Вы находитесь на странице: 1из 38
ACTE UNIFORME RELATIF AU DROIT COMPTABLE ET A L’INFORMATION FINANCIERE [Le Conseil des Ministre de 1 Organisation pour "Harmonisation en Aftique du Droit des AMftires (OHADA), ‘Vulle Tratérelatifa harmonisation du droit des afures en ATtigue, signé & Por-Louis le 17 ‘octobre 1993, ek que revise A Quéheoje-L 7 etabre 2008, notamment enses articles 2, 5 810 a2; ‘Vu le Rapport de Sectétarit Permanent t les observstions det Plats Parties = ‘Vu rAvis n° 003/2106 ea dai in écebre 2016 dea Cat Commune de Justice et Arbitrage [Apris en avoir dsibéré,adopte & unanimité des Etats Parties présents et wotants, 'Acte ‘miforme dont la eneur suit TITRET: DES COMPTES PERSONNELS DES ENTITES (PERSONNES PHYSIQUES ET PERSONNES MORALES) (CHAPTRE I- DISPOSITIONS GENERALES “Toute entité au sens de Varticle 2 ci-dessous est soumise aux dispositions du présent Acte ‘uniform et doit mettre en place, pour l'information exteme et pour son propre usage, une compiabilté générale conformément audit Acte uniforme. A cet effet: cle clase, sisi, enregstre dans sa complabiié les événements qui sont constatés et toutes opéations, entraant des mouvements de valeur, qui sont tratées avec ds irs ‘ou qui sont constaées ou effoctudes dans le cadre de sa gestion interne ; ‘+ elle foumit, aps traitement approprié de ces opérations, les reditions de comptes suxquelles elle est assujttic légalement ou de pat ses siatuts, ainsi que les Article Sontastrentes 8 la mise en place une comprabilité, dite comptabilit financire, les entités soumises aux dispositions de I'Acte unforme portant sur le droit commercial général, de MActe uniforme relat au droit des socigtés commerciales et du groupement 'intérst Seoaomique et de PActe uniforme relatif au deoit des socités coopératives, les ents publigues, parapubliques,dconomie mixte ct, plus généralement, ls enti produsant des bens ot dos services marchands ov non marchands, dans la mesure oi elle exgtcont, dans un but lucratiFou non, des activités Geonomiques a ite principal ow acessoire quf Se fondent sur des actesréptitfs, exception de celles soumises aux régles de fa comprabilité publique. Article 3 {La compiabilité al stistire} das Ip respect dela convention de pdhdences au abl ‘de régularite, de sineérté et de transparence inhéreates.A ta tenue, au contre, & la ‘présentation et la communigaton des informations qu'elle aides comprehension et la comparailité des informations, la ‘complabilité de chaque entitéimplique le respect dune terminologie et de principes direteurs communs i Yensemble des enttés concemées des Etats parties au Traitéreatif & Tharmonisaton du drut des fires en Afrique; ‘+ In mise en cuvre de postulats, de conventions, de méthodes et de procédures normalises éventuellement par secteurs professionels; + une organisation répondant& tout moment aux exigences de collect, de tenue, de ‘conte, de présentation et de communication des informations comptables se ‘apportant aux opérations de ’entié visées a article premier. Articles West institué un systéme comptable unique, commun & tous les Etats parties composé, du Plan comptable général OHADA et du Dispositf compiable relatif aux comptes consolidés et combinés, dénommé Systéme comptable OHADA en abrégé SYSCOHADA et annexé au présent Acte uniforme. Le SYSCOHADA 2 pour objet Is collecte, la tenue, le contrle, la préseatation et la ‘communication par les entté,d'nfomations financires Stabies dans les mémes conditions efiabilité, de compréhension et de comparabilt ‘Toutefis, les cablssements de ert, les éablissements de microfinance, les acteurs du marché financier, les socidtés assurance et de réassurance, les organismes de sécurité et prévoyance sociales et les enti but non lcratif ne sont pas assets au SYSCOHADA, est procédé régulitrement, par voie de décision, a la mise & jour du Plan compiabe général ‘OHADA et du Dispositifcompiable relatif aux comptes consolidés et combinés, sur avis ov iy eee ‘ax Réglement 