Вы находитесь на странице: 1из 4

9782100562862-Verchier.fm Page 126 Jeudi, 17.

mars 2011 12:11 12

https://www.facebook.com/groups/Forumprofphysics/

50 Représentation spatiale :
la théorie VSEPR
1. EN QUELQUES MOTS…
La théorie de Lewis permet de déterminer la répartition des électrons sous forme de paires
au sein d’une molécule. En 1957, le chimiste canadien R.J. Gillespie propose une représen-
tation spatiale des molécules basée sur la répulsion des paires électroniques de la couche de
valence (VSEPR pour Valence Shell Electron Pair Repulsion).
2. CE QU’IL FAUT RETENIR…
a) Principes de la théorie
Le principe de cette théorie repose sur la répulsion qui existe entre les zones de forte densité
électronique au sein d’une molécule : les doublets électroniques.
À partir de la formule déduite de la théorie de Lewis, on désigne une molécule par la formule
générale :
Atomes Doublets
liés à A non liants

Atome central

L’agencement spatial le plus stable d’une molécule correspond à une géométrie ou les doublets
liants et non liants sont les plus espacés les uns des autres, de façon à minimiser les répulsions.
On ne fera pas de différence entre les liaisons simples et multiples, si bien que l’on va compter
le nombre de doublets non liants (n) ainsi que le nombre de liaisons (m) entre l’atome central
A et les autres atomes X.
La géométrie spatiale de la molécule dépend donc du paramètre (m+n).

m+n Géométrie VSEPR Angles entre les doublets


2 segment de droite 180°
3 triangle 120°
4 tétraèdre 109°
5 bipyramide à base triangulaire 120° et 90°
6 octaèdre 90°

b) Applications
Une fois classée selon la valeur de « n + m », la forme de la molécule dans l’espace est alors
déduite en ne considérant que les atomes de la molécule. En particulier, les angles entre liaisons
sont déduits de la forme géométrique qui optimise la distance entre les doublets électroniques.
Le tableau suivant résume les cas les plus courants.

126
9782100562862-Verchier.fm Page 127 Jeudi, 17. mars 2011 12:11 12

https://www.facebook.com/groups/Forumprofphysics/
Fiche 50 • Représentation spatiale : la théorie VSEPR

Géométrie
AXnEm Géométrie VSEPR de la molécule Exemple(s)

Linéaire Linéaire
AX1E0 HF, CO
A X A X
Linéaire
Linéaire 180°
AX2E0 X A X CO2, BeF2
X A X
Triangulaire
Coudée
AX2E1 A SO2, O3
A X X
120°
X X
Tétraédrique
X Coudée

AX2E2 A –
NH2, SCl2, H2O
A
X X X
109°
Bipyramide à base
triangulaire Linéaire
X 180°
AX2E3 IF2–, XeF2
A X A X
X
Triangulaire Triangulaire
X X
120° CH3+, SO3, H2CO,
AX3E0
A A AlCl3, BF3
X X X X
Tétraédrique Pyramide trigonale
A
AX3E1 X NH3, PCl3
A X
X X
X 109°
X
Bipyramide à base
triangulaire Forme en « T »
X X
90°
AX3E2 BrF3
A X A X

X X

127
9782100562862-Verchier.fm Page 128 Jeudi, 17. mars 2011 12:11 12

https://www.facebook.com/groups/Forumprofphysics/
Fiche 50 • Représentation spatiale : la théorie VSEPR

Géométrie
AXnEm Géométrie VSEPR de la molécule Exemple(s)

Tétraédrique Tétraédrique
X X
AX4E0 109° NH4+ , CH4
A A
X X X X
X X
Bipyramide à base
triangulaire Forme en « balançoire »
X X
AX4E1 X X SF4, IF4+
A 120° A 180°
X X
X X
Bipyramide à base
carrée Plan carré
X X
AX4E2 A XeF4
X X X X
A
X X 90°

Bipyramide à base Bipyramide à base


triangulaire triangulaire
X X
AX5E0 90° SOF4, PCl5
X X
A X A X
X X
120°
X X
Bipyramide à base
carrée Pyramide à base carrée
X X 90°
AX5E1 X ClF5, BrF5
X X X
A A
X X X X

Bipyramide à base Bipyramide à base


carrée carrée
X X 90°
AX6E0 X X SF6
X X
A A
X X X X
X X

128
9782100562862-Verchier.fm Page 129 Jeudi, 17. mars 2011 12:11 12

https://www.facebook.com/groups/Forumprofphysics/
Fiche 50 • Représentation spatiale : la théorie VSEPR

3. EN PRATIQUE…
On souhaite représenter spatialement diverses molécules. Chacune sera dans un premier temps
représentée selon la méthode de Lewis.
c BeCl2 est de type AX2 (m + n = 2). La molécule obtenue est linéaire.

Cl Be Cl
c SnCl2 est de type AX2E1 (m + n = 3). La molécule obtenue est coudée.

Cl Sn Cl Sn
Sn
Cl Cl
Cl Cl
Lewis
VSEPR
c CH4 est de type AX4 (m + n = 4). La molécule obtenue est tétraédrique.

H
H
C
H C H H H
H
H
Lewis VSEPR

c H2O est de type AX2E2 (m + n = 4). La molécule obtenue est coudée.

H
H O H O
O
H H H
Lewis
VSEPR VSEPR
c PCl5 est de type AX5 (m + n = 5). La molécule obtenue est bipyramidale à base triangulaire.

Cl Cl
Cl Cl
P Cl P Cl
Cl
Cl
Cl Cl
Lewis VSEPR
c SF6 est de type AX6 (m + n = 6). La molécule obtenue est octaédrique.

F F
F F F F
S S
F F
F F
F F
Lewis VSEPR

129

Оценить