Вы находитесь на странице: 1из 25

MCA

Mouassa en colère ! «La trêve nous a cassés» Chaouchi de retour MERCREDI 3 MAI
Mouassa en colère !
«La trêve nous a cassés»
Chaouchi de retour
MERCREDI 3 MAI 2017
QUOTIDIEN NATIONAL SPORTIF
N° 3714 PRIX 20 DA
www.lebuteur.com
JSK
Saïb défend
Saïb défend
Saïb défend
Saïb défend
Saïb défend
Saïb défend
Mebarki
Mebarki
Mebarki
Mebarki
Mebarki
Mebarki
«C’est«C’est«C’est«C’est«C’est ununununun supersupersupersupersuper joueur»joueur»joueur»joueur»joueur»
Belkalem : «La situation
de la JSK me fait mal»
Aïboud : «Un mauvais
résultat face au CSC
serait impardonnable»
Equipe nationale
Bensebaïni
«J’ai eu des
échos positifs
sur Alcaraz»
«Qu’il parle en
espagnol, cela
ne posera pas
problème»
«Zetchi hérite
«Zetchi hérite
«Zetchi hérite
«Zetchi hérite
«Zetchi hérite
«Zetchi hérite
d’une mission
d’une mission
d’une mission
d’une mission
d’une mission
d’une mission
compliquée»
compliquée»
compliquée»
compliquée»
compliquée»
compliquée»
CRB
USMA
NAHD
USMH
La grève
maintenue
Khoudi : «Prêt
à remplacer
Naâmani»
Sidibé, il ne
reste que la
signature
Lahlou : «Cette
Coupe arabe
tombe mal»
: «Prêt à remplacer Naâmani» Sidibé, il ne reste que la signature Lahlou : «Cette Coupe
N° 3714 02 Mercredi NATIONALE EQUIPE 3 mai 2017
N° 3714
02
Mercredi
NATIONALE
EQUIPE
3 mai
2017

Abeid

«L’ambiance en Algérie est vraiment un ton au- dessus de tout ce que j’ai pu voir ailleurs»

I nvité de l'émission «Le Vestiaire» sur SFR Sport, Mehdi Abeid s'est exprimé sur plusieurs sujets, dont la ferveur des supporters de l’EN. Un engouement

exceptionnel, explique le milieu de terrain de Dijon, qui a pourtant connu des ambiances chaudes et des supporters en folie, notam- ment en Grèce où il a joué avec le Panathinaikos ou bien en Premier League, où il a évolué sous le maillot de Newcastle. «Honnête- ment, je n’ai jamais vu ça. L’am- biance en Algérie est vraiment un ton au-des- sus de tout ce que j’ai pu voir ail- leurs. Et

pourtant j’en ai vu de belles am- biances en Grèce et à Newcastle. On dirait que la ville s’arrête quand il y a un match. Quand on est dans le vestiaire, la seule chose à laquelle on pense, c’est les supporters de l’Al- gérie et nos familles. Lors du der- nier match face au Cameroun programmé à 20h, le stade de Blida était plein à 14h. On voyait des gens perchés sur des lampadaires au mois de juillet. C’est tout de même incroyable», a-t-il déclaré.

«Il est très difficile d’évoluer en Afrique»

Toutefois, le très technique mi- lieu de terrain de Dijon a reconnu qu’il est difficile pour les Verts d’évoluer en Afrique en rai- son des conditions clima- tiques très difficiles ainsi que de la qualité des pe- louses : «Il est très difficile d’évoluer en Afrique. J’ai

joué en Tanzanie où il faisait 40° et où je ne voyais même pas mes crampons dans la douche, je peux vous dire que c’est très très difficile. J’étais sur le banc, il faisait une telle chaleur que je m’endormais. Je me disais heureusement que je n’étais pas sur le terrain à ce moment-là.»

«Nous avons tourné la page de la CAN»

Le milieu de terrain de l’EN est également revenu sur la décevante participation des Verts à la CAN- 2017 au Gabon. «Nous voulions donner le meilleur de nous-mêmes et tenter d’aller loin en Coupe d’Afrique. Nous étions à la fois

d’aller loin en Coupe d’Afrique. Nous étions à la fois déçus et très surpris de quitter

déçus et très surpris de quitter la CAN très tôt», dira Abeid, avant d’ajouter : «On doit tourner la page de la CAN et aller de l’avant. On doit désormais se focaliser sur les prochaines échéances, à savoir les éli- minatoires de la pro- chaine CAN et celles du

Mon-

dial.»

R.O.

Shakespeare comprend la colère de Mahrez

R emplacé par King à la 81’ de jeu lors du précédent match face à West Brom dans le cadre de la 35 e jour- née de Premier League, Mahrez n’a pas caché son

mécontentement de la décision de son coach, Shakespeare. D’ailleurs, le successeur de Ranieri à la tête de la barre technique des Foxes a expliqué qu’il comprenait la réac- tion du joueur. «Je reconnais que Mahrez n’avait guère ap- précié sa sortie à environ dix minutes du terme de la rencontre disputée chez WBA. Mais, nous avons opéré ce changement afin de renforcer le secteur défensif et préserver notre but d’avance. Dans ce genre de situation, le plus im- portant est le résultat final du match, et nous sommes contents d’aller chercher les trois points de la rencontre chez WBA», a déclaré l'entraineur de Leicester City, avant d’ajouter : «J’ai eu une discussion avec Mahrez à l’issue de la

rencontre. Il a compris ma décision. J’essaye de tout faire pour qu’il retrouve son niveau de la saison dernière.»

Hamroun veut poursuivre l’aventure avec Al Sadd

L’attaquant Jugurtha Hamroun s’est dit heureux à Al Sadd. Le joueur algérien a expliqué qu’il se sent bien au sein de son team et qu’il veut vraiment poursuivre l’aven- ture avec la formation qatarie : «Je me sens bien à Al Sadd. Je ne pense guère à changer de club. Si on trouve un accord avec les dirigeants, je serai alors content de renouveler mon contrat avec Al Sadd.» Pour rappel, Hamroun a remporté récemment la Coupe du Qatar grâce notamment à son but inscrit en finale face à Al Jaish.

R.O.

à son but inscrit en finale face à Al Jaish. R.O. L’ex-coach du Standard de Liège

L’ex-coach du Standard de Liège revient sur sa relation avec le joueur

Aleksandar Jankovic :

«Il n’y avait aucun souci entre moi et Belfodil»

L’ancien driver du Standard de Liège, Aleksandar Jankovic, a pris la défense d’Ishak Belfodil. Le technicien serbe a mis en avant le professionna- lisme du joueur, critiqué ces derniers temps au vu de son niveau affiché avec le Standard en play-offs de la Jupiler Pro League. «Je n'ai jamais eu de sou- cis avec Orlando Sa. Je l'ai mis une fois sur le banc à cause d'une erreur et il le sait. Ce n'est pas contre lui, il est très bien. C'est un buteur. Il a d'ailleurs re- joué après. Et marqué. Quant à Ishak Belfodil, il n'y avait aucun souci, non plus. Quand on commence à parler d'un transfert à dix millions d'euros, la question n'est pas tant de savoir com- ment lui va gérer la situation, mais plu- tôt son entourage, dont ces gens qui vont prendre beaucoup d'argent grâce à cela. Il arrive de nulle part et pèse di- rectement sur le jeu, est décisif. Everton frappait à sa porte, c'était le flou pour tout le monde et il a continué à travail- ler comme un fou. Il a été exemplaire pour les jeunes. C'était important de le

exemplaire pour les jeunes. C'était important de le voir s'entraîner comme ça. Après ce transfert

voir s'entraîner comme ça. Après ce transfert avorté, il fallait se remotiver, c'est difficile, mais il y est arrivé», a-t-il déclaré à la Dernière Heure. Pour rap- pel, Belfodil est en train de réaliser une belle saison avec le Standard de Liège. L’ancien sociétaire de l’Inter Milan est convoité par de nombreuses formations européennes, notamment de Premier League. R.O

Hanni défend son coéquipier Teodorczyk

l l
l l

Slimani rapporte un demi-million d’euros supplémentaire au Sporting Lisbonne

demi-million d’euros supplémentaire au Sporting Lisbonne Le Sporting Lisbonne continue de bénéficier financière-
demi-million d’euros supplémentaire au Sporting Lisbonne Le Sporting Lisbonne continue de bénéficier financière-

Le Sporting Lisbonne continue de bénéficier financière-

ment du transfert de son ancien attaquant Slimani à Leicester

City. Et pour cause, des clauses incluses dans le contrat du joueur permettent au club portugais de toucher certaines récompenses.

Ainsi, Slimani a disputé face à Everton son 15 e match sous le maillot des Foxes. Suffisant pour le Sporting de toucher la somme de 500 000 euros.

Ghilas n’a pas encore choisi sa prochaine destination

l l

l l Le capitaine d’Anderlecht, Sofiane Hanni, ne s’est pas montré inquiet pour son coéquipier, Lukasz Teodorczyk.

Et pourtant, ce dernier, considéré comme le buteur de l’équipe, n’a pas marqué le moindre but en play-offs cette saison. Le joueur en question reste sur une série négative de 661 minutes sans avoir mar- qué. Mais pas de quoi inquiéter Hanni. «On ne lui parle pas trop de cela, on essaie juste de l’encourager. Je sais que ça ne doit pas être facile pour lui que plus rien ne rentre alors qu’avant il ne lui fallait qu’une demi-occasion pour marquer. J’espère qu’on retrouvera notre machine à buts. Cela reviendra, c’est une passe et une question de réussite», dira le joueur de l’EN à lalibre.be, avant d’ajouter :

Selon la presse turque, Nabil Ghilas n’a rien dé-

cidé quant à son avenir. En effet, et d’après la même

source, plusieurs clubs de la Super Lig sont sur les traces

de l’attaquant de Gaziantepspor. Alors que son équipe lutte pour éviter le purgatoire, Ghilas pourrait changer d’air et aller tenter une nouvelle expérience ailleurs.

«Nous avons eu les occasions contre Gand et Charleroi, ne nous prenons donc pas la tête. On n’a pas marqué durant deux matches, mais on en mettra peut-être trois ou quatre le week-end prochain.»

N° 3714 NATIONALE Mercredi EQUIPE 03 3 mai 2017
N° 3714
NATIONALE
Mercredi
EQUIPE
03
3 mai
2017

BensebaïniBensebaïniBensebaïniBensebaïniBensebaïniBensebaïniBensebaïni

: «J’ai eu des échos positifs sur Alcaraz»

« Zetchi hérite d’une mission compliquée, mais je suis sûr qu’il réussira »
« Zetchi hérite
d’une mission
compliquée,
mais je suis sûr
qu’il réussira »

Discret dans les médias depuis la précédente CAN, Ramy Bensebaïni a choisi Le Buteur pour se livrer et parler de l’avenir de la sélection nationale. L’ancien Montpelliérain est re- venu avec nous sur la nomination d’Alcaraz et la montée au pouvoir de la FAF d’un prési- dent qu’il connaît parfaitement bien, Kheïreddine Zetchi. Entretien :

sez bien,

chi. Votre avis ? J’étais très heureux pour lui. Je

l’ai appelé pour le féliciter. J’ai travaillé avec lui du- rant plus de

huit ans. Je le connais très bien et je sais comment il travaille. Je connais aussi sa mentalité. C’est l’un des meilleurs prési- dents en Algérie. Il

Kheireddine Zet-

matchs de championnat et après, se concentrer pleine-

ment sur la sélection. On a le temps pour bien préparer ce match qui est très im- portant. Ce match

« Qu’il parle en espagnol, cela ne pose pas problème. Mandi, Brahimi et d’autres maîtrisent
« Qu’il parle en
espagnol, cela ne
pose pas problème.
Mandi, Brahimi et
d’autres maîtrisent
bien cette langue
dans le groupe »
se

jouera

à

do-

micile. Ne

craignez-

vous pas un accueil hostile de la part des sup- porters après la mauvaise CAN qu’a réalisée l’équipe ? C’est vrai qu’on a déçu pas mal de personnes lors de cette CAN. Maintenant, il faut pas- ser à autre chose et surmonter cet échec. Ce qui s’est passé fait à présent parti du passé. Nous devons rapidement rebondir. A Rennes, la communauté al- gérienne ne cesse de s’accroi- tre… (Il rigole). Oui, c’est vrai. On se sent à la maison. Ça fait vrai- ment plaisir d’être avec des compatriotes. On ne se sent pas dépaysés. On est tous comme des frères.

Sur les réseaux sociaux, on vous voit très proche de Raïs Mbolhi… Raïs est comme un grand frère pour moi. Il me donne tou- jours des conseils et m’aide au quotidien. Ça me fait plaisir de le côtoyer chaque jour. Le joueur de Paradou, Tayeb Meziani, s’est entrainé avec Rennes. Comment se sont dé- roulés ses essais ? J’étais très content qu’il soit venu. Il était avec nous pen- dant près d’une semaine. Il était à l’aise et je crois que le staff technique a été satisfait. Après, je ne sais pas s’il sera re- tenu ou non. Je n’ai pas l’infor- mation. Un mot sur le Paradou qui jouera officiellement en Ligue 1 la saison prochaine ? J’ai suivi ça et je suis heureux pour le club, mais surtout pour les joueurs de l’académie. Il y a des gens qui ont critiqué cette académie et ils ne savent pas les sacrifices qu’on a dû endu- rer pour arriver là où on est maintenant. Aujourd’hui, on récolte le fruit de notre dur la- beur.

hérite d’une mission com- pliquée, mais je sais qu’il réus- sira. Vous venez de dire que vous l’avez appelé. Vous a-t-il parlé de ses projets ? Non, pas du tout. Je l’ai appelé uniquement pour le féliciter. On n’a pas parlé football du tout. Il y a eu aussi la nomination

Lucas

Alcaraz. Qu’avez-vous à en dire ? Personnellement, je ne le connais pas, mais on dit qu’il est bien. Il était l’entraineur de

Granada. On va l’aider et s’adapter à sa manière de tra- vailler. On essayera de travail- ler main dans la main pour permettre à la sélection d’en- granger de bons résultats. Le nouveau sélectionneur ne maitrise pas le français. Il parle en espagnol. Cela peut- il poser un problème surtout avec l’épisode qu’on a vécu avec Rajevac ? Ça ne sera pas un gros pro- blème à mon avis. N’oubliez pas

d’un nouveau coach,

Entretien réalisé par Saïd Fellak

Tout d’abord, comment jugez- vous votre deuxième saison en France ? El Hamdoulilah. Je pense que c’est une saison assez bonne pour moi. J’ai enchainé des matchs et gagné davantage en expérience. Tout va bien pour l’instant. Vous avez été l’une des belles surprises de la dernière CAN. Avec du recul, racontez-nous comment vous avez vécu cette compéti- tion… Ça fait toujours plaisir d’être convo- qué en sélection. Ma joie a été immense quand j’ai su déjà que j’allais jouer la CAN. J’étais très heureux et fier surtout. J’ai eu la chance de jouer et j’ai tout fait pour la saisir. J’ai tout donné et prouvé mes qualités, même si je garde un goût d’inachevé vu les résultats. El Hamdouli- lah, je pense avoir donné sa- tisfaction lors des deux matchs que j’ai joués. Vous sortez grandi de cette CAN. Est-ce que vous vous sentez indispensable à cette sélection ? Non pas du tout. Je ne me sens pas encore important en sélection, car celle-ci n’ap- partient à aucun joueur. Je sais que si je ne joue pas avec mon club, il sera dif- ficile pour moi d’être ap- pelé. Il y aura d’autres joueurs qui vont s’illus- trer et prendront ma place. Il faut que je conti-

Europa League

nue à travail- ler « Meziani a laissé une bonne impression mais je ne sais
nue à travail-
ler
« Meziani a laissé
une bonne
impression mais
je ne sais pas s’il
sera gardé »
et faire
en sorte de tout faire
pour garder ma
place au sein de
cette équipe natio-
nale.
Depuis cette
CAN, il y a eu
pas mal de
changements
en sélection.
D’abord,
la
nomination à
la tête de la FAF
d’un nouveau
président que
vous connais-

Ghezzal et les Lyonnais à Amsterdam pour aire un premier pas vers la finale

qu’en sélec- tion il y a des joueurs à l’image de Aïssa-

Mandi, Yacine Brahimi et autres, qui parlent très bien espagnol. Je pense que ça peut aller. Avec Rajevac, le pro- blème, c’est qu’il ne maitrisait que le serbe. Personne ne pouvait le comprendre. Maintenant, je pense que c’est sur le terrain qu’on devra parler. Le match face au Togo est prévu dans moins d’un mois et demi. Pensez-vous déjà à ce match ? Oui bien sûr, mais d’abord, on va terminer nos trois derniers

Les Lyonnais iront défier aujourd’hui (17h45) l’Ajax à l’Amsterdam Arena en demi-finale aller de l’Europa League. Les coéquipiers de Rachid Ghezzal auront ce mercredi comme ambition de faire un premier pas vers la finale de l’Europa League. Le club rhodanien ne veut pas rater cette occasion d’aller au bout de cette compéti- tion et, pourquoi pas, remporter l’Europa League. Même si la mission s’annonce diffi- cile face à une très bonne équipe d’Ajax, les hommes de Bruno Génésio sont décidés à aller chercher un bon résultat chez l’Ajax avant de valider leur qualif ’ pour la finale au match retour au Parc OL. Pour cette rencontre, et comme ce fut le cas ces dernières se- maines, Rachid Ghezzal devrait être sur le banc des rem- plaçants. Même s’il a été convoqué par Bruno Génésio pour faire le déplacement à Ajax, Ghezzal devrait débuter la ren- contre de ce mercredi sur le banc des remplaçants.

La Lazio toujours sur ses traces

Dans un autre registre, l’avenir de Rachid Ghezzal conti- nue de faire couler de l’encre. En effet, le joueur de l’EN, qui sera en fin de contrat en juin prochain, n’a pas encore tranché sur le sujet. Au train où vont les choses, tout porte à croire que Ghezzal ne vas pas rester à l’OL la saison prochaine. Et pour cause, le joueur n’a pas trouvé un accord avec ses diri- geants sur le plan financier. Du coup, plusieurs clubs sont sur ses traces. Parmi ceux intéressés par Ghezzal, on retrouve la Lazio de Rome. Le site italien, Lazio News 24, a mis en avant les qualités du joueur algérien en affirmant que Ghezzal pourrait constituer un renfort de qualité pour le club de la ca- pitale italienne, la saison prochaine. Riad O.

Belkalem dans l’équipe type de la 35e journée de Ligue 2

Auteur d’une grosse prestation lors de la rencontre de son team face au Red Star, Essaïd Bel- kalem fait partie de l’équipe type de la 35e journée de la Domino’s Ligue 2, réalisée par France Football. L’ancien sociétaire de la JS Kabylie avait grandement contribué au succès de son équipe face à Red Star, une victoire qui permet à l’US Orléans de rester toujours dans la course pour éviter la relégation. Pour rappel, Belkalem a retrouvé cette saison la plénitude de ses moyens avec l’US Orléans en livrant, cette saison, de belles prestations en Championnat de Do- mino’s Ligue 2.

L’équipe type de la 35e journée de Ligue 2

Boucher (Auxerre) – Belkalem (Orléans), Hérelle (Troyes), Bréchet (Gazé- lec) – Bouanga (Tours), Bergougnoux (Tours), Nivet (Troyes), Da Cruz (Reims), Zoubir (Lens) – Gomis (Orléans), Blayac (Strasbourg). R.O.