1°002/2009 portant création, organisation et fonctionnement de ladite Commision Article 6 application du Systéme comptable OHADA implique que ‘© a convention de prudence soit en tous cas abservée, & partr-@Wie appréciation risomnable des événements et des opértions enregistrerau tite de lenercce; ‘© Pent sajconfoyme aux fegleset procédunesren viguear en les appliquant de bonne i 4+ les fesposabls des ost nfetten en place et en auvte es proédures de doit incre tdispensabtes Ta comalsSance quis dove norpalemeht avoir dea reali ct de Timportance des 6yénements, opérations e situutons figs A activité de Nentité ; ‘+ les informations soient présentées et communiquées|clairement sans intention de issimuler la eéalié derriére Yapparence. Article Les dats financiers de synthise regroupent les informations financires au moins une fois pat tn sur une période de douze mois, apelée exercice ; ils sont dénommés états financiers ‘anne, Lexercice coincide avec année civil, La durée de Pexercice est exceptionnellementinfériewre & douze mois pour le premier ‘exercice debutant au cours du premier semeste de Tannée civil Cette durée peut éte supérieure & douze mois pour le premier exercice commencé au cours du deuxiéme semestre de année Fn cas de cessation Gactvité, pour quelque cause que ce soit, la durée des opérations de liquidation est comptée pour un soul exoreice, sous réserve de PStablissement do situations annuelles provisores Article 8 Un jeu compet d'états financiers annuels comprend le Bilan, le Compte de résultat, te ‘Tableau ds flax de trésoreri ainsi que les Notes annexes. Les état financiers forment tn tout indissocable et décrivet de fagon rigulire et sincdre les ‘évécements, opératons et situations de Texercce pour donner une image fidéle du patrimoine, de la situation financidre et da résulat de Tent Les dats financiers sont établis et présents conformément aux dispositions des articles 25 & 34 ci-dessous, de fogon & permetre leur comparaison dans le temps, exercice par exercce, et leur comparaison avec les cats financiers annucl des atone, dressés dans les memes i de égulait de fidget do comparabilit. ) ] 4 cs a | : ‘Les entités dont les titres sont inserts & une bourse de valeurs et celles qui solicitent un financement dans le cadre d'un appel public &’Spargne, doivent établiretprésenter les tats financiers annuels selon les normes internationales d'informations financiees, appelées ‘normes IFRS, en sus des ats financiers visés aux aingas précédents, Les étas financiers annuels étblis selon les normes IFRS sont destnés exclusivement aux ‘marchés financiers. Is ne peuvent servr de support de base pour Ia détermination du bénéfice istibuable visé par I'Acte uniforme relatif au droit des socidiés commerciales et du ‘roupement dintérét économique Article 9 [La régulatité ot la sinerité des informations regroupées dans les dats financiers annuels de emité riésultent dune description adéquate, loyal, lair, précise et compléte des ‘provision pour pertes de change doit xe ajusté en fonction de 'échéance des éléments inclus ‘dans la position global de change Article 58 ‘Quand elles subsistent au bilan, les disponibilités en devises sont converties en unité ‘monétaire ayant cours Iégal dans Ett parte sur la base du demier cours de change conn & la date de cloture de Pexercice ot les dearts consatés sont inscrits directement dans les ‘produits et les charges de lexercice comme gains de change ou pertes de change. Article 58-1 Les contrat qualifgs de couverture sont identifigs et tités complablement en fant qu 48s leur oxigine et conservent cette qualification jusq’a leur échéance ou dénouement Une opécation est qualfide de couverture i ele présente tutes les caracrstiques suivante: + les conta ou options de taux d'intéretachetés ou vendus ont pour effet de réduire le risque de variation de valeur affectant I'éément couvert ou un ensemble éléments hhomogénes ; + Telément couvert peut étre un actif, un passif, un engagement