Вы находитесь на странице: 1из 109

Cours de

Dessin Assisté par Ordinateur


Juin 2010

1 Cours Autocad 2008 – Fondation 2iE AWI-ALHER Ihiya


Cours de Dessin Assisté par Ordinateur
DAO

Responsable :
• Volume horaire = 36 h
AWI-ALHER Ihiya
Cours 2D • Coefficient /crédit : 3
ihiya.alher.awi@2ie-edu.org
Release 2008

Table des matières

I Ecran graphique AutoCAD 2008

II Personnalisation de l'interface

III Gestion de l’affichage

IV Les raccourcis d’AutoCAD

V Les raccourcis Clavier

VI Méthodes de sélection d’objets

VII Les outils de la barre d'état de l'application et de dessin

VIII Outils d’accrochage aux objets

IX Gestion des calques

X Commencer un dessin sous AutoCAD

XI Système de coordonnées AutoCAD

XII Les principales commandes de création d’objet de dessin 2D

XIII Les principales commandes de modification d’objet de dessin 2D

IVX La cotation

V La mise en page et l’impression

2 Cours Autocad 2008 – Fondation 2iE AWI-ALHER Ihiya


Introduction
La réussite d’un projet allie à la fois la forme et la fonction. Tout y semble simple et évident, pourtant
c’est le résultat d’un processus de conception et de création long et complexe.
Pour y parvenir, il est tout naturel de souhaiter disposer d’un logiciel de conception qui :
ƒ Améliore la création et la production des dessins,
ƒ Permet de réutiliser dynamiquement les données de conception,
ƒ Facilite sans la compliquer la recherche de l’excellence en conception,
ƒ Met l’utilisateur en phase avec ses projets et son équipe de travail, et
ƒ Offre des d’outils faciles à utiliser, même si la technologie sous-jacente est complexe.
AutoCAD est déjà ce logiciel pour des millions de professionnels de la conception. Avec sa version 2008,
et ses nouvelles technologies innovantes, il apporte encore plus d’outils qui aideront les concepteurs à
relever les défis de la conception du nouveau millénaire.
D’une utilisation encore plus simple, et grâce à l’automatisation de nombreuses tâches, AutoCAD 2008
laisse à l’utilisateur plus de temps pour la création.
Puisque les données de conception ont une valeur inestimable, il est normal qu’on souhaite les faire
évoluer dans le temps. AutoCAD 2008 permet d’y accéder, de les utiliser et de les réutiliser, tout en les
faisant progresser.
Pour favoriser une meilleure communication, un meilleur partage des données et réduire les cycles de
conception, AutoCAD 2008 permet de relier l’utilisateur à son équipe de projet étendue, à ses clients, et
au monde.
Puisqu’aussi chacun travaille différemment, AutoCAD 20080 est livré avec un ensemble d’outils de
développement, destinés à faciliter la personnalisation.
Quelles que soient les raisons pour lesquelles vous utilisez un logiciel de conception, AutoCAD 2008 est
fait pour vous.
Le présent support de formation est destiné aussi bien aux débutants qu’aux utilisateurs des versions
antérieures d’AutoCAD. Il constitue un document de référence simplifié par rapport aux manuels
classiques d’utilisation du logiciel ; il aborde et explique les concepts fondamentaux du produit par la
revue des commandes 2D contenues dans les menus POP. Ces commandes sont regroupées suivant la
nature des tâches qu’elles permettent de réaliser.
Du dessin technique au Dessin Assisté par Ordinateur …
Le dessin technique est un langage de communication couramment utilisé par les ingénieurs et les
techniciens en entreprise et bureaux d’études.
Il permet de donner une description visuelle d’un objet ou d’un ouvrage avant sa réalisation dans un
atelier ou sur un chantier.
Longtemps réalisé sur des planches à dessin et aux instruments, le dessin technique bénéficie aujourd’hui
du développement de l’informatique avec notamment l’utilisation des logiciels de CAO-DAO (AutoCAD,
ArchiCAD, DesignCAD, Alplan, etc.).
Le concept de CAO (Conception Assistée par Ordinateur) intègre les systèmes informatiques de dessin
industriel apparus dans les années 70 avec le développement de l’industrie de séries. Au nombre de ces
systèmes figurait Autocad mis au point depuis 20 ans et qui est aujourd’hui le leader incontestable des
systèmes de CAO - DAO existants dans le monde.
Son utilisation s’étend à presque toutes les d’activités où le dessin est un moyen de conception et de
communication (construction mécanique, électronique, architecture, chaudronnerie, etc.).
Depuis ses versions initiales à environnement caractère jusqu’aux plus récentes (release 2010), Autocad
s’est illustré comme un standard dans son domaine (CAO-DAO) en ce qu’il permet un accompagnement
aisé dans la réalisation des projets de petite ou de grande envergure.
AWI-ALHER Ihiya
Formateur ATC Autodesk

3 Cours Autocad 2008 – Fondation 2iE AWI-ALHER Ihiya


Chapitre I : ECRAN GRAPHIQUE AUTOCAD 2008

Objectif spécifique lié au chapitre


• Comprendre la structure des différentes zones de l’écran graphique d’Autocad 2008

I. L’écran Autocad 2008

Titre du dessin Menu déroulant POP

Fenêtre
graphique
Réticule et fils du curseur
Barre d’outils 

Basculement :
Š Mode Objet
Š Mode Présentation
Barres déroulantes

Ligne d’état Ligne de commande

II. La zone de titre


Elle comporte, l’icône système d’AutoCAD, le titre du dessin courant et les 3 boutons Windows,
«réduire, agrandir/restaurer et fermer » l’application.

III. La barre des menus POP


Les menus POP comportent trois catégories de sous-menus :
Les sous-menus dont les noms sont Permettent d’ouvrir des boîtes

4 Cours Autocad 2008 – Fondation 2iE AWI-ALHER Ihiya


suivis de trois points de suspension de dialogues
Les sous-menus dont les noms sont Donnent accès à d’autres sous-
suivis de d’une flèche noire menus déroulant
Les sous-menus dont les noms ne Permettent d’accéder
sont suivis d’aucun caractère directement aux commandes

IV. Les barres d’outils


Elles constituent des compilations d’icônes ou boutons qui permettent d’accéder rapidement aux
commandes ; les plus usitées sont, la barre Standard, la barre Propriétés des objets, la barre Dessiner et la
barre Modifier. Une barre d’outils peut ancrée (disposée sur l’un des quatre côtés de la fenêtre graphique)
ou flottante (disposée dans la fenêtre graphique).

V. La fenêtre graphique
C’est la zone de saisie de points de construction de dessin; elle a par défaut une couleur de fond noire ;
cette couleur peut cependant être changée avec l’option Affichage du sous menu Options, dans le menu
POP déroulant Outils.

VI. Le symbole du système de


coordonnées

Il indique l’orientation des axes X et Y du repère


cartésien utilisé par AutoCAD pour le repérage ou
des points.

VII. La ligne de commande


Elle affiche les commandes en cours, les messages et invites d’AutoCAD ; Par défaut l’affichage de la
ligne présente les trois dernières commandes ou invites les plus récentes ; la ligne en cours d’utilisation
étant séparée des deux autres par un trait horizontal. La touche de fonction F2 permet d’accéder à
l’historique de toutes les commandes et invites exécutées depuis le démarrage d’une session AutoCAD
dans le dessin en cours.

F2 : permet également de Refermer la


fenêtre de texte AutoCAD.
La fenêtre de la ligne de commande peut
être affichée ou masquée par la
commande ci-après :

5 Cours Autocad 2008 – Fondation 2iE AWI-ALHER Ihiya


VIII. Les barres déroulantes

Elles permettent le déplacement du dessin sur l’écran au moyen du


curseur du dispositif de pointage (souris),

a. La ligne d’état
Elle affiche en temps réel, les coordonnées des points interceptés par le réticule du curseur, les paramètres
courants de la Grille, de la Résolution (RESOL) et les divers outils d’aides au dessin.

IX. Le curseur
Il est représenté par un fil horizontal et un fil vertical, avec à leur intersection un réticule qui se déplace
inter activement avec le dispositif de saisie (souris). Ce réticule change d’aspect selon les positions sur
l’écran graphique.

Curseur dans la zone Curseur dans la zone graphique Curseur hors de la zone graphique
graphique en dehors de en cours d’exécution d’une en dehors de toute commande
toute commande commande

6 Cours Autocad 2008 – Fondation 2iE AWI-ALHER Ihiya


Chapitre II : Personnalisation de l'interface

Objectif spécifique lié au chapitre


• Etre capable de personnaliser la présentation de l’écran graphique d’Autocad 2008

Les éléments constitutifs de l'interface utilisateur sont définis par les fichiers de personnalisation chargés
dans AutoCAD. Ces fichiers peuvent être modifiés à l'aide de l'éditeur Personnaliser l'interface utilisateur.
Cet éditeur fournit une interface de personnalisation des espaces de travail, barres d'outils, menus, menus
contextuels et autres éléments de l'interface utilisateur.
AutoCAD fournit plusieurs fichiers CUI différents dont le fichier principal et le fichier d'entreprise.
Par défaut, AutoCAD utilise un fichier CUI principal qui peut être personnalisé.

II.1 – Personnalisation de l’interface utilisateur : Commande : iup

7 Cours Autocad 2008 – Fondation 2iE AWI-ALHER Ihiya


L'éditeur « Personnaliser l'interface utilisateur » permet non seulement de créer des éléments et des
commandes de l'interface utilisateur entièrement nouveaux, mais également de copier des éléments et des
commandes de l'interface utilisateur existants et de les modifier.

II.2 – Création ou modification d'un espace de travail


La méthode la plus simple pour créer ou modifier un espace de travail consiste à définir les barres
d'outils et les palettes les mieux adaptées à une tâche de dessin, à l'aide notamment de l'onglet
« Transférer » de l'éditeur Personnaliser l'interface utilisateur.

Cette configuration sera enregistrée sous forme d'espace de travail dans qui sera est accessible lors de
l’utilisation de cet environnement.
La configuration de l’espace de travail peut être se faire à l'aide de l'éditeur Personnaliser l'interface
utilisateur qui consiste en une boîte de dialogue qui permet de créer ou modifier des espaces de travail
avec des propriétés et des éléments précis (barres d'outils, menus et palettes).
Cet espace de travail est associé à un fichier CUI (principal ou d’entreprise) pour permettre son partage
avec d’autres utilisateurs.

Personnalisation des espaces de travail => Démonstration sur la création d’un espace de travail

8 Cours Autocad 2008 – Fondation 2iE AWI-ALHER Ihiya


II.3 – Personnalisation du fonctionnement d’Autocad

Cette personnalisation s’applique à la plus plupart des paramètres. Elle est réalisée à l’aide de :

e La commande OPTIONS du Menu POP OUTILS ou,


e Sur la ligne de commande, avec l’entrée clavier OPTIONS ou
e Menu contextuel => bouton droit de la souris dans la fenêtre de commande ou dans la zone de
dessin, puis Options.

La boîte de dialogue OPTIONS permet d’accéder aux onglets suivants :

II.3.1 – Fichiers
Réfère aux différents dossiers auxquels Autocad doit accéder pour trouver les fichiers de support, de
menus, aux pilotes, etc.

Exemple :

II.3.2 – Affichage
9 Cours Autocad 2008 – Fondation 2iE AWI-ALHER Ihiya
Offre des choix étendus de personnalisation de l'affichage dans Autocad 2D, soit :
e Les éléments de la fenêtre, les éléments de la présentation et la taille du réticule.

II.3.3 – Ouvrir / Enregistrer


Permet la gestion des options relatives à, l’enregistrement et l’ouverture des fichiers, la sécurité des
fichiers, les références externes et les applications AutoCAD Runtime Extension (ACRX) et les
graphiques externes.

II.3.4 – Traçage / Publier


Offre des outils de gestion de traçage et de publication, soit, les paramètres de traçage par défaut des
nouveaux dessins, le traçage dans un fichier, la publication automatique, la gestion des tâches de traçage
ou de publication en arrière plan, la journalisation des tâches de traçage et de publication au CSV …,

10 Cours Autocad 2008 – Fondation 2iE AWI-ALHER Ihiya


II.3.5 – Système
Permet la gestion des paramètres système, soit, les options de périphérique de pointage, les options des
onglets « Objet » et «présentation », les options générales et les options d’activation d'objets ACRX et les
options de connexion de base de données.

II.3.6 – Préférences utilisateurs


Assure la gestion des options permettant d'optimiser l’utilisation d’Autocad au niveau notamment des
fonctions Windows, de l’échelle d'insertion, de la priorité lors de la saisie des coordonnées, des cotes
associatives, etc.

11 Cours Autocad 2008 – Fondation 2iE AWI-ALHER Ihiya


II.3.7 – Dessin
Permet de définir les options pour les fonctions
d'édition telles,
• Les paramètres liés au repérage visuel :
1. Marqueur,
2. Magnétisme,
3. Affichage de l’info-bulle AutoSnap
4. La couleur du curseur AutoSnap.

L’onglet «Couleurs» ouvre la boîte de dialogue «Couleurs de la fenêtre de dessin» qui permet de définir,
l’environnement de fonctionnement du logiciel (Espace Objet, ligne de commande), les éléments
d'interface contenus dans l’environnement sélectionné, les paramètres de couleur à appliquer à l'élément
d'interface sélectionné.

• La taille d'affichage du marqueur AutoSnap


• Les options d'accrochage aux objets • Les paramètres AutoTrack
   

12 Cours Autocad 2008 – Fondation 2iE AWI-ALHER Ihiya


 
 

• L'affichage des vecteurs d'alignement dans un  • La taille d'affichage du curseur AutoSnap 
dessin   
 

 
 

II.3.8 – Sélection
Permet de définir les options de sélection ou choix des objets, telles :

• La taille d'affichage de la cible de sélection

• L'apparence des objets mis en surbrillance

• es paramètres associés aux modes de sélection d'objets

• La taille d'affichage des poignées

13 Cours Autocad 2008 – Fondation 2iE AWI-ALHER Ihiya


• Les paramètres liés aux poignées

   

II.4 – Profil
L’onglet « Profil » permet de gérer l'utilisation des configurations définies par l'utilisateur.

14 Cours Autocad 2008 – Fondation 2iE AWI-ALHER Ihiya


Chapitre III : Gestion de l’affichage

Objectif spécifique lié au chapitre


• Etre capable d’utiliser les principaux outils de gestion de l’affichage des dessins à l’écran

Les commandes de gestion de l’affichage des dessins à l’écran sont contenues dans le menu POP
déroulant Affichage.

III.1 – Rafraichissement et régénération

III.1.1 – REDESSINER (REDESS) : permet de rafraîchir l'affichage de la fenêtre courante. Lorsque la


commande MARQUES est activée (variable MODIFVAR = 1), les marques laissées par les commandes
d'édition sont supprimées de la fenêtre courante.

III.1.2 – REGENERER (REGEN) : permet de régénérer la totalité du dessin et recalcule les


coordonnées écran de tous les objets de la fenêtre courante ; cette commande réindexe également la base
de données de dessins pour permettre un affichage et une sélection d'objet optimisés.

III.1.3 – REGNTOUT (REGENTOUT) : permet de régénérer la totalité du dessin et recalcule les


coordonnées écran de tous les objets de toutes les fenêtres.

III.2 – Zoom

ZOOM (ZOOM) : permet d’augmenter ou réduire la taille apparente des objets dans la fenêtre courante.

III.2.1 – Zoom Tout : affiche dans la fenêtre courante la totalité du dessin ; dans une vue en plan, tous
les zooms jusqu'aux limites du dessin ou de l'étendue courante (la plus grande des deux zones est
utilisée).

III.2.2 – Zoom Echelle : permet d’effectuer un zoom correspondant au facteur d'agrandissement spécifié
(facteur d'échelle : nX ou nXP).
nX : avec X = une valeur qui définit l'échelle par rapport à la vue courante (exemple : 0,5X affiche
chaque objet à l'écran avec la moitié de ses dimensions courantes).

nXP : avec XP = une valeur qui définit l'échelle par rapport aux unités de l'espace papier (exemple :
0,5XP affiche l’objet à la moitié de l'échelle des unités de l'espace papier dans la fenêtre considérée.

III.2.3 – Zoom Temps réel : permet d’effectuer à l'aide du périphérique de pointage, un zoom interactif
jusqu'à une étendue logique. Pendant ce zoom, le curseur se transforme en une loupe avec le signe (+) et
le signe (–) : . Le Zoom temps réel est activé par le bouton de milieu d’une souris à 3 boutons.

15 Cours Autocad 2008 – Fondation 2iE AWI-ALHER Ihiya


III.3 – Panoramique

PANAROMIQUE (PAN) : permet de déplacer et repositionner la vue dans la fenêtre courante.

III.3.1 – Panoramique Temps réel : permet de faire un panoramique de manière dynamique en


déplaçant le périphérique de pointage. Comme avec une caméra, la commande PAN ne modifie pas
l'emplacement ni l'agrandissement des objets du dessin, mais uniquement la vue.

Le curseur prend la forme d'une main ( ). Lorsque le bouton de sélection du périphérique de pointage
est maintenu enfoncé (verrouillage du curseur à son emplacement courant), l’affichage du dessin se
déplace dans la même direction que le curseur.
Lorsque le curseur atteint son étendue logique (bord de l'espace de dessin), une barre s’affiche au
voisinage du curseur. Selon que l'étendue logique est située en haut, en bas ou sur le côté du dessin, cette
barre est horizontale (haut ou bas) ou verticale (côté gauche ou droit).

Dans ces conditions, le panoramique s'arrête lorsque le bouton de sélection est relâché ; il pourra être
effectué à nouveau en faisant glisser le curseur à un autre emplacement du dessin, puis appuyer à nouveau
sur le bouton de sélection à partir de cet emplacement.
NB : Pour rafraichir les limites de l’étendue logique ; il conviendra d’utiliser la commande REGEN vue
ci-haut.

III.3.2 – Panoramique Point : permet d’effectuer un panoramique en désignant des points, soit, un point
de base spécifié au début (point à modifier) eu un second point de destination à désigner (nouvel
emplacement souhaité pour le premier point indiqué ci-dessus.

III.4 – Vue aérienne

VUE AERIENNE (VUEAER) : permet de changer rapidement de vue dans la fenêtre courante ; la vue
aérienne peut être conservée à l'écran et ainsi effectuer un zoom ou un panoramique sans avoir à
interrompre le travail en cours.
Dans un grand dessin, il est possible d’appliquer
rapidement un panoramique et un zoom dans une
fenêtre pour afficher la totalité du dessin.

16 Cours Autocad 2008 – Fondation 2iE AWI-ALHER Ihiya


III.5 – Effacer écran

EFFACER ECRAN (Ctrl + 0) : permet de développer la zone d'affichage du dessin pour afficher
uniquement la barre de menus, la barre d'état de la fenêtre de commande.
Cliquez à cet effet sur le sous menu Effacer écran du menu Affichage.

Une coche est affichée près de l'option.


Cliquez à nouveau sur Effacer écran pour restaurer la configuration précédente.
Un bouton Nettoyer écran est disponible dans l'angle inférieur droit de la fenêtre de l'application.

III.6 – Fenêtres

FENETRES (FMULT) : permet de créer plusieurs fenêtres dans l'espace objet (espace de travail) ou
l'espace papier (espace de présentation ou de mise en page).

III.6.1 –Fenêtres existantes :


Affiche les configurations de fenêtres enregistrées dans le dessin ; lorsqu’une fenêtre est sélectionnée, la
présentation de cette fenêtre enregistrée est affichée dans l'aperçu.

e Configuration de fenêtres : 4 vues

17 Cours Autocad 2008 – Fondation 2iE AWI-ALHER Ihiya


e Fenêtres enregistrées : 2 fenêtres

III.6.2 – Fenêtres :
1 fenêtre,
2 fenêtres,
3 fenêtres,
4 fenêtres
Permet de créer 1 à 4 fenêtres flottantes de présentation (en espace papier), dont seules 64
peuvent être activées à la fois ; les dessins de l'espace objet sont visibles uniquement dans les
fenêtres actives. Les fenêtres non actives restent vierges.

Les options ACtif et INactif permettent d’activer ou désactiver les fenêtres.

18 Cours Autocad 2008 – Fondation 2iE AWI-ALHER Ihiya


III.7 –Fenêtre polygonale : permet de créer une fenêtre flottante de forme de présentation irrégulière
définie à l'aide de points ou de forme régulière (rectangle).

Présentation avec 4
fenêtres flottantes.

III.8 –Fenêtre Objet : permet de convertir une polyligne fermée et comportant au moins trois
sommets (ellipse, spline, région, cercle, polygone, etc.) en fenêtre flottante.

19 Cours Autocad 2008 – Fondation 2iE AWI-ALHER Ihiya


III.9 –Options principales de FMULT et -FENETRES
[Enregistrer/Restaurer/Supprimer/Joindre/Unique/?/2/3/4]
e Options Joindre : permet de fusionner
deux fenêtres adjacentes une seule
fenêtre plus grande ; celle-ci hérite de la
vue de la fenêtre dominante.

[Actif/Inactif/Zonegraph/Tracombr/Verrouiller/Objet/Polygonal/Restaurer/Calque/2/3/4]
e Options Verrouiller : permet de d’empêche la modification du facteur d'échelle de zoom dans
la fenêtre sélectionnée en espace objet.

III.10 – Affichage

III.10.1 – Affichage => Icône SCU :


permet de gérer les propriétés
d'affichage de l'icône du Système de
Coordonnées Utilisateurs (SCU), soit,
Style de l'icône du SCU (2D, 3D,
Cône et Epaisseur de ligne), l’Aperçu,
la Taille de l'icône du SCU et la
Couleur de l'icône du SCU

20 Cours Autocad 2008 – Fondation 2iE AWI-ALHER Ihiya


III.10.2 – Affichage => Affichage
Attributs : permet de contrôler de façon
globale la visibilité des attributs de bloc
dans un dessin, soit :
ƒ Normal : pour conserver la visibilité
en cours de chaque attribut (attributs
visibles affichés)
ƒ Actif : pour rendre les attributs
visibles.
ƒ Inactif : pour rendre tous les
attributs invisibles.

III.11 – Affichage de barres d’outils

21 Cours Autocad 2008 – Fondation 2iE AWI-ALHER Ihiya


Chapitre IV : Les raccourcis AutoCAD

Objectif spécifique lié au chapitre


Etre capable d’utiliser les raccourcis AutoCAD ou alias de commandes à l’effet d’optimiser le
rendement dans l’usage du logiciel.

