Вы находитесь на странице: 1из 14

Entrevue avec « Préparer le Changement », 7 juin 2018

10 Juin 2018

Par Benjamin Fulford

Benjamin Fulford pourparlers: entrevue du 7 juin 2018 avec Préparer le changement

Sujet: L'essor de l'Inde et les nouvelles alliances mondiales

https://prepareforchange.net/2018/06/08/benjamin-fulford-talks-the-rise-of-india-and-new-global-
alliances-interview-june-7-2018-with-prepare-for- changement

Benjamin Fulford pourparlers: La montée de l'Inde et les nouvelles alliances mondiales: entrevue du 7
juin 2018 avec Préparer le changement

8 juin 2018 par Megan Edwards

PrepareForChange.net a eu le plaisir d'interviewer Benjamin Fulford le 7 juin 2018.

Dans cette interview, menée par Richard et Meg, Benjamin nous fait part de l'émergence de l'Inde, du
déplacement des alliances mondiales, du déclin de l'influence du pétrodollar, et nous rappelle les
prochaines rencontres du Bilderberg et du G7.

Benjamin continue de travailler pour libérer la planète des méchants. Il se bat littéralement pour apporter
la liberté et une nouvelle vie à l'humanité.

Nous espérons que vous apprécierez cette troisième interview dans notre série d'interviews avec Benjamin
Fulford.
Cette interview dure environ 60 minutes.

Mise à jour: La transcription a été ajoutée ci-dessous.

Le site Web de Benjamin est compatible avec le lecteur et l'abonné est pris en charge

Le site Web de Benjamin Fulford est pris en charge par les lecteurs et soutenu par les abonnés. Vous
pouvez lire et vous abonner au site Web de Benjamin à www.benjaminfulford.net.

Vous pouvez trouver l'interview Benjamin Fulford du 17 mai 2018 par Prepareforchange.net ici:

https://prepareforchange.net/2018/05/20/interview-with-benjamin-fulford-may-17-2018-with-
prepareforchange-net/

Vous pouvez trouver l'interview Benjamin Fulford du 3 mai 2018 par Prepareforchange.net ici:

https://prepareforchange.net/2018/05/04/prepareforchange-net-interviews-benjamin-fulford-may-3-
2018/

Prenons notre exemple de Benjamin ... et transformons notre monde en un endroit merveilleux!

====

Transcription: L'essor de l'Inde et les nouvelles alliances mondiales: Entretien avec Benjamin Fulford

Par Richard et Meg,


7 juin 2018

(Meg) Salut! Aujourd'hui à Prepareforchange.net, nous interviewons Benjamin Fulford. Le site Web de
Benjamin est www.benjaminfulford.net.

Nous aimerions présenter Benjamin à notre auditoire.

Benjamin est journaliste et journaliste d'investigation. Il a été correspondant de plusieurs agences de


presse en Asie et a notamment été chef du bureau Asie-Pacifique du magazine Forbes. Il quitte Forbes en
2005, dégoûté de sa direction éditoriale et de sa censure.

Les rapports hebdomadaires de Benjamin sont basés sur des informations provenant d'un large éventail de
sources, y compris, entre autres, la famille criminelle japonaise Yakuza; Le service de renseignement
britannique MI6; les francs-maçons; la CIA, le KGB et le Mossad. Benjamin lutte activement pour
débarrasser la terre des psychopathes actuellement en charge.

Les reportages géopolitiques hebdomadaires de Ben fournissent des mises à jour et des résumés des
derniers événements de la guerre secrète en cours pour le contrôle de la planète Terre. Le site Web de
Benjamin à benjaminfulford.net est complètement indépendant et abonné soutenu.

(Meg) Salut Benjamin! Nous sommes ravis de vous avoir avec nous aujourd'hui.

(Benjamin) Bonjour. C'est le 7 juin 2018 ici à Tokyo. Alors, de quoi aimeriez-vous parler aujourd'hui?

Kim Jong Un

(Meg) D'accord, alors. Commençons avec Kim Jong-un. Vous disiez dans votre récente chronique que les
Illuminati gnostiques croient qu'il est le chef d'une alliance qui contrôle la Chine et une grande partie de
l'Asie de l'Est. C'est une déclaration surprenante parce que nous sommes formés en Occident pour le
considérer comme une personne sans beaucoup de pouvoir. Et il est représenté ici plutôt comme un
homme fou avec peu de pouvoir. Est-ce qu'il contrôle la Chine et l'Asie de l'Est? Comment cela marche-t-il?

(Benjamin) D'abord, je ne pense pas que nous ayons trop de chefs uniques qui contrôlent tout. Ce que
vous avez est un consensus de groupe. Ils choisissent quelqu'un comme Vladimir Poutine pour exprimer ce
consensus au public. Je pense à Poutine par exemple, comme Poutine-Homme. Comme Batman. Ils
pourraient changer les acteurs mais il est toujours Batman. Il est Poutine-Homme.

(Benjamin) Kim Jong-un représente un consensus de l'Asie de l'Est, surtout je dirais les héritiers des
Mongols. Les Mongols, les Mandchous, les Coréens et les Japonais parlent tous de la même famille
linguistique. Ces langues sont plus proches les unes des autres que ... eh bien ... le chinois est plus proche
de l'anglais que de leurs langues, le japonais et le mongol. Leur ordre des mots est différent. Donc, en
d'autres termes, et ce sont les gens qui ont toujours été la vraie puissance militaire en Asie et en Asie de
l'Est.

(Meg) Quelles personnes?

(Benjamin) Les Mongols-les cavaliers-les pastoraux dans la steppe (?). Tout ce groupe. Le district militaire
de la Chine du Nord, les Coréens, les Japonais, tout ce groupe, je dirais.

(Benjamin) Rappelez-vous quand Xi-Jinping est allé rendre visite à Trump en Floride et Trump lui a dit:
«Pourquoi ne fais-tu pas quelque chose à propos de Corée du Nord? Et Xi a répondu: 'Eh bien, je n'ai pas
vraiment le pouvoir de faire ça.' Cela aurait dû laisser les gens se rendre compte qu'il se passe quelque
chose ici. Xi Jinping est le leader de la Chine, pourquoi ne peut-il pas faire cela? Et la raison en est que Xi
Jinping représente plus les agriculteurs du sud que les peuples du Nord.

