Вы находитесь на странице: 1из 46

UE « De la cellule au comportement »

COMMUNICATION)CELLULAIRE:))
Le)Système)Nerveux)))

L2)BHB)2014)

Véréna)Landel)

)verena.landel@univHamu.fr)

1)
Diaporama

 Bureau virtuel

Nom du groupe : L2BHB communication cellulaire

2)
L2BHB communication cellulaire

3)
Livres
 Neurosciences, à la découverte du cerveau
Mark F. BEAR
Edition Pradel
 Neurosciences
Dale Purves
DeBoeck Université

Sites internet
 Le cerveau à tous les niveaux
http://lecerveau.mcgill.ca/
 Les neurobranchés
http://neurobranches.chez-alice.fr/
 Neur-one
http://www.neur-one.fr/

4)
INTRODUCTION

5)
2 GRANDS SYSTEMES DE COMMUNICATION INTERCELLULAIRE

SYSTEME NERVEUX
SYSTEME ENDOCRINIEN
 Système organisé en circuits de
cellules nerveuses : les neurones  Sécrétion de messagers chimiques
dans le sang : les HORMONES
  Transmissions des informations
par les cellules endocrines
(influx nerveux) le long des fibres
Nerveuses
 Possibilité d’action à distance
(diffusion dans toute la circulation sanguine)
 Transmissions des informations
entre les neurones au niveau des
 Coordination et régulation des
Synapses essentiellement principales fonctions de l’organisme
via la libération de
neurotransmetteurs  Réactions des tissus ou des organes cibles
généralement après une période de latence
 Réaction des organes
effecteurs :très rapide  Réactions plus lentes mais plus durables
(quelques millisecondes)

Interactions et actions synergiques pour coordonner l’activité cellulaire6)


LA)COMMUNICATION)NERVEUSE))
PLAN)DU)COURS)

I.) ORGANISATION)CELLULAIRE)DU)SYSTÈME)NERVEUX)

II.# PHYSIOLOGIE)DU)NEURONE)

III.# LA)TRANSMISSION)SYNAPTIQUE))

7)
I.# ORGANISATION#CELLULAIRE#DU#SYSTÈME#
NERVEUX#

8)
Rappel#:#Système#nerveux#central#(SNC)#et#périphérique#(SNP)#

Encéphale

Moelle épinière

SNC / névraxe : encéphale + SNP : nerfs crâniens + nerfs rachidiens


moelle épinière

SN Somatique ≠ SN autonome/végétatif 9)
Le)névraxe):)encéphale)+)moelle)épinière)

ENCEPHALE =

Cerveau + Tronc cérébral +


Cervelet

MOELLE EPINIERE =

Cornes grises + fibres


nerveuses

Triple protection du névraxe : os + méninge + liquide céphalo rachidien


10)
Voie afférente
Récepteur
sensoriel

Stimulus

Centres
Nerveux
(névraxe)
Réponse

Effecteur
Voie efférente

11)
I.# ORGANISATION#CELLULAIRE#DU#SYSTÈME#NERVEUX#
1. Les cellules gliales

12)
(Pfreiger and Steimetz, La Recherche,
13)2003)
Les cellules gliales

 Beaucoup plus nombreuses que les neurones

 A la différence des neurones, elles sont inexcitables

 Première description : Rudolf Virchow 1856

 Au départ : glie = « glue » remplissent les espaces entre les neurones

 Puis : rôle de soutien structural et nutritif

 Aujourd’hui : rôle primordial dans la communication nerveuse et durant le


développement du système nerveux

14)
I.# ORGANISATION#CELLULAIRE#DU#SYSTÈME#NERVEUX#
1. Les cellules gliales

a. Les cellules épendymaires

15)
Les#cellules#épendymaires##
  le système cavitaire

 Le SNC renferme un ensemble de cavités :


ventricules et canaux :

- l’encéphale comprend 4 ventricules

- la moelle est traversée par un canal central,


le canal de l’épendyme

 Toutes ces cavités sont remplies de liquide


céphalo- rachidien (LCR)

