Вы находитесь на странице: 1из 24
MCA Pris en photo en train de rire Djemaouni se défend ! «Oui, j’avais refusé
MCA
Pris en photo en train de rire
Djemaouni
se défend !
«Oui, j’avais refusé
d’entrer en jeu»
«Voilà
pourquoi
je souriais
après le
match»
«Je manque de confiance car
je ne joue pas souvent»
DIMANCHE 23 AVRIL 2017
www.lebuteur.com
QUOTIDIEN NATIONAL
SPORTIF N° 3705 PRIX 20 DA
Mouassa
«Il a raté un
but qui valait
3 points»
J-2
millions
30
pour battre
l’USMA !
Ferhani «Seule la victoire
comptera ce mardi»
AbdellaouiAbdellaouiAbdellaouiAbdellaouiAbdellaouiAbdellaoui «On«On«On«On«On«On nenenenenene perdraperdraperdraperdraperdraperdra paspaspaspaspaspas àààààà Tizi»Tizi»Tizi»Tizi»Tizi»Tizi»
Meftah d’attaque, Berrefane veut jouer
CRB
Il affirme avoir
laissé 6 milliards
dans le compte
Réda Malek
«J’attaquerai en justice la
direction actuelle»
NAHD
USMH
Le Nasria
Le Nasria
Le Nasria
Le Nasria
Le Nasria
Le Nasria
Harrag «Chacun doit
assumer ses responsabilités»
SDF !
SDF !
SDF !
SDF !
SDF !
SDF !
ESS 3 - CSC 2
Real Madrid-FC Barcelone,
ce soir à 20h45
Un match amical
renversant !
Equipe nationale
Le Real veut
"achever" le
Barça !
Mandi
Zidane
«Pas grand-chose
à dire d’Alcaraz,
on va apprendre
à le connaître»
«Ronaldo sera
important»
Enrique «C'est
notre finale !»
N° 3705 02 Dimanche NATIONALE EQUIPE 23 avril 2017 Il n’a joué que onze petites
N° 3705
02
Dimanche
NATIONALE
EQUIPE
23 avril
2017
Il n’a joué que onze petites minutes lors des trois

Mission difficile pour Bentaleb face au RB Leipzig

C’est un match compliqué qui attend le Schalke 04 de Nabil Ben- taleb ce dimanche face au RB Leipzig. Les deux équipes vont se croiser au stade Veltins-Arena dans un match comptant pour la 30 e journée de la Bundesliga. Défaite le week-end dernier chez Darmstadt, puis éliminée jeudi de l’Europa League par l’Ajax, la formation de Gelsenkirchen va devoir remporter le match d’aujourd’hui afin de s’éloigner davantage de la zone rouge du classement. Et pour cause, cinq petits points seulement séparent Schalke 04 du premier re- légable, en l’occurrence Augsburg. Mais la mission ne sera pas facile du tout contre un adversaire qui reste sur une très positive série de quatre succès de suite. Le joueur milieu de terrain de l’EN, critiqué récemment par la presse allemande, est attendu titulaire dans le onze de Mar-

En dépit de l’absence de Lacazette et de Fekir :

Genesio ne convoque pas Ghezzal pour le choc face à l’ASM

Tous les regards des amoureux du cham- pionnat français de football seront braqués ce soir vers le Parc OL qui accueillera un match très intéressant entre l’Olympique Lyonnais et le leader de la Ligue 1, l’AS Mo- naco. Tout auréolés de la récente qualifi- cation pour le carré d’As de l’Europa League au détriment du Besiktas,

d’As de l’Europa League au détriment du Besiktas, les Lyonnais tenteront de faire chuter l’AS Monaco.

les Lyonnais tenteront de faire chuter l’AS Monaco. Mais le milieu de terrain de l’EN, Rachid Ghezzal, ne jouera pas, car le pre- mier responsable de la barre technique de l’OL, Bruno Genesio, a décidé de ne pas le convo- quer, en dépit de l’absence de nombreux joueurs tels que Lacazette et Fekir en raison de blessure. Pour rappel, Rachid Ghezzal quittera le club lyonnais à l’issue du cham- pionnat.

Bensebaïni de retour à l’AS Saint-Étienne

Ramy Bensebaïni sera de retour au- jourd’hui à la compéti- tion lors du déplacement de son équipe au stade Geoffroy-Guichard afin d’affronter l’AS Saint- Étienne dans le cadre de la

d’affronter l’AS Saint- Étienne dans le cadre de la 34 e journée de la Ligue 1.

34 e journée de la Ligue 1. Le défenseur de l’EN a purgé sa suspension de deux matchs suite à son expulsion pour une

main dans la surface de réparation lors du match face à l’OL. Bensebaïni est attendu titu- laire dans l’axe central de la formation rennaise pour ce match face à l’ASSE. Raïs Mbolhi quant à lui devrait débuter le match comme remplaçant, tout comme Mehdi Zeffane qui vit une saison noire avec le Stade Rennais.

R.

Brahimi

suspendu

contre

Feirense

Yacine Brahimi ne sera pas de la partie ce dimanche face à la formation de Fei- rense. En effet, et comme rapporté dans ces mêmes co- lonnes dans nos précédentes édi- tions, le joueur mi- lieu de terrain de l’EN avait écopé de deux matchs de sus- pension en Liga ZON Sagres suite à son expulsion face au Sporting Braga. Outre cette rencon- tre face à Feirense, Brahimi ratera éga- lement le match face à Chaves.

précédentes rencontres de son équipe en Série A :

Ghoulam de nouveau

remplaçant ce soir

contre Sassuolo ?

Le moins que l’on puisse dire est que Faouzi Ghoulam est en train de payer les frais de sa position inflexible sur le dossier de la prolongation de son contrat avec le Napoli. Convoité par les plus grands clubs européens tels que l’Atlético Madrid, le PSG et Chelsea, le défenseur arrière gauche de l’EN refuse pour l’instant de prolonger son bail avec le Napoli et cela en raison d’un dif- férend financier avec ses dirigeants. Considéré comme un élément clé du onze de Maurizio Sarri, Ghoulam ne fait subitement plus partie des plans de son coach ces dernières semaines. Pourtant, tous les spé- cialistes de la Série A sont unanimes à recon- naître la différence de niveau entre Ghoulam et son autre concurrent, Strinic. Ghoulam a été laissé sur le banc des remplaçants lors des deux précédentes rencontres de son équipe en Série A face à l’Udinese et la Lazio de Rome. Il avait également débuté le match face à la Juven- tus comme remplaçant avant de faire son entrée en jeu à la 79’ à la place de Strinic. C’est dire qu’il n’a joué que onze petites minutes lors des trois précédentes rencontres de Naples en championnat. Sa dernière titularisation remonte au 19 mars der- nier face à Empoli lors de la 29 e journée de la Série A. Ghoulam devrait débuter le match d’aujourd’hui face à Sassuolo sur le banc des remplaçants. C’est dire que le joueur vit pratiquement ses derniers jours avec le Napoli, lui qui, sauf rebondissement de der- nière minute, devrait changer de club l’été prochain.

Il met le doute sur son avenir avec Naples sur les réseaux sociaux

Pour sa part, Faouzi Ghoulam a mis le doute sur son avenir avec le Napoli sur les réseaux sociaux. En effet, le défenseur arrière gauche de Naples a posté sur les réseaux sociaux le message suivant :

«J'ai compris une chose, Naples sans les Napoli- tains n'est plus Naples. Donc #forzanapoli- sempre et allez les Napolitains.» Pour une partie de la presse italienne, ce message est peut- être le signe d’un probable accord entre lui et ses dirigeants pour une prolongation de contrat. Affaire à suivre.

Hanni incertain face au Club Brugge

Affaire à suivre. Hanni incertain face au Club Brugge Auteur d’un joli but jeudi dernier face

Auteur d’un joli but jeudi dernier face à Manchester United en Europa league, Sofiane Hanni est incertain pour le match d’Ander- lecht d’aujourd’hui face au Club Brugge. En effet, le joueur en question souffre d’une lé- gère blessure comme l’a indiqué le site officiel du club avant-hier matin. «On a vu sur la base de données GPS qu’il courait beau-

coup moins qu’avant la pause, qu’il était dans le rouge», avait ex- pliqué, Jochen De Coene, responsable de la cellule médicale et performance du RSCA pour justifier la sortie de Hanni en se- conde période du match face à Man U. Les fans d’Ander-

lecht espèrent que Hanni soit apte pour le match de ce dimanche surtout que le joueur en question est considéré comme étant l’homme fort de leur team.

La montée se rapproche un peu plus pour Oukidja et Strasbourg

montée se rapproche un peu plus pour Oukidja et Strasbourg La montée en Ligue 1 se

La montée en Ligue 1 se rapproche de plus en plus pour Strasbourg d’Alexandre Oukidja qui s’est imposé (1-2) chez Laval. Les joueurs de ierry Laurey restent sur cinq victoires et un nul lors des six derniers matches de la

Domino’s Ligue 2. Le gardien de but algérien, Alexandre Oukidja, a pris part à l’in- tégralité de ce match.

Jeannin

titulaire face

à Troyes

Clermont a été accroché avant- hier soir par Troyes à domicile

kus Weinzierl. Belkebla et Bennacer décrochent un point à l'Abbé-Deschamps Le FC Tours est allé
kus Weinzierl.
Belkebla et Bennacer
décrochent un point à
l'Abbé-Deschamps
Le FC Tours
est allé chercher
le précieux point
du match nul
avant-hier soir au
stade l'Abbé-Des-
champs face à
Auxerre (1-1) dans
le cadre de la 34 e
journée de la Do-
mino’s Ligue 2.
Les deux joueurs algériens du FC Tours
en l’occurrence Belkebla et Bennacer
ont été titularisés lors de cette rencon-
tre. Si Belkebla a joué les quatre-
vingt-dix minutes de ce match,
Bennacer a lui été remplacé à la
63’ de cette rencontre par Lou-
vion.
R. O.

Belkalem et Ziani sombrent chez Valenciennes

vion. R. O. Belkalem et Ziani sombrent chez Valenciennes Mandi défie Iago Aspas Absent lors de

Mandi défie Iago Aspas

Absent lors de la précédente ren- contre de son équipe en Liga face à Eibar, Aïssa Mandi devrait retrou- ver aujourd’hui sa place de titulaire dans le onze de Víctor Sánchez del Amo lors du match face au Celta Vigo. Le club andalou ira défier le Celta à l’Estadio de Balaidos dans un match comptant pour la 33 e journée de la Liga. Le capitaine de l’EN, qui avait été laissé au repos face à Eibar, devrait être d’attaque pour la rencontre de ce dimanche après s’être totalement remis de sa blessure au niveau de la main. Mandi aura la tâche difficile face au virevoltant attaquant du Celta Vigo, Iago Aspas. Ce dernier est la plus grande menace pour Mandi and co. Lui qui n’est autre que le meilleur buteur du Celta avec 16 réalisations.

autre que le meilleur buteur du Celta avec 16 réalisations. Dans le cadre de la se
Dans le cadre de la se déplace ce dio G p u
Dans
le
cadre
de
la
se
déplace
ce
dio
G
p
u

33 e

journée de la Série A, le FC Crotone de Djamel Mesbah

di-

manche au Sta-

Luigi

Ferraris de

ê n e s r

Mesbah pressenti remplaçant face à son ancienne équipe de la Sampdoria

remplaçant face à son ancienne équipe de la Sampdoria L’US Orléans a été corrigé avant-hier soir

L’US Orléans a été corrigé avant-hier soir chez Valen- ciennes (4-0) lors de la 34 e journée de la Domino’s Ligue 2.

Titulaire en défense centrale, l’an- cien défenseur de la JSK a pris part à l’intégralité de cette rencontre,

tandis que Karim Ziani est, lui, resté sur le banc des remplaçants. Cette dé- faite complique davantage la tâche de l’US Orléans dans la course pour le main- tien.

o croiser le fer avec la Sampdo- ria. Un match particulier pour le défenseur arrière gauche de l’EN qui va re- trouver son ancienne équipe. Cependant, Mes- bah a peu de chances de prendre part à cette rencontre, lui qui ne fait plus partie des plans de son entraîneur, Davide Nicola. Mes- bah n’a pas participé aux trois précé- dentes rencontres de son équipe contre Torino, l’Inter Milan et le Chievo. Sa dernière titularisation remonte au 19 mars dernier lors du match face à la Fiorentina.

au 19 mars dernier lors du match face à la Fiorentina. (1-1) lors de la 34

(1-1) lors de la 34 e journée de la Domino’s Ligue 2. Le gardien de but algérien de Clermont, Mehdi Jeannin, a comme d’habitude participé à l’intégralité de cette ren- contre.

N° 3705 NATIONALE Dimanche EQUIPE 03 23 avril 2017 Mandi «Pas grand-chose à dire d’Alcaraz,
N° 3705
NATIONALE
Dimanche
EQUIPE
03
23 avril
2017
Mandi «Pas grand-chose à dire
d’Alcaraz, on va apprendre
à le connaitre»
L défenseur et capitaine
e
d’équipe de l’EN, Aïssa Mandi
de la sélection nationale. Il rajoute que les
joueurs seront là pour l’aider à atteindre
a
confié dans la presse espa-
gnole que ses camarades et lui
en sélection vont tout faire
pour faciliter la tâche au nouveau sélec-
tionneur des Verts, Lucas Alcaraz. Invité
à livrer ses impressions sur la nomination
de l’ex coach de Granada CF à la tête de
la barre technique des Verts, Mandi très
réaliste a déclaré au journal estadiode-
portivo.es : «Je ne connais pas personnelle-
ment Lucas Alcaraz, donc je ne peux pas
émettre beaucoup de commentaires à ce
sujet. Tout ce que je connais sur lui, est que
nous avons joué contre lui lorsqu’il était à
Grenade. Nous allons le rencontrer lors du
prochain stage en Juin et on va apprendre
à connaître sa méthode de travail, son ca-
ractère et sa mentalité.»
«On va tout faire pour l’aider à
atteindre les objectifs de l’EN»
Aïssa Mandi reconnait toutefois qu’un
grand travail attend le nouvel entraîneur
les objectifs à atteindre sous sa coupe : «Je
ne pense pas que le fait de jouer en Es-
pagne va me servir particulièrement,
après, nous avons de très grands joueurs
qui évoluent dans les meilleurs champion-
nats européens, et on va l’aider à réaliser
nos objectifs. Nous avons des défis intéres-
sants, avec les éliminatoires de la Coupe
d'Afrique des nations et d'autres matchs
importants à jouer, donc beaucoup de tra-
vail nous attend».
«Avec Brahimi, Feghouli et moi
même, le problème de la langue
ne se posera pas»
Interrogé si le problème de la langue espa-
gnole serait un handicap pour les joueurs
de la sélection nationale, Aïssa Mandi qui
a appris l’espagnol, déclare : «Lors de son
discours en conférence de presse, Alcaraz a
dit qu’il va apprendre le Français rapide-
ment, mais en attendant, je crois que la
présence des joueurs qui maitrisent bien
l’Espagnol à l’image de Feghouli ou Bra-
himi qui parlent aussi couramment la
langue, aidera à servir de traducteurs avec
nos camarades en sélection.»
«Notre génération est loin d’être
finie, on va revenir en force»
Pour terminer Aïssa Mandi rappelle que
cette génération de joueurs doués n’a pas
encore dit son dernier mot même si pour
le Mondial de Russie cela semble mal
parti. Il promet que l’Équipe nationale va
revenir en force lors des prochains jours.
«Si tout va bien avec lui, nous pourrons
bâtir cette grande équipe d’Algérie. Le foot-
ball en Afrique est certes très difficile, car il
y a de grandes sélections. La nôtre l’est
aussi. Même si beaucoup de choses se sont
passées lors de la dernière CAN, on est en-
core loin de la fin d'une génération surtout
que la plupart de nos meilleurs joueurs
restent dans l’équipe. Nous allons essayer
de revenir de très forts pour atteindre nos
objectifs.»
Moumen A.

Battu au Parc par le PSG

Boudebouz «J’ai un bon de sortie, mais on ne sait jamais de quoi demain sera fait»

Montpellier qui restait sur une série de vic- toire, a été freinée, hier en fin d’après-midi par le Paris Saint-Germain. Les gars du sud de la France ont essuyé un revers sur le score de deux buts à zéro. Titulaire, Ryad Boude- bouz, a joué l’intégralité de la rencontre. En vrai patron sur le terrain, il a failli marquer un joli but. Sa frappe du gauche à l’intérieur de la surface a frôlé la transversale du gar- dien de but parisien. «Il y avait mieux à faire. En première période, le PSG a eu trois occa- sions et nous aussi mais on ne marque pas. C'est peut-être dû à un manque de confiance. On savait qu'ils allaient avoir le ballon et il aurait fallu être plus tueur devant le but. Mais c'était une grosse équipe de notre champion-

nat en face

match au micro de Canal+. «J’ai envie qu’on garde une bonne image de moi à Montpellier» Par ailleurs, dans un entretien accordé au journal l’Équipe, le milieu de terrain de l’EN, Ryad Boudebouz affirme qu’il veut quitter Montpelliers en le laissant en Ligue 1. «J’ai un bon de sortie, mais on ne sait jamais de quoi demain sera fait. Aujourd’hui, je ne me dis pas : il faut que je parte. Quoi qu’il arrive, je garde le sourire. (…) Pour l’instant, dans ma tête, il est juste hors de question que je parte en laissant le club en L2. À Montpellier comme à

A déclaré Boudebouz en fin de

qu’ils gardent une bonne image de moi.» «Tant qu’il n’y a rien de concret, je ne néglige rien, même pas la Ligue 1» Annoncé depuis son jeune âge dans de grands clubs européens, Ryad Boudebouz a vécu des moments difficiles dans sa carrière et refuse qu’il retombe dans les mêmes er- reurs. «Déjà, on verra si un grand club se pré- sente. Le foot est parfois bizarre : vous pouvez réaliser une grosse saison et, à l’arrivée, vous êtes déçu parce que les clubs que vous espérez ne viennent pas. Plus jeune, on m’a vendu du rêve, ça m’a servi d’expérience, j’ai appris à être méfiant. C’est un milieu où il y a beaucoup de beaux parleurs. Tant qu’il n’y a rien de concret… (…) Je ne néglige rien, même pas la Ligue 1.» «Pour un milieu de terrain, 11 buts c’est vraiment pas mal» Ryad Boudebouz est re- venu sur ses statistiques cette saison avec Montpel- lier et estime qu’il aurait nettement pu mieux faire. «C'est le fruit de beaucoup de travail d'autant que j'ai été absent un mois et demi (il a été opéré en décembre du ménisque du genou droit). Pour un milieu de terrain, c'est vraiment pas mal mais je sais aussi que je peux faire mieux. Je peux aller encore plus.»

»

Moumen A. Bastia, les gens ont toujours tout fait pour que je sois au top.
Moumen A.
Bastia,
les gens ont
toujours
tout
fait pour que je
sois au top. J’ai
envie de leur rendre ça,

Ça ne s’améliore pas pour Guedioura Parti en quête de

Ça ne s’améliore pas pour Guedioura Parti en quête de temps de jeu cet hiver à

temps de jeu cet hiver à Middles- brough, le mi- lieu défensif de l’EN, Adlane Guedioura n’est pas au bout de

ses peines. Ce dimanche, l’ancien joueur de Watford n’a pas été convoqué par son entraîneur lors du dé- placement de la formation lon- donienne à Bournemouth. En situation inconfortable depuis pratiquement toute la saison, il qui cumule un temps de jeu assez minime dans les jambes et est mal parti pour faire par- tie des joueurs qui seront concernés par le prochain stage des Verts.

Feghouli écarté des 18 L’adaptation en

Angleterre tarde à se faire pour Sofiane Feghouli qui n’arrive pas à aligner les matchs avec sa nouvelle forma- tion. Laissé sur

le banc sans jouer la moindre minute, le milieu de terrain al- gérien de West Ham United, s’est retrouvé écarté des 18 convoqués par l’entraîneur Bilic, hier contre Everton. Pour revenir au match, les Ham- mers qui ont assuré leur saison n’ont pu faire mieux qu’un ré- sultat nul sur le score de zéro à zéro. Ils laissent ainsi filer toutes chances de finir dans une place européenne la saison prochaine.

de finir dans une place européenne la saison prochaine. Hanni d’attaque face à Bruges ! Brillant

Hanni d’attaque face à Bruges !

Brillant contre Man- chester United, l’Algérien So- fiane Hanni, qui était an- noncé incer- tain pour le match contre le FC Bruges, sera bien d’at- taque ce di- manche. Critiqué après le changement préjudicia- ble selon la presse Belge, de l’Al- gérien Hanni face à Manchester, l’entraîneur de l’Anderlecht avait, pour se défendre, précisé que son capitaine d’équipe se plai- gnait d’une blessure. Chose que nous n’avons pas pu infirmer puisque Sofiane sera bien du groupe qui jouera contre Bruges.

Sofiane sera bien du groupe qui jouera contre Bruges. Son entraîneur invente une blessure L’ancien nantais

Son entraîneur invente une blessure L’ancien nantais es- pérait bien terminer le match à Old- Trafford, comme il l’a bien laissé en- tendre dans ses dé- clarations d’après match. Selon nos in- formations, l’entraîneur René Weiler, a dû inventer une blessure de son internatio- nal algérien pour absorber un petit peu la colère des suppor- teurs des Mauves, vraiment mé- contents du remplacement de Sofiane Hanni à Old-Trafford après seulement 60’ alors que jusqu’ici Sofiane était de l’avis de tous le plus dangereux des joueurs de l’Anderlecht.

M.A.

Taïder reconduit comme titulaire

Le FC Bologne qui était en déplacement hier après-midi, à Palerme, s’est incliné de manière amère. Les coéqui- piers de Saphir Taïder avaient pourtant réussi l’essentiel en seconde mi-temps en parvenant à remonter deux buts subis en première période, ont encaissé un troi- sième but à un quart d’heure de la fin. De retour il y a une semaine dans le onze de Donadoni, le milieu dé- fensif de l’Équipe nationale, a été reconduit.

dé- fensif de l’Équipe nationale, a été reconduit. Le titre s’éloigne pour Soudani Le Dinamo Zagreb
dé- fensif de l’Équipe nationale, a été reconduit. Le titre s’éloigne pour Soudani Le Dinamo Zagreb

Le titre s’éloigne pour Soudani

Le Dinamo Zagreb a laissé filer une belle opportu- nité de revenir sur le leader de la Super Ligue Croate hier en s’inclinant à la maison lors du Cla- sico de la Croatie face à Hajduk Split sur le score de deux buts à zéro. Comme attendu, après la sanc- tion annulée à son encontre, l’Algérien Hilal El Arbi Soudani a été aligné d’entrée dans ce match. L’an- cien joueur de l’ASO Chlef n’a pas pu concrétiser les quelques occasions nettes qu’il s’est procuré. Ainsi, en cas de succès de Rijeka, le Dinamo per- dra à un pourcentage très élevé le titre de cham- pion Croatie.

N° 3705 04 Dimanche NATIONALE EQUIPE 23 avril 2017 Blida ou le 5-Juillet
N° 3705
04
Dimanche
NATIONALE
EQUIPE
23 avril
2017
Blida ou le 5-Juillet

L’assistant de Alcaraz sera désigné au BF

Alcaraz décidera à son retour

Alcaraz sera désigné au BF Alcaraz décidera à son retour L e sujet de la domiciliation

L e sujet de la domiciliation des prochaines rencontres de la sélection nationale at- tire toujours l’attention des spécialistes et de l’opinion

publique. Tout le monde s’interroge en effet si l’EN va rester au stade Mus- tapha Tchaker de Blida ou retournera au stade du 5-Juillet que les spécia- listes qualifient de tribunal. Arrivé à Alger mardi, le sélectionneur natio- nal, Lucas Alcaraz, est allé, jeudi dans la matinée, visiter les deux stades. Les deux stades lui ont laissé une bonne impression, mais avec un penchant pour le stade olympique vu sa gran- deur et l’excellent état de pelouse. Mais Lucas Alcaraz n’a encore rien décidé, contrairement à tout ce qui se dit. Le sélectionneur national prendra une décision finale à son retour à Alger prévu ce jeudi.

Il a décidé de revoir les matchs de Blida et ceux du 5-Juillet pour faire une analyse

Du côté de la FAF, on a expliqué au nouveau sélectionneur la situation et le fait que l’EN joue ses matchs à Blida et non pas au stade du 5-Juillet. La si- tuation est très simple. Les joueurs veulent jouer à Blida car là-bas le pu- blic est moins exigeant et moins viru- lent par rapport à celui du stade du

5-Juillet. Les joueurs n’ont toujours pas oublié ce qui s’est passé en octo- bre 2015 lorsqu’ils ont été sifflés et in- sultés par le public du stade olympique lors des deux matchs ami- caux face à la Guinée et au Sénégal. D’ailleurs, ces deux matchs avaient provoqué la crise au sein de l’EN et provoqué aussi le départ du sélec- tionneur de l’époque, Christian Gour- cuff, qui a jeté l’éponge trois mois plus tard. Et face à cette situation, Lucas Alcaraz a demandé à revoir les matchs de l’EN à Blida mais aussi ceux de la Guinée et du Sénégal pour faire une analyse de la situation. C’est pour cette raison que la décision fi- nale sera prise à son retour. En Es- pagne, il aura le temps de revoir les matchs en question.

Il va demander l’avis des joueurs

Face à cette situation, et surtout que l’EN reste sur une déroute lors de la CAN au Gabon et que le peuple est très remonté contre les joueurs, Lucas Alcaraz a décidé de prendre l’avis des joueurs qui sera déterminant pour choisir le stade qui va abriter la ren- contre amicale face à la Guinée le 6 juin prochain puis le match du Togo, une semaine plus tard, pour le compte de la première journée des éliminatoires de la CAN 2019.