N° 3714 04 Mercredi NATIONALE EQUIPE 3 mai 2017 Le salaire d’Alcaraz Voici à quoi
N° 3714
04
Mercredi
NATIONALE
EQUIPE
3 mai
2017
Le salaire d’Alcaraz
Voici à quoi
avoisinerait les
devrait ressembler
60 000 euros
le staff d’Alcaraz
S électionneur national depuis la
mi-avril, Lucas Alcaraz a signé
son contrat en Espagne après
avoir trouvé un accord sur tous les
points avec le président de la fédéra-
tion, Kheïreddine Zetchi. Ce dernier
était même satisfait de l’aboutisse-
ment de la discussion. Selon une
source de la FAF, Lucas Alcaraz aura
un contrat important. Ce sera un
contrat de deux ans pour un salaire
qui avoisinerait les 60 000 euros. La
FAF n’a pas voulu annoncer les chif-
fres mais selon les différentes infor-
mations recueillies, le salaire de
l’Espagnol serait même un peu supé-
rieur à celui de Christian Gourcuff
qui touchait presque 55 000 euros.
source indique qu’il devrait toucher
une prime avoisinant les 100 000 dol-
lars en cas de qualification à la CAN.
Dans le cas contraire, son contrat
prendrait fin.
150 000 dollars au cas où il
atteint la demi-finale en
2019
Une prime de 100 000
dollars pour la qualification
à la CAN
Le second objectif du technicien
ibérique, c’est la demi-finale de la
CAN-2019. Un objectif important, et
Zetchi veut à tout prix l’atteindre
dans un premier temps avant de pen-
ser à la finale, surtout que l’EN n’a
plus atteint ce stade de la compétition
depuis la CAN-2010 en Angola.
Lucas Alcaraz devrait toucher en effet
une prime de 150 000 dollars au cas
où il atteindrait la demi-finale de la
prochaine CAN. Le président Zetchi
a décidé de mettre tous les moyens
pour atteindre cet objectif afin que la
sélection nationale retrouve sa véri-
table place dans le milieu footballis-
tique du continent.
Hamza R.
A lors que ça fait déjà trois se-
rallié
Alger
en
compagnie
de
maines que Lucas Alcaraz a
Lucas Alcaraz.
été désigné à la tête de la
Lucas Alcaraz a paraphé un contrat
d’objectif avec la fédération. Son pre-
mier est de qualifier l’EN à la 32e édi-
tion de la phase finale de la CAN qui
aura lieu en janvier 2019 au Ca-
meroun. L’EN est versée
dans le groupe D en com-
pagnie du Togo, le Bénin
et la Gambie. Selon
notre source, Alcaraz
aura droit à une prime
d’objectif. La même
barre technique de la sélection na-
tionale, la composante du staff
technique de l’EN n’est toujours
pas connue. On sait que l’Espa-
gnol a ramené avec lui deux assis-
tants, mais aucun des assistants
locaux n’a été annoncé. Tout le
monde s’attendait à ce que le nom
de l’assistant soit annoncé au cours
de la réunion du Bureau fédéral.
Mais finalement, la décision n’a
pas été prise. Néanmoins, on a
déjà une idée sur l’ensemble du
staff qui devrait accompagner
Lucas Alcaraz, dans sa mission, au
moins jusqu’en février 2019.
Madoui second assistant
et sélectionneur des A’
Quant au second assistant, il de-
vrait être Kheïreddine Madoui,
l’actuel coach de l’ES Sétif. D’ail-
leurs, dans l’entourage de la FAF,
on l’annonce à 90% dans le staff de
Lucas Alcaraz. Il sera le second as-
sistant chargé du suivi des joueurs
locaux. Il sera en même temps le
sélectionneur des locaux. Cham-
pion d’Afrique 2014 avec l’ESS, le
profil de Madoui séduit beaucoup
les responsables de la FAF qui veu-
lent apporter du sang neuf.
plusieurs clubs ainsi qu’à la sélec-
tion du Qatar. Par ailleurs, on croit
savoir que l’ancien entraîneur des
gardiens de but de l’EN, Kaoua
Abdennour pourrait effectuera
son retour dans le staff de l’EN, vu
qu’il est devenu instructeur FIFA.
La FAF attend pour
officialiser les choses
Aziz Bouras, entraîneur
des gardiens de but
Jesus Canadas premier
assistant, Angel Miguel
Campos préparateur
physique
A la fédération, on attend en-
core pour officialiser les choses.
Aziz Bouras est toujours concerné
par les matchs de la Ligue 2, avec
le FC Sochaux. C’est aussi le cas de
Kheireddine Madoui puisqu’il est
concerné avec l’ES Sétif dans la
course vers le titre de champion
d’Algérie. Donc, la FAF ne veut pas
les perturber, mais elle a déjà eu
leurs réponses par rapport à la
proposition faite.
Les deux premiers assistants du
sélectionneur sont ses deux com-
patriotes. Jesus Canadas sera le
premier assistant. Comme princi-
pal mission, il aura la tâche de sui-
vre les joueurs algériens évoluant
à l’étranger. Le second assistant,
c’est Angel Miguel Campos, qui
s’occupera du volet physique. Les
deux assistants avaient été annon-
cés le même jour que celui du sé-
lectionneur. D’ailleurs, ils ont
Pour ce qui concerne l’identité
du coach des gardiens de but, c’est
l’actuel entraîneur des gardiens du
FC Sochaux, l’Algérien Aziz Bou-
ras, qui est en pole position, pour
succéder au très contesté Michael
Bolly, démis de ses fonctions à la
suite du fiasco de la CAN-2017 au
Gabon. Selon nos informations,
Aziz Bouras a été approché par la
FAF et il s’est montré très intéressé
par l’idée de rejoindre le staff tech-
nique de l’Equipe nationale A.
Une bonne chose pour l’EN du fait
qu’il possède une très large expé-
rience pour avoir travaillé dans
Hamza R.

Affaires ASMO-USB et ASO-USMB

Outre Antar Yahia et Saïfi

Zaoui est

aussi dans le viseur de la FAF

A la FAF, on songe réelle- ment à installer un coordina- teur entre les joueurs et l’instance fédérale afin d’as- surer une bonne communi- cation entre les deux parties. Plusieurs noms ont ainsi été évoqués. Il y a eu deux noms qui ont circulé avec instance en la personne de deux anciens capitaines de l’EN. Antar Yahia et Rafik Saïfi. Les deux anciens joueurs ont même été ap- prochés par la FAF pour en- visager d’installer l’un d’entre eux. Mais selon une source crédible, ce n’est pas uniquement ces deux noms qui sont sur les tablettes du président Zetchi. En effet, même Samir Zaoui est sur les tablettes de la fédéra- tion. Mais pour l’instant, c'est au stade de la ré- flexion. Zetchi veut prendre l’avis de tous ses collabora- teurs avant de trancher.

H.R.

de tous ses collabora- teurs avant de trancher. H.R. Que fait la commission d’éthique ? l

Que fait la commission d’éthique ?

l l Le résultat des matchs ASMO-USB et ASO-

USMB ont créé beaucoup de polé- mique sur la scène footballistique en Algérie, surtout après les lettres de protestations adressées par la JSM Skikda et la JSM Béjaïa à la FAF où ils ont protesté de l’arrange-

ment des deux résultats. Seulement,

la FAF n’a pas réagi, ni sa prétendue commission d’éthique et de fair- play, présidée par Mohamed Maouche. La question se pose maintenant après les différentes dé- clarations des parties concernées, surtout l’attaquant de l’ASMO, Ab- delmalek Ziaya, qui avait jeté un

pavé dans la mare lorsqu’il a confirmé que le match face à l’USB a bel et bien été arrangé. Où est la commission d’éthique et de fair-play dans toute cette affaire ? Pourquoi Mohamed Maouche ne s’est pas au- tosaisi de cette affaire ? Pourquoi Kheïreddine Zetchi ne l’a pas incité à prendre en charge cette af- faire et auditionner les par-

ties concernées ? Dans le cas où l’ar- rangement des matchs est confirmé, cela voudrait dire que l’éthique spor- tive n’aura pas été respectée. Ainsi, la commission d’éthique doit mener son enquête pour arriver aux conclusions. Pendant ce temps, la FAF et cette commission se conten- tent du rôle de spectateur. H.R.

Règlement du concours Nom : 1- Le tirage de la tombola se fera en une
Règlement du concours
Nom :
1- Le tirage de la tombola se fera en une seule et unique fois, à la fin
du concours, en présence d’un huissier de justice.
2- Le participant doit découper le coupon dûment rempli et l’envoyer
au Buteur par courrier dans une seule enveloppe ne portant aucun
signe distinctif à l’adresse suivante :
Prénom :
Journal Le Buteur - BP 66 - Port-Saïd
16600 - Alger
Adresse :
3- Les participants peuvent envoyer plusieurs
enveloppes.
4- La participation des employés du Buteur
est interdite.
5- Les prix que leurs lauréats n’auront pas
récupérés dans un délai de 30 jours après
la promulgation des résultats seront annulés.
5- Les employés du Buteur et d’AS motors ne sont pas autorisés à
participer à cette tombola.
N° tél portable :
Coupon
N° 3714 LIGUE 1 ESS Mercredi 05 3 mai 2017 Après la mise à jour
N° 3714
LIGUE
1 ESS
Mercredi
05
3 mai
2017
Après la mise à jour du championnat

Barki

Madoui vise

« L’absence des internationaux ne nous perturbe pas »

Le gardien Barki Khaïri, qui effectuera certainement son retour dans les bois de l’Entente ce samedi face au MCO, dit que tout va bien avant ce rendez-vous.

Avant de reprendre le championnat, vous avez disputé un der- nier match amical contre Tadjenanet. Comment jugez-vous

votre préparation par rapport à ce dernier test ? C’était effectivement un bon test pour nous dans la mesure où nous avons affronté une bonne équipe à tous les niveaux. Je crois que nous avons fait un bon match avec un rendement satisfaisant, car il y a eu beaucoup de bonnes choses et l’équipe a nettement progressé par rapport aux autres matchs amicaux. Nous l’avons joué comme si c’était un match officiel et cela a été très bénéfique pour nous et pour le staff technique. La victoire qui a été réalisée lors de ce match était, ap- paremment, importante pour vous, non ? Oui, car toutes les victoires sont importants, même quand il s’agit d’un match amical, surtout sur le plan mental. On s’est basés dans ce match sur d’autres as- pects tactiques, nous n’avons pas fait une fixation sur le score, mais quand on arrive à marquer c’est toujours un bon signe. Cela veut dire que ça a bien marché et que l’efficacité est là, c’est très encourageant pour les atta- quants. Je dirai que cette victoire va nous motiver avant notre match contre le MCO. Vous avez entamé depuis la reprise la dernière ligne droite avant la reprise du champion- nat. Etes-vous concentrés ? Nous avons fait du bon travail depuis le début de la trêve, que ce soit lors de notre stage à Sousse ou ici à Sétif. Nous nous sommes donnés à fond malgré les difficultés, car il n’était pas évident de pouvoir se concentrer tout au long de cette période. Mais depuis notre dernier match contre Tadjenanet, le groupe a re- trouvé la motivation et l’en- vie de jouer, car la reprise approche et les choses sé- rieuses vont reprendre. On est effectivement très concentrés sur notre sujet et on ne pense qu’à ce match face au MCO. Mais l’équipe est privée des internationaux durant cette semaine, ça ne vous perturbe pas ? Ah oui, j’avais complètement oublié qu’il y a six joueurs qui sont en Equipe nationale. J’en profite alors pour leur souhaiter bonne chance, mais leur ab- sence ne va pas nous pertur- ber, je ne le pense pas. Nous ne sommes pas en début de saison pour nous inquiéter. Ils peuvent s’adapter très vite après leur retour et as- similer la stratégie qu’on va préparer pour le match du MCO, ce n’est certaine- ment pas un problème pour

eux. Et comment voyez-vous votre mission à Oran ? Ces cinq prochaines jour- nées seront toutes décisives pour toutes les équipes et il y

121212121212 pointspointspointspointspointspoints A près la mise à jour du championnat avec les derniers matchs en
121212121212
pointspointspointspointspointspoints
A près la mise à jour du championnat avec les
derniers matchs en retard qui ont été disputés
le week-end dernier, les choses sont désormais
plus claires pour l’Entente de Sétif qui va s’élan-
Avec un simple calcul, nous en aurons besoin
de 12 pour finir champions. » Il ajoutera :
cer dans la dernière ligne droite pour le sacre final. Le
dernier échec du MCA à Béchar où il n’a pu revenir
qu’avec un seul point suite à son match nul contre la JSS
a augmenté considérablement les chances des Sétifiens
quant à l’octroi du titre, et, inversement, diminué les
chances des Algérois dans le sprint final. Du coup, Ma-
doui et ses collaborateurs ont fait leurs calculs et sont ar-
rivés à une conclusion : gagner quatre matchs et
n’attendre personne. Car les points de douze matchs ga-
« Il ne reste que six matchs et si on veut
réaliser cet objectif sans entrer des cal-
culs interminables, on se doit de rem-
porter quatre des six rencontres qui
restent. C’est une mission qui sera diffi-
cile, mais pas du tout impossible.»
« Ça ne sera pas facile,
mais on va se donner à
fond »
gnés permettront à l’ESS d’atteindre la barre des 59 uni-
tés, et, dans ce cas, même si les poursuivants gagnent
tous les matchs qui leur restent à jouer, ils ne rattrape-
ront pas l’Entente. Mais le souci du coach avant la re-
prise, c’est le rythme des joueurs. Car cette longue et
harassante trêve risque de laisser des séquelles sur le
plan physique et c’est un paramètre qui inquiète un peu
le staff sétifien qui doit attendre le match de samedi pro-
chain pour voir si le groupe peut reprendre facilement le
rythme ou non. Il est à rappeler que l’équipe était sur une
bonne dynamique et sur une courbe ascendante avant la
décision de suspendre la compétition.
L’entraineur de l’ESS a fait savoir en
effet qu’après une si longue trêve et la
perturbation de la préparation, il n’est
pas évident de reprendre en force le
championnat. « On s’attend à ce que les
choses soient difficiles à la reprise, mais je
compte beaucoup sur la détermination des
joueurs qui doivent se fixer cet objectif en
face d’eux pour qu’ils puissent trouver les
ressources nécessaires afin de tenir le coup
jusqu’au bout. La reprise va être difficile
avec les absents et les blessés que l’on
dénombre en ce moment, mais
« Il faut gagner quatre matchs pour
éviter les calculs »
Juste après avoir joué tous les matchs en retard, nous
avons pris attache avec Madoui pour avoir son impres-
sion et son analyse de la situation. Il dira : « L’écart est
désormais de 6 points avec notre premier poursuivant.
comme d’habitude, on va se
donner à fond et on va se sur-
passer pour réaliser le meil-
leur résultat possible à Oran
», a-t-il indiqué.
K. L.
Arroussi se blesse
et déclare forfait

La séance d’entraîne- ment d’avant-hier a été caractérisée par la bles- sure de Kheïreddine Ar- roussi qui n’a pas pu s’entraîner en raison de douleurs au genou. Le joueur est allé effectuer des examens médicaux qui ont révélé une tendi- nite qui n’est pas grave, mais qui va l’obliger à faire l’impasse sur le match de ce samedi contre le MCO. Arroussi n’était pas pres- senti dans le onze de départ de l’ESS face aux Oranais, mais il y avait de chances pour qu’il joue cette rencontre par rapport aux données actuelles. Car Ryad Keniche était blessé le week-end dernier et on ne connaît pas encore son état de santé actuel, même s’il vient de reprendre l’entraînement avec l’Equipe

s’il vient de reprendre l’entraînement avec l’Equipe nationale. Aussi, l’autre so- lution dans l’axe central,

nationale. Aussi, l’autre so- lution dans l’axe central, So- fiane Bouchar notamment, n’est pas concerné par cette rencontre en raison de la sanction qui lui a été infli- gée par le staff technique au même titre que Khedaïria.

Dix jours de repos total

Arroussi ratera donc ce match face au MCO et sans doute la prochaine rencontre, car il doit observer au moins dix jours de repos où il ne doit pas solliciter son genou, une période qui sera accompagnée évidem- ment de soins nécessaires. Cette défec- tion s’ajoutera à celles de Mellouloi et Amada qui sont hors plans du coach de- puis un bon bout de temps, sans oublier celle de Bouchar et Khedaïria.

K. L.

Le lieu n’a pas encore été choisi Cela dit, on ne sait pas encore où
Le lieu n’a
pas encore été
choisi
Cela dit, on ne sait pas encore où
va se dérouler cette séance qui sera
beaucoup plus une séance de décras-
sage qu’autre chose. Les dirigeants de
l’Entente ont pris attache avec leurs ho-
mologues oranais pour leur trouver un
créneau dans l’un des stades d’Oran
et cela ne devrait pas poser de
problème compte tenu des
bonnes relations entre
les deux équipes.
Entraînements
l’après-midi
L’Entente de Sétif s’entraîne en ce
moment en fin d’après-midi et le staff
technique aurait décidé de ne pas chan-
ger les horaires jusqu’à jeudi prochain
où la dernière séance est programmée à
Madoui,
Zorgane et
Fellahi dans un
match de gala
partir de 16h, c’est-à-dire à l’heure du
match de samedi pro-
chain contre le
MCO.
Les
réservistes
Les membres du staff
technique de l’ESS Kheïred-
dine Madoui et Malik Zor-
gane, ainsi que le manager
Farès Fellahi, sont invités à
prendre part lundi prochain
à un match de gala entre les
anciens joueurs des diffé-
rentes formations de la wilaya
et ce, en ouverture de la finale
de la Coupe de la wilaya de
Sétif qui va opposer Aïn
Arnat à Majd Rmada.
réintégreront
demain leur équipe
Comme nous l’avons déjà indiqué,
Kheïreddine Madoui avait fait appel en
début de semaine à quatre joueurs des U21
pour meubler les absences à l’entraînement,
surtout celles des internationaux. Ces der-
niers quitteront aujourd’hui le stage de
l’EN et seront de retour demain avec le
groupe. Du coup, les quatre joueurs en
question réintégreront leur équipe
Une
dernière
séance
vendredi à Oran
Selon le programme du
pour préparer à leur tour leur
match contre leurs homo-
logues du MCO.
staff technique de l’ESS, ce der-
nier aurait prévu une dernière
séance d’entraînement vendredi
après-midi après l’arrivée de l’équipe
à El Bahia. Il est à rappeler que les
Sétifiens rallieront la ville d’Oran
par avion sur un vol régulier
d’Air Algérie à partir de
11h30

aura de plus en plus d’enjeux. Donc, notre mission sera des plus difficiles, d’autant que l’équipe du MCO est plus compétitive que nous, car ils ont déjà joué deux matchs officiels durant la mise à jour du cham- pionnat. On aurait aimé par ailleurs jouer en présence du public, nous

sommes déçus d’évoluer à huis clos, ce match au- rait pu être une

grande fête

Khalil L.

du football.

Entre-

tien réa-

lisé par

N° 3714 06 LIGUE Mercredi JSK 1 3 mai 2017 Belkalem
N° 3714
06
LIGUE
Mercredi
JSK
1
3 mai
2017
Belkalem
«La situation me
«La situation me

«La situation me

T rès discret depuis quelque temps, l’ancien défenseur de la JSK et de l’Equipe

nationale, EssaïdBelkalem, in- vité à l’émission Addal+ sur

fait mal»

fait mal»

Personne de la JSK ne m’a appelé ni contacté. Je n’ai pas songé à revenir. Je profite juste de ma

Personne de la JSK ne m’a appelé ni contacté. Je n’ai pas songé à revenir. Je

Berbère télévision, en a profité pour évoquer la situation de la JSK, qui à cinq journées de la fin de la saison, n’a pas encore assuré son main-

tien. Une situation qui lui fait très mal, lui qui avant tout, supporte cette équipe,le symbole de toute une région.

tant : «En début de saison, les joueurs pensaient que le défaut venait du staff technique, donc les entraîneurs ont été remplacés. Mais aujourd’hui, ils n’au- ront pas à dire quoi que ce soit. Rah-

A

ce sujet, il dira : «C’est mon club de

mouni et Moussouni ont acquis de

«Je n’ai jamais imaginé

cœur, j’ai toujours été un fidèle suppor- ter avant d’être joueur. C’est vraiment

l’expérience et réalisent un bon travail.» «Moussouni communique

triste de voir la JSK lutter pour le main- tien. Cette situation me fait vraiment mal. Je me souviens, nous avons déjà connu une saison pratiquement pareille où nous étions aussi menacés. Mais les joueurs d’époque, la majorité issus de la région, se sont retroussés les manches pour sauver le club.» «Les joueurs sont inconscients de la situation» L’une des causes de cette situation, selon Belkalem, se sont les joueurs. D’après lui, ils ne sont pas conscients

la gravité de la situation. Pis encore,

de

bien avec les joueurs, le staff actuel réalise un bon travail» Toujours concernant les membres du staff technique, Belkalem a beau- coup encensé FawziMoussouniqui, selon lui, communique parfaitement avec les joueurs : «J’ai déjà côtoyé Moussouni lors de la formation pour l’obtention du diplôme d’entraîneur. C’est un coach au grand caractère. Il communique parfaitement bien avec les joueurs. C’est ce qui fait la différence. Il réalise lui aussi un bion travail.»

ils

estiment même que certains ne sont

la JSK en L2 mobilis»

«C’est faux ! Ce n’était qu’une rumeur.

pas ambitieux : «Sincèrement, je crois que les joueurs d’aujourd’hui ne sont pas conscients. D’ailleurs, certains ne sont même pas ambitieux ou sont limi- tés à un certain niveau. Ce n’est pas avec de tels rendements que l’équipe sera sauvée. Il en faudra beaucoup pour quitter cette position.» «S’ils ne relèveront pas le défi avec ce staff, alors avec qui ils le feront» Poursuivant son intervention, l’an- cien international algérien n’est pas allé par le dos de la cuillère en insis-

Inquiet pour son équipe favorite, le défenseur d’Orléans ajoutera : «Sincè- rement, je n’ai jamais imaginé la JSK en L2mobilis. A TiziOuzou et partout en Algérie, ce club est un symbole. Il n’est pas question qu’il descendre en division inférieure. Il faut faire le tout pour le sauver.» «Faux ! Je n’ai pas songé à revenir à la JSK» Interrogé aussi sur la rumeur faisait état de son retour à la JSK, il y a quelques mois déjà, l’axial ajoutera :

présence chez moi pour assister à un match où un entraînement, mais rien de plus. J’en profite autrement dit, pour rencontrer les joueurs que je connais pour les féliciter et les mo- tiver.» «On regrette tous Ebossé» Avant de conclure, avec une grande tristesse, Belka- lem parle du défunt Ebossé, décédé le 23 août 2014 : «Je connaissais Ebossé même si nous n’avons pas joué ensemble. Lors de la qualification de la JSK en Coupe d’Algérie face à l’USMA, il m’a serré dans ses bras tel- lement il était content. On a même gardé contact par la suite. La nouvelle de son décès m’a b o u l e v e r s é . C’était un excel- lent joueur avec beaucoup de qualité. On regrette tous cet atta- quant qui a fait le bon- heur des supporters de la JSK.» Saïd D.

a fait le bon- heur des supporters de la JSK.» Saïd D. Iboud : «Cette année,

Iboud : «Cette année, il faut arrêter l’hémorragie»

Iboud : «Cette année, il faut arrêter l’hémorragie» «A notre époque, on rem- portait le championnat,

«A notre époque, on rem- portait le championnat, à sept journées de la fin de la saison. On ne parlait jamais de reléga- tion. Aujourd’hui, c’est le

contraire. Les supporters font des calculs pour éviter la descente. Ça fait vrai- ment mal au cœur. Les gens m’interrogent sou- vent dehors et ils se posent toujours la même question : la JSK sera-t-elle sauvée ? Parfois, je ne trouve pas de réponse. Maintenant, il faut faire l’impossible pour éviter la catastrophe, avant de passer à autre chose. Cette année, il faut arrêter l’hémorragie.»

