Вы находитесь на странице: 1из 7

Tissu nerveux V =vrai ; F = faux

1. Organisation du système nerveux ( SN) :


- le système nerveux comporte 2 parties : 1 centrale ( C) et 1 périphérique V
- le SNC :
* comprend uniquement la substance grise et la substance blanche F
* est constitué uniquement de neurones et de vaisseaux sanguins F
* les méninges V et l’épendyme F recouvrent le SNC
* le liquide céphalo-rachidien (LCR) est produit dans les ventricules
cérébraux V
* la substance grise : / est située dans la partie externe des hémisphères
cérébraux, dans les noyaux gris centraux et du tronc cérébral et dans la partie
interne de la moelle V
/ contient uniquement les axones des neurones F, des
cellules gliales V et peu de synapses F
/ est non vascularisée F
/ les axones, les dendrites, les synapses et les
prolongements des cellules gliales constituent le
neuropile V
* la substance blanche : / est située dans la partie interne des hémisphères
cérébraux et dans la partie externe de la moelle V
/ contient des axones recouverts de myéline et
des cellules gliales V
/ a un rôle dans le transfert de l’influx nerveux
V

2. Les neurones:
- un neurone comporte souvent un corps cellulaire, des dendrites et un axone V
- un neurone unipolaire comporte un dendrite et pas d’axone F
- un neurone bipolaire comporte un dendrite et un axone V
- un neurone pseudo-unipolaire en T comporte un prolongement unique qui se
divise à proximité du corps cellulaire en 2 branches V
- un neurone multipolaire comporte plusieurs dendrites et un axone V

3. Classification des neurones: en fonction


- de la forme du corps cellulaire V
- de la longueur des axones V
- du type de neuromédiateur V
- de leur capacité à se diviser F

1
4. Structure des neurones:
- noyau petit F, à chromatine dispersée V, nucléolé V
- leur cytoplasme contient:
/ des corps de Nissl V
/ appareil de Golgi peu abondant F, périnucléaire V
/ de rares mitochondries F
/ des microfilaments d’actine V, diamètre ? (3-4nm)
/ des neurotubules V, diamètre ? (20-28 nm); ils sont liés à des
« microtubule binding protein » V; ils assurent le transport axonal V
/ des neurofilaments (NF) V organisés en réseau F; diamètre ? (10 nm); ils
ont des protéines non spécifiques F. Il existe : des N légers (NF-L) : poids
moléculaire ? (70 Kda), des N. moyens (NF-M) : poids moléculaire ? (140
Kda), des N. lourds (NF-H) : poids moléculaire ? (200 Kda)
/ des grains de lipofuscine V qui diminuent avec l’âge F
- les dendrites:
/ ont une longueur, une taille et une forme constantes F
/ sont très ramifiés V
/ contiennent quelques microtubules F
/ sont parfois myélinisés F
/ les plus gros contiennent des corps de Nissl V
/ seules leurs extrémités présentent des épines dendritiques F
- l’axone:
/ naît des dendrites F
/ est entouré d’une membrane axonale V
/ est toujours recouvert de myéline F
/ a une extrémité ramifiée V
/ le cône d’implantation contient quelques corps de Nissl et pas de
ribosomes F
/ le segment initial est le lieu d’origine du potentiel d’action de l’influx
nerveux V; il contient des microtubules et des neurofilaments disposés au
centre de l’axone F
/ le segment principal contient des microtubules, des neurofilaments et des
mitochondries V, est myélinisé ou pas V

2
5. Structure et ultrastructure des synapses:
- ce sont des zones de contact complet F spécialisées dans la transmission de
l’influx nerveux V
- elles sont soit électriques ; soit chimiques V
- l’élément pré-synaptique:
/ correspond uniquement à la terminaison d’un axone F
/ assure la libération du neuromédiateur V
/ ne re-capture jamais le neuromédiateur F
/ synthétise et stocke les neuromédiateurs dans des vésicules synaptiques: -
acétylcholine, glutamate: ? (arrondies à centre clair)
- GABA, glycine: ? (aplaties à centre clair)
- dopamine, noradrénaline: ? (petites à centre dense)
- monoamines: ? ( grandes à centre dense)
/ un neurone ne synthétise qu’un seul neuromédiateur F
/ la face interne de sa membrane est formée par une grille tri-ou hexa-
gonale où viennent se loger les vésicules V
/ les synaptopores sont transmembranaires F
- la fente synaptique:
/ largeur ? (20 nm) V
/ remplie de matériel dense perpendiculaire aux membranes F
- l’élément post-synaptique:
/ l’épaississement de sa membrane est moindre qu’en pré-synaptique F et
permet de localiser la direction des synapses en microscopie optique F
/ l’appareil sous-synaptique est formé d’un empilement de citernes
aplaties, de corps vésiculaires et de mitochondries V; il est souvent sous-
épineux V

