You are on page 1of 12

COMPTE-RENDU DE VÉRIFICATION SEMESTRIELLE

D'UN SYSTEME SPRINKLEURS Q1


DOMAINE 1 Extinction automatique à eau de type sprinkleurs 2015

Cachet de l'entreprise titulaire de la certification APSAD Nom et adresse du risque visité


de service de vérification1 pour ce domaine
sous le n° 011/02/E1

CENTRE COMMERCIAL LE MERIDIEN

BOULEVARD DE L'EUROPE

Références vérificateur 59 240 MALO LES BAINS


site région vérificateur

590041 FR LB
Nature de l'activité exercée : Relecteur YN PAA N° 2703
SUPERMACHE ET GALERIE MARCHANDE Programme de visite :
Fascicule du risque
Actuel : 9 d'origine : 9 Date (s) de la vérification le 20/09/2016
Installateur d'origine M&P
Installateur actuel Tyco Fis
Date de mise en service initiale .1978 Date (s) de la vérification précédente 24/03/2016
Date de la dernière visite du CNPP _____
Date du dernier certificat N1 27/12/1978

Editions règle(s) APSAD R1 applicables X


57+VIII 74 X
79 X
84 X
90 94 X 2008
2002 X Révision
et éventuellement complétées par : NF ENX12 845 NF SX
62 210 XNFPA FM X
CEA AUTRE :

Doc. Réf. Q1 – 03/2012 - modèle et marque Q1® déposés par le CNPP


Préambule
Le présent document se base uniquement sur les prescriptions de la règle APSAD R1.
Toutes les rubriques de ce document doivent être systématiquement renseignées et actualisées à chaque vérification semestrielle, à l'exception
des rubriques encadrées pour lesquelles les vérifications peuvent être effectuées sur une périodicité plus longue (la date de la dernière vérification
doit être précisée).
Les chapitres ou paragraphes qui ne concernent pas le système doivent être rayés dans ce document. oui X
non
La réponse aux questions à choix multiple doit être donnée en rayant la (les) mention (s) inutile (s) : signifie oui
Toute situation non satisfaisante doit entraîner un commentaire dans le § VIII « points de non conformité ».
Les améliorations proposées doivent figurer dans le § IX « observations ou améliorations proposées ».

CONCLUSION GENERALE
Vérification partielle (voir § VIII et/ou IX)
Système sans remarque particulière

Données d'entrées et caractéristiques du système non fournies ou incomplètes.


Mise en échec si absence répétée
X Observations ou améliorations proposées (voir § IX)

X Points de non-conformité - à lever au plus vite (voir § VIII)

X Points de non-conformité susceptibles de mettre en échec le système (voir § VIII)

ENVOI DU COMPTE RENDU

Date Nb d'exemplaires Destinataires


30/09/2016 1 CNPP - Service Contrôle Sprinkleur - 48, Bd des Batignolles - 75017 PARIS
30/09/2016 1 Cabinet Loger - 4 Rue St Pierre - 59 140 DUNKERQUE
30/09/2016 1 alexis.bauer@immodefrance.com

Ce compte-rendu doit parvenir à l'assuré et au CNPP, dans un délai de 30 jours après la date de la visite.
L 'assuré conserve 1 exemplaire et en transmet 1 à l'assureur.

1 Certification délivrée par le CNPP, Organisme certificateur reconnu par la profession de l'Assurance – Département certification CNPP Cert. Route de la Chapelle Réanville – CD 64 – BP 2265 –
F 27950 SAINT MARCEL – www.cnpp.com.
Cette certification prouve la conformité du service aux dispositions de la règle APSAD R1 et du référentiel E1 et garantit que les compétences du personnel, les moyens matériels, l’organisation, l’accueil et l’identification des besoins, le
contrat, les prestations techniques de vérifications périodiques sont contrôlées régulièrement par CNPP Cert.

