You are on page 1of 22

GRAMMAIRE

GR.0 A quoi sert la grammaire ?


GR.1 La phrase
GR.2 La ponctuation
GR.3 Les types de phrases
GR.4 Les formes de phrases
GR.5 La phrase simple et la phrase complexe
GR.6 La phrase complexe : juxtaposition et coordination
GR.7 La phrase complexe : subordination
GR.8 La voix active et la voix passive
GR.9 Le verbe
GR.10 Le sujet du verbe
GR.11 Le complément d’objet direct (C.O.D.)
GR.12 Le complément d’objet indirect (C.O.I.)
GR.13 L’attribut du sujet
GR.14 Les compléments circonstanciels
GR.15 Nom commun, nom propre
GR.16 Les déterminants : les articles
GR.17 Les déterminants possessifs
GR.18 Les déterminants démonstratifs
GR.19 Les autres déterminants
GR.20 Le groupe nominal
GR.21 L’adjectif qualificatif
GR.22 Le complément du nom
GR.23 Les pronoms personnels
GR.24 Les pronoms démonstratifs et possessifs
GR.25 Les pronoms indéfinis et les pronoms interrogatifs
GR.26 Classes et fonctions des mots
GR.27 Les mots de liaison : les conjonctions de coordination
GR.28 Les prépositions
GR.29 Les conjonctions de subordination
GR.30 Les adverbes
GR.0 A QUOI SERT LA GRAMMAIRE ?

CE2 – CM

La grammaire nous apprend que l’ordre des mots est très important dans une phrase.

● Si on place les mots n’importe comment, la phrase ne veut plus rien dire.

Ex. : Salle du fête, on a organisé une dans la petite château.

● Si on change l’ordre des mots, on peut changer complètement le sens de la phrase.

Ex. : Paul bat Pierre. → Pierre bat Paul.

● Parfois, on peut changer l’ordre des mots, sans changer le sens de la phrase.

Ex. : Ce matin, il pleut. → Il pleut ce matin.

GR.1 LA PHRASE

CE2
2
Une phrase est un ensemble de mots ordonnés qui possède un sens.

Une phrase commence par une majuscule et se termine par un point ( ! / ? / . / …).

Ce sont des phrases Ce ne sont pas des phrases


Je contrôle mal la pédale de frein. Je mal contrôle la pédale.
(Les mots sont dans le désordre)
Qui êtes-vous ? La route marche sur le piéton.
(Cela ne veut rien dire)
Arrête de conduire comme un fou ! Arrête de comme un fou.
(Il manque un mot).
Deux morts dans un accident de la l’abeille butinait la fleur elle volait
route. (il n’y a pas de ponctuation)

CM

Une phrase est appelée :

Phrase verbale, si elle contient un verbe. Ex. : Pierre entend la sonnerie.

Phrase non verbale, si elle n’en contient pas. Ex. : Voici les enfants.
GR.2 LA PONCTUATION

CE2 – CM

Les signes de ponctuation sont :

Le point (.)
Termine une phrase.
Je vais à la mer .
Le point d’interrogation ( ?)
Termine une phrase interrogative.
Vas-tu à la mer ?
Le point d’exclamation ( !)
Termine une phrase impérative ou exclamative.
J’adore la mer !
Les points de suspension (…).
Se mettent à la fin d’une phrase inachevée.
Il faudra bien faire quelque chose…
La virgule ( , )
Marque une pause courte.
Il est tombé, mais il ne s’est pas blessé.
Le point-virgule ( ;)
Elle a habité ici dix ans ; maintenant, elle Il indique une pause un peu plus longue.
vit en Chine.
Les deux points ( : )
Indiquent une énumération ou permettent de rapporter les
Le vieux monsieur s’écria : « Tiens ! Voilà
paroles de quelqu’un.
un explorateur ! »
Le tiret (-)
On l’utilise dans un dialogue pour indiquer le changement
- Tu es fou, dit Pierre.
de la personne qui parle.
- Qui ? Moi ! demande Jacques.
Les guillemets («… ») Indiquent le début puis la fin d’un dialogue. S’utilisent
« Ouvrez cette porte ! » hurle maman. également pour rapporter des paroles.
Marguerite dit : « J’ai peur que le sel ne
me pique. »
Les parenthèses ( ) Servent à donner une information supplémentaire.
Sa voiture (une Mercedes) est grise.
GR.3 LES TYPES DE PHRASES

Il existe 4 types de phrases.