AutoCAD offre la possibilité d’affecter des touches d'accès rapide aux différentes commandes utilisées
fréquemment ou pour modifier un paramètre lié à une touche.

A COTORD od FERMERPROPO frprop


ACCROBJ ac COTRAYON coty FILTER fi
ADCENTER adc COTREDEF cotf FMULT fu
AIRE ai COTSTYLE cs
AJUSTEIMAGE aji COTSTYLE csty G
AJUSTER aj COULEUR cl GROUPE gp
ALIGN ali COULEUR coul -GROUPE -gp
ANNEAU an COUPE cou
APERCU ap COUPURE cu H
APPLOAD ao CHANGER -ce HACHURES -h
ARC a
ATTACHEIMAGE ati D I
ATTDEF -at DDATTDEF at IMAGE im
ATTEDIT ate DDATTE ate -IMAGE -im
-ATTEDIT -ate DDCOLOR cl IMPORTER ip
DDEDIT ed INSERER -i
B DDGRIPS gr INSEROBJ io
BAROUTIL bo DDINSERT i
BISEAU we DDSCU sc L
BLOC -b DDSCU scu LIGNE l
BMAKE b DDVPOINT vp LISTE ls
DECALER dc LREPERERAP lr
C DECOMPOS de
CACHE he DELIMIMAGE icl M
CALQUE pl DEPLACER dp MESURER me
-CALQUE -pl DISTANCE di MIROIR mi
CERCLE c DIVISER div MLIGNE ml
CHANFREIN cf DROITE do MODIFLONG mg
COLLAGSPEC co MODIFVAR mdv
CONNECTBD conn E
CONTOUR cn ECHELLE eh O
COPIER cp ECHLTP ec ORDRETRACE or
CORRESPROP cor EDITHACH ei ORTHO oh
COTALI cota / cotali EDITSPLINE esi
COTANG can EFFACER ef
P
COTCEN cotc ELLIPSE el
PAN p
COTCONT cotn ESPACEO eo
-PAN -p
COTDIA cn ESPACEP ep
PARAMDESS pa
COTTEDIT cotte ETIRER e
PARAMDESS pm
COTEDIT cote EXPORTER ex
PEDIT pe
COTLIGN cotl POINT pt
COTLIN li F
POINTVUE -pv
22 Cours Autocad 2008 – Fondation 2iE AWI-ALHER Ihiya
POLYLIGN pl VUEAER va
PROLONGE pr
PROPRIETES proP W
PURGER ur WBLOC w
POLYGONE pg
X
Q XAJOUTER xj
QUITTER q -XAJOUTER -xj
XDELIM xc
P XREF xr
RACCORD rd -XREF -xr
RECTANGLE rc XATTACHER xa
REDESS r Z
REDESTOUT rtt ZOOM z
REGEN rg
REGION reg
REGNTOUT rgt
RENDU rr
RENOMMER -ro
RESEAU re
RESOL rl
REVOLUTION rev
ROTATION ri

S
SECTION se
SHADE sha
SOLIDE so
SOUSTRACTION su
SPLINE spl
STYLE st

T
TEXTMULT tx
THICKNESS tm
TILEMODE tm
TOLERANCE to
TORE tor
TRACEUR tc
TXTDYN td
-TYPELIGNE -tl
-TEXTMULT -tx
TEXTMULT tx
TABLETTE ta
TYPELIGNE tl

U
UNION uni
UNITES -ui
UNITES ui

V
3 Cours Autocad 2008 – Fondation 2iE AWI-ALHER Ihiya
Chapitre V : Les raccourcis clavier

Objectif spécifique lié au chapitre


Etre capable d’utiliser les raccourcis clavier à l’effet d’optimiser le rendement dans l’usage du logiciel.)

AutoCAD offre la possibilité d’utiliser des touches de remplacement temporaire pour exécuter une
commande ou modifier un paramètre.

V.1 – Les raccourcis usuels 2D ou alias des commandes


Les raccourcis clavier et les touches
de remplacement temporaire sont
intégrées à l’interface utilisateur au
même titre que les espaces de travail,
les barres d'outils, les menus et les
menus contextuels.

V.2 – Les touches de fonctions / raccourcis claviers


F1 Aide
F2 Bascule de l’écran graphique à l’écran texte
F3 Lance la commande ACCROGJ. CRTL + F
F4 Lance le calibrage de la tablette CRTL + T
F5 Bascule en mode RESOL et ISOMETRIQUE CRTL + E
F6 Active et Désactive l’affichage des coordonnées CRTL + D
F7 Active et Désactive la Grille CRTL + G
F8 Active et Désactive le mode ORTHO CRTL + L
F9 Active et Désactive le mode RESOL CRTL + B
F10 Active et Désactive le repérage POLAIRE
F11 Active et Désactive le repérage d’accrochage aux objets

V.2 – Touches de formatage de texte multiligne et de contrôle permettant d’édition


CTRL + A Sélectionne le texte dans l’éditeur de texte multilignes
CTRL + B Mets le texte sélectionné en Gras ou supprime le format Gras
CTRL + C Copie le texte sélectionné dans le Press-papier
CTRL + I Mets le texte sélectionné en Italique ou supprime le format Italique
CTRL + MAJ + L Convertit le texte sélectionné en Minuscule
CTRL + U Souligne le texte sélectionné ou supprime le format Souligné
CTRL + MAJ + U Convertit le texte sélectionné en Majuscule
CTRL + V Colle le contenu du Press-papier à l’emplacement du curseur
CTRL + X Coupe le texte sélectionné du Press-papier
CTRL + SPACEBAR Supprime le formatage des caractères du texte sélectionné
ENTREE Termine le paragraphe courant et commence une nouvelle ligne
CTRL + A Active et Désactive la sélection des groupes
CTRL + C Copie des objets dans le Press-papier
CTRL + X Coupe des objets et les place dans le Press-papier
CTRL + V Insère les objets situés dans le Press-papier
CTRL + O Ouvre un dessin existant
CTRL + N Créer un nouveau dessin
CTRL + Z Annule une commande
CTRL + P Ouvre la boîte de dialogue d’impression
CTRL + S Enregistre un dessin
CTRL + Y Annule l’annulation
CTRL + 1 Ouvre la fenêtre Propriété des objets
CTRL + 2 Ouvre la fenêtre AutoCAD Design Center
CTRL + 6 Ouvre la fenêtre Base de données
TAB Active l’accrochage successif des objets
CTRL + F6

4 Cours Autocad 2008 – Fondation 2iE AWI-ALHER Ihiya


Chapitre VI : Méthodes de sélection d’objets

Objectif spécifique lié au chapitre


• Etre capable d’utiliser les différentes méthodes de sélection d’objet à l’écran

AutoCAD offre un éventail d'options ou méthodes pour sélectionner des objets à modifier, soit :

VI.1 – Sélection d’un objet unique


A l'invite « Choix des objets » d'une En cliquant sur l'objet sélectionné, il est
commande, le curseur rectangulaire est alors mis en surbrillance.
déplacé sur la cible de sélection (objet à La touche ENTREE permet de mettre fin à la
sélectionner), pour la mettre en surbrillance. sélection d'objets

La variable système PICKFIRST permet de définir par l’option 0 ou 1 si la sélection intervient


avant l'entrée de la commande (verbe / nom).

VI.1 – Sélection d’objets différents

Permet de sélectionner à l’invite « Choix des objets », plusieurs


objets séparément, soit,
ƒ Par l’utilisation du curseur de la cible de sélection,
ƒ Par la sélection d'objets voisins.
Suppression d'objets de la sélection : pour supprimer des objets
du jeu de sélection courant, il convient de maintenir la touche
MAJ enfoncée et sélectionner à nouveau les objets

VI.3 – Sélection de plusieurs objets


Sélection de nombreux objets en même temps
• A l’invite « Choix des objets », définir une fenêtre de
sélection en glissant le curseur de gauche à droite ; cela
permet de sélectionner uniquement les objets entièrement
entourés par la zone rectangulaire.

• A l’invite « Choix des objets », définir Sélection de


l'intersection : faites glisser le curseur de droite à gauche
pour sélectionner les objets entourés ou capturés par la
fenêtre rectangulaire.

5 Cours Autocad 2008 – Fondation 2iE AWI-ALHER Ihiya


Indication d'une zone de sélection de forme irrégulière par des points définis à l’écran
• A l’invite «choix des objets », entrez fp (polygone fenêtre) et spécifier
les points définissant la zone enveloppant entièrement les objets à
sélectionner.
• A l’invite «choix des objets », entrez cp (polygone de capture), puis
désigner les points définissant la zone entourant ou traversant les
objets à sélectionner.
Appuyez sur ENTREE pour fermer le polygone et terminer la sélection

Indication d'un trajet de sélection


• A l’invite «choix des objets », entrez t et
spécifiez les points constitutifs du trajet
qui passera entre les objets à
sélectionner un trajet dans un dessin
complexe, sous forme d’une polyligne
traversant les objets à sélectionner.

Sélection : TOUT
• A l’invite «choix des objets », entrez tout pour sélectionner tous les
objets présents sur les calques.

VI.4 – Comment empêcher la sélection de certains objets


Suppression de plusieurs objets de la sélection
• A l’invite «choix des objets », saisir au clavier s (Supprimer) et utiliser
l'une des options de sélection pour supprimer les objets du jeu de
sélection.
• A l’invite «choix des objets », saisir au clavier a (Ajouter) et utiliser l'une
des options de sélection pour ajouter les objets au jeu de sélection.

VI.5 – Filtrage de jeux de sélection


Crée une liste de critères qu'un objet doit satisfaire pour être inclus dans un jeu de sélection.

Suppression de plusieurs objets de la sélection


L’utilisation des « propriétés » ou « des types d'objet », permet d’inclure des objets dans un jeu
de sélection ou les exclure d’un jeu de sélection.

6 Cours Autocad 2008 – Fondation 2iE AWI-ALHER Ihiya


La boîte de dialogue
«Sélection rapide» de la
palette Propriétés,
activée par
SELECTRAP Avant SELECTRAP
(Sélection rapide) sur la
ligne de commande,
permet de spécifier les
critères de filtrage et la
méthode de création Après SELECTRAP
d’un jeu de sélection.
• La boîte de dialogue «Filtres de sélection d'objets activée par FILTER sur la ligne de commande,
permet de définir des jeux de sélection par propriété (exemple, la couleur) et par type d'objet
(exemple cercles rouges d'un dessin) à l'exception de tout autre objet ou, inversement).
• FILTER sélectionne, modifie et nomme des filtres pour la sélection d'objets.

L’exemple de filtre ci-dessus, sélectionne tous les cercles à l'exception de ceux dont le rayon est égal à
90.

VI.6 – Personnalisation de la procédure de sélection


Les aspects des objets de sélection peuvent être contrôlés lorsqu’on entre une commande ou lorsqu’on
sélectionne les objets.

e Les commandes qui utilisent le message « Choix des objet », permettent d'effectuer les opérations
suivantes :
ƒ Entrer d'abord une commande, puis
sélectionner les objets,
ƒ Sélectionnez d'abord les objets, puis entrez
une commande. Variable système : PICKFIRST
ƒ Pré visualiser au moyen et tirets, ƒ Rendre transparent l'arrière plan d’une zone
épaississement ou les deux, les objets à de sélection (sélection de l’aire) pour
sélectionner (Variable système : plusieurs objets
HIGHLIGHT),
ƒ Mettre ou non en surbrillance les objets à
sélectionner, soit lorsqu’une commande est
active, lorsqu’aucune commande n’est active
(Variable système : PICKDRAG).

7 Cours Autocad 2008 – Fondation 2iE AWI-ALHER Ihiya


ƒ Définir en pixels, la hauteur de la cible de sélection d'objets à l’aide la
variable système PICKBOX; Lorsqu’elle est définie avec la valeur 0,
l'aperçu de la sélection des objets n'est pas disponible

VI.7 – Groupement d'objets


Un groupe est un ensemble enregistré d'objets sélectionnés et modifiés simultanément ou séparément. Les
groupes permettent d'associer facilement des éléments de dessin à manipuler en un seul bloc.

VI.7.1 – Création d’un groupe


a) Entrez GROUPE sur la ligne de commande
La boîte de dialogue se ferme
temporairement.

b) Dans la boîte de dialogue


« Grouper » des objets, sous
Identification de groupe, spécifiez
le nom du groupe et entrez une
description,
c) Dans la zone Créer un groupe,
cliquez sur Nouveau,

d) Sélectionnez des objets et appuyez sur ENTREE puis validez avec OK.

VI.7.2 – Remarques
a) A l'invite « Choix des objets », il est possible de sélectionner un groupe en indiquant
son nom (variable système PICKSTYLE).
b) De même, les différents objets constituant un Groupe peuvent être sélectionnés
simultanément a lorsqu’un membre du groupe sélectionnable est choisi.
c) L'activation et la désactivation de la sélection de groupes peut s'effectuer en
appuyant sur les touches CTRL+H ou CTRL+MAJ+A.

8 Cours Autocad 2008 – Fondation 2iE AWI-ALHER Ihiya


VI.8 – Sélection par les poignées ou GRIPS
A l'aide d'un périphérique de pointage, il est possible de glisser ces poignées pour effectuer les
opérations en mode Etirer, Rotation, Echelle et Miroir.

9 Cours Autocad 2008 – Fondation 2iE AWI-ALHER Ihiya


Chapitre VII : Les outils de la barre d'état de l'application et de dessin

Objectif spécifique lié au chapitre


Etre capable d’utiliser les différents outils de la barre d'état de l'application et ceux de la barre d’état
de dessin.

La barre d'état de l'application affiche, les valeurs des coordonnées du curseur et les outils de dessin ; la
barre d'état de dessin affiche les outils destinés à la mise à l'échelle des annotations.

VII.1 – L’affichage des coordonnées du curseur


Cet affichage est contenu dans une fenêtre qui indique en 2D, l’abscisse et l’ordonnée du point acquis
Les valeurs de ces coordonnées sont exprimées en fonction des paramètres optionnels de la boîte de
dialogue « contrôle des unités »

VII.2 – Les outils de la barre d'état de dessin


La barre d'état de dessin affiche les outils pour la mise à l'échelle des
annotations.

Les outils de la barre sont affichés aussi bien en espace objet qu’en
espace papier. Lorsque la barre d'état est activée, elle s'affiche au
bas de la zone de dessin.

Lorsqu'elle est désactivée, les outils qu'elle contient sont déplacés


sur la barre d'état de l'application.

Lorsqu'elle est activée, la barre d'état de dessin peut être


réafficher au moyen au menu de la barre d'infos pour choisir
les outils à afficher dans la barre d'état.

VII.3 – Les outils de dessin


Les outils de dessin également appelés «outils d’aide aux dessins» sont contenus dans une barre d’état
spécifique affichée dans l’interface utilisateur.

10 Cours Autocad 2008 – Fondation 2iE AWI-ALHER Ihiya


VII.3.1 – GRILLE (F7)
Génère une trame visuelle (grille)
constituée d’un semis de points
espacés sur des valeurs X et Y.
Les mouvements du curseur sont
ainsi restreint selon les intervalles X
et Y correspondant aux
emplacements d'accrochage.

VII.3.2 – RESOL (F9)


Permet d’accrocher les points entrés
à la souris à des intervalles réguliers
(X et Y) de la grille d'accrochage
rectangulaire courante..

VII.3.3 – ORTHO (F8)


Permet d’appliquer une contrainte
aux mouvements du curseur
strictement limités aux directions
horizontale et verticale par rapport
au Système de Coordonnées
Utilisateur courant et de l'angle de
rotation de la grille courant.

VII.3.4 – POLAIRE (F10)


Permet d’afficher provisoirement des chemins d'alignement définis par
les angles polaires indiqués.
Permet également d’accrocher des objets à des distances indiquées le
long du chemin d'alignement
Permet également avec le menu
contextuel « Paramètres», de définir
l'incrément des angles polaires
spécifiques qui sont automatiquement
détectés par le tracking polaire

VII3.5 – REPEROBJ (F11)

11 Cours Autocad 2008 – Fondation 2iE AWI-ALHER Ihiya


Permet d’aligner le curseur sur des chemins basés sur
d’autres points d’accrochage aux objets si ces
derniers sont indiqués dans une commande.

VII.3.6 – EPAISSLIGNE
Permet de définir l'épaisseur de ligne
courante pour rendre les traits dessinés
plus ou moins épais.
L'épaisseur appliquée permettent de
représenter graphiquement des objets
et des informations, mais ne peuvent
servir à définir la largeur des objets.

VII.3.7 – ACCROBJ (F8)


Permet de définir les modes d'accrochage aux objets à rendre courants.
Voir plus de détail au chapitre VIII : Les outils d’accrochage aux objets

VII.3.8 – SCUD
La fonction SCU dynamique permet d’aligner temporairement et automatiquement, le plan XY du
Système de Coordonnées Utilisateur avec un plan sur un modèle solide (3D) lors de la création d'objets

VII.3.9 – DYN (F12) => saisie dynamique


La fonction (DYN) offre un affichage dynamique de commande proche du curseur permettant d’aider
l’utilisateur dans l’exécution de son dessin.
Lorsque la saisie dynamique est activée, les info-bulles affichent à proximité du curseur des informations
dynamiques suivant les déplacements du curseur.
Ces info-bulles fournissent par ailleurs des champs de saisie pour l’exécution des commandes

Active l’affiche de l'emplacement Active la saisie de cote ; celle-ci Affiche des invites dans des info-
du réticule sous forme de valeurs n’est pas disponible pour certaines bulles de saisie dynamique.
de coordonnées. commandes qui nécessite la saisie Variable système DYNPROMPT
Variable système DYNMODE d’un 2è point.
Variable système DYNMODE

VII.3.10 – PAPIER /OBJET

: Bascule en espace objet /espace de travail Bascule en espace papier /mise en page

12 Cours Autocad 2008 – Fondation 2iE AWI-ALHER Ihiya


13 Cours Autocad 2008 – Fondation 2iE AWI-ALHER Ihiya
Chapitre VIII : Les outils d’accrochage aux objets

Objectif spécifique lié au chapitre


Etre capable d’utiliser les différents outils d’accrochage aux objets.

Les outils d'accrochage aux objets permettent de spécifier des emplacements précis sur les objets
(exemple : l'extrémité d'une ligne, centre d'un cercle, milieu d'un segment de polyligne, etc.).

VIII.1 – Marqueur et info – bulle d’accrochage aux objet


Par défaut, un marqueur et une info-bulle s'affichent
lorsque le curseur est déplacé sur le point d'accrochage
d'un objet. Cette fonctionnalité, appelée AutoSnap,
permet d'identifier l’accrochage aux objets actif.
La couleur du marqueur Autosnap peut être modifiée
dans la boîte de dialogue « couleur de la fenêtre de
dessin » : Menu Outils => Options=> Affichage =>
Couleur.

VIII.2 – Définition d’un accrochage aux objets


Pour définir un accrochage aux objets à l’invite d’une commande de saisie de point, AutoCAD offre 3
possibilités :
1. Appuyez sur MAJ ou CTRL 2. Cliquer sur un bouton 3. Tapez le nom d'un accrochage
et cliquez sur le bouton droit de d'accrochage aux objets dans aux objets dans la ligne de
la souris pour afficher le menu la barre d'outils Accrochage commande :
contextuel Accrochage aux aux objets Ex : EXT Ù Extrémité
objets

Remarque : Les accrochages aux objets ne fonctionnent que lorsqu’une commande (invite à désigner un
point) est utilisée.

VIII.3 – Activation d’un ou plusieurs accrochages aux objets


Un ou plusieurs accrochages aux objets peut ou peuvent être
activé (s) dans l'onglet «Accrochages aux objets» de la boîte
de dialogue Paramètres de dessin, accessible à partir du
menu Outils.
• Si plusieurs accrochages aux objets sont activés, ils sont
accessibles à un même emplacement. La touche TAB
permet alors de les parcourir tous avant de spécifier le
point.
• Le bouton ACCROBJ de la barre d'état ou la touche F3
permettent d’activer ou désactiver l'ensemble des
accrochages aux objets.

14 Cours Autocad 2008 – Fondation 2iE AWI-ALHER Ihiya


VIII.4 – Accrochages aux objets linéaires

VIII.4.1 – Extrémité (EXT)

Accroche à l'extrémité la plus proche


d'un arc, d'un arc elliptique, d'une ligne,
d'une multiligne, d'une polyligne, d'une
spline, d'une région ou d'une demi-
droite, ou à l'angle le plus proche d'un
tracé, d'un solide ou d'une face 3D.

VIII.4.2 – Milieu (MID)

Accroche le milieu d’un arc, d’une


ellipse, d’un arc elliptique, d’une ligne,
d’une multiligne, d’une polyligne, d'une
région, d’un solide, d’une spline ou
d’une droite.

VIII.4.3 – Centre (CEN)


Accroche le centre d'un arc, d'un
cercle, d'une ellipse ou d'un arc
elliptique.

VIII.4.5 – Intersection (INT)


Accroche l’intersection d’un arc, d’un
cercle, d’une ellipse, d’un arc elliptique,
d’une ligne, d’une multiligne, d’une
polyligne, d’une demi-droite, d'une région,
d’une spline ou d’une droite.

VIII.4. – Intersection projetée ou apparente


Accroche l'intersection visuelle de deux objets
qui ne se trouvent pas dans le même plan et
pouvant potentiellement se couper dans la vue
courante.
NB : L'intersection apparente et l'intersection
apparente étendue ne fonctionnent pas avec les
bords ou les coins de solides 3D.
15 Cours Autocad 2008 – Fondation 2iE AWI-ALHER Ihiya
VIII.5. – Extension (EXT)
Accroche l’extrémité d’un segment linéaire pour
permettre son extension (prolongement) dans la
même direction.

VIII.6. – Centre
Accroche le centre d'un arc, d'un cercle,
d'une ellipse ou d'un arc elliptique.

VIII.7. – Quadrant
Accroche le quadrant d’un arc, d’un
cercle, d’une ellipse ou d'un arc
elliptique.

VIII.8. – Perpendiculaire
Accroche un point perpendiculaire à un arc, un cercle, une ellipse,
un arc elliptique, une ligne, une multiligne, une polyligne, une
demi-droite, une région, un solide, une spline ou une droite.
Le mode d'accrochage de la perpendiculaire différée est
automatiquement activé lorsque le tracé requiert plusieurs
accrochages perpendiculaires.
Vous pouvez utiliser une ligne, un arc, un cercle, une polyligne,
une demi-droite, une droite, une multiligne ou un solide 3D
comme objet à partir duquel tracer une ligne perpendiculaire.