Un premier contact avec les joueurs ces jours-ci

Dans cette situation, le sélection- neur national va avancer l’étape de prise de contact avec les joueurs de la sélection. Alors qu’il était prévu que cela se fasse au cours des rencontres lors de la tournée européenne du coach prévue au mois de mai, Lucas Alcaraz contactera les joueurs avant son retour à Alger pour avoir leur avis sur la question.

Zetchi veut toujours le

5-Juillet

Même si l’EN se dirige vers la ré- ception des deux matchs au stade Mustapha-Tchaker de Blida, le pré- sident de la FAF, Kheireddine Zetchi, souhaite que l’EN revienne au stade olympique d’Alger qui est le plus grand stade du pays. Mais la situation actuelle de l’EN l’oblige à temporiser pour le retour au stade du 5-Juillet vu que les joueurs, qui restent sur un échec humiliant lors de la dernière CAN en janvier, redoutent une mau- vaise réaction des supporters.

Hamza R.

Le match de la Guinée officialisé

l l

Le match amical Algérie-Guinée a été officialisé. La Fédération algé-

rienne de football et son homologue guinéenne se sont mises d’accord sur

tous les détails concernant la tenue de cette rencontre qui aura lieu le 6 juin à par- tir de 22h dans un stade qui sera déterminé prochainement. Les Guinéens ont donné ainsi une réponse favorable à la FAF. La rencontre aura lieu au cours d’une soirée de Ramadhan. Les deux Fédérations vont signer la convention dans les tout prochains jours.

Des précurseurs de la FAF en Zambie prochainement

l l

Selon une source

bien informée, une dé-

légation de la FAF sera en Zambie, précisément à la ville de Ndola qui va abriter le match face à l’Algérie au début du mois de septembre. Les précurseurs algériens iront ainsi préparer le séjour de l’EN qui va durer 48 heures seulement. Selon la même source, la délégation algérienne devrait être com- posée du président de la

commission des équipes na- tionales, Djahid Zefzef, du manager général de l’EN, Hakim Meddane, ainsi que le cuisinier-chef, Farid Ne- miri.

C oncernant la composante du staff technique de l’EN, aucune décision n’a encore

été prise du côté de la FAF ou même de Lucas Alcaraz qui a laissé la Fédération la liberté du choix pour désigner un assistant et un entraîneur des gardiens. Selon une source bien informée, le sujet sera déballé lors de la pro- chaine réunion du bureau fédéral qui aura lieu dimanche prochain au CTN de Sidi-Moussa.

Madoui en pole position

Selon une source crédi- ble, c’est Kheireddine Madoui qui tient la corde pour secon- der Lucas Al- caraz. Le président de la FAF, Kheireddine Zetchi, veut Madoui pour son expérience africaine acquise avec l’ES Sétif et la consécration continentale rem- portée en 2014. Du coup, le pré- sident de la FAF veut tirer profit de son expérience africaine sur- tout que Alcaraz et ses assistants espagnols ne connaissent pas le football africain. Il est à noter que dans l’entourage de la Fédération

plusieurs noms avaient circulé comme Mounir Zeghdoud, Ché- rif El Ouazzani Si Tahar et Omar Belatoui.

Il sera aussi sélectionneur des A’

Dans le projet de Zetchi, l’assis- tant local sera en même temps le sélectionneur des A’. C’est ce qu’il a décidé surtout que les locaux sont actuellement sans entraîneur après la démission de Taoufik Ko- richi, qui avait assuré l’intérim jusque-là. Ainsi, Khiereddine Ma- doui sera aussi le sélectionneur des A’. Lors de la réunion du BF, la question sera tranchée et il faut s’attendre à une nomination de Madoui au vu de son CV très in- téressant.

Zetchi veut un staff élargi et homogène

Zetchi veut cette fois instaurer un staff technique assez élargi pour que les entraîneurs travail- lent en étroite collaboration. Son prédécesseur, Mohamed Raou- raoua, voulait instaurer cette poli- tique mais il n’avait pas pu le faire, compte tenu du programme de toutes les sélections. Reste à savoir si l’ancien président du PAC pourra l’instaurer.

H.R.

si l’ancien président du PAC pourra l’instaurer. H.R. Après avoir suivi MCO-MCA Alcaraz n’a rien dévoilé
si l’ancien président du PAC pourra l’instaurer. H.R. Après avoir suivi MCO-MCA Alcaraz n’a rien dévoilé

Après avoir suivi MCO-MCA

Alcaraz n’a rien dévoilé

Il devrait assister au match USMA-CAB

Selon nos informations, Lucas Alcaraz devrait assister, samedi prochain, à la rencontre mettant aux prises l’USM Alger avec le CA Batna qui aura lieu au stade Omar-Hamadi de Bologhine et dont le but est de superviser de nouveaux joueurs locaux. H.R.

Le sélectionneur depuis hier à Alicante Comme prévu, le sélectionneur national, Lucas Alcaraz, est chez
Le sélectionneur
depuis hier à Alicante
Comme prévu, le sélectionneur
national, Lucas Alcaraz, est chez lui
depuis hier. Il a rallié la ville d’Alicante
à partir d’Oran où il a passé la nuit en
compagnie du manager général,
Hakim Meddane, après avoir suivi,
vendredi, la rencontre MCO-
MCA. Son retour pour Alger
est prévu en principe
pour jeudi.

Contrairement à tout ce qui a été rapporté, Lucas Al- caraz ne s’est pas du tout prononcé à propos de la rencontre MCO-MCA, à la- quelle il a assisté vendredi au stade Ahmed-Zabana. Le sélec- tionneur national n’a pas donné la moindre information sur des joueurs qui lui auraient tapé à l’œil.

Règlement du concours Nom : 1- Le tirage de la tombola se fera en une
Règlement du concours
Nom :
1- Le tirage de la tombola se fera en une seule et unique fois, à la fin
du concours, en présence d’un huissier de justice.
2- Le participant doit découper le coupon dûment rempli et l’envoyer
au Buteur par courrier dans une seule enveloppe ne portant aucun
signe distinctif à l’adresse suivante :
Prénom :
Journal Le Buteur - BP 66 - Port-Saïd
16600 - Alger
Adresse :
3- Les participants peuvent envoyer plusieurs
enveloppes.
4- La participation des employés du Buteur
est interdite.
5- Les prix que leurs lauréats n’auront pas
récupérés dans un délai de 30 jours après
la promulgation des résultats seront annulés.
5- Les employés du Buteur et d’AS motors ne sont pas autorisés à
participer à cette tombola.
N° tél portable :
Coupon
N° 3705 LIGUE 1 JSK Dimanche 05 23 avril 2017 Asselah «Cette victoire nous ouvre
N° 3705
LIGUE
1
JSK
Dimanche
05
23 avril
2017
Asselah «Cette
victoire nous ouvre
la voie du maintien»
A la fin de la rencontre de vendredi dernier, nous avons pris attache avec le gardien
de but, Malik Asselah, qui était à l’image des autres joueurs content du résultat. Il
estime que ces trois points vont ouvrir à l’équipe la voie du maintien. Toutefois, il a
insisté sur l’obligation de gagner ce mardi, face à l’USMA.
«Une victoire face à l’USMA pour confirmer notre bonne santé»
Vous avez réalisés une excellente perfor-
mance en battant le CAB chez lui et de-
vant ses supporters. Qu’avez-vous à dire
là-dessus ?
ment. Mais en deuxième mi-temps, nous
avons dominé notre adversaire, qui n’avait
autre solution que de défendre. Après le pre-
C’est une victoire amplement méritée. Je di-
rais que nous avons su gérer la rencontre en
notre faveur. En première mi-temps, on a
essayé d’imposer notre jeu, mais en seconde
période, notre rendement était nettement
meilleur et le but en témoigne. Les trois
points vont nous permettre de souffler et de
gagner quelques places au classement. C’est
très important.
mier but, nous avons eu d’énormes occa-
sions de doubler voire tripler la mise, mais le
gardien adverse était à la hauteur.
On imagine que vous êtes content pour
le
jeune Guemroud qui ne cesse de bril-
ler…
Enormément ! C’est un jeune joueur qui
bosse dur pour s’améliorer et gagner sa
place. Je suis très content pour lui. Il doit
continuer à travailler pour rester sur cette
Pourtant, la rencontre ne s’annonçait pas
facile, n’est-ce pas ?
Oui, on savait que la rencontre n’allait pas
être facile puisque le CAB joue aussi sa sur-
vie en L1. Mais comme nous étions déter-
minés à réaliser un bon résultat, on n’a fait
aucun calcul. Les joueurs ont développé leur
jeu habituel. Je crois qu’on était supérieurs à
notre adversaire. C’est pour cela que j’ai dit
que la victoire est méritée.
Partagez-vous l’avis de ceux qui pensent
que le résultat aurait pu être plus lourd ?
Je suis d’accord. Il est vrai qu’en première pé-
riode, on a eu quelques occasions seule-
dynamique. Il faut dire aussi que la JSK ren-
ferme plusieurs jeunes qui ont prouvé qu’ils
méritent qu’on leur fasse confiance.
Avec ce résultat, peut-on dire que la JSK
a
déjà fait un grand pas pour le maintien
?
Je suis d’accord, cette victoire va nous met-
tre à l’aise et nous permet de préparer les au-
tres rencontres avec moins de pression. Mais
il faut dire que rien n’est acquis encore. Il ne
faut pas brûler les étapes, on doit gérer
match par match pour assurer officiellement
notre maintien très rapidement. Il faut avant
tout gagner tous nos matchs à domicile tout
en essayant de revenir avec quelques bons
résultats de l’extérieur.
Vous allez jouer un autre match ce
mardi. Cette fois-ci, l’adversaire n’est
autre que l’USMA. Comment comptez-
vous aborder cette rencontre ?
C’est l’une des rencontres les plus difficiles
de la saison. Ce n’est pas évident de recevoir
une équipe comme l’USMA. C’est pour cela
que j’estime que la victoire enregistrée face
au CAB aura un effet positif sur les joueurs
qui attendent l’USMA de pied ferme. On
doit coûte que coûte gagner ce match et at-
teindre la barre dès 28 points dès cette se-
maine. Personnellement, je suis confiant, on
peut relever le défi.
Vous vous attendez à une forte affluence
dans les gradins…
Je l’espère ! Ce n’est pas le moment pour que
les supporters nous abandonnent. Ils étaient
à la hauteur depuis le début de saison, donc
j’espère qu’ils le seront aussi lors des pro-
chaines rencontres, notamment celles à do-
micile. C’est grâce à leur soutien qu’on aura
le courage de surprendre n’importe quelle
équipe. On souhaite voir un stade plein à
craquer ce mardi. Nous les joueurs, on saura
relever le défi.
Entretien réalisé par
Saïd D.

Reprise des entraînements ce matin

Les Kabyles ne baisseront pas de

régime

et veulent battre l’USMA à Tizi

R evenir avec la totalité des points de Batna est, le moins que l’on puisse dire, une ex- cellente opération réalisée vendredi après- midi par les protégés de Mourad Rahmouni. Devant une équipe du CAB qui

se trouve dans la zone des relégables, la mission des Jaune et Vert n’a pas été une simple partie de plaisir. La pression est montée d’un cran dès l’entame de la ren- contre. La volonté des visiteurs et l’application stricte sur le terrain des consignes de leur staff s’est avérée au fil des minutes supérieure sur l’adversaire qui est tombé dans l’excès de précipitation et n’a pu gérer la pression du match. La victoire est salutaire du côté de la JSK qui re- joint le CSC avec un total de 25 points chacun, en at-

tendant les deux autres matchs de retard qu’ils doivent négocier pour fuir définitivement la zone rouge. Les Ca- naris enchaîneront cette semaine avec un autre gros match de mise à jour, ce mardi à 18 heures face à l’USMA à Tizi Ouzou. Après le MCA, ce match face aux Rouge et Noir a son cachet particulier de Clasico. La dif- férence c’est que les deux équipes ne sont pas dans la même situation au classement général. Bref, avec la vic- toire ramenée de Batna, les Canaris se sont offerts une meilleure santé psychologique avec laquelle ils affronte- ront les gars de Soustara chez eux. Les gars du Djurd- jura n’ont qu’un seul mot d’ordre : gagner et confirmer leurs intentions de sauver le club de la relégation. Une victoire pour quitter la zone des reléga- bles Avec un total de 35 points en 22 matchs joués, l’USMA compte douze points de retard sur le leader l’ESS, qui a atteint les 47 unités après 24 journées. Les Usmistes n’ont pas encore perdu l’espoir de se relancer dans la course au titre et chercheront une victoire à Tizi. Tandis que la JSK continue toujours son opération sauvetage et doit pro- fiter des deux autres matchs de mise à jour pour se re- faire une bonne santé. C’est un autre match à six points qui attend la formation de Rahmouni cette semaine. La

reprise des exercices est programmée pour au-

jourd’hui à Tizi, et les canaris mettront le cap sur cette rencontre qu’ils veulent absolument gagner. Les absences à l’USMA, un non événe- ment

A deux jours du match contre l’USMA à Tizi,

pour le compte de la mise à jour, on annonce

plusieurs absences du côté des Algérois. Selon

les dernières nouvelles, plusieurs éléments ne se-

ront pas présents à Tizi ce mardi soir, pour cause

de blessure. Les Kabyles ignorent ce qui se dit à ce

propos, et préfèrent se concentrer au maximum sur leur match afin de le préparer dans la grande rigueur, en ayant un seul objectif, celui de rem- porter leur deuxième victoire consécutive. Rahmouni insiste sur la récupéra- tion

A l’occasion de la reprise des entraîne-

ments aujourd’hui, le staff technique

réunira ses joueurs pour leur deman- der d’oublier la dernière sortie réussie en déplacement à Batna. Rahmouni et ses assistants veulent canaliser l’énergie des joueurs pour l’exploiter

ce mardi soir devant une équipe de

l’USMA qui n’a pas baissé les bras en championnat. Avec le volume de la

compétition assez soutenu auquel sont soumis les jaune et vert depuis quelques semaines, notamment leur engagement sur les trois fronts, le staff technique misera sur la récu- pération. Les joueurs ont besoin de retrouver rapideent leur énergie et donner le meilleur face à l’USMA pour espérer ga- gner les trois points. L. A.

Rahmouni ne compte pas changer une équipe qui gagne

Contrairement au onze aligné lors du match retour de Coupe de la CAF face au Tout Puissant Ma- zembe, l’entraî- neur Mourad Rahmouni, avec le retour des bles- sés, a dégagé un onze équilibré, vendredi dernier, face au CAB. Alors que le quatuor dé- fensif composé de Rial, Berchiche, Guemroud et Fer- hani a été aligné ainsi que les trois milieux, à savoir Yattou, Djerrar et Raïah, l’équipe a frappé un grand coup en revenant avec une précieuse et importante victoire. Trois points qui pla- cent la JSK à la 13e place avec deux matchs en retard. De l’avis de tous, le ren- dement de l’équipe a été tellement excellent que le CAB ne s’y est pas retrouvé. Le score aurait même pu être plus large. Ce qui nous pousse à dire que le premier responsable à la barre technique ne changera pas son

équipe face à l’USMA. En principe, c’est le même onze qui devrait être reconduit. Parfaite entente entre Yattou et Djerrar Ce que nous avons aussi remarqué, c’est la belle entente entre les deux milieux Yattou et Djerrar. Ce dernier a d’ailleurs été crédité d’une remarqua- ble prestation. Margina- lisé pendant un bon moment, l’ancien pen- sionnaire du RCR est en train de gagner la confiance du staff tech- nique qui devrait comp- ter plus souvent sur lui. Aïboud et Mebarki devraient débuter le match sur le banc Comme l’entraîneur ne compte pas apporter des changements face à l’USMA, les deux mi- lieux offensifs Aïboud et Mebarki, qui avaient été préservés spécialement pour cette rencontre, ne devraient pas être titula- risés. Les deux joueurs seront alignés en cours du match pour apporter un plus au compartiment offensif notamment, si l’équipe éprouverait des difficultés à faire la diffé- rence. Saïd D.

N° 3705 06 JSK LIGUE Dimanche 1 23 avril 2017 JSK – USMA à guichets
N° 3705 06 JSK LIGUE Dimanche 1 23 avril 2017
N° 3705
06
JSK
LIGUE
Dimanche
1
23 avril
2017

JSK – USMA à guichets fermés

La sortie des Canaris de la Coupe de

la CAF n’a pas provoqué la cassure

entre le club et ses fans. L’élimination de la compétition africaine par le te-

nant du titre a été très vite digérée par les fans qui sont, à l’instar des joueurs, préoccupés par le maintien. La preuve nous a été donnée de Batna où les supporters ont fait le déplacement en force. D’ailleurs, les joueurs étaient reconnaissants en voyant leurs fans dans les Aurès. Ce mardi encore, les supporters rempliront assurément les gradins et donneront du ton aux joueurs pour décrocher une autre vic- toire qui leur permettra de quitter la zone de turbulences. A deux jours du match, on annonce que le Clasico se jouera à guichets fermés, une grande affluence est attendue dans la ville des Genêts. Même si cette partie se jouera un jour de semaine, l’horaire fixé pour le coup d’envoi de la rencontre à 18h facilitera la tâche aux incondi- tionnels des Canaris. La réunion technique pour aujourd’hui à la DJS Dans la perspective d’assurer une or- ganisation sans faille du match JSK- USMA, les responsables du sport à Tizi tiendront une réunion au- jourd’hui au siège de la DJS. Il sera bien entendu question de préparer toutes les conditions nécessaires pour

la réussite du match. Les services de

sécurité seront également sollicités pour mettre en place un dispositif ap- proprié afin de garantir la sécurité des supporters. Les visiteurs comptent aussi faire le déplacement à Tizi et le grand public les recevra avec grande sportivité. La JSK est tenue par l’obli- gation de gagner, et la victoire est plus qu’impérative.

30millions

Après le succès face au CAB

pour battre l’USMA

U ne semaine après l’éli- mination en Coupe de la CAF, les joueurs de la JSK, contrairement à ce que pensaient les

observateurs, n’en étaient pas affec- tés. Ils ont décidé de prendre les choses en main pour sauver l’équipe le plus rapidement possible. Et le maintien passait par un bon résultat vendredi, face au CA Batna, une for- mation qui joue aussi sa survie parmi l’élite. Les coéquipiers de Rial, après une première mi-temps équili- brée où les deux équipes se sont contentées de quelques occasions, ont pris les commandes de la ren- contre puisqu’à la 49’, le jeune Guemroud, d’un coup de génie, ouvre le score et place la JSK à la 13e place. Une victoire qui a fait énor- mément plaisir au président Hanna- chi. Très reconnaissant, le chairman

kabyle a décidé de virer une prime de 30 millions à chaque joueur en guise de récompense. Hannachi ne s’arrêtera pas là, il décide même de promettre à ses poulains le même montant, en cas de victoire, ce mardi face à l’USMA. Une rencontre capi- tale pour les Jaune et Vert, qui pour- raient dès après-midi atteindre la barre des 28 points. Il a félicité les joueurs dans le bus Après la rencontre gagnée face au CAB, le président Hannachi, qui n’a pas suivi la partie, a attendu le bus du club à la sortie de la ville de Batna pour féliciter les joueurs. C’est à ce moment-là qu’il a décidé de les récompenser par une forte prime qui a motivé tout le monde. Sans le moindre doute, le rendement de l’équipe, ce mardi, sera encore meil- leur.

«Vous avez été à la hauteur, vous aurez chacun 30 millions» Très content du résultat enregistré pourtant face à une équipe relégable, Hannachi a décidé de jouer la carte de la motivation financière pour pousser ses joueurs à donner le meilleur d’eux-mêmes lors des pro- chaines rencontres. A ce sujet, il leur a dit : «Sincèrement, je suis très fier de vous. Vous avez livré un match d’hommes. Vous devez rester sur cette lancée le plus longtemps possible pour qu’on puisse assurer notre maintien le plus rapidement possible. Et pour vous récompenser, vous aurez tous une prime de 30 millions chacun que vous devez récupérer cette semaine. Encore bravo !» «Battez l’USMA et vous aurez une autre surprise !» A en croire nos sources, Hannachi

n’a pas hésité à placer la barre très haut, en promettant une autre prime en cas de victoire, ce mardi, face à l’USMA : «Un match très important nous attend cette semaine face l’USMA. Et comme vous le savez, on aura besoin d’une autre victoire pour nous mettre quelque peu à l’abri. Faites ce que vous avez à faire et vous aurez tous une surprise.» «Je suis satisfait de votre rendement» En évoquant le match face à Batna joué sous une forte pression, le pré- sident de la SSPA/JSK dira : «Je suis très satisfait de votre rendement. Vous avez tous été à la hauteur. Je crois que vous auriez pu inscrire plus d’un but. Il faut retenir ces trois points, ils vont vous pousser à travail- ler encore plus.» S. Djoudi

L.A. Reprise du travail ce matin Rentrés avec les trois unités de Batna, les joueurs
L.A.
Reprise du travail
ce matin
Rentrés avec les trois unités de
Batna, les joueurs de la JSK
ont bénéficié d’une journée de
repos bien méritée. Ces der-
niers avaient besoin de récu-
pérer, vu le long trajet en
aller-retour par route. La re-
prise des exercices est fixée
pour ce matin dans leur fief.

Aïboud et Mebarki rejoindront le groupe Les deux milieux de terrain kabyles, Samir Aïboud et Billel Mebarki laissés à Tizi pour le dernier match face au CAB, reprendront avec le groupe aujourd’hui. Rahmouni refu- sait de les prendre avec lui pour leur donner plus de temps de récupération. Il les aura pour le match de l’USMA à 100% de leurs moyens.

Touhami entamera un programme spéci- fique cette semaine Le seul élément qui n’a pas en- core le feu vert du staff médi- cal pour reprendre avec le groupe demeure le défenseur Touhami. Avec un pied im- mobilisé durant plus d’un mois, le joueur doit encore pa- tienter quelques semaines pour espérer reprendre avec ses partenaires. Ce dernier en- tamera cette semaine un pro- gramme spécifique et souhaite reprendre la compétition avant la fin de la saison. L. A.

Ferhani : «L’USMA ? Pour nous, seule la victoire compte»

haute tension. J’estime qu’on mérite amplement cette victoire, nous l’avons cherchée avec les tripes et nous la dédions à notre merveilleux public. La victoire engage effectivement votre opération maintien, quel est votre commentaire ? Le match était d’un enjeu de taille. La défaite était in-

terdite pour les deux for- mations. Avec ces trois points, nous améliorons notre classement mais

nous ne sommes pas en- core à l’abri. Il nous faut ré- colter d’autres succès aux deux matchs restants. Il faut garder les pieds sur terre, le plus dur reste à faire. Vous recevrez ce mardi à Tizi la formation de l’USMA, comment voyez-vous cette rencontre ? Honnêtement, ce match sera diffi-

cile. Il est d’une importance capitale pour la suite du parcours en cham- pionnat. Il vaut aussi six points, vu son importance pour les deux équipes. De notre côté, nous sommes dans l’obligation de garder

les trois points à Tizi peu importe le nom de l’adversaire. Nous avons besoin de ces

«Que ce soit un défenseur ou un attaquant qui marque, l’essentiel sont les trois points»
«Que ce soit
un défenseur ou
un attaquant qui
marque, l’essentiel
sont les trois
points»

points, et nous ferons tout pour les avoir. C’est un élément de la défense qui est l’auteur du but de la victoire face au CAB,

quel est votre com- mentaire ? Tout d’abord, je tiens à féliciter le jeune Guemroud pour son œuvre, c’est un but très important qui nous a libérés. En toute franchise, Guem- roud est un joueur pétri de qualités et qui travaille beaucoup aux entraî- nements. C’est un élément qu’il faut

absolument applaudir et encourager.

A la JSK, peu importe celui qui

marque, que ce soit un défenseur ou un attaquant, l’essentiel c’est de ga- gner le match. Nous sommes un groupe et la solidarité fait notre force sur le terrain. On annonce que le match de ce mardi se jouera à guichets fer- més… On a besoin de nos supporters jusqu’à la fin de la saison. Ceux qui ont fait le déplacement à Batna sont à féliciter et je crois qu’on ne les a

pas déçus. On fera autant ce mardi pour leur donner la joie et leur dé- montrer qu’on ne va pas abandonner l’opération sauvetage. Nos suppor- ters ont un grand rôle à jouer, nous voulons voir un stade archicomble

ce mardi soir.

Entretien réalisé par Lyès A

Le latéral gauche Houari Ferhani a révélé que la victoire arrachée face au CAB est
Le
latéral gauche
Houari Ferhani a révélé
que la victoire arrachée
face au CAB est amplement
méritée et que la JSK a été supé-
rieure sur son adversaire sur tous
les plans. Il a affirmé qu’ils feront
de même ce mardi à Tizi, et peu
importe le nom de l’adversaire,
l’essentiel est de remporter les
trois points et confirmer les
intentions de finir sur
une bonne note.