CE2 – CM

1) La phrase déclarative :

Elle sert à donner un renseignement ou à décrire un fait.


Elle se termine par un point (.).

Ex.: → Les enfants se bousculent devant le magasin de vidéo.


→ Je n’aime pas faire le ménage.

2) La phrase interrogative :

Elle sert à poser une question, et se termine par un point d’interrogation. ( ?)

Ex.: → Connais-tu ce nouveau disque ?


→ Pourquoi n’aimes-tu pas ce dessin ?

3) La phrase injonctive (ou impératives) :

Elle sert à donner des ordres, des conseils ou une interdiction.


Attention, elle peut se terminer par un point ou un point d’exclamation.

Ex.: → Ecoute bien cette leçon.


→ Arrête de jouer au ballon dans la rue !

Dans ces phrases, il n’y a pas de sujet et le verbe est conjugué au mode impératif.

4) La phrase exclamative :

Elle sert à exprimer une émotion forte : la surprise, la joie, la colère…


Elle se termine toujours par un point d’exclamation ( ! )

Ex.: → Comme ce gâteau est bon !


→ Espèce d’idiot, tu ne peux pas faire attention !
GR.4 LES FORMES DE PHRASES

CE2 – CM

Tous les types de phrases peuvent être à la forme affirmative ou à la forme négative.

Type Forme affirmative Forme négative

Déclaratif Le garagiste répare la voiture. Le garagiste ne répare pas la voiture.


Interrogatif Ce garagiste répare-t-il la voiture ? Ce garagiste ne répare-t-il pas la voiture ?
Exclamatif Ce garagiste se tue au travail ! Ce garagiste ne se tue pas au travail !
Impératif Réparez cette voiture. Ne réparez pas cette voiture.

A la forme négative il faut toujours utiliser deux mots qui encadrent le verbe :

● ni … ni

● n’ ou ne + pas, plus, jamais, rien, personne, point, aucun(e) etc.


 J’aime pas les fruits. (mal écrit, il manque le mot « n’ »).
 Je n’aime pas les fruits. (correct)

Remarque : La négation est différente selon le sens de la phrase.

Observe bien les changements dans les exemples suivants :

Forme affirmative Forme négative

J’aime les fruits. Je n’aime pas les fruits.


J’aime beaucoup de fruits. Je n’aime aucun fruit.
Je mange toujours des fruits. Je ne mange jamais de fruits.
Je mange tout. Je ne mange rien.
Je mange encore des fruits. Je ne mange plus de fruits.

GR.5 LA PHRASE SIMPLE ET LA PHRASE COMPLEXE

CM

Une phrase verbale simple contient un seul verbe conjugué.

Ex. : Le ver respire par sa peau fine et humide.

Une phrase verbale complexe contient plusieurs verbes conjugués.

LA PHRASE COMPLEXE
Chaque groupe de mots organisé autour d’un verbe s’appelle une proposition.
Dans une phrase complexe, il y a autant de propositions que de verbes conjugués.

Ex. : Le soleil était déjà haut / et me blessait les yeux.


→ deux verbes conjugués donc deux propositions
CM2

Dans la phrase complexe, il existe plusieurs sortes de propositions :

● La proposition indépendante. Elle ne dépend d’aucune autre proposition et aucune proposition ne


dépend d’elle.

Ex. : En septembre, ils partiront ensemble, tous les matins.

● La proposition principale qui entraîne avec elle une ou plusieurs proposition(s) subordonnée(s).