VIII.9. – Parallèle
Permettre de contraindre un segment de ligne, un segment de polyligne, une demi-droite ou une droite à
être parallèle à un autre objet linéaire.
a) Spécifier le premier point d'un objet linéaire, puis choisir
l'accrochage aux objets parallèles.
b) Spécifier le premier point d'un objet linéaire, puis choisir
l'accrochage aux objets parallèles.
c) Placer le curseur sur un autre objet linéaire jusqu'à ce que
l'angle soit défini (parallélisme),
d) Ramener le curseur vers l'objet à créer,
e) Lorsque le chemin devient parallèle à l'objet linéaire initial,
un chemin de position (tracking) à utiliser pour créer l'objet
parallèle s'affiche.

VIII.10. – Nodal

16 Cours Autocad 2008 – Fondation 2iE AWI-ALHER Ihiya


Accroche un objet point, à un point de définition de cote ou au
point d'origine du texte de cote.

VIII.11. – Point d’insertion


Accroche un point d’insertion
d’un attribut, d’un bloc,
d’une forme ou d’un texte.

VIII.12. – Proche
Accroche le point le plus proche
d’un arc, d’un cercle, d’une ellipse,
d’un arc elliptique, d’une ligne,
d’une multiligne, d’un point, d’une
polyligne, d'une demi-droite, d’une
spline ou d’une droite.

VIII.13. – Aucun et Accrochage aux objets

Aucun : supprime l’accrochage aux objets pour la


sélection en cours.
Accrochage aux objets : définit les modes
d'accrochage aux objets activés par défaut. Voir chapitre : VIII.3

VIII.14. – Point de repérage temporaire


L’accrochage «Point de repérage temporaire » permet de dessiner des objets selon des angles
précis ou des relations particulières avec d'autres objets dans les directions indiquées, appelées
chemins d'alignement matérialisés par l’outil AutoTrack™ .
AutoTrack génère des chemins d'alignement temporaires ; l’outil comporte 2 fonctions de repérage
: le repérage polaire et le repérage de l'accrochage aux objets.

a) Chemin d’alignement vertical défini à partir b) Acquisition, du point P1, centre du cercle à
de P2 sur 10,00 unités construire.

17 Cours Autocad 2008 – Fondation 2iE AWI-ALHER Ihiya


VIII.15. – Depuis
L’accrochage « Depuis » permet de s’appuyer sur
un point de référence (ex : P1) et atteindre un
point précis (ex : P2) en utilisant des coordonnées
relatives (ex : @P1), afin de réaliser un tracé
donné (ex : Cercle C).

VIII.16 – Milieu entre 2 points


L’accrochage « Milieu entre 2 points» permet de d’accrocher le point milieu entre 2 points de
référence (ex : P1 et P2) et atteindre un point précis (ex : P2) en utilisant des coordonnées relatives
(ex : @P1), afin de réaliser un tracé donné (ex : Cercle C).

VIII.17 – Filtre de coordonnées


Les filtres de coordonnées permettent d’extraire une coordonnée à partir de positions sur des objets
existants. Les filtres de coordonnées fournissent des positions nouvelles de coordonnée en utilisant
la valeur X (abscisse) d'une position, la valeur Y (ordonnée) d'une deuxième position et la valeur Z
(élévation) d'une troisième position.
Combinées aux accrochages aux objets, les filtres de coordonnées permettent également d'extraire
les coordonnées d'un objet existant.
Exemple d’utilisation de filtres de coordonnées pour des objets 2D
Hypothèse : Positionner par son centre, le trou dans le plateau en déterminant ses coordonnées X
et Y à partir des milieux des côtés horizontaux et verticaux.

a) Commande : cercle
b) Spécifiez le centre du cercle ou [3P/2P/Ttr
(tan tan rayon)] : .x
c) de : mil
d) de : Sélectionnez la ligne verticale située
sur le côté gauche de la pièce
e) de : Diamètre/<Rayon> Spécifiez le rayon
du trou

Les filtres de coordonnées ne fonctionnent que lorsque AutoCAD, requiert la saisie d’un point.
L’utilisation des filtres de coordonnées sur la ligne de commande, génère systématiquement un
message d'erreur.

18 Cours Autocad 2008 – Fondation 2iE AWI-ALHER Ihiya


VIII.18 – Remarques
La variable système OSOPTIONS permet de supprimer automatiquement les accrochages aux objets sur
les objets de type « hachures » et sur la géométrie pour des valeurs Z négatives lors de l'utilisation d'un
SCU dynamique.
0 => Les accrochages aux objets fonctionnent sur les objets de hachures et sur la géométrie avec des
valeurs Z négatives lors de l'utilisation d'un SCU dynamique.
1 => Les accrochages aux objets ignorent les objets de hachures.
2 => Les accrochages aux objets ignorent la géométrie avec des valeurs Z négatives lors de l'utilisation
d'un SCU dynamique

19 Cours Autocad 2008 – Fondation 2iE AWI-ALHER Ihiya


Chapitre IX : Gestion des calques

Objectif spécifique lié au chapitre


• Etre capable de créer et nommer un calque pour les différents groupes d'éléments liés à un tracé
simple ou complexe. (exemple : les murs; les portes, les fenêtres, les cotes, etc..),
• Etre capable d’attribuer à chaque calque crée des propriétés communes.

Les calques sont similaires à des couches transparentes sur lesquelles sont
organisés et groupés différents types d'informations relatives au dessin. L'utilisation
de calques permet de définir un système spécifique d'organisation des objets du
dessin et de simplifier leur manipulation.
Dans AutoCAD, les objets sont systématiquement dessinés sur les calques.
Les calques peuvent être proposés par défaut ou créés. Ils permettent d'organiser
les dessins en groupes d'objets et d'identifier les objets selon leurs couleurs, types
de ligne et épaisseurs de ligne.
Le nombre de calques que vous pouvez créer dans un dessin et le nombre d'objets
que vous pouvez créer sur chaque calque sont pratiquement illimités

IX.1 – Les propriétés des calques


Les calques disposent de propriétés communes (désignation ou nom, couleur, type de ligne, épaisseur de
ligne, etc. Les propriétés d'un objet peuvent dériver de celles du calque sur lequel il est dessiné ; ces
propriétés peuvent également être affectées au calque de manière spécifique.

IX.1.1 – Couleur
La couleur permet de distinguer des éléments similaires
dans les dessins.

IX.1.2 – Types de ligne


Les types de ligne permettent de différencier facilement
les éléments de dessin tels les axes, les traits cachés, etc.

IX.1.3 – Epaisseur de ligne


L'épaisseur de ligne permet de représenter la taille ou le
type d'un objet et améliore ainsi la présentation et la
lisibilité des dessins.

IX.1.4 – Les styles de tracés associés aux calques


Les styles de tracé permettent de déterminer la manière
dont les dessins sont tracés à l’aperçu ou à l’impression
sur papier ou PDF.

Les styles sont crées dans des tables spécifiques, à l’aide de « l’Assistant Ajouter une table des styles de
tracé » du menu POP fichier. Les styles de tracé comprennent :
• Les styles de tracés dépendant des couleurs. • Les styles de tracés nommés

20 Cours Autocad 2008 – Fondation 2iE AWI-ALHER Ihiya


• Entre la couleur du calque et l’épaisseur de trait (Les styles de tracés dépendant des couleurs)

• Entre le nom du calque et une épaisseur de trait (Les styles de tracés nommés)

IX.5 – Création de calques

a) Dans le menu Format, choisissez l'option Calque ou sur la


ligne de commande, saisissez calque ou –calque , pour
l’utilisation des invites.

b) AutoCAD affiche la de dialogue «Gestionnaire des propriétés des calques». Dans cette
boîte, choisissez l'option Nouveau [ ]

c) Un nouveau calque s'affiche, appelé temporairement et d’abord Calque 1,


d) Entrez un nom spécifique au calque à créer, [ ],
e) Cliquez sur l’icône couleur [ ], pour choisir une couleur à attribuer au calque,
f) Cliquez sur le terme [ ], pour
choisir un type de ligne à attribuer au
calque ; les types de lignes sont chargés à
partir de la boîte de dialogue « choix de
type de ligne »
g) Cliquez sur l’icône [ ], pour choisir une épaisseur de ligne à attribuer au calque,
h) Cliquez sur l’icône [ ], pour choisir un style de tracé à attribuer au calque,
i) Cliquez sur l’icône [ ], pour rendre le cadre crée courant (-disponible pour le tracé),
j) Cliquez sur l’icône [ ], pour créer un calque et le gèle dans toutes les fenêtres de présentation
existantes.
21 Cours Autocad 2008 – Fondation 2iE AWI-ALHER Ihiya
k) Cliquez sur l’icône [ ], pour supprimer un calque,
l) Cliquez sur OK pour valider la création des calques ; à défaut aucun calque ne sera crée.

Pour créer plusieurs calques, cliquez à nouveau sur Nouveau [ ], et reprener la procédure.
Remarques :
e Avec le bouton droit de la souris dans la liste des calques de la boîte de dialogue «Gestionnaire des
propriétés des calques», AutoCAD affiche un menu contextuel qui offre les commandes spécifiques à
la création et édition de claques.
e Lorsqu’un calque est sélectionné et qu’un second est en crée par la suite, ce dernier hérite des
propriétés du calque précédent ; celles-ci peuvent être modifiées par la suite.
e Les différents calques d’un dessin peuvent être groupés

IX.6 – Outils de gestion des calques

IX.6.1 – Filtrage de propriété de calque


Le filtre de propriété de calque est défini dans la boîte de dialogue « Propriétés du filtre de calque », qui
permet de sélectionner les propriétés suivantes à inclure à la définition du filtre :
ƒ Nom, couleur, type de ligne, épaisseur de ligne et style de tracé du calque,
ƒ Les calques sont utilisés,
ƒ Les calques sont activés ou désactivés,
ƒ Les calques sont gelés ou libérés dans la fenêtre courante ou dans toutes les fenêtres,
ƒ Les calques sont verrouillés ou déverrouillés,
ƒ Les calques à tracer.
Lorsqu'un filtre de calques est sélectionné dans l'arborescence du gestionnaire des propriétés des
calques, les calques correspondant aux critères du filtre apparaissent dans l'affichage sous forme de liste.
Il existe deux types de filtres de calques.

a) Filtre des propriétés des calques : ce filtre inclut les calques qui partagent des propriétés
spécifiques.

Exemple 1 : calques rouges, bleu, vert et des types de lignes axes).

Exemple 2 : calques n°12, n°250, n°45 et des types de lignes continus).

b) Filtre de groupe de calques : ce filtre ne contient que les calques qui y ont été affectés. Lorsque
les propriétés de ces calques affectés au filtre changent, ils restent partie prenante du filtre.

IX.6.2 – Outils de manipulation des calques


Le filtre de propriété de calque est défini dans la boîte de dialogue « Propriétés du filtre de calque », qui
permet de sélectionner les propriétés suivantes à inclure à la définition du filtre :
22 Cours Autocad 2008 – Fondation 2iE AWI-ALHER Ihiya
a) Activé/Désactivé [ ] : Active et désactive les calques. Quand un calque est actif, il est visible et
peut être tracé. Quand il est inactif, il est invisible et ne sera pas tracé, même si l'option Tracé est
activée.

b) Geler/Libérer dans toutes les fenêtres [ ] : Gèle ou libère les calques dans toutes les fenêtres
flottantes. Un calque gelé est invisible et exclu de la régénération, du masquage d'objets, du rendu
et du traçage. Un calque libéré est visible et disponible pour les opérations précitées. Vous pouvez
geler des calques pour accélérer l'exécution des commandes ZOOM et PAN et pour d'autres
opérations, notamment améliorer les performances de sélection d'objets et gagner du temps lors
de la régénération de dessins complexes. Les objets des calques gelés ne sont ni affichés, ni
tracés, ni régénérés. Ils ne masquent pas d'autres objets et leur rendu n'est pas effectué. Vous
pouvez geler des calques dans toutes les fenêtres, dans la fenêtre active ou dans de nouvelles
fenêtres. Gelez les calques que vous voulez masquer pendant une longue période. Quand vous
libérez un calque gelé, AutoCAD régénère et affiche les objets de ce calque. Si vous basculez
fréquemment entre les états visible et invisible, utilisez le paramètre Actif/Inactif.

c) Verrouiller/Déverrouiller [ ] : Verrouille ou déverrouille les calques. Vous ne pouvez


sélectionner ni modifier les objets d'un calque verrouillé. Verrouiller un calque s'avère utile si
vous voulez afficher des informations de référence, mais que vous ne prévoyez pas de modifier les
objets de ce calque.

d) Tracer/Ne pas tracer [ ]: Détermine si les calques sélectionnés sont tracés. Si vous désactivez
le traçage pour un calque, les objets de ce calque restent affichés. Cette désactivation n'affecte
que les calques visibles du dessin, c'est-à-dire les calques actifs et libérés. Si l'option Tracé est
définie pour un calque gelé ou inactif dans le dessin, AutoCAD ne le trace pas. Il peut s'avérer
utile de désactiver le tracé de calques contenant des informations de référence telles des lignes de
construction.

23 Cours Autocad 2008 – Fondation 2iE AWI-ALHER Ihiya


Chapitre X : Commencer un dessin sous AutoCAD

Objectif spécifique lié au chapitre


Etre capable de commencer rapidement un nouveau projet de dessin sous forme de brouillon crée à
l'aide des paramètres d'un fichier gabarit de dessin (modèle).

Par défaut, après une installation standard d’AutoCAD, la création d’un nouveau fichier de dessin avec
la commande Fichier => Nouveau ou RAPNOUV sur la ligne de commande, retourne la boîte de
dialogue «Sélectionner un gabarit ».

X.1 – Commencer un dessin avec un brouillon à l'aide d'un fichier de gabarit de


dessin par défaut
Cette option de démarrage
permet de spécifier
l’emplacement d’un fichier de
gabarit existant, dont le
nouveau fichier devra hériter
des propriétés telles, la liste
des calques usuels, les styles
de cote, les styles de texte, les Le nouveau dessin crée s'appellera Dessin1.dwg; le nom par défaut du
styles de tableau, les blocs, dessin change en fonction du nombre de nouveaux dessins créés. A la
etc. création d’un second dessin, le nom attribué défaut sera Dessin2.dwg.
La méthode de démarrage d’un nouveau dessin avec un gabarit est définie par les variables système :
- STARTUP : définie à 0(désactivée)
- FILEDIA : définie à 1(activée)

X.1 – Utilisation de la boîte de dialogue Créer un nouveau dessin


Pour permettre l’accès la boîte de dialogue « Créer un nouveau dessin », les variables système STARTUP
et FILEDIA doivent être définies comme suit :
- STARTUP : définie à 1(activée)
- FILEDIA : définie à 0(désactivée)
Dans ces conditions, la commande RAPNOUV permet d’ouvrir la boîte de dialogue « Créer un nouveau
dessin ».
Cette boîte de dialogue offre plusieurs méthodes pour commencer un dessin, soit :
Avec un brouillon Utiliser un gabarit Utiliser un assistant

24 Cours Autocad 2008 – Fondation 2iE AWI-ALHER Ihiya


Chapitre XI : Système de coordonnées AutoCAD

Objectif spécifique lié au chapitre


Etre capable de spécifier à l’écran des points à l’aide des valeurs de coordonnées cartésiennes et
polaires.

A l’invite d’une commande de saisie d’un point, AutoCAD permet de spécifier ce point à l'aide du
périphérique de pointage (souris) ou tapez les coordonnées du point sur la ligne de commande. Les
coordonnées bidimensionnelles peuvent être cartésiennes (X,Y) ou polaires.

XI.1 – Coordonnées cartésiennes

IX.1.1 – Concept général


Un système de coordonnées cartésien comporte trois axes, X, Y et Z.
Lors de la saisie des coordonnées cartésienne, on indique la distance d'un point (en unités écran) et son
orientation (+ ou -) sur les axes X, Y et Z par rapport à l'origine du système de coordonnées (0,0,0).
En 2D, les points se trouvent sur le plan XY, également appelé plan de construction. Ce plan s'apparente
à une feuille de papier quadrillé. La valeur X d'une coordonnée cartésienne indique la position sur le
plan horizontal et la valeur Y, la position sur le plan vertical. L'origine (de coordonnées 0,0) est le point
d'intersection des deux axes.

IX.1.2 – Saisie de coordonnées cartésiennes


AutoCAD permet l’utiliser de coordonnées cartésiennes (rectangulaires) absolues ou relatives pour
définir la position de points.
Les coordonnées cartésiennes sont ainsi utilisées pour indiquer un point, en entrant une valeur X et une
valeur Y séparées par une virgule (,).
X est le nombre (positif ou négatif) d'unités mesurant la position du point le long de l'axe horizontal. Y est
le nombre (positif ou négatif) d'unités mesurant la position du point le long de l'axe vertical.
Les coordonnées absolues sont basées sur l'origine SCU (0,0) située à l'intersection des axes X et Y. Ces
coordonnées sont utilisées pour situer un point isolé dans le système de référence.

Par exemple 1

25 Cours Autocad 2008 – Fondation 2iE AWI-ALHER Ihiya


Pour tracer une ligne d'un point dont
les coordonnées sont -2 sur l'axe X et 1
sur l'axe Y vers un 2è point ayant pour
coordonnées 3 et –2 :

On entre les paramètres suivants sur la


ligne de commande :

Commande : ligne
Du point : -2,1
Au point : 3,4

AutoCAD trace la ligne définie ci-


contre.
Les coordonnées des 2 points de la
ligne sont désignées : Coordonnées
cartésiennes absolues.

Par exemple 2
Par exemple :
Pour tracer une ligne à partir du point
de coordonnées -2,1, vers un autre
point de coordonnées (+5,2) :
On saisit le symbole @ devant les
coordonnées qui désignent le deuxième
point :

Commande : ligne
Du point : -2,1
Au point : @+5,2

Cette opération équivaut à entrer les


coordonnées absolues 3,4.

Le 2è point constituant l’extrémité de


la ligne est situé à 5 unités du 1er point
vers la droite et à 2 unités vers le haut.

XI.2 – Coordonnées polaires

IX.2.1 – Concept général


Lors de la création d’objets de dessin, AutoCAD permet également l’utilisation de coordonnées polaires
(distance et angle) absolues ou relatives pour définir la position des points.
Les coordonnées polaires absolues sont mesurées depuis l'origine SCU (0,0), représentée par
l'intersection des axes X et Y. Les coordonnées relatives sont calculées par rapport au dernier point
défini ; elles permettent de spécifier l'emplacement d'un point par rapport au précédent.
Par défaut, les angles croissent
dans le sens trigonométrique et
décroissent dans le sens horaire.
Pour déterminer le sens horaire,

26 Cours Autocad 2008 – Fondation 2iE AWI-ALHER Ihiya


entrez une valeur négative pour
l'angle.
Par exemple, la saisie 1<315
indique le même emplacement
que le point de coordonnées
polaires 1<-45.
Les conventions de saisie des
angles dans un dessin donné
peuvent être modifiées à l'aide de
la commande UNITES ou

AutoCAD propose plusieurs types de notation pour les coordonnées


(Scientifique, Décimale, Ingénierie, Architecture ou Fractionnaire).
Les angles peuvent être spécifiés en grades, radians, unités géodésiques
ou en degrés, minutes et secondes.

IX.2.2 – Saisie de coordonnées polaires


Pour utiliser les coordonnées polaires afin de déterminer un point, il convient de taper une distance et un
angle séparés par le signe ( < ).

Par exemple 1
Pour dessiner 2 lignes au moyen de coordonnées
polaires absolues en utilisant l'axe de référence par
défaut.

On entre les paramètres suivants sur la ligne de


commande :

Commande : ligne
Du point : 0,0
Au point : 67.18<120
Au point : 40<30

AutoCAD trace les lignes définies ci-contre.


Les coordonnées des 3 points des lignes sont
désignées : Coordonnées polaires absolues.

Par exemple 2

27 Cours Autocad 2008 – Fondation 2iE AWI-ALHER Ihiya


Pour dessiner 2 lignes en coordonnées
polaires relatives ; une ligne commence
à un emplacement étiqueté comme le
point précédent.

On entre les paramètres suivants sur la


ligne de commande :

Commande : ligne
Du point : @44,72<63
Au point : @80.30<-7
Au point : @44.99<-63
Les coordonnées des 3 points des lignes sont désignées :
AutoCAD trace les lignes définies ci- Coordonnées polaires relatives
contre.

XI.3 – Saisie dynamique des coordonnées


Lorsque la saisie dynamique est activée, les
valeurs de coordonnées (cartésiennes ou
absolues) peuvent être saisies dans les info-
bulles au voisinage du curseur.

A l'aide de la saisie dynamique, les coordonnées absolues sont indiquées en utilisant le préfixe #.
L’utilisation de ce préfixe n’est cependant nécessaire lors de la saisie des coordonnées sur la ligne de
commande.

Par exemple
L'exemple suivant montre le tracé d'une ligne dont le début se situe à la valeur 2 et la valeur 1 sur l'axe
Y ; l’extrémité de cette ligne est placée respectivement sur les valeurs 3 (sur l'axe X) et 4 (sur l'axe Y).
Les informations suivantes sont saisies dans l'info-bulle.

Commande : ligne

Du point : #2,1

28 Cours Autocad 2008 – Fondation 2iE AWI-ALHER Ihiya


Au point : #3,4

XI.4 – Affichage des coordonnées sur la barre d'état


L'emplacement courant du curseur s'affiche sous la forme d'une valeur de coordonnée dans la barre
d'état. .
Il existe trois types d'affichage de coordonnées : statique, dynamique, distance et angle.
• Affichage en mode statique : les mises à jour ont lieu lorsque vous spécifiez un point uniquement.
• Affichage en mode dynamique : les mises à jour ont lieu en déplaçant le curseur.
• Affichage en mode distance et angle : la distance relative (distance<angle) est continuellement mise à
jour, suivant les déplacements du curseur. Ce mode ne peut être activé que lorsqu'une commande de
dessin (de ligne ou d'autres objets) vous invite à spécifier un nouveau point.

XI.5 – Système de coordonnées utilisateur (SCU)


AutoCAD comporte deux systèmes de coordonnées, soit, un système fixe, appelé système de coordonnées
général (SCG) et un système mobile appelé système de coordonnées utilisateur (SCU).
Dans un nouveau dessin, ces deux systèmes coïncident par.
Le système de coordonnées utilisateur (SCU) peut être repositionné et pivoté pour faciliter la saisie de
coordonnées, l'affichage de la grille, l'accrochage à la grille, l'utilisation du mode Ortho et d'autres
outils de dessin.
Dans les vues 2D, l'axe X du SCG est par défaut horizontal et l'axe Y vertical. L'origine du SCG se trouve
à l'intersection des axes X et Y (0,0). Tous les objets d'un fichier de dessin sont définis par leurs
coordonnées SCG. Toutefois, il est généralement plus pratique de créer et de modifier des objets en
fonction du SCU mobile.