L'affaire de l'Iran

(Richard) Quelque chose qui a été sorti du cycle des nouvelles: Je veux vous poser des questions sur l'Iran
Deal. Il a été mis sur pied avec une coalition de pays P-51. Vous avez dit qu'un certain nombre de membres
du Congrès ont été soudoyés. Recevaient-ils des pots-de-vin ou corrompaient-ils des gens? Autre chose
que vous connaissez?

(Benjamin) Je pense que ce sont les responsables du gouvernement iranien qui ont dit: "Si vous revenez
sur l'accord, nous révélerons qui a reçu les pots-de-vin dans le cadre de cet accord." Et je pense que cela
implique des gens en Europe et aux États-Unis - des gens de type politique. Mais, l'accord sur l'Iran, je l'ai
mis dans le paquet avec la chose coréenne dans un sens. Cela n'a rien à voir avec l'énergie nucléaire ou les
armes nucléaires. Cela a tout à voir avec le fait que l'Iran a annoncé qu'il vendrait son pétrole en utilisant
l'euro, pas le dollar américain. Vous remarquez que les Européens disent des choses que nous n'avons
jamais vues depuis la Seconde Guerre mondiale, comme Merkel en disant "Nous devrons repenser notre
alliance militaire avec les Etats-Unis" et Jean-Claude Juncker (président de l'UE) en disant l'UE devrait
prendre le relais des Etats-Unis. "

(Benjamin) Il y a une division fondamentale là-bas. Je pense que c'est entre les vieilles lignées
aristocratiques qui dirigent encore l'Europe et les militaires industriels qui dirigent les États-Unis. Si vous
regardez dans une plus grande perspective, ce sont les Illuminati Gnostiques qui prétendent avoir
commencé les Révolutions française, russe et américaine contre les vieilles lignées aristocratiques ... ou ...
les gens que nous appelons parfois les Rothschild, comme une sorte de résumé court terme pour eux.

(Richard) Donc, les Européens recevant des pots-de-vin de cet accord avec l'Iran, je suppose que c'est par
certains pays européens qui ont réussi à conclure des accords commerciaux avec l'Iran, comme Peugeot
pour les voitures et Total pour le gaz.

(Benjamin) Oui.

(Richard) J'en déduis que ça ne fait que ramener l'argent aux directeurs.

(Benjamin) Oui, je ne connais pas tous les détails mais oui, beaucoup d'argent souterrain. L'autre chose qui
m'a été racontée par mes sources est que toute cette affaire - ils essaient de pousser pour quelque chose
de plus grand. Il ne s'agit pas seulement de l'Iran. Il s'agit de l'ensemble du Moyen-Orient et de l'énergie et
du pétrodollar.

Trois groupes: les Turcs, les Perses et les Arabes

(Benjamin) Si vous omettez toutes les choses religieuses et que vous regardez ce que les sionistes d'origine
ont dit, une grande partie de ce qu'Israël est, c'est une colonie d'Européens soumise au lavage de cerveau
qui est là pour garder les ressources pétrolières. Ils ont leur gouvernement d'esclave en Arabie saoudite, le
Conseil de coopération du Golfe. C'est tout ce groupe, contre plus vieux ... Je suppose que maintenant,
avec le Moyen-Orient, vous pouvez diviser en trois groupes: Vous avez les Turcs, les Perses et les Arabes.
Vous avez la Turquie, puis la Grande Iran, y compris des parties de la Syrie, de l'Irak et du Liban; et puis
vous avez les Arabes, qui sont l'Arabie Saoudite, le Conseil de Coopération du Golfe et l'Egypte. Je pense
que ces trois groupes négocient l'avenir de cette région. Donc c'est une grande chose.

(Benjamin) L'autre problème est que l'Arabie Saoudite est confrontée à des problèmes fondamentaux. Si je
ne me trompe pas - ne me citez pas les chiffres exacts - Mon père était ambassadeur du Canada en Arabie
saoudite dans les années 1980. Je crois que la population de ce pays a quadruplé depuis. Ils ont une
énorme quantité d'enfants. La plupart d'entre eux n'ont pas appris à travailler, car ils ont juste reçu de
l'argent du pétrole. Mais maintenant, ils ont trop de gens à soutenir de cette façon. C'est pourquoi ils
essaient de réinventer l'Arabie Saoudite. Mais c'est un gros problème structurel. Cela ne sera pas résolu
facilement. Il pourrait y avoir une décision fondamentale à un niveau profond - Peut-être devrions-nous
utiliser les Iraniens comme des gens du Moyen-Orient comme la situation jusqu'en 1979, quand ils ont
renversé le Shah d'Iran.

Le Pétrodollar

(Benjamin) En tout cas, les Américains essaient de forcer un accord. Le pétrodollar qui a gardé le pouvoir
américain depuis le choc de Nixon au début des années 1970, est définitivement sous attaque sérieuse.
Nous savons que la Chine a commencé à négocier des contrats à terme sur le pétrole en Iran, ce qui est en
plein essor. Maintenant, nous avons aussi le Venezuela, la Russie, l'Iran et le Nigeria, qui commencent à
vendre du pétrole sans utiliser de dollars américains. Donc, le chat est sorti du sac. C'est pourquoi les
Américains jouent fort. Les Américains se rendent compte: «Nous devons conclure un accord
MAINTENANT. Si nous nous asseyons ici passivement, nous serons totalement exclus de la puissance
mondiale, à moins que nous ne fassions quelque chose MAINTENANT. Et il se peut que ce soit trop peu
trop tard.

(Benjamin) Et c'est la raison pour laquelle Trump applique des tarifs sur les produits de l'UE, du Canada, du
Mexique, du Japon - alliés supposés. C'est un signe que les Américains essaient de changer toute la
structure de ce qui se passe. Ils essaient de dire: «Si vous faites des affaires avec l'Iran, vous ne faites pas
affaire avec nous. Si les Américains ne font pas les choses correctement, il se pourrait que le monde entier
dise: «Nous sommes fatigués de vous et nous quitterons les États-Unis. Vous pouvez revenir à la doctrine
de Monroe et vous isoler. C'est un danger sérieux maintenant.