Date : le 20/09/2016 Page 1 PAA


de N°
122703 - réf. 590041 - CENTRE COMMERCIAL LE MERIDIEN - 59 240 MALO LES BAINS
I - GENERALITES
FONCTIONNEMENT SUR INCENDIE, EXPLOSION OU ACCIDENTEL (depuis la précédente visite)
Dans quel bâtiment l'incendie ou l'explosion a-t-il débuté ? (préciser le procédé de fabrication, la nature des matériels ou des
marchandises concernés, etc.) :

Origine de l'incendie, de l'explosion ou du déclenchement accidentel :

Date - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Heure - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Le risque était-il en période d'activité ? - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - oui non
Combien de sprinkleurs se sont ouverts ? a) au plafond - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
b) dans les réseaux intermédiaires - - - - - - - - - - - - -
Type de sprinkleurs - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Dimensions du local sinistré (L (m) x l (m) x h (m)) - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - (m)
L'installation était-elle sous eau ou sous air ? - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - eau air
Le système d'alarme sprinkleur a-t-il fonctionné ? - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - oui non
Quelles sont les sources d'eau qui ont fonctionné ? - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Le système a-t-il éteint / contenu le sinistre ? (en cas d'échec, préciser au § IX) - - échec du système éteint contenu
Date de remise en service du système - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

MISE HORS SERVICE DE PLUS DE 72 h DEPUIS LA PRECEDENTE VISITE


Sources d'eau DATE DUREE MOTIF

Postes de contrôle n°

CARACTERISTIQUES DU SYSTÈME ENREGISTREES LORS DE LA DERNIERE VISITE DU CNPP


Si les caractéristiques sont modifiées et/ou non enregistrées, les préciser au § IX observations.
Catégorie du risque principal ----------------------------------- RC
CARACTERISTIQUES HYDRAULIQUES DU SYSTEME

Densité - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - 17,5 l/min/m² SI : 260 m2

Nb de sprinkleurs des réseaux intermédiaires en fonctionnement - - - - - - - - - - - Nb : Débit :

Nb : K à bar
ESFR ---------------------------------------------------
CMSA / Grosses gouttes ------------------------------------- Nb : K à bar

Si 1 ---------------------------------------------------- 304 m3/h 6 bar

Si 2 ---------------------------------------------------- m3/h bar


m3/h 7,2 bar
S 1 de référence défini et correspondant au point Si1 indiqué ci-dessus - - - - - - - - - - - - - - 335
S 2 de référence défini et correspondant au point Si2 indiqué ci-dessus - - - - - - - - - - - - - - m3/h bar

Débit RIA (pris sur les sources sprinkleur) - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - m3/h

Débit déluge (pris sur les sources sprinkleur) --------------------------------------- m3/h

Débit PI (pris sur les sources sprinkleur) ------------------------------------------ m3/h

Débit autre (préciser) ---------------------------------------- m3/h

PARTICULARITES DU SYSTEME OU DEROGATIONS A LA REGLE :

Date : le 20/09/2016 Page 2 de


PAA 12
N° 2703 - réf. 590041- CENTRE COMMERCIAL LE MERIDIEN - 59 240 MALO LES BAINS
II - SOURCES D'EAU
Dans la mesure du possible, le système devra toujours être alimenté par au moins une source d'eau lors des essais.

1 Les conditions du maintien de la température requise dans le local des sources d'eau sont elles remplies ? oui X
non
2 L'eau dans les réserves est-elle propre ? - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - oui X
non
3 L'alarme intrusion est-elle en état de fonctionner ? - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - oui X
non
4 L'alarme température basse du local sources d'eau est-elle en état de fonctionner ? - - - - - - - - - - - - - - - - oui X
non

Pour les systèmes conformes à la règle APSAD R1 de 1974 ou postérieures, les essais doivent être effectués à l'aide
du dispositif d'essai calibré. Ceci est également vrai pour les systèmes ayant fait l'objet d'une extension de plus
de 200 sprinkleurs.

