIRS

Dans la section 2 des statuts de la FFF relative à la compo- sante du comité exécutif, on peut lire sur les trois premiers articles : -«Le

Comité exécutif de la FFF est composé de 14 membres : 12 membres, dont au minimum trois femmes, élus par l’Assemblée fédérale au scrutin de liste bloquée,

2 membres de droit : les présidents de la LFP et de la

LFA.», -«Quatre membres du Comité exécutif, hors membres de droit, sont chargés des fonctions exécutives essentielles et exer- cent les fonctions suivantes : pré- sident, vice-président délégué, secrétaire général et trésorier général. Les membres chargés des fonctions exécutives essen- tielles ne peuvent pas cumuler cette fonction avec celles de membre d’un organe de direction

de la LFP, de la LFA, d’une ligue, d’un district, d’un club profession- nel ou d’un club amateur partici- pant à un championnat national. En conséquence, toute personne

élue pour exercer une de ces fonc- tions également membre d’un organe de direction de la LFP, de la LFA, d’une ligue, d’un district, d’un club professionnel ou d’un club amateur participant à un cham- pionnat national doit démission- ner de son poste et apporter la preuve de cette démission dans les 15 jours suivant son élection. Cette démission doit en outre être effective dans les 3 mois suivant son élection, la preuve devant

dans les 3 mois suivant son élection, la preuve devant également en être apportée dans ce

également en être apportée dans ce délai. A défaut du respect de ces obligations, son élec- tion est invalidée», -«Les membres du Comité exécutif, hors membres de droit, ne peuvent pas cumuler cette fonction avec celle de membre du conseil d’administration de la LFP ou de membre du Bureau exécutif de la LFA. En conséquence, toute personne élue au Comité exécutif également membre du conseil d’administra- tion de la LFP ou membre du Bureau exécutif de la LFA doit démissionner de son poste. A défaut du respect de ces obliga- tions, son élection est invalidée.»

3 PRÉSIDENTS DE CLUB PRÉSENTS DANS LE COMITÉ EXÉCUTIF DE LA FFF, MAIS

Ainsi donc, les trois présidents de club composant le comité exécutif de la FFF à savoir le président de l’Olympique Lyonnais Jean-Michel Aulas, Pauline Gamerre, directrice générale du Red Star (L2), Marc Keller, président du RC Strasbourg (L2) ne sont pas chargés des fonctions exécutives essentielles du comité exécutif de la FFF. C’est pour dire que l’exemple de la com- posante de la FFF prouve bien qu’il

y a conflit d’intérêt quand il s’agit de présence de présidents de clubs au sein de comité exécutif.

Affaire à suivre…

A. H. A.

www.competition.dz

Jeudi 6 avril 2017

À LA UNE

3

www.competition.dz Jeudi 6 avril 2017 À LA UNE 3 Demi-finales de coupe d'Algérie : la commission

Demi-finales de coupe d'Algérie : la commission tranchera aujourd'hui

Après plusieurs jours de polémique, c'est aujourd'hui qu'on sera définitivement fixé sur la domiciliation des demi-finales de coupe d'Algérie. La commission tranchera la question aujourd'hui et, forcément, cela ne va pas faire que des heureux.

IL Y AURA DES

MÉCONTENTS

PAR ISLAM Z.

Aujourd'hui, tous les regards seront braqués sur Dély Ibrahim. En effet, la commission d'organisation de la coupe d'Algérie va se réunir pour parler de la programmation des deux demi-finales de la coupe d'Algérie. Depuis quelques jours maintenant, la polémique fait rage concernant les enceintes qui vont accueillir les deux matchs CRB- USMBA et MCA-ESS. Le Chabab exige de recevoir chez lui au 20-Août tandis que Bel-Abbès exige de jouer au 5-Juillet. Le Mouloudia s'est également mis de la partie en demandant à rece- voir l'ESS au stade Omar- Hamadi. Une situation qui a mis beaucoup de pression sur les épaules de l'instance gérée par Ali Malek. Le suspense prendra

fin aujourd'hui puisque ladite commission va trancher aujour- d'hui sur la domiciliation des deux rencontres et forcément, il y aura des mécontents d'une part ou d'une autre.

Les demi-finalistes retiennent leur souffle Le verdict sera rendu officielle- ment aujourd'hui comme l'avait assuré Ali Malek dans ces mêmes colonnes. C'est dire que les équipes qui vont animer les deux demi-finales vont retenir leur souffle aujourd'hui avant de connaître la domiciliation des deux rencontres. Il faut dire que chaque équipe essaye de mettre la pression sur la commission pour forcer la décision. Le CRB, par exemple, exige de respecter la réglementation qui fait que le premier tiré reçoit automatique-

ment chez lui. Pour argumenter, les responsables algérois font savoir que le 20-Août répond à tous les critères pour que la ren- contre de l'USMBA se joue dans cette enceinte.

Grosse pression sur Ali Malek Il est clair que vu ce qui se passe actuellement, la pression ne va faire qu'augmenter pour la com- mission d'organisation de la coupe d'Algérie. D'ailleurs, son président, Ali Malek, est dans une position peu enviable car il sait qu'il fera des mécontents quoi qu'il arrive. Maintenant, il doit trancher définitivement pour mettre fin à toutes les rumeurs et spéculations concernant ces deux matchs qui ont beaucoup plus fait parler par cette polémique que par autre chose. C'est ce qui

sera fait aujourd'hui avec une décision finale qui sera prise concernant les stades ou le stade qui va abriter les deux matchs.

Un membre de la FAF assistera à la réunion Dans le même registre, on apprend qu'un membre de la FAF sera présent au cours de cette réunion de travail. En effet, la commission est composée de 4 membres plus le président Ali Malek. La présence d'un membre de l'instance est tout à fait nor- male puisque la commission est sous la coupe de la FAF. Une affaire qui traîne en longueur depuis plusieurs jours mais qui va prendre fin une bonne fois pour toutes aujourd'hui avec la désignation des enceintes pour le dernier carré de la compétition. I. Z.

enceintes pour le dernier carré de la compétition. I. Z. Fin du 1 e r stage

Fin du 1 er stage de l'EN olympique

Des joueurs seront éliminés

Comme on le faisait savoir dans une de nos précédentes éditions, les joueurs nés en 1997 sont entrés en stage sous la houlette de Toufik Korichi. Après quelques jours de travail, ce premier regroupement a pris fin hier.

jours de travail, ce premier regroupement a pris fin hier. La FAF pense d'ores et déjà

La FAF pense d'ores et déjà aux JO de Tokyo et pense à mettre sur pied une nouvelle équipe olympique pour préparer cet évène- ment très important. Depuis quelques jours, les joueurs nés en 1997 ont rejoint le Centre technique national pour un stage bloqué sous les ordres du DTN, Toufik Korichi qui a été chargé par le président de la FAF de former cette future équipe olympique qui participera prochainement aux Jeux islamiques de Bakou. Après quelques jours de travail acharné, les jeunes pousses de l'EN ont terminé leur pre- mier stage avant-hier avec une rencontre face à la réser- ve du Paradou qui s'est sol- dée par la victoire de l'EN sur le score de 3 buts à 1. Maintenant, il s'agit de faire

le bilan de ces quelques jours de travail et de prendre les décisions qui s'imposent. Selon une source digne de foi, on apprend que des 25 joueurs sélection- nés, il y en aura qui seront éliminés. On parle de joueurs qui n'ont pas donné satisfaction.

D'autres joueurs confirmés les remplaceront Ce stage n'est que le premier puisque dimanche, le second stage va débuter et s'étalera sur trois jours. De nouveaux noms vont s'ajouter au noyau qui sera choisi par Korichi. On parle là de joueurs qui ont moins de 23 ans et qui sont confirmés dans leurs clubs. Cela don- nera plus de qualité au groupe et va certainement

aider le coach à mettre en place sa future équipe. La liste sera annoncée aujour- d'hui et les joueurs appelés rejoindront le CTN dimanche.

Un 3 e stage pour former le groupe de Bakou Toujours selon notre source, on apprend aussi qu'il y aura un 3 e stage de préparation qui sera peut-être le plus impor- tant de tous. Ce dernier stage permettra à Korichi de déga- ger son groupe final qui ira faire les jeux islamiques du côté de Bakou. La DTN pré- pare d'ores et déjà l'avenir de la sélection nationale olym- pique et tâchera de faire le nécessaire pour constituer une équipe qui pourra se qua- lifier aux JO de Tokyo. I. Z.

Zetchi

a suivi la rencontre amicale

Les Verts en stage ont disputé une rencontre amicale face à la formation réserve du Paradou. Une ren- contre qu'ils ont dominée et gagnée sur le score de trois buts à un. Le président de la Fédération, Kheireddine Zetchi, était présent au cours de cette par- tie et a suivi avec une grande atten- tion la prestation des deux équipes. Ce dernier accorde beaucoup d'impor- tance aux jeunes et veut que tout soit prêt à l'approche des Jeux de Bakou. I. Z.

tout soit prêt à l'approche des Jeux de Bakou. I. Z. Tirage au sort des Jeux

Tirage au sort des Jeux de la solidarité islamique

Les Verts connaîtront leurs adversaires aujourd'hui

En préparation pour les Jeux de Bakou, l'équipe nationale connaîtra ses adversaires aujourd'hui dans la compétition.

C'est l'objectif principal des stages à répétition de l'EN. Les Jeux de la solidarité islamique de Bakou sont considérés comme une étape importante par la FAF afin de constituer le noyau de la future équipe nationale olym- pique. D'ailleurs, le président Zetchi veut que les Verts fassent un bon parcours dans cette com- pétition et essayent d'aller le plus loin possible face aux autres adversaires. Le tirage au sort des jeux sera effectué aujourd'hui à Bakou et les Fennecs seront fixés sur les identi- tés de leurs adversaires. Korichi veut faire bonne figure dans cette compétition qui va certainement lui donner beaucoup d'enseigne- ments pour la suite du parcours. Les stages qu'il est en train de programmer se veulent comme une étape de la préparation afin de former le groupe qui ira défendre les chances algériennes durant cette compétition. 8 équipes sont engagées dans la dis- cipline football puisqu'il y aura l'Azerbaïdjan, pays organisateur mais aussi le Maroc, la Turquie, l'Algérie, l'Arabie Saoudite, Oman et enfin le Cameroun.

Difficile d'avoir Benguit et Mansouri Au moment de parler des joueurs susceptibles de renforcer les rangs de l'équipe nationale, difficile de ne pas penser au milieu de terrain de l'USMA, Raouf Benguit et celui du Mouloudia, Zakaria Mansouri.

Raouf Benguit et celui du Mouloudia, Zakaria Mansouri. Cependant, un problème pourrait se poser du moment

Cependant, un problème pourrait se poser du moment que les deux joueurs sont engagés dans la com- pétition africaine avec leurs clubs respectifs et cela poserait un souci puisqu'on parle de deux joueurs titulaires et confirmés au sein de leurs équipes. Donc, cela rend la mission vraiment difficile et le DTN pourrait rencontrer des diffi- cultés pour convaincre les diri- geants de les laisser à la disposi- tion de l'EN.

Un portier et un axial de l'équipe A Dans le même registre, la même source nous apprend aussi que Toufik Korichi va faire appel à deux joueurs seniors de l'équipe A. En effet, le coach a défini ses besoins et va aller chercher un gardien de but et un défenseur axial pour donner plus d'expé- rience et plus de puissance pour les Verts durant cette compétition. Pour le moment, aucun nom n'a filtré concernant l'identité des deux joueurs.

I. Z.

www.competition.dz

Jeudi 6 avril 2017

4

À LA UNE

www.competition.dz Jeudi 6 avril 2017 4 À LA UNE  Belfodil en baisse de niveau, son

Belfodil

en baisse

de niveau,

son agent

s'explique

en baisse de niveau, son agent s'explique L'attaquant inter- national algérien a connu de

L'attaquant inter- national algérien a connu de meilleures perfor- mances que depuis le début de la sai- son avec le Standard de Liège. Des rumeurs ont circulé, disant qu'Ishak Belfodil pense toujours à Everton, ce qui a été démenti par son agent sur sportfoot. "Il est vrai qu'il est en baisse de niveau et il ne le nie pas. Cependant, ça n'a rien à voir avec Everton. Il a vite fait de tourner la page. Son mécon- tentement a duré quelques heures et ensuite il a repris ses esprits. C'est un joueur profes- sionnel qui a connu des hauts et des bas au cours de sa carrière. Il sait très bien comment le business du football fonction- ne." Rappelons qu'Ishak Belfodil était proche de signer à Everton lors du dernier mercato hivernal, mais la transaction a finalement échoué au dernier moment.

SLIMANI SE RELANCE AU BON MOMENT Alors qu'il ne semblait plus entrer dans les plans
SLIMANI
SE RELANCE AU
BON MOMENT
Alors qu'il ne semblait plus entrer dans les
plans de son entraîneur, Islam Slimani a
réussi à se relancer au meilleur moment
après avoir inscrit un but face à Sunderland.

PAR MEHDI KABI

L'attaquant international algérien a été très bon lors de la rencontre de mardi soir face à Sunderland. Resté sur le banc pour le début du match, Islam Slimani a finalement fait son entrée à la 62e minute en rem- placement du jeune Grey. Il n'a pas tardé à faire la différence en inscrivant un but à la 69 e minu- te. L'attaquant des Verts a ainsi débloqué la situation avant que son coéquipier Jamie Vardy,ne double le score à la 78 e minute. Il faut dire que durant la ren- contre, Slimani a su se montrer dangereux et est passé au-delà des critiques que la presse

anglaise avait faites sur lui. Comme tout le monde le sait, l'attaquant des Verts est loin de son meilleur niveau et ne réus- sit pas les mêmes prestations que lors de sa dernière saison avec le Sporting Lisbonne où il avait été meilleur buteur de son équipe et deuxième du cham- pionnat. D'ailleurs, tout le monde prédisait son départ lors du prochain mercato puis- qu'il n'a pas apporté un plus aux Foxes. Cependant, ce but inscrit après seulement quelques minutes après son entrée en jeu permet à Islam Slimani de se relancer au meilleur moment. Ce dernier prouve qu'il peut encore aider

son équipe dans les situations

les plus compliquées et qu'il n'a pas encore dit son dernier mot. Grâce à ce but, l'attaquant inter- national algérien ne devrait pas avoir de mal à se relancer et surtout à entrer de nouveau dans les plans de son entraî- neur. Craig Shakespeare devrait maintenant l'utiliser plus souvent aux côtés de Jamie Vardy surtout que son autre attaquant Okazaki n'est plus aussi efficace qu'avant et qu'il pourrait perdre sa place de titu- laire. En tout cas, Islam Slimani semble être de retour en forme et marque un but au bon moment afin de relancer sa car-

rière.

M. K.

BENTALEB :

«JE NE SUIS PAS LE MÊME QU'À TOTTENHAM»

Nabil Bentaleb s'est exprimé sur sa situation quand il jouait à Tottenham et qu'il était mal utilisé par son ex-coach, Mauricio Pochettino.

était mal utilisé par son ex-coach, Mauricio Pochettino. En pleine forme depuis son arrivée à Schalke04,

En pleine forme depuis son arrivée à Schalke04, Nabil Bentaleb semble avoir retrouvé son meilleur niveau. Il est devenu un élé- ment essentiel au sein de la formation allemande et n'a pas tardé à s'imposer en tant

que titulaire indiscutable. Il faut dire que personne, n'aurait pensé que l'interna- tional algérien se repren- drait aussi rapidement, sur- tout après sa dernière saison

à

quement pas joué, puisqu'il ne rentrait plus dans les plans de son ex- entraîneur, Mauricio Pochettino. Ce dernier avait mis à l'écart Bentaleb, ce qui a poussé ce dernier vers un départ en début de saison. Bentaleb s'est exprimé sur son par- cours à Tottenham. " Les Spurrs m'ont donné une opportunité que je n'avais jamais eue en France, donc je les remercie pour cela. Cependant, à Tottenham, je jouais dans une position plus défensive et pourtant je savais que je pouvais appor- ter un plus à l'attaque. A Schalke 04 on m'a fait jouer dans une position plus offensive, pour crée du jeu et surtout être plus décisif pour l'équipe, ce qui n'était pas le cas en Angleterre", a déclaré Bentaleb pour dw- sports avant de continuer :

"Quand certaines personnes mon demandé de jouer plus

en avant, ça m'a fait réaliser que je pouvais faire les deux. Ça a apporté un plus

à mon jeu, car au fond je

Tottenham où il n'a prati-

savais très bien que je pou- vais le faire mais personne ne m'en avait donné la chance avant que j'arrive en Allemagne." Comme tout le monde le sait, Nabil Bentaleb a hérité du maillot numéro 10 avec Schalke 04 et a réussi à se montrer déci- sif à plusieurs reprises, ce qui n'était pas le cas avec les Spurrs. Avec sa nouvelle équipe, il s'est découvert un

talent de buteur. "Quand je jouais en tant que numéro six à Tottenham, ils vou- laient que je défende beau- coup plus. Je défendais depuis notre demi-terrain et faisait des passes de cette position, donc je ne pouvais pas être décisif. A Schalke 04 c'est complètement diffé-

rent, je suis pratiquement tout le temps dans la moitié adverse du terrain et sou- vent proche des bois. J'essaie donc de trouver l'espace afin de faire les dernières passes ou encore de mar- quer des buts."

«En Allemagne, je devais faire une nouvelle impression» L'international algérien a ensuite parlé de la différen-

ce entre quand il jouait en Angleterre et maintenant qu'il est en Allemagne. "La première fois que je suis entré sur le terrain, c'était contre Frankfurt et on per- dait. Le coach m'avait dit 'entre et marque' et depuis ce jour mon attitude sur le terrain est différente de celle quand je jouais en Angleterre. A Tottenham, on me connaissait en tant que joueur défensif, ils ne savaient pas que je pouvais marquer ou être décisif. En Allemagne, on ne me connaissait pas, donc je devais faire une nouvelle impression et celle que j'ai faite c'est que je pouvais apporter un plus offensive- ment. Ce n'est plus le Nabil Bentaleb qui fait de bons tacles, de belles passes et défend ses bois. Maintenant, c'est le Nabil qui peut être créatif. Donc, c'est différent de l'Angleterre mais en même temps ça se res- semble, ce qui est bizarre."

«En quittant

l'Angleterre, je ne me suis pas posé de questions» Nabil Bentaleb est revenu sur son départ de Tottenham. "Pour être hon- nête, je ne me suis pas vrai- ment posé de questions en quittant l'Angleterre. La seule chose qui m'intéres- sait, c'est que j'allais rejoindre un grand club et que j'allais gagner en temps de jeu." En tout cas, le milieu international algérien a fait le bon choix en optant pour Schalke 04 et de quitter Tottenham. Il est mainte- nant devenu un élément essentiel de la formation allemande et s'est découvert un talent offensif qu'il ne pensait pas avoir. M. K.

Naples veut prolonger Strinic avant le départ de Ghoulam

N'ayant pas trouvé le moyen de convaincre Faouzi Ghoulam de rester, la direction de Naples se tourne vers Strinic et lui propose une prolongation de contrat. Il n'y a plus aucun doute maintenant que le défenseur internatio- nal algérien quittera Naples lors du pro- chain mercato. Les deux parties n'ont pas trouvé de terrain d'entente et aucu- ne prolongation de contrat n'a été signée. Pour cette raison, le club italien se prépare à l'après-Ghoulam et veut assurer Strinic pour la prochaine sai- son. Ce dernier, qui évolue au poste de latéral gauche, faisait figure de doublu- re pour l'international algérien et devait se contenter d'une place sur le banc des remplaçants. Cependant, maintenant que le départ de Ghoulam ne fait prati- quement plus aucun doute, le président napolitain, De Laurentiis, compte sur Strinic pour la prochaine saison et lui a

proposé une prolongation de contrat avec une bonne revalorisation salariale d'après la presse italienne. Il faut dire que Strinic est la meilleure option de Naples pour le moment et le club veut éviter les mauvaises sur- prises lors de la prochaine sai- son. D'ailleurs, même le staff technique a commencé à pré- parer Strinic pour la prochai- ne saison et lors de la ren- contre qui a opposé Naples à la Juventus, Ghoulam n'avait pas été titula- risé et avait lais- sé sa place à son coéquipier. En proposant, une

nouvelle prolongation de contrat pour Strinic, Naples semble ainsi écarter tout espoir de voir l'international algé- rien rempiler pour quelques saisons de plus. Ainsi, le prochain mercato sera sans aucun doute le moment où le défenseur des Verts quittera Naples pour un autre club. Il faut dire que la direction napolitaine ne compte pas le garder encore plus, puisqu'il risque de partir gratuitement lors de la saison prochaine. Comme tout le monde le sait, Faouzi Ghoulam sera en fin de contrat en 2018 et De Laurentiis ne prendra pas le risque de le voir partir gratuite- ment.