L'excédent commercial de la Chine avec les États-Unis

(Meg) Puis-je vous poser une question sur -Vous avez parlé de la compagnie pétrolière chinoise qui
pourrait emménager et profiter de la situation (en Iran). Peut-être est-ce une question trop simpliste, mais
pourquoi les Chinois n'ont-ils pas à suivre les sanctions? Comment peuvent-ils patiner et ne pas se faire
gifler comme les pays européens?

(Benjamin) Parce qu'ils (la Chine) sont dans une position beaucoup plus forte. Ils ont un énorme excédent
commercial avec les États-Unis. Ils prennent tout l'argent qu'ils gagnent en vendant leurs produits chez
Walmart et prennent tout cet argent et renforcent leur influence en Afrique et dans le reste du monde. Ils
aiment obtenir tout cet argent des Américains pour augmenter leur puissance mondiale. Mais à la fin de la
journée, le client ne paie pas les factures. Perdre ce client va leur faire moins de mal que le client qui ne va
pas obtenir des choses gratuitement. Ils (les États-Unis) n'ont tout simplement pas les cartes contre la
Chine.

Les nouvelles sources de la Chine pour le pétrole

(Benjamin) L'autre chose est que lorsque les Chinois ont commencé à penser: 'Nous allons faire de nous
une superpuissance mondiale', les Américains ont dit: 'Ecoutez, nous pouvons simplement couper votre
pétrole au détroit d'Hormuz. Si tu ne nous écoutes pas. Alors les Chinois ont dit: 'Ah, d'accord.' Et depuis
lors, ils ont construit un réseau de pipelines. Ils ont mis en place le système pour qu'ils puissent
simplement importer du pétrole de l'Iran par voie terrestre. Ils peuvent éviter les goulots d'étranglement.
Ils achètent du pétrole d'Angola et de Russie et d'autres endroits qui ne peuvent pas être importés par les
Américains. Il leur a fallu des années pour le faire, mais ils l'ont fait. Et soudain, ils ne peuvent pas couper
toute leur huile comme ils auraient pu le faire il y a une dizaine d'années. Ils ont été systématiquement,
très lentement mais sûrement, ils sont (pensent) à long terme, donc les Américains n'ont tout simplement
pas les leviers qu'ils avaient contre les Chinois.

(Richard) Les Chinois ont joué avec les obligations et les choses du gouvernement et les ont utilisés pour
acheter plus d'or. Donc, ils jouent le jeu sûr, un jeu facile avec ça.

Une nouvelle monnaie américaine et ces tarifs

(Benjamin) Oui, ils ont toujours dit ça. Ils vont simplement cesser d'acheter des obligations d'État
américaines. Je n'arrêtais pas de dire aux Américains que tu devais faire ça. Tu dois mordre la balle et
prendre l'atterrissage dur mais ils ne le font pas. Mais au lieu d'émettre leur propre monnaie et de
s'éloigner du dollar américain, qui n'est pas américain, qui n'est pas contrôlé par les Américains, ils
empruntent la voie des tarifs. Ce qui est acceptable pour une tactique de négociation, mais à long terme, si
c'est ce qu'ils vont faire, ce sera très mauvais pour l'économie américaine.

(Benjamin) J'ai regardé le cas de l'Argentine, qui après la Seconde Guerre mondiale, qui après la Suisse
était l'endroit le plus riche de la terre. Ils ont décidé, 'nous allons tout faire nous-mêmes.' Et ils sont passés
du pays le plus riche du monde au tiers monde au cours des décennies. Et les Argentins sont forcés
d'acheter des produits de mauvaise qualité à des prix élevés. À long terme, c'est ce que l'isolationnisme et
les tarifs vous font. Ce n'est donc pas une solution à long terme. En tant que tactique de négociation, ça va.
Et Trump lui-même a déclaré: «Nous devons créer un tout nouveau cadre» et c'est une chose valable à
essayer de faire. Toute l'architecture après la Seconde Guerre mondiale doit être refaite. Du point de vue
américain, ils ont un déficit annuel de 800 milliards de dollars et l'industrie a été drainée du pays et
emmenée dans le monde entier. Ils (les Américains) ont une raison de renégocier et de changer la façon
dont les choses sont faites. Et ça continue.

(Benjamin) Et c'est ce que je pense du sommet avec Kim Jong-un. Ce n'est pas seulement sur le
désarmement et la Corée, comme ils essaient de le dire.

La libération des fonds

(Meg) Vous avez mentionné dans votre message du 28 mai qu'il y avait eu une victoire majeure contre les
banques contrôlées par les sionistes et que, par conséquent, des milliards de dollars ont été libérés dans
l'économie américaine. Est-ce déjà arrivé à ce moment-là, ou l'espérons-nous bientôt?

(Benjamin) Non, il y a eu un grand mouvement, mais ce n'est pas encore arrivé. J'ai reçu un appel de
quelques hauts gradés du Pentagone et je connaissais ce genre de choses et je me suis dit qu'il y avait une
poussée pour que ces fonds soient contrôlés par Leo Wanta qui était un agent de Mike Cottrell et d'autres
personnes impliquées. Avec la faillite de l'Union Soviétique, pour prendre les fonds qui ont été détournés
par Bush et ces gens et prendre le contrôle de ces fonds loin des Buissons. Les instruments dont ils
parlaient étaient les fonds Vangard, qui sont l'un des quatre grands fonds qui contrôlent la plupart des
grands titres du Fortune 500. Mais je pense que c'est une sorte d'entente qui ne va pas être quelque chose
que les Américains peuvent faire par eux-mêmes. Cela implique vraiment toute la planète maintenant.

Bilderberg, le G7 et le Sommet Trump-Kim cette semaine

(Benjamin) C'est pourquoi je veux passer à (parler de) l'Inde. Mais avant cela, je vais mentionner que nous
avons une réunion Bilderberg et une réunion du G-7 qui commence avant le sommet Trump-Kim. Le G7 est
le leadership public que nous voyons tous dans le journal. Les Bilderberg - ce sont les serviteurs de haut
niveau de la direction secrète. Ils vont là-bas pour obtenir leurs ordres de marche. Ils se rencontrent tous
les deux en même temps, juste avant le sommet. C'est important.
(Benjamin) Et l'autre grand est qu'ils ont eu cette grande réunion de Shangri-La à Singapour, où les
Américains et leurs alliés disent: «Nous allons avoir l'Inde, l'Indonésie et le Japon qui contiennent la
Chine». Et ils essaient très fort de dire à l'Inde: «Nous avons besoin de vous pour contrebalancer les
Chinois. La raison pour laquelle ils se tournent vers l'Inde est, premièrement, que l'Inde a une population à
peu près égale à celle de la Chine. L'autre est qu'ils (l'Inde) ont finalement obtenu un gouvernement
compétent et que leur économie se développe très rapidement.