a) Réservoirs sous pression et leurs accessoires


N° 1 N° 2
5 Capacité totale - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - m3 m3
6 Volume d'eau - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - m3 m3
7 Volume d'air - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - m3 m3
8 Pression minimale requise - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - bar bar
9 Pression relevée dans le réservoir - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - bar bar
10 Le niveau de l'eau est-il correct ? - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - oui non oui non

11 Le compresseur est-il en état de fonctionner ? - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - oui non oui non

12 Le niveau d'huile du compresseur est-il correct ? - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - oui non oui non

13 La soupape du réservoir sous pression est-elle en bon état apparent ? - - - - - - - - oui non oui non

14 La pompe de remplissage du réservoir est-elle en état de fonctionner ? - - - - - - - - oui non oui non

15 Date de la dernière épreuve hydraulique règlementaire - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -


16 Date du dernier entretien triennal - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
17 Les vannes de barrage sont-elles maintenues ouvertes ? - - - - - - - - - - - - - - - - - - oui non oui non

18 Les vannes de barrage sont-elles cadenassées ou scellées ? - - - - - - - - - - - - - - - oui non oui non

19 Les alarmes des vannes (lorsque requises) sont-elles en état de fonctionner ? - - - oui non oui non

b) Réserves à charge gravitaire, réservoirs élevés ou réserves hautes

20 Type de réservoir (métallique, béton, réserve naturelle, etc.)


21 Capacité totale utilisable m3

22 Hauteur au-dessus du poste de contrôle m

23 Volume requis m3

24 Volume constaté m3

25 Le(s) système(s) de remplissage automatique est(sont)-il(s) en état de fonctionner ? - - - - - - - - - - - - - - - oui non

26 Les vannes de barrage sont-elles cadenassées ou scellées ? oui non

27 Les alarmes des vannes (lorsque requises) sont-elles en état de fonctionner ? - - - - - - - - - - - - - - - - - - - oui non

28 Les dispositifs contre la prise en glace de la réserve sont-ils en état de fonctionner ? - - - - - - - - - - - - - - - oui non

Le recours à des réserves d'eau à ciel ouvert ou réalisées en déblais et/ou en remblais nécessite des opérations de maintenance
programmées et renforcées pour garantir la disponibilité de la source.

Date : le 20/09/2016 PAA N° 2703 - réf. 590041- CENTRE COMMERCIAL LE MERIDIEN - 59 240 MALO LES BAINS
Page 3 de 12
1ère source 2ème source
A ou B B

29 Dispositif d'essai à demeure : a) nature (diaphragme, débitmètre, etc.) DANFOSS DANFOSS


b) diamètre intérieur, K, etc. Commun S B MAG 5000
c) Eau de ville
30 Pression minimale admissible au débit d'essai validé par CNPP m3/h 0 bar bar
31 Pression statique bar 3,9 bar
32 Pression au débit d'essai validé par CNPP m3/h bar 1,1 bar
33 Pression vanne de 50 mm ouverte bar bar
bar bar
34 ou vanne d'essai calibrée
35 Les vannes de barrage sont-elles toutes maintenues ouvertes ? oui non oui non
X
36 Les vannes d'arrêt sont-elles cadenassées ou scellées ? oui non oui X
non

37 Les alarmes des vannes (lorsque requises) sont-elles en état de fonctionner ? oui non oui X
non

d) Pompes ou surpresseurs

38 Les moteurs sont-ils de type électrique ou diesel ? électrique X


diesel X
électrique diesel

39 Les pompes sont-elles en aspiration, en charge ou en surpression ? X


aspir. charge X
surpr. X
aspir. charge X
surpr.

