Вы находитесь на странице: 1из 74

VOIES VEINEUSES

CENTRALES

IFSI Dijon 2014/ 2015

P.Kimberg(CIADE Formateur)
S.5
Promotion : Bachelard
panneau attention……
Il est destiné
à marquer les points clés
qui vous serviront de mémorisation.
Organisation de la formation

U.E.4.4. S. 5:
Thérapeutiques et contribution au diagnostic
médical.
Eléments du contenu:
Les principes et règles de préparation, réalisation et
surveillance des soins, actes et activités autorisés
par la législation,….les chambres implantables.
SOMMAIRE

 1. DEFINITIONS ET BUT DES CATHETERS


 2. Mise en place d'un cathéter veineux
central
 3. Pansement d'une voie veineuse
centrale
 4. Entretien de la ligne veineuse
 5. Ablation du cathéter (indications,
procédures)
Acte médical

 Rôle IDE
– Article 6 : sur prescription
 Surveillance de cathéters veineux centraux …mis en place par un médecin
 Injections, et perfusions, à l'exclusion de la première, dans ces cathéters ainsi
que dans les cathéters veineux centraux et ces montages de produits ..
– Article 8 : en présence d’1 Médecin
 Ablation de cathéters centraux et intrathécaux

 Responsabilité dans la préparation


– Du patient
– Du dossier
1.1. DEFINITIONS ET BUT DES CATHETERS

Cathéter vient du grec « plonger » ;

Ce sont des appareils tubulaires en contact avec le tissu sanguin


 Le polyéthylène : ( utilisation rare)
 rigide ,risque de perforations ,
 thrombogène
 Le polyuréthanne
 L’élastomère de silicone ou Silastic

destinés à la perfusion de médicaments et aux prélèvements


sanguins.
1.2. DIFFERENTS TYPES DE CATHETERS
VEINEUX CENTRAUX

Les cathéters veineux longs


(> 80 mm, radio-opaques)
Simple lumière,
Multi lumières à 2 voies ou 3 voies

Les Chambres implantables (développées ultérieurement)

Les cathéters flottants à thermodilution : (mesure de


pression et de débit cardiaque (sonde de Swan Ganz))
Swan-Ganz Catheter

 cathétérisme de l'artère pulmonaire


Le monitorage par cathéter de Swan-
Ganz permet de recueillir de multiples
informations :

 pression dans l'oreillette droite (ou POD) ;


 pression artérielle pulmonaire ;
 pression artérielle pulmonaire d'occlusion (ou
PAPO) ;
 précharge du ventricule gauche ;
 volume et index de systole ;
 débit et index cardiques ;
 saturation en oxygène du sang veineux mêlé ;
 fraction déjection du ventricule droit.
Le monitorage par cathéter de Swan-
Ganz et ses indications

 insuffisance cardiaque aiguë


 affection systémique ayant des répercussions sur la
fonction cardiaque (septicémie, hémorragie ou
encore insuffisance respiratoire par exemple).
 Il permet en outre d'assurer le monitorage de
différents paramètres précis dans le contexte d'une
pathologie cardiaque chronique, ou encore
d'évaluer l'efficacité d'un traitement
1.3 Les abords sont de plusieurs types:

 Sous clavier
 Jugulaire
 Fémoral
 Les voies intra-abdominales
1.0 Définition d'une voie centrale

Il s'agit d'un dispositif intra vasculaire dont


l'extrémité distale se situe au niveau de la
jonction entre la veine cave supérieure et
l'oreillette droite pour les ponctions jugulaires
et sous Clavière et entre la veine cave
inférieure et l'oreillette droite pour les
ponctions fémorales.
2. MISE EN PLACE D’UN
CATHETER VEINEUX CENTRAL
Prise en charge psychologique
Rôle propre IDE

 Etablir une relation avec le patient pour

 Apprécier son état émotionnel.