existant ow une transaction future non encore matéralisée par un engagement si cette transaction est «fine ave précision et possdde une probabiltésuffsante de rélisation; + identification du risque a couvrir est effectude aprés fa prise en compte des autres otf, pai t engagements; + une corrlation ext able ene les variations de valeur de Télément couvert et celles du contrat de couverture, ox celles de V'instrument financier souejacent s'il "agit {options de taux einéet, puisqu la réduction du risque résulte d'une newwalistion totale ou partielle, recherchée, & prior, enue les pertes éventuelles sur Téiément ouvert et les gains sur ls contrats négocés, ou l'opion achetée en couverture, Une option vendue ne remplit pas les conditions requises pour etre un instrument de couverture car elle ne permet pas de réduire fficacement le risque sur le ésultat d'un élément ouvert. Toutefois,lorsgu‘lle est désignée comme compensant une option achetée, y compris ‘ne option incorporée & un autre instrument financier, elle est considérée comme un instrument de couverture Article 58.2 Les variations de valeur des contats négociés sur les marchés organisés,constatées par Ia liquidation quotiienne des marges débitrces et extdirices, sont potées au compte de résulta en charges ou produits financiers. ‘Les variations de valeur des options constatées lors de transactions de gré & gr sont caregistrées en compte Instruments de trésorere en utente de régularisaton ultériewre ‘actif du bilan pour les variations qui correspondent dune pete latent ; ‘+ aupassif du bilan pour les variations qui correspondent un gain latent : FA A & eae Les gains ltentsninterviennent pas dan la formation du résulat LLorsque l'ensemble des transactions de gxé &gré engendre une pere Intent, celle-cientraine |a constitution d'une provision financitre. Article S83 Lorsque les couvertures fxent définiivement le cours de Ia monnaie érangére i I'échéance, incerttude disparaittotalement. La valour des créances ou des detes en monnaies Grangénes échéance est connue. La eouvertre transforme les crGances et les dettes en monnaies Atrangites en créances et dettes en monnaic de Etat parte ayant cours egal La date de mise en place de la couverture a tovtefois une incidence sur le traitement compable a effecruer ‘© sila couverture est mise en place avant l'opération, les exéances ef les dettes sont cenrogisrées au cours fxs par Mintrument de couverture. I n'y a donc pas deat de conversion, ni de provision & constater. Le résultat financier n’est pas affects; ‘lorsque la couverure est prise aprés Popération, tant que celle-cin’est pas mise en place es éearts de conversion et ls provisions nécessaires sont complabilists comme ‘mentionné sux article 54 et suivants ci-dessus, Lors de la wéalisaton dela couverture, les eréances et dees sant converties au cours de couverture. Les deans, constas centre Ia valeur dorigine des eréances ot des detest leur évaluation au cours de ‘couverture, sont comptbilsés en résulat financier. Les 6ventuelies provisions sont reprises, Article S84 Lorsque les couvertures ne fizent pas définitivement le cours:d@"Ta monnaie étangére & PPéchéance, lo taux de conversion des créances et detes en onnaies strangires applicable & {Yéchéance n'est pas conn, Seul le sague de perteestréduit par'ingirument de couverture Iutlsd, Les ears de/epnversion relafs auc ergances et diese monnaies étrangéres sont ‘entitrament condfatgs- En revancho, la provision Pour perc de change n'est eantitude gu’a feoncurrence Buss que nbn couvert Article 59 Le résultat de chaque exercie est indépendant de celui qui le précdde et de celui qui le suit Pout sa détermination, i convient de lui rattacher et de Iuiimputer tous les événemonts et ‘outs les opérations qu ui sont propres et e2ux-1a seulement. Article 60 abrogé Article 61 Les produits et les charges concemant des exercices antérieus qui n'ont pu éte pris ex compte avant la cléture desdits exercices, sont enregistrts, selon