6. Classification des synapses: 1) physiologique:


- S.excitatrices: libération d’un potentiel post-synaptique excitateur par entrée de
K+ F
- S. inhibitrices: libération d’un potentiel post-synaptique inhibiteur par entrée de
PO4 2 - F
2) biochimique:
- suivant la localisation et le type de neuromédiateurs V
- suivant l’appartenance à une voie biochimique définie V
3) topographique:
- S. axo-dendritiques: les moins nombreuses F
- S. axo-somatiques: avec les corps cellulaires V
- S. axo-axoniques: régulation pré-synaptique excitatrice F
- S. dendro-dendritiques, dendro-somatiques, somato-somatiques V

3
7. Les astrocytes (A) :
- ce sont des cellules de soutien V, des cellules nutritives des neurones V, ont un
rôle de filtre V
- ils ont une forme pyramidale F
- ils possèdent de rares prolongements cytoplasmiques F
- ils sont visibles en microscopie optique V
- leur cytoplasme contient les organites classiques V et des filaments parallèles
dans le corps cellulaire et les prolongements V; il n’y a pas de grains de
glycogène F
- il existe une lame basale dans certaines zones V
- les A. fibreux se rencontrent surtout dans la substance grise F et ont peu de
fibrilles F
- les A. protoplasmiques se rencontrent surtout dans la substance blanche F, ont peu
de fibrilles V et des prolongements moins marqués F
- sont reliés entre eux par des points de contacts V
- de petits prolongements entourent les régions et fentes synaptiques V
- re-capturent le neuromédiateur V
- ce sont des intermédiaires obligatoires entre le sang et les neurones V

8. Les oligodendrocytes:
- ils ont un rôle nutritif V
- ils synthétisent la gaine de myéline V
- ils sont présents uniquement dans la substance grise F
- leur noyau est bien visible après coloration par l’orcéine F
- leurs prolongements sont plus nombreux F et plus fins V que ceux des astrocytes
- en microscopie électronique, la chromatine est tassée au centre du noyau F et il
existe de nombreux microtubules dans le corps cellulaire et les prolongements V
- dans la substance grise, sont proches des neurones V
- capables de myéliniser seulement un axone F; plus le diamètre de l’axone est
grand, plus le segment myélinisé est court F

9. Les cellules microgliales :


- petites V, à noyau arrondi et dense V, visualisables après coloration par les sels
d’argent ou en immuno-histochimie V, à prolongements ramifiés V et longs F
- représentent 10 à 15% des cellules gliales F et sont localisées surtout dans la
substance grise V
- dérivent des lymphocytes sanguins après leur pénétration dans le SNC F
- sont spontanément phagocytaires F

10. Les méninges :


- entourent le SNC V

4
- formées de 3 couches : la dure-mère (interne et fine) F, l’arachnoïde (couche
moyenne, ajourée, formée de trabécules) V, la pie-mère (interne V, en contact
avec le cerveau V, fine V, où circule le LCR F)

11. L’épendyme :
-cette couche tapisse uniquement le canal épendymaire F
- les épendymocytes sont des cellules cubiques ou prismatiques ciliées V ;
- entre les cils existent des microvillosités V
-les épendymocytes possèdent des prolongements basaux V
-l’épendyme a un rôle de filtre et d’intermédiaire entre le LCR et le tissu nerveux
d’une part, le sang d’autre part V