La montée de l'Inde

(Benjamin) Il y a des décennies, mon conseil aux jeunes, y compris moi-même, était: «La Chine est l'avenir.
Apprenez le chinois, apprenez-en plus sur l'Asie, car c'est là que tout cela va se passer. Mais maintenant la
Chine est un pays qui vieillit rapidement. Ils ont atteint le statut de pays à revenu intermédiaire. Leur
pyramide démographique se dirige vers un rétrécissement de la population et le manque de jeunes. L'Inde
est le contraire. C'est comme une pyramide avec une base solide, et la plupart de leur population à moins
de 30 ans et leur économie croît rapidement. Ils sont la prochaine grande chose et tout le monde va en
Inde.

(Benjamin) Mais les Américains sont si arrogants. Ils disent aux Indiens: «Vous devez vous joindre à nous et
aux Japonais et aux Australiens pour contenir la Chine», et ils envoient des généraux pour leur parler. Eh
bien, que font les Chinois? Ils invitent XiJinping à inviter le Premier ministre Modi pour deux jours de
pourparlers en tête-à-tête. Donc, ils envoient leur très bonne personne, pas leur personne junior. Vous ne
voyez pas Trump voler en Inde pour demander de l'aide à Modi. Vous ne les voyez pas inviter Modi à la
Maison Blanche. Au contraire, ils envoient plus de jeunes, ce qui est un signe d'arrogance.

(Benjamin) Si vous écoutez le discours de Modi à Shangri-La, il dit: «Nous ne sommes pas dans ces jeux de
pouvoir, où vous avez un groupe contre un autre, où nous avons tout le monde contre les Chinois. Nous
voulons être amicaux avec tout le monde. Les actions de l'Inde sont - Elles sont membres de l'Organisation
de coopération Shanghai. C'est une alliance militaro-économique qui comprend la Chine et la Russie. Et ils
disent: "Nous sommes avec l'Asie. L'Asie est l'avenir. »Ainsi, toute la tentative d'amener l'Inde en tant
qu'anti-Chine n'a pas fonctionné. Et les Indiens, comme les Chinois, disent: 'Cette idée de nous contre eux,
créant des alliances, est juste une chose hégélienne-occidentale - comme deux forces opposées - ils disent'
Non, soyons tous amicaux, allons-y ensemble et faire une belle planète ensemble. Donc, ça ne marche pas
- créer de nouvelles alliances pour la planète - la mentalité 'Us vs Them' n'est pas la bonne façon de penser
pour la planète.

(Meg) Vous avez inclus le lien vers le discours du Premier ministre Modi et j'ai lu le lien et j'ai lu le discours
et je pensais que c'était une déclaration de coopération entre l'Inde et l'Asie et il était un gars sympa et
'notre avenir est travailler ensemble.' Mais Modi a effectivement retiré les plus grosses coupures roupies
de l'économie indienne en 2016 et cela a affecté beaucoup de transactions de base en Inde et il semblait
que ce n'était pas très bon pour les gens. Pensez-vous qu'il va se redresser?

(Benjamin) Eh bien, l'économie de l'Inde se développe le plus rapidement dans le monde maintenant. Il y a
une économie énorme et ils augmentent d'environ 8% par année. Mais le problème avec l'Inde jusqu'à
présent a été la corruption extrême du gouvernement.

(Benjamin) Il y a une blague qui résume ça. Un ministre indien s'est rendu en France et il a rendu visite à
son homologue français. Le Français avait un bel appartement avec vue sur la Seine et tout recouvert
d'argent. L'Indien a demandé, 'Comment pouvez-vous vous permettre un endroit aussi agréable sur le
salaire d'un ministre? Et le Français montre la fenêtre et dit: «Tu vois ce pont? Je reçois 10%. Et l'Indien dit:
"Je vois, je vois." Ainsi, quelques années plus tard, le ministre français se rend en Inde et voit la maison du
ministre indien et le ministre indien vit maintenant dans un palais avec de l'or et de l'argent. Et le Français
dit: «Comment vous permettre un palais sur le salaire d'un ministre? Et l'Indien indique la fenêtre d'une
rivière et il n'y a pas de pont. Et l'Indien dit: «100 pour cent».

(Benjamin) Et voici ce qui se passait. Donc, ils avaient ce logiciel high-tech indien, mais les routes - ils
n'avaient pas de routes parce que chaque fois que le gouvernement investissait dans les routes, l'argent
disparaissait dans les comptes bancaires des gens. Mais ils finissent par le nettoyer et l'Inde a finalement
un gouvernement compétent et ils se développent plus rapidement. Ils font toutes les bonnes choses et
mettent de grandes quantités d'énergie solaire. Ils sont encore petits comparés à la Chine mais le potentiel
est énorme. Tout le centre de gravité se déplace.

(Benjamin) Si vous regardez la situation dans son ensemble, je pense que 65% de la population mondiale
est dans cette région et qu'ils contrôlent plus de la moitié du PIB mondial et plus de la moitié de l'épargne
mondiale. Ce sont de grandes forces fondamentales qui transcendent le politicien de jour. Cette tendance
ne va pas s'arrêter.

(Richard) Et l'infrastructure est en train de s'ouvrir et la corruption s'affaiblit, cela va ouvrir les choses de
façon massive, et beaucoup de pays vivent dans la pauvreté et ça va disparaître s'ils peuvent nettoyer ça ils
peuvent avoir un impact les personnes qui auront un impact sur leur économie.

(Benjamin) Quand je l'ai regardé pour la dernière fois, quelque chose comme 40% des personnes affamées
du monde vivaient en Inde, donc ils ont beaucoup à faire, mais ils sont définitivement sur la bonne voie.