40 Les réserves sont-elles du type de reprise - d'appoint - intégrale ? X


reprise X
appoint intégrale X
reprise X
appoint intégrale

41 Les filtres et les crépines à l'aspiration sont-ils maintenus propres ? oui X


non oui X
non

42 Les réserves sont-elles du type de reprise - d'appoint - intégrale ? Beton+Butyl Beton+Butyl


43 Les dispositifs contre la prise en glace sont-ils en état de fonctionner ? oui X
non oui X
non

44 Volume d'eau constaté dans les réserves 30 m3 313 m3


45 Réalimentation (débit, même mesuré de façon approximative) 40 m3/h 140 m3/h
46 Les systèmes de remplissage auto. des réserves sont-ils en état de fonctionner ? oui non oui non

47 Les niveaux des bacs d'amorçage sont-ils corrects ? oui non oui non

48 Les robinets à flotteur des bacs d'amorçage sont-ils en état de fonctionner ? oui non oui non

49 L'alarme « niveau bas » des bacs d'amorçage démarre t-elle la pompe ? oui non oui non

50 Débits et pressions nominaux des pompes ou surpresseurs (plaque pompe) 60 m3/h 6,5 bar 320 m3/h 7,36 bar
51 Pression de démarrage des pompes ou surpresseurs 6,8 bar bar 6,3 bar 6,5 bar
Observation pour les points 52 à 55 et 84
Faire les essais sur la base du débit nominal ou au débit d'essai S1 de référence selon la plus grande des deux valeurs.
Pour la source A, le point S1 est considéré équivalent aux caractéristiques nominales de la pompe.

52 Pression de refoulement mesurée à QS1 6,1 31 Ah bar 7,3 bar

53 Pression de refoulement mesurée à 130% de QS1 5,2 bar 5,5 bar

54 Pression de refoulement mesurée à 120% du débit nominal (si antérieur à R1 de 1984) bar bar
bar bar
55 Pression de refoulement mesurée à 140% de QS1 (installation R1 + NF EN 12845)
Joindre systématiquement une courbe des essais effectués (y faire figurer Si1 et Si2 et S1 réfrence) avec mention
56 du type de débitmètre utilisé comme appareil de mesure (fixe ou nomade) pour mettre en avant les écarts de
mesure de débit significatifs entre le dispositif fixe à demeure et le dispositif nomade lorsqu'il est utilisé.

57 Les vannes de barrage sont-elles toutes maintenues ouvertes ? oui X


non oui X
non

58 Les alarmes des vannes (lorsque requises) sont-elles en état de fonctionner ? oui X
non oui X
non
59 Les voyants de l'armoire de commande sont-ils en état de fonctionner ? oui non
X oui X
non

L'essai du groupe électrogène de secours doit être effectué lorsque les groupes électropompe ou électrosurpresseur
(source A et B) sont en fonctionnement simultané au débit maximum prévisible QS2, complétés par les autres circuits
secourus de l'établissement.

60 Date du dernier essai (obligatoire au moins une fois tous les trois ans)
61 Quel est le délai de prise en charge : a) après la coupure du secteur ? (Normal-Secours : 15 s maxi pour R1 2008) sec

b) après la coupure du secours ? (Secours-Normal et reprise délestage) sec

62 Existe-t-il un délestage automatique de l'installation électrique lors du démarrage du groupe électropompe ? oui non

e) Système de maintien de pression EAU ANTIGEL


63 Pression de démarrage automatique 7,9 bar bar

64 Pression d'arrêt automatique 9,1 bar bar

65 Capacité du réservoir hydropneumatique 0,1 m3 m3

66 Date de la dernière épreuve hydraulique règlementaire (si exigée) 04/01/2010

Date : le 20/09/2016 Page


PAA 4
N°de
270312
- réf. 590041- CENTRE COMMERCIAL LE MERIDIEN - 59 240 MALO LES BAINS
III - CONTRÔLE DES GROUPES MOTOPOMPE DIESEL