«Avec ces performances, l’espoir du maintien renaît» L’ancien défenseur de la JSK, Mou- loud Iboud, invité de l’émission Addal+, a, lui aussi, parlé de la situa- tion des Jaune et Vert, qui commen- cent petit à petit à quitter le zone de relégation. A ce sujet, il dira : « Avec ces performances réalisées depuis quelques journées notamment la victoire face au CAB à Batna, l’es- poir du maintien renaît. Désormais, les joueurs doivent gérer intelligemment les prochaines ren- contres et essayer de rester sur la lancée. » «Une victoire contre les Constantinois est obligatoire » Poursuivant son intervention, Iboud ajoutera :

Aïboud : «Un mauvais résultat face

au CSC serait impardonnable»

Après une longue période d’absence, le jeune milieu de terrain, Samir Aïboud, re- trouve progressivement sa forme. Il en- chaîne d’ailleurs avec des participations satisfaisantes. Interrogé par nos soins, le nu- méro 10 Kabyle estime que la JSK aborde le dernier virage et que les résultats doivent s’améliorer de match en match. Il a aussi évoqué la rencontre face au CSC qui, selon lui, s’annonce décisive et importante à la fois.

Tout d’abord, décrivez-nous l’ambiance qui règne au sein du groupe après le match nul enregistré face au MCO ? L’ambiance a toujours été magnifique après un bon résultat. Nous avons besoin de récolter le maximum de points pour assurer très rapidement notre maintien. Je crois que ce match nul face au MCO nous motivera davantage pour continuer sur cette lancée et essayer de s’éloigner de la zone rouge. De l’avis de tout le monde, la JSK a raté une victoire à Zabana. Partagez-vous cette idée ? Je dirais qu’on était supérieurs au MCO, notamment en première période où on pou- vait vraiment mettre au moins un but. Après la pause, notre adversaire s’est ressaisir et a essayé de créer quelques occasions. Le match nul est mérité. Désormais, on ambi- tionne d’enregistrer d’autres bons résultats pour assurer notre maintien. Même en difficultés, vous avez quand même parfaitement bien géré les matchs en retard, n’est-ce pas ? Effectivement, nous avons bien négocié

nos matchs en retard devant de très bonnes équipes. Récolter neuf points sur quinze possibles est déjà un exploit. Ce qui va nous aider à préparer sereinement les prochains rencontres. Avec 27 unités, le maintien n’est pas si loin, il suffit juste d’y croire. Autrement dit, vous devez d’abord faire le plein à domicile… Tout à fait, on n’a plus le droit de perdre des points surtout chez nous, puisque nous allons aussi affronter des formations qui lut-

tent pourle maintien. Donc, l’erreur est in- terdite. On doit se serrer les coudes pour être à la hauteur. Les joueurs sont conscients et je suis persuadé qu’ils relèveront le défi. Vous allez accueillir le CSC, ce samedi, à TiziOuzou. Comment s’annonce pour vous cette partie ? Il faut que tout le monde sache que notre maintien passera par une victoire face au CSC. C’est le match qu’il ne faut pas perdre quoi qu’il arrive. Nous avons assez de temps pour tout mettre en place. C’est une partie à six points et la victoire nous éloignera de nos concurrents. Alors, pas la peine de pas- ser à côté de la plaque. Regrettez-vous l’absence deBoulaouïdet

?

Enormément ! C’est un élément clé dans cette équipe. Son absence se fera certaine- ment ressentir. L’entraîneur va trouver son remplaçant. Nous allons faire de notre pos- sible pour être à la hauteur. Sur le plan personnel, peut-on dire que

vous avez retrouvé vos sensations après une longue période d’absence ? C’est mon deuxième match après une longue absence et je me sens beaucoup mieux. Je commence à retrouver mes sensa- tions. J’essaie de donner le meilleur de moi-même sur le terrain et appliquer les consignes du coach. Je ne vais pas m’arrê- ter là, je dois continuer à travailler pour être tout le temps au top. On vous laisse le soin de conclure… Nous allons jouer un match très im- portant samedi, donc je lance un message aux supporters pour qu’ils soient nom- breux. C’est grâce à eux qu’on pourra vraiment faire la diffé- rence. Ce n’est pas le moment de nous abandonner. On compte énormé- ment sur leur soutien. Entretien réalisé par Saïd D.

« Le match face au CSC est très important et les trois points sont impératifs. Il faut aborder cette rencontre comme si c’était une finale. Et je dirais aussi que la JSK doit à tout prix gagner tous ses matchs à domicile pour assurer son maintien sans faire trop de calculs. »

Saïb : «Les joueurs n’auront pas le droit à l’erreur face au CSC»

joueurs n’auront pas le droit à l’erreur face au CSC» De son côté, Moussa Saïb n’a

De son côté, Moussa Saïb n’a pas manqué l’occasion d’évoquer le match du CSC, qui, selon lui, n’est pas dé- cisif mais les trois points doivent rester à Tizi Ouzou : «Tout d’abord, je dirais que le match face au CSC n’est pas le tournant mais la

que le match face au CSC n’est pas le tournant mais la victoire est obligatoire. J’ai

victoire est obligatoire. J’ai remarqué que la JSK a un complexe à Tizi Ouzou et c’est pour cela que l’erreur est in-

terdite. Ce qui m’inquiète aussi, c’est le fait que le CSC va encore jouer à trois reprises à domicile. Du coup, la JSK doit bien gérer ses matchs.

»

« Le succès face au CAB a provoqué un relâchement chez les joueurs » L’ancien pensionnaire d’Auxerre ajoute : « La victoire face au CAB a provoqué un re- lâchement chez les joueurs car s’ils avaient perdu, ils n’auraient pas concédé le nul face à l’USMA. » «Mebarki est un

super joueur» Avant de conclure, Saïb évoque le cas Mebarki : « Me- barki est un très bon joueur et je ne pense pas qu’il soit écarté parce qu’il a demandé des ex- plications à son entraîneur. Per- sonnellement, je l’ai toujours

dit, il s’agit d’un bon joueur qui peut faire la différence à n’importe quel moment. »

S. D.

N° 3714 LIGUE 1 JSK Mercredi 07 3 mai 2017
N° 3714
LIGUE
1 JSK
Mercredi
07
3 mai
2017

«Le CSC ne va pas se refaire une santé à nos dépens»

cultés sur le terrain. Sans le public, le match était sans âme. Donc effectivement le huis clos n’a pas arrangé nos affaires. Avec ce partage des points avec le MCO, la JSK grimpe à la onzième place du classement, vous vous éloignez quelque peu de la relégation, quel est votre senti- ment ? C’est vrai que le point précieux ramené d’Oran nous fait gagner des marches au classement. On va pouvoir se soulager quelque peu de la pression. Ce n’est pas en- core acquis, nous sommes toujours dans l’obligation de récolter d’autres points. Dés- ormais, il faut mettre le cap sur les six der- niers matchs qui seront aussi difficiles, l’objectif est de faire le plein et assurer notre maintien avant le terme de la compétition. Ce samedi, vous accueillerez le CSC qui est aussi menacé par la relégation, com- ment vous voyez ce match ? C’est un autre match difficile qui nous at- tend ce week-end. Le CSC lutte pour son maintien et voudra à tout prix réaliser un bon résultat. Nous sommes très conscients de la mission qui nous attend. Après avoir récolté 9 points sur les 15 possibles en matchs retard, il va falloir désormais mettre le paquet lors des six derniers matchs de la saison pour sauver le club. Le CSC est une équipe respectable, mais nous n’allons pas lui donner l’occasion de prendre ne serait- ce qu’un tout petit point. D’aucuns estiment que c’est un match à six points Exactement, les Clubistes ne viendront pas en touristes à Tizi. Malgré leur situa- tion, ils vont tout donner sur le terrain pour nous piéger. On est conscients de l’en- jeu du match et on tâchera d’être prudents. Notre objectif est de renouer avec la vic- toire à l’occasion du retour de nos suppor- ters privés du dernier déplacement en raison du huis clos. Le CSC ne va pas se re- faire une santé à nos dépens.

Comment vous trouvez votre rende- ment personnel ? Ecoutez, moi je travaille régulièrement aux entrainements et je me donne toujours

à fond pour être prêt le jour du match. C’est

l’entraîneur qui est le seul habilité à décider de ma participation pendant les matchs. Je me prépare et je reste à la disposition de mon équipe. Je pense que je me suis tou- jours donné à fond pour apporter un plus.

A l’approche de la fin de cet exercice, tout le monde est mobilisé pour réussir un bon coup et terminer en haut du tableau. Il vous reste encore 6 rencontres d’ici le baisser de rideau du championnat, com- ment vous évaluez vos chances pour le maintien ? Il reste encore six matchs à jouer et chaque match sera une finale. Pour nous, toutes les rencontres sont importantes, et l’objectif est de récolter le maximum de points. A domicile comme à l’extérieur, les ambitions seront les mêmes, nous allons tout faire pour assurer le maintien avant la dernière journée et éviter les calculs. Nos chances sont intactes, il faut garder notre concentration maximale. Quel est le message que vous voulez faire passer à vos supporters ? Je demande à nos supporters de venir très nombreux samedi prochain lors de notre match face au CSC. Ils nous ont

beaucoup manqué à Oran suite au huis clos et j’espère qu’on sera à la hauteur samedi prochain pour leur offrir une victoire. Ga- gner les trois points ce samedi est plus qu’impératif, ça nous fera éloigner de la zone rouge et nous aurons évacué quelque peu la pression. C’est un match à six points, avec l’apport de notre merveilleux public je pense qu’on sera à la hauteur. Entretien réalisé par Lyès A.

Cela s'est passé après le match face au MCO

Khellili exige plus de temps

Recruté lors du dernier mercato hivernal, le dé- fenseur central Sofiane Khellili avait enregistré sa première participation sous la houlette de Hi- doussi face à l'USMH. Mais depuis, il a souvent été laissé sur le banc même avec l'arrivée du duo Rahmouni-Mous- souni. Mais au moment où il commençait à retrouver ses repères, il a contracté une blessure qui l'a éloigné des terrains pendant une longue période. Il a dû donc patienter plusieurs semaines pour rejouer. Ti- tularisé une deuxième fois, l'ancien pensionnaire du CRB espérait être re- conduit face au CAB. Mais le coach Rahmouni ne voulait pas apporter trop de changements. D'ail- leurs, il ne l'a pas aligné aussi contre l'USMA. C'est à ce moment-là que le joueur a commencé à per- dre patience. Mais le fait

de jeu

d’être laissé encore sur le banc face au MCO l'a obligé à discuter avec ses supérieurs. Il leur a en effet demandé des explica- tions, lui qui se considère comme un élément clé dans la composante ka- byle. Une initiative qui pourrait le desservir du moment que les membres du staff technique de- vraient compter sur lui lors du prochain déplace- ment à Tadjenanet.

Sa situation

l'inquiète

beaucoup

Inquiet, Khel-

lili com-

mence à

perdre

pa-

tience. A en croire nos sources, le joueur envisage même d’en référer au pré- sident Hannachi pour lui trouver une solution du moment qu'il estime qu'il a sa place dans cette équipe.

«Je veux avoir une chance pour confirmer»

Même s'il n'a pas sou- haité trop parler, le défen- seur Khellili que nous avons contacté en fin d'après-midi dira : «Effec- tivement, je suis inquiet car je suis venu à la JSK pour relancer ma car- rière. J'ai déjà été aligné et j'ai laissé bonne impression. Maintenant, je

veux confirmer.» S. D.

«El Phénoméno» honore un jeune joueur de la JSK Devant son idole, on reste bouche
«El Phénoméno»
honore un jeune joueur
de la JSK
Devant son idole, on reste
bouche bee. C’est le cas
du jeune joueur de la JSK
des moins de 17 ans,
Rabah Semaïli, qui a été
récemment honoré par
l’ancien attaquant brési-
lien, Ronaldo «El Phéno-
méno», lors de l’émission
Victorious. Ce dernier a
choisi le jeunot Kabyle
comme étant le meilleur
joueur de la semaine. Il
l’a, en effet, suivi avec
beaucoup d’attention et a été vraiment ébloui par
ses qualités techniques et physiques. Cela mettra
plus de pression sur le président Hannachi lequel
qui appelé à prolonger le contrat du joueur qui est
suivi par plusieurs clubs en Europe ou en Algérie.
En visite à Tizi
Ouzou, lundi dernier
Ould Ali (MJS)
«Le stade de 50 000 placesde Tizi
sera livré à la fin de l’année 2017»

Djerrar, le milieu défensif, est très satisfait de la dernière opération réalisée en déplace- ment à Oran face au MCO. Il a révélé que la JSK a gagné un point pré- cieux qui vaudra son pesant d’or au dé- compte final. Selon le joueur, l’opération maintien se poursui- vra et qu’ils vont tout donner pour l’assurer avant la dernière journée du cham- pionnat. Concernant le match suivant face au CSC, me- nacé, Djerrar dira sans détour que les gars de Cirta n’ont rien à espérer à Tizi.

Avec du recul, quel est votre commen- taire sur le dernier match nul ramené d’Oran face au MCO ? Personnellement je trouve que c’est un très bon résultat réalisé devant une équipe du MCO très solide et déterminée à mettre fin à la série des mauvais résultats. On sa- vait que notre mission allait être difficile. Après notre semi-échec à Tizi face à l’USMA, on était, si vous voulez, dans l’obligation de gagner. C’est dommage parce que nous étions capables de rentrer avec les trois points. Beaucoup pensent que l’absence du pu- blic a beaucoup pesé sur vous… Sincèrement, nous aurions aimé jouer ce match en présence des supporters. Beaucoup pensent que le huis clos a joué en notre faveur, mais il faut savoir qu’on a trouvé des diffi-

En visite de travail et d’inspection à Tizi Ouzou, lundi dernier, le ministre de la Jeu- nesse et des Sports, El Hadi Ould Ali, a rassuré quant à l’avancement positif des tra- vaux au niveau du projet de réalisation du stade de football d’une capacité de 50 000 places. Selon le ministre, le rythme des travaux est acceptable, sa livraison est

prévue pour la fin de l’année en cours a-t-il souligné : «Je suis très satisfait de la ca- dence des travaux au niveau du stade de 50 000 places. Il n’y a plus aucune contrainte qui puisse retarder sa livraison qui est en principe prévue pour la fin de l’année en cours. Même s’il y aura un petit retard, il ne dépassera pas le début de la nouvelle année. C’est plus qu’un stade de football puisqu’il y aura également tout autour d’autres structures sportives d’accompagnement réalisées aux dernières normes internationales. C’est un mégaprojet sportif accordé à Tizi Ouzou par le pré- sident de la République, Abdelaziz

Bouteflika, lequel accorde un inté- rêt particulier quant à sa livraison. Je ne manquerai pas de souligner le suivi rigoureux de ce projet par le wali de Tizi ainsi que toutes les autorités locales de la wilaya», a déclaré le ministre qui a profité de sa visite dans la wilaya de Tizi Ouzou, pour inaugurer plusieurs projets relevant de son secteur.

L.A.

inaugurer plusieurs projets relevant de son secteur. L.A. Renaï et Touhami réintègrent le groupe Bonne nouvelle

Renaï et

Touhami

réintègrent

le groupe

Bonne nouvelle ! Le jeune Anis Renaï, souffrant d’une pubalgie, est resté pendant plu- sieurs semaines loin des terrains. Il a en effet suivi un pro- gramme spécifique sous la houlette de Guillou, lequel a fini par le remettre sur pied. Il a d’ailleurs été autorisé à réinté- grer le groupe hier soir. C’est aussi le cas du défenseur Touhami qui est pourra désormais reprendre sa place.

Rial et

Boulaouidet

absents

La séance d’hier soir a été marquée par l’absence de deux joueurs. Il s’agit de Rial et Bou- laouidet. Ils ont été autorisés et de- vraient reprendre aujourd’hui. A noter que le second nommé ne sera pas présent face au CSC à cause d’une sus- pension automa- tique.

GH

N° 3714 08 MCA LIGUE Mercredi 1 3 mai 2017
N° 3714
08
MCA
LIGUE
Mercredi
1
3 mai
2017
N° 3714 08 MCA LIGUE Mercredi 1 3 mai 2017 A trois jours de la rencon-
A trois jours de la rencon- tre qui mettra aux prises son équipe avec le
A trois jours de la rencon-
tre qui mettra aux prises
son équipe avec le DRBT
et même si la LFP l’a
programmée au stade olympique
avant de se rétracter, on ne sait
pas encore où se jouera le
match, puisque les Mou-
loudéens insistent à évo-
luer au 5-Juillet. A ce sujet,
le coach nous dira : « Je n’ac-
corde pas une grande impor-
tance au lieu de la
rencontre, car le plus impor-
tant pour moi, c’est de prépa-
rer mon équipe
convenablement à cette
confrontation. Qu’elle
soit programmée au 5-
Juillet ou Bologhine,
cela m’importe peu.»
»
« Nous avons
six finales à
jouer »
Qualifiant cette
confrontation de
tournant, Mouassa
ne veut pas enflam-
mer les débats et af-
firme : « Il n’y a
pas que ce
match
qui est

Mouassa : «Prêt à affronter

Tadjenanet au 5-Juillet ou à Bologhine»

connaît son équipe, Kamel Mouassa estime qu’il a des solutions : « On au- rait aimé souhaiter bénéficier de tous les éléments, mais je n’ai pas aussi l’ha- bitude de me plaindre des absences car je compte sur tous les joueurs et nous avons un effectif riche. Au Mouloudia il n’y a pas de titulaires à part entière

ou d’éternels remplaçants et les élé- ments sur qui nous comptons à chaque rencontre ont donné entière satisfac- tion. Je tiens d’ailleurs à les remercier pour les efforts qu’ils ont déployés jusqu'à présent. »

« J’attends beaucoup

d’eux en cette fin de

saison »

Fort de son expérience, le coach compte sur l’expérience de ses joueurs et souhaite qu’ils donnent le meilleur d’eux-mêmes en cette fin de saison : « Vous savez, j’attends beaucoup de mes joueurs pour le reste des rencontres que nous allons livrer. Lorsqu’on est dans notre jour, aucune équipe ne nous fait peur et on jouera nos chances jusqu'à l’ultime journée. »

« Je les remercie pour

leur courage. Il était impossible de gagner avec Ghorbal à Béchar »

Kamel Mouassa n’est pas ce genre de technicien qui critique l’arbitrage, mais il n’est pas resté indifférent sur ce qui s’est produit à Béchar : « Je tiens avant tout à remercier les joueurs pour les efforts déployés à Béchar et leur cou-

rage sur le terrain, car il était impossi- ble de gagner avec un arbitrage comme celui de Ghorbal qui nous a pénalisés. Nous avons donc évolué dans des conditions difficiles et le résultat réalisé est satisfaisant si on tient compte des conditions dans lesquelles s’est déroulée la rencontre. »

« La longue trêve nous a

cassés car dans d’autres

circonstances, l’ESS n’aurait pas pris cette avance »

En parlant des résultats réalisés par son équipe jusqu'à présent, Mouassa déclare : « Nous étions sur la lancée en championnat et on a même terminé la phase aller en tête du classement. Seu- lement, la longue trêve nous a cassés car dans d’autres circonstances, l’ESS n’aurait pas pris cette avance, mais comme je l’ai toujours dit, le champion- nat se jouera jusqu'à l’ultime journée. »

« Une fois qu’on jouera le

DRBT, on pourra parler de

Platinum Stars »

Quant au prochain match de la Coupe de la CAF, le coach du Mou- loudia ne veut pas précipiter les choses et affirme : « Nous avons un match de championnat à disputer et il ne faut pas précipiter les choses. Une fois qu’on jouera le DRBT, on pourra parler de Platinum Stars et on aura le temps d’avoir une idée sur cette forma- tion. »

Propos recueillis par Kamel M.

important, car on a six finales à dispu- ter pour cette fin de saison. Les joueurs sont conscients de la mission qui les at- tend et sont motivés pour réaliser les meilleurs résultats. Nous avons un

groupe déterminé et qui veut réussir et c’est la raisons pour laquelle je reste op- timiste et on jouera nos chances à fond.

« Je ne me focalise pas sur les Tadjenanetis, car seule mon équipe m’intéresse »

En bordant avec le coach du MCA cette rencontre du DRBT et s’il cherche à avoir des informations au sujet de son adversaire, Mouassa se montre confiant : « Je ne vais pas per- dre le temps à essayer d’avoir des infor- mation sur le DRBT qui reste une bonne équipe en dépit de la place qu’elle occupe en championnat, ce qui m’intéresse le plus c’est mon équipe que je vais préparer pour gagner ce match et qui sera à mon avis difficile à l’image des autres confrontations que nous avons disputées jusqu’à présent. En cette fin de saison, on aura à jouer face à des équipes qui jouent les premiers rôles ou leur survie parmi élite. »

« Je n’ai pas pour habitude de me plaindre des absences, je compte sur tous les joueurs »

En dépit des absences que

Les Mouloudéens Les Mouloudéens Les Mouloudéens Les Mouloudéens Les Mouloudéens Les Mouloudéens Les
Les Mouloudéens
Les Mouloudéens
Les Mouloudéens
Les Mouloudéens
Les Mouloudéens
Les Mouloudéens
Les Mouloudéens
Les Mouloudéens
appréhendent le match du DRBT
appréhendent le match du DRBT
appréhendent le match du DRBT
appréhendent le match du DRBT
appréhendent le match du DRBT
appréhendent le match du DRBT
appréhendent le match du DRBT
appréhendent le match du DRBT

A six points du leader, le Mou- loudia amorcera un virage décisif en cette fin de semaine face au DRBT, une rencontre

qui s’annonce difficile pour les coéqui- piers de Hachoud, du fait qu’ils seront confrontés à une formation qui lutte pour sa survie parmi élite. Certes la bande à Mouassa s’attend à ce que la

rencontre soit difficile, d’autant plus que le DRBT ne va pas se découvrir et se regroupera derrière, mais ce que les Mouloudéens appréhendent, c’est le fait qu’on ne connaît pas grand-chose de la manière de jouer de l’adversaire en raison du changement opéré à la tête de cette formation durant cette trêve forcée pour certains clubs.

