Вы находитесь на странице: 1из 25
JSS-MCA, aujourd’hui à 19h L’ultime chance pour le titre Mouassa «Gagner pour rester dans la
JSS-MCA, aujourd’hui à 19h
L’ultime chance pour le titre
Mouassa «Gagner pour rester
dans la course»
Kacem
«Objectif : réduire
l’écart sur l’ESS»
Chaâl rassure
«Prêt à remplacer
Chaouchi»
www.lebuteur.com
SAMEDI 29 AVRIL 2017
MCO-JSK,
aujourd’hui à
17h (huis clos)
QUOTIDIEN NATIONAL SPORTIF N° 3711 PRIX 20 DA
Les Kabyles
visent l’exploit !
Rahmouni
«Si on joue comme
face au CAB et à l’USMA, on
décrochera les 3 points»
Raïah
«Nous arracherons
notre maintien à la sueur
de notre front»
Benaldjia
«Profiter du
huis clos pour se racheter»
Baba
«La victoire ne doit
pas nous échapper»
USMA-CAB, aujourd’hui à 17h
Equipe
nationale
Put écarte
Un contrat de 5 ans et un
salaire de 2,5 ME proposés
Beldjilali et Benyahia
Le Milan AC passe
à l’action pour
Ghoulam !
CSC-CRB,
aujourd’hui
en amical
Hamia «Un
bon test avant l’OM»
USMH
Sergio Ramos
Charef «Les jeunes
qui émergeront du lot
auront leur chance»
«Nous serions heureux
Les joueurs
de jouer à Alger»
s’inquiètent pour leur dû
NAHD
N° 3711 02 Samedi NATIONALE EQUIPE 29 avril 2017
N° 3711
02
Samedi
NATIONALE
EQUIPE
29 avril
2017

Abeïd

« Je veux avoir un meilleur

D ans une longue in- terview accordée à France football, le milieu de terrain algérien de Dijon, Mehdi Abeïd, a re-

tracé toute sa carrière jusqu’à deve- nir international algérien. Le joueur s’est dit d’ailleurs fier de représenter l’Algérie, lui qui est né et a grandi en France. Sur ses débuts avec les Verts, il dira : « C'était face aux Sey- chelles (4-0, en 2015). J'ai joué cinq minutes, et j'ai même touché le mon- tant. Un très beau souvenir. Ce n'était que du bonheur. Etre sélectionné avec cette équipe, c'était une immense fierté. Aujourd'hui, je suis appelé ré- gulièrement, et j'en suis très heureux. Maintenant, j'espère progresser pour avoir un meilleur statut. »

judo ? Je m'étais fait fracas- ser dès ma première journée (il rigole). J'ai tout de suite arrêté. À iais, j'ai com-

mencé à jouer attaquant. Et plus ma carrière avançait, plus je re- culais, pour me retrouver au milieu aujourd'hui. »

statut avec l’Algérie »

en 2004 :

« Je jouais en DH avec l'US Al- fortville face à une équipe de Paris. Un recruteur de Lens était dans les tribunes. À la fin du match, il est venu me voir pour savoir si j'étais intéressé pour monter trois jours à Lens. Et on m'a conservé par la suite. C'est un de mes meilleurs souve- nirs. Voir le RC Lens me contacter, c'était quelque chose de spécial, j'ai tout de suite accepté ! Même à cet âge,

on sait qu'on arrive dans un grand club de France. Ça m'a mis des étoiles dans les yeux. Ma formation à Lens a tout fait dans mon évolution. C'était un très bon apprentissage. Même si j'ai un petit goût d'inachevé : je n'ai pas pu jouer en pros avec le club, c'est dommage. »

et en Grèce pour revenir plus fort. »

«Mon meilleur souvenir ? Mon premier match de Premier League face à Liverpool»

Pour son premier match en Pre- mier League avec Newcastle, Abeïd avait épaté face à Liverpool. Un match qui restera gravé dans sa mé- moire : « C'est mon meilleur souve- nir. C'est mon tout premier match de

Premier League avec Newcastle (NDLR : 1er novembre 2014, trois ans après sa signature en Angleterre). Je fais un très bon match face à Li- verpool. Quand tu joues face à des joueurs comme Gerrard, Coutinho j'étais surmotivé. J'avais à cœur de prouver ma valeur. Et à cette époque, c'est là que cela a vraiment débuté avec Newcastle. Le coach me faisait confiance, j'enchaînais les matches (il compilera treize apparitions en Premier League cette saison). »

«Je ne regrette pas d’avoir quitté la France très jeune»

Parti à 19 ans de France, le joueur dit ne pas regretter son choix :

« Quand je fais un choix, dans ma vie, je ne regrette rien derrière. Ce sont des expériences qui m'ont per- mis de me forger un mental. J'ai connu beaucoup de pays, différents footballs, différentes cultures. C'est un bel apprentissage. »

«J’ai énormément appris de Yohane Cabaye»

Enfin, Mehdi Abeïd a révélé que le joueur qui l’a le plus impres- sionné, c’était l’international fran- çais, Yohane Cabaye : «J'ai énormément appris de Yohan Ca- baye. Il jouait au même poste que moi, donc j'essayais de reproduire ce qu'il faisait. On a aussi eu plusieurs discussions, où il me conseillait par exemple de prendre mon temps, d'avoir confiance en moi, de jouer d'une certaine façon. Et ce, au mo- ment où il brillait avec Newcastle. Il m'a montré ce qu'était le haut niveau et qu'il fallait également être patient.»

S. F.

«A 12 ans, j’ai signé à Lens, c’était l’un de mes meilleurs souvenirs» à Par
«A 12 ans,
j’ai signé à
Lens, c’était
l’un de mes
meilleurs
souvenirs»
à
Par la suite, il a
évoqué son arri-
vée du côté du RC
Lens, à l’âge de 12 ans
à Chelsea»
«J’avais voulu revenir
en France pour passer à
un niveau supérieur»
Concernant son choix de quitter
le Panathinaïkos, grand club de
Grèce, l’été dernier, pour venir si-
gner à Dijon, le joueur s’est expliqué
:
« Je souhaitais retrouver la France,
avoir une meilleure visibilité dans un
championnat majeur. Dijon m'a
contacté et c'est avec plaisir que j'ai
dit oui. Je sortais d'une bonne saison
au Panathinaïkos, je sentais qu'il fal-
lait que j'aille à un niveau supérieur.
Et dans mon pays natal, ça pouvait
faire la différence. Ça me permettait
également d'être proche de ma fa-
mille et de mes amis. Aujourd'hui, je
me sens bien dans ce club. On ar-
rive à faire une belle saison, même
si on espère que le vent tournera au
niveau des résultats. Faire une sai-
son comme ça en Ligue 1, en jouant
le maintien, ça nous forge. »
Et d’enchainer :
«J’avais essayé le judo
et le tennis, mais c’est
le foot qui m’a plu»
Mehdi Abeïd est revenu sur ses
débuts dans le football et com-
ment
ment il a choisi ce sport plutôt
qu’un autre :
« C'était en région parisienne.
Je devais avoir cinq ou six ans.
J'ai signé au FC iais (94, Val-
de-Marne), le club de ma ville.
J'avais acheté des crampons tout
neufs et j'avais hâte de commencer à
jouer. Auparavant, j'avais essayé le
judo et le tennis. Mais c'est le foot qui
m'a tout de suite plu. Le
Mahrez : « Shakespeare est l’homme
qui peut nous faire avancer »
Tournoi de
l’UNAF des U20
l l Riyad Mahrez s’est rendu avant-hier soir en compagnie de son
épouse à Battersea, à Londres, afin d’assister à la cérémonie du
BT Sport Industry Awards. Les différents journalistes présents à cet évè-
nement ont donc profité de la présence du joueur afin de le questionner
sur l’avenir de l’entraineur, Craig Shakespeare, qui a remplacé Claudio
Ranieri jusqu’à la fin de cette saison. Riyad leur a répondu. « Je
pense que c’est l’homme qui peut nous faire avancer. Il fait un très
bon travail et nous les joueurs faisons tout pour l’aider », a-t-il
dit.
L’Algérie
s’incline face
au Maroc
La future sélection nationale
des U20 composée des joueurs
nés en 1999 et 2000, qui parti-
cipe au tournoi de l’UNAF,
Yazid Mansouri intègre la cellule
recrutement de Rennes
l l Le journal Ouest-France a révélé hier que
l’ancien capitaine de la sélection nationale,
Yazid Mansouri, a intégré la cellule recrutement du
Stade Rennais. L’ancien joueur de Lorient a notam-
ment assisté à la séance d’entrainement de l’équipe pro
mercredi dernier. Ledit journal indique que Man-
souri travaille déjà sur des dossiers pour le re-
crutement de cet été. Soulignons que Yazid
Mansouri retrouvera Christian Gourcuff à
Rennes, lui qui a travaillé avec lui récemment
en Algérie en étant son adjoint. En plus de
s’est inclinée avant-hier, jeudi,
au stade olympique de Sousse
face à son homologue maro-
caine sur le score de 2 buts 1.
Le but algérien a été inscrit par
le joueur du NA Husseïn Dey,
Zerdoum.
Ce samedi à Kaïrouan, la sé-
lection algérienne, entraînée
par
Abdelkrim Beaouda, di-
Zeffane, Mbolhi, Bensebaïni et probablement,
Tayeb Meziani, Mansouri va intensifier la pré-
sence algérienne au sein du club breton.
recteur technique régional de
la Ligue de Saïda, affrontera la
sélection tunisienne. Le der-
nier match des Algériens lors
de ce tournoi les opposera à la
Libye le lundi 1er mai 2017 à
Sousse.

«Avant de signer

Newcastle, j’avais passé une semaine

A 19 ans, et après avoir terminé avec sa formation du côté du RC Lens, Abeïd ira rejoindre le club an- glais de Newcastle : « Avant de re- joindre Newcastle, j'avais passé une semaine à Chelsea ; j'étais aussi en contact avec Everton. Mais à la fin, je suis arrivé à Newcastle, et ils ont tout fait pour que je reste. Ça a joué. C'était une tout autre dimension. La Premier League, l'Angleterre, ça me faisait rêver. Un peu comme un gamin en plein rêves qui arrive dans une grosse écurie anglaise pour tou- cher au très haut niveau. »

«Mes débuts avec les Magpies étaient compliqués»

« À l'époque, j'arrivais avec un statut de jeune joueur (dix-neuf ans), un inconnu qui n'avait pas encore joué de match en pros. Au début, ça a été compliqué à cause de ce manque d'expé- rience. N'avoir pas joué pen- dant une saison et demi, c'était dur. J'étais toujours dans le groupe, mais comme on était vingt, il y avait toujours deux joueurs qui n'étaient pas sur la feuille. Pourtant, je m'en- traînais chaque semaine, je ne ratais pas un entraîne-

Mais ça m'a vrai-

ment forgé. Du coup, quand j'ai fait mes premiers pas avec N e w c a s t l e quelques années plus tard, j'ai vraiment sa- vouré. Il m'a fallu deux an- nées, avec des prêts en Ecosse

Sergio Ramos : « Jouer en Algérie ? ça ne dépend pas de moi »

Ramos : « Jouer en Algérie ? ça ne dépend pas de moi » Le défenseur

Le défenseur central du Real Madrid a répondu à quelques- uns de ses fans via son twitter officiel avant-hier soir. Le capi- taine de la sélection espagnole a ainsi répondu à une question posée par PenaArgelia, groupe représentant les suppor- ters du Real Madrid en Algérie. La question fut la suivante : Peut-on voir le Real Madrid jouer un match en Algérie un jour ? Et à Ramos de répondre :

« La décision n’est pas entre mes mains, mais nous serions heureux d’aller à la rencontre des supporters du Real Madrid partout dans le monde. Un grand salut pour l’Algérie. »

N° 3711 NATIONALE Samedi EQUIPE 03 29 avril 2017 Les blessés et les suspendus seront
N° 3711
NATIONALE
Samedi
EQUIPE
03
29 avril
2017
Les blessés et les suspendus seront concernés
Alcaraz convoquera un
groupe élargi en juin
L information nous est parvenue d’une
source officielle, le sélectionneur na-
tional, Lucas Alcaraz, convoquera
une liste élargie en prévision du pro-
chain stage des Verts qui précédera la
rencontre amicale du 6 juin contre la Guinée et le
match officiel devant le Togo, le 13 du même mois.
Dans l’impossibilité de rendre visite à tout le
monde, lors des prochains jours en Europe, l’Es-
pagnol saisira ce rassemblement du mois prochain
pour se familiariser avec tous les joueurs suscepti-
bles de défendre les couleurs nationales. C’est ce
qui est convenu avec le nouvel homme fort du
football algérien, Kheïredine Zetchi.
Il mise sur le contact direct
avec ses joueurs
Rien ne sera comme avant. Les joueurs algériens
appelés à défendre les couleurs de l’Équipe natio-
nale, doivent montrer un dévouement sans faille
et des sacrifices à la hauteur des espérances du
peuple algérien envers sa sélection. Ainsi, les non
concernés par les matchs du mois de juin pour rai-
son de blessure ou de suspension, seront aussi
tenus de se présenter au Centre technique natio-
nale de Sidi Moussa, si bien évidemment, le coach
les sollicitera. C’est ainsi que le nouvel entraîneur
compte réunir tout le monde pour mieux les
connaître et leur expliquer ses objectifs à court et
moyen termes.
Certains seront libérés après
la prise de contact
Les joueurs de l’EN, au nombre de 30, se réuniront
avec le coach Lucas Alcaraz à Sidi Moussa pour
une journée de prise de contact. Un état de fait qui
rappelle la méthode Vahid Halilhodzic qui avait
appelé à un stage à Marcoussis en France pour ras-
sembler une trentaine de joueurs afin de mettre le
point sur la situation de l’EN d’alors, éliminée de
manière humiliante par le Maroc de la CAN-2012.
Certes, les non concernés par les matchs de la Gui-
née et du Togo seront libérés au lendemain de cette
réunion de prise de contact, indique notre source.
Moumen A.
L e Real Bétis a concédé une défaite amère, ce jeudi à l’ex- térieur contre
L e Real Bétis
a concédé
une défaite
amère, ce
jeudi à l’ex-
térieur contre l’Athletico
Bilbao. Les Andalous n’ont
pu résister à la détermina-
tion des Basques à vouloir finir
ce championant de Liga dans
une place européenne. Les co-
équipiers d’Aïssa Mandi, titulaire
dans l’axe de la défense sévillane, ont
été défaits sur le score de deux buts
à un. Très présent dans ce match
engagé des deux côtés, le capitaine
de l’EN a gagné presque tous ses duels

Mandi au centre

Mandi au centre

Mandi au centre

Mandi au centre

Mandi au centre

Mandi au centre

d’une polémique à

d’une polémique à

d’une polémique à

cause d’un penalty

cause d’un penalty

cause d’un penalty

cause d’un penalty

cause d’un penalty

cause d’un penalty

d’une polémique à

d’une polémique à

d’une polémique à

et s’est distingué par ses relances propres avec 80% de passes réussies. Il a écopé d’un carton jaune en seconde mi-temps. Par ailleurs, l’Algérien était au centre d’une polémique suite à ce penalty imaginaire accordé par l’arbitre consécutive- ment à une faute peu évidente de Mandi, qui a ramené le premier but des Basques. Sanchez (Ent-Bétis) : «C’est un scandale, Mandi a joué le ballon, il n’y avait pas faute» Aïssa Mandi a joué tout le match, avec un rendement acceptable en défense même s’il a été la cause d’un penalty marqué par l’Athletico Bilbao suite à une faute peu évidente de l’Algérien sifflée par l’arbitre du match. Une décision qui a suscité la ré- volte des Andalous et de leur coach Victor Sanchez Del Amo. Le coach du Real Bétis estime que le penalty accordé à la Real So- ciedad était imaginaire : «C’est vraiment inacceptable ! Mandi a joué le ballon, il n’a commis de faute, c’est un penalty imagi- naire, c’est vraiment la honte d’accorder une telle faute dans un match d’une telle impor- tance.»

M.A.

Ounas «On vise la victoire face à Dijon»

Dans un entretien accordé au site girondins.com, Adam Ounas s’est livré sur plusieurs sujets re- latifs à l’actualité de son équipe. Le joueur algérien des Girondins de Bordeaux est revenu sur le succès réalisé face à Bastia. «De l’extérieur, j’ai pu constater que l’équipe de Bastia n’était pas au meilleur de sa forme. Il est vrai qu’ils leurs man- quaient des éléments importants comme Allan Saint-Maximin ou Enzo Crivelli. Ils ont joué leur jeu, avec un fort impact physique, cela n’a pas tou- jours été en leur faveur durant la rencontre. Cette victoire, nous la devons à toute l’équipe, nous tra- vaillons bien à l’entraînement, c’est comme cela que nous gagnons des points», dira Ounas avant d’évoquer le prochain match devant Dijon : «C’est une équipe contre laquelle il est toujours difficile de réaliser un résultat positif. C’est un groupe composé de bons milieux de terrain, de très bons attaquants. On jouera cette rencontre dans l’op- tique de remporter les trois points.»

dans l’op- tique de remporter les trois points.» Il ne sera pas présent ce soir face

Il ne sera pas présent ce soir face à Chaves

points.» Il ne sera pas présent ce soir face à Chaves De retour plutôt que prévu

De retour plutôt que prévu

Benzia concerné par le prochain stage de l’EN

que prévu Benzia concerné par le prochain stage de l’EN La Ligue portugaise maintient la suspension

La Ligue portugaise maintient la suspension de Brahimi

Alors qu’il avait été donné pratiquement forfait pour tout le reste de la saison, Yassine Benzia sera de re- tour à la compétition et pourrait bien prendre part aux dernières rencontres de championnat de Ligue 1 française. C’est ce que le site du club du nord de la France a indiqué hier dans

un rapport concernant la si- tuation des joueurs blessés. Benzia qui a raté les deux derniers matchs de son équipe, ne sera pas

du déplacement à Montpellier, ce samedi. Yassine avait émis le vœu de vite revenir, et sera donc concerné par le prochain stage des Verts, surtout si le coach de l’Équipe nationale, Lucas Alcaraz, juge utile de convoquer tous les joueurs suscepti- bles de répondre à ses attentes sur sa philosophie de jeu qu’il compte mettre en place.

La commission de dis-

cipline de la Ligue pro- fessionnelle de football a décidé de maintenir la sanction de Yacine Brahimi. Comme an- noncé dans nos précé- dentes éditions, il a écopé de deux matchs de suspension suite à son expulsion face à Braga. Après avoir raté le match face à Fei- rense, il sera également absent ce soir contre Chaves avant d’effectuer son retour à la com- pétition devant Maritimo. Il est à noter que la direction de Porto avait introduit un recours pour diminuer sa sanction, sans résultat. Ainsi, il sera bel et bien suspendu pour deux rencontres en Liga ZON Sagres.

et bien suspendu pour deux rencontres en Liga ZON Sagres. Slimani d’attaque contre West Bromwitch Leicester

Slimani d’attaque contre West Bromwitch

Leicester City ne marque plus et cela lui porte un sacré préjudice. Les champions d’Angleterre en titre sont de nouveau directe- ment menacés de relégation et ne comptent plus que 6 points d’avance sur le barragiste de la Premier League, Swansea City. C’est ainsi que le coach Craig Shakespeare compte beaucoup

sur le retour de blessure de son international algérien Islam Slimani, écarté lors des deux dernières rencontres en raison d’une douleur ressentie à la cuisse. Slimani qui restait sur deux buts en trois matchs joués, sera d’un apport non né- gligeable pour les Foxes si bien entendu le coach Shakespeare décide de l’incorporer dans ce duel de cet après-midi contre West Bromwitch.

dans ce duel de cet après-midi contre West Bromwitch. Le match du maintien pour Boudebouz Montpellier

Le match du maintien pour Boudebouz

Montpellier qui a subi un revers logique contre le Paris Saint Ger- main, il y a une semaine, doit im- pérativement le remporter ce soir contre Lille, un concurrent direct pour le maintien. Les camarades de Ryad Boudebouz veulent ab- solument empocher les trois points pour se mettre à l’abri et éviter les calculs de fin de saison.

Les deux équipes se tiennent à un point avec 39 points et ne sont pas du tout à l’abri du retour du premier relégable qui compte 33 points. Décisif jusqu’ici, Ryad sera l’une des clés de cette rencontre qu’on présente comme celle du maintien pour le club du sud de la France.

comme celle du maintien pour le club du sud de la France. Mesloub : «Je serai

Mesloub : «Je serai prêt face à Nantes»

Absent des terrains pour une longue durée en raison de bles- sure, le milieu de terrain algérien du FC Lorient sera de retour, ce soir dans ce duel décisif pour le maintien qui attend les Merlus contre le FC Nantes en déplace- ment. Mesloub que nous avons

pu avoir, avant-hier, nous a confié qu’il devrait être d’attaque ce sa- medi dans le derby breton contre les Canaris. «Je me sens de mieux en mieux, j’ai repris avec le groupe et je serai

d’attaque contre Nantes», nous a-t-il dit. Walid qui est passé par une dure période, est à présent déter- miné à finir fort la saison, son expérience sera utile aux Bretons dans la course à la survie du club en Ligue 1.

aux Bretons dans la course à la survie du club en Ligue 1. Le président de

Le président de West Ham annonce le retour de Feghouli

Ecarté du groupe qui avait af- fronté Sunderland et Everton en Premier League, Sofiane Feghouli devrait être de retour, au- jourd’hui, lorsque West Ham croi- sera le fer avec Stoke City dans un match qui s’annonce impor- tant pour le maintien du club lon- donien en Premier League. C’est ce que, en tout cas, le président

des Hammers a fait savoir aux supporters du club à travers son compte Twitter offi- ciel. «Sofiane Feghouli, Robert Snodgrass, Sam

Byram et le capitaine Mark Noble sont tous de re- tour et seront disponibles pour le match contre Stoke City» a-t-il notamment affirmé. Une bonne nouvelle pour l’ex-joueur de Valence, à quelques jours de l’annonce de la liste des éléments convo- qués pour le prochain stage des Verts. Moumen A.

à quelques jours de l’annonce de la liste des éléments convo- qués pour le prochain stage
N° 3711 Mise à jour 04 Samedi 29 avril 24 e Journée 2017 Aujourd’hui JSS
N° 3711
Mise à jour
04
Samedi
29 avril
24 e Journée
2017
Aujourd’hui
JSS
MCA
à 19h00
Mouassa ne change pas
Mouassa ne change pas
Mouassa ne change pas
Mouassa ne change pas
Mouassa ne change pas
Mouassa ne change pas
une équipe qui gagne
une équipe qui gagne
une équipe qui gagne
une équipe qui gagne
une équipe qui gagne
une équipe qui gagne

D écidément, Kamel Mouassa n’est pas prêt à chambouler son équipe pour ce match face à la JSS, car il compte renouveler sa confiance aux

mêmes éléments qui ont donné la réplique au MOB, à l’exception de Chaouchi, blessé, et Ka- raoui, suspendu. Ce sont d’ailleurs les deux joueurs qui manqueront à l’appel, et leur ab- sence se fera sans aucun doute ressentir, même si Mouassa est confiant que leurs rem- plaçants seront à la hauteur de la confiance placée en eux.