Ghoulam sera en fin de contrat en 2018 et De Laurentiis ne prendra pas le risque

M. K.

www.competition.dz

Jeudi 6 avril 2017

MISE À JOUR DE LA 17 e JOURNÉE LIGUE 1 MOBILIS

5

JSK : La JSK 2 NAHD 1 Stade du 1 er -Novembre VICTOIRE Buts :
JSK : La
JSK
2
NAHD
1
Stade du 1 er -Novembre
VICTOIRE
Buts :
NAHD : Douadji (16')
JSK : Rial (37'), Baïtèche (54')
Asselah 3
Redouani 3
Ferhani 3
Berchiche 3
Rial 3
Yettou 4
Raïah
(Djerar 24') 3
Baïtèche 4
Benaldjia 3
(Guemroud 74')
Zerguine 2
Doukha 4
Satli 3
Khiat 3
Ouali 3
Ouertani 3
Bouzidi 3
(Ghazi 70') 3
Bendebka 3
El-Orfi 3
Ardji 3
Douadji 3
(Coumbassa 54') 3
Abid 2
(Haroun 65')
Entr. : Alain
de l'espoir
Face à une équipe du NAHD amoindrie par
l'absence de plusieurs titulaires, les Canaris
n'ont assuré que l'essentiel en récoltant les
trois points de la partie.
(Boulaouidet 53') 2
Izerghouf 2
Ents : Rahmouni
pour les joueurs est d'avoir
battu le NAHD pour ne pas
compromettre leurs chances
de maintien en Ligue 1
Mobilis. Ils occupent tou-
jours l'avant-dernière place
en compagnie du CAB, mais
leurs chances de maintien
sont plus grandes pour peu
qu'ils enchaînent avec une
série de bons résultats lors
des matches à venir. Ils n'ont
pas gagné depuis la ren-
contre face au CRB comptant
pour la dernière journée de
la phase aller, mais ils ont
mis fin hier à la poisse qui les
poursuivait en championnat
depuis plusieurs mois.
PAR ABDELLAH HADDAD
Cette victoire, ô com-
et
Moussouni
Michel
Terrain praticable, temps chaud,
sans public, arbitrage du trio
Saïdi-Narsioui- Abid
Film du match
4' Le tir de Benaldjia passe
au-dessus de la transversale.
16' Bien servi par
Ouaratani, Douadji tout seul
devant Asselah ne trouve
aucune difficulté pour mettre
le ballon au fond des filets.
bien précieuse, leur permet-
tra d'entrevoir la suite du
parcours avec optimisme. Ils
se sont imposés par 2 buts à
1, mais ils auraient pu l'em-
porter par un score plus
large, s'ils n'avaient pas raté
deux penalties en première
mi-temps. Toutefois, cette
première victoire en cham-
pionnat en cette phase retour
ne doit pas occulter les
lacunes qui existent toujours
dans l'équipe. L'important
L'attaque inquiète
Dominant leurs adversaires
du jour qui se sont déplacés
à Tizi Ouzou sans la plupart
de leurs cadres, les Canaris
se sont procuré plusieurs
occasions, mais ils n'ont pas
su les exploiter. Surpris par
Douadji à la 16e minute, ils
n'ont réussi à égaliser que
sur balle arrêtée exécutée par
Rial à la 37e minute. Ils
auraient pu tuer le match en
première mi-temps, mais
l'efficacité leur a fait défaut.
En deuxième mi-temps, ils
ont manqué de punch, mais
Baïtèche a offert les trois
points à son équipe en inscri-
vant le deuxième but à la 54e
minute. L'axe central du
NAHD a été totalement
remanié, mais les attaquants
de la JSK n'ont pas profité de
ça pour retrouver leur effica-
cité. Le problème de l'at-
taque persiste toujours et
même si le duo Rahmouni-
Moussouni a essayé toutes
les variantes possibles, l'at-
taque de la JSK ne carbure
toujours pas. A. H.
Auteur du but
libérateur
Baïtèche :
«Le plus
important était
de gagner»
Moussouni : «La JSK ne descendra pas»
22' Yettou tente sa chance
de loin, mais il ne cadre pas
son tir
23' Baïtèche fauché dans la
surface de réparation,
l'arbitre désigne le point de
penalty.
24' Zerguine, chargé
d'exécuter la sentence, tire
au-dessus de la transversale.
L'entraîneur adjoint,
Fawzi Moussouni, a
réaffirmé hier que la JSK
assurera son maintien en
Ligue 1 Mobolis quoi qu'il
arrive. "Notre priorité est de
sauver l'équipe de la
relégation. La JSK se trouve
toujours au bas du tableau,
mais elle ne descendra pas en
Ligue 2 Mobilis."
27' Benaldjia oblige
Doukha d'un tir de loin à
dévier le ballon en corner.
37' Rial égalise d'un coup
franc direct des 20 mètres.
«L'important est
d'avoir gagné»
Sur la courte victoire acquise
devant le NAHD qui était
privé de plusieurs de ses
titulaires, l'adjoint de
Rahmouni avoue que
l'important est d'avoir
empoché les trois points de
la partie. "On a fait l'essentiel
en battant le NAHD par 2
buts à 1. L'important est
d'avoir gagné."
A la veille du départ de
l'équipe au Congo où la JSK
affrontera ce dimanche le TP
Mazembe pour le compte du
match barrage qualificatif
pour les 1/8 de finale de la
coupe de la CAF, Moussouni
déclare : "On fera tout pour
réaliser un bon résultat à
Lubumbashi afin de bien
négocier le match retour.
Notre objectif reste le
maintien, mais on défendra
crânement nos chances en
coupe de la CAF."
«Zerguine ? L'intérêt
de la JSK passe avant
tout»
L'entraîneur adjoint des
Canaris n'a pas voulu revenir
sur le comportement de
Zerguine lors de son
remplacement par
Boulaouidet. "Zerguine ?
L'intérêt de la JSK passe
avant tout", s'est-il contenté
de répondre. A. H.
Auteur du but libérateur à
la 54e minute de jeu, l'ex-
Constantinois Baïtèche
était bien évidemment
heureux pour lui, mais
surtout pour son équipe, il
nous dira : " Je suis
vraiment content pour
cette victoire qui nous
permet de respirer un peu
mieux. Nous sommes
rentrés sur le terrain avec
la ferme intention de
remporter les trois points
de la partie, nous avons
tout donné sur le terrain,
et notre victoire n'est que
méritée ", avant d'ajouter
au sujet de son but : "Je
suis certes heureux
d'avoir renoué avec le
chemin des filets, après
une si longue période de
disette, mais sachez une
chose que ce but n'est pas
si important pour moi, ce
qui l'est, par contre, ce
sont les trois points de la
victoire qui nous donnent
de l'air. Je suis d'ailleurs
plus content pour les trois
points que pour mon but."
A. H.
44' Penalty provoqué par
Zerguine, mais Rial voit son
tir arrêté par Doukha.
Les Canaris
s'envoleront
aujourd'hui à 14h
pour Lubumbashi
Redouani retrouve son poste
d'arrière droit
52' Retrait d'Izerghouf,
mais Baïtèche rate
lamentablement sa reprise.
54' Benaldjia centre sur
Baïtèche qui parvient à
marquer le but de la victoire.
«On fera tout pour
faire un bon résultat
à Lubumbashi»
3 changements dans le onze
L'entraîneur Mourad Rahmouni a apporté trois
changements dans son onze par rapport au dernier
match face au MCA. Il a, en effet, titularisé Baïtèche,
Zerguine et Benaldjia en remplacement de d'Aïboud
blessé, de Guemroud ainsi que de Boulaouidet.
Zerguine d'entrée,
Boulaouidet sur le banc
Comme nous l'avons rapporté dans l'une de nos
précédentes éditions, Saâdi Redouani a
demandé à son entraîneur de le faire jouer au
poste d'arrière droit après la rencontre des ¼
de finale de la coupe d'Algérie face au MCA. Sa
demande a été satisfaite hier par l'entraîneur
Mourad Rahmouni, lequel malgré la belle
prestation de Guemroud lors de la double
confrontation en championnat et en coupe
d'Algérie face au Doyen, n'a pas hésité hier à
utiliser Redouani au poste d'arrière droit après
l'avoir fait jouer en milieu droit lors des
derniers matches. Rappelons que Redouani a
déclaré à Rahmouni après le match de coupe
qu'il est prêt à dépanner au poste de milieu
droit, mais il ne souhaite pas jouer
régulièrement à ce poste.
Baïtèche, la surprise
N'ayant fait que de brèves apparitions depuis qu'il
a
rejoint la JSK au mois de janvier dernier, Karim
Baïtèche a été aligné d'entrée hier face au NAHD. Sa
titularisation constitue une surprise puisque
l'entraîneur kabyle a toujours déclaré que celui-ci n'est
pas encore prêt pour la compétition. Mais avec la
blessure d'Aïboud et Mebarki, Rahmouni lui a donné sa
chance à l'occasion de la réception du NAHD.
L'autre surprise de ce match est la
non-titularisation de Boualouidet
qui s'est totalement remis de
sa blessure. Il a joué tout le
match de coupe d'Algérie face
au Mouloudia d'Alger, mais
l'entraîneur Rahmouni l'a laissé
sur le banc afin de donner sa
chance à Zerguine. Ce dernier n'a
fait aucune apparition depuis sa
titularisation lors du match
retour des 1/16 de finale de la
coupe de la CAF face à l'Etoile du
Congo.
En prévision de leur match
aller face au TP Mazmebe
programmé pour ce
dimanche, les Canaris
s'envoleront à destination
du Congo aujourd'hui à 14h.
Le départ de Tizi Ouzou est
prévu à 9h30 et les joueurs
devront faire une halte aux
Issers pour prendre leur
déjeuner avant de rallier
l'aéroport Houari-
Boumediène en début
d'après-midi. Tous les
joueurs concernés par le
match face au TP Mazembe
seront du voyage, sauf
Zerguine qui a été interdit
de déplacement en
attendant que la direction
officialise son exclusion.
Raïah remplacé par Djerar pour
cause de blessure
Prestation acceptable
Benaldjia titulaire
Pour sa première titularisation sous le maillot des Jaune
et Vert, Karim Baïtèche, a eu un rendement plus que
satisfaisant. Non seulement il a provoqué un penalty,
mais il a marqué un but décisif qui a permis à son
équipe d'enregistrer sa première victoire en
championnat en cette phase retour. Il n'a fait que
quelques brèves apparitions avant la rencontre d'hier
face au NAHD, mais cela ne l'a pas empêché d'avoir un
rendement acceptable par rapport à certains de ses
partenaires.
De la nourriture
pour le voyage
du Congo
Comme rapporté par nos soins,
Mehdi Benaldjia a été titularisé
d'entrée face au NAHD. Relégué sur
le banc lors des derniers matches,
l'ex-pensionnaire du NAHD a fini
par retrouver sa place sur
l'échiquier des Jaune et Vert. Avec
la blessure d'Aïboud, Rahmouni lui
a fait de nouveau confiance.
De peur que leur équipe
n'ait pas droit à la bonne
nourriture lors de son
séjour à Lubumbashi, les
responsables de la JSK ont
jugé utile d'emmener avec
eux la nourriture pour faire
face à toute situation.
Ne s'étant pas remis totalement de sa blessure,
Malik Raïah a rechuté hier face au NAHD. Il n'a
joué que 24 minutes avant d'être remplacé par
Djerar suite à des douleurs ressenties au
niveau des adducteurs. Ayant contracté une
blessure aux adducteurs lors de la rencontre du
championnat face au MCA, Raïah était annoncé
out pour le match de coupe d'Algérie face au
même adversaire, mais le staff technique l'a
fait jouer face au Doyen, alors qu'il n'avait
réintégré le groupe que la veille de la rencontre.
Tout le monde pensait qu'il s'était remis de sa
blessure qu'il s'est entraîné le plus
normalement du monde avec le groupe pendant
toute la semaine, malheureusement il a
contracté une blessure avant la fin de la
première demi-heure de jeu.
A. H.

www.competition.dz

Jeudi 6 avril 2017

6

LIGUE 1 MOBILIS MISE À JOUR DE LA 17 e JOURNÉE

6 LIGUE 1 MOBILIS MISE À JOUR DE LA 17 e JOURNÉE 2-1 Il n'a pas
2-1
2-1

Il n'a pas voulu s'adresser à la presse

Michel

démissionnaire ?

Très déçu par la prestation de son équipe, et notamment de certains de ses joueurs, le coach Alain Michel n'a pas voulu s'adresser à la presse après la fin de la rencontre, de peur de déraper, lui qui a toujours été franc et direct dans ses déclarations. Le coach nahdiste a voulu s'éviter des déclarations à chaud, préférant réserver ses propos à la presse, une fois la déception de la défaite digérée. Une chose semble toutefois nous pousser à nous poser des questions, c'est que le coach nahdiste n'a pas communiqué la date de reprise des entraînements à ses joueurs, après la fin de la partie. L'ex- entraîneur du CRB, qui avait brandi des menaces de démission en cas où il se ferait poignarder dans le dos, serait plutôt enclin à passer sa menace à exécution, c'est en tout cas ce que nous avons appris de sources proches du coach hussein-déen.

A. H.

LE NASRIA

trop fébrile

du coach hussein-déen. A. H. LE NASRIA trop fébrile tion jusqu'à obtenir un second penalty. Rial,

tion jusqu'à obtenir un second penalty. Rial, chargé d'exécuter le sentence, butera cette fois-ci sur Doukha (45'), avant que le referee de la partie ne renvoie les 22 acteurs aux vestiaires sur ce score de parité d'un but partout.

La seconde période débute- ra sur le même rythme que sa devancière, avec une domination des plus outrageuses des locaux, qui assiègeront le camp du Nasria. Les

occasions vont d'ailleurs pleuvoir sur les bois de Doukha, avec une défense nahdiste complètement aux abois qui n'arrivera pas à laisser pas- ser l'orage, puisque dix minutes n'étaient pas encore écoulées que Baïtèche va réussir à délivrer les siens d'une belle tête imparable, du haut de son 1m72 (54'). Un but qui va plonger la rencontre dans la monotonie, puisque la JSK décidera de gérer son avance, sans prendre des risques inutiles en attaque, face

à une bien fébrile équipe du NAHD, amoindrie certes par les absences, mais qui ne réussira jamais à bous- culer les Canaris, si ce n'est de faire tourner le ballon inutilement au niveau du milieu de terrain. Au final, ce fut une victoire bien atten- due pour une JSK qui augmente son capital points à 22 unités face à des Nahdistes qui n'auront rien fait pour mériter mieux. A. H.

Lors d'un match qui fut d'un niveau très faible, la JS Kabylie a réussi l'essentiel en s'imposant face à une amorphe équipe du NAHD sur le score de deux buts à un, grâce notamment à des réalisations de Rial (37') et Baïtèche (54').

PAR ABDELLAH HADDAD

Rial (37') et Baïtèche (54'). PAR ABDELLAH HADDAD La première période, les Nahdistes l'entameront de la

La première période, les Nahdistes l'entameront de la meilleure des façons, en défendant parfaitement leur camp, tout en opérant par des contres assez dan- geureux, dont l'un d'eux a pu apporter ses fruits dès le quart d'heure de jeu, à la suite d'une belle passe de Daouadji pour Ardji, qui réussira à tromper la vigilance d'Asselah (16'). On craignait dès lors la catastrophe du côté des Jaune et Vert, mais la réaction des joueurs de la JSK fut des plus brutales, puis- qu'on assistera à une domination des plus outrageuses de la part des poulains du duo Rahmouni- Moussouni, avec des occasions qui pleuvaient sur le camp nahdiste. Les Canaris vont d'abord bénéficier d'un penalty qui sera lamentable- ment raté par Zerguine qui enverra le cuir dans les décors. Quelques minutes plus tard, Rial réussira à niveler la marque sur un maître coup franc, qui trompera la vigilan- ce de Doukha (37'). Un but qui va donner des ailes aux jaune et Vert, lesquels poursuivront leur domina-

Bendebka retrouve son brassard de capitaine

Capitaine du Nasria durant toute la phase aller du championnat, Sofiane Bendebka a dû céder son brassard à son coéquipier Gasmi Ahmed, sur décision du staff tech- nique du club qui a décidé d'une nouvelle hiérarchie. Le N°8 nahdiste a récupéré son bien à l'occasion de cette rencontre, à la suite de l'absence des deux capitaines Gasmi et Zeddam.

Une grande première pour le jeune Haroun

Incorporé à la 64e minute de jeu en lieu et place de l'attaquant Abid, le jeune Haroun Ali a signé sa toute première apparition en équipe fanion. Le meilleur buteur de la réserve du Nasria a fait ainsi ses premiers pas en pro à l'occasion de cette rencontre, même s'il n'a pas eu de quoi se mettre sous la dent durant la demi-heure qu'il a eue à passer sur le terrain.

BERCHICHE : «On y a cru, on y est arrivés»

Cette victoire vous permet de respirer et de garder espoir en vue du maintien, n'est-ce pas ?

Tout à fait, on était condamnés à gagner cette rencontre, on voulait coûte que coûte remporter ce match, on a tout donné, en dépit du scénario quelque peu rocambo- lesque de cette rencontre. On a raté deux penalties, mais on n'a jamais baissé les bras, on a cru en nous et cette victoire est une vraie bouffée d'oxygène.

Qu'en est-il du prochain déplacement au Congo ?

Pour vous dire vrai, la coupe de la CAF ne fait absolument pas partie de nos priori- tés, nous sommes plutôt concentrés sur le championnat et le maintien, mais sachez une chose, que nous n'allons pas nous déplacer en victime au Congo. Nous allons

jouer le jeu, faire de notre mieux pour réus- sir le meilleur résultat, mais le maintien

demeurera notre objectif suprême.

A. H.

CLASSEMENT DE LA LIGUE 1 MOBILIS

CLUBS

 

MATCHS

   

BUTS

Pts

J.

G.

N.

P.

P.

C.

Diff.

1. ESS

47

24

14

05

05

36

20

+16

2. USMBA

38

24

11

05

08

26

23

+03

3. MCA

36

21

10

06

05

23

17

+06

4. USMA

35

22

10

05

07

30

21

+09

5. NAHD

35

24

10

05

09

30

26

+04

6. JSS

35

23

09

08

06

23

20

+03

7. OM

34

24

09

07

08

29

29

00

8. CRB

33

24

09

06

09

22

19

+03

9. MCO

31

22

07

10

05

18

17

+01

10. USMH

31

24

07

10

07

13

17

-04

11. RCR

26

24

09

05

10

25

27

-02

12. DRBT

26

24

06

08

10

24

28

-04

13. CSC

25

24

06

07

11

25

30

-05

14. JSK

22

21

04

10

07

13

20

-07

15. CAB

22

22

05

07

10

16

25

-09

16. MOB

17

23

03

08

12

19

33

-14

16. MOB 17 23 03 08 12 19 33 -14 Alors Koceila, une belle victoire largement

Alors Koceila, une belle victoire largement méritée pour votre équipe…

Ce fut un match très difficile, on savait que notre tâche ne s'annon- çait pas aisée face à une équipe du NAHD qui n'avait rien à perdre. On a tout donné sur le terrain, on y a cru jusqu'au bout, et cette victoire est largement méritée.

Les dirigeants nahdistes en force

Les dirigeants du Nasria étaient quasiment tous présents hier après- midi au stade du 1er-Novembre de Tizi Ouzou, de façon à soutenir leur équipe. Il faut dire qu'après toutes les rumeurs qui ont circulé vis-à-vis de l'arrangement de cette rencontre, les dirigeants hussein-déens ont tenu à rester au chevet des leurs pour leur apporter du soutien. On a d'ailleurs noté la présence du président Ould- Zmirli, du président du CSA/NAHD Mourad Lahlou sans oublier certains actionnaires du club.

Accueil chaleureux de la part des Kabyles

Les dirigeants de la JSK ont réservé un accueil bien chaleureux à leurs homologues nahdistes, lesquels ont été mis dans les meilleures conditions, loin de toute pression que certains ont pu imaginer, eu égard à la situation bien critique de la JSK.

La cérémonie des champions

L'association Kabylie Sports et Culture que préside notre collègue Abdellah Haddad a organisé une cérémonie grandiose mardi en fin d'après-midi à la Maison de la culture pour honorer les champions des différentes disciplines. C'était une première dans la wilaya de Tizi Ouzou à laquelle ont pris part différentes personnalités dont le chef de sûrete de wilaya. 7 champions d'Afrique dont Sonia Asselah et Chibani Riad ont été honorés par l'AKSC. Hakim Medane a été aussi honoré après sa désignation au Bureau Fédéral sans oublier aussi Loucif Hamani et Ben Mouloud. Un hommage à titre posthume a été aussi rendu à l'enfant d'Agouni-Gueghrane Mohamed Allek dont le père a éclaté en pleurs sur scène. A signaler que les joueurs des différentes générations de la JSK entre autres Rafai, Doudane, Djouder et Kheroubi ont été invités à cette cérémonie.