Vous êtes revenus avec une victoire de Batna, beaucoup ne s’atten- daient pas à une telle opération, quel est votre sentiment ? Nous sommes très contents d’avoir remporté le match. Croyez-moi que ça n’a pas été du tout facile. L’équipe du CAB est aussi menacée de la relé- gation et le match s’est joué sous

N° 3705 LIGUE 1 USMA Dimanche 07 23 avril 2017
N° 3705
LIGUE 1
USMA
Dimanche
07
23 avril
2017

Meftah sera présent contre la JSK

Abdellaoui

« L’essentiel est de ne pas perdre à Tizi Ouzou »

Capable d’évoluer en défense centrale mais aussi en tant qu’arrière latéral gauche, Ayoub Abdellaoui a toujours répondu présent lorsque le club avait besoin de ses services. L’ex- international espoir a été d’ailleurs titularisé lors du dernier match amical joué lors de cette trêve et sera l’un des candidats sérieux pour une place dans le onze qui débutera la partie, ce mardi, au stade du 1er- Novembre à Tizi Ouzou à l’occasion de la rencontre de mise à jour du calendrier face à la JSK. Une rencontre que le n°3 des Rouge et Noir a évoquée dans cette interview. Ecoutons-le.

joute pour avoir une idée précise sur la forme dans laquelle se trouve chaque joueur. Maintenant, ils sa- vent ce qu’il faut améliorer avant la reprise de la compétition officielle. Vous l’avez perdu, est-ce que cette situation vous inquiète ? Non. Ce n’est qu’une joute ami- cale à zéro point. Le but de cette partie était de rester compétitifs. Le résultat final n’avait aucune impor- tance. C’est vrai que ça nous aurait fait du bien de la remporter mais il ne faut pas dramatiser la situation. L’essentiel à mes yeux, c’est que nous l’avons terminée sans qu’aucun de mes coéquipiers ne contracte de blessure sérieuse. Nous avons be- soin de tout le monde pour le match de mardi prochain et à ce rythme nous serons presque au complet, ce qui ne fera qu’offrir plus de choix au coach. Cette rencontre a permis à quelques-uns de vos coéquipiers de faire leur come-back. Un mot à propos de ces retours ? C’est clair que ça nous a réjouis de les voir rejouer à nouveau. Un élé- ment tel que Benkhemassa, son re- tour ne pourra que faire un énorme bien au groupe. Il a vécu une pé- riode difficile à cause de la blessure dont il a souffert mais à présent ce n’est qu’un mauvais souve- nir. Son retour et celui de mes autres camarades ne fera que nous rendre en- core plus solides, il n’y a aucun doute là-dessus. Vous allez renouer avec la compétition mardi en disputant un match de mise à jour du ca- lendrier, serez-vous prêts pour ce rendez-vous ? Oui, nous le serons. En tout cas, je ne vois aucune raison pour le contraire. Nous préparons cette ren- contre depuis plusieurs semaines, ce sera un rendez-vous important pour les deux formations, et il est nor- mal que nous voulions donc faire le nécessaire pour réaliser la meilleure performance possible. Les deux équipes débuteront la partie à chances égales, à nous de faire ce qu’il faut pour répondre présent et être à la hauteur. Nous avons comme objectif de terminer la sai- son en force, nous nous donnerons à fond pour l'atteindre. Sincèrement, votre équipe peut- elle réaliser une bonne perfor- mance à Tizi Ouzou ? Personnellement, je reste opti- miste. Le groupe renferme dans ses rangs plusieurs bons joueurs. Nous avons des atouts à faire valoir. Pour le moment, nous disposons encore de quelques jours pour faire les re- touches nécessaires. Il faut que nous soyons bien concentrés et que nous fassions ce qu’il faut afin de réaliser une bonne performance et nous pourrons par la suite préparer nos prochaines sorties dans les meil- leures conditions possibles le moral au beau fixe. Entretien réalisé par Adel Cheraki

a y
a
y

Le match face à la JSK sera transmis en direct

l

l A Tizi Ouzou, les

joueurs de l’USMA

seront soutenus par leurs supporters puisque ces derniers comptent faire ce déplacement mais ceux qui ne pourront pas faire ce trajet peuvent égale- ment suivre cette rencon- tre en direct sur le petit écran. Une information qui ne devrait que réjouir ceux qui n’auront pas le privilège d’être dans les tribunes du stade 1er-No-

vembre.

Le coup d’envoi prévu à 18h

l

l Le match de mise

à jour du calendrier

qui opposera la JSK à l’USMA pour le compte de la 23e journée de la Ligue 1 Mobilis aura lieu ce mardi au stade du 1er- Novembre à Tizi Ouzou. Le coup d’envoi de cette partie sera donné à 18h tandis que la rencontre entre les équipes réserves des deux clubs débutera à 14h. Pour rappel, les co- équipiers de Bechou sont au pied du podium et n’ont pas le droit de per- dre encore des points s’ils veulent l’intégrer à nou- veau avant la fin de sai- son.

r o c h a i n s heures. Les deux gar- diens de but ont chacun

p

50%

de

P our une bonne nouvelle, s’en est une ! Mohamed

Rabie Meah n’a finalement rien de grave. L’ar-

rière latéral droit des Rouge et Noir a contracté

une blessure lors du match amical disputé mer-

credi passé à Bologhine contre l’Olympique de

Médéa et perdu sur le score de deux buts à zero. Ne souffrant

de la cuisse, le défenseur international

sera bel et bien présent à Tizi Ouzou mardi. C’est en tout cas ce que nous avons pu apprendre d’une source proche de ce dossier. Une information qui ne devrait que réjouir le coach mais surtout les supporters vu le poids de cet élément au sein du groupe. Considéré comme un élément clé dans le onze du Belge, celui qui a été formé et révélé à la JSK, avant de rejoindre la JSMB puis l’USMA, fera son retour au stade du 1er-Novembre et tentera donc de tenir son rôle comme il l’a si bien fait jusque-là sur et en dehors du terrain. Reste à savoir maintenant si sa présence sera suffisante pour permettre aux siens de réaliser le meilleur résultat possible contre les Canaris. Réponse après la fin de cette partie.

Il reprendra ce matin

que d’une contusion

Laissé au repos jeudi et vendredi, Mohamed Rabie Meah

s’est contenté de subir des soins tout en appliquant un pro- gramme spécifique afin de garder la forme. Un tel traitement

permis à l’arrière latéral des Rouge et Noir de se sentir

mieux et du coup il pourra se joindre une nouvelle fois à ses coéquipiers dès aujourd’hui puisque c’est ce dimanche que les Usmistes se remettront au travail pour faire les dernières retouches avant qu’ils se rendent à Tizi Ouzou lundi.

retouches avant qu’ils se rendent à Tizi Ouzou lundi. Parlons du match amical qui vous a

Parlons du match amical qui vous a opposés à l’OM, qu’avez- vous à nous dire à ce sujet ? Ce fut un bon test pour nous car nous avons affronté une bonne équipe dont les joueurs pratiquent un beau football. Il fallait bien meu- bler cette trêve, et disputer des ren- contres amicales a été la meilleure manière de le faire. Les membres du staff technique ont profité de cette

Benguit est prêt à le remplacer

Ne voulant pas rater cette rencontre, Mohamed Rabie Meah est prêt à faire les efforts nécessaires pour tenir son

rôle et il est bien parti pour pouvoir le faire. Dans le cas où il

aurait un revirement de situation, le jeune Abderraouf

Benguit se dit prêt pour le remplacer. Ayant déjà accompli une telle mission par le passé, le milieu de terrain de for- mation prêté par le Paradou AC demeure donc une bonne option aux yeux du premier responsable du staff technique qui pourrait aussi compter sur Faouzi Bourenane pour tenir une telle mission même si celui qui a rejoint le club l’hiver passé est plus à l’aise dans un rôle plus offensif. Adel Cheraki

Ça se complique

pour Zemmamouche

leur faire confiance.

S i Mohamed Rabie Meah sem- ble bien parti pour tenir sa place face à la JSK au stade du 1er-No- vembre ce mardi, ce n’est pas le cas pour Mohamed Amine

Zemmamouche. Le gardien de but des Rouge et Noir, qui a été déjà obligé de faire l’impasse sur la dernière sortie offi- cielle de son équipe lorsque cette dernière est allée défier le RCR chez lui et devant ses supporters à cause d’une blessure du genou, ne semble pas prêt de renouer avec la compétition officielle malgré les efforts des membres du staff médical

pour le récupérer. Ne disposant que de 48h, une éventuelle participation du natif

de Mila ne serait plus envisageable, ce qui

poussera certainement les membres du staff technique à faire leur choix en titu- larisant Berrefane ou en faisant confiance

à

Mansouri. En tout cas, jusqu’au moment où nous mettons sous presse, rien n’est décidé, et tout se fera lors des jours, voire

Berrefane ne veut pas rater ce choc

Natif de Tizi Ouzou et formé à la JSK, Mourad Berrefane a porté également les couleurs du MOB et du MCEE. Mardi, il pourrait bien faire son retour au bercail mais avec le maillot d’une autre forma- tion que celle de l’équipe locale. Conscient de l’importance de cette ren- contre pour son club actuel mais aussi pour les Canaris, celui qui a remplacé Zemma à chaque fois cette saison ne veut pas rater un tel rendez-vous et semble dé- cider à faire ce qu’il faut pour être à la hauteur. Reste à savoir si le Belge déci- dera de l’aligner en tant que titulaire.

Mansouri n’a pas dit son dernier mot

Smaïl Mansouri, quant à lui, n’a pas été épargné par les blessures jusque-là mais désormais il se porte mieux. Même s’il a encaissé deux buts contre l’OM, mercredi, il ne désespère pas de faire sa première apparition officielle cette saison lors de la prochaine sortie de son équipe. Un choix de plus pour l’ancien sélectionneur du Burkina Faso et ses adjoints qui pourront compter sur son expé- rience pour gérer n’importe quelle situation.

son expé- rience pour gérer n’importe quelle situation. Reprise ce matin l l Les joueurs de

Reprise ce matin

l l Les joueurs de l’USMA ont eu droit à un jour de repos accordé par le coach une fois que la séance d’entrainement de vendredi

terminée. Si tout se passe comme prévu, c’est donc aujourd’hui que Mohamed Benkhemassa et ses coéquipiers se retrouveront une nou- velle fois au stade Omar-Hamadi pour aborder la dernière ligne droite avant de quitter la capitale afin de se rendre à Tizi Ouzou, la ville où se tiendra leur prochain match. Un match programmé pour ce mardi au stade du 1er-Novembre contre la JSK.

chances d’en- tamer cette partie dans le onze de départ et ce sera à eux de convaincre Paul Put de

Adel C.

N° 3705 08 MCA LIGUE Dimanche 1 23 avril 2017 A l’issue de la rencontre
N° 3705 08 MCA LIGUE Dimanche 1 23 avril 2017
N° 3705
08
MCA
LIGUE
Dimanche
1
23 avril
2017

A l’issue de la rencontre

disputée face au MCO

et malgré le fait que

l’équipe ait perdu deux

précieux points, Kamel

Mouassa garde toujours l'espoir de pouvoir coiffer l’ESS au poteau :

«Certes, on pouvait gagner et l’écart de points, qui nous sépare de l’ESS, est de dix longueurs, mais il ne faut pas baisser les bras et il faut conti- nuer à croire que le titre est toujours possible. Toutefois il faut faire aussi attention à l’USMBA et l’USMA qui sont capables de revenir en force et jouer aussi pour le titre. Il faut donc lutter et essayer de récolter le maxi- mum de points jusqu'à la fin du par- cours».

«On pouvait tuer le match en première mi-temps»

nat, car en coupe d’Afrique on arrive à mieux s’exprimer et on trouve toujours le chemin des filets. Je pense toutefois que ce sont les calculs qui influent négativement sur l’équipe et j’ai demandé aux joueurs d’essayer d’oublier la première place du classement et se libérer pour s’exprimer sur leur véritable valeur et essayer de réa- liser les résultats souhaités».

«J’aurais souhaité que Djemaouni m’offre un but qui est équivalent à trois points»

En revenant sur le but manqué par Djemaouni dans l’ultime minute des ar- rêts de jeu, le coach a pris la défense de son joueur et dira : «J’aurais souhaité que Djemaouni m’offre un but qui est équiva-

Mouassa

«Le titre est toujours possible, mais attention à l’USMBA et l’USMA !»

lent à trois points, mais il ne faut pas ou- blier que le joueur a traversé des moments difficiles depuis l’entame de la saison et cette situation a influé négativement sur son ren- dement. Il ne faut pas en vouloir au joueur, au contraire, on doit l’aider pour remonter la pente».

«Les absences ne nous ont pas perturbés et je ne crains pas la fatigue»

Le coach du MCA et en parlant de la rencontre en elle-même, estime que son équipe pouvait sceller le sort de la rencontre : «On s’est déplacés à Oran avec la ferme intention de gagner ce match, malgré le fait qu’on allait affronter une équipe qui n’a réussi qu’une seule victoire depuis l’entame de la phase retour. La rencontre était équilibrée, mais on s’est créé les occasions les plus franches et on pouvait tuer le match en première mi-temps, n’était l’efficacité qui nous a fait défaut une fois de plus. Je peux dire qu’on a gagné un point, mais on a aussi perdu deux autres».

«Je ne comprends pas ce qui nous arrive en championnat»

Pour expliquer les résultats réalisés en phase retour, contraire- ment aux rencontres de coupe d’Afrique où l’équipe carbure à plein régime, le coach nous confie : «Je ne comprends pas ce qui nous arrive dans les rencon- tres de champion-

Abordé sur les absences qu’a connues son équipe pour cause de blessure ou de sus- pension, ainsi que le calendrier chargé qui l’attend, Kamel Mouassa se montre confiant :

«Ecoutez, le football est un sport collectif et ce n’est pas l’absence d’un ou deux joueurs qui va nous perturber. Malgré le fait qu’on était amoindris, je pense que nous avons dominé les débats, et la force de mon équipe est dans l’esprit du groupe. Quand vous me parlez de l’en- chaînement des rencontres, il faut savoir qu’on a profité des arrêts du championnat pour bien se préparer sur le plan physique, ce qui nous permettra de faire face à la programma- tion et terminer la saison en force. Pour ce qui est de la rencontre qui nous oppo- sera au MOB, on doit la gagner afin qu’on puisse rester en course pour le titre».

M. Lakehal

Ce n’est pas à Mouassa de marquer des buts

Vendredi dernier, le Mouloudia a raté une belle oppor- tunité de se relancer dans la course au titre et mettre la pression sur l’ESS, puisque les coéquipiers de Hachoud avaient largement les moyens de l’emporter, n’était le manque d’efficacité qui a pénalisé à plus d’un titre le Doyen. En effet, les occasions les plus nettes de la partie étaient à l’actif des Algérois qui ont failli une fois de plus, à l’image de Zerdab qui pouvait permettre à son équipe de prendre l’avantage avant la pause-citron. Toutefois, la balle de la victoire était au bout du pied de Djemaouni, en ratant seul face à Natèche dans les arrêts de jeu, pri- vant son équipe d’un succès à Zabana. Sur le plan du jeu, le Mouloudia a réalisé une belle prestation grâce à la bonne stratégie de jeu adoptée par Mouassa et qui a donné ses fruits, mais ce n’est pas à lui de marquer des buts à la place des attaquants, lesquels doivent une fois de plus se remettre en cause pour cette fin de parcours au risque de manquer d’autres précieux points, car l’équipe risque de regretter les deux points ratés à Oran et qui peuvent avoir leur pesant d’or lors du décompte final.

Après la rencontre devant le MCO, Omar Ghrib semble satisfait de son équipe, car même si le Doyen pouvait re- venir avec une victoire à la maison, il n’en demeure pas moins que le fait de prendre un point en déplacement, tout en étant handicapé par plusieurs absences, reste une bonne performance. «Les joueurs étaient des hommes sur le terrain et ont fourni les efforts nécessaires, ce qui nous a permis de réaliser un bon résultat. Il est vrai qu’on aurait souhaité empocher les trois points, mais il ne faut pas oublier que nous étions amoindris et les joueurs qui ont pris leur place sur le terrain ont réussi à relever le défi. Pour

Reprise des entraînements aujourd’hui Afin de préparer leur prochain match devant le MOB, c’est aujourd’hui
Reprise des
entraînements
aujourd’hui
Afin de préparer leur prochain match
devant le MOB, c’est aujourd’hui que le
Mouloudia se remettra au travail au
stade de Ain Benian. Le coach misera sur
la récupération et essayera d’apporter les
correctifs nécessaires en mettant aussi
l’accent sur le travail devant les buts,
tout en étant convaincu que c’est le
seul remède aux attaquants pour
accroître leur taux de réussite.
Ghrib
réconfortera
ses joueurs
De son côté, Ghrib se réunira
avec ses joueurs afin de les récon-
forter, car il sait pertinemment
qu’ils sont un peu affectés morale-
ment, eux qui voulaient offrir à leurs
supporters la victoire, hélas le
manque d’efficacité leur a porté pré-
judice, même s’ils avaient évolué
face à une formation oranaise
qui était à son tour tenue par
l’obligation du résultat.

Les attaquants manquent de concentration

En effet, le rendement de la ligne offensive alterne le bon et le moins bon et les atta- quants du Mouloudia n’arrivent pas à avoir cette performance devant les buts. En dépit du travail effectué dans ce sens, aux entraî- nements, la réalité du terrain est autre. Les joueurs du compartiment offensif man- quent de concentration, ce qui explique les

nombreuses occasions manquées à chaque reprise. Contrairement aux rencontres du championnat, les joueurs du MCA affichent un taux de réussite satisfaisant en Coupe d’Afrique, et semble bien que c’est la pression des calculs qui pèse sur leur mental, car c’est la seule explication à

ce qui est du titre, je peux vous dire que rien n’est encore perdu et on va lutter jusqu'à la

fin. Cependant, et si on ne réussira pas à terminer champion, on as- surera une parti- cipation en Ligue des champions et

c’est l’objectif qu’on s’est fixés avant l’en- tame du championnat», dira Ghrib

donner à ce ratage en championnat.

«Il ne faut pas critiquer les attaquants, ce sont les mêmes joueurs qui ont inscrit quatre buts face aux Young

Ils doivent se remettre en cause dès le prochain match

Les coéquipiers de Zerdab, et afin de se ra- cheter, doivent se remettre en cause dès le prochain match retard face au MOB et qui aura lieu mardi prochain au 5-Juillet. Le Mou- loudia qui n’a gagné aucune rencontre en championnat dans l’enceinte Olympique depuis l’entame de la phase retour, aura à prendre le dessus sur le MOB pour reprendre la seconde place que l’USMBA occupe actuellement.

Africans» Sachant que les at- taquants ont fait l’ob- jet de virulentes

Ghrib «Les joueurs ont été des hommes sur le terrain, et rien n’est encore perdu»

des hommes sur le terrain, et rien n’est encore perdu» critiques suite aux occasions manquées, le

critiques suite aux occasions manquées, le président a tenu à défendre ses élé- ments, car même s’ils n’avaient pas eu la réussite de leur côté, ces derniers n’ont pas démérité. A ce sujet, il répondra :

«Certes nous avons manqué des buts, mais il ne faut pas critiquer les attaquants, car ce sont les mêmes joueurs qui ont inscrit quatre buts face aux Young Africans. Ainsi, il faut encourager l’équipe pour qu’elle puisse réaliser les résultats escomp- tés pour le reste du parcours».

«On doit gagner face au MOB pour rester dans la course au titre»

Evoquant la rencontre que son équipe livrera ce mardi contre le MOB, le pre- mier responsable du Mouloudia se mon- tre confiant : «On doit gagner notre match face au MOB, car c’est une rencontre qu’on jouera sur notre terrain et on n’a pas droit à l’erreur. Une victoire nous permettra de

reprendre la seconde place du classement, qui nous incitera à rester en course pour le titre, car il faut y croire jusqu'à la dernière minute».

«Le retour des blessés apportera un plus»

Comme le Mouloudia a été privé de quelques joueurs pour cause de blessure, Ghrib estime que son équipe sera plus forte pour cette fin de saison : «Les joueurs n’ont pas démérité et nous avons un effectif riche et chacun essaye de donner le meilleur de lui-même. Le retour des joueurs blessés va apporter un plus et on terminera la saison en force».

«Avec Ghrib, le Mouloudia a retrouvé sa notoriété»

Le premier responsable du club est re- venu sur l’accueil chaleureux réservé par le MCO à son équipe, en nous confiant :

«Je remercie le MCO pour cet accueil qui atteste les relations fraternelles entre les deux clubs. Avec Ghrib, le Mouloudia a re- trouvé sa notoriété et la où l’équipe se dé- place, elle est bien reçue, et l’époque des scandales est révolue».

«Meçabih a besoin du sou- tien de tout le monde, car il a beaucoup donné au football algérien»

Abordé au sujet de Meçabih qui a été honoré, Ghrib a montré son soutien in- défectible à l’ancienne star de l’EN. «Me- çabih a besoin du soutien de tout le monde dans ces moments difficiles, car il a beau- coup donné au football algérien. Je remer- cie les auteurs de cette belle initiative d’honorer Meçabih et à leur tête la direc- tion du MCO», conclut Ghrib.

Kamel M.

N° 3705 LIGUE 1 MCA Dimanche 09 23 avril 2017
N° 3705
LIGUE
1 MCA
Dimanche
09
23 avril
2017

Djemaouni «Je n’ai pas fermé l’œil à cause du but que j’ai manqué»

Vous avez fait objet de virulentes critiques suite à l’occasion de but manquée en fin de partie et qui a privé votre équipe de pren- dre les trois points de la rencontre… Je comprends les supporters qui ont par- couru des kilomètres pour assister à la rencon- tre, et il est de leur droit de me critiquer d’avoir raté le but de la victoire dans les der- nières secondes des arrêts de jeu, mais ils doi- vent me comprendre aussi car même moi je voulais marquer le but et aider mon équipe à gagner. A quoi attribuez-vous ce manque de confiance qui s’est répercuté négativement sur vous ? Il est évident que lorsque vous ne jouez pas, vous manquez de réussite, et je ne vous cache pas que je voulais rentrer bien avant car je connais bien ce stade Zabana, où j’ai des re- pères. Mais une fois sur le terrain j’ai eu une occasion qui ne se répétera même pas dans mes rêves. Je n’ai pas donc à parler plus et je dirais seulement que la malchance me pour- suit. Qu’avez-vous ressenti après avoir manqué cette opportunité d’offrir les trois points à votre équipe ? Je n’en revenais pas. Croyez-moi, je n’ai pas fermé l’œil durant toute la nuit à cause de cette occasion en or et qui pouvait me remettre en confiance. Une fois de plus, je dirais que les supporters ont le droit de me critiquer après avoir manqué un but tout fait. Les supporters sont plus mécontents après avoir vu une photo en fin de partie où vous étiez en train de rigoler… Vous me donnez l’occasion pour bien m’ex- pliquer sur ce sujet. En rejoignant les ves- tiaires, je mes suis mis le maillot sur le visage, pour cacher ma déception, mais sur l’action l’un des journalistes que je connais m’a appelé pour me dire que je manquais terriblement de chance et je me suis tourné vers lui tout en souriant malgré le fait que j’avais la mort dans l’âme. C’est à ce moment-là qu’on m’a pris en photo et tout le monde pensait donc que je ri- golais, croyant que j’étais indifférent au sort du match, malgré le fait que j’étais très déçu. On laisse croire que vous avez refusé de rentrer lorsque Mouassa vous a demandé

vous avez refusé de rentrer lorsque Mouassa vous a demandé de prendre votre place sur le

de prendre votre place sur le terrain… Effectivement, j’avais refusé de rentrer car je voulais avoir plus de temps de jeu et je me suis dit qu’en bénéficiant seulement de cinq mi- nutes de jeu, je n’allais pas bénéficier de suffi- samment de temps pour toucher le ballon. Mais par la suite j’ai respecté la décision du coach et j’ai pris ma place sur le terrain et per- sonne ne sait ce que lui réserve le destin, car une occasion de but s’est présentée à moi, que je n’aurai peut-être pas eue même si j’avais été aligné d’entrée. Peut-on dire que votre refus de prendre votre place sur le terrain vous a déconcen- tré ? Oui, il se pourrait, car en effectuant m’a ren- trée sur le terrain j’étais un peu perturbé et c’est la raison pour laquelle j’ai raté cette occasion. Il faut savoir aussi que j’ai un peu perdu confiance, ce qui peut expliquer aussi le pe- nalty raté face à la JSK. Cependant, il ne faut

pas oublier qu’il y a une grande pression au Mouloudia et cela contrairement à celle des autres équipes, et il faut que tu marques dès que tu effectues ta rentrée sur le terrain. Après tout ce que vous avez enduré cette saison, est-ce que vous pensez à changer d’air en fin de saison ? Il est prématuré pour parler de la fin de sai- son et une fois qu’on terminera cet exercice, il se pourrait que je pense à mon avenir. Il ne faut pas oublier que je n’ai pas eu l’occasion de jouer beaucoup de matchs cette saison et si j’avais eu plus de temps de jeu, les choses au- raient pu changer pour moi. Mais vous n’avez jamais réussi à donner un plus lorsque vous jouez… Je n’ai jamais aligné de matchs de suite comme titulaire, car à chaque fois je me re- trouve même en dehors de la liste des dix-huit. Contrairement aux autres joueurs, je n’ai pas bénéficié de beaucoup de chance, car certains

éléments et malgré le fait qu’ils n’aient pas eu le rendement souhaité, ils ont continué à jouer ce qui leur a permis de gagner en confiance, contrairement à moi. Par exemple, ce sont tous les joueurs qui sont passés complètement à côté de leur sujet face à l’USMA, mais j’étais le seul qui s’est retrouvé en dehors de la liste des dix-huit le match suivant. Je peux dire toute- fois que la faute n’incombe pas aux entrai- neurs, pour me donner plus de chance, car lors de la phase aller on ne pouvait changer une équipe qui gagne et de mon côté je peux vous dire que la chance m’a tourné le dos. Le coach n’a pas manqué de vous défendre en fin de partie… Je connais bien Mouassa et je demande seu- lement qu’il me donne plus de chance pour jouer deux à trois rencontres d’affilée, et si je n'arrive pas à le convaincre, il n’y a aucun pro- blème si je ne rejoue pas. Entretien réalisé par Billel G.