Afrique

(Benjamin) Après l'Inde, nous devrons regarder l'Afrique. Actuellement, l'Asie de l'Est et l'Europe ont une
population en déclin mais la population de l'Afrique croît très vite. Quelqu'un m'a dit récemment que si les
tendances actuelles se maintiennent, une personne sur deux sur la planète sera africaine. Ne me donnez
pas les chiffres exacts, mais c'est l'autre grande chose qui arrive. Si vous regardez le monde, ce sera la
Chine, puis l'Inde, puis l'Afrique.

(Benjamin) Malheureusement, il n'y a pas eu beaucoup de réflexion ou de planification à long terme dans
l'Ouest. J'ai longtemps fait pression pour une agence de planification à long terme, pour faire une réflexion
à long terme pour l'avenir de cette planète. Et ne pas simplement réagir à la crise du jour ou chercher des
profits personnels immédiats pour les entreprises. Nous devons changer le système. J'ai fait du lobbying
pour une agence de planification comme celle de Singapour, que les Chinois ont copiée, ce qui était une
amélioration par rapport à celle que les Japonais ont inventée, qu'ils ont été forcés de démanteler.

Japon

(Benjamin) Je veux maintenant parler du Japon. Le Japon panique sur le sommet de Kim Jong-un-Trump
pour diverses raisons. Le principal est que lorsque le gouvernement japonais s'est rendu au Japon, l'armée
japonaise en Chine n'a pas capitulé. Leur point de vue était qu'ils allaient reconstruire le Japon en Corée.
Alors ils pensent qu'ils ne se sont jamais rendus. Le gouvernement japonais au Japon n'est qu'une
marionnette. Le fait est que, si les Américains recherchent les Non-Coréens, il se peut que les Nord-
Coréens soient chargés du Japon et de So. Corée aussi. C'est la principale chose qui effraie le
gouvernement japonais.

L'histoire qu'ils ont utilisée jusqu'à maintenant n'est plus répétée par les Américains. Par exemple, les
Japonais continuent de parler de tous ces gens qui ont été kidnappés par les No. Coréens. Les Américains
iraient avec eux et diraient, 'Ouais, ouais nous devons faire quelque chose pour tous ces Japonais
kidnappés'. Mais en fait, une fois j'ai parlé à ce soldat Jenkins, un soldat américain qui a fait défection en
Corée du Nord. Après plusieurs décennies, il voulait revenir en arrière. Il a été autorisé à aller vivre au
Japon et ne pas être inculpé. J'ai parlé à M. Jenkins.
Il m'a dit que la plupart de ces Japonais soi-disant kidnappés étaient en fait des espions pour les Nord-
Coréens, qui s'y sont volontairement installés.

Le fait est que toute cette fausse histoire est en train de s'effondrer. Les gens qui ont donné des ordres au
gouvernement japonais, comme Richard Armitage, que j'ai entendu est le cousin de Barbara Bush et
Michael Greenberg, qui est un représentant de Rothschild. Eh bien, j'ai une rancune personnelle contre lui.
Il a dit à des types de gangsters très dangereux que j'étais un batteur de femmes utilisant des
amphétamines et qu'ils devraient me faire tuer. Si jamais je le vois, et je sais qu'il m'évite, je le frapperai.
Mais de toute façon, il n'a plus de pouvoir. Ils sont hors de pouvoir. Il y a une sorte de vide au Japon au
sujet de qui dirige l'endroit. Il se peut que ce vide soit comblé par un nouvel ensemble de caractères.

(Benjamin) L'autre rapport est qu’Harry Harris, qui était le commandant du Pacifique pour les forces
américaines, au Japon, il était le chef numéro 1 au Japon - le vrai patron, par opposition à quelqu'un
comme Abe, qui lit simplement les scripts. Harry Harris a pris sa retraite. Maintenant, soudain, ils ne
l'appellent plus le commandement du Pacifique, ils l'appellent le commandement Indo-Pacifique. Les
Américains réalisent stratégiquement que le Japon n'est plus leur principal atout en Asie de l'Est et ils
essaient de faire un gros effort pour attirer l'Indonésie et déplacer le centre de gravité plus vers le centre
et c'est pourquoi ils sont si occupés à essayer pour convaincre les Indiens.

(Benjamin) Les Indiens ne sont pas anti-américains. Ils sont d'accord avec la position militaire américaine
de «nous avons besoin de la liberté de navigation» dans le So. Les mers de Chine et le flux de marchandises
dans le détroit de Malacca doivent être libres et sûrs. Les Américains lancent des slogans et disent qu'ils
ont cette grande marine et c'est parfait pour que tout continue à circuler, alors mettez-nous votre masse
salariale et je pense qu'ils comprennent cela. Les Indiens ne sont pas 'nous contre eux'. Ils disent: «Nous
n'avons pas à choisir les Chinois contre les Américains. Nous pouvons avoir les deux. Voilà donc le nouveau
genre de pensée. Le fait est que toute une structure d'après-guerre dans cette partie du monde change
fondamentalement.

Les départs des pays de l'UE

(Benjamin) En parlant de changements, nous devrions maintenant regarder l'Europe. Ici aussi. Il y a un bon
tableau ... .. Montrant comment ... Fondamentalement, l'Europe du Sud doit sortir de l'euro. C'est une
certitude mathématique. Espagne, Italie, Portugal, Grèce: ils n'auraient jamais dû adhérer à l'euro. Le
résultat a été la désindustrialisation et une dette profonde envers les Allemands. C'est quelque chose de
nouveau - vous pouvez le nier pendant un certain temps, nier la réalité, mais il a un moyen de vous
rattraper. De la manière dont l'UE est structurée, ils doivent sortir de l'euro. Cela doit arriver. C'est une
certitude mathématique. C'est pourquoi vous avez un gouvernement anti-euro en Italie et en Espagne.
C'est une grande tendance.