Ex. : [Il sentit] [que Marguerite lui étendait une couverture sur les genoux].
prop. Principale prop. subordonnée

GR.6 LA PHRASE COMPLEXE : JUXTAPOSITION ET COORDINATION

CM

● On peut relier deux propositions indépendantes par une virgule, un point-virgule ou par deux points.
On dit alors que ces deux propositions sont juxtaposées.

Ex. : Du bout du doigt, Noura creuse le sable , elle dessine une maison aux fenêtres ouvertes.

● On peut relier deux propositions indépendantes par une conjonction de coordination (mais, ou, et,
donc, or, ni, car) ou par un adverbe (cependant, alors, puis, ensuite…).
On dit alors que ces propositions sont coordonnées.

Ex. : Elle portera le tablier bleu des écolières et elle aura son cartable à elle.
GR. 7 LA PHRASE COMPLEXE : SUBORDINATION

CM2
● Une proposition subordonnée dépend d’une autre proposition appelée proposition principale.

● Il existe plusieurs sortes de propositions subordonnées :

→ La proposition subordonnée relative.

Elle est introduite par un pronom relatif (qui, que, qu’, quoi, dont, où, lequel, etc.).
Elle complète un nom qu’on appelle antécédent car il est placé avant dans la phrase.

Ex. : …son nez qu’ il appuyait sur le carreau…


antécédent pronom proposition
relatif subordonnée relative

→ La proposition subordonnée complétive.

Elle est introduite par une conjonction de subordination que.


Elle est COD de la proposition principale.

Ex. : Le loup comprit / qu’ il ne gagnerait rien par des paroles d’intimidation.
proposition proposition
principale subordonnée complétive

→ La proposition subordonnée circonstancielle.

Elle est introduite par une conjonction de subordination (alors que, comme, lorsque que, parce que,
pendant que, puisque, quand, si, etc.).

Ex. : Pendant qu’ il parlait / son regard se voilait de tendresse


proposition subordonnée proposition
circonstancielle de temps principale
GR.8 LA VOIX ACTIVE ET LA VOIX PASSIVE

CM2
● A la voix active, le sujet fait l’action.

Ex. : Une tempête tropicale ravage actuellement les îles du Pacifique.


sujet verbe au présent COD

A la voix passive, le sujet subit l’action.

Ex. : Les nombreux hôtels côtiers sont désertés par les touristes.
sujet auxiliaire être complément d’agent
au présent
+ p. passé du verbe

● A la voix passive, le complément d’agent est le véritable acteur de l’action.


Il est en général introduit par la préposition par.

Ex. : Les arbres sont arrachés par les bourrasques.


C. d’agent
(Ce sont les bourrasques qui arrachent les arbres)

Remarque : Le complément d’agent n’est pas toujours exprimé.

Ex. : Un soleil radieux est annoncé.

Pour transformer une phrase à la voix active en phrase à la voix passive, la phrase doit contenir un
complément d’objet direct qui devient sujet dans la phrase passive.

( VOIX ACTIVE) Le gardien arrête le ballon.


C.O.D.

( VOIX PASSIVE ) Le ballon est arrêté par le gardien.


sujet

L’auxiliaire être est alors conjugué au temps de la voix active :

 présent : Le gardien arrête le ballon.  Le ballon est arrêté par le gardien.


 futur : Le gardien arrêtera le ballon.  Le ballon sera arrêté par le gardien.
 passé : Le gardien a arrêté le ballon.  Le ballon a été arrêté par le gardien.
 imparfait : Le gardien arrêtait le ballon.  Le ballon était arrêté par le gardien.
GR.9 LE VERBE

CE2 – CM

● Le verbe conjugué est l’élément principal de la phrase.

Ex. : Le petit garçon fend la foule.


verbe

● Le verbe indique une action ou un état.

Ex. : Le pêcheur se précipite. Je suis fatiguée.


verbe verbe

● Le forme du verbe change en fonction :

- du temps : C’est l’été. C’était l’été. Ce sera l’été.


présent passé futur

- et de la personne : Je joue. Nous jouons.