Les supporters ont répondu à l’appel

Vendredi dernier, très nombreux étaient les supporters du Mouloudia à avoir fait le déplacement à la ville d’El Bahia pour soutenir leur équipe, en prouvant encore qu’ils répondent présent à chaque fois que l’équipe les sollicite. Même mécontents des derniers résultats réalisés par les co- équipiers de Hachoud en champion- nat, ils ont quand même répondu à l’appel en étant plus de 2500 suppor- ters à remplir la tribune couverte, et 2000 sont restés à l’extérieur, ce qui atteste que les Chnaoua se sont dé- placés massivement et il semble bien que la qualification à la phase des poules les a réconciliés avec les joueurs.

Ils ont donné de la voix

Les Chnaoua qui ont pris place dans les tribunes ont donné de la voix à leur équipe durant toute la partie, ce qui a motivé davantage les coéqui- piers de Hachoud qui ont réalisé un match plein, en étant tous près de revenir avec les trois points de la victoire, s’ils avaient réussi à concrétiser les multiples occasions créées.

Les joueurs les ont remerciés en fin de partie

Au coup de sifflet final, et bien qu’ils étaient déçus d’avoir laissé filer une victoire qui était à leur por- tée, les joueurs se sont dirigés vers les supporters pour les saluer en guise de reconnaissance de leur soutien indéfectible et les Chnaoua n’ont pas man- qué à leur tour de les applaudir. Ainsi, la réconcilia- tion s’est faite entre le Mouloudia et ses supporters, car l’équipe a tout de même réalisé une bonne opé- ration en arrachant un point en déplacement face à une équipe en quête de rachat. Toutefois, les Algé- rois doivent rendre le sourire à leur galerie par une victoire ce mardi face au MOB.

Victoire impérative devant le MOB pour continuer à y croire

championnat, suite à la longue trêve qui lui a porté préjudice, le MCA aura à renouer avec le succès devant la lanterne rouge. Contrai- rement aux rencontres de Coupe de la CAF, le Doyen éprouve d’énormes difficultés sur ses bases, et cette rencontre face au MOB pourra lui servir de déclic afin de renouer avec la victoire en cham- pionnat au stade du 5-Juillet. C’est donc avec cet état d’esprit que le match sera abordé où les suppor- ters se déplaceront en grand nom- bre pour pousser leur équipe.

Sept points en autant de rencontres

Même si le MCA est en train de réaliser une bonne saison et cela contrairement aux deux années précédentes, il n’en demeure pas moins que l’équipe pouvait facile- ment prendre la tête du classe- ment, n’était les nombreux points perdus à domicile. Certes l’équipe a été parfois victime d’un mauvais arbitrage, mais les joueurs pou- vaient faire mieux, car la direction du club a mis tous les moyens à leur disposition et ils ne man- quaient de rien relativement aux autres formations. En effet, et de- puis l’entame de la phase retour du championnat, le MCA n’a récolté que sept points sur les vingt et un,

le MCA n’a récolté que sept points sur les vingt et un, En ratant l’opportunité de

En ratant l’opportunité de reve- nir à huit longueurs de l’ESS, le Mouloudia doit impérativement gagner son prochain match retard à domicile face au MOB au stade du 5-Juillet. Les coéquipiers de Hachoud sont tenus par l’obliga- tion du résultat afin de maintenir l’espoir de rattraper le leader, lorsqu’on sait que l’équipe aura à jouer un autre match retard, sa- medi prochain à Béchar, en don- nant la réplique à l’ESS. Le Mouloudia est donc face à son destin, car tout autre résultat que

la victoire compromettra ses chances de détrôner les Aigles des Hauts Plateaux et pourra même lui jouer un mauvais tour pour dé- crocher cette seconde place quali- ficative en Ligue des champions. Autrement dit, le MCA amorcera tout simplement un virage décisif ce mardi, où la bande à Mouassa jouera gros.

Renouer avec la victoire sur ses bases

Traversant un passage à vide de- puis l’entame de la phase retour du

qui étaient en jeu, ce qui repré- sente une maigre récolte. Ainsi, la balle est désormais dans le camp des joueurs qui doivent se surpas- ser afin de terminer cet exercice en force et prouver qu’il ne s’agis- sait que d’un passage à vide, même s’il a un peu trop duré. Si on se fie aux statistiques, le MCA est parmi les formations qui ont récolté peu de points lors de cette seconde moitié du championnat et sa ligne d’attaque est classée parmi les plus faible en inscrivant aussi six buts en sept rencontres seulement.

Mouassa motivera ses joueurs

A l’occasion de la reprise des entraînements, Kamel Mouassa adressera un discours motivant à ses joueurs, car même si le résultat n’a pas suivi face au MCO, les co- équipiers de Hachoud sont en progression par rapport à l’entame de la phase retour, et la prestation fournie à Zabana ne peut que lais- ser le coach prétendre à l’opti- misme. Ainsi, Mouassa demandera à ses poulains de se concentrer davantage et faire de cette rencontre face au MOB un nouveau départ, pour renouer avec le succès et terminer la saison sur une bonne note.

Kamel M.

Kamel M.

N° 3705 10 MCO LIGUE Dimanche 1 23 avril 2017
N° 3705
10
MCO
LIGUE
Dimanche
1
23 avril
2017

Le podium s’éloigne,

place au maintien !

23 avril 2017 Le podium s’éloigne, place au maintien ! D ans un match très équilibré

D ans un match très équilibré et très serré, les Ham- raoua n’ont pas fait mieux que de se contenter du point du match nul. Un résultat logique vu la physio-

nomie de la rencontre mais aussi du fait que le Mouloudia est resté quarante jours sans compétition face à un adver- saire à qui on a taillé un calendrier sur mesure afin de lui permettre de jouer tranquillement sur les trois fronts. Mal- gré leur fougue et leur générosité sur le terrain, les gars d’El Hamri ont été incapables de trouver le chemin des filets d’un Chaouchi qui a passé un après-midi presque tranquille. Un résultat qui va certainement amenuiser considérablement les chances du Mouloudia de jouer pour le podium. Faisant du surplace en restant à la neuvième place, les coéquipiers de Bentiba devront non seulement battre la JS Kabylie mais aussi toutes leurs rencontres à domicile pour pouvoir re- conquérir le haut du tableau. Sinon, le moindre autre faux pasà domicile risque de compliquer la tâche aux Oranais qui se retrouveront en train de jouer pour le maintien et gâcher une si belle occasion de jouer un podium sur lequel ils étaient bien lotis pendant toute une phase aller.

Il y avait penalty, monsieur Benbrahem !

Apparemment, l’histoire des arbitres des matches MCO- MCA n’en finit pas. L’on ne sait pas encore pourquoi, c’est toujours et encore face à cette équipe du Mouloudia d’Al- ger que les Hamraoua sont souvent pénalisés à Oran. Bien que l’arbitrage d’avant-hier ait donné l’impression d’être correct tout au long de la partie, Benbrahem a gâché la soi- rée en omettant de siffler un penalty pourtant valable pour les Rouge et Blanc lorsque le tir de Bentiba qui prenait la direction des bois avait ricoché sur la main droite de Dem- mou. Tout le monde au stade Ahmed-Zabana avait vu le penalty sauf l’arbitre Benbrahem qui a ainsi privé les Ora- nais d’une belle occasion pour ouvrir le score mais peut- être de gagner le match car cette action est survenue dans les ultimes minutes du match. Ainsi, l’on peut dire que l’ar- bitre de la rencontre a privé le Mouloudia de deux points avant-hier.

A. L.

a privé le Mouloudia de deux points avant-hier. A. L. Mecheri : «On n’a pas à

Mecheri : «On n’a pas à rougir du nul»

L e coach adjoint, Mecheri Ba- chir, qui s’est présenté à la tra- ditionnelle conférence de

presse, estime que son équipe n’a pas à rougir de ce nul. «Je pense qu’on a tout donné au cours de ce match afin de s’offrir les trois points de la victoire mais on a manqué de réalisme, même le dernier geste nous a fait défaut face à une équipe plus compétitive que nous. Je félicite les joueurs qui ont ajouté un brin de volonté au cours de cette ren- contre car ils ont donné l’impression de bien vouloir gagner ce match», affirme Mecheri Bachir.

«On manque cruellement de compétition»

Pour ce qui est des raisons qui ont empêché le Mouloudia d’Oran de renouer avec le succès, le pré- texte de Baby est clair : «Au- jourd’hui on a manqué cruellement de rythme. On est restés presque deux mois sans compétition offi- cielle. Malgré la charge de travail et les matches amicaux, on ne pouvait pas être à 100% de nos moyens. Il faut se rendre à l’évidence, je n’ai ja- mais vu une équipe rester sans compétition pendant toute cette pé- riode. Donc, il ne faut pas trop blâ- mer les joueurs», précise-t-il.

«Je pense qu’on avait droit à un penalty»

Le coach adjoint du Mouloudia pense qu’il y avait penalty durant les ultimes minutes du match face au MC Alger. «Sur le banc, l’action m’a paru évidente et il y avait bel et bien penalty, mais il faudrait confirmer tout ça sur les images de la télé», indique Mecheri avant d’ajouter : «Mais bon, l’arbitre est maître de sa décision. On aurait de notre part aimé voir l’équipe ré- compensée de ses efforts par un pe- nalty qui aurait pu nous permettre de gagner ce match. Dommage !»

aurait pu nous permettre de gagner ce match. Dommage ! » «L’objectif, c’est tou- jours de

«L’objectif, c’est tou- jours de remporter le prochain match»

Au sujet de savoir si l’équipe verra à la baisse ses objectifs après avoir raté ce très important match, Mecheri n’a pas voulu trop évo- quer le sujet. «Notre objectif dans l’immédiat est de gagner notre pro- chain match du championnat. On ne peut pas parler d’objectif alors qu’on est à la recherche d’un déclic en cette période», affirme-t-il.

«On fera tout pour gagner face à la JSK»

Avouant que la mission de son équipe est difficile, l’ancien ailier droit des Hamraoua, Mecheri Ba- chir, affirme que l’objectif est de gagner le prochain match contre la JSK. «Ce sera un match difficile comme toutes les rencontres d’ail- leurs. Désormais, on a un match dans les jambes. On va essayer de bien travailler cette semaine et faire monter d’un cran notre niveau de jeu afin de gagner ce prochain match du championnat.»

A. L.

Baba :

«Malgré le nul, je suis satisfait de la réaction de mon équipe»

Présent avant-hier dans le ves- tiaire, lui qui a suivi le match à partir du tunnel, le président Ahmed Bel- hadj se dit satisfait du rendement de son équipe et ce malgré le fait d’avoir concédé le nul à domicile. «Je pense qu’on a réalisé une belle pres- tation mais le résultat n’a malheu- reusement pas suivi. On aurait pu gagner ce match mais je n’ai aucun reproche à faire aux joueurs qui ont donné le meilleur d’eux-mêmes au cours de cette rencontre», affirme Ahmed Belhadj avant d’ajouter :

«Pour preuve, malgré le nul, ils sont sortis sous les applaudissements de leur public. Cela dénote qu’ils ont mis du cœur cette fois-ci.»

«Je vais leur remettre la prime d’El Harrach»

Le premier responsable du Mou- loudia a l’intention de récompenser ses joueurs pour leur rendement face au MCA. «J’ai décidé de remettre aux joueurs mercredi prochain la prime du nul face à l’USMH afin de les moti- ver», indique-t-il.

Il a longuement parlé avec Aouadj

À la fin de la rencontre, le prési- dent du MC Oran Ahmed Belhadj a discuté longuement en aparté avec l’Oranais du MCA, Sid-Ahmed Aouadj. Personne n’a voulu révéler le contenu de la conversation qui a pourtant duré un bon quart d’heure.

Belahcène :

«Le Mouloudia est victime de sa bonne conduite»

À l'image des responsables du MCO, le secrétaire de l'équipe Toufik Belahcène se dit déçu par le comportement de l’arbi- tre Benbrahem qui a privé l'équipe oranaise d'un penalty très évident. «Aujourd'hui, on a payé le fait d'être une équipe cor- recte avec les arbitres. Le MCO est l'une des rares équipes qui n'exercent aucune pression sur l'arbitre au vestiaire encore moins sur les équipes adverses. Donc, voilà le résultat. On inter- prète ce respect et cette civilisa- tion de notre part comme une faiblesse. On a respecté les déci- sions de la LFP en restant deux mois sans compétition et en re- tour, un arbitre nous casse tout un travail de plusieurs semaines en nous refusant un penalty lim- pide que tout le monde a vu sauf lui. On le laisse avec sa conscience, c'est tout», indique Belahcène avant d'ajouter : «Il ne s'est pas arrêté là puisqu'il nous prive aussi de deux éléments pour le prochain match contre la JSK. Nessakh et Sebbah seront suspendus pour avoir réclamé un penalty valable. C'est vraiment grave ce qu'il a fait avant hier !»

A. L.

Bentiba : «Il y avait un penalty flagrant»

L’attaquant oranais pense que l’arbitre a privé son équipe d’un penalty qui aurait pu être le tournant de la par- tie.

On suppose que vous êtes déçu du résultat du match ? Oui, bien sûr, car on voulait coûte que coûte gagner cette rencontre. On a tout donné sur le terrain pour arracher les trois points de la victoire. Mais on a manqué de rythme face à une équipe plus compétitive que nous. On a mis du cœur mais on a été mal récompen- sés. Qu’aurait-il fallu pour que le Mou- loudia gagne ce match ? Je ne pense pas qu’il aurait fallu grand-chose pour gagner ce match sauf le fait d’avoir le rythme qu’il fal- lait. On savait dès le début que notre réel adversaire allait être le manque de compétition car inutile de préciser qu’on est restés une longue période sans jouer contrairement à notre ad-

versaire qui jouait d’une façon régu- lière. Dans d’autres conditions, on au- rait gagné ce match. Vous avez réclamé un penalty en fin de match. Qu’en est-il au juste ? Que voulez-vous que je vous dise ? On avait un penalty limpide mais l’ar- bitre n’a pas bronché. Sur le tir que j’ai adressé le ballon a ricoché sur la main du défenseur. Je me suis tout de suite retourné vers l’arbitre qui n’a rien dit. Pourtant, il n’y avait pas l’ombre d’un doute. C’était un penalty indiscutable. Comment comptez-vous rectifier le tir ? Déjà, on a gagné quelques points aux yeux de nos supporters qui étaient contents de notre prestation. Ce ren- dement nous a mis en confiance en at- tendant les prochains matches du championnat. Avec un match dans les jambes, on va sûrement s’améliorer. On compte d’ailleurs sur notre public pour qu’il nous soutienne lors de la prochaine rencontre. Entretien réalisé par

Boudoumi : «J’ai eu un trouble de la vision»

Victime d’un choc sur une intervention énergique de Karaoui Amir, le milieu de terrain des Hamraoua, Omar Boudoumi, a été violemment touché au niveau de la cage thoracique. Bien qu’il ait résisté quelques minutes au coup, le joueur a par la suite souffert de troubles de la vision, chose qui l’a poussé à réclamer le changement d’urgence. «J’ai résisté à ce coup car je pensais seulement être sous le choc mais par la suite j’ai eu des troubles de la vision. Il était impossible pour moi de rester sur le terrain», affirme le joueur qui donnait l’impression de se sentir beaucoup mieux en fin de match.

Karaoui s’est excusé auprès de lui

À la fin de la rencontre, Karaoui Amir est venu s’enquérir des nouvelles de Boudoumi. Le joueur du MC Alger s’est dirigé vers le milieu oranais pour lui présenter ses excuses mais aussi pour lui expliquer que le coup qu’il lui avait donné n’était pas fait exprès. Les deux joueurs se sont réconciliés sans aucune rancune.

le coup qu’il lui avait donné n’était pas fait exprès. Les deux joueurs se sont réconciliés
N° 3705 LIGUE 1 CRB Dimanche 11 23 avril 2017 En réponse aux dernières déclarations
N° 3705
LIGUE
1
CRB
Dimanche
11
23 avril
2017
En réponse aux dernières déclarations de Chettouf

Reda Malek «J’ai laissé six milliards

et je vais saisir la justice»

L’ ancien président du Chabab de Belouizdad n’a pas attendu longtemps pour répondre à la dernière sortie médiatique de Karim Chettouf, le président

du CSA/CRB, qui est intervenu hier matin sur les ondes de la radio Chaîne III. Joint par nos soins, Reda Malek a répondu aux accusa- tions de Karim Chettouf concernant l’avance encaissée de la part d’Ooredoo par l’an- cienne direction belouizdadie. « Sincère- ment, j’étais surpris d’entendre que ma direction a retiré l’argent d’Ooredoo et que le club ne bénéficiera pas d’argent cette sai- son. C’est totalement faux. J’ai laissé six milliards de centimes de la saison 2015- 2016, et ce sans oublier les rentrées de 2017. Et j’ai les documents pour le prouver », a-t-il déclaré.

évoquant les difficultés rencontrées lorsqu’il était venu occuper le poste de président du Chabab et en rappelant tout l’argent qu’il a dépensé de sa propre proche pour aider le CRB a sortir de la crise. « Comme ils parlent d’argent, il faut savoir que quand je suis venu au CRB, le club croulait sous les dettes. Mais cela ne m’a nullement découragé. Bien au contraire, je me suis investi à fond et j’ai injecté

de l’argent de ma propre poche pour sauver un club cher à mon coeur. Pourquoi ils ne font pas de même ? Pourquoi ils n’investissent pas de leur propre argent ? » se demande-t-il.

«Pendant mon mandat, personne ne se plaignait des mensualités impayées»

L’ancien numéro un de la direction belouiz- dadie ne s’est pas arrêté là. Il a tenu aussi à rappeler que pendant son règne, aucun joueur ne s’est plaint de ses mensualités au- près de la CRL, contrairement à ce qui se passe aujourd’hui avec Niati, Belaili et Feham. Une preuve, selon lui, de la mauvaise gestion du club actuellement. « Je ne comprends pas comment une direction ne peut pas assumer les mensualités des joueurs. Ils ont tenté d’expli- quer ça par le fait que la masse salariale est trop élevée (2 milliards de centimes, ndlr). Mais il faut qu’il sache qu’à mon époque, j’ai essayé de la baisser jusqu’à 1 milliard 800 mil- lions. De plus, aucun joueur ne s’est plaint concernant ses salaires », a-t-il ajouté.

«J’ai joué les premiers rôles mais ils m’ont critiqué»

Après le volet financier, Reda Malek s’est penché sur son bilan sportif qu’il a défendu bec et ongles en rappelant qu’à son époque, le Chabab de Be- louizdad jouait les pre- miers rôles du championnat mais cela n’a pas empêché des per- sonnes proches du club de le critiquer juste parce qu’il n’a pas réussi à gagner un titre. Sur ce sujet, il a déclaré : « L’année der- nière, j’ai terminé la saison à la quatrième po- sition et la saison d’avant, j’ai joué les premiers rôles du championnat mais on m’a tout de même critiqué parce que je n’ai pas réussi à dé- rocher un titre. Mais au moins, pendant mon passage au CRB, personne ne s’est plaint à la CRL pour ne pas avoir été payé. »

«Le club était au bord du gouffre avant ma venue»

En évoquant son passage au Chabab de Be- louizdad, Reda Malek n’a pas pu s’empêcher de revenir au contexte économique et sportif qui l’ont vu venir à la tête de l’un des clubs les plus titrés en Algérie : « Lorsque je suis venu au CRB, le club était menacé de disparition. Il croulait sous les dettes. J’ai investi de mon pro- pre argent pour le sauver et lui permettre de continuer d’exister parmi l’élite. Mais, il y a une chose qui m’intrigue : où sont les hommes et les milliards qu’ils ont évoqués avant mon départ ? »

«Qu’ils prennent à leur compte les dettes comme je l’ai fait»

Concernant les dettes qu’il a laissées après son départ à l’instar de l’affaire N’gomo et Aoudou qui ont saisi la FIFA dernièrement, Reda Malek a répondu : « Peut-être que j’ai laissé quelques dettes après mon départ mais en même temps je n’ai pas laissé les caisses du club vides. Bien au contraire. J’ai laissé de l’ar- gent derrière moi. Et puis, pourquoi ils ne prennent pas à leur compte les dettes du club, comme je l’ai fait moi-même lorsque j’ai pris les reines du club et comme l’a fait aussi Gana avant moi ? »

«Je ne vais pas me taire !»

Pour finir, Reda Malek a menacé la direc- tion actuelle en recourant à la justice et de dé- posant une plainte contre le porte-parole officiel du club, Karim Chettouf, qui a déclaré dernièrement que la direction de Malek avait pris une avance sur l’argent d’Ooredoo. « Je ne compte pas me taire après tout ce qui a été dit sur moi et sur mon administration. Je vais re- courir à la justice pour déposer une plainte contre eux parce que tout ce qu’ils ont dit n’est que mensonges. J’ai tout les documents pour le prouver », a-t-il menacé. Propos recueillis par Farid A.

«C’est pour cette raison qu’on a demandé une avance d’Ooredoo» Concernant l’avance qu’a reçue sa
«C’est pour cette raison qu’on
a demandé une avance
d’Ooredoo»
Concernant l’avance qu’a reçue sa
direction de la part du principal
sponsor du club Ooredoo, Reda
Malek a tenu à éclaircir les
choses pour qu’il n’y ait pas de
mauvaises interprétations. «
Ooredoo, qui es notre principal
sponsor, a diminué ses contri-
butions pour la saison sportif
2015-2016, et ce pour tous
les clubs algériens. Ce qui
nous a poussé à réfléchir à
la possibilité de changer de
sponsor après la fin du bail
avec Ooredoo. Mais après des
négociations, on a pu obtenir
une avance de la saison 2018, et
ce pour mieux gérer les problèmes rancu-
niers qui secouaient le club à l’époque »,
a-t-il expliqué.
«J’ai investi de ma propre
poche pour le Chabab»
Reda Malek a poursuivi son discours en
Argent d’Ooredoo
Les précisions de la direction

La direction belouizdadie a tenu à ap- porter des précisions concernant l’ar- gent d’Ooredoo et ce après la dernière sortie médiatique de Karim Chettouf. L’administration de Hadj Mohamed Bouhafs a précisé que l’ancienne direc- tion, celle de Reda Malek, a demandé au principal sponsor du club Ooredoo de lui faire une avance concernant la somme d’argent que devait recevoir le club pour la saison 2017-2018. Proposi- tion acceptée puisque les caisses du club ont été renflouées de 5 milliards en sep- tembre dernier (la part du club pour la saison 2016-2017). Cinq milliards dont quatre ont été utilisés pour régulariser les joueurs avant l’entame de la saison. Après son départ, Reda Malek a donc

laissé un milliard dans les caisses et ce sans compter l’avance négociée l’été der- nier qui devrait arriver dans les tout prochains jours et qui devrait permettre à la direction actuelle de payer deux ou trois salaires pour les joueurs.

Ooredoo a averti la direction en cas de suppression du logo la saison prochaine Cette avance demandée par la direc- tion de Reda Malek l’été dernier s’ex- plique notamment par la baisse de l’apport financier d’Ooredoo qui a ré- duit la somme de sponsoring des clubs de la Ligue 1 de près de 40%. Ce qui mettra donc le Chabab dans une posi- tion critique la saison prochaine, sur-

tout si la direction actuelle ne parvient pas à trouver des sponsors pour la sai- son prochaine du moment que les 5 milliards de la saison 2017-2018 entre- ront bientôt dans les caisses et seront aussitôt utilisés pour régulariser les joueurs. Par ailleurs, Ooredoo a,

dans une lettre envoyée à la di- rection du club, averti les res- ponsables belouizdadis qu’en cas de suppression du logo de l’opérateur du maillot du CRB, une plainte sera dépo- sée et le club sera donc traduit devant la justice.

Alors que Badou Zaki semble déterminé à se passer de ses services

Bouazza attendu aujourd’hui à l’entrainement

services Bouazza attendu aujourd’hui à l’entrainement Privé d’entrainement depuis l’incident survenu il y a

Privé d’entrainement depuis l’incident survenu il y a plus d’une semaine entre lui et Badou Zaki, Feham Bouazza devrait être fixé sur son sort aujourd’hui ou au plus tard demain. En tout cas, selon une source bien informée, le joueur est at- tendu ce matin à l’entrainement. Il ne sait toujours pas s’il sera autorisé à prendre part à la séance mais il s’y rendra tout de même, notamment pour présenter ses ex- cuses au technicien marocain. De leur côté, les coéquipiers de Bouazza préparent aussi le terrain pour une réconciliation entre les deux personnes. Néanmoins, selon une source proche de cette affaire, Zaki ne semble pas très chaud à l’idée de réintégrer le joueur.

«Je parlerai au coach pour clore cette affaire»

Joint par nos soins, le meneur de jeu belouizdadi n’a pas voulu s’exprimer sur son conflit avec son entraineur se contenta d’assurer qu’il sera présent à la séance de reprise pour

parler à son coach et ainsi être défini- tivement fixé sur son avenir. « Beau- coup de choses ont été dites sur cette affaire mais je préfère ne pas en par- ler jusqu’à ce que je m’entretienne avec Badou Zaki. J’ai décidé de me rendre à la séance de reprise pour m’entrainer le plus normalement du monde car je suis un joueur du CRB »,

I.T.

a-t-il déclaré.