leur nature, comme tes produits et les charges de Texercice en cours et paricipent & la formation du résultat “Neu wrt tes fF exploitation, financier ou hors activités ordinates, de cet exereice. Is doivent faire Fobjt ‘une mention spécifiqe dans les Notes annexes. Article 62 Dans le respect des dispositions de l'article 35 du présent Acteuniforme, la r6évalution doit porter sur les immobilsations corporelle et financiéres. Cote réévaluation @ pour conséquence la substitution dune valeur, dite réévaluée la valeur ete précédemment comptabilisée Toute réévaluation partielle est ited La différence entre valeurs r6évaluées et valeurs nets préeédemment comptabii constitu, pour fensemble des éléments réévaluts, Ideart de evaluation. ‘Lert de bévaluation est inscritdstnctement au pasi du bilan dans les captaux propes Article 63 1a valeur réévaluge dun élément ne peut, en aucun cas, dépasser sa juste valeur, & la date ‘rise en compte pour point de départ de la réévaluaion, cest-b-ie sa valeur actuelle tlle ‘ull est définie& fanicle 42 c-dessus. La date defer de I rvalustion doit tre Ia date de cl6ture de Vexercice de révaluation, Article 64 La valeur réévaluée des immobilisations amortissables sert de base au caleul des amortisements sur Ia durée d'utlité restat & cour depuis Touverture de Texercice de _6évaluaion, sau révision du plan d'amortissemest, en application des dispositions du dernior ‘lina do Tarticle 45 du présent Acto uniform. Article 65 art de réévaluation ne pet éreineorporé au résultat de Texecice de révaluation ies pas dstribuabe. peut ere incomporé en tut ou partie au capital. (CHAPITRE V VALEUR PROBANTE DES DOCUMENTS, CONTROLE DES COMPTES, COLLECTE ET PUBLICITE DES INFORMATIONS COMPTABLES Article 66 Le live-joural et le livre Zinventire sont cotés, paraphés et numérotés de faon continue ‘parla juridietion compétente de chaque Etat partie concern. Article 67 Dans les entités qui ont recours & la technique de Vinformatique pour la tenue de leur comptbilt, des documents élecroniques écrts peuvent tent lew de journal et de live inventaire ; dans ce cas, ils doivent Gre idenifiés, mumérotés et datés, dés leur ‘hablissement, par des moyens Iégaux offant toute garantie de respect de la chronologie des opérations, de Vieréversiblté et de 'intégrié des enrgistroments compables. Article 68 ‘La compabilté sguliérement enue peut ete amise en justice pou servir de preave entre es ‘enttés pour fats de commerce ou autres. Si cllea été ienégulitrement true, elle ne peut dre invoquée par son auteur son profi Article 69 [Lenttédétermine, sous sa responssbiit, les procédures nécessaires 8 la mise ea place une organisation complable permettant aussi bien un controle interne fable que le controle ‘exter, par Tintermeédiac, le eas échéant, de commissires aux comptes, de Ia réalité des ‘opémtions et de la qualité des comptes, tout en favorisant Ia collect des informations. Article 70 Dans les enttés qui désignent, volontairement ou obligatoirement, des commissares aux comptes, ces demiers ‘+ soit émettent une opinion indiquant que les Stats nanciers soot régulirs ot sincées ct donnent une image fdéle du résultat des opérations de lexercice éoalé ainsi que 4e a situation financre et du patvimoine Ala fin de cet exercice; ‘soit expriment en la motivan, une opinion ave séserve 6 défavorable ou indiquent {qu'ilfsouk gins Vimpossibfited'expritbek une opinion, Les commissires x domploa se prononcent suf la sincrit ef la cofeordante af 1 ats financleF, des isfornitiods doinée¥ dans 18 rapport yestion. Article 71 ‘A la clotre de chaque exercice, les organes dadministration ou de direction, selon le cas, rossont Tinventaire ct les états financiers, conformément aux dispositions des chapitres prdeédents,etéablssent un rapport de gestion ainsi que, le cas échéant un bilan social. Le rapport de gestion expose la situation de entté durant Fexercie éeoulé, ses perspectives de développement ou son évolution prévisible et, en