Symbole du SCG en 2D Symbole du SCU en 2D

IX.5.1 – Les opérations et les outils dépendent de l'emplacement et de l'orientation du SCU


La saisie de toutes les coordonnées, ainsi que la plupart des autres opérations et outils sont virtuellement
basées sur le SCU courant. Les opérations et les outils 2D qui dépendent de l'emplacement et de
l'orientation du SCU sont les suivants :
ƒ La saisie de coordonnées absolues et relatives,
ƒ Les angles de référence absolus,
ƒ La définition de l'horizontale et de la verticale pour le mode orthogonal, le repérage polaire, le
repérage par accrochage aux objets, l'affichage de la grille et l'accrochage à la grille,
ƒ L’orientation des cotes horizontales et verticales,

29 Cours Autocad 2008 – Fondation 2iE AWI-ALHER Ihiya


ƒ L’orientation des objets texte,
ƒ La rotation de la vue à l'aide de la commande REPERE.

Le déplacement ou la rotation du SCU permet de faciliter le travail sur certaines parties du dessin.

Chacune de ces méthodes


comporte une option
correspondante dans la commande
SCU.
Après avoir défini un SCU, on
peut lui attribuer un nom qui
permettra de le restaurer en cas de
besoin.

Commande : scu
Nom du SCU courant : *GENERAL*
Spécifiez l'origine du SCU ou [Face/NOMmé/OBjet/Précédent/Vue/Général/X/Y/Z/axEZ] <Général>:
Choisir l’option NOMmé pour attribuer un nom au SCU : ex. SCU 45°

Pour lister les SCU existant :


a-

b-

c-

d-

30 Cours Autocad 2008 – Fondation 2iE AWI-ALHER Ihiya


Chapitre XII : Les principales commandes de création d’objet de dessin 2D

Objectif spécifique lié au chapitre


Etre capable de mettre en œuvre les procédures d’utilisation des principales commandes de création
d’objets de dessin.
Les commandes de création d’objets de dessin sont contenues dans le menu POP «DESSIN». Certaines
de ces commandes sont également disponibles dans la barre d’outils standard «DESSIN», sous forme
d’icônes.

Menu => Barre d’outils =>

Les procédures d’utilisation des principales commandes de dessin ainsi que leurs options spécifiques
seront étudiés dans le cadre des travaux applicatifs. Ces procédures sont également accessibles dans
l’aide d’Autocad activée par la touche de fonction F1 (au clavier).
Exemple :
Contenu de l’aide Méthode de recherche du thème de l’aide

Contenu détaillé de l’aide sur la commande LIGNE

31 Cours Autocad 2008 – Fondation 2iE AWI-ALHER Ihiya


XII.1 – Commande LIGNE
La commande LIGNE permet de créer des segments de droites bout à bout.
Les extrémités de lignes peuvent être indiquées en utilisant des coordonnées bidimensionnelles (2D) ou
tridimensionnelles (3D).
Au lancement de la commande, AutoCAD trace un segment de ligne et continue de demander l'entrée de
points. On peut ainsi dessiner une série continue de segments de ligne, mais chaque segment constitue un
objet distinct. A la fin du tracé, on utilise la touche clavier ENTREE pour sortir de la commande.
OPTIONS DE LA COMMANDE LIGNE
• Option U : Efface le dernier segment d'une séquence de lignes. Si on entre u plusieurs fois, il
résulte l’effacement des différents segments dans leur ordre de création.
• Option Clore : Relie le dernier segment de ligne au premier, pour former une boucle fermée de
segments de ligne. On peut utiliser Clore après avoir dessiné une série de segments.
• Le mode ORTHO : Dans la commande LIGNE, le mode ORTHO (F8), impose au curseur des
déplacement strictement horizontaux ou verticaux. Il permet aussi de tracer des segments de ligne
en saisissant les valeurs des longueurs au clavier.

XII.2 – Commande DROITE


La commande DROITE permet de générer une ligne infinie dans les deux sens.
OPTIONS DE LA COMMANDE DROITE
• Point : Indique l'emplacement de la ligne infinie à l'aide de deux points.
• Hor : Crée une droite horizontale passant par un point indiqué.
• Ver : Crée une droite verticale passant par un point indiqué.
• Ang : Crée une droite suivant un angle indiqué.
• Bissect : Génère une droite passant par le sommet de l'angle sélectionné et coupant l'angle entre
la première et la seconde ligne.
• Décalage : Génère une droite parallèle à un autre objet.

La commande DEMI DROITE permet de générer une ligne semi-infinie possédant


un point de départ précis et se prolongeant en fonction du second point.

Remarques : Les extrémités des droites ne peuvent être accrochées

XII.3 – Commande MULTILIGNE


La commande MLIGNE crée des lignes parallèles multiples appelées multilignes.

OPTIONS DE LA COMMANDE MLIGNE


• Point de départ : Spécifie le sommet suivant sur la multiligne.
• Justification : Détermine le mode de tracé de la multiligne entre les points indiqués.
• Echelle : Gère la largeur globale de la multiligne. Cette échelle n'affecte pas l'échelle définie pour
le type de ligne.
• Style : Indique le style de multiligne utilisé.

Les styles permettent de définir le nombre d'éléments et les propriétés de chacun de ces éléments. Ces
options définissent également la trame de remplissage et le type d'extrémité.
On peut ajouter 16 éléments à un style de multiligne. Si on affecte un décalage négatif à un élément,
il apparaît sous l'élément d'origine dans la zone d'aperçu de la boîte de dialogue Styles de multilignes.

32 Cours Autocad 2008 – Fondation 2iE AWI-ALHER Ihiya


Création d’un style de Multiligne
1. Afficher la boîte de dialogue Style de Multiligne (Menu Format puis Style de Multiligne)
2. Nommer le Style de Multiligne (ex : STYLE1)
3. Cliquez sur Ajouter pour rendre le style courant
4. Cliquez sur Propriétés des multilignes pour définir les propriétés des éléments.
5. Cliquez sur Propriétés des multilignes pour définir les propriétés des multignes.

Le style des multilignes détermine le nombre d'éléments (lignes) dont elles sont constituées, leur
couleur, leur type, leur épaisseur et la distance séparant chaque élément de la ligne de référence. On
peut modifier ces propriétés et définir l'aspect des intersections entre les multilignes, celui des
extrémités, ainsi que la couleur de remplissage.

XII.4 – Commande POLYLIGNE (polylign)


La commande POLYLIGNE génère des polylignes bidimensionnelles.

OPTIONS DE LA COMMANDE POLYLIGN


• Point suivant : Dessine un segment de ligne.
• AutoCAD affiche ensuite à nouveau le message précédent.
• Arc : Ajoute des segments d'arc à la polyligne.
• L’option Arc génère plusieurs autres options de construction :
• [Angle/CEntre/CLore/DIrection/DEmi-larg/LIgne/Rayon/Second pt/annUler/LArgeur]
• Clore : Dessine un segment de ligne depuis la position actuelle jusqu'au point de départ de la
polyligne, créant ainsi une polyligne fermée.
• Demi-larg : Indique la largeur entre le centre
• d'un segment de polyligne épaisse et l'une de ses arêtes.
• LOngueur : Trace un segment de ligne de la longueur spécifiée, selon le même angle que le
segment précédent. Si ce dernier est un arc, AutoCAD dessine le nouveau segment de ligne
tangent à ce segment d'arc.
• Annuler : Supprime le dernier segment de ligne ajouté à la polyligne
• LArgeur : Spécifie la largeur du segment de ligne suivant.

XII.5 – POLYGONE (polygone)


La commande POLYGONE crée une polyligne fermée équilatérale.
Un polygone est un objet de type polyligne. AutoCAD dessine des polylignes d'épaisseur nulle et sans
informations sur les tangentes.

OPTIONS DE LA COMMANDE POLYGONE


• Centre du polygone : Définit le centre du polygone pour un polygone inscrit dans le cercle ou
circonscrit au cercle.
• Côté : Définit le centre du polygone Pour un polygone inscrit dans le cercle
33 Cours Autocad 2008 – Fondation 2iE AWI-ALHER Ihiya
XII.6 – RECTANGLE (rectangle)
La commande RECTANGLE dessine un rectangle par rapport à deux points opposés de la diagonale, en
précisant certains paramètres. L’entité obtenue est une polyligne rectangulaire.

OPTIONS DE LA COMMANDE RECTANGLE


• Premier coin : Spécifie un coin du rectangle
‐ Autre coin : Crée un rectangle en utilisant les points spécifié comme coins opposés. Les côtés
du rectangle sont parallèles aux axes X et Y du SCU courant.
‐ Cotes : Crée un rectangle en utilisant des valeurs pour la longueur et la largeur. L'indication
d'un deuxième point permet de positionner le rectangle à l'un des quatre emplacements
possibles par rapport au premier coin.

• Chanfrein : Définit les distances de chanfrein pour le rectangle


‐ Raccord : Spécifie le rayon du raccord du rectangle.
‐ Elévation : Spécifie l'élévation du rectangle.
‐ Hauteur : Spécifie la hauteur du rectangle
‐ Largeur : Spécifie la largeur de la polyligne du rectangle à dessiner.

NB : Les valeurs entrées pour toutes les options ci-dessus deviennent les valeurs par défaut pour
les commandes RECTANGLE ultérieures.

Rectangle par 2 points Rectangle avec option Chanfrein Rectangle avec option Raccord

Rectangle avec option Largeur Rectangle avec option Elévation Rectangle avec option Hauteur

XII.7 – ARC (arc)


La commande ARC permet de dessiner un arc de cercle. Les options de la commande ARC offre
plusieurs possibilités de construction.

OPTIONS DE LA COMMANDE ARC


ƒ Par 3 points : Crée un arc à partir de trois points
ƒ Départ, centre, fin : Crée un arc à partir d'un point de départ, d'un centre et d'un point d'arrivée
ƒ Départ, centre, angle : Définit un arc à partir d'un point de départ, d'un centre et d'un angle décrit
ƒ Départ, centre, Crée un arc à partir d'un point de départ, d'un centre et d'une longueur de corde
longueur
ƒ Départ, fin, angle Définit un arc à partir d'un point de départ, d'un point final et d'un angle décrit
ƒ Départ, fin, direction Crée un arc à partir d'un point de départ, d'un point d'arrivée et d'une direction de départ
ƒ Départ, fin, rayon Crée un arc à partir d'un point de départ, d'un point d'arrivée et d'un rayon
ƒ Centre, départ, fin Crée un arc à partir d'un centre, d'un point de départ et d'un point d'arrivée
ƒ Centre, départ, angle Définit un arc à partir d'un centre, d'un point de départ et d'un angle décrit
ƒ Centre, départ, Crée un arc à partir d'un centre, d'un point de départ et d'une longueur de corde
longueur
ƒ Continuer Trace un arc tangent à la dernière ligne ou au dernier arc tracé

34 Cours Autocad 2008 – Fondation 2iE AWI-ALHER Ihiya


XII.8 – CERCLE (cercle)
La commande CERCLE permet de dessiner des cercles suivant
Plusieurs options.
• Centre : Dessine un cercle défini par un centre et un diamètre ou un rayon. Rayon : définit le
rayon du cercle. La distance entre ce point et le centre détermine le rayon du cercle. Diamètre :
spécifie la longueur du diamètre à partir du centre.
• 3P (3 points) : dessine un cercle défini par trois points de la circonférence.
• 2P (2 points) : dessine un cercle défini par les deux extrémités de son diamètre.
• TTR (Tangente, Tangente, Rayon) : Dessine un cercle avec un rayon spécifié tangent à deux
objets.

XII.9 – ANNEAU (anneau)


La commande ANNEAU permet de dessiner des cercles pleins communément appelés anneaux.
AutoCAD définit l'emplacement de l'anneau en fonction du centre. Une fois les diamètres spécifiés,
AutoCAD demande où dessiner les anneaux et dessine un anneau à chaque point spécifié (2).

La création d'anneaux est un moyen rapide d'obtenir des couronnes ou des disques. Les anneaux sont en
fait des polylignes fermées d'une épaisseur déterminée. Pour créer un anneau, on doit définir les diamètres
interne et externe et désigner le centre. Tant qu’on n'appuie pas sur ENTREE pour terminer l'opération,
on peut dessiner différents exemplaires d'anneaux.

XII.10 – SPLINE (spline)


La commande SPLINE génère une spline du second ordre ou du troisième ordre de type NURBS.
SPLINE transforme par lissage une courbe lissée, en une série de points dans la tolérance spécifiée.
AutoCAD utilise le principe mathématique NURBS (non-uniform rational B-splines) qui définit et
enregistre une classe de données de courbe et de surface.

OPTIONS DE LA COMMANDE SPLINE


• Le premier point : Génère une spline à l'aide des points indiqués.
• Le point suivant : Indiquez un point ; Entrez des points jusqu'à ce que la courbe spline soit
définie. Lorsqu’on entre deux points, AutoCAD affiche le message suivant.
• Clore : Ferme la courbe spline en faisant coïncider le dernier point avec le premier et en le
rendant tangent au joint.
• Spécifiez la tangente : Indiquez un point ou appuyez sur ENTREE ; Indiquez un point pour définir
le vecteur tangent ou utilisez les modes d'accrochage aux objets Tan et Perp pour que la spline
soit tangente ou perpendiculaire aux objets.
• Objet : convertit des polylignes à lissage de spline 2D ou 3D du second et du troisième ordre en
courbes splines équivalentes, puis supprime les polylignes.

35 Cours Autocad 2008 – Fondation 2iE AWI-ALHER Ihiya


$
Tangente de départ Tangente de fin

XII.11 – ELLIPSE (spline)


La commande ELLIPSE permet créer une ellipse ou un arc elliptique.
La méthode par défaut consiste à désigner les extrémités du premier axe et à définir une distance
(correspondant à la demi-longueur du second axe). L'axe le plus long est appelé grand axe, par opposition
à l'autre axe appelé petit axe. L'ordre de définition des axes n'a aucune importance.

OPTIONS DE LA COMMANDE ELLIPSE (menu contextuel)


• Centre : Crée une ellipse par un centre que vous déterminez.
• Axe fin : permet de créer une ellipse en spécifiant la 1ère extrémité de l’axe, la 2ème extrémité
de l’axe et la demi-longueur du 2ème axe.
• Arc : Crée un arc elliptique. L'angle du premier axe détermine celui de l'arc elliptique. Le
premier axe désigne le grand ou le petit axe de l'arc elliptique.

OPTIONS DE LA COMMANDE ELLIPSE (Ligne de commande)


• 1ère extrémité de l’axe : définit le point de départ du premier axe.
• 2ème extrémité de l’axe : définit le point de fin et l’orientation (angle) de l’ellipse.
• Demi-Longueur du 2è axe : définit la valeur du 2è axe comme étant la distance du centre de l’arc
elliptique ou du milieu du premier axe, jusqu’au point spécifié.
• Rotation : Définit le rapport entre le grand et le petit axe de l'ellipse en faisant tourner un cercle
autour du premier axe. Plus la valeur est élevée (entre 0 et 89,4 degrés), plus le rapport entre le
petit et le grand axe est important. Si vous entrez 0 vous créez un cercle.
• CercleIso : Crée un cercle isométrique dans le plan courant du dessin isométrique.

XII.12 - BLOC (bloc)


La commande BLOC crée une définition de bloc à partir des objets sélectionnés.
AutoCAD affiche la boîte de dialogue « Définition de bloc ».

OPTIONS DE LA COMMANDE ELLIPSE


• Nom : attribue un nom au bloc. Ce nom, limité à 255 caractères, peut comporter des lettres, des
chiffres, des espaces et tout caractère spécial non utilisé à d'autres fins par Microsof Windows et
AutoCAD.
36 Cours Autocad 2008 – Fondation 2iE AWI-ALHER Ihiya
• Point de base : Indiquez un point de base pour le bloc. La valeur par défaut est 0,0,0.
• Choisir le point de base d'insertion : Ferme temporairement la boîte de dialogue et vous permet
d'indiquer un point de base d'insertion dans le dessin courant.
• Objets : Désigne les objets à insérer dans le nouveau bloc et détermine si les objets sélectionnés
doivent être conservés, supprimés ou convertis en occurrence de bloc une fois le bloc créé.
• Icône d'aperçu : Détermine si une icône d'aperçu est enregistrée avec la définition de bloc et
indique la source de l'icône.
• Unités d'insertion : Indique les unités de mise à l'échelle du bloc lorsque celui-ci est déplacé à
partir d'AutoCAD DesignCenter.
• Description : Indique la description associée à la définition de bloc.
• Hyperlien : Ouvre les polylignes dans la direction permettant d'associer un hyperlien à une
définition de bloc.

Exemples d’objets destinés à la création de blocs

XII.13 - BLOC DEFINIR LES ATTRIBUTS (bloc)


La commande DEFINIR LES ATTRIBUTS crée une définition d'attribut à partir des objets sélectionnés.
L'attribut est un texte informatif associé à un bloc.
Une définition d'attribut est un gabarit utilisé pour la création d'un attribut ; elle spécifie les propriétés de
l'attribut et les messages d'invite qui s'affichent lors de l'insertion du bloc. AutoCAD affiche la boîte de
dialogue Définition d'attribut.

• Mode : Définit quatre modes facultatifs.


‐ Invisible : Indique que les valeurs d’attributs ne sont pas affichées lors de l’insertion du bloc.
ATTDISP annule le mode Invisible.
‐ Constant : Affecte une valeur fixe aux attributs pour les insertions de blocs.
‐ Vérifié : Demande une vérification de la valeur des attributs lors de l’insertion du bloc.
‐ Prédefini : Rétablit la valeur par défaut de l’attribut lors de l’insertion d’un bloc contenant un
attribut prédéfini.

• Attribut : Définit les données d’attribut. Vous pouvez entrer jusqu’à 256 caractères. Pour obtenir
des espaces initiaux dans le message ou la valeur par défaut, commencez la chaîne par une barre
oblique inverse (\).
‐ Etiquette : Indique l’étiquette d’un attribut permettant d’identifier chaque occurrence d’un
attribut dans le dessin. L’étiquette peut contenir n’importe quel caractère à l'exception de
l'espace et du point d’exclamation (!). Les minuscules sont converties en majuscules.
‐ Invite : Indique le message (ou invite) de l'attribut affiché lors de l'insertion d'un bloc
contenant cette définition d'attribut. Si la zone d’invite est vide, l’entrée Etiquette est
considérée comme message. Si vous sélectionnez Constant dans la zone Mode, le champ
Invite Message n’est pas disponible.

37 Cours Autocad 2008 – Fondation 2iE AWI-ALHER Ihiya


‐ Valeur : Spécifie la valeur par défaut de l'attribut.
‐ Point d’insertion : Indique l’emplacement de l’attribut. Entrez des coordonnées ou cliquez
sur sélectionner un point pour spécifier l’emplacement à l’aide du périphérique de pointage.
‐ Option de texte : Définit la justification, le style, la hauteur et la rotation du texte de l’attribut.

• Justification : Indique la justification du texte de l’attribut.


• Style de texte : Indique un style de texte prédéfini pour le texte de l’attribut.
• Hauteur : Indique la hauteur du texte de l’attribut.
• Rotation : Indique l’angle de rotation du texte de l’attribut.

Bloc avec attributsACtif Bloc avec attributs INactif

XII.14 - POINT (point)


La commande POINT crée un objet point.
Les points peuvent servir de noeuds auxquels on
accroche des objets. On peut déterminer pour un
point un emplacement tridimensionnel. L'élévation
courante est adoptée si vous omettez la coordonnée
Z.La variable PDMODE gère l'aspect des points.
La variable PDSIZE détermine la taille de la
figure représentant un point.
Lorsqu’on modifie la valeur de PDMODE et
PDSIZE, l'apparence des points existants change
lors de la prochaine régénération du dessin.
L’option POINT MULTIPLE, permet de définir
plusieurs entités de POINT sans avoir à relancer la
commande.

XII.15 - DIVISER (point)

38 Cours Autocad 2008 – Fondation 2iE AWI-ALHER Ihiya


La commande DIVISER permet de placer des points ou des blocs de manière régulière sur la longueur ou
le périmètre d'un objet (les arcs, les cercles, les ellipses et les arcs elliptiques, les polylignes et les
splines).

OPTIONS DE LA COMMANDE
• Nombre de segments : Place des points à intervalles réguliers le long des objets sélectionnés.
• Bloc : Place des blocs à intervalles réguliers le long de l'objet Sélectionné.

XII.16 - MESURER (mesurer)


La commande MESURER place des points ou des blocs sur un objet selon des intervalles mesurés

OPTIONS DE LA COMMANDE
• Longueur du segment : Place des points aux intervalles spécifiés le long de l'objet sélectionné,
depuis l'extrémité la plus proche jusqu'au point utilisé pour la sélection de l'objet.
• Bloc : Place des blocs à des intervalles spécifiés le long de l'objet sélectionné.

Les points ou blocs dessinés par la commande


MESURER sont placés dans le jeu Précédent, ce
qui permet de les choisir en entrant p lorsque le
prochain message Choix des objets s'affiche.

On utilisera l'accrochage au point nodal d'un objet pour dessiner un objet par accrochage aux points.
On peut ensuite effacer les points en entrant la commande Effacer (option Précédent). AutoCAD place
les marques dans le système de coordonnées utilisateur (SCU) de l'objet mesuré.

XII.17 - HACHURES (hachures)


La commande HACHURES remplit le contour spécifié avec un motif. Elle crée un remplissage ou un
motif de hachures non associatives. On peut remplir un contour composé d'un ou plusieurs objets
entourant entièrement une zone. Si ce contour est constitué de plusieurs objets, leurs extrémités doivent
coïncider pour qu'AutoCAD puisse créer correctement les hachures. On peut également remplir une zone
ne possédant pas de contour fermé en définissant un contour de hachures de polyligne à l'aide de l'option
directe de hachures.