Reprise aujourd’hui Après avoir bénéficié d’une journée de repos hier, les Belouizdadis retrouveront,
Reprise
aujourd’hui
Après avoir bénéficié
d’une journée de repos hier,
les Belouizdadis retrouveront,
aujourd’hui, le chemin des entrai-
nements. La reprise est fixée à 10h
au 20-Août et sera notamment mar-
quée par le retour de Badou Zaki. A
signaler que les joueurs effectue-
ront une deuxième séance, en
fin d’après-midi, au niveau du
stade de la Protection ci-
vile de Dar El Beïda.

I.T.

N° 3705 12 LIGUE Dimanche 1 23 avril En amical 2017 ESS 3 - 2
N° 3705
12
LIGUE
Dimanche
1
23 avril
En amical
2017
ESS
3 - 2
CSC

Environ 1000 supporters sétifiens présents

l l Ils étaient environ 1000 supporters de l’Entente de

Sétif à avoir effectué le déplace-

ment, hier, au stade du 8-Mai-45, pour assister à cette rencontre amicale de leur équipe face au CSC. depuis le retour du stage en Tunisie. C’est la raison pour laquelle certains supporters ont voulu en savoir davantage sur la forme physique des joueurs en cette période de préparation.

Madoui a aligné Bouchar à droite

l l Comme il fallait s’y atten- dre, l’entraîneur Madoui a

aligné Sofiane Bouchar au poste de latéral droit lors du match face au CSC. Il faut dire que ce n’est pas la première fois que le coach le teste à droite. Madoui veut préparer Bouchar aux pro- chaines échéances, dans le cas où il aura besoin de lui à ce poste.

Rebaï au milieu

l l Le défenseur Rebaï a été aligné au poste de milieu

récupérateur. Là aussi, Madoui a aligné ce joueur au milieu, pour le tester, en cas de forfait d’un élément clé. Madoui a souvent habitué ses joueurs à être polyva- lent, que ce soit en défense ou au milieu du terrain. C’est ce qui lui donne plus de choix pour com- poser son onze à chaque veille de match.

Une organisation digne d’un match officiel

l l Le moins que l’on puisse dire est que le match d’hier

n’avait rien d’amical, puisque l’or- ganisation était quasiment par- faite. On avait même l’impression d’assister à match officiel tellement tout le monde était à cheval en matière d’orga-

nisation, que ce soit du côté du service d’ordre mais aussi des sta- diers et responsables du stade du 8-Mai-45. Même sur le terrain, les joueurs se sont donnés à fond.

Travail spécifique pour Khaïri et Belhani

l l Le staff technique a pris la décision d’aligner le

portier numéro Khedaïria face au CSC. C’est la raison pour la- quelle les deux autres gardiens Khaïri et Belhani ont effectué un travail spécifique sous la coupe de leur entraîneur. Le moins que l’on puisse dire est que les deux portiers ont vraiment sué pen- dant plus d’une heure de travail.

Djahnit ménagé

l l Comme il fallait s’y atten- dre, l’attaquant Djahnit a été

ménagé pour le match amical d’hier, à l’instar de certains de ses

partenaires, entre autres Amada. Djahnit, qui souffre d’un pro- blème au niveau du genou, a poursuivi le programme spéci- fique sous la coupe du prépara- teur physique Laâbani. L’attaquant de l’Entente a effectué quelques tours de poste en solo, avant d’enchaîner par un travail physique. Il devrait reprendre avec le groupe d’ici à la semaine prochaine.

4 jours de repos pour Amokrane

Stade : 8-Mai-45 (Sétif) Affluence : faible Arbitres : Kouari, Boukhatem, Bouchareb Avertissement : Bencherifa
Stade : 8-Mai-45 (Sétif)
Affluence : faible
Arbitres : Kouari, Boukhatem, Bouchareb
Avertissement : Bencherifa (80’) (CSC)
Buts : Rebbih (3’), Bezzaz (66’) (CSC) ; Rebaï (45’), Djabou
(90’+1 sp), Lamri (90’+3) (ESS)
------------------------------
ESS : Khedaïria, Bouchar (Ziti 48’), Bouteba, Bedrane, Keniche
(Aroussi 48’), Tambang, Rebaï, Bougueroua (Djabou 46’), Aït
Ouameur (Saïdi 60’), Bekir (Lamri 44’), Nadji (Berdache 60’)
Entraîneur : Madoui
------------------------------
CSC : Cédric, Mazari, Cherfa (Saâlane 46’), Benayada, Bahri,
Bencherifa, Zerrara (Kebal 46’), Kebaïli (Gherbi 46’), Benameiri,
Rebbih (Bezzaz 46’), Aoudia (Manutcho 46’)
Entraîneur : Amrani

l l Souffrant d’une blessure à la cuisse, le joueur de l’En-

tente de Sétif, Amokrane vient de bénéficier de 4 jours de repos. Le temps nécessaire aux yeux du staff médical pour remettre le joueur sur pied. Toutefois, il a effectué un examen clinique cette semaine pour en savoir davantage sur cette blessure. Il s’est avéré qu’il ne s’agit que d’une simple élongation, rien de grave.

ne s’agit que d’une simple élongation, rien de grave. Une fin de match renversante ! C’
ne s’agit que d’une simple élongation, rien de grave. Une fin de match renversante ! C’

Une fin de match renversante !

C’ est dans un match complètement ren- versant que les joueurs de l’Entente

de Sétif ont pu réaliser leur pre- mière victoire depuis l’entame de la préparation. Une victoire arrachée dans le temps additionnel puisque l’ESS a marqué 2 buts dans les arrêts de jeu. Un succès qui aura beaucoup plus un impact psychologique sur le groupe, en prévision de la reprise du championnat face au MCO.

3’, Rebbih ouvre le score

Toutefois, ce sont les Constanti- nois qui se montrent les plus entre- prenant devant le but adverses, en trouvant rapidement le chemin des filets, après seulement 3 buts de jeu. Le but est venu suite à une erreur du milieu de terrain de l’Entente qui a profité au meneur de jeu Rebbih. Ce dernier n’a laissé aucune chance au portier de l’Entente de Sétif qui n’a rien pu faire suite à la frappe de Rebbih. Par la suite, l’Entente de Sétif s’est montrée menaçante, suite à une frappe de Bekir mais Cédric était bien en place sur sa ligne pour

repousser le cuir.

égalise

avant la pause

Il faut dire qu’après cette première menace de l’Entente, nous n’avons pas vu grand-chose sur le terrain. La première période a été caractéri- sée par un grand engagement de la part des joueurs des deux équipes mais sans pour autant se montrer efficaces devant. Et ce n’est qu’à la fin du temps réglementaire de la pre- mière manche que les Sétifiens ont pu revenir dans le match, juste avant la pause, grâce à Rebaï qui a trompé la vigilance du portier Cé- dric.

redonne

l’avantage au Chabab

45’,

Rebaï

66’,

Bezzaz

En seconde période, les Sétifiens ont de nouveau montré leurs fai- blesses dans le compartiment dé- fensif. Les Constantinois étaient cette fois plus réalistes devant, ce qui a permis au CSC de reprendre de nouveau l’avantage, grâce à Bez- zaz. Un but qui a surtout donné plus de volonté aux Constantinois qui ont parfaitement géré leur rencon-

tre durant plus de 25 minutes, en re- poussant les assauts des locaux.

90’+1, Djabou les pendules à l’heure

Toutefois, lors de la première mi- nute du temps additionnel, l’En- tente de Sétif a obtenu un penalty, après que le ballon ait touché la main du défenseur Benayada. Et c’est Djabou qui s’est chargé de le transformer avec brio, permettant à son équipe de revenir dans ce match et d’égaliser dans le temps addition- nel.

90’+3, Lamri est passé par là

Au moment où l’on s’attendait à la

remet

fin de la partie, le joueur sétifien Lamri a redonné l’avantage à son équipe, pour la première fois dans cette partie, à la 90’+3. Un

Madoui : «Je ne suis pas satisfait de ce rendement»

«Ce fut un bon test pour nous mais je ne vous cache pas que je ne suis pas satisfait du rendement des joueurs. On a raté beaucoup de choses sur le terrain. Désormais, il faudra corriger nos lacunes en cette période de pré- paration. Pour ce qui est de la blessure de Bedrane, j’espère qu’elle n’est pas grave.»

Madoui établit le programme de la semaine

l l L’entraîneur Madoui vient de mettre en place le pro-

gramme de la semaine et ce, dans le cadre de la préparation de la prochaine rencontre face au MCO. Comme tout le monde le sait, l’Entente de Sétif disputera un second test face au DRBT jeudi prochain après celui d’hier face au CSC. Le coach de Sétif a fait savoir à ses joueurs que cette semaine sera importante en ma- tière de préparation car c’est le dernier grand virage avant la re- prise du championnat.

Pas de repos pour aujourd’hui

Les camarades de Djabou

l l

s’entraîneront à Sétif cette

semaine avec une moyenne d’une seule séance par jour. Toutefois, nous avons appris que le staff n’accordera pas de repos aux joueurs aujourd’hui. Tout le monde est concerné par la séance d’entraînement de l’après- midi qui sera axée sur la récupé- ration après les efforts de la veille en amical.

Toutes les séances l’après-midi

l l Il semblerait que le coach sétifien vient de modifier

l’horaire des séances d’entraîne- ment. Pour cause, nous savons que toutes les séances se déroule- ront dans l’après-midi à partir de 17h. La raison est que le coach a jugé que les joueurs ont du mal à s’entraîner dans la matinée avec les grosses chaleurs qui s’abattent sur la ville des hauts plateaux. La séance en fin de journée aide mieux les joueurs sur le plan physique.

Pas d’entraînement le week-end prochain !

l l

Ce n’est que le week-end

prochain que l’entraîneur de

l’Entente de Sétif accordera une journée de repos à l’ensemble de ses joueurs. Madoui n’a pas prévu d’entraînement pour ven- dredi et samedi. Les joueurs re- prendront donc le travail dans la soirée de dimanche au stade du 8-mai pour préparer la reprise du championnat face au MCO. D’ici là, le staff technique de l’Entente aura récupérer l’ensemble des joueurs convalescent.

but qui permet à l’Entente de Sétif de revenir de très loin dans ce match
but qui permet à l’Entente
de Sétif de revenir de très
loin dans ce match et de dé-
crocher son premier succès
en amical depuis l’entame de
la préparation en cette mini-
trêve.
Akram F.
Le staff
soins intensifie
les
l D’après nos sources,
le joueur est
l
soumis à des soins intensifs
ce qui
lui a fait énormément
de bien. Il a fait
savoir à ses proches qu’il se sent en nette
Bedrane
amélioration
depuis l’entame
du pro-
gramme spécifique, ce qui rassure le
touché aux
staff.
adducteurs
Il devrait reprendre
dès demain
l l Le joueur sétifien Bedrane
a dû quitter le terrain, suite à
point
vont
choses,
de-
vrait
reprendre
che-
des douleurs ressenties au niveau
des adducteurs. Une très mauvaise
nouvelle pour le joueur et le staff
technique qui souffre du
min
des
entraînements
avec
l’ensemble
du
groupe,
après
3 le être le il jours
de
travail
intensifs.
journée
d’aujourd’hui
devrait
donc
la à
nombre important de
joueurs blessés.
dernière
pour
joueur,
La afin
qu’il
puisse
boucler
jours
de
travail
l’infirmerie.
Bien
4 évidemment, le dès
staff
médical
Au une suivra
de
prêt
joueur
afin
de
lui
éviter
éventuelle
le rechute. les demain

Amrani : «L’arbitrage nous a pénalisés»

«On s’était déplacée à Sétif, avec l’intention de réaliser un bon match. Je suis satisfait du rendement des joueurs même si je suis convaincu que l’arbitrage nous a pénalisés. Le penalty sifflé contre nous était sévère. En tous les cas, nous allons travailler da- vantage pour être efficaces en cham- pionnat.»

N° 3705 LIGUE 1 CSC Dimanche 13 23 avril 2017 Sameur soumis à un travail
N° 3705
LIGUE
1 CSC
Dimanche
13
23 avril
2017
Sameur
soumis
à un travail
spécifique
Le milieu
l l
de terrain du
CSC Sameur, qui
est blessé, est
soumis à un tra-
vail spécifique
depuis hier. Le
joueur compte
revenir en force
et ne veut en
aucun cas rater la
suite du cham-
pionnat, car il
veut aider son
équipe à sauver
sa saison et à se
maintenir en
Ligue 1 Mobilis.
Amrani s’est réuni
La direction
de l’ESS
a invité
le CSC à un
déjeuner,
mais…
Le CSC
parmi le
avec les joueurs avant
trio des
relégables
Suite à la
l l
surprenante
le départ pour Sétif

La direction de l’ESS à sa tête le président Has- san Hammar a adressé une invitation à son ho- mologue du CSC, pour un déjeuner dans un res- taurant de la ville d’Aïn Fouara. Hammar a pris attache avec Tarek Arama, et ce vu les bonnes relations qui exis- tent entre les deux clubs. Mais en vain, le manager du CSC s’est excusé.

Arama s’est excusé en raison de la réu- nion avec les joueurs

Le manager général du club s’est excusé auprès de son homologue de l’ESS Hassan Hammar en lui expliquant que le coach Amrani avait programmé une réunion avec les joueurs à 11h30 au niveau de l’hôtel El Khiam. Ce qui ne pouvait permettre

à ces derniers de se dépla- cer à Sétif pour un déjeu- ner sur invitation du boss ententiste.

Ils ont déjeuné à l’hôtel El Khiam

Les Constantinois ont pris leur déjeuner à midi

à l’hôtel El Khiam. Le dri- ver du CSC voulait sur- tout réunir les joueurs et évoquer le facteur disci- pline, surtout qu’il veut que ces derniers soient plus professionnels et plus disciplinés pour le reste de la saison, afin de per- mettre au CSC de se maintenir en Ligue 1 Mo- bilis.

L’équipe a quitté Constantine à 13h30

Les partenaires de Ya- cine Bezzaz ont quitté la ville de Constantine et l’hôtel El Khiam vers 13h30, en ralliant la ville d’Aïn Fouara par bus. Le bus qui transportait la dé- légation du CSC devait faire le trajet au bout d’une heure et quart. Alors que le match était prévu à 17h. H. S.

L e coach du CSC Abdelkader Am- rani s’est réuni avec ses joueurs à l’hôtel El Khiam, avant le départ pour la ville de Sétif où l’équipe al-

lait donner la réplique aux gars de Aïn Fouara au stade du 8-Mai-45. C’était le même cas lors du match de la semaine pas- sée face au MC El Eulma, au stade Mes- saoud-Zeggar.

Il a annoncé le onze rentrant

Lors de cette réunion qui a duré d’après nos sources 20 minutes, le coach Abdelka- der Amrani a annoncé la liste du onze ren- trant face à l’ESS, pour permettre à ces derniers de se concentrer davantage. Il voulait surtout que dès qu’ils arrivent au stade, les joueurs s’échauffent et entrent dans le vif de leur sujet.

Il leur a demandé de prendre au sérieux ce match

Avant de se déplacer à Sétif, le driver des Vert et Noir a demandé à ses poulains de

prendre très au sérieux la rencontre ami- cale face à l’ESS. Amrani veut que ses pou- lains abordent ce match comme s’ils allaient jouer un match officiel, dans le but d’assurer une bonne préparation de la ren- contre du 6 mai prochain face aux Kabyles au stade du 1 er -Novembre de Tizi-Ouzou.

Amrani met en garde ceux qui ne se donnent pas à fond

Le coach Amrani veut des joueurs aptes à 100% à la reprise du championnat, et lors de cette rencontre de la 25 e journée face aux Canaris du Djurdjura. Il met en garde ceux qiui ne se donnent pas à fond à l’entraîne- ment, en les écarter de ses plans. Les joueurs ont bien saisi le message devant la rigueur d’Amrani.

Les joueurs sont conscients de la lourde responsabilité

Les joueurs savent ce qui les attend en cette fin de saison et ont bien reçu le mes-

sage que leur a adressé leur coach Abdel- kader Amrani. Ils ont promis à ce dernier de faire le nécessaire pour faire sortir l’équipe de cette place de relégable et de la maintenir en Ligue 1 Mobilis. Ils sont conscients de la lourde responsabilité qui pèse sur leurs épaules et promettent de re- lever le défi.

Amrani : «Je miserai sur les plus en forme»

Lors de sa réunion avec ses joueurs hier avant le départ pour Sétif, le coach Abdel- kader Amrani a demandé à ces derniers de travailler davantage et d’afficher une grande détermination pour la suite de la saison, tout en leur précisant : «Je vais compter que sur les joueurs les plus en forme pour le reste de la saison. Car ce qui nous at- tend est difficile et je veux des joueurs aptes à ramener un plus à l’équipe et à contribuer au sauvetage du CSC du purgatoire.» H. S.

victoire acquise par la JSK face au CAB au stade Se- fouhi de Batna, avant-hier, sur le score d’un but à zéro, le CSC est rejoint par les Kabyles avec 25 points. L’équipe de la ville de Cirta se trouve désormais parmi le trio des reléga- bles. Pour rappel, la JSK a deux au- tres matchs en re- tard à disputer dont un à domi- cile ce mardi face à l’USMA, avant de se rendre à Oran le 29 de ce mois pour affron- ter le MCO.

Aoudia et Belameiri

ont rencontré Hammar et Madoui

Les deux joueurs Belameiri et Aoudia, qui ont porté les couleurs de

l’ESS, ont retrouvé hier le président Hammar et le coach Madoui. Les deux joueurs ont discuté un moment avec eux, avant de fouler la pelouse pour s’échauffer.

2’, Aoudia crée la panique

L’attaquant Mohamed Amine Aou- dia a créé la panique dans le camp du CSC, après avoir percuté le poteau des bois du gardien sétifien. Le staff médical du CSC a accouru pour se- courir le joueur. Fort heureusement, Aoudia n’avait rien de grave et a re- pris le jeu.

Kebaili, la surprise du chef

Le coach Amrani a surpris plus d’un hier lors de cette joute amicale face à l’ESS, en alignant d’entrée le milieu de terrain Kebaili en l’asso- ciant à Zerara dans la récupération. Kebaili est devenu au fil des matchs une pièce incontournable dans l’échi- quier d’Amrani qui mise beaucoup sur lui. Il n’est pas à écarter de voir ce jeune pétri de qualités faire partie des plans d’Amrani pour le reste de la saison.

Gherbi relégué sur le banc

Gherbi s’est retrouvé sur le banc des remplaçants. Le coach lui a pré- féré le jeune Kebaili qui a su com- ment tirer son épingle du jeu lors des matchs amicaux disputés par l’équipe. Hier face aux gars de Aïn Fouara, Gherbi n’a pas joué.

Amrani a aligné l’équipe type

Le driver du CSC prépare d’ores et déjà le match qui attend l’équipe le 6 Mai prochain à Tizi Ouzou, face à la JSK. Hier, il a aligné l’équipe type avec un onze rentrant composé de :

Cédric, Benayada, Bahri, Bencherifa, Mazari, Chorfa, Kebaili, Zerara, Reb- bih, Aoudia, Belameiri. La surprise du chef est celle du jeune Kebaili ali- gné au milieu du terrain.

Zalani préservé

Le premier responsable de la barre technique du CSC n’a pas voulu prendre de risque avec Zalani, préfé- rant le ménager, sachant qu’il revient d’une blessure. Amrani veut récupé- rer son joueur, en prévision du match contre la JSK, surtout qu’il est l’un des éléments incontournables dans son échiquier.

Une poignée de Sanafir à Sétif

Les Sanafir ont tenu à assister à cette rencontre amicale face aux Séti- fiens. Ils étaient une dizaine de sup- porters à prendre place dans les tribunes aux côtés des Sétifiens, dans une ambiance fraternelle.

Hammar et Arama côte à côte

Le président de l’ESS, Hassan Hammar, et le manager général du CSC, Tarek Arama, étaient assis côte à côte hier lors de cette joute amicale qui a mis aux prises les deux équipes. Les deux hommes, qui ont pris place dans la tribune d’honneur, ont parlé de la situation de leurs équipes res- pectives.

Accueil chaleureux pour Mellouli

Les supporters du CSC ont réservé un accueil des plus chaleureux à Farid Mellouli qui a quitté le club lors du mercato hivernal dernier, suite à la décision de Amrani de ne pas le rete- nir dans l’effectif. Mellouli, qui a re- trouvé son ancien club, l’ESS, a salué les supporters du CSC.

S. K.

rete- nir dans l’effectif. Mellouli, qui a re- trouvé son ancien club, l’ESS, a salué les
N° 3705 14 LIGUE Dimanche USMH 1 23 avril 2017 Après avoir étrillé la Saoura
N° 3705
14
LIGUE
Dimanche
USMH
1
23 avril
2017
Après avoir étrillé la Saoura (3-0)

Les Harrachis avertissent l'USMA

L e match amical joué il y a deux jours contre la for- mation de la Saoura a permis à Charef d'avoir une idée précise sur l'état

de forme de chacun de ses joueurs. Satisfait de l’état de fraîcheur phy- sique de ses joueurs, le coach harra- chi a apprécié le réalisme et l'efficacité affichée par ses atta- quants. Charef a, en outre, mis en place des schémas tactiques qui se- ront peut-être de mise lors de la re- prise du championnat. De toutes les façons, les Harrachis affichent une

superbe forme et les joueurs de l'USMA, leurs futurs adversaires, sont d'ores et déjà avertis. Comme à son habitude, l'entraîneur de l'USMH tirera les enseignements qu'il faut de cette rencontre. Buteur contre la Saoura, Dahar retrouve le sourire Le match amical joué contre la Saoura a permis à certains éléments harrachis d'avoir du temps de jeu et cela après avoir récupéré de leurs blessures. C'est le cas de Dahar, entre autres. Ce dernier est resté longtemps absent des terrains, pour

soigner une contracture. Dahar a été l'auteur d'une superbe prestation contre la Saoura. En plus d'avoir été un véritable poison pour les défen- seurs de la JSS, il a inscrit un but plein d'opportunisme. Ceci a tôt fait de rassurer le joueur et son entraî- neur. Boualem Charef pourra comp- ter sur un attaquant de valeur pour les derniers matchs du championnat. Un entraîneur plutôt satisfait Juste après la fin du match amical gagné contre la formation de la Saoura, Boualem Charef a montré des signes de satisfaction. Ses

joueurs, en plus d'avoir appliqué à la lettre les consignes qui leur ont été données, ont joué avec beaucoup d'intelligence et, surtout, ils sont allés à l'essentiel, sans aucune fiori- ture dans leur jeu. Par ailleurs, l'équipe type commence à se dessi- ner et l'entraîneur d'El Harrach a très certainement son idée sur le onze qui sera à l'appel de l'arbitre le jour du match de reprise du cham- pionnat. Encore des erreurs défensives Il faut dire que les joueurs de

l'USMH ont eu affaire à une bonne équipe de la Saoura qui les a beau- coup gênés. Face à un adversaire qui a usé d’un total engagement phy- sique, les poulains de Charef ont fait preuve de combativité et se sont bat- tus pour gagner les duels. C’était un match amical aux allures de rencon- tre officielle. Un petit bémol cepen- dant, les défenseurs ont commis des erreurs qui auraient pu leur couter des buts. C'est ce qui a fait réagir Charef, à partir de la ligne de touche.

S. B.

USMH-JSS en amical, ce mardi Pour la deuxième fois, en l'espace se- maine, les et
USMH-JSS
en
amical,
ce
mardi
Pour
la
deuxième
fois,
en
l'espace
se-
maine,
les
et reprise Saoura. d'une une réplique Harrachis
donneront
la
l'équipe
de
la
Le
match
se
jouera
sur
la à à
pelouse
du
stade
Mo-
hammadia
coup
d'envoi
sera
16h.
Ce
sera
occa-
sion
pour
Charef
faire
gagner
son
équipe
en
co-
hésion
et
pour
que
tous
les
joueurs
qui
sont
va-
lides
aient
du
à temps donné
de
jeu.
Cette
rencontre
ami-
cale
permettra
au
tech-
nicien
harrachi
de
se
faire
une
première
idée
sur
la
composante
du
onze
qui
aura
le débuter de de
le
match
de
qui
se
jouera
contre
l'USMA.

Hamoudi, la surprise de Charef

tés pour briller et cela au plus haut ni- veau. Il est certain qu'il est l'un des joueurs de la formation du Paradou qui a été le plus en vue lors de l'actuel exercice. Il a montré toute l'étendue de son talent lors des matchs qu'il a disputés jusque-là et aussi tout der- nièrement en amical contre l'USMH. C'est justement à l'issue de cette joute que Charef s'est entretenu avec Ha- moudi. Le sujet de leur discussion ne prête à aucune équivoque. Un joueur polyvalent Si la venue de Tayeb Hamoudi se concrétise, les Harrachis auront fait une superbe affaire. En effet, le joueur du PAC peut évoluer à tous les postes de la zone intermédiaire. Il lui est même arrivé d'effectuer des piges au

niveau de l'axe central. Doté d'une belle technique, il sait aussi se mon- trer intraitable sur le plan défensif. Il est certain qu'il est le genre de joueurs qui est très précieux dans une équipe. Il était pressenti lors du mercato hivernal L'intérêt que portent les Harrachis à Tayeb Hamoudi n'est en réalité pas nouveau. Ce joueur a été fortement recommandé par Abdelaziz. Les diri- geants harrachis avaient tenté de le re- cruter à titre de prêt. Ceci était impossible car le PAC avait épuisé son quota dans ce domaine. Si Hamoudi rejoint les rangs de l'USMH, il sera as- socié à Belarbi. A.A.