RESTE À JOUER

25 e JOURNÉE

26 e JOURNÉE

27 e JOURNÉE

28 e JOURNÉE

29 e JOURNÉE

30 e JOURNÉE

CAB-MOB

DRBT-JSK

MCO-MOB

OM-JSK

JSS-MOB

CRB-JSK

NAHD-JSS

MOB-USMBA

ESS-JSS

USMA-USMBA

JSK-USMBA

USMA-JSS

MCO-ESS

RCR-OM

USMBA-OM

MOB-ESS

MCA-OM

DRBT-ESS

USMBA-RCR

USMA-MCO

JSK-RCR

JSS-MCO

USMH-RCR

CSC-MCO

OM-CRB

CRB-NAHD

MCA-CRB

DRBT-NAHD

CAB-CRB

MOB-NAHD

JSK-CSC

JSS-CAB

USMH-CSC

CSC-CAB

NAHD-CSC

RCR-CAB

MCA-DRBT

ESS-USMH

CAB-DRBT

CRB-USMH

MCO-DRBT

OM-USMH

USMH-USMA

CSC-MCA

NAHD-USMA

RCR-MCA

ESS-USMA

USMBA-MCA

www.competition.dz

Jeudi 6 avril 2017

MISE À JOUR DE LA 17 e JOURNÉE LIGUE 1 MOBILIS

7

MISE À JOUR DE LA 17 e JOURNÉE LIGUE 1 MOBILIS 7 1 r e titularisation

1 re titularisation de Daouadji

Comme il fallait s'y attendre, et en l'absence des deux attaquants Ahmed Gasmi et Hichem Mokhtar, tous les deux suspendus, le coach Alain Michel a fait appel aux services de l'attaquant Abdallah Daouadji, arrivé cet hiver au Nasria en provenance de l'Entente de Sétif, et qui a été titularisé pour la toute première fois depuis son arrivée au NAHD.

La 4 e pour Bouzidi

Tout juste 20 ans, le jeune latéral droit nahdiste Abdelghani Bouzidi

a signé à l'occasion de cette

rencontre sa 4e titularisation depuis l'entame de la saison. Le

jeune défenseur nahdiste, évoluait depuis quelques semaines avec la réserve, avant d'être rappelé en équipe fanion par le coach Michel

à l'occasion de cette rencontre.

Un onze sans surprise pour Michel

Le coach Alain Michel a présenté

à l'occasion de cette rencontre un

onze sans la moindre surprise, puisque ce fut la même composition qu'on avait annoncée dans nos colonnes dans notre

livraison d'hier. Le coach nahdiste

a tout simplement apporté quatre

changements par rapport au onze qui a joué contre l'USMBA, en incorporant Bouzidi, Ardji, Daouadji et Abid en lieu et place de Benamara, Ouhadda, Gasmi et Mokhtar.

Khiat et Doukha retrouvent la JSK

Comme prévu, les deux ex-joueurs de la JSK, en l'occurrence, Abdelghani Khiat et Azzeddine Doukha, étaient tous les deux titulaires hier après-midi sur le terrain du stade de Tizi Ouzou. Les deux joueurs ont retrouvé, l'espace d'un après-midi, un stade qu'ils connaissent parfaitement bien pour y avoir évolué durant un long bail, notamment Doukha qui a passé trois saisons à la JSK.

Abdeslam

très sollicité

Actuellement au Nasria, au poste de manager général du club, Chérif Abdeslam a longtemps évolué à la JS Kabylie, club avec lequel il avait remporté un championnat, en étant même capitaine de la JSK durant sa dernière saison au club. Chérif Abdeslam qui a laissé sa place très propre à la JSK a été très sollicité par les Jaune et Vert à l'occasion de cette rencontre, puisqu'il a été assailli par les dirigeants de la JSK, et notamment le président Hannachi qui a longuement discuté avec son ancien joueur.

3 e but pour Ardji

Auteur du premier but de la partie, l'attaquant nahdiste Walid Ardji a signé son troisième but depuis l'entame de la saison. Il semblerait toutefois que l'ex- Usmiste soit un spécialiste des grands rendez-vous, lui qui a inscrit ses trois buts cette saison face au CRB, l'USMA et la JSK.

Doukha arrête

un penalty

Critiqué après ses deux dernières prestations face à l'ESS et l'USMBA, le gardien de but nahdiste Azzeddine Doukha a répondu aux critiques à sa manière, en réussissant à stopper un penalty lors de cette rencontre. L'ex-gardien de but de la JSK a eu un arrêt reflexe devant son ex-coéquipier Ali Rial, lui qui avait déjà réussi pareille performance en match amical en Tunisie, il y a de cela dix jours face au Club Africain.

2-1
2-1



Le syndrome

des penalties

La JSK n'a pas de bons tireurs de penalty, sinon comment expli- quer que ses joueurs ratent pas moins de 5 penalties lors des deux derniers matches. Face au MCA, ils ont raté 3 penalties lors de la seance des tirs au but, alors qu'hier ils ont raté deux en première mi- temps. L'un par Zerguine à la 24e minute qui a vu son tir passer au-dessus de la transversale, alors que le capitaine Rial a vu son tir stoppé par Doukha à la 44e minu- te de jeu. Le staff technique va certaine- ment programmer des séances spéciales pour apprendre à ses joueurs comment on tire les penalties.



Le commissaire au match insiste sur le respect du huis clos

Avant le coup d'envoi de la rencontre, le commissaire au match a demandé aux respon- sables des Canaris de respecter scrupuleuse- ment le huis clos.



Lahlou et Abdeslam s'entretiennent avec Hannachi

Le responsable des Sang et Or Mourad Lahlou et le manager général Abdeslam Cherif ont eu une longue discussion avec le président Hannachi. Abdeslam est même entré dans le vestiaire de la JSK pour saluer Rahmouni, Moussouni et les joueurs.

ZERGUINE

risque

L'EXCLUSION

PAR ABDELLAH HADDAD

Accrochage avec Moussouni Au moment de rejoindre le banc de son équipe après son rem- placement par Boulaouidet, il s'est accroché avec Moussouni. Il n'a pas apprécié son change- ment et il l'a fait savoir aux membres du staff technique. Rahmouni que nous avons interrogé sur Zerguine n'a pas hésité à dire à la fin de la ren- contre que celui-ci a manqué de respect au staff technique et que cela est inacceptable. Tous les journalistes présents hier au stade du 1 er -Novembre ont remarqué que le ton a monté entre l'entraîneur adjoint et l'an- cien pensionnaire de l'USMB. Les choses ne sont pas arrêtées là puisqu'il a eu une prise de bec avec quelques supporters qui

suivaient la ren- contre à partir de la terrasse des vestiaires.

Interdit de voyage L'une des premières mesures prises par la direction est de le priver du déplacement de Lubumbashi prévu pour aujourd'hui à partir de 14h. Le président Hannachi était très en colère contre son attaquants et si la direction campe sur sa posi- tion, Zerguine risque d'être exclu du groupe. La JSK a besoin de tous ses joueurs en raison de la situation très cri- tique dans laquelle elle se trou- ve en championnat, mais les dirigeants affirment que la discipline est la clé de toute réussite.

A. H.

L'attaquant Youcef Zerguine a joué peut-être hier son dernier match sous le maillot des Jaune et Vert. Et pour cause, la direction pense

sérieusement à l'exclure de son effectif à la suite de son accro- chage avec l'entraîneur adjoint, Fawzi Moussouni. D'ailleurs, quelques dirigeants ont déclaré au coup de sifflet final devant

un parterre de journalistes que Zerguine ne remettra plus les pieds à la JSK. Recruté au mois de janvier der- nier, l'ex-pensionnaire de l'USMB n'a jamais créé le moindre problème depuis son arrivée, mais il s'est mal com- porté lors de son remplacement par Boulaouidet à la 53e minute.

RAHMOUNI : «Il nous

a manqué de respect»

L'entraîneur Mourad Rahmouni s'est exprimé sur l'incident qui s'est produit lors du remplacement de Zerguine par Boulaouidet à la 53e minute. "Zerguine nous a manqué de respect", a-t-il expliqué sans s'étaler sur le comportement de son attaquant.

son équipe lors des derniers matches, Rahmouni avoue qu'il est confiant pour la suite du

son équipe lors des derniers matches, Rahmouni avoue qu'il est confiant pour la suite du parcours. "L'équipe se trouve toujours au bas du tableau, mais je suis optimiste et confiant quant à notre maintien en Ligue 1 Mobilis."

déplacement à Lubumbashi où on affrontera le TP Mazmebe. Ça ne sera pas facile, mais on compte sur la récupération. On fera tout pour revenir avec un bon résultat, mais notre objectif reste le maintien en Ligue 1 Mobilis."

«Les blessés, je dois faire avec» Questionné sur la blessure de Raïah qui risque de rater le match de la coupe de la CAF face au TP Mazembe, Rahmouni dira : "Les blessés, je dois faire avec. J'espère que je les récupérai tous pour les matches à venir." A. H.

«On ne laissera personne nous manquer de respect» L'entraîneur de la JSK est scandalisé par l'attitude de son joueur qui n'a pas apprécié son changement au début de la deuxième mi-temps. "Personne ne peut nous manquer de respect", a-t-il indiqué. C'est dire que le staff technique ne restera pas les bras croisés devant l'écart disciplinaire de Zerguine. Il s'est déjà plaint auprès de la direction du comportement de ce joueur.

«C'est une victoire précieuse» Heureux d'enregistrer sa première victoire en championnat, Rahmouni a affirmé que le faux pas était interdit face au NAHD. "On était condamnés à gagner, surtout qu'il ne reste pas beaucoup de matches pour la fin de la saison. C'est une précieuse victoire, car elle nous permettra d'entrevoir l'avenir avec beaucoup d'optimisme", a-t-il confié.

«On sauvera la JSK de la relégation» Bien que l'équipe se trouve toujours à l'avant-dernière place en compagnie du CAB avec 22 points, Rahmouni promet de la sauver de la relégation. "C'est une bonne chose d'avoir gagné aujourd'hui face au NAHD. On n'est pas encore sortis de l'auberge, mais on doit sauver l'équipe de la relégation."

«Je suis confiant pour notre maintien» Constatant une nette amélioration de

«Je regrette l'absence de notre public» Même si son équipe a réussi à enregistrer sa première victoire en championnat à huis clos, l'entraîneur de la JSK pense que si les supporters étaient présents, le match aurait été encore plus facile. "Je regrette l'absence du public. L'important est d'avoir gagné, mais je pense qu'avec le soutien de nos fans lors des matches à venir, on sera encore plus forts. On fera tout pour faire plaisir à nos fans."

«Je compte sur la récupération» Avec le long déplacement de son équipe aujourd'hui à Lubumbashi, Rahmouni affirme qu'il axera son travail sur la récupération pour permettre à ses joueurs de récupérer de leurs efforts. "On fera un long

CHERCHE

VENDEUR EN

PHARMACIE

CHERCHE VENDEUR EN PHARMACIE FIN DE JOURNÉE WEEK-END GARDE DE NUIT OFFICINE SITUÉE À AÏN BENIAN
CHERCHE VENDEUR EN PHARMACIE FIN DE JOURNÉE WEEK-END GARDE DE NUIT OFFICINE SITUÉE À AÏN BENIAN
CHERCHE VENDEUR EN PHARMACIE FIN DE JOURNÉE WEEK-END GARDE DE NUIT OFFICINE SITUÉE À AÏN BENIAN

FIN DE JOURNÉE WEEK-END GARDE DE NUIT

FIN DE JOURNÉE WEEK-END GARDE DE NUIT
FIN DE JOURNÉE WEEK-END GARDE DE NUIT
OFFICINE SITUÉE À AÏN BENIAN

OFFICINE SITUÉE À AÏN BENIAN

OFFICINE SITUÉE À AÏN BENIAN
Envoyer CV et photo à mirapharmacie@gmail.com

Envoyer CV et photo à mirapharmacie@gmail.com

Envoyer CV et photo à mirapharmacie@gmail.com
www.competition.dz Jeudi 6 avril 2017 8 COUPE DE LA CAF J-2  8 à 9

www.competition.dz

Jeudi 6 avril 2017

8

COUPE DE LA CAF

www.competition.dz Jeudi 6 avril 2017 8 COUPE DE LA CAF J-2  8 à 9 heures
J-2
J-2

8 à 9 heures de vol

Ce voyage sera un peu long cette fois- ci contrairement à Accra ou Kinshasa, puisque ce vol va durer 8 à 9 heures avant d'atterrir à Dar es- Salem, en Tanzanie.

Escale à

Tamanrasset

Comme lors du dernier voya- ge à Kinshasa, les Mouloudéens feront une seule escale d'une heure à deux heures dans la ville de Tamanrasset. Les Mouloudéens pourront se reposer du voyage comme lors du dernier voyage.

La séance d'entraînement demain à 14h

Comme l'équipe va arriver tard dans la nuit, le staff technique du MCA a pro- grammé une seule séance sur le terrain principal où se déroulera la rencontre. Comme le match se jouera à 14h (heure locale), Mouassa a programmé cette séance à l'heure du match.

Abdelwahab, chef de délégation

L'administrateur du club Kamel Abdelwahab a été désigné par le DG de la SSPA/MCA Omar Ghrib chef de la délégation du Mouloudia lors du séjour du Doyen dans la capitale tan- zanienne, comme dans tous les déplacements à l'étran- ger pour le vieux club algé- rois.

Le DFC sera du voyage

Le directeur financier de la SSPA/MCA Djamel Merbout fera son premier voyage avec l'équipe à Dar es-Salem. C'est la première fois que Merbout accompagne l'équi- pe après avoir remplacé l'an- cien DFC Saïd Moussaoui.

18 joueurs à Dar es Salam

Pour ce qui est des joueurs convoqués pour le match de Dar es-Salem, Kamel Mouassa a appelé tous les joueurs à part les blessés. Voici la liste des 18 joueurs qui seront sur la feuille du match samedi contre les Young Africans : Chaouchi, Chaâl, Hachoud, Karaoui, Bouhenna, Mebarakou, Demou, Kacem, CEO, Chita, Derrardja, Seguer, Aouedj, Bouguèche, Nekkache, Djemaouni, Zerdab, Gourmi.

Aouedj, Bouguèche, Nekkache, Djemaouni, Zerdab, Gourmi. Départ aujourd'hui pour Dar es Salam LE MCA À

Départ aujourd'hui pour Dar es Salam

LE MCA À L'ASSAUT

des Young Africans

PAR M. ZERROUKI

En prévision du match du dernier tour de la coupe de la CAF face aux Young Africains, le Mouloudia d'Alger quittera le pays aujourd'hui à 10h pour rallier la capitale tanzanienne sur un vol spé- cial de la compagnie Tassili Airlines. Comme lors des précé- dents déplacements, la Sonatrach a pris en charge le déplacement de la formation mouloudéenne pour se rendre à Dar es-Salem. Le dernier déplacement du MCA à Kinshasa a coûté 3,2 milliards pour la firme pétrolière et celui de la Tanzanie coûtera encore plus cher puisque la

Tanzanie est un peu loin de la RDC. Par ailleurs, les Vert et Rouge se déplaceront à Dar es-Salem pour affronter les Young Africains avec seulement 18 joueurs puisque Kamel Mouassa n'a pas le choix après la blessure de ses deux défen- seurs Azzi et Boudebouda, qui ne sont pas concernés par ce match, ni par celui du match retour à Alger. Kamel Mouassa, qui n'a encore réussi aucune victoire lors des deux premiers matchs face au Bechem United et le FC Renaissance, mise beaucoup sur ce rendez-vous en déclarant : "C'est vrai qu'on n'a pas encore gagné à l'extérieur lors de nos deux derniers voyages au

Ghana et la RDC ; je ne vous cache pas que c'est le moment pour nous de ramener une victoire pour jouer le match retour tranquilles. Certes, notre mission ne sera pas facile, mais on fera tout pour gagner chez eux. Et si l'on n'arrive pas à le faire, on doit au moins marquer un but qui sera très important pour le match retour", a lancé Kamel Mouassa. D'un autre côté, Omar Ghrib, qui s'est réuni avec les joueurs, a exigé de ses poulains de réaliser un bon résultat pour passer à la phase des poules et atteindre le premier objectif du club cette sai- son. Il faut dire aussi que les joueurs sont gonflés à bloc et ne

jurent que par la qualif à la phase des poules, comme nous l'a confié le capitaine Hachoud : "Nous sommes à deux matchs de la phase des poules, on doit réussir un bon résultat à Dar es-Salem pour se qua- lifier à la phase des poules. On n'a

pas le droit à l'erreur dans les deux matchs, que ce soit celui de samedi ou à Alger." Ainsi donc, le premier objectif de la saison pour le MCA débutera ce samedi à Dar es-Salem ; les Vert et Rouge de la capitale devront faire attention à cette équipe tanzanienne qui ne sera pas du même niveau que les Ghanéens de Bechem ou du

M. Z.

FC Renaissance de la RDC.

Il jouera son 1 er match en coupe de la CAF

GOURMI

«Je ferai tout pour marquer»

L'attaquant du Mouloudia d'Alger, Khaled Gourmi, est très opti- miste pour ce match face aux Young Africans. Il pense que son équipe peut tout à fait revenir avec un bon résultat.

Ce samedi, vous allez renouer avec la coupe de la CAF, comment se présente pour vous ce match face aux Young Africans ?

C'est un match très important pour nous, car on doit bien le négocier pour réussir un bon résultat lors de cette première manche à Dar es- Salem. On sait qu'on aura en face de nous un gros morceau qui fera tout pour sauver sa saison après son éli- mination en C1. Donc, on doit sortir le grand jeu pour réussir un bon résultat.

La pression des supporters ne sera pas comme à Kinshasa…

J'ai déjà joué en Tanzanie avec l'ESS, mais c'était avec l'équipe de Simba en 2012. Certes, le stade sera archicomble, mais les supporters sont disciplinés contrairement à ceux de la RDC qui nous ont intimidés avant et

pendant le match. Donc, on doit se concentrer uniquement sur ce qui se passe sur le terrain pour réussir notre match.

Ça sera votre premier match puisque à Kinshasa, Mouassa ne vous a pas fait jouer…

C'est vrai que ça sera mon premier match et si le coach décide de me faire rentrer, je ne vais pas le décevoir ; je ferais tout pour marquer un but pour aider mon équipe à réaliser un bon résultat pour assurer la qualif' ici avant le match retour à Alger. Je ne vous cache pas que je suis hyper- motivé pour réaliser un grand match.

Avez-vous une idée sur cette équipe des Young Africans ?

Personnellement, je n'en ai aucune idée, mais on connaît le football tan- zanien puisque certains joueurs de l'équipe ont déjà joué contre les Tanzaniens. Certes, la Tanzanie n'est pas un gros ténor de l'Afrique, mais le football africain a évolué et il fau- drait qu'on soit méfiant et vigilant devant cette équipe.

qu'on soit méfiant et vigilant devant cette équipe. On croit savoir que cette équipe exerce un

On croit savoir que cette équipe exerce un pressing très fort en début de match…

C'est d'ailleurs ce que nous a dit le coach. Donc, on doit bien négocier les 20 premières minutes de ce match et pourquoi ne pas surprendre notre adversaire par un but qui va les abattre moralement. Pour moi, c'est le meilleur scénario, et comme je l'ai déjà dit, je ferai tout pour trouver le chemin des filets dans ce match.

Vous semblez très optimiste ?

Si l'on n'est pas optimiste, il vaut mieux qu'on reste à la maison. Je sais une chose, tout le groupe est hyper motivé pour revenir avec un très bon

résultat qui sera, si Dieu le veut, la victoire.

Parlons maintenant de la demi- finale de la Coupe d'Algérie ; on a appris que les avis sont divisés sur la domiciliation du match contre l'ESS…

Il est trop tôt pour parler de la demi- finale de la coupe. Comme on dit, chaque chose en son temps, et pour ce qui est de la domiciliation du match, que ce soit au 5-Juillet ou à Bologhine, on fera tout pour battre l'ESS et aller en finale, car on veut cette coupe.

M. Z.

www.competition.dz Jeudi 6 avril 2017 COUPE DE LA CAF 9 J-2  Mouassa veut assurer

www.competition.dz

Jeudi 6 avril 2017

COUPE DE LA CAF

9

www.competition.dz Jeudi 6 avril 2017 COUPE DE LA CAF 9 J-2  Mouassa veut assurer la
J-2
J-2

Mouassa veut assurer la qualif' en Tanzanie

Il souffre d'un début de tendinite

CEO INCERTAIN

PAR AMINA Z.