L’arrivée d’Ighil a changé les données

En effet, le DRBT version Ighil reste inconnu pour le Mouloudia, puisque l’ex sélectionneur du MCA et de l’EN a sans aucun doute changé beaucoup de choses dans cette équipe, y compris la

manière de jouer afin qu’elle puisse re- partir du bon pied et assurer son maintien. A l’exception donc de la va- leur intrinsèque des joueurs de Tadje- nanet, le Mouloudia ne connaît rien de cette formation.

Le Doyen est un livre ouvert pour lui

Contrairement à Mouassa et ses joueurs qui ne connaissent pas une grande chose du DRBT, le Mouloudia est un livre ouvert pour Meziane Ighil. En effet, ce dernier a une idée bien précise sur la valeur de la majorité des joueurs, du fait qu’il était leur entrai- neur la saison passée. Occupant le poste de consultant sportif au sein de la télévision nationale, il a eu l’occasion de suivre les rencontres de plusieurs formations, dont le MCA, en analysant même le jeu des équipes. Ainsi, il connaît bien les points forts et les points faiblesses de son adversaire sur lesquels il misera pour espérer prendre au moins un point de cette rencontre.

La bataille sera beaucoup plus tactique

A travers ces données, il est évident que la bataille sera tactique entre Kamel Mouassa et Ighil Meziane, puisque les deux techniciens ont une grande expérience et il est évident que l’équipe qui sera supérieure sur le plan tactique vaincra. Le rôle des entrai- neurs sera donc déterminant pour cette rencontre de cette fin de semaine. Toutefois, Mouassa reste confiant de voir son équipe l’emporter et essayer de réduire l’écart des points du leader qui effectuera un périlleux déplace- ment à Oran, lui qui a ressenti cette grande volonté dont sont animés les joueurs afin de terminer la saison en force et offrir au moins un titre à leur galerie, tout en essayant de réussir une bonne entame du parcours en phase des poules.

Kamel M.

Le secteur défensif donne satisfaction au coach

A l’approche de la fin de cette exercice et s’il y a un comparti- ment qui donne entière satis- faction à Mouassa, c’est incontestablement la ligne dé- fensive. Malgré le fait que le mérite des résultats réalisés jusqu’à présent revient à toute l’équipe, il n’en demeure pas moins que l’arrière-garde a joué un rôle déterminant en se montrant à la hauteur. Pour preuve, elle n’a encaissé qu’un but sur les trois derniers match disputés, dont deux en dehors de ses bases respectivement face au MCO et la JSS. Pour re- venir à cette récente confronta- tion livrée à Béchar, les défenseurs ont réalisé un sans- faute face à une équipe réputée intraitable chez elle, dont la ligne offensive a souvent fait parler d’elle.

Karaoui restera toujours sur le flanc gauche de la défense

Pour ce qui est du prochain match du Mouloudia face au DRBT et malgré le fait que Boudebouda sera prêt pour re- prendre service, le coach li- gnera Karaoui sur le flanc gauche de la défense après avoir donné entière satisfac- tion. Sachant que c’est élément qui défend assez bien tout en ayant cette tendance de monter en attaque, Karaoui est donc plus compétitif que son coéqui-

pier. Mouassa mise aussi sur la stabilité de la défense afin que ce compartiment puisse donner de l’assurance aux autres com- partiments, d’autant plus que le retour de Demou au niveau de l’axe central était bénéfique à plus d’un titre pour l’équipe, lui qui, par son expérience, dirige sa défense d’une bonne ma- nière et forme un bon duo avec Bouhenna qui a réussi à pren- dre une revanche sur le sort et assurer une place de titulaire de puis l’entame de la phase retour du championnat.

Le Mouloudia possède la meilleure défense du championnat

Pour cette fin de saison, il y a de fortes chances pour que le coach reconduise la même dé- fense à moins qu’il soit contraint d’effectuer des chan- gements pour cause de suspen- sion ou de blessure. En effet, il n’est un secret pour personne que le Mouloudia est actuelle- ment la meilleure défense du championnat, puisqu’elle a en- caissé seulement quinze buts sur les vingt- quatre rencontres livrées jusqu'à présent. Autre- ment dit, Mouassa a trouvé la bonne formule pour sa ligne défensive qui est le maillon fort de l’équipe. Kamel M

N° 3714 LIGUE 1 MCA Mercredi 09 3 mai 2017
N° 3714
LIGUE
1 MCA
Mercredi
09
3 mai
2017

Des changements en

L’entraînement d’hier a commencé en retard Bouguèche aux soins L’attaquant Hadj Bou- La séance d’hier,
L’entraînement
d’hier a
commencé
en retard
Bouguèche aux
soins
L’attaquant Hadj Bou-
La séance d’hier, qui a
guèche ne s’est pas en-
traîné hier à cause d’une
blessure contractée face
eu lieu à l’école d’hôtelle-
rie de Aïn Benian, a com-
mencé avec un retard
d’une demi-heure à cause
de la séance de travail de
l’Académie de Barcelone.
Le créneau du Mouloudia
était programmé pour la
matinée, mais les joueurs
à
la JS Saoura. Le joueur
s’est contenté d’une
séance de soins afin de
récupérer d’ici
le match
face au DRBT, ce sa-
medi.
Seguer toujours
absent
ont demandé
sa program-
mation dans l’après-midi
pour pouvoir
profiter du
repos qui leur a été ac-
cordé.
Mouassa
et Ghrib
ont motivé les
joueurs
Mohamed Seguer de-
vait reprendre le chemin
des entraînements hier
au complexe de Aïn Be-
nian, mais finalement il
était absent. L’attaquant
mouloudéen devait
commencer à courir.
Reste à savoir s’il va re-
prendre aujourd’hui.
Avant l’entame de la
Nekkache
en
cette semaine en solo et le fait que Nek-
kache manque de rythme lorsqu’on sait
que sa dernière apparition remonte au
match aller face aux Young Africans, le
coach misera sur Gourmi qui jouera
ainsi aux côtés de Bouguèche et Zerdab.
C’est ce trio d’attaque qui sera appelé
donc à trouver la faille dans la défense
du DRBT, eux qui doivent prouver le ré-
veil de la ligne offensive du MCA qui af-
fiche une bonne forme, ces derniers
temps, notamment sur ses bases.
séance, le président Omar
Ghrib et le coach Kamel
Mouassa ont tenu une
solo
réunion avec
les joueurs.
Ils les ont félicités après le
nul obtenu face à la JS
Saoura à Béchar. Ils leur
ont par ailleurs demandé
de se concentrer sur le
match face au DRB Tadje-
nanet de ce samedi.
Blessé, Hichem Nek-
kache a repris hier, en
solo, alors que ses co-
équipiers effectuaient
une séance ordinaire.
Chaouchi a
repris
Bonne nouvelle pour
les Chnaoua, le gardien
de but Faouzi Chaouchi
Le coach
a
L’entraineur cache tout de
même son jeu
rencontré Laroum
La présence de l’Acadé-
mie de Barcelone a été
a repris hier avec le
groupe, après avoir été
blessé face au MOB au
Afin de garder ses joueurs motivés et
voir chacun d’entre eux donner le meil-
leur de lui-même au cours de la semaine
et gagner sa confiance, Kamel Mouassa
cache son jeu même au cours des entrai-
nements, puisque samedi passé, il n’a
donné la liste des onze rentrant qu’une
fois dans les vestiaires.
une occasion
pour le tech-
nicien mouloudéen de
5-Juillet. Le gardien des
Vert et Rouge avait
même raté le match face
rencontrer son ami Boua-
lem Laroum qui a été
DTN, mais aussi DTS au
Mouloudia, il y a deux
la JSS. Hier, il s’est en-
traîné normalement
avec le groupe et sera
à
donc d’attaque
pour le
ans. Les deux
ont discuté
match de ce samedi
durant un bon moment.
Kamel M.
SeulSeulSeulSeull’altitudel’altitudel’altitudel’altitudefaitfaitfaitfaitpeurpeurpeurpeurauxauxauxauxMouloudéensMouloudéensMouloudéensMouloudéens SeulSeull’altitudel’altitudefaitfaitpeurpeurauxauxMouloudéensMouloudéens
Q ualifié à la phase des poules de la
Coupe de la CAF, le Mouloudia
d’Alger disputera son premier
match le 13 mai en Afrique du
Sud. La rencontre se tiendra au
Royal Bafokeng Stadium de Rustenburg, à
presque 140 kilomètres de Johannesburg.
L’équipe aura ainsi la chance d’affronter un
nient, vu qu’il y aura de l’humidité. En
Afrique du Sud actuellement, c’est l’automne
et la température n’est pas assez élevée,
même le taux d’humidité varie entre 40% et
50%. Mais Kamel Mouassa et sa troupe re-
doutent que cette humidité augmente d’ici le
jour du match.
adversaire mal en point en championnat et
qui traverse une crise. Platinum Stars oc-
cupe, en effet, la neuvième place du cham-
pionnat distancé par le leader, Cap Town
Alger-Johannesburg par vol
spécial suivi de deux heures
de bus pour arriver à
Rustenburg
City. Si les Vert et Rouge n’appréhendent pas
ce
déplacement car en Afrique du Sud, il ne
devrait pas y avoir de surprises, ils redoutent
tout de même les conditions climatiques. La
ville de Rustenburg est située à quelque 1150
Pour ce qui est des conditions de voyage,
la direction du Mouloudia d’Alger a décidé
de mettre tous les moyens pour s’assurer un
bon résultat en Afrique du Sud. En effet, le
Doyen ralliera la capitale sud-africaine via
un vol spécial à partir de l’aéroport interna-
tional d’Alger. La date du voyage n’a pas en-
core été annoncée, mais on croit savoir que
ce sera le 10 mai. A Johannesburg, les Algé-
rois rallieront la ville de Rustenburg par bus.
Il y a 140 kilomètres et le Mouloudia devra
faire un court voyage de presque deux
heures par route. Platinum Stars prendra en
effet en charge le transport terrestre de la dé-
légation mouloudéenne, de Johannesburg à
Rustenburg. Pour ce qui est de l’hôtel, la di-
rection du vieux club algérois est en train de
prospecter large au niveau de cette ville pour
choisir un hôtel qui offre toutes les commo-
dités à la délégation afin de préparer la ren-
contre dans de très bonnes conditions.
K. M.
m
d’altitude. Cela pourrait être un inconvé-

perspective face au DRBT

Cela pourrait être un inconvé- perspective face au DRBT T out en préparant la prochaine rencontre

T out en préparant la prochaine rencontre face au DRBT et qui sera un virage décisif pour son équipe, Kamel Mouassa pense

d’ores et déjà aux changements qu’il aura

à opérer, lorsqu’on sait qu’il sera privé de Kacem et Aouedj, suspendus pour cette confrontation. Le coach qui va récupérer Boudebouda et Nekkache pour cette rencontre choisira les éléments qui se- ront prêts sur tous les plans afin qu’ils prennent leurs places sur le terrain.

Chita sera probablement associé à Cherif El Ouazzani

S’il ne faut pas s’attendre à des change- ments au niveau de la ligne défensive, car seul Karaoui retrouvera son poste re- lativement au dernier match livré face à la JSS, lorsqu’on sait que c’est Hachoud qui a joué sur le flanc gauche à Béchar. Au milieu de terrain et en l’absence de Kacem, Kamel Mouassa va probable- ment aligner Chita qui a fait son entrée en cours de jeu à Béchar. Il sera préféré à

Boubedouda qui reste un élément poly- valent, du fait que ce dernier manque de compétition.

Derrardja pour animer le jeu

Quant à l’animation du jeu et sans au- cune surprise, elle sera confiée à Der- rardja qui reste l’un des éléments les plus réguliers de cette équipe du Mouloudia. Bien que ce dernier n’ait pas brillé comme à son habitude face à la JSS, il n’en demeure pas moins que la confiance lui sera renouvelée. Néanmoins, on n’écarte pas la possibilité de voir le jeune Mansouri effectuer son entrée en cours de jeu, puisqu’à chaque fois qu’il est in- corporé en seconde période, il apporte souvent un plus à l’équipe.

Gourmi remplacera Aouedj

Au niveau de la ligne d’attaque, Moussa sera aussi contraint d’effectuer un changement, puisque face à l’indis- ponibilité de Seguer qui s’entraînera

Vers la programmation du match du CSC le 17 mai

Afin que les équipes qui prennent part aux com- pétitions africaines, à savoir le MCA et l’USMA, n’aient pas de matchs en retard, une source digne de foi nous a confié que la LFP va décaler la pro- grammation de la 26e journée du championnat le 16 mai. Sachant que le MCA disputera son match aller face à Platinum Stars le 13 mai, l’équipe sera de retour au pays le lendemain de cette rencontre, lorsqu’on sait que la direction du club a affrété un avion pour assurer son déplacement en Afrique du Sud. La même source nous a confié que la ren- contre qui mettra aux prises le CSC avec le MCA sera programmée le 17 mai, soit trois jours après le retour de l’équipe. Dans un premier temps, la LFP avait pensé à avancer le match du Mouloudia pour le 9 mai, mais le fait que la délégation algé- roise se rendra le 10 mai en Afrique du Sud a chamboulé les calculs de la LFP.

La direction demande à jouer le DRBT, ce samedi, au 5-Juillet

Quant à la rencontre de ce week-end face au DRBT, on laisse entendre que la direction du MCA insiste pour jouer ce match au stade du 5- Juillet. En effet, la direction de l’OCO s’est opposée

à sa programmation ce vendredi pour des raisons

d’ordre organisationnel, mais les Mouloudéens es- timent que cette dernière pourra le programmer pour samedi et faire une exception, même si le lendemain un derby est prévu entre l’USMH et l’USMA. Il est vrai que l’OCO a toujours refusé de programmer deux matchs sur le même stade en l’espace de vingt-quatre heures afin de préserver la pelouse, mais le fait que ce match connaîtra une grande affluence, le stade de Bologhine n’est pas indiqué pour l’abriter. Reste à savoir maintenant quelle sera la réponse de l’OCO.

K.M.

N° 3714 10 LIGUE Mercredi USMA 3 mai 2017 Sidibé à l’USMA, il ne reste
N° 3714 10 LIGUE Mercredi USMA 3 mai 2017
N° 3714
10
LIGUE
Mercredi
USMA
3 mai
2017

Sidibé à l’USMA, il ne reste que la signature

V isiblement, les dirigeants de l’USMA se sont tournés déjà vers la saison prochaine et semblent vouloir faire le meilleur recrutement possi- ble pour renforcer le groupe,

doit cinq mois de salaires et qu’il compte toucher son argent jusqu’au dernier cen- time. Faute de quoi, il n’hésitera pas à sai- sir la chambre des résolutions de litiges pour avoir son argent s’il n’est pas régu- larisé avant la semaine prochaine.

Zemma d’attaque face aux Harrachis

A bsent contre la JSK mais aussi sa-

medi passé face au CAB, à cause

d’une blessure au niveau du

1
1

Yaya, future cible

du moment que c’est la seule manière d’es- pérer un meilleur parcours en Ligue 1
du moment que c’est la seule manière d’es-
pérer un meilleur parcours en Ligue 1 Mo-
bilis mais aussi afin de viser haut en Ligue
des Champions Total 2017. Pour réussir leur
pari, ils ont commencé à étudier le profil de
plusieurs joueurs et certains tellement qui
les ont séduits ont été même invités au tour
d’une table pour négocier une éventuelle
venue du côté de Bologhine. Parmi ces élé-
ments, nous pouvons citer le nom de Soma-
lia Sidibé. Le joueur du MOB a été
représenté par son frère qui est son mana-
ger. Ce dernier a eu une discussion avec l’un
des responsables usmistes et les deux parties
ont fini par trouver un terrain d’entente.
Selon les informations dont nous disposons,
il devra intégrer le groupe une fois l’actuel
exercice terminé.
Le Malien officialisera sa
venue dans les prochaines
heures
Toujours selon
notre
genou, Mohamed Amine Zemmamouche a
repris hier matin l’entraînement avec le
groupe. Un retour qui prouve que le gar-
dien de but sera d’attaque pour le match de
dimanche prochain. Pour rappel, son
équipe ira défier l’USMH au stade 5-Juillet
lors d’un derby, pour le compte de la 25e
journée de la Ligue 1 Mobilis. Un retour
qui ne devra que faire du bien aux Rouge et
Noir, vu les qualités du natif de Mila.
Khoualed et Hammar
n’y seront pas concernés
Sidibé menace de saisir la CRL
N’ayant pas perçu ses derniers mois de sa-
laires, Soumaïla Sidibé qui va quitter le club
au terme de cet exercice, a décidé de saisir
ses dirigeants pour réclamer son dû. D’ail-
leurs, le joueur se trouve toujours à Béjaïa
dans l’espoir de trouver une solution à
l’amiable. Le joueur affirme que le club lui
se
confirme, il
aura droit à une
licence africaine
et pourra dispu-
ter la Ligue des cham-
pions, lui qui a déjà découvert
la scène internationale en
jouant la Coupe de la CAF
avec l’équipe actuelle.
source, le Malien devra
signer un contrat
d’une durée de 3 ans
et toucher un salaire
de 15 000 euros lors
des prochaines
heures. Il sera
ainsi le premier à
rejoindre le club
cet été. Dans le
cas où son arri-
vée
Somalia Sidibé n’est pas le
seul joueur du MOB qui inté-
resse les Rouge et Noir,
puisque Fouzi Yaya est lui
aussi pisté. Etant l’un des
éléments les plus en vue lors
de ces dernières saisons
sous le maillot Vert et Noir,
il est pisté par d’autres for-
mations de la Ligue 1 Mo-
bilis mais il sera très
chaud à l’idée de rele-
ver un nouveau défi
du côté de Saint-Eu-
gène. Selon nos in-
formations, les
négociations avan-
cent bien
entre les
deux parties et
le natif de Béjaïa
serait en route
pour l’USMA.
Adel Che-
raki
Si Zemmamouche est prêt à tenir sa
place contre l’USMH dimanche, ce ne sera
pas le cas pour Nacer Eddine Khoualed et
Ziri Hammar. Les deux joueurs, même s’ils
se sont entraînés en grande partie avec le
groupe hier matin, doivent encore patien-
ter pendant quelque temps, avant de pou-
voir être de nouveau opérationnels. Il est
nécessaire de rappeler que le premier a
souffert d’une fracture au niveau péroné
contractée lors de la finale de Supercoupe
contre le MCA, le 1 er Novembre 2016, tan-
dis que le second a été opéré du ménisque
en début d’année. Si tout se passe comme
prévu, ce n’est que lors de la seconde moitié
du mois actuel qu’ils pourront avoir le feu
vert du médecin pour retrouver la compé-
tition officielle.
Adel Cheraki
Meftah élu
joueur du mois !
Après Andria en mars, ce fut au
tour de Mohamed Rabie Meah d’être
élu par les supporters meilleur joueur du
mois lors d’un sondage lancé sur le site offi-
ciel du club. Le latéral droit des Rouge et
Noir a été placé en haut de la liste composée
de quatre autres joueurs dont Abdellaoui et
Darfalou, tous les deux auteurs d’une
bonne prestation contre le CAB. Une
consécration méritée pour celui qui
est considéré comme un élément
clé dans le onze de Paul Put.
comme un élément clé dans le onze de Paul Put. Les Rouge et Noir recevront Ahly

Les Rouge et Noir recevront Ahly de Tripoli au 5-Juillet

C’ était dans l’air, dés-

ormais c’est officiel

! L’USMA recevra

Ahly Tripoli à l’oc-

casion de la première journée de la phase de poules de la Ligue des Champions Total 2017 au stade 5-Juillet. Une première

puisque les Rouge et Noir ont débuté cette compétition à Bologhine en battant les Burkinabés du Rail

Club de Kadiogo sur le score de deux buts à zéro, réussissant ainsi à prendre une sérieuse option, avant de valider leur qualification à Ouagadougou, une semaine plus tard.

Selon les informations dont nous disposons, ce n’est qu’après qu’ils se soient réunis avant-hier que

les responsables du club ont pris cette décision. Une décision judi- cieuse ou pas ? Seul l’avenir nous le révèlera.

Le match prévu à 18h

Cette première sortie lors de ce tour est programmée pour le vendredi 12 mai, à 18h. Les sup- porters n’auront donc aucune ex- cuse à ne pas faire le déplacement au stade 5-Juillet pour soutenir les coéquipiers de Mokhtar Benmoussa dont l’ob- jectif est d’aller le plus loin possi- ble lors de cette édition et refaire le scenario 2015 lorsqu’ils ont at- teint la finale pour la première fois depuis la création du club.

Le prix des billets fixé à 300 DA

Les dirigeants ont pris la déci- sion de faire baisser le prix des billets. Pour le premier match de cette phase de poules, les amou- reux du club ne payeront que 300

DA au lieu de 500 DA pour pou- voir soutenir leur équipe favorite. Une nouvelle qui ne devra que les réjouir et les motiver un peu plus à envahir la stade pour en- courager Zemma et ses cama- rades.

Des Tunisiens

pour l’officier

Les responsables de la CAF ont rendu publique la liste des arbi- tres qui dirigeront cette rencon- tre qui opposera les Rouge et Noir au Ahly Tripoli dans moins de dix jours. C’est donc les Tuni- siens Youssef Essrayri et ses as- sistants Anouar Hmila, Mohsen Bensalem et Said Mohamed Kordi qui ont été désignés. Pour rappel, même le match retour aura lieu en principe à Tunis à cause de la situation instable que vit la Libye depuis quelques an- nées. Adel Cheraki

Meziane a ré- intégré le groupe Abderrahmane Meziane a souf- fert d’une élongation au niveau
Meziane a ré-
intégré le groupe
Abderrahmane Meziane a souf-
fert d’une élongation au niveau de la
cuisse contractée lors du match amical
joué contre l’OM. Le joueur a été obligé
de faire l’impasse sur le déplacement à Tizi
Ouzou et la rencontre du week-end passé.
Se sentant mieux, il a repris en solo lors de
la reprise et c’est hier matin qu’il a pu ré-
intégrer le groupe. Il sera donc de la
partie dimanche face à l’USMH. Un
retour qui ne fera qu’offrir plus de
choix à l’ancien sélectionneur
du Burkina Faso.