Chaâl dans les buts et Boussouf convoqué

Ainsi, l’international Farid Chaâl retrouvera sa place dans les buts à l’occasion de cette confrontation face à la JSS, lui qui tient à montrer ses capacités. Seulement le portier du MCA a pris son mal en patience et n’a jamais remis en cause les choix de son coach, lorsqu’on sait que le héros d’Oum Dourman

affiche une grande forme cette saison. D’autre part, et en raison de cette blessure, le portier Kheïrredine Boussouf, qui est relégué comme troisième gardien, a été convoqué pour cette confrontation et prendra sa place sur le banc.

Bouhenna rétabli, Mouassa hésite entre Mebarakou et Chita

En défense et en raison de la suspension de Karaoui et l’indisponibilité de Boudebouda, le coach sera contraint de remanier l’arrière- garde de son équipe. Ce dernier a été soulagé par le rétablissement de Bouhenna qui était incertain pour cette rencontre, après avoir res- senti des douleurs lors de la confrontation avec le MOB. En effet, et après avoir effectué des soins, Bouhenna s’est exercé d’une ma- nière ordinaire hier matin, avec le groupe et sera associé à Demou dans la charnière cen- trale de la défense. Reste à savoir maintenant

qui de Chita ou Mebarakou évoluera sur le flanc gauche, lorsqu’on sait que ce dernier avait refusé par le passé de jouer dans ce poste.

Aucun changement au milieu et en attaque

Contrairement à la défense, les deux autres compartiments ne subiront aucun change- ment, puisque Kacem et Cherif El Ouazzani vont assurer la récupération, quant à l’anima- tion du jeu, elle sera confiée à Derrardja qui reste l’un des éléments les plus en forme de cette équipe du MCA, après un léger passage à vide. Fidèle à sa stratégie offensive, le techni- cien misera sur le trio Zerdab-Bouguèche- Aouedj pour prendre le dessus sur l’arrière- garde de la JSS. Toutefois, il va demander à ses attaquants de défendre un peu haut pour em- pêcher l’adversaire de prendre confiance.

K. M.

Ghrib « Un bon résultat à Les supporters seront présents en force à Béchar Béchar
Ghrib
« Un bon résultat à
Les supporters seront
présents en force à
Béchar
Béchar nous permettra de garder
nos chances de jouer le titre »
Bien que la rencontre qui mettra aux prises son équipe
avec la JSS soit difficile, le président du MCA se montre
optimiste : «Certes le match de ce samedi sera difficile
mais nous avons les moyens de réaliser un bon résultat qui
nous permettra de garder nos chances intactes pour jouer
le titre. Il faut savoir que lors de la prochaine journée nous
aurons l’avantage de recevoir le DRBT sur nos bases, alors
que l’ESS évoluera en déplacement».
leurs primes de matchs jusqu’au dernier centime. Pour ce
qui est des salaires, il faut savoir qu’il y a une confiance
mutuelle entre nous et on doit seulement deux mensuali-
tés aux joueurs».
« Nous sommes en négociations avec Air
Algérie pour affréter un avion pour nos
déplacements en Afrique du Sud et au
Swaziland »
Afin que son équipe soit mise dans les meilleures
conditions, Ghrib s’est mis d’ores et déjà à préparer les
deux déplacements en Afrique noire : «Nous sommes en
négociations avec Air Algérie pour affréter un avion en
prévision de nos déplacements en Afrique du Sud et au
Swaziland, et une demande officielle a été formulée dans
ce sens».
« On vise à se qualifier aux
En dépit de la longue distance entre
Alger et Béchar, les Chnaoua s’apprêtent
à se rendre en force dans le Sud du pays
pour donner de la voix à leur équipe et
l’aider à réaliser un bon résultat. Ces der-
niers savent que leur équipe a plus que
jamais besoin d’eux, car une victoire re-
lancera les coéquipiers de Aouedj en
championnat et leur permettra de fran-
chir un grand pas pour assurer cette se-
conde place qualificative à la Ligue des
champions.
3000 DA pour
les frais de
déplacement
« Chaouchi ne pouvait pas faire le
déplacement, on fait confiance à Châal et
Boussouf »
Le patron du Mouloudia est aussi revenu sur la bles-
sure de Chaouchi : «Comme vous le savez, Chaouchi a
contracté une blessure lors de la rencontre du MOB et c’est
la raison pour laquelle il ne pouvait se déplacer à Béchar.
Toutefois, nous avons deux autres bons gardiens qui
sont Châal et Boussouf. On leur fait confiance».
Pour ce déplacement dans le Sud du
pays, des groupes de supporters se sont
organisés pour louer des bus et rallier
Béchar. Un accord a été trouvé entre les
fans et les transporteurs, en fixant le prix
du billet à 3000 DA. Toutefois, d’autres
inconditionnels ont choisi de se déplacer
directement de la gare du Caroubier.
«
La programmation ne nous inquiète
pas car le calendrier est clair que ce
soit pour la Coupe de la CAF ou le
championnat »
En évoquant le volet de la programma-
tion lors de ce mois de mai, Ghrib ne
se montre pas inquiet : «La program-
mation ne nous inquiète pas car le
calendrier est clair, que ce soit pour
la Coupe de la CAF ou le champion-
nat, car nous allons recevoir le
DRBT, avant de nous déplacer en
Afrique du Sud et par la suite on va
recevoir le CS Sfax».
« On doit seulement deux
mensualités aux joueurs, il y
a une confiance mutuelle
entre nous »
Quant au volet financier qui a été évo-
qué jeudi dernier lors de sa réunion avec
les joueurs, Ghrib nous éclaire : «Comme
vous le savez, les joueurs ont touché toutes
quarts de finale de la
Coupe de la CAF en
étant en tête du
classement »
Le président ne cache
pas ses ambitions en
Coupe de la CAF
et pense même
aux prochains
tours : «On vise
Le match du
CS Sfax fixé au
mercredi 24 mai à
Plus de 500
fans attendus
au stade du
20-Août
20h45
Si on se fie aux in-
Prévu initialement le 23 mai au stade
à
se
qualifier
du 5-Juillet, Omar Ghrib a décidé de déca-
ler le match d’un jour, il se jouera donc
mercredi. Il nous a confié que cette déci-
sion a été prise pour permettre au public
d’assister en grand nombre à la rencon-
tre et le coup d’envoi
sera donné à
aux quarts de fi-
formations recueillies
dans les milieux des
supporters, il faut
s’attendre à ce que
plus de 500 d’entre
eux rejoindront Bé-
char, pour aider leur
équipe qui n’a ja-
20h45.
nale de la Coupe
de la CAF en étant
en tête du classement,
car cela nous permettra de
jouer le match retour sur
nos bases lors des quarts de
finale, ce qui est très important
Boudebouda
non retenu pour
Béchar
mais récolté le
moindre point
face à la JSS
en dehors
pour nous». Propos recueillis par
Kamel M.
Même s’il s’est rétabli et qu’il s’en-
traîne de manière ordinaire avec le
groupe, Brahim Boudebouda n’a pas
été retenu dans la liste des dix-huit
éléments convoqués pour ce voyage
à Béchar. Le coach a opté pour les
plus en forme, et le latéral gauche
du MCA reviendra à la compé-
de ses
bases, et
souhaitent
que les co-
équipiers
de Bou-
guèche leur
offrent la vic-
tition dès le match du
DRBT, au stade de
Bologhine.
toire.
LIGUE
LIGUE
1
1

Déclarations de la semaine

Chaâl : «Prêt à affronter la JSS»

«J’ai toujours res- pecté les décisions du staff technique en continuant à travailler afin que je sois prêt lorsque l’équipe aura besoin de moi. Il y a une bonne entente entre moi, Chaouchi et Boussouf et on tra-

vaille tous pour le bien de l’équipe. Le fait que je sois loin de la compétition ne pourra en aucun cas influer sur mon ren- dement et je suis prêt à affronter la JSS.»

sur mon ren- dement et je suis prêt à affronter la JSS.» Kacem : «On doit

Kacem : «On doit réduire l’écart de points qui nous sépare de l’ESS»

«Nous sommes prêts pour cette ren- contre face à la JSS, d’autant plus que nous sommes moti- vés après notre vic- toire face au MOB. Le match sera difficile face à une équipe connue pour être dif-

ficile à manier sur ses bases, mais on doit réduire l’écart de points qui nous sépare de l’ESS.»

réduire l’écart de points qui nous sépare de l’ESS.» Cherif El Ouazzani : «Nous voulons gagner

Cherif El Ouazzani :

«Nous voulons gagner ce match pour nous rapprocher du leader»

«Nos chances sont intactes pour jouer le titre, et nous vou- lons gagner pour nous rapprocher du leader. Il est vrai que la JSS reste une bonne équipe et le Moulou- dia n’a jamais réussi à réaliser un bon résul- tat à Béchar. L’écart de points qui nous sé- pare du leader n’est pas important et c’est la raison pour laquelle on doit réaliser une bonne prestation.»

Derrardja : «La course au titre passe par un bon résultat à Béchar»

«Le Mouloudia est devenu l’équipe à

à Béchar» «Le Mouloudia est devenu l’équipe à battre et les adver- saires sont motivés davantage
à Béchar» «Le Mouloudia est devenu l’équipe à battre et les adver- saires sont motivés davantage

battre et les adver- saires sont motivés davantage lorsqu’ils nous affrontent. De notre côté, nous sommes prêts à réali- ser un bon résultat à Béchar pour rester dans la course au

titre. Si on parvient à prendre les trois points, on réduira l’écart de points qui nous sépare de l’ESS, ce qui nous permettra de nous relancer dans la course au titre.»

Mouassa : «On joue toujours pour gagner, et le titre reste jouable»

«La rencontre face à la JSS sera diffi- cile, car notre adver-

saire a aussi des ambitions pour cette fin de saison. Je pense que les joueurs qui vont remplacer les ab- sents sauront être à la hauteur et notre équipe joue toujours pour gagner, que ce

soit sur nos bases ou en déplacement. On va essayer de récol- ter le maximum de points d’ici la fin du parcours et le titre reste toujours joua- ble.»

K. M.

On va essayer de récol- ter le maximum de points d’ici la fin du parcours et
Mise a jour N° 3711 LIGUE 1 Samedi 05 29 avril 24 e Journée 2017
Mise a jour
N° 3711
LIGUE
1
Samedi
05
29 avril
24 e Journée
2017
Aujourd’hui
JSS
à 19h00
MCA
Mouassa veut
prendre sa revanche
Le Mouloudia à Béchar
sur la JSS

pour vaincre le signe indien

E n plus de son enjeu, cette rencontre face à la JSS

sera particulière pour le coach Kamel Mouassa

puisque, lors de la phase aller, c’est à Béchar

F ort de son succès face au MOB sur le score sans appel de quatre
F ort de son succès face au MOB sur le score
sans appel de quatre buts à un, le Mouloudia
disputera aujourd’hui son dernier match re-
La JSS a pris deux points à Alger
tard qui le mettra aux prises avec le représen-
tant du Sud du pays en élite,
la JSS. Les deux équipes
se sont rencontrées quatre fois à Béchar depuis l’ac-
cession de la JSS et le Mouloudia n’a jamais récolté le
moindre point au stade du 20-Août. Les poulains de
Mouassa veulent ainsi forcer le destin et vaincre le
signe indien, face à une équipe qui reste très difficile à
manier sur ses bases, lorsque l’on sait que la plupart
des équipes y ont laissé des plumes à Béchar.
Deux buts seulement inscrits et huit
encaissés
Pour revenir aux quatre confrontations à Béchar li-
vrées par le MCA face à la JSS depuis la saison spor-
tive 2012-2013, le Mouloudia a perdu toutes ses
rencontres et cette formation a maintenu le même
tarif pour les Algérois, l’emportant à chaque fois par
deux buts. Quant à l’attaque du MCA, elle n’a réussi à
inscrire que deux buts sur l’ensemble de ces rencon-
tres et c’était par le biais de Benbraham et Aouedj. Ce
dernier qui reste l’un des joueurs les plus en forme en
cette phase retour du championnat sera donc l’un des
atouts de Mouassa pour réaliser un bon résultat.
Contrairement au Mouloudia, sur les cinq
rencontres jouées à Alger, la JSS, le repré-
sentants du Sud du pays a réussi, en tenant
le Doyen en échec sur un score vierge, et si
l'on tient compte du match aller livré à
Bologhine, à prendre deux points à Bolo-
ghine. Toutefois cette saison, les Mou-
loudéens ont été tout simplement
spoliés, puisque l’équipe a été privée d’un
but tout fait pour une position de hors
jeu imaginaire, sans pour autant évoquer
le penalty que le directeur du jeu a refusé d’ac-
corder au Doyen. Les images de la télévision ont
donné raison au MCA qui a été victime des
mauvaises appréciations de Mial.
Djalit et Djemili face à leurs anciens
coéquipiers
Aksas reste le meilleur buteur des
confrontations
Pour le match d’aujourd’hui, on assistera aussi
aux retrouvailles, puisque Mustapha Djalit et Dje-
mili seront confrontés à leur ancienne équipe
qu’ils avaient aussi rencontrée la saison passée.
Cependant, et lors du stage que la JSS a effectué
récemment à Ain Benian, les Mouloudéens n’ont
pas manqué de taquiner leur ancien coéquipier,
Djemili, à qui ils ont promis de marquer un but.
Toutefois, et sur l’ensemble de tous les matchs ayant
Qui aura le dernier mot pour cette
dixième rencontre ?
opposé le Mouloudia à la JSS que cela soit
à Alger ou
Béchar, c’est l’ancien défenseur du Mouloudia, Amine
Aksas, qui reste le meilleur buteur pour les deux
équipes en inscrivant trois buts, lui qui a réussi à réa-
liser un doublé lors de la saison sportive 2013-2014,
avant de marquer le but de la victoire à l’approche de
la fin de la rencontre la saison d’après, offrant à son
équipe trois précieux points.
Tenant compte de toutes ces données, on se de-
mande qui du Mouloudia ou de la JSS aura le der-
nier mot. Cette rencontre qui mettra aux prises
deux équipes qui affichent une belle forme, tien-
dra sans aucun doute toutes ses promesses et se
jouera sur des détails
Kamel
M.

qu’il a dirigé son dernier match à la tête de la

JSK, puisque les Kabyles se son inclinés sur le score d’un but à zéro. Toutefois la réalisation des locaux était entachée d’un hors jeu flagrant que tout le monde a vu sauf le directeur de jeu Bachir et ses deux assistants. A l’issue de cette rencontre, Kamel Mouassa n’a pas hésité à crier à qui voulait l’enten- dre au scandale, soutenant que la JSK était vic- time d’une injustice. Six mois après cette défaite, Mouassa sera de retour à Béchar et tentera de prendre une revanche sur le plan sportif.

Le Mouloudia a affrété un avion pour son déplacement à Béchar

Pour ce déplacement à Béchar

que son équipe

reste quatre jours dans le Sud du pays, ce qui aurait cham- boulé le plan de travail tracé par le staff technique, Omar Ghrib a affrété un vol afin que son équipe puisse être sur les lieux la veille du match et revenir à Alger juste après la fin de cette confrontation.

Le vol programmé hier à 17h

Ainsi, c’est hier à 17h que la dé- légation du Mouloudia s’est envolée à destination de Béchar. L’équipe fa- nion a été accompagnée des réser- vistes dont la rencontre est programmée en début d’après-midi.

La réunion technique prévue à l’hôtel

A l’issue de la séance d’entrainement d’hier, Kamel Mouassa a laissé planer le suspense et n’a rien montré au sujet de l’équipe type qu’il va aligner afin que tous les joueurs restent concentrés et que chacun d’entre eux soit prêt pour prendre sa place sur le terrain. Toutefois le coach a prévu la réunion technique à l’hôtel, soit la veille du match.

et afin d’éviter

Le Mouloudia appréhende l’arbitrage

Tout en étant décidés à forcer le destin et vaincre le signe indien, les Moulou- déens appréhendent l’arbitrage, puisque certaines formations, à l’image de la JSK et du RCR, n’ont pas manqué de se plaindre de mauvaises décisions d’arbi- tres. Rappelons que le MCA a déjà perdu des points précieux cette saison à cause des mauvaises décisions de l’homme en noir. Ainsi, les poulains de Mouassa souhaitent que l’arbitre qui offi-

ciera cette confrontation soit à la hauteur en étant persuadé qu’ils ont un bon coup à

déjà citées.

K. M.

jouer à Béchar, pour les raisons

Ultime chance du Mouloudia pour jouer le titre

En se retrouvant à sept longueurs du leader, le Mouloudia disputera aujourd’hui son dernier match re- tard et qui l’opposera à la JSS. Cette confrontation ne mettra pas aux prises deux formations aux desti- nées diamétralement opposées, puisque le Doyen cherche à se relan- cer pour jouer le titre, alors que la JSS veut revenir à la hauteur de l’USMBA et préserver ses chances de terminer cet exercice sur le po- dium, ce qui lui ouvrira le droit de prendre part à la coupe de la CAF la saison prochaine. Il est vrai que le fait de prendre un point à Béchar se- rait une bonne opération pour le Doyen, seulement les coéquipiers de

Hachoud doivent jouer pour la vic- toire, car ce match est tout simple- ment une ultime chance pour rester dans la course au titre.

Les joueurs y croient et tien- nent à défier les pronostics

Bien que leur mission ne s’an- nonce pas facile face à la JSS, lorsqu’on connait la force de cette

équipe sur ses bases, il n’en demeure

croient

en leurs chances et tiennent à défier les pronostics, eux qui ont réussi à prendre des points en déplacement cette saison. Les coéquipiers de Ha- choud peuvent ainsi créer la sur- prise, en faisant valoir leur expérience, eux qui étaient tout près

pas moins que les joueurs

de réaliser une victoire à Oran, si la chance ne leur avait pas tourné le dos.

Ils veulent profiter de leur compétitivité pour faire la différence

Si les joueurs croient dur comme fer qu’ils ont un bon coup à jouer à Béchar, c’est pour le fait qu’ils sont aussi plus compétitifs que leur ad- versaire, lorsqu’on sait que les co- équipiers de Djalit sont restés longtemps sans jouer le moindre match officiel en raison de la nou- velle programmation, à travers la- quelle la LFP a décidé de faire jouer toutes les rencontres amicales avant que la compétition reprenne. Le

MCA veut ainsi profiter de cette si- tuation pour vaincre le signe indien et se relancer pour la course au titre.

Le coach a motivé ses joueurs

Conscient de l’enjeu de la rencon- tre, le coach du MCA n’a pas man- qué de motiver ses joueurs et leur demander de donner le meilleur d’eux-mêmes pour réaliser un bon résultat, lui qui veut réaliser son troisième succès en déplacement et continuer à y croire pour jouer le titre, et que seule une victoire per- mettra à son équipe de mettre la pression sur l'Aigle Noir des hauts plateaux Kamel M.

La rencontre ne sera pas retransmise sur le petit écran

Etant programmée à 19h la rencontre ne sera pas re- transmise sur le petit écran. Toutefois les Mou- loudéens vont suivre les débats de la rencontre à

travers les réseaux sociaux,

et un

groupe de suppor-

ters a même choisi de faire ce long déplacement pour encourager son équipe. K.M.

N° 3711 Mise à jour 06 LIGUE Samedi 1 24 e Journée 29 avril 2017
N° 3711
Mise à jour
06
LIGUE
Samedi
1
24 e Journée
29 avril
2017
Huis clos
Aujourd’hui
MCO
à 17h00
JSK
29 avril 2017 Huis clos Aujourd’hui MCO à 17h00 JSK Les Kabyles refusent de revenir à

Les Kabyles refusent

de revenir à la case

de départ !

Q uatre jours après leur sor- tie ratée à domicile, match nul concédé face à

l’USMA, pour le compte de la mise à jour du calendrier du championnat de Ligue 1 mobi- lis, les Canaris renoueront avec la compétition cet après-midi à Oran, face au MCO. C’est le troisième et dernier match en retard qu’ils disputeront avant la reprise du championnat, la se- maine prochaine. La trêve a permis au club kabyle de consommer toutes ses rencon- tres en retard, en attendant de reprendre avec les autres clubs le cours de l’exercice, suite à la décision de la FAF qui veut évi- ter les jeux de coulisse de fin de saison. Bref, après une belle vic- toire arrachée en déplacement à Batna, les gars des Djurdjura ont échoué leur match at home devant les Algérois de Soustara, en se contentant seulement d’un match nul. A présent, l’équipe occupe la 13e place au classe- ment. Le match d’aujourd’hui contre le MCO demeure aussi d’une importance capitale, car tout faux pas est interdit pour les poulains de Rahmouni. Ses hommes refusent de revenir à la case de départ, dans laquelle ils ont pataugé durant de longues semaines. Désormais ils ont dé- cidé de glaner le maximum de points pour finir la saison sur une bonne note. La rencontre s’annonce d’ores et déjà difficile pour les deux formations, no- tamment pour la JSK condam- née au gain des trois points.

Une revanche à prendre sur le match aller Outre l’obligation de gagner le match d’aujourd’hui pour s’éloigner de la zone rouge et

confirmer leurs intentions de sauver le club de la relégation, les camarades de Youcef Zer- guine, auteur de l’unique but au précédent match, ont aussi l’en- vie de prendre leur revanche sur le MCO qui les a forcés au match nul à l’aller. Les Canaris ont été tenus en échec sur le score de parité d’un but partout. Cette semaine, le staff technique a mis beaucoup plus l’accent sur la récupération, notamment après un match plein face à l’USMA où il ne manquait que les buts.

Les statistiques favorables aux Kabyles à Oran A la lecture des résultats en- registrés par la JSK à Oran ces dernières saisons, il y a lieu de dire que le stade d’Ahmed-Za- bana sourit bien aux gens de Tizi. En effet, depuis la saison 2009-2010, les Canaris n’ont concédé qu’une seule défaite, tout en remportant trois vic- toires et trois autres matchs nuls. C’est dire que les Jaune et Vert ont souvent réussi leur sor- tie à Oran et chercheront cet après-midi, à préserver leur su- prématie. Une victoire consti- tuerait une bouffée d’oxygène pour le club le plus titré du pays, qui poursuit sa bataille pour as- surer le maintien.