Un autre coup dur pour le Mouloudia : le milieu de terrain Cherif El-Ouazzani, qui a fait un grand match contre la JSK, devait être reconduit samedi, mais une blessure est venue tout cham- bouler. Il fera le voyage en Tanzanie, mais il n'est pas sûr de jouer. Dans la matinée d'hier, CEO est arrivé à la séance, mais sans pour autant prendre part à l'entraînement.

Il a discuté avec le staff tech- nique et le staff médical des douleurs qu'il ressent depuis la veille. Le staff médical lui a demandé de passer une écho- graphie. C'est au centre d'imagerie de Ben Aknoun que CEO a fait les examens. Le verdict tombe : un début de tendinite. Le joueur va prendre l'avion avec son équipe aujourd'hui, mais il est incertain pour la rencontre car, il doit se soigner. Le staff médical compte tout faire

pour le remettre sur pied très vite, car le Mouloudia a besoin de ses services surtout que Karaoui remplace Boudebouda à gauche.

2 solutions Ce qui est sûr, si CEO déclare forfait, le coach aura deux options devant lui. Soit il fait appel à Oussama Chita, qui a été relégué au banc et attend sa chance depuis un moment, soit le coach met Demou à côté de Bouhenna pour que

Mebarakou passe à gauche, étant donné que ce joueur avait joué arrière-gauche et Karaoui retrouve sa place au milieu. Pour le moment, le staff technique fait confiance au staff médical pour remettre sur pied CEO afin que ce dernier puisse jouer le RDV de samedi, surtout que le joueur est bien décidé à mettre les bouchées doubles afin de pouvoir jouer. A. Z.

A. Z.
A. Z.

Le premier responsable de la barre technique du MCA Kamel Mouassa a envie de faire un grand pas à Dar Es- Salem afin que le match retour devienne une simple formalité. L'entraîneur est bien décidé à valider sa qua- lification dès ce samedi. Il croit très fort en les capaci- tés de ses joueurs et est persuadé que les Vert et Rouge peuvent réussir le pari et revenir à Alger avec un bon résultat qui va permettre au Doyen de jouer le match retour très rassuré. Le coach imprime cette détermi- nation dans l'esprit de son groupe pour que les Vert et Rouge se montrent dans la peau de guerriers face aux Young Africans afin de montrer à tout le monde que le MCA n'est pas arrivé à ce stade de compétition par hasard, mais parce qu'il a les tripes qu'il faut. A. Z.

Mansouri, Azzi et Boudebouda ne sont pas du voyage

Le milieu de terrain du MCA Mansouri est suspendu pour le rendez-vous de samedi en Tanzanie, ce qui fait que le joueur ne prendra pas l'avion ce matin pour rallier Dar es- Salem. Deux autres joueurs ne sont pas concernés eux non plus par le RDV de same- di, mais à cause de leur blessure. Azzi vient tout juste de passer sur le billard pour retirer les fragments d'os au niveau de son pied, et Boudebouda est indispo- nible pour 21 jours.

«Tout pour être prêt»

Contacté par nos soins afin d'avoir des explications sur sa blessure, Cherif El-Ouazzani dira d'emblée : "En fait, après la séance d'entraînement de la reprise, j'ai ressenti des dou- leurs au niveau des adducteurs. Je avais un mal fou à marcher. Je n'ai même pas pu m'entraîner mercredi et je suis parti directement passer une échographie." Arrivé à Ben Aknoun au centre d'imagerie pour passer son échographie, CEO a espéré que sa blessure est sans gravité. Mais le

verdict tombe : un début de tendinite qui chamboule ses plans, lui qui vou- lait devenir une pièce maîtresse sur l'échiquier de Mouassa. D'ailleurs, il dira à cet effet : "Je suis passé chez Yaici où j'ai effectué une échographie. Je souffre d'un début de tendinite. Il m'a conseillé de me soigner matin et soir, de garder mes pieds allongés tout au long du voyage en Tanzanie pour pouvoir jouer." CEO garde la niaque et ne décolère pas, car, pour lui, ce n'est pas un début de tendinite

qui va le priver de jouer. Surtout que son coach l'a rassuré et nous l'a fait comprendre en déclarant : "J'ai discu- té avec le coach et je serais prêt pour le RDV contre les Young Africans. Je ne sais pas si je joue ou pas, mais une chose est sûre, c'est que je me donnerai à fond pour répondre présent samedi." On verra si CEO sera de la partie ou Mouassa sera contraint d'apporter des changements dans son équipe.

contraint d'apporter des changements dans son équipe. AOUEDJ «Refaire le coup du FC Renaissance à Dar

AOUEDJ

«Refaire le coup du FC Renaissance à Dar es Salam»

L'attaquant du MCA Sid Ahmed Aouedj se veut optimiste et assure que lui et ses coéquipiers comptent faire le coup du FC Renaissance aux Tanzaniens. "On vise les poules et on est décidé à y parvenir. Ça ne sera pas facile, mais la conviction de chacun de nous fera la différence samedi en Tanzanie. On se surpassera pour refaire le coup du FC Renaissance à Dar es Salam car, on a envie de faire un grand pas en qualification avant de revenir chez nous. Le groupe est gonflé à bloc et je reste persuadé que notre volonté fera la différence. On est habitué à ce genre de défi, on saura comment le démontrer sur le carré vert."

on saura comment le démontrer sur le carré vert." Il a été approché il y a

Il a été approché il y a 2 semaines

Le MCA sur les traces de Mekkaoui

Ayant constaté que le poste d'arrière- gauche pose problème, les Mouloudéens songent au renfor- cement dès cet été. On apprend que les Mouloudéens ont discu- té de l'actuel sociétaire du RCR, Mekkaoui. Dès que Boudebouda se blesse ou est sanctionné, le MCA trouve du mal à le rempla- cer. Cette fois-ci, c'est Karaoui qui remplit ce rôle, mais tout le monde sait qu'il serait d'une grande aide au milieu du terrain. Alors, les Mouloudéens ne veulent pas revivre ce scénario la sai- son prochaine. On apprend de source proche de Ghrib que des proches du club ont discuté, il y a de cela deux semaines, avec l'actuel arrière-gauche du RCR, Mekaoui qui, comme tout le monde sait, a joué à l'USMA et à la JSK. En tout cas, les Mouloudéens songent sérieusement à ren-

forcer le poste d'arrière-gauche. Pour le moment, il n'y a que le nom de Mekaoui qui circule dans l'en- tourage mouloudéen, mais Ghrib va certainement avoir d'autres noms d'ici l'ouverture du marché d'intersaison. En somme, le Doyen veut avoir une équipe complète sur tous les plans, car si le Doyen gagne ce dernier tour de la coupe de la CAF, il sera concerné par les poules et il va tout faire pour aller le plus loin possible. Il faut dire que Ghrib avait assuré il y a un moment :

"Je veux gagner la Coupe d'Afrique." Il va tout faire pour y parvenir. Il sait que la seule défaillance vient du poste d'arrière- gauche, surtout quand Boudebouda se retrouve indisponible, il est en train de tout faire pour régler ce souci dès cet été. A. Z.

de tout faire pour régler ce souci dès cet été. A. Z. Il aurait eu une

Il aurait eu une discussion avec Ould Zmirli

Vers le retour de Boussouf au Nasria

Boussouf n'a jamais pensé être le 3e gardien au Mouloudia, mais la vérité du terrain est ainsi. Il se retrouve écar- té de la liste des 18. Il n'a pas envie de vivre cela indéfiniment et pour cela, il songe reve- nir chez lui au Nasria, Ould Zmirli lui aurait tou- ché un mot. L'été dernier, le MCA avait renouvelé à Chaouchi et Boussouf qui était sur le point de rési- lier son contrat. Seulement, il a pensé qu'il va s'imposer et a décidé de tout faire pour avoir son mot à dire. La chance lui a souri à un certain moment, surtout que Chaouchi était

suspendu pour dix matches. Mais, une bles- sure arrive pour le mettre hors service pendant des mois. Entre-temps, Chaouchi a repris ses acti- vités et s'est montré bien décidé à prendre la pre- mière place et à la garder.

Il a su le faire et Chaouchi

a pris le poste de numéro

un, suivi par Chaal comme numéro deux et Boussouf se retrouve à la 3e place. Il

s'entraîne avec l'équipe et ne joue pas, il ne figure même pas dans la liste des convoqués. D'ailleurs,

il n'a même pas eu une

licence africaine. Donc, le Doyen lui a montré qu'il n'a plus besoin de lui. On

apprend de source proche de la maison nahdiste que le président Ould Zmirli aurait eu une discussion avec son ex-portier et le retour de Boussouf au Nasria a été évoqué. Ce qui fait que l'été prochain, Boussouf devrait revenir

au Milaha, surtout qu'il a

confié à ses proches qu'il ne peut pas continuer comme ça, s'entraîner et se voir à l'écart pour chaque match. Cet été, le MCA devrait se séparer des services de Boussouf qui va revenir au Nasria,

du moins, c'est ce qui se dit dans la maison moulou- déenne.

A. Z.

USMH PAS DE SALAIRES POUR LES JOUEURS La situation S'AGGRAVE
USMH
PAS DE SALAIRES POUR LES JOUEURS
La situation
S'AGGRAVE

Les joueurs de l'USM El-Harrach attendent de rencontrer, aujourd'hui, leur premier responsable, Mohamed Laïb, avec impatience. Et pour cause, il leur a donné rendez-vous pour régulariser leur situation financière, sachant que certains d'entre eux n'ont pas perçu leurs salaires depuis sept mois.

PAR MASSINISSA HACHOUR

Selon une source proche de la dilection des Jaune et Noir, les poulains de Charef ne vont pas percevoir leur dû aujourd'hui et le président Laïb n'a pas encore trouvé un moyen pour régler cette histoire du compte bancaire. Après plusieurs semaines d'attente, les camarades du capitaine Younès souhaiteraient empocher quelques mensualités aujourd'hui et mettre fin à cette histoire d'argent qui a déstabilisé le groupe. Mohamed Laïb et lors de sa réunion avec ses poulains la semaine passée au stade communal de Bab Ezzouar, avait pourtant tenu à les rassurer en leur demandant seulement de patienter une dizaine de jours, le temps de débloquer les comptes du club. Une énième promesse non tenue qui va certainement provoquer la colère des joueurs qui ne peuvent pas encore attendre. Pour leur permettre de subvenir à leurs besoins immédiats en cette période de crise, le premier responsable de Maison Carrée leur a versé la prime du match remporté face au MCA.

à El-Harrach

la prime du match remporté face au MCA. à El-Harrach Compte toujours bloqué A six journées

Compte toujours bloqué A six journées de la fin de la saison, les responsables de l'USMH n'arrivent toujours pas à trouver de solution à la grave crise financière dont souffre le club depuis plusieurs mois. Le président Mohamed Laib qui avait promis à ses joueurs de leur verser quelques mensualités pour aujourd'hui, n'a pas réussi de débloquer le compte bancaire du club gelé depuis plusieurs jours. Selon notre source, les camarades du capitaine Younès ne seront pas régularisés aujourd'hui et devront encore patienter quelques jours pour empocher leurs salaires.

Le président, Mohamed Laib, essaye à chaque fois de rassurer ses joueurs, mais comme les joueurs ne voient rien venir ils ont totalement perdu patience. Le blocage du compte du club par la justice suite à l'affaire qui l'oppose à l'ex-joueur, Combassa, n'est pas venu au bon moment, surtout lorsqu'on sait, selon les dires du boss de l'USMH, que le club va bénéficier dans les prochains jours d'une aide financière conséquente.

Le club a besoin d'une manne financière conséquente Les observateurs s'interrogent sur

l'avenir de l'USMH par rapport aux dettes du club qui s'élèvent à plus de 11 milliards, sans parler des salaires des différents staffs qui n'ont pas touché leur argent. Le club de Maison Carrée a besoin d'une manne financière conséquente pour éponger ses dettes et payer ses joueurs. Les dirigeants de l'USMH n'arrivent pas à trouver une issue à cette crise aiguë qui pourrait avoir des conséquences dramatiques sur le devenir du club.

La situation préoccupe Charef A son tour, Boualem souhaite que la situation financière de ses joueurs soit régularisée le plus vite possible. Le coach sait pertinemment que s'ils seront payés aujourd'hui, le groupe retrouvera le moral pour poursuivre leur préparation en prévision de la suite du parcours. Si les dirigeants ont respecté leur engagement, cela ne ferait que motiver les Debari et consorts, sachant que ces derniers n'ont pas encore assuré leur maintien parmi l'élite et ils doivent encore lutter pour atteindre cet objectif et sauver le club de la relégation. Avec 31 points et à 9 points du premier relégable, le CAB qui possède deux matchs de retard les capés du technicien harrachi devront récolter au moins 5 points pour assurée leur survie en Ligue 1 Mobilis. C'est pour cette raison que Charef appréhende cette longue trêve de deux mois et redoute que cette histoire d'argent influe négativement sur le moral du groupe.

M. H.

BELARBI ET OUADJI

une mi-temps chacun face au PAC

La sélection olympique a battu l'équipe réserve du Paradou AC sur le score de 3 buts à 1 en match amical disputé mardi au centre de Sidi Moussa dans le cadre de sa préparation aux Jeux de la solidarité islamique. Les deux joueurs espoirs, à savoir Kamel Belarbi et Laïd Ouadji ont pris part à cette joute amicale. Chacun des deux a eu droit à une mi- temps de jeu, en contribuant ainsi à cette victoire de trois buts à un. Le regroupement a pris fin hier et les

deux joueurs devront reprendre aujourd'hui le chemin des entraînements dans leur club. Comme nous l'avions indiqué lors de l'édition précédente Belarbi et Ouadji vont rater au moins deux matchs sur les six matchs restants en championnat. Trois autres stages sont au programme de l'équipe dirigée par le directeur technique national Taoufik Korichi en prévision des Jeux de la solidarité islamique (JSI).

M. H.

Pas moins de 9 absents, hier

La séance d'entraînement effectuée hier matin au stade du 1er-Novembre de Mohammadia a été marquée par l'absence de pas moins de huit joueurs dont plusieurs titulaires. Zeghba, Mokrani, Boulakhoua, Abdat, Harrag, Benamra, Hamidi, Belarbi et Ouadji ne sont pas présentés au stade. Au lendemain du match amical joué face à la modeste formation du SKAF, l'entraîneur Boualem Charef s'est retrouvé avec un effectif amoindri, vu les nombreux absents. Démotivés suite à cette situation financière qu'ils sont en train de traverser, les camarades de Harrag n'ont plus le moral de se présenter aux entraînements. En plus de la longue trêve imposée par la LFP et la crise financière qui frappe le club, le premier responsable de la barre technique se trouve sous une pression terrible et selon une source proche du staff technique, Charef vit ses derniers jours à l'USMH et n'attend que son équipe assure le maintien pour claquer la porte.

M. H.

ABDELAZIZ : «Cette longue trêve nous fait peur»

Les Jaune et Noir de l'USMH sont appelés à poursuivre leur préparation pendant 35 jours encore, après la nouvelle programmation de la LFP pour la mise à jour du championnat. La reprise n'aura donc lieu que le mois prochain, cette longue trêve inquiète tout le monde, comme nous l'affirme le coach

adjoint de Charef, Hocine Abdelaziz : "Cette longue trêve peut être bénéfique pour quelques clubs et défavorable pour les autres et nous, nous sommes dans la deuxième catégorie, depuis notre dernier match de championnat contre le MOB, on n'a plus joué de matchs officiels. Certes on a joué

certains matchs amicaux, mais rien ne peut remplacer la compétition officielle. Cette longue coupure va nous perturber, surtout concernant la cohésion du groupe, mais on n'a pas le choix, on fera avec tout en souhaitant être à la hauteur lors de la reprise."

M. H.

groupe, mais on n'a pas le choix, on fera avec tout en souhaitant être à la

www.competition.dz

Jeudi 6 avril 2017

10

M. H. www.competition.dz Jeudi 6 avril 2017 10  Entraînement ce matin Après la séance

Entraînement

ce matin

Après la séance d'entraînement effectuée hier, le staff technique de l'USMH a donné rendez-vous aux joueurs pour une autre séance ce matin à partir de 10h30 au stade du 1er- Novembre de Mohamadia. Ayant prévu jouer un match amical, l'entraîneur Charef est finalement revenu sur sa décision.

2 matchs amicaux mardi face à la JSA

L'USM El-Harrach a prévu de disputer deux rencontres amicales ce mardi face à la formation de Tizi-Ouzou, la JS Azazga. La première joute aurait été programmée à 10h30, et la seconde rencontre se disputera durant l'après- midi à partir de 16h, contre cette équipe qui évolue en inter-régions. Pour meubler cette longue trêve de deux mois, Boualem Charef est en train de multiplier les matchs amicaux à ses joueurs pour leur permettre de rester compétitifs. Ce genre de rencontres permet au staff technique de perfectionner le jeu de l'équipe et faire tourner l'effectif.

le jeu de l'équipe et faire tourner l'effectif.  Nekrouf reprend en solo Le jeune défenseur,

Nekrouf reprend en solo

Le jeune défenseur, Mohamed-Réda Nekrouf, qui a contracté une blessure à la cheville la semaine passée, a repris hier le travail en solo. Le joueur de 23 ans a effectué quelques tours de piste avant de rejoindre l'infirmerie pour poursuivre les soins.

Madani et Mellal en tenue de ville

Absents depuis le match amical face au NRB Bab Ezouar, les deux joueurs harrachis, Mohamed-Amine Madani et Benamar Mellal n'ont pas encore repris avec le groupe. Souffrants de légères blessures, Madani et Mellal se sont présentés hier au stade avec des tenues de ville. Selon une source proche du staff médical, ils devront reprendre aujourd'hui le travail avec le reste du groupe.

www.competition.dz Jeudi 6 avril 2017 USMA 11 BENYAHIA ET GUESSAN DEVANT LE CD Autorisés à

www.competition.dz

Jeudi 6 avril 2017

USMA

11

www.competition.dz Jeudi 6 avril 2017 USMA 11 BENYAHIA ET GUESSAN DEVANT LE CD Autorisés à s'absenter

BENYAHIA

ET GUESSAN

DEVANT

LE CD

BENYAHIA ET GUESSAN DEVANT LE CD Autorisés à s'absenter pour quelques jours seulement durant la semaine
BENYAHIA ET GUESSAN DEVANT LE CD Autorisés à s'absenter pour quelques jours seulement durant la semaine

Autorisés à s'absenter pour quelques jours seulement durant la semaine écoulée pour des raisons personnelles, l'attaquant Ghislain Guessan et le défenseur Mohamed Benyahia ont décidé de prolonger leur repos en France et ce n'est qu'au début de la semaine en cours qu'ils ont regagné Alger.

Ce qui a irrité la direction du club. Cette dernière a sévi en décidant de sanc- tionner les deux joueurs afin de mettre un terme à ce genre de comportement qui risquent d'influer sur la préparation de l'équipe durant la trêve qu'observe le championnat national. C'est hier après- midi que les deux joueurs en question ont été traduits devant le conseil de disci- pline du club. Après avoir été entendus par les membres du CD, il a été décidé d'infliger une sanction financière à l'en- contre de Guessan et Benyahia. Il faut dire que cette sanction les a agacés car ils n'avaient pas l'intention de bouder les entraînements et c'est pour des raisons purement familiales qu'ils ont reporté leur retour à Alger.

Sanction sportive En plus de la sanction financière, Ghislain Guessan et Mohamed Benyahia ont été également sanctionnés sportive- ment. Comme rapporté par nos soins dans ces mêmes colonnes, ils ont été pri- vés de la semaine de repos qu'a accordée le staff technique du club aux joueurs. Ils seront donc soumis à un travail spéci- fique, en compagnie des joueurs blessés, sous la houlette du préparateur physique du club Dahmane Sayah. Ils devront fournir des efforts afin de rattraper le retard physique qu'ils accusent par rap- port à leurs coéquipiers.

Un message pour les autres joueurs Après avoir décidé de sanctionner Ghislain Guessan et Mohamed Benyahia, la direction de l'USMA a donc envoyé un message pour tous les joueurs qu'elle ne badine pas avec la discipline et chacun d'entre eux qui s'absente sans autorisa- tion ne sera pas à l'abri d'une sanction. Les coéquipiers du capitaine Zemmamouche sont donc prévenus. Il faut dire que les responsables usmistes veulent préserver la stabilité au sein du groupe vu la grande importance des pro- chaines échéances en championnat et en Ligue des champions africaine. A. S.

SAYOUD

SUSPENDU 2 MATCHES

PAR LA CAF

Comme tout le monde le sait, Amir Sayoud a été expulsé à Ouagadougou face au RC Kadiogo le 18 mars dernier, pour le compte du match retour du 2 e tour préliminaire de la Ligue des champions africaine.

ra en lice à partir du 12 mai pro- chain. Une absence qui ne fait guère les affaires du premier res- ponsable du staff technique du club, Paul Put, qui sera privé d'un élément sur lequel il mise beaucoup dans l'animation du jeu.