(Benjamin) La renaissance de l'Empire austro-hongrois est l'un des événements les plus médiatisés de ces
dernières années. Il a cessé d'exister à la fin de la première guerre mondiale. Les anciens pays ont convenu
d'avoir une frontière extérieure commune pour éloigner tous ces réfugiés musulmans. Maintenant, une
frontière extérieure commune est généralement un bon signe d'un pays. Vous voyez aussi que la Pologne,
la Hongrie, la Slovénie - le pays natal de Melania Trump - se démarquent du projet Euro, d'une manière
différente de celle de l'Europe du Sud. Toute cette structure s'effondre, qu'elle le veuille ou non. Brexit
était juste le premier pas. Au bout du compte, je crois qu'une nouvelle Union européenne comprenant la
Russie sera le résultat et l'Angleterre n'en fera probablement pas partie. C'est ma meilleure estimation des
grandes tendances. Mais pour l'instant, vous voyez l'Europe centrale et l'Europe du Sud se détacher de la
structure européenne contrôlée par l'Allemagne. C'est donc un grand changement pour l'UE.

***
Entracte

Tous les dimanches à 16h00 GMT, nous préparons une méditation synchronisée mondiale avec l'audio
guidé à PrepareforChange.net. C'est ce que le compte à rebours est pour sur notre site Web. Pour votre
commodité, le premier bouton de notre lecteur radio est toujours la méditation guidée. Cette méditation
permet à toute l'humanité de se rassembler et d'appliquer une intention positive. Nous accélérons la
libération planétaire et accélérons l'ascension.

Si vous ne l'avez pas déjà fait, pourquoi ne pas nous rejoindre dans cette méditation hebdomadaire et la
partager avec vos amis et votre famille sur les réseaux sociaux? Plus les gens méditent à l'unisson, plus
l'effet est profond. En février 2017, une masse critique de personnes a médité et nous avons réduit de
moitié le temps restant avant l'événement. Aussi, comme vous pouvez le comprendre, nous avons des
coûts de site Web pour soutenir prepareforchange.net ainsi que le projet Malawi. Nous apprécions vos
dons, qui nous aident à continuer notre travail.

Maintenant, retour au spectacle!

***

(Richard) D'un côté, je comprends pourquoi le FMI et l'Euro font cela. La Deutsche Bank est une bombe à
retardement et si ces pays quittent l'euro, il va vraiment gâcher les choses. Ils essaient de mettre en place
une marionnette du FMI pour créer un gouvernement stratégique et repousser les élections. Les gens ne
vont pas le supporter. Mais c'est une bataille perdue, n'est-ce pas?

(Benjamin) C'est une bataille perdue. Les chiffres ne sont pas de leur côté. Les tendances ne sont pas leurs
amis. En particulier, les monnaies du Sud de l'Europe se sont dépréciées année après année contre le
deutsche mark après l'arrêt des taux de change fixes au début des années 70. Cela était nécessaire pour
eux de rester compétitifs, induire les Allemands sont venus pour leurs vacances d'hiver et d'autres choses.
Et puis, quand ils ont tous rejoint l'euro, ce qui est arrivé c'est qu'au lieu de subir des dévaluations par
rapport au Deutsche Mark, ce que vous aviez était de la dette envers les Allemands, pour le remplacer,
structurellement.

Banque Allemande

(Benjamin) Et en ce qui concerne la Deutsche Bank, c'est ce que tout le Nexus Vanguard-Allemand-Bush
utilisait. Barbara Bush est maintenant morte et George Bush Senior est à l'hôpital. Toute cette faction, le
groupe secret allemand qui a pris le contrôle des Etats-Unis après le 11 septembre, est fondamentalement
écartée du pouvoir. Et cela va affecter la Deutsche Bank et l'Allemagne et toute la structure là-bas.
Maintenant, les Allemands disent publiquement qu'ils doivent se détacher des Américains et se joindre aux
Russes, car je pense qu'ils se rendent compte qu'ils ont perdu le contrôle des États-Unis et qu'ils ont besoin
d'un contrepoids. À l'heure actuelle, ils n'ont eux-mêmes pas le pouvoir de faire quoi que ce soit contre les
Américains à moins d'obtenir l'aide de la Russie.

(Meg) Nous savons que l'Allemagne a beaucoup d'intérêts commerciaux avec la Russie. Ils ont échangé
d'avant en arrière. L'Europe reçoit tellement de pétrole et de gaz, de toute façon.

(Benjamin) Trump a déclaré aux Allemands: «Si vous avez terminé ce pipeline NordStream, nous allons
arrêter d'acheter des Mercedes Benz, n'est-ce pas? C'est un signe. Ils se rendent compte qu'ils ont organisé
ce coup en Ukraine pour arrêter le flux de gaz russe vers l'Europe, ils ont essayé d'arrêter le pipeline South
Stream mais je pense que la tendance inévitable est que la Russie va remplacer les Etats-Unis comme
garants de la sécurité européenne. . C'est le plan inévitable. Et je pense que les gens au plus haut niveau du
complexe militaro-industriel le comprennent.
Une alliance secrète, avec l'Euphrate comme frontière

(Benjamin) L'armée a fait une alliance secrète avec les Russes au Moyen-Orient à l'est de l'Euphrate pour
les Russes et à l'ouest de l'Euphrate pour les Américains. Ils essaient de diviser une ligne là-bas.
Fondamentalement, ils disent que les frontières de Sykes-Picot faites après la Première Guerre mondiale
qui a créé l'Irak et la Syrie et tous ces pays sont démodées et ne reflètent pas les réalités démographiques
et nous devrons refaire toute la structure là-bas et la nature la frontière est la rivière Euphrate. C'est le
genre de réflexion qui se passe parmi les planificateurs et le complexe industriel militaire. Il existe une
sorte d'alliance de sécurité russo-américaine de facto.

(Benjamin) Et sur ce point, l'autre grand problème est que le secrétaire général de l'OTAN, M. Stoltenberg,
a déclaré que l'OTAN ne protégerait pas Israël. Et je sais que l'armée américaine n'aime pas Israël. Ils
n'aiment pas ce qu'Israël a fait à la Liberté américaine, ils n'aimaient pas ce qu'Israël a fait avec le 11
septembre, ils n'aimaient pas être manipulés par ces gens, aller à l'encontre des intérêts américains pour
poursuivre leur programme. Donc, je pense qu'un moment de compte viendra pour Israël. Ils ont été une
influence perturbatrice antisociale dans le monde pendant trop longtemps et la planète entière est malade
et fatiguée de leur comportement messianique juvénile et antisocial.

(Benjamin) Ils doivent être disciplinés. Personne ne va blesser les Juifs. Personne n'y va (???) ... rien de tel
ne va arriver. On va simplement leur demander d'arrêter d'être antisociaux et criminels dans leur
comportement.

