Вы находитесь на странице: 1из 2

_____________________________________________________________________________________________________________ EUROCODE 2.

BÉTON ARMÉ
F
O
Méthode de calcul pour les deux premiers cas On reporte cette valeur dans (14) à la place de fyd, d’où de nouvel-
R
Le fait de mettre des aciers comprimés a pour effet de « figer » le
diagramme des déformations. La hauteur relative de l’axe neutre ne
les valeurs ξ2, εs2, σs2, etc. On s’arrête dès que l’effet sur la contrainte
de l’acier est peu sensible. La convergence est rapide.
M
change plus, quel que soit le moment agissant MEd supérieur au
moment limite Mlim et conserve toujours la même valeur
Soit σs la valeur retenue, on a donc :

x As σs
U
x
ξ lim =  -----u- correspondant à ce dernier. Comme le raccourcisse-
d lim
ξ = -----u- = --------------------------
d 0,81bdf cd
-
(15) L
ment du béton atteint 3,5 ⋅ 10–3 (dans le cas considéré où z = d ( 1 – 0,416 ξ ) voir (6)
f ck ⭐ 50 MPa), les allongements ou raccourcissements des aciers
et M Rd,u = A s σ s z (16)
A
sont complètement déterminés, et ce sont les aciers comprimés qui,
seuls, équilibrent l’excèdent de moment MEd – Mlim, proportionnel-
lement à ce dernier.
I
Une fois µlim déterminé, ξ lim :
— soit est tiré du tableau 1 (1er cas) ;
2. Calculs relatifs R
— soit est égal à 0,617 (2e cas). à la fissuration E
On a alors :
— pour les aciers tendus : A
ρ = ------s-
bd
3,5 1 – ξ lim
ε s = --------------- ------------------
- d’où σs par (1) (8) E c, eff = E cm sous charges instantanées [C 2 330, tableau 1]
1 000 ξ lim
E c, eff = E cm ⁄ 1 + ϕ ( ∞, t 0 ) sous charges de longue durée [C 2 332,
— pour les aciers comprimés :
équation (22)]

3,5 ξ lim – ( d′兾d ) α e = E s ⁄ E c, eff


ε sc = --------------- ---------------------------------
- d’où σsc par (1) (9)
1 000 ξ lim

• Section des aciers comprimés


2.1 Section homogène non fissurée
On calcule
(sans aciers comprimés)
2
M lim = µ lim bd f cd < M Ed par hypothèse (10)
On pose η = h/d
M Ed – M lim
A sc = ------------------------------ ( m2 , m, MN, MPa ) (11) Hauteur de l’axe de flexion simple :
σ sc ( d – d′ )
v αe ρ + η 2 ⁄ 2
• Section des aciers tendus : avec z = d ( 1 – 0,416 ξ lim ) ξ = --- = -----------------------------
- (17)
d αe ρ + η
M lim σ sc
A s = ------------ + A sc -------- ( m 2 , m, MNm, MPa ) (12) Moment d’inertie de la section homogène par rapport à cet axe :
z σs σs
η3
I I = bd 3 ------ + α e ρ – ξ 2 ( η + α e ρ ) (18)
3

1.2 Calcul du moment résistant MRd,u Moment de fissuration :


d’une section rectangulaire sans II
aciers comprimés M cr = ------------- f ctm
h–v
(19)

La section As des armatures tendues est connue.


On commence par calculer une première valeur de la hauteur rela- 2.2 Section homogène fissurée
tive de l’axe neutre : (sans aciers comprimés)
A f
s yd
ξ 1 = --------------------------- (13) Hauteur de l’axe neutre :
0,81bdf cd

L’allongement de l’acier correspondant est d’après (5) : x 2


ξ = --- = α e ρ 1 + ---------- – 1 (20)
d αe ρ
3,5 1 – ξ 1
ε s1 = --------------- --------------- (14)
1 000 ξ 1 Moment d’inertie de la section homogène fissurée par rapport à
cet axe :
La contrainte de l’acier correspondante est d’après (1) :
3
3 ξ 2
σ s1 = 433 + 0,812 ε s1 > f yd I II = bd ----- + α e ρ ( 1 – ξ ) (21)
3