1re pers. Sing. 1 re pers. Plur.

On dit que le verbe se conjugue.

Remarque : Quand le verbe n’est pas conjugué, il est à l’infinitif.


Ex. : parler - blanchir

CM

● La forme du verbe change aussi en fonction du mode : indicatif, impératif, infinitif …

CM2

● Il y a des verbes d’action : ramener, rire, laisser, etc.

● Il y a des verbes d’état : être, paraître, devenir, sembler, demeurer, rester.

● Les verbes être et avoir sont aussi employés comme auxiliaires dans les temps composés :

Ex. : J’ai réussi Je suis tombé


(verbe réussir au passé composé) ( verbe tomber au passé composé)
GR.10 LE SUJET DU VERBE

CE2 – CM

● Le plus souvent, le sujet indique qui fait l’action ou qui est dans l’état. Il indique aussi de qui on parle.

Ex. : Filou connaissait ses maîtres. Filou est un chien.

● Lorsque le sujet du verbe est un nom ou un groupe nominal, on peut le remplacer par il, ils, elle ou elles.

Ex. : Les enfants jouent avec Filou → Ils jouent avec Filou.

Remarque : Pour trouver le sujet d’un verbe,


a) on peut transformer la phrase avec c’est … qui ou ce sont … qui.
b) on peut aussi poser la question : qui-est-ce qui …?
Ex. : Les enfants jouent avec le chien. → Ce sont les enfants qui jouent avec le chien.
Les enfants jouent avec le chien. → Qui est-ce qui joue avec le chien ? réponse : les enfants = sujet.

CM

● Le sujet commande le verbe : le verbe s’accorde en genre et en nombre avec le sujet.

Ex. : Tous deux étaient de célèbres collèges.


sujet 3e pers. du pl. → verbe conjugué à la 3e pers. du pl.

● Le sujet peut être :

→ un groupe nominal : La camionnette cahotait sur la piste de terre rouge.


→ un pronom : Je vis mes premiers hippopotames.
→ un nom propre : René Guillot a écrit Le Maître des éléphants.
→ un infinitif ou un groupe infinitif. : Voir les hippopotames a été extraordinaire.

● Le sujet peut être placé après le verbe : c’est le sujet inversé.

Ex. : Devant moi s’étendait une vaste plaine.

CM2

Dans une phrase interrogative ou dans un dialogue, le sujet est souvent inversé.

Ex. : Lequel préfères-tu ? Repton, déclarai-je.


GR.11 LE COMPLEMENT D’OBJET DIRECT (C.O.D.)

CE2 – CM

● Le complément d’objet direct (C.O.D.) ne peut être ni supprimé, ni déplacé.


Il est directement relié au verbe.

Ex. : Les deux enfants exécutèrent un numéro.


C.O.D.

● Le C.O.D. peut être :

→ un nom propre : Ils aperçurent Monsieur Lapeyrac.


→ un groupe nominal : Il commença ses explications.
→ un pronom : Une surprise les attendait.

Remarque : Pour t’aider à trouver le C.O.D. dans une phrase, cherche d’abord le verbe conjugué et son sujet.
Pose ensuite la question « qui ? » ou « quoi ? » après le verbe.

Ex. : Les deux enfants exécutèrent (quoi ?) un numéro.


C.O.D.

CM

● Le C.O.D. peut être aussi :

→ un infinitif ou un groupe infinitif : Vous pouvez venir.

CM2

● Le C.O.D. peut être aussi :

→ une proposition : Ils virent que la grotte était profonde.


GR.12 LE COMPLEMENT D’OBJET INDIRECT (C.O.I.)

CE2 – CM

● Certains verbes sont suivis d’un complément d’objet indirect (C.O.I.) introduit le plus souvent par une
préposition (le plus souvent à ou de) ou par un article défini contracté (au, aux, des du).

Ex. : → Il écrit à ses parents.


→ J’ai dit aux moniteurs que j’étais très content ici.