 Adapter enseignement (Chambre implantable)
 Déterminer ses besoins afin d’y répondre.
 Favoriser sa participation lors de la pose.
Préparation des éléments du dossier

– Vérifier et regrouper les résultats suivants :


 TP- TCK
 NFS plaquettes
– Cas général < 1 semaine
– Chimio < 2 j
 Groupe Rh (2 déterminations)
 RAI
 Radio de THORAX (de moins d’une semaine)
Préparation des éléments du dossier

 Préparer le dossier clinique complet avec :


– Feuille de prescription VVC/ médecin.
– Dossier médical et radiologique
– Dossier de Soins
 Signaler
– Toute anomalie des résultats
– Tt type anticoagulant, aspirine, antiagrégants
plaquettaire.
Soins d’hygiène nécessaires avant la pose

 A réaliser dans l’heure qui précède le geste :


– Enlever:
 Bijoux, collier,
 perruque,
 sous-vêtements nylon,
 vernis à ongle.
– Tondre (bilatéral) selon le site d’implantation.
Soins d’hygiène nécessaires avant la pose

 A réaliser dans l’heure qui précède le geste :


– Douche avec un savon antiseptique(ou nettoyer
largement)
– Tenue propre : casaque
– Lit propre , refait , Etiqueté
Lieu d’activité

 Acte fait
– soit au bloc opératoire(chambres implantables),
– soit dans une salle d’examen
– soit au lit du patient (peu souhaitable)
 Préparation cutanée « chirurgicale »
 Patient pas à jeun, sauf si une indication
d’AG
Pour la mise en place du cathéter veineux
central il faut une antisepsie efficace et des
produits désinfectants adaptés au patient,

 " Produits
 - Solution antiseptique BETADINE dermique
 - Savon antiseptique BETADINE Scrub (si utilisation d’un
autre
 antiseptique, utiliser la même gamme pour le savon et la
solution
 antiseptique par exemple HIBISCRUB et HIBITANE Champ à
0,5 %)
 - Le ou les solutés à perfuser (suivant le type de cathéter)
 - Un flacon de Xylocaïne à 2 %
 - Eau stérile
Matériel stérile
Cathéter 3 lumières ou cathéter 3 voies
Pourquoi 3 voies?
 proximale est en faite la plus proche de vous (ou de la peau) et la plus
éloignée de l'oreillette, elle est
réservée aux amines et produit non flashable.
Etant la lumière la plus en arrière, rien ne viendra pousser et donc flasher des
produits.

 médiane sédation vous aurez compris où se situe la lumière.


réservée aux produits de sédation évite le bolus.

 distale est la plus éloignée de vous et la plus proche de l'oreillette.


vous n'y mettrez pas de produits non flashable puisque la proximale et la
médiane exerceront une pression.
réa, Perfalgan®, ATB, alimentation parentérale (Kabiven®). Culot globulaire
si pas possible en périphérique. Le distal est le calibre le plus grand. C'est
donc la voie utilisée pour passer des solutés rapidement ou des substances
visqueuses (du sang par exemple). .
2.2. L'ENVIRONNEMENT
ET LE PATIENT
La pose d'une voie veineuse centrale
s'effectue :

 La toilette du patient faite, linge de corps propre


 La chambre propre, le ménage fait selon le protocole
de nettoyage et désinfection en vigueur dans
l'établissement
 Le lit refait avec du linge propre (prévoir également
une protection pour glisser sous le thorax du patient)
 Aucune allée et venue ne doit avoir lieu pendant la
pose
 Le nombre de personnes sera limité
 Apposer une pancarte à l'entrée de la chambre
ATTENTION !
GESTE STERILE
“ La propreté est une notion d’hygiène

L’asepsie, une notion scientifique”.


2.3. DEROULEMENT DE LA MISE EN
PLACE DU CATHETER VEINEUX
CENTRAL

La mise en place du cathéter s'effectue en


plusieurs phases :

 Préparation de l‘IDE
 Préparation du patient
 Préparation de l'opérateur
 Pose du cathéter
1. L‘IDE :

♦ Installe le patient en décubitus dorsal, lui fait mettre


une charlotte, masque si non intubé et si son état
respiratoire le permet, et tourner la tête du côté
opposé au cathéter
♦ Effectue un lavage des mains(SHA), enfile un sarrau
propre, met une charlotte, un masque
♦ Effectue un deuxième lavage antiseptique des
mains(SHA)
2. L’IDE :

♦ Préparation de la peau du patient :


♦ Rasage si nécessaire (à la tondeuse uniquement)
♦ Nettoyage à la BETADINE Scrub,
♦ Rinçage à l'eau stérile,
♦ Séchage avec une compresse stérile
♦ Antisepsie avec de la BETADINE Dermique
(respecter le temps de contact nécessaire à
l'efficacité de l'antiseptique, au minimum une minute)
La technique de pose
(méthode de SELDINGER)