OPTIONS DE LA COMMANDE : Définition rapide


• Motifs de hachures
‐ Rapides : permet d’utiliser des motifs de hachures et de créer rapidement des hachures.
‐ Avancées : permet de personnaliser la façon dont AutoCAD crée et hachure des contours.
‐ Type : définit le type de motif
‐ Prédéfini : désigne un motif AutoCAD prédéfini. On peut contrôler l’angle et l’échelle de
n'importe quel motif prédéfini. S’agissant des motifs ISO prédéfinis, on peut également déterminer
l’épaisseur du tracé ISO.
‐ Défini par l'utilisateur : crée un motif de lignes en fonction du type de ligne courant de votre
dessin. On peut contrôler l’angle et l’espacement des lignes d’un motif utilisateur.
‐ Personnalisation : désigne un motif défini dans un fichier PAT personnalisé et ajouté au chemin
de recherche AutoCAD. Pour utiliser les motifs des fichiers acad.pat et acadiso.pat fournis,
choisissez Prédéfini. On peut contrôler l’angle et l’échelle des motifs personnalisés.

39 Cours Autocad 2008 – Fondation 2iE AWI-ALHER Ihiya


• Motif : Affiche la liste des motifs prédéfinis disponibles. Cette liste commence par les six derniers
motifs prédéfinis utilisés. L’option Motif n’est disponible que si vous avez choisi Prédéfini comme
type de motif.
• Témoin : Affiche un aperçu du motif sélectionné.
• Personnaliser motif : permet d ‘afficher la liste des motifs personnalisés disponibles.
• Angle : Définit un angle pour le motif de hachures par rapport à l'axe X du SCU courant.
• Echelle : Développe ou réduit un motif prédéfini ou personnalisé.
• Par rapport à l’espace papier : permet de mettre à l’échelle le motif de hachures par rapport aux
unités de l’espace papier.
• Espacement : définie l’espacement des hachures définit par l’utilisateur.
• Largeur de plume ISO : met à l’échelle le motif ISO défini par la largeur de plume sélectionnée.
• Choisir les points : Détermine un contour à partir d'objets existants formant une zone
délimitée. La façon dont AutoCAD détecte des objets par le biais de cette option dépend de la
méthode de détection d'îlots choisie sous l'onglet Avancées. Lorsqu’on choisit Choisir les points, la
boîte de dialogue se ferme provisoirement et AutoCAD vous demande d'indiquer des points.
• Sélectionnez les objets : Sélectionne des objets spécifiques à hachurer. La boîte de
dialogue se ferme provisoirement et AutoCAD vous demande de sélectionner des objets. En effet, si
vous définissez des contours au moyen de Sélectionner les objets, AutoCAD ne détecte pas
automatiquement les objets intérieurs. On doit alors sélectionner les objets situés au sein du contour
sélectionné afin de les hachurer selon le style de détection d'îlots courant (que vous définissez sous
l'onglet Avancées). Chaque fois qu’on choisit Sélectionner les objets, AutoCAD efface le jeu de
sélection précédent.

• Oter îlots : Supprime de la définition du contour les objets qu'AutoCAD détecte comme
îlots lorsque vous utilisez Choisir les points. On ne peut pas supprimer le contour extérieur.

• Visualiser sélections : Ferme provisoirement la boîte de dialogue et affiche les contours


sélectionnés et les derniers paramètres de hachurage prévisualisés.
• Hériter des propriétés : Hérite des propriétés d'un objet hachuré existant. Si vous créez un
nouvel objet hachuré, AutoCAD vous demande de sélectionner l'objet hachuré dont vous souhaitez
récupérer les propriétés, puis de définir les contours du nouvel objet auquel vous voulez appliquer
les propriétés héritées. Vous pouvez cliquer avec le bouton droit de la souris dans la zone de dessin
et utiliser le menu contextuel pour basculer entre les options Sélectionner les objets et Choisir les
points afin de définir les contours.
• Double : permet d’indiquer qu’un second jeu des lignes doit être tracé à 90° des lignes initiales.
• Composition : Détermine si les hachures sont associatives ou non.
• Aperçu : Ferme provisoirement la boîte de dialogue et affiche l’objet hachuré, qu’il soit nouveau ou
modifié, avec les propriétés indiquées. Cette option n’est pas disponible pour les nouveaux objets
hachurés si vous n’avez pas encore indiqué de points ni sélectionné d’objets pour définir vos
contours.

40 Cours Autocad 2008 – Fondation 2iE AWI-ALHER Ihiya


Exécution de hachures par la méthode Choisir les points
(Le point choisi est à l’intérieur du contour, l’option détection des ilôts activée)

Exécution de hachures par la méthode Sélectionnez les objets


(Le point choisi est sur le contour, l’option détection des ilôts désactivée)

Exécution de hachures par la méthode Sélectionnez les objets


(Le point choisi est sur le contour, l’option détection des ilôts désactivée)

Exécution de hachures et non-associatives

OPTIONS DE LA COMMANDE : Définition avancée


• Style de détection d’ilôts : Indique la méthode de hachurage des objets situés au sein du contour de
hachures extérieur. En l'absence de contours internes, choisir un style de détection d'îlots est sans
effet. Comme vous pouvez définir un jeu précis de contours, il est souvent préférable d'utiliser le style
Normal.
• Type d'objet : détermine si les contours doivent être retenus comme objets, ainsi que le type d'objet
qui leur est appliqué par AutoCAD.
• Jeu de contours : Définit le jeu d'objets analysé par AutoCAD lors de la définition d'un contour à
partir d'un point précis. Le jeu de contours sélectionné n'a aucun effet si vous utilisez Sélectionner
les objets pour définir un contour. Par défaut, lorsque vous utilisez Choisir les points pour définir un
41 Cours Autocad 2008 – Fondation 2iE AWI-ALHER Ihiya
contour, AutoCAD analyse tous les objets visibles dans la fenêtre courante. En redéfinissant le jeu de
contours, vous pouvez ignorer certains objets lors de la définition de contours sans avoir à les
masquer ni à les supprimer. Pour les dessins de taille importante, le fait de redéfinir le jeu de
contours peut également accélérer la création du contour car AutoCAD n'examine alors qu'un
nombre d'objets restreint.
• Méthode de détection d’ilôts : Détermine si les objets situés au sein du contour extérieur sont inclus
comme contours. Ces objets internes sont appelés "îlots".
‐ Inondation : Inclut les îlots comme objets de contour.
‐ Lancer de rayons : Dessine une ligne entre le point indiqué et l'objet le plus proche, puis trace
le contour dans le sens trigonométrique, en excluant ainsi les îlots des objets de contour.

XII.18 - CONTOUR (contour)


La commande CONTOUR crée une région ou une polyligne à partir d'une zone fermée.

OPTIONS DE LA COMMANDE
• Type d’objet : Détermine si les contours doivent être retenus comme objets, ainsi que le type d'objet
qui leur est appliqué par AutoCAD.
• Jeu de contour : Définit le jeu d'objets analysé par AutoCAD lors de la définition d'un contour à
partir d'un point précis. Le jeu de contours sélectionné n'a aucun effet si vous utilisez Sélectionner
les objets pour définir un contour.

• : permet de sélectionner les objets qui définissent le jeu de


contours. Si vous choisissez cette option, la boîte de dialogue se ferme provisoirement pour que vous
puissiez sélectionner des objets. Lorsqu'AutoCAD établit le nouveau jeu de contours, il inclut
uniquement les objets hachurables de votre choix. Il ignore le jeu de contours existant et le remplace
par le nouveau. Si vous ne sélectionnez aucun objet hachurable, AutoCAD conserve le jeu actif.
• Méthode de détection d’ilôts : Détermine si les objets situés au sein du contour extérieur sont inclus
comme contours. Ces objets internes sont appelés "îlots". Ces options ne sont pas disponibles si vous
avez atteint cette boîte de dialogue au moyen de la commande EDITHACH.

XII.19 - TEXTE DYNAMIQUE (txtdyn)


La commande TXTDYN permet de créer une ligne de texte dans le style de texte courant.

OPTIONS DE LA COMMANDE
• Point de départ : Spécifie un point de départ pour l'objet texte.
• Justifier : Gère la justification du texte.
• Entrez une option : [Aligne/Fixé/Centre/Milieu/Droite/HG/HC/HD/MG/MC/MD/BG/BC/BD]
Vous pouvez aussi entrer une de ces options à l'invite Spécifiez le point du départ du texte.
• Style : Spécifie le style de texte, qui détermine l'aspect des caractères. Le texte que vous créez utilise
le style de texte courant.

42 Cours Autocad 2008 – Fondation 2iE AWI-ALHER Ihiya


XII.20 - TEXTE MULTIPLE (textmult)
La commande TEXTMULT crée un paragraphe de texte défini dans un rectangle.
Le paragraphe crée s'insère dans des contours de texte non imprimés. Les contours du texte définissent la
largeur du paragraphe. On peut également spécifier la justification, le style, la hauteur, la rotation, la
largeur, la couleur, l'espacement et d'autres attributs du texte au moyen de la commande TEXTMULT.
Chaque objet texte multiligne (textmult) est un objet unique, quel que soit le nombre de lignes qu'il
comporte. Les contours du texte, bien que n'étant ni tracés, ni imprimés, ni affichés, font partie intégrante
du cadre de l'objet.

Création et modification d’objets texte multiligne


• Caractère : contrôle le format des caractères pour le texte saisi au clavier ou importé dans
l’Editeur de texte multiligne.
• Propriétés : contrôle les propriétés appliquées à l’objet texte multiligne.
• Espacement des lignes : contrôle l’espacement des lignes pour le nouveau texte ou pour le texte
sélectionné.
• Rechercher/Remplacer : recherche des chaînes de texte spécifiées et les remplace par un nouveau
texte.
• Symbol : Insère les symboles d'usage courant ; Choisissez Autres pour afficher la boîte de
dialogue Table des caractères Unicode (ex : @).

43 Cours Autocad 2008 – Fondation 2iE AWI-ALHER Ihiya


Chapitre XIII : Les principales commandes de modification d’objet de dessin 2D

Objectif spécifique lié au chapitre


Etre capable de mettre en œuvre les procédures d’utilisation des principales commandes de
modification d’objets de dessin.

Les commandes de modification d’objets de dessin sont contenues dans le menu POP « MODIFICATION
I ». Certaines de ces commandes sont également disponibles dans la barre d’outils standard
«MODIFICATION», sous forme d’icônes.

Menu => Barre d’outils =>

Les procédures d’utilisation des principales


commandes de modification ainsi que leurs
options spécifiques seront étudiés dans le
cadre des travaux applicatifs.
Ces procédures sont également accessibles dans l’aide d’Autocad activée par la touche de fonction F1
(au clavier).
Exemple :
Contenu de l’aide Méthode de recherche du thème de l’aide

Contenu détaillé de l’aide sur la commande COPIER

44 Cours Autocad 2008 – Fondation 2iE AWI-ALHER Ihiya


XIII.1 - PROPRIETES (proprietes)
La commande PROPRIETES détermine les propriétés des objets existants.
AutoCAD affiche la Fenêtre Propriétés . Cette fenêtre constitue le principal outil pour visualiser et
modifier les propriétés des objets AutoCAD.

Il existe huit propriétés générales communes à tous les objets.


ƒ Couleur Indique la couleur des objets
ƒ Calque Indique le calque courant de l'objet
ƒ Type de ligne Indique le type de ligne courant de l'objet
ƒ Echelle du type de ligne Indique l'échelle du type de ligne de l'objet
ƒ Style du tracé Affiche les valeurs NORMAL, DUCALQUE, DUBLOC, ainsi que
tous les styles de tracé contenus dans la table des styles de tracé
courants
ƒ Table des styles de tracé Indique la table des styles de tracé courante.
ƒ Table des tracés jointe à Détermine si la table des styles de tracé courante est associée à
l'espace objet ou à l'espace papier.
ƒ Type de table de tracé Affiche le type des tables de styles de tracé disponibles.
ƒ Epaisseur des lignes Indique l'épaisseur des lignes de l'objet. Cette liste affiche toutes les
épaisseurs de ligne disponibles dans le dessin courant.
ƒ Hyperlien Attache un hyperlien à un objet graphique. Si une description est
associée à cet hyperlien, celle-ci est affichée. Dans le cas contraire,
c'est l'URL qui est affiché
ƒ Hauteur Définit la hauteur du solide 3D courant. Cette propriété ne
s'applique pas à tous les objets

XIII.2 - COPIER PROPRIETES (corresprop)


La commande CORRESPROP modifie la couleur, le calque, le type de ligne, le facteur d'échelle de type
de ligne, l'épaisseur des lignes, la hauteur et le style de tracé d'un objet.
Elle permet de modifier également les propriétés de dessin des objets existants. On peut utiliser d'autres
commandes (TYPELIGNE, ECHLTP, EPAISSLIGNE, COULEUR et ELEV) pour définir les propriétés
des nouveaux objets.
45 Cours Autocad 2008 – Fondation 2iE AWI-ALHER Ihiya
Lorsqu’on sélectionne plusieurs objets comportant des valeurs différentes pour la propriété à modifier,
AutoCAD affiche le terme variés comme valeur en cours.

XIII.3 - AJOUTER REFERENCE EXTERNE (xajouter)


La commande XAJOUTER permet de lier des entités nommées (calque, bloc, style de texte) dépendant
d'une référence externe à un dessin. Une xréf (référence externe) est un dessin que l’on associe ou
superpose au dessin courant. La commande XAJOUTER ne peut être utilisée que s'il existe une xréf
attachée au dessin courant.

Ajoute des symboles qui dépendent de


références externes (blocs, styles de
cote, calques, types de ligne, styles de
texte, etc.) à un dessin. Description
des options
de la boîte de
dialogue

• Xref : Affiche la liste des xréfs actuellement rattachées au dessin. Lorsque vous sélectionnez une
xréf (par un double-clic), les définitions des symboles de la xréf attachée s'affichent.
• Définitions à ajouter : Affiche la liste des définitions des symboles qui dépendent de références
externes à ajouter au dessin hôte.
• Ajouter : Déplace les définitions sélectionnées dans la liste des xréfs vers la liste Définitions à
ajouter.
• Enlever : Déplace les définitions sélectionnées dans la liste Définitions à ajouter vers la table des
symboles qui dépendent de xréf.

XIII.4 - Modifier : HACHURES (edithach)


La commande EDITHACH permet de modifier un objet hachures existant
AutoCAD affiche la boîte de dialogue Editer un motif de hachures.
Modifie les caractéristiques d'un motif de hachures existant. La boîte de dialogue Editer un motif de
hachures affiche les propriétés courantes de l'objet hachures sélectionné. Vous pouvez modifier ces
propriétés à l'aide des options disponibles.

OPTIONS DE LA COMMANDE
• Onglet Rapide : Modifie les propriétés du motif de hachures.
• Onglet Avancé : Modifie le style de détection d'îlots. Les autres options de cet onglet ne sont pas
disponibles.
• Composition : Détermine si les hachures sont associatives ou non associatives.
• Hériter propriétés : Applique les propriétés d'un objet hachures existant à celui que vous
modifiez.
• Aperçu : Ferme provisoirement la boîte de dialogue et affiche l'objet hachures sélectionné avec
les propriétés spécifiées.

XIII.5 - Modifier : Polyligne (pedit)


La commande PEDIT permet de modifier des polylignes et des surfaces maillées tridimensionnelles
Les messages d'invite d'AutoCAD varient selon que vous avez sélectionné une polyligne 2D ou 3D, ou un
maillage 3D.

46 Cours Autocad 2008 – Fondation 2iE AWI-ALHER Ihiya


Si l'objet sélectionné est une ligne ou un arc, AutoCAD affiche les messages suivants :
Si on entre o, l'objet est converti en une polyligne 2D à un seul segment, que l’on peut modifier. Cette
opération permet également de joindre plusieurs lignes et arcs en une seule polyligne.

OPTIONS DE LA COMMANDE

ƒ Clore Crée ou supprime le segment de fermeture en raccordant le dernier segment au


premier.
ƒ Joindre Ajoute des lignes, des arcs ou des polylignes à l'extrémité d'une polyligne ouverte
et supprime le lissage des courbes d'une polyligne avec ajustement des courbes
ƒ Apaiss Détermine une nouvelle épaisseur uniforme pour la polyligne entière.
ƒ Modif- Modifie sommet par sommet la polyligne. AutoCAD trace une croix sur le
sommet sommet et renvoie le message :
suivaNt/Précéd/Coupure/Insér/Déplac/Régén/Linéair/Tang/Epaiss/Sortir]
<courant> :
ƒ Lissage Crée une courbe lissée constituée des paires d'arcs joignant chaque paire de
sommets. La courbe passe par tous les sommets de la polyligne et utilise la
direction tangente indiquée.
ƒ Pspline Utilise les sommets de la polyligne comme points de contrôle, ou armature, d'une
courbe.
ƒ Retrouver Supprime les sommets supplémentaires insérés par une courbe spline ou lissée et
transforme en segments de droite tous les segments de la polyligne.
ƒ Typeligne Génère le type de ligne dans un motif continu passant par les sommets de la
gén polyligne.
ƒ Annuler Annule les opérations réalisées depuis le début de la session PEDIT.

Clore polyligne Joindre polyligne

Epaiss. polyligne Modif-sommet polyligne

XIII.6 - Modifier : ATTRIBUT UNIQUE (attedit)


La commande ATTEDIT permet de modifier la valeur affectée à chaque attribut.
L'attribut est un texte informatif associé à un bloc (voir commande Bloc [puis] définir attribut).
La boîte de dialogue Editer les attributs permet de modifier séparément la valeur d'attributs non constants,
associés à un bloc déterminé. Sur la ligne de commande, on peut modifier, de manière séparée ou globale,
des valeurs et des propriétés d'attributs, indépendamment des blocs.
On peut utiliser l'une des méthodes suivantes pour modifier des valeurs d'attribut liées à un bloc
déterminé :
‐ Editer les attributs à travers une boîte de dialogue.
‐ Editer les attributs par invites sur la ligne de commande.

47 Cours Autocad 2008 – Fondation 2iE AWI-ALHER Ihiya


Exemples d’attributs

XIII.7 - Modifier : TEXTE (ddedit)


La commande DDEDIT permet d’éditer du texte et des définitions d'attributs.
L'attribut est un texte informatif associé à un bloc. Une définition d'attribut est un gabarit de création
d'attribut.

OPTIONS DE LA COMMANDE
• Sélection d'objets : Si le texte sélectionné a été créé au moyen de TEXTE ou TXTDYN, AutoCAD
affiche la boîte de dialogue Editer un texte.

Si le texte a été créé au moyen de TEXTMULT, affiche l'Editeur de texte multilignes.

Si le texte sélectionné est une définition d'attribut, AutoCAD affiche la boîte de dialogue Editer
une définition d'attribut.

XIII.8 - Editer les Xrefs et les blocs (editref)


La commande EDITREF permet de sélectionner une référence en vue de sa modification.
EDITREF requiert la sélection d’une référence externe ou une référence de bloc à modifier à partir du
dessin courant. On peut apporter des changements mineurs aux xréfs et aux blocs sans ouvrir le dessin de
référence ou décomposer et redéfinir le bloc.
AutoCAD affiche la Boîte de dialogue Edition des références.

48 Cours Autocad 2008 – Fondation 2iE AWI-ALHER Ihiya


OPTIONS DE LA COMMANDE
• Nom de référence : Affiche la référence sélectionnée pour être modifiée dans le dessin et les
références éventuellement imbriquées dans cette référence.
• Aperçu : Affiche un aperçu de la référence sélectionnée. L'aperçu de la référence n'est pas mis à
jour lorsque les modifications sont enregistrées.
• Chemin : Affiche l'emplacement du fichier de la référence sélectionnée. Si la référence
sélectionnée est un bloc, aucun chemin ne s'affiche.
• Suivant : Présente successivement les références que vous pouvez sélectionner.
• Activer noms de calque et de symbole uniques : Contrôle si les noms des calques et des symboles
des objets extraits de la référence sont uniques ou modifiés.
• Afficher les définitions d'attributs à modifier : Contrôle si toutes les définitions d'attribut de
variable des références de bloc sont extraites et affichées au cours de l'édition des références.

XIII.9 - COPIER (copier)


La commande COPIER permet de dupliquer des entités de dessin, une ou plusieurs fois dans le dessin, à
partir d’un point de base.

OPTIONS DE LA COMMANDE
• Point de base ou déplacement : Crée une seule copie. Si on indique deux points, AutoCAD utilise
le premier comme point de base et place une copie simple au niveau de ce point de base. Si vous
spécifiez un point et appuyez sur ENTREE, AutoCAD utilise le point de sélection comme point de
base et place une seule copie au niveau du point spécifié.

REMARQUE : Lorsqu’on rentre le caractère @ dans la coordonnée de déplacement, la méthode


utilisée pour sélectionner les objets peut influer sur le point par rapport auquel la coordonnée est
définie.

Spécifiez le deuxième point de déplacement ou <utiliser le premier point comme déplacement>:


spécifiez un point (2) ou appuyez sur ENTREE.

49 Cours Autocad 2008 – Fondation 2iE AWI-ALHER Ihiya


• Multiple : Permet de génèrer plusieurs copies. AutoCAD place ces copies par rapport au point de
base.
Spécifiez le point de base:
Spécifiez le deuxième point de déplacement ou <utiliser le premier point comme déplacement>:
spécifiez un point ou appuyez sur ENTREE.

Si vous spécifiez un point, AutoCAD place une copie au niveau de ce point par rapport au point de
base. Le message est répété pour vous permettre de placer les différentes copies de l'objet. En
appuyant sur ENTREE, vous mettez fin à la commande.

XIII.10 - MIROIR (miroir)


La commande MIROIR permet de créer une copie symétrique d’un ou plusieurs objets sélectionnés, avec
effacement ou non des originaux.

Sélection d’objets Définition de l’axe de symétrie


Les deux points spécifiés deviennent les extrémités d'une ligne par rapport à laquelle les objets
sélectionnés sont réfléchis. En 3D, cette ligne définit l'orientation d'un plan de symétrie perpendiculaire
au plan XY du système de coordonnées utilisateur (SCU) contenant la ligne de symétrie.

Supprimer les objets source ? [Oui/Non] <N> : entrez o ou n ou appuyez sur ENTREE

Non : Place l'image réfléchie dans le dessin et Oui : Place l'image réfléchie dans le dessin et
conserve les objets d'origine. supprime les objets d'origine.

La variable système MIRRTEXT pour contrôler la copie miroir des objets texte. La valeur par défaut de
MIRRTEXT est 1 (actif) : les objets texte sont réfléchis comme les autres objets. Si la variable
MIRRTEXT est inactive (0), le texte n'est pas reflété.

MIRRTEXT à 1 MIRRTEXT à 0
50 Cours Autocad 2008 – Fondation 2iE AWI-ALHER Ihiya
XIII.11 - DECALER (decaler)
La commande DECALER permet de créer des entités semblables à l’entité sélectionnée et parallèles à
celle-ci. Décaler crée un objet soit à une distance donnée à partir d'un objet existant, soit à partir d'un
point indiqué.