Rahmouni maintiendrait ses plans Même s’il a perdu deux pré- cieux points devant l’USMA, mardi dernier, devant des gra- dins archicombles, le coach en chef de la JSK, Mourad Rahmouni, s’est présenté de- vant les journalistes en homme satisfait du rendement

de ses joueurs. Selon ses dires, il avait apprécié la prestation de son groupe, n’était le manque d’efficacité devant les buts. Au- jourd’hui face au MCO, le duo Rahmouni-Moussouni n’envi- sage pas de chambouler sa stra- tégie et compte reconduire le même dispositif à un joueur près. Il est à noter qu’à l’occasion de ce dernier match de mise à jour, le staff technique kabyle pourra miser sur les services de l’arrière droit, Saadi Radouani, qui a été autorisé par le staff mé- dical à reprendre de service, après les résultats rassurants qu’il a eus.

Le 12e homme, le grand absent ! Les retrouvailles entre deux vieilles formations de notre championnat, la JSK et le MCO au stade Ahmed-Zabana d’Oran, se dérouleront malheu- reusement aujourd’hui dans un stade vide, suite au huis clos in- fligé à la formation du MCO. C’est la première fois de toute l’histoire des rencontres entre ses deux formations qu’elles joueront sans la présence du pu- blic. Plusieurs supporters re- grettent cette décision qui les prive d’encourager les leurs, no- tamment ceux de la JSK. Les ca- marades de Yattou en profiteront de cette sanction pour jouer avec moins de pres- sion sur les épaules et gagner le match afin d’aborder la suite du parcours tranquillement. Ils au- ront l’occasion de re- trouver leur public la semaine pro- chaine face au CSC, à Tizi.

L. A.

Entraînement hier soir à l’hôtel Comme rapporté pré- cédemment par nos soins, la JSK a rallié la ville d’Oran, jeudi soir. L’entraîneur en chef a programmé l’ultime séance hier soir, à l’hô- tel. La séance n’a duré que quelques minutes. Le coach a caché ses cartes puisqu’il a refusé de dévoiler le onze ren- trant pour ne pas per- turber le groupe.

Hannachi a passé la nuit avec les joueurs De son côté, le prési- dent Hannachi, a lui aussi accompagné son équipe à l’ouest du pays. Il a en effet, passé la nuitée avec son équipe à l’hôtel. Au mo- ment où nous mettons sous presse, aucune prime n’a été promise aux joueurs. Il se pourrait que le président dé- cide de le faire après le match, en cas d’une victoire évi- demment.

Souvent remplaçant …

Baïtèche dans le flou

Recruté l’hiver dernier en provenance du CSC, l’attaquant Karim Baïtèche ne s’est toujours pas imposé dans cette équipe kabyle. Alors qu’il a été marginalisé par le Tunisien,

Sofiane Hidoussi, les malheurs de l’ancien Usmiste se poursui- vent puisque même avec l’arrivée du duo Rahmouni – Moussouni, il n’a toujours pas réussi à tirer son épingle du jeu. Alors qu’il ne joue qu’occasionnellement, Baï- tèche préfère continuer à travailler sans faire de bruit. Pour le moment, il refuse de demander des explications à son entraîneur, qui lui préfère souvent d’autres joueurs. Autrement dit, le joueur prend son mal en patience en at- tendant des jours meilleurs. Avec un moral de guerrier, le nouveau joueur kabyle, a signé son premier but lors du match face au NAHD. Une réalisation ô com- bien importante, qui a permis à la JSK de décrocher les trois points. Face au CAB, et même s’il a bénéficié de quelques minutes, cela était insuffisant pour lui pour faire la différence. Mais contre l’USMA, son an- cien club, il a été carrément laissé sur le banc. Ce qui n’a pas été à son goût, lui qui souhaitait jouer au moins quelques minutes. Mais vu la situation dans la- quelle la JSK se trouve, il préfère ne rien dire, mais une fois le maintien assuré, l’attaquant ne manquera pas l’occasion de demander des explications à son coach, lequel devrait le rassurer, notamment s’il compte vraiment sur ses services.

rassurer, notamment s’il compte vraiment sur ses services. S. D. Raïah : «Nous chercherons un résultat
rassurer, notamment s’il compte vraiment sur ses services. S. D. Raïah : «Nous chercherons un résultat

S. D.

Raïah : «Nous chercherons un résultat positif»

Malik Raïah a retrouvé son poste dans le onze kabyle, mardi dernier, à l’occasion du Clasico face à l’USMA. Totalement rétabli de sa blessure, cet élément est prêt à enchaîner avec un autre match plein et pro- met de se donner à fond pour assurer un bon résul- tat. Interrogé par nos soins sur la nature du match d’aujourd’hui, le milieu défensif a révélé qu’ils sont sur une courbe ascendante et que leur mission serait de revenir avec un bon résultat de manière à fuir la zone des turbulences.

Comment s’est déroulée la préparation du match face au MCO ? Juste après notre match nul concédé face à l’USMA, on a repris le travail pour préparer ce dernier rendez- vous de mise à jour devant le MCO. Pas de préparation spéciale pour ce match et on a travaillé dans les

normes. Notre objectif est de réaliser un bon résultat à Oran et nous ferons tout pour le concrétiser. Nous nous engageons à sauver le club de la relégation et cela passe inévitablement par la récolte de maximum de points. C’est tout de même un match très difficile, quel est votre commentaire ? Aucun match n’est facile, notamment en cette der- nière ligne droite. Toutes les équipes veulent glaner le maximum de points pour finir sur une bonne position au classement gé- néral. On sait bien que la rencontre sera difficile et on doit vraiment se donner à fond pour obtenir un bon résultat. Le dernier match nul face à l’USMA n’a-t-il pas freiné votre dyna- mique ?

On a vraiment regretté les deux points perdus lors du dernier Clasico. Nous voulions enchaîner avec une deuxième victoire après le CAB. Je trouve qu’on n’a pas démérité les trois points en vue de tout ce qu’on a montré durant ce match. Le rendement de l’équipe est de l’avis de tous les observateurs positif. Le match se jouera à huis clos, pensez-vous qu’il fera vos affaires dans la mesure où vous évoluerez sans pression ? C’est vraiment dommage de jouer sans notre public. Le huis clos est beaucoup plus un handicap qu’un avantage. Regardez à Batna, les supporters ont vraiment aidé l’équipe à gagner les trois points. Nous allons toutefois essayer de nous procurer des forces sans l’apport de nos fans et qu’on

doit leur ramener la vic- toire de ce déplacement pour qu’ils viennent en force devant le CSC. Revenons à vous, après plusieurs semaines d’ab- sence, vous êtes revenus à la compétition mardi soir, peut-on dire que votre blessure est de l’histoire ancienne ? Effectivement, j’ai été éloigné des terrains pen- dant quelques semaines en raison d’une blessure. J’ai été soumis à un pro- gramme spécial et des soins intensifs. Je saisi cet occa- sion pour remercier le staff médical qui a veillé sur moi. Je me suis montré pa- tient durant toute cette pé- riode. Même le staff technique ne m’a pas quitté des yeux, et les entraîneurs demandaient à chaque fois si j’étais apte à reprendre. Ils n’ont pas voulu prendre

le moindre risque. Au- jourd’hui, Dieu merci, j’ai retrouvé la forme, je suis totalement rétabli. J’ai joué 90 minutes devant l’USMA sans ressentir la moindre douleur. Le maintien est-il encore possible, selon vous ? C’est une fin de saison très difficile qui nous at- tend, à l’instar de plusieurs autres formations qui lut- tent encore pour leur sur- vie en Ligue 1 mobilis. De notre côté, on fera tout pour glaner le maximum de points et nous mettre à l’abri des surprises avant l’ultime journée du cham- pionnat. Nous n’attendons aucune aide des autres for- mations, nous arracherons notre maintien à la sueur de notre front, sans le sou- tien d’aucune équipe. Entretien réalisé par Lyès A.

Mise à jour N° 3711 LIGUE 1 Samedi 07 24 e Journée 29 avril Huis
Mise à jour
N° 3711
LIGUE
1
Samedi
07
24 e Journée
29 avril
Huis clos
2017
Aujourd’hui
MCO
à
17h00
JSK
Rahmouni
Benaldjia
«On profitera
du huis clos pour
se racheter»
«Avec le rendement
des deux derniers
matchs, on peut revenir
avec les trois points»
les meilleures conditions ?
Oui, la reprise s’est dérou-
lée dans les meilleures condi-
tions. On n’avait pas le choix
que d’aller de l’avant et prépa-
rer sereinement le prochain
match. Les joueurs se sont
donnés à fond et ont appli-
qués les consignes de l’entraî-
neur. On doit vraiment se
racheter si on souhaite se
maintenir parmi l’élite.
Sur quoi avez-vous basé
votre travail pendant la
semaine ?
Nous avons basé notre tra-
vail sur la récupération.
Comme vous le savez, nous
avons joué déjà trois matchs
en moins de dix jours. Ce
n’est pas évident ! Donc, l’en-
traîneur a axé son travail sur
la récupération tout en met-
tant en place quelques exer-
cices d’efficacité devant les
buts. Nous allons faire de
notre possible pour être à la
hauteur.
Vous allez affronter une
bonne équipe du MCO.
Seriez-vous capables de
vous racheter ?
C’est un match très difficile
face à une formation qui ren-
ferme des joueurs talentueux.
Mais le fait qu’elle soit en
manque de confiance, cela va
nous aider à en profiter. Nous
n’avons pas le droit à l’erreur
vu notre position dans le clas-
sement. Chaque point
compte désormais et il faut en
récolter le maximum.
Le fait de jouer à huis clos
constitue vraiment un
avantage pour vous ?
On peut dire ça. Ce n’est
pas la même chose. Avec l’ab-
sence des supporters du
MCO, on sera plus à
l’aise et on ne subira au-
cune pression. Ce qui va
nous permettre de jouer
tranquillement et im-
poser notre jeu dès le
coup d’envoi. On es-
sayera de jouer de la
même manière que
face au CAB pour
espérer décrocher
les trois points.
Parlez-nous de
vos rendements
?
Je
me sens de
plus en plus à
l’aise et je re-
trouve progressi-
vement ma forme
habituelle. Il me
manque certes un but pour
me libérer mais je ne suis
pas inquiet. Tant que
l’équipe réalise de bons ré-
sultats, cela me suffira lar-
gement.
C’est votre dernier match
en retard et vous avez 26
points. Êtes-vous
conscients qu’en cas de
victoire vous pouvez vous
retrouver à la 11e place ?
Tout à fait et c’est pour cette
raison que nous allons faire
de notre mieux pour gagner
car on souhaite s’éloigner le
plus rapidement de la zone
rouge. Il faut aussi faire le
plein à domicile lors des pro-
chaines rencontres car on ne
veut pas prolonger le sus-
pense jusqu’à la dernière
Le driver kabyle est
optimiste quant à une
bonne réaction de ses
joueurs cet après-
midi face au MCO.
Après leur match
nul concédé à do-
micile, il y a
quatre jours, les
gars du
Djurdjura
sont capables
de ramener les
trois points
d’Oran devant
le MCO en perte de vitesse. Le technicien
qui s’est dit satisfait des dernières presta-
tions de sa team, reste persuadé qu’ils (les
joueurs) ont les moyens de réaliser un bon
résultat aujourd’hui : «Nous sommes, certes,
très déçus d’avoir perdu deux points face à
l’USMA devant notre public, mais nous
avons gagné une équipe. Depuis quelques se-
maines, le groupe montre beaucoup de belles
choses. Je retiens la très grande solidarité
entre les joueurs sur le terrain et leur déter-
mination à améliorer le classement. S’ils ré-
éditent les deux dernières prestations du CAB et de
l’USMA, je suis sûr qu’on pourra revenir avec un résul-
tat positif.»
«L’attaque doit retrouver
son efficacité»
Pour le technicien, l’attaque doit vite retrouver
son efficacité. Selon lui, lors du précédent match, les
attaquants ont eu la possibilité de marquer beau-
coup de buts, n’était l’inefficacité qui a fait défaut :
journée. Entretien réalisé par
Saïd D.
«Nous avons amélioré notre jeu. Beaucoup de la-
cunes ont été corrigées et aujourd’hui, tout le monde
reconnaît que la JSK joue mieux. Les inconditionnels
sont aussi de cet avis. Il y a lieu maintenant de retrouver
rapidement notre efficacité devant les buts. On ne peut
pas se permettre de rater des buts tout faits. Les atta-
quants doivent retrouver leurs marques, et c’est une ur-
gence.»
«Je regrette l’absence des fans»
S’exprimant sur l’absence du public en raison du
huis clos, Rahmouni a souligné que cela ne peut être
un avantage pour les deux équipes. Un match à huis
clos est toujours un match sans âme. «Nous regrettons
l’absence des supporters. Cela ne constitue pas un avan-
tage, car le match n’aura aucun charme sans le 12ee
homme dans les gradins. Mes joueurs doivent se donner
à fond pour avoir les forces nécessaires sur le terrain et
réaliser un bon résultat. Nous devons gagner ce match et
demander au public de venir, comme le précédent
match, en force pour nous soutenir et aider le groupe à
assurer le maintien.»
L. A.
Attaquants, c’est votre match !

À quelques heures du match en retard face au MCO, l’ailier droit, Mahdi Benaldjia, auteur de belles prestations, estime que les joueurs sont tous prêts à rebondir ce samedi. Selon lui, le fait de jouer une aussi difficile rencontre à huis clos, donnera plus de chance à son équipe pour réaliser un bon résultat. Il a aussi évoqué dans un cet entretien, ses perfor- mances même s’il n’a tou- jours pas ouvert son compteur but.

Comment vous sentez- vous après le match nul enregistré à domicile face à l’USMA ? On peut dire que la page de la rencontre a été tournée. Certes, on regrette vraiment ce résultat car on voulait en- chainer avec une troisième victoire et prouver que la JSK est de retour. Je crois que nous avons ratés beaucoup de buts et qu’on aurait pu décro- cher les trois points. C’est vraiment dommage. Ne regrettez-vous pas le fait de rater deux précieux points ? Tout à fait, on regrette le fait de rater une précieuse oc- casion de grimper dans le classement. On n’a pas su gérer convenablement la par- tie, qui était à notre portée. Il ne faut pas se décourager, les résultats ainsi que le rende- ment s’améliorent. C’est ras- surant. Peut-on dire que vous avez repris le travail dans

Jusqu’à présent et malgré le match nul concédé à domicile face à l’USMA, la JSK a bien géré ses matchs en retard. Avec deux vic- toires et un nul en trois rencontres, l’équipe n’est pas loin d’assurer son maintien en pre- mière division. Mais pour que le défi soit re- levé, il faudrait rester sur la lancée et réussir un bon coup cet après-midi, à Oran face au MCO. De son côté, le premier responsable à la barre technique, Mourad Rahmouni, plutôt satisfait du rendement de ses joueurs, ne compte pas apporter trop de modifications dans le onze. Mis à part un ou deux joueurs, c’est le même onze pratiquement qui devrait être aligné aujourd’hui. Mais ce qui inquiète plus au moins le coach, c’est l’inefficacité of- fensive. Depuis quelques temps, l’attaque ne fonctionne pas correctement et les joueurs ratent beaucoup d’occasions. Ce qui handi- cape indirectement l’équipe. Dernièrement face à l’USMA, le résultat aurait pu être plus large, mais l’équipe s’est contentée d’un nul. Du coup, Rahmouni n’a pas manqué l’occa-

sion de sensibiliser ses joueurs notamment les attaquants pour qu’ils fassent très atten- tion et profitent de la moindre erreur de l’ad- versaire pour faire la différence. Pour lui, c’est un match «capital» qu’il ne faut pas rater pour espérer assurer le maintien très rapide- ment. Zerguine sera reconduit Titularisé face au CAB puis l’USMA, You- cef Zerguine, buteur face au Rouge et Noir devrait être reconduit aujourd’hui, face au MCO. L’ancien pensionnaire de l’USMB, qui a connu des moments très difficiles, qui a même été écarté à maintes reprises, com- mence à gagner en confiance et souhaite ins- crire son deuxième but de la saison et pourquoi pas, offrir à son équipe les trois pré- cieux points. Le dernier but de Boulaouidet remonte au match face au MCA Meilleur buteur de l’équipe cette saison, Mohamed El Hadi Boulaouidet joue un grand rôle à chaque rencontre. Que ce soit en

pointe ou bien sur le couloir, l’ancien joueur de l’OM fournit beaucoup d’ef- forts sur le terrain. Mais cela risque de ne pas être suffisant puisque l’atta- quant n’a plus inscrit de but depuis le match en retard face au MCA (1-1). Ce qui inquiète Rahmouni lequel sou- haite que son joueur retrouve le plus rapidement possible ses sensations. Izerghouf et Baïtèche, l’autre solution Alors que l’attaque devrait être com- posée du duo Zerguine-Boulaouidet, l’entraîneur en chef dispose aussi d’au- tres solutions puisque sur le banc, il n’aura qu’à choisir entre Izerghouf et Baïtèche, qui aussi souhaitent avoir leur chance pour prouver leur valeur. Le huis clos, une aubaine pour les Kabyles Ayant écopé d’une suspension de deux matchs à huis clos, le MCO accueillera la JSK sans ses supporters. Une aubaine pour les Ca-

naris, qui souhaitent en profiter pour enfon- cer un peu plus cette équipe oranaise et ren- trer à Tizi Ouzou avec le gain complet. Mais cela passera d’abord par un rendement convainquant et une prestation des grands jours car ce ne sera pas évident de battre une équipe, qui renferme des joueurs de qualité. S. D.

N° 3711 Mise à jour 08 LIGUE Samedi 1 24 e Journée 29 avril 2017
N° 3711
Mise à jour
08
LIGUE
Samedi
1
24 e Journée
29 avril
2017
Aujourd’hui
MCO
à 17h00
JSK

Belatoui «Mes joueurs doivent avoir la même motivation que face au MCA»

L e premier responsable du staff technique du Mouloudia d’Oran semble partager le point de vu du président : « J’ai dit à mes joueurs que ce match face à la JSK doit être une réussite pour nous. Si mes

joueurs affrontent la JSK avec la même détermination que face au MCA, je sais qu’ils feront un très bon résul- tat. J’ai senti en eux une grande motivation pour rem- porter ce match. J’espère qu’ils seront efficaces. » «Il faut faire attention face à la JSK !» Toutefois, Belatoui a rappelé à ses joueurs que ce match est loin d’être facile : « J’ai expliqué à mes joueurs que l’erreur serait de prendre cette équipe de la JSK de haut. Ça restera un grand club et il faut s’en mé- fier. Nous allons les affronter avec le plus grand sérieux

qui soit. J’espère qu’on parviendra à réaliser un résultat satisfait car seule la victoire nous permettra de souffler mais surtout de mettre fin à la série de mauvais résul- tats. » «On offrira les trois points à notre public qui nous manquera» En dernier lieu, le coach mouloudéen a tenu à saluer le public qui ne sera pas présent dans ce match : « Il est clair que nos supporters vont beaucoup nous manquer. Leur absence se fera ressentir dans ce match. Mais on leur promet de faire de notre mieux pour les satisfaire et leur offrir cette victoire qu’ils attendent. La préparation s’est bien déroulée et nous n’avons aucune raison de passer à côté. » S.B.

Moussi «On doit mettre fin à l’hémorragie»

L’ attaquant Moussi nous a fait savoir que

la rencontre de cet après-midi est ex-

trêmement importante car c’est l’occa-

sion de mettre fin à la série de mauvais

résultat : « On sait ce qu’il nous reste à

faire. On sait qu’il faut mettre fin à l’hémorragie. Cela fait un bon bout de temps que nous n’avons pas gagné le moindre match. C’est une situation difficile qui nous complique la situation en championnat. J’espère qu’on aura l’efficacité. » «Il est primordial de se sacrifier pour cette rencontre» Avant d’ajouter dans la foulée : « Il est primordial de se sacrifier pour cette rencontre. L’urgence est de gagner pour retrouver notre confiance. On sait aussi que nos supporters attendent avec impatience le déclic. On veut

leur faire plaisir surtout qu’ils ne seront pas là dans ce match pour cause de suspension. On essayera de se montrer à la hauteur pour leur rendre le sourire. » «On répondra à nos détracteurs sur le terrain» En dernier lieu, nous avons interrogé Moussi sur le nombre de joueurs absents dans ce match suite à la sanction de la Ligue nationale, le joueur nous dira : « Je sais que l’absence des certains joueurs est pénali- sante mais ont essayera de faire de notre mieux pour surpasser cette phase difficile. On fera l’essentiel pour répondre à nos détracteurs. On sait que beaucoup nous ont critiqués ces derniers temps dans le but de nous déstabiliser, mais nous allons leur donner notre réponse sur le terrain. » S.B.

Bencheikh remplacera Nessakh En l’absence du latéral gauche Nessakh face à la JSK, Belatoui a pris la déci- sion de faire confiance au jeune Benchikh. Ce dernier devra jouer à gauche dans l’espoir d’apporter un plus mais surtout de faire ou- blier l’absence de Nessakh. La tâche ne sera pas facile surtout avec des ailiers aussi rapides que ceux de la JSK. Bencheikh aura des consignes strictes pour ne pas passer à côté.

Delhoum attendu dans l’axe Pour ce qui est du compar- timent défensif, le milieu de terrain Delhoum devrait être aligné dans l’axe cen- tral. Belatoui n’a pas d’autre choix que de faire confiance à l’ex-Sétifien. Le plus ras- surant est que Delhoum a déjà occupé le poste de dé- fenseur central par le passé. Vu son expérience, il faudra gérer facilement ce match face à son ancienne équipe.

Moussi et Souibaâ dans l’animation offensive Pour ce qui est de la paire offensive, Belatoui devrait faire confiance à Moussi et Souibaâ. En les alignant, le coach espère qu’ils se mon- trent de nouveau efficaces en attaque dans l’espoir de sortir le club de cette situa- tion et gagner le premier match en cette phase re- tour.

Baba : «La victoire ne doit pas nous échapper» Le président Houari Baba a rappelé l’importance des trois points au- jourd’hui face à la JSK. Il nous dira ceci :

« La victoire ne doit pas nous échapper. J’ai expliqué aux joueurs qu’il faut une véritable révolution pour créer le déclic. Les joueurs doivent faire de leur mieux pour gagner ce match. Je leur promis une belle surprise en cas de victoire. La balle est dans leur camp. Ils doivent faire des efforts et je m’occuperai du reste. »

doivent faire des efforts et je m’occuperai du reste. » L’affaire Zeghli en stand-by Il semblerait

L’affaire Zeghli en stand-by Il semblerait que le dossier du joueur Zeghli est loin d’être réglé. Pour cause, le joueur refuse d’accepter les conditions de la direction qui l’a sommé de résilier son contrat. Il réclame ses mensualités avant de résilier son contrat, ce que le président Baba refuse. Zeghli est même allé plus loin en ramenant un huissier de justice pour constater son absence avec l’équipe senior après que la direction lui a interdit de s’entrainer avec le groupe. Il s’entraîne toujours avec la réserve Jusqu’à maintenant, Zeghli s’entraîne toujours avec l’équipe réserve du Mou- loudia. La situation n’évolue guère car les deux parties ont engagé un réel bras de fer. Le joueur refuse pour le moment de rencontrer les dirigeants. Baba a pour sa part affirmé à ses proches que le joueur ne touchera pas un sou pour insuffisance de résultats.