 Repérage de la veine choisie


 Ponction
 Introduction du guide à travers l’aiguille
 Ablation de l’aiguille.
 Introduction du KT sur le guide
 Ablation du guide
 Vérification et fixation du KT
Méthode
de SELDINGER
On guette l'apparition des ESV
(Extrasystole ventriculaire)
3.10 L’IDE
Transmet par écrit
dans le dossier de soin infirmier

Le type de cathéter posé


Le site d'insertion
Le jour de la pose

 Ces précautions permettent un suivi rigoureux du


cathéter en vue des enquêtes épidémiologiques.
Sur prescription après la pose
RxP
3.11-L’IDE

Vérification du bon fonctionnement du cathéter


2 fois par jour.
 Aspect(absence de rougeur, d’écoulement, de saignement)
 perméabilité(Bon débit)
 positionnement (absence de coude du cath’ et bonne
fixation)
 retour veineux(en dessous du niveau du cœur droit)
Pansement type de voie centrale
extériorisée
4. PANSEMENT D’UNE VOIE
VEINEUSE CENTRALE
4.1 Installation du patient
Rappel…

 Décubitus dorsal strict lors de la réfection


du pansement

 Décubitus dorsal strict lors de la pose


et/ou de l’ablation du cathéter
4.2 MATERIEL ET PRODUITS UTILISES

Pour l’infirmière
 Charlotte
 Masque
 Sarrau propre
4.4 Pour le pansement du cathéter
veineux central
IDEM que pour la POSE
4.6 ENVIRONNEMENT DU PATIENT
Pré requis…et rappel

Le pansement d’une voie veineuse centrale s’effectue comme


tout pansement :
 la toilette du patient faite,
 linge de corps propre
 la chambre propre, le ménage fait selon le protocole de
nettoyage et désinfection en vigueur dans l’établissement
 la réfection du lit a eu lieu
 aucune allée et venue ne doit avoir lieu pendant le soir
3.3 DEROULEMENT DU PANSEMENT DE
VOIE VEINEUSE CENTRALE…..

1.Installer le patient en décubitus dorsal, lui faire mettre une charlotte et


un masque (si non intubé), et la tête tournée du côté opposé au
cathéter.

2.Glisser l’alèse à usage unique type ABSORBEX sous le thorax (côté


cathéter)

3. Mettre un masque, une charlotte, effectuer une friction des mains au S.H.A.et
ensuite enfiler un sarrau non stérile, mais propre

4. Ouvrir le set à pansement

5. Enlever le pansement et regarder l’état de la peau (rougeur, induration,


écoulement purulent). Si c’est le cas, en référer au médecin.
3.3 …..DEROULEMENT DU PANSEMENT DE
VOIE VEINEUSE CENTRALE

5. friction des mains au S.H.A.

6. Faire le pansement selon la technique aseptique(se référer aux protocoles en


vigueurs dans votre établissement)
en respectant les 4 temps :
 Nettoyage avec la BETADINE Scrub
 Rinçage au sérum physiologique
 Séchage avec compresses stériles
 Antisepsie avec la BETADINE Dermique

7. Couvrir le cathéter avec le pansement perméable à l’oxygène (type


TEGARDERM )

8. Noter la date de réfection du pansement et l’état local du cathéter :


Sur le dossier infirmier
3.4. RYTHME DE REFECTION DU
PANSEMENT DE VOIE VEINEUSE
CENTRALE

premier pansement faisant suite à la pose du cathéter : 48 heures

 La surveillance du point de ponction à la recherche d'écoulements, d'érythème et la surveillance du


caractère occlusif du pansement doivent être quotidiennes.

 Un pansement sec, sans écoulement décelable, sans décollement doit être


changé stérilement tous les 5 jours.
 Cependant, si son état est parfait arrivé à ce délai, le changement peut être reporté jusqu'à 7 jours.

 Historiquement on proposait une réfection de pansement systématique tous les trois jours. Il n'a pas été
prouvé que ce délai était bénéfique pour la prévention des infections liées au cathéter.
 Au contraire, il semble que limiter au maximum les gestes superflus au niveau de ce matériel soit plus
judicieux. Seul un pansement réalisé à l'aide de gaze stérile doit être renouvelé toutes les 48 heures.
Spécificité réa Dijon….

…..Pour faire suite à notre conversation d’hier, j’ai


regardé dans nos protocoles pour la réfection des
pansements de voie veineuse centrale.
Nous n’avons rien de spécifique par rapport à celui qui
existe sur Obsyss. La seule différence c’est que
nous faisons nos pansements
avec 2 tegaderm posés en portefeuille pour avoir
un pansement très occclusif. Pas de protocole
rédigé.
4.0. PRINCIPES D’HYGIENE A RESPECTER
LORS DES MANIPULATIONS SUR LA
LIGNE VEINEUSE

Toute manipulation sur la ligne veineuse


doit être rigoureusement aseptique, en
respectant la notion de système clos, et
en réduisant les manipulations.