(Richard) Un changement de régime est nécessaire pour sortir cette structure de pouvoir - Benjamin
Netanyahu, les Rothschild? Toute cette structure de pouvoir doit changer.

La faction Rothschild, Hitler et Netanyahu

(Benjamin) Pour moi, les Rothschild, Adolph Hitler et Netanyahu font tous partie de la même faction. Ce
sont eux qui ont essayé de chasser les Juifs hors d'Europe pour créer cette colonie pour un plan fou à long
terme visant à gouverner le monde depuis Jérusalem. Ça ne va pas arriver. Ce sont des fanatiques,
malheureusement. Ils croient qu'ils ont une sorte de Dieu tout-puissant qui va y arriver. C'est une honte
qu'ils aient été si malmenés. Ce lien entier va avoir son jour de compte. Il commence. Ils n'ont tout
simplement pas ... ils ont mal calculé. Les hommes armés, ceux qui combattent n'obéissent plus à leurs
ordres. Et si vous n'avez pas ces gens derrière vous, vous êtes juste une tête parlante.

(Richard) Il n'y aura pas une autre guerre de trois jours comme ce qui s'est passé avant ... comment Israël
est arrivé au vrai pouvoir.

(Benjamin) Non. Je pense qu'ils vont les forcer à se débarrasser de ce criminel Netanyahou et arrêter leur
programme fou.

(Richard) Ils ont pris une terre désertique complètement stérile et en ont fait un pays. Ils savent comment
le faire.

(Benjamin) Il y a un énorme potentiel économique pour toute cette région - Arabie Saoudite, Israël. Ils
doivent simplement arrêter l'ordre du jour fou et il y aura un énorme potentiel pour toute la région là-bas.
C'est la grande discussion qui a lieu pour la paix au Moyen-Orient et une nouvelle structure.

(Benjamin) Il y a 3 grands empires là-bas. Vous avez le turc, le persan et les arabes. Une sorte de
regroupement de 3 fédérations est ce qui va se passer là-bas. Ils parlent linguistiquement, historiquement.
Egypte, Arabie Saoudite, Israël est un groupe. La Grande Perse, les groupements chiites, l'Irak et l'Iran, puis
le peuple turc, l'Empire turc. Ce sont les 3 états les plus naturels qui émergeraient s'ils redessinaient les
frontières de Sykes-Picot.
George Soros: Est-il vivant?

(Meg) Une question, un changement de direction. En ce qui concerne George Soros, vous avez dit qu'il est
mort il y a un certain temps et qu'il continue à être traîné comme un boogie man. Comment savez-vous
qu'il est mort, quand est-il mort et quels sont les détails que vous pouvez nous donner?

(Benjamin) Regarde, je ne sais pas. Il y a beaucoup de désinformation, donc parfois pour trianguler la
vérité, il faut utiliser différentes sources. Un militaire américain m'a dit qu'il avait été tué par courriel. Et
alors j'ai commencé à dire, 'Pouvons-nous le confirmer autrement?' J'ai remarqué qu'il a cessé d'apparaître
en public. Et j'ai remarqué que ses cinq enfants disaient qu'ils allaient partager ses fonds, parmi les cinq
enfants. Vous ne divisez généralement pas un héritage tant que la personne n'est pas morte. Ils ont
annoncé cela, c'était dans les nouvelles. Puis ils ont dit qu'il a pris la parole lors d'un forum public à Davos.

(Benjamin) Eh bien, j'étais au Foreign Correspondents Club quand George Soros est venu parler. Je lui ai
même posé une question. Il y avait peut-être une douzaine de caméras là-bas, probablement plus, et elles
ont toutes été éditées en fonction de leurs propres intérêts. Lors d'un forum public à Davos, vous auriez eu
la même chose, vous auriez eu au moins 12 agences de presse là-bas. Au lieu de cela, l'article provient de
San Francisco. La dernière fois que j'ai entendu, San Francisco n'était pas en Suisse. D'accord? Corrige-moi
si je me trompe. Je suis à peu près sûr que c'est le cas. Tout le monde en citait. Donc, ils ont maintenant la
technologie où vous pouvez créer une image vidéo. Vous pouvez prendre ce que je viens de faire, et
mettre le visage de George Bush Senior dessus, et faire croire que c'est lui qui parle. Ce que je pense qu'ils
ont fait avec Soros. Je n'ai pas vu d'angles de caméra indépendants avec leurs propres séquences
individuelles. Tout venait de Bloomberg à San Francisco et ils citaient tous cela. La meilleure supposition
est qu'il n'est pas là, mais ils le gardent comme un homme boogy parce qu'ils ont besoin d'un coussin entre
les vrais contrôleurs et ce que le public voit.

(Meg) Il est un gars très pratique pour se cacher derrière, je suppose.

(Benjamin) Oui, et en passant, la question que j'ai posée à George Soros au Foreign Correspondent's Club
concernait les familles qui sont propriétaires du Federal Reserve Board. Il y avait un regard d'horreur pure
sur son visage. Peur absolue. La peur mortelle sur son visage. Il a complètement évité de répondre à
quelque chose de réel. Mais le fait était, il m'a clairement fait comprendre qu'il n'était qu'une marionnette.
Je pense que les Rothschild français et les Rothschild suisses font face à eux-mêmes afin qu'ils ne soient
pas eux-mêmes dans les yeux du public. C'est ma meilleure estimation.

(Meg) Ce serait une bonne explication. J'ai donc une question de ceux d'entre nous qui aiment lire les
tabloïds. Pensez-vous que Chelsea Clinton est mariée à son neveu? Avez-vous entendu cela et que pensez-
vous de cela?

(Benjamin) Non, je ne sais rien à ce sujet. Je vais y jeter un coup d'œil, mais je n'y connais rien.

(Meg) Oh, d'accord, votre prochaine mission est de savoir si c'est vrai. (blague).

(Richard) Parlant de Soros, sa société ouverte a été à l'origine de nombreux mouvements, y compris Antifa
et encore une fois, il est juste un tampon pour les agents de l'Etat Profond à influencer l'opinion, plus l'IA
qui est utilisée pour fomenter les changements sur les médias sociaux. Faire en sorte que les gens votent
d'une certaine manière et Cambridge Analytica est très en retard. C'est un peu comme le Magicien d'Oz. À
un moment donné, le rideau sera tiré et vous verrez qui est derrière tout cela.