Harrag : “Chacun doit assumer ses responsabilités”

Les choses se précisent en ce qui concerne l'avenir de Harrag. Il y a de fortes probabilités pour qu'il mette fin à son aventure avec le club harrachi. Des sources bien informées font état d'un accord qui aurait été trouvé avec les di- rigeants du NAHD. "Je me ferais un point d'honneur d'honorer mon contrat et cela jusqu'à la fin de la saison. Après cela, chacun doit assurer ses responsabili- tés."

Même si l'actuel exercice est loin d'être terminé, on pense déjà au pro- chain du côté de la direction et des membres du club harrachi. Il y a un joueur qui suscite l'intérêt des Harra- chis. Il s'agit du transfuge du PAC, Hamoudi. Abdelaziz, l'adjoint de Charef, a déjà eu ce joueur sous sa coupe et connait parfaitement ses qualités. C'est d'ailleurs lui qui a in- sisté pour que la venue de ce joueur soit effective. Tayeb Hamoudi pour- rait être la toute première recrue har- rachie pour la saison 2017-2018. Charef s'est entretenu avec lui Le jeune milieu de terrain du PAC, Tayeb Hamoudi a montré balle au pied, qu'il possédait toutes les quali-

Djeghbala : "Nous n'attendrons pas la dernière journée pour assurer le maintien"

"Même s'il y a eu certaines perturbations, disons que nous avons beaucoup travaillé au cours de cet arrêt du championnat. A mon avis, ces deux trêves qui sont intervenues coup sur coup nous ont quelque peu déstabilisés. Le plus important est que nous soyons au top le jour de la reprise du champion- nat. Pour ce qui est du maintien, rien n'est encore joué. En ce qui nous concerne, nous n'attendrons pas la toute dernière journée, pour atteindre notre objectif. Il faut dire que plusieurs bonnes équipes nous talonnent. A nous de faire le nécessaire lors des prochains matchs pour maintenir cet écart. Nous sommes conscients que le plus dur reste à venir."

Les Harrachis sur la bonne voie Les joueurs d'El Harrach ne doivent laisser passer aucune
Les Harrachis sur
la bonne voie
Les joueurs d'El Harrach ne doivent
laisser passer aucune occasion pour ré-
colter des points. Il faut dire qu'il y a vrai-
ment trop de risques à courir, à attendre les
toutes dernières journées de championnat pour
récolter les points qui manquent à l'USMH. La
formation entraînée par Charef n'entend pas dé-
pendre des autres. Elle aura à se transcender chez
elle, mais aussi hors de ses bases et cela à com-
mencer par le match de reprise contre l'USMA.
Les matchs d'application et celui en amical
joué contre la JSS montre que la forma-
tion jaune et noir est sur la bonne
voie.
Haniched dans
le staff d'Alcaraz ?
On parle avec insistance de
l'intégration de Mohamed Hani-
ched au sein du staff de l'EN. Il faut
dire que l'entraîneur des gardiens de
l'USMH a effectué un travail de
grande qualité. On en veut pour
preuve les prestations de Zeghba,
Chaal, Doukha et quelques
autres portiers.
A. A.

Madani restera, restera pas !

A six journées de la fin du cham-

pionnat, c'est le flou total en ce qui concerne l'avenir du défenseur cen- tral de l'USMH, Amine Madani. Ce dernier est la propriété de l'USMA et sa période de prêt est sur le point de s'achever. Au vu des prestations ex- ceptionnelles, dont il a été l'auteur lors de cet exercice, ce ne seront pas les sollicitations qui manqueront. Jusqu'à présent, aucune proposition n'a été faite à Madani et aux diri-

geants de son club employeur par le président Laïb.

Fin de saison pour Aïchi

Aïchi le milieu de terrain de

Les joueurs lancent un ultimatum à Laïb

Comme rapporté dans l'une de nos dernières éditions, le président Laïb a été catégorique. Il a affirmé que chacun de ses joueurs percevra deux ou trois mensualités et que cela se fera dans les tout prochains jours. Le président a été pris au mot par les joueurs. Ces derniers ont averti leurs dirigeants que si rien n'est fait dans les délais, ils reprendraient leur mouvement de grève. Un retour progressif à l’entraînement Lors de la semaine qui vient de se terminer, les Harrachis ont rejoint progressivement le chemin des entraînements. Ceci fait suite aux promesses du président. Les joueurs ont d'ailleurs annoncé un nouveau débrayage si les promesses des diri- geants ne sont pas suivies de faits concrets. Les jouers affichent leur respect à Charef Plusieurs joueurs de l'effectif harrachi qui étaient en grève ont repris le chemin du stade. Ils ont ainsi mis fin à leur mouvement de grève qui a fait suite au non-paiement de leurs arrié- rés financiers. Ils nous diront que c'est surtout

l'USMH, n'a pas encore vu le bout du tunnel et cela après trois mois d'ab- sence. On se rappelle qu'il avait été victime d'une blessure assez sérieuse lors d'une rencontre de cham- pionnat. Même s'il commence à se réta- blir, il est à court de compétition. Il est fort possible que Charef ne

prendra pas le risque de le faire jouer lors des six der- niers matchs. Aïchi doit d'ores et déjà penser à la saison pro- chaine.

par respect à leur entraîneur qu'ils ont repris les entraîne- ments. Les promesses du pré- sident Le moins que l'on puisse dire

est que jusqu'à ce jour, les do- léances des joueurs n'ont reçu aucun écho favorable de la part des

Le rachat de son contrat comme préalable

Si les dirigeants harrachis veulent

que leur équipe continue à bénéfi- cier des services de Madani, ils n'ont qu'une seule opportunité. Elle consiste au rachat du contrat qui le lie à l'USMA. Il est certain que des dirigeants de plusieurs clubs seront sur les rangs et le président Laïb aura, comme on dit, à casser sa tire- lire pour s'attacher les services d'un joueur qui a réalisé une saison ex- ceptionnelle.

dirigeants. C'est pour cela qu'ils ont décidé d'observer une grève qui a duré quelques jours. Les joueurs ont voulu exprimer leur désac- cord en ce qui concerne la situa-

La reprise aujourd'hui Boualem Charef a accordé une journée de repos à ses joueurs. La reprise se fera aujourd'hui. Le coach harrachi espère que l'effec- tif professionnel sera au complet et cela afin qu'il puisse préparer le match de reprise contre l'USMA dans les meilleures conditions.

tion qu'ils vivent actuellement. Ils ne veulent rien savoir et ils font du paiement des arriérés le tout premier préambule. Laïb a tôt fait de réagir et il a promis que des salaires seront payés en milieu de semaine.

N° 3705 LIGUE 1 NAHD Dimanche 15 23 avril 2017 Les responsables doivent trouver une
N° 3705
LIGUE
1 NAHD
Dimanche
15
23 avril
2017
Les responsables doivent
trouver une solution
«Oui, on peut toujours
«Oui, on peut toujours
«Oui, on peut toujours
«Oui, on peut toujours
«Oui, on peut toujours
«Oui, on peut toujours
L’affaire
du stade
perturbe les
préparatifs
du Nasria
prétendre à une place
prétendre à place
prétendre à place
prétendre à place
prétendre à place
prétendre à place
qualificative pour une
qualificative pour une
qualificative pour une
qualificative pour une
qualificative pour une
qualificative pour une
compétition internationale»
compétition internationale»
compétition internationale»
compétition internationale»
compétition internationale»
compétition internationale»
Les membres du staff technique
trouvent des complications ces der-
niers temps à appliquer leur pro-
gramme de travail. En effet, même si
les Nahdistes disposent du complexe
de Bensiam où ils s’entraînent durant
cette trêve, mais cela reste insuffisant
aux yeux de l’entraîneur en chef et de
ses adjoints, puisque cette enceinte n’est
pas aux normes et ne leur permet pas
d’axer leur travail sur le plan technique.
R elégué en second plan, Hichem Mokhtar travaille
d’arrache-pied pour gagner sa place dès la reprise
de la compétition. L’ancien joueur du RCR avec qui
nous nous sommes entretenus hier nous fait un
bilan de cette première semaine de préparation et nous a
affirmé que l’équipe sera encore plus forte d’ici quelques
jours avant la reprise officielle de la compétition.
Les
dirigeants
espèrent
récupérer Zioui
Cette situation incite les décideurs à
récupérer le stade de Zioui, mais leur
souhait ne va pas se réaliser aussi faci-
lement, puisque l’enceinte qui appar-
tient à l’APC d’Hussein Dey est
toujours en travaux, et l’entrepreneur
qui s’occupe de sa restauration ne re-
mettra les clés aux autorités locales que
lors des jours à venir.
Les plans de Michel contrariés
Sans un lieu d’entraînement stable,
les plans du coach vont être contrariés.
Puisque, en stage au 5-Juillet-62 à par-
tir de demain, les Sang et Or s’activent
dans tous les sens afin de remplacer la
séance de mardi. Pour rappel, le com-
plexe olympique devra abriter ce jour-
là un match en retard de la Ligue 1
Mobilis qui opposera le Mouloudia au
MOB.
Rachid C.
Tout d’abord, com-
ment se passe la prépa-
ration actuellement ?
Elle se déroule dans de
bonnes conditions. Tout se
passe bien, le groupe la vit
bien. Une bonne ambiance
règne au sein du groupe. La plu-
part des joueurs répondent pré-
sents pour exécuter le travail
demandé par le coach. Ce qui est très
important pour réussir notre prépara-
tion. Avec un peu de temps et du travail,
on réussira à retrouver notre forme ha-
bituelle. C’est de bon augure à quelques
jours de la reprise de la compétition offi-
cielle, car pour atteindre notre objectif, on
doit finir le championnat en force.
Est-ce que cela veut dire que NAHD va
revenir en force lors de cette fin de sai-
son ?
C’est très possible. On peut s'en apercevoir
à travers la grande détermination que les
joueurs affichent. On sait que le Nasria ne
jouera que pour les premiers rôles, et c'est la
raison pour laquelle tout le monde se donne
à fond aux entraînements. Je pense que dé-
crocher une place qualificative pour une
compétition africaine est jouable, il faut seu-
lement croire à nos chances.
Comment évaluez-vous cette première
étape de préparation ?
Elle a été réussie. Jusqu’à présent, elle
s’est super bien déroulée. On a été mis
dans de bonnes conditions donc on n’a pas à
se plaindre. On a disputé deux matchs ami-
caux, et cela va nous faire énormément du
bien. Je pense qu’il va y avoir d’autres
confrontations à disputer. Ce ne sera qu’une
occasion pour les membres du staff tech-
nique afin d’améliorer nos points faibles.
Qu’avez-vous à nous dire à propos de
votre prochaine sortie qui vous oppo-
sera à la JSS ?
Notre adversaire est une équipe accro-
cheuse. C’est une belle affiche. Il faut bien la
préparer pour être à la hauteur. Nous joue-
rons à domicile, ce sera une bonne occasion
pour renouer avec la victoire. Notre tâche
s’annonce compliquée mais on va faire de
notre mieux pour se réconcilier avec nos
supporters. Ils n’ont à aucun moment cessé
de nous soutenir, et il faut bien les récom-
penser pour tout le spectacle qu’ils font à
chaque fois dans les tribunes.
Comment se présente pour vous la suite
du parcours ?
C’est clair, elle ne va pas être facile à gérer,
mais, il faut mettre les précédents échecs de
côté et passer à autre chose. Il reste encore
six rencontres à jouer, on a les moyens pour
rebondir, il suffit seulement de croire en nos
chances. Je pense qu’avec l’implication de
tous les concernés, responsables, membres
du staff technique et joueurs, on réussira à
redresser la barre et finir ainsi la saison sur
une bonne note.
Entretien réalisé par Rachid C
Maroc à la recherche de l’équipe type
La séance de mardi délocalisée à Chéraga ou Aïn Benian l l Prévu dans un
La
séance de
mardi délocalisée à
Chéraga ou Aïn Benian
l l Prévu dans un premier temps au
Sato, les deux séances d’entraînement
de mardi devront finalement être délocalisées.
Selon les informations dont nous disposons, les
membres du staff technique songent
à se ren-
dre à l’ESHRA à Aïn Benian. Dans le cas où ce
ne serait pas possible, les responsables pen-
sent au stade de Chéraga afin de
permet-
tre à Alain Michel et ses adjoints
d’appliquer leur programme de
travail.
Nacef
tape dans l’œil
de Maroc
l l Lors d’une discussion avec
l’entraîneur adjoint des Sang et
L’ultime
joute
amicale sera
Or, Noureddine Maroc n’a pas hésité à
faire l’éloge du jeune milieu de terrain
Abdallah Nacef. Aligné en cours de jeu
face à l’OM jeudi, le joueur de 18 ans n’a
pas tardé à faire parler de lui. Promis
à un bel avenir, Maroc n’a pas hé-
face à une de
formation
la Régionale
sité à lui faire appel afin de
prendre part au stage du
Toujours à la re-
cherche d’un ultime spar-
5-Juillet-62.
ring-partner pour mettre
les dernières retouches sur
l’équipe type qui sera alignée
face à la JSS, le premier
Les
blessés attendus
demain au 5-Juillet
res-
Absents des entraînements depuis
un bon bout de temps, Hocine Laribi,
Mehdi Ouertani et Hamza Zeddam sont
attendus demain au 5-Juillet afin d’être
examinés une dernière fois par le mé-
decin du club. Les joueurs vont être
soumis à quelques tests avant
d’avoir le feu vert pour ré-
ponsable de la barre tech-
nique, Alain Michel en
l’occurrence, pense à dé-
fier une formation du
championnat régional.
Selon une source bien
informée, le manager gé-
néral est en discussion
avec les décideurs de
l’OMR et le Rapide Be-
louizdad afin de trouver un
accord sur le lieu et la date du
intégrer le groupe.
déroulement du test.
Rachid C.

En cette période de trêve qu’ob- serve la Ligue 1 Mobilis, les Sang et Or poursuivent les préparatifs en prévision de la reprise du cham- pionnat. Ayant déjà disputé deux matchs amicaux, le rendement affi- ché par les coéquipiers de Zakaria Ouhadda a rassuré Nourredine Maroc qui souhaite dégager dès cette semaine l’équipe type qui est appelée à se ressaisir, après avoir concédé trois défaites consécutives. Ayant des choix très limités, surtout que plusieurs éléments ont été ab- sents durant une longue période à cause de différentes blessures, le technicien intérimaire aura certai- nement du mal à composer un onze compétitif.

Benamara et Satli repositionnés dans l’axe

En défense, il ne dispose pas trop

de choix, avec notamment le retour tardif de Herida, Zeddam et Laribi qui, apparemment, ne seront pas prêts pour la reprise du champion- nat, eux qui accusent un retard sur le plan physique. Le coach devra donc s’appuyer sur l’arrière-garde qui a joué le test amical face à l’OM et la seconde période face à l’USMH, c’est-à-dire le duo Youcef Benamara-Mourad Satli. En concurrence avec Sofiane Bendebka et Abdelghani Khiat, les deux pre- miers ont réussi à se montrer rassu- rant lors des dernières rencontres.

Nouveau rôle pour Ouali et Ardji

Alignés dans les couloirs face à l’Olympique de Médéa, Billel Ouali et Walid Ardji ont laissé une bonne impression auprès du technicien husseindéen. Si le milieu de terrain

Billel Ouali a déjà occupé le couloir gauche la saison dernière, Walid Ardji n’a pas démérité sur le côté droit.

s’occupera

de l’animation du jeu

Quant au capitaine Ahmed Gasmi, auteur de neuf réalisations cette saison, le natif de Skikda s’est occupé de l’animation du jeu face à l’OM, et selon une source générale- ment bien informée, Noureddine Maroc a été vraiment convaincu par sa prestation. Donc sauf chan- gement de dernière minute, c’est le meilleur buteur des Sang et Or qui devra prendre la lourde responsabi- lité de créer le jeu. Ce changement permettra donc à Abdallkah Daouadji d’épauler Hichem Mokh- tar en pointe de l’attaque. Rachid C.

Gasmi

N° 3705 16 LIGUE Dimanche MOB 1 23 avril 2017
N° 3705
16
LIGUE
Dimanche
MOB
1
23 avril
2017

Plusieurs changements en vue

I l faut dire aussi que les dernières dé-

faites ont donné beaucoup à réfléchir

au staff technique béjaoui, à sa tête le

coach Boussâada. Ce dernier, qui a

reconduit presque les mêmes élé-

ments durant les dernières rencontres, pourrait bien revoir ses plans à partir de la prochaine journée qui coïncidera avec le dé- placement au MCA. Boussâada nous a fait savoir qu'il n'a pas voulu chambouler son équipe lors des dernières rencontres, car elle marchait très bien, mais après que le club a perdu ses chances de se maintenir, ce der- nier pourrait donner la chance aux autres éléments pour essayer autre chose cette fois- ci. Ainsi, des joueurs comme Mouhli, Bâaouali, Benamara et Bencherifa pour-

raient faire leur apparition prochainement.

Désormais, tous les joueurs sont concernés

Les changements opérés par le staff tech- nique, notamment lors des dernières jour- nées du championnat, ont créé une certaine concurrence entre les joueurs, même chez les plus jeunes d'entre eux qui attendent toujours leur chance. Toutefois, Boussâada entretient le suspense jusqu'au jour du match, pour pousser tout le monde à se sen- tir concerné par cette empoignade et espé- rer ainsi jouer. Il faut donc toujours s'attendre à une équipe remaniée, car face à la forme qu'affichent les joueurs il y a obli- gation de faire tourner l’effectif, non seule-

ment pour donner leur chance à tout le monde mais aussi, parce qu’une équipe new-look peut faire la différence.

Les cartes sont redistribuées

Pour maintenir les joueurs dans le même état d'esprit que le dernier match face au MCA, Boussâada compte aussi sur la concurrence qui revit dans le groupe depuis sa nomination à la tête de l’équipe. Ce der- nier sait bien que chaque joueur est prêt à se donner à fond pour gagner sa confiance et donc une place face au MCA, même les ha- bituels titulaires, ce qui fait que chacun doit se battre pour participer mardi au match contre l’équipe du MCA.

Boussâada : «On procédera à quelques changements nécessaires»

Concernant la composition de l’équipe et la stratégie à adopter, le coach du MOB nous a dit : «On effectuera certainement quelques modifications dans l’équipe. Il y aura onze joueurs sur le terrain capables de défendre largement leurs chances en don- nant le meilleur d’eux-mêmes. On a envie de bien faire, il y a plusieurs raisons qui nous poussent à être bons ce mardi. Certes, on ne va pas chambouler toute l’équipe, mais on doit quand même essayer de donner la chance aux autres, notamment les jeunes», nous a-t-il expliqué.

S. A.

autres, notamment les jeunes», nous a-t-il expliqué. S. A. Les derniers réglages de Boussâada ter certaines

Les derniers réglages de Boussâada

ter certaines variantes tactiques.

Devant le mutisme de la direction dans le traitement de l’affaire Boucherit

Le coach décide d’auditionner le joueur après le MCA

Pour la formation béjaouie, c’est le compte à rebours en prévision de cette épreuve officielle qui reprendra du service ce mardi, de surcroît, en déplacement. À deux jours seulement de ce rendez-vous face au MCA, les Béjaouis amorcent le dernier virage de la préparation de cette rencontre. Dans ce même ordre d’idées, Bous- sâada compte mettre à profit cette ultime étape avant le déroulement de cette rencontre pour apporter les derniers réglages afin de mettre en répétition le dispositif qu’il estime le plus idoine et l’option la plus judicieuse pour réussir sa sortie dans le seul et unique but de renouer avec le suc- cès et surtout essayer de quitter cette der- nière place avant la fin de la saison.

Reprise hier à 18h Après une journée de repos, les joueurs du MOB ont repris
Reprise
hier à 18h
Après une journée de repos,
les joueurs du MOB ont repris le
travail, hier, dans la soirée à 18h au
stade de l’UMA, après le match de la
JSMB contre le MCEE. C’est une ambiance
bon enfant qui a caractérisé les séances des
entraînements des Vert et Noir qui ont repris
le chemin du travail au cours de cette trêve en
prévision de la rencontre de ce mardi qui
entre dans le cadre de la mise à jour de la
23 e journée face au MCA. Il y a de la joie,
de l’enthousiasme, du répondant et sur-
tout l’envie de suer chez les joueurs
béjaouis qui veulent réaliser un bon
résultat ce mardi et terminer la
saison en force.
Déplacement
demain à Alger
La formation béjaouie se dé-
placera finalement ce matin par
route à destination de la capitale, de-
main dans l’après-midi, pour affronter le
MCA local pour le compte de la mise à jour
de la 23 e journée du championnat de Ligue
1 Mobilis. Une fois sur les lieux, les Béjaouis
auront droit à une légère séance de décras-
sage sur place avant de rejoindre l’hôtel
pour une mise au vert d’avant-match. En
ce qui concerne leur retour, les Vert et
Noir regagneront Béjaïa juste après
le coup de sifflet final par route
également.
L’ultime
séance à 10h
C’est demain dans la mati-
née à 10h que les camarades de
Rahal vont effectuer leur dernière
séance d’entraînement au stade de
l’Unité-Maghrébine avant leur match
comptant pour la mise à jour de la 23 e
journée contre le MCA, demain à
16h. Comme d’habitude ce sera
donc une séance légère et il faut
Mise
au vert à
l’hôtel El Fourssan
Après cette dernière séance
S. A.
dire aussi que le staff technique
ne va pas vraiment program-
mer grand-chose afin d’éviter
la fatigue aux joueurs à
quelques encablures seu-
lement de cette
confrontation.
d’entraînement demain matin, le
staff technique béjaoui va com-
muniquer la liste des joueurs rete-
nus en vue de la rencontre de ce
soir face au MCA. Ensuite, les
joueurs concernés de cette ren-
contre vont regagner l’hôtel El
Fourssan pour une mise au
vert d’avant-match.

La défense en quête d’équilibre

Autre problème, autre souci. En effet, Boussâada est encore à la recherche de

Après une longue absence, le milieu de terrain bé- jaoui Antar Boucherit a repris le travail. Ce dernier devait initialement passer en conseil de discipline avant de reprendre le travail. Toutefois, en l’ab- sence de la direction, le joueur a profité de l’oc- casion pour reprendre sans pour autant subir aucune sanction. Cela n’a pas été du goût du coach Boussâada qui a décidé de frapper avec une main de fer dans le traitement de l'affaire de Boucherit qui est en train de multiplier les écarts disciplinaires depuis sa venue au MOB. Bous- sâada n’a pas admis que son joueur ne s’entraîne

plus avec le groupe suite à sa blessure à la main qui n’est qu’une excuse. Un comportement inadmissible, a lancé le coach. Aux dernières nouvelles, le driver compte prendre les choses en main et auditionner ce joueur juste après le match face au MCA.

Lakhdari sera convoqué également

En plus de Boucherit qui devra s’expliquer auprès de son coach, la semaine prochaine, le défenseur axial béjaoui Adel Lakhdari, dont le cas ne diffère pas de celui de son camarade Boucherit, sera lui aussi convoqué par le coach Boussâada pour audition. D’après nos informations, Lakhdari risque gros, vu que le

coach n'a pas cru à la version du joueur qui a af- firmé qu’il était blessé durant les deux dernières semaines où il ne s’est pas présenté à l’entraî- nement. Le coach veut marquer son

territoire et frapper fort en cette fin de saison contre les joueurs qui ont déjà la tête ailleurs.

S. A.

Il s’attaque au volet tactique Les joueurs du MOB se sont re- trempés donc dans
Il s’attaque au volet
tactique
Les joueurs du MOB se sont re-
trempés donc dans l’ambiance
des entraînements pour aborder
la dernière ligne droite, avant la
rencontre contre le MCA. Si
les premières séances de la
dernière semaine ont été
consacrées au volet physique,
le groupe devait travailler
beaucoup plus le volet tac-
tique et technique. Soit une
belle occasion pour lui de se
fixer sur les véritables capa-
cités de ses joueurs et effec-
tuer les réglages
nécessaires qui lui per-
mettront d’opter pour la
formule efficiente le jour
J. L’ensemble du groupe
était donc attendu hier
soir pour poursuivre la
préparation. Ces
séances tactiques se-
ront une aubaine
pour Boussâada
afin de remettre
sur pied son
groupe, avant la
rencontre
contre le
MCA, et tes-
L’attaque doit être
secouée aussi

son bloc défensif. Si pour les côtés les choses semblent solutionnées, il n’en demeure pas moins que le pro- blème se pose avec acuité pour la charnière centrale. À la recherche de la meilleure charnière possible, le coach béjaoui va devoir essayer plusieurs variantes. La dé- fense centrale du MOB n’a pas été souvent à l’aise. Le disfonctionnement décelé

dans ce secteur était à l’origine

de nombreuses défaillances de pla- cement et de marquage. Il est sûr que face à cette situation, Boussâada tiendra compte

de la complémentarité du duo central mais surtout de son expérience à gérer les aléas et sa disponibilité physique et tactique aussi.

Pour ce qui est du comparti-

ment offensif, le technicien du MOB se pose beaucoup de questions en dépit de la bonne forme montrée par sa ligne d’attaque lors de quelques matches à l’image de celui face à Médéa lors de la dernière journée à domicile. Ce dernier pourrait bien compter sur les mêmes joueurs ou presque, car si l’incorporation de Belkacemi est indiscutable et si la prestation de Rahal a mis tout le monde d’accord sur son rôle dans le groupe, Boussâada se posera des questions sur l’identité du quatrième joueur offensif qui lui, sera un ailier. Le coach devra décider entre Yaya et Ath- mani. Vu le poids du premier nommé on peut dire que ce dernier part avec un sérieux avantage.

