Вы находитесь на странице: 1из 8

Bobinage distribué et Bobinage concentrique

Note d’application
Bobinage distribué et Bobinage concentrique
Mohamed EL MAMOUNI & Lahoucine MEROUHAHEL
Projet P11A08 : Simulation et détermination des paramètres de fabrication
optimaux d'une génératrice "plate"

Projet-P11A08 Page 1
27 janvier 2012
Bobinage distribué et Bobinage concentrique

Tables des matières

1) Introduction………………………………………….……...3

1) Bobinage concentrique………………….………….……...4
2) Bobinage distribué…………….……………………….…..6
3) Conclusion……………..………………………………….…8

Projet-P11A08 Page 3
Bobinage distribué et Bobinage concentrique

1) Introduction
Cet article a pour objectif de traiter le bobinage des machine électriques d’une façon
générale, donné des idées sur les types de bobinage utilisé actuellement dans l’industrie, les
performances et les points de différence entre les deux types : Bobinage distribué et Bobinage
concentrique.

Les bobinages décrits ici sont ceux que l’on rencontre au stator des machines
synchrones et asynchrones, ainsi qu’au rotor des machines asynchrones à bagues. Ils sont
destinés à créer, lorsqu’on les alimente par un système de tensions ou de courants triphasés,
un champ magnétique tournant.
Cette étude entre dans le cadre de notre projet de fin d’études qui consiste à mettre en
évidence les différentes grandeurs pour pouvoir optimiser l’existant proposé par l’entreprise
Windela (notre client) afin de fournir en énergie un système d’éclairage public éolien.

La façon dont on réalise le bobinage d’une machine électrique joue directement sur le
rendement du diapositif électrique, qui dit bobinage dit utilisation de matériaux, gaspillage et
pertes de matériaux, différente façon de la répartition du champ magnétique et donc de
l’induction magnétique au niveau de l’entrefer ce qui implique la diminution ou
l’augmentation de la force magnétomotrice et donc de la puissance à la sortie de la machine
électrique.

En fonction de la méthode de réalisation du bobinage, on peut identifier deux types de


bobinage : distribué (a) et concentrique (b)

I. Bobinage concentrique

D’une façon globale, Le bobinage concentrique est destiné pour les applications de
grande puissance, où un nombre important de paires de pôles est nécessaire. Ce type de
bobinage permet d'éviter les courts circuits entre les trois bobines, ce qui simplifie la
construction du stator. Cependant, un bobinage concentrique créé des harmoniques d’espaces,

Projet-P11A08 Page 4
Bobinage distribué et Bobinage concentrique

ce qui implique une déformation de l’onde de la force magnétomotrice. On peut également


envisager un raccourcissement afin de réduire ces harmoniques.

Les machines synchrone à aimant permanent (MSAP) apportent des avantages en


termes de rendement électrique par rapport à la traditionnelle (excités électriquement). C'est
parce que les pertes par effet Joule de la l'enroulement de champ sont éliminées par
l'application des aimants permanents (PM) au lieu des enroulements du rotor, parce que les
aimants permanents font partie du circuit magnétique de la machine, ils affectent de manière
significative la réluctance totale de la machine. Entraînant ainsi dans les petites valeurs
d'inductance de magnétisation, ce qui est bénéfique du point de vue de la production couple
élevé. Le principal inconvénient de l'application des aimants permanents est que l'aimantation
du rotor ne peut pas être contrôlée, En ce qui concerne le stator, le choix de la bonne
configuration dépend de plusieurs processus :

Le processus de fabrication de machines a flux axial à aimant permanent peut être


considérablement simplifié par rapport aux machines traditionnelles flux radial: Le processus
de fabrication d'un noyau de stator à flux axial est techniquement exigeante et demande une
grande précision, néanmoins, le processus peut être automatisé. Dans les machines à flux
radial à la fois avec le stator et le rotor fait de tôles, la quantité de matière gaspillée
plastification est relativement faible mais sensiblement plus grand que dans une machine à
flux axial.