Benguit n’ira pas à Bakou

l l Retenu pour les prochains Jeux de la solidarité islamiques, Abderraouf Benguit

rique de ne pas se rendre à Bakou où ils au- ront lieu puisque les responsables du club ont saisi la FAF pour que le milieu de terrain prêté par le Paradou AC sera laissé à leur disposi-

tion de Paul Put et c’est ce qui devra être offi- cialisé lors des prochaines heures. Une décision logique lorsqu’on connaît le parcours que les Rouge et Noir doivent mener jusqu’à la fin du mois de juin enchaînant les rencontres de la Ligue 1 Mobi- lis et celles de Ligue des Champions Total.

N° 3714 LIGUE 1 USMA Mercredi 11 3 mai 2017 Benkhemassa «Maintenant, il faudra battre
N° 3714
LIGUE
1
USMA
Mercredi
11
3 mai
2017
Benkhemassa
«Maintenant, il faudra battre
Aligné après la pause, samedi passé, à l’occasion de la réception du CAB lors
d’un match de mise à jour du calendrier, Mohamed Benkhemassa, qui a remplacé
Amir Sayoud, a su apporter le plus que le coach attendait de lui, en contribuant
à la victoire de son équipe. Rencontré après la fin de la partie dans la zone
mixte, le milieu de terrain a observé une halte pour répondre à nos questions,
évoquant plusieurs sujets qu’on vous laisse découvrir.
l’USMH»
Vos impressions à propos de cette
rencontre ?
Ce fut un match compliqué à né-
gocier, même s’il s’est joué à domi-
cile devant nos supporters. Les deux
formations voulaient à tout prix em-
pocher les trois points. Notre adver-
saire lutte pour sa survie en Ligue 1
Mobilis. De notre côté, il nous fallait
gagner pour gagner quelques places
au classement. Au final, nous avons
réussi à atteindre notre objectif donc
nous ne pouvons qu’être satisfaits.
La victoire a été difficile à se des-
siner, quelles en sont les raisons ?
Je ne vois pas de raison précise. Si
je dois vous répondre, je dirais que
le manque de compétition nous a
beaucoup pénalisés. Ce n’est pas fa-
cile de rester au top de son niveau,
après un mois d’arrêt. C’est vrai que
nous avons fourni des efforts pour
bien gérer la trêve mais ce n’est qu’en
enchaînant les rencontres officielles
que nous pourrons être au sommet
de notre forme.
Ce succès vous a permis de re-
trouver le podium. Un mot
concernant cette performance ?
Nous avons toujours dit que nous
allions nous battre et défendre nos
chances à fond et jusqu’à la dernière
minute. En remportant cette ren-
contre, nous avons prouvé que nous
ne comptons pas faire de cadeau à
aucune équipe. Le résultat décroché
à Tizi Ouzou le prouve aussi. Nous
sommes actuellement à la troisième
place, mais il faut savoir que nous ne
comptons pas nous arrêter là. La
suite du parcours est encore longue,
si l’occasion de faire mieux se pré-
sentera, nous la saisirons sans la
moindre hésitation.
Ce match a été une occasion de
retrouver votre efficacité offen-
sive, ça doit certainement vous
faire du bien…
Il n’y a aucun doute là-dessus. Ça
fait toujours du bien de marquer au-
tant de buts sans encaisser. Nous
avons livré une solide prestation.
C’est vrai que nous avons eu
quelques difficultés pour dominer
notre adversaire en première pé-
riode, mais nous avons repris les
choses en main lors de la seconde.
Nous avons fait le boulot contre le
CAB. Maintenant, il va falloir main-
tenir ce rythme et enchaîner.
Vous avez été incorporé après la
pause, êtes-vous satisfait de votre
prestation ?
Je suis beaucoup plus heureux par
le résultat final de ce
match. En ce qui
concerne mon état
de santé, je ne peux
qu’être soulagé
parce que cela fait la
« Notre
groupe en LdC
est équilibré, à
nous de bien
gérer notre
parcours »
sommes dans
l’obligation de
bien né-
go-
cier
ce
deuxième fois que je
rejoue après avoir
fait mon entrée en
jeu face à la JSK. Jusque-là, tout se
passe bien pour moi donc je suis
content. Je n’ai ressenti aucune dou-
leur, c’est une grande satisfaction
pour moi. A présent, il faut que je
redouble d’efforts afin que je sois le
plus performant possible surtout
que le coach a besoin de tout le
monde pour espérer termi-
ner la saison en force.
Votre prochain ad-
versaire sera
l’USMH, qu’avez-
vous à nous dire à
propos de ce derby ?
Ce n’est pas gagné d’avance,
c’est une fois sur la pelouse qu’il va
falloir l’emporter. Notre tâche ne
sera pas facile contre une équipe qui
pratique un beau football. Prépa-
rons-le donc de la meilleure des ma-
nières pour espérer avoir le dernier
mot et éviter d’être piégés. Nous
derby.
Montrons ce que
nous avons dans
le ventre et pro-
curons encore
plus de joie à
nos suppor-
ters.
On ne
peut pas
termi-
ner
sans
parler
de la
Ligue des
Cham-
pions, que
pensez-vous
du tirage au sort ?
Personnellement, je pense que
c’est un groupe équilibré. Toutes les
équipes partent à chances égales.
Elles peuvent toutes viser une place
en quarts de finale. Nous avons donc
un bon coup à jouer, mais il faudra
bien gérer notre parcours lors de ce
tour si nous voulons aller le plus loin
possible et refaire le coup de 2015.
Nous devrons croire en nous et nous
montrer solidaires.
Entretien réalisé par
Adel Cheraki

Pub

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE

WILAYA DE DJELFA DAIRA CHAREF COMMUNE EL GEUDDID

N° : d'identification fiscale : 198517039060027 Intitulé de l'opération

01- Rénovation Du Réseau D'assainissement à El Akid Loutfi - Cité 20 Août - NAHDA 02-Extention Du Réseau D'eau Potable Cité Mohammed Cheaabani

AVIS D'APPEL D'OFFRES N°: 07/2017

La Président de l'APC de la commune el geuddid lance un avis d'appel d'offres restreint pour les travaux de :

01-Rénovation Du Réseau D'assainissement à El Akid Loutfi - Cité 20 Août - NAHDA 02-Extention Du Réseau D'eau Potable Cité Mohammed Cheaabani CRITERES D'ELIGIBILITE

sont éligibles au présent appel d'offres restreint

01-Etre qualifié en Travaux Hydraulique (Activité Principale) et classé à la catégorie 3 ou plus. Les entreprises

intéressées pourront retirer le cahier des charges

techniques de la commune) contre versement d'un montant de 1.000,00 DA au commune d'El Guddid non remboursable. Les offres techniques et financières, seront constituées des pièces suivantes :

a) Dossier de candidature contient :

1).Quittance de droit de participation (copie originale) 2). Déclaration de candidature (dûment rempli et signée). 3). Déclaration de probité (dûment rempli et signée). 4). Statut de l'entreprise (pour les soumissionnaires concernés). 05) Certificat de qualification et classification professionnelles (catégorie quatre (03) ou plus exigée en Hydraulique activité principale 6) . Les documents relatifs aux pouvoirs habilitant les personnes à engager l'entreprise 7) .Casier judiciaire du signataire de la soumission en cours de validité pour les soumissionnaires nationaux. 8) Récépissé de dépôts des comptes sociaux CNRC pour les soumissionnaires personnes morales 9) ) .Attestations de bonne exécution pour des travaux (d'entretien, de réparation ou de construction) pour les 03 dernières années 10) Liste des moyens matériels à déployer au projet avec pièces justifiants la possession ou la location du matériel selon le cas. 11) .Liste des moyens humains dûment visée par les services de caisse de sécurité sociale, avec copies légalisées des diplômes. 12) .Le Bilan de l'entreprise pour les 03 dernières années certifiés par un commissaire aux comptes (ou visés par les services des impôts).

b) L’offre technique contient :

01- Déclaration à souscrire (dûment rempli et signée). 02- Tout document permettant d'évaluer l'offre technique

03- Le cahier des charges portant à la dernière page, la mention manuscrite « lu et accepté »

c) L'offre financière contient :

1- Lettre de soumission (dûment rempli et signée). 2- Bordereau des prix unitaires (BPU) complété en chiffres et en lettres (dûment signé) 3- Détail quantitatif et estimatif (DQE) complété en chiffres et en lettres (dûment signé) Les offres candidature et techniques et financières devront être distinctes et contenues dans des plis séparés avec indication pour chaque pli « Offre candidature » et « Offre technique » et « Offre financière ». Elles sont remises dans un seul pli, sous enveloppe dont celle de l'extérieure sera anonyme et ne doit contenir que la mention :

COMMUNE D'El GEUDDID AVIS D'APPEL D'OFFRES 01-Rénovation Du Réseau D'assainissement à El Akid Loutfi - Cité 20 Août- NAHDA 02-Extention Du Réseau D'eau Potable Cité Mohammed Cheaabani « à n'ouvrir que par la commission d'ouverture des plis et d'évaluation des offres» Les soumissionnaires resteront engagés par leurs offres pendant 111 jours à compter de la date de dépôt des offres. Toutes les offres doivent être déposées au niveau de la : COMMUNE D'ELGEUDDID (bureau du service techniques de la commune), le 21 eme jour de 8h00 à 12h00 à compter de la première publication du présent avis d'appel d'offres dans la presse nationale. L'ouverture des plis se fera, le même jour à 14h00, au Siège de la commune. Les soumissionnaires ou leurs représentants dûment mandatés peuvent y assister. Au cas où, ce jour coïnciderait avec un weekend ou une journée de repos légal, les opérations de dépôt des offres et d'ouverture des plis s'effectueront le premier jour ouvrable qui suit aux mêmes horaires respectifs.

que les entreprises satisfaisant obligatoirement au critère suivant :

auprès de la

Commune d'El Gueddid (bureau du service

Anep : 511873 / Le Buteur du 03-05-2017

Classement Ligue 1 MOBILIS Equipes Pts J G NP BP BC Dif 1 ES Setif
Classement Ligue 1 MOBILIS
Equipes
Pts
J
G
NP
BP BC
Dif
1 ES Setif
47
24
14
5
5
36
20
16
2 MC Alger
41
24
11
8
5
27
18
9
3 USM Alger
39
24
11
6
7
34
22
13
4 USMB Abbès
38
24
11
5
8
26
23
3
5 JS Saoura
36
24
9
9
6
23
20
3
6 NA Hussein Dey
35
24
9
6
9
30
26
4
7 O Médéa
34
24
9
7
8
29
29
0
8 CR Belouizdad
33
24
9
6
9
22
19
3
9 MC Oran
33
24
7
12 5
18
17
1
10 USM El Harrach
31
24
7
10 7
13
17
-4
11 JS Kabylie
27
24
5
12
7
15
21
-6
12 RC Relizane
26
24
9
5
10 25
27
-2
13 DRB Tadjenanet
26
24
6
8
10 24
28
-4
14 CS Constantine
25
24
6
7
11 25
30
-5
15 CA Batna
22
24
5
7
12 16
29 -13
16 MO Bejaia
17
24
3
8
13 20
37 -17
25 e Journée USM El Harrach Vs USM Alger Vs MC Alger DRB Tadjenanet JS
25 e Journée
USM El Harrach
Vs
USM Alger
Vs
MC
Alger
DRB Tadjenanet
JS Kabylie
Vs
CS Constantine
O Médéa
Vs
CR Belouizdad
USM Bel Abbès
Vs
RC Relizane
MC
Oran
Vs
ES Setif
NA Hussein Dey
Vs
JS Saoura
CA
Batna
Vs
MO Bejaia
   

26 e Journée

 

CS Constantine

Vs
Vs

MC

Alger

ES Setif

Vs
Vs

USM El Harrach

JS Saoura

Vs
Vs

CA

Batna

CR Belouizdad

Vs
Vs

NA

Hussein Dey

USM Alger

Vs
Vs

MC

Oran

RC Relizane

Vs
Vs

O Médéa

MO Bejaia

Vs
Vs

USM Bel Abbès

DRB Tadjenanet

Vs
Vs

JS Kabylie

N° 3714 12 CRB LIGUE Mercredi 1 3 mai 2017 Khoudi : «Prêt à tenir
N° 3714
12
CRB
LIGUE
Mercredi
1
3 mai
2017
Khoudi : «Prêt à tenir ma place»
Pressenti pour débuter dans l’axe de
la défense face à l’OM, en l’absence de
Naâmani, Hakim Khoudi continue de
s’entraîner très dur pour être à la hau-
teur de la confiance de son staff. Appro-
ché en marge de la dernière séance, le
défenseur du CRB s’est exprimé sur la pré-
paration de son équipe pour le déplace-
ment à Médéa.
Comment préparez-vous votre
prochaine rencontre de cham-
pionnat ?
On se prépare très sé-
prendre ce genre de décision. Et s’ils ont décidé
de nous faire jouer deux rencontres amicales,
c’est qu’ils ont leurs raisons et leur philosophie.
Mais personnellement, c’est largement suffisant,
surtout qu’on est en fin de saison.
Ne pensez-vous pas que cela risque de réper-
cuter négativement, notamment sur la forme
physique des joueurs ?
Non. Bien au contraire. Comme je viens de le
dire, on est en fin de saison, et les batte-
«On
rieusement pour le
retour de la compé-
tition officielle. Les
joueurs sont tous
ira à Médéa
pour les trois
points»
ries ne sont pas aussi pleines que
lors des premiers mois de com-
pétition. La charge et la fré-
quence de travail baissent un
petit peu. Et c’est donc tout à
fait normal qu’on se contente de
concentrés et veulent
tous réaliser une excel-
lente fin de saison. L’am-
biance est excellente, et ce en
dépit des problèmes finan-
ciers et ces salaires impayés
qui perturbent un peu les
joueurs. Mais, on a décidé de
mettre de côté ce problème et
de nous concentrer unique-
ment sur le volet sportif.
Comment jugez-vous la prestation de
votre équipe lors du dernier match ami-
cal face au CSC ?
Dans l’ensemble, on a été plutôt bons, aussi
bien sur le plan physique que technique. On
a su imposer notre rythme et mettre en dan-
ger une très bonne équipe du CSC. L’équipe
a beaucoup progressé par rapport au pre-
mier match disputé quelques jours aupara-
vant au 20-Août. Ce qui est plutôt rassurant
avant notre déplacement à Médéa.
Le CRB n’a disputé que deux rencontres
amicales au moment où plusieurs équipes
en ont disputé au moins cinq. Un com-
mentaire ?
C’est une décision qui revient à nos respon-
sables techniques. Ils sont les seuls habilités à
deux rencontres. De plus, les
joueurs se sentent en très bonne forme
physique.
Vous serez donc prêt pour la rencontre de sa-
medi…
Bien sûr qu’on sera prêts. On travaille très dur
depuis plusieurs semaines à raison d’une ou
deux séances quotidiennes. Ce qui est large-
ment suffisant pour être en excellente forme
physique. Je n’ai aucun doute sur le fait
qu’on est en mesure de relever les défis
qui nous attendent en championnat
tenir votre place ?
Que ce soit moi ou un autre qui joue, le plus
important reste que l’équipe gagne et qu’elle dé-
croche ses objectifs pour cette fin de saison.
Mais bon, pour répondre à votre question, je
dirais que oui. Je suis prêt à répondre présent si
le coach décide de me faire appel. Je me trouve
dans une excellente forme et je donnerai le
meilleur de moi-même pour apporter le plus
qu’on attend de moi.
Un dernier mot pour conclure ?
Je m’adresse aux supporters pour, dans un pre-
mier temps, les remercier pour tout ce qu’ils
ont fait depuis le début de la saison, et puis
pour leur demander de rester derrière nous et
de continuer à nous soutenir comme ils l’ont
toujours fait pour nous aider à décrocher les
objectifs qu’on s’est fixés pour cette fin de sai-
son, notamment en Coupe d’Algérie. Et j’espère
qu’on pourra leur offrir le trophée qu’ils atten-
dent depuis plusieurs saisons.
Entretien réalisé par
Islam T.
Afin
de bien préparer le
déplacement à Médéa
ou encore en Coupe d’Algérie.
Comment se présente cette ren-
contre pour vous ?
Elle sera difficile comme toutes
les rencontres qui nous restent
à jouer. Elle sera décisive aussi
puisqu’en cas de victoire, on
fera un pas immense vers le
maintien, notre premier objec-
tif. Dès lors, on pourra aborder
la suite de notre parcours en
championnat avec plus de tran-
quillité et envisager de décrocher
une place dans le haut du tableau.
Vous êtes pressenti pour débuter
L’ultime session de travail
prévue à Blida
Soucieux de bien préparer son équipe pour la prochaine jour-
née de la Ligue 1 Mobilis qui verra les Belouizdadis se rendre à
Médéa pour affronter l’Olympique local, Badou Zaki a demandé à
ses dirigeants de lui trouver un créneau sur une pelouse naturelle.
Chose faite puisque Bouazza et ses coéquipiers pourront bénéfi-
cier d’une session de travail sur le terrain annexe du stade Tcha-
ker de Blida, le vendredi matin, soit à la veille de la rencontre.
Ce qui devrait leur permettre de bien s’acclimater avec ce
genre de surface. A signaler que les Belouizdadis pas-
seront la nuit à Blida et ce pour éviter la fatigue
que pourrait engendrer le trajet par route
dans l’axe face à l’OM. Êtes-vous prêt à
entre Alger et Médéa.
Islam Tazibt
Il se plaint
de douleurs
à l’adducteur
Ali Moussa : «Objectif : revenir
avec les trois points de Médéa»
Biquotidien
hier
Naâmani
ménagé
par le staff
matchs seulement est très réfléchi.
Je pense qu’avec le travail qu’on ef-
fectue quotidiennement, on sera
prêts sur tous les plans lors de la re-
prise de la compétition.»
Ressentant quelques douleurs aux
adducteurs lors de la séance de re-
prise tenue lundi dernier, Moha-
«Naâmani se plaint de lé-
gères douleurs aux adduc-
teurs»
Le Chabab de Belouizdad pour-
suit sa préparation du match de
l’OM. Hier, deux séances d’en-
traînement étaient au menu. Le
première s’est tenue le matin au
20-Août et a été principalement
dédiée au volet physique, tandis
que la seconde a eu lieu au stade
de la Protection Civile de Dar El
Beïda et a vu Zaki se pencher es-
sentiellement sur l’aspect tech-
nique et tactique.
Hadj Mohamed
présent
med Naâmani a été laissé au repos
par ses responsables techniques. Le
défenseur n’a pas pris part aux
deux sessions de travail d’hier. Il
s’est contenté d’une séance de soins
avec le kiné du club avant
de repar-
tir chez lui. Pour le moment,
cune décision n’a été prise
concernant son retour à l’entraîne-
au-
ment mais cela devrait se
les tous prochains
faire dans
jours.
Approché en marge de la session
matinale d’hier, Ishak Ali Moussa
s’est exprimé sur la préparation
mais aussi sur les objectifs de son
équipe pour le rendez-vous im-
portant qui l’attend le weekend
prochain face à l’OM dans le cadre
de la journée de la Ligue 1 Mobi-
lis. «La rencontre de Médéa est très
importante pour nous puisqu’elle
pourra nous permettre, en cas de
victoire, de nous rapprocher encore
plus du maintien, notre premier ob-
jectif pour cette deuxième partie de
saison. Par la suite, on pourra re-
garder plus tranquillement vers la
suite de notre parcours en cham-
pionnat mais aussi en Coupe d’Al-
gérie. C’est pourquoi, on ira à
Médéa dans le seul et unique objec-
tif de repartir avec les trois points.»
Aucun risque
concernant sa
participation au match de
Comme c’est le cas de-
puis sa venue à la tête
du Chabab de Be-
louizdad, Hadj Mo-
hamed Bouhafs a
marqué sa pré-
sence aux entraî-
nements de
l’équipe première.
Hier encore, le prési-
dent belouizdadi a as-
sisté à toute la session
matinale. Il s’est en-
tretenu avec quelques
joueurs avant le com-
mencement de la
séance.
coupe
«Le groupe est dans une
bonne forme physique et
mentale»
Même s’il se plaint
de légères dou-
leurs,
Mohamed Naâmani, qui ne
Remerciements
sera
concerné
par
rencontre
de
ce
devrait
pouvoir
tenir
place qui
lors
de
Dame
coupe
sera
du la probable- match
Interrogé sur la forme physique et
mentale du Chabab qui n’a dis-
puté que deux rencontres ami-
cales durant cette longue trêve
qu’observe le championnat, l’ad-
joint de Badou Zaki a rétorqué :
ment
pas programmé weekend, sa
pour
le
12 mai
prochain. Une bonne nouvelle
Enfin, le technicien belouiz-
dadi a tenu à expliquer
l’absence de Moha-
med Naâmani
des deux
séances de tra-
vail au menu
d’hier. «Naâ-
mani a ressenti
quelques douleurs
aux adducteurs lors
de la séance de re-
prise. C’est pourquoi,
on a décidé de le
mettre au repos
pour lui permettre
de récupérer vite et
surtout de ne pas
aggraver sa bles-
sure. D’autant
plus qu’il ne sera
pas concerné par
la rencontre de ce
weekend. Il de-
vrait réintégrer
les groupes pro-
chainement», a-
t-il expliqué.
Propos recueillis
par Islam T.
La famille Beddal de Dar Beida tient a expri-
mer ses vifs remerciements a l’ensemble de
ses proches, amis, voisins, collègues de tra-
vail, et toutes les personnes ayant compati
avec une profonde sympathie à son chagrin
dans la triste épreuve de la perte du cher fils,
frère, oncle, neveu et cousin
pour le staff technique
Abderrezak Beddal dit Aboud
bénéficier de l’ensemble
qui voulait
de son ef-
fectif pour cette rencontre
si im-
portante pour le Chabab qui
envisage d’aller au bout de cette
compétition.
«Le fait de jouer deux rencontres
amicales seulement va se répercu-
ter négativement sur notre forme.
Bien au contraire, on est en fin de
championnat et les joueurs ne
sont pas aussi frais physiquement
que lors des premiers mois de la
saison. Et le choix de jouer deux
Survenu le 26 avril dernier à l'âge de 31 ans
suite à un accident de circulation Ses parents, ses frères et sœur,
ses neveux, ses oncles, ses cousins ainsi que ses belles sœurs les
prient de trouver ici l’expression de leur profonde reconnaissance et
de leurs sentiments les plus émus . Que Dieu Tout Puissant accueil
le défunt en Son Vaste Paradis. « A Allah que nous appartenons et
c'est vers Lui que nous retournerons ! »
Islam Tazibt
N° 3714 LIGUE 1 MCO Mercredi 13 3 mai 2017 Cavalli débarque à Oran
N° 3714
LIGUE
1
MCO
Mercredi
13
3 mai
2017
Cavalli débarque à Oran