N° 3705 LIGUE 1 MOB Dimanche 17 23 avril 2017
N° 3705
LIGUE
1
MOB
Dimanche
17
23 avril
2017

«Nous allons affronter le MCA comme s’il s’agissait d’un match capital»

Le jeune attaquant du MOB, Ismaïl Abdelfetah Belkacemi, paraît très optimiste à la veille de la reprise de la compétition et de la rencontre face au MCA. Dans cet entretien, il nous fait part de la détermination de ses coéquipiers à réaliser un bon résultat ce mardi.

À l’approche du match contre le MCA, quel est l’état d’esprit qui prévaut au sein de l’équipe ? Comme vous l’avez constaté, le groupe se prépare dans de très bonnes conditions en prévision de notre prochain match. Pour le moment on est bien concentrés sur le prochain contre le MCA que nous ne devons pas rater. On fera de notre mieux pour revenir avec un bon résultat ce mardi. Après trois semaines très char- gées, l'heure de vérité a sonné. Êtes-vous prêts pour cette par- tie ? Oui, nous sommes prêts pour cette partie importante pour les deux équipes qui comptent ga- gner ce match. Après plusieurs jours de travail au cours de cette trêve, tous les joueurs sont très motivés pour cette ren- contre qui ne doit pas nous échapper. J'espère qu'on sera à la hauteur. Comment voyez-vous cette rencontre ? Ce sera avant tout un match comme les autres, l’équipe du MCA est une bonne équipe qui reste sur un match nul ramené de l’extérieur. Il est clair que ce sera un match difficile entre deux équipes qui prati- quent un beau football. De notre côté, je pense qu’on est très conscients de la tâche qui nous at- tend devant cette formation. On fera tout pour ne pas revenir bredouilles. Quelle sera la clé de ce match pour votre équipe ? L'équipe du MCA n'est plus cette équipe

qui joue pour le maintien. C’est une très bonne équipe qui pos- sède de bonnes individualités. J'estime que c'est dans le mental que tout va se jouer lors de cette empoignade. Pour espérer gagner face au MCA, il faut être forts mentalement et jouer pour gagner. C'est ainsi que nous pourrons les battre. Allez-vous vous donner à fond sur le terrain même si la partie n’a aucun enjeu ? Effectivement, ce sera sans enjeu pour nous, mais pour eux ce sera le match de la confirmation. Nous allons sortir le grand jeu car nous songeons à terminer la saison avec les honneurs. Nous allons prendre notre adversaire très au sérieux comme s’il s’agis- sait d’un match capital. Trouvez-vous important de finir l’exercice en force malgré que vous ayez perdu vos chances de vous maintenir ? Oui, nous avons besoin de terminer la saison en force. C’est vrai, ce sera une mission délicate, mais pas impossible. Nous avons une idée maintenant sur le MCA. Certes, le MOB a prati- quement perdu toutes ses chances de rester parmi l’élite, mais ce n’est pas une raison de tout lâcher maintenant. Nous allons quand même nous battre jusqu’au bout. Mais certains disent que votre sort est déjà scellé et qu’il est utile de penser à la saison prochaine dès maintenant ? Oui, notre situation est très compliquée à présent. Je sais qu’on a raté plusieurs matches et désormais ce sera difficile pour nous de nous ressaisir. Toutefois, on doit quand même jouer nos sept der- niers matches avec la même détermination. Notre motivation est toujours la même. Nous ambitionnons de terminer la saison en force, car nous abordons chaque match avec la ferme intention de le gagner et ce sera le cas donc ce mardi face au MCA. Entretien réalisé par S. A.

S. A.
S. A.

L’échographie n’a rien révélé de grave

Messaâdia prendra sa place face au MCA

La bonne nouvelle est le rétablissement du bu- teur béjaoui, Ahmed Messaâdia. Blessé lors du match face à l’OM, le joueur a pu revenir plus tôt que prévu aux entraînements en réintégrant même le groupe. D’après le staff médical, le joueur est opérationnel pour le prochain match et sa blessure n’est qu’un mauvais souvenir du moment que l’échographie qu’il a passée hier dans une clinique privée a confirmé donc la gué- rison totale du joueur qui pourra ainsi retrouver

les terrains dès le prochain match. Une nouvelle qui a soulagé Messaâdia. Reste à savoir mainte- nant la décision du coach quant à sa participa- tion demain ou pas.

«Je suis soulagé !»

Interrogé par nos soins, Messaâdia s’est dit heureux d’avoir repris le travail avec le groupe et rassure qu’il sera présent demain soir devant le MCA : «J’ai eu le feu vert ce matin (hier, ndlr)

pour reprendre du service avec le groupe. Les douleurs se sont estompées et je suis prêt à jouer. Je suis prêt à 100% pour af- fronter le MCA et l'entraîneur peut comp- ter sur moi. Cela dit, si le coach décide de m'aligner d'entrée de jeu, je ferai de mon mieux pour être à la hauteur et aider mon équipe à gagner le match.»

CAB Nezzar
CAB
Nezzar

«J’assure la responsabilité de la relégation»

L e président du CA Batna, Farid Nezzar, est très en colère, après la défaite de son équipe face à la JS Kabylie. Le président batnéen est toute- fois un homme responsable puisqu’il a an- noncé qu’il assumait la responsabilité de cette

défaite qui a compliqué la tâche du CAB de se maintenir en Ligue 1. Il a déclaré à ce propos : «J’assume mes res- ponsabilités. Je suis quelqu’un de responsable qui ne fuit jamais ses responsabilités. J’assume entièrement ma res- ponsabilité. Cette défaite nous a beaucoup compliqué la tâche pour nous maintenir en Ligue une.»

«J’ai déposé la démission il y a quelques jours»

Concernant son avenir, Farid Nezzar est déjà fixé. Il an- nonce avoir déposé sa démission aux autorités locales :

«Pour moi, la décision de mon avenir a déjà été prise. J’ai déposé ma démission il y a quelques jours aux autorités locales. Je ne vais pas poursuivre l’aventure. Je suis seule- ment resté au club dans ces moments difficiles.»

«Prêt à rendre des comptes»

Farid Nezzar est même prêt à rendre des comptes. Le président du CAB déclare n’avoir pas peur de rendre des

comptes, estimant que sa gestion est saine. «Je n’ai peur de rien. Je suis prêt à rendre des comptes pour que tout le monde sache compte que ma gestion est saine. Je suis même prêt à rendre des comptes depuis 2010 s’ils le veu- lent.»

«Je présente mes excuses aux supporters»

Farid Nezzar a adressé aussi un mes- sage d’excuses aux supporters du CAB, après cette défaite face à la JSK. Une défaite qui a compliqué la situa- tion du club et qui se dirige droit vers la Ligue deux : «Je tiens à pré- senter mes excuses aux supporters. Je me suis donné à fond pour le club. Je pense avoir servi le club comme il se doit, même si les résultats n’ont pas suivi. C’est aussi à cause du manque de moyens. J’ai la conscience tranquille parce que j’ai travaillé avec la volonté de servir mon club de cœur.»

I. S.

Bouarrara

«Certains joueurs ne méritent pas de porter le maillot du CAB !»

Pour sa part, l’entraîneur du club, Halim Bouarrara est très déçu tout comme son président. Mais le coach batnéen n’a pas mâché ses mots envers les joueurs qu’il accuse d’être la cause de l’échec du CAB. Il s’est exprimé au sujet :

«Pour moi, certains joueurs ne méritent pas de porter les couleurs du CAB pour deux raisons. La pre- mière, c’est qu’ils sont in- conscients de la grave situation que traverse le club. Aussi, ils sont lilités Si j’étais venu au club un peu avant le mercato, je les au-

situation que traverse le club. Aussi, ils sont lilités Si j’étais venu au club un peu
situation que traverse le club. Aussi, ils sont lilités Si j’étais venu au club un peu
N° 3705 18 Dimanche LIGUE 1 23 avril 2016
N° 3705
18
Dimanche
LIGUE 1
23 avril
2016
USMBA
USMBA

Tabti : «La préparation se déroule dans de bonnes conditions»

: «La préparation se déroule dans de bonnes conditions» Comment est l’ambiance au sein du groupe

Comment est l’ambiance au sein du groupe ? Tout se passe bien, et la préparation se déroule dans de bonnes conditions et on est en train d’avancer petit à petit. On applique le programme tracé par le staff technique. Rien n’est laissé au hasard et on sera inch’Allah aptes pour la reprise. Vous avez disputé deux matchs amicaux, un commentaire ? On a affronté la JS Ben Badis et la for- mation d’Aïn Tadlés, et je pense qu’on a tiré beaucoup d’enseignements de ces deux tests amicaux. Le coach a fait tourner l’effectif, tout en accordant la chance aux joueurs qui ont moins de

matchs dans les jambes et de consta- ter de visu le degré de préparation des uns et des autres. Ces deux matchs nous ont été bénéfiques. Les deux victoires acquises en ami- cal vous ont permis de retrouver le moral, n’est-ce pas ? C’est clair après notre qualification en Coupe d’Algérie face au NAHD, on a eu des problèmes avec l’administra- tion. Mais ces deux succès en amical nous ont été bénéfiques sur le plan mental et nous ont permis de retrou- ver la confiance, en prévision de la suite de la préparation pour repren- dre le championnat dans de bonnes conditions.

Les trois compartiments ont bien fonctionné, ce qui est rassurant. Vos impressions ?

C’est vrai, les trois compartiments ont bien tenu le coup et ont bien fonc- tionné, surtout l’attaque qui a frappé fort en inscrivant neuf buts. Alors que la défense a montré des signes posi- tifs en n’encaissant que trois buts sur les deux matchs joués, sans oublier les joueurs du milieu qui sont le maillon fort de l’équipe. C’est rassurant pour la suite de la saison. N’êtes-vous pas inquiets quant au flou concernant la programmation

?

C’est clair, on aimerait bien connaitre au moins la date du match de Coupe d’Algérie et des autres matchs du championnat, comme ça on va se pré- parer dans la totale sérénité. Car on veut bien négocier cette fin de saison, et on croit vraiment en nos chances de finir la saison en force. Comment voyez-vous le reste de votre parcours ? Ce sera un parcours qui s’annonce ardu, mais on croit en nos chances de finir cette saison en force et de termi- ner dans une place en haut du tableau en championnat et pourquoi pas aller jusqu’au bout de notre aventure en Coupe d’Algérie. Croyez-vous que l’USMBA est ca- pable de prendre part la saison prochaine à une compétition afri- caine ? On est sur la bonne voie et on a prouvé qu’on peut rivaliser avec les meilleurs. On est plus que jamais dé- terminés à terminer la saison sportive en force en décrochant une place par- ticipative à une compétition africaine ou s’offrir le trophée de Dame coupe pour jouer la saison prochaine une

Coupe africaine. Entretien réalisé par Tadj Eddine

RCR
RCR

Tebbi : «Mon espoir de retrouver la compétition est très grand»

DRBT
DRBT

Heddad «Il faut renouer avec les victoires face au MCA»

Depuis une semaine vous êtes en stage à Sétif, comment ça se passe pour le groupe ?

Je pense que nous avons bien fait de venir travailler ici. Toutes les com- modités existent dans ce complexe. Toutes les conditions sont réunies. Nous sommes en train de poursuivre notre préparation en prévision de la reprise et ce match contre le MCA. Il reste deux semaines avant ce ren- dez-vous, comment s'annonce-t-il

?

D'abord, on sait que ce ne sera pas fa- cile parce qu'on a eu beaucoup de repos même si nous n'avons pas ar- rêté de travailler afin de garder la

forme et surtout afin de ne pas se lais- ser gagner par une lassitude. Mais nous sommes conscients de l'impor- tance de bien se préparer. Déjà nous avons été contents d'apprendre que ce match a été avancé au 6 mai au lieu du

12.

En attendant, vous allez disputer

deux matchs pendant la durée du stage… On aura l'occasion de commen-

maines sans faire le moindre match officiel, je pense qu'il est temps à pré- sent de le faire. Il faut renouer avec les matches officiels que nous avons hâte de retrouver. Dans la perspective de faire un bond au classement et s’éloigner de la zone rouge… Oui, mais il faut d'abord renouer avec les bons résultats et rester sur la dy- namique des victoires après. Nous avons l'occasion de nous éloigner de

la zone rouge en cas de victoire sur le MCA. En somme, je crois que nous avons une bonne occasion de remon- ter au classement et pouvoir atteindre notre but. En tout cas, nous savons que ça passe par une victoire qui de- vient nécessaire pour nous. Pour l'heure, le plus important est de bien se préparer. Dans notre esprit, nous ferons tout pour être prêts pour cette rencontre qu'on devra gagner incha

Allah.

Entretien réalisé par Bouabdellah

Ighil compte beaucoup sur la deuxième étape du stage Le DRB Tadjenanet, commencera la deuxième
Ighil compte
beaucoup sur la
deuxième étape du stage
Le DRB Tadjenanet, commencera la
deuxième phase du stage de Sétif, à partir
d’aujourd’hui, cette étape est très importante
pour le nouveau coach du DRBT, qui va veiller a
trouvé le onze qui va affronter le MCA le 6 mai
prochain, d’ailleurs Ighil va axer son travail sur le
volet technico-tactique afin de trouver la solution
surtout en attaque où le DRBT connais des diffi-
cultés pour marquer des buts. À cet effet, le
staff technique va baisser la charge du travail
et se concentrer sur les solutions qu’il faut
employer durant les prochains
matches amicaux et même à la
reprise de la compétition
officielle.

cer face à l'ESS avant d'en dé- coudre avec un autre club

de la région. À mon avis, je pense que ça va nous permettre d'avoir une certaine idée sur nos aptitudes puisque nous allons affronter deux adversaires d'un bon calibre. Vous savez, ce genre de match nous donnera l'occasion de voir où en est la forme de chaque joueur. Donc, vivement l’ap- proche de la compétition officielle ?

Absolument ! Après plusieurs se-

OM
OM

Boubakeur «On terminera la saison en force»

Comment se déroule l’entame de votre stage bloqué ?

L’ambiance est extraordinaire. Dès notre arrivée, nous nous sommes plongés directement dans le vif du sujet. Avec cette trêve forcée, nous avons intérêt de bien travailler et re- venir en forme à la reprise de la com- pétition.

Vous avez repris les entraîne- ments, peut-on dire que vous êtes totalement rétabli ?

Mon retour au travail m’a remonté le moral. En toute franchise, j’ai besoin de travailler peut-être un peu plus que les autres pour rattraper le retard. Le fait d’être aussi avec le groupe me motive et me donne du courage. Pour un début, je dois commencer par tra- vailler en solo j’espère rentrer très prochainement dans le groupe.

Est-ce que l’intervention que vous avez subie est une totale réussite ?

Dès lors que j’ai repris avec le groupe après une longue absence, on peut dire que la blessure fait partie du passé. Désormais je dois suivre un programme de remise en forme, il y

aura de la rééducation au menu du programme et d’autres exercices par- ticuliers. Je dois aussi veiller à ce que mon retour se fasse d’une manière progressive afin d’éviter la rechute.

Les douleurs ont-elles disparu totalement ?

Non, pas totalement, je ressens tou- jours des douleurs au moment de la course. Le médecin m’a rassuré que cela est normal après une interven- tion chirurgicale. Il m’a indiqué que les douleurs disparaitront avec le temps. Je dois vraiment m’armer de patience et travailler beaucoup pour revenir le plus tôt possible.

Pensez-vous que c’est possible de reprendre la compétition lors des prochaines semaines ?

Je le crois vraiment. Je ferai tout pour reprendre avec mes partenaires lors des derniers matchs de la saison. Mon espoir de reprendre la compétition est grand, je n’ai pas envie de laisser l’équipe en difficulté alors que c’est la période où la présence de tout le monde est nécessaire.

L’arrêt du championnat tombe donc à pic pour vous afin de ré-

cupérer, n’est-ce pas ?

Exactement, ces cinq semaines d’arrêt du championnat sont pour moi une opportunité pour récupérer toutes mes forces. Je tâcherai de retrouver ma forme optimale et revenir à la compétition. L’ambiance des terrains me manque beaucoup, sur le plan psychologique aussi je suis trop af- fecté. Je pense aussi qu’après avoir raté l’intégralité du stage hivernal à Aïn Témouchent pour cause de blessure, l’occasion s’offre pour moi à Gam- marth pour retrouver mes forces et revenir à la compétition au plus vite.

Les supporters attendent impa- tiemment votre retour à la com- pétition, quel effet cela vous fait-il ?

Sincèrement j’ai hâte de retrouver la compétition et l’ambiance qui règne au stade Zougari. J’ai bénéficié du soutien total de nos supporters et ce sont eux qui m’ont beaucoup encou- ragé et remonté mon moral. Je leur promets de ne pas lésiner sur les moyens pour retrouver ma forme op- timale, je dois aussi contribuer à mener notre club à bon port.

Entretien réalisé par Ishak S.

Comment gérez-vous cette période creuse ? La préparation se déroule dans les meilleures conditions. Même avec cette période creuse, on essaye de res- ter au top et préparer les prochaines rencontres. Le staff technique en a aussi profité pour augmenter la charge de travail et se concentrer sur le volet tactique. Comment voyez-vous le reste du parcours ? La position dans laquelle nous nous trouvons est amplement méritée. Nous avons travaillé avec acharne- ment pour réaliser ces performances. Pour ce qui est de la suite du par- cours, nous allons aborder les autres rencontres avec la même détermina- tion dans l’espoir de glaner le maxi- mum de points. Un match très difficile vous attend face au CRB, pensez-vous pouvoir réaliser un bon résultat ? Nous allons aborder cette rencontre avec la ferme intention de gagner. Rien n’est encore joué et plusieurs équipes n’ont pas encore assuré leur maintien. Donc, on doit faire très at- tention. Il reste encore six rencontres et il faut bien les négocier. Il faut ap-

prendre à gérer match par match car notre but est de terminer la saison en beauté. Plusieurs clubs souhaitent s’atta- cher déjà de vos services. Qu’avez- vous à dire là dessus ? Je suis encore lié avec l’OM jusqu’à la saison prochaine et je n’ai pas encore le destin entre les mains. Sincère- ment, je suis très à l’aise et j’essaie de rester concentré. Mon objectif pour le moment est de réaliser une excellente fin de saison avant de passer à autre chose.

Entretien réalisé par S. A.

Herrida remplacera Gherbi face au CRB Avec l’absence de Sabri Gherbi le- quel fera l’impasse
Herrida
remplacera Gherbi
face au CRB
Avec l’absence de Sabri Gherbi le-
quel fera l’impasse sur les deux
matchs face au CRB et au RCR à
cause de la suspension qu’il a écopée,
les membres du staff technique de
l’OM envisagent d’aligner Herrida
à sa place, lui qui réalise de
très belles prestations de-
puis quelques temps.
N° 370 5 LIGUE 2 Dimanche 19 23 avril 2017
N° 370 5
LIGUE
2
Dimanche
19
23 avril
2017
N° 370 5 LIGUE 2 Dimanche 19 23 avril 2017 JSMB 2 - MCEE1 Une victoire
N° 370 5 LIGUE 2 Dimanche 19 23 avril 2017 JSMB 2 - MCEE1 Une victoire

JSMB 2 - MCEE1

Une victoire insuffisante pour l’accession !

Stade : Unité-Maghrébine (Bé- jaïa) Affluence : nombreuse Arbitres : Benabdellah, Omari, Bouhassoune Avertissements : Belhamri (33’), Bouharbit (35’), Ziane Cherif (90’+2) (MCEE) Buts : Khellaf O. (41’), Ounas (45’+3) (JSMB) ; Allali (90’+1) (MCEE) JSMB : Kacem, Benmansour (Khellaf N. 58’), Khellaf O., Al- lali, Merbah, Lahlouh, Ounas, Ghanem (Boughanem 90’), La- trèche, Drifel (Bitraoui 73’), Re- bouh Entraineur : Iicen MCEE : Chellali, Zitouni, Fez- zani, Meddour, Boulainceur (Saâdi 73’), Belhamri (Messaoud 56’), Si Mohamed, Bouharbit (Laoufi 66’), Djabali, Ziane Che- rif, Messaoudi Entraineur : Abbas

C ondamnés à réagir et d’em- pocher les trois points de la victoire afin d’espérer de fi-

gurer sur le podium à la fin de la saison, les Vert et Rouge ont débuté la partie en force en réussissant à se

procurer de nombreuses occasions

de but. La première opportunité est

à mettre à l’actif de Latrèche qui

dresse un tir puissant renvoyé en corner par le gardien Chellali (1’). Les occasions se succèdent et La- trèche, encore lui, réussit à effectuer un bon travail après un bon service de son camarade Ghanem et tente un tir mais Si Mohamed intervient pour sortir la balle en corner (11). De son côté, à la 19’, Ghanem a failli

tromper la vigilance de son gardien et tente un tir mais le portier inter- vient et évite le but. Les visiteurs ri- postent par Bouharbit qui sur un bon travail tente de tromper la vigi- lance du keeper Kacem mais sans résultat (39’). Le pressing exercé par les Béjaouis va donner ses résultats

à la 41’, lorsque Khellaf Oussama et

sur une bonne combinaison avec Lahlouh et Benmansour pénètre dans la surface de réparation et per- met à son équipe de prendre l’avan- tage. Au moment où on s’achemine vers la fin de la première période, les Béjaouis bénéficient d’un pe- nalty après le fauchage de Rebouh et c’est Ounas qui s’en charge et per- met à son équipe de terminer cette première période en leur faveur. De retour des vestiaires, on assiste à un

en leur faveur. De retour des vestiaires, on assiste à un léger réveil des visiteurs qui

léger réveil des visiteurs qui vont tenter de revenir au score en se pro- curant beaucoup d’occasions, à l’image de celle de Boulainceur qui effectue un retrait renvoyé difficile- ment en corner par Kacem (55’). A la 64’, Drifel sert Ghanem qui pénè-

tre dans la surface de réparation mais son essai n’a pas été cadré. Dans les ultimes minutes de la par- tie, les Eulmis parviennent à réduire la marque sur un but contre son camp de défenseur Allali (90’+1), alors que Rebouh a raté le KO dans

le temps additionnel et c’est ainsi que se termine cette rencontre sur cette victoire des Béjaouis qui risque de pas être suffisante pour l’accession en Ligue 1 Mobilis. S.H.

Ifticen :

«On a besoin d’un miracle pour accéder»

Ifticen : «On a besoin d’un miracle pour accéder» « Je crois que nous avons pris

« Je crois que nous avons pris les choses en main dès le départ en se procurant quelques occasions de but et en inscrivant deux buts qui nous ont permis de terminer la première période en notre faveur. En seconde période, l’adversaire a enregistré son réveil en réussissant à se procurer des occasions et de réduire la marque. Je pense qu’on a besoin d’un miracle pour accéder et je trouve anormal les victoires de l’USMB à Chlef et de l’USB à Oran. »

Abbas :

«Nos chances de maintien restent intactes»

» Abbas : «Nos chances de maintien restent intactes» « On n’a pas livré un bon

« On n’a pas livré un bon rende- ment en première période où l’équipe adverse a réussi à inscrire deux buts dans les ultimes minute de la partie. Cela dit, en seconde pé- riode, on a donné quelques consignes qui nous ont permis de nous procurer quelques occasions de but et de réduire la marque mais dommage que cela n’a pas été suffi- sant pour espérer à un bon résultat. Nos chances au maintien sont in- tactes et on doit s’imposer face à la JSM Skikda lors de la prochaine jour- née. »

28 e Journée JSM Bejaia 2 - 1 MC El Eulma JSM Skikda 4 -
28 e Journée
JSM Bejaia
2
- 1
MC
El Eulma
JSM Skikda
4
- 0
CRB Ain Fekroun
WA Boufarik
2
- 0
MC
Saida
CA B. B. Arreridj
1
- 2
Paradou AC
ASO Chlef
1
- 4
USM Blida
AS Khroub
0
- 3
RC
Arbaa
A Bou Saada
3
- 0
GC
Mascara
ASM Oran
2
- 4
US
Biskra
Clubs
Pts
J
GNP
BP BC
1 Paradou AC
59
28
18
5
5
40
18
2 USM Blida
48
28
13
9
6
30
17
3 US Biskra
45
28
13
6
9
30 24
4 JSM Bejaia
43
28
12
7
9
30 27
5 JSM Skikda
42
28
12
6
10
30 20
6 A Bou Saada
37
28
9
10
9
31
31
7 MC Saida
36
28
9
9
10
25 28
8 CABB Arreridj
36
28
9
9
10
24 27
9 ASM Oran
34
28
7
13
8
29
31
10 ASO Chlef
34
28
8
10
10
28
31
11 MC El Eulma
33
28
8
9
11
25 26
12 CRBA.Fekroun
33
28
7
12
9
22 30
13 GC Mascara
32
28
7
11
10
21
29
1
14 WA Boufarik
31
28
6
13
9
22 30
15 RC Arbaa
25
28
6
10
12
23 28
16 AS Khroub
24
28
5
9
14
20 33
29 e
journée
30 e
journée
MC
El Eulma
Vs
JSM Skikda
CRB Ain Fekroun
Vs
MC El Eulma
Vs
MC
Saida
CRB Ain Fekroun
JSM Skikda
Vs
Paradou AC
Paradou AC
Vs
JSM Bejaia
JSM Bejaia
Vs
USM Blida
USM Blida
Vs
CA B. B. Arreridj
CA B.B. Arreridj
Vs
RC
Arbaa
RC
Arbaa
Vs
ASO Chlef
ASO Chlef
Vs
GC
Mascara
GC
Mascara
Vs
AS Khroub
AS Khroub
Vs
US
Biskra
US Biskra
Vs
A Bou Saada
A Bou Saada
Vs
WA
Boufarik
WA
Boufarik
Vs
ASM Oran
ASM Oran
Vs
MC
Saida
Ligue 2
Ligue 2
Résultats
Résultats
et classement
et classement

Réserves :

JSMB 0 - MCEE 1 nn En ouverture de la 28e journée disputée hier au niveau de stade de l’UMA, l’équipe réserve de la JSMB a concédé une nouvelle défaite à domicile devant la for- mation du MCE Eulma 0-1. Une défaite qui n’ar- range pas les affaires des Béjaouis qui ne cessent de dégringoler dans le classement général. Deux changements dans l’équipe bé- jaouie nn Afin de donner un nouveau sang à l’équipe et se permettre de réussir un bon résultat, le staff technique a décidé d’opé- rer deux changements au niveau de l’équipe type avec l’incorporation de Rebouh et Ounas à la place de Hadjidj et Had- def. Cela a donné les ré- sultats escomptés puisque les locaux ont réussi à livrer une belle prestation et de marquer des buts. Allali a participé à la dernière minute nn Le défenseur Sli- mane Allali qui a été in- certain avant la rencontre en raison d’une blessure a été ali- gné à la dernière minute où il a participé à ladite rencontre aux côtés de Merbah dans l’axe cen- tral. Le joueur en ques- tion qui a senti des améliorations a décidé de jouer le match ; il a évo- lué le plus normalement du monde en livrant même une belle presta- tion.

