You are on page 1of 1

Les valeurs de l’interrogation

En règle générale : La phrase interrogative exprime une demande d’information. Elle constitue une question qui
appelle généralement une réponse.

Qu’il s’agisse :
- D’une réponse attendue de manière plus ou moins obligatoire (examen, interrogatoire judiciaire…)
- D’une simple recherche d’information (renseignement, curiosité…)
- D’une question que l’on se pose à soi-même

Mais dans certaines situations de communication, une phrase interrogative peut ne pas être associée à un acte de
questionnement.

 Valeur de demande ou d’ordre


La question sous-entend un ordre ou une requête formulés poliment.
o Est-ce que tu as l’heure ? (Sous-entendu : Dis-moi quelle heure il est.)
o As-tu une cigarette ? (Sous-entendu : je voudrais que tu me donnes une cigarette)
o Pourriez-vous fermer la fenêtre ? (Sous-entendu : Fermez la fenêtre)

 Valeur déclarative
C’est ce que l’on appelle des questions oratoires ou questions rhétoriques : elles orientent l’interlocuteur vers une
réponse déterminée. Souvent la réponse n’est même pas attendue puisque considérée comme évidente donc inutile.
o A quoi vos vers sont-ils bons ? (Réponse attendue : à rien.)
o N’êtes-vous pas mon père ? (Réponse attendue : Si.)
Quand la question est affirmative, la réponse attendue est négative, et inversement.