● En général, le C.O.I. ne peut être ni déplacé ni supprimé.

● Le C.O.I. peut être :

→ un nom propre : J’ai raconté à Mélanie une histoire drôle.


→ un groupe nominal : Je pense à mon lapin blanc.
→ un pronom : Je pense à vous, Envoyez-moi des livres.

Remarque : Pour t’aider à trouver le C.O.I. dans une phrase, cherche d’abord le verbe conjugué et son sujet.
Pose ensuite la question « à qui ? » , « à quoi ? » ou « de qui ? », « de quoi ? » après le verbe.

Ex. : Il écrit (à qui ?) à ses parents.


C.O.I.

CM

● Le C.O.I. peut être aussi :

→ un infinitif ou un groupe infinitif : Je continue à bien m’amuser.

GR.13 L’ATTRIBUT DU SUJET

CM1 - CM2

● L’attribut du sujet donne des informations sur le sujet.

Ex. : Le voyage n’est pas long.


attribut du sujet « le voyage »

● L’attribut du sujet est séparé du sujet par un verbe d’état :


être, paraître, sembler, rester, devenir, demeurer…

● Un attribut du sujet est le plus souvent :

→ un adjectif ou un groupe adjectif : Le bâtiment n’est pas très grand.


→ un nom ou un groupe nominal : Philippe Barbeau est écrivain.

● L’attribut du sujet s’accorde en genre et en nombre avec le sujet.

Ex. : Le château est beau. La demeure est belle.


Les châteaux sont beaux. Les demeures sont belles.
GR.14 LES COMPLEMENTS CIRCONSTANCIELS

CE2 – CM

● Les compléments circonstanciels peuvent être le plus souvent supprimés et déplacés.

Ex. : → Je faisais mes devoirs, le soir, sous la lampe.


→ Je faisais mes devoirs.

● → Le C.C. de lieu ( C.C.L. ) répond à la question où ?


→ Le C.C. de temps ( C.C.T. ) répond à la question quand ?
→ Le C.C. de manière ( C.C.M. ) répond à la question comment ?

Ex. : Le soir, sous la lampe, je faisais mes devoirs calmement.


( C.C.T. ) ( C.C.L. ) ( C.C.M. )

CM

Un complément circonstanciel peut être :

→ un nom ou un groupe nominal introduit par une préposition.

Ex. : à la mort du cardinal, avec fermeté, sur tout le royaume, dans les villes

→ un adverbe : quelquefois, violemment.

CM2

● Un complément circonstanciel peut être aussi :

→ une proposition : Pendant que les hommes étaient au front, les femmes travaillaient.
GR.15 NOM COMMUN, NOM PROPRE

CE2 – CM

● Le nom commun est un mot qui désigne des personnes, des animaux ou des choses en général.

● Le nom propre désigne une personne, un animal, un lieu en particulier.


Le nom propre s’écrit avec une majuscule.

Ex. : Milou, Morgane, Paris

● Les noms communs ont un genre (masculin ou féminin) et un nombre (singulier ou pluriel).

Ex. : un garçon (masculin / singulier) une fille (féminin / singulier)


un chien (masculin / singulier) des chiens (masculin / pluriel)

GR.16 LES DETERMINANTS : LES ARTICLES

CE2 – CM

● L’article est un déterminant : il accompagne le nom.


Il en indique le genre et le nombre.

Ex. : la solution, un concert, des entrées

● Il est toujours placé devant le nom qu’il accompagne.

● L’article défini (le, la, l’, les) désigne une chose ou une personne précise que tout le monde connaît.

Ex. : Le papa de Marcel est venu à l’école.


Le soleil se lève tous les matins.

● L’article indéfini (un, une, des) désigne une chose ou une personne non précisée.

Ex. : Un papa est venu à l’école.

Remarques :
□ Attention aux articles définis contractés :

à + de → au de + le → du
à + les → aux de + les → des

□ Il mange des pommes. Les feuilles des arbres tombent encore.


art. indéfini art. défini (de+les)

□ Lorsque le la les ou l’ sont placés devant un verbe, ce ne sont pas des articles mais des pronoms !