Huit matchs sans victoire, basta !

C’ est dans l’après-

midi d’au-

jourd’hui que

les joueurs du

Mouloudia

d’Oran affronteront la JSK au stade Zabana pour le compte de la mise à jour du championnat. Une rencontre qui est loin d’être facile pour les hommes de Belatoui qui sont condamnés à gagner. La raison est que le Mouloudia d’Oran est à la re- cherche d’un succès depuis l’entame de la phase retour du championnat. Le parcours des Oranais est très in- quiétant. Après avoir terminé la phase aller à la seconde place, voilà que les camarades de Rachid Ferrahi ne parviennent plus à gagner le moindre match. Au total, cela fait huit rencontres de suite que le Mou- loudia n’a pas goûté au moindre suc- cès que ce soit à domicile ou à l’extérieur. De nombreux supporters ont affiché leurs inquiétudes car malheureusement, le club n’a tou- jours pas assuré de manière défini- tive son maintien en Ligue 1 Mobilis. Ce sont tous ces paramètres qui rendent cette empoignade extrê- mement importante d’autant plus qu’il s’agit d’un match en retard. Beaucoup pensent qu’il est venu le temps de réapprendre à gagner à do- micile et mettre fin à la série de mauvais résultats ne serait-ce que pour donner un nouvel espoir au public à quelques journées de la fin de la saison.

au public à quelques journées de la fin de la saison. Attention à la bête blessée

Attention à la bête blessée ! Nombreux sont ceux qui estiment que l’erreur serait de prendre cette équipe de la JSK de haut. Depuis la participation du club kabyle en Coupe de la CAF en particulier face au TP Mazembe, le rendement de la JSK s’est amélioré. Pour preuve, les Kabyles ont gagné en déplacement à Batna. C’est dire qu’il faudra prendre cette équipe très au sérieux. D’ail- leurs, le coach Belatoui a beaucoup insisté auprès de ses joueurs de prendre ce match au sérieux et de s’appliquer sur le terrain afin d’assu- rer les trois points de la victoire. Belatoui axe sa préparation sur le mental Toujours dans ce même contexte, nous avons appris que le premier res- ponsable du staff technique du Mou- loudia a beaucoup plus axé sa

préparation sur l’aspect mental et ce pour deux raisons. La première est de mettre en garde ses gars face à cette équipe de la JSK. La seconde est de les motiver à se surpasser pour créer le déclic. Belatoui connaît l’importance de cette rencontre d’autant plus que son équipe est toujours en danger. L’absence de Sebbah et Nessakh, le point noir Toutefois, le point noir dans cette rencontre est l’absence de deux joueurs clés, à savoir Sebbah et Nes- sakh. Pour cause, ils ont été suspen- dus par la Ligue nationale de football professionnel. Ils ne sont donc pas concernés par cette affiche face à la JSK. D’ailleurs, Belatoui a dû faire des efforts cette semaine pour trouver les solutions de rechange qu’il faut pour combler leur défaillance. S. B.

N° 3711 LIGUE 1 Mise à jour Samedi 09 29 avril 24 e Journée 2017
N° 3711
LIGUE
1
Mise à jour
Samedi
09
29 avril
24 e Journée
2017
Aujourd’hui
USMA
à 17h00
CAB
Alors qu’il reconduira
les mêmes joueurs

Objectif : la 3e place

pour mettre la pression sur le MCA

Put mise sur une révolte offensive

N e dit-on pas qu’on ne change pas une

équipe qui gagne, c’est le cas au-

jourd’hui pour le coach usmiste

Paul Put qui va uniquement changer

le gardien de but Mansouri (suspendu) pour le remplacer par Berrefane, sinon les joueurs se- ront ceux qui ont animé la rencontre face à la JSK.

L’attaque doit se révolter

Côté attaque, si lors des trois dernières ren- contres, la seule réalisation est à mettre à l’actif d’un arrière, pour le match d’aujourd’hui le driver usmiste mise sur une révolte de ses at- taquants pour chasser la guigne face à une formation de moindre calibre que les précé- dentes. Pour cela, le centre avant Oussama Darfalou espère retrouver le chemin des fi- lets, après avoir été muet, mardi passé, à Tizi-Ouzou. L’enfant de Boussaâda aura l’oc- casion devant ses supporters de retrouver le chemin des filets. Pour rappel, Darfalou n’a pas inscrit le moindre but depuis le match aller en C1 face au RC Kadiogo à Bologhine lorsqu’il avait ouvert la marque. Son com- père Amir Saayoud en fera de même, lui qui avait, ce jour-là, permis à son équipe de dou- bler la mise pour enfin se qualifier aux poules au total des réalisations. Ce joueur ambitionne aussi de secouer les filets aujourd’hui pour se remettre en selle et permettre à son équipe de remporter la rencontre.

Meftah veut aussi s’illustrer

Pour ce qui est du buteur de l’USMA, à sa- voir le défenseur Rabie Meah, ce dernier ne veut pas s’arrêter en si bon chemin et compte ajouter d’autres réalisations à son compteur déjà assez bien remonté. Le capitaine Meah totalise à lui seul sept buts, d’où son envie de déroger à la règle en surpassant ses coéquipiers attaquants au décompte final. M.Z.

ses coéquipiers attaquants au décompte final. M.Z. pourra même se montrer dangereux par la suite en

pourra même se montrer dangereux par la suite en créant des soucis à Benyahia et consorts. D’ail- leurs, Paul Put l’a bien fait savoir à ses joueurs lors d’une petite réunion, jeudi, afin de les sensibiliser pour une éventuelle ré- volte d’entrée de match.

Chiper la 3e place à l’USMBA

Sur le plan comptable, les Usmistes savent que s’ils gagnent aujourd’hui face au CAB lors de la mise à jour, ils prendront la troi- sième place au classement, au détriment de l’USMBA. En d’autres termes, les Rouge et Noir devront comptabiliser 39 points et lais- seront le club de l’Ouest derrière eux avec 38 longueurs. Pour rappel, le MCA possède actuellement 40 points, et dans le cas d’un succès aujourd’hui de l’USMA, celle-ci va se permettre de resserrer l’étau sur son concur- rent à la deuxième place avec une petite lon- gueur d’avance pour le Doyen, en attendant la suite du parcours.

Un succès de la JSS face au MCA, une arme à double tranchant

Par ailleurs, l’autre affiche qui sera très captivante pour les Usmistes, comme celle

de Bologhine pour les Mouloudéens, celle entre la JSS et le MCA à partir de 19 h (pas à la même heure ???) sera très suivie à Alger. Les deux formations se disputent aussi le haut de tableau d’où l’importance du résul- tat de cette rencontre aux yeux des suppor- ters de l’USMA. Or, il faut savoir que si la JSS remporte ce match, le club de Saoura aura 38 points et sera bien collé à l’USMBA, à deux longueurs de son adversaire du jour, et à un point de l’USMA, et du coup de- viendra un très sérieux concurrent pour l’USMA et… le Mouloudia. En revanche, le président du club de Soustara, lors d’une discussion avec ses joueurs, aurait affirmé à ces derniers qu’il est inutile de regarder ail- leurs qu’à l’intérieur de son équipe, autre- ment dit, Rebbouh Haddad ne veut pas se fier à ce qui se passe chez les concurrents, évitant ainsi de mettre la pression sur ses joueurs en cette dernière ligne droite du championnat.

M.Z.

85 jours après avoir reçu le

DRBT sur leur terrain fé-

tiche, les Rouge et

Noir d’Alger re-

trouveront cet

après-midi à partir de 17 h leurs sup- porters en recevant le CAB, bien mal en point, pour une mise à jour du calen- drier, où il sera question pour Darfalou et ses camarades de gagner et mettre plus de pression sur le MCA en accaparant le troi- sième rang en attendant la suite. Désireux d’atteindre la seconde place à la fin de cet exercice, les camarades de Koudri n’ont d’autre choix que de battre leurs homo- logues batnéens, pour commencer leur as- cension, qui les mènera droit vers une autre participation en Ligue des champions, la saison prochaine. Il faut aussi savoir que le nul enregistré en terre kabyle, mardi der- nier, a été le signe d’une grande envie de rester collé au peloton de tête, tout en mi- sant sur une deuxième place à la fin de cet exercice.

Put met en garde ses joueurs

Pour

la

rencontre

d’aujourd’hui,

après le point arraché à Tizi-Ouzou, le driver Paul Put a rappelé à ses joueurs que l’adversaire du jour, le CAB, n’est pas encore en Ligue 2 et il doit être res- pecté sur le terrain. En d’autres termes, le technicien belge de l’USMA

a mis en garde ses joueurs contre un excès

de confiance face aux gars des Aurès qui ne se feront pas prier pour rafler les points à Bologhine. Une mise en garde très bien reçue par le groupe, qui sait mieux que qui- conque qu’un autre résultat que la victoire compromettra les chances du club de met- tre la pression sur le Mouloudia d’Alger, qui évoluera hors de ses bases.

Marquer en début de ren- contre pour mettre la pres- sion sur l’adversaire

Quant au scénario prisé par le technicien des Rouge et Noir lors de la réception du CAB aujourd’hui, Paul Put souhaite que ses

joueurs ouvrent la marque d’entrée afin de non seulement déstabiliser son vis-à-vis, mais surtout pour lui mettre davantage de pression. Selon toujours le coach usmiste,

si par malheur ses joueurs ne parviennent

pas à inscrire à l’entame du match, l’adver- saire gagnera davantage en confiance et

Effectif probable

Berrefane, Meah, Zeghdane, Abdellaoui, Chafaï, Benmoussa, Koudri, Andria, Ben- guit, Sayoud, Darfalou

Benmoussa, Koudri, Andria, Ben- guit, Sayoud, Darfalou Ligue des champions Le Zamalek veut recevoir à Alexandrie

Ligue des champions

Le Zamalek veut recevoir à Alexandrie

et pas au Caire

L e directeur administratif, Hamada Anouar, du club de Zamalek, a af- firmé que son club veut recevoir ses adversaires lors des matches de

poules de la Ligue des champions à Alexandrie « Arab Contractors » et non au stade international du Caire. Une nou- veauté qui va contraindre les adversaires du club égyptien à faire le déplacement, qui avoisine les 220 kilomètres, par route, de la capitale vers Alexandrie. Toutefois, même si l’information n’est pas encore of- ficielle, arguant que c’est aux autorités de donner leur approbation, les Zamalekois

attendent une confirmation entre- temps.

L’USMA attend la décision de la CAF

Pour rappel, les Rouge et Noir se déplace- ront en Egypte pour affronter le Zamalek lors de la troisième journée des poules, pré- vue au mois sacré de Ramadhan, soit les 2, 3, ou le 4 juin. Entretemps, les gars de Sou- stara attendent la décision finale de la CAF, pour arrêter une fois pour toutes la domici- liation de cette empoignade algéro-égyp- tienne. En revanche, et même si cette rencontre aura lieu durant le mois sacré, il se trouve que l’horaire de ladite rencontre sera satisfaisant pour le club algérien

puisqu’elle aura lieu en nocturne, encore heureux pour un pays musulman…

Vol spécial si le match se joue à Alexandrie

Si la CAF permet à la formation de Zama- lek de jouer sur son terrain à Alexandrie, la direction des Rouge et Noir sera contrainte de demander un vol spécial, pour lui éviter une descente au Caire et un trajet par route de 220 kilomètres durant la journée en plein Rama- dhan, sans parler de la chaleur suffocante du mois de juin au pays des Pharaons, ce qui pourrait être une corvée et une punition, donc pour cela un vol spécial pourrait être la solution pour les Usmistes.

M.Z.

N° 3711 Mise à jour 10 LIGUE Samedi 1 29 avril 24 e Journée 2017
N° 3711
Mise à jour
10
LIGUE
Samedi
1
29 avril
24 e Journée
2017
Aujourd’hui
USMA
à 17h00
CAB
Koudri

Put écarte Benyahia et Beldjilali

Malgré l’importance de la rencontre de cet après-midi, le premier responsable du staff technique n’a pas hésité à frapper fort en écar- tant Mohamed Benya- hia, auteur de l’unique but de son équipe face à la JSK mardi passé au stade du 1er-Novembre et Kaddour Beldjilali. Si le Belge les a sanction- nés, c’est tout simple- ment parce qu’ils ont fait l’impasse sur la re- prise effectuée jeudi à Bologhine. Ils ont été remplacés par Boure- nane et Bengrina dans la liste des 18.

«On ne va pas sous- estimer le CAB»

leurs, autant que notre équipe. La vic- toire est impérative lors de cette rencon- tre quel que soit l’adversaire. C’est vrai qu’ils ont perdu une chance de soigner leur classement lors du dernier match, mais cela ne veut pas dire que la ren- contre va être facile car le fait de jouer des équipes en quête de maintien est souvent plus compliqué que jouer des équipes qui souhaitent rejoindre le haut du tableau. On doit être très vigilants car ils vont jouer leurs ultimes chances ici à Alger. En revanche, vous avez une chance d’atteindre la troisième place. Dans ce cas, comment voyez-vous cette dernière ligne droite pour les équipes qui jouent le haut du tableau ? Je pense qu’il va y avoir une grande concurrence de jouer les premiers rôles, et ce qui est bien c’est que plusieurs équipes vont y participer, et cela nous pousse à être très vigilants pour ne pas trébucher à chaque rencontre. Il y aura plusieurs rencontres entre des forma- tions qui souhaitent terminer en haut de tableau, pour jouer une compétition continentale la saison prochaine. Quant à nous, nous miserons sur plusieurs points, que ce soit à Bologhine ou à l’ex- térieur. Les supporters pensent que les matches de championnat vont être une bonne préparation pour la C1 qui débute dans deux semaines… On est en train de jouer sur deux fronts, car si les rencontres de Ligue des champions sont très importantes au vu

Le milieu de terrain des Rouge et Noir, Hamza Koudri, parle du point ramené de Tizi-Ouzou qui fera du bien au groupe pour battre le CAB aujourd’hui. Le joueur estime que ce dernier ne sera pas sous-estimé au risque d’avoir une mauvaise sur- prise pour la course à la deuxième place. D'autre part, l’enfant de Mila évoque la Ligue des champions, et estime que toutes les équipes sont à prendre au sérieux pour pouvoir les battre et atteindre les quarts de finale.

D’abord, parlez-nous de la prépara- tion du match face au CAB… La préparation se déroule bien sauf qu’on n’a pas beaucoup de temps entre les deux rencontres. On a eu un jour de repos mercredi, et on a repris jeudi pour poursuivre le travail vendredi, et enfin jouer la rencontre face au CAB, samedi. Il y a eu cette bonne ambiance après le nul ramené de Tizi-Ouzou… C’est certain, car le nul enregistré lors d’une rencontre difficile face à une équipe qui joue sa survie en Ligue 1 reste une bonne chose. Le point ramené de Tizi-Ouzou est synonyme de victoire pour nous. Donc, c’est normal de s’en- trainer avec un bon moral tout en espé- rant poursuivre sur cette cadence. Vous allez affronter une équipe bles- sée et quasiment en Ligue 2 lors de la dernière mise à jour du calendrier, votre commentaire ? On ne regarde pas ce qui se passe ail-

du prestige de cette épreuve, il faut savoir que jouer pour la deuxième place est aussi important car il qualifie directement à la même compétition, la saison prochaine. Donc, on va tout miser pour atteindre notre objectif qui reste la Ligue des cham- pions, la saison prochaine, qui reste une épreuve de haut niveau. Une dernière question, que pour- riez-vous nous dire sur le tirage au sort de la C1 effectué mercredi der- nier ? Je le considère très ordinaire, et le

groupe est assez équilibré, mais cela ne veut pas dire facile. Notre premier ad- versaire est le Zamalek avec ses titres et son expérience, tout comme nous qui avons acquis de l’expérience. Ahly de Tripoli est aussi à prendre au sérieux car il a éliminé les Marocains de Rabat. Quant aux

Zimbabwéens, ils ont éliminé le TP Ma- zembe, donc on doit bien se préparer et être vigilants sur toute la ligne face à toutes ces équipes. Entretien réalisé par M.Z.

Mise à jour du calendrier MC Oran 17h00 CA Batna USM Alger 17h00 JS Kabylie
Mise à jour du calendrier
MC Oran
17h00
CA Batna
USM Alger
17h00
JS Kabylie
JS Saoura
19h00
MC Alger
Equipes
Pts
J
G
NP BP BC Dif
1 ES Setif
47
24
14
5
5
36
20
16
2 MC Alger
40
23
11
7
5
27
18
9
3 USMB Abbès
38
24
11
5
8
26
23
3
4 USM Alger
36
23
10
6
7
31
22
9
5 NA Hussein Dey
35
24
9
6
9
30
26
4
6 JS Saoura
35
23
9
8
6
23
20
3
7 O Médéa
34
24
9
7
8
29
29
0
8 CR Belouizdad
33
24
9
6
9
22
19
3
9 MC Oran
32
23
7
11 5
18
17
1
10 USM El Harrach
31
24
7
10 7
13
17
-4
11 RC Relizane
26
24
9
5
10 25
27
-2
12 DRB Tadjenanet
26
24
6
8
10 24
28
-4
13 JS Kabylie
26
23
5
11
7
15
21
-6
14 CS Constantine
25
24
6
7
11 25
30
-5
15 CA Batna
22
23
5
7
11 16
26 -10
16 MO Bejaia
17
24
3
8
13 20
37 -17
Ligue 1
Résultats
et classement
25 e Journée USM El Harrach Vs USM Alger Vs MC Alger DRB Tadjenanet JS
25 e Journée
USM El Harrach
Vs
USM Alger
Vs
MC
Alger
DRB Tadjenanet
JS Kabylie
Vs
CS Constantine
O Médéa
Vs
CR Belouizdad
USM Bel Abbès
Vs
RC Relizane
MC
Oran
Vs
ES Setif
NA Hussein Dey
Vs
JS Saoura
CA
Batna
Vs
MO Bejaia
   

26 e Journée

 

CS Constantine

Vs
Vs

MC

Alger

ES Setif

Vs
Vs

USM El Harrach

JS Saoura

Vs
Vs

CA

Batna

CR Belouizdad

Vs
Vs

NA

Hussein Dey

USM Alger

Vs
Vs

MC

Oran

RC Relizane

Vs
Vs

O Médéa

MO Bejaia

Vs
Vs

USM Bel Abbès

DRB Tadjenanet

Vs
Vs

JS Kabylie

Avant d’affronter l’USMA…
Avant d’affronter l’USMA…

Bouarara : «Mes joueurs n’ont plus peur de la défaite»

A vant de se rendre à Alger pour affronter

l’USMA d’Alger, le technicien du CA Batna,

Halim Bouarara, s’est montré très confiant

quant aux capacités des siens à montrer un

autre visage que celui affiché lors de la défaite cruciale enregistrée à domicile face aux Canaris : «J’ai senti que mes joueurs ont tourné la page de la défaite concédée face à la JSK, en préparant la rencontre face à l’USMA dans de bonnes conditions et loin de la pression hostile. Ils ne craignent plus la défaite, même si cela ne veut pas dire qu’ils vont baisser les bras et abandonner l’équipe dans cette dernière ligne droite.»

«On peut réussir l’exploit de battre l’USMA, si…»

Le driver du Chabab espère néanmoins que les co- équipiers de Babouche seront dans un grand jour pour réussir une belle performance et revenir avec un résultat positif de la capitale : «Je suis optimiste concernant nos chances de tenir tête aux Usmistes, et si mes joueurs seront dans un grand jour, on peut même réussir l’exploit de revenir avec les trois points.»

Mahri espère un arbitrage assez neutre

De son côté, le coach des gardiens Abdelghani Mahri, nous a confié qu’il espère un arbitrage assez correct face à l’USMA, surtout que les locaux sont aussi dans l’obligation de faire le plein de points chez eux.

Belkrouche veut se racheter devant l’USMA

Très affecté moralement de l’échec subi contre la JSK, le portier Belkrouche, qui a beaucoup travaillé le côté psychologique ces derniers jours, aurait promis à son driver, de se racheter face à l’USMA. En effet, le remplaçant de Maazouzi est déterminé à réussir une belle performance à Bologhine pour aider ses co- équipiers à tenir tête aux gars de Soustara.

CAB – MOB, le 6 mai à Sefouhi Loin du match face à l’USMA, le
CAB – MOB,
le 6 mai à Sefouhi
Loin du match face à
l’USMA, le site de la Ligue a ré-
vélé que la rencontre entre le
CAB et le MOB, pour le compte
de la 25e journée de la Ligue 1
mobilis, est programmée pour
le 6 mai prochain à 16h00
au stade Sefouhi.
Ishak S.

Ishak S.

Aïdoudi promet une belle prime aux joueurs

Lors du déplacement à la capitale, le nouveau président du CAB, Aïdoudi, aurait créé une très belle ambiance au sein de la délégation, en promettant aussi aux joueurs une coquette prime en cas de succès ra- mené de Bologhine.

Après le bon rendement de son équipe face à Tadjenanet

Madoui «Je suis satisfait et rassuré avant la reprise du championnat»

après le match amical

Juste

d’avant-hier contre le DRBT, le dernier avant la reprise du cham-

pionnat, Kheïreddine Madoui a exprimé sa satisfaction quant rendement et au comportement

au

de

son équipe durant cette rencontre.

a montré

« Je pense que mon équipe

ce qu’il fallait durant ce match, elle

a été convaincante et rassurante. Le rendement de tous les joueurs et de

toute l’équipe nous satisfait et rassure avant le match face au

nous

cette vic-

MCO. Je crois aussi que toire, même en amical,

va motiver

davantage le groupe, car on avait affaire à un adversaire solide tout

continuer à

de même et nous allons

nous préparer pour être fin prêts à la reprise », a déclaré le technicien

sétifien qui était très heureux à la

été

qui

la rem- score

de du la

rencontre

de

a

fin

à même le

équipe

sur

portée

son

par

le

C’est

à a avait

buts

de

trois

un.

président

le de

chez

cloche

son

assisté

ren-

qui

Hammar

très

aussi

lui

été

sa-

qui

et

contre

rendement

son

tisfait

équipe.