particulier, les perspectives de continuation de Tactivité,Pévolution de Ia stuation de trésorere etl pln de financement. Les événements importants, survenus entre Ia date de cloture de Texerice et Ia date & laquele ilest etl, doivent également y ére mentionnés. ‘Tous ces documents sont transmis aux commissaires aux comptes sls existent, quarante-cing jours, au moins, avant la date de F'assemblée générale ordinate. Article 72 Les ats financiers annuels ef le rapport de gestion éablis par Tes organes administration ou 4e direction, selon les cat, sont soumis & Yapprobaton des actionnaires, des associés ou des ‘membres dans le dai de six mois &compter de a date de léture de exercice. Article 73 Les eniés se conforment aux mesures communes de communication des informations aux actionnaires, aux associés ou aux membres et de pubicité des éats anciers annuels ainsi ‘qua celles prévues pour les entiés fisant appel public & 'gpargne, & Ia fin du premier semestte,conformément aux dispositions spévifiques aux sociétés anonymes fsisant appel public & Tépargne prévues dans !Acteuniforme relatif au droit des socétés commerciales et 6) de In fraction du résultat des enttés consolidées par iteration proportionselle, représentative des intréts de Tentité consolidante ow des autres entités détentrcesincluses dans ensemble consol ; ; 2°) a faction du résultat des entités consoldées par mise en équivalence, repeésentative soit des inéréts diects ou ingirects de Vemtté consolidantc, soit des intérdts de Tentité ou des enités détentrvesinclses dans Tensembe consolid. Article 86 La consolidation impose: 1%) le classement des dléments actif et de passif ainsi que des éléments de charges et dd produits des enités consolidées par intégration, selon le plan de classement retent ous la consolidation ; 2°) Pharmonisation de 'évaluation et de la complabilisaton des acifs et pussifs des enttés du groupe ; 53°) elimination de incidence sur les comptes des écritures passées pour la seule application des legislations fiscales ; 4°) 1limination des résultats interes & Yensemble consolidé, y compris les Aividendes; 5°) a constatation de charges, lorsque kes impositions afférentes & certaines Aistributions peévues entre des entiés consolidées par intération ne sont pas reupérables, ainsi que Ia prise en compte des réductions dimpdts, lorsque des Alistibutions prévuos en font béndficier des enitésconsolidées par intégration; 6°) Ulimination des comptes réciproques des enttés consolidées par intépration slobale ou proporionaelle. Lenité consolidante peut ometre deffectuer certanes des opérations décrites au présent atcl,lorsqlles sont dineidence négligeable sur lepatrimoine, la situation finance et le sult de Tensemble consitué par les ents comprises dans la consolidation. Article 87 [Lécart constaté dun exerice& Taure et qui résulte dela conversion en unité monetaie ayant cours Iégal dans 1'Etat partie des comptes denltés érangires est, selon la méthode de conversion retenve, insrit dstinctement soit dans les capitaux propres consolidés, soit au compte de résultat consolidé. Article 88 Lorsque des capitaux sont regus en application de contrats dmission ne prévoyant ni de remboursement a Tinitiatve du préteur, ni de rémunération obligatoire en cas absence ov insufisance de bénéfice, eeux-ci peuvent ére inscrts eu bilan consolidé & up poste de capitaux propees Les biens détenus par des organismes qui sont soumis a des régles evaluation, fixées par des lois particuliées, sont maintenus dans les comptes consolidés & la valeur qui résulte de application de ces regs. Article 89 Le Bilan consolidé est présent, selon le mode prévu dans fe Systme complable OHADA pour les comptes personnels, Systéme normal, en fasanttoutefisdistinctement appara + les ears acquisition; les tites mis en équivalence ‘+ es impos dines; + ln part du groupe dans les résultats non distbues ; “+ la part des intérets minorities dans les résultats non distribu. Article 90 Le compte