a) Local
67 Température ambiante dans le local a) avant essai 17 °C
(idéalement porte fermée) 22 °C
b) après essai
68 Les dispositifs d'aération du local sont-ils en état de fonctionner ? oui X
non

b) Armoire de commande et de contrôle


69 Les systèmes de contrôle et de signalisation sont-ils en état de fonctionner ? oui X
non

70 Le(s) commutateur(s) est(sont)-il(s) maintenu(s) sur la position automatique ? oui X


non

71 (Ligne réservée pour future évolution) oui non

c) Batteries, système de démarrage et alarmes


n° 1 n° 2
72 Tension statique des batteries 12,3 V 12,8 V

73 Tension des batteries au démarrage du groupe 10,4 V 10,6 V

74 Le niveau et la densité de l'électrolyte des batteries sont-ils satisfaisants ? oui X


non oui X
non

75 Les systèmes de démarrage sont-ils en état de fonctionner pour les positions :


a) automatique ? oui X
non oui X
non

b) manuelle ? oui X
non oui X
non

c) urgence ? oui X
non oui X
non

76 La séquence défaut de démarrage est-elle conforme aux exigences de la règle APSAD R1 ? oui non

77 Les reports d'alarme sont-ils en état de fonctionner :


a) démarrage ? oui X
non

b) non démarrage ? oui X


non

c) défaut général (température d'eau, pression d'huile…) ? oui X


non

d) risque d'échec (niveau gazole, eau refroidissement…) ? oui


X
non
d) Moteur

78 Le système de préchauffage est-il en état de fonctionner ? oui


X
non

79 Les courroies, durites, etc., sont-elles en bon état apparent ? oui


X
non

80 Les niveaux sont-ils corrects : a) eau ? oui


X
non

b) gazole ? oui
X
non

c) huile ? oui
oui
X
non
non
81 Un contrat d'entretien a-t-il été souscrit ? oui X
non

82 Si oui, auprès de quelle société ? MIS


83 Date du dernier entretien annuel (huile, filtres, etc.) à 139,9 h le 15/07/2015
84 Régime du moteur relevé avec le tachymètre du vérificateur :

a) au débit nul 2324 tr/min


b) à 130% du débit QS1 2274 tr/min
c) à 120% du débit nominal si antérieur à la R1 de 1984 2279 tr/min
d) à 140% du débit QS1 (R1 + NF EN 12845) tr/min

85 Glissement au débit ci-dessus Glissement à 130% 2,151%


86 Température stabilisée de l'eau pendant les 30 minutes de fonctionnement 78 °C
87 Pression d'huile après 30 minutes de fonctionnement 3,6 bar

88 Nombre d'heures de fonctionnement : a) avant essais 140,6


b) depuis le dernier entretien 1,7
c) depuis la précédente vérification 2,1
d) total à ce jour après essais 141,1
89 Le stock de pièces de rechange est-il complet ? oui X
non

90 Quantité des fluides en réserve : a) fuel 180 I

b) huile moteur 5 I

91 Le moteur diesel a-t-il subi des réparations depuis la dernière visite semestrielle ? X
oui non

92 Si oui, en indiquer la date et la nature :


93 Le groupe motopompe a-t-il été laissé en état de marche malgré les points éventuels mentionnés ci-dessus ? oui
X
non

Page 5 de 12
Date : le 20/09/2016 PAA N° 2703 - réf. 590041- CENTRE COMMERCIAL LE MERIDIEN - 59 240 MALO LES BAINS
1
N° des postes de contrôle

Date : le 20/09/2016
Année de mise en place initiale des réseaux

Nom de l'installateur initial du réseau

nombre total de sprinkleurs :


1978 M&P
La totalité du réseau est-elle incluse dans le
certificat N1 ? Sinon préciser le/les référentiel(s)

OUI
IV - POSTES DE CONTRÔLE

Nombre connu de sprinkleurs

905
905
alimentés par le poste

Type et diamètre des postes de contrôle :


E = eau A = air EA = alternatif EG = eau+antigel
E150

D = déluge P = préaction +AFFF = Dopé

Nombre de postes à air en dérivation


SO

En amont du poste de contrôle


8,8
Pression

En aval du poste de contrôle


statique (bar)

8,8

Page 6 de 12
Postes de contrôle
OUI

Cloches d'alarme
OUI

Reports des alarmes


OUI

Indicateurs de passage d'eau

Soupapes de décharge des postes


SO
de fonctionner ?