«Je viens aider le Mouloudia»

A rrivé à l’aéroport international Ahmed- Benbella d’Oran à 14h de l’après-midi, l’ancien sélectionneur national, Jean Mi-

chel Cavalli est de retour au Mouloudia d’Oran. Le président, Ahmed Belhadj et le se- crétaire de l’équipe, Toufik Belahcène étaient en effet à l’accueil du technicien en question qui donne l’impression de bien connaitre non seulement le MCO mais aussi la ville d’Oran. Cavalli ne débarquera pas en terrain inconnu. «Je reviens dans une ville et une équipe que je connais bien. Même après mon départ, j’étais toujours au courant des résultats de l’équipe et de ses performances. Je n’ai jamais coupé les liens avec la ville encore moins avec le président à qui j’ai d’ailleurs présenté mes condoléances suite au décès de sa fille. Aujourd’hui, Baba est un président triste à cause aussi des résultats. On doit lui rendre le sourire et aussi à tous les gens de cette ville», dira Jean Michel Cavalli quelques minutes après avoir passé la PAF de l’aéroport où les gens de la presse l’attendaient aussi. «Je reviens pour la ville d’Oran, ses autorités, Baba et les suppor- ters» Jean Michel Cavalli qui entretenait d’excel- lents rapports avec le président et aussi les au- torités locales dont le premier magistrat de la ville qu’il a rencontré à plusieurs reprises, n’a pas cessé de nous dire que leur présence l’a en- couragé à revenir au Mouloudia. «Je reviens aussi pour ces gens-là, car en plus du président, j’ai toujours gardé de bons rapports avec le Wali d’Oran et les autorités de la ville en général», dira Cavalli avant d’ajouter : «Je dois dire aussi que les Hamraoua ont une place particulière dans mon cœur. C’est tout à fait normal, car j’ai passé d’agréables moments ici à Oran avec le Mouloudia.» «Je travaillerai bénévolement» Cavalli ne semble point motivé par l’aspect financier pour le moment, du moment qu’il a annoncé ouvertement qu’il est revenu travail- ler bénévolement. «J’ai un projet pour le Mou- loudia. Je dois discuter avec le président. Je reviens pour travailler bénévolement car dans l’immédiat, je crois que l’objectif est d’améliorer la situation de l’équipe qui n’est ni confortable ni alarmante. Mais, la mission n’est pas du tout

facile», affirme Cavalli qui pense que l’équipe qui a réalisé une belle phase aller est tombée dans ses travers durant la phase retour. «Je pense que tout le monde endosse la responsabi- lité pas seulement l’entraîneur. Baba a fait mon- tre de patience en récupérant l’entraîneur qui a démissionné. C’est un geste rarissime qu’il a fait.» «L’équipe souffre d’un blocage psychologique» Selon Cavalli qui a suivi le parcours du Mouloudia d’Oran cette saison, pense que l’équipe avait largement les moyens de jouer pour le podium. «Ce n’est pas normal qu’une équipe qui a réussi à être parmi les premiers du- rant la phase aller, chute aussi lourdement au classement. Il est clair que les joueurs souffrent d’un blocage psychologique. Il faut bien se pen- cher sur ce plan-là.» «Ce sera un match difficile contre l’ESS» Appelé bien sûr à provoquer dans l’immé- diat le déclic psychologique, Jean Michel Ca- valli reconnait que le match contre l’ESS s’annonce très compliqué vu que le Moulou- dia va affronter le leader du championnat. «J’avoue que ce match sera difficile. Pour le mo- ment, je vais essayer de superviser l’équipe et après on verra», ajoute-t-il. Cavalli ne sait pas encore s’il sera sur le banc, samedi prochain ou pas. Il a débarqué hier à l’entraînement Sitôt arrivé à Oran, le nouvel entraîneur du Mouloudia d’Oran accompagné de Baba et Belahcène a posé ses affaires pour préparer sa venue au stade Ahmed-Zabana. C’est d’ailleurs pour lui qu’on a programmé la séance d’en- traînement qui était prévue le matin, en fin d’après-midi. Le coach devait avoir une prise de contact avec les joueurs dont il connaissait déjà la moitié. Il devait se réunir avec Baba hier soir Afin d’étaler son projet de travail, lui qui ne veut pas se contenter du rôle de pompier, Jean Michel Cavalli devait se réunir en tête à tête avec le président, Ahmed Belhadj, pour lui dé- voiler son plan de travail qui sera à long terme. A. L.

Baba renvoie Moussi et Aguid

qui sera à long terme. A. L. Baba renvoie Moussi et Aguid La direction du Mouloudia
qui sera à long terme. A. L. Baba renvoie Moussi et Aguid La direction du Mouloudia

La direction du Mouloudia d’Oran a décidé enfin de sévir en renvoyant deux joueurs. Il s’agit de l’atta- quant Moussi Abdeslam qui a déclenché une bagarre avant la reprise des en- traînements suite à son al- tercation avec Mourad Del- houm et aussi l’ar- rière droit, Amir Aguid qui s’est ab- senté à la veille du match contre la JSK sans au- cune raison. Baba a ainsi pris l’irrévocable décision de se séparer définitivement d’eux. Il faut dire que le prési- dent veut par cette décision envoyer un message aux autres joueurs afin qu’ils se tiennent à carreaux, notamment avec l’avè- nement de Cavalli avec qui il veut réussir cette fin de championnat.

Une requête

contre Baba

chez Zetchi

Le président du Moulou- dia a été étonné d’apprendre qu’une lettre signée par quelques actionnaires a été adressée au niveau de la FAF, pour dénoncer sa gestion. N’étant pas au courant du contenu, le premier responsable du club d’El Hamri semble avoir une idée sur la personne qui a adressé cette correspondance au niveau de Dely Brahim. A. L.

cette correspondance au niveau de Dely Brahim. A. L. Chérif : «On connaît bien la méthode

Chérif : «On connaît bien

la méthode Cavalli»

L’attaquant des Hamraoua, Hi- chem Chérif pense que l’équipe est en train de connaitre un sé- rieux passage à vide et qu’il fau- drait que tous les joueurs se serrent les coudes pour s’en sor- tir.

Le nul concédé contre la JS Kabylie samedi dernier était lourd de conséquences, non ? J’avoue que c’était la contre-performance de trop pour nous. Face au MCA, on a bien joué et on était à deux doigts de la victoire. Contre la JSK, on était loin du compte. J’ai senti que les deux équipes avaient peur d’encaisser. Finale- ment, ce nul a beaucoup plus arrangé la JSK que nos affaires. Après ce match, il y avait les déclarations fra- cassantes de Delhoum suivies par le départ de Belatoui… Je pense que Delhoum ne représente que lui- même. Il est responsable de ses déclarations. Certes qu’on passe par des moments difficiles, mais un vrai groupe doit se serrer les coudes au lieu de s’accuser. Après une phase aller excel- lente, personne n’a trouvé à redire. Maintenant, on doit penser à sortir de cette situation avec l’état d’esprit du groupe.

Que pensez-vous du départ de Belatoui ? Ecoutez, l’avenir de l’entraîneur n’a jamais été du ressort des joueurs. On n’a pas le droit de commenter ce genre de sujets. Je sais seulement que Belatoui qui a réalisé une phase aller excep- tionnelle où tout marchait bien pour lui, a mal- heureusement du payer les frais de cette série de neuf matchs sans victoire. Je ne pense pas qu’il est seul responsable de cette série. L’attaque qui n’a pas marqué pendant sept matchs est pointée du doigt. Qu’avez-vous à dire ? Je dirai que le problème réside certes sur le plan offensif car si on ne marque pas, on ne gagne pas aussi. Mais je dois préciser une chose : l’attaque qui a joué durant toute la phase aller, n’est pas celle qui évolue durant cette phase re- tour. Il y avait trop de changements. A l’aller, on arrivait à trouver rapidement nos repères, sur- tout en fin d’année. La blessure de Souibaa et les changements fréquents n’ont finalement pas été fructueux à l’équipe. En revanche, le président a engagé une vieille connaissance à savoir, l’entraîneur, Jean Michel Cavalli… Je pense que Cavalli n’est pas un inconnu pour la plupart des joueurs qui ont travaillé sous son aile. On connait bien sa méthode de travail avec laquelle on va rapidement s’adapter. Maintenant, on espère que son arrivée va provoquer le déclic

tant attendu par l’équipe. Le match de l’ESS s’an- nonce diffi- cile, non ? Oui bien sûr ! Ce match contre l’ESS est très compliqué, car on sait bien que cet adver- saire veut s’ap- procher du titre. Donc, il viendra à Oran pour réaliser le meilleur résul- tat possible. Pour notre part, on va essayer de tout donner au cours de ce match afin de renouer avec le succès et provoquer le déclic. A vrai dire, le Mouloudia va se contenter du maintien… Notre objectif est désormais d’assurer le plus tôt possible le maintien. Heureusement qu’on a réussi à gagner ce précieux points durant la phase aller qui nous permettent aujourd’hui quelques faux pas. Mais, on doit quand même penser à assurer le maintien très tôt, afin de terminer à l’aise le championnat. Entretien réalisé par Amine L.

N° 3714 14 LIGUE Mercredi MOB 1 3 mai 2017 Après la relégation en Ligue
N° 3714
14
LIGUE
Mercredi
MOB
1
3 mai
2017
Après la relégation en Ligue 2 Mobilis

Un grand ménage se prépare au MOB

se réunir ce week-end pour aborder quelques points importants liés à la situation de l'équipe et par la même, procéder à la préparation de la pro- chaine saison, notamment en ce qui concerne le recrutement et les né- gociations avec les cadres de l'équipe. Il sera aussi question de fixer la date de la tenue de l'AGO,

bien qu'en l'état actuel des choses, cette dernière n'est pas une priorité, de l'avis même des membres du staff dirigeant. En effet, cela ne presse pas autant que les négociations avec les cadres de l'équipe qui, dans leur ma- jorité se trouvent très convoités par d'autres clubs. À cet effet, on croit savoir de sources bien informées que le président compte convoquer certains joueurs pour la semaine prochaine afin de négocier à propos de la saison prochaine.

sa mission cette saison en collec- tionnant les revers l’un après l’autre. Cette situation a donné beaucoup à réfléchir au président qui compte remanier son équipe quelle que ce soit l’issue de cette saison catastro- phique. La saison prochaine sera transitoire pour le club qui sera cer- tainement remanié à 90% voire même un peu plus. Les décideurs béjaouis doivent penser juste et ra- tionnellement et éviter de commet- tre les erreurs de leurs prédécesseurs…

Quelques cadres seulement seront maintenus

Au MOB, des joueurs n’attendent que la fin de saison pour changer d’air même si certains ont déjà tran- ché quant à leur future destination. La preuve, il faut les voir comment ils abordaient les entraînements et avec quel état d’esprit ils entament les matches. Ainsi, les décideurs dans ce club doivent donc retenir quelques cadres, ceux qui ont donné satisfaction seulement. La saison dernière, le club, a déjà trouvé des difficultés pour retenir les joueurs qu’il voulait garder, cette

saison sera encore pire. Ce sera dif- ficile de retenir tout le monde puisque le MOB jouera dans le pa- lier inférieur, mais ce n’est pas un problème du moment que la direc- tion ne compte pas retenir les joueurs qui n’ont pas pu maintenir le club en Ligue 1 Mobilis.

Recruter un entraîneur de renom

Les lendemains de la relégation vont être très difficiles à gérer du côté de la direction qui va se re- trouver fragilisée plus que jamais cet été. Toutefois, les responsables n’ont pas trop le choix, ils doivent se mettre au travail afin d’éviter un autre scénario catastrophique qui pourrait aussi couter très cher au MOB lors de la saison prochaine. Bref, ainsi, les responsables, doivent penser d’ores et déjà à recruter un entraîneur de renom, qui pourrait bien redonner à cette équipe son âme. Un coach capable de gérer les mentalités de ses joueurs et faire re- venir le MOB au devant de la scène le plus vite possible. En tous les cas la direction n’a pas le droit de com- mettre les mêmes erreurs de cette saison où elle a déjà consommé pas

À chaque contre-perfor- mance, la pression monte d’un cran au MOB. Déjà que pour les supporters, jouer la

relégation après une finale en Coupe

de la CAF est une insulte, perdre au- tant de matchs cette saison est in- concevable, eux qui ont été habitués

à mieux. Face à cette situation, les

dirigeants du club, qui ont eux aussi une part de responsabilité, essayent tant bien que mal de sauver la face. D’après nos sources, un grand mé- nage est prévu dans les prochaines semaines. Les membres du conseil d’administration auraient pris la dé- cision de revoir beaucoup de choses au sein de l’équipe et ce, au niveau du staff ou des joueurs. Certains

moins de quatre entraîneurs sans avoir aucun résultat malheureuse- ment.

Les leçons seront-elles méditées ?

Le MOB est désormais en Ligue 2 Mobilis. Pour ses supporters, ce n’est pas une fatalité, l’équipe doit repartir du bon pied en prévision de la saison prochaine. La grande question qui taraude les esprits est de savoir si le club pourra compter sur de véritables hommes, du genre à ne pas abandonner le navire. Ce- pendant, quelle que soit la situation, les personnes et les aléas de l’avenir, le MOB devra continuer à exister, mais, surtout, repartir avec des hommes qui l’aiment et sachent la couver. Après la relégation presque consommée, Béjaïa pleure son sort, toutefois, il ne faut surtout pas lais- ser le club sourdre dans sa désillu- sion. Les grands hommes, ce sont ceux qui savent relever leur équipe, et les grands clubs ne meurent ja- mais. Pour peu que le club ne soit pas en panne d’hommes et en crise d’identité et que les leçons soient méditées.

joueurs sont la cible de la direction. La même source d’information nous a confié que
joueurs sont la cible de la direction.
La même source d’information nous
a confié que la direction reconnaît
son erreur de casting. Ainsi, de
nombreux joueurs risquent de se
trouver eux aussi à la porte cet été.
Déjà, deux sont sur le point d’êtres
renvoyés, en attendant d’autres dans
quelques jours.
La direction ne fera plus
confiance au groupe
actuel
Les dirigeants devraient
se réunir ce week-end
S.A.
Les dirigeants du MOB devraient
Après cette descente en enfer qui
a envoyé le club en Ligue 2 Mobilis,
on s’attend à voir un MOB complè-
tement remanié la saison pro-
chaine. Il est clair que la direction
ne fera pas confiance en ce groupe
qui n’a pas réussi

Lakhdari a repris

Ferhat de retour face au CAB

pel, l’enfant de Tinebdar a été convoqué lors du dernier match, mais sans autant jouer la moindre minute. Toutefois, d’après le staff technique, le dé- placement à Batna sera l’occasion donc pour lui afin de retrouver une place de titulaire après une longue absence qui aura duré plus de deux mois.

«Je suis prêt à jouer ce samedi»

Interrogé par nos soins, Ferhat s’est dit heureux d’avoir repris le travail avec le groupe et rassure

qu’il sera présent samedi soir devant le CAB : «J’ai eu le feu vert ce matin (hier : ndlr) pour reprendre du service avec le groupe et renouer avec la

Boulemdaïs et Bencherifa ne se sont pas entraînés hier

l l Ayant repris le travail avec le groupe depuis samedi dernier,

l’attaquant béjaoui, Hamza Boulemdaïs, n’a pas pris part à la séance d’hier matin. Renseignement pris, l’ancien at- taquant du CSC, s’est rendu chez lui à Constantine. Le joueur aurait demandé l’autorisation de son entraîneur. Il est attendu aujourd’hui pour reprendre le travail et poursuivre la préparation pour le reste du parcours à l’image de son ca- marade Bencherifa qui ne s’est pas présenté lui aussi, hier, à l’entraî- nement.

Rahal malade

l l Un autre absent de la séance d'hier, il s'agit de

Fawzi Rahal qui s'est pré- senté le matin au stade sans pouvoir s'entraîner pour au- tant. Le milieu de terrain béjaoui souffrait d'une diar- rhée, d'après ce que nous avons pu savoir. Il a été pris en charge par le staff médical, et normalement, il devra reprendre les entraînements aujourd'hui.

l l Absent lors des dernières

séances du travail de son équipe, le

défenseur axial du MOB, Adel Lakh-

dari, a repris le travail hier dans la mati- née. Pour rappel, l'absence de ce joueur

a suscité des interrogations ces derniers

jours et a laissé libre cours à la spécula- tion, laissant entendre que le joueur a

boudé l'équipe, suite à ses arriérés. Bref,

le joueur ne veut pas polémiquer et af-

firme qu’il était obligé de se rendre chez lui pour régler une affaire d’ordre fami- lial.

Benamara et Aggar s’entraînent avec les seniors

D e son côté, Malek Ferhat, qui a été vic- time d'une blessure nécessitant une in- tervention chirurgicale qu’il a subi à Tunis récemment, se sent très bien dés-

ormais. Le joueur sera donc prêt pour le match qui aura lieu samedi prochain face au CAB en déplace- ment. Pour rap-

samedi prochain face au CAB en déplace- ment. Pour rap- Yaya s’est rendu à Alger Alors
Yaya s’est rendu à Alger Alors qu’il n’est toujours pas au- torisé à reprendre avec
Yaya s’est
rendu à Alger
Alors qu’il n’est toujours pas au-
torisé à reprendre avec le groupe tant
que sa blessure n’est pas guérie à 100%,
le milieu de terrain béjaoui, Fawzi Yaya
s’est rendu, hier, à Alger pour rejoindre
la caserne de Ben Aknoun. Le capitaine
béjaoui devait être examiné sur place
par le staff de la sélection militaire
afin d’être mieux fixé avant de reve-
nir aujourd’hui ou demain à Bé-
jaïa pour poursuivre les
soins sur place.
S.A.

compétition. Les douleurs se sont estompées et je suis prêt à jouer. Je suis prêt à 100% pour affronter le CAB et l'entraîneur peut compter sur moi. Cela dit, si l'entraî- neur décide de m'aligner d'entrée de jeu, je ferai de mon mieux pour être à la hauteur et aider mon

l l

En raison de manque de

joueurs notamment lors de la

séance d’hier, le coach Boussâada a décidé de faire appel à deux jeunes es- poirs pour compléter son groupe. Il s’agit de Benamara et Aggar. Le sérieux de ces jeunes leur a permis d’êtres appe- lés en équipe première en attendant une chance de les intégrer carrément avec les seniors. Pour rappel, la promotion de ces deux jeunes joueurs a suscité un

mouvement de colère au sein de l’équipe réserve.

équipe à gagner le match.»

N° 3714 LIGUE 1 MOB Mercredi 15 3 mai 2017 Benmelouka menace OM
N° 3714
LIGUE
1 MOB
Mercredi
15
3 mai
2017
Benmelouka menace
OM

de saisir la CRL

N e pouvant plus supporter cette situation, le joueur franco-algérien, Amar Ben- melouka, a décidé de prendre un autre chemin, celui de la justice pour avoir gain de

plus de cela, plusieurs joueurs vont tran- cher quant à leur nouvelle destina- tion. Ces
plus de cela, plusieurs joueurs vont tran-
cher quant à leur nouvelle destina-
tion. Ces derniers refusent quand
même d’attendre encore la direc-
tion qui n’a pas l’intention de
faire bouger les choses.
La direction doit
bouger
S'étant taillés la réputation
de mauvais gestionnaires cette
saison, les dirigeants du
MOB, qui ont été à
chaque fois sau-
vés par les
p o u -

voirs publics qui, au dernier moment, résolvaient ce problème, risquent cette fois-ci de se retrouver or- phelins de l'aide étatique. Cette fois-ci, l'on voit mal l’APW intervenir pour mettre l'argent de l'État en cette fin de sai- son au profit d'un club dont la lutte d'intérêt fait rage en présence de diri- geants qui n’ont rien ap- porté. Même les droits de télévision risquent d'être insuffi- sants pour régler une si immense dette. Les di- rigeants qui risquent de ne bénéficier d'aucune mesure de clémence de la part de la Fé- dération ni d'aide des autorités lo- cales, doivent trouver le moyen pour ré- gler cet épineux problème.

S.A.

cause. Ayant signé un contrat de deux ans l’été dernier, Amar Benmelouka est toujours lié avec le MOB pour une autre saison. En dépo- sant, son contrat, le joueur sera libre automa- tiquement usant de la réglementation qui stipule qu'un joueur ne peut être soumis à la libération de son club s'il n'est pas payé pen- dant plus de trois mois.