Ex. : Il mange la pomme. Il la mange.


article défini pronom
GR.17 LES DETERMINANTS POSSESSIFS

CE2 – CM

● mon, ton, son sont des déterminants possessifs.


Ils s’accordent en genre et en nombre avec le nom qu’ils accompagnent.

Ex. : sa sœur, son fils, ses mains

● Le déterminant possessif indique que ce dont on parle appartient à quelqu’un ou à quelque chose.

Ex. : le fils de Tinlé → son fils

singulier pluriel
masculin féminin
mon sac ma clé mes amis
ton sac ta clé tes amis
son sac sa clé ses amis
notre sac notre clé nos amis
votre sac votre clé vos amis
leur sac leur clé leurs amis

Remarques :
□ mon, ton, son s’emploient devant un nom masculin mais aussi devant un nom féminin
commençant par une voyelle ou un h aspiré.

Ex. : mon amie, ton oiseau, son hirondelle

□ Lorsque leur est placé devant un verbe, ce n’est pas un déterminant possessif mais un pronom.

Ex. : Il leur donne une pomme.


pronom

GR.18 LES DETERMINANTS DEMONSTRATIFS

CM

Le déterminant démonstratif s’utilise pour montrer ou désigner quelqu’un ou quelque chose.

Ex. : Je veux ce livre.

singulier masculin ce (cet) ATTENTION


singulier féminin cette Devant une voyelle ou un h muet,
pluriel ces ce devient cet (cet enfant, cet homme…)
GR.19 LES AUTRES DETERMINANTS

CM2

● Les déterminants exclamatifs et interrogatifs quel, quels, quelle, quelles introduisent une phrase
exclamative ou une phrase interrogative.
Ils s’accordent en genre et en nombre avec le nom qu’ils accompagnent.

Ex. : Quelle belle fille ! Quel âge avait votre femme ?

● Les déterminants indéfinis annoncent des quantités imprécises.


Ils s’accordent en genre et en nombre avec le nom qu’ils accompagnent.

Ex. : Elle gagnerait un prix à tous les concours.

Les plus fréquents sont : certain, aucun, tout, quelque, même, tel, autre, etc.

● Les déterminants numéraux cardinaux indiquent le nombre :


deux, trois, …, quinze, …, vingt, …, mille.

Ex. : Elle avait quatre-vingts ans et trois mois.

Remarque : vingt et cent prennent un –s au pluriel quand ils ne sont pas suivis
d’un autre cardinal : quatre-vingts ans mais quatre-vingt-trois ans.

● Les déterminants numéraux ordinaux indiquent l’ordre, le rang.

Ex. : le premier prix ; la onzième heure ; la Seconde Guerre mondiale


GR.20 LE GROUPE NOMINAL

CE2 – CM

● Un groupe nominal (G.N.) se compose d’un nom et d’un déterminant qui le précède.
Le nom est le mot principal.

Ex. : un aquarium
déterminant nom

● Le nom peut être précisé et complété par d’autres mots qui apportent des précisions :

→ un adjectif qualificatif : un poisson rouge


→ un complément du nom : un poisson de rivière

CM

● Le nom peut aussi être précisé et complété par :

→ une proposition subordonnée relative : les guerriers qui avaient combattu

● Ces précisions s’appellent des expansions du nom.


Il peut y avoir plusieurs expansions du nom pour un même groupe nominal
Ex. : les courageux guerriers qui avaient combattu
adjectif proposition subordonnée relative

GR.21 L’ADJECTIF QUALIFICATIF

CE2 – CM

● L’adjectif qualificatif complète le nom. Il donne des informations sur le nom.

Ex. : une tache noire


adjectif

● L’adjectif qualificatif s’accorde en genre et en nombre avec le nom qu’il complète.

Ex. : une tache noire des yeux verts


adjectif féminin singulier adjectif masculin pluriel

Remarque : L’adjectif peut être placé avant ou après le nom.