Le joueur abattu Il faut dire que cette sanction est tombée tel un couperet sur la tête d'Amir Sayoud, car il s'atten-

dait à ce qu'il écope que d'un match de suspension seulement, mais la commission de discipline de la CAF en a décidé autre-

ment, en s'appuyant sur le rap- port de l'arbitre nigérien qui avait officié ladite confrontation. Le natif de Guelma devra donc attendre jusqu'à la troisième journée de la phase des poules de la prestigieuse compétition continentale pour y effectuer son

come-back.

A. S.

PAR ANIS S.

Après avoir traité ce dossier, la commission de discipline de la Confédération africaine de foot- ball a décidé d'infliger une sanc- tion de deux matchs de suspen- sion à l'encontre du meneur de jeu usmiste. Ainsi donc, il sera contraint de rater les deux pre- miers matchs de la phase des poules de la Ligue des cham- pions africaine dans laquelle la formation de Soustara entre-

MEFTAH : «LA TRÊVE,

UNE BOUFFÉE D'OXYGÈNE»

Considéré comme l'un des joueurs les plus réguliers au sein de la formation de Soustara, Rabie Meftah a bien voulu répondre à nos questions pour nous parler de plusieurs points en ce qui concerne son équi- pe. L'international usmiste se dit optimiste quant à la suite du parcours en affirmant que tous les moyens sont réunis pour atteindre les objectifs du club en fin de saison.

notre entraîneur. J'espère qu'on pourra récupérer tous nos blessés avant la reprise du championnat.

Tout d'abord, que pouvez-vous nous dire à propos de cette longue trêve qu'observe le championnat national ?

A mon avis, cette trêve est une arme à double tranchant. D'un côté elle risque de nous freiner dans notre élan, mais d'un autre côté elle va nous permettre de reprendre notre souffle avant d'aborder un calendrier infernal où on va enchaîner plusieurs matchs en cham- pionnat et en Ligue des champions africaine. Dans tous les cas de figure on va essayer de tirer profit de cet arrêt forcé du championnat pour bien préparer la suite du parcours.

Justement, vous devrez bien gérer ce calendrier infernal pour atteindre vos objectifs, n'est-ce pas ?

Oui, bien sûr. Je crois qu'on a de l'expérien- ce pour bien gérer cette situation. On a aussi un effectif étoffé et je crois qu'il n'y a pas de problème de ce côté. Cette trêve demeure une bouffée d'oxygène pour nous avant de renouer avec la compétition officielle.

Le retour des blessés va vous permettre aussi d'être plus forts, qu'en pensez-vous ?

Pour réaliser les meilleurs résultats en championnat et en Ligue des champions afri- caine, on aura besoin de tous les joueurs. Le retour des Hammar, Benkhemassa et autres Darfalou ne pourra être que bénéfique pour l'équipe et cela donnera d'autres choix pour

Le titre ? On y croit dur comme fer”

choix pour “ Le titre ? On y croit dur comme fer” “ Avec le retour

Avec le retour de tous les blessés, on sera plus forts”

Comment voyez-vous vos chances en championnat ?

Notre mission pour remporter le titre est devenue difficile après notre défaite à Relizane, mais on garde toujours l'espoir de conser- ver notre couronne conquise la saison dernière. A mon avis, le titre est encore jouable, en dépit de l'écart considérable qui nous sépare du leader. On jouera nos chances à fond et on se battra jusqu'à la dernière minute pour espérer atteindre notre principal objectif en fin de saison.

vrai que le reste du calendrier semble très favorable pour nous, mais on doit prendre toutes nos rencontres au sérieux et ne pas sous-estimer nos adversaires pour arracher le maximum de points. Comme je viens de le dire, on n'aura pas le droit à l'erreur et on sera appelés à jouer des matchs de coupe.

Vous êtes donc optimiste quant à la suite du parcours…

Mais vous êtes condamnés à gagner les deux matchs en retard face à la JSK et au CAB pour rester toujours n course pour la conquête au titre, n'est- ce pas ?

On jouera les pro- chains matchs comme des matchs de coupe. C'est-à-dire, on n'aura pas le droit à l'erreur. On accuse deux matchs en retard et si on les gagne, je crois qu'on pourra relancer la course pour le titre. Mathématiquement, on a toujours nos chances pour qu'on soit sacrés champions en fin de saison.

Le reste du calendrier semble très favorable avec six matchs à Alger contre deux déplacements, croyez-vous que c'est une aubaine pour vous ?

Bien sûr que oui. Tous les moyens sont réunis pour atteindre nos objectifs en fin de saison et c'est à nous les joueurs de fournir les efforts afin de réaliser les meilleurs résultats possibles.

Sur le plan personnel, êtes-vous satisfait de vos prestations depuis l'entame de la phase retour ?

Dans chaque match que je joue, j'essaye toujours de donner le meilleur de moi-même, tout en appliquant les consignes de mon entraîneur à la lettre. Personnellement, je suis satisfait de mes prestations car j'ai toujours bien accompli mon boulot et c'est aux observateurs de juger mes per- formances.

A. S.

Les matchs restants s'annoncent tous difficiles pour nous, que ce soit à domicile ou à l'extérieur. Il est

www.competition.dz

12/13

Jeudi 6 avril 2017

www.competition.dz 12/13 Jeudi 6 avril 2017
www.competition.dz Jeudi 6 avril 2017 14 CRB  AFFAIRE NGOMO Badou Zaki parle de son
www.competition.dz
Jeudi 6 avril 2017
14
CRB
AFFAIRE NGOMO
Badou Zaki
parle de
son avenir
Profitant de sa
présence au Maroc
depuis samedi
LE CRB RISQUE
dernier, la presse
marocaine ne
rate pas la
moindre occasion
pour poser des
questions à
Badou Zaki qui
concernent son
aventure en
Algérie ou son
avenir pour lequel
de perdre
HAMIA :
3 POINTS
«Je veux aller
à l'étranger»
il
ne s'est jamais
prononcé. A
propos de son
avenir, l'ancien
sélectionneur du
Maroc aurait, enfin,
décidé de dévoiler ses
intentions. Selon des
sites internet, Badou
Zaki aurait déclaré qu'il
a
intention de travailler
sur le long terme
notamment si, en fin de
saison, la direction met
à
sa disposition tout ce
dont il aura besoin pour
bien faire avancer son
projet.
mercato, avant de venir
au CRB, j'étais à deux
doigts de signer un
contrat à l'étranger.
Dernier
entraînement
de la semaine
aujourd'hui
L'ancien milieu
de terrain du
CRB, Gil Michel
N'gomo, a saisi la
FIFA, depuis quelques
semaines en raison d'arriérés
salariaux qu'il attend depuis l'été
2016. Si la direction ne régularise
pas son ancien joueur dans les
prochains jours, le Chabab risque une
défalcation de points dans la saison
en cours.
Contacté par nos
soins hier pour en
savoir plus sur les
éventuels contacts qu'il
a avec des clubs
marocains, l'attaquant
Amine Hamia apporte
des précisions à travers
cette interview. Ses
réponses confirment les
raisons qui ont laissé le
président du CRB
effectuer un voyage au
Maroc. Il y a bel et bien
un club qui le veut, et
ça ne devrait être autre
que le Raja de
Casablanca.
PAR SOFIANE BOULAOUCHE
La FIFA, saisie par récemment
par Gil N'gomo, a sommé le CRB
de payer 5% d'amende dans un
délai de 30 jours, et ce, en plus des
quatre salaires que le club doit au
joueur en question dont la valeur
s'élève à quatre millions de cen-
times. C'est ce que nous a indiqué
notre source hier. La plus haute ins-
tance du football mondial a même
envoyé une lettre à la direction du
Chabab le 13 mars dernier préci-
sant que si le milieu de terrain
camerounais ne sera pas régularisé
dans les 30 jours qui suivent cette
correspondance, le club risquera
une sanction. Cette sanction pour-
rait consister en une défalcation de
trois points qui pourrait prendre
effet dans la saison en cours. Et
lorsqu'on sait que le CRB n'a pas
encore acquis son maintien, cette
affaire devient brûlante et pourrait
enfoncer davantage la direction
actuelle qui éprouve énormément
de difficulté pour assurer les
besoins financiers du club. Notons
que le délai fixé par la FIFA arrive
bientôt à expiration. Ce sera le 12
avril prochain à minuit. Et si le CRB
ne régularise pas le joueur il se fera
retirer 3 points, comme ce fut le cas
du MCEE.
Le cas du MCEE
Près de trois ans après le jugement
de l'instance internationale en
faveur de Hakim Malek, l'entraî-
neur franco-algérien, passé par le
club en 2010, qui avait porté l'affai-
re de ses salaires impayés auprès
de la FIFA, la sanction est tombée
en défaveur du club algérien. Tout
comme le CRB, le MCEE avait été
sommé d'honorer les salaires dus à
son ex-entraîneur par un courrier
adressé par la FIFA à la FAF en
décembre 2013, mais le club de l'Est
du pays n'avait rien fait pour que ce
problème soit réglé.
La décision était donc sans appel et
la Ligue de Football Professionnel
(LFP) a fini par appliquer la sanc-
tion qui était de défalquer trois
points au MCEE, avant d'envoyer
la preuve à la FIFA, comme l'exige
l'instance mondiale. La FAF est
tenue d'obtempérer (via la LFP)
sous peine de subir elle-même des
sanctions, qui peuvent aller jusqu'à
son exclusion de toutes les compé-
titions de la FIFA dans le cas de
non-application d'une sanction.
Actuellement
beaucoup de choses
se disent à propos du
voyage qu'a effectué
votre président au
Maroc. Qu'en est-il au
juste ?
Je ne sais pas
exactement ce qui l'a
motivé pour faire ce
voyage, mais ça devrait
être probablement
pour prendre contact
avec un club marocain
qui aurait émis son
souhait de me recruter
depuis longtemps.
Avec quel club ?
J'étais en contact
avec l'Espérance de
Tunis, L'Etoile du
Sahel et il y avait
également une piste au
Qatar.
L'équipe fanion du
Chabab Belouizdad
effectuera sa 4e et
dernière séance de
travail de la semaine ce
matin au 20-Août-1955.
Le staff technique est
passé depuis hier à la
préparation technico-
tactique de la prochaine
rencontre en attendant
que Badou Zaki rentre.
Pour demain et après-
demain, les joueurs
bénéficieront de deux
journées entières de
repos avant de
reprendre les
entraînements dimanche
matin à Alger. Notons
que les absents dont
nous avons parlé dans
notre édition de mardi, à
savoir Niati, Feham et
Boukacem ont repris du
service et le groupe a pu
donc boucler la semaine
au grand complet.
Pourquoi ça n'a pas
marché ?
Il y a eu des détails
sur lesquels on ne s'est
pas entendus et que je
ne voudrais pas citer.
Je vais dire que c'est le
mektoub, je le dis avec
conviction. Les bonnes
choses viendront au
bon moment.
Qui vous l'a dit ?
C'est Badou Zaki. Il
y a quelques jours, le
coach m'a affirmé
qu'un club marocain
me veut. Mais pour le
moment, il n'y a rien
d'officiel. Même le
coach ne m'a pas
donné de détails.
La direction n'est pas
au courant
Concernant cette histoire de Gil
N'gomo et la mise en demeure qui
a été envoyée par la FIFA le 13 mars
dernier, une de nos sources nous a
indiqué hier que la direction
belouizdadie n'est au courant de
rien. Ni Hadj Mohamed, ni ses
proches n'ont reçu de document
faisant part de cette affaire, pour-
tant la correspondance de l'instance
internationale a bel et bien eu lieu.
Rappelons qu'après avoir passé
plus de huit saisons dans le cham-
pionnat algérien de L1 Mobilis de
2008 à 2016 dont les deux dernières
saisons avec le CRB, le milieu de
terrain camerounais Gil N'gomo a
été forcé de quitter l'Algérie en rai-
son d'une réglementation, qui n'a
été appliquée d'ailleurs que pen-
dant quelques mois, qui ne permet-
tait plus aux clubs professionnels
de garder des joueurs étrangers en
raison des problèmes financiers
récurrents.
S. B.
Hadj Mohamed rend visite au Raja
Et le président vous a-
t-il dit quelque chose
à ce sujet depuis qu'il
est au Maroc ?
Non, on ne s'est plus
parlé depuis la semaine
passée. Je ne sais pas ce
qui se passe.
Pensez-vous être
capable de réussir à
l'étranger comme l'a
fait Slimani par
exemple ?
Je pense que je peux
le faire, j'en suis
capable. Je sais ce que
je vaux. J'ai des
qualités que je peux
mettre en valeur
davantage, donc
pourquoi ne pas le
faire. Il suffit
simplement d'avoir
confiance en soi.
Il sera
Comme nous
l'avions mentionné
dans nos
précédentes
livraisons, le
président du
Chabab est en
voyage au Maroc
depuis le début de
semaine.
d'après ce qui a été
évoqué hier par la
presse marocaine, ce
transfert est
inenvisageable et ce
n'est qu'une rumeur.
Pour leur part, les
responsables du Chabab
ne se sont pas encore
prononcés officiellement
sur ce sujet, ce qui ouvre
la porte aux spéculations
sur le réel motif du
voyage de Hadj
Mohamed au Maroc.
Donc, la présence de ce
dernier aux côtés des
dirigeants du Raja de
Casablanca n'est qu'une
simple visite de
courtoisie. Selon ce qui
se dit, Hadj Mohamed
aurait émis le souhait de
signer une convention
avec des clubs marocain,
qui permettrait auCRB
de bénéficier de
quelques privilèges lors
des stages qu'il
effectuera à l'avenir
dans le royaume
alaouite.
de retour
à Alger
samedi
Quel objectif visez-
vous avec le CRB ?
Je veux terminer la
saison comme meilleur
buteur. Je veux
marquer un maximum
de buts d'ici la fin de la
saison et je rêve aussi
de remporter la coupe.
On sent qu'on a un bon
coup à jouer et on s'y
mettra à fond. S. B.
Hadj Mohamed veut insérer
une clause libératoire
Hadj Mohamed
était en compagnie de
son entraiîneur Badou
Zaki. Les deux hommes
ont assisté à un match
du championnat
marocain lundi. Ensuite,
le patron du club
belouizdadi a rencontré
des responsables de
clubs casablancais tels
que nous l'avions
signalé sur nos colonnes
hier. Selon nos sources,
le thème de cette
rencontre concernait le
transfert de l'attaquant
Amine Hamia, mais
S. B.
Selon nos
informations, Hadj
Mohamed
prolongera son
séjour au Maroc
jusqu'à ce samedi.
Il rentrera à Alger
en compagnie de
Badou Zaki.
Plusieurs dossiers
l'attendent,
notamment celui
de Gil N'gomo qu'il
devra régler dans
les plus brefs
délais, sinon le
CRB pourrait
rencontrer des
problèmes à ne
pas négliger en fin
de saison.
Et si Hadj Mohamed
parvient à trouver un
accord avec un club
là- bas, êtes-vous
prêt d'y aller ?
Oui bien suûr, ça m'a
toujours intéressé de
vivre une expérience à
l'étranger. D'ailleurs,
lors du dernier
Nous avons appris hier que Hadj Mohamed a confié à
ses proches que dès son retour sur Alger, il va
étudier une clause libératoire pour son attaquant et
meilleur buteur du championnat, Amine Hamia, qui
ne cesse de progresser depuis qu'il porte le maillot
du Chabab. La direction veut donc tout mettre en
œuvre afin de protéger les intérêts du club, mais
également ceux du joueur dans le cas où en fin de
saison Hamia serait le joueur qui animera le plus le
marché des transferts ou si des clubs étrangers
s'intéresseraient davantage à lui d'ici là.
S. B.

www.competition.dz

Jeudi 6 avril 2017

 

MOB

15

Tous les proches du club que nous avons approchés affirment que, actuellement, aucun responsable ne

Tous les proches du club que nous avons approchés affirment que, actuellement, aucun responsable ne mérite d'être encore dirigeant au MOB et qu'un grand nettoyage s'impose. D'après les amoureux du club, les actionnaires ont échoué dans leur mission en abandonnant l'équipe à un moment critique où le MOB avait encore toutes ses chances de maintien.

LES BÉJAOUIS

 

Entraînement

hier

après-midi

La bande à Boussaâda a effectué sa deuxième séance d'entraînement hier en signe de préparation pour la suite du championnat, avec un moral au plus bas. Le coach a tenu à discuter avec ses poulains avant l'entame de la séance afin d'abord de les mettre face à leurs responsabilités en plus de les mettre en garde contre un quelconque relâchement. Le coach, qui est conscient que l'équipe n'a à présent quasiment aucune chance de sauver la saison, compte disputer à fond la totalité des rencontres restantes et n'a aucune intention de baisser les bras. Il souhaite ainsi voir l'ensemble de ses joueurs honorer leurs contrats respectifs.

Séance axée

N'Y CROIENT PLUS

De notre correspondant

BADIS BESSAÏ

Un maintien qui s'est maintenant compliqué davantage surtout après le énième échec de vendredi passé face à l'O Médéa. Les résultats des rivaux directs pour le maintien sont défavo- rables aux Mobistes dont la probléma- tique réside dans le fait qu'ils n'ont plus leur destin en main. Sur le plan mathématique, tout reste possible pour les Vert et Noir, mais ce n'est pas évident si l'on tient compte de tout ce qui se trame au sein du club. Comment peut-on éviter une reléga- tion avec des joueurs qui sèchent la reprise des entraînements et l'absence énigmatique des responsables de la SSPA et autres responsables du club ? Pour les fans du club, l'heure est venue de regarder la réalité en face, car l'avenir de leur club en Ligue 1 Mobilis est sérieusement compromis, désormais.

Des mesures s'imposent D'après eux, il est donc impératif de réagir, de faire les comptes avec les pseudo-actionnaires du club et de prendre les mesures nécessaires afin de remettre le MOB sur les bons rails pour être en mesure de revenir le plus rapidement possible dans la cour des grands. Pour d'autres amoureux, le maintien est jouable à condition de prendre tous les points restant en jeu, chose qui sera quasiment une mission impossible surtout quand on sait que les Béjaouis seront confrontés à des équipes qui jouent les premiers rôles en championnat tels que le MC Alger, l'ES Sétif et le MC Oran. Le MOB ne possède donc apparemment pas les moyens nécessaires de réaliser une telle performance. Sur le terrain, d'après notre constat, il sera impos- sible aux Mobistes d'atteindre leur objectif. Certains cadres en fin de contrat jouent avec l'esprit ailleurs. D'autres joueurs, qui se considèrent

intouchables, passent leur temps à contester les décisions des arbitres

sans pour autant se soucier de la pré- paration invisible qui est très impor- tante pour un footballeur profession- nel. Quant à Abdelwahab Boussaâda,

est conscient du danger qui guette

son équipe, mais reste imperturbable quant au maintien de l'équipe parmi l'élite. "C'est vrai que la situation s'est compliquée, mais nous avons encore des chances de nous en sortir, on devra continuer jusqu'au bout et sur- tout ne rien lâcher, ceci pour éviter les regrets et finir honorablement la com- pétition. Je sais que c'est très difficile, mais je l'ai dit à plusieurs reprises du moment que sur le plan comptable, ça reste jouable je ne baisserai pas les bras."

il

Que fera Hassissen ?

présent, tout le monde attend la

A

réaction de la direction et du président Hassissen. La défaite

essuyée vendredi dernier at home face à Médéa a réellement hypothéqué les chances du MOB d'un éventuel maintien. Pour certains observateurs, les dès sont jetés, mais les responsables de club, qui ont

sur le travail physique

L'entraîneur a augmenté le rythme durant cette seconde séance d'entraînement d'hier après-midi avec le travail physique avec comme objectif avec des ateliers spécialement réservés à ce volet où le MOB paraît si fragile. Le coach souhaite donc optimiser le rendement de ses poulains et profiter de cette trêve pour mettre au point le côté physique de son équipe afin d'être plus performante lors

carrément disparu de la circulation, essayent apparemment de gagner du temps. Une chose est sûre : personne ne semble s'inquiéter de la fâcheuse situation du MOB et des conséquences que peut engendrer une relégation qui se profile à l'horizon. C'est dommage pour un club qui a atteint la phase finale de la dernière coupe de la Confédération africaine. Dans ce contexte, au moment où il était impératif que les dirigeants haussent le ton avec les joueurs pour les pousser à réagir avant qu'il ne soit trop tard, ces derniers n'ont pas trouvé mieux que de se défiler.

B. B.

Rassemblement des amoureux du club

La trêve sera très longue pour le MOB

des dernières rencontres du championnat.