OPTIONS DE LA COMMANDE
• Distance de décalage : crée un objet par rapport à un autre objet en respectant la distance de
décalage indiquée.
Sélectionnez l'objet à décaler ou <sortir>: Sélectionnez un objet ou appuyez sur ENTREE pour
mettre fin à la commande
Spécifiez un point sur le côté à décaler : Indiquez un point (1) sur le côté de l'objet à décaler

• Distance de décalage : crée un objet en le faisant passer par un point.


Sélectionnez l'objet à décaler ou <sortir>: Sélectionnez un objet ou appuyez sur ENTREE pour
mettre fin à la commande
Attribuez une valeur à "Par le point": Spécifiez un point (1) par lequel vous voulez faire passer
l'objet décalé.

Dans les deux options, AutoCAD répète les deux messages pour permettre de créer plusieurs objets
décalés. Pour sortir de la commande, appuyez sur ENTREE au message Sélectionnez l'objet à décaler.

XIII.12 - RESEAU (reseau)

La commande RESEAU permet de créer plusieurs copies d’entités de dessin de façon circulaire ou
rectangulaire. Elle tient compte de la direction de l’angle de base. Ainsi, pour créer un réseau
rectangulaire suivant un angle précis, on utilisera Rotation de la commande RESOL pour l’afficher.
Chaque objet d'un réseau peut être manipulé séparément. Si on sélectionne plusieurs objets pour
construire un réseau, AutoCAD comptabilise les objets comme un seul élément à copier et à disposer en
réseau.
Au lancement la commande RESEAU, AutoCAD affiche des invites sur la ligne de commande.

51 Cours Autocad 2008 – Fondation 2iE AWI-ALHER Ihiya


OPTIONS DE LA COMMANDE
• Réseau rectangulaire : Crée un réseau défini par un certain nombre de rangées et de colonnes de
copies des objets sélectionnés.
Entrez le nombre de rangées (---) <1>: Entrez un entier non nul ou appuyez sur ENTREE
Entrez le nombre de colonnes (|||) <1>: Entrez un entier non nul ou appuyez sur ENTREE

Si vous spécifiez une seule rangée, vous devez spécifier plusieurs colonnes, et inversement.
AutoCAD situe par défaut l'objet, ou l'élément source, sélectionné dans le coin inférieur gauche de
l'écran et crée le réseau dans le coin supérieur droit.
La distance spécifiée entre les rangées et les colonnes comprend les longueurs correspondantes de
l'objet à disposer en réseau.

Entrez la distance entre les rangées ou spécifiez la cellule d'unités (---):

Afin d'ajouter des rangées vers le bas, spécifiez une valeur négative pour la distance entre les
rangées. AutoCAD n'affiche pas le message suivant si vous spécifiez deux points aux coins
opposés d'un rectangle.

Spécifiez la distance entre les colonnes (|||):


Pour ajouter des colonnes vers la gauche, spécifiez une valeur négative pour la distance entre
colonnes. AutoCAD construit des réseaux rectangulaires le long d'une ligne de base définie par
l'angle de rotation courant appliqué au pas de la grille. En principe, cet angle est nul, de sorte que
les rangées et colonnes sont orthogonales par rapport aux axes X et Y du dessin.
L'option Rotation de la commande RESOL modifie l'angle et crée un réseau soumis à une rotation

• Réseau polaire : Crée un réseau défini par la spécification d'un centre ou d'un point de base par
rapport auquel AutoCAD reproduit les objets sélectionnés.
Spécifiez le centre du réseau ou [Base]: Indiquez un point ou entrez b pour indiquer un nouveau
point de base.

‐ Centre : Crée un réseau défini par un centre.


‐ Base : Spécifie un nouveau point de référence (point de base) relatif aux objets sélectionnés
qui reste à distance constante du centre du réseau au fur et à mesure de la disposition en réseau
des objets.

Spécifiez le point de base des objets: Indiquez un point


Entrez le nombre de copies dans le réseau: Entrez un entier positif ou appuyez sur ENTREE

Lorsque vous indiquez une valeur pour le nombre d'éléments, vous devez spécifier l'angle à
décrire ou l'angle entre les éléments. Si vous appuyez sur ENTREE (sans indiquer de nombre
d'éléments), vous devez spécifier ces deux angles.

52 Cours Autocad 2008 – Fondation 2iE AWI-ALHER Ihiya


Spécifiez l'angle à décrire (+=trigo,-=horaire) <360>: Entrez un entier positif pour une rotation
trigonométrique ou un entier négatif pour une rotation horaire

AutoCAD interprète le 0 comme une absence de réponse. Vous pouvez entrer 0 pour l'angle à
décrire uniquement si vous spécifiez le nombre d'éléments.
Si vous spécifiez un angle à décrire sans indiquer le nombre d'éléments ou si vous spécifiez le
nombre d'éléments et entrez 0 comme valeur de l'angle à décrire ou que vous appuyiez sur
ENTREE, AutoCAD affiche un message vous invitant à spécifier l'angle entre les éléments :

Angle entre les copies (+=trigo, -=horaire): Entrez un entier positif pour une rotation
trigonométrique ou un entier négatif pour une rotation horaire.

AutoCAD détermine la distance entre le centre du réseau et un point de référence sur le dernier
objet sélectionné. Il utilise le centre d'un cercle ou d'un arc, le point d'insertion de base d'un bloc
ou d'une forme, le point de départ d'un texte et l'extrémité d'une ligne ou d'un tracé.

Rotation des objets en réseau? <O>: Entrez o ou n, ou appuyez sur ENTREE

Dans un réseau polaire, AutoCAD utilise le point de référence du dernier objet du jeu de sélection
pour tous les objets. Si vous avez défini le jeu de sélection à l'aide d'une fenêtre ou d'une sélection
de capture, le dernier objet du jeu sera arbitraire. Si vous supprimez un objet du groupe, puis le
rajoutez, il sera obligatoirement le dernier objet sélectionné. Vous pouvez également créer le jeu
de sélection sous forme de bloc et le reproduire.

Réseau avec rotation Réseau sans rotation


des objets pendant la copie des objets pendant la copie

XIII.132 - DEPLACER (deplacer)


La commande DEPLACER permet de déplacer un ou plusieurs objets dans une direction et à une distance
définie par deux points spécifiés.

Les deux points spécifiés définissent un vecteur de déplacement indiquant la distance et la direction du
déplacement des objets sélectionnés. Si vous appuyez sur ENTREE au deuxième point, le premier point
est interprété comme un déplacement relatif par rapport au plan X,Y,Z. Si vous appuyez sur ENTREE au
message Spécifiez le deuxième point de déplacement, le premier point est interprété comme un
déplacement par rapport au plan X,Y,Z.

Par exemple, si vous indiquez 2,3 pour le point de base et que vous appuyiez sur ENTREE au message
suivant, l'objet se déplace de deux unités dans la direction X et de trois unités dans la direction Y à partir
de sa position courante.

53 Cours Autocad 2008 – Fondation 2iE AWI-ALHER Ihiya


Objet sélectionné Objet déplacé

XIII.14 - ROTATION (rotation)


La commande ROTATION permet de modifier l’orientation d’objets existants autour d’un point de base
et suivant un angle précisé.
Pour faire pivoter un objet, il suffit d'indiquer un point de base et de spécifier un angle de rotation relatif
ou absolu. Choisissez un angle relatif pour faire pivoter les objets par rapport à un point, quelle que soit
leur orientation initiale. Le sens de rotation des objets (trigonométrique ou horaire) dépend des paramètres
de direction définis dans la boîte de dialogue Unités de dessin. Choisissez un angle absolu pour changer
l'orientation courante de l'objet par rapport aux axes du dessin.

OPTIONS DE LA COMMANDE

• Angle de rotation : Détermine à quelle distance un objet pivote autour du point de base.

• Référence : Spécifie l'angle de rotation absolu courant et le nouvel angle de rotation désiré. Vous
pouvez utiliser l'option Référence pour rectifier un objet ou pour l'aligner avec d'autres
caractéristiques du dessin.

Spécifiez l'angle de référence <0> : Indiquez un angle ou appuyez sur ENTREE


Spécifiez le nouvel angle :

Dans les deux options, les limites de la fenêtre restent parallèles aux bords de la zone de dessin
lorsque vous faites pivoter un objet de la fenêtre.

54 Cours Autocad 2008 – Fondation 2iE AWI-ALHER Ihiya


Il est parfois pratique d'appliquer une rotation en fonction d'angles absolus. Par exemple, pour
aligner deux objets dont on connait les angles absolus, il suffit de choisir l'angle décrit par
l'objet à faire pivoter comme angle de référence et l'angle correspondant à l'autre objet comme
nouvel angle. On peut également sélectionner l'objet que l’on souhaitez faire pivoter et l'objet
par rapport auquel il doit être aligné, à l'aide du périphérique de pointage, ce qui est plus
facile.
Dans l'exemple ci-dessus, on indique l'angle de référence en sélectionnant deux points sur
l'objet à faire pivoter. L'accrochage aux objets Intersection et Extrémité permet de
sélectionner des points sur cet objet de manière précise. On indique ensuite le nouvel angle en
sélectionnant l'objet à utiliser pour l'alignement.

XIII.15 - ECHELLE (echelle)


La commande ECHELLE permet d’agrandir ou réduire la taille des objets sélectionnés de manière
proportionnelle en x et en y.

OPTIONS DE LA COMMANDE

• Facteur d’échelle : multiplie les dimensions des objets sélectionnés par l'échelle indiquée. Un
facteur d'échelle supérieur à 1 agrandit les objets. Un facteur d'échelle compris entre 0 et 1 réduit
les objets.

• Référence : Définit l'échelle des objets sélectionnés en fonction d'une longueur de référence et de
la nouvelle longueur spécifiée.

Spécifiez la longueur de référence <1>: Indiquez une distance ou appuyez sur ENTREE
Spécifiez la nouvelle longueur : Spécifiez une distance.

Si la nouvelle longueur est supérieure à la longueur de référence, les objets seront agrandis.

Le point de base désigne le point qui demeure au même emplacement au fur et à mesure que change
la taille de l'objet sélectionné (et donc que l'objet s'éloigne de ce point de base immobile). Déplacez
le curseur pour agrandir ou réduire la taille de l'image.

55 Cours Autocad 2008 – Fondation 2iE AWI-ALHER Ihiya


XIII.16 - ETIRER (etirer)
La commande ETIRER permet de déplacer une partie sélectionnée
d’un objet en préservant les connexions avec les portions du dessin
laissés en place.
AutoCAD étire les arcs, arcs elliptiques, lignes, segments de polyligne,
demi-droites et splines qui traversent la fenêtre de sélection.
ETIRER déplace les extrémités situées dans la fenêtre sans changer celles situées à l'extérieur.
ETIRER déplace également les sommets des traces et des solides 2D situés dans la fenêtre sans
changer ceux situés à l'extérieur. Les polylignes sont gérées segment par segment, comme s'il
s'agissait de simples arcs ou lignes. ETIRER ne modifie pas l'épaisseur de la polyligne, les
tangentes ni le lissage de courbe.
Tous les objets se trouvant entièrement dans la fenêtre ou le polygone sont déplacés, comme si vous
utilisiez la commande DEPLACER.

Spécifiez le point de base ou déplacement : Indiquez un point (3) ou appuyez sur ENTREE
Spécifiez le deuxième point de déplacement : Indiquez un point (4) ou appuyez sur ENTREE

Si vous entrez un second point, les objets sont étirés proportionnellement à la distance du vecteur,
du point de base jusqu'au second point. Si vous appuyez sur ENTREE en réponse au message du
second point, la commande ETIRER traite le premier point en tant que valeur de déplacement X,Y.

Dans l'exemple suivant, on déplace la porte le long de la cloison, en procédant par étirement. Le mode
ORTHO permet d'effectuer un mouvement rectiligne. La porte et l'extrémité de la porte, figurant
entièrement dans la fenêtre de sélection, sont déplacées au nouvel emplacement. En revanche, les
cloisons, sortant de la fenêtre de sélection, sont étirées en fonction du déplacement de la porte.

XIII.17 - MODIFIER LONGUEUR (modiflong)


La commande MODIFONG permet de modifie la longueur d'un objet. Elle modifie la longueur des
objets et l'angle décrit des arcs, mais n'affecte pas les objets fermés.
Il n'est pas nécessaire que la direction d'extrusion de l'objet sélectionné soit parallèle à l'axe Z du
SCU courant.

OPTIONS DE LA COMMANDE
• Différence : Modifie la longueur d'un objet par une augmentation spécifiée mesurée à partir de
l'extrémité de l'objet sélectionné la plus proche du point de sélection. L'option DIfférence modifie
l'angle d'un arc d'une augmentation spécifiée, mesurée à partir de l'extrémité de l'arc désirée. Une
valeur positive prolonge l'arc. Une valeur négative l'ajuste.

Entrez la différence de longueur ou [Angle] <courant>: Indiquez une distance, entrez a, ou


appuyez sur la touche ENTREE
‐ Différence de longueur : Modifie la longueur de l'objet selon l'augmentation
indiquée.

56 Cours Autocad 2008 – Fondation 2iE AWI-ALHER Ihiya


‐ Angle : Modifie l'angle de l'arc sélectionné selon l'angle indiqué.

Modiflong : option Différence

• Pourcentage : Définit la longueur d'un objet selon un pourcentage défini de sa longueur totale.
Change l'angle d'un arc selon un pourcentage défini de l'angle total de l'arc sélectionné.

Entrez la longueur en pour cent <courant>: Entrez une valeur non nulle positive ou appuyez sur
la touche ENTREE

• Total : Spécifie la longueur d'un objet sélectionné en définissant la longueur absolue totale à
partir de l'extrémité fixe. Définit l'angle total d'un arc sélectionné en spécifiant l'angle total décrit.

Spécifiez la longueur totale ou [Angle] <courant>: Indiquez une distance, entrez une valeur non
nulle positive , entrez a, ou appuyez sur la touche ENTREE

‐ Longueur totale : définit la longueur de l'objet sélectionné.


‐ Angle : Définit l'angle de l'arc sélectionné.

Modiflong : option Total


• Dynamique : Active le mode Evolution dynamique. Modifie la longueur de l'objet sélectionné
selon le déplacement de son extrémité. AutoCAD déplace l'extrémité vers la longueur ou l'angle
spécifié, tandis que l'autre extrémité reste fixe.

Sélectionnez un objet à modifier ou [annULer]: Sélectionnez un objet ou entrez u

Dans toutes les options, l'invite Sélectionnez un objet à modifier ou [annULer]: Sélectionnez
un objet ou entrez u, se répète jusqu'à ce qu’on appuie sur ENTREE pour terminer la
commande.

XIII.18 - AJUSTER (ajuster)


La commande AJUSTER permet d’ajuster des objets selon un bord de coupe défini par d'autres
objets. Les objets pouvant être ajustés sont les arcs, les cercles, les arcs elliptiques, les lignes et les
polylignes ouvertes 2D et 3D, les rayons, les splines, les fenêtres flottantes, les régions, le texte et
les droites.
Sélectionner l'objet à ajuster ou [Projection/Arête/annUler]: Sélectionnez un objet à ajuster,
appuyez sur MAJ enfoncé et sélectionnez un objet à prolonger ou entrez une option

57 Cours Autocad 2008 – Fondation 2iE AWI-ALHER Ihiya


Quand AutoCAD vous demande de sélectionner les contours, vous pouvez appuyer sur ENTREE et
sélectionner l'objet à ajuster. AutoCAD ajuste l'objet par rapport au candidat le plus proche. Vous ne
pouvez utiliser que les options de sélection unique, capture, trajet et implicite pour sélectionner les
contours incluant des blocs.

OPTIONS DE LA COMMANDE
• Objet à ajuster : Indique l'objet à ajuster. AutoCAD répète ce message pour l'objet à ajuster pour
que vous puissiez ajuster plusieurs objets. Appuyez sur MAJ enfoncé tout en sélectionnant un objet
le prolonge jusqu'au contour le plus proche au lieu de l'ajuster. Appuyez sur ENTREE pour
terminer la commande.
Si le point de sélection se trouve entre l'extrémité de l'objet et un bord de coupe, AJUSTER
supprime la portion de l'objet qui s'étend au-delà du bord de coupe. En revanche, si le point de
sélection se trouve entre deux bords de coupe, la partie comprise entre ces points est supprimée et
les parties extérieures sont conservées ; vous obtenez donc deux objets à la place d'un seul.

• Projection : Spécifie la projection utilisée par AutoCAD lors de l'ajustement des objets.

Entrez une option de projection [Aucun(e)/Scu/Vue] <courant>: Entrez une option ou


appuyez sur ENTREE

‰ Aucun : Aucune projection. AutoCAD n'ajuste que les objets possédant une intersection avec
le bord de coupe dans l'espace 3D.
‰ SCU : Spécifie une projection sur le plan XY du SCU courant. AutoCAD ajuste les objets ne
présentant pas d'intersections avec le bord de coupe dans l'espace 3D.
‰ Vue : spécifie une projection dans le sens de visualisation courant en 3D.

• Arête : Détermine si un objet est ajusté jusqu'au côté implicite d'un autre objet ou jusqu'à un objet
le coupant dans l'espace 3D.

Entrez un mode de prolongement du côté implicite [PRolongement/PAs de prolongement]


<courante>: Entrez une option ou appuyez sur ENTREE

‰ Prolongement : Prolonge le bord de coupe selon sa trajectoire naturelle pour recouper un


objet dans l'espace 3D.
‰ PAs de prolongement : Indique que l'objet ne devra être ajusté qu'au niveau d'un bord de
coupe le recoupant dans l'espace 3D.

• Annuler : Annule la dernière modification apportée par AJUSTER.

Quand AutoCAD vous demande de sélectionner les contours, vous pouvez appuyer sur ENTREE
et sélectionner l'objet à ajuster. AutoCAD ajuste l'objet par rapport au candidat le plus proche.
Vous ne pouvez utiliser que les options de sélection unique, capture, trajet et implicite pour
sélectionner les contours incluant des blocs.

58 Cours Autocad 2008 – Fondation 2iE AWI-ALHER Ihiya


XIII.19 - PROLONGE (prolonge)
La commande PROLONGE permet de prolonger un objet jusqu'à ce qu'il en touche un autre.
Les objets que vous pouvez prolonger sont les arcs, les arcs elliptiques, les lignes, les polylignes 2D et 3D
ouvertes et les demi-droites.

OPTIONS DE LA COMMANDE
• Objet à prolonger : détermine l’objet à prolonger. AutoCAD répète le même message afin que
vous puissiez prolonger plusieurs objets. Appuyer sur MAJ tout en sélectionnant un objet permet
d'ajuster l'objet par rapport au contour le plus proche au lieu de l'étendre. Appuyez sur ENTREE
pour terminer la commande.

• Projection : Indique le mode de projection utilisé par AutoCAD pour prolonger des objets.
Entrez une option de projection [Aucun(e)/Scu/Vue] <courant>: Entrez une option ou
appuyez sur ENTREE
‰ Aucun(e) : Aucune projection. AutoCAD ne prolonge que les objets présentant une
intersection dans un espace 3D.
‰ Scu : Spécifie une projection sur le plan XY du système de coordonnées utilisateur (SCU)
courant. AutoCAD prolonge les objets ne présentant pas d'intersection avec les objets limites
dans un espace 3D.
‰ Vue : Spécifie une projection dans le sens de visualisation courant.

• Côté : Prolonge l'objet jusqu'au côté implicite d'un autre objet ou seulement jusqu'à un objet
présentant réellement une intersection dans l'espace 3D.

• Annule : annule la dernière modification effectuée par la commande PROLONGE.

59 Cours Autocad 2008 – Fondation 2iE AWI-ALHER Ihiya


XIII.20 - COUPURE (coupure)
La commande COUPURE permet de couper et de supprimer certaines parties d’objets ou divise un objet
en deux.
Les messages affichés ensuite dépendent du mode de sélection de l'objet. Si vous sélectionnez l'objet avec
le périphérique de pointage, AutoCAD sélectionne l'objet et utilise le point de sélection comme premier
point de coupure. Au message suivant, vous pouvez spécifier le second point ou définir un autre premier
point.

Spécifiez le deuxième point de coupure ou [1er point]: Spécifiez le deuxième point de coupure (2)
ou entrez f
Spécifie le second point qu'AutoCAD utilisera pour couper l'objet Deuxième point de coupure.

Si vous utilisez une autre méthode pour sélectionner l'objet, AutoCAD sélectionne l'objet et vous invite de
spécifier le premier point de coupure, puis le second.

Spécifiez le premier point de coupure :


Spécifiez le deuxième point de coupure :

AutoCAD efface la portion de l'objet située entre les deux points que vous spécifiez. Si le deuxième point
n'est pas sur l'objet, AutoCAD sélectionne le point le plus proche sur l'objet ; par conséquent, pour couper
une extrémité d'une ligne, d'un arc ou d'une polyligne, spécifiez le second point au-delà de l'extrémité à
supprimer.
Pour scinder un objet en deux parties sans rien effacer, entrez le même point pour les premier et second
points. Pour ce faire, entrez @ pour indiquer un deuxième point.
Les lignes, les arcs, les cercles, les polylignes, les ellipses, les splines, les anneaux et plusieurs autres
types d'objets peuvent être scindés en deux ou avoir une de leurs extrémités supprimées.
Pour transformer un cercle en arc, AutoCAD supprime une partie du cercle en commençant dans le sens
trigonométrique du premier au second point.

XIII.21 - CHANFREIN 2D (chanfrein)


La commande CHANFREIN 2D permet de couper deux lignes sécantes ou non à une distance donnée de
leur intersection et raccorder les deux extrémités par une nouvelle ligne.
Si les deux objets que vous souhaitez chanfreiner sont sur le même calque, AutoCAD crée le chanfrein
sur ce calque. Sinon, il crée la ligne de chanfrein sur le calque courant. Il en va de même pour la couleur,
le type de ligne et l'épaisseur des lignes.

60 Cours Autocad 2008 – Fondation 2iE AWI-ALHER Ihiya


OPTIONS DE LA COMMANDE
• Première ligne : Spécifie la première des deux arêtes requises pour définir un chanfrein
bidimensionnel. Si les deux lignes que vous sélectionnez sont des segments de polylignes, elles
doivent être adjacentes l'une par rapport à l'autre ou séparées par un seul segment. Si elles sont
séparées par un segment de ligne ou d'arc, AutoCAD supprime ce segment et le remplace par une
ligne de chanfrein.