Ex. : une large pierre – une pierre large
CM

● L’adjectif qualificatif est épithète lorsqu’il est placé à côté du nom qu’il qualifie.
Il fait alors partie du groupe nominal.

Ex. : un fin brouillard du verre rose

CM2

● L’adjectif qualificatif est apposé au nom qu’il qualifie quand il est séparé par une virgule.

Ex. : Etincelant, le bateau se détacha du brouillard.

● L’adjectif qualificatif est attribut du sujet quand il est séparé du nom qu’il qualifie par un verbe d’état.
Il ne fait plus partie du groupe nominal.

Ex. : Le verre est rose.


verbe adj. qual.
d’état attribut

GR.22 LE COMPLEMENT DU NOM

CE2 – CM

● Le complément du nom complète un nom en donnant plus de renseignements.

Ex. : la boîte → la boîte de gâteaux


complément du nom
On peut le supprimer.

Ex. : le jus de fruit → le jus

● Le complément du nom est relié au nom par une préposition.

Ex. : un avion à réaction une bataille de polochons une boîte en carton


préposition préposition préposition

CM
● Le complément du nom est relié au nom par une préposition (de, à, en, sans, avec …) ou
par un article défini contracté (au, aux, du, des).

Ex. : un flan à la courgette des asperges en vinaigrette

● Le complément du nom est ici une proposition subordonnée relative introduite par un pronom relatif.

Ex. : un menu qui me plaît

Remarque : ce complément ne s’accorde pas avec le nom auquel il se rapporte.


GR.23 LES PRONOMS PERSONNELS

CE2 – CM

● Le pronom personnel remplace un groupe nominal.

Ex. : Papa et Maman sont assis. → Ils sont assis.

pronoms personnels
personne singulier pluriel
1re je nous
2e tu vous
3e il, elle, on ils, elles

● Ces pronoms personnels sont sujets du verbe conjugué.

CM

● Les pronoms servent à désigner des personnes ou à remplacer un nom ou un groupe nominal.
Ils permettent aussi d’éviter des répétitions dans un texte.

Ex. : Je m’ennuie, répète Juliette à Nathan au cas où Nathan n’aurait pas entendu Juliette.
→ Je m’ennuie, lui répète-t-elle au cas où il ne l’aurait pas entendue.

personnes pronoms pronoms pronoms autres


sujets COD COI
sing. 1re je me, m’ me, m’ moi
2e tu te, t’ te, t’ toi
3e masc. il le, l’, se, s’ lui, se, s’ lui
3e fém. elle la, l’, se, s’ lui, se, s’ elle
pl. 1re nous nous nous nous
2e vous vous vous vous
3e masc. ils les leur eux
3e fém. elles les leur elles
GR.24 LES PRONOMS DEMONSTRATIFS ET LES PRONOMS POSSESSIFS

CM

● Les pronoms démonstratifs remplacent un nom ou un groupe nominal.

● Les pronoms démonstratifs désignent quelque chose que l’on montre ou dont on a déjà parlé.

Ils peuvent avoir deux formes :


- une forme simple : celui, celle ceux, celles ce, c’, ça ceci, cela
- une forme composée : celui-ci celle-ci ceux-ci celles-ci
celui-là celle-là ceux-là celles-là

Ex. : Le régime alimentaire du chien est plus simple que celui du serpent.
Celui-ci se nourrit de souris vivantes.

CM2

● Les pronoms possessifs remplacent un nom ou un groupe nominal.

● Les pronoms possessifs indiquent à qui appartient ce dont on parle.

singulier pluriel
re
1 personne le mien la mienne les miens les miennes
le nôtre la nôtre les nôtres les nôtres
2e personne le tien la tienne les tiens les tiennes
le vôtre la vôtre les vôtres les vôtres
3e personne le sien la sienne les siens les siennes
le leur la leur les leurs les leurs

Ex. : Tes parents veulent-ils un singe ? Les miens m’ont déjà dit non.