N° 3711 LIGUE 1 ESS Samedi 11 29 avril 2017
N° 3711
LIGUE
1 ESS
Samedi
11
29 avril
2017

Hammar, en colère, répond à Reda Malek

11 29 avril 2017 Hammar, en colère, répond à Reda Malek «Kerbadj ne t’a pas dit

«Kerbadj ne t’a pas dit

«Kerbadj ne t’a pas dit

«Kerbadj ne t’a pas dit

«Kerbadj ne t’a pas dit

«Kerbadj ne t’a pas dit

«Kerbadj ne t’a pas dit

aussi qu’on allait gagner

aussi qu’on allait gagner

aussi qu’on allait gagner

aussi qu’on allait gagner

aussi qu’on allait gagner

aussi qu’on allait gagner

la LDC en 2014 ?»

la LDC en 2014 ?»

la LDC en 2014 ?»

la LDC en 2014 ?»

la LDC en 2014 ?»

la LDC en 2014 ?»

match. Ma question est la suivante : Où était son équipe pendant le restant de la partie ? Je lui rappelle aussi que l’arbitre qui avait dirigé le match était le même qui avait arbitré le match aller et qui nous avait privés d’un penalty valable pour ne pas expulser Asselah qui avait commis la faute », a-t-il noté. «Je te rappelle Monsieur Reda Malek que nous avons gagné trois titres en 2015, pas uniquement le championnat»

Ensuite, après avoir parlé de ce

fait de la saison 2015 dont per- sonne ne s’en souvient, sauf l’ex-président du CRB, le pre- mier responsable de l’Entente

a bombé le torse tout en rafrai-

chissant la mémoire de Reda Malek. Il rappellera en s’adres- sant à ce denier : « Ce qui de- vrait clouer tous les becs qui osent critiquer le parcours de l’ESS et son palmarès, c’est que

nous n’avons pas gagné que le titre cette année-là. Monsieur Reda Malek, je te rappelle qu’on a gagné trois titres, et l’année d’avant, on avait gagné la Ligue des champions, ça te suffit ? » «Aujourd’hui, c’est moi qui te le dis et non Kerbadj, c’est l’ESS qui va gagner le titre de 2017 et viens nous empêcher si tu peux» S’agissant de la confidence qu’il avait faite durant son in- tervention, selon laquelle Mahfoud Kerbadj lui avait dit que c’est l’Entente qui sera championne, Hammar a tenu à ironiser en évoquant le titre de cette saison. « Si Kerbadj avait dit cela à Malek en 2015 comme il prétend ce dernier, c’est moi-même qui le lui dis cette année, c’est l’ESS qui sera championne en 2017, et s’il

peut nous arrêter, qu’il le fasse », a-t-il crié sur tous les toits, et de continuer d’ironiser :

crié sur tous les toits, et de continuer d’ironiser : « Et tant qu’on y est,
crié sur tous les toits, et de continuer d’ironiser : « Et tant qu’on y est,

« Et tant qu’on y est, Kerbadj ne vous a-t-il pas dit aussi

qu’on allait gagner la Ligue des champions africaine en 2014 ? » Le président sétifien s’est contenté de cela, mais

a tenu à rappeler une nouvelle fois que son équipe, à tra-

vers sa réussite, suscite la jalousie et c’est ce qui poussent certains à l’attaquer, car elle est l’équipe qui met à nu leurs incompétences.

Khalil L.

L’ ex-président du CR Belouizdad Reda Malek était l’invité jeudi passé sur le pla- teau de la chaîne El Heddaf TV. Il en a profité pour régler ses comptes, entre au- tres avec le président de la LFP Mahfoud

Kerbadj, mais il ne s’est pas empêché au passage d’atta- quer l’Entente de Sétif en remettant en doute la manière avec laquelle le club des Hauts-Plateaux avait décroché le titre de champion de 2015. Selon lui, Mahfoud Kerbadj l’avait informé bien avant la fin du championnat que c’est l’ESS qui allait gagner le titre, en ajoutant que l’arbitrage avait saccagé son équipe et l’avait privée des points de la rencontre face à l’ESS. De graves déclarations qui ont soulevé le courroux de tous les Sétifiens, particulière- ment le président du club Hassan Hammar qui a tout de suite réagi à ces accusations gratuites comme il le dit, en soulignant que c’est devenu une mode aujourd’hui de justifier son échec en remettant en question les perfor- mances et les titres gagnés par l’ESS. Il n’y a pas que Reda Malek qui s’est attaqué à l’Entente en effet, d’autres l’ont fait aussi, pour tenter vainement de masquer leur incompétence et leurs échecs à répétition à la tête les leurs clubs respectifs. Cela prouve si besoin est, toujours selon Hammar, que l’ESS dérange beaucoup de gens, no- tamment ceux n’arrivent pas à sortir la tête de l’eau alors qu’ils bénéficient des moyens que le club sétifien. «C’est ridicule de parler de titre quand on a été incapable de remporter la troisième place» Le président sétifien n’a donc pas hésité à réagir devant cette sortie, pour le moins surprenante, de l’ex-président du Chabab. Très en colère, Hammar dira : « On ne per- mettra à personne de dire de telles sornettes et de remettre en doute les titres que l’ESS a gagnés et personne n’a le droit d’accuser l’Entente de quoi que ce soit. » Il poursuivra : « Reda Malek dit qu’il a perdu un titre qu’il était à la portée de son équipe en 2015 à cause des coulisses. C’est ri- dicule de tenir de tels propos quand on sait qu’il a été in- capable de décrocher la troisième place en étant incapable de battre le RCA. Comment peut-il parler de la première place alors qu’il a été incapable de gagner la troisième place ? » «L’action du penalty dont il parle est survenue à la 20’, où était son équipe pendant le reste de la partie ?» Et puisque Reda Malek avait parlé du match entre les deux équipes durant ladite saison où, toujours selon lui, le CRB aurait été privé d’un penalty, Hammar a tenu à lui répondre en lui rappelant que l’action dont il parlait était survenue à la 20’ minute. « L’action du supposé pe- nalty dont parle Reda Malek est survenue à la 20’ du

Ils devront reprendre l’entraînement dimanche

Khedaïria et Bouchar passeront aujourd’hui en conseil de discipline

Jeudi dernier, en marge du match amical contre le DRBT, Sofiane Khe- daïria, qui n’a pas été convoqué à la rencontre au même titre que Bou- char à cause de l’incident qui a eu lieu entre les deux joueurs lundi passé à l’entraînement, s’était appro- ché du président Hassan Hammar pour lui demander quand ils allaient passer en conseil de discipline pour pouvoir reprendre les entraînements avec le groupe. Le premier responsa- ble du club lui aurait fait savoir que cela ne saurait tarder. Et selon nos informations, la direction a prévu de les entendre aujourd’hui samedi en fin de journée, c’est-à-dire avant la reprise des entraînements. C’est sans doute pour permettre à Khedaïria et à Bouchar de reprendre le travail de- main avec l’équipe, car avec les joueurs sélectionnés et les blessés, l’effectif est très réduit. Yakoubi et Attia seront exclus Lors d’une discussion en aparté avec

le président, ce dernier a confirmé l’intention ou même la décision de la direction du club d’exclure définiti- vement les deux joueurs de l’équipe réserve Yakoubi et Attia qui avaient boycotté les entraînements depuis le match de coupe contre le MCO. Le boss attend un rapport détaillé sur Saad Quant à l’autre joueur qui avait lui aussi boycotté les entraînements de son équipe, Anas Saad notamment, il semble qu’on hésite encire à pren- dre une quelconque sanction à son encontre. Le président Hammar dit qu’il attend un rapport détaillé sur son cas avant de prendre la décision qu’il faut. Mais on doute fort qu’il soit exclu à son tour, car il a un contrat de longue durée avec l’En- tente qu’il vient d’ailleurs de renou- veler moyennant une rémunération de salaire. Aussi, il s’agit d’un bon élément que l’Entente ne veut pas perdre. A. F.

Un dirigeant tunisien l’aurait déjà contacté

L’Espérance de Tunis veut Keniche

Apparemment, il va être difficile pour la direc- tion de l’ESS de garder son défenseur Ryad Keniche qui serait le centre d’intérêt de plusieurs clubs, pas uniquement en Algérie, mais aussi à l’étranger, entre autres, chez nos voi- sins tunisiens où l’on apprend que l’Espérance de Tunis l’aurait déjà contacté. Les dernières informations indiquent en effet que le dirigeant très actif du club tunisois Riad Ben- nour aurait pris attache avec l’inter- national sétifien pour lui soumettre l’idée de rejoindre les rangs de l’Es- pérance dès l’été prochain. Ce qui aurait incité et motivé l’EST à entrer en contact direct avec le joueur, c’est que ce dernier sera libre de tout en- gagement à la fin de la saison, et, par conséquent, cela facilitera son trans- fert.

et, par conséquent, cela facilitera son trans- fert. Le président sétifien doit réagir très vite Nous

Le président sétifien doit réagir très vite Nous avons indiqué hier que la direction de l’ESS avait soumis l’idée à Ryad Ke- niche pour renouve- ler son contrat et qu’un rendez-vous entre le joueur et le président Hammar au- rait été pris après le match face au MOC pour en discuter, mais aujourd’hui, il y a urgence de régler cette ques- tion plus tôt que prévu. Car attendre jusqu’à la semaine prochaine pour- rait être trop tard, d’autant que les Tunisiens auraient de sérieux argu- ments financiers, en rappelant que Keniche avait dit à Farès Fellahi que s’il ne reçoit pas une offre de l’étran- ger, il renouvellera à l’Entente. En tout cas, Hammar devrait faire vite, car le joueur pourrait lui filer entre les doigts.

A. F.

N° 3711 12 LIGUE Samedi CRB 1 29 avril 2017
N° 3711
12
LIGUE
Samedi
CRB
1
29 avril
2017

«Aborder cette rencontre face au CSC comme une rencontre officielle»

Joint par nos soins, l’attaquant vedette du Chabab de Belouizdad s’est ex- primé sur cette phase préparatoire avant le retour à la compétition, no- tamment la dernière rencontre amicale disputée face au CSC ainsi que celle d’aujourd’hui qui sera la dernière avant le retour du championnat et le dé- placement à Médéa pour affronter son ancienne équipe.

«Cette période est cruciale pour finir en force la saison»

Comment préparez-vous votre retour à la compétition ?

Depuis plus de trois semaines main- tenant, on s’entraîne très dur pour être prêt le jour de la reprise. Tous les joueurs ont conscience de ce qui les attend dans les deux prochains mois et du coup ce qu’il y a à jouer, que ce soit en championnat où l’on peut viser une place dans le haut du tableau et surtout soit en coupe d’Al- gérie.

Mardi dernier, vous avez joué votre première rencontre amicale face au CSC. Comment avez- vous trouvé le rendement de l’équipe ?

Il y a eu du bon et du moins bon.

Mais dans l’ensemble, je pense qu’on

a rendu une belle copie. En première

période, on s’est créés quelques occa- sions dangereuses mais on a manqué de précision devant les buts. Idem en seconde période où on a ven- dangé quelques situations franches de scorer. Sur le plan défensif, on a aussi montré un visage solide même si, il est vrai, beaucoup de choses restent à améliorer pour espérer réa- liser une très bonne fin de saison.

L’équipe semblait cependant en manque de rythme. N’est-ce pas inquiétant à une se- maine du retour de la compétition ?

Il ne faut pas oublier que le championnat est à l’arrêt depuis plus de quatre se-

maines. Ce qui veut dire que les deux équipes sont à un mois sans compétition. Ce qui n’est pas rien. Mais bon, je pense qu’avec les deux rencontres amicales qu’on a prévues pour meubler ce vide et surtout le travail quotidien à l’entraînement, on retrouvera notre meilleur niveau athlétique. Il n’y a donc pas lieu de s’inquiéter, surtout qu’il nous reste encore une autre semaine de travail avant la reprise du championnat.

Comment se présente pour vous cette deuxième rencontre ami- cale face au CSC ?

Ce sera une rencontre importante, puisqu’elle sera la dernière avant le

retour de la compétition officielle.

Elle se jouera sur une surface en pe-

louse naturelle, ce qui nous permet-

tra de bien préparer notre déplacement à Médéa et notre demi- finale de la Coupe d’Algérie. Il faut qu’on reste très concentrés pour ne pas reproduire les fautes commises lors de notre précédente sortie en amicale.

Une victoire lors de la prochaine journée face à l’OM, votre an- cienne équipe, pourrait vous per- mettre de faire un grand pas vers le maintien. Un commentaire ?

Tout d’abord, je tiens à dire que ce sera un plaisir pour moi de retrou- ver mon ancienne équipe et les sup- porters de Médéa que je porte dans mon coeur. Pour ce qui de l’impor- tance de cette rencontre, je dirai que oui, on est à quelques points seule-

ment du maintien et ce match sera très important pour nous, puisqu’on pourra faire un grand pas vers notre premier objectif de cette deuxième partie de saison, à savoir assurer le maintien. Et cela va nous permettre de mieux nous concentrer sur la suite de notre parcours en cham- pionnat et surtout en coupe d’Algé- rie.

Comment voyez-vous les chances de votre équipe en coupe d’Algé- rie ?

Toutes les équipes qualifiées au carré d’as partent à chances égales. Que ce soit le CRB, le MCA, l’ESS ou l’USMBA, tout le monde peut pré- tendre à remporter la Coupe d’Algé- rie. C’est pourquoi, il faudra bien se préparer pour cette demi-finale. Mais bon, on a d’abord une rencon- tre de championnat qu’on doit bien négocier. Et ce n’est qu’après qu’on se penchera sur notre match face à l’USMBA.

Un dernier mot pour les supporters ?

Je les remercie pour leur soutien in- défectible. Depuis ma venue au Cha- bab, ils sont toujours restés derrière et nous ont suivis partout où on est aller jouer. C’est là une grande preuve de l’amour fort qu’il porte pour leur club. Je sais qu’ils rêvent d’une septième consécration et je leur promets qu’on fera tout pour leur offrir ce sacre.

Entretien réalisé par Islam Tazibt

Repos demain Retour après le match Arrivées à Constantine hier, les Belouizdadis, qui y dispute-
Repos
demain
Retour après
le match
Arrivées à Constantine hier,
les Belouizdadis, qui y dispute-
ront leur seconde rencontre ami-
cale face au Chabab local, seront de
retour à Alger tard dans la nuit. En
effet, le retour à Alger est prévu
juste après la fin de la rencontre,
il s’effectuera par route et de-
vrait durer pas moins de
cinq heures.
Les joueurs belouizdadis
bénéficieront, demain,
d’une journée de repos afin de
bien récupérer des efforts four-
nis durant la rencontre amicale
d’aujourd’hui, mais aussi du dé-
placement qu’ils effectueront
la nuit. La reprise est fixée
pour le lundi matin au
20-Août.

Après avoir affronté le CSC, mardi dernier, au 20-Août, dans le cadre du premier match amical durant cette longue trêve qu’observe la Ligue 1 Mobilis, les Belouizdadis donneront la réplique, cet après-midi, au stade Hamlaoui de Constantine, à la même équipe du CSC. Une rencontre qui se jouera donc sur le terrain en pelouse naturelle du grand stade de Cirta et qui permettra donc aux protégés de Badou Zaki de s’acclimater avec ce genre de surface avant le retour de la compétition officielle et le déplace- ment à Médéa ou encre la demi-fi- nale de coupe d’Algérie face à l’USMBA. Badou Zaki alignera son meilleur onze Contrairement à mardi dernier où il avait aligné une équipe à chaque mi- temps, Badou Zaki devrait donner le maximum de temps de jeu à son équipe type, celle qui sera amenée à commencer dans un peu plus d’une

Match amical : CSC-CRB Aujourd’hui à 16h

Ultime répétition avant l’OM

semaine. En effet, même si le techni- cien marocain s’est déplacé avec une liste qui comprend 22 joueurs, il de- vrait probablement effectuer les changements en milieu de deuxième période, et ce, dans le but de donner le maximum de temps de jeu à son équipe type et lui permettre de re- trouver le rythme de la compétition avant le déplacement à Médéa. Bouazza ou Lemhane ? Zaki n’a pas tranché Badou Zaki continue de préparer son équipe pour le retour de la com- pétition officielle et la rencontre d’au- jourd’hui sera le dernier test avant d’affronter l’OM. Même s’il semble avoir une idée sur l’équipe qu’il de- vrait aligner dans une semaine, le technicien marocain reste toujours

indécis concernant quelques postes, notamment dans l’animation du jeu où le dernier couac avec Bouazza pourrait laisser quelques séquelles chez Zaki et le pousser à revoir ses plans. C’est d’ailleurs pourquoi il a donné sa chance à Lemhane en pointe d’un milieu à trois. Un poste que n’affectionne pas trop l’ancien de l’OM. De quoi obliger l’entraîneur du CRB à refaire confiance à son joueur qui a manqué la première semaine de préparation ? Qui pour remplacer Naâmani face à l’OM ? Une autre question semble préoccu- per Badou Zaki : qui aligner en dé- fense centrale pour pallier l’absence de Mohamed Naâmani face à l’OM ? Deux solutions s’offrent au techni-

cien marocain. La première mène à Hakim Khoudi qui a souvent bénéfi- cié de la confiance de son staff du- rant cette deuxième partie de saison, tandis que la seconde mène à Rabah Aïch, le défenseur formé au PAC qui n’a plus joué la moindre minute en match officiel depuis plusieurs mois. Mais sa dernière prestation en amical face au CSC pourrait changer la donne et pousser son entraîneur à revoir ses plans. En effet, Aïch a de fortes chances de retrouver un peu de temps de jeu. D’ailleurs, selon une personne proche de Badou Zaki, ce dernier pourrait probablement l’as- socier à Cheurfaoui, aujourd’hui en amical, pour voir la complémentarité entre ces deux joueurs en défense centrale.

Messaoudi, la surprise du chef pour cette fin de saison ? Le technicien marocain nous a habi- tué à lancer de jeunes joueurs en équipe première. La liste est longue :

Izghouti, Sailaa, Soufi ou encore Bet- touche ont tous eu la chance de jouer avec l’équipe première en champion- nat ou en coupe d’Algérie. Un autre nom pourrait s’ajouter à cette liste. C’est celui du jeune Messaoudi qui a réalisé une excellente première partie de saison avec l’équipe réserve du Chabab. Des prestations de haut rang qui lui ont donc permis une promo- tion en équipe première avec laquelle il s’entraîne régulièrement, sans pour autant bénéficier d’un temps de jeu en match officiel. Mais sa dernière sortie en amical face au CSC pourrait donner des idées à Badou Zaki, qui est toujours à la recherche de solu- tions offensives en cette fin de saison. D’ailleurs, le technicien marocain a convoqué son jeune attaquant pour la rencontre d’aujourd’hui durant la- quelle il devrait lui donner plus de temps de jeu.

Islam Tazibt

joueurs de leur verser leur dû, mais jusqu’au moment où nous mettons sous presse leur situation

na connu aucune amélioration.

Ils font confiance aux responsables, mais…

A un mois de la fin de lexercice actuel, les décideurs du club n’ont toujours pas réglé la situation fi- nancière des joueurs, ce qui com-

les

mence à agacer sérieusement

éléments nahdistes. A ce sujet,

nous avons appris d'une

source

digne de foi que les protégés

d’Alain Michel s'impatientent

être ré-

pour leur dû et espérant

délais pour

glés dans les plus brefs

uni-

qu'ils puissent se concentrer

quement sur la fin de l’exercice

actuel, qui s’annonce difficile à

si

gérer. Reste à savoir maintenant

la direction finira par leur remet-

tre leurs chèques dans les jours à venir pour clore une fois pour toutes ce dossier. Aaire à sui- vre… Rachid C.

N° 3711 LIGUE 1 NAHD Samedi 13 29 avril 2017 Michel hésite toujours La séance
N° 3711
LIGUE
1 NAHD
Samedi
13
29 avril
2017
Michel hésite toujours
La séance
d’aujourd’hui au Sato
concernant certains postes
Après une journée de repos, c’est au-
jourd’hui que les camarades de Mehdi
Ouertani vont reprendre les entraîne-
ments. Prévue dans un premier temps à
Bensiam, c’est finalement au Sato que
se déroulera la séance.
M ême après avoir joué
quelques rencontres
amicales durant cette
trêve qu’observe la Ligue 1 Mobi-
lis, l’entraîneur en chef n'a tou-
jours pas arrêté son équipe-type
qui aura pour mission de défen-
dre les couleurs du NAHD durant
les six derniers matchs de cette
saison. Michel, qui est en train
d'essayer plusieurs variantes pour
trouver la bonne formule et les
joueurs pour appliquer sa straté-
gie durant les entraînements, hé-
site toujours concernant certains
postes, notamment en défense et
en attaque. Cela dit, la méforme
de certains éléments a poussé le
coach à attendre encore quelques
jours avant de dégager le onze ti-
tulaire.
Khiat et Satli qui, apparemment,
ont déjà assuré leur place en dé-
fense suite à ce qu'ils ont montré
jusqu'à présent, Michel est en
train de faire tout son possible
pour désigner un arrière droit et
l'axial qui aura pour mission de
composer la charnière centrale.
C'est dire que, pour le moment, la
défense reste un vrai dilemme
pour Michel qui devra essayer en-
core ses joueurs dans des postes
différents pour trouver la meil-
leure solution avant la reprise de
tégrer le groupe. Le premier
concerné est Mohamed Herida
qui souffrait d'une entorse de
la cheville. Après presque
deux mois d’indisponibi-
lité, le joueur est autorisé à
reprendre avec ses parte-
naires. Le second élé-
ment est le polyvalent
Hocine Laribi. Après
quatre semaines de
forfait, le natif de
Sour El Ghozlane s’est
entraîné le plus nor-
Le programme
de la 25e
journée dévoilé
la compétition officielle.
Le retour des blessés
relance la concurrence
malement du monde
avec ses coéquipiers,
avant-hier. Enfin,
Mehdi Ouertani, blessé
A une semaine du match comp-
La défense, son
casse-tête
Il faut dire que la défense est un
vrai casse-tête pour le coach nah-
diste qui n'a toujours pas trouvé
les quatre éléments qui compose-
ront ce compartiment. Mis à part
tant pour la 25e journée de la
Ligue 1 Mobilis, les membres du
staff technique commencent à
voir le bout du tunnel avec cette
histoire de blessés. Après plu-
sieurs semaines d'instabilité au
sein de l'effectif, il semblerait que
tout rentre dans l'ordre progressi-
vement. Pour preuve, trois
joueurs blessés ont réussi à réin-
au genou lors de la der-
nière rencontre perdue
face à la JSK en début du
mois, a débuté lui aussi la pré-
paration pour le prochain ren-
dez-vous des Sang et Or. Des
retours qui vont certainement
relancer la concurrence et don-
ner plus de choix au coach pour
composer son équipe-type.
Rachid C.
Les responsables
de la Ligue Profes-
sionnelle ont dé-
voilé leur
programme de la
25e journée de
Ligue 1 Mobi-
lis. Les Sang et
Or vont rece-
voir la JSS au
stade du 20-
Août-55. La
rencontre
aura lieu le
dimanche
7 mai à
partir de
16h. Une
décision
qui ne va
certaine-
ment pas ar-
ranger les
affaires des
supporters
husseindéens, qui espéraient se
rendre en masse au stade afin de
soutenir leur équipe de cœur. Pour
rappel, la partie sera retransmise sur
le petit écran. Une occasion donc
pour les amateurs de foot qui ne
pourront pas se rendre au stade de
suivre cette affiche.
Laribi, Herida et
Ouertani ne seront pas
concernés
Pour leur part, à peine de retour de
blessure et en manque de compétition, ces
trois joueurs ne seront pas concernés par ce
test. En effet, Alain Michel ne veut prendre
aucun risque avec eux. Selon les informa-
tions dont nous disposons, c’est face à
l’équipe de la 5e Région Militaire qu’ils
devront effectuer leur retour.
R. C.
Le coach compte
donner leur chance
aux jeunes face à
l’OM
joueurs
s’inquiètent
pour
Laissés à la disposition
de l’équipe réserve, le
premier responsable de
la barre technique
compte faire appel aux
jeunes joueurs pour pren-
dre part à la rencontre ami-
cale qui opposera le NAHD
leurs
Les salaires
C’est une première depuis l’arri-
vée du président Ould Zmirli à la
tête du Nasria. En effet, la direc-
tion doit trois mensualités aux
marades du gardien de but
ce dimanche à l’Olympique de
Médéa.
Herida : «Ma blessure fait partie du passé»
ca-
Azzedine Doukha.
Une situation
qui commence vraiment à inquié-
ter les joueurs, eux qui sont en
train de réaliser une saison plus
ou moins honorable. Pour rappel,
le premier responsable du Nasria
avait promis dernièrement
aux
Enfin, c’est le bout du tunnel pour Mohamed Herida. Après une ab- sence qui a
Enfin, c’est le bout du
tunnel pour Mohamed
Herida. Après une ab-
sence qui a duré
plusieurs se-
maines suite à
une blessure
contractée au
niveau de la
cheville face
au MCO lors
de la 21e
journée