Canal épendyme

 Le LCR est un filtrat sanguin produit au


niveau des plexus choroïdes

 Rôles : - protection mécanique


- transport nutriments
16)
Les#cellules#épendymaires##
  le système cavitaire
 Le LCR est également présent dans les méninges (entre pie mère et
arachnoïde)

Méninges

Granulations
de Pacchioni

 Les granulations de Pacchioni permettent la résorption du LCR dans le


sang 17)
Les#cellules#épendymaires##
  le système cavitaire

18)
Les#cellules#épendymaires#/#épendymocytes##
 Les parois des différentes cavités sont formées de cellules épendymaires ou
épendymocytes (spécifiques du système nerveux central)

LCR

Tissu
cérébral
Cellules
épendymaires
ciliées
- Production de LCR au niveau des plexus choroïdes à partir du sang
- Contrôle des échanges entre LCR et tissu cérébral
- Favoriseraient la circulation du LCR grâce aux battements de leurs cils
19)
I.# ORGANISATION#CELLULAIRE#DU#SYSTÈME#NERVEUX#
1. Les cellules gliales

a. Les cellules épendymaires


b. Les astrocytes

20)
Les#Astrocytes##

 Cellules de forme étoilée


 Principale population de cellules gliales du SNC
 Spécifiques du SNC
 Marqueur spécifique : GFAP (Glial fibrillary acidic
21)
protein)
Les#Astrocytes##

 Les astrocytes grâce à leurs prolongements (pieds astrocytaires) permettent des


échanges entre les neurones, le sang et le LCR

 Ils assurent ainsi des échanges nutritifs (apport / stockage glucose) et


22)
l’élimination de déchets métaboliques
Les#Astrocytes##
 Autres fonctions

 Fonctions homéostatiques :

- recapture de neurotransmetteurs
- séquestration du potassium

 Entourent les fentes synpatiques


(synapses tripartites) :
- recapture de neurotransmetteurs
- libération de neuromodulateurs

 Rôle important dans la


communication nerveuse

23)
Les#Astrocytes##
 Autres fonctions

 Rôles au cours du développement embryonnaire du SNC

- migration des neurones embryonnaires sur leurs prolongements


- implication dans la formation des synapses
- implication dans le guidage des prolongements neuronaux lors
de leur croissance

24)
Les#Astrocytes##

Pie mère

Cellules
épendymaires

 Forment la Glia Limitans  Participent à la barrière hémato-


encéphalique (BHE)

25)
Les#Astrocytes##

(TRENDS in neurosciences vol.26 No.10 2003)

(Sangsue)

 Le ratio astrocytes par neurone augmente parallèlement à


la taille et la complexité du cerveau.

26)
I.# ORGANISATION#CELLULAIRE#DU#SYSTÈME#NERVEUX#
1. Les cellules gliales

a. Les cellules épendymaires


b. Les astrocytes
c. Les oligodendrocytes et les cellules de Schwann

27)
Les oligodendrocytes et les cellules de Schwann
 Cellules formant la myéline

Oligodendrocytes : SNC Cellules de Schwann : SNP

28)
La gaine de myéline

 Les oligodendrocytes et les


cellules de Schwann s’enroulent
autour des axones et forment la
gaine de myéline

 La gaine de myéline est


discontinue au niveau des nœuds
de Ranvier

 La myéline et les nœuds de


Ranvier participent à la
propagation des impulsions
nerveuses le long de l’axone

29)
I.# ORGANISATION#CELLULAIRE#DU#SYSTÈME#NERVEUX#
1. Les cellules gliales

a. Les cellules épendymaires


b. Les astrocytes
c. Les oligodendrocytes et les cellules de Schwann
d. Les cellules microgliales

30)
Les cellules microgliales

  les cellules immunitaires résidentes du


cerveau

 Cellules de petite taille et


mobiles
 10 % de la glie

 Origine différente de la macroglie :


cellules issues de la lignée
hématopoïétique

 Constituent la première et la principale défense immunitaire du SNC

31)
I.# ORGANISATION#CELLULAIRE#DU#SYSTÈME#NERVEUX#
1. Les cellules gliales
a. Les cellules épendymaires
b. Les astrocytes
c. Les oligodendrocytes et les cellules de Schwann
d. Les cellules microgliales
2. Les cellules endothéliales et la barrière
hémato-encéphalique