de résultat consolidé est présenté, selon le modéle du Systéme normal, en fisant distinctement apparatte : ‘+ erésulat net de Tensemble des entitésconsolidées par intération ; ‘+ La quoto-part des résultats nets des entitésconsolidées par mise en Squivalence ‘+ la part des asociés minortares et la part de Tenis consolidante dans le résultat net; “+e résultat par action, Article 91 Les produits et les charges sont classés par nature dans le Compte de sésullatconsolié. Ce dernier peut re accompagné dune présetaton des produits et des charges classés selon leur ‘destination, sur décsion prise par Tentitéconsolidante Article 92 Sont enrepsirécs au Bilan et au Compte de résullat consolidés les impositions difféxées résultant ‘© d'une part et dans une approche dite de résultat 1) du décalage temporate ente la constatation comptable dun produit ou dune charge t son inelusion dans le résultat fiscal dun exercice ultéieur; 2°) dos aménagement, éliminations et retatements prévus a Yarticle 86 ci- dessus 3°) de déficitsfiscaux reportables des enttés comprises dans la consolidation, dans la mesure ob our imputation sur les bénéfcesfscaux fturs est probable. + d'aute part ot dans une approche dite blantille de la différence entre Ia valeur complable d'un actif ou d'un passf au bilan et sa base fscale. La base fiscale 4’ KK. ‘ou d'un pessifest le montant atribué a cet actif ox ce patsif des fins scales. 3 wy Wt is t= Article 93 Le Tableau consolidé des flax de tésoreie consolidés, classe les fux de tésorerie en flux engendrés par les activités + opérationnelles ; + dinvestisemeat ; + de financement, Le tableau consol des tux de résrerie consolidés fit appariize la contribution de chague type activité la variation globale dela trésrerie da groupe. Article 94 Les Notes annexes consolidées doivent * foumir des descriptions narratives ou des décompesitions d'élémentsprésentés dans les autres as financiers; ‘© comporter toutes les informations de caractite signifiati? permettant dapprécier cconectement Je périméire, le parimoine, ls situation financitre et le résultat de Tensembie constitu par les enttés incluses dans la consolidation Elles incluent notamment ‘+ une déclartion de conformité aux comptes consolidés du Systéme comptable OHADA; ‘+ un résumé des principales méthodes comptablesappliquées; ‘+ autres informations dont les passifs Eventuels et les engagements contractuels non comptailisés, des informations non financtres tel que, par exemple, les objects et mthodes de gestion des risques financiers; un tableau de variation du périmétre de consolidation précisant toutes es ‘modifications ayant affecté ce périméte, du fit de Ia variation du pourcentage de contrdle dos enttés dé consolidées, comme du fit des acquisitions et dos cessions de sires. Article 95 Sont dispensés de T’éablissement et de la publication 4°états financiers consolidés, es ceasembles entiés dont le chiffre dalfires ne dépaste pas pour chaque exercice, pendant deux exercices suecessits, un total hors taxes de 500 000 000 FCFA ou l'équivalent dans ‘Punité monetaire ayant cours Iégal dans Ett parti (Cote limite est établie sur la base des éats financiers arés des deux demiersexercoes des centts incluss dans Ia consolidation, Article 96 Sont Inissées en dehors du périmetre de consolidation, les entités dont la perte de conteble ou se influence notable exercée par I'entité mére peut re démonné. Sont exempiées de publier des compies consolidés les enttés qui ne contrlent (de manitre ‘exclusive ou conjointe) que ds entités qui peuvent étre exclues de la consolidation pour les ‘causes suivantes ‘+ des restrictions sévéres et durables remettent en cause substanillement le contre ou fe transfert de fonds parla filiale; ‘Jes actions ou parts de cette filiale ov participation ne sont détenues qulen vue de leur cession ulgreure; + les informations nécsssires a Iétablissement des comptes consoliés ne peuvent &re obtenes sans frais excessifs ou dans des délais