GR.25 LES PRONOMS INDEFINIS ET INTERROGATIFS

CM2

● Les pronoms indéfinis et interrogatifs remplacent un nom ou un groupe nominal.

● Les pronoms indéfinis renvoient à une quantité ou un nombre imprécis :

- singulier : on, quelqu’un, quelque chose, n’importe quoi/qui, l’un, l’autre, chacun, chacune, tout, toute,
personne, aucun, aucune, le/la même, certain, certaine, etc.

- pluriel : plusieurs, certains, certaines, quelques-uns, les uns, les autres, tous, toutes, les mêmes, etc.

Remarque : peu et beaucoup sont invariables mais, quand ils sont sujets, le verbe se met au pluriel.
Ex. : Beaucoup sont partis. Peu sont restés.

● Les pronoms interrogatifs servent à poser une question :


qui ? que ? quoi ? lequel ? laquelle ? lesquels, auquel, etc.

Ex. : Lequel d’entre vous a une canne à pêche.


GR.26 CLASSE ET FONCTION DES MOTS

CE2

● La classe grammaticale d’un mot désigne ce qu’il est : un verbe, un nom, un article …

Ex. : Un iceberg flotte.


article nom commun verbe

Il existe plusieurs classes grammaticales :


→ les noms propres et les noms communs : Samuel, école ;
→ les adjectifs qualificatifs : malade, meilleur ;
→ les verbes : attend, partent ;
→ les déterminants : son, les ;
→ les pronoms : ils, il.;

● Le fonction d’un mot désigne son rôle dans la phrase.


Par exemple, un mot peut être :

- sujet : Un iceberg flotte.


sujet

- C.O.D. : J’aperçois un iceberg.


C.O.D.

- C.O.I. : Cette forme, au loin, ressemble à un iceberg.


C.O.I.

CM2

● Faire l’analyse grammaticale d’un mot, c’est indiquer tous les renseignements que l’on a sur ce mot :
sa classe grammaticale, son genre, son nombre et sa fonction.

GR.27 LES MOTS DE LIAISON : LES CONJONCTIONS DE COORDINATION

CE2 – CM

Les conjonctions de coordination sont des mots invariables.


Les mots de liaison mais, ou, et, donc, ni, car permettent de relier deux phrases ou de relier des groupes de
mots de même classe grammaticale.

Ex. : Elle était ravissante. Elle appréciait qu’on se retourne sur elle.
→ Elle était ravissante et appréciait qu’on se retourne sur elle.

des gants, une bague


→ des gants et une bague

Il n’aime pas le chocolat. Il n’aime pas les bonbons.


→ Il n’aime ni le chocolat ni les bonbons.
GR.28 LES PREPOSITIONS

CE2 – CM

Les prépositions sont des mots invariables qui introduisent des compléments : à, pour, dans, de, avec, sur,
sous, chez, par, etc.

Ex. : Il nous rendait visite en France. Le frère aîné de maman.


(C.C. L.) (C. du nom)

GR.29 LES CONJONCTIONS DE SUBORDINATION

CM2

Les conjonctions de subordination sont des mots invariables qui introduisent les propositions
subordonnées : quand, lorsque, comme, si, que, parce que, dès que, alors que, etc.

Ex. : Quand il nous rendait visite, j’avais droit à un traitement de faveur.

GR.30 LES ADVERBES

CE2 – CM

● Les adverbes sont des mots invariables.

● Il existe des adverbes de temps (soudain, puis, maintenant, demain …), de lieu (ici, partout, ailleurs …),
de manière (sagement, bien, autrement …), de quantité ou de degré (beaucoup, peu, très …),
de négation (ne … pas, ne … plus), etc.

● Les adverbes modifient le sens :

→ d’un verbe : Alice pensa aussitôt …


verbe

CM

● Les adverbes modifient aussi le sens :

→ d’un adjectif qualificatif : Elle est vraiment courageuse.


adj.

→ d’un adverbe : Les deux adversaires combattent très loyalement.


adv.