Вы находитесь на странице: 1из 2

Docteur Michèle Cazaubon

Angéiologue
Chargée de Cours ( DU Paris V) 107 Av. HENRI MARTIN,
75116 Paris
Service des Exp. Vasc à l’Hôpital Américain Tél. 01 47 27 10 63
de Paris Neuilly Fax 01 47 27 21 47
_______
Secrétaire Générale E-mail : micazang@noos.fr
de la Société Française d’Angéiologie http://www.angeiologie.fr
_______
75 1 379389
Paris le 16 FEVRIER 2018

L’Angéiologie c’est la médecine des vaisseaux. L’angéiologue a un rôle majeur lors du


diagnostic et de la prise en charge non seulement du vaisseau ( artère, veine ou lymphatique )
devenu pathologique, mais aussi du territoire alimenté ou drainé par ce vaisseau (cerveau , cœur,
rein…pied). Il est aussi un acteur du dépistage les lésions vasculaires « pré « ou « infra-cliniques
et assure la prévention primaire, avant toute manifestation clinique d’une maladie vasculaire.

L’Angéiologie est une branche de la médecine relativement jeune, née en 1948. Elle a connu un
essor phénoménal grâce au développement des méthodes d’exploration fonctionnelles vasculaires
« non invasives », l’échographie – Doppler en particulier. Il faut souligner la persévérance,
l’ingéniosité et la ténacité qui ont caractérisé les pionniers de l’angéiologie et leur ont permis de
prendre place aux côtés des autres spécialistes cardiovasculaires : cardiologues, neurologues,
radiologues, chirurgiens et aussi spécialistes de la coagulation et internistes.

Il en a fallu des confrontations avec les examens « invasifs « considérés comme les « examens
gold- standard » pendant de très nombreuses années. Cela nécessitait en même temps d’être humble
mais aussi de progresser et de savoir former de nouveaux médecins dans cette branche devenue
incontournable de la médecine.

C’est un travail continu au sein de ces équipes pluridisciplinaires qui a permis de progresser, d’être
de plus en plus fiable dans les explorations et de donner à l’échographie vasculaire la place qu’elle
occupe aujourd’hui. Elle est devenue incontournable et est devenue l’examen de première intention
dans les maladies artérielles comme dans la maladie veineuse chronique ou surtout aigue.
Elle est aussi l’examen de choix lors de la décision du traitement et pour la surveillance de
l’évolution.
L’angéiologue intervient à toutes ces étapes, quelle que soit la pathologie : artériopathie des
membres inférieurs, accident vasculaire cérébral constitué ou accident ischémique transitoire,
insuffisance veineuse chronique – des simples varicosités aux troubles trophiques les plus
invalidants – maladie thrombo-embolique veineuse, pathologie artérielle rénale ou digestive.. Mais
il doit aussi savoir faire appel au spécialiste concerné au bon moment.
Que l’on soit médecin vasculaire de ville ou hospitalier, l’exercice de notre spécialité ne peut se
faire qu’au sein d’une équipe pluridisciplinaire.
Je profite de ce message pour remercier tous ceux qui m’ont aidé et soutenue pendant ces presque
40 ans d’exercice de la médecine vasculaire. Je n’ai jamais regretté le choix de cette spécialité qui
m’a permis de rencontrer en France mais aussi hors de France, lors de nos réunions internationales
ou lors de nos missions de formation dans les pays francophones en voie de développement, des
médecins exceptionnels tous motivés par le souhait de traiter ce fléau que représentent les maladies
vasculaires.
Docteur m CAZAUBON