compatibles avec les déais pau ‘dSaablissoment et de contre de ces comptes. En outre, les entités dont Timportance est négligesble par rapport & ensemble consolidé peuvent éire exclues du périmétre de consolidation. ‘Toute exclusion de Ia consolidation denttés entrant dans les catégoriesvisées au présent ticle doit te jusifige dans les Notes annexes de Fensemble consolidé Article 97 Les entités entrant dans la consolidation sont tenues de fare parvenir & entité consolidante Jes informations nécessirs a Iablissement des comptes consolidés, La date de cléture des cats financiers de Ventité mie et de ses flsles, wtlsge pour la préparation des dats financiers conslidés doit xe la méme. Lorsque ls date de cléture de Ventité mére ot celle d'une fille sont différentes, I Biliale prépare, pour les besoins de la consolidation, des éats financiers supplémentaies& la méme date que ceux de Mentité mee. ‘Toutefois, lorsquil est difficile détblir des comptes & la meme dat, i est possible de déroper Ace prince s le décalage de la cloture des comptes dela iliale par rapport celle de 'entité sre nfexcéde pas tois mois. Dans ce cas, un ajustement des comptes de la filiale est effectué pour tee compte des effets significatfs des transactions ou événements qui ont ét taduts ddans les comptes dela ilile durant cete période intermediate Dans le cas oi il est nécessaite d’éablir des tats financiers supplémenairs de la filial, ceu-ei sont soumis au contre d'un commissure aux comptes ou, s'il n’en est point, d'un cfessionnelchargS du contre des comptes. Artile 98 Jabsence d'information ov une information insuisante relative & une entité entrant dans Te ‘périméte de consolidation ne remet pas en cause lobligation pour la société dominante {eat oe par dv cone conse. nec ty cpm, cle etre de Siler ecco cons eonah i b 5 “ gs SY gg Od + ea actif et passifs, charges et produits; + neutralisation des résultats provenant dopémtions effectuées entre les ents comprises dans le périméire Article 107 Les captaux propres combins sont éablis dan les conditions suvantes ‘© en Fabseace de liens de participation ent les entitésincluses dans le périmétre de ccombinaison, les captaux propres combinés représentent le cumul des eapitanx ropres rerités de ces ents; ‘© sil existe des liens de capital entre des entités inciuses dans te périmétre de combinaison, le montant des tives de participation qui figure & Tacif de enti detente et imputé sur les capitaus propres combings; + si les entités inclases dans le périmétre de combinaison sont la propriété d'une personne physique ou dun groupe de personnes physiques, la part des autres asociés dans les eapitaux propres et dans le résultat de ces enttés sera taitée sous forme inte minorities; due fagon plus générale, lorsque la cohésion dun ensemble denis résulte d'une ‘unicité de direction, de Pexercice dune activité commune au sein dun ensemble plus large d'entités, dune intégration opérationnelle des différentes entités ou de / circonstances équivalentes, il est névessire de distinguer les associs constituant des ayans droit aux capitaux propre combinés et les associésconsidérés comme ters vis- f-vis de ces captaux. La distinction onte eos deux catégories dassociés permet nce inet minis riot comp eat de ——— ’ be a vl Article 108 “Lorsque le Hien de capital entre deux ou plusiurs enttés dant les comptes sont comings est dun niveau suffisint pour justifir la consolidation entre elles, il est maintenu au bilan combiné les éeartsd6valuation et acquisition inserts dans les comptes consolidés, Article 108-1 Un jeu complet d'états financiers combinés comprend : le Bilan combing, te Compte de sult combing e Tableau combiné es fox de trésoreve et les Notes annexes. Article 109 Les Notes annexes des compies combinésprécisent notamment. “+ la nature des liens Yorigine de Féablisvement des comptes combinés; 1+ lenom de 'entité combinant ; ‘© I liste des emttés incluses dans le périmétre de combinaison et les modalités de