12. Les nerfs périphériques :


- un fascicule (faisceau) est constitué uniquement de fibres nerveuses myélinisées F
séparées par l’endonèvre V et est entouré par le périnèvre V
- un tronc nerveux est entouré par l’épinèvre V et est constitué par des fascicules V
- les nerfs périphériques comprennent : * des fibres nerveuses myélinisées avec
gaine de Schwann (1 axone / cellule de Schwann V) ; * des fibres nerveuses non
myélinisées avec gaine de Schwann (plusieurs axones / cellule de Schwann V)
- une cellule de Schwann est limitée par une membrane plasmique revêtue d’une
membrane basale V
- une fibre nerveuse périphérique = 1 axone F

13. Les capillaires cérébraux :


- jouent un rôle essentiel dans la restriction des échanges entre sang et SNC V
- les cellules endothéliales sont reliées par des jonctions adherens F; elles
contiennent de nombreuses vésicules de pinocytose F
- seules les petites molécules et les molécules liposolubles passent la barrière des
cellules endothéliales V
- ils sont entourés par les pieds vasculaires des astrocytes dont ils sont séparés par
une membrane basale V

14. Le transport axonal :


- il est assuré par les microtubules axonaux V
- il est unidirectionnel F
- il ne concerne que les neuromédiateurs et les neuromodulateurs F
- la synthèse protéique a lieu dans le corps cellulaire du neurone V
- les kinésines assurent le transport orthograde V et la dynéine assure le transport
rétrograde V
15. La propagation de l’influx nerveux :
- lors d’une stimulation, il se produit tout d’abord une entrée de Na+ V. La
dépolarisation se propage et le potentiel d’action ou influx nerveux atteint la
région présynaptique V
- lorsque le potentiel d’action atteint l’extrémité synaptique, il se produit une
ouverture des canaux Na+ voltage-dépendants situés dans la membrane
présynaptique F

5
- la membrane des vésicules présynaptiques fusionne alors avec la membrane
plasmique et le neuromédiateur est libéré dans la fente synaptique V
- il s’ensuit une activation des récepteurs( R) post-synaptiques et l’ouverture des
canaux Na+ (R de l’acétylcholine et du glutamate) ou Cl- (R du GABA et de la
glycine) de la membrane post-synaptique V
- le neuromédiateur induit ensuite toujours une dépolarisation post-synaptique F

16. Le cycle des petites vésicules synaptiques (contiennent des neuromédiateurs


classiques) dans la terminaison nerveuse :
- remplissage des vésicules présynaptiques avec le neuromédiateur V
- translocation des vésicules vers la zone active de la synapse V
- fusion des membranes avec ouverture des « pores de fusion » F
- libération du neuromédiateur dans la fente synaptique par diffusion passive F
- destruction des membranes vésiculaires F

17. Mécanisme de libération du neurotransmetteur dans la fente synaptique :


- la fusion des vésicules avec la membrane est basée sur une interaction entre des
protéines d’ancrage de la membrane et des facteurs moléculaires solubles
facilitant la fusion V
- au cours de la fusion vésiculaire, les SNAPs interagissent avec les récepteurs de
SNAPs V
- les v-SNAREs (=isoformes de la synaptobrévine) sont présents sur la membrane
plasmique où survient la fusion et les t-SNAREs (syntaxine et SNAP25) sont sur
la membrane de toutes les vésicules F
- l’assemblage du complexe NSF/SNAPs/SNAREs permet uniquement la fusion
des membranes des vésicules de sécrétion entre elles F
- la synaptotagmine est une protéine transmembranaire activée par l’entrée de
Ca2+ qui déclenche le processus initial de fusion vésicule synaptique-membrane
présynaptique V

18. Les grandes vésicules à centre dense, :


- elles contiennent des neuromédiateurs classiques, des neuropeptides et des
neurohormones V
- elles proviennent du reticulum endoplasmique lisse F
- elles sont situées près des zones synaptiques actives F
-il existe un recyclage local de ces vésicules dans les extrémités présynaptiques F
- elles ont toutes les protéines associées aux petites vésicules F
-leur contenu est libéré par une augmentation globale de la concentration calcique et non
par un couplage localisé entre les canaux Ca2+ et l’exocytose V

19. Les cellules souches :


-chez l’adulte, la majorité des neurones se renouvelle F
-chez l’adulte, les neurones sont bloqués en phase G0 du cycle cellulaire V

6
-dans certaines régions du cerveau adulte, des cellules souches sont capables de se
différencier en neurones ou en cellules gliales V
-leur importance et leur rôle chez l’homme ne sont pas encore parfaitement déterminés V