Déçus par ce qui se passe actuellement au club, les supporters mobistes ainsi que l'association des supporters ont organisé un rassemblement avant-hier au salon d'honneur de l'Unité maghrébine.

Un rassemblement qui avait pour but de débattre de la situation critique que traverse actuellement le club pour ensuite essayer de trouver les solutions adéquates à cette situation.

Les fans comptent organiser une marche Il a donc été décidé à l'unanimité d'organiser une nouvelle marche vers le siège de la willaya ; cette dernière aura pour but de transmettre les inquiétudes des

amoureux du club et de solliciter l'intervention du premier responsable de la willaya de Béjaïa, M. Mohammed Hattab, afin d'essayer de mettre fin au cauchemar que vit le club phare de la Soummam depuis plusieurs mois maintenant.

Ils exigent le départ de tous les actionnaires Les supporters béjaouis, déçus de la tournure que prennent les évènements au club phare de la

Soummam, semblent déterminés à chasser l'ensemble des actionnaires, qui, selon eux, ont abandonné le club béjaoui et ont échoué à leur mission. Les fans comptent donc amorcer un bras de faire afin de pousser les dirigeants du club vers la sortie, sans oublier l'audit financière du club depuis la création de la SSPA/MOB à ce jour.

B. B.

Le club béjaoui sera dans l'obligation de res- ter pas moins de 25 jours avant de disputer sa prochaine rencontre en championnat de Ligue 1 Mobilis. Une trêve qui sera l'occasion de se préparer pour la rencontre face au MC Alger le 28 avril prochain.

Plusieurs joutes amicales

Le driver mobiste souhaite optimiser le ren- dement de son équipe qui a montré ses limites lors des dernières journées de la compétition ; il compte profiter de cette trêve pour disputer le maximum de matchs amicaux possibles et surtout mettre les espoirs à l'épreuve. Abdelwahab Boussaâda compte donc cibler quelques jeunes joueurs qu'il compte intégrer au groupe durant cette fin de compétition, chose qui sera donc très utile au club béjaoui dans la préparation d'une équipe pour la prochaine saison.

www.competition.dz

Jeudi 6 avril 2017

16

ESS

www.competition.dz Jeudi 6 avril 2017 16 ESS Domiciliation du match MCA-ESS : décision aujourd'hui VOILÀ

Domiciliation du match MCA-ESS : décision aujourd'hui

VOILÀ POURQUOI

les Sétifiens ne

craignent pas Bologhine

C'est aujourd'hui que la commission de la FAF rendra son verdict concernant la domiciliation des demi-finales de la Coupe d'Algérie

2017.

De notre correspondant

SOFIANE H.

Du côté d'Aïn El-Fouara, c'est presque un non-événement puisqu'on sait déjà que le match face au MCA sera domicilié au stade Omar-Hamadi de Bologhine. Au fait, pour les Sétifiens, la décision des Mouloudéens de choisir Bologhine n'est pas en soit une surprise. Outre le fait que les règlements les autorisent de recevoir là où ils veulent du moment qu'ils étaient les premiers tirés lors du tirage au sort, on savait pertinemment que la direction du club algérois allait procé- der de la sorte depuis cette fameuse victoire sétifienne au stade du 5-Juillet le 25 février dernier, dans le cadre de la 21e journée du championnat de

dernier, dans le cadre de la 21e journée du championnat de Ligue 1 Mobilis (1-2). Une

Ligue 1 Mobilis (1-2). Une victoire avec l'art et la manière que n'a pas été encore digérée par les joueurs de Kamel Mouassa et le premier respon- sable de la section football Omar Ghrib, d'autant plus que c'était le tour- nant dans la course au titre de cham- pion d'Algérie. Depuis, les partenaires de Hamza Aït Ouameur ont pris une sérieuse option pour aller chiper le sacre final, laissant leur adversaire du jour dans tous leurs états. Même du côté de la direction du club tout comme chez le staff technique et les joueurs, la décision de faire jouer la

demi-finale à Bologhine ne leur pose aucun souci. "C'est dans leur droit de jouer là où ils veulent. A Bologhine ou dans un autre stade, ce qui nous importe le plus, c'est d'essayer de repartir avec le billet de la qualifica- tion à la finale ", ne cessent de répéter Djabou et consorts. En effet, on estime tout simplement que Bouguèche et consorts redoutent d'être humiliés une deuxième fois par ces mêmes Sétifiens dans le temple olympique, un terrain qui leur réussit souvent, notamment dans des matches de ce type à grand enjeu. Ce qui ne va pas sans doute

passer sans provoquer de fâcheuses conséquences. Il reste que la seule chose qui inquiète véritablement les Ententistes, c'est la sécurité des sup- porters qui seront sûrement nom- breux à vouloir assister à ce troisième rendez-vous de la saison entre les deux équipes.

La sécurité des supporters, seul souci Connaissant, en effet, les relations un peu tendues entre les deux galeries, les socios du club de l'Aigle noir pour- ront rencontrer de grands problèmes dans et en dehors du stade de Bologhine. Idem concernant leur pré- sence dans les gradins du stade où ils seront moins nombreux puisque la direction du club phare d'Aïn El- Fouara ne va bénéficier, à l'occasion de cette explication, que d'un quota de 10% de l'ensemble des billets qui seront mis en vente. Il faut savoir que le dernier match ayant opposé Mouloudéens et Sétifiens à Bologhine s'est terminé par un score de parité de deux buts partout. Un match qui s'est terminé en outre en queue de poisson avec notamment l'agression dont fut victime le portier Abderraouf Belhani par Chaouchi. Une blessure qui a contraint l'ancien keeper du NAHD à se faire opérer et rester presque une année sans compétition. S. H.

Bakir : «Tout pour être fin prêts à la reprise»

Titularisé face à l'US Tébessa, l'ancien joueur du RCA a réalisé un très bon match. Pour lui, le plus dur reste à faire, que ce soit pour son équipe ou sur le plan purement individuel. Il a avoué, en outre, que la confiance que lui accorde le staff technique ne fait que le booster et le motiver pour l'avenir.

Vous allez vous rendre aujourd'hui (hier ndlr) à Sousse, en Tunisie, pour un stage de dix jours ; votre commentaire ?

C'est d'abord un stage qui a été dicté par des circonstances particulières par rapport à la décision de suspendre le championnat jusqu'au déroulement de tous les matches en retard. On est obli- gé de faire avec. J'estime que ce stage sera bénéfique à plus d'un titre pour nous. On va essayer d'en profiter au maximum d'autant plus que le plus dif- ficile reste à faire. Nous avons d'impor- tantes échéances à la fin de la saison. On doit par conséquent bien se préparer.

Ne pensez-vous pas que cet arrêt pourrait être néfaste à la bonne dynamique affichée par votre équipe depuis le début de la phase retour ?

par votre équipe depuis le début de la phase retour ? penser que cette trêve est

penser que cette trêve est intervenue au mauvais moment pour nous. Cela dit, comme je viens de vous le dire, on n'a pas le choix. C'est une décision qu'on doit accepter. Maintenant, on doit se focaliser plutôt sur le travail et essayer de mettre à profit cette période pour retrouver la compétition officielle dans les meilleures dispositions. Notre staff technique a mis en place un program- me de travail que nous allons appliquer durant cette trêve, et ce, pour nous per- mettre de garder notre forme afin d'être au top à la reprise.

Justement, vous allez reprendre les choses sérieuses avec le déroulement du match des demi- finales de la Coupe d'Algérie face au MCA ; comment s'annonce pour vous ce rendez-vous ?

Il est évident que ça sera un match très difficile pour les deux équipes d'autant plus que l'enjeu sera une place

pour la finale de la Coupe. Nous allons jouer un adversaire qui n'est pas facile à manœuvrer et qui fera tout pour nous battre et arracher sa qualification. Cela dit, il reste que nous avons aussi nos atouts à faire valoir. On va se donner à fond afin d'être prêts pour ce match et faire le match qu'il faudra avec l'ambi- tion de gagner notre place dans la der- nière étape de l'épreuve populaire.

Sur le plan personnel, vous avez sorti une bonne copie face à l'UST en Coupe d'Algérie ; qu'avez-vous à nous dire sur votre prestation ?

J'ai essayé de donner le meilleur de moi-même et d'aider mon équipe à se qualifier. Tout s'est bien passé. Je tiens à cet effet à remercier mon coach pour la confiance qu'il a placée en moi. Cela dit, j'estime que le plus dur reste à faire maintenant et il faudra par conséquent continuer à travailler d'arrache-pied. S. H.

Effectivement, je ne suis pas le seul à

Djabou, Khaïri et Ziti ont rejoint le groupe par route

Contrairement au reste du groupe qui a rallié Tunis, puis la ville de Sousse par vol régulier à partir de l'aéroport Houari-Boumediene, Djabou, Ziti et Khaïri se sont déplacés par route faute de place dans l'avion. Ils devaient rejoindre le QG du club phare des Hauts Plateaux installé à l'hôtel El Mouradi dans la soirée de mercredi.

Tem Bang a fait Annaba-Tunis

Tem Bang s'est déplacé hier à Annaba auprès du consulat de Tunisie pour établir le visa d'entrée au pays voisin. Si Amada a pu régler de situation et récupérer le fameux document avant-hier, ce n'est pas le cas pour le milieu camerounais qui se déplacera donc le même jour, soit hier, en ralliant Tunis par un vol à partir de l'aéroport Rabah-Bitat.

Madoui espère récupérer tous ses joueurs

A peine avoir repris à courir, le milieu malgache Ibrahim Amada sera soumis à un travail spécifique durant la première semaine du stage sous la houlette du préparateur physique Adel Laâbani. Ce dernier a également mis en place un programme pour Nadji, qui ne s'est pas encore rétabli totalement de sa blessure qui l'a empêché de participer aux deux récentes sorties face au CRB en championnat et contre l'UST en Coupe d'Algérie. Il faut savoir à ce titre que le coach Kheïrredine Madoui veut avoir l'ensemble de ses joueurs fin prêts durant la semaine qui précédera la demi-finale de la Coupe d'Algérie face au MCA, programmée pour le 22 avril prochain.

El-Mouradi, c'est comme chez nous

L'Entente de Sétif a pris ses quartiers à Sousse en Tunisie ; l'hôtel El-Mouradi est un lieu que connaissent assez bien les partenaires de Farid Mellouli où ils se sont installés plusieurs fois par le passé. Il faut dire à ce titre que le cadre idéal et les moyens qu'offre cette structure ont beaucoup pesé dans le choix des Sétifiens qui ont pensé effectuer le stage dans un premier temps à la capitale Tunis.

Retenu par

sa scolarisation

Barbache n'a pas

été du voyage

Outre Lamri, qui ne sera pas du voyage, on a appris qu'un autre joueur n'a pas été en Tunisie. Il s'agit de l'attaquant de l'équipe réserve Barbache que le coach Kheïreddine Madoui a souhaité emmener avec lui au même titre que son coéquipier Saâdi. Le joueur a été retenu, en effet, par sa scolarisation, lui qui passera le bac cet été.

www.competition.dz Jeudi 6 avril 2017 MCO 17
www.competition.dz
Jeudi 6 avril 2017
MCO
17
Décision de faire un 2 e stage Y a-t-il un problème de communication entre Baba

Décision de faire un 2 e stage

Y a-t-il un problème de communication entre Baba et Belatoui ?

Décision de faire un 2 e stage Y a-t-il un problème de communication entre Baba et

Depuis la reprise des entraînements, le sujet culminant au MCO, c'est la tenue ou non d'un deuxième stage.

PAR M. STITOU

Alors que le président nous a confié qu'il est pour l'envoi de l'équipe du côté d'Alger afin de multiplier les rencontres amicales, avec des équipes de L1 ou de L2 Mobilis, Omar Belatoui a préféré, lui, sonder ses joueurs pour savoir s'ils sont favorables ou non à la programmation d'un second stage. Ces derniers, peu enclins à cette idée, préfè-

rent s'entraîner ici à Oran. Cependant en l'ap- prenant, Ahmed Belhadj s'est montré surpris. "Tout de même, c'est la direction et l'entraî- neur qui décident, les joueurs se sont des employés du club", prévient le président, tou- tefois si celui-ci, veut rencontrer son entraî- neur, pour débattre du sujet, quand vous posez la question, il vous répond : "J'attends que le président m'appelle pour le rencon- trer." Alors que chacun attend le coup de fil de

l'autre. Selon nos informations, ce problème de communication entre le président et l'en- traineur serait à l'origine du retard pris pour trancher la question.

Vers un court stage Alors qu'au préa- lable, il écartait l'idée de programmer un stage à Oran, le président pourrait changer d'avis, néanmoins, ce regroupement qui pourrait se dérouler au luxueux hôtel Fort-Point, ne

Helaïmia : «Face au MCA, ce sera notre vrai départ»

Alors qu'avec l'équipe réserve, il connaît la réussite, le jeune arrière droit travaille dur avec ses coéquipiers de l'équipe première, pour revenir en force à la reprise du championnat.

Réda, bravo pour la qualification en demi- finale de la coupe avec les U21 !
Réda, bravo pour la
qualification en demi-
finale de la coupe avec
les U21 !
Vendredi, on a livré
une rencontre délicate,
face à l'ESS, contraire-
ment aux précédentes ren-
contres, on n'était pas au
top, Dieu soit loué,
à la fin, on a
comme
même
arra-
ché la
victoire.
Il
faut dire, qu'avant
le match, le président,
une fois n'est pas coutume,
est venu nous dire un mot
dans le vestiaire, son dis-
cours a motivé les joueurs
pour arracher la qualifica-
tion.
Le président est
derrière cette équipe,
laquelle lui fait
oublier les déboires
de l'équipe…
première ?
On va tout donner
en demi-finale face
au NAHD, afin de
rendre heureux le
président et nos sup-
porters. Quant aux per-
formances de l'équipe
professionnelle, avec
laquelle, je suis
régulièrement
aligné, elle tra-
vaille dure-
ment pour
revenir en

force, après cette trêve.

cela se répercutera sur sa forme physique. On exerce un métier merveilleux, on sait que nous sommes des privilé- giés de la société, alors pour durer dans ce milieu du foot- ball, il faudrait faire des sacri- fices.

Préférez-vous continuer à se préparer à Oran, plutôt que d'aller ailleurs ?

Je n'ai aucune préférence, je suis qu'un joueur se prépare ici à Oran ou ailleurs, cela ne me dérange pas, l'essentiel est de revenir, comme je l'ai dit, en grande forme, à la reprise du championnat. L'équipe n'a pas perdu, toutes ses chances pour arracher une place sur le podium, cependant elle n'a besoin que d'un petit succès, pour qu'elle enchaîne après, par une longue série de résul- tats positifs.

Le 25 avril, ce sera le vrai départ pour le MCO !

Pourquoi pas ? On va affronter certes une équipe du MCA, qui aura joué, plusieurs rencontres, avant de venir, nous rendre visite à Oran. Incha Allah, on sera au ren- dez-vous, pour arracher notre premier succès en 2017 (le MCO n'a gagné aucune ren- contre en championnat, depuis le début de la nouvelle année, ndlr). M. S.

Il va falloir attendre jusqu'au 25 avril ?

Franchement c'est long ! Il n'y a pas mieux que la compé- tition officielle, certes je joue régulièrement avec la réserve les matches de coupe d'Algérie par rapport à mes coéquipiers de l'équipe pre- mière, je ne ressens pas un énorme manque.

Mais avouez, l'ambiance de Zabana, vous manque ?

C'est vrai, quand l'équipe première joue ses matches de championnat, l'affluence est plus nom- breuse, ce qui crée, une ambiance formidable, mais on n'a pas le choix, la FAF a pris la décision d'arrê- ter le championnat, jusqu'à que tous les matches en retard soient joués, c'est plus fort que nous.

L'entraîneur aurait averti les joueurs, concernant la récupération, surtout après qu'ils aient refusé d'aller en stage ?

A propos de récupération, sincèrement on n'a pas besoin que le coach nous rappelle ce qu'on doit faire, on est des professionnels, de toute façon, un joueur même s'il est assez jeune, s'il néglige ce facteur,

Il a repris hier

En raison d'une grippe, Helaïmia avait écourté son entraînement mardi. Guéri, il a repris le travail, hier matin.

devrait dépasser cinq jours, assure notre sour- ce, même si rien n'est encore décidé, poursuit notre interlocuteur, au même moment, après avoir accordé une faveur aux joueurs, qui sou- haitaient se préparer à Oran, Belatoui les a

avertis : "Ne veillez pas le soir, faite attention à ce que vous mangez, récupérer bien, après chaque entraînement." Ce sont les conseils donnés par le coach, qui espère qu'ils seront

M. S.

en considération.

Le match face à la réserve l'après-midi

Le match face à la réserve se déroulera l'après- midi (coup d'envoi à 16h) et non le matin, comme cela était prévu, en effet ce matin, le terrain de Zabana sera occupé par une manifestation organisée par la DGSN.

Bennaï ne s'est pas réveillé

Absent hier matin, Hichem Bennaï n'a pas pu rejoindre le stade Ahmed-Zabana à temps, en effet l'attaquant sudiste ne s'est pas réveillé un peu tôt, pour rallier le stade, comme nous l'a indiqué un des dirigeants du club. A noter l'absence de Moussi ce mercredi, on ignore le motif de cette défection.

Match retour à Relizane jeudi prochain

Ce lundi, le MCO affrontera dans une joute amicale, le Rapid de Relizane, cette rencontre se déroulera au stade Ahmed-Zabana, mais comme convenu, lors de l'accord entre les deux clubs, un match retour à Relizane est prévu, celui-ci se jouera jeudi prochain, soit trois jours après la 1re confrontation entre les deux équipes.

Heriat à l'infirmerie

En plus de Souibaah et Delhoum qui sont en convalescence et dont le retour aux entraînements ne sera pas de sitôt, un troisième joueur vient de rejoindre l'infirmerie, il s'agit de Hamza Heriat, qui souffre d'un mal au dos. Soumis à des soins, l'enfant de Biskra ne s'est pas entraîné lors des deux dernières séances.

Le GCM pour un match amical ?

A la recherche d'adversaires qui évoluent parmi l'élite professionnelle, le staff technique du MCO va solliciter, a-t-on appris, le Ghali de Mascara, pour éventuellement programmer une rencontre amicale, l'autre semaine, car pour celle qui va venir, le MCO jouera une double confrontation avec le RCR (voir par ailleurs).

Repos ce vendredi

Un repos d'un jour sera accordé aux joueurs

ce vendredi, la reprise est fixée pour ce samedi, a-t-on appris.

Bencheikh renvoyé !

Arrivé en retard au stade Ahmed-Zabana, Abdallah Bencheikh a été renvoyé par Belatoui, qui l'a sanctionné pour son arrivée tardive, après avoir souvent ménagé le chou et la chèvre, Belatoui est décidé, cette fois, à appliquer rigoureusement la discipline, les joueurs sont avertis.

Nessakh a réintégré le groupe

Absent mardi, pour des raisons personnelles, Chemseddine Nessakh a réintégré hier matin le groupe à l'entraînement. A signaler que le gaucher oranais était autorisé mardi à s'absenter par son entraîneur.

www.competition.dz Jeudi 6 avril 2017 18 RCR
www.competition.dz
Jeudi 6 avril 2017
18
RCR

La trêve pour recharger ses batteries

Les Vert et Blanc du RCR sont appelés à fournir encore plus d'efforts pour tenter de s'imposer lors des six prochains matchs respectivement contre l'USMBA, l'OM, la JSK, le MCA, l'USMH et enfin le CAB, afin de récolter le maximum de points et sauver le club de la relégation. Car, il faut dire que le club n'est pas loin de la zone de turbulence.

De notre correspondant

B. BOUGUELMOUNA

Malgré la dernière défaite de la JSS à Bechar, les joueurs sem- blent être conscients de la tâche qui les attend et se montrent déci- dés à faire encore le plein en rem- portant les six prochaines affiches afin de se mettre à l'abri et réaliser leur objectif principal cette saison. Les deux prochaines rencontres, la première lors du derby contre l'USMBA avant de recevoir l'O Médéa, sont d'une grande impor- tance et seule la victoire comptera pour sauver le Rapid.

Parcours très difficile Les camarades de Benayad doi- vent travailler encore plus et davantage pour parvenir à leurs fins, car, ils doivent se mettre en tête que ce qui reste du parcours sera encore plus dur et difficile. Pour cela, ils doivent aborder les six derniers matches de l'exercice actuel avec tous leurs atouts, mais aussi avec le plus grand sérieux afin de récolter le maximum de points, surtout que le club est pro- visoirement 11e au classement général, pour atteindre leurs objec- tifs, comme le souhaitent d'ailleurs

leurs objec- tifs, comme le souhaitent d'ailleurs tous les fans du Rapid. Les Relizanais ont leur

tous les fans du Rapid.