Plusieurs joueurs vont trancher sur leur avenir avant la fin de saison

Comme nous l'avons rapporté déjà dans nos précédentes éditions, le MOB risque une saignée dans son effectif, à cause de la crise financière qu'il traverse. Certains joueurs ont en effet me- nacé de résilier leur contrat qui les lient au club en les reti- rant au niveau de la Ligue usant de la réglementa- tion qui stipule qu'un joueur ne peut être soumis à la libéra- tion de son club s'il n'est pas payé pendant plus de trois mois. En

Il attend toujours sa chance avec impatience

Mouhli : «J’espère jouer les six derniers matches»

«La saison écoulée, on a même fait trembler les plus grands clubs de l’Afrique et aujourd’hui, on est en Ligue 2 Mobilis. C’est inadmissible. Personnellement, je n’arrive pas à le croire»

Alors Anis, comment ca se passe pour vous ? Franchement ce n’est pas la joie. Le groupe a reçu un sacré coup suite à cette énième relégation. On s’entraîne le plus normal du monde, mais pour vous dire la vé- rité, on est vraiment affectés car personne n’a imaginé un tel scé- nario. Vous gardez donc de ce match un profond sentiment de frustration Oui, certainement. Le MOB ne mérite pas de descendre. Nous gardions en tête ce grand senti- ment de tristesse. La saison écou- lée, on a même fait trembler les plus grands clubs de l’Afrique et aujourd’hui, on est en Ligue 2 Mobilis. C’est inadmissible. Per- sonnellement, je n’arrive pas à le croire. Peut-on savoir les raisons de cette relégation ? Il y avait beaucoup de paramè- tres, certains joueurs n'ont pas donné satisfaction en début de saison et le fait de rater les pre- miers matchs nous a mis beau- coup de pression, à chaque fois on jouait avec la peur au ventre, en plus du mauvais arbitrage qui nous a beaucoup lésés, on a été privés de plusieurs victoires nettes. En plus de cela, nous n'avons jamais joué avec l'équipe

type puisqu'à chaque fois il avait un lot de blessés, tous ces para- mètres nous ont beaucoup péna- lisés, je pense que c'était la cause de notre relégation. Revenons maintenant à vous, comment évaluez-vous votre saison avec les seniors ? Vous savez, il est plutôt difficile de s'auto-évaluer d'autant que d'autres ont la charge de le faire, le staff technique, les spectateurs et la presse… En plus, je pense que c’est déjà très difficile de le faire du moment que je n’ai pas trop joué cette saison. Êtiez-vous déçu de n'avoir pas eu la chance, notamment lors des dernières rencontres ? Je suis un joueur qui a toujours respecté les choix de tous les en- traîneurs avec lesquels j'ai tra- vaillé jusque-là. Je suis à la disposition du coach à tout mo- ment. S'il voit que je dois jouer, je serai prêt, dans le cas contraire, je respecterai ses choix comme je l'ai toujours fait. Cela ne m'em- pêche pas de dire que je voulais vraiment jouer. Vous savez, il est difficile de suivre les matches à partir du banc. Dans ce même contexte je veux ajouter quelque chose… Bien

sûr, allez-y… Comme tout le monde le sait, je suis passé par des moments dif- ficiles cette saison. J’aime jouer et je trouve ça normal. Ce qui m’a déçu, c’est que j’attendais au moins de jouer lors des matches où nos deux axiaux étaient bles- sés. Toutefois, le coach a décidé de convertir un milieu de terrain. C’est son choix, je le respecte mais je ne vous cache pas que j’ai mal digéré cette mise à l’écart. Pensez-vous que vous étiez en mesure d'apporter un plus sur le terrain ? Sincèrement oui. Je sentais vraiment que je pouvais apporter un plus à mes coéquipiers, surtout que l’équipe ne mar- chait pas bien. J'étais sûr, par rapport à mes moyens techniques, de pouvoir ap- porter un plus, surtout que je suis en super forme ces der- niers temps et que j'étais très motivé. Mais je dois

patienter. Il reste encore six matches, donc je ne perds pas es- poir de jouer afin de réaliser l’ob- jectif de l’équipe et le mien aussi. Peut-t-on savoir quel est votre objectif personnel ? Avant de parler de mon objec- tif, je dois évoquer d’abord notre situation. On doit se sacrifier jusqu’à l’ultime journée pour es- pérer gagner quelques matches et terminer la saison en force. Quant à mon objectif personnel, j’ambitionne de jouer ces derniers matches et m’imposer au sein de cette équipe en vue de la saison prochaine.

Entretien réalisé

par S.A.
par S.A.

Slimani fixé sur son onze

Entretien réalisé par S.A. Slimani fixé sur son onze À la veille de la reprise du

À la veille de la reprise du

championnat et après avoir

disputé pas moins de neuf

matchs amicaux durant cette

longue trêve, l’entraîneur Ahmed Sli- mani semble avoir mis tout au point pour que son équipe reprenne du ser- vice avec cette 25e journée de Ligue 1 Mobilis et la réception du CR Belouiz- dad sur le terrain du stade Imam-Lyès. Le coach a fait tourner son effectif et a donné du temps de jeu à tout le monde pour que tous les joueurs puissent maintenir le rythme et garder la forme. Pour ce match de la reprise, Slimani aurait déjà tranché sur le onze qu’il va aligner samedi prochain, une équipe qui connaîtra quelques changements, plus particulièrement aux avant- postes. Car en défense, il ne touchera presque à rien. L’OM possède en effet l’une des meilleures défenses en cham- pionnat et il n’y a aucune raison qui pousse le staff technique d’y opérer un quelconque changement. On retrou- vera alors, comme d’habitude, Ou- chane et Lamara sur les deux côtés et la paire Saadou-Boubkeur dans l’axe central, au moment où le gardien Cha- kir aurait gagné une place de titulaire pour remplacer Lamraoui et Ousserir qui ne seront pas là pour cause de bles- sure et de suspension.

Retour de Addadi, Boukhenchouch et Bouchiba d’entrée

En revanche, le milieu du terrain pourrait être relooké et cela va dépen- dre essentiellement de la stratégie de jeu qui sera mise en place face au CRB. Mais selon nos informations, Addadi, Boukhenchouch et Bouchiba seraient intouchables en ce moment, compte tenu de leur forme actuelle et de leur rôle dans l’entrejeu. Ceux qui sont in- certains sont Herida et Benbraham et leur participation dépendra donc du plan d’attaque qui sera appliqué samedi prochain.

Zeroula et Ghellab en pointe de l’attaque

Aux avant-postes, les deux joueurs pressentis en attaque ont pour noms Zeroual et Ghellab. Ce sont les deux éléments sur lesquels Slimani avait compté lors des matchs amicaux quand il alignait l’équipe type et l’on s’attend par conséquent à ce qu’ils soient tous les deux présents au départ de la rencontre face aux Belouizdadis. Bien entendu, Slimani a d’autres solu- tions et d’autres joueurs à sa disposi- tion, à l’image de Banouh et Rachedi qui avaient été écartés lors des derniers matchs amicaux pour des raisons in- compréhensibles.

S. A.

RCR
RCR

Remache «On n’a pas droit à l’erreur face à l’USMBA»

Comment se déroule votre préparation pour le match face à l’USMBA ? Comme ce fut le cas depuis quelques semaines déjà, nous nous prépa- rons dans les meilleures conditions possibles pour ce match face à l’USM Bel Abbès. On applique à la lettre le programme tracé par le staff technique. Nous sommes pleine- ment concentrés sur ce derby qui revêt une grande importance pour notre team. Nous voulons réaliser un bon résultat face à l’USMBA afin de rester dans la course pour le maintien. Et l’ambiance s’an- nonce bonne au sein du groupe ? Je peux vous assurer que l’ambiance est bon enfant au sein de notre groupe. Au RC Relizane, nous formons une famille. Nous sommes tous conscients de la tâche qui nous attend et nous mesurons parfaitement l’importance des rencon- tres qui nous restent à jouer. Nous allons tout faire pour sauver l’équipe de la relégation. On ne ména- gera aucun effort pour être à la hauteur de la confiance de nos fans et réaliser

être à la hauteur de la confiance de nos fans et réaliser inch’Allah un bon résultat

inch’Allah un bon résultat lors du prochain derby face à l’USM Bel Abbès. Donc on peut dire que vous êtes prêts pour ce match face à l’USMBA Comme je vous l’ai déjà dit, nous sommes pleine- ment concentrés sur ce match face à l’USM Bel Abbès. Il est important de relever le défi et de réaliser un bon résultat pour garder intactes nos chances dans la course

pour le maintien. Nous savons ce qui nous at- tend ce week-end et on va tout faire pour être à la hauteur et réaliser un bon résultat, inch’Allah. Ne craignez-vous pas l’effet négatif de l’arrêt de la compétition ? On ne peut pas dire que l’arrêt de la compéti- tion ne nous a pas pénali- sés. Rester plus d’un mois sans compétition a sou- vent des effets négatifs sur les joueurs. Mais nous avons essayé de faire avec cette situation en se préparant comme il se doit pour le match face à l’USMBA. Maintenant, il faudra se focaliser sur le derby et oublier cette période d’arrêt qu’a connue la compétition. Comment se présente pour vous ce match face à l’USMBA ? Il est clair que la tâche sera difficile contre un ad- versaire qui aspire à jouer les premiers rôles en cham- pionnat. Le caractère derby de la rencontre va la rendre encore plus palpitante. On donnera le meilleur de nous-mêmes pour décro- cher les trois points de ce

match. Entretien réalisé par Ishak S.

CAB
CAB

Six joueurs

Six joueurs

Six joueurs

Six joueurs

Six joueurs

Six joueurs

seulement

seulement

à

à l’entraînement

l’entrainement

seulement

seulement

seulement

seulement

à

à

à

à

l’entrainement

l’entrainement

l’entrainement

l’entrainement

L e CA Batna ne s’est pas entrainé pour le deuxième jour de suite,

au moment où les trois-quarts de l’effectif ne se sont pas pré- sentés à la dernière séance de travail. Seuls six joueurs ont marqué leur présence hier, Bou- theldja, Khellab, Roumadi, Ghodbane, Djerboua; ainsi que le portier Abdeslame. Ils se sont contentés de quelques tours de piste avant de regagner les ves- tiaires. Au niveau du staff tech- nique, seuls l’adjoint, Salim

Aribi, et l’entraineur des gar- diens, Abdelghani Mehri, étaient présents au stade Sef- fouhi. De son côté, Bouarara s’est de nouveau absenté. L’on ignore pour le moment les rai- sons de cette absence même si, dans l’entourage du club, on an- nonce l’entraineur partant.

La direction a ramené un huissier de justice Comme ce fut le cas lors de la séance de reprise, la direction du CAB a ramené un huissier de justice pour notifier toutes les absences enregistrées à l’en- traînement. Une démarche qui vise essentiellement à défendre les intérêts du club des Aurès. Et ce dans le cas où les joueurs au- raient recours à la chambre de résolution des litiges. Par ail- leurs, les dirigeants batnéens multiplient les efforts pour convaincre les joueurs de re- prendre le travail et surtout de marquer leur présence lors de la prochaine rencontre de cham- pionnat. A défaut, le CAB sera dans l’obligation de jouer avec ses joueurs de l’équipe réserve. I.S.

Dix millions pour battre le MOB

Au moment où le CA Batna vit lun des moments les

plus diffi-

ciles de la saison, le principal sponsor du club a promis aux joueurs

une prime de dix millions de centimes plus la moitié d’une men- sualité en cas de victoire lors de la prochaine journée de cham-

pionnat face au MO Béjaia.

Gueraich se plaint auprès de la CRL

La direction du CA Batna a reçu dernièrement

une lettre de la

part de la CRL concernant Gueraich qui refuse de s’entrainer de- puis plusieurs jours déjà. Le joueur exige 600 millions de centimes

qui représentent plusieurs mensualités. Les membres de la CRL devraient trancher dans cette aaire au plus tard lundi prochain.

N° 3714 14 Mercredi LIGUE 1 3 mai 2017
N° 3714
14
Mercredi
LIGUE 1
3 mai
2017
USMBA
USMBA

L’ex-directeur financier réclame 850 millions

sés, elle va défendre les intérêts du club lors de la séance pro- grammée le 30 de ce mois par le tribunal. Le boss El Henani va défendre les intérêts de l’USMBA, car il estime que l’ex- directeur financier ne va pas percevoir toute cette somme et qu’il n’aura que ce qu’il mérite. El Henani : «Je ne com- prends pas pourquoi il a saisi la justice à ce moment précis» El Henani ne comprend pas pourquoi Fawzi Bouanani a saisi la justice à ce moment précis où

l’équipe tourne bien et qu’elle est qualifiée en demi-finale de la Coupe d’Algérie et classée qua- trième en championnat. «Je ne comprends rien et les affaires de dettes ne s’arrêtent pas et s’accu- mulent de jour en jour. Mais je me pose la question suivante :

pourquoi Fawzi Bouanani a saisi la justice à ce moment pour récla- mer son argent ? De toutes les manières, on ne va pas se taire et on va défendre les intérêts de l’USMBA.»

B. S.

L a direction de l’USMBA a été surprise que l’ex-direc- teur financier Fawzi Boua-

nani réclame 850 millions de centimes. D’après nos sources, ce dernier réclame 400 millions qui représentent ses salaires non payés, 250 millions de primes et le reste ce qu’il a dépensé de son propre argent pour le transport et autres.

La direction compte défendre les intérêts du club La direction de l’USMBA ne compte pas rester les bras croi-

Belhocini : «J’ai beaucoup appris et j’espère répondre aux attentes du staff technique»

Comment se déroule la pré- paration, en prévision de la reprise du championnat ? Comme il se doit. On est concentré sur notre sujet pour at- taquer cette reprise en force et dans de meilleures conditions. On est conscients de ce qui nous attend et, Inchallah, on sera au rendez-vous. Pensez-vous que vous seriez prêts face au RC Relizane ? Bien sur. On est animé d’une grande volonté pour aborder la suite de notre parcours en cham- pionnat en force et avec tous nos atouts. On est conscients de ce qui nous attend et on répondra pré- sents. On s’est bien préparé durant cette trêve qu’a

observée le cham- pionnat, même si c’était long. Sur le plan person- nel, vous êtes tout le temps avec l’équipe fanion. Un commentaire ? C’est un honneur pour moi et j’espère rester dans ce groupe jusqu’à la fin de sai- son. J’ai beaucoup ap- pris aux cotés des seniors qui ont plus d’expérience que moi. Vous n’avez pas beaucoup joué. N’êtes-vous pas inquiet ? Non pas du tout. Le fait d’être tout le temps avec le groupe, est déjà un acquis. J’espère aller en-

avec le groupe, est déjà un acquis. J’espère aller en- core de l’avant et bé- néficier

core de l’avant et bé- néficier de cette chance pour montrer de quoi je suis capa- ble. Comment voyez- vous la suite du par- cours ? On est quatrième au classement après les résultats des der- niers matchs de re- tard. Mais on est confiants et on peut terminer la saison sur le podium. On est qua- lifiés en demi-finales de la Coupe d’Algérie et on tentera d’aller jusqu’au bout et pourquoi ne pas offrir le trophée aux Scorpions. Entretien réalisé par B. S.

DRBT
DRBT

Litime et Hadded absents à la reprise

L ors de la séance de re- prise des exercices, l’ef- fectif du DRBT a

enregistré l’absence du gar- dien de but Oussama Litime, et le milieu de terrain Foued Hadded. Le premier se trouve avec l’Equipe nationale des locaux, en regroupement à Sidi Moussa, et devrait re- joindre ses coéquipiers jeudi prochain à la fin dudit stage. Pour le deuxième, il a été au- torisé à prolonger son repos,

suite à une blessure. El Mouedène et Bouakil en retard Pour leur part, les deux milieux de terrain El Moue- dène et Bouakil se sont pré-

sentés en retard à la séance de reprise. Ces derniers ont par ailleurs eu une petite discus- sion avec le coach Meziane Ighil, qui leur a demandé de ne pas oublier le règlement intérieur du club à l’avenir. Mahssas s’est contenté d’un footing Pour sa part, l’autre milieu de terrain défensif Mahssas a failli rater la séance de re- prise, et s’est aussi présenté en retard en se contentant d’un footing, après avoir formulé des excuses à son coach au moment où tous ses coéqui- piers travaillaient sur le ter- rain.

Pas de feu vert pour Bouda Blessé depuis la dernière rencontre amicale, le milieu de terrain Bouda n’a pas été autorisé à reprendre le travail avec ses coéquipiers, décision prise par les membres du staff médical pour lui éviter des complications. Nezouani rassure Ighil Malgré ses absences lors des trois derniers jours du stage d’El Bez à cause d’une blessure, l’attaquant du DRBT, Abdelhalim Ne- zouani, ne s’est pas plaint lors de la séance de travail. Une attitude qui n’a pas laissé le coach indifférent, d’où ses as-

surances pour le rétablisse- ment de son joueur. Ce der- nier devrait être opérationnel face au Mouloudia d’Alger. Pour avoir plus d’infos, nous nous sommes approchés du joueur Nezouani qui dira :

«Je suis complètement guéri de la blessure que j’ai contrac- tée dernièrement. Actuelle- ment, je travaille d’arrache-pied pour gagner la confiance du technicien en prévision de la rencontre de samedi face au MCA, où on sera appelés à éviter la défaite pour accroître nos chances de maintien de l’équipe en Ligue 1 Mobilis.»

Bouabdellah

N° 3714 16 LIGUE Mercredi USMH 1 3 mai 2017
N° 3714
16
LIGUE
Mercredi
USMH
1
3 mai
2017

Laïb n’a pas pu les convaincre à reprendre

Les joueurs maintiennent

leur mouvement de grève

R éunis hier en fin d’après-midi au salon du stade Lavigerie avec Mohamed Laïb, qui a tenté de les rassurer quant à leur dû, les

joueurs ont finalement décidé de poursui- vre leur mouvement de grève. La majorité d’entre eux que nous avons interrogés nous ont fait savoir que cette situation ne peut durer encore longtemps, ce problème de gel des comptes concerne les dirigeants. «Personnellement, je n'ai aucun doute sur la bonne foi du président. C’est sûr que le compte sera débloqué un jour. Mais per- sonne ne peut dire quand cela sera fait. Pendant ce temps, on se débrouille comme on peut pour faire face à nos dépenses. Souvent on emprunte auprès de nos fa- milles ou de nos amis. Cette situation ne peut durer encore longtemps», nous dira

un joueur qui a tenu à garder l’anonymat. De son côté, Boualem Charef qui souhaite que ses joueurs soient régularisés le plus vite possible sait pertinemment que cette éventualité permettrait au groupe de re- trouver le moral pour poursuivre leur pré- paration en prévision de la suite du parcours.

Younes : «J’espère qu’une solution sera trouvée rapidement»

Face à cette situation que vit l'USMH en ce moment, avec cette grève déclenchée, le milieu de terrain Younes souhaite que ce conflit à la tête de la direction prenne fin le plus tôt possible afin que chacun puisse se concentrer sur son travail : «Nous for- mons tous une famille à El Harrach est c'est

désolant de voir les choses en arriver là. C'est à cause de ce conflit que la situation est devenue critique. J'espère que la direc- tion trouvera une solution à ce problème.» Le capitaine d’équipe a indiqué aussi que la décision de sécher les séances d’entraine- ment est collective : «Tous les joueurs étaient d'accord pour boycotter cette séance car les dirigeants n'avaient pas tenu leur promesse. Je sais que toutes les équipes ont le même problème, mais les joueurs ont aussi leurs problèmes et des familles à charge. En tout cas, je sais que ces conflits ne sont pas dans l'intérêt de l'équipe qui a plutôt besoin de sérénité pour bien travail- ler. Donc, il faut que tout le monde soit res- ponsable et il faut qu'on mette l'intérêt de l'équipe au-dessus de tout.» N.R.

Hendou encore une fois au repos

La guigne continue de poursuivre Hendou qui vient de contracter une blessure à la cheville. Même si ce n'est pas grave, le milieu harrachi a été mis, une nouvelle fois, au repos par le staff médical. Le joueur pensait pouvoir reprendre très vite la compétition officielle, mais Charef a demandé à son poulain de rester. En fait, il a dé- cidé de le soumettre à un travail spécifique en salle de musculation. Pour en savoir plus sur la blessure de Hendou, nous avons interrogé un membre du staff médical qui a déclaré : «Les bles- sures de ce genre sont sans gravité. Ce sont des blessures très légères qui arrivent souvent en pé- riode de préparation. Pour l'instant, on n'a aucun cas de blessure grave. Le cas Hendou nécessite un repos et des soins intensifs et, normalement, il de- vrait reprendre avec le groupe dans moins d’une semaine.»

Un derby

mal préparé

groupe dans moins d’une semaine.» Un derby mal préparé Ouadji Belarbi en et stage avec la
Ouadji Belarbi en et stage avec la sélection olympique Pour la reprise d’aujourd’hui Ouadji Belarbi
Ouadji
Belarbi
en et
stage
avec
la
sélection
olympique
Pour
la
reprise
d’aujourd’hui
Ouadji
Belarbi
seront
pas
rendez-vous
prévu
stade
Lavige-
rie.
Les
deux
milieux
de
terrain
prennent
part
au ne au
stage
de
la sé- au
lection
olympique
en
perspec-
tive
se des et
Jeux
islamiques
qui
dérouleront
en
Azr-
baïdjan.