• PolylignE : Chanfreine l'intégralité d'une polyligne 2D. AutoCAD chanfreine les segments de
lignes se coupant à chaque sommet de la polyligne. Les chanfreins deviennent les nouveaux
segments de la polyligne.

• Ecart : Définit les écarts du chanfrein par rapport à l'arête sélectionnée.


Spécifiez l'écart du chanfrein 1er <courant>:
Spécifiez l'écart du chanfrein 2ème <courant>:

Si les deux écarts sont nuls, AutoCAD prolonge ou ajuste les deux lignes de sorte qu'elles se
rejoignent en un même point.

• Angle : Définit les écarts de chanfrein en utilisant une distance pour la première ligne et un angle
pour la seconde.
Spécifiez la longueur de chanfrein sur la première ligne <courant>:
Spécifiez l'angle de chanfrein à partir de la première ligne <courant>:

• Ajuster : Détermine si AutoCAD ajuste ou non les arêtes sélectionnées par rapport aux extrémités
de la ligne du chanfrein.
Entrez l'option du mode Ajuster [Ajuster/Non-ajuster] <courant>:

REMARQUE : La commande Ajuster attribue la valeur 1à la variable

61 Cours Autocad 2008 – Fondation 2iE AWI-ALHER Ihiya


système TRIMMODE et la commande Non ajuster lui attribue la valeur 0.
Si la variable système TRIMMODE est égale à 1, CHANFREIN ajuste
les lignes sécantes sur les extrémités de la ligne de chanfrein. Si les lignes
sélectionnées ne sont pas sécantes, AutoCAD les prolonge ou les ajuste
à cet effet. Si la valeur de la variable système TRIMMODE est définie
sur 0, AutoCAD crée le chanfrein sans ajuster les lignes sélectionnées.

• Méthode : Détermine si AutoCAD utilise deux distances ou une distance et un angle pour créer le
chanfrein.
Entrez la méthode d'ajustement [Ecart/Angle] <courant>:

REMARQUE : Si vous chanfreinez une zone de hachures associatives dont le contour est défini
par des segments de lignes, vous en éliminez l'associativité. En revanche, si vous avez défini le
contour par une polyligne, l'associativité est conservée.

XIII.22 - RACCORD 2D (raccord)


La commande RACCORD permet de relier deux objets par un arc de cercle de rayon spécifié par
l’utilisateur. AutoCAD ne tient plus compte du sens trigonométrique.
RACCORD Arrondit ou raccorde les arêtes de deux arcs, cercles, arcs elliptiques, lignes, polylignes,
demi-droites, splines ou droites à l'aide d'un arc ayant le rayon défini.

Si vous sélectionnez des lignes, des arcs ou des polylignes, AutoCAD les allonge pour qu'ils se coupent
ou les ajuste au point d'intersection. Vous ne pouvez raccorder deux lignes avec des directions d'extrusion
différents que si les valeurs Z des extrémités des deux lignes sont identiques dans le système de
coordonnées utilisateur courant (SCU).

OPTIONS DE LA COMMANDE
• Premier objet : Sélectionne le premier
des deux objets requis pour définir un
raccord 2D ou l'arête du solide 3D
à raccorder.
Choix 2ème objet:
• Polyligne : Insère les arcs du raccord à chaque sommet d'une polyligne 2D où deux segments de
lignes se rejoignent.
Choix de la polyligne 2D:
Si un segment d'arc sépare deux segments de lignes qui convergent en se rapprochant de ce
segment, AutoCAD le supprime et le remplace par un arc de raccord.
• Rayon : Définit le rayon de l'arc du raccord.
Spécifiez le rayon du raccord <courant>: Indiquez une distance ou appuyez sur ENTREE
La valeur définie devient le rayon courant qui sera utilisé lors des prochaines exécutions de la
commande RACCORD. Si vous modifiez cette valeur, vous ne changez pas les arcs existants du
raccord.
• Ajuster : Détermine si AutoCAD ajuste les arêtes sélectionnées jusqu'aux extrémités de l'arc de
raccord.
Entrez l'option du mode Ajuster [Ajuster/Non-ajuster] <courant>: Entrez une option ou appuyez
sur ENTREE

‰ Ajuster : Ajuste les arêtes sélectionnées aux extrémités de l'arc de raccord.


‰ Non-ajuster : N'ajuste pas les arêtes sélectionnées.

62 Cours Autocad 2008 – Fondation 2iE AWI-ALHER Ihiya


XIII.23 - ALIGNER 2D (align)
La commande ALIGNER permet de déplacer et de pivoter des objets pour les aligner par rapport à
d’autres objets.
Utilisez la commande ALIGN pour déplacer, faire pivoter ou mettre des objets à l'échelle afin de les
aligner sur d'autres objets. Ajoutez des points de départ aux objets que vous voulez aligner et des points
d'arrivée à ceux sur lesquels vous voulez aligner les objets source. Vous pouvez utiliser un maximum de
trois paires de points de départ et d'arrivée pour aligner un objet.

Spécifiez une, deux ou trois paires de points sur lesquelles aligner les objets sélectionnés

OPTIONS DE LA COMMANDE
• Une paires de points : Aligne avec deux points
Spécifiez le premier point de départ : Indiquez un point (1)
Spécifiez le premier point d'arrivée : Spécifiez un point (2)
Spécifiez le deuxième point de départ : Appuyez sur ENTREE

Si vous sélectionnez une seule paire de points de départ et d'arrivée, les objets sélectionnés seront
déplacés en 2D du point de départ (1) au point d'arrivée (2).

• deux paires de points : Aligne avec deux paires de points


Spécifiez le premier point de départ : Indiquez un point (1)
Spécifiez le premier point d'arrivée : Spécifiez un point (2)
Spécifiez le deuxième point de départ : Indiquez un point (3)
Spécifiez le deuxième point d'arrivée : Spécifiez un point (4)
Spécifiez le troisième point de départ : Appuyez sur ENTREE
Mettre les objets à l'échelle des points d'alignement? [Oui/Non] <N>: Entrez o ou appuyez sur ENTREE

Si vous sélectionnez deux paires de points, vous pouvez déplacer, faire pivoter et mettre à l'échelle
les objets sélectionnés en 2D, afin de les aligner sur d'autres objets.
Le premier ensemble de points de départ et d'arrivée définit le point de base de l'alignement (1, 2).
Le second ensemble de points définit l'angle de rotation (3, 4). Une fois que vous avez entré le
second ensemble de points, AutoCAD vous demande de mettre l'objet à l'échelle. AutoCAD utilise
la distance entre le premier et le deuxième point d'arrivée (2, 4) comme longueur de référence
pour déterminer l'échelle de l'objet. La mise à l'échelle est disponible uniquement lorsque vous
alignez des objets avec deux paires de points.

• trois paires de points : Aligne avec trois paires de points


Spécifiez le premier point de départ : Indiquez un point (1)
63 Cours Autocad 2008 – Fondation 2iE AWI-ALHER Ihiya
Spécifiez le premier point d'arrivée : Spécifiez un point (2)
Spécifiez le deuxième point de départ : Indiquez un point (3)
Spécifiez le deuxième point d'arrivée : Spécifiez un point (4)
Spécifiez le troisième point de départ : Indiquez un point (5)
Spécifiez le troisième point d'arrivée: Indiquez un point (6)

Si vous sélectionnez trois paires de points, vous pouvez déplacer et faire pivoter les objets
sélectionnés en 3D afin de les aligner sur d'autres objets.
Les objets sélectionnés se déplacent de leur point de départ (1) vers leur point d'arrivée (2).
L'objet sélectionné pivote (1 et 3) de manière à s'aligner sur l'objet de destination (2 et 4).
L'objet sélectionné pivote à nouveau (3 et 5) de manière à s'aligner sur l'objet de destination (4 et
6).

XIII.24 - DECOMPOSER (decompos)


La commande DECOMPOS permet de séparer les éléments constituant les polylignes, rectangles,
anneaux, blocs, cotes, multilignes et régions.
Un objet composé est constitué de plusieurs objets AutoCAD.

Le résultat obtenu est fonction du type d'objet décomposé. La liste suivante répertorie quelques objets
pouvant être décomposés et les résultats obtenus pour chacun d'eux.
• Tous objets décomposables : l'objet peut garder le même aspect mais il peut arriver que la
couleur, le type et l'épaisseur de ses lignes soient modifiés.
• Bloc : supprime un niveau de groupement à la fois. Si un bloc contient une polyligne ou un bloc
imbriqué, sa décomposition exposera la polyligne ou le bloc, qui devront ensuite être décomposés
pour permettre l'exposition de leurs objets. Si vous décomposez un bloc contenant des attributs,
AutoCAD supprime les valeurs de ces derniers et réaffiche les définitions correspondantes.
• Polyligne 2D et de faible épaisseur : ignore toutes les informations de largeur ou de tangente
associées.
• Polyligne étendue : place les lignes et arcs obtenus au centre de la polyligne. AutoCAD ignore
toutes les informations de largeur ou de tangente associées.
• Lignes de repère : Une ligne de repère est décomposée, suivant son type, en objets lignes, splines,
solides (pointes de flèches), blocs insérés (pointes de flèches, blocs d'annotation), texte multiligne
ou tolérance.
• Texte multiligne : un texte multiligne est décomposé en entités texte.
• Multiligne : une multiligne est décomposée en lignes et en arcs.

64 Cours Autocad 2008 – Fondation 2iE AWI-ALHER Ihiya


Chapitre XIV : La cotation de dessin AutoCAD

Objectif spécifique lié au chapitre


Etre capable de créer un style de cote (modèle de cotation) et effectuer la cotation complète d’un dessin
à l’aide des outils de cotation AutoCAD.

Le travail de conception suppose généralement quatre phases : dessin, annotation, affichage et traçage.
Pendant l'étape d'annotation, le concepteur ajoute du texte, des nombres et d'autres symboles pour
communiquer des informations comme les dimensions et les matériaux des divers éléments ou des notes
pour assembler le produit. Il est fréquent qu'un dessin comporte des cotes ; celles-ci indiquent les
dimensions d'un objet telles que l’épaisseur et la hauteur d'un mur, le diamètre d'un cylindre ou la
superficie d'un terrain.

AutoCAD propose de nombreux types de cote et outils de formatage de ces cotes qui permettent de
spécifier les dimensions de tous les objets et formes d'un dessin.

Ils permettent également de faire, des mesures de distances horizontales et verticales, d’angles, de
diamètres, de rayons et aussi de créer des séries de cotes mesurées à partir d'une ligne de base commune
ou par incréments

Les commandes de création de styles de cotes et de cotation sont regroupées dans le menu POP
« COTATION ». On les retrouve également dans la barre d’outils COTATION sous forme d’icônes.

On les retrouve également ces commandes dans la barre d’outils « COTATION » sous forme d’icônes.

65 Cours Autocad 2008 – Fondation 2iE AWI-ALHER Ihiya


La cotation est destinée à donner des indications pour les différents éléments d’un dessin, en l’occurrence
les formes (géométrie) et les positions (emplacement).
AutoCAD permet de créer des cotes pour différents types d'objet, suivant différentes orientations dont les
plus courantes sont :
ƒ Les cotes linéaires: elles peuvent être horizontales, verticales, alignées, pivotées, en lignes de
base ou continues (enchaînées).
ƒ Les cotes radiales (rayon, diamètre et raccourcie)
ƒ Les cotes angulaires
ƒ Les cotes superposées
ƒ Les cotes de longueur de l'arc
Pour permettre la simplification et l'organisation d’un dessin et la mise à l'échelle des cotes, AutoCAD
recommande de créer les cotes sur les présentations plutôt que dans un espace objet.

IX.1 – Création et utilisation d’un style de cote


Les styles de cote déterminent le format et la présentation des cotes. Ils aident à établir et appliquer des
normes de dessins et facilitent le formatage et la gestion des cotes.
Un style de cote permet de définir :
ƒ Le format et la position des lignes de cote, des lignes d'attache, des pointes de flèche et des marques
centrales,
ƒ La présentation, la position du texte ou chiffre de cote,
ƒ Le positionnement du texte et des lignes de cote,
ƒ L'échelle générale des cotes,
ƒ Le format et la précision des unités de cotation principales, alternatives et angulaires,
ƒ Le format et la précision des valeurs de tolérance.

IX.1.1 – Création d’un style de cote


e Dans le menu Cotation, choisissez
Style de cotes [ ] ou
saisir COTSTYLE sur la ligne de
commande.
Le Gestionnaire des styles de cote
s'affiche.
Il permet non seulement de créer des
styles, mais aussi d'exécuter de
nombreuses tâches de gestion des
styles : définir courant, Modifier,
Remplacer, Comparer, etc.

66 Cours Autocad 2008 – Fondation 2iE AWI-ALHER Ihiya


e Dans la boîte de dialogue, cliquez sur Nouveau …

e Entrez le nom du nouveau style (exemple COTE


100)

e Sélectionnez le style à utiliser comme point de


départ (Commencer par) pour le nouveau style (le
style ISO-25, est fourni à l’installation par défaut;
ce style n’est cependant pas lié au style à créer).

e Indiquez le type de cote pour lequel le nouveau style devra être utilisé; le type "Toutes les cotes" est
proposé par défaut.
e Cochez Annotatif pour permettre l’utilisation du style de cote pour annoter des dessins
Cliquez sur Continuer

Annotatif
Les objets régulièrement utilisés pour annoter les dessins
comprennent, Texte, Cotes, Hachures, Tolérances, Lignes de repère
multiples, Blocs et Attributs ; ces objets contiennent une propriété
« Annotatif » qui permet d'automatiser la mise à l'échelle des
annotations afin qu'elles soient affichées ou imprimées selon la
taille appropriée dans l'espace papier.

Dans la boîte de dialogue Nouveau style de cote, cliquez successivement sur les onglets suivants pour
entrer les paramètres de cote du nouveau style.

e Onglet Lignes :
- pour déterminer la présentation des lignes de cote, des lignes d'attache (couleur, type de ligne,
etc.) et le comportement des lignes de cote, des lignes d'attache (suppression de l’une ou les 2
lignes).

- pour déterminer le dépassement des lignes d’attache par rapport aux lignes de cote :
- pour déterminer le décalage des lignes d’attache par rapport aux contours du dessin.

- pour déterminer une longueur uniforme pour


toutes les lignes d’attache d’un style de cote.

67 Cours Autocad 2008 – Fondation 2iE AWI-ALHER Ihiya


e Onglet Symboles et flèches :
- pour définir l’aspect des pointes de la 1ère flèche, de
la 2ème et également de la ligne de repère, en utilisant
la gamme des modèles de pointe fournis.

- pour définir aussi la taille de la flèche identiquement à


celle du texte de cote (chiffre de cote).
- pour définir la nature et la taille
de la marque de centre des
formes circulaires.

- pour contrôler la largeur de l’écart


des coupures de cotes qui permettent
d’obtenir des lignes de cote, d'attache
ou de repère qui intégrées au dessin.

- pour définir l’affichage du symbole


d’arc dans une cotation de longueur
d’arc.

- pour ajouter aux cotes linéaires des


lignes de raccourcissement qui
représentent une valeur de cote qui
n'affiche pas la mesure réelle.

e Onglet Texte :
- pour définir le format et la taille du chiffre de cote. Le
format du chiffre de cote dépend du style utilisé ; le
style étant une association entre une police de caractère
et un nom de style (ex : Style Romans => police SHX
Romans).

- pour définir la position du chiffre


de cote par rapport à la ligne de
cote ;
- pour définir aussi le décalage du
chiffre de cote par rapport à la
ligne de cote.

68 Cours Autocad 2008 – Fondation 2iE AWI-ALHER Ihiya


- pour placer le texte de cote
manuellement et définir son
alignement et son orientation.

e Onglet Ajuster :
- Lorsque l'espace disponible le permet,
le chiffre de cote et les pointes de
flèche sont généralement placés entre
les lignes d'attache. Ajuster permet
définir le placement de ces éléments
lorsque l'espace est insuffisant.

- Lorsque le texte ne tient pas entre les


lignes d'attache, Ajuster permet de
générer automatiquement une ligne de
repère qui permet d'éviter que le texte
à l'extérieur des lignes d'attache
coupe d'autres objets du dessin.

- Permet aussi de tracer la ligne de cote


à l'intérieur des lignes d'attache même
si les pointes de flèche sont placées à
l'extérieur des lignes d'attache.

e Onglet Unités principales :


- Pour définir le format et la précision des cotes
linéaires, ainsi que le symbole séparateur des
décimales.

- Pour définir les options d’échelle linéaires


(appliquée aux dessins hérités).

- Pour gérer la suppression des zéros de début et de


fin ainsi que les valeurs de pieds et pouces.

69 Cours Autocad 2008 – Fondation 2iE AWI-ALHER Ihiya


- Pour définir le format d’angle courant dans les cotes
angulaires.

e Onglet Unités alternatives

- Détermine le format et la précision des unités alternatives. Permet


d’exprimer les valeurs de cote en deux unités à la fois. (Exemple :
ajouter la valeur équivalente en pouces ou en pieds des cotes d'un
dessin mesuré en unités métriques).
- Les unités alternatives sont exprimées entre crochets ([ ]) dans le
texte de cote mais ne s'appliquent pas aux cotes angulaires.

e Onglet Tolérances
- Détermine les valeurs et la précision des écarts de
tolérance ; Les écarts de tolérance définissent les limites
dans lesquelles une dimension peut varier.
- Permet aussi de définir l'affichage ou non des écarts de
tolérance et de choisir entre plusieurs styles d'affichage.
- Le symbole de tolérance projetée ( ) doit être précédé
d'une valeur de hauteur, indiquant la zone de tolérance
projetée minimale. La hauteur et le symbole sont inscrits
dans un cadre situé sous le cadre de tolérance,

IX.1.2 – Utilisation d’un style de cote


e Les styles de cote crées et contenus dans un fichier modèle (fichier de
gabarit) sont affichés l’interface du « Gestionnaire des styles de cote ».
e La liste des styles apparait également dans la barre d’outils
« Cotation ».
e Pour définir un style de cote courant, il convient, soit :
- de cliquer sur la flèche déroulante dans la barre d’outil « Cotation » pour accéder à la liste
des styles disponibles et sélectionnez le style souhaité.

- de cliquer sur le style souhaité dans l’interface du


« Gestionnaire des styles de cote ».

Après l’intégration des éléments de paramétrage et des modifications nécessaires à un style de cote,
cliquez sur OK, dans le «Gestionnaire des styles de cote» pour enregistrer le style.

70 Cours Autocad 2008 – Fondation 2iE AWI-ALHER Ihiya


IX.2 – Utilisation des commandes de cotation AutoCAD
Les commandes de cotation AutoCAD peuvent être exécutées par plusieurs méthodes, dont l’utilisation,
du menu POP «Cotation», des outils de la barre d’outils «Cotation» et des alias de commandes sur la
ligne de commande.

OUTILS COMMANDE FONCTIONNALITE ILLUSTRATION


COTANG Permet de créer une
cote angulaire.

ARCCOTE Crée une cote de


longueur d'arc

COUPURECOTE Ajoute ou supprime


une coupure de cote

COTDIA Permet de créer des


cotes de diamètre pour
les cercles et les arcs.

COTEDIT Modifie les lignes


d'attache et le texte de
cote sur les objets de
cote

COTEINSPECT : Crée ou supprime des


cotes d'inspection.
Les cotes d'inspection
permettent de signaler
la fréquence à laquelle
les pièces fabriquées
sont vérifiées pour que
la valeur de cote et les
tolérances des pièces
soient dans la plage
spécifiée.
COTERACCOURCIE Crée des cotes radiales
raccourcies

COTELINRACCOURCIE Ajoute ou supprime


une ligne raccourcie à
une cote linéaire

COTLIN Crée des cotes


linéaires.
71 Cours Autocad 2008 – Fondation 2iE AWI-ALHER Ihiya
COTALI Permet de créer une
cote linéaire alignée.
COTCONT Crée une cote linéaire,
angulaire ou
superposée à partir de
la deuxième ligne
d'attache de la cote
précédente ou d'une
cote sélectionnée.
COTLIGN : Crée une cote
linéaire, angulaire ou
superposée, à partir de la
ligne de base de la cote
précédente ou d'une cote
sélectionnée.

COTORD Crée des cotes superposées de


point.

COTRAYON Permet de créer des cotes


radiales pour les cercles et les
arcs.

COTREASSOCIER Associe les cotes


sélectionnées aux objets
géométriques.

ESPACECOTES : permet
d’ajuster l'espacement de
façon équitable entre les
cotes linéaires parallèles
et les cotes angulaires
COTRAP : Crée une cote
rapidement

72 Cours Autocad 2008 – Fondation 2iE AWI-ALHER Ihiya


COTTEDIT : Déplace et
applique une rotation au
texte de cote

: COTSTYLE : Crée et modifie des styles de cotes

: PROPRIETES : Contrôle les propriétés des objets existants

73 Cours Autocad 2008 – Fondation 2iE AWI-ALHER Ihiya


Chapitre XV : Le traçage

Objectif spécifique lié au chapitre


Etre capable de réaliser la mise en page courante d’un dessin, modifier une mise en page existante et
importer des mises en page à partir d'autres dessins.

Les concepts de traçage d’un dessin comprennent, le Gestionnaire de traçage, la Mise en page, les
Styles de tracé, les Bannières de tracé et l’Echelle et l’Annotation.

X.1 – Le Gestionnaire de traçage


X.1.1 – Concept
Le «Gestionnaire de traçage» permet de réaliser la configuration de périphériques de traçage
(imprimantes ou traceurs) ; les paramètres de configuration de tracé comprennent les informations
relatives au port, à la qualité des graphiques raster et vectoriels, aux formats de papier et aux propriétés
personnalisées qui dépendent du type de traçage.
Le «Gestionnaire de traçage» intègre l’assistant « Ajouter un traceur », qui est consiste en outil utilisé
pour la création des configurations de traceur. Cet assistant indique des informations sur le traceur à
configurer.
Le «Gestionnaire de traçage» est affiché par la commande GESTRACEUR, qui permet de lancer
l'assistant « Ajouter un traceur » et l'éditeur de la configuration du traceur.
AutoCAD est fourni avec plusieurs pilotes de traceur non système spécialisés.
Pour réaliser une impression à l'aide de l'un de ces pilotes de traceur, il faut configurer ce traceur, qu'il
soit local ou en réseau, à l'aide du « Gestionnaire de traçage d'Autodesk ».
Le «Gestionnaire de traçage» permet également de configurer une imprimante système Windows avec des
paramètres autres que ceux définis par défaut.