Les Relizanais ont leur destin en main Cependant, les Lions de la Mina ont toujours leur destin en main puisqu'en plus des neuf points mis en jeu à Zougari, contre respective- ment l'OM, le MCA et le CAB, une victoire lors du prochain derby face à l'USMBA à l'extérieur sauve- ra le Rapid de la relégation.

Bien négocier la dernière ligne droite Les Lions de la Mina semblent être saturés après avoir fourni beau- coup d'efforts lors des précédentes

rencontres, surtout dernièrement contre Sétif et Bechar quand les joueurs ont traversé presque tout le pays d'Ouest en Est. Devant une telle situation, l'absence de compé- tition officielle pendant plus de 45 jours - la reprise est fixée pour le 11 mai prochain - va permettre aux Relizanais de recharger leurs bat- teries et de bien se préparer sur tous les plans pour ce rendez-vous important. Le staff technique devrait apporter quelques correc- tifs afin que l'équipe puisse livrer le rendement escompté et réussis- se à bien négocier les matches res- tants.

B. B.

DERRAG :

«Cet arrêt tombe à pic»

Avant toute chose, un mot en ce qui concerne votre blessure ?

Elle n'est d'aucune gravité. J'ai reçu un coup et cela a causé un petit hématome qui va se résorber. Je pense être d'attaque pour la séance de demain.

Je pense être d'attaque pour la séance de demain. l'arrêt du championnat est tombé à pic

l'arrêt du championnat est tombé à pic afin de faire la mise à jour des matchs retard et, pour nous, de corriger nos lacunes et de recharger nos batteries afin d'être prêts pour les prochains matches.

Et pour ce qui est du prochain derby face à l'USMBA ?

Tout d'abord, on va essayer de bien gérer cette longue trêve avant de parler de la prochai- ne rencontre. Nous allons la préparer avec beaucoup de sérieux et d'abnégation. Tout comme mes coéqui-

piers, je suis conscient que le chemin du maintien passe par des victoires lors des pro- chains matches, à com- mencer par celui de l'USMBA.

Pensez-vous donc

assurer le

maintien ?

Je suis sûr que nous sommes capables d'at- tendre notre objectif, nous possédons de très bons joueurs pétris de qualités qui sont entourés de joueurs d'expérience. Alors, on va se donner à fond pour atteindre notre objectif et nous ne baisserons pas les bras. Vous savez,, les choses vont très vite en football et les retour- nements de situation font le charme de ce sport.

Mais ce chemin exige de vous beaucoup d'efforts ; êtes-vous en mesure de les fournir ?

Nous sommes des professionnels et nous devons agir en tant que tels. A nous d'assumer et de porter haut les cou- leurs du club. Le Rapid est un grand club et il le restera. A nous de pro- gresser et de connaître de nouvelles sensations et de nouvelles joies afin d'assurer le maintien. B. B.

Le moins que l'on puisse dire est que vous êtes l'homme en forme ces derniers matchs…

C'est vrai. J'ai eu la chance d'inscrire des buts qui ont aidé le Rapid à revenir avec un bon résultat, sur- tout que je viens d'arri- ver cet hiver. Mes coéquipiers ont fait le travail nécessaire pour me permettre de trouver le chemin des filets. Ce sont plutôt eux qui sont à féliciter.

Le championnat sera à l'arrêt pendant plus de cinq semaines, ce sera donc une occasion pour vous afin de recharger vos batteries…

Même si c'est trop ris- qué de rester sans com- pétition pendant une longue période qui peut affecter le groupe, vu la situation du champion- nat et des clubs qui se battent pour leur survie et aussi ceux du haut du tableau, je pense que

OM

L'OM chez le wali

Le premier magistrat de la wilaya de Médéa continue à encourager le club phare de la capitale du Titteri. Il ne ménage aucun effort pour assister les dirigeants de ce club et répondre favorablement à leurs doléances.

De notre correspondant

M. GRINI

C'est lui qui a offert à l'OM un beau siège qui mérite les éloges et dont les respon- sables de la formation médéenne rêvaient depuis belle lurette d'avoir un tel bijou un jour. Voilà que l'ac- tuel wali a exaucé leur vœu. La direction du club ainsi que l'entraineur Slimani n'ont jamais raté une occasion pour remercier le premier respon- sable de la wilaya pour sa dis- ponibilité et son aide. Il est à l'écoute de leurs doléances. Récemment, il a invité toute la délégation de l'Olympique de Médéa à un dîner avec lui. Les joueurs ainsi que les deux staffs ont passé de bons moments en compagnie du wali que leur a parlé ouverte- ment et les a félicités pour tout

ce qu'ils ont entrepris jusqu'à maintenant, tout en les encou- rageant à faire mieux. Ils les a même réconfortés lorsqu'il leur a promis d'autres aides à l'avenir tant que le club en a besoin.

Les industriels de la ville invités au dîner Les industriels vouent telle- ment un grand respect au pre- mier responsable de la wilaya qu'ils n'ont pas tergiversé une seconde pour répondre favo- rablement à son invitation qu'ils trouvent honorable ; c'est une louable initiative pour aider le club phare de la capitale du Titteri, l'OM. Ils étaient tous d'accord lorsque le wali leur a demandé de venir en aide au club de leur région qui évolue actuellement au niveau d'un palier où seuls les grands peuvent prendre place.

d'un palier où seuls les grands peuvent prendre place. A la fin de cette rencontre avec

A la fin de cette rencontre avec le wali, tous les présents ont tenu à le remercier pour cette initiative digne d'éloges et lui

ont souhaité la réussite et le progrès dans tous les travaux qu'il mène sur tout le territoire de sa wilaya. M. G.

La firme de téléphonie honore son engagement et offre un bus au club

Ooredoo devient le sponsor principal de Médéa

Au cours de la matinée de dimanche dernier, une cérémonie a été organisée par les responsables de la firme de téléphonie Ooredoo en l'honneur du club phare de la capitale du Titteri. L'O Médéa a décroché la saison passée le billet de l'accession en Ligue 1 Mobilis. A cette époque, la firme en question a promis d'offrir un bus équipé si l'OM accède au palier des grands. L'OM l'a fait. Et voilà maintenant, comme il n'est jamais trop tard pour bien faire, les responsables d'Ooredoo ont honoré leur engagement en offrant au club du Titteri le bus promis aux couleurs orange et bleu de l'OM. La première sortie du club de l'OM avec son nouvel autocar sera à Relizane. Il y a lieu de rappeler que l'ancien bus de l'équipe a été affecté pour la formation de la réserve.

Slimani :

«Boukhenchouche est meilleur que Taïder»

Le rusé entraîneur de l'O Médéa Sid-Ahmed Slimani, connu pour ses sorties médiatiques, a déclaré dernièrement que son milieu récupérateur Salim Boukhenchouche (25 ans) est le meilleur dans son poste actuellement en Algérie. Il a même dit qu'il mérite amplement sa place en équipe nationale et qu'il est mieux que Taider. Il a regretté une chose, c'est que son poulain est moins médiatisé que les autres. Certes, le joueur Boukhenchouche est doté non seulement d'un gabarit impressionnant, mais aussi de qualités intrinsèques d'un vrai catalyseur au milieu du terrain et qui possède, en sus, la technicité des grands. En tout cas, le comparer à Safir, c'est seul le coach Slimani qui peut justifier cela. Nous, nous sommes que des gens de la presse, lui maîtrise les rouages du sport roi et sait ce qu'il dit.

www.competition.dz Jeudi 6 avril 2017 USMBA 19
www.competition.dz
Jeudi 6 avril 2017
USMBA
19

Bessaoud : «Le 5-Juillet, c'est pour les 15 000 Scorpions qui viendront»

«Pourquoi construire de grands stades si nos clubs préfèrent jouer dans des plus petits ?»

Le manager général de l'USMBA, Noureddine Bessaoud, que nous avons joint par téléphone, hier, alors qu'il était de retour à Sidi Bel-Abbès, se demande où vont prendre place les 15 000 Scorpions si on décide de faire jouer les demi-finales au 20-Août-1955.

De notre correspondant

MALEK BOUZID

Une grande polémique a été déclenchée à propos de la domiciliation des demi- finales CRB-USMBA. Qu'avez-vous à nous dire sur ce sujet ?

A mon avis, tout est clair, depuis toujours, la commission de la Coupe d'Algérie était favorable pour que les demi-finales soient jouées dans un grand stade qui offre toutes les conditions (organisation, capacité et sécurité), c'est-à-dire permettre à tout le monde de suivre la rencontre en toute quiétude, y com- pris les téléspectateurs. Même la Commission des Compétitions de la LNF était pour que les derbies algérois se jouent au 5-Juillet, aller et retour, ainsi que les grands matchs, c'est-à- dire pour les équipes ayant une grande gale- rie. Personnellement, je me demande pour- quoi tout ce grand remue-ménage pour un simple match de football qui reste avant tout un spectacle.

En tant que manager général de l'USMBA, dans quel stade souhaiteriez-vous jouer ? Et Pourquoi ?

On préfère le 5-Juillet, bien sûr. Pour la simple raison que ce stade offre toutes les conditions nécessaires pour abriter ces demi-

finales. Ce sont deux grandes équipes du championnat qui vont se rencontrer, les deux équipes ont des galeries importantes. Alors, je ne vois pas pourquoi on voudrait priver ces deux galeries d'un aussi beau match de foot- ball entre deux équipes qui se respectent.

Mais le CRB préfère vous recevoir dans sa "cousina" ?

Ils sont libres et c'est leur droit de dire où ils souhaitent nous recevoir. Cependant, si nous avions porté notre choix sur le 5-Juillet, c'est juste une question de capacité. A Sidi Bel- Abbès, l'on s'attend à un déplacement de 15.000 Scorpions qui vont nous accompagner

à Alger. Figurez-vous, la wilaya de Sidi Bel- Abbès compte 52 communes, toutes acquises

à la cause d'El-Khadra. Les supporters de

l'USMBA résidant hors de la ville ont tous l'in- tention d'accompagner l'équipe, surtout que la wilaya va mettre 20 cars à la disposition des

supporters pour ce déplacement à Alger. Alors comment ils vont faire s'ils se retrou- vent dans un stade comme le 20-Août-55 qui peut nous offrir que 1 000 places, au maxi- mum. Soyons logiques quand même.

Est-il vrai que l'USMBA comptait boycotter cette rencontre dans le cas où elle sera domiciliée au 20-Août en raison des deux

poids et deux mesures de la Commission de la Coupe par rapport à l'an passé ?

La saison passée, tout le monde sait que le NAHD avait demandé à recevoir l'USMBA au 20-Août-1955. Au départ, cette même com- mission avait choisi Blida pour abriter les demi-finales, puis à la suite du refus des diri- geants du NAHD, la rencontre avait changé de lieu et avait été joué au 5-Juillet. Ce sont les mêmes textes. Alors pourquoi cette année, on veut changer les données. On n'est pas des responsables pour décider, mais que l'on pense au moins au spectacle. Toutefois, pour dire qu'on va boycotter, non, on ne le fera pas, sinon tout le monde va croire qu'on craint le CRB. Bien au contraire, cela va être une nou- velle source de motivation pour les joueurs afin d'aller en finale, mais sachez une chose…

Oui, laquelle ?

A Sidi Bel-Abbès, tout le monde est unani- me pour que le vieux stade de Sidi Bel-Abbès, celui des Trois Frères Amarouch, qui subit des travaux d'extension et d'aménagement, soit prêt pour l'an prochain ; ainsi, l'USMBA pourra recevoir ses adversaires dans ce petit stade qui peut contenir jusqu'à 15.000 places. Et qu'on ne vienne pas nous parler de spec- tacle, car si on souhaite le bien à notre football, ces équipes qui ont des grandes galeries reçoi-

football, ces équipes qui ont des grandes galeries reçoi- vent leurs homologues dans de grandes stades,

vent leurs homologues dans de grandes stades, car si elles ne le font pas, leurs homo- logues pourraient bien faire de même en leur rendant la pareille au retour.

Même le MCA veut recevoir l'ES Sétif à Bolghine…

Cela ne nous regarde pas, on n'est pas concer- nés par cette rencontre. Je n'aime pas entrer dans les considérations des autres équipes. Moi, je ne parle que de mon équipe, l'USMBA.

Donc, quelles que soient les circonstances, votre équipe sera prête pour la bataille belouizdadie ?

C'est une demi-finale et on va la jouer pour aller en finale, mais d'après quelques sources, le nouveau bureau fédéral est favorable pour que les demi-finales se jouent au 5-Juillet et ce sera une bonne chose pour le football national.

La reprise est fixée ce mercredi, comment allez- vous préparer ces demi-finales face au CRB ?

C'est vrai, le groupe a repris mercredi à 16h. L'équipe se préparera sur place jusqu'à samedi, les joueurs auront une journée de récupération avant de reprendre lundi prochain. Mardi, l'équipe rejoindra Alger pour un mini stage de trois à quatre jours avant de jouer sa demi-finale

Un dernier mot ?

Je tiens à réitérer mon appel aux respon- sables. On ne fait pas de fixation uniquement

sur le 5-Juillet, on souhaite juste que ces demi- finales se jouent dans un grand stade, pou- vant contenir nos nombreux supporters qui se déplaceront avec nous à Alger. Et puis je me demande pourquoi l'Etat dépense tant d'ar- gent pour la construction de grands stades si nos équipes souhaitent jouer dans de petits stades qui ne garantissent ni spectacle, ni

M. B.

sécurité.

JSS

Khouda : «La trêve est longue, mais…»

L'entraîneur Karim Khouda ne semble pas inquiet quant à la décision de sommer son équipe à un autre repos de plus de 30 jours après le match contre le RC Relizane (1-0).

Entretien réalisé par

L. M. AZZI

Une autre trêve au programme, mais assez longue cette fois- ci…

Oui, c'est gênant tout ça mais que faire ? Cependant, cette fois ça concerne la plupart des équipes. Disons qu'on part sur un pied d'égalité. Sauf que ça va être diffici- le à gérer, des entraînements sans le moindre match officiel, ce n'est pas évident.

C'est pourquoi vous comptez faire un stage de préparation à Alger…

Tout à fait ! On va le faire vers le 16 ou le 18 de ce mois. Pour l'ins- tant, on va poursuivre notre prépa- ration ici à Béchar. La reprise étant prévue ce jeudi puisqu'on a accor- dé 5 jours de repos aux joueurs après le match gagné contre l'équi-

pe de Relizane. Donc on va tra- vailler d'abord à Béchar puis on ira faire ce stage de préparation en dehors de notre région.

Avec la possibilité de faire un ou deux matches amicaux…

Absolument, je pense qu'une fois à Alger ou dans les environs, on ne devra pas éprouver la moindre peine pour dénicher de bons sparring-partners. Avec un séjour d'une dizaine de jours, je pense qu'on pourra bien travailler et rester dans la continuité de ce que nous accomplissons de jour en jour.

Pour l'instant, vous n'êtes pas loin de vos objectifs, notamment après la victoire contre le RCR…

Ecoutez, nous sommes sur la bonne voie. La victoire contre le RCR nous a permis de se hisser à la

cinquième place. Nous avons 35 points et nous comptons en avoir plus. Je reviens sur cette victoire qui a été très difficile, en fait. Parce qu'elle fût longue à se dessiner. Mais en face, on a joué contre un adversaire replié en défense, son attitude défensive nous a énormé- ment gênée. Ils avaient un grand gardien de but qui a fait un gros match contre nous. Ce qui explique notre difficulté à trouver la faille, nous l'avons eue vers la fin de la rencontre. Ça prouve que les gars ont des ressources, ils y ont cru. Mais je regrette l'attitude de l'adversaire…

Expliquez-vous…

Je n'ai pas compris le comporte- ment de l'équipe adverse à la fin de la rencontre ? Je n'ai pas compris pourquoi ils se sont embrasés vers la fin ? On ne peut pas expliquer une défaite de la sorte. De là à remettre en cause notre victoire

fort méritée au vu de la physiono- mie du match.

Sinon, Bellatrèche ne cesse de gagner des points en défense malgré son statut d'attaquant…

Je pense que ce but va l'encoura- ger à persévérer dans le travail au même titre que ses camarades. Ça va l'encourager pour la suite du championnat et de sa carrière. On l'aligne tantôt sur le flan droit, tan- tôt sur la gauche. C'est encoura- geant pour lui et pour l'équipe.

En revanche, Hamia et Zaïdi ne sont plus les mêmes…

Non pour Hamia, au contraire, il a été très actif, il a tenu son rôle il a fait de bonnes choses avec plus d'agressivité dans son jeu. Pour Zaïdi, je pense qu'il passe par une mauvaise période mais il bosse énormément, je suis persuadé qu'il va retrouver son punch. L. M. A.

suis persuadé qu'il va retrouver son punch. L. M. A. Djemili prend 2 matches Expulsé à

Djemili prend 2 matches

Expulsé à la fin du match de son équipe face au RC Relizane (1-0), le gardien Lahouari Djemili a écopé de deux matchs de suspension ferme. Tel est le verdict annoncé par la commission de discipline de la LFP à l'issue de sa séance de ce lundi. Le portier numéro de la JS Saoura sera dans l'obligation de rater la réception du MC Alger pour la mise à jour prévue le 6 mai prochain et le match face au NA Hussein Dey en déplacement pour le compte de la 25e journée du championnat. En outre, l'intéressé devra s'acquitter d'une amende de 30 000 DA. A noter que la commission en question a sanctionné le club de Béchar d'une amende de 60 000 DA pour utilisation de fumigènes.

20 www.competition.dz

Jeudi 6 avril 2017

PUBLICITÉ

Compétition / PUB ANEP 509 133 du 06/04/2017
Compétition / PUB
ANEP 509 133 du 06/04/2017

«

-

« - - Lot N° Entreprise LOT 04 LOT 05 - - - -

-

Lot N°

Entreprise

LOT 04

LOT 05

-

-

-

-

Compétition / PUB

N°07/DTP/2017

NIF

Note technique

001235029012256

60 points

NIF Note technique 001235029012256 60 points Délai Observation d'exécution 04 mois

Délai

Observation

d'exécution

04 mois

Moins disante

ANEP 509 131 du 06/04/2017

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTERE DES TRAVAUX PUBLICS ET DES TRANSPORTS

DIRECTION DES TRAVAUX PUBLICS DE LA WILAYA DE BOUIRA

Numéro d'Identification Fiscale : 408001500010066

AVIS D'ATTRIBUTION PROVISOIRE

Conformément aux dispositions de l'article N°65 du décret présidentiel N°15/247 du 16/09/2015 portant réglementation des marchés publics, la Direction des Travaux Publics de la wilaya de Bouira informe l'ensemble des soumissionnaires

ayant participé à l'appel d'offre ouvert paru dans les deux quotidiens nationaux

» et «Compétition» en date du 29/11/2016 relative au : Remise à niveau des routes nationales PCCE Tranche 2013 :

LOT 04 : Traitement du glissement de la RN 05 au PK 109+000

LOT 05 : Traitement du glissement de la RN 33 au PK 34+000

Qu'à l'issue de l'évaluation des offres, le résultat est comme suit :

Montant

en DA/TTC

29.124.388,80

SARL ECERO

Ce lot est déclaré infructueux

LES CRITÈRES D'ÉVALUATION :

Qualification de l'entreprise

Moyens matériels

Moyens humains

Offre financière.

Les soumissionnaires non retenus sont invités auprès de la direction des Travaux Publics de la wilaya de Bouira dans un délai de trois (03) jours à compter de la date de publication du présent avis pour prendre connaissance des résultats techniques et financiers. Conformément à l'article 82 du décret présidentiel N°15/247 du 16/09/2015, tout soumissionnaire qui conteste ce choix peut introduire un recours auprès de la commission des marchés publics de la wilaya de Bouira dans un délai de dix (10) jours à compter de la première parution du présent avis.

CSC

à compter de la première parution du présent avis. CSC BELKHEIR : «Deux mois sans compétition

BELKHEIR :

«Deux mois

sans compétition

officielle, c'est trop»

Joint au téléphone, l'attaquant du CSC Abdenour Belkheir pense que, bien qu'ils soient contraints de rester sans compétition officielle deux mois, ses coéquipiers et lui sont bien déterminés à négocier les six matches qui leur restent à disputer et sauver leur club du purgatoire.

leur restent à disputer et sauver leur club du purgatoire. contre la JSK, le 12 mai

contre la JSK, le 12 mai 2017, voulez-vous nous dire comment vos coéquipiers doivent la préparer pour être prêts à bien la négocier ? Le prochain match de champion- nat, nous allons jouer contre la JSK ; une équipe qui, comme la nôtre, veut à tout prix assurer sa place en Ligue 1 Mobilis. Bien qu'elle ne soit point de tout repos pour nous, mes coéqui- piers et moi sommes condamnés à ne pas la perdre pour garder intactes nos chances d'éviter le purgatoire à notre club. Et pour atteindre cet objectif, nous allons sérieusement préparer cette rencontre afin que nous puis- sions être prêts physiquement, mais aussi mentalement réussir à bien la négocier et revenir avec un bon résul- tat de Tizi Ouzou le 12 avril 2017. J'espère que nous allons finir par réus- sir.