Accélérateurs / Exhausteur /
Système Pilote / Asservissements
Les éléments ci-dessous sont-ils en état

PAA N° 2703 - réf. 590041- CENTRE COMMERCIAL LE MERIDIEN - 59 240 MALO LES BAINS
Compresseurs d'air

Manomètres enregistreurs
OUI
ESSAI DE FONCTIONNEMENT ESSAI DE L'ECOULEMENT DE L'EAU AU POINT F
V D'UN ACCELERATEUR OU VI
D'UN EXHAUSTEUR

(pour les postes maintenus sous air en (essai à réaliser uniquement pour les Points F conformes
permanence, essai à réaliser au moins une à la règle APSAD R1 de 94 ou postérieure). A réaliser une
fois tous les trois ans.) fois tous les trois ans minimum.)

Pression d'air
(bar)

Délai d'arrivée d'eau non chargée


Délai d'arrivée de l'eau au point F
Temps de réponse de l'appareil
N° du poste de contrôle

Date du dernier essai

Au moment du déclenchement

(secondes)

(secondes)

(secondes)
OBSERVATIONS
Avant essai
(à rappeler aux § VIII ou IX)

1 Point F non conforme a la régle APSAD R1 1994

Date : le 20/09/2016 PAA N° 2703 - réf. 590041- CENTRE COMMERCIAL LE MERIDIEN - 59 240 MALO LES BAINS

Page 7 de 12
VII - CONTROLE ET VERIFICATION DU RESEAU
Les points à surveiller particulièrement sont :

a) le dégagement des sprinkleurs ;


b) les espaces cachés ;
c) l'environnement de l'installation (procédés de fabrication, nature des matériels ou des marchandises, charge calorifique, etc.);
d) hauteur et mode de stockage ainsi que les séparations entre les types de stockage.
e) les extensions et modifications effectuées sur les réseaux (à faire apparaitre de façon distincte).
D'autre part, il est rappelé que toutes les parties du bâtiment, c'est à dire tous les locaux, si petits soient-ils, situés sous une
même toiture sauf si un local est constitué par un compartiment à l'épreuve du feu, ainsi que les zones définies par le § 4.3
de la règle APSAD R1, doivent être équipés de sprinkleurs.
94 L'état apparent des éléments ci-dessous a-t-il donné lieu à des observations ?

oui non
a) canalisations X
non
b) sprinkleurs X
oui
non
c) supports X
oui

(si oui en indiquer la nature dans les § VIII ou IX)

95 Les produits stockés sont-ils compatibles avec la protection ESFR ? oui non

(indiquer les produits incompatibles au § VIII)


N° du système

N° du poste

96 Vérification des équipements spécifiques: (A réaliser idéalement une fois tous les ans et au minimum tous les trois ans)

Endroit du prélèvement

Est-
tect

suff
Pro

elle
ion

pH
Date Zone protégée Observation
(idéalement : 1 prélèvement au
a) Analyse du mélange antigel (réserve antigel, postes, systèmes sur lyre, bouteille d'égoutures des postes sous air) :

1 1 15/01/15 Quai reception Lyre antigel -27 OUI 8,1 Maintenance Tyco
3 1 Chambre froide dn 50 Lyre antigel -6 OUI 7,9 Chambre froide positive
4 1 Chambre froide dn 65 Lyre antigel -6 OUI 7,5 Chambre froide positive

b) Analyse du mélange antigel des chandelles visitables (selon procédure établie par l'installateur) :

c) Analyse du mélange émulseur et du système USD : (A réaliser une fois tous les 3 ans minimum)
Volume d'émulseur Concentration en %
Date Zone protégée Observation
Requis Constaté Requis Relevé