X.1.1 – Procédures de configuration d’un traceur

1 Menu Fichier : Gestionnaire de traçage


Ligne de commande : GESTTRACEUR
ou
Dans le menu Démarrer, choisissez
Paramètres et sélectionnez Panneau de
configuration,
Cliquez deux fois sur l'icône
Gestionnaire de traçage d'Autodesk,

AutoCAD affiche le «Gestionnaire de


traçage» :

2 Dans le Gestionnaire de traçage, cliquez


deux fois sur « Assistant Ajouter un
traceur » pour ajouter et configurer des
traceurs et des imprimantes.

Dans l'assistant « Ajouter un traceur »,


lisez la présentation puis cliquez sur
Suivant pour ouvrir la page de début.

74 Cours Autocad 2008 – Fondation 2iE AWI-ALHER Ihiya


3 Dans la page de début de l'assistant
Ajouter un traceur (ci-dessous), cliquez
sur :
ƒ Mon ordinateur, pour configurer un
périphérique local,
ƒ Serveur du traceur réseau, pour
configurer un périphérique en réseau,
ƒ Imprimante système, pour configurer
le périphérique système.

4 Dans la page de sélection du Modèle de


traceur, sélectionnez une marque et un
modèle.
ƒ Exemple : marque HP puis modèle
DesignJet 755CM C3198B

5 Dans la page de sélection du Modèle de


traceur, sélectionnez une marque et un
modèle (Exemple : marque HP puis
modèle DesignJet 755CM C3198B).

Si votre traceur ne figure pas dans la


liste fournie et que vous disposez d'un
pilote sur disquette, cliquez sur
Disquette fournie pour localiser le
fichier HIF sur cette disquette et
installez le pilote fourni avec votre
traceur.

6 Le bouton Importer fichier permet d'utiliser les


données de configuration d'un fichier PCP ou PC2 créé
sous les versions antérieures d'AutoCAD.

75 Cours Autocad 2008 – Fondation 2iE AWI-ALHER Ihiya


7 Spécifiez ensuite le port à utiliser pour l’impression :
ƒ port LPT1 (parallèle),
ƒ port USB,
ƒ port réseau etc.

8 Dans la page de définition du nom du traceur, entrez un


nom identifiant avec précision votre traceur.
Ö DesignJet 755CM C3198B

9 Le fichier PC3 du nouveau traceur configuré est ainsi


crée.

L’assistant offre à ce stade la possibilité de :


Ö Modifier la configuration du traceur
Ö Calibrer le traceur.

10 Le fichier PC3 du nouveau traceur configuré apparaît


dans la fenêtre « Plotters ».
Ce traceur fait son entrée dans la liste des périphériques
utilisables pour les tracés.

X.2 – La Mise en page


X.2.1 – Concept
Une présentation correspond à une page tracée enregistrée dans un onglet de présentation spécifique et
associée à une mise en page.
Les éléments qui apparaissent sur une présentation, dans l'espace papier, comprennent, la zone
d’impression, le cadre de dessin, le cartouche et éventuellement la nomenclature ou la légende et les
notes diverses.
La création d’une présentation permet de définir, un traceur, un paramètre d’orientation du tracé
(portrait ou paysage), un format de page (A4, A3, A2, etc.).
Ces paramètres sont crées et nommés au moyen du «Gestionnaire des mises en page» et enregistrés dans
une mise en page donnée.
Les paramètres de mise en page peuvent être modifiés et appliqués à d'autres présentations.

76 Cours Autocad 2008 – Fondation 2iE AWI-ALHER Ihiya


Les tracés du dessin sont contenus dans l'espace objet; pour les consulter dans la présentation, il faut au
préalable créer une ou plusieurs fenêtres de présentation ou fenêtre flottante.

Bordure de feuille

Zone d’impression

Fenêtre flottante

Cartouche

X.2.2 – Procédures de création d’une présentation


La création d’une présentation tient à un processus composé des étapes suivantes :
1 Créer au préalable un tracé dans l'onglet Objet : cela
consiste à réaliser un dessin au moyen des commandes de
création et modification d’objets

Renommer l’onglet par défaut Presentation1 en :


par exemple.
Recette :
Menu contextuel :

2 Définir dans l’onglet de présentation


,
la mise en page (3 méthodes possibles) :
Š Commande : MISENPAGE
Š Menu Fichier => Gestionnaire des
mises en page
Š Menu contextuel => Gestionnaire des
mises en page.
Cela permet de définir :
Ö Le périphérique de traçage,
Ö Le format de papier,
Ö L’aire du tracé,
Ö L’échelle du tracé,
Ö L’orientation du dessin.

77 Cours Autocad 2008 – Fondation 2iE AWI-ALHER Ihiya


2.1 Définition du périphérique de
traçage : choix d’un traceur
spécifique dans la liste des
périphériques configurés (voir
chapitre « configuration d’un
traceur »).

2.2 Définition du format de papier : :


choix d’un format de papier
spécifique dans la liste des formats
disponibles.

2.3 Définition de l’aire du tracé : choix entre une aire de


tracé correspond à la présentation (espace papier), à
l’affichage ou à une fenêtre à tracer à l’écran.

2.4 Définition de l’échelle du tracé : choix d’un rapport d’échelle entre


1 unité exprimée en millimètre et une unité écran.

2.5 Définition de l’orientation du dessin: choix d’une


orientation de la feuille et mise en symétrie verticales des
tracés sur la feuille.

2.6 Choix d’une table de style de tracés spécifique à utiliser.

Cliquez sur pour afficher la présentation en espace papier.

3 Insérer un cartouche dans la présentation


(sauf si AutoCAD a été vous avez démarré
avec un gabarit de dessin qui contient déjà
un cartouche) : le cartouche
inséré doit consister en un bloc
modèle intégrant des attributs.

Menu Insertion => Bloc

4 Création d'un calque spécifique à utiliser


dans les fenêtres de présentation (fenêtres
flottantes).

78 Cours Autocad 2008 – Fondation 2iE AWI-ALHER Ihiya


5 Créer une ou plusieurs fenêtres et positionner
la/les fenêtre (s) dans la présentation.

Recette :

ou dans la barre :

6 Définir l'échelle des objets dans chaque fenêtre de


présentation.

Recette :

7 Ajouter de côtes et annotations dans la présentation, en


utilisant notamment les styles de cote appropriés.

Recette :

7 Désactiver du calque contenant les fenêtres


flottantes avant le traçage.

Conclusion : Le tracé du dessin est conçu dans l'onglet ou espace Objet; sa présentation est elle préparée
dans l’onglet dans l'onglet ou espace Papier.
Pour un dessin donné, il existe un seul onglet Objet et un ou plusieurs onglets de présentation dans le bas
de la fenêtre de dessin.
79 Cours Autocad 2008 – Fondation 2iE AWI-ALHER Ihiya
X.3 – Les Styles de tracé
X.3.1 – Concept
Les styles de tracé déterminent la manière dont un objet ou un calque est tracé en définissant les
propriétés de traçage telles que, l’épaisseur de ligne, la couleur, le panachage, le niveau de gris, les
plumes, la projection, le type de ligne, le style de fin de ligne, le style des jointures, le style du
remplissage.
Les styles de tracé sont crées au moyen du «Gestionnaire des styles du tracé» et regroupés dans des
tables. Ces tables peuvent être attribuées aux présentations ou aux onglets Objet.
Il existe deux types de tables des styles de tracé :
ƒ Les tables des styles de tracé dépendant des couleurs (CTB) : ces tables utilisent la couleur de
l'objet pour définir ses caractéristiques telles que l'épaisseur de ligne. Ainsi, tous les objets de même
couleur dans un dessin sont tracés de la même manière. Chaque table des styles de tracé dépendant
des couleurs contient 256 styles de tracé ou couleur.
Les fichiers de tables de styles de tracé portent l'extension .ctb.

ƒ Les tables des styles de tracé nommés (STB) : ces tables contiennent des styles de tracé définis par
l'utilisateur sous la forme d’une collection de plumes ou épaisseurs de traits normalisées.
Lors de l’utilisation d’une table des styles de tracé nommés, les objets qui de même couleur peuvent
être tracés différemment, en fonction du style de tracé attribué à l'objet. Une table des styles de tracé
nommés peut contenir autant de styles que nécessaire (exemple : plume 0.10, plume 0.20, plume
0.35, plume 0.50, etc.).
Les fichiers de tables de styles de tracé portent l'extension .stb.

Par défaut, dans un nouveau fichier AutoCAD n’offre ne permet d’utiliser que les tables des styles de
tracé dépendant des couleurs (CTB).
Pour permettre l’utilisation des tables des styles de tracé nommés (STB), il faut définir les paramètres y
afférent dans la boîte de dialogue « Options » :

ƒ Commande : OPTIONS ou
ƒ Menu POP Outils => Options
a) Dans l’onglet,
b) Cliquez sur :

c) Dans la fenêtre affichée, cochez :

Cela rendra actif pour les


prochains fichiers à créer, les des
styles de tracé nommés.

X.3.2 – Procédures de création de styles de tracé


La création de nouvelles tables de style de tracés est réalisée au moyen de l'assistant «Ajouter des tables
de style de tracé». Les tables crées à l’aide de cet utilitaires sont enregistrés dans des fichiers STB ou
CTB en fonction du type de la table créée.

80 Cours Autocad 2008 – Fondation 2iE AWI-ALHER Ihiya


1 Lancer le « Gestionnaire des styles de
tracé » à l’aide soit de :
Š Commande : GESTYLE
Š Menu fichier => Gestionnaire des
styles de tracé

AutoCAD affiche le Gestionnaire des styles


de tracé.

2 Cliquez deux fois sur l'assistant


Ajouter une table des styles de tracé.

AutoCAD affiche la page introductive


à la procédure de création de la table
des styles de tracé.

3 Cliquez deux fois sur l'assistant


Ajouter une table des styles de tracé.

AutoCAD affiche la page introductive


à la procédure de création de la table
des styles de tracé.

Cliquez Suivant

4 Dans la page Début,


• Choisir une option de démarrage :
Commencer avec un brouillon
pour créer une nouvelle table,

• Cliquez sur suivant.

5 Dans la page Type de table de style de


tracés à créer :

ƒ Table de style CTB ou

ƒ Choisir « Table de style nommés»,

ƒ Cliquez sur Suivant.

81 Cours Autocad 2008 – Fondation 2iE AWI-ALHER Ihiya


6 Dans la page Nom de fichier,

ƒ Saisissez un nom pour le


fichier (exemple : Boîte
de plumes noires)

ƒ Cliquez sur Suivant.

7 Dans la page de fin,

ƒ Cliquez sur Editer la table


de style de tracés.

L’Editeur de la table de styles


de tracé permet de modifier les
styles contenus dans une table
de styles de tracé.

ƒ Cliquez sur Suivant.

Noms attribués aux


styles ou plumes de
tracés

Epaisseur de traits
définis dans le
système.

Onglet utilisé pour ajouter


une épaisseur de traits.

L’éditeur de table de style de tracé nommé comprend 3 onglets :

L’ongle «Général» comporte, le nom du


fichier de la table de styles de tracé, la
description de la table, le nombre de style
ou plumes, le numéro de version et
l’emplacement du fichier et sa typologie.

82 Cours Autocad 2008 – Fondation 2iE AWI-ALHER Ihiya


Les onglets «Vue de la table » et «Vue de la feuille»

Ces onglets répertorient tous les styles de la table de styles de tracé ainsi que leurs paramètres.
Les styles de tracé (plumes) sont présentés en colonnes, de la gauche vers la droite dans l’onglet « Vue
de la table ». Dans l’onglet «Vue de la feuille», les styles de tracé sont listés à gauche de fenêtre.
Les paramètres des différents styles peuvent être modifiés dans l’une ou l’autre des 2 vues.
Le style NORMAL est le style standard d’une table de styles de tracé STB ou CTB; il représente les
propriétés par défaut d’un objet et ne peut être supprimé (objet système).
Résumé des différents paramètres
ƒ Nom : affiche le nom des styles d’une table de styles de tracé nommée.
ƒ Description : donne une description pour chaque style de tracé.
ƒ Couleur : indique la couleur de tracé d'un objet. Le paramètre par défaut pour un style de tracé est « Utiliser la
couleur de l'objet ». Si une couleur est attribuée au style de tracé, cette couleur remplace la couleur de l’objet
pour le tracé.

83 Cours Autocad 2008 – Fondation 2iE AWI-ALHER Ihiya


ƒ Activer le panachage : active le panachage ; un traceur utilise le panachage pour rendre les couleurs à l’aide de
motifs de points, donnant ainsi l’impression de tracer plus de couleurs que ne le permet l’index des couleurs
d'AutoCAD (ACI).
ƒ Passer à la gamme des gris : convertit les couleurs de l'objet en tons de gris si le traceur les prend en charge.
ƒ Utiliser la plume attribuée n° (traceurs à plumes uniquement) : indique la plume à utiliser pour tracer des
objets utilisant ce style de tracé. Si la couleur du style de tracé a pour valeur «Utiliser la couleur de l'objet»ou
si un style de tracé est modifié dans une table de styles dépendante de la couleur, il ne sera pas possible de
modifier le numéro de plume, la valeur « Automatique »est alors utilisée.
ƒ Plume virtuelle n° : indique pour des périphériques spécifiques, un numéro de plume virtuelle compris entre 1
et 255. Les entrées « 0 » ou « Automatique » indiquent que les plumes virtuelles sont affectées à partir de
l'index des couleurs d'AutoCAD.
ƒ Projection : indique un paramètre d’intensité de couleur déterminant la quantité d’encre qu’AutoCAD place
sur le papier lors du traçage ; les valeurs autorisées sont comprises entre 0 (couleur blanche) et 100 (maximum
d’intensité).
ƒ Type de ligne : affiche une liste de types de ligne, avec un exemple et une description pour chaque type. Le
paramètre de type de ligne par défaut dans un style de tracé est « Utiliser le type de ligne de l'objet ».
ƒ Ajustement adapté : ajuste l'échelle du type de ligne pour compléter le modèle de type de ligne Si ce paramètre
n’est pas sélectionné, il est possible qu’une ligne s’interrompe au milieu d’un motif.
ƒ Epaisseur de ligne : affiche un exemple de l'épaisseur de ligne ainsi que la valeur numérique correspondante
en millimètres. Le paramètre d'épaisseur de ligne par défaut dans un style de tracé est « Utiliser l'épaisseur de
ligne de l'objet ». Si une épaisseur de ligne est attribuée au style de tracé, cette épaisseur remplace celle de
l’objet pour le tracé.
ƒ Style de fin de ligne : propose les types d’extrémité de ligne suivants : Bouton, Carré, Arrondi et Losange. Le
paramètre d’extrémité de ligne par défaut dans un style de tracé est « Utiliser le style de fin de l'objet ».
ƒ Style des jointures : propose les types de jointures suivants : Mitre, Biseau, Arrondi et Losange. Le paramètre
de jointure de ligne par défaut dans un style de tracé est « Utiliser le style de jointure de l'objet ».
ƒ Style de remplissage : propose les types de remplissage suivants : Solide, Damier, Hachures, Losanges, Barres
horizontales, Inclinaison à gauche, Inclinaison à droite, Points carrés et Barres verticales. Le paramètre de type
de remplissage par défaut dans un style de tracé est « Utiliser le style de remplissage de l'objet ».

X.3.3 – Options de création d’une table de style tracé dépendant des couleurs
La procédure de création d’une table de style de tracé dépendant des couleurs reste la même que celle
utilisée pour la création d’une table de style nommée, jusqu’à l’étape suivante.

1 Dans la page Type de table de style de


tracés à créer :

ƒ Table de style CTB


ou
ƒ Choisir «Table de style
dépendant des couleurs»,

ƒ Cliquez sur Suivant.

84 Cours Autocad 2008 – Fondation 2iE AWI-ALHER Ihiya


2 Dans la page Nom de fichier :

ƒ Saisir le nom à attribuer au fichier


ou
ƒ Ex. : BOITE DE PLUMES
NOIRES

ƒ Cliquez sur Suivant.

3 Dans la page de fin :

ƒ Cliquez sur Editer la table


de style de tracés.
L’Editeur de la table de
styles de tracé permet de
modifier les styles
contenus dans une table de
styles de tracé.
ƒ Cliquez sur Suivant.

Liste des 255


styles de tracé
prédéfinis

Epaisseur de traits
définis dans le
système.

Onglet « Ajouter un style » estompé


(impossible d’ajouter un style)

Les noms de style de la table dépendante de la couleur sont liés à la couleur de l’objet et ne peuvent donc
être modifiés. AutoCAD accepte jusqu’à 255 caractères par nom de style. Au sein de la même table, deux
styles ne peuvent porter le même nom.

X.3.4 – Enregistrement des tables de style tracé

85 Cours Autocad 2008 – Fondation 2iE AWI-ALHER Ihiya


Les tables de styles de tracés créées à l’aide de
l’assistant «Ajouter une table de style de
tracé », sont enregistrées dans le répertoire Plot
Styles d’AutoCAD, sous forme de fichiers de
style de tracé. Ces fichiers de faible capacité,
peuvent être emportés d’ordinateur à
ordinateur, pour servir au traçage de dessin.
Pour associer une table de style de tracés aux nouveaux dessins :
a. Menu Outils => Options.
b. Dans la boîte de dialogue Options => onglet Traçage, sélectionnez Utiliser les styles de tracé
dépendant des couleurs ou Utiliser les styles de tracé nommés.
c. Cliquez sur OK.

X.4 – Bannière de de tracé


X.4.1 – Concept
Boîte de dialogue
Les boîtes de dialogue « Tracer » et «Bannière »
« Mise en page », offrent la possibilité de
choisir plusieurs options qui modifient le
traçage des objets, dont la «Bannière de
tracé »
Une bannière de tracé est une ligne de texte qui lorsqu’elle est activée, est ajoutée à un tracé ; son
emplacement est défini dans la boîte de dialogue « Bannière de tracé ».
Les paramètres de la bannière sont définies dans la boîte de dialogue «Bannière » qui comporte les
informations à placer dans la bannière de tracé, soit :
Options générales
ƒ Nom du dessin
ƒ Nom de la présentation
ƒ Date et heure
ƒ Code d'accès
ƒ Nom du périphérique
ƒ Format de papier
ƒ Echelle du tracé

ƒ Aperçu
ƒ Champs utilisateur
ƒ Fichier des paramètres de bannière

Options avancées
ƒ Emplacement et décalage : définit
l'emplacement de la bannière, son
orientation, et le décalage à
appliquer par rapport à la zone
d'impression ou au bord du papier.

ƒ Propriétés de Texte : permet de


choisir la police, la taille et le
nombre de lignes du texte de la
bannière.

ƒ Unités de la bannière : indique les


86 Cours Autocad 2008 – Fondation 2iE AWI-ALHER Ihiya
unités des décalages X et Y et de la ƒ Emplacement du fichier journal : écrit les
hauteur. informations de bannière dans un fichier journal au
lieu de les placer dans le tracé ou combine les deux
opérations.

X.4.2 – Procédures création d’une Bannière de tracé


Le lancement de la commande Bannière qui permet d’afficher la boîte de dialogue Bannière dans
laquelle sont définies :
1 Les informations qui seront
affichées dans la bannière :
ƒ Nom du dessin
ƒ Date et heure de création
ƒ Format du support
ƒ Echelle du tracé

2
ƒ L’emplacement et décalage de
la bannière sur le support

ƒ Les propriétés de Texte utilisé


pour l’expression de la
bannière

ƒ Les décalages de la bannière


suivant X et Y et la hauteur.

ƒ Le chemin du fichier les


informations de bannière

Mise en page avec une bannière

87 Cours Autocad 2008 – Fondation 2iE AWI-ALHER Ihiya


Mise en page sans bannière

X.5 – Echelle et l’Annotation


X.5.1 – Concept
Lorsque des tracés sont réalisés en espace objet, il faut au préalable déterminer l'unité de mesure à
utiliser qui correspondra à l’unité de dessin Cela revient à décider de ce que représente chaque unité
sur l'écran (un pouce, un millimètre, un kilomètre ou toute autre unité de mesure).
Par exemple, suivant les différents domaines d’applications :

ƒ Dessin d’une carte Unité est égale à un kilomètre


ƒ Dessin de bâtiment Unité est égale à un centimètre ou un mètre
ƒ Dessin d’un composant de moteur Unité de dessin est égale à un millimètre

X.3.2 – Procédures pour définir l’échelle d’un tracé en Espace Objet


La création de nouvelles tables de style de tracés est réalisée au moyen de l'assistant «Ajouter des tables
ƒ Dans le menu Fichier, choisissez Mise en page.
ƒ Dans la boîte de dialogue Configurations de tracé, cliquez sur l'onglet Mise en page.
ƒ Dans la zone de liste Echelle, sélectionnez une valeur.
ƒ L'échelle définie par défaut pour le traçage d'une présentation est 1:1. Pour personnaliser l'échelle, entrez une
valeur dans la zone Personnaliser.
ƒ Cliquez sur OK.

X.3.2 – Procédures pour définir l’échelle d’un tracé en Espace Papier


 Dans le menu Affichage ouVue , choisissez Zoom puis Echelle.
 Sur la ligne de commande, saisissez le facteur d’échelle ou facteur de Zoom.

88 Cours Autocad 2008 – Fondation 2iE AWI-ALHER Ihiya


Le facteur d’échelle est déterminé en fonction de l’unité pensée en dessinant, c’est à dire : le mètre, le
centimètre ou le millimètre.
L’unité en espace papier est par principe le millimètre (expression des dimensions du support)
L’expression du facteur d’échelle est :

e Facteur d’échelle = Echelle voulue x 1mm Si le dessin est pensé en millimètre


e Facteur d’échelle = Echelle voulue x 10mm Si le dessin est pensé en centimètre
e Facteur d’échelle = Echelle voulue x 1000mm Si le dessin est pensé en mètre

ECHELLES
UNITES 1 1/2 1/5 1/10 1/20 1/50 1/100 1/200 1/500 1/1000 1/2000
mm 1 1/2 1/5 1/10 1/20 1/50 1/100 1/200 1/500 1/1000 1/2000
cm 10 5 2 1 1/2 1/5 1/10 1/20 1/50 1/100 1/200
m 1000 500 200 100 50 20 10 5 2 1 1/2

Exemple :
Pour mettre à l’échelle 1/100, un dessin pensé en cm :
Le facteur correspondant est égal à :

1
Facteur = 100 x10 = 10 = 1
100 10

89 Cours Autocad 2008 – Fondation 2iE AWI-ALHER Ihiya