Les enroulements concentriques avec la technologie à flux axial fourni un avantage de


fabrication. Lorsque ce dernier et les enroulements concentriques sont utilisés, les bobines
préfabriquées peuvent être simplement insérées dans les dents du stator. Par ailleurs, l'espace
requis par les enroulements est minimisé. Ainsi, les machines à bobinage concentrique à flux
axial à aimants permanents sont très rentables du point de vue de fabrication. Le
raccourcissement des enroulements et avec un facteur de forte puissance permettent de
minimiser les pertes par effet Joule du stator.

La figure ci-dessous montre clairement la facilité de ce genre de répartition par rapport


au type distribué donc on peut affirmer que ce genre de répartition se prête très facilement à
l'insertion mécanisée des enroulements dans les encoches correspondantes ce qui implique le
gain du temps, la précision et la quantité.

Projet-P11A08 Page 5
Bobinage distribué et Bobinage concentrique

Figure : Répartition du bobinage concentrique

Figure : Schéma développé du bobinage concentrique

L'utilisation des bobines concentriques ne se chevauchant pas dans les machines à


aimant permanent à flux radial présente un certain avantage :

1) la longueur totale est plus courte axiale de la machine en raison de courts-tour de fil,

2) une réduction du coût d’enroulement du stator en raison de moins nombre de bobines et de


structure simple bobinage,

3) Gain du temps, dans le cas de bobinage concentrique, le bobinage est fait par des appareils
cela veut dire on gagne du temps, on produit plus et donc le rendement est meilleur.

Un inconvénient, en général, les machines à bobinages concentriques à un couple de sortie


plus faible en raison d'un faible facteur d'enroulement. Des études récentes montrent
cependant que les machines à aimant permanent bobiné concentriquement avec un nombre de
pôles élevé peuvent avoir des facteurs de bobinage et de couple de sortie élevé.

II. Bobinage distribué


Projet-P11A08 Page 6
Bobinage distribué et Bobinage concentrique

Le bobinage distribué est utilisé pour les applications à grande vitesse, où un nombre
réduit de paires de pôles est nécessaire, ce type de bobinage contient plusieurs et divers
formes :

- Bobinage distribué à pas diamétral : c’est le mode le plus utilisé sur les
machines électriques car c’est le plus simple à réaliser. Par contre, l’induction
magnétique dans l’entrefer est très variable ce qui engendre des grandes ondulations,
la raison pour laquelle on est obligé de rajouter des raccourcissements pour pouvoir
forcer l’induction vers un sinusoïde parfait ce qui améliore les performances de la
machine.
- Bobinage distribué à pas raccourci : a pour objectif essentiel d’améliorer les
performances des machines électrique bobiné d’une façon distribué et donc de
combler les erreurs du précédent bobinage, Le bobinage à pas raccourci est plus
complexe mais permet d’avoir une variation de l’induction dans l’entrefer sinusoïdal,
ce qui permet de réduire les pertes fer et les ondulations du couple. Le paramètre q
représente le nombre d’encoches par pôle et par phase. Plus ce paramètre est
important, plus on diminue les ondulations du couple mais plus le bobinage sera
complexe à fabriquer. Le raccourcissement est préférable dès lors que nous avons plus
de trois encoches par pôle et par phase.

Figure : Bobinage distribué pour une paire de pôles

L’inconvénient de ce système, en général se résume au niveau du temps qu’il


prend pour la réalisation, gaspillage au niveau des matériaux, la main d’œuvre qu’on
devrait mettre à la disposition et finalement manque de précision.

Projet-P11A08 Page 7
Bobinage distribué et Bobinage concentrique

Figure : Forme de bobinage distribué

II. Conclusion

Dans ce projet nous avons travaillé sur la modélisation et la simulation ainsi que
l’optimisation d’une génératrice WINDELA et Bien que nous ayons rencontré des difficultés
tout au long de l’année, ce projet a été très enrichissant pour nous, aussi bien d’un point de
vue professionnel que personnel.
Les principaux problèmes auxquels nous avons fait face sont principalement de l’ordre de
l’organisation.

La découverte du monde de la recherche, qui nous était relativement inconnue en


début d’année, a également été très enrichissante. Les contraintes des travaux pratiques à
l’école sont différentes de celles des entreprises.

Pour terminer, l’ensemble du projet nous a permis d’avoir une idée sur le monde de
travail et plus précisément le domaine que j’envisage intégrer.

Projet-P11A08 Page 8