Première convocation pour Boughanem nn Sur un autre volet et suite au bon rendement qu’il a fourni lors des rencontres pré- cédentes, le staff technique a décidé de faire appel au jeune attaquant Boughanem à l’occa- sion de la 28e journée où il a figuré sur le banc. Il faut dire que le joueur a été blessé lors des dernières rencontres du championnat. Bensaha de retour après deux mois d’absence nn L’attaquant Bensaha qui a été absent pendant deux mois en raison d’une blessure qu’il a contractée lors du match face au CABBA a effec- tué son retour hier face au MCE Eulma où il a été convo- qué par le coach Iicen pour ladite rencontre. Une convoca- tion qui a permis au coach d’avoir l’embarras de choix no- tamment sur le plan offensif. Une cinquantaine de supporters eulmis présents nn Pour le déplacement de leur équipe à Béjaïa où elle a affronté la JSMB, les suppor- ters du MCEE ont décidé de faire le déplacement avec leur équipe. Ils étaient une cin- quantaine à être présents au stade de l’UMA. D’ailleurs, ils n’ont pas cessé de soutenir leur équipe tout au long de la par- tie. Benmansour quitte le stade à la 58’ nn Le défenseur Benman- sour n’a pas pu terminer la rencontre puisqu’il a été contraint de quitter le stade à la 58’ suite à une blessure au niveau de la cheville. D’ail- leurs, il a cédé sa place à son coéquipier Khellaf Nabil pour le reste de la partie où la JSMB s’est imposée sur le score de 2 à 1.

sa place à son coéquipier Khellaf Nabil pour le reste de la partie où la JSMB
sa place à son coéquipier Khellaf Nabil pour le reste de la partie où la JSMB
20 N° 370 5 Dimanche 23 avril LIGUE2 2017
20
N° 370 5
Dimanche
23 avril
LIGUE2
2017
20 N° 370 5 Dimanche 23 avril LIGUE2 2017 ASK 0 - RCA 3 La leçon

ASK 0 - RCA 3

La leçon de football

des jeunes du RCA

2017 ASK 0 - RCA 3 La leçon de football des jeunes du RCA La réalisation

La réalisation fut l’œuvre du défen- seur Souyad à la 23’ d’une jolie tête suite à un corner bien botté par l’ex- périmenté Ouznadji. Pourtant les lo- caux étaient les premiers à annoncer la couleur à la 10’ par Dib, d’un tir puissant mais le cuir est passé à coté du cadre. Ouznadji réplique à la 15’ sans succès et il a fallu attendre la 23’ pour voir un changement au tableau d’affichage avec cette ouverture du score du RCA à la 23’. Avant la pause citron, Dib revient à la charge et rate l’égalisation en se présentant seul face au gardien du RCA Chouih. En se- conde période c’est le même scénario qui s’est reproduit avec cette équipe du RCA qui se montre efficace de- vant en rajoutant deux autres réalisa- tions par l’entremise de Djebbar à la 60’ et par Ouznadji à la 86’ sur pe- nalty suite à son fauchage dans la sur- face de vérité. Les gars d’El Khroub ont raté un penalty par l’entremise de Dib à la 70’. Une large victoire acquise par les jeunes poulains de Farid Ze- miti qui préparent d’ores et déjà la prochaine saison avec comme objec- tif de retrouver la ligue deux profes- sionnelle sachant qu’ils ont mis les deux pieds en DNA.

H.S.

Stade : Abed Hamdani- El Khroub Affluence : Moyenne Arbitres : Benatia, Bekhouch et Ben Miloud Buts : Souyad (23’), Djebbar (60’) et Ouznadji (86’ sp) RCA ASK:

Sahli, Helmous, Bendridi, Me- harzi, Zellami, Halimi (Boukhe- chem 49’), Boussafer (Basta 67’), Dib, Menasser, Bouhouche (Sassi 76’), Bechekri. Entraîneur : Metmet RCA :

Chouih, Guefimi, Kedidah, Souyad, Menzou (Bouaicha 65’), Hammoud, Rebbahi, Ben Djaber, Ouznadji, Maichi (Djaâfri 88’), Djayed. Entraîneur : Zemiti

L a rencontre entre les mal-classés qui a mis aux prises hier après- midi au stade d’El Khroub, l’ASK

local au RC Arba, s’est achevée sur le score sans appel de 3 à 0, en faveur des Arbéens. La première mi-temps s’est terminée à l’avantage des visi- teurs sur le résultat d’un but à zéro.

L’équipe réserve de l’ASK bat le RCA

En ouverture du match des seniors, l’équipe réserve de l’AS Khroub s’est imposée hier sur le score de trois buts à un devant son homologue du RC Arba. L’équipe adverse a évolué avec les juniors, sachant que les joueurs de la catégorie U21 ont joué avec les seniors et qui ont marqué de leur empreinte ce match face à leurs homologues de l’ASK en leur orchestrant une belle leçon de football.

Metmet :

«Le miracle n’a pas eu lieu»

«Je suis vraiment désolé pour les supporters et pour toute la famille sportive de l’ASK. Le miracle n’a pas eu lieu. Aux supporters de se mobiliser et de s’unir autour de l’équipe et l’encourager à rebondir la saison pro- chaine. On traverse des mo- ments difficiles et les joueurs n’ont décidé de jouer que la veille de la rencontre. Une mobilisation générale s’im- pose pour que l’ASK re- trouve sa réelle place.»

Zemiti : «On a respecté l’éthique sportive et je félicite les jeunes»

«On a montré aujourd’hui qu’on a respecté l’éthique sportive et qu’on continuera à jouer tous nos matchs avec la même détermination. Je fé- licite les jeunes pour leur belle pres- tation et on doit garder cette même dynamique jusqu’à la fin de saison. Depuis mon arrivée à la barre technique du club, j’ai lancé des jeunes qui ont donné satisfaction et ils sont l’avenir du RCA. On va tout faire pour que ce club retrouve la Ligue 2 la saison prochaine.» H. S.

ce club retrouve la Ligue 2 la saison prochaine. » H. S. ASO 1 USMB 4
ce club retrouve la Ligue 2 la saison prochaine. » H. S. ASO 1 USMB 4

ASO 1 USMB 4

Blida officiellement en L1

prochaine. » H. S. ASO 1 USMB 4 Blida officiellement en L1 en main. 23’, Mellika

en main. 23’, Mellika s’infiltre à droite centre, la balle est touchée de la main par un défenseur mais l’arbi- tre ne bronche pas. 24’, Boudina sert Mellika, mais la défense sauve sur la ligne du but. A la demi-heure de jeu, c’est au tour de Naas Laraba de se débarras- ser d’un défenseur puis sert Mellika qui rate. Les Bli- dééens vont essayer de riposter à la 35’ par Frioui qui s’infiltre puis tire, mais Mehsas, d’une parade, s’interpose. La fin de la mi-temps n’apportera rien et les deux équipes rejoignent les vestiaires sur un score de parité. De retour, les Blidéens sont de plus en plus volontaires et jouent sur les contres. 47’, sur un corner de Guennifi, Hamiti reprend de la tête mais Naas Laraba renvoie la balle dans les pieds de Abed qui ouvre la marque. Ce but va pousser les Chélifiens à réagir. Ils réussissent à égaliser par Mel- lika à la 75’. Mais Maâmar Youcef marque contre son camp à la 83’. Ce but va sortir les locaux du match. Babti, sur un contre, tue le match à la 85. Puis vint le coup de grâce à la 89’ par Aïssa El Bey qui part seul à gauche, se retrouve face à Mehsas et marque le quatrième qui assurera la victoire des Blidéens qui retrouvent ainsi à la L1.

A. F.

victoire des Blidéens qui retrouvent ainsi à la L1. A. F. Khezzar : «On a payé

Khezzar : «On a payé la mauvaise préparation du match»

«On a fait une bonne

première mi temps mais on n'a pas pu tenir le coup sur le plan physique, chose qui a permis à l’ad- versaire de marquer en fin de match le second but qui nous a fait sortir du match. Les deux autres buts étaient attendus car nos joueurs avaient déjà lâché prise.»

attendus car nos joueurs avaient déjà lâché prise.» Zane : «On a fait un match d'hommes»

Zane : «On a fait un match d'hommes»

«On a livré aujourd'hui un match d'hommes, les joueurs ont cru en leurs chances malgré l'égalisa- tion de l'ASO on a eu la vo- lonté d'aller chercher le but de la victoire puis tué le match, je félicite mes

joueurs qui ont fait un match héroïque.»

je félicite mes joueurs qui ont fait un match héroïque.» Laifaoui : «On remercie nos supporters»

Laifaoui : «On remercie nos supporters»

héroïque.» Laifaoui : «On remercie nos supporters» «On a réalisé une très belle opération au-

«On a réalisé une très belle opération au- jourd'hui avec l'art et la manière, c'était un match difficile qui s'est dénoué dans les dernières mi- nutes. on remercie beau- coup nos supporters qui sont venus par milliers pour nous soutenir.»

A. F.

Stade : Boumezrag (Chlef) Affluence : moyenne Arbitres : Abid-Charef, Boulfelfel, Benmira Buts : Mellika (75’) (ASO) ; Abed (47’), Aïssa El Bey (83’ et 89’), Rabti (85’) (USMB) Avertissement : Hamiti (28’) (USMB) ASO : Mehsas, Naas Laraba, Chaouchi, Maa- mar, Ledraâ, Yadroudj, Boudina, Semahi, Med- dahi (Soltani 60’), Melika, Attafen (Baouche

72’)

Entraîneur : Khezzar USMB : Meziane, Belaid, Tsamda, Bouhen- niche, Laifaoui, Houari, Brahmi, Guennifi, Ha- miti (Rabti 83‘), Abed (Aissa El Bey 60’), Frioui Entraîneur : Zane

L es intentions des deux équipes étaient claires lors de cette affiche. Les visiteurs lancent les hostilités. 7’, Mehsas sauve ses bois, suite à un

coup de tête de Abed. Une minute plus tard, Attafen répond sur un contre mené par Boudina qui le sert et se retrouve face au portier mais il rate le cadre. Les locaux vont encore pousser et prennent le match

Les poulains de Nacef ont gagné nn Les U21 de l’ASO ont remporté leur match
Les poulains de Nacef ont gagné nn Les U21 de l’ASO ont remporté leur match
Les poulains de Nacef ont gagné nn Les U21 de l’ASO ont remporté leur match
Les poulains de Nacef ont gagné nn Les U21 de l’ASO ont remporté leur match

Les poulains de Nacef ont gagné

nn Les U21 de l’ASO ont remporté leur match d’hier face aux Blidéens, sur le score de deux à un, consolidant leur statut de deuxième au classement, après leur élimina- tion en demi-finales de la Coupe d’Algérie.

consolidant leur statut de deuxième au classement, après leur élimina- tion en demi-finales de la Coupe
consolidant leur statut de deuxième au classement, après leur élimina- tion en demi-finales de la Coupe

7000 Blidéens dans les tribunes

nn En raison des bonnes relations entre les deux gale- ries et aussi l’importance de ce match, on a assisté à une af- fluence record des visiteurs. 7 000 fans de Blida ont occupé les tribunes couvertes et le virage nord.

Les Chéliffiens absents !

nn Encore une fois, les supporters de l’ASO ont brillé par leur absence lors de cette affiche. Ils étaient environ 500 présents au stade Boumezrag. Les résultats de l’ASO cette saison sont derrière cette décision.

Merouani sur le banc

nn Le jeune Merouani, qui a joué tous les matchs en tant que titulaire, s’est retrouvé hier sur le banc. Le coach Khezzar lui a préféré Semahi au milieu du terrain. A noter que Merouani était le buteur de l’équipe lors du dernier match face au PAC.

Quatre jeunes parmi les 18

nn En raison de l’absence de plusieurs joueurs, le staff technique a aligné pas moins de quatre joueurs parmi les 18 convoqués. Il s’agit de Meghili, Hassani, El Hameul et Merouani.

10e but de Mellika !

nn Le maestro Mustapha Mellika a réussi à inscrire, hier, son dixième but de la saison en championnat, en éga- lisant pour son équipe qui était menée au score. Mais il n’a pas fêté son but, du moment qu’il a affronté son ex- équipe.

Maâmar marque contre son camp

nn Au moment où l’on se dirigait vers un score de pa- rité, l’adversaire de l’ASO a pu doubler la mise suite à une mésentente entre le défenseur Chaouchi et son coéquipier qui a marqué contre son camp.

2
2
2 LIGUE N° 370 5 Dimanche 23 avril 21 2017 ASMO 2 - USB 4 Biskra
LIGUE N° 370 5 Dimanche 23 avril 21 2017
LIGUE
N° 370 5
Dimanche
23 avril
21
2017
ASMO 2 - USB 4
ASMO 2 - USB 4

ASMO 2 - USB 4

Biskra en route vers la L1 mobilis !

Stade : Habib-Bouakeul (Oran) Affluence : faible Arbitres : Bekouassa, Azrine, Doulache Avertissement : Amrani (66’) (USB) Buts : Ameur Yahia (48’), Ber- radja (56’) (ASMO) ; Djaâbot (31’), Kabari (52’), Benkouider (54’), Benchaïra (87’) (USB) ASMO : Hennane, Oussaâd (Be- nyettou 55’) Kherbache, Naâ- mane, Barka, Masmoudi, Baleh (Hadji 72’) Berradja, Ameur Yahia, Ziaya, Tchiko Entraîneur : Benchadli USB : Aloui, Boufligha, Khellafi, Boulediab, Aklil, Allati, Kabari, Benchaïra, Djaâbot, Benkouider, Belgharbi (Amrani 10’) Entraîneur : Leknaoui

C

les

s’est produit hier au stade

l’ASMO

supporters

de

Habib-Bouakeul lorsque cette équipe de l’US Biskra a réussi à s’imposer face à leur équipe. Les gras des Zibans motivés à l’idée de garder intactes leurs chances d’ac- cession ont réalisé le match parfait en s’imposant sur un score large de quatre buts à deux. Ayant mené en première période sur un but de Djaâbot, les Biskris ont fait explosé cette formation asémiste en rajou- tant trois autres buts par le biais de Kabari, Benkouider et Benchaïra alors que les Oranais ont couru en vain derrière l’égalisation malgré les réalisations de Ameur Yahia et Ber- radja sur coup franc. Si l’US Biskra a franchi un grand pas vers l’acces- sion, il faut dire que l’ASMO doit at- tendre les prochaines journées pour assurer mathématiquement son maintien.

Ali B.

ABS 3 - GCM 0
ABS 3 - GCM 0

ABS 3 - GCM 0

Boussaada avec l'art et la manière

Ali B. ABS 3 - GCM 0 Boussaada avec l'art et la manière plusieurs alertes, les

plusieurs alertes, les joueurs de l'ABS trouveront la faille à la 20'. Après un slalom dans la surface du GCM, Be- nyahia sera déséquilibré au moment où il armait sa frappe. Le penalty qui s'en suivra sera transformé par Bittam en deux temps (1-0). Ce but assom- mera quelque peu les visiteurs. Ils en- caisseront très vite un second but. Ce sera à la 29'. Benyahia s'élèvera plus haut que tout le monde, suite à un corner botté par Brahimi. L'attaquant de l'ABS propulsera le cuir dans les fi- lets du portier du GCM (2-0). Les lo- caux domineront les débats et cela sans incidence sur le score. La mi- temps surviendra sur une confortable avance pour l'ABS. Entre-temps, Abed avait vu sa reprise terminer sur le poteau. Les joueurs de Boussaada accentueront leur pressing et Ha- roune qui avait remplacé Bencherif effectuera des miracles pour éviter le pire. Le portier du GCM s'avouera vaincu à la 88'. Ghecha profitera d'une bévue d'un défenseur de Mas- cara pour ajouter un troisième but et asseoir la victoire de son équipe. Avec ce succès, les Boussaadis ont fait un grand pas vers le maintien, compli- quant ainsi la situation du GCM. Ibrahim B.

Stade : Abdelatif-Mokhtar (Bous- saada) Affluence : moyenne Arbitres : Bouzrar, Assem, Rah- moune Buts : Bittam (21'), Benyahia (29'), Ghecha (88') (ABS) Avertissements : Abdelli (36'), Chaouti (39'), Benchergui (62') (ABS) ; Madour (36'), Dayekh(71') (GCM) ABS : Fellah, Benyahia (Bekhi), Abdelli, Ghomrani, Benchergui, Brahimi, Bentaleb, Bittam (El- guernazi 89'), Chaouti (Nabet 79'), Ghecha, Kab Entraîneur : Djabri GCM : Bencherif (Haroune 47'), Djahel, Madour, Tayebi (Seddik 31'), Benyassine, Dayekh, Elhindi, Benhocine, Abed, Kacem (Bel- hadja 31'), Soudani Entraîneur : Hadjar

L es Boussaadis ont réalisé l'essen- tiel en venant à bout de leurs hôtes du GCM. Les joueurs du

Ghali n'ont fait illusion que pendant les vingt premières minutes. La posi- tion attentiste qu'ils ont adoptée dès le coup d'envoi, leur sera fatale. Après

adoptée dès le coup d'envoi, leur sera fatale. Après CABBA 1 - PAC 2 E l

CABBA 1 - PAC 2

El Melali met les Bordjis KO !

Après CABBA 1 - PAC 2 E l Melali met les Bordjis KO ! Stade :

Stade : 20-Août-55 (Bordj Bou Arréridj) Affluence : faible Arbitres : Bounab, Amrane, Saber Buts : Djahnit (6’) (CABBA) ; El Melali (41’, 44’) (PAC) CABBA : Dahmani, Benchikh, Guedjali, Salama, Bouam- ria, Youcef (Bouchloukh 90’), Bouflih (Abdelaziz 87’), Djilali, Djahnit (Derrardja 65’), Benachour, Bouafia Entraîneur : Bessa PAC : Moussaoui, Bouhafer, Cheraïtia (Yousri 64’), Bou- china, Bouabta, Hamoudi, Messibah, Benyoucef (Sedjrari 86’), El Melali, Attal, Darouache (Naïdji 76’) Entraîneur : José Maria

Attal, Darouache (Naïdji 76’) Entraîneur : José Maria P rivé de plusieurs éléments, le Paradou AC

P rivé de plusieurs éléments, le Paradou AC a réussi quand même à revenir de son dépla- cement à Bordji avec les trois points. Menés

au score dès la 6’ grâce à Djahnit, les Jaune et Bleu ont su revenir dans la partie. C’est suite à un dou- blé de l’international espoir Farid El Melali 41’ et 44’ qu’ils ont réussi à prendre les commande de la partie. Malgré les nombreuses occasions des joueurs des deux équipes, le score en est resté là jusqu’au coup de sifflet final de l’arbitre de la par- tie.

Ali B.

JSMS 4 - CRBAF 1

Large succès des Skikdis, mais…

Stade : 20-Août-1955 (Skikda) Affluence : nombreuse Arbitres :

Buts : Gouari (6’ csc), Berramla (7’, 67’), Mekdache (61’) (JSMS) ; Keffi (88’) (CRBAF) JSMS : Kheiter, Yahiaoui, Ziad, Ousalah, Chniguer, Ber- ramla, Kenache, Remache (Hammouche 20’), Maâncer (Bessam 80’), Mekdache, Djaouchi Entraîneur : Gomez CRBAF : Khalfa, Taleh, Dhamri, Guezainia, Dekhinet,

Gouari, Guerfi, Chermat, Tiouli, Belalem, Tiaira (Bouzidi 80’)

Entraîneur : Houhou

Belalem, Tiaira (Bouzidi 80’) Entraîneur : Houhou est un large succès qu’a réalisé la JSM Skikda

est un large succès qu’a réalisé la JSM Skikda hier face au CRB Aïn Fakroun sur le score de quatre buts à un. Un succès

qui pourrait être insuffisant pour l’équipe entraî- née par Gomez notamment après les victoires des autres concurrents de la course pour l’accession en dehors de leurs bases, tels que l’USM Blida et l’USM Biskra. Pour les rappels, les quatre réalisa- tions de la JSM Skikda ont été l’œuvre de Berramla (7’, 67’), Mekdache (61’) ainsi que Gouari contre son camp. L’unique but du CRB Aïn Fakroun a été signé Keffi à la 88.

Ghrib M.

C

WAB 2 - MCS 1

Le Widad maintient l’espoir

Ghrib M. C ’ WAB 2 - MCS 1 Le Widad maintient l’espoir victoire. Cela s’est

victoire. Cela s’est fait aux dépens d’une bonne équipe du MC Saïda qui n’a pas démérité aussi. Une victoire qui a été acquise notamment grâce à l’excellente première période des protégés de Mounir Dob qui ont ins- crit deux buts dans première demi-

heure de jeu, par Bellouche à la 7’ et Loucif à la 30’. En deuxième période, les visiteurs ont montré un visage plus séduisant, ce qui les a permis de réduire la marque à la 74’ par l’inter- médiaire de Ammour.

S. S.

Stade : Mohamed-Regad (Boufa- rik) Affluence : forte Arbitres : Achouri, amen, Benhamouda Avertissements : (Zahzouh 84’) (MCS) Buts : Bellouche (7’), Loucif (30’) ; Ammour (74’) (MCS) WAB : Boutrig, Guetarni, Men- koura, Bellouche, Amiri (Mameri 84’), Henni, Hazi, Haouche (Sli- mane 65’), Zemmouchi, Loucif (Rabhi 77’), Aoulmi Entraîneur : Dob Mounir MCS : Sefioun, Bensaidi, Saâdi (Soudani 77’), Hamidi, Gharrich, Ammour, Zahzouh, Bekhtaoui, Benayada, Sohbi, Kadous (Gue- nina 50’) Entraîneur : Benchouia

A

près plusieurs journées sans le moindre succès, le Widad de Boufarik a su renouer avec la

N° 3705 22 Dimanche Détente 23 avril 2017 N° 3704 Hum ur… Devinette De qui
N° 3705
22
Dimanche
Détente
23 avril
2017
N° 3704
Hum
ur…
Devinette
De qui s’agit-il ?
5
8
9
1
l Deux copains se
mènent bras
3
8
9
6
rencontrent. L'un
dit à l'autre :
dessus bras des-
sous, bras dessus
2
7
4
3
Tu as l'air bien
content !
-
Quelle maladie
avez-vous si vos
pieds coulent et
que votre nez sent
mauvais ?
8
3
1
2
-
Eh oui ! j'ai
réussi à faire un
bras dessous,
bras dessus bras
dessous, bras
dessus bras des-
sous
Enigme
4
2
3
7
casse-tête en
six mois.
9
7
5
3
-
Et, qu'y a-t-il
l Un copain à un
1
6
4
3
d'extraordinaire ?
autre copain :
- Sur la boîte,
-
Tu
m'avais
3
7
5
6
c'était écrit de
quatre à six ans.
donné ta parole
Identifiez cette caricature
6
3
8
4
l Deux mille-
et tu ne l'as pas
tenue.
- Je ne pouvais
Deux mille- et tu ne l'as pas tenue. - Je ne pouvais un musicien C’est Q
un musicien C’est Q C M Combien de temps a duré la Seconde Guerre mondiale
un
musicien
C’est
Q C M
Combien de temps
a duré la Seconde
Guerre mondiale ?
a- Huit ans
b- Six ans
c- Sept ans

pattes

très

pas

la

tenir

amoureux l'un de

puisque

je

te

l'autre se pro-

l'avais donnée.

Qui a dit ?

«Tu es aveugle. Je suis sourd-muet. Que ta main touche la mienne et que la
«Tu es aveugle. Je suis sourd-muet.
Que ta main touche la mienne et que
la communication soit»
Taha Hussein
George Sand
Anna Gréki
Khalil Gibran

Imagine que, la nuit, tu es dans ton lit. Tout à coup, tu entends craquer les esca- liers, des bruits de chaînes un peu partout et la lune éclaire soudain la grande pendule qui commence à s'ouvrir. Que vois-tu sur cette pendule ?

Charade

Mon 1er est le contraire de tard Mon 2e est le contraire de laid On met le 3e sur les mains On glisse sur mon tout Qui suis-je ?

 

1616: Mort de Shakespeare

Ce jour-là

1896