Pour assurer son maintien en Ligue 1 Mobilis, votre équipe doit récolter 12 points aux six matches de championnat qui lui restent à jouer. Pensez-vous que vos coéquipiers et vous allez pouvoir finir par atteindre cet objectif ? Tout ce que je peux vous dire, c'est que mes coéquipiers et moi sommes très décidés à sauver notre club de la relégation. Mais, pour que nous puis- sions le faire, nous devons nous pré- parer psychologiquement à être prêts à aborder comme des matches de coupe les six rencontres qui nous res- tent à jouer, à commencer par celui qui va nous opposer à la JSK. J'espère que nous allons finir par atteindre cet objectif avec l'aide de notre mer- veilleux public, notre arme fatale. R. G.

Retour à

Constantine

des Vert

et Noir

Les joueurs du CSC sont rentrés tard, hier à Constantine, juste après avoir clos le stage qu'ils ont effectué durant dix jours au complexe Hammam Bourguiba par une joute amicale contre une équipe qui évolue en troisième division de Tunisie, l'US Boussalem. Selon les échos qui nous parviennent avec parcimonie de la maison des Vert et Noir, l'entraîneur Amrani aurait accordé trois jours de repos à ses poulains et leur a fixé la reprise des entraînements pour dimanche prochain.

fixé la reprise des entraînements pour dimanche prochain. De notre correspondant RABAH GATTOUCHE Voulez-vous

De notre correspondant

RABAH GATTOUCHE

Voulez-vous d'abord nous dire comment va votre blessure que vous avez contractée lors du match amical joué par votre équipe contre l'O Beja ? Je viens de me faire examiner par un médecin spécialiste qui, tout en me faisant savoir que, pour que je guérisse de ma blessu- re au genou, je dois subir une opéra- tion chirurgicale, il m'a prescrit un traitement qui, Dieu merci, m'a remis d'aplomb et va me permettre de reprendre les entraînements avec mes coéquipiers la semaine prochaine.

Voulez-vous nous dire comment s'est déroulé le stage que vos coéquipiers et vous avez effectué ces dix derniers jours en Tunisie ? Vraiment, le stage que nous venons d'effectuer à Hammam Bourguiba, dans de très bonnes conditions, a été très bénéfique pour nous. Il a permis à notre staff technique de nous remettre surtout physiquement d'aplomb en nous faisant suer matin et soir et aussi de rester compétitifs en nous programmant deux matches amicaux contre des clubs tunisiens.

La LFP a décidé de programmer la prochaine journée du championnat le 12 mai 2017. Ne pensez-vous pas que cette trêve ne va pas pénaliser votre équipe qui joue sa survie en Ligue 1 Mobilis ? Oui, en décidant de faire observer une longue trêve au championnat pour jouer les matches en retard, la LFP pénalise tous les clubs qui, comme le nôtre, vont devoir rester deux mois sans compétition officielle. Cela pour vous dire que d'ici le jour où nous serons appelés à disputer notre prochaine rencontre officielle contre la JSK, mes coéquipiers et moi allons vivre un vrai calvaire, car ce n'est point facile de rester sans jouer un mois et demi.

Puisque vous venez d'évoquer votre prochaine rencontre de championnat que vous allez jouer

prochaine rencontre de championnat que vous allez jouer En amical, CSC 4 - US Boussalem 1

En amical, CSC 4 - US Boussalem 1

Réveil brutal des attaquants clubistes

Hier, les Vert et Noir ont clos le stage bloqué de dix jours qu'ils ont effectué en Tunisie par une joute amicale contre le club tunisien de Ligue trois, l'Union Sportive de Boussalem. La partie a été remportée par les Clubistes sur un score large, 4 buts à 1. Manucho a marqué deux buts et Rebih et Tayeb ont inscrit les deux autres. Ce succès a, sûrement fait jubiler le coach du CSC, Amrani, car il a relevé que ses attaquants se sont réveillés brutalement et ont marqué sept buts les deux matches amicaux que son équipe a joués à Hammam Bourguiba, trois contre l'O Beja, le 31 mars 2017, et quatre, hier, contre l'US Boussalem.

www.competition.dz

Jeudi 6 avril 2017

ASMO

21

www.competition.dz Jeudi 6 avril 2017 ASMO 21 El-Djamîya, 11 ans plus tard à Mascara La formation

El-Djamîya, 11 ans plus tard à Mascara

La formation de M'dina J'dida retrouvera, à l'occasion de son match contre le GCM, la ville de l'Emir Abdelkader onze ans plus tard.

De notre correspondant

L. M. AZZI

La dernière production d'El-Djamîya sur le sol masca- réen remonte à la saison 2005- 06, date de sa rencontre face au Ghlai local. C'était pour le compte de la dernière journée du championnat quand l'équi-

pe oranaise avait gagné sur le score de trois buts à un (3-1), décrochant par la même l'ac- cession, l'avant-dernière du club asémiste. Il est utile de noter que la première ren- contre entre les deux équipes sur les terres de Mascara a eu lieu en 1964 ; elle a été sanction- née par un score de parité de zéro partout (0-0).

Mission assez délicate Après une trêve d'une semai- ne, la formation de M'dina J'dida s'apprête à renouer avec la compétition officielle qui reprend ses droits ce vendredi. A l'occasion de la 27e journée du championnat, l'équipe des Vert et Blanc en découdra avec son homologue du GC Mascara sur le terrain de l'ad- versaire. En somme, un court déplacement certes, mais qui

ne s'annonce pas facile sachant que le Ghali occupe la peu reluisante 11e place. Donc, c'est une mission assez délicate qui attend les poulains de Djamel Benchadli demain sur le terrain du stade de l'Unité africaine. Pour beaucoup, le maintien passe par un résultat probant. Autrement dit, l'équipe asé- miste devra éviter de perdre ce derby au risque de se retrouver concernée par une menace ou par une bousculade fort pro- bable, maintenant que le spectre de relégation menace pas moins de sept clubs.

Kherbache : «Bien négocier le derby» Dans un bref entretien réalisé avant-hier, le défenseur Abdelmoumen Kherbache affirme que son équipe est dans l'obligation de ramener

un bon résultat de son déplace- ment à Mascara. "On sait qu'un tel résultat permettra à notre équipe de s'éloigner définitive- ment de la zone dangereuse. C'est vrai qu'il s'agit d'un derby paraissant délicat à gérer sur le terrain de l'adversaire et qui ne s'annonce pas de tout repos ; notre mission est de faire l'im- possible afin de ne pas revenir bredouilles de Mascara. Donc, nous sommes déterminés à ne pas se laisser faire. Vous savez, nous aussi on a besoin de points. C'est pourquoi, nous irons à Mascara avec la volonté de décrocher un bon résultat. Sur le terrain, on fera notre possible pour bien gérer ce match afin de le négocier par un bon résultat. En clair, nous n'al- lons pas là-bas en victimes", a indiqué ce joueur au numéro 13. L. M. A.

victimes", a indiqué ce joueur au numéro 13. L. M. A. Oussaâd suspendu En prévision de

Oussaâd suspendu

Oussaâd suspendu En prévision de ce match derby de Mascara, le coach asémiste ne pourra pas

En prévision de ce match derby de Mascara, le coach asémiste ne pourra pas compter sur le latéral droit, Nasreddine Oussaâd. En effet, ce joueur est sous le coup d'une suspension d'un match pour avoir écopé de deux cartons jaunes lors de la réception du RC Arba (3-1). A sa place, le driver pourrait compter vraisemblablement sur le stoppeur Boualem Mesmoudi, un des éléments-clés de l'équipe asémiste.

MCEE

El-Eulma veut prendre sa revanche sur le CABBA

Vainqueur du leader, le PAC, le week-end dernier à l'occasion de la mise à jour

commencer par celui de vendredi face au voi- sin de Bordj où la pression sera au rendez-vous. Un faux pas à domicile pourrait remettre en question la position du MCEE vis-à-vis de ses

distance, ils sont condamnés à réussir leur opération trois points pour gagner quelques rangs au tableau. C'est pour dire que le match d'aujourd'hui a une grande importance pour

Abbas dispose de tout son effectif

Aucun souci pour le coach qui a réussi à rassembler tous ses hommes pour la bataille du derby. Messaoud et Fezzani, qui n'étaient pas prévus, ont reçu les soins nécessaires pour être sur pied avec l'aval de leur méde- cin. Handicapés par une blessure, les deux joueurs ont raté les séances de cette semaine, mais leur participation au match est certaine compte tenu de la faiblesse de l'effectif qui ne compte pas beaucoup d'éléments aussi performants.

du calendrier, le MCEE est prêt pour le derby face au CABBA, demain.

De notre correspondant

objectifs pour le maintien. Son entraîneur Abbas a pleinement conscience de l'importance

de cette rencontre : "A El-Eulma, aucune équi- pe ne peut échapper et tout le monde le sait. Moi aussi, j'en prends conscience et j'ai même le droit de prendre ma revanche après ce qui m'est arrivé personnellement au CABBA", et de

le classement à la 10e place que les Eulmis pourraient accrocher dans le cas d'une victoi- re aujourd'hui.

Le match contre le CABBA sera sans doute une revanche pour les Eulmis vis-à-vis de leurs adversaires du jour qui leur a joué un mauvais tour la saison passée en se laissant

«Continuer notre chemin»

L'entraîneur du MCEE a demandé à ses joueurs d'être conquérants aussi longtemps que possible : "Battre le CABBA, c'est le match qui va ouvrir la route au maintien. A mes joueurs d'avoir de l'audace, s'ils n'en ont pas, ils seront punis. On est sur le point de départ d'un long chemin qu'on veut fran- chir avec l'esprit de gagneur. La relégation n'est pas pour nous et je pense que le MCEE peut réussir son maintien cette saison", a conclu Abbas.

AMAR T.

conclure : "Une victoire, c'est impressionnant, pour moi, pour le public et pour les joueurs."

battre par l'ASK à l'époque. Les Eulmis se rappellent bien de ce match qui avait failli basculer leur équipe en division inférieure n'était une circonstance favorable venue pro- videntiellement sauver le club en dernier lieu. Espérons que cette histoire passée ne dévoile- ra pas une haine entre les deux voisins et que la rencontre se jouera avec fair-play. A. T.

L'équipe eulmie a profité de son dernier succès pour prendre une belle option dans la course pour le maintien, qui n'est pas encore assuré, et compte poursuivre sur le même élan dans les matchs qui restent à jouer. Autant

Gagner pour retrouver la 10 e place Au lendemain de leur victoire face au Paradou, les Eulmis ont pris un léger mieux au classement, mais ils restent toujours dans le peloton des mal lotis. Et pour prendre leur

Finale tournoi Radieuse «Printemps-Foot»

Hommage à Antar-Yahia, et le trophée à Illizi et Laghouat

C'est dans une ambiance de fête que le 19e tournoi "Printemps-Foot" s'est achevé en apothéose et devant un public record. La participation de la star du fameux match d'Oumdourman Antar-Yahia aux côtes de Lakhdar Belloumi, Kouici, Benzerga, Mezouar, Haddou et autres, a créé l'exploit au cours des différentes finales, qui ont vu la victoire d'équipes du Sud, Laghouat et Illizi, ainsi que celles du Nord, Mostaganem et Seddikia d'Oran. Ces équipes lauréates ont reçu leurs coupes, médailles, trophées et cadeaux des mains de Monsieur le wali d'Oran, Zaâlane Abdelghani, du représentant de la DGSN, du contrôleur Nouasri Salah, du représentant du ministre de la Jeunesse et des Sports, M. Gharbi Badredine, et de M. Ahmed Chouder, P-DG de Mobilis, du président de la Radieuse, M. Chafi Kada, ainsi

que les mondialistes Antar-Yahia, Belloumi et Kouici sans oublier l'arbitre Mohamed Hansal. Les deux stades où se sont déroulées les manifestations, Reguig Abdelkader à Maraval et celui de "Ouled El-Bahia", à l'USTO, ont été marqués par la reconnaissance de la jeunesse oranaise qui a remis un trophée du mérite au héros d'Oumdourman, Antar-Yahia. Tout en souhaitant que ce genre de manifestations de proximité, très estimé par la jeunesse se multiplie dans les wilayas et communes du pays, sachant que l'Etat a multiplié la construction des stades de proximité dotés de terrains en tartan. " Printemps-Foot" reste dans la continuité de l'expérience de la Radieuse qui lutte contre les maux sociaux, pour la sauvegarde de l'enfance et la solidarité avec les sportifs dans le besoin.

qui lutte contre les maux sociaux, pour la sauvegarde de l'enfance et la solidarité avec les
QUOTIDIEN SPORTIF ÉDITÉ PAR LA SARL «TOP SPORT» Directeur de la publication Djamel Guessoum Directeur
QUOTIDIEN
SPORTIF ÉDITÉ
PAR LA SARL
«TOP SPORT»
Directeur de la publication
Djamel Guessoum
Directeur de la rédaction
Rafik Abib
Rédacteurs en chef
Amirouche Boudjedou
Asma Halimi Taïbi
Rédacteur en chef adjoint : Kamel Hassani
Chef de rubrique : Nouredine Boumali
Rédaction
Abderrahmane Mimoun,
Maâmar Zerrouki, Amina Zerrouki,
Mohamed Amokrane Smaïl, Abdellah
Haddad, Hillal Aït Benali, Anis Sadoun,
Rachid Hamadi, Islam Zemam
Rédaction
87, B d Mohamed V
Tél. : (0770) 92 92 83
Fax : (023) 49 05 33
Site Internet
www.competition.dz
contact@competition.dz
Compte bancaire
CPA agence Didouche,
n° 101-400-24762-3
Impression
SIA
Diffusion
Compétition Tél : (0770) 92 92 82
Adressez votre courrier
à Compétition BP 331 - RP Alger

www.competition.dz

Jeudi 6 avril 2017

22

DÉTENTE

JEUX PROPOSÉS PAR SAÏD BENSIHECINE

22 DÉTENTE JEUX PROPOSÉS PAR SAÏD BENSIHECINE Retraité, il résout un des grands mystères de maths
Retraité, il résout un des grands mystères de maths On devrait bâtir les villes à
Retraité, il résout
un des grands
mystères de maths
On devrait bâtir
les villes à la
campagne, l'air
y est plus pur.
Henri Monnier
Alors qu'il se brossait les dents,
Thomas Royen, un retraité allemand, a
élucidé un problème mathématique
irrésolu depuis des décennies. Passée
inaperçue en 2014, l'histoire fait
aujourd'hui son chemin. C'est une his-
toire hors du commun, et pourtant, elle
a tardé à se faire connaître. Un matin
de juillet 2014, Thomas Royen, un sta-
tisticien allemand âgé de 67 ans, trou-
ve enfin la solution à l'inégalité de cor-
rélation Gaussienne (GCI). Au carrefour
de la géométrie, de la probabilité et
des statistiques, la question gaussien-
ne a occupé les experts pendant plu-
sieurs décennies sans que jamais per-
sonne ne trouve la réponse. Et c'est en
se brossant les dents, tout simple-
ment, que le retraité a finalement trou-
vé la solution du problème. Et à l'aide
d'équations des plus classiques, à la
grande surprise de ses collègues.
"Je connais des gens qui ont travaillé
sur le sujet pendant près de 40 ans",
affirme Donald Richards, professeur en
statistiques à l'université de
Pennsylvanie. Interrogé par le magazi-
ne américain de physique Quanta, le
mathématicien avait lui même étudié le
problème ces 30 dernières années. "Je
dois dire que quand j'ai vu le résultat,
c'était un soulagement. Je me souviens
m'être dit à moi-même que j'étais heu-
reux de voir ça avant de mourir." Posé
d'abord dans les années 50, le problè-
me est regardé avec beaucoup d'atten-
tion par les statisticiens à partir de
1972. Thomas Royen commence à se
pencher sérieusement sur la question
lors de son installation à l'université
allemande de Bingen, en 1985. La solu-
tion ne viendra que 30 ans plus tard, le
17 juillet 2014. "Le soir même, la pre-
mière version de ma démonstration
était écrite", raconte le mathématicien.
LES FLÉCHÉS
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
LLLLAAAA BBBBLLLLAAAAGGGGUUUUEEEE
Remplissez cette grille, puis reportez les lettres dans
les cases numérotées correspondantes. Vous décou-
vrirez les nom et prénom du personnage.
en grande
excités
battre le pavé
petite boule
puissance
quantité
marque
commence-
fuse dans
DUDU JOURJOUR
attitude
acrobatique
tressera
l’alternative
ment
l’arène
2
Un couple arrive devant le guichet
d'un théâtre et demande :
innée
- Deux billets, s'il vous plaît !
- Pour "Roméo et Juliette" demande l'homme
10
au guichet.
vin italien
-
Non. Pour mon mari et moi, répond la femme !
mathématicien
suisse
SUDOKU
impôts
1
allègements
réfléchi
9
(d’une peine)
concepts
5
9 7
6
1
paresseux
de nature
rigole
4
coït
7
3
5
anneaux de
solution
cordage
5
9
2
beau parleur
sympa
partie de
vêtement
4
5
2
9
7
équipement
épreuve
sportive
1
4
organe pour
descend
8
voler
1 8
3
9
2
méprisable
4
8
se meut
pieu
chemin bordé
2
8
3
11
d’arbres
rattaches
fils de Jason
7
3
6
8
apparue
fleuve côtier
12
de France
en
compétition
avec la cuisse
REGLE DDU JJEU
Une ggrille eest ccomposée
de pplusieurs ccarrés.
Chaque ccarré ccontient
tous lles cchiffres dde 11 àà
9. Chaque lligne ccomme
chaque ccolonne ccontient
aussi ttous lles cchiffres dde
1 àà 99. CCertains cchiffres
vous ssont ddonnés, àà
vous dde ttrouver lles
autres. PPour ccela,
procédez ppar ddéduction
et éélimination.
SOLUTION
DU NUMERO PRECEDENT
milieux de
requins
3
volcan
1
8
3
6 9
2
4
5
7
petit cube
7
9
5
1 4
8
2
6
3
initiales
adverbe
pour flic
2
4
6
5
7
3
8
1
9
de lieu
6
voyelle
6
1
7
3
2
9
5
4
8
doublée
refus puéril
nabot
4
5
8
7
1
6
9
3
2
fête
9
3
2
4
8
5
6
7
1
table de
liturgique
marché
8
7
1
9
6
4
3
2
5
5
2
4
8
3
7
1
9
6
estomac
7
3
6
9
2
5
1
7
8
4
P
A
A
F
E
N
N
F
R
E
I
G
O
L
A
E
N
E
G
M
LES MELÉS
P
R
E
D
I
C
T
I
O
N
E
G
O
U
T
T
O
I
R
D
O
O
O
U
S
E
C
O
U
R
A
B
L
E
Biffez les mots de la liste ci-dessous. Les lettres
E
M
I
R
E
C
U
L
E
T
R
T
I
U
E
R
I
N
R
A
G
E
D
F
restantes vous serviront à composer les nom et
prénom du sportif caché.
E
D
E
N
L
G
O
D
E
O
U
R
R
I
T
R
O
O
T
R
D
H
O
S
T
I
E
A
S
ACCORD
HAUTAIN
I
D
E
L
I
C
E
S
N
O
O
C
I
C
G
A
E
N
U
L
R
U
R
O
T
E
E
D
O
I
T
ACROBATE
HOSTIE
A
R
C
U
T
R
A
R
E
M
C
R
U
O
L
E
H
F
B
E
E
BALADEUR
IMAGE
E
T
A
L
A
L
L
E
E
BRASSIERE
INNE
S
N
N
D
P
A
E
D
N
A
A
O
U
P
R
I
T
A
L
I
E
R
CHEVALIERE
LUNE
Z
O
O
M
E
S
P
A
R
O
E
I
O
D
E
T
E
E
D
B
O
E
R
E
N
E
M
U
O
T
E
COMPOSANT
NAVETTE
O
S
E
R
L
A
P
I
N
P
M
A
R
I
A
T
N
E
S
H
I
U
I
I
DEGARNIR
NOTOIRE
R
A
S
N
E
O
N
DORE
OBUS
M
E
R
E
R
A
U
T
A
C
B
N
G
V
S
V
E
S
S
I
E
S
N
E
DROGUE
ORNEMENT
O
N
G
T
B
M
O
U
E
V
D
N
O
A
S
LES FLÉCHÉS
ECHOUER
PRIVATIF
C
T
I
O
E
I
M
A
G
E
E
E
R
T
A
1
2
3
4
5
6
ENUMERER
ROUGEATRE
LES MELÉS
C
A
R
L
O