de la Ligue 1 Mobilis, le défenseur qui a dû faire l’impasse sur plusieurs rencontres, a repris le travail après avoir achevé sa rééducation et semble être bien ré- tabli de sa blessure. Joint par nos soins, l’ancien Belouizdadi nous a indiqué qu’il se sent beaucoup mieux actuellement, qu’il fera tout pour retrouver son meilleur ni- veau et servir son équipe. Tout d'abord, où en êtes-vous avec votre blessure ? Je me sens beau- coup mieux. Ça va, je ne ressens plus rien après avoir suivi les soins nécessaires qui m'ont per- mis de me réta- blir afin de reprendre à temps les en-

parer en prévision du reste du parcours. Comme vous voyez, je tiens le coup et ma blessure n'est plus qu'un mauvais sou- venir. Qu’en est-il de votre forme physique ? En nette progression. Fran- chement, je ne suis pas encore à 100% de mes moyens, mais je sens une grande améliora- tion. Le travail que j’ai effec- tué avec le préparateur physique commence à porter ses fruits et avec quelques matchs amicaux, je serai prêt pour la reprise de la compéti- tion officielle. Ne craignez-vous pas que cette blessure se réveille ? Il est vrai que cette blessure a stoppé mon élan et m'a énor- mément affecté, mais je pense que je ne serai pas contraint de suivre un programme spé- cifique. Certes, j'ai repris les entraînements progressive- ment, mais je me sens d'aplomb. Heureusement que j'ai effectué une bonne prépa- ration. J'ai raté beaucoup de matchs, mais j'espère être à la hauteur lors du prochain match contre la JSS.

traîne-

ments

pour

me

pré- Cette longue période d’arrêt

de championnat ne va-t-elle pas influer sur vous ? Que voulez-vous que je vous dise, on n’a pas le choix et on doit faire avec. Mais je n’ai ja- mais vu un arrêt de cham- pionnat d’un mois. On doit gérer cette période avec beau- coup d’intelligence et on fera tout pour répondre présents à la reprise du championnat. On est sur la bonne voie et on fera tout pour garder cette bonne dynamique. C’est le cas pour toutes les équipes et je crois que cet arrêt est béné- fique, pour moi par exemple, puisque j’ai repris mes forces. Et qu’en est-il de votre pré- paration pour le match de la JS Saoura ? On est en train de se préparer en conséquence, pour qu’on soit au rendez-vous à la re- prise du championnat, et en réalisant un résultat positif au 20-Août. Les membres du staff technique ont tracé un programme de préparation en prévision de la reprise et en multipliant les matchs ami- caux. On est sur la bonne voie et on sera au rendez-vous. Entretien réalise par Rachid C.

pal. Je n’ai aucunement l’intention de vendre mes actions. Car j’aime ce club où j’ai

pal. Je n’ai aucunement l’intention de vendre mes actions. Car j’aime ce club où j’ai réalisé primo une accession historique en la ligue 1 Mobilis après 59 ans d’existence du club et secundo une finale CAF. J’ai toujours l’espoir et la capacité de sauver le club si les supporters et les autorités locales me font confiance. Les actionnaires auraient pris la décision de se retirer suite à la pression des supporters. Un com- mentaire ? Je ne suis pas au courant de ces faits, donc je ne peux exprimer un quelconque avis. Ce que je peux dire c’est que les supporters du MOB exigent, en amoureux de leur club, des résultats concrets. On vous pointe encore du doigt dans l’affaire du joueur Betoron- gal, Qu’en dites-vous ? J’ai perdu de vue ce joueur juste après le match contre Sidi Bel-Abbès. Je n’ai

aucune idée sur les motifs et les raisons de son départ du club. De- mandez à ceux qui gèrent illégiti- mement le MOB pourquoi il est parti. Certains disent que Sandjak a démissionné par solidarité avec son président suite au retrait de confiance des actionnaires. Est- ce vrai ? Posez-lui directement la question. Je tiens à remercier l’équipe qui m’entourait, particulièrement le staff administratif, technique, mé- dical et de sécurité ainsi que les supporters authentiques du MOB pour leur ferveur et leur abnéga- tion. J’en appelle également à ces supporters loyaux et jaloux de la gloire du club à s’engager en faveur d’une sortie de crise salutaire pour tous.

N° 3711 14 LIGUE Samedi MOB 1 29 avril 2017
N° 3711
14
LIGUE
Samedi
MOB
1
29 avril
2017

Attia : «Je n’ai pas exercé un

Attia : «Je n’ai pas exercé un

mandat d’une année fiscale

mandat d’une année fiscale

Attia : «Je n’ai pas exercé un

Attia : «Je n’ai pas exercé un

mandat d’une année fiscale

Attia : «Je n’ai pas exercé un

mandat d’une année fiscale

mandat d’une année fiscale

Attia : «Je n’ai pas exercé un

Attia : «Je n’ai pas exercé un

Agacé par la dernière sortie médiatique d’un membre du club amateur, où ce dernier affirme que le CSA a déposé plainte contre Zahir Attia et que son affaire est entre les mains de la justice, l’ancien président du MOB a décidé cette fois-ci de riposter, de prendre sa défense et se dit à la disposition des autorités compétentes pour faire la lu- mière sur la période de sa présidence. Zahir Attia a tenu aussi à nous parler d’autres sujets qui restaient ambigus jusqu'à présent. Entretien :

Que devient Zahir Attia, l’ancien président du MOB, depuis qu’il a quitté le pays ? Merci de me donner l’occasion de m'exprimer et surtout de pouvoir

éclairer vos lecteurs et les suppor- ters du MOB sur ce qui s’est réelle- ment passé. Pour des raisons professionnelles et personnelles, je suis appelé à me déplacer souvent

comptes de leur gestion aux ac- tionnaires et aux supporters du MOB. Je ne m’immisce ni de près ni de loin dans les affaires du club. Comment puis-je être responsable de l’échec des autres alors que j’ai laissé, jusqu’en novembre 2016, un club finaliste avec cinq matchs en retard dans le championnat ! Selon vous, quelles sont les vraies raisons de cette descente en enfer alors ? Moi, je comptais poursuivre le

projet de conduire le club le plus loin possible sur les plans national et international. Malheureusement certaines personnes m’ont empê- ché de travailler avec une équipe constituée. Je me demande si la réussite fait partie de leur

culture. Dommage ! J’ai été victime de menaces, d’agressions physiques et verbales et d’intimi- dations.

Qu’avez-vous à nous dire sur la plainte déposée contre vous par les membres

du CSA ? J’ai entendu parler à travers la presse d’un dépôt de plainte. Je peux vous affirmer qu’à ce jour je n’en ai été informé ou convoqué par une quelconque autorité du

pays. Je fais confiance à la justice et je demeure à sa disposi- tion. Et je me réserve

l’étranger. Mais je ne quitterai ja- mais mon pays. Que-ce que ça vous fait de voir le MOB dans cette situation ? Je suis profondément attristé de voir un finaliste de la Coupe de la CAF traîné dans la boue, alors qu’avec mon équipe nous avons projeté le club au sommet de la gloire. Un club que j’ai

à

«Certaines per- sonnes m’ont empêché de travailler avec une équipe constituée. Je me de- mande
«Certaines per-
sonnes m’ont empêché
de travailler avec une
équipe constituée. Je me de-
mande si la réussite fait par-
tie de leur culture»

laissé avec cinq matchs de retard et qui est acculé à la dernière place du classement. Un club

qui a touché le fond en trois mois après avoir vu passer quatre entraî- neurs. La situation actuelle est vraiment affligeante, et le club ne

se serait jamais enfoncé et relégué

à la dernière place du classement

si j’avais continué à tenir les rênes. À chaque fois qu’on évoque cet échec, certains vous incombent

la responsabilité de cette situa- tion. Cet échec incombe ceux qui sont responsables de cette situation et qui sont appelés à rendre des

à 17h

Reprise cet après-midi

rencontre qua livrée son

Après la dernière

face au MCA, le coach

équipe vendredi dernier

de repos à ses eorts fournis les gars de chemin du tra-

béjaoui a accordé trois journées

récupèrent des

capés afin qu’ils lors de ce match

raté. Toutefois

Gouraya reprendront le

Yemma

17h afin

vail cet après-midi comme dhabitude à

journée du

la 24

e

d’entamer la préparation pour

championnat contre le CAB, prévue le 6 mai

prochain à Batna.

Avec quel moral ?

La défaite infligée par le MCA, mardi dernier, a

de léquipe de se

réduit à néant les chances

maintenir en Ligue 1 Mobilis et cela risque de

démobiliser le groupe, en prévision des pro-

du championnat. Si les

chaines rencontres

sont en fin de

joueurs, notamment ceux qui

commencer à penser

vont certainement

contrat,

la direction du club, pour sa part,

à leur avenir,

sera appelée à mettre en place une stratégie

situation de léquipe pour la

pour redresser la saison prochaine.

Cela dit, il est très probable

que l’équipe du MOB termine la saison en roue

libre et prépare le prochain exercice, comme

l’avait déjà dit l’entraîneur Boussâada, suite à la

défaite face à Médéa.

voir présenter un bilan “exercice

clos”. Néanmoins, je demeure, je le répète, à la disposition des auto- rités compétentes pour

mandat d’une année fiscale

mandat d’une année fiscale

pour devoir présenter un bilan»

pour devoir présenter un bilan»

pour devoir présenter un bilan»

pour devoir présenter un bilan»

pour devoir présenter un bilan»

pour devoir présenter un bilan»

pour devoir présenter un bilan»

«Je suis profondé- ment attristé de voir un finaliste de la Coupe de la CAF
«Je
suis profondé-
ment attristé de voir un
finaliste de la Coupe de la
CAF traîné dans la boue,
alors qu’avec mon équipe
nous avons projeté le club
au sommet de la
gloire»

faire la lumière sur cette période. Ils disent même que sans votre présence, ils peuvent savoir

combien vous avez déboursé lors de votre présidence. Je reste à la disposition des

autorités sportives et judiciaires pour apporter l’ensemble des élé- ments et informations afin de faire toute la transparence né- cessaire sur la pé-

«Com- ment puis-je être responsable de l’échec des autres alors que j’ai laissé, jusqu’en novembre
«Com-
ment puis-je être
responsable de l’échec
des autres alors que j’ai
laissé, jusqu’en novembre
2016, un club finaliste avec
cinq matchs en retard en
championnat !»

riode de juin à novembre 2016 durant laquelle j’ai présidé le club. Combien vous

avez dépensé de- puis le mois de juin jusqu'au mois de novem- bre de l’année précédente ? Je tiens à préciser que le club me doit, à ce jour, 40 millions de di- nars. Avez-vous laissé de l’argent liquide dans les comptes du club ? En novembre 2016, le compte du club était créditeur de 35 millions de dinars sans les primes et re- cettes CAF. Quels sont les actionnaires ou di- rigeants qui vous ont aidé durant cette période (juin-novembre) ? Sans polémiquer, j’ai rencontré d’énormes difficultés, mais grâce aux efforts et à la surprise de tous, le club est parvenu jusqu’à la finale CAF. C’est à ce moment que se sont manifestés les ennemis du MOB. Qu’allez-vous faire de vos actions au sein de la SSPA/MOB ? Je tiens à préciser qu’en tant qu’ac- tionnaire du MOB, j’ai un droit de regard sur les bilans et les rapports de gestion du club. Je suis un membre fondateur de la société SSPA/MOB et actionnaire princi-

le droit de pour- suivre certaines personnes pour propos diffamatoires graves à mon en-

contre. Selon eux vous devez encore présen- ter votre bilan lors de la période de votre présidence ?

À mon départ du club, après une gestion qui a duré de juin à no- vembre 2016, j’ai laissé une situa- tion financière positive, avec un solde créditeur d’un montant de 35 millions de dinars et ce sans les recettes CAF dues par le MOB. Je n’ai pas exercé un mandat d’une année fiscale pour de-

n’ai pas exercé un mandat d’une année fiscale pour de- Entretien réalisé par S. A. Rahmani

Entretien réalisé par S. A.

Rahmani dès

Dernière saison de Sidibé au MOB

Ce n’est un secret pour personne, cette saison serait bien la dernière pour Sidibé

au MOB, puisqu’il n’aura plus le droit de jouer dans un palier inférieur conformé- ment au règlement de la FAF. Ce dernier a pour souhait de quitter le championnat national à l’issue de cette saison afin de rejoindre un autre club étranger et du coup tenter une expérience à l’étranger après avoir brillé pendant trois années sous le maillot vert et noir, durant les- quelles il remporté la Coupe d’Algérie et participé à la finale de la CAF.

Il sera transféré ou prêté

Vu qu’il ne pourra plus jouer pour le MOB, Sidibé sera donc soit transféré dans un autre club ou bien prêté. Après donc trois années passées au MOB, Soumaïla Sidibé, qui reste l'un des joueurs les plus utilisés de son équipe, commence à susciter l'intérêt de clubs étrangers. En effet, plusieurs managers veulent le transférer dans des clubs étrangers avec lesquels ils travaillent

demain à

Sidi Moussa

Le gardien béjaoui, Chamseddine Rah- mani, qui a reçu une convocation de la part du sélection- neur national, en prévision du stage des locaux qui débutera de- main, ne sera pas concerné par les trois premiers jours de la préparation de son équipe à Béjaïa en vue du match face au CAB. En effet, le gardien en question est attendu demain à Sidi Moussa pour un regroupement de trois jours. Il sera de retour à Béjaïa le 4 mai prochain avant de se rendre deux jours après à Batna pour pendre part au match face au CAB.

actuellement. Il a été plu- sieurs fois supervisé par des agents, que ce soit à Béjaïa ou en déplacement.

Sa situation financière pose problème

Toutefois, il faut dire que le joueur risque de partir cet été sans contrepartie surtout si la direction ne procé- dera pas à la régulari- sation de sa situation financière. Ayant déjà plusieurs salaires impayés, le joueur pourrait saisir la CRL et sera libre via la tutelle. Ainsi, la direction doit faire de son mieux pour ré- gulariser ce joueur et béné- ficier de sa transaction. S. A.

N° 3711 LIGUE 1 MOB Samedi 15 29 avril 2017
N° 3711
LIGUE
1 MOB
Samedi
15
29 avril
2017

La seconde échographie n’ayant rien révélé de grave

Des joueurs seront exclus avant même la fin de saison Tout porte à croire que
Des joueurs
seront exclus
avant même la
fin de saison
Tout porte à croire que la fin
de saison a sonné pour cer-
tains joueurs qui n’ont rien
apporté au club depuis le
que le feu vert de son médecin,
pour reprendre les entraînements.
début de l’exercice. Outre les
sanctions financières, la di-
rection du MOB compte bien
mettre fin aux services de
plusieurs joueurs. La direc-
tion compte donc faire le
grand ménage même avant
la fin de saison. Le club, qui
a décidé de se séparer de
plusieurs entraîneurs depuis
le début de saison, n’aura
«En principe, je peux
jouer face à Batna»
Interrogé par nos soins, hier matin,
Yaya nous a fait savoir que son état
de santé s’était beaucoup amélioré,
qu’il ne ressentait aucune douleur
et que la seconde échographie qu’il
a passée hier n’a rien révélé de
grave. «Pour le moment, je me sens
très bien. Je suis même soulagé. Au
début j’ai cru que c’est une déchi-
rure mais l’échographie que j’ai pas-
sée a bel bien confirmé que je n’ai
rien de grave. Comme je vous l’ai
déjà dit, je ressentais des petites
douleurs au niveau de la cuisse,
mais maintenant ça va mieux. Le
staff médical m’a rassuré et m’a au-
torisé à reprendre le travail. Toute-
fois, il faut dire que le dernier mot
revient à l’entraîneur. C’est à lui de
me convoquer ou pas pour ce
match du CAB.»
S. A.
pas froid aux yeux aussi de
le faire avec certains joueurs
qui n’ont pas eu le rende-
ment escompté alors que
d’autres n’arrêtaient pas de
semer la zizanie au sein du
groupe. Ces joueurs et au-
tres risquent d’être exclus
ces jours-ci avant même la
fin de l’exercice actuel.
Salhi purge et
sera de retour
contre le CAB
Ayant fait l’impasse sur les
deux dernières rencontres
de son équipe, face à Médéa
et au MCA, suite à sa sus-
pension lors du match du
CRBT, le milieu de terrain du
MOB, Yacine Salhi, qui a
joué toutes les rencontres,
l’a déjà purgée, et sera de
retour lors de la prochaine
journée qui coïncidera avec
le déplacement à Batna pour
affronter le CAB local, pour
la 24 e journée du champion-
nat. Ce dernier devra certai-
nement retrouver sa place
au milieu du terrain à l’occa-
sion de ce match.
RCR
Le portier Betchali se blesse
Après la blessure de Mekkaoui et du milieu
de terrain Hellal, voilà qu’un troisième joueur
s’ajoute à la liste puisqu’il s’agit du portier
Islam Betchali. Ce dernier vient de contracter
une blessure au niveau du poignet lors de la
séance matinale d’hier. Une blessure qui met
le coach Bouakkez dans une situation déli-
cate, surtout à l’approche du match face à
l’USMBA.
mens. Nous avons appris qu’Islam a effectué
une radiologie dans le but d’en savoir davan-
tage sur la nature de cette blessure. Et ce n’est
que dans la matinée de demain qu’il effectuera
un nouvel examen chez le médecin.
Il est fort probable qu’il soit absent
face à l’USMBA
Au point où vont les choses, il est fort pro-
bable que Betchali soit absent pour le pro-
chain derby face à l’USMBA prévue pour
samedi prochain. D’après nos sources, il ne
pourra pas se remettre en un laps de temps. Il
est dans l’obligation de déclarer forfait. Ishak S.

Yaya d’attaque

Yaya d’attaque

Yaya d’attaque

Yaya d’attaque

Yaya d’attaque

Yaya d’attaque

Yaya d’attaque

face au CAB

face au CAB

face au CAB

face au CAB

face au CAB

face au CAB

face au CAB

A nnoncé déjà forfait

contre le CAB, le

capitaine béjaoui,

avant-hier, n’a rien révélé de grave. Aucune trace d’une déchirure, lui a confirmé le staff médical. Ce der- nier ne souffre que d’une petite contraction musculaire à la cuisse. Une fois que le médecin a su l’ori- gine des douleurs, il l’a autorisé à reprendre le travail le plus norma- lement du monde.

qui a raté le der-

nier match face à l’USMA, a passé une contre-visite avant- hier dans la soirée dans le but d’affirmer ou infirmer les résul- tats de la première échogra- phique qui a révélé que le joueur souffre toujours d’une déchirure musculaire à la cuisse. La seconde échographie qu’a passée le numéro 10 du MOB,

Il réintégrera le groupe cette semaine

Comme annoncé par nos soins, le milieu de terrain béjaoui, Fawzi Yaya, qui a entamé sa rééducation spécifique, suite à sa blessure à la cuisse, il y a de cela un mois, est at- tendu cette semaine pour entamer le travail collectif. Si tout se passe comme prévu, le joueur pourra re- chausser ses baskets dans peu de temps. Toutefois, tant que la dou- leur persiste, il devra se contenter uniquement de soins prodigués par le staff médical. Pour le moment, il est en train de retrouver le moral, après avoir été rassuré sur sa bles- sure. Désormais, il n'attend plus

OM
OM

Slimani : «Vous allez découvrir une nouvelle stratégie de jeu face au CRB»

L’entraîneur de l’OM avance que son équipe a bien profité de la période d’arrêt du championnat pour peaufiner quelques lacunes et améliorer certains automatismes dans le jeu. Il promet une équipe médéenne plus flamboyante à la reprise de la compétition face au CRB :

«On a bien traversé cette période d’arrêt du championnat. On a beaucoup travaillé et les joueurs ont bien répondu et vous allez découvrir une nouvelle stratégie de jeu de mon équipe à la reprise face au CRB. Le plus important aussi dans ce der- nier stage de préparation est que ne nous déplorions aucun blessé, et on va repren- dre le championnat avec un effectif au grand complet donc dans l’ensemble tout est positif.»

«Cette trêve forcée nous a permis de parfaire cer- tains automatismes»

«On a multiplié les rencontres ami- cales et je crois que c’est aussi là une grande satisfaction, on a programmé des matchs pour rester compétitifs et donner un maximum de temps de jeu à l’ensem- ble des joueurs. Je suis aussi satisfait du rendement de mon groupe durant cette période de préparation. C’était aussi une aubaine pour certains joueurs de repren- dre leurs forces et retrouver leur forme optimale. On a encore deux matchs à jouer pour préparer le CRB, le premier face au NAHD et un autre contre la pre- mière Région militaire. Pour ce second match je vais aligner mon équipe B.»