Toute reproduction sans autorisation du Centre français d’exploitation du droit de copie


est strictement interdite. − © Techniques de l’Ingénieur Form. C 2 334 − 3

Dossier délivré pour


Madame, Monsieur
24/09/2008
F EUROCODE 2. BÉTON ARMÉ ______________________________________________________________________________________________________________
O
R Contrainte de l’acier juste après formation de la première fissure Pour un chargement symétrique, l’expression se simplifie et

M α e M cr ( d – x )
σ s2 = ----------------------------------
M cr
- = -------------------------- z = d – x
---  (22)
donne la flèche maximale à mi-portée :
2
 3 ᐉ 1 1 1 1 1 1
U I II
A s  d – --- 

x
3
a max = ---------- ----- + 6 ----- + 12 ----- + 18 ----- + 24 ----- + 14 -----
600 r 0 r1 r2 r3 r4 r5
(25)

L Contrainte de l’acier sous le moment de service :


3.2 Méthode B
A α e M Ed ( d – x )
σ s2 = -----------------------------------
I II
M Ed
- = --------------------------
A s  d – ----
x
(23)
Dans cette méthode, on ne calcule la courbure que dans une seule
 3
I section, celle de moment maximal. On admet que la forme du dia-
gramme des courbures est la même que celle des moments de
flexion, ce qui conduit à :
R 2 1
3. Flèches. Méthodes a max = kᐉ --------
r tot
(26)
E de calcul approchées 1
-------- courbure dans la section de moment maximal,
r tot
k coefficient qui prend selon le cas considéré les
valeurs du tableau 2.
3.1 Méthode A
(0)

Tableau 2 – Coefficient k de la méthode B

La poutre étant découpée en plusieurs tronçons égaux, on sup- Système statique et chargement k
pose que sur chaque tronçon la courbure varie linéairement. L’équa-
tion de la déformée est donc (double intégration) un polynôme du p
3e degré. 0,104

La flèche a dans une section j est de la forme :


2
λᐍ
3 – 4λ

2 ------------------------
1
a j = ----- ∑ k i ---
P 48 ( 1 – λ )
N ri ᐍ 1 1
si λ = --- k = ------
1 2 12
avec --- courbure dans les différentes sections limitant les
ri tronçons, sections sur appuis comprises,
λᐍ λᐍ 2
ki coefficients des polynômes, déterminés en écrivant P/2 P/2 λ
0,125 – ------
la continuité des courbures, des rotations et des flèches 6
au droit de chaque section i,
β
N coefficient fonction du nombre de sections considérées. 0,104  1 – ------
Mw p Me  10
Cette méthode est applicable à une poutre continue, à condition avec
d’affecter le signe « moins » aux courbures des sections où le Mt Mw + Me
moment est négatif. β = -----------------------
-
Mt
Par exemple, pour 10 sections de calcul équidistantes de 0,1 ᐉ , la
flèche à mi-portée peut être déterminée en calculant : flèche à l’extrémité
λᐍ
p λ(4 – λ)
2 ---------------------
ᐉ ᐉ
a  ---  = ---------------  5 ----- + 30 ----- + 60 ----- + 90 ----- + 120 ----- + 140 -----
1 1 1 1 1 1 12
2  6 000  r 0 r1 r2 r3 r4 r5 ᐍ si λ = 1, k = 0,25
(24)
+ 120 ----- + … + 5 ------- 
1 1 flèche à l’extrémité
r6 r 10 λᐍ λ(3 – λ)
P ---------------------
6
1 1 ᐍ 1
avec ----- , ------- courbures dans les sections d’extrémité. si λ = 1, k = ---
r 0 r 10 3

Toute reproduction sans autorisation du Centre français d’exploitation du droit de copie


Form. C 2 334 − 4 est strictement interdite. − © Techniques de l’Ingénieur

Dossier délivré pour


Madame, Monsieur
24/09/2008