Date : le 20/09/2016 Page 82703


PAA N° de -12
réf. 590041- CENTRE COMMERCIAL LE MERIDIEN - 59 240 MALO LES BAINS
VIII - POINTS DE NON CONFORMITE (rappeler, pour chacun d'eux, la date à laquelle il a été signalé pour la première fois)

Date Emplacement ou organe concerné Non conformité à la règle APSAD R1

11/03/13 REMISE EN CONFORMITE Les phases 1 et 2 de la remise en conformité trentenaire sont réalisées,
TRENTENNAIRE enchainer sur la phase 3,l'installation a été mise en service en 1978,la régle
APSAD R1 impose une remise en conformité a l'échéance des 30 années de
mise en service de l installation en rapport avec les règles actuellement en
vigueur .En l'absence de remise en conformité de l'installation a échéance,
nous la considérons en risque potentiel d'échec

RESERVES MAGAZIN

15/02/2011 ZONE ECONOMAT Ne pas stocker sur le dernier niveau des étagères,
retirer les produits de .type barquette alimentaire et dans tous les cas .,
garder une distance libre de 0,3 m entre le haut du stockage et le réseau
sprinkler

11/03/2013 " Refermer l'ouverture constatée au niveau du plafond, la communication entre le


réseau sous toiture et le réseau du local économat n'est pas autorisée

GALERIE MARCHANDE

16/05/2000 BOUCHERIE FERMAULT 3 chambres froides non protégées; installer 3 sprinklers.

16/05/2000 HALLES DU MERIDIEN Une chambre froide non protégée; installer 3 sprinklers.

FIN
Date : le 20/09/2016 PAA N° 2703 - réf. 590041- CENTRE COMMERCIAL LE MERIDIEN - 59 240 MALO LES BAINS

Page 9 de 12
IX - OBSERVATIONS OU AMELIORATIONS PROPOSEES
(rappeler, pour chacune d'elle, la date à laquelle elle a été signalée pour la première fois)
Date Emplacement ou organe concerné Observation ou amélioration proposée

Remise en état :

20/09/2016 LOCAL SOURCE D'EAU Revoir le passe cable au niveau du boitier de connection puissance de la pompe
jockey ( Défaut d'étanchéité )

20/09/2016 GALERIE MARCHANDE Au niveau du local photo en toiture, un sprinkler entouré de ruban scotch, a
retirer .

Observation :

<2012 AUVENTS D'ACCES Les 2 auvents extérieurs d'accès supermarché sont non protégés , ils doivent
être exempts de toute activité, de tout type de stockage même provisoire.

Améliorations proposées :

<2012 POSTE DE CONTRÔLE Installer un "Point F" à hauteur d'homme, avec écoulement vers l'extérieur du
bâtiment ou vers l'égout (avec regard transparent).

DateFIN
: le 20/09/2016 PAA N° 2703 - réf. 590041- CENTRE COMMERCIAL LE MERIDIEN - 59 240 MALO LES BAINS

Page 10 de 12
X - ENTRETIEN DE L'INSTALLATION
97 Les tableaux S1A postes, S1A sources et S1B sont-ils renseignés correctement et selon la fréquence requise ? oui X
non

98 Date du dernier entretien triennal 1/3 Tri 15/01/15


99 Observations concernant l'entretien :
Date Emplacement ou organe concerné Observation

<2012 SYSTÈME SPRINKLEURS Remise en conformité trentenaire : les phases 1 et 2 sont réalisées.
Enchainer sur la phase 3 arrivée a échéance .