Il a été évacué à l’hôpital Il semblerait que la blessure que vient de contracter
Il a été évacué à l’hôpital
Il semblerait que la blessure que vient
de contracter le joueur est loin d’être bé-
nigne. Pour cause, le portier en question
a été évacué en urgence hier matin vers
l’hôpital pour effectuer les premiers exa-
USMBA
El Henani
«On fait tout pour réunir
les moyens pour la bonne
marche du club»
Le président de l’USM Bel-
Abbès El Henani estime que lui
et ses collaborateurs font de leur
mieux pour que le club ne
manque de rien et ce, depuis
son arrivée : «Je suis là pour
servir l’USMBA et pas pour me
servir comme le pensent cer-
tains et les résultats sont là pour
prouver notre bonne foie. On est
qualifiés en demi-finale de la
Coupe d’Algérie et on est sur le
podium en championnat. Je vais
réunir toutes les conditions pour
que les joueurs réussissent une
bonne fin de saison.»
la manipulation, en nous déclarant ce qui
suit : «Je sais bien que notre réussite dé-
range beaucoup de personnes. Mais on
est là pour leur barrer la route et on ne
laissera personne salir l’image de l’USMBA
qui est un grand club et il le restera. Je
frapperai d’une main de fer contre toute
personne qui se jouera des couleurs du
club.»
«On ne vend pas et on
n’achète pas les matchs
»
Le premier responsable de l’USMBA est
«Bel Abbès est un grand
club, il faut respecter ses
couleurs»
très clair en estimant : «On ne vend pas
et on n’achète pas les matchs et c’est
grâce à la sueur de notre front qu’on est
parvenus à réaliser ces bons résultats, en-
registrés depuis l’entame de la saison en
championnat et en Coupe d’Algérie.»
Tadj Eddine
El Henani tire à boulets rouges sur ceux
qui veulent semer la zizanie et faire dans

«C’est le gardien Chiker qui commencera à la reprise»

«Les joueurs sont conscients de la mission qui les attend face au CRB et lors des matchs qui nous restent. On va tout faire pour gagner le maximum de rencontres. Saïdi est un bon portier mais on ne peut pas compter sur deux gar- diens en même temps, c’est pourquoi je dirais que c’est Chiker qui va commencer face au CRB. Quant aux joueurs, ils seront tous là.»

«La préparation de la saison pro- chaine a débuté»

«On a encore des matchs à jouer et des points à prendre. J’ajouterai que la préparation de la saison prochaine a commencé. On s’est arrêtés sur les qualités de certains joueurs qui n’ont pas trop l’habitude de jouer et on va clore la liste des libérés et des éléments à recruter en fin de saison. Pour le moment, on est concentrés sur notre fin de saison. Seulement, je peux vous dire qu’on a déjà com- mencé à superviser les joueurs susceptibles de renforcer l’OM l’année prochaine.»

Sofiane A.

N° 3711 LIGUE 1 MOB Samedi 15 29 avril 2017
N° 3711
LIGUE
1 MOB
Samedi
15
29 avril
2017

La seconde échographie n’ayant rien révélé de grave

Yaya d’attaque Yaya d’attaque Yaya d’attaque Yaya d’attaque Yaya d’attaque Yaya d’attaque Yaya
Yaya d’attaque
Yaya d’attaque
Yaya d’attaque
Yaya d’attaque
Yaya d’attaque
Yaya d’attaque
Yaya d’attaque
Des joueurs seront
exclus avant même
la fin de saison
face au CAB
face au CAB
face au CAB
face au CAB
face au CAB
face au CAB
face au CAB
A nnoncé déjà for-
fait contre le
CAB, le capi-
taine béjaoui,
qui a raté le dernier match
face à l’USMA, a passé une
contre-visite avant-hier
dans la soirée dans le but
d’affirmer ou infirmer les
résultats de la première
échographique qui a révélé
que le joueur souffre tou-
jours d’une déchirure
musculaire à
la
cuisse. La seconde échographie
qu’a passée le numéro 10 du
MOB, avant-hier, n’a rien révélé
de grave. Aucune trace d’une
déchirure, lui a confirmé le staff
médical. Ce dernier ne souffre
que d’une petite contraction
musculaire à la cuisse. Une fois
que le médecin a su l’origine des
douleurs, il l’a autorisé à repren-
dre le travail le plus normale-
ment du monde.
après avoir été rassuré sur sa
blessure. Désormais, il n'attend
plus que le feu vert de son mé-
decin, pour reprendre les entraî-
nements.
«En principe, je peux
jouer face
à Batna»
Interrogé par nos soins, hier
matin, Yaya nous a fait savoir
que son état de santé s’était
beaucoup amélioré, qu’il ne res-
sentait aucune douleur et que la
seconde échographie qu’il a pas-
sée hier n’a rien révélé de grave.
«Pour le moment, je me sens
très bien. Je suis même soulagé.
Au début j’ai cru que c’est une
déchirure mais l’échographie
que j’ai passée a bel bien
confirmé que je n’ai rien de
grave. Comme je vous l’ai déjà
dit, je ressentais des petites dou-
leurs au niveau de la cuisse,
mais maintenant ça va mieux.
Le staff médical m’a rassuré et
m’a autorisé à reprendre le tra-
vail. Toutefois, il faut dire que le
dernier mot revient à l’entraî-
neur. C’est à lui de me convo-
quer ou pas pour ce match du
CAB.»
S. A.
Tout porte à croire que la fin de
saison a sonné pour certains
joueurs qui n’ont rien apporté
au club depuis le début de
l’exercice. Outre les sanctions
financières, la direction du
MOB compte bien mettre fin
aux services de plusieurs
joueurs. La direction compte
donc faire le grand ménage
même avant la fin de saison. Le
club, qui a décidé de se séparer
de plusieurs entraîneurs depuis
le début de saison, n’aura pas
froid aux yeux aussi de le faire
avec certains joueurs qui n’ont
pas eu le rendement escompté
alors que d’autres n’arrêtaient
pas de semer la zizanie au sein
du groupe. Ces joueurs et au-
tres risquent d’être exclus ces
jours-ci avant même la fin de
l’exercice actuel.
Il réintégrera
le groupe cette
semaine
Salhi purge et sera
de retour contre
le CAB
Comme annoncé par nos
soins, le milieu de terrain
béjaoui, Fawzi Yaya, qui a
entamé sa rééducation
spécifique, suite à sa bles-
sure à la cuisse, il y a de
cela un mois, est attendu
cette semaine pour enta-
mer le travail collectif. Si
tout se passe comme
prévu, le joueur pourra
rechausser ses baskets dans
peu de temps. Toutefois, tant
que la douleur persiste, il devra
se contenter uniquement de
soins prodigués par le staff mé-
dical. Pour le moment, il est en
train de retrouver le moral,
Ayant fait l’impasse sur les
deux dernières rencontres de
son équipe, face à Médéa et au
MCA, suite à sa suspension
lors du match du CRBT, le mi-
lieu de terrain du MOB, Yacine
Salhi, qui a joué toutes les ren-
contres, l’a déjà purgée, et sera
de retour lors de la prochaine
journée qui coïncidera avec le
déplacement à Batna pour af-
fronter le CAB local, pour la
24 e journée du championnat.
Ce dernier devra certainement
retrouver sa place au milieu du
terrain à l’occasion de ce match.
DRBT

Hormis le latéral gauche :

Ighil tient son

équipe type

Le coach tadje- nanti, Meziane Ighil, après un stage bloqué bien étoffé, vient de mettre la main sur l’équipe type qui va aborder la reprise du cham- pionnat face au club algérois le Moulou- dia. Seulement, il n’a pas encore trouvé le joueur qui occupera l’aile gauche. Le dri- ver tadjenaneti, ré- puté pour son sens

de l’observation et sa lecture des tactiques des autres, a tout analysé à l’oc- casion de ces matches ami- caux que son équipe a eu le privilège de disputer au cours de cette longue trêve. En jouant contre une mo- deste équipe de la forma- tion de Sétif, puis en donnant la réplique à des équipes de ténors, comme l’US Biskra et l’ES Sétif, le DRBT a eu l’avantage très particulier de goûter à toutes les sauces du sport roi. Des écoles de football différentes. Et à travers ces

Des écoles de football différentes. Et à travers ces joutes officieuses, l’entraî- neur n’a pas tenu

joutes officieuses, l’entraî- neur n’a pas tenu compte du résultat final, mais sur- tout de la qualité de la pro- duction globale de l’équipe et du rendement particu- lier de chaque joueur. Ce qui lui a permis de retenir chaque joueur à son poste, à l’exception du numéro 3, après la blessure du latéral gauche Terbah. Dans la tête de l’entraîneur, Ighil, le onze de départ face au Mouloudia d’Alger est bel et bien façonné, mais on a presque une idée sur cette

composante qui va enta- mer le premier half de cette rencontre MCA-DRBT pour le compte de la 25 e journée de la compétition. Dans les bois, le driver tad- jenanti va titulariser indu- bitablement le gardien international Litime. Sur le côté droit de la défense, il renouvellera sa confiance à Senouci, et sur le côté gauche il attend les résul- tats de l’IRM que passera Terbah. Au niveau de la charnière centrale de la dé- fense tadjenanetie, le coach

ne peut se séparer de son capitaine Gui- toune, mais avec l’ab- sence d’El Aïb, il mise sur Guirabis pour le remplacer à défaut d’expérience des deux jeunes Chetatti et Ze- kour. Dans la récupé- ration, il n’aura pas d’autre choix que d’ali- gner l’infatigable Ma- rouci et le Jeune Meahi puisque Hed- dad est blessé et Gui- rabis sera une solution

dans l’axe de la dé- fense. L’entraîneur en chef Ighil n’ira pas par quatre chemins pour désigner le milieu de terrain Moua- dhen, comme meneur de jeu, sans oublier la ligne of- fensive avec le trio Chi- bane, Noubli et Demane. Avec cette composition d’équipe, le technicien tad- jenanti n’aura pas de soucis pour voir son équipe pren- dre le dessus sur le Doyen, à l’occasion de la reprise de la compétition officielle qui aura lieu le 6 mai prochain. Bouabdellah

Djahel : «L’ESS est un bon test avant le Mouloudia»

Tout d'abord, un mot sur le match amical que vous avez livré jeudi face à l’ESS

?

Ce fut sincèrement un très bon test pour nous. Nous avons affronté une bonne équipe de l’ESS qui nous a posé quelques soucis. C'est bien d'être confrontés, dans un match pareil, à des situa- tions différentes. Ce fut de toute manière une joute fort intéressante sur tous les plans. On a retenu beau- coup d'enseignements qui vont nous servir en vue de la reprise. Idem pour le staff technique qui a sûrement pris des notes utiles et qu'on va essayer de travailler avant la reprise.

Qu'avez-vous retenu du- rant ce test ? Comme je viens de vous le dire, ça a été presque un match officiel. On a joué une équipe de l’ESS qui a été bien en jambes et qui restait sur une série de plusieurs matches amicaux. Il y a eu le rythme qu'on voulait. Cela a donné lieu à un bon duel où chaque joueur a essayé de donner le meilleur. Et puis,

ça a été une occasion pour notre staff technique de faire un état des lieux concernant

le degré de préparation et évaluer les performances du groupe dans l'ensemble. Le match face au MCA se rapproche, comment voyez-vous cette confron- tation par rapport à la suite du parcours de la sai- son pour votre équipe ? C'est un match comme tous les autres qu'on compte aborder avec la ferme inten- tion d'enregistrer un bon ré- sultat. Nous allons jouer une équipe du Mouloudia qui est en pleine compétition vu qu'elle est en train de dispu- ter des matches en retard et de la Coupe de la CAF. Cela dit, nous ne comptons pas effectuer le déplacement pour limiter les dégâts. Nous avons des atouts à faire valoir et on fera tout pour revenir avec un résul- tat probant. Ça sera la meil- leure manière pour nous d’engager la dernière ligne droite de la saison. Entretien réalisé par Bouabdellah

N° 3711 16 USMH LIGUE Samedi 1 29 avril 2017 6,5 milliards disponibles pour le
N° 3711 16 USMH LIGUE Samedi 1 29 avril 2017
N° 3711
16
USMH
LIGUE
Samedi
1
29 avril
2017

6,5 milliards disponibles pour le payement des joueurs

l l Attendu avec beaucoup d’im- patience, le chèque d’Ooredoo

est arrivé avant-hier. C’est Laïb en personne qui est allé le chercher à la direction de l’entreprise de téléphonie mobile. On croit savoir que cette sub- vention d’un des principaux sponsors de l’USMH avoisine les 2,8 milliards de centimes. Déposée à la banque le jour-même, cette somme s’ajoute aux 3,8 milliards de centimes qui étaient déjà disponibles dans les comptes de l’USMH.

Le déblocage du compte aujourd’hui

l l Concernant le déblocage du compte, on vient d’apprendre

d’une source sûre que le tribunal d’El Harrach vient de mander un huissier de justice pour débloquer le compte de l’USMH. Il faut savoir qu’après avoir réglé le litige financier avec Coumbassa il y a de cela une dizaine de jours, la direction de l’USMH a saisi la justice pour le déblocage du compte bancaire. Le procureur qui était chargé du traitement de l’affaire a confié jeudi dernier à un huissier de justice la tâche d’aller à la BEA d’El Harrach pour autoriser le directeur de la banque à débloquer le compte de l’USMH. Normalement cette opé- ration se fera aujourd’hui.

Et le payement dans quelques jours

l l Si le compte du club sera dé- bloqué aujourd’hui par l’huis-

sier de justice, les joueurs devront encore patienter quelques jours pour pouvoir encaisser leurs salaires. Comme il y aura deux jours fériés cette semaine la banque sera fermée et donc les joueurs devront attendre au moins trois ou quatre jours au moins pour pouvoir retirer leur ar- gent. N. R.

En amical cet après-midi, USMH – RC Boumerdès

Pour désigner le onze qui affrontera l’USMA

RC Boumerdès Pour désigner le onze qui affrontera l’USMA P oursuivant le programme de matches amicaux

P oursuivant le programme de matches amicaux programmés durant cette trêve imposée par la mise à jour du championnat, les Jaune et Noir accueilleront cet après-midi à 17h sur leur terrain

fétiche du stade Lavigerie, le RC Boumerdès. Cette confrontation amicale sera une autre oc- casion pour le staff technique de juger les joueurs et d’avoir un aperçu sur l'organisation du groupe sur le terrain, et aussi sur les auto- matismes et la cohésion. Des paramètres pri- mordiaux pour qu'une équipe puisse être complémentaire. Pour ce match amical, le coach a convoqué 13 joueurs. Selon lui, ce sera un vrai test qui lui permettra d'avoir une idée sur les joueurs qui seront alignés lors du derby contre l’USMA. Autrement dit, après la ren- contre, Charef aura une idée sur le onze ren- trant de samedi prochain. En d’autres termes, ce match permettra au driver d’être fixé sur ses onze titulaires qui affronteront l’USMA.

La réserve jouera à Tissemsilt

La réserve quant à elle se déplacera à Tis- semsilt ce matin pour affronter la formation lo- cale en début d’après-midi. Charef a dû scinder en deux l’effectif, pour former deux équipes. L’équipe première affrontera au stade Lavigerie le RC Boumerdès. Cette décision du coach est de permettre à tous les joueurs d’avoir un temps de jeu important.

La ligne d’attaque appelée à se réveiller

En perspective du derby contre l’USMA, premier rendez-vous après une trêve de 45 jours, le coach harrachi prépare son équipe

avec le plus grand soin. L’entraîneur harrachi a beaucoup parlé à ses attaquants ces derniers jours. Il a axé essentiellement son travail sur les balles arrêtées et la cohésion de son groupe. Il a aussi insisté sur le travail face au but en consacrant beaucoup de temps pour y remé- dier. C’est ce qui a permis à la jeune équipe har- rachie de retrouver une certaine efficacité. Comme en témoignent les trois buts inscrits contre la JSS en amical. Reste à savoir si cette ligne d’attaque sera à la hauteur.

Travail spécifique devant les buts

Ayant remarqué certainement les carences lors des derniers matches amicaux, Charef es- saye maintenant de trouver les automatismes dans son groupe. Pour cela, le coach harrachi a multiplié les ateliers spécifiques de sixtes où les joueurs sont souvent mis en opposition at- taque-défense, pour terminer la séance avec un travail devant les buts. Il s’agit en fait d’un tra- vail d’adresse pour les attaquants.

Le groupe est à 75% de ses moyens

Un membre du staff technique nous a fait sa- voir que la préparation en prévision de la nou- velle saison est près de s’achever. D'après notre interlocuteur, l'équipe est à 75% de ses moyens. «D'après ce que les joueurs ont montré jusque-là, je peux vous dire qu'ils sont dans les normes, mais il faut savoir aussi qu'ils n'ont pas atteint les sommets. Ils ne sont qu'à 75% de leurs moyens. Les joueurs arrivent déjà à terminer un match sans le moindre souci et c'est notre satis- faction d'ailleurs. Mais ce n'est pas suffisant, car actuellement on est en train de gérer cette pé-

riode, puisque la multiplication des matchs ami- caux nous a permis d'entamer le dernier cycle de préparation. Le coach a commencé à baisser encore une fois la charge avant le début de la compétition pour permettre aux joueurs de bien récupérer», dira ce technicien.

Charef garde un œil attentif sur les jeunes

Parmi les jeunes promus en équipe première, ils étaient au moins cinq éléments à avoir par- ticipé aux dernières rencontres amicales. Cer- tains d'entre eux ont émergé et laissé bonne impression aux membres du staff technique. De ce fait, ils peuvent espérer un avenir avec une carrière de footballeur professionnel. En tout cas, le coach harrachi, qui les suit de très près, garde un œil attentif sur tous les jeunes éléments qui possèdent des qualités. Il de- mande souvent l’avis des membres du staff technique pour s’assurer des capacités qui émergent du lot, pour leur donner leur chance.

«Ceux qui émergeront du lot auront leur chance»

Certains parmi les éléments promus ont laissé apparaître des capacités réelles. Et on pense qu’à l'avenir, ils peuvent prétendre à faire partie de l'effectif de l'équipe première. Prié de donner son avis, un membre du staff technique nous dira : «Certains sont bons mais pour l'ins- tant ils sont encore loin du niveau pour préten- dre à mieux qu'une place sur le banc. Si quelqu'un prétend avoir les capacités pour faire partie de l'équipe première, il doit le prouver sur le terrain».

N. R.

Madani : «Cette sélection en EN ne peut que m'encourager à travailler davantage»

La préparation tire à sa fin, et la reprise du championnat est pour bientôt. Où en êtes-vous après six semaines de travail ? Nous avons bien avancé dans la préparation. On a travaillé tous les volets. Je pense qu’avec tout ce qu’on a réalisé, tout le monde est prêt pour la reprise du championnat. Nous tâ- cherons d’entamer la compétition of- ficielle par un résultat positif, c’est notre premier objectif. Comment se prépare le groupe pour ce match contre l’USMA ? On se prépare dans les meilleures conditions dans la mesure où l'équipe reste sur une belle lancée. Cela va nous permettre d'aborder ce derby avec un bon état d'esprit. Quel est votre avis sur cette ren- contre ? C'est un match difficile qu'on se doit de bien gérer. Je dirais aussi que

les joueurs sont conscients de la tâche qui les attend dans cette rencontre où nous n'aurons pas droit à l'erreur. Les deux équipes ont besoin d'une vic- toire et, de ce fait, je suppose que la rencontre sera très disputée. Vous devez avoir une idée précise sur votre adversaire… Il n'est un secret pour personne que l’USMA est une équipe redouta- ble dans les derbys. Partant de là, nous devons être méfiants et prendre notre adversaire très au sérieux si l'on veut arracher un bon résultat. Ressentez-vous une quelconque pression avant ce match du fait que vous êtes toujours lié à l’USMA par contrat ? Pas du tout. Certes, je suis toujours sous contrat avec l’USMA, mais l'USMH est mon gagne-pain. Je suis un professionnel, il est donc certain que je défendrai crânement les cou-

leurs du club harrachi. Croyez-vous à une victoire ? Bien sûr. Mais un derby, c’est comme un match de coupe. Il y aura beaucoup d’engagement et une forte tension. Nous sommes obligés de sortir le grand jeu pour réaliser un bon résultat. Si on gagne on aura as- suré à 99% le maintien, sinon on doit cravacher encore pour atteindre cet objectif. Sur le plan personnel vous êtes en train de réussir une belle saison sous les couleurs de l’USMH. Comment jugez-vous votre rende- ment ? Je ne peux porter un jugement sur mon rendement. Mais ce qui est cer- tain, c'est que j'ai fait le maximum pour gagner la confiance du coach et celle des supporters. J'espère être en- core plus performant pour l'intérêt de l'équipe.

Vos belles prestations en championnat ont at- tiré même l'attention de l'entraîneur de l'équipe natio- nale. Cela veut dire que vous faites partie des éléments les plus en vue Si cela est vrai, alors tant mieux pour moi. Cette sélection ne peut que me réconforter et m'encourager à travailler davantage pour rester sur cette courbe ascendante. Mais pour ne rien vous cacher, l’été dernier, quand j’ai rejoint l’USMH, je n'étais pas sûr d'arracher une place de titu- laire.

Entretien réalisé par Nacereddine RATNI

N° 3711 LIGUE 1 CSC Samedi 17 29 avril 2017 Amrani donne Amrani donne Amrani
N° 3711
LIGUE
1 CSC
Samedi
17
29 avril
2017
Amrani donne
Amrani donne
Amrani donne
Amrani donne
Amrani donne
Amrani donne
son accord pour
son accord pour
son accord pour
son accord pour
son accord pour
son accord pour
Amrani : «Le
match du
CRB est un
vrai test»
affronter le MCA le 16 mai
affronter le MCA le 16 mai
affronter le MCA le 16 mai
affronter le MCA le 16 mai
affronter le MCA le 16 mai
affronter le MCA le 16 mai
A près avoir refusé de
jouer le match de la 26 e
journée face au MCA le
9 mai, le coach Abdel-
journée face au MCA le 16 mai au
lieu du 9 comme annoncé au dé-
part. Les dirigeants du CSC à leur
tête le manager général Arama
Tarek ont refusé de jouer deux
matchs décisifs face à la JSK et au
MCA en l’espace de trois jours les
6 et 9 mai.
revien-
drons…
kader Amrani, qui s’est réuni avec
ses adjoints et en étroite concerta-
tion avec la direction, a donné
son accord de recevoir cet adver-
saire le 16 du même mois. Main-
tenant reste à savoir quelle sera la
réponse de la LFP et aussi celle de
la direction du Mouloudia d’Al-
ger, qui est engagé en Coupe de la
CAF dans la phase des poules et
ce match qui se profile à l’horizon
en Afrique du Sud.
Les Mouloudéens se-
ront en Afrique du Sud
entre le 12 et le 14 mai
Le driver du CSC Abdelka-
der Amrani nous parle du
dernier test amical que
son équipe livrera cet
après-midi au stade
Hamlaoui face aux
gars de Laâqiba du
CRB en nous décla-
rant ce qui suit :
Vers le refus du MCA
Les dirigeants du MCA
par la voix de leur président
Omar Ghrib refusent de
jouer le match le 16 mai pro-
chain, du moment que le pre-
mier match de la phase des
poules en Coupe de la CAF
aura lieu pendant cette pé-
riode. Les Mouloudéens seront
en Afrique du Sud entre le 12
et le 14 du même mois. Et les
joueurs n’auront pas le temps de
récupérer, pour affronter le CSC.
Mais bon, la décision sera tran-
chée par la LFP.
«C’est notre hui-
tième match
amical durant
cette période
d’arrêt du
Une chose est certaine, même si
la direction du CSC et le staff
technique ont tranché cette ques-
tion et souhaitent accueillir le
MCA le 16 du mois prochain à
Hamlaoui, ce n’est pas le cas pour
le MC Alger, qui va certainement
refuser cette date qui n’arrange
guère ses affaires. Donc il faut
s’attendre à un refus catégorique
de la direction du MCA. Nous y
champion-
La direction saisira la LFP
Dans ce sens, les dirigeants du
CSC comptent saisir la LFP pour
programmer le match de la 26 e
S. K.
Coup dur pour le CSC
Bezzaz et Belkheïr
termineront la saison
en meneurs de jeu
nat. Mais je
pense que
les matchs
amicaux ne
peuvent rem-
placer la compé-
tition officielle.
Tout de même, ce
sera un bon test
pour mes joueurs
avant d’affronter la
JSK à Tizi-Ouzou et
j’espère qu’ils ré-
pondront présents
et qu’ils seront au
rendez-vous.»