À proximité du cathéter et surtout en cas de décollement du pansement


vous utiliserez des gants stériles en respectant au préalable les règles
d’asepsies
Principes à respecter :

Effectuer un lavage friction antiseptique des mains avant toute


manipulation

Manipuler entre des compresses stériles imbibées de solution


Antiseptique
Fixer les rampes
Changer les bouchons systématiquement après chaque injection
Maintenir le système clos

Maintenir le système clos


– Retirer les raccords et robinets non utilisés
– Retirer les aiguilles des sites dès la fin de
l’utilisation
– Utiliser des valves anti-reflux sur les KT (si
protocole)
– Maintenir les tubulures au-dessus du niveau du lit
– Toute manipulation directe du KT doit se faire en
apnée
4.1. INTERVALLES DE CHANGEMENT DE
LA LIGNE VEINEUSE

Changement des lignes de perfusion:

Toutes les lignes de perfusion et les éléments qui les composent doivent être
changés toutes les 48 à 72 heures.

Lorsque des produits sanguins sont transfusés ou qu'une émulsion lipidique est
utilisée (propofol, alimentation parentérale, sang, albumine...), les lignes
doivent être renouvelées dans les 24 heures qui suivent l'infusion du
médicament.

Le premier prolongateur lié directement au cathéter n'est pas changé. Il est


considéré comme solidaire à ce dernier.
5.0. ABLATION DU CATHETER

Acte médical ?????


Art.r.4311-9 du décret infirmier

 L’IDE sur prescription médicale

 4.ablation de cathéter centraux


et intra thécaux
5.1. INDICATIONS D’ABLATION DU
CATHETER

1. Arrêt d’utilisation du cathéter

2. Infection connue (bactériologie positive), tableau septique sans


origine évidente faisant évoquer le cathéter comme porte d’entrée de
celle-ci

3. en cas de suspicion clinique d’infection du cathéter :

" Si cathéter douteux et tableau septique, enlever le cathéter et le mettre


en culture

" Si cathéter peu douteux et pas de tableau septique, changement sur


guide, mettre ancien cathéter en culture et voir résultats.
IMPORTANT !

Les principaux risques encourus lors de


l’ablation des voies veineuses centrales sont
les embolies gazeuses.

Elles représentent 1/3 des accidents sur les


voies veineuses centrales.
Pour prévenir ce type d’accident
Rôle IDE

Mettre le patient dans la position de


TRENDELENBURG
(décubitus dorsal, bassin plus haut que les
épaules).
Faire tourner la tête du côté opposé au
cathéter. Mettre une alèse à usage unique
type ABSORBEX sous le thorax.
Après ablation du cathéter…

Sur prescription ,le flacon contenant le cathéter


doit parvenir dans l’heure qui suit son
ablation au laboratoire avec son bon de
bactériologie.
Epidémiologie et prévention
votre rôle IDE
Les infections liées aux cathéters posent un problème
d’économie de santé par le surcoût qu’elles entraînent.

La prévention en trois éléments :

1. Lavage friction ( SHA)

2. La référence à des protocoles écrits

3. L’adhésion de l’ensemble de l’équipe soignante aux règles


d’hygiène et aux protocoles de soins
PRÉCAUTIONS D’UTILISATION

 Rincer le KT ou le site implanté avec 20 ml


de sérum salé (à 0,9 %)
– après chaque administration
 de produits de chimiothérapie,
 de produits sanguins
– après chaque prélèvement,
– lors d’utilisation discontinue de la VVC dans la
journée.
PRÉCAUTIONS D’UTILISATION

= Interruption du circuit de plus de 24h,ou


sortie du malade
– Rincer
– Valve anti-retour systématique sur cathéter
extériorisé.
 Rincer avec 20 ml de sérum physiologique
Conclusion

 La voie veineuse centrale est une arme puissante pour la mise


en œuvre de thérapeutiques efficaces.
 Cependant, les risques sont à la mesure des bénéfices et leur
utilisation nécessite la présence d'un personnel formé, attentif
et compétent. Lorsqu'un tel matériel est utilisé.
 il mobilise un temps infirmier important et exige une
surveillance minutieuse.
Merci de votre attention

Оценить