32)
Les cellules endothéliales et la barrière hémato-encéphalique

 Le cerveau est un organe très richement irrigué


33)
Les cellules endothéliales et la barrière hémato-encéphalique

 Les vaisseaux cérébraux sont formés :


- cellules endothéliales
- Péricytes
- Pieds astrocytaires

 Les cellules endothéliales des vaisseaux du SNC sont associées entre elles par des
jonctions serrées à l’origine de la barrière hémato-encéphalique (BHE)

 La BHE isole le tissu cérébral des cellules et des grosses molécules du compartiment
sanguin.
34)
Conclusion : les cellules gliales

(Pfreiger and Steimetz, La Recherche,


35)2003)
I.# ORGANISATION#CELLULAIRE#DU#SYSTÈME#NERVEUX#

1.  Les cellules gliales

2. Les cellules endothéliales et la barrière


hémato-encéphalique

3. Les caractères généraux des neurones

36)
Les caractères généraux des neurones

 Les neurones présentent deux


propriétés essentielles :

- L’ excitabilité : capacité à réagir à un


stimulus et à le convertir en influx
nerveux
- La conductivité : capacité de propager
et transmettre cet influx nerveux

 Les neurones ne se multiplient plus


chez l’adulte

 Les neurones ont une grande


longévité

37)
I.# ORGANISATION#CELLULAIRE#DU#SYSTÈME#NERVEUX#
1.  Les cellules gliales

2. Les cellules endothéliales et la barrière


hémato-encéphalique

3. Les caractères généraux des neurones


a. Régions d’un neurone et polarisation fonctionnelle

38)
Régions d’un neurone et polarisation fonctionnelle

 Un neurone typique a 4 parties morphologiquement définies

Dendrites Dendrites : réception des


informations

Soma ou corps Soma : centre métabolique du


cellulaire neurone
Noyau

Segment initial L’axone : naissance (segment


initial) et conduction de l’influx
Axone
nerveux (Potentiel d’action) vers
les zones synaptiques

Terminaisons synaptiques :
libération des
neurotransmetteurs sous l’effet
Terminaisons d’un potentiel d’action
synaptiques

39)
Régions d’un neurone et polarisation fonctionnelle

 Les neurones présentent une polarisation fonctionnelle


 Le message nerveux se déplace des dendrites vers l’axone
40)
I.# ORGANISATION#CELLULAIRE#DU#SYSTÈME#NERVEUX#
1.  Les cellules gliales

2. Les cellules endothéliales et la barrière


hémato-encéphalique

3. Les caractères généraux des neurones


a. Régions d’un neurone et polarisation fonctionnelle
b. Transport axonal

41)
Synthèse et transport des macromolécules

 La synthèse des macromolécules a lieu dans le corps cellulaire

 L’axone peut mesurer plusieurs dizaines de centimètres

 Les transports axonaux permettent une communication à double sens entre le corps
cellulaire et la terminaison axonale :
- transport antérograde : soma terminaisons
- transport rétrograde : terminaisons soma

 Transport des : - organites : mitochondries (production d’ATP)


- vésicules issues de l’appareil de Golgi (protéines, lipides)

 Flux : jusqu’à 400mm / jour

42)
Synthèse et transport des macromolécules
 Les microtubules

Microtubules en
microscopie
électronique

 Éléments du cytosquelette formés par l’ association de paires de tubuline α et β


 Support des transports axonaux

43)
Synthèse et transport des macromolécules

 Les protéines motrices

Dynéine : flux rétrograde


Kinésine : flux antérograde

 Protéines associées aux microtubules (MAP) qui permettent le transport des


vésicules et des mitochondries entre le corps cellulaires et les terminaisons
44)
Exemple: déplacement d’une kinésine

45)
Remarques : les MAP

 MAP : microtubules-associated proteins


- MAP motrices : ex : kinésine et dynéine
- MAP stabilisatrices : ex : Tau, MAP2

   

Soma Microtubules synapses


MAP kinases : Mitogen-activated protein kinases
Enzymes de voies de signalisation intracellulaire
46)