Mana indésirable

à El Harrach

de décembre 2016. Plus exactement le 17 décembre. C'est-à-dire que Mana a attendu quatre mois pour la dévoiler. Si à cette période, on peut supposer quelle était encore valide pour quelques jours seulement avant son expiration le 31 décembre - car Mana avait été élu en 2015 juste pour terminer le mandat de Laïb à qui il restait une année - cela veut dire que Mana ne pouvait en aucun cas dépas- ser la date du 31 décembre 2016 à la tête du club. Maintenant, en ce qui concerne la nomination de Ham-

douche comme membre du conseil d’administration, celui-ci devait pro- visoirement combler un vide après la démission de plusieurs membres du conseil. Aujourd’hui, Hamdouche ne peut plus prétendre représenter le CSA, étant donné que son mandat à

la tête du CSA est arrivé à terme de-

puis quatre mois. Donc, si le tribunal

a donné gain de cause à Mana, il est

certain que cette décision a expiré quelques jours seulement après le ver- dict.

Deux présidents, deux rôles différents

Concernant le registre du com- merce qui vient d’être délivré au nom d’Abdelkader Mana, là aussi plusieurs questions méritent d’être posées. La première est de savoir pourquoi on attendu quatre mois pour délivrer le registre du commerce. Si l’on tient compte d’une information émanant de la direction du registre de com- merce, on apprend que Mana a plu-

sieurs fois, depuis le mois de janvier der- nier, tenté une de- mande de registre du commerce. Mais à chaque fois, il avait été débouté par l’ex-directeur chargé des regis- tres du com- merce. Depuis peu, ce dernier a été affecté. Un autre l’a remplacé. Il est donc possi- ble que Mana ait profité du chan- gement de di- recteur pour réussir à le convain- cre de lui délivrer le

registre à son nom. Ce qui est sûr, c’est

qu’au moment où Laïb était à la re- cherche des finances pour payer les joueurs et faire face aux dépenses du club, Mana était en train de prépa-

rer son retour aux commandes

du club. La re- cherche d’éven- tuels sponsors devait être son der- nier souci. N. R.

À quelques jours seulement du derby contre l’USMA, les Jaune et Noir préparent mal cette confrontation. Alors que les Usmistes sont depuis plusieurs jours en train de préparer ce match, les joueurs de l’USMH de leur côté sont à leur deuxième jour de grève. Malgré les assurances de Laïb, le moral est déjà atteint. La dernière sortie de Mana de geler les comptes du club n’a pas été sans provoquer un choc aussi bien chez les supporters mais aussi et surtout les joueurs qui n’arrivent plus à se concentrer sur leur travail. Devant la situa- tion qui prévaut pour l'heure au sein de la direction, l'entraîneur Charef ne cache plus ses appré- hensions. Il estime qu'il y a ur- gence pour mettre l'équipe loin des turbulences actuelles. C’est pourquoi le coach a ap- pelé les dirigeants pour une réunion afin d’avoir une idée précise sur la situation ac- tuelle du club et sur ce qu’ils comptent faire pour l’avenir. L'on croit savoir qu'un cycle de réunions serait prévu avec la direction afin de trouver les solutions qui s'imposent. Mais jusqu'à quand va-t-on gérer les humeurs des uns et des autres en expo- sant le club à bien des aboutissements négatifs

?

Le club exposé à des conséquences négatives Au moment où les joueurs attendent de percevoir leurs arriérés de salaire, cette nomination d’un nouveau président sème le doute et une certaine pression sur le groupe. Un groupe qui aurait pu se passer de pareille considéra- tion au moment où sur l'aire de jeu, tout semble aller dans le bon sens. Charef lui-même a insisté dernière- ment sur le fait que le groupe devrait être protégé de manœuvres déstabilisatrices qui seraient pénalisantes pour sa formation. N.R

T rois jours après le gel du compte bancaire par Mana, rien n’in- dique que le déblocage est pour

bientôt. Sachant que leur équipe s’ap- prête à effectuer un dangereux virage, avec ce derby contre l’USMA un pré- tendant potentiel pour une place qualificative à la Champions League africaine, soit la deuxième place, les fans de l’USMH sont dans l’angoisse car leur équipe n’a toujours pas assuré son maintien et ne savent pas si cet objectif sera atteint, avec une équipe démotivée et démoralisée par cette nomination d’un nouveau président qui semble enthousiasmé par les neuf milliards qui viennent d’arriver dans les comptes du club. Le regroupement des supporters pour dénoncer le re- tour de Mana et ses compagnons aux commandes du club prouve un tant soit peu le rejet dont ils font l’objet de la part des Harrachis. Et ce n’est sûre- ment pas les quelques dizaines de supporters manipulés qui scandaient ni Laïb, ni Mana qui peuvent changer la réalité. Sinon, pourquoi depuis sa nomination à la tête du l’USMH, Mana n’a plus donné signe de vie. Ni lui ni Hamdouche et encore moins Madour n’ont été aperçus dans le cen- tre-ville ou dans les alentours du stade Lavigerie. Pourtant, c’est dans ces moments difficiles qu’un prési- dent et ses pairs doivent venir voir les joueurs démoralisés pour les rassurer quant à leur payement. Ils ne l’ont pas fait. La question reste posée.

Un retour aux com- mandes qui suscite bien des interrogations

Ce qui est utile de préciser concer- nant cette nouvelle décision du tribu- nal qui redonne gain de cause à Mana, c’est que celle-ci date du mois

N° 3714 LIGUE 1 NAHD Mercredi 17 3 Mai 2017 Daouadji «Contre Saoura, ce sera
N° 3714
LIGUE
1 NAHD
Mercredi
17
3 Mai
2017
Daouadji
«Contre Saoura, ce sera
un match à six points»
Arrivé lors du mercato en prove-
nance de l’ESS, Abdallah Daouadji
a été très vite adopté par les sup-
porters du Nasria. Lors de cet en-
tretien qu’il nous a accordé, le
joueur formé à l’académie JMG
est revenu sur les préparatifs de
son équipe lors de cette trêve
qu’observe le championnat. Il a
profité aussi de l’occasion pour
parler du prochain match qui op-
posera les siens à la JSS pour le
compte de la 25 e journée de la
Ligue 1 Mobilis.
Comment se déroule la préparation en
prévision de votre prochain match ?
Plutôt bien. Après une journée de repos,
on a repris le chemin des entraînements
dans une ambiance bon enfant. On est
en train d'apporter les derniers correctifs
nécessaires durant cette période avant le
jour du match. De toutes les façons, on
est bien motivé afin de réussir notre ren-
contre contre la JSS.
Après presque trois semaines de prépa-
ration, êtes-vous prêts pour la reprise ?
Je pense qu'on est prêts à renouer avec la
compétition officielle. On a effectué une
bonne préparation durant cette trêve.
On était soumis à un travail chargé et
bien étudié et je pense qu'avec tout cela,
on ne peut être que prêts pour la partie
de ce dimanche. En tout cas, les joueurs
sont déterminés et motivés à réussir un
grand match.
Qu’avez-vous à nous dire à propos de
la joute amicale disputée face à l’OM ?
C’est une rencontre qui nous a opposés à
une bonne équipe de Médéa. La partie a
été très disputée par les vingt-deux ac-
teurs. Certes, elle nous a permis de res-
ter compétitifs, mais le plus important,
c’est qu’aucun de mes coéquipiers n’a
contracté de blessure. Cela va nous per-
mettre d’aborder la suite du champion-
nat avec un effectif presque au complet,
puisque seul Zeddam est toujours blessé.
Comment voyez-vous cette confronta-
tion contre les Sudistes ?
Je pense que c'est un match à six points.
Lors de cette rencontre, on n’a pas d'au-
tre alternative que de glaner les trois
points pour rester collé au peloton de la
tête, car nous devrons terminer la saison
à une place honorable et surtout attein-
dre notre objectif. Quant à notre adver-
saire, je pense qu’il est à prendre très au
sérieux, car lui aussi va faire le maxi-
mum pour nous accrocher à domicile,
mais je pense qu'on saura comment le
surprendre.
Saouera, qui semble avoir la forme ac-
tuellement, peut vous poser bien des
problèmes, qu’en pensez-vous ?
Certes, comme je viens de vous le dire,
notre adversaire n’est pas à présenter et
son parcours est là pour conforter mon
opinion, mais le NAHD aussi est en
bonne posture. Nous l'avons prouvé du-
rant les matchs amicaux qu’on a
disputés dernièrement. On a
montré aussi qu'on est une
équipe qui peut relever le défi,
même dans les situations les plus
difficiles. Même après notre pas-
sage à vide lors de la phase aller,
on a pu remonter la pente et au-
jourd'hui on n’est qu’à quatre
points du podium. Donc, on
doit confirmer notre statut ac-
tuel par une victoire ce di-
manche.
Après les derniers faux pas
concédés, vous êtes condam-
nés à gagner ce match…
A mon avis, il ne faut pas
trop dramatiser. Certes, on
a perdu des points pré-
cieux, mais cela ne veut
pas dire qu'on était mau-
vais, la chance joue un
rôle aussi. Pour revenir à
votre question, nous au
Nasria, on a toujours joué
pour la victoire et face à la JSS on
jouera pour gagner, comme d'ha-
bitude. Le rendez-vous se dérou-
lera chez nous et devant nos
supporters, on doit profiter de cet
avantage pour ajouter trois points à
notre actif.
Entretien réalisé par
Rachid C.
En amical : NAHD 1- 5 e Région militaire 0
Le Nasria avertit les Sudistes
E n stage au 5-Juillet, les pro-
tégés d’Alain Michel ont dis-
puté hier leur dernier match
Herida a porté le brassard
En l’absence d’Ahmed Gasmi,
Hamza Zeddam et Sofiane Ben-
amical lors de cette trêve qu’ob-
serve le championnat. La joute
amicale les a opposés à l’équipe de
debka pour diverses raisons, c’est
le défenseur Mohamed Herida qui
prochaines sorties, les deux pre-
miers ont été ménagés par Alain
Michel et ses adjoints. Epuisés
suite aux efforts fournis, les mem-
bres du staff technique n’ont sou-
a porté le brassard de capitaine

la 5 e Région militaire et s’est soldée sur le score d’un but à zéro. L’unique réalisation a été signée par Mourad Satli. Alors que tout portait à croire que le premier res- ponsable de la barre technique al- lait faire appel aux remplaçants, l’entraîneur français des Nahdistes

a décidé finalement d’aligner son

équipe-type. C’était donc une oc- casion pour opérer les dernières retouches sur le onze rentrant qui sera aligné dimanche au stade du 20-Août-55 face à la JSS.

lors de ce test amical. Une pre- mière cette saison pour le joueur arrivé en provenance de l’USMB,

il y a maintenant trois saisons.

Gasmi, El-Orfi et Zeddam en tenue de ville

Trois cadres ont manqué ce match amical, c’est du capitaine Ahmed

Gasmi, Hocine El-Orfi et Hamza Zeddam qu’il s’agit. Alors que le dernier souffre toujours d’une blessure au niveau du genou et poursuit les soins à l’infirmerie du club afin d’être présent lors des

haité prendre aucun risque. Selon une source digne de foi, ils de- vront s’entraîner le plus normale- ment du monde lors de la séance

d’aujourd’hui.

Rachid C.

Equipe alignée

Doukha (Merbah), Satli, Bena- mara, Amrani, Herida, Laribi (Ferhat), Ouertani, Ouali, Ben- hocine (Ghazi), Ardji (Daouadji), Mokhtar (Haroun), Ouhadda

La séance d’aujourd’hui au

20-Août

C’est aujourd’hui que le stage du Nasria au 5- Juillet devrait prendre fin, mais le premier res- ponsable de la barre technique a décidé de délocaliser la séance au stade du 20-Août-55. C’est à partir de 16h quelle devra avoir lieu. Ce sera donc une oc- casion pour les camarades du portier Azzedine Doukha afin de s’adapter avec une pe- louse synthé- tique, eux qui se sont contentés de s’entraîner au Sato au 5- Juillet lors des derniers dix jours.

Coumbassa

attendu

cet

après-midi

A son domicile en Gui- née depuis maintenant trois jours pour fêter son mariage, le me- neur de jeu Mohamed Coumbassa est at- tendu aujourd’hui en Algérie. Si tout se dé- roule comme prévu, c’est cet après-midi que l’ancien joueur de l’USMH devra repren- dre les entraînements avec ses partenaires en prévision de la 25 e journée du champion- nat.

Mise au vert à l’hôtel El-Biar

Contrairement aux pré- cédents matchs, la délé- gation des Sang et Or va effectuer sa mise au vert d’avant match à l’hôtel El-Biar. C’est donc sa- medi après-midi que les joueurs vont rejoindre cet établissement avant de le quitter le lende- main quelques heures avant le coup d’envoi de la partie qui sera donné

16h.

La finale de la Coupe d’Algérie des jeunes aura lieu à Zabana

Qualifiés pour la finale de la Coupe d’Algérie, les U18 et les U20 du Nasria connaissent dés- ormais le lieu et la date de leurs rencontres. Ce sera le 13-mai à Ahmed-Zabana. Si les U18 croisent le fer avec l’USMA à partir de 10h30, leurs aînés se mesureront au CRB Senjas à partir de 15h. R. C.

Il sera représenté par Lahlou et Houali

Le club connaîtra ses adversaires en Coupe arabe après-demain

édition de

Finaliste lors de la précédante

dispu-

la Coupe d’Algérie, le NAHD va

ter la Coupe arabe des clubs du 22 juillet

au 5 août prochain. Alors quon connaît désormais les noms des douze équipes qui devront prendre part à ce tournoi,

cest après-demain que le tirage au sort devra avoir lieu au Caire. Représenté

par le porte-parole du club Mourad Lahlou et le secrétaire général Moha- med Houali, c’est aujourd’hui qu’ils se rendront en Egypte. Pour rappel, une

des clubs

réunion entre les représentants

et de l’UAFA la veille du tirage au sort,

aux parti-

afin de donner plus de détails

cipants.

Lahlou : «La Coupe arabe narrive pas au bon moment»

Rencontré en marge de la rencontre

face à

amicale qui a eu lieu dimanche

l’Olympique de Médéa, le porte-parole

du Nasria, Mourad Lahlou, n’a pas hé- sité à nous dire que cette compétition

les

arrive au mauvais moment pour

de poursuivre : «Cela

Sang et Or avant

va être vraiment compliqué on aurait souhaité jouer au

pour nous, cours de la faire ? On

saison, mais que voulez-vous

n’a pas dautre choix. On va se rendre en

Egypte avec un seul et unique objectif :

représenter de la meilleure des façons notre nation.»

Rachid C.

1 N° 3714 18 LIGUE Mercredi CSC 3 mai 2017 À l’approche du match face
1
1
N° 3714 18 LIGUE Mercredi CSC 3 mai 2017 À l’approche du match face à
N° 3714
18
LIGUE
Mercredi
CSC
3 mai
2017
À l’approche du match face à la JSK
L’heure de vérité
a sonné pour le CSC
Tayeb reporte
son voyage
en Tunisie pour
la semaine
prochaine
C’ est l’heure de vérité
pour le CSC qui
jouera les six der-
niers matchs du
Fin de saison
pour Sameur ?
Il n’est pas à écarter de voir Sa-
meur terminer la saison avant son
terme. Souffrant du dos depuis le
stage en Tunisie, Sameur n’est pas
encore rétabli et se trouve tou-
jours éloigné des terrains. Il a ef-
fectué une radio à Alger dans une
clinique spécialisée et les résultats
ne sont pas rassurants. Puisque le
milieu de terrain aura besoin de
repos et de soins intensifs pour
qu’il soit rétabli. Amrani se re-
trouve dans une situation embar-
rassante, car le compartiment du
milieu s’est vidée avec les absences
de Tayeb, Meghni, Kebaili et Sa-
meur. Un coup dur pour le CSC
car Sameur risque même de ne
plus rejouer, avant cette fin de sai-
son.
championnat sous une forte pres-
sion. Les capés d’Abdelkader Am-
rani sont appelés à faire preuve de
plus de réalisme et de sérieux pour
espérer finir le championnat sur
une bonne note et quitter la zone
rouge dans laquelle ils se trouvent.
Le match qui les attend face à la
JSK, ce samedi à Tizi Ouzou, pour
le compte de la 25 e journée, est dé-
cisif pour leur avenir en Ligue 1
Mobilis. Les joueurs, qui travaillent
d’arrache-pied, savent pertinem-
ment ce qui les attend face à un ad-
versaire qui n’a pas encore assuré
son maintien. C’est dire que la ba-
taille sera rude entre les deux
équipes et les débats seront très
chauds pour s’accaparer les trois
points qui seront mis en jeu.
Aucune excuse face à la JSK !
Finalement, le milieu de ter-
rain offensif du CSC, Tayeb Mo-
hamed, ne s’est pas déplacé en
Tunisie, comme prévu samedi
passé. Tayeb a dû reporter son
voyage pour la semaine pro-
chaine, pour des raisons person-
nelles. Le milieu de terrain du
CSC est souffrant, mais il a effec-
tué des radios chez quatre méde-
cins spécialistes et chacun d’eux
lui a donné son avis. Il y a même
un qui l’a rassuré qu’il pourrait
reprendre la compétition avant la
fin de saison et prendre part aux
deux derniers matchs. Ce qui n’a
fait que réjouir Tayeb qui ralliera
la Tunisie la semaine prochaine
pour consulter le médecin du
Club Africain Tarbelsi et prendre
une décision finale quant à la né-
cessité de passer sur le billard ou
pas. Tayeb ne veut en aucun cas
rater le reste du championnat et
espère de tout cœur reprendre
dans les prochaine semaines et
jouer au moins les deux derniers
matchs de son équipe.
Ce match face à la JSK prévu ce
samedi au stade du 1er-Novembre
de Tizi Ouzou revêt une grande im-
portance, car l’erreur n’est pas per-
mise pour la bande à Abdelkader
Amrani face aux poulains du duo
Rahmouni-Moussouni. Seul un
bon résultat compte pour les
Constantinois et un faux pas face
aux Canaris ne fera que compliquer
leur mission de jouer la saison pro-
chaine en Ligue 1.
Tayeb : «Je ne veux pas
rater cette fin de saison»
Kebaïli out face à la JSK
Le jeune Kebaïli est out pour le
prochain match qui attend son
équipe face à la JSK. Ce jeune mi-
lieu de terrain de valeur, qui a su
comment gagner la confiance du
coach Amrani, souffre de son
genou et les résultats de la radio
effectuée hier ont détecté que le
joueur aura besoin d’au moins
une semaine pour récupérer ses
forces. Le staff médical fera de
son mieux pour le remettre sur
pied face au MCA lors de la 26 e
journée.
H. S.
Le milieu de terrain du CSC,
Mohamed Tayeb, ne veut pas
Les Sanafir derrière
leur équipe
Les joueurs
condamnés à réagir
La balle est désormais dans le
camp des joueurs, les seuls acteurs
sur le terrain. Ces derniers sont
condamnés à faire preuve
de plus de réalisme face
aux Kabyles et beaucoup
de vigilance derrière pour
éviter un échec à Tizi
Ouzou. Les coéquipiers de
Zerara doivent répondre
présents face aux Kabyles
s’éloigner de la zone des relégables,
tout en tentant de faire le plein par
la suite à domicile et chercher d’au-
tres résultats positifs à l’extérieur
pour se maintenir en Ligue 1 Mo-
bilis. Tout le monde est conscient de
la lourde responsabilité qui pèse sur
ses épaules.
La direction les a mis dans
les meilleures conditions
Les supporters, pour leur part,
sont mobilisés pour contribuer au
sauvetage de l’équipe. Les Sanafir se
préparent pour le prochain dépla-
cement à Tizi Ouzou et comptent
marquer de leur présence ce ren-
dez-vous face à la JSK, pour appor-
ter leur soutien à leurs favoris. Les
supporters sont tous animés d’une
grande volonté et croient dur
comme fer en les capacités des
joueurs de relever le défi face aux
Canaris du Djurdjura et revenir à
Constantine avec un résultat posi-
tif.
rater la fin de saison et espère re-
prendre dans les plus brefs délais
la compétition, en nous décla-
rant : «Je ne sais quoi faire. J’ai
passé plusieurs radios et chaque
médecin a son avis sur mon état.
Je vais me rendre en Tunisie la se-
maine prochaine et je vais statuer
sur mon cas. Même si je subis une
intervention j’espère vite revenir
pour jouer au moins quelques
matchs de cette fin de saison et
aider le CSC à se maintenir en
Ligue 1.»
La direction n’a rien laissé au ha-
sard, en ayant mis l’équipe dans de
bonnes conditions. Des joueurs, qui
touchent des salaires colossaux,
n’ont plus le droit de décevoir ceux
qui les ont recrutés et doivent être à
la hauteur des aspirations de la di-
rection, en sauvant le CSC de la re-
légation.
S. K.
en allant chercher un suc-
cès à Tizi Ouzou pour
Samir K.

En attendant dêtre fixé sur le stade qui accueillera ce rendez-vous

match

Le

le MCA

contre

programmé

pour le 17 mai

Lors de la réunion du Bureau fédéral, le

secrétaire de la LFP, Guelil, a communi-

de certaines

qué les dates du déroulement

qui

rencontres du championnat. Pour ce

e journée, elle est prévue ce

est de la 25

e aura lieu le

week-end, tandis que la 26

le

mardi 16 mai. Il a été proposé que

match du CSC face au MCA ait lieu le

au stade

mercredi 17 mai à Constantine,

Hamlaoui, ou à Benabdelmalek, sachant que les Mouloudéens joueront leur match

face au représentant de l’Afrique du Sud, Platiniums, le 13 mai. Les Mouloudéens seront de retour au pays le lundi 15 mai

d’Amrani se-

dans la soirée. Les poulains

ront donc appelés à jouer face au MCA le

17 mai et trois jours plus tard contre l’USM El Harrach au stade Lavigerie. La

et 20

journée est programmée les 19

27

e

mai prochains. Le coach Amrani est ap-

de

pelé à établir un nouveau programme

préparation, en prévision de ces trois

l’horizon face à

matchs qui se profilent à

est à

la JSK, au MCA et à lUSMH. Lheure

de ce sa-

la mobilisation pour le match

medi face aux Canaris du Djurdjura

qui

revêt d’une extrême importan