O1/10/12 BATTERIES MOTOPOMPE DIESEL Remplacement des batteries 1 et 2 du groupe motopompe diesel 18/07/13

Nous recommandons un remplacement a titre préventif tous les 4 ans

.06/01/15 RESERVOIR HYDRAUPHORT Remplacer le réservoir hydrauphort 100 l ou neffectuer le contrôle


reglementaire par un organisme agrée

XI - SURVEILLANCE OU GARDIENNAGE

100 Dans quel local le tableau synoptique de contrôle a-t-il été mis en place ? LOCAL SOURCE D EAU
101 Autres reports éventuels Boitier de synthése acceuil magazin
102 Les alarmes sont-elles reportées et surveillées 24/24h ? oui x
non
103 Nom de la société de télésurveillance SECURITAS Certification APSAD type P3 oui X
non
104 Tous les reports d'alarme ont-ils fonctionné lors des essais ? oui X
non
105 Sinon, lesquels n'ont pas fonctionné ?

XII - ETAT DU SYSTEME A L'ISSUE DE LA VISITE


106 Au terme de la présente vérification le système a-t-il été laissé en ordre de marche malgré
les points éventuels mentionnés ci-dessus ? oui X
non

107 La présente vérification a été effectuée par Mr Lbenmoussa


108 En présence de Non Accompagné

Signature du délégué de l'organisme vérificateur


A MONTIGNY
Le 30/09/2016

Laurent ASSELIN

Date : le 20/09/2016
Page 11 de 12
PAA N° 2703 - réf. 590041- CENTRE COMMERCIAL LE MERIDIEN - 59 240 MALO LES BAINS
SOURCE B N° 1 DIESEL
CENTRE COMMERCIAL LE MERIDIEN 59 240 MALO LES BAINS PAA N° 2703
Date vérification le 20/09/2016 réf.: 590041
Effectuée par Mr Lbenmoussa

pompe en charge marque INGERSOL DRESSER débitmètre utilisé Danfoss

pompe
type MEN TI 150 125 - 315 sonde/diaphragme -------------
h. spk. + élevé / source 7 m n° série SP 10 2006 44 01/01 diamètre tuyauterie 159,3
h. mano ref / axe pompe 1 m coefficient 6000
h. lame d'eau utile 2,3 m
marque IVECO débitmètre fixe Danfoss

moteur
 intérieur aspiration 260,4 mm type 8061 SN 4000 sonde/diaphragme -------------
 intérieur refoulement 206,5 mm n° série 730643 diamètre tuyauterie 159,3

140 1

0,9
120
0,8

100 0,7

268
0,6
80 335

0,5
402
mce

Si1
60 436
0,4

40 0,3

0,2
20
0,1
7,00
0 0
0 50 100 150 200 250 300 350 400 450 500
80% 100% 120% 130% m3/h
S1
courbe relevée (avec correction manométrique) courbes calculées S2 S1 Origine CNPP

courbe avec déduction de la hauteur de la lame d'eau utile Si 1 S2 Origine CNPP


Si 2

Pression
Pression aspiration Régime Glissement P ref. rés. vide
Q (%) Q (m3/h) Q (l/min) Repères refoulement HMT (mce)
(bar) (tr/min) (%) (mce)
(bar)
Si 1 304 5067 6
Si 2
S1 335 5583 7,2
S2

Nul 0,32 9,1 2324 93,73 91,4

80% 268 4466,67 0,3 8,2 2293 1,33% 84,56 82,3

100% 335 5583,33 0,27 7,3 2288 1,55% 75,39 73,1

120% 402 6700,00 0,26 6,3 2279 1,94% 65,20 62,9

130% 436 7258,33 0,23 5,5 2274 2,15% 57,05 54,7


#N/A
#N/A

Date : le 20/09/2016 PAA N° 2703 - réf. 590041- CENTRE COMMERCIAL LE MERIDIEN - 59 240 MALO LES BAINS

Page 12 de 12