Вы находитесь на странице: 1из 2

Années 2014 2015 2016

PIB nominal (milliards de DHS) 900 1000 800


PNB nominal (milliards de DHS) 1200 1300 1500
Indice des prix (base 100 en 2012) 104 108 112

1) Exposez l’objet et la méthode de calcul de PIB selon les trois optiques (0.75pt)
2) Calculez l’indice d’évolution des prix de la période s’étalant de 1 er janvier 2014 à la fin de décembre
2016. Commentez le résultat obtenu (0.5pt)
3) Calculez le PIB réel de 2014, 2015 et 2016 aux prix de l’année 2014. Justifiez votre démarche et
commentez les résultats obtenus (2pt)
4) Après avoir justifié la relation entre le PIB et le PNB, en vous appuyant sur un schéma représentatif,
comparez le PNB et le PIB de cette économie fictive. Commentez le résultat obtenu (1.75pt)

Réponses

1) Le PIB mesure la richesse créée dans un pays par toutes les unités résidentes quelle que soit leur
nationalité.
La méthode de calcul de PIB selon les trois optiques est :
 Optique production : PIB = somme des VA+impôts sur les produits – subv sur les produits
 Optique revenu : PIB = rémunération des salaires+ EBE + impôts sur la production et les
importations – subv
 Optique demande ou depense : PIB = emplois finaux – importations des de bien et sce

2) Indice d’évolution des prix :


Les prix ont augmenté comme suit :
2014 2015 2016
1,04 1,08 1,12

Donc indice d’évolution des prix est : I14*I15*I16 = 1,04*1,08*1,12 = 1,2579 soit une augmentation
de 25,79 sur la période s’étalant de 1 er janvier 2014 à la fin de décembre 2016.

3) PIB réel de 2014 = (PIB nominal 14 / IPC14 ) * 100 = (900/104) * 100 = 865,384
PIB réel de 2015 = (PIB nominal 15 / IPC14 ) * 100 = (1000/104) * 100 = 961,538
PIB réel de 2016 = (PIB nominal 16 / IPC14 ) * 100 = (800/104) * 100 = 769,230

Parmi les questions posées:


Comment des surévaluations des stocks par les SNF impactent-elles le PIB du pays?
Réponse :
Les stocks de matières premières et de marchandises sont inscrits au bilan de la SNF au coût
d'acquisition tandis que les produits le sont au coût de production.
La variation des stocks permet, conformément au principe de la spécialisation des exercices,
de réajuster le CPC en mettant en évidence la consommation des marchandises et les
matières qui ont été consommées pendant l’exercice ainsi que ses ventes.
Comme vous l’avez vu en comptabilité générale, une variation négative des stocks de
marchandises, de matières et fournitures (SI-SF<0) entraine une diminution des charges de
l’exercice de l’UI, et une variation positive des stocks de produits (SF-SI>0) engendre une
hausse de la production de l’exercice.
Ainsi, une SNF qui valorise par exemple en fin d’exercice pour 15000 dhs des matières
premières achetées pour 10000 dhs baisse frauduleusement ses charges, d’où une
production fictive de 5000dhs. Ceci se fait au détriment de l’exercice suivant au niveau duquel
le coût de production va augmenter puisque correspondant au prix en stock de la matière
première dont le prix a été illicitement gonflé cet exercice-ci.
Les surévaluations frauduleuses des stocks par les SNF accroissent donc la valeur du PIB de
l’exercice actuel et abaissent à peu près du même montant celle de l’exercice futur.
Bonne soirée.

-expliquez de quelle manière la FBCF a un impact sur le patrimoine des secteurs


institutionnels ?
2-pourquoi la CN disttingue-elle-dépenses de CF et CFE ?

la CN a distinguer entre CF et CFE car pour la CF on s'intéresse à ce lui qui a fait lobjet de la dépense
de leur part .mais l CFE on s'intéresse à celui qui va bénéficier directement de la dépense.
Exemple consommation finale individuelle des APU représente CFE des menage

Оценить