Agents Provocateurs et Théâtre de rue

(Benjamin) Oui. Ils perdent leurs méthodes de contrôle traditionnelles. Ils ne travaillent pas. Tout le monde
a un appareil photo. Personne ne fait quoi que ce soit, ils se filment tous les uns les autres. C'est un peu un
phénomène étrange. Mais quand ils ont eu ce grand rassemblement d'alt-right à Charlottesville, en
Virginie, aux États-Unis, un de mes amis était là. Lui et d'autres personnes ont dit que les gens de Black
Lives Matter et les Klu Klux Klan arrivaient tous les deux dans les mêmes bus. Et ainsi ils ont mis en place

(Benjamin) Et je l'ai vu. J'ai déjà couvert un sommet du G20. Ils ont ces agents provocateurs. Ils ont des
manifestations pacifiques, mais ensuite ils ont ces types ... ils portent tous les mêmes bottes militaires et se
couvrent le visage et ils commencent à casser des vitrines et à renverser des voitures ... et donner une
excuse à la police pour commencer à tabasser les manifestants. Tout ce système qu'ils ont pour créer une
sorte de théâtre de rue, ils doivent manipuler l'opinion publique, que ce soit un faux tir ou une vraie
fusillade - ça ne marche plus. Ils perdent leur capacité à manipuler avec ces faux événements. Ils ne savent
tout simplement pas quoi faire.

(Meg) Je vais juste mentionner que ma propre mère a travaillé pour les années 1950 et j'ai entendu tout le
temps que je grandissais que ce sont des agents provocateurs et des instigateurs payés ... et cela dure
depuis très longtemps.

(Richard) La BBC a rapporté des voix musulmanes au Royaume-Uni. Il y a eu des protestations et la caméra
s'est rétrécie pour faire 30 personnes ou 50 personnes comme s'il y avait une foule massive ou une
protestation énorme. Mais tout le monde a des caméras maintenant. Et donc on pourrait dire, 'Oh, vous
voulez dire ce petit groupe là-bas?' Vous pouvez les voir en train de les rassembler en un seul groupe pour
contrôler le récit. C'était ridicule.

(Benjamin) Je voyais ça tout le temps. Vous auriez un groupe de personnes avec des découpes en carton et
des affiches. La caméra se concentrerait uniquement sur eux. Ils l'ont fait pour toujours. Et le fait est qu'ils
perdent l'intrigue. Ils le font depuis des milliers d'années. Les familles qui contrôlent le monothéisme
perdent le contrôle. C'est vraiment historique à bien des égards. Ils le font depuis des milliers d'années.
Nous parlons d'un groupe de familles et elles perdent le pouvoir. C'est incroyablement historique. Quand
tout cela sortira, ce sera époustouflant. Ils essaient très, très dur de garder un couvercle dessus.

(Benjamin) Rappelez-vous comment tous les grands médias disaient: «D'accord, ils vont publier les
documents Kennedy, dans deux jours. Et puis les documents ont été libérés. Et puis-rien. Pas un mot. Eh
bien, parce que David Ben Gourion, le Premier ministre israélien était l'une des personnes qui ont ordonné
l'assassinat de Kennedy. Alors soudainement, c'est Boom! Silence total.

(Benjamin) Et un autre vient d'arriver. La Malaisie a un nouveau gouvernement. L'ancien Premier ministre
Mahathir est de retour au pouvoir. Et ils commençaient à dire la vérité sur le vol Malaysia 370, qui a été
transformé à partir du vol 17 de Malaisie. Et soudain, la Malaisie a disparu des nouvelles. Mais cela ne va
pas fonctionner pour toujours. Ils perdent de plus en plus l'intrigue, et je ne pense pas qu'ils vont remettre
Humpty Dumpty ensemble cette fois-ci.

(Richard) Nous allons commencer à conclure. Les choses sont en boule de neige. Chaque semaine sort plus.
Vous avez même dit qu'il se passait beaucoup de choses positives, mais vous ne pouvez pas en parler.

Hautes Réunions cette semaine

(Benjamin) Oui, et regarde, le sommet de la semaine prochaine sera un grand. Les Chinois avec leur One
Belt One Road ont quelque chose qui est 60 fois plus grand que le plan Marshall. Nous essayons
d'organiser quelque chose d'égal ou de plus grand pour l'Occident. Au lieu de créer un faux incident
terroriste comme une excuse pour envahir un pays et voler des ressources, nous devons commencer à
dire: «Hey, tout le monde que nous voulons aider ... et quelle est la meilleure chose que nous pourrions
faire ... la planète plus agréable. C'est le grand changement de paradigme auquel nous travaillons et c'est
ce que nous devons garder à l'œil. Nous voulons faire de cette planète une meilleure. Nous voulons
empêcher ces criminels belliqueux de causer plus de misère.

(Meg) Nous voulons vraiment une meilleure planète.

(Benjamin) Nous voulons arrêter ces marchands de guerre une fois pour toutes. Alors merci de m'avoir
encore.

(Richard) Merci beaucoup, Benjamin. Et j'espère que la prochaine fois que nous parlerons, nous espérons
que certaines révélations viendront.

(Benjamin) Oui, il y aura assez de temps pour digérer ce qui s'est passé avec le sommet Kim-Trump pour
avoir un meilleur long terme sur ce qui va se passer.

(Meg) Excellent. Je vous remercie. Nous vous parlerons la prochaine fois. Au revoir!

Épilogue

(RICHARD) Aujourd'hui, nous avons interviewé Benjamin Fulford et nous avons mené cette interview dans
trois fuseaux horaires très différents: à 10h au Japon, à 2h au Royaume-Uni et à 18h en Californie, et à
travers la ligne internationale.

Vous pouvez trouver le site Web de Benjamin et vous abonner aux excellentes nouvelles géopolitiques
hebdomadaires de Benjamin à benjaminfulford.net.

(MEG) Cette interview a été produite par Prepareforchange.net. Nous sommes écoutés et supportés par le
lecteur. Nous préparons le monde pour que les changements se produisent bientôt dans nos nations et
dans notre monde.

Victoire de la lumière!