Le coach Abdelkader Amrani est devant une situation difficile surtout après la bles- sure de Mohamed Tayeb. Ce dernier risque de ne plus continuer le reste du champion- nat, sans oublier Mourad Meghni qui n’est pas encore rétabli à 100%. Ce qui va obliger le coach à compter sur Yacine Bezzaz et Abdenour Belkheïr, au poste de meneur de jeu. D’ailleurs ces deux derniers ont été déjà utilisés comme meneurs de jeu et ont donné satisfaction. Ils sont désormais appelés à s’habituer à ce poste, pour le reste de la saison.

L’affaire Seddiki n’est pas encore réglée !

Le milieu de terrain défensif Lyès Seddiki ne s’est pas encore pré- senté au siège du club pour résilier son contrat. La direction lui a déjà adressé des mises en demeure, mais en vain, rien n’a été fait dans ce sens et Seddiki campe sur sa position et temporise jusqu’à la fin de sai- son, car d’après nos sources il veut toucher la totalité de son argent. La direction a pris ses dispositions concernant le cas Seddiki et ne lui paiera que trois mois de salaire (janvier, février et mars). Affaire à sui- vre…

Tayeb out pour la fin de la saison et passera sur le billard le 17 mai

Coup dur pour le CSC mais aussi pour le joueur Tayeb Mohamed. Ce dernier a eu la mauvaise nouvelle de la bouche du professeur Zemouri d’Alger qui lui a conseillé avant-hier de passer sur le bil- lard dans les plus brefs délais pour se faire opérer du genou. Le Doc- teur Zemouri lui a même fixé rendez-vous le 17 mai prochain pour subir l’intervention chirur- gicale. Du coup Tayeb est out pour le reste de la saison.

«Je suis abattu, mais c’est le destin»

Contacté hier, le milieu de ter- rain du CSC Tayeb Mohamed se dit déçu et abattu, après avoir eu la nouvelle du professeur Ze- mouri qui lui a conseillé de se

nouvelle du professeur Ze- mouri qui lui a conseillé de se faire opérer dans les plus

faire opérer dans les plus brefs délais. «Que voulez-vous que je vous dise, je suis vraiment triste et abattu, car je ne m’attendais pas à ça. Le médecin à Constantine m’a de- mandé de me repo- ser pendant deux semaines, mais lorsque j’ai effectué la radio jeudi chez le professeur Ze- mouri, ce dernier m’a déclaré que je dois subir l’intervention au genou dans les plus brefs délais et m’a même donné rendez-vous pour le 17 mai.» Et de conclure :

«Je ne sais quoi faire. Je vais ren- trer à Constantine ce samedi et je vais remettre le dossier médical au médecin de l’équipe qui va voir. Je ne sais pas quoi faire, je suis tellement abattu.»

H. S.

Sameur et Meghni n’ont pas encore repris

abattu.» H. S. Sameur et Meghni n’ont pas encore repris Les deux milieux de terrain Sameur
abattu.» H. S. Sameur et Meghni n’ont pas encore repris Les deux milieux de terrain Sameur
abattu.» H. S. Sameur et Meghni n’ont pas encore repris Les deux milieux de terrain Sameur
abattu.» H. S. Sameur et Meghni n’ont pas encore repris Les deux milieux de terrain Sameur
abattu.» H. S. Sameur et Meghni n’ont pas encore repris Les deux milieux de terrain Sameur
abattu.» H. S. Sameur et Meghni n’ont pas encore repris Les deux milieux de terrain Sameur
abattu.» H. S. Sameur et Meghni n’ont pas encore repris Les deux milieux de terrain Sameur

Les deux milieux de terrain Sameur et Meghni n’ont pas encore repris du service avec le groupe. Certes, les deux joueurs se sentent mieux et devront d’ailleurs réintégrer le groupe au courant de cette semaine, mais ils ne se- ront pas d’attaque face à la JSK.

Hier entraînement au CREPS

Le coach Abdelkader Amrani a programmé la séance d’hier au stade du CREPS. Alors qu’avant-hier, la séance d’entraînement a eu lieu au niveau du stade Chahid-Hamlaoui de Constantine. Le driver des Vert et Noir n’a pas forcé sur le champignon hier et les joueurs se sont contenté d’une légère séance d’une heure.

Le CRB depuis hier à l’hôtel Arc-en-Ciel

L’équipe du CR Belouizdad se trouve depuis hier au Khroub, et plus pré- cisément à l’hôtel Arc-en-Ciel. Les Belouizdadis se sont entraînés hier au stade du CREPS. Un déjeuner sera offert aux gars de Laâqiba aujourd’hui

à l’hôtel El Khiam par la direction du CSC. Pour rappel le match débutera

à 18h et l’entrée sera gratuite.

«Voilà pourquoi j’ai refusé de jouer contre le MCA le 9 mai»

À une question relative à la pro- grammation au départ du match de la 26 e journée contre le MC Alger pour le 9 mai, notre interlocuteur nous a répondu ceci : «J’ai refusé qu’on joue contre le MC Alger le 9 mai parce qu’on jouera contre la JSK le 6 mai et on doit rentrer directe- ment sur Constantine. Les joueurs n’auront pas le temps de récupérer pour ce match. Je pense que la ren- contre aura lieu le 16 mai d’après les dernières informations en ma pos- session.» Propos recueillis par H. S.

CSC – CRB aujourd’hui à 18h, à Hamlaoui

L’heure de vérité approche pour le CSC, et les joueurs sont de plus en plus conscients de la lourde tâche qui les attend. Au- jourd’hui à 18h au stade Ham- laoui, le CSC accueillera le CRB dans une deuxième empoignade amicale et la dernière du genre, avant de reprendre du service en compétition officielle et ce match qui les attend, le 6 mai à Tizi- Ouzou face aux Canaris du Djurdjura pour le compte de la 25 e journée. Ce sera un dernier test amical pour la bande à Ab- delkader Amrani, qui devra compter sur son onze rentrant, qui sera aligné face à la JSK lors de la reprise du championnat.

Dernier test amical

avant la JSK

joueurs se donnent à fond face au CRB en s’imposant au final, afin d’aborder la suite du championnat avec un moral au beau fixe et surtout avec beaucoup de confiance et d’assurance. Les joueurs sont conscients de la lourde responsabilité qui pèse sur leurs épaules et sont animés d’une grande volonté, pour arracher la victoire et entrevoir la suite de la saison sous de bons auspices. Samir K.

la suite de la saison sous de bons auspices. Samir K. Il veut gagner pour aborder

Il veut gagner pour aborder la reprise avec confiance

Le match de la JSK fixé au 6 mai à 16h C’est officiel, la rencontre
Le
match de la JSK
fixé au 6 mai à 16h
C’est officiel, la rencontre face à la
JSK est prévue pour le 6 mai prochain au
stade du 1 er -Novembre de Tizi-Ouzou. C’est
ce qu’a annoncé la LFP sur son site Internet.
Le match débutera à 16h et sera retransmis sur
le petit écran. Maintenant reste à savoir si cette
rencontre ne va pas se jouer à huis clos après les
incidents de fin de match entre la JSK et l’USMA.
D’ailleurs, l’arbitre Abid Charef a mentionné dans
son rapport le jet de bouteilles d’eau et de fumi-
gènes sur le terrain par les supporters kabyles.
Si la rencontre se joue à huis clos, ce sera
une bonne chose pour les camarades de
Bezzaz qui vont profiter de cet avan-
tage pour prétendre à un meilleur
résultat.
H. S.

Amrani alignera

l’équipe type

Pour ce dernier test amical prévu aujourd’hui à 18h au stade Hamlaoui de Constantine, face au CR Belouizdad, le coach Amrani alignera l’équipe type, avec la récupération de Mazari et Zerara qui retrouveront leurs places de titulaires. Amrani optera pour un schéma tactique de 3-5-2, avec trois axiaux : Be- nayada, Zalani et Mazari. Les deux ar- rières latéraux Bahri et Bencherifa sans oublier les récupérateurs et les milieux offensifs. En attaque, le coach optera pour deux attaquants.

Ce match revêt une grande impor- tance aux yeux du coach Abdelkader Amrani, et ce même si ce n’est qu’une partie amicale. Amrani veut que ses

N° 3711 18 Samedi LIGUE2 29 avril 2017
N° 3711
18
Samedi
LIGUE2
29 avril
2017
N° 3711 18 Samedi LIGUE2 29 avril 2017 PAC-JSMB Un grand défi attend les Béjaouis L
N° 3711 18 Samedi LIGUE2 29 avril 2017 PAC-JSMB Un grand défi attend les Béjaouis L

PAC-JSMB

Un grand défi

attend les Béjaouis

29 avril 2017 PAC-JSMB Un grand défi attend les Béjaouis L es Vert et Rouge reprendront

L es Vert et Rouge reprendront le che- min de la compétition officielle cet après-midi avec leur déplacement à

Alger pour affronter le Paradou AC dans le cadre de la 29 e et avant-dernière jour- née du championnat de Ligue 2 Mobilis. Une rencontre qui s’annonce capitale pour les camarades de Merbah dans la mesure où ils doivent impérativement empocher les trois points de la victoire afin de continuer à espérer figurer sur le podium. Ainsi, ayant réussi à arracher une belle victoire lors de la précédente journée face au MC El Eulma mais qui n’a pas été suffisante pour retrouver le po- dium, les gars de la Soummam ne comp- tent pas céder à ce stade de la compétition mais au contraire fournir des efforts sup- plémentaires pour espérer réussir à reve- nir avec les trois points de la victoire et conserver leurs chances d’accéder. Cela à deux journées seulement de la fin de la saison. Bien que leurs chances soient de- venues minimes, les Béjaouis se montrent décidés à relever le défi pour revenir avec les trois points de la victoire.

Le staff technique exige le succès

Le premier responsable de la barre technique de la JSMB Younes Iicène, qui regrette les points perdus à domicile car

ils auraient pu permettre à son équipe de se mettre à l’abri d’une mauvaise surprise, estime que ses poulains doivent aller chercher les six points qui sont en jeu lors des deux prochaines rencontres face au PAC et à l’USMB tout en espérant un faux pas des concurrents directs. À noter que lors des différentes séances d’entraîne- ment effectuées durant la se- maine, le coach a beaucoup misé sur le volet psycholo- gique en demandant aux

joueurs de fournir des ef- forts supplémentaires pour espérer réussir le meilleur résultat possible et surtout ne pas céder à ce stade de la compétition.

Gagner et croire au miracle

Sur un autre volet, les Béjaouis qui pointent à la quatrième place avec 43 uni- tés à deux longueurs seulement de la for- mation de l’US Biskra ne perdent pas espoir de voir un miracle se réaliser en cette fin de saison. La première mission qui attend les gars de la Soummam est de revenir avec les trois points de la victoire de leur déplacement à Alger aujourd’hui devant le Paradou AC tout en espérant un faux pas de leurs concurrents directs no- tamment l’US Biskra lors des deux der- nières rencontres face à l’ABS et l’ASK. Bien que la tâche soit difficile, les Béjaouis gardent toujours un brin d’espoir de figu- rer parmi le trio qui accédera en Ligue 1 Mobilis à la fin de la saison pour réaliser l’objectif tracé et surtout retrouver l’élite qu’ils ont quittée depuis quelques saisons déjà.

Ifticène : «On doit d’abord battre le PAC puis attendre»

Le premier responsable de la barre technique de la JSMB Younes Iicène a évoqué cette rencontre face au Paradou AC. «Je pense qu’on n’a pas le droit à l’er- reur dans la mesure où on doit impérative- ment remporter nos deux prochains matches face au Paradou AC et à l’USM Blida pour espérer un miracle. J’ai de- mandé aux joueurs de fournir les efforts nécessaires et de ne pas céder tout en espé- rant un faux pas de nos concurrents qui pourrait faire nos affaires.»

H. L.

Les espoirs pour le rachat

Si les seniors vont se déplacer à Alger avec l’unique objectif de réussir la victoire et de confirmer le dernier succès arraché face au MC El Eulma, les espoirs quant à eux vont affronter le PAC avec l’unique objectif de se res- saisir après avoir été battus lors de la précédente journée par la formation du MC El Eulma à domicile. Ce qui im- pose aux jeunots de la JSMB de renouer avec les succès.

Benmansour, Raït et Bensaha out

Benmansour, Raït et Bensaha out Le staff technique de la JSMB sera privé des services de
Benmansour, Raït et Bensaha out Le staff technique de la JSMB sera privé des services de
Benmansour, Raït et Bensaha out Le staff technique de la JSMB sera privé des services de

Le staff technique de la JSMB sera privé des services de pas moins de trois joueurs pour des raisons de blessures. Il s’agit de Benmansour, Bensaha et Raït qui sont tous convalescents et né- cessitent du repos. Le coach Iicène a déjà une idée en tête concernant les 11 élé- ments qui seront ali- gnés lors de cette rencontre pour per- mettre à son équipe de réussir une victoire et de continuer à espérer.

H. L.

Khellaf Nabil pour remplacer Benmansour

Khellaf Nabil pour remplacer Benmansour

En l’absence du défenseur Benmansour qui ne sera pas pré- sent en raison du repos que le mé- decin lui a pres- crit, le staff technique de la JSMB devrait

lui a pres- crit, le staff technique de la JSMB devrait faire appel au jeune Khellaf
faire appel au jeune Khellaf Nabil pour remplacer son coéquipier dans ce rôle étant donné

faire appel au jeune Khellaf Nabil pour remplacer son coéquipier dans ce rôle étant donné qu’il a l’habitude d’évoluer dans ce même poste. Le joueur en question tentera de donner le meil- leur de lui-même pour aider son équipe à réussir un bon résultat.

Pour une dernière

victoire à Alger

un bon résultat. Pour une dernière victoire à Alger A ujourd’hui, les Jaune et Bleu joueront

A ujourd’hui, les Jaune et Bleu joueront leur dernier match à domicile lors de cette sai-

son, ce sera face à la JSMB. Une partie qui sera certainement très disputée entre deux formations avec différents objectifs. Alors qu’ils vont recevoir le trophée des champions à la fin de la rencontre, les protégés de José Maria Noguès vont certainement se donner à fond pour fêter leur titre par une victoire. Les visiteurs quant à eux, à deux points du podium, seule la victoire leurs permettra de rester en course pour l’accession en Ligue 1 Mobilis. Toutes ces don- nées font que le match de cet après-midi sera très attendu et s’annonce déjà serré vu son im- portance au grand bonheur de

ceux qui seront dans les tribunes, puisque leur grand souhait est d’assister à une belle confronta- tion. Reste à savoir maintenant s’il tiendra toutes ses promesses ? Ré- ponse après le coup de sifflet final.

Arous et Gaâgaâ déclarent forfaits

Tous les deux blessés, les mem- bres du staff technique ne peuvent pas compter sur les services d’Is- lam Arous et Ahmed Gaâgaâ. Si le premier souffre d’une blessure au niveau de la cuisse qui nécessite un repos de deux semaines, le second souffre de légères douleurs à la cheville. Convoqué par le sélec- tionneur national olympique pour prendre part aux Jeux de la Solida- rité Islamique prévus du 8 au 22 mai à Bakou en Azerbaïdjan, le

natif de Sétif a été préservé par précaution.

Bouchina : «On veut fêter le titre avec un succès»

Pressenti titulaire dans l’axe central, Mustapha Bouchina es- time que la confrontation qui les opposera à la JSMB s’annonce dif- ficile à gérer. «Notre adversaire ne va pas se déplacer à Alger pour minimiser les dégâts, il espère dé- crocher une place sur le podium, il va certainement se donner à fond pour décrocher les trois points. Pour notre part, c’est notre dernier match à domicile et on compte fêter le titre avec un suc- cès.»

Rachid C.

Les Béjaouis à l’écoute de Blida et Biskra

B ien qu’il soit difficile d’imaginer un faux pas de l’US Blida qui recevra le CA Bordj Bou Arreridj et de l’US Biskra qui affrontera l’A

Boussaâda, il n’en demeure pas moins que les Bé- jaouis resteront à l’écoute de ces deux matches dans la mesure où les camarades de Merbah gardent toujours l’espoir de figurer sur le podium. Alors que les résultats réalisés lors de la précédente jour- née n’ont pas été en leur faveur, les Vert et Rouge ne veulent pas perdre espoir.

Les joueurs veulent aller jusqu’au bout

Sur un autre volet, lors des séances d’entraîne- ment effectuées durant la semaine, nous avons constaté que les joueurs ne veulent pas se relâcher à ce stade de la compétition en affichant une

Une prime considérable en cas de victoire

Afin d’encourager les joueurs à fournir des efforts supplémentaires pour espérer réussir un bon résultat, la direction du club a décidé de jouer la carte de la motivation et ce en promettant une prime considérable aux joueurs afin de les pousser à réussir un bon résultat. Les joueurs quant à eux n’au- ront pas le droit à l’erreur puisqu’ils doivent réussir un bon succès devant le PAC cet après-midi.

grande détermination à aller jusqu’au bout de leur peine. À cet effet, ils n’ont pas caché leur vœu d’al- ler à Alger avec l’unique objectif de réussir le meil- leur résultat possible et surtout de rester dans la course pour espérer figurer sur le podium. Cela dit, les joueurs se sont montrés conscients de ce qui les attend et décidés à relever le défi.

Ghanem : «Il faut y croire»

Pour l’attaquant de la JSMB Ghanem, la rencon- tre de cet après-midi revêt une grande importance. «Il faut y croire jusqu’au bout et jouer le jeu afin d’espérer un miracle et de figurer sur le podium. On doit aborder ce match avec le seul objectif de réussir à empocher les trois points de la victoire et faire le plein lors de ces deux derniers matches pour ne pas avoir de regrets à la fin de la saison.» H. L.

Ifticène écarte Boumechra, Hadjidj et Hadef

Encore une fois, le coach de la JSMB a décidé d’écarter les trois joueurs à savoir Boumechra, Hadjidj et Hadef de la liste de ceux qui ont fait le déplacement à Alger hier vendredi puisqu’il s’est déplacé avec un effectif de 17 éléments seulement. Ce qui devrait susciter différentes interrogations bien que le coach en question ait tenu à déclarer que sa décision d’écarter ces trois éléments devant le MCEE est motivé par des choix tactiques.

N° 3711 LIGUE 2 Samedi 19 29 avril 2017
N° 3711
LIGUE
2
Samedi
19
29 avril
2017
N° 3711 LIGUE 2 Samedi 19 29 avril 2017 USMB-CABBA Tout est prêt pour faire la
N° 3711 LIGUE 2 Samedi 19 29 avril 2017 USMB-CABBA Tout est prêt pour faire la

USMB-CABBA

Tout est prêt pour faire la fête

29 avril 2017 USMB-CABBA Tout est prêt pour faire la fête L a fièvre est montée

L a fièvre est montée d’un cran depuis le début de la semaine au vu du match qu’auront à disputer les camarades de

Laïfaoui au stade Brakni ce samedi. La ville des Roses, superbement pavoisée, attend une victoire pour fêter l'accession. Elle veut aussi montrer à ses visiteurs qu’elle est toute ac- quise à son équipe. Ce match passionne, non seulement la ville des Roses, mais toute la wi-

laya de Blida où on se met à rêver d’une vic- toire des poulains de Kamel Zane.

Ne pas vendre la peau de l'ours…

…avant de l'avoir tué, dit l'adage. La tâche ne s’annonce pas du tout facile, face à un en- semble du CABBA qui, malgré sa mauvaise place au classement a montré de très belles choses, avec de nombreux faits d’armes à son

actif. Les Blidéens se sont mis à l’ouvrage du- rant toute la semaine, pour préparer comme

il se doit, cet important rendez–vous. Kamel

Zane n’a laissé aucun moment de répit à ses joueurs et l’ambiance à l’entraînement était plutôt studieuse, ces derniers temps. Les joueurs ont une chance de fêter le retour en L1 Mobilis, mais pour cela, il faut d'abord faire le nécessaire sur le terrain et ne pas trop s'enflammer avant d'avoir engrangé le, ou les points qui manquent.

Juste quelques réglages

Au vu des résultats enregistrés par l’équipe,

la stratégie adoptée par les Blidéens jusque-là

a été payante, surtout lors des matchs joués à

domicile. A l’extérieur, les choses ont moins marché. Un début de solution pourrait être apporté avec des réglages au niveau de l’entre jeu. L’USMB a l’occasion, ce samedi pour le compte de la 29ème journée de Ligue 2 Mo- bilis, d'assurer définitivement son retour en L1 Mobilis, avec le match contre le CABBA. L'affrontement semble déséquilibré entre l’attaque mitrailleuse de l'équipe blidéenne, l'une des meilleures de la L2 Mobilis, et l'ap- proximative arrière-garde de l’équipe de Bordj.

Après une année de purgatoire…

L’USMB affrontera aujourd'hui le CABBA et l’équipe de la ville des Roses se présentera

au coup d’envoi du match, dans une configu- ration plutôt offensive. Trois attaquants de métier seront alignés par Kamel Zane, pour tenter de dynamiter la défense du CABBA. L’équipe de Blida se donnera ainsi les moyens d’attaquer. Cela se fera, cependant au détri- ment du potentiel défensif qui se retrouvera amputé d’un élément. Le plan du coach de Blida consistera à faire e